Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Découverte d'un village ninja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Découverte d'un village ninja   Mar 18 Nov - 14:33

Sheli et Yusuke viennent de l'océan
============================
Trois jours en pleine mer, mine de rien, c'est assez bizarre comme sensation hein? On ne pouvait pas dire qu'on sentait la rose, j'avais l'impression d'être tout poisseux et mes vêtements étaient dans un sale état quand même! Je n'allais pas cracher sur une bonne douche et une bonne lessive aussi!

Malgré tout, on remerciait bien le capitaine pour nous avoir conduits ici, bien que sur la fin on se demandait si on n'était pas des esclaves vu tout ce qu'on faisait sur place! Mais maintenant, on se retrouvait dans une grande plaine verdoyante, des montagnes au Sud qui avaient l'air plutôt sèches par contre, beaucoup de terre, et je tendais la main dans cette direction pour les montrer à Sheli, mais elle me prit de court en parlant des autres montagnes, celles juste à côté du village où ils avaient gravé carrément des visages, voire même un mec tout entier car je repérais des mains qui dépassaient!

«Ah oui original! Par contre, t'as vu ce côté là bas? Regarde comme ces montagnes sont sèches, on dirait juste des montagnes de terre...» cependant, on n'allait pas pouvoir rester très longtemps à Wutaï avant le départ pour le tournoi, donc pas dit qu'on puisse s'y rendre. Après peut être juste rapidement? À voir combien de temps ça nous prendrait d'aller voir, mais je me doutais qu'elle avait compris de quoi je parlais.

Mais pour le moment, on se dirigeait vers le village, on cherchait l'auberge, mais il ne nous fallut pas longtemps pour réaliser que l'écriture d'ici nous était inconnues... sauf qu'en fait, elle ne m'était pas inconnue à moi!

«Euh je... c'est bizarre mais... c'est la même écriture que celle des dojos. Mon père m'a dit une fois que ça venait d'une grande famille assez ancienne de Cocoon qui avait autrefois un certain monopôle à Palumpolum. Je reconnais quelques mots...» alors là, j'étais assez bluffé pour le coup! Je m'approchais d'une affiche, c'était une publicité pour un bar appelé Turtle Paradise, sauf que je n'arrivais pas à lire tous les mots car je ne les avais pas tous appris... «contrairement à l'écriture de Pulse ou de Gaïa, les symboles ne représentent pas des lettres, mais carrément des mots. Pour ça que c'est plus dur d'apprendre cette écriture et que ça s'est perdu avec le temps là bas...» je connaissais donc surtout les mots que l'on retrouvait souvent et qui avaient généralement un lien avec les arts martiaux puisqu'ils étaient utilisés dans les dojo... donc malheureusement, le mot "auberge", je ne le connaissais pas, mais par élimination, j'avais repéré la forge au moins, et la grande pagode au fond qui devait être un centre de combat.

Mais finalement, on trouvait un grand bâtiment avec un lit dessiné dessus, donc on s'y rendait pour voir si c'était bien l'auberge, et on tombait juste! Ouf..

«Bonjour! On voudrait prendre une chambre s'il vous plaît... la meilleure que vous ayez!»
- «Bonsoir! Oui bien sur! À quel nom je vous prie?»
- «Yusuke Makunochi.»
l'aubergiste se figea alors et me regarda d'un air surpris... quoi?
- «Makunochi? Ooh! Mais vous êtes le fils d'Hinata??» j'avais l'impression que cette femme venait de me mettre un coup de poing en pleine poire... les yeux écarquillés, la bouche ouverte, je devais avoir clairement une tête de con! «c'est vrai que vous avez ses yeux! Elle va être contente de vous voir, elle nous parle tellement de vous! Mais... c'est bizarre, j'avais cru comprendre que vous ne pourriez jamais venir la voir, vous étiez malade, quelque chose comme ça?»

Euh oui bon ta gueule, laisse moi réfléchir deux minutes! Je ramenais ma main sur mon front, ma mère... comment est-ce qu'elle peut être là? J'essayais de reprendre mon souffle avant de fixer de nouveau l'aubergiste
«Il... il doit y avoir une erreur. Ma mère... enfin elle ne peut pas être ici!»
- «Ben c'est ce qu'elle disait à votre sujet. Elle est arrivée y'a quoi... trois mois je crois. Elle venait de Spira apparemment...»
j'avais l'impression que mon cœur venait de s'arrêter de battre... est-ce que ma mère aurait pris le même chemin que nous? Je sentais une sorte de sueur froide couler le long de mon dos. J'avoue que celle la, je l'ai pas vue venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mar 18 Nov - 19:03

Spoiler:
 

Des montagnes de terre ? Oui, le sous-entendu était suffisamment clair, et j’ai comme l’impression qu’on repassera par ici après le tournoi, si on n’avait pas le temps d’aller voir ca de plus près. Mais la montagne avec les sculptures m’intriguaient aussi et j’aimerai bien aller voir ca de plus près, on voyait quand même de loin qu’il y avait un chemin pour s’y rendre !
Si Wutai ressemblait beaucoup à ce que j’ai vu chez les parents de Yusuke, alors ca ne m’étonnait effectivement pas qu’on leur livre du poisson bien frais. On arrivait dans le village ninja, et déjà je remarquais sur les divers panneaux et écriteaux dont l’écriture était illisible pour moi. Mais je fus vite surprise d’apprendre qu’aux yeux de mon époux, ca ne l’était pas totalement … Et que les symboles ne correspondaient pas à une lettre contrairement aux alphabets habituels, mais à des mots complets. La vache ! Ca devait être dur à apprendre.

On cherchait alors l’auberge mais je ne m’attendais clairement pas à ce que nous allions découvrir une fois sur place … Au début, tout se passait normalement, on réservait une chambre, on donnait notre nom et … l’aubergiste buta sur notre nom. Et lorsqu’elle parla d’Hinata, j’écarquillais lentement les yeux. Hinata ? Hinata Makunochi était là ? La mère de Yusuke ? MA BELLE MERE ETAIT LA !??? Mais, et pourquoi elle parle de Yusuke malade ? Et surtout … comment Hinata était-elle arrivée ici ? Etait-ce seulement bien elle ? Lorsque l’aubergiste mentionna Spira, mon visage se décomposa d’un seul coup. Si elle venait de Spira, ca signifiait qu’elle avait suivi le même chemin que nous … Elle est morte et est revenue par l’Au-Delà … Je me tournais vers Yusuke, le plus secoué de nous deux, c’était évidemment lui, et je me mettais à réfléchir en quatrième vitesse.

- Où habite-t-elle ?
- Juste après le pont qui mène au quartier résidentiel. Je ne vous réserve pas la chambre alors j’imagine ?
Je me tournais à nouveau vers mon époux, pour ma part, j’étais secouée aussi, mais il fallait rester lucide tout de même.
- Si, nous avons fait un long voyage, le minimum serait au moins de se laver et d’être présentables si nous devons aller la voir.

L’aubergiste hocha la tête pour approuver alors que je commençais à sortir 100 gils du sac afin de payer pour Yusuke et moi.

- Puisque vous prenez la meilleure chambre, je peux vous appeler la masseuse pour vous détendre avant d’y aller si vous voul-
- Nan !!


Personne ne touche à mon époux à part moi ! Bon par contre, je ne savais pas trop ce que Yusuke voudrait. Je partais du fait qu’on allait juste se remettre les idées en place dans un bon bain chaud avant de s’habiller convenablement et d’aller voir sa mère – donc que nous n’allions pas dormir ici – mais s’il préférait passer la nuit ici pour se remettre complètement de la nouvelle et voir sa mère demain, et bien ce sera selon ses préférences. On allait donc dans la chambre, et je refermais rapidement la « porte » pour poser mes affaires et prendre Yusuke dans mes bras. Le pauvre, j’avais peur qu’une telle nouvelle le fasse tomber dans les pommes !

- Hey … Ca va aller ? Je … Je sais que c’est troublant, je ne comprends pas moi-même … Qu’est-il arrivé à tes parents ? Et Sendo ? Il est là aussi à ton avis ?  

Suis-je bête … comme s’il pouvait répondre à ces questions ! Le seul moyen d’avoir les réponses, c’était d’aller chez Hinata pour lui demander directement … Je me reculais pour plonger mon regard dans le sien.

- Désolée, c’est idiot de poser les questions à toi. Viens, on va se détendre dans un bon bain, se laver et on ira chez elle si tu es d’accord ? Ou tu ne te sens pas prêt ?

Moi j’avais hâte de savoir en tout cas. En plus pour les bains, on avait notre bain privé, avec l’eau provenant direct des sources chaudes … ca allait nous faire du bien !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 19 Nov - 9:47

=======================
Sheli paie 100 gils pour la restauration HP-MP de Yusuke et elle.
Gains: +50 gils [Chacun]
=======================



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 19 Nov - 10:15

Respire, respire, respire... c'était surement une coïncidence, juste une femme qui porte le même nom? Les gens m'ont toujours dit que même mon nom de famille sonnait comme celui d'une personne de Wutaï, non? Bon d'accord, il faut reconnaître que là, ça fait vraiment bizarre sachant que cette femme viendrait de Spira, et non qu'elle serait née ici. Mais si jamais... si on lui avait dit comme pour moi, à Guadosalam, qu'elle ressemblait aux gens de ce village, il aurait été normal qu'elle cherche à venir, tout comme moi non?

Je devais être bien pâle, résultat c'était Sheli qui payait la chambre de l'auberge pour le moment, j'étais dans un état assez second et même si je ne disais rien, j'étais soulagé qu'elle s'occupe de tout pour le moment. Elle me conduisit donc dans la chambre, assez grande, oui. Qui donnait surtout sur une salle d'eau avec un bain creusé à même le sol où l'eau chaude allait et venait en permanence. Une sorte de bains naturels... pareil, j'en avais beaucoup entendu parler dans des contes ou autres, mais sur Cocoon évidemment, ça ne se faisait pas. Pas de lit, des futons à même le sol, comme ceux que ma mère mettait pour nos invités lorsqu'elle faisait ses grands banquets, mais c'est vrai que moi-même, je n'avais jamais dormi dessus et j'allais vite déchanter niveau confort.

Sheli me posait quelques questions, et je secouais la tête en réalisant que j'avais enfin bougé. Je regardais autour de moi, cette impression familière d'être chez moi, c'était assez troublant n'empêche.

«C'est... dingue. La disposition, les meubles, l'architecture... on dirait mon quartier.» pas de l'extérieur, non. On n'a pas de pagodes à Palumpolum. Mais l'intérieur, oui. Dans les quartiers plutôt pauvres, il n'était pas rare de construire plutôt les murs en bois et papier, ça revient à moins cher que le béton. De même les lanternes accrochées au mur en papier plutôt qu'en verre, on a toujours tendance à croire que ça créé des incendies, mais le papier diffuse beaucoup mieux la chaleur que le verre en fait.

Je me tournais vers Sheli, je ne savais pas quoi lui répondre, j'étais encore en état de choc et il me fallait un peu de temps pour m'en remettre. Mais oui, je voulais quand même aller voir si cette femme était bien ma mère. Mais d'abord, un bon bain ne nous ferait pas de mal. Malgré tout, je n'arrivais pas à ouvrir la bouche, cette sensation bizarre que je vais vomir si j'essaie de prononcer le moindre mot à nouveau. Aussi je me levais et j'allais dans la salle de bain, pas de baignoire à remplir, tout était prêt, la vapeur remplissait la pièce, pas de lavabo à proprement parler, des seaux et des tabourets placés devant des miroirs. On devait prendre l'eau du bain pour remplir les seaux et se laver ensuite devant les miroirs. Le bain en lui même ne servait qu'à se détendre. Tant mieux.

Je me déshabillais machinalement avant de me glisser dans l'eau chaude. Oui, ça faisait du bien et ça me permettait de reprendre mes esprits. Aussi je tendais le bras pour que Sheli vienne contre moi, et je pouvais enfin parler et lui répondre.

«Ce n'est pas possible... si elle est arrivée il y a trois mois, ça veut dire qu'elle est morte avant nous...» ou pas. Qu'est-ce qui nous dit après tout qu'on n'a pas erré quelques temps dans l'Au-Delà avant de sortir? S'il le faut, il s'est écoulé plusieurs mois depuis notre mort, et de son côté.. je ne sais pas, elle serait morte après, mais serait juste sortie avant? J'avoue que je n'y pensais pas trop, et je serrais davantage Sheli contre moi, un peu anxieux.

«Je ne sais pas comment elle aurait fait pour venir jusqu'ici sans mon père. Comment déjà elle aurait pu quitter Guadosalam pour trouver un navire qui l'aurait conduite ici? Ma mère ne sait pas se battre et les routes de Spira étaient dangereuses...» et de ce que j'avais pu voir des guados, ce n'était probablement pas leur genre d'escorter une inconnue comme ça jusqu'à la ville la plus proche pour l'aider. Je ne sais pas...

On finissait par sortir de l'eau et j'enroulais une petite serviette autour de ma taille avant d'aller m'asseoir sur un tabouret, je prenais un seau que je remplissais d'eau chaude, c'était étrange, c'était comme si je savais comment tout ça devait fonctionner naturellement. J'avais du le voir ou le lire, je ne sais pas. Je me savonnais donc rapidement avant de me verser le seau sur la tête pour me rincer. L'eau s'écoulait sur la pierre et je me fixais dans le miroir. Ma mère hein? J'avoue que des deux, c'est quand même avec elle que je m'entends le mieux. Mais c'est sur que Sheli ne doit pas penser pareil.

Il y avait aussi des paniers à linge ici, et l'auberge mettait à notre disposition des kimonos. Je me levais donc pour me sécher correctement, puis je prenais un kimono vert foncé pour l'enfiler doucement, ça par contre, je savais le mettre car chaque fois que ma mère organisait des soirées, je devais en mettre un. J'aidais aussi Sheli à enfiler le sien, puis je me coiffais un peu avant de la regarder d'un air anxieux.

«On fait quoi si c'est pas elle? Et si c'est elle, on lui dit quoi? Qu'on est mort? Que...» oui, je recommençais à paniquer sur le coup. Jamais je n'ai été aussi nerveux à l'idée de revoir ma mère pourtant... mais là, j'avais comme une boule à l'estomac et je crois que j'avais vraiment besoin que Sheli me calme un peu avant, une bonne baffe peut être, je sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 19 Nov - 12:11

Yusuke était perturbé, c’était indéniable. Et pour cause, on venait d’apprendre que sa mère se trouvait ici … si encore c’était bien elle, mais il y avait trop coïncidences pour dire que ce n’était pas le cas. Elle ne venait pas d’ici, elle était arrivée de Spira – comme nous – elle s’appelait Hinata Makunochi, et avait affirmé que son fils s’appelle Yusuke … Je veux bien croire qu’il y a des trucs bizarres et des similarités entre Héméra et notre monde, mais quand même hein ?

Toujours est-il que ca ne servait à rien de se poser des questions, nous n’aurions les réponses que lorsqu’on irait voir ma belle-mère. Il valait mieux qu’on se lave, et surtout qu’on essaie de se détendre. Je regardais Yusuke prendre les seaux machinalement, je me sentais mal, mal pour lui. Moi aussi je ne comprenais rien à cette histoire, mais je m’inquiétais beaucoup pour lui … mais une fois le mystère éclairé, ne serait-ce pas une bonne chose que de savoir ses parents ici ? Certes je sais que je n’aime pas Hinata et ses manies de me transformer en maitresse de maison, et ca avait été toujours tendu entre Sendo et Yusuke – si son père était là aussi – mais tout de même … ca nous faisait de la famille sur Héméra au moins, non ?

Quoiqu’il en soit, on allait se détendre les bains chauds … ca faisait un bien fou, suffisamment pour que mon époux ouvre enfin la bouche. J’étais venue me blottir contre lui et je m’amusais à lui dessiner des formes sur son torse, quelque part, j’essayais aussi de le rassurer que tout allait bien … Selon lui, ce n’était pas possible que sa mère soit déjà là, sauf si elle était morte avant nous…

- Ca ne veut rien dire … S’il le faut, c’est nous qui avons mis un temps fou à trouver le chemin de l’Au-Delà pour en ressortir.

Je le sentais me serrer plus fort contre lui, et je levais alors la tête pour presser mes lèvres au coin des siennes avant de me reculer et écouter la suite. C’est vrai qu’Hinata n’était pas du genre à savoir se battre et à part son époux, je ne voyais pas qui aurait pu l’escorter jusqu’ici …

- Oui, je me disais aussi … Ton père est sans doute là lui aussi.

Mais Yusuke se levait pour aller se laver et je faisais de même, bien que je gardais un œil sur lui et je prenais une moue triste en le voyant à nouveau songeur devant la glace. Je finissais par me lever pour poser ma main sur son épaule et lui indiquer qu’on devait s’habiller. Ici, c’était assez traditionnel et on avait chacun des kimonos à mettre. Le mien était violet avec une ceinture rouge, mais j’avais besoin de l’aide de Yusuke pour le fermer. J’attachais tant bien que de mal mes cheveux en chignon – pas facile quand on a les cheveux courts – mais forcément, j’avais quand même des mèches rebelles qui venaient pendre devant ma tête, tant pis. Une fois que j’avais terminé, je revenais vers Yusuke en soupirant, c’était l’heure, et il recommençait à paniquer en posant mille et un questions. Je l’attrapais par les épaules pour lui parler d’abord et essayer de le calmer.

- Hé, Yusuke, calme-toi. Youhou tu m’écoutes ? OH !!!! Je me mettais à le secouer si fort que je me demandais si son cerveau n’allait pas finir par se retourner de 180° - Mais calme-toi bon sang !!! Je sais que c’est perturbant !! Si ce n’est pas elle, et bah on mentira et on dira qu’on s’est trompés, ou une connerie du genre, et si c’est elle, je suis sûre qu’elle aura autant de questions à nous poser que nous avec elle ! On entrera, on discutera et on aura tous nos réponses … C’est ta mère voyons, pourquoi ces retrouvailles devraient mal se passer ?

Je le regardais droit dans les yeux, j’avais arrêté de le secouer bien sûr mais je le regardais d’un air curieux.

- Si tu ne te calmes pas de toute façon, je t’en mets une ! Et tu sais qu’avec ma force, une gifle ca fait pas du bien ! Il en avait déjà fait l’expérience par le passé après tout. - Ca va bien se passer, d’accord ? Je suis avec toi.

J’attendais qu’il se sente un peu mieux pour qu’on puisse quitter l’auberge et se rendre devant la fameuse pagode qu’on nous avait indiqué un peu plus tôt. Je n’avais pas manqué de croiser le regard de l’aubergiste qui avait pris un air désolé, mais je suppose que dans le fond, elle devait surtout être curieuse de savoir comment ca allait se passer. Bon allez, on frappe ? On attend … Je prenais une profonde inspiration et je me tournais vers Yusuke … Suspense !!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 19 Nov - 18:22

Oui, je paniquais un peu je devais le reconnaître. Mais heureusement, Sheli me secouait un peu tout en essayant de se montrer la plus réconfortante possible. Et je pouffais de rire en écoutant ses menaces vis à vis de ce qu'elle pourrait me faire si je venais à continuer à être en état de choc et je réceptionnais son baiser avec un léger sourire avant qu'on ne se mette en route.

On suivait donc le chemin que l'aubergiste nous avait donné, je serrais la main de Sheli de toutes mes forces - et bon, vu sa force à elle, elle devait pas vraiment s'en rendre compte - jusqu'à ce qu'on arrive devant une maison, et je reconnaissais les caractères employés... oui, il y avait bien marqué "Maison Makunochi", les caractères étaient les mêmes que ceux que mon père avait utilisés pour le "Dojo Makunochi".

Je prenais une profonde inspiration en me tournant vers Sheli, essayant de sourire malgré le nœud dans mon estomac, puis je passais le portail pour aller frapper à la porte. Il y eut quelques secondes de silence, puis le bruit de chaussons sur un parquet probablement bien ciré, puis la porte s'ouvrit et là, je crus que mon cœur s'arrêtait...

hinataLa femme qui se tenait devant nous se mit aussi à pâlir, tout en gardant une posture digne, mais les yeux écarquillés et elle semblait aussi raide qu'un piquet. Pour moi, ça ne faisait aucun doute pourtant...

«Salut M'man...» je lâchais la main de Sheli en voyant les yeux de ma mère rouler dans leurs orbites, je la réceptionnais avant qu'elle ne touche le sol et je me mettais alors à pleurer sans savoir pourquoi... j'arrivais pas à réaliser que ce soit elle. Je m'étais fait une raison en fait, l'idée que je ne la reverrais jamais et pourtant, elle était là, inconsciente, dans mes bras.

Je finissais par me calmer un peu avec l'aide de Sheli évidemment, puis je m'essuyais le nez rapidement avec la manche de mon kimono avant de soulever ma mère et essayer de la conduire dans sa chambre. Comme je m'y attendais, la pièce à laquelle on accédait le plus facilement était la cuisine, puis le salon parfaitement rangé. Pourtant, rien de bien personnel ici, pas de photos, rien. Ce qui prouvait qu'elle ne venait pas de ce monde hein? Je finissais par trouver la chambre, un futon plus épais que la moyenne qu'elle avait du concevoir elle-même, je reconnaissais sa petite touche personnelle avec les coutures en forme de croix, je la posais dessus avant de me tourner vers Sheli, l'air encore un peu secoué


«Tu veux bien aller lui préparer du thé s'il te plaît?» elle savait le faire, et connaissant ma mère, tout devait être parfaitement rangé et Sheli n'aurait aucun mal à trouver en fouillant un peu. J'avalais ma salive avec difficulté, passant ma main sur son front en attendant qu'elle se réveille, jusqu'à ce que finalement, lorsque mon épouse revenait avec le plateau de thé, elle finisse par ouvrir les yeux.

«Hey..» elle battit un instant des cils avant de se tourner vers moi d'abord, puis vers Sheli et elle revint encore vers moi en levant timidement sa main pour la poser sur ma jour
«Yu... Yusuke?? Sheli?? C'est.. c'est vous?»
«Oui M'man... c'est bien nous, tu ne rêves pas...»
je sentais alors les larmes qui lui montaient aux yeux, mais elle posa le regard sur Sheli et je sentais qu'elle se forçait à les ravaler, se redressant doucement pour s'asseoir en se tenant bien droite, toujours le paraître hein? Même devant sa famille... elle n'avait pas changé. Elle renifla doucement et se frotta les yeux avant de se racler la gorge
«Je... je suis désolée pour ce petit moment de faiblesse. J'espère n'avoir rien cassé en tombant?»
«Mais non... tout est à sa place. Tiens, Sheli t'a fait du thé.»
bon, évidemment, elle jeta un petit regard hautain à mon épouse, le genre de regard qui dit clairement "gare à tes fesses si tu l'as mal fait", mais vu que c'était un peu elle qui lui avait appris hein? Elle prit sa tasse délicatement et but une gorgée avant d'hocher de la tête et dire juste «merci». C'était mieux que rien.

Elle but une autre gorgée, j'en pris aussi un peu en invitant Sheli à s'asseoir à côté de moi.. j'avais tant de questions à lui poser, mais elle fut la première à me griller la place

«Quand... quand j'ai appris votre mort... cette attaque à Néo Bodhum... je n'ai pas pu le supporter...» je sentais ma gorge se nouer... je pouvais voir qu'elle avait les larmes aux yeux mais se contenait de toutes ses forces «ton père... comme toujours, il n'a rien montré. Il t'accusait d'avoir été faible, de ne pas avoir su te défendre, ne pas avoir su défendre ta femme, ta famille.. mais moi... j'avais perdu mon seul fils, ma belle-fille et tous les petits-enfants que vous auriez pu m'offrir un jour!»

Je venais poser ma main sur son épaule. Non mais quel con mon père!! Elle essaya de sourire, posant sa main par-dessus la mienne avec douceur
«Je suis tombée malade peu après. Je n'arrivais plus à manger ou à dormir, ton père lui passait tout son temps au dojo et... je ne sais pas trop ce qu'il s'est passé, je crois que j'ai fini par m'endormir, sauf qu'à mon réveil, je n'étais plus dans notre maison, mais dans une sorte d'arbre avec des hommes étranges aux bras terriblement longs!»
«Tu es sortie de l'Au-Delà à Guadosalam... comme nous.»
elle approuva d'un signe de tête avant de nous regarder à tour de rôle d'un air inquiet
- «Vous êtes arrivés par là vous aussi? Pourtant... quand j'ai demandé à l'époque, ils n'avaient jamais vu quelqu'un correspondant à votre description, ni à toi, ni à Sheli!»
«Je pense qu'on a mis plus de temps que toi à trouver notre chemin jusqu'à Héméra... on est sortis de l'Au-Delà depuis un mois à peine...»
elle se tourna alors vers Sheli, comme pour avoir confirmation de mes dires... ainsi donc, elle était morte après nous, mais elle était bien sortie avant, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 19 Nov - 19:48

Nous y voilà. Comme Yusuke, j’avais le cœur qui battait vite et j’appréhendais ce que nous allions voir derrière la porte. Mais j’essayais de garder mon calme le plus possible, même si je suppose que les rôles auraient été inversés s’il s’agissait d’un de mes parents … Mais non, lorsque la propriétaire des lieux se montra, j’écarquillais les yeux, mais le temps d’à peine entrouvrir la bouche, Hinata était déjà tombée dans les pommes. Yusuke l’avait rattrapée de justesse avant de fondre en larmes, c’était bizarre, mais j’imagine qu’il avait une certaine pression depuis tout à l’heure et que maintenant qu’il avait les preuves devant lui, elle redescendait, sous forme de larmes.

On allait installer ma belle-mère et j’essayais de calmer mon époux – sans lui mettre une gifle, promis ! – avant qu’il ne me suggère de préparer du thé pour son réveil. Je quittais la chambre pour le laisser avec sa mère, vu qu’on était passés par la cuisine, je n’eus aucun de mal à la retrouver et je me mis à soupirer en voyant l’état de cette dernière. On reconnaissait bien Hinata là-dedans, c’était sûrement la femme la plus maniaque que je connaissais. Je farfouillais un peu partout pour trouver le thé, les tasses, le sucre, et tout le tralala avant de faire réchauffer l’eau et attendre … Je tournais la tête comme si j’espérais voir comment mon époux se portait, même si bien sûr, je ne pouvais pas voir au travers les parois pour l’apercevoir … Je me demandais si Hinata était seule ici, nous n’avions vu personne dans la maison encore mais je repensais à ce que Yusuke avait dit plus tôt : comment était-elle venue sur Gaïa en passant par les routes dangereuses de Spira ?

Je me posais des tas de questions, au point même que je ne voyais pas le temps passer et que je sursautais même en entendant l’eau bouillir. Je préparais rapidement le thé, je n’avais pas intérêt à me planter sinon ma belle-mère allait me faire la peau et l’ambiance serait électrique – quelle ironie me concernant. J’apportais le tout sur un plateau, et justement quand j’arrivais, elle commençait à se réveiller.
Je n’étais du genre à la juger, mais Hinata, j’avais tellement l’impression qu’elle, elle n’aimait pas l’idée d’être jugée. Car comme d’habitude dans un moment de faiblesse, plutôt que se lâcher pour faire redescendre la pression, elle préférait rester droite et fière. Je lui donnais sa tasse avant de plisser les yeux une fois qu’elle avait baissé son regard. Ok je suis contente de la savoir ici, mais qu’elle ne commence pas son cinéma avec moi !! Mais puisqu’elle se contenta d’un merci, c’est que je ne m’étais pas foirée.

A l’invitation de mon époux, je venais m’asseoir à côté de lui en prenant une tasse, avant qu’Hinata ne raconte ce qu’il lui était arrivé … et de ce que je comprenais, elle s’était donnée indirectement la mort en apprenant la nôtre. Je prenais un air triste, encore plus lorsqu’elle parla de Sendo … à l’entendre, c’était cruel ce qu’il avait dit, et je ne doutais pas que Yusuke s’en retrouverait vexé, mais je ne sais pas … l’entendre dire qu’il avait ensuite passé son temps au dojo, à mes yeux, ca signifiait que lui aussi avait souffert de cette nouvelle et que c’était un moyen d’oublier cette histoire. Après, je pouvais me tromper complètement mais sinon … pourquoi aurait-il laissé tomber sa femme alors qu’elle avait fait une dépression d’une telle ampleur qu’elle en avait perdu la vie ? Je finissais par lever les yeux lorsqu’Hinata me regarda, Yusuke lui avait parlé de Guadosalam et du fait qu’on était arrivés après elle et j’avoue que j’avais à moitié suivi.

- Hein ? Euh, oui … Je buvais une gorgée de thé – je m’en suis pas trop mal sortie – avant de prendre une profonde inspiration et plonger mon regard dans celui d’Hinata. - J’ignore complètement ce qu’il s’est passé exactement … je me souviens de cette lueur dans le ciel, puis cette chose qui s’est écrasée à même pas un kilomètre du village, et en à peine cinq minutes, Néo-Bodhum était attaqué de tous les côtés … personne ne s’y était attendu …

Pour moi une météorite, ca fait boum, et puis plus rien quoi … pas de monstres ni rien. Mais forcément, nous ne pouvions pas savoir ce qu’était réellement la météorite – un portail pour voyager dans le temps et l’espace – et que les monstres qui en avaient surgi venaient eux-mêmes d’un autre espace-temps. Mais ca par contre, ca avait déjà piqué ma curiosité en fait. Car les monstres étaient des sortes d’insectes gigantesques et phosphorescents, et ca, pour avoir visité Gran Pulse de fond en comble, je peux affirmer que c’était la première fois que je voyais de telles créatures. Bref. Pour revenir à nos moutons, je me disais que ce n’était pas ca qui allait rassurer Hinata et je prenais une moue gênée. Oups. Bon, par contre à notre tour de poser des questions !

- Je suis désolée pour ce qu’il vous est arrivée … Et à Sendo aussi … J’imagine qu’il ne s’est pas isolé pour rien non plus de son côté … Mais, on se demandait avec Yusuke, comment êtes-vous arrivée à Wutai en partant de Spira ? Les routes sont dangereuses, quelqu’un vous a escortée jusqu’ici ?

Mon regard changea pour se faire plus insistant. Est-ce que justement, Sendo n’était pas ici aussi ? Quoique je m’interrogeais à son sujet aussi, faut dire que des deux, moi justement, j’étais plus proche de Sendo … mais est-ce qu’elle ne lui en voulait pas de l’avoir laissée tomber là où elle avait eu le plus besoin de lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Jeu 20 Nov - 9:03

Petit à petit, autant ma mère que moi commencions à nous calmer, à réaliser que oui, on était tous bien vivants, et je pouvais sentir que malgré ses tentatives désespérées pour rester digne, elle était profondément soulagée de nous voir, et ça valait aussi pour Sheli même si elle ne l'avouerait jamais. Buvant son thé sans la moindre raideur, ce qui prouvait que mon épouse l'avait bien préparé, elle écoutait un peu ce que l'on racontait tout en essayant elle aussi de nous expliquer la situation, mais visiblement, cette histoire de monstres avait eu de quoi la choquer profondément elle aussi.

«Personne ne sait vraiment ce qu'il vous est arrivés. Les autorités de Cocoon n'ont pas voulu donner d'explications publiques sur l'attaque de Néo-Bodhum. Ils ont juste dit que le village avait été attaqué par des monstres, mais que c'était normal vu la dangerosité de Pulse.» en gros, ils avaient étouffé l'affaire, les bâtards! Est-ce qu'ils ont profité de cette attaque pour attiser de nouveau la haine entre Cocoon et Pulse? Dans quel intérêt? Y'a plus personne sur Pulse à part ces gens qui voulaient la repeupler! Bande de cons...

Je buvais à mon tour une gorgée de thé, ne sachant pas quoi répondre finalement, et Sheli reprit la parole pour exprimer notre inquiétude et notre réconfort à ma mère.

«Papa a toujours été le genre à se plonger dans le travail pour ne pas penser à ce qui le contrarie...»
- «Oui... j'ai essayé le plus possible d'être une bonne épouse, j'ai continué à entretenir la maison, faire à manger, mais il ne passait presque jamais son temps avec moi et il allait toujours manger dehors.»
aoutch! Alors là, j'avoue qu'il avait fait fort ce con! Ma mère a horreur qu'on mange à l'extérieur si elle prépare quelque chose, alors pour sûr que ça n'a pas du l'aider à remonter la pente de son côté. Ce qui a toujours aidé à la faire tenir dans toutes les situations, c'est bel et bien de savoir sa maison dans un ordre parfait.

Je posais ma main à nouveau sur son épaule alors que Sheli demandait comment elle avait fait pour venir jusqu'ici...

«Et bien.. je portais un kimono quand je suis sortie de.. l'Au-Delà c'est ça?» j'approuvais d'un signe de tête «et je ne sais pas pourquoi, mais les gens là bas ont d'abord pensé que j'étais quelque chose comme un invokeur... mais je ne savais pas de quoi ils parlaient et ils ont pensé que j'avais seulement perdu la mémoire. Aussi, ils se sont occupés de moi et ils m'ont conduite jusqu'à une grande ville appelée Bevelle. Là, j'ai rencontré de drôles de gens avec des tenues très complètes qui auraient presque pu rappeler celles des soldats du Sanctum si elles n'étaient pas aussi... bariolées...» des al-bhed surement «et eux par contre, ont tout de suite compris que je n'étais pas.. invokeur. Ils utilisaient des aéronefs en secret pour voyager sur tout Héméra et avaient été dans un village où des gens qui me ressemblaient vivaient. J'ai voulu y aller et c'est avec une grande générosité qu'ils m'ont conduite ici.»

Je comprenais mieux en effet. C'est sur que ma mère, par la façon qu'elle a de se tenir et de se vêtir avait tout d'un invokeur, amnésique quoi... elle avait terminé son thé et posa sa tasse délicatement sur le plateau tout en remerciant Sheli d'un signe de tête
«Quand on est sortis de l'Au-Delà, les guados nous avaient parlé de gens de Gaïa qui nous ressemblaient... je suppose qu'après ton passage, des ninjas de Wutaï ont du passer par là.»
- «C'est possible, oui. Quand je suis arrivée, les gens ont tout de suite pensé que j'étais bien née ici, et quand je leur ai expliqué la situation, ils m'ont parlé de rivière de la vie qui avait bien voulu me ramener, et que j'étais surement morte depuis des dizaines d'années, pour ça que je ne me souvenais pas de cet endroit. Je n'ai pas réussi à leur expliquer que je venais carrément d'un autre monde. Jouer les amnésiques a été plus facile pour m'intégrer.»


Oui, forcément. Je soupirais et elle finissait par chercher à se lever, je l'aidais un peu avant qu'elle ne nous regarde Sheli et moi, chacun notre tour. Puis elle s'approcha de mon épouse et prit ses mains dans les siennes en souriant doucement
«Je suis soulagée que vous ayez réussi à rester ensembles... il faut croire que Yusuke avait raison quand il parlait de toi, vous étiez vraiment destinés l'un à l'autre.» je souriais doucement alors qu'elle se tournait vers moi «je vais préparer le dîner. Malheureusement, je n'ai pu voir qu'une toute petite maison ici et je n'ai pas d'autre chambre pour vous, mais je peux vous installer dans le salon en poussant les meubles si vous voulez?»
«Non, ne t'en fais pas. On a pris une chambre à l'auberge. On va rester manger avec toi, puis on ira dormir là bas. On reviendra demain matin, d'accord?»
«Je vous préparerai un bon petit déjeuner. Avec des crêpes. Je sais que Sheli n'aime pas trop mes beignets de haricots...»
elle eut un sourire assez tendre envers mon épouse avant de nous laisser pour se rendre en cuisine. Je restais planté là, c'était évident qu'elle était encore sous le choc, car même si je savais qu'au fond elle aimait bien Sheli, les démonstrations d'affection comme elle venait de le faire, étaient particulièrement rares. Je me tournais vers mon épouse pour voir comment elle réagissait à tout cela, mine de rien, ça faisait pas mal à encaisser d'un coup, et je n'étais pas sur moi-même de ne pas avoir la trouille d'ici demain de me réveiller et que tout ça ne soit qu'un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Jeu 20 Nov - 18:12

Petit à petit, les choses s’éclaircissaient et quand bien même le choc était encore présent, le calme revenait peu à peu et l’atmosphère se détendait d’elle-même. J’étais tout de même attristée par l’histoire de ma belle-mère, et forcément, je m’interrogeais aussi beaucoup au sujet de son époux … Si bien que je finissais par lui demander comment était-elle arrivée jusqu’à Wutai en partant de Spira. Ainsi donc, les Guados l’avaient prise pour un Invokeur amnésique et l’avait conduite jusqu’à Bevelle … où des Al Bheds avaient accepté de la ramener ici … ?

- Il y avait des Al Bheds à Bevelle, sérieusement ?

Bevelle est la capitale et le siège de la religion et les Al Bheds sont des hérétiques … et elle dit avoir trouvé des Al Bheds dans la capitale qui l’ont emmenée dans un lieu secret où ils cachaient des aéronefs ? La vache … Euh cela dit, ce n’était pas le sujet et je regardais Yusuke puis Hinata à tour de rôle avant de faire signe du genre « faites pas attention ». Yusuke reprenait donc la relève pour en apprendre plus, et de toute évidence, Hinata avait dû mentir sur ses origines afin de pouvoir s’installer plus facilement ici, je comprenais ainsi mieux pourquoi l’aubergiste avait dit qu’on lui avait raconté que Yusuke était malade et qu’il ne pouvait pas venir la voir …

Je continuais de siroter mon thé jusqu’à en boire la dernière goutte avant de poser ma tasse et soupirer … jusqu’à ce que Hinata m’attrape les mains dans les siennes avec un air bizarre … Enfin bizarre, elle me souriait quoi, et c’est justement ca qui était trop bizarre ! Elle n’avait jamais trop exprimé son affection à mon égard, en ma présence. J’écarquillais les yeux sur le moment alors qu’elle exprimait son soulagement de nous savoir ensemble Yusuke et moi, et je me mettais à sourire doucement. Bon, pour ce soir donc, on mange ici, on file dormir à l’auberge et on revient demain matin. L’attention au sujet des crêpes fut touchante pour ma part, c’est vrai que je trouvais que les beignets de haricots, c’était particulier et je n’avais jamais osé le dire – même si ca se voyait que je n’aimais pas – de peur de la vexer. J’étais tellement stupéfaite sur le coup que j’en étais restée bouche bée, incapable de prononcer le moindre mot … Hinata s’éclipsait alors et je reprenais une moue triste, soupirant tout en baissant les yeux.

- Elle doit se sentir si seule depuis tout ce temps … Je devais avoir l’air un peu déprimée sur le moment. - Et je ne parle pas seulement de ces mois passés ici, même avant … si ton père ne restait pas avec elle … et s’il restait seul en s’isolant dans son coin, qu’est-ce qui lui est arrivé à lui ?

Je levais les yeux vers mon époux avant de rougir légèrement, pour sûr qu’à mes yeux, il n’allait pas le prendre de la même manière que moi.

- Je suis sûre que tu vas encore me dire que c’est qu’un con et qu’il a laissé tomber sa femme alors qu’elle avait le plus besoin de lui … mais quelqu’un qui laisse tout tomber pour s’isoler, c’est quelqu’un qui souffre aussi. Moi j’ai toujours apprécié ton père, et je m’inquiète à son sujet …

Je soupirais une nouvelle fois avant de me lever à mon tour, c’était une situation assez compliquée. D’une part j’étais soulagée de savoir ma belle-mère ici, mais j’espérais qu’elle allait bien tout de même … d’autre part, j’étais aussi inquiète pour son époux, du coup, nous ne savions absolument pas ce qu’il était devenu. En tout cas, cette histoire d’Au-Delà était un peu plus compliquée que je ne le pensais …

- Il faut croire que l’Au-Delà est un véritable mystère, les personnes les plus ordinaires comme nous deux ou encore ta mère sont revenues à la vie pour des raisons qui nous échappent … C’est tellement bizarre. Comment je réagirai moi, si j’apprenais que mes parents étaient revenus ? Après plus de cinq siècles à m’être faite à l’idée que j’étais orpheline … ?

Je crois que je serai tout aussi secouée que Yusuke, sans doute même plus que lui. Mais je crois surtout que je finirai par pleurer de joie à l’idée de les revoir alors que ni l’un, ni l’autre, je n’avais jamais pu leur dire adieu comme il se devait … et je serai tellement ravie que Yusuke les rencontre !! Mais bon, il avait déjà eu la chance de récupérer sa mère, je pense que ce serait trop demander d’avoir la même chance que lui et récupérer mes parents … Je croisais son regard avec une mine pâle et vraiment triste, me penchant quand même pour déposer un baiser sur son front avant de m’éclipser à mon tour à la cuisine pour voir si Hinata avait besoin d’un coup de main.

- Euh, je … vous avez besoin d’aide ?

Argh, pourquoi j’ai fait ca moi, la connaissant elle va encore m’embarquer pendant trois heures dans la cuisine pour l’aider ! … Mais cela dit, inconsciemment, c’était peut-être ce que je cherchais. M’occuper, pour oublier ce à quoi je venais de penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 21 Nov - 9:47

Oui, il y avait bien des al-bhed à Bevelle, mais même ma mère avait remarqué qu'ils semblaient se cacher, même si elle n'avait pas trop compris de quoi. Elle avait même eu peur à un moment d'être associée à une sorte de groupes de rebelles ou autres, mais il fallait bien que des al-bhed restent dans le coin pour garder un œil sur cette Église qui ressemblait de plus en plus à une tyrannie qu'à une simple religion. Ils avaient mis des espions un peu partout sur Héméra à vrai dire, mais nous l'ignorions, et ma mère aussi. Elle savait juste que oui, il y en avait et ils l'avaient aidée, ça l'avait suffit.

Maintenant, on se remettait peu à peu du choc et alors que Sheli et moi restions encore dans sa chambre, ma mère s'était levée pour préparer le dîner. J'essayais de repenser à tout ce qu'elle avait pu dire, j'étais assez en colère en fait après mon père, alors lorsque Sheli s'inquiéta pour lui, je ne pouvais m'empêcher d'afficher une mine des plus sombres

«Il doit être bien dans la merde maintenant. Il n'a jamais su se cuire un œuf! Ça lui apprendra de toute manière! Il me critique à moi de ne pas avoir pu te protéger d'une horde de monstres en furie, et il n'est pas capable de protéger sa propre épouse qui souffre en silence et se meurt de chagrin?»

Je me tournais vers elle, je savais qu'elle aimait bien mon père, faut dire qu'il la respectait bien plus que moi puisqu'elle était plus forte et se battait au katana. Je n'avais jamais été jaloux du fait qu'il soit ainsi avec elle, car au fond, je m'en foutais. Mais là, par sa faute, ma mère est morte, et au lieu d'être tranquillement chez elle à devoir faire le deuil de son fils avec l'homme à qui elle a consacré pratiquement sa vie entière, elle se retrouve toute seule sur un monde qu'elle ne connaît pas!
«Lui qui se vantait de sa force, tu crois vraiment que je vais avoir pitié de lui maintenant? Toute ma vie il m'a balancé dans les dents que je n'étais qu'un faible qui ne pourrait jamais protéger sa famille! Et lui? Il a tout perdu maintenant, son fils et sa femme, et est-ce qu'il a fait la moindre chose pour empêcher ça? Non! Désolé mais je ne risque certainement pas de m'apitoyer sur son sort. Il n'a que ce qu'il mérite, et je suis sur que même ici, ma mère sera plus heureuse avec les gens de ce village qui la comprendront surement beaucoup mieux que mon père ne l'a jamais fait!» ce n'était pas trop difficile de voir que cet endroit semblait avoir des coutumes et traditions proches de celles de la famille de ma mère. Enfin on n'avait pas encore trop eu le temps de voir, mais rien que la décoration de la maison ressemblait beaucoup au genre qu'elle aimait.

Heureusement, Sheli changeait de sujet et revenait sur l'Au-Delà, j'avoue que ça me perturbait un peu et lorsqu'elle mentionna ses parents, je devais reconnaître qu'il y avait de quoi se poser des questions

«J'avoue qu'on ignore bien des choses encore. Peut être que si on rencontre une nouvelle chimère, on pourra lui demander depuis combien de temps environs l'Au-Delà récupère les âmes de tous les mondes? Peut être que tes parents sont là bas après tout, et qu'ils pourraient ressortir à tout moment?» ce serait... incroyable. Même si je doute fort qu'ils arrivent à trouver un endroit qui leur convienne par ici! Mais d'un autre côté, ce serait sympa si je rencontrais mes beaux-parents!

Elle se pencha vers moi et m'embrassa sur le front avant de se lever pour aller aider ma mère à la cuisine. Celle-ci lui sourit tristement avant de se tourner vers elle

«Non, ça ira. Par contre... je voulais vous demander...» elle avait déjà lancé le riz, et la viande avec les légumes et le curry mijotaient dans une casserole, on pouvait sentir les épices jusqu'ici, elle avait du mettre la dose en se souvenant que Sheli aimait bien quand c'était épicé. Elle alla dans le salon et ouvrit un tiroir avant de nous montrer son contenu, il y avait un appareil photo semblable au nôtre qu'elle nous montra «est-ce que nous pourrions prendre quelques photos? Je... je n'ai pu ramener aucun souvenir de mon ancienne vie, je n'ai pas de photo de ton père non plus... si au moins je pouvais avoir une photo de vous deux?»
«Oui, bien sur, M'man. Tu vas en prendre une de nous deux et Sheli en prendra une où tu seras avec moi, d'accord?»
elle sourit tristement avant de nous faire signe de la suivre dans son tout petit jardin. Elle avait un puits où elle avait accroché de nombreuses fleurs du genre plante grimpante, là elles étaient fermées à cause de l'obscurité, mais elles avaient l'air bien jolies. Elle alluma des lanternes - qui ressemblaient davantage à des torches mais passons, bien plantées dans le sol et qui dépassaient Sheli en hauteur - puis elle nous demanda de nous mettre près du puits

«Tu ne veux pas plutôt attendre demain matin qu'il fasse jour?»
- «Je... je préfère maintenant. On ne sait jamais.»
la peur du lendemain. Normal je suppose après ce qu'elle a vécu. On s'avançait donc avec Sheli, et on se plaçait devant le puits, les torches dégageaient assez de lumière pour que la photo soit jolie, surtout qu'on était en kimonos donc bon... elle sourit en nous regardant à nouveau «j'aurais aimé avoir gardé une photo de votre mariage.» je me souvenais alors qu'à défaut d'avoir gardé les photos, on avait toujours notre album de mariage! Lui était resté dans notre sac sans fond avec le livre d'Haerii...

«On a notre album de mariage, si tu veux. On pourrait peut être voir avec les gens d'ici s'il est possible d'en faire une copie?» et maintenant que j'y pensais, mon père devait bien être sur certaines de ces photos, vu qu'ils étaient présents tous les deux, et je me demande même si on n'a pas une photo de groupe où on y est tous les quatre. Elle eut alors comme des étoiles dans les yeux, je savais qu'elle se retenait encore pour ne pas pleurer
- «Ce serait.. oui je pense qu'ils pourraient le faire..» je m'approchais alors d'elle pour prendre l'appareil photo et le tendre à Sheli, puis je venais prendre ma mère par les épaules pour qu'on se mette nous aussi devant le puits afin que mon épouse nous prenne en photo. Elle alla même poser sa tête sur mon épaule, et je savais qu'on verrait dans son regard ce profond soulagement de savoir son fils bien vivant et sur un monde où elle pourrait le revoir quand elle voudrait. Elle s'essuya quand même les yeux après la photo et remercia chaleureusement Sheli avant de nous signifier que le dîner allait bientôt être prêt.

«Tu veux bien m'aider à mettre la table, s'il te plaît?» qu'elle lui demanda? Moi de mon côté, j'allais puiser l'eau du puits pour avoir de l'eau fraîche, histoire que je fasse quand même quelque chose, même si ce n'était pas vraiment le genre de chose que ma mère appréciait, mais elle me connaissait à force!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 21 Nov - 14:36

Comment ne pas s’attendre à la réaction de Yusuke vis-à-vis de son père ? Et pourtant, même en m’y attendant, ca me faisait quand même assez mal. C’est vrai que Sendo avait fait fort et pourtant … je n’étais pas sûre de pouvoir lui en vouloir de trop pour ma part. Je restais fixée sur cette idée que si lui-même avait tout lâché, même sa femme, c’est qu’il souffrait aussi énormément. Mais l’erreur était là et c’était une erreur que beaucoup de personnes faisaient en général. Plutôt que de discuter avec quelqu’un et de se soutenir, on préfère s’isoler et plonger seul peu à peu dans les ténèbres jusqu’à ce qu’elles nous engloutissent. Quoiqu’il en soit, ca m’amenait de bout en fil au sujet de l’Au-Delà et je pensais à mes parents. Et si un jour, ils revenaient aussi sur Héméra, eux aussi ? Après être morts tous les deux sans avoir pu se dire au revoir ? Ce serait à la fois un choc … et une si heureuse nouvelle ! Mais bon, Yusuke avait déjà eu la chance de récupérer sa mère, je suppose qu’il ne fallait pas trop en demander. Aussi je hochais la tête à ses propos, qui sait, l’Au-Delà et le Monde Invisible de Gran Pulse étaient peut-être un seul et unique lien s’il le fallait, et mes parents étaient peut-être bien là… A errer jusqu’à trouver la sortie.

Finalement j’étais partie, non sans avoir le cœur lourd, vers la cuisine pour demander à Hinata si elle avait besoin d’aide, mais elle avait déjà tout lancé à cuire. A la place, elle avait une demande … particulière, à nous faire. Prendre des photos ? Je me tournais vers mon époux, je n’y voyais pas d’inconvénients. Aussi on sortait dans le petit jardin pour prendre des photos, une avec mon époux, et ensuite je prenais la mère et le fils ensemble avant de sourire doucement en les voyant tous les deux … mais non sans avoir une nouvelle once de tristesse aussi. Hinata souhaitait avoir des photos de notre mariage, aussi on allait fouiller dans notre sac pour lui filer l’album qu’on avait fait afin qu’elle s’en fasse une copie.

De retour dans la maison, à la demande de ma belle-mère, je mettais la table. Vu que j’avais un peu fouillé partout tout à l’heure pour faire le thé, je savais où se trouvaient quelques trucs comme les verres et les assiettes. On mangeait avec des baguettes ici et ca je savais le faire après beaucoup d’entraînement ! Quand Yusuke a voulu me présenter ses parents, il m’avait prévenu qu’on mangeait comme ca chez eux, alors je me suis entraînée durement jusqu’à réussir afin de ne pas les décevoir, ni faire mauvaise impression. C’était dur quand on n’avait pas l’habitude, mais j’avais eu un bon prof, héhé ! Yusuke revenait, j’aidais encore Hinata au besoin, et on s’installait à table ! Si au début j’étais dans le silence, et encore bien songeuse, je me décidais à briser cette ambiance lourde et pénible … même s’il fallait parler de sujet peu joyeux pour cela.

- Comment vous sentez-vous Hinata ? Je veux dire … Avant de rencontrer Yusuke … Je venais de revenir à la vie aussi et j’étais toute seule. En voyant que toutes les villes étaient détruites hein. Puis même, après cinq siècles de solitude, c’était toujours aussi pénible de se sentir seul. - J’espère que vous ne vous sentez pas trop seule … Mais maintenant qu’on sait que vous êtes ici, on tâchera de venir vous rendre visite de temps en temps avec Yusuke.

J’essayais de sourire un peu avant de replonger le nez dans le contenu de mon assiette. Avec tout ca, je me surprenais de voir que j’arrivais à bien manger mais bon. Je suppose qu’après avoir passé plusieurs jours à manger la même chose sur un bateau, ca faisait du bien de voir un peu de changement !

- C’est très bon en tout cas, comme d’habitude. Un peu de flatterie pour belle-maman, héhéhé … ahem. Bon changement de sujet là, ca devient triste tout ca. Je tournais la tête comme pour chercher la montagne à travers les murs. - Dites … Est-ce que les habitants de Wutai vous ont parlé de cette drôle de montagne là-bas ? Celle où les statues sont sculptées dessus …

Je n’osais pas en dire plus, lui dire que ca pourrait être un indice, peut-être, sur la position d’une Chimère ou autre. Ca ne m’étonnerait pas qu’elle en ait entendu parler vu que c’est le sujet principal d’Héméra mais bon. C’est la mère de Yusuke, je suppose qu’on peut parler de notre quête, mais d’un autre côté, avec cette histoire de Sephiroth et personnes mauvaises qui courent après les Cristaux, je crois que je n’avais pas envie de l’inquiéter au sujet de cela. Si on venait à avoir des problèmes pour reperdre la vie encore une fois, je crains qu’elle ne le supporte pas et que sa mort soit définitive …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Sam 22 Nov - 14:07

Difficile d'imaginer que ma mère puisse être là, et qu'on était sur le point de manger tous ensembles. J'étais allé remplir une cruche d'eau fraîche pendant que Sheli aidait ma mère à mettre la table, puis on s'installait tranquillement autour du curry qui sentait bien bon! La table était carrée, donc au moins il n'y avait pas de problème de place pour savoir où se mettait le chef de famille hein?

Je prenais mes baguettes pour mélanger la viande, les légumes et le riz pendant que mon épouse s'interrogeait un peu sur le mode de vie de sa belle-mère ici...

«Ça va. C'est tout de même un mode de vie particulier, et j'ai été surprise du goût des aliments. Ça n'a rien à voir avec ce que l'on trouvait chez nous. Et puis... il n'y a pas énormément d'hommes ici, beaucoup sont morts au cours d'une guerre qui a eu lieu il y a un peu moins de dix ans.» ah oui, la fameuse guerre dont nous avait parlé la femme à Junon où son mari avait été tué... j'approuvais d'un signe de tête
«Oui, on en a entendu parler.. apparemment, ça opposait des soldats d'une organisation appelée ShinRa à Wutaï?»
- «Oui. Je n'ai pas vraiment compris, les gens ont essayé de m'expliquer. Je sais juste qu'il y avait une histoire de réacteur à mako et de materias... mais pour le reste, disons que j'ai préféré ne pas trop en demander, ça avait l'air pénible pour ces femmes.»


Je comprenais ce qu'elle voulait dire, et puis d'un autre côté, elle avait tout le temps d'en apprendre plus. Mais au moins, elle était entourée d'autres veuves et ça devait surement l'aider à se sentir moins seule. Toujours est-il que maintenant, on pourrait faire en sorte de venir la voir de temps en temps, et elle n'aurait plus à dire que j'étais malade ou autre! Et avec les photos, elle aurait quand même dans la tête qu'elle avait une partie de sa famille quelque part.  

Toujours est-il que le repas était très bon, aussi je ne disais pas grand chose en me concentrant sur mon assiette, jusqu'à ce que Sheli mentionne la drôle de montagne à côté! Ah oui c'est vrai tiens!

«Ils appellent ça le Mont Da Chao. C'est une montagne sacrée pour eux, mais elle est assez dangereuse. Il y a des monstres et dans les grottes il y a des geysers de flammes. Je crois qu'il y a une légende qui raconte qu'il faut la protection du Dieu Léviathan pour s'y rendre, mais je n'ai jamais compris ce que ça voulait dire.»
À ce niveau là, ma mère était un peu comme moi. Autant sur les traditions et légendes des habitants du quartier du riz, elle était incollable, mais sur les noms des Fal'Cie et autres légendes entre Cocoon et Pulse, elle est nulle.

Bref, en tout cas, je me tournais vers Sheli. Une fois de plus, Léviathan revenait et il était question de cette montagne... sauf que j'avais du mal à imaginer une chimère de l'eau entourée de flammes? Ça n'avait pas trop de sens, et puis il faudrait peut être se renseigner sur le niveau de dangerosité des lieux. Il ne fallait pas oublier qu'on avait quand même perdu une grande partie de notre force en passant dans l'Au-Delà, donc il fallait quand même faire attention! Et puis, un petit détail aussi

«Ce sont des geysers de flammes ou de la lave?» oui non car avec Sheli, vaut mieux savoir avant!
- «On m'a dit des geysers de flammes. Je ne crois pas que cette montagne soit un volcan.»

Bon, c'était déjà ça. Elle se levait pour débarrasser et on s'y mettait tous, même si elle me lançait un regard mécontent de voir que je l'aidais moi aussi et je lui souriais simplement en lui faisant bien comprendre que ça ne me dérangeait pas. Puis pour le dessert, elle n'avait que des fruits, mais ils étaient super bons! Mangue, litchis, mais pas de fraise! Dommage pour Sheli!
J'avais le ventre bien plein en tout cas, et ma mère semblait reprendre peu à peu son calme et se montrait à l'aise, bien que ça impliquait aussi qu'elle ait cette raideur dans le dos de la bonne petite maîtresse de maison!


«Je suppose que vous avez envie de voyager et d'explorer Héméra avant de vous trouver une nouvelle petite maison?» et oui, comme on l'avait fait finalement sur Cocoon et Pulse avant de construire notre maison à Néo-Bodhum
«Oui. Et puis, y'a beaucoup plus à faire cette fois, quand on voit les différences de cultures d'un monde à l'autre... ce n'est pas pour tout de suite qu'on pourra s'installer!» elle eut un léger sourire triste avant de bâiller doucement en mettant bien sa main devant sa bouche. Je me levais donc avant de m'approcher pour l'embrasser sur le front
«On va te laisser te reposer. On reviendra demain matin pour le petit déjeuner...»
- «D'accord, je vous attendrai!»
elle se leva à son tour et s'approcha de Sheli pour la prendre dans ses bras. J'avais du mal à croire encore qu'elle soit aussi "sympa" avec elle, mais je crois au fond qu'elle lui est reconnaissante d'être encore là pour moi. Elle connaît sa force et doit se douter que j'aurais peut être eu du mal à venir jusqu'ici sans elle. Allez savoir... en tout cas, ça me touchait quand même.

On la saluait et on retournait vers l'auberge, la nuit était plutôt belle, et on pouvait effectivement voir de faibles lueurs sortir des galeries du Mont Da Chao.

«Des flammes dans la montagne. Je me demande ce qui les alimente? Le feu ne peut pas se créer tout seul, ou du moins il ne peut normalement pas demeurer sous forme de geyser en continu, si?» je n'étais pas un expert faut dire mais bon, je trouvais ça bizarre quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Sam 22 Nov - 19:07

De la cuisine maison, j’avoue que ca semblait faire un baille qu’on n’en avait pas eu le droit ! Bon d’une certaine façon, ce que je préparais sur le bateau, c’était fait maison, mais ce n’était pas pareil encore selon moi car on faisait avec les moyens du bord … Sinon, on avait pris l’habitude de manger à l’hôtel ou au restaurant depuis qu’on était sur Héméra. Si le silence s’était installé dans un premier temps à table, je le brisais rapidement pour voir comment Hinata se sentait, maintenant qu’elle était seule dans un monde qu’elle ne connaissait pas, et sans la présence de son mari. Mais j’étais soulagée d’entendre qu’elle s’en sortait plutôt bien, et j’avais presque oublié cette histoire de guerre entre la Shinra et Wutai … il y avait d’autres veuves ici, d’une certaine façon, je savais que ca l’aiderait à aller de l’avant.

Puis je m’interrogeais au sujet de cette étrange montagne juste derrière le village. Ils appelaient ca le Mont Da Chao ici et apprendre qu’elle était hostile ne m’étonnait pas plus que ca en fait. Mais par contre, l'histoire des geysers de flammes me laissa perplexe. Je prenais une moue songeuse sur le moment en m’interrogeant alors qu’elle parlait de Léviathan.

- On a remarqué qu’il y avait beaucoup de coïncidences entre notre monde et celui-là … De toute évidence, ils vénèrent Léviathan ici … mais pour nous, c’est le fal’Cie qui s’occupe de la pureté des eaux sur Cocoon …

Et c’était une matéria d’invocation dont l’élément était l’eau aussi… J’imagine que ca va de soi en fait en y réfléchissant, ceux qui sont sous la protection de « l’eau » n’ont rien à craindre des flammes. Elle les éteint … Mais j’avoue que ca me dépassait quand même. Je pensais à un truc, mais j’allais en discuter plus tard avec mon époux. En tout cas, j’étais soulagée d’entendre qu’il ne s’agissait pas d’un volcan là-bas !! Sinon moi je me tire !!
A la fin du repas, on discutait encore un peu, Hinata avait bien compris qu’on comptait découvrir Héméra avant de se poser, comme nous l’avions fait sur Gran Pulse. Nous ne lui avions pas parlé de nos projets de recherche des Cristaux pour tenter de ramener notre monde ici, et ce n’était pas plus mal selon moi, je n’avais pas envie de l’inquiéter. Puis nous nous levions pour quitter la maison, même si on allait revenir le lendemain et je réceptionnais avec stupéfaction ma belle-mère dans les bras. Je lui rendais l’étreinte en souriant doucement, puis nous retournions à l’auberge pour se retrouver dans notre super chambre – bien que je grimaçais à la tête du lit, si on peut appeler ca un lit … Comme je m’y attendais, Yusuke reparlait du mont Da Chao. Et là, je me mettais en mode sérieuse et limite scientifique.

- Un geyser de flammes est tout sauf naturel, il me semble… Il y a besoin d’un souffle de gaz, d’oxygène et une étincelle pour faire ca … je pense ? Il peut y avoir du gaz qui sort d’un trou naturellement, mais d’où viendrait le feu ? Soit il y a une machine là-dedans qui fait ca. Ce qui m’étonnerait grandement quand on voit les environs. - Soit c’est d’ordre magique, ou au moins surnaturel.

Je me tournais vers mon époux avec un regard qui voulait tout dire. Il faut qu’on y aille ! Mais surtout, je me rappelais ce que Hinata avait dit au sujet de Léviathan.

- Je ne comprends pas cette histoire avec Léviathan par contre. J’ai pensé que si Léviathan était lié à l’eau, alors c’était normal que l’eau éteigne le feu si quelqu’un était sous sa protection … mais en fait … dans ce cas, n’importe qui qui maîtrise une technique d’eau peut l’éteindre et passer ?

Yusuke avait un souffle aquatique il me semble non ? Peut-être qu’on devrait y aller et essayer … Non mais qu’est-ce que je dis !? On ira oui !!

- Faut qu’on aille voir ! Je fixais toujours mon époux en arborant un air malicieux cette fois. - Attends, si cet endroit est sacré pour eux, tu n’imagines pas qu’il y ait un super trésor de grande valeur derrière ce mur de flammes !? Me dis pas que ca ne t’intéresse pas !

Ca ne résolvait pas le problème des monstres, mais j’avoue que je n’y pensais pas trop pour le moment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Dim 23 Nov - 12:52

Qui aurait pu penser que cette journée allait se terminer ainsi? Pas moi en tout cas, lorsque j'ai quitté Costa Del Sol... enfin pour l'heure, on avait passé quand même une bonne soirée. Je crois qu'une part de moi ne réalisait pas encore que ma mère était bien là, vivante dans un village qui lui correspondait bien. Je fixais les étoiles tout en réfléchissant à ce qu'elle pourrait faire ici. Elle est très douée de ses mains, je suppose qu'elle pourrait très vite ouvrir une boutique de kimonos. Ce village semble assez touristique, donc surement qu'elle ferait fureur avec ses créations!

Mais j'étais tiré de mes pensées par Sheli qui s'interrogeait encore sur cette montagne. C'était étrange d'imaginer des geysers de flammes à l'intérieur. Soit c'était un mécanisme créé par les habitants pour empêcher les gens de s'en approcher, soit il y avait un truc magique là dedans. J'écoutais d'une oreille distraite les explications de mon épouse alors qu'on était de retour à l'auberge... je ne savais pas vraiment quoi y répondre à vrai dire.

«On se renseignera un peu mieux demain auprès des habitants du village.» en tout cas effectivement, s'il suffisait juste d'une technique d'eau pour passer, c'était dans mes cordes «je peux peut être aussi utiliser une technique de terre pour créer un mur le temps qu'on passe aussi... enfin on verra une fois sur place si on y va.»

J'étais assis sur le futon en train d'essayer d'enlever mes chaussures lorsque Sheli trouva l'argument qui allait forcément faire pencher la balance! Je levais un regard amusé vers elle avec un air presque moqueur
«Tu sais trouver les arguments pour me convaincre toi, hein?» je pouffais de rire avant de me déshabiller, ce qui n'était pas très long puisqu'un kimono, ça s'enlève vite, puis j'enfilais un pantalon noir qui me servait de pyjama avec le débardeur qui allait avec, puis je m'allongeais sur le futon en fixant le plafond d'un air songeur

«La dernière fois que j'ai dormi dans ce genre de lit, je devais avoir une dizaine d'années. Une cousine de ma mère était venue dormir à la maison et j'avais du lui laisser ma chambre car elle avait mal au dos et ne pouvait donc pas s'allonger sur un futon. On dirait qu'ils sont un peu pareils» autrement dit, pas top pour dormir, mais on s'y fait.

J'attendais que Sheli me rejoigne, puis je déposais un baiser sur son front en soupirant

«Demain, on ira d'abord prendre le petit déjeuner chez ma maman, puis on ira voir cette montagne, ça te va?» j'ignorais ce qu'on allait trouver là bas. Honnêtement, même s'il était question de Léviathan, j'avais énormément de mal à imaginer qu'il puisse y avoir une chimère de l'eau dans une montagne aussi aride avec des geysers de flammes! Mais au pire, il pouvait y avoir la chimère de la terre ou celle du feu, j'en sais rien.

Je savais que Sheli aurait du mal à s'endormir sur un lit pareil, et pour ma part, j'étais encore un peu trop secoué pour avoir envie de faire des bêtises, et surement épuisé par la journée aussi, c'est pourquoi on restait sages pour ce soir, et la nuit allait pouvoir être tranquille pendant qu'on serait bercés par le chant des grenouilles et le bruit des rivières environnantes.

Le lendemain matin, on se levait tranquillement avec le soleil, car il n'y avait pas de volets aux fenêtres donc on n'avait pas trop le choix que de voir la lumière filtrer dans la pièce, et puis le bruit des gens qui préparent la cuisine ou qui se lèvent m'avait forcément réveillé aussi. Sans oublier qu'il fallait qu'on aille prendre le petit déjeuner chez ma mère!
Je bâillais longuement avant de m'étirer, laissant Sheli se réveiller à son rythme - surtout qu'elle n'aurait pas de café aujourd'hui, donc autant la laisser tranquille - et je filais à la salle de bain, j'attrapais un seau pour me laver devant le miroir, en soit je n'étais pas sale, c'était surtout pour mieux me réveiller. Je récupérais le kimono de la veille, ce n'était pas le temps que je l'avais porté qui l'avait sali de toute manière, et j'essayais aussi de me coiffer un peu - peine perdue - avant de revenir dans la chambre pour voir si Sheli se réveillait enfin?


«Allez la marmotte, faut qu'on aille prendre le petit déjeuner!» les bonnes crêpes de ma maman! Cool non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Dim 23 Nov - 17:36

Si Yusuke s’était interrogé au sujet des geysers de feu, j’avais donné mes hypothèses de mon côté. J’étais bien curieuse de voir ce qu’il y avait dans cette montagne, et de toute évidence si elle était liée à Léviathan, à mes yeux, le feu me faisait plutôt penser que la Chimère du Feu pourrait peut-être s’y trouver. Pour cela, pas trente-six solutions pour convaincre Yusuke : si la montagne était sacrée, il y avait peut-être de super trésors planqués au fond des grottes !! Et ca faisait mouche encore une fois.

- Héhéhé, ce serait plutôt inquiétant si je ne connaissais pas un minimum la personne avec qui je suis mariée !

Comme lui, je commençais à retirer mon kimono pour mettre une tenue plus légère pour dormir, puis je me tournais vers lui pour voir qu’il était déjà installé dans le futon en me parlant de la première fois qu’il avait dormi dedans. Je me mettais à sourire doucement, c’est clair que ce n’est pas l’idéal, mais bon, on ne peut pas faire autrement. Quoique moi j’avais une solution toute trouvée, aha !

- Bof, moi ca ne me dérange pas de dormir là-dessus. Tu me sers tout le temps de matelas et d’oreiller de toute manière !

Je pouffais de rire avant de le rejoindre, réceptionnais son bisou et qu’il ne donne le programme de demain. Petit-déjeuner chez belle-maman et ensuite, le Mont Da Chao ! J’approuvais d’un signe de tête, puis je me redressais un peu le temps de l’embrasser tendrement tout en lui souhaitant une bonne nuit, je savais très bien qu’il était inutile de tenter quoique ce soit cette nuit. De toute manière, c’est pas très confortable là-dessus ! J’essayais tant bien que mal de m’installer dans la meilleure position que je puisse avoir, mais bon ! Tant pis. J’avais un peu de mal à m’endormir du coup, mais la fatigue avait fini par me rattraper et j’avais sombré dans le monde de Morphée. Décidément, moi qui avais rêvé d’un super matelas après le moisi du bateau !

Ce fut donc sans surprise que je me réveillais le matin en grimaçant de douleur. Yusuke avait déjà eu le temps de se faire un brin de toilettes et de s’habiller pendant que j’avais continué à dormir. J’ouvrais les yeux avant de me redresser, m’étirer longueeeeement en bâillant de façon pas très féminine et enfin grimacer de douleurs.

- Oh la vache … Je suis pleine de courbatures. Ils ont dit qu’on avait l’option massage avec la chambre hein ? Je devrais peut-être demander à un beau mec de s’occuper de moi. Je tournais les yeux vers Yusuke, attention, il va bouder dans trois … deux … un … - Mais je parle de toi voyons !!

Je pouffais de rire avant de lui voler un baiser sur le coin des lèvres et filer pour aller me débarbouiller et m’habiller. Hinata nous attendait déjà certainement. Enfin bon, je m’étais bien rattrapée non ? Ce n’était pas faux d’un autre côté, car professionnel ou non qui a l’habitude de voir des corps presque entièrement nus, j’étais bien trop pudique pour me laisser toucher aussi facilement par une autre personne que mon époux ! Bref.
Comme la veille avec Yusuke qui m’avait montrée, je prenais un seau pour me laver un peu avant de remettre le kimono d’hier, et m’attacher à nouveau les cheveux. Je revenais dans la chambre pour demander un coup de main à mon époux pour nouer la ceinture, on prenait nos affaires et hop ! On filait pour retourner chez la mère de Yusuke. La connaissant, elle s’était levée aux aurores pour que sa maison soit nickel à notre arrivée, et s’était arrangée pour que le petit-déjeuner soit pile poil prêt ! Ou alors elle m’attendait pour que je l’aide à la cuisine … Non ca m’étonnerait quand même, mais je suis déjà certaine que je devrais l’aider à prendre biiiien soin de son fiston en m’assurant que son assiette et son verre soient toujours pleins ! M’enfin, lorsqu’elle ouvrit la porte, je tâchais tout de même de me faire souriante, surtout que je m’imaginais déjà la mère comme le fils heureux de constater que rien de tout ceci n’était un rêve.

- Bonjour ! J’espère que vous avez bien dormi.

Il y avait déjà une bonne odeur qui flottait dans l’air quand on entrait. De là, je me doutais de la suite. De bonnes crêpes avec du miel et un thé bien chaud. Ah, si j’avais eu des crêpes avec un café, ca aurait été le combo parfait puisque j’adorais les deux ! Mais il ne faut pas trop en demander non plus dans la vie et puis, ce n’est pas comme si je n’aimais pas le thé non plus. Au moins, Hinata était assurée qu’on allait manger tout ca de bon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Lun 24 Nov - 12:48

C'est sur qu'après une nuit à dormir sur un futon, le réveil n'était pas des plus confortables. Moi aussi j'avais mal partout, mais après un brin de toilette et quelques étirements, ça allait mieux! Malgré tout, lorsque j'allais réveiller Sheli, sa petite remarque sur un masseur me fit froncer du nez avant qu'elle ne se rattrape en me proposant de jouer ce rôle!
«Moui, je préfère ça!» je lui tirais la langue malgré tout, mais d'un autre côté, avec des mains comme les miennes, on pouvait dire que j'étais assez doué pour les massages, mais je devrai surement demander quand même des huiles ou autres pour la détendre davantage. Mais pour l'heure, il fallait se rendre chez ma mère pour le petit déjeuner.

Je la laissais donc se débarbouiller et s'habiller avant de l'aider à enfiler son kimono, puis direction la maison de ma mère où elle avait effectivement déjà tout préparé! On pouvait sentir la bonne odeur de crêpes et de miel jusqu'ici, affichant un large sourire, elle nous laissa entrer avant de nous guider au salon où elle se dépêcha de tout installer sans demander à Sheli de l'aider

«Très bien dormi, oui. Installez-vous, c'est prêt! J'ai trouvé un thé assez fort et amer dont le goût rappelle un peu le café, Sheli... je t'en ai préparé pour que tu vois si ça te plait.» je pouffais de rire, décidément, ma mère faisait bien des efforts pour s'entendre avec elle. Elle devait se sentir encore plus seule que je ne le pensais, ou alors ces trois mois ont considérablement changé sa sociabilité! Allez savoir, en tout cas, ça me faisait plaisir. Elle revenait avec le plateau de thé, deux théières donc - elle avait du en emprunter une à une voisine - et trois tasses avec une assiette pleine de crêpes!

Je l'aidais quand même à tout poser et on se servait, elle avait surement du faire des courses tôt ce matin, car il y avait non seulement du miel, mais aussi de la confiture et même de la pâte au chocolat! Pour dire qu'on allait bien se remplir la panse!

«Bon appétit!»
«Merci M'man, toi aussi!»
elle faisait le service pour le thé, pour ma part, je me prenais une crêpe que je tartinais généreusement de miel pour me régaler, alors que ma mère mangeait telle une petite souris avec ses couverts, bouchée par bouchée, puis elle se tourna vers nous en souriant doucement
«C'est bon?»
«Exchellent!»
«Yusuke...»
oups?
«Hum... pardon!» ne pas parler la bouche pleine, je sais, mais le miel, ça colle aux dents!

Elle eut un léger sourire quand même avant de prendre une autre bouchée suivie d'une gorgée de thé

«Alors? Que comptez-vous faire aujourd'hui?» cette fois-ci, j'avalais bien ce que j'avais dans la bouche avant de parler
«Déjà, on va te laisser l'album photo pour que tu voies pour en faire une copie...» elle eut un nouveau sourire mais je sentais son émotion, elle avait du mal à avaler sa salive «puis on va aller voir ce Mont Da Chao! Tu nous as donné envie avec ton histoire de geysers dans la montagne, on aimerait bien voir ça de plus près!» elle passa alors sa langue sur ses lèvres et prit ce petit air intéressé qui lui allait bien, comme les fois où je lui disais que j'allais essayer de chiper quelques pierres précieuses à l'époque où je vivais chez mes parents
«Hum... je suppose que si cette montagne est sacrée et si elle est si bien protégée, c'est qu'il doit y avoir quelques trésors cachés là bas, n'est-ce pas?» héhéhé, bingo! Pas ma mère pour rien, c'est vrai que c'est surtout d'elle que je tiens ce côté intéressé! j'affichais un sourire malicieux avant de me tourner vers Sheli
«C'est exactement ce qu'elle a pensé! Hein chérie!» ma mère se mit à rire doucement - toujours avec ce petit côté pincé - et je prenais une nouvelle crêpe pour ma part! On n'allait pas trop s'attarder selon moi, c'est qu'on ne savait pas combien de temps ça nous prendrait pour parcourir cette montagne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Lun 24 Nov - 16:57

Hop, c’est parti pour un bon petit-déjeuner chez belle-maman ! Et j’étais encore bien surprise de l’attention qu’elle m’accordait ! Elle ne me demanda rien et avait même pris un thé suffisamment fort pour me rappeler le café. Je souriais doucement, bah dès, c’est la première fois que je la vois comme ca avec moi … mais je n’allais pas m’en plaindre non plus, c’était important pour moi qu’on s’entende bien. A part Yusuke, c’est désormais la seule famille que j’ai. Autant bien s’entendre !

- Merci beaucoup.

On s’installait à table et … miam miam !! Je louchais sur le chocolat, mais j’avais quand même envie de goûter le miel. Sauf ceux de Cocoon qui venaient d’un seul et même endroit, je sais que sur Gran Pulse, selon les différentes régions, ils n’avaient pas le même goût. Certains étaient plus sucrés que d’autres, par exemple. C’était peut-être pareil ici ? Je me faisais plaisir en tout cas, même si j’essayais de manger proprement quand même pour faire bonne figure et lorsque Hinata demanda si c’était bon, je m’étais contentée de hocher la tête de haut en bas pour lui répondre car j’avais la bouche pleine ! Contrairement à mon époux qui se fit gronder et je me retenais de rire avant d’afficher une légère moue triste. Ma mère était pareille avec mon père et moi … elles nous grondaient quand on parlait la bouche pleine.

Je buvais une gorgée de thé pendant que Yusuke expliquait notre programme d’aujourd’hui à sa mère, je l’avais laissé un peu refroidir pour pouvoir le boire plus facilement. Je n’aimais pas quand c’était trop chaud. De là, je ne manquais pas de voir la tête que Hinata avait prise lorsqu’elle supposait, elle aussi, qu’il pourrait y avoir des trésors intéressants au mont Da Chao. Bah dès, effectivement, c’est de famille !! Je me mettais à sourire de façon moqueuse à la réponse de mon époux, avant de rajouter :

- Et oui ! Je sais très bien ce qui intéresse mon époux : les trésors et les papouilles de sa femme !! Euh, oups. Peut-être pas devant sa maman quand même ! Roh Sheli. - Hum, pardon.

La la la j’ai rien dit, je prends une crêpe et je plonge mon nez dedans, ni vu ni connu. ♫
Plus sérieusement, je mangeais jusqu’à ne plus pouvoir, puisque de toute manière, nous ne savions pas combien de temps nous allions rester dans la montagne et ses grottes. Nous n’avions pas la moindre idée de la taille de tout cela, donc autant faire des provisions.

- Je ne sais pas combien de temps on va rester là-bas … mais je dirai que ce n’est pas la peine de nous attendre pour midi. Par contre ce soir, je pense qu’on sera de retour tout de même … non, Yusuke ?

Je m’adressais à Hinata au premier abord mais je m’étais tournée vers le jeune homme pour avoir un avis supplémentaire. C’était surtout histoire qu’elle ne nous attende pas pour rien, ni qu’elle prépare un repas pour tout un régiment pour midi si elle devait manger seule ! Cela dit, c’était surtout pour le soir que je m’interrogeais. A mon avis en une journée, on pourrait peut-être voir la globalité des choses, mais peut-être pas tout si les galeries sont immenses – et qu’on arrive à rentrer aussi tiens.  Sans compter les monstres que nous allions devoir repousser, s’ils étaient si nombreux que cela.

- On sera prudents en tout cas. Même si j’avoue que ca m’étonne. Si la montagne est si sacrée et importante pour eux, pourquoi ils ne l’entretiennent pas ? Pourquoi ils laissent des monstres la profanaient ?

Comme s’ils pouvaient me répondre tiens ! Quoiqu’on ne sait jamais, Hinata a peut-être entendu parler de ca ? Ou alors, je m’attendais à quelques hypothèses, éventuellement … Bon bref, oui, de toute façon, on ne va pas s’attarder si on ne veut pas revenir trop tard non plus.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mar 25 Nov - 23:03

Petit déjeuner chez ma mère, ça fait toujours plaisir de pouvoir se remplir la panse de bonnes choses! Le thé ici avait une toute autre saveur, je me souvenais qu'on m'avait dit justement que c'était ici qu'il était le meilleur sur tout Gaïa, et je crois qu'on ne m'avait pas menti sur ce coup là! Quant à Sheli, je ne savais pas si son thé spécial au goût de café lui convenait, mais elle ne semblait pas s'en plaindre, et de toute manière, elle avait bien assez à faire avec le contenu de son assiette!

Le programme était établi, j'étais amusé de voir que ma mère pensait la même chose que moi - et que Sheli - concernant les trésors que pouvait contenir cette montagne soit disant sacrée! Quoi que mon épouse aurait pu s'abstenir des commentaires sur notre vie intime car ma mère avait alors fait de gros yeux, il faut dire que je n'ai jamais vraiment eu ce genre de conversation avec elle, je n'ai jamais eu de leçon de vie à ce sujet et je ne sais même pas ce qu'elle en pense? Est-ce qu'elle est si coincée que pour elle, on fait l'amour que quand on veut des gosses? Si c'est le cas, je plains mon père tiens!

En tout cas, elle préfère se racler la gorge et continuer à boire son thé plutôt que relever, et c'est pas plus mal! On parlait plutôt du temps qu'on allait passer dans cette grotte, et même si je doutais fort qu'on y passe la journée, c'était sur qu'on ne serait pas là pour le déjeuner quand même. Il fallait pouvoir explorer cette grotte du mieux possible!

«Oui, je pense qu'il nous faudra plus qu'une heure ou deux quand même pour voir ce qu'il y a là bas...»
- «Faites attention quand même, je crois que c'est une sorte de labyrinthe là dedans... mais d'un autre côté, ce ne sont que de petites galeries par-ci par-là, il y a pleins de sorties vers l'extérieur, et comme je sais que vous êtes doués pour l'escalade au pire, vous devriez pouvoir vous en sortir!»


J'approuvais d'un signe de tête. Au moins, ça annonçait la couleur, même si l'idée d'un labyrinthe me laissait de bien mauvais souvenirs! Ça me rappelait l'épreuve d'Ariana en somme.. enfin peu importe, on finissait de manger et on se levait pour se préparer à partir. Sheli s'interrogeait sur les monstres mais visiblement, ma mère n'en savait pas davantage
«Je crois que pour eux, les monstres protègent aussi la montagne, ils ne la profanent pas.» oui, ils éloignent les curieux en somme.

Je venais hocher de la tête et je prenais notre sac pour en sortir l'album de notre mariage pour qu'elle puisse faire des copies des photos qui l'intéressaient

«Je te le confie, tu fais attention hein?»
- «Évidemment!»
elle me sourit malgré tout et nous laissa partir. On se mettait donc en route vers la montagne, ce n'était pas bien difficile de trouver le chemin de toute manière! Pas comme si c'était pas clairement indiqué. Je regardais quand même la très grande pagode, elle prenait plusieurs étages et je me demandais ce que ça pouvait être

«Tu crois que c'est une sorte de tour de guet pour observer tout le village?» que je demandais à Sheli. Ça me semblait crédible pour ma part, mais on n'avait pas trop le temps de vérifier, on arrivait aux pieds de la montagne et je regardais tous les petits chemins escarpés qui montaient en zig-zag jusqu'en haut. D'ici, on voyait effectivement toutes les petites grottes par-ci par-là, et visiblement parfois, on pouvait se retrouver carrément sur les mains des statues

«Dommage qu'on ne puisse plus utiliser nos ailes, ça aurait été bien utile ici pour s'éviter une grimpette inutile!» je soupirais avant de vérifier que j'avais bien mes dagues, puis je me changeais rapidement en enfilant d'abord un pantalon par dessous mon kimono, puis je le retirais en me retrouvant donc avec le débardeur que j'avais laissé dessous pour ensuite finir de m'habiller et mettre mes bottes «Tu devrais te changer aussi, je doute que ce soit très pratique d'affronter ces monstres là, en kimono...»

Je lui montrais des sortes d'insectes bizarres qui voletaient vers les mains des statues plus haut. Pour le moment, ils étaient trop loin pour nous embêter, mais on risquait fort de devoir les affronter à un moment ou un autre, donc tant qu'à faire, il serait surement ingénieux de se préparer un minimum!
==========================
Direction: le Mont Da Chao
==========================
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 26 Nov - 14:41

=======================
Gains: +400 gils [Yusuke], +350 gils [Sheli]
=======================

Sheli et Yusuke vont vers le Mont Da Chao



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Lun 8 Déc - 23:45

Sheli et Yusuke viennent du Mont Da Chao
=============================
Si on avait pensé trouver un trésor au Mont Da Chao, on avait finalement trouvé mieux. Même si d'une certaine manière, on s'en serait bien passé. La chimère du feu se trouvait ni plus ni moins que là bas! Une chimère particulièrement désagréable d'ailleurs, qui semblait se jouer des frayeurs des gens pour assouvir une certaine soif de pouvoir et de contrôle. Mais bon, le plus important était qu'on s'en était sorti vivants, et qu'en prime, on avait récupéré l'orbe du feu.

Après avoir passé la journée dans une fournaise, on s'était retrouvés dans la fraîcheur du soir, et on grelottait presque avec la différence de température. Malgré tout, j'avais attendu un peu avant de retourner au village, que Sheli se remette de ses émotions... car mine de rien, se retrouver dans une zone avec de la lave partout, ça avait vraiment de quoi la mettre en état de choc pour plusieurs heures! Mais au bout d'un moment quand même, elle semblait se calmer dans mes bras, j'essuyais les larmes au coin de ses yeux à cause de cette peur panique, jusqu'à ce qu'elle soit prête à rentrer à l'auberge.


«D'un autre côté, une chimère de feu hein? Fallait un peu s'attendre à ce qu'elle ait un sale caractère.» cependant, je repensais à ce qu'Ifrit nous avait dit, à propos d'une chimère qui pourrait mieux nous renseigner que lui à propos d'amener le Gran Pulse du passé sur Héméra «Ça nous fait deux orbes déjà. Petit à petit, on se rapproche de notre objectif, même si on n'a pas encore les cristaux...» et oui, tout comme elle, je pensais au temple de Kilika sur Spira pour le cristal du feu. On verrait effectivement ça après le tournoi puisqu'on serait pas trop loin, du moins je l'espérais. J'ignorais encore où se trouvait le tournoi.

«Oui, je suppose qu'il y aura pas mal de vaisseaux ou autres qui amèneront les concurrents sur place, et après il faut espérer qu'ils ramèneront les gens chez eux. Peut être qu'on pourra facilement rejoindre Kilika à ce moment là.» je soupirais doucement avant de venir chercher sa main pour qu'on redescende au village. Un bon bain chaud pour se décrasser et être présentable pour le repas avec ma mère, mais surtout se reposer.

Pendant qu'on descendait, Sheli repensait à ce qu'Ifrit lui avait appris, et je souriais doucement en hochant de la tête

«Je te l'avais bien dit... il ne faut pas perdre espoir!» je serrais un peu plus sa main dans la mienne alors qu'on arrivait enfin à l'auberge. La nana qui tenait l'accueil nous regarda avec des yeux ronds
«Oh lala! Mais qu'est-ce qui vous est arrivés?»
«Et bien vous avez bien raison de dire que le Mont Da Chao est dangereux... on l'a appris à nos dépends! En tout cas, une chose est sure, on n'y retournera pas de sitôt!»
j'avais malgré tout dit ça avec le sourire alors que l'aubergiste nous regardait passer après que je lui ai donné 100 gils pour une nouvelle nuit à l'hôtel. Je préférais éviter, comme toujours, de répandre le bruit qu'une chimère se trouvait là!

Une fois dans notre chambre, je me déshabillais rapidement avant de me faufiler nu comme un ver dans notre salle de bain pour me glisser délicatement dans l'eau chaude! C'était comme si chacun de mes muscles hurlait à la fois de douleur et de soulagement d'être enfin un peu en repos! J'écartais les bras pour m'appuyer sur la pierre derrière moi, poussant un profond soupir de soulagement en attendant que ma chère et tendre me rejoigne. Je me laverai après, là pour le moment, je savoure! Car mine de rien, maintenant qu'on en a fini, je ressens tous les effets de cette foutue journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mar 9 Déc - 0:05

==========================
Yusuke paie 100 gils pour Sheli et lui > Restauration à 100% HP-MP
Gains: +50 gils [Yusuke]
==========================



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mar 9 Déc - 10:42

Quelle journée. Nous avions fouillé le mont Da-Chao, et ca avait payé puisque nous étions ressortis avec l’orbe de la Chimère du Feu ! Cela dit, l’épreuve était épuisante et éprouvante, surtout la fin où j’avais été tétanisée. Ifrit s’était amusé à se jouer de ma peur pour me faire paniquer davantage. Heureusement qu’on n’avait pas besoin de le revoir celui-là, car je n’en avais pas du tout envie. Il fallait que je me remette de mes émotions maintenant, et un bon bain chaud à l’auberge nous aidera à nous détendre. D’après l’énigme de l’orbe, il était évident que le Cristal du Feu se trouvait dans un antre où se trouvait « l’ancien » Ifrit. Nous connaissions le temple de Kilika pour cela, mais nous ignorions ce qu’il en était pour les autres mondes. Tant pis, on se mettait d’accord pour le moment pour se rendre à nouveau à Kilika une fois la fin du tournoi.

En chemin, je repensais à ce qu’Ifrit nous avait dit. Bien qu’il avait été dans l’incapacité de répondre à ma dernière question, il nous avait quand même appris qu’il était tout à fait possible que mes parents, morts il y a cinq cent ans, pouvaient revenir par l’Au-Delà. Ce n’était pas sûr non plus, à mon avis, c’est assez aléatoire, mais, ca restait possible. Il y avait une mince chance que je retrouve l’un d’eux – ou les deux ? – sur Héméra un jour. Je ne perdais pas espoir !

- J’aimerai tellement que tu les rencontres. Enfin on verra, ce n’est pas comme si c’était nous qui décidions pour ce genre de choses hein ?

On finissait par arriver à l’auberge, et bien sûr, à voir nos têtes, l’aubergiste était assez surprise mais nous n’allions pas lui dire la vérité non plus. Direction la chambre où nous déposions nos affaires, mais Yusuke avait tôt fait de se déshabiller pour s’installer dans l’eau chaude. C’était assez ironique de vouloir prendre un bain aussi chaud alors qu’on sortait d’une caverne où la température avait largement eu de quoi faire exploser un thermomètre. Mais bon, la fraicheur du soir avait eu de quoi nous mettre une claque. A mon tour, je retirais mes vêtements pour rejoindre mon époux et me blottir contre lui. Ca faisait un petit choc, j’avais l’impression d’être un homard qui venait de rentrer dans l’eau bouillonnante. Mais finalement, ca faisait du bien une fois qu’on s’habituait à la température, bien que maintenant que nous étions installés, la fatigue et même quelques courbatures firent leur apparition après une telle journée.

- Je suis épuisée …

Je pense que ce soir encore, on allait rester sages. Déjà là, on se détendait simplement, ca faisait un bien fou mais je sentais que si nous restions trop longtemps, je finirai par m’endormir. Hinata devait déjà nous attendre à mon avis. Aussi nous finissions par nous lever pour nous décrasser … et là, il y en avait pas mal à enlever ! Même si patauger dans l’eau nous avait déjà permis de retirer le plus gros. Tout en me frottant énergiquement avec le savon, je m’interrogeais sur ce que nous allions dire ce soir.

- Si ta mère nous demande ce qu’on a trouvé au mont Da-Chao, on lui dira la vérité ou non ?

Je préfère qu’on se mette d’accord là-dessus. Non pas que je ne faisais pas confiance à Hinata pour cela, mais disons qu’une part de moi avait peur quand même que ca finisse par lui attirer des problèmes. J’avais tout de même parlé à voix basse, les « murs » n’étaient pas bien épais ici et l’isolation, ce n’était pas ca, n’importe qui pourrait nous entendre s’il s’amusait à écouter aux portes.
Je me tournais vers Yusuke, il était tout sale encore dans le dos – et je ne doutais pas que c’était pareil pour moi – aussi je venais m’installer derrière lui pour l’aider, puis vice versa pour moi. On se débarbouillait encore un peu, on se rinçait, on se séchait et on pouvait enfiler des kimonos propres. J’attachais mes cheveux et je prenais mon arme au cas où, ainsi que le sac, je préférais ne rien laisser ici. N’oublions pas que nous sommes dans un village de ninjas, mais surtout de voleurs, hein ? Allez, maintenant, on va chez belle-maman ! Je me demande ce qu’elle nous a préparés cette fois, mais je ne serai même pas étonnée de voir des sushis au menu, Yusuke adorait ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 10 Déc - 15:14

Après une journée pareille, on avait quand même un peu l'impression d'être revenus à la case départ. Certes, on avait quand même fait un petit pas dans notre quête des cristaux dans l'espoir de ramener Pulse ici, mais d'un autre côté, on avait encore bien des questions restées sans réponse. Il faut dire aussi qu'Ifrit ne nous avait pas accueillis dans les bonnes conditions pour discuter, et selon moi, il faudrait surement attendre de retrouver Ramuh à nouveau pour espérer avoir ces réponses. Il était évident que la chimère de la foudre était bien plus encline à discuter avec Sheli que celle du feu.

Toujours est-il que mon épouse nourrissait désormais l'espoir que ses parents parviennent à leur tour de s'extirper de l'Au-Delà. Mais comment réagiraient-ils? Est-ce qu'ils réussiraient à faire comme ma mère? Se faire accepter un temps sur Spira pour trouver des gens pour les aider? Seraient-ils ensembles comme on l'a été Sheli et moi? Et qui sait, peut-être qu'ils étaient déjà sortis en fait et qu'ils étaient quelque part sur Héméra, ayant trouvé une ville qui leur rappelait Haerii et s'y sont installés?

Enfin, on ne pouvait pas savoir, mais ça nous laissait quand même un petit espoir pour la suite. Pour le reste, il nous fallait trouver une chimère ailée qui saurait mieux nous répondre, et pour ça par contre, c'était pas gagné! Une chimère ailée forcément, on pensait à celle du vent... on ignorait qu'il pouvait y en avoir une autre. Mais forcément on allait orienter nos recherches sur des endroits venteux pendant un moment.

Mais pour l'heure, on était dans un bon bain chaud et on essayait de ne pas trop y penser. Il fallait quand même se dépêcher car ma mère devait nous attendre, bien qu'il était encore tôt pour le dîner. Et pourtant oui, on était totalement nazes et je crois que si je n'avais pas aussi faim, je serais allé me coucher sans manger.

«Si je n'étais pas assuré d'avoir un bon repas en allant chez ma mère, je crois que je serais allé me coucher là, tout de suite...» que je lui répondais lorsqu'elle parlait d'être épuisée. Enfin bon, ça nous donnait une bonne raison de nous bouger un peu plutôt que de devenir des petits vieux tous fripés dans l'eau chaude.

On avait réussi à enlever le plus gros dans le bain, mais il fallait sortir pour se laver correctement avec le savon et les seaux, et on s'aidait mutuellement tellement on était crades de partout!

«Je crois que même pendant notre séjour dans les mines de Mah'habara, on n'était pas aussi sales!» que je grommelais tout en utilisant l'éponge pour me frotter entre les orteils! Elle était derrière moi en attendant à me laver le dos et les cheveux, j'avais de la suie, de la terre et de la poussière partout! D'ailleurs, comment c'était arrivé entre mes orteils? J'avais mes bottes bordel!! «Groumph, j'espère que toutes les épreuves ne seront pas aussi chiantes...» déjà que bon, l'épreuve de Ramuh m'avait laissé un goût amer en bouche puisque pour quelqu'un comme moi qui suis le roi de l'esquive, se faire toucher par un éclair c'est la honte! Mais alors là, jouer les marshmallow sur un feu de cheminée, très peu pour moi!

J'aidais Sheli à se laver à son tour, elle s'interrogeait sur cette histoire de chimère et je venais juste hocher de la tête tout en lui massant le crâne

«On lui dit juste qu'on n'a rien trouvé... on lui parle seulement des geysers de flamme, qu'on n'a pas pu passer comme prévu et qu'on a passé la journée à chercher un chemin sans y parvenir. Au moins, avec la tête qu'on fait, elle n'aura pas de mal à nous croire... on dirait vraiment pas qu'on a trouvé quelque chose d'intéressant...» alors que pourtant, on avait l'orbe du feu, l'étape indispensable pour accéder au cristal. Je souriais en l'aidant à se rincer à coups de seaux d'eau chaude, puis on se séchait pour pouvoir aller s'habiller, remettant nos kimonos. Heureusement qu'on les avait enlevés pour l'escalade tiens..

Je venais prendre sa main et on ressortait pour se rendre dans la zone avec les maisons. Je retrouvais sans mal celle de ma mère, puis on frappait à la porte. Pas d'odeur, soit elle n'avait pas encore commencé à préparer à manger - ce qui m'étonnait venant d'elle - soit effectivement, elle préparait quelque chose à base de poisson cru!
Elle vint ouvrir la porte et son visage se décomposa un peu lorsqu'elle nous vit, comme si elle n'était pas contente de nous voir? Sympa

«Par Etro, qu'est-ce qu'il vous est arrivé?» ah tiens? une expression que je n'avais pas entendu depuis longtemps... je souriais en soupirant doucement
«La journée a été longue... et pour pas grand chose en plus.»
- «Qu'est-ce que vous avez trouvé?»
demanda t'elle en nous laissant entrer pour nous guider jusqu'au salon, en passant, j'avais pu voir la table de la cuisine remplie de sushis de toutes sortes! Apparemment, Sheli avait vu juste!
«Absolument rien... comme tu l'avais dit, des geysers de feu partout, impossible de passer, même en utilisant l'eau ou la terre. On a eu beau chercher, on n'a pas trouvé de brèche...»
- «Je vois... d'un autre côté, je suppose que s'il y avait quelque chose, les habitants de cette ville l'auraient déjà trouvé. S'ils parlent de la bénédiction de Léviathan, c'est qu'il doit bien y en avoir parmi eux qui l'ont eue et sont passés autrefois»
- «Possible, oui.»
- «Allez va! J'ai fait des sushis! Le poisson sur ce monde est vraiment très très bon, tu vas adorer!»


Voir ma mère s'enthousiasmer pour la nourriture était rare, et surtout à l'idée de me faire plaisir. Je trouvais que ce monde avait une drôle d'influence sur elle, ou peut être que c'était parce qu'au fond, elle n'était plus l'esclave de mon père à présent. Même s'il ne lui a jamais demandé d'agir ainsi, elle avait toujours été sa servante au-delà d'être son épouse à mes yeux, et là, elle n'avait plus personne à servir, elle vivait davantage pour elle, et elle seule. Je pense que c'est ce qui l'a changée ces derniers mois. En tout cas, ça me faisait vraiment plaisir de la voir ainsi, elle paraissait... plus sereine.

«C'est super, maman...» on s'installait dans le salon, elle n'allait pas en cuisine, donc je supposais qu'elle avait fini de préparer. Aussi elle en profita pour parler davantage de tout et de rien, et surtout de savoir combien de temps on allait rester?

«Il y a une sorte de tournoi organisé sur Spira. On aimerait y aller... on pourrait peut être en apprendre plus sur ce monde, et puis aussi rencontrer d'autres gens qui sont revenus, comme nous?» je pouvais voir le visage de ma mère se décomposer sur le coup, elle avala sa salive avec difficulté et je sentais que sa main tremblait presque
- «Tu crois que.. si ton père est revenu... il...» je me figeais alors... ah ben ça, un tournoi où il faut combattre, pour sûr que s'il est revenu, il y serait allé.
«Faudrait qu'il soit mort pour ça, maman. Et tu le connais, ce n'est pas le genre à.. enfin... oui je suppose que si jamais... il s'y rendra.» je ne voulais pas la mettre mal à l'aise et qu'elle pense qu'elle a été faible à se laisser mourir. Pour moi c'est limite si c'est pas la meilleure chose qui lui soit arrivé donc bon. Elle hocha de la tête avant de venir poser sa main sur la mienne, je sentais qu'elle était moite

«Promets moi que si tu le vois là bas, tu lui diras comment venir ici...» je fronçais légèrement du nez. Comment pouvait-elle avoir envie qu'il revienne alors qu'il l'a laissé mourir? Je détournais les yeux, mais elle agrippa ma main «Yusuke? Promets moi!» non, je ne voulais pas le lui promettre. Je me tournais vers Sheli comme si j'espérais qu'elle me soutienne, j'avais comme les mâchoires scellées, hors de question de promettre une telle chose. Pas après ce qu'il avait fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Mer 10 Déc - 19:14

Sérieusement, je crois que je n’ai jamais aussi sale de toute ma vie. Contrairement à Yusuke, je pouvais très bien aller me coucher sans manger si je le voulais, je n’étais même pas affamée avec l’enfer que j’avais vécu dans le sanctuaire d’Ifrit. Pourtant, nous n’avions rien mangé depuis ce matin … J’avais demandé ce qu’on allait dire à Hinata concernant le mont Da-Chao et je hochais la tête à la réponse de mon époux. Motus et bouche cousue ! Je riais doucement à sa remarque sur nos têtes.

- On doit surtout ressembler à des zombies je pense.

Cette journée avait été si épuisante. Surtout pour moi, être confronté à sa phobie, ce n’est pas comme une chose que je vivrais tous les jours. L’épreuve d’Ifrit était fatigante pour la santé, la forme physique, mais aussi pour le moral. Bref, on avait fini de se laver, on s’était habillés et direction la maison de belle-maman ! Sa remarque en ouvrant me laissa assez perplexe, est-ce qu’elle nous reproche d’être un peu en retard ou on tire vraiment des sales tronches à ce point ? Tout en nous invitant au salon, elle nous demandait, sans surprise, ce que nous avions trouvé là-haut et je laissais mon époux répondre, il était un bien meilleur menteur que moi ! Bon en tout cas, elle gobait le bobard, étape numéro un, terminé ! Etape numéro deux, passer à table alors que je n'ai pas d’appétit. Je ne m’étais pas trompée sur les sushis, mais à voir Hinata s’enthousiasmer à propos du poisson, j’allais quand même faire honneur au plat. Surtout que le fait maison, ca vaut beaucoup plus que les sushis qu’on trouve sous vide dans les supermarchés !

On s’installait, et on commençait à manger. Si Hinata semblait curieusement d’humeur à papoter, je restais assez muette et évasive sur les conversations. Ca se voyait que j’avais passé une sale journée. Je mangeais quand même alors que Yusuke expliquait qu’on allait se rendre à un tournoi sur Spira, dans euh … deux ou trois jours, je ne sais plus, mais on verra bien quand est-ce qu’il y aura des transports hein ? Sauf que je ne m’attendais pas à ce que la situation dérape, et honnêtement là j’avoue, c’est la tuile supplémentaire sur la tête dont je me serai bien passée dans cette journée déjà bien moisie. Certes, j’étais super contente d’avoir récupéré l’orbe du feu, mais l’épreuve en elle-même avec la lave et tout, je m’en serai bien passée ! Hinata pensait que si Sendo était ici lui aussi, il se rendrait sûrement au tournoi, et si on le trouvait, on devait le rediriger vers ici … une promesse que Yusuke avait bien du mal à faire et je savais pourquoi …

- Cette journée aura vraiment été merdique jusqu’au bout …

Murmurais-je en soupirant longuement … oui bon, vu le silence qui régnait dans la pièce tout à coup, tout le monde m’avait entendue le dire mais j’avoue que là, je m’en moquais un peu. Ma mauvaise humeur revenait à la charge ainsi qu’une pointe de tristesse. Peu importe ce que Yusuke pensait au sujet de son père, peu importe ce que Hinata pensait au sujet de son mari, j’avais mes propres idées, hypothèses et convictions concernant Sendo, et ce, même si je ne le connaissais pas aussi bien qu’eux deux. Mais je savais que si je prenais la défense de l’un, l’autre me tomberait dessus, et ca, non merci, sinon ca sent le carnage dans la maison. Et comme je supposais qu’on se fichait royalement de mon avis, je vais faire ma Suisse – comme on dit sur un monde lointain … - et rester neutre dans un premier temps hein ?

- Vous devez savoir Hinata que Yusuke n’a pas tenu votre mari dans son cœur depuis longtemps vu la façon dont il le traitait … et il n’a pas apprécié la façon dont il vous a abandonnée sur Cocoon. C’est difficile de faire une promesse de ce genre lorsqu’on a la haine à la peau au sujet de quelqu’un. Toutefois … Je me tournais vers mon époux. - Ca reste ton père Yusuke. Et le mari de ta mère. Je pense que si les rôles étaient inversés, j’aurai aussi envie de te revoir. C’est moche ce qui est arrivé, mais voilà … quand t’es marié à quelqu’un que tu as aimé une grande partie de ta vie, qu’on en est séparé brutalement, et qu’on finit par apprendre qu’il n’est pas loin … ca me semble normal de vouloir le revoir non ?

Je suis sûre que ca ne va pas le faire changer d’avis et je me mettais à soupirer avec exaspération. J’étais en train de me demander ce que je foutais là, que peu importe ce que je dirai, l’un comme l’autre resterait sur ses positions sans faire le moindre effort pour l’autre. J’ai presque envie de m’écraser la tête sur la table. Je réfléchissais un peu avant de regarder à tour de rôle Hinata, puis Yusuke, puis encore Hinata … et je reprenais.

- Si Sendo est vraiment en vie et qu’on le trouve … si c’est vraiment ce que ta mère souhaite, tu ne peux pas l’en priver Yusuke ... De toute façon même s’il est là qu’on ne le lui dit rien, il finira bien par arriver ici un jour ou l’autre. Lui aussi on le comparera à un habitant de Wutai … Je levais les yeux vers Hinata en prenant un air assez dur et sévère, mais là j’avoue, j’étais vraiment pas contente de ce nouveau « problème » ! - C’est vraiment ce que vous voulez ?

Car si au fond, c’est ce qu’elle souhaite vraiment, bah non, on ne pouvait pas l’en priver. Et si Yusuke refusait de faire la promesse, et bah moi je la ferai. Je sais que ca ne lui plairait pas, mais ca impliquerait de faire souffrir sa mère si elle finissait par l’apprendre. Et moi, je n’aime pas mentir pour ce genre de choses d’abord. En parlant de souffrance d’ailleurs, il fallait bien souligner un point :

- Mais ne vous faites pas de mal à cause de ca d’accord ? S’il le faut, on parle de tout ca alors qu’il n’est même pas sur Héméra mais encore sur Cocoon. N’allez pas vous rendre malade à l’attendre s’il ne peut de toute façon pas être là, d’accord ?

Je sais très bien que Yusuke va bouder, mais et s’ils se retrouvent ? On ne sait pas comment ca va se passer, mais je suis sûre d’une chose, ses parents vont avoir une longue discussion. Je doute qu’Hinata se plie comme une esclave comme elle l’a toujours fait alors qu’elle ignore ce que son mari est devenu depuis tout ce temps, ni même pourquoi il l’a laissée mourir ! Et si elle ne le fait pas, et bah moi je leur botterai le cul à tous les deux à mon prochain passage ! Et en prime je forcerai Yusuke et son père à se parler car je n’aimais pas non plus cette idée qu’ils ne s’aiment pas pour ce qui étaient des conneries à mes yeux. Bref, en gros, si on retrouve Sendo, la belle-fille, elle va avoir du boulot. Et je me fiche bien de mettre mon nez dans des histoires qui « ne me concernent pas », je fais partie de la famille maintenant, alors ca me concerne aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   Ven 12 Déc - 10:14

Pourquoi, mais pourquoi a t'il fallu que la conversation tourne comme ça? Honnêtement, on commençait à passer une bonne soirée, les sushis étaient super bons, ça changeait clairement des trucs industriels et ça avait bien plus de goût que sur Cocoon! Mais non, ma mère ne pouvait s'empêcher de repenser à mon père et je présume qu'en nous voyant, Sheli et moi, réunis, elle espérait qu'il reviendrait aussi par l'Au-Delà.

Je ne savais pas quoi dire, honnêtement, je ne voulais rien promettre. Peut être que je le ferai, peut être pas, je n'en savais rien. Ça dépendrait surement de comment mon père se comporterait si je venais à le retrouver. Sauf que là, je n'étais pas d'humeur et comme Sheli le disait si bien... journée de merde jusqu'au bout.

Je l'écoutais alors, comme à son habitude, elle faisait de son mieux pour ne vexer ni l'un ni l'autre. Elle restait neutre en somme et ce n'était pas plus mal. Je suppose que c'était pas plus mal, même si je voyais bien que ma mère n'appréciait pas trop lorsque Sheli lui demandait si c'était ce qu'elle voulait vraiment

«Évidemment... le devoir d'une épouse est d'être auprès de son mari!»
«Ce n'est pas ce qu'elle te demande, maman...»
elle se figea un instant, elle se tourna vers moi, l'air sévère et je retrouvais alors cette mère stricte et coincée, celle que j'aimais beaucoup moins que la femme retrouvée à Wutaï pour sûr
«Comment ça?»
«Est-ce que tu veux revoir papa, parce qu'il te manque? Parce que tu l'aimes? Parce que tu n'arrives pas à supporter son absence? Ou juste parce que c'est ton devoir d'épouse d'être auprès de lui?»


Le temps semblait s'être arrêté, ma mère avait encore un sushi coincé entre deux baguettes et semblait particulièrement perplexe. J'avais misé juste. De ce que je sais, même si ma mère a toujours eu une certaine affection pour mon père, je me suis toujours dit que ça n'avait rien à voir avec une vraie histoire d'amour
«Quelle différence est-ce que ça peut faire?» je soupirais alors, repoussant mon assiette car définitivement, je n'avais plus faim
«La différence, c'est que là, j'ai retrouvé une mère qui vit pour elle, qui est épanouie et sereine, sans attache, sans chaîne, sans homme à servir comme une esclave... et qu'honnêtement, j'aime beaucoup plus cette mère que celle que j'ai connu le reste de ma vie.»

Elle détourna le regard. Au fond, j'étais embêté que Sheli assiste à ça, mais ce n'était pas comme si j'avais vraiment le choix à présent. C'était la faute de ma mère après tout si on en était là
«Tu ne peux pas comprendre.»
«Non, je ne peux pas... cependant...»
je me tournais alors vers Sheli, je ne voulais pas non plus faire l'andouille qui ne comprenait rien à rien, aussi je soupirais avant de me tourner de nouveau vers ma mère en croisant les bras «si on croise papa, je te promets juste de lui dire que tu es sur Héméra. Mais je ne lui dirai pas où. Ce sera à lui de te retrouver... c'est un bon compromis?»

Jamais ô grand jamais, je n'ai négocié avec ma mère jusqu'à aujourd'hui, mais là, c'était à prendre ou à laisser, et finalement, après quelques secondes interminables de réflexion, elle finit par accepter en hochant de la tête
«D'accord.» l'ambiance semblait alors se détendre un peu et je reprenais mon assiette pour finir mes sushis. Je n'aime pas gaspiller.

Malgré tout, un certain silence s'installait, comme si personne ne trouvait vraiment quoi faire pour relancer la conversation. Finalement, ce fut le silence jusqu'à la fin du repas, et elle nous servit des tisanes pour conclure tout ça

«Il y a de très bonnes herbes dans les montagnes au Sud de l'île. Si vous comptez visiter un peu, peut être que vous pourriez m'en ramener?» ah ben quand même, on a fini par relancer la conversation. Sauf que là, j'étais trop fatigué pour réfléchir, mais j'approuvais d'un signe de tête
«Oui bien sur.. si on y va. Là je t'avoue qu'on a surtout besoin de dormir, on a crapahuté toute la journée...»
- «Oui, bien sur...»
bon, la soirée se terminait, il était temps de rentrer. Mais j'avais l'impression d'être cloué à ma chaise par la fatigue... j'espérais pouvoir arriver jusqu'à l'auberge au moins! Faudrait pas que Sheli ait à me porter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte d'un village ninja   

Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte d'un village ninja
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Découverte d'un village ninja
» Test bis : Ninja Gaiden
» Récits de la bataille au village orc (Trépas d'Ogrim)
» UN VILLAGE ORK BADMOON POUR LA DCA 2009
» Le vieux village et son temple abandonné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Îles :: Wutaï-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives