Salut
Accueil

Partagez | 
 

 En route vers Dol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Lun 23 Mar - 11:31

Spoiler:
 

En route pour Dol ! Nous avions levé l’ancre, à partir de maintenant, il allait falloir être patients car la route serait longue jusque Balamb. Je restais sur le pont dans un premier temps, je me plaisais toujours à voir la ville disparaître petit à petit à l’horizon. J’affichais un air sérieux cependant, j’avais une étrange impression mais je ne saurai dire ce qu’il se passait précisément. Axel finissait par me tirer de mes pensées en me demandant si j’avais un rêve ou un objectif à atteindre, ce à quoi je répondais d’abord par un fin sourire.

- Et bien, j’aimerai bien devenir plus populaire dans ma carrière. La musique a pris une place importante dans ma vie, mais je ne joue ou chante que dans de petits établissements pour le moment.

J’avais aussi pour objectif de réunir les Cristaux, mais je me gardais bien de le dire pour le moment. Il n’avait pas à le savoir, pas tout de suite. De là, il me disait que malgré mon sale caractère, j’étais plutôt sympa et je me mettais à hausser un sourcil amusé tout en le regardant. Héhé.

- Et toi t’es pas aussi grincheux que je le pensais au premier abord !

Je voyais le gamin prendre une mine boudeuse et marmonner quelque chose mais je n’avais pas compris quoi, mais ca ne faisait qu’accentuer mon amusement. Puis je guettais à nouveau l’horizon lorsqu’il me demanda si j’avais voyagé seule durant tout ce temps.

- En majorité, oui. Avant de rentrer à Costa Del Sol, j’étais à Esthar sur Dol, une ville carrément futuriste ! Sérieux t’as déjà regardé les films de science-fiction qui se passent 200 ans après notre époque ? Bah t’as l’impression que c’est ca. Bref, j’étais là-bas avec un adolescent que j’avais rencontré à Horizon. Il s’appelait Alphonse, il était assez spécial … Il venait de Gaïa aussi mais il se promenait avec une armure de deux mètres de haut et il avait une voix d’enfant … Même pour un gamin de seize ans, à sa voix, il paraissait plus jeune. Mais il est parti au tournoi pendant que je … euh, devais réparer une boulette.

Je prenais un air agacé en repensant à cet artisan à qui j’avais balancé une tarte dans la tronche. J’aurai bien aimé y aller à ce tournoi aussi, même si je pense que je n’aurai pas été très à l’aise à cause de la Néo-Shinra. Mais je suis sûre que j’aurai pu en apprendre plus sur les Chimères et les Cristaux. J’espérais croiser à nouveau Alphonse un de ces quatre, il était particulier ce gamin mais il était vraiment adorable.

Je me rends compte qu’Axel est le deuxième gamin que je me coltine, je sens que je vais finir par me reconvertir en baby-sitter. Je me tournais alors vers lui.

- Et toi ? Tu n’as jamais quitté Costa Del Sol ? L’envie de voyager ? De découvrir le monde ? Surtout depuis la création d’Héméra, je trouve qu’il est intéressant de découvrir l’histoire des autres mondes.

Il avait dit tout à l’heure qu’il comptait à la base se rendre vers Corel, ou le Gold Saucer je ne sais plus mais ca ne m’avait pas dit s’il avait quitté les lieux auparavant quand même.

- Je me suis toujours demandée d’ailleurs pourquoi les mondes avaient fusionné … Je ne savais même pas qu’il pouvait exister d’autres vies humaines quelque part dans l’univers auparavant !

Une chose est sûre, ce n’était pas un phénomène naturel, et je doute sincèrement qu’un mage lambda soit capable de produire un changement aussi énorme sur quatre mondes. Fusionner des mondes, c’était déjà une chose, mais il ne faut pas oublier que nos « pouvoirs » s’étaient éteints. Nous dépendions des gemmes aujourd’hui, la Rivière de la Vie avait disparu de Gaïa, les G-Forces et compagnie de Dol … et je suis sûre qu’Héra et Spira avaient perdu quelque chose aussi, mais je ne m’y étais pas encore rendue pour le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Mer 25 Mar - 14:20

AxelWhaou. D'après la description que m'a faite Ruka sur Esthar, je ne risque pas d'être déçu du voyage.
Une ville futuriste, rien que ça. Me voilà déjà en train d'imaginer des voitures volantes, des îles flottantes, des trucs totalement farfelus dans leur style vestimentaire, ou même un physique différent des habitants de Gaïa. Mais je pense que je m'égare un peu tout de même. Futuriste oui, mais extraterrestre, il faut pas pousser le délire trop loin non plus.

- Si je résume bien, t'es une artiste qui voyage de ville en ville à la recherche d'une certaine notoriété. Excuse-moi de douter de tes talents de musicienne.. ou de chanteuse , mais je n'arrive pas vraiment à te visualiser là, de suite.
Fin bon, faut dire que vu ma première impression de toi, je n'aurais jamais pu deviner que tu étais ce genre de personne.


Sérieusement? J'imagine les musiciens avec un gestuelle fine, une voix douce et une certaine aura apaisante. Là, on a exactement le contraire. Mais bon, ce ne sont pas mes affaires et j'aurais bien l'occasion de la voir à l’œuvre prochainement.

- De mon côté... Je t'avoue que je ne peux pas vraiment te dire si j'ai déjà voyagé ou non. Ma mémoire a eu quelques soucis y'a quelques temps. Alors tout ce que je sais... c'est mon père qui me l'a rappelé.

Où était-il actuellement d'ailleurs? Sans doute en train de faire je ne sais quel genre d'expédition dont il a le secret. Il s'absentait souvent de la maison sans me dire pourquoi. Parfois une journée, parfois plus.

- J'ai commencé à recouvrir la mémoire y'a de ça deux ans. J'ai toujours eu envie de voyager, aussi loin que je puisse me souvenir. Mais je n'ai jamais osé sauter le pas et mon père n'a commencé à envisager de me laisser partir que récemment.

Honnêtement, je pense que ma fainéantise naturelle m'empêchait aussi de tenter le coup. Je suis curieux, c'est indiscutable. Mais dès qu'il s'agissait de penser à devoir se débrouiller seul, avec mes propres moyens, je perdais toute envie de quitter Costa.

- Il a dû se passer quelque chose de grave, ou du moins de très important pour que les mondes fusionnent brusquement. En tout cas, je trouve ça plutôt bien! Ça fait plus de choses à explorer, puis comme ça au moins je serais tranquille pour un bon bout de temps.

Je ne peux m'empêcher de sourire à l'idée de me balader dans les rues, sans que personne ne se pose de questions sur moi. Ruka cherchait à devenir célèbre, moi de passer incognito. Comme quoi, les opposés s'attirent peut-être?

- Du coup, on cherche ton ami à l'espèce d'université du futur. Après ça, rien de prévu à part de partir à droite à gauche?

Je ne sais trop combien de temps elle me supportera, mais je pense qu'inconsciemment, je me raccroche à elle comme à un nouveau repère. Elle a l'air de savoir beaucoup de choses et j'en sais tellement peu. De toute manière, connaissant un peu son caractère, je saurais très facilement quand elle me considèrera comme une gêne. Alors pour le moment, tâchons de profiter de la version douce de Ruka et de ne pas dépasser les bornes!
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Jeu 26 Mar - 16:01

Je n’allais pas parler des Cristaux et des Chimères tout de suite à Axel, trop de gens – dont moi-même après tout – convoitaient ces choses, avec de bonnes ou de mauvaises intentions. Pour l’heure, je ne lui avais parlé que de mon projet de faire succès dans ma carrière musicale, mais il avait avoir un peu de mal à croire en mon talent.

- Pfeuh ! Je suis censée le prendre comment ? Je ne suis pas l’une de ces chanteuses ou danseuses qui ont le talent qui leur est tombé dans la main dès l’enfance à cause de parents bourges qui leur payaient les meilleurs professeurs. Je n’ai pas de parents, moi, et je n’avais pas d’argent quand j’ai commencé à me plonger dans la musique. Je me suis battue quotidiennement pour tenter de grimper les échelons et j’en suis très fière !

Je prenais un air boudeur, non mais oh ! Bon certes après je ne jouais pas que du classique ou des trucs comme ca, je m’amusais à tester des genres différents. Bref. De plus, il souhaitait en apprendre plus sur mon voyage et à mon tour, je lui avais retourné la question mais il m’apprenait qu’il était amnésique … Pauvre petit, je n’ai jamais connu ca, et j’avoue que je n’aimerai pas que ca m’arrive. Certaines personnes rêvent d’oublier des souvenirs de leur passé, mais je me disais que ce qui me désolerait le plus, c’était d’avoir un passé dont je chercherai vainement les souvenirs. Enfin bon, du coup, Axel ne savait pas s’il avait déjà voyagé ou non par le passé.

- Je suis désolée pour toi, j’imagine que ca ne doit pas être simple. Enfin bon … C’est l’occasion ou jamais de te faire de nouveaux souvenirs dans ce cas !

J’avais l’impression de dire n’importe quoi, mais je n’étais pas du genre à broyer du noir, je préférais être optimiste. Le pessimisme, ca ne sert à rien sauf pour les masochistes qui se plaisent à tomber dans la dépression. En plus avec les mondes qui avaient fusionné, Axel allait pouvoir découvrir plein de nouvelles choses et comme il le disait, il serait tranquille au sujet de son apparence. Je ne savais pas pourquoi Héméra avait été formée, mais là, aller dans des mondes qui n’ont pas la même histoire et subit les mêmes traumatismes que Gaïa, Axel avait toutes ses chances. Plus je réfléchissais à la question, plus je me disais que c’était une bonne idée de tenter Dol. Il connaîtrait un monde différent sans être trop dépaysé pour autant au vu de nos similarités sur le plan de l’évolution. D’ailleurs il m’interrogeait au sujet de ce monde à nouveau et mes intentions.

- C’est clair que c’est une école futuriste. Lyte m’a dit qu’elle pouvait voler sa fac ! Ca doit être trop génial d’étudier là-dedans ! Mais oui, je vais me renseigner là-bas à son sujet, car j’ignore s’il va y retourner maintenant que le tournoi est fini. Et après … Je te déposerai sûrement à Deling City, quitte à ce que tu sois tranquille, autant t’amener dans une ville où tu auras plusieurs possibilités. Et de mon côté … J’ai quelques recherches à faire aussi pendant mon voyage, j’aimerai repérer les endroits où un élément en particulier domine.

C’était une perche tendue au sujet des Chimères et des Cristaux mais vu que le sujet n’avait pas été abordé une seule fois avec Axel, je me demande s’il va le deviner ou se douter de quelque chose. Mais peu importe. Je croisais les bras pour réfléchir, jusqu’à ce que le capitaine à la barre sorte la tête de sa cabine pour gueuler un coup.

- Eh les jeunes, le radar détecte un élément suspect dans l’eau. Je crois qu’on a de la visite !

Je fronçais les sourcils, certes, on s’était éloignés de Costa Del Sol là mais j’étais surprise qu’il y ait déjà des monstres par ici. Ils étaient plus loin là où l’océan était davantage plus profond. Je m’approchais du bord du bateau pour me pencher et regarder d’un côté … Rien à bâbord. J’allais à tribord et je voyais des bulles dans l’eau à l’approche … Ah. Effectivement.

- Mon cher petit Axel, on va voir si tu sais vraiment te battre ! Je te préviens, je ne suis pas une combattante expérimentée mais j’ai mes propres techniques … Donc ne te laisse pas déstabiliser. »

Je préférais prévenir, notamment pour ma technique de danse qui avait foutu une mouche géante sous Folie – et qui s’était tuée toute seule en se pétant dessus, sérieusement celle-là elle m’a marquée à vie. Alphonse avait été lui-même surpris après tout mais bon. Pas de son âge au jeune ! Bref. Je reculais brusquement lorsque la créature jaillit enfin de l’eau pour s’incruster sur le pont … Un Sahugin tiens. Ils étaient nombreux sur la côte de Costa Del Sol en général. Allez mon p’tit gars, fais voir ce que t’as dans le ventre !

===========================
SahuginInfos:
Sahugin
Niveau: 10
HP: 150
MP: 0
Absorbe: Eau
Immu: X
Résiste: X
Techniques : Harpon (-100hp sur une cible),  Fusil Aquatique (- 250hp sur une cible)
==========================

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Sam 28 Mar - 18:52

AxelUne sacré boudeuse cette Ruka quand même!

Mais bon, elle aussi n'a plus ses parents et elle est si compatissante avec moi... Je me sens soudainement beaucoup plus proche d'elle que je ne le pensais. Je devrais peut-être être moins sarcastique avec elle. Mais bon, c'est malheureusement une chose que je fais inconsciemment.

C'est moi ou elle vient de parler d'une fac qui vole? Finalement ma théorie sur les aliens n'est pas si stupide que ça... mais bon quand même, elle m'en aurait parlé si ils avaient 3 têtes et qu'ils étaient tout verts non?
Oh tiens, elle a déjà prévu de se débarrasser de moi à Deling City...enfin c'est plutôt exagéré vu qu'elle m'a clairement dit qu'elle faisait ça pour m'arranger. Mais et si moi je n'ai pas envie de me poser dans une ville hein?

- Tu sais... je me disais qu'on pourrait...

- Eh les jeunes, le radar détecte un élément suspect dans l’eau. Je crois qu’on a de la visite !

Hein? Quoi? Où? Comment ça un truc suspect? Un animal qui vient se coller au bateau pour nous faire coucou? J'observe le fond de l'eau et vois Ruka se pencher elle aussi pour voir ce qu'il se trame là-dessous. Je vais me battre?

- C'est quoi ce truc?

Ruka me dit clairement de me préparer à me battre. Elles ont quoi de spécial ses techniques?

- Non mais je suis pas d'accord ! Je pensais pas qu'on allait rencontrer une bestiole maintenant ! On peut pas genre... accélérer la cadence pour le semer? Hein capitaine?

- Mais bien sûr. Voilà que le minot se met à fabuler ! Comporte-toi en homme et pas comme une lavette. C'est le grand large ici, pas de pitié pour les faibles et les pleutres.


En un battement de cils, la créature était déjà sur le pont. Je l'ai déjà vue quelque part... Papa tenait un bestiaire sur les créatures de la côte et des régions de Gaïa qu'il avait visité. Ce machin y était j'en suis certain ! Mais bon dieu que c'est moche... Les croquis de mon père étaient bien plus flatteurs à son sujet.

Je me dépêche de sortir mes armes de mon sac et de les équiper. J'ajuste bien les protections sur le dos de mes mains pour qu'elles ne soient pas touchées en cas d'attaque. Cependant le temps de faire ça, la créature avait déjà entamé son assaut, harpon en main et me fonçait dessus. Je ne sais pas si les entrainements avec mon père ont porté leurs fruits, mais je trouve ses mouvements plutôt lents et maladroits.

Je parviens à esquiver son premier coup sans difficulté mais le manque de stabilité du navire me fait tanguer. Je ne pensais pas que le combat réel serait si stressant et punitif en cas d'erreur.
Voyant que le Sahugin met du temps à se ressaisir, j'assène un coup sur le bout de son harpon pour l'écarter de mon chemin, tout en déséquilibrant la créature pour pouvoir l'attaquer directement sans risque. Une fois arrivé au corps à corps, je parviens à entailler sa chair et à lui infliger une belle blessure en forme de croix. Cependant sans que je ne m'y attende, il se recroqueville soudainement, m'empêchant de continuer mon assaut à cause de sa solide carapace.

Pourtant quelque chose cloche. Un bruit étrange. Semblable à celui d'une arme que l'on charge. Il avait qu'un harpon non?
A peine me suis-je résigné à prendre de la distance qu'il surgit subitement pour me tirer dessus avec une sorte de fusil. Par chance, son tir est assez imprécis et j'arrive à bouger juste à temps pour l'éviter... Mais son harpon par contre, je me le prends de plein fouet. Il s'est uniquement servi du tir pour me distraire et a saisi son autre arme avant de se ruer sur moi. C'est dingue ce que ça peut être futé ces trucs en fait.

Tout en m'extasiant sur les capacités d'une créature censée être plutôt faible, l'adrénaline cesse de faire son effet et la douleur survient très rapidement. Mes côtes ont bien morflé. Heureusement qu'il ne m'a pas donné un coup d'estoc sinon j'aurais pu directement passer sur la case "cimetière de Dol".
Je laisse échapper un gémissement de douleur mais je ne m'écroule pas. Il est hors de question que je me laisse battre par cette chose!
Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Dim 29 Mar - 15:10

Fini le bavardage, nous avions de la compagnie. Et nous avions même de la chance, car il s’agissait d’un seul et unique Sahugin. D’ordinaire, ces créatures se déplaçaient en groupe, je n’aurai pas été surprise qu’ils viennent nous aborder à deux ou trois, voire même quatre ! Mais ce n’était pas plus mal, je n’étais pas une grande combattante malgré les quelques enseignements ninjas que j’ai reçu quand j’étais gamine. J’avais encore beaucoup de pratique à faire pour m’améliorer, je ne comptais que sur la musique et le pouvoir des gemmes pour me défendre. Il était temps que je voie ce qu’Axel savait faire ! Mais il semblait paniquer un peu et le capitaine en profitait pour se moquer de lui. Moi, j’avais haussé un sourcil amusé.

- Où est passée la virilité légendaire des hommes ? Tu te dégonfles en combat ?

Bah ! De toute façon la créature n’attendit pas son reste pour passer à l’offensive, mais Axel faisait preuve d’une certaine agilité pour éviter les coups, ca m’impressionnait. Il avait reçu un entraînement pour ca ou bien ? Il avait de drôles d’armes par contre, je n’avais jamais vu ca auparavant. Mais bon, tant que ca blesse, on s’en moque !
Finalement si Axel avait évité la plupart des coups qui lui étaient adressés, il se prit quand même le harpon du Sahugin dans les côtes et je fronçais les sourcils avant de m’interposer entre le monstre et lui.

- Hoy ! Cesse de t’acharner sur le môme toi, tu m’oublies un peu vite ! Je tournais la tête vers Axel pour le voir du coin de l’œil. - Ca va ? Tes côtes ? J’espère qu’elles ne sont pas fêlées, vas-y mollo, ok ? Oh, et puis bouche-toi les oreilles aussi, c’est pour ton bien.

Je joignais mes mains devant moi comme si je priais, mon corps semblait s’entourer d’une aura marron, j’allais exploiter le pouvoir d’une des gemmes que j’avais assimilé. Si j’avais dit au garçon de se boucher les oreilles, ce n’était pas pour rien puis je poussais un cri si strident – et anormal soyons honnêtes – que les planches du pont se soulevaient pour faire chuter la créature ! Le sol vibrait et je sais que les vibrations peuvent provoquer bien des douleurs. Quant aux tympans du Sahugin ? Je mets ma main à couper qu’ils ont dû exploser. Par contre le temps que l’animal reprenne ses esprits, le capitaine passait la tête par la fenêtre de sa cabine.

- Eh oh ! Me casse pas mon navire la miss ! Sinon tu vas à Balamb à la nage !
- Roh ca va il est encore entier ! Puis si vous n’êtes pas content, vous avez qu’à renvoyer ce truc à l’eau vous-mêmes !

Rah !! Foutu Sahugin ! Il avait profité de ma distraction en parlant au capitaine pour me cracher de l’eau à la gueule à vitesse grand V ! Un tir aquatique, mon œil, c’était un gros crachat balancé à 300 km/h et franchement ca faisait pas du bien ! Et en plus j’étais trempée de la tête aux pieds ! Groumph !

- Mais quelle enflure … Allez Axel, tu peux encore te battre je suis sûre !

Il ne va pas me faire le coup d’abandonner sous prétexte qu’il s’était pris un coup ? Bon certes dans les côtes, je compatis, ca fait très mal, mais allez hop, debout quand même !!

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Lun 30 Mar - 13:44

AxelOn va dire que ça pourrait être pire, j'aurais pu mourir. Pour un premier combat contre un monstre, on peut dire que je m'en sors plutôt mal..

Ruka m'annonce soudainement que je dois me boucher les oreilles. Je m'exécute, trouvant quand même sa demande plutôt étrange, surtout qu'en faisant ça, la créature aurait le champs libre pour m'achever.

- Bon euh.. ok mais hors de question de rester proche de ce truc!

Je me recule encore, laissant Ruka en première ligne. Elle ne semble pas plus inquiète que ça..
Ah bah tiens, la voilà qui joint les mains. Elle va quand même pas faire une prière ou un truc du style hein?
Je me bouche les oreilles tout de même. Après tout, j'ai donné ma parole. Mais si elle croit l'amadouer avec une supplique, elle se fourre le doigt dans l’œil!

Alors que je me prépare à la défendre, le sol se met à trembler et je n'ai d'autre choix que de tomber fesses par terre. Je garde mes mains sur mes oreilles, appuyant de plus en plus fort.
C'est quoi ce bruit?! Ça vient d'où? C'est pas la voix de Ruka quand même?

Ce son assourdissant cesse enfin et Ruka dit quelque chose au capitaine. Je me décide finalement à retirer mes mains de mes tympans pour en savoir plus.

- Ruka, c'était quoi ça?

Je ne sais pas si elle a eu le temps d'entendre, mais le Sahugin a saisi l'occasion de lui cracher dessus en voyant qu'elle était distraite. Cette scène me rappelle étrangement un livre que mon père lisait de temps à autre... Je ne me souviens pas des détails mais assez facilement du titre: "Lycéennes et tentacules". Ça parlait de filles trempées et de créatures qui leur faisaient des trucs étranges, fin bref, un truc un peu douteux, même pour un adulte.

La voyant en pleine galère, je me précipite sur le Sahugin, qui se met automatiquement dans sa carapace, comme lors de mon premier assaut. Je décide de prendre appui dessus et de m'élancer le plus haut possible. Une fois au point culminant de mon saut , je vois qu'il se décide à sortir, croyant être de nouveau tranquille. J'entame donc une descente en piqué et je plante la pointe de mes deux armes dans sa chair.

Celle-là il a dû la sentir passer. Je pose mes pieds sur le haut de sa carapace, là où il lui sera dur de m'atteindre et en profite pour l'entraver du mieux que je peux. J'enchaine les coups de manière un peu aléatoire pour l'amocher ainsi que pour laisser une ouverture à Ruka.

- Allez achève-moi ce truc bon sang ! On va pas y passer la journée!
Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Mar 31 Mar - 15:26

Je sais que mon attaque a secoué, mais tout de même. Si j’étais capable de faire sauter un navire avec la seule force de ma voix, c’est que je suis encore plus douée que je ne le pensais ! Axel s’était bouché les oreilles comme convenu et ne comprenait ainsi pas ce qu’il venait de se passer. Sans même daigner le regarder – je préférais rester concentrée sur l’adversaire – je lui répondais :

- Ca, c’était moi. Avec le pouvoir des gemmes, même la musique devient une arme, tu sais ?

Bref, qu’il ne se laisse pas distraire par cela. Malgré son coup aux côtes, il retourna à l’assaut et c’est qu’il ne se laissait pas faire le gamin ! Le Sahugin avait beau rentrer dans sa carapace, lorsqu’il remontra le bout de son nez, Axel avait réussi à lui sauter dessus pour enchaîner les coups et avait même réussi à le paralyser ! Bien ! Bon par contre …

- Bouge tes fesses de là au lieu de me donner des ordres.

Je relevais ma jupe pour révéler davantage ma cuisse. Non, je ne fais pas de striptease ou quoi que ce soit, j’avais juste mon couteau rangé là. Je le sortais, visais, et je l’envoyais pile poil dans la tête du Sahugin pour l’achever. Ne jamais soupçonner et douter de la précision d’une native de Wutai ! L’animal s’écroula sur le sol et disparut dans une poussière cristalline, laissant mon couteau retomber sur le sol, que j’allais chercher. Forcément, il avait laissé des gils derrière lui et même si Axel m’en devait, je me décidais de partager avec, il s’était bien débrouillé.

- Pas mal, tu te débrouilles bien en combat. J’étirais un sourire amical, rangeant mon « arme » avant de baisser les yeux sur son torse. - Ca va tes côtes ? Je pense que si on a encore de la visite, le capitaine nous préviendra. En attendant il va falloir soigner ca.

Il devait bien y avoir une trousse de premiers soins à bord de ce navire. Si ce n’était pas le cas, il allait falloir improviser un peu, car si nous avons une journée de navigation au total, il était hors de question de le laisser souffrant dans cet état.

- Va t’installer quelque part, je te rejoins dans deux minutes.

Le temps d’aller chercher ce qu’il faut. Je n’étais pas un grand médecin mais je savais apporter des premiers soins quand même.

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Mar 31 Mar - 15:46

===================
Axel passe au niveau 2
Ruka passe au niveau 4

Gains: +200 gils [Chacun]
===================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Mer 1 Avr - 3:23

AxelLe combat est enfin terminé. J'ai eu à peine le temps de me décaler que Ruka a sorti son arme et l'a lancée sur le Sahugin, en pleine tête qui plus est.
Quel endroit original pour cacher un couteau... J'ai bien cru que c'était encore une de ses fameuses techniques étranges. Les gemmes nous permettent de faire tant de choses.

Je regarde les armes de mon père et me rappelle qu'elles aussi disposent de ces fameuses gemmes. Ce sont d'ailleurs elles qui me permettent d'exploiter mes capacités physiques comme bon me semble. J'entends Ruka me complimenter et me demander si je vais bien.

- Mouairf, on va dire ça.

Je grimace légèrement en touchant mes côtes supérieures pour voir à quel point la douleur est supportable. Je pense n'avoir rien de cassé, ce qui est déjà un bon point. Cependant, je décide suite à la proposition de Ruka, de m'assoir et de m'adosser contre le bord du navire. Je ne vais pas non plus faire le gars viril et costaud juste pour l'impressionner ça serait stupide.

- Je compte sur toi sur les soins. Ne m'abime pas plus que je ne le suis déjà hein.

Je ponctue ma phrase d'un petit sourire espiègle.Ce petit trait d'humour a pour but de lui montrer que je ne suis pas non plus à l'article de la mort.Dire que je suis au sommet de ma forme serait présomptueux, mais je ne suis pas non plus en porcelaine.

En l'attendant, je repense à tout ce qui vient de se dérouler en l'espace de quelques minutes sur ce vieux rafiot.

Je suis plutôt fier de ma performance, même si je me serais bien passé de ce méchant coup. Ruka m'a même dit que je me débrouillais bien, c'est plutôt encourageant! Je pense lui donner les gils du combat une fois qu'elle m'aura soigné.
Après tout, plus vite je rembourse ma dette, plus vite je peux commencer à économiser de l'argent pour mes besoins personnels.

Faut aussi que je fasse vraiment attention si une nouvelle bestiole pointe le bout de son nez. J'ai sous-estimé l'adversaire en pensant qu'il n'était pas capable d'élaborer une stratégie digne de ce nom. Pourtant les Sahugin sont réputés comme des monstres faibles, ce qui illustre encore mieux les progrès que j'ai à faire.
Ruka a l'air d'être parfaitement sereine et en forme en tout cas, c'est rassurant. Mais bon, j'espère qu'elle ne sera pas aussi sauvage en me soignant que lorsqu'elle est de mauvais poil... elle serait bien capable de finir le travail du Sahugin sans le faire exprès.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Mer 1 Avr - 5:08

Coubo d'Avril!!


Sur le bateau, une drôle de petite lumière apparaît devant Axel, puis pouf, un mog se matérialise comme par magie juste sous son nez!

«Couboooooo! Voyons voir ce que ça va donner coubo!!»

Le voilà qui tourne sur lui-même en agitant sa drôle de petite baguette, puis BOUM! Il tape sur la tête d'Axel qui voit trente-six chocobos avant que le petit mog ne disparaisse en couinant pleins de petits coubos!

=============================

Axel a reçu un mauvais sort! Voilà qu'il va retrouver la mentalité d'un enfant de 5 ans jusqu'à la fin de sa journée rp!!

Bon courage à Ruka qui va devoir le supporter! Razz



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Sam 4 Avr - 11:41

Spoiler:
 

Bien, le Sahugin étant mort, il fallait s’occuper des côtes d’Axel. Je le laissais s’installer dans un coin le temps d’aller demander au capitaine où je pouvais trouver une trousse de soins. Dans la cale, forcément … Je me dépêchais d’aller la chercher, fouillant un peu partout jusqu’à trouver un sac qui y ressemblait. Je regardais à l’intérieur, il y avait des potions en tout genre pour une guérison rapide et efficace, ainsi que des bandages. Super, tout ce qu’il faut ! Je remontais pour rejoindre Axel, assis dans un coin et je me mettais à côté de lui.

- Enlève ton haut.

J’étais devenue assez sérieuse, preuve que je ne me montrais pas espiègle et taquine même dans les mauvaises situations. J’espérais juste qu’il n’était pas du genre pudique parce que là pas le choix s’il voulait que je le soigne ! J’attendais qu’il se décide et sans gêne, je venais tâter les côtes. Vu sa réaction électrique en posant ma main, elles étaient au moins fêlées. Je m’excusais d’un regard désolé mais je n’avais pas le choix. Je devais m’assurer qu’il n’avait rien de casser et Dieu merci, non.

- A première vue, tu n’as pas de côtes cassées, elles sont juste fêlées. J’ai vu qu’il y avait de très bonnes potions là-dedans, je vais t’en appliquer, te faire un bandage et pour le reste de la journée, tu te reposes et tu ne forces pas, compris ?

Combien de fois lorsque je vivais encore à Wutai, tante Yuki m’apprenait à faire des bandages. Les samouraïs et les ninjas se blessaient souvent en s’entraînant donc bon. Après il y avait une médecine différente à Wutai mais dans l’ensemble, les gestes étaient similaires, j’étais confiante, je savais que je ferai un bon truc à Axel s’il se laissait faire. Sauf qu’un petit imprévu allait se présenter ! Un mog venait tout à coup d’apparaître et je m’étais figée sur place. Je connaissais bien des peluches à cette effigie, mais je n’en avais jamais vu un vrai ! Sur le coup, je pouvais dire qu’il était tout choupi mignon kawai mais pas en voyant ce qu’il était venu faire ! Il cogna la tête d’Axel avec sa baguette et je fronçais des sourcils alors qu’il prenait la fuite.

- REVIENS ICI ESPECE DE SALIGAUD, JE VAIS T’ARRACHER LE POMPON DE TAPER SUR LES GENS CONVALESCENTS !!!!!!!!!!!!!!!!

POUF ! Trop tard, il avait disparu. Si j’avais su que les mogs étaient aussi fourbes ! Je me tournais vers Axel pour atteindre qu’il reprenne ses esprits afin de m’assurer qu’il allait bien.

- Hey, ca va ? Il ne t’a pas fait mal ? Désolée, je n’ai absolument RIEN compris à ce qu’il vient de se passer !

Bon, toujours est-il que je n’avais pas fait le bandage ni même appliqué la potion encore. Sauf qu’Axel se comportait de façon étrange maintenant …

- Euh, tu t’agites pas hein ? Tu me laisses faire sinon je vais foirer le bandage.

Sauf que littéralement comme je le disais tout à l’heure … oui, je crois que je dois me reconvertir dans le baby-sitting.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Sam 4 Avr - 23:24

AxelJe n'ai jamais eu besoin d'être materné. La preuve, d'aussi loin que je me souvienne, je n'ai aucune image d'une mère aimante et aux petits soins avec moi. Mon père m'avait dit qu'elle nous avait abandonnés il y'a de ça des années, soi disant parce qu'elle "avait mieux à faire". Si j'ai voulu en savoir plus? Bien évidemment. Si j'ai eu des réponses? Pas une seule.

Je retire mon haut sans hésiter, sachant pertinemment que Ruka n'a aucune mauvaise intention.
Je grimace lorsqu'elle pose ses doigts sur mes côtes, mais je reste tout de même de marbre.
Elle a clairement l'air de penser que je suis une petite créature fragile, vu son comportement. Cela commence un peu à me crisper, mais d'un autre côté, ça ne part pas d'une mauvaise intention. Il vaut tout de même mieux mettre les choses au clair.

- Tu sais Ruka, je te suis vraiment reconnaissant de prendre soin de moi, de vouloir me ménager...
Mais je n'ai pas besoin de ça. Enfin je veux dire, je ne veux pas que tu me vois comme un gosse imprudent, même si je me comporte parfois comme tel. Donc.. si tu pouvais arrêter de me traiter comme un enfant... ça me ferait plaisir!


Mon intonation montrait clairement mon hésitation. Va t-elle me prendre au sérieux?

Je sens comme une légère pression sur mon crâne. Je relève la tête et m'aperçois qu'une petite bestiole vient de me taper dessus avec une sorte de baguette. Rien de bien méchant, mais j'avoue que la surprise est là. Ruka commence à lui courir après et à l'insulter de manière assez.. ridicule.

Et c'est moi le gamin hein? Je ne peux m'empêcher de sourire en voyant cette scène digne d'une comédie burlesque du plus bas niveau. En revanche, je ne sais pas ce que ce truc m'a fait, mais je me sens... bizarre. C'est en la voyant s'approcher de moi et me demander si ça allait que j'ai... pété un plomb.

- Me touche pas! T'approche pas! C'est ta faute si il m'a tapé ! Puis de toute façon je veux plus voir ta sale tête! T'es méchante, vulgaire, insupportable et en plus t'es moche!

Qu'est ce qu'il se passe? C'est quoi ce bordel?! J'ai la sensation d'être confiné dans un coin reculé de mon cerveau et que quelqu'un d'autre a pris les commandes.

- T'façon, je veux plus aller avec toi ! Il va m'arriver que des choses pas bien ! La preuve, j'ai un bobo ici et un autre sur la tête maintenant!


Je repousse sa main qui était proche de mon torse et je me rhabille avant de foncer me cacher derrière le capitaine.

- Monsieur, on rentre à Costa! Elle est méchante l'autre là! Elle fait rien que faire sa chef!

Combien de temps ça va durer cette histoire...? Ruka va finir par croire qu'elle voyage avec un cinglé. Pourtant je ne trouve pour le moment aucun moyen de reprendre le dessus sur ce sale mioche insupportable qui a pris ma place.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Dim 5 Avr - 21:27

Le traiter comme un enfant ? J’espère qu’il n’est pas sérieux. Parce que je lui dis qu’il ne devra pas trop forcer et se reposer à cause de ses côtes fêlées, il croit que je le prends pour un gamin ? Qu’on soit enfant ou adulte, je dirai exactement la même chose, personne ne doit forcer dans un état pareil ! Aussi je m’étais contentée de regarder Axel avec un regard un peu blasé avant de poursuivre ma manœuvre mais c’est là qu’un événement inattendu était survenu … Un mog qui frappe la tête de quelqu’un et qui repart, comme ca, sans rien nous demander. Et pourquoi Axel ? Aucune idée mais voilà, je crois que le capitaine autant que moi, et bientôt Axel, baignait dans la confusion. J’essayais de m’assurer de son état mais il eut une réaction assez … excessive, et enfantine surtout. Voilà qu’il me balançait toute une liste d’adjectifs péjoratifs à la tronche pour me décrire et j’avais serré les poings et les dents si forts que j’aurai pu me briser la mâchoire. Répète ca gamin ? Mais je fus d’autant plus frapper lorsqu’il parla de ses « bobos ». Euh, sérieux, je veux bien qu’il soit plus jeune que moi mais il semblait un peu âgé pour utiliser encore ces termes, non ? En tout cas plus ca allait, plus j’avais envie de lui en coller une pour le calmer et lorsqu’il rejoignit le capitaine pour lui demander de faire demi-tour et rentrer à Costa Del Sol, ce dernier le mit presque dehors :

- Désolé p’tit marin d’eau douce. C’la madame qui a payé, c’elle qui décide d’la destination.

Et toc ! J’affichais un sourire à la fois satisfait et arrogant toujours en fixant Axel dans les yeux. Pour une fois, j’étais presque contente finalement d’avoir payé l’intégralité du voyage pour lui et moi, comme ca, c’est moi qui avais le dernier mot ! M’enfin. Je suis étonnée qu’il ne se plaigne pas de la moindre douleur pour le moment alors qu’il s’agite dans tous les sens pour râler. Je lui attrapais alors le poignet et reprit un air à la fois sévère et autoritaire.

- Ecoute gamin, je ne sais pas ce qu’il te prend mais là tu te comportes comme un gosse capricieux à m’accuser de conneries dont je ne suis même pas responsable ! Et estime-toi heureux que je ne t’aie pas balancé par-dessus bord avec tout ce que tu m’as dit !! En revanche, tu es toujours blessé, et non putain, je ne te traite pas comme un gamin en disant que tu as besoin de repos ! T’as des côtes fêlées et ca peut s’empirer ! T’as envie qu’elles se fragilisent, se cassent et te perforent un poumon ? Nan ? Bah alors tu poses tes fesses et tu me laisses te soigner !

Boudiou ! Je sens que la journée va promettre s’il se comporte comme ca tout le long du  voyage, voire pire, après ! Mais qu’est-ce qu’il lui prenait bon sang ? C’est lui qui a décidé de me suivre de son plein gré, moi, je n’ai fait que lui donner des conseils depuis que je l’ai rencontré, il a toujours été libre de faire ce qu’il veut ! Alors qu’il arrête de m’accuser, je veux bien être gentille et tolérante, mais je sens que je vais finir par l’attacher au fond de la cale s’il continue comme ca.

- Allez, fais un effort ! Je ne dis pas, ca te fera peut-être un peu mal quand je vais t’appliquer la potion, mais après tant que tu ne t’agites pas, ca ira bien et je pense que demain, ca ira mieux. Le tout c’est de me faire confiance. Si j’avais envie de t’abîmer, j’aurai été un peu plus directe quand même.

Non allez sérieux quoi, fais pas le gamin. S’il te plaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Mar 7 Avr - 12:54

Axel- J'aime pas que tu me cries dessus! Tu sais faire que ça toute façon, crier, crier et Crier! Moi aussi j'peux crier! AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!

Mon hurlement me perce les tympans. Je pense qu'à la place de Ruka, j'aurais déjà mis une belle baffe à ce foutu gamin. Si on me disait que cela pourrait me faire revenir, je la supplierais presque de me tabasser.

Mais étrangement, le gosse que je suis à présent semble se calmer et baisser d'un ton. D'ailleurs, il a beau s'être déchaîné en hurlant, il a cessé de s'agiter. La douleur a dû le persuader d'arrêter ses bêtises. Il s'assoit à quelques pas du capitaine, tout en faisant une mine boudeuse et en levant les bras bien en l'air.

- Soigne-moi alors...! S'il te plaît. Mais tu me jures que tu arrêtes de crier sur moi ! J'aime pas quand tu cries. Et j'ai menti tu sais... quand j'ai dit que t'étais pas belle...

Au moins y'a du progrès, même si il aurait pu se passer de dire sa dernière phrase. Pitié rendez-moi mon corps avant qu'il se déchaîne à nouveau.

- ...Mais t'as des gros seins quand même! C'est pas trop lourd à porter?

Que... Quoi?! Mais ferme-là bon sang! Ok, il se laisse soigner sagement, mais si il continue, il va vraiment finir par-dessus bord, et moi avec!

- Pis en plus, pour te battre ça doit être pas cool!


Bon je lâche l'affaire, on est foutu.

- Pourquoi tu t'habilles mal au fait? Mon papa il m'a toujours dit que les filles habillées comme toi... bah fallait pas les approcher! Sauf quand on est adulte! Je sais pas pourquoi...

Bon bah voilà, avant j'avais un pied dans la tombe, maintenant j'y saute à pieds joints. Si je regagne mon corps un jour, il faudra vraiment que je lui explique tout clairement... A moins qu'elle ne se rende compte elle-même du soucis. Il faut à tout prix qu'elle fasse le lien avec le mog qui m'a tapé dessus. Je viens à peine de me souvenir du nom de cette petite bestiole.

De sacrés farceurs, d'après ce que m'en disait mon père. Pourtant il en existe de toutes sortes, avec des caractères parfois totalement opposés. Pour le coup, on ne peut pas dire que j'ai eu de la chance.

Si jamais elle ne se rend compte de rien, il se peut bien que je ne regagne jamais mon corps, surtout si le sort est permanent...
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Mer 8 Avr - 21:31

Spoiler:
 

Si vous voulez mon avis, si je ne cogne pas ce gamin au moins une fois avant la fin de la journée, c’est que c’est vraiment un miracle. Comment ca je me répète ? Toujours est-il que je devais prendre sur moi, et lui, il avait plutôt intérêt à se calmer s’il voulait que je lui fasse un bandage correct et qu’il évite le pire. Je ne sais pas si c’est le fait de se montrer ferme ou ce que je lui dis qui le calme – ou les deux – mais il finit par se détendre un peu et décida de se laisser faire à condition que je ne crie pas. Euh, ok, si tu veux. Sauf qu’à la base je ne criais pas, c’est toi qui as commencé à gueuler ! Mais bon bref, je vais éviter de lui dire, ca ne sert à rien de se disputer encore parce qu’après, il ne se laissera pas faire. J’étirais toutefois un sourire amusé lorsqu’il disait avoir menti en me traitant de mocheté, je sais très bien que je ne suis pas moche !

M’enfin peu importe, je devais me concentrer aussi pour ne pas lui faire mal, j’attendais qu’il retire son t-shirt pour pouvoir lui appliquer la potion, suivant bien ses côtes pour la mettre là où il le fallait vraiment et permettre une guérison plus rapide. Puis j’attrapais le rouleau de bandage et c’est là qu’il me parla de mes … seins ? Sérieux ? J’avais haussé un sourcil avec le rouleau dans les dents.

- Tiens ché marrant. Je retirais le rouleau de ma bouche pour le dérouler, pouvant enfin parler correctement. - Je me suis demandée un jour si les mecs se posaient ce genre de questions. J’ai ma réponse maintenant. Ouais, je te fais pas dire comme c’est chiant, surtout quand tu fais du sport ! Mais que veux-tu hein, j’ai jamais demandé à ce qu’ils soient si gros moi.

Bah quoi ? J’ai aucun tabou pour parler de ca. Je commençais à enrouler le bandage autour de son buste pour soutenir ses côtés mais je me figeais lorsqu’il parla de mon style vestimentaire. Euh ok, je rêve ou il est en train de me comparer à une prostituée là ? Habillée comme moi ? Ok vous me voyez là ? J’ai un regard agacé, mon sourcil ne cesse de se lever, je suis en train de me demander si je dois l’étouffer dans son propre bandage.

- Je te signale sale mioche que les trois quarts de Costa Del Sol s’habillent aussi légèrement pour supporter la chaleur ! Où est-ce que tu vas avec tes insinuations !??? Et puis il te prend quoi tout à coup ? T’es schizophrène ou quoi ? T’étais plus sympa tout à …

… l’heure. C’est là maintenant tout de suite que je réalisais ce qu’il clochait. Enfin, je crois. Ce mog n’était pas survenu par hasard, Axel a commencé à se comporter bizarrement et à se montrer trèèèès peu diplomate depuis qu’il s’était pris le coup sur la tête. La vérité sort de la bouche des enfants, et j’avais clairement la sensation qu’il se comportait comme un enfant, surtout si on écoute bien comment il tourne ses phrases et les termes qu’il employait.

- Hum … Dis Axel ? Tu as mal à la tête par hasard ? J’ai l’impression que ce mog t’a frappé un peu trop fort et que t’as le cerveau tout retourné maintenant. Tu n’as pas remarqué ton propre changement de comportement ?

Je soupirais, je crois qu’à partir de maintenant, j’ai intérêt à ne pas prendre la mouche à la moindre de ses remarques. Ca ne servirait à rien.

- Je finis ton bandage et ensuite va t’allonger un peu dans la cale, ca ira peut-être mieux après.

Je l’espérais du moins …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Jeu 9 Avr - 4:11

AxelAh bah c'est pas trop tôt! Elle a enfin réalisé qu'un truc clochait. Bon c'est pas comme si je pouvais lui répondre quoi que ce soit, mais c'est déjà un bon début!
En plus elle a même réussi à faire le bandage sans que l'autre se remettre à gigoter. Il plante son regard dans le sien et lui dit nonchalamment:

- J'ai envie de dodo, mais sinon ça va... Dis, c'est quand qu'on arrive?


Pour le coup j'aurais pas dit mieux. C'est que je commence à en avoir marre, de ce trajet interminable! Il faut dire que chaque seconde à observer les faits et gestes de ce gosse est une torture. Je veux qu'il me rende mon corps!

- Dis, tu peux v'nir avec moi et m'raconter une histoire??? Hein, s'teuplait s'teuplait s'teuplait! Je peux pas dodo sinon... Puis en plus j'ai peur du noir... j'ai pas envie d'être tout seul...

La peur du noir hein... j'ai bien l'impression qu'elle ne m'a jamais quittée. J'ai toujours besoin d'une chandelle, d'une lueur, même infime pour pouvoir m'endormir en toute quiétude. L'obscurité totale a plutôt tendance à m'oppresser, me rendre... différent d'une certaine façon. Comme si mon corps se souvenait de sensations qu'il avait éprouvées autrefois et dont il ne souhaitait plus se rappeler.

Ruka a quand même une sacrée patience pour me supporter dans cet état... Il faut vraiment que je m'excuse et que je la remercie si j'arrive à reprendre le contrôle de mon corps. Au final, j'ai pu avoir un aperçu de ses réactions sur des sujets que je n'aurais jamais osé aborder en temps normal.

Mine de rien, elle est bien plus calme et posée qu'elle n'en a l'air. Bon...j'ai quand même bien cru qu'elle allait m'arracher la tête quand elle a compris avec quoi je l'avais comparée, même si ce n'était pas vraiment moi mais ce fichu mioche.

Il n'empêche que cela fait du bien d’interagir avec quelqu'un qui ne nous juge pas, qui  voit en nous que ce que nous sommes et non pas ce que l'on paraît être. C'est une fille franche, honnête et plutôt attentionnée. Du moins, c'est l'impression qu'elle me donne de plus en plus. J'espère qu'elle continuera d'être comme ça tout le long de notre voyage. Et si en plus elle se révélait être un peu moins caractérielle et plus portée sur la discussion que sur la baston, je serais aux anges ! Mais bon, faut pas trop en demander d'un coup.

Par chance, notre traversée continue et aucun monstre ne vient pointer le bout de ses griffes sur le vieux rafiot du capitaine. Croisons les doigts pour que ça continue ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Jeu 9 Avr - 13:59

Définitivement, quelque chose clochait chez Axel. Je venais seulement de faire le lien entre son comportement avant et après l’apparition du mog. Sérieux je n’aurai jamais soupçonné autant de force chez une si petite bestiole, mais là, c’est clair qu’il avait frappé fort pour que le cerveau d’Axel le ramène en enfance ! J’espérais vraiment que ce n’était que temporaire et que ses idées se remettraient en place au fil du temps. Bon, bonne nouvelle parmi tout ca, c’est que j’avais quand même réussi à faire le bandage du gamin. Pas trop relâché mais pas trop serré non plus pour ne pas l’étouffer et que ca soutienne correctement les côtes jusqu’à leur guérison. La potion permettait une accélération de cette dernière, je pense que d’ici demain, il ira déjà mieux à ce niveau-là. Je me demandais si Axel n’avait pas mal à la tête aussi après le choc qu’il avait reçu mais non, il me parlait que de l’envie d’aller dormir et en prime il voulait que je reste avec lui pour lui raconter une histoire … Euh. Quoi !?

- J’ai la tête d’une nounou ?

Il n’est pas sérieux. Si ? Ah oui, il est vraiment sérieux … Non mais vraiment, ce qu’il ne me fait pas faire … Je lâchais un profond soupir en me tapant le front, si je ne le fais pas, il va faire me ch… un coucou.

- Ok ok ca va, suis-moi.

Je faisais signe au capitaine et lui disais que s’il y avait le moindre problème, il m’appelle. J’espérais quand même qu’aucun monstre ne se pointerait maintenant car ce n’était vraiment pas le bon moment ! Il y avait des matelas installés dans la cale donc Axel pourrait se reposer là, et moi, je vais croiser les doigts pour qu’après sa sieste, il redevienne normal ! Non mais je connais ce gamin que depuis ce matin et l’ancien lui me manque déjà ! Je me surprends à être aussi patiente quand même. Mais faut dire aussi que j’étais prise au piège sur ce rafiot. Si nous étions dans une ville, j’aurai fui depuis bien longtemps je crois ! Mais là euh, bah partir à la nage comme ca, je ne crois pas que ce soit une bonne idée dans des eaux si profondes et habitées de créatures en tout genre.

- Bon allez installe-toi, et laisse-moi réfléchir à ce que je vais bien pouvoir te raconter … Tsch sérieux, j’ai l’impression de m’occuper de mon propre fils.

C’est assez déstabilisant si vous voulez mon avis. Je me mettais assise au bord du matelas en attendant que lui soit bien allongé. S’il me prenait pour quelqu’un de patiente et de plus douce que j’en avais l’air, c’est qu’il ne voyait pas combien tout cela m’agaçait !
Mais je n’avais pas le choix, j’avais bien compris que le mog lui avait infligé quelque chose de particulier et en tant qu’aînée, il en allait presque de mon devoir de m’occuper de mon prochain. J’essayais de me rappeler les histoires que ma tante me racontait lorsque je n’étais encore qu’une enfant à Wutai, et bien sûr, les histoires et les contes étaient différents de ceux des autres continents là-bas. Ils parlaient surtout de ninjas et de samouraïs quoi !

Enfin, du coup je me retrouvais – c’est ridicule – à lui raconter l’histoire d’une célèbre femme samouraï aveugle qui se battait comme une guerrière de renom même en étant privée de la vue ! Elle avait terrassé de grands combattants dans le seul but de rendre la gloire à sa famille et … ouais ok c’est glauque pour un gamin mais je guettais surtout le moment où il allait enfin s’endormir et lorsque je vis qu’il avait bien les yeux fermés, je m’arrêtais … Je peux partir ? C’est bon ? Je me relevais doucement, tout doucement, très discrètement en faisant gaffe à ce qu’il n’ouvre pas un œil … toujours pas … Recule Ruka … J’ouvre la porte et fiouuuuu, me voici sur le pont à l’air libre. Je lâchais un profond soupir, quelle pression ! De là, je rejoignais le capitaine dans sa cabine, s’il regardait droit devant, je pouvais presque sentir dans ses pensées l’irrésistible envie de se foutre de ma gueule.

- Rien à signaler ?
- Rien de rien ! Comment il se sent le gamin ?
- Il s’est endormi. Mais si vous l’entendez hurler sous prétexte que je ne suis plus à côté de lui, attachez-moi quelque part avant que je ne le tue.


Il éclata de rire de bon cœur avant de se reconcentrer sur sa navigation. Mais bon, comme je n’avais rien de spécial à faire pour le moment, je restais avec pour discuter un peu. J’étais pas le genre de personnes qui aiment rester seuls dans leur coin pour fuir toutes relations sociales, bien loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Lun 13 Avr - 18:21

AxelAprès avoir fait une bonne sieste de plusieurs heures, le gosse ouvre les yeux sans pour autant esquisser le moindre geste. Etrange pour un gamin incontrôlable...
Allez secoue-toi un peu quoi!

Mon corps commence à s'agiter dans tous les sens, jusqu'à ce que je tombe du matelas et que je me rende compte de l'évidence. Mon corps m'appartient à nouveau!

Ne pouvant pas résister, je me lève instantanément, puis m'approche de Ruka qui dort à quelques mètres de moi. Il faut que je lui dise! Que je la remercie et que je m'excuse aussi pour mes agissements! Mais en la voyant dormir aussi paisiblement, je me ravise. Après tout, avec ce que je lui ai fait subir aujourd'hui, inutile d'en rajouter.
Les excuses attendront demain.

Je me dirige vers le pont pour pouvoir admirer les étoiles et profiter de la fraîcheur de la nuit. Il fait si chaud à Costa la journée qu'on en vient à détester cette chaleur permanente. Le bandage de Ruka tient assez bien pour me permettre de me déplacer avec une certaine aisance, bien que je sois tout de même plus lent que d'habitude.

Le capitaine est toujours à la barre, imperturbable et totalement maître de son navire.

- Belle nuit, n'est-ce-pas?

Il semble interloqué par ma remarque. Il doit sans doute me croire encore sous l'emprise du sort du Mog.

- Euh...oui je suppose. Dis p'tit gars, tu te sens mieux?

Je lui réponds en souriant tout en ajoutant:

- On ne peut plus mieux capitaine!

Il hoche la tête et esquisse un léger sourire en coin, avant de reprendre son air sérieux et concentré. Naviguer de nuit doit être très éprouvant, même pour un habitué. Après m'être suffisamment imprégné de l'air marin, je retourne à la cabine.
Après tout, il vaudrait sans doute mieux que je me repose si nous recroisons d'autres monstres demain.


Let's go to Balamb
Revenir en haut Aller en bas
Chaos
Modo à la retraite!

Modo à la retraite!

avatar
Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Mer 15 Avr - 23:53


Axel gagne empoche 250 Gils, Ruka gagne 200 Gils.

Axel passe au niveau 3 , Ruka passe au niveau 5! Première limite déverrouillée pour toi !


Débarquons ensemble à Balamb!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Ven 5 Juin - 14:57

DanteDante et Yumi viennent de Luca.


A peine ai-je ouvert la porte que Yumi repasse à l'offensive. Désolé petite sœur, je vais devoir te cacher  la vérité un bon bout de temps encore.

- Promis juré, plus de mensonge ! Je t'ai menti uniquement pour éviter que les journalistes ne te harcèlent pour savoir la vérité !

L'interrogatoire reprend. Il est tout de même beaucoup plus facile de lui dire la vérité en omettant une partie de l'histoire.

- Il s'appelle Nero ! Il habite la ville de Timber, sur Dol. Je connais bien plus de monde que tu ne le penses, tu sais !

Les seules fois où elle a pu me voir, c'était durant les matchs et interviews. Pas étonnant qu'elle me pense solitaire. Pourtant, j'arrivais parfois à m'extirper de ce quotidien monotone pour retrouver une vie sociale correcte.
Beaucoup de voyageurs font escale à Luca chaque année et Nero en faisait parti. Un vagabond sans aucune attache, qui possède un pied-à-terre partout sur chaque continent. Je ne sais plus trop comment nous en sommes arrivés à correspondre régulièrement. Cela s'est fait progressivement, je suppose.

Toujours est-il qu'il a été un grand soutien pour moi au début de ma carrière. Il a été jusqu'à suspendre son temporairement son voyage pour me conseiller. Sans lui, j'aurais sans doute été un bon joueur, mais certainement pas celui que je suis aujourd'hui.
Il possède le don rare de reconnaître toutes les caractéristiques passées et futures d'une personne uniquement en la voyant. Une sorte de scan, mais avec un spectre beaucoup plus large, qui s'étend sur tous les domaines de la vie.

Yumi s'approche de moi avant de me chuchoter une phrase que je rêvais d'entendre depuis des mois. N'attendant pas ma réponse, elle se dirige vers la salle de bain en prenant soin de me narguer un peu avant.
Une fois la porte fermée, je m'en approche et hausse un peu la voix pour être sûr qu'elle m'entende:

- Mais oui bien sûr. Tu es née 100 ans trop tard pour espérer me battre petite peste !

Avant de partir, je hausse encore un peu la voix à cause du bruit de l'eau.

- Une fois que tu seras prête, rejoins-moi sur le pont !


Je quitte rapidement la pièce en prenant mon ballon avec moi. Un peu d'échauffement ne me fera pas de mal.

~ ~ ~ ~ ~

- Maman Maman !!! C'est Dante ! Le joueur trop fort des Bevelle Abes !

- Chut ! Tu ne vois pas qu'il est occupé? Il ne faut pas le déranger. Les gens comme lui ont besoin d'être un peu tranquilles, tu comprends?

- Maiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis Maman...


- Laissez mademoiselle, je vais m'en occuper.


La tranquillité est un luxe que je ne pourrais m'offrir que le jour où je serais mort, ou tombé dans l'oubli.

- Vous êtes sûr? Vous aviez l'air tellement concentré... Je suis désolée que mon fils vous ait importuné !

- Dis, dis Dante ! C'est vrai que c'est toi le meilleur joueur de l'univers tout entier ?!

Je m'accroupis pour être à la hauteur du gamin, dont le regard pétillant me force à sourire mécaniquement. Le meilleur... ce ne sera bientôt plus d'actualité.

- Ce n'est pas moi qui suis le meilleur joueur. C'est vous qui êtes les meilleurs supporters. C'est grâce à des enfants comme toi que je suis si fort !

Le petit tire sur la robe de sa mère avec insistance.

- T'as vu ce qu'il a dit ! C'est grâce à moi qu'il est aussi fort ! Du coup je serais encore plus fort que lui quand je serais grand !

- Oui... je suppose...

- Écoute ta jolie maman ! Elle a totalement confiance en toi ! Viens me montrer ce que tu sais faire avec un ballon !

Quelques passes maladroites et une chute suffisent à le faire pleurer.

- Allez pleure pas ! Pour te récompenser, je vais te montrer un tir que je n'ai jamais encore fait dans un match !

- ... C'est.. c'est.. vrai?

Le petit arrête de sangloter aussi rapidement qu'il a commencé. Enfin, chose promise, chose due.
Discrètement, je jette un coup d’œil pour apercevoir que ma sœur nous observe. On va voir si elle a envie de se frotter à moi au blitz après ça.

Ce n'est encore qu'un prototype, mais si j'arrivais à canaliser suffisamment l'eau de la sphère, je pourrais en faire une vraie arme.

Je lance la balle bien haute avec le pied, totalement à la verticale avant de m'élancer à sa poursuite. Une fois à son point culminant, j'entame le premier mouvement. Semblable à une hélice, je me retrouve à l'horizontale et commence à faire tournoyer mes deux jambes de plus en plus rapidement. Mon corps suit la même rotation sans vaciller un instant pour optimiser la puissance de mon tir. Le ballon arrive à mon niveau, moment décisif pour shooter efficacement. Ma jambe gauche s'écrase sur la balle à bosses avant de la propulser vers le mat du navire.

Un tir assez complexe, mais réalisable si on choppe le truc. Ce tir s'appelle le Jecht Shoot. C'est un joueur méconnu du grand public qui nous l'a montré la première fois, un certain Tidus des Besaid Aurochs. Il a malheureusement disparu du circuit assez rapidement. Je me suis entrainé sans relâche pour parvenir à copier sa technique. Mais la copier ne me suffit plus désormais. Je veux me l'approprier et en créer une nouvelle à partir de la sienne.

Cependant, je ne pense pas pouvoir l'achever sans l'aide de la magie. Or, celle-ci est interdite pendant les matchs. Par respect pour Tidus, je n'ai donc pas souhaité refaire la démonstration de sa technique fétiche devant le grand public.

- Whaouuuuuuuuuuuuuuu! Maman, t'as vu t'as vu !


Je vais récupérer le ballon avant de me placer devant le jeune garçon tout en mettant un doigt sur ma bouche.

- Personne ne doit être au courant ! Je compte sur toi pour garder le secret !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Dim 7 Juin - 17:53

YumiJ'étais soulagée, mon frère avait promis de ne plus me mentir et nous allions enfin pouvoir passer à autre chose que cette étrange histoire de fausse amourette. J'avais vraiment hâte de rencontrer son ami. Je me demandais bien avec quel type de personne mon frère aimait passer du temps. J'avais l'impression que j'avais encore pas mal de chose à découvrir chez lui et que ces deux ans nous avaient plus éloignés que je ne l'avais imaginé.

Je m'approchais de la baignoire qui était au milieu de la pièce, pour faire couler de l'eau chaude. Presque immédiatement, la salle de bain se fit envahir par un léger nuage de vapeur. Quelques gouttes se mirent à perler sur ma peau et je me dirigeais vers le miroir pour étudier de nouveau mon visage. Je passais délicatement ma main sur la glace pour retirer la buée qui s'était installée dessus. J'entendais à peine mon frère me parler à travers la porte à cause des bruits du bateau et de l'eau qui coulait. Je ne pris pas la peine de lui répondre, bien que j'avais compris ce qu'il m'avait dit.

Je retirais avec aisance, chacun de mes vêtements pour me retrouver finalement nue. Je détachais mes cheveux qui tombaient jusqu'au bas de mon dos. C'était plutôt rare que je les laisse lâchés, mais c'était plus par habitude que par goût.
Je fouillais dans plusieurs tiroirs de la pièce dans l'espoir de dénicher une brosse pour les démêler un peu. Malheureusement, je ne trouvais qu'un vieux peigne qui devait appartenir au capitaine pour discipliner les quelques cheveux qu'il avait sur la tête. Je fis la grimace et me résignais à me débrouiller autrement.  

Cela faisait une éternité que je n'avais pas pris de bain et l'idée de me laisser glisser dans de l'eau brûlante me faisait déjà sourire. Je coupais l'eau en trempant le bout de mon pied pour juger de la température. Je soupirais doucement pour me détendre et entrais entièrement. Je commençais à frotter mon corps pour retirer la crasse qui s'était mise sur me peau. Je savais que mon frère m'attendais, mais j'avais besoin de faire le point dans ma tête tranquillement.

J'étais partie de chez moi sans l'autorisation de mes parents, sans leur indiquer ma véritable destination. J'avais retrouvé Dante, qui avait affirmé devant toute la presse de Luca que j'étais la femme de sa vie. Chose qui allait remonter jusqu'à mes parents, qui sauraient que je n'étais pas du tout parti sur Dol.
Toutefois, je me retrouvais maintenant dans un bateau en direction de ce nouvel endroit, aux côtés de mon frère. Je savais qu'il voudrait que l'on prévienne nos parents. Cela n'allait rien changer, mais je n'avais plus envie d'avoir affaire à eux.

Je soupirais et plongeais quelques instants sous l'eau pour me couper du monde. Je fronçais les sourcils en repensant à nos récentes discussions avec Dante. Les raisons de ses mensonges me paraissaient toujours étranges. La presse ne me connaissait que très peu à Luca, jamais ils n'auraient pensé à faire le lien entre Dante et moi. Me mentir ou me dire la vérité ne changeait rien ! De plus, maintenant, ils devaient tous penser que j'étais sa petite amie et cela allait me poser plus de problèmes qu'autre chose non ?
Je remontais à la surface en passant mes mains sur mon visage. J'en reparlerais avec mon frère plus tard, ce n'était pas nécessaire de me torturer avec trop de questions. J'avais tout mon temps et Dante était en train de m'attendre.

Un vent frais jouait avec quelques mèches de mes cheveux encore humides. Je me sentais beaucoup mieux maintenant que j'étais complètement propre et avec de nouveau vêtements. Il était plutôt simple de rejoindre le pont, il suffisait de suivre quelques personnes aléatoirement. Nous avancions à une allure qui me paraissait correcte, même si je n'y connaissais vraiment rien en navigation. Plusieurs personnes étaient regroupées autour d'un même point. Je souriais en entendant la voix de mon frère.
Je m'écartais et montais sur une caisse pour avoir une meilleure vue.
Un petit garçon avait les larmes aux yeux et Dante semblait vouloir le réconforter. Silencieuse, je ne prévenais pas de mon arrivée en me contentant d'observer la scène. J'avais hâte de voir quel tir mon frère allait montrer à ce petit bout de chou.

Le ballon scia l'air pour se retrouver à plusieurs mètres au dessus de nous. Dante s'élança avec une détente impressionnante. Je le suivais des yeux avec une attention unique. J'étais captivée par les mouvements agiles et calculés de mon frère. Il se mit à tourner sur lui-même pour prendre de la vitesse. A un moment bien précis, Dante shoota dans le ballon qui fusa pour s'écraser avec une violence impressionnante contre le mât du bateau. Je restais sans voix face à ce spectacle. Je ne l'avais jamais vu faire ça auparavant.

Je me laissais tomber de la caisse pour rejoindre mon frère qui était de nouveau avec le petit garçon. Je passais derrière lui pour lui voler le ballon qu'il avait dans les mains. Rien d’offensif qui signifiait que je lui lançais un défi. Je pris un air sournois quand il se retourna vers moi.

- Pas mal pas mal. Peut mieux faire j'ai envie de dire. Il va falloir beaucoup plus que ça pour me battre.

J'avais un sourire en coin et mes yeux étaient joueurs. J'aimais le provoquer. Je savais pertinemment que je n'avais pas la moindre chance contre lui. Pourtant, malgré mes nombreuses défaites, j'appréciais toujours autant être son adversaire le temps d'un petit match.

- Par contre, je ne jouerais pas contre toi sur ce bateau ! Ça tangue trop.

Je faisais la moue, je n'aimais pas me trouver des excuses débiles, mais je ne me sentais pas de jouer en plein milieu de tous les passagers qui me fixaient déjà trop. Ils devaient tous se demander qui j'étais et comment je pouvais me permettre de parler comme ça à leur incroyable Requin. Je calais le ballon sous mon bras droit en regardant tout autour de moi. Mes yeux se posèrent de nouveau sur mon frère. Je voulais qu'il comprenne que je n'étais vraiment pas à l'aise au milieu de toutes ses personnes. Je serrais les dents et tournais les talons pour aller plus loin sur le pont, sans ajouter un mot de plus.

J'étais au bout de notre embarcation. Dante m'avait suivit à mon plus grand soulagement. Je lui fis un rapide sourire et lui lançais son ballon.

- Ton équipe à l'air vraiment géniale. Je trouve ça adorable qu'ils aient tous signé ton ballon alors que tu pars simplement en vacances. J'ai rencontré Joshua tu sais. C'est lui qui m'a amené chez toi. Très silencieuse comme personne.

Ma voix était douce et posée. J'étais bien ici. Je ne regardais plus mon frère. J'étais pensive et je fixais l'horizon sans vraiment le regarder.

- Tu penses que papa et maman vont être beaucoup en colère contre moi ? Comment vont-ils réagir d'après toi, face au nouvel article que la presse va écrire ?

Avant qu'il ne puisse répondre. Une drôle de secousse fit trembler le bateau. Je me penchais sur la rambarde pour observer l'eau. J'avais beau regarder, rien ne semblait suspect, pourtant une deuxième secousse se fit sentir et je manquais de passer par dessus bord.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Dim 7 Juin - 20:18

Les secousses de l'embarcation n'étaient pas dues à une attaque de monstres... non... le temps et l'espace semblaient se figer tout d'un coup, les marins ne comprenaient pas ce qu'il se passait alors qu'une bulle géante commençait à encercler tout le navire! C'est alors qu'ils commencèrent à s'enfoncer progressivement dans l'eau, et pourtant ils ne se mouillaient pas, c'était comme s'il y avait une barrière invisible qui les protégeaient tous!

Ils continuèrent de descendre encore et encore, jusqu'à atteindre les fonds de l'océan...


Source: Atlantis by walachnia

Tout le monde pouvait descendre du bateau, celui-ci était simplement posé sur le fonds alors qu'il y avait là de nombreux temples... mais l'un d'entre eux attirait inexorablement Dante et Yumi, comme si une force inconnue les appelait. En se rendant au grand Temple central, quelqu'un les attendait...


Leviathan

«Bonjour, et bienvenue dans mon antre...

Je suis Leviathan, maître des océans. Veuillez m'excuser pour la manière dont je vous ai attirés ici... ne vous inquiétez pas pour vos compagnons, ils ne risquent rien, bien qu'ils ne peuvent entrer dans ce Temple...»


En effet, ils semblaient tous bloqués à l'entrée, mais ils pouvaient toujours visiter les autres! Allez savoir quelles merveilles pouvaient bien abriter ces lieux...

«Je peux vous aider à trouver le cristal de l'eau... mais il vous faudra passer une petite épreuve pour cela. Est-ce que vous acceptez de relever ce défi?»


Peut être une occasion pour la jeune sœur de prouver qu'elle est tout à fait à la hauteur de son frère?


==============================
Épreuve de Leviathan:
Cinq écailles d'argent sont réparties dans tout le sanctuaire (dans plusieurs temples). Vous devez simplement les trouver en rp (échec impossible, la seule contrainte est que chacun de vous ne peut en trouver qu'une seule par poste, vous avez autant le choix d'en trouver systématiquement une à chaque fois - donc épreuve terminée au bout de cinq postes en tout - soit de prendre votre temps)

Aucun monstre ne sera présent au cours de votre recherche, et il n'y a aucun piège en dehors bien sur de la structure encore un peu bancale de certains temples! Notez que les membres de l'équipage peuvent vous aider!

Bonne chance!

Restauration à 100% hp-mp



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Lun 8 Juin - 1:41

Dante
Sentant le ballon m'échapper des mains, je me retourne vers ma sœur. Une lueur d'espièglerie dans le regard et la langue absolument pas dans sa poche, la voilà qui me taquine.

- Une fois arrivés à Dol, je te ferais goûter une nouvelle fois l'amère saveur de la défaite ! On verra si tu feras encore la maligne à ce moment-là !

Yumi se montre vite mal à l'aise devant tous ces regards braqués sur nous. Décidément, si je suis depuis longtemps habitué à être scruté par des milliers de personnes, il n'en est pas du tout de même pour elle.
Je la suis d'un pas lent vers l'extrémité du navire, avant de réceptionner mon ballon qu'elle me lance sans prévenir.

- Joshua n'a jamais été un grand bavard. Mais il sait se faire entendre lorsqu'il hausse le ton, tu peux me croire ! La dernière fois que j'ai ramené une fille aux vestiaires, il m'a passé un de ces savons !

Il est fort peu probable qu'il lui ait parlé du mal qui me ronge. Sinon, elle me l'aurait fait savoir depuis un bon moment déjà.
Je m'accoude au bord du bateau avant de répondre à ses questions, mais celui-ci se met à tanguer sérieusement, comme s'il venait de percuter quelque chose. La seconde secousse me fait tituber et le vaisseau commence à s'enfoncer dans l'Océan.

- Prépare-toi à sauter, on ne doit pas se faire entrainer par le courant et sombrer avec le navire !

J'observe les alentours pour mieux comprendre la situation. En me penchant pour voir à quel point nous sommes enfoncés, je m'aperçois qu'une sorte de protection est déjà en place autour de nous. Celle-ci empêche l'eau d'envahir l'embarcation et nous permet de couler sans risquer la noyade. Cependant, je me rends compte en la touchant qu'elle nous empêche aussi de nous échapper. Aucune échappatoire pour le moment donc...

Nous touchons rapidement le fond, attirés par une force mystérieuse et titanesque. Après avoir terminé notre descente, je décide de prendre Yumi dans mes bras avant de sauter par-dessus la rambarde du navire pour atterrir au sol. La barrière fait toujours effet, mais des bulles autour de nous nous permettent de nous mouvoir sans risque.
De nombreuses ruines d'anciennes civilisations décorent le lieu. Néanmoins, un grand édifice se met soudainement à illuminer la quasi obscurité dans laquelle nous étions plongés.

- Petite sœur, je ne sais pas pourquoi, mais je pense que nous devons suivre cette lumière.

Une fois arrivés devant cet espèce de temple, je dépose Yumi sur le sable avant de grimper les marches pour pénétrer dans le bâtiment.
A l'intérieur, une immense créature nous attend patiemment. Je ne peux m'empêcher d'admirer la beauté de ce serpent gigantesque, qui doit être certainement le seigneur de ces eaux. Ce n'est là qu'une supposition, mais il ne dégage aucune mauvaise intention. Ses paroles finissent de confirmer ma théorie.

- Cela tombe bien, nous adorons les défis ! Mais n'oubliez pas de nous ramener à la surface une fois que l'on aura trouvé vos écailles !

Le cristal de l'eau... serait-ce le destin qui m'envoie un signe? Je ne compte pas vraiment sur la religion, contrairement à la majorité des habitants de Bevelle, mais la coïncidence me paraît trop énorme pour en être une.
Il ne faut pas que Yumi fasse le lien avec ma maladie. Cela est peu probable étant donné le peu d'éléments dont elle dispose, mais je ne veux prendre aucun risque. Nous entamons la recherche des écailles un peu à l'aveuglette, mais rapidement, nous nous rendons compte que certaines zones brillent bien trop pour que cela soit un phénomène naturel.

- Yumi regarde ! La luminescence dégagée par les écailles va nous permettre de les trouver facilement ! Suis-moi !

J'ouvre la marche avec une confiance absolue. L'eau a toujours été mon alliée et ce n'est pas aujourd'hui que cela va changer.
Nous trouvons rapidement la première écaille, à seulement une centaine de mètres du grand temple de Léviathan.

- Allez, suivante !
Dante et Yumi trouvent la première écaille
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Sam 13 Juin - 0:17

YumiJe me retenais de justesse à la rambarde du bateau. Les secousses ne semblaient pas vouloir cesser et mon frère était tout aussi déséquilibré que moi. Ce phénomène ne paraissait en aucun cas naturel et je me penchais pour observer la graviter de la situation.

Dante me parlait, mais j'étais trop étourdie par ce qui était en train de nous arriver que je l'écoutais à peine. Le bateau s'enfonçait littéralement dans l'eau. J'avais peur que cette dernière nous recouvre et que nous nous retrouvions engouffrés sous l'océan. Cependant, une étrange paroi translucide nous coupait de toute l'humidité. J'étais complètement paniquée. A peine je sortais de chez moi qu'il nous arrivait déjà une catastrophe.
Je sentais l'adrénaline monter en moi à une vitesse fulgurante. Mes bras étaient tendus et tout mon corps était en alerte. Je serrais tellement fort le bord du bateau, que les phalanges de mes doigts étaient quasiment blanches.

Nous étions pris au piège, au milieu de cette étrange bulle qui semblait nous faire descendre jusqu'au fin fond de l'océan. Je tentais alors un regard vers mon frère, qui était penché, dans la même position que moi. Bien que la situation semblait complètement étrange, Dante était maître de lui-même et d'un calme que je lui enviais grandement. Je prenais une longue inspiration pour calmer les battements de mon cœur qui ne cessaient de cogner contre ma poitrine. Je voulais prendre exemple sur mon aîné. C'était inutile de paniquer dans cette situation. Après tout... Le but de cette catastrophe n'était apparemment pas de nous noyer, étant donné que nous étions protégés de la masse d'eau qui nous entourait.

Le bateau toucha finalement le fond, plus rapidement que je ne l'avais imaginé. Je n'avais aucune idée de comment il était possible que nous nous retrouvions là, mais c'était le cas. Dante, qui était étrangement serein face à cette situation complètement loufoque, agit beaucoup plus vite que moi. Il me prit dans ses bras, me forçant à lâcher le rebord du bateau. D'un geste propre et souple, il quitta le pont pour que nous nous retrouvions sur le sol.
L'étrange paroi semblait s'être élargie pour englober un espace plus grand. J'avais beau avoir peur, le spectacle qui s'offrait à nous était d'une splendeur à couper le souffle.

Une atmosphère bien particulière, plainait sur ces lieux. Plusieurs temples, dont la plupart étaient en ruine, étaient regroupés sous cet immense océan. Les algues et la nature avaient repris leurs droits sur ces monuments très anciens, abandonnés de toute civilisation.
L'un d'entre eux, le plus grand et celui qui était de loin, en meilleur état, possédait une force attractive particulièrement mystérieuse. Je restais sans voix face à tant de beauté et me contentais de hocher la tête après la proposition de mon frère.

Une fois devant la rangée de marche qui menait jusqu'à l'intérieur de l'immense édifice, Dante me reposa au sol et je ne put m'empêcher de soupirer de soulagement. J'étais contente de pouvoir m'étirer un peu et de me dégourdir les jambes après avoir été aussi raide tout le long de la descente.
Confiant, il avançait pour gravir les marches, et je lui emboîtais le pas sans un mot. Le sol était humide et les parois des murs encore dégoulinantes. Cela justifiait très clairement que l'étrange protection était apparue pour nous et qu'elle n'était donc pas constamment là, à protéger les temples des flots marins.

La créature qui nous attendait à l'intérieur était tellement impressionnante que je manquais de tomber en trébuchant de surprise. Je me reprochais de mon frère à la recherche de confiance. J'avais presque envie de lui demander qu'il me pince pour vérifier que je n'étais pas en train de rêver.
La créature se présenta et nous lança un défi que mon frère s'empressa d'accepter. Je n'étais pas contre, mais j'étais surprise qu'il se lance tête baissée dans quelque chose d'aussi.. perturbant et étrange.

J'étais encore trop sous le choc pour protester ou encore donner mon avis. Je me contentais de suivre mon frère en scrutant chaque petit recoin, dans l'espoir de trouver une écaille.
Nous revenions sur nos pas et rapidement, Dante trouva la première. Apparemment, elles étaient brillantes et leur lueur nous permettrait de les localiser plus facilement. J'étais soulagée, bien que ces écailles ne soient pas petites, elles auraient été vraiment difficiles à dénicher sans le moindre indice.
Je m'approchais doucement de mon frère pour observer de plus près l'objet en question. C'était quelque chose de très délicat qui semblait plutôt fragile, pourtant, il suffisait de l'effleurer à peine pour sentir sa robustesse. Une sorte d'aura, qui allait vers les teintes du vert au bleu cyan, enveloppait cette écaille.

- C'est magnifique...

Ma voix était restée bloquée dans ma gorge et j'avais parlé beaucoup plus bas que je ne l'avais espéré.
J'avais soudainement hâte de trouver la deuxième. Je tournais ma tête avec vivacité, mes yeux à l’affût de la moindre lueur. Je passais devant mon frère, me focalisant simplement sur notre nouveau but. Il fallait que je m'éloigne de toutes ces questions sur le pourquoi du comment on s'était retrouvé ici.
J'étais enfin déterminée et je voulais trouver rapidement les quatre écailles restantes. Je remontais le chemin jusqu'au bateau pour arriver à prendre quelques repères. Une fois sur place, je me tournais vers mon frère.

- Cet endroit paraît immense, mais je ne pense pas que ce soit réellement le cas, on dirait que l'étrange barrière qui nous empêche de mourir noyé, délimite aussi nos lieux de recherches. Je n'ai pas compté, mais il n'y a pas tant de temples que ça qui nous sont accessibles. Je pense qu'elles sont réparties de sorte qu'il y en ait une par temple... fin... c'est une supposition. Ce serait bête je trouve, de mettre deux écailles au même endroit non ?

J'avais envie d'être la prochaine qui allait trouver cette écaille. Je ne prêtais pas réellement d'importance à une quelconque supposition sur la localisation des objets recherchés, mais j'avais envie d'échanger un peu avec mon frère... ou... de le distraire ?

J'avançais lentement vers un temple plus petit. L'entrée était bouchée par plusieurs amas de pierres, mais une brèche nous permettait de passer en se faufilant un peu. Il faisait sombre à l'intérieur. Toutefois, des fissures et quelques trous dans le toit apportaient une luminosité suffisante pour que nous ne soyons pas à l'aveugle. Pourtant, pas de lueur en vue. Je m'enfonçais en prenant soin d'éviter les débris qui jonchaient sur le sol. Au fond du temps, une étrange statue représentait un homme à fière allure. Je ne savais pas qui s'était et je partais à la recherche d'inscriptions autour du socle pour satisfaire ma curiosité.

Un scintillement attira mon œil vers la gauche, où plusieurs colonnes étaient entassées. Je m'approchais doucement en jetant un œil sur mon frère pour vérifier sa position.
Coincée sous ces énormes pilastres, une seconde écaille nous attendait. Je tentais de passer ma main par la petite faille mais il était impossible de l'atteindre. Il fallait pousser une énorme stèle pour espérer l'attraper. Je posais mes deux mains sur la pierre froide et humide pour essayer de la faire glisser, en vain.

- Dante ! Tu peux venir par-là m'aider ? J'ai trouvé la deuxième !!

Sans se faire prier, il s'approcha et il fut beaucoup plus simple de déplacer l'énorme pierre. J'attrapais la deuxième écaille pour la tendre à mon frère. J'avais un immense sourire sur les lèvres, j'étais fière de moi. Nous étions maintenant à égalité.
J'observais de nouveau plus méticuleusement cet objet, si on pouvait réellement qualifier ça d'objet, tant je le trouvais beau. J'avais du mal à me dire que cette écaille venait de l'immense créature du premier temple. Je me souvenais alors des paroles du Léviathan. Il avait parlé.. d'un cristal de l'eau. Je fronçais les sourcils, me demandant bien de quoi il pouvait s'agir.

- Dis-moi, tu sais de quoi parlait l'étrange dragon du grand temple ? Le... cristal de l'eau ? Tu as une idée de ce que ça peut être ? ... C'est important ? Ou alors c'est un bijou précieux ?

Je regardais mon frère avec un air soudainement très sérieux. Je ne savais pas du tout en quoi cela pouvait nous être utile de faire ce défi pour savoir où se trouvait ce cristal et je trouvais ça intriguant.


Dante et Yumi trouvent la deuxième écaille
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   Dim 14 Juin - 2:32

Dante
Après un petit moment d'adaptation, c'est avec énergie que ma sœur se décide à prendre la tête. Son esprit de compétition a dû s'éveiller en me voyant trouver la première écaille. J'ai hâte de voir à quelle vitesse nous allons trouver les autres.
Chaque écaille trouvée nous rapproche de l'indice nous menant au premier cristal d'Héméra. Il en existe de plusieurs sortes d'après ce que m'a raconté Nero, mais ce n'est qu'en les réunissant tous que j'aurais la garantie d'être guéri.

Yumi expose pendant ce temps une théorie sur l'étendue de notre mission.

- Va savoir ! Si ça se trouve, le Léviathan a juste voulu nous faciliter la tâche ! L'Océan est si vaste que nous pourrions passer notre vie à chercher ne serait-ce qu'une écaille. Cette créature doit avoir des notions de ce qui est humainement possible, je suppose.

A quoi bon donner une quête interminable si ce n'est pour décourager quiconque voudrait s'emparer des cristaux?
Après avoir pénétré dans un de ces édifices ancestraux, nous découvrons diverses sculptures en bon état parmi les décombres. Je reste figé, admirant la statue de ce qui pourrait être une sorte d'invokeur, bien qu'il ait adopté une tenue plus... simple que celle qu'ils portent habituellement.

Pendant ce temps, Yumi continue de rechercher intensivement la prochaine écaille et parvient à la dénicher. J'arrive à sa rescousse, poussant une stèle de toutes mes forces pour libérer l'accès à la seconde écaille.

- Alala, toujours aussi dépendante de moi hein ? Il va falloir se muscler un peu ! Je ne serais pas toujours là pour te servir de chevalier servant !

Ses aptitudes physiques n'ont jamais été vraiment développées, ce qui reste assez logique pour une femme sans entrainement particulier. Je reste pourtant intimement convaincu qu'elle possède quelque chose capable de donner le change, une sorte de don inné. Nero pourra sans doute découvrir quoi.

Par contre, il faut rapidement que nous finissions cette épreuve. Yumi commence à se poser des questions et je sais pertinemment qu'elle ne lâchera pas le morceau tant que mes réponses ne l'auront pas convaincu. Je ne peux pourtant pas la satisfaire et lui montrer la vérité. Elle reste cependant encore bien assez dans le flou pour pouvoir me percer à jour. Mieux vaut la laisser dans le brouillard.

- J'ai entendu parler de ces cristaux y'a quelques temps ! Certains disent qu'ils permettent de contrôler les éléments, d'autres pensent qu'ils sont faits dans un matériau si rare, que leur prix est inimaginable. Au final, il existe tellement de théories que personne n'a su déceler le vrai du faux ! Mais du moment que le Léviathan nous fait retourner à la surface, on se fiche pas mal du reste, non?
Si nous obtenons l'indice, ça ne sera que du bonus !


Un bonus d'une importance capitale pour moi. Il faudra attendre un peu pour partir chercher le cristal de l'eau, mais cet indice nous sera précieux à un moment ou à un autre. Encore faudra t-il convaincre ma sœur de m'accompagner sans lui dévoiler mes raisons.
Afin d'éviter de s'attarder sur le sujet, je décide de lui attraper la main avant de l'entrainer en direction de la lumière la plus proche, indiquant la présence d'une nouvelle écaille.

Celle-ci se trouve sur le toit d'un des temples. Nous parvenons à y accéder en escaladant un pilier endommagé. Il semble étrangement prendre la forme d'un escalier improvisé, comme si sa destruction avait été calculée pour donner ce résultat qui n'est pourtant que le fruit du hasard.
Je récupère la troisième écaille, non sans éprouver une certaine joie en pensant que nous touchons peu à peu au but.

- Encore deux écailles et on retourne à la surface !

Je profite d'une petite pause pour admirer la vue. Les coraux, les poissons, les algues, les rochers, chaque petit détail de ces fonds marins que peu d'humains peuvent se vanter d'avoir visité à cette profondeur. Qui oserait s'y risquer après tout?

- Je suis vraiment heureux de pouvoir partager ces premiers moments avec toi, Yumi. Surtout dans un lieu aussi majestueux.

Sans même le réaliser, ma voix actuelle reflète bien plus le Dante normal que celui qui intervient la plupart du temps. Le bellâtre à l'humour léger et aux répliques toutes faites. Le personnage que je me suis crée avec les années.
Mes discussions avec Joshua étaient bien les seules qui me permettaient de sortir de ce rôle. De pouvoir enfin incarner celui que je suis réellement. Qui sait si je pourrais faire de même avec ma propre sœur.
Dante et Yumi trouvent la troisième écaille
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En route vers Dol   

Revenir en haut Aller en bas
 
En route vers Dol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Cartes] {La Route vers Fondcombe} Région Inexplorée/Sentinelle Endormie/Embuscade Orque/Poursuite Nocturne - Réponse de Dadajef [Résolu]
» En route vers les abysses
» [La Route vers Fondcombe] Discussion générale
» La route vers le... 6ème sens
» Comment faire des remparts, des tours, des terrasses.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Le reste de la carte :: Océans-