Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Passage en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 4 Aoû - 23:44

Spoiler:
 
Ah mais j'ai pas dit que ça ne m'intéressait pas! Au contraire, cette idée d'aller dans l'espace était géniale, sauf que oui, je ne peux pas m'empêcher de penser aux sous, c'est plus fort que moi! Mais j'avais rapidement rassuré Sheli sur ce point, la prenant dans mes bras pour la serrer fort contre moi afin de lui confirmer que j'avais très envie d'y aller et que je ne me forçais en rien..

De là, un bon repas, et puis au dodo... malheureusement, la nuit n'allait pas être des meilleures, car mon épouse semblait faire quelques cauchemars, et comme toujours dans ces cas là, je ne dormais pas beaucoup non plus... sauf que contrairement à elle, je n'ai pas besoin de beaucoup d'heures de sommeil, donc dans la mesure où le début de la nuit avait été tranquille, j'avais pu avoir mon quota, et je me réveillais donc le premier, la laissant dormir afin qu'elle se repose le plus possible.

J'étais allé chercher le petit déjeuner, du café évidemment, des croissants aussi et autres viennoiseries. Bon, ils n'avaient plus de fraises malheureusement, visiblement, c'était plus difficile d'en avoir car ce n'était plus la saison, et je l'ignorais, mais ce serait le début d'une série de mauvaises nouvelles pour Sheli... lorsque je revenais, elle ne semblait pas aller très bien, visiblement elle avait vraiment mal dormi

«Houla, t'as vraiment une sale tête.» je lui tendais une tasse de café alors qu'elle m'embrassait, je n'aimais pas trop la voir comme ça, elle tremblait même et fit tomber sa tasse de café au moment où je me retournais pour lui prendre un croissant - sinon je l'aurais surement rattrapée au vol..

«Hey hey hey... calem toi, c'est pas grave... va te prendre une bonne douche chaude, je vais te préparer un autre café...» mais elle semblait vouloir s'asseoir un peu et m'expliquait la raison de sa mauvaise nuit... un cauchemar hein? C'est vrai que la plupart du temps, je ne me souviens pas de mes rêves pour ma part, je profite de mes heures de sommeil pour dormir pour de bon on va dire, donc je ne m'en souviens jamais... mais concernant le rêve de Sheli, je pouvais comprendre que ça la perturbe

«Bien sur qu'on a notre place ici... et puis regarde, ma mère aussi est revenue, non? Et elle s'est très bien intégrée à Wutaï... pour le moment, on n'a pas encore trouvé d'endroit où s'installer car on s'est lancé dans la chasse aux cristaux, et même sur Gran Pulse on a mis le temps avant d'avoir notre chez nous.. ici, ce sera pareil! Une fois qu'on aura fait le tour du monde, et qu'on aura ramené Gran Pulse ici, on aura notre place...»

Je lui souriais tendrement avant de la serrer contre moi, pas de souci pour que je conduise le chocobo, pas comme si je ne savais pas conduire hein? Je la laissais aller prendre sa douche après avoir fini de manger, j'espérais avoir réussi à la réconforter un peu.. de là, on vérifiait qu'on n'avait rien oublié, et on se dirigeait rapidement vers une boutique pour prendre un chocolégume simple puisqu'on ne comptait pas traverser les océans, puis on quittait la ville par la route principale...

On l'ignorait, mais un vaisseau était en approche de la ville, et ce qu'on ignorait surtout, c'est que ce vaisseau était après nous! Kuja avait l'orbe de la foudre et avait suivi l'énigme pour venir jusqu'ici, sauf qu'il allait être déçu, car d'ici quelques heures, on serait loin d'ici et l'énigme allait changer.... dommage!!!

J'utilisais le chocolégume et rapidement, un bel oiseau jaune s'approcha de nous, appâté par l'odeur, je grimpais sur son dos avant d'aider Sheli à venir derrière moi, je lui souriais doucement en lui faisant un petit clin d'œil malicieux

«Essaie de te reposer pendant le voyage, va... je suppose que ça ne doit pas être facile de dormir sur un chocobo, mais on ne devrait pas mettre trop de temps à arriver à Winhill, sauf si on croise une chimère en chemin!» après tout, mon but était de passer par le désert de Galbadia au cas où la chimère de la terre y soit, puis d'après la carte, il n'y avait pas grand chose après qui pourrait abriter un élément particulier, donc on pourrait rejoindre Winhill directement...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 6 Aoû - 9:02

========================
Sheli paie 100 gils pour la restauration à 100% HP-MP Yusuke et elle
Gains: +100 gils [chacun]
========================

Sheli et Yusuke vont vers les plaines de Galbadia



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 5250/5250
MP : 153/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 8 Fév - 13:26

Cixi, Emi Leanne et Victorique, viennent de la Néo ShinRa
===============================
Repartir en sens inverse avait été plus simple que d'y entrer. Surtout avec notre otage qui nous guida tranquillement jusqu'à la sortie avec la promesse qu'on ne lui fasse pas de mal. J'avais utilisé un câble de ma boîte à outils nouvellement acquise pour lui attacher les mains dans le dos, il nous permettait ainsi d'éviter les quelques caméras qu'on aurait pu louper à l'aller, puis une fois revenues dans le bar délabré, je le laissais partir.

Il fallait qu'on s'éloigne, assez vite pour ne pas que les gardes nous rattrape, et de manière à se retrouver là où la foule nous permettrait d'être à l'abri, j'avais rangé soigneusement le disque dur dans mon boîtier, je n'avais pas envie de le donner à Emi, pas après le coup qu'elle nous avait fait! D'ailleurs, je me tournais vers elle à ce sujet

«ok, maintenant qu'on est plus ou moins à l'abri, je peux savoir ce qu'il t'a pris de balancer qu'on était de la Néo Avalanche?» - sérieusement, fallait vraiment avoir un grain! Ok elle est passée dans le journal et tout, mais pas dit que tout le monde regarde ce truc là, le Deling24... «votre organisation est suicidaire pour s'annoncer publiquement comme l'ennemie de la ShinRa?»

Je soupirais avant de regarder autour de nous, j'avais parlé à voix basse pour ne pas qu'on nous entende, mais il valait mieux qu'on avance. Les gens nous regardaient bizarrement, on portait les traces de notre infiltration, poussière, blessures lors du combat, et Pookie attirait un peu l'attention aussi, sans parler du bébé chocobo
«On doit se poser, il faut qu'on se trouve un hôtel où on sera tranquilles, on a besoin d'une douche et de faire le point...»

Je me tournais vers Victorique, elle connaissait mieux la ville que nous, normalement du moins, aussi je comptais sur elle pour nous guider. Je réfléchissais encore à ce qu'on avait vu, plus je m'infiltrais dans cette "Néo" ShinRa, plus j'avais l'impression qu'ils étaient identiques à ce qu'ils étaient avant... les expériences sur des monstres, peut être même sur des humains, cette façon de faire miroiter un bon salaire pour recruter toujours plus de monde... si je me fiais à ce que m'avait dit Ayane à ce sujet, c'était assez similaire.

Quant à cette Néo Avalanche, elle ne me donnait pas plus confiance. Leurs méthodes me semblaient toutes aussi douteuses que celles de la Néo ShinRa, et je doutais fort qu'il soit judicieux de choisir un camps comme l'autre. Autant rester en dehors de tout ça, mais il fallait reconnaître qu'elle semblait disposer de moyens qui pouvaient s'avérer bien utiles pour contrer l'organisation... donc cette Emi pouvait tout de même être utile. Il fallait juste espérer qu'elle ne m'oblige pas à intégrer son organisation!



Kit de l'été by Fulgora! ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Sam 13 Fév - 13:38

HRP : :
 

J'étais pas mécontente d'être sortie de leur quartier général. L'otage avait eu du bon et n'avait pas essayé de nous entourlouper, c'est pourquoi on le délivra sans trop d'hésitation. Et puis, est-ce qu'on allait le croire si il racontait partout qu'il s'était fait battre par trois jeunes femmes ? Valait mieux garder ça pour lui, je crois. 

C'était toujours Cixi qui avait le disque dur, je ne savais pas si elle serait capable de le décoder mais j'espérais juste qu'elle n'allait pas m'entourlouper. Ce disque, ou plutôt, les infos qui résidaient dessus nous appartenait à toutes les trois. Je me fichais un peu qu'elles y aient accès mais je ne voulais pas rentrer les mains vides après ce qu'on avait dû faire pour avoir ce précieux trésor. 

Et je ne m'attendais pas à me faire rabrouer pour avoir parlé publiquement de la Néo Avalanche. Je comprenais peut être pourquoi Cixi me regardait d'un mauvais oeil maintenant. Et ce n'était pas une mauvaise blague sur les Al Bhed... 

" J'ai fait ça pour vous. Si on leur rapporte qu'on se disait de la Néo Avalanche, alors ils ne chercheront pas plus loin notre identité. Ils penseront que des agents s'y sont infiltrés, qu'il faudrait se méfier et point. Si on leur avait rien dit, j'ai bien peur qu'ils aient donnés notre signalisation à toutes les trois et qu'ils nous recherchent davantage." 

Car oui, même malgré cela, il n'était pas impossible que notre signalement ne soit pas donné. Par les trois gardes qu'on avait pas éliminé létalement, par exemple. 

"Si la Néo Avalanche veut avoir du poids et être efficace, il faut que les gens prennent conscience qu'un opposant à la Néo Shinra est prête à tout. Les gens se poseront ensuite des questions de la raison et cesseront de voir que la façade marketing de la firme... Enfin, c'est ce qu'on m'a dit à moi. Tu peux en douter, c'est ton droit... " 

Mais ne sachant pas si j'avais totalement raison et si mon explication les satisferait, je baissais ensuite les yeux et mon regard. 

"Je pensais vraiment bien faire, si ça te contrarie, j'en suis désolée..." 

On se fiait à Victorique pour trouver un hôtel où on pourrait faire le point et surtout être à l'abri mais on devrait le faire à pied. 

"Il me semble que les lignes de bus ont des caméras de surveillance, vaut mieux peut être y aller à pied, non ? " 

J'espérais vraiment que ce disque dur en valait la peine. J'avais hâte que Cixi le déverrouille même si je ne savais pas si elle en serait vraiment capable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Sam 20 Fév - 17:55

VictoriqueSans mot dire, Je répondit à l'idée de regagner un endroit plus sûr où discuter d'un simple hochement de tête. D'un pas rapide pour ma taille, on devait presque voir un petit nuage noir me suivre comme les passants n'eurent pas à se faire prier pour s'écarter du chemin. Les rues densément peuplées avaient au moins l'avantage de rendre toute filature très difficile. Les bras solidement ancrés contre Pookie, je préférais éviter de le regarder directement lui aussi. Pour l'instant, je ne voulais qu'être laissée à moi-même au plus vite. J'en étais encore à ruminer les implications exactes que les paroles d'Émi allaient potentiellement avoir sur ma vie, ce qu'une seule phrase pourrait faire comme dégâts. Le premier hôtel qui ne serait pas complet ferait bien l'affaire, préférablement un qui n'était pas trop près du site de l'accident comme la ShinRa allait certainement chercher les environs immédiats une fois qu'ils se rendront compte de leur brèche. Pressant le pas devant le groupe pour gagner la chambre, je jetai mon sac sur le lit et libérai avec Pookie. Je m'excusai aussi poliment que possible par après pour passer un coup de fil privé et urgent, laissant le trio sur place.


**********



Avec les nerfs légèrement moins à vif, je m'essuyai le visage avant de pousser la porte. Il devait s'être écoulé une vingtaine de minutes environ depuis notre sortie. Peu importe si elles discutaient ou non, un silence de plomb retomba sur la pièce à mon arrivée. Arrêtée dans l'embrasure de la porte, j'étudiai la pièce d'un regard lourd avant d'entrer et de refermer doucement derrière. J'avais besoin d'un remontant avec tout cela. En allant ouvrir mon sac, qui n'avait heureusement vraisemblablement pas été touché, j'en sortis un sachet de thé d'une boîte métallique avant d'aller chercher de l'eau à faire chauffer. Pookie se mit en face à moi avec un regard implorant. Avec un soupir, je le posai sur le lit et m'étais écartée de lui. Pendant que l'eau chauffait, je cherchai des yeux un endroit où me poser, un fauteuil laissé libre dans lequel je m'étais laissée tombée. Les mains croisées sur les cuisses, je jetai un regard insistant sur Emi. Les sourcils froncés et les traits tirés, j'espérais qu'elle comprenne là la gravité de la situation.

-J'ai insisté pour que nous remettions le disque en mains propres à l'assistante d'Irvine. J'ai confiance pour qu'elle garde tous les détails dans un cercle très restreint pour éviter que la ShinRa en ait vent. Avec leur implication très rapprochée avec le gouvernement de Deling, c'est prudent d'assumer qu'ils ont leurs tentacules un peu partout sur Galbadia déjà, cela m'amène à mon deuxième point...

Un sifflement d'eau bouillante nous interrompit. Je m'étais levée pour aller chercher l'eau chaude et me verser une tasse. Laissant le tout mariner avec le sachet sur une table proche, me reprit place en face d'Emi plus particulièrement. Jugeant après un moment qu'il serait prêt, je retirai le sachet et prit une première gorgée test du breuvage. Les yeux fermés et d'un soupir satisfait, j'en avais décidément besoin maintenant où j'en étais. S'il y avait bien quelque chose qui pourrait presque me faire sourire en ce moment, c'était ça.

-Bien faire pour nous toutes, ou bien faire pour toi et la Néo-Avalanche, c'est ce que je me demande encore. Cixi et toi peuvent toujours plier bagages du jour au lendemain, mais contrairement à vous, j'ai une vie ici moi, une famille... Je ne crois pas une seconde qu'une organisation capable de créer et relâcher des monstres et de conduire des expérimentations sur des êtres humains aura le moindre scrupule à torturer le scientifique que nous avons croisé s'ils en ont besoin, et nous avons quatre autres soldats sur les bras qui ont tous vu notre visage. Je pense que tu sous-estimes vraiment ton ennemi et ce qu'il est prêt à faire pour se débarrasser d'éléments gênants, et que tu viens de faire de nous deux leur ennemi en plus. Est-ce que ton but était de détruire nos vies pour faire de nous des conscrits pour ton organisation? Je me le demande.

Les paroles valaient peu dans cette situation, et il s'agissait moins d'une question que de lui faire simplement comprendre pleinement ce que je pensais de ses actions. D'un geste conscient ou non, c'était le résultat et il n'y avait plus grand chose pour y changer. J'avais la protection de la BGU et de la GGU. Même si j'étais identifiée à ce moment, je m'étais infiltrée dans un complexe qui n'était pas sensé exister sous les ordres d'une mission qui n'était plus répertoriée nulle part. C'était plus ou moins les règles du jeu auquel les acteurs s'étaient convenus. Me peindre avec la Néo-Avalanche changeait cependant toute la donne, et m'associait avec un tiers parti qui ne jouissait d'aucun privilège de ce genre. Son but était peut-être, et je n'en avait aucune preuve, de nous protéger, mais le résultat était tout le contraire. Contre la montre ainsi, toutes mes actions allaient devenir cruciales. À vrai dire, pour la peur à ma vie et tout ce que je tenais, il y avait un certain élément d'adrénaline et d'intrigue presque irrésistible à cette affaire, bien que j'aurais bien aimé éviter de m'y retrouver de cette façon.

-Cixi, tu as encore le temps de disparaître de leur radar si tu quittes le pays. Tu n'es pas Dolienne après tout. Je ne t'en voudrais pas. J'aurai par contre besoin d'une copie de ce disque. Alliés improbables ou non, je ne risquerai pas ma nuque sans un plan B. La Néo-Avalanche aura sa copie, mais ils seront livrés à eux-mêmes pour ce qui est de la décrypter. Ah, et nous n'aurons probablement pas le temps de rester ici pour la nuit, à moins que vous soyez prêtes à l'éventualité d'une équipe tactique qui nous rend visite nocturne. Je voulais surtout un endroit calme pour parler à vrai dire.

Je me reculai dans le fauteuil pour leur laisser à toutes les deux le temps de digérer ce que je venais de dire. Le déclic de la porcelaine contre porcelaine était tout ce qui brisa le silence pour le moment quand je m'emparai de nouveau de ma tasse pour la porter à mes lèvres, jaugeant les réactions des deux Spiréennes.
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 5250/5250
MP : 153/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Dim 21 Fév - 9:44

Tout comme Victorique, sur le coup, j'étais en colère après Emi. La façon dont elle nous avait mêlées à son organisation ne me plaisait pas, mais alors qu'on marchait dans les rues de Deling City pour s'éloigner le plus possible de la zone d'infiltration, elle expliqua ses motivations, et au fond... je devais lui donner raison. Je haussais des épaules, si elle voulait attirer des problèmes à son organisation, qu'elle le fasse, bien que je n'approuvais pas trop le fait d'être impliquée dans cette "publicité". Je sais qu'Ayane n'appréciait pas davantage l'organisation AVALANCHE que la ShinRa, donc ça ne me plaisait pas trop d'y être mêlée quand même, bien que je n'en disais pas plus.

Victorique en revanche n'avait absolument rien dit, et son silence m'inquiétait. On se faufilait dans la foule jusqu'à arriver dans un hôtel assez loin pour qu'on soit tranquilles, au moins une heure ou deux. Dès notre arrivée dans la chambre, Victorique s'isola dans la salle de bain, et son silence ne me disait vraiment rien qui vaille. Je prenais le disque dur pour ma part et je me dirigeais vers l'ordinateur présent, avant de le brancher, j'avais déconnecté le réseau internet pour ne pas qu'il soit en ligne, et donc repérable à distance, puis je le connectais...

«Hum... effectivement, il y a toute une série de codes à décrypter pour pouvoir lire le contenu du disque dur... je doute pouvoir les briser rapidement, il faudra que je me pose quelque part pour pouvoir briser chaque code un par un...» mais je pouvais en faire des copies, le gars qui avait fait le téléchargement n'avait pas eu le temps de bloquer ça, on était surement arrivées au moment où il entrait le dernier code. Je pouvais donc aller acheter d'autres disques durs externes pour en faire des copies, mais pour le moment, je le débranchais pour le ranger...

Victorique sortit, toujours sans un mot, elle s'affaira à préparer du thé.

«Hey? Ça va?» elle paraissait vraiment sombre, c'est à peine si elle s'occupait de Pookie, puis elle s'installa dans un fauteuil et commença à parler, je sursautais sur le coup lorsqu'elle commença sa phrase par "je" au lieu de son "nous" habituel, ce qui me laissait penser que quelque chose clochait sérieusement... cependant, je n'aimais pas l'idée de devoir confier le disque à cette université... je croisais les bras en fronçant des sourcils

«D'accord, mais à une condition, tu me laisses en faire une copie pour moi. Désolée mais cette fac est reliée à Galbadia, et visiblement, Deling City est corrompue! Une explosion pareille, l'évasion d'un monstre, si la ville dit que c'est juste une fuite de gaz, c'est qu'ils savent que la Néo ShinRa est dans leurs sous-sols! Et cette face dépend de cette ville si j'ai bien compris, donc rien ne dit qu'elle n'est pas corrompue aussi!» et encore, je ne connaissais pas bien l'histoire de ce monde, sinon j'aurais su que cette fac, justement, avait déjà eu son lot de coups foireux avec l'ancien directeur qui retournait facilement sa veste lorsque la situation l'exigeait.

La bouilloire se mit à siffler et Victorique se servit une tasse, elle en but une gorgée avant de se tourner vers Emi, et expliquer la situation. Sa situation. Sur le coup, mon cœur manqua un battement! Il est vrai que là, Emi venait de mettre la famille de Victorique en danger avec cette histoire de Néo Avalanche! On avait fait attention aux caméras de sécurité, mais ça ne voulait pas dire qu'il n'y en avait pas eu au moins une pour nous choper, et effectivement, les gardes pouvaient décrire notre apparence...

«D'autant que tu as supposé qu'ils n'insisteraient pas en pensant juste qu'on était de la Néo Avalanche, mais peut être que justement, ils vont vouloir savoir qui sont leurs ennemis et fouiller encore plus dans nos vies. Je suis déjà recherchée sur Dol pour avoir commis un attentat à Balamb et m'être évadée de prison, honnêtement, je suis pas à ça près, je m'en fiche. Mais c'est clair que pour Victorique et sa famille, ça craint...» je prenais une profonde inspiration avant de me tourner vers Emi, mais Victorique vint dire tout haut ce que je pensais vis à vis de ce qu'elle avait fait. Elle nous avait embarquée contre notre volonté dans son organisation et allez savoir à qui ça allait profiter.

Je croisais les bras pour réfléchir, la gamine finissait de parler et je soupirais doucement en la regardant

«Je te lâche pas, Victorique. Du moins, pas tant que je suis pas sure que tu risques plus rien, toi et ta famille. Tu sais, les al-bhed se sont éparpillés partout sur Héméra, je suis sure qu'il doit y en avoir à Deling City. Il y en a pas mal qui sont venus sur Dol à cause de la technologie... je dois pouvoir en contacter pour permettre à ta famille de quitter la ville et être conduite sur Spira où ils seraient en sécurité?» je me doutais que ça ne lui plairait pas, et peu probable que ses parents soient d'accord «Luca est une grande ville, assez moderne.. peu importe le travail que font tes parents, je pense qu'il doit y avoir l'équivalent là bas?» malheureusement, rien ne disait que l'organisation ne les traquerait pas jusque là bas, mais au moins sur Spira, je pourrais trouver des gens pour surveiller leur maison et les protéger...

Je m'approchais de la fenêtre pour regarder dehors, s'il fallait qu'on quitte cet endroit, pour le moment, la rue semblait tranquille

«Il faut que j'aille acheter des disques durs pour faire des copies. Si on s'en va d'ici, j'en achèterai sur le chemin.» je me tournais vers Emi pour voir comment elle réagissait à tout ça. La pauvre ne pouvait surement pas savoir tout ce que ses actions allaient impliquer. Je pouvais comprendre que dans le feu de l'action, elle ait fait ce qu'elle croyait juste sans réaliser les conséquences.



Kit de l'été by Fulgora! ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mer 24 Fév - 10:43

Victorique n'avait pipé mot jusqu'à ce qu'on gagne une chambre d'hôtel. Bon, c'était pas le grand luxe mais on ne s'y était pas retranché pour y dormir même si j'étais incapable de savoir quelle heure il était avec ce crépuscule permanent et tout notre programme passé. 

Victorique était allée dans la salle de bains, anormalement silencieuse tandis que Cixi s'attelait déjà au disque dur pour y découvrir ce qu'il nous réservait. Pour ma part, je m'étais assis sur le rebord de la fenêtre au dessus du chauffage, regardant la vue de l'hôtel qui donnait sur nulle part. Une cour un peu triste et une fenêtre à rideaux en guise de vis à vis. Valait mieux ça qu'un gros monsieur tout nu, n'empêche. J'en profitais pour laisser un peu d'air au bébé chocobo que j'avais adopté un peu plus tôt. Il était adorable et ses piaillements rompaient le silence un peu morne de la pièce. 

Cixi venait d'aboutir à une conclusion que j'écoutais sans forcément en comprendre tout le sens. Je pris ça comme un semi-échec car elle semblait qu'elle pouvait réussir mais autre part qu'ici. Les Al Bheds étaient vraiment des génies de la technologie. J'avais déjà eu grande peine de maîtriser l'intranet de la Néo Avalanche pour ma part... 

Victorique venait de sortir de la salle de bains et posait un regard glacial sur moi, je ne tardais pas à me sentir mal et comprendre qu'il y'avait un problème et que ça me concernait. Si elle parlait du disque dur, ça allait mais après, elle me reprochait pas mal de choses. Je l'avais mis en danger, ce n'était clairement pas mon but et Cixi semblait jouer l'arbitre sur ce point. J'écoutais sans rien dire, baissant un peu mon regard attristée qu'elle le prenne comme cela. 

Chacune proposait un plan B pour fuir, mais, maintenant que l'électrochoc était passé, j'estimais que j'avais mon mot à dire, hey ! 

"Je comprends et je voulais bien faire je le répète mais..." Mon ton était hésitant, non pas parce que je ne croyais pas à ce que je disais mais parce que je me demandais encore si je devais le retenir ou pas... "Je trouve ça un peu poussé quand même !" Et mince, ça y'est, je m'énervais un peu... 

"C'est vrai quoi ! Vous m'abordez dans la rue pour infiltrer un QG et après c'est comme si vous me le reprochiez ! Avec ou sans moi, la Néo Shinra vous aurez poursuivi dans les deux cas, et aurait même chopé Cixi avant même qu'on ait pu rentrer à l'intérieur !" 

Je me levais pour appuyer mes propos. 

"Et puis, tu es une mercenaire, non ? Tu ne vas pas me dire que tu t'es engagé sans avoir conscience des risques pour toi et ton entourage avant ? C'est facile de me faire porter le chapeau parce que J'AI essayé de leur filer une mauvaise piste pour vous couvrir ! Si y'a que ça, gardez le votre disque dur !

Le bébé chocobo avait suivi les quelques pas que j'avais fait me rapprochant des deux filles et se trouvait à mes pieds, piaillant pour retrouver la chaleur de mes bras tremblotant sous l'accès d'énervement. Je tâchais de reprendre ma respiration que l'on perdait dans ce genre de situation. Je regardais les deux filles à tour de rôle. Je ne savais plus trop où me mettre et comment elles allaient réagir. Sur ce genre de scène, j'aurais dû partir en claquant la porte mais mes poings se serraient... Je me sentais un peu impuissante là, en fait... 

Par chance, mon téléphone bipa et me donna une porte de sortie, je quittais donc leur champ visuel pour être happé par l'écran portatif en faisant deux pas vers l'arrière et me rasseoir à ma place initiale. J'avais déjà fini de lire la notification et je levais la tête timidement vers les deux filles. Et maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 10 Mar - 19:18

VictoriqueL'emprise de nos doigts sur la tasse se resserra jusqu'à ce que nos jointures en blanchisse. Mon hostilité envers Emi et le culot de sa réponse était palpable, mais nous n'en firent rien, j'attendit simplement qu'elle ait terminé en faisant mine de prendre une nouvelle gorgée de thé. Je reposai le breuvage en détournant le regard en direction de Cixi, plus neutre et détendue cette fois. Elle souleva un bon point qu'il valait mieux que j'aborde puisqu'il y avait incompréhension. Je croisé les mains devant ma bouche, réfléchissant bien tout en lui expliquant la situation plus en détails.

-Ils sont galbadiens oui, mais ils ne vivent pas à Deling, mais à Winhill plutôt. J'ai appelé l'un de leurs employés en qui j'ai confiance. Ils ouvriront l'oeil pour eux. Je préfère qu'ils ne savent rien pour le moment, c'est plus simple comme ça. Avec de la chance ils auront plus de scrupules à agir dans un petit village où les nouvelles vont vite.

Elle s'opposa à l'idée de leur rendre le disque. Je m'attendais à la réaction, mais ce n'était pas exactement une demande que je lui faisais. Peu importe, je me devais simplement de la raisonner sur le sujet. Ses intentions étaient bonnes, du moins il n'y avait aucune arrière-pensée vile à déceler dans sa personne. Pendant ce temps, Emi avait profité d'un appel pour s'éclipser. Tant qu'elle reviendrait après sa tirade, tout irait bien. Nous avions tout notre temps ici.

-Une mission reste une mission. Mes ordres étaient de le lui rendre, en mains propres s'il le faut. À moins que... Trabia n'a pas les mêmes liens avec la multinationale. Plusieurs de ses journalistes ont même fait plusieurs articles peignant la ShinRa sous une lumière fort peu flatteuse. S'il y a une université envers qui nous pouvons faire confiance, c'est cette dernière.

Je me rendit compte que ma tasse était vide. La chaleur du liquide était revigorante après ces mésaventures et mésententes. Je posai la tasse sur son assiette sur la table aux côtés du fauteuil avant de planter mon regard droit dans le sien. Elle semblait elle aussi s'être quelque peu calmée, sa défiance s'était remplacée par un peu plus de timidité en face de sa conduite. Tant qu'elle pouvait avouer ne pas être la victime complète, il y avait du jeu. Je pris une grande inspiration. Les épaules affaissées et plus détendues, crier ne résout rien.

-J'avais parfaite conscience des risques que je prenais, et aussi vous devriez savoir qu'il est inconcevable de se plaindre d'un fardeau que l'on a choisit de porter. Or, vous avez fait ce choix pour moi, que ce soit venu en de bonnes intentions ou non. Vous m'avez peinte auprès de la multinationale comme membre de la Néo-Avalanche? Soit, je prendrai ce fardeau, mais ne pensez pas que je ne compterai pas profiter pleinement des avantages que cela me procurera. Oui, vous pouvez me compter comme une membre de votre organisation maintenant. À une seule condition du moins; je ne recevrai pas d'ordres, seulement des recommandations, si vous voyez ce que je veux dire.

Une bonne chose de faite. Qu'elle ait voulut m'enrôler de force ou qu'il s'agissait d'une bavure de sa part, j'espérais qu'elle prenne responsabilité pour cela. Je n'avais qu'à espérer qu'elle ne se défile pas, car malgré ses dires, elle semblait prompte à se décharger de sa part sous prétexte qu'elle s'était faite aborder à la hâte.

-Trabia n'est pas la porte à côté. Le moyen le plus simple de rejoindre l'université est par Dollet, par bateau. Rester en mouvement semble la meilleure chose à faire, mais tous les transports ici sont surveillés. Nous aurons soit à y aller à pied ou alors... Louer des chocobos... Je sens que je vais devoir me stocker sur les cachets antiallergies...

Il s'était peut-être enfin calmé, mais mes yeux me piquaient simplement à regarder en direction du bébé chocobo qui dormait dans les bras d'Emi. Je n'arrivais pas à croire que je proposais de louer des chocobos afin de voyager, mais l'heure était déjà avancée et Dollet était une alternative bien plus sensée afin de nous reposer. Peu importe ce que nous choisissions, il valait mieux le choisir vite.
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 5250/5250
MP : 153/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Ven 11 Mar - 14:43

La situation était assez délicate. Emi se retrouvait en mauvaise posture, il fallait reconnaître qu'elle n'avait pas tort sur le fait qu'on l'avait embarquée à la va-vite, empêchant de préparer correctement un plan. Malgré tout, elle aurait pu nous prévenir qu'au pire des cas, elle dirait qu'on faisait partie de son organisation. Moi, ça ne me dérange pas trop, du moins, ça ne me dérange pas qu'on pense que je suis de la Néo Avalanche dans la mesure où ils sont ennemis avec la Néo ShinRa, mais pour Victorique, c'était une toute autre histoire.

Ça me semblait tellement étrange de l'entendre parler à la première personne, j'avais une sorte de boule à l'estomac alors qu'elle s'expliquait avec Emi. Pour ma part, je ne faisais pas confiance à la GGU, ni à Galbadia tout court. Je trouvais ça beaucoup trop louche la manière dont la Néo ShinRa avait réussi à étouffer l'affaire de la créature ou de l'individu qui s'était échappé... les autorités étaient forcément dans le coups pour étouffer l'affaire. Aussi, j'acceptais de rendre le disque qu'à la condition d'en garder une copie. De toute évidence, Victorique acceptait mes conditions et semblait même décidée à se rendre carrément à Trabia, l'autre bout du monde. Mais comment s'y rendre en toute sécurité?


«Yo, je te rappelle que j'ai un aéronef. Il est conçu pour deux, mais si Emi veut se joindre à nous, je pense que vu ton gabarit, ça passera.» je lui montrais mon collier, il est vrai qu'il fallait que je le répare un peu, mais j'avais hérité depuis peu d'une super trousse à outils, nul doute que j'aurai tout ce dont je pourrais avoir besoin dedans. «on partira à pied de manière à se retrouver au moins hors de vue de la ville, de là, je pourrai déployer mon vaisseau et le réparer... il n'a pas subit de trop gros dommages à Deep Sea, ça devrait aller.»

Je soupirais avant de me diriger vers la fenêtre, je ne savais pas pourquoi Emi s'était éclipsée, mais l'ambiance semblait plus détendue maintenant. Pour le moment, pas d'agitation dans les rues.
«Faut que j'aille acheter des disques durs... vous m'attendez là?» je me doutais que ce n'était pas une bonne idée qu'on se sépare, mais je n'avais pas trop le choix «promis, je fais vite...» je venais attacher mes cheveux en un chignon, puis je me dirigeais vers l'armoire et j'en sortais une casquette que je me mettais sur la tête, de là, je sortais rapidement et j'allais dans la première boutique informatique que je trouvais... câbles, disques durs, je me faisais un petit stock rapide avant de remonter. Heureusement, les filles étaient encore là et je me dirigeais vers l'ordinateur pour faire les copies après m'être bien assurée qu'il n'était pas relié à internet

«Ça ne prendra que quelques minutes et on dégage..» je me tournais alors vers Emi, la question était de savoir ce qu'elle comptait faire à présent «qu'est-ce que tu comptes faire?» mon regard passait aussi vers Victorique, on va dire que ça dépendait de ces deux là.



Kit de l'été by Fulgora! ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mer 16 Mar - 15:05

L'écran me rappelait à quelque chose de plus joyeux, c'était Rin, un Al Bhed de Spira qui avait tout une chaîne de comptoir, c'était un investisseur sérieux et souvent au départ des meilleures idées qui soient. En temps normal, j'aurais dû avoir rendez vous sur Spira avec lui après mon interview à Deling mais je le prévenais de la même occasion que je ne pourrais être là. 

J'écoutais d'une oreille ce que disait Victorique de sa mission à Cixi. Elle n'avait pas bronché de ce que je lui avais dit peut être, n'en avait-elle pas eu le temps avec ce sauvetage par le gong. Je releva donc les yeux vers elle quand elle se tournait vers moi. 

Mais ce qu'elle me répondit, me cloua sur place, elle désirait que je la considère comme une de nos membres puisque c'était ce que j'en avais dit publiquement... C'était audacieux de sa part mais je pouvais pas tellement prendre ce genre de décisions... 

"Euh... nous rejoindre ? Je... J'imagine que je ne peux pas dire non, ce n'est pas trop moi qui gère ses choses là en temps normal mais je vais me renseigner..." 

Ma voix était toute penaude, peut être encore le choc de l'annonce ou le fait que j'avais peur qu'elle eut fait ce choix de mon entière faute. J'espérais et je ferais en sorte qu'elle ne le regretterait pas. 

Elles voulaient toutes les deux rejoindre Trabia. Je n'avais pas tellement compris de quoi il s'agissait, j'étais un peu perdu et perdu dans mes pensées aussi. Cixi ravisa et rappela qu'elle avait une embarcation volante à sa disposition et qu'on était suffisamment élancée pour passer à trois dans le cockpit...

"Je ... Je ne veux pas gêner..." 

Le silence était gênant, Cixi était partie acheter des disques durs pour faire des copies... Je n'osais rien dire, on entendait juste quelques piaillements de la part du bébé chocobo. 
Je décidai pourtant de briser la glace et ce mutisme par la même occasion. 

"Ecoute, je déteste ce genre d'atmosphère et de lourdeur. Je, j'imagine que tu ne me portes pas dans ton coeur, et j'en suis navrée. Je pensais pas à mal, j'aimerais au moins que tu puisses entendre ça. Si... Si je peux faire quelque chose pour arranger ça, je serais plus que partante, hein ? " 

Mais Cixi était revenue, et peut être que la meilleure manière de me racheter serait de les suivre pour le moment ? 

"Je vous suis et je tâcherai de ne pas vous apporter plus de soucis que ça, promis !" 

Allez, on repart dans la bonne humeur, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mer 23 Mar - 20:42

VictoriqueAprès avoir parlé de long en large de notre désarroi face à sa décision, ce n'était pas étonnant de la voir estomaquée du fait que nous lui demandions de rejoindre son organisation comme cela. Évidemment, nous y imposions nos propres conditions, nous n'avions nullement l'intention un pion sous leurs ordres, ni d'être forcée à faire quelque chose contre notre gré. Malgré ses dires, la Néo-Avalanche avait toujours à prouver sa bonne foi en tant qu'organisation. Dans tous les cas la situation semblait close, et la fin relativement avantageuse pour tout le monde.

Cixi avait d'ailleurs soulevé un point important, soit son aéronef. Nous ignorions la gravité des dégâts dessus, mais elle était la mieux placée pour en juger. Voyager à trois était d'un inconfort certain, mais si cela évitait les chocobos, quoique nous en avions déjà un avec nous, en plus d'une autre créature avec nous. Cette dernière devait avoir senti notre humeur redevenue un peu plus civile, car il était de retour. Il nous surprit en se laissant tomber, forçant notre souffle à s'échapper, mais à voir sa bouille blottie contre nous, c'était difficile de le réprimander pour ça.

-Il n'y a qu'une façon de savoir vraiment le savoir, non? Nous sommes certaine que vous parviendrez à faire voir raison. N'oubliez pas notre condition par contre, nous y tenons beaucoup.

Nos sourcils s'arquèrent face aux excuses d'Emi. Tout juste après s'être emportée de colère, voilà qui était un retournement plutôt étrange. Nos motivations semblaient lui échapper sur le coup, et peut-être était-ce mieux pour le moment. Bien sûr, nos intentions n'étaient pas entièrement altruistes, mais personne ne l'était vraiment. Elle pensait avoir une dette pour ses actes, ce qui n'était pas vraiment faux dans un sens, même si nous avions quelques scrupules à nous servir de sa culpabilité aussi ouvertement, même si la situation l'en appelait.

-Ce n'était pas une réprimande que vous nous faisions, seulement une mise au point. Si nous avions conservé l'animosité à laquelle vous vous attendez, nous n'aurions pas fait une telle requête. Vous êtes une brave jeune fille, seulement un peu impulsive, voilà tout. Il n'y a pas raison de ne pas mettre cet épisode derrière nous à présent.

Appuyant le petit monstre contre notre corps, nous nous levâmes prestement. L'heure avancée commençait à nous peser, mais ce n'était pas le temps de penser à aller au lit. Notre prochain arrêt était Dollet, et si nous voulions survivre au voyage avec un ami à plumes à l'intérieur, nous allions avoir besoin de trouver la pharmacie la plus proche...


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 5250/5250
MP : 153/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Ven 25 Mar - 15:01

Spoiler:
 

Je ne savais pas trop ce qu'il s'était passé pendant mon absence, mais l'ambiance entre Emi et Victorique semblait un poil plus détendu. J'étais en train de copier les disques durs alors qu'elles semblaient faire la paix. Si Victorique rejoignait la Néo Avalanche, il était probable qu'Emi reste avec nous quelques temps. Quant à moi, je restais finalement une mercenaire indépendante, c'était surement mieux ainsi. Déverrouiller la sécurité pour la copie fut facile, même si je ne pouvais toujours pas accéder au contenu, je préférais éviter d'utiliser ces ordinateurs pour ça. On était en territoire ennemi ici, rien ne disait que la Néo ShinRa n'avait pas la main mise sur le système informatique de la ville. Si nous devions rejoindre Trabia qui était, de ce qu'on dit, une université surtout basée sur le journalisme, j'y trouverai surement des ordinateurs indépendants qui me permettront de décrypter les disques durs.

Pour le moment, j'écoutais surtout d'une oreille distraite la conversation entre les filles, Emi s'était excusée et Victorique lui avait vite pardonné. Bon point.

«J'ai fini la copie. Allons y.» je tendais un disque dur à Emi et un autre à Victorique, gardant le dernier pour moi. Je le rangeais dans mon boîtier avant de sortir la nouvelle trousse à outils que le drôle de mog m'avait filée, il y avait largement de quoi réparer mon appareil là dedans, même un fer à souder.

Pas de bus, pas de voiture, on se faufilait dans la foule pour pouvoir rejoindre la sortie de la ville. On faisait attention aux militaires, rien ne nous disait qu'ils n'étaient pas de mèche et difficile de savoir si on était recherchées ou non. Pour le moment, peut être que la Néo ShinRa n'avait pas eu le temps de divulguer notre signalement. Entre les gardes qu'on avait mis à moitié KO et le scientifique paumé, on avait peut être encore quelques heures avant que l'alerte ne soit vraiment donnée.

Une fois dans les plaines, on s'éloignait assez pour que la ville ne soit plus vraiment visible, ce qui nous prit deux bonnes heures... tout en étant hors de la ville, il faisait nuit, on était donc vraiment le soir à présent et je réalisais qu'en dehors du thé préparé par Victorique, on n'avait rien mangé.

«Tant qu'à faire, inutile de passer par Dollet. Si j'arrive à réparer mon appareil, on ira directement à Trabia... j'espère qu'ils pourront nous héberger là bas et qu'ils auront à manger!» je retirais mon collier de mon cou, autant Victorique avait eu l'occasion de voir cette technologie, mais Emi, non. Je posais mon collier au sol et j'activais l'agrandissement de l'appareil, il était cabossé en grande partie sur l'avant, ce qui m'avait servi à dégager le copain de la GGU là, le train d'atterrissage avait un peu morflé aussi, mais dans l'ensemble, il ne semblait pas y avoir de dommages considérables

«Bon ben vous allez pouvoir reprendre votre conversation si vous voulez...» hop, je sortais la boîte à outils.. d'abord, j'ouvrais le capot et je m'assurais que chaque fil était bien branché, si besoin, j'utilisais le fer à souder pour rajuster les câbles et autres points métalliques, puis j'utilisais ce qui ressemblais à un fer à repasser pour pouvoir lisser les bosses.. quelques coups de clé à molette pour le train d'atterrissage, au bout d'une heure, j'avais du cambouis sur le nez, et les mains, mais j'affichais un air satisfait

«Et voilà! Comme neuf!» je grimpas à bord, avançant mon propre siège pour pouvoir laisser de la place aux deux autres derrière. Victorique allait devoir se mettre sur les genoux d'Emi, mais je pouvais garder le chocobo et Pookie de chaque côté de moi... au final, ce n'était pas ce qui avait de plus confortable, mais ce serait assez rapide!

«Ça va les filles? J'essaierai de voir à Trabia si je peux aménager l'aéronef autrement pour ajouter un siège...» d'autant que si on devait quitter Dol à un moment ou un autre, il faudrait faire le plein. Mais pour le moment, en route pour Trabia!

Deux heures plus tard, nuit noire et froid de canard, la TGU était en vue. Je nous posais dans la neige, le temps qu'on descende et je transformais à nouveau l'aéronef en un simple collier. Il y avait des tentes autour de l'université, apparemment, un immense festival allait commencer le lendemain!

«Hum... ça ne me tente pas trop ce genre de trucs, mais si vous voulez y aller, faites vous plaisir! Moi, je vais en profiter pour améliorer mon vaisseau pour qu'on puisse y entrer à trois comme ça...» mais pour le moment, on avait surtout besoin de repos. Donc direction la cafétéria et on utiliserait les relations de Victorique pour avoir une chambre! Quelques jours de repos n'allaient pas nous faire de mal.

==============================

Victorique et Emi vont vers le Festival d'Héméra
Cixi attendra à la TGU pour la reprise du rp.



Kit de l'été by Fulgora! ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Alvin - Azura Lucem - Ishta - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Ven 25 Mar - 19:01


Victorique et Emi gagnent 150 gils !
Cixi gagne 200 gils !

Paiement de la chambre + Restauration : - 50 gils chacune

Emi et Victorique rejoignent le Festival d'Héméra
Cixi les attendra à la TGU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 12 Mai - 10:49

Nina et Laguna viennent de la BGU

Embarasser Laguna ? Oui s'était difficile, bien que s'il devait être lui même celui qui cherche à charmer quelqu'un, cela serait probablement le cas. Le plus bel exemple de cet état de fait était sa tentative avec Julia. Par contre, pour le reste, il semblait s'amuser de tout, et le montrait bien, et ne s'arrêterait pas d'ailleurs.

- Rien ne t'empêche d'essayer si tu en as envie en tout cas !

Répondit-il avec le sourire à la réponse de Nina sur le sujet de la séduction. Après tout s'était vrai, elle pouvait tenter sa chance si elle le souuhaitait, il ne l'en empêcherait pas. Cela ne voulait pas dire pour autant qu'il y répondrait favorablement tout de même. Ne serait ce que parce que dans le domaine de l'amour, il n'était sans doute pas le plus douer hein...

L'idée d'aller à Deling City fut alors abordée, et acceptée, tranchant finalement une question que le duo se posait depuis un petit moment sans être arrivé à un accord jusque là. Ils se mirent donc en route pour rejoindre l'Hydre. Ils continuèrent d'évoquer l'échange de corps, mais sans plus d'informations sur les intentions du génôme, cela n'était qu'émettre des hypothèses, et cela dériva donc bien vite sur la future rencontre avec le Major.

Evidemment, cela fut un nouveau moyen de jeu pour Laguna, qui répondit à son garde du corps qu'elle devrait donc éviter de se montrer trop sérieuse aussi, car cela serait soupçonneux pour quiconque connaissait Laguna et sa façon de faire. Et Caraway était une de ses personnes.

- Ah bon !

S'amusa t il, encore oui, quand elle lui dit qu'elle commençait à le connaitre, comme si s'était un peu une malchance dans le fond, ce qu'il ne releva pas. Lui la titillait un peu, puisqu'elle continuait à se sentir géner dans certaines situations, alors qu'en le connaissant on ne devrait plus se laisser surprendre par Laguna normalement. On s'attendrait au pire, et au pire moment oui.

Ils ne tardèrent donc pas à s'installer dans l'Hydre, Laguna/Nina aux commandes comme d'habitude. Elle enclencha alors les moteurs, mais n'attendit pas que la procédure de décollage soit close pour poser une nouvelle question sur l'attitude qu'elle devrait avoir face au Général. Laguna faillit revenir sur le fait qu'elle le connaissait, pour la titiller un peu, mais se retint, pour une fois.

- A ne pas dire je ne sais pas. Je sais que tu le provoquera si tu viens à évoquer Linoa ou si tu fais des alllusions à l'époque où il était mon supérieur et qu'il se sentait menancé par moi hein !

Petit sous entendu concernant Julia certes, mais aussi, par le fait que malgré les bourdes de l'actuel Président d'Esthar, ce dernier réussissait toujours à accomplir des choses qui attiraient l'attention sur lui, et souvent en bien au final.

- Il a de l'ambition et cherche à attirer toutes les faveurs qu'il peut obtenir. Et il ne se soucie guère de blesser l'honneur des autres dans ce but. Bien qu'il veille bien à ce qu'on ne puisse rien lui reprocher de répréhensible hein !

Poursuivit-il calmement, sans se montrer rancunier envers celui qui l'avait toujours évincé de quelconque façon que se soit. Au final, Laguna savait qu'il vivait bien mieux, et de façon plus sereine que Caraway, qui, il se doutait bien, devait toujours l'envier quelque part.

- Enfin, il a en théorie le mérite de vouloir ce qu'il y a de mieux pour Galbadia, et non que pour lui même !

Reconnut-il tout de même, bien que le fait qu'il ne mentionne que le continent que le Général dirigeait laissait supposait qu'il n'était pas sur que cela soit le cas pour tout Dol, comme s'il y avait toujours des rivalités, évidemment qu'il y en avait encore, entre les deux grosses puissances.

- Je suppose qu'il suffit de ne pas en faire trop. Entre de temps en temps dans ses provocations tout de même. Je suppose qu'il cherchera quand même à me faire réagir, tout autant que je le cherche aussi !

Dit-il alors qu'ils se dirigeaient enfin par voie des airs vers Deling City.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 12 Mai - 11:37

LagunaSource: FFVIII fan art - Laguna Loire de Midorisa

En route pour Deling City. Décollage, vérification des commandes, et le duo s'envolait vers le continent de Galbadia. Avec le corps de Laguna, Nina avait un peu de mal à gérer certaines choses, son sens de la concentration était un peu brouillé, elle avait l'impression qu'un rien pouvait la perturber et c'était franchement déroutant! Pas étonnant que Laguna soit tête en l'air, visiblement, ça venait pas seulement de son âme, c'était quelque chose d'inné chez lui.

Elle tenta de se focaliser sur la route à suivre, pas trop compliqué, avec l'Hydre, une fois les coordonnées entrées, c'était tout droit! Mais autant s'assurer qu'elle ne risquait pas de commettre d'impair une fois devant le major. Enfin le général... d'ailleurs... par rapport à ce que lui disait Laguna à ce sujet, elle se tourna vers lui en plissant légèrement des yeux, comme si elle le suspectait de se moquer un peu d'elle dans cette histoire

«Quand vous dites répondre un peu à ses provocations, est-ce que vous sous-entendez que je dois parfois l'appeler Major?»

Elle eut un léger sourire amusé, mais elle nota malgré tout ces éléments dans sa tête
«Je ne me souviens plus, est-ce que vous le tutoyez?» il lui semblait que non, mais elle n'en était pas sure, avec Laguna, il fallait s'attendre à tout!

Ils étaient déjà arrivés, elle posa l'Hydre en douceur à proximité de la ville, il y avait encore des traces de l'attaque de Kuja par voie aérienne, la gare était en réparation, il y avait des impacts de balles et d'explosions magiques par endroit dans la grande rue principale où ils étaient arrivés, et l'armée était encore bien présente pour protéger les rues.

«Hum... obtenir un rendez-vous risque d'être compliqué dans ces circonstances...» ils passèrent près d'un kiosque à journaux et Nina remarqua la Une d'un magazine qui accusait la GGU d'avoir rejoint les rangs de la Néo ShinRa... elle plissa un peu les yeux avant de le montrer à Laguna

«Si la GGU travaille pour la Néo ShinRa, l'implication de Galbadia vis à vis de cette organisation se précise...» il allait être difficile pour le général de se justifier à ce sujet. Enfin, ils prirent un taxi afin de rejoindre plus rapidement le manoir Caraway, comme ils s'y attendaient, l'endroit était lourdement protégé, des soldats à chaque croisement, chacun demandant les papiers d'identité, et même à Laguna!

«Hé ho! Vous n'allez pas me dire que vous ne me reconnaissez pas quand même!» dit-elle en faisant de son mieux pour prendre un ton proche de ce que le président aurait pu lui même utiliser... mais les gardes n'en avaient rien à faire et Nina dut fouiller un peu ses poches pour trouver les papiers du Président sur elle, ce qui agaça davantage les soldats, mais ne semblait pas les surprendre pour autant... à voir s'ils réussiraient quand même à voir le Général! Ils allaient passer la journée à passer la sécurité bon sang!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 24 Mai - 9:49

Sans relever la dernière remarque faite par Laguna sur leur échanges de corps et les possibilités que cela donnaient et laissaient voir, le duo, à bord de l'Hydre, se mit donc en mouvement pour Deling City. La conversation avait alors basculé sur leur rencontre, si tant était que cela soit possible, avec le Major Caraway, Nina lui demandant des conseils sur la façon de traiter avec l'homme.

- Cela peut être un exemple oui ! N'oublie pas qu'il a toujours chercher l'avancement dans sa carrière. L'appeler par un rang inférieur auquel il est maintenant peut être agaçant !

Dit il en apportant donc la précision que la demoiselle dans son corps avait demandé, avant qu'elle n'enchaine avec une autre question. Là, il fallait bien avouer que le Président mit plus de temps à répondre, ne sachant plus s'il lui était arrivé de tutoyer Caraway. Cela était surement probable en effet.

- Du temps où j'étais son subordonnée non, mais désormais, cela doit surement arrivé oui !

Et cela devait bien agacé le général, car même si le fait était que Laguna avait un rôle plus important que son homologue galbadien, et qu'il pouvait donc se permettre ce genre de familiarité. D'autant plus que s'était une habitude récurente avec lui de toute façon, pour quelqu'un comme son ancien supérieur qui fait attention aux étiquettes, cela était plus que frustrant.

Ils arrivèrent alors en ville, après avoir laissé l'Hydre à l'extérieur, et prit les mesures de sécurités nécessaires concernant leur vaisseau, le tandem put remarqué la sécurité accrue. Même si cela ne surprit pas Laguna en sachant ce qu'il s'était passé. Il acquiesça cependant à la remlarque de Nina, puisqu'il était évident que leur visite risquait d'avoir quelques embuches, ne serait ce que sur le temps que cela prendrait pour voir le Général.

- Oui, même si s'est surprenant que nous n'ayont pas encore été intercepté pour être mis sous escorte !

Oui, difficile de croire que l'arrivée du Président d'Esthar soit passée inaperçueet que Caraway ne tente pas d'assurer sa sécurité, même pour les apparences publiques. Après tout, Laguna ne s'incommodait pas de ce genre de choses et son homologe le savait. Cependant, cela restait surprenant qu'il laisse Laguna se déplacer à sa guise.

Nina attira alors l'attention de Laguna sur une revue parlant des liens de la GGU avec la Néo Shinra. Et tout le monde savait le lien qui liait la fac à Galbadia alors que les trois facs étaient censées être neutres et nullement rattachées à un gouvernement. Et même si certains pourraient critiquer ce fait pour Esthar et la BGU, par exemple, les deux entitées agissaient bien indépendemment l'une de l'autre, malgré leur liens. Alors qu'il était peu probable que la GGU ne se plie pas, elle, aux ordres venues de Deling City.

- Cela ne joue pas pour lui en effet !

Dit Laguna qui acheta tout de même la revue, la donnant à Nina, pour que celle ci puisse sans doute lui servir d'appui dans les échanges avec Caraway. Enfin, faudrait il encore l'atteindre, car plus ils s'approchaient, plus la sécurité se faisait dense, et ils passèrent plusieurs barrages.

Sur l'un d'eux, Laguna réagit assez violemment en maitrisant un garde, qui se croyait malin en voulant abuser de son poste pour profiter du corps de Nina. Cela créa un mouvement de panique chez la sécurité se sentant menacer.

- Les fouilles corporelles ne sont pas profiter des demoiselles !

Argumenta t il à l'attention du soldat qu'il maintenait immobile, un bras dans le dos, prêt à être briser s'il chercher à se débattre trop fortement. Il fallut quelques instants pour que le supérieur de ce dernier calme le jeu et s'excuse et que Laguna libère donc l'homme de la même façon. Une chose était sure maintenant, l'attention, il l'avait, et Caraway ne pourrait peut être pas empêcher de les voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 24 Mai - 19:26

LagunaSource: FFVIII fan art - Laguna Loire de Midorisa

Notant mentalement les recommandations de Laguna, Nina se souvenait donc d'essayer de "déraper" de temps en temps. Soit en nommant le général Major de façon innocente et rapide, soit en le tutoyant.

En arrivant à Deling City, plusieurs détails attirèrent l'attention de la jeune femme... la sécurité avait été renforcée, pourtant personne n'avait débarqué encore pour escorter Laguna? Pourtant la dernière fois, l'Hydre avait été repéré de loin et les gardes avaient rappliqué très vite! Mais à croire qu'en fait, ils étaient occupés ailleurs.

Nina trouva un magazine qui parlait de la GGU, Irvine Kinneas était royalement descendu comme étant limite un traître à son établissement en s'étant rallié à la Néo ShinRa, mais de ce qu'elle savait, la jeune femme doutait fort que ce garçon ait fait ce choix de son plein gré. Même en étant au pied du mur au niveau des finances, il aurait davantage cherché à trouver de l'aide auprès d'Esthar que la Néo ShinRa. De son point de vue, Galbadia avait joué de ses relations pour lui forcer la main.

Laguna acheta le magazine, mais elle le lui laissa en affichant un sourire un poil moqueur

«Vous vous voyez vraiment avec ce genre de magazine? Je ne suis pas sure que ce soit votre type de lecture en temps normal!» ce n'était pas son genre de lecture non plus, mais là, il s'agissait de collecter des informations, donc elle aurait besoin de le lire après. Le Président garda donc le magazine jusqu'à ce qu'ils arrivent au manoir où la sécurité leur fit passer un sale quart d'heure!

Lorsqu'un des gardes s'amusa à balader ses mains où il ne fallait pas, Nina fut soulagée de la réaction du Président! Elle croisa les bras en fronçant les sourcils à l'attention du pervers

«C'est pas des manières de traiter mon garde du corps!!»
«Pardon Monsieur le Président, cela ne se reproduira plus!»
dit le supérieur qui avait débarqué pour calmer le jeu, ils conduisirent ensuite les deux invités au Major, enfin au Général, et Nina s'avança rapidement en essayant de paraître nonchalante, regardant autour d'elle comme si elle vérifiait que la déco avait changé depuis la dernière fois, et les mains dans les poches

«Désolé de débarquer à l'improviste! Ça va?» son cœur battait vite, elle craignait d'en faire trop, ou pas assez, mais le Général ne semblait pas se méfier pour le moment, grimaçant juste en soupirant avant de leur désigner des chaises pour qu'ils s'assoient. Nina leva une main en signe de refus «je préfère rester debout!» honnêtement, elle ne se sentait pas de gérer le corps de Laguna assis, elle craignait de croiser les jambes ou d'adopter une posture trop féminine sans le vouloir.

«Qu'est-ce que tu veux?» reprit le Général visiblement pressé d'en finir, honnêtement, ça arrangeait la jeune femme qui préférait éviter d'être découverte à trop tenir ce rôle. Elle croisa donc les bras, essayant d'adopter une posture sérieuse mais un peu décontractée, elle avait suffisamment observé Laguna pour savoir comment il se tenait

«On passe pas par quatre chemins donc... soit. Je suis là par rapport à cette Néo ShinRa. Quand j'étais à Bevelle, on m'a dit qu'il y avait un QG dans le coin. Je me suis dit que si c'était vrai, tu étais forcément au courant.» bon, un premier tutoiement placé rapidement, Caraway grimaça mais ne semblait pas choqué, preuve qu'effectivement, ça ne devait pas être la première fois que Laguna faisait preuve de familiarité
«Je suis désolé, mais je crains de ne pas pouvoir te renseigner.»
«Vraiment? Alors que la GGU a signé un accord avec eux?»
le regard du Général changea en devenant un poil plus perçant, Nina se tourna vers Laguna pour qu'il lui donne le magazine qu'il montra au Général «Ça fait la Une...»
«Ce journal parle d'Irvine Kinneas, pas de moi.»
«Oui enfin... la GGU a toujours été liée à Galbadia hein?»


Caraway soupira, regardant le magazine avec un air assassin. Visiblement, cette nouvelle de la GGU ralliée à la Néo ShinRa ne lui faisait pas du tout une bonne publicité
«Qu'est-ce que tu leur veux à la Néo ShinRa?»
«Juste un entretien, voir un peu ce qu'ils font, tout ça. L'entretien avec euh... comment il s'appelait déjà le type de Bevelle?»
évidemment, elle s'en souvenait mais Laguna était tellement tête en l'air qu'il était peu probable qu'il s'en rappelle «Peu importe, il nous a dit de venir ici pour voir un peu comment ça fonctionnait. On vient d'établir de bonnes relations avec les al-bhed et leur technologie, donc la Néo ShinRa pourrait peut être se montrer utile aussi dans ce domaine?» argh, à force de parler, Nina reprenait son rythme et son langage habituel, Caraway haussa des sourcils d'un air un poil surpris, ne s'attendant pas à ce que Laguna soit aussi éloquent

«Je vois. Et bien... je devrais pouvoir t'obtenir un rendez-vous avec un responsable. Pas avant demain cependant... comme tu le sais, il y a eu une explosion en ville récemment, ça aussi c'est dans les journaux... et ils... nous aident à reconstruire ce qui a été détruit.» Nina haussa des sourcils avant de hausser des épaules
«Je peux attendre demain, oui. Je suis pas pressé.» Caraway poussa un soupir de soulagement, faire comme s'il savait que la Néo ShinRa était "quelque part" sans savoir où, lui laissait une petite chance de ne pas passer pour un traître qui aurait rejoint l'organisation. À voir comment Irvine Kinneas était dépeint, c'était surement préférable.

«Autre chose?» il se tourna alors vers Laguna dans le corps de Nina, s'attendant surement à une intervention de sa part avant de leur demander "gentiment" de dégager de son bureau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Jeu 2 Juin - 9:27

eling City était loin de ressembler à la ville que le duo avait quitté, il n'y avait pas si longtemps semblait il à Laguna. Bon, elle n'avait pas tellement changé non plus, juste plus abimée et à la sécurité plus élevée. Le duo laissait donc son regard porter partout, récupérant des informations qui pourraient être utiles quand ils le pouvaient, comme le magazine, que Laguna finit par acheté pour servir d'appui. Même si cela lui valut une petite pique de la part de Nina.

- S'est sur, m'as tu déjà seulement vu lire hein ! Mais le Major ne sait pas ce que tu lis toi !

Répondit l'homme en plaisantant, alors que son garde du corps avait visiblement eu la même idée, puisqu'elle lui lassa le magazine. Ils progressèrent donc jusqu'à la demeure du Général, où la sécurité fit du zèle, mais se retrouva bien vite remit à sa place. S'ils avaient cru que Laguna et Nina se laisseraient faire, ils furent déçu. Après, est ce que la véritable Nina aurait réagit de la même façon, Laguna ne saurait le dire, et n'y pensa même pas ensuite,  alors qu'ils furent conduit devant Caraway.

Ce dernier commença lui même l'échange, et se montra étrangement familier pour une fois. Ce qui devrait en tout cas faciliter la conversation pour Nina. Et cela donnerait de quoi répliquer à Laguna, si le Major venait à s'offusquer du ton du Président. Il tiqua quelques fois tout de même sans broncher plus que cela, et Laguna laissa l'échange faire. Lui aurait sans doute accepter la proposition de s'assoir, même si dans le corps de Nina, il ne l'aurait pas fait, à cause de l'étiquette hein !

Nina mena bien sa barque, et obtint des réponses, même s'il fut évident que le Major veillait bien à en dire suffisamment pour contenter Laguna sans tout dire, il en était certain. Même le fait de faire passer Irvine pour un traître sembler grossier. Oui, s'il, le Général, pensait que tout le monde ignorait le lien qui unissait le Seed à Squall et aux autres, Laguna le savait bien. Et il doutait fortement qu'Irvine en vienne à trahir cette amitié là. Non, il était plus probable que le Seed, et cela ne serait pas la première fois, joue les agents doubles. S'est ce que Laguna était plus susceptible à croire en tout cas.

- Mais, pourquoi ne pas avoir demandé de l'aide à Esthar et au Président Loire pour la reconstruction ?

Demanda t il alors, faillant presque tutoyer son homologue alors qu'il n'était pas dans son corps. Il venait de rebondir sur la dernière réplique du Major, et la dernière information qu'il avait donné sur le lien qui l'unissait à la Néo-Shinra.

- Cela aurait été un bon moyen pour que cette rivalité exagéré entre les deux continents diminue, vous ne croyez pas ? Et vous connaissez suffisamment le Président pour savoir qu'il ne chercherait pas à en tirer un quelconque profit n'est ce pas ?

Poursuivit-il calmement, ce qui ne manquerait sans doute pas de surprendre Nina. Et il avait évoqué de façon discrète la rivalité entre les deux nations, autant qu'entre les deux hommes finalement. Sans que pour autant, cela ne puisse, normalement, froissé le Général, voir même l'inverse. Oui, le fait d'énoncer que le Général connaissait bien Laguna pouvait aussi laissé penser qu'il aurait aussi bien pu tenter de tirer un peu plus la couverture à soi et Galbadia dans les négociations. Enfin essayer en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Ven 3 Juin - 10:15

LagunaSource: FFVIII fan art - Laguna Loire de Midorisa

L'entretien avec le Général ne se passait pas trop mal, même si Nina se sentait parfois déraper dans son langage, mettant visiblement la puce à l'oreille de son interlocuteur. Cependant, Laguna était tellement connu pour ses excentricités, si bien que tout se passait correctement pour le moment. Mais Nina restait sur ses gardes, notamment si Laguna ouvrait la bouche!

Au moins, ils allaient pouvoir rencontrer quelqu'un de la Néo ShinRa, malgré les efforts du Général, il était plus qu'évident qu'il était de mèche avec l'organisation, mais Nina préférait éviter un incident diplomatique en insinuant quoi que ce  soit. Laguna par contre, sauta sur l'occasion pour savoir pourquoi ils avaient fait appel à cette organisation pour réparer les dégâts en ville, au lieu de demander à Esthar? Aïe... le Major se tourna vers lui, enfin vers le corps du Nina quoi, et lui lança un petit air méprisant


«Il était bien plus rapide de faire appel à la Néo ShinRa qui était déjà sur place!»
«Déjà sur place? Je pensais que tu ne savais pas que leur QG était par ici?»
le général se figea alors et lança un regard vraiment mauvais à l'attention du Président d'Esthar, mais Nina n'était pas du genre à se laisser intimider. Il prit plusieurs secondes pour réfléchir et elle savait bien qu'il cherchait une échappatoire. Elle haussa juste des épaules, jugeant qu'il valait mieux la jouer cool à la manière dont Laguna l'aurait pris «pas grave, on verra bien demain quand on rencontrera quelqu'un de chez eux.»

Le Général sembla se détendre un peu, mais paraissait aussi vexé de s'être fait avoir à son propre jeu.
«Si tu n'as besoin de rien d'autre, tu m'excuseras mais je suis très occupé.»
«Oui, bien sur. Donc à demain?»
«Non, pas la peine que tu viennes me voir. Dis moi juste à quel hôtel vous descendez, je dirai à mon contact de vous rejoindre là bas.»
«Surement l'hôtel Galbadia, la chambre habituelle...»
il se crispa, Nina savait bien pourquoi, Laguna avait écrit un article sur cette fameuse chambre d'hôtel où il descendait chaque fois qu'il se rendait dans cette ville, bien qu'il n'y ait pas mentionné son amourette, certains journaux croustillants de l'époque avaient quand même mentionné qu'il s'agissait à l'origine de la chambre de la célèbre Julia! Un soldat qui y était invité personnellement, ça avait fait son petit scandale à l'époque!

«Comme tu voudras. Au revoir.» elle eut un léger sourire avant de faire signe à Laguna de la suivre. Ils sortirent rapidement, prenant le bus pour rejoindre l'hôtel Galbadia. La jeune femme préférait ne rien dire tant qu'ils n'étaient pas arrivés, même si elle se doutait bien que Laguna aurait des remarques à faire sur cet entretien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 14 Juin - 10:12

On aurit pu croire que l'entretien se passait bien et que la main était dans le camp du Major. En tout cas, s'est ce que ce dernier tentait de faire et conserver une certaine emprise sur les choses, pour éviter de s'inculper de complicité ou tout autre chose si la situation avec la Néo Shinra venait à déraper. Il devait avoir conscience que l'organisation était louche d'une certaine manière.

Cependant, il y allait avoir rapidement un retournement de situation, quand Laguna, dans le corps de Nina, ne tarda pas à faire une remarque, posant aussi une question, mettant en avant les liens entre Esthar et Galbadia. Et pour dire, la réponse qu'il obtiendrai, qui serait clairement une façon de noyer le poisson au plus vite, serait loin d'être convaincant. Son garde du corps rebondit d'ailleurs sur cette opportunité, en obligeant Caraway à se montrer plus franc, puisqu'il venait de se contredire lui même sur ses liens avec la Néo-Shinra.

Et il le réalisa clairement, avec l'attitude bien plus froide, et les regards assassins qu'il lança à l'un et à l'autre, même si Nina avait reprit les reines de la discussion. Même si elle ne se priva pas une dernière pique quand elle évoqua l'endroit où ils allaient descendre. Et si Laguna sourit, amusé, intérieurement, il fallut bien avouer qu'il semblait aussi un peu préoccuper. Même s cela paraissait un peu gros, car trop visible, est ce que le Major ne risquait pas d'envoyer des hommes, pas forcément liés à Galbadia d'ailleurs, rendre une petite visite au Président et à son garde du corps, sachant où ils seraient.

Il n'en dit rien pour le moment, alors que le duo quittait enfin le palais gouvernemental, et se dirigeait vers l'hôtel. Nina aussi avait visiblement décidé de se taire pendant ce moment.

- Se fut plutôt facile !

S'amusa t il tout de même à ce moment là en évoquant le fait que le Général n'était donc pas un bon menteur, pas plus que lui surement. En tout cas, s'il n'avait rien révélé avec les mots, son attitude en elle même l'avait trahi, et il devait le savoir aussi. S'est aussi pour çà, qu'il se demandait si Caraway n'allait pas tenter de les mettre hors course, sans se dévoiler lui même bien sur. Après tout, il l'avait déjà fait à son égard par le passé. Et on sait bien qu'une fois une chose faite, il est plus facile de le refaire par la suite.

- Il est donc de mèche avec la Néo-Shinra !

Lança-t-il alors quand ils furent surs qu'aucunes oreilles indiscrètes pourraient les entendre. Cela était une chose assez évidente, qui ne le surprit pas dans le fond, même s'il aurait pensé son rival bien moins crédule qu'Asran par exemple. Oh, il n'avait pas encore toutes les informations, et ne pourrait savoir si le Major avait une idée en tête dans sa collaboration avec la Néo Shinra. S'il avait, avec aisance, une confiance envers Irvine et le fait que ce dernier joue donc les agents infiltrés, il avait plus de mal à se l'imaginer pour Caraway.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mer 15 Juin - 10:25

LagunaSource: FFVIII fan art - Laguna Loire de Midorisa

Il ne servait plus à rien de rester là. Nina avait plutôt bien maîtrisé l'entretien, bien que par moment, son propre comportement avait transparu et que le Général avait été intrigué, mais dans l'ensemble, ça s'était bien passé et ils avaient surement eu bien plus d'informations que le Général aurait souhaiter leur donner.

Mais la jeune femme n'était pas stupide, elle avait volontairement dit dans quelle chambre ils se retrouveraient pour voir ce que Caraway pourrait faire par la suite. Ils s'éloignèrent rapidement du Manoir, évitant de prendre le bus et se rendant donc plutôt à pied à l'hôtel. Lorsqu'ils furent assez loin des oreilles indiscrètes, Laguna manifesta enfin son ressenti vis à vis de l'entretien

«Plutôt bien, oui. Au moins, nous avons appris bien des choses par rapport au lien entre Caraway et l'organisation.» le président fit lui-même la conclusion et Nina approuva d'un signe de tête

«Non seulement il est lié, mais je pense qu'il est bien plus proche d'eux qu'il ne le fait croire. Déjà, lorsque la ville a été attaquée par Kuja, c'est la Néo ShinRa qui est intervenue pour aider les troupes... et là, une explosion en ville et c'est encore cette organisation qui aide aux réparations? Deling City n'est pourtant pas le genre de ville qui serait en manque d'ouvriers qualifiés...» pas comme s'il s'agissait d'une université qui ne regroupait que des étudiants, là on parle de l'une des capitales mondiales, pourquoi faire appel à cette organisation pour ce type de réparation? Ce n'était pas clair.

Ils arrivèrent à l'hôtel, cependant, elle ne prit pas la fameuse chambre de Julia, mais celle située juste à côté qui était heureusement libre. Une chambre double avec un grand lit par contre, mais là pour le moment, Nina n'avait pas vraiment de quoi s'en offusquer. Une fois dans la chambre, elle posa son oreille contre le mur donnant sur la pièce d'à côté, elle avait le sentiment qu'elle pourrait tout entendre, aussi elle se tourna vers Laguna d'un air sérieux - qui ne collait pas trop avec le corps du président


«Bien, le problème de lit ne se pose pas trop puisqu'il va falloir faire des tours de garde. Nous dormirons chacun notre tour afin que l'autre surveille les mouvements dans la chambre d'à côté.» elle se rendit compte alors qu'elle avait besoin d'aller aux toilettes, mais honnêtement, dans ce corps, elle ne savait pas du tout comment s'y prendre! Enfin si elle savait, juste qu'elle ne se voyait pas du tout agir! Serrant les dents, elle commençait à se tortiller un peu avant de finalement se décider.

«Je dois aller dans la salle de bain. Je risque de prendre du temps puisque je vais devoir garder les yeux fermés un moment.» elle rougit alors et se dirigea donc vers la salle d'eau, elle finit par trouver un compromis et alla se placer juste devant la douche, elle se déshabilla au maximum jusqu'à ne rester qu'en caleçon dans un premier temps, puis elle ferma les yeux, retira le dernier sous-vêtement et entra à tâtons dans la douche, de là, elle alluma le jet, attendit que la température soit convenable avant de se glisser sous l'eau et se laisser aller. Elle resta juste comme ça un long moment, avant de prendre un peu de savon et se laver sans jamais toucher aux parties intimes et en gardant les yeux clos. Elle espérait être bien rincée avant de sortir, toujours à tâtons et attraper une serviette pour s'essuyer.

Ça commençait à être compliqué, elle se baissa à la recherche du caleçon pour se rhabiller, et tant pis si elle était encore un peu humide, puis elle attrapa juste le t-shirt et le pantalon avant de les enfiler et sortir.

«Je vous promets que je n'ai rien vu et rien touché d'inconvenant.» dit-elle avec les joues rouges. Elle se doutait que pour lui, ce serait plus compliqué, il n'avait pas qu'une seule zone à éviter, mais tant pis, qu'il se débrouille!

«Souhaitez-vous manger dehors ou que l'on se fasse livrer ici?» il n'était pas si tard, bien que l'entretien avait duré un certain temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Lun 27 Juin - 12:39

Laguna et Nina avaient fini par quitté le Major et la demeure de celui ci. Cependant, ils restèrent un long moment sans parler, conscient des oreilles indiscrètes, pouvant être ou non considérées comme les espions du Général ou de toutes organisations pouvant avoir des idées pour exploiter tout ce qu'ils auraient vent. Tout comme cela laissait le temps au duo de réfléchir sur les informations qu'ils avaient eux mêmes obtenues, et ce qu'elles impliquaient. Et pas seulement dans les dires, mais aussi des actes qui pourraient bien se produire d'ici peu. Oui, le fait qu'on sache où le tandem descendrait à l'hôtel pourrait être un risque, et Nina choisit donc judicieusement de ne pas prendre la chambre mentionnée face à Caraway, alors que le débat commençait.

Il fut vite évident qu'il était de mèche avec la Néo Shinra, et là où Laguna se contenta d'énoncer ce fait, son garde du corps le développa bien vite. Et l'attitude de la ville et ses habitants étaient des plus suspects donc comme l'évoqua la demoiselle.

- Je parierai qu'il doit y avoir de nouvelles infrastructures secrètes en cour de constructions....

Ce qui semblait assez évident en fait comme explications. Mais, cela pourrait aussi vite pousser les interrogations sur les raisons de cette créations, et dans le plus pessimiste des cas, chercher à savoir réellement si les incidents subits par Deling City étaient vraiment le fait de ce que tout le monde savait. La Néo Shinra avait elle manipulé tout ce beau monde depuis le début ?

Mais, la discussion bascula vite sur le confort de la chambre, et Laguna n'avait bien entendu pas prêté attention au lit double hein ! Même si Nina ne s'en formalisa pas plus, évoquant bien vite ce qu'ils allaient devoir faire.

- A condition que nos doutes se confirment, et donc qu'on ait raison !

Ce qui pour être franc, Laguna n'espérait pas. Cela impliquerait donc que Caraway était bien avec la Néo Shinra, et surtout qu'il chercherait donc à nuire au Président d'Esthar de façon des plus directs. Après tout, à moins que le Major soit lui même sur écoute, il était le seul à savoir où Laguna et Nina descendraient dormir. Avant même qu'ils n'y soient en fait.

Un autre problème surgit alors quand Nina dit aller dans la salle de bain. Enfin, cela ne l'était pas pour lui, mais pour la jeune femme qui paraissait bien gênée. Laguna se contentait de trouver cela amusant. Il n'était plus en age d'être pudique ou du moins de s'offusquer qu'on le voit en tenue d'Adam, même à travers ses propres yeux au final.

- Tu n'as pas besoin de faire çà en aveugle tu sais ?

Tenta t il alors de la rassurer sur le fait que cela ne le gênait pas. Mais aussi pour qu'elle évite de se blesser à cause d'un accident quelconque. Bien que dans les faits, se serait lui qui serait blessé. Mais, elle n'en fit rien et disparu dans la salle d'eau pour en revenir de longues minutes plus tard. Oui, pour le moment il ne s'était rien passé.

- AHAHAHAH Tu en fais peut être un peu trop là non ?

S'amusa t il encore, sans même penser au fait qu'il faudrait peut être lui même qu'il aille se doucher dans le corps de Nina. Et la personne concernée ne l'avait pas réalisé visiblement, ou ne fit rien pour le rappeller à Laguna en tout cas, puisqu'elle passa à un tout autre sujet.

- Peut être, qu'il serait plus judicieux qu'on mange ici. Cela éviterait qu'on donne une chance à quiconque de nous surprendre, tu ne crois pas !

Dit-il en se montrant plus sérieux, et laissant penser donc au fait qu'en leur absence, quiconque pourrait pénétrer dans cette chambre, s'ils avaient été déoncé donc, où dans celle annoncée au Major.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Mar 28 Juin - 11:03

LagunaSource: FFVIII fan art - Laguna Loire de Midorisa

Cette histoire de changement de corps commençait à être vraiment pénalisant! Nina avait perdu pas mal de temps, juste parce qu'elle avait eu un besoin urgent, à prendre sa douche et s'assurer qu'elle n'abusait pas involontairement du corps du président. Celui-ci semblait s'en amuser, et si elle-même n'était pas forcément pudique, elle soupira en voyant à quel point il prenait tout ça avec légèreté.

«Je suis rassurée que vous le preniez ainsi, mais quand même... vous ne devriez pas vous montrer aussi indifférent à votre condition. Vous êtes le Président d'Esthar! Imaginez si quelqu'un d'autre que moi s'était retrouvé dans votre corps, vous aimeriez retrouver des photos de vous dans le plus simple appareil dans les journaux?» évidemment, elle ne se serait jamais permise, mais de base, il valait mieux qu'il prenne conscience des enjeux tout de même! Et au passage, c'était surement un petit avertissement pour qu'il ne profite pas trop d'être dans son corps à elle quand il irait se débarbouiller!

Il proposa de se faire livrer à manger plutôt que de sortir, et elle approuva. Cela ne faisait pas de mal, de temps en temps, de manger fast-food après tout! Elle commanda donc des hamburgers et des frites, ça aidait à convaincre que le Président n'était pas dans cette chambre, qui irait penser qu'il commande un tel repas!

Pendant qu'il allait dans la salle de bain, elle commanda donc à manger, puis elle prit une chaise qu'elle cala contre le mur de la chambre, allumant la télévision par la même occasion. Elle mit évidemment les informations, ils parlaient beaucoup de cette histoire de festival à la TGU, et du génome qui s'était amusé apparemment à échanger les corps. Plusieurs personnes avaient été prises dans l'affaire, mais personne ne semblait avoir été blessé.
Ce qui était plus dérangeant par contre, ce fut l'annonce qu'un certain Genesis avait attaqué le refuge al-bhed! De ce qu'elle savait, un al-bhed était justement allé voir Kiros pour former une sorte d'alliance, lorsque Laguna revint, elle lui en parla


«Décidément, tout part en vrille en ce moment. Apparemment, le refuge al-bhed a été attaqué par un individu de Gaïa, celui-là même qui avait déjà fichu le grabuge lors du tournoi de Spira... est-ce qu'on ne devrait pas leur proposer de leur envoyer de l'aide?» disons que ça ferait un petit geste?

On frappa à la porte, elle se leva pour aller voir, c'était le livreur. Elle se tourna vers Laguna d'un air agacé

«Il vaut mieux que vous alliez récupérer tout ça, je ne veux pas qu'on vous voit ici.» elle alla donc à la salle de bain en attendant, puis lorsqu'elle entendit la porte se refermer, elle revint. À table!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Ven 8 Juil - 10:03

Laguna s'amusait clairement de la situation, même s'il ne pensait pas qu'il y serait bientôt confronter avec le corps de Nina. Ainsi, le Président d'Esthar se montrait donc plutôt léger, et son garde du corps ne trouva pas cela aussi amusant, au vu de sa réponse. Mais, celle ci ne sembla pas inquiéter l'homme plus que cela, qui se contenta d'hausser les épaules.

- Personne ne la prendrait au sérieux, ou n'y prêterait une attezntion bien longue. Ils penseraient tous à une nouvelle farce ou maladresse de ma part !

Répondit-il donc toujours avec le sourire avant que la discussion ne bascule sur le repas. La décision fut rapidement prise, et Nina ne la contesta pas, se contentant d'aller passer la commande. Laguna se dirigea alors vers la salle de bain, n'ayant pas réalisé ce qu'il s'apprêtait à faire. Il s'arrêta tout de même sur le seuil de la porte, et se retourna vers la jeune femme en train de déplacer le mobilier et allumer la télé.

- Cela te rassurerai si s'est toi qui s'occupe de me doucher ?

Demanda t il alors, sans arrière pensée. Pourtant, cela pourrait être prit comme une plaisanterie de sa part, voir de façon plus perverse par Nina. Cependant, lui n'y avait vu que le fait que la jeune femme serait peut être plus sereine si s'était elle, même à travers le corps de Laguna, qui nettoyait son corps.

La jeune femme préféra visiblement décliner, et se concentra sur les informations, alors que Laguna se lavait. Oh, il prit un peu de temps, car ses gestes furent assez lents, mais sans gène. Bah oui, il connaissait quand même le corps d'une femme, puisqu'il avait été marié, et n'avait donc pas cet aspect pudique de la découverte à faire. Ainsi, contrairement à Nina, ses gestes n'évitèrent aucune zone, même s'il n'en profita pas plus non plus pour donner un autre sens à ceux ci que celui de se laver.

Le pire serait peut être la façon, légère, dont il réappart dans la chambre, vêtue d'une simple serviette autour du corps, et une autre sur la tête. Ayant les cheveux long lui même, et même s'il ne l'avait pas fait souvent, il avait tout de même apprit à nouer celle ci sur sa tête.

- Oui, bien que je suppose que Kiros doit y avoir déjà pensé !

Répondit calmement le Président quand son garde du corps évoqua ce qu'elle avait pu voir en son absence aux informations. Puis, on sonna à la porte, et Nina lui suggéra d'aller ouvrir.

- Euh... tu es sure que tu veux que j'y aille comme çà ?

Demanda t il alors, faisant référence à sa tenue qu'il n'aurait pas eu le temps de changer tellement le temps entre sa sortie de la salle de bain et la sonnerie à la porte fut courte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   Ven 8 Juil - 16:49

LagunaSource: FFVIII fan art - Laguna Loire de Midorisa

Son inconscience avait quelque chose... de fascinant. Nina n'arrivait pas à savoir si c'était de la bêtise ou bien s'il était vraiment resté un enfant dans sa tête? Toujours est-il qu'elle l'admirait presque, et le laissa donc aller se laver à son tour, sans trop se soucier de ce qu'il pourrait faire avec son corps. Avec un état d'esprit pareil, ce serait à peine s'il ferait la différence entre son propre corps et le sien.

Elle regarda les informations, s'inquiétant de ce qu'il se passait au refuge al-bhed, et lorsque Laguna sortit en simple serviette, elle lui fit part de ce qu'il se passait... oui, il était surement au courant.

«Une petite confirmation de votre part ne ferait pas de mal... et peut être que vous devriez accorder une interview à un journaliste pour le signaler, ça serait bien vu que Dol montre que malgré les liens amicaux établis avec Gaïa, nous tendons la main à Spira... cela prouvera notre neutralité.» elle désigna un vieux magazine qui montrait Irvine Kinneas avec Reeve Tuesti, et sans oublier la présence de Cait Sith quand il fallait reconstruire la BGU suite à l'attaque d'Ultimecia l'année précédente... l'amitié entre Dol et Gaïa était plus ou moins connue de tous à présent, il fallait donc faire attention que ça ne leur retombe pas dessus.

On frappa à la porte, mais Laguna s'amusa à l'idée d'aller ouvrir dans cette tenue, Nina leva les yeux au ciel

«Au contraire, c'est mieux. Le livreur n'osera pas trop vous regarder, et s'il vous regarde, il ne s'occupera pas de votre visage. Pour oublier qu'on est dans cette chambre, c'est mieux.» ah les hommes! Elle le laissa donc ouvrir, le jeune garçon qui apportait les hamburgers vira au rouge cramoisi en voyant Laguna sortir ainsi, il détourna donc très vite les yeux, tendit juste le sac et fila sans demander son reste. Nina aurait presque trouvé ça mignon.

Elle laissa le Président revenir vers la petite table pour qu'ils puissent manger. Elle coupa le son de la télévision, mais laissa les images avant de s'installer sur une chaise

«Si nous n'avons pas réintégré nos corps respectifs demain, je ferai cette interview. Autant profiter, pour une fois, vous ferez enfin un discours sans bourde!» elle se mit à rire, puis elle se reprit rapidement «désolée, c'était irrespectueux» bien que le connaissant, il devait surement être content de voir qu'elle commençait enfin à se détendre un peu. Pour sûr qu'une fois qu'on a partagé le corps de l'autre, ça brise un peu la glace!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Passage en ville   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passage en ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Passage en ville de la Cité d'Elopsis
» Passage en ville
» Passage au niveau 8
» Le Roman de Tristan et Iseut!
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent de Galbadia :: Deling City-