Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Découverte et exploration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Dim 16 Nov - 13:20

Vilal
L'avantage d'avoir heurté une baleine, c'est que le chevalier avait pu ainsi tester la solidité de ces engins. Il prenait note dans son esprit de chaque détail qui pouvait lui être utile pour transmettre l'information au Roi Cid. En tout cas, les engins à l'intérieur de l'appareil ne semblaient pas avoir souffert de l'impact, et s'il avait perdu quelques secondes, le chevalier avait quand même pu reprendre la course, ignorant où se trouvaient ses concurrents.

Mais son second le savait, lui.

«Hey, on ne s'en sort pas trop mal pour le moment. Vous devriez être dans les premiers je pense...»
- «Savez-vous si ma nièce va bien?»
l'homme pianota sur quelques touches pour faire apparaître les autres concurrents, jusqu'à repérer donc celui qui correspondait au sous-marin de la demoiselle
- «Hum. Elle est derrière nous pour le moment, si je me fie à l'écran, son sous-marin doit être pris dans un tourbillon...»
- «Un tourbillon? Il y a des tourbillons dans les environs? Je pensais que nous ne risquions rien?»
- «Elle ne risque rien, au pire des cas, son copilote prendra le relais. Ne vous en faites pas... ah ça y'est, elle s'est déjà redressée et reprend la course...»


Plissant les yeux, le chevalier prenait donc note aussi que ces engins savaient se sortir de ce genre de situation
«Quelle est la manœuvre si je me retrouve aussi pris dans un tourbillon?»
- «Attendre. Les tourbillons ne durent pas et finissent toujours par éjecter à un moment ou un autre le sous-marin, et une fois que vous êtes de nouveau en pleine possession de l'appareil, vous mettez les gaz pour filer le plus loin possible.»
hochant de la tête, le chevalier trouvait cette explication assez concrète. En tout cas, d'après le radar, ils approchaient du sous-marin ShinRa, ce qui signifiait donc que la course arrivait bientôt à son terme... aurait-il l'occasion d'utiliser le bras téléscopique pour pouvoir attraper la pépite? Il voulait surtout savoir s'il y arriverait en fait, mais au pire si on lui soufflait le trésor, il pourrait essayer d'attraper autre chose. Et puis, il avait déjà mis un coup de poing à une pieuvre avec ce truc.
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Dim 16 Nov - 14:09

=========^.^=========
TOUR 5

La voie est libre pour Sara et Vilal !
=========^.^=========
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Dim 16 Nov - 21:17

Sara
Sara s'était à présent loin de ce tourbillon. Elle n'aurait absolument pas imaginé qu'elle rencontrerait ce genre d'obstacles. Ce monde était étrange et les courses qui y étaient organisées étaient plutôt dangereuses finalement. Mais l'important était de toujours s'en sortir, et ça... Sara y croyait dur comme fer! Tout comme elle n'imaginais pas qu'elle n'avait désormais plus aucunes chances de finir la première. Mais elle n'en serait pas tellement surprise.

Finalement, en ayant le gros sous marin en vue, la jeune femme se concentra enfin, son objectif prenait désormais forme! On y est! Euh... et la bas, c'est qui? Sara voyait un autre sous marin.

Alors... Tiens... C'est ton oncle... Sara regarda encore au loin le petit sous marin, elle ne voyait pas vraiment sa couleur de là ou elle était. Comment v'faites ça? J'le vois pas moi. Bolto lui montra les commandes et le petit écran. Mais pas le temps s'en demander plus, il fallait surtout mettre les gaz et foncer! Sara poussa donc le lever un peu plus, la voie était libre autant en profiter. Mais quand ils arrivèrent près du Genki, Vilal était déjà là. Et ça voulait dire que... la pépite était à lui. Sara eut un petit geste de déception... Mais elle était contente de savoir que c'était Vilal qui avait gagné! Pour quelqu'un qui ne voulait pas forcément gagner... Encore une fois, Sara était arrivée deuxième. On pouvait dire que cette place lui collait à la peau.

La jeune femme, qui s'était levée pour foncer vers le Genki se rassit calmement. On fait quoi maint'nan? Rentrer, surement. Mais elle avait quand même hâte de féliciter 'son oncle' pour cette course. Malheureusement pour lui, il ne devait même pas s'être amusé. Dommage. Sara, elle, ne tarda pas à retrouver le sourire et à observer les poissons encore un peu avant de sortir du sous marin, ne pensant même plus au fait qu'elle n'avait même pas pu utiliser le bras mécanique. Combien de temps avaient-ils passé dans ce sous-marin? Qu'est-ce qu'ils allaient faire à présent? Le commandant n'avait pas été très précis sur la mission. Observer et parler aux soldats pour en savoir plus, d'accord. Mais après? Est-ce qu'elle aurait le droit d'aller voir Tio? Il ne faudrait pas qu'il devienne un Chocobo sauvage! Enfin il n'en était pas à ce stade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Lun 17 Nov - 8:40

Vilal
Non, Vilal ne cherchait pas spécialement à remporter cette course, mais il fallait croire que la chance lui avait été favorable pour cette fois-ci, car plus le sous-marin Genki grandissait dans son champs de vision, et plus il réalisait qu'il n'y avait pas d'autre concurrent à portée de l'objectif.
«Allez on met les gaz! Vous êtes en tête!!» reprit le copilote, mais le chevalier restait encore sur ses gardes au cas où un nouvel obstacle viendrait se mettre sur sa route. Plissant les yeux, il devait bien se rendre à l'évidence, rien ne venait s'interposer.

Il en aurait presque été déçu tiens, mais au moins, il allait pouvoir faire un usage plus technique et plus précis de ce bras mécanique. Il prit une profonde inspiration et appuya sur le bouton pour le faire sortir, puis en utilisant l'espèce de manche comme lorsqu'il avait "affronté" le poulpe, il le guida doucement jusqu'à la pépite qui se trouvait bel et bien sur le toit du gros sous-marin.

«Hey, vous apprenez vite quand même...» le chevalier ignorait si c'était le cas ou non. Peut être qu'il suffisait juste de ne pas lui répéter cinquante fois les choses, et peut être aussi que ça dépendait de quoi il était question, mais effectivement, ce genre d'engin semblait assez maniable.

Lorsqu'il ramena le bras vers l'appareil, il pouvait voir la pépite de mythril au niveau de la cabine, mais il regardait surtout ce fameux bras

«Cette technologie est fascinante. Ne serait-il pas possible de remplacer aussi certains membres humains en agissant de la sorte?»
- «Oui, on peut. Et on le fait déjà chez nous vous savez?»
Vilal se tourna alors vers lui, l'air surpris
- «Vous plaisantez?»
- «Pas du tout. Cela fait des années qu'on a trouvé comment remplacer certains membres par des appareils. Bon nombre de soldats ont vu leur main ou leur bras remplacés par une arme après la guerre...»
et il y avait même encore mieux à vrai dire, des individus dont le corps avait presque intégralement été remplacé, comme cette drôle de femme qui était dans l'un des sous-marins de la bataille navale... mais Vilal n'avait pas regardé attentivement les membres d'équipage en dehors des capitaines, et celle-ci faisait partie du sous-marin rouge qui avait coulé dans les premiers malheureusement.

Enfin, toujours est-il qu'il avait récupéré la pépite et qu'il était temps de rentrer. Ils allaient pouvoir se faire un petit brieffing avec Sara une fois à l'hôtel. Quoi que si elle voulait faire un détour pour aller voir Tio, ils pouvaient évidemment. Du moment qu'ils rentraient avant la nuit tombée, cela ne posait pas de problème.
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Lun 17 Nov - 23:01

=========^.^=========
Vilal passe au niveau 11 et gagne 600 gils !
Sara passe au niveau 11 et gagne 550 gils !

CLASSEMENT

Vilal arrive 1er avec 2 obstacles seulement ! Il gagne une gemme de niveau 2 !
Sara arrive 2nde avec 3 obstacles ! Elle gagne 1.000 gils !

Félicitations à vous deux !
=========^.^=========

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Mer 19 Nov - 11:31

Sara
A sa sortie du sous-marin, Sara partit vite rejoindre Vilal. Criant 'mon oncle' comme une vraie nièce surexcitée par son incroyable expérience. Jouer le rôle de sa nièce avait libéré Sara de toute sorte de retenue lorsqu'ils étaient dehors. Peut-être que Vilal regrettait ou regretterait son choix, mais c'était trop tard! Et c'était le dernier des soucis de Sara maintenant qu'ils étaient d'accord sur leur couverture. Pourquoi une nièce se retiendrait d'être joyeuse et simplement enthousiaste avec son oncle dans la rue? Oh... au pire il pouvait la remettre à l'ordre. Car finalement, même ça, ce ne serait pas louche de la part d'un oncle bienveillant. Enfin, 'rue' était un bien grand mot, ils étaient revenus à la case départ et devaient à présent attendre leur lots. Vilal était arrivé le premier de la course et Sara, ce qui finirait par être une habitude: la seconde.

Alors, mon oncle? Vous l'avez attrapée facilement cette pépite?! Elle s'était tout de même un peu calmée, mais avait encore la tête plein des découvertes sous-marines qu'elle venait de faire. Elle n'avait même pas tellement fait attention à ce qu'elle avait obtenu lors de cette course, ce n'était pas vraiment pour les gains qu'elle avait participé, elle non plus. Mais elle apprenait avec plaisir qu'elle allait repartir avec 1000Gils. Eh... elle n'allait surement pas cracher là dessus. Vilal, lui, recevait un bon pour une gemme. Oh! Une gemme de force 2?! Dites, on pourrait p'tet passer par la boutique de gemme en ch'min, alors?! J'me d'mande à quoi ça r'semble ici? Et puis ils pourraient parler une fois en route. À part si quelqu'un les suivait, personne ne passerait assez de temps près d'eux pour trouver leur conversation étrange. Même à parler de machines et de gemmes. Il n'y avait pas besoin d'être militaires pour s'y intéresser... loin de là! Surtout que tout ça, c'était le quotidien de tous les habitants de ce monde.

Sara remercia encore les personnes présentes, dont Bolto et ils pouvaient partir; si toutefois Vilal était prêt. Sara avait hâte de discuter de ce qu'elle avait appris, même s'il y avait des chances que Vilal soit aussi bien informé qu'elle. Mais pour le moment elle parla de la course elle même, ils étaient encore trop près de l'endroit où ils avaient débarqués. J'sais pas si c'tait pareil pour vous, mais j'ai été prise dans un tourbillon géant. On m'a dit que c'était fréquent ici à cause des vagues et des marrées... et puis plein d'poissons ont essayé de nous dévorer par la vitre et... ah oui! Des plantes sous marines... qu'j'pas pu éviter. Mais j'pensais avoir perdu plus de temps qu'ça, j'pouvais voir vot' sous marin quand j'arrivais près d'l'autre là... V'z'avez eu quelqu'soucis aussi?

Peut-être ne répondrait-il pas... cependant, même si la jeune femme laissait tout le temps nécessaire à Vilal pour répondre, elle ne s'arrêtait pas à là, mais cette fois la question serait peut-être plus pertinente: En fait... J'ai appris plein d'trucs sur un machin app'lé sonar. C'permet d'détecter les obstacles... enfin au moins les plus gros! Et Bolto... euh c'est l'type qu'il y avait 'ec moi, hein... Bolto m'a dit qu'dans les airs c'est des... alors j'ai écrit ça quequ'part... y'avait une drôle de plume dans le sous-marin; on m'en a fait cadeau! Ah oui voilà! C'est des 'radars'... ils utilisent ça pour voir les autres aéronefs comme le sonar dans l'sous marin! Ça existe ça chez nous? Car finalement, même si elle le voulait, Sara ne pouvait vraiment pas se vanter de savoir tellement de choses sur les technologies, même les plus basiques qu'il y avait sur Héra. C'était bien la première fois qu'elle voyait un ascenseur quand elle était passée par le château de Lindblum. Et vous? V'z'avez appris quequ'chose?

L'aventure sous marine n'avait pas duré trop longtemps... en tout, avec la préparation, l'installation dans les sous marins, etc. ça avait dû leur prendre 3heures passées? Ils avaient encore quelques temps pour faire des courses s'ils voulaient. Sara savait ce qu'elle voulait acheter comme gemme, mais elle ne savait pas vraiment comment faire pour que ce qu'elle désirait faire fonctionne. Peut-être que Vilal pouvait l'aider sur ce point une fois qu'elle aurait acheté la gemme? En fait, elle avait pour objectif de se protéger un peu de la magie, vue qu'elle ne pouvait pas l'esquiver. Mais, que se soit un problème ou pas, lorsque Sara avait une idée dans la tête... elle préférait régler les choses le plus vite possible... oui, on pouvait dire qu'elle n'était pas vraiment patiente.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Mer 19 Nov - 19:13

Vilal
Mine de rien, cette course avait été on ne peut plus instructive pour le chevalier. Certes, il avait gagné, mais il n'avait pas spécialement participé pour cela, même s'il ne pouvait nier que la récompense lui serait surement bien utile pour la suite de leur aventure. Mais pour l'heure, il devait modérer une Sara un peu trop enthousiaste à son goût, il n'avait guère l'habitude des effusions d'émotions comme elle le faisait, bien qu'il n'aurait pas été du genre à se sentir mal à l'aise si elle était venue se jeter à son cou. Il n'avait jamais vraiment été du genre à comprendre le principe de "l'espace vital", aussi il se contenta de regarder la jeune femme de son éternel air neutre lorsqu'elle s'approcha de lui avec son large sourire

«L'appareil est assez maniable en effet. Mon copilote a été un bon instructeur» l'homme qui n'était pas bien loin semblait rougir et se sentait mal à l'aise, aussi il s'éloigna en laissant la "petite famille" tranquille. De toute manière, on les appelait pour leur remettre leur récompense. Vilal réceptionnait une gemme d'une grande puissance alors que Sara gagnait une coquette somme en gils! De quoi faire quelques emplettes surement. Il ne savait pas encore ce qu'il prendrait, une attaque probablement puissante, oui, mais tant qu'à faire, qui infligerait des altérations d'état. Affaiblir son ennemi était important en combat après tout.

En tout cas pour le moment, ils sortirent afin de retourner en ville. Une fois qu'ils furent dans le long couloir qui donnait sous l'océan, ils purent reprendre un peu leur conversation sans trop se soucier d'être entendu. De toute manière, ils n'allaient pas parler d'armement ou autre pour l'heure. Ils discutaient simplement de ce qu'ils avaient vécu sous l'eau.

«Dans l'ensemble, je crois avoir réussi à éviter la plupart des obstacles qui se sont dressés sur ma route. Malgré tout, une créature appelée poulpe s'est collée à la vitre de l'appareil, ça ressemble vaguement à nos poulpzillas sur Héra, mais leurs tentacules semblaient plus mobiles et plus aptes à rester collées sur le verre. J'ai du l'en déloger avec le bras mécanique en le frappant au niveau de l'œil. Ce qui a semblé choquer mon copilote malgré l'efficacité de la manœuvre.» ils arrivèrent à l'ascenseur et remontaient donc à la surface pendant qu'il poursuivait «ensuite, une sorte de fannonor nous a percuté également, j'ai perdu momentanément le contrôle de l'appareil mais j'ai pu retrouver ma trajectoire grace aux nombreux appareils»

Elle lui expliquait d'ailleurs ce qu'elle avait appris des appareils, et s'il était sur le même plan qu'elle concernant le sonar, il n'était pas au courant pour  le radar! Aussi il mit un doigt sur ses lèvres et ils continuèrent d'avancer
«Nous continuerons de parler de cela dans notre chambre d'hôtel.» pour l'heure, ils s'arrêtèrent devant une boutique, et il souhaitait en profiter pour échanger son bon contre une nouvelle gemme.

Il dut réfléchir un long moment avant d'opter finalement pour une lunalithe. Il n'avait pas son épée sur lui, malgré tout il en profita pour acheter quelques objets de soins par la même occasion, se prenant deux ingrédients de chaque afin de palier à toute éventualité.
Puis lorsqu'ils eurent fini leurs achats, ils sortirent et le chevalier proposa de lui-même d'aller voir Tio

«Après avoir passé tout ce temps enfermé, ça nous fera du bien de prendre un peu l'air des plaines. Allons donc voir Tio» et puis surtout, il n'était guère habitué à rester ainsi immobile plusieurs heures. Marcher lui ferait du bien. Ils s'éloignèrent donc de la grande ville pour retourner à l'ascenseur les menant à la ville plus pauvre, la traversant simplement pour rejoindre les plaines de Junon, tout en restant quand même à proximité pour ne pas risquer d'attaque de monstre.

Il attendit que Sara utilise son appeau, puis après avoir regardé autour de lui et s'être assuré qu'il n'y avait personne aux alentours, il croisa les bras et regarda l'océan au loin. Le ciel se teintait de plusieurs couleurs mais ce n'était pas spécialement la beauté des lieux qui l'intéressait, bien que ça le calmait bien

«La technologie de ce monde est fascinante. Il semblerait qu'ils soient en mesure de créer des membres mécaniques pour remplacer ceux qui auraient été perdus au cours d'une bataille, un peu comme le bras que nous devions utiliser pour attraper la pépite.» il se tourna vers la demoiselle pour voir ce qu'elle en pensait, en tout cas déjà pour lui, c'était une découverte qui pouvait considérablement changer l'armée de Héra. Le nombre de soldats invalides pourrait être réduit s'il suffisait de leur greffer ce genre de membre, non?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Jeu 20 Nov - 11:38

Sara
De retour sur la terre ferme, Sara allait vite prendre des nouvelles de Vilal. Le grand gagnant. Lorsque ce dernier parla de son copilote... qui bien sur pour lui resterait anonyme, Sara regarda le grand monsieur qui semblait à la fois ravi du compliment de Vilal et un peu gêné, si bien qu'il s'éloigna... Ah!? C'comme ça qu'on fait alors!? Puis elle confirma et en dit du même du sien... car malgré son air déprimé et maigrichon, il lui avait appris pas mal de choses sur toutes les machines et cette histoire de radar en était une parmi d'autres. Mais c'était surement le plus important. Sara avait surtout pris beaucoup d'initiatives... et pas forcément des plus effectives. Elle se contenta donc de répondre par un petit rire un peu gêné, que Vilal avait surement du mal à comprendre.

Mais au moins, il n'y avait pas vraiment le temps de s'y intéresser plus, car les prix allaient être distribués. Après cela, ils s'en allèrent pour retourner en ville. Passer à nouveau par le couloir aquarium donnait à Sara l'agréable impression que ce qu'elle avait vécu n'était pas tout à fait fini. Après les aventures sous marine de Sara, l'histoire prenait une autre tournure: le sous marin de Vilal... Bon c'était une tout autre histoire... surtout qu'il parlait de choses dont Sara aurait peut-être du être au courant... mais qu'elle ne connaissait pas du tout! La jeune femme passa sa main dans ses cheveux.... pinçant les lèvres, les sourcils froncés. Euh... nos... poulpzillas? Sara n'était jamais allé dans la mer... et même sur Héra. Elle ne connaissait que les monstre qu'il y avait sur les terres et encore, que ceux du continent de la brume. Par contre quand il parla de fannonors, elle se rappela d'une histoire qu'elle avait entendue à ce sujet. Mais même si elle se serait fait un plaisir de la raconter, bien que l'histoire aurait paru sans intérêt, Vilal parla des appareils et elle enchaina sur ce qu'elle avait appris sur ces derniers. Puis lorsqu'elle posa la question concernant le fait qu'il y ait ou pas de radars chez eux, le commandant lui fit signe de ne pas continuer et elle se tut. Faisant un signe de tête attestant de son accord de remettre cette conversation à plus tard.

Ils entrèrent dans une boutique et Sara profita pour prendre ce dont elle avait elle aussi pensé avoir besoin pour son entrainement... Une technique qui permet d'empêcher de faire de la magie... alors dans les livres à la bibliothèque de Lindblum... ils disaient... ah! Lapis! Voilà ce qu'il me faut! Mais après... Sara réfléchissait et si elle ne sortait pas vraiment de son de sa bouche, elle faisait tout de même mine d'articuler ses mots... bien qu'elle gardait une main devant sa bouche. Puis, lorsqu'elle fut décidée, elle prit une super potion (300 Gils) elle allait à la caisse où le vendeur semblait surpris... Un Lapis de niveau 2? Oui... bien quoi? Sara avait-t-elle l'air si frêle et faible? Elle le regarda d'un air perplexe... D'une Sara n'était pas frêle... et d'autre part... ah bon, c'était sur qu'avec cette robe et sans son épée, elle n'avait pas l'air très dangereuse, même si son attitude un peu 'garçon manqué' venait un peu détruire son look... mais l'homme regarda Vilal qui faisait toujours ses courses et son air changea. Il haussa les épaules: Ça vous fera 1700 Gils.

Sara donnait la somme et rangeait la gemme dans son sac. Il faudrait attendre avant de l'utiliser celle là. Vilal proposa d'aller voir Tio et Sara en fut ravie. Bon elle n'aurai pas vraiment insisté, car elle savait que c'était quand même au commandant de décider de ce qu'ils feraient ou non. Dès lors, Sara commença a tripoter son appeau à Chocobos et continua à le faire tout le long du chemin jusqu'aux plaines. Ils prirent l'ascenseur qui descendait vers la vielle ville et d'ici, tout était tellement plus calme qu'on pouvait entendre le bruit des vagues sur la plage à quelques mètres de là. Quelques enfants jouaient aussi dans les rues et Sara leur fit un signe de la main en passant. C'était si facile de s'entendre avec des enfants... ils étaient simples et ne passaient pas par des détours... Ils répondirent et éclatèrent de rire avant de continuer leurs jeux. Puis ils passèrent près d'une maison qui était déjà éclairée.. bon il fallait dire que la nuit tombait vite derrière les montagnes environnantes. De très bonnes odeurs attirèrent l'attention de Sara. Oh! Ça a l'air d'être un restaurant! Peut-être qu'on peut manger en bas ce soir? Ça sent bon! Bon peut-être qu'ils ne croiseraient pas de soldats, mais parler avec des civils pouvait apporter de bonnes informations aussi parfois, non? Ils verraient les choses d'un autre angle surement.

Puis ils arrivèrent là où ils avaient laissé Tio; Sara joua le petit morceau de son Chocobo et il arriva après quelques minutes. C'incroyable ça! Si seulement j'avais connu c'truc là avant! Faudra qu'j'en ramène un à mes parents. Il arrive encore qu'certains chocobos s'perdent en rentrant... Sara secoua la tête et inspecta Tio qui revenait couvert de petites choses vertes et collantes... Elle appelait ça des 'colle-colle'. Elle le gronda, pestant tout de même un peu sur ses choix d'endroits à fréquenter quand il était libre! Mais elle finit par arrêter, et caresser vivement l'encolure de son ami à plumes. Avant de s'adresser à Vilal: Il a l'air d's'en sortir. Puis elle regarda dans la même direction que celle de Vilal, cherchant ce qu'il voyait d'intéressant. Il lui parla de la technologie de ce monde et... oui, rien à voir. Mais lorsqu'il parla de remplacer les membres des soldats par des sortes de bras mécaniques... Sara le regarda étrangement:

Quoi? C'possible comment ça? Et... oh non! J'arrive pas à imaginer c'que ça pourrait faire! Et ça s'commande comment? 'Ec des boutons et l'viers comme dans l'sous marin? Sara n'arrivait vraiment pas imaginer que ça puisse être pratique comme ça! Pourtant ne valait-il pas mieux avoir ça plutôt que rien? Mais ça... waw ça pourrait soulager plein d'monde! Quand j'pense à ces soldats qui rentraient avec un bras en compote et qui pleuraient qu'ils étaient finis... Et c'était vrai... avec un bras en moins, qu'est-ce qu'on pouvait encore attendre d'eux? Et ils avaient consacré leur vie à l'armée, ils se sentaient donc totalement perdus. Oui, Sara n'avait pas qu'entendu des histoires follement joyeuse dans sa jeune vie. Il ne fallait pas croire. Et qu'est ce qu'on pouvait faire pour aider ces gens? Mais ce que disait Vilal là... c'était un espoir pour ces gens.

Achats et apprentissages:
 
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Ven 21 Nov - 10:12

~ Like a Star @ heaven ~

Vilal gagne 50Gils et en dépense 660Gils (divers objets ajoutés à l'inventaire).
Sara gagne 100Gils et en dépense 1700Gils (gemme utilisée + super potion ajoutée à l'inventaire).
Vilal et Sara apprennent chacun une technique physique de niveau 2.

~ Like a Star @ heaven ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Ven 21 Nov - 12:06

Vilal
Pendant le chemin qui les avait conduits vers les plaines, Sara avait repéré un restaurant en demandant au chevalier s'ils pourraient s'y arrêter pour manger. Ce à quoi Vilal répondit par l'affirmative. Après tout, il s'en fichait du lieu, du moment qu'ils se remplissaient l'estomac, et mine de rien, cette petite escapade sous-marine leur avait creusé l'appétit.

Une fois dehors, la jeune femme avait appelé Tio qui vint vers eux, un peu sale et surtout couvert de petites boules vertes qui avaient tendance à s'agripper à tout et n'importe quoi. Même Vilal les connaissait sans jamais avoir su leur nom en réalité, mais il est vrai que c'était particulièrement pénible à décrocher, que ce soit des vêtements ou des cheveux lorsqu'on voyait la longueur de ceux du chevalier. Quant à cette histoire de appeau, il est vrai que c'était très utile lorsque l'on travaillait avec des chocobos, et l'avantage de Tio était qu'il pouvait voler et que par conséquent, il était à même de les retrouver où qu'ils soient sur Héméra, même si pour qu'il puisse les porter tous les deux, il faudrait lui redonner des forces à coup de chocoléégumes.

Mais pour l'heure, Vilal jugeait qu'ils étaient assez loin de toute vie pour discuter librement, surement plus qu'à l'hôtel où il ignorait l'épaisseur des murs. Il discuta avec Sara de ce qu'il avait appris au sujet de ces fameux bras mécaniques, et évidemment, elle fut toute aussi surprise que lui de l'apprendre et ne fut donc pas étonné de sa réaction

«J'ignore le degré d'efficacité de leur méthode, mais mon copilote m'a laissé entendre qu'ils étaient en mesure de remplacer au moins les bras et les jambes, mais que des cas avaient été étudiés avec encore plus d'avancement.» bien qu'il avait du mal à l'imaginer. Des cyborgs, c'était le genre de choses que ni Vilal, ni Sara ne pourraient ne serait-ce qu'imaginer, et pourtant, il y en avait eu une lors de cette fameuse bataille de sous-marins, mais ils n'avaient pas regardé et écouté l'émission avec suffisamment d'intérêt pour le savoir.

Toujours est-il qu'une telle technologie pourrait considérablement changer leur monde. Combien de soldats pensaient que leur vie était totalement gâchée à cause d'une blessure de bataille? S'ils étaient en mesure de retrouver l'usage de l'un de leurs membres, cela pourrait changer la donne dans bien des domaines.

«J'aimerais me renseigner là-dessus également.  Ce n'est pas de l'armement, mais c'est malgré tout une technologie qui pourrait s'avérer utile en temps de guerre. Malgré tout, je me demande si nous serons à même de la reproduire. Peut être que je fais fausse route dans la manière de procéder.»

Peut être qu'au lieu d'espionner les contrées voisines pour récupérer leur technologie, des alliances devraient être menées avec un peu plus d'intérêt.
«Héra est une terre très riche et fertile, surtout le Continent de la Brume. Peut être serait-il plus intéressant de proposer au Roi Cid et à la Reine Grenat, des échanges entre les différentes nations. Si nous pouvions faire venir les ingénieurs de Gaïa pour qu'ils nous aident avec leur technologie, ce serait peut être plus efficace que d'essayer de la reproduire nous-même.» par exemple, proposer la construction d'un hôpital avec les technologies de Gaïa, mais à Alexandrie ou Lindblum, où les blessés pourraient être mieux soignés et ainsi rafistolés?

Enfin il ne savait pas trop. Il n'avait jamais vraiment été formé à être un espion. Il était surtout à la recherche de meilleures façons de combattre et de se défendre et c'est pourquoi il étudiait ainsi les systèmes d'armement des autres contrées. Malgré tout, il se doutait bien que jamais ils ne partageraient leur armement avec Héra, mais peut être qu'ils accepteraient au moins de partager cette technologie de soin? Il ignorait évidemment que certains soldats se faisaient carrément greffer une arme sur le bras, mais du point de vue du chevalier, cela n'avait pas d'intérêt. Il cherchait surtout un moyen de redonner goût à la vie de ceux qui avaient été mutilés au cours d'une bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Ven 21 Nov - 19:41

Sara
Ils n'allaient donc pas remonter pour diner. Cette petite ville plus calme montrait surement un autre aspect de la vie sur ce continent que ce qu'il y avait la haut. Tout y était si bruyant, si austère. Malgré le fait que tout cela soit intéressant, Sara appréciait encore l'ambiance plus détendue qu'il y avait ici bas. Pour Vilal l'endroit semblait convenir, donc... c'était décidé? Les journées passaient vite. Et le jour commençait déjà à baisser, embrasant le ciel des couleurs chaudes du crépuscule. Tio allait bien et tout avait l'air en ordre. Sara pouvait donc penser plus tranquillement à tout ce qu'ils avaient appris ce jour sur ce monde. C'était à craindre que leur tête n'explosent avec autant d'informations nouvelles... en tous cas, c'était bien le cas de Sara. C'était un peu l'effervescence là dedans.

Vilal parlait de membres mécaniques et c'était un peu surréaliste pour tous les deux pour le moment. C'était vraiment difficile de penser que ce genre de choses pouvait exister en réalité. Enfin... d'ailleurs, ils ne savaient pas si cela existait véritablement pour l'instant. Peut-être que c'était une plaisanterie de la part du copilote de Vilal? Quelle histoire! Et c'est pas une plaisanterie, c'est sur?

L'ambiance du soir qui arrivait était calme, si bien que la jeune femme était devenue un tout petit peu plus calme elle aussi. Vilal semblait beaucoup réfléchir sur tout cela et Sara tentait d'assimiler les choses elle aussi. Elle avait beau être très curieuse, mais n'arrivait absolument pas à comprendre la manière de faire une chose comme greffer des membres en... métal? Ptet les ingénieurs du Roi Cid pourraient faire ça, eux? Mais ça risque d'prendre beaucoup d'temps... J'crois pas qu'ils ont mi deux mois pour mettr' ça au point!

Mais le commandant pensait faire fausse route? Sara écouta avec un grand intérêt la suite de sa réflexion. Devaient-ils revoir leurs plans? Enfin, elle de toute façon n'avait qu'à suivre... elle haussa la tête lorsqu'il parla des qualités de leur monde... effectivement, c'était grâce à ça qu'elle avait vécu, toute sa vie. Sans la terre et ses fruits, elle ne serait pas ce qu'elle était. Elle regarda Vilal... ses yeux étaient encore plus rouges qu'à l'ordinaire avec cette luminosité. Elle sourit avant de faire mine de réfléchir. V'pensez qu'on aurait quoi à leur apporter en r'tour. J'veux dire... c'est sur qu'on a les meilleurs chocolégumes de tout Héméra. Elle sourit et secoua la tête avant de reprendre, plus sérieusement: Mais, ils ont l'air d'manquer de rien ici..? Hein? En fait faudrait qu'on trouve quequ'chose qu'ils ont pas! Un truc... comme cette mine, là... on sait jamais s'ils sont à court un jour... Ou alors... ils voudront peut-être nous aider sans rien en échange? Bon, là c'était de l'excès de positivité de la part de Sara... Elle réfléchissait... mais ne trouvait pas vraiment l'idée du siècle. Non. Mais la demoiselle finit par se lasser et se jeta presque par terre pour s'assoir dans l'herbe en soupirant. Elle n'aimait pas vraiment réfléchir et ne trouver aucune solution... mais elle n'était pas vraiment doué pour ce genre de choses. Pourtant elle détestait se sentir inutile.

V'croyez qu'ils vont nous laisser un mot à l'hôtel? Pour cette histoire de sortie de famille... Mais j'ai pas vraiment l'air d'être de sa famille, hein? Ça va aller v'croyez? J'vais finir par avoir une enooooooorme famille! En parlant de famille... elle aurait vraiment aimé rencontrer des mogs sur leur route, elle aurait pu envoyer des nouvelles à sa famille grâce à la Mog-Poste... mais il n'y en avait pas vraiment ici... elle se releva en époussetant sa robe, reprenant apparemment du poil de la bête: Eh! Y'a pas d'Mog ici? J'en ai pas vu un seul depuis not' arrivée à Gaïa! Ç'fait d'jà 3 jours! Il y avait toujours un Mog dans les parages à Héra... Et ils avaient tous leur propre personnalité. À la fois si simples et pourtant intelligents... enfin pas certain que ça intéresse Vilal. Mais il avait peut-etre lui aussi un mot à envoyer grâce à la Mog-Poste? Et peut-être qu'un Mog pourrait les renseigner sur ce qui se passe à Héra?

De toute façon... la luminosité commençait à baisser. Et dans les plaines, il n'y avait pas grand chose pour éclairer le chemin. Il ne fallait pas trop tarder. Sara vérifia encore que Tio ne risquait rien et de son côté, elle était prête à rentrer en ville.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Sam 22 Nov - 21:55

Vilal
Cette histoire de prothèse avait vraiment de quoi les intriguer tous les deux, et pour sûr qu'ils avaient envie de trouver un moyen d'amener cette technologie sur Héra. Sara avait des idées intéressantes, mais Vilal était presque sûr qu'il y avait trop d'éléments qui leur manquaient pour qu'ils puissent vraiment recopier ces techniques de prothèses chez eux
«Hum, le problème n'est pas seulement l'aspect mécanique, il doit bien y avoir des techniques médicales pour que le bras puisse fonctionner sous la volonté de l'homme. On ne peut pas juste coller un bras en acier à une épaule comme ça.» il n'y connaissait rien en médecine, bien qu'il avait pu remarquer souvent que certaines blessures par l'arme blanche pouvaient couper des nerfs ou des tendons, ce qui empêchait ensuite l'individu de bouger la main par exemple, preuve donc qu'il devait y avoir quelque chose à faire là dedans pour que ça marche.

«Nous pourrions peut être voir avec les chefs de nos royaumes, s'ils pourraient faire une demande officielle pour qu'un hôpital avec la technologie de Gaïa soit construit chez nous. Mais je crains que l'on ait des soucis avec leur énergie, est-ce qu'ils pourraient en trouver sur Héra?» car non, l'électricité n'était pas encore produite sur Héra, mais il n'y avait pas de raison qu'ils n'y arrivent pas après tout, les terres du continent de la brume n'étaient pas si différentes des autres depuis la fusion des mondes.

Sara s'était assise par terre, mais ils ne pourraient pas rester très longtemps car la nuit tombait et surement que ce serait dangereux de trop s'attarder. Malgré tout, il réfléchissait aussi à cette histoire d'hôtel et de visite dans le canon. Le chevalier haussa des épaules lorsqu'elle s'inquiéta de cette histoire de famille

«Je doute que ce soit très important. Au pire, tout comme nous, tu seras sa nièce ou sa cousine. Je présume que des parents éloignés n'ont pas à se ressembler.» il baissa les yeux vers elle avant de lui faire signe de le suivre «Viens, allons nous restaurer avant de retourner à l'hôtel. Nous verrons si nous avons un message.»

Il ne l'aida pas à se relever, elle était assez grande pour le faire après tout, et c'est là qu'elle s'interrogea sur les mogs. Cependant, lui-même n'était pas spécialement du genre à se soucier de ces bestioles, même s'il en croisait régulièrement comme à Lindblum où il y en avait un qui était posté à la porte du dragon terrestre
«Vu les moyens technologiques dont ils disposent, je présume qu'ils n'ont pas besoin d'eux pour porter le courrier. Ils ne doivent donc pas souvent passer par ici.» ce n'était qu'une supposition car il n'avait jamais cherché à savoir «si tu arrives à utiliser les ordinateurs, peut être que tu le sauras.» mais pour l'heure, il fallait manger.

Ils s'arrêtèrent à la petite maison que Sara avait repéré à l'aller, après avoir fait quelques caresses à Tio. Le repas était déjà un peu plus comme ceux qu'ils connaissaient, des plats en sauce qui paraissaient maison, contrairement au hamburger du midi. La femme qui tenait cette taverne était fort sympathique aussi, Vilal suggéra à Sara de lui demander pour les mogs si cela l'intéressait toujours. De son côté, il souhaitait juste manger et rentrer rapidement à l'hôtel, la journée avait été longue, il avait envie d'une bonne douche et de se reposer. Rien de plus. Faut dire qu'il demandait rarement davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Lun 24 Nov - 11:03

Sara
Sara se disait bien que ça ne pouvait pas être aussi facile. Elle n'avait vraiment aucune connaissance dans le domaine et à moins de pouvoir demander des renseignements aux gens de Gaïa comme c'était prévu pour l'armement, elle ne voyait vraiment pas de solutions. Elle ne savait pas du tout comment pouvaient fonctionner les nerfs alors imaginer les relier à des pièces de métal qui pouvaient bouger... et puis... comme souvent, la jeune femme pensait à une chose qui n'avait pas vraiment grand chose à voir avec le sujet principal: P'tet qu'on pourra voir des gens avec un truc comme ça pendant not' voyage! N'empêche c'doit être super lourd à porter ces machins...

Le regard de Sara s'éclaircit lorsque Vilal parla de la possibilité de construire un hôpital avec la technologie de Gaïa sur Héra. Chez eux, les gens continuaient à se soigner avec les moyens du bord, mais souvent ceux qui perdaient un bras ou une jambe ne survivaient pas, la fièvre et les infections avaient raison d'eux. Et pour ceux qui survivaient, ils étaient nombreux à dire qu'ils auraient préféré mourir tellement ils gardaient douleurs et autre graves séquelles. Sara voyait en ce projet pour le moment assez fou une opportunité sans précédent pour améliorer la vie des habitants de leur monde. Au pire on pourrait envoyer les gens s'faire soigner ici? Mais... c'sur qu'ça s'rait génial de pouvoir soigner les gens chez nous! Mais j'connais rien sur leur énergie là... ils puisent ça ou? C'est comme la foudre de la magie, hein? P'tet 'ec le cristal de foudre on pourrait en fabriquer nous aussi? Elle revenait sur cette histoire de cristaux. Même si Vilal ne s'y intéressait pas... Sara pensait qu'ils pourraient être très utiles à leur Pays c'était d'ailleurs pour ça qu'elle avait décidé d'aller les chercher. Si elle arrivait à les obtenir et à les ramener... elle pourrait aider Héra. Sara était toujours assise par terre, pensant à un tout autre sujet. Peut-être que la fatigue commençait à la tirailler un peu. Son esprit vagabondait d'un sujet à l'autre. Vilal l'invita a se lever et elle s'exécuta, parlant cette fois des Mogs... malheureusement sur le sujet, Vilal ne pouvait pas la renseigner d'avantage et elle devait se débrouiller. Pas moyen... C'monde est bizarre! Pas d'Chocobos, pas d'Mogs... Tout est remplacé par d'machines! C'vraiment triste comme monde. Il y avait surement de nombreuses choses intéressantes à découvrir. Mais quand on est en mission avec un commandant qui n'aimait pas grand chose...

Enfin, ils arrivaient au restaurant et Sara se sentait bien plus à l'aise que le midi autant pour la nourriture que pour l'ambiance qu'il y avait. Quelques personnes qui parlaient de choses et d'autres d'un côté, une hôte très accueillante de l'autre. Un vrai endroit convivial comme Sara aimait. Il fallait aussi dire que Sara s'était tout de suite mise dans l'ambiance et avait discuté comme si elle était une gamine du coin. Elle se sentait presque comme à Héra... enfin presque. Mais en fait, elle ne savait presque rien de ce lieu et de ses habitants.

Elle suivit néanmoins le conseil de Vilal concernant ses interrogations sur les Mogs: Dites! Y'a pas d'Mogs dans l'coin? certaines personnes tournèrent la tête un moment, remarquant surement que Sara et Vilal n'étaient pas de Gaïa pour demander une chose pareille. Oh! Mais ma petite dame! Ici on voit jamais de Mogs! C'est dans les comtes tout ça! répondit la femme qui tenait le restaurant alors qu'elle venait juste de poser les plats à table. Elle commençait à expliquer que c'était que dans les histoires qu'on en trouvait mais un enfant lui coupa la parole en tirant Sara par la manche, suite à quoi il commença a raconter toute une histoire sur un Mog qui apprend à voler:

Au Gold Saucer! J'ai entendu quelqu'un le dire une fois qu'il avait même donné des noix de euh... des noix à un Mog! J'suis jamais allé la bas... mais on m'a raconté que [...] et puis, il paraît que c'est géééééniaaaaal! Fran m'a dit qu'y'a même des jeux de guerre dans l'espace! Mais, voyant que l'histoire devenait interminable, la mère de l'enfant ne tarda pas à arriver pour réprimander son fils avant de s'excuser auprès de Sara et Vilal, elle expliqua aussi que cet endroit était un parc d'attraction... et que ce n'était pas de vrais Mogs... dommage. Sara regarda Vilal... un 'parc d'attraction', encore quelque chose qu'elle ne connaissait même pas l'existence. Mais inutile d'y penser... Vilal n'accepterait jamais de l'emmener dans un endroit pareil. On dirait qu'on trouvera pas d'Mogs ici... Sara était déçue. Mais après avoir entendu cette histoire de Gold Saucer, elle se disait que peut-être ce monde n'était pas si sinistre...

Sara aimait bien ces histoires, mais Vilal semblait surtout pressé de rentrer. Elle n'en fit donc pas trop, question qu'ils puissent repartir dès qu'il le souhaitait. Elle remercia tout le monde avant de partir et leur souhaita une bonne soirée. Elle ne savait pas vraiment comment se passerait la sienne. En sortant, la jeune femme regardait un énorme pilonne. Il y avait des panneaux indiquant qu'il y avait de la 'foudre', elle en avait donc conclut qu'ils étaient là pour ça. C'est là d'dans qu'ca passe, hein? Leur électricité... Mais... Sara essayais de distinguer l'endroit d'où ça provenait et aussi là où ça allait... mais elle ne voyait qu'une quantité de fils et de pilonnes. (car si avant il s'agissait de Mako... maintenant l'électricité la remplaçait).

J'vois pas d'où ça vient... si on pouvait suivre les tubes peut-être qu'on arriverait là où c'est fabriqué? Mais ce n'était pas la seule chose étrange ici. Cette plate forme qui cachait le ciel étoilé par exemple, Sara n'avait pas la moindre idée de la raison qui poussait à construire une chose pareille... juste au dessus d'un village! Mais... pourquoi ils ont recouvert ce village de c'truc? C'pour ça qu'y fait si sombre la journée! Bouuuh! C'est moche! les gens doivent déprimer ici... Elle regarda en arrière. ces pauvres gens vivaient enfermés... ce n'était pas sous terre, mais ça y ressemblait drôlement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Mar 25 Nov - 12:35

Vilal
Beaucoup de questions en suspend finalement, et Vilal ne savait pas trop par où commencer. Surement qu'ils devraient rentrer d'abord sur Héra avant de continuer leur exploration des différents mondes pour se renseigner à ce sujet, car mine de rien, cette histoire d'hôpital pouvait vraiment être une belle avancée pour leur monde. De vrais médecins et de vrais soins apportés aux patients, voilà qui pourrait changer les choses.

Mais ce n'était pas à lui d'entamer ce genre de négociation, il faudrait pour cela qu'il demande audience soit auprès de la Reine Grenat, soit auprès du Roi Cid, disons que cela dépendrait surement du lieu le plus proche. Pour l'heure, il fallait dire au revoir à Tio et aller manger. La journée avait été longue, et même s'ils avaient un "hamburger" dans l'estomac depuis le midi, avec les émotions de la chasse sous-marine, il y avait de quoi avoir de nouveau faim. Ils trouvèrent une petite auberge qui faisait restaurant et s'y installèrent, Sara avait trouvé étrange qu'il n'y ait pas de mog par ici, mais Vilal jugeait que c'était parce qu'ils n'en avaient pas besoin pour le courrier ici... et il devait reconnaître être d'accord avec Sara sur le fait que les gens d'ici ne semblaient plus faire grand chose par eux-mêmes.

D'ailleurs, alors que le chevalier commandait un ragoût de mouton, la demoiselle interrogea l'aubergiste justement sur les mogs, et visiblement, ces créatures n'étaient que légendes et contes sur ce monde. Bien triste. Un petit garçon raconta en avoir vu dans une espèce d'endroit très bizarre avec beaucoup de lumière, de musique et de jeu, surement le genre d'endroit où Vilal ne voudrait pas aller. Mais la mère du petit garçon leur expliqua rapidement de quoi il s'agissait avant de s'éclipser avec son fils en le grondant de parler trop

«Nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Un lieu où l'on doit payer pour s'amuser... j'ai du mal à voir l'intérêt.» déjà que Vilal n'était pas le genre à s'amuser, mais alors payer pour ça encore moins. D'autant il pouvait comprendre les quelques jeux d'argent qui avaient cours sur Héra, comme les tournois de cartes, bien qu'il n'était pas un grand adepte du genre, mais disons qu'en général, on ne payait que pour les grands tournois prestigieux!

Ils terminèrent leur repas et sortirent pour rentrer à l'hôtel. Il fallait savoir si Sara avait reçu un appel concernant le soldat qui pourrait lui faire visiter l'hôtel. Elle devait encore apprendre à se servir du GPS pour prendre des photos, quoi que le soldat pourrait lui montrer aussi qui sait, il avait l'air de bien apprécier la demoiselle.
Ils passèrent devant la plage et tombèrent sur les pilonnes électriques. Autrefois ils puisaient l'énergie mako, mais maintenant ils avaient été transformés pour utiliser l'énergie marine et en faire de l'électricité. Vilal tendit la main vers un bâtiment plus loin dans l'eau d'où les fils semblaient venir

«On dirait que ça vient de ce bâtiment, et ensuite ces câbles emmènent surement l'énergie dans toute la ville.» pas dans toute la ville, mais en partie, oui. Il faut dire qu'ils ne le voyaient pas d'ici, mais il y avait beaucoup de ces bâtiments autour de Junon pour pouvoir l'alimenter.

Il repensait à ce que Sara avait dit à propos du cristal de la foudre, il faut dire que Vilal ne s'était que très très peu renseigné sur le sujet

«Tu as parlé du cristal de la foudre, toute à l'heure. Je dois reconnaître ne pas vraiment m'y connaître... tu penses que l'énergie est similaire et qu'elle pourrait ainsi alimenter les villes comme ici?» si c'était le cas, se mettre à la recherche de ce cristal justement afin de pouvoir avoir de l'électricité sur Héra était une bonne idée.

Pour l'heure, il valait mieux rentrer. Ils retournèrent donc vers l'ascenseur qui les menait à la Haute Ville, puis ils regagnèrent leur hôtel et demandèrent pour un message.

«Oui, Mr Rannveig, tenez...» le chevalier prit le message mais n'était pas encore en mesure de le lire
«Pourriez-vous me dire ce qui est écrit, je vous prie?»
- «Ah, oui bien sûr! Voyons voir.. Rendez-vous après-demain devant la grande porte menant au canon. Il y aura du monde, mais une file spéciale "famille de soldats" sera placée sur la droite, merci de m'attendre là! Portez un jean avec un t-shirt rouge pour que je puisse vous reconnaître!»


Le chevalier se tourna vers Sara pour voir si elle avait bien compris. Cependant, ils ignoraient ce que pouvait être un jean', mais ils avaient la journée de demain pour faire des boutiques afin que la jeune femme se fonde un peu mieux dans le paysage de Gaïa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Jeu 27 Nov - 11:27

Sara
L'auberge où ils s'étaient arrêtée pour manger était très bien. Sara demanda ce qui sentait bon un peu plus tôt, apparemment un genre de grosse daube, avec du lard fumé et des légumes comme des pommes de terres, poireaux, carottes... et un mélange d'herbes peut-être un peu différent de ce qu'elle connaissait. Et à peine avait-elle gouté à la pomme de terre encore fumante qu'elle s'exprima: Waw!!! ça change de c'qu'on a mangé à Fort Condor! Elle était ferme, douce et un peu farineuse mais tellement bonne. Ça c'est sur... cette cuisine lui rappelait celle de sa ferme bien plus que quoi que se soit qu'elle avait gouté depuis son arrivée à Gaïa. Et puis le ragout de mouton de Vilal n'avait pas l'air mauvais non plus. Mais le mouton c'était pas vraiment son truc, en même temps, ils n'en avaient pas à la ferme. Enfin, là n'était pas la question... L'histoire de Mogs qui allait suivre ne tarda pas à faire retomber un peu l'enthousiasme de Sara. Il n'y avait pas de Mogs sur ce monde... Mais des parcs d'attractions. Vilal ne semblait pas emballé par l'idée comme l'avait pensé Sara.

Uh uhm. dit-elle, en mettant son menton sur sa main: C'vrai qu'ya pas besoin d'ça pour s'amuser... mais... j'dois dire qu'j'aurai bien aimé voir ça d'mes propres yeux! V'croyez qu'plein de monde paye pour ça? Y suffit pourtant d'un rien pour s'amuser! Et oui! On lâchait Sara avec un Chocobo et elle en avait pour la journée! Se balader, s'entrainer, regarder les nuages passer... tout ce qu'il ne fallait pas oublier était un casse croute. Mais bon... Elle aurait bien proposé des choses à Vilal mais le soldat n'y verrai aucun intérêt et puis ils étaient là pour travailler. Sara n'avait jamais compris ce qu'était le terme de congé ou de « permission » elle n'en avait jamais de toute façon à la ferme. Il fallait travailler chaque jour, sans exception, à part les jours de tempête mais bon ça n'arrivait pas souvent du tout. Mais peut-être que là, elle finirait par le comprendre... elle ne savait jamais quand ils n'était plus sensé travailler.

En sortant du restaurant, Sara se demanda ce qu'étaient les gros pilonnes de métal qu'il y avait un peu partout, même dans la mer. Vilal semblait avoir compris d'où venaient les fils et le montra à Sara qui les suivit des yeux malgré le peu de lumière qu'il y avait en ce début de nuit, puis elle butta sur la grande plaque qui recouvrait une partie du chemin vers l'ascenseur... et se demanda ce que ça pouvait faire là... ils auraient pu la construire ailleurs, non? Mais Vilal ne semblait rien en penser de spécial. Et semblait plutôt repenser à cette histoire de cristal de Foudre: Oh.... ça? C'des histoires que j'ai entendu au marché. Des voyageurs... D'après c'qu'ils disaient, les cristaux ont d'grands pouvoirs. Et j'pesais à ça d'puis qu'vous m'avez raconté c't'histoire d'énergie comme la foudre dès qu'on est arrivé à Gaïa! J'me trompe ptet mais... si c'est vrai. Ça peut marcher! Et pis... j'peux v'z'en raconter d'belles sur tout c'qu'on dit sur les cristaux su' les marchés!

Mais ils allaient rentrer à présent. Sara suivit donc Vilal vers l'ascenseur d'abord puis ils marchèrent le long de la grande route jusqu'à arriver près de l’hôtel ou Vilal demanda s'ils avaient reçu un  message. Oh! Y nous a pas oubliés! ♥ Sur le coup, cette histoire de T-shirt rouge et de jean était passé au dessus de la tête de la jeune femme. Elle demanda à avoir le message pour pouvoir le relire et s'entrainer avec les lettres de l'alphabet local. Vilal la regarda et elle remercia la personne de la réception avant de se tourner vers Vilal qui avait du récupérer la carte-clé pour qu'ils puissent monter à leur chambre. Une fois arrivés la bas, Sara observa une nouvelle fois le fonctionnement de la porte tout en réalisant une chose: Mon oncle, c'est quoi un Djin et un Ticheurte? d'ailleurs Sara ne comprenait pas bien car elle ne voyait aucuns mots qui sonnaient comme ça sur la feuille. Mais elle pensait ne pas en savoir assez sur le sujet encore. Aussitôt arrivée. Sara était allée voir dans les placards s'ils y avait de quoi s'habiller et cette fois il y avait des pyjamas sur une étagère. Elle en prit un et partit se rafraichir et se changer avant de revenir sur son lit pour essayer de faire le bilan de sa journée. Cela faisait tellement de jours qu'elle avait laissé son journal de côté qu'elle ne savait plus par où commencer... alors elle se décida à écrire ce qui lui venait en tête, très vite.

Sara n'aurait jamais pensé qu'elle puisse retourner sur Héra avant de repartir mais elle commençait à se dire que sa terre natale lui manquait presque. Elle avait pensé trouver au moins quelques Mogs pour envoyer des nouvelles et en recevoir éventuellement, même si dans ce sens ça serait beaucoup plus difficile. Enfin. Elle verrait bien. Ils avaient déjà appris de nombreuses choses très intéressantes sur ce monde. La télévision, les sous-marins, les torpilles, l'électricité et les membres en métal... la manière de vivre étrange de ces gens, l'air pollué et les mini canons... et les ÉNORMES canons... mais ça elle pourrait en dire plus le surlendemain, pensait-elle. Et ce n'était une partie infime de tout ce qu'il y avait. C'était assez normal de voir autant de choses qui pouvaient être intéressantes pour leur monde.

Héra était très peu développée finalement; même si la jeune femme ne s'en était jamais rendu compte. Mais le problème était aussi que Sara n'aurai absolument pas voulu que son monde puisse ressembler un jour à celui-ci... elle penchait donc beaucoup plus pour une relation diplomatique plus étroite et collaborative que pour le fait d'apporter toute la technologie dans leur villes et villages. Ils étaient si bien tels qu'ils étaient. Il faudrait selon elle plutôt alors créer d'autres villes au lieux de changer les villes existantes. Tout était si sinistre et impersonnel ici... il suffisait de voir les gens dans la rue... ils se croisaient sans même un regard, sans même dire bonjour, alors que Sara les regardait avec un sourire et les saluait au passage. À force, elle avait même fini par penser qu'ils le prenaient comme une offense vue la réaction de certains. C'était seulement quand on entrait dans une boutique, dans un restaurant ou quelque chose comme ça qu'on avait droit de se montrer amical. Même si elle avait une idée bien précise du respect, Sara ne savait pas très bien se montrer réservée. L'exemple même était sa façon de réagir avec le commandant. Elle finit par relever la tête et parler à Vilal, restait à espérer que celui-ci ne s'était pas encore endormi:

Comman... euh mon oncle..? V'pensez qu'ça serait bien vous... qu'Héra d'vienne comme Gaïa? On a p'tet rien d'toute cette technologie... mais on a toujours bien vécu comme ça... C'bien d'avoir d'quoi nous soigner mieux... mais j'peur qu'Héra d'vienne comme c'monde... je s'rai affreux si ça d'vait arriver. Sara montra la télé, qu'elle avait une nouvelle fois allumée et où passaient encore des images de la bataille navale, même si elle était terminée. Et en plus quand j'vois leurs télé et sous-marins et... ah z'ont tel'ment de choses pour s'amuser... mais... j'pas encore compris c'qu'ils font ici... leur but dans la vie? Les soldats on dirait qu'ils sont comme chez nous mais j'sais pas... j'pas encore tout compris. On dirait qu'ils font tout ça sans vraiment d'but. Moi mon but... c'était d'nourir les gens, d'les aider à transporter ce qu'ils avaient b'soin avec les chocobos, et puis j'ai voulu aider aussi tout le monde en v'nant avec vous...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Jeu 27 Nov - 16:15

Vilal
Cette histoire de cristaux était plutôt intéressante, mais le chevalier jugeait que ce n'était pas de son ressors. Malgré tout, il pourrait toujours proposer au Roi Cid ou à la reine Grenat d'envoyer des soldats pour chercher ce fameux cristal de la foudre pour leur apporter de l'énergie s'ils en avaient besoin, mais ce n'était pas à lui de s'en occuper pour l'heure.

Ils retournèrent donc à l'auberge où ils découvrirent qu'ils avaient donc quartier libre encore pour la journée de demain avant que Sara ne puisse se rendre à cette fameuse journée portes ouvertes. Sauf que le message était une énigme à part entière car ni l'un ni l'autre ne savait ce que voulait dire la phrase "portez un jean' et un t-shirt rouge". Une fois dans la chambre, alors que Sara essayait de relire le mot sans trouver ceux qu'elle n'avait pas compris, la question fut posée et Vilal eut du mal à répondre

«Je ne sais pas. Soit ce sont des objets que l'on doit normalement apporter à ce genre d'événement... soit peut être des vêtements. À ma connaissance, ce sont les seules choses pour lesquelles j'aurais employé une telle tournure de phrase.» il faudrait donc qu'ils se renseignent le lendemain.

Sara se dirigea vers son lit après s'être changé, aussi Vilal fit de même, bien qu'il ne prit pas la peine de fouiller dans l'armoire pour prendre des vêtements. Il préférait toujours rester avec l'une de ses combinaisons de combat, au cas où il ait besoin de s''habiller en vitesse au cours de la nuit. Même s'il ne portait pas son armure, la combinaison en elle-même le protégeait bien mieux que n'importe quel vêtement classique. Pendant que Sara notait tout ce qu'elle avait appris ces derniers jours, le chevalier s'installa sur son lit pour s'occuper encore un peu de son armure avant d'aller se coucher. Tout en lustrant chaque pièce, il écoutait les questions de la demoiselle par rapport à la différence de technologie


«Hum... je ne sais pas. Je doute fort que nos autorités ou le peuple, voit d'un bon œil l'arrivée de technologies trop soutenues. Autant un hôpital, il y aurait un intérêt majeur à l'installer sur nos terres, mais pour le reste, ces hauts bâtiments, ces véhicules bruyants et puants.. je doute fort que la Reine Grenat ait envie que ce genre de choses arrive chez nous.»

Disons que niveau déplacement, les moyens de transport de Héra étaient très bien aussi. Les aéronefs du Roi Cid qui fonctionnaient désormais sans brume, se faisaient de plus en plus nombreux et permettaient donc de voyager à travers Héra sans problème, de même que la route de la Gorgone était un moyen rapide de rejoindre bon nombre de villes, bien que parfois ce soit un peu dangereux à cause de certains monstres qui y vivaient encore. Et pour les maisons, aucun habitant de Héra ne voudrait vivre dans des tours aussi laides. Même si la douche ou certains appareils semblaient pratiques, il faudrait des dizaines d'années pour que les habitants acceptent de s'en servir.

Enfin, de son point de vue, il n'y avait pas de raison de s'inquiéter. Et puis au pire, si l'on n'aimait pas ces technologies, il y aurait toujours des petits villages où ce serait trop difficile de les aménager, il pensait notamment à Dali qui était perché sur un plateau! Si Sara n'aimait pas la vie moderne, elle pourrait toujours aller vivre là bas un jour.
Il avait fini d'entretenir son armure et alla donc la ranger soigneusement. Comme d'habitude, il avait laissé son épée entre le matelas et le sommier pour l'avoir toujours près de lui, puis il s'allongea en ramenant une main sous son oreiller et fixant ainsi le plafond

«Demain, tu auras quartier libre. Tu auras juste pour tâche de trouver ce que peut être un t-shirt et un jean' et essayer de t'en procurer pour la journée d'après-demain. Pour le reste, tu pourras faire ce que tu veux.»

De son côté, il allait seulement rédiger ses rapports, rien de plus. C'est que mine de rien, il y avait beaucoup à dire avec tout ce qu'il avait appris aujourd'hui. Mais pour l'heure, il devait se reposer. Laissant Sara finir ce qu'elle faisait, il s'endormit sans vraiment se soucier du bruit autour. Il faut dire qu'il était habitué à dormir n'importe où, tout en restant sur le qui-vive en cas d'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Sam 29 Nov - 21:27

Sara
Décidément, ce n'était pas avec Vilal que Sara pourrait trouver les cristaux... à moins qu'elle ne demande à faire partie des personnes envoyées pour les récupérer si Vilal lui en parlait... mais sinon, que se soit pour les découvertes pas vraiment utiles selon lui ou la poursuite des cristaux, il ne fallait pas compter. Sara devait se rendre à l'évidence... elle était un peu coincée pour le moment. Mais qui pouvait dire? Peut-être que la chance serait de son côté un de ces jours? C'est ce qu'elle nourrissait secrètement comme espoir. Depuis son départ d'Alexandrie, d’ailleurs.

Mais ils étaient rentrés à l'hôtel du Bahamut Gris et avaient enfin des nouvelles de Ben. Tant mieux... pourtant il avait laissé un mot qu'ils ne comprenaient pas bien. Aller au canon, ok. Aller l'attendre à la file de droite... très bien. Mais porter un T-shirt rouge et un jean la laissait perplexe. Sara demanda donc à Vilal, mais ce dernier ne put que supposer, presque comme ce à quoi la jeune femme était arrivée comme conclusion, que c'était des vêtements. C'est c'que j'ai pensé aussi... mais j'crois qu'ça va pas être d'la tarte de comprendre tout c'qui vont dire la bas! Sara regarda l'appareil GPS. L'homme qui leur avait expliqué ce qu'on pouvait en faire avait dit qu'il fallait brancher les fils pour que l'appareil fonctionne quand ils voudraient... Sara prit donc son courage pour aller tenter de faire ce qu'il disait. Bien sur elle allait le faire tant que Vilal était réveillé, sait-on jamais. L'opération se passa sans grande casse; même si la jeune femme avait eu du mal à enfoncer la fiche à l'endroit qu'il fallait. Mais les livrets d'utilisation étaient illustrés et ça; c'était ce qui pouvait les sauver sur ces mondes remplis de technologie. Puis Sara s'installa pour écrire et questionna Vilal sur la vie des gens avec les technologies de Gaïa. Elle soupira de soulagement à ce que le commandant lui répondit. Ah v'z'imaginez même pas comme ça m'fait bien plaisir d'entendre ça! On a pas grand chose, mais fait bon vivre par chez nous! Et puis... les raisons qui poussaient Sara a quitter son monde étaient tout sauf qu'elle ne s'y sentait pas bien. Mais même pour cette histoire d'électricité... elle aurait presque pu regretter d'en avoir parlé au commandant, mais ce qu'il avait dit à l'instant l'avait rassurée.

Le dit oncle de Sara avait désormais terminé d'astiquer son armure et la rangea. Sara repensa alors à son achat... et se dépêcha de prendre Justice pour y incorporer sa gemme. Elle pensa soudain à une chose qui pourrait l'aider à esquiver les ennemis... les aveugler serait une chose géniale... surtout que Vilal avait appris de quoi les rendre fous furieux. C'dingue ça... j'savais pas qu'il avait fait ça juste pour les gemmes! Il est génial! Avait-elle dit pour elle-même en repensant à son forgeron. Vilal lui annonça que le lendemain elle serait libre de ses mouvements... Est-ce qu'elle allait aller seule en ville, alors?

Sara rangea ce qu'elle avait pris et passa près de la fenêtre. Elle regarda un moment la mer, puis toutes ces lumières qui illuminaient la ville en cette fraiche nuit. Quelques noctambules passaient sur la route et les trottoirs. Un spectacle vraiment fascinant. Autant que les feux d'artifices en fait. Et Vilal avait raison, pourquoi payer pour entrer dans un endroit et s'amuser? Il y avait là dehors tellement de choses gratuites et qui valaient le coup. Sara prit une grand inspiration et souffla l'air, faisant apparaitre de la buée sur la vitre. Puis elle s'éloigna de la fenêtre en baillant. Elle entra sous son drap et s'endormit rapidement.

À son réveil, Vilal ne dormait surement plus, si matinal qu'il était habituellement? Sara elle, était une lève tôt d'habitude, mais à dormir plus tard, elle se leva aussi plus tard. Mais elle était libre aujourd'hui. Elle ne savait pas très bien si elle devait comprendre que Vilal ne l'accompagnerait pas. Mais de toute façon, elle se contenta de le saluer pour le moment: Bonjour. J'espère que v'z'avez bien dormi.

Il allait rédiger des rapports... Et laisser Sara partir seule dans une ville inconnue? Alors qu'à Héra, dans son propre monde il ne l'avait pas lâchée d'une semelle? C'était surtout ça que Sara ne comprenait pas. Il fallait le voir à Lindblum à la suivre à chaque pas. Mais bon, s'il ne voulait pas sortir... c'était son droit. Et ça ne dérangerait pas Sara. Elle allait donc à la salle de bain et se prépara, elle mit une tenue qu'elle estimait plus confortable, un pantalon et une chemise. Puis elle attacha ses cheveux avec un ruban et ressortit prête à aller à l'aventure... par contre, il était temps d'en avoir le cœur net: V'z'allez rester ici toute la journée? J'vais aller voir si j'trouve un marché... la bas au moins je s'rai un peu moins dépaysée pt'être. J'espère pas m'perdre. Mais j'retrouv'rai bien mon ch'min t'façon!

Restait à savoir si elle avait bien compris ou pas...
~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Dim 30 Nov - 19:07

Vilal
Une bonne nuit de sommeil après une telle journée, il n'y avait rien de tel pour se remettre les idées en place. Ce n'était pas facile sur ce monde, mine de rien. Et encore, Vilal était déjà venu donc il avait au moins la chance de ne pas être trop surpris par l'univers quotidien de la ville, mais il n'avait pas eu l'occasion d'en étudier les rouages et se retrouvait donc un peu déboussolé malgré tout par ici.

Le lendemain matin, il fut levé très tôt comme à son habitude. Il laissa Sara dormir et alla simplement à la salle de bain pour se débarbouiller. D'ordinaire, il aurait fait une séance d'entraînement, mais il jugeait qu'un peu de repos ne lui ferait pas de mal, il devait laisser ses anciennes blessures guérir correctement après tout.
Aussi il s'habilla simplement, une chemise blanche et un pantalon simple avant de sortir pour revenir dans la chambre et s'installer sur le lit avec son carnet - qui ressemblait davantage à un livre en fait tellement il était assez imposant - et se mit à rédiger ses rapports.


Il devait choisir un ordre logique, méthodique, hors de question qu'il perde la moindre information parce qu'il s'y serait mal pris. Il avait donc une page double pour chaque élément important: l'énergie de ce monde, les armes de petits, moyens et gros calibres, les machines, moyens de transport.. il laissait évidemment des zones vides en attendant d'avoir davantage d'informations, jusqu'à ce que Sara se réveille. Il était loin d'avoir fini de toute manière, il écrivait plutôt lentement, mais au moins, il avait mis les différents titres.

«Bonjour. Je t'attendais au moins pour prendre le petit déjeuner.» il la laissa aller se préparer avant qu'elle ne revienne et demande confirmation sur son emploi du temps. Il devait reconnaître ne pas aimer du tout devoir la laisser se balader seule, aussi il apporta tout de même des précisions

«Je vais surement rester ici à regarder cet écran pour en apprendre plus sur la technologie d'ici. Cependant, il faudra que tu restes toujours dans des zones où il y a du monde. Ne prends pas de risque en te mettant dans une mauvaise situation. Je pense que cette ville est sure avec tous les soldats en place, mais fais attention malgré tout.» il n'aimait pas ça, mais il était conscient que Sara ferait surement bien plus de découvertes intéressantes si elle était seule que s'il restait avec elle.

Ils descendirent donc ensembles pour aller prendre le petit déjeuner. Le chevalier prit un café et des tartines de pain beurrées, même si ce n'était pas aussi bon que sur Héra - surtout le café, fallait le reconnaître - tout en discutant une dernière fois des précautions que Sara aurait à prendre au cours de la journée. Il s'assura qu'elle connaissait le nom de l'hôtel par cœur, et il demanda aussi au réceptionniste le numéro de téléphone afin qu'elle puisse le donner à quelqu'un pour qu'il appelle si elle se perdait. Puis il la laissa s'en aller en la suivant du regard un moment avant de remonter dans sa chambre.

De là, il chercha un moment comment la télévision marchait, puis il appuya sur les boutons pour changer de chaîne et trouver des documentaires. De là, il s'installa à nouveau sur son lit pour remplir tout ce qu'il pouvait, non seulement à partir des éléments déjà récupérés par les témoignages des personnes sur leur route, mais aussi par la télévision. Il pouvait ainsi faire des croquis des armes qu'il pouvait voir, il avait déjà fait une représentation assez fidèle du grand canon en attendant que Sara lui donne les informations le lendemain sur la manière dont il fonctionnait.

Le midi, il se fit seulement monter un repas dans sa chambre, il se reposa quand même un peu aussi mais pour la plupart du temps, il n'avait fait que travailler encore et encore. C'est qu'entre les dessins et la rédactions de ses conclusions, il en avait à dire! L'après-midi était bien entamée à présent, il se demandait si Sara s'en sortait bien?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Mar 2 Déc - 18:45

Sara
Sara était une jeune femme avec des habitudes très simples et saines avant son départ pour Gaïa. Couchée et levée avec les poules, elle mangeait des choses naturelles et saines... mais ça, c'était avant. Depuis leur arrivée, elle avait découvert des sauces, de drôles de choses qu'ils s'entêtaient à appeler pain... une chose qui fond si vite dans la bouche, qui était si blanche et sans croute était... du pain? Elles se posait beaucoup de questions finalement. Mais ne disait-on pas que les voyages ouvraient l'esprit des gens?

Elle se leva et salua son chef. Vilal lui parla du petit déjeuner et il semblait l'avoir attendu pour ça. Elle lui sourit et le remercia. Puis elle fila à la salle de bain pour se préparer. Il était 8 heures et demi, déjà. Elle s'estimait un peu en retard, car elle avait prévu d'aller en quête d'un marché. La bas, elle pensait pouvoir discuter avec des gens un peu comme elle. Voir des produits plus naturels... enfin, retrouver un peu de son Alexandrie sur des étals? Pourtant elle se rappelait bien que Vilal lui avait dit que les marchés n'avaient lieux qu'à des moments précis sur Gaïa. Enfin elle verrait bien.

En route pour un petit déjeuner! Vilal lui fit des recommandations pour la journée, elle était d'accord... elle n'avait pas du tout envie de se retrouver perdue dans un monde inconnu et aussi différent du sien. Bien. J'promet d'faire bien attention, mon oncle. termina-t-elle avec un clin d'œil. Elle lui avait un peu parlé de ce qu'elle avait l'intention de faire de toutes façons. V'savez... au pire j'demandrai si quelqu'un peut m'aider à retrouver l'hôtel. Pour finir, il demanda un numéro... c'est d'ca qu'il parlait Ben? Des chiffres comme ça... Ça permet d'app'ler ici? Elle haussa les épaules et plia le papier pour le mettre dans son sac. Elle ne pensait pas avoir besoin de l'utiliser. Puis elle prit congés de Vilal avant de sortir et de suivre la grande rue.

Elle demanda son chemin à une dame qu'elle vit, elle avait un sac avec des poireaux qui dépassaient... cette dernière lui indiqua la route et elle suivit donc cette piste. Mais quelle fut sa surprise en arrivant et en voyant un grand nombre de ces transports étranges sur de grandes plateformes ainsi qu'une boutique qui s'étendaient sur des étages et des étages. Des dizaines de personnes y entraient et sortaient avec de drôles de chariots en métal remplis de toutes sortes de produits dans des emballages étranges. Elle s'approcha et finit par entrer dans le magasin. Tout était éclairé avec l'électricité ce qui donnait à la pièce une luminosité encore plus grande qu'à l'extérieur. Ce qu'elle trouva tout à fait étrange. C'est l'monde à l'envers ici! Quelqu'un semblait l'avoir entendue et s'adressa à elle. Un homme était assis près de l'entrée. Une drôle de boite en métal vide, comme elle avait déjà vu à Fort Condor à ses pieds. Quelques Gils s'il vous plait mademoiselle! Quelques Gils pour manger...

Sara s'approcha de lui et lui dit bonjour. Avant de poser ses mains sur ses genoux pour lui parler. Les gens autour la regardaient d'une manière étrange... une personne s'approcha même pour la mettre en garde de ne pas écouter ce « marginal »... Mais elle laissa cette personne filer, car elle semblait pressée. C'était un vieil homme, et malgré l'age certain de ses vêtements, ces derniers semblaient avoir eu leur heure de gloire. Voyant l'heure défiler, Sara s'excusa: Eh dites m'sieur! V'savez c'que c'est vous, un Djin et un Ticheurte? Le vieil homme regarda Sara avant d'éclater de rire... Eh bien ma petite! Tu es vraiment pas comme les autres toi! Sepp, tu peux m'appeler Sepp. Sara le regarda et fit un sourire gêné: V'moquez pas, Sepp! J'suis pas d'ici, mais on m'a dit de porter un Djin et un Ticheurt... j'suis drol'ment embêtée j'sais pas c'que c'est qu'ça moi! Ah j'ai une idée! Si v'm'aidez, j'vous ramène un truc à manger!!!

Sepp montra donc à Sara ce qu'étaient un Jean et un T-Shirt sur des passants. Elle avait à peu près compris ce que c'était à présent et pouvait aller s'en acheter. Sepp confirma qu'il y en avait dans les boutiques là dedans. Elle entra donc. Et se retrouvait dans une immense galerie commerciale. Elle n'avait jamais rien vu de tel. Une multitude de bruits, de la musique sortie de nulle part, de voix, des étranges escaliers qui bougeaient, des écrans qui montraient des gens qui mangeaient et des femmes portant de drôles de tenues. Elle restait debout comme un piquet de nombreuses secondes, ayant le vertige de voir tout ça dans un seul endroit. Eh! Poussez vous! Vous gênez le passage! Sara eut à peine le temps de se décaler que la personne passait en trombe avec son cadi et un bébé à l'intérieur. Pas un mot de plus pas de bonjour, pas d'au revoir... rien. Il fallait juste qu'elle se pousse. Sara prit une grande inspiration et relâcha l'air lentement mais bruyamment avant de se décider à suivre le mouvement, il fallait pas trainer, ça elle avait compris. Alors elle s'engouffra dans la circulation et arriva enfin près d'une boutique où il y avait des vêtements dont ces fameux Jeans. Elle entra vite et se plaqua presque contre la porte à l'intérieur. Puis elle s'avança près des pantalons en question et une vendeuse ne tarda pas à venir lui demander si elle pouvait l'aider! Ah enfin quelqu'un d'sympa! pensa-t-elle. Mais bon c'était sans doute un sourire commercial. Quelque chose qu'elle ne connaissait pas. Elle demanda à prendre un de ces Jeans et lorsque la dame lui demanda sa taille elle fut bien ennuyée pour répondre... mais la vendeuse suggéra qu'elle devait surement porter du 36 ou du 38, elle donna deux pantalons à Sara et la poussa vers des cabines « d'essayage ». Elle essaya et ne se sentant pas du tout à l'aise dans 'le 36' un peu trop serré à son goût, elle essaya l'autre quand la femme entra sans gêne dans la cabine: Oh! Vous n'êtes pas d'ici, hein? J'vais vous arranger ça... Il fallait dire que Sara n'avait jamais porté de fermeture éclair. Elle avait fini par trouver sa taille... mais quelle surprise à la caisse. Ce pantalon ne coutait pas moins de 500Gils! Sara n'en croyait pas ses oreilles, elle tenta d'obtenir une ristourne... mais malgré tout... elle l'avait eu pour 495Gils avec un T-shirt rouge, comme prévu. Elle ressortit de la un peu dégoutée mais elle avait mené sa mission du jour à bien.

Plus qu'à chercher de quoi manger et retourner voir Sepp. Peut-être que lui pourrait en dire plus sur ce monde... Sara passa devant une vitrine ou il y avait enfin du pain qui ressemblait à du pain! Elle en prit et suivit son nez pour trouver un peu plus loin un stand ou ils vendaient de la charcuterie... elle avait toujours un petit couteau dans sa botte! Parfait! Elle en prit et ramena le tout. Ils mangèrent un peu plus loin et l'homme raconta comment il était passé de 'grand homme' à ce qu'il était devenu. Il travaillait pour la ShinRa... quelque chose comme ça. Sara n'avait pas bien compris ce dont il s'agissait, mais il s'agissait d'une organisation très influente... Comme Sara s'y intéressait, il expliqua aussi que le canon n'avait pas toujours été ce qu'il était devenu elle apprit même qu'il avait été démonté puis remonté. Est-ce qu'ils allaient en parler le lendemain? Mais cet homme avait tout perdu lorsque la ShinRa était tombée. C'était le dénuement le plus total. Plus de travail, une réputation bafouée, une honte tellement énorme qu'il n'avait plus jamais revu sa famille, la dérive... Et il avait tout perdu et s'était retrouvé à la rue. Sara le plaignait. Vraiment... personne ne voulait des larbins dégénérés de la ShinRa... et puis il n'avait pas d'allocations chômage, mais ça n'existait pas sur Héra non plus. Elle apprit plus sur le petit village d'en bas aussi. Alors la jeune femme raconta un peu la vie sur Héra. Tout cela ne comptait pas tellement quand on travaillait dans une ferme. On avait toujours à manger, il fallait travailler dur! Mais c'était la belle vie. Peut-être qu'il pourrait lui aussi reprendre sa vie en main?

Autour de ce repas et une bonne partie de l'après midi, elle avait discuté avec cet homme. Mais alors que le soleil s'était couché derrière la cime des immeubles, Sara pensa qu'elle devait rentrer. Elle souhaita bonne chance à Sepp et qui sait... ils se reverraient peut-être, le monde est petit, dit-on. Elle se mit en route vers son hôtel. Il était facile de le trouver, elle n'avait pas fait tellement de chemin. Et puis... qu'est-ce que ça faisait du bien de discuter un peu avec 'les anciens'. Elle trouvait ça si triste que personne ne s'intéressait à ces histoires... la télé avait remplacé les discussions sur ce monde. Il semblait pourtant être cultivé, ce Sepp. A son arrivée à l'hôtel, elle montait directement, ses achats en main. Elle tapa à la porte de leur chambre. Se demandant bien si Vilal avait réussit à dompter les machines. Me revoilà! Ouah! C'qu'il est bizarre c'monde! Comment s'est passé vot'journée?! De son coté, elle lui faisait un petit résumé de ce qu'elle avait appris sur le canon et surtout sur cette organisation là... la ShinRa. Et bien sur... sur ce drôle de marché où les gens étaient si pressés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Jeu 4 Déc - 14:42

Spoiler:
 


Vilal
Mine de rien, on apprenait beaucoup en regardant la télévision, Vilal se rendait compte que sans le savoir, l'armée de ce monde en montrait pas mal avec ses films et ses reportages. Un premier documentaire sur la ShinRa lui avait permis de voir les expériences qu'ils faisaient par le passé, et plus il en apprenait et moins il comprenait... cependant, cela ne lui disait rien qui vaille, et c'était à ses yeux, comparable à l'époque où l'on fabriquait des mages noirs pour créer des soldats ultimes et une grande armée. Sauf que là, au lieu de les fabriquer à partir de brume et de magie noire, ils faisaient des expériences carrément sur des humains, des êtres vivants!

Il nota ce point dans son carnet, car mine de rien, il se disait qu'il serait intéressant de mettre en garde les autorités de Héra sur ce genre de pratique, même s'il ne savait pas si elles étaient encore d'actualité après la fusion des mondes, mais il n'aimait pas beaucoup ça. Il se souvenait avoir entendu dire que Spira n'appréciait pas beaucoup cette alliance entre les mondes à cause des différences de technologie, et ils devaient reconnaître comprendre un peu sur le coup.

Enfin, au moins il avait eu un bon paquet d'images des différentes armes, et il en avait fait différents croquis et lorsque Sara revint, ils allaient pouvoir comparer leurs découvertes. Bien qu'elle semblait épuisée de sa journée mais ravie, il était évident que le chevalier ne montait pas trop d'enthousiasme à ce qu'il avait trouvé

«Hum... pas des choses très agréables je dois avouer. Ce monde me semble encore plus dangereux que nous ne le pensions.»

Il sortit son carnet et expliqua donc à Sara ce qu'il avait appris des SOLDATS. En soit, il ne pouvait pas connaître tous les détails à ce sujet puisque c'était resté secret, notamment les expériences ratées ou autres. Mais il était connu de tous que des humains avaient reçu des injections de mako pour devenir plus puissants, et c'était ce qui ne lui avait pas plu on va dire. Après avoir bien résumé envers Sara, il attendit de voir ce qu'elle en pensait

«J'avoue que je n'aime guère cette façon de considérer l'être humain. Le documentaire semblait insinuer qu'ils n'avaient pas pu savoir tout ce que cette ShinRa avait fait par le passé, ce qui ne présage rien de bon sur ce qu'ils ont pu vraiment faire, et probablement ce qu'ils peuvent faire encore...» les bras croisés, toujours assis sur la chaise du bureau, l'air songeur...

«Enfin pour le reste, j'ai récupéré de nombreuses données sur leurs armes, les mini canons comme on a vu au Fort Condor» il tendit à Sara son carnet de croquis pour qu'elle puisse voir. Il en avait même dessiné avec un homme les tenant pour avoir une comparaison sur les proportions. Il attendit de voir ce qu'elle pensait de tout ça, avant d'aller manger un morceau. D'ailleurs, ça lui faisait penser à autre chose

«Et de ton côté? Tu as pu trouver un t-shirt rouge et un jean'?» est-ce qu'elle savait ce que c'était finalement?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Jeu 4 Déc - 19:09

Sara
Sara était rentrée de sa journée et demanda comment Vilal avait vécu la sienne. Il semblait un peu blasé (oui, même pour lui)... Mais Sara s'approcha lorsqu'il sorti son carnet pour lui expliquer de quoi il en ressortait. Elle posa ses coudes sur le rebord du bureau et appuya sa tête sur ses mains. Elle écouta avec attention et stupeur ce qu'il disait sur les ce qu'ils appelaient les SOLDATS et se posa de nombreuses questions sur le sujet: Eh! Et les soldats qu'on rencontre ici dans la rue c'pas... 'fin, ils ont pas reçu de Mako? Hein!? J'peux pas l'croire... mais ils étaient pas tous d'accord avec ça, pas vrai?! Non! Mais c'est affreux! Sara n'avait jamais imaginé qu'on puisse faire de telles choses en fait... Mais ce n'était pas tout et Sara écouta donc ce que Vilal avait encore à dire...  Il avait pu en savoir plus sur les mini-canons! Parfait! Dommage qu'elle avait raté ça... mais en fait, la jeune femme avait elle aussi fait des découvertes intéressantes. Notamment sur cette ShinRa dont parlait le commandant.

Elle regarda le carnet avec les dessins de Vilal tout en lui racontant ce qu'elle avait appris elle même sur la compagnie en question. Euh! Moi j'ai appris pas mal de choses aussi sur c'« compagnie ShinRa » là. J'ai causé 'ec un homme, Sepp qui s'appelle. Il travaillait pour eux. V'z'auriez du l'voir! L'pauvre homme! Il a tout perdu quand ça a fermé! 'Fin j'ai pas bien compris pourquoi ça fermait... mais bon, il f'zait des r'cherches sur les poissons un truc comme ça. Mais ç'avait pas l'air si dang'reux. Sara regarda un des dessin qui représentait un homme avec un de ces fameux mini-canons... elle était encore une fois émerveillée par la précision et l'application que montraient les dessins de Vilal autant que par leur sujet même: C'tout petit! Ça fait peur! J'me disais... imaginez un instant! Nous 'ec nos épées on peut attaquer quelqu'un... mais la personne nous voit foncer vers elle! Et avec c'truc... si ça attaque comment on fait pour voir?

Cela donnait à Sara un air vraiment inquiet pour le coup. Et pour cause: ça l'inquiétait réellement. Elle imaginait se retrouver face à un individu avec une telle arme. Et moi... j'm'entraine à éviter les coups... mais quand c'est un truc pareil... j'fais comment?! Donc en clair... si Gaïa était en guerre contre Héra, ils avaient de maigres chances de survie. De quoi jeter un froid... Sara se laissa tomber sur le lit le plus proche... ce n'était pas le sien, mais tant pis. Elle était un peu choquée par tout ça. Elle ferma et tendit le carnet à Vilal. C'vraiment dangereux. J'comprend maint'nant. Et elle comprenait d'autant plus la mission qu'ils avaient et l'importance cruciale de celle-ci. Cristaux ou pas.

Enfin. Vilal changea de sujet et demanda si Sara avait pu trouver un T-shirt rouge et un jean. Elle reprit un peu d'entrain et partit en quête de son sac en papier, fière de sa trouvaille. Alors... les v'la! Elle sortit du sac le T-shirt en premier lieu, le plaçant devant elle: Un « T-shirt » est un genre de chemise comme ça... ça a l'air plutôt confortable! Et puis un jean... alors... ça coute la peau des fe... euh... su-per-cher! Mais c'est ça! Un pantalon, alors c'est ce Sepp justement d'la ShinRa qui m'a aidée! Il m'a dit qu'c'est c'tissus qu'on appelle « jean » mais quand on dit comme ça... c'est l'pantalon qu'ils veulent dire! V'savez... c'monsieur n'avait pas l'air d'avoir fait des choses mauvaises comme v'z'avez raconté... En effet, la ShinRa avait aussi un autre aspect. Mais ça, c'était loin d'être ce que tout le monde gardait à l'esprit. C'est sur qu'il était plus facile de parler de ce qu'ils avaient fait de mauvais... et c'est aussi ce qui était surement injuste pour les personnes comme Sepp. Il s'est fait rejeter juste parce qu'il était d'la ShinRa... mais pourtant lui il n'a jamais parlé d'SOLDATS. Y f'saient un genre d'électricité avec leur Mako aussi... c'est c'qu'il m'a dit quand j'lui ai d'mandé c'que c'était la ShinRa. Ça s'appelait Compagnie d’Énergie Électricitque ShinRa... un truc comme ça. Ça a quoi à voir 'ec ça les SOLDATS? C'était bien ça la question quand on parlait de ShinRa. C'était comme un iceberg... une jolie petite partie blanche comme neige au dessus... et sous la surface... 80% du tout était caché et sinistre.

Enfin ils allaient à présent partir manger... Ouah! J'savais pas qu'c'était si tard! Eh dites... j'pensais. Pour d'main, il a bien dit qu'y'aurait deux files? Et l'autre c'est pourquoi? V'croyez qu'vous pourrez pas entrer aussi? Même si c'est pas au même endroit? P'tet qu'même ceux qui sont pas d'la famille peuvent entrer voir? En fait ceux qui étaient de la famille avaient souvent un repas payé et diverses activités de découverte du métier de leur parent militaire. À savoir exercices d'évacuation, exercices d'attaque imminente... ce genre de choses mais ceux qui allaient aux portes ouvertes pouvaient voir les locaux. Mais pas sur que se soit le même jour. Et ça Sara ne pouvait absolument pas le savoir pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Sam 6 Déc - 18:03

Vilal
Les deux originaires de Héra avaient bien des choses à échanger à propos de ce qu'ils avaient appris aujourd'hui. Autant Vilal que Sara avait des questions à poser et des réponses à donner... mais il semblait quand même que le chevalier en avait appris un peu plus grace à la télévision finalement! Mais ce n'était pas si étonnant, Sara ne savait pas trop ce qu'elle devait chercher et le Commandant s'était toujours attendu à ce qu'elle revienne bredouille, faute d'avoir su trouver à qui parler. Mais il comptait beaucoup sur son innocence, car les gens ne se méfiaient pas d'elle et pouvaient donc lui parler de tout et n'importe quoi sans réaliser l'importance de leurs mots.

Pour l'heure, il était question de cette histoire de SOLDAT et Vilal dut reprendre ses notes pour être sur de ne pas dire de bêtises

«Je n'ai pas pu savoir grand chose de ces SOLDATS. Il semblerait que le projet qui les ait conçu était top secret et très peu d'informations ont pu filtrer. Mais cela ne semblait affecter qu'une dizaine d'hommes ou de femmes tout au plus. J'ai cru comprendre qu'il s'agissait vraiment de l'élite de leur armée... mais j'ignore s'il en existe encore aujourd'hui. Ils ont cité plusieurs noms, ceux qui ont été célèbres en leur temps... Sephiroth est le nom qui est revenu le plus car il a tenté de détruire le monde il y a un peu plus de deux ans par sa seule force, mais il y a eu un certain Gé...nésis Rhapsodos... je ne suis pas sur de comment ça se prononce, j'ai oublié... et un Cloud Strife qui lui semble être vu comme un héros par contre.» totalement à la ramasse, Vilal n'avait presque pas entendu parler du fait que Sephiroth était de retour, mais peut être que Sara le savait?

En tout cas, il soupira en espérant que cette pratique avait disparu maintenant qu'il n'y avait plus d'énergie mako. Mais si les scientifiques de ce monde se plaisaient à faire ce genre d'expériences par le passé, rien ne disait qu'ils ne tenteraient pas de recommencer en cherchant un autre moyen.
Il montra aussi à Sara les croquis qu'il avait faits des armes à feu, fusils et autres qu'il avait pu voir à la télévision. Elle était surprise de la taille et s'inquiétait de la manière de s'en défendre.

«Je crains que seules des armures assez solides soient en mesure d'arrêter ce genre de projectile. Si nous réussissions à nous en procurer une, nous pourrions nous en servir pour créer des plastrons capables de leur résister.» à fournir à un forgeron de confiance évidemment. Le but n'était pas de les reproduire, ce genre d'armes sur Héra pourrait causer le chaos, mais s'ils pouvaient créer des armures capables de s'en protéger, ce serait toujours un bon point en cas d'invasion.

Il préféra ensuite changer de sujet et revint à cette histoire de jean' et t-shirt. Comme ils l'avaient supposé finalement, c'était bien des vêtements... mais comme la jeune femme le disait, ça ne semblait pas confortable, mais en touchant le jean' du bout des doigts, il se disait qu'au moins ça paraissait très solide

«Cela semble être une matière très robuste. Pour travailler aux champs par exemple, ou même peut être pour combattre, cela semble pouvoir arrêter pas mal d'agressions extérieures.» enfin, moins qu'il le pensait. Mais c'est sur que c'était toujours mieux que le lin ou le coton.

D'ailleurs, pour raconter la manière dont Sara avait mis la main dessus, elle avait du expliquer tout ce qu'elle avait fait plus ou moins, et Vilal se disait qu'il devrait lui apprendre à faire le tri entre ce qui était important ou non. Sa rencontre avec ce vieil homme n'avait que peu d'intérêt pour lui, mais en fait il semblait avoir été une source précieuse d'informations.

«La ShinRa semblait voir pour objectif de dominer ce monde sous tous ses aspects. Donc je présume qu'ils n'avaient pas qu'un seul secteur d'activité.» mais ce n'étaient que des suppositions.

Pour l'heure, après une telle journée, Sara avait bien besoin de se reposer. Vilal proposa donc de prendre le repas à l'hôtel cette fois pour ne pas dépenser trop d'argent non plus - ça revenait visiblement moins cher de prendre le repas ici - surtout qu'elle avait bien dépensé pour ces vêtements. De son côté, elle s'inquiétait pour le lendemain, savoir si peut être, Vilal pourrait venir quand même. Il haussa des épaules, qui sait?

«Nous verrons bien. Je viendrai au cas où, mais de toute manière, il semblerait qu'on apprenne bien des choses avec ces télévisions, presque davantage qu'en étant sur le terrain. Peut être trouverai-je un reportage au sujet de ce canon qui nous en apprendra plus.» car les programmes étaient différents tous les jours après tout.

Ils descendirent pour prendre le dîner. Vilal n'ayant pas fait beaucoup d'exercice ne prit qu'un potage, il ne souhaitait pas s'empâter, autant il s'était accordé cette journée de repos pour que ses blessures se referment bien, mais demain il devrait reprendre un peu l'entraînement. Au moins de l'échauffement dans sa chambre avec quelques pompes, abdominaux et autres flexions pour rester en forme. Il ignorait s'ils pourraient aller se défouler un peu dans l'après-midi sur les plaines, ça ne leur ferait pas de mal n'empêche. Sara devait perfectionner ses capacités d'esquive après tout, même si elle ne devait pas non plus penser qu'elle irait apprendre à esquiver les balles!

Toujours est-il que le reste de la soirée allait donc se passer sur la suite de ce qu'ils avaient appris. Les différents reportages que Vilal avait pu voir étaient très intéressants après tout, sur tout et n'importe quoi. Il avait un peu mieux appris à se servir de son GPS aussi d'ailleurs, mais bon, ce n'était pas encore trop ça.
Ils remontèrent dans la chambre et en profitèrent justement pour regarder un peu la télévision, même s'il s'agissait d'un "film", ils n'étaient pas trop en mesure de faire la différence entre ça et un reportage malheureusement, donc surement qu'ils allaient croire que ce qu'ils voyaient s'était réellement passé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Lun 8 Déc - 13:04

Sara
L'aspect 'campagnarde d'Héra' était non négligeable, mais c'était surtout son naturel qui pouvait peut-être permettre à Sara d'avoir la confiance des gens. Bien sur ça ne marcherait pas à tous les coups. Mais elle avait au moins un atout important en main: elle n'avait pas honte de parler, même avec ce que les gens appelaient des 'marginaux'. Bon, ce n'était pas vraiment important pour Vilal, à qui elle avait parlé, mais elle avait quand même appris quelques petites choses sur ce monde.

Comme l'existence de cette ShinRa. Et cela tombait à pic! Car Vilal lui même avait eu des informations sur le sujet. Notamment sur des 'SOLDATS'... Cette compagnie était des plus suspectes... à coup sur... pourquoi une compagnie d'énergie avait besoin d'une armée? Enfin autant de questions en suspens pour le moment. Mais ils cherchaient déjà à comprendre ce que c'était. Sara apprit donc qu'il ne s'agissait que de quelques individus... mais peut-être qu'ils avaient tenté des expériences sur bien plus de personnes et que celles là n'étaient que des rescapés? Et puis vint le nom de Sephiroth... Sephiroth?! Mais... attendez! J'ai d'ja entendu c'nom là au marché! C'lui qui a l'machin pour trouver l'cristal d'la Terre non? Y paraît qu'il est très dang'reux il a d'ja tué plein d'monde! Il a fait un carnage dans un genre d'prison sur Dol! Ah mais c'est vrai qu'ils avaient dit qu'il v'nait d'Gaïa!

A savoir ce que Vilal allait en penser et en dire... 'ils' qui? Les gens du marché. On entendait tout et n'importe quoi sur les marchés. Sara n'était pas sure que Vilal fréquentait ce genre d'endroits, elle ne l'y avait jamais vu après tout... sur son stand. Mais c'est l'endroit où tout le monde se retrouvait pour échanger nouvelles et rumeurs. Et c'était quelque chose de fort utile pour découvrir le monde. Autant sur les coutumes que sur les évènements qui avaient lieux. C'est surtout pour ça qu'il aurait été très utile que la jeune femme trouve un marché, ici aussi.

Sara n'avait par contre jamais entendu parler de Genesis Rhapsodos et Cloud Strife... pas sur non plus, elle n'avait pas reconnu ce nom. Alors... il avait déjà essayé d'détruire l'monde c'Sephiroth? Mais ça veut dire qu'ils lui ont injecté cette Mako à lui aussi? Brrrrrrr~ ç'donne froid dans l'dos. Sara savait que ce Sephiroth existait, mais elle n'imaginais pas qu'il était revenu à la vie. Et le pire avec les calamités comme Kuja... ou ce Sephiroth... c'est que tôt ou tard, ils trouvaient en effet bel et bien le moyen de tenter de détruire le monde. De bien mauvaises perspectives pour Héra comme pour tout Héméra.

Enfin ils changèrent un peu de sujet et étudièrent les dessins des armes qu'avait fait Vilal. Sara était inquiète quand aux explications et aux illustrations: comment se prémunir de blessures faites par de telles armes? Comment éviter ces projectiles qui étaient envoyés à une vitesse folle? Héra en possédait-elle les moyens? Est-ce que les armures de Brutos étaient assez robustes? Mais une chose était certaine, Sara n'aurai pas résisté une seconde face à ça. Plus Sara avançait dans son voyage, plus elle se disait que la technologie serait très néfaste pour Héra. Elle serait donc vraiment plus pour le fait de simplement savoir arrêter ces projectiles plutôt que de les imiter. Malheureusement, elle ne savait pas que les Gaïens étaient aussi parfaitement entrainés à l'épée et que par conséquent une guerre contre eux serait au grand désavantage de son monde. Elle se contenta de hocher la tête lorsque Vilal parla des plastrons en question, toujours un peu songeuse. Oui, lui avoir cloué le bec encore une fois, Vilal était fort pour ça. Mais c'est lui qui changea de sujet et parla des vêtements que Sara devrait porter le lendemain. Sara sourit lorsque son commandant parla du travail au champ. C'un peu dur d'porter ça au champ, mais p't'etre d'autres forme de pantalon ça s'rait bien. J'ai essayé plein mais on m'a dit qu'cuila m'allait mieux... C'vrai qu'ça s'déchire pas comme ça! termina-t-elle en testant une nouvelle fois l'épais tissu appelé 'Jean'.

Sara n'imagina pas une seconde que sa petite histoire avait ennuyé Vilal... il ne s'était pas plaint, ce n'était pas son habitude de toute façon. Mais sembla tout de même trouver quelque chose à en tirer d'intéressant. Dominer l'monde..? Rien qu'ça? Et à quoi ça leur sert? Sara laissa tout ça en suspens, elle ne comprenait absolument pas cette soif de pouvoir. Encore une soif de reconnaissance, ça oui, mais le pouvoir? Ça impliquait de grandes responsabilités, non merci! Elle demanda si Vilal n'avait pas prévu de venir aussi à la visite, même séparément. Il ne savait pas, alors elle n'insista pas. Sara était vraiment très intéressée par le fait de rester à regarder ce qu'il y avait sur cette télévision, mais le fait de voir des gens, de discuter et de bouger était beaucoup plus attrayant pour une fille comme elle.

Elle suivit Vilal pour qu'il aillent manger et elle posa quand même une question en voyant passer un plat de poisson pour la table d'à côté... elle se rappelait de quelque chose: Eh! V'savez... Sepp m'a dit qu'ils fabriquent d'la chair d'poisson ici... dans des espèces de tubes... ça m'donne pas envie d'manger ça... c'pas... naturel! Elle termina sur une grimace avant de remarquer qu'à la table d'à côté la personne semblait avoir un peu perdu l'appétit. La serveuse la regarda avec un air mauvais et elle fit une grimace en marmonnant un petit Désolée.... Oups. Elle ne savait pas très bien si cette information intéressait Vilal, mais elle n'y pensa même pas avant d'en parler.

Mais finalement le reste du diner ne fut pas une catastrophe. Puis ils remontèrent et lorsque Sara sortait de la douche, elle tomba sur une émission à la télévision qui allait la scotcher... Un film qui racontait comment un garçon avait perdu la vue suite à une forte exposition au Mako et avait grandi en développant des capacités extraordinaires. Sara pensa tout de suite à cette histoire de SOLDATS. C'pas vrai?! V'croyez qu'ce Sephiroth et les autres là ont c'genre d'capacités? En plus... ils avaient pas d'magie ici? A quoi ça servait d'faire des trucs comme ça? Oui, elle avait un peu dérivé, mais s'ils avaient entendu parler des materias, ils n'en savaient pas tant que ça. Mais rien que de penser à toutes ces expériences dont avait un peu parlé Vilal, elle ne savait pas si elle pourrait dormir.

Lorsque Vilal se décida a dormir, elle n'était pas fatiguée et profita pour relire un peu ses fiches sur l'écriture. Quand vint le moment de dormir réellement, elle se tourna et retourna dans son lit, sans trouver le sommeil. Elle était habituée à des tâches bien plus fatigantes que de simplement observer, lire, discuter et s'assoir. Ce n'était pas bon pour son sommeil. Peut-être qu'elle ferait bien d'aller courir comme elle avait prévu sur le plage le lendemain, ou aussi de reprendre l'entrainement, elle avait une technique à mettre au point. Mais Demain, c'est le grand jour!, pensait-elle. Le grand jour, un peu exagéré comme expression, grand jour pour quoi, après tout? Et puis, combien de temps allaient ils rester à Junon? Elle demanderait ça à Vilal au réveil... et finit par s'endormir à cette pensée.

Le réveil fut difficile, comme on pouvait présager après une bonne partie de la nuit d'insomnie. Mais Sara n'était pas du genre grognon, elle se leva comme une puce. Salua Vilal et fit quelques exercices d'étirements pour aider son corps à se réveiller. Puis elle se changea et enfila le T-shirt rouge et le Jean. Seulement elle se retrouva avec les étiquettes qui la grattaient. Elle dût les couper avec sa petite dague qu'elle gardait dans sa botte. Puis elle était prête.

Dites mon oncle, on va rester longtemps ici? Ils pouvaient en discuter en mangeant. Même si encore une fois, Sara n'avait as très faim. Le manque d'exercices se faisant drôlement sentir!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Mar 9 Déc - 16:33

Vilal
La conversation à propos de Sephiroth avait laissé Vilal assez perplexe. Pourquoi est-ce que Sara avait parlé d'un "truc" pour trouver le cristal de la terre? Au final, même s'il aurait pu s'y intéresser, le chevalier ne posa pas de question. Ils auraient l'occasion surement d'en reparler plus tard. Pour l'heure, il convenait de préparer la journée du lendemain, savoir si Sara avait trouvé le fameux jean' et le t-shirt rouge, et ensuite aller manger.

Mine de rien, toute cette histoire avait de quoi les faire réfléchir. Les expériences menées sur ce monde avaient visiblement été terribles et avaient conduit à bien des guerres. Mais d'un autre côté, est-ce que la technologie était la seule à blâmer? Honnêtement, Héra aussi avait eu son lot de guerres et d'expériences diaboliques, et même si Vilal n'en avait pas connaissance de la moitié d'entre elles, il était finalement évident que le problème ne venait pas forcément des machines ou de la science, mais des hommes qui s'en servaient.

Et pour preuve, il fallait croire que ce genre d'expérience pouvait se faire pour tout et n'importe quoi, puisque Sara avait même découvert qu'ils pouvaient faire des sortes de bâtonnets de poisson grace à des machines, et Vilal approuva d'un signe de tête

«Oui, ils font des choses étranges avec la nourriture. J'ai vu des sortes de barres, qu'ils disent "énergétiques". Cela regroupe bon nombre des nutriments essentiels à l'organisme sous forme d'une barre de céréales à la texture assez cartonnée. Enfin j'ignore si l'on peut appeler cela de la nourriture.» disons plutôt que c'était un nécessaire de survie. Vilal pourrait facilement être le genre à se servir de ce genre de choses puisqu'il estimait que les nutriments étaient le plus important dans les rations.

Au final, le repas se déroula sans encombre à part un regard noir de la part de la serveuse, et pour le reste de la soirée, ils l'avaient passée dans la chambre à regarder un film. Sauf que comme ils ne connaissaient pas ce concept - qui était pourtant proche des pièces de théâtre - ils ignoraient qu'il ne s'agissait là que de fiction et furent assez choqués quand même de découvrir encore d'autres horreurs de ce monde.
Vilal éteignit la télévision en soupirant

«Il va nous falloir probablement des années avant d'y comprendre quelque chose.» car c'était tout de même une toute autre façon de vivre, bien trop éloignée de ce qu'ils connaissaient pour pouvoir juger quoi que ce soit. En tout cas, il était l'heure de dormir. Le chevalier alla rapidement à la salle de bain se faire un brin de toilette, utilisant toujours un doigt de savon pour se laver les dents - il n'avait pas compris à quoi servait la petite brosse et la pâte dans un tube et préférait ne pas savoir - et alla se coucher.

Contrairement à la demoiselle, Vilal dormit bien. Il n'était pas le genre à faire des cauchemars ou autres à cause de ce qu'il avait découvert, les horreurs de la guerre et de l'attaque d'Alexandrie auraient davantage eu de quoi lui causer des insomnies s'il l'avait fallut. Aussi, il se réveilla comme à son habitude, et laissa Sara dormir encore un peu puisqu'elle allait avoir encore une longue journée. Il se déshabilla pour ne garder que le bas de sa combinaison avant d'enchaîner plusieurs séries d'abdominaux, pompes et étirements. Il s'empâtait un peu et n'aimait pas ça! Au moins il avait pris une bonne suée. Sara se réveilla lorsqu'il sortit de la douche, comme il avait laissé sa combinaison dans la chambre, il était juste avec une serviette. Mais faut dire que le chevalier n'était pas pudique pour un sou et qu'il aurait surement pu se balader nu s'il n'avait pas tout de même un minimum le sens des convenances.

Il laissa la jeune femme s'habiller dans la salle de bain pendant que lui-même le faisait dans la chambre, puis ils se dirigèrent vers le rez-de-chaussée pour aller prendre le petit déjeuner.

«Je pense que nous partirons demain. J'aimerais retourner à Wutaï pour que le forgeron examine mon arme. C'est déjà lui qui me l'avait forgée à l'époque... et ça te permettra de découvrir un nouvel art de combat qui devrait te correspondre, car énormément basé sur la vitesse et l'esquive aussi.» les ninjas. Ce n'était pas tout à fait le style de combat de la jeune femme, mais ça l'aiderait peut être à s'améliorer.

Ils prirent rapidement leur petit déjeuner. Vilal avait enfilé son costume pourpre, simple mais sobre qui lui donnait surement un peu l'apparence d'un riche encore! Il n'y pouvait rien s'il avait une certaine posture qui faisait snob. Il ne fallut pas longtemps pour voir la longue file d'attente pour visiter le canon. Beaucoup de touristes, et le chevalier était presque sur qu'il y en avait qui venaient d'autres mondes. Il reconnaissait les symboles étranges de Spira sur certains vêtements. Leur écriture était surement la plus spéciale qu'il n'ait jamais vue après tout, ça l'avait marqué. La file pour les familles des soldats étaient bien plus courtes, et apparemment gratuite! Vilal laissa Sara s'y faufiler avant de lui montrer l'autre file


«Je vais essayer de rentrer par là. J'espère que ce ne sera pas trop cher. N'oublie pas ce que tu dois faire.» son regard était assez sérieux et grave. Il lui faisait confiance, mais il ne voulait pas non plus qu'elle se laisse trop distraire. Il ne lui faudrait que quelques minutes à elle pour entrer, alors que Vilal allait devoir poireauter au moins deux heures avant de pouvoir enfin entrer. Mais au moins, il pourrait aussi voir certaines choses, probablement moins que Sara, mais il n'allait pas cracher dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Découverte et exploration   Mer 10 Déc - 11:42

Sara
Pour Sara il s'agissait bien de la technologie le problème, car sans ça les gens n'auraient même pas eu le moyen de faire toutes ces choses. En fait... elle n'était vraiment pas habituée à cette façon de vivre et ça se ressentait. Même la nourriture était étrange. Mais Sara venait surement de gaffer en en discutant directement dans le restaurant. Heureusement, elle n'avait pas pris de poisson.  Elle s'en méfiait depuis qu'elle avait entendu les histoires de l'après midi. Elle en mangerait peut-être à nouveau lorsqu'elle verrait les poissons entiers. Sara regarda Vilal un sourcil levé lorsqu'il parla des 'barres énergétiques'... Dit comme ça, ça avait l'air de tout sauf de nourriture. Faut gouter voir... mais... uhm... ch'va pas remplacher cha pou' moi! dit-elle en mangeant une bouchée de son escalope après l'avoir trempée dans la crème aux champignons. Avant de placer sa main devant sa bouche pour finir sa bouchée. Oh... les bonnes manières s'oubliaient un peu...

Vilal sembla aussi un peu tourmenté par ce qu'il y avait sur les programmes de cette télévision...Et si ça s'trouve tous les aut' mondes sont aussi compliqués! Mais pour l'heure, Gaïa avait déjà une bonne couche de choses étranges et déstabilisatrices, la technologie on pouvait s'y habituer... mais la folie des humains... c'était autre chose. On avait beau le savoir... mais c'était toujours incompréhensible. Sara n'en dormit pas très bien. Mais elle avait aussi pensé à son manque d'exercice pour expliquer ce phénomène. Car ils n'avaient pas vraiment bougé de la journée. Ses mains étaient devenues bien moins abimées aussi, même si elles restaient couvertes de cicatrices. Souvenir de ses nombreuses coupures, ampoules et blessures diverses aux champs. Les traces de son ancienne vie s'effaçaient de plus en plus, mais laisseraient surement place à d'autres, pas forcément plus belles.

Sara trouvait toujours ça un peu étrange, lorsque Vilal se baladait à moitié nu devant elle... mais c'était surement comme ça lorsqu'on voyageait avec des soldats? Enfin, il fallait bien avouer que la jeune femme évitait soigneusement de regarder dans la direction de Vilal à ce moment là, avant de se glisser dans la salle de bain pour se changer, signe qu'elle n'y était pas tout à fait indifférente non plus. Qui le serait?

Ils se dirigèrent vers la salle du restaurant où était servi le petit déjeuner. Pendant lequel ils discutèrent du lendemain, ils allaient donc partir. J'espère qu'on va pouvoir s'entrai... ner un peu, ou alors au moins... marcher. Y m'tarde de voir Tio! Puis Sara eut une mine un peu moins réjouie... elle repensait au fait qu'elle ne pourrait sans doute pas rencontrer de Mogs en chemin. Puis elle reprit le sourire lorsqu'il parla de partir pour Wutaï rencontrer son forgeron. J'me d'mande à quoi peuvent ressembler les forgerons d'ici! Il n'était pas là question d'est-ce qu'ils étaient chauves, grands, petits, ou moustachus, mais plutôt de savoir si leur manière de travailler ressemblait à celle de Héra. Sara avait déjà vu l'arme de Vilal et elle devait avouer qu'elle avait été fascinée par la différence entre son épée à double tranchant et trapue, et celle du commandant, si fine, longue et à un seul tranchant. On en faisait bien sur sur Héra, mais il s'agissait surtout des couteaux de cuisine, de dagues et de sabres et faux à usage agricoles. Rien à voir avec ça.

Et puis ils était temps de partir pour le canon. Sara et Vilal étaient absolument dépareillés, lui si classe et elle si... euh... elle ne savait même pas comment se qualifier. En plus le rouge ne lui allait absolument pas au teint. Elle ressemblait à une tomate trop mure et ça allait être comme ça toute la journée. Elle écouta les ordres de Vilal et hocha la tête pour montrer son accord: Ah! J'ai le GPS... j'vais d'mander à Ben... euh... elle le chercha des yeux, elle ne savait même pas si elle allait le reconnaître. Mais ne le trouva pas et continua: J'demandrai à Ben de me montrer comment on fait des photos. Bon courage mon oncle! lui lança-t-elle avant qu'il ne s'éloigne, voyant la longue file d'attente vers laquelle il allait se diriger.

De son côté, elle n'allait pas attendre longtemps. Quelqu'un arriva dans sa direction et Sara!!! Alors, tu m'attends depuis longtemps? Bon... ça doit-être lui... au moins y s'souvient d'mon nom. Elle s'avançait pour le saluer, mais il s'approcha pour lui faire une bonne bise sur la joue et l'attraper par les épaule en lui lançant juste un Joue-le jeu... personne n'emmène d'inconnus ici... c'est qu'une journée. Eh bien voilà qui commençait bien! Sara regarda vers Vilal... lui lançant un regard exagérément désespéré qu'il n'allait sans doute pas voir. Puis ils passèrent sans problèmes. Tout le monde qu'ils croisaient demandaient à être présenté et aussi pourquoi ils n'avaient jamais entendu parler d'elle... le prétexte était le suivant: Eh... regardez-la, j'voudrai pas qu'on me la vole. ... jouer le jeu, hein? Sara n’hésitait pas à lui donne un petit coup de coude lorsqu'il racontait trop de bêtises... c'est à dire souvent. Mais finalement, elle fut très vite à l'aise. Elle n'avait pas besoin qu'on parle en son nom aujourd'hui. Elle n'était pas avec son supérieur cette fois, non mais!

Rapidement ils allaient dans un endroit plus calme ou Ben allait lui parler du programme du jour. Visite des lieux, collation, exercice d'évacuation, démonstration et explications en tout genre, visite du cœur du canon et de la salle de surveillance. Bien sur, pour ceux qui avaient déjà vu ça 10 fois, ça n'avait pas d'intérêt tous préféraient papoter et rigoler entre eux, mais pour les autres, comme Sara, il ne fallait pas en rater une miette! C'est là que Sara lui demanda comment utiliser l'appareil photo, c'était facile finalement, il fallait bouger une molette et appuyer sur un bouton, puis une petite 'poubelle' permettait de les jeter. Elle était donc fin prête pour bombarder de photos.

Lors de la visite déjà; elle apprit de nombreuses choses sur le passé du canon. Mais il fonctionnait à l'énergie Mako, qui n'existait plus. Alors ils avaient dû changer le mode de fonctionnement et refaire le système de lancement pour qu'ils puissent continuer à s'en servir. Qu'était Junon sans son canon? C'était alors que la technologie de Dol entrait là encore en scène! Et c'était aussi là que l'histoire était la plus intéressante, car finalement, les informations les plus importantes pour Vilal et Sara allaient être divulguées sans même qu'elle ait à demander quoi que se soit. Le chemin pour trouver les munitions idéales pour ce genre de canon avait été laborieux mais ils avaient fini par réussir et trouver un bon compromis. Sara et ceux qui étaient intéressés par l'information, dont pour beaucoup les enfants des militaires allaient visiter l'endroit où étaient gardées les munitions et où elles étaient chargées. Une petite lui expliqua même comment ça pouvait exploser sur un bateau... d'une manière si marrante qu'on en oubliait presque que c'était sans doute un sujet qu'un enfant ne devrait pas prendre à la légère.

Puis ils arrivèrent dans le poste de lancement des tirs. Sara eut même l'occasion de s'installer dans le siège du chargé des tirs. Ben prit une photo d'elle et ils allaient passer au premier exercice du jour... un vaisseau ennemi menaçant était en vue. Sara observa bien les étapes et le fonctionnement du canon. Mais sur l'écran une machine anticipait même les mouvements du vaisseau. C'était hallucinant. Sara prit des photos de l'exercice, Vilal serait sans doute intéressé par cette machine qui suivait les mouvements... Et revoir ces photos allaient permettre à la jeune femme de se souvenir elle même de quelques détails. D'ailleurs elle se demandait ce que lui allait pouvoir voir... est-ce qu'il avait fini par passer dans cette immense foule? L'heure du repas approchait celui de Sara était gratuit, au moins. Elle devrait surement trouver un bon moyen de remercier Ben. Il se montrait peut-être collant et exagérément familier, mais Sara n'était pas le genre de personne à en faire un fromage. Le fromage, elle préférait le manger.  
Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte et exploration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Découverte et exploration
» Carnet d'exploration : A la découverte d'Eorzéa
» Mercredi 12 janvier "One shot découverte Nephilim"
» Découverte du jeu Magic the Gathering
» la grande découverte.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Midgar :: Junon-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives