Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Toi qui aime les plumes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Mar 15 Juil - 9:56

================================
Wynonah et Cait Sith passent au niveau 12
================================

Rapidement, et ce, même si c'était pas trop sa destination, l'hélicoptère s'envola sous les vociférations d'un abruti visiblement persuadé que toutes les femmes un tant soit peu jolies pouvaient faire partie du harem de Don Cornéo. Les données concernant Héméra n'étaient pas encore totalement complètes, aussi dans un premier temps, ils cherchèrent à bifurquer par l'Est afin de gagner Dol plus rapidement, seulement quelque chose attira l'attention du pilote qui plissa les yeux

«C'est quoi ça?»
- «On dirait des oiseaux, mais ils sont énormes!»
- «Je vais les contourner...»
- léger changement de cap qui ferait donc un petit détour, mais rien de trop méchant si ce n'est qu'ils filaient à présent vers Héra plutôt que Dol. Sauf que le nuage "d'oiseaux" semblait persister à les suivre, et rapidement l'un d'entre eux se montra bien plus gros que les autres!

D'un blanc majestueux, le dragon fonçait droit vers l'hélicoptère, un individu semblait se tenir perché sur son dos, de longs cheveux gris et un accoutrement assez... particulier?
«Bordel!! C'est pas le fameux Kuja?»
- «Si.. on est qu'un hélico de transport, on n'a pas l'armement pour le repousser!»
- «Accélère!»
- le moteur se mit à vrombir alors qu'il mettait les gaz, mais Kuja tendit la main et envoya une boule de feu sur le flanc de l'appareil, ce qui ouvrit la porte dans une violente secousse qui fit basculer la grosse peluche mog en plein sur Wynonah qui se retrouva alors projetée à l'extérieur lorsque l'appareil tenta de se stabiliser...

«Merde!! Envoie l'échelle!!»
- «Elle pourra pas l'attraper pendant sa chute!!»
- «Mais fais quelque ch...»

«KWOAAAAAAAAAAH!!!»
- des chocobos... de toutes les couleurs, mais surtout des blancs et des dorés foncèrent droit sur Kuja... percutant le dragon de plein fouet, lui donnant des coups de bec et de griffes pour l'obliger à reculer. L'ancien génome écarquilla les yeux devant le comportement de ces stupides volatiles et pesta en voyant qu'il venait de perdre une occasion de mettre la main sur une technologie intéressante! Mais il fut contraint de faire demi-tour, submergé par le nombre de chocobos qui s'interposaient entre lui et l'hélicoptère...

L'un d'entre fit une manœuvre en piqué pour foncer vers Wynonah qui tombait toujours, celui-ci la rattrapa de justesse mais une étrange distorsion se produisit qui effraya le volatile, il avait réussi à freiner la chute de la demoiselle, mais en se cabrant pour éviter la distorsion, il la refit tomber et la jeune femme disparut sans laisser de traces... elle se retrouvait alors dans un étrange endroit aux parois cristallines, une femme était en train de combattre un Behemoth gigantesque avec une autre aux oreilles de lapin.. quoi que cette dernière semblait en bien mauvaise posture. Comment Wynonah avait pu entrer dans le temple sans l'orbe de la foudre? Mystère... parfois, il vaut mieux ne pas chercher à savoir...

«Elle est où??? Elle a disparu?»
- «Je ne la vois nulle part, ni sur le radar ni en visuel»
- «Il faut qu'on s'en aille! Les chocobos semblent vouloir nous attaquer maintenant, on n'a pas le temps de la chercher...»
- il se tourna alors vers Cait Sith, son casque empêchait de voir son regard triste - «je suis désolé pour votre amie...» - ils bifurquèrent rapidement pour foncer à nouveau vers Dol, essayant d'éviter la colère des chocobos qui n'avaient pas du tout apprécié tout ce monde sur leur territoire... direction la BGU, donc.

=======================
Wynonah est envoyée vers Pinnacles Rock
Cait Sith va vers la BGU



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Dim 14 Sep - 21:56

Vilal et Sara viennent de Kalm.
~

Sara
Après une fête de la chasse riche en enseignements et en découvertes, Sara et Vilal étaient enfin arrivés à Gaïa. Le reste de voyage était encore flou aux yeux de la demoiselle et elle avait débarqué dans la ville de Kalm, comme si elle voyageait dans une autre dimension. Ici, pas de bougies ou de lampes à huile, pas de calèches et de chocobos en ville, encore moins de dragons... même pas de taxairs qui lui avaient déjà fait faire un grand bon dans l'univers des « nouvelles technologies » (nouvelles pour elle)... mais des voitures, des motos et de l'électricité... Autant dire que son étonnement avait été grand! Sara n'avait aucune idée de ce qu'avait été la vie ici avant la fusion, énergie Mako ou je ne sais quoi d'autres, maintenant les choses fonctionnaient avec de l'électricité et surement autre chose. Enfin, à part si ces grondements qu'elle entendait avec les véhicules locaux étaient du tonnerre... S'il avait été vraiment très patient et avait expliqué toutes ces choses à Sara, Vilal ne l'avait pas vraiment prévenue qu'elle allait voir tout ça ici. Et c'est donc sans vraiment s'y attendre qu'elle et Tio s'étaient retrouvé face à la réalité de ce nouveau monde...

Vilal avait donc proposé qu'ils aillent à un endroit qui serait surement plus approprié, appelé la Ferme aux Chocobos. Le commandant expliqua que leur but n'était pas du tout Kalm et qu'ils allaient vers Junon. Bien sur ces endroits ne disaient rien à Sara, mais elle verrait bien.

Elle regarda autour d'elle tout en marchant et en tenant bien les rênes de Tio pour qu'il ne s'éloigne pas. Vilal parla d'un marrais. Sara se souvint du marais des Kwes, mais surtout de l'odeur nauséabonde qu'il y avait rien qu'à passer à distance. Elle fit une grimace. Mais s'il fallait passer par là, elle n'y verrait pas plus d'inconvénients majeur. Y faut c'qui faut! Elle se contenta donc d'acquiescer et continua de suivre le commandant, ne cherchant pas vraiment à se repérer; vue qu'ils n'allait pas rester. Elle vit une fontaine défoncée, des affiches étranges placardées sur les murs, des caisses entassées dans des coins de rue. Bon au moins pour les caisses, ça ressemblait bien à ce qu'elle avait l'habitude de voir à Héra. Par contre, aucun marché et ça c'était la grande différence, le commandant lui expliqua qu'il y avait des jours précis pour les marchés... pas pratique pensa-t-elle. D'ailleurs à voir des pancartes sur les bâtiments que lui montrait Vilal, elle se demanda aussi comment les gens qui ne savent pas lire faisaient.

Enfin, selon toutes vraisemblances, ils allaient pouvoir acheter des chocolégumes blancs ainsi que diverses choses pour Tio qui leur seraient surement très utiles pour la suite à cette Ferme. Lorsqu'ils arrivèrent enfin à la sortie de la ville, Vilal laissa Sara monter sur le dos d'un Tio qui n'était pas mécontent de sortir enfin de cet enfer de lumière artificielle et de bruits de moteurs. La vapeur faisait aussi son bruit, mais ça n'avait rien à voir avec ça... Allez Tio, en avant. Sara donna un léger coup avec ses jambes sur les flancs de Tio et c'était parti. Ils filèrent donc à bonne allure et bientôt la lumière du jour refit son apparition. Étrange phénomène, tout de même. Mais il y avait la même chose sur leur monde. Tio semblait très heureux de pouvoir courir dans les plaines à nouveau; même avec deux cavaliers sur le dos.

Ils arrivèrent bientôt à proximité de la ferme et Sara s'exclama en voyant ce charmant village. Oh! On dirait qu'y'en a qu'pour les chocobos par ici! En fait, une véritable ville avec tout ce qui tournait autour du chocobo?! Sara n’arrêta même pas Tio avant d'être totalement en ville tellement les chocobos semblaient bienvenus. Elle descendit et regarda Vilal entre deux coups d’œil à droite et à gauche: C'sur qu'on est mieux ici! Oh! R'gardez là bas!!! Sara montra du doigt une boutique d'où sortaient un couple. Une femme portaient un T-shirt jaune avec un gros bec et des yeux de chocobos et à ses côtés un homme portait un T-shirt vert avec un groupe de chocobos multicolore qui courraient... Ils arrivaient à proximité, si bien que Sara entendit un bout de leur conversation. Il allait y avoir une course de chocobo... Lorsqu'ils furent un peu éloignés, Sara commenta. Ohhh! J'aim'rai trop voir ça! mais un homme arriva bientôt derrière elle:

C'est un joli chocobo que vous avez là. Vous pouvez participer à la prochaine course, si vous voulez. Les courses ont eu du succès aujourd'hui, une autre ne va pas tarder à commencer! Il y a une gemme à gagner, des gils et bien d'autres choses encore! Sara se retourna et regarda Vilal, puis l'homme en pointant son index vers elle Moi?! La jeune dresseuse regarda Vilal les sourcils légèrement froncés. Ça v'dit, commandant? On a quelqu'chose d'particulier à faire? Inutile de dire que Sara était emballée à cette idée! Elle n'avait jamais participé à ce genre d'évènements. Elle insisterait un peu si Vilal n'était pas d'accord, au moins pour y participer seule! Plus de courbatures, plus de douleurs, de bleus ou de griffures... qu'un paradis de chocobos! Mais le commandant aurait le dernier mot, de toutes façons; elle en avait conscience.

L'homme les regarda, sourcils levés, Sara l'appelait commandant, mais... tout clochait en fait: elle lui parlait de manière totalement décontractée, voire même familière à coté de ses 'commandants' et du vouvoiement et en plus, il fallait dire qu'ils n'avaient rien des militaires de Gaïa, ils avaient surement plus l'air de deux baroudeurs étranges... bon, avec un joli chocobo, ça c'était sur!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Lun 15 Sep - 9:19

Vilal
Le trajet jusqu'à la Ferme Chocobos s'était plutôt bien passé, et petit à petit, alors que les maisons se dessinaient à l'horizon, le soleil déclinait aussi pour de bon. Cependant, c'était encore la journée et l'animation de la ville était toujours à son comble! Les deux jeunes gens pouvaient rester sur le dos de Tio sans problème, par ici, il n'y avait presque pas de voiture ou autres véhicules bruyants. La plupart des gens se déplaçaient sur leurs montures, ou au pire des cas, on leur avait aménagé des carrioles qu'ils tiraient vaillamment pour transporter plusieurs personnes à la fois.

Malgré tout, on voyait bien la technologie des lieux, des lampadaires, des néons en tout genre sur les façades, et de nombreux bâtiments plutôt modernes bien que l'effigie des chocobos se voit absolument partout! Des boutiques vendaient des t-shirts, des tasses, des montres et autres objets à l'effigie de ces volatiles, une télévision retransmettait les images de la dernière course de la journée où l'on voyait un chocobo noir l'emporter avec sa cavalière aux cheveux roses - roses? - et Sara semblait plus qu'intéressée par une telle chose.

«Ne crains-tu pas que Tio ne soit trop fatigué pour cela?» demanda t'il lorsqu'on proposa à Sara de participer. Mais visiblement, elle semblait emballée, bien que le chevalier ne l'était pas plus que ça. Il n'était pas suffisamment habitué à monter sur un chocobo pour se sentir à l'aise dans une telle course, aussi il descendit simplement avant de se souvenir qu'ils avaient quand même besoin d'argent pour acheter des chocolégumes

«Est-il possible de simplement parier sur la course?» l'homme qui s'était approché d'eux approuva
«Oui bien sur! Venez, les inscriptions c'est par là...» il fit signe aux deux soldats de le suivre, il y avait effectivement deux stands, un pour s'inscrire et un pour parier. Évidemment, Vilal paria sur Tio. Autant pour le cavalier, il y avait plusieurs lots à remporter, mais pour les parieurs, seulement des gils. Ça lui convenait très bien pour sa part. Il laissait donc Sara s'inscrire de son côté avant de revenir vers elle, les règles étaient inscrites dans tous les alphabets d'Héméra, donc elle avait pu les lire avec attention, bien que cela ne plaisait pas trop à Vilal.

«Hum... tu feras attention tout de même. Il ne faudrait pas que Tio soit blessé par un obstacle.» en attendant que la course commence, la dernière de la journée, le chevalier se dirigea vers l'un des énormes enclos à chocobos. Il y en avait de toutes les couleurs, et il s'appuya simplement sur la barrière en regardant avec intérêt toutes les créatures présentes. Inutile de dire qu'il aimait bien cet endroit, même s'il se refuserait à le reconnaître.
=========================

Sara s'inscrit à la course de chocobos
Vilal ne fait que parier
(justification rp des gains en gils que je récupérerais en postant pendant la course, rien de plus ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Lun 15 Sep - 10:39

Évènement!
Qui dit Ferme de chocobos, dit forcément chocobos! Entrez donc dans cette course qui a pour but d'augmenter la popularité du village et d'attirer les touristes.

Inscriptions: auprès de ChocoBilly au ranch.

Règles du jeu: choisissez un chocobo de la couleur de votre choix (jaune, bleu, vert, rouge, noir ou violet, la couleur n'aura aucune incidence sur le résultat) et rendez-vous à la ligne de départ! La course se fera en un large cercle autour du village mais des obstacles se dresseront sur votre route (troncs d'arbres renversés, mares, nids de poule etc.) à chaque poste, le MJ vous donnera un ou plusieurs obstacles à franchir (il est possible aussi que vous n'en ayez pas, ce sera déterminé aléatoirement), la quantité d'obstacles déterminera votre position dans la course! Celle-ci se fera en cinq tours:
De 0 à 2 obstacles franchis: 1er
Pour 3 obstacles franchis: 2ème
Pour 4 obstacles franchis: 3ème
Pour 5 obstacles franchis: classement aléatoire selon le nombre de participants.

Gains:
1er: 1 gemme au choix du niveau maximal que le joueur peut obtenir
2ème: 500 gils
3ème: une super potion
Au delà: une potion pour la participation.

Bonne chance! N'hésitez pas à m'envoyer un mp si vous souhaitez participer et si vous avez des questions!



=========^.^=========

La voix est libre pour Sara et Tio !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Lun 15 Sep - 19:01

Sara
En ce début d'une soirée mémorable quelles que soient les expériences; les réussites ou déceptions. Entre les vêtements peints avec des chocobos et les gens qu'il y avait partout , Sara n'avait pas encore vu les écrans qui passaient des images des courses précédentes. Il ne fallait pas trop s'en étonner, hein? D'ailleurs pour ce qui était des lumières artificielles, Sara n'y faisait même plus attention. Elle semblait vite s'être habituée. Et d'ailleurs en était même assez contente vue que même si le soleil était près de se coucher il faisait ici encore presque comme en plein jour. En fait tout ça avait de quoi rendre la pauvre Sara complètement marteau! Un homme semblait impressionné par Tio et vint à la rencontre de Sara et Vilal pour savoir s'ils participeraient à la course. Sara était bien évidemment très enthousiaste, mais Vilal, lui semblait inquiet... ou alors il faisait sa mauvaise tête, à voir:

Mais non! J'pense qu'pendant l'voyage il est resté trop immobile! V'z'avez vu comme il a couru vite jusqu'ici?! Y sont capable d'courir longtemps comme ça! Pas moyen! Le commandant ne participerait pas... C'vraiment dommage! Mais bon Sara ne s'en vexa pas tellement et elle suivit l'homme vers les stands: celui des paris pour Vilal et d'inscription pour Sara et Tio! C'est là... à ce moment précis que Sara vit pour la première fois cet écran où bougeaient une magnifique jeune femme aux cheveux rose, sur un superbe chocobo noir. Elle fut d'abord frappée par sa beauté... mais quelque chose n'allait pas. Pourquoi c'était enfermé dans une boite?  

Elle dit vite bonjour à la personne derrière le comptoir avant de s'approcher et presque à se hisser sur le comptoir pour voir derrière la petite plaque où bougeait la jeune femme. Mais il n'y avait rien derrière: Mademoiselle?! Que faites vous?! Elle montra l'écran du doigt: C'est quoi c'truc?! « Une télé » avait répondu le jeune homme... Té-lé, v'dites? C'est d'la magie?! Euh, v'savez...  j'viens d'Héra, j'jamais vu ça! Hooo! C'qu'elle est belle! Le jeune homme n'avait plus vraiment fait attention à la remarque sur la télévision et ajouta une dose de compliments sur la jolie jeune femme. Elle s'appelait Cixi et avait remportée la course précédente... Sara ne comprendrait pas cette histoire de télé de toute façon et ça ne faisait pas peur comme les voiture... et de toute façons, il y avait deux façons de réagir à toutes ces nouvelles choses: se cacher et refuser de s'y faire et accepter les choses comme elles étaient et aller de l'avant. Inutile de dire quelle option avait choisi Sara, si? Elle préféra donc se concentrer sur le règlement de la course que le jeune homme venait de lui donner: Ah ouf! C'écrit en une langue que je comprends! Merci! Après la lecture, Sara regarda Vilal qui arrivait, il avait déjà terminé, vue qu'elle avait passé un bon moment à regarder ce drôle de bidule appelé « télévision ».

V'z'allez pas vous ennuyer juste à r'garder, commandant? Et V'z'inquiétez pas! Tio ne va pas se blesser... j'y tiens v'savez?! Et puis... moi aussi j'ferai attention. On fera de notre mieux. J'espère pas v'décevoir. Même si ça'a pas l'air d'vous intéresser... pensa-t-elle.

Puis ils se séparèrent. Suivez moi... Sara c'est bien ça? C'est par là! Sara et Tio ne tardèrent pas à être sur la ligne de départ. Sara regarda les autres concurrents et flatta Tio: Allez mon grand! On peut le faire! Courage! Et surtout, amusons nous! Le commandant nous regarde, faut qu'on soit à la hauteur!

Sara pouvait voir le commandant depuis la ligne de départ, elle lui fit un petit salut, bien qui fut un peu déformé, vue qu'elle était à dos de chocobo. Et c'était parti pour la course! Pour le moment tout allait bien et Tio s'en sortait à merveille. Sara était tellement excitée qu'elle avait des papillons dans le ventre. Ses mains tremblaient un peu et elle gardait bien les deux yeux sur la piste devant. La nuit était tombée et pourtant il faisait aussi clair que le jour. C'était important de rester assez éloigné des autres chocobos, afin d'éviter la poussière et les potentiels sur-accidents. Quel dommage que Vilal n'ait pas participé. Ne le regretterait-il pas, au fond, lui qui aimait les chocobos? Mais peut-être qu'un jour quand il serait plus habitué à Tio, il se laisserait tenter? C'était peut-être une bonne chose de les laisser tous les deux de temps en temps. Vilal semblait vraiment plus détendu après son entrainement avec Tio.

Enfin, Sara tenait fermement les rênes de Tio et regardait bien loin devant elle afin de voir si un obstacle survenait. Le premier tour était quasiment terminé et elle espérait que le deuxième se passe aussi bien. Elle n'avait pas l'habitude de participer à des courses, mais elle était habituée à dresser ses chocobos et elle avait confiance en elle et en Tio. Si des accidents arrivaient, elle ne remettrait pas ça en doute. Parfois on a de la chance, parfois pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Mar 16 Sep - 9:29

Vilal
Ah la télévision... honnêtement, Vilal avait renoncé à comprendre ce genre de choses. On avait juste essayé de lui expliquer que c'était un peu comme des photos qu'on mettait dans cette boîte et qui défilaient à toute vitesse, mais il n'avait jamais vraiment compris de quoi il retournait. Trop compliqué à ses yeux et trop surréaliste surtout. Finalement, il avait juste admis le fait qu'il n'y avait pas de vraies personnes à l'intérieur et que ce n'était que des images, un peu comme quand on projette de l'ombre sur un mur qui prend la forme de ses doigts et de ses mains pour amuser les enfants.

Il avait donc parié sur Tio et se tourna vers Sara pour l'accompagner jusqu'à la ligne de départ. S'il allait s'ennuyer?

«Je n'ai pas suffisamment d'expérience dans la monte de chocobos pour prendre le risque de me blesser dans ce genre de courses. Surtout, fais attention, regarde bien autour de toi avant de prendre une direction afin d'éviter les pièges ou les manigances de tes adversaires.» mine de rien, ce serait un bon exercice pour elle, ça l'inciterait à s'habituer à regarder autour d'elle en permanence, d'être toujours sur le qui-vive... quoi qu'en fait elle risquait de voir ça comme un jeu de son côté, mais pour quelqu'un comme lui, il était évident qu'il verrait ça davantage comme un exercice.  

Il alla s'installer dans les gradins, là où il pourrait voir entièrement la course en toute tranquillité. Évidemment, il ne serait pas le genre à hurler à pleins poumons pour l'encourager, mais il la regarderait malgré tout dans les moindres détails. Il y avait un écran géant un peu plus haut, les images montraient à cet instant chaque chocobo en annonçant le nom du cavalier et de sa monture, puis ce fut le top départ!

La jeune femme filait déjà à toute vitesse, les bras croisés, Vilal plissa légèrement les yeux en se disant que peut être elle aurait du partir plus prudemment pour économiser les forces de Tio, mais finalement, la jeune femme connaissait mieux sa monture que lui et peut être qu'elle connaissait bien son seuil de résistance. Elle prenait déjà la tête alors que d'autres derrière elle se rentraient dedans et perdaient de précieuses secondes. Bon, au moins déjà, avec son départ rapide, elle avait évité le carambolage, à voir si elle parviendrait encore à maintenir le cap!

Une femme s'était assise à côté de lui, pas le genre aguicheuse ni rien, malgré tout, elle semblait jeter des coups d'œil de temps en temps vers lui, essayant parfois de lui faire la conversation sans grand succès. D'un autre côté, on ne pouvait pas dire que Vilal était du genre très loquace.
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Mar 16 Sep - 9:57

=========^.^=========

C'est le printemps sur la piste, les arbustes se mettent à pousser ! Malheureusement ils surgissent du sol comme des pieux juste sous le bec de Tio !

=========^.^=========
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Mar 16 Sep - 12:36

Sara
Vilal avait expliqué ne pas avoir assez d'expérience et Sara avait bon espoir qu'il en ait un jour un peu plus. Peut-être qu'ils pourraient alors revenir et faire la course tous les deux cette fois?! Enfin... ça c'était autre chose. Peu importait pour le moment. Sara avait bien écouté les conseils de son commandant et était partie pour une course qui s'annonçait très amusante, bien sur qu'elle prenait ça comme un jeu, mais pour elle, même dans un jeu on pouvait apprendre des choses importantes et elle prenait tout ça très au sérieux.

La course avait bien commencé pour Sara et Tio. Un joli grand tour sans le moindre obstacle, enfin peut-être qu'il y en avait eu, mais c'était derrière! Sara avait sans doute bien fait de pousser Tio à aller vite dès le début. Mais les choses allaient se corser ce tour-ci. Sara regardait au loin quand elle vit des arbres étranges sortir de terre, sans vraiment comprendre ce dont il s'agissait, elle freina un peu Tio. Ho hoo!! une drôle de plantes verte sortaient de terre juste devant eux... Sara donna une impulsion et Tio sauta juste avant de l'atteindre. Mais alors qu'ils arrivaient à nouveau à terre, une autre poussait. Ahhh~~ Sara tira sur les rênes du côté droit et Tio contourna l'obstacle.

Sara était bien trop concentrée pour regarder où en étaient les autres. Les sourcils froncés, le visage rouge, elle se mit à bougonner sur sa monture: Mais qui c'est qui'a eu une idée pareille! C'dangereux! Et ce n'était pas fini! Alors que d'autres de ces plantes tordues sortaient de terre, Tio battit des ailes pour les survoler! Bon, il ne vola que quatre, cinq mètres tout au plus... De toute façon, le temps de s'envoler et de se poser, les autres s'ils restaient au sol sans obstacles étaient bien plus rapides. D'ailleurs, Sara ne tarda pas à voir un des concurrents passer devant. C'bien Tio! Courage! J'sais pas comment il a fait s'lui là... mais on a encore une chance!

Sara se pencha sur Tio pour adopter une position un peu plus adéquate pour aller plus vite. Mais elle espérait qu'elle pourrait contourner les autres obstacles! Une chose était sure... ceux-là n'étaient pas naturels! Une sorte de magie peut-être..? Où avait-on vu des arbres pousser aussi vite!? Ou alors ils avaient de drôles de plantes sur Gaïa. C'vicieux quand même! Alleeeez! On doit gagner pour l'commandant! J'suis sure qu'il a parié sur toi, Tio! Confiante la Sara...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Mar 16 Sep - 17:10

Vilal
Difficile d'ignorer la jeune femme à côté de lui, elle semblait avoir envie de lui poser pas mal de questions le concernant, et si le chevalier n'était pas sociable pour un sou, il demeurait poli et ne voyait jamais d'inconvénient à répondre - Sara en savait quelque chose, mais on ne pouvait pas dire que ses réponses étaient palpitantes.
«Vous êtes du coin?»
«Non»
«Ah? Vous venez d'où?»
«De Héra, à Alexandrie»
«Oooh! L'un de ces fameux nouveaux mondes?»
«Pour vous, oui. Pour moi non.»
«Et vous comptez rester longtemps par ici?»
«Non»
«Vous êtes marié?»
«Non»
mais malgré tous ses efforts, la dame n'arrivait pas à inciter le chevalier à la regarder ou à développer ses réponses. Il allait systématiquement à l'essentiel si bien qu'elle finit par renoncer alors que Vilal n'avait pas quitté un seul instant la course des yeux.

Sara avait été prise dans un drôle de piège, elle n'était pas la seule d'ailleurs, mais voilà que des arbres sortaient de nulle part et empêchait Tio de passer à plusieurs reprises. Les mains du chevalier se crispèrent un peu alors qu'il la voyait garder son sang froid et tenter d'esquiver tant bien que mal, allant même jusqu'à décoller pour passer par-dessus un arbre rebelle

«Vous avez parié sur ce chocobo?»
«Oui»
heureusement qu'il ne la regardait pas, car il aurait pu voir l'intense frustration de cette femme qui se décida à se lever et à aller s'asseoir ailleurs en pensant probablement qu'il n'était qu'un goujat! De son côté, il ne repérait même pas qu'elle était partie, ni que ça rigolait derrière lui bien qu'on ne se moquait pas spécialement de lui mais plutôt de cette femme qui aurait pu se rendre compte plus tôt qu'elle ne l'intéressait pas.

Sara avait été doublée, mais elle s'était déjà remise en position pour rattraper celui qui l'avait dépassée, la persévérance était l'un de ses atouts après tout..
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Mar 16 Sep - 17:59

=========^.^=========

Attention attention ! Des Lévrikon se mettent à traverser la piste n'importe comment. En long, en large, en travers... et en plus ils n'ont pas l'air de bonne humeur...!

=========^.^=========
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Mar 16 Sep - 20:30

Sara
Oh nooon!!! On pouvait surement l'entendre de loin celui là! Il semblait que le vent avait tourné pour de bon pour la pauvre Sara et pour Tio. A peine sortis d'un slalom entre des plantes récalcitrantes, ils se retrouvaient devant une débandade de grands oiseaux bizarres! Pas moyen d'échapper à la gêne occasionnée. Les monstres couraient comme des fous dans tous les sens. Heureusement Sara n'était pas la seule à en pâtir. Elle entendait les autres concurrents se plaindre de leur côtés et tous les chocobos kwasser dans une grande confusion. Tio kwassa aussi à plusieurs reprises mais Sara réussit à le calmer. Heureusement pour eux, Tio et Sara n'étaient pas inconnus l'un à l'autre. Il était surement bien plus difficile aux autres concurrents de rassurer leurs chocobos.

Une de ces vilaines tête de piafs déboulées de nulle part venait de passer juste devant Tio qui avait du s'arrêter sec pour échapper à une dangereuse collision! Pas moyen de l'éviter ni de passer par les airs cette fois. Sara s'accrocha à son énorme et puissant cou pour ne pas tomber comme elle avait fait à l'entrainement, à la Porte Sud. Un fois la bête sortie de la piste Sara faisait repartir Tio. On dirait que le groupe de monstre avait fini par se disperser pour de bon. Plus qu'à espérer qu'elles ne refassent pas surface plus tard dans la course.

Pas facile finalement cette course dont le but semblait être d'envoyer le maximum d'obstacles sur les coureurs. Mais Sara n'avait pas le temps de se plaindre, ni de se lamenter! D'ailleurs ce n'était pas du tout son genre. Il fallait aller de l'avant. Elle ne voyait toujours qu'un seul concurrent devant... elle avait donc encore ses chances! Mais au prochain obstacle... il serait facile à son poursuivant de la dépasser. Car elle n'avait plus beaucoup d'avance sur lui.

Allez Tio! En avant! Pas question d'faire perdre d'l'argent au commandant! On en a b'soin pour l'voyage! Sara n'abandonnerait pas avant d'avoir franchi la ligne d'arrivée! Elle continuait son chemin. Guettant le prochain obstacle avec un regard rempli de détermination...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Mer 17 Sep - 10:43

Vilal
Maintenant que la jeune femme était partie, Vilal avait l'impression que c'était plus calme autour de lui. Il s'était légèrement penché en avant, les coudes sur les genoux et les mains jointes devant sa bouche avec une mine concentrée. Sara s'en sortait plutôt bien, mais elle n'avait guère de chance. Les obstacles semblaient se ruer sur elle comme des loups sur une proie, et heureusement que Tio était un bon chocobo, il esquivait souplement les obstacles mais malheureusement, ça lui faisait perdre quand même du temps.

Au final, il ne s'intéressait pas spécialement à la victoire ou non de Sara, visiblement, il pouvait récupérer des gils du moment qu'elle était dans les trois premiers donc ce n'était pas comme si cela avait de l'importance. Non, ce qui comptait surtout, c'était qu'elle s'en sorte sans dommage.
Après les arbres qui poussaient comme des champignons, voilà que des espèces d'autruches sortaient de nulle part pour s'en prendre aux chocobos! Le chevalier pouvait entendre les spectateurs hurler au scandale, que c'était de la triche alors que Tio essaya de les contourner bravement encore et Sara manqua de peu de passer par-dessus sa monture lorsqu'il freina brusquement pour éviter une collision.

Vilal avait serré ses mains l'une dans l'autre en sentant une pointe d'accélération de son rythme cardiaque face à l'appréhension qu'elle ne soit blessée, mais non, elle était restée bien accrochée sur son chocobo et repartait déjà de plus belle. Elle avait pris beaucoup de retard, il valait mieux éviter qu'elle n'ait d'autres obstacles devant elle si elle voulait gagner à présent. Sinon tant pis, il fallait quand même espérer qu'elle ait une bonne place, sinon il ne doutait pas qu'elle en serait déçue.
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Mer 17 Sep - 14:45

=========^.^=========

Un imbécile vient d'ouvrir les vannes d'une citerne d'huile de ghysal ! Tout se déverse sur la piste. Attention, ça glisse !

=========^.^=========

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Mer 17 Sep - 21:41

Sara
On appelait ça comment encore? La loi des séries?! Des arbres magiques qui vous poussaient sous le nez, de gros oiseaux qui semblaient pris de folie et maintenant quoi...? Sara avait fini son troisième tour et gardait à gros efforts sa deuxième place. Le premier avait déjà quelques bons mètres d'avance et Sara perdit tout espoir de le rattraper quand elle ressentit une drôle de sensation de glisse. Tio semblait se prendre les pattes dans un drôle de piège et Sara voyait bien qu'il ne pourrait pas rattraper le coup avec elle sur son dos. Au contraire, il risquerait de se tordre une patte et de se blesser. Sara prit donc sur elle et sauta. Whooooo~~

Splouuuutsh!

C'était le seul moyen qu'elle avait trouvé pour que Tio ne s'écrase pas le bec dans les herbes et elle avec... autant lui laisser une chance au lieux de s'étaler tous les deux. Sara se retrouvait à plat vendre dans l'herbe, une espèce de substance étrangement glissante sur le corps. Et l'odeur ne tardait pas à la mettre sur la voie. D'l'huile?! Et elle en avait partout vue comment elle était tombée. Une chose était sure: entre les vêtements de la veille complètement déchirés ou pleins de sang de Meiden et ceux là... c'était pas leurs jours!

Bahhhh!!! Si j'trouve c'lui qui'a fait ça j'lui fait boire toute cet'huile! Pahhhh! Dit-elle en se relevant. Mais en attendant c'était elle qui la buvait, l'huile. Sara s'approcha de la barrière pour pouvoir se tenir et arriver jusqu'à Tio qui avait réussit a se rattraper en s'envolant quelques mètres plus loin une nouvelle fois. Le temps d'arriver jusqu'à lui et un chocobo passait: Mais y fait ça comment lui?! Sara accéléra le pas tant bien que mal et remonta sur Tio. Elle dut se cramponner bien plus qu'avant vue toute l'huile qu'elle avait sur elle. Les jambes bien agrippées, elle allait essayer de rattraper son retard. Non, non, non, non, nooooooooooooon! Et en plus tout ça était filmé! Quelle honte! Sara n'avait pas compris cette histoire de télé mais elle avait bien compris qu'elle pouvait être elle aussi sur cette chose et elle serait surement bien moins classe que cette Cixi... Et dire que le commandant voyait surement tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Jeu 18 Sep - 19:23

Vilal
Cette course était-elle truquée? Est-ce que le fait que Sara participe avec son propre chocobo jouait? Car visiblement, il semblait que vraiment, tous les obstacles lui bondissaient sous le nez sans arrêt alors que d'autres passaient sans problème. Un chocobo noir notamment était en tête et il se souvenait que c'était déjà un chocobo noir qui avait remporté la course précédente avec cette fille aux cheveux roses. Coïncidence? Difficile à croire et pourtant, soit il y avait anguille sous roche, soit Sara n'avait vraiment pas de chance aujourd'hui.

Particulièrement concentré sur la course, un type passa à côté de lui, réalisant surement à sa tenue qu'il n'était pas du coin, et semblait vouloir lui vendre quelques substances illicites, mais évidemment comme toujours, Vilal n'était pas le genre à s'intéresser à ce genre de chose. Aussi le type était reparti bredouille mais le chevalier commençait à trouver les gens un peu bizarre dans cette ville. Peut être que c'était à cause du fait qu'elle soit un peu trop touristique et que les gens se plaisaient à harponner les étrangers pour tout et n'importe quoi, allez savoir. En tout cas, ce n'était pas lui qui serait leur meilleur client.

Sara venait de carrément descendre de son chocobo pour ne pas risquer d'être blessée ou de blesser Tio. Visiblement, une drôle de substance avait été versée sur la piste et le chevalier fronça encore des sourcils... c'était n'importe quoi. À croire que vraiment, toutes les conditions étaient requises pour qu'elle perde? Ce n'était plus vraiment une course à ce stade et Vilal se disait qu'il serait surement intéressant d'enquêter là dessus, jusqu'à se rappeler que finalement, ce n'était pas son problème. Au final, Sara participait aussi pour s'amuser et non pas pour gagner, mais il jugeait que ce serait bien quand même si elle pouvait se retrouver sur le podium au moins.
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Jeu 18 Sep - 20:08

=========^.^=========

La voie est libre pour Sara et Tio !

=========^.^=========
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Ven 19 Sep - 11:28

Sara
Heureusement, le dernier tour était enfin arrivé. La course avait été rapide, mais c'était pas les obstacles qui manquaient. Sara était pour le moment troisième: le superbe chocobo noir qui était toujours en première position était suivi du chocobo jaune qu'elle avait vu passer alors qu'elle était en train d'essayer de ne pas glisser dans l'huile... mais tout n'était pas perdu! Elle et Tio devaient reprendre du plumage de la bête pour rattraper le retard perdu. Déjà, elle avait bon espoir qu'avec la galère dans laquelle étaient toujours les autres concurrents derrière elle, elle puisse arriver sur le podium. Mais ça ne serait pas vraiment glorieux comme victoire. Si les autres restaient embourbés comme ils l'étaient.

Allez! Allez Tio! On va leur montrer c'que valent les ch'cobos d'Héra! Sara devaient absolument rester concentrée pour ne pas glisser de selle. Elle semblait rattraper peu à peu son retard sur le chocobo Jaune. Et alors qu'une nouvelle fois un de ces drôles d'oiseau enragés passait devant lui, Sara le rattrapa. Le reste de la course fut très serré, Sara manqua à deux reprises de tomber à cause de l'huile, mais se rattrapait au dernier moment. Elle termina la course presque couchée sur Tio et ne comprit pas vraiment qu'elle avait passé la ligne d'arrivée avant qu'elle n'entendit les acclamations du public. Elle s'éloigna un peu pour ne pas gêner les autres chocobos et descendit. Enfin, elle s'allongea dans l'herbe un moment, respirant fort. Elle ne savait même pas si elle avait passé la ligne d'arrivée avant ou après le chocobo jaune. Elle était juste sure de ne pas être passée la première. Quand quelqu'un s'approcha, elle ne savait même pas qui car les projecteurs de lumière à électricité l'aveuglaient, elle dit:

Ahhh~~ C'tait quoi cette course?! J'jamais vu ça! Puis elle s'assit pour mieux comprendre ce qui se passait autour d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Ven 19 Sep - 23:32

Vilal
Des arbres qui poussent comme des champignons, des oiseaux perturbateurs, et maintenant de l'huile? Ce n'était plus une course mais un champs de bataille, cependant, Vilal jugeait qu'en dehors de ce qu'il aurait pu imaginer, c'était surement le meilleur entraînement sur Tio que Sara aurait pu avoir. Malgré tout, la dernière ligne droite semblait être pour elle, et c'était le moment ou jamais pour elle d'espérer grapiller quelques points.

Quelle serait sa place? Il s'en fichait, la course se terminait et il se levait déjà pour aller la rejoindre. Il se moquait bien des caméras ou autres, au contraire, peut être que si on les voyait par la suite à Junon, ils passeraient plus facilement pour des touristes après avoir participé à une telle course. Il s'approcha de Sara et posa sa main sur son épaule, hochant simplement de la tête d'un air entendu pendant que tous les concurrents arrivaient et qu'on s'occupait des montures

«Dans de telles circonstances, tu t'en es bien sortie. Il va cependant falloir que l'on travaille sur l'équilibre de Tio. Il pourrait lui arriver d'avoir à courir sur des surfaces glissantes à l'avenir.» comme la glace par exemple. Bon, normalement, ils n'avaient pas de raisons particulières de rejoindre une contrée glacée, à sa connaissance, la seule "ville" intéressante qui se trouverait dans la neige, est une université de Dol. S'ils veulent obtenir des renseignements, c'est le genre d'endroit intéressant, surtout que c'est une université basée sur le journalisme et ils regroupent donc bon nombre d'informations intéressantes.

Mais pour le moment, il se tournait vers un homme qui tenait un micro. Forcément, ça ne ressemblait en rien à ce qu'ils connaissaient pour pouvoir parler plus fort, d'ailleurs, il ne semblait même pas parler plus fort que d'ordinaire et même lui ignorait à quoi pouvait donc servir cette espèce de bâton noir dans sa main. Il s'en désintéressa et se tourna de nouveau vers la jeune femme tout en caressant l'encolure du chocobo

«Tu n'es pas blessée au moins?» visiblement non, c'était déjà ça. Mais ses vêtements étaient dans un piteux état. Heureusement, elle allait découvrir les machines à laver sur ce monde. C'était une invention prodigieuse dans les auberges de mondes évolués comme Dol et Gaïa. On laissait ses vêtements dans un panier, et le lendemain, ils étaient miraculeusement propres, secs, et sans le moindre pli - non il ne savait pas ce qu'était le repassage!
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Ven 19 Sep - 23:54

=========^.^=========

La course se termine !
Sara arrive deuxième juste derrière un chocobo noir répondant au nom de Ninja ! Personne ne l'a vu arriver et pourtant il est bien là !
Sara gagne 500 gils !

=^.^=
Sara passe au niveau 7 !
Sara Bard et Vilal Rannveig gagnent 300 gils !

=========^.^=========
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Sam 20 Sep - 14:01

Sara
Si on pouvait appeler ça une course... Sara était enfin arrivée à la terminer. Elle avait tellement dû s'accrocher pour le dernier tour qu'elle ressentait des douleurs dans tout son corps. Elle était restée assise quelques secondes pour reprendre son souffle, et pouvait voir les images animées d'elle et de Tio, ils repassaient certains moments de la course. Notamment son plongeon pour éviter à Tio de s'écraser lui aussi dans l'herbe, avec quelques gamelles des autres concurrents aussi bien évidemment. Enfin, tout le monde semblait trouver ça normal et Sara se fit à l'idée que ces drôles de machines, de lumières et de bruits étaient normaux sur Gaïa. Vilal ne tarda pas, la jeune femme se leva en le voyant arriver. Elle était aussi propre qu'un cochon après un bain de boue.

J'ai rien compris à cette course moi, v'savez! On dirait qu'des mages faisait naitre des obstacles juste d'vant les chocobos! Le commandant sembla essayer d'encourager Sara, à sa façon. Car finalement ce qu'il dit après le fait qu'elle s'en soit bien sortie lui tira une nouvelle moue, juste à l'idée de devoir recommencer l'expérience du terrain glissant. Mais Sara savait que c'était pour leur bien qu'il fallait le faire. Elle acquiesça donc sans broncher.

Le commandant tourna la tête et Sara en profita pour essayer de faire quelque chose pour ses vêtements. C'était un véritable désastre, en vérité. Sara portait souvent des chemises blanches... et ça faisait pas vraiment bon ménage avec les taches d'eau et encore moins d'huile. Lorsqu'elle se rendit compte que ses vêtements étaient presque transparents... elle rougit alors que Vilal se tourna vers elle pour lui demandais si ça allait:

Euhm... non... Rien de cassé, commandant. Dans une autre situation elle aurait surement demandé si lui n'avait pas trouvé le temps trop long, ou autre chose encore... mais là elle n'avait qu'une idée en tête... se changer au plus vite. Car en plus de l'esthétique... la sensation huileuse était insupportable. Et son cauchemar n'était pas encore fini, car bientôt on venait la féliciter et lui donner son gain. 500 Gils. Elle n'y avait plus pensé, mais elle ne savait même pas à quelle place elle était arrivée. Sur les drôles d'images elle n'avait vu que des gribouillis de Gaïa... et elle s'était vite désintéressée de l'écran sans même regarder s'ils mettraient dans les autres langues. Quelqu'un était venu s'occuper de Tio, nettoyer ses pattes et son plumage. Sara laissa faire en regardant tout de même de temps en temps. Elle récupéra ses gains et se tourna vers le commandant:

Euh... on peut y aller maintenant? C't'huile sent vraiment mauvais et... j'prendrai bien une douche moi. A savoir si le commandant avait déjà pu récupérer ses gains... Sara, elle, récupéra les rênes de Tio et remercia la jeune fille qui l'avait nettoyé. Comme les autres chocobos appartenaient en général à la ferme des gens s'en occupaient mais apparemment tous les participants avaient droit à ce "privilège". Elle n'allait pas risquer de salir ses autres vêtements avec l'huile; alors elle essayerai de se mettre derrière Tio et de se cacher un peu comme ça. L'est où cette auberge?

Tout en marchant, Sara se demandait comment elle allait faire pour laver et faire sécher tous les vêtements sales qu'elle avait. Elle n'avait pas vraiment pu faire sortir les tâches de sang de ses vêtements de la veille et ceux-là étaient tout aussi dégoutants. C'malin ça! Mon linge va jamais sécher pour d'main! Puis son estomac émit un grognement semblable au tonnerre suivit d'un son plus aigu. Elle regarda Vilal en haussant les épaules... Oups, désolée!!! 'Ec toute cette lumière, on s'rend pas compte, mais y s'fait tard, non?

La soirée devait avoir bien été entamée et la faim commençait à se faire sentir. Il ne faudrait surement pas trop tarder à manger ou Sara ferait un malheur! Mais le plus important était de trouver un endroit où dormir et où mettre Tio. Ce qui ici ne devrait pas être trop compliqué à trouver. S'ils allaient dans un dortoir... Sara espérait ne pas avoir à attendre trop longtemps pour prendre sa douche... surtout qu'elle devrait éviter de mettre de l'huile partout donc il serait préférable de rester debout un moment. Bon il fallait voir le bon côté des choses, sa peau ne risquait pas d'être sèche et ses bottes, sa ceinture et ses gants étaient lustrés pour quelques temps!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Sam 20 Sep - 17:58

Vilal
Bon, la deuxième place, c'était bien! Et puis, elle avait gagné des gils, c'était probablement mieux encore que si elle avait simplement gagné une gemme. À l'heure actuelle, ils avaient surtout besoin d'acheter des chocolégumes pour se rendre jusqu'à Junon. Bon, il avait envie d'explorer un peu mieux Gaïa avant, donc surement qu'ils n'utiliseraient pas de chocolégumes trop chers pour simplement traverser le marais de Midgar, car il comptait bien explorer la grotte de mythril qui se trouvait sur la route. Donc au final, et bien que Sara ait été deuxième était presque mieux que si elle avait gagné.

Il récupéra ses gains, 300 gils pour avoir parié sur le deuxième, il se demandait bien ce qu'il aurait gagné si elle avait été première, mais c'était déjà une belle somme, il n'allait surement pas cracher dessus. Malgré tout, elle était dans un piteux état, et comme elle le signalait, elle avait vraiment besoin d'une douche. Il approuva d'un signe de tête et l'invita à le suivre. Ici, les gens s'occupaient très bien des chocobos, ils avaient pris soin de soigneusement essuyer toute l'huile et la boue sur ses pattes et Tio fut rapidement comme neuf!

«Il y a un hôtel par là d'après le plan de la ville que j'ai vu toute à l'heure. Il semble qu'il y ait un enclos à chocobos à côté, donc Tio y sera bien.» de toute façon, toute personne débarquant avec un chocobo était forcément bien vu, donc il était évident qu'ils auraient droit à une super chambre rien que pour ça!

Ils arrivaient presque lorsque Sara s'inquiéta pour son linge, et Vilal la rassura rapidement à ce sujet

«Ne te fais pas de souci pour ça. Je te conseille vivement de leur donner tous les vêtements que tu as qui pourraient être un tant soit peu sales ou abîmés. Leur technologie est telle que ce sera propre et sec dès demain.» il espérait qu'elle ne lui demanderait pas comment, car ça par contre, il n'en savait rien!

L'estomac de la jeune femme se mit à gronder, après l'effort qu'elle avait fourni, il était normal qu'elle ait faim. Il se tourna vers elle, se demandant pourquoi elle était désolée et pourquoi elle prenait cette voix étranglée pour justifier le temps écoulé. Il approuva seulement d'un signe de tête à l'heure actuelle.

«Les hôtels ici disposent généralement de leur propre restaurant. Mais nous pourrons sortir si tu le souhaites.» à voir le genre d'endroit où elle souhaitait se rendre, s'il faudrait qu'il sorte une tenue élégante ou qu'il reste simple.

Ils arrivèrent à l'hôtel où un jeune garçon s'empressa de s'intéresser à Tio et montra à Sara une brochure sur tout ce que l'hôtel proposait pour les chocobos! La bête serait nourrie, lavée, pomponnée et même massée si elle le souhaitait! Ils leur mettaient de la musique, et ils pouvaient aussi le faire se dégourdir les pattes ou organiser des jeux avec d'autres chocobos. Une vraie crèche! Vilal la laissa prendre les options qu'elle voulait, le prospectus était dans toutes les langues, donc elle pouvait aisément lire tous les services, pendant qu'il prenait une nouvelle chambre double avec lits séparés. Insistant surtout sur le service de la laverie, et d'une salle de bain bien équipée.

Il prit une petite clé en métal et invita Sara à le suivre pour qu'ils puissent monter jusqu'à leur chambre, de là, il lui montra le fameux panier à linge

«Tu mettras tes vêtements là dedans. Tu peux même laisser tes bottes à côté, elles seront nettoyées.» puis il la guida jusqu'à la salle de bain et lui montra comment marchaient les robinets. Certes, c'était presque pareil que chez eux, mais il y avait des interrupteurs pour la lumière, et il fallait qu'elle fasse attention à ne pas approcher des prises électriques en étant mouillée.

«Tu sais que l'eau et la foudre sont des éléments opposés, n'est-ce pas? Et bien n'oublie pas que l'électricité est semblable à la foudre. Tu ne dois jamais être en contact avec un appareil inconnu qui est branché de la sorte, si tu es mouillée.» il lui montra les serviettes qui n'étaient pas aussi douces et agréables que sur Héra, puisqu'elles étaient synthétiques, mais ce serait tout de même suffisant pour se sécher, n'est-ce pas? Il se préparait à sortir pour la laisser se laver, sauf si elle avait d'autres questions, mais normalement, il lui avait dit l'essentiel pour assurer sa sécurité.
=====================

Vilal paie les 50 gils pour la restauration HP-MP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Dim 21 Sep - 20:20

Sara
La course terminée, Sara suivit le commandant, obnubilée par le besoin de se laver et de se changer. Enfin, il y avait bien autre chose qui la préoccupait, ses vêtements commençaient à avoir besoin d'un bon nettoyage, en plus, elle ne tarderait pas à n'avoir que ses robes d'utilisables, ce qui serait un problème pour voyager.

Répondant à sa question sur le sujet, Vilal lui conseilla de laisser ses affaires à laver, prétendant que tout serait propre et sec demain. Tout le linge s'ra sec? Quelle drôle d'invention y ont encore fabriqué pour faire ça?! Sara haussa les épaules, ce n'était pas vraiment une question... elle était bien trop pressée de rentrer à l'auberge pour en demander plus pour le moment. Déjà quand on était mouillé avec de l'eau ce n'était pas très agréable, mais avec de l'huile... c'était un vrai cauchemar. Si bien qu'elle avait beaucoup de mal à penser à autre chose. Jusqu'à ce que son estomac se fasse entendre. Il ne manquait plus que ça. Vilal finirait par croire que Sara était en fait un ogre sachant juste manger et se salir, à ce rythme. Mais est-ce que c'était pas plutôt ce qu'elle pensait elle-même? Après tout le commandant, lui, ne semblait pas trouver ça bizarre. Au contraire, il proposait de sortir après manger si elle le souhaitait... mais comment Sara pourrait-elle savoir où aller? Tout semblait étrange ici.

Uhm... je sais pas trop. Comme c'bon pour vous c'bon pour moi. J'suis pas bien compliquée, hein. Tout ce qu'elle savait était qu'elle avait faim, elle s'accommoderait du reste. Sara s'arrêta pourtant et se tourna vers Vilal, posant son index sur sa joue, l'air de réflechir: En fait, y'a tel'ment d'choses ici... entre ces 'télés', ces spectacles de chocobos et l'reste... j'sais pas quoi faire. À Alexandrie... c'tait vite fait. Et en plus y'avait l'travail aux champs, au marché ou 'ec les chocobos, parfois même la nuit. Mais ici... Sara regarda autour, souriante: Ici y'a trop d'choses. J'sais jamais si j'dois aller r'garder ces images qui bougent... chercher elle vient d'où cette musique, alors qu'j'vois pas d'orchestres... où j'sais pas quoi d'autre d'encore plus bizarre! Bien trop de choses en effet. C'toute la nuit comme ça ici?

Quand ils arrivèrent à l'auberge, quelqu'un vint à la rencontre de Sara et Tio, Sara n'en revenait pas... elle n'aurai jamais imaginé voir un endroit pareil de toute sa vie. On lui proposait des... Massage pour chocobo?! Et ce n'était pas une plaisanterie. Bon l'important était que Tio soit bien nourri et qu'il puisse se reposer pour le lendemain. Voilà ce que Sara demanda au jeune garçon. Elle ne voulait pas trainer de trop par ici avant de se laver... alors elle fit très vite, récupéra ses vêtements et paya sa part avant de suivre Vilal vers leur chambre. Elle qui pensait qu'ils allaient dormir dans un dortoir... bien non. Elle découvrit une chambre simple, certes, mais ça n'avait rien à voir avec ce qu'elle connaissait. Il faisait nuit dehors et pourtant il faisait plus clair que le jour ici. Elle posa son linge et ses bottes à l'endroit indiqué et suivit Vilal dans la salle de bain, apparemment c'était compliqué: elle commença par appuyer sur l'interrupteur qui commandait la lumière électrique de la pièce, juste une fois, pour bien comprendre comment ça marchait, elle fit de même avec les robinets; il fallait monter une manette et la redescendre pour fermer. Incroyable... c'monde est incroyable! Et... pas d'inquiétude; j'risque pas d'trop m'approcher d'ces trucs... j'tiens à la vie! Elle montra les petits trous desquels sortaient parfois des fils. Il y avait de l'eau, des serviettes, un miroir... Par contre, elle ne voyait aucun savon, là où on aurait pu imaginer trouver du savon, il y avait de petits sacs. Elle en attrapa un; ils étaient fait d'une matière qu'elle ne connaissait pas. Transparente et pourtant ce n'était pas du verre, c'était très flexible... le plastique? Ça n'existait pas sur Héra, ça.

Mais... y'a pas d'savon? demanda-t-elle à Vilal avec un air en peu déconfit. C'était un problème... comment enlever toute l'huile qu'elle avait sur le corps et dans les cheveux sans savon?! Elle serait très étonnée de savoir que du savon liquide se trouvait dans ces petits sacs. Elle posa ses vêtements propres sur un petit meuble et ferma la porte pour enfin se laver. Ahhhhh ahh ahh! Ahhhoutch!!! Ça bruuuuuule! Eh oui, Sara n'était pas habituée à ce que l'eau soit si chaude, ni à ce genre de robinets d'ailleurs, si bien qu'elle se brula. C'est sur, ce n'était pas la meilleure façon de commencer son bain. Le reste fut quand même plus facile et lorsqu'elle utilisa le savon elle fut émerveillée par l'odeur qu'il dégageait! Ça n'avait rien à voir avec le gros pain qui sentait l'huile qu'elle utilisait d'habitude. Qu'est-ce que ça faisait du bien d'être propre et de sentir bon! Elle s'habilla de sa robe de la veille et mit tout le reste dans le panier pour que ça soit lavé. Vilal ne serait pas du genre à plaisanter sur le sujet, pensa-t-elle. Il prenait sa place dans la salle de bain et Sara en profita pour vérifier où en étaient ses blessures. Elle avait ramassé de jolis bleus avec la fête de la chasse. Elle remit quelques goutes de remède sur son bras. Et regarda par la fenêtre un moment en attendant le commandant.

Il y avait une petit brochure sur le bureau près de la fenêtre, une liste d'activités y étaient présentées et Sara n'en connaissait pas la moitié. Elle les commenta à mi-voix: Course de chocobos... ah ben j'ai d'ja donné! Ciné...ma? C'quoi ça?! Spectacle de chocobos, rodéo de chocobo,... boutique ouverte jusqu'à minuit...? Ils dorment pas ici ou quoi?! Depuis qu'elle avait quitté Alexandrie, il y avait eu tant de choses à voir.

Sara sourit au commandant une fois qu'il semblait prêt...On peut y'aller? Puis, Sara croisa les bras et regarda le commandant plus sérieusement: 'Nous pourrons sortir si tu le souhaite'... 'tu peux courir si tu veux'... 'Tu peux danser si tu veux'... ah non, ça vous l'avez pas dit... Mais bon, on fait toujours c'que j'veux. Bien sûr qu'ça m'fait plaisir tout ça, merci beaucoup! Mais, v'voulez faire quoi, vous? J'aim'rai faire un truc qu'vous aimez vous pour une fois... En espérant qu'il aime faire quelque chose tout court!
~~
Sara paye 50 Gils pour la nuit à l’hôtel.
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Dim 21 Sep - 20:40

~~

Vilal et Sara payent chacun 50 Gils pour une chambre d'hôtel.
Leurs HP et MP seront restaurés une fois la nuit passée.
Bonne soirée.

~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Lun 22 Sep - 10:09

Vilal
Le fait que Sara soit perdue était tout à fait normal, et heureusement pour elle que Vilal était vraiment du genre patient et qu'il faisait systématiquement de son mieux pour lui expliquer chaque chose, du moins parmi celles qu'il avait comprises tout du moins.
«Les activités des gens sur ce monde, et sur d'autres d'ailleurs, sont différentes. Il y a ceux qui vivent le jour, les marchands ordinaires un peu comme chez nous, qui vendent des produits alimentaires ou des animations au cours de la journée, puis il y en a qui vivent de nuit. Ceux là ont tendance à tenir des commerces différents, vente d'alcool ou amusement si j'ai bien compris.» il désigna alors une télévision qui commençait à diffuser les images de la prochaine course de chocobos

«Et les gens s'adaptent ensuite au mode de vie qui leur convient. Certains se couchent tard pour participer à des activités nocturnes et se lèvent donc tard le matin aussi, d'autres au contraire vont préférer vivre en journée. Chacun s'adapte à ce qu'il veut... mais aucun ne vit en continu, donc tu n'as pas à te focaliser sur chaque chose qui se présente à toi. Tu devrais essayer de faire le tri petit à petit entre ce que tu veux comprendre tout de suite et ce que tu juges qui peut attendre un peu.» comme toujours pour lui, voir l'essentiel en priorité: les endroits où dormir, manger et aussi où l'on peut s'occuper de Tio. Les boutiques pour les équipements, gemmes et nourriture pour se préparer au voyage. Puis ensuite seulement - pour lui évidemment - les loisirs.

Ils étaient arrivés à l'hôtel, Vilal laissa Sara s'occuper de Tio avec l'un des employés avant de la conduire dans leur chambre. Cela n'avait rien à voir avec Héra, ici tout fonctionnait avec des interrupteurs et il y avait même la climatisation pour réguler la température selon qu'il fasse trop chaud ou trop froid, mais le chevalier ne s'en était jamais servi.
Il aida Sara pour lui expliquer les bases des hôtels: fonctionnement des interrupteurs, des robinets, utilisation du panier à linge. Quant à la technologie utilisée pour que le linge soit sec dès le lendemain, il ne la connaissait pas et n'avait donc pas pu répondre ouvertement.

«Tu verras que dans un premier temps, il vaut mieux se dire que "c'est comme ça et puis c'est tout". Par la suite, petit à petit, tu pourras chercher à comprendre chaque chose.» disons que si elle ne voulait pas que sa tête explose, c'était le mieux!

Elle s'interrogeait alors pour le savon, et Vilal désigna les petits sachets disposés autant sur le lavabo que dans un petit bac dans la douche et sur la baignoire

«Ici, le savon est liquide. Fais attention, il y en a un pour les cheveux et un pour la peau. Avec ce que tu as subit aujourd'hui, je te conseille de bien lire les sachets, tu verras qu'ils sont très efficaces autant l'un que l'autre.» elle allait découvrir un nouvel aspect de la propreté. Ici, les savons n'avaient rien à voir avec ceux de Héra, lui-même avait toujours trouvé ça surprenant cette sensation d'être vraiment propre, une sensation que l'on n'a pas souvent sur son monde, sauf lorsqu'on passe un bon bout de temps à se baigner dans un lac à l'eau assez pure pour vous décrasser de fond en combles - et tant qu'à faire, une bonne cascade pour utiliser la pression!

Il la laissa se doucher, fronçant légèrement le nez lorsqu'il l'entendit crier, mais il savait pourquoi. Lui aussi s'était brûlé la première fois qu'il avait essayé de manipuler ces étranges robinets. Mais elle finit par sortir et il prit sa place, sachant où se trouvaient les autres petits sachets de savon au cas où elle ait tout utilisé - avec tout ce qu'elle avait à laver, cela n'aurait pas été étonnant - puis il en profita pour bien se laver les cheveux aussi et à se récurer de fond en comble! Il n'était pas du genre trop soigneux, mais une fois de temps en temps, cela faisait du bien.

Il ne lui restait plus qu'une seule chemise propre, il l'enfila avec un pantalon, mais il ne mit pas sa longue veste cette fois-ci, jugeant qu'il valait mieux qu'il la lave avec tous les sous-vêtements dont il disposait, il mit le tout dans la panière puis il disposa son armure sur un présentoir prévu à cet effet avant de se tourner vers la demoiselle qui souhaitait pour une fois faire quelque chose dont lui avait envie?

«Tu devrais savoir que le terme "aimer" ne signifie pas grand chose pour moi. Les sentiments ou autres émotions ne font pas partie de mon mode de vie. Du moment que l'on se nourrit, cela me convient, peu importe où, quand, ou quoi, tant que cela remplit les fonctions nutritionnelles et vitales, c'est suffisant.» il savait bien qu'il était un peu le seul à penser ainsi, mais c'était comme ça. Son frère avait tenté maintes fois de le changer, mais jamais il n'avait trouvé les arguments pour le faire penser autrement.

Il l'entraîna donc simplement au restaurant de l'hôtel qui était déjà un établissement plus que convenable avec des plats variés. Ils s'installèrent à une table qui avait vue sur un enclos à chocobos dehors et on pouvait voir Tio avec d'autres de ses congénères. Le chevalier avait plutôt faim, aussi il prit des brochettes de mu avec des frites et une bonne salade, avec un verre de vin. Autant la viande et les accompagnements n'étaient pas mauvais sur ce monde, mais de tous ceux qu'il avait visités, il trouvait qu'Héra produisait le meilleur vin, c'est pourquoi il se contentait d'un verre pour cette fois. Il laissait Sara commander pour sa part, il y avait encore et toujours des écrans de télévision un peu partout, mais le chevalier ne les regardait pas. Il attendait simplement le repas, puis ils iraient surement se reposer, ou au pire faire quelques achats. Car demain, ils reprendraient la route pour traverser le marais de Midgar et la fameuse mine de Mythril. Ah d'ailleurs, peut être l'expliquer à la jeune femme?


«La route risque d'être longue pour rejoindre Junon. Nous traverserons un marais dans un premier temps qui nous conduira dans une mine. Il est probable que nous soyons obligés de laisser Tio passer par un autre chemin car il ne pourra pas passer par l'intérieur.» pourquoi dans ce cas il n'utiliserait pas Tio pour contourner la mine? Parce qu'il voulait la voir, rien de plus. «une fois hors de la mine, nous irons jusqu'à un Fort qui nous hébergera pour la nuit, et le lendemain seulement nous pourrons marcher jusqu'à Junon.» autrement dit, ils en avaient pour deux jours. Il fallait espérer que le programme lui convienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Toi qui aime les plumes !   Lun 22 Sep - 22:07

Sara
Toutes ces différences avec son monde n'arrangeaient pas du tout le cas de Sara. Ainsi Vilal lui expliquait tout comme à un enfant. Sara acquiesça franchement lorsqu'il lui conseilla de faire le tri de ce qui se présentait à elle. D'ailleurs c'est ce qu'elle avait fait depuis qu'ils étaient arrivé à Kalm. J'vois. Je crois qu'j'préfère dormir la nuit. Mais bon, j'comprend bien qu'avec cette lumière d'électricité... ils peuvent vivre la nuit pareil que l'jour! Autre chose était frappant sur ce monde... le bruit! Était-il possible d'avoir du silence dans une ville comme Kalm? Avec tous ces véhicules étranges qui faisaient leur concert? Et encore! Elle n'avait pas vu qu'ici au lieux d'utiliser des haches, ils utilisaient des machines qui faisaient un bruit affreux: des tronçonneuses... et les hélicoptères... ça risquait d'être un choc, ça aussi. Mais l'pire c'est qu'ici tout fait beaucoup d'bruit... Tio a jamais connu ça. Une chose était sure... elle ne demanderait pas de musique pour lui! Le pauvre était habitué aux grands espaces de la ferme et au silence. Le pauvre.

Une fois dans la chambre, Sara eut la grande surprise de voir que tout était différent... de drôles de boutons commandaient la lumière... une « technologie » nettoyait les vêtements et les séchait en une nuit... Sara ne pu s'empêcher de sourire largement quand le commandant lui expliqua qu'il valait mieux se dire que « c'est comme ça et puis c'est tout! » C'qu'il est adorable! Eh oui, son sérieux en toute circonstance avait vraiment de quoi amuser Sara. Mais d'une manière tellement innocente et sincère... Merci commandant. Après tout c'qui est important là d'dans c'est qu'notre linge soit propre et sec, pas vrai?!

Le tour de la salle de bain terminé, Vilal laissa Sara enfin se doucher. Après un premier contact un peu mauvais avec l'eau trop chaude, Sara préféra régler la température du bout des doigts, trop froid, trop chaud, difficile de trouver la température idéale. Chez elle on préparait son bain en chauffant de l'eau et elle était à une température parfaite pour qu'on puisse y entrer. Ça semblait plus facile à Sara. Mais, une fois la température souhaitée enfin trouvée, c'est sur qu'elle pouvait voir les avantages de ce système. Elle regarda les petits sacs de savons. Par chance le descriptif était aussi écrit dans son alphabet... « shampoing? » Sara n'avait aucune idée de ce que ça voulait dire en fait... sa fierté avait pris un gros coup depuis quelle avait quitté son environnement habituel, entre la naïveté dont avait parlé Vilal et tout ce qu'elle ne savait pas sur... sur tout d'ailleurs. De toute façon en regardant l'autre sac elle avait sa réponse: Savon pour visage et corps! Ben le v'la!

Du savon pour les cheveux? En voilà une drôle d'idée... pourtant Sara apprécia vraiment l'expérience, plus une seule trace d'huile! Et elle n'avait jamais senti ses cheveux aussi souples et légers... en plus ils sentaient bons, c'était un véritable délice! C'est donc de bonne humeur qu'elle sortit pour laisser la place à Vilal.

Lorsqu'il sortit, elle lui demanda une faveur... celle de ne pas lui faire de faire de faveur à elle. Après tout, ils faisaient toujours ce qu'elle voulait elle... mais elle fut bien surprise d'entendre sa réponse... comment ça elle devrait savoir... et comment elle l'aurait su?! Ils n'avaient jamais vraiment parlé du « terme aimer » comme il disait. De fait elle resta bouche bée, dans une expression indéchiffrable... hésitant entre l'envie de rire aux éclats devant un tel mode de vie et de s'enfuir pour pleurer tellement elle trouvait ça triste. En vérité, elle n'avait jamais rencontré personne comme lui. Pour elle, tout était sentiment et émotions. Même son but dans la vie... être Amazone, c'était pour protéger ce qui lui était cher, que se soit sa patrie, ses amis, sa famille, ou même un idéal... Elle n'osa même pas poser d'autres questions à Vilal, elle craignait que les réponses ne la déçoivent trop pour qu'elle puisse continuer à agir normalement avec lui. Elle préférait croire qu'il n'avait juste pas conscience de ses émotions et de ses sentiments... tout simplement. Chose inhabituelle chez Sara, elle se força à sourire et lui dit simplement: On f'ra comme v'voulez. J'vous suis, commandant. Oui... un peu hors de propos...

Ils se rendirent donc au restaurant de l'hôtel, rien de très sophistiqué comparé à ce qu'ils auraient pu trouver à Kalm. Mais ça ne gênerait aucun des deux, non? Sara était heureuse de pouvoir voir Tio par la fenêtre. Elle demanda au serveur la même chose que Vilal, cette fois. Elle avait faim et n'avait pas vraiment envie de perdre du temps à chercher dans le menu. Lorsque le serveur eut terminé de prendre leurs commandes, une petite vint à leur rencontre, elle portait un grand chapeau et une robe noire... un peu comme les sorcières des livres pour enfant. Elle vendait des billets de tombola. Sara ne put résister à sa petit bouille et lui en prit deux. Le résultat serait donné d'ici une heure. Le temps de manger... ça irait. Sara lui donna ses 20 Gils et la regarda s'en aller avant de poser l'un des billets devant Vilal. Pour vous... j'sais pas c'qui y'a a gagner par contre. C'était un chocobo qui allait récupérer l'un des doubles des billets et qui allait donc décider du vainqueur.

Dites moi, c'quoi le programme, commandant? Vilal expliqua à Sara leur périple des deux prochains jours. Sara n'y vit aucun inconvénient, sauf quand il dit qu'il fallait laisser Tio pour aller dans une mine... Mais... sur c'monde... y va faire comment pour nous r'trouver?! Mon sifflet s'entend pas d'trop loin. Y'a p't'être des appeaux à Chocobos plus puissants ici?! J'ai lu qu'les boutiques ferment très tard, on pourrait aller voir ça après? Et... y'a quoi dans cette mine?!

Sara attendit les réponses en silence... un peu trop en silence surement, elle finit par regarder Vilal avec un air inhabituellement sérieux: Euh... commandant... je comprends pas vraiment c'que j'dois faire dans c't'histoire... J'connais rien à rien... vous d'vez tout m'apprendre... du coup, j'me d'mande, j'apporte quoi la d'dans moi?
Revenir en haut Aller en bas
 
Toi qui aime les plumes !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Toi qui aime les plumes !
» A vos plumes !! (Ecriture)
» artistes, illustrateur(trices) , peintres qu'on aime
» DDP, je t'aime moi non plus !
» Souffleur-alcolique lvl 17 n'aime pas l'alcool )-:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Midgar :: Ferme des Chocobos-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives