Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Passage en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Dim 29 Mar - 20:57

Gippel avait soulevé un point bien important auquel Eli' n'y avait pas vraiment fait attention, le portable pouvait-il transmettre l'écriture de Spira ? Cela dit dans le pire des cas il pourrait toujours apprendre comment aller directement sur le numéro d'Eli' pour l’appeler ? Même s'il ne comprend pas ce qui est écrit sur le « chemin » pour arriver au numéro de la demoiselle, il réussira à lui téléphoner. Il n'avait pas compris ce qu'elle entendait pas « jeux vidéo » mais il pensait que ça ne devait pas être important ? Pour ce qui était de ses fameuses aisse-aime-messe, c'était des courriers qu'il s'envoyait de façon super rapide, pratique mais là aussi, la langue de Spira était-elle contenue dans leur alphabet ? Même Eli' venait d'en faire le rapprochement, ce qui faisait sourire l'Al Bhed gentiment.

« Je me posais la question mais au pire même si je ne sais pas utiliser ses aisse-aime-messe, je pourrais toujours apprendre à comment faire pour trouver ton numéro et t’appeler ? Ça ne doit pas être compliqué ? »

L'idée d'avoir Eli' au-dessus de son épaule pour lui l'alphabet n'était pas si dérangeante après tout. Dans sa jeunesse il avait bien appris à lire et à parler la langue commune sur Spira alors pourquoi pas en faire de même avec la langue de Dol.

« C'est pas ça qui serait le plus dérangeant je pense. Cela dit je me demande si cela fonctionne sur tout Héméra ? Et puis si ça vit longtemps ce genre de makinas ? »

Bonne question car il faut dire que les Al Bheds savent se débrouiller avec leur makinas car comme la grande majorité des makinas sont des trouvailles, il y a que très rarement le plan qui est fourni avec donc pour ce qui est de pouvoir réparer ou faire marcher les makinas, parfois, c'est purement et simplement qu'ils trouvent la solution. C'est stupide mais des fois, ils sont obligés de stocker certaines makinas dans un coin car elle refuse de fonctionner à nouveau et malgré le fait qu'ils puissent parfois changer certaines pièces dedans mais rien à faire...

« Au pire des cas, ce n'est pas grave, on a l'habitude de manipuler parfois des armes ou divers makinas sans même savoir ce que c'est, comment ça marche donc ce n'est pas un petit truc comme ça qui va me causer des soucis. »

Oui, c'est vrai ! Les prêtes de Bevelle pouvait voir les makinas comme des bêtes sauvages mais c'était le cas parfois, il faut pouvoir le maîtriser , le dompter et cela n'est pas donné à tout le monde, d'autant plus que cela ne se fait pas en deux jours. Continuant donc leur petite balade dans la ville nocturne, il était toujours étonné de voir la nuit perpétuelle ici alors que dehors, le ciel était peut-être bien bleu ? Il se demandait toujours comme les gens pouvaient faire comme si de rien n'était ? Comment savoir s'il était huit heures du matin ou du soir ? Ça devait perturber ! Dire que là, la soirée ne devait pas être encore arrivée...

« Hey bah... je n'arriverais jamais à me faire à une ville où la nuit est la seule couleur du ciel... C'est un coup à devenir dingue d'habiter ici. Tu préfères être dans quel genre de ville ? Pour ma part... hum Dollet était plutôt calme et y avait assez de makina pour que je puisse m'amuser. Mais sinon, ce doit être mon habitude à Spira mais je préfère les endroits calmes, petite ville, ça me va. Quoique Luca me convient aussi ? »

Difficile de dire donc précisément ce qu'il préférait. Puis il y avait aussi le Refuge, ce fut vraiment un peu sa maison cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 31 Mar - 12:46

Eli
La question maintenant était de savoir si Gippel pourrait utiliser un téléphone de Dol, Eléonore s’était rendue compte que sans pouvoir lire l’écriture de ce monde, il n’irait peut-être pas très loin. Lui-même s’était posé la question visiblement mais il disait pouvoir se débrouiller pour au moins retrouver le numéro de la sorcière dans le répertoire afin de l’appeler en cas de problèmes.

- Oui ce n’est pas bien compliqué, je te montrerai comment faire.

Toutefois, Gippel posait de nouvelles questions sur le fonctionnement même de l’appareil en se demandant si ca fonctionnait partout et surtout, à une durée illimitée.

- Les téléphones portables disposent d’une batterie, ca se recharge. Il faut juste une prise électrique et un chargeur. Par contre oui, il y a une autre donnée à prendre en compte, c’est le réseau. S’il n’y en a pas, le téléphone fonctionnera mais nous ne pourrons appeler personne ni même envoyer un message. Je ne sais pas comment l’expliquer, mais pour résumer, plus on sera proches d’une ville, plus il y aura de réseau. Si on est en plein dans un trou paumé, il ne faudra pas espérer en avoir …

Bref. De toute manière, l’Al Bhed affirmait pouvoir se débrouiller quoiqu’il arrive, prétextant avoir l’habitude sur Spira de bidouiller et manipuler des machines même s’il ne les connaissait pas. Peut-être, mais avoir quelqu’un pour pouvoir lui expliquer le fonctionnement, c’était tout de même plus pratique que de s’amuser à tout démonter pour chercher à comprendre, non ? Enfin, ils continuaient de marcher dans la ville, toujours à la recherche d’une boutique de téléphones, et Gippel commenta tout autre chose, le fait que la ville soit nocturne et que ca perturbait un peu l’horloge naturelle de l’Homme.

- Oh pour moi, ca va. J’ai vécu quelques années ici, je me suis habituée au fait qu’il y fasse nuit tout le temps. Mais c’est vrai qu’au début c’était plus difficile. Je ne sais pas ce que je préfère de mon côté … Une ville trop animée, ca donne envie d’un peu de calme des fois. Mais trop de calme entraîne l’ennui. C’est ce que j’ai connu à Winhill. Il faut un juste milieu.

Dollet n’était donc plutôt pas mal dans son genre, ce n’était pas la ville la plus vivante de ce monde, mais loin d’être la plus ennuyeuse non plus. Eléonore croisa les bras en réfléchissant, puis finit par soupirer.

- J’ai le temps d’y songer de toute manière, je ne pense pas vouloir m’installer tout de suite quelque part. En fait … Je pourrais. Je pourrais m’arrêter là maintenant que je suis rentrée, mais je crois que je suis curieuse d’en apprendre plus sur Héméra. Ce monde doit bien réserver des surprises non ? Pourquoi nos mondes ont fusionné pour n’en former qu’un seul ? Eli leva les yeux vers son camarade. - Tu ne t’es pas posé la question toi aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mer 1 Avr - 5:17

Coubo d'Avril!!


En plein milieu de la rue, une drôle de petite lumière apparaît devant Gippel, puis pouf, un mog se matérialise comme par magie juste sous son nez!

«Couboooooo! Voyons voir ce que ça va donner coubo!!»

Le voilà qui tourne sur lui-même en agitant sa drôle de petite baguette, puis BOUM! Il tape sur la tête de Gippel qui voit trente-six chocobos avant que le petit mog ne disparaisse en couinant pleins de petits coubos!

=============================

Gippel a reçu un mauvais sort! Voilà qu'il a été transformé en moomba et qu'il va conserver cette apparence jusqu'à la fin de sa journée rp!!

Bon courage à Eli qui va devoir essayer de le comprendre maintenant! Razz



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 2 Avr - 20:43

Pour ce qui était de se débrouiller avec le portable, il verra bien comment il va se débrouiller une fois l'appareil entre ses mains. Et de toute façon, il avait le plan B, le plan Eli'. Ce n'est pas comme si l'Al Bhed était un macho qui refuserait de demander de l'aide à Eli', lui, il trouve ça normal. Et puis qui sait, cela pourrait les rapprocher ? D'accord, ça c'est juste un fantasme mais quand même, il a le droit de rêver. Continuant leur achat, il vint à évoquer l'ambiance sombre de cette ville – à cause de la nuit, pas d'une aura particulière – et continua en parlant des villes qu'il aimerait un jour habité avant de vouloir connaître le point de vue d'Eli' ? Elle avait raison sur bien des points, une ville trop animé donne envie de calme mais une ville trop calme donne envie de voir les choses changer. Un juste milieu, oui, c'était le bon mot.

Elle soulevait aussi le fait qu'elle pourrait cesser son voyage ici mais elle avait envie de voyage, de découvrir bien des choses comme le fait que les mondes aient fusionné ensemble. L'Al Bhed restait un instant silencieux en faisant le point dans son esprit, la question d'Héméra ? Elle n'était pas la seule à se la poser, même lui ça lui était arrivé. Quatre mondes qui fusionnent en un seul et unique monde, ça ne se voit pas tous les jours !

« Bien sur, moi aussi je me suis posé la question et je n'étais pas le seul autour de moi. Mais nous les Al Bheds, on croit plus à des valeurs plus... scientifiques que religieux ou magiques. Mais ça, je vois pas comment une makina serait capable de prendre quatre mondes au pif pour en faire un seul ? »

Une makina pareille n'existait pas, même dans ses rêves, c'était impossible ! Un tel engin, ça dépasse l'entendement ! Alors entre eux pour expliquer ça, il n' y avait pas de solution que de savoir si c'était magie carrément divine ? Ou alors cette fameuse makina se trouve sur un autre monde ? Mais alors où ? Héra ? Ils étaient derniers sur la liste des suspects mais alors, Gaïa ? Dol ? Si ça se trouve, aucune makina n'était la cause de tout cela mais bien une présence divine ? Après tout, quatre mondes qui ne semble avoir que peu de points communs, comment expliquer ? Oh oui, Yévon et compagnie parlait de punition ou autre maléfice mais lui se tenait loin de ce genre de théorie pour simple d'esprit.

« Personnellement j'en sais trop peu pour prétendre que c'est ceci ou cela qui en est la cause. Bon, pour Spira, je peux pas vraiment dire que cela à provoquer un changement. Vraiment, le monde est comme avant. La fusion n'a pas eu de conséquence chez nous. J'ignore si c'est pareil ailleurs mais on pourrait commencer par enquêter sur les autres mondes pour se faire une idée ? »

Mais justement, si les autres n'avaient plus de chimères sur leur monde, ça faisait déjà un changement ? Spira n'en a plus depuis la fin de Sin mais si comme Gippel le prétend, il n'y a rien qui a changé sur Spira ? Cela ne ferait pas de ce monde un coupable potentiel ? Mais admettons... Qui pourrait être assez fort pour faire une telle chose ? Même la religion avait créé Sin mais ce dernier n'était pas indestructible ? Il ne pouvait pas détruire le monde en un rien de temps. Puissant mais pas imbattable comme le lui avait dit Rikku.

« C'est vrai que cette fusion doit bien avoir une raison mais après, reste à savoir laquelle ? »

Et trouver cette réponse serait sûrement bien difficile mine de rien. Eli' n'aurait sûrement pas de réponse sous le coude, elle avait appris certaines choses à Guadosalam mais pas celle qui explique pourquoi ses quatre mondes n'en forment maintenant qu'un seul ?

« Tu as envie qu'on se mette à découvrir les réponses ? Moi ça me va, j'ai l'habitude de voyager. Mais, tu as une petite piste ? »

Quitte à commencer quelque part, autant avoir une piste même minuscule pour commencer.

« Je me suis jamais vraiment penché dessus mais je suis sûr que mes amis doivent avoir une ou deux pistes ? »

En écoutant les discussions de l’église, ils doivent forcément avoir une piste quand même ? Mais même si leur discussion était un tantinet sérieuse, voilà que soudainement, un Mog débarqua au milieu de nul part. Surprise pour l'Al Bhed, il pensait que ses choses n'étaient que des légendes vu que leur seul trace se trouve être des peluches ! Mais ce dernier venait à tourner sur lui-même avant de cogner Gippel avec sa petite baguette. Lui qui trouvait ça drôle, il commençait à voir une invasion de Chocobo dans les rues. Un véritable raz-de-marée de volatile jaune ! Puis soudain, il en tomba sur les fesses, provoquant un petit nuage de fumée, se retrouvant en Moomba. Pour lui, il était un petit lion sur patte car cette race n'existe pas sur Spira mais ça ne l'empêchait pas de paniquer un peu ! Ses vêtements se trouvaient être sa fourrure mais le détail amusant était que ce Moomba avait gardé son cache-oeil.

« Maio ? Qu'est-ce pusse ? »

Houlà, il n'arrivait même pas à parler ! Il tentait de tourner sur lui-même mais il tourna plutôt autour d'Eli', à quatre pattes en voyant sa queue s'agiter derrière lui ! Ok... La situation était relativement critique, là ! Abandonnant sa course, il resta assis sur ses fesses aux pieds d'Eli' en tenant sa tête entre... ses grosses patounes ? Mais depuis quand il avait des patounes ?!

« Huuuuuh... »

Gippel restait un homme de science, même si la magie était capable de bien des choses comme faire du feu, de l'eau, transformer les gens en pierre éventuellement... Mais en petit lion ? Eux qui voulaient se mettre à enquêter, les voilà bien dans la mouise. Gippel pourrait profiter de sa petite taille pour lever les yeux vers Eli' et observer innocemment sous sa jupe mais la situation lui ôtait ce genre d'idée car... est-ce qu'il va vivre comme ça désormais ? Et si... C'était ce Mog le coupable des mondes qui fusionnent ! Oui, c'est un peu gros mais pourquoi quand il avoue vouloir se mettre à trouver les réponses à ce mystère, le voilà transformé en Moomba ? Voilà la calamité venue d'ailleurs... le Mog ! Trembler devant le grand nouveau grand Mog... Bon ok, son sort avait aussi dû réduire son cerveau à celui d'un Moomba ou alors la panique ne lui réussit pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Sam 4 Avr - 20:47

Eli
Il était vrai que maintenant qu’ils en parlaient, Eléonore était de retour chez elle et si elle le voulait, leur route pourrait s’arrêter ici, ils se sépareraient ici et elle se trouverait un endroit où vivre au sein de cette ville. Mais non, elle n’en éprouvait pas le désir pour le moment … En fait, elle se surprenait à vouloir visiter Héméra pour tenter d’en percer le secret. Pourquoi les mondes avaient-ils fusionné ? Bien des personnes avaient dû se poser la question lorsque leur planète s’est liée aux autres. Gippel y comprit mais de son côté, il écartait déjà l’hypothèse qu’une machine en soit à l’origine, c’était impossible qu’une machine fasse une œuvre aussi gargantuesque.

- J’en doute aussi. Et s’il existe un monde capable de créer une machine aussi puissante, la logique voudrait qu’il se soit lié lui-même à Héméra.

Et ils verraient bien tôt ou tard que c’était dans ce cas impossible que Gaïa développe une telle chose avec ses moyens actuels, et encore moins Héra ! Mais comme Gippel, Eléonore ne pouvait rien prétendre non plus au sujet de cette fusion, elle en savait trop peu sur le sujet – la preuve, elle ne se serait pas interrogée à voix haute sinon. Aussi après petite réflexion, l’Al Bhed proposait à Eli qu’ils restent ensembles, même après le tournoi, pour enquêter sur cette fameuse fusion des mondes et la jeune femme approuva d’un signe de tête.

- Je me doute que trouver la réponse à un phénomène si énorme ne sera pas facile à trouver. Mais qui sait, si on cherche au bon endroit …

Ils finiraient bien par trouver. Non ? Gippel pensait qu’il y aurait quelques Al Bheds qui pourraient éventuellement les renseigner, la sorcière ignorait qu’il y en avait certains qui espionnaient l’Eglise. Certains même bossaient pour la Néo-Shinra en dépit des ressentiments d’Asran. Ca leur ferait une première piste que d’aller leur parler. Mais pas le temps de répliquer à ca qu’un événement inattendu avait fait son apparition : un mog !! En plein milieu de la rue alors qu’ils étaient en centre-ville au milieu de la foule ! Comme bien des personnes autour, Eléonore s’était arrêtée pour rester scotcher devant cette image. C’était la première fois de toute son existence qu’elle voyait cette créature, pourtant si réputée !

Par contre elle ne calculait pas trop ce qu’il se passait, le mog vint frapper avec sa baguette* sur la tête de Gippel, et ce dernier tomba sur les fesses alors que la créature rose disparaissait ! Eli écarquilla les yeux, non seulement elle n’avait rien compris à ce qu’il venait de se passer, mais en plus, elle constatait que son camarade était transformé en … MOOMBA ??? Avec un cache-œil en prime. Qui ne connaissait pas ces bestioles sur Dol ? Elles existaient aussi sur Spira, mais uniquement sous forme de peluches. Les gens chuchotaient tous autour mais s’ils se voulaient discrets, ils étaient tellement nombreux que ca ne fit qu’un gros brouhaha dans le quartier. Et Gippel n’arrivait plus à parler correctement, évidemment … et ne comprenait pas non plus ce qui lui arrivait.


- Euh … Désolée Gippel, je ne sais vraiment pas ce qu’il s’est passé ! Mais tu es … un … euh, Moomba. C’est ce mog !! Il est sorti de nulle part et depuis qu’il t’a cogné tu es comme ca !! Mince, il comprenait ce qu’elle disait au moins ?? - Euh … Tu comprends ce que je dis hein ?

Normalement oui, les Moombas comprenaient le langage humain mais avaient du mal à l’exprimer eux-mêmes. Ils faisaient des phrases incomplètes en plus de s’emmêler les pinceaux sur les voyelles. Eléonore regardait autour d’elle, tous les regards braqués sur eux la gênaient terriblement.

- Tu arrives à marcher avec tes nouvelles pattes ? Il vaudrait mieux qu’on s’éloigne … Suis-moi.

S’il n’était pas trop habituée à courir à quatre pattes, et bah tant pis, il aurait le privilège d’être portée par la demoiselle pour la seule et unique fois de son existence. Qu’elle le porte ou qu’il se débrouille, de toute façon, elle l’entrainait dans une ruelle tranquille, sombre et mal fréquentée d’ordinaire, mais là, il n’y avait personne, ils avaient de la chance.

- Bon écoute, je ne sais pas ce que c’était ni ce qu’il voulait ce mog, mais il ne doit pas être bien loin ! On aurait dit un petit farceur, s’il s’amuse à faire ca sur tous les gens qu’ils croisent, ca risque d’être la panique en ville. Alerte rouge à cause d’un mog, vous y croyez, vous ? - Il ne doit pas être bien loin encore, il faut qu’on parte à sa recherche ! Tu te sens d’attaque ?
*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 6 Avr - 20:20

Oui c'est vrai qu'il n'avait pas vraiment compris ce qui se déroulait ? Pourquoi a-t-il était transformé en ça ? Oui les Moomba avaient leur peluche sur Spira mais elles étaient moins populaires que les Mogs, ça, il l'avait reconnu du premier coup d’œil. Mais pour les Moombas, il n'était pas assez renseigné sur les peluches à la mode sur son monde pour savoir en quoi il était changé. Gippel tentait de rester calme mais ça restait difficile. Comment redevenir comme avant ? Comme être un jeune homme plus grand qu'Eli' qui tente bien des choses pour tenter d'atteindre son cœur. Là, il ressemblait à un gros chien. Et pour couronner le tout, la jeune femme n'avait pas l'air super folle amoureuse de sa forme. Si encore elle se serait jeté sur lui pour lui faire des câlins.. bon, y aurait eu une bonne chose dans ce malheur mais comme ce n'était pas le cas, inutile de rester comme ça plus longtemps !

Face à sa question de savoir s'il la comprenait ou non, il remuait la tête pour lui dire que oui, il la comprenait. Aussi surprenant que cela puisse paraître, il n'en profitait pas pour lui sauter dans les bras et en avant la musique. Non, il avait plus urgent pour le moment et c'était retrouver le coupable ! Il tenterait de voir les avantages de sa forme plus tard. Courant sur ses petites pattes, il suivait Eli' dans une ruelle qui pensait avoir affaire à un Mog farceur qui s'amusait simplement. Cela se voyait que sa réponse rassurait Gippel ? Pas vraiment... Pour ce qui était de le retrouver, il ferma ses petites pattes comme un poing en sautillant sur place.

« Oui ! Vite ! »

Bon, au moins il savait s’exprimer sur les petits mots mais pour les phrases, lui aussi avait remarqué quelques lacunes ici et là. Bref, le Moomba s'activa en commençant à courir, il espérait que les gens ne prenaient pas ce genre de petits lions pour des monstres ou animaux sauvage sinon lui aussi risque de causer la panique sans le vouloir. Il évitait de courir trop vite sinon il risquait de perdre Eli' de vue mais bien qu'il levait la tête pour tenter de trouver le coupable, il n'était pas encore visible pour le moment. Où était-il passé ? Là était la question... Il évitait autant que possible de passer entre les pattes d'une autre personne, il ne voulait pas non plus causer d'accident. Mais peu importe où leur chemin les menait, ils ne trouvaient aucune trace d'une personne qui aurait eu la même chose que Gippel, plus ou moins en tout cas, ni aucun Mog qui se baladait dans le coin. Serait-ce trop tard ? Peut-être. Il n'était pas du genre pessimiste d'habitude mais là, il ne pouvait pas lutter contre son destin ? Finir en Moomba, quelle blague. Asran irait jusqu'à perdre son dentier s'il le voyait dans cette situation. Peu importe qu'ils cherchent dans les coins bondés ou au contraire calme, pas la moindre petite bestiole blanche volante.

Gippel grimpait sur le premier banc de libre qu'il trouva pour poser ses fesses dessus en soupirant, allant même baisser la tête. Ce n'est pas tout mais il y avait plein de choses qui ne vont pas allez s'il reste comme ça.

« Qu'est-ce je faireu ? Peux pas restait comme là... Haaaa (soupir) et bientôt le toudoigt... »

En effet, bientôt le tournoi. Et en plus, comment trouver un portable qui lui convient sous cette forme ? Restons positif, Eli' pourrait le faire passer pour une peluche quand ils iront se prendre une chambre, elle évitera de payer pour deux comme ça. Sans parler de se battre, ça va être drôle tiens s'il essaie de se battre de cette façon. Il y a bien une solution mais où se trouve-t-elle ? Tiens, cela lui donna une idée ! Il leva sa truffe vers Eli' avec une petite lueur d'espoir !

« Bibiothque ! »

Et oui, si ça se trouve durant « l'absence » de la demoiselle, c'est devenue courant de croiser des Mog farceurs et la solution se trouvait peut-être bien dans un livre ! Eh, c'est que même sous cette forme, il a encore des idées le Gippel ! Il se redressa sur ses pattes, arrivant presque à la taille d'Eli' sur le banc.

« Tu penses quoi ? »

Allez, si sa se trouve, il a trouvé la solution ! Bon, si ce n'est pas ça et qu'ils ne croisent pas le Mog... eh bien pour le moment, il n'avait pas d'autre idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 7 Avr - 14:40

Eli
Aucune idée de ce qu’il venait de se passer, un mog avait frappé sur la tête de Gippel avant de disparaitre, et maintenant, l’Al Bhed était transformé en Moomba ! Eli était tellement confuse devant une situation aussi inattendue qu’elle n’arrivait même pas à paniquer, comme si elle était prise au dépourvu – et quelque part, c’était le cas. Qui s’attend à se faire agresser par un mog, comme ca ? D’un coup ? Sans raison ? Bref, première étape, quitter le centre-ville, à cause de cet événement, toute l’attention était reportée sur eux et inutile de dire que c’était plutôt gênant. Il fallait partir à la recherche du mog ! C’est lui qui était la cause de tout cela, c’est lui qui pourrait réparer ce … sort ? Oui un sort, exactement ! Après tout, ni Eléonore, ni Gippel, ne savaient si les effets allaient durer longtemps ou éternellement, et dans ce dernier cas, ce serait quand même TRES embêtant. Un Moomba, c’est mignon et attachant, mais ce n’est pas son corps d’origine.

Ils avaient finalement rejoint une ruelle mais sur le trajet, aucune trace de la créature rose et de sa baguette magique. Gippel s’était installé sur un banc, visiblement désespéré et ca se comprenait. Quoiqu’Eli avait du mal à comprendre sur le coup qu’il parlait du tournoi, elle mit plusieurs longues secondes à saisir le mot et soupira … C’est vrai que ca risquait d’être embêtant pour participer au tournoi s’il gardait une telle forme. Eléonore aurait bien voulu dire quelque chose mais elle se fit couper lorsque l’Al Bhed eut une idée : la bibliothèque ! Et lorsqu’il demanda ce qu’elle en pensait, elle croisa les bras pour réfléchir.

- Je doute qu’on trouve une solution magique pour te rendre ton corps originel, n’oublie pas sur quel monde nous vivons. Un monde de sorcières où la magie était un tabou. - Cependant, on pourrait peut-être trouver des ouvrages sur les Moombas, ou mieux, sur les mogs et leurs drôles de baguette ? C’est une bonne idée, j’allais souvent à la bibliothèque autrefois, si elle n’a pas bougé, je devrais pouvoir nous y emmener sans problème. Suis-moi !

Inutile de repasser par le centre-ville, elle quitta la ruelle en se rappelant très bien de l’itinéraire à emprunter pour s’y rendre. Ils allaient passer dans un parc avant de rejoindre les quartiers d’habitation. Mais même dans le parc, et partout où ils se rendaient, ils ne passaient pas inaperçus, c’était assez peu commun de voir des Moombas dans de grandes villes telles que Deling City. En chemin, Eléonore guettait un peu partout également dans l’espoir de repérer le mog farceur mais aucune trace de lui, et elle était bien incapable de dire où est-ce qu’ils pourraient le trouver de toute façon car elle ne savait pas où vivaient ces bestioles. Pour elle, les mogs n’étaient qu’une légende !

Bref, ils arrivèrent à la bibliothèque au bout d’une bonne vingtaine de minutes en marchant d’un pas pressé, et comme Eléonore était la seule à pouvoir lire sur Dol, elle allait se coller aux recherches ! Heureusement en vingt ans, le système avait évolué, elle put utiliser un ordinaire et taper divers mots-clés pour trouver tout de suite tous les livres traitant des sujets des Moombas ou des mogs en deux petites secondes. Et surtout : retenir où ils étaient rangés ! Il y avait plusieurs livres mais surtout beaucoup de magazines. Eli nota sur une feuille toutes les références et se dirigea dans les bonnes allées pour aller chercher tout ce qui lui fallait, puis, ils s’installèrent à une table pour qu’elle puisse feuilleter tout ca.

- Désolée Gippel, ca risque d’être un peu long, j’espère que tu ne vas pas trop t’ennuyer …

Car en plus dans un corps pareil, il devait encore avoir le stress d’être transformé en animal, peut-être même un peu de panique à l’idée de ne pas retrouver son corps d’homme. C’était compréhensible et Eli espérait vraiment trouver des réponses à leurs questions. Mais non … Le premier magazine parlait d’une étude récente comme quoi les Moombas étaient une évolution des Shumis … Inintéressant pour elle. Suivant ! Le mode de vie des Moombas … Suivant. Le langage des Moombas selon Laguna Loire, suivant. Les mogs, un mythe, suivant … Finalement, plus Eli cherchait, plus elle constatait qu’il y avait de tout SAUF ce qu’ils cherchaient. Elle finit par fermer le dernier bouquin en lâchant un profond soupir.

- Je suis désolée Gippel, non seulement ca a été très long mais en plus … il n’y a aucune solution dans aucun de tous ces livres pour te rendre ton corps humain … Aucun cas similaire ne semble avoir été reporté par le passé, ni une agression de mog farceur.

La jeune sorcière semblait être plus désespérée que lui à l’idée de ne pas savoir ! Ils quittèrent alors la bibliothèque tandis que la jeune femme continuait de réfléchir, jusqu’à ce qu’elle ait une idée. Elle s’assura alors que personne n’était aux alentours pour pouvoir s’adresser à son camarade.

- Si ce sort persiste, nous devrions peut-être songer à nous rendre sur un monde où la sorcellerie n’est pas tabou. Je doute qu’on ait le temps avant le tournoi, mais qui sait, si j’étudie la sorcellerie d’un autre monde, je serai peut-être capable d’inverser le sort ?

Car là, l’option « poursuivre le mog » était à oublier, ils avaient passé bien trop de temps à la bibliothèque. Le petit farceur devait être bien loin désormais …
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 9 Avr - 21:16

Il ne fallait pas s'en faire, il savait qu'il allait trouver un moyen de redevenir comme avant, la question est, comment faire ? Il avait beau creuser ses méninges pour tenter de trouver une solution, il ne vit rien à l’horizon, à part la bibliothèque ! Déjà que le pauvre avait du mal à se faire comprendre, au moins ce mot était presque un sans-faute ! Même si Eli' ne pensait pas que ce soit une bonne idée dans un premier temps - à cause du fait que ce monde soit anti-magie – elle pensait pouvoir quand même trouver quelques informations sur les Mogs ou Moomba. Qui sait, sans le savoir la situation de Gippel n'était pas si étrange ? Vu qu'elle était d'accord, il commença à courir auprès d'elle, prenant toujours un peu d'avance avant de l'attendre pour savoir le chemin comme... comme un chien... Il se comparait lui-même à un chien... Santa, cette situation ne le met pas vraiment à l'aise...

Une fois arrivé, il fut étonné de voir qu'il pouvait accompagner Eli' dedans mais soit, il n'allait pas se priver de lire la surprise sur le visage de la belle quand elle aura trouvé la solution à son problème. Il prit place sur une chaise, observant simplement tout ce qui se trouvait autour de lui, il ne pouvait pas vraiment manipuler quoi que ce soit, avec ses grosses patounes, il ne pouvait pas vraiment lire un live – ou du moins regarder les images – il ne pouvait pas s'amuser à taper sur ce bidule qu'Eli' à utiliser pour trouver les livres en question. Au final, malgré son attente, il n'avait eu aucune réponse, rien. Mais Gippel tentait de garder le moral dans le vert mais ce n'était pas aussi efficace qu'il n'y aurait pensé. Quittant donc la bibliothèque, le Moomba se faisait silencieux, cherchant une fois de plus la solution à ce problème. Cherchait-il vraiment ou bien cela lui mine le moral de ne pas pouvoir être lui-même ? Ne pas être cet Al Bhed capable de protéger Eli' ? Ne pas savoir parler ? Ne pas savoir complimenter Eli' autant qu'il l'aimerait ? Eh bien peut-être un peu oui...

Cependant Eli' avait peut-être une solution en la partageant avec lui à voix basse, étudier la magie d'ailleurs pour pouvoir tenter d'en inverser les effets ? L'idée était loin d'être bête mais il y avait un souci pour lui, de son point de vue du moins.

« Pas Moomba su Spila. Pas Mug aussi. »

Ni l'un, ni l'autre. Pas de vivant du moins. Mais alors où chercher ? Les Moombas semblaient bien être présent sur Dol, les Mogs... sûrement. Mais pour le reste, qui sait entre Héra et Gaïa si la réponse se trouvait là-bas ? Ça, Gippel n'en avait pas la moindre idée ! La seule chose qu'il savait c'est qu'il n'en savait rien. Gippel levait les yeux autant vers son amie qu'au ciel avant de ne plus être aussi motivé que d'habitude. La fatigue simple ou son corps devenu bien plus petit et moins endurant, allez savoir, il gardait son œil sur Eli' avant de pencher légèrement la tête sur le côté pour savoir une chose.

« Tard ? »

Il cherchait vainement une horloge dans le coin mais rien à l'horizon. Et il ne peut pas non plus montrer son poignet pour le lui faire comprendre, Spira n'avait pas ce même genre de montre. Reste à savoir comment Gippel sera vu par les gens de l'hôtel ? Simple peluche ? Des frais en plus ou en moins ? Le tout était une énigme pour lui ? Quoi qu'il en soit, Eli' sera tranquille ce soir, il ne risque pas de fanfaronner ni de la taquiner. Il n'en avait pas vraiment la force le petit Moomba.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Sam 11 Avr - 14:40

Eli
Ca en devenait désespérant, ils n’avaient rien trouvé à la bibliothèque pour rendre à Gippel sa forme d’origine. Ils n’avaient même pas pu en apprendre plus sur les mogs à vrai dire … Si bien qu’une fois dehors, Eléonore avait émis l’hypothèse qu’elle pourrait étudier la sorcellerie d’un autre monde pour rendre elle-même à Gippel sa forme d’origine. L’idée n’était pas mauvaise mais Gippel cherchait à lui faire comprendre qu’il n’existait ni mog ni Moomba sur Spira. La jeune femme hocha alors la tête de gauche à droite en souriant.

- Pas besoin qu’ils existent. Il y a des tas de sorts pour transformer des gens en animaux, le problème, c’est que la magie est tabou sur Dol. Ce n’est pas ici que je pourrais apprendre à inverser ce genre de sorts.

Ils verraient ca en temps et en heure, ils n’auraient pas le temps de rejoindre un autre monde avant le début du tournoi, mais dans ce cas, si Gippel gardait cette forme, il ne pourrait pas participer au tournoi … Cette situation était vraiment embêtante !
Bref. Leurs pas les ramenaient lentement mais sûrement jusqu’au centre-ville, car les hôtels se trouvaient là-bas. L’Al Bhed se demandait quelle heure il était mais ils n’avaient aucune montre sous la main, et la grande horloge était trop loin pour pouvoir lire dessus ! Aussi Eli réfléchit un peu en essayant de calculer grosso-modo combien de temps s’était écoulé depuis qu’ils étaient descendus du train.

- On doit être en fin d’après-midi, début de soirée. Je doute qu’on puisse manger dans un restaurant dans ton état, mais on peut prendre des sandwichs, ou n’importe quoi qu’on pourrait transporter pour manger dehors ?

Ou manger à l’hôtel mais elle craignait un peu les complications s’ils n’acceptaient pas les animaux dans leurs établissements. C’était la meilleure idée qu’elle avait en tête pour le coup. Elle pressa alors un peu le pas pour se mêler à nouveau dans la foule et rentrer dans le premier fast food qu’elle croisait. Ce n’était pas un repas très équilibré qu’ils allaient avoir du coup mais tant pis ! Une fois de temps en temps, ca ne peut pas faire de mal non plus hein ? Bon, il fallait faire la queue par contre et les gens avaient tendance à loucher sur le petit Moomba. Eléonore avait même failli être mise dehors par le personnel sous prétexte que les animaux n’étaient pas autorisés à entrer mais bon, heureusement qu’elle expliquait qu’elle comptait manger dehors de toute manière …

Résultat, elle finissait dehors avec un grand sachet. Pour elle, elle s’était prise des cheeseburgers avec des frites et un soda. Elle emmena Gippel dans l’un des grands parcs de Deling City afin de s’installer sur un banc et soupira longuement … Quelle situation peu évidente …

- Tiens. J’espère que ca te conviendra, ou il te faut de la nourriture Moomba en plus ?

Après avoir passé des heures à la bibliothèque, elle avait forcément retenu leur mode d’alimentation, tiens ! Elle commença à manger mais en fait … Ils n’allaient pas rester tranquilles bien longtemps. Une troupe d’enfants, de moins de dix ans à première vue, s’approchait avec les yeux brillants et pétillants d’enthousiasme.

- Vous voulez quelque chose ? Ils ne vont pas quémander ses burgers quand même ? Mais non, un petit garçon pointa Gippel du doigt.
- Non, mais on voulait vous demander … C’est un vrai de vrai ?? L’oiselle se mit à sourire doucement, ils semblaient polis.
- Oui.

Le sourire des enfants s’illumina davantage, de quoi étirer davantage les lèvres d’Eli.

- Nous pouvons jouer avec ?? Euh, s’il vous plaît ? Madame ?

Très polis même. La sorcière se mit à rire doucement avant de se tourner vers Gippel.

- Ca dépend. Tu as envie de jouer avec eux Gippel ?

Ca pourrait faire un peu passer le temps ? Et puis ils avaient une bonne bouille en plus d’être très gentils, ca donnait presque envie de céder !
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 13 Avr - 21:03

Bon, même si la situation n'était pas banale, il devait y avoir une solution, mais où se trouvait la réponse, c'était une autre question. Après tout, chaque question à sa réponse, même si la question où la réponses est compliqué, incompréhensible ou autres encore, tout avait une réponse. Et comment retrouver son apparence normale n'était pas une question compliquée à comprendre mais donner la réponse n'était pas évident quand on n'était pas un Mog farceur ou qu'on en connaissait un. Eli' tentait de lui remonter le moral en avouant que la magie pourrait l'aider mais pas sur Dol vu les problèmes qu'il se passe quand on parler magie dans le coin, même si la fusion des mondes semble avoir mis tout le monde sur un pied d'égalité et que des gens d'ailleurs peuvent user de magie sans réels soucis – avant la fusion – eh bien cela ne semblait pas vraiment ravir les gens d'ici...

Face à sa question sur l'heure, la demoiselle lui indiqua qu'il était sûrement le début de soirée et proposait même de manger, chose qu'il acceptait en hochant sa petite tête poilue avant de la suivre là où elle voudrait. Il pensait bien que vu son aspect, il ne pourrait pas rentrer dans un restaurant ni même se servir correctement d'une fourchette et d'un couteau. Serait-ce l'occasion pour avoir une Eli' intentionné qui lui donne à manger ? Même si cette situation ne lui plaît guère, il doit bien retrouver du confort ailleurs et comme le dit si bien l'expression, il reprend du poil de la bête ! Du poil de Moomba pour l'occasion. Bien qu'ils étaient dans un grand... restaurant avec nourriture à emporter. Si certains observaient Gippel en souriant – dont certaines demoiselles – d'autres semblaient plutôt outrés, venant même chercher des ennuis à la demoiselle, chose à quoi Gippel tentait d'y mettre son grain de sel en serrant ses poings pour les regarder en se définissant comme :

« Pas méchont ! »

La situation faisait sourire mais comme Eli' comptait aller manger dehors, la situation en restait là. Gippel suivait la jeune femme jusqu'à un banc où elle lui tendait un drôle de sandwich ? Bah, tant que c'était bon, il se fichait du nom.

« Manger norémal. »

Il attrapait ça entre ses patounes et tentait de le manger mais des enfants s'étaient vite pris d'affection pour lui, n'en croyant pas leurs yeux de voir un vrai Moomba. Ha, si seulement c’était plutôt une bande de jeunes femmes, ça aurait été avec plaisir de se faire câliner ou de même voir si Eli' serait jalouse de partager Gippel avec des inconnues ? Mais bon, là, même s'il y avait des filles dans le lot... c'était vraiment beaucoup trop jeune ! Qu'elles reviennent dans six ou sept ans pour commencer. Enfin bon, jouez avec eux va sûrement lui changer les idées mais pas longtemps. Il leva sa tête vers Eli en rendant son sandwich dans ses drôles de pain.

« Gardez, jouez po longtenant. »

Gippel bondit du banc pour aller jouer avec les enfants non loin, préférant quand même garder un œil sur Eli' car même en Moomba, il n'allait pas revenir sur sa parole de la protéger, d'être son chevalier Moomba ! Leur jeu était essentiellement de jouer à chat ou à cache-cache, pas des choses bien compliqué pour lui, même dans cette forme. Mais un coup d’œil vers Eli' et il remarquait un type étrange non loin d'elle, dans son dos, masqué par un buisson en partie. Il ignorait s'il observait Eli' ou bien un des enfants mais vu son air louche et son regard qui tanguait tant vers elle que les enfants, il se mit à courir à quatre pattes pour arriver plus vite sur le banc en bondissant, avant d'ouvrir sa gueule en tapant sur le banc avec ses patounes.

« Oust ! Oust ! Tousse ! » Oui, il s’emmêlait un peu les pinceaux mais au moins le type venait de déguerpir, ce qui prouvait qu'il n'avait pas la conscience tranquille. « Ça va ? » dit-il en observant d'abord Eli'. Il observa les enfants avant de s'asseoir sur le banc en donnant la réponse à leur question muette, va-t-il continuer à jouer ?

« Je faim. »

Il salua les enfants qui ne semblaient pas trop déçus, après tout il avait joué avec eux une bonne dizaine de minutes avant de jouer les héros. Il prit sa nourriture pour enfin la manger, ce n'était pas mauvais en plus. Plutôt bon. Il termina tranquillement sa part avant de se tourner une fois de plus vers elle.

« Allons dans hautrel ? »

Autant chercher maintenant si les hôtels du coin accepte les Moombas ? Il réfléchit à cela en même temps avant de se pointer du doigt avec une de ses patounes.

« Si moi pas accopter, moi puluche, ok ? »

Jouer les peluches lui conviendrait très bien, ne pas bouger dans les bras d'Eli', oui, c'était un bon compris au moins avant d'atteindre la chambre. Gippel n'y pensait pas encore mais il va y avoir une chose à faire à l’hôtel, une chose évidente pour lui comme pour elle mais qui, sous cette forme ne sera pas simple tout seul. Comment il va faire pour la douche ? Il va quand même pas passer une journée sans se laver ? Eli' va sûrement devoir lui faire prendre un bain ou une douche car tenir le pommeau de douche ou régler l'eau comme ça, ça ne sera pas simple. De même pour le bain, avec cette taille, ça peut être dangereux comme situation. Mais voyons le bon côté des choses pour Eli', il n'aura pas vraiment l'occasion de savourer ce moment avec sa forme, pas comme s'il allait tenter de la draguer, il n'en aura pas le temps en étant un Moomba.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 16 Avr - 19:04

Eli
Maintenant qu’ils avaient à manger, les deux jeunes gens pouvaient se remplir l’estomac, installés tranquillement dans l’un des parcs de Deling City. Sauf qu’ils n’avaient pas le temps de finir leur repas car un groupe d’enfants s’était approché d’eux, intrigués par le Moomba. Oui forcément, ce n’était pas commun d’en voir à tous les coins de rue, surtout sur ce continent. Ils souhaitaient jouer avec Gippel et ils étaient vrais que leur façon de parler et leurs bonnes bouilles donnaient envie de céder ! Aussi, l’Al Bhed accepta, rendant son hamburger à Eli le temps d’aller s’amuser avec eux, les enfants semblaient ravis … Ils riaient avec un enthousiasme qu’ils ne cachaient pas, et ca faisait doucement sourire la demoiselle qui gardait un œil sur eux. Il ne faudrait pas abîmer Gippel quand même, ce n’était pas une vulgaire peluche remplie de rembourrage !

Pendant ce temps, Eli continuait de manger. Sa part à elle hein, bien sûr ! Elle laissait celle à Gippel pour qu’il puisse se rassasier, bien qu’il devait avoir un estomac plus petit et moins gourmand que celui d’un humain dans ce corps ? La demoiselle ne faisait ainsi pas trop attention à son entourage mais au bout de plusieurs minutes, son ami Moomba se précipita sur le banc pour effrayer un homme qui les surveillait – ou surveillait Eli – et qui venait de déguerpir. La jeune femme avait pris une mine surprise et hocha la tête lorsqu’il lui demanda s’il allait bien.

- Euh, oui. Oui, je vais bien, mais je n’ai pas bien compris ce qu’il vient de se passer … Qui était-ce ?

Un inconnu, et peut-être valait-il mieux ne pas savoir ce qu’il voulait. Bref, les enfants voulaient continuer de jouer avec Gippel, mais le pauvre était affamé aussi il renonça et s’assit à nouveau pour continuer de manger ! Les petits étaient un peu déçus mais vu l’heure aussi …

- Vous devriez peut-être rentrer chez vous, vos parents vont finir par s’inquiéter sinon.

Leur dit-elle en souriant doucement. Gippel finissait son hamburger avant de se tourner vers elle et une fois de plus, elle dut attendre une ou deux secondes pour assimiler ce qu’il voulait lui dire. Aller à l’hôtel, et si on ne l’acceptait pas, il devait se faire passer pour une peluche. Sauf qu’Eli se doutait que très peu d’hôtels accepteraient un animal de compagnie, quel qu’il soit.

- On ne va pas prendre de risques, tu vas te faire passer pour une peluche dès le départ.

La sorcière se leva et lui fit signe de la suivre. Ils devaient retourner une fois de plus au niveau du centre-ville. Il y avait un grand hôtel réputé là-bas. Le Galbadia Hôtel, quelque chose comme ca ! Il n’y avait rien à faire cependant, peu importe l’heure de la journée, les rues étaient toujours bondées de monde. L’inconvénient de vivre dans une ville nocturne en permanence … ou l’avantage selon les points de vue ! Les commerces étaient bien contents d’avoir des clients à n’importe quel moment de la journée ! Même s’ils avaient aussi leurs horaires de fermeture, bien sûr. Lorsqu’ils arrivèrent à proximité de la porte coulissante de l’hôtel, Eléonore s’arrêta et se pencha vers son camarade.

- Bon, je n’approuve pas vraiment ce que je vais faire, alors ne prends pas ton pied non plus ! Reste immobile et sage, fais la peluche !

La demoiselle passa derrière lui et s’accroupit le temps de l’attraper afin de pouvoir le porter. Oh hisse ! Ca fait son poids quand même un Moomba ! Elle n’aurait pas dû le faire manger avant d’aller à l’hôtel finalement, il aurait été plus léger ! Mais courage, elle souffla un bon coup et passa les portes avant de sortir maladroitement des gils de sa bourse pour payer la chambre. La réceptionniste la regardait bizarrement, cependant.

- Tiens ? La foire a déjà commencé ?
- Hein ? Oh non, c’est … c’est un cadeau qu’on m’a fait, mais personne n’avait pensé que je devais la trimballer partout ensuite …
- Je vois … Ce sera une chambre simple pour vous mademoiselle ? Ce sera 50 gils.


Fiou, l’avantage, c’est qu’elle ne payait que pour elle ! Elle prit les clés de la chambre et fila dans l’ascenseur, sans lâcher Gippel. En fait, elle le faisait passer pour une peluche jusqu’à ce qu’elle soit dans la chambre, et là, elle le lâcha sans ménagement – un félin retombe sur ses pattes !! – et souffla un bon coup.

- Va falloir songer à faire régime mon cher … Désolée par contre, je n’ai pas pu prendre une chambre avec plusieurs lits, ca aurait été un peu suspect qu’une demoiselle seule demande une chambre pour plusieurs personnes.

M’enfin, pas sûr que ca le dérange, à bien y réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Dim 19 Avr - 20:48

Même ainsi, Gippel avait agi en héros auprès d'Eli ! Enfin, il le supposait car ce type louche traînait non loin de sa sorcière et il avait un drôle de regard que ce soit envers elle où les gosses. Si ça se trouve, c'était sur lui que son regard était braqué puisqu'il était un Moomba ? Quoi qu'il en soit, il avait réussi à le faire fuir même si Eli' ne semblait pas bien avoir remarqué ce type qui traînait non loin d'elle. Pour ce qui était des explications, le Moomba Gippel tentait de se faire comprendre comme il pouvait.

« Rogard bezar toua. »

Ainsi que les enfants – sûrement – mais inutile d’inquiéter son amie plus que ça. Une fois son repas avalé, il avait proposé la solution concernant l’hôtel mais la demoiselle préférait le faire passer dès le début pour un Moomba en peluche, chose qui ne le dérangeait pas. Si elle pouvait économiser quelques Gils, autant en profiter après tout, lui, il était totalement pour ! Suivant ses ordres, il restait debout mais autant immobile que possible, venant sentir ses pattes décoller du sol en se sentant contre Eli'. Étant humain, avait-il eu le droit à ce petit plus avec elle ? Pas vraiment sinon il s'en serait souvenu mais soyons le plus franc possible, il n'avait plus vraiment de soucis – pour le moment – à jouer les peluches. Arrivant dans l'hôtel, elle échangea quelques banalités avec la personne à l’accueil avant d'avoir les clés et ainsi rejoindre leur chambre. Non seulement elle avait économisé des Gils mais en plus il n'y avait qu'un lit ? Non, ne soyons pas vite enthousiasme, si ça la dérange vraiment, il dormira par terre ou au pied du lit mais si elle veut dormir avec une peluche, il veut bien prolonger la durée de ce rôle. Il se tourna vers elle en levant sa patte

« Po glave ! »

Il marchait un peu en observant cette chambre qui changeait bien en ayant cette taille, même le lit était relativement grand comparé à d'habitude. Il tournait en rond, observant un peu tout ce qui traînait pour tenter de découvrir de nouvelles makinas mais non, rien. Il y avait un téléphone, une télé... Le téléphone ! Il se tourna vers elle en sautillant sur ses pattes.

« Aublier potab ! »

Certes vu sa situation, ça aurait difficile de juger d'autant plus qu'il ne savait pas combien de temps ça allait durée mais Eli' aurait pu trouver pour elle au moins. C'est vrai que visiter ce genre d'endroit avec lui, ça n'aurait pas été simple mais Eli' aurait pu essayer, non ? Il grimpait sur le lit en s'asseyant dessus avant de passer sa patte derrière sa tête, ayant l'air quand même gêner. Il observa Eli' et on sentait bien une certaine hésitation. Qu'est-ce qui pourrait le gêner alors que d'habitude, il ne semble avoir aucune gêne à poser une question ou demander quoi que ce soit.

« Du... Poula me... baler ? Vaver ? »

Difficile de dire laver dans cet état. Il ne pourrait pas utiliser de gant et que ce soit du savon ou du gel douche, avec ses grosses pattes, ce serait bien difficile. Puis soyons franc, se faire laver par une jolie demoiselle n'est pas bien gratifiant. L'inverse ne le gênerait pas mais... Certes, il ne va pas cracher dans la soupe mais il préférait quand même que cela se passe dans d'autres circonstances. Là... c'était plus un service qu'il demandait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 20 Avr - 14:12

~ Like a Star @ heaven ~

Gippel passe au niveau 9 et gagne 500Gils.
Eléonore obtient 450Gils.

~ Like a Star @ heaven ~

ChasseurUn Moomba en pleine ville, accompagné par une frêle et jolie jeune fille qui plus est. La cible parfaite pour Joyce. Quel prénom étrange pour cet homme, qui arpentait les rues de Deling City derrière Eléonore et son Moomba de compagnie depuis qu'il les avait repérés dans ce parc où la jeune femme s'était arrêtée pour manger.

Quelle chance, elle était seule et allait à l'hôtel. Et d'ailleurs, elle était tout à fait futée... le faire passer pour une peluche pour pouvoir entrer. Un sourire en coin se dessinait sur les lèvres de Joyce alors qu'il les suivait des yeux jusqu'à l'assesseur. Il avait pu voir le numéro de la chambre de la jeune fille et allait la suivre... en son temps. Bien sur, ce fut facile pour un homme habillé avec raffinement de pied en cap -comme le gentleman qu'il n'était pas- de se faire passer pour un client souhaitant une chambre pour la nuit. Tout ce qu'il fallait de distinction et juste ce qu'il fallait pour ne pas rester de trop dans les mémoires. Il avait tout de même sa capuche sur la tête, cachant surement son visage si des caméra surveillaient l'établissement. Voyant le regard insistant de la réceptionniste sur sa capuche, il lui sourit et donna quelques fausses précisions:

« J'ai une maladie qui fait que je ne supporte pas du tout le froid... la climatisation, tout comme les courants d'airs et moi ne sommes pas vraiment bons amis. » la jeune femme se sentait un peu gênée d'avoir eu ce regard et le détourna en terminant vite l'échange. Parfait. Il n'eut pas à présenter de pièce d'identité et une fois sa clé magnétique en main, il saluait la réceptionniste avant de partir calmement vers le second ascenseur. Puis s'installa dans sa chambre pour se préparer. Il mit les cartouches de calmant dans un pistolet avant de sortir de la chambre avec un panier qu'il avait préparé et de filer vers la porte de la jeune femme pour y frapper.

« Mademoiselle, nous sommes vraiment désolés, nous avons oubliés de changer vos serviettes, des serviettes propres sont dans le panier devant votre porte. Au nom de l'hôtel, je vous présente encore toutes nos excuses. » Voilà... les pions étaient en place. Il fallait que le joli petit chat soit attiré par les sardines à présent. Et lorsqu'elle ouvrirait la porte. Joyce s'engouffrerait dans la chambre pour attraper le Moomba. Un Moomba de cette taille et avec un si beau pelage, voilà un bon pactole sur pattes.


Image: assasin's creed unity.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 21 Avr - 23:17

Eli
Spoiler:
 

Les voilà à l’hôtel, ils allaient pouvoir se reposer un peu, et peut-être réfléchir pour Gippel, même si aux yeux d’Eléonore, son idée était la meilleure qu’ils avaient pour l’heure. Se rendre sur un autre monde pour permettre à Eli d’apprendre un sort qui contrecarrerait celui dont Gippel était victime. Bref. La jeune sorcière n’avait pas pu prendre une chambre avec deux lits, vu qu’elle avait fait passer le Moomba pour une vraie peluche, il n’aurait pas été logique qu’elle prenne une chambre pour plusieurs si elle était seule. Et dans la mesure où elle ignorait que Gippel reprendrait sa forme humaine au cours de la nuit, elle risquait d’avoir bien des surprises s’il dormait avec elle ! Au moins, l’Al Bhed ne s’en vexa pas. En revanche, en voyant le téléphone, il s’agita pour dire quelque chose à son amie, mais elle dut se répéter trois fois la phrase dans sa tête pour deviner ce qu’il voulait dire. Ils avaient oublié d’aller acheter un portable !

- Oh, ce n’est pas grave. On ira demain ? Ce n’était plus trop ma priorité depuis que ce mog est apparu …

Il y avait eu un peu d’agitation depuis qu’il était transformé en Moomba après tout. Ils n’étaient pas pressés plus que cela après tout et puis si elle ne s’achète pas un portable maintenant, elle en prendra un plus tard ! Ce n’était pas de ca qui manquait dans les magasins de Dol … Sauf peut-être s’ils allaient à Winhill ? Est-ce que le village avait beaucoup changé depuis ? Etait-il toujours aussi calme et isolé qu’il y a vingt ans ? Ou s’était-il un peu plus développé ? A l’occasion, il faudrait qu’elle songe à aller voir cela de ses propres yeux.
Bref, Gippel allait s’installer sur le lit et semblait gêné de demander quelque chose à sa camarade … Et là vraiment pour le coup, elle avait trop de mal à saisir ce qu’il voulait lui dire.

- Je suis désolée Gippel, je ne comprends pas ce que tu veux me dire. Je pourrais te … ?

Elle posa ses affaires en attendant qu’il essaie de mieux lui expliquer ce qu’il souhaitait, mais ils finirent par être dérangés lorsque quelqu’un frappa à la porte. Apporter des serviettes propres ? N’était-ce pas censé être déjà fait ? Eléonore n’était pas du genre à faire un scandale pour cela, mais elle trouvait ceci un peu surprenant. D’ordinaire, un hôtel ne confiait pas une chambre tant que celle-ci n’était pas nettoyée à cent pourcent et prête pour accueillir des clients. Bon … Ce n’était pas si grave au pire.
Toutefois, toujours méfiante de nature, elle s’approcha avec prudence de la porte et l’entrouvrit à peine pour voir si le dit panier était bien là, mais un homme imposant poussa la porte pour entrer dans la chambre, armé. Le coeur de la jeune femme se mit à battre à tout rompre ... Ne pas céder à la panique, ne pas céder à la panique ...

- Qui êtes-vous et que voulez-vous ? Vous n’avez rien d’un employé d’hôtel pour débarquer ainsi dans ma chambre !

L’écoutait-il au moins ? Eléonore fit signe à Gippel de la rejoindre pour se mettre derrière elle. Elle n’aimait pas du tout cette situation et voulait au mieux éviter de montrer sa vraie nature – ca ne ferait que lui attirer des problèmes. Mais si c’était une situation d’urgence, elle était prête à téléporter l’objet le plus proche pour assommer ce type et le faire sortir aussi vite qu’il était rentré !

- Sortez d’ici je vous prie, je ne vous dois rien et je n’ai de toute manière rien à vous donner.
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mer 22 Avr - 4:50

~ Like a Star @ heaven ~

Eli gagne 50 Gils et passe au Niveau 9.

~ Like a Star @ heaven ~

ChasseurBien les choses étaient en place et le petit chat avait ouvert la porte. Joyce s'y était engouffré et il ne lui fallait pas user de beaucoup de force pour la pousser hors de son chemin et refermer la porte. Voilà, un petit tête à tête tout sauf improvisé.

La jeune femme était prête à se défendre et à défendre son meilleur ami Moomba. Son courage était admirable, on devait bien le reconnaitre. Mais est-ce qu'il allait suffire? « Je n'ai pas de temps à perdre avec trop de blabla, ma petite. Alors, si tu veux que je te laisse tranquille, je te conseille de te tenir à carreau. Ce que je veux de toi..? Est justement derrière toi! Viens par là. »

Avant que le Moomba puisse faire quoi que se soit, il avait attrapé Eli et lui avait attaché les chevilles ensemble avec des menottes. « C'est peu conventionnel, j'avoue, mais ça t'évitera peut-être de détaller comme un lapin. Et je te déconseille de crier... ou je vais devoir te dire bonne nuit! » Il ne détournait pas les yeux du Moomba... ça a l'air inoffensif comme ça, mes leurs griffes et le rapport mignon/force était démesuré.

« A nous deux mon petit. » Mais le Moomba n'allait pas se laisser faire, ça serait trop facile, non? Joyce lança une première fléchette sédative, puis une deuxième, qui ratèrent leur cible.

~~
(fléchettes: 2/5; chances d'atteindre Gippel: 40%) t'as de la chance petit Moomba!
Prenez autant d'initiatives que vous voulez... ce RP est le votre!  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 23 Avr - 20:44

Qu'il est difficile de vivre sa vie dans la peau d'un Moomba, Gippel avait beau tenter de voir les bons côtés de la chose, si ça se trouve Eli' ne l'a pas encore montré mais elle adore les Moombas et si ça se trouve, il va pouvoir adorer le rôle de peluche la nuit. Mais après en combat, il est évident que ce ne sera pas aussi simple. Adieu son Cumideuh, il va devoir se débrouiller de la façon des Moombas, à coup de griffe et de crocs ! Mais avant de penser au pire, pensons d'abord au meilleur ! Après tout, ils étaient ici, bien à l'abri des monstres donc inutiles de penser au combat quand le seul qu'il aura à mener sera de convaincre Eli' de l'aider. Pour ce qui était du téléphone, ça ok, il comprenait que ce ne soit plus la priorité de la demoiselle mais pour ce qui était de l'aider pour se laver, elle ne l'avait pas compris. Bon c'est vrai que pour parler, ce n'était pas l'idéal après tout mais déjà que lui-même avait du mal à le dire alors le faire comprendre bien clairement...

Ha oui, il pourrait montrer la salle de bain ? Là, elle comprenait quand même plus rapidement ! Mais malheureusement – ou heureusement ? – quelqu'un frappait à la porte et le temps qu'Eli' aille répondre un drôle de type débarquait dans la chambre. Même si son visage était caché, il avait quand même l'air assez louche... D'autant plus vu sa façon de se déplacer mais Gippel ne manquait pas à son devoir de la protéger, Moomba ou non. Gippel vint vers la demoiselle qui tentait de chercher à comprendre ce qui se passait mais le hic c'est que ce type venait, par un habile déhanché, réussi à bloquer les jambes de la sorcière avec des menottes ? Mais c'est quoi ce taré ?! Et si... Il veut du mal à sa sorcière ?! Il tentait de tirer dessus, même de les croquer mais rien à faire hélas. Sauf que vu son air en se tournant vers lui, il avait un drôle de sourire et ses fléchettes n'avaient pas l'air rassurante non plus ! Gippel avait réussi à les esquiver en les regardant de son unique œil avant de grogner sur lui.

« Eli', fuite fuite ! »

Quand il disait ça, c'était surtout pour elle car il continuait de garder cet homme à l'oeil, il avait bien une idée car comme ça, il savait qu'il ne ferait pas le poids avec la méthode classique mais la méthode lâche... Peut-être... Gippel se mit à courir aussi vite que possible dans la chambre avant de bondir, tête la première vers ses parties intimes. Cela a dû faire mal, lui-même avait de la peine pour lui mais comme il tentait de luyi faire du mal ou même à Eli', il ne préférait pas prendre de risque et une fois de retour sur ses pattes, c'était le moment de fuir ! Il était peut-être protégé sous ses vêtements mais peut-être pas ? Puis en cas de protection, les gens se protègent le torse ou autres, pas les parties intimes après tout. Donc, sauf s'il avait une coquille, c'était le moment de fuir !

« Vute, vute !!! »

C'était le moment de fuir et même si Eli' avait toujours ce truc aux pieds, il fallait quand même fuir et éviter à tout prit de recroiser ce type. Il voudrait bien courir et chercher de l'aide, quitte à mettre sa couverture aux ordures mais il ne voulait pas que son amie risque quelque chose durant ce moment d'inattention. Cela dit, avec son pouvoir, elle ne pouvait pas envoyer ces menottes ailleurs ? C'était à elle de voir, Gippel la guidait vers la sortie en gardant leur adversaire à l’œil, il ne voulait pas que le pire n'arrive mais ce n'était pas en restant dans cette chambre que cela allait être évité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 23 Avr - 21:07

Chasseur Gippel avait essayé en vain de détacher la jeune femme, mais après quelques tentatives infructueuses; le voilà qui avait sauté et tenté de mordre Joyce, là où ça faisait mal, qui plus est!

Joyce avait râlé de douleur, et avait même tiré une fléchette qui allait se ficher dans la moquette à quelques centimètre de sa chaussure! Coup de pot! Et ce n'est qu'au bout de la 4ème qu'il réussit (66/60). Au bout de quelques secondes, le Moomba devait sentir ses forces le lâcher, il allait plonger dans les bras de Morphée! Ce Moomba avait du potentiel, quel dommage! En tous cas, Joyce garderait un douloureux souvenir de ce Moomba.

Mais, même si le chasseur ne le savait pas, ce n'était pas un Moomba normal qui lui faisait face... Enfin, l'heure n'était pas à ça... il fallait maintenant s'occuper de mettre cette grosse bête dans le sac qu'il avait apporté pour sortir d'ici au plus vite et espérer que la demoiselle reste tranquille. Il ne voudrait pas faire de mal à une si belle créature. Il n'était pas là pour ça. Juste pour l'argent, rien de plus. Il visait la jeune femme avec son pistolet... il restait en fait qu'une fléchette, mais il ne pensait pas vraiment à l'utiliser, sauf en cas d'urgence. « Eli? Enfin ton nom n'a pas vraiment d'importance, je suis désolé mais on va devoir se dire au revoir! Et à ton gros toutou aussi... »

Il n'y avait aucune trace dans cette chambre... c'était une peluche rien que ça. Mais quelque chose présageait que la jeune femme n'allait pas en rester là.

~~
(fléchettes: 4/5; chances d'atteindre la cible: 40%)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Ven 24 Avr - 14:32

Eli
Qui aurait cru que se promener avec un Moomba attirerait autant de problèmes ? Un type venait de pénétrer dans leur chambre sans crier gare, s’étant fait passer d’abord pour un employé de l’hôtel et Eli se maudissait de ne pas s’être écoutée plus tôt. C’était trop louche que dans un tel établissement, ils oublient de changer les serviettes avant de donner les clés de la chambre à un client !

Dans un premier temps, la sorcière avait voulu protéger Gippel en demandant à cet inconnu de quitter les lieux … mais bien sûr, de si maigres mots n’étaient guère suffisants pour de tels individus. Ni une, ni deux, il avait attrapé la jeune femme pour attacher ses chevilles avec des menottes. Aha … S’il croyait que c’était suffisant pour la paralyser, il se trompait. Il ne la connaissait pas. L’oiselle fronça des sourcils lorsqu’il visa Gippel pour tenter de l’endormir avec des fléchettes. Oh ! Il voulait le capturer et se servir de sa fourrure pour se faire de l’argent !?

- Vous êtes un monstre. »

Lâcha froidement Eléonore. Gippel courait partout pour éviter les fléchettes, allant jusqu’à mordre cet homme capuchonné dans les parties sensibles pour l’arrêter, mais rien à faire … Et il réussit même à endormir l’Al Bhed pour le mettre dans un sac et Eli eut le cœur qui battait à tout rompre. Hors de question qu’elle le laisse partir ! Tant pis pour ses pouvoirs … Elle ne pouvait pas rester ainsi sans rien faire. Lui dire au revoir ? Elle ne croit pas, non. Dès que l’agresseur tourna les talons, Eli n’eut qu’à se concentrer pour téléporter les menottes plus loin et se libérer. Puis, elle profita que l’homme ne soit pas encore suffisamment éloigné et encore à sa portée pour téléporter son arme et la récupérer dans ses mains.

- Bonne nuit.

Fronçant les sourcils, la jeune femme n’attendait pas une seconde de plus pour décocher la dernière fléchette sur le chasseur. Elle ne pouvait pas lui laisser une chance de s’enfuir, et elle espérait avoir bien visé ! Ce fut sans regrets qu’elle avait tiré, d’ordinaire, le côté trop innocent de la jeune femme la faisait hésiter. Mais là, cet homme avait été trop loin ! Elle ne le laisserait pas s’échapper avec Gippel dans un sac !
Récapitulatif des actions d’Eli :
- Téléporte les menottes plus loin pour se libérer.
- Téléporte l’arme de Joyce pour la récupérer.
- Décoche la dernière fléchette sur Joyce (je te laisse évaluer au lancer de dé si elle le touche ou non ? ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Ven 24 Avr - 17:44

ChasseurVous êtes un monstre... Sans blague? Ce n'était pas la révélation du siècle... Mais il lui fallait cet argent! La chasse au Moomba n'était pas de tous repos! D'ailleurs cette fois encore moins que d'habitude! Qui aurait dit que cette jeune femme allait se montrer si combative? Et surtout, que c'était une sorcière. Mais ça, Joyce n'y avait pas encore vraiment pensé.

Pourtant cela ne fit aucun doute lorsque la jeune femme téléporta ses liens pour se mettre debout, Joyce en restait interloqué deux secondes. Avec Eli sur pieds, ça devenait un peu plus compliqué de sortir sans se faire remarquer.

« Comment tu as fait ça? Recule ou je ti... » Il s’arrêta alors que son arme disparaissait de ses mains pour se retrouver dans celles de la jeune femme qui disait bonne nuit avant de tirer la dernière fléchette qui l'atteignit (36/75). Il recula dans le couloir et il eut à peine le temps de former quelques mots qu'il lâchait le sac où se trouvait Gippel et s'appuyant contre le mur, il glissa lentement à terre. « Sorcière... tu es... une ... sorcière. Je suis vraiment mal tombé... »

La dose pour endormir un Moomba était assez légère pourtant assez pour l'affaiblir. Il n'avait pas assez de force pour s'en aller... il était fait comme un rat. Il avait un travail honnête, une vie de famille... ah décidément, l'argent fait faire de bien drôles de choses... un monstre, n'est-ce pas?

Et maintenant, qu'allaient faire Eli et Gippel de lui? Eli allait bien, Gippel était sensé être une peluche, et lui un client honorable qui venait de se faire agresser par une jeune femme avec une arme et un vrai animal dans l’hôtel, est-ce qu'elle allait porter plainte pour une tentative de vol d'une peluche? ... quelle histoire! Seulement, maintenant que Gippel dormait comme un bébé Moomba... en se réveillant, serait-il à poils ou à poil?

~~
Vous avez de la chance! Eli a réussit à saouler Joyce... dommage, il n'est plus en état de combattre! Mais qu'allez vous en faire? Vous avez une grosse limace encapuchonnée sur les bras mademoiselle Tompson! Et Gippel peut se réveiller d'un instant à l'autre!

Fléchettes: 5/5; chances d'atteindre la cible: 75% pour Eli car Joyce ne bouge pas autant qu'un Moomba et est surpris! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 27 Avr - 20:56

Quelle panique ! D'où sortait ce type ? Pourquoi venait-il faire irruption dans leur chambre ? Gippel ne pensait pas avoir autant de succès, surtout chez les hommes alors il pensait bien sûr à Eli' en danger, pensant que ce type lui voulait du mal mais non, sa cible était plus petite et à poils. Quand il avait compris cela avec les fléchettes – sûrement paralysante ou avec du somnifère – il tentait d'esquiver avant de se défendre ! Eh bien quoi, la taille ne comptait pas, à quatre pattes, sur deux pattes ou sur zéro pattes, il continuera de protéger Eli' comme il lui avait promis ! Il tentait de se défendre en visant les parties sensibles de ce type mais même après ça, il était encore en état de combattre, groumph ! Déjà il avait esquivé une des fléchettes supplémentaires, c'est déjà ça. Mais hélas, dans sa tentative de fuite en emportant Eli' avec lui, il avait reçu une de ces fléchettes et il se sentait déjà bien fatigué. Mais non ! Il ne voulait pas qu'Eli' soit en danger ! Il ne voulait pas dormir maintenant. Il voulait dormir... mais dans les bras de la demoiselle, pas comme une loque...

Il tomba finalement de sommeil, sans savoir ce qui se passait vraiment autour de lui. Il n'avait pas idée que la demoiselle usait de ses pouvoirs pour endormir à son tour le type venue l'enlever. Même si elle se retrouvait avec deux narcoleptiques sur les bras, il faudrait bien sûr trouver un moyen de s'en tirer sans pour autant révéler le secret de la demoiselle. Gippel somnolait mais pas bien longtemps, avec difficulté il ouvrait son œil en cherchant à savoir ce qui se passait. Même les paroles d'Eli' semblaient être des échos à ses oreilles. Il ne comprenait pas bien tout mais il voyait que le type était à terre. Pas mort, juste assommé de la même façon que le Moomba qu'il était ce qui veut dire que lui aussi pourrait se réveiller si jamais il est un peu trop bousculé ? Que faire de lui ? Eli' devait trouver une solution pratiquement toute seule car lui, il était hélas à moitié dans les vapes...

Cependant, il cherchait un moyen de l'aider et son regard se braqua sur le petit réfrigérateur mis à disposition des clients et peut-être que ? Il restait assis, du moins il essayait de rester assis et éveiller en levant sa patte pour la pointer du doigt.

« Emloom... » Mince ce n'était pas facile de bien articuler avec la langue commune alors en Al Bhed. Il secoua la tête avant de tenter de faire un effort en observant Eli'. « Luhi... Boullé ? … Valoir mal toi ? Étowa assumé sa taité ? »

En gros, il tentait de lui conseiller l'asperger d'alcool pour faire croire qu'il était bourré afin que ses propos ne sonnent pas vrais, que ce soit sur Eli' qui est une sorcière ou bien une fausse excuse pour sa présence ici. Un mec louche qui pue l'alcool dans la chambre d'une frêle jeune fille, les gens devront croire la demoiselle et pas cet alcoolique ! Quant à lui, il pourra facilement jouer la peluche dans un coin en espérant que si des soldats passent par ici, ils ne remarquent pas que la peluche semble respirée. Mais bon, en le plaçant sous les couvertures ou dans un coin de la pièce, il ressemblera à une vraie peluche et personne ne fera attention à lui... Déjà que le pauvre Gippel piquait à nouveau du nez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mer 29 Avr - 21:32

Eli
Il était hors de question qu’Eléonore laisse cet individu s’échapper avec Gippel dans son sac ! Que devait-elle faire ? Elle n’allait tout de même pas hurler dans tout l’hôtel qu’il s’agissait d’un être humain victime d’un sortilège, de toute manière, il était fort à parier que ce Joyce ne la croit pas et prenne ca pour une tromperie afin de récupérer le Moomba. Pas le choix … De toute manière avec ce genre de personnes, c’était impossible de régler les conflits par les mots. Quel ennui ! Eléonore allait devoir révéler sa vraie nature pour pouvoir sauver la peau de son camarade. Ni une, ni deux, la sorcière avait téléporté les menottes pour se libérer, puis avait fait de même avec l’arme du chasseur pour la récupérer … Le temps qu’il comprenne ce qu’il se passait, la fléchette était déjà décochée et s’était logée dans le cou de Joyce, le plongeant lentement mais sûrement dans un sommeil forcé. Ces derniers résonnèrent dans la tête de la demoiselle. Oui, c’était bien une sorcière … Et elle priait pour qu’il ne révèle pas sa vraie nature à quiconque par la suite, Gippel autant qu’elle auraient des problèmes sinon, et à quelques jours du tournoi, ce n’était pas le moment !

Bien ! Que devait-elle faire maintenant !? Prendre le téléphone et appeler la police ? Non … Surtout pas ! S’ils ouvraient une enquête, aussi petite soit-elle, là-dessus, ca empirerait les choses. Bon, elle aviserait en temps voulu, bien qu’il soit compté, ce fameux temps, car l’inconnu finirait par se réveiller. Il fallait voir si Gippel allait bien. Eléonore rentra dans la chambre mais concernant le chasseur … Elle s’assura qu’il n’y avait personne dans le couloir – en espérant que le grabuge n’alertait pas les clients - pour rentrer le sac ET Joyce en le traînant par terre, pour l’enfermer dans sa chambre. Elle avait deux mots à lui dire. Pas folle la demoiselle, elle téléporta les menottes pour attacher l’individu au radiateur, puis elle déballa le sac pour faire ressortir Gippel.

Elle dut le secouer plusieurs fois pour tenter de le réveiller, elle tenta même son sort de soin, mais rien à faire, il fallait juste attendre avant qu’il ouvre enfin les yeux et la jeune femme soupira de soulagement. Bien sûr, il avait l’esprit encore embrumé. Il évaluait la situation d’un regard et finit par désigner le frigo tout en interrogeant Eli. Une fois de plus, il lui fallait quelques secondes de réflexion pour comprendre le sens de ses questions.

- Je crois surtout que c’est après toi qu’il en avait. Ta fourrure devait l’intéresser … Il n’a pas eu le temps de me faire de mal, j’ai été dans l’obligation d’utiliser mes pouvoirs pour prendre son arme et l’endormir.

Elle observait le frigo quelques instants avec un air sérieux sur le visage, puis elle détourna le regard vers Joyce et fronça les sourcils.

- Ton idée n’est pas mauvaise, mais je tiens quand même à lui dire deux mots à son réveil.

La demoiselle se dirigea vers le frigo, mais il n’y avait aucune bouteille d’alcool dedans et elle ne pouvait pas prendre le risque de quitter la chambre, si jamais il se réveillait.

- Il n’y a même pas ne serait-ce qu’une bière à l’intérieur. Je suppose qu’il aurait fallu payer un supplément pour se faire monter de l’alcool, ils ne doivent pas en mettre à disposition gratuitement au cas où il y aurait des mineurs. Tant pis, on fera ...

Ce qu’on pourra … Mais voilà que l’agresseur grommelait un peu. Oh, il se réveille. Eléonore fit signe à son camarade de rester près d’elle, afin qu’elle puisse le protéger. Le regard de la jouvencelle se fit dur, un peu trop sérieux même, mais il ne fallait pas s’attendre à ce qu’elle l’accueille la bouche en cœur après ce qu’il avait fait hein ? Elle attendit que son esprit soit suffisamment moins embrumé pour comprendre ce qu’elle allait lui dire, avant de prendre la parole.

- Vous êtes toujours dans ma chambre si c’est la question que vous êtes en train de vous poser. Croisant les bras, Eléonore n’aimait pas se retrouver dans ce genre de postures, mais elle était obligée de lui tenir tête pour le moment. En Moomba, ce n’était pas Gippel qui allait pouvoir la défendre efficacement ! - Je suis prête à m’excuser de mes manières, mais vous comprendrez que je ne pouvais pas vous laisser l’embarquer. Croyez-moi ou non, ce Moomba est en réalité un être humain. Un Al Bhed venant de Spira, il a été victime d’un mauvais sort cet après-midi et nous cherchons une solution pour lui rendre sa forme originelle.

Eléonore prit un air encore plus dur et loucha sur le côté pour s’assurer que son arme était loin, bien hors de portée. De même, elle guettait la moindre de ses réactions.

- C’est sa fourrure, n’est-ce pas ? Qui vous intéresse ? Vous ne pouviez certes pas savoir qu’il s’agissait en réalité d’un humain, mais quand bien même … Je pense qu’il est inutile de vous dire que le métier que vous faites est très peu honorable … Je suis prête à passer l’éponge et vous laisser partir malgré tout, à condition que je ne vous revoie plus dans le secteur et que vous vous taisez concernant ce qu’il s’est passé. Et il est inutile de tenter de me piéger. Le temps que vous tentez quoique ce soit sur ma personne ou celle de Gippel, je vous aurai déjà téléporté quelque chose à la figure pour vous rendormir.

Et oui, elle pouvait être la personne la plus gentille du monde notre Eli, mais il ne fallait pas toucher à ses amis ! Qu’allait-il répondre pour sa défense ?
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 30 Avr - 14:46

JoyceJoyce avait reçu sa propre fléchette dans le cou. Et le chasseur ne tarda pas à s'endormir, tout en comprenant enfin... Eli était une sorcière. Et elle n'avait même pas tenté de récuser ses propos.

Lorsque Joyce se réveilla, il avait le bras suspendu au radiateur... il se débattit un moment avant de comprendre qu'il était bel et bien attaché. Il lui fallut quelques secondes aussi avant de revenir assez à lui et de se souvenir de ce qu'il faisait là. Eli le regardait l'air dur. Il passa vite sa main sur sa tête, il n'avait plus de capuche... bien sur. Eli avait même pu prendre des photos si elle voulait. Quelle galère! Il se redressa un peu ramenant sa jambe gauche pour y poser son bras; regardant la demoiselle et son fidèle Moomba avec l'air désabusé d'un homme qui attendait son verdict. Il était déjà sur d'être envoyé en prison de toute façon. Alors à quoi bon en faire des tonnes? Il était attaché solidement au radiateur et une sorcière au visage d'ange voulait lui faire la morale. Et dans le rôle de la petite sorcière trop mignonne, elle pouvait avoir la palme d'or. En fait, oui, elle était vraiment adorable. Seulement le coup du Moomba qui était un humain... sérieusement! « Et moi je suis le Général Caraway... mais tu as de l'imagination... on ne me l'avait jamais faite, celle là. »

La petite sorcière se renfrogna d'avantage pour continuer. Bon pas de quoi le faire arrêter pour de bon... elle ne voulait même pas lui donner la leçon de l'envoyer en prison? Il pouvait être chargé d'agression, de tentative d'enlèvement et de braconnage... Si elle avait menacé de trouver sa femme et ses enfants pour leur dire quel "monstre" il était encore... mais là... « Que se soit moi, ou un autre... ça change quoi? J'ai besoin de cet argent. L'argent ne tombe pas du ciel, petite sorcière. »

Mais avec tout ce qui s'était passé, il devait être près de minuit. Et le carrosse devrait bientôt à nouveau se transformer en citrouille. Enfin le Moomba en Humain pour être plus précis. Pas dit que Gippel soit aussi sympa qu'Eli la petite sorcière une fois redevenu humain, capable de parler et de se battre. En attendant, Joyce était attaché et il n'y pouvait pas grand chose. Si Eli et Gippel le laissaient là, quelle surprise aurait le personnel de ménage lorsqu'ils trouveraient un homme attaché à un radiateur... et qu'est-ce qu'on en dirait, hein?! Qui sait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Sam 2 Mai - 21:30

La situation était pourtant sérieuse, Gippel a failli se faire enlever mais c'était surtout à cause de son aspect de Moomba que pour sa véritable personne. Du moins il tentait de le supposer car si c'est un genre d'admirateur secret... Autant une admiratrice, il aurait pu passer l'éponge sur cette situation mais un homme ? Oh non, ça pas question ! Mais avec son esprit embrumé, il était loin d'être encore assez rationnel, son esprit était trop perdu dans le flou pour être réaliste. C'était déjà un gros effort qu'il faisait pour rester éveillé et même d'avoir réussi à trouver une idée potable pour tenter de faire passer Eli' pour une simple fille qui a réussi à retourner l'arme de son agresseur contre lui plutôt que d'avouer qu'elle était une sorcière. Le petit Gippel avait tenté de lui faire comprendre ça mais la demoiselle avait compris le début comme quoi c'était lui qui avait tenté d'enlever Eli' et non Gippel. Il est vrai qu'il avait oublié de préciser qu'il se ferait passer pour une peluche dans cet exemple mais pas grave.

Malheureusement, il n'y avait pas d'alcool dans le frigo, ils vont devoir trouver une autre solution. Mais comme l’intrus se réveillait par la même occasion, ils vont devoir improviser. L'Al Bhed tentait tant bien que mal de rester éveiller mais comme il y a une différence de taille et de carrure entre eux, l'effet allait s'estomper moins vite pour lui que pour le voleur. Eli' se montrait sous un autre jour, plus sérieuse, plus forte physiquement. Douce ou plus sévère, elle restait si belle, si adorable. Oh oui, l'Al Bhed n'avait pas le moindre mal à craquer pour elle – ou même pour une autre fille – avec facilité. La belle sorcière lui faisait la morale et même Gippel la trouvait un peu trop douce, le laisser fuir, comme ça ? Sans rien demander en retour ? Pas même une petite menace ? Faut bien dire que c'était aussi pour ça qu'il aimait sa petite sorcière, une fille aussi gentille, c'est toujours agréable à voyager avec.

Alors que lui, de son côté, il était plutôt grossier pour ne pas croire qu'il était un Al Bhed ! Faut bien dire que c'est étrange à entendre comme histoire, un homme qui se change en Moomba. Mais avec la fusion des mondes, il ne s'était pas dit que c'était peut-être normal ailleurs ? Que dirait-il s'il voyait un Ronso ? Tiens, faudrait qu'il tente d'aller lui voler sa fourrure qu'ils rigolent un bon coup ! À côté d'Eli', eux, ce serait tout l'inverse et autant dire que ça ne va pas rigoler ! Le voleur de Moomba n'avait pas vraiment de vraie raison pour expliquer son geste, il évoquait juste l'argent, tout simplement. Un besoin d'argent ? Eh bien il a qu'à aller taper du monstre ? Ils en donnent pourtant, non ? Il a qu'a chercher tenter de revendre des trucs, chercher un trésor, les options ne manquent pas pourtant ! Gippel s’énervait un peu en restant à moitié dans les nuages, remuant faiblement ses bras et ses jambes derrière Eli'.

« Algent mol apit, po bien ! »

Cela devait pas être trop compliqué à comprendre, non ? Gippel savait qu'il avait un peu de mal à parler dans cet état mais quand même... Pour en revenir à cette histoire d'argent, Gippel ne comprenait pas, quand on veut, on peut. Chez lui, les Al Bheds se fichent de quoi on l'air les gens, tant qu'ils savent bosser, c'est parfait ! Ça arrivait qu'en cours de route, quand les gens ne les regardaient pas bizarrement ou avec effroi, qu'ils leur proposent un petit job pour les aider lors de leur fouille. C'était normal après tout. Mais les choses ne sont peut-être pas ainsi ici ?

« Di toi saloir se batte, toi popozer tes servil aux gens bedoin. »

Une sorte de garde du corps ou même de mercenaire ? Y a bien des gens qui cherchent à se débarrasser des monstres dans le coin ou ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 4 Mai - 14:43

Eli
Impossible de faire passer cet homme pour un ivrogne, il n’y avait aucun alcool dans la chambre. Lorsqu’il se réveilla, Eléonore tentait de lui faire la morale, lui expliquant quand même au préalable qu’il avait failli tuer un être humain et non un Moomba. Mais bien sûr, il ne la croyait pas … Peu importe qu’elle dise la vérité ou non, ce Joyce avait besoin de « cet » argent. Quel argent ? L’argent sale obtenu en piquant de la fourrure de Moomba ? Gippel tentait bien de parler à cet homme, Eli comprenait qu’il disait qu’il fallait mettre ses services pour le besoin de la population, pour le bien. Ce qui fit froncer les sourcils de la sorcière. L’Al Bhed avait raison. La jeune femme leva à nouveau les yeux vers le chasseur, elle n’allait pas en rester là.

- L’argent ne tombe pas du ciel, mais il peut se gagner autrement. C’est tellement facile de prendre une arme et de s’attaquer à une créature faible et innocente. Si la violence est ce qui vous branche le plus, vous n’avez qu’à devenir mercenaire et chasser les monstres qui menacent les marchands et la population.

Là au moins, en faisant le ménage sur de vrais et menaçants monstres, son argent serait mérité ! Car il aurait en partie menacé sa vie en prenant des risques. Certes, c’était dangereux. Mais le salaire serait bien plus mérité que s’il s’attaquait à des Moombas ou à des chocobos. Pas de quoi se faire construire un temple ou acheter des tapis de luxe, mais ce serait déjà mieux que rien, et mieux payer que la majorité des emplois en ville. Le regard de la jeune sorcière se fit pourtant plus dur alors qu’elle ne lâchait pas leur agresseur des yeux.

- A moins que vous ne soyez l’une de ces personnes dégonflées qui préfèrent s’attaquer à plus faible que lui jusqu’à la fin de ses jours. Vous êtes répugnants. Faites donc ce que vous voulez de votre vie après tout. Vous tomberez peut-être sur pire que moi la prochaine fois.

Car il était inutile de dire que si Eléonore était une méchante sorcière, son âme aurait déjà rejoint les défunts. Elle ne s’était certes pas laissée faire, mais elle n’avait pas joué avec la vie de cet homme, alors qu’il le méritait amplement.
Bref. Avec tous ces événements, le temps défilait, et Gippel commençait à briller. L’heure pour lui de redevenir un être humain – espérons qu’il ne se retrouve pas aussi dévêtu que le Moomba. Eli écarquilla les yeux. Est-ce que Joyce allait la croire maintenant ? Qu’il ne s’amuse pas à dire que c’était un de ses tours de magie. Eléonore était une sorcière certes, mais elle n’avait pas n’importe quels pouvoirs non plus …
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 4 Mai - 16:59

JoyceGippel s'était réveillé, même si à l'instar de Joyce, il était un peu dans les vapes. Il agitait les bras alors qu'il ouvrait la gueule, enfin. Drôle de petite bête. Joyce préférait regarder la petite sorcière malgré tout. Pourquoi ? Est-ce qu'il craignait que de regarder le Moomba le rendrait incapable de continuer ? Est-ce qu'il considérait que c'était simplement d'une inutilité déplorable ? En tous cas, il l'évitait du regard. Pourtant il allait presque rire de ce qu'avait tenté de dire la bête poillue. En fait, il était très intelligent ce Moomba. Et avant que Joyce puisse ajouter quoi que se soit pour répondre à Gippel, Éléonore avait déjà repris la parole. Il fallait l'avouer, cette fléchette l'avait bien laissé vaseux. Mais devant les réprimandes de la petite sorcière, l'homme emit un rire : « Uhm uhmuhmuhmuhm !!! Elle a de belles solutions, la bestiole. »

Quelle situation ridicule et embarrassante. Etre coincé là, avec une jeune femme à peine plus âgée que sa fille qui lui faisait la morale avec son Moomba ! Décidément, on ne perdait rien à vivre un jour de plus sur Héméra. « Répugnant ? Proposez-moi mieux, toi et ton homme-moomba ! Chasser n'est pas mon métier. J'ai un travail honnête, mais allez payer tous les caprices d'une famille dans une ville comme celle là avec un salaire normal... un jour il faut des chaussures, l'autre on les met au placard pour autre chose ! Oh, mais je ne vois même pas pourquoi je cherche à me justifier. Sans doute que ton joli minois me fait perdre la raison ! »

Seulement qu'allaient-ils faire à présent ? La petite sorcière ne semblait pas décidée à appeler la police ? Le Moomba était dans le même état que lui pour l'instant... « Bon, écoute ma petite, peut-être... » Joyce s'arrêta lorsqu'il vit une drôle de lumière émaner de Gippel, et aussi surprise que semblait l'être Eli, ses pouvoirs de sorcière n'y étaient pour rien. « Et il se passe quoi là ? Pourquoi il brille comme ça le Moomba ? »

Le Moomba en lui même n'avait rien montré d'effrayant jusqu'à maintenant, mais il n'allait pas exploser au moins ? Alors que Gippel redevenait humain, Joyce tenta de bouger mais les menottes à ses poignets le rappelèrent à l'ordre. Peut-être que maintenant Joyce pourrait accorder un peu plus de crédit à ce que Gippel disait ? Aussi, pourrait-il ne serait-ce que le comprendre, cette fois.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Passage en ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Passage en ville de la Cité d'Elopsis
» Passage en ville
» Passage au niveau 8
» Le Roman de Tristan et Iseut!
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent de Galbadia :: Deling City-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives