Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Passage en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 24 Nov - 9:58

C'est vrai que la zone était un vrai chantier, mais heureusement, le soldat qui supervisait les opérations ne semblait pas trop stupide ou du genre braqué sur certaines choses. Lorsque Laguna mentionna les impacts, il ne fit qu'approuver d'un signe de tête
«Les dégâts ont tous été causés par le vaisseau qui a été volé. Les fugitives se sont servies des armes à bord pour se frayer un chemin lorsque l'alarme a verrouillé les portes. Vous avez donc raison, nulle magie ici.»
«Alors pourquoi parler de sorcières?»
«C'est le soldat là bas qui dit qu'il y en avait une. Elle a fait apparaître une boule d'énergie noire qui n'était pas sans rappeler les pouvoirs d'Édéa Kramer à l'époque où elle était dans le coin...»

Il désigna un soldat qui était en train de se faire soit interroger, soit réprimander pour avoir laisser passer ces deux femmes. Nina le regarda un instant avant de se tourner de nouveau vers le colonel
«Et pour leur destination?»
«Elles ont filé vers le Nord. Si elles continuent en ligne droite, elles devraient arriver vers Héra rapidement, mais on n'a pas encore établi de périmètre aérien au-delà de nos frontières par respect pour les autres nations.»
«Sauf votre respect, je doute qu'Héra soit en mesure de vérifier si vous observez leur périmètre...»
«En effet, mais c'est un ordre de Squall Leonhart qui ne veut pas prendre de risque.» la jeune femme se tourna vers Laguna, il était probable qu'il soit lui aussi au courant de cette interdiction bien qu'il ait du l'oublier très vite. Kiros devait en savoir plus, mais de toute manière, cela n'avait plus trop d'importance.

«Pouvons-nous vous aider de quelque manière? Est-ce que le système de sécurité a fonctionné?»
«Il a été sérieusement endommagé par les impacts, mais on devrait pouvoir récupérer les vidéos pour avoir un portrait fidèle des fugitives. On s'en sort très bien pour le moment.»

Oui bon, forcément, ils n'allaient pas avouer s'ils étaient en galère, surtout devant le Président d'Esthar. Nina se tourna donc vers Laguna pour voir ce qu'il en pensait, s'il avait d'autres questions surtout. Sinon, ils allaient pouvoir quitter les lieux, malheureusement, il semblait qu'il n'y avait plus rien à faire ici pour le moment. La seule chose qui inquiétait réellement la jeune femme, c'était l'idée qu'une nouvelle chasse aux sorcières débute pour de bon. Elle ignorait qui était cette femme qui n'hésitait pas à faire usage de ses pouvoirs pour semer la terreur, mais elle se mettait tout autant en danger que les autres à agir ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mer 26 Nov - 19:15

La situation semblait sous contrôle, et les remarques de Laguna finiraient même par être ignorées, hormis la première, ou presque. En effet, la discussion sur l’enquête se fit majoritairement entre l’officier et Nina, alors que cette dernière reprenait même certaines questions de son compagnon, comme le fait de la destination du vaisseau volé. Cependant, l’homme ne sembla pas solliciter leur aide, peut être pour éviter tout problème au cas où Laguna ait des problèmes et qu’on lui mette la faute dessus.

- S’est surement le cas ! … En tout cas, rien ne nous empêche d’entrer en contact avec les dirigeants d’Héra, et des autres mondes pour les avertir de l’arrivée et de la dangerosité supposée de ces demoiselles !

Répondit-il à sa partenaire quand celle-ci le regarda au sujet de l’interdiction de pénétrer sur les territoires aériens des autres continents. En gros, si lui-même avait été au courant, ce qui était le cas vu son poste et son rôle dans l’union des mondes, il venait de démontrer qu’il l’avait totalement oublié. Il avait alors enchaîné sur un don d’information aux pays voisons qui pourraient ainsi peut être fournir leur assistance dans la capture de ces criminelles, puisque pour le moment on ne pouvait les considérer que comme tel.

- Serait-il possible de voir les deux jeunes femmes qui sont la cause de tout ceci ?

Demanda t il ensuite quand sa garde du corps poursuivit la discussion et que le soldat avait annoncé que des vidéos étaient présentes. Ce qui devrait, en théorie selon l’angle des caméras, permettre d’identifier les dites coupables, dont l’une aurait des pouvoirs. Bon, il ne saurait dire encore s’ils allaient, Nina et lui, partir à la poursuite de celles-ci, puisqu’on ne le lui avait pas demandé. Mais, cela pourrait toujours servir s’ils venaient à les croiser. Même si dans ce cas, il faudrait surtout se fier à la mémoire visuelle de Nina plutôt que la sienne.

- Vous n’avez donc pas besoin de nous ?

Interrogea alors Laguna, l’homme qu’il avait en face de lui. Tout cela dans le but de s’assurer qu’ils pourraient donc partir tranquillement, ou que le soldat n’ait vraiment rien pour eux. Même si dans l’histoire, Nina serait surement plus utile que lui.

- Dans ce cas, nous pourrions peut être aller nous reposer, enfin ?

Suggéra t il en se tournant vers sa compagne. Son regard n’était pas pressant, et laissait juste supposer que si Nina avait quelque chose à ajouter, s’était sans doute le moment, et que lui l’attendait donc tout simplement.  Bien sur, cela serait après que le soldat ait éventuellement permit aux deux personnes de regarder les vidéos pour découvrir l’identité, ou au mieux l’apparence de la sorcière et son ou ses acolytes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 27 Nov - 9:21

Effectivement, il serait surement judicieux de prévenir les autorités des autres mondes pour qu'elles soient mises au courant des mauvaises intentions de ces deux femmes. Le Colonel Jenkins s'était tourné vers Laguna, visiblement surpris qu'il ait eu une telle idée surement, même s'il le dissimulait plutôt bien.
«Il est difficile de contacter Héra, ils utilisent des mogs pour ça. Mais nous nous en chargerons.» même pas un merci pour l'idée tiens, mais il ne fallait pas trop s'en indigner, on voyait bien quand même que les anciennes tensions entre Esthar et Galbadia demeuraient.

Pour le reste, la conversation se tint surtout entre Nina et le Colonel, mais Laguna tenait à mettre son grain de sel en mentionnant vouloir voir les vidéos surveillances pour avoir le portrait des deux femmes. Le soldat soupira et secoua la tête de gauche à droite avant de sortir une tablette pour pianoter dessus

«On les a déjà identifiées... peu après l'attaque, j'ai reçu ce rapport d'une évasion à la prison du désert, tenez, ce sont elles.» il montra alors les photos prises lors de l'arrestation des deux femmes «la première s'était déjà fait remarquer lors d'une attaque à Horizon, l'autre pendant une bagarre à Dollet. On pense que ce serait celle aux cheveux verts qui serait une sorcière d'après les témoignages, l'autre se bat plutôt avec une épée géante comme celle de Cloud Strife de Gaïa.» Nina approuva d'un signe de tête. Elle ne connaissait pas Mr Strife en personne, mais elle avait vu des vidéos et lu des rapports de ses exploits sur Gaïa, notamment pour la destruction du météore et elle avait effectivement vu qu'il combattait avec une épée de taille impressionnante

«Vous pensez donc qu'elle vient de Gaïa?»
«Aucune idée. On a juste son nom, elle n'a pas voulu révéler autre chose et s'est évadée avant qu'on ait pu l'interroger convenablement. Celle aux cheveux verts se fait appeler Kerta, mais son vrai nom est Illyana Félicya, elle semble être une pro de l'évasion puisqu'elle s'était déjà échappée d'un hôpital psychiatrique. L'autre s'appelle Erza Elabor.» Nina approuva d'un signe de tête, elle connaissait déjà  l'histoire de cette Kerta, la journaliste dans le bus l'avait mentionnée justement. Mais l'autre par contre, c'était un peu plus embêtant, surtout si elle venait de Gaïa.

Toujours est-il que non, ils n'avaient visiblement plus besoin d'eux, aussi Nina prit congé du colonel en le remerciant sincèrement pour le temps accordé

«Nous prendrons au moins contact avec les autorités de Gaïa pour les prévenir, nous avons établi de bons rapports avec Mr Tuesti.»
«D'accord. Merci.» la jeune femme s'inclina et fit signe à Laguna de la suivre. Oui, il était temps qu'ils se reposent un peu. Ils traversèrent la foule, mais évidemment certains journalistes voulaient savoir ce qu'ils se passaient, mais elle fit attention à bien rester devant Laguna pour les empêcher d'approcher autant que pour empêcher le président de dire quoi que ce soit!

«Les autorités de Galbadia maîtrisent la situation, ils vous diront ce que vous avez besoin de savoir!» inutile de relancer les tensions entre les deux nations en laissant Esthar mettre son grain de sel dans les affaires de Galbadia. Le duo arrivait enfin à l'hôtel et la jeune femme soupira en s'installant sur son lit avant de se diriger vers l'ordinateur pour rédiger un mail

«Je vais faire un rapport à Mr Seagill pour lui expliquer ce qu'il se passe, il pourra ainsi prévenir Mr Tuesti de l'arrivée probable de ces femmes sur Gaïa. Bien qu'on ignore si c'est vraiment la direction qu'elles vont prendre.» soupirant doucement, elle espérait quand même que les choses n'allaient pas trop s'aggraver par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 1 Déc - 11:13

Le duo n’aurait en effet, plus rien à faire sur les lieux de l’explosion. Mais, cela n’avait pas empêché Laguna d’apporter son petit grain de sel dans la discussion de Nina avec l’officier galbadien. Il apporta même une idée qui s’avéra judicieuse, même si le soldat ne le remercia pas. Le Président d’Esthar ne poursuivit donc pas sur sa lancée, puisque l’homme ne voulait pas de son aide, même pour apporter un éventuel message sur Héra. En effet, il pouvait se déplacer librement lui, et il n’aurait pas eu à se casser la tête pour avoir recours au Mogs pour transmettre un message, il y serait allé directement.

Enfin, on lui avait bien dit que cela ne le regardait pas. Après, est ce que la situation dans laquelle il se mettrait n’allait pas interférer dans tout cela ? Il ne pouvait prévoir le futur. En tout cas, le colonel accepta par contre sa requête sur le visionnage des portraits des deux femmes, en leur montrant ce qu’il avait pu avoir lors de leur capture, et les informa de ce qu’ils savaient.

- Tu crois que s’est d’elle dont parlait la journaliste tout à l’heure ?

Demanda t il à Nina, en montrant la photo de Kerta. Il avait interrompu l’échange entre la jeune femme et l’officier, mais cela n’avait guère d’importance. Comme il n’en donna que peu aux explications du soldat sur le rapprochement entre le style de combat de la rouquine, Erza s’il se souvenait bien, et celle de Cloud Strife. Une chose était sure, s’était que le regard de la femme aux cheveux verts ne semblait pas des plus amical, et on pourrait donc comprendre la suspicion qu’elle attirait sur elle. Laguna ne jugeait pas lui en tout cas, et attendrait donc d’être réellement confronté au problème pour cela.

Le duo finit donc par quitter la zone, non sans être de nouveau intercepté par des journalistes. Mais, sa garde du corps, s’interposa, autant pour le protéger que l’empêcher de faire des commentaires de lui-même. Laguna se contenta donc de sourire de façon amusé face à la situation. Une fois à l’hôtel, plus au calme, ils rejoignirent leur chambre, et sa partenaire s’installa sur son lit, en sortant son ordinateur en expliquant ce qu’elle comptait faire à Laguna.

- Tu ne crois pas que cela pourrait attendre demain ?

Demanda t il en se mettant lui-même à l’aise et s’installant sur son propre lit. Après tout, il ne semblait rien d’avoir d’urgent, et la destination des deux fugitives était de toute évidence Héra. Si bien que prévenir Gaïa ou même Spira pourrait attendre un peu, elles ne seraient sans doute pas aussi rapides pour devoir fuir un nouveau continent qui ne les connaissait pas et ne les recherchaient pas encore surtout.

- Moi, en tout cas, je vais me reposer, et verrai ce qu’on pourra faire demain !

Poursuivit-il, tout en retirant sa chemise pour se retrouver torse nu. Il se glissa alors sous les draps, prêt à s’endormir, avec en fond sonore l’éventuel tapotement des touches de Nina si elle continuait à taper son rapport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 1 Déc - 18:08

Il n'y avait aucun doute, la sorcière dont il était fait mention dans cette attaque était celle dont avait parlé la journaliste un peu plus tôt à Laguna et Nina. La jeune femme avait vérifié justement dans le bus et l'apparence était clairement la même. Cette femme avait même volontairement changé son physique pour paraître plus impressionnant, modifiant la couleur de ses yeux et de ses cheveux afin d'être probablement plus proche de ce qu'elle voulait être. Son profil psychologique la décrivait comme instable et agressive, il fallait croire que c'était bien le cas. En revanche, aucune information sur l'autre aux cheveux rouges, ce qui était étrange car la technologie de Gaïa aurait du pouvoir leur permettre d'avoir une identité plus précise la concernant.

De toute manière, ils n'avaient plus rien à faire ici, autant se rendre à l'hôtel pour se reposer, même si Nina préférait rédiger son rapport rapidement

«Je préfère le faire tant que les informations sont claires dans ma tête. Qui sait ce que je pourrais oublier pendant la nuit.» quant au fait qu'elles se dirigeaient surement vers Héra, rien n'était moins sûr. En filant vers le Nord, autrement dit, au Pôle, il était facile ensuite de changer de direction pour rejoindre n'importe lequel des mondes désormais étroitement liés les uns aux autres, aussi... elle préférait faire en sorte que l'information soit vite répandue.

Elle se dépêcha cependant, ne voulant pas empêcher Laguna de dormir, aussi elle préféra seulement inscrire ses notes rapidement et elle rédigerait cela plus proprement le lendemain matin. Puis elle rangea sa tablette avant d'éteindre les lumières

«Bonne nuit, reposez-vous bien.» elle profita de l'obscurité pour se changer et se retrouver donc en simple débardeur et short qu'elle avait laissés en dessous de sa combinaison puis se glissa sous les couvertures pour pouvoir s'endormir tranquillement.

Le lendemain matin, elle fut la première debout, mais ne souhaitait pas déranger Laguna, si bien qu'elle se leva doucement et alla se débarbouiller pour s'habiller, puis elle griffonna un mot lui disant qu'elle descendait à la salle à manger pour prendre son petit déjeuner - elle espérait qu'il ne se perdrait pas dans l'hôtel quand même - puis elle prit sa tablette et descendit pour se restaurer tout en tapant son rapport. Cela lui ferait économiser un temps précieux.

Elle repensait à cette histoire de sorcières, mine de rien, il était assez important de prévenir Héra d'une manière ou d'une autre, et elle se disait qu'il serait peut être intéressant de s'y rendre avec Laguna pour une petite visite diplomatique et ainsi prévenir les autorités? Elle envoya un mail à Kiros pour avoir son opinion à ce sujet, il est vrai qu'ils avaient déjà mentionné aller voir Monseigneur Asran, il fallait voir qu'elle serait la priorité, mais selon elle, l'agressivité de cette soi-disante sorcière était surement plus importante qu'un simple contrôle des manigances du dirigeant de Spira à l'heure actuelle.

Buvant son café, elle se pinça l'arête du nez pour réfléchir... elle ne savait pas si Kiros lui répondrait rapidement, mais en tout cas, il fallait faire quelque chose. Si une sorcière de Dol vient à semer le grabuge sur un autre monde, qui sait les répercutions que cela pourrait avoir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Ven 5 Déc - 15:56

Le temps du repos était enfin arrivé, mais Nina ne semblait pas vouloir en profiter tout de suite. Non, à la place, elle s’installa pour taper son rapport à Kiros, comme elle le mentionna d’ailleurs à son compagnon. Laguna eut beau lui dire que cela pourrait attendre, la jeune femme ne voulut rien entendre, et sa réplique fut celle à quoi il s’était attendu. Il se demanda alors s’il ne devrait pas aller lui ôter la tablette des mains. Bon, il l’aurait sans doute fait gentiment en plaisantant, au lieu d’abuser de son autorité, mais, il n’en fit finalement rien et préféra aller se coucher.

Il entendit alors pianoter la demoiselle quelques instants, avant qu’elle ne se décide à l’imiter et se coucher. Elle lui souhaita alors une bonne nuit tout en éteignant la lumière, et l’homme prouva qu’il ne dormait pas encore en lui répondant. Cependant, une fois dans le noir, il ne fallut pas longtemps au Président d’Esthar pour sombrer dans les bras de Morphée. Si la nuit fut sans songe, elle serait tout de même reposante, puisqu’il se réveillerait bien après sa partenaire, qu’il n’entendit même pas bouger et quitter la pièce.

Et pour dire vrai, il fallut qu’il tombe du lit pour se réveiller en émettant quelques onomatopées de douleurs. Il se leva donc en massant les zones qui étaient les plus douloureuses et finit par regarder autour de lui sans voir son garde du corps.

- Où elle est ?

Dit-il à voix haute, un peu surprit de ne pas la voir dans la chambre. Il supposa un temps qu’elle était dans la salle de bain, ne voyant pas qu’il manquait toutes les affaires de la demoiselle, indiquant qu’elle était tout simplement sortie de la chambre. Mais, quand il irait voir, elle n’y était pas. Autre surprise donc, puisqu’il ne s’imaginait pas qu’après tout ce qu’elle avait pu lui dire sur sa sécurité, elle décide finalement de la négliger maintenant.

- Il se passe quelque chose ?

Se demanda t il alors en se préparant assez vite du coup. Peut être que Nina avait perçu un danger et qu’elle était allée voir donc. S’était une hypothèse comme une autre après tout. Il finit donc par quitter la chambre, s’attendant à une attaque quelconque, ou des signes comme tel. Il s’imaginait aussi que la jeune femme aurait pu être capturée, ou suffisamment éloignée pour l’empêcher d’agir quand viendrait le moment de passer au Président d’Esthar.

Pourtant, rien de tout cela n’allait être vrai, puisqu’il finit par l’apercevoir à une table de la salle de restauration, un café dans une main, la tablette dans l’autre. Il soupira alors, se disant qu’il était un idiot de s’inquiéter pour rien finalement.

- Déjà en train de bosser !

Dit-il alors avec un signe de salut de la main en rejoignant sa partenaire. Mais, il ne saurait dire s’il ne la surprendrait pas tout de même, bien qu’il se soit annoncé du coup avec sa remarque. Pourtant, Nina semblait absorber dans sa tâche ou ses pensées, qu’elle ne l’aurait peut être pas entendu approcher. Laguna s’assit alors en face d’elle et fit signe au server de lui apporter un café également.

- Tu t’es reposée quand même ?

Demanda t il plus sérieusement tout de même. Bien qu’il l’ait entendu se coucher la veille, il la pensait capable de s’être levée très tôt pour travailler tout de même. Le serveur revint donc avec un café, et il le remercia avant de commencer à déjeuner, laissant le silence revenir le temps que Nina répondre. Sans compter que s’était aussi une façon de faire traîner un peu les choses, et ne pas commencer tout de suite la journée sur une discussion sur les objectifs du tandem.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Sam 6 Déc - 17:19

Nina avait eu le temps de se commander un deuxième café lorsque Laguna débarqua dans la salle à manger. Elle leva les yeux vers lui, sourit poliment avant d'interrompre ce qu'elle faisait pour ne pas paraître irrespectueuse. De toute manière, elle avait terminé et elle se contentait juste de faire quelques recherches.
«Oui bien sur, je suis réveillée depuis un peu plus d'une heure à présent. Vous n'avez pas vu mon mot?» apparemment non si elle en croyait son air un peu surpris devant sa question. Elle sourit à nouveau en le laissant s'asseoir et commander ce qu'il voulait, avant de boire une gorgée de son café en attendant.

«Vous avez bien dormi de votre côté?» elle supposait que oui vu l'heure à laquelle il descendait. Bon il n'était pas si tard que ça, mais de même, il s'était couché assez tôt. Le serveur apporta son café et le petit déjeuner au président, ne réalisant pas tout de suite visiblement à qui il avait affaire, et d'ailleurs... Nina se rendait compte qu'il n'y avait pas tant de gens que ça qui les observaient.

«C'est étrange, je m'attendais à ce qu'il y ait bien plus de journalistes qui vous tournent autour, ou même que les gens vous regardent davantage vu que vous êtes tout de même quelqu'un d'important. Mais c'est comme si les gens ignoraient qui vous êtes?» elle était quand même surprise, car même si Laguna était du genre discret, à Esthar en général, on le reconnaissait, et ici, ça semblait différent. Est-ce à cause des tensions entre les deux nations qu'on l'ignorait ou bien les gens ne savaient vraiment pas qui ils avaient près d'eux?

Après, elle savait que le président ne courait pas après la célébrité et que cette situation devait surement l'arranger, mais elle se demandait comment c'était possible. Les pop stars du coin avaient surement plus de paparazzis aux fesses que lui, et de même, c'était surement mieux ainsi, mais elle trouvait ça vraiment étrange cette sensation d'être presque incognito quand on a une position comme la sienne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 9 Déc - 10:45

Au réveil, Laguna s’était retrouvé seul dans la chambre, et bien entendu n’avait pas vu le mot de Nina avant de la quitter. Non, à la place, il s’était fait moult idées sur son absence, sans penser à la plus logique. Bien évidemment qu’il fut surprit quand elle fit mention de la note qu’elle avait laissé. Ce qui indiquerait donc à Nina qu’il ne l’avait pas trouvé en effet. L’homme s’installa alors et commanda son petit déjeuner, alors que sa garde du corps délaissait sa tablette.

- Comme un loire, et toi ?

Répondit-il avant de lui renvoyer la question. Le serveur revint avec la commande du Président, et ce dernier se mit à boire son café tranquillement, laissant le silence un peu s’installer. Si lui ne prêtait pas attention à ce qu’il se passait autour de lui, la demoiselle en face, remarqua bien vite l’absence de journaliste, voir même de clients dans la réception.

- Quoi ? J’ai quelque chose sur le visage ?

Demanda t il alors quand la jeune femme posa de nouveau le regard sur lui avec une certaine surprise sur le visage. Cela aurait pu être vrai en plus avec les gaffes de Laguna. Cependant, cette fois, il ne serait pas en cause, car la prise de parole de sa partenaire, qui répondrait également à sa question, allait être tout autre.

- Je ne me porte pas plus mal. J’ai beau jpouer les animaux de foires, j’aime guère être sous les projecteurs hein !

Annonça alors l’homme en continuant de déjeuner tranquillement. Bon, il n’apprendrait rien à sa camarade sur ce point, car s’il se faisait souvent remarquer, cela était souvent contre sa volonté, mais à cause de sa maladresse. Bien sur, parfois cela était à cause de ses idéaux, comme quand, des années auparavant, il avait organisé la résistance d’Esthar face à Adel. Cela n’était pas pour autant qu’il avait fait cela pour prétendre prendre la place de la sorcière, mais juste une question de justice.

- D’un autre côté, ils n’ont pas besoin de me coller de près pour apprendre mon passé. La majorité de ce dernier n’a jamais été caché, et ils le savent déjà. Et comme mes actes présents ne passent jamais inaperçus, ils se disent qu’ils n’ont pas besoin de me harceler pour avoir des informations croustillantes. Elles leurs tomberont d’elles mêmes dans les bras.

Poursuivit-il calmement en énonçant un fait. Oui, hormis pour Squall, Laguna n’avait jamais été partisan pour cultiver les secrets. Il savait de toute façon qu’il aurait du mal à les cacher, ne serait parce qu’il était suffisamment bavard pour vendre la mèche de lui-même le plus souvent. Il était donc logique qu’il ne soit que de peu d’intérêt pour les journalistes ou paparazzis qui préféraient faire le buzz avec des gens qui tentent au contraire de dissimuler leur vie privée.

- Sinon, que veux tu faire à présent ?

Demanda t il alors pour revenir à un sujet peut être plus sérieux, ce que le duo allait faire désormais, vu que leur objectif initial ici avait été plus ou moins rempli. Est-ce que partir à la poursuite des deux personnes ayant causé l’incident de la veille serait une bonne idée , Peut être pas dans le sens qu’il y aurait peut être quelque chose de plus important sur lequel le Président d’Esthar devrait se concentrer ? Et sur ce point, il ne doutait pas que Nina était peut être plus informée que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 9 Déc - 16:56

Bon, Nina s'était attendu à cette réponse de la part de Laguna. Elle se doutait bien qu'il était le genre à ne pas apprécier d'être le centre de l'attention. Mais en soit, qu'il n'en ait pas envie était une chose, mais que malgré ça, les journalistes ou même simplement les gens autour de lui le laissent tranquille, c'était étrange.

Jusqu'à ce qu'il donne une autre version à laquelle la jeune femme n'avait pas pensé.

C'est vrai qu'au fond, si on voulait savoir quelque chose de Laguna, ce n'était pas très difficile... du moins ça dépendait pour quoi. Elle passa sa langue sur ses lèvres avant de se pencher légèrement vers lui pour parler à voix basse d'un détail qu'il semblait oublier

«Oui enfin... on ne sait pas vraiment tout de vous, vous savez? Notamment sur votre "famille"...» elle avait appuyé sur le dernier mot avant de se redresser. Après tout, une telle nouvelle aurait pu faire un sacré foin dans les journaux people! Squall Leonhart, le fils de Laguna Loire. Honnêtement, elle se demandait maintenant comment il était possible que ça ne se soit pas su? Comment Laguna avait-il fait pour garder cette nouvelle secrète?

Enfin elle préférait éviter de continuer à parler de ça ici, les oreilles indiscrètes pouvaient être partout, surtout à Deling City. Elle se redressa pour boire une gorgée de café alors qu'il s'interrogeait sur leur planning. Elle haussa des épaules avant de réfléchir

«Il nous faudrait établir un ordre de priorité. Mr Seagill nous a demandé d'enquêter sur Spira auprès de Monseigneur Asran. Sinon, nous pourrions également nous lancer à la poursuite de ces deux femmes qui ont volé cet aéronef afin de s'assurer qu'elles ne causent pas de soucis entre deux nations d'Héméra.» mine de rien, les deux points étaient assez importants, même s'ils n'étaient pas obligés de s'occuper en personne de cette chasse aux sorcières.

Il serait peut être plus judicieux de demander à Kiros ou à Squall d'envoyer des hommes pour les rechercher, alors que la présence de Laguna serait nettement plus utile auprès de Monseigneur Asran, car cet individu ne se laisserait surement pas approcher par le premier soldat venu d'un autre pays! Alors que le Président d'Esthar quand même...


«Je suggère malgré tout de rester sur notre projet de nous rendre sur Spira pour en apprendre plus sur cette histoire d'organisation auprès de Monseigneur Asran. Les relations avec Spira sont tendues, et si cela pouvait contribuer à les améliorer, ce serait un bon point.» car mine de rien, tout le monde savait qu'Asran n'était franchement pas  le plus ravi de cette paix entre les nations. Il voyait la technologie d'un mauvais œil, et quand on voit l'avancée de Dol, il y avait de quoi se méfier. Mais ça encore, c'était avant de voir la technologie employée pour le stade du tournoi de Spira! Car là, il y aurait de quoi penser que c'était l'hôpital qui se foutait de la charité!

Mais ça, ils le verraient sur place. Pour l'heure déjà, à voir ce que Laguna préférait faire. Elle était son garde du corps, elle le suivrait de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Sam 13 Déc - 11:08

Nina sembla accepter les réponses de Laguna sur le fait qu’il ait la paix avec les journalistes et autres curieux. Cependant, elle savait, parce qu’elle avait déjà l’information, qu’il y avait pourtant certains points sur lequel l’homme conservait tout de même ses secrets. Et bien qu’il n’y ait que peu de monde dans la salle de restaurant de l’hôtel, et celui présent étant principalement le personnel de ce dernier, la jeune femme se pencha en avant pour éviter qu’on entende ce qu’elle allait dire. Bien entendu, s’était justement ce genre d’attitude qui attirait les regards, faisant penser aux complots qu’il pourrait ourdir.

- Ils doivent simplement se dire que je ne suis pas capable de cacher quoi que se soit, et qu’ils savent déjà tout !

Répondit-il simplement, comme si la naïveté du Président, et sa simplicité dans son comportement était finalement suffisamment éloquente pour lui, et laissait croire qu’il ne dissimulait aucune information. Au contraire, son fils, plus introvertis et peu enclin à discuter ouvertement devait avoir plus d’intérêts pour ce genre de personnes. Lui-même devait susciter trop facilement la confiance pour qu’on le croie, et qu’on ne vienne pas l’embêter pour essayer de déterrer de vieux souvenirs vraiment personnels.

Son garde du corps se redressa alors, semblant donc approuvé une nouvelle fois la réponse de son compagnon. Ils se remirent donc à déjeuner tranquillement avant que l’homme ne reprenne la parole sur un sujet plus sérieux, à savoir ce qu’ils allaient donc pouvoir faire désormais. Nina lui répondit donc sur les alternatives qu’ils avaient, semblant mettre les priorités dans l’ordre.

- N’oublie pas qu’une priorité initiale peut être changée en fonction de la situation. Les généraux disent bien qu’un plan ne survie jamais aux premiers stades d’une bataille !

Commenta t il alors pendant la pause de la jeune femme pour illustrer que leur objectif de départ ne serait pas obligatoirement celui qu’ils accompliraient en premier, car la situation évoluant, pouvait les obliger à accomplir d’autres tâches avant de se concentrer sur leur but. Cependant, dans le cas présent, Laguna n’avait rien à redire de particulier sur le fait de poursuivre sur les consignes données par Kiros.

- Enfin, allons donc voir ce fameux prêtre !

Dit-il avant de se lever, puisque chacun avait désormais fini son petit déjeuner. Inutile de demander un moyen de communication pour entrer en contact avec Kiros ou Squall pour leur demander d’informer les autres nations sur l’arrivée potentielles de criminelles, ils pourraient le faire à bord de l’Hydre directement.

Sinon, oui, il venait un peu de se moquer du Seigneur Asran, même si dans le fond, il avait utilisé la fonction originelle de ce dernier. Après tout, l’homme ne s’était pas forcément montré très amical jusque là, contrairement aux autres représentants mondiaux, alors il était facile de l’affubler de ce genre de plaisanteries douteuses.

- Ouais, enfin, il me semble saussi, voir plus obstiné que Caraway celui là !

Dit-il un peu plus sérieusement, alors qu’ils marchaient dans les rues de la ville, et que Laguna ne se souciait pas d’être entendu. En effet, si Nina espérait que leur entrevue améliorerait peut être les relations entre Dol et Spira, Laguna, en ayant déjà rencontré l’homme, qui lui semblait même extrémiste dans le fond, pensait plutôt que cela n’évoluerait pas d’un iota. Il fallait juste espérait que cela ne l’envenime pas.

- Enfin, il existe sur ce monde des personnes qui ont de toute façon, autant voir plus d’influence que lui, il me semble !

Continua t il en évoquant des échos qu’il avait pu avoir sur le passé de Spira et la popularité que pouvait avoir la Grande Invokeuse Yuna. Mais, cela serait sans doute à vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 15 Déc - 15:07

Pas évident d'établir un programme avec Laguna! Le président semblait avoir un peu de mal à décider de ce qui était le plus important... bien que Nina fut surprise de voir qu'il se souvenait de ses petites manœuvres militaires!
«Effectivement, et vous pensez que cette histoire de sorcière est plus importante?» difficile de savoir, après tout, nul ne savait le danger que pouvait représenter ces deux femmes. Certes, ici ils s'étaient fait avoir, probablement que leur psychose anti-sorcières avait joué pour les empêcher d'agir correctement face à ces deux femmes, et il fallait espérer que les autres mondes soient plus malins que ça...

Enfin visiblement, Laguna était tout de même ok pour aller voir Monseigneur Asran, même s'il n'était pas très sur qu'ils réussissent à obtenir quoi que ce soit de cet individu vu son caractère... elle se contenta d'approuver d'un signe de tête jusqu'à ce qu'il mentionne d'autres personnes influentes sur Spira?

«Vous parlez de qui? J'ignorais qu'il y avait d'autres personnes affluentes sur Spira...»

Car il fallait le reconnaître, la jeune femme ne s'était pas énormément renseigné sur ce monde. Et contrairement à ce que Laguna pouvait penser, Dame Yuna n'était plus très affluente désormais là bas, elle était même rejetée de bien des gens désormais la pauvre! Avoir sauvé le monde et se retrouver accusée de tous les maux, il fallait vraiment croire que Spira était rempli d'ingrats! Quant aux al-bheds, c'était un peu pareil. Si leur leader pouvait être un tant soit peu influent, l'Église était visiblement au-dessus de tout, et Nina avait toujours pensé que c'était carrément l'autorité suprême!

Est-ce que Laguna en savait un peu plus qu'elle? Possible oui, car après tout, s'il avait rencontré Monseigneur Asran au cours de cette fameuse réunion des dirigeants, il est possible que Kiros l'ait bien mieux brieffé à ce sujet. Mais s'il existait des personnes qui pouvaient effectivement avoir un rôle majeur sur Spira, peut être qu'en les réunissant, ils seraient assez forts pour renverser Asran? Enfin ils n'en étaient pas là de toute manière, ils n'allaient pas voir le prêtre pour renverser le gouvernement, mais en apprendre plus sur cette fameuse organisation qui lui faisait les yeux doux!


«De toute manière, ce n'est pas spécialement Asran que nous allons voir, mais plutôt essayer d'en apprendre plus sur cette organisation qui s'étend là bas.» elle termina son café et se leva pour inciter Laguna à la suivre. Il fallait d'abord qu'ils aillent dans un hangar pour acheter des bidons d'essence, car le trajet jusque Spira serait plus long et il leur fallait donc des réserves!

«Bon, il faut qu'on aille faire le plein de l'Hydre, vu la distance qui nous sépare de Spira, cela devrait nous coûter environs 1000 gils...» il fallait donc poser la question qui fâche: on partage?
=========================
Nina investit 500 gils pour l'essence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 16 Déc - 10:18

Laguna avait évoqué que les priorités pouvaient rapidement changées selon la situation, et Nina répliqua bien vite sur une nouvelle question. Est-ce que le cas des sorcières était plus préoccupant ? A çà, le Président ne sut quoi répondre réellement et se contenta d’hausser les épaules. En effet, même si, théoriquement, cette affaire n’est pas de son ressort, plus celui des Seed, ne pas y prêter attention serait aussi une faute. Mais ? de là à le détourner d’une tâche, qui même si elle ne lui plaisait peut être pas, convenait bien mieux à son rang.

Il n’aurait su le dire, et choisi finalement l’option d’aller voir Asean en transmettant simplement l’information sur les deux sorcières à Kiros et à Squall. Et une chose est sure, fut que sur le sujet du prêtre, Laguna put s’éterniser, comme trouver d’autres options pour se faire entendre sur Spira, sans penser au leader autoproclamé.

- Hmm ,,, Je pense a l’héroine qui à sauvé Spira par deux fois et ses compagnons et aux Al bheds principalement. Bien qu’il doit aussi exister un groupe pour qui le dogme religieux n’a pas ou plus d’attrait.

Répondit-il calmement à sa partenaire en supposant, pour Yuna, que comme pour Squall et lui-même, elle avait du être projeté sur une scène politique contre son gré, au moins dans le sens d’être écouté plutôt que de s’impliquer concrètement. Mais, il ne se basait là que sur des oui-dire et écho de sa propre mémoire sur ce qu’on avait pu lui apprendre simplement.

- Tu as raison…

Se contenta t il de dire, laissant en suspens la suite qui aurait pu exprimer ses doutes sur le fait de trouver quelqu’un qui ait le courage de l’informer au sein de l’administration de l’église d’Asran. D’un point de vue extérieur, son régime ressemblait fortement à une dictature ou une monarchie des plus sévères, bien que là, l’homme ne se basait que sur l’attitude exposée que l’écclésiarque avait adopté lors du conseil des dirigeants après l’union des mondes. Cela restait donc assez spéculatif.

Le duo s’apprêtait donc enfin à quitter la ville, mais Nina l’avait d’abord amené vers les dépôts de carburant pour pouvoir faire le plein du vaisseau comme elle l’expliqua alors à Laguna avant de se diriger vers l’intendant. Cependant, au moment de payer, elle se tourna vers son compagnon.

- On ne peut pas simplement envoyé la facture à Kiros ?

Tenta t il d’exprimer sérieusement ce qui était une plaisanterie. Il avait donc bien comprit ce que la demoiselle avait voulu lui faire passer comme message, le partage des frais, même si pour lui, il aurait même été logique qu’il soit celui qui prenne la totalité de la dépense. Il était le patron après tout, et s’était une des fonctions que cela incombait en général.

- Bah quoi, s’est pas quelque chose que je peux incomber à mes frais de déplacement ?

Poursuivit-il sur son amusement, en sortant tout de même la moitié de la somme, presque tout ce qu’il avait en poche pour dire vrai. D’ailleurs, il aurait peut être déposé tout ses gils, ce qu’il fit en fait avant que sa garde du corps ne lui fasse récupérer cent cinquante gils environ parce qu’elle avait mit l’autre partie sur la table également. En tout cas, par chance, ils n’eurent pas à transporter le carburant, car on le leur livra à l’Hydre, et ils profitèrent même de cela pour s’y rendre plus rapidement. Il embarqua alors, laissant la jeune femme se charger de superviser le réapprovisionnement du vaisseau.

===============================
Laguna  investit 500 Gils dans l’essence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mer 17 Déc - 10:25

==========================
Laguna et Nina passent au niveau 4
Gains: +850 gils [Chacun]
Dépenses: - 500 gils [Chacun]
==========================

Laguna et Nina vont vers Spira - La Plaine Foudroyée



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 9 Mar - 15:09

Eli
Gippel et Eléonore viennent de Dollet

Avant de quitter Dollet, Eli et Gippel avaient discuté un peu de toute cette différence technologique avec Spira, un jour, ils iraient voir Esthar, et ils seraient tous les deux bluffés ! Mais chaque chose en son temps, Gippel avait judicieusement fait remarquer qu’après les quelques jours de voyage en bateau, il ne restait plus beaucoup de temps avant que le tournoi ne démarre.

- Le tournoi débute dans quelques jours oui. Je pense que tous les mondes vont se mobiliser, on va sûrement trouver un moyen de transport aérien une fois à Deling City. On demandera à la gare une fois là-bas. Et si on a le temps, et bien, rien ne nous empêche de rester un peu à Deling City avant le jour J ?

Elle attendait son avis sur la question mais selon elle, c’était la meilleure chose à faire s’ils ne voulaient pas louper cet événement. Une fois dehors, Gippel l’interrogea sur la durée du trajet, mais ca, ca dépendra de deux choses.

- Ca dépendra de la vitesse du train et surtout le nombre d’arrêts qu’il fera pour prendre ou déposer d’autres personnes à d’autres stations. Je dirai entre deux et trois heures, mais vraiment au maximum.

La station n’était pas très loin là, elle était déjà visible au loin et ils ne mirent qu’une dizaine de minutes à tout casser pour la rejoindre. Il y avait à peine deux trois personnes sur le quai et pas de train en vue. Eléonore en profita pour s’approcher d’une borne et acheter deux tickets en échange de 400 gils et en tendit un à Gippel, qui s’impatientait de voir le véhicule approchait.

- D’après la borne, il devrait arriver dans cinq minutes.

Ah forcément, tout ce qui était mécanique et technologique, ca l’intéressait. Eléonore étira un fin sourire, Dol allait vraiment le changer de Spira. Il pourrait parler machines et tout ce qu’il souhaite sans que ca ne soit tabou comme chez lui. La sorcière alla s’installer sur un banc, jusqu’à ce qu’à l’horizon, un long véhicule ne pointe le bout de son nez.

- Ah, le voilà. Et comme tu peux le voir, les trains ne peuvent se déplacer que s’il y a des rails en-dessous de leurs roues pour les guider, ils ne font que les suivre, contrairement à vos hovers.

C’est simple, les hovers n’avaient pas besoin de rails donc bon. Eléonore se leva alors que le train s’approchait de plus en plus, et ralentissait aussi pour pouvoir s’arrêter au bon endroit. Le « chef de gare » - ou plutôt l’employé qui surveillait les lieux – siffla pour faire comprendre à tout le monde que c’était le moment ou jamais de monter dedans. Oui bon, personne n’était bête non plus, le train était suffisamment imposant pour qu’on voit qu’il était là ! Enfin, c’était la procédure. Eléonore fit signe à son camarade de la suivre pour qu’ils passent les portes et qu’ils enregistrent leurs billets, puis aillent s’installer dans un des wagons. Une fois les fesses assises sur une banquette, la demoiselle ne put s’empêcher d’observer son camarade.

- Allez, dis-moi la vérité. Tu as envie de te comporter comme un enfant dans un magasin de jouets, n’est-ce pas ?

Un nouveau coup de sifflet retentit, et le train se mit à bouger pour repartir dans l’autre sens. En réalité, c’était l’une des premières fois qu’Eléonore prenait le train aussi mais elle était plutôt détendue. Dans un premier temps, elle regardait le paysage défiler sous leurs yeux par la grande fenêtre, mais au bout d’un moment, elle avait attrapé un magazine qui traînait pour le lire. Ils ne risquaient pas de louper leur arrêt de toute manière, il y avait toujours une voix dans les haut-parleurs pour signaler quand est-ce qu’ils approchaient de tel arrêt. Eléonore lisait parfois certaines choses à voix haute, histoire qu’ils aient d’autres bases à savoir. Notamment, elle était tombée sur un article qui parlait du Président Laguna Loire, dirigeant actuel d’Esthar. Cela signifiait qu’Adel n’était plus à la tête d’Esthar, cette sorcière qui s’était donnée le pouvoir absolu jusqu’à sa mort. Donc elle était morte … Selon Eléonore. Des choses qu’elle précisait aussi à voix haute pour que Gippel se fasse une idée du changement aussi.

Puis au bout d’un certain temps, ils commencèrent à arriver dans les alentours de Deling City, le ciel s’assombrissait comme s’il était l’heure d’aller se coucher et pourtant non. Ils étaient encore en plein milieu de l’après-midi. Eléonore l’avait bien dit, Deling City était une ville nocturne. Et bientôt, ils entrèrent en gare et la sorcière se précipita avec Gippel pour sortir et voir un aperçu de la ville … Ah, il y avait toujours l’arc de triomphe qui trônait en plein milieu de la ville.

- Bienvenue à Deling City, la capitale de Galbadia.
Eléonore dépense 400 gils pour payer deux billets de train
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 12 Mar - 21:03

Au moins sa partenaire était d'accord sur le fait qu'il ne faut pas oublier le tournoi, le voyage en bateau et aussi le reste ne lui avait pas retiré cette idée de son esprit. S'ils n'iraient pas, ce n'était pas très grave, Gippel trouvait juste l'idée amusante et voir que c'est Yévon qui fait ça et appel n'importe qui à venir y participer, c'était aussi louche que l'annonce pour le Crimson Squad. Mais de là à passer un peu de temps en plus à Delling City avant de rejoindre le tournoi, une ville où il y avait des tas et des tas de choses aussi étonnantes que bizarres en terme de makinas, pourquoi il dirait non ? À moins d'avoir plus urgent sur le feu, il ne refuserait pas cette invitation ! Eli' commençait à bien le connaître déjà, c'est déjà ça, un signe qu'elle s’intéressait un tant soit peu à lui.

« Je suis entièrement pour cette idée ! »

Qui sait ce que cette étrange ville avait à lui offrir, ça, c'était une autre question mais il aura bien sa réponse tôt ou tard. Pour ce qui était du train, il avait certaines questions qui restaient en suspend mais Eli' le rassurait au moins sur une chose, la durée. En effet, elle comptait pas plus de trois heures pour le voyage, ce qui était peu mais ce qui était bien assez. Un petit trajet de quelques heures en comptant les arrêts... mais à quelle vitesse cet engin pouvait atteindre en allant à fond, sans arrêt ? Bonne question mais s'il avait idée de la vitesse, une telle makina capable de rivaliser avec le vaisseau de Cid, c'était dingue quand même. Bon, le vaisseau avait l'avantage de voler librement, sans frein sur sa route, sauf peut-être les montagnes et Sin à l'époque mais tout ça est passé.

Quand il vit le train arrivé, il se tenait bien droit, observant le long véhicule arrivé, c'était donc ça ? Cela avait une apparence assez étrange mais pour le moment, ce qui l'intéressait était surtout ce qui faisait le moteur, comment il avançait, ect. Heureusement Eli' était là pour lui donner quelques détails, d'une part en observant les rails. Ainsi donc ses trains suivaient simplement la route indiquer, il ne pouvait pas détourner la voie à suivre, même si un gros monstre se tiendrait en plein milieu ? Voilà qui est dommage... C'est un peu bête mais c'était peut-être la seule solution ? Entrant à l'intérieur du train, Gippel était surpris de voir que c'était plutôt propre et bien entretenu. Il s'attendait à autre chose mais en même temps, il était bien entretenue à l'extérieur, pourquoi pas dedans aussi ? C'était un peu comme le vaisseau de Cid, si on se dit que c'est qu'une relique du passé trouvé dieu sait où, on s'attend à une épave dedans et pourtant, c'était bien propre ! La réplique d'Eli' était amusante mais il aurait dit autre chose.

« Comme un gamin dans un magasin de bonbon après en avoir été privé durant des semaines oui ! »

Même si l'image d'Eli' était bien donné, il préférait cette image. Pourquoi ? Il n'allait pas se mettre à ronger les sièges en signe d'impatience mais il avait envie de mettre les doigts partout, de toucher à tout, sauf que tout ça se mange avec les yeux. Lorsque le train démarra, il fit un peu comme elle, observant d'abord le paysage défiler sous ses yeux puis il prit un magazine pour observer les diverses images. Il semblait reconnaître certaines lettres dans ce magazine mais de là à tout comprendre, ça non. Le magazine parlait surtout d'armes, comme celle d’une épée croisée à une arme à feu. Hum ? Était-ce purement esthétique ou bien l'arme à feu fonctionnait ? Bevelle accepterait cette idée ou non ? Voilà un dilemme pour eux. C'est qu'une épée qui à l'apparence croisée avec une arme à feu. Comme demander qui du Chocobo ou de l’œuf est arrivée en premier.

Deling City était bien comme elle lui avait dit, une ville nocturne... c'est quand même dingue de se dire que dehors, le ciel était bleu et ici il faisait nuit noir si jamais il y avait une panne de courant. Eh bien, quel drôle de phénomène mais chaque monde avait peut-être son lot d’étrangeté ? Eux, ils n'étaient pas mieux avec la plaine foudroyée. Une fois le train stoppé et qu'ils l'eurent quitté, elle lui montrait ce grand monument en déclarant officiellement la bienvenue ici, à la capitale de Galbadia.

« Eh bien cette ville a l'air plutôt chouette ? Bon, l'effet nuit à longueur de temps, ça doit déboussoler mais il doit bien y avoir des trucs intéressant à voir ici ? »

Reste à savoir quoi, tant en tourisme qu'en technologie, il devait bien y avoir des choses à se mettre sous la dent ? De nouvelles armes, véhicules ou gadget même ? Être de passage dans cette ville ne devait pas trop déranger mais comment les gens faisaient-ils pour vivre dans une ville où la nuit est présente toute la journée ? C'était un vrai mystère pour Gippel. Mais après tout, ça devait être comme habité à Bikanel ou ailleurs, une fois qu'on s'adapte au climat ou autres, ça devait aller ? Marchant dans les rues de la ville, l'Al Bhed gardait un œil sur tout ce qui l'entourait, en dehors de l'apparence, les voitures étaient plus ou moins identiques, à part cette énorme voiture qui conduisait les gens ici et là, une sorte de Hover une fois encore mais en plus grand. Les gens étaient sensiblement les mêmes, différentes tenues et apparence – normal après tout, toute une ville où tout le monde se ressemble, ça doit être étrange– mais il n'y avait rien d’extraordinaire dans leur tenue, rien de très surprenant. C'était rassurant, il se disait qu'une ville où la nuit est toujours coincée, ça doit chambouler les gens ?

Mais en continuant, Gippel remarqua de drôles de personnages habillées tout en bleu et un en rouge. Certes, vu l'équipement qu'il portait en haut, ça semblait être des espèces de soldats mais... y a pas d'excuses ! Il se pencha un peu vers Eli' en plaçant sa main devant sa bouche, ils étaient trop loin pour les entendre mais on ne sait jamais...

« Ils ont quand même l'air vachement ridicule ses deux-là ! Ils auraient pu trouver mieux. »

Ils n'avaient pas l'air malin dans ce genre de tenue qui plus est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Ven 13 Mar - 12:36

Eli
Spoiler:
 

Eléonore s’en doutait, Gippel était intrigué par le train. Malheureusement s’il voulait l’étudier de plus près, elle doutait que les employés le laissent bricoler dans le moteur ou les structures du transport. Ils devaient ainsi se faire patients le temps qu’ils arrivent dans la ville nocturne, Eli avait fini par attraper des magazines pour pouvoir lire un peu l’actualité de Dol. Une fois arrivés à Deling City, la sorcière s’était empressée de sortir de la gare pour montrer la ville à son camarade, elle le voyait déjà venir avec son œil qui allait se balader partout.

- Deling City est une ville immense, on peut faire à peu près tout ce qu’on veut ici. Il y a des magasins, des restaurants, des boîtes de nuit, des casinos, pour les touristes autant que pour les habitants. Mais aussi des hôpitaux, des bureaux, des casernes … Asran devrait essayer de passer dans un hôpital d’ailleurs.

Eléonore sentait de loin son camarade se moquer d’elle face à ses propos un peu douteux, envoyer un vieux fou à l’hôpital … Mais ce n’est pas ce qu’elle voulait dire !

- Euh, je veux dire, au sujet des machines et tout ca. Les médecins et chirurgiens se servent beaucoup de machines et divers appareils pour soigner leurs patients et ca sauve bien des vies.

Mais allez savoir si ce serait suffisant pour le convaincre que les machines n’étaient pas mauvaises. Eléonore entendait bien par là que si on se servait de machines pour faire la guerre, on s’en servait aussi pour faire le bien. Toujours est-il que Gippel remarquait les soldats et se moquaient un peu d’eux, ce qui força Eléonore a tourné le regard dans la direction adéquate pour les apercevoir.

- Et je peux t’assurer qu’en vingt ans, leurs uniformes n’ont pas changé d’un poil.

Et ils n’avaient pas l’air ridicules, ils l’étaient. Pour la majorité du moins. Autant ils étaient impitoyables avec les sorcières, autant pour une personne « normale », il n’était vraiment pas difficile de duper un soldat de l’armée avec de bons mensonges et de la crédibilité. Eléonore s’approcha petit à petit de la route.

- Il est tôt pour aller manger. Je sais que tu es curieux pour les voitures et les trains. On n’a pas de train à disposition, mais il y a bien des garages en ville pour les voitures. Si tu as envie de bidouiller là-dedans ou de te renseigner, on peut aller y faire un tour. Qu’en dis-tu ?

S’il était d’accord, direction l’entrée de la ville où étaient disposés les garages, car on pouvait en louer aussi. Sinon, ce serait sans doute le centre-ville. Dans tous les cas, Eli comptait bien lui faire prendre le bus.
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Sam 14 Mar - 16:07

~ Like a Star @ heaven ~

!Bienvenue et bon séjour à Deling City!
Eli et Gippel passent au niveau 8!
Eli gagne 100Gils et Gippel 50Gils.

~ Like a Star @ heaven ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Dim 15 Mar - 21:16

Au moins Eli' avait le sens de l'humour ! Envoyé Asran à l’hôpital ? En voilà une idée qu'elle est bonne ! S'il serait un peu plus au courant de la médecine de ce monde, il aurait pu songer à lui faire des implants capillaires ? Retrouver ses cheveux tombés au combat, ça adoucirait peut-être le petit vieux ? Si ça se trouve c'était ça son problème, il jalousait la majorité des gens qui étaient plus garnis sur le crâne que lui et c'était ça qui le rendait si méchant. Cela dit oui, il pouvait y faire un tour aussi pour aller lui trouver une chambre et qu'il s'y repose... très longtemps. Gippel avait juste lâché un petit rire en imaginant ce petit vieux d'Asran entouré d’infirmières qui prenait soin de lui pour le prendre pour un petit vieux gâteux. Hey, c'est gentil de la part de Gippel d'imaginer ce type en charmante compagnie !

Même si son amie se rattrapait en parlant des machines médicales qui pourrait aider les gens et non servir à faire la guerre, c'est vrai que la notion de médecine à l'époque de Zanarkand avant la guerre des machines, tout reste flou et du coup, à part la magie qui a une certaine utilité, niveau makina médicale... Gippel n'en avait jamais vu ? Ou alors il ne savait pas comment faire fonctionner ça ? Mais au moins ils ne se débrouillent pas mal avec les plantes, les mélanges qui peuvent guérir aussi beaucoup de choses.

« C'est vrai que ça pourrait aidé bien des gens aussi. Même si sur Spira, les médecins étaient plus des gens pratiquant la magie blanche. Mais même en partant d'un bon sentiment comme ça, ils trouveraient un moyen de dire que ce n'est pas bien. Je te le dis, même nous à l'époque de Sin, on tentait de le vaincre avec les makinas plutôt qu'avec les chimères et c'était mal. Pourtant, le but restait le même. »

C'est ça qui est stupide avec leur religion, s'ils oublient certaines de leurs règles débiles, ce ne serait pas un problème de vivre avec eux mais tant qu'ils penseront que les makinas c'est le mal, ça va pas aller entre eux. Continuant leur petite balade dans les rues, il lui fit remarquer deux types dans de drôle de vêtements, choses qui n'avaient pas changé en vingt ans ! Même les soldats de Bevelle faisaient plus sérieux que ceux-là !

« J'espère qu'ils sont bien payés au moins pour se balader comme ça ? »

Lâchait-il sur une semi-plaisanterie et une semi-vérité aussi. Il ne s'imaginait pas réussir à draguer dans cette tenue ! Sa petite sorcière proposait même de l'emmener dans un endroit où il y avait plein de voitures, voilà qui était sympathique de penser à lui et ses hobbys mais de son côté, avait-elle envie de voir quelque chose pour elle ? Cela dit, avec tout ce qui s'était passé depuis hier, il n'avait pas eu le temps d’affûter ses charmes sur elle ? Ha, vous croyez qu'il avait tiré un trait dessus et resterait sagement à ses côtés ? Heureux sont les simples d'esprit. À moins de lui faire comprendre que même en cas de fin du monde, ils soient seuls et là encore, elle dirait non peu importe la situation, il ne va pas lâcher l'affaire ! Bon, si elle serait vraiment paniquée face à ses tentatives, il irait doucement mais comme soit elle est gênée, soit elle tente de contrer ses avances/compliments, ça ne fait que le motiver encore plus !

« Et pourquoi pas un fleuriste ? J'irais bien dépenser la totalité de mon argent pour te couvrir de fleurs et faire de toi la plus belle femme de cette ville ! Quoique même sans ça, tu es déjà bien au-dessus de n'importe quelle fille ici. »

Le sourire charmeur, il continua sa marche en la gardant à l’œil même si l'idée de fouiner dans un garage n'était pas une mauvaise idée, si elle succombait à ses charmes et voulait passer le reste de la journée en amoureux, il ne dit pas non. C'est beau de rêver, ça ne sera jamais aussi simple pour lui. Mais il ne va pas jeter l'éponge comme ça, pas question.

« Enfin je parle de fleur mais peut-être préférais-tu une belle robe ou autre chose ? »

Cela dit l'Al Bhed avait mis le doigt sur quelque chose, peut-être aimerait-elle des vêtements plus passe-partout que son uniforme ? Si ça se trouve c'était toujours d'actualité sur Dol ou bien cela avait changé ? Et là, ça paraîtrait louche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 17 Mar - 22:03

Eli
Aborder le sujet d’Asran et ses principes était toujours délicat car le représentant de Spira était un vieil têtu et enfermé dans les préceptes. Ce serait tellement beau qu’il puisse voir que les machines ne faisaient pas que le mal mais bon, comme le faisait comprendre Gippel, c’était peine perdue avec ce type. Bon, de toute manière, il n’était pas là. Eléonore avait proposé d’emmener son camarade jusqu’à l’un des garages à l’entrée de la ville, il pourrait peut-être bricoler sur les voitures, lui qui semblait se passionner pour ce genre de choses. Mais à la place, Gippel eut une idée euh … surprenante d’un côté, mais pas tant que ca de l’autre. Chassez le naturel, il revient au galop. Couvrir sa sorcière de fleurs et vouloir lui acheter des robes majestueuses et sublimes ? Eli rougissait légèrement mais plissa surtout des yeux avec un air agacé.

- Toi alors … Si j’étais libre de faire ce que je voulais dans cette ville, je t’aurai déjà envoyé un lampadaire dans la figure pour te remettre les idées en place.

Ah cet instant magique où son visage va changer d’expression. Vous voyez ce petit sourire qui se voulait aussi taquin que charmeur, qui va se décomposer, petit à petit, lentement mais sûrement, suite à la douche froide de sa camarade. Toutefois, pour ce qui était de s’acheter des vêtements, ce n’était pas bête. Eléonore reprit son sérieux habituel en se tournant vers son ami.

- Mais tu marques un point sur une chose, c’est que j’ai besoin de m’acheter des tenues de rechange. Je n’ai pas grand-chose. Ah et il me faut un téléphone aussi, Géraldine a donné son numéro mais je ne pourrais pas l’appeler si je n’en ai pas un. Le bus arrivait, il ne fallait pas le louper. - Donc … direction le centre-ville ! Viens, vite, dépêchons !!

Elle lui attrapait le bras pour le presser à monter dans le véhicule, pas le temps de l’observer et de s’attarder dessus ! Elle achetait les tickets à l’intérieur et allait s’installer. Enfin … il était tellement bondé de monde qu’elle était obligée de rester debout, à se tenir sur l’une des barres. Espérons que Gippel ne se casse pas la figure, lui qui n’avait pas l’habitude de ce genre de transport. Sauf que … Malheur. Un homme de la vingtaine était presque collé à elle tellement il y avait du monde et à un moment elle sentit qu’il trifouillait un peu sa jupe avec insistance. Il essayait de la toucher ?

- Non mais ca va pas ? Vous voulez un coup de main peut-être ?

Le bus s’arrêta près d’un parc où le type en question voulait descendre. Eli voulait remettre sa jupe en place mais c’est là qu’elle remarquait qu’il manquait … son portefeuille ? Ce n’était pas un pervers : c’était un pickpocket !

- Attendez !! Eh !! Gippel, viens vite !! Il m’a volé mes gils !!

L’un des inconvénients de Deling City, les petits voleurs. La jeune femme s’empressa de descendre avec son camarade à la poursuite du pickpocket, qui prenait évidemment les jambes à son cou.

- REVENEZ !!!

C’est dans des moments comme ca qu’elle regrettait de ne pas pouvoir utiliser sa magie en public. A ce train-là, elle était même capable de piquer l’arme de Gippel pour pouvoir tirer sur la jambe de l’individu et le paralyser. Non mais oh, c’était son argent !!
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 19 Mar - 20:50


Et voilà un Gippel qui revient au naturel, cherchant une voie de plus le bon chemin pour arrivée dans le cœur de la demoiselle. Même si pour lui, il était irréprochable, la jouvencelle ne perdait pas une seule seconde pour remettre Gippel à sa place en le menaçant avec un lampadaire. Heureusement qu'en ville, elle ne risquait pas de le faire si aisément, merci la ville ! Il perdait légèrement de son sourire mais il en gardait quand même un peu, pourquoi donc alors après s'être fait remettre à sa place ? Tout simplement car qui aime bien, châtie bien, Eli' adore donc Gippel ! C'est merveilleux ! Cela dit, il va éviter de dire cela tout haut pour éviter d'en remettre une couche sinon ça ne va pas aller. Même le fait d'être en ville ne le sauverait pas. Bref, tout reprenait leur chemin car après tout, la demoiselle devait quand même se trouver de nouveaux vêtements à se mettre sur le dos pour passer plus incognito. Ainsi qu'un téléphone portable pour prendre des nouvelles des autres.

Prenant le chemin le plus court, ils prenaient donc le bus malheureusement bondé. Gippel ne pourra pas observer facilement cette makina en marche, dommage. Il faisait tout pour rester près d'Eli' pour éviter d'être séparé soudainement mais la jeune femme se plaignait rapidement d'une personne ayant les mains baladeuses. Quoi ? Non ce n'était pas Gippel ! Il aimait draguer et couvrir les femmes de compliments mais pas de ses mains, pas sans leur consentement du moins. Il eut à peine le temps de voir ce type quitté le bus alors qu'elle remarquait que ce n'était pas sa jupe qui avait été la victime mais son argent. Oh santa ! Gippel bouscula les gens pour sortir – en s'excusant quand même – même avant de courir derrière ce type, réglant son arme sur la puissance minimale, il n'était pas nécessaire de lui trouer la jambe... pour le moment. Courant derrière lui, il avait de la chance que le trottoir soit plutôt long et droit avec peu de monde. Visant la jambe, il tira une seule fois, l'impact de faisant dans son mollet. Pas assez puissant pour le faire signer mais assez pour contracter son muscle et le faire stopper dans une jolie chute.

Arrivant à ses côtés, Gippel avait un étrange sourire en plissant les genoux pour se mettre à sa hauteur. Son arme toujours en main, il ne le visait pas et pourtant, il avait la fâcheuse tendance à viser entre les jambes, il ne risque pas d'aimer si son doigt glisse « accidentellement » en cas de fuite.

« Voler, c'est déjà pas bien alors voler une jeune femme ? C'est encore pire tu vois, c'est bien un truc que je ne supporte même pas. »

Sans compter le fait qu'il avait sûrement profité de la situation pour la toucher à cet endroit précis. Même lui n'avait jamais osé faire une chose pareil. Gippel profita de l'avoir stoppé pour prolonger un peu le jeu, autant lui donner une bonne leçon à ce voleur. Il visa bien entre les jambes de ce type en gardant un sourire étrangement sympathique... Gippel, un sadique ? Non, pas plus que la moyenne.

« Quitte à voler une demoiselle aussi ravissante, tu aurais pu tenter de voler son cœur plutôt que sa bourse. Fait gaffe quand même, un mot de sa part et je prends pas ta bourse mais les tiennes... »

Son Cumideuh se stabilisa, attention à l'accident, malgré le fait que le tir parti, il avait visé le sol. Il n'était pas méchant à ce point mais attention car la prochaine fois, ça pourrait être pire. Gippel se relevant avec le portefeuille délicatement tendue par le voleur tremblotant. Gippel rendait donc le dû à sa propriétaire avant de pouvoir reprendre leur chemin.

« Une chance qu'aucun moine de Bevelle ne se trouve ici sinon ils se seraient fait une joie de dire qu'un Al Bhed agresse un pauvre type sans défense. »

Il avait profité de sa petite leçon pour lancer de nouvelles fleurs à sa Eli', rangeant son arme à sa ceinture en adoptant ce sourire quasi éternel sur ses lèvres. Il serait bien tenté de demander à Eli' une petite récompense pour son chevalier mais... il sentait qu'entre sa déclaration de tout à l'heure, les autres compliments durant sa leçon, il risquait de briser sa patience et, comment dire... il risque de le regretter...

« On retente le bus ou bien on reprend à pied ? Ça me dérange pas de jouer les protecteurs d'aussi ravissante demoiselle comme toi mais je pense qu'avec ce qu'il vient de subir, j'en ai refroidi plus d'un. Après tout, c'est mon devoir de te protéger. »

Conclu-il en souriant à pleine dent, riant doucement. Bah oui, il était le chevalier de la sorcière mais dit de cette façon, même si quelqu'un l'entendait dire ça, il pourrait se dire qu'il joue simplement les gardes du corps, pas de souci. C'est qu'il pense à tout le Gippel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Ven 20 Mar - 13:31

Eli
Un pickpocket ! Il ne manquait plus que ca. Eléonore et Gippel s’étaient précipités hors du bus pour poursuivre le jeune voleur, il allait plutôt vite le bougre mais l’Al Bhed avait pris son arme – pas très discret – pour pouvoir paralyser la jambe de l’individu. Eli s’empressa de récupérer son argent avec un air très mécontent sur le visage, là où Gippel faisait la leçon à cet homme, désormais tremblant de peur … La jeune femme n’avait jamais vu son camarade dans un état pareil, il était toujours souriant et parlait calmement … ca en donnait presque des frissons, soit c’était le mec le plus serein de l’univers, soit derrière tout ca se cachait un sadisme aussi cruel qu’insoupçonné ! Toujours est-il que ce vilain épisode passé, ils devaient se dépêcher de quitter les lieux.

- Partons rapidement. Même si nous ne sommes pas en tort, tu as quand même sorti une arme devant le grand public … Soyons déjà heureux qu’aucun soldat ne nous ait vus …

Pas très envie de retourner en prison après tout, Eléonore avait déjà donné de son côté, d’être enfermée pour une injustice. Ils s’éloignèrent et Gippel lui-même était bien content qu’aucun garde de Bevelle ne se trouve ici. Ah bah c’est sûr que ce n’est pas sur Dol qu’il allait se faire pointer du doigt sous prétexte qu’il était un Al Bhed. Mais tout de même … Lorsqu’ils furent suffisamment loin du pickpocket – qui avait pris les jambes à son cou malgré sa blessure – Eléonore soupira.

- Merci quand même pour ton aide. En vingt ans, ca n’a pas changé du côté des pickpockets … J’espère qu’on n’en croisera pas à tous les coins de rue, je vais tâcher de bien dissimuler mes affaires. N’hésite pas à faire de même.

C’est vrai qu’il n’arrêtait pas de lui lancer des fleurs depuis tout à l’heure mais Eli avait renoncé à le relever. Enfin, tant qu’il ne se faisait pas trop « entreprenant » elle ne risquait pas de lui lancer quelque chose à la figure. La question maintenant était de savoir s’ils allaient remonter dans un bus ou s’ils allaient continuer à pied jusqu’au centre-ville.

- On peut continuer tous seuls jusqu’au centre-ville. Après ce petit épisode je n’ai pas trop envie de remonter dans le bus pour le moment.

Direction la zone commerciale ! La ville ne semblait pas avoir énormément changé en vingt ans, Eli n’était pas trop perdue encore pour ce qui était de guider son camarade dans les ruelles et les parcs. Elle coupa l’un d’entre eux jusqu’à arriver dans un quartier bondé de magasins en tout genre, avec des néons allumés en permanence, comme les lumières, et où l’activité était à son apogée. Beaucoup de voitures passaient par-là, il fallait être prudents s’ils voulaient traverser la route.

- Alors ? Première impression en étant ici ? Ca te change beaucoup de Spira de voir un monde où la technologie est présente partout ?

Eléonore avait connu le changement en étant sur Spira, mais elle n’était pas sûre de réaliser vraiment le gros changement que cela pouvait représenter pour Gippel de se trouver sur Dol. Le duo déambulait dans la rue, se frayant un chemin à travers la foule, Eli regardait les vitrines, il fallait qu’elle s’achète un téléphone et des vêtements de rechange donc. Mais et Gippel ?

- Tu devrais en profiter d’être là pour t’acheter aussi des tenues de rechange non ? Histoire de te fondre dans la masse ?

Sauf s’il tenait vraiment à se démarquer de tout le monde en gardant ses vêtements d’Al Bhed.
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Dim 22 Mar - 19:49


Gippel, un psychopathe ? Mais non voyons ! C'était un des types les plus sympas qui soit ! Le fait de se montrer calme et menaçant avec ce petit voleur était juste une façon de rendre la chose plus marquante sans lever la main sur lui. Il lui avait tiré dessus mais c'était simplement pour qu'il arrête de courir. Une fois l'argent récupéré et la leçon donné, ils pouvaient reprendre leur route dans les rues de Deling City. Eli' le remercia pour l'aide en avouant que les pickpockets n'avaient pas changé depuis tout ce temps. C'est bien dommage mais si cette petite leçon peut en rayer un de la liste, ce serait déjà pas mal. En revanche pour ce qui était de ranger ses affaires un peu mieux...

« Ça risque d’être compliqué... quoique ? »

En plaçant son argent sous son sous-pull, ça devrait le faire ? Vu son pantalon bien large et les poches qui en sont de même, ce serait rendre la tâche trop simple pour les petits voleurs alors autant leur donner un peu de fil à retordre. Il avait bien remarqué que sa partenaire avait décidé d'ignorer ses louanges et il décida donc de cesser ça pour le moment. Non pas qu'il soit vexé ou autres, juste que la taquiner ne donne plus rien alors ce n'est plus drôle. Il va recommencer plus tard mais pas tout de suite à moins que l'on lui tende une belle perche ? Continuant donc leur chemin à pied, ils vont éviter les bus pour le moment mais de toute façon ce n'était pas plus mal, Gippel pouvait observer un peu l’architecture du coin et voir ce qui semble sortir de l'ordinaire pour lui. Même Eli' se demandait comment il percevait ce monde où la technologie était présente partout ! Un moine de Bevelle ferait une crise cardiaque en étant ici !

« C'est étrange... Je trouve ça chouette mais je pense que c'est le fait de ne pas savoir à quoi peuvent vraiment servir certaines choses ? Ou bien de ne pas pouvoir les démonter pour voir vraiment comment ça marche ? Comme ce gros truc rouge sur le trottoir. »

Une bouche à incendie mais sur Spira, il n'y a pas de ce genre de choses. De même qu'il savait à quoi servait les portables mais certains jeunes y étaient constamment dessus sans même l'avoir à l'oreille. Ils semblaient jouer à un jeu où il faut envoyer des poules sur des moutons cachés des sortes d'assemblage de morceaux de bois, de verre et de pierre pour qu'ils finissent écrasés et terminés le petit jeu, Angry Chicken. C'était un téléphone ou un jouet ?

« Donc en ville, vous avez que les trains et les bus qui circulent pour transporter les gens ? Et les voitures servent juste à la personne qui l'a acheté ? Hum... ça doit coûter cher quand même tout ça ? »

Surtout le fait d'acheter une voiture ! Et encore, pour ce qui était différent, c'est une chance que Gippel ne sait pas ce que l'ont trouve derrière certains bâtiments comme ses bars où les filles étaient peu vêtue pour vous servir votre commande, les strip-teases ou même plus soft, les casinos où les femmes sont moulées dans de belles robes ou en bunny gril pour mieux dilapider les bourses des hommes un peu trop hypnotisés. Cela dit ce n'est pas le genre de chose où il serait tenté d'y aller... avec Eli' dans le coin en tout cas mais il pourrait au moins jeter un œil ? Après, il faut faire attention, il y a les endroits où les filles sont là de leur plein gré ou alors il y avait les endroits où les filles étaient forcés...

Mais pour ce qui était des vêtements, l'Al Bhed se posait lui-même la question dans sa tête ? Il est vrai qu'avoir des vêtements de rechange ne serait pas plus mal en cas de pépins ? Si jamais ils traversent un marais et que l'auberge n'a rien pour laver les vêtements, il ne va pas porter des fringues qui schlingues.

« Ouais, on ne sait jamais ce qui pourrait arrivé mais va falloir que je trouve un truc qui me convienne. »

Cela va de soi. Puis qui sait, ce petit défilé pourrait plaire à Eli' ? Il pourrait gagner un petit compliment sur sa beauté dans telle ou telle tenue ? C'est à voir mais cette possibilité est à prendre avec des pincettes.

« Mais allons voir pour toi d'abord, ça me dérange pas. »

Après s'ils trouvent une boutique qui fait homme et femme, tant mieux mais Gippel préférait garder un œil sur elle, on ne sait jamais, surtout après le coup du pickpocket.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 24 Mar - 12:38

Eli
Maintenant en plein cœur du centre-ville, Gippel allait pouvoir connaitre la vraie foule de Dol. Eléonore l’interrogeait à ce sujet, comment se sentait-il dans cette ville, si radicalement différente de ce qu’il connaissait sur Spira ? La demoiselle étira un fin sourire en l’entendant dire qu’il trouvait ca chouette, mais il était normal qu’il trouve plein de choses bizarres encore. Il désigna la bouche d’incendie, entre autre.

- C’est une bouche d’incendie. C’est une prévention contre les incendies, justement, ces bornes sont reliées à un réseau d’eau.

Elle le voyait regarder partout et étira davantage son sourire. Il avait beaucoup de choses à découvrir sur ce monde, c’était certain. Et avec les bus et les voitures qui continuaient de passer à côté d’eux sur la route, une nouvelle question fut posée.

- C’est ca. La voiture est un bien privé et appartient à la personne qui l’a achetée. Et je te confirme que ca coûte très cher, sans compter qu’il faut ensuite l’alimenter en carburant pour la faire fonctionner, et ce n’est pas donné non plus. Je crois qu’un bidon d’essence coûtait trois mille gils durant la guerre, je ne sais pas si les prix ont été réduits depuis …

Ou pire, s’ils ont augmenté. Mais bon, Eléonore n’étant pas propriétaire d’un véhicule, elle ne s’en souciait pas plus que cela. Elle avait toujours favorisé les transports en commun dans une ville aussi grande que Deling City. Bref. Maintenant devant les boutiques adéquates, la jeune femme proposa à Gippel de s’acheter des vêtements neufs aussi, car à eux deux, ils n’en avaient pas des masses et puis bon, ca pouvait être utile de pouvoir se changer en cas de pépin hein ? Mais Gippel tenait à laisser la place à Eli en premier et elle se mit à sourire.

- Alors dans ce cas on va dans un magasin pour hommes et femmes.

Histoire de faire d’une pierre deux coups. L’oiselle passa devant une grande vitrine, la boutique là ferait l’affaire ! Elle entra avec son camarade, et là, ils avaient vraiment le choix. Le magasin était sur trois étages ! Puisque Gippel ne pouvait pas lire, Eli le fit pour lui en regardant le panneau qui indiquait ce qu’il y avait à chaque étage.

- Les vêtements pour femmes sont à cet étage, mais pour les hommes c’est au premier. Vas-y de ton côté, on se rejoint à la caisse !

L’oiselle partit de son côté et se dirigea directement vers la lingerie, autant commencer par ca tant qu’ils étaient séparés, et seulement après elle alla chercher au niveau des vêtements. Ils faisaient aussi les chaussures en plus ici mais bon, Eléonore ne pouvait pas trop se permettre de jouer les fans de la mode puisqu’elle n’avait qu’un sac à disposition et tout ne pouvait pas rentrer ! Elle prenait quelques robes, blanches ou de couleur, des chemisiers, des jupes, shorts et même un jean, avant de filer faire des essayages pour s’assurer que tout était à sa taille. Elle y passa beaucoup de temps d’ailleurs et au final, ce fut sans surprise qu’elle soit la dernière à rejoindre Gippel. Tandis qu’ils étaient dans la file pour attendre leur tour, Eléonore s’interrogeait sur quelque chose.

- Ma voisine m’a donné son numéro à Dollet donc je vais m’acheter un téléphone après. Ca vaudra mieux. Elle m’a donné de l’argent pour ca, elle est vraiment adorable. Mais dis-moi, est-ce que tu en veux un aussi ? Ca peut vraiment être utile, je te montrerai comment ca marche.

Enfin, s’il voulait bien sûr ! Mais Eli aussi devrait réapprendre certaines choses car les portables avaient aussi évolué en vingt ans.
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 26 Mar - 20:57

Il avait beau ne pas être de Dol, il avait quand même une bonne déduction pour ce qui était des voitures. Pour ce qui était de ses bouches à incendie, il avait quand même compris que l'eau était stockée dans des barils ou des choses bien plus grosses sous terre. Une idée pratique même si sur Spira, en cas de début d'incendie en ville, l'avantage était la mer à portée de main, la majorité des petits villages restants pouvaient s'en servir ou bien les plus doués pouvaient utiliser une magie aquatique, tout simple. Mais bon, l'heure était au shopping, Eli' venait à le conduire à ce magasin qui vendait aussi bien pour les hommes que pour les femmes. La jeune sorcière lui désigna le coin des hommes plus haut avant de filer de son côté vers le coin des femmes. Une chance qu'elle ait eu ce réflexe de les séparer puisque sa première direction vu la lingerie... Pauvre Gippel, il en aurait saigné du nez à fantasmer autant et il aurait sûrement proposé à Eli' de l'aider... avant de mourir d'une façon bien horrible de la main de son amie. Et dans le pire des cas, il aurait sûrement été draguer un peu plus loin donc oui, une chance qu'ils ne soient pas resté ensemble.

Et dommage aussi, à vrai dire, il aurait aimé avoir des conseils de la part d'Eli', même si elle avait vingt ans de retard niveau mode, le type de vêtement ici n'était pas le même que sur Spira alors comment savoir si c'est bien fait ? Et puis quitte à avoir de nouveaux vêtements avec des conseils, il aurait préféré les siens. Se balader dans des vêtements qu'elle a sélectionnés, qu'il lui va bien, ça aurait pu faire gagner quelques points dans son cœur ? Ha bah, faut pas croire, Gippel pense forcément toujours à conquérir son cœur. C'était une guerre bien difficile mais chaque bataille remportée allait le mener à la victoire et même en cas de défaite, il repart à l'attaque plus motiver que jamais ! Enfin bon, il flânait d'abord un peu dans les rayons, observant un peu ce qui se faisait par ici puis après avoir un peu vu tout ce qui se faisait, l'Al Bhed commença à prendre quelques vêtements ici et là, des chemises d'abord, un ou deux maillots, des jeans, un normal et un autre un peu plus large pour ne pas être trop serré, bref, ça devrait aller, non ? Au final, la vendeuse lui proposa même un petit foulard en complément, ce qu'il accepta car il ne pouvait rien refuser à une demoiselle. Qui plus est, ça pouvait rendre ça plus cool, non ?

Mais bon, prudent, il évitait de trop en faire et de draguer cette jolie demoiselle, il ne voulait pas qu'Eli' le surprenne... Mais plutôt que d'acheter, il attendait Eli' en se demandant quand même ce qu'elle avait pu prendre ? De jolies robes ? De beaux vêtements qui la rendait encore plus belle ? Plus magnifique ? Il va savoir ça tôt ou tard. Finalement bien là avec quelques vêtements à acheter, elle évoquait aussi le cas du portable vu que sa voisine lui avait laissé de quoi s'en acheter un et proposait même de voir pour lui. Pour lui ? Il levait les yeux au ciel en réfléchissant... ça pouvait être pratique, c'est sûr mais...

« Je sais pas trop... J'en ai aperçu en venant ici et ça a l'air quand même bien trop... pas compliqué mais... Enfin, pour moi ça semblait servir à tout mais communiqué avec les autres ? Je crois que j'ai plus vu de gens avec un portable à la main qu'à l'oreille. »

Entre les jeux et autres applications inutiles, il ne savait pas forcément que les portables servaient à s'écrire rapidement, une sorte de courrier ultra-rapide. Mais en dehors de ça, on ne peut pas nier que de nos jours sur Dol, y a bien des choses inutiles sur un téléphone portable.

« Mais faut bien dire ce qui est, ce serait pratique de pouvoir s’appeler facilement au cas où se retrouveraient séparé pour une raison ou une autre ? »

Il lui faudra s'habituer à l'écriture dolienne si jamais ils n'ont pas conçu de portable spécial Spira ? N'empêche, débarqué avec un portable sur Spira, le faire circuler, ça va faire grincer des dents le vieux Asran s'il voit autant de gens avec de telles makinas ! Il lui faudra d'ailleurs résister à l'envie de le démonter pour voir au pied de la lettre ce que ce téléphone avait dans le ventre ? Vu les Gils qu'il avait sur lui, ça devrait aller pour acheter un nouveau téléphone ? Ça ne semblait pas coûter très cher non plus.

« Et puis ce ne sera pas plus mal pour une fois d'avoir une makina dont je sais d'avance à quoi elle sert plutôt que deviner comment ça marche. »

Oui car avec celles sur Spira, c'était toujours le hasard à force de trouver des objets enfouis dans le sable. Parfois leur forme aidait à savoir à quoi ça sert mais en dehors de ça, parfois, certaines makinas étaient entourées de mystère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Ven 27 Mar - 22:05

Eli
Petite séance de shopping ! Eléonore avait pris plusieurs choses sans trop en abuser non plus afin que tout puisse rentrer dans son sac. Gippel aussi avait fait quelques trouvailles et désormais, ils devaient attendre leur tour pour payer, la file à la caisse était assez grande mais il fallait admettre qu’ils n’étaient pas entrés dans le plus petit magasin non plus. La sorcière réfléchissait déjà à son prochain achat, de toute évidence, un téléphone portable. Elle proposa même à Gippel d’en prendre un mais elle avait oublié un détail : il ne pouvait pas lire l’écriture de Dol. Enfin, elle verrait ca après, pour l’heure, la proposition était faite mais l’Al Bhed ne comprenait pas certaines fonctions du portable, affirmant avoir vu plus de personnes avec le leur dans la main plutôt qu’à l’oreille.

- J’ignore si beaucoup de choses ont changé. C’était peu dire, les téléphones étaient désormais de véritables consoles de jeux vidéo. - Mais les téléphones peuvent nous permettre d’envoyer des « SMS » aussi. Je ne sais pas comment expliquer … Ce sont des messages. C’est comme si tu envoyais instantanément un petit courrier à quelqu’un, même s’il est à l’autre bout du monde.

C’est à cet instant précis qu’elle calcula, elle aussi, que sans comprendre l’écriture de Dol, il n’irait pas loin. Bref. Gippel reconnaissait au moins l’utilité d’avoir un portable sous la main, si jamais ils devaient se séparer à un moment ou un autre, un coup de fil ne serait pas de trop pour se fixer un point de rendez-vous et se retrouver plus facilement. Ah zut, voilà qu’ils arrivaient à la caisse. Ils payèrent leurs achats avant de se diriger doucement vers la sortie du magasin, et une fois dehors, Eli croisa les bras deux minutes pour réfléchir.

- Je viens de penser à quelque chose. Je t’ai parlé des téléphones, de leurs fonctions, les appels, et les SMS … Mais je viens de réaliser quelque chose : comment tu vas faire pour manipuler cet appareil et écrire des messages si tu ne comprends pas l’écriture de Dol ?

Quelque part, dans une galaxie lointaine, la vôtre peut-être ! Les téléphones connaissent une fonction qui permette de régler la langue du téléphone pour que tout le monde y trouve son compte … Mais qu’en est-il d’Héméra !? Eli se gratta la tempe avec son doigt pour continuer de réfléchir, et finit par lever les yeux vers son ami.

- Il faut qu’on se renseigne, on ne sait jamais, peut-être qu’en deux ans, ils ont eu le temps de développer des téléphones pour qu’on puisse choisir l’écriture dessus … mais j’ai quand même des doutes. Si ce n’est pas le cas, il va soit falloir abandonner l’idée pour toi … soit il va falloir que je t’apprenne à lire notre alphabet.

Eléonore qui joue les professeurs … Quelque part, elle s’attendait à voir de l’intérêt dans ses yeux ! Elle était presque sûre qu’il pourrait accepter juste pour qu’elle joue les enseignantes avec lui, mais il fallait rester sérieux ! Et bon, ca pouvait toujours être bénéfique pour un habitant de Spira d’apprendre l’écriture d’un autre monde … Et ca pourrait être bien pour Eli aussi d’apprendre à lire l’alphabet de Spira ? Même si en réalité, il y en avait plusieurs sur ce monde …
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passage en ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Passage en ville de la Cité d'Elopsis
» Passage en ville
» Passage au niveau 8
» Le Roman de Tristan et Iseut!
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent de Galbadia :: Deling City-