Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Renaissance en terre inconnue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Renaissance en terre inconnue   Sam 2 Aoû - 23:29

Guadosalam. Héméra. C’est tout ce dont j’avais retenu pour le moment, je me trouvais dans une ville souterraine du nom de Guadosalam, sur le monde d’Héméra. A l’heure où je parle, je me trouve toute seule dans une chambre de leur auberge. Enfin, la seule chambre de leur auberge à vrai dire, ca ressemblait vaguement à un dortoir, et il n’y avait personne dedans. Pour le moment … Apparemment ils sont en train de fêter quelque chose, alors probablement que tout le monde est encore dehors pour l’instant. Bref, je n’allais pas m’en plaindre de toute façon, j’avais besoin d’être seule. J’étais confuse et perdue dans cette situation. Où est Yusuke ? Où suis-je ? Les Guados, Guadosalam, Héméra, je n’ai jamais entendu parler d’une chose pareille … Je ne connais que Cocoon, Gran Pulse et les légendes qui leur sont liées.

Suis-je morte ? Suis-je encore morte ? Je me souviens de ces créatures à l’apparence d’insectes aux ailes bleutées et phosphorescentes, je me rappelle qu’elles ont envahi le village et ont eu raison de mon époux comme de moi. Pourtant, je me sens vivante. Si je touche l’endroit où je me suis faite mortellement blessée, il n’y a plus rien. Et le plus bizarre dans tout ca, c’est que j’ai atterri ici avec toutes mes affaires. Je porte la robe blanche que je portais ce jour-là, mon katana et mon sac sont là également … Il ne me manque qu’une chose, et c’est Yusuke. Quoiqu’il ne tardait pas à arriver non plus.

Assise sur le lit que je m’étais appropriée, je regardais mes mains avec un regard neutre, et pourtant, dans ma tête, c’était la confusion la plus totale. Je ne comprenais rien à tout cela. Je fus ainsi tirée de mes pensées lorsque la porte de la chambre s’ouvrit. Inévitablement, je tournais la tête pour voir de qui il s’agissait, m’attendant à un parfait inconnu qui souhaitait prendre du repos par ici. Mais non. Du repos, il en voudrait sûrement, mais c’était loin d’être un inconnu et mon visage affichait une mine surprise en reconnaissant les traits de mon époux.

- Yusuke …

Je me levais, sur le coup, je n’allais pas vers lui. Non pas que je ne voulais pas l’approcher, mais j’avais l’impression de rêver. Je me souvenais forcément de cette mort aussi affreuse qu’inattendue, et pourtant, nous étions là, tous les deux. J’avais presqu’envie de pleurer en fait, et je finissais par me précipiter vers lui pour me jeter dans ses bras. Honnêtement, je ne savais même pas combien de temps je restais collée à lui, j’avais juste besoin de sentir sa présence pour me rassurer sur le fait que je ne rêvais pas. Mais si tout cela n’était pas un rêve, ca voulait dire que j’étais toujours aussi perdue sur notre situation.

- J’ai eu si peur cette nuit-là … Je me souviens de tout, et maintenant on se trouve là ? Ils ont dit qu’on était sur le monde d’Héméra … Qu’est-ce que ca veut dire ? Pourquoi on est ici ?

A mes yeux tout cela était étrange, je ne savais même pas qu’ils existaient d’autres mondes dans l’univers. Et c’était tout de même incroyable que ces gens parlent notre langue et qu’en plus ils utilisent la même monnaie que nous. Je l’ai vu à l’entrée de l’auberge après tout, sinon je ne serai pas dans cette chambre … Non vraiment c’était incroyable, mais bon. Le plus important pour moi, c’était surtout que je sois réunie avec Yusuke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Dim 3 Aoû - 9:29

Non mais c'est quoi cet endroit? Est-ce que je suis tombé sur une ville inconnue de Pulse? L'architecture n'y ressemble en rien, pas plus que ses habitants. À ma connaissance, aucun être n'a une telle apparence sur notre monde, et j'avais du mal à comprendre ce qu'il se passait. Heureusement, ces hommes - enfin si je pouvais les appeler ainsi - semblaient bienveillants. Ils semblaient comprendre ce qui m'arrivait, visiblement je n'étais pas le premier à sortir de cet endroit en étant totalement perdu.

Le premier m''avait demandé si je ne venais pas de Gaïa. Je ne connaissais pas cette ville en tout cas, mais il m'avait juste signalé que mon apparence ressemblait un peu à des gens de là bas qu'ils avaient déjà croisés. Je leur avais donc dit venir de Cocoon, et comme ils ne connaissaient pas, ils m'expliquèrent brièvement où je me trouvais. Un monde appelé Spira qui avait fusionné avec d'autres, créant une étrange brèche dans l''Au-Delà qui leur ramenait des morts d'un peu partout. Et visiblement, cet Au-Delà m'avait également ramené ici.

Mon regard se décomposa alors, mais les deux hommes me dirent qu'une femme était sortie moins d'une heure avant moi et qu'elle semblait tout aussi perdue, sauf qu'elle avait donné un autre nom pour son monde d'origine - forcément, Sheli a dit Pulse pour sa part, l'habitude... mais le problème était qu'ils ne se souvenaient plus du nom en question. Une main sur mon torse, je regardais instinctivement comment ils étaient habillés. Ils n'avaient pas l'air d'être des gens très riches en tout cas, dommage, ce n'était pas ici que je pourrais me refaire une santé, car si j'avais visiblement récupéré presque toutes mes affaires, mon coffre avec mes gils et mes richesses était probablement resté dans notre maison à Néo Bodhum. Je vacillais un peu avant que le guado ne me dise d'aller rapidement à l'auberge. Il me donna deux étranges gemmes en me suggérant de m'en servir pour récupérer une partie de mes forces.

Comme à mon habitude, j'en prenais une dans ma main, elle était rouge et me rappelait le feu, et sans savoir comment, elle disparut et j'écarquillais les yeux...

«C'était quoi ça?» le guado sourit
«Vous venez d'apprendre une technique magique. Surement liée au feu.» je regardais ma main, je n'avais jamais maîtrisé la magie puisque je n'ai jamais été un L'Cie, bien que j'avais quelques magies élémentaires lorsque j'avais pu réveiller mon cristarium après que Cocoon ait été cristallisé, mais je me souvenais surtout de ces histoires que ma mère me racontait sur les ninjas des contes et légendes capables de générer des souffles élémentaires, et je me souviens avoir toujours voulu pouvoir cracher du feu!

Je prenais l'autre gemme et le guado m'arrêta cette fois en m'expliquant que je pouvais aussi l'insérer dans mon arme pour l'améliorer. Je tentais donc l'expérience et effectivement, la gemme disparut, même si je ne savais pas encore ce que ça m'aiderait à faire. Bref, je me sentais fatigué d'un coup, et il me suggéra d'aller à l'auberge. Je ne savais pas où j'en étais, je ne cessais de penser à Sheli. Pourquoi le destin a t'il voulu nous séparer? Toute ma vie, j'ai vécu avec cet étrange sentiment qu'elle et moi nous étions liés par un fil invisible qui ne pouvait être rompu, mais il fallait croire que la mort avait été plus forte... ou pas.

J'entrais dans l'auberge, le guado ayant eu vent de ma récente arrivée me laissait dormir ici gratuitement pour cette nuit, mais ce n'était pas ce qui m'intéressait, mais la fille qui se tenait là, aussi perdue que moi assise sur un lit

«Sh...Sheli?» c'était impossible! J'arrivais pas à y croire! Le destin ne nous avait pas trahis!! Je la réceptionnais avec un soulagement grandissant alors qu'elle semblait sur le point de fondre en larmes, je n'étais pas mieux loti qu'elle à vrai dire, mais mon égo m'empêchait quand même de pleurer

«J'ai cru t'avoir perdu pour de bon cette fois...» je l'embrassais alors tendrement avant qu'on n'aille s'asseoir sur le lit pour en discuter un peu. Je n'avais même pas pigé ce principe de monnaie car je n''arrivais pas à lire les panneaux. S'ils étaient écrits en plein d'écritures différentes, aucune ne correspondait à Cocoon ou Pulse

«Sérieux? Ils ont la même monnaie! La poisse! Mon coffre avec toute notre fortune est resté là bas!» c'était comme si tout était à refaire, mais en même temps... on avait tout à découvrir à présent. Je prenais une profonde inspiration tout en la gardant encore bien contre moi, comme si j'avais peur qu'elle m'échappe encore

«Je ne sais pas vraiment... de ce que j'ai compris, on est bien morts cette nuit là, et je crois qu'on a perdu toutes nos forces. J'ai l'impression que mon cristarium est totalement inactif, comme avant qu'il ne se réveille et que tu m'apprennes à m'en servir» car oui, peu après la cristallisation de Cocoon, il s'est avéré que tout le monde pouvait en réalité utiliser un cristarium, mais Sheli ayant été une L'Cie avait compris bien plus vite comment faire et m'avait donc expliqué. Et j'avais tout perdu. Bon pour moi encore, ça ne changeait pas grand chose car j'avais à peine commencé à m'entraîner là dessus, j'étais surtout doué avec mes dagues à vrai dire, mais elle par contre, ça allait surement lui faire bizarre.

«On va devoir se trouver une nouvelle raison de vivre ici. Se trouver un endroit où s'installer, mais j'ai perdu tout notre argent, donc avant qu'on ne puisse avoir de nouveau notre maison, on va devoir se refaire une santé..» et je vais donc devoir me remettre un peu à mes petits larcins! J'espère que je n'ai pas perdu la main tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Dim 3 Aoû - 11:34

Spoiler:
 

C’était un miracle ! A cet instant, j’étais partagée entre deux états d’âme. J’étais d’une part heureuse et soulagée de retrouver Yusuke, mais d’autre part, j’étais complètement perdue sur ce monde inconnu où nous venions de renaître. Je suis déjà morte une fois, et quand je suis revenue, j’étais toujours sur mon monde ! Pourquoi cette fois, ce n’était pas le cas ? Allez savoir. On devait en discuter en tout cas, et c’est pourquoi après avoir réceptionné son baiser, on allait s’installer sur un lit. La même monnaie oui … C’était une sacrée coïncidence !

- Oui, avant que je n’explique ma situation, l’aubergiste voulait me faire payer la chambre. Je ne suis pas sourde, il a bien dit cinquante gils …

Le problème comme disait Yusuke, c’est que tout notre argent et la majorité de nos biens étaient encore chez nous, à Néo-Bodhum. Si encore le village n’avait pas été abandonné à cause de l’invasion de monstres ! Par la Déesse, qu’est-il arrivé à tous les habitants après notre mort ? Mon visage se décomposa d’un coup, moi qui commençais à être proche de Lebreau et des membres du NORA ! Yusuke confirmait pourtant qu’on était bien morts cette nuit-là, et l’une de ses constatations était l’inactivité totale de son Cristarium. Je soupirais alors, ce n’était pas le seul.

- Je ne crois même pas qu’il soit inactif, le mien a surtout disparu, je n’arrive pas à le réactiver.

On m’avait donné deux pierres bizarres, comme lui, qui étaient ironiquement liées à la foudre. Oui ironique quand on sait que mon Cristarium était clairement tourné vers cet élément. J’apprenais les sorts du premier et second niveau pour tous les éléments là où j’apprenais tous les niveaux pour la foudre. Ma technique ultime était de type foudre, et je mets ma main au feu que si j’avais eu mon eidolon à l’époque où j’étais l’Cie, il serait également de ce même élément. Oui, ca allait me faire bizarre tout ca … Mais bon. Yusuke parlait déjà de se retrouver une nouvelle raison de vivre en ce nouveau monde que nous ne connaissions ni d’Adam ni d’Eve, s’acheter une nouvelle maison en trouvant de nouveaux butins et je levais alors la tête pour chercher à le regarder dans les yeux.

- Tu es sûr ? Comme si nous n’avions pas du tout le choix ? - Je … S’il y a eu un moyen pour qu’on revive sur ce monde, il doit forcément en avoir un autre pour repartir, tu ne crois pas ?

Enfin, c’était une hypothèse envoyée en l’air comme ca. Mais j’avais surtout, je crois, du mal à me faire à l’idée qu’on était si loin de chez nous sans avoir la possibilité d’y retourner. Abandonner tout ce qu’on avait déjà fait ensemble pour tout reprendre à zéro … Je ne sais pas, c’était bizarre.

- Je ne peux pas m’empêcher de m’inquiéter. Qu’est-ce qu’il est advenu du village ? Les habitants ont réussi à s’en sortir ? Ils ont repoussé les monstres ? Ou est-ce qu’ils ont tous subi le même sort que nous … ?

Je soupirais, posant mes coudes sur mes genoux tout en me penchant en avant pour enfouir mon visage dans mes mains. Je ne pleurais pas non, mais j’étais surtout terriblement inquiète. Je me sentais impuissante aussi. Et je réalisais que je me torturais sans doute beaucoup l’esprit. Je finissais par tourner la tête vers Yusuke et je me retournais de sorte à pouvoir venir contre lui.

- Désolée … Je devrais m’estimer heureuse d’être avec toi au moins. Je pense qu’avant toute chose, on devrait essayer d’en apprendre plus sur ce monde. Il a peut-être des points communs avec le nôtre … Notamment l’argent comme je disais. - Mais il doit certainement avoir une culture et une histoire totalement différente de la nôtre.

Je me reculais pour voir ce qu’il en pensait, à vrai dire, je ne voyais pas ce qu’on pouvait faire d’autres pour le moment de toute façon. D’ailleurs, il était quelle heure-là ? Je ne sais pas s’il était tard et si techniquement l’heure d’aller dormir approchait à grands pas – je pense que non, sinon il y aurait plus de monde dans le dortoir ? – mais pour être honnête, je n’étais pas du tout fatiguée. Juste paumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Dim 3 Aoû - 11:53

Spoiler:
 
Difficile encore de réaliser qu'on était vraiment sur un autre monde, mais contrairement à Sheli, pas une seule seconde je n'avais imaginer qu'il serait possible de retourner d'où l'on venait. On avait du mourir pour arriver ici...
«Il a fallu qu'on meure pour arriver ici, honnêtement, je n'ai pas trop envie de faire le test de mourir encore pour voir si on retournerait là bas...» c'était un pari un peu trop risqué à mon goût on va dire! Enfin, je soupirais en caressant doucement son dos, je voyais bien qu'elle était désespérée et choquée encore par tout ça. Il faut dire que non, on ne sait pas ce qu'il s'est passé là bas, sauf que bon..

«Même si on trouve comment retourner chez nous.. combien de temps ça va nous prendre? Tu... tu n'as pas peur de ce qu'on pourrait trouver là bas? Et puis... si nous on est là et que d'autres ont péri au cours de cette attaque de monstres, peut être qu'ils se retrouveront ici aussi?» je me disais que c'était déjà plus probable qu'on arrive à les retrouver ici que là bas en fait. Et surtout... si quelqu'un d'aussi fort que Sheli a pu succomber aux attaques de monstres, j''ai vraiment trop peur que personne n'ait pu survivre là bas.

Je continuais de lui caresser le dos doucement avant qu'elle ne finisse par se redresser, j'espérais avoir réussi à lui donner quand même un peu d'espoir de revoir Lebreau ou d'autres gens du NORA par ici. Je soupirais à l'idée que nous allions devoir nous adapter à ce nouveau monde, mais si on regarde nos vies, Sheli a du s'adapter à Cocoon, et moi à Pulse depuis notre rencontre...

«S'adapter, on sait le faire. On y arrivera. Et puis, on a l'habitude de l'aventure, de l'exploration, de vivre avec trois fois rien dans des contrées sauvages. Je doute qu'il existe pire que Pulse à ce niveau!» je restais positif en toutes circonstances! Mais oui, nul doute qu'on allait devoir s'adapter et découvrir les similitudes que ce monde pouvait avoir avec le notre, et ses différences.

On frappa doucement à la porte, et le guado de l'auberge entra timidement

«Il est midi... je sais que vous êtes arrivés depuis peu, mais voulez-vous boire ou manger quelque chose? Si je peux vous être utile en quoi que ce soit...» ]ce type était vraiment gentil en tout cas, je ne pouvais pas le nier, et j'approuvais d'un signe de tête

«Je crois qu'on aurait besoin d'un bon remontant là... vous avez de l'alcool?»
- «J'ai une très bonne liqueur de fleur d'ochu... vous allez m'en dire des nouvelles!»
ochu... je ne savais pas ce que c'était, et si je savais à quoi ça ressemblait, je n'aurais surement pas voulu en prendre! On avait des bestioles similaires sur Pulse et ça donnait vraiment pas envie de les bouffer ou de boire quoi que ce soit venant d'eux! Mais le guado était un maître pour savoir trouver les sucs qui n'avaient pas de poison pour les distiller et en faire une délicieuse liqueur. Oui, ça nous ferait du bien déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Dim 3 Aoû - 15:33

Mourir pour arriver ici, mourir pour retourner là-bas ? Hors de question, je ne prendrai ce risque pour rien au monde, mais tout de même. Une part de moi voulait avoir ce bon espoir qu’on puisse un jour rentrer chez nous. Que Néo-Bodhum ait survécu et que ca me soulage, ou à l’inverse, que tout soit détruit et que je sois triste, je ne sais pas, mais il fallait absolument que j’ai la réponse à ma question. Et on me connaît, quand je veux quelque chose, je finis toujours par l’obtenir ! Même si là j’avoue que ce sera très compliqué puisque personne ici n’a entendu parler de notre monde tout comme on n’a jamais entendu parler de celui-là. Quoiqu’il en soit, Yusuke essayait de me rassurer sur le sujet en voyant combien je m’inquiétais pour les habitants aussi, dont certains étaient devenus nos amis. S’ils étaient morts comme nous, il y avait sans doute des chances qu’ils soient ici aussi. Peut-être, je ne sais pas, je n’en sais rien !

De toute façon, je venais contre lui pour réfléchir à voix haute. On ne pouvait pas faire grand-chose en restant comme ca, et on n’allait pas rester enfermés indéfiniment dans cette chambre à nous interroger et nous lamenter sur ce qu’il nous arrive. Nous avions besoin d’en apprendre plus sur le monde où nous étions à présent. Et comme à son habitude, mon époux voyait le verre à moitié plein en disant que de toute façon, on avait toujours su s’adapter à n’importe quelle situation. Pourquoi cette fois ce serait une exception ?

On se faisait interrompre par l’aubergiste. Je le fixais bizarrement mais il faut se mettre à ma place, je n’ai jamais vu des gens d’une race humanoïde différente de la mienne, qui savait parler et tout ! Moi qui me demandais l’heure qu’il était, visiblement l’heure du repas mais j’avoue que je n’avais pas spécialement faim avec tout ca. Yusuke disait qu’on avait besoin d’un remontant, aussi on allait nous ramener d’ici peu de la liqueur de fleur « d’Ochu ». Pas la moindre idée de ce que c’était, une plante probablement si on parle d’une fleur et en fait, valait mieux que je ne sache pas c’était quoi ! Quand le Guado quitta la pièce, je levais les yeux vers mon époux en haussant un sourcil.

- Tu sais que tu prends de gros risques en me faisant boire hein ? Tu sais hein ? Que je ne tiens pas l’alcool ?

ABSOLUMENT pas même ! Quand on sait que l’alcool le moins fort de l’univers me fait tourner la tête en à peine un verre, c’est pour dire ! Hum, c’était peut-être son but ? Me faire oublier ! Non il n’oserait pas tout de même … Quoique … Hum. Je tournais les yeux vers la porte, j’espère qu’elle n’est pas trop forte sa liqueur !

- N’empêche, je me sens vachement petite à côté de ces types. Bah euh c’est vrai quoi, ils sont grands et moi je suis petite ! - Ils ne sont même pas « si » étonnés que ca de nous voir, pourtant j’sais pas. Et si ce monde abritait que des Guados ?

Quoi ? C’est vrai non ? On n’en savait rien. Mais je ne pouvais pas savoir non plus qu’on avait pris Yusuke tout à l’heure pour un habitant de Gaïa alors ca me prouverait que si, il y avait bien des humains sur Héméra aussi.

- Enfin bon, ca te dit qu’on parte après ? Cette ville est souterraine et je n’aime pas trop cette sensation d’être sous terre …

L’air y était bizarre. Et puis s’il se souvenait bien, même en lui faisant visiter la mine de Mah’habara, je n’étais pas vraiment à l’aise ! Je ne suis pas claustrophobe non plus, mais je n’aime pas cette sensation d’être « enfermée ». Je ne sais pas si je suis très claire mais bref, je ne comptais pas passer ma journée ici dans tous les cas. Quoique, ca dépendra de ma tronche une fois que j’aurai pris le verre … qui ne tarda pas à arriver.

- Voilà pour vous. Faites attention, c’est un peu fort tout de même.

Chouette, merci. Je le regardais partir une nouvelle fois avec toujours ce petit regard curieux, puis je me tournais vers Yusuke en essayant de sourire tout de même.

- Bon, bah, à la tienne ?

A nos retrouvailles ? A de nouvelles aventures ? A une nouvelle vie ? Allez savoir, pour le coup, on avait toutes les raisons de trinquer ! Oui bon, techniquement on ne fête rien, c’est juste un remontant …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Dim 3 Aoû - 20:36

Oh oui, je sais bien qu'elle ne tient pas l'alcool, mais là, je crois que ça ne peut pas lui faire de mal. Et puis, il s'agit d'un seul verre pour se secouer un peu et réaliser aussi ce qui nous arrive. C'est pas tous les jours qu'on réalise être morts pour se réveiller sur un monde inconnu. Surtout qu'on n'est pas les seuls apparemment car c'est limite si pour ces guados, c'est la routine que des gens débarquent comme ça sans prévenir!

«En fait, si j'ai bien tout suivi, ici, c'est Spira, un monde à part entière, mais y'a genre un an je crois, ben d'autres mondes se sont greffés dessus pour former Héméra. Et apparemment, il y a l'un d'entre eux qui s'appelle Gaïa, et il doit y avoir des humains là bas car le guado à l'entrée trouvait que je ressemblais à des gens de là bas....» je souriais doucement, peut être que sur Gaïa, il y avait d'autres personnes de Cocoon en fait? Euh.. quoi que je sais pas si c'est logique, après tout si ça fait un an que les mondes ont fusionné ou je sais pas quoi.. quoi qu'on ne sait pas finalement depuis combien de temps on est mort, ni même si les notions de temps sont les mêmes entre ici et Pulse ou Cocoon... allez savoir.

Enfin, Sheli semblait vouloir partir au plus vite, et je souriais un peu tristement à son attention à cette idée

«Je veux bien, mais pour aller où? On ne sait rien de cet endroit, il faudrait qu'on se renseigne un peu sur les opportunités qui s'offrent à nous avant de partir n'importe où non?» j'en sais rien moi, imaginez qu'il faille accomplir un rituel bizarre pour quitter cette ville? Pour dire bonjour? Ce serait con qu'on se fasse mettre en prison à la première ville qui passe sous prétexte qu'on ne sait rien de ce monde.

Le guado arriva et nous apporta nos verres, je lui souriais face à sa remarque avant de trinquer avec Sheli et lui faire un clin d'œil malicieux

«Ne bois pas tout si tu trouves ça trop fort» ça sert à rien qu'elle se rende malade non plus. J'avoue que j'aime bien quand elle est un peu bourrée mais bon là, c'était pas trop le moment. Je buvais pour ma part mon verre cul sec, et si c'était effectivement assez fort, pour ma part, ça allait et je me tournais donc vers le guado d'un air assez direct, sans vraiment prendre des gants

«Excusez moi mais.. est-ce que toutes les villes de ce monde se trouvent dans des arbres comme ici? Ou bien vous avez quand même des petits villages ou même des bourgs d'un autre genre?»
«Non. Guadosalam est la seule à ma connaissance, du moins pour Spira. Je n'ai jamais été sur les autres mondes.»
«Et... les autres villes? Elles sont comment?»
«Des maisons en pierre ou d'un matériau plus solide pour la plupart, il paraît que certaines vont très haut dans le ciel. Vous avez la ville de Bevelle qui se trouve au-delà des plaines foudroyées, c'est là que siège notre grand maître, Monseigneur Asran qui surveille de son œil bienveillant les fidèles de Yevon...»
houla, de la religion! Après ce qu'on a vécu sur Pulse et Cocoon, j'avoue que je suis pas super emballé là «et sinon en partant vers le Sud, il vous faudra marcher longtemps, traverser le Sélénos, rejoindre la Route des Mycorocs, puis la route de Mi'ihen pour atteindre Luca, là où se trouve le stade de blitzball, notre sport national.»

Ok, ça semble vachement plus loin, mais ça semble déjà beaucoup mieux! J'approuvais d'un signe de tête avant de me gratter un peu derrière la tête
«Et y'a moyen d'avoir une carte pour se repérer?»
«Il y a un marchand dans la ville qui en vend, oui.»
ah ah ah.. sauf que j'ai pas un sou! Et flûte... je remerciais quand même le guado avant de le regarder s'éclipser de la chambre. Je me tournais vers Sheli d'un air un peu blasé sur le coup

«Bon ben euh... désolé mais je t'avoue que leur truc de dieu, d'église et tout, ça me dit rien. On va vers Muka?» c'est pas ça le nom mais j'avoue que j'avais pas trop compris ce qu'il avait dit, donc bon hein, on fait avec ce qu'on a! L'avantage, c'est qu'on pouvait prendre notre temps pour s'y rendre, on n'est pas à la bourre quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Dim 3 Aoû - 21:56

Et un petit remontant, un. On venait à peine d’arriver que je croyais que j’allais avoir la migraine. Visiblement, on avait dit beaucoup plus de choses à Yusuke qu’on ne m’en avait dit, mais c’était sûrement parce qu’on l’avait confondu avec un habitant de Gaïa. On était sur le monde de Spira – gné ? – et en fait il y a un an, quatre mondes, dont Spira, ont fusionné pour donner Héméra. Ah, donc Gaïa est un autre de ces mondes ? Et si notre monde avait fusionné aussi ? Bah c’est vrai quoi, on ne sait pas depuis combien de temps on est morts ! L’envie plus que jamais d’acheter une carte de ce monde, j’allais pourtant vite déchanter en constatant qu’il n’y avait ni Pulse ni Cocoon, seulement Dol et Héra pour les autres mondes dont nous ignorions encore le nom.

Bon peu importe, on partirait déjà de cette ville pour commencer, on verra bien par la suite. Pour aller où par contre ? Aha, bonne question. Je n’en sais rien mais du moment que je ne reste pas enfermée dans cette ville-là, je m’en fiche. Je fixais mon petit verre, le Guado a dit que c’était quand même fort, aussi j’hésitais. Yusuke devait comprendre à mes yeux que je réfléchissais, si bien qu’il me suggérait de ne pas boire d’une traite si je trouvais ca effectivement trop fort ! Beuh, quoi qu’il arrive je sais que j’aurai la tête qui tourne, donc.

- Mpff, c’est pas un verre aussi minuscule qui aura raison de moi !

Et bah en fait Sheli … si. Tu parles, pendant que Yusuke interrogeait le Guado sur nos possibilités, j’attrapais mon verre et je me l’enfilais cul sec ! Geste que je regrettais bien vite en sentant l’alcool me brûler limite la gorge. J’avais l’impression que j’allais étouffer sur le coup, et je finissais par m’éclater sur le matelas les bras écartés et les jambes pendant dans le vide. La vache !! Mais je redressais la tête pour écouter la suite avec un minimum d’attention – j’essayais du moins – Bevelle, Luca, Asran, Yevon … Sélénos, Mycorocs, Mi’ihen … doucement papy, mon cerveau est en train de ralentir. Lorsque le Guado quitta les lieux pour de bon, je fixais la porte avec un regard vide. Yusuke me parlait de « Muka », sur le coup, j’étais complètement ailleurs.

- Asran … On dirait le nom du chat de la p’tite Emilie. Qui habitait juste derrière chez nous et dont le chat s’appelait surtout Aslan. Mais ouais, complètement stone après un minuscule verre vous dis-je. Heureusement que personne à part Yusuke m’entendait. Et seulement là je réalisais pour Yusuke justement. - Tu disais ? Moka ? C’est pas du café ca ?

Oui Sheli, bien, tu y es presque ! Je vois de loin mon époux en train de se taper le front, mais bon. Rembobine Sheli, on parlait de notre destination.

- Ah euh, donc tu ne veux pas Bevelle … Il a dit Luca je crois l’autre ville.

Bon ca va, mon cerveau tourne au ralenti mais je garde une meilleure mémoire des noms que mon époux quand même. Il n’a jamais été doué pour retenir les noms de toute façon.

- Mais laisse-moi aller prendre une douche – s’ils en ont – avant. Ca me donnera un p’tit coup de pfouet. Euh, fouet.

Vaut mieux, et douche froide s’il vous plaît. Heureusement qu’il a donné qu’un verre l’autre parce que je ne sais pas à combien de degrés il est son machin, mais je l’ai senti passer. Je me levais brutalement mais, mauvaise idée car j’avais le tournis sur le coup. Je restais immobile en attendant que ca passe légèrement. La robe que je portais actuellement ne me paraissait pas sale, aussi j’allais la remettre juste après et ensuite … sauf si Yusuke veut faire de même, je pense qu’on passera à ce fameux magasin pour la carte. On n’a peut-être pas de sous, mais j’ai épousé un voleur surdoué dans son domaine, je rappelle. Je doute qu’ils aient mis en sécurité un objet tel qu’une carte du monde, ce n’est pas comme s’ils planquaient des lingots d’or non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Lun 4 Aoû - 8:57

Sheli allait-elle succomber à l'alcool avec juste un verre? Avec elle franchement, le suspense reste entier! Je la regardais du coin de l'œil au cas où malgré tout avant de la voir s'affaler sur le lit et me retenir de ne pas pouffer de rire pendant que j'interrogeais le guado sur la manière dont on pouvait quitter cette ville et les routes à prendre. Problème, y'avait un paquet de noms à retenir, et franchement c'était pas gagné de tout retenir, aussi je l'interrogeais sur la possibilité d'avoir une carte, sauf qu'il était impossible d'en avoir une gratuite... quelle poisse!

Malgré tout, Sheli avait raison sur un point, je suis un voleur après tout, donc... je devrais pouvoir me débrouiller! Avant que le guado ne s'en aille, il nous demanda si l'on souhaitait manger quelque chose. Il pouvait préparer quelques grillades d'une viande au nom bizarre dont je n'avais même pas le temps de retenir le nom, mais pour ma part, je n'avais pas faim...

«Vu que nous allons reprendre la route, serait-il possible d'avoir plutôt quelques provisions s'il vous plaît?» quelque chose de plus facile à transporter que de la viande cuite en sauce en somme. Il approuva d'un signe de tête avant de s'éclipser.

Bon, on doit aller où déjà? À Muka? Sauf que ce n'était pas ça et Sheli s'en souvint mieux que moi malgré son état.. Luca oui. Mais avant qu'on ne parte, elle voulait se prendre une petite douche, donc j'approuvais d'un signe de tête après l'avoir embrassée sur le front

«Vas y, je vais essayer de nous trouver une carte. J'ai beau avoir le sens de l'orientation, sur un monde dont on ne sait vraiment rien, ce serait trop dangereux de s'aventurer comme ça sans point de repère.» j'attendais qu'elle aille à la salle de bain avant de filer vers l'accueil pour demander au guado où se trouvait cette fameuse boutique. Les mains dans les poches, j'allais voir rapidement, ne croisant pas grand monde bien que mon regard s'attarda sur l'imposant manoir. Le gars qui vivait là devait être très riche.

«C'est la demeure de Seymour Guado. Notre grand maître qui est récemment revenu d'entre les morts. Il a retrouvé un homme qui avait tué l'un des nôtres et l'a conduit à Bevelle pour qu'il soit puni! Un grand homme...» je me tournais vers le guado qui m'avait parlé, je l'avais entendu arriver évidemment, on ne me surprend pas comme ça, même si j'avoue qu'ils se déplacent de façon vachement silencieuse. Je levais les yeux pour mieux regarder ce manoir, s'y introduire ne serait franchement pas difficile, les lianes tout autour forment des corniches tout à fait praticables! Malgré tout, un petit point me chiffonnait

«Je suis désolé, je ne connais pas du tout votre monde. Je reviens à peine de l'Au-Delà.»
- «Ne vous en faites pas, nous en avons l'habitude. Bien des gens reviennent à la vie grace à la volonté de Yevon... et même s'ils appartiennent à des mondes qui se trouvent bien loin d'Héméra...»
Yevon... ça faisait deux fois que j'entendais ce mot. Est-ce que c'est leur dieu? C'est lui qui nous a fait venir ici?
«Est-ce que vous savez pourquoi Yevon ferait une telle chose? Nous ne le connaissons pas du tout sur notre monde, vous savez? Pourquoi aurait-il voulu nous ramener à la vie?»
- «Yevon est partout, mais Maître Seymour pense qu'il porte simplement d'autres noms sur les autres mondes. N'aviez-vous pas de divinité sur votre monde?»
«On en a plusieurs en fait...»
- «Qu'elle est la plus importante?»
vas y la colle! Disons qu'ils n'ont pas tous le même rôle quoi...
«Je dirais Etro, mais bon ça dépend des points de vue. Mais c'est surtout elle qui gère le royaume des morts on va dire.»
- «Alors peut être que Etro n'est autre que Yevon... et qu'il a voulu vous accorder une autre chance de vivre et de le vénérer...»
le vénérer? J'ai jamais vénéré Etro à proprement parler moi! Ça ne colle pas en tout cas et je fronçais des sourcils avant de remercier le guado pour ses explications. La seule chose que j'avais compris, c'est que cette religion est dangereuse. Lorsqu'on est trop soumis aux dieux, ça n'amène rien de bon. L'Histoire de Pulse et de Cocoon l'a bien prouvé avec les Fal'Cie et les nombreuses guerres que cela a engendré.

J'allais rapidement à la boutique et je profitais d'un moment d'inattention du vendeur pour lui chiper 50 gils dans sa caisse ainsi qu'une carte du monde de Spira. Lorsque je revenais à l'auberge, je demandais à l'aubergiste de me donner chaque nom marqué sur la carte, et j'inscrivais le même nom juste en dessous avec l'écriture de Cocoon. J'avais appris celle de Pulse avec Sheli et elle avait appris celle de Cocoon avec moi, mais j'avais encore l'habitude d'écrire en priorité ainsi.

Puis je revenais dans la chambre, Sheli était prête et je lui expliquais brièvement ce que j'avais appris

«Je te confirme, on ne mettra jamais les pieds à Bevelle. Cette religion me semble dangereuse! Ce sont des fanatiques ces gens là!» et visiblement, les guados étaient assez fidèles aussi à Yevon, donc je confirmais ce qu'elle disait, il valait mieux qu'on dégage et vite. L'aubergiste nous avait préparé des provisions donc on pouvait y aller dès maintenant. Pour ma part, je n'avais pas du tout envie de prendre une douche!

===========================
Explications:
J'ai gagné 100 gils avec le jeu "Pas Cap' de dire ça" et j'achète une carte pour 50 gils, donc il me reste 50 gils que je justifie par mon petit larcin ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Lun 4 Aoû - 8:59

========================
Achat d'une carte de Spira: -50 gils [Yusuke]
========================



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Lun 4 Aoû - 10:34

Bon ! Alors on repartira vers Luca. Mais il fallait la carte pour ca et je mettais toute ma confiance dans les capacités de mon époux pour en choper une. Moi, je comptais bien prendre une douche froide pour me remettre les idées un minimum en place. J’allais m’enfermer dans la salle de bain commune pendant que Yusuke partait voir cette fameuse boutique, j’avoue que j’étais un peu fascinée sur l’architecture des lieux tout à coup. Je n’aime certes pas cette idée de rester sous terre comme ca, mais ils ont quand même un sacré système électrique et de quoi conduire l’eau ! Ingénieux. Préférant la douche au bain, surtout dans mon état, je me déshabillais vite fait pour filer sous l’eau. Et bah je suis bien contente qu’ils connaissent aussi la douche sur ce monde !

Je laissais l’eau froide me rafraîchir les idées, même si je grelotais un peu à la longue mais ca faisait du bien. Je sortais, je me séchais, je me rhabillais, je me coiffais et j’allais tirer la couverture du lit pour l’emballer autour de moi. Oui bah maintenant j’ai froid ! J’attendais que Yusuke revienne, chose qui ne tarda pas, il avait la carte, mais il disait qu’il fallait vite partir ! Il m'expliquait rapidement ce qu'il avait appris : on avait atterri en plein milieu d’un monde baignant de fanatiques. Et bah ca se voit qu’il n’avait pas connu le peuple de Paddra et des Clairvoyants lui ! Bon ils étaient pacifiques tout de même, mais sous prétexte qu’ils avaient la prophétesse, dite les Yeux d’Etro, avec eux, je ne vous raconte pas comme ils louaient Etro !

Il semblait si pressé de partir tout à coup qu’il ne voulait même pas prendre de douche. Bon d’accord, ca me va aussi, je n’ai pas envie de rester là de toute façon comme je l’ai dit plus tôt. J’envoyais valser la couverture pour me lever, j’avais encore un peu le tournis alors je faisais attention, puis je récupérais mon arme et mes affaires pour qu’on puisse quitter les lieux. On nous donnait des provisions comme convenu pour le voyage et on demandait par où il fallait repartir pour aller au … Sélénos ? Je crois que c’était ca ? Oui c’est ca. Le Guado nous indiqua le chemin, pas très compliqué, et on le remerciait pour son aide avant de partir pour de bon.

Franchement ? Ca faisait un bien fou de se retrouver dehors ! Pour le moment, nous n’avions qu’une route à suivre et je ne voyais rien à l’horizon à cause de la forêt de chaque côté. Et sans avoir vu la carte, je me doutais qu’on était proches d’un point d’eau quelconque. Lac, étang, rivière, je ne sais pas. Mais on sentait l’humidité dans l’air, il y avait cette odeur propre à ces endroits proches de l’eau. Et quelques nuages de moustiques par endroit aussi, erf. Bon, maintenant que nous étions dehors, je m’arrêtais pour me coller à mon époux.

- Montre voir la carte ?

Il avait même marqué les noms dans notre écriture pour qu’on puisse s’y retrouver ! Je me penchais pour regarder et je fus déçue de voir qu’il n’y avait que Spira dessus. Mince, ils n’ont pas de carte complète d’Héméra ? Bon tant pis, je lisais un peu pour voir notre itinéraire jusqu’à Luca, je fonctionnais encore au ralenti là.

- Wahou, il déconnait pas le vieux tout à l’heure, on en a pour plusieurs jours de marche là avant d’atteindre Luca !

Il n’y avait pas d’intermédiaire pour se reposer ? Des auberges par-ci par-là ? Non ? Je regardais un peu mieux jusqu’à voir l’indication « Temple de Djose » loin derrière l’immense forêt du Sélénos. Je pointais cette destination du doigt sur la carte.

- On s’arrêtera là pour dormir au pire ? Ils doivent bien avoir de quoi accueillir les voyageurs dans un temple non ?

Ils doivent avoir conscience que ne serait-ce qu’entre Guadosalam et Luca, il n’y avait que trop peu de point de repos, mais même si un temple était lié à la religion … On n’a qu’à se dire qu’on y reste le temps de se reposer et voilà. Après, j’ignorais qu’il y avait aussi un comptoir sur la route de Mi’ihen au cas où, mais sinon c’est vrai que la route me paraissait très longue.

Direction : Sélénos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Lun 25 Aoû - 12:00

Eli
Héméra, la fusion de Gaïa, Dol, Héra, et Spira. Difficile à croire, était-ce un rêve ? Non, Eléonore se sentait bien en vie, et elle se souvenait de chaque instant de sa vie précédente. Elle se souvenait de toutes les tortures qu’elle avait subies dans cette prison, elle se souvenait de ce fusil pointé sur elle avant qu’une balle soit décochée dans sa tête, et le vide total, le noir complet. Sûrement que les galbadiens avaient brûlé son corps ensuite, comme le voulait les vieilles traditions en ce qui concerne les sorcières. Du moins, c’est ce qu’on lisait dans toutes les histoires. Cela faisait deux jours qu’Eli était à Guadosalam, elle savait que si elle voulait rejoindre Dol, elle devait soit se rendre à Luca, soit à Bevelle, mais elle était encore perdue et avait trop de mal à réaliser ce qui lui arrivait pour partir maintenant. Combien de temps s’était écoulé sur Dol depuis sa mort ? Les choses avaient beaucoup changé là-bas depuis la fusion pour former Héméra ? Ou chassent-ils encore sans relâche la sorcière ? Mettre les pieds sur son monde natal ne réveillerait que de mauvais souvenirs, mais, la jouvencelle avait besoin de savoir.

Ce matin, elle se promenait un peu en ville. Les Guados étaient actuellement en « fête » pour célébrer le retour de leur Maître vénéré, Seymour Guado. Eli devait acheter des vêtements, elle n’avait pas beaucoup d’argent sur elle, mais assez pour des habits – selon elle. Malheureusement, le peuple Guado était grand et s’habillait de longues robes. Quelque chose que la jeune femme ne pouvait mettre. Elle allait devoir laver son uniforme à chaque fois qu’elle le pourrait jusqu’à avoir des vêtements de rechange. Il était drôle qu’elle ait conservé cette tenue d’ailleurs, mais c’était ce qu’elle portait lorsqu’elle avait été capturée à Deling City.

Bref. Elle avait fini par atterrir dans une boutique d’objets, ils vendaient des pierres qui semblaient précieuses à la demoiselle. Rubis, émeraude, opale … Pourtant, lorsque le vendeur s’approcha pour lui expliquer, la sorcière comprenait que les pierres précieuses n’étaient pas « si » précieuses que ca. Ou du moins, elles l’étaient, mais pas dans le sens qu’elle le pensait. Les gemmes servaient à apprendre des techniques, physiques ou magiques, depuis que les mondes avaient fusionné. Il y avait une gemme par élément. Feu, glace, foudre, eau, terre, vent, lumière, ténèbres … Huit éléments au total donc. Les mêmes éléments que les Cristaux, et leurs Chimères, mais depuis qu’elle était là, personne ne lui en avait parlé, elle ignorait leur existence pour le moment. Elle n’avait même pas assez d’argent pour ca, mais cela expliquait donc pourquoi le Guado lui avait donné deux pierres en même temps que son sceptre il y a deux jours. Elles avaient disparu, comme si elle les avait absorbées, mais elle n’avait pas compris à ce moment-là quels effets ca aurait sur elle. A ses yeux, ses pouvoirs ne venaient d’aucune pierre, mais de sa nature de sorcière.

Quoiqu’il en soit, elle finissait sa promenade en montant sur la grande racine qui menait à l’Au-Delà. Mais elle n’y entra pas, elle ne fit que rester devant la bouche béante qui servait d’entrée. C’était de là qu’elle avait surgi. Elle restait immobile un instant tout en fixant l’entrée, les Guados avaient dit que c’était là qu’on pouvait voir des proches décédés … mais aussi de là que les morts revenaient à la vie depuis qu’Héméra avait été formé. Mais pourquoi ? Pourquoi avait-elle été ramenée à la vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Mar 26 Aoû - 21:53

Bien, maintenant que tout semblait en ordre de son côté, Gippel n'avait plus besoin de regarder en arrière, ses compagnons semblaient bien s'en tirer sans lui. C'était son défaut, il ne pouvait pas s'empêcher d'aider ses compagnons quand il voyait d'autres Al Bheds, que ce soit en améliorant leurs armes, leur véhicule, ou le reste. Vu qu'un nouvel ordre de Yévon avait vu le jour et qui était comme l'ancien, son peuple craignait toujours de voir débarquer des Guados pour tout détruire comme avec le refuge. Même si pour le moment, ils ne semblaient pas avoir cherché de poux aux fameux et éternels « hérétique », pour lui, c'était une question de temps. Ses fous avaient besoin d'un bouc émissaire et à la première catastrophe qui tombera sur Spira, ce sera leur faute. Obligatoirement. Ils étaient tous plus ou moins prêt à faire face à n'importe quelle situation. Bon, si Sin venait à se pointer c'est sûr que ça ne ferait pas l'affaire mais cela dit, rien ne résisterait bien longtemps face à Sin. Heureusement, c'était de l'histoire ancienne ça à présent.

En chemin, Gippel ne savait pas vraiment quoi faire? C'est vrai après tout, il était libre comme l'air, il pourrait bien continuer d'aider Rikku et son père ou même aller voir ailleurs. Il a longtemps voulu voyager sur ses nouvelles terres afin de voir comment s'en sortent ses étrangers avec leur technologie? C'était même sa principale motivation à voyager mais pour l'heure, il y avait une rumeur qu'il voulait voir si elle était fondée où bien si cela restait purement et simplement une rumeur. Le retour de Seymour Guado. Il n'avait pas de lien avec ce type mais il était avec Maître Mika quand ils ont décidé de raser le refuge pour retrouver Yuna. Certes, la destruction du refuge était le choix de Cid mais pour lui, sans l'assaut de Bevelle et ses fanatiques, le refuge serait toujours en un seul morceau. Mais comme on dit chez les Al Bheds, quand on perd quelque chose d'important, il faut savoir trouver quelque chose de plus précieux à protéger. Et plutôt que la jouer en finesse, Gippel préférait naturellement foncer au milieu du camp adverse, donc à Guadosalam. C'était bien là-bas que son manoir se trouvait? Il pouvait passer inaperçu avec de la chance. Les autres citoyens, surtout les Guados pourraient vouloir tenter de le stopper ou crier à l'hérétique. Tant pis, il va tenter le coup.

Arrivant dans cette ville, il se faisait plutôt discret, il avait même mis une veste sur son dos, camouflant même son visage sous une capuche. On ne voyait pas vraiment ses cheveux ni son œil valide mais au moins, il n'attira pas l'attention, du moins, son appartenance et ses origines ne seront pas claires de suite. C'est sûr que devant le manoir des Guados, c'était bien gardé, impossible de jouer les voleurs ou même y jeter un œil discrètement. Il préférait donc se balader dans les rues de la ville... Enfin, si on peut appeler ça des rues et une ville. Une petite cité souterraine à la limite. Hélas pour lui, le peu de gens qui trainaient dans le coin restaient plutôt muet en le voyant arriver ou alors ils parlaient de choses totalement inutiles. En grimpant pour se trouver non loin du passage menant vers l'Au-Delà, il ne put s'empêcher de sourire. Les gens ont le droit de croire à ce qu'ils veulent en se disant que les furolucioles étaient l'âme des gens décéder ou même que dedans, ils prenaient la forme des gens qui leur sont chers mais les Al Bheds ne l'entendaient pas de cette oreille. Pour eux, les furolucioles prenaient l'apparence des gens car dedans, ces petites choses lumineuses s'illuminaient en souvenir d'être vivant. Bien sur, cela ne marche que pour une personne. Si quelqu'un désire une bonne tranche de viande, elle ne va apparaître comme par magie. Mais devant cet endroit se trouvait une jeune femme, surement pas du coin? Vu sa tenue, elle devait venir d'ailleurs? Gippel en avait déjà croisé en chemin sans vraiment les approcher.

Pour le coup, il se rapprocha, décider à voir ce que cette demoiselle cherchait par ici? Elle était peut-être perdue ou alors elle se questionnait sur cet endroit. C'est sûr qu'avec une capuche sur le visage, il ne semblait pas être la personne la plus digne de confiance mais son visage restait visible, c'est juste que... bah faut quand même rester prudent.

« Par là, c'est l'Au-Delà mais de vous à moi, ce n'est que pour attirer les touristes et les curieux. Enfin bon, c'est leur vision des choses, libre à eux d'y croire ou non. »

Il gardait un petit sourire en coin quand même pour avoir l'air sympathique avant de regarder plus attentivement cette charmante demoiselle. Oui, elle était plutôt mignonne, dans son genre... En même temps Gippel n'était pas difficile en genre de femme.

« Vous n'êtes pas du coin, n'est-ce pas? Ça se voit à votre tenue, sur Spira, je n'ai jamais vu ce genre de tenue. »

Pourtant il avait déjà pas mal voyagé à travers le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Mer 27 Aoû - 15:12

Eli
Perdue dans ses pensées, la jouvencelle semblait être déconnectée de la réalité. Même si elle avait eu des réponses à ses questions, elle en avait beaucoup d’autres et elle savait qu’elle allait devoir partir de Guadosalam pour cela. Si vous étiez à sa place, comment vous en sortirez-vous ? Vous êtes mort, vous vous souvenez de tout ce qu’il s’est passé avant votre décès, vous pensez que c’est fini, et finalement, vous vous réveillez sur un monde complètement différent du vôtre. Vous allez penser que c’est un cauchemar, que tout ceci n’est que votre imagination, pourtant tout vous semble réel, et vous finissez par voir que ce n’est pas un rêve mais la réalité. Qui ne serait pas confus ?

Eléonore sursauta lorsqu’une voix retentit derrière elle, elle tourna légèrement la tête de sorte à regarder son interlocuteur du coin de l’œil. Il se cachait à l’aide d’une veste et d’une capuche. Eli voyait son visage à cette distance, mais pourquoi se cachait-il ? Cette ville était souterraine, alors qu’il ne sorte pas l’excuse qu’il se protège de la pluie. Non c’est sûr, il n’avait pas l’air d’être le type le plus digne de confiance en arborant une telle tenue et la jeune femme s’en fit méfiante. Bref. Elle savait très bien que c’était l’Au-Delà, même si elle ignorait qu’elle pouvait voir des proches décédés à l’intérieur. Toutefois, les propos de cet inconnu attirèrent sa curiosité. Elle ne répondait pas sur le moment mais elle se tourna un peu mieux pour le regarder. Elle ne fut pas surprise de voir un autre être humain parmi tous ces Guados ici, au début elle pensait qu’il n’existait que cette race sur Spira, jusqu’à ce que d’autres personnes viennent à l’auberge, des voyageurs. Il n’y avait qu’une chambre commune, alors bon. Quoiqu’il en soit, à son style vestimentaire, son interlocuteur avait deviné qu’elle n’était pas d’ici. Eli était timide lorsqu’il s’agissait d’aborder quelqu’un, mais là en l’occurrence, c’était lui qui l’avait abordée, et son accoutrement la poussait à se montrer froide et méfiante dans un premier temps.

- Je viens de Dol.

Répondit-elle simplement avant de tourner à nouveau ses yeux azurés vers l’entrée de l’Au-Delà. Les propos de ce jeune homme – oui elle l’entendait à sa voix – l’avaient vraiment intriguée. Peut-être qu’il était habillé de façon bizarre et suspicieuse, mais l’idée d’en apprendre plus de la bouche d’un humain que d’un Guado lui était préférable. Les Guados étaient des êtres étranges …

- Je sais que c’est l’Au-Delà, ils me l’ont dit lorsque j’en ai surgi. Elle parlait bien sûr des Guados par « ils ». Sans doute que Gippel allait comprendre qu’elle venait de revenir à la vie. - Mais je ne vois pas en quoi un endroit d’où les morts surgissent attire les touristes. C’est glauque.

Les curieux, oui, mais les touristes … des touristes curieux dans ce cas. Les vivants pouvaient entrer librement dans le royaume des morts par cette entrée ? C’était étrange, Eli avait toujours grandi avec cette conviction et ce fait que la vie et la mort étaient deux notions, deux mondes bien différents, et pourtant liées l’une à l’autre. Mais ils étaient si différents que tout être vivant ne pouvait entrer dans le monde des morts sans s’ôter la vie avant, sachant qu’il ne pourrait plus revenir dans le monde des vivants ensuite. Guadosalam semblait offrir cette possibilité pour une raison qui échappait à notre sorcière. Peut-être que cet homme, s’il venait d’ici, pourrait bien éclairer sa lanterne. Elle jeta un coup d’œil dans sa direction une nouvelle fois, mais décidément, elle n’était pas à l’aise à l’idée de parler à quelqu’un qui se cachait.

- Sauf si vous vous cachez de quelque chose, ou vous protégez d’une pluie inexistante, je ne vois pas pour quelle raison vous vous montrez dans cet accoutrement devant moi. Excepté si m’effrayer est votre but.

Franche, directe, froide. Eli était douée pour aller droit au but sans mâcher ses mots lorsqu’elle n’était pas à l’aise et méfiante, mais vraiment, elle avait besoin de comprendre. Il faut dire qu’au même titre que bien des choses sur ce nouveau monde, elle ignorait que les types de « l’espèce » de cet homme n’étaient pas vraiment les bienvenues dans un lieu aussi proche de Yevon. Surtout avec le retour de Maître Seymour, et sans compter que les Guados étaient à l’origine de la destruction du Refuge Al Bhed. Oui, elle avait beaucoup à apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Jeu 28 Aoû - 21:35

Pour Gippel, c'était jouer avec le feu que se trouver en plein Guadosalam. Non pas qu'il soit vraiment recherché par les Guados mais un « hérétique » dans un tel lieu, c'était aussi insultant que baisser son froc et dandiner ses fesses en se moquant du maître Mika ou du moins de son remplaçant. C'est vrai qu'il n'y avait pas vraiment d'Al Bhed recherché par les Guados ou même Bevelle, même si Rikku était plus importante en étant l'Al Bhed aux côtés de Yuna, sa cousine qui avait vaincu Sin - pourtant elle était métisse avec sa mère Al Bhede. Si Yévon aurait appris cela à l'époque, oh le bordel que ça aurait foutu! Enfin bref, Gippel avait approché cette fille qui semblait perdue en observant l'Au-Delà et malgré un petit mouvement de surprise, elle ne semblait pas vraiment confiante face à lui... C'est insultant... mais il pouvait comprendre à masquer son visage comme un criminel. Mais bon, montrer sa crinière blonde, sa peau bronzée et ses yeux verts en spirale ici étaient comme accrocher une cible dans son dos. Cela dit, il avait visé juste, elle venait d'ailleurs. Dol en apparence mais reste à savoir ce qu'elle faisait ici? Réponse simple aussi, elle était sortie de l'Au-Delà... Euh donc, soit elle a oublié de préciser son passé avant d'arrivée ici, soit elle était revenue à la vie? C'est vrai qu'il avait entendu ses rumeurs mais il n'avait jamais croisé de mort revenue à la vie... surtout aussi mignonne.

« C'est glauque mais pour des gens qui sont encore attachés à des proches, ça leur redonne un peu de joie de pouvoir les voir dans cet endroit. »

Bien que lui ne croyait pas à cette histoire de revenant, pour lui, il y avait une explication logique derrière cette histoire mais bon, l'heure n'était pas à un débat entre les religieux et les hérétiques. Bien qu'il avait perdu bon nombre d'amis et de camarade lors de l'attaque du refuge, il se refusait à aller dedans. La demoiselle en vint cependant rapidement au fait que Gippel gardait sa capuche pour masquer son visage. Si elle savait, elle aurait surement rien dit, preuve en plus qu'elle n'est vraiment pas du coin. Heureusement, il y avait personne autour d'eux mais Gippel savait que les murs ont des oreilles. Cela dit il devait trouver une excuse pour éviter de dire la vérité et d'attirer les ennuis donc. Ses idiots seraient capables de s'en prendre à elle alors qu'elle n'a rien à voir avec lui.

« Vous faire peur est la dernière des choses que je souhaiterais. Mais vous savez, la célébrité, ce genre de chose, c'est parfois embêtant. »

Lui, célèbre? Bah quoi, il était sorti vivant du Crimson Squad. Ha oui mais très peu de personnes était au courant de ce projet... Sinon... eh bien il n'avait rien de vraiment célèbre à vrai dire mais vaut mieux un petit mensonge ici pour lui dire la vérité une fois éloigné des Guados ou autres adorateurs de Yévon. Gardant néanmoins le sourire pour ne pas avoir l'air trop étrange non plus, il fit un signe de la tête pour bouger un peu, peu importe où cette demoiselle irait, vers la plaine Foudroyée ou le Selenos, du moment qu'il quitte le territoire ennemi, ça lui va. Après tout, il voulait simplement savoir si Seymour était de retour et même s'il n'a rien découvert, il faut éviter de trop jouer avec le feu.

« Je présume donc que vous ne savez pas trop ce qui se passe autour de vous? Si ça vous tente, je peux toujours me désigner pour vous apprendre des choses sur la situation actuelle ou même retourner sur votre monde, Dol. Ce n'est pas vraiment un problème. Oh en fait, moi c'est Gippel, et vous? »

Il tendit sa main quand même en espérant que sur Dol cette pratique de se serrer la main est courante? Il ne voulait pas avoir l'air idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Ven 29 Aoû - 15:54

Eli
Visiblement si l’Au-Delà attirait autant de monde, c’était pour la simple et bonne raison qu’on pouvait revoir des proches décédés dedans. Un contact entre les vivants et les morts … C’était vraiment possible ? Eléonore s’interrogeait là-dessus mais puisqu’elle ne trouverait pas les réponses d’elle-même, elle passa à autre chose : pourquoi cet homme se cachait-il ? Elle avait toutes les raisons de se méfier de lui dans cet accoutrement. Mais il parlait d’une célébrité qui le forçait à dissimuler son visage, de quoi faire hausser un sourcil intrigué à la demoiselle.

- Vous êtes connus par ici ?

Après tout, elle ne pouvait pas savoir hein, elle venait d’arriver sur Spira, elle ne savait pas qui était connu par ici, outre leur Maître Seymour dont les Guados étaient en train de fêter le retour, on le lui avait dit. Mais pourquoi est-ce qu’une célébrité s’intéresserait-elle à une personne aussi simple qu’elle ? Allez savoir, mais pour le moment, même si elle restait un tantinet distante, elle ne pouvait que gober le mensonge. Gippel – tel qu’il se présentait ensuite – mettait le doigt sur quelque chose de correct : elle était perdue dans un monde dont elle avait tout à réapprendre. Y compris le sien. Baissant les yeux vers la main du jeune homme, elle soupira et prit une petite inspiration avant de la serrer pour se présenter à son tour.

- Eléonore Thompson. Mais mes amis m’appellent Eli pour aller plus vite.

Si tant est qu’on puisse dire qu’elle ait encore des amis puisqu’elle ne savait pas depuis combien de temps elle était restée morte. Elle lâcha sa main ensuite pour le fixer avec un air toujours aussi froid, était-ce vraiment une bonne idée ?

- Nous ne nous connaissons ni d’Adam ni d’Eve, je ne comprends pas pourquoi vous voudriez aider une parfaite inconnue … Mais d’un autre côté, vous avez parfaitement raison. Comme vous l’avez compris, je viens de revenir parmi les vivants, j’ignore combien de temps s’est écoulé depuis ma mort, je ne sais même pas ce qu’il s’est passé sur Dol avant cette fusion des mondes.

Une semaine ? Deux ? Un mois ? Un an ? Dix ? Cent ? Plus ? Oui, il fallait qu’elle retourne sur Dol pour le savoir, et c’est pourquoi demander comment rentrer chez elle avait été l’une des premières choses qu’elle avait demandé à ces Guados.

- Les Guados m’ont dit que je pouvais essayer de me renseigner pour prendre un bateau à Bevelle ou à Luca pour rentrer chez moi. Mais même si je me méfie toujours autant de vous, je dois admettre qu’un guide dans ces terres inconnues ne serait pas de refus.

Directe, disais-je. Elle l’ignorait mais Gippel ne voudrait certainement pas se rendre au cœur du territoire ennemi à Bevelle. Luca restait la meilleure option même si en réalité il n’y aurait aucun bateau à prendre pour quitter le continent. En revanche, les Al Bheds avaient un commerce secret de petits aéronefs à louer caché à l’entrée de la route de Mi’ihen, juste en sortant de Luca. Gippel serait sûrement bien placé pour le lui dire le moment venu.

- Si vous êtes originaire d’ici, que me conseillez-vous ? Bevelle ou Luca ? Ca fait deux jours que je suis ici, alors on peut partir dès maintenant si vous le souhaitez.

Elle avait besoin de réaliser ce qui lui arrivait, voilà pourquoi elle était restée ici deux jours. Mais bon, avec quelqu’un qui connaissait Spira, ca irait peut-être mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Dim 31 Aoû - 15:02


Bon, Gippel ne commençait pas avec les meilleures cartes en mains mais il pouvait facilement renverser la situation. Bien qu'il soit en plein coeur de Guadosalam, là où d'après les rumeurs Seymour serait de retour, il pouvait encore s'en tirer. Certes, autant faire route avec cette charmante demoiselle mais moins de temps il passera dans cette ville et mieux ce sera. La ville était plutôt calme pour le moment mais à vrai dire, si d'autres Guado viendraient à se dégourdir les jambes dans leur ville et qu'ils feront tout pour observer Gippel de plus près, ça pourrait chauffer pour ses oreilles. Durant le Crimson Squad, il avait appris que ce dernier avait cru pouvoir vaincre Sin avec des Makinas, bien que la confiance d'un maître de Yévon envers son peuple puisse avoir l'air d'un énorme progrès en avant pour eux, en réalité ce dernier n'a fait que les sacrifier, ainsi que plusieurs Bannisseurs par la même occasion.  S'il pouvait se venger pour la paix de leurs âmes, il le ferait... Mais pas tout de suite, surtout maintenant qu'il commençait à se rapprocher d'Eli' pour en apprendre plus sur elle. Il n'allait pas la laisser en plan pour essayer de vaincre un mort revenu à la vie. Rikku lui avait bien qu'elle et ses compagnons l'avait vaincu. Pour ce qui était de savoir s'il était vraiment célèbre ici, il souriait juste un peu plus comme pour dire « Et comment! » bien que ce soit un mensonge. Certes, il avait l'air un peu louche mais lui dire qu'il masquait son visage car il était mal vu ici rendrait la situation plus louche encore. Alors bon, le temps de la mettre au parfum sur leurs relations entre Al Bhed et Yévon ne se passe pas si bien que cela...

Pour ce qui était de son motif à l'aider, là aussi, il ne pouvait pas dire ouvertement qu'il espérait faire route avec elle pour se rapprocher d'elle, voire d'aller un peu plus loin. Mais pourtant, il allait donner une autre réponse qui était elle aussi assez vraie. Pas besoin de vouloir absolument draguer une jolie fille pour se rapprocher et demander à l'aider.

« C'est simple. À votre place, j'arriverais dans un monde inconnu, recevoir un peu d'aide pour être au courant de ce qui se passe autour de moi ou me diriger, ça me déplairait pas. »

Surtout venant d'une jolie fille mais ça, tous ceux qui connaissent un tant soit peu l'Al Bhed le savent. Mais au moins Eli' avait raison, un guide comme lui ne serait pas de refus! Il l'amènerait volontiers jusqu'à Dol, il fera d'une pierre, deux coups. En espérant que sur Dol, la technologie y soit plus florissante qu'ici? Bien que parmi ses trois nouveaux mondes fusionnées avec Spira, il y avait un monde où cela était à peine mieux que Spira en ce qui concerne les machines, les deux autres devaient avoir de petits bijoux à offrir pour leur monde afin de rendre Spira meilleur. Certes, aux yeux de Yévon, il ne fera que les insulter et jouer avec leurs nerfs mais quel Al Bhed ne profiterait pas d'être ailleurs pour rendre des machines meilleures ou même en inventer de nouvelles? En revanche, cela faisait deux jours qu'elle était ici? Mhh... les Guados ont dû la mettre au parfum sur certaines choses ici... à moins qu'elle n'ai pas fait grand-chose dans ce sens? Il verra bien selon ses connaissances. En tout cas pour lui, la réponse était toute simple, Luca! Déjà que venir ici n'était pas une mince affaire pour lui alors aller au cœur du camp ennemi... Il sera emprisonné sur place ne serait-ce que pour avoir tenté de pénétrer en Bevelle! Il leva les yeux au ciel en réfléchissant quelques secondes – au moins pour s'en donner l'air – avant de proposer son choix.

« Luca. Cette ville est plus accueillante et puis même, j'ai pas la carte en tête mais il me semble que pour rejoindre un autre continent, Luca est mieux positionné? Après je ne suis pas sûr que ce soit Dol qui soit le plus proche mais on aura une chance sur trois. »

Elle était au courant pour la fusion, les mondes relier entre eux, tout ça? Si elle était là depuis deux jours, elle en avait surement entendu quelques morceaux? Quoi qu'il en soit, il pourrait toujours lui expliquer les quelques changements qu'il y a eu avec ses quatre mondes en un mais avant toute chose, il dirigea Eli' vers la sortie pour aller vers le Sélénos et non vers la plaine Foudroyée.

« Au cas où les Guado ne t'auraient rien dit, notre monde Spira n'est pas le seul monde sur cette même planète. J'ai cru entendre dire qu'elle se nomme Héméra et que maintenant, il y a trois autres mondes tout proches du nôtre. Sauf que maintenant, cela a plus l'air de continent que de monde... Mais bon, ton monde doit être parmi les trois autres mais après... Reste à savoir lequel. Mais t'en fais pas, à Luca, il doit bien y avoir des voyageurs pour nous l'indiquer, peut-être même une carte? »

Si la chance leur souris. Mais pas de panique, ils auront bien de quoi faire pour trouver les informations d'ici là. Déjà qu'il avait une petite astuce pour aller plus vite sur le trajet grâce à quelques Al Bheds cachés ici et là. Ce n'était pas par ici, c'était risqué avec les Guado autour mais près de Luca, par ici le raccourci! Enfin bon, il faudra bien quelques Gils en poche quand même, rien n'est gratuit, surtout si c'est pour risquer leur vie. Quittant donc la petite ville souterraine, Gippel observa par-dessus son épaule, personne, devant, personne non plus. Alors que le ciel pointait le bout de son nez, il abaissa sa capuche en soupirant d'aise.

« C'est vachement plus pratique comme ça! Désolé si j'ai pu paraître un peu étrange mais maintenant, pas de problème pour montrer mon visage. »

Voilà qui devait maintenant être plus pratique, Gippel n'avait rien de louche à voir son grand sourire, cette expression bien sympathique sur le visage. Oh oui il lui manque un œil mais bon, les accidents ça arrive tous les jours. Et puis ce n'est pas ça qui va faire de lui un mauvais bougre.

« La route ne sera pas trop longue pour rejoindre Luca même si ça fait une petite trotte quand même... Enfin, le temps d'arriver au Selenos puis de continuer... Hum... » Gippel se laissait un petit temps pour réfléchir au voyage, en admettant que Dol se trouve au plus près... « Mouais, je pense que ce sera le voyage en bateau qui sera le plus long... »

Après, il ignorait combien de temps ça prendrait vraiment? Cela doit dépendre du bateau, des conditions pour naviguer et tout cela.

« Sinon les Guados t'ont appris quoi? Que je puisse savoir ce que je pourrais te raconter sans te dire la même chose qu'eux? »

Si elle savait l'histoire de Spira ou des mondes, ça pourrait lui éviter de le faire mais il va bien être au courant de toute façon.

Eli' et Gippel vont vers: le Sélénos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Dim 31 Aoû - 15:28

~~

Mademoiselle, Monsieur,
c'est moi qui vais vous suivre lors de votre périple. Je vous souhaite un agréable voyage sur Héméra. Mais attention: pas de bêtises! Je vous ai à l’œil! Wink

Si vous avez la moindre question ou une quelconque requête, n'hésitez pas à m'envoyer un MP.


~~

info Eli et Gippel recoivent 150 Gils chacun  info

~~


mini flèche   Eli et Gippel vont vers Le Sélénos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynoh Béryl
Fils des brumes

Fils des brumes

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 23
HP : 4500/4500
MP : 129/129
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Lun 28 Mar - 17:18

La mort n'était pas quelque chose qui l'effrayait, au contraire en tant que L'Cie, il savait qu'elle arriverai tôt ou tard. Lorsque celle ci arriva finalement, une étrange lumière apparue.
Il reprit connaissance dans un lieu étrange.


Encore une personne qui sort de cette porte, jusqu'à maintenant, il en avait vu des personnes étranges sortir de l'Au-Delà. Il s'approcha de l'homme en blanc pour l’accueillir.

- Bienvenu à Guadosalam. Il fit la prière de Yevon. Vous souvenez vous de votre nom?

L'homme le dévisagea et pris la parole, hésitant.

- Je suis... Mort, je ne devrais pas être ici... Toutefois, je m’appelle Lynoh, Lynoh Béryl.

Le Guado sourit, la plus part de ceux qui sortaient de la porte ne se souvenaient pas de leur mort ou semblaient confus. Tous ne réagissaient pas pareil à la mort ou peut être que cela dépendait de la mort.

- Vous souvenez vous du monde d'où vous venez? Vous savez, il arrive souvent que les revenants ne se souviennent pas être mort.

L'homme le regarda d'un air étrange, comme s'il avait dit une absurdité. C'était vexant mais il faisait des efforts pour ne pas le laisser paraître.

- Qu'est ce que vous racontez avant d'arriver ici j'ai du passé par la Crois- Il s’arrêta dans sa phrase, il était venu directement depuis Gran Pulse, il reprit sa phrase un peu gêné- Je viens de Gran Pulse. Et vous, reprit il l'air amusé. Vous souvenez vous de la dernière fois où vous êtes mort?    

Mais qu'est ce que? Cette question troubla le guado mais qu'est ce qu'il racontait celui là?
- Mais je ne suis pas mort.

- C'est souvent ce que les jeunes âmes répondent... Dans tout les cas, excusez moi pour cette indiscrétion. Pouvez vous m'en apprendre plus sur ce monde?



Une Semaine passa. Les guados lui avaient laissé un petit endroit où rester. Il en avait ainsi appris plus sur Héméra, les Mondes et les gemmes, sur l'église de Yevon aussi mais il avait eu suffisamment d'enseignement religieux à Gran Pulse pour deux vie...
Il avait remarqué qu'une grande partie de sa puissance était restée, comme sa marque, sur Gran Pulse mais cela ne l'inquiétait guère car il en était de même à chaque fois qu'il mourrai.

Il allait bientôt partir quand une personne peu commune fit son apparition... Il était anormalement grand pour son age. Intrigué par cet homme qui ne venait visiblement pas du coin, il vint à sa rencontre. Il lui permettrai peut être de sortir d'ici. 

- Enchanté, vous êtes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Mar 29 Mar - 8:35

Daemon
"Eh bien, ce voyage en aéronef de Lindblum jusqu'à Spira, à un lieu que l'on nomme « La Plaine Foudroyée », n'a pas été de tout repos! Le voyage a été aussi riche en informations, lorsque j'ai pu me renseigner auprès de nombreuses personnes dans le vaisseau en ce qui concerne ma destination, que riche en émotions quand les gardes sont venus me faire rentrer de force dans le cockpit car j'étais resté dehors pour observer la foudre tomber... « Inconscient! » qu'ils me disaient... J'ai rien fait de mal pourtant!
Quoiqu'il en soit, je n'ai pas vraiment le temps de détailler mon voyage pour l'instant, j'arrive à Guadosalam et je compte bien en apprendre plus concernant cet « Au-Delà » et les mystères qu'il peut renfermer! A plus tard!"


Le journal de Daemon se ferme dans un bruit assez sourd, il est assez satisfait d'avoir écrit ces quelques lignes, il doit à présent prendre l'habitude de trouver quelques moments de tranquillité pour écrire ce qu'il fait de son voyage, c'est encore le meilleur moyen de ne rien oublier. Le jeune homme voit l'entrée de Guadosalam qui se dessine devant lui, cette ville où il avait entendu diverses histoires concernant l'Au-Delà, que les morts reviennent par ici, qu'il y avait même eu un d'entre eux qui avait procédé à un meurtre dans une boutique.

Quoiqu'il en soit, ce n'est plus vraiment le moment de se poser des questions vu qu'il va tout avoir devant les yeux! Le beau Hendrickson replace correctement sa grande écharpe et remercie infiniment la demoiselle qui l'a pris au passage avec son drôle d'appareil, un « hoover » qu'il appelle ça sur ce monde. Vraiment, il y a tant de choses à apprendre des autres mondes d'Héra qu'une vie ne serait peut-être pas assez!
C'est assez ironique de se dire ça en rentrant dans la ville qui voit les morts revenir depuis la fusion des mondes, c'est peut-être par là qu'il devrait commencer d'ailleurs. Daemon se présente rapidement à l'auberge pour y obtenir quelques informations et un Guado va entendre son discours sur sa volonté de s'intéresser aux gens qui sortent de l'Au-Delà. Il va donc l'approcher pour le renseigner.

- Bonjour jeune homme. A ce que j'ai entendu, tu souhaites en savoir un peu plus sur les gens qui reviennent des morts via l'Au-Delà, c'est bien ça?
- En effet. Ça peut paraître un peu osé mais je viens du monde nommé Héra et je suis passionné de mystères, je pensais qu'en apprendre un peu plus sur l'Au-Delà serait une bonne chose pour commencer mon voyage.


Le Guado lui rit brièvement au nez avant de lui expliquer qu'il y a bien peu de personnes qui s'intéressent à cela avec des attentions si « noble ». Il se décide donc à lui faire visiter la ville de façon rapide pour finir par l'Au-Délà, où il lui conte quelques histoires et anecdotes le concernant, avant de lui proposer de rencontrer quelqu'un qui en est sorti pour lui parler un peu.
Daemon accepte, bien qu'il se trouve un peu gêné qu'on lui propose de parler à cet homme, ça ne doit pas être simple de passer d'un endroit qu'il connait bien à Guadosalam, même s'il n'a rien contre cette ville. La plupart du temps, les morts ne se souviennent pas qu'ils le sont, c'est aussi un détail qui risque d'être à éviter dans la conversation.

Lorsqu'il arrive devant l'homme en question, ce dernier lui demande:

- Enchanté, vous êtes?

Le jeune homme de Lindblum prend alors une pose un peu folklorique, levant ses deux mains au dessus de sa tête et pliant un genou en équerre, le tout pour s'annoncer:

- Je m'appelle Daemon Hendrickson! Enchanté également. *arrête sa pose pour reprendre une posture naturelle* Je viens d'arriver à Guadosalam et... *réfléchit brièvement à ses mots* Je... Je suis venu vous voir car on m'a dit que vous étiez sorti de l'Au-Delà il y a quelques jours. J'espérais pouvoir discuter un peu avec vous, si cela ne vous gêne pas.

En théorie, Daemon n'est peut-être pas le plus délicat quand il parle, mais il est fort probable qu'à sa façon de parler actuel, on puisse ressentir qu'il essaie de faire de son mieux pour ménager son interlocuteur, même s'il en est déjà venu au sujet principal.
Il n'a clairement pas pour but de considérer son interlocuteur comme un cobaye auquel il va extirper des informations et c'est tout, il tient vraiment à écouter cet homme qui acceptera peut-être de lui accorder sa confiance pour lui révéler son histoire. Mais pour l'heure actuelle, une autre question est plus importante que toutes les autres.

- Et vous, quel est votre prénom?
Revenir en haut Aller en bas
Lynoh Béryl
Fils des brumes

Fils des brumes

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 23
HP : 4500/4500
MP : 129/129
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Mer 30 Mar - 19:20

Pour une raison qui lui était inconnue, Il lui arrivait souvent de rencontrer des personnes 'spécial' lui même étant peu commun mais devant la pause pour le moins fabuleuse de l'homme en face de lui pendant qu'il se présentait, Il ne pouvait s’empêcher de penser qu'il venait d'en trouver qui sortait vraiment du lot.
Daemon Hendrickson donc, ce n'était pas le nom le plus simple à retenir mais il avait connu pire. Celui ci alla droit au but, la jeunesse... Ses yeux trahissaient sa curiosité, il ne lui en voulait pas le moins du monde. En faite, il se disait que si des gens étaient revenus à la vie de cette manière dans son monde, il aurait été le premier sur les lieux.

- Pas du tout, Répondit il avec un petit rire gêné. C'est quelque chose qui attise souvent la curiosité des gens. Mais vous venez d'arriver, vous ne l'avez donc pas vu, la porte. Ah oui moi c'est Lynoh Béryl.

Il emmena le voyageur jusque devant la porte de l'Au Delà puis reprit.

- Voilà, c'est ici que j'ai repris connaissance. Je ne sais pas à quoi ressemble ce qu'il y a de l'autre coté cela dit... D'après les Guados, on pouvait rencontrer les âmes des personnes mortes sur Spira mais que depuis la fusion des morts reviennent parfois à la vie. Cela semble s'appliquer qu'à un nombre limité de monde que je ne connais même pas... Peut être qu'il ne s'agit pas de mondes mais d'un Univers plus vaste... Je n'ai cependant jamais entendu parler d'un Univers capable de piéger une Âme et de reconstituer son corps... Peut être une sorte de téléportation? Bah, c'est peu probable également.

Il afficha une mine un peu gêné quand il se rendit compte qu'il était repartit dans une de ses divagations. Il se reprit rapidement puis recommença à parler.

- Si tu as des questions, j'essaierai d'y répondre.
Puisque tu viens d'arriver, tu veux faire une pause ? Je n'ai cependant pas le moindre argent. Et comme elle n'est toujours pas sortie de cette porte, je pensais à bientôt quitter cette ville, tu voyages beaucoup?


Le vouvoiement avait disparu sans qu'il s'en rende vraiment compte cela lui semblait plus naturel face au jeune homme. En soi il ne semblait avoir que quelques années de plus mais qu'est ce qui définissait le fait qu'une personne était adulte? Le nombre d'années après ses dix huit ans ou le nombre de fois où il les a eu? 
Celle là, il était content de l'avoir gardé pour lui cela lui aurait encore valu des regards intrigués et on lui aurait donné la route vers l’hôpital psychiatrique le plus proche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Jeu 31 Mar - 22:26



Un éclat de lumière jaillit devant vous, caché sous un manteau sombre, un homme vous barre la route... un léger sourire sur les lèvres, il tient un drôle de flacon dans la main avant de le tendre vers vous. Ses cheveux blonds et ses yeux bleus vous ensorcellent, vous n'arrivez pas à bouger alors qu'il se met à agiter doucement le flacon

«Voyons voir si vos âmes sont bien accrochées!»

C'est alors qu'une épaisse fumée rappelant la brume qui sévissait autrefois sur Héra, se déverse autour de vous, rampant sournoisement jusqu'à s'enrouler autour de vous, grimpant encore et encore jusqu'à vous étouffer l'espace d'une seconde... et c'est le trou noir!

Lorsque vous reprenez vos esprits, le génome a disparu, mais si vous regardez à côté de vous, au lieu de votre interlocuteur, vous apercevez... vous-même? Baissez les yeux, ce corps n'est pas le vôtre! Quelle magie est-ce là?

[b]Lynoh se retrouve dans le corps de Daemon (sympa pour faire connaissance!)
Daemon se retrouve dans le corps de Lynoh

=======================

Poisson d'Avril! Vos corps ont été échangés! Pas de panique, juste une petite expérience éphémère! Une bonne nuit de repos et vos âmes réintégreront vos corps! Sauf si vous avez envie de faire durer le plaisir!

Amusez-vous bien!



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Ven 1 Avr - 7:47

Daemon
Malgré la franchise assez mal venu de la part de Daemon, cet homme du nom de Lynoh ne semble pas lui en tenir rigueur, ouf! Le jeune homme rit aussi de façon gêné, par soulagement de voir qu'il n'avait pas touché un point sensible en parlant de la sorte. L'homme aux longs cheveux pâles l'invite à se rendre devant la porte de l'Au-Delà pour mieux la voir, c'est vrai que le Guado ne lui avait que montré de loin l'accès, sans vraiment aller jusqu'à monter les marches pour voir la porte.

Devant cette étrange porte, les yeux du grand brun devenaient presque brillants, dévoilant une fascination complète équivalente à celle d'un gamin devant un paquet cadeau. Bien sur, quand Lynoh prit la parole, il écoute ses paroles attentivement, même si son regard est ailleurs, ses théories sur la porte de l'Au-Delà sont vraiment intéressantes au point que lorsqu'il va s'arrêter de parler, Daemon va tourner la tête en espérant en apprendre encore plus, un grand sourire aux lèvres. Cette vision d'un géant de quasi deux mètres qui a une tête d'enfant, ça doit être assez flippant tout de même...

L'homme récemment sorti du royaume des morts est vraiment sympa, c'est ce que ce dit notre cher jeune homme de Lindblum, lui proposer de répondre à ses questions ou encore de prendre une pause (aller manger un morceau serait la meilleure chose possible), voilà de très bonnes idées! D'ailleurs, même si lui n'a pas d'argent, Daemon doit bien avoir quelques gils dans sa poche pour un petit repas chaud ou une boisson à l'auberge!

- Bonne idée! Pour célébrer notre rencontre, je te paie quelque chose à l'auberge, d'accord?
En ce qui concerne mes questions, on verra ça une fois reposés, je ne souhaite pas t'assaillir non plus. La route a été longue depuis Héra, j'ai fait une petite sieste dans l'aéronef mais... Ah, tu ne dois peut-être pas connaître tout d'Héméra, dans ce cas, on va parc...


Alors qu'il parle tranquillement avec Lynoh, le jeune homme voit une lumière soudaine apparaître devant lui, puis un étrange individu sous son grand manteau noir les fixe, tendant un flacon vers eux avant de réciter d'étranges paroles.

- Désolé, on vient de se rencontrer, ça m'étonnerait qu'on soit accrochés... *voit l'étrange fumée* De... De la Brume?!

A ce moment précis, Daemon se rend compte qu'il est impossible de bouger, pareil pour son nouvel ami à côté de lui. Pris d'un mouvement de panique, il essaie de bouger dans tous les sens pour rompre le maléfice, ou ce que ça peut bien être, mais il va tomber dans les vapes avant même de s'en rendre compte.

Lorsqu'il va revenir à lui, la sensation du sol sous sa joue ne va guère lui faire du bien, mais que dire du fait de voir son propre corps en face de lui?! Un léger cri de surprise et un mouvement de recul sont ses premières réactions, avant de se cogner la tête près d'une paroi. Il va machinalement mettre sa main dans ses cheveux pour frotter et sentir de longs et lisses cheveux entre ses doigts... Le grand brun s'observe rapidement avant de comprendre qu'il est dans le corps de Lynoh! Son propre corps semble se réveiller à son tour, mais que se passe t-il?

Par un réflexe assez glauque, il va se dire que c'est comme dans les livres où certaines créatures pouvaient échanger les corps de deux personnes. Le meilleur moyen de le savoir, c'est encore de demander!

- Ly... Lynoh? C'est toi dans mon... corps?
Revenir en haut Aller en bas
Lynoh Béryl
Fils des brumes

Fils des brumes

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 23
HP : 4500/4500
MP : 129/129
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Ven 1 Avr - 18:00

Un homme curieux, il n'avait pas l'air d'être un grand érudit mais le regard qu'avait eu Daermon face à cette mystérieuse porte permettait de comprendre qu'il était un homme sincèrement curieux. Il était un peu direct mais cela n'était pas nécessairement un défaut.
Comme il s'en doutait, le voyage du jeune homme avait été éprouvant, il lui parla d'Héra un des quatre mondes qui avaient fusionné... Il ne finit pas sa phrase.

Une étrange lumière interrompit leur conversation, un étranger sous un manteau sombre apparut. Il utilisa un étrange pouvoir pour les immobiliser, était est ce le pouvoir de ces gemmes? Il agita un flacon et sortit une phrase pour le moins étrange. La brume qui s'enroula autour des deux personnes perturba l'homme. le coupant dans sa phrase.

- En faite, étant donné que mon corps actuel est une réminiscence de mon précédant corps qu'a conservé mon âme, je ne pense pas qu'elle soit accrochée à ce co-
Il perdit connaissance avant de finir sa phrase, il aurait au moins put le laisser finir...

Quand il revint à lui, il senti un trouble. Des informations erronées, en ouvrant les yeux, il s'aperçut qu'il ne portait plus sa tenue? Voyant l'air surprit que faisait son propre corps en le regardant, il comprit qu'il était dans le corps de Daemon. Il se releva d'un bon, se corps ne répondait pas comme le sien mais il répondait correctement.

- Eh bien, si je m'attendais à ça. C'est bien la première fois que j'échange mon corps avec quelqu'un. ajouta t il en riant joyeusement. Quel drôle de phénomène. On m'avait déjà transformé mais je n'ai jamais été dans le corps de quelqu'un... C'est vraiment très étrange...
Bon étant donné que j'ai aucune idée du temps que cela prendra, Allons prendre ce vers.

Il avait du mal à marcher, la carrure de Daemon était bien différente de la sienne mais il sentait que ce corps avait été entraîné. Lorsqu'il put enfin s'asseoir, il se rendit compte que se qu'il ressentait venait du corps du jeune homme, les douleurs liés au voyages assis pendant longtemps...

- Euh du coup, tu voulais que ton corps prenne quoi? Parce que si tu bois avec mon corps cela n'aura aucun effet sur le tiens... cette phrase est vraiment étrange à dire.

Et... Est ce que tu pourrais retirer le collier que tu as autour du coup? il m'est lié... Enfin mon "âme" y est attachée, je... ça me perturbe de le voir autour du cou d'un autre même s'il s'agit de mon corps.

La demande pouvait paraître étrange mais à ses yeux, ce collier avait une grande valeur, à la fois parce qu'il s'agissait d'un des rares objets qu'il avait ramené avec lui mais aussi parce qu'il l'avait mené à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Ven 1 Avr - 19:17

Daemon
Sur tous les événements possibles de se produire à son arrivée à Guadosalam, combien de chances y avait-il réellement qu'il se retrouve à échanger son corps avec celui d'un homme qui était sorti il y a peu de l'Au-Delà? Bien, autant dire qu'elles étaient quasi nulles mais c'est quand même arrivé! Lynoh, qui contrôle actuellement le corps de Daemon, semble prendre avec amusement la situation, c'est que ça n'est peut-être pas aussi grave que cela en a l'air au final...

Acquiesçant à la proposition de l'homme en face de lui quand à aller boire un verre, le beau brun à présent aux cheveux longs et blancs réfléchit tout de même à cet utilisation particulière de la Brume, comment était-il possible qu'elle possède ces caractéristiques et qu'on puisse la contenir dans un petit flacon de la sorte? Oh, autant éviter de trop s'attarder dessus, ça risquerait de faire mal au crâne sans donner de réponses précises.

- Eh bien, c'est une rencontre que je ne suis pas prêt d'oublier!

En entrant dans l'auberge, Daemon a le réflexe de se pencher un peu en avant, pour éviter de se prendre le haut de la porte, bien qu'il est plus petit avec ce corps temporaire. Il n'a pas trop de mal à se déplacer, bien que ça soit plus compliqué de se servir d'un corps qui n'est pas le sien, quel étrange sensation.
Écoutant attentivement Lynoh, il rit quand il l'entend parler de boire ce qu'il veut prendre, malgré qu'il vient d'avoir tout juste dix-huit ans, il lui ait arrivé de boire plus d'une fois!

- Ne te tracasse donc pas pour ça, tu peux boire ce qui te fera plaisir, les alcools d'Héra sont assez costaud et je m'y suis frotté plus d'une fois, mon corps tiendra... Tu as raison, ça fait vraiment bizarre de dire ça ainsi.

Le jeune homme touche très légèrement le collier lorsque son ami lui demande de l'enlever pour lui rendre, il comprend très bien ce qu'il peut avoir comme valeur si c'est d'un ami de là où il était avant. Le décrochant avec précaution, il lui tend dans le creux de sa main, pointant du doigt brièvement le front de Lynoh dans le corps de Daemon.

-Je comprends tout à fait et...  Je ne sais pas si tu m'y autorises mais j'aimerais récupérer ce petit bandana, je ne suis pas obligé de l'accrocher autour de mon front, mon poignet suffira.

Ce souvenir de Ceasar lui est vraiment très précieux et il préfère aussi le porter sur lui, une fois qu'il l'aurait autour de son poignet, il se sentira surement un peu mieux. Cet échange d'objets symboliques est surement une bonne chose, ça leur permet de savoir ce qui est important pour eux. D'ailleurs, en repensant brièvement aux paroles qu'ils ont échangés plus tôt, une question lui revient en tête.

- Excuse moi si c'est indiscret mais attends-tu quelqu'un? Tu a parlé d'une femme tout à l'heure, du moins, tu as dis " qu'elle n'est toujours pas sortie de cette porte ", veux-tu en parler?
Revenir en haut Aller en bas
Lynoh Béryl
Fils des brumes

Fils des brumes

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 23
HP : 4500/4500
MP : 129/129
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   Sam 2 Avr - 21:28

Dans le genre rencontre insolite, ils avaient fait fort. Pour ce qui était de boire, le jeune homme disait pouvoir boire de toute sorte d’alcool, il respectait les choix de chacun mais n'aimait personnellement pas l'alcool pour ses effets principalement. Il se contenta de commander de l'eau.
Il fut reconnaissant de récupérer son collier, il se sentait rassuré à son contact. Daemon exprima un souhait similaire concernant un bandana qu'il avait à peine remarqué.

- Bien évidement, il serai incongru que je refuse alors que toi tu l'as fait. Tiens.

Il lui tendit le bandana avec la précaution que l'on donnait aux objets précieux puis il se vit formuler une question inattendue.
Il prit une mine plus sérieuse avant de répondre.

- Et bien, Je suis presque sûr qu'elle est morte quasiment en même temps que moi, je pensais qu'elle finirait elle ici aussi.
Il soupira avant de reprendre. Ce collier est un Lien entre elle et moi, elle est ma sœur. Pas de sang, nous sommes des âmes sœurs. Elle me connaissait plus que moi même et nous nous sommes engagés dans un duel à mort forcé par des divinités du monde d'où je viens. Je ne me suis rendu compte de qui elle était qu'à la toute fin et je n'ai pu arrêter mon attaque à temps...

Il finit avec un air triste et le regard perdu dans son collier.

-Bon et toi? reprit il d'un air plus enjoué. Quel valeur à ce bandana?

Ce ne serrai probablement pas des souvenirs faciles mais les souvenirs ont plus de valeur lorsqu'ils sont partagés.
Il laissa parler l'homme qui était dans son corps, cette situation était vraiment étrange, puis une idée lui vint à l'esprit.

- J'y pense, s'il s'agit d'une forme d'hypnose, une perte de connaissance pourrai suffire à rompre le sort.

restait à savoir si Daemon était pressé de récupérer son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Renaissance en terre inconnue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Renaissance en terre inconnue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Wouha Pandawa terre level 60/Full xP en Pano
» Nouveau spot? [Xp panda terre, eau, et air]
» Un panda feu/terre lvl 80 va naître
» Kipolata Panda Terre 16x
» CaC pour bi-élément feu/terre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Sud :: Guadosalam-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives