Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Un Père de passage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Jeu 28 Jan - 17:17

SquallMon cœur battait si vite que je ne parvenais pas à me caler sur celui de Linoa. Son rythme était si lent, si régulier… Comme si elle était tout simplement plongée dans un profond et paisible sommeil. Combien de temps cela allait-il durer ? Je ne voulais pas revivre ces longs moments d’appréhension que j’avais dû supporter la dernière fois… Non, je voulais qu’elle se réveille maintenant, en sentant ma présence auprès d’elle. Mais cela ne suffirait pas et j’en avais bien conscience. D’autant que Laguna fut le premier à répondre à ma question et ses propos n’étaient pas des plus rassurants… Ainsi, Ultimécia avait fini par prendre possession du corps de Linoa ? C’était donc ça le risque dont m’avait parlé Shu dans son message m’incitant à rentrer à la BGU ? Si seulement Linoa m’avait prévenu qu’elle revenait à Balamb, je n’aurais pas certainement pas quitté les lieux et j’aurais pu être là pour elle… Mais le mal était fait et il était dorénavant inutile de se lamenter sur ce qu’on ne peut pas changer. J’espérais simplement que de là où elle était, Linoa pouvait sentir ma présence et savoir que quoi qu’il arrive, je ne l’abandonnerai jamais.

La voix de Laguna retentit une seconde fois pour ajouter une précision sur ses derniers propos, à savoir que Linoa avait également tenté de tenir tête à Ultimécia. En entendant cela, je plongeai mon regard sur celui de Linoa et fronça encore un peu plus les sourcils. La savoir seule à lutter contre cette sorcière, dans son propre corps, cela avait dû être éprouvant. Nina rajouta que les projets d’Ultimécia devait initialement être de récupérer des données au laboratoire du Docteur Geyser mais qu’elle modifia ses plans en se trouvant près de Laguna. C’était tout à fait plausible. Après tout, qui sait ce que cette sorcière du futur avait en tête ? Peut-être que Laguna savait davantage de choses à ce sujet… ? C’était peut-être le moment de me tenir informer de ces nouvelles, surtout depuis que Linoa était à nouveau impliquée dans cette histoire. Je n’eus malheureusement pas le temps de remercier Nina, qui préféra sans doute nous laisser seuls Laguna et moi. Je m’étais levé pour leur faire face mais me retrouva seulement nez-à-nez avec Laguna. Ce genre de situation m’était encore inconfortable…

« Merci… de t’être occupé de Linoa en mon absence. »

Même si la vérité m’était encore dure à admettre concernant mon lien de parenté avec Laguna, je préférais largement savoir que c’était mon père qui s’était – entre autres – occupé de protéger Linoa plutôt qu’un parfait inconnu. En quelque sorte, je sentais que je pouvais lui faire confiance sur ce point et que de son côté, il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour venir en aide à Linoa. Le silence commença à s’installer dans l’infirmerie, aussi croisai-je machinalement les bras tout en détournant le regard. Il se posa sur celui de Linoa avant qu’une question ne me vienne en tête.

« Crois-tu qu’elle soit libérée de l’emprise d’Ultimécia ? »

En d’autres termes, est-ce que le remède avait tout de même fonctionné ? C’était difficile à dire en la regardant simplement, d’autant plus que la dernière fois qu’elle était tombée dans le coma, Ultimécia venait à l’inverse de prendre possession de son corps. Néanmoins, Laguna devait probablement le savoir, aussi était-il le mieux placé pour me répondre. Néanmoins, je souhaitais également lui poser d’autres questions et je sentais le besoin en moi d’avoir rapidement des réponses.

« Peux-tu me dire ce que tu sais sur les projets d’Ultimécia ? Si jamais Linoa est encore sous son emprise, je veux me tenir prêt à l’affronter. »

Mes poings se serraient en prononçant ces derniers mots. Désormais, je ne comptais pas laisser Ultimécia s’en sortir comme ça. Il fallait que quelqu’un mette un terme à ses agissements et je ne souhaitais plus voir Linoa souffrir à cause de cette sorcière. Rufus Shinra attendra.
Revenir en haut Aller en bas
Chaos
Modo à la retraite!

Modo à la retraite!

avatar
Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Sam 30 Jan - 18:05



Liesel empoche 50 Gils
Squall empoche 100 gils
Laguna empoche 300 gils
Nina empoche 350 gils




Liesel se dirige avec Nina à la BGU

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Lun 1 Fév - 7:32

La famille était à présent réunie, ou presque puisqu'il en manquait tout de même une. Mais, cela n'était pas un moment de réjouissance pour autant. Squall était au chevet de Linoa, et s'en voulai clairement de ne pas avoir été là à temps, tandis que Nina, le docteur et Laguna s'étaient donc mit à regarder la scène. En tout cas, jusqu'à ce qu'il pose une question, et que le Président d'Esthar finisse par prendre la parole et y répondre sans prendre de gants. Son garde du corps vint alors émettre une hypothèse, dont elle n'avait même pas discuté avec lui d'ailleurs auparavant, et Laguna ne réagit pas spécialement. Après tout quelles étaient les véritables intentions d'Ultimécia ? Peu devaient le savoir actuellement.

Le silence se poursuivit alors un peu, tandis que la femme aux cheveux d'or décidait de quitter l'infirmerie pour laisser le duo père-fils entre lui. Ou presque puisque le docteur était toujours là elle. L'homme ne dit rien et se contenta d'hocher la tête à l'attention de la jeune femme, tandis que son fils se redressait pour lui faire face et lui poser une question.

- Il n'y a pas de quoi...

Répondit-il simplement aux remerciements du jeune homme. Et il fallut tout de même avouer qu'il trouva un peu l'échange génant et ne savait guère quoi ajouter. D'un autre côté, il avait simplement fait ce que tout proche ferait pour un autre, lui semblait-il en tout cas. Tout comme le directeur de la BGU, le Président d'Esthar finit par poser les yeux sur Linoa endormie, alors que le premier posait une nouvelle question à son père.

- Je pense oui...

Après tout la marque avait bien disparue. Il n'en dit pas plus, encore une fois, mais cette fois s'était aussi pour rester dans le positif, et éviter de dire une boude en mettant en avant une hypothèse, enfin le fait que la situation pourrait se reproduire. En effet, pour le moment, tant qu'ils n'auraient pas trouver de solutions, toutes les sorcières existantes étaient susceptibles d'être possédée par la sorcière temporelle. Et elle venait de prouver qu'elle était capable de prendre possession plusieurs fois d'un même corps.

Cela n'enchantait guère Laguna comme idée s'est vrai, et s'était peut être une chose à évoquer avec Geyser par exemple pour qu'il trouve une solution pour protéger les demoiselles, ou les dames concernées. En tout cas, toutes ses pensées firent qu'un silence assez imposant s'était installé, et fut encore une fois brisé par son garçon qui l'interpella cette fois sur un tout autre sujet. Il ramena donc son regard sur lui, pour le voir bras croisé. Tiens tenterait-il de se montrer plus dur tout à coup ?

- Bah pour être franc, je n'en sais pas plus que toi. L'hypothèse de Nina semble probable, vu que l'autre personne qu'elle avait possédée à été libéré dans les laboratoires à Esthar. Mais, qu'est ce qu'elle cherchait exactement, je l'ignore pour le moment. Peut être tentait-elle simplement d'avoir une piste pour retrouver Ellone, je ne sais pas....

Commença t il à dire en reprenant au final ce qu'avait évoqué sa camarade avant qu'elle ne sorte. Il avait alors tenté de faire un autre lien, qui pouvait tout autant être exact que faux au final.

- Cà fait un moment que je vadrouille, et même si Kiros nous tient régulièrement informé, ou essaye, pas évident de tout savoir en temps et en heure. Enfin, je devrais rentré bientôt de toute façon, je rattraperai mon retard !

Poursuivit-il avec le sourire laissant même un peu penser que cela serait le cas une fois qu'il en aurait finit ici. Et cela n'était pas plus mal, puisqu'il en aurait des choses à régler dans sa ville une fois le retour effectuer.

- Sinon, qu'est ce qui t'as poussé à quitter la BGU toi ?

Demanda t il dans le sens du "partir en voyage" hein, pas abandon de poste. Oh ce n'était pas un reproche de la part de Laguna à son fils. Il souriait. Mais, plutôt une façon comme une autre de passer sur des sujets plus joyeux voir personnels...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Admin Givré

Admin Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Jeu 4 Fév - 17:46

Yello Laguna, 
Je suis Frost, votre nouveau MJ à toi et Nina, je vous suivrai partout,
pour le meilleur et pour le pire !!!




Laguna gagne 50 gils et passe au niveau 11

Limite de niveau 2 à définir


Pour Squall:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Sam 6 Fév - 2:55

SquallMême si cela faisait quelques temps maintenant que je savais qui était réellement Laguna pour moi, je sentais toujours une certaine gêne dans nos échanges, comme si nous avions perdu tout notre naturel au profit d’échanges plus ou moins automatisés, conventionnels. Pour ne pas arranger les choses, la situation dans laquelle nous nous retrouvions en ce moment n’était pas des plus propices à des retrouvailles père/fils – non pas que ce soit cela que je cherche. Toujours était-il que je lui étais reconnaissant d’avoir pris soin de Linoa en mon absence et de l’avoir libérée de l’emprise d’Ultimécia. Il venait en effet de me rassurer quelque peu en me répondant par l’affirmative, sans en dire plus néanmoins. Sans doute essayait-il de contrôler ses propos pour ne pas dire quoi que ce soit qui aurait pu m’inquiéter davantage ? Car si les voyages temporels d’Ellone m’avaient bien montré une chose, c’est à quel point Laguna pouvait se montrer maladroit en toute circonstance.

Quoi qu’il en soit, je m’étais enquis de lui demander ce qu’il savait des projets d’Ultimécia. Malheureusement, il n’en savait trop rien et semblait se tourner vers l’hypothèse de Nina, à savoir qu’elle cherchait à obtenir des informations dans le laboratoire de Geyser. Mais après tout, il était également possible qu’elle cherche à nouveau à trouver Ellone, qui sait… Difficile de définir clairement ses motivations pour le moment. Laguna tâcherait de se renseigner auprès de Kiros une fois rentré à Esthar, ce à quoi je répondis d’un hochement de tête. J’espérais vraiment qu’il me tiendrait informé de tout ça lorsqu’il serait rentré à Esthar, afin que je puisse prendre les mesures nécessaires. Mon regard se porta à nouveau sur Linoa avant que Laguna ne me demande ce qui m’avait poussé à quitter la BGU. Me blâmait-il pour mon absence ? Non, il souriait trop ça, et ce n’était pas dans son genre d’avoir un comportement qui allait à l’encontre de ses sentiments…

« C’est compliqué… »

Ma main se posa instinctivement sur la hanche et mon regard fuit vers le sol. Etrangement, j’avais l’impression d’entendre la voix de Linoa qui m’implorait de m’ouvrir aux autres, de ne pas me renfermer sur moi-même. Elle avait tellement d’impact sur ma vie que je pouvais anticiper ses propos, même lorsqu’elle n’était pas à mes côtés… C’est vrai que la situation n’avait rien de compliqué en soi, mais peut-être ne souhaitais-je pas rentrer dans les détails sur le moment ? Cela dit, ce n’était pas comme si j’avais d’autres choses à faire à présent. Je voulais attendre que Linoa se réveille et en attendant, il était préférable de mettre au courant Laguna de mes projets. Après tout, peut-être pourrait-il me conseiller ?

« Après avoir eu vent de ce qu’il s’est passé entre la GGU et Kuja, j’ai voulu en découvrir davantage sur la Néo-ShinRa et ses motivations. J’en avais surtout assez de tourner en rond dans mon bureau. Je ne sais pas si tu es au courant de leur intervention surprise dans la bataille ? C’est plutôt louche. »

Surtout que Laurence m’avait fait part du fait que l’organisation avait probablement mis la main sur quelques génomes durant l’affrontement. Que comptait-elle en faire ? Du recrutement ? Des expériences ? Tout ceci n'avait pas de sens.

« Je suis donc parti à la recherche de Rufus Shinra il y a quelques jours mais… »

Inutile d’en dire plus, mon regard porté sur Linoa parlait à ma place. J’allais certainement rester un long moment à la BGU désormais. Je me refusais de la laisser seule, pas maintenant. C’était encore trop tôt, et je voulais être là à son réveil. Bref, je regardai à présent Laguna et lui posai à mon tour une question. De quoi continuer sur sa lancée.

« Et toi, que comptes-tu faire à présent ? »
Revenir en haut Aller en bas
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Lun 8 Fév - 6:37

Certes, on ne pouvait pas dire que la relation entre Laguna et Squall était typique pour un père et son fils. Et pour cause, puisqu'aucun sujet personnel n'était véritablement abordé. Pourtant, dans les demandes d'informations sur les diverses situations que traversaient le monde, s'était des opinions personnelles qu'ils donnaient l'un à l'autre. Bon, les informations que le Président d'Esthar allait apporter au directeur de la BGU pour répondre à sa question n'étaient pas bien lourdes tout de même, car il n'en savait, ou avait tout simplement oublié suite à cette situation d'urgence, ce qui aurait pu avoir de l'importance à dire.

Ainsi, il se contenta d'annoncer, sans donner de moment précis tout de même, bien que cela serait un avenir proche, qu'il comptait retourner à Esthar. Et que son attention serait donc, dans l'immédiat tout du moins, tourné vers le cas d'Ultimécia. Il semblait en oublier tout le reste. Après tout, la sorcière était une menace de longue date pour Dol, et l'ennemi qu'il connaissait le mieux. Cela pouvait sembler logique qu'il s'y focalise, surtout quand sa touchait aussi près sa personne sur le plan sentimental.

Il tourna ensuite la conversation sur son fils, anxieux par l'état de Linoa, et lui demanda donc ce qu'il avait bien pu faire loin de la fac. Et comme on pourrait s'y attendre, Squall commença par éluder rapidement la question. Il était bien moins loquace que son paternel quand cela aborder le personnel. Cela amusa un peu Laguna il est vrai, qui s'appuya sur le montant le porte près de laquelle il se trouvait. Il observait son garçon et avait pu le voir tourné son attentiion sur sa bien aimée, comme s'il attendait qu'elle le conseille sur une attitude à suivre.

- Comme beaucoup de choses....

Dit-il simplmenet de façon amusé, à voix mi haute, n'étant donc pas sur que Squall l'entendrait. Il ne voulait pas non plus le vexer en lui faisant penser que cela lui était adressé. Alors que s'était plus une remarque généraliste, qui pourrait même faire écho à sa propre situation, ou une qu'il aurait pu traverser dans le passé, quand il dut quitter Julia puis Raine pour des obligations dont il se serait bien passé, mais qu'il ne sut refuser.

Squall finit alors par briser le silence et dévoiler ce qu'il avait fait. Bon, il n'entra pas non plus dans tous les détails comme Laguna aurait sans doute pu le faire, mais ce qu'il dit fit ressurgir des souvenirs de son passage sur Spira et sa rencontre avec Asran. Il fronça tout de même les sourcils quand il apprit les heurts survenus à la GGU. Il montrait bien qu'il n'avait pas été informé, ou qu'il ne s'en souvenait clairement pas.

- Je sais juste qu'ils auraient une base d'opération sur le continent Galbadien...

Répondit-il donnant la seule information sure qu'il avait sur ce groupe, et son implantation dans "leur monde".

- Tu penses qu'elle peut être une menace ?

Demanda t il alors sur le sujet, cherchant l'opinion de son fils, et donc peut être une piste sur un comportement à suivre à leur égard. De plus cela obligea peut être un peu le jeune homme à ne pas se focaliser sur l'état de sa dulcinée, qu'il avait regardé. Il ne répondit d'ailleurs pas tout de suite à son père, lui posant une question dont Laguna avait déjà pu donné une piste sur ce qu'il comptait faire.

- Je vais commencer par retourner à Esthar pour voir les mesures qu'il va me falloir prendre au sujet d'Ultimecia. Après, je pense que cela dépendra de la situation la bas...

Et de ce que Kiros accepterait donc de le laisser faire par lui même donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Mer 10 Fév - 19:13

SquallA défaut d’apaiser mon inquiétude pour Linoa, discuter avec Laguna parvenait à me faire penser à autre chose l’espace de quelques instants. Nous étions face à face, lui adossé contre le cadran de la porte, moi debout près du lit d’infirmerie. Nos regards se cherchaient et se fuyaient à la fois – peut-être le mien seulement. Ne pas savoir ce que mon interlocuteur pensait de moi me dérangeait un peu, dans le sens où mon comportement, inquiet, n’était pas l’habituel que j’arborais en temps normal. Etait-il en train de m’analyser justement ? Que pensait-il au juste ? Peut-être que ses questions avaient pour but d’observer mes réactions, que sais-je ? Quoi qu’il en soit, ne pas savoir ce qu’il était en train de penser de moi à ce moment précis avait quelque chose de stressant. Il faut dire que je n’étais pas habitué à mettre à nu mes sentiments devant quelqu’un…

Finalement, lui raconter les raisons de mon départ me permettait d’oublier ces questions que je me posais. Je lui parlais donc de la Néo-ShinRa et de son implication douteuse dans la bataille qui avait opposé la GGU à Kuja. Visiblement, Laguna n’en avait pas eu vent. Tout ce qu’il savait, c’est que l’organisation disposerait de locaux à Galbadia. Voilà qui me fit réfléchir, et mon regard s’assombrit tout autant que le sien. Ainsi, la Néo-ShinRa s’était basée autre part que sur Gaïa ? Je n’en avais pas été informé, ou alors l’information m’avait complètement échappée. Si tel était le cas, j’aurais certainement perdu mon temps à me rendre à Midgar, dans des contrées qui m’étaient complètement inconnues. Rechercher leur base sur le continent galbadien était une tâche beaucoup facile pour moi, quoi que tout aussi longue certainement. Laguna me demanda alors si je pensais que l’organisation pouvait être une menace. Je croisai les bras.

« Je l’ignore… Même si la Néo-ShinRa est venue en aide à la GGU dans l’affrontement contre Kuja, je ne pense pas qu’on puisse la considérer comme notre alliée. Je la vois plutôt comme un tiers parti qui n’agit que pour son intérêt personnel. »

Et pourtant, c’était elle qui avait organisé le tournoi sur Spira. Néanmoins, depuis que Laurence m’avait rapporté l’attitude qu’avait eu Rufus Shinra au téléphone avec elle, je ne pouvais m’empêcher de penser différemment les choses. Je voyais maintenant cette organisation d’un œil totalement nouveau, plus méfiant je dirais.

« Je te conseille de rester prudent si tu croises cette organisation un jour. »

Il valait certainement mieux rester sur nos gardes, au vu de leur passé sur Gaïa. Quoi qu’il en soit, Laguna était dorénavant au courant de mon opinion et pourrait se forger la sienne à son tour. Il allait probablement falloir qu’on se tienne informé mutuellement si nos informations concernant cette organisation venaient à être mises à jour. Il me répondit alors sur ce qu’il comptait faire après, sur le fait qu’il retournerait à Esthar pour discuter d’Ultimécia là-bas. Il est vrai qu’il était sans doute le mieux placé pour gérer cette situation, avec le Docteur Geyser dans ses rangs.

« Très bien. »

Un nouveau silence suivit ma réponse et, voyant bien la gêne que cela occasionnait entre Laguna et moi, le docteur Kadowaki décida d’y mettre un terme, pourtant assise discrètement à son bureau depuis tout à l’heure.

« - Ahem, vous devriez rejoindre vos partenaires, tous les deux. Et allez surtout vous reposer, vous en avez grandement besoin !
- Je vais rester auprès de…
- Toi aussi, Squall ! Linoa n’ira nulle part de toute façon, et tu seras le premier à être informé quand elle se réveillera. »

Son regard était sévère, me faisant bien comprendre que je n’aurais pas le dernier mot dans cette conversation. Elle n’avait peut-être pas tort, j’avais sans doute besoin de me reposer après tout ça. Mais arriverais-je seulement à trouver le sommeil ? J’ai tendance à toujours trop penser et cela ne m’aide pas vraiment… Je pris une dernière fois la main de Linoa puis remis mes gants et quitta la pièce aux côtés de Laguna. Etrangement, Liesel et Nina n’étaient plus là. Où avaient-elles bien pu s’absenter ?

« Bon... Où sont-elles passées ? »
Revenir en haut Aller en bas
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Mar 16 Fév - 6:34

Squall semblait chercher à savoir, à travers son regard, e que son père pouvait bien penser de lui. Mais, Laguna ne le jugeait pas, bien qu'il observait bien les réactions de son fils, ce n'était pas dans ce but. Au contraire, le voir réagir à cause de ses émotions plutôt que par une attitude froide était peut être justement ce qu'il cherchait à voir. Cependant, le duo ne s'épenchait pas plus que çà, et aucun d'eux ne prenait une initiativequelconque dans ce sens. Non, ils restaient sur un sujet plus professionnel.

S'est ainsi que le sujet bascula sur la Néo-Shinra et que le directeur de la BGU lui apprit ses implications dans le conflit entre la GGU et Kuja, ce dont il ignorait ou ne se souvenait plus bien entendu. Laguna lui donna donc ses propres informations, maigres, sur le sujet, laissant entendre qu'il avait lui aussi fait quelques recherches sur le sujet, même s'il n'avait eu le temps de les approfondir. Oui, lui avait tendance, contrairement à son fils, à faire passer ses émotions avant le reste, et cela guidait donc ses décisions et ses directions.

Squall ne réagit pas plus que çà à l'annonce que l'organisation en question avait une base d'opération sur Dol. Ce qui laissa penser qu'il venait de l'apprendre, même si avec l'attitude du jeune homme s'était difficile à déterminer. Il embreilla donc sur le fait de savoir ce que ce dernier pensait de l'organisation, et Squall ne lui dit pas grand chose de précis, juste qu'il ne leur faisait pas confiance. Laguna sourit car sur ce point ils étaient plutôt d'accord suite à son expérience.

- Je suis plutôt d'accord. Ils ont des ramiications partout, et ont déjà des hommes influant dans leurs poches, si je peux dire çà comme çà !

Il pensait bien entendu à Monseigneur Asran qui était déjà partisan de leur cause, même s'il n'avait pas pu en apprendre plus sur celle ci. Il savait juste qu'ils participaient à la tentative de créer des chimères artificiels et que l'une de leur base d'opération sur Spira se trouvait donc directement dans les locaux politiques du pouvoir à Bevelle. Evidemment, il ne pensa pas à dire tout cela à son garçon, même s'il le révèlerait facilement, si les propos précédent attisaient la curiosité de ce dernier.

Non, à la place, le vieil homme avait raporté ses propres objectifs, à court terme, à Squall, qui répondit brièvement avant qu'un nouveau silence ne s'installe, et ne fusse couper par le docteur cette fois. Cette dernière les incita à quitter l'infirmerie pur laisser Linoa se reposer. Son fils ne sembla pas très d'accord avec cela, mais n'insista guère. Malgré tout, sa réaction fit sourire son père assez tendrement.

Ils quittèrent donc l'infirmerie pour ne pas trouver Nina et la partenaire de Squall dehors. Cela n'inquiéta guère Laguna, qui se dit que Nina avait du juger qu'en compagnie de son fils dans la fac de ce dernier, le Président d'Esthar ne craignait rien.

- Je l'ignore. Peut être en train de parler boulot. Avec le sérieux de Nina cela ne serait pas surprenant !

Répondit Laguna en progressant tranquillement, et se laissant un peu guider, sachant qu'il risquait de partir partout sauf au bon endroit s'il s'écoutait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Dim 21 Fév - 15:28

Liesel et Nina viennent de la cafétéria.

La deuxième était la bonne ! Ce n’était donc pas volontairement – du moins pas totalement – que Nina avait ignoré ma question. Et, au vu de la réponse qu’elle m’apportait, je comprenais bien pourquoi : sa réponse était des plus banales. Alors, comme ça, même un Président était limité dans ses déplacements ? Pourtant, il était l’un des représentants de Dol, et avec l’apparition de ces nouveaux continents, se déplacer était une obligation, une nécessité ! Un peu déçue, je commentai sur un ton toujours égal :

« Je pensais que vous voyagiez beaucoup plus… »

Donc, non seulement il était spécialisé dans les relations publiques, mais, en plus, il était souvent à Esthar ? La ville était plutôt sympathique, mais quand même, pour une personnalité importante, on aurait pu rêver bien mieux ! Surtout que, si elle, simple instructrice dans son université paumée – bien que géniale – avait entendu parler des cristaux, le Président et sa garde du corps devaient avoir au moins 20 fois plus d’informations qu’elle. Avec tout ça, ils auraient dû courir à travers le monde pour les trouver. Parce que si ce qu’on racontait sur leur compte n’était vrai qu’à 10%, ce serait déjà surement un avantage de poids face à des Calamités… ou des nations opposantes.

Cependant, loin de moi l’idée de commenter les choix tactiques du boss de mon interlocutrice. De toute façon, sa réponse suivante m’orientait vers un sujet bien plus léger que la politique Estharienne. Je ne pus réprimer un sourire et secouai la tête quand elle me prit pour son homologue avec Squall :

« Non, non, vous n’y êtes pas du tout ! Nous avons fait la route ensemble par… convenance. Il voulait rentrer seul à la BGU depuis Junon, sur Gaïa. Honnêtement, c’était vraiment inconscient de sa part d’imaginer faire la route seul ! »

Je regardai la réaction de Nina pour m’assurer qu’elle convenait bien de mon avis sur la question et repris :

« Il m’a proposé de rester ici quelques jours, mais je suppose qu’il va rester ici un petit moment pour veiller sur Linoa. Nos routes se sépareront surement à mon départ. »

Alors que nous arrivions à portée de vue de l’entrée de l’infirmerie, j’aperçus la tête du directeur de la BGU et du Président Loire. Un sourire poindra sur mes lèvres alors que Nina marmonnait quelques reproches à l’attention de son employeur. Je remarquai un détail étrange et, amusée, j’en fis part sans me contenir – chose assez inhabituelle, venant de moi - :

« C’est marrant, il y a un « je ne sais quoi » de ressemblance dans leur posture. »

J’oubliai cependant bien vite ce détail – qui ne m’avait effleuré que parce que je les voyais côte à côte -  et, à mesure que nous approchions, reprenait un air plus sérieux. En arrivant à leur hauteur, je saluai le Président en me mettant au garde-à-vous et en inclinant légèrement la tête. Plus protocolaire que jamais, je déclinai mon identité :

« Instructrice Liesel Ergheiz, Université de Trabia, Monsieur. »

Je rompis rapidement et me tournai vers Squall à qui je demandai, avec une empathie très approximative :

« Tout va… bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Mar 23 Fév - 16:58

SquallLe docteur Kadowaki était une femme douce et attentionnée envers ses patients, mais elle avait aussi son caractère. Avec le temps, j’avais appris à ne jamais tenter de lutter, sachant pertinemment qu’elle ferait tout pour avoir le dernier mot, si tant est bien sûr qu’elle ait raison. C’est pour cette raison que je ne cherchais pas vraiment à m’opposer à ses décisions. C’était une femme intelligente et si elle jugeait que j’avais besoin de repos, je devais écouter ses conseils et, à défaut de m’y soustraire, y réfléchir. C’est ainsi que Laguna et moi-même nous retrouvâmes dans le hall de la BGU, dans la section qui reliait l’infirmerie au reste du rez-de-chaussée. Moi qui pensais retrouver Liesel et Nina à la sortie, j’étais plutôt étonné de voir qu’elles n’étaient plus là. Sans attendre, j’exprimai mon interrogation sur leur localisation à voix haute et Laguna me répondit en toute tranquillité qu’il n’en avait pas la moindre idée, mais qu’elles devaient probablement « parler boulot », pour reprendre ses termes. Il est vrai que Nina était très adroite sur le protocole. Liesel l’était un peu moins mais je ne doutais pas un seul instant que les deux femmes puissent trouver un terrain d’entente sur ce sujet.

Avant de partir à leur recherche, je tins néanmoins à revenir sur les propos que Laguna m’avait tenu avant de quitter l’infirmerie. Il avait l’air de savoir des choses concernant la Néo-ShinRa et plus particulièrement les relations qu’entretenait cette organisation. Je me tournai entièrement vers Laguna pour lui faire face.

« A propos des relations de la Néo-ShinRa, tu m’as parlé d’hommes influents tout à l’heure. Pensais-tu à quelqu’un en particulier ? »

Ce n’était pas une information anodine car si je ne parvenais pas à retrouver Rufus Shinra, je pourrais au moins disposer d’une autre piste pour mes recherches. Néanmoins, celles-ci devront attendre : je ne comptais pas repartir de sitôt, pas tant que je n’avais pas l’assurance que Linoa était en sécurité et en parfaite santé. J’ignorais combien de temps cela prendrait mais à l’instant présent, je me fichais bien que le monde continue de tourner pendant ce temps.

Peu après que Laguna m’ait répondu, deux silhouettes féminines s’approchèrent de nous. Il ne me fallut que quelques secondes pour reconnaître Liesel et Nina qui revenaient de je-ne-sais-où. Cela m’importait peu de toute manière. La SeeD réalisa le salut militaire à l’intention de Laguna et entreprit de se présenter en bonne et due forme, comme elle n’avait pas eu l’occasion de le faire tout à l’heure. Il est vrai que je n’avais moi-même pas pris le temps de remarquer la présence de Nina. Aussi, lorsque je croisai son regard, je lui fis un signe de tête pour la saluer. Liesel s’enquit alors de savoir si tout allait bien en me regardant tout particulièrement. Une main sur la hanche, je lui répondis sans rentrer dans les détails.

« Difficile à dire… Mais je n’ai pas le choix que d’attendre pour le moment. »

Qu’elle ne s’attende pas à entendre de ma bouche les détails sur la santé de Linoa car je n’avais clairement pas envie d’en parler plus longuement à l’heure actuelle. Surtout à une personne que je ne connaissais encore que trop peu… Si elle se sentait mise à l’écart, j’espérais qu’elle comprenne qu’il n’y avait rien de personnel dans mon comportement. C’était comme ça, tout simplement. Quoi qu’il en soit, nous nous tenions là tous les quatre, sans trop savoir quoi faire. De mon côté, j’allais probablement retourner à mon bureau pour y retrouver Shu et me tenir informé des dernières nouvelles concernant la BGU. Il était aussi important que je lui fasse part de certaines informations, dont celles que Laguna venaient de me délivrer. Après tout, je lui faisais entièrement confiance et savais également que pendant mon absence, il fallait qu’elle dispose des mêmes informations que moi pour prendre des décisions rapidement, si l’urgence le requérait. A tour de rôle, je posai mon regard sur Nina et Laguna.

« Que comptez-vous faire à présent ? Attendrez-vous le réveil de Linoa avant de repartir ? »

Après tout, peut-être voudraient-ils s’assurer que le remède de Geyser avait bien fonctionné sur Linoa ? Ou encore souhaiteraient-ils discuter avec elle à propos de ce qu’il s’était passé ? Que sais-je… S’ils désiraient rester, ils le pourraient. Tout comme pour Liesel, des chambres seraient mises à leur disposition pour le temps qui leur conviendra.
Revenir en haut Aller en bas
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Mar 23 Fév - 17:46

Et non, pour le moment, on ne pouvait pas dire que Laguna et Nina avaient beaucoup voyagé. D'un autre côté, il n'était pas toujours facile pour le Président d'aller où il voulait, les déplacements, ça coûte de l'argent et il ne pouvait pas se permettre de piocher dans les caisses de la ville pour ses petites vadrouilles! Certes, il pourrait y avoir un intérêt politique ici, mais quand on connaissait l'animal, difficile à croire.

D'une certaine manière, la jeune femme avait eu l'impression qu'elles étaient un peu similaires avec Liesel, mais celle-ci vint démentir en disant qu'elle n'avait accompagné le Directeur que par hasard, visiblement elle lui était tombée dessus en voulant rentrer sur Dol.

«Il serait peut être intéressant de proposer à vous rattacher à ce poste, dans ce cas. Vous me semblez apte à remplir ce rôle.» peut être parce qu'elle se voyait un peu en elle... leur style de combat semblait similaire, leur attitude aussi.

En approchant de l'infirmerie, les deux femmes virent les principaux intéressés qui sortaient, Liesel fit une remarque pertinente concernant leur ressemblance, Nina savait depuis quelques mois maintenant le lien de parenté entre eux, Squall avait lâché la bombe lorsqu'ils étaient venus ici suite à l'attaque d'Ultimecia... mais ce n'était pas à elle de divulguer ce genre d'information, aussi elle se contenta de hausser des épaules

«Le directeur me semble un peu moins détendu...» il valait mieux dire que Laguna l'était trop surement.

Ils étaient encore en train de discuter, aussi elles prirent leur temps pour les rejoindre, laissant ainsi Laguna répondre à la question de son fils, bien qu'elle ignorait s'il le mettrait au courant de leurs soupçons à propos du Major Caraway qui semblait avoir une certaine influence à Spira, et en particulier à la Néo ShinRa de Bevelle... ils n'avaient pas vraiment de preuve de son implication, mais bon, de forts soupçons.

En arrivant, Squall s'interrogea surtout sur le temps qu'ils allaient passer à la BGU, la jeune femme doutait fort qu'ils restent aussi longtemps.

«Je crains que ce ne soit pas vraiment possible. Nous devrions nous rendre à Deling City, Monsieur...» elle insista un peu du regard à l'attention de Laguna. Certes, ils avaient aussi songé à chercher Ellone, mais vu que ça semblait trop dangereux à l'heure actuelle dans la mesure où ils pourraient mener Ultimecia jusqu'à elle, aurant reprendre la piste initiale relative à la Néo ShinRa...

Enfin elle n'avait fait que donner son opinion, bien qu'elle espérait que Laguna suive!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Mer 2 Mar - 17:10

Quittant l'infirmerie, Squall et Laguna discutaient tranquillement. Et si le sujet avait été plus ou moins professionnels et de l'échange d'information, il bifurqua vite sur le fait de savoir où était Nina et Liesel. Mais, ni l'un ni l'autre n'avait la possibilité de le savoir, en tout cas, pas sans prendre de contact avec Shu où les intéressées directement. Il se moqua, gentiment bien sur, un peu de son garde du corps en évoquant le fait qu'elle risquait fort d'aborder des sujets propre au boulot avec la partenaire de son fils. Bien sur, il pouvait, et à très forte raison, se tromper aussi.

Squall ne réagit pas trop, ne voulant sans doute pas s'impliquer dans un domaine inconnu pour lui. Non, à la place, il vint interrompre la progression de son père pour revenir sur un sujet sérieux que le Président d'Esthar avait abordé sans entrer dans les détails. Ce dernier se doutait bien que cela titillerait la curiosité du Directeur et que la question tomberait tôt ou tard.

- A quelques personnes oui d'après ce que j'ai pu constater ou entendre. Boon, je n'ai pas de preuves concrètes, et certains d'entre eux se sont peut être simplement laissés manipuler et convaincre par des promesses qui ne seront pas tenues ou pas dans l'intérêt des concernés...

Dit-il commençant un long monologue avant de distingué au bout du couloir les silhouettes de deux personnes, dont une qu'il reconnut très bien, puisque s'était Nina. Etrangement, il se montrait aussi très prudent dans l'annonce des informations qu'il allait donner à son fils, car il savait qu'il ne faudrait pas agir directement au grand jour afin de ne pas déclencher un conflit mondial.

- Mais, vu ce que j'ai pu voir à Bevelle, Sire Asran est déjà assez proches de l'organisation et encourage même les expériences que cette dernière mène sur ses terres. De plus,, et s'est là bien plus fou, mais, je soupçonne Caraway d'avoir déjà eu des contacts avec aussi. Je doute que cela soit accidentel le fait qu'il y aurait une base de la Néo Shinra à Galbadia...

Et si pour le leader de Spira, Laguna n'émettait dans son ton que peu de doute sur ses liens avec l'organisation. Bon il pensait ouvertement que le leader était un idiot fini qui se laissait manipuler en croyant à de belles paroles qu'on lui avait faite. Laguna s'était montré bien plus discret sur l'évocation de son ancien supérieur. Certes, il ne l'appréciait pas trop, car le général était un opportuniste. Mais, contrairement à Asran, Carraway n'était pas un idiot. Sans compter qu'on pouvait presque dire, d'une certaine façon qu'il faisait partie de la famille vu la relation que leurs enfants respectifs avaient. L'idée de le voir de nouveau en ennemi ne l'enchantait guère.

Mais, la suite de la conversation risquait peut être de devoir attendre, si Suqall désirait en savoir plus sur tout cela. Nina et Liesel venaient de les rejoindre, et la seconde ne tarda pas à saluer respectueusement le Président d'Esthat. Celui ci sourit.

- Enchantée !

Dit-il gaiement, sans laisser voir un côté qui aurait pu montrer qu'il se souciait u protocole. La suite fut moins pertinent pour lui, même s'il s'amusa un peu de la réaction de son fils face à la demande de sa partenaire. Il se montrait toujours aussi peu ouvert avec les autres. Si la question serait venu de Linoa, il aurait été bien plus éloquent.

Le directeur leur demanda alors ce qu'ils pensaient faire, et Nina répondit qu'ils pensaient partir pour Deling City. Cela surprit le vieil homme qui semblait avoir déjà évoqué, à plusieurs reprises avec plusieurs personnes qu'il était peut être temps de rentrer à Esthar, le temps au moins de faire le point avec Kiros, et voir ce qu'il serait bon d'envisager pour contrer la prochaine action d'Ultimécia

- Il va aussi falloir que je contacte Kiros. Je suppose qu'il va y avoir plein de décisions à prendre sur les derniers évènements, et je doute pouvoir échapper longtemps à ces responsabilités là aussi, même loin d'Esthar !

Enchaina t il alors, en laissant la surprise derrière lui. Après tout, tout comme pour Squall sans doute, il y avait plein de choses à faire, et on lui demandait d'être partout à la fois, ce qui était impossible pourtant. S'était à lui de savoir trier ses priorités, ce qui était loin d'être le point fort de Laguna bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Sam 12 Mar - 10:07

Alors que nous nous approchions de Squall et Laguna, la dernière réflexion de Nina me trottait dans la tête, me faisant oublier la ressemblance étrange que j’avais relevée entre les deux hommes. Proposer de devenir le garde du corps de Squall Leonhart ? Je ne savais pas vraiment comment le prendre : d’un côté, il me semblait que c’était bien là la meilleure idée que l’on puisse me proposer pour que je reste attachée au directeur suffisamment longtemps pour en apprendre, enfin, un peu plus sur les Chimères, les Cristaux et les Orbes, mais, en même temps, c’était affreusement vexant qu’elle ne voie en moi qu’une potentielle sous-fifre. Après tout, j’étais bien destinée à devenir, moi aussi, directrice d’une des trois universités doliennes !

Ceci dit, plus j’y pensais, plus je me disais que c’était une excellente expérience de battre la campagne avec un véritable directeur d’université militaire, aussi abaissante que put être la situation dans laquelle je me trouverais en lui proposant mes services. C’était d’ailleurs surement pour ça que cette idée ne m’était pas venue spontanément : elle engageait trop mon égo pour qu’elle m’apparaisse comme viable. J’avais beau garder un certain professionnalisme avec Squall – il était, dans les faits, au-dessus de moi, d’un point de vue hiérarchique – je n’en gardais pas moins la certitude que nous jouions sur un pied d’égalité. La perspective de me placer volontairement en position de soumission ne m’enchantait guère.

« Oui, pourquoi pas ? » finis-je par répondre à Nina sur un ton évasif avant que nous arrivions devant les deux hommes.

Je saluai dans les formes le Président d’Esthar et m’enquis de l’état de santé de Linoa, et, par voie de conséquence, du moral de Squall. Comme à son habitude, sa réponse fut des plus lapidaires. Je ne m’en étonnai pas et ne m’en formalisai pas davantage. Au contraire, j’aurais été bien plus gênée si le jeune homme à la cicatrice avait voulu s’épancher sur sa douleur et son inquiétude : comment aurais-je dû réagir dans un cas pareil ? Comment aurais-je réagi effectivement ? Aurais-je pu surmonter la déception de voir ce leader se laisser aller comme une fillette à déballer ses états d’âme et adopter une attitude compatissante ? Rien n’était moins sur…

J’accueilli donc sa réaction avec un hochement de tête bref, largement suffisant pour que Squall y voie ma sollicitude pudique et écoutai l’échange entre Nina, Squall et Laguna dans un silence militaire, sinon quasi-religieux. Je ne bougeai pas d’un cil, même si, à l’intérieur, je bouillonnai de jalousie de faire partie de ce monde de décideurs. Néanmoins, je restai lucide, Trabia ne s’était pas reconstruite en un jour : il me fallait être patiente. Mais mon tour viendrait, j’en étais convaincue. Et ce, même si je devais passer par la case subalterne du Directeur de la BGU… Quoique, à la réflexion, vue la situation actuelle, il ne semblait pas particulièrement enclin à quitter son fief tant que sa dulcinée ne s’était pas remise. Dans un cas pareil, je devrais rapidement trouver un plan B pour ne pas perdre trop de temps ici.

Il fallait que je fasse un peu le point sur la situation. De toutes manières, mes trois interlocuteurs ne semblaient absolument pas disposés à laisser filtrer quelque information sensible que ce soit en ma présence. Je profitai donc de l’intervention des Esthariens sur les problèmes qu’ils devaient régler à Esthar et à leur départ prochain pour glisser :

« Vous devez également avoir un tas de questions administratives à régler, Squall. Si vous n’y voyez pas d’inconvénients, je vais vous laisser pour aller me reposer un peu. »

Je m’inclinai rapidement devant mes trois interlocuteurs en commençant par Laguna :

« Monsieur Loire, c’était un honneur de vous rencontrer. »

Je continuai avec Nina, en lui tendant un bout de papier avec mon numéro de portable :

« Nina, je vous laisse mes coordonnées. Si vous pouviez m’envoyer un message pour que j’aie les vôtres, au cas où j’aie des questions sur mes nouveaux chargeurs, je vous en serai reconnaissante. »

Je les regardai tous les deux et conclus :

« Si nous ne sommes pas amenés à nous recroiser d’ici votre départ, je vous souhaite un bon retour. »

Je me tournai vers Squall et terminai :

« Je vais m’arranger directement avec Shu, pour la chambre. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n’hésitez pas à lui demander le numéro de celle qui m’a été attribuée. Je ne dors jamais que d’un œil. »

J’attrapai mon sac à dos et filai vers le bureau du Directeur, puis vers les chambres.

Liesel s’en va vers les dortoirs.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Dim 20 Mar - 15:27

SquallComment ? Le Major Caraway pourrait être impliqué dans les affaires de la Néo-ShinRa ? Tout ceci n’était que des suppositions mais Laguna ne me l’aurait certainement pas dit s’il n’en était pas intimement convaincu. Qui plus est, il souleva un point important qui venait appuyer son argumentation : la présence d’une base de l’organisation à Deling City. Ce n’était sûrement pas un hasard, et vu le poste qu’occupait Caraway, il devait être au courant des agissements de la Néo-ShinRa dans sa propre ville, assurément. Voilà une nouvelle qui me contrariait un peu. Linoa était-elle au courant ? Comment réagirait-elle face à cette information ? Difficile à dire, d’autant qu’il n’y avait rien de certain encore. Peut-être valait-il mieux que je garde tout cela pour moi et attende d’en apprendre plus avant de l’alerter…

En revanche, Laguna semblait un peu plus sûr de lui lorsqu’il m’annonçait que Monseigneur Asran était certainement impliqué avec la Néo-ShinRa. Le doute ne semblait pas avoir sa place ici, tant les événements rendaient la supposition trop évidente. Je ne connaissais pas assez bien l’univers de Spira pour savoir que son peuple entretenait une relation particulière avec la technologie par le passé, et surtout qu’il y avait une longue histoire entre l’Eglise de Yevon et les machines. Mais si je l’avais su, j’aurais certainement trouvé le comportement d’Asran trop incohérent avec ses propos. Quoi qu’il en soit, il y avait donc une piste à explorer du côté du leader de Spira et je comptais bien en prendre note pour plus tard.

Finalement, les deux femmes nous rejoignirent devant l’infirmerie et s’enquirent de la situation. Il n’y avait pas grand-chose à dire, aussi m’étais-je plutôt intéressé aux projets de Nina et Laguna dans l’immédiat. Selon la jeune femme, ils n’allaient pas rester très longtemps à la BGU car ils devaient se rendre à Deling City. J’en ignorais la raison. Toujours était-il que Laguna souhaitait aussi prendre des nouvelles de Kiros qui gérait la ville d’Esthar en son absence. Cela me rappelait que je devais également remonter dans mon bureau pour m’entretenir avec Shu. Laguna devait donc faire face à ses responsabilités et je ne pouvais que compatir à cela.

« Je comprends, on ne fait pas toujours ce qu’on voudrait. »

Mon ton se voulait un peu plus léger l’espace de quelques instants, mais Liesel entreprit un long monologue et nous annonça qu’elle se retirait vers ses quartiers. Du moins, il fallait pour cela qu’elle aille à la rencontre de Shu pour que cette dernière lui attribue une chambre, et il me suffirait d’ailleurs de le lui demander pour pouvoir contacter Liesel si le besoin se faisait ressentir. Elle termina par saluer une dernière fois Nina et Laguna puis en fit de même avec moi. Je n’avais rien à lui objectai, aussi lui rendis-je un signe de tête avant de la regarder filer vers l’ascenseur central.

« Je vais moi-même devoir vous laisser, j’ai certainement des affaires à régler qui m’attendent à mon bureau… »

Je posai ma main sur ma hanche en expirant de l’air de manière exagérée pour bien exprimer mon ennui face à cette situation, puis rapportai mon attention sur le duo.

« N’hésitez pas à rester le temps qu’il vous faudra à la BGU. Puis mon regard insista sur celui de Laguna. Aussi, nous devrions nous tenir régulièrement informés de nos découvertes concernant la Néo-ShinRa… Tâchons de ne pas oublier de le faire. »

Cela serait en effet bien plus simple si l’on pouvait se communiquer nos informations dès lors que nous les possédions. Le souci d’attendre de se rencontrer en face à face ne se poserait plus. J’espérais bien que Nina s’en souvienne, sachant bien à quel point Laguna pouvait parfois être tête en l’air. Quoi qu’il en soit, je m’apprêtai à partir.

« Soyez prudents. »

Puis je leur fis un signe de tête avant de les laisser vaquer à leurs occupations. Je me dirigeai moi-même vers mon bureau et alors que l’ascenseur montait, j’ignorais que Liesel descendait pour se diriger vers les dortoirs. Shu m’attendait dans le bureau et nous pûmes discuter ensemble des événements récents. C’est à cela que je m’affairais en attendant le réveil de Linoa, puis le trajet vers la TGU où j’étais censé ramener Liesel, à la demande de Linoa justement. J’étais bien loin de me douter qu’il s’agissait d’un stratagème pour m’emmener contre mon gré à un festival qui s’y tenait…

────────────────────
Squall se retire également et laisse Nina et Laguna.
Par la suite, Squall et Liesel se rendent ensemble au Festival d'Héméra et y retrouvent Linoa et Lyte.
Revenir en haut Aller en bas
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Alvin - Azura Lucem - Ishta - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Mar 22 Mar - 11:22

Spoiler:
 


Squall passe au niveau 4 !

Liesel gagne 100 gils !
Squall gagne 200 gils !

Restauration gratuite !

Liesel et Squall rejoignent Linoa et Lyte au Festival d'Héméra


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Mar 22 Mar - 18:41

Un planning chargé s'annonçait. Malgré tout, Nina ignorait encore que Laguna avait fait part de ses craintes relatives au Général Caraway au directeur. Ce n'était peut-être pas très prudent tant qu'ils n'avaient pas de preuves concrètes. Malgré tout, ils savaient de source sûre que le Général était proche d'Asran, lui-même proche de la Néo ShinRa. Et le Général avait eu recours aux hommes de l'organisation pour les empêcher de se rendre au tournoi lorsqu'Ultimecia était en train d'attaquer.

Au final, ils allaient devoir discuter un peu de la suite à donner. Nina jugeait qu'il fallait qu'ils se rendent à Deling City pour voir d'eux-mêmes ce que le Général pouvait mijoter avec la Néo ShinRa, mais le président souhaitait également retourner à Esthar pour s'assurer de quelques détails avant de reprendre la route. C'était rare qu'il se montre aussi responsable, et Nina en fut la première surprise.

Lorsque Liesel et Squall s'éloignèrent chacun de leur côté, elle croisa les bras et se tourna vers le Président, se demandant ce qu'il mijotait.

«Je présume qu'avec les derniers événements, vous souhaitez voir Geyser et connaître ses progrès vis à vis des recherches sur la marque?» dans la mesure où ce vieux schnock avait eu la possibilité de faire des prélèvements de la marque sur Éléonore Thompson et qu'il avait également pu étudier tout le processus de possession d'Ultimecia, pour sûr qu'il allait pouvoir faire des études poussées sur le domaine. Nina en était un poil jalouse évidemment, mais d'un autre côté, elle ignorait si Laguna y voyait là une priorité.

«Nous avons beaucoup de choses à étudier, Mr Loire... il va falloir établir des priorités. La menace Ultimecia ou la Néo ShinRa... nous allons avoir du mal à lutter sur les deux fronts à la fois.» malgré tout, elle comprenait que Laguna fasse d'Ultimecia une priorité. La Néo ShinRa était surtout l'affaire de Gaïa, Ultimecia était l'affaire de Dol. Maintenant que la nécromancienne avait été repoussée, pour sûr qu'elle allait préparer un mauvais coup... mais justement, si tel était le cas, Esthar serait la première ville ciblée, et elle préférait faire en sorte que Laguna ne soit pas dans les parages à ce moment là.

Elle passa sa langue sur ses lèvres pour réfléchir, prenant une profonde inspiration avant de regarder le président.

«Je suis votre garde du corps, j'irai où vous me demanderez d'aller. Malgré tout, si cette organisation est telle qu'on le raconte, il est possible qu'elle étudie également des technologies anti sorcières... en apprendre plus sur eux et leurs recherches pourrait nous être profitable.» et si Caraway était vraiment impliqué, il aurait du mal à refuser une petite visite des locaux au président! Même s'il préférerait s'arracher quelques dents plutôt que faire plaisir à Laguna. Il fallait parfois savoir faire jouer de son influence et son statut hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Mer 30 Mar - 10:29

Non, Laguna n'avait rien caché à Squall, même si pour la lupart de ce qu'il avait pu dire n'était encore à l'étape qu'embrillonnaire et qu'il ne puisse véritablement corroborer tout cela, surtout au sujet du Général Caraway. Et en aucun cas, il avait laissé son antipathie pour l'homme prendre le dessus et dicter sa conduite. Enfin, fallait-il aussi que le Président d'Esthar arrive à conserver une rancoeur envers quelqu'un, hormis Ultimécia.

Une fois qu'ils furent quatre, tout s'accéléra cependant, et les échanges furent plus bref, chacun finissant par se concentrer ensuite sur la tâche qu'ils auraient à faire et se salèrent avant de partir. D'ailleurs, Squall ne cacha pas le fait d'aller voir Shu à reculons pour accomplir les tâches administratives, alors que Laguna souriait donc. Oui, sur ce point, on pouvait dire tel père tel fils hein !

- Cela va de soit !

Répondit-il alors quand son rejeton mit en avant le fait qu'ils devaient penser à se contacter régulièrement pour échanger leurs informations. Ce qui était aussi un moyen de créer le lien père-fils qu'ils n'avaient pas eu finalement. Enfin, à leur façon.

Laguna et Nina se retrouvèrent donc bien vite de nouveau seuls dans le couloir, et son garde du corps en profita alors pour revenir sur les objectifs du Président. Et ce dernier se mit à soupirer. Oh, pas parce qu'elle le contredisait, dans le sens où il avait imaginé retourné à Esthar avant de faire toute autre chose, mais parce qu'elle se montra soudainement plus poli en employant un "Me Loire", ce qui mettait donc de la distance.

- Entre autre chose oui. Je suppose aussi, que je risque aussi d'avoir des choses à faire que Kiros n'aura pu valider sans mon aval aussi !

Poursuivit-il sur la logique de Nina et des tâches énoncées par Squall qui devraient sans doute lui incomber à lui aussi. Mais, évidemment, il y avait aussi le cas d'Ultimecia, et il souhaitait donc s'assurer que l'incident précédent, que se soit avec Linoa et Eleonore, qui n'arrive pas à Ellone, ou l'intrusion de la sorcière dans sa ville comme elle l'avait fait un peu avant, ne se retrouve pas

Il était donc vrai que pour lui, le danger de la sorcière temporelle semble être une menace plus immédiate que l'organisation Néo-Shinra, bien que celle ci prenne de l'ampleur. Bien que ce fait puisse ne pas spécialement choqué dans un sens, vu que tous les mondes ne faisaient plus qu'un. Il semblait logique que des passerelles commencent à se créer entre les diverses populations.

- Tu as probablement raison...

Concéda t il alors à la jeune femme suite à son dernier argument. Lui continuait à employer un langage familier. Même s'il se demanda un petit peu, par jeu, comment elle réagirait s'il se mettait à la vouvoyer et l'appeller "Mme Williams"...

- Et on pourrait jauger de façon plus claire, les implications du Major dans cette histoire ... Même si je doute qu'il apprécie !

Lâcha t il de façon plus pensive, mais souriant un peu, à l'idée d'agacer un peu, encore une fois, son ancien supérieur. D'aileurs, Laguna continuait à l'appeller par son ancien grade et non son statut actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Jeu 31 Mar - 17:19

Quel dilemme... Nina voyait bien que Laguna ne savait pas trop ce qu'il convenait de faire pour le moment. De son côté, elle se devait de se montrer davantage protocolaire puisqu'ils étaient tout de même à la BGU et non seuls, elle avait bien remarqué la grimace lorsqu'elle l'avait appelé Mr Loire, il n'était vraiment pas du genre à apprécier ce genre de langage soutenu. Elle soupira doucement en croisant les bras, choisir une priorité n'était jamais évident. Elle sortit son téléphone pour voir si elle avait du nouveau, seul un message de Kiros, mais qui ne les aidait pas vraiment.

«Le Vice Président garde un œil sur la jeune Éléonore. Il nous tiendra informé lorsque son état s'améliorera. Je ne pense pas qu'il soit vraiment pressé de rejoindre Esthar. Avec l'Hydre, nous pouvons être rapidement à un point ou un autre de Dol. Rien ne nous empêche de faire un premier saut à Deling City, et si nous avons du nouveau, nous partirons rapidement?» cela semblait être un bon compromis pour le moment. Même si elle aurait aimé voir les recherches de Geyser, ce n'était pas encore urgent. Elle finit par attraper le bras du Président pour l'inciter à la suivre, elle prit la direction du Campus, lançant des regards noirs à certains étudiants qui semblaient vouloir parler avec le Président, mais elle avait eu sa dose de fans un peu plus tôt dans la journée.

Une fois sur le campus, elle le conduisit jusqu'à l'extrémité du campus, c'était plutôt discret, et elle pouvait donc parler un peu plus librement.

«Désolée, j'avoue que nous n'avions pas une conversation que l'on peut avoir librement dans un couloir d'université...» elle s'appuya sur la rambarde et regarda l'horizon, ici, ils avaient vue sur la plage «Ça vous déplaît vraiment lorsque j'utilise le protocole, hein?» il n'était pas obligé de répondre, ses expressions parlaient d'elle-même. On pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert!

«Bon... je veux bien faire l'effort de vous tutoyer si vous vous décidez à prendre une décision concrète sur ce que l'on doit faire. Retourner à Esthar pour faire de la paperasse, ou aller à Deling City pour se confronter au Général. Mais on ne peut pas tourner en rond pendant des jours, il faut qu'on avance.»

En gros, elle faisait l'effort de briser les codes, et il prenait un peu ses responsabilités. Alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Admin Givré

Admin Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Jeu 31 Mar - 22:38



Un éclat de lumière jaillit devant vous, caché sous un manteau sombre, un homme vous barre la route... un léger sourire sur les lèvres, il tient un drôle de flacon dans la main avant de le tendre vers vous. Ses cheveux blonds et ses yeux bleus vous ensorcellent, vous n'arrivez pas à bouger alors qu'il se met à agiter doucement le flacon

«Voyons voir si vos âmes sont bien accrochées!»

C'est alors qu'une épaisse fumée rappelant la brume qui sévissait autrefois sur Héra, se déverse autour de vous, rampant sournoisement jusqu'à s'enrouler autour de vous, grimpant encore et encore jusqu'à vous étouffer l'espace d'une seconde... et c'est le trou noir! 

Lorsque vous reprenez vos esprits, le génome a disparu, mais si vous regardez à côté de vous, au lieu de votre compagnon de voyage, vous apercevez... vous-même? Baissez les yeux, ce corps n'est pas le vôtre mais le sien! Quelle magie est-ce là?

=======================

Poisson d'Avril! Vos corps ont été échangés! Pas de panique, juste une petite expérience éphémère! Une bonne nuit de repos et vos âmes réintégreront vos corps! Sauf si vous avez envie de faire durer le plaisir! 

Amusez-vous bien! Et puis, ça aidera peut être au tutoiement ? Wink



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Mar 5 Avr - 9:33

Une décision semnlait devoir être prise, mais, comme à son habitude, Laguna n'était visiblement pas presser de le faire. Après tout, les deux objectifs mis en balance avaient leur importance, etle Président ne voulait en négliger aucun. Qui sait, peut être ferait-il le mauvais choix en se décidant, comme souvent d'ailleurs. Par contre, il se montrait plus réactif dans des situations critique ou quand quelque chose le titillait davantage, comme le retour de la politesse excessive de Nina.

Celle ci tenta alors d'amener l'homme à choisir en évoquant un message de Kiros qu'elle vint de lire. Mais, elle ne le laisserait pas réagir et l'entraina vers le campus, tout au bout, où ils se retrouvèrent seuls. Evidemment, ils croisèrent des étudiants et autres Seed sur le chemin, qu'elle écarta du regard. Mais, est ce que l'attention qu'ils leur portaient étaient du fait de vouloir parler à Laguna, où le fait de trouver ce dernier au bras d'une femme. S'était l'image que cela donnait en tout cas, et les ragots tourneraient sans doute bien vite.

Le président d'Esthar s'en fichait lui de toute façon, même s'il doutait fortement que son garde du corps apprécie tout cela. Elle le lâcha alors pour s'appuyer à une rambarde afin de regarder le paysage. Cela laissa quelques secondes où la jeune feme laissa paraitre un sentiment lus détendu, comme si elle n'était plus en fonction, mais une simple personne profitant de l'endroit.

- Je doute qu'un endroit soit mieux qu'un autre au final...

Il ne remettait pas en doute les propos de Nina, mais faisait plus un constat. Oui, les gens auraient beau tenter de prendre toutes les précautions pour que les informations importantes ne s'ébruitent pas, si quelqu'un voulait vraiment les découvrir, il trouverait toujours un moyen de les obtenir au final. Le seul contrôle éventuel était peut être sur le temps qu'ils avaient au moment où il la transmettait et celui où cela était ébruité.

Enfin, cela devint vite un détail ces commentaires, puisqu'elle reprit bien vite la parole pour constater, à nouveau le fait qu'il n'appréciait guère quand elle le vouvoyer. En fait, s'était même valable pour toute personne avec qui il discutait, Laguna n'avait cure des formalités, et des distances qu'elles provoquaient entre les gens. Il sourit de façon amusé alors quand elle se servit de cela pour le pousser à prendre une décision.

- Mais dis donc, tu ne serais pas en train de me faire du chantage là ?

S'amusa t il de la situation, s'adossant à la même rambarde que Nina. Un moyen de repousser la prise de décision ? Oui, s'est sur que s'amuser l'était, mais s'était la faute de sa partenaire là qui lui avait tendu une perche pour se dérober un peu plus longtemps.

D'ailleurs, une autre chose allait repousser la prise de décision, et fit redevenir Laguna plus sérieux. Un homme, ou un adolescent plus précisément en apparence, apparut comme par magie devant eux. Laguna se redressa rapidement, se préparant à se défendre d'une menace quelconque. Mais, la suite fut si rapide qu'il ne put rien faire, et ne réalisa même pas ce qu'il se passa.

Quand il reprit ses esprits, il avait une sesnation bizarre. Il pensa même être en train de rêver en se voyant en face, et finir par découvrir être dans le corps de Nina.

- S'est quioi çà ? Un rêve ?

Lâcha t il bien que cela puisse paraître bien réel tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Mar 5 Avr - 11:50

Quel enfant. Mais Nina commençait peu à peu à connaître l'animal, et le meilleur moyen de s'assurer de sa collaboration était surement de lui donner un peu ce qu'il voulait.
Le président n'avait jamais été du genre à apprécier les formalités et le protocole, mais si elle devait faire un effort de son côté vis à vis de son langage et de ses habitudes, il devait aussi faire un petit effort sur sa manière de gérer leurs activités.

Ne se souciant pas trop de ce que l'on pourrait penser à les voir ainsi tous les deux en retrait et à l'abri des regards indiscrets, elle en vint à lui faire une proposition qui ressemblait presque à du chantage, et visiblement, Laguna s'en rendit compte et n'hésita pas à sauter sur l'occasion

«Je dirais plutôt un échange!» elle eut un sourire amusé avant de se retourner pour voir qu'un individu était apparu de nulle part. Elle reconnut immédiatement un génome, même sans voir sa queue de singe, elle avait étudié suffisamment leur dossier suite à l'attaque de Deling City pendant leur séjour à Esthar! Elle se plaça instinctivement devant Laguna, et au moment où elle mit la main à sa ceinture pour dégainer son arme, elle se sentit paralysée, incapable de bouger alors que le génome déversa le contenu de son flacon à leurs pieds.

Tout devint noir, le corps de la jeune femme lui parut lourd alors qu'elle s'évanouissait.


LagunaSource: FFVIII fan art - Laguna Loire de Midorisa

Lorsqu'elle se réveilla, elle se sentait... oui, vraiment lourde. Elle avait l'impression de porter une veste épaisse qui n'avait rien à voir avec celle qu'elle portait d'ordinaire, et en se redressant, des mèches de cheveux noirs lui tombèrent devant le visage
«Qu'est-ce que...» elle se redressa sur les genoux et sursauta en se voyant elle-même, basculant en arrière sur les fesses et reculant un peu avant de fermer les yeux le temps de se calmer. Une seconde, puis deux, elle avait entendu sa voix en prime, et ça ne lui disait rien de bon.

Lorsqu'elle rouvrit les yeux, elle avait retrouvé son calme. Pour sûr, que ça lui faisait bizarre de se voir avec cette tête ahurie qui collait d'ordinaire très bien à Laguna, tout comme là, ce devait être étrange de le voir aussi sérieux!

«Bon, calmons-nous... j'ignore quel tour de passe passe a été joué ici, mais de toute évidence, ce génome a utilisé un procédé chimique pour intervertir nos esprits.» quoi que? Elle pencha la tête sur le côté avec un air suspicieux «Laguna? C'est bien vous dans mon corps?» hey, il n'avait pas encore accepté le marché, donc elle devait encore le vouvoyer! Mais pour le moment, c'était clairement le cadet de leurs soucis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Mer 13 Avr - 8:55

Nina tentait donc le chantage pour obliger Laguna à se décider. Mais, ce dernier ne le fit pas tout de suite, profitant de la proposition de la demoiselle et ce qu'elle impliquait donc, pour s'amuser un peu plus. Peut être même qu'il retardait le tout volontairement. Enfin, s'était ce que penserait quiconque ne le connaissait pas. Le Président d'Esthar s'amusait simplement.

Quelqu'un d'autre allait s'amuser à leur dépend, et retarderait donc davantage la prise de décision. Et cela se fit assez rapidement, Nina eut même tout juste le temps de s'interposer, sans pouvoir empêcher ce qui allait se passer. Le jeune homme apparut brusquement ne leur laissa guère de temps, et parla de façon énigmatique avant d'utiliser son sort.

La suite fut plutôt flou, et Laguna aurait le sentiment de rêver au fond. Oui, se voir comme si on était dans un autre corps ne pouvait être, de façon censée, que dans cette situation, tout comme découvrir qu'on regarde à travers les yeux de Nina. Et le plus drôle fut sans doute la réaction qu'eut la jeune femme quand elle s'éveilla aussi. Pour le coup on aurait bien dit Laguna, alors que ce n'était pas lui qui réagissait à en tomber à la renverse.

- Hi hi hi hi !

Ne put-il s'empêcher de rire en voyant cela. Bon, il était aussi perplexe et le montra de façon différente. Oui, il se mit à découvrir son nouveau corps, et commença naturellement par malaxer les seins de la demoiselle , les siens actuellement donc. La surprise initiale commença un peu à se disiper, les questions commençant à fuser, et le sentiment qu'au fond cela n'était pas un rêve, bien plus présent.

S'est donc, dans une posture un peu ridicule, mains sur les seins, ce qui ne plairait sans doute même pas à sa partenaire en voyant son corps toucher ainsi, qu'il entendit celle ci lui demander quelque chose. Elle n'avait sans doute pas encore remarqué ce qu'il faisait lui même.

- Sauf erreur s'est bien le cas en tout cas !

Répondit-il, avant de froncer les sourcils un peu, ce qui contrastait avec le reste de ses gestes. Mais, il réagissait aussi au vouvoiement perpétuel de la demoiselle.

- La question est surtout comment revenir dans nos corps maintenant ?

Poursuivit-il ensuite, pour répondre aux propos de la jeune femme, maintenant qu'elle s'était assurée de l'identité de celui possédant son corps désormais. Enfin, il avait dit çà, mais le Président ne réfléchissait pas à un moyen sur le moment. Non, hormis le "petit jeu" avec son nouveau corps, il commença à se demander s'il ne devait pas en profiter davantage. Oh rien de pervers, juste le fait qu'il pourrait faire ce qu'il voulait sans avoir les contraintes du Président. Oui, tout le monde verrait Nina comme tel avec son apparence actuelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Mer 13 Avr - 10:06

LagunaSource: FFVIII fan art - Laguna Loire de Midorisa

Non mais hé! Genre il s'amuse à profiter de la situation! Non seulement il se permet de se moquer d'elle, mais en prime, voilà qu'il la tripote sans ménagement?
«Vous pourriez retirer vos mains de là je vous prie?» elle se leva et l'aida à se relever aussi, surtout pour qu'il enlève ses mains de là où il se plaisait visiblement à les mettre! Non mais!

Elle réajusta sa tenue, il devait être étrange de voir Laguna se tenir droit comme ça, paraître aussi sérieux et un poil strict, mais la situation ne permettait pas à Nina de faire en sorte qu'on la prenne pour lui, elle avait d'autres choses à penser, comme par exemple: le moyen de récupérer son corps. Elle recula pour s'appuyer sur la rambarde derrière elle et réfléchir.


«Hum... autant j'ai quelques connaissances sur la possession d'un corps, mais pour retirer carrément une âme d'un corps pour la mettre dans un autre, c'est une magie ou une technologie qui m'est totalement inconnue. Et surtout, je ne vois pas de quelle manière cet individu s'y est pris. Il a utilisé une sorte de fumée que je n'avais jamais vue.»

Elle n'avait pas eu l'occasion d'étudier la brume, c'est pourquoi elle ne savait pas ce que ça pouvait être. Ramenant deux doigts au niveau de l'arête de son nez, elle essayait de réfléchir, mais elle ne savait pas pourquoi, elle avait du mal à se concentrer dans ce corps. C'était comme si chaque élément de son environnement était fait pour la distraire, allant de la couleur des fleurs autour d'elle au simple courant d'air qui soulève ses cheveux. Pas étonnant que Laguna passe son temps à se laisser distraire dans ces conditions.

«Je vais devoir appeler Esthar, passez moi mon téléphone s'il vous plait.. vous m'écoutez???» à croire que visiblement, Laguna avait décidé de profiter un peu de son nouvel anonymat pour s'amuser, la jeune femme allait surement bien souffrir de cette situation et il fallait espérer qu'ils trouvent vite une solution!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Jeu 21 Avr - 8:39

Dans le corps de Nina, Laguna laissa bien vite de côté sa surprise et les questions qu'ils pourraient se poser pour s'amuser un peu. Oui, à quoi bon pouvait servir de cogiter sur une chose dont il ne savait rien et ne pouvait rien dans l'instant. Autant profiter un peu non, même si, avouons le, s'était aussi pour titiller un peu la vrai Nina. La preuve en était surtout que ses gestes étaient loin d'être ceux de quelqu'un découvrant le corps d'une femme.

Bon, s'est sur, il n'avait jamais été dans ce dernier, mais, il avait été en couple et Squall était la reuve donc qu'il avait quelques connaissances au moins, sur le sujet. Et comme il put s'y attendre, la demoiselle réagit bien vite, autant verbalement, que gestuellement, en venant écater "ses propres mains" de son propre corps" et relever Laguna. Ce dernier sourit et se laissa faire avant qu'elle ne s'écarte et s'appuie sur la rembarde, laissant échapper des propos plus sérieux.

- Moi non plus, et je doute que beaucoup de gens ne la connaissait jusque là !

Répondit-il alors, plus calmement, venant se placer à côté de sa partenaire, de façon un peu plus sérieuse. Et, il se mit à penser que dans certaine situation, cette magie aurait surement un intérêt stratégique immense, et donc dangereux. Surtout si celui qui prenait le corps d'une autre personne en connaissait suffisamment sur elle, et était bon comédien pour tromper quiconque il croiserait en ayant prit son corps. D'un autre côté, une autre magie plus répendue sans doute pouvait aussi faire la même chose finalement, et nécessitait tout autant de connaissance, la métamorphose.

- Tu peux aussi utiliser le mien hein  ! Normalement, je devrais aussi en avoir un il me semble !

Dit-il alors quand elle lui demanda de lui passer son téléphone. Il ne pensa pas, pour une fois, sans doute, que cela aurait pu être le prétexte à une bétise. Enfin, jusqu'à ce qu'il remarque que Nina semblait distraite en regardant le paysage. Il sourit alors, se rapprochant par derrière, l'enlaçant alors, même si cela semblait bizarre de serrer son propre corps. Il glissa alors sa main, enfin celle de Nina, dans une poche à la recherche du téléphone. Le hic était que si quelqu'un voyait la scène, il y verrait sans doute toute autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   Jeu 21 Avr - 10:18

LagunaSource: FFVIII fan art - Laguna Loire de Midorisa

Levant les yeux au ciel à la réponse de Laguna concernant son téléphone, Nina mit un peu de temps à réfléchir sur ce qu'elle pourrait lui répondre, après tout, ne pouvait-il pas imaginer que la personne qu'elle souhaitait contacter était dans son répertoire à elle et pas dans celui du président? Bon certes, elle souhaitait contacter Kiros mais quand même! Sauf qu'à trop réfléchir - à croire que ce cerveau n'était pas fait pour ça tellement ça lui avait pris du temps - voilà qu'elle sentait qu'on passait derrière elle pour l'enlacer, et sentir une paire de seins dans son dos avait de quoi la déstabiliser sur le moment alors que des mains baladeuses lui passaient sous le nez pour fouiller ses poches


«Non mais vous me faites quoi là?» elle alla carrément lui taper sur les mains pour qu'il la lâche puis elle se retourna en mettant les mains sur les hanches, les sourcils froncés d'un air qui pouvait presque choquer sur le visage de Laguna! «ça vous amuse? vous tripoter mon corps, vous tripotez votre corps... on dirait un enfant qui découvre l'anatomie! Me dites pas que je dois faire aussi votre éducation à ce sujet?» soupirant d'exaspération, elle fouilla donc dans la poche intérieure de la veste de Laguna pour sortir son téléphone, elle regarda le répertoire pour trouver le numéro de Kiros et l'appela rapidement.

Bizarrement, celui-ci était en pleine conversation avec la jeune femme qui avait été victime, comme Linoa, de la possession d'Ultimecia. Visiblement, elle allait mieux à présent et ils discutaient d'une possible collaboration avec les al-bhed. Mais le plus surprenant dans l'histoire, c'est qu'un homme en manteau noir venait justement d'apparaître devant eux et avait visiblement fait la même chose à cette Éléonore et à Gippel?

«Vous plaisantez?»
- «Ça fait quand même bizarre d'entendre la voix de Laguna qui me vouvoie... mais non, je ne plaisante pas.»
- «Vous n'avez que la voix à supporter, vous ne le voyez pas faire mumuse avec votre corps!»
- «Ça ne m'étonne pas de lui. Écoutez, là pour le moment, on ne peut rien faire. D'après les premières estimations des étudiants de Trabia, ça ne peut pas être définitif. Aucune magie n'est assez puissante pour cela. Restez à la BGU pour aujourd'hui, reposez-vous et à la limite, revenez à Esthar demain pour que Geyser vous examine.»
- «Vous croyez vraiment que le Dr Geyser fera un meilleur diagnostic que moi?»
- «Non, mais vous pourrez au moins accéder au labo! Si par contre, l'effet se dissipe avant, et bien continuez ce que vous avez prévu.»
problème, ils n'avaient toujours pas décidé. La jeune femme raccrocha et se tourna vers Laguna

«Visiblement, nous ne sommes pas les seuls à avoir été touchés. Plusieurs personnes au festival de Trabia ont également été victime de cet individu...» y compris Squall et Linoa, mais ça, elle préférait éviter de le lui dire. Elle soupira en se pinçant de nouveau l'arête du nez «apparemment, ça ne peut pas être permanent. Il vaut mieux qu'on aille se reposer et on avisera demain» enfin, à voir, car là, connaissant l'animal, il voudrait surement en profiter encore un peu!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un Père de passage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Père de passage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un Père de passage
» La vie extraordinaire du père Glaude
» Quelle place pour les rôlistes de passage et le rp décalé...
» Oyez oyez, venez montrer comment votre père noël secret vous a gaté!
» Mon père va tuer JFK !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent de Balamb :: BGU-