Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Petite étape électrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Ven 19 Fév - 12:44

Chris
Si j'avais dit à Justin que j'allais le laisser faire si jamais on avait à attaquer de manière « traditionnelle », c'était aussi et surtout que lui possédait une véritable arme. La mienne était devenue un peu ridicule, à force. Surtout contre ce genre de monstres. Il fallait sûrement que je pense à m'en prendre une nouvelle, mais laquelle ? Enfin, là, c'était un peu tard pour y penser. Il fallait que je me concentre sur ce combat. Surtout que je venais de tuer un de nos précieux monstres. Oui, c'est malin, Chris... Il allait falloir y aller plus prudemment. Quel gâchis ! Pourtant, comme le soulignait Justin, ça signifiait sans doute qu'on prenait du galon !

« Tu dois avoir raison. Mais pour le moment, ça va nous demander quelques petits réglages, on dirait. »

C'était aussi l’inconvénient de la magie et de ce genre de spécimens... il était très difficile de voir quand on allait les blesser mortellement. Cette fois, Justin utilisait une attaque assez impressionnante. Décidément, moi qui n'avais jamais été un combattant, je dois bien avouer que sa petite démonstration avait de quoi faire grand spectacle. Bien que les seuls spectateurs devaient être les monstres qui rodaient autour de nous. Voyant bien que l'élémentaire n'était pas encore KO, je tentais une attaque, que j'espérais bien moins destructrice cette fois-ci. Le monstre semblait y resister... mais d'après ce qu'on avait vu, il ne devait plus lui rester beaucoup d’énergie. C'était le moment où jamais ! « Maintenant, Justin ! »

C'était lui qui détenait les précieuses cages à vide. C'était donc à lui d'en lancer une en espérant que ça fonctionne. Le monstre devrait se laisser faire cette fois-ci. Nous devions donc aller à la recherches de 4 autres Élémentaires Or. Autant dire que si on pouvait en avoir plusieurs d'un coup, ça serait bien plus efficace.

« Trudi s'attend à ce qu'on soit revenus à l'auberge dans... 14 minutes, alors on ferait mieux de ne pas traîner ! Je vais essayer d'en chercher par là ! Si on tombe sur un monstre trop gros pour nous... on essaye de se retrouver. » lui dis-je en montrant du doigt la partie Est. « Quand on en a trouvé on se regroupe pour les combatte en même temps, ça te va, comme plan ? »

Si on arrivait à en rassembler quatre... avec mon attaque, je pouvais tous les toucher d'un coup, puis il nous faudrait aller un peu moins vite pour les affaiblir sans les achever.
Récapitulatif du combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Sam 20 Fév - 13:31

JustinChris me donnait le signal pour utiliser le dispositif de captures. Je prenais un des cubes en criant un truc du genre. 

"CUBE GO !" 

Je ne sais pas vraiment pourquoi j'avais fait ça. J'aurais peut être même tourné ma casquette si j'en avais une. Un réflexe ? Mais je ne porterais pas de casquette, mes cheveux étaient trop bien coiffés pour cela, même si là, ils prenaient la pluie. 

Le cube frappa l'élémentaire or qui fut aspiré à l'intérieur par je ne sais quel miracle. Mais je n'étais pas sûr de vouloir le savoir véritablement. Le cube retomba sur ses arrêtes et vacillait quelque peu comme si le montre se débattait pour sortir. Mais il était affaibli et dût abandonner. Le cube s'éclaira alors d'une vague lumière dorée, certainement de la couleur du monstre. Cela me permettrait de ne pas me tromper et je le remis délicatement dans ma sacoche pour ne pas l'abîmer. 

Chris décidait de se séparer car le temps nous pressait pour que nous puissions en trouver facilement. J'allais donc dans la direction inverse, il me semblait que je me redirigeais vers le sud et donc vers la partie de la plaine vers laquelle s'était dirigé Trudi. Je tombais rapidement sur une sorte d'Ahriman, je ne savais pas si le monstre faisait partie de notre liste mais je semblais figurer sur la sienne et tenta de me lancer un regard paralysant, par chance, un éclair me surprit juste avant et je pus esquiver les deux. Je m'élançais alors vers lui qui ne put s'envoler un peu plus avant que ma lame ne touche sa partie postérieure, le monstre s'écroula sous la charge. J'étais surpris d'avoir réussi à me défaire de ce monstre aussi facilement. 

Je regardais dans la direction pour voir si Chris avait trouver les fameux monstres auquel cas je le rejoindre promptement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Mar 23 Fév - 13:56

Chris
Justin avait entendu le message, malgré les hurlements du tonnerre. Il s'était même mis à crier « Cube GO ! »... je l'avais regardé avec un regard interloqué pendant l'espace d'une secondes, puis une envie d'éclater de rire m'avait tiraillé jusqu'à ce qu'un éclair tombe à quelque chose comme un mètre de moi. Ça avait eu le mérite de me calmer et de ma rappeler à l'ordre. « Bien joué Justin ! »

Je lui avais demandé d'aller chercher des monstres de son côté. Quand à moi, je prenais une autre direction. J'avais repéré quelques uns de nos chers amis Élémentaires Or, et j'allais essayer de les attirer vers Justin -qui en aurait peut-être aussi trouvé- pour que nous puissions nous en charger. Car c'était lui qui avait les cages à vide. Mon plan, que j'avais sans doute pas très bien expliqué à Justin, c'était d'en attirer plusieurs et des les guider vers un point de rencontre. Heureusement, malgré la pluie, quelqu'un qui n'avait pas une vue moisie (l'humidité n'aidait pas, là) pouvait relativement bien voir ce qui se passait dans la plaine.

« Allez, venez par là... » Deux Élémentaires se dirigeaient vers moi et je faisant assez attention à garder une bonne distance je les faisais avancer vers l'endroit où j'en avais vu un autre. C'était une opération complexe, si bien que j'avais dû recevoir deux sorts de foudre en cours de route. Heureusement les sorts étaient atténués par ma nouvelle protection.

Au bout de quelques minutes, j'entendais Justin, il semblait en proie à un de ces Buers qui n'étaient pas rares dans les environs, je connaissais ces monstres par cœur. J'avais dû travailler sur des représentants de ces cyclopes venant de tous les continents dans mon laboratoire. D'ailleurs, c'était à partir de ceux qui venaient de Spira que la ShinRa avait fait leur base pour les Ahrimans du tournoi. De loin, j'avais cru apercevoir que le monstre avait disparu et j'arrivais près de Justin en recevant une troisième décharge magique.

« Justin, on a de la compagnie ! … ah ! Et rappelle-moi qu'il faudrait que je m’achète des lunettes de plongée ! » Car entre la vapeur des sources chaude, la pluie et le reste... ça m'éviterait de passer mon temps à tâtonner le terrain pour me frayer un chemin, ne parlons même pas des monstres. Enfin si, justement, nous étions à présent face à trois Élémentaires frétillants d'électricité.  À peine le temps de se consulter avec Justin qu'on entendait au loin des bruits de pas, mais pas de petits pas d'humain, non, de lourds pas caractéristiques d'autre chose... je voyais vaguement ma sœur plonger en avant pour éviter de se faire trancher en deux par un énorme Ekarissor ! « OUAHHHHH! »


Ekarissor or
HP : 3600
MP : 1 (avec ça il ira loin!)
½ {foudre}

« Trudi ?! » Elle avait juste le temps de se rouler vers la gauche avant que le colosse en armure n’abatte son couperet comme un boucher sur sa planche. Elle se mettait à courir vers nous et nous dépassait pour faire face aux Élémentaires Or.

« Je vais m'occuper des Élémentaires. Je vous le laisse ! » Je n'étais pas vraiment rassuré à l'idée de combattre ce monstre, mais je jetais un coup d’œil en coin à Justin pour savoir s'il me couvrait. D'après la seule expérience de combat que j'avais, c'est à dire les jeux, les combattants couvraient les mages pendant la bataille... espérons que la réalité soit la même ! « D'après ce que je sais, la précision, c'est pas leur fort ! Tu devrais pouvoir éviter ses coups assez facilement ! »  Criais-je à Justin par dessus le tonnerre et les grognements.

Je ne traînais pas et envoyais un sort sur notre adversaire qui se figeait. Je regardais Justin, interloqué. J’enchaînais sur un autre sort, De quoi geler un peu l'atmosphère cette fois !

Récap':
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Mer 24 Fév - 12:05

JustinPas d'élémentaires or dans mon coin pour le moment, j'en voyais plus loin mais si j'avais bien compris, il valait mieux ne pas trop s'éparpiller non plus. 

Chris de son côté avait attiré deux élémentaires. Il m'avertissait de venir ce que je fis expressément. Se sentir immunisé contre les éclairs (même si je rentrais ma tête dans les épaules quand même) était le pied ici. Je pense que ça n'aurait pas été la même histoire sans cette amélioration de veste.

Il y'avait deux élémentaires à suivre Chris qui se rapprochait de moi. Je pense qu'il aurait préféré que j'en trouve et que j'en rameute aussi mais ça, ce n'était pas ma faute. Puis, en clignant des yeux, j'en vis finalement trois. Je n'avais pas vraiment compris d'où le troisième sortait mais dans le bilan, il était là en tout cas ! 

Chris semblait peiner avec la pluie battante sur les verres de ses montures. De là, à penser mettre un masque de plongée... Je ne voyais pas tellement l'intérêt d'ailleurs... Un masque de plongée est parfait pour voir dans l'eau mais quand il s'agit de quelques gouttelettes, ce n'était pas plus confortable... M'enfin, c'était les idées de Chris quoi... 

"Laisse moi y penser plutôt que le père Mogël te ramène un traducteur..." 

J'étais assez confiant sur l'issue du combat, les élémentaires même si ils étaient un de plus que le tour précédent ne devait pas poser beaucoup de problèmes. Néanmoins, jusqu'à ce que je vis que la flaque d'eau à mes pieds avait un comportement étrange. L'eau à la surface de celle-ci ondulait comme si je frappais du pied à côté. Mais, le tremblement venait de plus loin et se rapprochait de nous. Avant de voir Trudi arriver en trombe, comme l'eau qui jaillissait des nuages noirs qui colorent la terre (les lacs, les rivières...) 

Va savoir pourquoi quand Trudi vint se réfugier vers nous et échanger lâchement nos cibles, je me précipitais en avant. Depuis quand j'avais un petit quelque chose d'héroïque, moi ? Chris me conseillait même d'éviter ses coups... Mmmh, super conseil, j'hésitais avec me les prendre de plein fouet ! Mais je gardais mon sarcasme pour moi. 

Par chance, avec sa palette de coups qui a été pas mal étoffé ces derniers jours, Chris avait réussi à paralyser le gigantesque monstre. Je n'avais pas encore levé la tête pour voir à quel point, il était imposant. Sa peau violacée semblait être fait d'une carapace tellement il semblait résistant. Et que dire de son épée qui devait bien faire le double de moi. Mais chacun avait un point faible ou un élément faible. Ce ne devait pas être l'électricité à vivre à un tel endroit, alors il fallait bien chercher pour s'en défaire rapidement avant qu'il ne rebouge. 

Je grimpais sur son épée pour pouvoir atteindre son bras et lui asséner un double coup. J'avais utiliser ma nouvelle technique du Larsen pour l'attaquer en piqué en électrifiant ma lame et tranchant à qui mieux mieux, en essayant de ne pas trop ricocher sur sa peau résistante avant de sauter derrière lui et enchaîner avec l'éruption volcanique qui faisait gonfler les veines de la roche sous lui et produire une explosion de roche et de lave. 

Mais j'étais un peu présomptueux en pensant que cela pourrait suffire. L'attaque d'eau que j'avais apprise aurait été plus efficace mais je pense que cela m'aurait trop épuisé en magie déjà que je me sentais amoindrie de ce niveau là... Y'avait encore de l'entrainement à avoir ! 


Bilan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Jeu 25 Fév - 14:50

Chris
Justin me regardait bizarrement quand je lui faisait part de ma dernière idée lumineuse concernant les lunettes... Il faudrait des lunettes climatisées... car c'était évident, pour la buée, ça ne serait pas vraiment réglé par le fait d'avoir des lunettes étanches, c'était tout le contraire. Pourtant, ça éviterait que quand je me baisse pour éviter l’attaque précipitée d'un monstre, elles se mettent à bouger voir même à tomber. Des lunettes climatisées, et avec un traitement externe sur lequel l'eau ne perle pas... l'idéal. J'avais parfois ce genre d'idées bizarres, si j'avais le temps j'aurai surement essayé d'en fabriquer, des choses... Justin pensait donc que mon cadeau était inutile?

« Je n'ai pas étudié chacun des monstres d'Héméra, Justin ! Cette machine est un atout conséquent pour nous ! Tu t'en rendra compte un de ces jours ! » Oh oui, ce n'était pas le moment de parler, on devait à présent s'occuper de ces spécimens et surtout faire en sorte de ne pas les tuer...

Nous avions à peine pu nous mettre en place que de petits séismes de plus en plus forts se faisaient ressentir, le tout caractéristiques d'un Ekarissor qui suivait ma petite sœur avec la mauvaise intention de la couper en deux. Le reste se passa très vite et Justin et moi prenions les devants, sans doute plus par instinct de protection que par véritable acte réfléchi et Trudi s'occupait des Élémentaires Or.

Mon sort avait fonctionné, laissant le colosse figé, je savais que cet état ne durerait pas très longtemps alors il fallait agir vite. Fort heureusement, les Ekarissors avaient quand même un peu de mal à se mouvoir aussi aisément que nous, vu leur taille et aussi à cause de leur immense carapace dure comme de l'acier... en fait, c'était bien plus performant que n'importe quelle armure qu'un forgeron aurait pu fabriquer. Il fallait à Justin sans doute viser préférentiellement les articulations. Mais, il n'avait pas l'air d'aimer mes conseils, si j'en jugeais par son expression, alors après tout, autant le laisser faire comme il voulait, cette fois, du moins.

De mon côté, je n'avais pas ce problème, car j'utilisais exclusivement la magie... d'ailleurs, après sa première attaque qu'il avait menée avec son épée/guitare... Justin utilisait aussi la magie, faisant monter un peu la température après le froid glacial que j'avais lancé. Il fallait croire qu'on s'amusait bien avec les éléments, en fait, je n'aurai jamais dit qu'on aurait pu « s'amuser »  dans de telles circonstances.

De mon côté, je préférais recommencer régulièrement mon sort de paralysie, car il était compliqué de savoir si il allait faire effet encore longtemps, de même qu'on ne savait pas s'il opérait ou pas quand le monstre était encore paralysé. C'était un peu au « petit bonheur la chance »... je préférerai si possible éviter de me faire tailler par ce couperet géant.

« On a plus qu'à espérer que ça fonctionne ! » Justin devait avoir compris que je n'utilisais que cette même attaque, encore et encore. Mais après tout, elle ne me coûtait pas plus d’énergie et si jamais je n'arrivais pas à paralyser l'ennemi à tous les coups, au moins, j’endommageais son système nerveux ! « Tout va bien, Petite sœur?! »

« Il m'en reste plus qu'un à affaiblir et j'emballe tout! » C'était un soulagement. Au moins, Justin et moi pouvions nous consacrer entièrement à notre nouvel ami Ekarissor.
Récap':
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Mar 1 Mar - 18:44

JustinChris était à fond dans son rôle de grand frère en manifestant des "petites soeurs" à quasi chacune de ces interventions envers Trudi. C'était mignon mais il semblait qu'elle était beaucoup plus à même de se débarasser de trois élémentaires or que nous d'un Ekarissor. 

Chris usait et usait de la même attaque avec l'intention de le paralyser à vie, mais son attaque semblait l'avoir rendu intouchable et on sentait que le monstre reprendrait le dessus incessamment sous peu. Je ne sais pas quel était le panel de coup qu'il nous réservait mais un coup de grosse épée devrait déjà suffire à nous mettre hors jeu. 

Je n'avais plus grand tour à lui réserver en réserve si ce n'était l'énerver davantage. Et le passer en mode furie serait à double tranchant, un peu comme sa grosse épée en fait. Il raterait peut être davantage de coups mais n'importe lequel risquait d'être fatal.

Il fallait que je me magne et que je le frappe avant qu'il ne rebouge mais je ne sais pas si cela suffirait à le terrasser. Je ne voyais pas trente six options et j'allais donc l'attaquer de facto. 

Mais je l'avais à peine touché qu'il se remettait à bouger, l'emprise électrique n'était plus active et le bout de son épée vint me heurter de plein fouet, m'envoya valser à deux trois mètres en arrière avec une mauvaise réception sur le postérieur. Par chance, j'avais accompagné ma chute et je ne me retrouvai pas embroché sur l'arme du gorille bleu. 

"Qu'est-ce qu'on peut faire d'autres ?" 

Mais, quitte à y aller, j'espérais au moins que la furie l'empêcherait d'être aussi adroit, car l'intensité du coup me coupe la respiration quelques instants. Limite, j'aurais aimé que Trudi me protège maintenant... Mais je repassais à l'attaque, un peu par fatalité... 

Récap Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Jeu 3 Mar - 11:56

Chris
Je ne suis pas sur que ça soit une bonne chose que Trudi soit là, derrière à combattre elle aussi... mais malgré le fait qu'à l'évidence je sois moins habitué à combattre qu'elle, j'étais plutôt rassuré de devoir avoir ce Titan comme adversaire à sa place. Et puis on était à deux contre lui.

Mes tentatives aveugles pour pouvoir garder notre adversaire paralysé... voilà ce sur quoi je comptait concernant l'issue de ce combat. Pendant ce temps, Justin avait attaqué le monstre... apparemment son énergie magique commençait à s'amenuiser sérieusement. De mon côté j'avais un panel de techniques sans doute moins dévastatrices parfois, mais elles avaient l’avantage d'être bien moins énergivores aussi. Justin misait peut-être sur le « tout pour le tout » ?

Je voyais soudain l'Ekarissor se remettre à bouger... « Eh zut ! ON VA DEV'... JUSTIN ?! CA VA? »

Eh non! Pas le temps de tergiverser, le voilà qui venait de s'en prendre à Justin, qui accusait le coup après avoir été projeté un peu plus loin dans une flaque d'eau... je devais absolument réussir à le paralyser à nouveau. Je lançais mon sort, essayant de me concentrer tout en veillant à ce que l'Ekarissor ne m'attaque pas à mon tour. C'était un peu long, mais avec un monstre "aussi vif", ça devrait pouvoir passer... apparemment il n'appréciait pas vraiment que Justin lui ait fait son petit numéro... si bien qu'il se précipita sur lui pour l'attaquer de nouveau, comme il l'avait raté, il balaya Justin, comme un paquet du plat de son couperet !

Sans perdre une minute... je tentais une nouvelle fois le coup... avec succès, car le monstre arrêtait sa course subitement. « YES !!! » On avait à présent un peu de temps devant nous. Bien que je me doutais que ça n'allait pas durer plus longtemps que tout à l'heure. « C'est le moment... »

De son côté, Trudi semblait un peu avoir ralenti le mouvement. Peut-être qu'elle aussi était un peu désorientée par ce double combat ?

« Eh ? Ça va ? On dirait qu'il n'aime pas la musique... je suis désolée, mais ça me prend un peu plus de temps que prévu ! Assommez-le assez pour qu'il puisse rentrer la dedans. On va le prendre avec nous... juste au cas où. » lança Trudi, en même temps qu'un nouveau cube.

Oui, chef... Non mais, où était passé ma petite sœur calme et si souriante ? Oui, bon, je l’admets... ce n'était pas le bon endroit, ni le bon moment. Mais elle avait changé depuis tout ce temps... et moi, j'avais mi autant de temps à m'en rendre compte.
Bilan (presque plus grand que le post.... quelle honte!):
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Jeu 3 Mar - 13:31

JustinJe ne sais pas tellement si on pouvait dire qu'une flaque d'eau amortissait une chute. Tout dépendait de la profondeur de la flaque peut être ? Toujours est-il que j'avais les vêtements trempées plus que par la pluie battante et que je me relevais péniblement. Je doutais que ce coup soit le plus puissant qu'il puisse me donner. 

"Ca va, ça va..." même si j'avoue que c'était plus de le dire que ça. 

Par chance, Chris exulta sa joie pour avoir réussi à réimmobiliser le monstre géant. Bon, j'exagérais mais il était super grand quand même ! Je le félicitais d'un signe de tête avant de me relever du dernier coup moins puissant mais plus hargneux que le monstre m'avait asséné. Je crois que je devais avoir une côté fêlée ou au moins un gros hématome qui devrait apparaître sur mon flanc gauche. 

Par chance, même si il figurait pas sur la liste, on allait tenter de le capturer et peut être pouvoir s'en débarrasser sans en venir à bout. 

Je repassais à l'attaque avec mes dernières forces, plus facile quand lui ne bougeait pas et je tentais le tout pour le tout avec l'un de mes cubes de capture en lui lançant dessus. Même cinéma que pour l'élémentaire or et même si on avait compris comment se passait la chose, nous ne savions pas si le cube et son état allait permettre de le contenir. 

Le cube s'immobilisa et une lumière violette s'en dégageait, nul besoin d'utiliser le cube que Trudi avait lancé à Chris. Et, essouflé, je me laissais tomber en arrière pour réatterrir de nouveau dans une flaque d'eau avec un choc moins surprenant car j'étais autant trempé. 

"Aouch..." 

Mais j'imagine que le répit allait être de courte durée, je me sentais pourtant dénué de forces. Exténué, crevé, exhausté... Ne me demandez pas d'être courageux... 

"Et maintenant ? "

Bilan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Ven 4 Mar - 16:08

Chris
Justin avait répondu avec encore moins de force de persuasion que d'habitude, c'était normal, mais en plein combat, il était préférable de se relever si on pouvait et de voir après pour les petits et moyens bobos. Il fallait en finir avec notre adversaire, si on ne voulait pas finir en rondelles.

J'avais donc tout tenté sur mes sorts de paralysie en espérant qu'ils réussiraient au moins encore une fois. Et quand j'avais pu, Justin et moi n'avions plus qu'à le fatiguer, car Trudi avait pensé utile de l'embarquer avec nous... ce colosse bleu. Elle avait raison, il pourrait nous servir.

A peine le temps pour moi de reprendre mes esprits après avoir lancé le sort -je devais bien avouer être un tantinet fatigué, moi aussi- que Justin s'était élancé sur le monstre et l'avait enfermé. Je semblais avoir retenu ma respiration le temps de voir que la cage s'était refermée sur l'Ekarissor. La raison était un mystère, mais lorsque je me permettais de respirer à nouveau, j'étais pris d'un vertige. Je faisais un pas en arrière pour qu'un éclair se charge de me rappeler à la raison, même si ce n'était pas moi le pont, vu qu'il avait touché un des paratonnerres.

Voyant Justin tomber en arrière, je courais vers lui. Trudi ramassait une cage un peu plus loin. Je tendais une poigne vers Justin. « T'as mauvaise mine... Maintenant ? On s'en va d'ici. Tu peux marcher ? »

Trudi arrivait d'un pas rapide, mais sans courir. « Wow... je... suis... désolée, Justin. » Elle avait vraiment l'air désolée. Justin n'avait pas eu de chance. Il avait pris tout les coups... sans doute était-ce lié au fait qu'il attaquait de front, contrairement à moi ?

De mon côté, Justin debout, je m'empressais de demander à ma sœur ce qu'on allait faire. J'avais assez eu de pluie et d'orage pour la journée et bien plus encore. Et j'étais prêt à parier que Justin était de mon avis. « Tu crois qu'on pourrait partir pour Dol aujourd'hui-même ? »

Trudi regardait Justin, puis moi... l'air un peu circonspect... puis, voyant l'état de Justin, elle expirait bruyamment avant de conclure : « On se sèche un peu au comptoir, on prend de l'essence et on y va. Je suppose que mes sièges survivront. Et il faut jeter un œil à ta blessure... » termina-t-elle en montrant l'endroit d'où Justin semblait souffrir, d'un geste dénué de conviction.

« Bon. On dirait que c'est décidé. » On allait vers le comptoir al-bhede. On entendait quelques bribes de conversation dans leur langue qui s'étouffèrent lorsqu'on arriva vers eux. Trudi m'avait beaucoup surpris à parler quelque mots de cet étrange langage :

« Cymid! Z'ye pacueh t'accahla... yccaw buin ymman cin... Euh... Dol ?! » Le Al-Bhede semblait ravi d'entendre ses efforts. Et ils continuaient à parler avec un langage un peu mixte.

Ce que je trouvais le plus bizarre c'est qu'elle butte sur « Dol ». Mais de mon côté j'essayais de ressembler un peu moins à un pauvre chien mouillé. Puis, Trudi revenait laissant une Al-Bhede s'occuper de l'essence. Apparemment, c'était l'heure de l'inspection...  J'aurai pu le faire, mais en fait, Trudi semblait savoir ce qu'elle faisait, et je lui laissais la place sans faire d'histoires. Les quelques plaintes de Justin me faisaient grimacer, mais j'en étais pas l'auteur. Trudi elle, semblait ne pas broncher... mais d'après ce que je voyais, il avait pris un gros coup aux côtes. Il aurait fallu une radio pour en avoir le cœur net.

« Justin, je crois que tu devrais te reposer quelques jours. Il est peut-être temps d'aller faire un tour à Dollet ? Je me demande si on peut visiter cette tour satellite... ? La vue a l'air très belle de la haut. » Il semblait déjà loin, le temps où ma vie se réduisait à mes machines, mes graphiques et à lire et écrire des lignes entre quatre murs.

~
Justin et Chris payent l'essence avec leurs bons de voyage.
~

Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Ven 11 Mar - 14:40

~ ~

Justin et Chris obtiennent 700Gils.
Tous deux passent au niveau 12, félicitations.

Ils récupèrent des monstres pour leur mission et utilisent leurs bons de transport pour aller sur Dol! Et se reposent pour 50Gils chacun.

~  Like a Star @ heaven  ~

mini flèche Justin [accompagné de Trudi (PNJ)] va à Dollet.
mini flèche Chris va rencontrer le Dr. Thomas Seinfield à Deling-City ~ Néo-ShinRa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina Hartford
Inquisitrice Enchaînée

Inquisitrice Enchaînée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1250/1400
MP : 35/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Lun 11 Avr - 0:32

Mélina et Naomi viennent de la Forêt de Macalania.

================================

Naomi« Vous n’avez pas besoin de savoir vous servir de mes chaînes… Je ne saurais pas non plus me servir de votre magie, ce n'est pas vraiment dans mes cordes. Je vous l’ai dit plus tôt, il vaut mieux nous enfuir au moindre signe de danger… Dans le pire des cas, vous pourrez toujours user de coups de poings ou de coups de pieds. Mes bras et mes jambes sont déjà des armes, en soi. » ajouta la jeune fille en décochant un sourire étrange, qu’il était clairement inhabituel de voir sur le visage de la jeune prêtresse.

Naomi était parvenue à retrouver son calme, malgré les difficultés qu’elle avait à s’acclimater aux facultés sensorielles de Mélina. On ne pouvait décidément pas l’en blâmer, compte tenu des efforts qu’il avait fallu à l’Inquisitrice pour s’en accommoder elle-même au fil du temps. Les commentaires qu’elle émit eurent par contre plus d’impact sur le mental de Mélina, qui dut se forcer pour ne pas trahir son état d’esprit.


« C’est difficile à supporter, je vous l’accorde. Mais sachez que je n’ai pas eu le choix. C’était ça ou bien je restais clouée dans un lit d’hôpital jusqu’à la fin de mes jours… Vous n’êtes pas sans savoir qu’il m’a fallu me faire à l’idée qu’avant de réapparaître dans l’Au-Delà, je suis décédée en laissant derrière moi tout ce qui m’était cher. Je pense pouvoir dire sans me tromper que ce genre de nouvelles a de quoi vous ébranler bien plus que quelques désagréments mineurs comme ceux que vous ressentez en ce moment. »

Mélina se rendit alors compte en finissant sa phrase que sa voix s’était brisée à mi-chemin et que des larmes avaient commencé à perler au coin de ses yeux. Difficile de dire si c’était parce qu’elle était dans un corps qui n’était pas le sien mais ce n’était pas dans ses habitudes de laisser ses émotions avoir le meilleur d’elle-même.

« Veuillez me pardonner. C’était déplacé de ma part. Quoi qu’il en soit, je suis d’accord avec votre idée. Un peu de repos nous fera sûrement du bien. Allons-y !

Leur arrivée sur la Plaine Foudroyée s’effectua sans accroc majeur, heureusement pour toutes les deux. Chaque éclair qui s’abattait d’un peu trop près les faisait sursauter plus ou moins et la pluie qui tombait continuellement ne manquait pas d’ajouter à leur anxiété déjà bien présente. Mélina ne craignait pas spécialement pour son corps, celui-ci ayant tendance à plutôt bien résister aux éléments de manière générale. Au mieux, elle n’aurait qu’à faire avec un rhume passager à cause de l’humidité et au pire, elle devrait composer avec quelques engourdissements dans les membres si la foudre la prenait miraculeusement pour cible.

Par contre, elle était bien plus inquiète de ce qui pouvait arriver au corps de Naomi si elle n’y faisait pas attention : il n’était pas rare qu’au terme d’une traversée de la région, les voyageurs qui ne s’y étaient pas préparé finissaient affligés par des poussées de fièvre après des heures passées à marcher sous ce déluge. La priorité restait bien évidemment d’éviter qu’elle ne se prenne la foudre mais aux vues de la constitution plutôt mince et des habits somme toute assez légers que possédaient Naomi malgré la capuche qui lui recouvrait actuellement le visage, Mélina ne serait pas étonnée qu’elle tombe elle aussi malade à la fin de la journée.


« Ne perdons pas de temps ! Plus vite nous serons à l’abri, mieux ce sera ! » déclara Mélina en s’élançant aussi vite que lui permettait les jambes de la prêtresse.

Une chose était sûre, Mélina et Naomi étaient toutes les deux d’accord pour rester le moins longtemps possibles dans les environs. Evoluer d’un paratonnerre géant à un autre leur prendrait un peu de temps surtout s’il leur fallait éviter de combattre les montres qui rôdaient sous la tempête, mais elles devraient pouvoir rejoindre l’auberge sans encombre si elles procédaient prudemment.

Au bout d’un certain temps passé à suivre le chemin balisé par les tours, Mélina vint demander à Naomi si elle était capable d’apercevoir le comptoir. De là où elle était, elle ne voyait pas grand-chose.


« Vous devriez déjà l’apercevoir au loin en concentrant votre regard sur une zone de votre champ de vision. Si ce n’est pas le cas, cela veut dire qu’il nous reste encore du chemin à parcourir. Espérons juste que ce soit moins que ce que je crains. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Lun 11 Avr - 20:48

MélinaIl était temps de commencer à avancer dans cette plaine foudroyée. Mais avant, Naomi faisait de son mieux pour s'habituer au corps de Mélina, apeurée à l'idée de se retrouver dans ce corps qu'elle ne comprenait pas et qu'elle ne maîtrisait pas. Certes, le dernier combat contre les guêpes lui avait donné l'impression d'être un peu plus forte, mais ce n'était rien comparé à la force de Mélina!

Celle-ci lui expliqua brièvement de tenter simplement de jouer des poings et des pieds si jamais elles venaient à être attaquées, Naomi essayait de retenir, mais elle se demandait vraiment comment l'Inquisitrice faisait pour supporter tout ça... et honnêtement, la réponse fut vraiment.. brutale. À tel point que Naomi s'arrêta net, sous la pluie, les mains en prière devant elle et le regard horrifié... mortifié même

«Je.. pardon je... je suis désolée... je n'aurais pas du dire ça...» des larmes commencèrent à couler le long de ses joues, ce qui devait être étrange quand on connaissait l'Inquisitrice.

Finalement, Mélina s'excusa, mais ça n'empêchait pas que Naomi s'en voulait cruellement d'avoir pu parler ainsi du passé de la jeune femme. La tête basse, l'air honteux, elle prit une profonde inspiration et avança. Elle n'avait même pas froid, surement que ce corps était plus résistant que le sien. En tout cas, elle accéléra le pas, oubliant que son autre corps allait peut être avoir un peu de mal à suivre. Les mains sur les épaules comme si elle avait froid - alors que ce n'était pas le cas, juste qu'elle ne voulait pas affronter encore le regard de Mélina par peur de l'avoir gravement offensée - elle ne s'arrêta que lorsque l'Inquisitrice lui demanda d'user de ses sens pour trouver le refuge al-bhed.


«Nous sommes passées par quatre tours, nous ne sommes plus très loin du centre de la plaine... mais nous allons devoir passer par une zone un peu plus dangereuse, par là...» deux chemins commençaient à se dessiner plus loin, l'un plus large que l'autre, et elle savait qu'il fallait prendre le plus petit pour rejoindre le refuge. «par là...» les deux femmes se remirent en marche, c'est alors qu'un monstre fit son apparition, une sorte de lézard et Naomi sursauta en tendant les bras devant elle... sans savoir comment elle avait fait, les chaînes partirent devant toutes seules et transpercèrent la bête de part en part avant qu'elle ne disparaisse en une poussière de cristal

«HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!!! JE DÉTESTE LES LÉZARDS!!!!» elle se mit à gesticuler dans tous les sens dans l'espoir que la bête s'en aille - n'ayant même pas réalisé qu'elle l'avait déjà vaincue mais passons - les yeux clos, elle se mit à courir sans regarder où elle allait et fatalement, la foudre tomba tout près d'elle, ce qui la força à ouvrir les yeux et lui fit faire un bond pas possible! Non mais c'est quoi ce corps aux réflexes de malade???
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Hartford
Inquisitrice Enchaînée

Inquisitrice Enchaînée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1250/1400
MP : 35/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Mar 19 Avr - 19:15

NaomiMélina observa Naomi se servir de son corps d’un regard mi- embarrassé, mi- amusé. Les réactions qu’elle avait avec le visage l’Inquisitrice étaient pour le moins surprenantes, pour ne pas dire déstabilisantes si l’on tenait compte de l’attitude se voulant calme et le plus noble possible qu’elle affichait généralement. Par contre, elle devait bien avouer qu’elle n’appréciait guère de voir son corps se faire malmener de la sorte, après qu’elle lui ait demandé d’éviter les gestes inutiles. Avec un peu de chances, ça ne finirait qu’avec quelques courbatures mais si elle continuait comme ça, elle ne donnait pas cher de ses articulations.

« Ne vous éloignez pas trop, s’il vous plaît ! Je n’ai pas envie de me retrouver aux prises avec un monstre sans pouvoir répli- Kya !!! »

Elle n’avait pas pu s’empêcher de sursauter au moment où un éclair avait frappé d’un peu trop près à son goût, l’obligeant à se recroqueviller l’espace de quelques instants. Elle eut à peine le temps de se remettre de sa frayeur et de retrouver sa contenance qu’un nouvel imprévu eut lieu, un monstre identique à celui que Naomi venait tout juste d’éliminer ayant fait son apparition juste derrière Mélina.

« A-a-a-arrière ! Tu ferais mieux de t’éloigner de moi ou bien… Wouah ! »

La jeune femme esquiva de justesse un coup de griffe menaçant de la bête, avant de se relever en catastrophe et de courir dans la direction qu’avait indiqué Naomi juste avant, en suivant bien le chemin étroit comme il le lui avait été expliqué.

Mélina fonça aussi vite qu’elle le pouvait en ligne droite et arriva à la hauteur de Naomi en l’espace de quelques instants. Elle profita pour lui attraper le poignet afin de l’entraîner dans sa fuite.


« On ne peut pas rester éternellement à combattre sous ce déluge !!! hurla-t-elle pour se faire entendre au travers de la pluie. Ne vous arrêtez pas de courir tant que nous ne sommes pas en lieu sûr. On n’a pas d’autre choix que de fuir les combats si on veut arriver entières au refuge. »

Mélina mit toute sa volonté dans sa course folle, forçant le corps de son hôte à dépasser ses limites plus d’une fois. Elle fut obligée de lâcher le bras du corps contrôlé par Naomi en milieu de parcours, les efforts déployés pour la traîner derrière elle se révélant bien plus épuisants qu’elle l’avait cru.

Au bout de minutes que Mélina crut identifier comme des heures, elle et Naomi finirent par atteindre une structure plantée en plein milieu de la plaine, seules les lanternes ballotées par les rafales de vent indiquant que l’endroit était occupé. La pluie était moins drue aux alentours du comptoir, et les environs étaient vides de tout monstre menaçant aussi Mélina put en profiter pour reprendre son souffle, s’écroulant à genou sur la terre humide devant le bâtiment. On eut dit qu’elle était sur le point de cracher ses poumons tant sa respiration pouvait être bruyante.


« Haa… Haa… Haaa… J’ai rarement expérimenté… un tel calvaire… Et pourtant… Je reviens de loin… Haa… Haa… Vous devriez entretenir davantage… votre corps… Je ne sais pas quel… entraînement vous avez suivi… au temple… Mais il va falloir… vous endurcir un peu plus… si vous voulez… poursuivre vos voyages… Raaah… Pfiou ! »

Lorsqu’elle eut une respiration à peu près normale, Mélina se redressa et reprit une attitude naturellement assurée, qu’elle effaça rapidement en se rendant compte de ce qui allait suivre.

« Nous ne savons pas qui se trouve à l’intérieur, il pourrait très bien y avoir des prêtres vous connaissant ou bien d’autres Inquisiteurs de passage dans la région. Il vaut mieux donner le change face au reste de la population le temps que notre problème soit réglé. Ayez l’air naturel et je tâcherais d’en faire de même. »

Mélina attendit la réponse de sa compagne avant de retirer la main qu’elle avait mise sur sa hanche un peu plus tôt pour adopter une posture moins confiante, dégageant une impression de candeur et de générosité propre au traits de caractère de Naomi qu’elle avait déjà identifié.

Selon l’Inquisitrice, l’illusion serait parfaite tant qu’elle se tenaient aux rôles qu’elles s’étaient fixées. Pour ce faire, elle prit soin de donner quelques consignes supplémentaires à Naomi :

« J’ai conscience que je vous en demande beaucoup mais je crois que le mieux que vous ayez à faire, c’est de repousser immédiatement ceux qui nous approche d’un peu trop près. N’hésitez pas à être brusque, s’il le faut. Les gens sont habitués à ce que les Inquisiteurs élèvent la voix, ils ne devraient pas trouver ça étrange. Allons-y ! » déclara-t-elle en empruntant un ton énergique, presque trop enjoué par rapport à la situation dans laquelle elle était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Mer 20 Avr - 12:08

MélinaQuelle horreur! Des lézards! Désolée Mélina, mais là, Naomi ne supportait pas ces bestioles et tant pis pour l'égo de l'Inquisitrice! Son corps avait surement l'air ridicule là, mais la jeune fille n'avait aucun contrôle sur ce genre de choses! Cependant, ça n'allait pas s'arrêter là, quand c'était pas l'une, c'était l'autre! Mélina sursauta face à un éclair qui lui était passé un peu trop près à son goût, et elle se mit à courir vers elle, lui chopant la main pour l'entraîner vers le refuge al-bhed! Honnêtement, il fallait croire que la peur donnait des ailes, car pas dit que le corps de Naomi aurait vraiment pu tirer celui de Mélina!

Les deux femmes coururent comme si leur vie en dépendait - remarque, c'était un peu le cas - jusqu'au refuge où elles purent enfin s'arrêter. Bizarrement, Naomi ne se sentait pas trop essoufflée, à croire que ce corps était vraiment d'une endurance impressionnante!

«Euh.. je n'ai pas l'habitude de courir comme ça... je suis désolée!!» petite mine timide et apeurée, sur le coup, c'est sur que ça devait faire bizarre pour Mélina d'être ainsi essoufflée! En tout cas, la question était maintenant de savoir ce qu'il y aurait à l'intérieur... l'Inquisitrice donna ses instructions, et telle une élève studieuse, Naomi écoutait avec une attention toute particulière chaque mot! De là, elle se redressa, droite comme un I et les bras le long du corps, cherchant donc à paraître un peu impressionnante et le regard dur comme si elle allait mordre le premier venu! Pour sûr que ça donnait une image assez bizarre - presque ridicule en fait - mais tant pis, elle pourrait difficilement faire mieux

«Compris! Allez on y vaaaaATCHOUm!» ah ben ça commençait bien... pourtant, elle n'avait pas l'impression d'être enrhumée, ça devait surement être un truc qui lui avait chatouillé le nez. Bref! Elle poussa la porte, regardant l'ensemble de la pièce comme si elle allait tuer tout le monde... sauf qu'il n'y avait personne. À part un al-bhed derrière son comptoir.

«Bonjour?» sur le coup, elle sursauta et regarda l'homme avec des yeux ronds, elle ne pouvait savoir l'expression de celui-ci puisque comme tous les al-bhed, il portait un masque qui cachait entièrement son visage. Dans sa tête, Naomi essayait de se rappeler ce que Mélina lui avait dit, donc euh, dure, pas les laisser poser de questions, bref!

«Une chambre, salle de bain et de quoi sécher nos affaires.» ça lui faisait bizarre de ne pas dire s'il vous plaît ou merci, d'un autre côté, Mélina ne lui avait pas interdit de le faire.. et puis, le truc de sécher les vêtements était un peu con sachant qu'elles allaient les mouiller à nouveau en sortant, mais passons. L'al-bhed soupira, réalisant surement qu'il avait affaire à des yévonites et sachant donc qu'il ne servait à rien de chercher à comprendre avec eux.

«Nous n'avons qu'une chambre ici avec salle d'eau commune. Mais il y a des radiateurs pour faire sécher vos vêtements. Ce sera 50 gils par personne. Par ici.» Naomi voulut fouiller dans ses poches pour trouver l'argent mais réalisa qu'elle n'avait pas la moindre idée de l'endroit où Mélina rangeait ses gils! Elle se racla la gorge, essayant de paraître encore autoritaire

«Hum... mon argent est au fond de mon sac. Je vous paierai une fois que j'aurai posé mes affaires.» il haussa des épaules et les conduisit donc vers la chambre commune. De là, Naomi attendit qu'il sorte pour se tourner vers Mélina «mes gils sont dans mon petit sac là, la poche sur le côté... tenez votre sac, je vous laisse prendre ce qu'il faut, je n'ai pas envie de fouiller.» puis elle désigna la salle de bain avec un petit sourire «vu que vous êtes dans le corps le plus fragile, vous devriez aller dans la salle de bain en premier!» ça faisait bizarre d'être celle qui devait materner pour le coup!
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Hartford
Inquisitrice Enchaînée

Inquisitrice Enchaînée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1250/1400
MP : 35/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Lun 2 Mai - 9:35

NaomiMélina eut du mal à ne pas laisser échapper un léger gloussement en voyant la posture empruntée par Naomi. Ça n’avait certes rien de flatteur par rapport à l’impression que l’Inquisitrice souhaitait donner mais elle pouvait voir que sa compagne se donnait du mal pour répondre à ses demandes.

Dans la situation actuelle, c’était tout ce qu’il y avait de plus rafraîchissant. Quoique toujours un peu perturbant, malgré tout.

Les deux jeunes femmes entrèrent dans le refuge, pratiquement désert à cette heure de la journée. Naomi l’interpella assez sèchement après que celui-ci les ait salués, l’intimant de leur fournir de quoi se poser sans plus de cérémonie. L’homme ne leur en tint visiblement aucune rigueur, comprenant à leur allure qu’elles n’avaient pas de temps à perdre en palabres inutiles avec lui et les mena vers une chambre.


« Ne soyez pas trop dure avec ce pauvre homme. Du moment qu’il ne se montre pas trop insistant, on peut bien faire preuve d’un peu de gratitude. » glissa Mélina à l’autre demoiselle durant le trajet, un léger sourire au coin des lèvres.

La pièce était suffisamment grande pour elles deux, et les commodités feraient amplement l’affaire pour l’utilisation qu’elles prévoyaient.

L’excuse de la prêtresse sembla inciter le tenancier à les laisser tranquille pour le moment, laissant l’occasion aux deux jeunes femmes de souffler un peu.


« Je vous remercie pour votre geste mais il est inutile que vous fassiez autant de manière pour ça. Après tout, je vous prête mon corps – si on peut appeler ça ainsi - bien volontiers, fouiller un peu par nécessité ne me dérange pas outre-mesure. J’ai mis de quoi payer dans la sacoche accrochée à l’arrière de ma - votre, dans le cas présent - taille, en partant ce matin. Prenez ce qu’il faut dedans et donnez-le-moi. Je m’occupe du reste ! »

Mélina retira la bourse de la pochette que lui avait indiqué Naomi et pris ce dont elle avait besoin avant de ranger le reste là où elle l’avait trouvé.

« Dites, vous allez mettre encore longtemps à sortir de quoi régler ? Je dois retourner à mes affaires, moi. »

L’impatience de leur hôte manqua de peu d’agacer Mélina mais elle comprenait qu’il ne veuille pas laisser l’entrée du refuge sans surveillance trop longtemps. Elle récupéra l’argent que lui tendait Naomi et l’ajouta à ce qu’elle avait déjà sorti pour le tendre au gérant.
Comme pour appuyer ses paroles d’un peu plus tôt, elle gratifia leur hôte d’une brève courbette, les deux mains jointes devant ses jambes, avant de se redresser en affichant un visage exprimant la gratitude.


« Encore merci pour nous fournir l’hébergement. Il va sans dire que votre établissement s’est révélé être une véritable oasis au milieu d’un tel déluge.
-O-Oh… C’est sûr que c’est pas toujours évident de faire affaire dans le coin, vu les cordes qui tombent et le boucan que font les éclairs mais si je peux rendre service… Faites-moi savoir si vous avez besoin de quelque chose. Je verrais ce que je peux faire.
-Nous n’y manquerons pas. »

L’homme s’en alla, visiblement plus détendu à l’idée qu’il ne perdait pas forcément sa journée à offrir le gîte aux deux demoiselles. Ou au moins l’une d’entre elle.

« Nous ne devrions pas avoir de différends avec ce marchand tant qu’il reste honnête. Inutile de faire dans l’excès de méfiance tant qu’il ne nous donne pas de bonnes raisons de le faire.

Un regard inquisiteur se perdit furtivement dans un coin de la pièce, comme si Mélina ne souhaitait pas blâmer directement Naomi pour ses actions. Elle lui avait effectivement dit que les Inquisiteurs étaient connus pour hausser le ton assez souvent mais elle n’aimait pas vraiment l’idée de chercher des noises à toute la population. Du moment qu’on les laissait tranquilles le temps que toute cette histoire sordide soit réglée, elle pouvait bien agir comme elle le souhaitait.

« Pour ce qui est de votre proposition, j’accepte volontiers. Vos vêtements sont bien trop aérés pour moi, je sens déjà les courants d’air sur votre peau. Ce que j’apprécierais que vous fassiez en attendant que j’ai fini, ce serait que vous utilisiez une serviette pour sécher en partie mes cheveux. L’eau froide a tendance à les mettre dans un état affreux, je n’aimerais pas qu’ils soient trop agressés par la différence de température quand ce sera votre tour de passer sous l’eau. Tenez, servez-vous de celle-ci. J’utiliserais l’autre. A tout de suite ! »

Mélina referma la porte derrière elle, verrouillant ensuite le loquet avant de commencer machinalement à se déshabiller, non sans avoir ouvert le robinet au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Mar 3 Mai - 11:22

MélinaOh la la... à trop vouloir paraître dans son rôle, elle en avait fait justement trop! Le pauvre homme paraissait un poil agacé et méfiant, craignant surement que les deux femmes tentent de squatter sans payer. Naomi prit quelques sous et les tendit à Mélina qui paraissait plus douée qu'elle à jouer la comédie! La jeune prêtresse avait vraiment l'impression qu'elle aurait réagi de la même manière si elle était à sa place, quoi que son ton aurait peut être été plus doux et moins formel.

En tout cas, l'al-bhed paraissait rassuré à présent et les laissa le temps de leur préparer à manger. Naomi suggéra qu'ayant le corps le plus fragile, il valait mieux que Mélina passe la première à la douche, celle-ci lui donna une drôle de requête concernant ses cheveux, mais Naomi était habituée, ayant elle aussi de longs cheveux, bien que fins et généralement assez disciplinés. Elle prit donc la serviette et s'assit sur une chaise pour ne pas mouiller le lit de ses vêtements trempés, et entreprit donc, consciencieusement, de les sécher tout en évitant de trop les frotter pour éviter qu'ils ne frisent. Elle les épongeait principalement par pression dans la serviette tout en tirant bien vers le bas pour garantir une meilleure efficacité.

Lorsque Mélina sortit, elle lui sourit en se levant et en se tournant façon mannequin qui présente une robe de haute couture - chose étrange avec cette apparence

«Est-ce que ça vous convient ainsi?» elle sourit avec douceur avant de se rendre à son tour dans la salle de bains. Mais avant, elle tendit son sac à l'Inquisitrice «je vous laisse me donner des vêtements de rechange...» autant pour elle, ça ne la dérangeait pas qu'elle ait changé de tenue si elle trouvait les siens inconfortables, mais la jeune prêtresse préférait conserver des vêtements qui appartenaient bien à Mélina. Lorsqu'elle les lui remit, elle alla à la salle de bain et profita à son tour d'une douche bien chaude.

Il y avait là un sèche-cheveux, aussi la jeune femme s'en servit pour coiffer correctement la longue chevelure de l'Inquisitrice et s'assurer «qu'ils ne partent pas dans tous les sens» comme elle semblait le craindre. Quand elle sortit, prête pour la nuit, l'aubergiste frappa à la porte en leur proposant à dîner.

«C'est vraiment très gentil à vous!» le plat comportait une sacrée portion de viande, il faut dire qu'il y avait de belles bestioles dans cette plaine!

«Qu'est-ce que c'est?»
«Du béhémoth avec de la purée de pommes de terre et des petits légumes. Ça vous ira?»
«Euh...»
honnêtement, peu probable que Naomi puisse engloutir tout ça, mais elle oubliait qu'elle était dans le corps de Mélina surement mieux habitué à avaler de telles quantités! Elle lança un petit regard à la jeune femme d'un air inquiet

«Je ne suis pas sure de pouvoir manger tout ça...» dans le corps de Naomi, Mélina aurait plutôt intérêt à ne manger ne serait-ce qu'un quart de sa portion de viande et manger les légumes, sinon elle risquait d'avoir de sacrés maux de ventre pendant la nuit!
===========================

Oubli: paiement de 50 gils pour la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Cronos
Chaton à la retraite

Chaton à la retraite

avatar
Fiches du joueur : Personnages :
Julian Quinn - Lily Hunter - Aaron - Jonah

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Mer 4 Mai - 23:17



Mélina gagne 150 Gils
Naomi gagne 150 Gils

Mélina passe au Niveau 4 !

Restauration : -50 Gils, +100% HP/MP [Chacun]

Fiches Modifiées

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina Hartford
Inquisitrice Enchaînée

Inquisitrice Enchaînée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1250/1400
MP : 35/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Dim 8 Mai - 17:52

NaomiLa douche avait duré un petit moment mais d’avoir pu se réchauffer un peu sous l’eau chaude avait légèrement revigoré Mélina. Mais en même temps, cela avait détendu la plupart de ses muscles et articulations. Elle pouvait ainsi sentir la fatigue prendre lentement le pas sur sa volonté de rester éveillée.

Elle n’avait pas encore réussi à se familiariser complètement au corps de Naomi, c’était malheureusement un fait. Ses mouvements étaient plus hésitants, moins assurés à cause du contrôle qu’elle essayait d’exercer dessus en permanence car, contrairement à son corps de tous les jours, elle ne savait pas encore quelles étaient les limites de celui qu’elle habitait. Impossible donc d’effectuer ses actions comme elle avait l’habitude de le faire sans risquer d’abîmer une partie du corps de la prêtresse.

Le stress jouait lui aussi dans l’équation, car même si elle ne le montrait pas, elle était inquiète du temps que cela prendrait pour récupérer son corps. Elle ne souhaitait en aucun cas que cela dure, autant pour son bien que pour celui de Naomi. Toutes deux prenaient des risques à voyager dans cet état. Si elle devait être honnête, elle ne donnait pas chère de leur peau si les choses ne s’arrangeaient pas très vite.


« Inutile de faire dans le défaitisme. Faisons ce que nous pouvons en attendant de trouver une solution. » se dit-elle en se tapant les joues pour se redonner un peu d’énergie.

Nouant une serviette autour du buste pour sortir, elle vit que Naomi avait appliqué ses conseils pour sécher ses cheveux, lui laissant jeter un rapide coup d’œil avant d’entrer dans la salle de bain à son tour. Elle ne put s’empêcher de laisser échapper un nouveau gloussement en observant sa propre figure faire un tour sur elle-même. Cela lui rappelait son enfance lorsque qu’elle vivait encore dans son manoir, où elle exécutait ce même genre d’exercice en compagnie de sa mère et de son frère.


« Vous avez fait ce qu’il fallait. Je vous montrerais plus tard comment les coiffer correctement. Par contre, et croyez bien que je suis navrée mais vous ne trouverez pas de vêtement de rechange à proprement parler dans ce sac. Ceux que vous portez actuellement s’avère être la seule tenue qui m’ait été fournie pour faire ce voyage... Vous devrez vous contenter d’enfiler ce que j’avais prévu pour passer la nuit. » expliqua Mélina en fouillant le sac que lui avait tendu Naomi juste avant.

Elle en sortit un assortiment de sous-vêtements accompagnés de ce qui ressemblait à une espèce de chemise à manches et bords longs ainsi que des bas en tissu assez longs pour lui remonter jusqu’aux cuisses. Rien de bien extravagant compte tenu de son statut d’Inquisitrice mais suffisamment de bonne qualité pour ne pas ressembler à des loques. Elle fournit le tout à Naomi avant de la laisser refermer la porte de la pièce de lavage.

De son côté, elle commença à chercher dans le sac de Naomi pour trouver de quoi se couvrir. Sans pour autant jeter un œil à tout ce qu’il s’y trouvait, elle put constater que la prêtresse avait été bien plus prévoyante qu’elle concernant son attirail de voyage. Il faut dire que, comme mentionné plus tôt, elle-même ne disposait pas des fonds nécessaires pour se procurer plus d’une tenue pour la vie de tous les jours. Le strict minimum leur était alloué pour paraître un minimum présentable et c’était à eux d’entretenir leurs équipements, allant de la lessive aux réparations de leurs armes en cas d’usure.

Elle trouva ce qu’elle cherchait assez rapidement et l’enfila par-dessus le linge de change qu’elle avait pu récupérer juste avant, puis rangea le sac et son contenu au pied du lit juste au moment où Naomi ressortait et où l’aubergiste pénétra dans la chambre pour leur servir à manger.


« C’est vraiment… très aimable à vous. » ajouta simplement Mélina après sa compagne, se retenant de ne pas se jeter immédiatement sur les plats pour engloutir leur contenu.

Leur hôte décrivit ce qu’il leur avait servi, ce qui ne fit qu’attiser encore plus l’appétit de l’Inquisitrice tout juste avant qu’elle ne se rende compte que Naomi tentait de lui signaler quelque chose. La jeune femme se reprit donc et signifia à l’aubergiste que le repas leur convenait et qu’il pouvait disposer. L’homme se retira donc après avoir déposé le plateau sur la table-basse au milieu de la pièce, ce qui permit à Mélina de faire face à sa voisine de chambrée.


« Ne faites pas la difficile, allons. Surtout pas maintenant que nous nous trouvons dans nos positions respectives. Concevez bien que mon corps, comme je vous l’ai dit auparavant, fonctionne différemment de celui du commun des mortels. En relation à cela, mon métabolisme est bien plus actif en ce qui concerne la consommation d’énergie. Vous devez avaler le plus possible de nourriture pour que mon corps puisse récupérer tout ce qu’il a perdu jusqu’à maintenant. Vous n’avez pas le luxe de faire la fine bouche, croyez-moi. Et assurez-vous bien de manger vos légumes ! Ce n’est pas parce que vous ne pouvez pas grossir que vous devez manger n’importe comment. »

Elle se rendait bien compte qu’elle ne faisait que répéter des conseils qui lui avait prodigué par ceux qui s’étaient occupés d’elle depuis son arrivée à Bevelle mais malgré tout, elle ne pouvait s’empêcher de penser que, venant d’elle pour quelqu’un d’autre, ça ne pouvait pas être une mauvaise chose.

D’un autre côté, si ces conseils diététiques étaient habituellement valables pour elle, l’inverse l’était d’autant plus désormais qu’elle occupait le corps de Naomi. Rien que d’imaginer qu’elle ne pourrait plus se régaler comme elle l’entendait tant que la situation était réglée, c’était comme si quelque chose au fond de son esprit s’était brisé.


« Quoi qu’il en soit, il est hors de question que nous restions ainsi indéfiniment ! Dès demain, nous devrons réfléchir à une solution pour récupérer nos corps ! Quitte à nous mettre à la poursuite de celui qui s’est amusé à nous jouer ce mauvais tour pour le forcer à remettre les choses à leur place ! Il ne perd vraiment rien pour attendre, vous pouvez me croire ! » s’exclama Mélina en commençant à découper rageusement sa viande en morceau de plus en plus petit.

Le repas se déroula sans autre coup d’éclat de la part de la jeune femme, qui dut se résoudre à laisser de côté une part de son repas pour éviter que l’estomac de Naomi ne se retrouve prit de maux au cours des prochaines heures.

Malgré tout, cela avait suffi à la contenter et c’était déjà bien assez. Elle pouvait presque sentir que la digestion faisait déjà effet en lui provoquant une légère somnolence, qu’elle appuya d’un bâillement à lui faire décrocher la mâchoire.


« Il vaudrait mieux éviter de nous coucher trop tard si l’on veut pouvoir repartir en forme. Je vais signaler que nous avons terminé de manger. Il vous faut quelque chose ? » demanda Mélina en se levant, prête à sortir pour rejoindre l’accueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Lun 9 Mai - 9:37

MélinaContrairement à ce que Mélina pouvait penser, Naomi avait quand même des notions d'esthétique. Il fallait tout de même qu'elle prenne soin d'elle en tant que prêtresse et qu'elle fasse bonne impression quand elle se rendait dans les temples. Et puis, ses cheveux n'avaient pas grand chose à envier à ceux de Mélina, sauf que pour elle, ils étaient fins et donc peut être plus faciles à coiffer.

Toujours est-il qu'elle alla à la douche une fois l'Inquisitrice sortie, celle-ci n'avait pas d'habits de rechange, donc elle allait prendre directement les vêtements pour la nuit. Une fois dans la salle de bain, elle dut se battre pour se déshabiller! C'est que les vêtements de Mélina étaient compliqués, sans compter les chaînes qui étaient accrochées elle ne savait pas trop où, elle tomba même à plusieurs reprises en s'emmêlant dans tous les tissus! Mais une fois qu'elle se retrouva nue, elle put ranger soigneusement les affaires de l'Inquisitrice, séparant chaque partie de sa tenue pour les mettre à sécher convenablement. C'était peut être ridicule sachant qu'ils seraient de nouveau trempés une fois dehors le lendemain, mais elle préférait quand même mettre des vêtements secs demain matin.

De là, elle put enfin se doucher. Ça faisait un bien fou et elle fit très attention aux cheveux de l'Inquisitrice, vu que cela semblait lui tenir à cœur. Une fois les cheveux bien secs, elle enfila donc la tenue que lui avait donnée Mélina et elles purent passer à table. Difficile d'imaginer pouvoir engloutir tant de nourriture, en particulier de la viande, et surtout avant de dormir, mais le corps de la jeune femme en avait besoin, et après les conseils de son garde du corps, elle mangea avec un appétit qu'elle n'aurait jamais imaginé!

Elle termina même l'assiette de Mélina qui, dans le corps de Naomi, ne pouvait pas manger autant... ça lui faisait bizarre, pour sûr! Et le pire, c'est qu'elle n'avait même pas l'impression d'avoir trop mangé! Une main sur son ventre, elle faisait les yeux ronds en ne se sentant même pas trop lourde

«Et ben... c'est impressionnant. Il va falloir songer à trouver systématiquement un endroit convenable où manger s'il vous faut tant de nourriture!» elle s'étira longuement et Mélina suggéra d'aller au lit. Bizarrement, elle avait l'impression d'avoir besoin d'exercice, comme si son corps était en manque d'action... mais elle ne comptait pas écouter pour le moment, il fallait effectivement qu'elles dorment pour trouver un moyen de retrouver leur apparence... elles ne pouvaient pas rester indéfiniment comme ça.

Elle alla donc se coucher, se glissant sous les draps, bien que le repas un peu trop récent l'empêchait encore de dormir. C'était comme si tous ses sens étaient en alerte, elle n'arrivait pas à se calmer et se reposer, ayant le sentiment de devoir rester sur le qui-vive quoi qu'il arrive. Elle tourna, tourna et se retourna dans son lit, ne trouvant pas le sommeil, jusqu'à ce qu'une drôle de sensation s'empare d'elle, un peu ce qu'elle avait ressenti lorsque le drôle de bonhomme lui avait jeté cette brume à la figure, son corps lui parut de plus en plus léger, de plus en plus calme, et enfin elle s'endormit.

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, des mèches blondes traversaient ses cils, il lui fallut quelques secondes pour réaliser qu'elle n'était pas dans le même lit que la veille, se redressant doucement, elle se sentait moins forte, bien plus fragile oui et surtout, plus légère...

«Hum... fouaaaaaaha» elle s'étira longuement avant de baisser les yeux et voir les mèches blondes qui reposaient sur sa poitrine, elle battit des cils quelques secondes avant de les attraper, laissant le temps à son cerveau de faire la part des choses et se réveiller avant qu'elle n'écarquille les yeux et affiche un large sourire

«Gniiiiiiih!!! Mais c'est moi!!!! je suis dans mon corps! je suis dans mon corps!!» sa voix était partie dans les aigus, si bien que l'al-bhed qui tenait l'auberge débarqua dans la chambre, un brin paniqué

«Qu'est-ce qui se passe??? Tout va bien?» elle ramena son draps sur elle, même si elle n'était pas particulièrement indécente, on va dire qu'elle n'était pas habituée à voir un homme au lever du lit! Celui-ci aurait probablement rougi en la voyant ainsi, mais avec son masque, difficile à dire!

«hein euh quoi?? Non non! Tout va bien!! Mais euh...» réalisant la situation, il revint rapidement vers la porte avec une posture qui montrait surement sa gêne
«D'accord, je vais vous préparer un petit déjeuner...»
«O... oui! Merci beaucoup!»
elle attendit qu'il sorte pour se lever et se regarder sous toutes les coutures, ravies de se retrouver! Elle leva les yeux vers Mélina, l'air ravi

«Bon et bien finalement, nous n'aurons pas à courir après ce mystérieux inconnu!» sauf si l'Inquisitrice insistait pour le faire payer...
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Hartford
Inquisitrice Enchaînée

Inquisitrice Enchaînée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1250/1400
MP : 35/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Mar 17 Mai - 16:42

Mélina était revenue de l’accueil rapidement, se contentant de déposer les plats en remerciant leur hôte puisque Naomi n’avait rien demandé et elle-même n’avait besoin de rien de particulier pour la nuit.

Une fois de retour dans la chambre, elle s’était enfouie dans ses couvertures et avait entreprit de faire le point mentalement sur ce qu’il s’était passé. Elle pensait qu’avec la tempête qui avait repris de plus belle au-dehors, elle resterait éveillée suffisamment longtemps pour explorer les nombreuses options pour régler le problème mais comme elle avait pu s’en rendre compte durant le repas, la fatigue l’empêcha de faire fonctionner son cerveau plus de quelques minutes avant qu’elle ne sombre dans un sommeil sans rêve.

Ce fut la voix perçante mais néanmoins enjouée de sa voisine de chambre qui la tira soudainement du lit, le son aigu lui intimant de se relever sur son matelas dans une position défensive sous l’impulsion d’un réflexe auto-protecteur.


« Quoi ?! Quoi ? Qu’est-ce qu’il se passe ? Des assassins ? On nous attaque ? »

L’agitation provoquée par les réactions des deux jeunes femmes eut tôt fait de provoquer l’arrivée paniquée du tenancier, venu s’assurer que tout allait bien. Cela eu le mérite de donner à Mélina le temps nécessaire pour reprendre ses marques, à commencer par les sensations familières qui l’avaient fait se redresser aussi vite et aussi simplement, tous ses sens en alerte pour lui permettre d’agir au plus vite en cas de problème. Les muscles tendus et les membres prêts à s’élancer sur l’ennemi, l’imposante masse argentée dans son dos se déplaçant au gré de ses mouvements et surtout, la faim dévorante qui la tiraillait bien avant qu’elle n’ouvre les yeux. Aucun doute possible, il s’agissait bel et bien du corps qu’elle avait vu grandir, mourir, puis renaître et se fortifier de nouveau. Le corps de Mélina Hartford, noble déchue de Tréno. Son corps.

L’aubergiste repartit aussi vite qu’il était arrivé, laissant les deux jeunes femmes à leurs célébrations. Mélina n’avait pas vraiment relevé le fait qu’il l’ait vu dans une tenue peu flatteuse, bien trop occupée à analyser l’évolution de sa situation.


« Les réjouissances sont effectivement de mise. Et ça l’est d’autant plus que nous n’aurons pas à perdre notre temps à partir à la poursuite de cet énergumène. Cependant, il n’a pas intérêt à recroiser ma route s’il veut préserver son intégrité physique. »

Tout en récupérant les habits qu’elles avaient mis à sécher la veille, Mélina commença à décrire les plans pour la journée qui les attendait :
« Nous étions censé atteindre Guadosalam hier après-midi mais avec tout ce qui s’est passé, nous ne pouvons désormais qu’espérer y arriver en fin de matinée. Nous nous y réapprovisionnerons puis nous repartirons en empruntant un de leurs transports pour Luca. Bénis soient les Guados pour encore faire preuve d’assez d’indulgence envers ces étranges véhicules flottants. »

Lorsqu’elle eut terminé ses explications, elle se rendit compte que bien que ses habits étaient prêts à être enfilés, il lui fallait remettre en ordre sa volumineuse chevelure actuellement tombée à plat après la nuit passée.

« Attendez-moi, j’en ai pour quelques instants. » vint-elle indiquer en se dirigeant vers la pièce d’eau.

Ils se passa deux minutes ou presque avant qu’elle ne ressorte, habillée et équipée de pied en cap, avec les nombreuses vrilles constituant sa coiffure habituelle remises à neuves aussi bien sur l’avant que sur l’arrière.

Au même moment, on toqua à la porte. Mélina alla ouvrir, trouvant l’aubergiste avec un plateau chargé de victuailles pour le repas. Elle les réceptionna chaleureusement en le gratifiant d’un large sourire, qui ne manqua pas de déstabiliser encore le pauvre homme, comparé à l’attitude qu’elle avait eue avec lui hier soir, puis referma la porte en lui signifiant qu’elle lui rapporterait les plats comme ça avait été le cas hier soir.

La jeune femme déposa le plateau sur une des tables basses avant de tendre sa part à Naomi. Lorsque la demoiselle aux cheveux blonds eut récupéré sa nourriture, Mélina s’empressa de dévorer le contenu de son assiette.

Lorsqu’elle eut terminé, l’Inquisitrice reposa son assiette et les couverts à part sur le plateau et laissa un léger soupir s’échapper d’entre ses lèvres.


« Je vais sûrement devoir fournir un rapport en arrivant à Luca pour expliquer les raisons de notre retard… Je m’en serais volontiers passé mais que voulez-vous, il leur faut une explication pour tout et n’importe quoi. Enfin, il est certain qu’on ne peut pas imputer la faute à la volonté de ce cher Yévon, n’est-ce pas ? » vint-elle plaisanter pour ne pas trop plomber l’ambiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Jeu 19 Mai - 9:35

Naomi
Quel soulagement que de retrouver son corps! Même si Naomi se sentait toute faible après avoir passé près d'une journée dans le corps bien solide de Mélina, elle était quand même ravie de retrouver ses sensations et son agilité. Elle s'étira longuement pendant que l'Inquisitrice parlait du programme de la journée, programme auquel elle ne pouvait qu'adhérer.

«Hum... trouver un aéronef à Guadosalam va être compliqué, Guadosalam ne dispose pas de ses propres appareils, ils tolèrent juste que les gens les posent au niveau de la Plaine Foudroyée. Il faudra espérer que quelqu'un est passé par là peu avant nous pour le récupérer...» en gros, il fallait que quelqu'un ait loué un appareil pour se rendre à Guadosalam et l'ait laissé sur place pour espérer pouvoir en profiter. Enfin, elles verraient bien une fois sur place.

Mélina s'éclipsa dans la salle de bain et Naomi en profita pour s'habiller. L'inquisitrice ayant pris une bonne douche la veille avec son corps, elle  était propre et n'avait donc pas besoin d'y retourner. Elle enfila une nouvelle robe, probablement mieux adaptée à la pluie puisqu'elle avait des manches et couvraient davantage son corps, elle attacha aussi ses cheveux en un chignon pour que ce soit moins gênant sous la pluie. Lorsque Mélina sortit de la salle de bain, elle était fin prête et alla s'installer à table pour le petit déjeuner. Un bon chocolat chaud avec un croissant, c'était plus que suffisant et elle laissa tout le reste à l'Inquisitrice qui avait retrouvé son appétit!

«C'est incroyable la quantité de nourriture que vous pouvez avaler.. même si on tient compte de votre force.» elle avait compris que la jeune femme avait besoin de beaucoup d'énergie pour contenir sa force, mais ça restait quand même impressionnant.

Tout en mangeant, Mélina réfléchissait à son rapport, mais Naomi trouvait qu'elle était peut être un peu trop à cheval sur le protocole, rougissant légèrement tout en trempant son morceau de croissant dans le chocolat, elle parla d'une petite voix

«Hum.. nous pourrons peut être rattraper notre retard? Et puis... de toute manière, je ne suis pas sure que l'église vous tienne rigueur du retard, ils se doutent bien qu'en m'escortant moi, vous ne pourrez pas aller à un rythme très soutenu. Je n'ai jamais été réputée pour ma rapidité. Vous pourrez toujours dire que c'est moi qui vous ai ralentie?»

Bon, autant le dire, Naomi détestait tout ce qui était paperasse, et elle n'avait pas envie que Mélina s'embête avec ça elle aussi! Mais bon, elle ne pourrait pas non plus l'empêcher de faire ce qu'elle voudrait.
Une fois le petit déjeuner terminé, les deux femmes finirent de se préparer et rendirent le plateau à l'al-bhed, le remerciant chaleureusement pour l'hébergement - il paraissait surpris de voir le changement brusque de comportement, mais ne s'en offusqua pas - et elles se retrouvèrent dehors.
Soupirant, Naomi ajusta l'écharpe qu'elle enroula autour de son cou et s'en servit aussi pour se couvrir un peu la tête

«Bon ben... quand faut y aller, faut y aller!» il fallait espérer qu'elles verraient un aéronef garé à proximité de Guadosalam, sinon, elles allaient devoir se taper le trajet jusqu'à Luca à pieds! Ce qui était plutôt prévu à la base...

La pluie était un peu plus calme, mais la jeune fille fut rapidement trempée et essayait de marcher à un rythme assez soutenu pour ne pas ralentir davantage leur progression, elle ne parlait pas, économisant son souffle, mais sursauta lorsqu'un éclair passa à proximité

«Houla! Pas passé loin lui!» mais pas de bobo heureusement... il fallait aussi se tenir sur ses gardes pour le cas où un monstre se pointe!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Hartford
Inquisitrice Enchaînée

Inquisitrice Enchaînée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1250/1400
MP : 35/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Lun 23 Mai - 12:03

« Oh ! Veuillez pardonner mon ignorance. Ces histoires de technologie impie pour les uns, bénéfique pour les autres me font bien souvent m’emmêler les pinceaux tant elles me paraissent ridicules. Vous conviendrez qu’il n’y a pas vraiment d’intérêt à les dépeindre de manière aussi négative, tant qu’on ne s’en sert pas n’importe comment. Néanmoins, vous avez raison de souhaiter que nous ayons de la chance d’en trouver en arrivant sur place. Par les temps qui courent, il ne serait pas étonnant que nous soyons forcé de continuer à pied. »

Mélina enfourna une nouvelle viennoiserie dans sa bouche dès sa réponse terminée, la pâte fondant presque instantanément en lui laissant une douce fragrance sucrée sous le palet. Elle allait être rassasié une fois le repas fini, il ne faisait aucun doute. Mais malgré ça, elle n’aurait pas été contre quelques morceaux de viande grillée pour accommoder le tout. Tant pis, elle essaierait de se rattraper une fois à Luca.

« Je pense pouvoir dire que vous n’avez encore rien vu, ma chère. Lorsque je suis réellement affamée, inutile de vous dire que la quantité de nourriture peut s’avérer bien plus impressionnante. Mais puisqu’il s’agit d’un détail dont je n’aime pas non plus me vanter, gardez-le pour vous. Je suis ne pas encore prête à ce que l’on me compare à une de ces créatures à l’estomac abyssal qui pullulent dans les régions reculées. »

Par la suite, Naomi tenta de rassurer Mélina en indiquant qu’elle pouvait servir d’excuse pour justifier le retard accumulé. Quelle idée saugrenue ! Utiliser un tel argument serait une honte indescriptible pour Mélina, qui avait pour principe de ne jamais rejeter la faute sans raison sur autrui.

Qu’avait Naomi dans la tête pour proposer encore une fois de se sacrifier pour que Mélina ne soit pas inquiétée ? Déjà dans la forêt de Macalania, où elle avait déclaré que sa vie était moins importante qu’une autre et maintenant. Etait-ce le résultat des années à suivre la doctrine enseignée par le culte de Yévon ? Ou bien cela avait-il des implications plus lourdes ? Il allait peut-être falloir qu’elle enquête un peu plus de ce côté-là.

En attendant, l’Inquisitrice décida de faire preuve d’un peu plus de finesse par rapport à ce qu’il s’était passé dans la forêt, laissant d’abord échapper un léger ricanement avant de répondre :


« Votre solicitude me touche, vraiment. Mais cessez donc de vous diminuer ainsi. Je ne me servirais pas de vous comme prétexte pour justifier notre arrivée tardive. Je nous trouverais bien quelque chose qui les incitera à nous laisser en paix. Faites-moi confiance, je peux me montrer très persuasive quand je le désire. » conclut-elle dans un de ses sourires à vous glacer le sang.

Le repas fut terminé rapidement après ça et les deux jeunes femmes purent quitter l’établissement l’esprit serein malgré la météo qui les attendait à la sortie.


« Inutile de nous attarder plus longtemps dans cette région. Si nous filons droit sans prêter attention à la faune sauvage, nous devrions atteindre Guadosalam dans les temps. Allons-y ! » déclara Mélina en avançant aussi vite que lui permettait la compagnie de Naomi.

===========================

Mélina et Naomi se dirigent vers Guadosalam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cronos
Chaton à la retraite

Chaton à la retraite

avatar
Fiches du joueur : Personnages :
Julian Quinn - Lily Hunter - Aaron - Jonah

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Mar 7 Juin - 14:16




Mélina gagne 150 Gils
Naomi gagne 100 Gils

Mélina passe au Niveau 5 !
Limite Niv.1 débloquée

Naomi passe au Niveau 4 !

Fiches Modifiées



Le duo se dirige vers le Sélénos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Dim 9 Oct - 14:44

Cixi et Lynoh viennent de Gaïa - Kalm
============================
LA bataille de Junon avait vraiment été... un massacre. Il n'y avait pas eu d'autre mot pour le définir. Des attaques, des explosions, une partie des civils avait été évacuée assez rapidement, mais par la suite, Spira avait réussi à faire des otages et il s'en était fallu de peu pour que Seymour remporte la victoire. S'il n'y avait pas eu les forces armées pour couler les navires et empêcher l'arrivée des renforts, surement qu'ils auraient pu faire main basse sur la ville.

C'est alors que le Grand Maître avait fait appel à Anima. J'avais écarquillé les yeux en voyant les chaînes et les ancres jaillirent du ciel pour la faire sortir de terre... mon rythme cardiaque s'était accéléré alors qu'elle s'extirpait peu à peu.. je me souvenais de l'avoir vue au cours d'un match de blitzball, à la télévision. Il était... tout aussi sombre et terrifiant. Puis il y avait eu la lumière à son œil et toutes les caméras furent coupées... Lynoh s'était levé et était allé faire un tour, j'étais trop mortifiée pour l'en empêcher.

Les jours suivants, il fut plus silencieux que jamais.. Déjà qu'il n'était pas du genre bavard, mais cette guerre semblait l'avoir plus renfrogné encore. J'ignorais que la véritable raison était Anima, j'avais cru que c'était l'atrocité dans son ensemble qui l'avait mis dans cet état. Quant à moi, je réfléchissais à cette apparition. Était-ce le vrai? Ou bien une création de la Néo ShinRa? Ils ont déjà créé Ifrit, alors pourquoi pas lui? D'autant que s'ils travaillent au retour des chimères, avec Seymour dans le temple de Bevelle, il serait logique de penser qu'ils auraient travaillé sur Anima en priorité. Mais d'un autre côté, je repensais à ce que les Sylphes nous avaient dit. Les anciennes chimères sont encore quelque part... Seymour aurait-il pu aller la chercher?

Tant de questions, nous aurions peut être la réponse en allant enquêter au Temple. Même si Lynoh ne parlait pas beaucoup, il continuait de mettre au point notre plan. On n'était pas censés se connaître depuis longtemps de toute manière, ce qui pourrait nous être utile pour les éventuelles questions auxquelles nous n'aurions pas de réponse. On travaillait surtout sur son histoire à lui, pas trop sur la mienne.

On avait fini par faire le plein du vaisseau, j'avais acheté les lentilles, mais je ne comptais pas les mettre pour le voyage, au cas où. J'en avais pris plusieurs boîtes, comme ça, j'étais tranquille au cas où on passe plusieurs jours à Bevelle.
Le trajet fut assez rapide par le Sud, on était partis très tôt le matin, et on arrivait vers les Plaines en fin de matinée. Je nous posais pas trop loin du comptoir de Rin au Centre de la Plaine, il fallait qu'on achète des manteaux imperméables, et pour que notre histoire tienne la route, on devait porter des vêtements de Spira.


«Bonjour, bienvenue au Comptoir de Rin j'avais mis mes lentilles juste avant de rentrer, il fallait que je fasse attention à ne pas parler al-bhed.
«Bonjour.. nous voudrions deux manteaux s'il vous plaît, nous nous rendons à Bevelle.»
«Hum.. vous devriez faire attention. Bevelle est sur les dents.»
«Je sais... mais je leur amène un ancien invokeur, il est important qu'il rejoigne l'église.» l'al-bhed regarda Lynoh, difficile de savoir à quoi il pensait avec ses lunettes sur le nez. Mais il hocha juste de la tête et alla nous chercher deux manteaux. Celui pour Lynoh paraissait de bien meilleure qualité, ce qui était compréhensible.

Je le payais, on en profitait pour manger un peu, puis je me tournais vers Lynoh afin de m'assurer qu'il était prêt à reprendre la route.

«En route.. on en a pour au moins deux heures à rejoindre la Forêt de Macalania, mais à partir de là, je connais un raccourci pour gagner Bevelle plus vite...» un petit chemin de cristal qui traverse la forêt et où les monstres sont moins agressifs. Ça irait plus vite.



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynoh Béryl
Fils des brumes

Fils des brumes

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 22
HP : 2600/4250
MP : 41/121
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Petite étape électrique   Dim 9 Oct - 17:06

La bataille de Junon fut terrible et l'apparition d'Anima l'avait marqué bien plus qu'il ne le pensait. Alors qu'ils restaient quelques jours supplémentaires pour se préparer et solidifier leur histoire, il était un peu absent. Ses Ténèbres semblaient l'avoir rattrapé mais il commença à aller mieux avec le temps et grâce à son pendentif. Le comportement étrange de celui ci s'accompagnait d'un pressentiment, une forme d'espoir c'était comme si au milieu de ce nuage de ténèbres une lumière était apparue.

Ils s'envolèrent jusqu'aux plaines foudroyées lorsqu'ils furent enfin prêts et commencèrent leur marche. Ils firent une escale au Comptoir de Rin, il était assez similaire à celui qu'il avait vu à coté de Luca, il restait en retrait, laissant Cixi parler jusqu'à ce qu'elle le présente.

- C'est un plaisir de faire votre connaissance.

Il s'inclina légèrement, il parlait différemment de son habitude. Il parlait toujours avec une certaine forme de calme et de politesse mais cette fois, il parlait plus doucement. Sa voix dégageait une forme de sérénité et de sagesse qui était contradictoire avec l'age qu'on lui donnait bien que ses cheveux renforçaient l'idée qu'il était peut être plus 'vieux' qu'on ne le pensait au premier regard.

Ils profitèrent de leur escale pour manger un peu, bien qu'il n'y avait que peu de personnes , il prenait cela comme d'un entraînement et abandonna son attitude nonchalante qu'il avait au quotidien pour se tenir plus droit et avoir un léger sourire amicale et bienveillant envers toutes les personnes qui croisaient son regard.

Lorsqu'ils reçurent les manteaux et furent prêts, ils reprirent la route. Des éclairs tombaient régulièrement mais après avoir passé l'épreuve de Ramuh, cela ne l'effrayait pas. Il n'avait rien dit quand ils reçurent leurs manteaux du fait que le sien était d'une meilleure qualité car cela jouait en leur faveur mais cela ne lui plaisait pas.

- Dépêchons nous, je ne tiens pas à devoir me battre ici dans ces conditions.

Ils traversèrent ainsi une partie de la Plaine Foudroyée, ils avaient fait le gros du chemin grâce au vaisseau et grâce aux nuages constants de la région, ils n'avaient pas à s'en faire d'avoir été vus.

Le fait que seul Seymour et quelques rares survivants avaient pu réchapper au massacre, ils n'avait pas à craindre que l'armée de Spira ne leur tombe dessus et Bevelle restait aussi affaiblie qu'ils l'avaient souhaité, le seul problème était que Seymour était revenu bien trop vite, ils risquaient fortement de le croiser si lui, un invokeur arrivait au temple...

Après quelques heures à marcher et à éviter les groupes de monstres, ils approchèrent finalement de la lisière de la forêt de Macalania.



Cixi  et Lynoh se rendent dans la Forêt de Macalania 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Petite étape électrique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petite scène amusante en arrière-plan : p
» [Screen] Petite réunion chez Kokinette
» [Collection Membre] Ma petite collection.
» [RESOLU - Script] Création d''une petite fenetre de menu.
» Petite présentation partielle de ma piètre personne...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Nord :: Plaine Foudroyée-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives