Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Passage en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mer 6 Mai - 21:07

Y a pas à dire, c'est sa Eli' qui avait raison après tout ! Lui il tentait tant bien que mal d'expliquer son point de vue mais prisonnier de ce corps, c'est à peine si prononcer une phrase était un véritable challenge. Il prononçait mal certains mots après tout et même s'il a eu la chance de ne pas faire de quiproquo avec certains mots, il ne préférait pas tenter le coup. Naturellement, oui mais vu la situation, un peu de sérieux ! Tout ça pour dire que l’honnêteté, ça paie en général. Certes on peut faire face à quelques injustices au quotidien mais rien de bien extraordinaire non plus. Bref, même si plus d'un Al Bhed était un pro quand il fallait voler, c'était en grande partie les monstres ou au moins des adversaires qui cherchaient des ennuis, et non pas la première demoiselle innocente qu'ils croiseront. En l'écoutant, Gippel se demandait si ce type n'était pas un père qui ne savait pas dire non ? Subir les caprices de sa famille ? Et ? Quand on est un homme, on a le droit à une ou deux folies pour les gens qu'on aime, quitte à se serrer un peu la ceinture mais lui... Pour Gippel, ce type dépensait au-delà de ses limites pour se retrouver dans le vol de Moomba.

Même si lui ne s'en rendait pas compte, Eli' et le voleur venait de remarquer que soudainement, le Moomba jouait les boules à facettes. C'est d'ailleurs à la remarque du type qu'il observa ses patounes qui brillaient ? Ouah ! En un petit flash, le petit Moomba retrouva sa taille normale et dieu merci, ses vêtements. Car il n'aurait pas assumé ce retour triomphant en étant nu comme un ver des sables. Il observait la vérité dans les yeux du voleur, le Moomba était bel et bien un homme. Un bel homme s'il pourrait se vanter. Il passait son regard sur Eli' en lui souriant, montrant que tout semblait être de retour à la normal. Il ne savait pas le pourquoi du comment mais il était de nouveau lui-même, c'était tout ce qui comptait.

« Ok, on va mettre les choses au clair, jumain ta Moomba. Comme tu le vois, elle disait la vérité et dommage pour toi, je suis pas cette petite créature au beau pelage roux mais bel et bien un Al Bhed. En gros, un homme qui sait se défendre et donc, qui sait aussi renvoyer la balle. »

D'un mouvement rapide, il saisit son Cumideuh pour le braquer au visage du voleur, gardant le sourire mais rassurant aussi le voleur tout comme Eli'.

« Ne t'en fait pas, je suis pas violent et puis, tu n'a pas eu l'occasion de faire quoique ce soit à moi où à cette demoiselle, hormis une frayeur peut-être ? Alors il en est de même pour moi, une frayeur pour toi. Cela dit, j'ai deux choses à te dire. La plus importante a déjà été dit mais le répéter, ça ne coûte rien. Si tu dis quoique ce soit concernant ce qui c'est passé ici, ce n'est pas une frayeur que tu vas avoir mais... je te laisse deviner ce qui pourrait se passer... La seconde chose est plus un conseil. Je connais pas ta situation mais même si tu recherches de l'argent car ta famille en demande beaucoup, j'ai envie de dire, prend ton rôle de père au sérieux. Tu es un homme non ? C'est bien beau de faire plaisir mais si c'est pour te serrer la ceinture au point d'en arrivée là, soit ferme et explique que c'est impossible et que chacun se doit de faire des sacrifices si vous voulez avoir un toit au-dessus de la tête. »

C'est vrai quoi, c'est au chef de famille de faire respecter la loi après tout. Gippel avait fait comme Eli', une petite leçon de morale, ça ne mangeait pas de pain et si ça porte ses fruits alors tant mieux. L'Al Bhed rangeait son arme à sa ceinture en laissant un bras le long du corps avec une main dans la poche pour son autre bras.

« Tu dis avoir un boulot mais sans ça, je t'aurais bien proposé un job qui paie à la sueur sur ton front mais bon, faut aimer la chaleur et je doute que partir aussi longtemps soit une bonne chose pour ta famille. De même que je doute que ta famille apprécie de l'argent gagné en tentant de voler une demoiselle et son Moomba ? Ta famille préfère quoi après tout ? Se priver d'une chose qu'ils désirent ou bien l'avoir en sachant ce que tu fait de tes soirées ? Enfin... c'est bien le soir en ce moment, non ? »

Il se tourna autant vers Eli' que vers lui, il n'en savait rien avec sa petite sieste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 7 Mai - 9:29

JoyceGippel venait de retrouver son apparence normale dans un flash de lumière. Et ce changement semblait l'avoir réveillé pour de bon, la chance qu'il avait! Et lui au moins n'était pas attaché à un radiateur. Chance numéro 2. Et il n'avait pas fini en veste et sa queue en bordure de capuche, chance numéro 3! En résumé, Gippel était un homme chanceux! Sans oublier la chance d'avoir été protégé par cette mignonne petite sorcière. Joyce se redressa et s'encastra un peu plus sur le radiateur. Il n'avait aucune voie de sortie. Il leva un œil suspicieux sur Gippel lorsque ce dernier se mit à parler.

Il était quand même un peu plus intimidant que la jeune femme, même si Joyce l'aurait été tout autant en temps normal (en gros s'il ne s'était pas trouvé face à une sorcière aux pouvoirs de téléportation). Gippel le menaçait de son arme, mais il continua en se voulant faussement rassurant. Disons que Joyce ne tenait pas vraiment à ne pas rentrer ce soir. « C'est bien beau tout ça! Vous voulez pas venir faire ce petit discours là chez moi? Ma famille tant qu'ils ont ce qu'ils veulent ils s'en fichent bien de savoir ce que j'ai pu faire pour le leur offrir. Regarde l'heure qu'il est, je suis toujours pas rentré. Ils sont bien contents de porter le dernier T-Shirt à la mode. D'avoir l'ordinateur dernier cri. Le portable que leurs amis ont dans les quartiers chics! »

Les villes comme celle-ci sont un piège terrible. Sans même vous en rendre compte, vous tombez dans le panneau, toutes ces pubs, toutes ces activités, tout! Pour quelqu'un qui vient de nulle part, qui n'est pas vraiment sur de ses capacités et qui veut paraitre bien, c'est LE piège. Joyce aurait sans doute mieux fait de rester dans son petit village paumé... Mais à cette pensée, il regarda Eli son visage lui rapellait quelque chose ou... et eut à nouveau un mouvement de recul. Puis il secoua la tête, comme pour chasser une armée de petites bestioles invisible. Non... c'était impossible. Il en était persuadé.

« C'est bien beau tout ça les enfants, mais je peux savoir ce que vous allez faire de moi? » Joyce regarda sa main menottée et la bougea pour montrer ses entraves. Ils pouvaient bien discuter toute la nuit. Mais personne ne voulait dormir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 7 Mai - 13:36

Eli
Le problème avec Joyce n’était pas réglé mais … quel soulagement !! Le sort que le mog avait jeté sur Gippel n’était que temporaire. Minuit arrivait, le jeune homme retrouva son corps originel. Dieu merci, il avait retrouvé ses vêtements également. Mais c’est qu’il ne perdait pas le nord, sitôt humain, sitôt il dégainait son arme et Eli sursauta, prête à intervenir si jamais il voulait le blesser ! En fait on pourrait presque se demander s’il ne voulait pas aussi se venger que Joyce n’arrête pas de parler du « joli minois » de la demoiselle en plus qu’il ait voulu piquer la fourrure du Moomba. Bref. Si Gippel ne tirait pas, il menaçait quand même son agresseur de ne rien raconter sur ce qu’il s’était passé ici. De toute manière, Eléonore avait dans l’idée de quitter les lieux rapidement. La jeune femme gardait le silence pour le moment pour laisser son camarade parler, mais elle guettait ce père de famille. L’Al Bhed proposait presque un travail à cet homme sur Spira mais ce dernier était … perplexe dirons-nous. Quant à savoir si c’était bien le soir, la sorcière leva les yeux vers son camarade et hocha simplement la tête pour confirmer, en guise de réponse.

Mais le chasseur partait dans un discours qui agaça Eléonore au plus haut point. Il faisait ce métier juste parce que sa famille était des capricieux désireux de vivre comme des bourges en ayant les derniers accessoires à la mode !? Et en bon père qui veut satisfaire sa famille, il va jusqu’à faire un métier aussi odieux pour les satisfaire ? Pour le moment, Eli ne disait rien, mais son visage crispé parlait de lui-même. Elle le regardait droit dans les yeux, même si le regard de Joyce se fit étrange l’espace d’un instant, comme s’il voyait un fantôme – manquerait plus qu’ils se soient connus par le passé. Puis il demanda ce que le duo allait faire de lui et Eléonore se mit à soupirer avant de tendre la main vers lui. On aurait pu croire qu’elle allait lui jeter un sort … c’était le cas mais pas celui qu’on pourrait croire, elle ne l’attaquait pas. Non, mais les menottes disparurent pour atterrir dans sa main, libérant cet homme de ses chaines.

- Et ne vous avisez pas d’essayer de nous attaquer, je serai toujours plus rapide que vous pour téléporter un objet.

La jouvencelle ne fit et ne dit rien sur le moment, attendant de voir s’il restait tranquille maintenant qu’il était libre, ou non. Puis elle reprit.

- Je ne peux malheureusement pas comprendre les sacrifices d’un père pour sa famille, je n’ai jamais connu le mien. En revanche ce que je sais, c’est qu’il y a des gens qui vivent des vies minables et qui se contentent pourtant volontiers de ce qu’ils ont. Elle avait elle-même longuement connu cette vie lorsqu’elle habitait à Winhill avec sa mère adoptive. - Vous n’avez qu’à emmener votre famille dans un village comme Winhill pendant un temps, ca leur fera les pieds. Je suis très bien placée pour savoir que les gens d’ici ne savent pas apprécier la vie et son quotidien à leurs justes valeurs et qu’ils en veulent toujours plus pour être à la hauteur des autres. Et j’ai toujours haï les caprices. Faites donc, si votre famille a envie de devenir des moutons suivant un troupeau, soit. Si vous voulez continuer à pratiquer cette chasse pour gagner de l’argent, libre à vous, un jour, on vous demandera la Lune, et vous réaliserez que vous avez été si loin que vous ne pourrez plus faire marche arrière, vous aurez des problèmes, vous regretterez, et vous serez malheureux. C’est vous l’adulte de nous trois, prenez donc votre vie en main plus sérieusement.

L’air toujours sévère sur le visage, et pourtant des propos si calmes … Eli tourna les talons – laissant le loisir à Gippel de garder un œil sur lui – pour se diriger vers la porte et l’ouvrit, invitant à sortir s’il n’avait plus rien à faire ici. Oui, elle le laissait partir, mais qu’il ne s’avise pas à leur chercher davantage de problèmes. Eli et Gippel étaient de gentilles personnes, mais ils ne se laissaient pas marcher trop longtemps sur les pieds non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 12 Mai - 21:02

Au moins certains problèmes étaient réglés, Gippel n'était plus cette petite créature poilue qui avait du mal à parler mais de nouveau lui-même, rien que pour ça, c'était déjà pas mal ! Pas la suite, il fit son petit discours à ce père de famille qui avait ses soucis du quotidien, ç savoir une famille trop exigeante. C'est un peu cru vu la façon dont il le pense mais Gippel lui avait dit, grosso modo, d'avoir des noix entre les jambes et d'assumer son rôle de père de famille. C'est gentil de dire oui à tout mais tôt ou tard, l'épée de Damoclès gigote au-dessus de sa tête. Ainsi, il lui conseillait de serrer la ceinture de sa famille et ne pas céder, et s'il voudrait vraiment de l'argent, il aurait pu lui proposer un petit job mais c'était une chose qu'il avait déjà ça. Lui, il lui faudrait plus d'argent à l'écouter.

Mais ce type ne semblait pas décider à venir faire valoir son devoir de père au sein de sa famille, il semblait presque découragé par leur attitude – à sa famille. Eli' venait même lui ôter ses menottes pour commencer, ce qui prouve qu'Eli' avait déjà meilleur fond que lui. Gippel l'aurait aussi libéré que lorsqu'il serait sûr qu'il saurait tenir sa langue et pas avant. Elle était prête à le laisser filer en lui donnant un dernier conseil, un petit séjour à Winhill ? Il ne connaissait évidemment pas encore cette ville qui était bien le contraire de Deling City quand même mais selon lui, c'était un bon conseil. Pourquoi elle irait le piéger après tout ? Ce n'était clairement pas son genre. Gippel observait sans rien dire, il pensait bien laissé un dernier avertissement quand même, tant pour ce qu'il pourrait dire et ce qu'il doit faire. Il tenait sa langue mais il finit quand même par rajouter une couche en s'écartant pour lui laisser de la place pour filer.

« Quitte à les décevoir et à avoir une ou deux critiques dit leur. Ils préfèrent quoi, avoir un père qui fait de son mieux pour leur faire plaisir en gardant un toit au-dessus de leur tête ou bien qui touche à des trucs qui pas forcément un bon exemple tout ça pour combler leur envie de ceci ou cela ? »

Après tout, il devait bien avouer que s'ils faisaient ça pour que ses enfants réclament un ou deux vêtements en plus, hors de prix en plus, ça deviendrait vraiment n'importe quoi ! Au pire des cas, ne sont-ils pas assez grands pour travailler à la sueur de leur front pour justement s'acheter ce qui leur plaît sans forcément compter sur leurs parents ? Allez savoir...

« Assume un peu ton rôle de père de famille mon vieux, sinon tu vas te faire bouffer tout cru par tes gosses. »

Et peut-être sa femme aussi ? Il avait quand même lâché ça sur la plaisanterie en espérant quand même que cela lui fasse comprendre qu'il ne devait pas toujours dire oui. Ce n'est pas une poupée qui fait oui, il doit devenir une poupée qui fait non~non~non~non~non~non~non ! Néanmoins, il restait sur ses gardes, on ne sait jamais ce qu'il peut prévoir dans sa manche comme dernière carte même si Gippel n'est plus un Moomba... on ne sait jamais quoi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mer 13 Mai - 17:45

JoyceTant que tout s'était passé comme prévu, Joyce avait assuré. Mais c'était fini. Qui aurait assuré attaché à un radiateur par le bras? Même un chien en laisse avait plus de liberté. Il était tombé sur plus fort que lui. Pourtant qui l'aurait dit, avec cette apparence si délicate et frêle? Pourtant maintenant loin d'avoir un orgueil blessé, il se sentait agacé de ne pas pouvoir bouger d'ici vite fait au lieux d'écouter un couple de jeunots lui faire la morale sur la conduite à avoir quand on est père de famille! Qu'est-ce qu'ils en savaient, eux de toute façon?

Oh le visage crispé de le jeune fille ne le touchait pas. Il savait déjà tout ce qu'ils disaient. Mais faiblesse oblige... Il faut vraiment qu'une grosse crasse vous tombe dessus pour vous faire changer d'attitude parfois. C'était sans doute son cas. Joyce ne savait pas vraiment si ce genre de crasses étaient les pires ou qu'il était possible d'en avoir encore pire par la suite. Une sorcière. Ok. Une gentille sorcière. Parfait. Et un chevalier tout aussi dévoué qu'un fidèle Moomba. Voilà qui était une belle histoire. Ennuyeuse pour lui, mais belle au fond. Si bien que Joyce ne savait pas vraiment à quoi s'en tenir, il avait juste besoin de se défaire des menottes et de rentrer.

Lorsqu'Eli tendit la main vers lui, Joyce retint son souffle, ne sachant pas vraiment ce qu'elle s’apprêtait à faire, lui balancer un objet? Le transformer en Moomba? Tiens en voilà une idée qui aurait mis un peu de plomb dans la tête de ce père de famille, en tant que Moomba, peut-être aurait-il vu les choses sous un autre angle? Mais lorsqu'il sentit son bras revenir vers lui, il regarda Éléonore qui le mettait en garde, au cas où il aurait l'idée de les attaquer. « Vous deux, vous devez avoir l'age de ma fille, je ne suis pas "répugnant" à ce point. Et je ne suis pas venu pour ça. Au pire j'aurai pu t'endormir. »

Toujours un peu dans les vapes il essaya en vain de se lever. Pour finalement se laisser tomber encore une fois. Il écouta le reste du discours de la demoiselle d'une oreille. Effectivement, il aurait quelques leçons à retenir de tout ça. Ou alors peut-être qu'Eli avait raison et qu'il devrait tout plaquer pour aller dans un vieux village où la seule boutique est une épicerie de campagne? La petite avait raison, mais... ça aurait été vraiment beaucoup trop difficile de l'admettre devant ces deux enfants! Si seulement sa fille était comme Eli. Mais peut-être qu'avoir un père toujours absent et là que pour sortir le portefeuille devient vraiment un parent-porte-feuille?

Puis, Gippel continua le sermon. « Tu es bien familier, mon p'tit gars. Allez, je crois que ça sera difficile pour moi de bouger d'ici pour l'instant; alors allez plutôt dans ma chambre, c'est la 15 et elle est un peu plus jolie que celle-ci. Je sais pas ce qu'ils vous ont refourgué comme chambre mais j'ai vu mieux. Je ne dirai rien pour ton secret, ma grand mère était une sorcière. Je sais ce que c'est. » Joyce chercha la clé de sa porte qu'il lança à Gippel. « Allez! Allez faire votre messe ailleurs. » Pas de merci? Non. Il était bien trop humilié et ridiculisé pour le dire, il avait même fini par se laisser attendrir par ces jeunes personnes.

« Faiblesse des faiblesses. » Joyce était parti pour passer une nuit compliqué. Et il ne manquait plus que quelqu'un dise qu'il avait pris une chambre d’hôtel à quelques kilomètres de chez-lui.

~ Like a Star @ heaven ~

Joyce vous donne sa clé si vous l'acceptez, vous changez de chambre. Sinon, trouvez un moyen de l'aider à sortir d'ici. Merci pour votre participation. ^^ Si vous n'avez rien à ajouter...

Épisodes "Chasse" et "Mog d'avril" terminés.
Pompons

~ Like a Star @ heaven ~

Éléonore obtient 200Gils et Gippel obtient 250Gils.

~ Like a Star @ heaven ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 14 Mai - 15:15

Eli
Cette soirée ne se terminerait donc jamais ? Eléonore et Gippel n’en restaient pas là concernant ce qu’il s’était passé et pourtant, la sorcière voyait bien que Joyce commençait à s’impatienter de vouloir rentrer chez lui. Ou au moins de quitter les lieux, sans doute en avait-il assez de se faire sermonner. Bah, peut-être bien oui, que c’est enquiquinant, mais ce n’était que monnaie rendue après sa façon de débarquer dans la chambre pour tenter d’embarquer un Moomba avec lui. Malgré tout, Eli finissait par le libérer non sans lui faire une dernière fois la morale, rapidement suivie par Gippel qui tout aussi tendre que la jouvencelle dis donc … Mais il n’avait pas tort, et lorsque Joyce expliqua que sa fille avait leur âge, ca agaça davantage la jeune femme, même si elle ne dit rien.

Raison de plus d’arrêter de céder aux caprices … Justement, Gippel et Eléonore étaient des personnes matures à leur âge et ne se comportaient pas de façon si insupportable, elle pourrait faire pareil, sa fille ! Plutôt que se montrer d’une exigence à en rendre malade plus d’un. Bref. Ce chasseur n’arrivait finalement pas à se lever à cause de sa fléchette qui devait faire encore effet, il préférait rester ici pour la nuit et fila plutôt sa clé aux deux jeunes gens puisqu’ils bénéficieraient ainsi d’une meilleure chambre. Honnêtement, Eléonore aurait pu être plus clémente et essayer de ramener cet homme chez lui mais bon. Elle n’en avait guère envie après cette altercation.
Aussi elle attrapa la clé et fixa une dernière fois cet individu.

- Bon courage pour la suite.

Il risquait d’en avoir besoin pour bien des choses, et surtout pour expliquer à sa femme pourquoi il n’était pas rentré cette nuit. Pour ce qui était de garder le secret de sorcière d’Eli, elle lui en fut reconnaissance, mais une part d’elle restait méfiante malgré tout. Elle se tourna vers Gippel pour signifier de quitter les lieux, non sans oublier toutes leurs affaires. La chambre numéro quinze donc. C’est vrai qu’elle était un peu plus jolie mais il y avait toujours le problème du lit, la chambre était censée n’être qu’à une seule personne … Quelle plaie. M’enfin, ce n’était pas le plus important pour l’instant !

- Quelle histoire … Enfin, le principal c’est qu’il n’y a rien eu de très grave et en plus tu es redevenu normal. Ce sort était donc temporaire mais … Quel intérêt pour un mog de lancer un tel sortilège ? Sont-ils si farceurs que cela en réalité ?

Il faut croire ! Eléonore se pencha comme pour essayer de regarder son ami sous tous les angles et essayer de repérer un défaut quelconque, que ce soit pour cette histoire de transformation en Moomba, ou même la fléchette qu’il s’était prise.

- Comment tu te sens ? Pas d’effets secondaires ? Et le produit de la fléchette fait encore effet ? Va t’allonger tout de suite si c’est le cas, je dormirai sur le petit sofa, ce n’est pas un souci.

Une femme qui va dormir sur le canapé, un concept qui risque de lui faire hérisser les poils !
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Sam 16 Mai - 12:44


Quelle aventure ce soir. Transformé en Moomba sans avoir la chance de savoir si c'était temporaire ou définitif, le voilà pris en chasse par un chasseur de Moomba et maintenant redevenu humain, le voilà en train la morale à ce type. Cela dit, ses raisons n'étaient quand même pas assez graves pour vraiment le menacer, ce n'est pas comme s'il courait après l'argent pour devenir plus riche, pour faire des trucs louches. Même si c'était un peu bête, il préférait la raison de céder aux caprices de sa grande fille plutôt que de financer des choses louches en rapport avec la drogue ou des armes, bref, de vilaines choses ! En guise de dédommagement au final, Gippel et Eli' avaient gagné une chambre un peu plus jolie, c'était toujours mieux que rien. Puis si les deux auraient été vraiment sadiques, ils en auraient profité pour le faire chanter et le déplumer. La preuve qu'ils savent se montrer sympa et non rancunier mais attention, ce n'est pas une raison pour tester leurs limites ! Si jamais le voleur aurait fait le moindre mal à Eli', il aurait eu bien plus que le canon de son arme entre les deux yeux en guise d'avertissements !

« C'est vrai que c'est plus joli déjà. »

Oui mais le problème restait similaire, un lit, deux personnes. Pourquoi ce type n'aurait pas pu avoir le luxe de prendre un lit double ? Ou au moins que cette malédiction dure encore quelques heures ? Gippel aurait pu avoir la chance de dormir avec la demoiselle cette nuit ? Et au matin, surprise ! Mais bon, soyons optimistes, au moins il était normal à présent et il pourrait même se laver tout seul. Car oui, il aime peut-être tendre des perches et saisir chaque occasion, se faire laver par une fille, même en étant un Moomba... Ils ne sont pas assez intimes pour ça. En revanche, pour ce qui concerne les questions d'Eli', il ne savait pas vraiment quoi en dire. Il haussa les épaules en faisant quelques pas dans la chambre pour mieux observer ce qu'il pourrait y avoir de mieux ici contrairement à leur ancienne chambre ? Pas le papier peint, à certains endroits, il était moucheté... Oui, c'était le bon mot vu le nombre de mouche écrasée sur le papier.

« Aucune idée. Sur Spira, personne n'a jamais vu de Mog ou alors, ils ont bien gardé le secret. Mais je présume qu'ils ont bien exister un jour puisqu'on en trouve en peluche ? »

Leur disparition est à cause de Sin ? Bien avant ? Vivaient-ils cachés dans un endroit secret pour une raison qui est seulement connu de ses petites boules de poile à pompon ? Pour ce qui était des effets de la fléchette, il avait quand même encore un restant de ce produit dans son corps.

« Marcher et parler, ça va encore mais en y allant mollo. Va pas me demander de fuir l'hôtel à toute vitesse car là, je pourrais pas te suivre... » Dit-il en plaisantant. « Mais il est pas question que tu aies ce sofa. C'est moi qui m'en charge, toi, c'est le lit, ok ? Quel homme laisserait une demoiselle prendre un canapé quand elle peut avoir le lit. »

Le gentleman passe à l'action, comme toujours ! Puis bon, ce n'est pas une chose qui le dérangeait, même si ça aurait été par terre. Il était juste fatigué, il somnolait un peu, rien de plus ce n'est pas comme si Gippel avait déboulé une longue descente en se bouffant tous les arbustes et les petites collines pour finalement être stoppé par un arbre et assommer par une rouge de fromage ! Là... avoir le lit aurait été un peu plus facile a accepter pour lui quand même. Mais si c'est juste un coup de fatigue, pas de soucis, il peut gérer ça en paix.

« Je vais en profiter pour prendre ma douche tant que je le peux encore. Tu m'excuseras donc, pour cette fois, je prends la place en premier. »

Il allait dans la salle bain, prit le premier pyjama qu'il trouva, au moins un bas, ce serait toujours ça de prit puis il pris ensuite sa douche. Un peu plus froide que chaud car par moments, il avait envie de garder les yeux fermés et il faut mieux éviter les accidents après tout, ce serait dommage de se blesser... Bref, une fois tout beau, tout propre mais pas bien réveillé, il retourna dans la chambre. Il avait bien attaché le petit cordon en guise de ceinture, de même qu'il avait plutôt un maillot de corps sur lui, plutôt large pour la nuit et place au dodo ! Comme convenu, monsieur prenait le sofa donc, pas question que la demoiselle aille là-dessus. En tout cas, il eut tout juste le temps de lui souhaiter une bonne nuit que l'Al Bhed n'avait pas mis long feu à s'endormir comme un bébé. En revanche, au petit matin, la demoiselle va avoir une surprise au réveil puisque l'Al Bhed avait semble-t-il quitté son sofa dans la nuit pour rejoindre le lit de la demoiselle. Cependant, avant de crier au scandale, on pouvait se poser la question. Était-ce de sa faute ? Ou bien c'était l'effet des fléchettes qui l'avait laissé dans le gaz quand il s'était réveillé pour aller se soulager dans la nuit ou boire un verre d'eau ? Le connaissant toutefois... le doute était permis ? Était-ce un acte préméditer ou involontaire ? En tout cas avec la dose de la fléchette, Gippel dormait comme un bébé, reste à savoir comment Eli' va prendre cet invitée surprise dans son lit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 18 Mai - 10:37

Eli
Spoiler:
 

Bon, nouvelle chambre, un Gippel redevenu humain … Ca allait à peu près ! Pour ce qui était des fléchettes, il expliquait bien que s’il se portait bien, il ne se sentait pas d’attaque pour autant pour galoper partout, il était un peu dans le gaz dirons-nous. Bon bah l’avantage, c’est qu’il s’endormira bien cette nuit … D’ailleurs il refusait qu’Eli prenne le canapé, bien sûr elle devait s’en douter. La sorcière étira un long soupir, bon soit, comme il veut, elle n’allait pas se lancer dans une querelle aussi débile qu’inutile pour savoir qui allait dormir sur le canapé. Bref. Il souhaitait prendre sa douche en premier, soit, Eléonore hocha la tête en guise de réponse et le laissa filer en premier. De son côté, elle alla s’asseoir sur le lit et patienta, gardant une oreille attentive comme si elle craignait que Joyce prépare quelque chose. … Non, il était trop dans les vapes pour ca encore, il n’arrivait même pas à se lever pour le moment.

Dès que l’Al Bhed quitta la douche, la sorcière y fonça à son tour comme si ca faisait une éternité qu’elle attendait cela. Il faut dire qu’elle avait eu des sueurs froides lorsque ce chasseur avait débarqué dans sa chambre sans crier gare, elle avait transpiré sous le coup du stress et n’était plus vraiment très propre. Donc oui, elle était assez impatiente et se déshabilla vite fait pour aller se mettre sous l’eau. Il n’y a que les cheveux qu’elle ne se lava pas, sinon ils mettraient du temps à sécher, donc elle s’en occuperait demain matin plutôt. Aussi, dès qu’elle fut lavée, séchée et en pyjama, elle allait directement au lit, il se faisait très tard désormais.

- Bonne nuit.

Dit-elle simplement avant d’éteindre les lumières et se plonger dans les draps, une main sous l’oreiller pour être un minimum plus en hauteur et elle ferma les yeux … Le stress de la soirée et la méfiance étaient encore bien présents, la demoiselle était aux aguets, mais finit par sombrer malgré elle dans le monde des rêves.
Et si elle ne se réveillait pas une seule fois de la nuit, son réveil au petit matin, lui, était fort en surprise ! Déjà, un lit pour une personne, quand on est dedans, il faut se serrer … Alors inutile de dire qu’elle s’était très vite rendue compte que quelqu’un était contre elle. Et comme il n’y avait pas trente-six mille personnes dans la chambre, elle écarquilla les yeux et se retourna brutalement vers Gippel en ayant un hoquet de surprise ! Réflexe de dingue, elle l’avait téléporté pour l’éjecter du lit, l’envoyant plus loin dans la chambre, mais elle était tellement affolée qu’elle n’avait pas calculé la trajectoire et l’avait envoyé s’éclater par terre plutôt que sur le canapé !!

- Oh pardon pardon pardon !!! Je ne voulais pas t’envoyer là !! Je t’ai fait mal !?? … Attendez une minute ? Qu’est-ce qu’elle raconte là ? - Hum enfin je veux dire … Mais qu’est-ce que tu fabriquais dans mon lit !???? Il était convenu que tu dormes sur le canapé !

La petite sorcière confuse se transformait en sorcière aussi gênée qu’énervée ! Non mais qu’est-ce qu’il essayait de faire là ?

- Ne t’avises pas d’abuser de moi lorsque je dors !

Comment ca elle exagérait ?
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mer 20 Mai - 21:40

Que s'était-il vraiment passé une fois les lumières éteintes ? Pour Eli', cela devait être une très bonne question et même pour Gippel mine de rien. Il s'était endormi rapidement, bien avant elle sûrement avant d'être transporté dans ses songes. Il ne savait pas de quoi il avait rêvé, sûrement quelque chose d'agréable car si c'était un cauchemar, il se serait réveillé et il aurait certainement eu du mal à s'endormir à nouveau... plus ou moins. Avant de se retrouver dans le lit de la demoiselle, l'Al Bhed s'était simplement réveillé à un moment donné dans la nuit pour se lever pour boire un peu car il avait la bouche pâteuse. Puis, voulant retourner se coucher, volontairement ou non – le mystère étant dû à un profond sommeil encore présent plus une dose de sédatif – il avait rejoint le lit de la demoiselle. En tout bien, tout honneur ! Certes il s'était glissé sous les draps mais il avait à peine posé sa tête sur le matelas qu'il dormait déjà à nouveau. Quoiqu’il en soit, sa venue ici était autant un mystère pour Eli' que pour lui.

Alors un tel réveil en fanfare, il se pressait la tête car ce réveil va sûrement lui donner une bosse de si bon matin ! Lui-même tentait de refaire le point sur la situation alors que al sorcière s'inquiétait autant pour lui qu'elle l'enguirlandait ! Il leva la tête vers elle en laissant don œil bien fermé – ce n'est pas comme s'il était ouvert d'habitude après tout – avant de donner aussi son avis.

« Mais ça va pas la tête ?! Je suis certes dragueur sur les bords, coureur de jupons aussi mais profiter de la situation ? Ha ça non ! Je t'ai déjà complimenté, posé quelques questions pièges que tu as su éviter mais profiter de la situation ? Tu te trompes de personne là. »

Ce n'était clairement pas son genre. Le jeune homme observa sa main, pas de sang dessus mais sûrement une bosse, à ne pas en douter. Il observa le lit où se tenait encore Eli' et se tourna vers le canapé. Apparemment il n'avait pas d’explication dessus. Son lit de fortune n'avait pas de siège éjectable apparemment, donc cette excuse n'existe pas dans cette situation. Cela dit, il grimaçait un peu en réfléchissant à la situation...

« Possible que je me suis levé et qu'en étant dans le gaz, j'ai été vers ton lit en croyant aller vers le canapé ? Après j'en sais vraiment rien, c'est vrai ! »

Pourquoi tenter de donner de nombreuses hypothèses alors que lui-même ne savait pas comment il était passé du canapé à son lit ? Puis si ça se trouve, c'est elle qui l'a téléporté dans son lit sans le savoir ? Dans son sommeil elle le prenait encore pour un Moomba et elle voulait une grosse peluche à ses côtés ? Qui sait après tout ? Gippel soupira un instant en se relevant. Après tout, avant de passer à la colère, elle était inquiète de ne pas lui avoir fait trop mal ? Donc l'hypothèse de l'invitation involontaire... pourquoi pas ? Non pas qu'il va foncer tête baisser dans cette hypothèse, il préférait se rattraper en sortant sa meilleure arme. Son talent et son amour pour les jolies filles.

« Puis quand bien même je t'aurais rejoint sans que je m'en souvienne... tu peux m'en vouloir de souhaiter ouvrir les yeux pour voir ton joli minois endormi ? C'est que tu dois être encore plus ravissante comme ça ? »

Ce n'est pas sûr que la sorcière craque pour ce gentil compliment mais on ne sait jamais ? Qui ne tente rien n'a rien et avec Gippel, il tente le tout pour le tout, quand il peut sans pour autant harceler la demoiselle avec ses tentatives. Il ne l'avait pas vraiment embêté avec ses petites tentatives dernièrement, il faut bien raviver la flamme avant qu'elle ne meurt cette pauvre petite flamme. Cela dit, attention à la contre-attaque de la demoiselle, soi ses paroles ont su la charmer un peu, soit il n'a fait que jeter de l'huile sur le feu ? Méfiance donc mais avec son petit sourire, il s’attendait à vite bouger, ne serait-ce que pour sa sécurité.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 21 Mai - 8:53

Eli
Ca, c’est ce qu’on pouvait appeler un réveil en fanfare ! Retrouver Gippel dans son lit alors qu’elle n’avait rien demandé, c’était quand même quelque chose. Elle venait de l’éjecter du lit en le téléportant plus loin, malheureusement dans la gêne, le stress et la panique, elle n’avait même pas calculé sa trajectoire et l’avait envoyé par terre au lieu de le renvoyer sur son canapé ! Pourquoi était-il venu sur le lit ?? En fait, lui-même ne le savait pas même s’il affirmait ne pas vouloir abuser de la jeune femme. Cette dernière était rouge écrevisse, mais allez  savoir si c’était plus de la gêne ou de la colère. Par contre s’il pensait arranger la situation en lançant des fleurs à la sorcière, il se trompait pour le coup.

Eléonore plissa des yeux et se leva, les bras croisés avec une frustration bien visible sur le visage. Elle passa à côté de Gippel sans même lui répondre – un vent digne de ce nom – et alla s’enfermer dans la salle de bain pour prendre une douche. Oui, une bonne douche, ca lui changerait les idées ! Et de son côté, il fallait espérer que Gippel songe à en prendre une bien froide pour lui remettre les idées en place. Eli ne se lavait pas de la tête aux pieds, c’était juste histoire de se détendre, mais elle se savonna tout de même, se sécha et se rhabilla. Aujourd’hui, elle se coiffait et s’attachait les cheveux en chignon non sans laisser deux de ses grandes mèches de cheveux pendre de chaque côté de sa tête. Et lorsqu’elle sortit de la salle de bain, elle n’était malheureusement toujours pas de bonne humeur.

- Prends toi vite une douche, et froide, ca ne te fera pas de mal.

Oui là, c’est clair, elle s’était levée du pied gauche. Pendant que l’Al Bhed s’éclipsait, elle tâchait de bien réunir leurs affaires pour ne rien oublier une fois qu’ils quitteraient les lieux. Eléonore avait bon espoir de ne pas croiser Joyce ce matin s’il était encore dans la chambre, avec la dose de sédatif qu’il s’était prise, il dormait peut-être encore. Aussi, lorsque Gippel revint, Eli ne perdit pas une minute et ils quittèrent la chambre. Elle ne savait pas par contre où était le réfectoire dans cet hôtel pour prendre le petit-déjeuner, donc dès qu’ils croisèrent un employé – un grand gaillard bien bâti comme un maçon qui transportait les valises – elle lui demanda.

Bon, il fallait redescendre au rez-de-chaussée, ils prirent alors l’ascenseur et passèrent devant l’accueil pour rejoindre une immense salle bien aménagée pour recevoir la clientèle à l’heure des repas. Eléonore n’était pas affamée non plus, mais ne comptait pas rester l’estomac vide pour autant ce matin, elle prit un bon croissant avec une tasse de thé. Et une fois qu’ils furent installés, la sorcière semblait plus calme, d’apparence. Sa mauvaise humeur était toujours bien présente et s’entendait à l’intonation de sa voix.

- J’ai bon espoir qu’aucun mog farceur ne pointe le bout de son nez aujourd’hui. Donc cette fois, il faut que j’aille m’acheter un téléphone et ensuite … Hum. C’est quand le tournoi déjà ? Demain ? Dans deux jours ?

Zut, ils devraient peut-être regarder un peu plus la télé des fois pour se tenir au courant de ce qu’il se passait dans le monde. Ce serait bête de louper cet événement qu’ils souhaitaient tous deux voir de leurs propres yeux.

- Quoiqu’il en soit, hier tu as voulu faire ce que j’avais envie de faire au centre-ville. Aujourd’hui, ce sera l’inverse. As-tu envie de voir quelque chose en particulier dans cette ville ?

Tant qu’il avait sous la patte une personne qui connaissait la ville à peu près comme sa poche, autant en profiter. Car bon nombre de touristes devaient se perdre facilement à Deling City.
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Sam 23 Mai - 20:39

On pouvait dire que Gippel avait pioché la mauvaise carte cette fois, certes la rejoindre dans son lit n'était pas fait volontairement – il n'en avait aucun souvenir en tout cas – mais même s'il se perdait entre excuses et compliments, cela n'avait en rien diminué la colère de la demoiselle qui pour le coup, semblait bien menaçante... Il ne manque que la tenue de cuir et le fouet et là, Gippel réfléchirait à deux fois avant de dire ou tenter quoi que ce soit. Cela dit, il avait bien retenu la leçon, pas de visite nocturne dans son lit et pas de compliment dès le matin, ok, pigé, il ne va pas recommencer de sitôt. Eli' se dirigea vers la salle de bain sans un mot en laissant l'Al Bhed seul comme un idiot dans la chambre... Bon, aujourd'hui, il va éviter de la taquiner, il va au moins lui laisser quelques heures de paix alors. Le temps qu'elle passait dans la salle de bain, Gippel s'occupait comme il pouvait en faisant le lit de la demoiselle, rangeant correctement les couvertures de son « lit » qui était un canapé et continua à faire quelques petites tâches qui éviteront à Eli' de trop en faire.

Car une fois sortie de la douche, elle ne semblait pas s'être calmé pour autant, lançant froidement au jeune homme de prendre une douche froide. Entre ça et le vent qu'elle lui a mis en allant vers la salle de bain, il va finir par s'enrhumer le pauvre. Enfin, quoiqu'il en soit, il allait prendre sa douche, sans qu'elle soit pour autant vraiment froide, pile ce qu'il fallait. Une fois prêt, il en avait profité pour mettre des vêtements plus passe partout qu'il avait acheté la veille pour laisser ses affaires habituelles respirer la propreté un peu plus longtemps. Il enfila donc son jean avant de mettre un... pull ? Tee-shirt ? Difficile à dire, cela faisait les deux à la fois, ça semblait être un sous-pull blanc sur un maillot noir. Et ce ruban rouge avec un double R dedans, c'était la marque ? Ça explique peut-être pourquoi il a eu un foulard rouge offert ? Bon, c'était pas mal, il espérait ne pas s'être fait avoir avant d'anciens trucs que personne ne porte mais... bah, ça semble pas mal, non ?

Bref, une fois de retour dans la chambre, Eli' semblait toujours assez muette et tous deux quittèrent la chambre en s'assurant n'avoir rien oublié. Pour la suite, ils quittèrent aussi l’hôtel avant de rejoindre la ville toujours aussi nocturne. C'est normal après qu'il ai déjà un coup de barre de si bon matin, il était perdu dans ce genre d'endroit. Quand la jeune sorcière se mit à lui reparler, il ressentait encore une pointe de colère dans sa voix mais la discussion était déjà plus banale. Personnellement, lui aussi n’espérait pas trouver de nouveaux Mog sur sa route, une fois en Moomba, ça suffit !

« Le tournoi ? Euh... Faudrait jeter un coup d’œils aux infos car je sais plus trop... »

Ou même jeter un œil aux gros titres des journaux dans la rue, un tournoi de la sorte, ça devait sortir de l'ordinaire, plus que « c'est la crise » ou « hausse du chômage », c'était chiant à force ce genre de gros titre que tout le monde sait. Surtout quand le monde est gouverné par des idiots et/ou incompétents. Y a pas vraiment ce genre de choses sur Spira mais ça n'empêche pas que le monde ne tournait pas rond à cause de Bevelle et compagnie. Même si Eli' lui permettait de voir tout ce qu'il souhaitait aujourd'hui, il avait quand même son petit mot à dire pour cette sortie.

« Ok mais on en fera qu'une partie de mes choix puisque hier tu t'es débrouillé pour tenter de trouver une solution pour mon souci de Moomba. »

Comme ça ce sera équitable, un échange équivalent, une partie pour lui, une partie pour elle quoi. Comme ça tout le monde y trouve son compte ! Si ce n'est pas équitable comme ça, il ne voit pas comment tourner le problème autrement. Mais concernant ses envies, ce ne serait rien de bien compliqué. Pas question de faire un peu de tourisme, ça non, ce n'était pas trop son truc. Sauf peut-être dans une grande ville bien comme il rêvait, un peu comme Esthar en prenant l'exemple de Dol. Mais Deling City... bof, pas terrible.

« Peu importe l'endroit où tu m’emmènes, un endroit où je pourrais comparer nos technologies avec les vôtre. Tiens par exemple, comment vous arrivez à retranscrire à la télévision vos images ? Ce serait un bon début pour comparer les choses. »

Entre leur sphère pour enregistrer et ce qu'ils trouveront ici, il y a une sacrée différence, ! Rien qu'avec le fait d'avoir de bonnes minicaméras dans les portables, ce serait déjà une grande différence, d'autant plus que la qualité est pas mal non plus sur ces petites machines. Bref, en route vers de nouvelles machines donc ! Car bon, les voitures c'est bien beau et gentil mais il en a vu une, il les a toutes vues quoi. Avançant dans les rues, Gippel pouvait voir déjà travers quelques vitrines les différents écrans de télévision mais autant ça, ça ne l'intéressait pas tellement. Mais une fois face aux caméras en tous genres, il n'en croyait pas son œil ! Des choses si petites avec autant de mémoire ? C'était à peine croyable !

« Ouah ! Quand on sait que nos sphères ont pas de longue durée pour enregistrer les images, ici, c'est à peine croyable !!! C'est là qu'on voit bien les différences entre nos mondes. Et vous en avez d'autres de genres de makinas du quotidien ? Nous, on doit faire avec ce qu'on trouve et ce qu'on arrive à faire fonctionner alors parfois on est assez loin d'imaginer à quoi sert telle ou telle makina... c'est parfois comique à voir. »

Oui, quand on tente de faire fonctionner un grille-pain comme arme ou comme un moteur, on obtient un résultat incroyable ! Enfin, pitoyable plutôt. Oui, c'est le bon mot. Mais quitte à parler makina, pourquoi pas voir s'ils ne possèdent pas d'une makina inédite sur ce monde ?

« Est-ce qu'il existe une makina que tu rêverais d'avoir ou de voir à l'oeuvre mais qui n'existe pas encore sur ton monde ? »

Simple curiosité. Après, avec son « absence », peut-être qu'Eli' allait pouvoir voir cette fameuse makina à l’œuvre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 25 Mai - 14:16

Eli
Spoiler:
 

Ah bah quand Eléonore était vexée, elle était vexée, c’est sûr. Il était plus que vain dans des cas comme ca de la taquiner pour tenter de la faire sourire ou lui lancer des compliments à tout va, ca avait le don de l’agacer encore plus et elle finirait par envoyer un truc à la figure de Gippel pour le calmer. Le mieux à faire, c’était simplement de la laisser tranquille jusqu’à ce qu’elle oublie d’elle-même ce mauvais passage et de ne surtout pas insister.
Bref. Pour le programme de la journée, aujourd’hui, c’était la journée de Gippel. S’il avait envie de voir ou de découvrir quelque chose en particulier, Eli l’emmènerait sans aucun souci. Mais bon, il fit quand même un drôle de marché qui la fit soupirer.

- Soit, si tu veux.

Le seul truc qu’elle prévoyait de faire pour elle-même aujourd’hui, c’était d’acheter ce fameux téléphone qu’ils étaient censés être déjà allés prendre la veille si ce mog n’était pas apparu.
Première chose qui intéressa Gippel, c’était les télévisions, il souhaitait les comparer avec les sphères de Spira. Soit, Eléonore l’emmena en plein cœur du centre-ville afin de passer devant un magasin informatique qui vendait des appareils en tout genre, dont des télévisions. Ils s’arrêtèrent là et ce fut suffisant pour intriguer l’Al Bhed au plus haut point.

- Regarde à l’intérieur du magasin, là-bas. Ce sont des caméras. Comme vos sphères, elles filment et enregistrent des images, et après quelques petites manipulations, on peut diffuser ce qu’elles ont enregistré sur les écrans de télévision. Ne me demande pas trop de détails par contre, je ne m’y connais pas trop dans ce domaine.

Bien sûr, elle expliquait que parfois même si on voyait un film, parfois on voyait des villes se faire détruire, ou de gigantesques monstres qui démolissent tous, on voit des gens utiliser de super pouvoirs … C’était des effets spéciaux, un trafic fait par ordinateur, ce n’était pas des images enregistrées par la caméra. Du coup forcément, elle venait à parler d’une autre machine du quotidien par la même occasion.

- Les ordinateurs commençaient déjà à se faire de plus en plus connaitre à mon époque. Je suppose qu’aujourd’hui, c’est devenu une machine indispensable pour le travail ou les recherches.

De la même façon, elle expliqua un peu grosso-modo ce qu’était Internet, ce large réseau où l’on pouvait trouver de tout mais surtout n’importe quoi. Les logiciels aussi qu’on pouvait installer dessus, jeux comme outils de travail en tout genre. C’était assez compliqué à expliquer pour le coup, le mieux à faire, c’était d’en tester un ! Pour sûr que sur Spira, ils en avaient certainement dans les grandes villes, mais ils ne connaissaient pas tout ce qu’il y avait sur Dol. Internet, entre autre.
Bref, Gippel vint ensuite à demander si Eli rêvait d’une machine en particulier. Elle soupira, elle ne s’était jamais vraiment posée la question.

- J’imagine que beaucoup de femmes doivent rêver d’avoir des machines ou robots qui font toutes leurs tâches à leur place … Ca existait déjà, d’une certaine façon, en fait. - Je ne sais pas … Pour ma part je dirai que j’aimerai bien qu’une machine soit capable de rendre les gens moins idiots.

Oui c’était un rêve ca, aucune machine n’était capable d’une telle chose … On n’y pouvait rien si la mentalité de bien des gens ne changeait pas.

- Supprimer les préjugés … Les gens doivent apprendre à juger les choses par eux-mêmes et non parce qu’une loi, une règle ou une personne leur dit de penser comme ceci et non comme ca. Elle eut un léger rire – très jaune. - Mais je doute que l’ingénieur le plus compétent de l’univers puisse créer une machine pareille, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mer 27 Mai - 21:31


Comme Gippel avait laissé la demoiselle tranquille pour éviter de réveiller sa colère, la demoiselle lui avait quand même laisser la journée pour lui... même si là, lui, il voulait quand même lui laissé une partie de la journée pour elle. Hier, elle avait dû repousser son achat de portable pour tenter de trouver une solution pour l'aider, il était normal qu'elle ai quand même un moment de la journée où ils iront faire un peu ce qu'elle voulait. Mais pour le moment, Gippel s'intéressait aux télévisions de Spira, leur façon de filmer tout ça. Il n'avait pas encore eu l'occasion de voir les effets spéciaux mais avec le peu qu'il avait vu à la télévision, ça change tout, là où Spira reste quand même très basique, le moindre effet pour basculer d'un reporter à une image en direct ou non, ce n'est pas la même chose. C'était une toute autre catégorie mine de rien !

Mais lorsque la demoiselle commençait à lui expliquer un peu plus en détail – du moins ceux qu'elle avait en réserve – pour lui parler des effets spéciaux, ce genre de choses et ouah, il demandait à voir ça ! Mais Eli' venait à ajouter quelque chose sur les ordinateurs... ce terme, le fonctionnement lui parlait un peu mais ce n'est pas vraiment la chose la plus répandue sur son monde. Surtout quand on sait que la technologie faisait hérisser le poil de la plupart des habitants...

« Je suis pas trop à jour mais je crois que ça existe aussi chez moi... plus ou moins. Il n'y a peut-être pas toutes les infos mais... Disons qu'un de mes amis en avait un dans son vaisseau, c'était un peu comme une bibliothèque sur son écran, tout ce qu'ils avaient entrer dedans pouvait être visualisé. Il pouvait même voir des sphères. »

Oui, Cid avait plus d'un tour dans son sac et avant de partir, il travaillait sur une nouvelle découverte, ce vaisseau qui n'avait pas encore de nom mais vu que Frangin et Poto bossaient beaucoup dessus, peut-être que ce sera pour eux ? Sauf si Cid préférait l'utiliser pour autre chose ? Après tout, Rikku aussi peut avoir des vues là-dessus. Enfin bref, ce n'était pas vraiment encore ça le sujet principal même si en reparlant de ça, il se demandait où ça en était ? Depuis son départ, ils ont dû avancer sur ce projet ? Changeant un peu de sujet en restant quand même sur les makinas, il demanda à la demoiselle un genre de machine qui lui faisait envie mais elle n'avait pas grand-chose à proposer. Ce qui lui ferait vraiment plaisir, une makina qui rend les gens moins stupide, Voilà une tâche qui est bien compliqué rien qu'à elle seule ! Mais aussi sa seconde requête qui était vraiment très lourde comme mission ! Une bonne idée mais réussir une telle chose serait grandiose !

« Eh bien le jour où Asran viendra me faire la bise, je pense que quelqu'un aura réussi à fabriquer une telle makina car je le vois mal faire un tel geste naturellement... »

Rire jaune pour lui aussi. Mais voir Asran se montrer aimable avec les Al Bheds, ce n'est pas demain la veille qu'ils vont voir ça. Une machine capable d'une telle chose... est-ce seulement possible ? Ce n'est pas impossible non plus, Gippel avait un jour entendu certaines rumeurs même si cela l'étonnait un peu mais il avait entendu parler d'une machine qui se basait sur les sentiments des humains. En gros, la machine pouvait se diriger vers quelqu'un avec de mauvais sentiments par exemple. Mais bon, ce n'était qu'un exemple après tout puisque sinon, Asran serait sûrement visé en permanence par une telle makina. Où il avait entendu ça d'ailleurs ? Sûrement au Crimson Squad, une chose qui se disaient entre deux types de Bevelle haut placé. Mais comme ça ne date pas d'hier, il ne sait plus si c'est vrai. Puis ce sont des rumeurs après tout.

« Mais même avec Dol, ce n'est pas impossible. Vous êtes pas mal avancé en technologie alors si ça se trouve, un truc pareil, c'est plus ou moins en projet de développement ? Peut-être pas forcément pour ça mais eux, ils pourraient inventer un truc comme ça ? »

Eh oui, pourquoi pas ! Ils ne pouvaient pas savoir ce que tout le monde faisait que ce soit ici ou ailleurs ? Peut-être que des scientifiques d'Esthar travaillent sur un tel projet bien caché dans leur labo ? C'est aussi une possibilité qu'ils ne le fassent pas mais bon, comment être sûr à cent pour cent que c'est ou ce n'est pas le cas en ce moment ?

« En imaginant ce genre d'invention, les gens peuvent nous trouver un peu trop rêveurs, utopiques et pourtant, combien de gens ont dit ça avant que les makinas ne volent ou puisse faire des choses que les gens ne croyaient pas possible ? Faut s'accrocher dans la vie, que ce soit en fabriquant quelque chose ou en essayant de changer les choses. Ce n'est pas parce que notre voix fait écho, seul, sur le haut d'une montagne que personne n'a entendu notre voix. D'autres gens pensent comme toi concernant ton secret. Ta voisine est un bon exemple après tout. Les gens ont parfois peur de se lancer et il suffit qu'une personne dise ce qu'elle pense pour que les gens retire leur propre barrière. »

Gippel se la jouait philosophe ? Eh bien pourquoi pas après tout, il a bien le droit de montrer que son talent n'était pas uniquement la drague – même si Eli' est une adversaire coriace dans ce domaine – et que notre bon ami pouvait aussi faire travailler son cerveau pour dire des choses plus ou moins sensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Ven 29 Mai - 21:50

Eli
Spoiler:
 

C’est sûr que ca relevait de l’utopie de penser qu’une machine serait capable de rendre les gens moins idiots. On ne changeait pas des mentalités en claquant du doigt. Surtout sur des sujets dont les préjugés datent de si longtemps qu’on les suit sans se poser davantage de questions. L’exemple d’Asran qui viendrait faire la bise à un Al Bhed, voilà un exemple qui en choquerait plus d’un si ca se produisait, mais Gippel comprenait bien où Eli voulait en venir. Quant à savoir ce que la technologie de Dol pouvait permettre, peut-être qu’Esthar faisait des prouesses, mais la sorcière n’était pas sûre qu’ils aient pu créer un tel engin tout de même.

- J’ai déjà eu écho qu’on pouvait pratiquer un lavage de cerveau, mais quand bien même, je doute que ca fonctionne. Peut-être que ca supprimera les souvenirs d’une personne. Qu’elle oubliera tous ses jugements au sujet d’une chose ou d’une autre … Mais tôt ou tard, ca finit par revenir tout ca.

Malgré tout, Gippel semblait vouloir lui faire rentrer dans le crâne qu’il ne fallait pas perdre espoir dans la vie. Un commentaire qui eut le don de la faire sourire doucement. Un sourire un peu moqueur pour le coup.

- Soyons réalistes. Le cœur des Hommes peut être influencé … mais il n’est jamais totalement contrôlé. Même le sort de manipulation le plus puissant de l’univers finirait par être dissipé. Car il en est ainsi, les Hommes ont leur propre volonté, et leurs propres pensées. Tu parles de ma voisine, et des personnes qui pourraient penser comme elle … Ils pourraient influencer les autres sur leur façon de voir les choses, sur les sorcières notamment. Une partie de la population cèdera et finira par accepter qu’ils avaient tort jusque maintenant. L’autre restera ancrée dans leurs préjugés. Une machine ne changerait rien, c’est aux Hommes de changer tous seuls.

C’est donc ce qu’elle disait tout à l’heure : elle rêvait d’une machine qui ne pourrait jamais exister. Et même si elle existait, elle ne servirait à rien car les Hommes finiraient toujours par redevenir maître de leurs émotions, de leurs pensées, de leurs points de vue et décisions.
Bref, ils parlaient de ca en pleine rue mais bon. Ils finirent par arriver devant une boutique de téléphone, Eléonore sauta sur l’occasion pour entrer et aller s’en chercher un. Pas la peine d’en acheter un super moderne, de toute façon à voir les prix, c’était à s’exploser les yeux tellement c’était ahurissant. Elle préférait en prendre un tout simple, du moment qu’elle puisse envoyer des messages et appeler ses contacts, ca lui suffisait. Pour l’opérateur, dans la mesure où elle n’avait pas d’appartements ni de maisons pour recevoir les factures et compagnie, elle n’en prit pas. Elle achetait des cartes prépayées – elle se faisait d’ailleurs un bon stock au cas où. Puis elle se tourna vers l’Al Bhed.

- Alors ? Tu en veux un ou pas finalement ? Je t’apprendrai à l’utiliser si tu en achètes.
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 1 Juin - 21:10


Pour Gippel, rassuré Eli' sur tout ce qui la fait douter se doit d'être une seconde nature. Peu importe son souci, il doit avoir une réponse et même si elle n'est pas vrai ou qu'il n'a pas la réponse, elle doit au moins la faire sourire. Son problème – du moins ce qui tracassait son cerveau actuellement – n'était pas un problème simple, après tout, jamais il n'avait vu que makina capable de contrôler un esprit, lui dire comment penser, ect. Mais que ce soit sur Spira ou ailleurs, il devait bien exister une façon que cela se fasse ? Avec Gippel et Eli', oui, cette machine aurait une bonne utilité mais entre n'importe quelles mains... attention quand même. C'est dommage que cela n'existe pas à leur connaissance mais c'est aussi un miracle. Avec des types comme Asran, il vaut mieux qu'il n'apprenne pas son existence sinon l'anti-makina va retourner sa veste pour mettre la main sur une telle chose.

Eli' avait beau avoir son âge à peu près, elle avait une façon de penser qui n'était pas donnée à tout le monde, cela la rendait plus jolie, c'est vrai et puis ce n'était pas plus mal. Gippel aime tous les genres de demoiselles mais entre les cruches qui ne font que glousser et celles qui peuvent réciter le dictionnaire à l'envers, y a un juste milieu. Et Eli' doit être dans ce milieu, intelligente avec quelques lacunes mais une façon de penser assez mature, qui prouve qu'elle en a dans le cerveau. Face à ses propos, il avait trouvé un moyen de changer une partie de la population, pour penser comme eux mais il retenait cette réponse. Vu sa réaction ce matin, ce n'était pas plus mal d'éviter de lui lancer des fleurs. Elle le prendrait bien s'il disait que la beauté d'une femme peut envoûter les esprits des hommes et leur faire donc changer d'avis. Cela marche dans le sens inverse, un beau gars peut changer la façon de penser d'une autre mais ça, c'est l'amour, messieurs dames ! Préférant éviter une nouvelle bosse il retenait donc ses propos... mais il avait raison aussi !

« Bien dit. Il faut juste trouver le petit caillou à pousser qui va agir comme l'effet boule de neige en pente. »

Oui, elle va grossir en descendant la piste, il faudra donc – pour eux ou les autres – trouver caillou à pousser qui va, une fois arrivée en bas, exploser et faire changer les avis des gens. Profitant de l'occasion, Eli' allait s'acheter un portable en ne visant pas trop gros. Lui aussi était ahuri en voyant le prix de certains modèles ! Ok c'est pratique mais les gens ont conscience de tout ce qu'ils pourraient acheter avec une telle somme ? Bref, une fois qu'elle avait fait ses achats, elle se tourna vers lui pour avoir son avis... Eh bien pourquoi pas !

« Tant que j'ai les moyens, pourquoi pas. Alors, voyons voir les différents modèles... »

Certains avaient l'air intéressant en proposant bien des options mais plus il y avait d'option, plus le chiffre premier s'éloignait de la virgule sur le prix. Au final, le sien était similaire à Eli', presque le même mais en restant quand même différent. Il opta pour un téléphone noir car le noir, ça va avec tout. Comme tout les portables ont certaines fonctions obligatoires – comme les photos ou la caméra – ce sera l'occasion pour Gippel de faire joujou quand il va s'ennuyer. Il va même tenter un peu plus tard d'obtenir une photo d'Eli'. Bah quoi ? On sait jamais ce qui arrive demain, s'ils se retrouve séparé ? Si un autre gars profite de son absence pour assommer la sorcière et l'enlever, il faut bien qu'il ait une photo à montrer ! Puis ce sera tellement mieux d'avoir une photo de la belle à disposition, ça ne pourra que l’inspirer pour mieux lui déclarer sa flamme.

« Maintenant qu'on est ok pour ça, autant nous renseigner pour le tournoi, je dois avouer qu'avec cette histoire de Moomba, j'ai plus tellement les idées claires à ce sujet. »

L'occasion de se rafraîchir la mémoire aussi. Beaucoup d'endroits en ville affichaient déjà des affiches pour faire le maximum de pub possible. Il y avait les détails dans toutes les langues sur cette affiche – sauf en Al Bhed notait Gippel – mais comme il savait lire la langue commune, il pouvait donc savoir que cela aurait lieu très bientôt mais que des vaisseaux étaient mis à disposition pour que les spectateurs et candidats se rendent sans encombre sur Spira dans ce nouveau stade... c'était d'ailleurs étrange que Yévon accepte une telle chose mais il y avait un autre nom à coté des leurs, Néo-ShinRa... Un nom qui ne lui dit absolument rien.

« Il vaudrait mieux aller en prendre un de suite avant d'arriver au tournoi, quitte à arriver en avance, au moins on aura pas besoin de paniquer en cas de retard. »

Puis qui sait ce qui pourrait arriver. Il pourrait y avoir des anti-tournoi qui feront tout pour saboter les vaisseaux ou foutre un maximum de bordel, ce qui pourrait retarder leur arrivée. Autant ne pas prendre de risque du coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 2 Juin - 21:58

Eli
Spoiler:
 

Après une discussion assez sérieuse, qui semblait dissiper petit à petit la colère d’Eléonore envers Gippel pour ce matin, le duo était parti dans un magasin de téléphone. Il fallait absolument qu’elle en prenne un avant de partir au tournoi, ca ne pourrait que leur être utile. Eléonore en avait acheté un simple ainsi que plusieurs cartes pour son forfait, dans la mesure où elle n’habitait nulle part et qu’elle ne pourrait pas recevoir ni payer ses factures mensuelles. Gippel décida de s’acheter un portable aussi, aussi sa camarade lui suggéra de faire pareil qu’elle en ce qui concerne le forfait.

Chose faite, ils quittèrent la petite boutique, où l’Al Bhed suggéra d’aller se renseigner pour le tournoi. Et après quelques pas où ils purent voir des affiches le concernant, il proposa d’aller déjà prendre un vaisseau pour y aller, quitte à y arriver en avance. En réalité, ils faisaient bien car dans peu de temps, l’aérodrome allait être attaqué par une pseudo-sorcière qui allait être ajoutée sur la liste noire d’Eléonore. Direction l’aérodrome, ils durent traverser une bonne partie de la capitale pour y déboucher. En plus, Eli avait dû s’aider des panneaux puisqu’elle n’avait pas souvenir de s’être souvent rendue par-là par le passé … Une fois sur place, il fallait trouver le bon vaisseau.

- Hum, excusez-moi ? Quel vaisseau part pour le « Tournoi Mystère » sur Spira ?
- C’est celui tout au fond, là, vous voyez les gens qui montent à bord ? Faites vite pour payer votre place, on s’envole dans une quinzaine de minutes !


Oups ? Bon ils arrivaient juste à temps alors. Eli se dépêcha d’entraîner Gippel avec elle pour qu’ils prennent leurs places et ils montèrent à bord de l’engin pour aller s’installer. Le voyage allait être un peu long, aussi, la jeune femme allait en profiter pour apprendre à son ami à se servir de son téléphone. En plus comme il y avait des prises dans le transport, ils allaient pouvoir les charger en prime ! Bon et bien … Retour sur Spira ? Ils n’auront pas tout vu sur Dol mais rien ne les empêchait d’y revenir par la suite … Et peut-être même qu’ils seraient obligés de faire un détour par Esthar avec ce qu’Ultimécia allait infliger à la jeune femme là-bas …
Revenir en haut Aller en bas
Chaos
Modo à la retraite!

Modo à la retraite!

avatar
Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Dim 7 Juin - 14:13



Eléonore gagne 300 Gils et passe au niveau 10 !
Gippel gagne 250 Gils et passe au niveau 10 !


Le duo se dirige vers Le Tournoi Mystère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Ven 12 Juin - 15:13

Sheli et Yusuke viennent de Spira - Kilika
===========================
Voilà, ça y'est, on l'a. Le cristal du feu. Ça nous fait donc deux cristaux en notre possession, cependant nous n'avions pas encore les autres orbes, ce qui signifiait qu'il fallait partir à la recherche des chimères à nouveau.

J'avais pris mon temps pour quitter le temple d'Ifrit à Kilika, car on avait dit devoir entrer pour prendre des notes sur les lieux et notamment la chambre du Priant, aussi j'avais pris soin de dessiner la stèle représentant visiblement l'Ifrit du Temple, ainsi qu'un croquis de la salle à proprement parler. Puis j'avais également dessiné un piédestal comme ceux présents dans la salle de l'épreuve où on devait visiblement mettre des sortes de sphères par le passé.

Et j'avais bien fait. Car une fois qu'on fut sortis avec Sheli, on réalisait que le temps avait du s'arrêter lorsqu'on était entrés dans le Temple du cristal, car les moines furent surpris de nous voir sortir aussi vite. On avait même du leur montrer les notes de mon épouse et mes croquis pour prouver qu'on avait bien fait notre "travail", et résultat, tout se passa plutôt bien. De toute manière, les moines ne pouvaient pas avoir conscience que le temple du cristal se trouvait là juste avant, on ne pouvait le savoir qu'en ayant un orbe après tout!

Toujours est-il que vu que nous avions été entièrement restaurés par le gardien du cristal, nous pouvions partir dès maintenant. Il ne fallait pas oublier que notre tête était mise à prix sur Spira, et il serait surement préférable de se faire oublier pendant un temps. Surtout moi, puisqu'autant Sheli n'avait presque pas montré son visage, autant le mien avait été dévoilé, même avec une perruque.

On grimpait donc dans la montagne pour utiliser un chocolégume blanc, il ne fallut pas longtemps pour qu'un chocobo arrive, attiré par l'odeur forte de cette chose!

«Oui, on a beaucoup à apprendre de Dol, je pense... il faudrait trouver de préférence une grande ville où on pourra glaner un maximum d'informations. Mais d'abord, on va essayer de trouver la plus proche d'ici.» que ce soit Dollet ou autre, ça n'avait pas d'importance, car de toute manière, il faudrait surtout y être avant la tombée de la nuit.

Je laissais Sheli prendre les rênes, dans un premier temps, on restait bien au-dessus de l'océan, ce qui nous obligeait à contourner les terres et à faire quelques détours... je me fiais à la position du soleil pour continuer de filer plein Est... on pouvait voir au loin les montagnes de la route des mycorocs avant d'arriver sur une longue branche d'îles... mais ça prenait un temps fou. Plus le temps passait, et plus je commençais à douter qu'on puisse atteindre la terre ferme avant la nuit!


«Ça doit bien faire quatre heures qu'on vole, je commence à avoir mal aux fesses... et regarde, on dirait que la nuit ne va pas tarder à tomber...» c'est alors que je remarquais qu'en remontant vers le Nord, la terre se dessinait à l'horizon! C'était presque un demi-tour en fait, car là, sans que je ne le sache, on se trouvait presque au niveau de l'île de l'enfer, qui portait bien son nom puisque des monstres particulièrement puissants se trouvaient là bas... mais même de là où on était, on voyait bien qu'il n'y avait pas de ville, alors que vers le Nord, j'apercevais ce qui devaient être des buildings.

Plus on avançait et plus il faisait nuit, j'ignorais que c'était en grande partie due à la ville elle-même, mais également à l'heure tardive... si bien que lorsque Sheli posa enfin le chocobo qui paraissait épuisé, il faisait nuit.

«Et bien, sur ce monde, on peut dire qu'il fait nuit noire super vite!» je ramenais ma main en visière, j'avais pourtant l'impression que plus loin, c'était plus clair? M'enfin peu importe, cette ville paraissait bien moderne, donc on était bien tombés...

«Bon allez... étape 1, trouver un hôtel... viens.» je prenais sa main, bien que je me tortillais un peu tellement j'avais mal aux fesses! Pour sur que là, je n'allais pas prendre un bain, j'avais pas du tout envie de m'asseoir et je me contenterais donc d'une bonne douche! Mais d'abord, il fallait découvrir ce nouveau mode de vie. Dol ressemblait pas mal à Gaïa sur certains points, mais en arrivant à Deling City - bien que je ne savais pas encore que la ville s'appelait comme ça - on tombait sur un bus! Tiens? Ils en ont ici?

«Viens, on va prendre le bus, si ça s'appelle comme ça ici aussi.. ça devrait nous conduire en centre ville, on demandera au chauffeur de nous dire où descendre pour l'hôtel» ce serait plus simple comme ça! On grimpait donc à bord du premier qui passait, puis on suivait les instructions du chauffeur pour rejoindre le centre... bon, on avait pas mal de choses à apprendre, donc sur cet endroit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Sam 13 Juin - 14:58

Spoiler:
 

Direction Dol donc, nous en avions pour plusieurs heures de vol, sûrement qu’il ferait déjà nuit lorsque nous arriverons à destination. J’avais appelé un chocobo blanc afin qu’il nous porte sur son dos, et comme d’habitude, je jouais le rôle du pilote puisque j’avais déjà l’habitude de diriger des chocobos sauvages sur Gran Pulse.
Cela dit, même si nous avions eu des indications sur la route à suivre, il faut admettre que n’ayant pas été sur Dol auparavant, nous n’avions aucune idée de ce à quoi ca ressemblait, donc j’appréhendais un peu à l’idée qu’on se trompe.

Mais ca allait finalement. Au bout de plusieurs heures de vol, on apercevait enfin la terre ferme. La soirée s’installait et lorsque nous atterrissions à Deling City – bien que nous ignorions son nom en réalité – il faisait déjà nuit. Bon après, on ne savait pas non plus qu’il faisait toujours nuit ici, à l’image de Nautilus sur Cocoon. Après s’être autant épuisé, le chocobo avait filé à toute allure – visiblement il avait encore de l’énergie à revendre ! – et moi, je me frottais les fesses avec toute la classe de l’univers, mais je n’y peux rien, je ne les sentais plus à force ! Et en plus j’avais envie d’aller au petit coin. Donc oui, trouver un hôtel, ca m’allait ! En plus les lieux avaient l’air moderne, je pense qu’on va pouvoir trouver un peu de tout ici … et niveau transport, on avait même droit au bus ! Cool, pas besoin de se perdre pendant des heures dans les rues.

- Bon par contre je ne me mets pas assise moi …

Donc je restais debout dans le véhicule. Non ca va là, je crois qu’on a eu notre dose. On se renseignait auprès du chauffeur dont l’arrêt au centre-ville nous déposait … juste devant le Galbadia Hôtel. Chose qu’il nous précisa juste avant qu’on ne descende.

- Bon bah … Ca a été vite en fait. La vache, le quartier est plutôt bien animé pour une soirée.

Ca c’était une ville animée comme je les aimais ! Et Yusuke aussi sûrement, puisque qui dit foule dit poches à fouiller en masse. Je levais le nez pour regarder le nom de l’hôtel avant de regarder à travers les portes en verre. Ca avait l’air d’être un hôtel assez chic, mais on s’en fout, on a les moyens.

- Bon on se magne !! Plusieurs heures de vol avec une vessie pleine, j’ai l’impression que je vais exploser !!

Zou ! Moi je rentrais et je demandais tout de suite une bonne chambre à la dame à l’accueil. Elle nous indiquait quel étage nous devions aller en prenant l’ascenseur et nous désigna le restaurant en bas des escaliers si on avait un petit creux. Mais nous connaissant, on va surtout se commander quelque chose via le room service pour pouvoir être tranquille. Donc hop, j’attendais mon époux et je filais dans l’ascenseur, dans le couloir, dans la chambre et … ca y est, j’étais déjà enfermée dans la salle de bain.

- Prem’s pour la douche !

C’était la première fois depuis un moment que nous prenions une douche séparément mais là j’étais pressée ! De toute manière, je faisais vite puisque j’avais aussi envie de me reposer après une telle journée. Donc je faisais mes petites affaires, je me lavais vite fait bien fait, je me séchais, j’enfilais un pyja … ma … Ou pas, dans la précipitation j’avais oublié de prendre des affaires dans le sac.

- Yusuke, file-moi mon pyjama s’il te plaît !!

J’entrouvrais la porte pour passer mon bras et le tendre pour attraper mes affaires, puis je m’habillais et je lui laissais le champ libre pour se laver. Moi, en attendant, j’allais m’écrouler sur le lit, je ne savais pas s’il avait déjà appelé pour le repas donc je ne le faisais pas. Maintenant qu’on était tranquilles, toute la pression de la journée semblait redescendre et je me sentais juste … molle. Oui c’est ca, toute molle. Je repensais à l’épreuve éprouvante que nous avions eu ce matin, car concentrée comme j’étais sur le chocobo, je n’y avais pas songé plus que cela. Et lorsque Yusuke revint, je tournais la tête vers lui en soupirant.

- Fini les grosses épreuves psychologiques hein ? Maintenant que nous avons le Cristal du Feu, on ne risque plus de se retrouver au cœur d’un magma … Je baissais les yeux un instant avec un air songeur. - C’était la première fois que je me suis laissée faire. Pour Zénobie. Je savais que tant que j’étais elle, je ne serai pas tétanisée par la peur. Je suis contente qu’elle ne t’ait pas fait de mal par contre, mais je m’en doutais. Bélias semblait être la plus grosse menace pour elle.

Je me redressais pour me mettre assise en tailleurs, tournée vers mon époux en penchant la tête sur le côté.

- Non pas que je prétende que tu sois nul mais autant admettre que Bélias était le plus imposant ! En fait maintenant que j’arrive à me rappeler, t’as déployé une puissance assez extraordinaire … et même à la fin. Tu as récupéré tes ailes finalement ?

Moi toujours pas … Et à force, je désespérais même de les revoir un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Sam 13 Juin - 16:59

Spoiler:
 
Ça c'est une ville comme je les aime! Un max de monde, de l'animation, bref, le repère idéal pour un voleur! Malgré tout, après un voyage comme celui qu'on venait de faire - sans compter le combat contre les gardiens du cristal - j'avais le dos et le derrière en compote, donc j'avais plus qu'une envie: me reposer! Alors tant pis, même si je ne pouvais m'empêcher de fouiller quelques poches en passant, je me montrais quand même assez sage dans l'ensemble... surtout dans le bus.

Tout comme Sheli, j'étais resté debout, en prime, c'était plus facile pour subtiliser quelques pièces, puis on descendait devant l'hôtel Galbadia comme nous l'avait conseillé le chauffeur.. visiblement, c'était un hôtel grand standing, mais vu qu'on avait pas mal d'argent de côté, autant se faire plaisir. Tout comme mon épouse en prime, j'avais un petit besoin pressant, mais une fois dans notre chambre, elle ne prit même pas la peine de récupérer le sac qu'elle fila pour s'enfermer dans la salle de bain!!

«Hey!!! Attends!!» groumph.. si je le voulais, je pouvais crocheter la serrure, mais tout comme elle, ma vessie allait exploser! Tant pis, on avait un petit balcon et il y avait des pots de fleurs dessus, donc ni une, ni deux, j'allais les arroser à ma manière, hop!

Une fois soulagé, je restais un peu au balcon - en m'éloignant du pot agressé - pour m'appuyer sur la rambarde et regarder un peu cette ville. On avait une jolie vue sur un parc puis au loin j'apercevais aussi une arche qui lançait des rayons de lumière dans le ciel.. c'était un endroit agréable, et je me disais qu'on pourrait visiter tranquillement demain! Je ne savais pas encore que demain, il ferait nuit aussi...

Sheli prenait sa douche, je me sentais un peu frustré qu'elle ne m'ait pas appelé pour la prendre avec elle, mais j'en nourrissais l'espoir lorsqu'elle m'appela! Sauf que non, c'était juste pour lui filer le sac

«Groumph...» puis je me disais que quitte à ce que je lui tende "son pyjama", je pouvais le choisir! Donc pour l'embêter, je lui sortais la jolie petite nuisette bien sexy - achetée à Luca il me semble, mais pas sur, ou sur Gaïa peut être... bref peu importe - et je la lui tendais en sifflotant d'un air innocent!  

Puis mon estomac se mit à gargouiller, mais je n'avais pas envie de chercher trois ans ce qu'ils pouvaient avoir à manger dans le coin.. sauf que la carte du room service était dans toutes les langues d'Héméra en fait! Donc je me contentais de regarder celle avec l'écriture de Gaïa... je me rendais compte que celle de Dol était assez proche en fait, juste bien plus ronde et les lettres paraissaient un peu excentrées les unes des autres, mais dans l'ensemble, elles y ressemblaient.

Je commandais des pizzas par contre, car j'avais quand même la flemme de chercher quoi manger, puis lorsque Sheli sortit, je l'admirais de haut en bas avec amusement avant de prendre mes affaires pour aller à la douche à mon tour. Je l'avais quand même embrassée en passant hein?
Bref, une bonne douche - et j'en profitais pour passer longuement l'eau chaude sur mon dos et mes fesses en bouillie - avant de me laver aussi les cheveux... même si Belias nous avait raccommodés, j'avais l'impression que j'avais cette odeur de brûlé qui me collait à la peau.. donc, fallait frotter pour s'en débarrasser.

Je sortais enfin, puis je me séchais et je m'habillais d'une tenue classique, noire avec des bandes rouge foncé par endroits, puis je rejoignais Sheli qui faisait enfin le bilan de la journée... ah ben ça...

«C'est sur que faire équipe avec Zénobie est assez flippant, mais en soit, je ne suis pas sur que tu aurais pu être au top de tes capacités si tu avais du combattre comme ça dans la lave...»

Quant au fait que je n'étais pas une menace, je ne le prenais pas trop mal, je savais bien que je n'étais pas le plus puissant qui soit, même s'il est vrai que j'avais fait assez fort pendant ce combat.. je regardais mes mains avant d'en poser une sur mon plexus, là où je concentrais d'ordinaire mon chakra

«Je sais pas depuis quand je peux les faire ressortir à nouveau... mais j'ai l'impression que je contrôle mieux mon chakra depuis quelques temps. Surement que je m'adapte de mieux en mieux à ce nouveau monde, et je pense que toi aussi, à un moment ou un autre, tu t'y feras. Peut être qu'il y a plus de liens entre Cocoon et Héméra qu'avec Gran Pulse?» ou alors, c'est peut être Zénobie qui freinait son adaptation, j'optais plutôt pour cette idée.

On frappa à la porte, et je me levais rapidement pour aller chercher les pizzas... moi j'en avais pris une extra fromages, et j'en avais pris une surtout à la viande pour Sheli..

«De toute manière, on verra bien comment on évolue avec le temps.. si on doit à chaque fois affronter des gardiens pareils, va falloir qu'on devienne vraiment balèzes!» ou alors qu'on affronte des gens qui les ont déjà poutrés et donc, qui sont tout aussi forts!

Enfin bon, on s'installait à table, j'étais mort de faim! Surement qu'on n'allait pas faire long feu ce soir après une telle journée. Une bonne nuit de sommeil nous ferait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 15 Juin - 12:42

Ca faisait du bien de se retrouver au calme un peu, pas de combat, pas d’épreuve, pas de chocobo à contrôler et qui nous engourdit les fesses. Toute la pression de la journée semblait redescendre d’un coup et nous pouvions parler tranquillement de tout ce qu’il s’était passé là-bas, à Kilika. Pour ce qu’il m’était arrivé, ce n’était pas très commun de faire équipe avec un monstre tel que Zénobie, mais aussi à mon époux. C’était la première fois depuis que nous étions sur Héméra que l’un de nous avait réussi à déployer ses ailes. Moi je n’y parvenais toujours pas. Yusuke pensait qu’il y avait un lien plus fort entre Cocoon et Héméra que Gran Pulse et Héméra …

- J’en doute. Cocoon et Gran Pulse vivent différemment sur le plan culturel, mais pour le reste, nous avons les mêmes racines. Ce serait illogique qu’Héméra soit plus proche de Cocoon que de Gran Pulse si nos mondes fonctionnent de la même façon.

Enfin bon. Comme il le disait, nous verrons bien après tout si un jour, je parvenais moi-même à déployer ce que je savais faire autrefois. Yusuke se leva le temps d’apporter nos pizzas, honnêtement elles étaient grosses mais dans la mesure où nous n’avions rien mangé depuis ce matin, j’avais une faim de loup et je savais que j’allais la finir. C’en était une façon bolognaise. Bon il n’y avait pas de pâtes dessus mais il y avait BEAUCOUP de viande hachée et ce n’était pas plus mal ! J’avais envie de me ruer dessus mais je fus ralentie lorsque Yusuke me parla des gardiens des autres Cristaux …

- Ca dépend. S’ils ont tous le même niveau et qu’on devient plus forts, ce sera fait les doigts dans le nez … En revanche n’oublie pas que d’autres personnes peuvent les trouver aussi, les Cristaux … Si on doit faire une opération à la Bevelle encore une fois, je crois que je vais m’acheter de nouveaux nerfs pour être sûre d’être bien accrochée …

Ou s’ils n’étaient pas cachés dans des lieux surprotégés, nous devrons peut-être arracher un Cristal de la main d’une autre personne … Si c’est une mauvaise personne, bon tant pis, je m’en fous un peu à la limite, mais si c’est une bonne personne … Bref. Quand je dis que ces trucs risquent de nous monter les uns contre les autres, tels des animaux sauvages qui se battent pour la même proie. La race humaine est pathétique hein ?
Bref. Sur ces mots : à table ! Les parts étaient prédécoupées, donc je les prenais les unes derrière les autres pour les dévorer – ouais ouais, ce n’était même plus manger là – et j’étais bien contente de me remplir la panse ! Une partie de ma fatigue devait venir aussi du fait que j’avais l’estomac vide.

- Fiouuuu, bah c’était délicieux ! Mais désolée je suis vraiment hors service, je vais aller me coucher … C’est ballot, vu le « pyjama » que tu m’as passé, j’imagine que tu avais d’autres projets.

Ou pas, mais je le taquinais. Je pouffais de rire et je venais lui voler un baiser avant d’aller m’allonger sur le lit, rassemblant plusieurs oreillers et je l’attendais comme toujours pour venir me blottir contre lui … On ne change pas les bonnes habitudes hein ? Je pense qu’on commencera à s’inquiéter lorsqu’on oubliera tous ces petits trucs et ces petits gestes qui faisaient de nous un couple !
Bref. Pour ma part, je m’endormais comme une grosse masse tellement j’étais lessivée de ma journée … Bon dans un premier temps, c’était un peu agité. Entre Zénobie et la lave, il y avait de quoi ne pas dormir tranquillement mais ca se calmait au fur-et-à-mesure de la nuit … Par contre j’avais beau me réveiller à plusieurs intervalles au cours de la nuit, le soleil ne se levait jamais ! Si bien qu’au bout d’une énième fois – et en réalité il était presque midi ! C’est qu’on était crevés !! – je me redressais pour secouer Yusuke …

- Yusuke … Je crois que j’ai trop de mal à dormir … J’arrête pas de me réveiller et il fait toujours nuit …

Pourtant j’avais l’impression de dormir ? Et d’être un minimum reposée … J’étais assez confuse m’enfin, ca ne devait pas être grand-chose … Aussi je soupirais et je me rallongeais pour chercher à me loger encore plus dans ses bras à la recherche d’une source de chaleur et de réconfort. Et je me rendormais … encore … jusqu’à ce qu’on frappe à la porte … Hein ? Qui frappait à une heure si tardive !? Je grommelais un peu dans ma barbe – inexistante – pour aller ouvrir mollement … De là, une femme avec un chariot et tout ce qu’il fallait pour faire le ménage était là. Euh ? La femme de ménage ?

- Bonjour ! Je suis désolée de vous déranger, il faut que je nettoie la chambre.
- Euh … vous savez qu’il fait encore nuit ? Depuis quand on fait travailler les femmes de ménage au beau milieu de la nuit ?
Sur le coup, elle ne comprenait pas … Mais elle finit par se mettre à rire, comprenant que nous ne venions pas d’ici et qu’on était sûrement arrivés dans la soirée – sinon on ne s’interrogerait pas !
- Nous ne sommes pas le soir ! Midi est déjà passé ! Hein !??? On a dormi SI longtemps !? Euh attends, quoi ? - Il fait toujours nuit à Deling City vous savez ?

Ah … Comme Nautilus sur Cocoon alors ? Je me retrouvais confuse du coup, et bête aussi d’avoir réveillé Yusuke en croyant que je n’arrivais pas à dormir alors qu’en fait si !

- Euh, désolée, nous ne le savions pas … Je me disais aussi que c’était bizarre que je dorme et qu’il fasse toujours nuit quand je me réveillais !
- Aha ! Ce n’est pas grave, vous n’êtes pas les premiers ni les derniers. Je vais m’occuper de la chambre voisine le temps que vous vous prépariez et sortiez et je reviendrai.


Je hochais la tête en souriant et fermais la porte pour revenir vers mon époux, qui avait sûrement dû tout entendre.

- Euh, désolée du coup de t’avoir réveillé pour rien tout à l’heure … On se prépare et on y va ?

Le programme de la journée risquait d’être simple, en apprendre plus sur cette ville, et sur ce monde en général !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 15 Juin - 14:12

Difficile de savoir pour quelles raisons je pouvais déployer mes ailes, et Sheli non. D'un autre côté, on ne peut pas dire qu'on se soit souvent retrouvés en situation pour avoir besoin de les utiliser, alors peut être qu'elle pouvait aussi à présent, juste qu'elle ne le savait pas?

Enfin, on verrait en temps voulu, vu la difficulté pour obtenir les cristaux, si on devait encore affronter des gardiens de la trempe de Belias, on risquait de se retrouver en situation où ça deviendrait indispensable!

Bref pour l'heure, à table. J'avais pris une pizza à la viande pour Sheli et moi une extra fromage! C'est que ça faisait du bien de manger dans la mesure où on avait seulement pris un petit déjeuner ce matin...

«Difficile d'imaginer que ce matin on était sur Spira avec un cristal en moins...» et qu'il y a quelques jours encore, on n'avait pas de cristaux du tout! On les avait enchaînés là, mais maintenant, on revenait plus ou moins à la case départ. Aucune idée de l'endroit où pouvaient se trouver les autres chimères...

Quant à l'idée de dérober des cristaux qui seraient planqués ailleurs, ça ne me plaisait pas beaucoup, mais si jamais on venait à réaliser qu'il y en avait un en possession de quelqu'un qu'on apprécie, au pire, on se le garderait pour la fin... c'était surement le mieux.

«Tu t'étais super bien débrouillée! La preuve, c'est moi qui ai fait une connerie! Pour dire que tu as bien géré tes nerfs!» quand je l'ai appelée Sheli. Mais visiblement, mon astuce par la suite a fonctionné puisque ce prénom n'a pas été cité dans le journal... j'ai l'impression qu'ils n'ont pas trop envie qu'on sache qu'une femme leur a mis une tôlée.

Bref, on finissait de manger et je la voyais se diriger vers le lit, épuisée. Elle se moquait un peu de moi à l'idée que je lui ai passé la nuisette pour faire des bêtises, mais honnêtement, j'étais assez naze aussi

«Ça aurait pu être un agréable dessert, mais j'avoue être naze aussi.. je préfère me réserver pour demain!» histoire d'avoir un vrai feu d'artifice!

J'allais à la salle de bain pour me brosser les dents et me laver les mains qui étaient un peu grasses avec la pizza, puis je la rejoignais pour qu'elle se blottisse contre moi.. notre petit rituel à nous avec sa montagne de coussins! Je l'embrassais délicatement sur le front avant de m'endormir après elle, mais comme une grosse masse quand même. Certes, je me réveillais régulièrement, lorsqu'elle bougeait, râlait, gémissait selon ses songes et ses cauchemars, puis j'ouvrais un œil de temps en temps, mais toujours de la lumière artificielle à travers les volets... bizarre, pourtant j'ai une bonne horloge interne, et je suis presque sur que c'est le matin.

Enfin, je n'arrive plus à dormir non plus, d'autant que Sheli n'arrête pas de gigoter...

«Je suis presque sur qu'on a dormi plusieurs heures, c'est bizarre... je suis bien reposé là» contrairement à elle visiblement, car elle finit par se rendormir jusqu'à ce qu'on frappe à la porte. De là, on comprenait mieux ce qu'il se passait.. Deling City était une ville à la nuit éternelle, comme le Nautilus! Lorsque la femme de chambre s'éclipsa, je me levais d'un bond

«Bon ben c'est loupé pour le petit déjeuner.. on va essayer de se trouver un petit restaurant sympa et voir pour une bibliothèque ou un truc qui pourrait nous aider à en apprendre plus sur ce monde.» sur Spira, y'avait l'auditorium à Luca, il fallait espérer qu'il y avait la même chose ici. Et en réalité, oui, mais il fallait juste trouver des ordinateurs! En fait, y'en avait un dans notre chambre, mais sur le coup, je n'y avais pas pensé, donc tant pis.

Mode débarbouillage et oust! On dégage! On descendait dans la grande rue et effectivement, il faisait encore nuit. Aucune différence avec l'ambiance de lorsqu'on est arrivés hier.

«J'ai beau connaître Nautilus, ça me fait toujours bizarre une ville où il fait nuit tout le temps...» je venais prendre la main de Sheli pour l'entraîner sur le trottoir, essayant d'éviter de la perdre avec tout ce monde - et récoltant quelques pièces au passage. On s'arrêtait dans un petit restaurant où je prenais un truc assez léger - la pizza d'hier me restait sur l'estomac - et avec un thé à la fin pour digérer. J'en profitais pour interroger la serveuse sur le moyen de mieux connaître Dol

«Honnêtement, je vous conseille d'utiliser les ordinateurs... vous pourriez lire des articles du Timber Maniac! Ils ont beaucoup de voyageurs qui ont exploré Dol de fond en combles! Sinon le journal de Selphie Tilmitt est en ligne, ça peut également vous renseigner, elle a pas mal vadrouillé.. et évidemment, vous avez notre fierté! Le Deling24.gbd! Le meilleur journal du monde!»

Elle semblait toute fière et je haussais un sourcil avant de hausser des épaules.. ok, on irait donc voir ça! On avait un ordinateur dans notre chambre, donc... cependant, lorsqu'elle s'éloigna, je me tournais vers Sheli
«N'empêche, une ville à la nuit perpétuelle.. ça pourrait attirer la chimère des ténèbres, non?» faudrait qu'on se renseigne pour savoir s'il n'y en a pas d'autres, des villes comme ça sur Héméra! Ça pourrait aussi être un bon début, mais d'un autre côté, comment trouver l'antre d'une chimère ici? Peut être voir dans les égouts?

Bon, on irait voir un peu les journaux lorsqu'on retournerait dans la chambre, mais une petite visite de la ville avant pourrait être sympa quand même, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 16 Juin - 22:31

Bon, nous nous étions trompés sur Deling City : c’était une ville nocturne ! Bon d’un autre côté, comment aurions-nous pu le deviner plus tôt ? Sauf si on était arrivés en ville en plein milieu de la journée, là ok, on aurait trouvé ca anormal qu’il fasse nuit, mais dans la mesure où nous étions arrivés et qu’il faisait de base nuit à cause de l’heure tardive … Bref ! Je me retrouvais confuse d’avoir réveillé mon époux pour rien, persuadée que je n’arrivais tout simplement pas à dormir. La femme de chambre était partie s’occuper de la chambre voisine le temps qu’on se prépare. Comme le disait Yusuke, on se prépare, on va manger un bout et on va commencer nos recherches ! Hop ! On filait se débarbouiller et s’habiller pour pouvoir libérer la chambre … mais on n’oubliait pas nos affaires, surtout maintenant que nous avions deux Cristaux en notre possession, il valait mieux garder un œil en permanence sur notre sac.
Une fois dans la rue, je ne pouvais qu’approuver les dires de mon mari au sujet de la nuit perpétuelle …

- C’est déroutant pour bien des choses. Autant nous pouvions expliquer la nuit sur Nautilus à cause du fal’Cie Phénix qui ne couvrait pas cette zone pour laisser une ambiance festive … Autant ici, je me demande pourquoi il fait nuit comme ca ?

Il n’y avait que le parc des chocobos et des moutons où ils avaient implanté des lumières artificielles pour imiter le jour et la nuit, et ainsi éviter de trop dérouter les animaux … mais sinon, c’était la nuit, avec les lumières, les néants, les guirlandes de lumière. Bref, une vraie ambiance de fête et d’amusement. Ici, à Deling City – la femme de chambre venait de nous l’apprendre ! – il n’y avait rien de tout ca … Enfin, la ville était très animée et lumineuse, bien sûr, mais je veux dire, rien n’expliquait ce ciel sombre au-dessus de notre tête. Ils n’avaient pas de fal’Cie, sur Héméra.

Nous arrivions dans un endroit sympa pour manger quelque chose. Ca sentait la friture et des odeurs de viandes dans l’air, mais aussi des épices, et j’avoue que sentir ce genre d’odeurs au réveil, ca m’écœurait un peu … Résultat, je ne prenais qu’un grand café car les odeurs me donnaient des hauts de cœur, je ne me sentais pas capable de manger quoique ce soit. Yusuke profita de la serveuse pour essayer de savoir comment on pourrait se renseigner, elle semblait dire que les ordinateurs ou les journaux seraient le meilleur moyen pour nous d’en apprendre plus sur Dol. Lorsqu’elle s’éloigna, mon époux manifesta son hypothèse qu’une Chimère puisse se trouver ici, les ténèbres dans une ville nocturne …

- Pourquoi pas. Mais pourquoi se cacherait-elle dans une ville où la foule est présente ? Si elle place son sanctuaire ici, ce serait forcément dans une zone de la ville qui n’est pas très fréquentée ? Je ne sais pas moi, une ruelle ou une maison abandonnée, voire encore les égouts … Je doute que beaucoup de monde mette les pieds dans ce genre d’endroits ?

Si on savait ce qui se trouve sous nos pieds en réalité, on serait surpris. Je buvais une gorgée de mon café et me mettais à grimacer, il manquait du sucre … Heureusement ils fournissaient les petits sachets avec, alors je le prenais pour le verser dedans avant de remuer avec une cuillère. Et tandis que je le faisais, je réfléchissais à quelque chose.

- Dis ? Tu n’as pas discuté avec Eléonore par hasard pendant le tournoi ? Elle ne t’a rien dit au sujet de leurs invocations ? Je crois que tu m’as dit que tu as essayé de l’interroger mais je ne sais plus ce qu’elle t’a dit …

Et comme je n’en ai pas reparlé avec elle par la suite – elle m’a juste parlé des sorcières qui vivaient sur ce monde avant et qu’elle était pourchassée par le passé à cause de cela – je ne savais pas trop. Mais bon, en réalité, elle ne lui avait pas appris grand-chose. Elle avait entendu parler des G-Forces mais dans la mesure où elle avait passé une partie de sa vie à se cacher ou à fuir, elle ne s’était pas penchée plus que cela sur la question. Et dans la mesure où elle n’avait dit à personne à part Gippel qu’elle était morte pendant une période de vingt années, elle n’était pas tout à fait au courant de l’utilisation des G-Forces par les écoles militaires. Bref, en gros, on pédalait toujours dans la choucroute pour les Chimères … Mais rien ne nous empêchait d’explorer un peu la ville par la suite pour voir si une Chimère des Ténèbres pouvait traîner dans le coin ! Pour l’heure, on finissait notre petit-déjeuner et sortait dehors … Il y avait tellement de magasins ici, mais lorsqu’on passa devant un arsenal, je me figeais en pensant à quelque chose.

- Hey, c’est une forge ? Je levais ma main – celle dans laquelle je tenais celle de mon époux aussi – pour regarder la bague que j’avais dessus. - Hum. Je crois qu’il est temps d’apporter les dernières modifications sur cette bague … Et de chercher Ramuh aussi !

J’entrais dans le magasin, ils proposaient une large gamme d’équipements ici, mais je m’arrêtais devant une arme en particulier exposée sur le mur. Oh, c’était la première fois que j’en revoyais une depuis que nous avions quitté Cocoon et Gran Pulse … Une pistolame, ou gunblade. Elles existaient sur notre monde, et j’avais souvenir – en tant que Zénobie – que l’un des six l’Cie qui étaient venus dans les ruines d’Haerii avant ma mort, une femme aux cheveux roses, en avait une sur elle. Lightning … On nous parlait souvent de sa sœur et elle, à Néo-Bodhum.

- Je peux vous aider ? Une voix grave et masculine me tira de mes pensées et je sursautais légèrement avant de me tourner vers le comptoir, puis m’en approcher.
- Euh oui. J’aimerai améliorer cette bague. Elle me protège contre la foudre et j’aimerai qu’elle me permette de l’absorber. J’ai l’argent qu’il faut pour cela, ne vous en faites pas … Je retirais la dite bague du doigt pour la lui confier, mais l’homme me fixa avec un air bizarre, même lorsqu’il la prit !
- Z’êtes pas la gagnante du tournoi vous ? Argh … - Mais si je vous reconnais ! Vous êtes Sheli ! Celle qui utilise la foudre ! C’est un honneur pour moi de m’occuper de vous ! Je peux même vous faire un prix si vous voul-
- Euh non c’est bon, traitez-moi comme n’importe lequel de vos clients … Je réfléchissais un instant avant de me tourner vers Yusuke. Devenir plus balèze pour les prochaines épreuves hein ? Je me souvenais de ce qu’il avait dit hier. Aussi je décrochais Zénobie – mon arme hein ? – pour la poser sur le comptoir. - Et renforcez-moi cette lame aussi tant que vous y êtes ! Et vous en prenez soin sinon ca va chier !! Toujours aussi exigeante sur mon héritage moi.
- Ok … Ca plus la bague, ca fait un total de 4000 gils.

J’allais fouiller dans le sac pour sortir la somme correspondante et la poser sur le comptoir, de là, il précisait que ca prendrait quelques heures – surtout à cause du katana pour retravailler la lame – donc on pourrait passer les chercher après. Ca nous laissait le temps de faire un petit tour en ville. Mais je me tournais tout de même vers mon époux.

- Tu veux renforcer tes dagues aussi ?

Je crois qu’il voulait surtout apprendre de nouvelles techniques dont des techniques de soin non ? Le magasin de gemmes ne devait pas être trop loin. Généralement ils mettent tout ce qui est lié au combat dans le même secteur.

Modifications de Sheli ! :
• Paye 2000 gils pour améliorer la Bague Electrique et obtenir AbsFoudre
• Paye 2000 gils pour améliorer son arme et créer Zénobie Alpha (Arme de Force 2)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mer 17 Juin - 14:23

C'est vrai que je me demandais comment c'était possible que cette ville soit dans une nuit perpétuelle.. je levais les yeux pour voir qu'il n'y avait même pas d'étoiles, c'était à croire qu'il y avait comme une épaisse couche de nuages au-dessus de notre tête qui cachait le ciel, mais j'avais pas souvenir de l'avoir vue lorsqu'on était à dos de chocobos.. m'enfin il faisait presque nuit quand on était arrivés, peut être pour ça que je n'y avais pas fait attention.

Toujours est-il qu'on se renseignait sur le meilleur moyen d'avoir des infos sur Dol, et de toute évidence, faudrait retourner à l'hôtel pour consulter notre ordinateur. Bon, on pouvait manger un peu en attendant, pour ma part, j'avais pris un truc léger, une sorte de tartine grillée avec de la tomate, du fromage et du jambon, ça faisait un bon compromis entre le petit déjeuner et le déjeuner on va dire, puis un bon petit thé pour faire couler tout ça histoire de ne pas trop se gaver.

Quant à Sheli, elle semblait un peu patraque, c'était pas son truc de manger salé au réveil! Mais on en profitait pour discuter aussi des cristaux, ou des chimères... une ville à la nuit perpétuelle, l'endroit idéal pour les ténèbres, sauf qu'effectivement, si la chimère était là, ça se saurait car tout le monde disparaîtrait pour la rencontrer, hors de toute évidence, pas de mouvement de panique ou autre... sauf si elle se cachait dans les égouts!

«On ira voir ça plus tard alors...» ma tartine arrivait, je commençais à manger pendant que Sheli s'interrogeait sur Éléonore, je grimaçais légèrement

«Oui, je lui ai parlé.. j'ai essayé de lui tirer les vers du nez un peu, mais elle semblait pas savoir grand chose de son propre monde en fait.. elle m'a rien dit de particulier sur les G-Forces, c'est comme ça qu'ils appelaient les chimères ici avant.»bref, j'étais bredouille avec celle la!

On finissait de manger avant d'aller se balader en ville pour retourner à l'hôtel, il y avait une forge et Sheli souhaitait en profiter pour améliorer la bague de Ramuh... j'entrais à sa suite et je regardais autour de moi, histoire de voir un peu ce qu'il y avait d'intéressant... j'écoutais d'une oreille distraite ce que mon épouse trafiquait, elle voulait aussi renforcer son katana, normal pour elle puisqu'elle joue beaucoup de sa force. Elle me demanda alors si moi aussi je voulais renforcer mes dagues et je lui disais non de la tête


«Ça ne changerait pas grand chose avec ma force... par contre, vous avez un truc pour me protéger de la cécité?» ou de la paralysie peut être? ou même du mutisme.. en fait, un gars comme moi ne peut se permettre d'être bloqué d'une manière ou d'une autre. Mais le gars affiche un air désolé

«Non... il vous faut un vaccin pour ça.»
«Un vaccin?»
«Oui.. avant, on pouvait se protéger des altérations d'état via nos G-Forces, mais depuis qu'elles ne sont plus là, Esthar a développé des vaccins qui vous y immunisent. Mais ils coûtent très cher, et on ne les trouve que là bas...»
groumph. Donc ça impliquait de mettre des sous de côté, et aussi d'aller à Esthar...

«Ça coûte combien environs?»
«Comptez 10 000 gils, par vaccin...»
oh putain je vais mourir! J'avalais même de travers sur le coup! Mais c'est ignoble!! C'est de l'arnaque! Les enfoirés! Je fronçais du nez en enfonçant mes mains dans mes poches, puis je regardais les gemmes.. tant pis, selon moi, c'était plus important que je renforce mes capacités élémentaires, le combat contre Belias me l'a prouvé. Cependant, vu qu'on a déjà le cristal du feu et celui de la foudre, les techniques d'eau et de glace peuvent attendre.

Donc je m'approchais du comptoir, et je demandais quatre nouvelles gemmes de niveau supérieur

«Je voudrais vous prendre un rubis, un péridot, une émeraude et une topaze s'il vous plait...» pas la peine d'essayer de les lui piquer, je vois bien que celles qui sont dans la vitrine sont des fausses, ça se voit au premier coup d'œil. À peine il me les donne que je me concentre pour améliorer mes techniques ninja... déjà une bonne chose de faite.

Le temps qu'il améliore la bague et le katana de Sheli, on peut retourner à l'hôtel

«On repassera plus tard...» une fois dehors, je me tourne vers mon épouse, l'air un peu blasé après cette histoire de vaccin «10 000 gils pour être immunisé à un truc, sérieux quoi, c'était moins cher sur Cocoon..» quoi que ça dépendait pourquoi.

Bref, on retournait à l'hôtel et j'allumais l'ordinateur, il semblait fonctionner un peu de la même manière que celui de Spira, si ce n'est que l'écriture était différente, mais heureusement assez proche de celle de Gaïa

«Bon ben rebelote pour apprendre un nouvel alphabet... tu peux me passer mon carnet s'il te plaît? Tu veux que je cherche quoi en premier?» j'avais pris un prospectus qui avait à chaque fois les différentes écritures et ça me permettait donc, en cherchant un peu, d'avoir l'alphabet de Dol et de le comparer aux autres.. mais ça allait me prendre trois plombes pour le retenir et chercher des infos, heureusement qu'on n'est pas pressés...

==========================
Yusuke achète 4 gemmes de Force 2 > -4000 gils, et apprend les techniques de niveau 2 correspondantes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mer 17 Juin - 14:25

==================
Achats: amélioration bague électrique + katana > -4000 gils [Sheli]
Achats: 4 gemmes de niveau 2 (rubis, péridot, émeraude, topaze) > -4000 gils [Yusuke]
Gains: +200 gils [Yusuke], +150 gils [Sheli]
==================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passage en ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Passage en ville de la Cité d'Elopsis
» Passage en ville
» Passage au niveau 8
» Le Roman de Tristan et Iseut!
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent de Galbadia :: Deling City-