Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Tellement à voir et si peu de temps...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Tellement à voir et si peu de temps...   Ven 22 Aoû - 16:07

Sara et Vilal viennent des plaines.
~~

Sara
Quels tempéraments radicalement différents avaient nos deux voyageurs... voilà ce que c'était après tout, de voyager avec un inconnu. Mais voyager c'était voyager et c'était sans doute le meilleur moyen de faire connaissance si tant est qu'on veuille bien. Enfin, Sara découvrait assez de choses pour l'occuper pour le moment. Il fallait espérer qu'elle trouve quelques passants avec qui parler de choses pourtant si simples, la famille, les amis, la tristesse, la joie... ce qui pourrait lui éviter de devenir totalement folle de solitude. D'ailleurs c'était bien dommage pour Vilal s'il se refusait à parler de manière plus familière avec Sara... Il aurait pu lui demander des chocolégumes, elle lui en aurait surement donné un ou deux. Enfin, au moins, il faisait plus que son travail d'entrainement, puisqu'il lui expliquait de nombreuses choses en chemin, comme ce qu'était le marais des kwes... enfin est-ce que ça aussi, ça faisait partie de sa formation? De toutes façons, Sara était loin de se poser toutes ces questions:

Bleeeh. Ca donne pas envie tout ça... Mais Vilal continua et expliqua que ces kwes en question étaient les meilleurs cuisiniers de Héra! Et ça notre petit ventre sur pattes ne pouvait pas passer à côté... non, il ne s'agissait pas de Tio, mais bien de Sara. Ça c'interessant!

Vraiment!? Sara entendit la suite mais était trop occupée à imaginer les bons plats des kwes pour bien apprécier cette histoire ce wagonnets! Bon après tout, ils n'allaient pas encore sur ce continent pour le moment... ils allaient à Gaïa! Enfin, une chose était sure... vu qu'ils n'allaient pas y poser le pied, vue l'odeur, c'était véritablement un mauvais moment à passer, cette marche près des marais. Pourtant Sara observait tellement à droite, à gauche qu'elle n'avait presque pas remarqué qu'ils s'approchaient du château avant de tomber sous l'ombre d'un énorme aéronef. Sara leva la tête et pu voir qu'ils étaient tout proches de Lindblum. Le ciel étaient en fait remplis d'aéronefs, de petits de grands... il y en avait même avec des formes insoupçonnées... un pur plaisir à voir pour Sara. Elle comprit ce que les gens avec qui elle avait discuté voulaient dire quand ils disaient que la ville du roi Cid était immense!!!

Waaah! C'est... gigantesque! Et r'gardez moi tous ces aéronefs!

Sara n'en croyait pas ses yeux! Mais ils ne tardèrent pas à ne plus rien voir. Car en plus d'être une ville déjà haute... Lindblum était construite que un massif montagneux. Les rayons du soleil se faisaient de plus en plus horizontaux et Vilal tendit le bras en direction d'une immense porte de bois au pied de la montagne. Une toute petite porte était ouverte, juste en dessous. Leur objectif du jour était atteint.

La porte du dragon terrestre... dit-elle machinalement alors qu'elle descendait de son chocobo. C'quoi le programme maint'nant, commandant Rannveig?

Sara suivit le commandant dans les tunnels, de petits trains les conduisirent au château. Il y avait des bancs sur le côté, mais assez de place pour accueillir Tio au centre des navettes. Sara n'était plus vraiment en état de sauter dans tous les sens devant toutes ces découvertes, elle s'était donc assise calmement. Mais son esprit fourmillait d'idées et d'émerveillement, même si elle n'en était plus vraiment un... son esprit avait tout aussi soif de découvertes qu'un enfant. Ils arrivèrent dans un château tout aussi immense que la ville... ils passèrent par une pièce où des centaines de personnes entraient et sortaient d'aéronefs fraichement arrivés. Quel dommage que Sara ne puisse pas aller y mettre le bout de son nez... Mais quand Sara vit enfin le jour... enfin... presque la nuit, car entre temps le soleil avait vraiment baissé, même si on ne le voyait pas depuis la rue où ils étaient; un immense panorama se dessinait sous leurs yeux. Des machines à la pelle... des maisons et un son qui faisait plaisir à entendre pour Sara... signe d'une vie trépidante dans les rues de la ville. Elle soupira, autant de fatigue que de bonheur et ne pu s'empêcher de se sentir minuscule:

Faudrait pas j'me perde la d'dans!

S'ils allaient faire les courses le lendemain... Vilal avait tout intérêt à laisser sa jeune apprentie s'en charger... elle avait l'art et la manière d'obtenir les meilleures ristournes qu'il était possible d'avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Ven 22 Aoû - 16:15

~~
Bienvenue à Lindblum!

Sara passe au niveau 4 et gagne 250Gils.
Vilal passe au niveau 4 et gagne 250Gils.
~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Ven 22 Aoû - 19:28

Vilal
L'arrivée à Lindblum fut assez remarquée pour le chevalier. Sara semblait avoir rajeuni de dix ans d'un coup avec des yeux émerveillés à regarder les moindres recoins de la ville. Il fut même étonné qu'elle ne se jette pas sur le mog à l'entrée de la porte du dragon terrestre pour le serrer contre elle comme une peluche! En tout cas, les installations étaient adaptées pour les chocobos, normal vu que les ouvriers qui travaillaient à la route des fossiles devaient surement en utiliser pour leurs déplacements, aussi Tio n'eut aucun mal à venir avec eux.

Ils traversèrent le château où les soldats les regardaient d'un air méfiant, surtout Tio, en fait, ils regardaient surtout ses pattes qui salissaient un peu le tapis, comme tous les chocobos qui passaient par là! Mais s'ils ne voulaient pas que ce genre de choses arrivent, il fallait peut être qu'ils pensent à trouver un autre chemin pour eux, ou pour les voyageurs venant des plaines.

«Allons à l'auberge, il devrait y en avoir plusieurs qui disposent d'enclos à chocobos pour Tio. Ce soir, il faut que tu te reposes, que tu soignes correctement ton genou. Tu vas prendre un bain chaud, pour tes courbatures c'est ce qu'il y a de mieux, ensuite nous mangerons.»

Puis au lit, sauf si la demoiselle entendait parler du quartier théâtral et qu'elle insiste pour s'y rendre. Il n'avait jamais vu une pièce de théâtre de sa vie, ce n'était pas le genre de choses qui l'intéressait à vrai dire - existait-il quelque chose qui l'intéressait d'ailleurs? en dehors des chocobos et de son travail? difficile à dire. En tout cas, ils se dirigèrent vers le taxair où le chevalier lui désigna le quartier commerçant
«C'est le quartier où se trouvent les boutiques et les auberges ou tavernes. Demain, nous ferons des achats pour le voyage, notamment des chocolégumes pour Tio.» ils devraient surement partager la note, mais peu importe, c'était normal.

Le taxair les déposa donc au quartier commerçant, mais vu que Sara savait lire, elle avait bien du voir à l'intérieur, l'affiche des autres quartiers. L'auberge était juste en face, un jeune rat attendait à côté et s'approcha timidement de la demoiselle

«B'jour Mam'zelle! Bienv'nue à l'auberge du Petit mog rouge! J'peux m'occuper d'vot chocobo s'vous voulez? C'gratuit!» Vilal laissa Sara se débrouiller avec lui avant d'entrer dans l'auberge afin de demander deux chambres. Malheureusement, avec la fête de la chasse, les chambres individuelles étaient occupées, il ne lui restait plus que des chambres doubles.

Comme Sara entrait dans l'établissement à ce moment là, l'aubergiste se mit à sourire

«Je peux vous proposer une chambre double avec deux lits séparés pour vous et votre... fille?» le chevalier haussa un sourcil avant de se tourner vers Sara. Il avait beau regarder, en quoi elle pouvait être sa fille? Il n'était pas assez vieux pour en avoir une de cet âge, et elle ne lui ressemblait en rien. Quoi qu'il aurait pu l'adopter.
«Elle n'est pas ma fille. mais une chambre double fera l'affaire.» elle battit un moment des cils sans comprendre avant de hausser les épaules et leur donner la clé. Au moins, ils auraient une bonne salle de bain avec une baignoire surtout, c'était le plus important à l'heure actuelle pour Sara.
«Euh... ça fait cinquante gils par personne sinon.» le chevalier donna sa part, et laissa Sara s'occuper de la sienne. Il n'était pas le genre d'homme à offrir la nuit, surtout que ce serait surtout laisser l'aubergiste s'imaginer encore d'autres choses, mais d'un autre côté, cela le fit réfléchir. Comment devait-il faire passer la jeune femme aux yeux d'autrui? La mission impliquait qu'il ne dise pas qu'elle était sa disciple, sinon ça annulerait tout l'effet qu'elle était censée apporter.

Il allait devoir y réfléchir, mais on voyait bien que cette simple histoire le contrariait. Elle ne pouvait pas être sa sœur, elle ne lui ressemblait pas.. quoi que oui, elle aurait pu être adoptée, ou l'inverse? Oui, ça pouvait se tenir ça encore... bien qu'il suffisait de les entendre parler tous deux pour savoir qu'ils n'avaient pas pu être élevés par les mêmes personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Sam 23 Aoû - 15:39

Sara
Lindblum... il y avait dans cette ville tellement de choses à voir que Sara en avait surement raté. Elle aussi avait pensé au pauvre tapis sur lequel ils avaient dû marcher en passant dans l'enceinte du château. Mais que voulaient-ils qu'elle fasse de Tio? S'il fallait l'abandonner en bas... elle aurai presque préféré y rester elle aussi. De toutes manières, les bottes de la jeune femme étaient tout aussi crottées que les pattes de son chocobo. La première étape était donc d'aller à l'auberge? Oui ça devenait pressant! Vilal avait bien dit bain?! Sara en rêvait! Tout le poids de la journée, courbatures, fatigue de la marche et même blessures, semblait peser sur les épaules de la jeune femme alors que Vilal lui expliquait le programme.

D'accord. Ahhhh~! continua Sara en s'étirant: J'ai bien b'zoin d'un bain! J'l'impression de sentir encore les marais! Bon cette précision n'était pas obligatoire mais c'est vrai que l'odeur n'était pas des meilleures. Sara devait penser à nettoyer ces vêtements au plus vite! Puah! Sara regarda un moment le plan des taxairs de la ville... Quartier théâtral? Uhm non, ce n'était pas vraiment ce qui pourrait attirer Sara. Ce qui l'intéressait plus était le quartier militaire qui devait se trouver dans le château... mais ils n'y seraient sans doute pas les bienvenus... Et bien entendue, les rues, les marchés, les passants... Et justement, Vilal lui montra le quartier commerçant, où ils iraient au marché le lendemain.

C'immense ici, j'trouve ça bien plus grand qu'Alexandrie. C'surtout des maisons la bas, ici c'rempli d'boutiques, d'usines, d'machines et d'je n'sais quoi d'autre. Dit Sara tout en suivant Vilal dans cette ville qu'elle ne connaissait pas. Ils arrivèrent enfin à une auberge, Le Petit Mog Rouge. Quel drôle d'nom, pensa-t-elle. Mais un petit rat, le portrait de Puck, qu'elle avait connu à Alexandrie, vint à leur rencontre proposant de s'occuper de Tio. Il devait être plus âgé que Puck, par contre. Alors que Vilal entrait déjà sans y faire attention, Sara lui répondit:

B'jour! Pas d'vous avec moi, hein! J'suis Sara, et... v'là Tio! Le jeune rat lui répondit tout aussi familièrement: Moi, c'Guido, pour t'servir!. Sara se redressa et lustra les plumes de Tio qui avait baissé la tête. F'bien attention à lui Guido! J'y tiens! Et... l'écurie? Il montra une minuscule ruelle qui menait à l'arrière de l'auberge et assura qu'on pouvait voir les écuries depuis les chambres. Ce qui rassura Sara qui entra à son tour dans l'auberge après avoir pris congé.

Vilal était devant le comptoir de réservations et l'aubergiste regarda Sara en souriant... proposant une chambre pour deux pour Vilal et... et... quoi? Sa fille?! Un grand silence suivit... Vilal regarda Sara, le sourcil levé, la toisant et informa froidement que Sara n'était pas sa fille... La jeune femme éclata de rire en avançant vers l'aubergiste:

Dites, j'vraiment l'air d'avoir 8 ans?! Sara ne connaissait pas l'âge du commandant, mais elle doutait fort qu'il soit assez vieux pour qu'on la prenne pour sa fille. Le pauvre... il avait surement dû prendre un sacré coup de vieux, tout à coup.

Quoi qu'il en soit, Vilal s'était éloigné du comptoir après avoir payé sa part, Sara posa les 50 Gils restants dans la main de l'aubergiste avec un sourire un peu fatigué. Ça faisait bizarre de se dire qu'ils allaient partager une chambre à eux deux. Cette fois ne n'était pas un dortoir... Sara se demanda comment se passaient les autres voyages militaires... Mais elle remarqua que Vilal ne semblait pas tout à fait dans son assiette. Enfin, encore moins que d'habitude. Elle se sentait un peu gênée par rapport à la situation, elle aussi, mais pas autant que lui apparemment, une fois éloignés de la réception, Sara s'adressa à Vilal:

V'z'êtes si déçu qu'on m'prenne pour vot' fille, commandant? D'accord, d'accord. C'tait trop bizarre... v'z'êtes bien trop jeune! Et c'est qu'on s'ressemble pas du tout! Elle doit pas avoir d'bon yeux...

Vilal était l'une des personnes les plus mystérieuses que Sara avait pu rencontrer... elle n'avait pas vraiment bien saisi ce qu'il attendait d'elle, même pas pour la mission, à vrai dire... Elle n'avait pas du tout l'habitude de se sentir mal à l'aise. Mais avec le commandant Rannveig... pour une raison ou pour une autre, elle commençait à comprendre ce que ce sentiment voulait dire. D'habitude, elle serait passée à autre chose et serait aller voir ailleurs... parler avec des gens ouverts, comme elle était elle-même. Mais il s'agissait là de la personne avec qui elle allait devoir voyager dans tout Héméra. Elle ne parla pas pendant un moment, un peu las. Peut-être que c'était juste la fatigue? Qu'après son bain, après un repas et une bonne nuit de sommeil, tout serait rentré dans l'ordre?

Elle préféra laisser la place à Vilal en premier. Et prépara les feuilles qui restaient pour son pansement au bras et les posa sur son lit. Puis elle pris un bon bain, elle se débarbouilla avant de vérifier par elle même l'état de son genou, il semblait aller bien... son bleu n'avait pas empiré au moins. Elle plongea la tête sous l'eau un moment. Se sentir totalement immergée faisait un bien fou! Elle enfila sa robe et ressortit bien moins las, mais pressée d'aller manger... Mais elle n'était pas sure qu'ils servent de repas ici... certaines hébergements ne semblaient pas en servir, surement à cause du nombre de restaurants qui se trouvaient à proximité. Étrangement, Sara se mit à rêver du moment où elle irait dormir. Et elle se réveillerait en pleine forme et remplie d'enthousiasme: la vrai Sara, en quelque sorte...
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Sam 23 Aoû - 15:43

~~

Vilal et Sara payent 50 Gils chacun à l'auberge du Petit Mog Rouge (HP et MP restaurés).

~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Sam 23 Aoû - 20:09

Vilal
Mauvaise pioche. Finalement, la jeune femme n'était pas le genre à se laisser embarquer dans une pièce de théâtre, mais préférait visiblement visiter les moindres recoins de la ville. Sûrement qu'elle serait davantage emballée par une visite des toits de la ville ou escalader les remparts, plutôt que de se retrouver dans une salle à devoir rester assise et - surtout - silencieuse pendant plus d'une heure.

En tout cas pour l'heure, c'était repos. Mais l'aubergiste l'avait mis alors devant un sacré dilemme. Que serait Sara pour lui? Évidemment, pas une seule seconde il n'aurait pu penser au terme compagne, surtout que ça n'aurait pas été logique vu qu'il avait demandé dans un premier temps, deux chambres individuelles. Et si jamais il mentionnait une telle relation, on ne lui proposerait que des chambres doubles avec grand lit. Il n'était pas spécialement pudique, mais disons que bon, il était surement plus efficace de dormir seul dans son lit.

Elle ne pouvait pas vraiment être sa sœur puisqu'on ne pouvait pas dire qu'elle lui ressemblait, mais jamais il n'aurait pensé qu'on la prenne pour sa fille. Il n'en était pas spécialement vexé, son frère lui avait souvent fait remarquer que sa manière de parler et de se comporter le faisait passer pour un vieux croûton, mais ça n'empêchait pas qu'il ne savait pas comment réagir.

Finalement, une chambre double avec deux lits séparés, c'était très bien. Pas bien différent d'un dortoir après tout. La remarque de Sara lui fut plutôt indifférent, mais il y répondit malgré tout

«Ce n'est pas la première fois que l'on me prend pour plus vieux que je ne suis, ce n'est guère là le problème.» mais pour l'heure, il n'en dirait pas plus. Sara le laissa prendre son bain en premier, mais vu qu'elle était celle qui en avait le plus besoin, il se dépêcha. Il n'utilisa même pas la baignoire à vrai dire, se contentant de la douche pour laver ses cheveux rapidement, puis il se dirigea vers son sac et enfila une tenue plus appropriée à la ville. Un pantalon souple de couleur pourpre, une chemise blanche assez près du corps et une veste assortie au pantalon, bien qu'il ne la mit pas tout de suite. En réalité, il était encore torse nu lorsqu'il sortit de la chambre, car il lui fallait refaire son bandage. Sara s'était occupée de lui préparer les plantes et il l'en remercia avant de s'installer sur son lit et se soigner.

Il enfila ensuite la chemise mais sans la veste d'abord, il faisait encore assez chaud. Il profita donc que Sara soit dans son bain pour recoudre sa combinaison qui avait été déchirée par les griffes du meiden, cela ne lui prit pas longtemps, il avait l'habitude de prendre soin de ses affaires lui-même, n'aimant pas dépendre de qui que ce soit. Il enfila ensuite ses chaussures, des chaussures de ville normales, puis il attendit simplement que la jeune femme termine.

Lorsque Sara sortit de la salle de bain, il était évident qu'ils avaient tous deux assez faim. Il se souvenait du regard de la jeune femme lorsqu'il avait parlé des kwes au marais et lui fit un signe de tête avant de lui désigner la porte

«Je connais un restaurant tenu par un kwe. Viens.» il la conduisit à l'extérieur de l'auberge, et à partir de là, il ne resta pas dans la rue principale, ce restaurant malgré sa qualité, n'était pas connu et surtout était très mal placé. Il fallait passer par bon nombre de petites ruelles, et c'est là que Sara devait se rendre compte que le chevalier avait un excellent sens de l'orientation et que c'était surement pour ça qu'il connaissait lui aussi Alexandrie comme sa poche. Il ne lui avait pas fallu longtemps pour se repérer à Lindblum non plus au cours de ses nombreux séjours ici.

Ils finirent par trouver le petit restaurant, et dès qu'ils entrèrent, il ne fallut pas longtemps pour sentir la bonne odeur qui se dégageait de l'endroit. C'était une jeune fille qui les accueillit - le kwe restait principalement en cuisine - et ils s'installèrent à une table. Avec ce qu'ils avaient mangé ce midi, le chevalier opta pour du poisson et des légumes avec une salade de crudités en entrée. Il laissait Sara prendre ce qu'elle voulait, pour cette fois,il l'invitait.


«J'espère que cela te plaira. Je ne sais pas si tu pourras apprécier une telle cuisine sur les autres mondes.» non pas qu'elle était mauvaise, à ses yeux c'était plus ou moins pareil, mais pour elle, peut être pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Dim 24 Aoû - 12:34

Sara
Sara et Vilal allaient vers leur chambre. Sara avait essayé de détendre l'atmosphère, autant pour Vilal que pour elle même, qui se sentait mal à l'aise pour l'une des premières fois, en presque 20 ans de vie. Il répondit avec son air blasé avec lequel Sara l'avait toujours vu, à part quand il était avec Tio. ...Guère là? C'quoi le problème alors? s'enquit Sara.  Et cette fois, Vilal ne répondit pas... Pfft! Se faire voler la vedette par un chocobo... et pourtant, Sara aimait énormément Tio. Il ne fallait pas en douter. D'ailleurs elle avait vite fait de vérifier ce qu'avait dit Guido quand au fait qu'elle puisse voir Tio par la fenêtre de la chambre. C'était une chambre assez spacieuse et confortable, bien mieux que ce qu'ils avaient eu à la Porte Sud, pourtant, à part le fait d'avoir une baignoire en plus, Sara n'en avait rien à faire.

Elle n'était vraiment pas au meilleur de sa forme. Elle prépara les affaires comme un automate, et remarqua à peine le changement de vêtements du commandant qui la remercia pour les plantes. Elle se contenta d'un signe de tête, jeta juste un œil sur son bras blessé et se précipita dans la salle de bain pour s'y enfermer. Elle soupira en s'asseyant sur le rebord de la baignoire, la tête dans les mains. Retira son ruban des cheveux et le lança un peu plus loin, elle prit une minute pour laver ses vêtements et les étendre pour qu'ils sèchent. S'ils n'étaient pas secs à l'heure du départ, ils finiraient de sécher ailleurs. Puis elle prit son bain. Enfila sa robe bleue de la veille et cette fois noua un ruban juste en dessous de sa poitrine. Elle passa un tissus humide sur ses bottes avant de les enfiler à nouveau. Lorsqu'elle sortit, le commandant l'attendait. Finalement, elle devait attendre un peu trop de lui, il n'était que son chef, mais pas un ami. Il faisait déjà sans doute plus qu'un chef devait faire pour son subalterne. Sara s'approcha de lui, il était très élégant, si ce n'était cet air revêche qu'il arborait toujours... il désigna la porte. Il l'emmènerait dans un restaurant, tenu par un Kwe, à fortiori! Le cœur de Sara ne fit qu'un bond, ses yeux s'illuminèrent à nouveau.

Hein?! Euh... Vrai-ment?! Il n'y avait aucun doute... c'était la recette idéale pour redonner à Sara le sourire. La promesse d'un bon repas et sans doute une petite attention même assez bien dissimulée. Génial!!! Je vais y gouter!!! se dit-elle ragaillardie.

Commandant!!! Merci!!! Merci du fond du cœur! Bien sur que Sara avait articulé chaque mot bien comme il faut. Et puis ce restaurant... c'était l'occasion idéale de se souvenir de ses cours de savoir-vivre. Il n'y avait rien à redire... elle devait beaucoup à son ami.

Quand je raconterai ça à Alexandrie... Et ce n'était que le début. Sara suivit Vilal dans le dédale des ruelles de Lindblum... cette ville était beaucoup plus vivante qu'Alexandrie... c'était sur. Sara ne s'ennuya pas du tout le long du chemin. Elle s'arrêta deux secondes pour récupérer une peluche de Mog qu'un enfant avait laissé tomber pour lui rendre. Le laisse plus tomber, uhm?! Puis elle s'excusa rapidement auprès du commandant avant de reprendre la route. Ils arrivèrent enfin au restaurant. Sara huma l'air avec satisfaction. Y'a pas d'doutes! Ça c'est d'la cuisine! Elle salua la fille qui les accueillait et eut les yeux qui brillèrent une nouvelle fois à la lecture du menu... elle ne comprenait rien aux noms... mais il y avait une description en dessous. Elle eut du mal à choisir mais prit finalement un plat unique, mais qui comportait des légumes, des pommes de terres, de la viande et un (surement) délicieux bouillon. Sara regardait les plats arriver sur les tables environnantes... tous semblaient délicieux et sentaient affreusement bon! Son plat arriva et elle y gouta et put enfin le confirmer, elle regarda Vilal:

C'est... vraiment bon. Sara pensa encore à ce que Vilal avait dit sur la cuisine des autres mondes... mais elle n'eut pas le temps de regretter ou de se faire de soucis, car ce repas était digne d'un roi, à ses yeux. Lorsqu'ils eurent terminé le repas, la jeune femme remercia encore le commandant et voulut payer sa part. Mais Vilal tenait à l'inviter. Bon, f'pas r'fuser un cadeau... Une fois près de la porte, Sara entendit un son qu'elle connaissait bien... Bong bang banbang... BANG! Des feux d'artifices! Oh!!! j'veux voir ça!!! Elle regarda tout autour d'elle... mais les rues étaient trop étroites et les toits trop hauts. Elle ne voyait rien.

Pas moyen... elle courut jusqu'au prochain carrefour... rien... oh la la... la tentation était trop forte! Elle regarda en direction de Vilal qui sortait à peine du restaurant, faisant une demi-grimace... autant pour s'excuser que pour demander une autorisation qu'elle n'aurai sans doute pas eue... mais elle n'attendit pas: elle attacha sa robe et grimpa jusqu'à une plate forme sur un toit, oui, elle n'eut aucun mal, malgré ses membres encore un peu endoloris, elle avait passé son enfance à grimper. Elle l'avait fait si vite que Vilal ne devait même pas avoir compris ce qui se passait (enfin surement que si... mais... l'empêcher de grimper était une autre paire de manches). Il n'y avait aucune ouverture sur la dalle, personne ne pouvait venir lui faire la moindre réprimande... en plus quoi? Elle repartait le lendemain. Elle regarda tout autour... et trouva ce qu'elle cherchait.

Les voilà!!! J'les vois... Vous d'vriez voir ça commandant... Sara n'imaginais pas vraiment ce que Vilal pouvait penser de ce qu'elle avait fait. Et encore moins ce qu'il déciderait de faire... Est-ce qu'il allait la planter là? La réprimander? La renvoyer?! Aimait-il les feux d'artifices, lui aussi? Oh et puis quoi?! Sara s'en fichait bien... après tout ça serait sa décision, ne lui avait-il pas dit d'être elle même?! Eh bien voilà! Elle était encore sur son monde, avait Tio... et avait même gouté la meilleure cuisine de tout Héra! Elle détacha sa robe, qui la gênait une fois debout et s'installa pour regarder les gerbes de feu qui se dessinaient dans le ciel de Lindblum. Tout comme à Alexandrie les jours de fête. Mais elle aimait tellement les feux d'artifices...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Dim 24 Aoû - 20:03

Vilal
Honnêtement, Vilal ne s'était pas attendu à ce que Sara soit si heureuse d'un simple dîner dans un restaurant. Certes, il s'agissait probablement d'un des seuls restaurants tenus par un kwe, mais tout de même! En tout cas, la jeune femme était aux anges et semblait se régaler.

Mine de rien, cela avait un avantage: cela lui avait cloué le bec. Elle était tellement concentrée sur la nourriture qu'elle ne lui posait aucune question, et le chevalier appréciait grandement ce silence. Il pouvait ainsi récupérer tranquillement de son périple, on ne voyait même pas la gêne créée par sa blessure au bras, il faut dire qu'il ne la sentait presque plus, bien que ce serait un peu mieux une fois qu'il aurait passé une bonne nuit de sommeil.

Lorsque Sara chercha à payer sa part, il refusa en laissant simplement la somme convenue sur la table avant de se lever, puis il y eut un bruit qu'il connaissait lui aussi, si bien qu'il fut contraint de suivre la jeune femme à l'extérieur afin non pas de voir le feu d'artifice, mais seulement de la garder elle dans son champs de vision. Car c'était bien beau de pouvoir grimper sur les toits ou autre pour voir le spectacle, mais encore fallait-il qu'elle puisse retrouver le chemin du retour. Lui n'avait que faire des feux d'artifice, aussi il se contenta de la suivre, et dès qu'elle s'installa quelque part pour le voir, il resta simplement en dessous, appuyé contre un mur, les bras croisés et les yeux clos à attendre que cela se termine. Non, il ne la réprimanderait pas, elle faisait ce qu'elle voulait de son temps libre, mais juste que ces petite ruelles de Lindblum étaient traîtresses et qu'il fallait pouvoir les suivre!

Il n'eut pas de mal à reconnaître le bouquet final, d'ailleurs, un petit garçon avait essayé de grimper sur le toit, et si Vilal n'était pas du genre agile pour monter par lui-même, il était assez grand et fort pour attraper l'enfant et le hisser dans les hauteurs pour qu'il puisse rejoindre Sara et voir la fin du spectacle. Par la suite, il l'aida à descendre en tendant les bras en hauteur et le poser au sol, puis il tendit la main à l'attention de Sara avec un regard neutre

«Besoin d'aide? Au pire, tu peux sauter.» avec sa robe, elle n'était pas bien lourde donc il pourrait la rattraper aisément.

Par la suite, ils firent le chemin en sens inverse en longeant les remparts cette fois. Ils tombèrent sur une petite place où des gens jouaient de la musique et d'autres s'amusaient à danser. Inutile de le préciser, Vilal ne savait absolument pas danser et pour cause, il n'y voyait pas d'intérêt. Il s'arrêta malgré tout pour les regarder un instant, comme s'il pouvait apprendre des techniques de combat rien qu'en les regardant, puis une jeune fille au large sourire s'approcha de lui pour lui demander une petite danse, et sans le moindre tact, il se contenta de hocher de la tête de gauche à droite.

«Je ne danse pas.» fronçant du nez, elle essaya de partir dignement, mais un jeune homme la suivait de près avant de se diriger vers Sara, quoi qu'il regardait Vilal avec inquiétude avant de tendre timidement la main vers elle
«Euh... ça vous dit de danser?» le chevalier détourna volontairement les yeux pour regarder l'horizon au delà des remparts, histoire de dire à Sara qu'elle faisait ce qu'elle voulait, qu'elle n'avait pas à avoir son accord.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Lun 25 Aoû - 20:28

Sara
Un air de fête flottait en ville... en sortant du restaurant, Sara entendit un son qui allait lui donner des ailes. Des feux d'artifices... elle grimpa à la première maisonnette qu'elle vit pour profiter du spectacle. Dommage pour Vilal... qui resta en bas du mur à l'attendre. Car le spectacle, étincelant de couleurs et de lumières, se jouait sans lui. Sara n'aurait pas pensé une seconde que son chef, qui semblait si fort aurait eu du mal à grimper au mur. Pourtant alors que le rythme des explosions s'accélérait, Sara entendit un bruit près d'elle. Un petit garçon, haut comme trois pommes se faisait hisser jusqu'au toit par... Vilal lui même! Sara aida le petit à grimper. Tous deux avaient les mêmes étoiles dans les yeux et Sara s'en voulut un peu de ne pas avoir vu ce petit alors qu'elle grimpait. Peut-être qu'il avait raté une partie du spectacle de cette manière, il l'avait surement vue monter. Elle tenta de se faire pardonner en le hissant encore plus haut, sur le couronnement d'une cheminée et en le tenant pour ne pas qu'il tombe, mais sa tête arrivait juste à la hauteur de celle de Sara.

La fin du spectacle ne tarda pas et le petit eut un long soupir de tristesse. Sara lui sourit et ils retournèrent vers l'endroit où ils étaient montés. Vilal aida le petit à descendre... L'est pas si insensible... p'quoi il fait comme si? et puis vint le tour de Sara. Elle attacha sa robe et sonda la distance jusqu'au sol. Son genou était encore fragile. Il ne fallait surement pas qu'elle se blesse à nouveau, surtout pour des idioties... cette fois les reproches seraient justifiés. Vilal lui tendit la main et elle l'attrapa au vol alors qu'elle sautait pour le rejoindre.

Merci. lui dit-elle dans un souffle, puis elle redressa sa robe et était fin prête pour le retour. Le petit garçon revint vers Sara et Vilal pour les remercier et donna à Sara une petite fleur qu'il avait cueillie un peu plus loin.  

Oh!!! C'est qu't'es trop mignon, toi! T't'appelles comment? Il répondit à Sara avant de courir à nouveau vers un groupe de personnes au loin. Sara cria dans sa direction en le regardant partir avec un grand signe de la main: Fais attention à toi! Cette fois ils repartirent. Mais ce n'était pas par la même route. Comment Sara aurait pu se repérer facilement dans cette ville si Vilal changeait de route comme ça? Mais au moins, elle pouvait visiter un peu.

C'gentil d'avoir aidé le petit Godric à grimper! V'z'êtes pas si dur final'ment. Sara savait vraiment mettre les pieds dans le plat parfois, n'en déplaise à son chef. Mais est-ce qu'il était vraiment son chef à cette heure tardive? De toute façon ils arrivaient à une charmante petite place... où jouaient des musiciens, sous un trait de lumières. Des gens les regardaient simplement assis à des tables un verre à la main, d'autres encore dansaient sur leur rythme entrainant. Vilal s'arrêta et Sara l'imita regardant les musiciens un sourire vissé sur le visage. Elle vit la jeune femme s'approcher de Vilal, elle pensait que c'était peut-être une connaissance de ce dernier. Mais il n'en était rien. Elle venait de se faire congédier par le commandant. Sara eu envie de rire mais se retint. Elle n'avait vraiment pas de chance... Sara regardait les musiciens achever leur chanson, surement qu'une autre allait suivre... et tourna la tête, alors qu'on lui adressait la parole. Un jeune homme lui demandait de lui accorder une danse? Sara le regarda tout d'abord les yeux ronds. Ça faisait si longtemps qu'elle n'avait pas dansé. Elle regarda Vilal qui était toujours comme un piquet à côté d'elle. Impossible de trouver son regard. Elle finit par hausser les épaules et prendre la main du garçon Rien qu'un morceau, alors.

Elle le suivit un peu plus loin sur la place, alors qu'un morceau commençait. C'était un morceau assez classique, le rythme n'était pas vraiment inconnu de la jeune femme, elle n'eut donc aucun mal à enchainer les pas au son de la flute. Ses cheveux flamboyants et sa robe volant alors qu'elle changeait de direction, c'était une danse typique des fêtes de villages; il n'était pas rare de changer de partenaire en cours de morceau, mais celui-ci n'était pas très long et l'occasion ne s'était pas présentée souvent. Le violon raisonnait entre les murs de la petite place. Avant de s'éteindre, les danseurs saluaient leurs partenaire et chacun pouvait rester à attendre le prochain morceau ou arrêter selon les cas. Sara s'arrêta et repartit à pas rapides vers Vilal:

V'voulez pas danser? V'savez, l'air de rien... c'très sérieux la danse... Mon grand père disait toujours: Sara imita la voix de son grand père: « Sara quand tu saura chanter et danser, tu saura tout faire! » L'agilité, l'équilibre, la coordination, la vivacité... j'suis sur qu'ca sert pour savoir bien s'battre... dit-elle, le regard aiguisé. Mais... n’était-ce pas tombé dans l'oreille d'un sourd? Un autre morceau commençait... mais Sara n'allait pas forcer le commandant à rester là, à la regarder danser. Nononon! Ça l'ennuyait de le savoir là à rien faire, il finirait par s'enraciner. Et qui l'entrainerait? Si encore il voulait danser... Elle décida donc de reprendre la route vers le Petit Mog Rouge.

Laissez tomber... on peut rentrer, dit-elle gardant le sourire. Elle le devança, l'air décidé et serein. Mais... par où c'était au fait?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Mar 26 Aoû - 11:09

Vilal
L'attente de la fin du feu d'artifice ne fut pas si longue. Le bouquet final était un indice révélateur de la fin de la soirée, et il aida ensuite le petit garçon à descendre avant de faire de même pour Sara. Celle-ci semblait s'étonner du fait qu'il ait agi ainsi et le chevalier se contenta de garder un air des plus neutres
«Je n'ai jamais dit être dur, en dehors de l'entraînement. Je ne me contente que de l'essentiel.» et à ses yeux, les loisirs ou autres, ça entrait dans le superflu. C'était pourquoi il ne s'intéressait pas au théâtre ou à ce genre de choses, et comme elle allait le constater plus tard, à la danse.

Ils étaient sur le chemin du retour de l'auberge, longeant les remparts, ils tombèrent sur une petite place où des gens s'amusaient à sauter et danser! Une femme avait cherché à avoir son attention mais s'était fait gentiment envoyé sur les roses, avant qu'un jeune homme ne tente sa chance avec Sara. Vilal avait alors volontairement détourné les yeux pour qu'elle comprenne qu'elle n'avait guère besoin de son autorisation pour se lancer.

Le rythme était du genre entraînant, et si bon nombre de passants étaient du genre à au moins taper du pied, Vilal s'était contenté de s'approcher des remparts pour regarder le paysage en attendant qu'elle ait terminé. Lorsqu'elle revint vers lui, se demandant si elle ne pourrait pas le convaincre d'essayer la danse, il se retourna en gardant cet air toujours aussi sérieux

«Danser nécessite de l'équilibre, de l'agilité, mais surtout le sens du rythme. Je ne dispose d'aucune de ces aptitudes et elles ne me sont pas utiles dans ma façon de combattre. En revanche, elles sont utiles pour ton propre style. Chacun s'adapte en fonction de ses capacités, la danse ne me sert à rien pour ma part.» et comme dit plus haut, le côté amusement ne l'intéressait pas davantage.

En tout cas, elle n'insista pas et ils reprirent donc la route vers l'auberge du Petit Mog Rouge pour pouvoir se reposer. Avec tout ça, elle était déjà en sueur, ce qui impliquait une autre douche surement. Un effort inutile donc aux yeux du chevalier.
Pas d'autre halte cette fois, ils avaient rapidement retrouvé la rue principale jusqu'à rejoindre l'auberge. Une fois dans la chambre, Vilal retira sa veste et attendit que Sara se rende dans la salle de bain pour se changer, il remit en réalité sa combinaison de combat, plutôt moulante qui le couvrait des pieds - comme des chaussettes - jusqu'aux poignets et au cou, toujours se tenir prêt en cas d'attaque, si jamais il devait se lever en urgence, cette tenue suffisait déjà à le protéger un peu.

Son épée était calée entre le sommier et le matelas du côté de sa main gauche - car la droite était côté fenêtre, et il la mettait toujours à l'opposé d'une entrée potentielle - et il s'allongea tranquillement avec juste la lampe de chevet allumée en attendant que Sara vienne se coucher.
Le lendemain, ils pourraient donc faire leurs achats avant de partir pour Gaïa. Le point le plus proche, si ses souvenirs étaient bons, était la petite ville de Kalm. Il n'y était pas encore allé, et ça impliquait donc par la suite une longue route jusqu'à Junon, leur véritable point d'arrivée. Ils n'étaient pas au bout de leur voyage.

Lorsque la jeune femme vint se coucher, il se contenta de lui souhaiter une bonne nuit en lui rappelant qu'ils se lèveraient à l'aube. Au moins, ils servaient le petit déjeuner dans cette auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Mar 26 Aoû - 17:59

Sara
«Je n'ai jamais dit être dur, en dehors de l'entraînement. Je ne me contente que de l'essentiel.»
Ces mots était difficiles à comprendre pour Sara, elle était si différente de lui. Non pas qu'elle ne pourrait pas se « contenter de l'essentiel » comme il disait, mais... elle trouvait ça si naturel de parler aux gens et de faire des choses joyeusement avec eux... Enfin, bravo à Vilal, il avait réussi à clouer le bec à Sara quelques bonnes minutes.

Ils arrière à une place où Sara dansa avec des villageois. Une activité simple et saine, à ses yeux... mais Vilal ne semblait pas penser pareil. La danse pouvait même s'avérer utile dans la technique de combat. Sara avait bien tenté sa chance de lui faire changer d'avis, mais il avait toujours réponse à tout et surtout quand c'était pour refuser quelque chose! Sara souffla sur une mèche qui tombait sur son visage avec une moue boudeuse... de toute façon, il n'y ferai pas attention, comme toujours. Décidément, c'vraiiiiment pas gagné! pensa Sara, elle haussa les épaules et lui dit: V'z'avez t'jours réponse à tout, pas vrai?!

Finalement, Sara ne se plut pas tellement à danser en sachant que Vilal allait rester à attendre sans rien faire une fois de plus. Elle rentra donc avec lui à l'auberge. Une fois dans la chambre elle passa par la salle de bain, mais elle n'y resta pas longtemps, le temps de mettre sa robe à prendre un peu l'air et de se passer un linge humide sur le corps et le visage. Puis elle sortit et souhaita elle aussi une bonne nuit à Vilal, avant de s'enrouler dans les draps pour dormir.

Enfin... dormir... non. Elle n'y arrivait pas vraiment, avec tout ce que lui avait déjà dit Vilal, elle s'interrogeait. Pourquoi était-il aussi froid ? Est-ce qu'il était heureux ? Malheureux ? Que pouvait-elle faire pour lui ? Est-ce qu'on peut être heureux sans jamais avoir de raisons de sourire ? Est-ce qu'il avait une famille, des amis quelque part ? N'y avait-il rien qui puisse le détendre un peu ? Allait-il passer sa vie à ronchonner et à penser que tout est inutile alors qu'il n'essayais même pas ? Il avait bien dit que la danse serait inutile pour lui... Et puis, où allaient-ils ? Qu'allaient-ils y faire ?

Sara passa presque une heure sans trouver le sommeil, elle essaya de bouger le moins possible pour ne pas déranger Vilal. Elle ne s'était jamais posé autant de questions... mais c'était sans doute qu'elle n'avait pas eu de raisons de s'en poser avant aujourd'hui. On disait que les rencontres changeaient les gens... Sara avait déjà commencé à changer, elle aussi?

Le sommeil la quitta bien tôt également, ce matin. Sans doute avait-elle trop dormi lorsqu'ils étaient à la Porte Sud, l'avant veille. Elle ne sentait presque plus aucune douleurs aux muscles, seul son genou restait douloureux au toucher. Quoi qu'il en soit, elle se hissa sur la pointe des pieds pour vérifier que Tio allait bien, ce qui semblait être le cas. Enfin, Sara sortit discrètement de la chambre après s'être changée, habituelle chemise blanche et pantalon pourpre de l'avant veille. Elle avait laissé un mot à Vilal avec le papier et la plume qui étaient proposés sur un bureau dans la chambre. Son écriture n'était pas très belle ni très assurée, mais elle avait pu dire ce qu'elle voulait. Et puis, ne valait-il mieux pas faire quelques fautes que de ne pas savoir écrire du tout?! « Bon jour. Je vous attens en bas. Sara. » Elle déposa la plume, mais la reprit aussitôt. « Oh ! C'est quoi lessentiel, pour vous ? » Cette question avait de grands risques de rester sans réponse, mais ça valait toujours le coup d'essayer! Peut-être qu'à l'écrit ça passerait. Et si jamais la jeune femme n'avait pas de réponse, et que Vilal non plus... il pourrait peut-être trouver cette réponse pour lui même. Car c'était ça l'essentiel, finalement, de savoir ce qui est essentiel pour nous et de s'y tenir, même si ça ne devait pas forcément plaire aux autres. C'était ce que cette nuit avait appris à Sara, toutes ces questions sur Vilal... s'étaient finalement réunies en cette unique question.

Elle s'en alla, marchant sur la pointe des pieds. La curieuse avait mené son enquête et put enfin rencontrer un mog en ces lieux qu'elle trouvait si mal nommés. Il n'était pas tellement rouge, mais en discutant avec lui, elle comprit tout. Guido était là, lui aussi. Sara s'entendait très bien avec les enfants et les animaux, elle aimait beaucoup leur façon si simple de parler et de se comporter. Sara pouvait se ressourcer pour le voyage qui l'attendait de cette manière. Tous les trois discutèrent un moment, riant, racontant des anecdotes variées... jusqu'à ce que Vilal soit prêt à manger. Lorsqu'il arriva, la conversation cessa, Sara se tourna vers lui, se leva et l'accueillit avec le sourire, comme il se doit (les autres avaient salué le commandant avant de s'en aller, un peu plus loin) :

Bonjour commandant! Ça va vot' bras?

Il était grand temps de manger. Une nouvelle et longue journée les attendaient surement. Sara ne savait pas vraiment où ils allaient et comment était le chemin jusque la bas... mais elle était prête.

V'croyez qu'on trouvera t'jours des auberges pour dormir l'soir? On d'vra pas dormir à la belle étoile d'temps en temps? Juste une question de plus qui trottait dans la tête de Sara alors qu'elle mangeait. Le temps était aussi arrivé d'aller faire les courses pour aller jusqu'à Gaïa. Sara ne manqua pas de se faire une publicité toute innocente. Mais qui mieux qu'une marchande pouvait trouver les meilleures affaires, tant en qualité, qu'au meilleur prix?

J'connais bien le monde des marchés, v'savez?! Que le commandant ne se vexe pas de cette expression... « v'savez » n'était pas une façon de dire « moi je sais! » mais plutôt de dire « Je ne vous décevrai pas », en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Mer 27 Aoû - 8:57

Vilal
Est-ce que Sara se moquait de lui? Il ne saurait le dire, de toute manière, Vilal n'était pas vraiment apte à cerner ce genre de chose, son don d'empathie était probablement plus proche de celui d'une moule qu'autre chose.
«Je n'ai réponse qu'à ce que je sais.» pour preuve, elle lui avait posé des questions sur les cristaux, et en cela, il n'en savait rien.

Ils rentrèrent à l'auberge, et contrairement à la demoiselle, le chevalier n'eut aucun mal à s'endormir. C'était justement l'avantage de ne pas se soucier du superflu, on ne s'encombrait pas l'esprit et on pouvait donc se reposer plus efficacement. De même, les mouvements de la jeune femme dans son lit ne le perturbèrent pas. Un peu au début, mais c'était juste le temps que son cerveau s'habitue au bruit qu'elle faisait pour le différencier d'une éventuelle intrusion par la suite.

Le lendemain, il fut réveillé dès qu'elle se leva. Une habitude de militaire d'être réveillé à la moindre occasion. Malgré tout, elle gigotait tellement qu'il avait préféré attendre qu'elle quitte la pièce avant de se lever enfin pour aller se préparer. De toute manière, il lui fallait un peu de temps pour remettre son armure.
Il trouva le mot sur sa table de chevet et haussa un sourcil avant de soupirer, jetant le bout de papier à la poubelle, il se rendit dans la salle de bain pour se débarbouiller un peu. Il vérifia l'état de son bras qui était désormais guéri et pouvait donc se passer de bandage, puis il remit son armure avant de descendre pour le petit déjeuner.

Il demanda un café ainsi que du pain, du beurre et de la confiture. Le tout avec aussi un jus de fruits histoire d'avoir tous les nutriments essentiels dès le matin. Il salua Sara qui était accompagnée d'un mog et du jeune garçon qui s'occupait des chocobos.

«Bonjour. Mon bras est guéri. Merci.» le jeune garçon eut un regard qui en disait long après avoir observé le chevalier, le genre de regard qui dit "on doit pas rigoler tous les jours avec lui!" mais Vilal ne s'en souciait pas, et de toute manière, il n'était pas plus apte à comprendre ce genre de regard que de savoir si on se moquait de lui ou non.

Alors qu'il buvait son café, la demoiselle reprit la parole à propos des auberges, et comme à son habitude, il ne tourna pas autour du pot

«Non. Il nous arrivera de dormir à la belle étoile, il faudra faire des tours de garde ou bien se munir d'une tente.» malheureusement, c'était souvent assez cher, mais au moins, ils seraient à l'abri des monstres.

Une fois le petit déjeuner avalé, le duo se rendit en ville. La priorité était d'acheter un chocolégume pour Tio, il fallait espérer en trouver. Sara commença rapidement à marchander, surement pour se faire un peu d'argent. Malheureusement, malgré tous leurs efforts, impossible de trouver un chocolégume de la bonne couleur, un de ceux qui donneraient assez d'énergie au chocobo pour traverser les océans. Croisant les bras, le chevalier toisait la personne qui en vendait du regard

«Je suis désolé... mais avec tous les aéronefs de Lindblum, ce n'est pas rentable pour moi d'avoir ce genre de chocolégumes!» soupirant, le jeune homme prit une profonde inspiration pour réfléchir. Voilà qui était embêtant, très embêtant. Ils allaient donc devoir se renseigner pour emprunter un aéronef qui les conduirait jusque sur Gaïa. Mais il en fallait un assez grand pour emmener Tio avec eux quand même.

Il se tourna vers Sara, ses talents de marchandages n'allaient pas leur être bien utiles ici.

«Il va falloir que nous nous rendions au château, au hangar des aéronefs pour en emprunter un. Je te le dis tout de suite, c'est cher, j'espère que tu as pu récolter un peu d'argent avec ton commerce, car je doute avoir assez sur moi pour nous deux.» en tout cas, cela impliquait de ne pas faire davantage d'achats pour le moment. Il n'avait pas envie de prendre le risque de se retrouver sans assez de gils pour le voyage.

Il fit donc signe à Sara de le suivre, sauf si elle tenait absolument à acheter quelque chose avant de partir, mais il faudrait compter environs 1000 gils pour eux deux afin d'emprunter un aéronef, donc au moins 500 gils chacun. Il valait mieux économiser dès maintenant.
Cependant, le vendeur de chocolégumes l'arrêta un instant en tendant le bras vers lui.


«Hey monsieur! Si vous avez besoin d'argent, y'a la Fête de la Chasse qui va commencer dans une heure... y'a quelques gils à se faire vous savez? Et vu que vous avez une armure...» le chevalier plissa un instant des yeux. La fête de la chasse, elle offrait souvent des récompenses intéressantes oui. Il se tourna vers Sara, cela leur ferait perdre un peu de temps, mais juste la matinée finalement. S'ils prenaient un aéronef ensuite après midi, ils arriveraient sur Gaïa en fin de journée. Ils ne perdraient pas tant de temps que ça finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Mer 27 Aoû - 17:08

Sara
Sara était un peu désespérée par ce que disait Vilal. Elle se sentait même un peu, non pardon... vraiment triste pour lui... sa vie semblait ennuyeuse à mourir. Elle espérait donc, du fond du cœur, pourvoir y changer quelque chose... mais s'il le voulait bien lui... Et rien n'était moins sur! Mais pour Sara, comme pour beaucoup d'autres: l'espoir fait vivre, comme on disait.

Et au moins, la jeune femme se savait rien du manque total d'intérêt qu'il avait envers elle. Elle aurait sans doute laissé tout en plan, qu'on l'accuse de désertion ou pas. Qu'elle doive aller se cacher au fin fond d'une grotte à Dol. Et même si ça devait gâcher son rêve de devenir Amazone. Quoique... bon elle y aurait sans doute réfléchi et serait restée, mais dans quelle détresse?

Quand le commandant arriva avec son visage de fer, Guido regarda Sara, son regard en disait long, mais Sara haussa simplement les épaules, l'air de dire Mais bon... qu'est-ce tu veux qu'on y fasse? Le petit déjeuner se passait et Sara avait des questions, comme toujours. Même si elles étaient rarement existentielles, comme elle avait eu la veille au soir. Vilal lui répondit avec son éternelle bonne humeur et enthousiasme qu'ils devraient bien dormir dehors parfois...

J'vois... C'cher les tentes... si j'avais pensé, j'aurai pu construire une pour l'apporter! Sara frisa le nez rien que de penser à tout ce à quoi elle n'avait pas dû penser avant de partir. Mais déjà, Sara et le commandant avaient terminé le petit déjeuner et après une petite visite dans l'enclos de Tio, c'était parti pour le marché. Sara était comme un coq en pâte! Elle vendit quelques marchandises récupérées dans les sacs de Tio, on en trouvait d'aussi bons qu'à Alexandrie et bien sur... dans sa ferme! Elle put vendre de quoi récolter quelques centaines de Gils! Une petite fortune pour elle, en si peu de temps, mais Vilal ne tarda pas à lui annoncer une nouvelle qui allait faire retomber un petit peu son enthousiasme. Elle regarda le vendeur, l'air maussade, puis regarda à nouveau Vilal:

J'ai pu vendre pour... cent, deux cents... cinquante... 300 Gils. C'pas assez, hein?! demanda-t-elle avec peu d'espoir. Non en effet, ce n'était pas assez... Et faut aussi payer pour Tio? Oui et non... là peut-être que Sara pourrait faire marcher son don pour le marchandage.

Sara s'apprêta alors à suivre Vilal, rangeant bien sa bourse dans la poche qu'elle gardait toujours sur elle. Pas question de se la faire voler! Mais le même vendeur qui avait annoncé qu'il n'y aurait pas ce qu'ils cherchaient à Lindblum les arrêta pour leur parler d'une fête... ses yeux s'ouvrirent un peu plus... Vilal la regarda, il semblait attendre quelque chose d'elle... mais quoi? Elle regarda le vendeur à nouveau avant de demander avec le sourire:

Et c'tait pour ça les feux d'artifices?! Si on peut voyager avec ça...  Elle se tourna vers Vilal: On peut pt't'être essayer, commandant? Ç'sra bon pour l'entrain'ment! Et... On fait comment pour s'insc... Sara se rendit compte qu'elle n'était pas seule et qu'elle devait plutôt laisser ton chef décider lui même de ce qu'il y avait à faire ou pas... elle se tut et se tourna vers Vilal, montrant qu'elle avait compris qu'elle n'avait pas à décider de ça, elle se redressa et fit face à Vilal: Commandant, c'vous qu'voyez! Moi, j'vous suis! Au pire... On peut toujours trouver un autre moyen de gagner de l'argent...

Quand on disait que Sara s'embarquerait dans n'importe quoi parfois... en voilà bien l'exemple. Elle ne savait même pas vraiment en quoi consistait cette fête de la chasse... Pourtant elle avait dû en entendre parler, elle en était sure. Ça lui était juste sortit de la tête, eh on ne peut tout de même pas tout retenir! Même pas pour une fille comme Sara qui s’intéressait à tout.

Si la réponse était oui... on pouvait compter sur Sara pour qu'elle court là où il fallait pour les inscriptions. Il restait une heure? Ce n'était pas beaucoup. Mais elle serait prête quoi qu'il en soit. Elle attendit donc que son chef lui donne les ordres qu'il voulait. Elle n'avait pas encore réussit à définir ce qui devait être le travail ou pas dans ce voyage. Et Vilal ne l'aidait pas beaucoup, vue la façon dont il se comportait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Mer 27 Aoû - 17:24

Vilal
Étrange que le soldat n'ait pas anticipé l'enthousiasme de Sara à l'idée de participer à cette fête de la chasse. Mais d'un autre côté, il se demandait si seulement elle savait de quoi il retournait? Certes, elle avait apparemment compris que ça pourrait être un bon entraînement, mais pour le reste?

Les bras croisés, il la toisa un moment jusqu'à ce qu'elle se calme un peu.

«La fête de la chasse est un événement dangereux. Les monstres envoyés dans la ville sont bien réels, et peuvent t'attaquer sérieusement. D'autant que ce n'est pas une épreuve en équipe, mais individuelle, je ne serai pas là pour te protéger.» car bon, il n'était pas vraiment sur qu'elle comprenne totalement dans quelle situation ils allaient plonger. Le concernant, il savait qu'il ne risquait pas grand chose, il avait déjà assisté à plusieurs de ces fêtes et les monstres présents n'étaient généralement pas bien méchants. Surtout quand on portait une armure.

Malgré tout, il voyait bien que ce n'était pas le genre de choses qui allait modérer son enthousiasme et finalement, après un léger soupir il lui fit un signe de tête pour qu'elle le suive.

«Allons y, de toute manière, nous n'avons pas beaucoup le choix.» à part retourner sur les plaines pour combattre encore et encore des monstres, mais honnêtement, quitte à risquer sa vie, autant le faire en ville lorsqu'il pouvait y avoir des guérisseurs à proximité.

Sur le trajet, il se tourna vers elle, on pouvait presque entendre une pointe d'inquiétude dans la voix

«Méfie toi, il y aura des meidens au cours de la fête, je pense que ce sont les plus dangereux que tu auras à affronter. Surtout s'ils sont en groupe. N'oublie pas ce que je t'ai appris, ton style de combat est davantage basé sur l'agilité et donc sur l'esquive! Au maximum cherche à ne pas te faire toucher plutôt qu'à parer de ton épée.»

Ils arrivaient au niveau de la grande place où il fallait justement s'inscrire. Il y avait encore des gens qui faisaient la queue, donc ils n'étaient pas trop en retard.
«Un phacoche sera libéré un peu plus tard. Quoi qu'il arrive, ne l'affronte pas seul. Essaie de l'attirer vers d'autres concurrents pour que vous soyez plusieurs sur lui. De toute manière, les points seront partagés.»

Prenant une profonde inspiration, le jeune homme s'avança et laissa d'abord Sara s'inscrire avant de faire de même. Les concurrents étaient ensuite tous rassemblés sur la place avant que les monstres ne soient lâchés et que chacun soit contraint de se lancer à leur poursuite. Il y avait pas mal de participants, mais Vilal ne s'en préoccupait pas vraiment. Faisant craquer ses phalanges, il se tourna alors vers la demoiselle une dernière fois.

«L'essentiel, c'est ce qui est nécessaire pour nous maintenir en vie.» ainsi, il répondait à sa question avant que le coup d'envoi ne soit lancé.
=========================
Sara et Vilal s'inscrivent à la fête de la chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Mer 27 Aoû - 17:56


Source: Lindblum by ~eolneth (modifiée)
Évènement!
Si autrefois, la fête de la chasse n'avait lieu qu'une fois par an, depuis la fusion des mondes, elle est devenue mensuelle! Une fois par mois, les plus grands combattants se lancent à travers la ville afin de pouvoir vaincre le plus de monstres possible et ainsi garnir les assiettes des villageois le soir venu dans un grand banquet!

Inscriptions: à la forge dans le Quartier Commerçant.

Règles du jeu: le top départ se fait sur la grande place du quartier ouvrier. Par la suite, parcourez les rues de la ville toute entière à la recherche de monstres à vaincre! Le MJ déterminera de façon aléatoire non seulement les monstres que vous affronterez, mais également leur nombre! Vous avez à chaque fois un poste pour vaincre (en rp) ceux qu'il met sur votre route.
Liste des monstres et leur valeur:
Moinosor: 2 points (30%)
Eskuriax: 4 points (40%)
Meiden: 8 points (20%)
Phacoche: 30 points (10%)

La fête se termine une fois qu'un joueur tombe sur le phacoche et l'achève. Notez que si vous vous mettez à plusieurs sur un monstre, les points sont divisés par le nombre de combattants! Le MJ déterminera un certain nombre de concurrents et leur administrera des points de la même manière que pour les joueurs.

Gains:
1er: 1 évolution pour son arme (s'il a le niveau), ou 1 gemme au choix du niveau maximal auquel il a droit
2ème: une nuit gratuite pour deux dans la plus belle suite de l'auberge
3ème: 500 gils
Au delà: une potion pour la participation.

Bonne chance!
=========^.^=========
Sara rencontre Eskuriax x4
Vilal rencontre Meiden x4
=========^.^=========
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Mer 27 Aoû - 22:57

Sara
Non, Sara ne savait pas vraiment à quoi s'attendre. Mais si c'était une fête, ça pouvait pas être si dangereux... si? Elle écouta ce que Vilal avait à dire. Pas là pour me protéger?!

J'comprend. V'faites pas d'soucis pour moi. Et puis quoi? Si c'trop dangereux j'grimperai sur un toit, ou alors j'trouvrai bien aut' chose. Mais c'bêtes n'ont qu'à bien s'tenir! Le commandant soupira, apparemment il n'était pas convaincu. Sara le suivit sans rien ajouter. Mais pour une fois, c'est Vilal qui fut le plus bavard. Quequ'chose le turlupine, lui! Le commandant parla a Sara des Meidens, ces fichus Meidens qui avaient blessé son commandant et fait un gros bleu au genou! De sa façon de combattre... Sara sourit, malgré elle:

J'tacherai d'y faire attention, commandant. J'les ai observés c'salles bêtes... elles m'auront plus! Par contre elle nota bien dans un coin de sa tête les mouvements de défense à privilégier. Le problème restait que lorsqu'on porte une épée à deux mains, on avait tendance à l'utiliser pour parer les coups. Ah!!! En fait, faut qu'jme souvienne d'utiliser mon épée d'une seule main!

Bientôt ils arrivèrent à la grande place du quartier ouvrier. De nombreuses personnes y étaient amassées, participants, spectateurs... Sara et Vilal firent la queue pour s'inscrire. Une nouvelles fois, Vilal donna des conseils à Sara... est-ce qu'il s'inquiétait pour elle?!

Un phacoche?! J'les préfère dans l'assiette ceux là! Bon il était évident que Vilal n'était pas du genre à s'amuser de telles plaisanteries... Sara le regarda avec assurance: V'z'en faite pas! Faites attention à vous, commandant.

C'était à présent à leur tour, Vilal semblait vraiment préoccupé... ou alors très concentré... Sara n'aurai pas su dire. La jeune femme s'inscrivit la première, regardant les prix qui étaient en jeu... Qu'est-ce qu'on va faire d'ça nous, si on gagne?! Bah! On trouvera un moyen d'le r'vendre au pire...

Une fois que Vilal eut terminé son inscription, ils allèrent tous les deux patienter comme les autres candidats, au centre de la place. Vilal se tourna alors vers Sara, qui mit quelques secondes à comprendre ce qu'il disait, lançant sur Vilal un nouveau regard interrogateur... il lui avait bel et bien répondu. Mais la réponse, c'était que le commencement... car dans la tête de Sara, d'autres petites lumières s'allumaient... mais elle ne trouva rien à dire. A quoi bon rester en vie s'on est pas heureux? Vilal semblait tout... sauf heureux. Mais comment savoir? Et d'ailleurs... pourquoi Sara voulait tellement qu'il soit heureux? Elle n'en savait rien elle-même.

~
De toute façons, le moment était mal choisi pour discuter, comme pour trop penser. Sara entendit un son signifiant le départ, elle réajusta sa cuirasse et ses gants... Elle entendit crier son nom au loin: Guido et Mog Rouge l'encourageaient! Elle leur fit un grand signe avant de courir et de se retrouver entourée par des Eskuriax.

Bah ç'commence bien! J'sens la noisette ou quoi?!

Sara sortit Justice de son fourreau, elle en compta 3, Vilal avait eu raison de lui dire qu'elle devait faire attention... car en fait, elle ne savait pas du tout par où commencer, ces petites bêtes étaient aussi rapides qu'agiles! Elle donna un coup de pied à une des bêtes qui tentait de lui grimper dessus, l'écureuil voltigea quelques mètres plus loin. Sara en profita pour donner un coup d'épée à une deuxième bête. Elle dût rapidement se pencher pour éviter une autre qui lui sautait au visage.

Guido cria à Sara de faire attention derrière. Mais trop tard! Une quatrième bestiole était arrivée pour lui donner un joli coup de queue à l'arrière de la jambe. Ce qui lui fit perdre l’équilibre. Aoutch! Elle ne perdait rien pour attendre celle là! La bête blessée par le coup d'épée revenait déjà, laissant une trainée rougeâtre derrière elle. Sara, qui avait la main gauche en appuis à terre, lui donna un coup d'estoc et le petit écureuil s'écroula alors qu'elle se relevait.
«ne quitte jamais ton adversaire des yeux. Jamais.»
Ces mots, autant que la manière dont ils avaient été dits restaient gravés dans la mémoire de Sara. Gardant les enseignements de Vilal en tête, la jeune femme continua. Il en restait trois. Sara sautilla en arrière de manière à bien voir ses ennemis... comme elle le souhaitait, les trois Eskuriax la suivirent. Ils étaient à présent près les uns des autres. Elle s'arrêta sec et donna un grand coup de taillant, touchant les deux premiers, le dernier sauta sur sa lame et prit assez d'impulsion pour venir directement atterrir sur sa tête! Sara fit une grimace et attrapa la bête de sa main gauche avant de la balancer par terre, récoltant quand même trois jolies griffures parallèles sur le front! Et de deux! Les deux restantes semblaient un peu moins alertes qu'au départ, elle venaient quand même de se prendre un joli coup d'épée, mine de rien! Pourtant l'une d'entre elle semblait encore vouloir attaquer Sara. Elle le laissa approcher et esquiva au dernier moment tout en se retournant pour l'achever. L'autre n'était plus vraiment en état d'attaquer et Sara n'eut aucun mal à en finir. Elle entendait les encouragements de ses nouveaux amis et chercha Vilal du regard, elle essuya quelque chose qui coulait sur son front, du sang. Tant pis, elle courrait déjà vers d'autres bêtes... le but était d'en éliminer le plus, après tout.
~~
Sara perd 25HP (coup de queue et griffures).
~~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Jeu 28 Aoû - 9:11

Vilal
Évidemment que le chevalier était un peu inquiet pour la jeune femme. Mine de rien, cette fête de la chasse pouvait être dangereuse, et ni l'un ni l'autre ne disposait vraiment de compétence de soin, ou d'objets adéquats. Au moins, peu importe leur résultat, ils repartiraient au moins avec quelques gils et une potion, ce ne serait pas perdu. Les concurrents furent invités à se séparer peu avant le départ pour ne pas qu'ils soient tous agglutinés les uns aux autres. Le chevalier avait donné la réponse à une question qu'elle lui avait posée sur un morceau de papier, il espérait ainsi qu'elle comprendrait qu'elle devait faire son possible elle-même pour rester en vie quoi qu'il arrive.

Puis il s'éloigna, suivant les remparts pour se diriger vers le quartier ouvrier.
Lorsque le coup d'envoi fut lancé, il leva les yeux au ciel, des moinosors. De ce qu'il savait, ils ne rapportaient pas grand chose, même si Vilal n'avait pas forcément l'esprit de compétition, il n'avait pas l'intention d'aller se battre contre des créatures pour rien. Ce n'était pas son genre de se blesser s'il n'y avait pas une bonne raison à ça.

Aussi, il se faufila rapidement dans une ruelle avec des toits débordants, se mettant ainsi hors de portée de ces volatiles. Il avait sorti son épée et entendit bientôt des grognements. Quelle ironie. Il avait dit à Sara de se méfier des meiden, et il n'en avait pas un en face de lui, mais quatre! Et le pire, c'est qu'il était pris en tenaille. Deux d'un côté et deux de l'autre. Soupirant, il empoigna solidement son épée. Contrairement à la jeune femme, son style de combat reposait sur la défense et une attaque puissante et efficace. Lorsque le premier monstre lui sauta dessus, Vilal mit volontairement son bras en avant, là où son armure le protégeait bien et il entendit le crissement désagréable des crocs sur le métal, puis il donna un coup sec vers le mur à côté de lui - l'avantage d'être dans une ruelle étroite, les bêtes perdaient l'intérêt du nombre - et il l'écrasa assez violemment au point que même s'il n'était pas mort sur le coup, il serait assez sonné pour le laisser tranquille une minute ou deux.

Malheureusement, si les créatures ne pouvaient pas trop utiliser leur nombre en avantage, le chevalier ne pouvait pas vraiment utiliser son épée ici, il ne pouvait pas utiliser son élan pour tournoyer sur lui-même sans risquer de briser la lame sur les murs à côté de lui, aussi il n'avait d'autre choix que d'attaquer par des coups verticaux, ou vaguement en diagonale. Ce fut heureusement suffisant pour en atteindre un en pleine tête et le tuer sur le coup, mais les deux autres derrière, voyant que leurs crocs ne pouvaient pas faire grand chose sur son armure, tentèrent une autre approche. L'un d'eux le percuta au niveau des genoux, et même s'il l'avait vu venir, cela le fit légèrement fléchir et l'autre en profita pour chercher à l'atteindre à la gorge!

Heureusement, il tendit la main pour l'intercepter et il ne se prit finalement qu'un coup de griffe sur la joue avant de plaquer l'animal au sol, sur son compagnon d'ailleurs et le bruit désagréable des os craquant les uns contre les autres aurait surement fait grimacer n'importe qui, mais pas lui. Il se redressa et porta sa main à sa joue, une vilaine entaille, mais au moins n'avait-il pas été touché à l'œil. Il se tourna vers le dernier meiden, celui qu'il avait assommé en premier, et de son épée, il le transperça au niveau de la tête pour l'achever et fit de même avec les autres. Leurs corps demeuraient présents, il s'agissait donc de monstres comestibles pour ceux-là, et il commença donc à s'éloigner. Des gens allaient surement venir les récupérer pour remplir les provisions de viande de la ville - c'était aussi l'un des intérêts de cet événement - aussi il préférait ne pas rester là et chercher d'autres cibles.

De toute évidence, le phacoche n'avait pas encore été envoyé, tant mieux. Au moins Sara ne devait pas être trop en danger, il l'espérait du moins. C'était un bon élément après tout, et la perdre bêtement au cours d'une fête, ce serait vraiment le comble!
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Jeu 28 Aoû - 19:39

=========^.^=========
Sara rencontre Meiden x1
Vilal rencontre Moinosor x1
=========^.^=========
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Jeu 28 Aoû - 21:36

Sara
Sara en avait fini avec ces petits rongeurs... et elle espérait bien ne plus tomber sur ces petites bêtes qui étaient en vérité d'une tristesse sans nom à attaquer... de petits écureuils! Dangereux mais... tout de même mignons.

Sara ne voyait plus Vilal et ne savait pas vraiment vers où elle courrait comme ça, mais elle filait. La sueur commençait à couler sur son front, irritant au passage ses griffures et la faisant grimacer. Le taxair facilitait beaucoup les déplacements dans cette grande ville, mais il y avait toujours des passages à pieds entre les différents quartiers... Sara commençait à se demander si elle avait pris la bonne route, tout ce qu'elle voyait était des rues vides... mais elle entendit une voix crier à l'aide.

M'quelle idée d'lâcher d'monstres en pleine ville?! Elle courrait vers l'endroit d'où elle pensait entendre la voix mais ne voyait toujours rien. J'vous écoute! V'z'êtes où?! Sara entendit alors un vacarme de bois et de métal, elle sortit Justice, tournant sur elle-même. La jeune recrue des Brutos ne tarda pas à voir un Meiden se débattre et défoncer un deuxième tonneau pour lui foncer droit dessus. Ce qu'il y avait de bien avec ces monstres, c'était qu'une fois qu'ils sont trop lancés, il suffisait de se déplacer au dernier moment et on pouvait éviter leur attaque. Mais la bête ne mit pas longtemps à se retourner pour foncer à nouveau vers Sara. Elle n'avait pas vraiment pu participer au combat contre la meute de Meiden dans les plaines et le commandant avait été blessé par une de ces bêtes enragées... même si elle ne se sentait pas vraiment coupable, elle se sentait très concernée.

Cette fois j'suis prête! T'va pas m'avoir! Elle se précipita sur lui alors qu'il tentait de racler le sol pour charger et lui donna un coup qui trancha dans le vif. Elle pivota pour éviter un coup de tête de l'animal et donna un nouveau coup en diagonale avant de s'éloigner un peu pour reprendre son souffle. Elle ne ressentait pas de pitié pour cette bête féroce et affreusement laide, elle ressemblait à quoi, d'ailleurs? Un croisement entre un chien et un sanglier?

La voix qui criait au secours s'était transformée en encouragement. Sara se disait qu'au moins, ce qu'elle faisait servait à quelque chose et ça lui donnait plus de courage. Elle sauta sur le petit muret d'un puits et vit enfin la personne qui criait: une vielle dame était recroquevillée sur une caisse en bois un peu plus loin. Sara n'avait pas le temps de lui parler, elle n'était que venue prendre un peu plus d'impulsion pour un coup qu'elle allait donner. Elle laissa le meiden approcher et lui sauta sur le dos, faisant craquer les os de sa colonne vertébrale, la bête ne pouvait plus faire grand chose après ça... et malgré tout ce qu'elle aurait pu penser... un goût amer emplit sa bouche et un brouillard envahit sa vision une minute. Elle acheva la bête d'un coup direct et précis de la pointe de son épée déjà maculée de sang. La bête cessa de bouger et avalant avec peine sa salive, Sara aida la vielle dame à sortir de sa cachette:

J'dois partir. Faite gaffe! Avait-elle vu les larmes dans les yeux de Sara? De toute façon, la jeune femme n'était pas le genre de personnes à cacher ses émotions. Elle se mit à nouveau à courir, le vent plaquant ses cheveux sur son visage trempé, autant de larmes que de sueur. Elle n'arrêterai pas, elle avait donné sa parole au commandant, enfin, c'était comme si. Tout ça pour ça?! En plus, vue l'état de la bête... il fallait en faire de la chair à saucisse pour la manger dignement. Cette fois la jeune femme s'en sortait sans blessure physiques... mais son âme avait pris un coup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Ven 29 Aoû - 9:23

Vilal
C'était tout de même un comble qu'il ait demandé à Sara de se montrer prudente avec les meidens et que finalement ce soit lui qui se retrouve avec ces sales bêtes sur le dos! Heureusement, elles n'étaient vraiment pas puissantes, donc il s'en était sorti avec juste une éraflure sur la joue. Rien de bien méchant, et comme il n'était pas du genre à chouiner si jamais il venait à être défiguré, on ne pouvait pas dire qu'il risquait d'être traumatisé par cette blessure.

Pourtant, le chevalier était plutôt bel homme, son frère le lui avait toujours dit et sa mère avait toujours gardé espoir qu'il finisse quand même par se marier. Non pas qu'il était contre cette idée, le problème était surtout que lorsque, comme lui, on jugeait que les sentiments n'étaient qu'un obstacle à l'accomplissement de son devoir, ce n'était pas évident de trouver quelqu'un pour fonder une famille. Honnêtement, il s'était toujours dit qu'il épouserait la femme que ses parents lui présenteraient, juste histoire d'avoir la paix. Le fait qu'il faille être amoureux pour se marier ne le concernait pas.

Pour l'heure, il fallait qu'il avance, traversant la ruelle, il se retrouva l'espace de quelques secondes à découvert et ce fut suffisant pour qu'un moinosor lui fonce dessus, toutes serres dehors! Il eut à peine le temps de ramener son bras devant lui pour se protéger avant de se dégager comme il pouvait dans un nuage de plumes et de cris stridents!

«Il suffit!» se dégageant tant bien que mal, l'oiseau repartit à la charge et obligea à nouveau le chevalier à se protéger! Comment un simple volatile pouvait-il se montrer plus agressif que quatre meidens? C'était une plaisanterie?

Vilal finit par perdre l'équilibre et tomba en arrière sous les assauts répétés du volatile et il se cogna assez violemment la tête sur une caisse placée là. Grognant, il ne perdit pas conscience heureusement et finit par se relever en tendant le bras pour attraper à nouveau l'oiseau par le cou avant de l'étrangler! Non mais vraiment, on n'avait pas idée de se faire davantage blesser par un piaf que par un troupeau de bêtes! Heureusement que le chevalier était tout de même dissimulé aux yeux des spectateurs pour ne pas qu'ils assistent à cette scène affligeante. Il n'avait pas un égo démesuré, mais malgré tout, son honneur de capitaine des Brutos était en jeu ici!
Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Ven 29 Aoû - 10:07

=========^.^=========
Sara rencontre Meiden x2
Vilal rencontre Moinosor x4
=========^.^=========
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Ven 29 Aoû - 14:07

Sara
En courant, Sara s'était un peu calmée. Parcourant toutes ces petites rues, qui n'avaient rien à envier à celles d'Alexandrie. Mais pour Sara qui ne les avaient jamais arpentées, c'était juste un immense labyrinthe... elle s'arrêta deux secondes pour demander par où se trouvait le quartier commerçant, là au moins elle saurait mieux s'orienter. On lui indiqua la direction, qu'elle suivit. Mais elle se retrouva vite dans un cul de sac, non pas qu'on lui avait indiqué une mauvaise direction, mais elle avait couru et avait surement perdu un peu le fil, vue qu'elle s'était quand même assez éloignée.

Alors qu'elle se retournais pour changer de direction, elle fut surprise par deux Meidens... Ah non! Pas encore vous!!! En plus cette fois ils étaient deux... Bon f'drait les séparer... Oui, voilà à quoi elle avait pensé... mais le faire c'était une toute autre chose! Elle jeta juste un œil alentour, heureusement, les deux bêtes ne faisaient que grogner pour le moment. Elle sortit son épée, il y avait encore quelques caisses de bois près d'elle... elle s'approcha d'elles, alors que l'une des bêtes chargeait. Au dernier moment elle sauta et le Meiden s'encastra dans la caisse, la bête resta coincée dedans jusqu'au niveau de ses pattes arrières, ce qui allait le tenir occupé quelques instants. Sara pouvait donc maintenant se charger de l'autre. P'quoi v'm'attaquez aussi! Elle fonça vers lui et donna un coup sur le museau... C'était pas beau à voir, mais il n'y avait pas encore de quoi le tuer. Sara se retourna une fois qu'elle l'eut dépassé. L'autre se débattait toujours avec sa caisse et vue sa force, il n'allait pas tarder à s'en défaire. La Brutos devait donc faire vite! Elle donna quelques coups avec son épée. Mais la bête coincée ne tarda pas à se dégager, ses flancs étaient blessés par le bois brisé lors de ses efforts pour sortir de sa prison. Sara décida d'en finir avec le Meiden qu'elle avait devant elle avant de s'occuper de l'autre. Mais alors qu'elle lui donnait le coup de grâce, l'autre s'était positionné pour lui donner un gros coup avec ses deux pattes arrières. Impossible à parer! Sara se retrouva à terre, juste le temps de se mettre assise et elle pointa Justice vers la bête qui fonçait sur elle... une jolie brochette de Meiden, en somme.

Non seulement, la bête avait vidé la moitié de son sang sur elle, même si elle avait dû basculer sur le côté pour éviter de se prendre tout le poids de la bête sur le corps, se faisant un peu mal au poignet au passage. Elle resta peut-être une minute à terre, alors que quelqu'un, qui avait entendu le bruit venait prendre des nouvelles.

C'va! J'vais bien! dit-elle en se relevant pour aller voir son épée... Elle ne semblait pas brisée. Elle soupira bruyamment avant d'aller récupérer cette dernière et de boire un peu d'eau salée qu'on lui tendait pour retrouver ses esprits. Pitié! Plus d'Meidens... Sara rangea Justice et remercia pour l'eau. Elle bougea ses bras et ses jambes pour vérifier que tout allait bien avant de reprendre la route. Eh oui... c'était ça aussi, être un soldat. Une expérience qui allait forger son esprit, c'était sur.

C'par où l'quartier commerçant, s'vous plait? Où pouvait bien en être le commandant..? Et le Phacoche d'ailleurs?
~~
Etat de Sara:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Ven 29 Aoû - 16:56

Vilal
Spoiler:
 
Saleté de piafs. Il n'y avait pas à dire, Vilal détestait avoir à affronter ce genre de bestioles. Elles étaient généralement fourbes, rapides, agiles et esquivaient facilement ses coups. C'était honnêtement le genre d'adversaire face auquel il pouvait vraiment avoir du mal à gagner malgré sa force et sa résistance.

Le chevalier se tenait désormais sur ses gardes, se massant l'arrière du crâne, il lui semblait sentir un contact humide. Ce n'était pas méchant, mais visiblement il s'était quand même pris un mauvais coup et devait donc se montrer prudent.
Sauf qu'il était toujours à l'air libre, et c'était une erreur d'inattention de sa part que de ne pas avoir cherché à se faufiler à nouveau dans une ruelle abritée, car cette fois, vu le boucan qui se rapprochait, il n'y avait pas qu'un seul oiseau qui lui fonçait dessus!

En tout cas, il ne comptait pas se laisser prendre par surprise cette fois. Le soldat se plaqua contre un mur histoire de garder tous ses ennemis dans son champs de vision, l'épée brandie devant lui, il ne comptait pas faire de quartier. Lorsque le premier volatile lui fonça dessus, il prit simplement son élan, levant son arme au-dessus de sa tête et la rabaissant au moment où l'ennemi allait attaquer, le coupant en deux de façon nette et précise. Celui-ci disparut en une poussière de cristal, donc ce n'était pas un animal si l'on pouvait dire...

Mais il y en avait d'autre, d'un coup d'œil, Vilal jugea qu'ils étaient encore au moins trois. Mais ils furent un peu plus malin que leur confrère car ils s'y mirent à deux d'un coup, chacun de leur côté pour ne pas que le chevalier puisse reproduire la même attaque. Qu'à cela ne tienne, le soldat ferma les yeux un instant puis pivota sur lui-même en faisant tournoyer son épée en un ~Dark Circle qui lui prit un peu d'énergie, mais qui eut au moins le mérite de repousser les deux oiseaux suffisamment loin pour qu'il puisse s'avancer en tendant le bras pour en achever un.

Au moment où il s'apprêtait à achever l'autre, le dernier volatile lui fonça dessus et tenta visiblement de lui crever les yeux avec ses serres. Mais Vilal avait quand même eu le temps de le voir venir et avait donc mis son bras devant son visage pour éviter d'être trop blessé. Malgré tout, il lui fallut un peu de temps pour réussir à les achever cette fois. Quelques coups de poing, un dernier coup d'épée avant que son regard ne reprenne son allure neutre.

«Ils sont plus intelligents que je ne le pensais. Les a t'on dressés pour la fête?» possible, oui. Après tout, ils ne semblaient attaquer que les participants, et non les spectateurs.
Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Ven 29 Aoû - 17:02

=========^.^=========
Sara rencontre Phacoche !!!
Vilal rencontre Eskuriax x2
=========^.^=========
Phacoche - niveau 9 - 1574/1574 hp


Dernière édition par Luciole le Ven 29 Aoû - 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   Ven 29 Aoû - 20:50

Sara
Le précédent affrontement avec les deux Meidens avait épuisé Sara. Elle avait mal au poignet et était poisseuse de la tête au pied. Dommage pour sa chemise blanche que les Meidens étaient comestibles... La jeune femme avait suivi la direction qu'on lui indiquait et se retrouva sur un endroit qu'elle reconnut enfin. Une fontaine trônait en plein centre de la petite place. De nombreuses personnes regardaient la scène depuis des balcons et encourageaient les combattants. Un Moinosor sortit de nulle part piqua sur Sara, qui dut se réfugier dans une minuscule ruelle sombre. Apparemment l'oiseau n'avait pas décidé de la suivre coute que coute. Ouf!

Sara continua son cheminement dans la ruelle qui déboucha sur la place de l'église. Mais Sara n'était pas au bout de ses surprises. Elle venait de tomber sur une bestiole bien trop grosse pour elle, la bête essayait d'enfoncer des barricades qu'ils avaient dû dresser pour l'occasion. C'était évident qu'ils devaient prendre des mesures de sécurité, surtout s'ils faisaient ça tous les mois...

Le Pha... Le Phacoche! Sara n'en croyait pas ses yeux... elle se répéta les mots du commandant... « Ne pas l'affronte pas seule »... chercher d'l'aide? Sara regarda autour d'elle... il n'y avait personne, elle profita qu'il soit encore de dos pour courir le plus loin possible. Elle était à présent sur la grande place ou s'amassent d'habitude quelques marchands. Leurs étales étaient rangées et de nombreuses personnes assistaient au spectacle depuis les hauteurs. Lorsqu'ils virent le Phacoche arriver sur la place alors que Sara lui faisait face, ils firent monter le son des encouragements. Bien! Bien! V'la d'quoi attirer les autres! Mais en fait... maintenant qu'elle faisait face au monstre, elle avait peur. Il suffisait de voir ses deux paires de défenses et ses cornes; ses dents affreuses et... rien que sa carrure était effrayante. Il avait repéré la jeune femme et semblait frétiller d'impatience devant sa cible... Sara.

Il se rua sur elle. Sara grimpa au premier mur qu'elle trouva et resta un moment sur le toit... na sachant pas quoi faire. Mais enfin un candidat arriva. Sara profita de la diversion pour sauter sur la bête, tenant fermement sur le manche de son épée tournée vers le sol des deux mains et l'enfonçant dans la cher du Phacoche. Elle ressentit une sensation étrange... une puissance particulière émanait de Justice... est-ce que c'était la puissance des gemmes? Le forgeron avait peut-être fait une petite surprise à Sara pour son départ? Quoi qu'il en soit, Sara utilisa l'impulsion de ses jambes pour retirer son épée et sauter. Son atterrissage fut assez chaotique mais la bête était occupée à poursuivre l'autre chasseur. Sara se remit rapidement sur ses pieds pour courir vers le monstre et elle tenta de l'attaquer, évitant soigneusement ses coups de têtes. Mais une lueur bleue entoura Sara qui sentit ses poils se hérisser... tout cela se solda en une décharge qui fit basculer Sara en arrière.

Aoutch! Ça utilise la magie c'truc?! la jeune Brutos mit quelque secondes à pouvoir bouger à nouveau normalement, mais se releva le plus vite possible. Commandant!!! V'z'êtes oùùù?!

~~
Actions sur Phacoche:
Entaille du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tellement à voir et si peu de temps...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tellement à voir et si peu de temps...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tellement à voir et si peu de temps...
» plusieurs défi en même temps, qui contre qui?
» Voir le traffic du monde en temps reel
» Zonage et temps de trajet
» Les 100 meilleurs jeux de tous les temps !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Lindblum-