Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Découverte et exploration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Sam 25 Juil - 2:18

Lily
Quelle performance ! J’aurais pu aussi songer devenir comédienne, tiens. Je venais de me découvrir un talent caché pour raconter n’importe quoi et, étonnamment, cela avait porté ses fruits ! Clémence s’avérait donc partie à bord d’un navire pour Wutai en compagnie d’un chocobo blanc… Cela voulait donc dire qu’elle n’était pas seule et si je me contenter de le penser dans ma tête, Alvin, lui, le prononça à haute voix. Ce n’était encore qu’une supposition bien sûr mais les chocobos blancs ne couraient pas les rues dans le coin, et à moins que Clémence l’ait caché à la surveillance de sa kidnappeuse, je doute fort qu’il lui appartienne. Mais comme le disait Alvin, les marins seraient en mesure de nous le confirmer le lendemain matin. Pour le moment, ni lui ni moi n’avions le courage de poursuivre une nouvelle piste. Ce n’était peut-être pas très professionnel de notre part mais hé, on venait de passer notre journée sur un bateau et on ne s’était pas reposé depuis notre arrivée à Junon. Un peu de repos autour d’un verre n’allait pas nous faire de mal ! Et puis, je devais avouer que j’avais une soudaine envie de discuter un peu avec mon partenaire. Faut dire qu’il ne parle pas souvent de lui, alors si un petit verre d’alcool pouvait le faire s’ouvrir un peu plus, pourquoi ne pas essayer ?

Bon, visiblement, il avait senti le coup venir et m’avait donc prévenue que je serais ivre bien avant lui si j’essayais de le faire boire pour lui délier sa langue. Certes, mais qui ne tente rien n’a rien ! Je lâchai un petit « Tss » en arborant un sourire narquois avant de lui emboîter le pas. Il connaissait le coin plus que moi donc je lui faisais confiance quant au choix du bar. Enfin, si j’avais su, j’aurais mieux fait d’éviter et de choisir moi-même. On arriva devant un bar glauque, où il était impossible de voir ce qu’il y avait à l’intérieur. Rien que le nom laissait présager un endroit de mauvaise qualité : « Les cocktails explosifs de Junon ». C’est assez ringard, non ? Alvin semblait penser le contraire, même si je pense qu’il avait dit cela avec ironie. Quoi qu’il en soit, nous rentrâmes à l’intérieur et… Ouah. L’odeur de l’alcool mélangée à l’humidité du lieu donnait un « cocktail » assez désagréable sur le moment. D’ailleurs, ça devait se voir sur mon visage mais je n’y pouvais rien, c’était plus fort que moi ! Lorsqu’une serveuse s’approcha d’Alvin et lui demanda si quelque chose n’allait pas, il lui répondit que tout allait bien pour lui mais qu’en revanche, moi, je trouvais cet endroit moisi. Au début, j’avais cru avoir mal entendu, mais quand j’ai vu le regard méchant de la serveuse se poser sur moi, je me suis sentie surprise puis fortement gênée.

« Hein ?? Ah euh, n-non ! »

Je devenais toute rouge à essayer de me justifier alors que je n’avais rien dit ! Et Alvin, lui, en profitait pour se faire la malle en sifflotant. Non mais les hommes, j’vous jure ! La serveuse posa les deux poings sur ses hanches en me fusillant du regard.

« Ce n’est qu’un terrible malentendu… Tenez, je vais prendre le cocktail le plus cher de votre établissement pour vous montrer ma bonne foi. »

Elle mit quelques instants avant de prendre son calepin et noter ma commande, non sans rouler des yeux et hocher négativement la tête en guise de sidération. Quant à moi, je retroussai mes manches – façon de parler car elles m’arrivaient déjà au milieu des avant-bras – puis avançai rapidement vers Alvin assis au bar. Je lui décochai une claque derrière la tête avant de m’asseoir à ses côtés.

« Tiens, j’espère que ça te remettra les neurones en place ! »

Non mais ! Il prenait vraiment plaisir à me torturer celui-là. Mais je comptais bien me venger plus tard car je n’avais sûrement pas dit mon dernier mot. En attendant, il avait dû commander quelque chose au bar de son côté car alors que mon cocktail arrivait, son verre aussi. C’était l’occasion de trinquer…

« Santé. »

Et nos verres s’entrechoquèrent. Pour ma part, il s’agissait d’un mélange de kiwi, d’ananas et de mangue, avec un soupçon de rhum, de  et quelques glaçons pour alléger le tout. Je n’en bus qu’une première gorgée pour goûter et je devais avouer que c’était plutôt succulent. Le mariage des saveurs était tout simplement parfait. Je ne manquai pas d’exprimer mon étonnement en lâchant un « Mmh » avant de reposer mon verre, l’air plus grave. En fait, je repensais à notre conversation de tout à l’heure sur la Néo-ShinRa. Personnellement, j’étais quasiment convaincue qu’elle cherchait à racheter ses erreurs du passé mais pour Alvin, c’était loin d’être le cas. Il parlait des expériences menées dans les laboratoires des sous-sols, bien à l’abri des regards du reste d’Héméra. Certes, c’était louche. Mais qu’est-ce qui ne l’était pas de nos jours ? Et puis, il fallait se mettre à la place de cette nouvelle organisation : ce ne devait pas être évident d’essayer de redorer l’image d’une ancienne compagnie comme fût la ShinRa.

« Tu sais, pour en revenir à la Néo-ShinRa, je pense que tu t’arrêtes trop sur les apparences… En son temps, la ShinRa était très portée sur la science. C’est donc normal que la Néo-ShinRa poursuive dans ce domaine. Mais pour ce qui est des laboratoires cachés en sous-sol, t’es-tu seulement demandé ce que ce devait être que de renaître dans l’ombre d’une compagnie aussi puissante que la ShinRa ? Peut-être qu’en attendant de retrouver une image plus correcte, il est préférable qu’elle ne fasse pas trop de vagues… non ? »

Enfin, ce n’était que mon avis. Malheureusement, je ne disposais pas de toutes les pièces de ce puzzle, ce qui faussait mon jugement. Mais je me doutais bien qu’Alvin n’allait pas changer d’avis aussi facilement non plus et, au final, ce n’était pas très important. Nous étions tous les deux des membres de cette organisation au final, en dépit de nos opinions respectives. Et puis, ce n’était pas de ça dont je voulais parler à cet instant avec lui, non. Je voulais qu’il me parle un peu de lui cette fois, qu’il s’ouvre davantage. Un grand bavard comme lui devait bien avoir des histoires à raconter, non ?

« Bon, à ton tour maintenant de me raconter tes motivations à devenir « mercenaire ». C’était ton métier avant de travailler pour la Néo-ShinRa ? »

Je bus une nouvelle gorgée de mon cocktail avant d’observer la serveuse aigrie revenir derrière le bar pour nettoyer quelques verres. Elle me jetait toujours son regard glacial en coin, signe qu’il ne valait mieux pas trop la contrarier. Me raclant la gorge, je réajustai ma position sur mon tabouret avant de me tourner un peu plus vers Alvin. Mon bras était allongé sur le comptoir et soutenait ma tête tandis que j’attendais qu’il me raconte son histoire. Enfin, en partie, car ma question n’était pas si invasive dans sa vie privée ! Pour le moment du moins…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Dim 26 Juil - 18:47

Spoiler:
 

AlvinArrivés dans le bar, Alvin n’avait pas manqué l’occasion de faire à nouveau une mauvaise blague à sa camarade. Il pensait à quelque chose d’un peu mieux en mettant les pieds dans cet établissement, malheureusement, ce ne fut pas le cas … Aussi lorsqu’une serveuse vint lui demander si tout allait bien, il mit la faute sur le dos de Lily avant de s’installer au comptoir, ni vu, ni connu et surtout, en laissant sa coéquipière se débrouiller comme il savait si bien le faire. En attendant qu’elle arrive, il s’était commandé une grosse chope de bière comme il lui arrivait souvent d’en boire lorsqu’une journée se finissait ou qu’il fêtait quelque chose. Mais il sentit une violente frappe derrière sa tête qui fut clairement le son d’un bon « clac » digne de ce nom. Ah oui, il s’était attendu à ce que Lily ne se laisse pas faire avec ses mauvaises plaisanteries.

- Qui aime bien châtie bien. Plus tu me frapperas, plus ca me prouvera combien tu m’apprécies. Avoue-le, dans le fond.

Il afficha un sourire narquois avant de passer sa main derrière sa tête comme si elle l’avait décoiffé, puis il réceptionna sa boisson, et Lily la sienne. Mademoiselle était plus subtile et préférait se la couler douce avec un cocktail fruité – mais alcoolisé, peut-être l’occasion de tester si elle tenait bien l’alcool ou non ? Bref, ils trinquèrent et Alvin ne se fit pas prier pour prendre une première gorgée. Mais la jeune femme revenait surtout sur l’un des sujets qu’elle avait voulu aborder en venant ici. La Néo-Shinra, certes, mais aussi en apprendre plus sur lui, son coéquipier et la personne qu’elle voyait actuellement le plus souvent. Sa réaction et ses envies étaient compréhensibles. Cela dit, Alvin restait sur ses positions même si certains arguments de la jeune femme étaient valables en ce qui concernait la Néo-Shinra : elle était vraiment naïve.

- Certes, tu n’as pas tort sur ce point, ca ne doit pas être facile de grandir dans l’ombre d’une organisation qui s’est donnée la plus sale des réputations sur Gaia. Cela dit, s’ils veulent vraiment éviter le moindre soupçon à leur égard, ils auraient peut-être dû choisir un autre nom. Ce n’était pas très intelligent de leur part de reprendre le nom de « Shinra » alors qu’ils savent pertinemment que la population de Gaia ira leur cracher dessus et les soupçonnera à nouveau de bien des maux, en plus de ne pas leur accorder leur confiance.

Certes avec le tournoi de Spira, ils avaient peut-être réussi à s’attirer la bonne foi des personnes qui étaient présentes. Mais Alvin restait sûr et certain que beaucoup d’habitants de Gaia pensaient comme lui à l’heure actuelle. Mais soit. Ils font ce qu’ils veulent après tout. Eux n’étaient que des pions sur leur échiquier. Donc techniquement, les casseroles et les coups de poing qu’ils se mangeront dans les dents, Lily et Alvin n’en avaient que faire. Ce n’était pas leur problème.
D’ailleurs pour revenir à notre duo, Lily s’intéressait bel et bien à ce que faisait Alvin avant de travailler à la Néo-Shinra. Ah … Il n’aimait pas trop parler de lui. Pourtant oui, comme dit plus tôt, sa curiosité était normale, il était évident que tôt ou tard, elle s’intéresse de plus près à lui. Boh … Il n’avait pas trop à lui mentir pour le coup. Il soupira avant de boire une gorgée de bière et se tourna vers elle, s’accoudant au comptoir.

- Ouaip, j’étais mercenaire. La belle vie, un métier qui me correspondait. Tu es ton propre chef, tu travailles quand tu veux, où tu veux, aux horaires que tu veux. Du moment que le boulot est fait, tout le monde est content. Et puis … On ne peut faire confiance qu’à soi-même n’est-ce pas ? Et après une nouvelle gorgée, il reprit. - J’ai toujours été très physique et je sais manier mon glaive et mon fusil depuis bien longtemps. Un tel métier était fait pour moi.

Il afficha un sourire en coin même si le souvenir du pourquoi il était devenu mercenaire en réalité était assez douloureux. Il avait menti à Presa lorsqu’il était Turk en disant être mercenaire, pour ne pas avoir à lui révéler qu’il bossait pour la Shinra, compagnie qui était à l’origine de l’incendie de Corel … Le lieu où elle était née. Il avait fait de son mensonge une réalité, une certaine manière pour lui de lui rendre hommage … ou de chercher vainement à se faire pardonner.
Quoiqu’il en soit, c’était un des sujets à éviter ca, Presa. Il releva ses yeux vers Lily en affichant un nouveau sourire, souvent, ca signifiait qu’il s’apprêtait à dire une connerie … et cette fois n’échappait à la règle encore.

- Je ne savais pas que je t’intéressais à ce point.

J’ai déjà dit plus tôt qu’il savait au fond que c’était normal, mais une fois de plus, c’était l’occasion de la taquiner.

- Ca va, ne me cogne pas, je plaisante ! Bref. J’aurai pu continuer sur cette voie-là et être indépendant. Mais soyons honnêtes … la Néo-Shinra, elle paye nettement mieux que des particuliers !

Bon les missions étaient plus compliquées aussi pour certaines … Retrouver une petite fille en possession d’un orbe et qui a échappé à la vigilance de son kidnappeur, par exemple. Mais bref. Une fois de plus, il ne disait pas la totale vérité, toujours à éviter soigneusement d’en dire trop sur lui et ses propres intentions.

- En plus on m’oblige à travailler avec des jolies filles, je vais pas refuser… Mais toi si tu avais eu le choix, tu aurais préféré bosser en solo ?

Question piège, mais il s’attendait de toute manière à ce qu’elle réponde avec franchise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Dim 2 Aoû - 18:49

Lily
Ma main était venue frapper d’elle-même l’arrière du crâne de ce débile d’Alvin en arrivant derrière lui. Il faut dire qu’il m’avait cherché celui-là, à me mettre dans l’embarras avec cette serveuse ! Si son petit côté blagueur avait ses avantages pour détendre l’atmosphère, son côté farceur, quant à lui, ben je m’en passerais bien. Surtout quand je suis la cible ! Non mais j’vous jure… Et comme si ça ne suffisait pas, il en rajouta une couche en me disant que plus je le frapperais, plus je l’apprécierais. Il prenait un peu trop ses rêves pour une réalité, lui ! Tout en toussotant de dégoût, je m’assis à ses côtés et réceptionna mon cocktail qui venait également d’arriver. Nous trinquâmes malgré tout – car je n’allais pas non plus lui en vouloir à vie pour si peu – puis, après avoir ingurgité une gorgée, je revins sur notre discussion de tout à l’heure concernant la Néo-ShinRa. Pour moi, je trouvais qu’Alvin prêtait un peu trop attention aux apparences de cette compagnie plutôt que d’essayer de comprendre les choses. Enfin, c’est ce que je croyais du moins. Il ne chercha pas à contredire mon argument en soi mais essaya plutôt de me faire comprendre que selon lui, l’organisation aurait pu choisir un autre nom que « Néo-ShinRa » si elle voulait éviter l’amalgame avec son aînée.

« Oui, je suppose que tu as raison sur ce point… »

Je voulus rajouter cependant qu’il y avait « Néo » dedans, ce qui signifiait nouveau et qui induisait donc un nouveau départ, mais à quoi bon essayer de défendre mon idée lorsque je savais pertinemment que cela était inutile ? Non pas que nous étions tous les deux trop butés pour s’entendre, mais nous ne nous basions que sur des hypothèses qui, sans disposer de la vérité, ne nous mèneraient nulle part. Et puis quelque part, je ne voulais pas passer cette soirée dans une ambiance dérangeante à cause de cette discussion. C’est pourquoi je pris une pose plus décontractée sur le bar et tenta de cracher les vers du nez d’Alvin quant à son passé ! Il m’avait promis de me raconter ses motivations à devenir mercenaire, donc j’espérais bien qu’il m’en parle un peu plus quand même. Après une gorgée de bière, il se tourna vers moi pour me conter son histoire. C’était assez drôle de l’écouter parler dans le fond car il avait la faculté de vous faire apprécier n’importe quel discours, même le plus plat qu’il soit. Ainsi, il me parlait de ses motivations financières et pratiques à devenir mercenaire, pratiques dans le sens où il disait avoir le corps fait pour ce métier. En gros, à l’entendre, il n’avait pas cherché bien longtemps pour trouver sa voie. A moins qu’il ait justement choisi la solution de facilité ?

Il s’arrêta alors de parler, un sourire en coin. Quoi, c’était tout ? Je n’allais pas avoir le droit à d’autres détails ? Finalement, je m’y étais un peu attendue, aussi rigolai-je un instant avant de prendre une gorgée de mon cocktail en me redressant sur ma chaise. Je voyais bien que c’était tout ce que j’allais obtenir de sa part ce soir. C’était un bon début, cela dit ! Ramenant mes cheveux derrière l’oreille, je le regardai à nouveau et vis qu’il arborait ce sourire nigaud de celui qui s’apprêtait à dire une connerie aussi grosse que lui. Il finit effectivement par me sortir qu’il ignorait que je m’intéressais à lui autant. Je me sentie soudainement rougir et, avant même que j’eu le temps de lever le poing pour le cogner, il me supplia de ne pas le faire en ricanant. Quel toupet ! Heureusement, il continua son histoire en me disant que le salaire qu’offrait la Néo-ShinRa était bien plus alléchant que les contrats de mercenaire. De surcroît, il avait la possibilité de travailler avec des jolies filles. Là, je savais qu’il disait cela avec humour tellement ça puait l’hypocrisie.

« Haha, laisse-moi rire ! »

Je bus une nouvelle gorgée de mon cocktail qui arrivait bientôt à la fin. C’est dingue le nombre d’idioties qu’il pouvait sortir à la minute, lui. M’enfin… Il me demanda finalement si j’aurais préféré travailler seule si le choix m’avait été proposé. Question intéressante ! Je levai les yeux au ciel un instant avant de les redescendre sur lui.

« Non, je ne crois pas… Attention, je n’insinue pas que je sois nulle à mon travail et que ce soit pour ça que j’ai besoin d’un partenaire ! J’ai toujours été débrouillarde et efficace dans ma vie professionnelle. Néanmoins, je n’ai pas la prétention de me croire invincible et omnisciente. Je pense que l’aide d’un partenaire de confiance est importante pour accomplir de grandes choses dans notre travail. Pour illustrer mes propos, je poursuivis. Il suffit de regarder notre mission actuelle : cela m’aurait sûrement pris un temps fou d’obtenir ces informations toute seule, alors qu’à deux ça va beaucoup plus vite. »

C’était la conception que j’avais du travail d’équipe et d’une manière plus générale de mon job au sein de la Néo-ShinRa. J’avais confiance en Alvin sur le terrain et cela me permettait de donner le meilleur de moi-même au cours de mes missions. De même que j’assurais ses arrières d’une manière mutuelle. Au final, je préférais le système de binôme au travail en solo.

« Ne va pas te faire des films : je me serais contentée de n’importe quel partenaire. Tu n’as rien d’exceptionnel non plus ! »

Et sur ces mots, je terminai mon cocktail une bonne fois pour toute. Je me demandai s’il était raisonnable d’en commander un deuxième, aussi préférai-je attendre qu’Alvin ait fini sa chope de bière pour prendre cette décision. Toutefois, je fis glisser mon verre doucement vers lui du bout des doigts sur le comptoir.

« Par contre, c’est toi qui me paies ce verre. Je n’aurais jamais choisi de boire un cocktail si ce n’était à cause de tes conneries ! Et sans lui laisser le temps de dire quoi que ce soit, je m’adressai cette fois à la serveuse du bar. C’est possible d’avoir la note pour ces deux verres ? C’est lui qui paiera l’addition ! »

J’avais montré Alvin du doigt en même temps que je le mentionnai puis, je le regardai alors avec un sourire en coin. Il devait se douter qu’il ne valait mieux pas me chercher !

« Faut que j’te dise : la serveuse est plutôt remontée… Alors vaut mieux pas que tu fasses de scène ! »

Un petit clin d’œil et hop, je sautai de mon tabouret pour me dresser sur mes deux jambes, m’étirant au passage le dos en levant les bras en l’air. Quelle heure il était, déjà ? Peu importe, je n’étais pas encore trop fatiguée. Et puis je ne voulais pas me retourner pour voir l’horloge au-dessus du comptoir car j’essayais de ne pas croiser le regard d’Alvin ! Je tenais à ce qu’il paye mon verre et j’avais peur qu’il trouve une parade si je restais trop près de lui. Finalement, je fis semblant de m’intéresser à autre chose, l’air totalement innocente.

« Oh, un jeu de fléchettes ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Ven 7 Aoû - 15:33

Spoiler:
 

AlvinPetite discussion autour d’un bon verre ! Voilà, Lily avait eu les grandes lignes en ce qui concernait une partie du passé d’Alvin, même s’il n’en manquait jamais une pour faire l’hypocrite et faire de mauvaises blagues. La question était désormais de savoir comment aurait préféré travailler Lily, si la Néo-Shinra lui avait laissé le choix. Visiblement, la jeune femme était du genre à préférer le travail d’équipe, et ses arguments étaient plutôt bons, Alvin comprenait bien son point de vue. Lui avait longtemps été habitué à travailler en solo, alors l’un ou l’autre lui était assez égal. Bien sûr, il la fixait avec un air bien insistant qui en disait long, mais elle le refroidit assez vite : elle se serait contentée de n’importe qui.

- Rien d’exceptionnel ? Tu viens de blesser mon égo, princesse.

Bon il le disait avec un ton soi-disant blessé mais il y avait quelque chose quand même dans le timbre de sa voix autant que sur son visage qui trahissait qu’il plaisantait quand même … MAIS ! Ca restait un poil vexant quelque part ! Finissant son verre d’une traite, il s’apprêtait à dire autre chose lorsque Lily le prit de peu en lui passant son verre, déclarant qu’IL devait payer à cause de SES conneries. Alvin fit une moue proche de la grimace. Celle-là, il ne l’avait pas vu venir. Jamais, ô grand jamais, il ne devait sous-estimer Lily, finalement … Ou alors il était un très grand mentor et elle apprenait si vite de lui qu’elle savait le piéger ? Argh, il allait devoir faire attention. Le pire c’est qu’elle fuyait lorsque la serveuse arriva pour donner la note à notre mercenaire. Il soupira en se frappant le front et sortit l’argent sans faire d’histoire pour le poser sur le comptoir.

- Et gardez la monnaie.

Il se leva pour s’approcher de la jeune femme, se penchant un peu de sorte à avoir la tête au niveau de l’épaule de Lily avec un regard suspicieux.

- Pas la peine de faire l’innocente, ton auréole vient de se briser en mille morceaux sur le sol. Je suppose que c’est à ce moment-là qu’il faut mettre une tape sur la tête de l’autre ?

Bon il ne le ferait pas, il n’allait pas frapper une femme pour ca, il n’oserait jamais … Il ne tape sur une femme que lorsqu’on le lui ordonne ou si la situation l’impose. Le jeune homme se redressa alors et mit les mains dans ses poches en soupirant un instant. Son estomac vint faire un peu de bruit, ca ne signifiait qu’une seule chose …

- Je commence à avoir un peu faim. Ca te dit des pizzas ?

Non parce que si elle s’attendait à ce qu’il mette un tablier une fois chez lui pour lui faire la cuisine, elle pouvait toujours courir. Une pizzéria n’était pas très loin en plus, ils n’auraient qu’à commander, attendre qu’elles soient prêtes, et rentrer.

- Après si tu as envie d’autre chose, dis-moi, du moment qu’on puisse ramener ca chez moi pour être tranquilles.

C’était à son bon vouloir. Et dans la mesure où Alvin les avait menés dans un bar moisi alors qu’il croyait que c’était bien, il fallait peut-être éviter de lui donner le choix pour la nourriture …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Lun 10 Aoû - 2:34

Spoiler:
 

Lily
Voilà comment il fallait faire pour qu’on vous paie votre consommation : approchez la cible, baratinez-la un petit peu puis, lorsqu’elle ne s’y attend pas, coincez-la dans une embuscade pour qu’elle ne puisse plus se débiner. Cette technique, j’avais pu l’observer de nombreuses fois lorsque je travaillais au bar du Wall Market. C’est dingue comment les filles arrivaient toujours à s’en sortir pour peu qu’elles jouent leur jeu correctement. Bon, c’était ma première tentative pour le coup mais je devais admettre que ce fut un véritable succès ! Alvin n’avait pas eu le temps de réagir et dût payer notre verre à tous les deux. Pour le coup, je m’étais approchée d’un mur où il y avait un jeu de fléchettes, pour faire diversion. Mais rapidement, je sentis la présence d’Alvin derrière moi et sa tête juste au-dessus de mon épaule. Flippant ! Et il voulait me donner une tape sur la tête en plus ? J’ignorais s’il plaisantait ou s’il était vraiment sérieux alors je me retournai d’un seul coup pour lui faire face. Ses mains étaient dans ses poches, son estomac venait de gronder : pour sûr, il n’allait pas tenter quoi que ce soit à mon égard.

« C’est vrai que le trajet en bateau m’a creusé l’appétit… Ok, je suis partante. »

Des pizzas me tentaient bien. C’était simple et bon, en général. Là pour le coup, il aurait peut-être fallu que je me méfie du choix de la pizzéria d’Alvin, vu qu’il venait quand même de nous embarquer dans un bar miteux. Mais bon, une pizza restait une pizza, non ? Il me proposa quand même de choisir autre chose si je voulais mais je secouai négativement la tête pour lui dire que le premier choix me convenait. Je fus donc la première à sortir du bar et il m’emboita le pas. La pizzéria n’était pas très loin apparemment et je pouvais en effet la voir au coin de la rue un peu plus loin. Nous nous y rendîmes donc. Cette fois, l’intérieur s’avérait plutôt propre et laissait présager un repas d’une qualité normale. Comme Alvin avait payé mon cocktail – à son insu – je voulais lui rendre la pareille en achetant nos deux pizzas, histoire de faire les choses bien. Je choisis donc la mienne : une « Fermière », aux œufs, pommes de terre, lardons et champignons, puis laissa à Alvin l’occasion de choisir la sienne. Lorsqu’il eut terminé, je m’accaparai le vendeur pour lui tendre quelques pièces de monnaie. Je sentais le regard d’Alvin qui n’allait pas tarder à me dévisager, aussi pris-je les devants.

« Ben quoi ? Tu me loges, c’est normal que je te paie à manger. »

Je voulais aussi lui montrer que contrairement aux hommes, les femmes n’attendaient pas qu’on leur tende des perches pour faire des petits gestes altruistes. Mais ça, je n’étais pas sûr qu’il ait vraiment saisi le message… Qu’importe, il allait falloir attendre un petit quart d’heure le temps que les pizzas ne cuisent. Il y avait quelques fauteuils près de la baie vitrée du commerce, j’étais donc allée m’asseoir dans l’un d’entre eux. Là encore, le mobilier paraissait en bon état et propre, pas comme ceux du bar qui semblaient infestés de microbes en tout genre… Les jambes croisées, je patientais en faisant « marcher » deux doigts le long de l’accoudoir, dans un rythme lent mais cadencé. Sans quitter le regard de mes doigts, je m’adressai alors à Alvin, histoire de discuter un peu.

« Alors comme ça, tu vis ici avec un coloc’ ? Vous vous êtes connus comment ? »

Oh, il n’était pas obligé de me répondre mais… je ne sais pas, j’avais une envie de discuter ce soir. Je me montrais peut-être trop curieuse et ce n’était nullement mon intention. Je voulais juste enrichir notre relation avec quelques détails personnels, simplement pour mieux se connaître et ne pas être de simples « collègues ». En tout cas, je pressentais dans le comportement d’Alvin qu’il ne souhaitait pas cela non plus. Sinon, pourquoi se donner autant de mal à me donner des migraines à longueur de temps ? Enfin, de toute manière si cela ne l’intéressait pas, il aurait bien su me le faire comprendre donc pour le moment, tant qu’il ne me dit rien, je continue ! Mes deux doigts arrivèrent à quelques millimètres du bord de l’accoudoir. Je fis semblant de tirer dans un ballon invisible avec l’index puis je reposai ma main entière avant de porter mon regard sur Alvin cette fois, attendant une quelconque réponse de sa part.

L’homme au comptoir ne tarda pas à nous appeler, notre commande étant prête. Il était maintenant temps de nous rendre à l’appartement d’Alvin qui ne se trouvait pas très loin d’ici. L’odeur de la pizza s’échappait de son carton et me faisait gronder l’estomac. J’avais l’impression que je n’avais pas mangé depuis trois jours ! Il était grand-temps d’arriver et de se poser. D’ailleurs, arrivés devant la porte de son bâtiment, mon portable émit un petit bip sonore m’indiquant la réception d’un message. Changeant de main pour porter ma pizza, je saisi l’appareil dans l’autre et constata qu’il s’agissait de ma sœur. Elle me donnait régulièrement de ses nouvelles car elle savait que je n’avais pas forcément le temps de le faire avec le travail. Et puis, c’est une fille assez bavarde donc ça ne la gêne pas de m’écrire pour me raconter ses journées, sans recevoir nécessairement de réponse aussi construite de ma part. Bref, je m’arrêtai quelques secondes le temps de lire le message puis un sourire apparut sur mes lèvres. Il était sincère, comme seule Amy arrivait à le rendre ainsi. La lire me donnait du baume au cœur. Mais très vite, je me rendis compte que la porte était ouverte et qu’Alvin devait probablement m’attendre pour que ne pas que je reste coincée dehors. J’éteignis donc l’appareil puis entra à mon tour, passant devant Alvin. Je pris un air gêné.

« Désolée ! Alors, il est à quel étage ton appart’ ? »

J'espérais qu'il ne soit pas au dernier car je voulais manger ma pizza encore chaude, si possible...

─ ─ ─ ─ ─ ─ ─ ─ ─ ─

SMS d’Amy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Sam 15 Aoû - 15:54

Spoiler:
 

AlvinBon, puisqu’ils étaient d’accords pour manger une pizza, direction la pizzéria ! Mais Lily choisissait l’établissement cette fois, puisqu’on ne pouvait pas vraiment dire pouvoir faire confiance aux sens d’Alvin pour le coup du bar … Alors une pizzéria, il ne manquerait plus qu’il les amène dans un établissement qui leur provoquerait une intoxication alimentaire ! Alvin et Lily se rendirent donc dans un endroit simple mais suffisamment charmant pour comprendre qu’ils tomberaient sur une bonne qualité. Pas la meilleure mais bon, on parle de pizzas, pas de repas gastronomiques … Le jeune homme se commandait une pizza type « bolognaise ». Outre les pâtes, on retrouvait tous les ingrédients d’une bolognaise classique dessus. C’était simple, mais parfois, les choses les plus simples étaient les meilleures, n’est-ce pas ? En tout cas à la surprise de notre mercenaire, Lily se mit à payer les deux pizzas et elle avait vite deviné que son camarade la regardait bizarrement. Elle lui payait le repas parce qu’il l’hébergeait hein ?

- T’étais pas obligée quand même.

Ils allaient toutefois devoir patienter le temps que leurs commandes soient prêtes, aussi ils s’installèrent à une table en attendant. Si tous deux étaient silencieux dans un premier, Lily finit par briser ce silence en interrogeant Alvin sur son colocataire. Ah. Oh, après tout il pouvait lui dire qu’il s’agissait de Balan, mais ne révélerait sans doute pas tout de suite ce qu’il faisait exactement, à savoir bosser dans les laboratoires de la Néo-Shinra … et jouer un double jeu, tout comme lui.

- En fait ce n’est pas n’importe quel colocataire. Il s’agit de mon cousin Balan. Tournant les yeux vers la jeune femme, elle allait sûrement se poser des questions. - Je sais, ca va sûrement te paraître bizarre que je vive avec mon cousin mais … C’est une longue histoire, et compliquée. Pour le moment il a un travail ailleurs, je ne sais pas quand est-ce qu’il rentrera. Et lui non plus, d’ailleurs.

Voilà. Il avait répondu à sa question sans en dire trop pour autant. De toute manière, ni Alvin, ni Balan n’étaient beaucoup chez eux alors bon, les moments qu’ils passaient vraiment ensembles se faisaient assez rares. Bref. Rapidement, on les appela pour qu’ils récupèrent les boites de leurs pizzas, et là, c’était à Alvin de diriger Lily jusqu’à chez lui. Ce n’était plus très loin, mais bien sûr dans les hauts quartiers, il fallait s’attendre à un grand immeuble … Lorsqu’ils arrivèrent devant, le téléphone de Lily bipa pour signaler l’arrivée d’un SMS, mais Alvin n’étant nullement curieux pour le coup, il se contenta d’ouvrir la porte pour laisser la demoiselle entrer. Enfin, il dut attendre qu’elle lise son message avant.

- J’habite au cinquième. Viens !

Bon tant qu’il était là, il en profitait pour ouvrir la boîte aux lettres remplie de papiers en tout genre, puis il passa devant pour monter jusqu’au bon étage et aller ouvrir la porte. Si Lily avait fait attention à la boîte aux lettres autant qu’à l’étiquette sur la porte, elle lirait le nom de « Svent » dessus. Dans la mesure où Alvin ne lui avait jamais dit son nom complet, voilà qui lui donnerait déjà son nom de famille …

En entrant, l’appartement était exactement comme lorsqu’il était parti – logique personne n’était dedans … - avec quelques affaires en vrac, mais finalement à part de la poussière, ce n’était pas autant en bordel qu’il ne l’avait imaginé. Par contre on sentait bien que les lieux étaient vides depuis un certain temps, ca sentait le renfermé. Aussi la première chose que fit notre mercenaire lorsqu’il eut posé sa boîte sur la table, c’était d’aller ouvrir en grand la baie vitrée pour aérer les lieux, et aller faire pareil dans les chambres. L’appartement était moderne sans être trop luxueux pour autant, trahissant l’aise qu’avaient les deux cousins au niveau de l’argent pour se permettre de se payer les meilleures choses. Le salon faisait aussi salle à manger et la cuisine était totalement ouverte sur ce dernier.

Chose faite, Alvin alla passer un coup rapide sur la table du salon pour y poser les pizzas, dont les parts étaient prédécoupées donc il n'avait pas besoin d’aller chercher de quoi le faire lui-même. La seule chose qu’il devait vraiment demander en fin de compte, c’était ca :

- Tu veux boire un truc en particulier ? Me demande pas un jus de fruits par contre car depuis le temps, je doute qu’il soit encore buvable. Par contre les sodas et compagnie, ca devrait aller … Et le vin aussi.

Mais boire du vin avec une pizza, faut vraiment le faire. Mais certains le faisaient bien, après tout … Alvin s’approcha du grand frigo – style américain, s’il vous plaît – et prit une profonde inspiration avant de l’ouvrir. Il s’attendait clairement à trouver que des choses pourries dedans et une odeur à lui couper immédiatement l’appétit, mais pas du tout. C’était même propre et presque vide. Super ! Balan avait pensé à tout enlever avant son départ. Il ne restait que les cannettes et tout ce qui pouvait se conserver très longtemps. Du coup, notre mercenaire attendit la réponse de sa camarade avant de revenir s’asseoir au salon et l’inviter à le rejoindre. Il sortit tout de même son téléphone pour envoyer un SMS rapide à Balan pour prévenir qu’il était à l’appart’ et que le prochain qui y passerait – et qui comptait rester – devrait faire les courses avant ! Puis il alluma la télévision sans gêne pour mettre les infos. Une pratique courante pour lui, avec le travail qu’il faisait, il était toujours important de s’informer de tout et de n’importe quoi, on ne sait jamais s’ils mettaient les pieds dans un endroit particulier et qu’il y avait quelque chose à savoir dessus … Mais pour le moment, ils ne parlaient que d’un petit reportage de Costa Del Sol où les choses allaient bon train – plus pour longtemps – aussi Alvin en profita pour se servir.

- Bon appétit ! Et fais comme chez toi surtout. La chambre de Balan c’est celle-ci. Il la désigna du menton. - Enfin, ne fouille pas partout non plus. La salle de bain, c’est par-là, les toilettes là-bas, et à côté de la chambre de Balan c’est la mienne. Et sauf si tu as froid cette nuit, tu n’auras pas besoin de rentrer dedans.

Il lui fit un clin d’œil amusé en s’attendant à une riposte quelconque mais la plaisanterie allait cesser très vite lorsque les informations diffusèrent des images assez choquantes … du Village Glaçon. Alvin – en train de mordre dans sa part de pizza – resta les yeux scotchés sur l’écran un instant alors que le nom de Sephiroth fut mentionné.

- Quoi ? C’est Sephiroth qui a fait un carnage pareil ? On dirait qu’on a balancé une bombe sur le village. Le jeune homme se mit à soupirer en entendant l’hypothèse de la présence d’une Chimère, ou d’un Cristal, qui aurait pu attirer la calamité dans un village d’ordinaire si tranquille, si on oubliait les touristes. - Que des gens cherchent les Cristaux, c’est leur problème. Mais ils sont obligés de tout détruire sur leur passage ? Ce type est grave quand même.

Une fois de plus, ils pouvaient tous remercier la Shinra d’avoir donné naissance à un monstre pareil. N’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Mer 19 Aoû - 0:47

Lily
Les yeux rivés sur mon portable, j’en avais presque oublié qu’Alvin me tenait la porte. Mais je n’y pouvais rien : mon cœur battait à toute allure d’avoir des nouvelles de ma petite sœur. Cela me faisait un peu oublier les tracas quotidiens… Donc forcément, j’avais un peu la tête ailleurs, mais très vite je revins à la réalité et m’engouffra dans le hall d’entrée, sans manquer de m’excuser auprès d’Alvin avec un sourire gêné. Bon par contre, mon sourire s’effaça rapidement lorsqu’il m’annonça qu’il habitait au cinquième étage. A vrai dire, il dût probablement voir mon air dépité à cet instant. Pourvu qu’il y ait un ascenseur ! Il prit son courrier dans la boîte aux lettres au passage. Tiens, son nom de famille était indiqué dessus – normal en même temps. « Svent », si j’ai bien lu. C’était pas commun mais ça lui collait plutôt bien. Je ne dis rien, gardant mon souffle pour les escaliers à monter. Une fois au bon étage et les cuisses en compote, Alvin entra le premier dans l’appartement. Mis à part l’odeur de renfermé qui y stagnait, l’endroit était assez cosy. On voyait bien qu’il n’y avait que des hommes qui y vivaient avec quelques affaires mal rangées, mais à part ça c’était joli ! Bien loin de ce qu’on avait à Midgar avec ma famille.

« Pas mal ! dis-je après avoir laissé échapper un sifflement d’étonnement. C’est toi qui a géré la déco ? »

L’endroit que je préférais pour l’instant était le salon / salle à manger. Tout était très ouvert et spacieux, ce qui me plaisait fortement ! Je ne supportais pas trop les pièces fermées sur elles-mêmes, donc autant dire que j’allais me plaire ici ! Il me proposa de boire quelque chose, et quoi de mieux avec une pizza qu’un…

« Un soda, s’il-te-plaît. »

Et en attendant qu’il m’en prenne un, je regardai un peu autour de moi, sans vraiment chercher à fouiner non plus. C’était plus pour patienter en fait, même si j’avais remarqué que le mobilier était tout ce qu’il y avait de plus banal. Je m’attendais à trouver quelques trucs sortant de l’ordinaire, peut-être un portrait d’Alvin petit sur le buffet ou je ne sais quoi, mais non. Rien de grave en soi, hein ! Il m’invita à le rejoindre sur la table du salon, ce que je fis donc, puis j’ouvris ma boîte. Nos pizzas étaient prédécoupées, donc bien plus simple à manger. Tandis qu’il alluma la télévision pour regarder les informations, je commençais à mordre dans une part. Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas mangé de pizza que le goût me ravit au plus haut point ! J’en laissai échapper un « mmh » d’appréciation avant de m’essuyer le coin de la bouche avec une serviette.

A la télévision, des images de Costa Del Sol étaient diffusées au cours d’un reportage sur… je ne sais quoi. Voir la plage et son sable chaud me faisait sacrément envie. En plus, je n’avais pas pris de vacances depuis longtemps ! Peut-être y songerai-je après notre mission, tiens… Quoi qu’il en soit, Alvin me sortit de mes pensées en me décrivant un peu les pièces de l’appartement. La chambre où j’allais dormir appartenait donc à son cousin Balan qui travaillait ailleurs actuellement, mais cela n’était pas une excuse pour fouiller dans ses affaires. Je savais bien qu’Alvin me disait ça pour me taquiner, aussi me contentai-je de faire le salut militaire pour lui dire que j’acceptais les conditions de séjour. Vint ensuite la salle de bain, les toilettes et enfin sa chambre, strictement impénétrable pour l’étrangère que je suis. Ok, il avait sa vie privée et tout ça, mais il me prenait pour qui là ? Ah, voilà qu’il me faisait un clin d’œil. J’aurais dû m’en douter !

« Le lit ne serait sûrement pas assez grand pour nous deux de toute façon : je bouge énormément ! »

Et c’était vrai en plus. Il fallait que je tourne plusieurs fois sur moi-même pour trouver la bonne position pour m’endormir, et même dans mon sommeil je parvenais à faire la toupie humaine. Donc non, je ne cherchais aucune compagnie nocturne, surtout parce que je risquais de le frapper involontairement ! Je croquai à mon tour dans la part de pizza avant que je remarque que le regard d’Alvin avait changé depuis qu’il observait la télévision. Naturellement, j’en fis de même et aperçus les images du Village Glaçon dévasté… Le journaliste faisait mention du nom de Sephiroth, ce qui fit sortir Alvin de ses gonds. Visiblement, la Calamité recherchait un Cristal ou une Chimère, et sûrement que sa frustration de ne pas avoir trouvé ce qu’il cherchait l’avait mené à raser le village. Alvin ne comprenait pas ce genre de comportement de la part des individus mentalement dérangés comme Sephiroth.

« Si tu y penses vraiment, c’est plutôt astucieux. Je voyais déjà son regard arriver sur moi, aussi m’empressai-je de m’expliquer. Enfin, j’veux dire que pour quelqu’un comme lui, faire usage de la stratégie de la Terre Brûlée, c’est s’assurer que ce qu’il cherche ne se trouve pas à cet endroit, quoi. »

Bon, il y avait d’autres moyens plus pacifiques de s’assurer d’une telle chose, comme faire une liste de locations sur un bout de papier et les rayer une à une après chaque visite par exemple. Je pris une nouvelle bouchée de ma part de pizza en évitant de me mettre de la sauce sur les genoux, puis je poursuivais après avoir dégluti – je n’allais pas parler la bouche pleine, tout de même.

« Ça ne justifie en rien ses actes, hein ? Et je ne cherche pas à le défendre. Il a ôté la vie de bon nombre d’innocents… Qui plus est, ce qu’il fait n’est pas dans notre intérêt, professionnellement parlant je veux dire. Je reposai la pizza avant de m’essuyer les doigts avec une serviette de table. Tout le monde sait plus ou moins qu’il est à la recherche des cristaux. Mais il est bien loin d’être le seul, et en détruisant les villes où il ne trouve pas son bonheur, ça fait également gagner du temps aux autres chercheurs… Tu vois ce que je veux dire ? »

C’était peut-être le cas de Clémence par exemple. Après tout, elle possédait un orbe aux dernières nouvelles. Elle était peut-être à la recherche des cristaux elle aussi – quoi que ce serait étrange pour une jeune fille de son âge… En fait, je préférais penser qu’elle ne savait juste pas la valeur de l’objet qu’elle avait en sa possession. Bref, dans tous les cas, elle se mettait en danger avec un tel artefact et il valait mieux pour elle qu’on la retrouve rapidement… Surtout avec ce Sephiroth dans la région de Gaïa. Et on n’avait pas besoin de lui pour nous compliquer le travail ! C’est pourquoi je décidai de me lever du sofa d’un coup puis étira la totalité de mon corps. La fatigue se faisait ressentir et nous devions nous lever de bonne heure demain matin.

« C’est pourquoi on doit se dépêcher de retrouver Clémence. Je n’ai pas envie de voir son visage apparaître dans les journaux télévisés. Ce n’est qu’une enfant… »

Et Sephiroth un homme sans pitié. Mais il ne m’était pas venu à l’esprit qu’on allait peut-être devoir utiliser la manière forte contre Clémence, nous aussi… J’étais naïve de croire que tout se passerait sans encombre, qu’en travaillant pour la Néo-ShinRa nous vaudrions mieux que ce Sephiroth…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Dim 23 Aoû - 17:00

Alvin
Désormais installés au salon avec leurs pizzas et leurs boissons, les deux coéquipiers pouvaient enfin souffler et respirer de leur longue journée de voyage … et de recherches aussi. Alvin fit le tour du propriétaire à Lily par la parole, sans même lui montrer quoique ce soit pour l’instant – trop affamé pour retirer ses fesses du canapé, se lever, et marcher, voyez-vous. Mais bien sûr comme à son habitude, il avait fait une petite boutade à propos de sa propre chambre et Lily n’avait pas manqué de répliquer – comme prévu. Elle bouge trop hein ?

- Sérieusement ? Si un jour nous sommes forcés de dormir ensembles, rappelle-moi de t’attacher pour être sûr que tu ne me mettras pas un coup au cours de la nuit.

Non parce que bon hein, s’il dort profondément et qu’il doit se réveiller en sursaut parce qu’il s’est pris un coup de poing, il préférait éviter quand même ! En tout cas qu’ils se rassurent tous les deux, ce n’était pas pour tout de suite. D’autant plus qu’un reportage à la télévision leur fit changer de sujet : l’attaque de Sephiroth au Village Glaçon. C’était un pur carnage et il était inutile de souligner que les survivants allaient mettre des semaines et même des mois entiers à reconstruire leur petit paradis montagnard. Alvin, toujours fidèle à lui-même, accusait encore la Shinra d’avoir donné naissance à une ordure pareille, mais la réponse de Lily l’intrigua tout de même. Selon elle, ce n’était que de la stratégie de la part de l’Ange Noir afin de réduire ses champs de recherche.

- Pas mal comme raisonnement. Cela dit, je doute que l’attaque du Village Glaçon soit un pur hasard juste pour « rétrécir le champ de recherche ». Ce n’est pas la première fois que Sephiroth fait des apparitions du genre. Près de Canyon Cosmos, les rumeurs disent que la Chimère Titan s’y trouvait. Sephiroth a créé un énorme cratère avec une sorte de météore je pense, sûrement pour détruire cette entité. Ensuite, il s’est rendu à la Prison du Désert sur Dol. Sûrement pour le Cristal de la Terre. Et maintenant le Village Glaçon ? Soit il a trouvé la Chimère de la Glace, soit le Cristal de la Glace.

A titre personnel, Alvin penchait sur la première option. Il avait trouvé la Chimère de la Glace, et comme la première fois avec Titan, il avait voulu détruire les lieux – peu importe si des innocents s’y trouvent – pour détruire Shiva et s’assurer que plus personne ne puisse la rencontrer pour trouver le Cristal. Dans ce cas, il était alarmant de se dire que les Chimères pouvaient trôner au beau milieu d’une population sans personne ne s’en rende compte. Si c’était le cas d’autres gardiens, Sephiroth irait détruire toutes les villes où il les rencontrerait pour s’assurer d’être le seul maître capable de trouver, et utiliser, les Cristaux. Il était bien naïf dans ce cas, le Sephiroth, car même Alvin se doutait qu’une Chimère ne pouvait pas être détruite comme cela. Lors de l’ère des matérias, c’était les entités les plus puissantes qu’on puisse appeler en combat. S’il avait vraiment voulu leur donner du fil à retordre, une « simple » explosion n’aurait pas suffi. Bref. Quoiqu’il en soit, il avait compris où Lily voulait en venir et il était d’accord avec elle sur un point : il fallait retrouver Clémence avant qu’elle ne soit victime de l’une de ces tragédies.

- Demain, nous partirons à la première heure pour Wutai. Vu la distance, je pense qu’on y arrivera tard le soir, ou au plus tard, le lendemain matin. Ca dépendra de la météo.

En tout cas, il avait une pizza à finir et pour dire qu’il était vraiment affamé, c’est qu’il avait réussi à la manger en entier ! Chose faite, et Lily étant plus lente que lui pour le coup – ou lui trop rapide pour elle – il décida d’aller à la salle de bain le premier. Il tendit la télécommande à la jeune femme avant de s’éclipser.

- Je file prendre une douche, mets ce que tu veux.

Il alla juste dans sa chambre chercher un pantalon ample, et un t-shirt à manches courtes noir, avant de traverser à nouveau la pièce pour aller dans la salle de bain et s’y enfermer. Il s’empressa de se déshabiller et de faire couler l’eau chaude, ce n’est qu’à partir du moment où il se glissa dedans qu’il fut complètement détendu … et qu’il réalisait que ca faisait du bien de revenir chez soi pour profiter de tout le confort qu’il avait pu s’offrir ! Enfin bon, il n’y restait pas trois heures non plus et ressortait dès qu’il fut lavé et rincé afin de pouvoir se sécher et se rhabiller. De là, il fit signe à Lily qu’elle pouvait prendre la relève.

- Tu trouveras des serviettes propres sous le lavabo.

C’était un meuble en même temps, elle aurait juste à ouvrir les portes et choisir. Lui, en attendant, se dirigeait dans la chambre de Balan afin de mettre des draps propres pour la demoiselle. Et oui, il savait faire un lit, figurez-vous ! Il ferma les volets – électriques – et la fenêtre maintenant que la pièce était aérée et il retournait dans le salon pour s’assurer que tout était bien éteint. Lorsque Lily revenait, il s’apprêtait à aller se coucher.

- Je vais dormir, je pense qu’on l’a bien mérité non ? Votre suite est prête, madame. Dit-il en faisant une révérence à la « princesse » tout en désignant la chambre, ce qui trahissait qu’il était en train de se moquer d’elle. - Bonne nuit !

Alors lui, il n’y a pas photo. Trop fainéant pour faire aussi son lit, il ferma juste les volets et se jeta sur son cher matelas pour pouvoir dormir directement … Une chance pour Lily, il n’était pas trop ronfleur, alors il ne la dérangerait pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Mer 26 Aoû - 17:39

Lily
Si nos deux pizzas étaient bonnes, les nouvelles diffusées à la télévision ne l’étaient pas. Et pour cause : le Village Glaçon venait d’être réduit en cendres par le dangereux ex-SOLDAT Sephiroth, sans raison apparente. Personnellement, je pensais que c’était bien joué de sa part s’il désirait obtenir les cristaux plus rapidement, pour éviter d’avoir à revenir sur ses pas et revérifier chaque endroit. Mais Alvin pensait différemment. Pour lui, cette attaque n’était pas un hasard de ce style. Il m’expliqua alors les dernières attaques de la Calamité à Canyon Cosmos et à la Prison du Désert, sans doute en rapport avec les Chimères et cristaux. Donc pour lui, cela voulait dire que Sephiroth avait possiblement trouvé une entité ou un cristal au Village Glaçon et avait tenté de détruire l’endroit pour que l’un ou l’autre ne s’y trouve plus. Pour le coup, son raisonnement semblait plus probable que le mien, mais sait-on jamais ? Dans tous les cas, nous étions d’accord sur le fait de retrouver Clémence au plus vite car elle pouvait courir un très grand danger avec l’orbe qu’elle avait en sa possession. Wutai était à une journée d’ici environ, donc il était préférable qu’elle s’y trouve encore, histoire d’éviter de nous faire perdre du temps inutilement…

Je retournai à ma part de pizza tandis qu’Alvin venait tout juste de terminer la sienne. C’est qu’il avait un sacré appétit ! Je préférais éviter de trop me gaver personnellement afin de passer une nuit correcte. Il me tendit la télécommande et s’éclipsa prendre une douche, le temps que je termine de manger. Je préférais rester sur la même chaine d’informations histoire de voir s’il n’y avait rien d’autre qui aurait pu nous intéresser mais non. De toute façon, Alvin ressortit rapidement de la salle de bain – tandis que j’avais laissé une dernière part de pizza, ne pouvant plus rien avaler – et me fit signe que je pouvais prendre la relève. Un tour sous l’eau chaude, un peu de savon et hop ! J’étais comme neuve. Mes cheveux allaient mettre du temps à sécher mais tant pis, j’étais trop fatiguée pour attendre. En robe de chambre – que j’avais prise derrière la porte – et mes affaires sous le bras, je croisai Alvin dans le couloir qui m’indiqua la direction à prendre pour me rendre dans la chambre de son cousin, tout ça dans une mise en scène pathétique comme il savait si bien le faire. Mais bon, avec la fatigue, je n’avais pas envie de me prendre la tête, aussi rentrai-je dans son jeu.

« Merci mon brave, répondis-je en inclinant légèrement la tête sur le côté. Bonne nuit ! »

Et sur ces mots, chacun se dirigea vers sa chambre et ferma la porte. La pièce était relativement petite mais suffisamment aérée pour ne pas se sentir trop à l’étroit. Et puis, il y avait un lit, un bureau et quelques meubles, l’essentiel quoi ! Alvin venait de faire mon lit visiblement et comme il avait aéré pendant le repas, les draps sentaient le frais. C’était agréable de se plonger dedans et de se recouvrir entièrement d’une couverture qui sentait bon. Malgré mes doutes quant à la journée de demain, la fatigue me rattrapa très vite pour m’emmener dans un sommeil sans rêve…

Comme prévu, le réveil de mon portable sonna un peu avant le lever du soleil, à six heures trente précisément. Le bateau qui devait partir pour Wutaï allait quitter le port dans un peu plus d’une heure, ce qui allait nous laisser le temps de nous lever tranquillement et de nous y rendre avec un peu de marge. J’ignorais si Alvin était levé de son côté mais pour ma part, je commençai d’abord par m’habiller et de me coiffer – mes cheveux étaient dans tous les sens – avant de sortir de ma chambre. Aucune lumière dans le couloir, aucun bruit en provenance du salon… Alvin devait encore dormir peut-être ? Je ne comptais pas aller le réveiller de suite car peut-être qu’il préférait se lever juste avant de partir. Moi, j’avais besoin de bien me réveiller avant de pouvoir entamer la journée. Je me dirigeai donc vers la cuisine et pris une tasse afin de me faire un petit café. Ca au moins, ça allait me réveiller ! Finalement, Alvin ne tarda pas à faire irruption dans la pièce.

« Bonjour ! »

J’étais plutôt enjouée ce matin, preuve que j’avais très bien dormi. Je ne savais pas ce qu’Alvin prenait au petit-déjeuner du coup, j’avais fait un peu plus de café au cas où il en aurait voulu.

« Tu as bien dormi ? Moi, oui en tout cas. Tu pourras dire à ton cousin que son matelas est une tuerie ! »

Honnêtement, je n’avais pas aussi bien dormi depuis des lustres ! Ca avait quelque chose de requinquant, une bonne chose si l’on prenait en considération que la journée allait être très longue. Je bus d’une traite ce qu’il me restait de café avant de m’exprimer une nouvelle fois – cela allait peut-être l’agacer de si bon matin !

« Je vais me laver les dents, histoire que l’un de nous deux soit prêt dans les temps ! »

Un petit clin d’œil et me voilà partie dans la salle de bain. Ca lui laisserait un petit moment de répit pour se réveiller tranquillement au moins. Une fois que j’eus fini, je sortis pour me diriger vers le salon et m’asseoir dans le canapé en attendant, les deux mains posées sur mes genoux et le dos bien droit.

« Voilà, je t’attends. »

Je savais bien qu’il lui en faudrait plus pour lui mettre la pression mais au moins, on pourrait y aller dès qu’il serait prêt à son tour.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Ven 28 Aoû - 14:25

Spoiler:
 

AlvinDormir dans son propre lit, dans son propre appartement, voilà un luxe que notre mercenaire n’avait pas pu s’offrir depuis un long moment maintenant. Alors certes, son salaire et ses contrats lui avaient permis de pouvoir s’offrir des chambres remplies de confort dans les hôtels des villes où il s’était rendu … mais tout de même, rien ne valait le « chez soi ». Donc de son côté, oui, il avait dormi comme un loir et ne fut réveillé que lorsque son téléphone se mit à biper. Plusieurs dizaines de minutes après Lily d’ailleurs, et vu que le bateau partirait bientôt, il préférait ne pas perdre de temps à prendre une douche sachant qu’il en avait déjà pris une avant d’aller se coucher. Il se changea rapidement dans sa chambre et se coiffa rapidos avant de rejoindre Lily, déjà présente dans la cuisine. L’odeur de café flottait dans l’air. Mademoiselle ne s’était pas gênée pour faire comme chez elle, mais Alvin ne s’en vexait pas. Il lui avait dit lui-même la veille qu’elle pouvait faire comme elle le souhaitait, tant qu’elle ne touchait pas aux affaires trop privées qui n’étaient pas les siennes. Le jeune homme s’installa avec une tasse de café en main mais côté nourriture, il achèterait sûrement un croissant sur le chemin du port. Un petit de préférence, dans la mesure où ils allaient prendre le bateau, il valait mieux éviter de trop alourdir l’estomac.

- Tu ne peux pas savoir combien ca fait du bien de dormir chez soi.

Répondit-il lorsque Lily lui demanda s’il avait bien dormi. Ca semblait être le cas pour elle aussi, et honnêtement, à voir sa bonne humeur, c’était difficile de penser le contraire ! Tant mieux, avec un peu de chance, il n’aurait pas à subir sa mauvaise humeur …

Aha, mais qu’est-ce que je raconte !? Il arriverait bien un moment où il ne pourra pas s’empêcher de lui faire une blague pourrie qui la mettra de mauvais poil ! En tout cas, la miss s’éclipsa pour se laver les dents, lançant pour une fois la perche la première mais elle fit hausser un sourcil à son partenaire.

- Je suis déjà prêt je te signale !

Bon lui aussi passerait à la salle de bain pour les mêmes raisons ensuite, car bonjour l’haleine de poney du matin. Dès que Lily sortit pour lui laisser le champ libre, il s’y rendit à son tour et s’assura ensuite de ne rien oublier pour inviter Lily à sortir.

- Allez on y va !

Lily passa la première afin qu’Alvin puisse fermer à clé la porte de l’appartement, et ils redescendirent jusqu’à arriver dans la rue et prendre la direction du port. Comme prévu, en chemin, Alvin s’arrêta devant une boulangerie/pâtisserie afin de se prendre un petit croissant. Si la jeune femme voulait quelque chose, c’était le moment. Le vent soufflait dehors par contre et vu les nuages noirs qui couvraient le ciel et cachaient le soleil, la pluie risquait de tomber d’une minute à l’autre. Lorsqu’ils arrivèrent au port, le bateau était prêt à partir et Alvin s’entretenait quelques instants avec le capitaine pour le trajet.

- Ce bateau a l’un des meilleurs moteurs de Gaïa ! Il va vite, mais la météo semble ne pas être de notre côté. Ca ne m’étonnerait pas que la mer soit agitée mais je ne pense pas qu’on aura une grosse tempête pour autant …
- Et donc ? A quand estimez-vous notre arrivée à Wutai ?
- Hum … Si la mer nous ralentit trop, je dirai au moins le double du temps.


A ce point !? Voilà qui pourrait laisser une occasion à Clémence de leur passer entre les doigts ! Malgré tout ils devaient aller à Wutai, quitte à ne pas trouver la gamine là-bas, c’était un petit village, elle n’était sûrement pas passée inaperçue. Alvin monta à bord avec sa camarade, l’air sérieux, il était en train de réfléchir.

- Ca risque d’être embêtant dans nos recherches … Mais soit. Nous n’avons pas le choix. Il se tut quelques secondes avant de se tourner à nouveau vers Lily. - Par contre j’espère que tu n’as pas trop le mal de mer car t’as bien entendu, la mer risque d’être agitée avec tout ce vent.

Jusque-là ca n’avait pas été trop le cas. Depuis qu’ils prenaient le bateau, ils avaient toujours eu la chance d’avoir une météo plus que propice au voyage rapide et calme.
Direction : l’Océan
Revenir en haut Aller en bas
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Azura Lucem - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi - Y’Dahlin Shul

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Sam 29 Aoû - 11:23

Youhou Lily passe au niveau 2! Youhou

Lily et Alvin gagnent 400 gils chacun !

Lily peut désormais acheter un sandwich pour son cher partenaire. ♥️

Le duo s'en va sous l'océan ♫ sur l'océan !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Découverte et exploration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Découverte et exploration
» Carnet d'exploration : A la découverte d'Eorzéa
» Mercredi 12 janvier "One shot découverte Nephilim"
» Découverte du jeu Magic the Gathering
» la grande découverte.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Midgar :: Junon-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives