Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Découverte d'un village ninja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 2 Jan - 19:03

«Reconnais que de nous deux, c'est pas moi qui suis du genre à foncer tête baissée sans réfléchir!» que je répondais à sa remarque à propos des tas de muscles sans cervelle! Je pouffais de rire en évitant les coussins éventuellement lancés à mon encontre avant qu'on n'aille se préparer pour la journée! Le programme risquait de ne pas être bien passionnant, on allait seulement prendre notre petit déjeuner, passer rapidement voir ma mère puis prendre un vaisseau pour aller sur Spira. Autant dire qu'on n'allait pas trop s'amuser sur le moment.

Pour le petit déjeuner, je supposais que Sheli ne voudrait pas manger quelque chose de salé, moi par contre oui, aussi j'allais suivre son idée et me prendre un petit brunch!

«Je vais surement leur demander des œufs et du bacon... en même temps, je ferai porter un message à ma mère pour qu'elle nous prépare ça! La connaissant, elle va surement nous faire des bentos plutôt!» Sheli devait s'en souvenir, c'était sa spécialité! Des petites boîtes avec pleins de bonnes choses dedans, des sushis, des brochettes, des beignets de riz et autres bouchées qui se mangent froides... un régal!

On descendait afin d'aller manger, et je passais à l'auberge pour écrire un message à l'attention de ma mère à faire porter donc à Hinata Makunochi. Visiblement, ça ne posait pas de problème, donc hop! On pouvait commander le petit déjeuner, et vu que c'était un village assez touristique, et bien ils servaient de tout en matière de nourriture. Donc Sheli allait avoir ses viennoiseries, et moi mes œufs au bacon!
Pendant qu'on mangeait, mon épouse s'inquiétait un peu de la réaction de ma mère et je venais hausser des épaules en souriant doucement

«Ne t'en fais pas, je lui ai dit que tu étais barbouillée et fatiguée par la journée et que tu avais filé tout droit à l'auberge pour te reposer. Elle n'est pas du genre à se vexer pour ça.» elle est plutôt le genre à se vexer si Sheli faillit à ses devoirs conjugaux, mais ça, elle ne risque pas de le savoir vu qu'au final, ma mère n'a jamais été chez "nous". On a toujours été chez elle, donc finalement, elle ne sait pas trop comment Sheli agit en maîtresse de maison. Et c'est pas plus mal!

J'avalais goulûment mes œufs avec un peu de pain et de beurre en plus du bacon, puis lorsque je fus assuré que mon ventre soit bien rempli, je m'étirais longuement alors que la fille de l'aubergiste passait pour débarrasser la table

«Excusez moi mais.. à quelle heure arrivent les vaisseaux pour aller au tournoi?» la gamine me regarda avec un air surpris quelques secondes avant que visiblement, ses neurones se connectent entre eux
«Ah! Euh.. il y a un hélicoptère qui est arrivé. Ils sont en train de le réapprovisionner, il doit partir dans un peu plus d'une heure je crois.»
«Vous croyez?»
«Je peux leur demander de vous attendre si vous voulez?»
«Ah? Ce serait super! On ne devrait pas en avoir pour longtemps!»
je lui donnais nos noms afin qu'elle puisse nous ajouter sur la liste des passagers, puis on se levait pour se rendre chez ma mère. Comme je m'y attendais, elle semblait essoufflée, ses cheveux étaient légèrement ébouriffés, preuve qu'elle s'était surement dépêchée pour nous préparer un plateau repas! Je souriais avec amusement en la voyant ainsi

«M'man... fallait pas te mettre la pression!»
- «Bonjour... de quoi tu parles? Entrez!»
garder bonne figure, hein? Je soupirais en entrant à l'intérieur, la cuisine n'était pas rangée, il y avait des plats de riz entamés, de viande, planche à découper sale, ma mère s'empressa de fermer la porte pour ne pas qu'on voit à l'intérieur, et dans le salon, deux belles boîtes soigneusement emmaillotées d'un ruban, et même si je ne savais pas ce qu'il y avait à l'intérieur, je me doutais que ça devait être magnifique et délicieux!

«J'espère que ça vous plaira, j'ai fait avec ce que j'avais dans le frigo. Il y a des boulettes de bœuf, des bouchées de crevettes, de porc et de canard, il me restait du canard laqué donc je vous ai fait aussi des bouchées avec, du riz, quelques sushis et des beignets frits.»
«Merci m'man.. mais tu n'aurais pas du te donner tant de mal, on volait juste un petit casse-croûte»
«Mais arrête de dire que je me suis donnée du mal! Ce n'est qu'un plateau repas pour mon fils et ma belle-fille!»
ah lala... j'te jure celle la! «vous partez bientôt?»
«Dans moins d'une heure..»
]ça nous laissait éventuellement le temps de discuter encore un peu si elle voulait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Sam 3 Jan - 21:01

Petit-déjeuner avant d’aller chez belle-maman. Yusuke avait envoyé un mot chez elle pour la prévenir mais je me demandais surtout si elle ne prenait pas mal le fait que je ne sois pas venue la voir la veille. Mais Yusuke avait déjà prévu le coup en disant que j’étais malade et que j’étais partie me reposer. Oh, donc si Hinata me demande si je vais mieux, je n’aurai pas à m’étonner et je saurai quoi répondre. Bref, je finissais mon petit-déjeuner avec un peu de mal, l’odeur des œufs et du bacon me faisait froncer du nez ! Beurk ! Dès le réveil, je ne pouvais vraiment pas encadrer la nourriture salée ! Enfin bon, je parvenais à tout manger tout de même et lorsqu’une demoiselle vint débarrasser la table, Yusuke l’interrogea pour le transport.

C’est là que je fis un petit tilt sur quelque chose : si le tournoi se passait sur Spira, à cause de leurs préceptes, est-ce que ca ne va pas être mal vu par Yevon ? ‘fin ils doivent bien s’attendre de toute manière que les autres mondes vont se déplacer avec leurs moyens technologiques pour faire vivre leur propre événement, mais bon, on a bien compris qu’ils étaient du genre têtus là-bas. J’espère qu’il n’y aura pas de problèmes une fois sur place mais en réalité, on allait se servir d’un chocobo le lendemain pour aller directement au stade ! Un chocobo trouillard au passage. Bref, la demoiselle allait porter un message à l’hélicoptère pour lui dire de nous attendre, et nous, on quittait les lieux avec toutes nos affaires pour rendre visite une dernière fois à Hinata.

-Bon…jour ?

Fis-je en entrant et en voyant l’état dans lequel elle se mettait elle-même ! Et pourtant elle se voilait la face devant nous, refusant d’admettre qu’elle se pressait pour nous préparer un bon plat. Elle n’était même pas coiffée ni même très bien habillée et cachait des pièces de sa maison là où d’ordinaire, elle se plaisait à laisser ouvert pour bien montrer que tout était parfaitement en ordre. C’est que ca devait être le bordel. Et encore, le bordel pour elle, c’est un truc bien rangé pour moi … J’allais dans le salon avec Yusuke et me penchais vers les boîtes avec curiosité, je me demandais ce qu’il y avait dedans et c’est comme si Hinata lisait dans mes pensées pour énumérer tout ce qu’elle avait préparé. Sérieusement ? Je me redressais pour me tourner vers elle, répétant un peu mon époux :

- Ca a vraiment l’air délicieux, mais vraiment, un simple sandwich nous aurait suffit. On a l’habitude de ne pas manger du grand luxe lorsqu’on est en plein voyage.

Ca ne nous aurait pas dérangé que je voulais ajouter mais j’avais comme l’impression que si j’en rajoutais, de gros yeux se poseraient sur moi pour me flinguer du regard ! Déjà que je sous-entendais à mon tour qu’elle s’était donnée du mal qui n’était pas nécessaire … Je passais ma main derrière ma tête en soupirant, mais je souriais tout de même.

- On ne vous changera pas hein. Je levais les yeux vers le plafond pour réfléchir, une heure à tuer avant le départ, de quoi allions-nous parler ? - Maintenant qu’on sait que vous êtes là, on essayera de passer de temps à autre, mais je ne peux pas donner de date précise pour la prochaine fois. Nous avons quelque chose à voir sur Spira après le tournoi, et peut-être après sur Héra, nous ne savons pas encore …

Tout dépendait de ce qu’on apprendrait au tournoi ou non. Mais pour le Cristal du Feu, nous avions déjà le temple de Kilika comme première piste, et le Cristal de la Foudre … Je restais persuadée pour une raison inconnue qu’il fallait se rendre sur Héra. Où précisément, je ne sais pas, mais je sentais que c’était le bon monde !

- Ca prendra bien plusieurs jours, même semaines ! Mais on risque de voir plein de choses, vous voulez qu’on vous rapporte des souvenirs ? On a bien un appareil photo, mais on peut rapporter d’autres choses aussi.

Si elle ne voyageait pas de son côté, je me souvenais qu’on avait gardé l’appareil photo jetable de Costa Del Sol où il y avait encore de la place sur la pellicule ! On prend des photos, on les fait imprimer sur ce monde, on en fait en double – pour nous aussi, et pour Hinata – et hop ! En prime elle aura des photos de nous en maillot de bain – en espérant qu’elle ne fasse pas un arrêt cardiaque en voyant ca. A défaut de se déplacer d’elle-même, ca pourrait l’intéresser qu’on prenne des photos des lieux qu’on visite pour les lui montrer ? Elle découvrira Héméra à travers des images.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Dim 4 Jan - 20:50

Toujours fidèle à elle-même hein? Impossible de lui faire comprendre qu'elle n'est pas obligée d'être toujours la parfaite petite maîtresse de maison, et qu'elle n'a pas à se plier en quatre pour moi! Mais au moins, on avait la garantie qu'on aurait un bon petit repas d'ici ce soir!

En tout cas, on s'installait un peu dans le salon pour le moment, même si on n'allait pas rester longtemps puisqu'on avait un vaisseau à prendre! Je me tournais vers Sheli alors qu'elle expliquait un peu notre planning, j'approuvais d'un signe de tête, même si on était toujours surs de rien pour cette histoire de Héra. Mon épouse avait seulement un pressentiment, mais on ne savait pas du tout d'où ça lui venait!


«Spira, Héra...  vous allez voyager dites donc...» ah ben ça!
«Tu nous connais, on a du mal à rester en place...» elle eut un sourire triste avant de planter son regard dans le mien, elle n'avait pas besoin de poser la question à nouveau, je savais ce qu'elle voulait me demander et j'approuvais d'un signe de tête «je t'ai promis que je lui dirais... je tiendrai parole» si on le croise, donc. Enfin, je ne voulais pas revenir sur ce sujet, et vu que Sheli partait sur une touche plus joyeuse, ça me faisait penser à un truc!

«Tiens? ça marche comment le courrier? Au pire, on pourrait t'envoyer des cartes postales pour te donner des nouvelles?»
«Je sais qu'ils ont un système de poste. Mais j'ai vu aussi des mogs qui distribuaient du courrier, même s'ils ne viennent pas souvent par ici.»
«Des... mogs? Tu es sérieuse?»
«Oui. Apparemment, il existe une poste avec des mogs sur l'un des mondes, et depuis la fusion, ils essaient d'aller sur tout Héméra. Mais ils ont du mal, ils ne sont pas assez nombreux.»
alors là, j'étais sur le cul! Des mogs qui distribuent le courrier! La bonne blague! Si on en trouve, ça pourrait être drôle de leur demander de ramener des cartes postales à ma mère en tout cas, avec quelques photos aussi!

Enfin, l'heure tournait et je me levais en prenant soigneusement les bentos pour les ranger dans notre sac, puis je m'approchais pour claquer une bise sur la joue de ma mère

«Il faut qu'on y aille, m'man. Je suis vraiment content de te savoir en vie et dans un village comme Wutaï. Je suis sur que tu seras heureuse ici...» surtout sans mon père, mais ça, je me gardais de le préciser. Elle eut un léger sourire en hochant de la tête avant de poser sa main sur ma joue
«Je suis contente de savoir que vous êtes en vie tous les deux... Etro est d'une grande générosité pour vous avoir ramenés ici ensembles.» oui... Etro ou peu importe le nom qu'elle porte ici.

Je me tournais vers Sheli pour prendre sa main afin qu'on y aille. Il fallait qu'on se dépêche un peu pour ne pas louper l'aéronef quand même! Bien qu'il devait nous attendre logiquement si la fille de l'aubergiste avait pensé à les prévenir. Je repensais à cette histoire de mogs qui distribuent le courrier, c'était bizarre quand même non?

«Des mogs qui distribuent le courrier... j'aimerais bien voir ça!» en espérant qu'on arrive à en croiser quelques uns!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mar 6 Jan - 11:49

Nous ne savions pas quand nous allions revenir à Wutai, nous avions beaucoup à voir, et beaucoup à faire aussi. Mais je proposais de prendre des photos à l’aide de notre appareil pour montrer tout ce qu’on voyait à Hinata, lors de notre prochaine rencontre ! Et Yusuke eut même une idée tout aussi bonne : lui envoyer du courrier. Ah oui, pas bête, mais comme lui, je me retrouvais sur le cul d’apprendre que des mogs distribuaient des lettres sur tout Héméra ! Sérieusement ? Nous n’en avions pas encore vu pour le moment, mais il faut dire qu’en réalité, ils vivaient surtout sur Héra. Mais bon, c’était d’autant plus surprenant car il faut savoir que sur notre monde, les mogs sont devenus une légende, ils ont disparu depuis des siècles, bien avant ma naissance même ! Les seuls mogs qu’on peut voir chez nous, ce sont des peluches à leur effigie. On raconte qu’il y a très longtemps, ils ont disparu de la surface du monde pour aller s’installer dans un autre espace-temps. Est-ce que ca veut dire qu’ils ont changé de monde bien avant nous ? Qu’ils savaient qu’il existait d’autres mondes et qu’ils ont préféré s’installer ailleurs ?

- C’est incroyable …

Fut le seul commentaire que je réussissais à dire ! On continuait de discuter tout de même jusqu’à ce que ce soit l’heure du départ pour nous. On récupérait nos boites et disait au revoir à ma belle-mère avec le sourire, même si je me doutais qu’elle avait encore l’espoir qu’on croise son époux au tournoi. Il ne fallait pas qu’elle s’accroche de trop non plus et se berce d’illusions, car si ca se trouve, Sendo était encore sur Cocoon. Moi-même j’avais l’espoir de retrouver mes parents ici, mais je préférais ne pas me faire du mal pour rien, ils étaient peut-être encore dans le monde des morts. Quoiqu’il en soit, alors qu’on se dirigeait vers l’aéronef, Yusuke reprenait cette histoire de mogs et je prenais la bouille d’une enfant rêveuse, le grand sourire aux lèvres.

- Dire qu’il n’y a plus de mogs sur Gran Pulse depuis des siècles. J’ai trop envie de les voir !!! Ils doivent être trop mignons !! J’avais déjà une peluche mog quand j’étais petite, je dormais tout le temps avec. Je sais, c’est mignon hein ? - Mais un vrai, ca doit être encore mieux !

Les mogs étaient connus pour être de gentilles créatures. Car bon, il existait bien des peluches Tomberry aussi mais je suis bien placée pour savoir qu’ils n’avaient rien d’adorables les vrais hein ? Bon par contre c’est vrai que l’histoire de la poste, c’était assez inédit.

- Je me demande où est-ce qu’ils vivent. Je me disais, sur Pulse, on raconte qu’ils ont disparu depuis des siècles pour aller s’installer ailleurs. Tu crois qu’ils ont deviné bien avant nous qu’il existait d’autres mondes ?

C’était fort probable, mais de toute manière, nous n’aurions pas la réponse de sitôt. Pour l’heure, on arrivait à notre aéronef, ils n’attendaient plus que nous alors nous ne perdions pas une minute de plus pour monter à bord. Et hop, on décollait !! Nous en avions pour quelques heures et nous dormirons sûrement sur place une fois à destination. Je sentais l’excitation me gagner de plus en plus à l’approche du tournoi, décidément, j’étais une grande enfant.

Direction de Yusuke et Sheli : Le Tournoi Mystère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mar 6 Jan - 13:44

==========================
Gains: +200 gils [Sheli], +150 gils [Yusuke]
==========================

Sheli et Yusuke vont vers Spira - Le Tournoi



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mar 17 Fév - 17:55

Clémence, Vilal et Sara viennent de l'Océan.
~~
Like a Star @ heaven

SaraLe voyage de Junon jusqu'à Wutaï avait duré trois longs jours et deux nuits. C'était le premier voyage de Sara en bateau. Elle découvrit alors qu'elle avait l'estomac bien accroché! Surtout quand elle avait vu quelques personnes malades, les pauvres, lorsqu'on est au milieu de l'océan et qu'on a encore deux jours à supporter, ça devait être affreux! Le voyage avait été l'occasion pour Sara et Vilal de faire plus ample connaissance avec Clémence. Cette jeune fille qui venait d'Alexandrie elle aussi, était un vrai bout-en-train. Pourtant Sara et Vilal avaient très vite pu comprendre qu'elle avait passé des moments difficiles. Mais autant qu'elle pouvait, Sara laissait cela de côté pour plaisanter avec sa nouvelle petite sœur. Parler des choses qu'elles avaient en commun par exemple. Quelques petites choses permettaient parfois de casser un peu la glace. Des Mogarrons; même si Vilal avait très vite passé son tour quand les gamineries prenaient le dessus... quel dommage! Cela rappelait à Sara l'image qu'elle avait eue de Vilal enfant, un petit tout aussi sérieux que l'adulte qu'il était devenu.

Les groschocobocarrons seraient sans doute les meilleurs... voilà ce qu'avait fini par penser Sara. Cette énergie enfantine avait manqué à la jeune femme. Il fallait dire qu'avec Vilal, elle avait rarement l'occasion de plaisanter sur quoi que se soit. Elle aurait fini par devenir une larve qui ne rit plus, ne joue plus, ne cancane plus? Bon, peut-être pas... mais elle avait presque pris un peu de la tempérance de Vilal. Les tâches qu'il y avait à faire sur le bateau n'étaient surement pas pour déplaire à Sara, bien au contraire, ça l'occupait. Encore que quelques monstres leur avaient permis de se dépenser, mais ils n'en avait pas tellement besoin, laver le pont travaillait aussi les muscles! Sara avait essayé de le faire comprendre à Clémence: si la petite demoiselle voulait devenir forte, alors toutes les activités devaient être mises à contribution. Alors Sara y était allé! Clémence semblait bouder un peu mais elle suivait quand même le mouvement. Sara avait toujours dû participer aux taches et finalement elle ne trouvait pas ça bien méchant. Et sur le bateau avec Clémence, Sara avait bien ri.

La jeune femme avait dormi avec Clémence lors du voyage, un des marins lui avait fait peur avec une histoire de Mus... Sara avait bien compris qu'il plaisantait pour faire peur à sa petite soeur... mais les bruits qu'elle avait entendu après ne la rassuraient pas vraiment sur ce qu'étaient les Mus... elle se réveilla même au milieu de la nuit pour aller voir Tio, elle craignait bien plus une attaque de Mus sur lui que sur eux qui étaient tous les trois. Mais apparemment rien de mal n'allait arriver à Tio ce soir là, ni celui d'après fort heureusement! Enfin, si elle avait su qu'il s'agissait de simples Eskuriax... elle se serait fait un plaisir de les chasser pour de bon! Son expérience à la chasse lui avait donné une moins bonne opinion de ces petites bestioles! Même si elle ne voulait pas les tuer pour autant. Mais leur faire peur, ça oui! C'est qu'elles mordaient fort, il ne fallait pas croire! Les deux autres jours furent ponctués de corvées et de rire lorsque Clémence faisait la grimace quand le marin leur disait de faire quelque chose. Le commandant de son coté ne bronchait jamais. Les baleines furent une occasion d'émerveillement pour ses deux nièces avides de découvertes. Et enfin, un jour... qui paressait presque inespéré, ils arrivaient à Wutaï.

Ça m'étonne pas! Dit brusquement Sara, lorsque Vilal raconta qu'il ne savait pas en quoi cette montagne était sacrée... Euh... pardon mon oncle! C'sorti tout seul! Oups. Il continua en expliquant que cet endroit ressemblait beaucoup plus à leur monde que les autres qu'ils avaient visités. Sara regarda la côte qui s'approchait à vue d'œil des étoiles plein les yeux. D'ja rien qu'cette statue là, c'énorme! Y voient tout en grand ici! Des canons géants, maint'nant des statues d'la hauteur d'une montagne!

Bientôt ils furent à terre, encore sur une plage. Sara était gâtée de voir autant de plages! Celle la semblait bien plus propre, l'eau y était d'un turquoise magnifique... Sara fit un grand signe de la main aux marins lorsqu'ils devaient partir. Debout et immobile, la jeune femme sentait encore le sol tanguer sous ses pieds alors qu'ils étaient sur terre à présent. Puis, elle tourna le dos pour avancer d'un pas léger vers la petite ville qu'ils voyaient d'ici. Tout semblait calme en effet, Vilal les prévint au sujet des monstres et Sara fut forcée de se tenir un peu plus sur ses gardes malgré son excitation à découvrir une nouvelle ville.

Une fois arrivés, Vilal voulut qu'ils aille chercher un endroit où dormir. Sara regarda ses vêtements, qu'elle n'avait pas changé de tout le voyage en bateau, ils étaient à la fois poisseux et presque devenus rigides à force de recevoir l'air salin de la mer. Chuis bien d'accord! On peut laisser Tio en liberté v'croyez? Sara s'approcha de Vilal et se mit sur la pointe des pieds pour lui glisser à l'oreille, inquiète tout à coup: Y mangent pas d'Chocobos, ici au moins? Il fallait dire que Tio était un membre de sa famille à part entière. Elle gardait une main sur son encolure, alors que les gens semblaient regarder Tio... Il y avait des forets tout autour, il y serait pourtant très bien, mais pour une raison ou une autre, Sara avait pensé à ça... C'était peut-être juste qu'ils le trouvaient beau?

Cette ville était pleine de trésors! Sara n'avait jamais rien vu de tel. Autant l'architecture que les personnes qui y vivaient. Presque tous avaient les cheveux noirs, ils étaient habillés d'une manière particulière, également. En cherchant une auberge, Sara remarqua de bien drôles de dessins sur les affiches. Elle les trouva très beaux. Si légers, aériens même. C'était comme si des oiseaux les avaient faits. Lorsqu'ils eurent trouvé l'auberge qui faisait aussi restaurant, Sara se mit à la hauteur de Clémence pour lui expliquer quelque chose: C'est pour ça qu'les Gils qu'tu vas gagner s'ront si importants! Une nuit ça coute 50Gils! Sympa les monstres, hein? Et puis s'ils voulaient prendre la suite pour tous les trois?

On leur demanda de retirer leurs chaussures pour entrer, il y avait des casiers pour les mettre. Puis on leur donna des chaussettes et des petites savates et ils purent enfin aller découvrir leur chambre, une chambre où trois futons étaient pliés ils pouvaient y déposer leurs affaires. Ici, pas de télévision, pas de bains dans la chambre non plus. Mais rien d'étrange jusque là. Sara prenait ses bains à l'extérieur à la ferme. Ici, les bains étaient dans une autre pièce et on leur indiqua même des sources chaudes, Sara regarda l'hôtesse les yeux ronds; ne sachant pas vraiment ce que ça pouvait-être. Puis cette dernière s'inclina et Sara fit de même par instinct avant de se tourner vers Vilal et Clémence.

Dites, après on pourrait aller voir la statue? Mais j'aimerai visiter l'village aussi! Et puis la maison bizarre là on dirait un clocher! V'croyez qu'on peut grimper? Oh la la... Sara s'emballait un peu Vilal y était peut-être habitué, à force. C'était toujours comme ça lorsqu'elle arrivait à un endroit. Mais... à voir ce que Clémence allait en penser, en ajouter ou alors serait-elle trop fatiguée?

~~
info Sara paye 50Gils pour la nuit à l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 20 Fév - 14:55

Clémence
J'ai plissé les yeux pour mieux voir... je sais pas trop pourquoi. Normalement quand non ferme les yeux on voit plus rien, mais là j'y voyais mieux. Enfin bon. Évidemment il a fallu que je m'accroche sur le métal pour me hisser et me mettre sur la pointe des pieds, sinon bah j'aurai juste vu le ciel quoi. Mais ce qu'il y a devant, rien de rien. Franchement ceux qui construisent les bateaux ils pensent pas aux petites filles ou quoi ? C'est dur, et c'est fatiguant. Je suis sûre que j'ai le visage tout rouge... la honte ! Mais je m'en fiche, je vois quand-même le mont « cacao » dont il parle Vilal. Je sais pas trop pourquoi ils l'ont appelé comme ça mais c'est vrai que ça ressemble un peu à du chocolat comme couleur. Et puis il y a des sculptures qui en ont trop mangé apparemment. Celle du milieu elle est toute joufflue ! Et à côté y'en a une qui a pas l'air contente et qui la regarde comme si elle lui avait volé sa part. C'est rigolo ! Par contre elles sont bizarres les statues parce qu'elles ont plein de bras – un peu comme une merilith – et des fois même les bras sont un peu à l'envers... Ouille, ça doit faire mal. Enfin bon, elles s'en fichent vu qu'elles sont en pierre.

Pfff...! Je suis trop fatiguée pour continuer de regarder comme ça moi ! Heureusement qu'on arrive. Je sais pas trop si le bateau il est arrêté ou pas mais tout à coup tout le monde se met à courir partout, et au bout d'un moment on nous appelle pour descendre. Ils ont mis un graaaaand pont pour aller sur un truc en bois qui flotte sur l'eau, et ça faisait un chemin jusqu'à la plage. Je crois que ça s'appelle un quai... je sais plus trop. Ou alors c'est pour les trains. En tous cas maintenant on est dans le sable, c'est trop génial. C'est la première fois que je vois une plage ! J'avais envie de courir partout et d'aller me tremper les pieds mais tonton Vilal il a dit que les monstres ils faisaient comme si ils étaient des insectes et des touffes d'herbe alors... j'ai un peu peur quand-même. Imaginez si les coquillages c'est un monstre ? Ooooooooh mais attendez, celui-là il est trop beau ! Il est tout rose et il brille ! Et celui-là il est tout petit rikiki ! Je suis sûre que je peux faire un collier si j'en ramasse plein ! Sauf que évidemment, les adultes ils sont pas trop d'accord et ils veulent aller dormir. Pffff... franchement tonton il est pas drôle des fois.

Bon, j'ai quand-même ramassé tout ce que je pouvais et j'ai tout mis dans mon sac. Je jouerai avec quand on sera dans l'auberge, tant pis. Mais du coup je suis tellement occupée à regarder par terre pour voir si je trouve d'autres trucs cool que j'ai même pas regardé la ville. J'ai juste levé le nez quand Sara a demandé si elle pouvait laisser Tio tout seul dehors, et là... ouah ! Trop bizarre la ville ! Les maisons elles sont toute petites... enfin toutes plates. Pas très hautes quoi, à chaque fois il  y a qu'un seul étage. Les murs ils sont tout rouges et les toits ils sont tout gris. D'habitude c'est le contraire. Y'a une graaaaande rivière aussi, et plein de ponts pour traverser. On peut voir les poissons en dessous et on entend l'eau qui coule...

« J'ai envie de faire pipi ! »

On a loué des chambres – ouf, parce que j'aurai pas pu me retenir plus longtemps – et même que j'ai loué la mienne avec mes gils à moi, comme une grande ! Eh eh, c'est comme ça quand on est une Brutos aventurière ! Sara dit qu'elle veut visiter... et en fait moi aussi j'ai envie d'aller voir de plus près.

« Owi moi aussi je veux voir les statues ! Et le grand truc là-bas ! Si ça se trouve il y a un mog dedans, comme dans celui d'Alexandrie !  »

J'ai montré le clocher du doigt en regardant tonton. Oui parce que apparemment c'est tonton qui décide. Et en fait tout à coup j'ai remarqué un truc rigolo.

« Eh tonton, t'es habillé pareil que le village ! Tout noir et rouge ! »

Clémence paie 50 gils pour la chambre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Sam 21 Fév - 20:04

VilalAprès une traversée de plusieurs jours en mer, tout le monde avait grand besoin d'un bon bain. Certes, les bâtiments ici n'avaient rien de commun avec ce qu'ils avaient déjà vu, mais c'était tout de même amusant de pouvoir se baigner dans un grand bain commun - avec une serviette malgré tout pour garder une certaine pudeur.

Concernant Tio, il ne risquait rien par ici

«Les gens ici sont surtout amateurs de poissons. J'ai passé plusieurs jours ici et je n'ai jamais vu de chocobo au menu, donc je pense que tu peux le laisser se balader en toute sécurité.» il flatta délicatement l'encolure du volatile avant de le regarder s'éloigner, lui aussi semblait avoir besoin de se dégourdir les pattes, ce n'était pas les quelques petites balades sur le pont pendant la traversée qui lui avaient permis de se désencroûter.

Une fois au village, ils prirent la direction de l'auberge, toutes les petites rivières traversant par endroit semblaient avoir activé la vessie de la petite, et Vilal lui assura d'un hochement de tête qu'il y aurait des toilettes une fois sur place. Comme à Alexandrie, ce n'était pas de la céramique, mais plutôt des pots de chambre à  vrai dire! Mais elle s'y ferait. Une fois sur place, il paya également sa part, à savoir 50 gils avant de se rendre dans leur chambre qui était tout de même assez grande avec plusieurs futons pliés dans un coin


«Il y a un bain public à l'autre bout de l'auberge. Ici, vous vous glissez dans une source chaude naturelle dans un premier temps, en ne portant qu'une serviette sur vous, puis vous avez des tabourets de bois placés devant des miroirs avec des seaux et du savon pour vous laver convenablement en dehors du bain.» et vu comment ils puaient le poisson, la sueur et autres saletés, ce ne serait pas du luxe, même si Vilal n'était pas trop le genre à s'angoisser de ne pas sentir la rose.

Il fut cependant "presque" amusé de la remarque de la petite concernant sa tenue

«C'est vrai, même si le rouge de mon armure tourne un peu vers le orange.» toujours est-il que ce n'était qu'une coïncidence. Bien que son arme en revanche, venait bien d'ici.

«Bon, est-ce que vous voulez aller prendre le bain maintenant et vous balader ensuite, ou bien vous souhaitez aller voir le Mont Da Chao dès maintenant?» Clémence était déjà allée se servir du pot de chambre, mais pour le reste, la question restait présente. Pour sa part, il n'avait pas spécialement besoin de visiter la montagne, il la connaissait, mais celle-ci pouvait être dangereuse à cause des monstres sur place, aussi il savait bien qu'il irait avec elles si jamais elles souhaitaient s'y rendre.

«En revanche, il faudra vous montrer prudentes. Le Mont Da Chao est assez dangereux. Il y a des geysers de flammes à l'intérieur de la montagne, et les flancs sont infestés de monstres. Il paraît qu'il faut la bénédiction de Léviathan pour la traverser, même si je n'ai jamais compris ce que ça voulait dire...» autant il connaissait Léviathan comme étant une chimère sur Héra, mais il ignorait ce que ça voulait dire d'obtenir sa bénédiction.

Toujours est-il qu'il attendait de voir ce que désiraient les filles à présent. Le reste de la journée leur appartenait!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Dim 22 Fév - 15:07

SaraEn voilà une avec qui je vais vraiment bien m'entendre... pensa Sara en voyant Clémence courir d'un coquillage à l'autre sur la plage. Cette enfant était une vraie bouffée d'air frais. Sara rêvait secrètement de faire pareil, elles auraient toutes les deux fait un concours pour savoir laquelle aurait trouvé les plus beaux coquillages... ohhhh. ah non, c'était trop tentant, tout en restant un peu plus calme, Sara attrapa un coquillage qu'elle avait vu près de la patte de Tio. C'était un coquillage blanc parsemé de petits points oranges, elle n'avais jamais vu de coquillages sur une plage.

V'savez... aussi bizarre qu'c'est dit comme ça, c'la première fois qu'j'prends un coquillage dans ma main! avoua-t-elle à Vilal alors que Clémence était un peu plus loin. Elle couru après pour la rattraper et lui dire qu'il fallait qu'ils partent. Elle était d'accord, ils auraient sans doute pu rester ici encore un peu, mais en même temps, la petite ne l'avait pas demandé officiellement... Sara, elle, était presque sure que Ben par exemple se serait pris au jeu. Enfin, ils avaient à aller jusqu'à la ville. Cet endroit était encore plus beau que tout ce que Sara aurait pu imaginer. Mais par contre... ces gens semblaient un peu différents d'eux et Sara eut un peu peur en voyant leurs regards sur Tio. Alors elle demanda son avis à Vilal qui la rassura sur le fait qu'ils n'allaient surement pas en faire leur diner... Fiouuu! Bah chui bien contente d'enten'de ça! T'entends Tio! La voie est libre! Sara lui donna une petite tape et récupéra le sac qu'il portait pour lui éviter de s'accrocher quelque part dans la foret.

Et elle aussi avait été subjuguée par la rivière qui traversait la ville, chez eux les eaux étaient transparentes (lorsqu'elles n'étaient pas vertes ou même marrons...) et ici l'eau était bleue... mais pas n'importe lequel: un bleu clair, scintillant presque. Sara se tourna vers sa petite sœur qui semblait avoir une envie pressante et fit une grimace en regardant Vilal. Mais ils ne tardèrent pas à arriver à l'auberge et dans leur chambre. Il n'y avait pas de lits. Mais apparemment il fallait déplier ces gros tapis sur le côté. Sara ne trouvait même pas ça bizarre. Elle n'avais pas toujours dormi sur des lits. Et comme Vilal avait dit qu'ils vivaient un peu comme chez eux... elle était juste allée vérifier comment ça marchait et voilà. Et puis pour elle, le sol semblait déjà assez confortable en lui même. Vilal parla des bains et Sara le regarda, les yeux ronds pendant toute son explication. Ca ce n'était pas du tout comme chez eux! Déjà que certains ne se lavaient même pas, eux étaient bien obligés vue leur travail, mais elle n'avait jamais entendu une chose pareille. Waw! Mais... une serviette? Et euh... on s'ra pas tous dans l'même bain, hein mon oncle? J'veux dire, d'accord pour Clémence et moi mais vous... Enfin ouf! Les filles avec les filles et les hommes avaient leurs propres bains. Elle avait eu chaud.

Une fois les besoins pressants devenus de l'histoire ancienne, Sara proposa qu'ils aillent se promener. Clémence semblait d'accord. Mais la question était la suivante: est-ce qu'ils allaient prendre un bain avant ou après leur escapade? Enfin... Vilal ne s'arrêta pas là, il prévint les filles que ce mont « Da Chao » était un endroit dangereux... Des geyzers de flamme... euh... Des gé-quoi? Bon pou les monstre ça j'connais mais vos gé-machins de flamme... j'crois qu'vous savez qu'j'aime pas trop l'feu... hein?

Mais pour ce qui était de la bénédiction de Léviathan... contre des fontaines de feu? Uh. Bénédiction de Léviathan v'dites? ... Jamais entendu parler. On peut p'tet' d'mander ça aux gens du village? V'croyez qu'y'a un lien 'ec la chimère et les cristaux? Il fallait dire que si c'était le cas, Sara aurait bien envie d'en savoir plus... au cas où. Avoir les cristaux ne l'intéressait pas tellement, mais savoir où ils étaient et donner l'information à la générale, ça oui. Mais pour ça elle devrait devenir plus forte. Pour le moment, elle pensa qu'un bain serait bien. Surtout après ce qu'avait dit Vilal au sujet du mont Da Chao! Bien sur, elle ne précisa pas qu'elle avait pensé que peut-être la bénédiction de Léviathan était liée à cette histoire de bain, qui avait l'air si spécial ici.

On peut p'tet aller s'baigner avant? On vous r'joint vite mon oncle! Tu viens Clémence? C'suffit d'sentir l'poisson! dit-elle avec un clin d’œil. Sara prenait une serviette et le peignoir qu'il y avait sur des tablettes dans un coin de la chambre. Une personne était venue changer l'une des pièces pour donner une à la taille de Clémence. Sara adorait les choses nouvelles... tant que ce n'était pas des geysers de feu!

Une fois seule avec Clémence, elle  entra dans un petit jardin intérieur avec un bassin d'où montait de la vapeur. Une dame les salua en s'inclinant, Sara fit de même, malgré ses gestes plus maladroits. Elle avait compris que c'était la façon dont ils se saluaient ici. Et voyant comment les autres faisaient avec leurs serviettes, elle fit de même avant de mettre un pied dans l'eau. Aw!!! C'chaud! T'as b'zoin d'aide, Clémence? Puis elle s'installa plus ou moins confortablement.

La jeune femme avait des frissons tellement l'eau était chaude. Fuuuuu! J'l'impression d'être dans une marmite sur l'feu! Dis, tu pense quoi d'tonton Vilal? J'suis contente qu'tu sois là, t'sais? J'l'aime beaucoup mais.... l'a vraiment un caractère de cochon des fois! J'ai fait d'supers trucs avec lui... mais je m'suis jamais sentie aussi seule! Ce qui Sara ne savait pas, c'était qu'une mince cloison séparait les bains des hommes de ceux des femmes. Si Vilal était à côté, aucun doute qu'il entende la conversation. Et vu qu'elle n'avait même pas pensé qu'on pourrait l'entendre, elle avait parlé fort clairement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 25 Fév - 17:00

Clémence
Même pas peur de faire pipi sur un pot ! En plus les aventurières je suis sûre que ça fait pipi derrière les buissons, alors hein ! Je suis prête moi ! Bon par contre, c'est pas très pratique pour s'essuyer les buissons... je devrai peut-être mettre du journal dans mon sac moi, ça peut servir. En attendant j'ai fini, et j'ai bien fait attention que les tissus de ma tenue d'aventurière soient pas coincés dans ma culotte. Non parce que sinon c'est la honte.

« Je veux visiter le mont cacao moi ! »

Eh en fait il est cool tonton Vilal, il m'autorise à aller voir des trucs dangereux ! Mes parents adoptifs ils m'auraient enfermée dans ma chambre, ça c'est sûr ! Alors que mon papa lui, il me montrait tout le temps les trucs trop cool qu'il fabriquait au quartier ouvrier, avec la vapeur et les pièces en métal et tout. Je l'aime bien Vilal, il me prend pas pour une gamine. Bon il sourit pas beaucoup mais tant pis, je l'aime bien quand-même. Alors pendant que Sara elle parle de Leviathan ou je sais pas quoi, je prend la main de tonton. Sauf que après Sara a changé d'avis et a voulu prendre un bain. Et après c'est moi la petite fille ? Moi j'ai envie d'aller dans les montagnes qui font vachement peur, parce que je suis sûre qu'il y a plein de secrets dedans... Mais bon, c'est vrai qu'on pue le poisson quand-même... et je sais pas si c'est une très bonne idée d'aller visiter une montagne en chocolat en sentant le poisson ?

« D'accord... mais pourquoi il peut pas venir tonton Vilal ? Tu as peur qu'il voit tes gougouttes ? »

Ils sont bizarres les adultes des fois. Enfin bref, j'ai suivit Sara dans l'hôtel, et au milieu de l'hôtel il y avait un jardin. C'est pas logique mais je vous jure c'est vrai ! Un grand jardin en plus, avec des arbres et tout, et un bassin qui faisait de la fumée. Ça avait l'air trop bien ! Comme un bain mais en plus grand ! Du coup j'ai vite enlevé tous mes vêtements. Bon, pas trop vite en fait parce que cet habit il est vraiment dur à mettre et à enlever. Mais j'ai fait le plus vite que j'ai pu et puis j'ai sauté dans l'eau exprès rien que pour éclabousser Sara ! La serviette elle est même restée avec mes vêtements d'aventurière. L'eau était vachement chaude j'ai failli me brûler avec, mais quand j'ai essuyé mes yeux c'était trop drôle la tête que faisait Sara !

« Ah !Ah ! C'est vrai qu'on dirait deux poissons qui cuisent ! Tu crois qu'ils vont nous manger après ? Tonton il a dit qu'ils mangeaient que du poisson ici, et on a la même odeur. Si ça se trouve ils ont confondu ? »

J'ai attrapé un savon pour me frotter super fort au moins cinquante douze fois de suite pour être sûre que ça sente plus. Et j'ai lavé mes cheveux plein de fois aussi en bouchant mon nez et en plongeant dans l'eau. Mais pfiouuu... il fait super chaud là dedans !

« Moi je l'aime bien tonton Vilal ! Que j'ai crié à Sara. C'est pas sympa de dire ça, il me traite pas comme une gamine et il va m'apprendre à me bagarrer en plus. »

Zut, à cause d'elle j'ai perdu le savon. Bon ben... plus qu'à le retrouver. Ah ! Ah ! Pas par là. J'adore cet endroit, c'est rigolo. J'avais jamais été dans un bain aussi grand. En plus j'ai pieds alors je peux pas me noyer. Du coup j'arrête pas de mettre la tête sous l'eau pour chercher mon savon. J'ai même attrapé les doigts de pieds de Sara pour lui faire peur, mais après j'ai avalé de l'eau parce que ça m'a fait rigoler... C'est malin, j'ai toussé pendant au moins une heure. Ça fait mal en plus.

« J'en ai marre de me laver. Je sens bon maintenant, on va fondre à force. Je veux visiter la montagne pleine de bras maintenant ! »

Je suis sortie de l'eau. M'en fiche si Sara est pas d'accord, j'irai demander à tonton Vilal. Bon par contre pas la peine de remettre mes habits d'aventurière vu l'odeur... du coup je vais être obligée de remettre ma robe à dentelle... pffff... J'espère qu'il va pas se moquer tonton...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 25 Fév - 18:45

Spoiler:
 


VilalMaintenant qu'ils étaient enfin dans la chambre, ils pouvaient tranquillement voir pour la suite de la journée. Dans un premier temps, Vilal avait suggéré un bain, expliquant de quelle manière ça se passait dans ce village, et Sara sembla choquée sur l'instant à l'idée de prendre son bain avec lui.

«Il y a des bains mixtes, oui. Mais je suppose qu'ils doivent aussi les séparer pour les touristes qui ne sont pas habitués. Si tu le souhaites, vous pourrez donc aller au bain réservé aux femmes.» c'est ainsi qu'ils se séparèrent. Mais effectivement, les deux bains n'étaient séparés que par une fine cloison de bois. Le chevalier se déshabilla, il n'était pas seul ici, trois autres hommes étaient déjà dans l'eau quand il arriva, la serviette autour de la taille. Il les salua poliment de la tête et ils lui rendirent, ne s'offusquant pas plus que ça de l'odeur qu'il dégageait et qui se dissipa assez rapidement une fois dans l'eau chaude.

Au bout d'un moment, des voix s'élevèrent et il reconnut sans problème la voix de Sara, mais il ne fut pas offusqué de ce qu'elle pouvait dire à son sujet. Il n'était pas avec elle pour qu'elle s'amuse après tout, et il ne fut pas davantage flatté de la remarque de la petite. En revanche, deux des trois hommes se levèrent et sortirent de l'eau en murmurant

«Y'a une gamine, mais l'autre a l'air plus âgée! Allez viens on va essayer de les voir!» là en revanche, Vilal n'appréciait pas du tout et se leva alors, au moment où l'un des types commença à essayer de regarder à travers la clôture dans les espaces séparant les planches, le chevalier posa sa main sur son épaule

«Excusez moi. Mais vous avez entendu parler ces jeunes filles de leur tonton Vilal? Il se trouve que c'est moi. Et vous comprendrez bien que je n'apprécie guère l'idée qu'un homme, un adulte qui plus est, prenne plaisir à la regarder sans sa permission.» le type se retourna, si dans un premier temps il était prêt à repousser le chevalier pour lui faire comprendre qu'il s'en foutait, en voyant sa carrure et son regard sombre, il se ravisa et se mit à balbutier des mots incompréhensibles ou presque
«Hein ah euh... oui p..pardon je..» se dégageant de la prise de Vilal, il courut jusqu'à la sortie du bain sans demander son reste. Le chevalier haussa simplement des épaules et se rendit vers les tabourets pour se laver convenablement, cheveux et peau tout en écoutant Clémence rire aux éclats de l'autre côté maintenant qu'elle devait être sure que personne ne la regarderait.

Puis il l'entendit dire qu'elle en avait assez, il venait de finir de se rincer et alla donc se rhabiller. Contrairement à elle, il avait des tenues de rechange. Il avait pris soin de n'en porter qu'une seule sur le bateau pour ne pas abîmer les autres, il enfila cependant son armure entière cette fois, puisqu'il savait que le Mont Da Chao était dangereux, puis il ajusta son épée dans son dos avant de les attendre dehors.

Clémence arriva avec une jolie robe et Vilal fronça un peu les sourcils en la voyant ainsi

«Tu comptes te rendre vêtue ainsi dans cette montagne?» mais à sa tête, il voyait bien qu'elle n'avait pas le choix. Elle n'avait surement rien d'autre. Il plissa légèrement les yeux avant de lui faire signe de le suivre «viens, je vais t'acheter une tenue plus confortable. Ici, ce sont des ninja. Tu n'auras pas de grosse armure, mais au moins les protections adéquates.» il les emmena donc à l'armurerie, le forgeron le reconnut tout de suite, c'était lui qui avait fait son épée et il le salua respectueusement en s'inclinant doucement, ce que Vilal fit également

«Bonjour Sire Itachiwa.»
«Appelez moi juste Itachi! Vous êtes le Capitaine Ravé si je me souviens bien?»
«Je suis commandant maintenant. Et c'est Rannveig.»
«Désolé, je n'ai pas l'habitude de ce genre de nom... vous venez faire aiguiser votre arme?»
«Pas pour le moment, je viendrai vous voir demain pour ça. Pour l'heure, je voudrais savoir si vous auriez de quoi habiller cette jeune fille pour que l'on puisse se rendre au Mont Da Chao»
sur le coup, le forgeron pensa qu'il parlait de Sara, mais Vilal tenait Clémence par le dos et la fit avancer d'un pas. Le forgeron se mit à rire en se penchant par dessus son comptoir pour la regarder

«Vous voulez amener cette petite puce au Mont Da Chao? C'est qu'elle est très courageuse dites moi!»
«Oui.»
le forgeron le regarda un instant, réalisant qu'il était sérieux et finit par aller dans l'arrière boutique, fouillant quelques minutes avant de revenir avec plusieurs tenues. Toutes de type ninja, certaines semblaient être des combinaisons entières, un peu comme des collants, juste du tissu renforcé sur les coudes, les épaules et les genoux. D'autres étaient plutôt à base de shorts, débardeurs avec toujours ces épaulettes ou protections. Dans l'ensemble, c'était toujours plus ou moins la même chose, pas vraiment robuste, mais au moins confortable pour voyager et combattre...

Vilal se demandait si Sara voudrait en profiter elle aussi pour renouveler sa garde robe de combat, tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 25 Fév - 22:12

SaraClémence voulait absolument aller voir ce mont Da Chao.... Eh bien Sara devrait s'y faire. Elle fit une moue déçue... mais bon, elle n'allait tout de même pas jouer les poules mouillées tout de même? Donc elle finit par abdiquer. Ils iraient au mont Da Chao, mais comme le suggérerait Vilal un peu plus tôt... ca serait après un bain. En plus, si cet endroit était sacré, il fallait surement y aller en étant pas trop sale? Clémence était d'accord. Mais... elle chercha à savoir pourquoi Sara préférait les bains pour dames.

Mes... gou... mes gougouttes?! Qu'est-ce-tu racontes Clémence?! Allez allez... on y va! Elle était toute rouge... et regarda ailleurs un moment. Et pourtant, ce n'était pas Vilal pour y faire attention. Si Sara entra avec une lenteur extrême à cause de la chaleur, sa petite sœur sauta dans l'eau en éclaboussant tout. Sara frissonna à nouveau. Clémence riait aux éclats et la jeune femme ne pouvait pas faire autrement que de la suivre et rire elle aussi. C'est vrai qu'elles sentaient le poissons après leurs trois jours en mer. Sara était contente d'avoir quelqu'un à qui se confier... mais c'était peut-être pas la meilleure personne. Après tout... elle était encore si jeune. Ah mais j'pas dit qu'j'l'aimais pas! Bien sur que j'l'aime... Mais... ah non! Laisse!

Sara cru entendre la voix de Vilal et se figea... elle n'avait pas compris ce qu'il disait, elle avait reçu de l'eau dans les oreilles quand Clémence l'avait aspergée, mais elle plongea sa tête dans l'eau brulante. Ses cheveux cuivrés bougeaient comme des algues alors quelle se calmait. Puis lorsqu'elle n'eut plus d'air, elle ressorti la tête de l'eau et regarda Clémence: Attends mam'z'elle poisson, t'va voir! Elle plongea à nouveau et attrapa les chevilles de Clémence pour faire mine de les manger. Moi l'bon poisson, je l'mange!

Le raffut qu'elles faisaient toutes les deux fit que la femme qui était dans le bassin quand elle étaient arrivées partit et termina sur le petit banc un peu plus loin. Elle se jetta un seau d'eau sur la tête et se démêla les cheveux avant de partir. Sara ne savait pas qu'il ne fallait pas utiliser de savon dans le bassin, elle regarda Clémence le chercher en lui faisant quelques petites farce de temps en temps. Puis elle se mit aussi à frotter ses cheveux pour les nettoyer. Ils seraient surement bien plus soyeux comme ça. Mais bon pour ce qu'elle en pensait de ça... c'était surtout qu'ils ne seraient plus aussi rigides que les cheveux d'une statue qui l'intéresserait. Elle laissa échapper un cri lorsque Clémence lui tira sur les orteils, elle était assez sensible des pieds, bien qu'elle n'y avait jamais pensé. Mais Clémence en rit tellement qu'elle but la tasse, Sara lui tapa sur le dos doucement. Lorsqu'elle dit qu'elle en avait marre, Sara acquiesça: D'accord. On sort!

Et visiter la montagne en plus... Sara émit un soupir avant d'aller elle aussi se jeter un seau sur la tête, ce qui la rafraichit immédiatement. Elle se sécha et enfila vite son jean tout neuf; ne se résignant pas à mettre son T-shirt rouge. Elle acheva sa tenue par une chemise. Clémence portait une robe, Sara fut assez surprise de la voir comme ça. Tu risque pas d'bruler les volants d'dentelle? Ah... j'suis embêtée. J'ai rien qui t'aille moi!

Les filles retrouvèrent Vilal en dehors du bain et Sara était un peu gênée en sachant qu'il avait peut-être entendu la conversation qu'elles venaient d'avoir. Mais de toute façon, même si elle avait parfois du mal à s'en souvenir, il ne portait pas d'attention à ce genre de détails. Désolée mon oncle j'avais rien pour elle. Mais il lui proposa d'aller chercher de quoi l'habiller. Ils arrivèrent rapidement à la forge. Sara était fascinée, des étoiles plein les yeux, elle tourna lentement sur elle même après avoir salué le forgeron. C'était donc lui, le fameux forgeron? Ah! V'z'etiez... elle faillit surement dire une bêtise... capitaine la dernière fois? Elle se contenta d'écouter le reste tout en s'approchant d'une énorme épée. Puis de minuscules petites pièces de métal très aiguisée, mais il y en avait de toutes les tailles Oh... m'sieur Itachi! Dites, c'est quoi ça?

Ca? Se sont des Shuriken. On s'en sert en les lançant. Sara le regarda en haussant la tête. J'avais jamais vu ça. Et ça?! demanda-t-elle en montrant cette fois une drôle d'écaille en métal poli. Ca? C'est un Maedate. C'était l'insigne d'un clan de guerriers. Ils les portaient sur leur casque. Celui-ci représente Léviathan, on dit... qu'il protège du feu?! Si c'ça j'vous l'prend tout d'suite! Sara l'avait coupé en plein dans sa phrase. Pas sur que ça soit un bon exemple pour Clémence.

C'est bien ça. Mais... il coute un peu cher, jeune fille. Sara le regarda avec des yeux pleins d'espoirs. Lorsqu'il lui dit le prix, elle regarda sa bourse avec un goût amer... c'était juste... mais elle pouvait se le payer. Il lui restait à être très prudente sur ses prochaines défenses. Mais Sara avait une peur bleue du feu. J'prendrai ça, alors.  

Puis elle regarda Clémence qui devait choisir une tenue. Sara les trouvaient toutes magnifiques et pensait qu'elle devaient plaire à sa petite sœur qui voulait tellement apprendre à se battre, et surtout si c'était Vilal qui lui disait, elle était certaine que la jeune fille aimerait. Mais elle n'en avait pas vraiment besoin non plus, même si elle pensait à s'acheter quelques pièces d'armures légères. De toute façon ils revenaient le lendemain, elle devait bien compter ses Gils et verrait. Elle n'avait jamais autant dépensé de toute sa vie. Mais si ça lui permettait de ne plus craindre le feu, c'était une bonne chose, pensait-elle. Car finalement cela la handicapait plus qu'autre chose. En deux temps, trois mouvements Sara avait pu enfiler la pièce de métal dans un cordon de cuir qu'elle avait et portait à son cou. J'crois qu'crains plus rien à y'aller maint'nant.

Mais au moment où elle finissait sa phrase, un homme arriva, affolé. Aidez-moi, c'est affreux ! Mon fils est parti se promener sur le Mont Da-Chao sans ma permission, et il n'est toujours pas rentré pour le goûter. Je suis sûre qu'il s'est perdu, il n'a aucun sens de l'orientation ! Je lui ai pourtant dit mille fois de semer des petits cailloux derrière lui pour retrouver son chemin... l'ennui c'est que dans la montagne, ce n'est pas facile de distinguer un petit caillou d'un autre, si vous voyez ce que je veux dire... Sara regarda Vilal. L'homme avait-il peur d'aller dans cette montagne? Peut-être qu'il ne pouvait pas? En tous cas, Sara regarda Vilal et Clémence. Mon oncle! On doit aller le retrouver! D'après c'que v'z'avez dit, c'super dangereux la haut, hein? On doit faire vite!

~~ Like a Star @ heaven  
Sara achète un accessoire de niveau 2: Maedate Léviathan pour 3000Gils qui l’immunise contre les attaques élémentaires de feu. (et qui lui donne surtout plus confiance en elle!)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 27 Fév - 20:32

Clémence
Et voilà j'en étais sûre... Déjà Sara elle se moque, et en plus tonton Vilal il est pas trop content que j'ai mis une belle robe pour aller dans la montagne. C'est pas ma faute si mes autres habits ils sentent le poisson hein. En plus la dame qui est venu les ramasser elle m'a enguirlandée parce que j'avais mis le savon dans l'eau alors qu'il fallait pas. Pffff... je savais pas moi... J'en ai trop marre des grandes personnes ! On peut jamais rien faire avec elles, à chaque fois c'est une bêtise. J'ai envie de mettre un grand coup de pied dans le tibia de Vilal pour lui apprendre à me gronder, surtout que en plus j'ai dit que je l'aimais bien... ben j'aurai pas dû, voilà ! Et puis en fait, après, il m'a dit qu'il aller m'acheter des habits de mine chat ou je sais pas quoi, j'ai pas trop compris, mais ça a l'air super ! Je l'adore trop Vilal !

Du coup on est tous rentrés dans une boutique qui vendait plein d'armes ! Il y avait des grandes épées comme celle de tonton, des étoiles en fer - Sara a demandé et ça s'appelait des souris ken - et des espèces de grosses fourchettes aussi. Sara a demandé le prix d'une assiette bizarre. C'était trooop cher et pourtant elle l'a acheté quand même, j'ai rien compris pourquoi. En tous cas moi je lui prête pas mes gils pour ce truc moche !

Et puis après le monsieur il est revenu avec des habits pour moi, et c'était pas des dentelles ! Trop bien ! J'ai vite enlevé ma robe pour les mettre. C'est bizarre comme vêtement, ça colle comme si c'était des collants. Bon c'est un peu ridicule j'ai l'impression... mais c'est vrai que j'ai l'impression de pouvoir courir partout avec sans me prendre les pieds dedans. Je suis même sûre que je suis plus rapide habillée comme ça !

« Je peux avoir un truc pour accrocher mon couteau ? »

Le vendeur m'a regardé bizarrement. En vrai il regardait tout le temps Vilal pour lui demander son avis, et après il ramenait ce que tonton lui demandait. J'ai eu un fourreau tout noir, en vrai cuir qui sent bon !

« Ouah ! Comme une vraie brutos aventurière mine chat ! Merci tonton, je t'aime ! »

Et juste quand je le serre dans mes bras pour lui faire un câlin, y'a un type qui est rentré à toute vitesse et qui a parlé - à toute vitesse aussi - pour dire qu'il avait perdu son fils dans la montagne. J'ai regardé Vilal avec un grand sourire.

« On va le chercher ? Promis je me cache derrière toi si y'a des monstres, et je serai sage aussi. »

J'ai trop envie de faire une vraie aventuuuure !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Dim 1 Mar - 19:23

VilalIl fallait croire que l'humeur des enfants pouvait vraiment changer en quelques secondes. Si dans un premier temps, Vilal avait cru que Clémence allait lui taper dessus après sa réflexion sur sa robe, dès qu'il avait mentionné lui acheter de nouveaux vêtements, elle semblait au comble du bonheur!

En tout cas, ils prirent la route de la forge, il ne fallut pas longtemps aux demoiselles pour comprendre que le chevalier connaissait bien cet endroit. Il expliqua rapidement ce dont il avait besoin pour la petite avant de discuter un peu avec le dénommé Itachi. Sara de son côté se renseignait un peu sur les différentes armes, et finit par acheter un petit truc pour se protéger du feu. Visiblement, elle n'aimait pas cet élément.

Clémence avait enfilé une tenue de ninja, au moins ce serait plus confortable pour elle, vu qu'elle est petite et agile, ce genre de tenue est presque fait pour elle! Et au moins, aucun risque qu'elle ne s'accroche aux branchages avec ça! Lorsqu'elle demanda un petit fourreau pour son couteau, Vilal approuva avant de se tourner vers la petite

«Est-ce que tu voudrais qu'il aiguise un peu ton couteau pour qu'il soit plus tranchant? Il te faudra faire attention à ne pas te couper avec par contre.» son ton n'était pas de ceux qui s'inquiètent. Pas le genre à couver la petite, juste un simple avertissement comme à son habitude. C'est alors qu'un type entra dans la boutique et demanda à ce qu'on l'aide à retrouver son fils perdu dans le Mont Da Chao. Sur le coup, Vilal haussa un sourcil. Pourquoi venir dans une forge pour demander de l'aide? Est-ce qu'il les avait vus entrer? Ou bien venait-il chercher une épée pour y aller de lui-même dans un premier temps avant de trouver des pigeons susceptibles de s'en occuper pour lui? La deuxième option lui semblait la plus envisageable, mais vu que les filles souhaitaient s'y rendre, il accepta

«Allons-y. Mais si cela devient trop dangereux, nous rentrons. Il me semble qu'il y a bien assez de gens dans ce village qui connaissent mieux la montagne que nous pour se charger de ça...» sur le coup, l'homme pâlit, mais Vilal ne s'en souciait pas. Il n'avait qu'à mieux surveiller son fils. Il remit son épée dans son dos avant de sortir avec les filles, puis ils suivirent les cours d'eau et traversèrent quelques ponts avant d'arriver au pied de la montagne. Scrutant le sol, le chevalier essayait de trouver des cailloux alignés de manière peu commune afin de les aider dans leur démarche

«Clémence, monte sur mes épaules pour avoir une vue prenante sur les environs. Si tu vois des monstres arriver, que ce soit par la voie des airs ou autres, tu nous préviens.» cela sonnait presque comme un ordre alors qu'il mettait un genou à terre pour qu'elle grimpe en passant ainsi ses jambes de chaque côté de son cou. Elle n'était vraiment pas lourde, et lui était plutôt grand, donc ça lui permettait de regarder le sol pendant qu'elle regarderait en haut. Comme une deuxième paire d'yeux en quelque sorte...
===========================

Direction: Mont Da Chao
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Dim 1 Mar - 20:01

~ Like a Star @ heaven ~


Vilal et Sara passent au niveau 13.
Vilal et Clémence gagnent 100Gils. (payent 50Gils chacun pour l’hôtel)
Sara débourse 2900Gils. (-50Gils pour l’hôtel, -3000Gils pour son accessoire déduits de son gain de 150Gils)
> Ils sont tous les trois restaurés <


~ Like a Star @ heaven ~



mini flèche Clémence, Vilal et Sara partent pour le Mont Da Chao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 10 Avr - 23:18

Sara, Clémence et Vilal arrivent du Mont Da Chao
~~ Like a Star @ heaven

SaraQui aurait cru qu'une baguette puisse faire aussi mal? Sara n'en croyait ni ses yeux ni ses oreilles... comment un Mog s'était mis en tête de l'attaquer elle? Elle qui les aime tellement? Enfin, elle avait surtout eu une bien drôle de sensation en regardant Vilal. Mais lui bien sur... il la regardait avec autant d'enthousiasme qu'une vache qui regarde un train passer. Il devait juste penser que la jeune fille était encore dans les étoiles après avoir reçu le coup du Mog. Personne donc n'allait se douter du sort qu'il lui avait lancé, car Sara, pensait juste que tout cela était réel.

Elle appela Tio et tous deux étaient allés rapidement chercher les deux enfants qui étaient en bas. Car Clémence venait enfin de retrouver le petit. Lorsque Sara arriva, elle se présenta à Aki. Puis alors qu'elle s'apprêtait à le soulever pour le mettre sur le dos de Tio, Clémence lui montra le pied enflé du petit garçon. Sara eut une grimace... Oh mais oui qu'ça doit t'faire mal!!! Comment tu t'es fait ça?

Le petit garçon se mit à nouveau à chouiner. Un *snif* monstre... *snif* suis *snif* tombé... Sara avait essayé de se concentrer pour l'écouter mais c'était un peu compliqué et elle n'avait rien compris après ça... enfin, l'essentiel était là. Allez, viens, on remonte et on va t'soigner!

Clémence était fatiguée et avait faim... Sara acquiesça à sa demande de rentrer. Mais le temps de soulever Aki pour le mettre sur le Chocobo, Clémence était déjà en train de remonter toute seule... Attends! On peut monter à trois! Trop tard. Sara soupira avant de protéger le pied de Aki et de monter. Puis elle l'attrapa et préféra le garder dans ses bras le temps qu'ils remontent pour éviter que sa jambe ne soit trop ballottée.

Une fois arrivés en haut, la jeune femme regarda Vilal aider Clémence et s'adressa à lui pour lui faire un petit bilan. Aki va bien, mais il s'est blessé en tombant... on dirait qu'il a une entorse, j'pas l'impression qu'un os soit cassé. Mais préfère laisser un médecin dire. J'pas voulu trop y toucher. Au moins, on d'vrait pas avoir d'problèmes d'attaques de monstres avec Tio... Ça va Clémence? Com... euh... Elle regarda le petit Aki... si elle appelait Vilal « commandant » leur couverture était grillée, mais en même temps elle ne pouvait pas l'appeler « oncle » c'était contre nature... il ne l'était pas et il était un homme tellement beau... tellement fort... elle en était dingue! Alors qu'elle pensait à ça, Sara posa vite le reste de la question avant de demander à Tio d'avancer.

Ça va vot' bras? Ça brule pas trop? Elle ne le regardait pas. Elle ne savait pas vraiment quoi faire... elle n'avais jamais été amoureuse. Des amis elle en avait des tonnes... mais elle n'avait presque jamais ressenti ce qu'elle ressentait là. Et pourquoi!!! Pourquoi ça devait être son commandant? Ça ne pouvait pas être Ben? Hildebert le disparu? N'importe quel autre mais pas LUI! Sara était tellement en colère contre elle même qu'elle fila un peu trop rapidement vers le bas de la montagne. Jusqu'à ce qu'elle comprenne que Aki était en train d'essayer de regarder en arrière pour trouver Clémence et Vilal. Elle s'arrêta un moment le temps qu'ils la rejoigne. Pardon! J'avais la tête ailleurs! Il fallait qu'elle parle sérieusement à Vilal après ça... elle ne savait pas encore ce qu'elle allait lui dire... mais il le fallait! Elle n'aimait pas que les choses restent en suspens! Ça empêche d'être soi même, ça complique les choses et elle n'aimait pas les choses compliquées. Ça allait à l'encontre de son état d'esprit qui consistait à exprimer tout ce qu'elle avait sur le cœur. D'ailleurs, elle avait tut trop de choses depuis qu'elle était sous les ordres de Vilal. Il fallait y remédier. Et ce soir même!

Mais pour le moment ils retournaient à la forge pour rassurer le père de cet enfant. Et ça ne serait pas de trop pour Aki non plus. Être avec des étrangers dans une situation comme la sienne, ça ne devait pas être l'idéal. Ils arrivèrent au village et le père du garçon attendait, assis en tailleurs devant une petite stèle non loin de la forge. Il se leva et vint à leur rencontre. Sara lui tendit son enfant.  L'est blessé. C'est son pied. Mais sinon j'pense qui va bien. Faites bien attention à lui, m'sieur! Et toi! Va pas t'aventurer tout seul! Elle lui ébouriffa les cheveux avec un sourire.

Tout est bien qui finit bien? En tous cas, Sara était contente d'avoir pu le retrouver et le ramener! Tous les trois allaient maintenant surement repartir pour l'auberge. Sara descendit de Chocobo et laissa Tio repartir par la foret! Il avait bien travaillé lui aussi. Puis elle s'étira tout en se tournant vers Vilal et Clémence. Bah j'crois qu'on va d'voir repartir s'débarbouiller! J'ai c'qui t'faut pour soigner ça Clémence! Tu veux bien m'laisser faire? Sara regarda les blessures de sa nouvelle protégée... elles étaient superficielles mais il ne fallait pas les laisser comme ça! Puis elle se tourna vers Vilal... Euh... ça vaut pour... vous aussi. Mon baume est super efficace, v'savez!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Sam 18 Avr - 0:21

Clémence
Ah purée, il est super fatiguant le mont cacao ! Je m'en rappellerai pour la prochaine fois. En fait j'espère qu'il y aura même pas de prochaine fois. J'ai assez vu de cailloux pour trente quinze mille ans moi ! J'ai envie de rentrer et de prendre un bain rigolo. De manger aussi. Et puis de dormir. Je me demande si je pourrai dormir avec tonton pour une fois ? Je l'aime bien, il est super fort et il est gentil en dessous son costume de Brutos sérieux. Même que lui et Sara ils s'inquiètent parce que je me suis un peu blessée avec les rochers... mais sauf que moi je veux pas avoir la honte devant Aki, alors bon. Je fais un peu ma grande quoi.

« C'est pas grave si je suis fatiguée, ça me fait de l'entraînement pour être forte comme toi et Sara ! »

En tous cas je serai plus forte que Aki qui arrête pas de pleurer comme un bébé ! Et tonton il est tellement sympa qu'il m'a porté sur ses épaules et tout. Et toc ! Ça faisait comme si je montais un chocobo noir, ah ah ! En plus Vilal il marche trooop vite ! Mais il a des grandes jambes aussi, c'est normal. On est rentrés au village et il faisait nuit... et c'était super beau parce qu'il y avait plein de grosses boules rouges qui brillaient dans le noir. Je me rappelle de ces trucs, il y en a des fois à Alexandrie pendant les fêtes. Ça s'appelle des... euh... des lampions je crois. C'est la première fois que j'en vois plein comme ça, c'est beau ! On les a suivit et on est allé dans la forge. Il y avait le papa de Aki qui nous a presque sauté dessus quand il nous a vu. Il nous a dit merci plein de fois, mais moi j'ai juste froncé les sourcils.

« Oui ben il est vachement petit votre fils hein, c'est un peu n'importe quoi de le laisser aller dans la montagne tout seul ! »

Il m'a regardé d'un drôle d'air, j'ai cru qu'il allait me mettre une fessée et tout... Mais bon à mon avis il a eu peur de Vilal parce qu'il a rien dit. Je sais que c'est pas bien de parler mal aux adultes, mais franchement il exagère celui-là. Aki il est plus petit que moi et même moi j'ai pas le droit d'aller jouer dehors toute seule. Enfin j'avais pas le droit... parce que avec tonton et Sara, je peux. J'ai quand même baissé les yeux au cas où je me ferais gronder. J'aime pas être méchante, c'est pas sympa. J'espère que Vilal et Sara ils m'aiment toujours...

« On peut prendre un bain tous les trois ? C'est rigolo si on est tous ensembles ! Moi je frotterai le dos de tonton et tonton il frottera le dos de Sara ! D'accord ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Sam 18 Avr - 12:11

VilalLe comportement de Sara était plutôt étrange, mais Vilal n'était pas le genre à le relever. Vu comment il était doué pour détecter les sentiments autant chez les autres que chez lui, il ne fallait pas vraiment s'attendre à ce qu'il comprenne qu'elle n'arrivait plus à l'appeler "Oncle" pour le moment. D'autant qu'il jugeait que les états d'âme de la jeune femme n'étaient pas la priorité à l'heure actuelle. Il fallait qu'ils rentrent, le Mont Da Chao était déjà dangereux en temps normal, alors à la nuit tombée, il ne fallait même pas espérer pouvoir s'en sortir vivant, surtout dans leur état.

Il rassura malgré tout Sara sur l'état de son bras avant de prendre Clémence sur ses épaules afin de rentrer, le petit Aki quant à lui voyageait sur le dos de Tio, sa cheville ne lui permettait pas de marcher.
Une fois revenus au village, ils allèrent directement à la forge où le père fut plus que soulagé de revoir son fils vivant! Sara lui expliqua rapidement ce qu'il lui était arrivé alors que Clémence le grondait carrément de ne pas savoir assurer la sécurité de son propre enfant! Si le père s'apprêtait à répliquer, il se ravisa en voyant le regard dur et froid de Vilal qui avait avancé d'un pas pour s'interposer au cas où il tenterait quoi que ce soit envers la petite.

Puis ils quittèrent la forge pour rejoindre l'auberge, tout le monde avait besoin d'un bain, de soins et surtout de se restaurer. La petite Clémence en avait assez et Vilal la comprenait plutôt bien, si ce n'est que Sara continuait de se comporter bizarrement. Pourquoi rougissait-elle? Il haussa un sourcil lorsqu'elle s'adressa à lui en hésitant par rapport à son baume, mais approuva d'un signe de tête

«Nous verrons cela à l'auberge» quant à Clémence, elle proposait carrément de se rendre dans un bain mixte. Le chevalier n'y voyait pas d'inconvénient dans la mesure où il n'était pas pudique pour un sou

«Si tu veux. Il y a des bains mixtes normalement.» il ne s'y était jamais rendu. Il faut dire qu'il y avait une plus haute sécurité dans ce genre de bain, la serviette était obligatoire par exemple, ce qui n'était pas le cas dans les bains séparés. Il ne se rendit pas compte à quel point Sara serait embarrassée à cette idée, au pire, il irait dans un bain mixte avec Clémence et Sara ira de son côté. Une fois à l'auberge, le chevalier demanda la direction du bain après avoir payé les 50 gils de la chambre, et entraîna Clémence avec lui. Il l'aida un peu à se déshabiller, ses nouveaux vêtements lui collaient à la peau

«Comment tu te sens avec ces vêtements? Tu arrives mieux à bouger avec?» c'était un peu pour ça qu'il les lui avait achetés après tout. Ensuite, il se déshabilla à son tour, il eut un peu de mal dans la mesure où son bras le faisait encore souffrir. Il avait été tout de même dans une cabine à part, cela faisait également partie du règlement, puis il sortit de la cabine avec une simple serviette autour de la taille qui lui arrivait aux genoux, et une autre sur l'épaule qui lui servirait à se sécher. Il se demandait finalement si Sara allait les rejoindre ou si elle partirait dans un autre bain, mais pour l'heure, ils allaient pouvoir se détendre un peu.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 24 Avr - 20:00

SaraClémence était vraiment courageuse de toujours se retenir de se plaindre alors qu'en fait, toutes ces petites blessures devaient lui faire mal, et surtout bruler vu qu'elle devait avoir transpiré en remontant la falaise. Quelque part, c'était elle l'exemple pour Sara et Vilal; bien qu'elle ne devait pas s'en rendre compte! T'es vraiment courageuse Clémence! Et bravo pour ta mission sauvetage! Car en fait, la petite y était pour beaucoup!

De retour au village, l'air était devenu plus frais et après avoir rendu le petit à son père qui nous remerciait, Sara se gratta nerveusement la tête quand la petite Clémence faisait la leçon au père de Aki. Elle avait drôlement raison mais voir une petite de son age faire ce genre de sermons lui rappelait son propre comportement qui lui avait valu quelques petits problèmes parfois! Mais elle n'avait jamais regretté d'avoir dit ce qu'elle pensait!

Seulement voilà, une fois la mission finie, l'adrénaline ne faisait plus effet, le petit qui la réchauffait était reparti et Tio aussi, ses vêtements étaient un peu humides à présent et Sara grelotait presque. Les lanternes donnaient au village un air de fête et les habitants rentraient à présent chez eux, le forgeron lui aussi fermait boutique pour la nuit! Sara lui souriait avant de se tourner vers Vilal et Clémence. La jeune femme soupirait. Mélange de fatigue et de « devoir accompli » peut-être. Ou peut-être autre chose. Cette petite quête lui avait fait du bien quelque part, car elle ne savait toujours pas ce qu'ils venaient vraiment faire ici et ce que Vilal attendait d'elle... mais le problème venait de se compliquer avec ses sentiments qu'elle venait de découvrir vraiment. Et Sara avait horreur des choses compliquées. Elle était simple et aimait ce qui était simple.

Alors il fallait qu'elle simplifie tout ça! Sauf que la petite Clémence venait de faire une proposition bien ennuyeuse pour la situation! QUOI? FROTER L'DOS?! Sara devenait plus rouge qu'une tomate cette fois... rien que de les imaginer tous les trois... décidément! Cette Clémence en avait des idées! Et le pire était que Vilal était d'accord! Bon allez Sara! Il fallait qu'elle soit courageuse... à l'instar de Clémence sans doute? Allez... chuis plus une petite fille! J'dois pas faire la chochotte!

Elle se tourna donc vers Clémence: Si tu veux vraiment, j'pense qu'on peut y'aller. Elle leva la tête d'un bond vers Vilal, elle devait avoir l'air vraiiiment bizarre cette fois. Espérait-elle une réaction de sa part? Mais pour toute réaction, il traina Clémence là plantant là devant l'accueil alors qu'elle allait payer à son tour. Ah!

Elle paya donc avant de se diriger vers les bains, elle avait suivi lorsque l'hôte avait indiqué le chemin à Vilal. Sara n'allait pas reculer, ça ne lui ressemblait pas, et elle avait donné sa parole à sa nouvelle petite sœur, c'était peut-être rien dit comme ça, mais Sara tenait toujours ses promesses. La voilà donc qui allait aussi prendre un vestiaire pour se changer; enfin se déshabiller et mettre la serviette autour d'elle... seulement... c'était assez peu confortable, à ce moment précis; elle aurait bien voulu ressembler à une planche... seulement c'était tout sauf le cas. Est-ce qu'ils prévoyaient pas des serviettes un peu plus grandes? On avait droit aux épingles? Enfin elle ressortit et retrouva Clémence: M'voilà! Ça va? Ça t'brule pas trop tout ça? J'ai un super médicament pour les griffures! Euh... il est ou l'comm... enfin t'sais qui?

Mais Sara ne tarda pas à avoir la réponse à sa question d'elle même... alors qu'elle entendait la porte en bambou s'ouvrir sur Vilal, une simple serviette autour de la taille son bras était encore rouge avec les brulures liées aux filaments mais elle n'y fit pas vraiment attention pour tout dire. Autre chose; ou plutôt tout le reste l'empêchait de se concentrer sur ce qu'elle voulait dire ou faire... elle ne savait simplement plus. D'ailleurs, elle qui avait très froid un peu plus tôt était en train de bouillir comme l'eau qu'il y avait dans le bassin elle sait le bout de ses oreilles en train de chauffer comme les anses d'une marmite et l'intérieur de sa tête était en ébullition; oui c'était une vraie tête de marmite! Elle observa un moment Vilal, bouche bée. Et quand elle entendit Clémence quoi qu'elle ait pu faire ou dire, elle détourna vite les yeux pour lui parler: Hey! Clémence! J'te frotte le dos? Mais j'pense que l'mien aussi en aura bien b'zoin après, d'accord?! C'pas facile de tout frotter soi même! Attends voir! On va sortir d'là on s'ra propres comme des sous neufs!

Mais Sara n'attendit pas que la petite fasse quoi que se soit et prit une des petites serviettes à cet usage la trempa dans de l'eau savonneuse pour frotter le haut du dos de la petite très énergiquement! Elle ne faisait pas vraiment exprès mais il était possible que dans son effort de concentration pour éviter de trop penser et dévisager Vilal, elle y aille un peu trop fort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Jeu 30 Avr - 23:00

Spoiler:
 

Clémence
Ouais !!! On va tous aller dans le même bain comme une vraie famille ! Ça va être rigolo ! En tous cas j'espère, parce que moi je suis fatiguée des problèmes et j'ai envie de dormir et d'avoir chaud. Et aussi d'avoir le ventre plein, mais bon ça, ce sera après. J'ai suivi tonton jusque dans l'auberge et j'ai donné aussi mes gils comme une grande. Parce que en vrai je suis une grande, et mes gils je les ai gagnés toute seule et tout. Même si Sara et Vilal ils m'ont aidé un peu quand-même. En tous cas c'est plus amusant que jouer à la poupée. En plus les poupées qu'elle m'achète ma mère adoptive, elles sont moches. Et puis elle crie dès que je les salit en plus.

Là je suis toute sale d'avoir beaucoup marché et grimpé, et de m'être bagarrée avec les grosses chenilles toutes gluantes aussi. Mais je m'en fiche, c'était super ! Et je me suis même pas fait grondé d'avoir abîmé mes habits et mes genoux en plus. Tonton et Sara, c'est des vrais aventuriers Brutos ! Je les adore !

« C'est des supers habits, je peux faire plein de trucs avec ! En plus ça s'envole pas avec le vent et les garçons ils peuvent pas regarder en dessous ! Je suis contente, merci tonton ! »

Après il m'a aidé à me déshabiller et j'ai mis une serviette autour de moi comme il a dit qu'il fallait faire. Bon moi je m'en fiche un peu, j'ai pas des grosses gougouttes comme Sara, mais s'il faut mettre la serviette je la met quand même c'est pas grave. De toute façon il faut l'enlever pour aller dans l'eau alors. Sara elle est venue après nous et elle a fait une tête un peu bizarre. Déjà que tout à l'heure elle est devenue toute rouge... et puis elle a commencé à me frotter le dos avec du savon, ça faisait comme un massage, même si je crois qu'en fait on n'a pas trop le droit. Enfin tant pis, c'est pas moi qui me ferai disputer.

« Et Sara, la dame tout à l'heure elle a dit qu'il fallait pas mettre du savon dans l'eau. »

Ça me faisait des chatouilles c'était rigolo, et du coup j'arrêtais pas de rire.

« Je voudrai bien me couper les cheveux aussi, j'en ai marre que ils soient longs. Ça t'énerve pas tonton qu'ils soient tout le temps emmêlés les tiens ? Oh ! J'ai une idée, Sara elle va laver nos têtes comme le coiffeur !!! Hein Sara ? »

Spoiler:
 



Clémence paie 50 gils pour la chambre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 1 Mai - 10:51

VilalAprès une telle journée, un bon bain ne serait pas de trop, et vu que Clémence souhaitait qu'ils le partagent, le trio s'était rendu dans le bain mixte. Vilal ne se rendait pas compte de l'embarras de Sara, bien qu'il aurait pu mettre cela sur le compte de la pudeur, là où lui n'en avait pas des masses.

Clémence de son côté semblait s'amuser comme une folle, le chevalier se glissa dans l'eau chaude en gardant la serviette, elles étaient faites exprès justement pour qu'on les garde en permanence, même si pour la petite, ce ne serait probablement pas indispensable vu son jeune âge. Soupirant, il se plaça en retrait, s'appuyant la tête sur une pierre alors que Sara semblait particulièrement mal à l'aise et s'occupait de l'enfant pour lui laver le dos. Mais Vilal ouvrit un œil, et tout comme Clémence, il remarqua qu'elle utilisait le savon dans le bain


«Sara, pour vous laver, vous devez aller vers les lavabos. L'eau de source ne doit pas être perturbée par le savon.» et donc oui, il fallait sortir et par conséquent, la jeune femme serait moins cachée que si elle restait là. Mais de toute évidence, Clémence ne comptait pas la laisser tranquille et proposa qu'elle leur lave les cheveux à tous, comme chez le coiffeur. Mais Vilal leva la main en soupirant doucement

«Ça ira. Je préfère m'occuper moi-même de mes cheveux. J'en ai l'habitude.» disons qu'il n'était pas le genre à avoir des serviteurs ou autres, donc ça ne lui plaisait pas spécialement. Malgré tout, il se leva, jugeant qu'il fallait tout de même se laver, quitte à retourner dans l'eau après. Il passa près de Sara, de là où elle était, elle aurait presque pu croire qu'il était nu, vu la taille de la serviette qu'il avait autour de la taille, et il fallait reconnaître que le chevalier était plutôt bien bâti, ce qui n'allait surement pas aider la jeune femme face à son "petit problème".

Vilal alla donc s'asseoir sur l'un des petits tabourets, prenant un seau d'eau, il commença à se savonner doucement. Deux femmes entrèrent dans le bain commun à ce moment là et ne manquèrent pas de le regarder avec intérêt, gloussant même en le voyant se passer le savon sur le corps


«Oh lala.. tu crois que je pourrais lui demander si je peux le savonner, moi? Hihihi» comme à son habitude, Vilal ne prêtait pas vraiment attention, mais le regard très insistant de ces femmes devait surement mettre mal à l'aise Sara sur le coup, surtout que l'une d'elle ramenait déjà ses cheveux en arrière, réajustait la serviette autour de son corps pour aller s'asseoir à côté du chevalier, prenant un air assez aguicheur... elle était de type asiatique, donc surement qu'elle vivait ici. Croisant les jambes, elle se pencha doucement vers Vilal en voyant son bras

«Ooooh... mais quelle vilaine blessure... est-ce que vous voulez que je vous aide à la nettoyer?»
«Je vous remercie de votre sollicitude. Mais ma nièce compte s'en charger plus tard dans la soirée.»
- «Ah? C'est votre nièce? Et la petite?»
«Également, elles sont sœurs»
- «Vous n'êtes donc pas marié?»
«Non»
une fois de plus, elle se mit à glousser avant de se tourner vers son amie, visiblement ravie de la tournure des événements!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 1 Mai - 21:05

~ Like a Star @ heaven ~

Sara Vilal et Clémence obtiennent chacun 100Gils et payent chacun 50Gils pour les services de l'auberge.

asterisk Après un bon bain et en prévision d'une très bonne nuit de sommeil (enfin peut-être!), ils sont entièrement restaurés asterisk

~ Like a Star @ heaven ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 1 Mai - 21:24

SaraSara avait elle aussi payé avant d'aller cette fois dans les bains mixtes, comme elle avait promis à Clémence. Pourtant déjà lorsqu'elle dût mettre la serviette en sachant que cette fois il n'y aurai pas que des femmes, elle était gênée. Elle se serait aisément passée d'avoir une telle poitrine si elle avait pu choisir. Mais déjà que Sara était pudique, malgré le fait qu'elle ne soit ni timide, ni très féminine... mais en plus, elle allait dans le même bain que Vilal. De quoi l'embarrasser à un degré nettement plus élevé encore.

La jeune femme était arrivée peu après Vilal et Clémence et avait poussé la porte pour arriver dans un bain déjà occupé par quelques femmes, un homme et un jeune garçon. Mais Sara ne parvenait pas à ne plus penser à ce qu'elle ressentait pour Vilal. Elle ne s'était jamais posé la question sérieusement. Car elle pensait surtout que lorsqu'elle serait amoureuse elle le saurait, naturellement. Seulement voilà, cette illumination, elle venait de l'avoir la haut. Dans la montagne sacrée de Wutaï, aidée par les rayons de soleil dorés sur la peau dorée de Vilal.

Enfin, ce fut assez distraitement que la jeune femme frotta le dos de Clémence. Elle ne se plaignit même pas de la vigueur avec laquelle Sara frottait. Elle fit simplement une remarque qui figea Sara une seconde. Elle avait pris soin de mettre un peu d'eau dans un seau en bambou pour  y tremper la petite serviette et le savon, mais elle n'avait pas vraiment fait attention au fait que l'eau savonneuse tombait un peu dans le bassin et se fit réprimander par la petite et également par Vilal. Elle se tourna vers lui: Oh! M'oui, on y va!

Sara fit donc sortir Clémence et sortit elle-même. Tenant sa serviette comme si elle allait tomber ce qui pourtant était loin d'être le cas. Clémence eut alors une nouvelle idée, celle de faire comme chez le coiffeur, mais... J'suis jamais allé moi chez l'coiffeur! Et c'comment qui fait? Tu m'montres? Vilal, lui, venait de décliner l'offre. Sara haussa les épaules et les sourcils en réaction, mais continua à parler à Clémence, qui voudrait peut-être commencer par montrer à Sara pour qu'elle lui rende la pareille? Tu veux couper comment Clémence? J'coupe toujours mes ch'veux moi même, t'sais!

Vilal ne tarda pas à sortir de l'eau lui aussi, passant près des deux demoiselles. Sara leva la tête par réflexe et regarda Vilal passer avec une expression un peu figée, avant de regarder ailleurs de manière tout sauf naturelle. Oh non non non non! Mais j'dois faire quoi moi?! Son cœur battait si fort qu'elle aurait pu croire qu'elle venait de courir pour échapper à un Phacoche enragé. Elle avait le souffle court, sans aucune raison, elle était juste en train de prendre un bain! Elle ne comprenait pas grand chose, mais elle savait juste que c'était Vilal qui provoquait ça. Mais ça ne n'était rien encore. Ils ne tardèrent pas à voir arriver deux femmes. Sara tourna sa tête pour les regarder entrer. Mais comme elles semblaient déjà bien occupées à se parler entre elles, la jeune femme ne leur accorda pas plus d'importance. Jusqu'à ce qu'elle entendit l'une d'elle parler de savonner quelqu'un … un homme, elle tourna la tête à nouveau, simple curiosité. Pffff! Encore d'belles emplumées celles-là... Mais elle piqua un fard lorsqu'elle se rendit compte qu'elles parlaient de Vilal.

Sara était près d'une fontaine à eau et rinçait la petite serviette qu'elle avait utilisé pour savonner Clémence d'un geste machinal et très sérieux. Et elle stoppa même toute conversation et activité avec Clémence lorsque l'une des deux cocottes s'assit près de Vilal... ça... c'était pas bon pour elle. Non non non. Elle avait pourtant vu Vilal en envoyer plus d'une balader, ou ne même pas remarquer leur manège, mais qui lui disait que celle là ça serait pareil? Elle ne pouvait pas laisser tout ça arriver avant de lui avoir parlé! Elle n'avait pourtant aucune raison de réagir comme ça... qu'était-elle pour lui? 'Sa nièce' disait-il? Ah ce mensonge, que Sara ne saurait entendre une fois de plus! Mais elle ne perdait pas de temps... elle en était déjà à demander s'il n'était pas marié.

Sara avait laissé l'eau couler dans le petit seau et lorsqu'elle entendit ça, elle se retourna: Noooon! J'peux pas v'laisser faire ça!!! Faire quoi au juste? Euh j'veux dire... J'crois qu'Clémence a très faim! Et m-moi aussi! On d'vrait pas tarder. Sara regardait la femme avec un air de lionne qu'elle n'aurait jamais imaginé avoir un jour pour une raison aussi idiote! Elle pensait à protéger son pays... à aider ses parents... à enfin travailler elle même... ça, ça lui donnait le courage d'une lionne! Mais pas ça...  

Toute ces femmes étaient toujours à tourner autour du commandant comme des abeilles autour d'un pot de confiture! Toujours avec leurs petites manières et leurs questions insistantes! Elle ne savaient rien de lui, elle n'avait rien en commun avec lui! Sara était toujours là pour Vilal, elle! En combat comme pour les petits bobos et même les courses de sous-marin et les explorations de grottes... franchement ces deux là, on doutait même qu'elles aient pu ne serait-ce que monter sur le mont Da Chao! Et là qu'espéraient-elles en arrivant comme des fleurs?!

La jeune femme se dépêcha de se rincer avec l'eau du seau qu'elle venait de remplir, elle était prête à partir au plus vite. Ou de toutes façons, elle ne lâchait pas les deux femmes des yeux. De plus elle vint se planter à côté d'eux, si elles étaient prêtes à partir, elle se détendrait surement, mais pas avant! Elle ne le faisait pas exprès et ne se rendait même pas compte de sa crise de jalousie... elle n'avait jamais été jalouse pour quoi que se soit avant aujourd'hui.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mar 12 Mai - 12:14

Clémence
Et toc ! J'avais raison pour le savon dans l'eau ! Je suis peut-être petite et tout mais n'empêche que je me rappelle quand on me gronde pour un truc. Bon des fois je recommence quand-même, mais seulement si c'est pour embêter les adultes. En tous cas Sara elle me frotte tellement fort que je vais briller après, c'est obligé ! Je me demande si on me verra mieux dans le noir ? J'ai pas pu m'empêcher de regarder tonton. Lui avec ses cheveux noirs, on doit pas beaucoup le voir dans la nuit... et puis en plus il veut même pas que je les lave.

« Oooh... c'est dommage, j'aurai bien voulu te faire des tresses ! »

Je sais super bien les faire en plus ! Je me suis entraînée une fois avec les poils d'un chien, on aurait dit une serpillière tellement ils étaient longs. Bref. Dans notre bain il y avait d'autres filles aussi. Même qu'elles arrêtaient pas de regarder tonton et de rigoler. Si elles se moquent celles-là, je me lève pour les noyer moi ! C'est trop nul les filles, c'est toujours en train de dire des choses méchantes ! Sauf moi. Mais moi je suis une fille gentille, et puis je suis une aventurière et tout. Et Sara aussi elle est gentille. Et je crois que ça doit l'énerver aussi parce que du coup elle m'a aidée à sortir et on est allées aux lavabos ensembles. Bon moi j'ai pas remis ma serviette, c'est encombrant ce truc. En plus on va encore être pleines de savon dans cinq minutes.

« Han pour de vrai t'es jamais allée chez le coiffeur ? Alors il prend du truc qui mousse et il frotte les cheveux comme ça ! »

C'était rigolo de laver les cheveux de Sara. À la fin j'ai jeté un seau d'eau sur sa tête pour la rincer et on aurait dit un pavoris ! Pendant ce temps-là tonton il se lavait comme un grand à côté d'une idiote qui rigolait comme si c'était drôle ! Je me suis retournée vers Sara pour lui demander si je pouvais lui filer un coup de pied, mais Sara apparemment ça l'énervait aussi parce que tout à coup elle a voulu partir. En fait elle avait surtout l'air d'avoir envie de sauter sur la fille pour l'aplatir avec les pieds ! Après elle a fini de se rincer et tout. J'ai fait pareil parce que j'avais faim, et puis c'était pas drôle parce que Vilal voulait pas que je lui fasse des couettes...

« Eh... Sara...? T'es jalouse en vrai ? Parce que t'es vachement énervée ! Tu veux qu'on les tape ? On a le droit de taper les filles bêtes quand on est une Brutos ? Parce que si on peut pas je veux plus être une Brutos ! »

Purée heureusement qu'on avait pas de ciseaux pour se couper les cheveux parce que sinon je leur aurait planté dans les fesses à ces filles !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 13 Mai - 13:27

VilalLa situation dérapait un peu, mais Vilal ne savait pas pourquoi. Alors qu'il faisait tranquillement la conversation avec une femme à côté de lui, répondant simplement à ses questions sans se soucier de ce qui pouvait se cacher derrière, Sara bondit pour les interrompre, le feu aux joues avec une certaine colère dans la voix que même Vilal perçut sans comprendre d'où elle venait.

D'un haussement d'épaules, il attrapa le seau d'eau et se le jeta sur la tête pour se rincer, éclaboussant un peu la jeune femme à côté de lui - qui n'avait qu'à pas être si proche après tout - avant de se lever.

«Nous allons donc nous retirer. Bonsoir mesdames.» il s'approcha de Clémence pour qu'ils puissent partir, il était rincé et tenait une autre serviette à la main pour se sécher tout en se dirigeant vers le vestiaire. Les deux femmes regardaient Sara avec méfiance, évidemment, elles pensaient surtout à ce genre de petite fille amoureuse de son papa, ou ici de son oncle, mais elles semblaient quand même scandalisées que Vilal n'intervienne pas!

Lorsque Clémence demanda carrément si la jeune femme était jalouse, le chevalier intervint tout en séchant son dos

«Un Brutos se doit d'analyser la situation. Attaquer quelqu'un qui n'a rien fait ne se fait pas, si tu juges que ces personnes ont fait quelque chose de répréhensible, alors tu peux attaquer. Mais attention à ce que ta punition soit à la hauteur du crime commis.» donc les taper juste parce qu'elles sont bêtes, c'est pas vraiment correct, après tout dépend si elle se contente de leur donner un petit coup de pied dans le tibia ou si elle sort son couteau!

En revanche, le jeune homme n'avait pas spécialement réagi à la question sur la jalousie, jugeant que ça n'avait pas de raison d'être, et surtout parce que c'était un sentiment qu'il ne connaissait pas. Il alla dans le vestiaire pour se rhabiller avec des vêtements simples pour le reste de la soirée, il faudrait qu'il mette sa combinaison à laver pour qu'elle soit comme neuve le lendemain.

Ils allèrent ensuite dans la salle à manger, on servait un excellent poisson au curry avec du riz et des petits légumes. Vilal s'installa, Clémence à côté de lui et Sara en face, en attendant qu'on leur apporte leur plat, il prit un peu de saké. C'était une boisson servie chaude, mais assez fortement alcoolisée. Il tendit son verre à Clémence

«Veux-tu goûter? C'est de l'alcool par contre, donc juste une gorgée...» lui-même n'aimait pas l'alcool, mais le soir, ça aidait à dormir et avec la journée passée, il en aurait bien besoin. Il n'en proposait pas à Sara, jugeant qu'elle était assez grande pour en prendre par elle-même après tout hein?

Lorsque le plat arriva, il leur souhaita un bon appétit avant de parler de la journée de demain.

«Demain, il faudra que je reste un peu avec le forgeron pour voir sa façon de travailler les armes. Mais si vous souhaitez faire autre chose, vous pourrez. Nous prendrons ensuite le prochain bateau pour nous rendre sur Dol, je crois qu'Esthar est la terre la plus proche.» et là, ce serait surement un dépaysement pire que tout ce qu'elles avaient vu jusque là!
Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte d'un village ninja
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Découverte d'un village ninja
» Test bis : Ninja Gaiden
» Récits de la bataille au village orc (Trépas d'Ogrim)
» UN VILLAGE ORK BADMOON POUR LA DCA 2009
» Le vieux village et son temple abandonné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Îles :: Wutaï-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives