Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Toi qui aime les plumes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Mar 23 Sep - 11:14

Vilal
Oh, Vilal ne s'était franchement pas attendu à ce que Sara comprenne son point de vue. Il était bien conscient que personne ou presque ne comprenait sa manière de faire. Disons qu'il estimait que les émotions et autres sentiments étaient quelque chose de propre à l'Homme qui avaient tendance à le détourner de la voie naturelle qu'il se devait de choisir. Les animaux ne se souciaient guère de ce genre de choses, seule leur survie l'importait et au final, on pouvait aisément comparer le chevalier à un animal sauvage: la survie avant tout. Il ne se battait pas pour un idéal, il ne se battait pas pour la gloire ou l'honneur, il ne faisait que son devoir. Un peu comme une louve qui protégerait ses petits pour assurer la survie de l'espèce, il avait rejoint les Brutos pour protéger les Hommes, quels qu'ils soient.

Ils étaient descendus au restaurant de l'hôtel où ils commandèrent rapidement à manger. En attendant, une petite fille passa et proposait des billets de tombola. Sara en prit un pour lui et il ne comprit pas vraiment l'intérêt. Quoi que, après tout, s'il y avait quelque chose à gagner qui pourrait leur être utile à l'avenir.

«Merci» dit-il simplement. Il mit le ticket dans la poche de sa chemise en attendant, puis expliqua brièvement à la jeune femme le programme du lendemain. Évidemment, la perspective d'être séparée de Tio l'angoissait, mais il allait rapidement la rassurer à ce sujet.

«Ne te fais pas de souci pour ça. Nous irons demain dans une boutique d'accessoires, je sais qu'ils fabriquent des appeaux à chocobos particulièrement efficaces qui peuvent être entendus sur un monde entier. Ils sauront en faire un spécialement pour Tio.» c'était l'une des spécialités de cette ville, avec les chocolégumes entre autres.

Le serveur leur apportait leurs assiettes, et Vilal souhaitait donc un bon appétit à la jeune femme avant de commencer simplement à manger. Mais elle semblait encore songeuse vis à vis de cette mission qui les attendait et finissait par poser honnêtement la question. Il leva les yeux vers elle avant de les tourner de nouveau vers son assiette pour retirer un morceau de viande de sa brochette

«Comme tu l'as surement bien deviné, la technologie des autres mondes d'Héméra est largement supérieure et bien plus évoluée que la nôtre. S'il est normal que nous ne soyons pas encore aptes à nous développer à la même vitesse à l'heure actuelle, il est important tout de même de se renseigner sur les technologies appliquées aux armes de chaque monde.»

Il prit une nouvelle bouchée de viande avant de boire une gorgée de vin, puis le temps d'avaler, il préparait la suite de son explication pour reprendre.
«Cependant, il est normal que ces gens ne soient pas très disposés à donner des informations sur leurs armements. Et j'ai constaté que mon apparence était trop militaire, ils me prennent trop facilement pour un soldat et refusent donc de me fournir la moindre information. C'est là que tu interviens. Ton côté naturel et spontané te fera plus facilement passer pour une touriste qui veut juste visiter les lieux. J'ai bon espoir que tu réussisse à nous faire accéder à quelques informations là dessus.» il se doutait bien qu'ils ne pourraient jamais avoir toutes les informations, mais peut être se rendre dans des bars avec d'autres soldats de l'armée de Gaïa par exemple, Sara était douée pour faire parler les gens et les mettre en confiance, il l'avait bien remarqué, aussi à défaut de visiter les usines ou voir ces armes à proprement parler, elle pourrait toujours obtenir bien des informations pour qu'il puisse établir un rapport plus précis que ce qu'il avait réussi à avoir jusqu'à présent.

Il leva les yeux vers elle, d'un air neutre.

«D'autres questions?» peu importe comment elle s'y prendrait finalement, le plus important était qu'elle comprenne ce qu'elle aurait vraiment à faire.. à savoir, être elle-même principalement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Mar 23 Sep - 21:49

Sara
Oh il existait toute sorte de gens... voilà bien ce qui faisait que le monde était intéressant après tout, non? Mais Sara avait vraiment tiré un drôle de numéro, avec Vilal. L'important était de ne pas laisser tout ça la submerger. Car son devoir était de suivre son cœur, quoi qu'il arrive. C'est pourquoi après ce sourire, qu'elle avait forcé, elle avait pris conscience qu'elle avait fait une erreur.

Enfin, pour le moment, ils allaient manger. Le programme des deux prochains jours semblait bouclé. Et Sara craignait de ne pas pouvoir retrouver Tio à la sortie de la mine... mais Vilal la rassura. Pas vrai?! Sur un monde entier?! Si seulement y'avait ça à Alexandrie... not' travail à la ferme aurait été bien plus facile! Enfin, v'savez qu'on dresse des chocobos pour les louer à certaines occasions? V'z'imaginez pas comme c'aurait été super! Dans c'monde y'a tel'ment d'inventions géniales! Le shampoing par exemple! J'dois a tout prix en ram'ner en rentrant.

Leurs plats furent servis et Sara ne tarda pas à gouter, puis à manger avec un appétit digne de son nom. Mais elle ne pouvait pas s’empêcher de repenser à la situation à laquelle elle avait dû faire face dans la chambre... elle était là pourquoi?  Elle n'en écouta pas moins ce que Vilal lui disait, elle acquiesçait lorsqu'il parla de l'armement: Faut qu'on sache à quoi s'attendre en cas d'coup dur! C'était un peu ça, non? Tout semblait plutôt bien se passer pour le moment... mais une guerre entre ces machines bizarres et ce dont ils disposaient sur Héra... c'était perdu d'avance. Rien qu'avec ces 'voitures' ils pourraient faire d'gros dégâts.

Vilal reprenait ses explications et entrait enfin dans le vif du sujet: le rôle que Sara aurait. C'pas étonnant qu'on vous prenne tel'ment au sérieux... si vous faites t'jours la tête comme ça... pensa-t-elle. Mais elle le laissa terminer et commenta, le regard vif: Surtout qu'j'y connais rien... uh?! J'peux donner aucunes garanties, mais j'ferai mon possible.

Sara prit une minute pour réfléchir... n'était-elle pas un peu folle de s'être engagée comme ça, sans savoir à quoi s'attendre? À cette idée, elle rit. C'était bien elle pour faire ce genre de choses et foncer bille en tête vers les histoires dont elle n'avait aucune idée. Elle secoua la tête quand le commandant lui demanda si elle avait d'autres questions. Aucune question ne lui venait. Aucune.

Sara ne tarda pas à finir son repas. Ah! Eh ben en fait si! On fait pas nos achats c'soir finalement? Elle avait reçu 800 Gils rien qu'avec cette course, il lui restait encore quelques petits Gils de la fête de la chasse et quelques Gils qu'elle avait glanés en chemin! Mais une voix se fit soudainement entendre et les lumières baissèrent légèrement alors qu'un chocobo faisait son apparition. Oh! Ils vont tirer au sort! Le chocobo sortit un premier papier et Sara vérifia sur son ticket... ce n'était pas son numéro. Un deuxième... non plus. Le troisième disait quelque chose à la jeune femme. Elle vérifia. Non. Puis elle regarda Vilal... C'est pas... le votre commandant?!

Le numéro 452 vient de remporter un GPS avec fonction appareil photo, édition limitée Chocobo Racing, bien sur! Les trois gagnants sont invités à se présenter au bar pour récupérer leurs gains.

Sara regarda Vilal les yeux grands ouverts: Un GP-quoi?! Qu'allait bien pouvoir faire quelqu'un de Héra avec une technologie de Gaïa?! Sara ne savait pas du tout ce que ça pouvait être ce GPS... Mais l'homme qui avait annoncé les résultat semblait montrer une petite chose rectangulaire. Sans doute encore un concentré de technologie dont Gaïa avait le secret! Super!!! Voilà un bon moyen d'en apprendre plus sur leurs inventions!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Mer 24 Sep - 17:05

Vilal
L'intérêt de Sara pour l'appeau à chocobo était compréhensible, bien que Vilal ignorait exactement comment il fonctionnait, surtout lorsqu'on savait qu'ils pouvaient les adapter pour qu'ils ne soient entendus que par un chocobo bien précis. Toujours est-il que ça permettrait à Tio de vraiment se dégourdir les pattes quand il le souhaiterait plutôt que de toujours devoir soit marcher au pas à côté d'eux, soit à devoir les porter.

Le repas se déroulait simplement bien que Vilal fut contraint d'expliquer plus concrètement à Sara en quoi consisterait sa mission. Il savait bien qu'avec sa tête et sa posture, il était difficile de lui faire confiance au premier abord, contrairement à la jeune femme. Cependant, celle-ci s'inquiétait de ne pas être à la hauteur à cause de son manque de connaissance.

«Notre monde tout entier manque de connaissance à ce sujet. Je pense au contraire que le fait que tu ne t'y connaisses pas te permettra de poser des questions à la fois plus pertinentes et pourtant plus innocentes aux yeux des gens de ce monde.» car oui, quelqu'un qui pose des questions trop précises se ferait facilement repérer. Alors qu'elle ne risquait vraiment pas grand chose de son côté. «est-ce que tu as une bonne mémoire de façon générale? Car malheureusement, tu ne pourras pas prendre de notes, il faudra que tu mémorises le plus d'informations possibles  avant de rentrer à l'hôtel et là nous pourrons faire le rapport ensembles.» de son côté, il était probable qu'il demande à apprendre à se servir des ordinateurs - ok, il ne connaissait pas encore le nom de ces machines, mais il connaissait leur existence, il avait déjà été dans un hôtel qui en disposait d'un, sauf qu'il ne l'avait pas allumé à l'époque. Aussi, pendant que Sara irait en reconnaissance à sa manière, il apprendrait à utiliser ces machines infernales pour savoir se documenter et surement trouver des informations complémentaires à celles que la jeune femme pourrait récupérer.

Une fois que le serveur récupéra leurs assiettes, la jeune femme s'interrogea sur les courses et le chevalier se contenta de hausser des épaules

«Nous pouvons y aller après dîner si tu le souhaites, cela nous fera une balade digestive. Il semblerait que dans cette ville, l'on trouve toujours quelque magasin ouvert à toute heure.» il tourna la tête vers l'estrade où on tirait les numéros. Les deux premiers ne leur correspondait pas, mais le troisième semblait attirer l'attention de Sara, si bien que Vilal sortit le petit ticket de sa poche et fut surpris de gagner quelque chose. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'on lui remit un GPS. Il se leva pour aller le récupérer, remerciant poliment l'organisateur qui semblait surpris de ne pas voir davantage d'enthousiasme de sa part. Malheureusement, toutes les écritures dessus étaient celles de Gaïa, ce qui allait surement compliquer son utilisation - et au passage, seule la carte de Gaïa y était enregistrée, donc il serait inutilisable sur Dol ou ailleurs.

«Hum... excusez-moi?» il harponna le serveur afin qu'il lui explique brièvement à quoi cela servait. Celui-ci lui expliqua simplement le fonctionnement. Autant le mode "en ville" serait impossible à utiliser pour lui puisqu'il nécessitait d'entrer les noms des rues sous l'alphabet de Gaïa afin d'aller d'un point à un autre, mais la fonction carte du monde était facile à trouver. L'appareil vous localisait et en utilisant le zoom, cela permettait de voir la direction à prendre pour rejoindre les villes. Ces boutons là étaient simples et même Vilal comprit rapidement l'essentiel.

«Bien, cela nous évitera surement des détours lorsque nous seront dans les plaines...» il se demandait si cela fonctionnerait dans la mine de mythril? Il ignorait encore que le réseau ne passerait pas là bas. Il s'en rendrait bien assez vite compte. Le repas était donc terminé et il se leva simplement sans payer car c'était mis sur la note de l'hôtel. Il attendit que Sara vienne pour sortir puisqu'ils allaient donc faire quelques achats.

Ils se dirigèrent en priorité vers une boutique spécialisée dans les chocobos - une parmi tant d'autres - puisque Sara était intéressée par les espèces de sifflets pour les appeler. Pour sa part, il regarda les chocolégumes disponibles et en trouva enfin un blanc qui pouvait permettre à Tio de voler avec eux sur le dos pour rejoindre un autre monde si besoin. Au cas où, il prit aussi deux chocolégumes violets pour le cas où ils ne trouvent pas de bateau pour traverser l'océan et aller à Costa Del Sol ou Wutaï. Il laissait Sara discuter avec le vendeur pour sa part, pour sur qu'une boutique pareille avec tout ce dont on peut rêver pour des chocobos, elle serait probablement plus folle qu'un enfant dans un magasin de bonbons!
========================

Vilal achète un chocolégume blanc > -500 gils
Et deux chocolégumes violets > gratuits.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Mer 24 Sep - 21:19

Sara
Sara voyait enfin un peu plus clair sur la mission qu'ils allaient devoir accomplir. Il faut dire que depuis qu'ils avaient commencé leur voyage, elle se posait vaguement la questions, mais les récentes révélations l'avaient poussée à vouloir en avoir le cœur net. Pourtant ça n'avait rien à voir... allez comprendre. Heureusement, Vilal lui avait répondu et elle ne vit rien à redire. Elle deviendrait donc un genre... d'espion? Elle s'était engagée pour faire ce qu'on avait besoin qu'elle fasse. Elle n'y voyait aucun inconvénient, au contraire, cela permettrait sans doute aux autorités d'Alexandrie d'être plus performant dans la défense de leur Royaume. Ah, mais ce n'était pas tout... le commandant se demandait si Sara avait une bonne mémoire. Sara fit mine de réfléchir: Eh ben, j'crois pas avoir une mauvaise mémoire... J'suis pas sure d'pouvoir retenir tous leurs noms bizarres. Mais j'pense que j'vais pourvoir retenir comment ça marche, au moins. Ahhh! J'trouv'rai bien une façon de r'tenir! Surement existait-il des moyens mnémotechniques?

Sara et Vilal s'étaient entendu pour aller faire des courses après diner finalement. Sara était toute excitée à cette idée. Faire des courses la nuit. Quelle drôle d'idée. Mais c'était à présent l'heure du tirage au sort et il s'avérait que le commandant avait gagné le gros lot: un GPS? Sara laissa Vilal aller récupérer son gain et s'approcha de lui un peu après pour découvrir enfin ce qu'était cette chose: On nooon! On comprend rien à c'qui y'a écrit! Commandant... v'croyez que j'pourrai apprendre à lire le langage écrit de Gaïa? Au moins un p'tit peu... ah oui... ça fait beaucoup... mais c'est qu'ça peut-être utile... non? En fait ça aurait été super de pouvoir apprendre! Vilal arrêta un serveur pour lui demander des renseignements. Et ce dernier comprenait bien que l'utilisation de cet engin était un peu compliqué pour eux. Il eut pitié d'eux et expliqua le fonctionnement de l'appareil à Vilal. Sara écoutait, avant de partir, le serveur leur donna encore quelques explications, peut-être avait-il vu la curiosité dans les yeux de la jeune femme?

Vous pouvez aussi prendre des photos avec cet appareil. Les photos seront directement enregistrées sur la mémoire, sur cette petite carte. Vous pouvez ensuite les envoyer sur un ordinateur avec ce fil là... Sara regarda et vit la petite carte et le fil avec son bout métallique. Et elle regarda le serveur, un sourcil levé. Il décida donc, après avoir demandé l'accord à Vilal de montrer directement comment on faisait. Il prit une photo de Sara et Vilal et même s'il n'était peut-être pas fan de l'idée... c'était Sara qui était au centre de l'image. Il montra le résultat et Sara était scotchée à l'écran. Incroyable! Merci beaucoup d'nous avoir montré ça m'sieur. Il rit et repartit à son service. Regardez ça commandant! C'est nous! V'z'imaginez c'qu'on peut faire avec ça?! On pourrait faire des euh... des... photos d'leurs machines directement et les voir ici!? N'est-ce pas?! Peut-être comme ça Sara pourrait mieux retenir encore... Mais... Euh... mais c'est quoi un 'ordinateur'? Bon d'accord, ils n'étaient pas forcément mieux avancés.

Ils sortirent et entrèrent dans une boutique encore inimaginable pour Sara il y avait quelques heures... Non! J'dois rever! Il y avait tellement de choses partout pour les chocobos que Sara ne savait pas où regarder. Elle laissa d'abord Vilal prendre ce qui lui paressait utile et acheta de son côté deux autres chocolégumes blancs. Ils étaient rares et pas question d'en manquer en cas de besoin. C'était cher, mais elle avait assez pour prendre ça, elle prit aussi une tente. Il fallait être prêt s'ils avaient vraiment à dormir loin d'une ville un soir... Le monde était si vaste... elle ne l'imaginait pas mais depuis qu'ils avaient pris l'aéronef elle s'en était bien mieux rendu compte. Elle refit également son stock de chocolégumes communs. Il ne lui en restait vraiment pas beaucoup. Puis vint le moment où elle devait demander pour cette histoire d'appeau à chocobo: Uhm, on m'a parlé d'sifflets particuliers qui permettent d'appeler les chocobos de très loin... j'aim'rai qu'vous m'en vendiez un.

Le vendeur expliqua comment faire pour l'utiliser et Sara posa quelques autres questions, comme comment faire pour que se soit uniquement son Tio qui l'entende et qu'elle n'alerte pas tous les chocobos des environs... ça aurait été bien ennuyeux! Une fois qu'elles eut toutes les réponses et qu'elle fut satisfaite, elle passa à la caisse, Cet appeau était en fait un genre de petite instrument de musique... elle pouvait créer une mélodie en utilisant les différentes notes possibles et la jouer souvent à Tio. Lorsqu'il l'entendrait, il viendrait la rejoindre. Sara remercia le vendeur pour ses explications et sa patience et elle le paya, il ne pouvait pas lui faire un prix, mais elle se vit offrir un porte clé, qui s'accrochait à l'appeau. C'était un petit chocobo blanc, comme Tio. Il y en avait de toutes les couleurs, mais Sara préféra celui là. Et puis... de cette manière elle pourrait l'accrocher à son sac.

Vous avez b'zoin d'autre chose, commandant? Dans le cas où il n'avait rien d'autre à faire, ils pouvaient peut-être rentrer...

~~
Sara achète 2 chocolégumes blancs (pour 1000 gils), une tente (500 Gils) divers chocolégumes (« gratuits ») et un Appeau à Chocobo (« gratuit »).
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Mer 24 Sep - 21:38

~~

Sara et Vilal passent au niveau 8.
Vilal gagne 200 Gils et Sara 250 Gils.
~
Vilal achète 1 chocolégume blanc, 2 chocolégumes violets: -500 Gils.
Sara achète 2 chocolégumes blancs, 1 chocolégume de chaque sorte, un appeau à chocobo et 1 tente: -1500 Gils.

(Balance des Gils: Vilal: -300/ Sara: -1250)

~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Jeu 25 Sep - 12:17

Vilal
Compliqué comme appareil à utiliser ce GPS... et si Vilal avait rapidement compris le principe de la carte - y'avait à appuyer que sur trois boutons hein? - Sara s'en mêla et ça devenait déjà bien plus compliqué. Rien que trouver le menu pour chercher les photos, il était préférable de savoir lire l'écriture de Gaïa, et le chevalier en venait à se demander si ce ne serait pas une bonne idée que Sara apprenne à la lire finalement. Soupirant doucement, il se pinça l'arête du nez, franchement pas à l'aise à l'idée de devoir emmagasiner trop d'informations.

Lorsque le serveur les laissa, il n'écouta que d'une oreille distraite Sara s'extasier sur les possibilités de l'appareil avant qu'il ne sorte un carnet dans lequel il prenait des notes. Il chercha donc la petite icône pour prendre des photos d'abord et la dessina sur son carnet pour s'en souvenir, puis l'icône pour regarder les images. Concernant le câble, il savait que ça correspondait justement aux appareils bizarres qu'il avait vus la dernière fois qu'il était allé à Junon, aussi il s'empressa de noter le nom: ordinateur.

«Ce sont des appareils de ce monde, de ce que je sais, si l'on sait s'en servir, ils permettent d'accéder à des informations du monde entier. Une sorte de bibliothèque si tu préfères, adaptées à ce monde.» autrement dit, bizarre et magique si l'on pouvait résumer simplement! Comme les télévisions ou ces... photos. Il y en avait sur Héra aussi, mais d'une part, les appareils en question étaient très rares, tout le monde n'avait pas les moyens d'en avoir et la plupart du temps l'on passait plutôt par des artistes qui peignaient ou dessinaient les gens ou les lieux pour en garder un souvenir. Mais là, que ce soit aussi rapide et que ça soit visible dans une petite boîte, il n'en avait jamais vues en dehors de ces télévisions.

Enfin, il rangea son carnet et ils quittèrent l'hôtel le temps d'aller dans une boutique spécialisée dans les chocobos. Vilal se contenta de prendre quelques chocolégumes, car de toute manière, avec Tio, il avait presque la garantie qu'ils arrivent au moins au Fort Condor avant la nuit prochaine. Mais que Sara soit prévenante était malgré tout une bonne chose.
Il n'avait rien de plus à acheter cependant, aussi ils quittèrent la boutique et le chevalier leva les yeux au ciel pour regarder les étoiles. À cause de toutes les lumières de la ville, elles n'étaient pas très visibles et il trouvait cela dommage. C'était l'une des choses qu'il n'aimait pas sur ces mondes. Les étoiles étaient toujours un bon moyen de se repérer, mais d'un autre côté, depuis la fusion des mondes, il n'avait pas encore eu le temps d'apprendre la nouvelle carte du ciel.


«Rentrons. Nous avons une longue route à faire demain.» il était possible qu'elle ait encore envie de visiter la ville, mais honnêtement, il valait mieux qu'ils rentrent. Il retournait donc vers l'hôtel et une fois dans la chambre, Sara pourrait se rendre compte que la panière à linge avait disparu et que leurs bottes aussi n'étaient plus là. Le chevalier se déshabilla sans grande pudeur jusqu'à se diriger vers le placard de la chambre d'hôtel. Il y avait des pyjamas la plupart du temps, et il en prit un à sa taille, juste le bas, il ne faisait pas très froid. Il l'enfila donc par-dessus son caleçon et resta donc torse nu avant d'aller vers son lit, son épée toujours calée entre le matelas et le sommier au cas où.

La lampe de chevet était allumée, il avait laissé le GPS sur le petit bureau au cas où Sara ait envie de s'amuser avec, mais pour sa part, il attendait seulement qu'elle éteigne sa lampe pour qu'ils puissent dormir. Il ne ferait pas long feu, mais d'un autre côté, il n'avait jamais été le genre à avoir du mal à s'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Ven 26 Sep - 7:43

Sara
Si Vilal craignait avoir trop d'informations à traiter et retenir, Sara elle, était très motivée pour comprendre au moins la manière d'utiliser ce genre de machines. Elle savait de toute façon que pour ce qui était des mécanismes, elle n'y comprendrait rien, mais elle était fascinée par les applications qu'avaient ce genre d'appareils. Elle avait bien l'intention d'en savoir plus. A sa demande, Vilal lui expliqua ce qu'il savait au sujet des ordinateurs et bien sûr, Sara fut très intéressée à ce sujet.

Ils ne tardèrent pas à quitter le restaurant et à aller en ville: direction une boutique d'accessoires et de nourriture pour chocobos. Autant dire le magasin de prédilection pour quelqu'un comme Sara. Elle prit une collection de chocolégumes et un appeau à chocobo qui leur serait surement plus qu'utile sur un monde si peu accueillant pour son compagnon à plumes. Elle prit également une tente et ils sortirent du magasin. V'trouvez pas ça bizarre? Une ville entière consacrée aux chocobos et pourtant à côté d'ça, les auberges des autres villes ont même pas d'enclos pour les mettre...

Vilal avait aussi fait quelques achats pour le voyage. Sur le chemin du retour Sara remarqua une boutique où ils vendaient des livres... Oh!! tous ces livres? Sur Héra, on trouvait bien quelques ouvrages dans des boutiques parfois, mais ils étaient rares et Sara n'avait jamais vu autant de livres réunis à part dans la bibliothèque du château... pourtant il s'agissait bien d'une boutique car des gens payaient et repartaient avec les livres. Elle s'excusa auprès du commandant qui semblait pressé de rentrer et entra dans la librairie. Inutile de perdre du temps, surtout qu'elle ne comprendrait rien à ce qui était écrit, elle demanda donc directement à la vendeuse ce qu'elle voulait. Par chance, la Ferme des Chocobos était une endroit très touristique et elle trouva ce qu'elle voulait. Cela faisait pas mal de temps maintenant que la fusion avait eu lieue, les Gaïens avaient dû déjà éditer des livres sur les autres mondes. Pourtant elle ne ressortit pas avec un livre, mais une fiche... mais l'essentiel était dessus: les lettres et leurs équivalents.

Oh! C'quoi ces gribouillis?! Heureusement, qu'c'est que la façon d'écrire qu'est pas la même! Ça s'ra pas facile... mais j'aim'rai réussir à apprendre... Surtout s'ils restaient un peu... et puis ça servait toujours de connaître des langues étrangères. Désolée pour l'attente. On peut y aller. Dit-elle au commandant alors qu'ils reprenaient la route. Va falloir se refaire un peu d'Gils!

De retour à l'hôtel, Sara ne se préoccupa même pas des vêtements et de ses bottes qui avaient momentanément disparus... elle faisait confiance à ce qu'avait dit Vilal. Ils seraient là demain au moment de leur départ. Sara fut par contre beaucoup plus étonnée par le fait que Vilal se déshabilla pour aller chercher quelque chose dans le placard... Elle regarda avec curiosité ce qu'il y avait sur les étagères et remarqua un drôle de manteau. Une petite ceinture assortie... elle le prit dans les mains et pensant que c'était l'usage, elle imita Vilal et se changea. Enfin, dans la salle de bain pour sa part. Quels drôles de vêtements. Mais au moins c'était frais et ça sentait bon.

Lorsqu'elle ressortit, elle souhaita une bonne nuit au commandant et comme elle vit l'appareil toujours sur le bureau, elle s'en approcha... elle n'y toucha pas, il n'était pas à elle après tout. Mais elle regarda la boite et sortit sa fiche de son sac. Elle feuilleta le petit livre qu'il y avait avec l'appareil et remarqua qu'il y avait souvent de petits dessins. Mais ils étaient quand même difficiles à comprendre car ils ne ressemblaient à rien de connu. Quelques bâillements la remirent à l'ordre et elle allait bientôt rejoindre son lit. Elle garda encore sa fiche et essaya de mémoriser les premières lettres... ce n'était pas vraiment facile, car encore une fois, elles ne ressemblaient à rien qu'elle connaissait. uhhhm décidément... Mais ses paupières se faisaient bien lourdes, elle appuya sur le bouton pour éteindre la lumière électrique et se retourna en plaçant sa petite fiche sous son oreiller et il ne fallut pas deux minutes pour qu'elle s'endorme.

Le lendemain, elle ne remarqua même pas la lumière du soleil entrer dans la chambre, ce qui la réveillait en général. Elle dormait comme une souche et il ne fallait pas compter sur elle ce matin pour se réveiller d'elle même. Lorsqu'elle fut réveillée, la première chose à laquelle elle pensa était de savoir si ses vêtements seraient là... mais non. Bon c'était normal, des personnes n'allaient pas débarquer pour leur apporter des choses comme ça alors qu'ils ne savaient même pas si les occupants de la chambres dormaient ou non. Elle posa donc ses vêtements étranges de la nuit dans la salle de bain et repassa sa robe pour le moment. De toutes façons elle n'avait que ça. Mais elle était pressée de remettre un pantalon et une chemise, elle pensait que les robes ne lui allaient pas du tout.

Commandant Rannveig, j'pensais... Et not' linge, faut aller le récupérer quelqu'part? Par contre... J'crois qu'j'vais aller manger, j'ai très faim! Pas vous? Et après bien sur viendrait le moment d'aller voir si Tio allait bien. Et de tout ranger pour partir. Mais Sara ne savait pas du tout par où aller... si elle avait été seule, elle aurait demandé son chemin. Mais ce n'était pas le cas, tout comme ce n'était pas à elle de décider de ça. Elle se tourna donc vers Vilal, une nouvelle fois: Eh... par où on va? Vot' machin là, il va nous aider à trouver not' chemin?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Ven 26 Sep - 11:53

Vilal
La curiosité de Sara était tout de même surprenante, mais elle pourrait vraiment leur être utile par la suite. Mine de rien, le fait qu'elle s'intéresse ainsi à l'écriture de ce monde pouvait leur être plus que favorable. Vilal savait lire, oui, sur Héra. Mais il n'était tout de même pas le genre à se plonger dans les bouquins par plaisir. Au contraire même, il n'aimait pas ça du tout et n'avait appris que parce que c'était indispensable pour être un Brutos. Enfin, indispensable seulement pour être gradé en fait.

Il laissa donc la jeune femme prendre ce qu'il lui fallait pour lire, puis ils rentrèrent à l'hôtel où il se coucha rapidement. Sara de son côté avait également pris des vêtements dans la penderie avant de s'installer au bureau pour essayer d'apprendre à utiliser le GPS visiblement - ou apprendre l'alphabet tout simplement.

Le lendemain matin, il fut levé bien avant la jeune femme, il trouva le panier de linge propre devant la porte et profita donc du sommeil de la jeune femme pour tout ranger soigneusement. Il astiqua aussi son armure avec douceur, puis laissa les affaires de Sara sur son lit à lui, mais dans un geste machinal, il avait ramené sa couverture par-dessus pour pouvoir s'asseoir et s'habiller.

Lorsque la demoiselle se leva, elle cherchait donc leurs affaires partout, aussi il regarda autour de lui en se demandant où il avait bien pu les mettre avant de s'en souvenir et se lever pour dégager la couverture

«Nos vêtements nous attendaient simplement devant la porte ce matin. J'ai fait le tri entre tes affaires et les miennes. Tiens.» il prit délicatement les vêtements de Sara avant de les lui rendre, puis il montra le bureau où il avait mis ses bottes désormais propres et cirées.

«As-tu encore des courses à faire avant que nous partions? L'hôtel offre généralement le petit déjeuner.» il était prêt de son côté. Il avait évidemment enfilé son armure comme toujours, car même s'ils seraient sur le dos de Tio jusqu'à la mine, une fois à l'intérieur, les risques d'être attaqués par un monstre seraient assez grands, et il valait donc mieux prévoir à l'avance la tenue adéquate. Ils descendirent donc pour aller prendre un petit déjeuner, pas aussi bon que sur Héra, les produits n'étaient pas les mêmes on va dire, certains étaient plus artificiels comme la confiture ou des espèces de pâte au chocolat. Mais comme à son habitude, Vilal restait simple: un café, du pain et du beurre avec un jus d'orange pour les vitamines. Le principal n'était pas le goût, mais d'avoir tous les nutriments nécessaires pour la journée.

Il repensait un peu à ce que Sara avait dit concernant les enclos à chocobos des autres villes. Malheureusement, cet endroit était une exception sur tout Gaïa. Les hommes ici n'utilisaient que très peu les chocobos pour se déplacer contrairement à Héra! Ici, les chocobos étaient surtout un divertissement, ils étaient utilisés pour les courses ou pour amuser la galerie, mais très peu pour des choses vraiment utiles. Dans les villes, on se déplaçait avec des motos, des avions, des buggy aussi.. mais pas les chocobos.

«Nous irons à pied jusqu'au marais, cela évitera de trop fatiguer Tio, car une fois là bas, il faudra qu'il court vite. Ce marais est réputé très dangereux car il abrite un serpent géant. Donc nous économiserons ses forces pour qu'il puisse aller rapidement jusqu'à la grotte et ensuite traverser les montagnes comme bon lui semblera.» il regarda son GPS, se souvenant de la question de la jeune femme sur le trajet

«J'ai pu me repérer sur la route à prendre pour rejoindre le marais. Ensuite, l'entrée de la mine sera visible de loin, nous n'aurons pas trop besoin de cet appareil.» peut être juste histoire d'être sur de partir dans la bonne direction au départ, mais sans plus. Le marais n'était vraiment pas loin de cette ville.

Ils finirent leur petit déjeuner et allèrent donc voir Tio. Il laissait Sara le préparer à sa guise avant de les guider jusqu'à la sortie de la ville. Un peu de marche donc, tant que le chocobo était à leurs côtés, les monstres devaient les laisser tranquilles... ce serait une fois à la mine que ce serait plus compliqué.
=======================
Direction: la mine de mythril
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Sam 27 Sep - 22:26

~~
Sara gagne 50 Gils et Vilal 100 Gils.
~~

mini flèche Tous deux se dirigent vers la Mine de Mythril
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toi qui aime les plumes !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Toi qui aime les plumes !
» A vos plumes !! (Ecriture)
» artistes, illustrateur(trices) , peintres qu'on aime
» DDP, je t'aime moi non plus !
» Souffleur-alcolique lvl 17 n'aime pas l'alcool )-:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Midgar :: Ferme des Chocobos-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives