Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Labyrinthe souterrain.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Labyrinthe souterrain.   Sam 27 Sep - 22:21

Sara et Vilal viennent de La Ferme des Chocobos
~~

Sara
Le voyage initiatique de Sara continuait. Vilal n'en était pas à son coup d'essai, lui. Et Sara avait eu l'immense chance de tomber sur un chef très patient, qui répondait au nombre incalculable de questions qu'elle posait sur tout. Considérer sa curiosité comme un avantage ou inconvénient... c'était à lui de décider. Mais Sara en profitait bien, même si ce n'était pas une volonté de sa part. Vilal était une personne qu'on aurait pu qualifier sans prendre de pincettes de « sauvage ». La sentimentalité, la sensibilité ce n'était pas son rayon... pourtant Sara ne l'avait pas remarqué avant qu'il ne le dise lui même. Apparemment son 'mode de vie' intégrait des choses que Sara faisait elle en suivant son cœur. Et puis... s'inquiéter et donner de bons conseils par devoir, nécessité personnelle ou parce qu'on tenait à quelqu'un... le résultat était le même. N'ayant pas de détails sur sa mission Sara avait eu le temps d'y penser... ces détails furent enfin abordés au cours du diner. Ils allaient vers Junon, là où elle allait devoir enfin faire ce qu'on attendait d'elle: espionner. Eh oui! Être Brutos c'était pas du tricot! On attendait quelque chose d'elle et elle devait le faire.

Une bonne nuit de sommeil remettait souvent les idées en place. Sara se leva ce matin là au bruits que faisait Vilal. Elle tourna deux fois la tête, se demandant ce qui se passait. Puis ouvrit les yeux. Ah oui, elle était à Gaïa. Puis bientôt elle se levait et cherchait ses affaires. Elle rit en voyant Vilal les chercher sous sa couverture... qu'est-ce qu'ils pouvaient bien faire là?! Il avait trié les affaires pendant qu'elle dormait! Eh bien ça! Depuis quand un commandant range le linge d'une bleue? La jeune femme regarda le pantalon taché de la veille... il n'y avait quasiment plus de tache... c'était magique! Sur cette note légère, Sara remercia encore Vilal pour tout et se dépêcha de se préparer.

Elle répondit par la négative lorsque Vilal lui demanda si elle avait autre chose à faire en ville. Et ils allaient donc prendre le petit déjeuner à l’hôtel avant de se mettre en route. Sara gouta ce qu'elle trouva. C'était évident que le goût n'était pas le même. Mais en même temps, le pain était plus tendre ici, il fondait dans la bouche... sensation que Sara expérimenta avec plaisir. La confiture par contre ne lui plaisait pas du tout: elle avait le goût de l'eau... et cette couleur lui semblait un peu effrayante pour tout avouer.

Vilal fit le point sur la route à prendre. Mais elle écarquilla les yeux quand il parla du marais:  Un serpent géant?! Vous... ah non... v'z'êtes pas du genre à plaisanter, hein? Non, pas du tout... mais c'était vraiment pas rassurant... ça. Mais maintenant qu'il l'avait dit... Sara avait une grande appréhension concernant le marais. Elle pensait qu'il ne sentirait pas bon. Ça ça irait, mais un serpent géant... Aux s'cours!Mais commandant, Tio court très vite... c'sur! Mais on f'ra l'poids si ce serpent veut nous attaquer? Autant dire qu'elle n'était vraiment pas rassurée...

Une fois le petite déjeuner terminé, Sara vérifia vite l'état de Tio, rangea ses affaires dans les sacs de sa selle et se tourna vers Vilal pour lui dire que tout était fin prêt pour le départ. Les gens d'ici n'était vraiment pas comme à Héra... elle se souvint avec un petit peu de nostalgie des moments passés avec Guido et le Mogred à Lindblum... Enfin, ils prirent la route et marchèrent. Sara en profita pour habituer Tio à son appeau à chocobo. Elle espérait qu'il comprendrait le signal rapidement.

Elle avait presque réussi à oublier cette histoire de serpent quelques temps, mais une fois au marais... elle prit une grande inspiration. Bon... il est où c'serpent!? Allez, allez montre-toi! Ou plutôt, non non, te montre pas! En faits elle avait terriblement peur qu'il ne surgisse de nulle part d'un coup. Elle en ferait une crise cardiaque! V'z'etes sur qu'un craint rien 'ec Tio? Après avoir donné un chocolégume à son compagnon à plume, Sara rassembla le courage qu'elle avait et monta sur son dos, laissant ensuite Vilal s'installer... après une longue respiration, elle demanda à Tio d'avancer... et vite s'te plait! Eh... mais on parlait bien là d'un serpent géant! Sara passa le plus clair de la traversée les paupières froissées, le visage coincé dans un constant rictus d'appréhension. Elle n'avait pas vraiment peur des serpents, mais des serpents géants de Gaïa... elle ne pouvait pas s'en empêcher. Le fait de ne pas savoir à quoi il ressemblait devait y être pour beaucoup, mais elle était tout de même un peu rassurée par le fait que Vilal soit là. Elle ne serait jamais passée par un endroit pareil seule... chaque mouvement qu'elle sentait autour faisait battre son cœur plus fort. Mais elle préférait rester concentrée sur son objectif... droit devant, la montagne qu'elle voyait. Elle était pressée d'arriver dans cette fameuse mine. Et pourtant ce n'était sans doute pas moins dangereux, seulement, elle ne le savait pas.

Enfin, une fois arrivée à un endroit qui lui sembla a l'abri du serpent... elle s'arrêta et elle dût laisser Tio à contre cœur. Quand elle vit la 'porte d'entrée' elle comprit: Même ici Tio s'rait pas pa... elle s'arrêta sec. Mais l'écho semblait déjà lui répondre... deux chemins se présentaient à eux. Elle laissa à Vilal les devants. Elle n'avait jamais vu un endroit pareil... le bruit de leurs pas, de leurs voix... tout sonnait étrangement ici... elle regarda Vilal et continua bien plus bas: Pas possible d'passer inaperçu ici, hein? Pour les monstres non plus peut-être... mais eux avaient l'avantage d'être sur leur terrain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Labyrinthe souterrain.   Lun 29 Sep - 10:17

Vilal
Maintenant que Sara savait exactement à quoi s'attendre, leur mission allait pouvoir débuter pour de bon. Déjà, elle semblait prendre très à cœur ce qui lui avait été confié, puisqu'elle avait décidé d'apprendre l'écriture de ce monde, ce qui serait surement utile si elle venait à visiter certains locaux des usines de ce monde. Elle pourrait lire quelques pancartes par exemple. Toujours est-il que pour gagner Junon, il fallait traverser les montagnes qui séparaient les plaines du continent de Midgar en deux, et si Tio aurait pu les faire voler par-dessus, Vilal avait souhaité passer par les mines de Mythril histoire d'en apprendre plus sur ce monde.

Problème: il fallait pour cela traverser un marais, et une rumeur disait qu'un serpent géant s'y trouvait et que seul un chocobo pouvait aller suffisamment vite pour ne pas se faire attraper! L'angoisse se lisait clairement sur le visage de Sara à cette idée.

«Au pire, Tio s'envolera. Tu as acheté un chocolégume blanc il me semble? Une telle créature qui se déplace créera des remous dans l'eau visibles de loin, tu auras largement le temps de nourrir Tio pour qu'il s'envole si jamais on le voit approcher de trop près.» autrement dit, il n'y avait pas trop de raison de s'inquiéter.

Il n'y avait pas d'autre achat à faire, si bien qu'ils se mirent en route rapidement. Grimpant sur le dos de Tio qu'une fois qu'ils furent aux abords du marais histoire de le ménager, le chevalier grimpa derrière Sara qui semblait plus nerveuse et angoissée que jamais.

«Détends-toi. N'oublie pas que nous le verrons arriver de loin. Ton angoisse risque d'obscurcir ton jugement et de neutraliser tes réflexes.» sa voix était calme et posée, mais visiblement, cela ne fut pas suffisant pour que la jeune femme passe le trajet avec la conscience tranquille. Mais le serpent ne les avait visiblement pas détectés, bien qu'une fois sur la rive couverte d'herbe, et donc une fois en sécurité, le chevalier repéra les remous plus loin alors qu'il approchait enfin. Il pointa la zone du doigt pour la montrer à la jeune femme

«Regarde, le voilà.» mais il resta à bonne distance, si bien qu'ils ne risquaient plus rien et pouvaient désormais s'aventurer dans la grotte. Il laissait Sara s'occuper de Tio et le libérer pour qu'il puisse les retrouver de l'autre côté. Comme elle le voyait bien, il lui était impossible de passer par ici, mais il n'aurait aucun mal à passer par les montagnes, il ne fallait pas qu'elle se fasse trop de souci pour lui.

«Normalement, cette mine est exploitée par des ouvriers de Kalm ou de la ferme. Tout devrait bien se passer.» c'était l'une des raisons pour lesquelles il souhaitait la voir de ses propres yeux. Le mythril était un matériau assez rare en temps normal, donc tomber sur une mine avait quelque chose d'intéressant pour le chevalier qui supposait qu'ils devaient surement s'en servir pour faire des armes ou autres. Mais une fois à l'intérieur, il fut surpris de voir à quel point il pouvait faire sombre! Autrefois, cette mine était éclairée par la rivière de la vie qui produisait une lueur verte, mais aujourd'hui, seules quelques ouvertures dans les hauts plafonds laissaient filtrer les rayons du soleil par endroit.

«Hum. Je n'avais pas prévu qu'il ferait aussi sombre.» sa voix résonna dans l'obscurité, et il se décida donc à parler à voix basse comme Sara le faisait déjà. En effet, difficile de passer inaperçu. «Je m'attendais à ce qu'ils aient fait quelques installations pour exploiter la mine. Étrange de voir à quel point elle semble presque sauvage.» légère sensation de s'être fait avoir, mais peut être que des ouvriers avaient aménagé la mine plus loin, dans des zones que seuls les connaisseurs pouvaient trouver pour ne pas que tout le monde puisse se servir? Oui, c'était possible...

«J'avais bon espoir que l'on puisse en apprendre plus sur leur manière d'exploiter cette mine. Si tu entends des bruits de travaux, essaie de t'y diriger... as-tu quelque chose qui pourrait nous être utile pour produire de la lumière?» il aurait du prendre une boîte d'allumettes à la Ferme Chocobos, il avait totalement oublié. Avec un rubis il aurait pu apprendre un sort de feu, mais là ils allaient devoir faire à l'ancienne. Autant il y avait bien assez de bois par ici avec toutes les lianes épaisses du coin, pour faire une torche, mais fallait encore pouvoir l'allumer! Et puis il fallait faire attention aussi à ne pas se faire repérer par les monstres du coin... prudence est mère de sûreté dit-on.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Labyrinthe souterrain.   Lun 29 Sep - 23:32

Sara
Sara était décidée à apprendre oui, mais est-ce qu'elle aurait le temps avant d'arriver à Junon? Rien n'était moins sur. Entre la route et ses préoccupations concernant Tio et ce serpent géant, la jeune femme n'avait pas eu le temps de réapprendre les lettres. Justement, ce serpent était une source d'inquiétude pour Sara... quoi que pouvait en penser Vilal. Il essaya de la rassurer. Il y parvint un minimum. Mais ils quittèrent la ville et en utilisant son appeau à chocobo Sara réussit à se calmer le temps qu'ils arrivent au marais. Là, elle recommença à s'inquiéter. Déjà l'odeur ne disait rien de bon... et puis, elle se demandait où pouvait bien être le locataire des lieux. Pourtant son commandant avait raison, paniquer ne pouvait que les desservir. Sara avait donc répondu en tentant de cacher un peu son angoisse. V'z'avez raison commandant. Bon heureusement qu'il n'avait pas pu voir l'expression figée d'angoisse qu'elle avait lors de la traversée. Elle se fichait bien de l'odeur, tout comme de la boue qui pouvait salir leurs vêtements.

Enfin ils arrivèrent de l'autre côté. Sara était soulagée, c'était le moins qu'on puisse dire... et Vilal montra une zone du marais du doigt Sara vit une ombre gigantesque serpenter dans l'eau... Bouarrr. C'est... dégoutant! Sara le regarda quelques secondes encore. Puis elle se tourna vers Tio. Elle s'assura que tout allait bien et décrocha ses rênes pour qu'il ne s'accroche pas à une branche ou autre chose encore lors de sa propres traversée de la montagne. Retrouve nous d'l'autre côté mon grand!

Cette mine était apparemment exploitée. Y devrait pas y avoir trop d'monstres alors? Petite déduction de Sara... mais lorsqu'ils entrèrent, elle déchanta... la mine semblait abandonnée. Peut-être qu'elle était à présent désaffectée?! D'ailleurs, Vilal semblait aussi penser que cette ambiance était assez étrange pour une mine exploitée. Sara acquiesça quand Vilal lui dit que cet endroit semblait sauvage. Y d'vrait au moins y'avoir des torches ou avec leur électricité... quelqu'chose! Sara regarda autour une nouvelle fois... Il n'y avait vraiment rien.

Elle ouvrit son sac pour voir ce qu'elle pouvait y trouver et qui serait susceptible de les aider à s'éclairer. Uh... j'dois avoir... de l'alcool et d'l'huile pour mes remèdes et quoi...? oh, y'a ma chemise déchirée... Sara se gratta l'arrière du crâne... elle avait mis ça dans son sac et avait du oublier de le jeter... bon non qu'elle en avait envie, elle aimait sa chemise mais elle était dans un tel état que c'était vraiment plus la peine de la garder. V'croyez qu'on peut en faire une torche? Mais pour l'allumer... j'pas d'idée. J'connais aucun sort de feu, ni d'foudre.  Sara avait pensé à la lumière qu'émettait de son épée alors qu'elle était en transe. Mais Vilal n'apprécierait surement pas la plaisanterie. Essayer de faire des étincelles avec des pierres? Ah en voilà une idée! Sara avait passé son enfance à faire de petits feux de camps avec des brindilles. Malheureusement Sara n'avait pas ses pierres à feu avec elle... Au pire p't'être nos yeux vont s'habituer à l'obscurité? Mais en fait un autre truc m'inquiète... on devrait p't'être laisser des marques sur not' passage? V'z'avez pas peur qu'on s'perde dans ces tunnels?

Il fallait bien commencer par quelque part et Vilal semblait vouloir aller voir ce qui se passait plus loin dans le dédale à la recherche de 'travaux'? Par où pouvaient bien être ces minerais? Sara s'approcha d'une des parois pour voir s'il y avait quelque chose. Mais en même temps, elle ne savait pas vraiment ce qu'elle cherchait, du métal... mais il était sensé être sous forme de pépites? Peut-être en s'enfonçant un peu plus... ils trouveraient des indices? Mais sans doutes des monstres aussi. C'était le risque. En tous cas, elle avait repris du poil de la bête et avait pris les devants, à la recherche de ces fameux travaux.

Sara s’arrêta sec. Elle avait entendu des bruits de pas un peu plus loin... et même des voix?! V'z'avez entendu la même chose que moi? Elle était arrivée à un endroit plus dégagé, pourtant c'était un cul-de-sac. L'endroit était éclairé par un puis de lumière et il y avait un à-pic juste devant. Les voix, elles, venaient d'un peu plus haut... ça n'avait pas l'air de mineurs. C'un endroit où beaucoup de personnes passent pour aller de l'autre côté? Sara trouvait ça vraiment très étrange... mais on disait que la grotte des glaces était aussi assez fréquentée pour traverser la montagne sans chocobo sur leur continent. Mais apparemment ces personnes n'étaient pas les seules à être en ces lieux... des bruits d'ailes se firent entendre. Commandant! Sara sortit Justice et se tint prête.
~
Dragons voûtés X2.

HP: 280
MP: 124
~
Et bien, ceux là au moins... ils n'importuneraient pas les autres visiteurs des lieux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Labyrinthe souterrain.   Mar 30 Sep - 11:40

Vilal
Malheureusement, ni l'un ni l'autre ne disposait de quoi que ce soit pour pouvoir les éclairer, ils allaient donc devoir s'habituer à l'obscurité malgré toutes les réflexions de Sara à ce sujet. L'idée de faire une torche avec une ancienne chemise était intéressante, et avec les nombreuses racines autour d'eux, Vilal aurait peut être pu faire du feu en frottant deux bouts de bois l'un contre l'autre, mais mine de rien, il fallait se rendre à l'évidence: cet endroit était humide. Les probabilités de réussir à faire flamber quoi que ce soit sans magie étaient très minces.

Tant pis.


«Je doute que ce soit facile de marquer notre passage dans cette roche. On pourrait utiliser notre sang pour laisser des traces mais cela risque d'attirer les monstres. On va devoir compter sur la chance et aussi sur le fait que cet endroit est censé être suffisamment fréquenté pour que les zones de passage soient marquées.» y'avait surement que lui pour penser à marquer son passage avec son propre sang...

Le duo s'avançait donc dans ce dédale, parlant à voix basse pour ne pas trop se faire repérer par les monstres, et afin aussi d'écouter s'ils n'entendaient pas d'éventuels ouvriers en train de bosser dans cette mine ou non. D'un autre côté, la mine devait surement traverser toute la montagne du continent et c'était une zone gigantesque, colossale même, et peut être que les ouvriers étaient vraiment dans un endroit bien éloigné d'ici, bien qu'il arrivait parfois qu'ils entendent des voix?


«J'ignore qui peut passer dans cette grotte, mais de ce que je sais, c'est le seul passage pour rejoindre Junon si l'on ne dispose pas d'un chocobo capable de passer dans les montagnes...» donc oui, cela pouvait être des voyageurs comme des ouvriers... sauf qu'au bout d'un moment, il y eut un bruit rappelant des battements d'aile et le chevalier dégaina rapidement son épée, heureusement ils étaient dans une zone assez large qui permettrait donc une certaine capacité à attaquer librement.

«Les créatures volantes sont généralement agiles, elles devraient être en mesure d'esquiver mes coups. J'assure la défense et tu t'occupes de les éliminer.» plus besoin de parler à voix basse désormais... Vilal s'avança donc pour se placer entre Sara et les monstres... rapidement, ceux-ci se jetèrent sur lui, leur espèce de dard en avant, mais son armure encaissait bien les coups pour le moment! Il plissa des yeux en prenant une profonde inspiration pour ne pas quitter les ennemis et ainsi assurer que Sara ne soit pas prise pour cible!

La gemme qu'il avait achetée à Lindblum lui permettait désormais d'être un solide ~Rempart, ce qui régénéra ses blessures pendant qu'il puisait dans l'énergie de la terre pour se ressourcer tout en s'assurant une meilleure mobilité pour suivre les ennemis... maintenant, c'était à Sara de jouer!
Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Labyrinthe souterrain.   Mar 30 Sep - 21:21

Sara
C'était parti pour une visite des lieux dans l'obscurité. Quelle barbe! Enfin... ce n'était pas si grave, normalement leurs yeux finiraient par s'habituer... et il y avait quelque puis de lumière. Au moins avec ces derniers, ils verraient un minimum où ils mettaient les pieds. Mais cette mine ressemblait à un vrai labyrinthe, si bien que Sara pensait qu'il aurait peut-être été bien de marquer leur passage pour pouvoir se repérer s'ils se perdaient. Mais elle eut un pas de recul lorsque le commandant lui parla de marquer les murs de leur sang pour se repérer. Si elle s'attendait à ça... Euhhh! Commandant... v'z'êtes pas un peu fou?! Non! Pas possible de dire ça, pourtant elle le pensait sérieusement. Et quoi? au pire ils perdraient quelques heures à se retrouver et ils avaient à manger et même une tente! C'était pas la peine d'arriver à de telles extrémités. Sara sourit:

Vous.. d'vez avoir raison. Il vaudrait mieux qu'on évite d'attirer les monstres... avait-elle dit, cherchant à se focaliser sur la partie positive et 'normale' de ce qu'elle venait d'entendre. Sara se demandait autre chose sur cet étrange endroit. V'trouvez pas bizarre aussi qu'y'a aucune traces des mineurs? 'Ec toute cette 'technologie' qu'y sont sensé utiliser ici... ni lumière, ni engins... rien. Les gorgones existent à Gaïa, v'croyez? Oui, elle parlait à voix basse, mais elle parlait beaucoup, la Sara. Mais dans ce genre de tunnels... une gorgone pouvait très bien passer... il y avait même de grosses lianes un peu partout. S'ils utilisaient ce genre de moyens de transport ici aussi, ça expliquait pourquoi il n'y avait pas de véritables traces sur le sol.

Arrivés à un endroit plus vaste, ils entendirent un drôle de bruit d'ailes et tous deux réagirent très vite. Si bien qu'ils étaient prêts lorsque les bêtes arrivèrent depuis le fond d'un précipice jusqu'à leur hauteur. Vilal donna de nouvelles instructions à son élève, il la couvrait mais c'était à elle d'attaquer: Compris!

Le commandant se plaça devant Sara et les dragons ne tardèrent pas à le prendre pour cible. C'était ça alors ce à quoi il voulait qu'ils s'entrainent ensembles? Il mettait son corps solide en armure pour que Sara, plus rapide et agile, puisse s'occuper uniquement de l'attaque. Dans une telle configuration, de toute façon ça devenait presque instinctif: Sara profita que les ennemis soient focalisés sur Vilal pour se découvrir juste assez pour planter à plusieurs reprises la pointe de son épée dans le corps d'un des deux dragons, comme de petites morsures rapides et répétitives. Voilà pourquoi ils avaient appelé cette attaque les Morsures du Juste. Elle se replaça pour reprendre un peu son souffle; elle n'était toujours pas habituée à utiliser la force des gemmes. Vilal, lui, semblait tenir le coup, même s'il était la cible de tous les coups adverses. Enfin cette situation ne durerait pas longtemps et Sara devait faire de son mieux pour en terminer rapidement. Mais la bête qu'avait attaqué la combattante s'éloigna, elle regarda le dragon s'élever, ne sachant pas vraiment de quoi il en retournait. Mais il ouvrait la gueule pour en sortir un grand jet de flammes, de quoi bien chauffer les oreilles de nos deux combattants. Aoutch!!!

Le dragon restait encore quelques secondes en haut et Sara en profita pour attaquer l'autre bête, elle enfonça son épée entre les écailles de ce dernier qui eut un mouvement de recul. Mais c'était surement pour mieux revenir à la charge. V'tenez bon, commandant?! Avec ce vilain jet de flamme en plein sur lui, Sara en doutait un peu... et cette bestiole devant ne semblait pas avoir été gênée le moins du monde par les flammes. Sans doute même qu'elles l'auraient revigoré s'ils était blessé! Raison de plus pour en finir au plus vite!
Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Labyrinthe souterrain.   Mer 1 Oct - 9:38

Spoiler:
 


Vilal
Ce combat ne devait pas être trop compliqué, les monstres des environs n'étaient pas vraiment dangereux, mais parfois, il suffisait juste d'un mauvais coup mal placé pour que ça change la donne. C'est pourquoi Vilal préférait assurer la défense tout en laissant Sara attaquer afin qu'elle soit plus libre de ses mouvements. La gemme avait eu son petit effet, il sentait sa vision accrue, autant il ne se sentait pas capable d'esquiver les attaques, mais il estimait pouvoir au moins visualiser les mouvements ennemis pour se placer systématiquement entre la jeune femme et eux.

Elle suivait ses instructions, le contournant seulement pour attaquer avant de revenir à sa place derrière lui, puis il vit l'un des dragons s'élever et il plissa les yeux avant de s'avancer d'un pas et prononcer d'une voix claire et forte

«Recule!» à l'attention de la demoiselle. Le dragon avait craché un geyser de flammes et même s'il avait été celui qui avait pris le plus de dommages, se protégeant de son bras pour éviter le plus possible les brûlures trop graves, celles-ci l'avaient inévitablement contourné pour atteindre également la jeune femme. Mais au moins, il avait fait barrage de son corps pour empêcher les dragons de lui causer trop de dommages.

«Ça va?» visiblement oui, bien qu'il flottait malgré tout une désagréable odeur de brûlé dans l'air. Vilal secoua légèrement la tête avant d'empoigner son épée et s'avancer vers les deux dragons qui s'agitaient encore, n'ayant visiblement pas envie de les laisser tranquilles pour le moment.

«Nous n'avons pas de temps à perdre...» il s'avança d'un pas et pivota sur lui-même pour laisser son épée s'entourer d'un halo sombre avant qu'il ne décrive un large cercle qui fonça tout droit vers les ennemis! ~Dark Circle. Si l'un d'entre eux esquiva l'attaque, l'autre succomba directement à cette attaque fulgurante et le chevalier se dépêcha de se remettre en position défensive, une légère amertume en bouche à l'idée d'avoir été ainsi esquivé. Sale bête.

«Essaie d'en finir rapidement. Je doute fort qu'il y ait des gorgones dans le coin pour nous aider à traverser par la suite. On doit avancer.» quant aux ouvriers, allez savoir où ils se trouvent dans cette mine. En tout cas, il ne voyait personne rappliquer pour leur venir en aide, donc ils ne devaient pas être dans les environs. C'est quoi cette mine? Elle ne devrait pourtant pas être abandonnée de ce qu'il savait.
Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Labyrinthe souterrain.   Jeu 2 Oct - 12:00

Sara
Ces dragons étranges ne payaient pas de mines, vus comme ça, mais ils semblaient posséder des attaques relativement dangereuses. Sara écouta sans réfléchir l'ordre de Vilal et recula en se baissant un peu, au moins pendant que celui-là crachait son feu, l'autre les laisserait en paix. Malgré tous leurs efforts, Sara avait aussi été blessée, mais elle n'appréciait que moyennement que Vilal prenne les coups à sa place de cette manière. Elle n'était pas une enfant ou même une frêle fleur pour qu'on la surprotège de la sorte. Et d'ailleurs elle même n'aurait pas hésité une seconde à se placer devant son commandant de la même manière qu'il le faisait pour elle. Seulement, elle devrait se trouver elle aussi une bonne armure pour ça.

Une fois les flammes dissipées, Vilal demanda a Sara si elle allait bien, elle avait peut-être perdu quelques cheveux au passage, mais rien de bien grave. Le commandant continua à parler, comme s'il lui reprochait de faire durer le combat. Bien étrange chose venant de lui, après tout ils seraient passés par dessus la montagne avec Tio s'il fallait faire vite. C'est lui qui tenait à visiter les lieu. Il attaqua, pensant en finir mais l'un des deux petits dragons évita son coup, ce qui sembla l'agacer. C'était à son tour? Sara se dégagea de la défense de Vilal et donna un coup tout en s'adressant à qui voulait entendre: J'déteste le feu! Enfin, quand elle ne le maitrisait pas, du moins. Le feu c'était fait pour rester dans un foyer!

C'en était fini du deuxième monstre. Il n'en restait qu'une poignée de poussière de cristal. Sara s'approcha. Non, il n'y avait rien de plus que de la poussière et quelque Gils. C'est radin en plus ces bestioles! Ahah. Bon le moment n'était peut-être pas bien choisi pour rire?! Eh, mais Sara n'allait pas rester à bouder tout le reste de sa vie non plus. Elle tendit sa part à Vilal et s'approcha doucement du précipice pour voir ce qu'il y avait en contre bas. Les voix v'naient d'par là, non? V'voulez plus qu'on voit c'qui se passe là dedans? On sort? V'z'avez dit qu'il fallait s'approcher si on entend quelqu'chose... Bon Sara n'était pas contre cette idée. Mais elle commençait à se demander si son commandant savait ce qu'il voulait au juste. A l'approche du bord, elle s'accroupit et regarda rapidement en bas. Pas d'lumière par là. Mais p't'etre qu'un autre tunnel arrive au même endroit... Elle regarda en haut et s'éloigna du bord. On fait quoi? On sort?

Sara remarqua la joue du commandant, toujours traversée par une longue plaie, souvenir de la fête de la chasse. Elle s'approcha un peu pour voir de plus près... bon pourtant on ne pouvait pas dire que c'était le meilleur moment ni le meilleur endroit, mais ça lui avait sauté aux yeux: Ça commence à guérir, j'vais vous r'préparer une nouvelle potion, pour la cicatrisation.

Puis Sara lui tourna le dos, rebroussant chemin, vue qu'ils étaient dans un cul-de-sac. On vient d'ici, hein... bon... on va par là?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Labyrinthe souterrain.   Ven 3 Oct - 17:31

Vilal
Petit quiproquo pas bien méchant. En soit, il ne reprochait nullement à Sara de le retarder ou autre, il s'adressait en réalité aux deux monstres volants qui commençaient sérieusement à l'agacer. Il avait du utiliser une certaine quantité d'énergie pour pouvoir déployer cette technique ténébreuse, et les voir l'esquiver aussi facilement n'était vraiment par pour lui plaire!

Aussi, il espérait que la jeune femme parviendrait à achever le dernier monstre encore en vie, ce qu'elle fit en quelques coups d'épées avant que ceux-ci ne se volatilisent en une poudre de cristal et quelques gils. Nul objet pour eux cette fois, mais ce n'était pas comme si Vilal était un chasseur de trésor après tout.

«Je crains que nous ayons d'autres occasions de nous renflouer par la suite. Les monstres semblent assez nombreux dans les environs.» il prit  sa part de gils et la rangea dans ses affaires avec les autres alors que Sara se penchait pour voir si les voix entendues un peu plus tôt ne venaient pas d'en bas.

«Je souhaitais examiner cette grotte qui semble être une exploitation de mythril, un métal assez rare et précieux à ma connaissance. J'avais bon espoir d'en apprendre plus sur leurs méthodes d'extraction pour permettre à Héra de mieux exploiter ce minerais. Mais cela ne fait guère partie de mes priorités. Nous devons rejoindre Junon.» autrement dit, s'il avait réussi à tomber sur des mineurs, ça aurait été un bonus, mais il ne comptait pas perdre trop de temps dans cette voie.

Il fit signe à Sara d'avancer. Rester sur place les menaçait d'être attaqués de nouveau, mais elle l'arrêta pour soigner la blessure qu'il avait au visage qui avait du légèrement se réouvrir suite aux brûlures qu'il avait reçues, mais il repoussa sa main avec fermeté, mais quand même une certaine douceur.

«Inutile. Tu pourras t'en occuper si tu le souhaites à Junon, ou au moins au Fort Condor.» il lui fit un nouveau signe de tête pour qu'elle avance. Cette grotte ne lui disait rien qui vaille. Il avait la désagréable impression d'être observé, et n'aimait pas cela. Est-ce qu'ils allaient finir par être pris en embuscade? Il espérait que non. Plissant les yeux pour essayer de se repérer dans l'obscurité, il finit par se rendre compte que les ouvertures en plafond n'étaient pas naturelles...

«Je vois. À défaut de créer un système de lumière dans cette mine, ils ont fait des ouvertures au plafond pour laisser passer la lumière du soleil et ainsi éclairer partiellement le chemin qui mène à la sortie.»plutôt ingénieux, ainsi, les gens ne connaissant pas les lieux ne risquaient pas de se perdre - sauf s'ils étaient assez fous pour venir dans cette mine de nuit. Il repéra également des lianes qui semblaient descendre assez souvent dans les crevasses, et il finit par comprendre que Sara avait vu juste...

«Les mines doivent être profondément sous terre. D'un autre côté, depuis le temps que cette mine semble exploitée, c'est probablement normal qu'ils aient eu besoin de s'enfoncer plus loin dans la roche pour en extraire les minerais.» et comme il l'avait dit à Sara, il ne comptait pas perdre de temps à aller voir, mais il pourrait toujours faire un rapport détaillé pour le cas où cela intéresse le forgeron de l'armée. Il enverrait alors une unité particulière pour inspecter les lieux, cela ne le concernait donc plus.

Combien de temps il leur faudrait encore pour sortir d'ici? Une heure surement, peut être deux. Mais pour le moment, les monstres semblaient calmes. Surement qu'ils s'étaient eux aussi habitués au passage de voyageurs et travailleurs et préféraient fuir que de se prendre un coup de pioche?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Labyrinthe souterrain.   Sam 4 Oct - 1:49

Sara
Enfin débarrassée des deux monstres, Sara chercha parmi la poussière de cristal en quête de quelque chose qu'ils auraient laissé, mais il n'y avait rien de plus que quelques Gils. Une odeur de roussi flottait toujours alors que Sara s'approcha avec prudence du bord pour observer ce qu'il y avait en bas. Vilal expliqua alors ce qu'il souhaitait trouver en passant par là... Sara avait aussi entendu parler du mythril: Oui, c'un métal très apprécié d'après c'que j'sais. Mais j'connais aucune mine à Alexandrie. J'me d'mande où on trouve le mythril à Hera... Sara s'était éloignée à nouveau du précipice et s'approcha de Vilal, qui semblait vouloir partir d'ici au plus vite. Elle s'approcha peut-être un peu trop, voulant regarder sa blessure au visage, car Vilal la repoussa. Sur le coup, elle fut surprise et regarda sa main avant de jeter un drôle de regard vers Vilal. Elle n'avait tellement pas l'habitude d'être avec des gens aussi froids et compliqués, qu'il lui arrivait souvent d'oublier comment était le commandant. Sans doute qu'elle faisait preuve d'un peu trop de familiarités avec son supérieur... mais Sara restait Sara... elle ne réfléchissait pas toujours à son comportement avec les gens...

Le commandant lui fit à nouveau signe d'avancer. Elle s'exécuta... elle était bien obligée de toute façons. Mais apparemment, elle n'était pas la seule à comprendre de travers... elle sourit en avançant, même si elle ne savait pas vraiment pourquoi. J'pas envie d'trainer ici non plus, v'savez... les soins attendront.

Vilal semblait préoccupé. Sara, elle avançait simplement, faisant juste attention à là ou elle mettait les pieds. Avec cette obscurité ambiante, il fallait bien. Finalement après avoir entendu les autres voix, Sara et Vilal s'étaient remis à parler normalement. Sara pensait au Fort dont avait parlé  son commandant... le Fort Condor. Ça rime au moins... j'me d'mande à quoi ça r'semble... mais Tio... y va bien? Y pourra aller la bas, lui? La jeune femme fut interrompue dans ses pensées par Vilal qui parlait de la lumière; elle regarda un peu plus en détail un de ces fameux trous un peu plus loin... c'est vrai qu'ils avaient l'air d'avoir une drôle de forme pour quelque chose de naturel.

Donc si j'comprends bien... on doit suivre cette piste pour sortir d'là. Sara s'avança donc. J'trouve ça quand même bizarre qu'on ait croisé personne... ni mineurs, ni voyageurs... si c'sensé être la seule route pour aller à la ville là... Junon... on aurait p't'être du en voir... Du coup, sara commença aussi à se demander ce qui se tramait par ici. Si ça se trouve c'était rien... mais elle eut tout de même un semblant de doute.

Ils arrivèrent dans de petits tunnels ou seules deux personnes pouvaient passer. Il valait mieux éviter d'être pris en sandwich par des monstres dans cette partie de la mine. Après tout, les seuls monstres qu'ils avaient rencontrés étaient des monstres volants sortis des profondeurs... ils ne devaient pas vraiment s'aventurer ailleurs. Sara se détendit donc à nouveau. Pensant à Fort Condor.

Fort Condor... c'est un nom étrange. V'z'y être d'jà allé? Elle était loin de s'imaginer qu'ils seraient à nouveau sous terre pour dormir. La jeune femme commençait à avoir un peu faim et à perdre un peu patience aussi. Elle prit un tunnel, sentant presque de l'air frais et se arriva devant une liane, apparemment il fallait grimper. Elle se retrouva à nouveau sur une plate forme donnant sur du vide... Encore... Mais en face cette fois, on pouvait voir deux portes, de la lumière filtrait d'une d'entre elles: Eh! R'gardez ça commandant! Y'a d'la lumière derrière cette porte! Malheureusement, il faudrait rebrousser chemin pour l'atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Labyrinthe souterrain.   Dim 5 Oct - 12:15

Vilal
Bon, cette grotte semblait un peu moins intéressante que prévu. Mais au moins, Vilal devait reconnaître que le système d'éclairage était plutôt ingénieux puisqu'il leur permettait non seulement de se repérer dans l'obscurité, mais également de trouver le chemin qui menait vers la sortie.
«Avec la technologie de ce monde, je suppose que les gens n'ont plus vraiment besoin de traverser cette mine pour aller d'un endroit à un autre. Quant aux mineurs, ils doivent avoir leurs propres routes.» Sara ne le savait pas encore, mais les aéronefs de ce monde n'avaient rien à voir avec les leurs! Ils faisaient beaucoup de bruit, comme les voitures, ils avaient de drôles d'ailes au-dessus ou sur les côtés qui tournaient très vite et les faisaient donc voyager à une vitesse ahurissante! Elle avait pu apercevoir un hélicoptère au cours de la course de chocobos, mais pas dit qu'elle ait compris que des gens pouvaient voyager à l'intérieur.

En tout cas, c'était la meilleure théorie que Vilal pouvait avoir, et ils continuèrent donc d'avancer dans la pénombre en se fiant au chemin de lumière au plafond. Une fois dehors, ils s'arrêteraient au Fort Condor, nom qui intriguait un peu la demoiselle

«Non, je n'y suis pas allé directement, mais je l'ai vu depuis les hauteurs. C'est juste une tour avec une sorte de gros nid en son sommet. Je suppose que le condor doit être un oiseau important pour eux.» ils verraient bien sur place. En attendant, il fallait continuer d'avancer pour pouvoir s'y rendre!  Cela faisait déjà presque une heure qu'ils étaient ici et avec le trajet depuis leur départ du village au chocobos, midi devait être légèrement dépassé. Il fallait donc qu'ils s'arrêtent pour manger. Et lorsque Sara repéra ce qui devait être la sortie, Vilal approuva d'un signe de tête.

«Arrêtons-nous là quelques minutes le temps de nous restaurer.» car bon, mine de rien, il ne se sentait pas de faire un énorme détour et préférait donc analyser la situation. Il s'installa sur une roche et prit son sac pour en sortir des provisions achetées à la ferme des chocobos. Il tendit à Sara une bouteille d'eau avant de défaire son sandwich de son emballage de papier. Le classique jambon fromage, il avait pris également un sachet de fruits secs pour les vitamines et autres nutriments. Le nécessaire comme toujours. Il ne savait pas trop ce que Sara s'était pris de son côté, chacun avait fait ses propres achats et il regardait donc désormais ce gouffre qui les séparait de la sortie.

«Il doit bien y avoir un moyen de passer... Nous avons suivi le chemin désigné jusque là, il serait étrange qu'il y en ait un autre.» et pourtant si, un petit chemin qui passait malheureusement par un endroit où il n'y aurait pas trop de lumière, mais ils s'en sortiraient tout de même, cela ne faisait pas un si grand détour. Ses yeux s'habituèrent à la pénombre un peu plus loin et il repéra donc le pont de pierre qui menait à la sortie, ce qui signifiait qu'ils allaient devoir prendre cette petite ouverture sur leur gauche un peu plus loin.

«Hum... nous allons devoir aller par là. J'espère qu'il n'y aura pas d'autres monstres, dans cette obscurité, nous aurons du mal à les voir arriver.» autrement dit, ils allaient devoir être prudents encore! Et une fois dehors normalement, Tio les rejoindra donc tout devrait aller mieux. Il termina son sandwich et avala ses fruits secs avant d'avaler une grande quantité d'eau, puis il se leva, prenant soin de ne laisser aucun déchet derrière lui, puis il fit signe à Sara d'avancer.

«Tu es prête?» ils avaient encore perdu une heure environs pour se restaurer, mais c'était indispensable après tout s'ils voulaient avoir la force de continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Labyrinthe souterrain.   Dim 5 Oct - 20:16

Sara
Effectivement, Sara n'y avait pas pensé à ces engins en pagaille. Le ciel d'Alexandrie était relativement calme en général. Bien qu'elle avait été très étonnée par le balais d'aéronefs qu'il y avait déjà, rien qu'à Lindblum. Et ici, il y avait tellement de bruits qu'il était difficile de voir d'où venait un en particulier. Sans doute que quand elle tomberait sur un hélicoptère isolé elle serait très surprise. C'vrai... bon, ben... on abandonne c't'idée de trouver les mineurs si j'comprends bien.

Encore une fois lorsque Vilal parla du Fort Condor, Sara le regarda un sourcil levé. Une tour 'ec un gros nid au sommet?! Sara avait décidément beaucoup de mal à s'y faire... Vilal pouvait dire des choses vraiment à mourir de rire avec un sérieux de pape. Et il ne semblait se rendre compte de rien. Elle était la seule à trouver ça bizarre? Un gros nid sur une tour... Un Condor... c'donc un oiseau. Dit-elle, tout en continuant d'avancer. Il fallait avouer qu'une fois qu'on ne cherchait plus vraiment quelque chose de précis, arpenter ces tunnels était d'un ennui mortel. Lorsqu'ils furent en vue de la sortie, même s'ils devraient encore trouver le moyen de l'atteindre, Vilal proposa de manger. Sara sourit et soupira de soulagement. Vilal lui tendit de l'eau, elle attrapa la bouteille. Encore cette drôle de matière flexible, mais pourtant tellement légère... pratique en somme. Ah merci commandant! Ouh! Qu'est-ce que j'ai faim!  

Sara s'installa donc à terre, elle ne chercha même pas d'endroit plus confortable. Elle sortit une petite boite de papier contenant une sorte de quiche aux poireaux et au lard de son sac... ça lui avait paru délicieux. Et d'ailleurs, ça l'était, quoique un peu salé. Puis elle avait pris un drôle de gâteau recouvert d'un fondant jaune, en forme de chocobo. Oui, la diététique et Sara... ça faisait deux. Mais pour ce qu'elle en avait à faire..! Elle regarda le chemin, s'approchant une nouvelle fois du bord, il y avait bien là un chemin, juste en bas. Si on pouvait voler, ça s'rai facile! Le chemin est juste en dessous... Sara regarda le chemin que le commandant désignait. Encore des couloirs sombres et étroits. On va devoir grimper là?! Bon comme il disait, il fallait espérer ne pas rencontrer de monstres à nouveau. Sara rêvait de respirer l'air frais. Elle avait l'étrange impression qu'il manquait d'air dans ces tunnels sombres.

Enfin, Sara avait fini de manger bien vite et sortit sa fiche pour essayer de déchiffrer quelques lettres... mais la lumière manquait et elle la rangea à nouveau. Elle n'aurai jamais cru, mais Héra commençait à lui manquer. Les gens d'ici ont l'air d'être toujours occupés 'ec leurs machines... pas moyen d'leur parler. J'me d'mande c'qui s'passe à Alexandrie en c'moment..? Et puis... j'ai vu aucun mogs... y'en a pas non plus à Gaïa? Poussant un long soupir, elle sortit Justice et entreprit de la lustrer avec un petit chiffon tout en attendant les réponses de Vilal. Mais finalement, elle n'écouta que d'un oreille distraite. Le commandant termina son repas et se leva pour partir.

Oui, on peut y aller... lui répondit-elle en rangeant son épée. Elle enleva une poussière inexistante de ses vêtements et suivi Vilal. On pourra reprendre l'entrainement quand, commandant Rannveig? J'pense continuer à m'entrainer avec Tio comme vous m'avez appris à la Porte Sud, mais avec toutes ces histoires y'avait pas vraiment l'temps, hein...

Il fallait refaire un bout de chemin inverse et redescendre à la liane, c'était plus facile de grimper que de redescendre. Puis Sara entra dans un nouveau petit tunnel, le plus proche qui partait en direction de la porte de sortie. Ce tunnel était si sombre qu'elle devait se servir des parois pour avancer. Cette mine est vraiment bizarre... v'la qu'il faut avancer à l'aveugle, pourtant si près de la sortie... euh... 'fin j'espère! Vraiment j'sais pas qui vous a dit ça, mais pas sur qu'ça soit encore exploité, cette mine!

Le tunnel déboucha enfin que un petit chemin à fleur de falaise... impossible de passer à deux par là. Sara s'avança, dos à la falaise. La porte de sortie était en vue, aussi, elle ne traina pas. Elle couru presque pour sortir d'ici. Grimpant aux énormes lianes qui menaient à la porte. Elle resta dans la porte un moment, les yeux éblouis par la lumière: Oh purée! Mes yeux! …  Mais qu'est-ce que ça fait du bien d'avoir de l'air frais!

Elle mit le pied dehors, un magnifique panorama s'offrait à leur vue, mais... fallait-il encore pouvoir le regarder. Pourtant, les yeux toujours à moitié fermés, Sara attrapa son appeau à chocobo et joua le petit morceau qu'elle avait appris pour Tio; attendant son compagnon avec impatience mais aussi une certaine appréhension... et si ça ne fonctionnait pas? Et le commandant, ça allait ses yeux..? Ils étaient restés quoi, quelques heures dans cet endroit sombre..? Assez pour qu'ils soient éblouis à leur sortie en tous cas. Si bien qu'il lui fallut quelques minutes pour pouvoir apercevoir la tour au loin... mais il n'y avait pas de nid, si?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Labyrinthe souterrain.   Lun 6 Oct - 14:24

Vilal
Oui, un condor était un oiseau. Il est vrai qu'il n'y en avait pas sur Héra, mais il y en avait sur d'autres mondes, notamment sur Spira. En tout cas, il fallait qu'ils fassent une petite pause pour manger, car pour sortir d'ici, ils allaient devoir faire un détour supplémentaire dans l'espoir qu'ils arrivent rapidement dehors. Pendant qu'ils mangeaient, Sara s'interrogeait un peu sur les différences entre ce monde et le leur, et Vilal ne pouvait qu'approuver.

«Oui, je suis assez d'accord avec toi. Bien que leur style de vie soit assez semblable au mien finalement puisque je n'aime guère perdre de temps en futilités, je vois bien qu'ils ne vivent pas comme les gens de Héra. Leurs loisirs semblent.. différents.» disons que sur Héra, les gens semblaient prendre plaisir à faire leur travail. Ils étaient plus souriants, avaient l'air plus heureux aussi même dans leur vie de tous les jours. Alors que sur des mondes comme Gaïa ou Dol, c'était davantage comme s'ils travaillaient par nécessité et qu'ils ne faisaient pas forcément ce qui leur plaisait. Certes, à la ferme des chocobos, ça semblait différent car les gens paraissaient au moins passionnés par ces créatures, mais elle verrait bien vite que la plupart du temps dans les commerces, il est seulement question de ramener des gils sans vraiment se plaire dans ce qu'on fait.

Elle n'allait peut être pas comprendre pourquoi le chevalier jugeait que leur vie était davantage semblable à la sienne. Peut être parce qu'au final, lui non plus ne prenait pas forcément de plaisir à ce qu'il faisait, puisqu'il ne prenait finalement plaisir à rien. Il était chevalier parce qu'il jugeait devoir le faire, et aussi parce qu'il était doué pour ça. Mais en aucun cas par passion ou autre.
Enfin, il était temps de repartir. Ils durent traverser une large zone en étant totalement plongés dans l'obscurité, d'une main il tenait celle de Sara pour ne pas la perdre, de l'autre il tâtonnait la roche pour se repérer jusqu'à ce que la lumière revienne et qu'ils escaladent une ultime liane pour pouvoir enfin sortir.

Il avait fermé les yeux pour se retrouver dehors, baissant la tête un temps, il les ouvrit progressivement pour s'y habituer jusqu'à ce qu'il retrouve pleinement la vue. Sara avait déjà sorti son appeau pour appeler Tio, mais Vilal regardait droit devant lui pour fixer la tour au loin.

«Il faudra tout de même que je me renseigne sur cette mine. Peut être qu'ils font exprès de ne pas l'aménager convenablement pour éviter qu'elle ne soit trop exploitée. Je suppose que le mythril reste un métal assez rare et qu'ils ne peuvent se permettre que tout le monde vienne se servir ici.» ou alors, simplement que les monstres du coin empêchaient aussi ces aménagements, peut être qu'ils les détruisaient au fur et à mesure et que les gens d'ici avaient renoncé. Leurs armées ne semblaient pas être du genre à perdre du temps à envoyer des sentinelles tuer les monstres. Mine de rien, c'était un peu la même chose dans la route de la Gorgone.

Tio finit par arriver, en pleine forme bien qu'il portait quelques traces de boue et d'herbe dans les plumes! Mais il paraissait content de son escapade. Vilal s'approcha et caressa doucement son bec avant de grimper derrière Sara pour qu'ils prennent la direction du fort. De là où ils étaient, ils ne voyaient pas le nid qui était caché par une sorte de dôme à moitié cassé, mais au bout d'une heure, ils ne pouvaient plus le manquer et la jeune femme ne pouvait qu'imaginer la taille de l'oiseau qui vivait là autrefois!

Il n'y avait qu'une seule petite entrée, mais il y avait tout de même des barrières autour du fort qui permettraient à Tio d'être à l'abri pour la nuit.

«Bien, arrêtons nous là pour la nuit.» il pourrait surement en apprendre un peu plus sur cet endroit. Il l'ignorait encore, mais ce fort avait été à l'origine d'une guerre lui aussi, et s'ils comptaient en apprendre plus sur le système d'armement de ce monde, ils auraient de quoi en apprendre beaucoup ici!
==========================
Direction: Fort Condor
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Labyrinthe souterrain.   Lun 6 Oct - 23:57

~~

Vilal et Sara passent au niveau 9. Ils gagnent 300 Gils chacun.

~~



mini flèche Ils se dirigent tous deux vers le Fort Condor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Labyrinthe souterrain.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le labyrinthe invisible du WA
» [ZONE ELITE] Le Labyrinthe d'Urgoz (FAC)
» Recrute pour salle(s) de labyrinthe
» un labyrinthe dans le noir[RESOLU]
» [HS] labyrinthe...les âmes sensibles s'abstenir !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Midgar :: Mine de Mythril-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives