Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Gippel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Gippel   Sam 23 Aoû - 20:45

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Spira
• Nom: /
• Prénom: Gippel
• Âge: 18 ans
• Avatar utilisé: Gippel FFX2

Description

• Alignement: Neutre penchant vers le bien

• Description physique: A première vu, Gippel à tout du type mauvais garçon qui plait tant à certaines filles. Un regard parfois sombre, leader d'un groupe, blond et même un bandeau sur l'œil droit qui lui laisse un soupons de mystère. Mesurant un bon mètre soixante-dix pour soixante, voir soixante cinq kilos, notre ami à quelques formes sur le corps. Ses muscles ne sont pas ceux d'un culturiste mais les formes se voient quand même, ils restent assez develloper.. C'est que passé sa journée sous un soleil de plomb plus manier des équipements lourd, sa forge le corps! Sa peau est un peu bruni à cause du soleil de Bikanel ce qui lui procure une protection plus naturel contre les rayons du soleil. Comme toutes personnes de sa race, les Al-Behds, notre leader possède des cheveux blonds, légèrement plus foncer que ceux de son ami, la survoltée Rikku. Sa coupe de cheveux est apparemment plaquer en arrière sauf que pour lui, ils ont tendance à partir vers le ciel faisant un petit effet hérisson. Est-ce volontaire ou non? Mystère capillaire! Néanmoins, il possède deux petites mèches rebelles qui retombe sur son visage sans pour autant le gêner vu leurs tailles ainsi que des petites barrettes sur ses pattes les séparent en deux. L'une d'elle n'est qu'une simple barrette quand aux autres ce sont deux petites croix. Comme dit précédemment, il possède un bandeau noir sur l'œil droit parcourant le tour de sa tête en passant en dessous de son oreille droit et au dessus de son oreille gauche. Sur son bandeau se trouve six petits carré blanc qui pourrait se confondre à des petits bijoux, qui se trouve de chaque côté de l'œil caché mais qui serve juste de décoration. Cet Al-Bhed peut avoir l'air menaçant aux premiers abords surtout lorsqu'il fait les gros yeux mais il n'empêche pas qu'il reste un homme joyeux et amicale malgré son passé au seins du Crimson Squad qui reste bien ancré en lui. Gippel possède des yeux de couleur vert en spiral comme tout les Al-Bhed. Pour finir, il possède un percing à l'oreille gauche.

Concernant maintenant son style vestimentaire,tout d'abors, il faut le reconnaitre, il a la classe! Un style inimitable! Mais passons, il possède un pull peu épais de couleur gris foncé et sans col. Autour de son cou de trouve une lanière de cuir qui pourrait se confondre avec une cravate, oui car celle-ci est attaché à ses épaulières. Resserrer au centre par une sangle remplaçant le traditionnel nœud, cette « cravate » forme trois pointes de chaque extrémités pour finir en une seule pointe en bas qui s'arrête au niveau de son nombril. Original? Oui, en effet. Sur ses épaules son posé des épaulettes bi-colore (noir et rouge). Les bandes noir reste simple mais les bandes rouges sont comme une seconde couche. On les auraient comme posé ensuite pour faire ses épaulettes, les bandes rouges sont donc entouré d'un losange gris et finissent en une pointe où deux sortes de vice vienne les fixé aux bandes noires. Ses épaulettes montent un peu plus haut que ses épaules et forme un colle autour de son cou mais s'arrête justement avant son cou pour le laissé à l'air libre s'y infiltré. Deux petites plaques métallique se trouve de chaque coté et le tout est entouré d'une bande grise servant à mettre plus en valeur ses épaulettes. Pour finir la description de ce vêtement/accessoire, au niveau du torse sortent deux extrémités grise avec un trou qui ne serrent à fixer les sangles, sinon cette partie grise qui est plus dissimuler qu'autre chose sert surtout à passer ses bras autour pour maintenir et enfiler ce vêtement. Ce petit quelques chose en plus serre à pouvoir fixé les deux bretelles jaune s'attachant au niveau sa ceinture formant aussi une croix, de même, dans le dos.

A ses deux mains se trouvent une paire de mitaines violet clair sauf au niveau des doigts qui eux, sont entouré de blanc. La main est couverte mais deux tiers de ses doigts reste à l'air libre. Néanmoins, sur le dos de ses mitaines se trouve une petite partie noir ou le contours est blanc. La partie supérieur de ses mitaines ferait aussi plus pensé à une paire de gants puisqu'ils continue jusqu'au milieux de l'avant bras. Ses gants sont retenue par une sangle assez longue puisqu'une partie traine dans le vide sans pour autant que ça puisse le gêner, et au bout de ses sangle se trouve un maillon. Le jeune homme porte un premier pantalon rouge assez vif d'ailleurs. Il est retenu par une banal ceinture noir mal fermer puisqu'elle semble ne pas serrer grand-chose au niveau de sa taille. En effet, bien qu'attacher, sa ceinture lui laisse un peu d'espace et semble être là presque pour décorer puisqu'elle le serre à peine la taille. Un second pantalon plus ample est placer au dessus du premier et retenue par ses bretelles jaune à l'avant comme à l'arrière. Celui-ci fonctionne un peu de la même manière qu'une salopette puisqu'elle ne couvre pas totalement ses jambes; sur les coter ainsi qu'au centre, son premier pantalon reste visible. De couleur noir, le contour est accompagné d'une fine partie blanche. Malgré la taille de son seconde pantalon, il n'est visible que jusqu'aux genoux puisque la suite de ce vêtement est ranger dans ses bottes, bottes qui était un peu comme ses épaulettes. Le haut étant rouge, entouré de gris ce qui donnait un effet de lignes rouges. Plusieurs parties sur ses bottes son rouge, elles sont même quasiment rouge si l'on retire le peu de noir qui était dessus. La pointe de ses bottes ainsi que le bas, sur les coter. C'est tout! Sinon, ça reste du rouge assez foncé qui colore ses bottes. En revanche, tout ce rouge foncer semble être d'autres morceaux de protection en cuir qui ne fait normalement pas partie de sa paire de botte puisqu'ils étaient retenue par des lanières, parfois des boutons incrusté à sa botte.

Pour ce qui est de l'armement, Gippel possède deux armes, dont une qui à une double fonctions. Son pistolet à plasma d'abord. Il peut très bien tiré plusieurs balles simple comme toute arme ou comme son nom l'indique, une attaque concentré sur la magie pour en faire des munitions de plasma. Cette arme date de son époque du Crimson Squad. La crosse de son arme à une extrémité arrondit et la partie servant à tenir l'arme est recouverte de bandages. Constitué d'une roulette pour y caler les munitions – dix au total – les couleurs dominante sont le noir et le rouge bien que l'arme garde aussi un peu de gris, de sa couleur originel. Le canon de l'arme est rectangle avec des peintures rouges représentant une sorte de soleil rouge. Le haut du canon est cependant rouge, sur toute la longueur de la partie servant à viser. Lorsqu'on voit l'arme de face, on s'aperçoit qu'il y a deux canons, un simple pour les balles on ne peu plus classique et un second qui sert de point de sortit pour son rayon plasma. Un des coter de son arme est normal, quant à l'autre coter, plusieurs petites barre plate sortent de l'arme ce qui pourrait donner à son pistolet, un effet « circuit imprimé » puisqu'elles ne se rejoignent nulle part et forme de simple ligne vertical ou horizontal.

Place à la seconde arme maintenant, plus imposante déjà. Pour les plus imaginatif, on pourrait y voir une forme de guitare? D'autre y verront seulement une étrange arme mais chacun est libre de voir ce qu'il veux en fait. Gippel à contribué à la naissance de son arme puisqu'il en était l'inventeur. Vous ne trouverez donc pas deux fois la même arme sur Spira. En comparant l'arme avec son propriétaire, elle n'est pas loin de faire sa taille. Son arme n'a pas de sens puisque chaque coter est une arme! Un coter est muni de quatre canons lui servant pour les ennemis puissant ou volant mais il à plusieurs façon d'utiliser ce coter. Il possède donc quatre canons superposé l'un au dessus de l'autre. Lorsque l'on remonte un peu, sur son arme, il y à quatre lanières violettes qui servent à la fois de décoration et protection lorsque le canon principale est un peu trop chaud. Alors qu'au bout de l'arme se trouve le coin pour recharger, en dessous se trouve la seconde – ou troisième armes – de Gippel. Cette dernière arme est une scie. Et oui, son arme lui sert aussi pour le travail! Une simple scie circulaire avec son petit moteur pour qu'elle fonctionne très bien. La partie dessous de l'arme possède un petit arc afin que Gippel puisse la poser sur son épaule pour être plus précis lorsqu'il tire. Dernier point, il y à une poignet qui n'est pas coller à l'arme, cette poignet sert à tiré ou mettre sa scie en marche.

• Description psychologique: Comment décrire la mentalité de Gippel? Arrogant à souhait? Oui, il n'hésitera pas à se vanter de tout et n'importe quoi et les personnes qui le connaisse bien ne pourrons que l'affirmer. Un jeune homme qui aime bien plaisanté d'abord. Que ce soit avec ses amis dans un moment de détente ou dans les pires situations, notre ami aura toujours le sens de l'humour et un petit quelques chose à dire qui pourrait bien redonner le sourire dans des moments pas forcément joyeux. D'un naturel « relax », notre leader essaye toujours de garder le sourire et ce, qu'importe la situation. Toujours de bonne humeur, il apporte un peu de fraicheur à ceux et surtout celles qu'il croise. Il a aussi un grand sens de l'amitié, lorsqu'il se lie d'amitié avec une personne, ça sera un sentiment qui comptera beaucoup pour lui, prêt à risquer mille défis pour porter de l'aise à ses amis. Il l'a d'ailleurs prouver plus d'une fois dans sa vie, surtout avec ses deux meilleurs amis, Nooj et Baralai. Gippel est un leader plein d´entrain qui sert conquérir un oratoire, voire même les cœurs. En effet, il n'hésitera pas à jouer de son physique pour avoir la faveur de ses dames. Et inutile de dire qu'il lancera de beau discours dans le but de sympathiser avec chaque personnes sur Spira. Il devait se montré sympa au vu de sa tâche car ré-implanté les machines dans un monde qui les avaient bannis pendant des siècles, c'est pas chose facile! Donc en se montrant sous son véritable jour, sympa, blagueur, il espère pouvoir avoir plus de facilité à prouver aux autres que les machines ne sont pas dangereuse et pas seulement des armes de guerre. Et puis c'est sûr qu'à coter de ses deux autres amis qui font très sérieux et sage, il faut bien quelqu'un qui les décoince et qui montre au public qu'un leader, c'est pas forcément jouer les petits chefs autoritaires qui donne des ordres. Certes, il se montre parfois stricte ou autoritaire envers ses hommes mais il faut bien resserrer la vice de temps en temps sinon, ça devient vite l'anarchie!

Vous l'aurez comprit, Gippel à tout du type prêt à aider les autres en lui proposant une requête qu'une seule fois. Et c'est bien vrai, le cœur sur la main, il ira aider n'importe qui – surtout les dames pour peu qu'elles soient bien mignonne -, Al-Bhed comme Bevellois et les autres peuple de Spira, il fera en sorte de réussir la tâche qu'on lui avait confier. Bien qu'au départ, Gippel était comme beaucoup de son peuple un peu retissant à l'idée de s'allier avec des gens qui n'était pas de la même race que lui – comme dirait certain extrémiste. Sa maitrise parfaite de la langue de Spira prouve pourtant qu'il a fait des effort pour paraître plus « normale » aux yeux des autres. Cela n'avait pas suffit pour qu'il soit considérer comme tel. Pourtant, son aventure et les liens qu'il à tissé avec l'ancien Banniseur et le Bévellois lui ont apprit que tout le monde n'étaient pas forcément méfiant envers son peuple et que leur peur des Al-Bhed venait surtout du fait qu'il ne savait pas grand chose sur ce peuple riche en histoire hormis le fait qu'ils utilisaient les machines alors que les précepte de Yévon l'interdisait. Dorénavant, il est tolèrent et n'y voit plus d'un coter les Al-Bheds, d'un autre les Yévonistes, et ainsi de suite, il n'y voyait qu'une seule chose, Spira. Notre leader aura aucun complexe ou sujet sur lequel il ne voudrait pas parler – sauf peut-être son passé et sa relation avec la fille de Cid. Bien que cela soit le débat de nombreuses personnes, il y à bien plus qu'une simple amitié entre ses deux-là. Certes, il y à eu quelques chose au bout d'un moment mais à voir comment ils s'entendent si bien, cela n'avait pas durée et ce n'était rien de grave. Ils restaient de bons amis même si notre jeune homme était du genre à aimer mettre Rikku de mauvaise humeur. Bien qu'il joue les dragueur dès qu'il en a l'occasion, il garde tout de même une place dans son cœur pour la rose de Bikanel, même s'il ne le montre pas vraiment et encore moins devant elle.

Gippel à la chance d'avoir un métier qu'il aime exercer. Si certains voient les fouilles comme une perte de temps ou un travail très dur vu la température en pleine journée, Gippel reste un grand enfant et voit ça comme une chasse au trésor. Chaque jour apporte son lot de surprise. De jolies machines en bon état, parfois rare et inconnue, parfois de la ferrailles à peine bonne à être recyclé! Il y a des hauts et des bas, c'est la vie! Après tout, cela lui permet aussi de décourvrir quelques zone d'ombre sur le passé de son peuple. Certaines machines en était l'exemple vivante – quand elles marchaient – mais Gippel était, en plus d'un bon chercheur, un bon mécano. Al-Bhed à cent pourcent! Pour conclure, on peux dire qu'il n'est pas le genre de type à prévoir tout à l'avance, projet comme vie privée. Il vit au jour le jour et cela lui va très bien comme ça. Son seul véritable but est de rendre Spira encore meilleur avec l'aide de ses amis.

Histoire

I: Iha ahvyala bmic oi suehc untehyena
(Une enfance plus ou moins ordinaire)


On peux pas dire que le petit Gippel soit née dans un monde beau et merveilleux ou la paix régnait en maitre sur Spira. Oh que non. Le péché de Spira était toujours de ce monde et comptait bien le rester à vie. Beaucoup d'invokeur avait réussi à terrasser la terrible bête pour obtenir une félicité plus ou moins longue. Mais pas assez pour vivre vraiment en paix. Comment faire ça en se disant qu'un jour ou l'autre, Sin allait revenir et recommencer à tout détruire sur son passage? Gippel fut seul, sans frère ni sœur, il ne vivait qu'avec ses parents et avait même très peu d'amis puisque les rares enfant près de lui était plus âgées et n'avaient donc rien à faire avec un gamin. Notre petit garçon était comme beaucoup d'Al-Bhed d'un naturel à s'intéresser particulièrement aux machines. La petite troupe d'Al-Bhed voyageait sur Spira en nomade sans vraiment avoir de domicile fixe. Une autre raison qui fait que Gippel n'avait pas d'ami. De toute manière, les autres enfants sont élevée de la même façon que les parents, à craindre ce peuple utilisant les machines en enfreignant les lois de Yévon. Ils sont donc des hérétiques et personne ne doit d'approcher ou se lié d'amitié avec eux. Leur folie de religion poussait même les habitants à presque tué un Al-Bhed quand ils le pouvaient, pour le soit disant bien de Yévon et de Spira. Pourtant, le petit blondinet était convaincu d'une chose, comme beaucoup de personnes de son peuple, ce n'était pas les invokeurs que Mika envoyait à l'abattoir qui allaient changer grand chose puisque Sin finissait toujours par revenir. Non, c'était les machines qui allait abattre ce gros monstre une bonne fois pour toute. Bien que la machine destiné à vaincre Sin n'était ni construit ou trouvé, ils ne perdirent pas espoir et comptaient bien mettre la main dessus un jour ou l'autre.

Et les années passe, le petit Gippel qui n'avait aucune personne avec qui il pourrait tissé des liens se retrouva très vite dans un endroit différent de ce qu'il avait pu voir jusqu'ici. En effet, dans le désert de Bikanel, un refuge pour son peuple avait été construit et là-bas, il avait enfin pu croiser des personnes de son âges. Des personnes sympathique ou plutôt au caractère autoritaire. Bien vite, comme tout ceux de son âge, il devait apprendre pleins de choses sur les machines, de leurs fabrication à la destruction. Car bien qu'une machine soit inventé par l'homme, il y a des chances que cette dernière perde la raison et finisse par disjoncté et à se retourner contre son créateur. C'est pour cela qu'il est impératif de savoir comment détruire ou même stopper cette machine le plus rapidement possible. Mais de ce coter là, pas de problème. A force de travailler avec ses parent, ou plutôt à les observer, il savait déjà bien plus que la plupart de ses petits camarades. Une fois bien habitué à être entouré de personnes de son âge, il avait vite apprit à se vanter à craner devant les autres. Une activité qu'il aimait bien pratiquer en plus! Finalement, c'était pas si mal que ça d'avoir des amis. Ses talents pour les machines fut vite repérer par certains adulte qui pourrait voir en cette petite tête blonde, un talent pour leur avenir. Bâtir une arme redoutable anti-Sin ou un réparateur hors pair. Bref, ils contaient bien faire en sorte qu'il se détourne pas du chemin auquel il était destiner. Bien qu'il était très doué dans ce domaine, il l'était beaucoup moins dans les autres domaine comme le vol ou l'alchimie. Quoi qu'il avait quelques notion pour fabriquer quelques armes en alchimie. Pour ce qui est de fabriquer des potions ou des remèdes, c'était une autre histoire. A croire que Gippel était destiné à devenir quelqu'un qui serait redoutable au combat. Bien qu'avec quelques bons ingrédients, il arrivait à construire de bonnes grenades, il à vite abandonner car cela ne lui plaisait pas tant que ça. Bien maitriser les dosages, faire attention, c'était pas quelques chose pour lui, bien que jeune – environ sept, huit ans – Gippel recherchait surtout de l'action, c'était plus de l'amusement pour lui.

Vint ensuite l'adolescence, période ou il fit la connaissance d'une jeune fille du nom de Rikku. Il l'avait rencontré car il fréquentait beaucoup son père. Que ce soit pour avoir son avis sur une nouvelle machine ou autre, il faisait souvent appelle à lui. Très vite, il tomba sous le charme de la rose de Bikanel mais à l'époque, il n'osa pas aborder cette jolie fleur. Non, il était surtout préoccuper à aider son peuple et à vaincre Sin. Il maitrisait bon nombre des armes qu'il pouvait se servir, pistolet comme mitraillette ou lancer de grenade. A force de tourner en rond, ne sachant pas quoi choisir comme arme, il avait décider qu'il pouvait en fabriquer une. Une arme unique, digne du génie qu'il était! Une arme multifonction qui serait à son image! Puissante, surprenante et qui avait du style! Pourquoi pas une sorte de fusil mais aussi un lance grenade? Une bonne idée non? Mais comme toutes les meilleures inventions commence par des échec, il n'échappa à la règles. Souci technique, esthétique, il n'était jamais satisfait de ses armes qu'il construisait en secret. Après un énième essaies, il semblait plutôt satisfait de se prototype. Il essaya son arme en secret sur des rocher, un peu éloigner du repaire pour ne pas alerter les foules. Mais bien que l'arme semblait fonctionner à merveille, elle le semblait juste. Un de ses tirs s'étaient enrailler et en essayant de décoincer tout ça, l'arme commença à disjoncter. Ayant peur que cela lui explose à la figure il lâcha son arme avant de reculer mais lors de cette petite explosion, une pièce fut projeter de l'arme et ce, directement dans son œil droit. Pas de chance pour lui, son œil était crever. Néanmoins, il trouva la force de retourner au refuge en laissant son échec derrière lui. Quelque uns de ses camarade aidait le borgne à trouver une infirmerie pour être soigner.

Bien que ce peuple soit des plus efficace en matière de technologie, réparé un œil crever, ce n'était pas dans leur compétence. Tant pis, on apprend de ses erreurs, voilà tout. Il devait maintenant se trimballer avec un cache-œil pour le restant de ses jours. Il trouva un avantage à cela, au moins cela lui donnait un air rebelle et c'était loin de déplaire aux filles ce genre de petit détail! En grandissant, voyant que ni lui, ni son peuple n'arrivait à construire une arme, il se décida à rentré chez les Banisseurs. Certes, il était jeune mais un jeune talent de quatorze ans, ils ne pouvaient pas le renier! Il y avait ses origines qui posait problèmes mais le peuple de Spira n'étaient pas idiot pour se passer de Gippel! Il avait même apprit à maitriser la langue de Spira auprès de Cid et de Rikku qui savait parfaitement la maitriser, même mieux que son paternel. Il chercha donc un groupe de Banniseurs, puis un autre mais aucun ne semblait vouloir d'un Al-Bhed dans leur groupe. Toujours le même discours, un hérétique aux yeux de Yévon. Tant pis, lui aussi voulait aider Spira mais il semblerait que personne ne veuille de lui hormis son peuple. Après ce petit voyage sur Spira qui dura en tout quelques mois, le jeune homme à l'œil vert avait apprit à mieux se défendre contre les monstres malgré son handicape oculaire. En combattant tout type de monstre, bien que pas trop dangereux, une idée devrait lui venir à l'esprit pour la conception d'une nouvelle arme? Car oui, il n'avait pas abandonner cette idée malgré son dernier échec. Les années passaient paisiblement, trop paisiblement pour Gippel, même Rikku était partit en mission sur Spira avec son frère. Par chance, une rumeur avait atteintes ses oreilles et c'était pile ce qu'il cherchait!

II: Crimson Squad

Une rumeur circulait dans Spira, Mika chercherait à créer un groupe de personnes assez forte pour pouvoir protéger les dirigeants de Spira. L'annonce ne stipulait pas si les Al-Bheds étaient accepter ou non mais ça valait toujours le coup d'essayer au moins. Un nouveau voyage pour notre borgne! L'action était assuré au moins avec un truc comme ça. Et puis, il pourra prouver au monde que les armes peuvent vaincre Sin! Quittant le refuge qui l'avait vu grandir, ainsi que ses parents et ses amis, Gippel fit route avec quelques Al-Bheds qui pensait comme lui. Malgré tout, ils n'étaient pas si nombreux que ça mais qu'importe. Tout les candidats devait se rendre sur la route de Mi'hen. Le voyage dura quelques jours, rien de bien grave. Puis une fois arrivée là-bas, tout le monde fut étonné de voir débarquer une bande d'hérétique mais le regard des autres importaient peu, ils avaient tous le même but après tout, c'est ça qui était important. Néanmoins, les soldats chargé de l'inscription n'y voyait aucun inconvénient, tous étaient libre de vouloir défendre Spira et protéger maitre Mika, maitre Kinoc et tout les autres dirigeants. Une fois que les inscriptions furent fermée, ce fut le début des épreuves! Personnes n'avait indiquer le nombre d'épreuves à passer mais cela ne brisera pas la détermination de notre borgne de seize ans. Les premières épreuves étaient plus des exercices militaire, course à pied, combat à main nue, exercice de tir – inutile de dire que pour ce domaine, les Al-Bheds arrivaient en tête de liste. Bref, tout un tas de petite épreuve ou le nombre de recalé n'était pas très grand. Les véritables épreuves commencèrent plus tard. Des missions tout de même simple puisqu'il y avait un parcours à suivre qui était la route des Mycorocs et le but était de le finir. Le parcours était bien évidemment infesté de monstre en tout genre capturé pour ses épreuves. Si quelqu'un échouait, sans pour autant mourir, recalé! Gippel avait réussi cette épreuve grâce aux armes fourni par l'ordre de Yévon. Tout de même bizarre ça, Yévon qui interdisait des armes? Les voilà en train de les distribuer comme des petits pains? Certes, ça restait seulement pour l'épreuve mais quand même. Vu qu'il restait certains extrémistes qui refusait de toucher à des machines, des épées, lance et arme en tout genre était aussi disponible.

Gippel remporta l'épreuve haut la main, les quelques monstres qui ont croiser son chemin étaient à présent mort! Parmi ceux de son peuple, ils n'étaient encore moins nombreux qu'à leur arrivé. Quatre en comptant Gippel. C'était moyen mais ils étaient toujours en course au moins. Prochaine épreuve, une épreuve en groupe tiré au hasard. Petite nouveauté, une épreuve enregistré, donc ça sera par groupe de quatre qu'ils allaient fonctionner. Là, l'épreuve consistait à une simulation de bataille et il fallait réussir la mission en partant d'un point A pour arrivé à un point B avec bien sur, les quatre membres. Mais il avait un avantage notre blondinet puisque cette épreuve se passait dans le désert de Bikanel. Mais le noms de ses coéquipier lui sera donner à son arrivée, comme pour tout le monde. Un nouveau voyage en bateau pour rejoindre l'ile ou avait grandit. Il espérait tout de même que l'épreuve se passait loin du refuge? Manquerait plus qu'ils trouvent le refuge et décide de l'attaquer! Par chance, ce n'était pas le cas et ils se trouvaient même plutôt loin du repaire. Après quelques informations supplémentaire, Gippel s'était retrouver avec trois autres personnes, une jeune femme aux cheveux gris et court, les yeux rouge et vêtue de noir, un type aux cheveux blanc munie d'un bandeau et le teint plutôt bronzé ainsi qu'un type aux cheveux long, habiller en rouge avec une jambe mécanique, il avait d'ailleurs une canne pour se tenir. Tout les quatre étaient dans le désert de Bikanel à combattre des montres en prenait un peu de repos. A peine l'épreuve avait débuter que c'était assez tendu. C'est qu'il y avait beaucoup de balles perdue et d'explosions dans le coin. Surtout du au fait que l'équipe numéro trois tirait vers eux pour les entrainer aux situation dangereuses. Ils avaient d'ailleurs eu la chance qu'une grenade ne soit pas arrivé plus proche puisqu'une explosion avait soufflé Gippel et le type à la peau bronzé.

Une des trois personnes – le type à la peau bronzé - chercha à faire plus ample connaissance avec lui et lui demanda pourquoi un Al-Bhed voulait être dans le Crimson Squad? C'est évident, eux aussi cherche à sauver Spira! D'ailleurs, cela lui rappelait quand il voulait devenir Banisseur, refuser à cause de ses origines! Ils n'avaient pour seul arme que des armes qu'on leur avaient distribuer au début de la mission, des fusils. Étrange tout de même pour des Yévonistes d'utiliser des machines? Même le type au bandeau était d'accord. Il se présenta sous le nom de Baralai, il demanda à Nooj, le type en rouge, qui ne lui répondait pas immédiatement et en cherchant plutôt à continuer la mission. Gippel faisait preuve d'une chose qu'il souvent été l'objet, du racisme envers les Al-Bhed. Bien que ce Baralai se montrait plutôt sympathique, Nooj était tout le contraire. Pour Gippel, il qualifia son acte comme ça. Il connaissait des types prêt à tuer plutôt que se présenter à un Al-Bhed! Après un petit rire, il se présenta enfin, et Gippel en fit de même. Quand même, ce Nooj était une sacré célérité chez les Banisseurs, il avait même le surnom d'« immortel » Le Bevellois – Baralai – posa aussi la question à la jeune femme qui tenait la caméra, une certaine Paine. Continuant la mission, notre trio de combattants étaient encerclé un peu plus loin par une horde de monstre tous plus dangereux les un que les autres. La situation était plutôt critique en plus, juste une mitraillette et quelques munitions? L'Al-Bhed se contentait même d'une dague comme arme, entouré par des Méta-Chimaria, Nashorn, Gigas, Gémini, bref, pas des petites frappes! Ça va être dur pour s'en sortir! Même dans cette situation, Nooj tenait à son image et se jetait à corps perdu dans la bataille. Ce fut grâce à Paine qui lança une grenade que Nooj fut sauver. Il aurait très bien pu s'en tiré sans elle mais de l'aide, c'était toujours apprécier bien que cela ne semblait pas lui plaire. Alors que L'Al-Bhed observait les alentours pour ne pas tomber dans un nouveau piège, il avait apprit que ce dernier était du genre suicidaire. Ce qui l'étonnait mais comme il disait, il faisait ce qu'il voulait de son corps. Du moment qu'il n'entraine pas les autres dans sa chute. Mais Nooj mit vite fin à la conversation. Finalement, malgré ce petit combat plutôt risqué, notre quatuor avait réussi à finir la mission avec succès. Ils étaient même félicité puisque leur groupe était mal partit lorsqu'ils n'avaient plus de munition.

Sans plus d'information, tous ceux encore en liste devaient se rendre au bateau pour rejoindre la route de Mi-hen. Une autre épreuve? C'est que ça devenait de plus en plus dur quand même et il ne prenait même plus la peine de compter ses entrainements. En retournant sur l'un des bateaux, il se rendit compte que finalement, il était le dernier de son peuple encore en course. Allait il réussir à rentré dans le Crimson Squad? Peu de temps avant l'opération Mi'hen, notre quatuor était sur la route du retour, Gippel et Baralai étaient devenus de bons amis bien que la confiance n'était pas encore totalement installé. Il faut dire que c'est ses deux-là qui parlait le plus, Paine et Nooj restait le plus souvent silencieux. Ensemble ils parlaient de la réussite de l'opération Mi'hen. Étant toujours aux coter des soldats du maitre Kinoc, ils avaient entendu quelque échos. C'était quand même bien que les Bannisseur et les Al-Bhed travaillent ensemble pour vaincre le fléau qu'était Sin! Bien vite, le Bévellois en vint au fait que la machine utiliser pour l'opération était quand même effrayante. C'est bien digne de ceux qui en connaissait rien ça! Selon l'Al-Bhed du groupe, du moment qu'on sait utiliser les machines, il n'y à rien à craindre! Changeant de sujet, ils se mirent à parler de la félicité, chose auquel Baralai n'y avait pas vraiment réfléchit. Par contre, le suicidaire trouvera la vie ensuite bien monotone sans aucun combat et sans aucun réel danger. Cette petite remarque n'empêcha pas Gippel de se ficher de lui en disant qu'un coup il cherchait le repos éternel et qu'ensuite de l'action. Pour une fois et pour passer le temps, notre rigolo de service décida d'être derrière la caméra pour filmer un petit moment de détente sur le bateau. Il questionna Paine ou plutôt Dr P. comme il la surnommait parfois. Il avait apprit que cette dernière aurait aimer, une fois la félicité arrivé, voyager à bord d'un vaisseau que Gippel avait pu lui parler lorsqu'ils firent connaissance. Ça prouvait bien que tout le monde n'avait pas peur des machines, Paine en était un exemple. Bien vite, chacun cherchait son rôle à bord, Paine en pilote, Gippel, le mécano par excellence, Baralai aux commandes et Nooj en capitaine. Bien que restait de coter, il disait que cela ne lui plairait pas. Pourtant, jouer les chefs et donner des ordre, ça le connaissait et il se mit même à rire avec eux. Pendant le trajet et ce, depuis le début du voyage, il commençait à se faire vraiment proche de la jeune femme. Lui parlant des machines, des vaisseaux, il avait même commencer à lui apprendre sa langue natal. C'est qu'elle se débrouillait même bien!

Début de la dernière épreuve pour être embauché dans le Crimson Squad dans la route de Mi'Hen. Tout les candidats étaient réuni, du moins, ceux qui restaient. La mission? Pénétré dans une grotte pour voir ce qui s'y passait et en ressortir vivant car une « chose » était à l'intérieur. Si cela est fait, chaque candidat ressortit sera un membre de l'escouade. Faute d'avoir une arme pour tout le monde, chacun devra s'en procurer une à l'intérieur, ça fait partit de la mission. Une fois le départ lancer par le maitre Kinoc, chaque candidat courait en direction de la grotte en bousculant les autres dont Gippel qui se retrouva bien vite au sol. Motivé c'est bien mais faut faire attention quand même! Une fois dans la grotte, notre quatuor restât ensemble, unis, il faisait sombre et beaucoup de Furoluciolles volait dans la grotte. Bien vite, les autres devenaient fou et se mettaient à tiré sur les autres et ce fut un carnage, de la folie! Ça en était même effrayant... Toujours dans cette grotte, tout le monde perdaient la raison mais notre petit groupe semblait toujours sain d'esprit, pour le moment. Baralai en vint à la conclusion que c'était cette « chose » qui manipulait les autres pour qu'ils s'entretue et lorsque l'idée d'en sortir arriva, Nooj – qui faisait office de leader – refusait sinon, ils ne seront pas membre du Crimson Squad. C'était tout de même mieux de sortir vivant que mort! Malgré leurs réticences chacun suivait quand même le suicidaire. Nooj abattait de sang-froid tout ses pauvres gens qui avaient perdu l'esprit, c'était eux ou lui après tout. Soudain, cette « chose » avait réussi à prendre possession de Nooj, puis Baralai et enfin Gippel. Une vision avait d'abord apparut dans l'esprit du blondinet. Une énorme machine qui grondait et vibrait, une machine aux allures de bêtes, avec deux grosse défense. Puis de la peine, des regret, du chagrin, de la colère comme si les sentiments d'un autre s'étaient loger en lui... Lorsque ce dernier ordonna à Nooj de jeter son arme, ce fut Baralai qui pointa son arme sur l'Al-Bhed puis au tour du leader de pointer la sienne sur le Bevellois. Trio de suicidaire! Grâce à Paine qui fut un centre de ce cercle de suicidaire, le pire n'était pas arrivé. Après uns scène qui aurait pu être leur dernière, ils décidaient qu'ils en savait assez pour sortir de ce lieux maudit!

Une fois sortit de la grotte, essoufflé, des gardes de Kinoc leurs demanda le rapport. Bien vite, ils n'avaient pas tourner autour du pot. Tout le monde devenait fou et s'entretuait, surement à cause des furoluciolles. Cette chose avait réussi à pénétré en eux et leur faire voir cette vision d'énorme machine, à eux trois, ainsi habiter par le même sentiment de chagrin, de colère. Seul eux quatre s'en était tiré. Le garde les félicita pour leur réussite et devaient retourner au quartier général pour veiller sur le maitre maintenant qu'ils étaient de vrai membre du Crimson Squad. Bien que les deux amis étaient tout content, Nooj restât de marbre, comme d'habitude. Donnant une bonne claque sur l'épaule du Bevellois, le trio commença à se mettre en route mais c'était un piège. Paine avait hurler de courir et de fuir. La cause? Ses saletés leur tirait déjà dans le dos! Finalement, le trio avait réussi à s'enfuir en allant au bout de la route, face à un comptoir, à observer le coucher de soleil. Paine les avaient rejoint quelques minutes plus tard. Bien que sa venue était un mystère – puisque son boulot était terminer - elle était curieuse de savoir quels était la vision qu'ils avaient eu. A vrai dire, eux même l'ignorait. Mais bon, étant leur amie, elle en sera le fin mot de l'histoire tôt ou tard, quand ils en sauront plus. Le leader du groupe proposa de se séparer puisque le maitre serait furieux d'apprendre qu'ils sont encore en vie. De plus, un groupe, c'est plus facile à repérer que trois types et une nana séparer. Paine arrêta même de tourner son film, son boulot était terminer après tout comme lui avait suggérer Nooj. Devant le comptoir, le trio fait ses adieux, chacun se souhaite bonne chance en demandant ce qu'ils comptait faire. Après ce dernier instant tous ensemble, le Bevelloi et l'Al-Bhed firent route ensemble et quelques pas plus tard, un coup de feu retentit et Baralai s'écroulait. Le pauvre avait prit une balle dans le dos, mais par qui? Gippel fut toucher une fois retourné, ce fut au ventre qu'il avait prit une balle avant de s'écrouler et de perdre connaissance. L'impensable c'était produit, tiré dans le dos par son ami...

III Vàmeledà
(Félicité)


De retour à la réalité, Rin avait aidé Gippel comme Baralai ainsi que Paine, ne pouvant laisser ses gens-là mourir comme ça, sans rien faire. Il fut cependant le dernier à se réveiller, ses deux amis étaient déjà parti avant lui, ne sachant pas comment ils allaient, ni même ce qui était passé par la tête de Nooj? Enfin bon, cela le laissait avec une dette sur les bras, il devait une fière chandelle à Rin avant de retourner chez lui, à Bikanel où ses amis devaient l'attendre. Rikku et les autres aussi, Frangin, Poto, Cid, ect... Malheureusement pour lui, ce ne fut pas un retour très joyeux, les Al Bheds continuaient de mener leur vie en survivant avec comme nouveau plan d'enlever les Invokeurs pour éviter qu'ils ne sacrifient leur âme en combattant Sin alors qu'il existait surement un moyen de le vaincre. Reste à savoir lequel. Lors d'une fouille dans un désert, il avait croisé un étrange personnage qui recherchait ses amis. Il préférait l'informer de ce qu'ils avaient intercepté un peu plus tôt dans la journée. Des Guados avaient pour ordre de retrouver l'invokeur Yuna et ses gardiens et de les tuer. Et il y a fort à parier que ce type était un de ses gardiens. Ce dernier avait aussi des tripes car plutôt que fuir Yévon, il allait le combattre. C'était bien dit, Gippel était revenu vivant du Crimson Squad mais à quel prix? Encore à cause de Yévon bien sur... Alors que cet étrange type en rouge et sa longue épée reprenait sa route dans le désert, comme il l'avait si bien dit, seul un crétin peut changer le monde. De son côté, Gippel avait intercepté un nouveau message, le Refuge était attaqué!

S'en allant à grande vitesse dans cette direction pour aider ses camarades, les Gaudos et les monstres avaient déjà envahi leur refuge, mettant tout à feu et à sang! Bien qu'il faisait le maximum pour aider les gens, les Guados avaient réussi à enlever la fameuse Yuna et Cid, le père de Rikku décida d'utiliser leur vaisseau pour fuir avec autant de survivants que possible, faisant exploser à contrecœur leur refuge, espérant emmener dans la tombe plusieurs Guado et monstre... Avec Rikku et ses nouveaux amis à bord, Gippel se montra discret mais ils firent route vers Bevelle pour récupérer Yuna. Une mission pour ses gardiens mais de son côté, il s'occupa comme il pouvait sur le vaisseau, aidant ses camarades ou vérifiant que tout allait bien en salle des machines. Cette technologie était nouvelle pour lui mais il fallait bien aider. Ce ne fut que quelques jours plus tard que le vaisseau de Cid, accompagné toujours par Rikku et ses amis – dont sa cousine Yuna – décidèrent d'attaquer Sin de face. Laissant l'hymne des priantes calmer le monstre, ils utilisèrent toute leur ressource pour priver le monstre de ses deux pattes avant avant pour enfin plonger dans la bête pour l'éliminer de l'intérieur. Gippel ne saurait dire ce qui s'y était vraiment passé, c'était l'histoire de Yuna et ses amis mais ils avaient enfin vaincu Sin bien que deux de son groupe de gardiens étaient reparti vers l'au-delà, le fameux crétin et un petit blondinet. Dans ce malheur au moins, la paix était installée pour toujours... ou pas.

IV Rebirth

Les chimères n'étaient plus avec la défaite de Sin mais que ce soit son œuvre ou non, Spira a eu de nombreux changements, à commencer par de nouvelles terres à leurs côtés. Ils étaient si différents d'eux, nouveaux et pourtant des terres peuplées par des gens avec de nouvelles technologies. Ha oui, car Bevelle avait un nouveau « maître », Asran qui au final, avait les mêmes idées que Mika. Les Al Bheds sont des hérétiques et les makinas interdites. Quant à Yuna, elle était responsable de ce changement. Vrai ou non, Gippel préférait saisir cette occasion pour voir si ses nouvelles contrées avaient une meilleure technologie pour les aider dans leur lutte contre l'église et même pour améliorer Spira, aussi simplement que ça. Avant d'entamer ce voyage, il aidait tant bien que mal ses compagnons à se protéger, à être en sécurité que ce soit dans un nouveau refuge sur Bikanel ou ailleurs. Car le semi-Guado, Seymour était apparemment de retour d'après les rumeurs. Les Al Bheds ne restaient pas inactifs avec ce nouveau danger que représentait Asran, ils avaient des espions à Bevelle, ces derniers surveillaient autant que possible les faits et gestes de leur adversaire. Selon certaines rumeurs, deux voyageuses auraient découvert un antre de chimère... mais c'est sans plus de détails que Gippel avait appris cela. Puis les rumeurs sont parfois transformé avec le bouche-à-oreille... En tout cas maintenant, c'était dans très peu de temps qu'il allait explorer les mondes en question, voir ces fameux mondes de Dol, Gaïa et même Héra!


RP

Gippel a débuté le rp à Guadosalam - par ici


Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Toujours le même
• Votre âge? Aussi
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? 2eme compte en un mois, j'ai battu mon propre record je crois Razz
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? Oui et je m'excuse pour la longueur de ma fiche



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Gippel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 100% en une partie
» Gippel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Pour commencer... :: Tout sur vos personnages :: Présentations Validées-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives