Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Découverte d'un village ninja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 8 Juil 2015 - 14:13

Clémence
N'empêche que Sara elle a raison, c'est pas bon le truc d'alcool que tonton nous a donné. Moi j'ai chaud partout dans les joues et Sara elle pleure comme une fontaine ! Je lui fais un câlin pourtant mais bon... En tous cas au moins elle met pas plein de morve sur moi comme Aki. Et puis après Vilal il a parlé de mon cristal et du coup maintenant Sara elle veut le voir aussi. J'ai un peu froncé les sourcils au début parce que j'ai pas envie qu'on me le vole, mais tonton normalement c'est pas un voleur. C'est un Brutos alors c'est pas possible qu'il vole déjà. C'est les Tantalas les voleurs. Du coup je me suis levée pour aller chercher mon sac et fouiller dedans.

La robe à dentelle de ma mère adoptive... le sac de mogarons à la fraise sans les mogarons dedans... mes souliers vernis... Ah ! Il était caché tout au fond !

Je me suis mise devant Vilal et Sara et je leur ait montré ma boule de cristal. Même qu'elle est super jolie, toute blanche avec des beaux trucs qui brillent dedans.

« Voilà ! C'est le cristal de la lumière, je l'ai eu dans le château de la reine Grenat, même que je lui ai parlé pour de vrai. J'ai traversé un mur et puis Alexandre il m'a fait passé des épreuves pas drôles du tout, et après il m'a donné le cristal. C'est marqué quelque chose dedans : "Les arbres peuvent être source de vie ou source de mort. Trouvez celui qui autrefois illuminait les cieux et plongez au cœur de ses racines pour ouvrir la voie vers le temple de la lumière." C'est un peu compliqué mais moi je suis sûre que c'est l'Ifa ! Parce que bon, si on doit chercher tous les arbres du monde et ben on va mettre longtemps... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 8 Juil 2015 - 19:31

VilalPetit à petit, Sara semblait se calmer. À savoir si elle voudrait encore être une Brutos ou non, cela ne dépendait que d'elle, et Vilal ne risquait pas de la forcer à quoi que ce soit. En attendant, il s'intéressait surtout à cette histoire de cristal dont parlait Clémence, et après quelques secondes d'hésitation, alors que le chevalier mettait ses mains dans son dos, elle finit par sortir une drôle de pierre ronde, brillante avec une petite phrase qui flottait à l'intérieur.

«Hum... cela ne ressemble guère à un cristal. On dirait plutôt une de ces boules de cristal que l'on voit dans les fêtes, lorsque les femmes prétendent pouvoir y lire l'avenir...» évidemment, il n'avait jamais demandé à ce qu'on lui lise son avenir, mais cela y ressemblait bien plus qu'à l'idée qu'il se faisait d'un cristal. «et s'il s'agit du cristal de la lumière, à quoi correspond le Temple mentionné ici?»

C'était assez étrange, il se tourna vers Sara pour voir ce qu'elle en pensait avant de se redresser pour laisser Clémence le ranger. En tout cas, cette phrase l'intriguait un peu, et même s'il ne comptait pas spécialement en apprendre plus sur les cristaux, il se disait qu'en savoir davantage pourrait toujours être utile. Il se tourna par la suite vers Clémence, réfléchissant à ce qu'elle disait à propos de l'Ifa

«Le seul autre arbre qui produisait de la lumière par le passé, c'était l'arbre de Clayra.... la pierre placée en son sommet permettait d'invoquer une tempête, et elle brillait de loin. Mais vu que cet arbre n'est plus... et je n'ai pas souvenir que sur les autres mondes, un arbre ait pu correspondre à cette description.»

Il croisa les bras pour réfléchir avant de parler à voix haute
«Hum.. j'avoue que c'est assez intriguant. Peut être devrions-nous essayer de nous rendre à l'Ifa pour en savoir plus. Même si cela ne fait pas partie de ma mission première, faire un rapport sur les cristaux, même sans mentionner comment nous sommes arrivés là pour ne pas citer Clémence, pourrait être utile à la reine.» même si celle-ci devait déjà être plus ou moins au courant, mais ça, il ne pouvait pas le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Jeu 9 Juil 2015 - 22:04

SaraSara s'était un peu calmée. Clémence l'y avait aidée. Heureusement qu'elle était là. Sara aurait été désespérée sans la jeune fille. Ils allaient enfin voir le cristal de la discorde. Elle regardait Clémence, les yeux et le nez encore un peu rouges, sans doute.

La jeune fille s'était levée pour aller chercher l'objet en question dans son sac. Sara se sentait un peu moins saoule à présent. Comme si l’alcool s'était évacué par les larmes pour finalement s'évaporer. Elle écarquilla les yeux lorsqu'elle vit la boule éclatante de lumière et de beauté. C'ça alors un cristal ? Elle regarda encore un peu l'objet et lorsque Clémence expliqua où elle l'avait obtenu, Sara se décomposa. A Alexandrie ? Elle avait quelque chose comme ça sous ses yeux et ne l'avait jamais imaginé ?

Pour Vilal, cet objet ressemblait plus à une babiole qu'autre chose. Alors ils s'étaient disputés pour une babiole ? Sara fronça les sourcils et baissa les yeux un moment. Non ! C'doit pas être ça ! Cependant Vilal restait sceptique. Et lorsqu'il se tourna vers la jeune femme, Sara leva les yeux vers lui pour la première fois depuis de longues minutes. Il semblait attendre qu'elle s'exprime. J'juste entendu les voyageurs parler quelqu'fois. Y disaient qu'les chimères apparaissaient parfois d'vant les gens mais la plupart y gagnaient rien comme ça. Mais j'jamais entendu parler d'temples... tu lui as pas d'mandé à Alexandre c'tait quoi c'temple, Clémence ?

Vilal laissa Clémence ranger l'objet et Sara lui sourit en la remerciant. La petite pensait que l'arbre dont parlaient les écritures était l'Ifa. Sara avait déjà entendu des tonnes de choses sur l'Ifa, surement autant de fausses que de vraies. Mais Vilal lui, parla d'un autre arbre. Et celui là, elle l'avait quand même un peu plus "connu". Il était sur leur continent au moins, d'après ce qu'on en disait. Un arbre immense dans un désert... Sara acquiesçait alors que Vilal dit qu'il n'existait plus. Il avait été détruit justement par une chimère entre autre. Triste époque pour Alexandrie.

Elle écouta Vilal jusqu'à la fin alors qu'il parlait de l'idée de faire un rapport sur les cristaux. C'était son idée depuis le début. C'était même ça qui l'avait décidée à prendre la route. Elle en voulait encore à Vilal un peu plus d'avoir jamais cherché à en savoir plus sur ses objectifs. Elle n'avait pas encore le recul et la maturité nécessaire sans doute, pour comprendre qu'elle devait prendre ce qu'il venait de dire comme une chance. Au lieux de ça... elle avait une certaine rancœur, elle avait pourtant fait de son mieux pour discuter, s'ouvrir à lui, avec respect pourtant. J'savez. En dev'nant Brutos, c'est c'que j'voulais faire au départ. Sara, encore choquée par le fait qu'elle ait pu dire une bêtise à haute voix, regarda autour... puis elle reprit, un léger ton plus bas. J'pensais ram'ner les cristaux à la générale... et à la reine Grenat. J'savais pas vraiment comment... mais quand j'vous ai vu avec vot' panneau et vos hommes... j'ai pensé qu'en devenant Brutos, j'aurai pu dev'nir assez forte pour faire ça. Mais j'aurai jamais pensé que ça allait prendre ce ch'min. Et qu'j'allais d'voir mentir à tout l'monde et mettre des gens en danger. Sara regardait Clémence en finissant sa phrase. J'suis plus trop sure d'vouloir mentir. Mais J'aim'rai v'z'aider dans cette mission, commandant. Et je veux d'venir forte pour plus mettre les gens en danger.

T'va faire quoi, toi Clémence ? Si tu restes, j'veux bien qu'on soit d'vraies sœurs.


A ces mots, Sara tendit son petit doigt à Clémence. C'était peut-être ridicule, mais c'était là un geste fort en signification pour la jeune femme. Et une promesse qui pourrait bien les unir à jamais... pour ce qui était de Vilal... qui sait ce qui allait se passer à présent ?
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Jeu 9 Juil 2015 - 22:09

~ Like a Star @ heaven ~

Clémence passe au niveau 6, Vilal et Sara passent au niveau 14. Féliciations.
Vilal et Clémence obtiennent 250Gils chacun et Sara 300Gils.

~ Like a Star @ heaven ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Jeu 16 Juil 2015 - 1:48

Clémence
Et bas dis donc Vilal il s'embête pas de dire que c'est pas un cristal, mon cristal ! On voit que c'est pas lui qui est allé le chercher dans le mur du château, avec Alexandre qui faisait des jeux même pas amusants ! Pffff... Pour la peine j'ai froncé les sourcils très très fort - ma mère adoptive elle le fait des fois, ça fait peur. Bon sauf que tonton je crois que rien lui fait peur en vrai. Je suis sûre que même si je mettais un puluche dans son pantalon il en aurait rien à faire.

« Bah peut-être que c'est l'endroit où y'a un autre cristal ? Il paraît qu'il y en a plein ! Si c'est dans un arbre c'est peut-être le cristal de la terre ? »

Ah ! Il y a pas pensé à ça tonton, hein !? J'ai regardé Sara pour voir si elle était d'accord avec moi. Elle regardait mon cristal avec des tellement grands yeux que ça m'a fait rigoler. Bon et puis aussi j'ai eu un peu l'impression d'être une grande d'avoir un truc joli que eux ils avaient pas. C'est important un cristal quand-même, d'abord. Et une Chimère aussi c'est vachement important, et moi j'ai parlé avec Alexandre. Et toc ! Mais bon, ça a pas l'air de les impressionner beaucoup... Toute façon les adultes ils ont toujours l'air de tout trouver nul.

« Ben j'étais trop contente d'avoir le cristal alors j'ai rien demandé. C'était dur son épreuve... Bon, ça je l'ai pas dit trop fort parce que c'est la honte. Et puis j'avais pas envie qu'il me demande encore des trucs méchants, alors je suis partie vite. »

Et puis après y'a l'autre qui a attaqué la Reine et qui a fait peur à tout Alexandrie, et Noah qui a disparu. Et puis Sierra qui a essayé de me voler ma boule de cristal... du coup j'ai vite rangé la mienne au cas où Vilal il voudrait faire pareil. Je l'aime bien tonton... j'ai pas envie qu'il me mette la tête dans un sac comme si j'étais rien qu'une grosse pomme de terre ! Et puis j'aime bien Sara aussi, même si elle me fait pleurer quand elle dit qu'elle veut qu'on soit sœurs pour de vrai. Enfin je pleure pas fort comme Aki hein, mais bon... J'ai mes yeux qui me piquent et puis je vois tout flou quoi. En plus je sais pas quoi répondre. Sauf un câlin. C'est pas une réponse mais j'ai rien trouvé de mieux à faire.

« D'accord, mais tu bois plus du l'alcool alors ! J'aime pas quand tu pleures et quand tonton il se fâche ! »

Après je lui ai fait un gros bisou et puis comme les monsieurs ils avaient monté l nourriture dans la chambre j'ai attrapé un gros morceau de riz avec du poisson collé dessus et j'ai tout mis dans ma bouche, parce que j'ai trop faim !

« On 'a à la cha'che au crich'tals alors ? »

Ça va être trop bien !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Jeu 16 Juil 2015 - 9:54

VilalBon, malgré tout ce qu'il s'était passé, la soirée n'était pas perdue. Cette histoire d'orbe intriguait tout de même Vilal, et de toute évidence, Sara était toute excitée par cette histoire, et il ne voyait pas vraiment de raison de refuser de s'y rendre. Les  arguments de la petite se tenaient, peut être que chaque cristal disposait simplement d'une énigme qui menait à un autre cristal...

«Très pertinent. Ton raisonnement tient la route. Si chaque cristal mène à un autre, je comprends que les gens les cherchent ainsi. Il serait peut être plus prudent de les mettre en sécurité...» il se tourna donc vers Sara. Elle voulait les remettre à la Générale Beate, c'était un bon choix, cependant, cela pouvait impliquer de prendre celui de Clémence, et ils lui avaient promis de ne pas le lui prendre.

«Si nous partons à la chasse aux cristaux, nous n'aurons peut être plus à mentir. Nous ne serons qu'une équipe de Brutos, rien de plus. Malgré tout, tu veux remettre les cristaux à la Générale, mais il me semble préférable qu'une seule personne ne puisse pas tous les avoir. Imagine que quelqu'un de la puissance de Kuja s'en prenne à elle? Il pourrait tous les récupérer en même temps. Autant que Clémence garde le sien, nous en remettrons quelques uns à la Générale, et nous chercherons quelqu'un d'autre à qui remettre d'autres cristaux. Héra dispose désormais d'alliés dans les autres mondes après tout, nous demanderons conseil à la Reine Grenat.»

Clémence avait d'ailleurs rangé son cristal, elle rougissait un peu comme si elle avait peur qu'il le lui prenne. Il espérait qu'ainsi, elle ne craindrait plus qu'il s'en empare, il lui avait promis de ne pas y toucher, il le ferait.
Leur prochaine étape était donc de retourner sur Héra, l'idéal serait d'accoster vers Condea pour pouvoir rejoindre l'Ifa... Clémence était en train de manger et demandait donc si l'on partait pour la chasse aux cristaux, et Vilal approuva d'un signe de tête

«Oui. Il est inutile de continuer notre quête des armes pour le moment. Demain, nous essaierons de réquisitionner un bateau pour rejoindre Héra, et si nous n'en trouvons pas, il nous faudra  trouver un chocolégume pour que Tio puisse nous y conduire.»

Clémence ne pesait pas très lourd, Sara non plus, donc à elles deux, elles devaient faire le poids d'une seule personne.
Il s'installa à la petite table pour manger aussi, puis il alla se laver les mains dans la petite salle d'eau pour revenir et s'installer sur l'un des futons


«La journée a été longue, nous avons tous besoin de repos. Demain risque d'être une longue journée aussi, le trajet jusqu'à Héra ne va pas être des plus courts, même d'ici» en passant par le Sud Ouest, ils pouvaient économiser du temps, mais le continent extérieur n'était quand même pas le plus proche non plus. Ils pourraient au pire faire une halte à Alexandrie si Sara voulait voir un peu ses parents, ça ferait toujours une pause pour Tio aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mar 28 Juil 2015 - 12:32

Spoiler:
 

SaraLa tension était retombée de quelques crans. Enfin, le dialogue avait repris. Clémence pensait que ce temple était l'endroit où ils pourraient trouver un autre Cristal. Et Vilal approuvait pensant même que les cristaux pouvaient être reliés dans une sorte de course d'orientation dont les indications se trouveraient sur les boules de cristal comme celle que possédait Clémence. La jeune fille pensait qu'il s'agissait du cristal de la Terre. Là dessus... Sara n'en avait aucune idée. Mais c'est vrai qu'un arbre représentait la terre, oui ? Ahhh dire qu'y'avait ça juuuuste à portée d'main et j'ai rien vu ! grogna Sara, elle aurait sans doute pu rencontrer Alexandre elle aussi? T'inquiète pas pour cette histoire d'temple, Clémence. On dirait qu't'as été super courageuse.

Sara avait enfin pu expliquer son objectif, et elle était soulagée que Vilal ne l'ait pas prise pour une idiote par rapport à tout cela. Il avait même dit qu'ils n'auraient plus à mentir sur leur identité s'ils partaient pour la chasse aux cristaux... Les yeux de Sara retrouvèrent alors cette étincelle qu'ils avaient perdue. J'avais pas pensé à ça... mais v'z'avez raison. Enfin, j'pensais qu'elle allait les mettre en sécurité au château... mais ça s'rait pas la première fois qu'quelqu'un attaquerait l'chateau...

La jeune femme soupira, laissant ses épaules s'affaisser quelques peu. La fatigue reprenait le dessus, mais elle allait mieux. Quand elle avait demandé à Clémence ce qu'elle voulait faire et si elle voulait bien devenir comme une sœur adoptive, la jeune fille lui avait à nouveau fait un câlin, elle semblait émue par ce qu'avait dit Sara ; mais lui reprocha d'avoir bu de l'alcool. J'te promets d'plus en boire ! D'toute façon j'aime pas ça! J'pas envie d'étouffer moi!

Pendant que Clémence se remettait à manger, Sara se tourna vers Vilal qui avait énoncé le programme du lendemain. Elle se souvint qu'elle possédait encore deux choco-légumes blancs, mais... J'ai encore des choco-légumes très énergétique... mais on les trouve pas partout ! Vaut mieux quand même prendre un bateau, non ? Au moins pour un bout'd'chemin ? Elle prit à son tour ce qu'il y avait dans son plat, et continua : Uh Clémenche... Ch'tu veux, elle avala le riz qu'elle avait en bouche, on peut même t'couper les ch'veux d'main. Comme ça, si quelqu'un t'recherche chez nous, y va avoir du mal à te r'connaitre ! T'avais dit qu'tu voulais l'faire quand on était dans l'bain, non ?

Une fois qu'elle avait fini, ce qui fut le cas très vite, Sara fut prise d'une crise de bâillement qui lui indiquèrent combien la fatigue lui pesait depuis un moment. J'crois qu'jvais aller dormir. Commandant, j'suis contente qu'on va plus mentir. Et puis... j'dois vous dire... Sara se souvenait des paroles froides et aussi coupantes que des épées de son commandant. Elle rougit, avant se tourner et de lui faire dos pour continuer avant de fermer les yeux J'vous appellerai plus mon oncle. Bonne nuit. Bonne nuit Clémence ! Ce n'était pas vraiment ce qu'elle voulait dire, mais c'était le mieux à dire. Ce drôle de Mog farceur lui avait joué un plutôt mauvais tour ! Elle ne savait pas mais cette nuit allait au moins lui permettre d'avoir les idées plus claires.

Sara s'endormit très rapidement. A peine avait-elle fermé les yeux qu'elle était tombée dans les bras de Morphée. Lorsqu'elle se réveilla, ce fut au son des oiseaux, même si Vilal se réveillait souvent avant elle, il se montrait toujours assez discret et ça ne la réveillait que lorsque c'était intentionnel. Elle avait quelques courbatures, mais elle s'étira bien, en espérant qu'en marchant un peu, tout ça serait vite oublié. Mais lorsqu'elle se leva, elle sentait sa tête un peu lourde, ce qui la fit grimacer. Le petit déjeuner était surement prêt et les attendait. Sara était un peu gênée, mais il était tôt et il n'y avait pas grand monde. Elle se souvenait des mots de Vilal, ils devaient se montrer très discrets. On va pas aller voir m'sieur Itachi, alors ? J'z'êtes v'nus pour ça non ? demanda t'elle à Vilal, une fois installés à table. Moi et Clémence on peut p'tet vous attendre ici, après on va tous au port ?

Au pire, les deux demoiselles pourraient se préparer à rentrer sur Héra. À cette idée, Sara était plutôt heureuse. L'air de son continent était tellement différent ! Ça leur ferait surement le plus grand bien. Même si Wutaï était plutôt préservé, finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Dim 9 Aoû 2015 - 15:27

Clémence
Quoi quoi quoi ? Non mais je suis pas d'accord pour qu'on donne mes cristals à la Reine ou à la générale moi ! Je veux les collectionner pour moi d'abord, pas pour les donner à quelqu'un d'autre. S'ils les veulent les autres et ben ils ont qu'à partir les chercher tout seul, non mais ! Je suis pas un toutou qui va chercher la baballe hein.

« Moi mon cristal je le donne à personne ! Et même si on en trouve d'autres je les garde ! C'est pour faire un vœu que je les veux alors hein... »

Et puis en plus si l'épreuve de Alexandre elle était vachement dure ben ça veut dire que les autres cristals ça doit être super difficile aussi. Donc bon, je donne rien à personne moi ! C'est comme mon couteau, c'est que à moi ! J'ai pris un espèce de truc de riz tout rond, avec du noir autour et du poisson et des plantes vertes au milieu, et puis j'ai tout mis dans ma bouche. C'est rigolo la nourriture ici. Sara elle me parle avec la bouche pleine de riz, mais comme j'ai fait pareil tout à l'heure je peux pas trop la gronder en fait. J'ai juste secoué les épaules quand elle m'a demandé si je voulais me couper les cheveux demain.

« Si tu veux. »

Moi j'en ai juste marre qu'ils soient emmêlés tout le temps. Au moins s'ils sont courts comme ceux des garçons ça fera plus des nœuds. Bon, même si Vilal c'est un garçon et qu'il a les cheveux plus longs que Sara et moi. Il est bizarre tonton un peu. Enfin bon. Après on a tous mangé, et encore après on a tous dormis. Le lendemain matin c'est Sara qui m'a réveillée. J'avais encore envie de dormir mais comme je voulais pas qu'elle me prenne pour un bébé je me suis vite habillée et on est allés prendre le petit déjeuner. Je me demande si ils mangent du riz avec du poisson dedans pour le petit déjeuner. Et je me demande aussi si les poissons dans le riz c'est ceux rouges et blancs qu'il y a dans les rivières partout dans la ville. Je veux pas dire mais ils sont vachement gros leurs poissons rouges.

« Tonton il doit faire des courses ? » Que j'ai demandé à Sara.

Moi je l'appelle toujours tonton, parce que j'ai pas trop compris leur histoire de plus faire semblant. Je suis trop petite pour être une Brutos de toute façon, pas vrai ? Donc voilà. Et puis avec Sara j'aimerai bien qu'on fasse des trucs de fille comme par exemple se coiffer. Je pourrai lui faire des tresses et tout.

« T'as des ciseaux Sara ? Si t'as des ciseaux tu peux tout me couper là. Je lui ai montré mon cou. Et tu pourras me faire une grosse tresse avec les plumes de Tio aussi ? »

J'aurai bien aimé faire des tresses à tonton aussi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Lun 10 Aoû 2015 - 14:03

VilalLa tension semblait diminuer peu à peu, bien qu'on ne pouvait pas trop dire que Vilal avait ressenti un véritable malaise ici. Autant Sara semblait avoir un problème, il ne savait pas trop d'où ça pouvait venir, mais il avait eu l'impression que Clémence allait bien, jusqu'à ce qu'il soit question des cristaux.

La petite voulait garder les siens pour elle, pour faire un vœu et sur le coup, le chevalier ne savait pas trop quoi dire. Il ne savait pas s'il pouvait la raisonner à ce sujet ou non? Pour l'heure, il lui avait promis qu'elle garderait son cristal à elle, il aviserait pour les autres plus tard. Ils terminèrent rapidement le repas avant d'aller au lit, visiblement, Sara ne voulait plus mentir et elle recommençait à l'appeler Commandant.


«Comme tu le souhaites.» il s'allongea sur le futon et ferma les yeux, il ne pouvait pas comprendre ce qui lui passait par la tête dans la mesure où il ignorait ce que le mog lui avait fait, mais heureusement déjà, ça irait mieux le lendemain matin.

Dès l'aube, le chevalier était réveillé. Il laissa les deux jeunes filles dormir encore un peu avant d'aller à la salle de bain se débarbouiller et s'habiller. De là, il commanda le petit déjeuner, c'était assez particulier ici, des crêpes à base de farine de riz, des beignets fourrés aux haricots rouges - et pourtant c'était sucré - du lait de soja, du thé, des petits biscuits au gingembre aussi. Il avait surtout privilégié les crêpes qui étaient plus proches de ce que les filles connaissaient et il fit porter le tout dans leur chambre...

Les filles se réveillaient et essayaient déjà d'évaluer le programme.

«Oui, je vais y passer avant que l'on ne parte. Vous pouvez vous renseigner pour un bateau toutes les deux si vous le souhaitez.» quant à cette histoire de coiffure ou autre, ça ne le concernait pas vraiment. Il but une tasse de thé avec un beignet aux haricots rouges, puis il se leva et laissa donc les filles entre elles le temps d'aller chez le forgeron. Celui-ci était plutôt content de le voir et les deux hommes discutèrent un moment. Itachi offrit d'ailleurs une gemme à Vilal pour le remercier de s'intéresser autant à son travail, et le chevalier en profita donc pour apprendre une nouvelle technique de combat...

De là, il retourna voir les filles, il ne se demandait même pas à quoi elles allaient ressembler, il espérait juste qu'elles avaient pu leur trouver un bateau et qu'il n'était pas trop tard pour le prendre! Et il fallait aussi savoir où il allait sur Héra, s'il se rendait sur Lindblum, ils pourraient alors se rendre vers la route des fossiles pour gagner le continent extérieur, c'était tout aussi rapide que d'y aller en bateau de toute manière, et ça ferait une petite aventure supplémentaire pour Clémence!



==========================
Vilal utilise sa gemme gratuite pour apprendre Bulle de silence (Force 1) > une bulle transparente se forme autour de la cible pour l'étouffer et la priver de la parole > -350hp {20% Mutisme} [cible], -5mp [Vilal]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Lun 10 Aoû 2015 - 18:15

SaraSara était tout aussi étonnée que Vilal de savoir que Clémence voulait récupérer les cristaux et qu'elle voulait les garder pour faire un vœu. A vrai dire, Sara n'y avait jamais vraiment pensé. Quelle vœu ferait-elle, après tout ? Qu'il n'y ait plus  de guerre.. ? Peut-être... mais pour le moment, elle préférait rester sur son objectif... les donner à la Générale... ou à la Reine. La générale serait sans aucun doute au courant d'une manière ou d'une autre.

Ainsi, la jeune femme resta bouche bée lorsque Clémence piqua à son tour une mini-colère. Elle finit par reprendre une expression plus naturelle et acquiesça. Mais elle se posait tout de même une question...  elle se résigna cependant à la poser que plus tard, la fatigue lui embrouillait l'esprit. T'inquiète pas. J'vais pas t'le prendre. Quelques bouchée et minutes plus tard, il était l'heure de dormir.

Le lendemain, Sara dût se charger de réveiller Clémence. Puis elle fut surprise par le fait qu'ils avaient encore le repas dans leur chambre. Mais ceci lui était totalement égal. Au cours du repas, les deux demoiselles discutèrent du programme. Sara s'était réveillée avec quelque chose de plus léger sur le cœur... retrouver le bon air de Héra. C'Tio qui va être content aussi, pensa-t-elle. Sara ne savait pas vraiment pourquoi Vilal voulait aller chez le forgeron en venant ici. Elle fut donc soulagée qu'il réponde à la question de Clémence lui même. D'accord, commandant. elle se tourna vers Clémence : On a une nouvelle mission, Clémence. V'z'inquiétez pas commandant, on va faire vite et trouver un bateau.

C'était bien ambitieux de dire ça sans la moindre idée sur le fait qu'il y avait éventuellement des bateaux qui partaient vers Héra, mais Sara était très positive sur le sujet. Et au pire, il y aurait bien un moyen. Vilal finit par partir, les laissant entre filles. Clémence était encore d'avis de se couper les cheveux apparemment. Alors Sara acquiesça et sortit ses ciseaux comme lui demandait Clémence. Elle en avait apporté car selle s'en servait pour ses travaux de coutures et puis, des ciseaux se montraient utiles en bien d'autres occasion. Puis elle fit signe à la petite de se mettre devant elle près de la porte fenêtre, là où il y avait le plus de lumière.

Alors, tu veux faire quoi ? Elle avait tout son temps pour parler et était de bonne humeur à présent. Les cheveux de Clémence étaient assez disciplinés. L'eau de Wutaï devait avoir des qualités particulières ; car les siens l'étaient aussi ce matin. Mais Sara prit un air perplexe lorsque Clémence lui montra où elle voulait couper juste avant de lui dire de lui faire une “grosse” tresse. Elle se gratta la tempe nerveusement et finalement une idée lui vint : Ah ! Je sais ! En fait s'tu coupe comme ça, tu pourra plus faire d'tresse. J'ai une idée, on essaye ?

Sara lui expliqua son idée, mais elle ne savait pas très bien si Clémence avait compris. Elle n'avait peut-être pas bien expliqué non plus. Mais en gros, elle devait faire une tresse depuis le haut de la tête et jusqu'à la longueur totale... puis elle attachait les cheveux avec un ruban avant de les couper au niveau de la nuque juste deux centimètres sous un autre ruban qu'elle avait attaché à la limite de la pousse des cheveux. Puis lorsque la petite libérerait ses cheveux, ils seraient sans doute plus long devant, mais au moins, elle pourrait les attacher comme elle voulait si elle le voulait. Aussi, en ce qui concernait les plumes de Tio... La prochaine fois qu'il perd une jolie plume t'pourra la prendre, uh ? La jeune femme sortit son petit bouclier protège feu qui était très bien poli d'un côté et donna le miroir de fortune à Clémence : C'est bon ? Faut qu'on s'dépêche d'aller chercher un bateau maint'nant !

Sara enfila son jean qu'elle porta avec une de ses chemises classiques, le mélange était plutôt flatteur, plus que ne l'était le T-Shirt rouge. Elles se mirent en route pour le port. Sara était assez à l'aise pour parler avec les inconnus, elle n'eut donc pas de problème pour aborder l'un d'eux : Bonjour. J'voudrais savoir si des bateaux partent à Héra aujourd'hui ?

« Aujourd'hui... Y'en a un j'crois qui part à Lindblum mais il fait escale à Junon juste pour le carburant. Allez voir par là ! » Dit l'homme, indiquant le ponton suivant avant de continuer à vaquer à ses occupations. Est-ce que ça conviendrait? Sara ne savait pas vraiment comment fonctionnaient ces bateaux, mais s'il fallait s’arrêter un moment... ce n'était pas si grave?

La jeune femme remercia le marin avant de baisser le regard vers Clémence:  Clémence, à toi de jouer! Le prochain m'sieur c'est toi qui lui parle! D'accord?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 14 Aoû 2015 - 2:13

Spoiler:
 

Clémence
Oh là là, tonton il nous a donné une mission à moi et Sara. Il faut qu'on trouve un bateau qui va sur Héra. Bon c'est facile vu que tous les bateaux ils doivent y aller mais c'est quand même une mission hein. Il faut trouver celui qui est pas trop cher peut-être ? Ou celui qui donne pas le mal de mer. Ou alors celui où on mange pas que du poisson quand on est dedans, parce que le dernier qu'on a pris, j'en avais marre de voir des écailles à tous les repas moi. Enfin après il est parti faire ses courses et avec Sara on a joué à la coiffeuse. J'ai pas du tout compris ce qu'elle voulait faire avec mes cheveux mais j'ai dit oui quand même. De toute façon Sara elle se coiffe super bien alors je suis sûre qu'elle va me faire un truc joli.

« Mais Tio il est joli de partout alors il peut que perdre des jolies plumes ! Je voudrai bien un souvenir de ici aussi. Ah ! Bah non j'ai déjà mon habit de mine chat ! Il est super, je peux courir partout avec et ça me gêne même pas comme ma robe ! Et toi Sara, ta maman elle te gronde pas quand tu mets des pantalons de garçons ? »

Je me demande si la maman de Sara elle la gronde toujours en fait, parce que Sara elle est grande en vrai. C'est à quel âge que les parents ils nous grondent plus en fait ? Parce que moi j'aimerai bien que ma mère adoptive elle arrête de me gronder. Et mon père adoptif aussi. Surtout lui, il me fait peur quand il fait les gros yeux et qu'il crie. Même tonton il me fait pas peur pareil. Enfin bon. Sara a fini de me couper tous les cheveux et de me faire une tresse, alors j'ai regardé dans le truc brillant qu'elle ma donné. C'était super joli ! Du coup je me suis mise sur la pointe des pieds pour lui faire un bisou. Après je lui ai pris la main et j'ai couru vers le port pour qu'on se dépêche de faire notre mission.

C'était pas dur du tout. Sara elle a demandé à un monsieur et le monsieur nous a tout de suite montré le bateau qu'on voulait. Il a parlé d'un « jus non », j'ai rien compris. Juste qu'on devrait s'arrêter. Ensuite Sara elle a dit que c'était à moi de demander au prochain monsieur qu'on allait croiser. Super ! Elle va voir comment je suis grande !

« On est loin de Alexandrie c'est ça ? J'ai pas vu le chemin quand Sierra m'a emmené, mais j'en ai tellement marre des bateaux... j'espère qu'on va arriver vite. Je préfère marcher moi. Ou monter sur Tio ! On s'est arrêtées devant un grand monsieur tout musclé qui faisait des nœuds avec un filet. Ou alors il les défaisait ? Bonjour ! On cherche le bateau pour Héra, vous savez il est où ?
_ C'est celui-là ma p'tite. Il part dans une heure.
_ Merci monsieur !
J'étais trop fière de moi d'avoir rempli la mission. Mais bon... Je suis pas petite au fait, bon courage avec vos nœuds. »

Il m'a regardé un peu bizarrement, et avec Sara on est montées dans le bateau. C'est elle qui a parlé au monsieur suivant. En fait on a fait chacune notre tour. Au bout d'un moment on a donné des sous, après on a attendu tonton, et après le bateau est partit. Et au bout de cinq minutes j'ai eu envie de vomir parce que la mer elle arrêtait pas de bouger ! Pffff... j'aurai préféré qu'on y aille avec Tio...

« C'est encore loin...? »
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Lun 17 Aoû 2015 - 20:08

=========^.^=========
Clémence gagne 150 gils !
Sara et Vilal gagnent 100 gils !
=========^.^=========

Direction les océans !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mar 3 Nov 2015 - 13:06

Spoiler:
 

Alvin et Lily viennent de : l'Océan de Gaïa

LilyLes oreillers bien retapés, je m’étais affalée dessus pour sentir mon corps se fondre dans cette matière molle et duveteuse. Allongée comme ça, je sentais la fatigue qui me prenait. Il faut dire que j’avais eu mon lot d’émotion tout à l’heure et qu’un petit somme n’était vraiment pas de refus. Et comme le bateau n’allait pas tarder à accoster à Wutaï, autant profiter du peu de temps qu’il restait pour me reposer un peu avant de reprendre les recherches. C’était donc sans aucun scrupule que j’exigeai d’Alvin qu’il me réveille lorsque nous arriverions au port. Il m’exprima son inconfort à recevoir des ordres de ma part mais je sentais que cela était plus ou moins ironique car je lui tournais le dos. Enfin, peut-être pas mais ce n’était pas bien dramatique au fond. Il devait savoir que de mon côté, je faisais exprès de lui parler comme ça. Quoi qu’il en soit, il ne me fallut pas longtemps pour que la fatigue me rattrape et m’éloigne temporairement de mes tourments…

L’espace d’un instant, je sentis une main sur mon épaule suivie d’une voix masculine qui m’extirpa de mon sommeil. Je lâchai un « Mnh quoi.. ? » avant d’ouvrir les yeux et apercevoir la silhouette d’Alvin. Je me redressai tant bien que mal – encore un peu assoupie – tandis que je l’entendais vaguement me parler de kimono, comme quoi j’aurais été mignonne dans un de ces accoutrements. Je me grattai le front tout en grimaçant.

« Qu’est-ce que tu racontes, encore ? »

Il divaguait dans ses propos douteux, sans aucun doute ! Je m’assis sur le bord du lit avant de m’étirer en levant les bras vers le ciel. Ce petit somme avait été bien trop court mais plus que suffisant pour me requinquer un peu. J’allais pouvoir aborder le reste de la journée – et de la mission – plus sereinement, déjà. Comme le bateau accosta, Alvin et moi-même prîmes nos affaires et nous dirigeâmes vers le petit port. Le style asiatique pouvait clairement se faire ressentir ici, ne serait-ce que par la forme des toitures des petits bâtiments présents ici. Le village n’était plus bien loin mais encore fallait-il faire un peu de route à pied. Alors que nous commencions à peine à marcher en direction de Wutaï, Alvin me demanda si je m’y étais déjà rendue par le passé.

« Non, jamais. Je n’avais jamais quitté Midgar avant de venir travailler pour la Néo-ShinRa, et malgré les quelques missions que j’ai eu depuis à travers Héméra, c’est la première fois que je mets les pieds ici ! »

Pourtant, j’en avais un peu entendu parler il y a quelques années. Lorsque je travaillais au bar, il y avait ce client qui venait régulièrement et qui prétendait avoir voyagé à travers tout Gaïa. Il adorait raconter ses histoires autour de quelques verres de whisky, et c’est comme ça qu’il m’avait parlé de Wutaï un jour. Après, j’avais tendance à ne pas le croire sur parole à l’époque : il avait beau être gentil, il buvait beaucoup et avait tendance à en rajouter un peu trop lors de ses récits. Mais bon, il faut croire qu’il n’avait pas totalement tort sur le lieu, car il y avait effectivement des pagodes, ici.

« Je suppose que toi, oui ? Tu m’as l’air d’en connaître un peu sur les coutumes locales. »

Et c’est sans doute pour ça qu’il m’avait parlé de kimono, tout à l’heure ! Ce devait être le style vestimentaire de la région pour les femmes. Mais bon, nous n’étions pas ici pour faire les touristes mais bien pour rechercher Clémence ! Etant donné que les seuls marins présents au port étaient ceux qui provenaient de notre bateau, nous n’avions personne à interroger ici pour le moment. Il allait donc falloir se rendre au village pour espérer glaner quelques informations. Les pavés de la route étaient recouverts par la verdure au travers la forêt et nous guidaient indéniablement vers Wutaï, qui s’offrait dorénavant sous nos yeux. Quelques bâtisses placées ici et là longeaient une petite rivière qui provenaient de la montagne – le Mont Da Chao, offrant un magnifique paysage.

« Wow… »

Je m’arrêtai quelques instants pour m’imprégner de la beauté que je voyais devant moi, puis pris une profonde inspiration. L’air d’ici n’était absolument pas pollué grâce à l’absence de la ShinRa par le passé. Aucun réacteur ne se trouvait dans les parages, malgré les tentatives forcées de la compagnie de contrôler la région par le passé. Une fois cela fait, je me mis à réfléchir quelques instants. Par où commencer… ?

« Bon. Si j’étais un groupe de trois personnes arrivant fraîchement au village, j’irai… probablement à l’auberge ? Surtout avec une enfant qui devait être fatiguée du voyage. Qu’en penses-tu ? »

Il fallait bien commencer quelque part, de toute façon ! Maintenant, je cherchais du regard où pouvait bien se trouver l’auberge parmi toutes ces pagodes. Je finis par l’apercevoir et la montra du doigt à Alvin. Peut-être le savait-il déjà mais qu’importe ! Il fallait donc passer quelques petits ponts de bois pour l’atteindre.

« C’est vraiment mignon ici, ça change du tumulte de Midgar ou de Deling City. Je prenais ces deux villes en exemple car je n’avais vécu qu’à ces deux endroits dans ma vie. Ça te plairais pas de vivre ici, toi ? »

J’avais dit ça sur un ton un peu enjoué, presque taquin, car au fond de moi, je l’imaginais mal dans un endroit aussi paisible. Mais bon, peut-être allait-il me surprendre dans sa réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Dim 8 Nov 2015 - 11:59

Alvin
Enfin, ils avaient les pieds à terre ! Après un voyage mouvementé avec une météo peu clémente, ils se retrouvaient sous un ciel nuageux, mais aucune pluie. Juste une légère brise de temps à autre. En chemin, Alvin avait demandé à Lily si elle était déjà venue à Wutai par le passé mais ce n’était pas le cas. Forcément, elle retourna la question à son camarade. Les mains dans les poches, il regardait droit devant.

- Ouaip. J’y ai été deux fois, mais la première fois, je ne suis jamais entré dans le village même. C’était juste après la guerre de Wutai, les membres de la Shinra n’étaient pas vraiment les bienvenus. Et après j’avais démissionné et je suis venu remplir un contrat en tant que mercenaire ici. La gastronomie est géniale !

Le village se dessinait de plus en plus à l’horizon. Lily allait pouvoir déjà se rendre compte de la différence avec le reste de Gaia, les maisons étaient différentes, c’était de jolies petites pagodes. Encore plus loin au niveau des montages, ils pouvaient déjà voir les immenses statues qui étaient sculptées à même ces dernières pour former le Mont Da-Chao. Une merveille du coin, il n’y a pas à dire. Le simple « wow » prononcé par Lily à leur arrivée en disait long sur ce que la demoiselle pensait.

- Ne t’émerveille pas trop, princesse. C’est un village de voleurs ici, sois vigilante. Il marqua un temps de pause avant de reprendre. - Et surtout si tu veux acheter quelque chose ici, songe à bien négocier les prix. Ils ont l’arnaque facile.

Charmant pour les touristes, n’est-ce pas ? Mais ils en avaient eu besoin pour se reconstruire après la guerre contre la Shinra … et la fusion des mondes les avait ruinés en les privant de toutes les matérias qu’ils collectionnaient. Quoiqu’il en soit, les conseils étant donnés, Lily se mit tout de suite au travail en réfléchissant à ce que Clémence avait pu faire avec les personnes qui l’accompagnaient. Son hypothèse fut validée par Alvin d’un signe de tête. Direction l’auberge, effectivement, il savait déjà où elle était et il entreprit d’avancer tout en faisant attention à chaque fois qu’ils croisaient quelqu’un. Même s’il était concentré sur leur entourage, il n’avait pas loupé la question de sa partenaire.

- Pourquoi pas ? Si on oublie le côté voleur, ils sont plutôt sympas ! Les femmes font de super massages et elles sont toujours disponibles pour rendre service. Et la nourriture est délicieuse aussi. Puis les sources chaudes sont sympas. Bref en résumé il aimait plein de trucs ici. Il tourna les yeux un instant vers Lily avec ces yeux et ce sourire sournois qui en disaient long : connerie en vue. - Les bains de l’auberge ressemblent à des mini sources chaudes. Faut qu’on teste ca ! Oui. « On ».  - Héhé bah quoi ? La tradition est comme ca ici, les bains sont mixtes !

Il s’attendait à toutes les réactions possibles. A tout. Sauf qu’elle accepte. Bref, ils arrivaient devant la porte de l’auberge. Alvin poussa la porte pour apercevoir une femme en kimono qui gérait l’établissement. Il prit un air décontracté pour écarter tous les soupçons et fit un sourire charmeur à la jeune femme … Qui de même, semblait prendre un air aguicheur tout à coup. Sans pour autant que ca se ressente dans le ton de sa voix.

- Bonjour, vous souhaitez une chambre ?
- Pour deux personnes.
Elle s’apprêtait déjà à annoncer le prix lorsqu’Alvin sortit son téléphone pour la couper dans son élan et lui montrer la photo de Clémence. - Mais avant cela, nous aimerions savoir si vous avez vu cette jeune fille ? Nous sommes censés la rejoindre, mais une tempête en mer a fortement ralenti notre voyage. Elle est accompagnée normalement mais peut-être qu’ils ont eu les mêmes soucis que nous …

Il savait qu’ils étaient déjà arrivés, mais il tentait une tactique d’approche pour écarter tous les soupçons. L’asiatique se pencha pour mieux observer la photographie et après quelques secondes de réflexions, elle se mit à sourire.

- Oh oui ! Elle était accompagnée d’un charmant homme ténébreux et d’une jeune femme rousse. J’imagine que vous parlez d’eux ? Euh, ouais, sûrement.
- Oui.
- Je suis désolée, ils sont déjà repartis. Ils ne sont pas très patients vos amis …
Argh, c’était bien leur veine. Alvin se massa l’arrière de la tête en soupirant.
- Je vois … Tant pis. On va se reposer ici pour la nuit donc.

La jeune femme leur indiqua leur chambre. Ici, il allait falloir s’habituer, les lits étaient des futons et c’était bien la seule chose qu’Alvin détestait au niveau du confort par ici. Dès qu’ils se retrouvèrent seuls dans une chambre, il commença à parler à voix basse.

- Au moins, nous avons une vague description des personnes qui l’accompagnent maintenant. Tâchons de nous reposer de cette journée de voyage maintenant, on essayera d’en apprendre plus sur leur nouvelle destination demain.

En espérant que Lily ne lui demande pas pourquoi il parlait de façon discrète de cette mission. Mais si elle regardait bien autour d’elle, les murs étaient – littéralement – du papier ici. S’ils avaient des voisins de chambre, ce n’était clairement pas le moment de crier sur tous les toits qu’ils étaient en mission pour retrouver une gamine et la ramener à la Néo-Shinra. Surtout parler de la Shinra à Wutai …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 18 Nov 2015 - 23:04

Lily
Ce village était franchement superbe ! Avec toute cette verdure et l’air pur que l’on pouvait inspirer, difficile à croire qu’il s’agissait bien d’une région de Gaïa. Et pourtant, Wutaï était parvenu à garder cette zone à l’abri des griffes de la ShinRa et de ses exploitations de l’énergie Mako. Voilà pourquoi l’endroit était si verdoyant et propre. Qui plus est, le style architectural me plaisait vraiment, avec toutes ces pagodes et ces pontons qui traversaient la rivière. On aurait dit un vrai petit paradis ! Mais Alvin me fit redescendre de mon petit nuage : il s’agissait d’un village de voleurs. Je fis la moue en croisant les bras sous ma poitrine. Voilà qui gâchait un peu l’image que j’avais de Wutaï, c’est sûr… Mais bon, il suffisait de faire bien attention à nos affaires et tout irait bien, non ? De toute façon, Alvin y était venu deux fois par le passé, ce qui était deux fois de plus que moi ! Il devait connaître les lieux à ne pas fréquenter, ce genre de chose. Je lui faisais confiance de toute façon, aussi l’écoutais-je attentivement lorsqu’il me conseilla de faire également attention aux arnaques dans les magasins. Non mais c’est quoi ce village tout pourri, en fait ?

« Aucun problème ! Il suffit de ne rien acheter et tout ira pour le mieux ! »

Je disais cela sur un ton faussement enjoué qui décriait bien mon humeur générale. Non pas que je voulais absolument faire des emplettes mais ne sait-on jamais ! Quoi qu’il en soit, il fallait maintenant réfléchir à une piste à suivre pour retrouver Clémence au plus vite. Mon premier instinct me fit penser à l’auberge puisque c’est là-bas que j’irais en premier si j’avais une fillette de dix ans sur les bras. Mon regard fit par trouver aisément l’établissement – faut dire qu’il n’y avait pas quinze mille pagodes dans le coin – et Alvin ouvrit la marche. L’idée lui convenait également, ce qui me confortait dans la tournure de notre mission. Cet esprit d’équipe nous permettait vraiment d’aller rapidement à l’essentiel et de gagner un temps précieux ! Quoi qu’il en soit, alors que nous traversions les petits ponts de briques, j’avais demandé à Alvin si ça lui plairait de vivre dans un endroit comme celui-ci. Je ne me l’imaginais pas vraiment comme un homme aimant vivre à la campagne mais sa réponse me prouva le contraire. Enfin, j’aurais dû me douter qu’il n’y avait que les femmes qui l’intéressaient ici ! Je lâchai un « huh… » de dépit avant de l’entendre me proposer qu’on aille dans des sources chaudes ensemble…

« Non mais ça va pas ?! Et mon poing vint lui frapper le bras tout seul. Garde tes idées perverses pour les filles faciles ! »

Non mais. Je suis certaine qu’on aurait pu voir de la fumée sortir de mes oreilles ! Tradition, tradition… S’il pensait que j’allais me baigner avec des hommes aux pensées douteuses, il se fourrait le doigt dans l’œil !  Heureusement pour lui, nous arrivâmes à l’auberge de jeunesse et la conversation sur ces sources chaudes s’arrêta là. Une jeune femme vêtue d’un kimono bleu marine aux motifs floraux imprimés tenait la réception. Elle nous sourit de manière chaleureuse et nous demanda si l’on souhaitait une chambre. C’est Alvin qui se chargea de répondre à l’affirmative, mais également de se renseigner sur Clémence. Il présenta une photo de la jeune fille à la réceptionniste qui semblait la reconnaître. Super ! Et en plus, elle venait de nous décrire grossièrement les deux personnes qui l’accompagnaient : un homme ténébreux et une femme rousse. Voilà des détails qui allaient nous être utiles, ne serait-ce que pour nos futurs interrogatoires de recherche comme celui-ci. Je pris mon téléphone portable et pianotant ces nouvelles descriptions dans un mémo pour être certaine de ne pas oublier, puis leva les yeux vers la jeune femme lorsqu’elle avoua qu’ils étaient déjà repartis de Wutaï. C’était bien notre veine… Alvin prit tout de même la chambre et nous nous y rendîmes aussitôt.

La porte n’était qu’un simple panneau de papier qu’Alvin glissa sur la droite avant de rentrer. J’aimais beaucoup le style de ce village, même si je devais reconnaître que ce n’était pas ce qui se faisait de mieux en termes de confort : les lits étaient de simples futons à même le sol. Il n’y avait même pas de chaise ou de petits tabourets pour s’asseoir ! Je crois qu’une grimace était apparue sur mon visage en voyant cela, mais elle repartit assez vite lorsqu’Alvin me chuchota que l’on avait au moins la description physique des deux accompagnateurs de Clémence. Je comprenais pourquoi il parlait à voix basse : les murs étaient aussi fins que la porte. Si le confort laissait à désirer, le calme et la tranquillité aussi ! Mais bon, ce n’était que pour dormir après tout. D’ailleurs, Alvin suggéra qu’on se repose de notre journée mais personnellement, je n’avais pas encore très sommeil… Faut dire que j’avais dormi un peu sur le bateau tout à l’heure !

« Maintenant ? Tu ne veux pas faire un petit tour dans le village, avant ? Je posai mes deux mains derrière la tête tout en croisant une jambe par-dessus l’autre. Allez, fais-moi visiter, s’il-te-plaît ! »

Mes yeux de biche se posèrent sur lui avant que je ne finisse par redescendre mes deux bras et m’élancer vers lui. Sans lui demander son avis, je lui pris le poignet pour le trainer doucement jusqu’à la porte.

« Je ne reviendrai peut-être jamais ici, alors je veux en profiter un peu ! Mais tu ne vas pas me laisser me balader toute seule, n’est-ce pas ? J’approchai ma tête de la sienne en plaquant ma main autour de ma bouche, comme pour étouffer le son. Ce serait dommage qu’on me vole quelque chose, tu ne crois pas ? »

Et hop, j’ouvris la porte de papier qui donnait sur le couloir ! Il n’avait plus le choix à présent. Je sortis donc la première en repassant devant la jeune femme à l’accueil, puis admirai le coucher du soleil derrière le Mont Da-Chao. Avec le bruit de la rivière qui s’écoulait à côté, c’était franchement superbe. C’est alors que mon portable bipa, ainsi que celui d’Alvin. Mon regard se porta sur lui, un peu inquiète de recevoir une mauvaise nouvelle comme sur le bateau, puis j’ouvris le message de mon téléphone. C’était bien la Néo-ShinRa mais cette fois, il ne s’agissait pas d’une nouvelle mission mais d’une mise à jour… de la nôtre, justement ! L’avis de recherche de Clémence venait d’être modifié suite à de nouvelles données. Il semblerait qu’un autre individu soit également recherché parce qu’il aurait également obtenu l’orbe de la lumière en même temps que la gamine. « Noah », voilà comment il s’appelait. Il y avait un portrait robot mais pas facile de s’en servir auprès de la réceptionniste : on s’était fait passé pour les amis du trio, ce serait bizarre d’avoir une photo en portrait robot… En tout cas, Noah avait été aperçu à Alexandrie récemment. Je me tournai vers Alvin.

« Si on perd la trace de Clémence… On pourra chercher celle de Noah, qu’en penses-tu ? On pourra demander tout ça au pilote du navire. »

Encore un enfant à pourchasser… Mon métier était vraiment unique, mais je préférais peut-être poursuivre une piste indéfiniment que de mourir sous les griffes d’une expérience de laboratoire échappée. Je rangeai mon portable et regarda au loin en prenant une profonde inspiration. Il était inutile de penser à ça pour le moment. Il y avait une odeur de ramen qui volait dans l’air, aussi me tournai-je totalement vers Alvin cette fois.

« Tu n’avais pas dit que la gastronomie du coin valait le coup d’œil ? J’ai un peu faim. »

Je comptais sur lui pour me faire découvrir les spécialités culinaires du village ! Histoire de se détendre un peu…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mar 24 Nov 2015 - 16:32

Spoiler:
 

AlvinC’était tellement attendu … la réaction de Lily, j’entends bien. Alvin se doutait qu’elle n’allait pas accepter l’histoire des bains chauds et sa réaction fit rire doucement le jeune homme. Une fois encore, elle était tombée dans le panneau. Quoiqu’il en soit, ils étaient à l’auberge désormais, et une petite conversation avec leur hôtesse leur avait permis d’en apprendre plus sur les deux personnes qui accompagnaient Clémence. Rien de très précis, mais déjà des éléments un peu plus clairs au cas où ils la retrouveraient. Alvin suggérait un peu de repos maintenant, mais Lily semblait plutôt être d’avis à aller faire un tour dans le village. Son comportement avait de quoi surprendre tout à coup. La voilà qui faisait les yeux doux à son collègue alors que quelques minutes plus tôt, elle le frappait ! Alors qu’elle rapprochait dangereusement son visage du sien, Alvin prit une mine d’abord blasée, mais il finit par afficher un léger sourire.

- Dis-moi Lily. T’es sûre que vous n’êtes pas plusieurs là-dedans ?

Dit-il en parlant bien évidemment de sa tête. Mais déjà qu’elle s’éclipsait. Bon. Il n’avait pas le choix. Soupirant, il passa une main sur son front pour ramener sa mèche en arrière.

- Ah les femmes … L’être vivant le plus difficile à décrypter sur terre.

Il assumait totalement cette phrase, en espérant qu’elle ne l’ait pas entendu. A son tour, il rejoignait la jeune femme en prenant soin de ne laisser aucune affaire sur place. Ils repassèrent devant l’aubergiste, mais une fois dehors, leurs téléphones se mirent à biper et ils échangèrent un bref regard en craignant encore une mauvaise nouvelle. Mais rien de tout ca. Juste une mise à jour de leur mission. Le rapport était un peu plus complet et cette fois il était question d’un Noah ayant reçu le même orbe que Clémence. Vu pour la dernière fois à Alexandrie, c’était sur Héra, et ni Alvin, ni Lily, n’y avait mis encore les pieds.

- Je suis bien d’accord. Oh, et pour un bateau, on ne dit pas « pilote » mais « capitaine ».

Cette petite correction allait surtout la piquer un peu mais une fois de plus, il le faisait exprès. Heureusement, une délicieuse odeur dans l’air semblait la faire changer d’avis et Lily exprimait le souhait de découvrir un peu la gastronomie du coin. Ca tombe bien, Alvin commençait à mourir de faim !

- Si madame veut bien me suivre.

Il lui tendit son bras – sans grande conviction qu’elle l’attrape mais bon – pour l’emmener vers une pagode assez grande. Dès qu’ils passèrent la porte, d’alléchantes odeurs vinrent leur chatouiller les narines. Tout était dans le style traditionnel ici, les tables étaient basses et ils mangeraient à même le sol, comme s’ils étaient chez quelqu’un. Alvin alla s’installer à une table et se mit en tailleurs en louchant sur la table voisine pour voir qu’ils avaient des bols de ramen.

- Rah, ca sent tellement bon et ils proposent tellement de choses que je ne sais pas par quoi commencer. Déjà toi, tu préfères quoi ? Viande ? Poisson ? Cru ? Cuit ? Ou alors on peut prendre un assortiment … Alvin en pleine réflexion intensive sur ce qu’il va manger, c’était bien la preuve qu’il affectionnait particulièrement les mets proposés ici. - Bon tu sais quoi ? Je vais commencer par les makis et les sushis, parce que là, tu ne trouveras pas meilleur ailleurs ! Et après … J’hésite à prendre la même chose qu’eux. Il loucha sur la table voisine. - Ce sont des ramens. Ce sont des nouilles dans une soupe. Enfin … plutôt un bouillon en fait. Ils mettent souvent des accompagnements dedans aussi. C’est délicieux !

Et plus il sentait les odeurs s’échapper de la cuisine, plus ca lui ouvrait l’appétit …

- Par contre ils mangent beaucoup avec les baguettes ici. Va falloir que je t’apprenne.

Là par contre, ca promettait …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mar 1 Déc 2015 - 14:37

Spoiler:
 

LilyLes yeux rivés sur le téléphone, je lisais en boucle la mise à jour de notre mission envoyée par la Néo-ShinRa. Un jeune homme nommé Noah venait d’être ajouté à l’avis de recherche, probablement du même âge que Clémence, à en juger par sa taille. Je sentais dans mon estomac comme un nœud qui venait de se former, alors que je n’avais jamais ressenti cela pour mes précédentes missions au sein de l’organisation. Est-ce que ma vision de la Néo-ShinRa avait changé depuis cette histoire avec les expériences sur les monstres vivants ? Probablement… Je commençais à douter de leurs intentions, et de moi-même par la même occasion, si bien que j’appréhendais fortement la rencontre avec Clémence, ou encore ce jeune Noah. Mais je ne voulais pas non plus céder à l’angoisse totale, aussi me fallait-il oublier tout ça ne serait-ce que le temps d’une soirée. Je proposai donc à Alvin de partir à la recherche de Noah si nous venions à perdre la trace de Clémence, mais il me reprit sur le terme « pilote » que j’avais employé pour désigner le « capitaine » du navire.

« Oui bon, ça va ! Tu m’as bien comprise. »

Et je rangeai mon téléphone pour regarder ensuite au loin, la mine légèrement boudeuse. C’est alors qu’une odeur alléchante parvint jusqu’à mes narines et m’ouvrit l’appétit, comme le suggéra clairement le bruit que mon estomac venait de faire. Je tentai vainement de le camoufler en raclant le fond de ma gorge puis en lui demandant d’un air innocent s’il n’avait pas mentionné la gastronomie du village un peu plus tôt. Ouf, il ne fit aucun commentaire gênant sur le bruit qu’avait fait mon ventre, se contentant simplement de me tendre son bras et de m’inviter à le suivre. Qu’attendait-il, au juste ? Que je le lui prenne et qu’on marche collés/serrés jusqu’au restaurant ?

« Contente-toi d’ouvrir la marche ! Non parce que… te tenir le bras me couperait l’appétit. »

Je fis semblant de vomir en mettant ma main devant la bouche avant de laisser échapper un petit fou rire. Le pauvre ! Faut dire qu’il me cherchait constamment, il fallait bien lui rendre la pareille de temps à autre, non ? Et puis, ça faisait du bien de rire un peu. Il m’emmena donc vers une grande pagode où l’intérieur était assez rustique. Par exemple, les tables étaient basses et il fallait s’agenouiller ou s’asseoir en tailleur pour manger. Alvin prit d’ailleurs cette posture en s’installant à une table non loin du buffet. Pour ma part, je regardai discrètement comment se positionnaient nos voisins avant de les imiter en m’agenouillant à table, sur le petit coussin. Il était assez ferme pour soutenir le poids de mon corps assez longtemps sans que je ne ressente des fourmis dans les jambes, mais je savais bien que j’allais devoir changer de position bientôt car cela serait trop inconfortable à la longue. Alvin me demanda quels étaient mes préférences entre la viande ou le poisson. Heureusement, il y avait un menu sur la table que je m’empressai de prendre pour le feuilleter. N’attendant pas ma réponse, il prit la décision de commencer par des makis et sushis. Mes yeux cherchèrent donc ces produits sur la carte et c’est vrai qu’ils avaient l’air alléchant.

« Je vais en prendre un peu aussi ! »

Puis il me montra du regard le bol de ramen sur la table d’à côté en m’expliquant le contenu. C’était tout simplement des nouilles dans une soupe… Etrange, non ?

« Mais… Les nouilles doivent être très molles, non ? », fis-je en laissant paraître mon dégoût sur mon visage.

C’est que je n’avais pas l’habitude de manger des pâtes qui baignaient dans l’eau, du coup l’idée ne me tentait pas plus que ça… Et puis il y avait d’autres trucs qui stagnaient aussi dans l’eau, donc tout ça devait rendre leur texture très molle aussi… En revanche, il y avait des brochettes sur la carte qui me plaisaient particulièrement ! Ca tombait bien, le serveur approcha notre table pour prendre notre commande.

« Alors… Je vais vous prendre trois makis au saumon, trois sushis à l’avocat, et enfin six yakitoris au bœuf et fromage ! »

Le concept de ces brochettes me plaisait fortement, du coup je n’avais pas pu résister à l’envie d’en prendre autant. De toute manière, ce n’était pas ça qui allait me remplir le ventre… n’est-ce pas ? Alvin commanda à son tour puis le serveur nous laissa seuls avec une petite bouteille d’alcool sur la table. Machinalement – et pour passer le temps, surtout – je la pris dans ma main et la tourna pour lire son nom sur l’étiquette.

« "Saké de Wutaï"… Tu en as déjà bu ? »

Curieuse et actuellement en repos forcé concernant notre mission, rien ne m’interdisais de goûter. J’en servis donc un verre à Alvin puis remplis le mien à la même hauteur, dans de petites tasses sans anse. Je portai alors la mienne à mi-hauteur pour trinquer avec lui, puis bu cul-sec son contenu. L’alcool de riz me brûla la gorge tellement fort que je cherchais du regard un verre d’eau pour apaiser tout ça ! Heureusement, nous avions d’autres verres à disposition avec une carafe d’eau, aussi m’en servis-je un peu et bus tout son contenu. Lorsque je retrouvai mes esprits, je sentis quelques regards portés sur moi. Certains semblaient choqués par ce qu’ils venaient de voir, d’autres un peu amusés, ce qui alimentait ma confusion. Je me penchai légèrement sur la table pour m’adresser à voix basse à Alvin.

« Qu’est-ce qu’ils ont à me regarder ? J’ai fait quelque chose qu’il ne fallait pas ? »

En réalité, oui : le saké ne se buvait pas cul-sec mais se dégustait comme un vin. Mais bon, comment pouvais-je le savoir ! Alvin n’avait qu’à me prévenir avant que je ne le fasse, aussi. Quoi qu’il en soit, le serveur apporta nos plats avec deux paires de baguettes, et mon regard laissa transparaître le désespoir alors que je cherchai l’aide d’Alvin en le portant sur le sien. C’était visiblement une habitude de manger comme ça, ici.

« Tu m’apprends, alors ? »

Non parce qu’autant les brochettes, je pourrais me débrouiller toute seule pour les manger, mais les sushis… c’était une autre histoire !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 4 Déc 2015 - 21:37

Alvin
Une chance que notre Alvin national n’était pas aussi boudeur que sa camarade lorsqu’il s’agissait de se prendre un vent ! Tant pis, il avait voulu proposer une balade tranquille à sa collègue et elle l’avait envoyé voir ailleurs. Les voilà dans le restaurant désormais où le choix fut plus que difficile parmi tous les petits plats proposés. Ca sentait tellement bon et tout ce qui était proposé était tentant finalement. Si l’estomac d’Alvin avait un stockage illimité, inutile de dire qu’il aurait choisi toute la carte ! Il allait commencer par les sushis et les makis, tant pis ! Lily fit de même, mais fut intriguée par la description des ramens.

- Un peu. Mais elles ont quand même beaucoup de goût.

Ca dépend des recettes après. Il y en avait dans du bouillon de légumes, de viande ou même encore de poissons, avec ou sans épices particulières. Bref. Ils prenaient commande, c’est vrai que les brochettes étaient bonnes aussi … Bon finalement, Alvin craquait. En plus de ce qu’il avait prévu, il rajoutait une assiette de nouilles sautées avec du canard laqué ! Le serveur finit par s’éclipser en laissant une bouteille de saké sur la table, et Lily ne tarda pas à faire le service.

- Ouaip. C’est typique ici et c’est … Assez fort ? Fais attention ? Ne bois pas trop vite ? Mais pourquoi il lui dirait ca ? - Enfin tu verras !

Bingo, ca ne loupa pas. Elle but son verre cul sec. Alvin avait un petit sourire moqueur au coin des lèvres, plutôt fier de sa propre connerie puisqu’il aurait très bien pu la mettre en garde. Mais le plus drôle restait les gens autour qui la regardaient sans qu’elle ne comprenne son erreur. Cette fois, le mercenaire ne put s’empêcher de rire pour se moquer ouvertement d’elle – quitte à ce qu’elle lui envoie son verre à la figure pour le calmer – mais dès qu’il s’arrêta, il lui expliqua :

- C’est un alcool assez fort. Mais ca se boit comme un vin, pas d’une traite ! M’enfin tu peux continuer à t’enfiler d’autres verres cul sec hein ? J’avoue que je ne t’ai jamais vue ivre.

Et il se demandait bien dans quelle catégorie elle pouvait être. Soit elle rigole à toutes les blagues. Soit elle pleure pour un rien. Soit elle s’énerve pour un rien – ah non c’est déjà le cas ca. Soit elle lui sautera dessus. Mais bon. Heureusement, l’épisode des baguettes calma le jeu. Alvin se déplaça le temps de se mettre à côté d’elle afin de bien pouvoir lui montrer.

- Regarde, il faut que tu les tiennes comme ca.

Alvin prit ses propres baguettes entre ses doigts pour faire comme une pince qui allait servir à attraper les aliments, à les tremper dans la sauce adéquate et les accompagnements. Il attendit que Lily l’imite, ses doigts devaient être bien positionnés ainsi que les baguettes.

- Essaie de pincer à vide pour voir ? Ca n’a rien de difficile vu comme ca, mais tu verras qu’une fois que tu auras attrapé quelque chose, le parcours jusqu’à ta bouche va être difficile ! Au début j’avais commencé avec les makis, et j’avais l’impression qu’ils m’échappaient quand je commençais à les soulever, j’avais le réflexe d’appuyer sur mes baguettes pour resserrer mon emprise … mais en fait, ca fait foirer le truc plus qu’autre chose, donc essaie de ne pas le faire. Il te faudra essayer plusieurs fois avant de réussir je pense, mais sinon t’inquiètes, au pire ca peut se manger avec les doigts aussi ca.

Il retournait s’asseoir à sa place pour commencer à manger, non sans oublier un bon appétit avant ! Quoique cette fois, il allait éviter un petit piège à Lily ! Quoique …

- Ah oui au fait. Le truc vert là, c’est du wasabi. Si tu veux y goûter … fais juste attention à ton dosage.

Il n’en disait pas trop, mais suffisamment pour qu’elle se doute qu’elle ne devait pas en mettre trois tonnes d’un coup, sinon elle risquait de le sentir passer ! Ils avaient mis du gingembre avec également, c’était traditionnel.

- A côté c’est du gingembre. Je pense que tu dois connaître déjà, c’est assez fort. Mais ici, ils en mangent un morceau entre chaque sushi ou maki. Il paraît que ca lave le palais, pour ne pas mélanger les saveurs entre deux makis différents.

Et ouais, il en savait des choses ! Quoiqu’il en soit, les choses étaient dites, maintenant : à table !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mar 8 Déc 2015 - 16:55

Lily
Fiou ! On peut dire que je ne m’étais pas attendu à ça en buvant cul-sec ce verre de saké ! C’est qu’ils doivent être costauds, ces asiatiques à boire des trucs aussi fort ! Forcément, je m’étais un peu faite remarquer sur le moment par les clients du restaurant mais bon, je pensais que c’était parce que j’avais fait du bruit ou quelque chose du genre. En fait, non : Alvin m’avoua que c’était un alcool qui se buvait comme du vin, et non d’une traite comme je venais de le faire ! Quelle nunuche… Je me grattai le menton de mon index avant de jeter un coup d’œil autour de moi pour m’assurer que plus personne ne me regardait à présent. Je ne voulais pas non plus être le centre d’attention toute la soirée, et comme le repas arrivait, je préférais me tenir à carreau désormais ! Avant que les assiettes ne soient servies, Alvin s’exprima non sans rire sur le fait qu’il ne m’avait jamais vu ivre et donc que je pouvais continuer à boire le saké cul-sec pour que l’erreur soit réparée.

« Haha, dans tes rêves ! »

Ce n’était pas ce soir qu’il profiterait de ma joyeuse compagnie ! Car oui, j’avais tendance à être un peu plus gaie lorsque j’avais un coup dans le nez. Remarque, il m’aurait été plus facile de supporter les blagues douteuses d’Alvin puisque je n’aurais quasiment pas bronché dessus ! Mais bon, je préférais ne pas faire d’excès tout de même et me contenterais donc de verres d’eau pour la fin du repas.

Le serveur apporta donc nos assiettes de sushis, makis et autres mets, accompagnées d’une paire de baguettes chacun. Là, ça se corsait car je n’avais jamais mangé avec deux bouts de bois auparavant ! Et je venais déjà d’attirer l’attention avec le saké, il valait peut-être mieux que je m’arrête là, non ? Donc d’un regard désespéré, j’implorais l’aide d’Alvin qui vint à mes côtés pour me montrer. Ses baguettes étaient positionnées de telle sorte qu’elles formaient une sorte de pince. Pour cela, il fallait que la baguette supérieure soit dans l’alignement de mon index et que la baguette inférieure soit plus flexible en se logeant dans le creux de mon pouce, afin que je puisse bouger celui-ci pour diriger la baguette.

« Ils peuvent pas manger encore plus compliqué, non ? », grommelais-je à voix basse, pour éviter que tout le monde m’entende.

Alvin me conseilla d’essayer de pincer dans le vide mais, comme je m’en doutais, je n’y parvenais pas. Il me fallut au moins quatre ou cinq tentatives avant d’arriver à quelque chose de convenable, mais ce n’était que le début ! Car maintenant, il fallait que je saisisse un sushi et que je l’amène jusque dans ma bouche, sans le faire tomber. L’astuce, c’était de ne pas faire de pression sur les baguettes, car cela ne ferait que chavirer le sushi. Tout était une question de contrôle, en fait !

« Bon… Merci pour ces conseils, Alvin ! Bon appétit ! »

Je pris une profonde inspiration avant de pincer le premier sushi dans l’assiette. En tentant de garder le contrôle sur mes baguettes, je soulevais le tout pour l’amener vers ma bouche. Mais alors que j’y étais presque parvenu, Alvin me déconcentra pour me parler de son wasabi et mon sushi s’envola sur la table !

« MAIS !! »

Oui, j’étais quelqu’un d’assez spontanée et facilement irritable, ce qui expliquait mon besoin de réussir tout ce que j’entreprenais du premier coup. Sinon, ça donnait ça…

« Ne me déconcentre pas ! »

On aurait pu voir de la fumée sortir de mes oreilles, presque ! Bon. Je repris donc le sushi qui avait fui sur la table puis délicatement, je parvins à l’amener vers sa destination sans encombre. Une victoire ! La bouche pleine, je lâchais un « enfin ! » étouffé avant de regarder la sauce verte qu’Alvin m’avait montrée à l’instant, donc. Si je voulais goûter, il fallait que je fasse attention à mon dosage, hein ? Il y avait anguille sous roche, aussi n’en pris-je qu’un tout petit peu pour en mettre sur un maki, puis je le pinçai de mes baguettes pour le manger avec succès. Je commençais à prendre le coup de patte ! En tout cas, je sentais un truc vraiment épicé dans ma bouche et je commençais à être toute rouge. Non mais sérieux, c’était quoi ce pays ?? J’attrapai mon verre d’eau que je bus d’une traite afin de soulager la chaleur, puis regardai Alvin avec un regard noir.

« Tu veux me tuer en fait, c’est ça ? »

Mais cela ne l’arrêta pas pour me décrire les autres sauces sur la table. Il y avait donc du gingembre qui était assez fort aussi et, pour lui répondre, oui, je connaissais cette sauce. On en servait au restaurant du Wall Market ! En revanche, j’ignorais que son goût permettait de « laver le palais » entre deux sushis… Je pris donc un air plus taquin avant de lui répondre.

« Oh… mais tu en connais un rayon, dis-moi ! Est-ce ta stratégie pour séduire les filles, que de paraître cultivé ? »

Oui, j’avais dit les « filles » et non les « femmes » pour me moquer un peu plus de lui en sous-entendant qu’il ne courrait qu’après les jeunes demoiselles. J’eus un petit rire avant de poser mes baguettes pour m’attaquer aux brochettes de bœuf et fromage. A la première bouchée, je sentais la viande se fondre dans ma bouche avec le fromage dans un mélange exquis ! C’était sans doute le met le plus délicieux que j’avais mangé de toute ma vie, et cela devait se lire dans mon regard pétillant.

Le repas se poursuivit dans la bonne humeur et le gavage d’estomac jusqu’au dessert, où je pris simplement une petite boule de glace à la vanille pour digérer le tout. J’avais fini par m’asseoir en tailleur car mon sang ne circulait plus dans mes jambes, et de par la fatigue, j’étais accoudée sur le bord de la table, n’en pouvant plus. J’avais bien trop mangé en me resservant une seconde fois de sushis et makis, et je priai dorénavant pour ne pas être malade dans la nuit. D’ailleurs, le restaurant commençait petit à petit à se vider. Je réfléchis alors à ce que nous allions faire après. Il commençait à être tard, aussi était-il préférable de rentrer se coucher pour être en forme demain matin. La journée risquait encore d’être longue si nous reprenions le bateau. Rien qu’à y penser, j’avais envie que tout soit terminé. Je plongeai ma tête dans mes bras en poussant un large soupire puis relevai la tête vers Alvin.

« Le premier navire part à quelle heure, demain ? »

En y repensant, j’espérais aussi qu’on allait bien dormir… mais c’était plutôt mal parti avec de simples futons !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 9 Déc 2015 - 11:56

Alvin
Au moins, on pouvait dire que la soirée se poursuivait sur une note bien plus joyeuse que le reste de la journée. Comme quoi, il n’y avait qu’un bon repas à Wutai qui était suffisamment convivial pour apaiser toutes les mauvaises ondes de la journée. Après les quelques explications d’Alvin, il laissait sa collègue se débrouiller, même si elle se foirait dès qu’il ouvrait la bouche et elle avait beau l’engueuler, ca le faisait plus rire qu’autre chose. Et lorsqu’elle goûta le wasabi, c’est bon, il n’arrivait plus à se retenir, il éclata de rire à son commentaire.

- Ouais c’est ca, je veux te tuer, je plaide coupable. Mais t’es plus coriace que je ne le pensais.

Heureusement qu’il était en face et non à côté, et que la table était suffisamment basse pour que dans leur position, elle ne puisse pas le frapper d’un bon coup de pied parce que c’était mérité ! Enfin bon. Il lui parlait du gingembre aussi pour rincer son palais, et on pouvait dire qu’il s’attendait presque à une moquerie de la part de Lily. Trop prévisible.

- Donc tu n’es qu’une fille si je te parais cultivé et que tu admets toi-même que j’en connais un rayon ?

Ca voulait dire qu’elle était tombée dans le panneau aussi. Bim ! Ca ne cesse de se renvoyer l’ascenseur dites-moi. Et quand on connaissait les deux phénomènes, ca pouvait aller vraiment loin s’ils étaient motivés ! Enfin bon, le sourire espiègle en coin, il attrapait son verre pour boire une gorgée avant de se reconcentrer sur toutes les bonnes choses qu’il avait sous les yeux. C’était si appétissant qu’on ne savait pas trop par où commencer … Mais il fallait bien commencer donc il se jeta à l’eau !
Et au final, la soirée jongla entre moqueries, rires, bonne humeur, et plats commandés à gogo … C’était à se demander comment il faisait pour stocker tout dans son estomac et c’est clair qu’une fois fini, il ne fallait pas lui parler de nourriture ni même le jeter à l’eau : il risquait de couler direct. Lily semblait épuisée et s’interrogeait pour le bateau de demain.

- Aucune idée, il est trop tard pour passer au port et de toute façon, nous ne savons toujours pas lequel a pris Clémence. On verra ca demain matin, on tâchera de ne pas se lever trop tard.

Wutai et sa gastronomie se basant sur le poisson, il y avait beaucoup de pêcheurs au port qui partaient de très bonne heure pour la récolte. S’ils étaient là tous les jours, Alvin comptait surtout sur eux pour espérer avoir des informations sur Clémence … en espérant qu’elle ne soit pas passée au port au moment où les pêcheurs étaient déjà en mer.
D’ailleurs en parlant de travail, dès qu’ils quittèrent le restaurant, le téléphone d’Alvin se mit à sonner. Il le sortit et reconnut immédiatement le numéro, il décrocha donc pour mettre l’appareil à son oreille tout en s’éloignant un peu du bâtiment.

- Toujours sur le contrat de Clémence ? Je vous ai passés les formules de politesse, comme le bonjour et compagnie. Bien sûr, Lily n’entendait pas qui était à l’autre bout de la ligne.
- Yep, on est à Wutai, et on suit sa piste pour le moment. On l’a manquée de peu.
- Tu as dû voir la mise à jour du rapport, n’est-ce pas ?
- On garde l’info sous le coude au cas où. Mais si tu te doutes déjà de ce qu’on sait, je peux savoir pourquoi tu m’appelles à une heure pareille ?
Le bref rire qui s’échappa de la bouche de Balan prouvait qu’il s’attendait à la réaction de notre mercenaire.
- Désolé, j’ai été trop occupé au labo aujourd’hui pour te contacter plus tôt. Cette histoire de spécimen, hein ? Alvin s’efforça de garder un visage fermé et sérieux. - Je vais t’envoyer quelque chose sur ton téléphone. Ca a fait le tour de Dol déjà en une journée, et je pense que ca peut potentiellement t’intéresser … Ta copine est là ?
- Ouaip.
- Montre-lui aussi. Bye !


Alvin raccrocha, et une seconde plus tard à peine, il eut un nouveau bip de son téléphone pour signaler qu’il avait reçu son message. Lorsqu’Alvin l’ouvrit, plus il le lisait, plus un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Il passa son téléphone à Lily pour qu’elle lise aussi les premières lignes. Il s’agissait de l’article du Deling24 qui avait été mis en ligne … et qui révélait au grand jour l’existence de la Néo-Avalanche.

- On dirait que la Néo-Shinra va avoir bientôt des bâtons dans les roues. On devrait faire attention.

Ca y allait les surprises aujourd’hui, dites-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Jeu 10 Déc 2015 - 1:35

Lily
Alvin ne perdait clairement rien pour attendre ! Il n’avait eu de cesse de m’enquiquiner durant tout le repas du soir en me faisant passer pour le clown de service… Même le petit pic que j’avais lancé sur ses techniques de drague pour séduire les jeunes filles, je me l’étais repris en pleine figure. Un simple « Groumpf » de ma part suffit pour clore le débat et passer rapidement à autre chose. Pour sûr, je me vengerai tôt ou tard ! Mais l’heure était avant tout à la dégustation et nous avions tous deux des plats à finir.

Totalement repue, je ne pouvais plus bouger sans que mon estomac ne me rappelle à l’ordre. J’avais bien trop mangé et cela me fatiguait d’autant plus ! Du coup, c’était complètement avachie sur la table que j’avais demandé à Alvin s’il connaissait l’heure à laquelle le premier navire quitterait le port demain matin. Car oui, s’il fallait se lever aux aurores, je préférais le savoir tout de suite pour aller me coucher maintenant ! Mais bon, Alvin n’en avait aucune idée et comme il était trop tard pour y aller maintenant et vérifier, il suggéra de ne pas se lever trop tard demain matin tout de même. Oui, c’était sans doute ce qu’il y avait de mieux à faire. Ce fut donc sur ces bonnes paroles que nous quittâmes le restaurant en prenant soin de payer chacun sa part. Après tout ce qu’il m’avait fait subir à l’intérieur, Alvin aurait au moins pu avoir la décence de m’offrir le repas, non ? M’enfin ! Un bougre reste un bougre, et alors que je m’apprêtai à le lui dire pour le taquiner, son téléphone sonna.

J’ignorais qui était au bout du fil mais Alvin ne s’éloignait pas trop de moi non plus, ce qui signifiait que ce n’était pas un appel personnel. Remarque, je n’en savais fichtre rien. Faisant divaguer mon regard sur la rivière du village, j’essayais en réalité d’écouter attentivement la conversation histoire de fouiner un peu, mais je ne récoltai rien de bien probant. Alvin parlait avec une certaine familiarité tout de même, ce qui indiquait qu’il connaissait plutôt bien son interlocuteur. Mis à part cela, c’était le mystère total. Il finit alors par raccrocher, aussi me rapprochai-je un peu de lui, innocemment.

« Rien de grave ? »

Car même si je n’avais pas entendu toute la conversation, je savais qu’Alvin avait mentionné des détails de notre mission. Son interlocuteur devait forcément être quelqu’un de la Néo-ShinRa, donc. Son téléphone bipa à nouveau et Alvin ouvrit le message. Il s’agissait d’un article publié par le Deling24, un site journalistique de Dol. Après qu’Alvin l’eut lu dans sa globalité, il me tendit son téléphone et je pus en faire de même. Le contenu mentionnait une interview d’un membre d’un groupuscule nommé « Néo-Avalanche ». A la lecture de ce nom, mon sang ne fit qu’un tour et mon corps commença à trembler sans que je ne m’en rende compte.

« Néo… Avalanche… », marmonnai-je, le regard fixé sur le portable.

Le souvenir de mon père s’implanta dans mes pensées, ainsi que le tragique incident du secteur 7 qui causa sa mort, orchestré par le groupe AVALANCHE de l’époque. C’est du moins ce que je croyais, et la haine que j’éprouvais envers eux à l’époque m’avait poussée à rejoindre les rangs de la ShinRa… Malgré leur sauvetage de la planète, je ne pouvais pas leur pardonner d’avoir sacrifié autant de vies innocentes – dont celle de mon père – ce jour-là, et au nom de quoi… de la justice ? Tss. Ce n’est pas « juste » d’ôter la vie d’un père humble et honnête. Et moi qui croyais avoir fait mon deuil et m’être apaisée sur ce sujet, il faut croire que ce n’était pas le cas. Je serrai le poing tout en tendant le portable vers Alvin de mon autre main, le regard fuyant vers le sol pavé. Soit, la Néo-ShinRa venait d’obtenir officiellement un ennemi, mais cela m’importait peu sur le coup. Tout ce que je voulais savoir, c’est si les anciens membres d’AVALANCHE en faisaient partie ou non, notamment son commanditaire de l’époque Barrett Wallace. Un nom et une carrure comme celle-ci, ça ne s’oublie pas aussi facilement. Tout comme un désir de vengeance.

« Oui… Soyons prudents. Je pris alors une profonde inspiration pour tenter de me calmer, en essayant tant bien que mal de me cacher du regard d’Alvin, puis m’adressai à lui. Je suis un peu fatiguée. On rentre ? »

Et sans attendre une quelconque réponse de sa part, je pris le chemin de l’hôtel. Ce n’était pas encore la pleine lune mais la clarté de l’astre suffisait amplement à baigner Wutaï dans une atmosphère pure et silencieuse. Je passai rapidement dans le hall de réception de l’établissement – sans prêter attention si la jeune femme était toujours à l’accueil – puis me dirigeai directement vers notre chambre. Je n’avais qu’une envie à cet instant : m’allonger sur un bon lit douillet comme celui à bord du bateau de tout à l’heure. Hélas, il fallait se contenter de dormir sur des futons… Bon. Je pris le temps quand même de me rendre dans la salle de bain commune afin de faire un léger brin de toilette – entendons par cela me passer un peu d’eau sur le visage –, mais également d’envoyer un sms à Amy. L’article mentionnait en effet le repaire de la Néo-ShinRa à Deling City et ce genre d’information devait animer les foules. Je voulais donc simplement m’assurer que tout allait bien pour elle là-bas. Une fois cela fait, je revins dans la chambre et y retrouva Alvin qui la partageait donc avec moi.

« Il n’y a personne dans la salle de bain, si tu veux. »

Il n’était pas obligé d’y aller après tout, cela pouvait attendre demain matin. Je retirai mes chaussures et quelques vêtements superflus pour me couler ensuite dans mon « lit ». Le petit matelas n’était pas aussi horrible que je le pensais, en fait. Mais de là à dormir correctement dessus… ça restait à voir.

« Merci pour le bon moment passé au restaurant, dis-je sur un ton un peu terne et hésitant. Bien que je le pense sincèrement, le cœur n’y était pas pour le moment. Bonne nuit. »

Et sur ces mots, je tournai le dos à Alvin en me mettant sur le côté, à l’abri de son regard. Dans cette position, je pouvais me laisser aller sans risquer de me faire surprendre, je pouvais laisser mes nerfs me lâcher. Jamais je n’aurais cru que repenser à tout ça me ferait réagir de la sorte. Mais il faut croire que certaines blessures sont bien ancrées dans nos cœurs. Profondes, et incurables…

───────
Lily dort.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 11 Déc 2015 - 18:59

Alvin
Alvin et Lily avaient beau travailler ensembles depuis quelques temps maintenant, il y avait beaucoup de choses qu’ils ignoraient encore l’un sur l’autre. L’histoire d’Avalanche concernant Lily, en faisait partie. Aussi, lorsque le mercenaire lui montra l’article du Deling24, il ne s’attendait pas vraiment à ce qu’elle réagisse … comme si elle avait vu un fantôme. Un fantôme qu’elle n’appréciait pas. Le groupe premier du nom avait dû avoir eu un impact sur sa vie qu’elle n’avait pas oublié. Quoi ? Alvin l’ignorait. Mais il savait que malgré la bonne cause pour laquelle Avalanche s’était battu, le groupe n’avait pas toujours employé de bonnes méthodes pour cela. L’ère où Barret était à sa tête était encore une époque douce, si on peut dire, car les précédents leaders n’étaient pas forcément aussi tendres que l’était cette brute – et pour qu’on dise que Barret est un agneau, c’est pour dire. Barret avait commencé à se faire connaître en faisant sauter uniquement des installations de la Shinra. Ses prédécesseurs s’étaient attaqués directement aux Turks et aux unités de la Shinra pour les décimer, sans jamais vraiment réussir.

Tout ca pour dire qu’aux yeux de certaines personnes, Avalanche n’était pas forcément une organisation de héros. Ils étaient là, ces membres de Néo-Avalanche, à cracher sur la Shinra et à vouloir se faire les défenseurs de la justice et de l’honnêteté … Mais comme cette Emi l’avait dit dans son interview, les sourires ne sont que la face visible de l’iceberg, pour reprendre ses propres mots. Il en était de même pour leurs propres sourires. Leurs méthodes aussi étaient à revoir et même si Alvin doutait de la sincérité de la Néo-Shinra, il doutait également de celle de cette Néo-Avalanche qui, selon lui, ne disait pas tout non plus. Pourquoi travaillaient-ils dans l’ombre aussi jusque maintenant ? Que préparaient-ils ? Ca lui donnait presque envie de ne plus être agent double, mais carrément agent triple !

Quoiqu’il en soit, le jeune homme avait récupéré son téléphone, et le chemin du retour jusqu’à l’auberge fut silencieux, et aussi sombre que l’obscurité qui avait envahi Wutai depuis que la nuit était tombée. Alvin posa ses affaires et prépara son futon ainsi qu’une tenue pour la nuit, le temps que Lily se débarbouille. Il ignorait toujours ce qui lui arrivait mais il préférait ne pas chercher à lui tirer les vers du nez. Elle ne semblait de toute façon pas en état de discuter, de tout comme de n’importe quoi. Seule la nuit l’aiderait à digérer la nouvelle. Lorsqu’elle quitta la salle de bain et lui signala qu’il pouvait y aller, Alvin se contenta de la suivre du regard jusqu’à ce qu’elle soit allongée, puis il fila à son tour pour se débarbouiller très rapidement et enfiler son « pyjama » - c’était juste une tenue plus décontractée.

Un dernier regard vers Lily lorsqu’elle le remercia pour la soirée, et il alla s’installer pour la nuit. C’est lorsqu’on dort sur un futon, qu’on se rend compte combien la terre pouvait être basse … Mais il répondit tout de même un :

- Bonne nuit.

Avant de se retourner et fermer les yeux dans l’espoir de trouver Morphée. Bien sûr, il ne trouvait pas le sommeil dans l’immédiat, cette histoire le fit un peu réfléchir encore quelques temps, tout autant que l’état soudain de sa partenaire. Mais il finit par sombrer dans le monde des rêves, quand bien même dormir sur un futon était loin d’être agréable. La nuit fut calme et dès que le soleil fut levé, il perça à travers la pièce et força notre mercenaire à ouvrir un œil. D’ordinaire, c’était difficile de s’extirper du lit … mais vu la texture de celui-là, c’était presque une source de motivation que de se lever ! Il ne tarda pas à le faire, et d’un coup d’œil vers sa partenaire, Alvin constatait qu’elle dormait encore. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’elle ouvre les yeux. Inévitablement, il repensait à sa réaction de la veille. A croire que ce simple souvenir suffisait pour le pousser à faire quelques efforts. Il alla s’habiller rapidement dans la salle de bain et se rendit jusqu’à l’accueil pour aller chercher le petit-déjeuner. Il ne revint dans la chambre que lorsqu’il avait un plateau bien garni, aux odeurs alléchantes ! Le jeune homme alla le poser sur la petite table basse et s’approcha de Lily pour la secouer doucement, en lui attrapant l’épaule.

- Debout princesse, le soleil est déjà levé ! Et le petit-déjeuner est servi, secoue-toi si tu ne veux pas que je mange tout.

Oui bon, pour la délicatesse et les mots doux, il repassera ! Même si ce n’était pas méchant pour autant, toujours dans cette optique d’embêter le plus possible sa victime favorite. Il attendit qu’elle réagisse et daigne enfin se lever pour lui présenter le plateau.

- Toutes les spécialités du coin, fais-toi plaisir ! Et dis-toi que j’ai payé un sacré supplément pour t’amener ca !

Il y avait notamment une corbeille de fruits frais, bon ca à la limite, ce n’était pas vraiment très typiques d’ici, mais le reste oui. Les crêpes étaient faites à partir de farine de riz. Il y avait aussi des dorayakis, des beignets dont la pâte rappelle la pâte à gaufre ou pancakes, mais fourrés d’une pâte à base de haricots rouges sucrés … c’était assez particulier, pas sûr qu’elle aime en fait ! Des gâteaux à base de pâte de riz … et même des gâteaux frits ! Ces derniers étaient surtout des desserts en temps normal, mais bon. Sans oublier leur gelée traditionnelle, et pour boisson, l’un des meilleurs thés qu’on trouvait dans le coin.

Si avec ca, madame n’est pas satisfaite, Alvin abandonne avec les femmes !
Revenir en haut Aller en bas
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Azura Lucem - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi - Y’Dahlin Shul

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 11 Déc 2015 - 19:04

Mog Mog Mog

Restauration à 100% > - 50 gils chacun !

Mog Mog Mog

Le duo gagne 250 gils chacun !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 25 Déc 2015 - 11:52



Au petit matin, se moquant bien de réveiller qui que ce soit, un petit mog apparut de nulle part et se précipita devant Alvin et Lily... peu importe que les jeunes gens aient besoin d'un thé ou d'un café, il leur tendit deux petits cadeaux avant de sautiller partout

«Joyeux Noël! Coubo!»

Il leur remit les cadeaux et pouf! Il disparut! Bon alors? Qu'est-ce que c'était que ça?

===================

Le Mog de Noël vous offre un petit cadeau!

Alvin reçoit un manteau pare-balle pour se protéger avec classe et élégance!
Lily reçoit une batte de base-ball en mousse/b], pour qu'elle puisse taper sur Alvin autant qu'elle le souhaite sans que ça ne lui fasse mal! (cadeau d'Alvin)

[b]Joyeux Noël!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Lun 4 Jan 2016 - 12:42

Lily
AVALANCHE… Ce nom signifiait tant de choses pour moi. Il ne s’agissait pas simplement d’un groupe de terroristes souhaitant contrer les plans de la ShinRa, ils représentaient surtout les meurtriers de mon père à mes yeux. Enfin, j’étais bien loin du compte au final car la ShinRa avait su manipuler la vérité à l’époque en utilisant AVALANCHE comme bouc émissaire pour leurs propres crimes. Et moi, j’avais été suffisamment faible d’esprit pour les croire et me rallier à leur cause. Mais bien sûr, j’ignorais tout ça. La vérité m’était encore inconnue et, bien que je commence à voir la Néo-ShinRa sous un œil nouveau, j’étais encore loin de me douter que je travaillais en réalité pour les meurtriers de mon père. Pour l’heure, AVALANCHE était le seul responsable et lire ce nom dans l’article que m’avait montré Alvin avait suffit pour réveiller en moi une douleur que j’avais profondément enfouie… C’était donc le cœur lourd que je m’étais couchée sur mon futon, tentant de trouver le sommeil qui ne vint finalement que très tard.

Si la nuit fut trop courte et peu reposante, le réveil se fit en pseudo-douceur. En effet, cela ne me dérangeait pas spécialement qu’on me réveille, surtout si cela était fait avec une certaine délicatesse. C’était ce qu’Alvin venait de faire en me remuant très légèrement l’épaule. Néanmoins, j’ignorais si c’était naturel chez lui ou s’il le faisait exprès mais sa voix eut l’effet d’un tambour dans mes oreilles tant il hurlait près de moi, me sommant de me secouer si je ne voulais pas manquer le petit-déjeuner. Autant dire qu’il m’était impossible d’être de bonne humeur de cette façon ! J’allais beugler quelque chose pour répliquer mais l’odeur des croissants chauds et des autres mets vint à mes narines. Mon ventre gronda aussitôt pour crier famine tandis que je me redressai sur le futon pour me mettre en position assise. J’avais un peu mal au dos quand même, n’étant pas habituée à dormir sur ce type de « lit ». Mon regard balaya le plateau en large et en travers. Il y avait de tout : des petits gâteaux, des crêpes étranges, des croissants et même des sortes de burgers de pancakes avec une sauce étrange à l’intérieur.

« Il faut toujours que tu ramènes tout à toi, hein ? »

Fis-je à la suite de sa remarque sur le supplément d’argent qu’il avait dû payer pour ramener tout ça ici. J’eus un petit sourire en coin avant de commencer à me rapprocher des mets. Il y en avait tellement que je ne savais pas par où commencer, mais je pris enfin la crêpe de farine de riz. C’était curieux dans le sens où le goût était différent des crêpes que je mangeais habituellement, mais ça n’avait rien de mauvais ! Accompagné de cela, je pris un bon bol de thé chaud aux infusions de fruits rouges, tandis que je continuais de manger toute sorte de gâteau.

« Merci beaucoup, c’est très gentil de ta part ! »

J’ignorais s’il avait fait ça pour me remonter le moral ou non mais toujours était-il que ça avait fonctionné : l’espace d’un instant, j’en avais oublié ce qu’il s’était passé la veille. Nous petit-déjeunâmes dans un certain silence – faut dire que j’avais la bouche pleine de croissants et beignets ! – avant que je ne puisse plus rien avaler du tout. Avec un tel repas, je pouvais aisément zapper celui du midi ! D’ailleurs, à cette pensée, j’eus un moment de lucidité et bondit en sursaut.

« Oh ! Quelle heure il est ?? On va pas rater le bateau quand même ?? »

Car bon, cela aurait été dommage de manquer l’occasion de glaner des informations sur Clémence auprès d’un pêcheur en y allant trop tard dans la matinée. Mais sans qu’Alvin puisse me répondre, un petit mog fit irruption dans la chambre et se plaça entre nous deux, voletant au-dessus du plateau de gourmandises. Il nous souhaita un joyeux Noël sans que je ne comprenne bien pourquoi alors que nous étions en plein printemps, puis déposa deux cadeaux à nos pieds avant de disparaître aussi vite qu’il était venu. J’arquai un sourcil devant une telle scène tout en regardant Alvin, espérant qu’il ait une explication à tout ça. Néanmoins, le contenu de ce cadeau m’intriguait, aussi pris-je mes précautions pour l’ouvrir – on ne sait jamais – et découvris…

« Une batte de baseball.. ? »

C’était étrange, elle était faite entièrement en mousse ce qui la rendait inutilisable pour pratiquer le sport. Je me demandais bien qui pouvait être l’expéditeur d’une telle chose. Je la saisi de la main droite et commençai à la frapper dans la paume de ma main opposée. L’objet lâcha des petits couinements dignes d’un jouet pour enfant, ce qui me décrocha un large sourire sur le visage ! Je trouvais ça plutôt amusant en fait, même si l’objet n’avait pas de réel intérêt en soi. A moins peut-être que ce mog ait eu vent de la nuit que je venais de passer et que pour me remonter le moral, il m’avait offert ceci, sachant d’avance que cela allait me divertir ? Tout était possible. En tout cas, une idée me traversa l’esprit et je vins frapper l’épaule d’Alvin avec l’objet, qui couina de plus belle au toucher. Un sourire amusé au coin des lèvres, je le regardai innocemment.

« Bon alors, qu’est-ce que tu as eu, toi ? »

Ouh, je sentais que j’allais bien m’amuser avec cette batte ! Alvin, en revanche… beaucoup moins !
Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte d'un village ninja
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Découverte d'un village ninja
» Test bis : Ninja Gaiden
» Récits de la bataille au village orc (Trépas d'Ogrim)
» UN VILLAGE ORK BADMOON POUR LA DCA 2009
» Le vieux village et son temple abandonné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Îles :: Wutaï-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives