Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Ville en vitrine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 1 Avr - 5:30

Coubo d'Avril!!


Dans les rues de la ville, une drôle de petite lumière apparaît devant Winry, puis pouf, un mog se matérialise comme par magie juste sous son nez!

«Couboooooo! Voyons voir ce que ça va donner coubo!!»

Le voilà qui tourne sur lui-même en agitant sa drôle de petite baguette, puis BOUM! Il tape sur la tête de Winry qui voit trente-six chocobos avant que le petit mog ne disparaisse en couinant pleins de petits coubos!

=============================

Winry a reçu un mauvais sort! Voilà qu'elle se retrouve chauve et qu'elle va le rester jusqu'à la fin de sa journée rp!!

Bon courage à Malachi, sympa la rencontre! Razz



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Winry Oswell
Sauvage égarée

Sauvage égarée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 930/1100
MP : 20/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Lun 6 Avr - 0:10

Je le regardais sans grande patience, ne comprenant pas pourquoi il paraissait si penaud alors que c'était lui qui me suivait. Tout comme je le faisais, ce jeune garçon m'observait pour évaluer sa situation prenant certainement quelques précautions face aux événements.
Sans la moindre discrétion, mes yeux cherchaient les plus petits détails que cet étrange blondinet avaient. Ce garçon était plutôt petit... vraiment petit. Il était la dernière personne qu'on soupçonnerait en cas de problèmes. Pourtant, bien que ses traits physiques soient juvéniles, il donnait l'impression d'être plutôt mature et sérieux. Je fronçais légèrement les sourcils en me demandant si c'était à cause de la façon dont il était habillé ou l'air plutôt calme qu'il abordait actuellement. De plus, j'avais beau réfléchir, j'étais incapable de lui donner un âge. Ce dont j'étais certaine, c'est qu'il était plus jeune que moi et qu'il se baladait seul dans cette ville immense.
Finalement, le petit blondinet se décida et toussa doucement. Mes yeux se dirigèrent automatiquement vers les siens pour capter son regard doré.

C'est avec surprise que j'appris son prénom, ainsi que son nom. Je me souvenais du nombre de fois où ma mère m'avait expliqué qu'il ne fallait pas que je donne mon nom de famille à des inconnus. Je savais que je ne ferais rien de mal de cette information mais je ne pouvais m'empêcher de trouver imprudent ce qu'il venait de faire.
Un élan de panique parcouru alors mon corps lorsque je me demandais si je devais à mon tour me présenter. Il ne m'avait rien demandé en retour et je n'étais pas certaine d'avoir envie qu'il sache quelque chose sur moi. Parler à des personnes que je ne connaissais pas n'arrivait presque pas, les seules fois étaient celles où j'y étais contrainte comme par exemple à un vendeur lors de l'achat. Trop occupée par ce problème soudain qui s'imposait à moi, je remarquais à peine l'anxiété du jeune garçon.

- Winry ! Moi... c'est Winry.

Je baissais la tête, étonnée de moi-même. Mon prénom était sorti d'entre mes lèvres sans que je n'ai eu le temps d'y réfléchir. Ma voix s'était alors brisée sur la fin de ma phrase, la rendant à peine audible. Malachi marmonna quelque chose à son tour presque aussi bas que moi et je n'arrivais pas à comprendre pourquoi nous menions une conversation à voix basse. Était-ce dans sa culture ? Ma mère avait-elle oublié de me préciser quelque chose à ce sujet ? Pour moi, les gens parlaient tellement fort tout le temps. La ville était synonyme d'un brouhaha constant auquel il était impératif de s'habituer rapidement pour ne pas devenir fou.

Tout changea d'un coup. Le blondinet semblait plus présent. Comme s'il avait pris confiance d'un coup. Il m'expliqua alors la situation avec une aisance que je lui enviais énormément. Les enfants étaient-ils tous comme ça ? Je l'écoutais avec une attention extrême faisant attention à chacune de ses paroles, observant tous ses gestes pour comprendre comment il s'exprimait. Il était clair, direct et sa voix était maintenant posée et fluide. Dans un laps de temps infime, il était devenu maître de la situation. Sans que je n'ai eu le temps de comprendre quoi que se soit, il tendit sa main vers moi, et me proposa un repas.
Ce fut à mon tour de reculer légèrement. Ma mère ne m'avait jamais expliqué ce que j'étais censée faire dans ce genre de situation. Était-il possible qu'il me veuille du mal ? Je regardais autour de moi. J'avais pris une ruelle que justement, peu de personnes empruntaient pour pouvoir me défendre sans attirer trop l'attention s'il le fallait. Je sentais que ma non réaction était suspecte. Je ne voulais pas qu'il me pose de questions. Mon cœur s'affolait dans ma poitrine devant le dilemme qui se présentait à moi. Je pensais à ma mère. Qu'aurait-elle fait ?
A ce moment-là, une question s'imposa dans mon esprit : Voulais-je vraiment ressembler à ma mère ?
Sans plus d'hésitation, j'attrapais sa main en prenant une grande inspiration avant de parler.

- Je sui-..

Une étrange apparition m'empêcha de finir ma phrase. Un drôle d'animal venait de se matérialiser juste au-dessus de l'épaule gauche du blondinet. Je n'en avais jamais vu de toute ma vie, malgré les nombreux voyages que j'avais effectués. Il était plutôt mignon et paraissait inoffensif. Je fus tentée de tendre la main vers lui pour voir sa réaction. Cependant, il s'approcha plus rapidement que moi de ma tête et cogna dessus avec son étrange baguette. Je laissais échapper un léger "aie" et je me sentais étourdie pendant un moment. Je me tournais alors vers Malachi pour voir s'il était tout aussi surpris que moi.
L'affreuse sensation de la brise glissant sur mon crâne fit rater un battement à mon cœur. Ma tête était plus légère et mon dos me paraissait nu. J'écarquillais les yeux au fur et à mesure que je commençais à comprendre ce que cette bête venait de me faire. Tremblante, ma main droite se dirigeait jusqu'au sommet de mon crâne... nu. Je ravalais un cri de panique et m'accroupis avec précipitation, cachant ma tête entre mes mains comme je le pouvais. J'étais morte de panique et de honte. Je ne savais pas quoi faire. Mon cerveau fonctionnait à trois mille à l'heure et une fraction de seconde plus tard, j'étais en train de chercher dans mon sac quelque chose qui pourrait cacher cette atrocité. Mes cheveux avaient complètement disparu et je ne savais pas comment c'était possible.

J'attrapais ce qui me faisait office de foulard et je le mis autour de ma tête en me relevant pour faire face au jeune garçon. Je ne lui laissais même pas le temps d'ajouter quelque chose. Je pris sa main et l’entraînais dans une artère centrale de la ville.

- J'accepte le repas !

Il fallait absolument sortir de cette ville et vite. Je cherchais du regard le premier fast food pour pouvoir prendre quelque chose rapidement. Le monde semblait contre moi, la foule était tellement dense qu'il était impossible de voir à plus de quelques mètres. Je m’arrêtais brusquement avec l'étrange impression que j'étais prise au piège. Je n'avais jamais eu cette sensation et j'étais en train de céder à la panique. Mon regard n'arrivait pas à se poser sur un seul élément à la fois. Une grande enseigne s'imposa alors. C'était ce que je cherchais. Je resserrais mon étreinte autour la main du blondinet et bousculais les gens pour passer, maintenant déterminée.

- Par ici !

Une fois devant le vendeur, concentré sur la création d'un sandwich, je me tournais enfin vers Malachi. Je le regardais avec insistance, essayant de lui faire comprendre que je préférais qu'il choisisse vite.

- Qu'est-ce que tu prends ?


Dernière édition par Winry Oswell le Mer 8 Avr - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mar 7 Avr - 22:29

La demoiselle se présentait, hésitante. Après un petit moment d'observation, le blondinet se contenta d'imaginer qu'elle ne s'attendait pas à une personne si peu hostile. L'allure innocente du jeune garçon ne semblait la rassurer tant que ça. Elle avait reculé d'un pas, le mettant de nouveau mal à l'aise pour un court instant. Elle n'était peut-être pas très sociable. Ce fut ce que Malachi supposa en tout cas. Elle saisissait finalement sa main, balbutiant quelques mots, mais fut toutefois coupée par l'apparition d'une étrange créature volante. De sa baguette magique, le petit monstre inconnu frappait la tête de Winry et disparaissait aussi rapidement qu'il était venu. L'adolescent voulut réagir, le frapper pour l'éloigner, mais il n'en eut guère le temps. Il ne fit qu'agiter sa main dans le vide avant de constater avec stupeur que son interlocutrice se retrouvait soudainement chauve. Le voyageur ne put cacher sa stupeur. Il n'avait jamais vu rien de tel auparavant, ni ce sort ni ce genre de bestiole. La bouche grande ouverte et les yeux écarquillés, il voulut s'écrier « C'est quoi ce délire ?! », mais rien ne sortit de sa bouche excepté un gargouillis confus et vide de sens.

La demoiselle était certainement assez embarrassée et il jugeait bon de ne pas en rajouter une couche avec un commentaire déplacé. Le jeune garçon attendrait un peu avant de lui proposer sa casquette des Galbadia Bears. Winry enfilait déjà un foulard sur son crâne de toute façon. Après cela, elle acceptait finalement l'invitation à déjeuner, mais ne lui laissait nullement le temps de réagir. La blondinette l'emmenait promptement, le tirant par la main pour crapahuter dans ce dédale artificiel et multicolore. Un peu étouffé par la foule ambiante, Malachi gardait le silence tout en suivant rapidement celle qui le guidait un peu plus brusquement qu'il ne l'avait envisagé. La situation, au demeurant quelque peu improbable et insensée, restait toutefois compréhensible. Il paraissait évident que la jeune fille ne souhaitait pas s'éterniser dans les rues d'Esthar. La valise du blondinet roulait parfois sur les pieds des passants, qui râlaient sur le pauvre hère, sans même qu'il n'ait le temps de s'excuser.

Malgré lui, le fugueur jouait des coudes et bousculait les citadins pour se frayer un chemin à la suite de sa comparse. Celle-ci resserrait d'ailleurs son étreinte sur le poignet du garnement, pour finalement le mener en direction d'une enseigne précise. Malachi comptait bien profiter de ce moment de répit pour reprendre son souffle. Il tendait son porte-monnaie à sa camarade, provoquant un léger cliquetis métallique. Les gils à l'intérieur suffiraient pour payer le repas des deux jeunes affamés.


-Pour moi, ce sera un hamburger.

L'adolescent n'avait pas eu l'occasion d'en manger de nouveau depuis qu'il avait rejoint les sous-sols du Secteur 1. Il attendit que Winry passe commande pour lui soumettre une proposition. Le jeune garçon souriait chaleureusement, comme si la situation était tout à fait banale.

-On devrait peut-être rejoindre les plaines, non ? On pourra manger en paix, ici j'ai l'impression d'étouffer !

Évidemment, cette demande n'était pas totalement anodine. Il paraissait clair que la blondinette n'était pas particulièrement à l'aise, totalement chauve et au beau milieu de la foule. Même s'il ne pouvait pas totalement comprendre sa situation, Malachi faisait de son mieux pour montrer un peu d'empathie. Il avait aussi trouvé une excuse pour se justifier. Au-dehors, personne ne risquait de prêter attention à l'étrangeté capillaire de la demoiselle et personne ne pourrait se moquer.
Revenir en haut Aller en bas
Winry Oswell
Sauvage égarée

Sauvage égarée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 930/1100
MP : 20/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 8 Avr - 0:33

Je me sentais complètement stupide de le presser comme ça. Personne ne me connaissait à Esthar, personne ne pouvait donc savoir que sous ce foulard, qui ne me mettait pas à vraiment mon avantage, se cachait une horreur monumentale.
A mon plus grand soulagement, le petit blondinet que j'avais entraîné de façon... plutôt hâtive, se décida rapidement et prit sa commande. Pour ma part, mon cerveau était tellement embrouillé que je n'arrivais pas à comprendre le moindre menu qui se trouvait sur les pancartes. Cela eut le don de m’énerver et je me résignais donc au bout de quelques secondes à peine à prendre la même chose que lui pour ne pas avoir de nouveau un comportement suspect.

- Je vais prendre pareil s'il vous plaît.

J'avais envie de paraître aussi calme que lui. Ce garçon était vraiment impressionnant. Je m'étais retrouvée d'un coup complètement chauve et il faisait vraiment tout pour ne pas sourciller.
Un petit bruit qui ne m'était pas particulièrement familier fit diriger mes yeux vers ses mains. Malachi me tendait son porte-monnaie que je trouvais plutôt joli. Mon regard parti alors immédiatement à la recherche du prix de ce que je venais de commander. Il me restait juste assez de gils pour payer ma part. Doucement en secouant légèrement la tête, je repoussais ses mains pour lui signifier que je refusais son offre.

- Je.. je vais payer ma part.

Je n'avais aucune idée de si ce que je venais de faire était correct ou non. Je ne me voyais pas accepter qu'on paie quelque chose à ma place. Je n'avais rien fait pour lui et il ne me devait rien. De plus, je lui étais particulièrement reconnaissante. Il avait été le premier spectateur de ma petite mésaventure avec cette drôle de bestiole qui m'avait tapé sur la tête. Pourtant, à aucun moment il n'avait fait de commentaire ou ne s'était moqué de moi. Ma mère m'avait pourtant affirmé que les hommes n'étaient pas les personnes les plus fines d'esprit et qu'ils avaient tendance à ne pas peser l'impact de leurs paroles. D'une certaine façon, j'étais soulagée qu'elle ait eu tort dans son cas.
J'essayais de calmer mes nerfs ainsi que mon cœur en m’appuyant finalement contre le mur. Un bref soupir traversa la barrière de mes lèvres et je fermais quelques secondes les yeux pour évaluer ma situation. Le mauvais sort que m'avait lancé le petit monstre était-il définitif ? Si c'était le cas, je devais rentrer dans la cabane pour récupérer au moins un sweat à capuche et trouver peut-être quelques gils pour envisager d'acheter ce que les gens appellent perruque. Je serrais les dents de rage, cette bête me le paierait.
Je relevais la tête lorsque le blondinet m'adressa de nouveau la parole. Je venais à peine de fermer les yeux que le vendeur posa sur le comptoir la première commande. Les paroles de Malachi retirèrent un poids énorme à mon cœur. Ce garçon était génial. Je ne savais pas s'il le faisait exprès ou s'il était vraiment sincère, mais je ne pouvais pas ne pas saisir cette opportunité.
Lorsque ma commande arriva à son tour, chacun de nous déposa le nombre de gils demandé.

- Je veux bien que nous allions hors de la ville... Je me sentirais probablement mieux.

Un sourire s'esquissa sur mon visage et d'un signe de tête je lui indiquais de me suivre. Cette fois-ci, je ne lui prit pas sa main en otage pour le malmener dans la foule. Je réfléchissais sérieusement au chemin le plus court pour quitter la ville tout en longeant les murs pour éviter de devoir zigzaguer entre les passants. Le plus discrètement possible, je jetais des coups d’œil sur mon camarade pour observer son comportement et surtout pour voir s'il commençait à manger. Je mourrais de faim et priais en silence qu'il morde dans son hamburger.

Bien plus rapidement que je ne le pensais, les grandes portes qui annonçaient la fin de la cité entrèrent dans notre champ de vison. Je réajustais mon foulard une dernière fois et pris une longue inspiration. On y était presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Ven 10 Avr - 8:55

========================
Gains: +150 gils [Chacun]
========================




Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Jeu 30 Juil - 10:14

Irvine et Reeve viennent des plaines d'Esthar
===========================
Fatigués... c'était surement le mot qui correspondait le mieux à l'état des deux voyageurs.. le trajet depuis le village Shumi n'avait pas été de tout repos, conduire ces moto-neiges était particulièrement épuisant, en particulier avec le froid qui engourdissait les membres à chaque seconde qui passait...

Et il ne fallait pas oublier qu'ils avaient eu la chance de rencontrer Shiva, à défaut de leur avoir permis d'avoir l'orbe de la glace, elle avait au moins accepté de répondre à leurs questions et ils étaient désormais rassurés sur le sort des chimères. Sephiroth pouvait détruire tout ce qu'il voulait, visiblement, il ne pouvait pas les détruire, elles.
Ainsi, ils avaient rejoint la TGU, Selphie semblait occupée aussi ils purent rapidement récupérer leurs affaires et embarquer pour Esthar à bord d'un petit aéronef qui était venu leur apporter quelques ravitaillements.

Même s'ils dormirent un peu sur le trajet, les nouvelles n'étaient pas bonnes, et Irvine avait du mal à trouver le sommeil. Il avait envoyé un message à son assistante pour qu'elle envoie quelques SeeD à la recherche des chimères, histoire d'augmenter leurs chances de mettre la main sur des orbes. Certes, il y avait la probabilité que certains SeeD gardent ces orbes pour eux, aussi il comptait sur le choix de Laurence pour éviter ce genre de désagrément.

Sauf que si son assistante avait répondu à l'affirmative pour lancer cette mission, elle lui avait aussi envoyé une mauvaise nouvelle. Un vaisseau en provenance de Héra s'approchait de Deling City, et de toute évidence, ce n'était pas un bateau de plaisance. Les images satellites avaient montré un dragon blanc qui volait à ses côtés, signe qu'il s'agissait de Kuja en personne et qu'elle mobilisait donc le plus d'équipes possibles pour défendre la ville. Évidemment, Irvine avait approuvé, tout en expliquant qu'il ne pourrait pas être présent. De toute manière, sa présence ne changerait pas grand chose, et il ne pouvait se permettre de mettre Reeve en danger dans ce genre de bataille. De plus, il préféra ne pas mentionner ce détail à l'architecte pour le moment, ça ne le concernait pas.

Lorsqu'ils arrivèrent à Esthar, ils avaient tout de même une petite mine, mais peu importe, il fallait prévenir Laguna que Sephiroth avait toujours l'orbe de la terre et que visiblement, il était désormais prêt à tout pour mettre la main sur les cristaux. Ils prirent donc les tubes de transport pour rejoindre le palais présidentiel, malheureusement.. Laguna était absent?

«Serait-il possible alors de rencontrer Kiros Seagill, s'il vous plaît?»
«Oui, veuillez me suivre...»
dit le borg de sa voix métallique. Ils entrèrent donc et prirent l'ascenseur qui les conduisit vers les étages supérieurs, comme la première fois qu'ils étaient venus, puis ils suivirent le long couloir avant de rejoindre... le bureau du Président? Ah quand même, visiblement, Kiros squattait un peu pendant l'absence du patron!

Il y avait deux gardes devant, mais ils connaissaient bien Irvine et allèrent donc l'annoncer au "vice-président" qui les accueillit dans sa grande tunique blanche qui jurait un peu avec la couleur de sa peau.

«Bonjour, Irvine... je ne m'attendais pas à vous revoir de si tôt...»
«Salut, Kiros... je suis désolé, mais on a reçu de nouveaux éléments et il fallait qu'on en parle à Laguna...»
«Laguna est actuellement sur Spira en mission diplomatique avec Bevelle, même si je doute fort que ça se passe très bien... Monseigneur Asran semble être sur les dents après les derniers événements...»
évidemment, ils n'étaient pas au courant car la nouvelle venait juste de tomber, le Temple avait été cambriolé! Heureusement que Laguna n'y était déjà plus mais bon...

Le ventre d'Irvine se mit alors à gargouiller, c'est vrai qu'avec tout ça, ils n'avaient pas mangé! Kiros eut un léger sourire avant de s'approcher de son téléphone

«Je vais nous faire monter à manger.. installez-vous et racontez moi ce qui vous amène, je m'arrangerai avec Laguna par la suite!» le jeune homme fut reconnaissant envers l'homme à la peau noire, il s'installa donc vers la table de réunion pendant qu'il commandait des plats chinois! Chouette!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mar 11 Aoû - 22:21

ReeveEsthar, ses routes translucides et ses tubes de transport comme les tuyaux d'une immense cage à hamster. Reeve suivait Irvine comme un gentil toutou docile, si fatigué qu'il n'avait plus aucun entrain et semblait ne plus s'intéresser à rien. Toutes ces allées et venues d'un monde à l'autre et tous ces secrets ou autres soucis avaient eu raison de ses nerfs, de sa résistance physique et fatalement, de son moral. Finalement, il se rendait là où il lui était demandé de se rendre comme un pantin. Irvine ouvrait la marche. Il connaissait mieux les lieux et les différents interlocuteurs qu'il croisait. Et puis en tant que Directeur de la GGU appartenant à ce monde, il était dans son élément là où Reeve serait définitivement un étranger.

Kiros le salua à peine, mais l'architecte était trop fatiguée pour s'en formaliser. À vrai dire ça l'arrangeait un peu de laisser son acolyte s'occuper de tout tandis qu'il ne se sentait plus trop en état d'assumer son rôle d'assistant représentant. Il s'assit lorsqu'on l'invita à s'asseoir, et remercia poliment le dénommé Kiros lorsqu'il annonça faire monter un repas. Il se frotta brièvement la nuque avant de marmonner à l'attention d'Irvine.

« Pas de Laguna... qu'est-ce qu'on fait ? Tu veux partir pour Horizon ou Balamb et tenter une visioconférence ou confier nos informations à Kiros ? »

Car en fin de compte, le tireur d'élite était le seul à pouvoir juger de la confiance à accorder à cet homme. Était-il prudent de lui parler en l'absence de Laguna ? Était-il à même de prendre des initiatives ou des décisions ? Pour un homme tel que Reeve habitué à mentir et à cacher ses véritables intentions ou identités à longueur de temps, il était toujours un peu difficile de faire confiance au premier venu...
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Jeu 13 Aoû - 10:22

Comme toujours, Reeve se montrait très méfiant dès lors où il n'avait pas affaire à des personnes qu'il connaissait. Kiros eut un léger sourire devant cette scène et Irvine fit de son mieux pour rassurer son ami qui avait vraiment l'air épuisé.
«Vous semblez avoir eu des moments difficiles...»
«Pas tant que ça, mais on va dire que Reeve a pas mal de responsabilités qui pèsent sur ses épaules. Surtout en ce moment...»
«Oui, avec tout ce qu'il se passe sur Gaïa, je vous comprends. J'ai fait envoyer de l'aide au Village Glaçon dès que j'ai eu la nouvelle...»


On frappa à la porte, un plateau arriva avec des sandwichs en tout genre, des petits gâteaux, des bâtonnets de crudités avec leurs sauces, des chips aromatisées et des boissons. Irvine se pencha en avant pour picorer un peu avant de se tourner de nouveau vers Reeve

«On peut tout dire à Kiros. Laguna ne prend pas une seule décision sans le consulter. Et au fond, je crois même que c'est surtout lui qui prend les décisions!»
«C'est vrai que Laguna a généralement du mal à se décider. Mais sur les choses importantes, son avis demeure essentiel. Il a un très bon instinct, mais il ne sait pas vraiment s'organiser.»
oui voilà, c'était plutôt ça le problème. Kiros montra le plateau à Reeve pour qu'il se serve avant de se tourner de nouveau vers le jeune homme «alors, qu'est-ce qu'il se passe?»

«C'est à propos de Sephiroth. On pense qu'il a récupéré le cristal de la glace...»
l'homme à la peau noire mit quelques secondes à accuser le coup, même s'il ne semblait pas plus surpris que ça
«C'est ce qu'il était allé chercher au Village Glaçon?»
«Oui, surement. Mais y'a pas que ça. Si Sephiroth a eu le cristal de la terre, c'est qu'il a l'orbe. Et il l'a encore.»
«L'orbe?»
Irvine fouilla dans son sac et sortit donc l'orbe de la terre... il valait mieux qu'il lui explique tout. Il parla donc des chimères, des épreuves, et de l'orbe qu'elles donnaient avec l'énigme qui permettait donc de suivre le cristal à la trace. Kiros lut l'énigme et comprit qu'effectivement, ça mentionnait le cristal

«Je vois. On va donc devoir renforcer la sécurité autour du cristal. D'ailleurs... il faut que je te dise quelque chose à ce sujet...» le jeune homme haussa un sourcil alors que Kiros commençait à se masser le front «nos signaux montrent... que le cristal semble... disparaître. De nos radars.»
«Hein???»
l'homme à la peau noire approuva d'n signe de tête...
«On ne sait pas ce qu'il se passe. Ça me fait un peu penser à la distorsion temporelle qu'il y avait lorsqu'on a combattu Ultimecia. On n'arrive pas trop à l'expliquer. Les signaux semblent montrer que le cristal est toujours là, mais on n'arrive plus à entrer dans la salle où on l'a stocké.»

Le jeune homme regarda l'orbe quelques secondes avant de se tourner vers Reeve, puis vers Kiros
«Tu crois que le cristal se refait un temple? Et que seuls ceux ayant l'orbe peuvent le retrouver maintenant?»
«Si ce que tu me dis est vrai à propos des orbes qui sont les seuls à guider aux cristaux, je pense que oui. D'une certaine manière, ça nous arrange, ça fait une protection supplémentaire autour du cristal. Mais en contre partie, sans orbe, je ne peux pas garantir que le cristal soit encore là. Si quelqu'un réussit à déjouer le système de sécurité, à passer dans l'antre et à s'en emparer... je ne le saurai pas.»
«Je comprends... je suis désolé Kiros, je ne peux pas te laisser mon orbe. Je dois le garder. Mais j'ai envoyé des SeeD parcourir Héméra pour rechercher les chimères, si un autre tombe sur la chimère de la terre et me ramène un nouvel orbe, promis je te le fais porter...»


Kiros sembla approuver, c'était un bon compromis
«Je vais aussi envoyer des hommes dans ce cas. Plus on aura d'orbes et plus on aura au moins un regard sur les cristaux pour surveiller que personne ne s'en empare. Est-ce que tu en as d'autre?» le jeune homme se figea un peu, puis finit par soupirer... il valait mieux ne pas tout dire quand même
«Non. On a rencontré Shiva, elle nous a appris que malgré toute la puissance que l'on peut déployer, on ne peut pas tuer une chimère, mais elles bougent. En revanche, on n'a pas réussi son épreuve, donc on n'a pas l'orbe de la glace.»
«Je vois...»


Il les laissa continuer de manger un peu avant de prendre son carnet et noter quelque chose
«Vous avez besoin de vous reposer. Tenez, allez dans cet hôtel, ils vous feront un prix si vous leur montrez ça. Je crois que vous avez bien besoin de profiter d'une bonne suite avec tous les services de confort qui vont avec!» ça, ça voulait dire une bonne séance de massage avec des jolies filles! Kiros le connaissait bien après tout! Il se tourna malgré tout vers Reeve pour voir s'il avait autre chose à ajouter. Il semblait vraiment accablé le pauvre, et Irvine espérait que ce petit séjour dans un hôtel de luxe lui ferait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Dim 16 Aoû - 0:25

ReeveReeve hocha la tête trop mollement à son goût, la conversation semblant ne lui arriver qu'à retardement. Souhaitant rassurer Irvine quant à sa capacité à gérer la situation, il ne lui renvoya que l'image d'un homme épuisé par sa nuit blanche et les innombrables questions qu'il s'était posées... et se posait encore. Il soupira alors qu'il repensait à Sephiroth et au fait qu'il possédait non seulement l'orbe de la Terre mais aussi le cristal de la Glace. Qu'avait-il en tête pour mettre tant d'acharnement à récupérer les cristaux ? L'architecte ne se souvenait que trop bien du météore. Il l'avait vu durant des semaines, comme un soleil rouge chaque jour plus gros dans le ciel de Gaïa. Menaçant et - il devait bien l'admettre - un peu traumatisant. Si l'ange sans cœur l'invoquait de nouveau grâces aux cristaux, il ne mettait plus seulement Gaïa en danger mais Héméra entière. Quatre mondes, dont trois n'y étaient absolument pour rien dans ces expériences qui l'avaient rendu fou...

Alors oui, l'inquiétude et la culpabilité pesait sur ses épaules. Même s'il n'était en aucun cas responsable de la démence de Sephiroth, il considérait qu'en tant qu'assistant représentant de Gaïa, il était à moitié responsable de l'ex SOLDAT. Un peu comme un père l'est de ses enfants.

Aussi écoutait-il avec autant d'attention dont il était capable toute la conversation entre Kiros et son garde du corps. Il tressaillit lorsqu'il entendit cette histoire de signal faiblissant, croyant d'abord à son déplacement... mais sourit en vérifiant sa position dans l'orbe d'Irvine. Non, il n'avait pas bougé. À vrai dire son acolyte faisait preuve d'une étonnante vivacité d'esprit en concluant que le cristal devait générer un temple pour se protéger. Et ça, c'était une bonne nouvelle ! La meilleure qu'il ait entendue après celles apportées par Shiva. Au final il n'ajouta rien de plus et se contenta de serrer la main de Kiros après l'avoir chaleureusement remercié pour l'hôtel. La suite de la journée s'annonçait beaucoup plus calme et agréable...

Quelques tubes de transports plus tard, ils se retrouvèrent dans un hôtel presque trop luxueux pour Reeve qui ne rechigna pourtant pas à profiter de tous les services proposés. Hammam, massages, vue imprenable sur de merveilleux décolletés, repas léger et surtout une bonne sieste au calme dans une suite privée le requinquèrent efficacement. Le soir même il retrouva le tireur d'élite pour un dîner qu'ils expédièrent assez rapidement de crainte de faire une nouvelle fois l'objet d'un article licencieux, puis ils retournèrent se coucher. Le rendez-vous était fixé au lendemain neuf heures près des boutiques virtuelles situées en ville. L'architecte se souvenait de ces drôles de machines et souhaitait non seulement y jeter un nouveau coup d'œil, mais aussi y faire quelques achats utiles avant leur départ pour Balamb.

Spoiler:
 

*********
REEVE ACHÈTE :
1 émeraude de niveau 1 pour ajouter l'élément Vent à Coriolis et le renommer Bourrasque (-500 gils)
1 émeraude de niveau 2 pour apprendre Rafale : (Force 2) > vague de vent puissante > -750HP [cibles], -50MP [Reeve] (-1000 gils)
1 opale de niveau 2 + 1 lunalithe de niveau 2 pour apprendre Cirrocumulus : (Force 2) > un nuage composé de cristaux de glace engourdit la cible > -750HP, Type Glace {40% Paralysie} [cible], -25MP [Reeve] (-2400 gils)
2 lunalithes de niveau 1 pour apprendre Pavois de cuir : (Force 1) > restaure un peu d'énergie tout en réduisant les dommages physiques et magiques de 10% > +375HP {Deg-10%}[cibles], -10MP [Reeve] (bon pour 2 gemmes au choix de niveau 1 dans l'inventaire)
1 lunalithe de niveau 2 pour ajouter Blindage à Carapace de fer et le renommer Écu de bois (-1400 gils)
TOTAL :
-5300 gils


Dernière édition par Reeve Tuesti le Mer 19 Aoû - 0:15, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Lun 17 Aoû - 9:38

Au final, l'entretien avec Kiros avait été plus qu'intéressant.. savoir que les cristaux se créaient une nouvelle antre une fois qu'ils étaient posés quelque part, c'était plutôt rassurant, si ce n'est qu'ils ignoraient que ça allait également ramener les gardiens qui devaient les protéger! Enfin au contraire, ça pouvait être une bonne nouvelle finalement, car plus que jamais, le cristal serait mieux protégé, non seulement par les borgs d'Esthar pour assurer la sécurité des environs du nouveau temple, mais aussi par les gardiens dans l'antre elle-même. Inutile de dire que visiblement, le cristal de la terre était le mieux protégé de tous!

Après avoir mangé une petite collation, ils laissèrent le vice-président pour aller dans un hôtel de luxe qu'il leur avait réservé, de là, ils purent en profiter pour bien se reposer, massages, jacuzzi, repas gastronomique, serveuses ravissantes, mais Irvine gardait étonnamment le souvenir de ses retrouvailles avec Selphie, et finit donc sa nuit tout seul dans sa suite.
Le lendemain matin, ils se retrouvèrent pour le petit déjeuner avec Reeve, l'architecte semblait quand même de meilleure humeur si ce n'est peut être un article dans un magazine people qui risquait de le faire grincer des dents. Mais pour le moment, il fallait qu'ils prennent leurs dispositions pour essayer d'aller dans des endroits où ils trouveraient une chimère.

Direction donc les boutiques, s'ils devaient se rendre dans la mine de soufre, il était préférable qu'il prévoit des balles de glace, aussi il acheta une opale assez puissante, et se risqua aussi à prendre un lapis encore plus puissant pour pouvoir infliger le plus de dégâts possibles en une fois. Face à quelqu'un comme Sephiroth qui rôdait, il était préférable de prévoir ce qu'il faudrait...

«Dis... Sephiroth a l'air d'utiliser quand même plus souvent la magie ou la force brute? Que je sache s'il est préférable que je modifie mes balles paralysantes ou qui pourraient le priver de la parole...» mais bon, de toute évidence, la calamité maîtrisait les deux. Donc pour l'heure, dans la mesure où Irvine était plutôt agile, et qu'il lui était donc plus facile d'esquiver les coups que la magie, il allait opter pour des balles mutismes. Jusqu'à ce qu'il se souvienne qu'il avait une autre gemme dans ses affaires, il allait donc s'en servir pour la combiner à une autre et faire une technique surement redoutable...

Il inséra donc les trois gemmes dans son fusil pour apprendre les deux techniques, puis il se tourna vers Reeve avec un léger sourire

«T'as meilleure mine quand même... est-ce que tu veux qu'on se repose encore un peu à Esthar avant de prendre un aéronef pour Balamb?» son téléphone bippa et il le sortit pour voir qu'il avait un message de Laurence. Visiblement, Héra leur avait transmis une information comme quoi, un vaisseau était en approche du continent de Galbadia. Pas vraiment habitué à ce genre de chose, il pianota sur son téléphone pour lui dire qu'elle avait carte blanche pour assurer la sécurité de la ville et qu'il la laissait voir avec Héra ce qu'il convenait de faire. Oui, une fois de plus, il déléguait. Malgré tout, il allait passer une partie de la journée à lui envoyer des messages pour la coordination, car la jeune femme tenait absolument à avoir son aval pour tout et n'importe quoi!

Bon, les achats étaient terminés, la matinée bien avancée, on fait quoi maintenant? On se repose encore un peu ou on file vers Balamb?
=========================
Achat d'une opale de Force 2 pour apprendre "Balles de Glace" et d'un lapis de Force 3 ainsi que sa gemme de Force 3 pour apprendre "Balles Maudites" > -3100 gils (aïe!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 19 Aoû - 0:54

ReeveConcentré sur l'écran d'achat alors qu'il réfléchissait à ce qu'il souhaitait apprendre - et ce qu'il lui faudrait pour ça - Reeve haussa les épaules d'un air dépité à la question de son garde du corps.

« Malheureusement oui, Sephiroth maîtrise aussi bien sa lame que la magie. La seule solution c'est d'être soit plus fort que lui... soit plus nombreux. »

La dernière méthode n'était pas très fair-play, il devait bien le reconnaître. Cependant il fallait bien accorder une chose à l'ange sans cœur : il n'avait pas volé son grade de SOLDAT première classe ! Et alors que l'architecte repensait à tout ce qu'il savait de cet homme, de sa célébrité puis de sa folie, il s'arrêta tout net en relisant son ticket de caisse. Ouh là... Il venait sérieusement de dépenser cinq mille trois cent gils en gemmes en tous genres ? Et bien, il n'avait plus qu'à prier pour que Cole Porter n'apprenne jamais ça sans quoi il finirait à la une des pires magazines people, montré du doigt pour ses dépenses scandaleuses sur le dos des contribuables de Junon. Ou quelque chose dans ce goût là. Plus grave que des rumeurs d'homosexualité selon lui.

Fourrant son reçu dans sa poche, il gratta brièvement son bouc fraîchement taillé en réfléchissant à une manière de venir à bout de Sephiroth. Puisque c'était de lui dont il s'agissait, et que ça le serait quelques temps encore, autant réfléchir sérieusement à la question. Le paralyser ? Le rendre muet ? Et pourquoi pas les deux à la fois... Il observa Irvine insérer ses gemmes dans son fusil d'un air distrait. Reeve tenait les siennes dans sa main en se demandant dans quel ordre il devait apprendre ses techniques. Un sourire étira ses lèvres alors que son garde du corps lui faisait remarquer son état.

« Chacun son tour d'avoir un coup de pression. Rebondit-il avec un clin d'œil. Ça va mieux à présent que je n'ai plus à m'en faire pour la vie des Chimères, et cette histoire de temple m'a rassuré hier soir. Sauf si tu as encore quelque chose à faire ici, nous pouvons nous rendre à Balamb. Tu m'as parlé d'une mine où l'élément feu régnait en maître ? » Se remémorait-il alors que l'une de ses gemmes disparaissait dans son poing fermé.

Une petite technique de glace lui serait certainement utile dans un endroit pareil. Même s'il n'y avait pas véritablement de lieu dédié au feu sur Gaïa, il se souvenait tout de même des bombes du pont de Corel. Moins loin encore, il avait aperçu ces bestioles au tournoi... et elles explosaient toujours aussi facilement ! Autant dire qu'il n'avait pas tellement envie de prendre ce risque. S'il pouvait s'en débarrasser avant qu'elles n'aient le temps de gonfler comme des ballons, ce serait toujours ça. Et même s'ils n'en croisaient pas, d'autres créatures seraient sûrement sensibles à la glace, non ?

« Des messages de la part de tes groupies ? » Se moqua-t-il en entendant le portable d'Irvine bipper de nouveau.

Selphie serait-elle en train de lui remonter les bretelles par SMS ? De son côté il venait de se souvenir de son idée d'envoyer Matilde au devant des Al Bhed. Aussi s'autorisa-t-il à lui envoyer un message pour tâter le terrain tout en prenant la direction des tubes de transport. Lorsqu'il releva le nez de son téléphone, ce fut pour lire les pancartes et se diriger un peu au hasard vers quelque chose susceptible de faire office d'aérodrome.

« Balamb... J'ai cru comprendre qu'Ultimécia s'y était attaquée récemment, est-ce que les dégâts ont pu être réparés ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 19 Aoû - 9:47

Spoiler:
 


Bon ben voilà, Irvine était pratiquement ruiné à présent, mais au moins avait-il récupéré certaines techniques de combat qui pourraient lui être utiles s'il venait à devoir affronter une nouvelle fois Sephiroth ou n'importe quelle autre calamité. Certes, il se rendait compte qu'il avait déjà récupéré pas mal de sa force en comparaison de ses autres camarades, en grande partie parce que contrairement à Squall ou Selphie, il ne passait pas son temps dans sa faculté à gérer la paperasse. Il était sur le terrain, il avait affronté des braconniers et même Sephiroth en personne... et non seulement il avait survécu, mais en prime il lui avait quand même mis une sacrée dérouillée. Autant dire que ça le mettait un peu en confiance, mais qu'il fallait encore qu'il progresse.

Il aurait aimé améliorer son arme aussi, mais là il n'avait plus de sous, ça attendrait donc qu'il tue quelques monstres et refasse le plein de gils. Il ignorait qu'on pouvait trouver leurs achats scandaleux et qu'ils se retrouveraient surement encore en couverture d'un magazine people pour leurs dépenses qui pouvaient être vues comme exagérées.

Reeve avait meilleure mine quand même, une bonne nuit de sommeil et le soulagement de savoir les chimères en sécurité y était pour beaucoup, mais de son côté, les nouvelles n'étaient pas des meilleures, bien qu'il préférait éviter d'en parler à Reeve. Cela concernait Dol et Héra, pas vraiment Gaïa ici.

«Non, mon assistante qui me harcèle sur un dossier qui l'agace.» ce qui était vrai au fond, bien que le dossier en question pouvait être grave, mais Irvine doutait fort qu'un vaisseau de Héra puisse vraiment donner du fil à retordre à un vaisseau de guerre comme la GGU, même avec Kuja dans le coin. Et puis, il avait prévenu Squall aussi qui enverrait des renforts dès qu'il saurait où se rendait exactement ce vaisseau ennemi, donc honnêtement, le jeune homme doutait qu'il y ait beaucoup à s'en faire.

Ils retournèrent vers le tube pour se rendre à l'aérodrome afin de rejoindre Balamb rapidement, en chemin, Reeve se souvenait de l'attaque d'Ultimecia, bien qu'il confondait légèrement les lieux.

«En fait, Ultimecia a attaqué la BGU qui est juste à côté... mais oui, tout est réparé maintenant, en grande partie grace à l'aide apporté par Gaïa et les al-bhed.» ils arrivaient à l'aérodrome et ils empruntèrent donc un tout petit vaisseau pour pouvoir rejoindre l'île de Balamb... à savoir s'ils allaient se poser directement près de la mine de soufre ou s'ils faisaient une halte à Balamb d'abord. Mais en fait, ils n'avaient rien à y faire, donc autant se rendre directement à la mine. Alors qu'il se mettait aux commandes, prêt à décoller, il se tourna vers Reeve

«Vu que tu as fait tes achats, je suppose que ça sert à rien de s'arrêter à Balamb? On va directement à la mine de soufre, ça te va?» autant ne pas perdre de temps pour espérer trouver la chimère de feu là bas...

============================
Direction: la mine de Soufre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mar 25 Aoû - 17:30

=========^.^=========
Reeve Tuesti gagne 150 gils et en dépense 5300 en gemmes diverses !
Il apprend les techniques Bourrasque, Rafale, Cirrocumulus, Pavois de cuir et Écu de bois. Les ennemis n'ont qu'à bien se tenir.
Reeve Tuesti passe au niveau 16 ! Ça va ruer dans les brancards (ou pas...).
Irvine Kinneas gagne 200 gils et en dépense 3100 en gemmes diverses !
Il apprend les techniques Balles de glace et Balles maudites. De quoi faire trembler ses ennemis.
=========^.^=========

Direction  mini flèche  La mine de soufre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mar 6 Oct - 20:57


Eli' et Gippel viennent du Refuge

Esthar était de plus en plus proche à force de voler dans le ciel pour se rapprocher de plus en plus de cette grande ville, faire des affaires en quelque sorte, du moins c'est ce pourquoi Gippel espérait aussi y aller. Aider Eli' était sa priorité en tant qu'homme et tenté d'améliorer leurs makinas était sa priorité en tant que leader. La leçon d'Al Bhed terminé, les ordres de cours de langue commune étant donnée, ils pouvaient parler un peu de tout et de rien. Lui, il espérait que ce passage à Esthar se déroulera sans problème mais ça, il n'était pas devin alors il ne pouvait pas savoir ce qui les attendait. En toute logique, ils devraient d’abord voire pour Eli' et son problème de sorcière depuis leur rencontre avait rencontré Ultimécia puis ensuite voir pour son projet afin de faire en sorte de rendre certaines villes d'Héméra plus sûr plus rapidement.

Mais voilà, en faisant un mélange de ces idées, il pensait à Eli' et ses pouvoirs... Ok, elle pourra décider de quand les utiliser mais admettons ils font face à Ultimécia justement et que si elle retire sa protection, la sorcière du futur se fera une joie de la manipuler... Il lui fait une arme, ce n'est pas en jetant des cailloux qu'elle va se défendre ? Après, si c'est ça son arme de rêve, pourquoi pas... Mais il y a plus classe quand même. L'Al Bhed avait trouvé un bon point à soulever néanmoins puisque Eli' n'y avait pas pensé. Il n'allait pas lui reprocher de ne pas penser à tout, cette histoire de manipulation déjà devait lui peser sur l'esprit et son moral. Une chance que son chevalier servant était là ! La demoiselle évoquait ses souvenirs d'enfance, le fait qu'un homme devenu aujourd’hui président d'Esthar protégeait la ville du temps ou les hommes n'étaient plus là, tous en guerre. C'était triste mais bon, le passe de Gippel et de nombreux Al Bheds ou non, c'était pareil... La guerre contre Sin en avait fait des ravages...

Cependant, elle avait une arme en vue, un arc. Ce n'était pas le plus courant sur Spira mais il y en avait quelques utilisateurs. Surtout les chasseurs dans les villes pour chasser le gibier, éloigné les monstres. Peu d'Al Bhed utilisaient des arcs ou alors amélioré mais ça ressemble plus à une arbalète qu'à un arc.

« Hum c'est un bon choix, ça t'irait bien. Puis une flèche tendue qui l'instant d'après disparaît pour se loger sur son adversaire, c'est un peu comme ton pouvoir ! »

En moins précis et en moins rapide. Mais si Eli' avait une bonne visée, ça pourrait le faire. Lui, il n'avait pas grande notion en arc mais il pourrait toujours donner des conseils pour visée, son arme fonctionne aussi sur la visée, il n'y a pas de munitions à tête chercheuse après tout. La demoiselle lui fit cela dit un grand honneur en voulant un arc fait de la main de Gippel ! Il n'était pas forgerons mais en fabriquer un ne devrait pas être compliqué ? Son sourire se fit plus large d'un coup.

« Si j'ai les matériaux sous la main, je vois pas en quoi ça serait un problème ! Il t'en faudrait un pas trop lourd mais pas trop fragile non plus. L'idéal serait de pouvoir le plier pour qu'il prenne moins de place et pour les flèches... ça au pire, je pense que ce sera le seul véritable achat à faire. »

Il n'irait pas jusqu'à lui tailler des flèches non plus. Si encore il existait des clous géants et légers à la fois, ça pourrait coller à l'image Arc made in Sanubia mais elle veut un arc, pas un outil de mode. Il sortait déjà un petit calepin, notant l'idée et ce qui allait avec, les matériaux, un croquis rapide de l'arc... Bref, une fois sur place, ils vont avoir de quoi faire !!! Mais la pause était terminée, il fallait reprendre les cours.

Une fois terminé en arrivant près d'Esthar, Gippel n'en revenait pas ! Toutes ces makinas ! Ces bâtiments si étranges et si grands... les routes étaient semblables à du verre coloré. Il n'y avait pas qu'Eli' qui était perdu, lui et les autres Al Bheds avec eux. Les gens étaient eux aussi habillé bizarrement mais bon, ça à la limite, ils n'en tenaient pas rigueur, chacun sa culture après tout.

« Je m'attendais à être dépaysé mais pas à ce point-là ! »

C'était fascinant ! Ils observaient tout autour d'eux avec de grands yeux. Ces sièges qui volaient sur une plate-forme dans les tuyaux à travers la cité, ce paysage qui s’étendait sur des kilomètres ! Ils vont vite se perdre ici !

« Ehlnuoypma ! »

En effet, c'était incroyable. Est-ce que Zanarkand était aussi développés et immenses à son époque glorieuse ? Se tournant vers Eli' avec un large sourire, il était évident que la question qu'il allait posé allait montrer son envie de visiter ! Qui sait, il sera peut-être tellement absorbé qu'il n'allait pas taquiner Eli' ? Oh, quoique ça, c'était peu probable...

« Alors, on commence par toi ! On commence par aller où ? »

Se retrouver dans cette ville allait susurrement être le plus gros défi de la journée ! Il y avait des passants comme n'importe où vivant leur vie, des jeux qui couraient, d'autres qui jouaient aux cartes, des couples, des amis, une ville comme une autre... mais tellement cool !!! Si ce serait possible, les Al Bheds auraient déjà sorti leurs outils pour démonter la ville pour voir de quoi elle était faite exactement ! Avec du temps, leur Refuge pourra être une ville aussi grande et aussi belle ? Question à mille Gils !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Lun 12 Oct - 22:36

Eli
Oui Gippel avait bien fait de mentionner cette possibilité de manier une arme pour Eli lorsqu’elle ne pourrait plus utiliser ses pouvoirs. En réalité, ils l’ignoraient encore – même Linoa - mais une scientifique avait trouvé le moyen d’effacer la rune qui maudissait les deux sorcières. Donc Eléonore n’aurait plus besoin d’avoir ses pouvoirs bridés. Mais quand bien même, elle garderait l’arme, on ne sait jamais. Elle n’était pas immunisée face au mutisme, si un adversaire la privait de sa voix, elle pourrait se rabattre sur son arc pour se défendre ! Mais il faudrait de l’entrainement … et avant ca … il fallait l’arc ! Pour cela, elle avait demandé à Gippel s’il pouvait lui en fabriquer un et elle se mit à sourire lorsqu’il approuva. Pour la jeune femme, cette arme lui correspondait à merveille, elle était légère, ca l’empêcherait d’attaquer de front – au vu de sa fragilité.

En tout cas le reste du voyage se fit rapidement, les vaisseaux étant tout de même les transports les plus rapides d’Héméra. Eléonore n’avait jamais mis les pieds à Esthar, mais déjà vu de l’extérieur, c’était assez impressionnant. La capitale s’étendait sur des kilomètres et des kilomètres entiers, elle recouvrait une grande partie du continent à elle-seule. C’était incroyable ! Et une fois le pied à terre, ils se retrouvèrent dans la ville, on peut dire que tout le monde était émerveillé. Eli regardait partout autour d’elle.

- Même s’il s’agit de Dol, je peine presque à croire qu’il s’agit là d’une partie de mon monde natal. Les médias et les histoires ne mentent pas, Esthar, c’est vraiment une ville à part à côté du reste de Dol.

Sérieusement, s’ils devaient rejoindre l’autre bout de la ville avec leurs simples pieds, ils mettraient au moins une journée ! Ce n’était pas peu dire pour parler d’Esthar … Gippel se tourna toutefois vers sa camarade, souhaitant commencer par elle. Oh, euh …

- Si nous devons commencer par moi, je dirai qu’il faudrait aller voir tout de suite le Dr Geyser … Mais je n’ai aucune idée d’où est-ce que nous pouvons trouver son laboratoire dans une ville aussi grande …

Pas le choix, ils devaient demander leur chemin aux passants, surtout qu’ils n’étaient pas dans une zone où il y avait beaucoup de panneaux pour les aider à se diriger. Eléonore interpela un passant pour lui demander où se trouvait le laboratoire du Dr Geyser, le voir était une urgence. C’était un des bâtiments les plus importants et réputés de la capitale, impossible qu’un habitant ne sache pas où le trouver. Eli écouta avec attention les explications pour rejoindre le labo, à priori, rien de bien difficile grâce aux multiples transports de la ville … Elle rejoignait alors Gippel et sa petite troupe d’Al Bheds.

- Nous avons plusieurs moyens de rejoindre le laboratoire. Ils m’ont conseillée d’utiliser le siège qui passe dans les tubes pour y aller, mais avec tout notre groupe, on n’aura jamais la place de tous s’installer dedans. Nous allons donc prendre le bus pour descendre à proximité de notre destination.

Rester à voir d’ailleurs ce que Gippel comptait faire de toute sa troupe qui l’accompagnait. Eléonore comprenait mais elle trouvait ca gênant qu’ils viennent tous avec eux jusque chez le savant fou qu’était Geyser. Ils se dirigèrent vers l’arrêt le plus proche, et grâce à une machine mise à disposition à cet endroit, Eli acheta quelques tickets pour monter dedans avant de patienter que le transport vienne les chercher.

Rien de bien différent avec ceux de Deling City, si ce n’est qu’ils étaient plus modernes et lévitaient au-dessus de la route. C’était … particulier. Pendant le trajet, Eli ne put s’empêcher de regarder partout autour d’elle par les fenêtres. Ce paysage qui s’offrait à eux était unique, et ils ignoraient encore toutes les possibilités qu’ils avaient à disposition ici ! Ils pouvaient même aller dans l’espace s’ils le souhaitaient.

Ils descendirent à une station non loin d’un assez grand bâtiment et en interpelant le chauffeur du bus, ce dernier leur montra qu’il s’agissait du laboratoire qu’ils cherchaient. Eli se faisait calme en s’en approchant, elle était anxieuse à l’idée de rencontrer ce scientifique, clamer haut et fort qu’elle était une sorcière, ayant été en plus maudite par Ultimécia … Une sorcière au beau milieu de la plus grande ville de Dol, comment allaient-ils réagir ? Enfin, à priori ca s’était bien passé pour Linoa, alors pourquoi pas elle ? Mais Linoa était une personnalité importante et connue sur Dol, les gens savaient qu’ils pouvaient lui faire confiance. Eli, ils n’en savaient rien, sauf par le biais des images du tournoi, et encore … Bref. De toute façon, en arrivant devant le laboratoire, deux gardes leur stoppèrent la route.

- Halte ! Personne ne passe sans autorisation. En avez-vous une ?
- B-Bonjour … Je n’en ai pas vraiment une … C’est … Hum.
Elle prit une profonde inspiration pour gagner de l’assurance et leva les yeux vers les borgs. - Je m’appelle Eléonore Thompson. Je suis, avec Linoa Heartilly, la sorcière qui a été victime de la rune d’Ultimécia. C’est justement Linoa qui m’a envoyée ici, il paraît que le Dr Geyser possède un collier qui pourra empêcher Ultimécia de nuire. Les deux borgs se regardèrent. L’un d’eux fit un hochement de tête et le deuxième s’éclipsa à l’intérieur.
- Veuillez patienter s’il vous plaît.

Bon … D’accord …
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mar 13 Oct - 12:11

PNJDans son laboratoire, le Dr Geyser était en train de fulminer après l'un de ses assistants.. de toute évidence, la récente découverte de Nina Williams ne lui faisait pas plaisir, mais alors pas du tout! Se faire coiffer au poteau par une petite jeunette n'était pas dans ses habitudes. Visiblement, il ne supportait clairement pas que sa disciple ait fini par le surpasser sur certains points.

Un garde s'approcha alors, mais le professeur sur le coup ne voulait pas du tout être dérangé

«Ze ne zuis là bour berzonne!»
- «Monsieur, c'est une certaine Éléonore Thompson. Elle fait partie des deux personnes que Mademoiselle Williams a demandé de soigner.»
- «Argh! Et elle est même bas là! Tzzz»
ramenant ses mains dans son dos, le scientifique réfléchit une seconde, puis se mit à ricaner un peu. Bah après tout, autant il aurait bien du mal à mentir à Linoa Heartilly car maintenant que Nina était le garde du corps de Laguna, elle pourrait la contacter facilement, mais cette petite? «vaides la endrer» le garde approuva alors que Geyser tournait déjà les talons, il alla prendre le flacon contenant la potion que Nina avait mis au point, son assistant le regarda d'un air inquiet

«Vous allez le lui administrer?»
- «Zé ze gue Mademoizelle Williamz a demandé..»
- «Certes...»


Le garde fit donc entrer les deux jeunes gens. Geyser ne s'attendait pas à ce qu'il y ait un homme avec cette Éléonore, mais peu importe!
«Endrez, endrez! Je zuis le Brofezeur Geyser! Vous dombez bien, J'ai droubé un remède à vodre broblème!» il lui fit signe de s'approcher. En soit, le professeur n'était pas un mauvais bougre, mais au cas où, il allait surement reprendre quelques cellules de la fameuse marque. Les études de Nina Williams avaient bouffé toutes celles de Linoa, donc autant refaire le plein au cas où

«Est-ce gue za vous ennuie zi je vous fais guelgues prélévements? Bour étudier l'évolution de ze zort...» mine de rien, il fallait aussi qu'il étudie encore les pouvoirs des sorcières. Dommage que Nina ne soit pas là, elle qui voulait justement étudier une sorcière pour pouvoir fabriquer son fameux détecteur... tant pis pour elle! Geyser avait là une opportunité de faire lui-même ces tests, il fallait juste espérer que cette fille soit un peu coopérative!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mar 20 Oct - 20:17

Pour Gippel comme pour les autres, cette ville mais c'était un petit bijou de la technologie ! Qui plus est, sans vraiment en être sûr, sur Héméra c'était bien la ville la plus avancée. Il y avait aussi cette station spatiale mais bon, Gippel et Eli' n'en avaient jamais entendu parler donc ils ne pouvaient pas savoir pour cette nouveauté. Mais pour le moment, ils n'avaient pas la tête à aller dans les étoiles, c'est sûr ce serait un voyage unique en son genre mais Gippel irait juste pour le fun, pour jeter un œil aux installations à la limite mais il n'était pas vraiment un grand fan des étoiles. Mais pour le moment, place d'abord au souci d'Eli'. Se repérer dans cette ville ne serait pas un jeu d'enfant, si le désert ne faisait pas peur à l'Al Bhed, ici, il serait simple de s'égarer au coin d'une rue. Se perdre était un bien grand mot, lui comme les autres seraient ravies de profiter le plus possible de cette ville mais en attendant, ils perdraient un temps précieux.

« On en viendrait presque à regretter Dollet, c'était beaucoup plus petit et calme alors que là... »

La ville n'était pas vraiment bruyante mais animée, ça c'est clair ! Il n'avait pas vraiment vu à quoi ressemblait Winhill mais s'il aurait pu le voir, il aurait bien vue à quel point les deux étaient en tout points opposés. La troupe suivait Eli' pour prendre le bus, chacun payait sa place de sa poche avant d'arriver quelques minutes plus tard au laboratoire. Tout le trajet, Eli' avait voyagé avec une bande de gamins émerveillés devant cette grande ville, commentant joyeusement chaque chose qu'ils voyaient en tentant de deviner à quoi cela servait au juste ? Parfois dans la langue commune ou en Al Bhed, ça faisait un exercice pour Eli' qui pourrait s'amuser à traduire. Une fois arrivé face au laboratoire, il conseilla à sa troupe de les attendre devant, cette histoire était personnelle et lui-même se renseignera sur ces objectifs sans le laboratoire une fois que ce sera fait pour Eli'. Gippel voyait bien d'ailleurs cette dernière un tant soit peu nerveuse, quoi de plus normal après tout ?

Il posa sa main sur son épaule en lui offrant un petit sourire pour la rassurer.

« Ne t'inquiète pas, ça va bien se passer. »

Il l'espérait de tout son cœur en tous cas. S'avançant avec Eli', ils firent face à deux étranges personnages. Ils semblaient humains et... machine ? N'oublions pas que Spira ne connaît pas ce qu'est un cyborg, ils avaient bien quelques machines qui ressemblaient vaguement à des humains comme les T-kick mais là... ouah ! C'est possible d'en adopter un ?! Il observait un des deux robots en se demandant comment il était fait et s'il y avait vraiment quelqu'un sous ce masque ou bien s'il n'est fait que de boulon et de fil ? Mais après s'être renseigné, ils étaient invités à entrer pour rencontrer le professeur Geyser. Première chose qui frappe chez ce petit bonhomme, c'est cette collerette ? C'était vraiment... étrange ? Enfin bon, ils ne lui demandèrent pas des conseils de mode mais de voir son invention. Mais la seconde chose qui frappe chez lui, c'est cette accent qui laisse obligatoirement un léger sourire entre l'amusement et l'incompréhension gravé sur le visage.

Gippel laissait faire ce type en le surveillant quand même mais quand il proposa ce remède, Gippel tirait une grimace. En soi, vouloir prélever quelque chose de cette marque, il n'y voyait pas trop d'inconvénient mais ce remède n'était pas vraiment ce qu'il avait en tête. Sans vraiment parler au professeur, il posa surtout sa main sur l'épaule de la sorcière comme pour la mettre en garde quelques instants.

« Linoa n'avait pas plutôt évoqué un bijou à porter ? Un collier ou pendentif ? Non ? »

Cela revient au même collier ou pendentif mais soit l'Al Bhed se faisait des idées, soit son esprit avait retenu la mauvaise information. Si Linoa conseillait ce type, il lui faisait confiance mais il avait retenu le terme « bijou » or son remède n'a rien d'un bibelot à porter sur Eli'.

« Comment ça marche votre truc ? »

Gippel n'avait pas l'âme d'un scientifique alors il n'allait peut-être pas comprendre grand-chose à son baratin mais ça, le Geyser n'en savait rien. Cela dit, si Eli' lui fait totalement confiance, il n'a pas son mot à dire. Soit, il ne s'en vexera pas, il restait juste prudent face à tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Sam 24 Oct - 14:58

Eli
Pour le court laps de temps que le garde s’était éclipsé pour aller prévenir le Dr Geyser, la jeune femme se faisait nerveuse, les quelques minutes lui paraissaient être une éternité. Etrangement, elle avait quelques appréhensions. Son sixième sens était inquiet comme si retirer cette marque ici, dans ce laboratoire estharien, serait une mauvaise chose. Mais que pouvait-il se passer de mal ? Linoa était passée par-là déjà après tout et elle n’avait pas mentionné dans son message quelque chose de mauvais. Eli leva les yeux avec un air inquiet vers Gippel, même si ce dernier essayait de la rassurer du mieux qu’il le pouvait.

Puis le soldat revint pour leur demander de le suivre, même si Gippel préféra laisser sa troupe d’Al Bheds à l’extérieur. Il valait mieux, de toute manière, ca ne les regardait absolument pas. Le duo se présenta donc devant le Dr Geyser, et inutile de dire qu’Eléonore s’attendait à tout, sauf à ce genre de phénomènes … C’était donc lui, le fameux, le soi-disant plus grand scientifique de tous les temps ? A son allure autant qu’à sa façon de parler, cela le décrédibilisait presque, mais bon. Ses études et ses produits étaient reconnus dans le monde entier, Eléonore décidait de lui faire confiance, même si elle restait nerveuse. Déjà, il lui fallait presque un décodeur pour comprendre ce que le professeur lui disait, il avait un énorme cheveu sur la langue. Mais comme Gippel, la sorcière fut surprise qu’on lui parle d’un remède, et non d’un collier. Par réflexe, Eléonore sortit son téléphone pour relire le SMS de Linoa.

- Non, c’est bien ce que Linoa a dit. Elle a parlé d’un collier et non d’un remède, afin de brider ma magie et par extension celle de la rune. Vous avez donc trouvé une solution à ce problème entre temps ?

C’était mieux ainsi, quelque part, s’il pouvait se débarrasser définitivement de la Rune Maudite plutôt que de seulement la sceller pour l’empêcher de fonctionner. Ainsi, Eléonore aurait la sensation de retrouver une liberté totale, sans la crainte qu’une catastrophe lui tombe sur la tête au moment où elle s’y attendrait le moins. Vivre en ayant une part de soi-même sur la défensive de façon perpétuelle, ca n’avait rien de joyeux.
En tout cas, maintenant qu’ils avaient confirmation, il fallait répondre à cette question de prélèvement et la jeune femme fronça légèrement les sourcils.

- En général si l’on fait un prélèvement sur une personne « malade », c’est pour étudier le phénomène et trouver le remède adéquat pour supprimer le mal. Vous venez d’affirmer que vous le possédez déjà ce remède, je ne vois pas en quoi vous avez besoin d’un prélèvement de cette marque maléfique si ce n’est pour faire des études plus poussées.

Dommage pour le Dr Geyser. Eléonore avait un côté assez naïf donc s’il avait une bonne répartie pour pencher la balance en sa faveur, elle accepterait sûrement. Sinon, elle était suffisamment intelligente pour faire ses propres déductions et son sixième sens lui disait que vouloir faire des études plus poussées sur cette chose n’apporterait rien de bon sur le long terme. Il avait dit qu’il voulait étudier l’évolution de ce sort … Eli était perplexe.

- Expliquez-moi ce que vous comptez vraiment faire, et peut-être que j’accepterai. Lâcha-t-elle en croisant les bras. - Cette rune a été lancée par Ultimécia elle-même. J’ai le sentiment que si vous cherchez à trop en faire, cela aura de mauvaises répercussions.

De son côté, Gippel était plus intrigué sur le fonctionnement du remède, mais il n’en était pas encore question … La sorcière espérait juste que le Dr Geyser n’allait pas en venir à faire du chantage : un prélèvement contre le remède … Là, elle n’aurait pas d’autres choix que d’accepter …
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Sam 24 Oct - 20:57

PNJAh oui c'est vrai... il était question d'un collier, mais euh.. comment dire. Le professeur devait reconnaître qu'il avait mal jaugé cette histoire de collier, et résultat, il s'était fait taper sur les doigts par Nina. C'était tout de même un comble que de se faire réprimander par sa propre assistante! Mais maintenant qu'elle était le garde du corps personnel de Laguna, forcément elle avait une certaine influence et il avait plutôt intérêt à faire gaffe s'il ne voulait pas qu'elle lui sucre son budget!

Bref, il se dandinait un peu de gauche à droite alors que les deux jeunes gens se méfiaient de cette histoire..

«Ze beux vous donner le collier, mais il n'est pas drès zefficaze... il bride vos brobres bouvoirs donc ze n'est bas drès bratique zi vous voulez vous en zerbir...»
L'un de ses assistants plus loin affichait un sourire en coin, mais le professeur ne se laissait pas démonter pour autant et montra donc le fameux remède... sauf que voilà, avec ses expériences, Nina avait utilisé tous les prélèvements de Linoa et il devait reconnaître avoir envie de faire ses propres recherches aussi! C'est pourquoi il demandait à la jeune femme qui se montrait méfiante..

Il n'avait pas trop le choix que de dire la vérité...

«En vait, z'est mon azzizdande qui a drouvé ze remède. Ze n'ai bas bu faire mes brobres recherches et j'aimerais drouver bludôt un moyen d'empêcher Ultimezia de créer ze genre de marque à l'abenir...» s'ils pouvaient parer ses pouvoirs, ce serait vraiment formidable! En tout cas, il tendit le flacon à la jeune femme. Il n'avait pas reçu l'autorisation de Nina de l'utiliser, elle avait demandé à être présente si jamais il fallait s'en servir, mais elle n'était pas là.

Quelque part encore à fricoter avec le Président surement! Et il ne voulait pas perdre une occasion d'améliorer ses recherches sur les sorcières! Donc tant qu'à faire, autant se lâcher un peu.

«Ze n'est bas zenzé être douloureux... jusde un pedit pshit et za devrait disbaraîdre...» bon évidemment avec la science, on n'est jamais sur à 100%, mais en tout cas, sur les prélèvements apparemment, ça avait bien marché! Mais il espérait quand même que la jeune femme accepterait qu'il fasse un petit prélèvement avant.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!


Dernière édition par Crystal le Ven 30 Oct - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Ven 30 Oct - 21:55

Gippel était relativement surpris par cette solution, un remède ? En soi si c'était définitif, c'était mieux qu'un collier à porter mais il n'était pas très rassuré à cette idée ? Allié ou non, il avait encore en tête tout ce qu'Eli' avait pu lui raconter sur Dol et son passé avec les sorcières. Alors un soi-disant scientifique qui tente de retirer une malédiction de sorcière... ça va fonctionner ? Pour lui, la science et la magie ne font pas bon ménage. C'est peut-être à cause du passé de Spira, là où Bevelle, noter l'ironie, était très avancé en technologie face à Zanarkand qui lui, était plus doué en magie et donc, en invocation. D'où la guerre qui donna naissance à Sin. Pour lui, science et magie ne font pas bon ménage, cela était bon pour partir en guerre mondial si on poussait le bouchon trop loin. Même si à première vue, il n'y a rien à signaler mais... on ne sait jamais quoi.

Consciente de ce danger, la sorcière venait à vouloir des explications sur le pourquoi des prélèvement de la marque. C'est vrai que ça aussi c'était important mais pour Gippel, avant toute chose, c'était cette histoire de collier et de remède. Eli' vérifiait mais oui, il était question de collier, pas de remède. Le scientifique drôlement habillé venait à expliquer que ce remède n'était pas de lui mais de son assistante, donc est-ce que déjà c'était une bonne chose ? L'assistante à dépassé le maître ? Bon ça n'est pas grave, c'est même peut-être bon signe ? Il faudrait peut-être en savoir plus sur cette assistante mais ce n'est pas important... si ? En fait, ce qui turlupinait Gippel aussi, c'était la source des recherches de ce Geyser...

« Attendez, ça veut dire qu'Ultimécia peut déposer son truc sur des personnes autres que des sorcières ? »

Si c'était le cas, ça sentait vraiment pas bon pour eux mais après tout, Gippel n'y connaissait pas grand-chose en sorcière et autres histoires de ce monde. Il avait des bases mais de là à tout savoir, ce n'était pas encore le cas. N'empêche il avait du mal à croire que la marque partirait si facilement et si rapidement, un pschit et plus rien ? Cela semblait trop beau pour être vrai à ses yeux.... On ne parlait pas d'une brûlure magique là mais d'une sorte de malédiction posée par une sorcière qui est quand même un peu supposée être très puissante et ainsi de suite... Comment un simple petit produit pourrait faire des miracles en si peu de temps ?

« Et il est fait comment votre produit ? J'ai du mal à croire qu'un sortilège de ce genre s’efface en un rien de temps avec votre remède miracle ? »

Attention, il n'était pas là pour empêcher Eli' de se faire soigner, ça il était cent pour cent ok pour la guérir mais entre l'histoire du collier et ça, ça faisait un peu beaucoup de changements quand même...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Dim 1 Nov - 22:23

Eli
Méfiante comme à son habitude, Eléonore était réticente à l’idée de se laisser prendre quelques prélèvements de sa marque et elle craignait que Geyser lui fasse un peu de chantage plutôt que d’être honnête avec elle. Mais à ses interrogations, le scientifique choisit de quand même répondre. Comme toujours, Eléonore devait presque prendre un décodeur pour traduire ce qu’il disait, mais elle finissait par comprendre qu’en réalité c’était son assistante qui avait trouvé ce remède. Son visage ne trahissait aucune émotion et pourtant, elle trouvait amusant d’une certaine façon de découvrir que l’assistante avait surpassé le maître pour ce coup-ci. Toujours est-il que Geyser ajouta qu’il souhaitait étudier la marque de plus près afin d’éviter qu’Ultimécia reproduise ce genre de schémas à l’avenir. Une remarque qui inquiéta Gippel, et pour cause. Eli se tourna alors vers son camarade.

- Même si c’est le cas, je doute qu’une sorcière de la trempe d’Ultimécia s’amuse à déposer une rune sur n’importe qui. Elle doit être du genre à s’intéresser à des cas précis. Linoa nous a dit qu’elle avait déjà connu Ultimécia et a sûrement déjà un certain lien avec elle. Je suis une sorcière, mes pouvoirs ont dû l’intéresser également sans quoi elle n’aurait jamais posé cette marque sur moi.

Et elle l’aurait déposé sur toutes les personnes suffisamment fortes au tournoi pour attirer son intérêt. La jeune femme avait une pensée pour le couple Makunochi qui avait largement survolé le combat avec leur puissance de frappe, et pourtant, la nécromancienne n’en avait que faire d’eux. Bref. Gippel revenait à la charge concernant la composition du remède, perplexe à l’idée qu’une simple projection du produit puisse faire disparaitre une marque de cette envergure mais Eli se doutait qu’il devait être fait de plusieurs remèdes plus ou moins puissants qui permettaient d’effacer les sorts. Elle attendit néanmoins les explications de Geyser, s’il souhaitait donner tous les détails, avant de soupirer et plisser des yeux.

- Très bien, allez-y pour les prélèvements.

Mais … Question : ne devait-elle pas se déshabiller pour dévoiler la rune ? Ah. Voilà qui était fortement gênant, surtout devant Gippel.

- N’y a-t-il pas un endroit où nous pourrions faire ca plus en … « privé » ?

Rougissant un peu, elle attendait … Elle n’avait plus qu’à attendre les prélèvements et l’application du remède sur la rune. Eli appréhendait un peu bien sûr, la science n’était jamais fiable à 100% mais … il fallait bien prendre quelques risques pour faire disparaître une marque maudite, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Lun 2 Nov - 4:19

PNJComme quoi, l'honnêteté avait parfois du bon. Cette petite semblait intelligente quand même, il est vrai que Geyser était d'accord avec elle concernant les projets d'Ultimecia. Déjà, elle ne cherchait pas n'importe quelle jeune fille, elle s'intéressait vraiment aux sorcières de Dol, sinon elle aurait surement apposé sa marque sur d'autres personnes bien plus puissantes au cours de ce tournoi... d'après les images aux informations, il y avait cette fille qui maniait la foudre, mais aussi une drôle de femme aux oreilles pointues qui avaient fait quand même des ravages sur le coups, et pourtant elle ne s'y était pas intéressée...

Quant à la composition du remède, le blond avait déjà oublié que ce n'était pas lui qui l'avait créé?

«Ze ne zuis bas zur... mais il y a des potions de dizipazion, des remèdes condre les aldérazions d'édat... elle a fait de nombreux ezais avant de z'azurer que za marchait...»

Même si ça l'agaçait de le dire, il avait quand même confiance en ce que Nina avait pu faire. Cependant, il ignorait les répercutions que pouvait avoir le fait d'enlever la marque. Il n'y avait même pas pensé. Pour lui, il fallait juste l'enlever et puis c'est tout. Mais la jeune fille souleva un point intéressant, elle devait se déshabiller un peu pour qu'il puisse faire des prélèvements, et elle ne souhaitait pas le faire devant Gippel...

«Boulez-bous que je demande à une femme de le faire?» après tout, il respectait quand même l'intimité de la jeune femme. Il appela donc une de ses assistantes - pas du rang de Nina, juste l'un de ces sous-fifres qui lave les éprouvettes! - et elle s'approcha donc avec un petit kit de prélèvements, lui certifiant que ce ne serait pas douloureux. Elle préleva donc des petites cellules de peau qu'elle rangea soigneusement dans une boîte hermétique, la marque n'avait pas bougé en tout cas. De là, elle proposa également de lui pulvériser le remède pour qu'elle reste ainsi cachée. Il y eut effectivement juste un petit "pschit", et la marque commença à disparaître.

«Professeur? Ça marche!» le Docteur s'avança un peu pour voir s'il était autorisé à regarder, mais effectivement, il n'y avait plus rien!

Sauf qu'au bout de quelques secondes, une aura pourpre commença à entourer Éléonore, d'autres marques apparurent sur son visage et ses yeux virèrent au doré...



«Oh oh...»

Des ailes noires apparurent dans le dos de la jeune fille qui s'élevait désormais doucement dans les airs, son regard se posa sur Geyser, puis sur Gippel avec un sourire particulièrement moqueur

«Et bien et bien... ton intelligence me surprendra toujours! Mais tu croyais vraiment que j'allais laisser une proie, aussi petite et insignifiante soit-elle, m'échapper? J'ai besoin des pouvoirs de cette petite, ce n'est pas toi qui va me les enlever!»

«Argh! Elle a bris le contrôle! Mais il ne faut bas la duer! Je vais drouver une zolution!»
le laboratoire de Geyser était l'un des rares endroits sans barrière magique à cause de ses expériences, mais ça pouvait s'arranger! Il se tourna vers Gippel, d'un air de dire qu'il fasse de son mieux! Mais pour le moment, lui allait essayer de trouver un moyen de faire sortir Ultimecia de là.

Du côté d'Éléonore, ses yeux paraissaient redevenir bleus par moment, signe probablement qu'elle parvenait à reprendre le contrôle de temps en temps.... mais serait-ce suffisant?



===============================
Déroulement du combat:

Type PvP, donc une seule action par joueur, à m'envoyer par mp
Éléonore doit m'envoyer deux actions: une qui serait lancée par Ultimecia (en utilisant uniquement les pouvoirs d'Éléonore), et une lancée par Éléonore elle-même.

Notez que si Éléonore a des gemmes dans son inventaire, Ultimecia peut choisir de s'en servir pour lui imposer une nouvelle technique! (au prix d'une action, mais la technique pourra être lancée en même temps que l'apprentissage).

Sur le plan rp, Éléonore peut jouer autant Ultimecia qu'Éléonore selon qui prend le contrôle.

Geyser réussira à éjecter Ultimecia du corps d'Éléonore lorsqu'il lui restera moins de 400 PV.

Bonne chance!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Ven 6 Nov - 20:46

C'est vrai qu'il restait méfiant mais ce professeur zozotant ne lui inspirait pas tellement confiance. Il était peut-être doué mais à le voir parler de lui-même et de ses diverses réussites, il y avait un truc qui clochait pour lui. Cette histoire de collier qui devient au final une potion, une simple potion contre cette espèce de malédiction ? Ça semblait un peu gros pour Gippel mais il n'allait pas non plus dire que c'était faux, pourquoi faire compliquer quand le plus simple fonctionne ? Enfin bref, il était d’accord avec Eli', il est vrai que si la sorcière aurait voulu en corrompre plus d'un, elle aurait choisi cette Sheli ou d'autres personnes qui s'étaient bien battu à ce tournoi. Mais pour ce qui était d'appliquer la potion, il est vrai qu'aux yeux de tous... ce serait gênant. Puis connaissance la demoiselle, même si Geyser était un scientifique, elle opterait plutôt pour une femme. Qui sait, avec sa drôle d'allure, autant ne pas mettre « pervers » sur le CV du scientifique mais non, il semblait assez galant ou normal pour proposer qu'une femme le fasse.

Gippel restait adossé contre un mur en croisant les bras. C'est qu'ensuite, il va falloir voir si ce Geyser pouvait le renseigner sur le président ou un quelconque militaire gradé ou quoi que ce soit ici ? Il lui faudra bien regarder de multiples armes pour pouvoir assurer une protection un tant soit peu efficace contre les fous dangereux qui voudraient raser une ville comme ça, par simple envie ! Le pauvre n'avait pas le temps de se perdre que la situation venait de basculer et pas en mieux... Les marques sur le visage d'Eli' lui rappelait Ultimécia et sa façon de parler, nul doute que le pire était arrivé ! Santa ! Il va s'en vouloir longtemps pour ça... Son regard, jamais Eli' n'avait eu un tel regard emplit de haine et de noirceur. Ce n'était plus sa Eli'. Geyser comptait faire quelque chose, sans devoir tuer Eli'. Ça, il était était d'accord !

« Grouillez-vous doc', j'ai pas envie d'imaginer la suite. »

Que faire ? Tirer sur elle ? Oh ça jamais ! Il avait eu du mal à se résigner à tirer sur Ultimécia lors du tournoi et c'était parce qu'Eli' et Linoa étaient en danger. Là aussi, la demoiselle était en danger mais la sorcière était dans son corps... Comment pourrait-il, ne serait-ce que songer à pointer son arme sur elle ? Elle était dans sa main mais elle pesait aussi lourd que Sin, il ne pourrait jamais réussir à la lever sur Eli'.

« Bon sang, réveilles-toi Eli' !!! Prouve lui que tu es plus forte que ça, que c'est toi qui commandes et... pas elle... »

Mes amis, la combattre s'annonçait des plus compliqués en tout cas... Comment lui faire prendre raison ? Expulser Ultimécia de ce corps sans blesser Eli' ? Il espérait que les mots allaient fonctionner et que rapidement, il allait trouver la formule qui allait tout faire basculer et dans le bon sens cette fois mais ce ne serait pas aussi simple. Il voulait aider Eli' mais que ce soit elle ou Ultimécia qui en ressent la douleur... il ne voulait pas risquer de lui faire mal, tout simplement. Il levait quand même doucement son arme vers elle mais entre la viser et appuyer sur la détente, c'est une grande marche à monté pour lui... Son regard était à la fois déterminé et inquiet, non, il ne le fera pas... il espérait ne pas avoir à le faire. Il voulait voir Geyser débarqué avec un truc tout comme une grenade à fumigène et pouf, bye bye Ultimécia... ha, c'est beau de rêver...

« C'em da bmyîd, Eli'... »

Allez... change, redeviens la Eli' normal et pour toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Lun 9 Nov - 22:45

Eli
Si Eli était d’accord pour les prélèvements, en revanche, elle refusait d’avoir à se déshabiller devant des hommes. Fort heureusement, Geyser se montra compréhensif et demanda à une assistante de le voir. Eli s’éloigna dans un coin le temps de déboutonner son chemisier, de dos par rapport à ces messieurs pour éviter les regards indiscrets. La femme fit quelques prélèvements et comme prévu, la sorcière ne sentit rien … Quant au remède, Eléonore avait toujours des appréhensions mais il fallait tenter le coup. L’assistante l’appliqua et … miracle. La rune disparaissait et l’oiselle écarquilla légèrement les yeux. Sur le coup, elle avait un peu de mal à réaliser qu’elle se soit débarrassée si facilement de cette malédiction, mais Geyser souhaitait voir si elle avait bel et bien disparu. Eli commença donc à reboutonner son chemisier mais laissa un décolleté assez apparent de sorte à pouvoir dévoiler quand même l’endroit où se trouvait la rune, et comme il pouvait le voir, il n’y avait plus rien.

La sorcière referma ensuite son vêtement en totalité, puis elle commença à se sentir prise d’un certain malaise … Et pas des moindres. Bientôt, elle sentait son propre esprit lui échapper, mais c’était une sensation … étrange … Elle sentait qu’elle échappait au contrôle, mais elle se sentait prise d’une haine et d’une colère noire, toutes deux incontrôlables. Pourquoi s’énervait-elle ? Elle devrait être ravie pour sa marque, non ? Ce n’était pas ca …
Des ailes apparurent dans son dos, elle le sentait, à défaut de pouvoir voir que des marques étaient apparues sur son visage. Il fallait que Gippel se souvienne de ce qu’elle lui avait dit un jour : seules les sorcières de grand niveau avaient des ailes et Eli n’avait pas atteint ce stade encore. Elle, non. Ultimécia, oui. Et voilà que la maîtresse de l’espace-temps usa de la voix et du corps de la jeune femme pour s’exprimer et agir à sa guise. Un acte qu’Eléonore ne supportait pas.

Pourquoi faut-il que les choses se passent comme ca ? C’était désormais la panique à bord et Eli assistait impuissante à la scène … Impuissante … Non ! Elle n’était pas impuissante ! Ce corps lui appartenait, à elle, et à elle seule ! C’était une vraie lutte intérieure. Mais le niveau d’Ultimécia lui était nettement supérieur, et dès que la jeune femme parvenait à s’approcher de son but, la nécromancienne lui rappela bien vite son infériorité en reprenant aussitôt le contrôle.

* Désolée Gippel, vraiment … Ce n’est pas ce que je veux … *

Qu’elle se disait dans sa tête en voyant son ami déboussolé, sans doute même désespéré, de la voir dans une telle situation. D’autant plus qu’il n’aimait pas frapper les femmes … Il était question en plus d’Eléonore et il n’était pas dit qu’il arriverait à appuyer sur la détente si elle était au bout du viseur. Pourtant il n’avait pas le choix, Eli ne lui en voudrait jamais pour un tel acte, dans une telle situation. C’était plutôt à elle de s’en vouloir, à l’idée de lui faire du mal, même contre son gré.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mar 10 Nov - 13:27

Bilan Tour 1



Éléonore > {Ultimecia} Malédiction > -275hp {23/20 Raté} [Gippel], -5mp [Eli]
Gippel > Défense {Aucune action}


Éléonore: 2000/2000 hp • 55/60 mp
Gippel: 1725/2000 hp • 60/60 mp


===============================
Rappel:
 

Bonne chance!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ville en vitrine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ville en vitrine
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?
» Comment construire l'Hôtle de ville ?
» [Tuto] Créez une ville en mode Expert
» 9 cartes et 1 ville du mode planète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent d'Esthar :: Esthar-