Salut
Accueil

Partagez | 
 

 De passage à Junon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: De passage à Junon   Jeu 16 Oct - 20:53


Cixi et Cid viennent de la grotte de Mythrill

Maintenant en dehors de la grotte, il faisait déjà meilleur. Même si ça ne l'emmerdait pas tellement, à la lumière du jour, c'était beaucoup mieux que dans cette grotte. Le chemin était plus long s'ils devaient aller à Junon sans s'arrêter au Fort Condor mais il comprenait Cixi, lui aussi penchait pour cet avis. Certes, une petite sieste en se posant dans un lit de camp était toujours le bienvenu mais quitte à choisir, autant marcher un peu plus pour pouvoir savourer un lit plus confortable au moins, avec plus de confort et moins de boucan. Même si la ShinRa a cessé de s'attaquer à ce fort, à tous les coups il y a des monstres dans le coin ou une bande zigotos qui tentent de se rendre intéressant d'une façon ou d'une autre. En chemin, il en profita pour raconter son passé à cet endroit justement, quand Cloud était tombé dans la Rivière de la Vie et qu'il était un légume, c'était lui le Capitaine du groupe et il avait dû aider le Fort pour éviter que les autres ne chopent la Méga Matéria qui trainait ici. Il décrivait aussi la taille hallucinante du phénix comme de son petit.

« Mais oui je te dis, il était à peine sorti de l'œuf qu'il nous dépassait tous! Par contre je sais pas quand il a prit son envol mais j'ai jamais entendu dire qu'il était revenu un jour? »

Qui sait où ce piaf trainait à présent? Quelque part sur Gaïa ou sur un autre monde peut-être? Avec les années, ce petit piaf a dû bien grandir mais où traine-t-il? Là est la question. Le temps de faire une pause en forêt pour manger quelques baies pour calmer leur faim car bon, ça ne vaudrait pas un bon plat mais ça peut toujours calmer la faim ce genre de petites choses, autant en profiter. Une fois Junon en vue, ce fut la joie pour eux, même si c'était surtout Cixi qui semblait la plus heureuse. Qu'aurait-elle dit si elle aurait fait partie d'Avalanche avec tous ses allés retours quand le Tyni Bronco et le Hautvent étaient inutiles, hein? Cid, ça lui a forgé les jambes toute cette histoire. En plus, madame était exigeante mais c'était son droit!

« Au moins, tu sais ce que tu veux hein! »

Ouais, ce n'était pas lui qui allait se proposer pour lui faire un quelconque massage, passe encore de jouer les nounours au moment de dormir mais de là à ce qu'il soit attentionné en se proposant pour la masser avec des huiles et tout le nécessaire, la lune allait leur tomber sur le coin de la gueule! Soyons pas mauvaise langue, ça peut arriver mais les probabilités sont si minces que... mouais, vaut mieux pas imaginer le taux de réussite de voir Cid s'y proposer.

« Je vais pas faire le difficile moi, tant qu'il y a un bon lit, ça fera l'affaire. »

Oui, la douche sera obligatoire pour lui aussi mais après une telle marche, c'était quand même mieux de souffler tranquillement dans un bon lit. Un bon repas aussi, ça ne sera pas du luxe mais le plus important pour Cid restait le lit quand même. Arrivant par la basse ville, les petites maisons étaient toujours les mêmes, le décor n'avait rien de très gaie avec ses pilonnes électriques dans l'eau... Dire que ça aurait peu être un petit coin de paradis ici... Traversant le village bien calme, notre duo arriva à l'ascenseur pour grimper dans la ville plus haute afin d'y trouver une chambre d'hôtel qui convienne à madame Cixi. Pour ce qui était de leur objectif, ça attendra demain. Même si une fois arrivée en haut, un arrêt fut obligatoire pour Cid. Passant devant un tabac, il prit quelques paquets de clopes car vaut mieux en avoir à l'avance que tomber en rade.

« Tant qu'on n'a pas encore la chambre en main, tu veux faire un petit restaurant ou l'hôtel conviendra? On pourrait déjà en repérer un pas mal si tu veux? »

De même qu'ici, il devait y avoir plus de casinos et moins de Chocobos mais l'un comme l'autre, ça ne tentait pas Cid pour ce soir. Sortir, éventuellement mais pas dans un truc trop bruyant non plus. Quoi que vu sa fatigue, autant mettre Cixi au courant avant qu'elle ne s'emporte sur un quelconque projet dont elle avait l'habitude de repérer en arrivant en ville.

« Et compte pas sur moi s'il y a un bal ou un truc dans le genre. Je veux bien sortir avec toi ce soir si tu veux mais un truc calme où on peut poser son cul car je crois que dès que je vais gouter au lit, ça va être dur de m'en séparer. »

Cela concernait que les sorties cela dit, après il pouvait bien faire un petit effort de son côté mais qu'elle n'en demande pas trop. Enfin bon, avant de prévoir de sortir, trouver un hôtel ne serait pas du luxe. Heureusement, il y en avait un bon non loin de leur position et en demandant bien à l'accueil s'il y avait bien le bain qui faisait rêver Cixi, une fois que ce fut ok, Cid payait la chambre pour eux – un minimum de galanterie, il n'est pas romantique à souhait mais il est au moins bien éduqué. Une fois monté dans leur chambre quelques étages plus haut, il déposa ses affaires près du lit en s'allongeant dessus pour souffler un peu.

« Va donc voir ce bain qui te fait tant rêver, moi je me repose, juste un peu, ok? »

En espérant qu'il n'allait pas rapidement se mettre à ronfler... non, ça ferait trop plaisir à Cixi de le traiter de vieux sinon!

Cid paie la chambre pour lui et Cixi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 19
HP : 3600/3600
MP : 100/100
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Ven 17 Oct - 15:02

Comme toujours, Cid et ses petites habitudes! Genre il ne lui faut pas grand chose pour être heureux hein? Juste un bon lit et c'est tout? Je haussais un sourcil avant de le regarder avec amusement
«Tu oublies un point essentiel de ton bien-être pourtant! Des cigarettes!» - et toc! Non mais oh! Qu'il ne me prenne pas pour une poule de luxe non plus! Ok, j'ai pas spécialement l'habitude de ""marcher" pendant des heures, mais j'aimerais bien le voir se trémousser toute la nuit sur de la musique en tournant autour d'un poteau tout en devant retirer ses fringues! On verrait bien lequel a le plus d'endurance...

La vache, vous croyez qu'il accepterait un jour de le faire pour moi? Zut, faut pas rêver, je doute que ce soit son genre. Dommage...

Enfin, on était arrivés à Junon. Je n'avais vu cette ville que depuis le ciel lorsque j'avais piloté le Tiny Bronco et que je nous ai paumés sur Héra, je reconnaissais l'immense canon qui dépassait. En tout cas, cette partie de la ville ne me convenait pas trop, alors on allait plutôt vers l'ascenseur pour monter vers la Haute Ville et ainsi se retrouver dans une zone qui me correspondait plus! Ok, ça fait très militaire et tout, mais au moins, ce sont des bâtiments que je connais!

Restaurants, bars, boites de nuit, y'en avait pour tous les goûts, mais j'étais vraiment crevée n'empêche aussi je hochais de la tête de gauche à droite après qu'on ait acheté les clopes pour la route
«Honnêtement, je suis naze. On va à l'hôtel et on mange là bas. Ce soir c'est plateau télé et pantoufles!» - pas très glamour, sauf si ça se termine en câlin sous la couette... mais bon, on n'a pas encore franchi ce cap, c'est un peu trop récent surement.

Direction l'hôtel donc. Je laissais Cid payer puisqu'il en avait envie, puis une fois dans la chambre, j'appréciais le confort qu'elle allait nous prodiguer! Un grand lit, une belle salle de bain, et une petite table pour qu'on puisse manger avec une télévision!
«Je vais au bain! Si tu t'endors, je te réveillerai façon belle au bois dormant!» - je lui tirais la langue avant de filer dans la salle d'eau. Un bon bain, sérieusement, ça allait me faire du bien, surtout que Cid avait pris soin de prendre une baignoire qui faisait des bulles! Je m'installais confortablement, et je crois bien que j'avais presque fini par m'endormir avant de sursauter à cause d'une bulle qui m'avait éclaté sous le nez, et je me dépêchais donc de me laver correctement pour ensuite me sécher et sortir et trouver un Cid en train de ronfler!

«Chose promise, chose due!» - je souriais doucement avant de l'embrasser sur les lèvres, mais évidemment, il en faut plus pour réveiller un ours alors je venais glisser ma main sous son t-shirt au niveau des flancs et je le chatouillais pour le réveiller pour de bon! - «Ah ahaa!! Ben quand même! Faudrait pas que tu dormes trop, sinon tu ne vas pas fermer l'œil de la nuit!» - quoi que ça ne me dérangerait pas, mais ça dépendrait pour faire quoi à la place! - «tu devrais aller prendre une douche, tu pues le fauve!» - et ça va imprégner les draps.

Bref, je le laissais aller se laver un peu, puis j'allumais la télévision. Des informations, des pubs, des émissions... puis je tombais sur une annonce d'une sorte de Bataille Navale qui aurait lieu le lendemain et je soupirais avant de me tourner vers l'aviateur qui sortait de la salle de bain
«Regarde... y'a un événement bizarre demain. Une bataille navale! Pour quelqu'un comme toi, piloter un sous-marin ou une fusée, ça doit être un peu pareil non?» - mine de rien, ça pourrait être sympa de voir ça! Et puis, il y avait une autre raison pour laquelle ça pourrait être intéressant

«Et puis... si ça se passe sous l'eau... tu pourrais peut être tomber sur une chimère de l'eau non?» - car après tout, quelles sont les chances de pouvoir se retrouver sous l'eau finalement, hein? Ça vaudrait le coup d'essayer non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Lun 20 Oct - 21:21

Oh que oui, ses clopes, c'était sa petite habitude qui ne fallait pas lui couper sinon, les dégâts seraient pire qu'une Arme qui a pris une cuite! Peut-être pas à ce point-là mais le type qui va chercher à trouver Cid n'aura aucun mal à le trouver, suffira de suivre les monstres encastrés dans le mur ou les cons encastraés dans le mur. Oui, sans ses clopes, Cid est un peu à cran alors bon... vaut mieux pas le faire chier. Une fois à l'hôtel, il s'allongeait sur le lit, savourant ce repos si bien mérité... Un peu trop savoureux puisqu'il avait fini par siester un peu. Ce ne fut pas long puis même Cixi en avait fait autant dans son bain sauf que pour sa part, c'était quand même un peu plus dangereux que lui. Cid n'allait pas se noyer dans les couvertures quoi. Il ne fut pas réveillé par le baiser de Cixi mais franchement, même s'il aurait été conscient, ce n'est pas un truc agréable comme ça qui allait le tirer de son sommeil, surtout quand le prince au bois dormant avait le sommeil plutôt lourd comme lui. En revanche, les chatouilles l'avaient plutôt réveillé rapidement même si elle avait raison, à trop dormir maintenant, il ne va pas fermer l'œil de la nuit. De même pour l'odeur, elle avait raison mais l'aviateur prenait ça à la rigolade!

« Le jour où ta transpiration sentira la rose, tu me feras signe mais pour le moment, je vais avoir besoin de me doucher. Ha, et je précise, je sens pas le fauve, je sens l'homme! »

Puis il s'en allait en rigolant de sa propre connerie. Homme ou pas, vrais que ça sent pas très bon mais dieu merci, il se trouve sur un monde où le gel douche et le savon coulent à flots! Car bon, Héra et leur bloc de savon de trois kilos, ce n'était pas top. De même sur Spira d'ailleurs. Certes c'est bien beau le côté pittoresque mais ça a ses limites quand même. Le temps pour lui de transformer le fauve en lui en un chaton au poil doux et qui sent bon, il retrouva Cixi devant une pub qui parlait d'une bataille navale grandeur nature à Junon? Coup de bol qu'ils y soient alors.

« Hey mais j'ai déjà piloté un sous-marin tu sais? Mais cela dit, pourquoi pas? Puis même sans ça, ce doit être assez marrant quand même... »

Reste à savoir si l'inscription est gratuite et ce qu'il pourrait y gagner? Qui sait, un des anciens membres d'Avalanche se trouverait être-être sur place pour y participer? Cela pourrait être drôle quand même. Bon, puis cela avait lieu demain dans l'après-midi, ce devait être possible de s'y inscrire le matin? Et pour le carburant, ils verront ça après ce petit concours ou alors le surlendemain. Y a pas le feu au lac Obel après tout! Oui bon, le lac Obel c'est sur Dol mais il avait vu un début de reportage dessus un jour et ça l'avait aidé à somnoler en attendant que Cixi sorte de la douche.

« Ce serait pratique de tomber sur une chimère, c'est clair mais je doute que la chimère se montre comme ça lors d'un jeu grandeur nature. Où ce serait un sacré coup de chance! »

Cid prenait place à côté d'elle, ce n'était pas impossible mais bon, puisqu'ils parlaient de la chimère aquatique, il ne faut pas dire qu'Héra contient facilement une bonne moitié de son monde qui n'est fait que d'océan, rivière et lac en tous genres alors forcément, la trouver serait surement la tâche la plus compliquée du lot. Car pour ce qui est du feu, de la glace, ce genre de choses, c'était plutôt simple quand on se creuse les méninges deux minutes mais l'eau. Oui, simple à deviner où elle se trouve mais la trouver, c'est une autre paire de manches!

« On ira voir ça demain matin, pour le moment, tu veux manger quoi? Après avoir autant marché, autant passer la soirée peinard. »

Ouais, se lever juste pour le principal, en dehors de ça, ils seront tous les deux en mode vieux Flambos qui se liquéfie, comme sur Spira tiens!

« Je veux pas jouer les vieux mais ça nous fera pas de mal de souffler un peu le temps d'un soir, on pourra quand même se marrer. »

Il devait bien y avoir un film marrant et quand bien même, il y a d'autres façons de s'amuser mais bon pour ce genre de choses, Cid n'osait pas trop demander ou proposer même s'ils formaient un couple depuis peu. Faut pas oublier le passé de Cixi et d'une façon ou d'une autre, il ne voulait pas lui rappeler de mauvais souvenirs alors pour lui, c'était compliqué de se montrer un tant soit peu amoureux. Même si Cixi y fait quelques allusions parfois – elle ne manquera pas de le faire surement après son annonce – Cid voulait pas faire un faux pas, ce genre de choses, ce n'était pas sa spécialité alors il pouvait facilement se tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 19
HP : 3600/3600
MP : 100/100
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mer 22 Oct - 16:51

Bon, visiblement, cette idée de bataille navale n'était pas mauvaise! Certes, je ne me voyais vraiment pas monter à bord d'un tel engin, moi et ma phobie des espaces clos, me retrouver enfermée dans un cercueil à vingt milles lieues sous les mers, non merci! Je préférais le regarder à la télévision. Et puis je pourrai aller me balader un peu dans Junon! Vu que les écritures de Gaïa et Dol sont assez proches, je ne risque pas de me paumer...

Mais surtout, je me disais qu'explorer les fonds marins était une bonne opportunité pour tomber sur la chimère ou le cristal de l'eau! Et même si Cid trouvait que ce serait une sacrée veine de tomber dessus, je me disais que ce ne serait pas impossible
«Ben je sais pas... l'océan est vaste, mais quelles sont les possibilités de se retrouver à un point précis? Alors que là, on est dans une zone où on peut vraiment se retrouver sous l'eau, je doute qu'il y ait énormément de lieux que l'on peut explorer en sous-marin sur Héméra? En tout cas, je n'ai pas souvenir que Dol ait ce genre d'engins.»

Des bateaux pour aller sur l'eau, oui. Mais sous l'eau, je n'en avais jamais entendu parler. Après parfois, ils ont des engins qui ont une partie immergée, mais voilà, dans l'ensemble, ça va pas très profond. En tout cas selon moi, un temple de l'eau, pour abriter une chimère ou un cristal, ben ça devait se trouver sous l'eau, et là on avait une opportunité d'aller sous l'eau! Pour ça que je me disais que ça pouvait effectivement coller.

Enfin peu importe. Pour l'heure, je me reposais un peu alors qu'il me demandait pour ce soir, et vu la journée à marcher, j'étais pas contre rester là
«On se commande un truc à manger? M'en fous quoi, une pizza, des hamburgers, ou même le room service, mais j'ai plus du tout envie de bouger de cette chambre pour aujourd'hui!» - par contre, bouger "dans" la chambre, pourquoi pas hein? Et visiblement, lorsqu'il mentionnait de se marrer, je venais hausser un sourcil...

En réalité, on n'avait jamais vraiment parlé de ce genre de choses, et faut dire aussi que ce n'est pas le genre de choses dont on parle. On se lance et puis on voit où ça nous mène. Mais d'un autre côté, avec nos passés respectifs, c'était quelque chose pour lequel ni lui ni moi n'arrivions à nous lancer! Je me suis toujours dit que ce n'était pas vraiment son genre, le côté mamours tout ça, on voit bien qu'il n'est pas câlin. Mais je ne le vois pas non plus du style brute de décoffrage à vouloir s'envoyer en l'air dans les toilettes d'un bar.. au final, j'ai fréquenté tellement de pervers aux idées saugrenues que je ne crois pas savoir ce qu'un homme normal pourrait désirer. Mais je me dis au final, que le plus simple serait surement d'y aller en douceur. Une fois tranquillement au lit, je me ferai un peu câline surement pour voir s'il en a envie, dans le noir pour la première fois, je pense que c'est le mieux?

Je verrai probablement après, mais je doute que ce soit une bonne idée qu'on se saute dessus comme des sauvages, moi ça fait longtemps que j'ai pas pratiqué - et à mon avis, lui encore plus longtemps!!
«On va rester sages, au moins pour le début de la soirée! Petit repas tranquille devant la télévision!» - et je réservais le reste après.

On commandait donc à manger, je le laissais décider entre pizzas ou autres, puis je donnais rapidement mon choix personnel quand même. À la télévision, ils diffusaient des informations puis une émission de musique, bien que rapidement, ça ne nous plaisait pas. On tombait ensuite sur un film d'action plutôt bourrin et ça nous occupait une bonne partie de la soirée, jusqu'à ce qu'il soit donc l'heure de se coucher. J'avais enfilé ma petite nuisette noire, comme à son habitude, il était en t-shirt caleçon et je profitais d'être blottie contre lui pour commencer une premier approche avec de légers baisers dans le cou tout en glissant ma main sous son t-shirt pour effleurer sa peau. À voir comment il réagirait, c'est sur que c'est rare que ce soit la fille qui fasse le premier pas, mais selon moi, c'est pas le genre de Cid de se lancer le premier...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Sam 25 Oct - 20:52

Spoiler:
 

Faut pas désespérer, ils auront peut-être un petit coup de chance et hop, ils arriveront au moins à croiser la chimère de l'eau et à la suivre à son repaire ou autres. Quoi que pour le coup, Cid passerait pour un voleur de sous-marin... Même en s'expliquant après, il n'en reste pas que pendant un temps, il passera pour un voleur. Bref, il verra bien au moment venue, ce genre d'épreuve doit bien autoriser les autres à venir participer pour encourager le concurrent mais vu que Cixi n'était pas à l'aise dans les endroits fermé et petit, un sous-marin, c'est trop demander pour elle. Pas grave, il ne lui demandait pas de jouer la pompon-girl mais au moins de voir comment il se débrouille dans un sous-marin! Certes, il serait plus à l'aise dans un vaisseau ou un avion mais on fait comme on peut. Finalement pour ce qui était de commander à mangé, ce fut pizza, ça faisait un bail que Cid n'en avait pas mangé une alors autant en profiter. Le reste de la soirée était sympa, la télé, ils zappaient un peu dessus avant de finir sur un film d'action bien bourrin. Ce n'était pas un super film mais ça passait le temps.

Puis quand il éteignit la télé, Cixi commençait une approche, sans y aller trop vite. C'est vrai que s'ils se disaient un couple, il fallait bien passer par-là tôt ou tard mais vu le passé de Cixi, il ne voulait jamais tenter quoi que ce soit de peur de réveiller un souvenir qui n'avait rien d'agréable. Mais continuant sur cette vague, il y allait lui aussi en douceur, se tournant vers elle en posant sa main sur sa hanche, pour la remonter doucement. Et de fil en aiguille, la soirée s'était très bien finie, comme d'habitude, Cixi dans les bras de Cid, mais tous deux un peu plus heureux et fatigués. Au final, une bonne douche ne sera pas de refus demain matin vu qu'ils ont quand même transpiré avant de s'endormir. Une fois le petit matin installé, ils n'avaient pas vraiment bougé de la nuit mais Cid était fidèle à ses petites habitudes du matin, se levant le premier en enfilant son pantalon afin d'aller commander le petit déjeuner avant de retourner dans la chambre. Il avait un petit sourire béat sur le visage en observant Cixi, il était maintenant sûr de l'aimer et de même pour elle envers lui. Il se plaçait à côté de la fenêtre pour sa petite clope du matin sans forcément réveiller Cixi.

Junon se réveillait lui aussi, l'activité reprenait en bas mais ils avaient au moins la vue sur la mer avec cette chambre, ce qui n'était pas plus mal. Ça rendait tout beaucoup plus simple, plus beau aussi. Cid restait silencieux, après tout, il n'avait jamais été très bavard dès le matin, surtout au réveil. Ils allaient devoir aller voir pour ce fameux jeu de la bataille navale et cela débutera surement en début d'après-midi. Ce serait étonnant que ce soit le genre de truc expéditif qui se fait en cinq minutes, ça va surement leur faire passer une journée en plus à Junon, reste à savoir s'ils auront le temps de trouver du carburant aujourd'hui où s'il faudrait repousser cela a demain? Au moment où sa clope rendait l'âme, le petit déjeuné semblait être arrivé à temps, allant récupérer cela à la porte, il supposait que Cixi était déjà réveillée, trainait simplement au lit pour savourer encore quelques minutes ce lit.

« Faudra bien quitter un jour ce lit, tu sais. »

Autant commencer avec une légère blague au moins, Il lui tendait une tasse de café pour se réveiller, buvant la sienne en même temps. Il était plutôt café au matin pour bien se réveiller le matin et dans la journée, un thé n'était jamais de refus. Brute épaisse parfois mais cela ne l'empêche pas d'avoir du goût quand même. Rien ne pressait pour aujourd'hui, ils devaient certes allez s'inscrire – enfin Cid surtout – mais il n'y avait pas urgence non plus... surement? Ils pourront bien y aller tranquillement en quittant l'hôtel, se renseigner d'ailleurs avant de quitter l'hôtel, savoir où allez quand même.

« Sûre que tu voudras pas venir avec moi dans le sous-marin? On va se marrer pourtant! »

Oui bon, il avait aussi le droit de la taquiner de si bon matin, c'est sûr qu'elle ne montrait dedans que si elle est y est obligée.

« Enfin, plus sérieusement, c'était quoi déjà le prix pour le gagnant? Ce n'est pas notre but premier mais si on trouve rien concernant la chimère, au moins savoir que j'y participerais pas pour gagner un con de ruban avec écrit ''1er prix'' dessus. »

Ce sera con un cadeau pareil... Quoi qu'il en soit, il va comme d'habitude laisser la salle de bain pour Cixi, il l'occupera ensuite, avec lui, ce n'est pas ce genre de truc qui sont urgents et qui le feront grincer des dents si elle prend son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 19
HP : 3600/3600
MP : 100/100
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Dim 26 Oct - 16:00

La journée de demain était programmée, à voir comment celle d'aujourd'hui allait se terminer. Je m'étais toujours dit que ce serait moi qui devrais faire le premier pas avec Cid, ça avait déjà été le cas lorsqu'il avait fallu mettre en avant mes sentiments, car inutile de le nier, ce genre de démonstration, c'est pas son truc. Mais je ne savais pas les raisons pour lesquelles il craignait de s'approchait de moi... j'avais toujours pensé que c'était simplement parce que voilà, de lui-même, c'était pas le genre de choses qu'il viendrait chercher même s'il ne dirait pas non une fois lancé, mais je ne me doutais pas une seconde que c'était à cause de mon passé, pour moi, pour ne pas me rappeler de mauvais souvenirs.

Sauf que là, il n'était pas question d'argent, d'obligation, de travail... c'était différent et tout de même, je l'avais "un peu" vécu par le passé. Des clients auxquels on s'attache un peu plus on va dire, même si les sentiments ne sont pas les mêmes. Et là, c'était encore une étape au-dessus et j'avais laissé loin derrière moi mon passé, bien que mon expérience m'avait quand même permis certains mouvements qui n'avaient fait qu'agrémenter davantage cet échange qui fut bien plus doux que ce à quoi je m'attendais. Pour sur qu'une douche aurait été la bienvenue, mais j'étais épuisée, tant par la marche de la journée que par la manière dont cette nuit avait débuté, et j'avais juste remis le bas de mes sous-vêtements avant de me coller à lui, peau contre peau, et m'endormir simplement dans ses bras.

Il eut un peu de mal à se déloger le lendemain matin d'ailleurs, car j'étais accrochée à lui comme une moule à son rocher! Aussi il me réveillait un peu quand même, mais je me contentais d'attraper les draps pour me couvrir, sursautant un peu lorsque je réalisais que j'étais presque nue, avant de me calmer... ce n'était pas comme l'autre fois à Kalm, cette fois j'étais nue - ou presque - pour une bonne raison et Cid était consentant au moins! Donc je me rendormais en attrapant son oreiller pour y enfouir mon nez, profitant de son odeur mêlant un poil de sueur de la veille et toujours ce petit soupçon de tabac qui ne le quitte jamais.

Au bout d'un moment, ce fut l'odeur du café qui me réveilla et une petite pique de la part de Cid. Je finissais par me redresser, gardant le drap d'une main pour couvrir ma poitrine pour attraper la tasse de l'autre, affichant moi aussi ce sourire un peu bête sur le visage tout en essayant tant bien que mal d'ajuster ma coiffure. Je m'étais assise, les jambes ramenées contre moi ce qui me permettait de me cacher un peu mieux. Je ne suis pas forcément d'une nature pudique mais bon...
«Hum... dommage. Tu me promets qu'un jour on se fera une journée entière au lit?» - pas de monstres, pas de combat, pas de cristal ni chimère, juste nous deux. Une seule journée... ce serait bien! Pas forcément à faire l'amour non stop, je sais que les hommes ne peuvent pas tenir ainsi, mais rien que rester avec lui comme ça, à regarder la télé, manger au lit et... «tu auras le droit de fumer!» - oui non car je sais bien que sinon, c'était même pas la peine d'y penser!

Je buvais une gorgée de café, il était moins bon que celui d'Héra, mais valait à peu près celui de Dol, pendant qu'il me demandait si j'étais sure que je ne voulais pas venir avec lui dans ce sous-marin... je souriais avant de hocher de la tête de gauche à droite
«Non non... je ne suis pas prête encore. Déjà, j'essaierai de tenir un peu à bord de ton avion là... le Haut-Vent c'est ça? Au moins, si je ne me sens pas bien, je sais que je pourrai sortir...» - le Tiny Bronco est tout ouvert, donc je n'ai jamais eu de souci avec, le Haut-Vent par contre, c'est un vrai vaisseau, mais il me l'avait bien décrit et je savais qu'on pouvait se retrouver en extérieur quand on voulait... donc je me disais que ce serait pas mal comme début pour apprendre à vaincre ma peur des espaces clos.

Concernant le prix par contre, je n'en avais aucune idée... je voyais le t-shirt de Cid par terre, il était resté seulement en pantalon et avait donc le torse nu, donc je le lui piquais pour l'enfiler, ça me faisait presque une chemise de nuit tiens!
«Je ne crois pas qu'ils l'aient dit. Surement de l'argent? Je te suivrai à la télévision de toute manière!» - j'attrapais un croissant en passant avant de revenir vers lui, mangeant bouchée par bouchée avant de regarder par la fenêtre à côté de lui. C'était une matinée simple et qui pourtant me rendait vraiment heureuse, mais je ne voulais pas trop m'emballer, je n'oubliais pas que Cid n'était pas ce genre d'hommes à vous murmurer des mots d'amour au creux de l'oreille. Mais au fond, ça ne me dérangeait pas. Parfois, les non-dits sont plus puissants que les mots.

«Pendant ce temps, tu veux que je me renseigne aussi pour avoir des bidons d'essence pour le Tiny Bronco? Je suppose qu'ils doivent faire des vols commerciaux entre Junon et Kalm, comme ça, ça nous permettra d'y aller vite fait pour le récupérer? » - car bon, même si je n'étais pas contre la marche à pied, c'était tout de même mieux de prendre l'avion pour aller d'un point A à un point B! Après, on n'était pas obligés de partir directement de Junon, on pouvait faire un saut à Costa Del Sol aussi... mais on allait vite apprendre que d'ici quelques jours, un tournoi se jouerait sur Spira et qu'on aurait envie de s'y rendre dans l'espoir de rencontrer des gens que l'on connaît - enfin Cid surtout, moi pas trop envie!

Je l'embrassais furtivement quand même avant d'aller chercher mes vêtements et prendre une bonne douche! Ça faisait du bien car je me sentais un peu poisseuse après la nuit passée. J'enfilais une robe simple dans les tons violets - ça me changeait du noir - et ma paire de bottes où j'avais raccroché le petit porte-clé Cait Sith, puis je revenais vers Cid pour lui donner son t-shirt - même si je me doutais qu'il voudrait le mettre au sale et en prendre un propre!

«Je t'accompagne au moins jusqu'aux inscriptions ensuite je reviens à l'hôtel! Vu qu'il est sur la grande avenue, je pense que même avec mon sens de l'orientation déplorable, je le retrouverai!» - je me mettais à rire avant de le laisser se préparer. Au final, on passerait la matinée au quartier général de Junon, dans les sous-sols avant qu'il ne puisse embarquer, puis je reviendrais ici pour manger un morceau et le regarder à la télévision! Ça devrait être drôle!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mar 28 Oct - 20:39

Au moins le réveil n'était pas trop brusque, c'était un réveil calme en fait, avec un petit café et des croissants déjà à disposition. Ils n'étaient pas nombreux les gens comme lui a faire ça dès le matin. Taquinant Cixi sur le fait de devoir se réveiller, elle semblait plutôt d'humeur à vouloir un jour passer une journée entière au pieux, pas de façon « entre adultes » hein – hein? – mais au moins une journée en mode vieux flan, à rien faire de spéciale. Hum mouais, cela devrait pouvoir se faire un jour. Mais avec le fait qu'elle avait motivé Cid pour qu'il aille jouer à la bataille navale, c'est louper si elle veut le convaincre de rester allongé dans ce lit. Mais puisqu'il aura le droit de fumer, ça devrait surement pouvoir se faire mais bon, pas aujourd'hui. Mais promis, il va y réfléchir. En revanche, pour ce qui était de venir l'encourage dans le sous-marin, ça se fera évidemment sans elle! Ha, il l'aurait parié! Mais bon, pour ce qui est d'aller dans le Hautvent, ce ne serait pas pour tout de suite mais oui, il irait bien faire un saut avec tôt ou tard... Hélas le Hautvent faisait la gueule depuis qu'ils ont fui le cratère avec mais il irait bien lui redonner une forme correcte à son Hautvent tôt ou tard! Hey, personne ne peut vraiment se vanter d'avoir pu construire un tel bijou!

« Tôt ou tard je t'emmènerais dedans, faut juste me laisser un peu de temps. »

Pendant son absence, il l'avait confié à quelques personnes compétentes de son village, des p'tits gars qui étaient avec lui depuis des années, déjà à l'époque du ShinRa26 alors il peut avoir totalement confiance en eux au moins. Pour ce qui était de la récompense, ce n'était pas que Cid courait après ça mais c'était plus motivant de savoir ce qu'il pourrait gagner après tout. De l'argent ou autre chose, le but c'est de participer après tout. Terminant sur cette fameuse bataille navale, Cixi se proposait de trouver un endroit pour le carburant, ce n'était pas de refus mais elle faisait comme elle voulait, si elle veut, elle pouvait simplement observer Cid et les autres dans les sous-marins. Filant à la douche, il l'observait quand même un peu avant que la porte ne les sépare. Cid était amoureux quand même? Bah oui, logique mais ce n'était pas le genre à le montrer comme une adolescente qui a le béguin. Il se préparait un peu de son côté, quelques affaires pour la suite, une fois lavé, puis une chose et puis une autre. Bref, une fois sorti de la douche, il prenait la relève en mettant son tee-shirt au sale. Toute façon ils lèveront l'ancre que demain alors il pouvait bien mettre ça au salle, pas la peine de changer de chambre.

Cid ne mit pas longtemps sous la douche, comme d'habitude mais en sortant, il en profitant pour ressortir sa tenue, comme à l'époque d'AVALANCHE, sa veste sur le dos, le foulard autour du cou, il risquait de le retirer une fois dans le sous-marin mais peu importe. Un paquet de clopes bloquer derrière ses lunettes d'aviation, ses gants bien en place, il était fin prêt! Cixi avouait qu'elle retournera à l'hôtel ensuite, elle ne risquait pas de se perdre... Cid avait un léger sourire qui semblait dire qu'il en doutait!

« Je l'espère, ça me ferait chier de te chercher partout en ville pour te retrouver! »

Quittant la chambre dans la bonne humeur, ils faisaient route jusqu'aux sous-sols de Junon, là où débuterait la bataille navale. Cid s'était inscrit à temps au moins, il ne lui restait plus qu'à attendre son tour, sans même savoir qui il allait devoir affronter. Il salua Cixi une dernière fois avant de patienter avec les autres...

=============================
Ensuite, c'est ICI
=============================


Bon, au final, Cid n'avait pas fini premier, ni même sur le podium mais il se réconfortait en se disant qu'il n'était pas dernier. Puis il n'était pas parti les mains vides, il avait gagné un calmant... une sorte de lot de consolation quoi... Bref, la journée avait bien tourné et le voilà maintenant de retour, suivant le chemin vers sa chambre d'hôtel pour rejoindre Cixi. En chemin, il y avait bien quelques personnes pour le saluer, d'autres pour grimacer, surement de mauvais parieurs tiens! Mais une fois de retour dans sa chambre, Cid grimaçait en fermant la porte.

« C'était quoi ce message? J'espère que personne va y faire gaffe car si demain, si c'est pour lire des conneries dans les revues de gonzesse, ça va chier. »

Oui, cela avait été dérangeant, l'attention était gentille mais ses cons se sont amusé à diffuser ça partout, sur son écran dans le sous-marin, donc à la télévision. Si dans deux jours, les gros titres sont « Un fou renverse tous les bureaux des journaux de Junon », on saura qui c'était. Clope à la bouche, il venait s'assoir à côté d'elle en soufflant un coup.

« J'ai beau avoir passé le plus gros de la journée dans un sous-marin, je suis claqué! Pour le coup, je serais tenté d'utiliser le calmant, tout ce boucan dans le sous-marin, ça m'a donné mal au crâne. »

Oui sauf que c'était un calmant, pas un cachet pour le mal de tête, quoi qu'on ne sait jamais... Il passait son bras sur son épaule.

« Tu t'es pas trop fait chier ma poule? »

Quoi? L'à pas le droit de montrer son affection! On ne pourra pas lui reprocher quand même le fait de faire quelques efforts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 19
HP : 3600/3600
MP : 100/100
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mer 29 Oct - 17:03

Ah ben ça, moi et mon sens de l'orientation, c'est bien connu que je suis capable de me perdre dans un supermarché! En tout cas, je rassurais Cid, j'allais faire attention d'autant que notre hôtel était placé sur la grande rue principale, donc même si je me perdais, ce ne serait pas trop difficile de retrouver mon chemin!

J'étais restée un peu avec lui, le temps des inscriptions, mais à ce moment là, les autres concurrents n'étaient pas présents, sinon je suppose que j'aurais pu faire la connaissance de Reeve Tuesti. Quand je pense qu'il nous avait dit ne pas être sur Gaïa, il fallait croire qu'il avait pris un aéronef à vitesse grand V pour venir à cet événement organisé surement par ses propres locaux. En tout cas, je savais que je n'aimerais pas vivre dans une telle ville! Des ascenseurs partout - et puis ils sont pas bien grands - et puis je sais pas, toutes les salles se ressemblaient et ça m'angoissait.

Pas de baiser ni de démonstration d'affection. Je le laissais seul en demandant quand même à ce qu'on m'accompagne à la sortie car mine de rien, c'était un vrai labyrinthe cette tour! Puis j'allais me balader un peu en ville, achetant quelques vêtements, surtout de voyage, donc confortables et pratiques! J'avais une nouvelle veste assez solide avec pleins de petites poches où je pourrais mettre quelques potions pour en avoir toujours à portée de main, un pantalon aussi assez serré pour ne pas risquer de m'accrocher à quoi que ce soit - c'était surtout pour ça que je portais des vêtements à même la peau - et une autre paire de bottes au cas où. Puis j'avais pris un truc à manger et je m'étais renseignée pour des bidons d'essence! J'avoue que  j'avais fait un peu de charme à un des gars du garage, et il nous avait alors effectivement proposé de nous fournir deux bidons d'essence pour le Tiny Bronco tout en nous proposant de nous ramener à Kalm pour le récupérer! Cool, planning arrangé, je pouvais retourner à l'hôtel.

Je me faisais un plateau télé pour déjeuner, hot-dog avec des frites, un soda et une glace, et je me calais sur le lit en regardant la Bataille Navale. Au début, faut dire que c'était un peu mou, et y'avait qu'une fille dans le lot alors forcément, j'étais un peu pour elle! Mais y'avait un gnome qui avait l'air bien marrant mais hélas, il fut sorti en premier. Puis on nous signala qu'on pouvait envoyer des messages, alors je me levais vite pour filer sur l'ordinateur et pianoter un petit quelque chose pour l'aviateur car il avait été touché une fois! Dans un premier temps, je me faisais joueuse en essayant qu'il ne devine pas que c'était moi, une petite menace de le priver de clope si jamais il ne gagnait pas, mais c'est vrai que j'ajoutais un petit cœur à la fin pour voir sa réaction! Je regardais la télévision en même temps en rigolant de sa réaction avant de plisser les yeux d'un air moqueur.... ah c'est comme ça? Mais apparemment, il ne voulait plus recevoir de messages, zut! Tant pis.

Le pire, c'est que par la suite, il y eut un autre message avec un cœur, sauf que ce n'était pas moi!!! Une nana qui voulait le manger à point le soir même?
«Hey!!! C'est qui ça ??» - j'avais bien envie d'écrire un nouveau message pour l'envoyer chier, mais je me retenais. Je me doutais déjà que mon premier message pouvait avoir fait polémique, mais c'était dur! Je me rendais compte que j'étais un poil jalouse.

Mais finalement, il coula. Et je continuais tout de même de regarder jusqu'au bout pour voir qui allait gagner, et la victoire alla au jeune blond à lunettes, bien que ça s'était tenu jusqu'au bout avec la fille et le fameux Reeve Tuesti. J'allais vite fait prendre une douche, puis je profitais de l'ordinateur un peu pour voir s'il y avait des infos sur les chimères ou autres, et je me rendais compte que les journaux en ligne parlaient beaucoup de la bataille navale. Cid et les mystérieux messages avec des petits cœurs étaient cités par moment et je fronçais du nez avant de voir qu'un journaliste avait pu découvrir que ces messages n'avaient pas été systématiquement envoyés par la même personne. Je soupirais de soulagement, au moins notre histoire n'était pas encore dévoilée.

Et lorsque Cid revint, forcément, il revenait directement à cette histoire de messages et je croisais les bras d'un faux air boudeur
«Je ne t'en ai envoyé qu'un! Celui où je te privais de clope et "d'autre chose"... les autres, ce n'était pas moi!! Tu es populaire apparemment....» - j'avais mimé les guillemets mais je gardais une fausse mine boudeuse avant de tourner la tête vers l'ordinateur - «et ça jase de toute manière. Tous les participants ont droit à leur article. Apparemment, le rouquin est un ancien soldat de la ShinRa qui a fait pas mal parler de lui y'a deux ou trois ans. Son nom est associé à celui de Sephiroth.» - je lui montrais quand même les articles que j'avais gardés le concernant, pour le cas où ça l'intéresse - «quant à ton ami Reeve, j'ai trouvé pas mal d'informations à son sujet, et visiblement, il a l'habitude de faire la une des journaux! Regarde... il a été vu plusieurs fois avec un homme. Surement pour ça qu'il a crié dans son sous-marin qu'il n'était pas gay, pour faire taire les rumeurs... donc honnêtement, le fait que tu aies quelques groupies qui te promettent des nuits torrides, ça ne semble choquer personne!»

Je haussais un sourcil pour voir un peu comment il réagissait avant de lui mettre quand même une pichenette sur le nez
«Et de ce que je vois, pas de chimère de l'eau, hein?» - en tout cas, aucun sous-marin n'avait disparu pendant l'émission. Je prenais une cigarette et je lui en tendais une avant qu'il n'explique qu'il était vanné et qu'on resterait donc surement là ce soir

«Non, ça ne me dérange pas. Tu veux un cachet pour ton mal de crâne? J'ai vu qu'on avait une boite à pharmacie.» - j'allumais la cigarette avant d'aller à la fenêtre. Il semblait s'inquiéter de savoir si je m'étais ennuyée et sa remarque eut de quoi me faire sourire - enfin le surnom surtout

«Non ça va. J'ai fait un peu les boutiques pour m'acheter de nouvelles affaires pour la route. C'est qu'à force de rencontrer des monstres, traverser des marais puants ou des mines sinistres, mes vêtements s'abîment donc j'ai pris deux trois trucs mieux adaptés. Tiens, ce soir, y'a un film qui a l'air marrant avec des types qui fabriquent des robots géants pour combattre des monstres appelés "Armes"... j'ai vu le programme télé» - bien bourrin en perspective! Je me disais qu'un film avec des machines partout qui combattent des monstres gigantesques, ça lui plairait!

Je le laissais aller prendre douche et se changer s'il le souhaitait - faut dire qu'il puait l'Homme comme il le disait si bien - puis j'attendais qu'il revienne avant de commander à manger pour le soir. Je me demandais ce qu'il avait gagné finalement?
«Au fait, je n'ai pas regardé la remise des prix. T'as eu droit à quelque chose ou seul le premier a eu le gros lot?» - je ne savais pas ce qu'avait eu le premier non plus. En tout cas, soirée tranquille en perspective!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Ven 31 Oct - 23:22

=======================
Cid paie 100 gils pour Cixi et lui. Restauration à 100% HP-MP
Gains: +200 gils [Chacun]
=======================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Dim 2 Nov - 17:23

Maintenant cette épreuve terminé, Cid allait pouvoir se reposer un peu. Même si Cixi avait bien envoyé le premier message, la suite, ce n'était pas d'elle? Ha non hein! Il va pas faire le coup d'avoir plusieurs nanas à la fois, non seulement il n'accepterait pas ce genre de comportement mais en plus, ça veut dire plus d'emmerde! Cela dit, elle n'avait pas chaumé durant son absence, le rouquin avait un certain lien avec Sephiroth à l'époque où il était une sorte de légende du Soldat. Cela veut peut-être dire qu'il sait où il se trouve? Après, reste à savoir s'ils sont alliés ou ennemi mais il voyait mal le Soldat à la Masamune faire copain avec quelqu'un d'autre en dehors que sa mère. Complexe d'Œdipe, bonjour! De même que Reeve avait de drôle de rumeur au fion? Une relation gay? Bon, il avait le droit de vivre sa vie mais si ce n'était pas le cas, ça rendait la chose marrante, faut bien l'avouer? C'est quand même marrant mais il n'irait pas jusqu'à lire ou suivre ce qui s'était dit, les rumeurs et autres photos, c'est le genre de magazine mensonger que toutes les filles s'arrachent de nos jours. Püis bon, c'est sûr qu'il préférait avoir ce genre de fan plutôt que le genre cuir et moustache quoi....

Au final, il n'y avait eu aucune chimère de l'eau, un mal pour un bien, tout s'était bien passé du coup. Ça leur faisait une tâche en moins à faire ici et face à son mal de crâne, il accepta son offre, un petit cachetons ne lui fera pas de mal à vrai dire, au contraire. Et au moins en son absence, elle avait su passer le temps à sa façon, tant mieux pour elle. Même ce film semblait pas mal dis comme ça mais lui, il sait ce que c'était que d'affronter des Armes et ça n'avait rien d'une partie de plaisir. Mais bon, avec des robots comme dans ce film, ça aurait surement rendu la chose plus simple? Qui sait. Après, faut savoir faire la différence entre science-fiction et réalité, il y a une grosse marge de différence parfois. Se levant pour aller se laver un bon coup, elle termina sur la remise de prix, lui, il n'avait pas fait gaffe à ça.

« J'ai eu le droit de garder les souvenirs de cette rencontre et le calmant aussi. Après, c'était pas pour la victoire que j'ai participé. »

Ouais mais si une bataille aérienne se préparer, nom de dieux, il va faire un malheur! Fermant la porter derrière lui, l'aviateur prenait sa douche en fourrant ses affaires sales dans la machine, de suite, ça évitera qu'elle ait trop de boulot cette chose. Au bout d'une petite quinzaine de minutes, Cid en était ressorti, un maillot propre sur lui, de même pour le caleçon, il était fin prêt à se reposer, enfin. Prenant place aux côtés de Cixi, il semblait effectivement claqué mais même en ayant passé son temps dans un sous-marin, ça fatigue mine de rien.

« Ta envie de manger quoi ce soir? » Oui pour pas se fatiguer, il allait suivre son envie à elle, tant que ça n'implique pas de quitter cette chambre bien sûr. « Ta put obtenir quelques infos concernant le carburant? »

Oui si elle avait obtenu quelques petites choses à savoir alors c'était tant mieux. La soirée passait calmement, allongée devant la télé, ils regardaient cette histoire d'Arme réveillés non pas à cause de la réunion de Sephiroth mais dans le futur où la Mako aurait été trop puisé, les Armes se réveillaient en même temps et face à cette menace, un nouveau groupe avait construit des robots géant en secret pour parer au pire. Deux pilotes dans chaque robot pour pouvoir manipuler cette chose, chacun leurs tours, ils affrontaient les Armes, parfois certains étaient difficultés, d'autres devaient les aider, ça semblait le scénario classique même si sur la fin, il y avait eu deux robots de détruit, donc deux morts. Il en faut bien pour donner un peu de réalisme. C'était un film, de tels robots, ça pouvait être puissant mais ce sont des choses que la planète a elle-même façonnées pour se défendre alors elles ne vont pas se laisser battre aussi facilement quand même. Après un petit résumé des infos du jour, ça parlait surtout de la bataille navale même si sur la fin, ils avaient fait écho à quelque chose qui semblait se préparer sur Spira même s'il y avait très peu d'informations à ce sujet.

Après une telle journée, il restait encore demain pour faire de la route même si au final, leur plan allait être légèrement chamboulé avec ce qui se préparait ailleurs mais pour le moment, autant les laisser se reposer, ça ne leur fera que le plus grand bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 19
HP : 3600/3600
MP : 100/100
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Lun 3 Nov - 17:15

Bon, Cid oubliait un peu de me dire qu'il avait quand même gagné une gemme aussi pour cet événement! Mais peut être qu'il ne s'était même pas rendu compte que le petit papier qu'on lui avait remis à la fin, c'était ça! Toujours est-il qu'il semblait effectivement s'être bien amusé quand même, bien que je gardais un mémoire le fait qu'il était le genre à avoir des groupies finalement! Je ne suis pas la seule à aimer son charme grognon!

Il s'installait près de moi sur le lit, me demandant ce que je voulais manger. J'avoue qu'avec ce que j'avais pris le midi, moi j'avais plutôt envie de prendre un truc léger...
«Hum, pas trop envie de sortir... on demande un truc directement à l'hôtel? Je suppose que tu dois avoir faim, mais moi pas trop. Une simple salade suffira.» - je venais m'accrocher à son bras, mine de rien, ça m''avait fait bizarre d'être séparée de lui aussi longtemps! Même si ce n'était qu'un après-midi, ça m'avait paru une éternité. Je ne voulais pas être ce genre de fille possessive qui ne peut pas se passer de son mec pendant dix minutes, mais je crois qu'une part de moi a peur qu'il m'abandonne encore. Enfin encore, pas que lui m'ait déjà abandonnée, mais disons que je n'ai jamais eu suffisamment confiance en moi pour penser pouvoir garder quelqu'un auprès de moi.

Il s'interrogeait sur le carburant et je me redressais donc avec un large sourire
«Ah oui! J'ai pu voir! Demain, il y a des avions et hélicoptères qui vont aller un peu partout sur Gaïa, y compris à Kalm à cause du tournoi sur Spira. Apparemment, le transport est gratuit pour s'y rendre, donc l'un des pilotes a bien voulu nous offrir quelques bidons d'essence pour le Tiny Bronco! On pourra donc prendre un avion jusqu'à Kalm pour ensuite aller sur Spira?» - en soit, on aurait pu aller directement sur Spira avec un hélicoptère, mais je me disais qu'il valait quand même mieux qu'on garde le Tiny Bronco avec nous non? Du moins d'un continent à l'autre, même si j'avais un peu oublié qu'il faudrait vraiment qu'on trouve des al-bhed pour l'essence ensuite!

Mais au moins, on avait la garantie d'avoir un moyen de transport pour le lendemain! Je venais me blottir encore contre lui avant de soupirer doucement
«Tiens, je t'ai acheté quelque chose!» - je me levais pour me diriger vers le sac et le fouiller un moment, puis je revenais vers lui en lui tendant une boîte! Un sourire malicieux sur le visage. À l'intérieur, on pouvait trouver une autre boîte, gris bleuté, de la taille d'un paquet de cigarette, dans un plastique assez souple avec une belle image de la chimère Bahamut dessus - «c'est un étui à cigarettes! tu y mets ton paquet ou tes cigarettes dedans, et ça les protège de tout! Je me suis bien renseignée, ça ne craint ni le feu, ni l'électricité, ni l'eau! Au moins, tu seras toujours garanti d'avoir un paquet à l'abri, même quand on se fera attaquer par des monstres!»

Non parce que je le connais le Cid! si jamais on s'attaque à ses précieuses clopes, il devient violent! Je pouffais de rire avant de le laisser commander le repas du soir. Je lui avais déjà dit ce que je voulais, donc logiquement, il n'avait plus qu'à se prendre un petit plat pour lui.
Le reste de la soirée se fit donc devant la télévision avec un film plutôt sympa où les pilotes devaient se mettre à deux dans un robot gigantesque pour combattre les Armes! De temps en temps, Cid m'apportait des précisions sur les vraies Armes qu'ils avaient affrontées. Certaines étaient plus ressemblantes que d'autres dans le film selon si elles avaient été vues ou non par les réalisateurs à l'époque!

En tout cas, on avait passé un bon moment, et j'étais venue réclamer un autre câlin avant qu'on ne s'endorme, maintenant que la machine était lancée, on allait surement pouvoir en profiter un peu plus.

Le lendemain matin cette fois, je fus la première réveillée, je m'habillais rapidement pour aller chercher le petit déjeuner afin qu'il ait son café, et je préparais déjà son paquet de cigarettes sur la table! Je portais pour le moment qu'une simple petite robe noire qui m'arrivait à mi-cuisses, avant de monter doucement sur le lit pour réveiller l'ours! - non car faut y aller en douceur hein avec lui!
«Coucou ♥ Le petit déjeuner est servi! Croissant, brioches, café, et clopes!» - j'attendais doucement qu'il se réveille, je l'observais comme si j'étais en train de guetter chaque neurone en train de se connecter à l'autre en cette matinée plutôt maussade - il pleuvait - puis je le regardais se lever, aller prendre café et clope et se rendre à la fenêtre, comme à son habitude! Tout ça sans presque un mot, comme d'habitude!

Je me levais doucement en m'approchant, les mains dans le dos avant d'afficher une mine un peu moqueuse, bien que je ne savais pas encore comment il allait prendre ma demande
«Dis.. je me disais.. qu'avant de partir, on pourrait prendre notre douche ensemble?» - au final, je ne l'avais encore jamais vu nu. Les deux fois où l'on avait fait l'amour, c'était dans l'obscurité la plus totale. Autant lui avait presque failli me voir nue lorsque je m'étais pris ma cuite à Kalm, mais pour l'inverse en revanche, je n'avais jamais été plus loin que le caleçon et je ne savais pas trop s'il accepterait ou s'il était du genre pudique - «tu ne me vexeras pas si tu dis non, tu sais?» - je préférais quand même le préciser, qu'il ne croit pas que ça créerait un malaise en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Sam 8 Nov - 21:54

La soirée fut sympathique, rien à signaler mais c'était tant mieux après tout, ils n'allaient pas s'en plaindre d'être un peu au calme? Qui sait, ses prochains jours, ce sera peut-être bien plus mouvementé alors. L'histoire du carburant semblait être réglée même s'il y avait cette drôle d'histoire de tournoi? Passons. Cixi lui avait même trouvé un petit cadeau pratique, une petite boîte pour y ranger ses clopes! Assez souple et solide, il y avait même une image imprimée du Bahamut! C'est classe! Puis ça rappelle des souvenirs en plus tout ça. Faut savourer!

« Oh? C'est sympa... et pratique aussi! Merci du coup. »

Un petit sourire en coin puis... rien. Faut bien dire que Cid est à l'aise pour démonter un moteur et le remonter mais bien se comporter en intimité avec une femme... c'est une autre paire de manches. Avec Shera, au début, ça allait, il était jeune et con puis avec le temps, leurs relations étaient presque banal, comme deux vieux copains. Puis après cette histoire de fusée, c'est honteux de le dire mais c'est la vérité, il la traitait comme de la merde. Alors bon, avec Cixi maintenant, il va devoir reprendre ça d'une certaine base. Une fois le film terminé, ce fut un gros dodo autant pour elle que pour lui, même s'ils n'ont pas affronté une armée de monstres, toute cette agitation autour de la bataille navale avait bien épuisé l'aviateur. Au petit matin, ce fut elle qui l'avait devancé pour se lever et aller chercher le petit déjeuné en préparant même l'essentiel. Tasse de café, clope, elle avait déjà fait plus la moitié du chemin. Ouvrant les yeux encore bien collé, il avait un léger sourire et ses seules réponses étaient des espèces de grognements qui penchaient surement en réponse favorable comme merci ou c'est gentil. Difficile de déchiffrer avec un seul « Mmmhhhrrr ». Au moins ce début de sourire annonçait la couleur.

Sa clope en bouche, son café en main, près de la fenêtre il se réveillait en douceur comme à son habitude, peu bavard certes mais on ne va pas le changer à cet âge-là. Il a toujours été comme ça. La conversation avec elle, ça viendra un peu plus tard, une fois bien réveillé et de bon poil si possible. Ce fut Cixi qui fit le premier pas pour bavarder mais sa demande avait de quoi surprendre en fait? Cid restait quelque peu surpris par sa demande, même si elle ajoutait que refuser ne lui ferait rien. Oui et non. Cid ne savait pas trop, faut dire que, même plus jeune avec Shera, aussi con que ça puisse être, ils n'avaient jamais fait cela même si en somme, c'était la même chose qu'ils avaient déjà fait sous les draps. Sauf que là, ils seront debout et sous la douche. Après, ce n'est pas forcément sexuel, elle parle juste de douche mais... Rha, ce qu'il est vieux jeu le Cid! Il avalait une nouvelle gorgée de café pour se réveiller un peu mieux avant de passer sa main dans ses cheveux.

« C'est pas que je veux pas ou que je veux, c'eeeeeest... enfin, laisse-moi juste quelques minutes pour bien me réveiller quoi. »

Ouais, finalement c'était peut-être mieux comme ça après tout. Ce n'est pas Cixi qui va le bouffer après tout. Cid préférait éviter de sortir de telles conneries du genre qu'il n'avait jamais pris de douche avec une femme, en quoi ça va être dérangeant? Il se prend trop le chou pour un rien. Enfin, en même temps c'est le matin alors évitez de lui en demander trop aussi. Mine de rien, fréquenter Cixi, du moins se rapprocher d'elle, ça va lui filer une seconde jeunesse. Non pas qu'il soit vieux – et gare à l'inconscient qui le dirait – mais bon, faut bien dire ce qui est, au plumard, ce n'était plus trop ça avec Shera. Un peu comme l'image des gens ont quand ils voient un vieux couple, que c'est comme toujours pareil entre eux sauf que lit sert juste à dormir. C'était un peu ça. Écrasant son mégot sur le cendrier, il venait rejoindre Cixi, se dirigeant tous deux vers la salle de bain.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 19
HP : 3600/3600
MP : 100/100
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Mar 25 Nov - 23:31

Une petite douche crapuleuse, j'avoue que je ne m'y attendais pas trop! Surtout avec quelqu'un comme Cid. j'avoue que je le croyais un peu trop "vieille école" pour se laisser séduire par ce genre d'aventure, mais j'avais été très agréablement surprise, surtout avec la promesse d'une revanche le soir même! Bien qu'elle se ferait surement à Kalm plutôt qu'à Junon. On avait fini de se laver et je m'habillais avec ma robe noire fendue sur les côtés, puis j'attrapais mes bas pour pouvoir les enfiler dans la chambre ainsi que mes bottes, toujours plus pratique lorsqu'on est assis sur un lit pour ça!

Je me moquais aussi un peu de Cid et de ses vieux os, mais c'est qu'il avait quand même une sacrée endurance et je pouffais de rire face à sa remarque comme quoi j'étais loin d'avoir réussi à l'épuiser avec mon poids plume
«Tu sais parler aux femmes toi hein?» - j'attrapais la brosse pour essayer tant bien que mal de me coiffer. Le petit déjeuner était pris, on n'avait pas spécialement d'achats à faire pour le moment, cependant il semblait dire qu'il avait envie de se défouler un peu. Je prenais une mine songeuse tout en le regardant d'un air surpris

«Tu sais, l'hélicoptère doit nous mener directement à Kalm... je doute qu'on rencontre beaucoup de monstres sur notre route? Ou alors peut être... si on en croise sur les plaines? C'est vrai que le Tiny Bronco n'est pas tout à fait à côté remarque...» - si l'hélicoptère nous dépose à Kalm même, et bien oui, il faudra qu'on marche un peu et ça nous permettra de nous dégourdir les jambes! Bien qu'on devra se trimbaler les bidons d'essence. Mais peu importe.

Toujours est-il qu'on se mettait en route puisqu'on était prêts. J'attachais quand même mes cheveux en une natte que je ramenais devant moi, histoire qu'ils ne s'envolent pas au gré du vent avec les pales de l'hélicoptère, puis je faisais une dernière fois le tour de la chambre pour m'assurer qu'on n'avait rien oublié. On avait déjà refait le plein de clopes, car si le tournoi était sur Spira, on savait déjà qu'il n'y avait pas de cigarettes là bas!
On rendait les clés à l'accueil, et une fois dehors, je cherchais du regard l'endroit où on devait se rendre... fichu sens de l'orientation!

«Euh je... voyons voir.. l'héliport il était... y'avait une grande tour mais en fait, je me rends compte que d'ici y'en a pleins!» - heureusement, Cid connaissait suffisamment le coin pour nous y conduire sans encombre! Ouf! Une fois sur place, le type qui m'avait renseignée me reconnaissait - cheveux roses, ça passe pas inaperçu - mais il reconnaissait aussi Cid pour avoir fait partie pendant un temps de son équipage du Hautvent!

«Hey bonjour mademoiselle! Je ne savais pas que vous connaissiez Cid! Comment allez-vous capitaine?» - je me tournais vers Cid d'un air amusé, quelle célébrité! En tout cas, l'homme nous conduisit jusqu'à l'héliport où il nous donna deux bidons d'essence pour le Tiny Bronco avant de nous laisser monter à bord d'un des engins - «on en aura à peine pour une heure de route! Accrochez-vous!» - je posais le bidon d'essence entre mes pieds, par terre, et je m'accrochais au bras de Cid - ben quoi? il a bien dit de s'accrocher hein? - mais je n'entendais plus rien dès lors où les pales s'étaient mises à tourner. Bon, une heure, ça irait vite je pense! Et ils allaient bien nous déposer à Kalm, donc on devrait ensuite marcher jusqu'à l'endroit où l'aviateur avait laissé le Tiny Bronco. Advienne que pourra!

===========================
Direction: les Plaines de Midgar
===========================
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Jeu 4 Déc - 9:01

===========================
Gains: +100 gils [Chacun]
===========================

Cid et Cixi vont vers les Plaines de Midgar



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Sam 23 Mai - 17:25

Shifumi, Vincent et Joan viennent des Océans



Shifumi"Tiens... Préviens... Shifumi n'est ni ta proie ni ton esclave, humain..."

Les bras croisés, j'ignorais son cadeau qui venait certainement du coeur mais me déplut au plus haut point. Je regardais alors Naj'Ho et lui fit une petite moue sympathique. La patte sur son épaule, je le consolais comme je pouvais :

"Shifumi est triste pour Joan. Il devrait plutôt contempler son infinie grandeur et s'étonner de ses prouesses. Le vrai Titan n'est pas sous les pieds de Joan, il est face à lui, colossal, à la fois brusque et romantique. Ce soir, lorsque la Lune d'Argent rencontrera ce clocher, Joan et son maître se rendront sur la plage et apporteront des fruits et du pain frais, Shifumi leur cuira du bon poisson et Joan retrouvera le goût de la Mer. Il en profitera pour lui raconter l'Exode de son peuple et sa promiscuité fortuite avec les humains et leur folklore. D'ici la nuit tombée, Shifumi pardonnera à Vincent ses deux affronts, mais qu'il ne recommence plus..."

Ma langue claquait comme les nacelles qui reliaient maintenant le Titan au port de Junon. Je me retournai sans demander mon compte et quittai le navire  en aidant une petite vieille et son petit-fils à porter leurs bagages, prétexte élégant pour quitter la scène. Je regardai vite fait les lieux, déposai les bagages et partis directement. La ville était cosmopolite et contrastée en tout point mais j'avais envie plus que tout d'escalader tout en haut, et admirer la vue du haut de ce canon géant. Mais, préventif, je m'arrêtai d'abord devant une petite boutique qui vendait des téléphones. La vendeuse avait d'abord eu l'air très surprise puis à mesure qu'elle vantait les mérites du dernier i-Pear et de son processeur directement issu des usines d'Ishtar, elle redevint naturelle et fut presque un peu familière. Je finissais par m'intéresser à un autre modèle quand un autre client arriva. Vue la tête de la vendeuse et cette odeur infecte de patchouli, d'encens bon marché et ce tintement singulier dans cette voix de crécelle idiote, je savais déjà à qui j'avais à faire...

"Que le Destin les frappe en cet instant, "l'Oracle" du clan rencontre son élu..."
"Humppfff... Aï a vu, Aï a entendu, Aï va parler..."
"Et ce modèle a une caméra avec une capacité d'enregistrement d'un mois ! Un mois ! C'est fou, hein !"
"Shifumi écoute..."
"Pour seulement un abonnement de 80 gils par mois !"
"Shifumi doit sauver Ronso Tsubaki Naginata* et Shifumi doit collaborer avec ce Vincent. Et donner à Aï ce coeur de lance-couronne que Shifumi a dans son balluchon..."
"Shifumi accepte..."
"Excellent, vous verrez, vous ne serez pas déçu..."
"Vous non plus !"

Du haut de ses 2m47, l'Oracle était prise soudainement d'une transe dont elle avait le secret et commençait à délirer à grand régime. Je signai rapidement mon contrat avec la société de téléphonie et choisissai un modèle simple, noir et mat, d'un concurrent d'I-Pear. La vendeuse était complètement ahurie et l'oracle se mettait à enchaîner les prophéties plus rapidement que moi qui partait de la boutique, laissant grand soin à la pauvre vendeuse de se coltiner ma belle-mère...

"Ce soir, lorsque la Lune d'Argent rencontrera ce clocher, Aï apportera la Tourte au Coeur de Poulpe, façon Ronso... Et Shifumi rajoutera des herbes !"

Je soupirai en fermant la porte de la boutique de la ville haute et me concentrai sur la mission suivante, bien plus amusante. Je pris alors une ruelle isolée, escaladai ses murs et me retrouvai sur les toits. Pendant une bonne heure, j'observai les lieux et trouvai les endroits clés qui me permettraient, la nuit venue, d'atteindre mon but ultime, atteindre le bout du Canon. Satisfait de mon inspection, je redescendais dans la rue, atteignais tranquillement la ville basse et fis mon marché, loin du chahut du monde moderne. Arrivé sur la plage en fin d'après-midi, je déplais mon baluchon, Kujaku et Aizome Sasori et les assemblais tous avec rigueur puis obtenais finalement ma tente ronso. Toute petite encore... Je fis un feu puis partis pêcher sur la rive, à marée haute tranquille. Alors que la nuit venait couvrir Junon de son voile et la forçait à revêtir ses mille et un feux pour la nuit tombée, j'étais devant ma tente, tranquillement posé sur une couverture brodée à entamer un recueil de poèmes de Junon. Une petite marmite mijotait à bulles légères tandis que trois gros homards étaient assiégés par des brochettes de petits poissons grillant autour du feu. La pêche avait été bonne, j'avais préparé un petit sauté de coquillages mais il manquait quelque chose, je ne savais pas quoi puis je me rappelais, amer, des paroles de l'Oracle. Avec des herbes, le sauté aux coquillages était effectivement bien meilleur... La lune n'allait pas tarder à rencontrer le Clocher, aussi, je mettais le riz à cuire, mes invités forcés allant arriver bientôt, je l'espérais un peu...
Pour le MJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Dim 24 Mai - 1:24

Vincent
Le refus du Ronso fut finalement assez prévisible. Ce voyage m'aura appris plusieurs choses à son sujet : il est jeune, immature, fougueux, doué au combat... et incroyablement barbant lorsqu'il parle.

Nous accostons et avant de descendre, je ramasse mon téléphone au sol puisque le Ronso n'a pas daigné l'accepter. Une fois dans les rues de Junon, je repense aux propos du jeune félin.

- Joan, je pense que je vais aller discuter seul à seul avec ce ronso ce soir. Je te laisse trouver une auberge pour te reposer. Je suppose que ton rôle s'arrête ici n'est-ce pas?

Il a été engagé par Nanaki pour me trouver et m'emmener jusqu'à Junon, rien de plus. Le reste, c'est à moi de m'en occuper. Joan a déjà fait beaucoup pour moi en me donnant de précieuses informations.

- Nous partirons à l'aube demain matin pour Dol. Dis à Nanaki que je retrouverais Deneth coûte que coûte. Merci pour ton aide.

Les adieux ne sont pas mon fort. Je me contente de partir sans ajouter un mot en direction de la plage.
Sur le chemin, je réfléchis à ma prochaine confrontation avec le Ronso. Si je dois faire équipe avec ce spécimen, il va falloir qu'il apprenne à accepter ma façon d'être. Je sais déjà qu'il ne me porte pas dans son cœur et qu'il me considère comme une sorte d'esclavagiste ou de "maître", pour reprendre ses propos. Mais bon, étant donné que je ne peux changer ce que je suis, il s'habituera ou nos chemins se sépareront.

- Vincent, vous arrive-t-il de sourir?

Cette question que m'avait posé Lucrécia à l'époque où je m'occupais de sa protection me revient à l'esprit. Ai-je toujours eu l'air si peu avenant? Il faut croire que oui.

Je remarque à proximité une tente isolée jouxtant la plage. Nul doute qu'il s'agit de l'abri de fortune du Ronso. Le feu à côté confirme mon hypothèse et je vois se dessiner dans l'obscurité d'abord son l'ombre puis sa silhouette.
Je m'approche sans grande discrétion et vient me placer en face de lui, avant de m'assoir sur le sable. Seule une marmite contenant une étrange mixture nous sépare et je sens qu'il m'observe avec insistance.

Dois-je le laisser entamer la conversation ou repartir sur de bonnes bases? Lucrécia m'aurait peut-être demandé de m'excuser pour le ton avec lequel je lui ai parlé plus tôt dans la journée. Ou encore du fait d'avoir pointé mon arme sur lui.
Je garde le silence un moment tout en fixant le feu de camp qu'il a installé.

- Je ne suis décidément pas doué pour faire la conversation. Je vais aller droit au but.


Parler de la mission est tout ce qui importe pour le moment.

- Nous partons à l'aube pour Dol. Il ne faut pas perdre de temps. Qui sait ce qu'ils sont en train de faire subir à Deneth et à ton ami.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Dim 24 Mai - 7:45

Spoiler:
 


Quelle idée de venir camper sur une telle plage. Elle n'était pourtant pas très accueillante avec ses poteaux électriques qui dépassaient autant du sable que de l'eau. Est-ce la présence de Vincent qui a augmenté la tension ambiante? Ou bien "quelqu'un" savait que le ronso attendait quelqu'un? Toujours est-il que les deux créatures n'allaient pas pouvoir discuter tranquillement tout de suite, car les éclairs s'intensifièrent un moment autour d'eux, les tours de fer et d'acier se mirent à grésiller, jusqu'à ce qu'une distorsion de l'espace-temps se forme, et qu'aux yeux du monde, Shifumi et Vincent disparaissent.

Ils se retrouvaient pourtant au même endroit, si ce n'est que le ciel était gris, orageux, des éclairs tombaient par endroits tout en les évitant, jusqu'à ce qu'une sorte de tornade se forme et amène un drôle de petit vieux devant eux



«Et bien et bien... voilà une bien étrange équipe.»

Lévitant à quelques centimètres du sol de sable, la chimère de la foudre regardaiit Vincent et Shifumi l'un après l'autre, son regard assez sévère, tenant son bâton fermement à la main.

«Je suis Ramuh, chimère de la foudre. Vous êtes entrés dans mon antre qui pourra vous mener à la clé du cristal de la foudre.»

Encore fallait-il qu'ils veuillent passer l'épreuve. Mais bizarrement, depuis que les chimères étaient apparues sur Héméra, personne n'avait refusé. Malgré tout, il y avait peut être un début à tout?


=========================
L'épreuve de Ramuh
Il s'agit d'une épreuve aléatoire. Des éclairs vous seront envoyés à chaque tour, les dés décideront s'ils vous touchent ou non. Si l'un de vous survit pendant 5 tours, vous obtiendrez les orbes.

Tenter l'expérience?



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Dim 24 Mai - 19:24

ShifumiVincent arrivait seul, sans pain ni Jonah ni aucune excuse valable pour arriver les mains vides mais j'accueillais sa venue et ses propos avec un sourire aimable. Mais mon attention se porta rapidement sur les éclairs qui nous entourèrent subitement et firent chanter les pieux métalliques qui piquaient le sol par endroits. L'air se voilait même et se déchira, nous laissant au même endroit, mais ailleurs à la fois. La sensation était étrange et à la fois amusante, j'avais l'impression d'être sur les plaines foudroyées et un tourbillon violent fit apparaître un petit vieux doté d'une d'une longue barbe blanche et d'un bâton stylisé assez menaçant. Ramuh, chimère de la foudre... J'entrais les deux pieds dans le Destin qu'avait tissé l'Oracle. Aussi, je me prosternais, à genoux, épaules courbes, et front bas.

"Que le Rêveur de Djose entende les remerciements de Shifumi... Ô Ramuh, Seigneur des Cieux Coléreux, le Clan Tsubaki s'inquiète. Les Priants ont cessé de rêver et le Clan a entendu d'autres rumeurs qui s'étalent à grand vent sur tout votre royaume. Qu'Ixion vous guide, Ô Maître Statique, et m'éclaire, humble ronso. Que se passe-t-il en votre sein et provoque autant de remous ?"

Je trouvais la situation inespérée mais doutais que le vieux répondît de manière significative qui oterait tout doute sur ce ce qui se tramait au Plus Haut. Mais je demandais tout de même, au cas où. Je faisais le rapprochement entre ce moment, le mauvais temps, le lance-couronne, ce dîner et Ramuh. Même nos relations avec Vincent étaient électriques. Le Destin était clairement en train de donner de grands signes et j'étais passé à côté. Toujours prosterné, j'attendis sagement que Ramuh répondît. Ou pas.
HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Dim 24 Mai - 20:10

Vincent
Quelle était la probabilité que je trouve la possibilité de m'emparer d'un indice capital menant au cristal de foudre sans même le chercher?
Ramuh, ancienne matéria que nous avions récupéré dans le passé, est donc désormais libre et apparemment gardien des cristaux.

Sa taille et son allure imposantes ne font que renforcer mon inquiétude quant à ce qui nous attend.
Il nous donnera la clé menant au cristal de foudre... mais non sans condition. Dans le cas présent, une épreuve qu'il nous explique brièvement. Le risque est là, mais l'opportunité est bien trop belle pour ne pas tenter sa chance.
De la chance... n'est-ce pas ce dont j'ai toujours manqué?

Shifumi semble vénérer la chimère comme un dieu. Pourquoi s'agenouiller devant une entité qui ne te vient en aide que si tu la possèdes? J'ai depuis longtemps arrêté de croire en quoi que ce soit. Je n'ai pas besoin d'un guide.

- J'accepte l'épreuve.

Shifumi semble tellement absorbé dans la vénération de Ramuh que c'est à se demander s'il réalise que nous ne sommes pas là pour demander une divination, mais pour récupérer la clé menant à un des cristaux d'Héméra.



HRP: Je me suis permis de faire de même pour la longueur x) 5 tours c'est long, et Vincent tape rarement la causette ...
Et Bravo Shifumi, au prochain picnic on invite une nouvelle chimère? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Dim 24 Mai - 20:29

Il fallait croire que les nouvelles allaient vite. Ces deux individus, aussi étranges soient-ils, semblaient savoir à qui ils avaient à faire. Désormais, les hommes et toute créature vivante d'Héméra avait visiblement connaissance des chimères et des cristaux.

Cependant, le ronso parlait de son monde, et si Ramuh avait connaissance de ceux qui l'avaient précédé sur chaque monde, il ne connaissait pas pour autant toute l'Histoire de Spira.

«Tu parles par énigme, jeune ronso. Cependant, les Priants ont cessé de rêver bien avant que les dieux décident d'unir vos mondes. J'ignore ce qui a anéanti vos rêveurs, mais désormais, votre sort est entre les mains de ceux qui ont toujours régi ces mondes, peu importe le nom que vous leur donniez.»

Toujours est-il que l'un comme l'autre semblaient déterminés à passer l'épreuve. Ramuh n'était pas le genre difficile, il était d'une grande sagesse et n'hésitait pas à se renseigner par lui-même à chacun de ses voyages sur Héméra. Il est probablement l'une des chimères à avoir été la plus rencontrée, pourtant on ne pouvait pas dire qu'il le faisait exprès.

«Préparez-vous, la foudre est symbole de puissance et de vitesse! Il vous faudra les deux pour obtenir l'orbe qui vous mènera au cristal. Disons aussi qu'il vous faudra un peu de chance!»

Il eut un léger rire, puis il tendit son bâton vers le ciel... des éclairs fusèrent de partout, se ruant sur les deux individus. Dix éclairs en tout, mais aucun n'atteint sa cible, à croire que ces deux là avaient très vite pris le coup de patte!


=======================
Épreuve de Ramuh: Tour 1
Cinq éclairs sont lancés sur chacun de vous, si l'un d'eux vous touche, vous perdez! Un seul d'entre vous doit survivre pendant cinq tours pour obtenir les orbes.

Info - Lancé d'un dé 5: 1 et c'est perdu!
Shifumi: 3 > aucun éclair ne le touche
Vincent: 4 > aucun éclair ne le touche

Félicitations!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Dim 24 Mai - 22:42

ShifumiMes poils s'hérissaient sur l'instant et déjà je bondissais pour esquiver un premier éclair. J'avais eu de la chance. Encore étonné, j'esquivais un second éclair et comprenais le gain mais pas l'enjeu. Alors qu'une pirouette m'évitait une décharge d'un nouvel assaut céleste, je demandais, presque innocent :

"Il faut croire que Ramuh ne sait pas plus que Shifumi au final... Et que fait ce cristal de foudre au juste ? C'est un péridot ? Il permettra à Shifumi de plier la Foudre ? de plier Ramuh ?"

J'esquivais encore la foudre à deux reprises en exécutant deux sauts périlleux et me relevais aux côtés de Vincent, l'air guerrier. Mon esprit s'agitait, il fallait se concentrer en tout point, mettre en exergue chaque sens et sortir vainqueur de ce défi tout en questionnant le plus possible la Chimère. Et en taquinant Vincent, aussi...

"Le premier qui récolte une touffe de sa barbe aura le plus gros homard"

C'était lancé, presque narquois, à l'adresse du vieillard. Je le savais alors occupé à lancer sa nouvelle salve et fonçai alors à son encontre, toutes griffes tendues afin de lui arracher élégamment quelque touffe de sa tonsure énorme comme gage et aussi comme trophée. Tel un fauve, je courrai à présent à quatre pattes vers la Chimère, bien déterminé à remporter le plus gros crustacé qui finissait, autre temps, autre lieu, de cuire gentiment.
Info MJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Lun 25 Mai - 0:11

Vincent
La foudre s'abat sur nous avec une violence extraordinaire. Je connais déjà la puissance de Ramuh... Il ne vaut mieux pas subir de plein fouet une de ses attaques.
Le premier éclair tombe juste à côté de moi, comme pour m'avertir que l'épreuve a commencé. Shifumi esquive avec agilité les assauts de Ramuh tout en le provoquant. Il va même jusqu'à me lancer le défi de lui arracher... un bout de sa barbe.

Son insouciance en serait presque comique. Je souris légèrement tout en sautant sur le côté pour esquiver un nouvelle attaque de la chimère. Je recule de deux bons pas alors qu'il enchaine avec une troisième colonne électrique. Les deux dernières tentatives de me mettre hors jeu se soldent par un échec.

- Pourquoi protéger les cristaux tout en nous donnant une chance de les trouver?

Personne ne semble se préoccuper de cette question fondamentale. Il est étrange que les chimères ne cherchent pas à se débarrasser de nous, mais nous laissent une chance de récupérer de quoi atteindre les cristaux...

Cette histoire de vœu... cela voudrait dire que n'importe quel individu peut tenter sa chance et pourrait à terme exaucer son souhait, aussi maléfique qu'il puisse être? Ca ne tient pas debout. Il y'a des zones d'ombre dans cette prophétie des cristaux. Peut-être que Ramuh pourra m'apporter quelques réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Lun 25 Mai - 9:09

C'était bien la première fois que l'on prenait son épreuve pour un jeu! Ramuh ne pouvait nier être des plus intrigués par le chaton qui jonglait entre les éclairs avec une certaine dextérité, tout en cherchant à faire encore mieux! L'atteindre, lui.

Bon, la chimère s'était bien élevée dans les airs, et il était peu probable que le ronso, malgré leur faculté à pouvoir sauter très haut, puisse l'atteindre, mais la boule de poils se lança quand même, et histoire de jouer le jeu - allez savoir pourquoi, peut être s'ennuyait-il finalement dans son rôle de chimère - le laissa s'approcher jusqu'à ce que ses griffes frôlent sa barbe dont il était si fier, avant qu'il ne disparaisse.

Il était réapparu à seulement deux mètres plus en arrière, pouvant ainsi profiter du visage du ronso surement surpris, mais surtout déséquilibré par la disparition de sa proie, puis il le regarda retomber sur le sol avec agilité. Vraiment surprenantes ces bestioles

«Je ne serai pas aussi facile que ça à attraper, jeune ronso.»

Les éclairs se calmaient quelques secondes, vu qu'ils avaient pu les esquiver, la chimère consentit à répondre à leurs questions

«Un péridot n'est qu'une pierre possédant une infime partie de la puissance du cristal. Cependant, obtenir le cristal de la foudre ne va pas vous octroyer une puissance supérieure, bien qu'il dégage une énergie capable d'alimenter Héméra toute entière pendant des siècles en électricité.»

C'était surement pour cela que la Néo ShinRa les recherchait d'ailleurs... il se tourna vers le vampire qui ne semblait pas comprendre la raison de tout ceci, malheureusement cette fois, Ramuh ne pourrait lui répondre convenablement.

«C'est le choix des dieux. Nil et Darkness ont probablement leurs raisons, et j'ai mes théories. Je suppose qu'il veut savoir ce que vous pouvez faire, vous les Hommes, lorsqu'on vous met le pouvoir entre les mains. Un pouvoir qu'il vous faut mériter avant.»

Il venait de donner le nom des dieux, cela allait peut être perturber Shifumi qui ne connaissait que Yevon finalement, il ignorait que Nil était derrière la création même de Spira. D'un autre côté, ce n'était même pas elle qui s'était donné le nom de Yevon, mais un invokeur il y a un millier d'années... enfin peu importe

«Concentrez-vous, c'est reparti!»

Allez hop! Voilà que les éclairs recommencent à crépiter...


=======================
Épreuve de Ramuh: Tour 2

Shifumi: 3 > aucun éclair ne le touche
Vincent: 5 > aucun éclair ne le touche

Félicitations!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Lun 25 Mai - 13:46

Shifumi"Hein ?"

La chimère débita ses réponses assez rapidement et me laissa complètement coi et hagard. Yevon était un grand tordu, tout le monde le savait, mais Ramuh insinuait que d'autres divinités étaient en jeu. Je ne comprenais rien mais au moins, j'aurais des réponses pour le Clan. Nil et Darkness. Le Cristal de Foudre n'était pas un péridot mais un péridot contenait une infime partie de son pouvoir. Posséder le Cristal amenait au Pouvoir et mais ce Pouvoir n'était pas supérieur à la puissance d'un péridot simple. J'abandonnais la théorie du vieux Ramuh, préférant me concentrer sur les faits. Il était très gentil mais parler de mérite alors que nous avions simplement de la chance montrait simplement qu'il n'en savait pas plus que nous mais qu'il était courtois.

"Shifumi a un doute. Shifumi a lu, entendu et compris que les Chimères aidaient les plus nobles guerriers dans leur quête. Grenat Di Alexandros, ou encore la fille de Braska... Et que fait Ramuh à présent ? Non, Shifumi a un doute... Ramuh n'est pas Ramuh ou alors il s'est bien écarté du chemin. Ramuh est le Gardien des Cieux et il accorde sa dévastation aux plus purs d'entre nous, mais si à présent Ramuh se contente d'être une simple marionnette receleuse de péridot à édition limitée qu'il donne à qui la veut..."

Je me taisais mais mon regard inspirait la suite de mes propos. J'étais dégoûté et mon coeur ne voyait qu'une seule issue funeste à cet enjeu divin. Je serrais fort mes poings, regrettant de n'avoir aucune arme en main car à cet instant, je voulais juste dévisser la tête de cette moitié de légende, j'étais si déçu...

"Au nom du clan Tsubaki, Shifumi décrète les Chimères disparues à jamais et remplacées par de simples vendeuses à l'étal, esclaves enjouées par leur condition. Shifumi donne deux lunes au vieillard et à ses amis pour qu'ils revoient leur ligne de conduite. Passé ce délai, le clan Tsubaki se mettra en Chasse. Et Shifumi commencera par le vieillard..."

J'étais fou, je venais de mêler le clan entier à un "chiméricide" total et engagé. Tout comme Yuna, je comprenais le vice caché et décidai qu'il était temps d'agir. Ma posture et ma voix n'avaient plus rien de solennel, mon ton était directif, soutenu et déterminé. J'étais l'Elu du Clan et par ma voix, le Clan parlait, il en était ainsi. Je venais de provoquer Ramuh. Je doutais fort qu'il comprît sur l'instant la dureté de la situation mais c'était pourtant vrai. De guerrier légendaire, il était devenu à présent simple indicateur trop bavard à mon goût. L'épreuve continua et une nouvelle salve électrique vint pour nous frapper Vincent et moi. J'étais si en colère que je m'étonnais moi-même de la rapidité avec laquelle j'esquivais à nouveau ces éclairs. Je ne cherchais plus à présent à prendre une touffe de cheveux au vieux mais à lui dévisser la tête, purement et simplement. Il était devenu la Proie et je ne pensais plus qu'à çà désormais...
Info MJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   Lun 25 Mai - 18:40

Vincent
Les doutes et accusations de Shifumi sont un peu tirés par les cheveux... mais Nil et Darkness ont l'air d'être les responsables de tout ce qui s'est produit depuis quelques années.

- Où peut-on trouver Nil et Darkness? Ou du moins leur parler.

Deux divinités, mais surtout deux inconscients qui jouent avec nos existences comme deux enfants gâtés.
J'esquive tour à tour les attaques de Ramuh, qui reste imperturbable malgré la déclaration de guerre du jeune Ronso. Continuons un peu l'interrogatoire.

- Sont-ils les responsables de la création d'Héméra?

Petit à petit, un nouvel objectif se met en place dans ma pensée. Si une chimère protège chaque clé menant à un cristal... il faut que nous leur parlions pour en apprendre plus et comprendre ce qu'il s'est passé. J'esquive le dernier éclair de Ramuh avant de poser une autre question.

- Sont-ils également responsables de l'apparition des calamités comme Sephiroth?

En fonction de ses réponses, d'autres questions se poseront. Obtenir les cristaux n'est plus une chose qui figure dans mes projets pour le moment. Je n'aime pas que les dieux jouent avec nous et se contentent de nous regarder nous entretuer pour un simple vœu.

Il faut empêcher cela et les convaincre que les cristaux et les calamités doivent disparaître de façon définitive.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: De passage à Junon   

Revenir en haut Aller en bas
 
De passage à Junon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelle place pour les rôlistes de passage et le rp décalé...
» Examen de passage du SRN, la barbe... (PV Miller)
» Guerrier Faucons et attaque au passage
» le passage des portes des glaces
» [Halloween 2010] Le passage du Roi Dément

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Midgar :: Junon-