Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Découverte d'un village ninja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 25 Fév - 18:45

Spoiler:
 


VilalMaintenant qu'ils étaient enfin dans la chambre, ils pouvaient tranquillement voir pour la suite de la journée. Dans un premier temps, Vilal avait suggéré un bain, expliquant de quelle manière ça se passait dans ce village, et Sara sembla choquée sur l'instant à l'idée de prendre son bain avec lui.

«Il y a des bains mixtes, oui. Mais je suppose qu'ils doivent aussi les séparer pour les touristes qui ne sont pas habitués. Si tu le souhaites, vous pourrez donc aller au bain réservé aux femmes.» c'est ainsi qu'ils se séparèrent. Mais effectivement, les deux bains n'étaient séparés que par une fine cloison de bois. Le chevalier se déshabilla, il n'était pas seul ici, trois autres hommes étaient déjà dans l'eau quand il arriva, la serviette autour de la taille. Il les salua poliment de la tête et ils lui rendirent, ne s'offusquant pas plus que ça de l'odeur qu'il dégageait et qui se dissipa assez rapidement une fois dans l'eau chaude.

Au bout d'un moment, des voix s'élevèrent et il reconnut sans problème la voix de Sara, mais il ne fut pas offusqué de ce qu'elle pouvait dire à son sujet. Il n'était pas avec elle pour qu'elle s'amuse après tout, et il ne fut pas davantage flatté de la remarque de la petite. En revanche, deux des trois hommes se levèrent et sortirent de l'eau en murmurant

«Y'a une gamine, mais l'autre a l'air plus âgée! Allez viens on va essayer de les voir!» là en revanche, Vilal n'appréciait pas du tout et se leva alors, au moment où l'un des types commença à essayer de regarder à travers la clôture dans les espaces séparant les planches, le chevalier posa sa main sur son épaule

«Excusez moi. Mais vous avez entendu parler ces jeunes filles de leur tonton Vilal? Il se trouve que c'est moi. Et vous comprendrez bien que je n'apprécie guère l'idée qu'un homme, un adulte qui plus est, prenne plaisir à la regarder sans sa permission.» le type se retourna, si dans un premier temps il était prêt à repousser le chevalier pour lui faire comprendre qu'il s'en foutait, en voyant sa carrure et son regard sombre, il se ravisa et se mit à balbutier des mots incompréhensibles ou presque
«Hein ah euh... oui p..pardon je..» se dégageant de la prise de Vilal, il courut jusqu'à la sortie du bain sans demander son reste. Le chevalier haussa simplement des épaules et se rendit vers les tabourets pour se laver convenablement, cheveux et peau tout en écoutant Clémence rire aux éclats de l'autre côté maintenant qu'elle devait être sure que personne ne la regarderait.

Puis il l'entendit dire qu'elle en avait assez, il venait de finir de se rincer et alla donc se rhabiller. Contrairement à elle, il avait des tenues de rechange. Il avait pris soin de n'en porter qu'une seule sur le bateau pour ne pas abîmer les autres, il enfila cependant son armure entière cette fois, puisqu'il savait que le Mont Da Chao était dangereux, puis il ajusta son épée dans son dos avant de les attendre dehors.

Clémence arriva avec une jolie robe et Vilal fronça un peu les sourcils en la voyant ainsi

«Tu comptes te rendre vêtue ainsi dans cette montagne?» mais à sa tête, il voyait bien qu'elle n'avait pas le choix. Elle n'avait surement rien d'autre. Il plissa légèrement les yeux avant de lui faire signe de le suivre «viens, je vais t'acheter une tenue plus confortable. Ici, ce sont des ninja. Tu n'auras pas de grosse armure, mais au moins les protections adéquates.» il les emmena donc à l'armurerie, le forgeron le reconnut tout de suite, c'était lui qui avait fait son épée et il le salua respectueusement en s'inclinant doucement, ce que Vilal fit également

«Bonjour Sire Itachiwa.»
«Appelez moi juste Itachi! Vous êtes le Capitaine Ravé si je me souviens bien?»
«Je suis commandant maintenant. Et c'est Rannveig.»
«Désolé, je n'ai pas l'habitude de ce genre de nom... vous venez faire aiguiser votre arme?»
«Pas pour le moment, je viendrai vous voir demain pour ça. Pour l'heure, je voudrais savoir si vous auriez de quoi habiller cette jeune fille pour que l'on puisse se rendre au Mont Da Chao»
sur le coup, le forgeron pensa qu'il parlait de Sara, mais Vilal tenait Clémence par le dos et la fit avancer d'un pas. Le forgeron se mit à rire en se penchant par dessus son comptoir pour la regarder

«Vous voulez amener cette petite puce au Mont Da Chao? C'est qu'elle est très courageuse dites moi!»
«Oui.»
le forgeron le regarda un instant, réalisant qu'il était sérieux et finit par aller dans l'arrière boutique, fouillant quelques minutes avant de revenir avec plusieurs tenues. Toutes de type ninja, certaines semblaient être des combinaisons entières, un peu comme des collants, juste du tissu renforcé sur les coudes, les épaules et les genoux. D'autres étaient plutôt à base de shorts, débardeurs avec toujours ces épaulettes ou protections. Dans l'ensemble, c'était toujours plus ou moins la même chose, pas vraiment robuste, mais au moins confortable pour voyager et combattre...

Vilal se demandait si Sara voudrait en profiter elle aussi pour renouveler sa garde robe de combat, tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 25 Fév - 22:12

SaraClémence voulait absolument aller voir ce mont Da Chao.... Eh bien Sara devrait s'y faire. Elle fit une moue déçue... mais bon, elle n'allait tout de même pas jouer les poules mouillées tout de même? Donc elle finit par abdiquer. Ils iraient au mont Da Chao, mais comme le suggérerait Vilal un peu plus tôt... ca serait après un bain. En plus, si cet endroit était sacré, il fallait surement y aller en étant pas trop sale? Clémence était d'accord. Mais... elle chercha à savoir pourquoi Sara préférait les bains pour dames.

Mes... gou... mes gougouttes?! Qu'est-ce-tu racontes Clémence?! Allez allez... on y va! Elle était toute rouge... et regarda ailleurs un moment. Et pourtant, ce n'était pas Vilal pour y faire attention. Si Sara entra avec une lenteur extrême à cause de la chaleur, sa petite sœur sauta dans l'eau en éclaboussant tout. Sara frissonna à nouveau. Clémence riait aux éclats et la jeune femme ne pouvait pas faire autrement que de la suivre et rire elle aussi. C'est vrai qu'elles sentaient le poissons après leurs trois jours en mer. Sara était contente d'avoir quelqu'un à qui se confier... mais c'était peut-être pas la meilleure personne. Après tout... elle était encore si jeune. Ah mais j'pas dit qu'j'l'aimais pas! Bien sur que j'l'aime... Mais... ah non! Laisse!

Sara cru entendre la voix de Vilal et se figea... elle n'avait pas compris ce qu'il disait, elle avait reçu de l'eau dans les oreilles quand Clémence l'avait aspergée, mais elle plongea sa tête dans l'eau brulante. Ses cheveux cuivrés bougeaient comme des algues alors quelle se calmait. Puis lorsqu'elle n'eut plus d'air, elle ressorti la tête de l'eau et regarda Clémence: Attends mam'z'elle poisson, t'va voir! Elle plongea à nouveau et attrapa les chevilles de Clémence pour faire mine de les manger. Moi l'bon poisson, je l'mange!

Le raffut qu'elles faisaient toutes les deux fit que la femme qui était dans le bassin quand elle étaient arrivées partit et termina sur le petit banc un peu plus loin. Elle se jetta un seau d'eau sur la tête et se démêla les cheveux avant de partir. Sara ne savait pas qu'il ne fallait pas utiliser de savon dans le bassin, elle regarda Clémence le chercher en lui faisant quelques petites farce de temps en temps. Puis elle se mit aussi à frotter ses cheveux pour les nettoyer. Ils seraient surement bien plus soyeux comme ça. Mais bon pour ce qu'elle en pensait de ça... c'était surtout qu'ils ne seraient plus aussi rigides que les cheveux d'une statue qui l'intéresserait. Elle laissa échapper un cri lorsque Clémence lui tira sur les orteils, elle était assez sensible des pieds, bien qu'elle n'y avait jamais pensé. Mais Clémence en rit tellement qu'elle but la tasse, Sara lui tapa sur le dos doucement. Lorsqu'elle dit qu'elle en avait marre, Sara acquiesça: D'accord. On sort!

Et visiter la montagne en plus... Sara émit un soupir avant d'aller elle aussi se jeter un seau sur la tête, ce qui la rafraichit immédiatement. Elle se sécha et enfila vite son jean tout neuf; ne se résignant pas à mettre son T-shirt rouge. Elle acheva sa tenue par une chemise. Clémence portait une robe, Sara fut assez surprise de la voir comme ça. Tu risque pas d'bruler les volants d'dentelle? Ah... j'suis embêtée. J'ai rien qui t'aille moi!

Les filles retrouvèrent Vilal en dehors du bain et Sara était un peu gênée en sachant qu'il avait peut-être entendu la conversation qu'elles venaient d'avoir. Mais de toute façon, même si elle avait parfois du mal à s'en souvenir, il ne portait pas d'attention à ce genre de détails. Désolée mon oncle j'avais rien pour elle. Mais il lui proposa d'aller chercher de quoi l'habiller. Ils arrivèrent rapidement à la forge. Sara était fascinée, des étoiles plein les yeux, elle tourna lentement sur elle même après avoir salué le forgeron. C'était donc lui, le fameux forgeron? Ah! V'z'etiez... elle faillit surement dire une bêtise... capitaine la dernière fois? Elle se contenta d'écouter le reste tout en s'approchant d'une énorme épée. Puis de minuscules petites pièces de métal très aiguisée, mais il y en avait de toutes les tailles Oh... m'sieur Itachi! Dites, c'est quoi ça?

Ca? Se sont des Shuriken. On s'en sert en les lançant. Sara le regarda en haussant la tête. J'avais jamais vu ça. Et ça?! demanda-t-elle en montrant cette fois une drôle d'écaille en métal poli. Ca? C'est un Maedate. C'était l'insigne d'un clan de guerriers. Ils les portaient sur leur casque. Celui-ci représente Léviathan, on dit... qu'il protège du feu?! Si c'ça j'vous l'prend tout d'suite! Sara l'avait coupé en plein dans sa phrase. Pas sur que ça soit un bon exemple pour Clémence.

C'est bien ça. Mais... il coute un peu cher, jeune fille. Sara le regarda avec des yeux pleins d'espoirs. Lorsqu'il lui dit le prix, elle regarda sa bourse avec un goût amer... c'était juste... mais elle pouvait se le payer. Il lui restait à être très prudente sur ses prochaines défenses. Mais Sara avait une peur bleue du feu. J'prendrai ça, alors.  

Puis elle regarda Clémence qui devait choisir une tenue. Sara les trouvaient toutes magnifiques et pensait qu'elle devaient plaire à sa petite sœur qui voulait tellement apprendre à se battre, et surtout si c'était Vilal qui lui disait, elle était certaine que la jeune fille aimerait. Mais elle n'en avait pas vraiment besoin non plus, même si elle pensait à s'acheter quelques pièces d'armures légères. De toute façon ils revenaient le lendemain, elle devait bien compter ses Gils et verrait. Elle n'avait jamais autant dépensé de toute sa vie. Mais si ça lui permettait de ne plus craindre le feu, c'était une bonne chose, pensait-elle. Car finalement cela la handicapait plus qu'autre chose. En deux temps, trois mouvements Sara avait pu enfiler la pièce de métal dans un cordon de cuir qu'elle avait et portait à son cou. J'crois qu'crains plus rien à y'aller maint'nant.

Mais au moment où elle finissait sa phrase, un homme arriva, affolé. Aidez-moi, c'est affreux ! Mon fils est parti se promener sur le Mont Da-Chao sans ma permission, et il n'est toujours pas rentré pour le goûter. Je suis sûre qu'il s'est perdu, il n'a aucun sens de l'orientation ! Je lui ai pourtant dit mille fois de semer des petits cailloux derrière lui pour retrouver son chemin... l'ennui c'est que dans la montagne, ce n'est pas facile de distinguer un petit caillou d'un autre, si vous voyez ce que je veux dire... Sara regarda Vilal. L'homme avait-il peur d'aller dans cette montagne? Peut-être qu'il ne pouvait pas? En tous cas, Sara regarda Vilal et Clémence. Mon oncle! On doit aller le retrouver! D'après c'que v'z'avez dit, c'super dangereux la haut, hein? On doit faire vite!

~~ Like a Star @ heaven  
Sara achète un accessoire de niveau 2: Maedate Léviathan pour 3000Gils qui l’immunise contre les attaques élémentaires de feu. (et qui lui donne surtout plus confiance en elle!)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 27 Fév - 20:32

Clémence
Et voilà j'en étais sûre... Déjà Sara elle se moque, et en plus tonton Vilal il est pas trop content que j'ai mis une belle robe pour aller dans la montagne. C'est pas ma faute si mes autres habits ils sentent le poisson hein. En plus la dame qui est venu les ramasser elle m'a enguirlandée parce que j'avais mis le savon dans l'eau alors qu'il fallait pas. Pffff... je savais pas moi... J'en ai trop marre des grandes personnes ! On peut jamais rien faire avec elles, à chaque fois c'est une bêtise. J'ai envie de mettre un grand coup de pied dans le tibia de Vilal pour lui apprendre à me gronder, surtout que en plus j'ai dit que je l'aimais bien... ben j'aurai pas dû, voilà ! Et puis en fait, après, il m'a dit qu'il aller m'acheter des habits de mine chat ou je sais pas quoi, j'ai pas trop compris, mais ça a l'air super ! Je l'adore trop Vilal !

Du coup on est tous rentrés dans une boutique qui vendait plein d'armes ! Il y avait des grandes épées comme celle de tonton, des étoiles en fer - Sara a demandé et ça s'appelait des souris ken - et des espèces de grosses fourchettes aussi. Sara a demandé le prix d'une assiette bizarre. C'était trooop cher et pourtant elle l'a acheté quand même, j'ai rien compris pourquoi. En tous cas moi je lui prête pas mes gils pour ce truc moche !

Et puis après le monsieur il est revenu avec des habits pour moi, et c'était pas des dentelles ! Trop bien ! J'ai vite enlevé ma robe pour les mettre. C'est bizarre comme vêtement, ça colle comme si c'était des collants. Bon c'est un peu ridicule j'ai l'impression... mais c'est vrai que j'ai l'impression de pouvoir courir partout avec sans me prendre les pieds dedans. Je suis même sûre que je suis plus rapide habillée comme ça !

« Je peux avoir un truc pour accrocher mon couteau ? »

Le vendeur m'a regardé bizarrement. En vrai il regardait tout le temps Vilal pour lui demander son avis, et après il ramenait ce que tonton lui demandait. J'ai eu un fourreau tout noir, en vrai cuir qui sent bon !

« Ouah ! Comme une vraie brutos aventurière mine chat ! Merci tonton, je t'aime ! »

Et juste quand je le serre dans mes bras pour lui faire un câlin, y'a un type qui est rentré à toute vitesse et qui a parlé - à toute vitesse aussi - pour dire qu'il avait perdu son fils dans la montagne. J'ai regardé Vilal avec un grand sourire.

« On va le chercher ? Promis je me cache derrière toi si y'a des monstres, et je serai sage aussi. »

J'ai trop envie de faire une vraie aventuuuure !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Dim 1 Mar - 19:23

VilalIl fallait croire que l'humeur des enfants pouvait vraiment changer en quelques secondes. Si dans un premier temps, Vilal avait cru que Clémence allait lui taper dessus après sa réflexion sur sa robe, dès qu'il avait mentionné lui acheter de nouveaux vêtements, elle semblait au comble du bonheur!

En tout cas, ils prirent la route de la forge, il ne fallut pas longtemps aux demoiselles pour comprendre que le chevalier connaissait bien cet endroit. Il expliqua rapidement ce dont il avait besoin pour la petite avant de discuter un peu avec le dénommé Itachi. Sara de son côté se renseignait un peu sur les différentes armes, et finit par acheter un petit truc pour se protéger du feu. Visiblement, elle n'aimait pas cet élément.

Clémence avait enfilé une tenue de ninja, au moins ce serait plus confortable pour elle, vu qu'elle est petite et agile, ce genre de tenue est presque fait pour elle! Et au moins, aucun risque qu'elle ne s'accroche aux branchages avec ça! Lorsqu'elle demanda un petit fourreau pour son couteau, Vilal approuva avant de se tourner vers la petite

«Est-ce que tu voudrais qu'il aiguise un peu ton couteau pour qu'il soit plus tranchant? Il te faudra faire attention à ne pas te couper avec par contre.» son ton n'était pas de ceux qui s'inquiètent. Pas le genre à couver la petite, juste un simple avertissement comme à son habitude. C'est alors qu'un type entra dans la boutique et demanda à ce qu'on l'aide à retrouver son fils perdu dans le Mont Da Chao. Sur le coup, Vilal haussa un sourcil. Pourquoi venir dans une forge pour demander de l'aide? Est-ce qu'il les avait vus entrer? Ou bien venait-il chercher une épée pour y aller de lui-même dans un premier temps avant de trouver des pigeons susceptibles de s'en occuper pour lui? La deuxième option lui semblait la plus envisageable, mais vu que les filles souhaitaient s'y rendre, il accepta

«Allons-y. Mais si cela devient trop dangereux, nous rentrons. Il me semble qu'il y a bien assez de gens dans ce village qui connaissent mieux la montagne que nous pour se charger de ça...» sur le coup, l'homme pâlit, mais Vilal ne s'en souciait pas. Il n'avait qu'à mieux surveiller son fils. Il remit son épée dans son dos avant de sortir avec les filles, puis ils suivirent les cours d'eau et traversèrent quelques ponts avant d'arriver au pied de la montagne. Scrutant le sol, le chevalier essayait de trouver des cailloux alignés de manière peu commune afin de les aider dans leur démarche

«Clémence, monte sur mes épaules pour avoir une vue prenante sur les environs. Si tu vois des monstres arriver, que ce soit par la voie des airs ou autres, tu nous préviens.» cela sonnait presque comme un ordre alors qu'il mettait un genou à terre pour qu'elle grimpe en passant ainsi ses jambes de chaque côté de son cou. Elle n'était vraiment pas lourde, et lui était plutôt grand, donc ça lui permettait de regarder le sol pendant qu'elle regarderait en haut. Comme une deuxième paire d'yeux en quelque sorte...
===========================

Direction: Mont Da Chao
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Dim 1 Mar - 20:01

~ Like a Star @ heaven ~


Vilal et Sara passent au niveau 13.
Vilal et Clémence gagnent 100Gils. (payent 50Gils chacun pour l’hôtel)
Sara débourse 2900Gils. (-50Gils pour l’hôtel, -3000Gils pour son accessoire déduits de son gain de 150Gils)
> Ils sont tous les trois restaurés <


~ Like a Star @ heaven ~



mini flèche Clémence, Vilal et Sara partent pour le Mont Da Chao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 10 Avr - 23:18

Sara, Clémence et Vilal arrivent du Mont Da Chao
~~ Like a Star @ heaven

SaraQui aurait cru qu'une baguette puisse faire aussi mal? Sara n'en croyait ni ses yeux ni ses oreilles... comment un Mog s'était mis en tête de l'attaquer elle? Elle qui les aime tellement? Enfin, elle avait surtout eu une bien drôle de sensation en regardant Vilal. Mais lui bien sur... il la regardait avec autant d'enthousiasme qu'une vache qui regarde un train passer. Il devait juste penser que la jeune fille était encore dans les étoiles après avoir reçu le coup du Mog. Personne donc n'allait se douter du sort qu'il lui avait lancé, car Sara, pensait juste que tout cela était réel.

Elle appela Tio et tous deux étaient allés rapidement chercher les deux enfants qui étaient en bas. Car Clémence venait enfin de retrouver le petit. Lorsque Sara arriva, elle se présenta à Aki. Puis alors qu'elle s'apprêtait à le soulever pour le mettre sur le dos de Tio, Clémence lui montra le pied enflé du petit garçon. Sara eut une grimace... Oh mais oui qu'ça doit t'faire mal!!! Comment tu t'es fait ça?

Le petit garçon se mit à nouveau à chouiner. Un *snif* monstre... *snif* suis *snif* tombé... Sara avait essayé de se concentrer pour l'écouter mais c'était un peu compliqué et elle n'avait rien compris après ça... enfin, l'essentiel était là. Allez, viens, on remonte et on va t'soigner!

Clémence était fatiguée et avait faim... Sara acquiesça à sa demande de rentrer. Mais le temps de soulever Aki pour le mettre sur le Chocobo, Clémence était déjà en train de remonter toute seule... Attends! On peut monter à trois! Trop tard. Sara soupira avant de protéger le pied de Aki et de monter. Puis elle l'attrapa et préféra le garder dans ses bras le temps qu'ils remontent pour éviter que sa jambe ne soit trop ballottée.

Une fois arrivés en haut, la jeune femme regarda Vilal aider Clémence et s'adressa à lui pour lui faire un petit bilan. Aki va bien, mais il s'est blessé en tombant... on dirait qu'il a une entorse, j'pas l'impression qu'un os soit cassé. Mais préfère laisser un médecin dire. J'pas voulu trop y toucher. Au moins, on d'vrait pas avoir d'problèmes d'attaques de monstres avec Tio... Ça va Clémence? Com... euh... Elle regarda le petit Aki... si elle appelait Vilal « commandant » leur couverture était grillée, mais en même temps elle ne pouvait pas l'appeler « oncle » c'était contre nature... il ne l'était pas et il était un homme tellement beau... tellement fort... elle en était dingue! Alors qu'elle pensait à ça, Sara posa vite le reste de la question avant de demander à Tio d'avancer.

Ça va vot' bras? Ça brule pas trop? Elle ne le regardait pas. Elle ne savait pas vraiment quoi faire... elle n'avais jamais été amoureuse. Des amis elle en avait des tonnes... mais elle n'avait presque jamais ressenti ce qu'elle ressentait là. Et pourquoi!!! Pourquoi ça devait être son commandant? Ça ne pouvait pas être Ben? Hildebert le disparu? N'importe quel autre mais pas LUI! Sara était tellement en colère contre elle même qu'elle fila un peu trop rapidement vers le bas de la montagne. Jusqu'à ce qu'elle comprenne que Aki était en train d'essayer de regarder en arrière pour trouver Clémence et Vilal. Elle s'arrêta un moment le temps qu'ils la rejoigne. Pardon! J'avais la tête ailleurs! Il fallait qu'elle parle sérieusement à Vilal après ça... elle ne savait pas encore ce qu'elle allait lui dire... mais il le fallait! Elle n'aimait pas que les choses restent en suspens! Ça empêche d'être soi même, ça complique les choses et elle n'aimait pas les choses compliquées. Ça allait à l'encontre de son état d'esprit qui consistait à exprimer tout ce qu'elle avait sur le cœur. D'ailleurs, elle avait tut trop de choses depuis qu'elle était sous les ordres de Vilal. Il fallait y remédier. Et ce soir même!

Mais pour le moment ils retournaient à la forge pour rassurer le père de cet enfant. Et ça ne serait pas de trop pour Aki non plus. Être avec des étrangers dans une situation comme la sienne, ça ne devait pas être l'idéal. Ils arrivèrent au village et le père du garçon attendait, assis en tailleurs devant une petite stèle non loin de la forge. Il se leva et vint à leur rencontre. Sara lui tendit son enfant.  L'est blessé. C'est son pied. Mais sinon j'pense qui va bien. Faites bien attention à lui, m'sieur! Et toi! Va pas t'aventurer tout seul! Elle lui ébouriffa les cheveux avec un sourire.

Tout est bien qui finit bien? En tous cas, Sara était contente d'avoir pu le retrouver et le ramener! Tous les trois allaient maintenant surement repartir pour l'auberge. Sara descendit de Chocobo et laissa Tio repartir par la foret! Il avait bien travaillé lui aussi. Puis elle s'étira tout en se tournant vers Vilal et Clémence. Bah j'crois qu'on va d'voir repartir s'débarbouiller! J'ai c'qui t'faut pour soigner ça Clémence! Tu veux bien m'laisser faire? Sara regarda les blessures de sa nouvelle protégée... elles étaient superficielles mais il ne fallait pas les laisser comme ça! Puis elle se tourna vers Vilal... Euh... ça vaut pour... vous aussi. Mon baume est super efficace, v'savez!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Sam 18 Avr - 0:21

Clémence
Ah purée, il est super fatiguant le mont cacao ! Je m'en rappellerai pour la prochaine fois. En fait j'espère qu'il y aura même pas de prochaine fois. J'ai assez vu de cailloux pour trente quinze mille ans moi ! J'ai envie de rentrer et de prendre un bain rigolo. De manger aussi. Et puis de dormir. Je me demande si je pourrai dormir avec tonton pour une fois ? Je l'aime bien, il est super fort et il est gentil en dessous son costume de Brutos sérieux. Même que lui et Sara ils s'inquiètent parce que je me suis un peu blessée avec les rochers... mais sauf que moi je veux pas avoir la honte devant Aki, alors bon. Je fais un peu ma grande quoi.

« C'est pas grave si je suis fatiguée, ça me fait de l'entraînement pour être forte comme toi et Sara ! »

En tous cas je serai plus forte que Aki qui arrête pas de pleurer comme un bébé ! Et tonton il est tellement sympa qu'il m'a porté sur ses épaules et tout. Et toc ! Ça faisait comme si je montais un chocobo noir, ah ah ! En plus Vilal il marche trooop vite ! Mais il a des grandes jambes aussi, c'est normal. On est rentrés au village et il faisait nuit... et c'était super beau parce qu'il y avait plein de grosses boules rouges qui brillaient dans le noir. Je me rappelle de ces trucs, il y en a des fois à Alexandrie pendant les fêtes. Ça s'appelle des... euh... des lampions je crois. C'est la première fois que j'en vois plein comme ça, c'est beau ! On les a suivit et on est allé dans la forge. Il y avait le papa de Aki qui nous a presque sauté dessus quand il nous a vu. Il nous a dit merci plein de fois, mais moi j'ai juste froncé les sourcils.

« Oui ben il est vachement petit votre fils hein, c'est un peu n'importe quoi de le laisser aller dans la montagne tout seul ! »

Il m'a regardé d'un drôle d'air, j'ai cru qu'il allait me mettre une fessée et tout... Mais bon à mon avis il a eu peur de Vilal parce qu'il a rien dit. Je sais que c'est pas bien de parler mal aux adultes, mais franchement il exagère celui-là. Aki il est plus petit que moi et même moi j'ai pas le droit d'aller jouer dehors toute seule. Enfin j'avais pas le droit... parce que avec tonton et Sara, je peux. J'ai quand même baissé les yeux au cas où je me ferais gronder. J'aime pas être méchante, c'est pas sympa. J'espère que Vilal et Sara ils m'aiment toujours...

« On peut prendre un bain tous les trois ? C'est rigolo si on est tous ensembles ! Moi je frotterai le dos de tonton et tonton il frottera le dos de Sara ! D'accord ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Sam 18 Avr - 12:11

VilalLe comportement de Sara était plutôt étrange, mais Vilal n'était pas le genre à le relever. Vu comment il était doué pour détecter les sentiments autant chez les autres que chez lui, il ne fallait pas vraiment s'attendre à ce qu'il comprenne qu'elle n'arrivait plus à l'appeler "Oncle" pour le moment. D'autant qu'il jugeait que les états d'âme de la jeune femme n'étaient pas la priorité à l'heure actuelle. Il fallait qu'ils rentrent, le Mont Da Chao était déjà dangereux en temps normal, alors à la nuit tombée, il ne fallait même pas espérer pouvoir s'en sortir vivant, surtout dans leur état.

Il rassura malgré tout Sara sur l'état de son bras avant de prendre Clémence sur ses épaules afin de rentrer, le petit Aki quant à lui voyageait sur le dos de Tio, sa cheville ne lui permettait pas de marcher.
Une fois revenus au village, ils allèrent directement à la forge où le père fut plus que soulagé de revoir son fils vivant! Sara lui expliqua rapidement ce qu'il lui était arrivé alors que Clémence le grondait carrément de ne pas savoir assurer la sécurité de son propre enfant! Si le père s'apprêtait à répliquer, il se ravisa en voyant le regard dur et froid de Vilal qui avait avancé d'un pas pour s'interposer au cas où il tenterait quoi que ce soit envers la petite.

Puis ils quittèrent la forge pour rejoindre l'auberge, tout le monde avait besoin d'un bain, de soins et surtout de se restaurer. La petite Clémence en avait assez et Vilal la comprenait plutôt bien, si ce n'est que Sara continuait de se comporter bizarrement. Pourquoi rougissait-elle? Il haussa un sourcil lorsqu'elle s'adressa à lui en hésitant par rapport à son baume, mais approuva d'un signe de tête

«Nous verrons cela à l'auberge» quant à Clémence, elle proposait carrément de se rendre dans un bain mixte. Le chevalier n'y voyait pas d'inconvénient dans la mesure où il n'était pas pudique pour un sou

«Si tu veux. Il y a des bains mixtes normalement.» il ne s'y était jamais rendu. Il faut dire qu'il y avait une plus haute sécurité dans ce genre de bain, la serviette était obligatoire par exemple, ce qui n'était pas le cas dans les bains séparés. Il ne se rendit pas compte à quel point Sara serait embarrassée à cette idée, au pire, il irait dans un bain mixte avec Clémence et Sara ira de son côté. Une fois à l'auberge, le chevalier demanda la direction du bain après avoir payé les 50 gils de la chambre, et entraîna Clémence avec lui. Il l'aida un peu à se déshabiller, ses nouveaux vêtements lui collaient à la peau

«Comment tu te sens avec ces vêtements? Tu arrives mieux à bouger avec?» c'était un peu pour ça qu'il les lui avait achetés après tout. Ensuite, il se déshabilla à son tour, il eut un peu de mal dans la mesure où son bras le faisait encore souffrir. Il avait été tout de même dans une cabine à part, cela faisait également partie du règlement, puis il sortit de la cabine avec une simple serviette autour de la taille qui lui arrivait aux genoux, et une autre sur l'épaule qui lui servirait à se sécher. Il se demandait finalement si Sara allait les rejoindre ou si elle partirait dans un autre bain, mais pour l'heure, ils allaient pouvoir se détendre un peu.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 24 Avr - 20:00

SaraClémence était vraiment courageuse de toujours se retenir de se plaindre alors qu'en fait, toutes ces petites blessures devaient lui faire mal, et surtout bruler vu qu'elle devait avoir transpiré en remontant la falaise. Quelque part, c'était elle l'exemple pour Sara et Vilal; bien qu'elle ne devait pas s'en rendre compte! T'es vraiment courageuse Clémence! Et bravo pour ta mission sauvetage! Car en fait, la petite y était pour beaucoup!

De retour au village, l'air était devenu plus frais et après avoir rendu le petit à son père qui nous remerciait, Sara se gratta nerveusement la tête quand la petite Clémence faisait la leçon au père de Aki. Elle avait drôlement raison mais voir une petite de son age faire ce genre de sermons lui rappelait son propre comportement qui lui avait valu quelques petits problèmes parfois! Mais elle n'avait jamais regretté d'avoir dit ce qu'elle pensait!

Seulement voilà, une fois la mission finie, l'adrénaline ne faisait plus effet, le petit qui la réchauffait était reparti et Tio aussi, ses vêtements étaient un peu humides à présent et Sara grelotait presque. Les lanternes donnaient au village un air de fête et les habitants rentraient à présent chez eux, le forgeron lui aussi fermait boutique pour la nuit! Sara lui souriait avant de se tourner vers Vilal et Clémence. La jeune femme soupirait. Mélange de fatigue et de « devoir accompli » peut-être. Ou peut-être autre chose. Cette petite quête lui avait fait du bien quelque part, car elle ne savait toujours pas ce qu'ils venaient vraiment faire ici et ce que Vilal attendait d'elle... mais le problème venait de se compliquer avec ses sentiments qu'elle venait de découvrir vraiment. Et Sara avait horreur des choses compliquées. Elle était simple et aimait ce qui était simple.

Alors il fallait qu'elle simplifie tout ça! Sauf que la petite Clémence venait de faire une proposition bien ennuyeuse pour la situation! QUOI? FROTER L'DOS?! Sara devenait plus rouge qu'une tomate cette fois... rien que de les imaginer tous les trois... décidément! Cette Clémence en avait des idées! Et le pire était que Vilal était d'accord! Bon allez Sara! Il fallait qu'elle soit courageuse... à l'instar de Clémence sans doute? Allez... chuis plus une petite fille! J'dois pas faire la chochotte!

Elle se tourna donc vers Clémence: Si tu veux vraiment, j'pense qu'on peut y'aller. Elle leva la tête d'un bond vers Vilal, elle devait avoir l'air vraiiiment bizarre cette fois. Espérait-elle une réaction de sa part? Mais pour toute réaction, il traina Clémence là plantant là devant l'accueil alors qu'elle allait payer à son tour. Ah!

Elle paya donc avant de se diriger vers les bains, elle avait suivi lorsque l'hôte avait indiqué le chemin à Vilal. Sara n'allait pas reculer, ça ne lui ressemblait pas, et elle avait donné sa parole à sa nouvelle petite sœur, c'était peut-être rien dit comme ça, mais Sara tenait toujours ses promesses. La voilà donc qui allait aussi prendre un vestiaire pour se changer; enfin se déshabiller et mettre la serviette autour d'elle... seulement... c'était assez peu confortable, à ce moment précis; elle aurait bien voulu ressembler à une planche... seulement c'était tout sauf le cas. Est-ce qu'ils prévoyaient pas des serviettes un peu plus grandes? On avait droit aux épingles? Enfin elle ressortit et retrouva Clémence: M'voilà! Ça va? Ça t'brule pas trop tout ça? J'ai un super médicament pour les griffures! Euh... il est ou l'comm... enfin t'sais qui?

Mais Sara ne tarda pas à avoir la réponse à sa question d'elle même... alors qu'elle entendait la porte en bambou s'ouvrir sur Vilal, une simple serviette autour de la taille son bras était encore rouge avec les brulures liées aux filaments mais elle n'y fit pas vraiment attention pour tout dire. Autre chose; ou plutôt tout le reste l'empêchait de se concentrer sur ce qu'elle voulait dire ou faire... elle ne savait simplement plus. D'ailleurs, elle qui avait très froid un peu plus tôt était en train de bouillir comme l'eau qu'il y avait dans le bassin elle sait le bout de ses oreilles en train de chauffer comme les anses d'une marmite et l'intérieur de sa tête était en ébullition; oui c'était une vraie tête de marmite! Elle observa un moment Vilal, bouche bée. Et quand elle entendit Clémence quoi qu'elle ait pu faire ou dire, elle détourna vite les yeux pour lui parler: Hey! Clémence! J'te frotte le dos? Mais j'pense que l'mien aussi en aura bien b'zoin après, d'accord?! C'pas facile de tout frotter soi même! Attends voir! On va sortir d'là on s'ra propres comme des sous neufs!

Mais Sara n'attendit pas que la petite fasse quoi que se soit et prit une des petites serviettes à cet usage la trempa dans de l'eau savonneuse pour frotter le haut du dos de la petite très énergiquement! Elle ne faisait pas vraiment exprès mais il était possible que dans son effort de concentration pour éviter de trop penser et dévisager Vilal, elle y aille un peu trop fort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Jeu 30 Avr - 23:00

Spoiler:
 

Clémence
Ouais !!! On va tous aller dans le même bain comme une vraie famille ! Ça va être rigolo ! En tous cas j'espère, parce que moi je suis fatiguée des problèmes et j'ai envie de dormir et d'avoir chaud. Et aussi d'avoir le ventre plein, mais bon ça, ce sera après. J'ai suivi tonton jusque dans l'auberge et j'ai donné aussi mes gils comme une grande. Parce que en vrai je suis une grande, et mes gils je les ai gagnés toute seule et tout. Même si Sara et Vilal ils m'ont aidé un peu quand-même. En tous cas c'est plus amusant que jouer à la poupée. En plus les poupées qu'elle m'achète ma mère adoptive, elles sont moches. Et puis elle crie dès que je les salit en plus.

Là je suis toute sale d'avoir beaucoup marché et grimpé, et de m'être bagarrée avec les grosses chenilles toutes gluantes aussi. Mais je m'en fiche, c'était super ! Et je me suis même pas fait grondé d'avoir abîmé mes habits et mes genoux en plus. Tonton et Sara, c'est des vrais aventuriers Brutos ! Je les adore !

« C'est des supers habits, je peux faire plein de trucs avec ! En plus ça s'envole pas avec le vent et les garçons ils peuvent pas regarder en dessous ! Je suis contente, merci tonton ! »

Après il m'a aidé à me déshabiller et j'ai mis une serviette autour de moi comme il a dit qu'il fallait faire. Bon moi je m'en fiche un peu, j'ai pas des grosses gougouttes comme Sara, mais s'il faut mettre la serviette je la met quand même c'est pas grave. De toute façon il faut l'enlever pour aller dans l'eau alors. Sara elle est venue après nous et elle a fait une tête un peu bizarre. Déjà que tout à l'heure elle est devenue toute rouge... et puis elle a commencé à me frotter le dos avec du savon, ça faisait comme un massage, même si je crois qu'en fait on n'a pas trop le droit. Enfin tant pis, c'est pas moi qui me ferai disputer.

« Et Sara, la dame tout à l'heure elle a dit qu'il fallait pas mettre du savon dans l'eau. »

Ça me faisait des chatouilles c'était rigolo, et du coup j'arrêtais pas de rire.

« Je voudrai bien me couper les cheveux aussi, j'en ai marre que ils soient longs. Ça t'énerve pas tonton qu'ils soient tout le temps emmêlés les tiens ? Oh ! J'ai une idée, Sara elle va laver nos têtes comme le coiffeur !!! Hein Sara ? »

Spoiler:
 



Clémence paie 50 gils pour la chambre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 1 Mai - 10:51

VilalAprès une telle journée, un bon bain ne serait pas de trop, et vu que Clémence souhaitait qu'ils le partagent, le trio s'était rendu dans le bain mixte. Vilal ne se rendait pas compte de l'embarras de Sara, bien qu'il aurait pu mettre cela sur le compte de la pudeur, là où lui n'en avait pas des masses.

Clémence de son côté semblait s'amuser comme une folle, le chevalier se glissa dans l'eau chaude en gardant la serviette, elles étaient faites exprès justement pour qu'on les garde en permanence, même si pour la petite, ce ne serait probablement pas indispensable vu son jeune âge. Soupirant, il se plaça en retrait, s'appuyant la tête sur une pierre alors que Sara semblait particulièrement mal à l'aise et s'occupait de l'enfant pour lui laver le dos. Mais Vilal ouvrit un œil, et tout comme Clémence, il remarqua qu'elle utilisait le savon dans le bain


«Sara, pour vous laver, vous devez aller vers les lavabos. L'eau de source ne doit pas être perturbée par le savon.» et donc oui, il fallait sortir et par conséquent, la jeune femme serait moins cachée que si elle restait là. Mais de toute évidence, Clémence ne comptait pas la laisser tranquille et proposa qu'elle leur lave les cheveux à tous, comme chez le coiffeur. Mais Vilal leva la main en soupirant doucement

«Ça ira. Je préfère m'occuper moi-même de mes cheveux. J'en ai l'habitude.» disons qu'il n'était pas le genre à avoir des serviteurs ou autres, donc ça ne lui plaisait pas spécialement. Malgré tout, il se leva, jugeant qu'il fallait tout de même se laver, quitte à retourner dans l'eau après. Il passa près de Sara, de là où elle était, elle aurait presque pu croire qu'il était nu, vu la taille de la serviette qu'il avait autour de la taille, et il fallait reconnaître que le chevalier était plutôt bien bâti, ce qui n'allait surement pas aider la jeune femme face à son "petit problème".

Vilal alla donc s'asseoir sur l'un des petits tabourets, prenant un seau d'eau, il commença à se savonner doucement. Deux femmes entrèrent dans le bain commun à ce moment là et ne manquèrent pas de le regarder avec intérêt, gloussant même en le voyant se passer le savon sur le corps


«Oh lala.. tu crois que je pourrais lui demander si je peux le savonner, moi? Hihihi» comme à son habitude, Vilal ne prêtait pas vraiment attention, mais le regard très insistant de ces femmes devait surement mettre mal à l'aise Sara sur le coup, surtout que l'une d'elle ramenait déjà ses cheveux en arrière, réajustait la serviette autour de son corps pour aller s'asseoir à côté du chevalier, prenant un air assez aguicheur... elle était de type asiatique, donc surement qu'elle vivait ici. Croisant les jambes, elle se pencha doucement vers Vilal en voyant son bras

«Ooooh... mais quelle vilaine blessure... est-ce que vous voulez que je vous aide à la nettoyer?»
«Je vous remercie de votre sollicitude. Mais ma nièce compte s'en charger plus tard dans la soirée.»
- «Ah? C'est votre nièce? Et la petite?»
«Également, elles sont sœurs»
- «Vous n'êtes donc pas marié?»
«Non»
une fois de plus, elle se mit à glousser avant de se tourner vers son amie, visiblement ravie de la tournure des événements!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 1 Mai - 21:05

~ Like a Star @ heaven ~

Sara Vilal et Clémence obtiennent chacun 100Gils et payent chacun 50Gils pour les services de l'auberge.

asterisk Après un bon bain et en prévision d'une très bonne nuit de sommeil (enfin peut-être!), ils sont entièrement restaurés asterisk

~ Like a Star @ heaven ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 1 Mai - 21:24

SaraSara avait elle aussi payé avant d'aller cette fois dans les bains mixtes, comme elle avait promis à Clémence. Pourtant déjà lorsqu'elle dût mettre la serviette en sachant que cette fois il n'y aurai pas que des femmes, elle était gênée. Elle se serait aisément passée d'avoir une telle poitrine si elle avait pu choisir. Mais déjà que Sara était pudique, malgré le fait qu'elle ne soit ni timide, ni très féminine... mais en plus, elle allait dans le même bain que Vilal. De quoi l'embarrasser à un degré nettement plus élevé encore.

La jeune femme était arrivée peu après Vilal et Clémence et avait poussé la porte pour arriver dans un bain déjà occupé par quelques femmes, un homme et un jeune garçon. Mais Sara ne parvenait pas à ne plus penser à ce qu'elle ressentait pour Vilal. Elle ne s'était jamais posé la question sérieusement. Car elle pensait surtout que lorsqu'elle serait amoureuse elle le saurait, naturellement. Seulement voilà, cette illumination, elle venait de l'avoir la haut. Dans la montagne sacrée de Wutaï, aidée par les rayons de soleil dorés sur la peau dorée de Vilal.

Enfin, ce fut assez distraitement que la jeune femme frotta le dos de Clémence. Elle ne se plaignit même pas de la vigueur avec laquelle Sara frottait. Elle fit simplement une remarque qui figea Sara une seconde. Elle avait pris soin de mettre un peu d'eau dans un seau en bambou pour  y tremper la petite serviette et le savon, mais elle n'avait pas vraiment fait attention au fait que l'eau savonneuse tombait un peu dans le bassin et se fit réprimander par la petite et également par Vilal. Elle se tourna vers lui: Oh! M'oui, on y va!

Sara fit donc sortir Clémence et sortit elle-même. Tenant sa serviette comme si elle allait tomber ce qui pourtant était loin d'être le cas. Clémence eut alors une nouvelle idée, celle de faire comme chez le coiffeur, mais... J'suis jamais allé moi chez l'coiffeur! Et c'comment qui fait? Tu m'montres? Vilal, lui, venait de décliner l'offre. Sara haussa les épaules et les sourcils en réaction, mais continua à parler à Clémence, qui voudrait peut-être commencer par montrer à Sara pour qu'elle lui rende la pareille? Tu veux couper comment Clémence? J'coupe toujours mes ch'veux moi même, t'sais!

Vilal ne tarda pas à sortir de l'eau lui aussi, passant près des deux demoiselles. Sara leva la tête par réflexe et regarda Vilal passer avec une expression un peu figée, avant de regarder ailleurs de manière tout sauf naturelle. Oh non non non non! Mais j'dois faire quoi moi?! Son cœur battait si fort qu'elle aurait pu croire qu'elle venait de courir pour échapper à un Phacoche enragé. Elle avait le souffle court, sans aucune raison, elle était juste en train de prendre un bain! Elle ne comprenait pas grand chose, mais elle savait juste que c'était Vilal qui provoquait ça. Mais ça ne n'était rien encore. Ils ne tardèrent pas à voir arriver deux femmes. Sara tourna sa tête pour les regarder entrer. Mais comme elles semblaient déjà bien occupées à se parler entre elles, la jeune femme ne leur accorda pas plus d'importance. Jusqu'à ce qu'elle entendit l'une d'elle parler de savonner quelqu'un … un homme, elle tourna la tête à nouveau, simple curiosité. Pffff! Encore d'belles emplumées celles-là... Mais elle piqua un fard lorsqu'elle se rendit compte qu'elles parlaient de Vilal.

Sara était près d'une fontaine à eau et rinçait la petite serviette qu'elle avait utilisé pour savonner Clémence d'un geste machinal et très sérieux. Et elle stoppa même toute conversation et activité avec Clémence lorsque l'une des deux cocottes s'assit près de Vilal... ça... c'était pas bon pour elle. Non non non. Elle avait pourtant vu Vilal en envoyer plus d'une balader, ou ne même pas remarquer leur manège, mais qui lui disait que celle là ça serait pareil? Elle ne pouvait pas laisser tout ça arriver avant de lui avoir parlé! Elle n'avait pourtant aucune raison de réagir comme ça... qu'était-elle pour lui? 'Sa nièce' disait-il? Ah ce mensonge, que Sara ne saurait entendre une fois de plus! Mais elle ne perdait pas de temps... elle en était déjà à demander s'il n'était pas marié.

Sara avait laissé l'eau couler dans le petit seau et lorsqu'elle entendit ça, elle se retourna: Noooon! J'peux pas v'laisser faire ça!!! Faire quoi au juste? Euh j'veux dire... J'crois qu'Clémence a très faim! Et m-moi aussi! On d'vrait pas tarder. Sara regardait la femme avec un air de lionne qu'elle n'aurait jamais imaginé avoir un jour pour une raison aussi idiote! Elle pensait à protéger son pays... à aider ses parents... à enfin travailler elle même... ça, ça lui donnait le courage d'une lionne! Mais pas ça...  

Toute ces femmes étaient toujours à tourner autour du commandant comme des abeilles autour d'un pot de confiture! Toujours avec leurs petites manières et leurs questions insistantes! Elle ne savaient rien de lui, elle n'avait rien en commun avec lui! Sara était toujours là pour Vilal, elle! En combat comme pour les petits bobos et même les courses de sous-marin et les explorations de grottes... franchement ces deux là, on doutait même qu'elles aient pu ne serait-ce que monter sur le mont Da Chao! Et là qu'espéraient-elles en arrivant comme des fleurs?!

La jeune femme se dépêcha de se rincer avec l'eau du seau qu'elle venait de remplir, elle était prête à partir au plus vite. Ou de toutes façons, elle ne lâchait pas les deux femmes des yeux. De plus elle vint se planter à côté d'eux, si elles étaient prêtes à partir, elle se détendrait surement, mais pas avant! Elle ne le faisait pas exprès et ne se rendait même pas compte de sa crise de jalousie... elle n'avait jamais été jalouse pour quoi que se soit avant aujourd'hui.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mar 12 Mai - 12:14

Clémence
Et toc ! J'avais raison pour le savon dans l'eau ! Je suis peut-être petite et tout mais n'empêche que je me rappelle quand on me gronde pour un truc. Bon des fois je recommence quand-même, mais seulement si c'est pour embêter les adultes. En tous cas Sara elle me frotte tellement fort que je vais briller après, c'est obligé ! Je me demande si on me verra mieux dans le noir ? J'ai pas pu m'empêcher de regarder tonton. Lui avec ses cheveux noirs, on doit pas beaucoup le voir dans la nuit... et puis en plus il veut même pas que je les lave.

« Oooh... c'est dommage, j'aurai bien voulu te faire des tresses ! »

Je sais super bien les faire en plus ! Je me suis entraînée une fois avec les poils d'un chien, on aurait dit une serpillière tellement ils étaient longs. Bref. Dans notre bain il y avait d'autres filles aussi. Même qu'elles arrêtaient pas de regarder tonton et de rigoler. Si elles se moquent celles-là, je me lève pour les noyer moi ! C'est trop nul les filles, c'est toujours en train de dire des choses méchantes ! Sauf moi. Mais moi je suis une fille gentille, et puis je suis une aventurière et tout. Et Sara aussi elle est gentille. Et je crois que ça doit l'énerver aussi parce que du coup elle m'a aidée à sortir et on est allées aux lavabos ensembles. Bon moi j'ai pas remis ma serviette, c'est encombrant ce truc. En plus on va encore être pleines de savon dans cinq minutes.

« Han pour de vrai t'es jamais allée chez le coiffeur ? Alors il prend du truc qui mousse et il frotte les cheveux comme ça ! »

C'était rigolo de laver les cheveux de Sara. À la fin j'ai jeté un seau d'eau sur sa tête pour la rincer et on aurait dit un pavoris ! Pendant ce temps-là tonton il se lavait comme un grand à côté d'une idiote qui rigolait comme si c'était drôle ! Je me suis retournée vers Sara pour lui demander si je pouvais lui filer un coup de pied, mais Sara apparemment ça l'énervait aussi parce que tout à coup elle a voulu partir. En fait elle avait surtout l'air d'avoir envie de sauter sur la fille pour l'aplatir avec les pieds ! Après elle a fini de se rincer et tout. J'ai fait pareil parce que j'avais faim, et puis c'était pas drôle parce que Vilal voulait pas que je lui fasse des couettes...

« Eh... Sara...? T'es jalouse en vrai ? Parce que t'es vachement énervée ! Tu veux qu'on les tape ? On a le droit de taper les filles bêtes quand on est une Brutos ? Parce que si on peut pas je veux plus être une Brutos ! »

Purée heureusement qu'on avait pas de ciseaux pour se couper les cheveux parce que sinon je leur aurait planté dans les fesses à ces filles !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 13 Mai - 13:27

VilalLa situation dérapait un peu, mais Vilal ne savait pas pourquoi. Alors qu'il faisait tranquillement la conversation avec une femme à côté de lui, répondant simplement à ses questions sans se soucier de ce qui pouvait se cacher derrière, Sara bondit pour les interrompre, le feu aux joues avec une certaine colère dans la voix que même Vilal perçut sans comprendre d'où elle venait.

D'un haussement d'épaules, il attrapa le seau d'eau et se le jeta sur la tête pour se rincer, éclaboussant un peu la jeune femme à côté de lui - qui n'avait qu'à pas être si proche après tout - avant de se lever.

«Nous allons donc nous retirer. Bonsoir mesdames.» il s'approcha de Clémence pour qu'ils puissent partir, il était rincé et tenait une autre serviette à la main pour se sécher tout en se dirigeant vers le vestiaire. Les deux femmes regardaient Sara avec méfiance, évidemment, elles pensaient surtout à ce genre de petite fille amoureuse de son papa, ou ici de son oncle, mais elles semblaient quand même scandalisées que Vilal n'intervienne pas!

Lorsque Clémence demanda carrément si la jeune femme était jalouse, le chevalier intervint tout en séchant son dos

«Un Brutos se doit d'analyser la situation. Attaquer quelqu'un qui n'a rien fait ne se fait pas, si tu juges que ces personnes ont fait quelque chose de répréhensible, alors tu peux attaquer. Mais attention à ce que ta punition soit à la hauteur du crime commis.» donc les taper juste parce qu'elles sont bêtes, c'est pas vraiment correct, après tout dépend si elle se contente de leur donner un petit coup de pied dans le tibia ou si elle sort son couteau!

En revanche, le jeune homme n'avait pas spécialement réagi à la question sur la jalousie, jugeant que ça n'avait pas de raison d'être, et surtout parce que c'était un sentiment qu'il ne connaissait pas. Il alla dans le vestiaire pour se rhabiller avec des vêtements simples pour le reste de la soirée, il faudrait qu'il mette sa combinaison à laver pour qu'elle soit comme neuve le lendemain.

Ils allèrent ensuite dans la salle à manger, on servait un excellent poisson au curry avec du riz et des petits légumes. Vilal s'installa, Clémence à côté de lui et Sara en face, en attendant qu'on leur apporte leur plat, il prit un peu de saké. C'était une boisson servie chaude, mais assez fortement alcoolisée. Il tendit son verre à Clémence

«Veux-tu goûter? C'est de l'alcool par contre, donc juste une gorgée...» lui-même n'aimait pas l'alcool, mais le soir, ça aidait à dormir et avec la journée passée, il en aurait bien besoin. Il n'en proposait pas à Sara, jugeant qu'elle était assez grande pour en prendre par elle-même après tout hein?

Lorsque le plat arriva, il leur souhaita un bon appétit avant de parler de la journée de demain.

«Demain, il faudra que je reste un peu avec le forgeron pour voir sa façon de travailler les armes. Mais si vous souhaitez faire autre chose, vous pourrez. Nous prendrons ensuite le prochain bateau pour nous rendre sur Dol, je crois qu'Esthar est la terre la plus proche.» et là, ce serait surement un dépaysement pire que tout ce qu'elles avaient vu jusque là!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Jeu 14 Mai - 20:06

SaraClémence et Sara étaient sorties du bassin pour aller se savonner. La plus jeune parlait de se laver et couper les cheveux et Sara lui avoua qu'elle n'était jamais allée chez le coiffeur, ce qui sembla étonner la jeune fille. Puis cette dernière lui fit l'honneur de lui montrer en lui lavant les cheveux. Sara en était ravie, en fait et pensa qu'aller chez le coiffeur serait vraiment quelque chose de génial. De la mousse partout et splash! Clémence finit par lui lancer un seau d'eau fraiche sur la tête. Elle se mit à rire en tenant sa serviette des mèches de cheveux devant les yeux, le tout collé sur sa tête comme ils étaient que lorsqu'ils étaient mouillés. J'm'attendais pas à celle là! T'vas voir!

Sara attrapa un seau et le versa sur Clémence pour la rincer. Et moi, j'peux t'tresser les ch'veux s'tu veux? Ca t'fera des gaufrettes en séchant! Mais tout ça... c'était avant l'arrivée de deux emplumées glousseuses. Sara n'en avait jamais autant remarquées que depuis son départ d'Alexandrie. On dirait que Vilal les attiraient. Sara comprit très vite qu'elles aussi en avaient après lui, d'ailleurs. Mais ses récentes découvertes la firent réagir d'une manière un peu moins détachée que la première fois. La jeune femme ne put s'empêcher de regarder la scène avec un trop grand intérêt. Clémence semblait comprendre et ne dit rien alors même qu'elle parlait en son nom. Puis en deux temps, trois mouvements, elle était prête à partir. D'ailleurs elle était presque essoufflée alors qu'elle n'avait rien fait pour ça. Vilal, lui, avait haussé les épaules avant de se rincer et de prendre congé. Sara regarda alors les deux femmes et surtout celle qui était un peu trop près de Vilal. Il n'avait rien d'anodin; c'était clairement le genre de regard qui disaient:  Pensez même pas à v'nir nous ennuyer encore! Elle laissa donc Vilal et Clémence commencer à partir avant de tourner enfin les talons pour les suivre. C'était à n'y rien comprendre. C'est comme si Vilal avait fait un scandale que Sara passe la journée avec Ben! Pas étonnant qu'il ne comprenne rien. Sara avait plutôt l'habitude de parler ouvertement et de manière enjouée. Mais pas avec les "filles bêtes" surement.

Elle était encore énervée.  Mais surement pas contre Clémence et elle rougit à nouveau lorsqu'elle parla de sa jalousie. La petite finit par avouer qu'elle les trouvait bêtes! Et Sara comprit alors le ridicule de sa réaction et se mit à rire d'elle même. Vilal répondait quand à lui à Clémence au sujet des Brutos. Cette fois Sara écouta avec grande attention ses propos et hocha la tête en notant bien tout cela dans un coin de sa tête. Pensant que celles-ci avaient surement eu un peu plus que « la punition à la hauteur de leur crime ».

Cette fois elle demanda à Clémence si elle voulait se changer avec elle. Après tout, elle seraient entre filles. Elle sortit les vêtements qu'elle avait récupérés et se changea.  J'espère qu'elles vont pas nous coller. J'vois clair dans leur jeu à ces deux là... dit-elle tout en commençant aussi à sécher ses cheveux d'une manière tout sauf délicate.

Ils se retrouvèrent tous les trois pour aller manger, Sara avait totalement retrouvé son calme et affichait un sourire alors qu'ils entrèrent dans la salle où étaient servis les repas. Ohh! Ça sent trop bon par ici! Mais c'bizarre pourquoi les tables sont comma ça? On mange assis à terre à Wutaï? Puis elle suivit Vilal jusqu'à  leur table. Elle observa les clients à une table à côté pour s'assoir un peu comme eux, mais ce n'était pas très facile! Elle n'attendit même pas quoi que se soit et vit une petite bouteille sur la table, elle se précipita dessus, elle avait une soif d'éléphant et c'était peu dire. Après tout ce qu'ils avaient fait. Elle se servit et but immédiatement le contenu du petit verre dans une grimace. Oh c'bizarre, ça a un drôle de goût. C'est... elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que Vilal en proposait à Clémence pour qu'elle goute... précisant que c'était de l'alcool. D'l'alcool? Non? C'pour ça qu'ça avait c'drole de goût? Oh non, mais j'fais moi?

La jeune femme mit sa main devant sa bouche. C'était trop tard elle venait de boire un verre rempli à ras bord de saké. Il était certes petit, même qu'elle avait trouvé vraiment étrange qu'on puisse boire de l'eau dans des verres aussi petits. Pourtant elle n'était pas habituée à boire de l'alcool aussi fort. Par contre, Vilal venait de proposer de l'alcool à une jeune fille de moins de 10 ans ou... elle rêvait? Euh... j'crois... qu'c'pas une bonne idée Clémence. Oh. Tu sais, j'ai d'ja la tête qui tourne comme un moulin moi. En effet, Sara n'avait rien bu ni mangé depuis des heures et des heures et elle venait de prendre de l'alcool, et d'ailleurs, c'était de l'alcool fort si elle avait bien compris. Malgré tout, elle essaya de suivre la conversation. Elle était surement bien plus calme que d'habitude, à force de se concentrer pour suivre surement.

Si bien que lorsque le plat arriva et que Vilal lui souhaita un bon appétit, elle se contenta de lui faire un signe de la tête avec un sourire un peu vaseux. Puis chose importante, Vilal parla de leurs projets pour le lendemain et de leur destination. J'aim'rai bien voir c'monsieur Itachi travailler mais on r'part déjà d'main? Et si Clémence voulait aller ailleurs? J'passais beaucoup d'temps chez mon forgeron à Alexandrie! J'voudrai bien savoir comment y fait ici! Mais pas sur qu'ça t'amuse, Clémence? V'z'avez pas b'soin d'moi là bas, commandant? j'peux p'tet vous aimer... Euh v-v-vous aider?

Sara rougit et baissa le regard sur son assiette. Elle mangea étrangement rapidement quelques bouchées de son poisson, espérant que personne n'ait remarqué son drôle de lapsus. Ce poisson était délicieux mais ce n'était même pas sur qu'elle s'en rappelle.

Euh... J'crois qu'j'ai vraiment la tête qui tourne, là...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Sam 16 Mai - 12:14

Clémence
J'ai regardé Vilal avec des yeux ronds je crois, parce que son histoire de faire une punition pareille que le crime et ben elle est vachement compliquée.

« Mais par exemple mon père adoptif il me mettait une fessée si je disais un gros mot, alors j'ai le droit de la pincer très fort la fille qui arrête pas de rigoler quand elle te parle ? Je suis sûre qu'elle se moque de toi, elle m'énerve ! »

De toute façon Sara elle est encore plus énervée que moi et elle a envie de partir. En plus elle m'a jeté un seau d'eau froide à la figure pour me rincer, et bah ça fait drôle ! Ça faisait comme si tout à coup j'avais plus d'air, et j'ai pas pu bouger pendant au moins douze secondes ! Brrr... Après je lui ai tiré la langue et je suis partie en courant pour pas qu'elle m'attrape. Et toc ! Ensuite on est allées se changer et cette fois-ci j'ai mis ma petite robe. Comme on va plus aller dans la montagne maintenant, ben je peux. Donc on est allé dans une grande salle à manger avec des toutes petites tables et pas de chaise... c'est bizarre en fait, ils ont oublié de les mettre ? Ou alors ils ont pas réussi à en faire des petites qui vont avec les tables ? Après j'ai vu tonton se mettre à genoux avec les fesses sur un coussin, alors j'ai fait pareil. Et en fait, c'est vachement rigolo ! On dirait un pique-nique mais dans la salle à manger au lieu de dehors.

« C'est quoiii ? » Que j'ai demandé quand Vilal il m'a demandé si j'en voulais.

Ça ressemblait à de l'eau son truc, et j'ai vu que Sara elle en buvait aussi en disant que ça avait un drôle de goût... alors j'ai essayé. Et vous savez quoi ? Ben j'ai failli tout recracher ! Heureusement je suis bien élevée et tout hein, mais en vrai ça brûlait le nez et les yeux, et aussi la gorge. C'était horrible on aurait dit que je buvais du feu ! J'ai même pleuré, mais c'était même pas parce que j'étais triste. C'est parce que ça piquait ! Et vous pouvez rigoler hein, je suis sûre que tout le monde il pleure pareil quand il boit ce truc. Sauf tonton. Mais tonton il est super fort. Et sauf Sara aussi... quoi que Sara en fait, elle est devenue toute rouge comme un piment ankou ! Ça m'a bien fait rigoler !

Et puis après une dame avec des yeux tout plissés nous a apporté le riz et le poisson, mais elle a oublié les fourchettes ! J'ai failli lui dire même, mais après j'ai vu que tout le monde mangeait avec les morceaux de bois qu'il y avait à côté des bols. Oh là là... ils sont bizarres les gens ici ! Ils sont bizarres mais en même temps ils sont rigolos ! Et en fait le plus bizarre c'est que j'ai chaud et j'ai tout le temps envie de rigoler depuis que j'ai bu l'eau qui pique.

« On fait comment tonton avec les bouts de bois ? »

Je suis sûre qu'il sait lui, il est trop fort ! Pendant qu'il me montre, Sara dit que je voudrai aller quelque part ou je sais pas quoi. J'ai pas trop compris parce que je suis concentrée à tenir mes bouts de bois comme il m'a montré tonton. C'est dur, y'a mon riz qui arrête pas de tomber. Bon après j'ai trouvé une astuce : je plantais ma baguette dedans comme une grosse brochette et je mettais tout dans ma bouche. C'est pas très pratique pour mâcher mais tant pis. De toute façon j'ai faim. Je suis sûre que je dois ressembler à un hamster avec des grosses joues et tout... enfin sauf quand Sara elle s'est trompée dans ses mots et qu'elle a dit à tonton qu'elle voulait l'aimer au lieu de l'aider... À cause d'elle j'ai éclaté de rire et j'ai envoyé du riz partout ! C'est malin !

« Ah ! Ah ! Saaara elle est amoureuseuh ! La la lèreuh ! »

Oui, bon, roh... D'accord je suis peut-être une gamine mais c'est pas de ma faute ! C'est à cause de l'alcool que tonton il m'a fait boire ! J'ai ramassé mes grains de riz avec les doigts et puis j'ai mangé mon poisson - parce que il paraît que ça rend intelligent - et puis aussi j'ai levé la tête vers tonton parce qu'en fait, je viens de réaliser que je sais même pas où ils vont tous les deux...

« Vous faites quoi en fait ? Moi je croyais qu'on cherchait les cristals. Vous êtes juste venus pour regarder le monsieur fabriquer des armes ? Et c'est quoi Dol ? Et Aistar ? Vous allez là-bas pour quoi faire ? On pourra aller à l'Ifa un jour ? Parce que moi mon cristal il me dit qu'il faut aller dans un arbre... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Sam 16 Mai - 19:00

VilalFaire goûter de l'alcool à une petite de moins de dix ans, c'était probablement irresponsable, mais Vilal était le genre de personne à estimer que chacun devait être libre de faire ses propres expériences. Il l'avait mise en garde sur le fait que c'était de l'alcool, libre à elle de vouloir goûter ou non. Quant à Sara, elle avait bu le verre cul sec sans même se soucier de ce que cela pouvait être, et visiblement, cela lui montait à la tête.

Le chevalier le but de la même manière cependant, mais même s'il n'était pas habitué à boire, il savait garder la tête froide... en revanche, la pauvre Clémence venait de recevoir une sacrée leçon et se mit à tousser, et devenir toute rouge!

«Et bien il semblerait que ce soit la première fois que tu bois de l'alcool aussi fort. Tiens, mange quelques chips de crevette pour te remplir l'estomac en attendant le repas.» il en proposa aussi à Sara, le fait de manger diminuait un peu les effets de l'alcool, mais visiblement la concernant, ça lui avait bien tourné la tête!

Il expliqua le programme du lendemain, mais Sara semblait triste de devoir partir aussi vite...

«Comme vous voudrez. Nous ne sommes pas pressés.» elles pouvaient l'accompagner chez le forgeron ou faire autre chose. Visiter la Grande Pagode, faire les boutiques, apprendre la calligraphie... Wutaï avait vraiment une culture à part, qu'on ne trouvait nulle part ailleurs à la connaissance du chevalier.
Puis on apporta le repas, et si Vilal commençait naturellement à manger avec des baguettes, Sara et Clémence allaient avoir un peu plus de mal. Il montra à la petite comment faire lorsqu'elle lui demanda


«Si tu n'y arrives vraiment pas, ils peuvent te prêter une fourchette, ils ont l'habitude des touristes.» mais elle finit par trouver sa propre méthode, et même Vilal ne put s'empêcher de sourire à la voir manger aussi goulûment!
Quant à Sara, elle commençait un peu à dire n'importe quoi, et évidemment, Clémence en rajouta une couche, ce à quoi Vilal préféra couper court


«On se calme, mesdemoiselles. N'oubliez pas que nous sommes une famille.» il lança cependant un regard particulièrement froid à Sara. Autant Clémence était une petite fille, il était normal qu'elle s'amuse ainsi de ce genre de lapsus. Mais Sara était une adulte et se devait de se comporter comme telle. Il ne pouvait tolérer ce genre de comportement, juste parce qu'elle avait un coup dans le nez.

«Il faudra que tu évites l'alcool à l'avenir.» si ça pouvait l'empêcher de dire des bêtises.. Mais Clémence coupa court à la conversation en parlant des cristaux. Visiblement, elle savait où ils pouvaient en trouver un? Au niveau de l'Ifa?

«Qui t'a parlé des cristaux? Ne me dis pas que tu en as vraiment un?» n'était-ce pas trop dangereux pour une si petite fille? En tout cas, elle allait être contente de voir le regard impressionné que lui lançait Vilal. Il ne s'était pas attendu du tout à cette nouvelle! Cette petite était décidément pleine de ressources. Certes, il n'avait pas répondu à sa question, mais il faut dire qu'elle venait de lâcher une sacrée bombe. En soit, il n'avait que faire des cristaux, mais savoir qu'elle en possédait un pouvait changer le cours des choses. Et d'un coup, il comprenait mieux ce que lui voulait la femme qui l'avait enlevée à Junon!

«C'est donc pour ça que tu as été enlevée? La femme qui t'a conduite à Junon voulait ton cristal?» voilà qui ne lui disait rien qui vaille... Clémence était donc en danger...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Dim 17 Mai - 17:41

SaraClémence et Vilal discutaient sur la manière de “punir” les personnes selon leurs actes et c'était intéressant, pourtant, Sara ne parla pas, se contentant d'écouter. Mais elle ne manqua pas de sourire lorsque la petite parla de pincer la “fille qui n'arrête pas de rigoler”. Sara et Clémence jouèrent un peu dans le bain, ce qui avait finalement détendu la jeune femme qui ne passait pas l'heure la plus héroïque de sa vie. Sans savoir cependant qu'au repas, ça allait être bien pire.

Ils étaient arrivés au restaurant après s'être changés. Sara avait été un peu surprise de devoir s'abaisser autant pour le repas, mais elle finit par de mettre à l'aise. Seulement, lorsqu'elle vit ce qu'elle crut être de l'eau, elle s'en servit et le but sans ménagement. Sara était victime de son manque de classe, au lieux de boire avec la délicatesse préconisée, elle avala son verre qui se révéla être de l'alcool d'un geste. Trop tard. Le tout venait de passer directement dans son estomac. Quelle angoisse ! Elle ne savait pas du tout ce que ça allait lui faire. Mais rien que la sensation de picotements dans sa gorge avait de quoi l’inquiéter.

Autre chose qui l'inquiéta est que malgré cette opération malheureuse de la jeune femme, sa jeune dite-sœur se décida à en boire elle aussi. Sara regarda Vilal avec un air affolé. Clémence semblait vraiment prendre ça pour une attraction, mais elle allait vite déchanter, Sara crut qu'elle allait s'étouffer. Et lui fit de l'air avec sa main. Cela ne servait sans doute à rien, mais après tout un réflexe est un réflexe. Cependant elle accepta de suivre les conseils de Vilal, elle n'avait jamais mangé de tels beignets, et eut malheureusement du mal à sentir le vrai gout des mets qui lui étaient proposés.Vu que l'alcool semblait avoir endormi son palais.

Lorsque le repas arriva enfin, sara avait retrouvé le gout. Pourtant un autre problème se présenta, mais la jeune femme ne le fatigua pas aussi longtemps que Clémence et utilisa le système D, à savoir d'aider de sa main pour guider la nourriture. À la bonne paysanne, hein ! Ca va pas casser trois pattes à un canard ! Elle ne demanda pas de fourchette non plus, elle avait presque terminé son assiette. Puis ça parlait de forge, de voyage et de départ. Sara voulait proposer son aide à Vilal pour observer (et ça l’intéressait aussi beaucoup) mais un mot prit la place d'un autre et ce qui suivit fut très confus pour la jeune femme. Elle entendait les railleries de Clémence, qui n'étaient pas fausses, puis vit le regard de Vilal et là... alors là, oui, elle était au bord de disjoncter.

Sara ne suivit pas tellement la suite, ils parlaient des cristaux ? Et voilà qu'avec Clémence, Vilal semblait s'y intéresser ? Oh la la... Sara n'allait pas bien. Pas bien du tout. Ça allait ronfler. Elle ne fit pas attention au reste et avala de travers un peu de poisson et avec une voix un peu cassée, elle leva un regard plein de reproches sur Vilal. Une famille, v'dites ? Balivernes ! V'savez, jamais mon père, mon oncle ou qu'importe qui d'ma famille m'a traitée comme ça. Alors f'drai savoir. Chui vot'nièce ou vot' apprentie ? J'peux supporter plein d'trucs si v'dites qu'v'z'etes mon commandant, mais une famille c'pas comme ça ! Une famille c'des gens qui s'aiment et qui partagent des trucs ! S'non moi j'en veux pas. En plus moi c'm'interresse les cristaux, j'ai parlé d'ça et v'z'avez dit qu'ça vous intéressait pas !

Oui, elle venait de faire une crise. C'est bien beau de se taire, mais d'une, ce n'était pas dans sa nature. Et de deux, cette histoire de famille ça battait de l'aile, un peu. La jeune femme accordait beaucoup d'importance à sa formation, elle était prête à faire -et avait fait- des concessions pour qu'elle se passe bien. Mais elle ne pouvait pas passer sa vie à mentir et à tromper de la sorte, même pour ça. L'alcool l'avait fait perdre un peu pieds et surtout délié la langue. Bien sur ça passait où ça cassait, mais parfois dans la vie, il fallait prendre des mesures. La pauvre demoiselle n'avait malheureusement pas réfléchi à la suite, à cette carrière dont elle rêvait. Elle allait surement rendre Vilal fou de rage, il allait surement là renvoyer chez sa mère, mais c'était fait. Et puis quoi? Elle allait toujours être sa nièce qui était trop grande pour être couvée et trop nièce pour être regardée?

Elle regarda Clémence et s'adressa à toues les deux : Pardon Clémence ! Pardon commandant! Mais si c'ça une famille... rendre les gens malheureux, alors j'en veux pas. Et si êt' Brutos c'mentir, alors j'veux pas non plus ! C'était évident. Vilal allait hacher Sara menu et en faire du tartare... Elle se leva ; mais peut-être que l'effet de l'alcool, de l’énervement, de le tristesse de s'être tellement déçue elle même, d'avoir déçue Clémence et SURTOUT Vilal, elle retomba directement comme un sac de patate par terre. Et elle restait là, comme prise dans un lourd sommeil. Elle ne bougeait plus elle était juste rouge et fiévreuse. Tout ce qu'elle avait accumulé venait de se déverser en tempête sur la fin de ce diner.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 27 Mai - 16:56

Clémence
Je sais pas trop si je suis devenue toute rouge ou toute violette, ou d'une autre couleur bizarre, mais du coup tonton il m'a demandé si c'était la première fois que je buvais de l'alcool très fort. Ben c'est la première fois que je buvais de l'alcool tout court en fait ! Normalement c'est pas pour les enfants... mais au moins maintenant je sais pourquoi. Ils sont fous les adultes, ils aiment des trucs vraiment pas bon. C'est pareil que les endives. Beurk ! Ça pique ! Bon ça m'a un peu fait rire parce que Sara aussi elle a eu du mal à avaler son alcool. Eh eh eh ! Je suis pas la seule à être une petite fille hein !

Enfin bon, tonton il me dit de manger en attendant. Je l'aime trop tonton ! Mes parents adoptifs ils m'auraient interdit de manger avant le repas. Ils auraient dit que gniah gniah gniah, après j'aurai plus faim et tout.

« C'est des crevettes qui les ont faites les chips ? Pour de vrai ? »

Ça doit être rigolo à voir ! J'en ai mangé une et ça m'a fait sursauter. C'est trop bizarre en vrai, ça pique sur la langue comme si c'était pleeeeeein de bulles qui éclataient très fort ! Je sais pas comment dire mais c'était amusant, du coup j'en ai mangé d'autres. En plus c'était bon. Et puis après les serveurs ils sont venu avec nos plats, tonton il m'a montré comment on faisait pour manger avec les bouts de bois, et ensuite bah... il m'a regardé bizarrement quand j'ai dit que j'avais un cristal. J'ai dit ça moi ? Ben je suis sûre que c'est à cause de l'alcool... c'est trop nul, plus jamais j'en boirais ! Imaginez si je lui raconte tout mes secrets juste parce que j'en bois un petit peu ? Comme par exemple le jour où j'ai volé une tartelette à la fraise dans la cuisine et qu'après j'ai dit que c'était pas moi... La honte si tonton il apprend que je suis rien qu'une menteuse et une voleuse !


« Euuuuh... »

Bon mais en fait je crois que je vais pas être obligée de m'expliquer là, parce que y'a Sara qui devient complètement folle. J'ai écarquillé les yeux pour être sûre que je voyais bien ce que je voyais. Bon en fait j'aurai mieux fait d'écarquiller les oreilles parce que c'est surtout ce qu'elle raconte qui est bizarre... J'ai regardé tonton pour voir qu'est-ce qu'il allait dire, mais tout à coup moi j'avais envie d'aller me cacher. Elle fait peur Sara des fois. Si c'est l'alcool qui fait ça, ben elle non plus il faut plus qu'elle en boive ! En plus après avoir crié elle est tombée toute rouge par terre. Oh là là...


« Tontoooooooon !!! Elle a quoi Sara ? Elle est pas morte hein ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Jeu 28 Mai - 9:07

VilalIl était rare de pouvoir surprendre Vilal. Pourtant là, il ne s'était pas du tout attendu à la réaction de Sara. Pourtant le début du repas se déroulait bien, surtout avec Clémence qui découvrait un peu cette culture de Wutaï par l'alimentation et la façon de manger par terre, mais Sara semblait en colère, bien qu'il ignorait pourquoi.

Malgré tout, il l'écouta jusqu'au bout avec son regard éternellement neutre, elle semblait intéressée par les cristaux, mais ce n'était probablement pas une raison de le crier sur tous les toits. Les gens les regardaient bizarrement désormais, et Vilal savait qu'il faudrait se montrer prudents à présent. Clémence serait surement en danger maintenant qu'on savait qu'elle avait quelque chose qui permettait d'en trouver un.

Sara finit par s'écrouler et le chevalier soupira, se levant pour s'approcher d'elle et la prendre délicatement pour la soulever.

«Non, elle n'est pas morte, Clémence. Mais j'ai l'impression qu'elle a eu bien des émotions pour aujourd'hui.» il se tourna vers la petite qui ne devait pas trop savoir quoi faire «viens, nous allons demander à l'aubergiste qu'elle monte le reste du repas dans notre chambre. Quoi qu'il arrive maintenant, tu restes avec moi.» il ne pourrait plus prendre le risque de laisser la petite seule, surtout dans un village comme Wutaï.

Ils remontèrent dans leur chambre et Vilal installa Sara sur l'un des futons, il posa une main sur son front, elle était un peu chaude, mais sa vie ne devait pas être en danger.
Lorsqu'elle ouvrit les yeux, il la regardait d'un air grave.

«Tu as raison. Nous ne sommes pas une famille. Il s'agit là d'une couverture pour empêcher que ta vraie famille ne soit menacée.» il lui laissait le temps de réaliser ses paroles, il prenait son temps, toujours calme et posé malgré la manière dont elle lui avait parlé. Il en fallait bien plus que ça pour l'énerver de toute manière

«Être un Brutos, c'est protéger les autres. Il est parfois nécessaire de s'inventer une vie pour que tes proches ne soient pas menacés par ton devoir. Imagine que quelqu'un te veuille du mal? Il cherchera à s'en prendre à tes proches pour t'atteindre toi. À ton avis, vaut-il mieux qu'ils s'en prennent à moi qui suis parfaitement apte à me défendre, ou à tes parents? Voilà pourquoi il faut parfois mentir, oui. Et si tu n'es pas d'accord avec ça, tu risques de mettre ta famille en danger alors qu'ils n'ont rien demandé et n'ont pas choisi cette vie que tu voudrais mener.»

Il se tourna ensuite vers Clémence, le regard toujours aussi grave, mais peut être avec une pointe d'inquiétude
«Tu as mis Clémence en danger, aujourd'hui. Tu as crié dans un lieu public que tu t'intéressais aux cristaux et qu'elle avait de quoi nous conduire à l'un d'entre eux. Ce village est rempli de voleurs qui seront surement prêts à s'emparer du trésor de Clémence désormais. Nous allons donc devoir partir dès demain, en espérant que Tio puisse nous prendre tous les trois.» car difficile de savoir s'il y aurait un bateau dès le lendemain.

En tout cas, il se tourna vers Sara. Elle qui devait déjà se sentir mal de son comportement allait surement être dans un pire état maintenant qu'elle savait qu'elle avait peut être mis Clémence en danger. En tout cas, Vilal n'affichait toujours aucune émotion, non il ne prenait pas vraiment de gants, mais au moins il ne lui en avait pas collé une comme elle s'y attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Jeu 28 Mai - 19:27

SaraSara avait totalement craqué après cette pénible expérience avec le saké. Elle s'était mise à dire des bêtises, et incapable de prendre ce qu'avait dit Vilal avec calme cette fois, elle s'était mise en colère, avait fait un tout un drame et avait fini par vouloir partir en courant pour s'éloigner le plus loin possible de Vilal, mais elle était tombée comme une mouche qu'on aurait aspergé d'ether !

Elle n’entendit même pas lorsque Clémence s'était mise à crier parce qu'elle était tombée. Morte vraiment ? Non, mais morte de honte après tout ça, ce n'était pas exclu. Bien sur qu'elle était en colère. Une colère monstre. Elle avait l’impression de ne servir à rien depuis quelques temps, Vilal ne lui adressait la parole que pour lui dire : “Fais ci ! Fais ça !” Il ne faisait pas attention à elle, et elle se sentait seule après tout. Dans un brigade normale on discutait avec ses collègues, on plaisantait... Vilal ne la considérait pas. Voilà ce qu'elle pensait finalement. Il était dur avec elle et toujours plus tendre avec Clémence qui ne jurait maintenant que par lui. Mais il ne pouvait pas le comprendre. C'était peine perdue. Mais elle ne sentit pas non plus quand elle avait été ramenée dans la chambre.

Lorsque Sara finit par ouvrir les yeux. Vilal était là, la regardant avec son même air grave. Sara se souvenait de son esclandre et elle leva les sourcils avat de les froncer à nouveau, se concentrant pour éviter de pleurer. Elle n'aimait pas ça non plus, pleurer, est-ce que c'était digne d'un Brutos ? Il répondait à ce qui avait surement été ses derniers mots avant de tomber dans les pommes. Sara se redressa, lentement. Protéger sa famille ? C'est vrai que Sara n'avait pas pensé une seconde à ça. En quoi sa famille pouvait être prise pour cible ? Seulement au fur et à mesure que le commandant expliquait les choses à Sara, elle avait de plus en plus de mal à retenir ses larmes. Elle pensa à sa ferme, ses parents dans le champs, le bruit des pales du petit moulin dans le vent. C'était bien pour ça qu'elle se battait, non ? Pour entendre ses parents rire et Tobby aussi, pour ne plus jamais voir des familles qui hurlent que leurs enfants ont été écrasé par une poutre qui était tombée à cause des incendies ou tués par un monstre alors que le Royaume était attaqué. Deux courants de larmes au gout amer coulaient sur ses joues. Elle avait honte.

Mais Vilal ne s’arrêta pas là. Il regarda Clémence. Sara osait à peine regarder la petite, d'ailleurs. Elle savait qu'elle avait été tout sauf un bon exemple pour elle. J'ai pas dit qu'elle avait d'quoi trouver un cristal ! J'suis sure de ça ! J'ai just... Elle s’arrêta, comprenant qu'elle ne devait surement pas recommencer. Elle s'était justifiée et avait corrigé ce que Vilal avait dit, car elle n'avait pas le souvenir d'avoir dit que Clémence avait quelque chose pour les conduire à un cristal. Elle avait juste dit qu'elle s'y intéressait ; le reste c'était eux qui l'avaient dit.

Sara écouta les deniers mots de Vilal et se pencha pour lui demander pardon pour son comportement. Pourtant aucun mot ne put sortir pour lui. Elle se tourna aussi vers Clémence... la pauvre devait avoir terriblement peur maintenant, après ce que Vilal venait de dire. Mais il avait bien donné de l'alcool à Clémence lui, le même que celui qui avait rendu Sara incontrôlable, même par elle même. Elle se dépêcha donc de parler à Clémence sentant à chaque mot qu'un sanglot se faisait sentir, de plus en plus fort.Je... J'voulais pas... t'mettre en danger ... Clémence. Pardon.

Sara sécha ses larmes et regarda à nouveau Vilal, terriblement honteuse mais elle essayait de se montrer forte. Commandant.... Pourquoi ? Pourquoi vous m'renvoyez pas ? Pourquoi vous punissez pas ? J'ai mal fait mon travail. Jsuis pas une bonne Brutos. J'ai mi tout'l'monde en danger. J'vous dirait bien qu'recommencerai plus ! Mais j'peux pas, j'sais pas. J'suis comme ça. J'aime pas mentir ! C'pas juste de mentir aux gens ! R'gardez tout c'qu'a fait Ben pour nous, il croit qu'j'suis vot' nièce, c'pas juste d'lui avoir menti ! J'veux plus être vot' nièce, doit bien y avoir aut'chose, mais la famille c'pas ça ! Sara s’arrêta pour respirer. Clémence j'peux la considérer comme ma soeur. Elle c'pas pareil ! Pas vous, v'z'êtes pas mon oncle et l's'rez jamais !

Sara le laissa réagir et après elle ne voulait qu'une chose, dormir et oublier, quelque soit ce qu'il allait dire. C'était illusoire d'imaginer que ça allait la mettre de bonne humeur. Alors elle voulut aller dormir. Bien qu'elle ne trouva pas le sommeil de sitôt. Elle essaya de s'enfouir la tête dans les couvertures pour étouffer le bruit de ses sanglots, elle aurait aimé être une petite souris pour aller se cacher quelque part et ne plus sortir jusqu'à ce que tout le monde ait oublié ce scandale. Elle pensait à sa famille, et à Clémence qui était peut-être en danger par sa faute. Et à chaque accalmie, cette pensée la faisait recommencer de plus belle. Mauvaise nuit en perspective. Et il n'y avait plus qu'à espérer que le lendemain la tempête serait calmée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 5 Juin - 17:32

Clémence
Et bah dis donc, si c'est l'alcool qui rend les gens comme ça et ben moi j'en boirais plus jamais de la vie. Et même que j'empêcherai Sara d'en boire aussi ! J'ai eu trop peur qu'elle soit morte moi. Heureusement que tonton il est là pour la ramasser en plus parce moi j'aurai pas pu la porter... Enfin bon... Finalement on est allés dans la chambre et Vilal il a même demandé qu'on nous monte la nourriture. Ça va être rigolo ! J'ai jamais mangé dans ma chambre moi, ma mère adoptive elle voulait pas. Elle disait que ça mettait des miettes partout. Je me demande ce qu'elle va dire la femme de ménage si on met des grains de riz dans les draps. Mais bon, j'ai pas trop le temps d'imaginer de quelle couleur elle risque de devenir en se fâchant parce que en fait, il y a tonton qui s'est mis à gronder Sara... et moi j'aime pas les histoires.

« T'arrête de crier après Sara d'abord ! »

En plus c'est ma faute parce que j'ai dit que j'avais un cristal. C'est malin... et maintenant à cause de moi et à cause de tonton ben Sara elle se met à pleurer. Et ça j'aime encore moins. Bon quand c'était Aki ça m'énervait mais là quand c'est Sara ben ça m'énerve pas mais ça me donne envie de pleurer aussi parce que je suis toute triste pour elle moi. Du coup ben je suis allée lui faire un gros câlin pour la consoler, et puis j'ai fait les gros yeux à Vilal pour le gronder. Mais bon je le gronde pas pour de vrai parce qu'il me fait un peu peur là.

« C'est même pas vrai que tu fais mal ton travail, tu m'as aidé à remonter avec Aki et Tio et tout. Et puis tu te bagarre vachement bien ! Et moi je m'en fiche si des fois tu te trompes, je t'aime quand-même, voilà ! »

Je m'en fiche si c'est comme ça ben je dormirai avec elle cette nuit, et toc ! Et même que je bouderai tonton et que je lui prêterai pas mon cristal. Bon, sauf que il est vachement fort en fait, donc c'est mieux si c'est lui qui le garde dans ses affaires. Mais bon, c'est quand-même MON cristal. En plus il était super dur à avoir, Alexandre il m'a beaucoup fait pleurer. Alors bon, s'il veut le sien tonton et ben il a qu'à aller le chercher. Na ! En attendant j'ai fait un bisou à Sara pour pas qu'elle pleure. Je devrai peut-être lui raconter une blague pour la faire rigoler ?

« Eh Sara, tu sais c'est quoi l'animal le plus sourd ? C'est la grenouille, parce que elle dit tout le temps "quoi" ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 5 Juin - 17:56

VilalLa situation devenait un peu hors de contrôle là, mais il en fallait toujours plus pour que Vilal perde son sang froid. Il se tourna seulement vers Clémence qui se mettait en colère après lui.
«Je ne crie pas.» il était debout, les bras croisés à regarder Sara qui fondait en larmes alors que la petite se jetait sur elle pour la réconforter. Lui ne se laissait pas envahir par la moindre émotion, bien qu'il faillit presque perdre patience lorsque la jeune femme demanda pourquoi il ne la renvoyait pas.

Mais étrangement, ce fut Clémence qui répondit la première, et malgré son âge, il fallait croire qu'elle était dotée déjà d'une grande sagesse... il tendit donc la main vers Clémence, comme pour la désigner

«Voilà pourquoi. Elle a tout dit.» bon, sauf la partie "je t'aime", mais il jugeait inutile de le préciser - quoi que vu l'état actuel de Sara, il aurait peut être du car si elle pensait qu'il l'aimait, c'était mal barré! «tu es une bonne recrue. Tu as juste encore des choses à apprendre. C'est normal de commettre des erreurs, le plus important c'est de faire de son mieux pour ne plus les refaire. Tu es forte, courageuse et déterminée, c'est ce qui fait une bonne brutos.»

Un petit sourire aurait surement été le bienvenu ici, mais ce n'était probablement pas nécessaire. Sara craignait d'avoir mis Clémence en danger à cause de la petite qui avait mentionné son cristal, ils allaient donc devoir partir rapidement dès le lendemain, et surement faire des tours de garde pour la nuit. Il se tourna vers l'enfant d'un air grave

«Clémence. Es-tu sure que tu détiens l'un de ces cristaux dont on parle? Peut être n'est-ce qu'une gemme un peu particulière?» de toute manière, il comptait faire en sorte de répandre une fausse rumeur à ce sujet. Que la petite aurait trouvé une grosse pierre dans la montagne, une pierre brillante et qu'elle crierait à tue-tête qu'il s'agissait d'un cristal. C'est l'avantage que ce soit une petite fille.

Il mit un genou à terre, et plongea son regard dans le sien

«Peux-tu me le montrer, s'il te plaît? Tu peux le garder dans les mains sans que je ne le touche, si tu veux, je mets même mes mains dans mon dos.» il voulait juste lui offrir la garantie qu'il ne le lui prendrait pas. Mais à voir si elle accepterait malgré tout puisqu'elle était surtout inquiète pour Sara. D'un autre côté, elle avait dit y être intéressée aussi, donc nul doute que Sara elle-même voudrait le voir?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Dim 14 Juin - 13:36

SaraOn allait pas reprendre Sara à boire quoi que se soit sans réfléchir à ce que c'était de sitôt. N’empêche, cette petite erreur sur la marchandise avait fait évacuer à Sara tout ce qu'elle gardait au fond d'elle depuis qu'elle était enchainée à ce statut de Brutos unique de la troupe d'espionnage militaire du commandant Vilal Rannveig. Rien que ça... Et il n'avait même pas réagit lorsqu'elle avait dit qu'en fait ce n'était même pas elle qui avait parlé de Clémence et de Cristal. Seulement, oui, elle était effrayée elle aussi à présent, rien qu'à l'idée que Clémence puisse être en danger. D'ailleurs cette dernière intervint pour la défendre. Sara n'avait pas pu dire un mot car malgré ses tentatives de se retenir elle était sur le point d'éclater en sanglots. Et elle aussi était une tête dure qui refusait de pleurer devant Vilal.

Sara finit par fondre en larme quand Vilal expliqua avec son calme légendaire qu'il ne criait pas. Parfois elle aurait bien préféré. Parfois crier est beaucoup moins blessant que cette froideur qu'il arborait toujours. Mais bien sur... il ne devait pas s'en soucier de blesser les gens ou pas... Sara fut un peu surprise sur le coup, lorsque la petite demoiselle vint la serrer entre ses bras. Mais elle se détendit un peu, ça lui faisait du bien un peu de chaleur humaine. En, plus, la petite ne fit pas que ça, elle lui disait tout un tas de choses pour essayer de lui faire comprendre qu'en fait, elle ne s'était pas si mal débrouillée. Oh... Clémence ! * sniff * Pardon. Elle regarda Vilal et lui demanda tout plein de choses sur un ton tellement confus et plein de sanglots qu'ils ne devait pas en avoir compris la moitié, si bien qu'il ne répondit pas à tout. C'plus dur que c'que j'croyais... Et j'veux plus jamais boire de c'truc là... l'sacquet. Ca m'rend malade.

Sara était pressée d'aller dormir, cependant elle resta éveillée le temps de voir ce cristal dont parlait Vilal à Clémence. Elle venait de faire une scène parce qu'elle avait demandé des renseignements et que Vilal avait dit ne pas s'y intéresser. Alors même si elle devait mettre de petits battons pour tenir ses paupières ouvertes elle le ferait. Ça l'étonnait aussi que Clémence possède un de ces cristaux, mais... peut être que c'était à cause de ça qu'elle avait été enlevée oui, après tout. Alors elle observa Clémence et si jamais cette dernière craignait qu'il ne le lui prenne, elle essaye de la rassurer elle aussi, voyant tous les efforts que Vilal faisait de son côté. Il l'avait sans doute fait changer un peu. Seulement Sara n'arrivait pas à se faire à l'idée que la force et l'expérience dont elle avait besoin la ferait devenir aussi froide de Vilal. Sans doute cela ne tenait qu'à elle de ne pas devenir comme lui. Mais il allait donc falloir qu'elle y fasse très attention. Pourtant elle devait y arriver. Ou alors rentrer chez elle, car il n'était pas question qu'elle devienne un glaçon. Peut-être que la présence de Clémence était une des clés ? Il était encore trop tôt pour le dire. Pour le moment, le cristal.

J'aim'rai aussi beaucoup l'voir Clémence. J'te promet aussi d'pas y toucher s'tu veux pas. Elle regarda Clémence. Elle évitait de regarder Vilal pour le moment. En fait elle était bien trop fâchée contre lui pour ça. Quoi qu'il en pense. Elle sourit à Clémence. Un sourire un peu terne, qui ne lui ressemblait pas vraiment, tout ce que la fatigue et le saké lui permettait.

note:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   

Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte d'un village ninja
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Découverte d'un village ninja
» Test bis : Ninja Gaiden
» Récits de la bataille au village orc (Trépas d'Ogrim)
» UN VILLAGE ORK BADMOON POUR LA DCA 2009
» Le vieux village et son temple abandonné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Îles :: Wutaï-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives