Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Alphonse Elric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Alphonse Elric   Mer 29 Oct - 20:28

Fiche d'identité

   • Monde d'origine: Gaïa
   • Nom: Elric
   • Prénom: Alphonse
   • Âge: 16 ans.
   • Avatar utilisé: Alphonse Elric - http://gallery.minitokyo.net/view/469908

   
Description

   • Alignement: Guerrier des Ténèbres.

   • Description physique:

Difficile de croire que c'est un adolescent âge d'une quinzaine d'années qui se terre dans cette armure imposante marquée ici et là par les combats. Mais c'est pourtant bel et bien le cas, sous la forme d'une âme scellée par un sceau  couleur sang à l'intérieur même du plastron. Mesurant près de deux mètres pour un poids étrangement équivalent, Alphonse est capable de se déplacer avec cette armure comme s'il s'agissait de son propre corps. Ainsi, il possède une force non négligeable et se déplace plus rapidement que s'il la portait réellement, même si l'agilité n'est pas son point fort.

Le casque qui lui sert de visage arbore un look assez agressif, en totale inadéquation avec son propre caractère. Se remarque aisément la pointe qui orne sont front, ainsi que les longs rubans blancs attachés au sommet du casque qu'il en vient à considérer comme ses cheveux. Ses yeux en forme de demi-lune sont d'une couleur rouge, ils sont la preuve même qu'Alphonse est encore en vie et que l'armure est animée.

Comme le reste de l'accoutrement, le plastron affiche la couleur de l'acier, il s'avère qu'il est particulièrement imposant, constituant le plus gros du poids de l'armure. Les pointes aux épaulettes et ailerons aux avant-bras constituent des moyens d'attaques et de défense au corps à corps, mais le plus généralement, Alphonse ignore totalement ses avantages, combattant comme s'il était un homme lambda. Seule un petit dessin rouge sang se dénotte sur l'épaulette gauche, celui-ci n'ayant pas de signification particulière.

Les jambières et bottes sont tout ce qu'il y a de plus classique, si l'on oubli les quelques pointes servant plus à l'esthétique qu'autre chose, et donnant un look uniforme à l'armure. Le plus étonnant et sans doute le  tablier blanc qu'Alphonse porte à la ceinture. Servant de jupe à l'armure, celui-ci rappelle plutôt son envie de goûter à un quelconque plat à nouveau. Niveau accessoire, une sacoche blanche est accrochée autour de sa jambière droite, lui permettant de transporter quelques objets sur lui.


• Description psychologique:

Malgré son statut d'armure inhabitée, le cœur d'Alphonse n'est pas vide de sentiments. Jeune adolescent juste et droit dans la vie de tous les jours, il est de ceux qui risquent leur vie pour le bien être des autres lorsqu'il le faut, profitant d'ailleurs de son corps actuel qui n'est pas sans lui donner quelques avantages au combat, il faut le reconnaître. En parlant de justice, il est prêt à la faire respecter avant tout, même si cela va à l'encontre de ses  propres objectifs. Il faut d'ailleurs les évoquer, ou plutôt l'évoquer. Alphonse souhaite plus que tout retrouver son corps et les membres perdus de son frère, et ils pensent que les cristaux dont il a tant entendu parler autour de lui sont en mesure de l'aider au vu de leurs soit-disant pouvoirs.

Alphonse n'est pas du genre à se plaindre, ni même à en parler, mais il est actuellement rongé par un fort sentiment de tristesse. Il vit la perte de son corps comme une véritable plaie. Ne pouvant plus manger, dormir, ressentir la douleur, ou ne serait-ce que sentir le vent caresser son visage l'ennui au plus haut point. Il tient d'ailleurs un cahier dans lequel il répértorie toutes les choses qu'il aura à manger une fois son corps récupérer, preuve que son ancienne vie lui manque terriblement. Il s'agit là d'un secret bien gardé, puisque seules quelques personnes dont son frère connaissent son état d'âme – scellée dans une boîte de conserve sur patte.

Plutôt calme et attentif dans la vie de tous les jours, il se montre parfois très colérique quand il partage ses états d'âme sur une situation donnée, ce qui a toujours tendance à surprendre les gens autour de lui. Il faut également croire que son frère à déteint sur lui. Ayant interdit à son frère de prendre des risques inconsidérés de mourir avant qu'ils n'aient retrouvés leurs corps, il est parfois celui qui se place dans des situations particulièrement périlleuses, au péril de sa vie. 

Dernière chose, Alphonse n'aime guère tout ce qui tourne ou a tourné autour de la ShinRa. Il en va de même aujourd'hui, peu importe les changements dont il a pu entendre parler, ses doutes ne sont pas prêts de s'envoler.

Histoire

   
C'est dans une maison reculée, située à quelques kilomètres de Nibelheim que tout commença. Trisha Elric et Van Hohenheim venait de donner naissance à leur deuxième enfant, Alphonse. C'est auprès de ces derniers et de son frère Edward plus vieux d'une année qu'il commença à grandir. Van travaillait pour une grande organisation nommée à la ShinRa, tandis que Trisha, elle, était une simple femme au foyer, consacrant tout son temps aux tâches ménagères et à ses deux enfants. Tout se passait bien dans le meilleur des mondes. Ce n'est que plus tard, lorsque Alphonse avait à peine quatre ans que son quotidien et celui de sa famille commença à être chamboulé.

Alors que très tôt à l'aube, Edward venait de l'accompagner jusqu'aux toilettes à cause d'une envie urgente, les deux garçons tombèrent nez à nez avec leurs parents, près de la porte d'entrée. Van Hohenheim était sur le point de partir au travail. Mais l'ambiance était pesante. Regardant ses fils comme s'il les voyait pour la dernière fois, il parti sans dire un mot, non pas sans verser quelques larmes. Celui-ci avait été réquisitionné par la ShinRa dans le but de mener à bien une mission très importante pour l'organisation,  la mission de toute une vie. chose que les deux enfants ignoraient.

Les jours passèrent, et contrairement à Alphonse, Edward semblait se douter que Van ne rentrerait jamais à la maison. Le cadet lui, ne comprenait tout simplement pas les sentiments de tristesse et de solitude que sa mère tentait de camoufler chaque jour. Alors que les deux frères se rapprochaient grandement de Trisha, essayant de lui faire plaisir chaque jour, celle-ci finit par tomber malade, sans doute à cause du surmenage et de la peine qu'elle n'avait pu évacuer. Comme toujours, elle cachait son état derrière un sourire radieux, elle ne pouvait pas faire autrement, pas devant ses deux enfants. Mais... La maladie finie par l'emporter, elle retourna à la rivière de la vie.

Suite à l'enterrement de Trisha, Edward se mit à haïr son père. Alphonse n'éprouvait pas un tel sentiment de colère, il était simplement perdu, se demandant ce qu'il allait se passer à présent. Ils étaient jeunes et n'avaient aucune famille, que pouvaient-ils faire ? C'est une vieille dame connaissant déjà la famille Elric qui décida de les prendre sous son aile, Pinako. Elle avait également une petite fille, Winry qui avait à peu près leur âge, et était déjà passionnée de mécanique, notamment par ces fameux membres mécaniques pour remplacer un bras, une main, ou une jambe dont elle avait tant entendue parler.

Les deux frères la trouvaient assez étrange au début, mais au final, ils passèrent beaucoup de temps avec elle. Alphonse n'était pas sans se souvenir de la fois où il s'était battu avec son frère pour savoir qui allait épouser Winry. Il avait d'ailleurs gagné, mais la jeune fille avait refusé sa demande sous prétexte qu'elle ne voulait pas se marier avec un garçon plus petit qu'elle. Un peu gêné sur le coup, le frère cadet oublia vite cette histoire. À côté de ça, les deux garçons étaient également très occupés, occupés à fouiller dans les recherches de leur père, dans lesquelles ils avaient trouvé bien des choses étranges. Malgré leur âge, ils arrivaient tant bien que mal à en comprendre le sens, faisant déjà preuve d'une grande intelligence.

Les documents sur lesquels ils avaient mis la main paraissaient invraisemblables. Il s'agissait d'expériences sur les hommes dirigées par le professeur Hojo et le professeur Gast, des scientifiques appartenant à la ShinRa. Ces derniers tentaient d'implémenter des cellules de Jenova – nom que les deux frères n'avaient encore jamais entendus – dans le but de créer des super soldats. Les rapports évoquaient également Sephiroth, le fameux héros de la guerre de Wutai, mais il manquait énormément d'informations. Enfin, un dernier nom ressortait dans tous ces rapports, celui de Vincent Valentine. Un homme apparemment revenu à la vie suite aux expériences d'Hojo. Tout cela était difficile à croire, mais une lueur d'espoir avait fini par éclore dans leurs yeux. À l'époque, les deux frères étaient bien loin d'imaginer l'horreur qui se cachait derrière tout ça.

Déterminés à faire revenir leur mère à la vie suite à ce qu'ils avaient lu et à rencontrer le professeur Hojo pour obtenir toutes les informations qu'ils leur manquaient, Alphonse et Edward avaient décidés de s'engager dans l'armée malgré leur jeune âge. Ils firent part de leur décision à Pinako et Winry sans jamais évoquer ces fameux documents sur lesquels ils étaient tombés. La vieille dame était contre cette décision, et Winry également. Ses parents, médecins, étaient morts sur le champ de bataille pendant la guerre qui avait éclaté à Wutai, et elle ne voulait pas qu'ils leur arrivent la même chose. Mais ils furent bien obligés de céder, car la détermination des deux frères étaient inébranlable pour une raison que seul eux pouvaient comprendre.

Alphonse se rendit donc à Midgar en compagnie de son frères, où ils apprirent qu'avec leur âge, la seule division qu'ils pouvaient  éventuellement rejoindre était celle du SOLDAT. Les combattants étaient entraînés dès le plus jeune âge, mais pour le reste... Des diplômes étaient nécessaires. Choses qu'ils n'avaient pas. Ne souhaitant pas attendre des années avant de pouvoir ramener leur mère à la vie, ils décidèrent de s'engager, et de passer les tests  pour savoir s'ils étaient aptes à entrer dans l'une des branches de l'armée de la ShinRa. Les deux garçons s'entraînèrent d'arrache-pied, et à seulement 12 ans, Alphonse savait qu'il deviendrait au moins un soldat de deuxième classe, s'ils continuait ainsi. Il en était de même pour son frère.

Ils étaient particulièrement doué pour se servir des matérias – certains allant jusqu'à leur donner le surnom d'alchimistes, comme en en voyait dans les livres -  et se défendaient plutôt bien au corps à corps. Rien de plus normal, pour deux enfants qui se battaient pour un oui ou pour un non il y a de cela un ou deux ans. Mais cela ne les intéressaient pas vraiment... Tuer ne faisait pas parti de leur vocabulaire, et la simple idée de blesser gravement l'un de leurs camarades était difficile à accepter. Alphonse se souvenait de la fois ou lors d'un entraînement son frère avait brisé les os d'un jeune garçon suite à l'utilisation d'une matéria verte, il lui avait fallut plus de deux semaines pour s'en remettre, et nul doute que la situation n'aurait pas été différente si lui-même avait été à l'origine de cet accident.

endant leur temps libre, les deux frères cherchaient un moyen de se rendre dans le département scientifique de la ShinRa lorsqu'ils ne parlaient pas de ces terroristes d'Avalanche qui s'en prenaient aux réacteurs Mako, tuant même parfois des innocents à cause de leur bombes. C'est surtout ce dernier point qui avait tendance à les énerver, même s'ils avaient pour le moment du mal à comprendre pourquoi ils agissaient de la sorte. Lors de leurs tentatives de rejoindre le département scientifique, ils finirent un jour par tomber nez à nez avec le professeur Hojo. Ce dernier commença par les repousser, mais quand Edward commença vaguement à évoquer les rapports qu'ils avaient lu, le scientifique finit par le proposer de participer aux prochaines expériences, non pas sans laisser échapper un rire mesquin. Les deux garçons en savaient trop à son goût... Eux ne l'avaient pas compris de la sorte. C'était à leurs yeux une opportunité.

C'est quelques semaines plus tard – lors d'un jour de repos pour les deux frères qu'il jugeait trop curieux – que le professeur Hojo se décida à les emmener vers Nibelheim, le lieu de ses expériences, au manoir, pour être plus précis. Et ce n'est qu'une fois sur place que les deux garçons commencèrent à se douter qu'il se passait quelque chose de bizarre. Tous ces hommes dans des cuves de Mako, ce n'était absolument pas normal. Hojo commença à montrer l'ampleur de sa folie, en expliquant une à une les expériences qu'Edward n'avait que partiellement évoqué quelques semaines plus tôt. Les deux frères en apprirent ainsi beaucoup sur la ShinRa, mais également sur Sephiroth et Jenova,

Quand à ce qui concernait Vincent Valentine... L'idée qu'un homme pratique d'horribles expériences sur ce qu'il restait du corps de leur mère ne les enchantaient guère. Ils commençaient même à accepter la disparation de leur mère, comprenant enfin qu'elle était revenue à la rivière de la vie, et que cette situation était acceptable. Enfin, Hojo commença à évoquer le projet sur lequel il avait forcé Van Hohenheim à travailler, la constitution d'une sorte d'armée immortelle. En tant que ses fils, il disait avoir désigné les deux frères comme ses premiers cobayes,  ne pouvant plus se servir du père maintenant qu'il s'était débarrassé de lui.

Les deux frères avaient essayèrent de se défendre, mais en vain. Lors de cette expérience certainement liée à l'énergie Mako d'une façon ou d'une autre, Alphonse avait perdu son corps... Et Edward fût laissé pour mort baignant dans son propre sang après avoir perdu un bras et une jambe. Hojo lui, classa l'expérience comme étant un échec, pensant que le corps d'Alphonse avait été simplement détruit. Mais ce n'est pas ce qui se passe en vérité. Pour une raison que le cadet était tout bonnement incapable d'expliquer, son corps avait disparu, et son âme scellée à une armure. N'y pensant pas pour le moment, Alphonse s'était plutôt inquiété pour son frère, dans un état proche de la mort, et le porta dans ses bras jusqu'à l'extérieur du manoir. Il hurla de toute ses forces, réclamant quelqu'un de qualifié pour prodiguer les premiers soins à Edward.

Quelques semaines plus tard, les garçons rentrèrent chez eux, ou plutôt chez Pinako et Winry, les laissant découvrir l'horrible sort qu'il avait connu. Ils ne bougèrent pas d'ici, les deux frères restaient là, à s'apitoyer sur leur sort. Secrètement, Edward se sentait coupable d'avoir embarqué Alphonse dans une telle histoire. Le cadet lui était attristé de ne même plus pouvoir ressentir le vent caresser son visage. Il était une armure vide. Les histoires sur la ShinRa qu'ils haissaient au plus haut point, Sephiroth et le météore n'échappèrent évidemment pas à leurs oreilles. L'espace de quelques temps, Alphonse pensa même que ce dernier était une bénédiction, un moyen de le sauver de son calvaire. Mais leur maison fût épargnée, contrairement à celle de nombreux innocents vivants à Midgar.

C'est quelques mois après ses quatorze ans que la situation d'Alphonse – tout comme celle de son frère – changea du tout au tout. Environ un an après avoir entendu parler de la disparation de la rivière de la vie, les deux frères entendirent parler de cristaux au pouvoir incroyable. Edward en entendant la nouvelle y trouva un nouvel objectif. Il voyait ces cristaux comme le moyen de rendre son corps à Alphonse. Le cadet pour des raisons différentes des siennes songea à la même chose, déterminé à aider son frère à récupérer les membres qu'il avait perdu. Alors que l'aîné prit la route avec Winry afin de se faire poser des membres mécaniques, Alphonse lui, prit la route de son côté pour chercher des informations sur les cristaux.

Jusqu'à ses seize ans, il voyagea un peu partout sur Gaïa, s'interrogeant sur Héméra et les cristaux. Il apprit ainsi à travers ses périples de nombreuses choses, en regardant la télé et en parlant à des étrangers. Le retour de Sephiroth et d'autres calamités telles que Ultimécia, une sorcière ayant attaquée la BGU. venant des autres mondes, des histoires sur les chimères, et autres évènements toujours plus étranges. Les recherches d'Alphonse sur les cristaux en eux même n'avançaient en revanche pas beaucoup. À présent, il avait plusieurs objectifs en tête. D'une part retrouver son frère et lui faire part de ses quelques découvertes, et d'autres part... Approcher la Néo-ShinRa, cette organisation qu'il ne portait pas dans son cœur. Ces derniers devaient forcément posséder quelques informations utiles.

Et pour finir...

   Quelques questions vous concernant:
   • Votre vrai prénom dans la vraie vie? Uwhehehe ! (c'est un prénom).
   • Votre âge? 22 ans.
   • Comment avez-vous connu FF Rebirth? Via la créatrice ! (rien que ça, la classe  Cool )
   • Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? Pour l'instant ça va ^^

J'espère n'avoir rien oublié, j'ai pris en compte l'avancement de l'hisoire, etc... Donc ça devrait aller >.<



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Alphonse Elric
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edward Elric (Fullmetal Alchemist)
» Présentation de Elric 130
» Elric : part three - par Mouk
» [Elric!] [Background] Les Dieux
» jdr medieval fantastic elric (ex stormbringer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives