Salut
Accueil

Partagez | 
 

 De passage à Junon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Lun 25 Mai - 21:06

Le jeune ronso avait malheureusement vu juste, et cela chagrinait profondément Ramuh. La chimère affichait une mine bien plus sombre, bien qu'il évitait avec une agilité déconcertante pour son âge les assauts de Shifumi

«Tu as raison, jeune ronso. Nous ne sommes plus les chimères au pouvoir dévastateur que vous avez pu connaître par le passé, bien que notre puissance demeure la même si nous nous décidions à attaquer. Nous ne sommes plus que les messagers des dieux, chargés de transmettre les indices qui mèneront aux cristaux et au pouvoir suprême, selon ce que l'élu sera prêt à en faire.»

Il dressa son bâton vers le ciel, de nouveaux éclairs jaillissaient mais les deux jeunes gens les esquivaient habilement. Ce fut alors au tour de Vincent de s'interroger, mais cette fois encore, Ramuh n'aurait pas toutes les réponses

«Seul Bahamut sait quelque chose sur Nil et Darkness. Il a le savoir absolu.»

Trois questions, aucune réponse, ou juste un semblant. Ramuh commençait à se taire peu à peu, n'ayant plus envie de répondre aux questions de ces deux êtres qu'il ne jugeait pas digne des cristaux. Il se préparait plutôt à lancer une nouvelle salve électrique, à voir si cette fois-ci, ils réussiraient à esquiver les éclairs.


=======================
Épreuve de Ramuh: Tour 3

Shifumi: 1 > un éclair le frappe de plein fouet (promis, c'est pas une punition  Embarassed j'ai vraiment lancé le dé)
Vincent: 4 > aucun éclair ne le touche

Seul Vincent continue l'épreuve, Shifumi se retrouve enfermé dans une bulle, à quelques mètres du sol pour observer la scène d'en haut, mais il ne peut plus attaquer ni tenter de frapper Ramuh.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Lun 25 Mai - 23:02

ShifumiLa chimère me scotcha sur place, comme disent les vieux. Je m'arrêtai net, entre la compassion, la nostalgie et l'amertume de mes propos. Je me rappelais la Splendeur d'Ixion, ses légendes foudroyantes mais surtout la dévotion de l'homme derrière la Bête. Le Priant de Djose... Ces dieux, la Fusion... Tout cela me donnait le tournis et je me figurais à présent le visage de la reine d'Hera, d'Aeris Gainsborough et celle de Yuna. Je pensais à Tidus. Et je pensais à Kimahri. Tous avaient entrevu le caractère sacré de leur Périple, je le voyais dans leur regard sur les rapports faits par le Clan. C'est ce qui m'avait touché, je crois, même si c'est seulement ce soir là, sur la plage de Junon, que j'ai compris le caractère sacré de ma Mission. Je ne devais pas me contenter d'enquêter sur la Fusion des Mondes et comprendre son enjeu, je devais embrasser une cause juste et faire honneur à mon clan. Alors, au lieu du massacre que je lui avais promis sur le coup, je tissais finement un Serment mais la Foudre retentit et vint me frapper si fort que je m'évanouissais, balloté dans une bulle étrange qui me retenait prisonnier. Qu'importait. Je regardais simplement Ramuh. Je le libérerais de sa servitude, lui et ses compagnons. Leur Symbole était trop important pour les reléguer à de simples pages. Et le Clan préférerait certainement sauver les Chimères que les exterminer...

"La Foudre de Ramuh a touché le jeune Ronso mais ses paroles ont touché le cœur du Vieux Sage. C'est un premier pas vers sa liberté..."

J'étais encore sonné par la foudre mais je tentais, malgré le flou de la bulle qui me retenait captif, de voir où en était Vincent. Le pire n'était pas vraiment cette épreuve, mais la suivante. Lorsque Ramuh les relâcherait, l'Oracle pointerait le bout de son nez,je le savais, j'en étais persuadé. Alors que je repassais dans ma tête son délire dans la boutique, je me rappelais quelques mots, encore une fois amer. J'avais beau ne pas écouter ses délires, elle avait quand même souvent raison... "Alors il touchera son coeur et la pluie s'abattra sur Junon !". J'avais touché le coeur de la Chimère, il me restait à sortir mon parapluie. Je souriais bêtement en fixant mon attention sur Vincent...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Lun 25 Mai - 23:40

Vincent
- ... Bahamut. Où puis-je le trouver? Ce sera ma dernière question.

Ramuh, dieu de la foudre, réduit à n'être finalement que le sous-fifre de ces deux divinités. Un bien piètre sort.

De nouveaux éclairs s'abattent sur nous. Shifumi, bien que très agile jusqu'alors, ne parvient pas à esquiver l'une des attaques du vieil homme. Aurait-il été distrait par sa réponse? Peu importe.
Le jeune Ronso se retrouve coincé dans une sorte de sphère transparente, semblable à une bulle. Ramuh ne compte donc pas vraiment nous blesser, mais juste nous tester.

La chimère se concentre à nouveau et fait encore une fois la démonstration de ses pouvoirs en invoquant cinq nouveaux faisceaux de lumière qui, guidés par sa volonté, me prennent pour cible.
Shifumi demeure silencieux après s'être satisfait d'avoir obtenu ce qu'il souhaitait, à savoir toucher l'ancien dieu.

La foudre s'abat dans une courte symphonie indescriptible, avec une régularité réglée comme du papier à musique. Je reste tout de même méfiant. Le vieil homme pourrait casser le rythme de ses attaques pour me prendre au dépourvu. Les cinq éclairs s'écrasent au sol sans pouvoir m'atteindre.
La fin de l'épreuve se rapproche, mais c'est souvent dans ces moments-là que l'on abaisse le plus notre vigilance.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Lun 25 Mai - 23:47

Spoiler:
 


Non mais quelle étrange créature! Ramuh aurait presque pu croire que Shifumi allait le prendre en pitié de savoir que de puissante entité il n'était devenu qu'un simple messager, mais au lieu de cela, il semblait s'être calmé... éprouverait-il de la compassion à son égard?

Enfin peu importe, le ronso était désormais à l'abri d'une bulle indestructible - même pour ses griffes acérées et ses crocs menaçants - aussi, seul Vincent pouvait désormais terminer cette épreuve. C'était bientôt terminé, encore une dizaine d'éclairs à éviter, et l'orbe serait à lui...

Malheureusement, une fois de plus, le vampire posait une question à laquelle Ramuh ne pouvait répondre

«Nous autres, chimères, ne restons que peu de temps au même endroit. Nous apprécions parfois nous retrouver là où notre élément domine, mais il semblerait que Bahamut apprécie de se rendre là où ses prédécesseurs reposaient. Malgré tout, à l'heure actuelle, j'ignore où il peut se trouver.»

Désolé, cher Vincent. Malgré ses efforts, Ramuh ne pouvait donner toutes les réponses. Il fallait reconnaître qu'ils avaient eu de la chance, cependant. Il était l'une des chimères qui en savait le plus après Bahamut, et surtout qui acceptait de communiquer ses informations, là où d'autres comme Ifrit et son sale caractère, gardaient tout pour eux.

Le vieillard leva une nouvelle fois son bâton, est-ce que Vincent allait réussir cette épreuve?


=======================
Épreuve de Ramuh: Tour 4

Vincent: 5 > aucun éclair ne le touche

Allez courage! Wink



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mar 26 Mai - 1:47

ShifumiSi on m'avait posé la question, j'aurais répondu naturellement Zanarkand. Je me répétais la phrase et me demandais si un double sens n'y était pas caché. J'avais l'impression que Ramuh parlait subtilement des Chimères de Spira. Chez moi, c'est Hikari, la lumière qui sigle Bahamut. Le rai infime dans l'obscurité, l'espoir perdu que l'on retrouvera peut-être. Son temple se trouvait à Bevelle mais Ramuh insistait sur "ses prédécesseurs" et je ne connaissais pas d'autres emplacements épiques marqués du Sceau de la Bête. Cependant, je priais que ce cela ne fût pas le cas, je détestais ces religieux et Vincent voulait en savoir plus, moi aussi, nous serions donc certainement confrontés plus tard à la recherche du Seigneur des Dragons, enfin du Dragon Messager à présent... Et je me demandais alors, tout en priant que Vincent remportât l'épreuve, au moins, qu'en était-il de la Reine des Chimères ? La belle Shiva avait du perdre de sa splendeur, si, d'une beauté glaciale, elle vous glaçait des légions d'ennemis d'un seul souffle, elle était à présent reléguée à l'administration Divine, Section Renseignements et Objets Perdus. En fait à y réfléchir, je me demandais si les Chimères, tout continent confondu, n'avaient pas simplement été dégradés de leur poste dans la hiérarchie Eternelle. Mauvaise année, mauvais bilan, rétrogradation administrative. Et encore, ils avaient eu de la chance, comparé à d'autres  qui avaient simplement arrêté tout signe de présence. Mais le Symbole qu'ils représentaient était fort, tout continent confondu, encore. Eidolons, eons, matérias rouges, chimères, toutes incarnaient l' Héroïsme et l'Espoir. La lumière, Hikari, Bahamut le Ténébreux, la boucle était bouclée. De héros, ils passaient à légendes et tendaient avec malice le Flambeau brisé du Destin des Etres Vivants. Peut-être montraient-ils la voie de la Liberté primordiale ? Ou de la fin des Temps ? Car si l'on pouvait demander ce qu'on voulait, une fois ces cristaux réunis, certes, le monde était peuplé de gens sages, mais c'était souvent les moins scrupuleux qui étaient les premiers sur le coup.  En fait, je comprenais qu'un Débat devait avoir lieu. Je ne pouvais pas à moi seul définir l'attitude du Clan face à une situation pareille. Alors que Vincent esquivait très bien les éclairs depuis le début, j'avais de plus en plus confiance pour la suite des événements...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mar 26 Mai - 2:25

Vincent
L'épreuve du dieu de la foudre touche bientôt à sa fin. Chaque éclair esquivé me rapproche un peu plus du fameux indice. Mais en aurais-je vraiment l'utilité ?
Trouver les cristaux n'est qu'un détail désormais, maintenant que je connais l'identité de ceux qui tirent les ficelles. Bahamut est la véritable clef menant à la vérité. A quoi bon entamer une quête de si longue haleine et faire autant de morts et de blessés pour mon propre intérêt?

Retrouver mon ancienne apparence... ai-je perdu la raison? Je suis enfin parvenu à m'accepter tel que je suis. Les cristaux ne me rendront que ma forme physique d'antan. Ma mémoire sera intacte, de même que les souvenirs douloureux qui me hantent chaque jour depuis des décennies.

Je dois retrouver ce Bahamut. Mais je dois également retrouver Deneth ainsi que l'ami de Shifumi... C'est ce que nous avions convenu. Il faut laisser cette énigme en suspend pour le moment. Mais dès que nous aurons mis la main sur l'amie de Nanaki et et sur le Ronso, j'entamerai les recherches.
Shifumi m'accompagnera peut-être. Il aura sans doute des questions à poser lui aussi. Tant qu'il ne devient pas une gêne, sa compagnie ne me sera que bénéfique. Il sait se débrouiller. Son arme semble dotée de possibilités aussi étonnantes que pratiques.

Quand ai-je commencé à concevoir de partir en mission autrement que seul? C'est un véritable mystère. Mais sans doute est-ce une bonne chose de se sociabiliser... je suppose. Je ne connais que peu de choses sur le domaine.

Durant ma réflexion, la foudre de Ramuh s'est abattu de nouveau cinq fois. Malgré mes réflexes un peu rouillés, esquiver ces attaques ne me pose pour le moment aucune difficulté. Il serait fort appréciable que cela continue ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mar 26 Mai - 7:55

Fini les questions, place à l'action. Désormais, Vincent était seul et se devait d'assurer jusqu'au bout afin de permettre à Shifumi et lui-même d'avoir l'indice qui les mènerait vers le cristal de la foudre.

Le vieillard tendait une nouvelle fois son bâton vers le ciel, cinq éclairs jaillissaient et frôlaient de peu le vampire, mais même s'il avait perdu de sa force et de certaines de ses capacités, son agilité semblait toujours aussi redoutable et l'ancien turk passa donc entre chaque éclair avec une aisance délicate.

L'épreuve était terminée... Ramuh libéra Shifumi qui fut déposé délicatement sur la plage, même s'ils étaient encore dans l'antre de la chimère - autrement dit, le feu de camps et le repas qui mijotait n'étaient toujours pas visibles.

«Félicitations. Tu as su déjouer mes éclairs à la perfection. Malgré tout, il s'agit là d'un travail d'équipe, et chacun d'entre vous mérite donc l'indice promis.»

Il leva une nouvelle fois son bâton et deux orbes dorés apparurent dans un éclair pour ensuite descendre doucement, comme en lévitation jusqu'aux deux individus, chacun le sien.

« Sur une île tropicale où une chimère flamboyante n'est plus, la vie profite qu'une calamité n'attaque plus. »

Shifumi allait probablement comprendre de l'endroit dont il était question, mais il découvrirait bien vite que l'emplacement allait changer souvent pour ce cristal, car il n'était plus dans un temple, mais en possession de deux jeunes gens. La femme devait probablement être à la recherche de Ramuh d'ailleurs puisqu'il lui avait fait une promesse par le passé.

Enfin pour l'heure, l'épreuve était terminée...

«Je vous autorise encore à me poser une, et une seule question. En espérant que je puisse vous répondre. Inutile de m'interroger sur les dieux ou les autres chimères, je ne pourrai pas vous en dire davantage.»

Autant ne pas leur faire perdre de temps.


=======================
Épreuve de Ramuh: Tour 5

Vincent: 4 > aucun éclair ne le touche

Félicitations! Shifumi et Vincent obtiennent l'orbe de la foudre!

Gains: +300 gils [Chacun]
Restauration à 100% HP-MP



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mar 26 Mai - 12:37

Vincent
ShifumiL'épreuve touchait à sa fin, Vincent la remportait mais Ramuh décida de me confier aussi l'Orbe de Foudre qui révélait à son possesseur l'emplacement du Cristal associé. L'énigme m'était familière et le temple de Kilika semblait être la bonne réponse. La Chimère nous proposait de répondre à une dernière question et je regardais Vincent simplement pour lui faire comprendre que, vainqueur attitré, il avait amplement gagné ce dernier cadeau. Je me taisais et j'admirais cet artefact dans mes pattes. A cet instant, j'étais bien loin des préoccupations de l'après-midi et le sort de ce coyote femelle et de mon semblable était bien loin. Je regardais Vincent et me demandais ce qu'il pourrait bien demander à Ramuh parce que je n'avais aucune idée de ce qui pouvait lui passer par la tête à ce moment. Moi même, j'étais perdu, je comprenais de travers et le reste me semblait juste incompréhensible. J'imaginais fort bien que devant un plan divin, n'importe quel mortel aurait réagi ainsi...

"Shifumi laisse Vincent poser la question mais Shifumi précise que du homard grillé, des poissons, une mégère et du riz les attendent pour le dîner. Si Ramuh a faim, il est invité à la tente du ronso... Oh et Shifumi pense que le Cristal de Foudre repose au sein du Temple du Grand Champion, sur l'île de Kilika..."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mar 26 Mai - 14:02

Vincent
L'épreuve se termine sur une victoire. Comme promis, Ramuh nous récompense en nous offrant un orbe chacun. Il nous donne l'opportunité de lui poser une dernière question avant de disparaitre. Shifumi reste en retrait et m'annonce que le repas est prêt et qu'il m'attend. Il ajoute que selon lui, le cristal de foudre se trouverait sur l'île de Kilika.

Ce lieu doit se trouver sur Spira, le monde d'origine des Ronso. Sinon j'en aurais certainement entendu parler par le passé. Gaïa ne m'est plus inconnu depuis bien des années. Nous aurons tout le temps d'en discuter.

Mais avant cela... ma dernière question. Je fixe le vieil homme, cherchant au passage une question à laquelle il pourrait me répondre sans détour et à laquelle il pourrait m'éclairer par sa sagesse.

- Ramuh, suis-je humain selon toi?

Une question qui ne manquera sans doute pas de surprendre le père de la foudre, mais je n'ai jamais osé la poser à qui que ce soit. Je crois que l'occasion est toute choisie. Je ne sais pas si sa réponse me rassurera sur ce que je suis devenu, ou bien si cela me confortera dans l'idée que je suis désormais un être ne pouvant jamais caresser l'espoir de retrouver l'homme qui se trouve en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mar 26 Mai - 14:16

Décidément, ces deux là lui auront vraiment fait une drôle d'impression. Toujours est-il que Ramuh leur autorisait une dernière question, et dans la mesure où le ronso avait été touché, il laissait l'occasion au vampire de parler.

Question existentielle, cependant la notion d'humanité pouvait être différente pour les chimères que pour les hommes.

«Tout dépend de ce que tu appelles être humain. De mon point de vue, tu ne l'es pas. Pas plus que le ronso à côté de toi. Cependant, j'estime qu'être humain n'est guère une qualité lorsque l'on voit ce que vous avez fait de vos mondes pour que Nil et Darkness se décident à agir sur vos vies.»

Il se tourna alors vers le jeune ronso qui semblait vouloir l'inviter à dîner

«Tu penses que nous avons changé, jeune ronso. Mais trouves-tu vraiment notre position pire que la précédente? Mes prédécesseurs n'étaient que les esclaves des humains, destinés à attendre gentiment qu'un élu, un invokeur, peu importe son nom, n'accepte de les appeler pour qu'ils déchaînent leur pouvoir sans le moindre libre arbitre. J'ai vu mes prédécesseurs causer bien des carnages à cause des humains qui leur donnaient des ordres.

Aujourd'hui, nous ne sommes que des messagers, mais si nous le désirions, nous pourrions agir, vaincre des calamités telles que Sin en un claquement de doigt là où les anciennes chimères ne pouvaient que l'endormir quelques années.

Nous ne choisissons pas de suivre les instructions de Nil et Darkness parce qu'ils nous y obligent, mais parce que nous le voulons. Et ceux qui ont refusé, ont simplement gagné l'Au-Delà et profitent d'un repos bien mérité, loin des Hommes et de leur cupidité.»


Il se tourna de nouveau vers Vincent, l'air grave

«Je n'ai peut être pas répondu à ta question. Mais je me demande si tu ne devrais pas plutôt chercher à savoir si tu veux vraiment être humain. Ce n'est pas ce qui caractérise un individu, ce n'est pas ce que contient ton sang qui fait de toi ce que tu es, mais ce que tu as dans ton âme et dans ton cœur.»

Sur ces paroles, il tendit son bâton vers le ciel et eut un léger sourire

«Merci pour le dîner, mais je vais peut être essayer d'aller embêter Shiva. j'ai bien envie d'une glace!»

Et pouf! Il disparut et la plage redevint telle qu'elle était avant l'intervention de la chimère... et le repas était presque prêt!

Spoiler:
 



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mar 26 Mai - 19:04

Shifumi"A table !"

L'Oracle du Clan, Ronso Tsubaki Aï, lisait tranquillement le recueil de poèmes de Junon que je lisais avant que Vincent et Ramuh n'arrivassent. Lorsque nous réapparûmes sur la plage, ec qui était ma future belle mère nous invita à passer à table alors que j'avais tout préparé à l'avance. Certes, maintenant les homards étaient coupés, assaisonnés et présentés sur des feuilles de bananier, les poissons avaient été retournées encore une fois sur le feu et mon sauté aux coquillages baignait tranquillement dans des petits bols en porcelaine, les mêmes bols contenant aussi du riz pour chacun. Comme promis, une superbe tourte au coeur de poulpe façon ronso les attendait aussi et Aï avait apporté le pain et les fruits. Ma belle mère est une ordure sans nom, une ivrogne doublée d'un escrocque infâme mais il faut lui reconnaître ses talents cuisiniers. Sans grand entrain mais avec un certain intérêt pour le homard, je m'asseyais sur une paillasse et faisais les présentations...

"Shifumi a l'honneur de présenter à Vincent l'Oracle du Clan Tsubaki..."
"Ttt ttt ttt... Aï a vu, Aï a entendu, Aï va parler..."

Alors que je mordais à pleins crocs un bout de pain, j’appréhendais la suite car l'Oracle sortait sa pipe et se mettait à la lustrer et à la préparer... Elle laissa un long silence s'installer, en fait elle aime faire sa "drama-queen". Aï alluma sa pipe et continua, presque énigmatique, en relâchant une grosse gerbe de fumée violette :

"24879... Le vieux cygne meurt dans les étoiles... Durant dix jours, Junon pleure avec mélancolie..."
"Shifumi s'excuse auprès de Vincent, quand Aï fume et parle, cela peut durer des heures, Vincent peut manger tranquille et ignorer la vieille... Shifumi fait çà sans arrêt..."
"Hummm... Le passé du fils de Grimoire est bien trouble..."
"Shifumi se demande... Pourquoi Vincent croit-il qu'il n'est pas humain ? Shifumi a vu beaucoup d'humains et beaucoup d'humains ressemblent à Vincent... Shifumi ne comprend pas..."

Je n'avais ni compris la question et encore moins la réponse. Cependant Vincent ne parlait pas beaucoup et je doutais fort qu'il me répondît sur l'instant. Qu'importait, j'attaquais une brochette de poissons...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mer 27 Mai - 1:31

Vincent
A bien y réfléchir, je n'ai rien accompli durant ma vie "humaine". J'ai toujours été à la solde de la ShinRa et ma vie s'est terminée en tant que Turk. Je n'ai ni eu la femme de ma vie, ni été capable de protéger celle que j'aimais.
Aucun exploit notable, ni faits d'armes de valeur. Un être parmi tant d'autres. Les atrocités qu'Hojo m'a fait subir... il est difficile d'admettre que c'est un peu grâce à lui que j'ai pu me rendre utile durant notre longue épopée. Je n'aurais jamais été capable de faire de même sous ma forme originelle.

Ramuh ne se fie pas à l'aspect physique, mais à la valeur de l'être qu'il a en face de lui, qu'il soit humain, animal, ou de n'importe quelle forme existante. J'ai voulu me rapprocher des humains pour me sentir proche de Lucrécia. Mais elle n'est plus là désormais. Il ne faut plus que l'humanité m'obsède. Il ne faut pas non plus s'en détourner. Mais juste la comprendre et s'adapter.

Shifumi me tire hors de mes pensées et j'approche du feu avant de m'assoir à côté de lui. Il me présente l'Oracle du Clan Tsubaki, installé en face de moi. Elle se met à débiter une multitude de phrases inintelligibles qui me font ignorer ses propos, comme le jeune mâle Ronso me l'a conseillé.

Cependant, après une longue tirade incompréhensible, l'oracle prononça un nom que je n'avais pas entendu depuis bien des années: Grimoire. Un prénom si original qu'il ne passera jamais inaperçu. Cette Ronso n'est donc pas une charlatan comme je le pensais. Je n'ai parlé à personne de mon père et je déteste prononcer son prénom. Ce n'est donc pas de ma bouche qu'elle aurait pu l'entendre. Je préfère ne pas relever sa phrase et la laisser continuer à divaguer, tout en écoutant ce qu'elle a d'autre à dire.

Shifumi me pose une question pertinente, bien que la réponse soit si complexe qu'il me faudrait des heures pour lui raconter mon passé. Je me contente donc du strict minimum, tout en apportant une réponse assez claire. Je tends mon bras gauche que je passe au-dessus du feu, sans même craindre qu'il puisse fondre.

- Ce bras, ce corps, cet esprit... Tout cela est le résultat d'expériences d'un scientifique avide de pouvoir. Mon apparence est intacte depuis des décennies... mais mon âme souffre de ne pouvoir trouver la paix.

Je marque une pause, ne sachant pas comment justifier que je ne me considère plus comme humain.

- Tu auras bien l'occasion de voir à quel point je diffère des autres hommes que tu as pu croiser sur ta route.

Pour ne pas froisser le Ronso et sans doute un peu par curiosité, je m'empare d'un des bols rempli de l'étrange mixture que j'avais aperçu en arrivant ici. Je regarde le contenu du récipient et me permets de poser une question.

- Comment mange-t-on cela?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mer 27 Mai - 3:26

Shifumi"Si Vincent croit que la compassion et la souffrance sont les seuls faits des Hommes, il n'a pas fini d'en subir les tourments... Aï aime le spleen elle aussi, mais avec un bon vin... Où en était Aï ? Ah oui... 24879... 17... 4... 18..."
"Et le numéro complémentaire est..."

Je pouffais de rire mais écrivais tout de même rapidement les numéros sur un papier avant de prendre du sauté et des baguettes. C'était juste des palourdes, des bigorneaux et quelques couteaux de mer que j'avais rissolé avant de les couvrir de tomates et d'herbes aromatiques. Un délice. Je montrais à Vincent comment tenir des baguettes, au cas où puis entamais le plat encore fumant alors qu'Aï, elle, entamait le bottin téléphonique de Junon comme un robot. J'essayais de démontrer que le clan Tsubaki n'était pas fait que de fumeurs d'épices mais avec ma belle-mère, ce n'était pas facile surtout à cet instant... Aï bondissait subitement, atterrissait à la gauche de Vincent et le regarda droit dans les yeux.

"Droite 36, Gauche 10, Droite 59 et Droite 97... Aï vient de trouver dans les remous du passé un sombre projet caché dans les fin-fonds d'un vieux manoir. Un instant..."
"Hola... Hola... Vincent, Shifumi est désolé, Aï va se calmer rapidement... Elle ne contrôle pas toujours tout..."
"Droite 36, Gauche 10, Droite 59 et Droite 97... Lucrécia vient de demander à Aï d'arrêter. Alors Aï arrête..."

Aï se relevait alors de toute sa masse féline et montrait, au delà de ses fanfreluches et de sa soie brodée, qu'elle imposait naturellement le respect. Et l'étonnement. Je savais que Vincent finirait par s'habituer ou par l'abattre. C'était un dilemme que nous avions tous, lorsque nous rencontrions l'Oracle. Aï s'étira, déclara qu'il était temps pour elle de suivre le vent et partit en silence. Je regardai alors Vincent, encore confus et m'excusai encore une fois du comportement de ma belle-mère...

"Shifumi est vraiment désolé. Aï est imbécile et mal polie. Shifumi suppose qu'il n'a pas à écrire les derniers chiffres ?"

Je dédramatisais la scène comme je pouvais et faisais maintenant comme si de rien n'était, attaquant mon dessert par deux pommes et un gros baillement. La journée avait été longue, j'étais fatigué, je regardai un instant le canon de Junon et abandonnai son escalade pour lui préférer une bonne nuit de sommeil. Mais avant, une question primordiale devait être résolue.

"Demain, Shifumi et Vincent repartiront de Junon. Mais vers où ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mer 27 Mai - 22:32

Vincent
Avec des baguettes. C'est aussi simple que cela. Pourtant, il me faut un certain temps avant de reprendre le coup de main.
Je m’apprête à me saisir d'un morceau du plat concocté par Shifumi et l'Oracle quand celle-ci se jette à mes côtés tout en continuant ses élucubrations. Des chiffres que Shifumi s'empresse d'écrire même si ceux-ci n'ont à mes yeux aucun sens.

Après l'évocation d'un manoir, Aï prononce un nouveau nom qui m'est bien plus douloureux à entendre.

- Tu peux communiquer avec Lucrécia?

L'oracle ignore ma question et s'en va sans prononcer un mot de plus. Shifumi se confond en excuses tandis que je me plonge de nouveau dans mes réflexions. Un projet secret dans le manoir de Nibelheim? De quoi peut-elle parler?
Les énigmes s'accumulent et aucune réponse ne sera simple à avoir.

- Ne perds pas ces chiffres. Ils ont leur importance.

Je pose mon bol dont le contenu est encore intact. Le Ronso est apparemment exténué par cette journée harassante et laisse échapper un baillement significatif. Il me pose tout de même une dernière question.

- Il faut retrouver Deneth et ton ami en priorité. Après quoi, j'entamerai mes recherches sur Bahamut et sur ce fameux "projet secret" dont a parlé ton Oracle.


Nos chemins se sépareront sans doute si nous n'avons plus d'intérêt commun, je préfère donc tirer les choses au clair.

- Tu es libre de m'accompagner ou non. Je te crois intéressé par les divinités et il se trouve que j'en cherche une. Ton savoir nous sera sans doute très utile pour le trouver.

Les croyances et divers cultes religieux ne sont pas des choses auxquels je porte un quelconque intérêt, contrairement à lui. C'est encore un point sur lequel il me dépasse. Ce peuple ne cessera jamais de me surprendre.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Dim 31 Mai - 13:15

Shifumi"Vincent ne connaît pas Spira mais les ronsos vivent en marge de la société. Le clan de Shifumi est une meute itinérante, il se déplace au gré du Vent ou de l'Oracle. "Tsubaki" ou Camélia dans la langue de Vincent... Le clan a tissé chaque parure des chimères de Spira, le son de ses instruments a suivi les derniers instants de la vie de chaque Priant. Sur Spira, les Chimères étaient les Rêves incarnés par ces Humains piégés délibérément. Le Clan Tsubaki admire encore leur Dévotion. Lorsqu'elles sont revenues sous une autre forme, le Clan a décidé d'enquêter. Il a récolté tout ce qu'il a pu, a tissé cette carte et a procédé au Tirage au Sort... Shifumi est tombé sur la seule Pierre Noire, Shifumi est devenu l'Elu. Et Shifumi a rencontré Vincent. La Boucle est bouclée."

Je dévoilais à nouveau ma carte, tissée et de bonne taille. Je la posais à plat, face à Vincent puis sortais une seule griffe, suivais le tracé exact de la Rose des Vents en chuchotant à peine dans un vieux dialecte ronso, puis d'un air malicieux, je regardais Vincent avec un grand Sourire.

"Si Vincent est sage, Shifumi lui apprendra le Psaume du Voyageur... Enfin si Vincent sait feuler..."

En tailleur, face au Flingueur, je regardais le tracé de la Rose des Vents prendre des teintes irisées et pétillantes, les fils tissés se mirent à onduler et faire léviter légèrement la Carte. Et là, j'espérais bien scotcher Vincent. Je plaçais alors mes mains au dessus de la carte et me mettais à faire bouger son dessin à mon gré. Je zoomais rapidement sur Spira et claquais des doigts sur Djose. "Shifumi est né ici..." puis je relevais mes mains, le dessin d'Hémera montrait tous les continents, abaissais mes mains vers Gaïa et claquais des doigts sur Junon. J'entamais un nouveau Psaume et fermais les yeux. La carte ondula encore plus et stoppa net son mouvement, ses fils hirsutes représentant la ville en 3 dimensions. Je fronçais des sourcils alors qu'un fil argenté sortit de nulle part et inscrivait alors au dessus du Canon de Janon "Monument Terrifiant et Majestueux". Là où nous étions, un fil argenté esquissait brièvement 迅雷 puis se flouta rapidement pour ne rester plus qu'une esquisse d'un poisson terrifié par la foudre, son regard indiquant alors Kilika. Je rouvrais les yeux, remanipulais la carte et atteignais par les mêmes placements de mains la ville de Deling City. Je fronçais encore des sourcils mais la Carte réagit alors plus mollement et les détails se firent bien moins présents. Je grognais un peu mais commençais à regarder la carte pour me renseigner.

"Voici Dol, Deling City..."

Je paraissais neutre alors qu'au fond, je bouillais de voir la réaction de Vincent. Ma queue fouettait l'air, j'étais vraiment amusé en me rappelant la première fois que l'Oracle me remit la Carte et que je la consultais. Tout le clan avait aidé pour sa manufacture et il avait surtout fallu compté sur la chance de Ronso Tsubaki Gumi, d'à peine 7 ans alors. Cette petite, alors que le clan se reposait à Besaid, ramassait des coquillages sur la plage et offrit l'un d'eux à un Mog qui était en vacances dans le village. Ce dernier, ému, lui offrit la première plume tombée de son chocobo blanc, une espèce rare. Amusée, la fillette joua avec la plume, éternua et vit briller au loin une perle turquoize. Elle la ramena aussitôt à son père qui est le meilleur orfèvre du clan. Il n'avait jamais vu de telle gemme. Manifestement extraordinaire et géo-sensible, cette perle fut réduite en poudre et rajoutée au Bouillon de fils que nous tissâmes ensuite, chacun notre tour. En tout, il fallut deux lunes pleines pour venir à bout l'oeuvre, mais quelle oeuvre... Je m'étais promis de la remettre à Gumi quand j'aurais fini ma Quête et je la chouchoutais tous les jours, cette carte, parce que je ne voulais pas décevoir une petite fille. Au début, Ronso Tsubaki Fang, l'Orfèvre et le père de Gumi, l'avait un peu de travers, après tout, Gumi avait trouvé la perle et la carte lui revenait. Mais alors qu'il recevait un lourd tribut pour sa découverte de la Cartoize Ronso Tsubaki, sa rancoeur avait disparu.

"Shifumi a fait des recherches sur les informations données par Joan. Une journaliste parle d'un camp troglodyte et de mouvements dans les égouts de la ville. Et aussi d'un Général Caraway mais Shifumi n'en sait pas plus pour le moment... Si cette information est bonne, les égouts sont surement protégés ou surveillés. Shifumi en saura plus demain... D'ailleurs, Shifumi n'a pas de gils, et demain matin, il doit tenter un concours stupide pour en gagner et payer son billet..."



Mail envoyé à Elina Hetby, directrice de la rédaction:
 

Mail envoyé à Ronso Tsubaki Tetsuo:
 
Mail reçu de Ronso Tsubaki Tetsuo:
 
Mail reçu de Ronso Tsubaki Mitsuko:
 
Mail reçu de Ronso Tsubaki Jin:
 



lex. :
迅雷, jinrai, coup de tonnerre
, neko, le chat
Cartoize Ronso Tsubaki, gemme  RP qui renfermerait les pouvoirs soufflés d'un vieux cartographe, découverte par une jeune Ronso nomade...

pseudos Internet :
Un chat blanc : Shifumi
Un chat noir : Tetsuo
Le Chat-Qui-Voit-Tout : Aï
Un autre chat blanc :Mitsuko


Pour la Bêêête de Nibel:
 

Pour la Belle de Swarovski:
 
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Dim 31 Mai - 13:29

=======================
Shifumi passe au niveau 3, Vincent passe au niveau 5
Vincent peut choisir une limite de niveau 1
Gains: +200 gils [Shifumi], +150 gils [Vincent]
=======================

Normalement, c'est Chaos votre MJ, mais vu que tu m'as fait une demande, je préfère répondre ici pour que Vincent ait les éléments (et j'en ai profité pour distribuer gils et niveau)

Alors, concernant le geek ronso, pourquoi pas? Je ne suis pas contre, faudra juste justifier qu'il vit dans une cité de haut technologie, de préférence Luca Wink

Concernant les autres demandes:
- Hacker le cadastre de Deling City > oui. Même si ça devrait être difficile puisque même si internet reste internet, la technologie de Dol n'est pas tout à fait la même que celle de Spira, donc justifier que ton ronso a bien étudié aussi les ordinateurs de Gaïa et Dol Wink
- Hacker la police de Deling City > non. Mais soudoyer un policier pour qu'il t'y donne accès, oui ^^
- Hacker le Deling24 > voir avec Véga, c'est elle qui décide si la sécurité est top ou non. Mais je crois qu'elle a un pro de l'informatique dans son équipe, donc logiquement, je serais tentée de dire non ^^. Mais de même, rien n'empêche qu'ils acceptent de te donner les informations gratuitement Wink
- Hacker un satellite d'étude pour voir les sous-sols de Deling City > non. À l'heure actuelle, seul Dol a la technologie des satellites (puisque les seuls à pouvoir encore aller dans l'espace). Hors, eux-mêmes n'ont pas accès à ce genre d'image (sinon la NS aurait été démantelée depuis longtemps par Esthar), donc en gros, on n'a pas encore cette technologie ^^
- Hacker la Néo ShinRa > non Razz. Déjà que le Deling24 a réussi à les atteindre, faut pas croire, ils ont une vraie technologie de pointe pour garantir la sécurité là bas et les meilleurs cerveaux, donc pas demain qu'un cheval de Zanarkand pourra entrer là dedans ^^ Note que si tu essaies, tu risques de les mettre sérieusement sur les dents et la sécurité sera encore plus renforcée!

Pour finir, je rappelle que les déplacements par bateau ou même aéronef tant qu'on reste sur le même monde sont gratuits. Donc tu n'avais pas à payer le trajet entre Costa Del Sol et Junon. Par contre, vu que vous comptez quitter Gaïa, il faudra effectivement payer 250 gils par personne pour prendre le bateau. Mais à l'heure actuelle, tu n'as pas de dette Smile



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Lun 1 Juin - 17:07

HRP Pour le fauve à pwals!:
 



Vincent
Rares sont les choses qui parviennent à réellement me surprendre. La carte de Shifumi en fait aujourd'hui parti. Avec une facilité déconcertante, celle-ci lui permet non seulement de pouvoir s'orienter dans chaque monde, mais également de connaître chaque détail de chaque lieu qu'il a répertorié à l'intérieur.
A elle seule, cette carte contient ce que beaucoup de livres tentent d'expliquer par de simples mots.
La technologie facilite bien plus la vie qu'on ne le pense. Elle s'incorpore à notre quotidien et devient un outil pratique et facile d'utilisation.

- Il n'y a que peu d'informations sur Deling City. C'est dommage.


Néanmoins, cela restait suffisant pour avoir une idée approximative de la difficulté de la mission.

- Je ne vais pas aller par quatre chemins. Nous devons agir, et vite. S'infiltrer comporte beaucoup de risques si nous sommes deux et je ne connais rien de ce bâtiment. Il serait bon d'opter pour une manœuvre plus... expéditive. Qu'en penses-tu?

La discussion dura une bonne partie de la nuit avant que nous ne trouvions le sommeil. Shifumi me fit part de plusieurs de ses plans, dont la majorité pouvait convenir. Cependant, nous nous sommes mis d'accord pour faire un crochet par la forêt des chocobos et louer deux de ces créatures pour pouvoir nous déplacer rapidement tout en prenant d'assaut la base de la Neo-Shinra. Nos talents de combattants allaient être énormément sollicités durant cette phase mais une fois à l'intérieur, il nous sera bien plus facile de nous déplacer sans ameuter toute la sécurité.

Dès le lever du soleil, nous entamons notre premier escale dans la zone militaire pour nous inscrire au jeu auquel le jeune ronso souhaite participer. Je pourrais sans doute lui offrir le billet, mais sa fierté l'empêcherait d'accepter ma proposition.

- Bonjour messieurs. Que puis-je faire pour vous?


Je laisse Shifumi prendre la parole et nous inscrire tous les deux.

Cela fait longtemps que j'ai abandonné toute distraction de ce genre. Déjà enfant, je ne nourrissais pas vraiment d'intérêt pour autre chose que les enseignements de Grimoire. Ai-je grandi trop vite ou est-ce le poids du nom de mon défunt père qui me fit prendre conscience de mes responsabilités?
Je n'ai pourtant jamais eu la sensation d'agir pour ses intérêts. Ni pour les miens par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mar 2 Juin - 1:57

Mail reçu d'Elina Hetby.:
 



ShifumiAprès une courte nuit due à une grande discussion stratégique où nous écartâmes certaines actions pour nous concentrer sur une solution rapide et qui répondait à la fois au manque d'informations et à nos qualités respectives, Vincent et moi nous  retrouvâmes donc devant le stand du jeu sous-marin de Junon. Le sauvetage de Deneth et du Ronso allait devoir attendre, le cristal de foudre encore plus. Je ne savais pas si c'était le fait d'avoir rencontré Ramuh, de m'imaginer parcourir les égouts d'une ville à dos de chocobo, ou le fait que je n'allais pas tarder à démontrer toute la dextérité ronso, mais je me sentais comme électrisé, ce matin, alerte sur tout. Sur le chemin, je m'étais arrêté dans une petite boutique et écoutant mon coeur, j'allais faire plaisir à ma mère et acheter un Diamant. Je l'avais dans ma main et jouais avec depuis lors lorsque l'hôtesse me demanda :

"Bonjour messieurs. Que puis-je faire pour vous?"
"Valentine Vincent et Ronso Tsubaki Shifumi aimeraient participer au grand jeu de Junon, Mademoiselle..."

Je rangeais mon tout premier Diamant puis regardais l'hôtesse et Vincent pendant qu'elle nous enregistrait. Elle nous conseilla de lire attentivement la brochure d'explication, puis bien vite, deux assistants vinrent nous guider vers le sous-sol et son mini-port sous-marin. Aussi tôt le matin, nous étions peu nombreux au rendez-vous et nous pûmes même choisir le véhicule que nous voulions. Le mien était gris, profilé et se pilotait assez facilement. Enfin en théorie. Avant que l'énorme scaphandre ne se rabattît sur moi, je me relevai vite fait et regardai les autres concurrents et Vincent. Malgré les horreurs qu'avaient pu entrevoir Aï, Vincent avait gardé le goût des choses simples...

*Biiiiip*

Je me rasseyais dans la coque, ajustais mon casque, vérifiais le niveau d'air et comme un professionnel, je fustigeais sur place, commande en pattes. Je visais la troisième place, elle me suffisait pour remplir un peu mes poches. Je me demandais si l'avenir allait être ainsi et si j'allais devoir toujours faire ce genre de choses pour gagner de l'argent. Si c'était le cas...

*Biiiiip*

... J'allais beaucoup aimer l'avenir. Nos mini-sous-marins plongèrent dans l'eau et rejoignirent les lanceurs. Les écoutilles s'ouvrirent et laissèrent place à l'Océan massif, trouble, inquiétant. Des projecteurs çà et là vinrent ajuster les récifs et donner du ton aux algues et aux poissons badauds. La course allait commencer, il fallait s'attendre à tout, être rapide et surtout ne pas enrayer le canon gauche qui était un peu délicat d'après le technicien.

*Biiiii ! Flouuuuuuuuuuuuuusssshhhhh !*

Départ ahurissant sur le couloir de lancement, la vitesse à laquelle nous entamions la course me fit lâcher un rugissement amusé. Pattes au plancher, coussins sur les boutons lanceurs de torpilles, et en avant...
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mar 2 Juin - 8:08

Spoiler:
 



Cinq participants en tout... Vincent à bord du sous-marin rouge, Shifumi à bord du gris, il y en avait encore un jaune, un bleu et un rose - si si!

Chaque participant avait un copilote avec lui afin de l'aider au mieux à maîtriser les commandes, et éventuellement lui expliquer comment rejoindre le sous-marin ShinRa qui gisait au fond de l'eau avec sa belle pépite de mythril posée soigneusement au-dessus! Comment manier le bras téléscopique? Comment tourner à gauche? à droite? Demandez au copilote et vous saurez!

TOUR N°1

Shifumi > la voie est libre, vous pouvez poursuivre votre route
Vincent > de même, la voie est libre! Vous avez de la chance!

Pour vos concurrents, c'est une autre histoire, l'un d'entre eux se retrouve coincé par des algues sorties de nulle part...



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Jeu 4 Juin - 11:45

Vincent
Jamais je ne me serais imaginé aux commandes d'un quelconque vaisseau. En réalité, j'ai toujours eu du mal à me visualiser conduire un véhicule correctement. Est-ce à cause de mon aversion pour la technologie après ce que j'ai subi ou simplement parce que je me pense mauvais pilote?

- Vous vous en sortez très bien pour le moment ! Essayez d'être un peu moins guindé et d'avoir une conduite détendue ! En tout cas, vous êtes d'un calme olympien.

Nous traversons les fonds marins de Junon pour le moment sans problème particulier. Le navire de la ShinRa n'est pas encore en vue mais nous pouvons tout de même voir à quel point ce lieu est touché par la pollution. Beaucoup de déchets, très peu de vie. Nous qui habitons la surface, nous ne voyons que rarement ce genre de spectacle désastreux. L'homme détruit la nature qui l'a accueilli en son sein et ne s'en préoccupe que lorsque la situation devient dramatique.

Ramuh a peut-être raison. L'homme est peut-être beaucoup plus néfaste que bénéfique. Pourtant, je suis intimement convaincu que certaines personnes méritent leur place ici. A bien y réfléchir... est-ce que Lucrécia méritait sa place?
Elle qui a toujours voulu aller plus loin dans la recherche scientifique... en ne pensant qu'à ses objectifs sans prendre en compte la folie de ses actes. La naissance de Sephiroth était une chose. Mais accepter d'en faire le monstre que nous connaissons... Hojo n'était pas le seul à qui jeter la pierre.

En tournant un peu la tête, j'aperçois ce qui semble être le sous-marin de Shifumi. Ce jeune n'est pas à proprement parlé humain, mais il est pour le moment l'un des individus les plus "purs" et proches de ma définition de ce que devrait être un humain. Il agit en symbiose avec la nature et la respecte, sans un instant chercher à la modifier. Il ne recherche pas le pouvoir, il ne recherche pas non plus la domination des autres espèces. En résumé... j'ai beaucoup plus à apprendre de lui qu'il n'a à apprendre de moi.

Un bruit étrange m'oblige à tourner la tête du côté opposé à celui où se trouve Shifumi. L'hélice d'un des concurrents semble s'être coincée dans les algues environnantes. Il faut être vigilant. Le moindre obstacle, aussi insignifiant soit-il, peut nous conduire à la défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Sam 20 Juin - 17:36

ShifumiMes pupilles parcoururent avec rapidité l'ensemble des fonds marins, j'étais aux aguets et après cette première minute, je constatai que l'hôtesse avait raison, les commandes du sous-marin étaient très intuitives. Un des concurrents n'esquiva pas des algues mouvantes et nous continuâmes encore vers d'autres pièges abyssaux. Les concurrents étaient sages, c'était bien, mais il était temps de corser un peu le jeu et utiliser ces torpilles qui ne demandaient qu'une chose, torpiller. Alors j'étudiais les lieux et mes concurrents puis porta mon attention et mon courroux sur ce sous-marin rose pétant, il m'attirait les yeux simplement. Avec un petit sourire convaincu, je réduisais un peu les moteurs, me faufilais entre les algues et d'un coup d'un seul, je faisais rugir les moteurs pour me caler derrière ce fameux sous-marin rose. Et alors, j'appuyais délicatement sur le bouton rouge à ma gauche, déclenchant le lancement de ma torpille. Satisfait mais pressé, je n'attendais pas de voir si mon coup touchait et continuai mon chemin à travers les poissons, les algues et les quelques coraux qui dansaient dans le ressac perpétuel de l'océan. C'était presque hypnotique et il me fallait quelque chose pour me donner un peu de punch...

Heureusement cette Entertainment Limited comme elle se vantait de s'appeler en petit sous-titre avait pensé à tout. J'appuyais donc sur la radio et me mis à écouter un vieux tube de Blondie remixé par je ne sais quel Dj du coin. Autant j'avais du mal avec la télévision, l'art moderne et les nouilles au micro-onde, autant j'adorais sans modération aucune la musique sous toutes ses formes, même lorsqu'aucun instrument n'en était le responsable. Bien sûr j'adorais les rengaines tribales de mon clan, je les connaissais par coeur, chaque note, chaque interlude, chaque coda, mais j'aimais bien aussi d'autres univers, allant du rap underground de Deling City au Philharmonique Alexandrin. Mais là, dans les enceintes intégrées, la blondinette s’exerçait à me faire remuer les épaules, tout simplement. Pour un peu, j'en oublais presque la compétition et pilotais clairement au rythme du vieux tube...
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Sam 20 Juin - 17:48



TOUR N°2

Shifumi > la voie est libre, une fois de plus, vous pouvez tracer!
Vincent > c'est quoi ça? on dirait qu'une pieuvre géante s'est prise d'affection pour votre sous-marin et lui fait un gros câlin, bloquant les hélices avec ses énormes tentacules!

Pour vos concurrents, certains avancent, mais un autre se retrouve pris au piège dans un petit tourbillon



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Dim 21 Juin - 0:09

Vincent
La tranquillité des abysses suffit à mon bonheur. Dans cet univers où le silence est souverain, nous voilà apparaissant comme de véritables intrus dans cet écosystème parfaitement rodé.

- Tournez un peu plus sur la gauche pour esquiver les rochers. Certains pourraient facilement entailler le sous-marin !

Avec application, je tourne ce qui me sert de volant lentement dans la direction opposée aux récifs pour ne pas risquer de les heurter. Je n'arrive pas à me sentir à l'aise lorsque je me remémore le simple fait que notre survie dépend de ce véhicule et que sans lui, nous ne pourrons pas remonter vivants.
Le sous-marin de Shifumi prend la tête tandis que le notre ralentit un peu la cadence, comme freiné par quelque chose d'autre qu'un soucis mécanique. Mon copilote, ou plutôt le véritable pilote de notre vaisseau, car je ne peux décidément pas me qualifier de la sorte, décide de vérifier ce qu'il se trame.

- ... Mon dieu. Qu'est-ce-que ce truc fait par ici ?

Je jette un œil dans sa direction à ces mots, avant de constater qu'il semble terrifié par quelque chose.

- Un problème ?

Le jeune homme me regarde, l'air affolé, sans être capable de parler sans béguayer sévèrement.

- Un pou...pou...poulpe géant ! Gi...gi...gigantesque ! Regardez !


Quelques secondes suffisent pour que l'animal s'enroule entièrement autour du sous-marin, l'immobilisant totalement en bloquant les hélices.

- Qu'est-ce qu'on va faire?! On ne m'a jamais préparé à faire face à une créature pareille ! On ne peut même pas utiliser nos torpilles !

Étant donné la proximité du céphalopode, il est certain que même si nous pouvions nous en servir, notre navire exploserait en même temps que la créature.

- Laissez, il va bientôt partir de lui-même.

- Ah oui? Et comment? Monsieur je-sais-tout-alors-que-je-n'ai-jamais-piloté-un-sous-marin-de-ma-vie?

J'ignore sans mal son manque de respect évident, bien que Cerbère réclame soudainement de sortir de son étui.
Je préfère à la place me concentrer et générer une aura ténébreuse et meurtrière. Il ne s'agit que d'un dérivé du pouvoir des gemmes, qui me permet d'utiliser la puissance des ténèbres de manière limitée.

Seules les créatures et humains faibles psychologiquement sont immédiatement emportés par ce flot d'énergie noire, sombrant dans l'angoisse et la démence. Préserver le pilote de ce pouvoir reste tout de même possible, du moment qu'il reste proche de moi.

Rapidement, la créature se met à s'agiter de plus en plus rapidement, balayant les alentours et détruisant certains coraux. Le sous-marin reste intact et le poulpe géant réalise alors que la menace qui l'entoure n'est autre que ce qu'il tient entre ses tentacules.
Il décide alors de nous lâcher, non sans laisser au passage un nuage d'encre avant de fuir dans les tréfonds de l'Océan.

- Co...comment vous avez fait ça?

- Peu importe. Continuons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Dim 21 Juin - 11:59

Shifumi*Bip Bip Bi-bi-bipp*

Le sonar de mon mini-engin m'avertit alors de l'immobilisation du vaisseau de Vincent. Braquage, rétro-poussée, et de mon siège, je constatai qu'un céphalopode gargantuesque accaparait sa nef le temps d'un câlin improvisé. Alors que je voulais aider mon camarade, une sorte d'aura ténébreuse entoura le navire et je comprenais que Vincent maîtrisait la situation. Il avait pris un plus gros sous-marin et avait un pilote alors que j'avais préféré un modèle pour solitaire, plus agile. En fait, j'avais de la chance tout simplement et ça m'allait bien ainsi ! Je basculai l'engin vers l'avant, la route était dégagée et je vérifiais un instant le sonar, tout avait l'air en ordre et tranquille, peut-être même un peu trop...

"Shifumi à Assistance. Le sous-marin possède-t-il des mines ?"
"Non Monsieur... Désirez-vous déposer cette requête auprès de la société ?"
"Non, non, Shifumi aime aussi les torpilles !"


Au même moment, j'enfonçais les gaz des manettes à fond et tournoyais pour avancer à rebours. Je consultais rapidement le sonar puis déclenchais à nouveau une salve de torpilles. Et d'opération inverse, je reprenais mon chemin à travers l'obscurité des fonds marins. Plus nous avancions,moins la visibilité était franche, aussi à moitié du parcours, j'engageais les phares avant et plissais des yeux pour me concentrer sur la route...

"Shifumi à Vincent. Tout va bien ?"
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Dim 21 Juin - 12:03



TOUR N°3

Shifumi > c'est quoi ça? Ouaah! une baleine vient vous percuter de plein fouet et s'amuse à vous faire dévier de votre trajectoire!
Vincent > la voie est libre!

Pour vos concurrents, ils vous rattrapent! Sauf un qui se retrouve encerclé par un groupe de lance-couronnes!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   

Revenir en haut Aller en bas
 
De passage à Junon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelle place pour les rôlistes de passage et le rp décalé...
» Examen de passage du SRN, la barbe... (PV Miller)
» Guerrier Faucons et attaque au passage
» le passage des portes des glaces
» [Halloween 2010] Le passage du Roi Dément

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Midgar :: Junon-