Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 En Ville.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Ven 29 Mar - 11:05

========================

Paiement 400 gils pour la chambre [Irvine]
Restauration à 100% une fois que vous aurez quitté la ville

========================
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Ven 29 Mar - 11:29

Non vraiment, il n'avait pas aimé le regard qu'elle avait eu lorsqu'il lui avait dit que les marins s'étaient moqué d'elle. Sheli avait du se rendre compte que pour le moment, elle lui attirait vraiment beaucoup d'ennuis et ça ne lui plaisait pas davantage, mais il ne lui en voulait pas non plus. C'était probablement aussi le genre de choses qui pouvait arriver lorsqu'on était en couple, même si ce n'était jamais arrivé avec Selphie. Mais elle avait l'avantage d'être connue et aimée de bien des gens qui ne se seraient pas permis de se moquer d'elle ainsi. Et surtout, c'était sur Dol. Ici, ni l'un ni l'autre, ils n'étaient personne.

Une fois dans la chambre d'hôtel, ils rapprochèrent les lits comme la dernière fois à Junon, puis la jeune femme se rendit compte de l'heure et lui demanda s'il voulait manger quelque chose en particulier, il se mit à sourire en hochant de la tête

«Je ne sais plus si je dois encore manger que des légumes aujourd'hui? Mais si possible, je meurs de faim, je prendrais bien un bon steak!» et des frites aussi, donc quelque chose de bien consistant en somme.

Elle passait commande après lui avoir conseillé de s'allonger. Il retira ses bottes et s'exécuta, fixant le plafond pendant quelques secondes en essayant de réfléchir à tout ça. Le monde entier allait donc savoir que finalement, les cristaux étaient protégés par une chimère. Il ne savait pas si c'était une bonne ou une mauvaise chose dans la mesure où presque tous les aventuriers allaient se ruer à Canyon Cosmos pour essayer d'obtenir l'orbe qui conduisait au cristal de la terre. Cependant, Irvine supposait que ce cristal devait se trouver loin de la chimère qui le protégeait, sinon il n'y aurait pas grand intérêt à ce que justement la chimère le garde. Donc il gardait l'espoir que ça en découragerait certains. Tout le monde n'était pas prêt à quitter l'univers qu'ils connaissaient bien.

On frappa à la porte, c'était un... homme de chambre? ça se dit ça? enfin un serveur en tout cas, qui apportait les repas. Sheli en profita pour lui demander des antidouleurs, comme ils ne savaient pas lire l'écriture de ce monde. Le jeune homme alla à la salle de bain et leur tendit un petit flacon de cachets à avaler en spécifiant qu'il devait les prendre en mangeant. De là, Irvine se redressa en prenant des coussins pour les caler derrière lui pendant que la demoiselle lui servait un verre d'eau. Il pouffa de rire face à sa petite réflexion puis lui fit un clin d'œil amusé

«Tu suis les traces de ta mère... tu vas devenir ma petite infirmière personnelle!» et là sur le coup, il se mit à rougir en baissant les yeux sur son verre d'eau suite à quelques idées pas très nettes qui lui passaient par la tête. Imaginer Sheli dans une de ces jolies petites tenues d'infirmières n'aidait pas beaucoup à garder son calme. Enfin, il prit le plateau et le cala sur ses genoux, reniflant avec appétit l'odeur de viande bien saignante! Puis il se tourna vers la jeune femme en souriant

«Bon appétit!» il commença à découper sa viande, il se disait sur le coup qu'il aurait presque pu dire à Sheli de le faire pour lui, quitte à le bichonner, elle pouvait le faire jusqu'au bout non? Mais bon, il n'allait pas abuser non plus. Il mangea juste tranquillement, se disant qu'il aurait besoin de prendre une bonne douche par la suite, ça ne lui ferait pas de mal. Mais avec la chaleur extérieure en revanche, il se disait qu'il préférait rester là pour l'après-midi. Le jeune homme leur avait mis la climatisation avant de partir, donc il serait sûrement mieux ici. Il fallait d'ailleurs qu'il raccommode son manteau qui était légèrement troué sur la manche. Ils pourraient probablement sortir un peu ce soir, il y avait peut être des trucs à faire le soir dans cette ville, probablement même, aller dans un bar, se refaire peut être un cinéma ou un concert?

Enfin pour l'heure, il terminait de manger, puis il repoussa son plateau en se levant difficilement

«Je vais me prendre une douche et après je ferai une sieste... ça ne t'ennuie pas?» elle pouvait sortir si elle le souhaitait de son côté, même s'il se disait que ce n'était pas une bonne idée qu'ils se séparent. Chaque fois que c'était arrivé, il y avait eu des ennuis - surtout pour lui. Il prit des affaires de rechange et alla dans la salle de bain où il prit une bonne douche, se débarrassant du sel et de l'odeur de poisson qui planait sur lui après ce petit voyage en bateau, puis il sortit en enroulant une serviette autour de sa taille avant de se sécher. De là, il remit seulement un pantalon un peu ample qu'il s'était acheté à Junon pour servir de pyjama, sans mettre de haut pour laisser respirer un peu son hématome au niveau de ses côtes. Il avait viré au vert, signe que c'était presque guéri, c'était une bonne chose.

Une fois de retour dans la chambre, il prit l'antidouleur et l'avala d'une traite avec le verre d'eau de la jeune femme, puis il déposa un baiser furtif sur ses lèvres avant de se glisser sous les couvertures, avec la climatisation, il faisait quand même un peu frais.
«Qu'est-ce que tu comptes faire pendant que je me repose? » il faillit lui demander si elle comptait abuser de lui pendant son sommeil, mais il réussit à s'abstenir en se mordant légèrement la lèvre inférieure. Ses paupières lui semblaient un peu lourdes, il avait vraiment besoin de dormir un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Ven 29 Mar - 22:21

SheliBingo. J’étais sûre et certaine que j’allais me manger une remarque dans la figure suite à mes propos. Cependant, Irvine rougissait un peu, et forcément, à faire le lien avec l’infirmière, il fallait vraiment être bête pour ne pas deviner à quoi il pensait. Et si j’aurais pu mal le prendre, je me mis à pouffer de rire à le voir se braquer comme ca. M’enfin, je lui rendais son « bon appétit » avant de me mettre à table, et franchement, rien ne vaut un bon gros morceau de viande bien saignant. Je ne réfléchissais à rien pour ma part, la seule chose sur laquelle je me concentrais, c’était mon bout de viande avec qui je me battais désespérément sur le lit. J’étais mal positionnée aussi, assise au bord du lit avec l’assiette sur les genoux, c’était un véritable combat entre ma viande et moi – et mes couverts aussi. Mais à force, je prenais l’habitude et je finissais mon assiette peu après Irvine. Je prenais le petit plateau du jeune homme et mon assiette pour les mettre de côté alors qu’il disait vouloir prendre une douche et se reposer par la suite. Il me demanda alors si ca me dérangeait qu’il dorme pour l’après-midi, et je me tournais alors vers lui en souriant doucement.

« Bien sûr que non. C’est justement ce qu’il te faut, du repos ! »

Je le laissais filer à la douche tandis que je me mettais assise au bord du lit à réfléchir à ce que j’allais faire. Pour ma part, je n’avais pas envie de dormir, même si lui pensait que c’était une mauvaise idée, j’avais envie d’aller faire un tour … Comment ca ? Vous avez deviné que j’allais forcément faire du shopping !??? Je suis si prévisible que ca ? Bon bah bingo, c’est ce que je comptais faire … et peut-être essayer de trouver quelque chose d’intéressant à faire pour ce soir si jamais Irvine voulait sortir ? On verra en temps voulu, pour l’heure,  Irvine sortait de la salle de bain pour prendre ses cachets, échanger un bref baiser, et s’installer avant de me demander ce que je comptais faire. Dans un premier temps, je désignais la salle de bain du menton.

« Déjà, je vais aller prendre une douche, j’en ai bien besoin après avoir récuré toute la cuisine du navire. Et je pense aller faire un tour … Si je reviens avec un millier de sachets de vêtements, tu ne t’étonneras pas hein ? »

Dis-je simplement avec humour pour qu’il voit où je voulais en venir. Et sur ces mots, je déposais un simple baiser sur son front comme pour lui souhaiter une « bonne nuit » - alors qu’il n’était que le début de l’après-midi – et je filais à la salle de bain avec des affaires propres. J’essayais de me laver de la tête aux pieds – et même les cheveux – le plus rapidement possible pour que le bruit de la douche ne dérange pas le jeune homme, puis je me rhabillais pour sortir après avoir pris les clés ainsi que mon portefeuille. J’avais encore les cheveux trempés mais tant pis, il faisait suffisamment chaud dehors pour qu’ils sèchent tous seuls et rapidement qui plus est.

Direction les boutiques pour voir et parfois essayer certaines choses, même si finalement, mes achats tournaient surtout autour de divers accessoires : barrettes, serre-têtes ou bandeaux, colliers, bracelets – beauuuucoup de bracelets ! – même quelques bagues. Pas de boucles d’oreilles, je ne les supporte jamais. J’avais pris également quelques nouveaux chemisiers, et une ou deux jupes avec des motifs à carreaux, rien d’autres. Même si en fait, c’était déjà beaucoup ! Bah oui mais moi, me lâcher dans un centre-ville, c’est la pire chose qui puisse arriver !

J’avais passé presque deux heures à gambader ici et là, et finalement, j’arrivais au niveau de la plage où je constatais qu’il y avait une sorte de défilés ? Des mecs et des nanas qui se trémoussent en maillot de bain, beurk. Qu’on ne me demande jamais de faire ca, c’est non d’office. Je finissais par atterrir sur la place où on était en train de monter une scène visiblement, et j’allais me renseigner. Je m’attendais à une sorte de concert, mais c’était surtout une soirée … comment dire … « adulte » ? « Romantique » ? Avec une musique douce et tout ca ? Vous savez, le genre de trucs où il faut acheter une tenue correcte pour danser, presque comme dans un bal … J’étais étonnée de voir qu’ils organisaient ca ici mais ce serait peut-être pas mal ? Une petite soirée romantique en amoureux, ce serait une première ! Tant pis pour la tenue, ils iraient se faire voir de ce côté-là !

Je finissais par retourner à l’hôtel alors qu’il devait être aux alentours de seize heure, peut-être plus. Je retournais dans la chambre pour poser mes achats près de mon sac. Irvine n’était pas encore réveillé, et j’en profitais pour retirer silencieusement mes chaussures, et me glisser sous les draps pour me coller à lui. Je ne voulais pas dormir non, juste attendre qu’il se réveille.
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Sam 30 Mar - 18:54

Bon, si la jeune femme ne restait pas avec lui, Irvine réussirait peut être à dormir paisiblement sans arrière pensée. Mais d'un autre côté, il savait qu'il angoisserait un peu, dans la mesure où chaque fois qu'ils avaient été séparés, il s'était passé une catastrophe et ce, même depuis le tombeau du roi inconnu où il avait été assez gravement blessé - et elle aussi.

Enfin, il se roula en boule sous les draps, n'ayant pas besoin de rester à découvert grace à la climatisation. Puis il ferma les yeux pendant que Sheli prenait sa douche et finalement, il avait réussi à s'endormir avant même qu'elle ne soit sortie de la salle de bain. Il ne se souvint pas avoir faire des rêves particuliers, c'était comme se retrouver dans une grosse boule de coton et de se laisser bercer par le temps qui passe, et il ne sut même pas combien de temps il avait pu dormir. Ce qu'il savait en revanche, c'est qu'il sentit quelque chose derrière lui, et instinctivement, il avait attrapé le bras de la jeune femme qui s'était placée dans son dos pour ramener sa main contre son cœur, la serrant contre lui tel un enfant qui serre très fort son doudou pour ne pas le perdre.

Puis il finit par ouvrir les yeux, peut être qu'elle lui donnait un peu chaud à être ainsi collée à lui, mais il battit un peu des cils avant de réaliser où il était et ce qu'il tenait dans ses mains. Se retournant doucement, il vit qu'elle était là, les yeux grands ouverts à le regarder dormir et forcément, il rougit un peu, trouvant cela embarrassant qu'on le regarde lorsqu'il n'est pas forcément à son avantage - la bave aux lèvres, sexy n'est-ce pas?

«J'ai dormi longtemps?»

Suffisamment pour qu'elle ait pu dévaliser les boutiques en tout cas. Il s'essuya rapidement le coin de la bouche du dos de la main avant de regarder autour de lui, il vit les nombreux paquets et ramena une main sur son ventre. Il se sentait tout de même mieux, ses blessures lui faisaient moins mal avec un peu de repos, aussi, il se tourna pour se retrouver près de la jeune femme, la surplombant légèrement de par sa haute taille. Il lui sourit et se pencha pour l'embrasser, laissant peut être ses mains se balader un peu trop avant de reculer rapidement
«Pardon pardon pardon pardon! C'était plus fort que moi!» s'emmêlant dans les draps, il faillit tomber carrément du lit, mais heureusement il se rattrapa à temps. Passant sa main derrière sa tête, il se retourna de façon à être de dos par rapport à la jeune femme, soupirant légèrement en se maudissant de sa faiblesse et de ses hormones. Pas facile la vie d'un pervers des fois.

Enfin euh... il fallait vite changer de sujet et il regarda donc les paquets de la jeune femme
«Alors euh... tu as trouvé quelque chose qui te plaisait? Enfin je vois bien que oui, mais quoi?» puis il se tourna vers elle en prenant un petit air amusé «tu me fais un petit défilé? Sauf si tu n'as acheté que des petites culottes évidemment!» et le pire, c'est que c'était possible avec elle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Sam 30 Mar - 22:03

SheliJ’étais enfin rentrée, d’avoir marché pour aller de boutique en boutique, mes jambes étaient un peu fatiguées, je transpirais un peu aussi, mais pas tant que ca finalement car les magasins étaient climatisés, et comme je n’étais pas restée beaucoup dehors entre chaque boutique, bah ca allait encore. La seule fois où j’étais restée vraiment « longtemps » dehors, c’est lorsque j’étais passée à côté de la plage et sur cette petite place. J’étais contente d’être rentrée finalement, et ca faisait du bien de s’allonger un peu. Irvine ne se réveilla pas tout de suite cependant, je souriais même doucement à le voir se servir de mon bras comme doudou. Je restais juste comme ca, à le regarder avec un air attendri, un air qui ne changea pas d’ailleurs lorsqu’il daigna enfin ouvrir les yeux. Sa réaction eut de quoi étirer davantage mon sourire avant qu’il ne me demande s’il avait dormi longtemps.

« Plus de deux heures. »

Donc en gros, il avait fait une bonne sieste ! Particulièrement bonne oui puisque j’avais largement eu le temps de faire un tour en ville et revenir ici. Il ne loupa pas mes sachets d’ailleurs en se redressant, puis j’eus un hoquet de surprise lorsqu’il vint se placer au-dessus de moi pour m’embrasser, et même carrément laisser ses mains se balader. Et il s’arrêta rapidement pour s’excuser, se rendant visiblement compte de la bêtise qu’il était en train de faire. Oui, il fallait se rappeler ce que j’avais dit … Je refuse de me laisser aller et je refuse qu’on aille aussi loin tant que je n’entendrai pas un « je t’aime » sincère sortir de sa bouche. Moi-même je ne le lui avais jamais dit comme ca à vrai dire, il fallait l’avouer, mais déjà que j’avais la nette impression que notre situation était parfois gênante, j’avais peur de gêner davantage en le disant clairement … Je préférais qu’il soit sûr, qu’on soit tous les deux parfaitement sûrs, avant de m’habituer à le dire.

Je n’avais même pas fait attention au fait qu’il avait failli tomber, j’avais oublié de lui demander s’il se sentait mieux aussi, avec les coups qu’il s’était pris. Il me tournait le dos, mais était plutôt d’avis à vite changer de sujet avant que ses précédents gestes ne plombent totalement l’ambiance et pour cela, quoi de mieux que de parler de mes achats ? Evidemment, il réclamait un défilé, et un léger rire s’échappa de mes lèvres sur le coup.

« Je n’ai pas acheté beaucoup de vêtements contrairement à ce que tu crois. Juste quelques chemisiers, et quelques jupes pour me changer au cours du voyage. Le reste, c’est essentiellement des accessoires … »

C’était presque un exploit même que je n’aie pas acheté des tonnes de fringues, mais bon, il fallait croire qu’une part de moi avait encore conscience que ce n’était pas des vacances que nous avions, et je n’avais pas de valise pour tout transporter ! Et avec ce que j’avais déjà acheté ici à notre premier passage, ca faisait déjà beaucoup je trouve. Mais bon, j’avais besoin de me changer – encore – après la petite balade et prendre une douche vraiment rapide pour dissiper la sueur qui s’était formée sur ma peau avec mes passages à l’extérieur. Donc je me disais que quitte à faire, je pouvais enfiler au moins une tenue que je venais d’acheter pour lui montrer ? Oui, on va faire ca. Je lui faisais signe que je partais à la salle de bain, entraînant mes deux sachets avec moi pour faire le tri une fois dans la salle de bain. Les vêtements n’avaient vraiment rien d’extraordinaire, je ressortais juste un chemisier blanc, ainsi qu’une jupe à carreaux dans les tons rosés. Niveau accessoire ben … je prenais les trois tonnes de bracelets que j’avais achetés, c’était de simples petits anneaux d’argent, mais à force d’en enfiler sur les bras, on obtient quelque chose de vraiment épais. Je prenais un pendentif en forme d’éclair aussi, et quelques barrettes pour me recoiffer et hop ! Je filais à la douche pour me laver rapidement et me changer, puis je rejoignais Irvine dans la chambre. Et bien sûr, je rangeais le reste de mes achats.

Mine de rien, j’étais contente d’être vêtue comme ca, c’était très léger, et j’avais vraiment de petites sandales avec, donc pour traîner dans les rues de Costa Del Sol, c’était vraiment supportable. Enfin bon, je me plaçais devant Irvine avant d’écarter les bras en souriant bêtement, histoire qu’il regarde un peu mais bon, comme je disais, ca n’avait vraiment rien d’extraordinaire au final, c’était une tenue banale. Il était toujours en « pyjama » de son côté, et forcément, je voyais nettement bien son torse, et je me rappelais alors de ses côtes …

« Au fait, tu te sens mieux ? Tu as moins mal ? »

J’espérais que les cachets avaient pu lui faire effet, sinon bah … il faudrait juste attendre que son organisme se soigne tout seul. Mais visiblement, ca allait mieux, et ce n’était pas plus mal. Je me demandais ce qu’on allait faire maintenant, et je repensais alors à ce que j’avais vu sur la place dehors tout à l’heure.

« Ah oui tiens, tant que j’y pense. Ils sont en train de monter une sorte de scène sur la place … Il y a un truc d’organisé ce soir apparemment. »

Je ne donnais pas plus de détails, même si ca en disait sur le fait que j’aimerai voir ce qu’on pourrait faire là-bas. Je me gardais bien de préciser que ce serait sûrement le genre de soirée romantique où tous les couples de la ville se pointeraient pour danser ensemble, passer un bon moment, voire carrément finir la soirée en se faisant des mamours !! Je frissonnais d’ailleurs rien qu’à cette pensée et je détournais quelques instants le regard en attendant la réaction d’Irvine. Et puis par la suite, je pensais simplement à ce que j’avais vu d’autres au cours de l’après-midi, et même si ca n’avait pas d’importance, tant pis, j’en parlais quand même.

« Ils font aussi de sortes de défilés sur la plage mais bon … Je me vois mal me foutre en bikini pour me trémoussant devant toute la population. »

Bref en gros, n’essaie pas de m’inciter à le faire, c’est non d’office !
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Dim 31 Mar - 12:27

Plus de deux heures? Une vraie marmotte dis donc... en tout cas, il se sentait plutôt bien, si ce n'est qu'une fois de plus, il s'était laissé porté par ses pulsions. Il avait heureusement pu se contenir à temps et s'était éloigné très vite, manquant de tomber du lit une fois de plus, seulement il avait remarqué une chose. Si lui éprouvait du désir pour elle, l'inverse ne lui semblait pas être vrai. Il avait manqué de lui sauter dessus, et même si elle ne voulait pas qu'ils couchent ensembles tant qu'il ne serait pas amoureux d'elle, si elle l'aimait de son côté, elle aurait au moins du ressentir quelque chose à ses avances et juste le repousser par raison. Hors là, elle avait été presque aussi froide qu'un glaçon, et au fond de lui, ça ne voulait dire qu'une chose: elle ne le réalisait peut être pas, mais elle n'était pas vraiment amoureuse de lui.

Car au final, qu'est-ce que l'amour, si ce n'est une profonde amitié liée à un désir qui vous lie l'un à l'autre de façon à ce que l'on ne puisse plus se passer l'un de l'autre? S'il manque l'un de ces éléments, est-ce qu'on peut parler d'amour?

Enfin, il gardait ça dans un coin de sa tête, essayant alors de plaisanter vis à vis des achats de la jeune femme en lui demandant de faire un petit défilé. Elle récupéra donc ses affaires et il en profita pour se lever aussi et s'habiller, même si un léger regard sombre se dessinait sur son visage maintenant qu'il était seul. Qu'est-ce qu'elle attendait de lui finalement? Est-ce qu'elle voulait juste se sentir aimée pour flatter son égo et sentir avoir un prétendant? Allait-il être une fois de plus le dindon de la farce?

Il remit un pantalon en toile plutôt qu'un jean' à cause de la chaleur extérieure, et un simple t-shirt. Lorsque la jeune femme sortit, il sourit de façon un peu jaune, mais elle pouvait prendre ça pour son malaise pour lui avoir sauté dessus de toute manière

«Tu es très jolie...» il avait malgré tout un goût amer à la bouche, il se dirigea vers son manteau et prit sa flasque... qui était vide. Soupirant, il allait devoir acheter une nouvelle bouteille pour la remplir. Elle lui demandait s'il se sentait mieux et machinalement, il ramena une main sur son flanc

«Oh.. oui ça va. J'ai moins mal, ça m'a fait du bien de dormir.» il récupéra quelques gils pour les mettre dans son portefeuille pour ne pas non plus prendre tout son argent. Il rangea soigneusement le reste de ses affaires alors que la demoiselle lui disait qu'il allait y avoir une sorte de bal ou du moins un spectacle. Il se mit à sourire, ça lui faisait penser aux bals organisés lorsqu'on devenait SeeD.

«Et bien, on va se renseigner. Si la tenue correcte est exigée, on fera peut être quelques achats supplémentaires.» ça de devrait pas lui poser de problème puisqu'elle adorait ça n'est-ce pas? Elle parla aussi d'un défilé de maillots de bain, il la regarda de haut en bas alors qu'elle disait clairement que c'était hors de question. Il aurait été tenté de dire «dommage», mais il se contenta finalement d'un «D'accord. On y va?» puis il rajouta pour qu'elle ne croit pas qu'il parlait du défilé «Juste faire un tour, j'ai soif.»

Il passa devant, sans vraiment l'attendre même s'il ne prenait pas non plus trop ses distances. Disons surtout qu'il gardait une distance raisonnable pour ne pas lui prendre la main. Une fois dehors, il sentit la chaleur étouffante l'envelopper et il mit rapidement son chapeau sur la tête pour se protéger les yeux. Mettant finalement ses mains dans ses poches, il avança d'abord vers une petite épicerie où il acheta de quoi remplir sa flasque, n'hésitant pas à en boire déjà une gorgée avant d'entraîner la jeune femme dans un bar. Il y avait des petites affiches pour le bal du soir, et visiblement oui, c'était tenue correcte exigée.

«J'ai déjà une chemise blanche dans mes affaires. Il faudra que j'achète au moins un pantalon noir, ça devrait suffire je pense. Tu as une robe de soirée, toi? Sauf si tu ne veux pas y aller...» dit-il après avoir commandé un mojito bien frais. Il posa les coudes sur la table et regardait un peu partout, comme s'il s'ennuyait un peu finalement. Il devrait peut être retourner se coucher? Enfin, autant discuter du reste du programme

«Je dois avoir encore assez pour payer une nuit supplémentaire, demain on achètera quelques chocolégumes pour pouvoir retourner à Canyon Cosmos...ça te va?» car bon, il serait ridicule de partir aujourd'hui de toute manière, donc autant partir le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Dim 31 Mar - 18:45

SheliJ’essayais de garder un minimum d’enthousiasme pour qu’on ait tous les deux la pêche, mais je ne sais pas si c’est à cause de ses gestes d’un peu plus tôt, mais Irvine semblait avoir le moral complètement plombé, il était un peu songeur et démoralisé ? Sur le coup, je me disais que oui, ca ne pouvait venir que de là, alors je me disais qu’en continuant de parler ou en allant se changer les idées, ca lui redonnerait le sourire et cette mauvaise action d’un peu plus tôt ne deviendrait plus qu’un souvenir. Je parlais de cette espèce de soirée qui était organisée ce soir, il fallait qu’on vérifie si une tenue correcte était exigée ou non, puis je lui parlais des défilés, et sa réponse eut de quoi me faire hausser un sourcil dans un premier temps. Puis il expliqua qu’il avait juste soif et je hochais de la tête pour me rapprocher mais je constatais qu’il ne voulait même pas me prendre la main ? Non, il partait carrément devant et là, je compris qu’il y avait un truc qui ne tournait pas rond. Etait-ce vraiment cette histoire de « je t’ai sauté dessus » qui le rendait comme ca ? Ca paraissait louche.

En tout cas je le suivais en regardant le moindre de ses faits et gestes, comme si ca allait me permettre de trouver la source du problème. Il s’arrêta pour acheter de quoi remplir sa flasque d’alcool, et il se siffla une gorgée comme ca, sans problème, devant mes yeux alors que d’ordinaire, il savait que je n’aimais pas qu’il fasse ca car l’alcool était vraiment mauvais à mes yeux, et donc il faisait attention. Ok. C’est définitif, il y a un truc qui cloche. Un gros truc. M’enfin, il regardait les affiches qu’il y avait déjà pour le bal de ce soir, et oui, il faudrait une bonne tenue, et si lui avait quelque chose pour être habillé correctement, ce n’était pas mon cas. Cependant, sa question et la phrase qui en suivit eut de quoi me vexer légèrement, car vraiment là, c’était vraiment le genre de réaction qui disait franchement « ca ne va pas ».

« Si je ne voulais vraiment pas y aller, tu crois franchement que je t’en aurai parlé ? »

Puis je me rendais compte que je lui avais parlé de façon vraiment froide, aussi je soupirais en baissant les yeux, rougissant un peu aussi au passage.

« Désolée … Et pour te répondre, je n’ai rien dans mes affaires, je vais devoir aller acheter quelque chose après … »

Il s’était commandé un truc au bar par la suite, moi j’avais pris un simple cocktail sans alcool, et s’il parlait de la suite du programme, je regardais attentivement ses faits et gestes pour constater qu’il agissait telle une personne qui se faisait clairement chier, et je baissais à nouveau les yeux. J’avais répondu un « oui » timide à sa question avant de boire une gorgée de mon verre qu’on venait de m’apporter. De temps à autre, je jetais un coup d’œil vers Irvine, et à force, je craquais même. Je posais mon verre pour me tourner vers lui, et je comptais bien lui tirer les vers du nez, tout en essayant de rester le plus calme possible pour ne pas gâcher bêtement la fin de cette journée.

« Bon. Dis-moi ce qu’il ne va pas ? Et ne me dis pas « rien », tu agis bizarrement depuis tout à l’heure. »

Je me déplaçais carrément pour me placer devant lui et lui prendre les mains, me penchant légèrement pour trouver son regard.

« J’ai fait quelque chose de mal ? Tu es vexé parce que je t’ai laissé tout seul cet après-midi ? »

Ca pouvait arriver après tout que des gens pensent cela. Je ne savais pas que c’était à cause d’une histoire de « désir » et si franchement le problème était là, il n’avait aucun souci à se faire. Je ne le démontrais peut-être pas, je pouvais paraître même distante à ce sujet, simplement à cause de cette histoire du « je ne suis pas sûr de t’aimer », mais franchement non, il n’avait pas de souci à se faire. C’est bien moi qui ai fait un rêve érotique la veille, hm ? Ca en disait long, et s’il fallait franchement que je sorte cet argument s’il venait à me dire la vérité, bah je le ferai !

Franchement, j’espérais que ce n’était pas quelque chose de grave non plus, j’avais vraiment envie qu’on passe une bonne soirée et qu’on cesse de toujours chercher la petite bête pour s’engueuler ou autre, car à ce train-là, on ne s’en sortirait jamais. Je lui avais dit que je lui laisserai le temps d’être sûr de ses sentiments, et en attendant, j’essayais de me comporter convenablement pour que les mauvais moments ne se reproduisent plus, mais là … rien que par sa drôle d’humeur, j’avais l’impression que c’était mal parti et j’espérais régler vite le problème avant que la soirée ne commence. Une petite soirée en amoureux … c’était déjà une bonne preuve, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Lun 1 Avr - 15:54

Il est vrai qu'il ne se montrait pas très subtile pour dissimuler sa mauvaise humeur, déjà le fait de boire à la fiole directement alors qu'il savait bien que la jeune femme n'aimait pas ça, c'était presque frôler la provocation. D'abord, il avait essayé de jouer le jeu, participant à la conversation en ce qui concernait le bal du soir, et visiblement ils allaient donc devoir faire quelques achats pour la jeune femme, et il se disait qu'elle serait sûrement très jolie dans une robe d'un beau violet foncé.

Mais il se laissait un peu aller sur le coup et se souvint que ce genre de pensée n'était pas réciproque pour la jeune femme et détourna donc les yeux avant de prendre son verre et boire une gorgée, ce qui eut le mérite de faire comprendre à la demoiselle que non, quelque chose n'allait pas. Il sursauta sur le coup lorsqu'elle lui demanda plutôt sèchement ce qui n'allait pas, il fronça les sourcils pendant quelques secondes, honnêtement, il n'avait pas envie de lui dire qu'au fond elle ne l'aimait pas, ça allait mal finir, ils allaient se disputer et se séparer une fois de plus. Et au fond il n'en avait pas envie

«Pourtant, c'est rien. Ça va passer. Juste un peu mal à la tête»

Mais elle ne semblait pas vouloir en démordre, insistant sur le fait qu'il pourrait être vexé parce qu'elle l'aurait laissé seul l'après-midi et il leva les yeux au ciel
«Pourquoi je t'en voudrais pour ça? Je n'ai fait que dormir, on ne peut pas dire que ça aurait changé grand chose si tu avais été là, si ce n'est que tu te serais ennuyée...» bon ok, c'était un peu méchant au fond puisqu'il sous-entendait qu'il dormait très bien sans elle. Il se pinça l'arête du nez afin de réfléchir un peu, puis détourna à nouveau le regard

«Si je te dis ce qui ne va pas, on va se disputer, et honnêtement là, j'en n'ai pas envie.» mais il savait qu'elle n'en démordrait pas, pour la simple et bonne raison que le fait de ne pas en parler allait les mettre tous les deux de mauvaise humeur et qu'il serait donc impossible de passer une bonne soirée. Il finit par boire une autre gorgée de son verre avant de finalement baisser les yeux et serrer les dents

«Je pense juste... qu'au fond... tu ne m'aimes pas vraiment...» voilà, c'était dit. Évidemment, elle allait vouloir savoir pourquoi il pensait une telle chose et il gardait résolument la tête baissée pour ne pas avoir à la regarder dans les yeux en parlant «même si tu ne veux pas... qu'on aille trop loin tant que moi je ne serai pas sûr de mes sentiments, tu devrais normalement en avoir au moins un peu envie si tu m'aimais vraiment. Hors... j'ai bien vu toute à l'heure que ça ne te faisait ni chaud ni froid quand je.. me suis un peu emporté.»

Voilà, c'était dit. Il détournait les yeux à présent, sans trop savoir quoi dire, au fond, il ne voulait pas entendre sa réponse, il ne voulait pas l'entendre se justifier ou lui donner une excuse à la con. Il posa son verre après l'avoir bu cul sec et se leva avant même qu'elle ne lui répondre
«Je vais prendre l'air... si tu veux toujours qu'on t'achète une robe pour ce soir, je serai juste devant.» car bon, mine de rien, il ne voulait pas trop s'éloigner d'elle non plus, il en avait mare d'avoir la poisse.

Une fois dehors, il se sentit rapidement envahir par la chaleur étouffante des lieux et s'adossa donc simplement contre le mur près de l'entrée pour rester à l'ombre. Fichus sentiments, ça fout toujours la pagaille ces trucs là! Pourquoi a t'elle fallu qu'elle l'apprécie? Au moins maintenant était-il presque sûr qu'elle n'était pas amoureuse, et peut être que le fait de le lui avoir fait remarquer allait arranger les choses? Ils n'auraient plus à jouer au petit couple maintenant. Sauf que voilà, il commençait à ressentir des trucs pour elle à présent, et il avait vraiment le sentiment de passer pour un con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Lun 1 Avr - 18:10

SheliUn mal de tête ? Ou comment me prendre pour une conne. Me parler sèchement, m’éviter, et même limite me provoquer en se mettant à boire, c’était du à un mal de tête ? Je crois que je ne l’ai jamais regardé d’un air aussi blasé depuis qu’on se connait. Ce que j’avais horreur qu’on me prenne pour une idiote, franchement. J’essayais de lui tirer les vers du nez sans pour autant paraître méchante – bien que c’était tentant là – mais plus il me parlait sèchement, plus je fronçais un peu plus le nez. Il disait que s’il me racontait ce qui n’allait pas, on allait encore se disputer, moi non plus je n’en avais pas envie, mais là, s’il continuait à me prendre pour une cruche, c’est sûr que ca allait mal finir. Mais à force d’insister, il cracha le morceau, étant persuadé que je ne l’aimais pas dans le fond, et je me mettais à arquer un sourcil.

« Où est-ce que tu as été chercher ca ? »

S’il y avait effectivement une chose qu’il ignorait, c’est qu’au début d’une relation, j’ai énormément de difficultés à démontrer mes sentiments, ca vient petit à petit, mais ca ne veut pas dire que si je ne les montre pas, je ne les ressens pas. Mais je ne dis rien à ce sujet, il finirait bien par s’en rendre compte par lui-même – s’il m’en laisse l’occasion – car là, je me voyais mal sortir un paquet d’arguments, car il n’y avait que comme ca que les choses allaient mal tourner, en cherchant à se justifier inutilement car on refuse de croire ce que l’autre dit. Mais il s’expliqua davantage en utilisant pour argument que je n’étais pas attirée par lui ? Je me mis à rougir et je baissais les yeux en repensant à ce fameux rêve de la nuit dernière. Il me laissa à peine le temps de réfléchir à une éventuelle réponse qu’il décida d’aller prendre l’air, et je m’écartais donc légèrement pour le laisser partir, relevant juste les yeux pour le regarder s’en aller jusqu’à ce qu’il quitte mon champ de vision.

« Si tu savais comme tu te trompes. » J’aurai bien aimé lui dire ca, mais tant pis. J’ignore ce qui le travaille exactement dans sa tête, mais s’il y a bien une chose que je voudrais qu’on fasse, c’est de me faire confiance au lieu de douter de moi. M’enfin bon … Je prenais une mine un peu triste pour le coup, terminant de boire seule mon cocktail avant de chercher à sortir, mais je m’arrêtais devant la porte quelques minutes. Je pris une certaine inspiration avant de pousser la porte et apercevoir le jeune homme contre le mur. Je le fixais quelques instants avant de m’approcher, le cœur un peu lourd à l’idée qu’il se méfie de moi, mais une chose était sûre, non, je ne voulais pas qu’on se prenne la tête.

« Ecoute … Je ne vais pas chercher à te sortir un paquet d’arguments pour me justifier. J’ignore ce qu’il te passe par la tête, mais tu sais … Tu m’as demandé de te laisser le temps d’être sûr de tes sentiment … »

Je me risquais à attraper sa main entre les miennes pour la guider jusqu’à ma poitrine. Non pas pour qu’il s’amuse à me tripoter hein, juste pour qu’il puisse sentir combien mon cœur pouvait battre fort. Car oui, c’est le genre de signe qui ne trompe pas ca. Si mon visage ne montre rien, mon cœur ne peut pas mentir, lui.

« Moi, je te demande de me faire confiance … »

Je restais ainsi quelques instants, l’observant timidement pour voir sa réaction. Allait-il se calmer en acceptant de me croire ? Allait-il encore douter ? Allait-il partir ? J’espérais qu’il allait me croire. Je finissais par attraper une main dans la mienne, et son autre main dans l’autre pour le tirer vers moi, étirant un sourire sur mes lèvres, probablement parce que je croyais qu’un sourire aiderait à se détendre encore plus, puis je reprenais.

« S’il te plaît, j’ai vraiment envie de passer une journée sans qu’on ne se prenne la tête. Et j’ai aussi envie qu’on passe une bonne soirée. Toi et moi … »

Et d’ailleurs, il fallait qu’on aille chercher cette fameuse robe. Irvine espérait bien, car oui, j’avais vu une jolie robe violette en vitrine dans le centre-ville. Légère, descendant juste en dessous des genoux à peu près, ouverte sur le devant, avec de fines bretelles et un joli décolleté. Avec tous les accessoires que j’avais acheté tout à l’heure, je n’étais pas à plaindre de ce côté-là, il faudrait juste éventuellement acheter des chaussures pour aller avec … Et je crois que pour ce genre de tenues, les sandales à talons, il n’y a rien de mieux, et franchement, ca mériterait presque une photo dans ce cas car il était rare de me voir sur des talons ! Il fallait juste retourner en ville pour aller chercher la robe, à ma taille, et fouiller les magasins de chaussures aussi, rien de plus. Mais d’abord, j’attendais de voir si Irvine me suivait pour ce soir, s’il s’était détendu, s’il me faisait déjà un peu plus confiance. Et pour cela, je me risquais à venir l’embrasser, essayant de me faire le plus sincère possible pour qu’il cesse de se faire du mal à douter ainsi de mes propres sentiments. Et j’espérais qu’il n’allait pas me repousser …
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Lun 1 Avr - 23:55

Il faisait chaud, trop chaud. C'était un véritable enfer que de rester là, dehors. Pourtant Irvine ne bougeait pas, il n'en avait pas envie. D'une part, s'il s'éloignait, Sheli ne le retrouverait peut être pas et il n'avait pas envie qu'ils se retrouvent séparés, ça ne leur avait jamais réussi, et c'était donc un signe à ses yeux qu'ils devaient rester ensembles. Mais dans quelles conditions? Ça c'était une autre histoire.

Au bout de quelques minutes qui lui parurent interminables, la jeune femme sortit, et contrairement à ce qu'il pensait, elle ne s'étalait pas en blabla et en justification. Son regard semblait vouloir parler pour elle, ses mains aussi puisqu'elle prit l'une des siennes pour la poser sur son cœur et évidemment, pendant une infime seconde il eut quelques mauvaises pensées qui furent vite chassées par les paroles de la demoiselle.

Lui faire confiance... c'était difficile pour lui. Non pas qu'il jugeait qu'elle n'en était pas digne, mais au final on en revenait toujours au même point: le temps. Ils ne se connaissaient pas depuis suffisamment longtemps pour qu'Irvine puisse juger qu'il connaissait bien la jeune femme au point de pouvoir lui faire confiance. Il baissa les yeux, ne sachant pas quoi dire à sa requête. Elle lui accordait du temps, oui, mais si elle tenait à ce qu'il finisse par l'aimer, il avait besoin de temps, c'était comme ça. Mais lui faire confiance, comme ça, là, tout de suite, c'était difficile. Il le souhaitait évidemment, il voulait lui faire confiance, mais de là à ce que ça arrive pour de bon il ne savait pas s'il pourrait.

Il finit cependant par hocher de la tête, au moins lui faire confiance sur les sentiments qu'elle pouvait éprouver pour lui... il pouvait essayer

«D'accord... mais sache que... je ne supporterai pas d'être trahi.» au moins, elle savait à quoi s'en tenir. Elle voulait passer une bonne soirée, et à voir son sourire, elle était sincère, aussi il hocha de la tête, serrant un peu plus l'une de ses mains dans la sienne, avant qu'elle ne se dresse sur la pointe des pieds pour l'embrasser. Il ramena alors une main sur la joue de la jeune femme, comme pour lui montrer qu'il tenait à lui rendre son baiser et que l'incident était clos. Pour le moment.

Ils se mirent finalement en route pour faire les boutiques afin de trouver une robe de soirée pour Sheli. Apparemment, elle avait déjà trouvé son bonheur, car elle se rendait directement dans une boutique bien précise, et effectivement, il y avait une petite robe violette en vitrine, lorsqu'il la vit, Irvine n'était pas trop sûr qu'elle puisse lui aller, car il fallait tout de même une belle poitrine pour mettre une telle robe, et il fallait reconnaître que ce n'était pas le point fort de la jeune femme! Cependant, il lui demanda de l'essayer pour qu'il puisse la voir, mais il s'arrêta au rayon lingerie et trouva un soutien-gorge qui remontait la poitrine. Il le lui tendit à travers le rideau de façon à ce qu'elle ne voit pas le rouge sur ses joues, les bretelles étaient transparentes pour ne pas qu'elles se voient trop avec les fines bretelles de la robe

«Je crois qu'elle t'ira mieux avec ça?» il espérait ne pas se prendre une baffe mais bon, il disait ce qu'il pensait.

Pendant ce temps, il se trouva aussi une tenue, finalement il s'était dit qu'avec sa chemise blanche, il aurait trop chaud et ça se verrait, aussi il opta plutôt pour une chemise vert bouteille et un pantalon brun, c'étaient des couleurs qui lui allaient plutôt bien.

De son côté, la jeune femme ne lui montra pas le résultat et il ne savait même pas si elle prenait le soutien-gorge ou non, probablement qu'elle lui réservait la surprise pour le soir, car ils se mirent en quête de chaussures. Lorsqu'ils trouvèrent enfin une petite paire d'escarpins aux talons pas trop hauts pour ne pas qu'elle ait trop mal aux pieds, ils prirent la route de l'hôtel. Ils avaient besoin de prendre une bonne douche avant de se préparer car rien que le fait de marcher dans les rues de cette ville les mettait en sueur.

Une fois dans la chambre, il posa les achats près de l'entrée avant de se tourner vers la demoiselle et s'approcher timidement, posant ses mains sur sa taille pour poser son front contre le sien

«Si ça ne t'ennuie pas, je vais à la douche en premier... je veux... disons que j'aimerais bien te voir dans ta tenue au dernier moment, pour... maintenir le suspens?» il se rendait compte que son cœur battait un peu vite, visiblement le fait d'avoir cru pendant quelques temps qu'elle ne l'aimait pas vraiment l'avait touché, même s'il ne pouvait pas encore savoir où il en était vraiment.

Il alla donc prendre sa chemise neuve et son pantalon pour aller se doucher, mine de rien, il prit un peu son temps. D'une part, ils avaient encore largement le temps, même s'il faudrait surement du temps aussi à Sheli avec tout ce qu'elle avait à enfiler. Il renifla plusieurs flacons jusqu'à trouver une eau de toilette pour homme et s'en mit un peu sur le torse. Puis il enfila la chemise et le pantalon et il se rendit compte que ces vêtements avaient été conçus pour cette ville, car c'était une matière très fluide et légère, très agréable à porter. Il s'attacha les cheveux en queue de cheval, comme toujours sans mettre son chapeau cependant. Quelques petites mèches devant, puis il prit une profonde inspiration et sortit, écartant les bras pour voir ce qu'elle pensait déjà de sa tenue à lui.

Puis il lui sourit en s'inclinant pour désigner la salle de bain

«C'est au tour de madame!» dit-il sur un ton amusé «tu peux prendre ton temps, il est encore tôt!» de son côté, il allait regarder un peu la télévision, voir si on avait des nouvelles du Canyon Cosmos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Mar 2 Avr - 22:13

JSheli’étais plutôt soulagée que l’incident se retrouve clos pour l’instant, et j’espérais qu’il le soit définitivement d’ailleurs. Irvine avait dit qu’il ne supporterait pas d’être trahi, mais je n’avais fait que hocher la tête. Pourquoi est-ce que je le trahirai ? Je ne mentais pas, pour ce genre de choses, je ne mentais pas. Chose faite, on pouvait emprunter la route du centre ville, le cœur quand même plus léger me concernant. Je guidais Irvine jusqu’à la boutique où j’avais vu cette fameuse robe violette, et heureusement, elle était encore là, aussi je me dépêchais d’en prendre une à ma taille pour aller l’essayer. Ca va, c’est le genre de truc facile à enfiler et celle-ci était facile à fermer. Cependant en plein essayage, mon … copain ? Oui, on peut l’appeler comme ca, bref, il m’apporta un … soutien-gorge ? Pas n’importe lequel, un qui allait faire en sorte de mettre un peu plus ma poitrine en valeur ! Sur le coup, je prenais un air blasé pour répondre à sa question, mais c’était dit avec humour, évidemment.

« Je sais que j’ai une petite poitrine mais quand même ! »

Car bon, même moi j’admettais que c’était loin, très loin, d’être mon grand atout contrairement à certaines femmes. Mais bon, si ca pouvait lui faire plaisir, j’essayais avec et effectivement, ca passait mieux. Finalement, je préférais garder la surprise, donc je ne lui montrais pas comment elle m’allait, je me rhabillais et une fois qu’on avait trouvé notre bonheur, on pouvait payer et passer aux chaussures. Je trouvais assez vite une paire de petites chaussures dans les tons blancs argentés, au moins, ca se mariait avec tout, ca. On pouvait donc rentrer à l’hôtel, et avant que je puisse foncer dans la salle d’eau, Irvine vint m’attraper par la taille pour me demander de le laisser y aller le premier afin de « maintenir le suspens » ? Je me mis à sourire de façon amusée avant d’acquiescer d’un hochement de tête, puis je venais souder mes lèvres aux siennes avant de le laisser s’échapper pour se préparer. Il n’était pas tard pour l’instant mais d’ici à ce qu’on ait fini de se préparer tous les deux – surtout moi – si !

Pendant qu’il se préparait, mon téléphone se mit à sonner, et une petite conversation avec Eléonore débuta, elle profitait d’avoir fini sa journée pour donner des nouvelles et j’en faisais de même jusqu’à ce qu’Irvine revienne et que je fus forcée de lui dire au revoir. Je remettais l’appareil en charge pour récupérer de la batterie avant de me mettre à reluquer le jeune homme de haut en bas avant de hausser les sourcils à plusieurs reprises avec un air amusé, presque joueur.

« Hey, mais c’est que ca te va super bien ! T’es même carrément sexy comme ca ! »

Il indiqua que c’était mon tour, et s’il me conseillait de prendre mon temps, il allait être servi ! J’espère qu’il a de la patience. Et encore, je faisais un effort, je ne prenais qu’une douche pour évacuer la sueur accumulée à force de rester dehors, je me lavais énergiquement les cheveux pour ensuite me sécher, et les sécher eux-aussi à l’aide du sèche-cheveux fourni dans la chambre. Je prenais tout mon temps pour me préparer, enfiler la robe avec ce fameux soutien-gorge – bah oui hein – et il était facilement remarquable que ce genre de robe était faite pour affiner la silhouette. Et franchement, elle était tellement légère que j’avais l’impression d’être nue. Je mettais bracelets et un pendentif, j’attachais mes cheveux comme pour tenter de faire un chignon, chose bien difficile quand on a les cheveux courts, je laissais volontairement quelques mèches voler ici et là, j’enfilais les chaussures, puis je me figeais quelques instants devant le miroir. Ca me rappelait bien des souvenirs, de tels préparatifs. M’enfin, je finissais par me diriger vers la porte, le bruit des talons devait signaler à Irvine que j’allais sortir, je pris alors une profonde inspiration avant d’ouvrir la porte et apparaître aux yeux du jeune homme. Je restais souriante, même si j’étais un peu gênée à l’idée de savoir ce qu’il pouvait en penser.

« Alors ? »

Je tournais un peu sur moi-même, non seulement pour montrer à quel point la robe était légère puisqu’elle se soulevait, mais également pour montrer que j’étais parfaitement apte à bouger dans ce genre de chaussures ! Pourtant, je savais que j’allais avoir mal aux pieds, quoi qu’il arrive. On a toujours mal aux pieds, voire des ampoules, quand on teste des chaussures neuves. Je me rapprochais d’Irvine pour m’arrêter pile devant lui, même si je gardais la tête baissée pour l’instant.

« Rares sont les fois où je vais à une soirée comme ca. Je crois même que les seules fois, c’était pour les bals de promo des nouveaux SeeDs … »

Et si pendant plusieurs années je n’étais pas à plaindre, je gardais des mauvais souvenir de celui de l’an dernier puisque mon ancien copain m’avait largué pas longtemps avant pour une autre nana. C’était le premier bal que je passais toute seule, après avoir foiré mon propre examen du SeeD. M’enfin, je secouais la tête pour chasser ces mauvais souvenirs. Non, ce soir, on allait passer une bonne soirée ! Je daignais enfin lever la tête vers Irvine pour lui sourire.

« Allez viens Irvy-chou ! On y va ! »

Non vous ne rêvez pas. Je l’ai bien appelé Irvy-chou !
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Mer 3 Avr - 8:36

Sexy? Lui? Non mais ça il le savait déjà! Il avait pris la pose suite à la remarque de la jeune femme, levant le menton en tournant la tête de profil par rapport à elle, les mains sur les hanches en se cambrant légèrement, de l'air de celui qui a trop la classe en somme!
«Oui, je sais!» il lui fit un clin d'œil amusé avant de la laisser aller à la salle de bain à son tour.

Il s'installa sur le lit pour regarder les informations, il n'y avait pas de nouveauté encore concernant les cristaux, ils avaient juste renouvelé la même information en disant juste qu'ils avaient envoyé des journalistes sur place pour vérifier, mais de toute évidence, ils ne trouvaient pas encore l'antre. Après, il ne faut pas oublier que ce Canyon est immense, ils avaient peut être eu de la chance de tomber sur le bon endroit, et c'était même sûrement ce que les chimères espéraient en se cachant ainsi: être tranquilles, sauf si quelqu'un arrive à tomber pile poil sur elles.

Il tomba sur une petite émission musicale et resta donc là à écouter quelques chansons plutôt que les informations, c'était déjà plus agréable, jusqu'à ce que le bruit des talons de la demoiselle lui signale qu'elle allait sortir. Il se redressa donc - s'étant à moitié avachi sur le lit juste avant - et écarquilla les yeux en la voyant sortir. La vache! Ça lui donnait facile 5-6 ans de plus d'être habillée comme ça! Et ce n'était pas une critique - au contraire, disons qu'elle faisait bien plus «femme» ce qui la rendait peut être plus désirable - et il avala sa salive avec difficulté, regrettant amèrement de ne pas pouvoir lui dire «je t'aime» là tout de suite pour pouvoir lui sauter dessus.


«Tu es.. euh... ouahou?» pas évident de décrire en fait. Il passa sa main derrière sa tête alors qu'elle se rapprochait de lui, reprenant une allure de petite fille timide sur le coup alors qu'elle lui expliquait qu'elle n'avait pas l'occasion d'aller souvent à des bals de ce genre
«Oh, moi j'adore ça. J'essaie d'y aller dès que je sais qu'il y en a un en ville!» car oui, il aimait plutôt ça. Bon, la plupart du temps, c'était surtout pour draguer des filles et boire, mais il s'y amusait quand même.

Enfin, elle lui prit la main et l'appela... Irvy-chou? Il grimaça sur le coup

«Ah non! Pas de surnom, j'ai horreur de ça!» évidemment, à la tête qu'il faisait, nul doute qu'elle ferait exprès de l'appeler de temps en temps comme ça rien que pour l'embêter! En tout cas, ils sortirent rapidement de l'hôtel et le réceptionniste n'eut aucun mal à comprendre qu'effectivement, ils allaient à la soirée dansante. Une belle estrade avait été montée, tout simplement gigantesque avec des spots de lumière, un DJ et des enceintes plus hautes qu'Irvine lui-même!

Il y avait évidemment un bar avec du punch et autres boissons, et un buffet avec des petits trucs à grignoter avec les doigts pour plus de facilité. Il y avait même un petit concours de danse dis donc! Pas grand chose à gagner à part le titre de roi et reine du bal! Il se tourna vers la demoiselle et en particulier vers ses souliers neufs

«Ça te dit qu'on s'inscrive? Ça peut être marrant!»

Il s'agissait visiblement de danser sur des types différents à intervalles réguliers. Le DJ appellerait les participants tout au long de la soirée pour pouvoir danser du rock, de la salsa, valse, et autres danses plutôt connues et qui semblaient similaires à celles de Dol. Il était précisé que ce n'était pas forcément un concours technique, que les participants ne connaissant pas exactement les pas avaient leur chance du moment qu'ils savaient suivre le rythme.

Irvine alla les inscrire quand même, juste pour le fun et on leur donna un numéro sous forme de rond doré avec le chiffre au milieu à accrocher à leur tenue pour qu'on les reconnaisse. La première danse serait d'ici une heure pour laisser le temps à un grand nombre de participants de s'inscrire, donc ils pouvaient déjà aller manger un petit morceau et s'échauffer avant!

«Un SeeD doit savoir danser! Il me tarde de voir tes talents!» car oui, cela faisait partie de la formation aussi après tout.

Il prit un petit four avec un verre de punch, il ne voulait pas trop boire non plus pour pouvoir bien profiter de la soirée et ne pas risquer de marcher sur les pieds de la jeune femme. Lui était bon danseur, forcément lorsque justement on va souvent à des bals de ce genre, il saurait bien guider la demoiselle sur la piste!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Mer 3 Avr - 15:01

SheliMême si j’allais rarement à des bals ou des soirées, c’était assez plaisant, c’était sûrement les seules occasions qu’on pouvait avoir pour se lâcher sur les belles tenues de soirées. La réaction d’Irvine en me voyant m’avait un peu gênée même si je restais souriante. Apparemment, si moi j’allais rarement à ce genre de trucs, ce n’était pas son cas, et connaissant sa réputation avec les filles, inutile de se demander pourquoi il aimait y aller, n’est-ce pas ? Enfin ce soir, il n’avait pas intérêt à en draguer une si je suis dans les parages, ca pourrait faire mal, très mal. Je tenais à ce qu’on passe une bonne soirée, donc pas de faux pas ! J’attrapais alors la main d’Irvine pour l’inciter à sortir, et je me mis à étirer un sourire de plus en plus amusé face à sa réaction concernant les surnoms ! Bah tiens ! Bien sûr que non, je n’allais pas me gêner pour l’embêter avec ca parfois.

Bref, direction la sortie, j’étais étonnée de voir qu’il y avait déjà un petit monde sur la place où allait se dérouler la soirée, et encore, il y avait encore des gens qui arrivaient. Il y en avait de tous les âges, des jeunes comme nous, des personnes de la trentaine, voire carrément des personnes âgées, et tandis que je regardais un peu partout, Irvine semblait s’intéresser à une sorte de concours pour ce soir. Il voulait qu’on s’y inscrive ? Je haussais un peu les épaules, ca ne me dérangeait pas.

« Si tu veux. »

Il y avait des gens qui allaient s’inscrire, et nul doute que certains mauvais joueurs ne viendraient que pour remporter le titre. Moi, je m’en foutais, mais alors royalement. On le faisait pour s’amuser, peu importe qu’on gagne ou perde, le principal, c’est de passer une bonne soirée. Je prenais le badge que le jeune homme me rapportait, visiblement, ca commencerait dans une heure seulement, ca nous laissait le temps de manger un peu et boire aussi, même si pour ma part, j’évitais encore l’alcool. Je ne tenais vraiment pas l’alcool, et pour un concours de danser bah euh … On va dire que ce n’est pas pratique d’y aller bourré, hein ? Je m’approchais d’un buffet pour me servir de petits fours alors qu’Irvine me rappelait qu’un SeeD devait être formé pour ce genre d’occasions et je me mis à tousser un peu.

« C’est pas parce que j’ai dit que je n’allais pas souvent à un bal que je ne sais pas danser ! »

Je parlais à moitié la bouche pleine, résultat ? Je foutais des miettes partout sur le chemisier d’Irvine, je mettais ma main devant ma bouche quelques secondes le temps d’avaler tout le reste avant de me mettre à frotter sa tenue pour la nettoyer.

« Désolée ! »

Dès que j’eus terminé, je buvais une gorgée du cocktail que j’avais pris histoire de me désaltérer, puis je reprenais là où je m’étais arrêtée.

« Tu sais que j’aime beaucoup la musique non ? Tu m’as vue chanter, tu m’as vue jouer du violon, et tu m’as déjà vue danser aussi dans la salle d’arcade ! »

Bon ok, c’était un jeu vidéo, c’était carrément différent d’une valse ou d’un slow, et j’en passe, mais ca, j’avais eu l’occasion d’en faire aussi lors des bals de promo organisés pour les SeeDs. Je posais mon verre sur le buffet le temps de passer devant le jeune homme pour lui enlacer la taille et le tirer vers moi, toujours souriante.

« Tu vas voir, tu vas pas être déçu. »

Hm … Par contre il y a un truc pas normal là … Pas normal, mais franchement trop bien ! Et je ne manquais pas de le faire remarquer, et sûrement qu’il allait me prendre pour une folle qui est super contente pour une connerie.

« Hey ! Mais c’est trop bien les talons ! Maintenant tu fais quinze centimètres de plus que moi au lieu de vingt ! »

Je pouffais de rire, mais mine de rien c’est vrai que ca fait bizarre. Quoi que … ca ne change pas grand-chose au final : je suis toujours une naine à côté de lui !
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Mer 3 Avr - 18:21

Ah ben bravo! Heureusement que la chemise était plutôt foncée, on ne voyait pas trop les postillons de la demoiselle dessus, il aurait eu l'air malin avec de belles taches alors que la soirée commençait à peine!
En tout cas, le buffet était bon, l'ambiance était agréable aussi - et il y avait un paquet de jolies filles avec des robes au décolleté provoquant et aux jolies gambettes, mais Irvine faisait de son mieux pour ne pas trop regarder, ce qui était probablement un exploit quand on le connaissait!

Ils étaient donc inscrits au petit concours local, peu leur importait de gagner ou non, c'était amusant en soit de participer et la jeune femme comptait bien lui montrer que oui, elle savait. Elle avait effectivement l'oreille musicale, mais il ne se basait pas vraiment sur ses performances au jeu vidéo pour savoir si oui ou non elle savait danser! Il s'était donc penché vers elle avec un air amusé après lui avoir fait une pichenette sur le nez

«On va bien voir alors!»

Ils se dirigèrent vers la piste, la jeune femme était ravie de voir qu'avec ses talons, elle était un peu moins naine que d'habitude! Il pouffa légèrement de rire avant de se placer un peu au centre de la piste, pour le moment, la musique n'était pas le genre à se danser à deux, mais au bout d'un moment, le DJ annonça la première épreuve de danse! Les juges passeraient incognitos parmi les danseurs qui étaient déjà mêlés à la foule des non participants, il fallait donc que le badge doré soit bien visible pour qu'ils puissent noter le numéro. La première danse allait être un tango et Irvine haussa plusieurs fois les sourcils d'un air des plus intéressés. Une femme passait à proximité pour vendre des roses, et Irvine en attrapa une en échangeant avec quelques pièces avant de la mettre dans sa bouche, faisant attention aux épines

«Schi Madame veut bien m'accorder schette danche!» dit-il en lui faisant un petit clin d'œil séducteur. Prenant la main de la jeune femme, la plaquant totalement contre lui, alors que la musique commençait

♪♫ Et musique! ♫♪
Un pas en arrière, ramener Sheli contre lui pour la faire pencher devant lui, en arrière, tourner, un autre pas sur le côté... chacun des pas montrait une grande maîtrise de la danse et Irvine savait très bien mener. On aurait presque dit qu'il glissait sur la piste avec une telle élégance qu'on aurait pu penser que cette musique était faite pour lui.

D'un autre côté, le tango est une danse de séduction, et il était forcément un maître en la matière! Il ne se souciait même pas de savoir si un juge passait par là ou non, à un moment, il avait renversé la jeune femme en la soutenant par la taille, remontant l'une de ses jambes contre sa hanche en plongeant son regard dans celui de la demoiselle avec un regard des plus ténébreux, il lui vola même un baiser alors que la situation n'aidait pas vraiment à rester calme, mais tant pis! Son cœur battait vite et il resta figé quelques secondes, continuant d'embrasser la jeune femme avec douceur jusqu'à ce que la musique cesse. Il la redressa en la faisant légèrement tourner sur elle-même alors que l'on changeait de rythme!

Il ne savait pas encore ce que serait la prochaine danse, mais celle-ci déjà avait bien annoncé la couleur! C'est à peine s'il transpirait en plus malgré la chaleur ambiante!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Mer 3 Avr - 22:04

SheliOui c’est ca, on va bien voir, mais il se rendrait bien compte finalement qu’il n’aurait pas besoin de forcément me guider pour la plupart des danses, je savais danser, j’avais la musique dans la peau. Même si ca faisait un moment que je n’avais pas pu toucher à un instrument, ni même que j’avais chanté. Pourtant ca arrivait parfois … et sous la douche en plus ! Mais il faut croire que ces derniers temps, je n’en avais pas eu envie, souvent trop fatiguée ou un peu déprimée pour les soirs où on s’était pris la tête. M’enfin, pour ce soir en tout cas, tout devait absolument bien se passer ! Pas de prises de tête, pas de remises en cause, rien, nada, juste lui et moi pour une bonne soirée !

L’heure passa, et finalement, on annonça la première danse. Un tango. Ca, pour en avoir fait plusieurs avec mon ex, je savais parfaitement le gérer ! Par contre, mon petit doigt me disait qu’on allait finir ce concours sur un slow, j’en étais même persuadée. C’est une danse lente et calme, la soirée risquait de se finir assez tard, donc ce serait la danse idéale pour finir le bal en beauté. Sur quelque chose de relaxant, de reposant. On verrait ca en temps et en heure, là, on devait rejoindre la piste, mais avant, Irvine chopa une rose pour la mettre entre ses dents, et je roulais des yeux tout en souriant à le voir comme ca, l’air de dire « toi alors ! ». Je le laissais prendre ma main avant qu’il ne m’attire contre lui, et je me mis à hausser les sourcils tandis que la musique commençait, cherchant peut-être à le déstabiliser ?

Oui peut-être, sur le coup, j’essayais de me montrer joueuse, et en ce qui concernait la danse en elle-même, effectivement, on voyait bien qu’Irvine avait bien plus l’habitude que moi pour ce genre de choses, même si je me débrouillais pas mal de mon côté aussi. Par contre, mon air malicieux disparut rapidement lorsqu’Irvine me renversa. Non pas que ca ne me plaisait pas, c’était même certain que ca allait arriver à un moment ou à un autre, mais je ne sais pas, la position sans doute. D’avoir ma jambe contre sa hanche, je m’étais mise à rougir, mais avant même que le jeune homme puisse s’en rendre compte, il venait m’embrasser. J’étais persuadée d’avoir entendu des gens siffler, mais je n’y fis pas plus attention que ca, trop occupée par la situation. Je lui rendais son baiser évidemment, et s’il avait douté de moi au cours de l’après-midi, je peux vous assurer que de se retrouver dans une telle situation, ca fait quand même naître un certain désir dans votre esprit !

Quoi qu’il en soit, la musique se terminait pour retourner sur un rythme totalement différent, les gens dansaient un peu, parfois seuls – et c’était assez triste à voir – et concernant les participants du concours, on leur accordait une petite pause avant la prochaine étape ! Ma main n’ayant pas quitté celle d’Irvine, je le tirais hors de la piste histoire qu’on souffle un peu … ou pas. Car lorsqu’on fut suffisamment isolé du reste du groupe, je venais l’embrasser avec une fougue que l’on ne me connaissait pas. Il faut dire que ca met en appétit, ce genre de danse … Mais je finissais par le libérer, enlaçant son cou de mes bras afin de pouvoir poser mon front contre le sien, toujours avec ce sourire idiot qui ne me quittait pas.

« Alors ? Satisfait ? »

Hum, ouh la, ca peut porter à confusion. Aussi, je rajoutais vite :

« De la danse, bien sûr … »

Je me reculais un peu, détournant lentement les yeux vers la piste pendant qu’il me répondait, et je me mis soudainement à pouffer de rire en repensant à sa prestation.

« N’empêche, on voit bien les habitués hein ! Avoue que tu t’éclates sur ce genre de danse à chaque fois que tu vas à une soirée ! »

Vive le sous-entendu qu’il se prend une nouvelle nana à chaque fois ! Et le pire c’est que je ne l’avais pas même pas fait exprès ! Et même lorsque je m’en rendis compte, je fis celle qui était parfaitement innocente. La pause étant presque terminée, on allait devoir retourner sur la piste mais avant, je descendais mes bras de façon à pouvoir attraper les mains du jeune homme.

« Eh, je peux te dire quelque chose ? »

J’avais repris un air sérieux, même si je gardais un léger sourire sur les lèvres. Je m’approchais de façon à me retrouver à son oreille où je murmurais un « je t’aime ». Simple mais sincère. J’espérais tellement qu’il me le rende aussi, mais je savais qu’il avait encore besoin de temps pour ca, aussi, je me disais que ca servait peut-être à rien d’espérer pour le moment. L’ambiance fut néanmoins cassée par une nouvelle annonce, cette fois c’était le rock. Ca allait bouger !
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Jeu 4 Avr - 14:47

Quelle danse divine! Le jeune homme était aux anges, du moins il se sentait vraiment bien. Le temps que la prochaine danse soit annoncée, ils pouvaient se reposer un peu, en tout cas, personne n'était venu leur dire qu'ils étaient éliminés, donc ils avaient du être bons pour cette première prestation. Sheli l'entraîna un peu plus loin, lui demandant s'il était satisfait, et il est vrai que le baiser qu'ils avaient échangé avait eu de quoi lui faire comprendre qu'elle ressentait bien quelque chose à son égard.

Mais lui... honnêtement, même s'il venait à être vraiment amoureux d'elle, est-ce qu'il accepterait de s'en rendre seulement compte? C'était trop compliqué les sentiments, comment savoir au fond quand on aimait vraiment? On dit que c'est lorsqu'on a du mal à se passer de l'autre, lorsqu'on veut son bien être, qu'on n'aime pas la voir triste et que chaque baiser provoque une sensation agréable de chaleur en soit, mais est-ce vraiment ça? Pour lui c'était plus profond encore et aucun mot ne pouvait vraiment se mettre dessus et c'est pourquoi il était aussi perdu vis à vis de cette situation.

C'était plus facile avant, de trouver une femme pour une journée, une soirée, une nuit et ensuite se dire juste que ce n'est pas la bonne et disparaître. Mais là, il ne pouvait pas agir ainsi, pas avec elle. Car il y avait déjà de nombreux signes annonciateurs de l'amour sans qu'il n'accepte d'y mettre un grand "A". Pas encore.

Il l'embrassa doucement avant de sortir de ses pensées lorsqu'elle précisa qu'elle parlait de la danse, et il lui sourit doucement

«Tu es une excellente danseuse!»
C'est alors qu'elle lui lança en pleine figure combien il avait du emballer de femmes en dansant ainsi et son regard s'assombrit une seconde avant qu'il ne rougisse. Pourquoi s'en cacher après tout, c'était la vérité «Oui, le tango est l'une de mes danses préférées.» il aimait bien la valse aussi qui était l'une des danses de prédilection des bals pour la promotion des SeeD, mais le tango avait quelque chose de plus sensuel et pour un séducteur comme lui, c'était évidemment la plus efficace.

Elle se pencha alors vers lui, ramenant son visage vers le sien pour murmurer qu'elle l'aimait, et s'il accepta son baiser, il en souffrait presque. Il s'en voulait de ne pas pouvoir lui répondre qu'il l'aimait aussi, il savait au fond qu'elle devait en souffrir de son côté d'avoir le sentiment que ce n'était pas réciproque. Il recula alors doucement, plongeant un regard plutôt triste dans le sien avant de repousser une mèche de cheveux

«Je t'apprécie chaque jour un peu plus... et je sais que je vais t'aimer encore plus... je le sens.»

Le DJ faisait déjà l'annonce pour la danse suivante, du rock donc? Ça allait un peu casser l'ambiance, mais il se pencha pour l'embrasser à nouveau avant de l'entraîner sur la piste. De là, ils se lancèrent donc dans une danse endiablée, il la faisait tourner, en avant, en arrière, on avait parfois l'impression que leurs bras se mélangeaient en un vrai sac de nœuds mais ils se dénouaient rapidement pour ensuite s'enlacer jusqu'à la fin de la chanson!

La soirée se poursuivait donc dans une bonne ambiance. Le petit couple ne gagna pas, mais ils étaient restés jusqu'à la fin! C'était déjà ça. Ce fut un couple un peu plus âgé qu'eux qui remporta la victoire, ils avaient mieux assuré sur des danses exotiques comme la salsa et le chachacha que le couple ne connaissait pas vraiment. Mais ils étaient plutôt satisfaits de leur soirée, dansant le dernier slow l'un contre l'autre, Irvine laissant Sheli contre lui tout en gardant les yeux rivés sur elle.

«Tu as eu une bonne idée de venir à ce bal. C'était une soirée très agréable...»

Et demain, ils se remettraient en route, dormant probablement dans ce petit village pittoresque de Gongaga! Autant en profiter un peu donc pour une dernière petite soirée dans le luxe, car Canyon Cosmo ne serait pas forcément mieux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Jeu 4 Avr - 21:23

SheliSourire, quoi qu’il arrive. Une part de moi s’y était grandement attendue, qu’il ne me rende pas ces simples mots doux qui disent tout. Bien sûr que j’en souffrais quand même de vivre quelque chose qui n’était pas réciproque, mais il y avait une petite lueur qui semblait vouloir s’accrocher quand même. Alors je souriais. Bêtement, mais je souriais pour masquer mon mal-être et dire que quoi qu’il se passe, ca allait. Il disait que chaque jour, il ressentait un peu plus de choses, mais ca ne me disait pas combien de temps il fallait encore pour que ce soit définitif, qu’il soit sûr. Si une part de moi voulait que ca arrive rapidement, l’autre ne voulait au contraire pas se montrer trop pressée. C’est en précipitant les choses qu’on gâche tout, déjà qu’il y avait actuellement déjà beaucoup de choses qui s’étaient précipitées, inutile d’en rajouter une couche.

Cependant, l’ambiance qui commençait à s’installer se cassa rapidement avec l’annonce de la prochaine danse. Du rock. Une danse à deux qui demandait beaucoup de mouvements et des enchaînements rapides. On allait vite se fatiguer mais bon. On s’est inscrits, on veut s’amuser, on assume ! On retournait alors sur la piste pour se lâcher, et on enchaînait les différentes danses ainsi jusqu’à la fin de la soirée, et comme je l’avais si bien prédit, on terminait sur un slow. En effet, il était tard, minuit passé, peut-être même carrément une heure du matin, les gens étaient fatigués, alors une danse très lente et apaisante était plus que la bienvenue. Moi-même j’appréciais être contre mon partenaire, pour faire des pas lents, pour apprécier le sentir contre moi. Une bonne idée d’être venus à cette soirée hein ? Je m’étais mise à sourire doucement.

« C’était ca ou on glandait toute la soirée … Le choix a été vite fait ! »

Je me reculais très légèrement, juste de façon à pouvoir lever la tête pour plonger mon regard dans le sien.

« Et puis … Je pensais que ca nous ferait du bien de passer une soirée comme celle-ci, tous les deux. »

Je prenais un petit air gêné avant de me rapprocher pour l’embrasser avec douceur alors que la soirée se terminait sur un petit feu d’artifice sur la plage. Bah ! Les gens qui sont en train de dormir doivent être servis dis donc ! Je tournais les yeux pour ma part afin de regarder ces mille et une couleurs qui apparaissaient dans le ciel. Un feu d’artifice n’avait rien d’extraordinaire, et pourtant, je trouvais que c’était quelque chose de vraiment beau. Voir toutes ces couleurs, sentir les vibrations dans son cœur, comme s’il éclatait à chaque instant … Puis lorsque le silence revint, j’entraînais Irvine vers les buffets pour prendre deux flûtes de champagne – un bal sans champagne, ca n’existe pas ! Bon, d’accord, je ne suis pas du genre à boire mais d’une, c’est du champagne, et de deux, c’est juste pour cette occasion ! Je trinquais avec le jeune homme avec un petit sourire malicieux en coin.

« Il faut bien finir la soirée en beauté, non ? »

On buvait juste ca avant de retourner à l’hôtel, suivis de plusieurs autres personnes qui rentraient de leur côté aussi pour marquer la fin de la soirée. De danser jusqu’à cette heure-ci, j’étais déjà fatiguée, rajoutez à cela que la moindre goutte d’alcool, aussi léger soit-il, me fout KO en une seconde, vous comprendrez que je suis HS. Pour dire, lorsqu’on alluma la lumière dans la chambre, je plissais des yeux en grimaçant, sensation désagréable. Je me dépêchais d’aller prendre mon pyjama, sur le coup je m’étais trompée et j’avais pris la nuisette, mais j’avais peur qu’Irvine se fasse des idées, du genre que je l’allumais pour vraiment finir la soirée en beauté, mais j’étais franchement morte de fatigue. Et on avait besoin de repos si on voulait repartir demain, mais l’avantage, c’est qu’on avait aucun bateau à prendre, donc on pouvait faire grasse matinée. Puis on irait chercher des chocolégumes, s’il y en a ici, avant de repartir pour Gongaga je suppose.

Bref, j’avais finalement corrigé mon erreur et j’avais pris mon autre pyjama, un peu plus long quand même, pour aller juste me changer à la salle de bain, pas de douche, je ne voulais pas perdre de temps, j’en prendrai une demain matin. J’attendais qu’Irvine se change aussi, quoi qu’il ait très bien pu le faire dans la chambre en attendant que je finisse dans la salle de bain, et je venais m’installer sous les fins draps du lit. J’hésitais quelques secondes, mais finalement, je venais me blottir contre le jeune homme. Et inutile de dire qu’en deux minutes, j’étais endormie …
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Ven 5 Avr - 1:08

Rien de tel qu'une petite coupe de champagne pour bien finir la soirée, oui. Mine de rien, Irvine devait reconnaître s'être bien amusé. Sa chemise se collait dans son dos par contre, et il ne serait pas contre une petite douche en rentrant. Mais d'abord, ils devaient regarder le feu d'artifice et il avait donc pris la demoiselle par la taille pour regarder le ciel qui se couvrait de multiples couleurs.

Un dernier baiser et ils retournaient à l'hôtel, main dans la main bien que ce n'était pas très pratique pour Sheli qui restait plus petite que lui, même avec ses talons. Une fois dans la chambre, le jeune homme commença à déboutonner sa chemise alors que la jeune femme prenait la nuisette, contrairement à ce qu'elle pensait, il ne se fit pas spécialement d'idée, dans la mesure où il avait bien compris qu'il ne servait à rien d'espérer tant qu'il ne lui aurait pas dit qu'il l'aimait.

Il aurait aimé de son côté qu'elle se rende compte de l'honnêteté dont il faisait preuve, car au final, c'est assez facile de dire je t'aime, même sans le penser, pour pouvoir arriver à ses fins. Et Dieu sait combien il avait été tenté de le dire à plusieurs reprises au cours de la soirée. Lorsqu'elle sortit de la salle de bain, vêtue finalement d'un pyjama, il avait juste retiré sa chemise et attrapa le bas de pyjama qu'il s'était aussi acheté vu qu'il ne pouvait pas vraiment dormir en caleçon à présent. Une fois dans la salle de bain, il se doucha rapidement, ne pouvant pas dormir avec la peau aussi moite avec la transpiration, puis il se sécha et enfila donc seulement le bas de son pyjama, restant quand même torse nu.

Puis il se glissa dans les draps, attendant de voir si Sheli voulait venir contre lui ou non, mais finalement elle s'approcha et il entoura donc ses épaules de son bras. Une fois de plus, son cœur s'emballa à l'idée qu'il aurait bien aimé se laisser un peu aller, mais il se força à fermer les yeux et à essayer de penser à autre chose, prenant une profonde inspiration jusqu'à finalement se calmer et s'endormir.

Inutile de dire qu'il était parti pour faire la grasse matinée, n'étant pas le genre à tenir en place, il avait tellement bougé au cours de la nuit - et Sheli aussi de toute manière - qu'ils n'étaient plus du tout l'un contre l'autre au réveil. Seulement voilà, si la demoiselle était sagement allongée sur le dos, une main sur son ventre et l'autre sous son propre oreille, Irvine, lui, était affalé sur le dos, la bave aux lèvres, une main pendant dans le vide et l'autre... en plein sur le sein de la demoiselle! Ah ben si son esprit voulait bien se tenir tranquille quand il était réveillé, c'était une autre paire de manche lorsqu'il dormait, et il risquait de se prendre d'ailleurs une paire de baffes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Ven 5 Avr - 4:10

SheliQue de doux rêves pour cette nuit, j’avais dormi d’une traite tellement j’étais fatiguée, même les lueurs du soleil ne réussirent pas à me réveiller. Je le faisais de moi-même, et je constatais non seulement que je n’étais plus contre Irvine, mais aussi qu’il était limite en train de me tripoter. Contrairement à ce qu’on peut penser, je ne distribuais pas de baffes. C’est que je commence à avoir l’habitude de me réveiller dans des positions bizarres, entre lui qui met ses mains là où il ne faut pas et moi qui lui tombe dessus en pleine nuit ! Je me contentais juste d’enlever sa main avant de me redresser pour regarder l’horloge et j’écarquillais les yeux. La vache ! Il est midi passé ! Je me mis à secouer Irvine violemment pour le réveiller.

« Debout ! Il est midi passé ! »

Irvine et ses heures de sommeil. Une grande histoire d’amour, impossible de les séparer et je prenais un air blasé.

« Bon ok, dors jusqu’à ce que je revienne de la douche. »

Je tirais la couverture afin d’aller chercher des affaires propres et m’enfermer dans la salle d’eau. L’avantage ici, c’est que je prenais un certain temps à me laver, donc Irvine pouvait bien dormir. Je m’habillais plus vite cependant, je m’assurais que j’avais toutes mes affaires, j’avais gardé la robe d’hier au cas où on se fasse une autre soirée. Cette fois par contre, il allait bouger son cul, littéralement, car il s’était retourné pour se retrouver sur le ventre, affalé sur son oreiller, les fesses à l’air puisque j’avais enlevé la couverture. Je m’approchais donc avec un sourire malicieux puis lui foutre une fessée digne de ce nom, qui claqua parfaitement bien pour le réveiller. Quelle douceur !

« Debout ! »

Le pauvre! Il allait rien comprendre à ce qui lui arrive, mais je pouffais vite de rire.

« Désolée mais c’était tentant de te voir les fesses à l’air. »

Je lui désignais la porte de la salle de bain derrière moi du pouce pour lui signifier d’aller s’habiller, et on irait prendre un déjeuner ensuite. Je ne sais pas si on va trouver des croissants facilement dans le restaurant de l’hôtel par contre vu l’heure, mais hors de question que je mange salé dès le réveil. On s’arrêterait à une boulangerie au pire !
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Ven 5 Avr - 16:33

Un grognement sourd alors qu'on essayait de le réveiller. Mais plutôt que de se lever, Irvine préférait se retourner, enfonçant sa tête dans son coussin et se recroquevillant sur lui-même tel un nouveau né, les genoux repliés sous lui, les fesses en l'air. Alors que la jeune femme sortait de la douche, lui demandant une nouvelle fois de se lever, elle n'eut pour seule réponse qu'un nouveau grognement jusqu'à ce qu'un «clac» retentisse et le réveille en sursaut

«Woooow!!» il se retourna brusquement, le regard interloqué, les cheveux en bataille sans croire ce qu'il venait de se passer «Non mais je rêve! Tu m'as vraiment...» non, impossible de dire à voix haute qu'elle lui avait mis une fessée! D'ailleurs, lorsqu'elle signalait qu'il avait les fesses à l'air, il se dépêcha de regarder mais non, il avait toujours son pantalon sur lui «et je n'avais pas les fesses à l'air d'abord!» juste «en» l'air, nuance!

En tout cas, il se leva rapidement afin de contourner le lit pour récupérer ses affaires, de là, il s'approcha de la demoiselle avec un sourire malicieux

«Je te préviens, la prochaine fois c'est mon tour, mais promis, je serai plus doux que ça!» il lui vola un baiser avant de lui laisser le temps de répliquer, puis fila à la salle de bain. Lui avait pris une douche la veille, donc il n'avait plus qu'à s'habiller et se coiffer. Remettant son bon vieux jean' avec les cuissardes, t-shirt et manteau - quoi que non, le manteau il le mettrait en sortant de la ville - le jeune homme réajusta sa queue de cheval avant de sortir, gardant ce petit sourire amusé sur le coin des lèvres avant de quitter la chambre.

Ils avaient quelques achats à faire, notamment des chocolégumes à nouveau pour pouvoir traverser toutes les plaines de Corel pour retourner au Canyon! Ce serait un voyage particulièrement long, bien qu'ils auraient pu choisir un itinéraire plus court en prenant un aéronef depuis Junon pour gagner le village fusée. Dommage, ils n'y avaient pas pensé. En tout cas, il mourrait de faim, mais Sheli tenait à manger sucré malgré l'heure, aussi ils s'arrêtèrent à une boulangerie pour qu'elle puisse acheter un croissant. Irvine préféra prendre un sandwich au jambon et fromage de son côté, mais avec un bon café tout de même.

Ils mangèrent tout en marchant, se dirigeant donc vers une petite boutique qui vendait des chocolégumes. Comme à Deling City, ils décidèrent de prendre un chocolégume chacun en attendant, histoire de garder tout de même quelques sous pour payer les auberges, même si Irvine se souvenait très bien que celle de Gongaga ne coûtait presque rien - forcément vu le confort... il donna donc deux cent gils pour un chocolégume bleu qu'il rangea dans son inventaire avant de terminer son sandwich.

Il remarqua alors l'affiche pour le défilé de mode en bikini, quel dommage que Sheli n'ait pas participé, il aurait eu une bonne occasion de se rincer l'œil sur des filles en maillot de bains sans qu'elle ne puisse vraiment lui en vouloir! Tant pis! En attendant, direction les plaines donc, ou plutôt Gongaga dans un premier temps. Il se tourna vers la demoiselle avant de lui sourire avec un certain amusement

«Bon, vu l'heure à laquelle on part, on n'a pas trop intérêt à trainer si on veut arriver à Gongaga avant la nuit! Prête?» c'était ça ou ils passaient une nuit de plus ici, mais il fallait être sûr qu'ils se lèvent tôt le lendemain et ça, c'était pas gagné!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Ven 5 Avr - 16:35

================================

Irvine et Sheli passent au niveau 16

Achat: Chocolégume bleu X01, -200 gils [Irvine]

================================
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Sam 6 Avr - 11:31

Hors-RP:
 

Sheli
Ouaip, il y avait eu comme une petite erreur d’expression, Irvine croyait qu’il avait vraiment le froc baissé alors que non, et je pouffais de rire à voir sa réaction.

« Ca revient au même ! »

J’étirais un large sourire par la suite alors qu’il disait qu’il finirait bien par me rendre la pareille, quoi qu’il jura qu’il sera beaucoup plus doux. Ah ? On peut foutre une fessée en douceur ? Non parce que bourrine comme je suis, la douceur pour ce genre de choses, je ne connaissais pas ! M’enfin, j’acceptais son baiser – de toute façon je n’avais pas le choix – avant qu’il n’aille s’habiller. Pendant ce temps, je préparais toutes mes affaires pour la route, sac et arme, et en prenant mon sac d’ailleurs … je me disais qu’il fallait franchement que je ralentisse sur mes séances de shopping. Depuis qu’on a quitté Deling City, il a pris des kilos !

Lorsque le jeune homme revint et qu’il avait veillé à tout prendre, on quittait les lieux pour aller déjeuner. Si Irvine était d’avis à manger un sandwich dès le réveil – et vu l’heure – moi, j’en étais parfaitement incapable, et c’est pourquoi on s’arrêta à une boulangerie pour que je prenne un croissant et un café aussi au passage. On mangeait tout en se rendant à la boutique d’objets et on se mit d’accord sur l’achat d’un chocolégume bleu chacun. Irvine prenait le sien, et moi je payais également deux cent gils pour le même article, puis déjà on pouvait repartir. Une fois près de l’entrée de la ville, Irvine me demandait si j’étais prête et je hochais la tête de haut en bas en souriant avant qu’on ne s’engouffre dans les plaines.

Je me souvenais des monstres qu’on pouvait trouver dans cette région, Irvine s’était retrouvé aveugle à cause d’eux, donc afin de ne pas prendre de risques, je sortais directement le légume bleu pour attirer l’attention d’un chocobo de la même couleur qui passait par là. Et comme toujours, on profitait qu’il soit en train de manger pour monter sur son dos, et cette fois, je me risquais à prendre les rênes !

« On va essayer de ne pas faire de chocobo rôti. »

La route allait être longue jusqu’à Gongaga. Si j’ai bon souvenir, on va devoir traverser une première rivière, puis contourner tout le désert du Gold Saucer avant de traverser une deuxième rivière et enfin parcourir les plaines avant d’arriver dans ce village pittoresque. En route donc, et lorsqu’on arriva au niveau du premier cours d’eau, je prenais une profonde inspiration pour ne pas avoir l’envie de me réchauffer, sinon comme son petit copain, la pauvre bête allait se retrouver calcinée !

Vu l’heure où on était parti, le soleil était à son apogée donc on faisait en sorte de bien contourner le désert si on ne voulait pas mourir de chaud, surtout Irvine avec son manteau. Mais on voyait encore le Gold Saucer de là où on était, je crois avoir entendu des jeunes en parler à Costa Del Sol, n’était-ce pas un parc d’attraction ? Je ne sais même plus si Irvine le savait mais bon …

« Faudra qu’on aille là-bas un jour ! »

Quand, je n’en sais rien, mais pas maintenant. On devait retrouver Titan, et on avait des chimères à trouver aussi !

Direction : Gongaga
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Sam 6 Avr - 11:33

Achat et utilisation d'un Chocolégume Bleu > - 200gils [Sheli]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Mer 22 Avr - 16:41

Miraak vient des plaines de Corel
======================


Apparemment, Vincent le croit, au point de lui indiquer de garder l'arme... Même si la manière dont il le lui a dit indique clairement qu'il connaissait bel et bien le précédent propriétaire, lui disant juste que l'arme a une grande valeur et de ne jamais s'en séparer... Sauf si c'est pour le donner à quelqu'un qui le mérite. Sans vraiment savoir pourquoi, Mir se sent un peu troublé : non pas par le fait que l'arme a une quelconque valeur :après tout, si elle a appartenu à une personne chère au coeur de l'homme en rouge, c'est normal, mais plus par le fait qu'il soit censé reconnaître une personne qui mériterai de s'en servir, si bien qu'il se contente d'acquiescer de la tête, se promettant juste d'essayer de trouver un lieu où habiter et donc, cacher le bâton si un jour il en trouve un mieux... A moins de retourner tout simplement aux ruines et de le remettre là où il l'a trouvé.  Il n'a cependant pas le temps de répondre : Joan revient, indiquant que la machine est en panne, puis leur précisant qu'ils vont devoir se rendre à Costa del Sol à pieds, rester à trois devant les aider à dissuader les monstres. Si Vincent approuve immédiatement et ouvre la marche, Mir ne peut pas s'empêcher d'hésiter légèrement avant de soupirer, puis de suivre les deux hommes. Il ne sait pas pourquoi, mais maintenant... Quelque chose lui dit qu'il ne risque rien avec eux. Même si suivre deux parfaits inconnus ne lui plait pas vraiment, il doit se rendre à Costa Del Sol de toutes manières... Alors autant en profiter.

****C'est toujours mieux que de voyager seul... J'ai eu de la chance jusqu'ici, mais il paraît que le vent finit toujours par tourner.****

Cette idée en tête, il emboîte le pas aux deux hommes, prenant juste le temps de noter que le vent se remet à souffler de plus belle si bien qu'il remet immédiatement sa capuche afin de protéger son visage, voyant également que le soleil commence à décliner. La nuit approche... Et s'il y a bien une chose que tous les livres disent, c'est que la nuit rend les monstres beaucoup plus présents et dangereux. Il commence alors à accélérer le pas, du moins jusqu'à ce que Joan, désirant apparemment rompre le silence, ne lui demande d'où il vient après lui avoir dit qu'il avait eu de la chance de les croiser ce qui lui arrache une légère grimace fort heureusement cachée par sa capuche. D'où il vient ? Une bonne question... Il sait qu'il s'est "réveillé" à Midgar, mais à part ça... Quoi qu'il garde toujours quelques rares souvenirs d'un village surplombé d'une montagne entièrement sculptée... Cependant, il se contente de remuer légèrement la tête avant de répondre doucement :

"D'où... Je viens ? Si je le savais... Je sais juste que je me suis réveillé à Midgar... Il y a quelque mois. A part ça... Je voyage pour essayer d'en savoir plus..."

Sa phrase terminée, il baisse de nouveau la tête, se contentant de suivre les deux hommes tout en se demandant pourquoi cette simple question lui donne une telle sensation de froid et de vide dans la poitrine... Question vite oubliée quand l'essentiel lui revient en tête : arriver rapidement à Costa Del Sol. Chose qui se produit quelques heures plus tard. Hors, la première chose qui remarque Mir, c'est que même alors que la nuit est vraiment très proche, la ville est vraiment chaude... ça, plus l'odeur d'Iode amenée par le vent et les éclats de voix venant de la plage indique clairement que c'est un endroit de vacances... Même si son coeur reste froid à cette idée et qu'il se contente de regarder ses deux compagnons d'un air interrogateur : après tout, ils connaissent mieux les environs que lui...
Revenir en haut Aller en bas
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En Ville.   Mer 22 Avr - 17:43

Spoiler:
 


JoanLa route qui menait à Costa Del Sol était plus tranquille à présent. Certes, Joan n'était pas sur que la situation était vraiment arrangée entre Vincent et Miraak, mais au moins n'étaient-ils pas en train de s'étriper lorsqu'il les avait rejoints.

Il savait qu'il ne fallait pas trop compter sur Vincent pour faire la conversation, et même si le jeune homme n'était pas forcément bavard, ce silence avait quelque chose de pesant, aussi il chercha un peu à discuter avec leur compagnon de route... oui non en fait c'était une mauvaise idée! Visiblement, le balafré ne savait pas trop d'où il venait...


«Arf... une amnésie... si j'étais vous, j'irai plutôt voir du côté de Junon. Si vous vous êtes réveillé à Midgar, vous avez peut être un lien avec l'ancienne ShinRa, et ils ont un paquet d'archives là bas!» et vu son apparence, c'était même plus que probable, mais il préférait éviter de le dire, c'était un conseil comme un autre. Certes, Vincent et lui allaient aussi à Junon, mais il doutait fort qu'ils l'accompagnent dans la mesure où ils ne pouvaient pas perdre trop de temps vu la quête dans laquelle ils s'étaient lancés pour Nanaki...

Lorsqu'ils arrivèrent à Costa Del Sol, la nuit tombait, aussi il était évident qu'il valait mieux se rendre dans une auberge, ou peut être plutôt dans un restaurant pour manger avant! Une main sur le ventre, Joan devait admettre qu'il était mort de faim!
Affichant un léger sourire, il tendit la main à Miraak malgré tout

«Bon, on a pu arriver ici sains et saufs! J'ai été ravi de vous rencontrer, Miraak! Tenez, je vous laisse mon numéro de téléphone, si vous avez besoin d'un truc à Junon, appelez-moi et j'essaierai de vous obtenir ça!» il lui avait tendu sa petite carte avec ses coordonnées. Bon, pas dit que le jeune homme ait un téléphone, mais ça se trouvait facilement sur Gaïa hein?

Il laissa Vincent lui dire "éventuellement" au revoir, puis ils regardèrent le balafré s'éloigner. Il régnait une drôle de tension dans l'air dans la ville, deux types passèrent près d'eux en parlant d'un type un peu taré qui faisait peur à pas mal de gens. Mais Joan ne releva pas.. avec la fusion des mondes, des étranges bizarres, ça courait presque les rues! Même si pour une fois, le type était bien de Gaïa, mais déjà à se balader torse nu et avec ses cheveux blancs, normal qu'il foutait la trouille alors que Sephiroth était revenu...

Bref, pour l'heure, ça ne concernait pas vraiment les deux hommes, et Joan se tourna vers Vincent, maintenant qu'ils étaient seuls

«Si on allait manger un morceau? Je meurs de faim! Je connais un petit restaurant de sushis qui vaut le détour! Le cuisinier vient de Wutaï il paraît!» à voir si le vampire mangeait? Tiens, il ne s'était jamais posé la question!

========================
Vincent et Joan vont vers Costa Del Sol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
En Ville.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?
» Comment construire l'Hôtle de ville ?
» [Tuto] Créez une ville en mode Expert
» 9 cartes et 1 ville du mode planète
» [Résolu] Plantage lors du chargement d'une ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Corel :: Costa del Sol-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives