Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 A l'autre bout du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: A l'autre bout du monde   Mer 8 Oct - 9:02

Yusuke et Sheli viennent de l’océan

Spoiler:
 

Maintenant que ces histoires étaient à peu près terminées au sujet des pirates et du navire, et que le nôtre filait droit sur Mideel, je m’étais isolée du reste du groupe pour « prendre l’air » et regarder l’horizon tout en réfléchissant. Jusqu’à ce que Yusuke me rejoigne et que je ne finisse par lui expliquer ce qui me travaillait. Je sentais que Zénobie était toujours là. Je l’ai sentie lorsque je me suis énervée et que j’ai parlé de tuer. Si Yusuke pensait que c’était peut-être juste parce que j’étais en colère, moi non, et je hochais la tête de gauche à droite face à ses propos, je savais qu’elle était là, quelque part, et qu’elle attendait de pouvoir se réveiller et se libérer pour se défouler. Oui, il fallait la combattre, mais je suppose que c’est à moi et à moi seule de le faire.

- Je ne sais pas si les Cristaux fonctionneront deux fois de suite pour les mêmes personnes ? Et même si on cherche à faire autrement, je ne sais pas … c’est une créature née du Chaos sur Gran Pulse, s’il y a un moyen de la faire disparaitre, c’est là-bas non ? Soupirant, je baissais la tête à nouveau d’un air un peu dépité. - En attendant, il faut juste que j’arrive à me contrôler, et puis c’est tout …

A savoir, éviter les TRES grosses crises, ne pas se laisser gagner par la colère et la rage, Zénobie réagissait à ces sentiments. Mais bon, qu’on se le dise, c’était assez difficile pour moi, je sais m’énerver très vite quand on me cherche, et quand on me cherche, on me trouve. Je n’ai pas de patience quand il s’agit de s’en prendre à moi d’une façon ou d’une autre, ni même à l’un de mes proches. Mais bon, il allait bien falloir apprendre à se maîtriser, plus facile à dire qu’à faire, mais c’était le seul moyen d’éviter le pire et d’épargner la vie des innocents qui n’auront rien demandé. M’enfin. Je relevais les yeux vers Yusuke et réceptionnais son baiser avant de venir me caler contre lui, passant une main derrière son dos pour rester ainsi en attendant qu’on arrive à Mideel …

Et tel que je me l’imaginais, c’était vraiment une petite île, et plus on approchait, plus on distinguait le village qui était sûrement aussi grand que Besaid, voire légèrement plus. Mais au moins, on ne dormirait pas dans une tente ce soir. Sauf si les gens sont aussi méfiants, à priori, on dormira dans une vraie auberge, avec un vrai lit, et une véritable intimité ! Là franchement Besaid si on tentait de faire quoi que ce soit, le kilomètre à la ronde nous aurait entendus ! Plus sérieusement, Yusuke avait raison en disant qu’on avait besoin d’une bonne nuit pour récupérer cette journée à jouer les pirates. J’attendais qu’on arrive à bon port, et même si les marins comptaient descendre aussi pour trouver refuge, et repos après ce qu’ils avaient vécu, je me tournais quand même vers eux.

- Chose promise, chose due. Faites ce que vous voulez avec ce bateau, et rentrez chez vous.

De notre côté, direction l’auberge, même s’il fallut aborder quelqu’un dans le village pour demander où elle était. Assez rustique quand même comme village, les maisons et les pontons étaient en bois et de l’extérieur en tout cas, ca ne semblait pas très moderne, mais je me sentais déjà plus légère de ne plus être sur Spira. A l’auberge, on avait le choix – enfin presque – concernant la chambre, et je prenais l’une des deux qui étaient privées, déboursant ainsi 50 gils de ma poche pour la payer. Sauf que bon, les lits étaient séparés, mpff.

- Va falloir rapprocher les lits …

Enfin bon, déjà, on se posait. J’allais déposer mes affaires dans un coin avant de m’asseoir au bord d’un des lits pour soupirer d’aise, bien contente de poser mes fesses quelque part après une telle journée ! Puis je levais les yeux vers mon époux.

- Alors ? Ca t’a fait quoi de jouer les pirates ? Et puis tu as pris beaucoup de choses ?

Non parce que je n’étais pas là moi hein quand il a éteint le feu de la cale où se trouvait toute la marchandise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Mer 8 Oct - 11:26

Maintenant que l'équipage était rassuré sur le fait qu'on n'était pas vraiment pour quelque chose dans cette attaque - moi? baratineur? à peine! - on pouvait se poser tranquillement avec Sheli à l'avant du bateau. À défaut qu'ils aient pu transporter leur marchandise à bon port, ils semblaient tous au moins contents de s'en être sortis vivants, et peut être que le fait que les pirates aient coulé par le fond et qu'ils ne les importuneraient plus à l'avenir jouait aussi.

Enfin au moins, nous de notre côté, on pouvait discuter un peu, bien que la discussion en question était loin d'être joyeuse. Visiblement... Zénobie était de retour. Je proposais à Sheli d'éventuellement faire un autre vœu avec les cristaux, et sa réponse eut de quoi m'amuser un peu.

«Si je fais le vœu de ramener Gran Pulse sur Héméra, et toi le vœu de détruire Zénobie, techniquement, ça fait deux vœux de deux personnes différentes non?» enfin personnellement, je ne voyais pas trop ce qui pourrait nous en empêcher. Toujours est-il que je la ramenais contre moi, je savais bien que ce genre de sujet ne lui plaisait pas et qu'elle se sentait mal d'avoir un tel monstre en elle. Personnellement, j'ai eu du mal à m'y faire, car à l'époque, lorsqu'elle était capable parfois de déployer les tentacules de Zénobie, honnêtement, ça avait de quoi faire sérieusement flipper. Mais j'avais bon espoir qu'on trouve un jour un moyen de l'en défaire.

Malgré tout, elle craignait qu'il ne soit pas possible de l'extraire de son corps puisqu'elle provenait du Chaos généré par Gran Pulse, mais bon là aussi, c'était pas dit que ce soit aussi compliqué

«Je te rappelle que visiblement, Gran Pulse est beaucoup plus lié à Héméra qu'on ne le pense... s'il le faut, les divinités ayant créé le chaos là bas sont celles qui ont créé les cristaux ici.» oui, j'essayais de la rassurer comme je pouvais, mais en même temps je savais que je ne disais pas de connerie et donc, qu'il y avait bien un moyen pour elle d'éradiquer Zénobie une bonne fois pour toute. Depuis qu'on se connaît, elle a toujours vécu avec ce fardeau et j'aimerais bien qu'elle s'en débarrasse et qu'elle n'ait plus peur de se mettre en colère désormais.

L'île de Mideel approchait, si bien qu'on arrivait au terme de ce petit voyage en bateau, et on descendait en laissant donc l'équipage libre de faire ce qu'ils voulaient du navire. Nous, on se dirigeait directement vers le petit village, les maisons étaient sur pilotis, un peu comme à Kilika, sauf qu'elles n'étaient pas sur l'eau! Juste en hauteur rien de plus et je me demandais un peu pourquoi. Peut être pour échapper aux monstres? En tout cas, on passait devant une boutique et ils vendaient des chocolégumes de plusieurs couleurs, donc on pourrait toujours quitter cette île pour rejoindre le continent en utilisant un chocobo! Ça nous ferait encore des économies.

Il y avait aussi une boutique qui vendait des gemmes et mes yeux se mirent évidemment à briller, bien qu'on verrait plus tard pour les achats. Là, on avait surtout besoin d'un bon bain pour se débarrasser du sel, de la sueur et de la suie aussi, puis d'un bon repas et d'une bonne nuit de sommeil!
Une fois à l'auberge, je payais également les 50 gils pour la chambre, et une fois dans notre petit nid douillet, je voyais bien qu'on serait tranquilles, surtout qu'on semblait être les seuls clients.


«Je m'en occupe» que je lui répondais lorsqu'elle mentionna vouloir rapprocher les lits. Comme elle s'était assise sur l'un d'eux, je poussais l'autre et hop! Ni vu ni connu! J'allais ensuite vers l'armoire, visiblement, les gens d'ici avaient prévu qu'on puisse les rapprocher car il y avait un grand drap pour permettre de recouvrir les deux matelas en même temps et donc empêcher qu'ils ne se séparent pendant la nuit. Mais ça impliquerait que mon épouse se lève, et elle ne semblait pas en avoir trop envie pour le moment, donc je me contentais de poser le drap à côté d'elle avant de m'asseoir à ses côtés.

«C'était vraiment marrant oui... l'impression de jouer un rôle quoi! Comme dans les livres d'aventure, de cape et d'épée et tout! C'était un truc dont j'avais toujours rêvé, même si je me serais bien passé de la séance de coups de canon à la fin... j'ai piqué surtout des gils en fait, j'ai préféré éviter de prendre les marchandises car je ne connais pas assez Héméra pour savoir comment les revendre. J'ai préféré me contenter de l'argent.» refourguer des objets volés, ça ne se fait pas n'importe comment après tout! Je déposais un baisers sur sa tempe avant de me lever et d'aller à la salle de bain

«Y'a une baignoire, je nous fais couler un bon bain.» heureusement, il y avait bien l'eau courante ici. Ils utilisaient l'énergie solaire et hydraulique pour s'éclairer mais aussi chauffer l'eau, donc les robinets fonctionnaient bien et je commençais donc à remplir la baignoire. Le temps qu'elle soit pleine, je revenais vers la chambre mais en restant dans l'entrebâillement de la porte

«J'ai pas l'impression qu'il y ait grand chose à faire dans le coin. Je propose qu'on passe la nuit ici, demain on voit pour faire quelques achats, notamment un chocolégume et on va visiter le continent?» on ne connaissait pas du tout Gaïa, aussi il faudrait surement qu'on discute un peu avec les gens d'ici pour en savoir plus! Mais ça pouvait attendre de toute manière, ce soir, on était tous les deux épuisés. Je venais vers elle pour prendre ses mains et l'aider à se lever. Le bain était prêt

«Allez viens. Cesse de te tracasser pour le moment. Zénobie ne sortira que si tu te mets vraiment en colère, et pour le moment, y'a pas de raison! » je l'embrassais tendrement avant d'afficher un regard malicieux et poser mon front contre le sien «et puis on a qu'à aller se défouler un peu hein? Comme ça tu seras trop fatiguée pour qu'elle sorte! C'est qu'on n'a pas été tous seuls depuis un moment!» comment ça même pas deux jours? Et alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Mer 8 Oct - 11:29

======================
Gains: + 50 gils [Chacun]
Restauration à 100% HP-MP > -50 gils [Chacun]
======================



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Mer 8 Oct - 14:32

Enfin au calme rien que tous les deux, dans une vraie chambre d’auberge, je sens qu’on va bien dormir cette nuit. Fallait juste rapprocher les deux petits lits, chose qui ne tarda pas à être faite et ce, sans que j’aie besoin de bouger, Yusuke s’occupait de tout. Toutefois lorsqu’il vint s’installer à côté de moi, je lui demandais comment il avait senti et vécu cette journée … sauf si c’était vraiment notre métier, ce n’est pas tous les jours qu’on joue aux pirates ! Lui visiblement, il s’était vraiment bien amusé, et je souriais d’un air gêné, je culpabilisais presque de ne pas être comme lui, à m’amuser de tout et de rien comme ca … Disons que si on avait joué les pirates pour de faux, avec de faux marchands et de fausses marchandises, oui, peut-être, mais je craignais trop que tout se passe mal dans la réalité. La preuve, si nous n’avions pas été là pour prendre des initiatives, il y aurait eu beaucoup plus de morts que prévu, surtout à la fin. Je sais je sais, on va me dire que je me prends trop la tête, et c’est bien pour ca que je ne disais pas ca à voix haute. Je savais déjà ce qu’on allait me dire mais que voulez-vous ? Je suis comme ca !

- Oui, au moins on est certains que les gils sont une valeur sûre sur Héméra.

Et les gils, on en avait besoin pour absolument tout mine de rien, le logement, le shopping – pourquoi vous me regardez de travers ? – nos équipements, les restaurants pour manger, et j’en passe ! Je plissais des yeux en souriant un peu en sentant ses lèvres se presser sur ma tempe, avant que mon époux ne s’éclipse le temps que le bain soit prêt. Ici, ce n’était pas comme Kilika, pas besoin de chauffer l’eau à l’avance. Yusuke revenait le temps que la baignoire se remplisse pour suggérer de ne rester ici que pour quelques achats : il ne semblait pas y avoir de bien grandes activités par ici.

- Bah pour le chocolégume, j’ai toujours le mien au pire. Nous étions supposés l’utiliser à Besaid, mais comme il y a eu les pirates avec leur bateau, pas besoin. - Mais oui pourquoi pas.

Je n’avais pas acheté de gemmes depuis que nous étions sur Héméra contrairement à Yusuke, je m’étais surtout concentrée sur cette histoire d’équipement pour pouvoir absorber la foudre et tout ramener à Ramuh pour qu’il me rende mon pouvoir ! Enfin, on ne savait même pas où il était désormais … Quoiqu’il en soit, je me levais avec l’aide de mon époux avant d’étirer un sourire un peu amusé face à ses propos concernant Zénobie … et nos galipettes !

- Je savais bien qu’on avait oublié de faire quelque chose aujourd’hui !

Lui répondis-je sur un ton bien plus malicieux, et mon regard se faisait tout à coup plus joueur, et un poil enjôleur aussi ! Hop allez, on se débarrassait de ces costumes ridicules de pirate et on passait dans l’eau, mais pas seulement pour se laver ! Notre bain se transformait vite en bain à remous, même s’il ne détendait pas vraiment de la même façon que ces derniers, c’était plutôt ce qu’on faisait dedans qui nous détendait – et nous fatiguait davantage, au passage. Vu l’isolation des lieux, je soupçonnais l’aubergiste de nous entendre à vrai dire, mais bon, sur le coup, on s’en foutait ! C’est qu’un peu d’amour n’a jamais tué personne, et je finissais par me retrouver bien blottie dans les bras de mon époux, avec un sourire retrouvé et cette impression de flotter sur un petit nuage. Je levais les yeux vers lui avant de me redresser un peu pour pouvoir me mettre à sa hauteur, avec toujours ce petit regard malicieux et brillant d’un amour sincère.

- Tu crois que ce sera toujours comme ca nous deux ? Je l’espère bien, je me sentais bien et rassurée quand il était là. Et pas seulement parce qu’il me comble ! Enfin bon, je soudais mes lèvres aux siennes quelques petites secondes avant de baisser les yeux vers l’eau et étirer davantage mon sourire. - Oups, il me semble qu’on est venus ici pour se laver à la base, non ?

Déjà que la moitié du contenu de la baignoire se retrouvait maintenant à côté, par terre, on avait intérêt à ne pas glisser en sortant ! Bon allez hop, résultat, on se lavait enfin, on sortait, on se séchait, on s’habillait. Je n’avais pas envoyé mes autres pyjamas au lavage, si bien que je me retrouvais avec une simple nuisette, jusqu’à réaliser qu’il fallait sortir prévenir l’aubergiste pour le repas … on ne l’avait pas commandé !

- Bon, je vais dire à l’aubergiste qu’il peut nous préparer et apporter le repas … Promis s’il me reluque, je lui en mets une là où je pense !

Disais-je à cause de ma tenue, avant de m’éclipser hors de la chambre. De là, je voyais le fameux propriétaire de l’établissement qui bavardait avec un homme un poil plus jeune que lui. Son fils ? Peut-être, mais ils ne se ressemblaient pas trop, ils étaient peut-être juste amis. Ou l’autre était aussi un employé … Quoiqu’il en soit, ils ne remarquaient pas ma présence pour le moment, ils étaient à fond dans une conversation visiblement très intéressante …

- Ca doit être son genre je suppose, il doit aimer les oranges.
- Où t’as vu des oranges ? J’te dis que ce sont des mandarines !! Et encore !!
- Euh … allô ? Vous avez un problème avec des agrumes ? Vous savez pas les reconnaître ?
Les deux sursautèrent avant de se tourner vers moi, bien que l’un ne se gêna pas pour descendre son regard vers mon décolleté alors que l’autre semblait se retenir de rigoler.
- Ouais … Un problème de taille d’agrumes …

Ok, là en fait, je n’avais même pas saisi qu’ils étaient en train de parler de moi, et plus particulièrement des goûts de Yusuke pour les « mandarines », ils nous avaient entendu dans la salle de bain, mpff. Jusqu’à ce que le type ne puisse pas se retenir, loucha à son tour sur « moi » et se mit à éclater de rire. Ok, là j’ai compris, et j’avoue que je n’aime pas DU TOUT qu’on se moque de moi, et encore moins de ma poitrine !!
Oui vous savez, partout où Sheli passe, il finit par y avoir de la casse. Bah là, ca ne loupait pas, je m’énervais tellement que l’un de mes pouvoirs s’activa pour griller en grande partie la pièce – bonjour la coupure de courant – mais au moins ca avait le mérite de calmer ces deux rigolos ! En prime, je soupçonnais Yusuke de m’avoir entendu hurler et exiger qu’on nous apporte le repas, et rapidement ! Je revenais en pétard dans la chambre, claquant la porte et me tournant vers mon époux en respirant comme un taureau qui s’apprête à foncer sur sa cible !!

- QUOIIIII ?? Toi aussi t’as un problème avec les mandarines !??

Le pauvre, il avait rien fait ni rien demandé. Oui bah que voulez-vous, faut jamais parler d’un truc dont une femme complexe en plus dessus ! Bande d’imbéciles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Jeu 9 Oct - 9:41

Une petite ville tranquille, rien que nous deux dans l'auberge, y'avait de quoi se faire plaisir, et je savais aussi que ce serait l'un des meilleurs moyens de détendre mon épouse qui était encore trop perturbée par toute cette histoire! Entre le fait de jouer "les méchants" avec cette histoire de pirates - car bon mine de rien, on n'était pas tout blanc non plus hein - et puis Zénobie qui semblait revenir à la surface, son humeur n'était pas des meilleures. Mais quelques galipettes dans la baignoire semblait l'avoir apaisée et je profitais donc moi aussi d'un peu de repos dans l'eau maintenant.. tiède.

Bref! Le principal était qu'on était bien, et je soupirais d'aise en la maintenant contre moi, caressant son dos alors qu'elle semblait presque sur le point de s'endormir.

«Bien sur que ce sera toujours comme ça. Pourquoi changer quelque chose qui nous rend si heureux?» ben oui quoi? On ne change pas une équipe qui gagne hein? Les réconciliations sur l'oreiller - ou dans la baignoire - sont toujours une excellente méthode pour chasser tous les soucis! Je l'embrassais tendrement avant qu'elle ne me rappelle qu'on était là pour se laver à la base! Ah oui c'est vrai!

On utilisait donc du savon pour se frotter un peu, se débarrasser du sel et de la crasse du bateau. Honnêtement, l'eau n'était pas des plus propres quand on sortait et on avait du se rincer plusieurs fois avec le pommeau de douche avant de sortir pour être surs d'être bien propres. Pendant que je me séchais, Sheli avait rapidement enfilé un truc... une simple nuisette! Et elle comptait sortir comme ça? J'affichais un air boudeur, certes elle voulait juste aller commander le repas, mais c'était des mecs en bas hein?

«Groumph... ils n'ont pas intérêt à te reluquer!» je la regardais s'éloigner avant de froncer encore un peu du nez et finir de me sécher les cheveux.

J'étais en train d'enfiler mon pantalon pour la nuit lorsque le sol se mit à trembler et que les ampoules électriques clignotèrent...

«Oh oh...» ça sentait pas bon! Le temps que je finisse de m'habiller à toute vitesse, je voyais Sheli entrer en furie dans la chambre et claquer violemment la porte derrière elle en me fixant avec des yeux noirs et en me parlant de... mandarines?

«Euh... tu voulais manger des mandarines et ils n'en avaient pas?» non car là honnêtement comme ça, sorti de son contexte, je pigeais mais alors rien du tout! En tout cas, vu comment elle grésillait presque, je savais que je n'avais pas trop intérêt à l'approcher sinon j'allais me prendre une violente châtaigne! Et moi, j'avais pas spécialement envie de finir grillé sur place, aussi je levais seulement les mains doucement pour essayer de comprendre

«Tu peux m'expliquer s'il te plaît? Ou au moins juste un petit indice? Car là, j'ai un peu de mal à comprendre la raison de ta colère avec des...» mais elle croisa les bras d'une drôle de manière, en général, on les croise sous la poitrine, mais là, elle mettait bien ses bras devant comme pour cacher ses seins et je n'avais même pas besoin de finir ma phrase pour comprendre! «Oh!» ok, vous savez ces silences super gênants là où vous venez de comprendre un truc et que vous savez mais alors PAS DU TOUT comment gérer la situation?

Bon bon bon... des mandarines hein? Je présume qu'elle a croisé quelqu'un qui a du faire une remarque là dessus... bon.. hum... réfléchissons. J'essayais de sourire mais je devais avoir l'air clairement maladroit là car honnêtement avec Sheli, c'est un sujet sensible et là, elle est vraiment de mauvais poil!
«C'est très bon les mandarines! Et puis ça se mange sans faim en plus, encore et encore sans qu'on ne s'en lasse jamais!» petite tentative de comparaison? Je m'approchais doucement, comme si j'avais affaire à une bête sauvage que j'essayais d'amadouer. En soit, c'était pas trop d'elle dont j'avais peur car je savais qu'elle ne voudrait pas me frapper ou autre, j'avais surtout peur de l'électricité qu'elle pouvait dégager sous l'effet de la colère! Ça, je pouvais pas l'éviter hein?

«Si ça te dit, y'a pleins de noix de coco sur cette île... pendant la nuit, je remplis leur cuisine et le hall avec ça! Tu verras que d'un coup, ils vont vachement préférer les mandarines hein?» nouvelle tentative de la faire rire? Oui? Non? Gloups?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Jeu 9 Oct - 15:20

C’est dingue comme une situation peut se renverser en à peine quelques minutes. J’étais bien tout à l’heure dans la baignoire, après un bon moment de détente … mais on nous avait entendus, et on se moquait ouvertement de moi, et là, j’étais vraiment en pétard !! Evidemment, Yusuke ne comprenait strictement rien à ce que je venais de lui dire, faute de n’avoir pas été témoin de la scène – d’un autre côté, ce n’était pas plus mal, j’aurai pu le blesser en pétant un câble et au sens propre du terme en plus ! Il me demandait des explications, mais je n’avais vraiment pas envie de lui raconter ce que je venais de comprendre moi-même derrière cette porte. Si bien que je me contentais de croiser mes bras, mais c’est eux qui parlèrent tous seuls à ma place, et là, Yusuke voyait pourquoi j’avais parlé des mandarines ! Oui, on a comparé ma poitrine à des petites oranges ! Il était bien placé pour savoir que c’était l’un des sujets à éviter, la dernière fois qu’il a fait un commentaire là-dessus, il a pris cher – on ne sortait pas encore ensemble à l’époque, donc bon, je peux vous dire que là, je ne me retenais pas.

Vainement, Yusuke chercha à jouer sur les métaphores et comparaisons pour essayer de me calmer, mais ca ne marcha pas, ca m’énervait même presque encore plus ! Puis il reprit pour parler de … noix de coco ? Là j’avoue je me calmais oui, mais plutôt pour prendre à mon tour l’air de celle qui n’a rien compris – oui bon j’ai le cerveau lent.

- Hein ? Pourquoi tu veux en mettre partout ? Pour qu’ils se cassent la gueule en marchant dessus ? Je fronçais un peu le nez, na, pas ca. - J’ai une meilleure idée, tu vas m’en décrocher une ou deux, tu me les donnes, et je les assomme avec. C’est plus drôle et ca me défoulera.

Bon, quel que soit le but de la manœuvre, il avait réussi à me calmer un minimum et je me dirigeais vers le grand lit qu’il avait formé pour m’asseoir et soupirer de lassitude. Je crois qu’il ne manque plus qu’ils nous donnent des oranges en dessert et ce sera le pompon. Nouvelle saute d’humeur – c’est à croire que l’alerte rouge de Dame Nature allait arriver ! – je me sentais un peu blasée, et un poil découragée aussi.

- Je sais que c’est stupide de prendre ca de travers alors que je ne reverrai peut-être jamais ces types … mais ce ne sont pas les premiers, ni les derniers à se moquer de moi à cause de ma morphologie ! J’y peux rien si la nature m’a faite comme ca.

Soupirant, je baissais la tête avec un air dépité. Non mais c’est vrai quoi, au final, il faut croire que c’est pareil partout, peu importe le monde ! Si t’es pas une nana canon avec des obus à la place de la poitrine et un pot de peinture sur le visage, on se moque de toi parce que t’es différent ! Mah ! Quoi ? Oui c’est aussi un complexe … C’est con, c’est psychologique, mais que voulez-vous hein ? M’enfin, je restais comme ca à discuter un peu avec Yusuke, jusqu’à ce qu’on frappe à la porte. Je me mettais sur la défensive illico, mais c’était une femme qui ouvrit. Les deux autres voulaient certainement ne pas prendre le risque de se remanger une châtaigne ! Elle semblait tout de même effrayée, mais elle apportait le repas.

- J-Je suis désolée, avec la panne de courant, le four ne marche pas. O-On a préparé une salade composée à la place, j’espère que ca vous ira … Bon appétit.

Zou, elle posait les assiettes, l’eau, couverts, verres, tout ca, et elle filait rapidement !! Bon même si j’avoue que cette histoire aurait pu me couper l’appétit, nous n’avions pas mangé depuis ce matin, donc peu importe, mon estomac appelait la nourriture par-dessus tout. Peu importe aussi que ce soit bon ou mauvais leur truc, fallait que je mange !! A table !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Ven 10 Oct - 9:12

Bon, mon épouse est furax, faut que j'assure! Cependant dans un premier temps, ça ne semblait pas marcher jusqu'à ce que je parle de noix de coco et qu'elle ne pige pas ce que je voulais dire... euh oui c'était peut être un peu trop subtile mais au moins, ça a détourné la conversation?
«Ben s'ils ont un problème avec des mandarines, je vais leur montrer que ça peut être pire avec des noix de coco.. non?» bon, elle a pas compris mais visiblement, la colère se dissipe peu à peu pour passer juste à de la lassitude et surement une certaine frustration, ce qui me rend triste finalement... je soupire en l'attirant vers moi avec un léger sourire quand même

«Allez viens.. ce sont des idiots... tu es très belle comme ça... tu n'as pas à complexer pour ça... c'est comme si moi je devais déprimer chaque fois qu'on me traite de crevette...» car oui, faut le reconnaître, même si je suis assez grand, je suis très mince. Loin d'être la montagne de muscles que l'on voit dans les magazines. Je ne suis même pas ce genre "légèrement musclé" des mannequins! Moi c'est plutôt les types tous fins et tous secs des films d'arts martiaux quoi, et ces types là font pas souvent fantasmer. Je l'enlaçais tendrement par les épaules, je pouvais comprendre cependant qu'elle complexe un peu, c'est toujours plus simple d'apprécier ce qu'il y a chez les autres, mais moi je l'aime telle qu'elle est. Certes, mes ex avaient généralement plus de poitrine que ça, mais les autres, je ne les ai pas aimées comme je l'aime elle, donc bon.

«On dit souvent que les mecs qui ont tout dans les muscles n'ont rien dans la tronche... tu sais, je crois que ça vaut pas mal aussi pour les filles... tout dans les seins et rien dans la caboche! Donc au final, c'est presque flatteur pour toi non?» bon c'est pas toujours vrai, mais combien de fois j'ai pu voir ces bimbos avec leurs seins énormes et qui n'avaient pas trois points de QI...

On finissait par nous apporter à manger, une fille qui semblait flipper à l'idée d'entrer. Elle déposa rapidement le plateau sur notre petite table avant de filer aussi vite qu'elle n'était venue et je me tournais vers Sheli d'un air amusé
«Bon ben tu leur as déjà donné une petite leçon hein?» plus de four! c'est ballot! on s'installait et on commençait à manger. La table était près de la fenêtre et on pouvait voir le village entier avec ce drôle de lac au milieu

«Tu trouves pas qu'il est bizarre, ce lac? On dirait qu'il n'est pas naturel...» on avait vu suffisamment d'impacts et de cratères dans notre vie pour en reconnaître un - surtout Sheli en fait avec les dégâts que causaient parfois les monstres de Gran Pulse - aussi, quand on regardait les bords, ils étaient un peu saillants, comme si c'était un cratère avant qui avait été simplement rempli d'eau. C'était un peu le cas à vrai dire, bien qu'avant qu'il ne soit rempli d'eau, c'était la rivière de la vie elle-même qui se trouvait là.

Le soleil s'était couché et on avait fini de manger, aussi j'attrapais mon épouse pour la prendre dans mes bras et je prenais une robe de chambre dans l'armoire afin de la lui mettre sur les épaules

«Viens, on va faire un petit tour près de ce lac. Ça me rappellera le rêve que j'avais fait juste avant de te rencontrer!» sympa le rêve. Une fille à poil sous une cascade qui se tourne et me balance une décharge à la tronche! Ah ben ça pour être annonciateur de ce qui allait m'attendre hein? Je pouffais de rire avant de frotter mon nez contre le sien et on sortait, comme ça, en tenue légère. On avait juste pris nos claquettes achetées à Luca, et on marchait tranquillement le long de ce drôle de lac.

«Hum... si on regarde bien, y'a pas mal de maisons autour du lac qui ont l'air à moitié neuves... à mon avis, y'a du avoir un truc qui est tombé ici pour faire ce lac et ils ont du reconstruire le village autour.» malgré l'obscurité, le ciel était suffisamment dégagé pour que la lune éclaire correctement les lieux. Je levais les yeux au ciel, il y avait quand même un truc qui manquait «Ça fait bizarre de ne plus voir Cocoon cristallisée dans le ciel...» depuis Néo Bodhum, on la voyait bien d'ordinaire donc ça me faisait un peu bizarre, oui. Ça faisait vide on va dire. Je serrais davantage la main de Sheli dans la mienne pour lui sourire ensuite

«On réussira... on ramènera Gran Pulse ici. Je sais pas si on peut ramener Gran Pulse et Cocoon en même temps par contre... mais bon, juste Gran Pulse déjà ce serait pas mal?» mis à part mes parents, presque tous nos amis étaient à Néo Bodhum, donc ramener seulement Gran Pulse serait suffisant pour moi et ça éviterait aussi de ramener trop de cons avec ce vœu. Je n'ai jamais été très accroché à ma famille, ne pas les revoir ne me manquait pas plus que ça.

On avait fini notre petit tour, il était temps d'aller se coucher. Il n'y avait définitivement pas grand chose à faire par ici, donc autant repartir demain avec un chocobo. On demanderait seulement la meilleure direction à prendre pour rejoindre une ville intéressante - on va éviter encore un trou paumé - et on verra bien!
Une fois dans notre chambre, j'allais rapidement me passer un peu d'eau sur le visage avant d'aller me coucher, j'attendais toujours que Sheli vienne contre moi après avoir mis correctement les draps, j'espérais que cette petite balade lui avait fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Ven 10 Oct - 16:57

Mouargh, c’est dur d’avoir un complexe et de s’y retrouver confrontée, encore une fois. Je savais que ce ne serait pas la dernière, mais mon petit doigt me dit que peu importe combien de fois on me dira que je n’ai pas à m’en faire, ca me fera toujours du mal, c’est comme si je me sentais « inférieure » en fait … Je sais, c’est bizarre, mais c’est surtout psychologique ! Yusuke essayait de me rassurer, mais il eut au moins le mérite de me faire sourire lorsqu’il disait que généralement, ceux qui ont tous dans les muscles ou dans les formes, ils n’ont rien dans la tête ! Une jeune femme finissait par nous apporter en vitesse le repas, effrayée par moi à cause des dégâts que j’avais fait, mais j’avoue que ca ne me faisait rien du tout. Je leur avais donné une leçon, j’en étais même plutôt satisfaite !

- Ca leur apprendra à se moquer de leurs clients !

Répondis-je à Yusuke avant de passer à table. Une bonne salade composée, ca paraissait ne pas être grandiose dit comme ca, mais quand elle est bien composée justement, elle cale bien l’estomac. Et là, ils avaient mis un peu de tout dedans, fromages, ce qui semblait être du jambon, des tomates aussi et d’autres petites choses qui de bout en fil nous tiendraient l’estomac jusque demain matin. Personnellement, j’étais trop occupée à dévorer le contenu de mon assiette pour faire attention à ce qu’il y avait par la fenêtre, aussi je levais le nez pour regarder seulement lorsque mon époux fit un commentaire au sujet du cratère rempli d’eau qu’on pouvait voir.

- Oui c’est vrai … la cuvette est bizarre. Ca se voyait même de loin, une roche effritée naturellement par l’érosion serait plus brute. - Ils ont peut-être essayé de faire un lac artificiel pour attirer des touristes et ca n’a pas marché ?

On finissait de manger pour aller voir ca de plus près, Yusuke était même aux petits soins pour moi en me couvrant avant de sortir ! J’avoue qu’il ne manquait plus qu’une cascade et c’est vrai que ca rappellerait son rêve qu’on pourrait dire presque prémonitoire … Il faut le faire pour rêver d’une personne qu’on n’a jamais vu, mais qu’on rencontre le lendemain, et qu’en plus on finit par épouser ! Je pouffais de rire lorsqu’il se frotta contre moi avant de le suivre docilement jusque dehors, tenant tout de même la robe de chambre pour qu’elle ne se décroche pas vu que je l’avais sur les épaules, je ne l’avais pas enfilée.

De là, on pouvait voir de plus près et Yusuke pensait que quelque chose était tombé ici pour former ce cratère – ou cette cuvette, peu importe ca revient au même – et je me disais qu’il s’agissait soit d’une météorite, soit d’une attaque ! Mais qui attaquerait un village aussi reculé du monde que Mideel ? De même, on allait devoir en apprendre beaucoup sur Gaïa pour comprendre ce qui a pu se passer ici et là, n’oublions pas que chaque détail pourrait être l’objet d’une énigme d’un orbe, d’où l’importance d’en apprendre un maximum ! Je me perdais un peu dans mes pensées tout en marchant jusqu’à ce que Yusuke ne fasse remarquer quelque chose que nous n’avions pas vraiment vu depuis le temps, et qui pourtant avait toute son importance là d’où nous venions : l’absence de Cocoon. Le cocon artificiel de Lindzei, même cristallisé, était juste à côté de Néo-Bodhum, sur son pilier de cristal. Et le soir à l’éclat de la lune, on avait l’impression que le cristal brillait d’une lueur bleutée, c’était un spectacle plutôt agréable à voir … Mais c’est sûr qu’on ne savait pas si on allait ramener Cocoon en même temps que Gran Pulse, et je levais les yeux vers Yusuke.

- Il ne faut pas oublier qu’à l’origine, Cocoon n’existait pas … Mais d’un autre côté, sans vouloir te vexer, je sais que tu as grandi là-bas mais quand je vois ce que le gouvernement est capable de faire et surtout l’avancée technologique … Enfin, on n’avait pas tout vu sur Héméra mais on se rendrait bien vite compte que notre monde dépassait tous ceux d’Héméra. - … ce ne sera pas une bonne idée.

Je ne pensais pas vraiment à ses parents pour le coup, je sais que bon, entre son père qui l’a toujours vu d’un mauvais œil et sa mère qui est un peu casse-bonbons sur les bords … voilà quoi ! Mais oui, sous cet air de paradis, le Sanctum était un gouvernement à la limite de la dictature … Quand on sait qu’ils ont utilisé les Purges pour envoyer à la mort des milliers d’innocents sous prétexte qu’ils ont été en contact – et indirectement en plus ! – avec Pulse … Ramenez-moi ca sur Héméra avec Spira qui a des illuminés en guise de gouvernement, il va y avoir des étincelles. Gran Pulse avait l’avantage de développer un côté solidaire et chaleureux en dépit de sa faune et sa flore particulièrement sauvage et dangereuse … Je ne lance pas des roses sous prétexte que je suis née là-bas, mais ne serait-ce qu’avec Néo-Bodhum, j’étais assurée que tout se passerait bien. Enfin, quoique … Je pensais à un truc auquel je n’avais jamais songé auparavant depuis qu’on a parlé de faire ce vœu et ca me travaillait tout à coup l’esprit. Mais je n’en parlais pas à Yusuke tout de suite, on avait fait le tour du lac, et on retournait dans notre chambre pour aller se coucher. Je déposais un baiser doux sur ses lèvres en guise de bonne nuit avant de me blottir contre lui et essayer de m’endormir, mais avec une pointe de difficultés tout de même …

Toutefois, je crois qu’à un moment, la fatigue m’avait tellement gagné que je ne me suis même pas rendue compte que je m’étais endormie. Et de même, lorsque les premiers rayons du soleil me réveillèrent, je ne me rappelais pas de mon rêve, qui pourtant avait été des plus étranges. Oui bon en même temps, sauf les cauchemars, je ne me rappelle que trop rarement de quoi je rêve ! Je voyais que j’avais changé de position, donc j’avais dû bouger un peu pendant la nuit, j’espérais ne pas avoir trop dérangé mon époux … Je me redressais de sorte à pouvoir rouler sur lui, de bien meilleure humeur que la veille. Nouvelle journée, nouvelle page qui s’écrit ! Je me retrouvais face à lui, souriant doucement avant de lui voler un baiser.

- Salut ma p’tite crevette. Petite référence à ce qu’il avait dit la veille ! - J’espère que t’as bien dormi de ton côté, car on a encore une grosse journée devant nous !

Enfin presque, mais tout de même. On allait devoir en apprendre un peu plus sur notre future destination – que nous n’avions toujours pas choisie puisqu’on ne connaissait pas Gaïa ! – mais aussi faire quelques achats. J’y tenais ! Puis on utiliserait sûrement mon chocolégume inutilisé pour quitter cette île et rejoindre un des continents de Gaïa. On se levait pour aller s’habiller, mais cette fois pour commander le petit-déjeuner, j’envoyais Yusuke pour éviter un autre accident avec l’aubergiste et son employé. Je repensais à ce que j’avais réfléchi la veille, et j’attendais que mon époux revienne pour lui en parler.

- Dis … Je réfléchissais à un truc hier … J’aime pas douter comme ca mais … si on ramène Gran Pulse ici, ne devrait-on pas essayer de le repeupler un peu plus ? Avec Oerba, Haerii et Paddra en ruines … Au final il n’y a que Néo-Bodhum comme ville. Les autres mondes ne vont pas essayer de l’envahir pour étendre leur territoire ?

Oui je sais, je vois le mauvais côté des choses, mais d’un autre côté je ne sais pas … Les autres mondes apprennent qu’un monde presqu’inhabité fait son apparition, et on sait que l’Homme aime le pouvoir ! Etendre son territoire, c’est déjà une forme de pouvoir ! Enfin après, je leur souhaite bonne chance, les monstres qu’on avait vu jusque maintenant, je trouvais presque que c’était des amuse-gueules. Gran Pulse était un monde sous le joug de la nature, je leur souhaite bien du courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Sam 11 Oct - 12:03

Cette petite balade autour de ce drôle de lac nous avait fait du bien. Sheli semblait quand même un peu plus détendue et ça me soulageait quelque part. Je n'aimais pas quand elle était énervée. Pas forcément à cause du côté "c'est ma femme donc blablabla", mais aussi parce que quand elle est énervée, elle a tendance à générer de l'électricité et moi je me prends des châtaignes pour rien et je me retrouve avec une coupe de cheveux de hérisson épileptique.

Bref, au passage, on avait un peu discuté de Gran Pulse, Cocoon tout ça, et au final, on était d'accord sur un point. On ne demanderait à ne faire revenir que Pulse. Pas Cocoon. Là bas, ils sont un peu trop cons. Et concernant mes parents, je m'en fichais un peu à vrai dire. Après tout, ils devaient être encore en train de vivre paisiblement à Palumpolum eux, je n'avais pas de raison de les ramener ou autre.

On retournait à l'auberge pour se reposer. On ne savait pas encore où on irait demain, mais de toute manière, de là où on était, on voyait le continent, donc un chocobo juste pour traverser la flotte suffirait surement pour le rejoindre, mais encore fallait-il savoir où aller. On demanderait demain à quelqu'un de l'auberge. Pour l'heure, dodo!

Je n'avais pas très bien dormi, Sheli avait pas mal bougé pendant son sommeil et j'avais cru entendre les mots "Haerii" et "sorcières" dans son sommeil. Je ne savais pas trop le lien, mais de toute manière, elle n'allait pas se souvenir de ce dont elle avait rêvé, et venait plutôt se blottir au-dessus de moi à son réveil pour me sourire en me traitant de crevette!

«Hey! Je ne suis pas une crevette!» quoi que... vous savez ce qu'on dit des crevettes? Le meilleur est dans la queue... hum. Passons. On se levait et je m'habillais tranquillement pour le voyage qui nous attendait, puis on descendait pour prendre un bon petit déjeuner. Thé ou café, apparemment sur ce monde, ça coulait de source même si Sheli allait être surprise car ici, le café était déjà tout moulu et avait surement un petit côté industriel, et moi pareil avec le thé. Ils les mettaient dans de drôles de sachets bizarre pour les faire infuser et y'avait pas énormément de goût... dommage. J'avais presque l'impression d'être revenu sur Cocoon pour la peine. Mais au moins, y'avait des produits sympas comme une sorte de pâte au chocolat qui était plutôt bonne avec des biscottes!

Pendant qu'on mangeait, Sheli me reparlait un peu de notre conversation d'hier, par rapport au vœu que l'on souhaitait faire tout ça, et j'approuvais d'un signe de tête

«Tu voudrais demander à ramener le Gran Pulse d'il y a cinq cents ans? Il faudrait voir si ces dieux contrôlent non seulement l'espace, mais aussi le temps dans ce cas... on demandera à Ramuh la prochaine fois pour savoir si c'est possible.» ou à n'importe quelle autre chimère si on en croise une autre sur notre route.

On finissait de manger puis on allait faire quelques achats. Il y avait une boutique de gemmes, sauf que je pouvais en voir des plus puissantes qui nous étaient un peu plus accessibles déjà. Je regardais ce qu'il y avait, y'en avait quelques unes intéressantes qui pouvaient infliger des altérations d'état! Pourquoi pas tiens! En tant que chieur professionnel hein, ça me correspondait bien.

«Tiens, je vais prendre une gemme comme ça... empoisonner ses adversaires, c'est pas mal des fois!» une fois de plus, les gemmes étaient vraiment bien protégées et je ne pouvais donc pas en chiper une en passant. Je prenais donc un lapis et donnait les 1400 gils correspondants! La vache, c'est cher quand même!

Puis je me tournais vers Sheli pour voir si elle voulait quelque chose...

«Ils ont des chocolégumes violets.. ça devrait suffire pour aller de l'autre côté non? Ah au fait» je me tournais donc vers le vendeur histoire, tant qu'à faire, de faire d'une pierre deux coups «on n'est pas du coin et on ne connaît pas du tout ce monde! Vous nous conseillez d'aller où pour en apprendre un peu plus?» ]le vendeur réfléchit quelques secondes avant de répondre
«Je vous conseille plutôt Junon... attendez, je dois avoir une carte pour vous montrer où c'est. C'est une grande ville et le représentant de Gaïa est là bas maintenant donc bon, il doit y avoir des bouquins ou autres faciles à consulter!» des bouquins? bon, on ne connaissait pas encore l'écriture du coin, mais vu que c'était une grande ville, on aurait surement d'autres moyens de se renseigner aussi...

je regardais la carte pour repérer où se trouvait Junon. Au moins on savait où aller maintenant!
============================
Achat d'un lapis de force 2 pour apprendre
Frappe sournoise (Force 2) > un coup de dague bien placé qui peut empoisonner la cible! > -650 hp, {40% Poison} [cible], -25 mp [Yusuke]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Sam 11 Oct - 19:36

Petit-déjeuner ! J’étais de meilleure humeur déjà par rapport à la veille, mais je parlais quand même de ce à quoi j’avais pensé avec Yusuke, préférant partager mes inquiétudes et mes craintes pour voir s’il avait des propositions ou au moins le même point de vue que moi. Je prenais une tasse de café avec deux sucres, ainsi que des biscottes avec leur pâte à tartiner au chocolat et je mordais dedans en écoutant mon époux. Ramener la Gran Pulse d’il y a cinq cents ans … Oui, c’était à peu près ca.

- Oui, mais toujours sans Cocoon. Bon par contre ca demanderait de faire une croix sur Néo-Bodhum, notre maison là-bas, nos amis … mais bon.

Au final, la seule chose qui risquait de me manquer, c’était nos amis oui. Car en ce qui concerne Oerba, Haerii ou Paddra, le logement, ce ne serait franchement pas un problème quand on connaît notre culture. Comme Yusuke disait, prochaine Chimère qu’on croise – pas nécessairement Ramuh après tout – on lui posera la question ! Il était important de savoir si un vœu peut aller jusqu’à jouer avec le temps une fois tous les Cristaux réunis. Bref. On finissait de manger pour pouvoir sortir et faire un petit tour au magasin du coin, ils avaient plein de gemmes et je m’y intéressais de plus près cette fois ! Yusuke en prenait une pour réussir à empoisonner ses adversaires, tandis que moi, je cherchais toujours. Je n’étais pas très élément mise à part la foudre, et ce, même si mon Cristarium m’avait permis d’en développer plusieurs par le passé. Yusuke avait plusieurs techniques élémentaires désormais qui plus est alors bon … De toutes les gemmes présentes, j’écartais déjà et surtout celle de l’eau. Je n’y avais jamais été spécialement vulnérable mais bon, par principe hein, on sait qu’au niveau des éléments, la foudre et l’eau, c’est pas le grand amour. Loin de là !

Je me tournais juste le temps de regarder mon époux me montrer des chocolégumes avant qu’il ne demande où on pourrait aller. Junon, là où on pourrait trouver le représentant de Gaïa … Enfin il n’était pas là à l’heure actuelle mais passons. Le vendeur finissait par s’intéresser à moi pour savoir ce que je voulais. Hum … une technique neutre ne me serait pas mal, une technique plus puissante de foudre aussi … et je me rappelais aussi qu’avant dans mon Cristarium, je possédais le rôle de Soigneur aussi, et maintenant, je ne possédais plus de sort de soin. Sans l’équipement adéquate, je ne pouvais plus me soigner à partir de la foudre, quant à Yusuke, il esquivait peut-être bien, mais s’il venait à être trop gravement blessé et que les potions n’étaient pas efficaces, je suppose que ca nous enlèverait une grosse épine du pied ! Je comparais les prix, c’était cher tout de même … et nous n’étions plus aussi riches sans notre gros coffre qu’on avait à Néo-Bodhum !

- Vous prenez ces trois gemmes ?
- Oui ! Oh et mettez-moi la bleue là !! C’est celle qui permet d’assimiler la technique d’un monstre non ?
Yusuke avait acheté la même à Luca, mais on n’avait pas croisé de monstres avec des techniques à voler depuis !
- C’est exact.
- Je prends aussi ! Et mettez-moi le chocolégume violet là, celui qui a l’espèce de petite fleur au bout, il est mignon.
Mais il pue.
- Tout ca ? Je n’ai pas eu une telle cliente depuis un moment ! Allez, vous êtes mignonne, je vous offre cette gemme !

Ne me drague pas ouvertement non plus, il y en a un derrière moi qui va te fusiller du regard sinon ! Bon bien sûr, il m’offrait la gemme la moins puissante, fallait pas rêver. Mais c’était mieux que rien et au moins je ne serai pas totalement fauchée à la fin … J’acceptais volontiers et dépensais ainsi le total de 1900 gils, avec le chocolégume en prime, on garderait encore le chocolégume blanc que j’avais pour le jour où nous devrons changer de continent ou d’endroit sans qu’il n’y ait un transport dans le coin ! Je remerciais le vendeur, plus qu’à assimiler les techniques, et on s’en va ! Quoiqu’une fois dehors, je me tournais vers Yusuke en étirant un sourire malicieux.

- T’es pas jaloux j’espère ? Avoue que si t’avais su, t’aurais acheté plus pour avoir une gemme en plus dans ta collection !

Ou pas du tout en fait, c’était juste pour le plaisir de l’embêter. Je pouffais de rire avant de me pencher pour presser mes lèvres sur sa joue, lui montrant bien que ce n’était que de la plaisanterie, et on pouvait s’éloigner pour appeler le chocobo ! Enfin, sauf si Yusuke a encore un truc à faire ici ?

- On peut y aller ou tu as encore un truc à faire ici ?

J’en doutais, on avait fait le tour, et on savait où on pouvait repartir maintenant. Mais on ne sait jamais après tout.

Actions de Sheli :
• Achète une Gemme Bleue
• Achète une Gemme de Force 2 et apprend la technique physique : Zénobia (Force 2) > Se sert de son katana pour frapper avec acharnement l’une de ses cibles >  - 650hp [Cible], - 25mp [Sheli]
• Achète un Péridot de Force 2 et apprend la technique magique : Punition Céleste (Force 2) > Un gigantesque éclair fend le ciel pour venir foudroyer sa cible > - 650hp [Cible], Type Foudre, - 25mp [Sheli]
• Gagne la gemme Lunalithe de Force 1 et apprend la technique magique : Soin Protecteur (Force 1) > La volonté de Sheli pour défendre ses proches lui permet d’envoyer une magie bienfaitrice qui protège la cible des attaques magiques > + 325hp, {DegMag-10%} [Cible], - 5mp [Sheli]
• « Achète » et utilise le chocolégume violet (si Yusuke n’a plus rien à faire ici ^^)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Lun 13 Oct - 17:06

==============================
Gains: +200 gils [Sheli], +150 gils [Yusuke]
Dépenses: -1900 gils [Sheli], -1400 gils [Yusuke]
Apprentissage des techniques demandées
==============================



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Lun 13 Oct - 17:39

Cette journée semblait mieux commencer que l'autre n'avait terminé en tout cas. Bien que ça m'agaçait légèrement, dans ces boutiques sur Héméra, ils gardent encore mieux leurs gemmes que dans des prisons quoi! Il faut croire qu'elles ont vraiment une valeur inestimable à leurs yeux pour qu'ils prennent de telle précaution. Je n'avais donc pas le choix que de dépenser mes gils, et lorsque je voyais Sheli être bien plus dépensière que moi, j'avais presque envie de la gronder avant de me souvenir qu'il n'y a pas si longtemps, moi aussi je me suis lâché sur les gemmes! Donc j'avalais ma salive de travers et je prenais sur moi - oui je suis parfois un peu con et radin sur les bords!

Je regardais donc ailleurs, espérant peut être grappiller un objet ou quelques gils et effectivement, un client qui traînait par là et regardait lui aussi les différents objets présents se fit délester de quelques gils. Puis lorsque mon épouse eut terminé, je me rapprochais du vendeur pour pouvoir faire le point sur notre destination grace à sa carte, prenant mon petit carnet au passage pour la recopier rapidement en notant bien les points cardinaux afin de pouvoir mieux me repérer pour la suite.

Sheli avait récupéré un chocolégume, j'interceptais son baiser avec un petit sourire en coin, bien que sa remarque avait eu de quoi me donner la chair de poule!

«Jamais je ne dépenserai de l'argent dans le but qu'on me fasse des cadeaux! Mais bon, je reconnais que tu as bien joué! C'est toujours ça de gagné!» il fallait tout de même reconnaître ses talents de négociatrice hein? Je lui rendais son baiser, sur les lèvres cette fois, et je regardais mes dagues quelques secondes... contrairement à Sheli, je n'ai pas encore pensé à une technique pouvant me soigner. C'est vrai que j'ai tellement l'habitude d'éviter les attaques que j'ai trop rarement besoin de soins, et déjà à l'époque, c'était elle dans son rôle de soigneur qui guérissait mes blessures quand y'en avait besoin. «n'empêche, pour le moment, on s'en sort plutôt bien avec ces gemmes. On est encore loin d'avoir récupéré tous les pouvoirs de notre cristarium, mais petit à petit, on s'en rapproche.» enfin moi, j'avais le rôle d'attaquant, saboteur et ravageur, donc il m'en manque quand même pas mal, surtout dans mon second rôle. Mais déjà, j'avais presque tous mes pouvoirs du ravageur! Faut dire que contrairement à Sheli, j'avais à peine commencé à exploiter mon cristarium quand notre village a été attaqué.

On quittait les lieux, inutile de traîner plus longtemps ici. Pendant que Sheli utilisait son chocolégume violet, moi je regardais l'horizon et j'essayais de repérer le Nord du Sud... ce truc puait comme pas possible

«Bon sang! Comment les chocobos peuvent aimer un truc pareil?» au bout de quelques secondes cependant, un chocobo arriva, il était trop beau!!! Je n'avais jamais vu de chocobos violets comme ça!! «Ouaah! Magnifique!!»

Je laissais Sheli monter la première, puis je me mettais derrière elle avant de tendre le bras devant moi pour lui indiquer la direction à prendre
«Alors, normalement là, c'est tout droit! On risque de passer près d'une tour, mais personnellement, je préférerais qu'on aille plutôt dans une ville hein? Sauf si on trouve que cette tour a un truc élémentaire qui pourrait accueillir une chimère, mais j'en doute.»

Après un petit kwaah d'enthousiasme après avoir mangé son chocolégume, le chocobo s'élança et fonça droit vers l'océan! je me demandais commentil allait traverser et en fait... il marchait carrément sur l'eau? Certes, il s'enfonçait un peu, mais dans l'ensemble, c'était bien ça
«C'est perturbant quand même...» mais je m'accrochais à mon épouse, pas envie de tomber à la flotte! Le trajet fut assez long en plus, on mettait plus d'une heure rien que pour regagner la terre ferme! Deux heures même à vrai dire, et le volatile repartit de plus belle pour gagner Junon!

Comme je le pensais, on croisait la grosse tour avec une sorte de nid au sommet, mais rien qui ne laissait présager d'un quelconque intérêt élémentaire, donc même si ça faisait déjà trois heures maintenant qu'on chevauchait, on préférait tracer notre route et poursuivre jusqu'à Junon.

Au final, on arrivait dans cette drôle de ville, moitié haute technologie, moitié village, en début d'après-midi, et on crevait la dalle! On était d'abord au niveau du village, je descendais du chocobo en ayant vraiment mal aux fesses et je grimaçais en le regardant filer à l'anglaise dès qu'il en eut l'occasion

«Aoutch! cinq heures sur cette bête.... j'ai le cul en bouillie!» je regardais la ville d'un air inquiet, on voyait les buildings de la haute ville qui dépassaient, le contraste était.... saisissant. «Qu'est-ce que c'est que cet endroit?» ça fait un peu glauque non? Mais mon estomac réclamait à bouffer d'abord, je réfléchirai après.
==========================
Direction: Junon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Mar 14 Oct - 18:03

=========================
Gains: +50 gils [Yusuke]
=========================

Sheli et Yusuke vont à Junon



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Lun 11 Juil - 23:39

Lyte et Ruka viennent de l’Océan

Après un long cours d’histoire sur Gaia, Lyte pouvait aller se reposer. Visiblement ca l’intéressait, mais la fatigue peinait à le maintenir à cent pourcent concentré sur ce que je disais. Il souhaitait qu’on discute de la Shinra plus tard, ca me fit froncer du nez l’espace d’une seconde mais je comprenais. Il allait vite comprendre pourquoi l’organisation était si mal vue – et la Néo-Shinra aussi. Quant au lac, on pouvait le voir quand on voulait puisque Mideel était construit au bord. Pour l’heure, je l’avais envoyé dormir, prenant la barre pour nous amener à Mideel, mais avant de disparaître de mon champ de vision, il m’appela, pour me remercier. Je lui souriais, tout simplement.

- C’était tout à fait normal.

Et il partait se reposer. Normal. C’est normal. Non mais n’importe quoi, qu’est-ce que je raconte. Ca avait été tout sauf normal ! Je ne savais pas quoi dire, c’est ca, la vérité. Bon. Je me concentrais sur la navigation de mon côté. Déjà, pour ne pas nous faire dériver, mais aussi parce qu’être concentrée sur quelque chose, allait m’empêcher de trop penser.
Et le temps défila. On passait à côté de l’île où se trouvait le Temple des Anciens autrefois, je savais que Mideel était l’île suivante, alors je longeais celle-ci jusqu’à ce qu’elle soit en vue. Il fallut plus d’une bonne heure pour arriver au quai, car Mideel était un peu plus loin dans les terres, au milieu d’une forêt. J’accostais en douceur, jeter l’ancre et je descendais pour aller réveiller Lyte. Le pauvre dormait paisiblement mais j’étais au bord du rouleau de mon côté et vu qu’on avait encore un peu de marche avant d’arriver à destination, plus vite on y sera, mieux ce sera !

- Lyte ? Lyte, on est arrivés …

J’étais vraiment crevée. Et au bout de mes forces. J’attendais qu’il se lève et qu’on sorte pour reprendre nos affaires. Je lui indiquais que Mideel était droit devant, mais très vite, je traînais le pas pour ma part. Chacun de mes pas se fit de plus en plus lourd, la réalité semblait se déconnecter. Ma vue se troublait, transformant les arbres et la verdure en une simple masse verte devant mes yeux.

Et puis tout fut noir. Je m’étais écroulée, pensant que j’avais encore la force de marcher pour atteindre le village. Mais j’étais trop épuisée, mon corps avait voulu me le faire savoir et je ne l’avais pas écouté. Alors il a forcé les choses … Bonne nuit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Mar 12 Juil - 11:16

Je ne sais pas si c'était tant le fait de dormir une heure plutôt que le fait de lâcher prise et de ne plus rien faire pendant ce laps de temps qui reposait. Toujours est-il que quand la douce voix de Ruka venait me réveiller, j'allais déjà nettement mieux. Je voyais déjà que la demoiselle en face de moi aurait bien profiter du sommeil que j'avais passé, alors je ne mettais pas de temps à prendre mes affaires, récupérer les clés du bateau, vérifier l'amarrage et foncer vers Mideel pour que mon ex-femme puisse foncer se reposer. 

Mais, si Ruka nous avait mené sur le bon chemin, il restait encore à parcourir jusqu'au village, on ne croisait pas de monstres mais Ruka était exténuée et je voyais bien qu'elle avait dû mal à suivre le rythme et ralentissait le pas. J'avais eu un beau réflexe quand je la vis tomber de fatigue, tout juste à temps pour rattraper sa tête afin d'éviter qu'elle heurte le sol de plein fouet. 

"Ruka, Ruka... " 

Je prenais son pouls par sécurité et vérifiait les alentours qu'elle ne fut pas blessé par je ne sais quoi. Non, il semblait que c'était vraiment la fatigue. Bon, je n'avais pas d'autres choix que de la porter dans mes bras. Je la délestai de son sac et le mis sur son ventre. Je déplaçai sa dague pour ne pas qu'elle vienne me couper en la soulevant. 

Un bras sous son dos et l'autre à la jointure de ses genoux, je soulevais la miss sans trop de mal. Elle était plus légère que ce à quoi je m'attendais. Je ramenais mes bras vers moi et prit appui pour me relever d'un coup sans être trop déséquilibré. Bon, maintenant que je la portais, il fallait que je presse un peu plus le pas. En espérant rapidement trouver l'auberge. 

J'étais surpris de trouver un village aussi paisible. Après tout, si les lieux avaient été dévastés, je m'attendais à voir des matériaux simples comme le bois quand même. Mais là, tout était sur pilotis et semblait avoir été fait récemment. Tout a été reconstruit ? Si c'est le cas, chapeau messieurs. Il y'avait même des pancartes comme sur le chemin et je trouvais rapidement l'auberge. 

"Bonjour, deux chambres s'il vous plaît !
Vous êtes sûres que vous ne devriez pas emmener cette personne à l'hôpital ?
Non, vous inquiétez pas, elle n'a juste pas eu de grasse mat'. 
Ah, si vous le dites. Et bien, on a un dortoir ou une "suite", comprenez là deux chambres séparées avec salle de bain rien que pour vous. "

Je regardais Ruka, j'avoue que je pense pas que l'idée d'être K.O de fatigue et dormir publiquement devant plein de monde soit attrayant, je partais donc sur la deuxième option. La femme m'indiqua la direction à prendre et les clés des deux chambres. J'ouvrais la première, celle qui était attenante à la salle de bain. Je déposai Ruka sur le lit. 

C'est pas contre elle mais j'étais content de pouvoir la déposer. Je défaisai le lit puis l'installai de manière à ce qu'elle soit recouverte, un peu comme quand je bordai ma soeur et qu'elle s'était endormie sur le canapé. Elle était chou quand elle dormait, n'empêche. 

Je pris une feuille de mon bloc note et un stylo. Je n'allai pas rester là qu'elle se réveille alors je lui écrivais une note et y déposai une lampe torche pour qu'elle puisse la lire et éviter de paniquer en se réveillant en pleine nuit. 

Lyte écrit a écrit:

Ruka, 

Je t'ai amené ici après que tu te sois "endormie" sur le chemin. Je suis dans la chambre d'à côté, viens me réveiller si tu as besoin. Tout va bien. Tes affaires sont sur le siège et ne t'inquiète pas si ta porte est fermé à clef, par sécurité. 

Lyte, 

Ps: Je t'ai ramené un dessert si jamais tu as faim cette nuit !

Une fois, que je m'étais assuré qu'elle avait tout ce dont elle avait besoin, je fermai la porte, passai ma tête sous l'eau dans la salle de bain puis repassait par la porte mitoyenne pour rejoindre ma chambre qui était identiquement la même par symétrie axiale du mur de la cloison, à l'exception près de la porte de la salle de bain que je n'avais pas. 

Je repassai par l'accueil pour aller manger un morceau, je n'avais pas grand appétit alors je décidai de réserver mon dessert et de l'emmener pour l'apporter à Ruka, au cas où, elle aurait faim. Puis, je passai devant une forge. Ils forgeaient à l'ancienne et à l'énergie hydraulique, c'était impressionnant à voir, le forgeron avait une musculature imposante. Je m'approchai et lui demandai s'il pouvait améliorer mon arme. Il la prit et me demanda de repasser le lendemain matin pour voir ce qu'il pourrait en faire. Je regardai les anneaux sur un de ces étals... Ils ressemblaient aux alliances maudites qu'on avait... L'espace d'un instant, l'envie de faire une farce à Ruka et de lui remettre une alliance au doigt en pleine nuit me revenait. Mais rapidement, tous les autres souvenirs aussi. Alors je me résignai et repartit vers la chambre. 

Je déposai le gâteau au chocolat sur sa table de nuit et allai me coucher à mon tour dans ma chambre. Ca faisait du bien de se poser... 

__ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ ___ 

J'avais oublié de fermer mes rideaux et c'est le petit jour qui me réveilla. Je guettais l'oreille pour voir si Ruka était réveillé mais je pense qu'il était encore trop tôt. J'étais en sueur, allez savoir pourquoi, alors je décidai d'aller directement à la douche. Je passai par la chambre de Ruka plongée dans le noir. Je n'arrivai pas à voir si elle avait lu ou mangé mais j'évitais de regarder dans sa direction. D'un, pour pas qu'elle me prenne pour un pervers venu l'embêter dans son sommeil et de deux, je ne savais pas dans quelle posture, j'aurais pu la trouver. 

J'arrivais donc dans la salle de bain et me désapai pour prendre ma douche. Ca faisait du bien après tout ça ! Je prenais le temps de bien me délasser avant de ressortir et de constater que je n'avais pas pris mes affaires de rechange... Je priai pour que Ruka dorme encore. Pris la serviette et la nouai autour de ma taille, mes affaires sales en main pour repasser dans ma chambre. Je laissai entrouvert la porte de la salle de bain pour laisser un jour idéal pour me repérer dans cette chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Mar 12 Juil - 13:58

J’étais tombée comme une grosse massue. Et je crois qu’une bombe aurait pu exploser à côté de moi que je ne l’aurai même pas entendu. En temps normal, si quelqu’un m’avait attrapée pendant que je dormais, j’aurai ouvert les yeux, mais là, même pas. Lyte avait pu me transporter jusqu’à Mideel sans que je ne bronche. Je ne m’étais même pas réveillée au cours de la nuit, signe que mon corps avait plus que besoin de retrouver toute sa vitalité et son énergie. Je n’ouvrais les yeux que le lendemain, à cause d’une lumière qui venait de … euh bah j’en sais rien en fait. Je me redressais, j’avais des petits yeux encore, je voyais une porte entrouverte et Lyte qui … Lyte ? Alors là j’ouvrais grand les yeux, et les frottais même pour m’assurer que je ne rêvais pas sur ce que je voyais – pourquoi je rêverai de lui avec une serviette autour de la taille d’ailleurs !?

- Lyte c’est toi ? Qui d’autre ! Mais le pauvre risquait de se figer et de se retrouver dans une situation bien gênante … Tant mieux ! Je me moquais un peu de lui, malgré ma voix un peu fatiguée encore. - Et bah dis donc, si tu comptais te présenter toujours comme ca à mon réveil tous les matins, il fallait me le dire ! Roh allez je plaisante c’est bon, je t’ai vu en caleçon hier je te rappelle …

Même si ca nous paraissait plus « naturel » hier ! Je me levais, j’étais toujours en robe vu que je n’avais pas eu l’occasion de me mettre en pyjama, et vu qu’il avait les bras chargés avec ses affaires sales, j’allais lui ouvrir la porte pour qu’il puisse retourner dans sa chambre. Bon, je ne pouvais m’empêcher d’afficher un sourire moqueur lorsqu’il passa la porte, le regardant filer – oui oui j’osais profiter ! – et puis je la refermais pour le laisser se changer en paix.

Bon, maintenant que j’étais seule dans la chambre, je remettais un peu mes idées en place. C’était lui qui m’avait amenée ici, et je me rendais compte qu’il m’avait quand même bordé vu que je m’étais réveillée sous les couvertures. C’était mignon … J’allais ouvrir les rideaux pour laisser la lumière du jour s’infiltrer dans toute la pièce, mais je fermais un œil quand même vu que j’étais habituée à la semi-obscurité : c’était violent ! Ce n’est qu’à ce moment que je repérais son mot sur la table de chevet, alors j’allais le lire … et je voyais aussi le gâteau au chocolat qu’il avait ramené et je me mis à sourire bêtement. Ca aussi, c’était mignon … On ne va pas se cacher qu’il était attentionné !

Toutes mes affaires étaient là, alors je prenais des vêtements propres et allais à mon tour dans la salle de bain pour prendre une bonne douche bien méritée. Il y faisait humide et chaud, signe que Lyte était passé par-là juste avant et je le soupçonnais même d’y être resté un moment ! Je ne pouvais pas trop lui en vouloir : dès que j’étais déshabillée, je faisais de même. Je me lavais mais y restais un peu pour me détendre ! Je ne sais pas trop combien de temps j’y étais restée, et en plus je m’étais lavée les cheveux donc … je n’avais pas vu le temps passer. Mais une fois propre, sèche et habillée, j’ouvrais la petite fenêtre de la salle de bain et laissais la porte ouverte pour laisser la vapeur et l’humidité s’évacuer de la pièce.

J’attrapais le gâteau au chocolat, l’avantage, c’est que c’était le genre de pâtisserie qui se conservait bien, et puis j’allais toquer à la porte de Lyte.

- T’es prêt ? Tu veux aller prendre un petit-déjeuner ?

Moi juste prendre une boisson, puisque lorsqu’il ouvrit la porte, je venais d’engouffrer une partie du gâteau dans ma bouche. Je mâchais un peu pour pouvoir parler à peu près correctement.

- Merchi pour le gâteau ! Moui bon, mâche encore … J’avalais. - Et merci de m’avoir amenée ici ! Je me souviens même plus de notre arrivée dans la forêt en fait … Je devais être encore plus fatiguée que je voulais le croire. Je pensais avoir la force encore d’atteindre Mideel … Mais t’as trouvé comme un grand à ce que je vois.

Petit clin d’œil amusé, non non je ne me moquais pas de lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Mar 12 Juil - 18:38

Il fallait forcément que ça arrive ! La meuf, elle se réveille pas après être tombé de sommeil dans la forêt, que je la transporte, que je l'allonge, que je la mette sous les draps, que je passe par sa chambre plusieurs fois pour utiliser la salle de bain. Mais au moment où il fallait pas, là ELLE SE REVEILLE. Elle avait un sixième sens ou quoi. 

Car oui, j'avais pas envie qu'elle me voit comme ça. Et dès le réveil, elle ne se privait pas de me le dire, j'étais partagé entre prendre de ses nouvelles et me barrer mais elle m'ouvrait la porte pour que je puisse accéder à ma porte, elle pouvait bien voir mon regard agacé même si elle y'était pour "pas grand chose" après tout. 

"Content de voir que ça va mieux pour toi ! " 

Sont les seuls mots que je pus lui adresser. Je me changeais dans ma chambre pestant et me sentant encore gêné, c'est comme si je sentais son regard sur moi. Par chance, elle ne put voir que mon torse mais, je sais pas, littéralement, j'avais été nu à un mètre d'elle, y'avait juste une serviette pour cacher, le peu qu'elle n'avait pas encore vu, quoi...

Bref, je décidai de m'habiller, et, vu que le côté mission reprenait, je m'habillai en uniforme du SeeD. Il était propre et nickel puisqu'il avait été au pressing la veille de notre départ. Je l'enfilai, justqu'au moment où je m'apercevais d'un détail. En général, on dégraffait jamais la sangle qui partait de la ceinture pour rejoindre l'épaule gauche. Sauf que là, le pressing de Costa n'était pas sensé le savoir. La première fois que je l'avais enfilé, Zephie était là pour m'aider à la mettre à la bonne taille car c'était impossible de le mettre soi même. Et en dehors, de l'aspect esthétique et du respect des règles de la BGU, cette sangle permettait vraiment de pouvoir combattre en toute liberté. 

Je pestai contre moi même de ne pas avoir précisé la chose, je n'avais qu'à demander à Ruka mais je voyais déjà la scène... Mais elle devait soit se préparer ou prendre sa douche, je décidai donc d'aller chercher le petit déjeuner en bas en attendant. Alors que je remontais, et j'avais pris mon temps, je remontai avec deux jus d'orange, et des viennoiseries, j'en avais déjà mangé une comme le prouvait les miettes sur le plateau. Je l'entendais de l'autre côté à me demander si j'étais prêt. 

"Oui, tu peux m'ouvrir ?" 

Elle s'exécuta et je lui tendais le plateau. Elle était déjà en train de manger ce que je lui avait porté la veille. 

"Tiens, tu dois avoir faim, t'as rien mangé hier. Et puis, c'est normal, j'allais pas te laisser là bas." 

Mais elle me félicita d'avoir réussi à trouver tout seul, je faisais mine d'être faussement vexé. 

"Faut bien que je sache me débrouiller pour le jour où je t'abandonnerai dans les bois. Bon, j'ai un petit service à te demander. Je... Il faudrait que je remette cette sangle, tu peux m'aider ?

Parce que moi, je comprends vraiment pas pourquoi avoir foutu la sangle là, il faut quelqu'un vienne derrière moi pour m'aider, c'est le comble ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Mar 12 Juil - 20:59

Ah bah moi qui proposais d’aller prendre un petit-déjeuner, Lyte l’avait en fait déjà ramené ! J’avais été si longue que ca ? Je mettais le gâteau dans ma bouche pour pouvoir prendre le plateau qu’il me tendait, et j’allais le déposer sur une petite table plus loin. Oui c’est vrai que je n’ai pour ainsi dire rien mangé la veille et je ne suis pas sûre que le voyage me soit agréable si je prive mon estomac et mon corps de toute nourriture ! Bref, je le remerciais pour ce qu’il avait fait la veille, même s’il répondit à ma pique par une autre pique ! Avant de me demander un petit service.

- Aha tu vois ! Tu ne pourrais pas me perdre dans la forêt, je ne pourrais plus t’aider. Viens par-là.

Je posais le gâteau sur le plateau et passais derrière lui pour l’aider à enfiler sa sangle, écoutant ses indications pour que ca lui convienne. Il fallait la régler et je ne voulais pas l’étouffer en la faisant trop courte non plus ! Bon, j’avais un sourire amusé quand même car je savais que ca devait le gêner, d’autant plus que ca partait de sa ceinture pour revenir vers épaule et je devais m’assurer que TOUT tienne bien en place. Mais lorsque j’eus terminé, alors que j’étais encore derrière lui, je ne pus m’empêcher de laisser mes petites mains se balader. Roh rien de méchant, mais je voulais le chatouiller un peu pour l’embêter.

- Bon alors on se détend là, monsieur Swarley ! C’est qu’il avait l’air un peu de mauvais poil ou je rêvais encore !?

Je ne savais pas du tout s’il était chatouilleux en fait et si ca lui faisait le moindre effet que je joue sur ses flancs, mais peu importe, le principal, c’était de l’embêter ! Mais je le libérais de mon emprise, me mettant à rire – et craignant un peu la contre-attaque en fait.

- Plus sérieusement, je pourrais demander un second salaire en tant qu’assistante personnelle là tu sais ?

Comment ca je ne perds pas le nord question argent ? Bon allez c’est pas tout mais … petit-déjeuner ! J’ai faim !!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Mar 12 Juil - 22:02

Je n'étais pas sûr que Ruka avait compris que le petit déjeuner était pour tous les deux. Y'avait quand même deux verres de jus d'orange, elle a cru que j'allais m'amuser à lui servir deux verres ? 

Je lui demandais donc son aide pour ajuster la sangle, elle accepta et me renvoya dans la figure que j'avais besoin d'aide. En vrai, oui, j'avais du mal à penser le contraire, c'était quand même plus agréable de voyager en sa compagnie que tout seul, rien que pour le moral. 

Je me jurais de vraiment ne plus détacher cette sangle maintenant que je sentais Ruka derrière moi. Je sentais ses bras passer autour de mon torse pour trifouiller l'attache métallique, je trouvais qu'elle faisait du zèle à tirer de part et d'autre et à plusieurs reprises. Je lui faisais comprendre que ça allait et que ça suffisait ainsi mais, je crois, qu'en fait, elle trouvait un prétexte pour s'attarder près de moi pour une attaque surprise. Je fus surpris quand je sentais ses doigts s'enfoncer en dessous mes côtes. 

J'attrapais une de ses mains pour l'arrêter, au moment, où elle me suspectait d'avoir été de mauvais poil. 

"Moi de mauvaise humeur ? Je t'ai apporté le petit déj' et je suis content de te voir. C'est pas parce que je n'étais pas content de me trouver presque à poil en ta présence que c'est de la mauvaise humeur, tu sais ? " 

Mais Ruka avait décidé d'arrêter sa torture alors qu'elle demandait déjà une augmentation pour son nouveau rôle. 

"Et moi pour te porter jusqu'ici et te bichonner, j'ai le droit à rien peut être ? En plus, t'as encore les cheveux mouillés, tu vas pas sortir comme ça, il faut que je te les sèche ?" 

Je tenais ma vengeance, je m'arrêtais à côté d'elle et la forçai à se pencher en avant, je passais un bras autour de son cou et mon autre main pénétrait dans sa chevelure pour la frictionner. Ca faisait pas mal mais elle pourrait allez se recoiffer après. 

Je m'arrêtais quelque temps après. 

"Bon, on fait la paix ? On est vraiment des gamins, hein ? Tiens, à la tienne !" 

Je tendais un verre de jus d'orange et trinquais avec Ruka avec le mien. Je n'étais pas exactement en face d'elle et au moment, où elle commençait à boire, je prenais la parole.

"Je suis content que tu te sois réveillée, je me suis un peu inquiété hier. J'ai tout essayé, même le baiser du prince charmant, mais t'as même pas bronchée." 

J'attendais de voir si elle était du genre à cracher son jus d'orange, je souriais et dans mon regard, elle pouvait forcément voir que je cachais un truc mais elle ne pouvait pas savoir si mon histoire est vraie ou non. Mais, après sa réaction, je rigolais, bien sûr que non, j'avais pas fait ça, comment a-t-elle pu le penser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Mer 13 Juil - 9:17

C’était comme si je venais de déclarer la guerre à Lyte en le chatouillant. Pas de rires incontrôlés, mais au moins, je l’embêtais quand même ! Je sais qu’à sa place, je serai tordue sans réussir à m’arrêter ! Mais non, il disait juste qu’il n’avait pas été content de se retrouver à moitié à poil en ma présence, et je me mis à rire. Oui bon certes, ca ne devait pas être agréable mais bon, ce n’est pas la fin du monde non plus ! Ce n’était pas le premier que je voyais torse nu ! Même si j’évitais de dire ca à voix haute … A la place, je parlais d’une potentielle augmentation si je devais en plus devenir assistante ! Mais Lyte me renvoya assez vite l’ascenseur au sujet de hier soir et même qu’il voulait me sécher les cheveux.

- Non je pense que ca ir- HEY !!!

Il m’avait attrapée pour me passer un savon et se venger de ma petite plaisanterie juste avant ! Je me débattais pour qu’il me lâche mais il le fit de lui-même au bout de quelques secondes. Groumph ! Et mes cheveux alors !? Pendant que j’essayais de les remettre tant bien que mal en place, il attrapait les verres de jus d’orange pour m’en tendre un, en signe de paix. Je l’attrapais – le verre – mais je regardais Lyte d’un œil suspicieux.

- Mouais ! Mais ne va pas croire que tu vas t’en tirer comme ca ! Je me vengerai !

Sachant que lui-même s’était vengé de moi … Et qu’il pourrait se revenger derrière … Ce petit jeu ne s’arrêtera pas de sitôt ! Je commençais à boire mais m’arrêtais net lorsqu’il m’expliqua ses méthodes utilisées pour tenter de me réveiller hier. Je le regardais du coin de l’œil avant de baisser mon verre.

- Oh mince c’est vrai ? J’ai raté ca ? Répondis-je avec cynisme et une fausse déception. Mais je pris un regard malicieux et un sourire taquin. - Menteur, va.

Et je finissais mon verre. Je me doutais bien que ce n’était pas vrai, ca n’avait pas l’air d’être son genre de tenter des techniques qu’on ne trouve que dans les contes de fées. Ou je le sous-estimais peut-être ? Dans tous les cas, les malaises liés à la veille semblaient s’être en grande partie évaporés Nous finissions de grignoter et boire un coup, avant que je ne m’éclipse à la salle de bain pour recoiffer mes pauvres cheveux qui en avaient bavé ! Groumph, je ne te dis pas merci Lyte hein ! Et quand je revenais, je préparais déjà mes affaires et revenais vers lui avant d’avoir un mouvement de recul pour le désigner du doigt.

- Et ne t’avises pas de me refaire un coup pareil maintenant qu’ils sont coiffés ! Et NON, ce n’est pas drôle ! - Bon, tu voulais voir ce lac c’est ca ? T’as dû le voir puisqu’on est juste au bord, mais bon. Ah oui et tu voulais qu’on parle de la Shinra aussi … On a qu’à en parler sur le chemin si tu veux ?

L’idée ne m’enchantait pas – comme tout ce qui se rapprochait à la Shinra – mais c’était normal qu’il cherche à se renseigner je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Mer 13 Juil - 11:17

Il aura fallu un poil plus d'un jour dans la vie réelle pour qu'on retrouve notre complicité plus franche comme dans nos rêves. Je n'avais aucun scrupule (elle avait commencé après tout) à lui rendre la monnaie de sa pièce. J'avais deux tortures que j'appréciais, décoiffer ce qui était embêtant pour la cible mais pas totalement désagréable même si c'était pas le massage du cuir chevelu le plus agréable et m'attaquer aux oreilles. Je trouvais ça moins agressif et beaucoup plus sournois que les chatouilles à proprement parler. Et j'étais sûr de ne pas avoir le malheur de poser ma main où il ne fallait pas non plus. 

Une fois ma prise lâchée, Ruka assurait se venger plus tard. Soit, alors je l'attendrai de pied ferme même si je ne savais pas ce qu'elle pourrait avoir comme idée pour arriver à ses fins. C'était une adversaire redoutable sur ce terrain là aussi, je pense. Mais, ça faisait du bien aussi de se comporter comme ça par rapport à la gravité de certaines situations passés. 

J'avais un peu plus raté mon coup pour l'intox du baiser de prince charmant, ça paraissait peut être trop gros et trop direct pour que ça marche. Tant pis, je laissai planer le doute, un peu en ne lui répondant ni par oui ni par non. 

"J'imagine que ça ne marcherait pas parce que tu ne dois pas être une vraie princesse." Je rigolais et elle le savait. J'attendais juste une riposte, je prenais juste un malin plaisir à la provoquer ouvertement. Mais, trêve de bêtise, la récréation était finie, Ruka allait se recoiffer pendant que je terminais mon petit déj. Je pensais à Linoa, princesse était son surnom chez les Hiboux de la Forêt, après tout !

Elle revenait en me prévenant bien de ne pas y retoucher pour le moment. Soit, j'attendrais un peu alors... 

"Je t'avoue que j'ai pas tellement fait attention au décor. J'aimerais le voir de plus près. Et, ça marche pour la Néo Shinra. Je dois juste passer à la forge avant, j'y avais déposé mon arme. On y va ?

On passait bien évidemment par la réception et on rendait nos clefs en remerciant l'auberge pour leur accueil. Je connaissais au moins le chemin jusqu'à la forge non loin et saluait l'homme déjà attelé au travail.

"Ah bonjour, votre arme est prête. Je suis curieux, je n'ai pas vu d'arme comme celle-ci depuis longtemps, elle ne vient pas de Gaïa, n'est-ce pas ? 
Non, du tout, de Dol... Enfin, je crois...
J'ai réussi à faire quelques arrangements et à l'affûter mais je vous la rends. Y'a de la magie dans cette arme alors je peux pas... Non, je ne veux pas faire plus. "

Je réglai mon arme mais fronçait les sourcils malgré tout. Y'avait un truc qui clochait. Je sentais bien la différence avec la lance de Zébal mais le forgeron semblait en avoir peur. J'essayai de passer outre alors je regardai Ruka pour qu'elle commence la visite pendant que je rangeai l'arme dans l'étui la miniaturisant. L'homme nous regardait partir et semblait heureux comme si il voulait qu'on déguerpisse... 

"Je suis tout ouïe"  





Amélioration de l'arme Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Mer 13 Juil - 14:00

Ou comment se taquiner de bon matin ! Mais je préférais voir Lyte comme ca plutôt que comme la veille où il était soit faussement amoureux, soit trop fatigué et dérangé par les événements. Je lui avais seulement tiré la langue sur le fait que j’étais une princesse ou non et j’étais partie me recoiffer et me préparer pour le départ. Bon, on allait juste faire un petit tour dans le village avant. Lyte avait son arme à récupérer apparemment. Pour ma part je ne découvrais rien une fois dehors car j’étais déjà venue ici mais j’appréciais toujours autant la tranquillité de Mideel. Son côté « ancien » - j’entends par-là le manque d’immeubles, de technologies, etc. – avait quelque chose de charmant et attirant.

Pendant que Lyte discutait avec le forgeron, je baissais les yeux vers mon pendentif. Apparemment la lance avait quelque chose de spécial, mais je ne sais pas quoi, et j’avoue que sur le moment, je m’en moquais un peu. Je finissais par décrocher mon pendentif et le tendais au forgeron.

- Vous pensez pouvoir l’améliorer ? Il me protège du froid. Il l’attrapa pour l’examiner.
- Je ne suis pas sûr de pouvoir faire plus pour le moment en ce qui concerne cette capacité. Mais je peux peut-être apporter une protection supplémentaire.
- Contre la magie c’est possible ?


Après tout, si je me débrouillais vraiment bien pour esquiver les coups physiques, en revanche pour ce qui était de la magie, c’était beaucoup plus difficile à éviter et j’étais assez fragile. Le forgeron hocha la tête, ca semblait le connaître.

- J’en ai pour une petite heure je pense.

Parfait ! Ca nous laissait le temps de discuter un peu. Oh et il fallait que je passe à la boutique de gemmes aussi ! Alors qu’on s’éloignait de la forge, je prenais automatiquement la direction du petit magasin et Lyte, quant à lui, était décidé à ce qu’on parle de la Shinra.

- Attends, j’ai juste deux petites choses à acheter et je suis touuuute à toi !

J’entrais dans le magasin, je savais déjà ce que je voulais alors j’attrapais deux gemmes et allais les payer. Je ne savais pas si Lyte avait besoin de quelque chose alors je le laissais faire son petit tour avant qu’on ne ressorte, et là je marchais d’un pas plus lent, histoire de faire une petite promenade en haut du lac !

- Bon, qu’est-ce que tu veux savoir au juste sur la Shinra ? Je t’ai dit déjà que c’était une pompe à frics qui se fichait bien de faire mourir la planète tant que le porte-monnaie se remplissait … Mais ca ne se limitait pas à ca. La Shinra avait sa propre armée et probablement la plus influente de Gaia avant. Je ne t’avais pas parlé des membres du SOLDAT pendant un de nos rêves ?

Il me semble que si, quand je ne savais pas encore que la Néo-Shinra s’était dévoilée au grand jour. Mais je n’avais pas précisé qu’on leur injectait de la Mako.

- Je ne suis pas sûre de ce qu’ils leur faisaient exactement, mais je sais qu’entre autre, ils injectaient de la Mako à des êtres humains pour décupler leurs forces et capacités. Sephiroth était un membre du SOLDAT avant, et de 1ère classe qui plus est. Pas sûre que ca lui parle alors je plantais mon regard sur Lyte, j’étais plus que sérieuse. - L’élite de l’élite si tu veux. Les membres de 1ère classe se comptaient à peine sur les doigts de la main. Mais Sephiroth était spécial, il a été le fruit d’une autre expérience je crois, j’ai entendu parler d’une implantation de cellules particulières … Mais je ne connais vraiment pas les détails. Mais je crois que c’est en apprenant la vérité qu’il a pété un câble et que … bah qu’il est devenu cinglé et tel qu’on le connait actuellement quoi.

Je soupirais. Ca n’excusait pas les actes odieux que Sephiroth avait commis par la suite, mais si on se mettait à sa place, est-ce qu’on aurait réagi mieux que lui en apprenant la vérité sur ses origines ?

- Quand j’étais toute petite, la Shinra a déclaré la guerre à Wutai. J’ai passé mon enfance à vivre dans les pires conditions dans les montagnes pendant que nos soldats se faisaient massacrer par le SOLDAT et les unités de la Shinra. Sephiroth était un héros à cette époque, bien que mystérieux quand même … Tu comprends maintenant ? C’est la Shinra qui a créé des monstres et tout le monde a toujours payé les conséquences de leurs actes. Je doute sincèrement que la Néo-Shinra soit très différente malgré ce qu’ils affirment. Pourquoi ils auraient récupéré ce monstre à Costa sinon d’après toi, si ce n’est pour l’étudier et faire des expériences dessus ?

Je serrais les poings. Je les détestais.

Achats de Ruka:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Mer 13 Juil - 16:37

J'avais crée un malaise avec ma lance chez le forgeron mais Ruka n'y prêtait pas attention, se focalisant davantage sur ce qu'elle pourrait obtenir comme renforcement sur son équipement. Elle laissait son pendentif en forme de flocon chez le forgeron qui semblait moins rechigner à la tâche pour le coup. 

"Ce pendentif représente quelque chose de particulier ?" 

Le genre de question, un peu risquée, car ça pouvait être un souvenir de ses parents ou en lien avec ce dont elle ne voulait pas me parler. Je m'en vexais pas, d'ailleurs, mais j'aimerais qu'elle comprenne vraiment que j'étais de son côté et qu'elle pouvait venir me voir en cas de besoin. Peut être qu'en fait, elle le savait déjà, après tout et qu'elle ne voulait pas m'en parler car elle voulait pas y penser du tout. C'était un peu égoiste de ma part alors. 

Puis, Ruka se rappelait avoir quelques emplettes à faire en terme de gemmes. Je la suivais, je ne pensais rien avoir besoin pour le moment. Mais, je me souvenais avoir une réduction dans un magasin de gemme de Gaïa. Je pris une gemme à la couleur noire et violacée comme les reflets de mon arme car j'avais été intrigué par ce que m'avait dit le forgeron. Puis, je regardais les autres gemmes en attendant que Ruka finisse de son côté. Je n'avais jamais vu des émeraudes aussi grosses et brillantes. Elle devait dégager un max de puissance. Je me laissais tenter et achetai ça. Après elle serait toute à moi, qu'elle avait dit. Elle sait vraiment, qu'il faut pas dire ce genre de chose là, en vrai ?

"Si, je crois. On m'en a parlé en tout cas. Plus puissant qu'un SeeD ! Ahah ! " 

La réputation des SOLDAT n'était pas usurpée de ce que j'entendais. Un membre du SOLDAT pouvait terrasser un nombre incalculable d'hommes à lui tout seul et les plus gros monstres existant. J'en étais encore loin... 

"Ce Genesis, c'était un SOLDAT aussi, non ? Donc logiquement, il connaissait Sephiroth, tu crois pas ? Il serait donc de son côté ? Et puis, pourquoi alors, n'a-t-il pas été capable, même si nos magies étaient limités à gagner le tournoi haut la main ?" 

Mais je me rendais compte que mes questions ne devaient peut être pas trouver réponse auprès de Ruka. Déjà, je trouvais qu'elle résumait parfaitement les choses même si je ressentais une part de subjectivité. J'avais bien compris que la Néo Shinra, à ses yeux, c'était l'exploitation des ressources terrestres de manière dangereuse et la création de super soldat génétiquement modifié. 

"Pourtant de l'extérieur, la Shinra a l'air d'être une toute autre entreprise avec un message de paix. Tu crois que les gens sont dupes ou ils font vraiment semblant."

On était arrivé en face du lac, il était d'un bleu magnifique et j'imaginais mal un spectacle quasi similaire sur une "eau" vert fluorescente. 

"Ici, par exemple, tu penses que la Shinra a des chances de faire illusion ou c'est pas la force qu'elle s'impose et que personne n'en dit rien ?" 

Car, je comprenais le passé de la Shinra maintenant mais ce qui m'inquiétait le plus, c'était maintenant et le futur. Mais ça, je doutais que Ruka puisse faire autre chose que de me donner son avis. La Shinra avait saccagé son pays. Mais elle reparlait du monstre de Costa. 

"Oui, sûrement... Mais pour toi, la Néo Shinra fait quoi maintenant ? Soit disant, elle restaure et aide les gens. Mais, sur le papier, tu penses qu'elle essaie de faire encore des expériences ? Et à quel fin, au final ? " 

Je regardais le lac en face de nous. 

"Ce lac est très joli mais je m'attendais à quelque chose d'autre... J'ai pas l'impression qu'on va trouver quelque chose d'autre ici. 
Oh... Monsieur et Madame Swarley, on s'attendait pas à vous voir ici...
Oh, vous êtes les vieux de l'île. 
Oui, on ne s'était pas présenté, je suis Joseph et voici ma soeur Marie. On vous doit beaucoup. 
Content que vous ayez pu rejoindre votre village.
Oui, ça fait bizarre de revenir ici, ma soeur est encore sous le choc et nous allons justement retrouver notre soeur la plus jeune. Je... J'en perds déjà mes mots. Vous restez ici ?
On ne devrait pas trop tarder à repartir à l'aventure. 
Je comprends... Bonne route alors ! Et pensez à ce que je vous ait dit.

Je ne sais pas si Ruka voulait leur parler ou au contraire, ne pas traîner. Mais je crois comprendre à son regard et au regard rapide vers Ruka, ce qu'il voulait dire... 


MJ : 
Lyte utilise son bon de gemme force 01 pour avoir une améthyste. Et achète une Emeraude de Force 3 à 1500 gils. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Mer 13 Juil - 18:52

Spoiler:
 

Discuter de la Shinra n’avait rien de joyeux pour moi, ca me rappelait trop de mauvais souvenirs de mon passé. Les conditions de vie dans les montagnes de Wutai, la mort de mes parents, partis trop tôt pour que je puisse réellement dire me souvenir de leurs visages … Lyte pouvait prendre ca à la rigolade en comparant le SeeD au SOLDAT, mais je ne trouvais ca absolument pas drôle pour le coup. J’avais raconté ma petite histoire, mon camarade m’interrogea sur Genesis. Ce nom ne m’était pas inconnu puisqu’il avait fait parler de lui très récemment.

- Je ne le savais pas à l’époque de la guerre de Wutai mais j’ai fait quelques recherches et oui, c’était un SOLDAT de 1ère classe. Je ne sais pas ce qu’il lui est arrivé exactement.

Et pourtant son histoire était très proche de celle de Sephiroth en réalité : il était le fruit d’une expérience, et il avait pété les plombs en apprenant la vérité.

- Je ne sais pas quelle relation il entretenait avec Sephiroth, rien que pour savoir qu’il était un membre de l’élite, j’ai eu du mal. C’est comme si la Shinra avait voulu étouffer toutes les affaires liées à son sujet. Quant au tournoi, je n’en sais rien. Peut-être que c’est lié à la disparition de la Rivière de la Vie, et par extension de la Mako ? Vu qu’on en injectait aux membres du SOLDAT, comme précisé plus tôt. - Après tout de son côté, Sephiroth ne tient pas sa force uniquement de ca … Et puis au tournoi, il y avait quand même des gens balèzes hein. Je veux pas dire mais le combat contre Ultimécia, les Makunochi auraient pu la défoncer à eux-seuls s’ils l’avaient voulu je pense.

Repenser à ce nom me faisait penser à cette Hinata que j’avais rencontré à Wutai et qui avait affirmé venir d’un autre monde … les Makunochi n’étaient même pas originaires d’un monde d’Héméra. Mais bon, là n’était pas la question. On arrivait au niveau du lac, mais Lyte avait d’autres questions, ne serait-ce que sur l’honnêteté de la Shinra et le message qu’elle envoyait aux différents peuples de ce monde.

- Je pense qu’il y a des deux. Il y aura toujours des gens pour croire aux bonnes paroles des autres. D’autres ne disent rien. Soit parce qu’ils ont peur des représailles et du manque de puissance face à eux. Soit parce que, malgré les critiques et les scandales, ils en restent beaucoup trop dépendants.

Ca avait le cas à l’époque de la Shinra. Les gens avaient eu conscience du mal que l’organisation faisait à la planète, mais ils ne s’étaient pas séparés de la Mako et l’armée pour autant car c’était ce qui leur permettait de vivre dans la sécurité et le confort. C’était pour ca que Wutai avait refusé que la Shinra implante un réacteur Mako chez nous, on ne voulait dépendre de personne tout comme on ne voulait pas pomper l’énergie de notre planète. Ca a fini en guerre. Et pourtant, il y avait des régions comme Corel, qui elles, avaient accepté, et ca avait quand même fini en désastre à cause de magouilles de la part de la Shinra. Lyte revenait au sujet de la Néo-Shinra et je fronçais les sourcils.

- Lyte, ils font FORCEMENT des expériences. Tu n’as pas entendu parler de la Chimère Ifrit qu’ils ont réussi à recréer pour l’implanter au temple de Kilika ? Comment ils ont réussi à faire revenir une Chimère si ce n’est pas en faisant des études dans des laboratoires ? Et à quelle fin veulent-ils les utiliser ? Juste pour faire revivre et redonner la gloire à la religion de Spira ? J’ai été sur Spira, et pour en avoir entendu l’histoire, crois-moi que les Chimères n’avaient rien à voir avec la foi contrairement à ce que l’Eglise veut faire croire : ce sont des armes ! Je m’énervais, parce que je n’aimais pas qu’on remette en cause ce que je disais quand j’étais à 300% sûre de ce que j’affirmais. Mais je ne pouvais pas en vouloir à Lyte et je me tapais le front en soupirant. - Excuse-moi, c’est pas contre toi.

Lâchais-je presque aussi vite, d’un ton bien plus calme. Je fixais le lac, s’il n’était pas en bas d’une falaise – et donc pas possible de vraiment remonter – j’aurai bien piqué une tête pour me calmer. Mais heureusement, on vint nous interrompre. Par le couple d’hier … ? Je me retournais et ne pouvais pas m’empêcher de prendre une mine surprise de déjà les revoir ici. Ils avaient décidé de quitter l’île, je ne sais pas comment, peut-être que le « maire » avait réfléchi à ce que Lyte lui avait dit et qu’il avait libéré certaines personnes de son emprise. Par contre pourquoi ils nous appellent encore Monsieur et « Madame » Swarley ? Je n’avais jamais été mariée à lui en vrai ! Mais bon je ne relevais pas, je n’avais pas trop envie de parler après la conversation qu’on venait d’avoir. Il y eut juste les derniers mots du vieillard qui m’intriguèrent, et lorsqu’il s’éloigna avec sa sœur, je regardais mon partenaire.

- Euh, j’ai loupé un épisode ? Il voulait dire quoi par-là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   Mer 13 Juil - 19:21

Finalement, j'avais évité l'incident diplomatique puisque le pendentif n'avait aucune réelle valeur sentimentale. Il avait juste un fort avantage défensif face à la glace. Et puis, c'était esthétique aussi, bien sûr. 

Je sentais la tension de Ruka augmenter au fur et à mesure que l'on abordait le sujet. Pourtant, on ne tarissait pas le domaine et même, en plaisanter ne détendait pas l'atmosphère. Elle me parla du tournoi et de Sheli. Je ne connaissais pas tellement son mari. 

"Oui, je me suis battu contre Sheli. J'en ai fait les frais, elle était très forte déjà pendant le tournoi... Mais pour la Néo Shinra, ces gens qui sont forts comme eux, nous, peut être moins... Les SeeDs, etc... On doit montrer aux gens qu'il ne faut pas faire confiance aveuglément, tu crois pas ?" 

Mais à ce moment là pourquoi plus faire confiance à nous qu'à eux... C'était un peu utopique ce que je racontais là... Par contre, pour la chimère de Kilika, je m'étais intéressé un peu à cette histoire, et l'envie d'aller fureter là bas, venait de se réveiller. Mais, je crois que la vision plus réelle de Ruka, me forçait à admettre que c'était peut être trop tard. Ils avaient déjà commencés leurs magouilles et les arrangements avec les autres grandes puissances. 

Mais Ruka, à la fin de sa phrase, expira et se tapa le front. Elle s'excusa et semblait se calmer peu à peu. Je ne pensais pas que je toucherais une corde aussi sensible alors je laissai Ruka souffler un peu, juste pour lui dire.

"T'inquiètes, je comprends, que ce soit quelque chose qui te tienne à coeur..." 

J'hésitais à me rapprocher pour montrer mon soutien d'un effleurage de bras, ou je ne sais quoi mais je me retiens. Et, l'arrivée salvatrice de deux têtes connues. On se reconnaissait et discuta rapidement. Peut être l'occasion pour Ruka de faire le vide sur cette histoire. Mais l'homme me quitta en me rappelant une bribe de notre discussion et forcément Ruka s'empressa de s'accrocher à ça. 

"Tu sais sur l'île... Malgré tout, même si j'étais moins clairvoyant sur la situation, j'étais pas aussi envoûté que ça, hein ? Par rapport aux autres... Et il s'est avéré que je t'ai complimenté auprès de lui... Je sais pas comment dire... Et, ne rigole pas, s'il te plaît... Mais, il semble que, parce que je te fais vraiment confiance, tu as réussi à me dégager un peu de la malédiction. Bon, ça aurait pas suffi, je crois pas... Mais bon... " 

Je regardais Ruka droit dans les yeux, en lui disant ça. 

"Si tu veux tout savoir, je lui ai dit que tu aurais certainement une bonne idée de réagir par rapport à ce qu'il m'avait appris. J'en suis toujours persuadé, tu sais ..?"

Mais, car il y'a toujours un mais...

"Mais, au final, c'est moi qui ait eu l'idée du siècle, ce coup là..." 

Et toc ! J'allais pas non plus, lui faire trop de fleurs, non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'autre bout du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RoleP] [HRP] A l'autre bout du monde [Discussion, commentaires, questions]
» [RoleP] A l'autre bout du monde
» Rapport du bout du monde
» Voyage au bout du monde
» Karak dorn : la forteresse du bout du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Îles :: Mideel-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives