Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Ville en vitrine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Jeu 21 Jan - 21:06

Gippel n'avait pas honte d'avouer ce qu'il avait fait, pourquoi il en aurait honte d'ailleurs ? Bon ok, il aurait pu s'avancer mieux dans son projet et c'était peut-être égoïste de penser plus à lui et Eli' avant de penser aux gens vulnérables sur Héméra mais qui irait balayer de la main des pensées sur son amie dans le coma et poursuivre son aventure comme si de rien n'était ? Gippel n'était pas du genre à délaisser ses amis, peu importe leur sexe et origine, il a bien fait équipe avec un suicidaire et un fidèle croyant de Yévons où il était resté en bon terme... plus ou moins. Alors délaisser une sorcière qui avait eu la malchance d'être contrôlée par une sorcière néfaste, ça ne lui ressemblait pas du tout. De plus, il avait quand même avancé dans ses projets, peut-être pas aussi rapidement que si Eli' aurait été en pleine forme et à ses côtés mais il ne s'était pas tourné les pouces durant ses trois jours, pas totalement.

Une fois la vérité dite, la réaction de la jeune femme le surprit plutôt car il était bien placé dorénavant pour savoir que ce genre de choses n'était pas quelque chose que la jeune femme faisait en temps normal. D'accord, Gippel en profitait parfois volontairement ou non, comme après l'épisode Moomba ou il était venue dormir avec elle sans s'en rendre compte – la vérité vraie – et qu'Eli' l'ai cru ou non, il pensait vraiment qu'elle lui en avait voulu à ce moment-là, pas à cause du fait d'avoir été poussé hors du lit mais plutôt à son regard. Là, c'est différent de ça mais Eli' était très pudique, très... réservée, elle ne montrait pas ce genre de signe d'affection comme ça à n'importe qui alors la voir l'enlacer, c'était étrange mais il n'allait pas s'en plaindre. Il posa simplement la main dans son dos en l'écoutant s’excuser, ce qui le faisait sourire. Ne croyez pas que c'est un plan mûrement réfléchi pour arriver à ce résultat, il souriait que ils se faisaient des passes depuis tout à l'heure, elle s'excusait, lui aussi, puis c'est à elle, encore à lui...

« On ne peut pas changer le passé Eli' mais c'est inutile de t’excuser. C'est cette Ultimécia qui nous doit des excuses, pas toi. »

Et c'est vrai. Enfin bon, il préférait ne pas s'excuser à son tour, il l'avait déjà fait et à ce tarif-là, ils n'en ont pas fini de se renvoyer la balle. Eli' finit par se détacher de lui pour continuer à parler de son ressenti et surtout du but qu'elle s'était trouvé durant son coma. Une noble tâche, quand on voit celle aux cheveux verts du tournoi qui criait la grandeur des sorcières en les poussant vers le mal, autant avoir plus d'Eli' que de... C'était quoi son nom.... Kerta ? Oui, plus d'Eli', moins de Kerta.

« Et moi j'ai envie de t'aider à faire changer la mentalité des gens de ton monde, de leur montrer que toutes les sorcières ne sont pas forcément néfastes. On s'épaulera mutuellement comme ça. »

Sans parler du fait qu'il allait en plus la protéger, c'était son but après tout, son fidèle chevalier servant. Reprenant sa place dans son lit, la demoiselle commença à lui demander ce qu'il en était de son rendez-vous avec Kiros, en réalité, ça avait avancé mais pas beaucoup. Gardant toujours le sourire, il éclaira sa lanterne.

« Eh bien on a vu que quelques petites choses. J'ai pu lui expliquer dans les grosses lignes mon projet, comment ont pourrait fonctionner mais c'est vrai qu'entre son emploi du temps et le mien, on a fait ça rapidement. »

Gippel n'était pas un homme politique avec un emploi du temps surchargé mais lors du rendez-vous, son planning avait une grosse partie « rester auprès d'Eli' ». Alors désoler les amis, désolé Héméra mais parfois, il y a des choix pas évident à faire et même primordial.

« Du coup je pensais le retrouver dans quelques jours mais je vais voir si on peut avancer le prochain rendez-vous, tu pourrais même venir si tu veux, si tu es autorisé à aller te dégourdir les jambes bien sûr. »

Ce pourrait toujours lui faire du bien de marcher un peu puis il n'y avait rien à cacher dans ce genre de rendez-vous ? Esthar pourrait partager leur technologie avec les Pro Makinas mais ce n'est pas comme si leur échange comprenait des armes top secrètes. Puis y a rien à craindre avec Eli', ce n'est pas Ultimécia.

« J'ai pu contacter Nadhala et renvoyez quelques hommes à Bikanel pour voir déjà quelques détails de notre côté en étant directement sur place. »

Ils avaient bien une radio mais il y avait parfois des interférences puis Gippel avait quand même donné quelques instructions afin d'aller plus vite une fois qu'ils seront d'accord, c'est toujours mieux d'avoir tout sous la main après tout. Pour le moment, en dehors du rendez-vous avec Kiros, il n'avait pas vraiment d'obligation à se presser alors il pouvait en profiter aussi. De plus en attendant certaines choses, ils pourront toujours se balader un peu dans le coin ou bien ailleurs ? Même si avec Kiros, tout se passe comme sur des roulettes, admettons, ils pouvaient toujours faire un détour avant de rentrer sur Bikanel ? Que ses copains lui aient demandé de chercher un piège ou au contraire de voir ailleurs pendant que de leur côté ils terminent avec Esthar. Enfin, avant de penser à partir, il faut songer à ce qu'Eli' aille mieux. Maintenant que son amie allait mieux, il allait bien pouvoir dormir ce soir, sur ses deux oreilles, le temps de rattraper ses nuits de retard en tout cas.

« On est donc sur la bonne voie pour le moment mais la prochaine fois, je pourrais mieux me concentrer et mieux négocier tout ça. »

Le tout avec un grand sourire, il n'accusait pas Eli' de le déconcentrer mais avec son état, c'est sur que son cerveau n'était pas à cent pour cent sur le projet. Mais assez parler de lui et de ses projets, maintenant qu'Eli' en avait un aussi, autant l'aider comme il peux.

« Et toi alors, tu compte t'y prendre comment pour stopper les mauvaises sorcières ? »

Elle avait toujours cette Kerta dans le viseur mais elle en connaissait peut-être d'autres ? Genre un rêve prémonitoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Ven 29 Jan - 20:59

Eli
C’est vrai, jusqu’à présent, Eléonore n’avait aucun projet concret, elle n’était qu’une sorcière errante qui craignait que révéler ses pouvoirs au grand jour, pousserait les gens à l’enfermer une nouvelle fois, jusqu’à ce qu’elle soit exécutée. Aujourd’hui, elle avait une idée en tête et elle se battrait pour la réaliser jusqu’au bout. Et elle souhaitait vraiment aider Gippel. L’entendre dire qu’il souhaitait la soutenir également dans ses projets personnels, la fit sourire doucement. Ce ne serait pas chose aisée, le chemin serait très long, et il leur faudrait sûrement l’assistance et la coopération de bien d’autres personnes. A deux, ils n’auront pas d’impact sur un monde entier. A plusieurs, le mouvement pourrait se propager jusqu’à, espérons-le, être adopté …

La jeune femme était revenue toutefois sur le sujet de Kiros, pour savoir si Gippel avait eu le temps de tout régler avec lui, mais ca avait été assez rapide, ils devaient se revoir plus pouvoir discuter plus amplement de leurs projets mutuels. Eli pouvait même accompagner son camarade, si elle était autorisée à sortir.

- Le médecin a juste dit qu’il devait me garder sous surveillance pendant « quelques temps » … Ce n’est pas très précis, je lui demanderai lorsqu’il reviendra. Mais je ne vois pas pourquoi il me garderait plusieurs jours … A part une certaine fatigue, je me sens bien. Et avoir bu et mangé un peu lui avait déjà redonné quelques forces manquantes. - De toute manière ils n’auront rien à craindre. Le laboratoire de Geyser semblait être un des rares endroits épargnés par la protection anti-sorcières d’Esthar, sûrement à cause de ses travaux. Je ne peux pas utiliser mes pouvoirs tant que je suis ici, je ne pourrais faire de mal à personne avec ma magie et Ultimécia ne pourrait pas venir même si j’avais encore la …

… rune. Machinalement, la jeune femme chercha à mettre sa main sur son cœur. Sa rune avait disparu mais elle souhaitait le voir de ses propres yeux … Pas devant Gippel cela dit ! Plus tard … Bref. Aucun risque qu’il y ait d’autres problèmes à Esthar à cause d’elle pour le moment. Elle fit une moue un peu gênée lorsque Gippel poursuivit en disant qu’il pourrait « mieux se concentrer » cette fois, mais elle ne dit rien. L’inquiétude de Gippel avait dû trop le ronger pour qu’il puisse faire un travail vraiment correct et en pleine possession de ses moyens. Ils verraient ca tous les deux, lorsqu’ils iront voir Kiros donc. Pour ce qui était des sorcières, la belle soupira.

- Je n’en ai pas la moindre idée, mais les batailles risquent d’être inévitables … Je n’aimerai pas en venir à la solution la plus drastique, à savoir, leur ôter la vie … Mais … peut-être faudrait-il que je trouve un moyen de les priver de leurs pouvoirs. C’est de ca dont elles se servent pour jouer de leur statut, et de leur pseudo « supériorité ». Si elles ne l’ont plus, elles devront se débrouiller. Le reste … Les Hommes se débrouilleront bien assez pour les arrêter et les punir eux-mêmes. Je ne veux pas avoir à le faire.

Mais existait-il vraiment un moyen d’éteindre les pouvoirs d’une sorcière ? Eléonore croisa les bras en réfléchissant.

- Je ne vois pas que deux moyens connus à l’heure actuelle pour qu’une sorcière perde ses pouvoirs. Soit c’est parce qu’elle se fait tuer … soit elle transmet elle-même de son plein gré ses pouvoirs à une autre femme. Difficile de pousser une mauvaise sorcière à se séparer de sa source de terreur. Je ne suis même pas sûre qu’une manipulation fonctionne. D’abord parce que les esprits les plus corrompus sont les plus difficiles à manipuler … mais aussi parce que dans ce cas, elles ne transmettraient pas leurs pouvoirs « directement » de leur plein gré. La manipulation serait un intermédiaire, je pense, qui bloquerait la démarche.

En gros, il fallait vraiment quelque chose pour « supprimer » les pouvoirs des sorcières, ou au moins leur retirer. Mais si une telle chose existait, les humains l’auraient déjà trouvé, depuis le temps, non ? Esthar avait sa protection anti-sorcières, c’était un bon exemple, mais l’étendre sur le monde était impossible, et même s’ils le pouvaient, ca nécessiterait de priver aussi les bonnes sorcières de leurs capacités là où elles pourraient se montrer utiles … Rah, c’était compliqué d’y réfléchir !

- J’ai encore besoin de réfléchir à ce sujet. Déjà il faut s’occuper de ton entretien avec Kiros, et puis il y a Sagittaire à finir !

Elle regarda autour d’elle un instant.

- Dis ? Tu crois que le médecin accepterait qu’on se promène un peu dans l’hôpital ? Je ne sais pas s’ils ont des jardins ou un petit parc mais je me sens un peu à l’étroit dans cette chambre.

C’est surtout que voir tous ces appareils dans un endroit pareil, lui rappeler qu’elle était dans un endroit où beaucoup de personnes se retrouvaient entre la vie et la mort en général.
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 3 Fév - 19:52

Eli' étant réveillé, elle reprenait doucement ses forces mais ce serait encore bien compliqué de la voir péter la forme comme si de rien n'était. Il n'était pas médecin mais ça allait prendre combien de temps ? Une journée ou deux ? Plus ? Moins ? En attendant, il n'y avait pas le feu au lac de Macalania alors autant prendre un pue de temps, après ses courtes nuits plongées dans l'hésitation, il ne serait pas contre une petite nuit de sommeil complète et même si son amie venait tout juste de se réveiller, il en sera sûrement de même pour elle ? Après, il n'était pas dans sa tête alors il n'en savait rien. Elle devait se reposer, se reposer en se disant qu'elle n'avait plus rien à craindre d'Ultimécia, elle était en sécurité ici après tout. Même dans cet état, ça ne l'empêchait pas au moins de prendre de l'avance sur son but et planifier tout ça, cherchant une façon moins drastique que devoir les tuer pour stopper les mauvaises sorcières. Gippel aurait bien proposé de voir aussi cela avec Kiros, une sorte de flèche anti-magie, une grenade qui bloque les pouvoirs de sorcières pendant quelques minutes, le temps de la stopper, bloquer ses pouvoirs avec des liens anti-magie et... là, même si ça existait, il en demandera sûrement un peu trop ? Certes Eli' n'était pas comme cette Ultimécia mais Kiros accepterait de prêter une telle technologie ? De même qu'Eli' accepterait d'user de ça ? C'est pour ça que Gippel préférait se taire pour le moment et éviter de proposer son idée.

« On trouvera bien quelque chose d'efficace contre elles avant d'en trouver une sur notre route. Ce n'est pas comme si on en croisait à chaque coin de rue et que chacune se vantait d'être la plus grande sorcière maléfique de tous les temps. »

Sauf peut-être celle du tournoi qu'Eli' avait affronté mais depuis cet épisode, pas de nouvelle, bonne nouvelle, non ? Même si pour le moment elle ne voyait comme solution la plus extrême ou bien qu'une sorcière se sépare d'elle-même de ses pouvoirs mais cela semblait plus compliqué déjà. En gros, voilà un but qui ne sera pas des plus simples à réalisé... Mais Gippel n'avait qu'une parole comme tout homme qui se respecte alors il l'aidera jusqu'au bout. Il laissa cette histoire dans un coin de sa tête le temps de se concentrer un peu plus sur les projets plus proches comme sa rencontre avec Kiros et la construction du Sagittaire, voilà deux choses à faire plus proche dans leurs objectifs.

« C'est pas faux. » dit-il avec un petit sourire.

Et pour ce qui était de la sortie, si ça ne tiendrait qu'à lui, évidemment qu'elle peut prendre l'air mais comme ce n'est pas lui le médecin, il n'en savait pas grand-chose...

« Hum... je vais aller voir quelqu'un pour savoir mais ne craint rien, dans le pire des cas, je me ferais une joie de te porter dans mes bras pour te faire prendre l'air ! »

Dieu que c'est bon de l'embêter avec ses petites choses ! N'empêche qu'il était à la fois sérieux que blagueur mais bon, trouvons quelqu'un d'abord. Auprès d'une infirmière, il put apprendre qu'elle pouvait prendre l'air sans pour autant marcher, c'est pour ça qu'on lui confia un fauteuil roulant. Elle pouvait sortir prendre l'air sans trop se fatiguer puis ça lui évitait d'avoir Gippel en preux chevalier avec sa princesse dans les bras. De retour dans la chambre avec son nouveau véhicule, il venait aider Eli' à s'installer dedans, au cas où ses jambes ne seraient plus aussi fortes pour supporter son poids après trois jours à dormir et ensuite, en avant ! Par contre il ne savait pas s'il y avait une sorte de jardin ici mais sûrement ? Ça devait aider les gens à guérir un petit coin de verdure. Poussant son fauteuil en la baladant dans les couloirs, cela devait déjà un peu lui changer de sa chambre, même si elle y avait surtout dormi, c'était déjà mieux une petite balade que rester entre quatre murs.

« Je sais que c'est pas bien marrant de devoir se reposer constamment mais dis-toi que ce n'est qu'un mauvais moment à passer avant de reprendre notre voyage. »

Il en savait quelque chose, quand Nooj leur a tiré dessus. Sans Rin, il se serait vidé de son sang certainement. Mais bon, lui il était resté enfermé dans sa chambre pendant plusieurs jours, mesure de précaution selon Rin mais il a sûrement bien fait. Au moins Eli' pouvait se balader un peu contrairement à lui à ce moment-là. Côté mental, il devait être plus ou moins dans le même cas qu'elle. Pourquoi leur ami avait fait ça ? Pourquoi vouloir les tuer ? S'il le revoit, tenter de lui demander pourquoi ou il se venge ? Ce ne serait pas son genre mais depuis ce jour, il n'avait plus jamais entendu parler de Nooj ni de Baralai même si Rin lui a dit s'en être tiré. Cherchant son chemin dans les couloirs, on lui indiqua l’espace vert, par chance, il y en avait un quasiment à chaque étage alors pas besoin de courir partout. Une fois arrivé, ce fut plutôt beau, de belles plantes, des bruits d'oiseaux – il y en avait vraiment ? – des plantes étranges et inconnues pour l'Al Bhed, peut-être pas Eli' ?

« Hum, ça sent plutôt bon par ici. »

Cela devait être fait exprès mais quand même, c'est agréable. Reste à savoir si elle veut aller se poser dans un coin ou visiter un peu plus cet endroit mais l'un comme l'autre, il la poussait doucement, pas un effort ne doit être fait par son amie ! Passant près des fleurs, il souriait en pensant à une chose...

« Dans le désert, on a pas beaucoup de fleurs mais il y en a une qui pousse près des oasis, elle est plutôt belle. À l'occasion, je tenterais de te la montrer. Ça fait parti des petites découvertes qui valent le coup de crever de chaud. »

Cela ressemblait à une fleur de lotus mais elle était tout aussi belle. Et non, ce n'était pas une sorte de déclaration, simplement une envie de faire plaisir. Après tout Eli' n'était peut-être pas très fleur ? Enfin, Gippel non plus mais y a pas de mal à voir de belles choses après tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Jeu 4 Fév - 17:33

Yello Eli et Gippel, 
Je suis Frost, votre nouveau MJ, je vous suivrai partout,
pour le meilleur et pour le pire !!!

Mais surtout, n'hésitez pas à venir me MP pour tout et n'importe quoi Smile
Eli gagne 200 gils et Gippel 250 gils.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Ven 5 Fév - 15:07

Eli
Maintenant que la discussion des projets était terminée, Eléonore demandait s’ils pouvaient sortir se promener un peu dans l’hôpital, elle n’était pas à l’aise dans cette chambre. Gippel s’éclipsa le temps de quelques minutes pour aller demander à une infirmière, et revenir avec un fauteuil roulant. Oh, mesure de sécurité sûrement, mais Eli pensait pouvoir marcher d’elle-même ? Soit. Elle alla s’asseoir dessus, elle testerait ses capacités motrices lorsqu’ils seront au calme dans un jardin, ou un espace quelconque. En chemin, Gippel tenait à rassurer sa camarade sur son état actuel, ce qui la fit sourire doucement.

- Je sais. Disons que c’est d’autant plus pénible lorsqu’on nous oblige à nous reposer là où on sent qu’on est capables de s’en sortir tout seul.

On leur indiquait où se trouvait le petit espace vert de l’étage pour qu’ils puissent s’y rendre. C’était beau … Depuis qu’ils étaient à Esthar, Eléonore avait l’impression que c’était le premier jardin qu’elle apercevait au beau milieu de cette gigantesque cité technologique. C’était agréable, ca rendait l’endroit plus « naturel » … Et il y avait cette odeur dans l’air qui chatouillait les narines. Même Gippel semblait trouver cela apaisant. Il parlait d’une fleur dans le désert qui valait le coup d’être vue. Mais pour Eli, elle s’imaginait autre chose.

- Outre lorsque nous avons été au Refuge Al Bhed, je n’ai jamais traversé un désert alors … Même si je sais à quoi ressemble un oasis, je n’en ai jamais vu un de mes propres yeux. Ca doit être plus impressionnant et joli vu de près.

Elle ne prenait pas les mots de Gippel comme un moyen de séduction ou autre, mais plutôt comme une conversation normale. Si Gippel avait grandi dans un désert, n’était-ce pas normal que pour lui, les fleurs ou autres plantes soient un luxe ? Ou quelque chose de beau et d’inédit à ses yeux … Eléonore prit une petite inspiration avant de s’appuyer sur les bras de son fauteuil, se levant avec douceur mais une fois sur ses deux pieds, elle fut prise d’un léger vertige. Mais il ne dura que quelques secondes, le temps qu’elle se réhabitue à être debout, et dépendante de ses jambes. C’est ce qui arrivait quand on restait allongé ou assis pendant trop longtemps. Elle s’approcha ensuite doucement d’une fleur blanche, proche de la fleur de lys pour l’observer de plus près. Il s’en dégageait un parfum doux et discret …

- Si tu aimes les fleurs, et la nature de façon générale, tu devrais aller à Winhill … J’ai passé une partie de mon enfance là-bas lorsque j’ai été adoptée. Il y a des champs de fleur … et des champs tout court. Le village n’est pas très développé technologiquement parlant, aussi, la nature y a tous ses droits. Enfin … Si les choses n’ont pas changé depuis ces vingt dernières années …

C’est vrai qu’ils n’avaient pas fait d’arrêt à Winhill lorsqu’ils étaient sur le Continent de Galbadia. Mais la question du transport n’était pas évidente à ce moment-là, et pourtant depuis, une ligne de chemin de fer avait construite. On pouvait désormais prendre le train pour rejoindre Winhill. Bref. Côté champs de fleurs, il y en avait un magnifique à proximité de l’Orphelinat d’Edéa, mais Eléonore n’avait jamais mis les pieds sur le Continent de Centra, et ignorait même l’existence d’un tel bâtiment.

- Les gens sont tellement étouffés dans la société dans laquelle ils vivent, qu’ils ont tendance à oublier que les plus petits plaisirs dans la vie, sont les choses les plus belles. Non … Maintenant, les gens pensent que le bonheur s’achète avec de l’argent.

A ces mots, le regard d’Eli s’était durci. Elle avait forcément une pensée pour ce type qui avait voulu capturer Gippel, lorsqu’il avait été transformé en Moomba. Mais elle ignorait que depuis leur rencontre, il s’était reconverti pour travailler ailleurs, et que sa nouvelle entreprise marchait. Et en plus il était pour la protection des Moombas !
Bref. A ce moment-là, le médecin venait les trouver dans le petit parc.

- Ah vous voilà ! Mon infirmière m’avait dit que vous étiez partie vous balader mais je ne savais pas où ! Vous êtes debout à ce que je vois, comment vous vous sentez ?
- Hum … Plutôt bien. Un léger vertige de temps à autre mais il n’est pas très handicapant. Je peux marcher.
- Hum je vois.
Il se tourna pour regarder le fauteuil roulant puis leva la tête vers Gippel. - Ca ne vous dérange pas si je la garde cette nuit encore en observation ? Puis après sa réponse, il s’adressa à Eli. - Vous êtes plutôt forte pour vous remettre aussi vite. Je pense qu’une nuit de plus ne vous fera pas de mal, promis, demain matin je fais un dernier contrôle et si tout est ok, je vous laisse partir !

Eléonore hocha la tête à l’affirmative et le médecin repartit aussitôt … Bon.

- Voilà une bonne nouvelle. On pourra aller voir Kiros demain après-midi, non ?

Pressée ? Absolument pas !
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Jeu 11 Fév - 20:12

Il était temps de faire partir Eli', non pas de cet endroit mais au moins de sa chambre. Une petite balade dans un endroit plus vert, cela devrait pouvoir l'aider à aller mieux et à se changer les idées. Si cela peut l'aider à se porter mieux, Gippel n'était que plus motivé que jamais ! Trouvant le ou l'un des endroits « naturel » de cet hôpital, il amena son ami dans ce jardin ou paix et calme étaient au rendez-vous. Difficile d'imaginer un tel jardin, surtout dans cette ville et pourtant, ils avaient la preuve sous les yeux. Si jamais ils touchaient l'herbe, ils se rendraient compte que c'est naturel. Entre le calme, les petits bruits d’oiseaux, cela aidait vraiment à se détendre loin de tout ce qui s'était passé ses derniers jours. Un petit coin de paradis, tout simplement. Eli' venait même à se lever elle-même pour faire quelques pas, il la laissait faire mais se préparait à la rattraper en cas de chute.

L'Al Bhed lâchait un petit commentaire sur une fleur très belle qui se trouvait dans le désert de Bikanel, pour Gippel, c'était la plus belle des fleurs sur son monde, après, chacun ses goûts. Mais il partageait cette information avec elle, non pas pour la draguer – même s'il aurait pu en rajouter pour cela – mais pour bavarder, lui changer les idées et surtout éviter de parler de cette Ultimécia et de ses méfaits. À son tour, Eli' parlait plutôt d'autre chose mais toujours dans le désert en évoquant les oasis, ce qui fit sourire Gippel car il ne pouvait pas dire le contraire.

« C'est pas faux. C'est d'autant plus vrai quand on crève de chaud, trouver de l'eau fraîche en plein pic de chaleur, c'est encore plus beau qu'ici ! »

Beau à ses yeux car quand on a super soif, c'est tellement merveilleux une oasis. Près du refuge – ce qui en restait du moins – il connaissait les coins à oasis mais maintenant, ce sera plus compliqué alors s'il se perd, attention. Il paraît que les cactus et les Pampas ont de l'eau en eux quand on y perce un trou mais il n'a jamais pu vraiment essayer, chaque fois qu'il en avait besoin, il n'en trouvait pas et quand il en croisait, il n'y pensait plus. Son amie venait à parler de la ville où elle avait grandi, Winhill et si Eli' pensait que cela le tentait, eh bien pas trop. Sauf peut-être en cas de surdose de ville comme Esthar où un brin de nature ne pourrait que lui faire du bien. Et pour penser bien comme lui, voir, pour taquiner Eli', il pourrait répondre que oui, tout cela serait beau, surtout avec Eli' au milieu de ce champ de fleur. Mais il préférait la laisser se reposer, une des joies de devoir se reposer sans se faire embêter. Cela dit, Gippel qui n'embête pas Eli', pas même un peu... ce serait louche ? Qu'on soit d'accord, il ne taquine pas toutes les filles qu'il croise, il les drague. Mais vu qu'Eli' apprécie cela moyennement, il préfère la « taquiner » même si la différence est minime pour lui.

« On verra bien ça si un jour passe par Winhill. Tu sais y a des endroits on peut y revenir vingt ans après et rien n'a changé. »

Spira était un peu différent car à l'époque où Sin faisait régner la terreur, personne n'osait faire le moindre changement trop brusque de peur que cela puisse attirer le monstre géant. À l'époque, c'était quand même bizarre que pas une seule fois, le monstre ne s'en soit pris au stade de Blitzball alors que c'était quand même un gros truc bourré de makina ! Même s'il n'a jamais mis les pieds dedans, Rikku lui avait déjà dit que l'intérieur de Bevelle était lui aussi couvert de machine en tous genres. Mais maintenant qu'ils savent la vérité, c'était plutôt logique de ne pas voir Sin se rebeller contre ceux qui le tenaient en laisse. Un des infirmiers était revenue pour voir comment allait Eli', apparemment surpris et soulager de la voir debout. Il commença même par poser sa question au jeune homme mais ce n'était pas à lui de décider ça.

« Hey c'est vous le docteur, à voir avec Eli' si elle est d'accord, moi j'en sais rien. »

Eh oui, il avait déjà attendu ici trois jours pour qu'elle se réveille, il n'était plus à ça près ! Si c'était sûr qu'ensuite Eli' quitte l’hôpital et peuvent reprendre leurs activités, oui ils n'étaient plus à une nuit près. Comme ça oui, ils pourront aller voir Kiros en théorie et parler un peu plus de ce fameux échange, comme ça Esthar est content et de son côté, il peut commencer à planifier certaines choses vis-à-vis des villes à protéger et dans quelle proportion.

« Ouaip, on en profitera aussi pour voir certaines choses qu'ils pourraient nous raconter. »

Comme ? Une liste de mauvaise sorcière par exemple ? On ne sait jamais qu'Esthar a en vue certaines femmes étant ou pouvant être des sorcières et qui bien sûr, font tout pour suivre l'exemple d'Ultimécia. Ou même simplement se renseigner sur certaines choses qui se seraient passé dans le monde et qu'ils auraient loupé ? Eli' à cause de son coma et Gippel car il veillait sur elle. Puis quitte à négocier, autant bien se faire voir, si jamais il peut rendre un petit service à Kiros, si jamais c'est sur leur chemin alors pourquoi pas ? Mais plutôt que relancer le sujet des mauvaises sorcières, il allait rebondir sur autre chose.

« Je me demande par exemple s'il existe ici des matériaux rares ou de meilleure qualité que ce que je prévoyais pour ton arc. Faut pas croire mais de bons matériaux, ça améliore une arme ! »

Il avait les plans en tête, il fallait encore les dessiner et trouver ce dont il avait besoin. Eli' avait son carquois à flèche avec un nombre illimité de munitions alors autant poursuivre comme ça. Tiens, parlant de la fabrication, autant voir un dernier détail.

« Ta une préférence pour la couleur ? C'est pas le plus important mais si je peux avoir le temps de peaufiner ça, ça rendra ton arme que meilleure à manipuler. »

Après, Eli' peut toujours lui faire confiance pour cela, la couleur n'était qu'un détail mais autant avoir entre ses mains une arme qu'elle aime manipuler, c'est toujours un petit plus supplémentaire. Gardant le sourire auprès d'elle, dans ce petit coin de paradis, autant attendre un peu avant de lui faire retrouver sa chambre, elle venait tout juste d'arrivée ici.

« Tu n'as besoin de rien ? Un petit truc à boire ou autres ? »

Non pas que se lever et faire quelques pas soient fatigant mais vu son état, il préfère prévenir que guérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Sam 13 Fév - 22:22

Eli
Bonne nouvelle, Eléonore ne resterait pas trop longtemps à l’hôpital. Le médecin la gardait pour la nuit et ferait un dernier contrôle le lendemain matin pour s’assurer qu’elle n’avait rien d’anormal. Aussi, si tout se passait bien – et il n’y avait pas de raison que cela se passe mal à priori – ils pourraient aller rendre visite à Kiros demain après-midi. Gippel comptait bien en profiter pour essayer de glaner le plus d’informations possibles sur ce qui pourrait leur être utile pour la suite et Eléonore hocha la tête pour approuver.

- Je suis entièrement d’accord. Mais qu’est-ce que tu souhaiterais lui demander ?

La sorcière se fit attentive aux idées de son ami. Ca l’intéressait notamment de savoir s’il existait des matériaux efficaces et résistants pour pouvoir construire un arc solide pour Eléonore. La jeune femme leva les yeux vers le plafond tout en réfléchissant. Elle était très intelligente et avait une très bonne culture générale, elle essayait de plonger dans ses souvenirs pour voir si elle avait entendu parler de quelque chose par le passé à ce sujet mais rien ne lui revenait pour le moment.

- Hum, c’est une bonne question. Esthar a besoin de beaucoup de matériaux … et de matériels, pour permettre à la ville de prospérer et fournir le meilleur aux habitants autant qu’aux voyageurs. Kiros saura peut-être quelque chose.

Ce qui l’amena à poser la question au sujet de la couleur de l’arc et sans hésitation répondit :

- Noir, c’est discret. Et ca s’accorde avec tout !

Souriant doucement, et bah oui ? Autant mêler l’utile à l’esthétique, non ? Si elle devait le garder dans le dos, il valait mieux que ce soit quelque chose de discret comme couleur ? Elle n’allait pas mettre du rouge sur son arc si elle comptait s’habiller en bleu !
Il demanda si elle souhaitait boire quelque chose mais elle hocha la tête de gauche à droite.

- Non ca va, je te remercie.

Elle réfléchissait plutôt à ce qu’il avait dit au sujet des questions qu’ils pourraient poser à Kiros.

- Tu penses qu’on pourrait demander à Kiros s’ils ont répertorié des noms de sorcières qui ont pu nuire récemment ?

Elle l’ignorait, mais l’idée avait déjà traversé l’esprit de son camarade Al Bhed.

- Quelqu’un qui assiste le Président d’Esthar, le second représentant de Dol, doit forcément être au courant de tout ce qu’il peut se passer dans le monde, tu ne crois pas ? Enfin sur Dol au moins, j’entends par-là.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 17 Fév - 20:35

Maintenant que la situation s'était amélioré, Gippel pouvait penser à autre chose que simplement le rétablissement d'Eli'. Il y pensait un peu mais maintenant que la demoiselle était réveillée et sur la bonne joie, ses pensées pouvaient changer un peu. L'arc à construire déjà, qui sait quel genre de matériaux et de petite technologie possédait cette ville ? Une arme qui pourrait se plier pour un gain de place ? Un bracelet qui pourrait s'activer et ainsi déplier l'arc contenu dans le bracelet ? Une sorte de nanotechnologie même si ce terme était inconnue sur Spira, même des Al-Bhed. Des machines microscopiques, ça dépassait leur fantasme. Il verra ce que Kiros aura à leur proposer à ce sujet. Même si du coup, Eli' n'avait aucune hésitation – et un bon choix de couleur en plus – Gippel pensait avoir tous les détails pour la fabrication. Il ne manquait plus qu'à peaufiner les détails et voir si de nouveaux matériaux, unique ici pourraient servir ?

Son amie n'ayant besoin de rien concernant une collation, elle se demandait toutefois si Kiros ne pourrait pas leur fournir une liste de sorcière dangereuse ? Il faut croire que les grands esprits se rencontrent alors ! Gippel y avait songé lui aussi mais n'avait pas donné son idée à voix haute pour ne pas lui rabâcher les oreilles avec des « méchantes sorcières » par-ci, par-là. Ils venaient d'en affronter une qui leur avait laissé un mauvais souvenir alors ce n'était peut-être pas le moment d'y penser mais si c'était elle qui le proposait, c'était un poil différent. Il ne préférait pas dire qu'il y avait songé aussi mais il comptait bien donner son avis au moins.

« Je pense que oui mais après, je ne pense pas que toutes soient notées dans un petit dossier de son bureau. Il doit en avoir qui se cache ou reste indéterminé pour le moment ? Personne n'irait crier sur Dol qu'il est une sorcière qui va mettre la ville à feu et à sang ? »

Si, Kerta. Mais bon, c'était encore un cas à part celle-là... Quand on sait ce que certaines sorcières ont fait par le passé – pour ne citer qu'Ultimécia, Adel et Edéa quand elle était possédée – il est normal de se montrer vigilant pour un dolien quand une femme se prend pour une sorcière. C'était peut-être plus délicat depuis la fusion des mondes car les sorcières n'ont pas tout leur pouvoir. Eli' avait toujours son don pour téléporter les objets ailleurs mais les autres ? À quelle proportion ils ont gardé leur pouvoir.

« Nous verrons bien cela demain ou dans les prochains jours. Quand bien même ils aient une liste, si elles se savent répertorier dans la mauvaise catégorie, je doute qu'elles attendent tranquillement chez elle en prenant une tasse de thé. Avec la fusion des mondes, elles doivent être bien loin à présent. »

Autant fuir et en profiter pour faire un peu de tourisme non ? Certains mondes offraient des panoramas exceptionnels en plus. Donc si elles ne sont pas là où elles devraient être, allez savoir, ce n'est pas simple de passer quatre mondes au peigne fin. D'autant plus qu'elles ne vont pas s'en vanter aussi ailleurs. Sauf Kerta mais elle était vraiment à part celle-là. Si Kiros allait parler d'elle, il était simple de les suivre à la trace. D'Horizon à la prison, de la prison à Deling City où elles – car elle a une complice – ont foutu la merde pour rejoindre le tournoi, le tournoi elle s'en vante avant d'être arrêté et de Bevelle à Dali. Cela dit sur Héra, elles ne se sont pas trop fait remarquer... pour le moment.

« Même si je trouve bien cette idée de redorer le blason des sorcières en stoppant celles qui font le mal autour d'elles, ne reste pas trop concentrer là-dessus. Profite de la vie, de ce qu'Héméra a à t'offrir. On suivra des pistes mais cela ne sera peut-être pas toujours simple. Avec de la chance, il y en aura là où nus devront aller pour nos petites missions mais ce n'est pas la peine de toujours penser à cela. »

Il y avait toujours de bonnes et de mauvaises personnes dans les catégories, que ce soit sorcière ou Al Bhed, il y avait de bonnes et de mauvaises personnes, comme partout. Allez, changeons un peu de sujet, ça ne devait pas être la joie de toujours parler des mauvaises sorcières même si c'était Eli' qui avait abordé le sujet. Comme si on parlait toujours des mauvais Al Bheds avec Gippel, ce n'est pas chiant mais ce n'est pas ce qu'il y a de mieux.

« Je ne sais pas quand exactement on quittera Esthar mais si on a un peu de temps devant nous après le rendez-vous avec Kiros et ta sortie officielle, on pourrait peut-être se balader en ville si tu as des choses que tu aimerais voir ici ? »

Lui, il était assez occupé avec ses objectifs, sans compter en plus qu'il avait plus ou moins vu tout ce qu'il voulait ici. C'était surtout Kiros qui avait ce don il rêvait le plus de voir, le reste, il l'avait déjà vu en ville avec ce décor futuriste et tout ce qui s'en suit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Ven 19 Fév - 22:03

Eli
La question était de savoir si Kiros possédait des informations au sujet de sorcières qui auraient pu causer du tort sur Dol – ou peut-être ailleurs, qui sait. Gippel n’était pas sûr qu’il les ait toutes, mais peut-être quelques-unes, ce serait déjà ca de pris. Toujours est-il que l’Al Bhed conseilla tout de même à sa camarade de ne pas trop se prendre la tête sur ces histoires et qu’Eléonore profite surtout de ce qu’Héméra peut lui offrir. La jeune femme baissa les yeux un instant mais finit par adresser un fin sourire à son camarade.

- Tu as raison, je ne dois pas faire une fixette là-dessus.

Il proposa de rester un peu en ville après leur rendez-vous avec Kiros le lendemain et elle hocha la tête pour répondre à l’affirmative.

- Pourquoi pas. On verra déjà ce que donne la rencontre avec Kiros. Pour l’heure … Est-ce qu’on peut retourner dans la chambre ? Je commence à me sentir fatiguée.

Même si elle se sentait bien dans le fond, il ne fallait pas qu’elle force trop. Le coma n’était pas du sommeil et elle ne se sentirait pas encore au top de sa forme si elle ne passait pas une bonne nuit complète. Aussi, lentement mais sûrement, ils reprirent le chemin en sens inverse pour rejoindre la chambre d’Eléonore. Elle marchait toute seule cette fois mais restait proche de Gippel au cas où elle aurait des difficultés et qu’elle doive se remettre assise dans le fauteuil roulant. Mais non, ca se passait bien, si ce n’est que le trajet avait été un peu plus long que prévu puisqu’elle marchait lentement. Ne pas forcer, c’était le principal pour aujourd’hui. Une fois devant la porte, elle se tourna vers Gippel.

- Tu as dit qu’il était dix-sept heure tout à l’heure n’est-ce pas ? Dix-huit heure doit être proche alors. Je pense que tu devrais aller à l’hôtel pour manger, et dormir. Quant à moi … Je sens que je ne vais pas faire de vieux os non plus, je risque de m’endormir rapidement. On se retrouve demain en fin de matinée ? Après les derniers examens du médecin ?

Elle ne le chassait pas, mais elle ressentait vraiment le besoin de retrouver des forces par le sommeil. La fatigue physique n’aidait pas à se rétablir, inutile de dire qu’une bonne nuit de sommeil lui ferait le plus grand bien pour être plus en forme demain déjà. Elle avait d’ailleurs hâte d’y être, elle ne se sentait définitivement pas à l’aise dans un hôpital. Malgré tout, il était incroyable qu’Esthar ait accepté de s’occuper d’elle en sachant qu’elle était une sorcière … Ou peut-être que suite aux événements au laboratoire de Geyser, personne n’avait révélé ce qu’il s’était passé aux médecins, mais il y avait sans doute beaucoup de personnes qui avaient suivi le tournoi de la Néo-Shinra sur Spira, où elle n’était pas passée inaperçue avec ses pouvoirs. Non seulement pendant les combats, mais aussi contre Ultimécia …

- Je te dis à demain alors ?

Elle leva sa main pour lui faire un signe d’au revoir en souriant doucement, un sourire qui se voulait rassurant pour lui dire que oui, elle allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Dim 21 Fév - 19:55

Revoir Eli' en meilleur forme était déjà bien rassurant et cela ne pourrait qu'être plus positif encore dans les jours qui suivent. Gippel l'aidait autant que possible en cherchant à lui changer les idées ou même en restant simplement auprès d'elle. Après ce qu'elle avait vécu, il ne pensait pas que la laisser seule était la meilleure chose à faire. Pour l'instant, il continuait de bavarder avec elle ici dans ce grand – et faux ? – jardin en cherchant un peu leur futur programme pour demain, après Kiros, une petite sortie en ville devrait être positif, cela lui permettra de découvrir ce qu'Esthar à a lui proposer en supposant que Kiros lui ai donné quelques pistes pour trouver les meilleurs matériaux pour le Sagittaire. Cela sera à voir demain car même avec tout sous la main, le jeune leader n'était même pas sûr de faire un bon croquis alors le construire... n'en parlons pas.

Comme Eli' commençait à fatiguer, ils commençaient à retourner vers la chambre, lui n’avait aucune raison de vouloir rester ici précisément, c'est la demoiselle qui l'a voulu et Gippel s'était juste contenté de faire ça pour elle, comme le chevalier servant qu'il était. Une fois devant sa porte, la demoiselle jugeait qu'il serait préférable de se voir demain après les examens qu'elle avait a passer. Mouais, c'était vrai mais bon, ça le dérangeait pas d'attendre à ses côtés, y a aucune raison pour qu'une mauvaise nouvelle surgisse soudainement ? Mais bon, Gippel avait gardé cette habitude de veiller sur elle la nuit depuis peu, même si ces deux derniers jours, ce fut avec une certaine inquiétude, à présent, il pourra dormir sur ses deux oreilles en toute tranquillité. Mais bon, ça va lui faire quand même étrange de ne pas être dans la même chambre qu'elle.

« Ok, on fait comme ça, moi aussi j'ai un peu de sommeil à rattraper. »

Eh bien oui se ronger les ongles sur la suite concernant Eli' comme ses objectifs, cela n'aide en rien à bien dormir, au contraire même. Il avait passé mille et une fois cette question dans son esprit, à savoir, quoi faire? Mais l'Al Bhed ne pouvait pas la laisser s'en tirer si facilement avant de se reposer. Elle était réveillé après trois jours de repos – si on peut appeler ça ainsi – alors il est temps de contre-attaquer !

« J'arriverais peut-être avant ou à l'heure mais pas en retard, ça c'est sûr. De toute façon j'ai besoin d'être avec toi pour que je sois en forme toute la journée. Tu es mon Eli'-xir ! »

Haaaan le petit jeu de mots avec son surnom ! Lui avait-on déjà fait un tel jeu de mots, va-t-elle prendre cela à la rigolade ou bien elle voudra lui envoyer de ses flèches dans l'arrière-train ? C'est tout le mystère de cette petite blague – pas drôle, bien trouvé, mignon, autre ? – que Gippel avait lancé. Juste avant de la laisser en paix, il levait aussi sa main pour la saluer avant de tourner les talons. Aucune raison de s'en faire donc, elle n'était en sécurité ici après tout. Il vaut mieux car s'il arrive le moindre accident ici, Gippel va avoir du mal à garder son calme. Autant il était sympa et cool en temps normal, autant Eli' ne l'a jamais vu en colère. Peu de gens peuvent s'en vanter d'ailleurs. Dans un hôtel non loin de l’hôpital, il se reposa même si avant de se coucher, il échangea quelques mots avec les Pro Makina au bout du fil, donnant de bonne nouvelle comme le réveil d'Eli' et donc, l'avancée de leur projet. Que du bonheur donc !

Le matin, il se levait ni trop tôt ou trop tard, se préparant à son rythme avant de repartir vers l’hôpital pour avoir son petit Eli'-xir de la journée ! En arrivant un peu tôt, il devait prendre son mal en patience à côté de sa chambre car elle était déjà son rendez-vous, dedans ou dans une autre salle il n'en savait rien mais Eli' va devoir revenir ici pour chercher ses affaires et quant à lui, il lui restait encore le rendez-vous avec Kiros dans un peu plus d'une heure, ils ont encore le temps donc. Une fois de retour – après... rho, il n'avait pas fait attention à l'heure – il lui souriait maintenant qu'elle était en théorie fin prête à quitter cette chambre !

« Alors ça c'est bien passé tout ça ? Pas trop crevé j'espère car on doit encore aller voir ce Kiros avant de profiter de la journée. »

Autant arrivé un peu en avance, ça fait plus sérieux. En tout cas c'était toujours un plaisir de la revoir en espérant qu'elle avait de bonne nouvelle aussi à lui donner ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Dim 28 Fév - 15:11

Eli
Spoiler:
 

Il était l’heure de se séparer afin que chacun puisse profiter d’une bonne nuit de sommeil pour se remettre autant de leur fatigue physique que de leurs émotions. Surtout Gippel qui avait vécu d’horribles journées en se demandant ce qu’il allait advenir de la sorcière tandis qu’elle était dans le coma. Eléonore ne pouvait pas se rendre compte combien le temps avait pu paraître long pour lui puisqu’elle n’était pas consciente … Enfin bon, l’Al Bhed jura qu’il serait à l’heure le lendemain. Elle se mit même à rire doucement au nouveau surnom qu’il lui avait trouvé.

- Tu as été le chercher loin celui-là.

Après s’être salués tous les deux, Eléonore s’enferma dans la chambre et alla s’installer directement dans le lit. Elle avait mangé il n’y avait pas trop longtemps donc pas la peine de demander un autre repas. Et puis elle était trop fatiguée ! A peine installée, il ne lui fallut que quelques minutes pour s’endormir … Non, en fait, dire qu’elle était épuisée, c’était un euphémisme ! Mais qu’est-ce que ca faisait du bien …

=======================
Eléonore dort !
(50 gils pour la restauration)
=======================

Le lendemain matin, dommage, pas de grasse matinée, Eléonore devait encore passer les derniers tests pour s’assurer que tout allait. Le médecin était venu lui faire une prise de sang tant qu’elle n’avait pas mangé – à jeun donc – afin de s’assurer que tout était en ordre, puis après le petit-déjeuner, il fit des tests habituels pour s’assurer qu’elle avait bien tous ses réflexes, que son cœur allait bien, sa respiration, etc. Aussi, le médecin ouvrit la porte alors qu’Eli réunissait ses affaires, il sourit simplement à Gippel avant de lui faire un signe de tête et quitter le couloir. Il pouvait rejoindre la jeune femme.

- Bonjour. Je suis encore un peu fatiguée mais tout va bien, j’ai bien dormi et le médecin a dit que j’étais en pleine forme ! Nous pouvons y aller.

Habillée de son uniforme habituel, elle s’accrocha juste ses rubans rouges dans les cheveux et elle était parée. Ils quittaient enfin cet hôpital et la sorcière était bien contente de se retrouver sur les routes de verre d’Esthar.

- Ca fait un bien fou de retourner dehors. Bon, direction le Palais Présidentiel, tu es prêt ?

Ils allaient prendre le télésiège pour arriver plus vite, car là s’ils devaient traverser toute la ville à pied, ils seraient en retard. Une fois assise, elle sélectionna leur destination pour que le siège fasse son voyage dans les grands tubes d’Esthar.

- Dire que ce n’est pas moi qui suis censée faire des négociations, mais j’appréhende un peu. C’est la première fois que je rencontre une personne aussi importante de Dol …

Ce n’était pas le président lui-même, mais son bras droit quand même, ce n’était pas rien !

- Qu’est-il arrivé aux Al Bheds qui nous accompagnaient l’autre jour au fait ?

Autant profiter du trajet pour discuter, bien qu’Eli observait le paysage qui défilait devant ses yeux également jusqu’à ce que le palais soit visible et qu’ils s’approchent de plus en plus de leur destination. Le télésiège sortit du tube et s’arrêta devant l’immense bâtiment.

- Bon, et bien, allons prévenir de notre arrivée …

Elle appréhendait mais au fond d’elle, c’était une bonne appréhension, un bon stress. Elle craignait que son statut de sorcière pousse à la méfiance, mais si c’était le cas, on n’aurait pas pris soin d’elle ici, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 2 Mar - 13:18

Kiros Une secrétaire était assis au bureau dans l'axe de l'accès principal du palais présidentiel, celle-ci leva les yeux vers les deux entrants avant de se lever et de se rapprocher. Elle avait bien deviné qui étaient ces deux jeunes gens et qu'ils étaient le rendez-vous de Kiros Seagill. 

L'employée de bureau guida donc Eléonore et Gippel jusqu'à une porte qu'elle ouvrit et pria les deux protagonistes d'y pénétrer. La porte donnait sur une pièce assez vaste, très lumineuse dont le mur opposé était une grande baie vitrée donnant vie à un panorama assez vaste sur la ville d'Esthar. Les murs et le peu de mobilier présent était du même tenant que l'architecture et les matériaux de la ville. Point de bibliothèque sur les murs vides, quelques écrans n'affichant que des données anecdotiques ornaient ce lieu. Le bureau se situait en plein milieu et derrière celui-ci, dos à la porte qui venait de se refermer derrière eux, un homme longiforme au teint hâlé. Profitait-il de la vue qui s'offrait à lui, vue qui, par temps très dégagé pouvait faire deviner une tache sombre au loin et qui devait certainement être le Lunatic Pandora. 

L'homme se retourna et désigna les deux chaises de l'autre côté du bureau, toujours fait dans la continuité du savoir faire d'Esthar sans pourtant être les plus confortables du monde. 

"Mademoiselle Thompson, Mr Gippel, je suis ravi de vous accueillir, asseyez-vous, je vous prie. Je suis Kiros Seagill, conseiller du président d'Esthar. 

Kiros, l'éternel bras droit de Laguna s'assit à son tour après s'être présenté par convenance et sa haute stature se remarquait même lorsque celui-ci était assis. Il regarda assez longuement Eléonore avant de continuer. 

"Je suis content de voir que votre convalescence se passe aussi bien, et que le remède nous ait donné une efficacité totale." Ou comment dire à demi mot qu'elle n'avait pas été la seule à user de ce remède pour chasser son sceau. Laguna, son ami et président d'Esthar s'était même rendu lui même pour s'assurer de cela auprès de Linoa, qui était dans le même cas que la jeune sorcière ici présente. 

Puis Kiros regarda l'Al Bhed dans les yeux, ou du moins, dans celui qui n'était pas caché par son bandeau. Il pouvait voir la caractéristique du peuple Al Bhed dans son iris. Kiros avait déjà croisé quelques Al Bheds de passage sans pour autant constater ce genre d'attrait. 

"J'imagine que vous ne veniez pas dans le seul but de constater l'efficacité du sérum alors je vous écoute. Que puis-je faire pour vous ? Ou plutôt que pourrais-je faire ?" 

Kiros était quelqu'un de sage et il paraissait évident que s'il reprenait sa phrase, c'était bien entendu pour démontrer qu'il était bienveillant mais qu'il ne pouvait accepter de rendre n'importe quelle service ou offre. Mais le savoir faire des Al Bheds étaient connus, et une négociation n'était pas impossible.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Dim 6 Mar - 20:13


Spoiler:
 

=======================
Gippel dort ! 
(50 gils pour la restauration)
=======================


Cela faisait du bien une bonne nuit de sommeil ! L'Al Bhed avait certes dormi loin de sa Eli' mais ce n'est pas grave, d'une part elle aussi se reposait puis bon, ils ne sont que partenaire de voyage. Il se ferait sûrement transformer en hérisson à la seconde même où il dirait même pour plaisanter être en couple avec elle. Retournant à l’hôpital, il fut rassuré de voir son amie en pleine forme même si elle restait encore un peu fatiguée, on ne peut pas tout avoir mais au moins, elle va mieux qu'hier donc c'est le principal. Quittant cet endroit une bonne fois pour toutes, il restait sur la même longueur d'onde qu'elle, en pleine forme et prêt à reprendre leur voyage ! Bon, ils restaient ici pour le moment mais au moins, bye bye l'hosto !

« Toujours prêt voyons ! »

Gippel qui n'est pas prêt à voyager aux côtés d'une fille ? Même avec les deux jambes brisées, il ramperait au sol pour pouvoir y aller alors, pourquoi il n'irait pas ? Il se chargeait de la rassurer comme il pouvait, après tout ce n'était pas elle qui allait négocier mais lui donc aucune crainte pour elle. Pourquoi ça n'irait pas après tout ? Allant utiliser les sièges mobiles pour voyager à travers le gros tuyau, il en profitait donc pour répondre aux questions de son Eli-xir – puisqu’elle semblait avoir appréci ce surnom – à savoir, qu'étaient devenue les autres Al Bheds avec lui ? Il est vrai qu'ils n'en avaient pas parler hier mais bon, ils avaient mieux à se dire que parler de la pluie et du beau temps.

« Ils sont repartie pour Bikanel, afin de préparer certaines choses sur place afin de gagner un peu de temps. Ils sont resté ici la première journée mais une fois l'entretien court avec Kiros passé, autant faire avancer les choses. »

Lui, il était bien trop préoccupé à veiller sur elle. Cela restait la meilleure excuse pour ne pas travailler. Du moins pour mettre ses projets en pause de son côté, les autres peuvent bosser pour lui, il se rattrapera ensuite. Arrivant dans ce même bâtiment qu'il avait déjà visité il y a peu, le voilà donc de retour et accompagné. Avec Eli', ils venaient signaler leur arrivée et peu de temps après, ils pouvaient retrouver le bras droit du président qui observait la ville par la fenêtre avant de les inviter à s'asseoir et à commencer. Ça faisait bizarre pour lui d'entendre « Monsieur Gippel », ça le rendait plus vieux d'un coup ! Au moins il s'inquiétait pour Eli', du moins pour le remède qui ait bien fonctionné. Heureusement oui que ça a bien fonctionné, il ne voudrait pas recommencer à se battre contre son amie pour virer la sorcière Ultimécia.

« Eh bien comme je l'avais vaguement évoqué avec vous il y a peu, je suis le chef d'une nouvelle faction Al Bhed, les Pro Makinas. Je cherche à voyager à travers Héméra pour trouver de nouvelles technologies que nous n'avons pas, surtout en armement ou en protection. Car j'ai pu voir que depuis qu'il y a cette histoire de cristaux, certaines personnes n'hésitent pas à tout détruire pour trouver la moindre piste pour en trouver un. Autant ici vous avez les moyens de pouvoir repousser ce genre de personne, autant je connais des villes et villages qui ne peuvent pas se défendre. »

Quand on voit Bésaid ou Kilika, il faut croiser les doigts pour qu'aucune piste ne mène là-bas sinon ils ne vont pas pouvoir résister à grand-chose les pauvres...

« Je pense que vous savez qu’implanter sur Spira des machines autour des villes pour les protéger risque de faire grincer les dents d'une certaine personne. Mais même si j'aimerais pouvoir commencer par protéger mon monde, je pense qu'il serait plus sage de le faire ailleurs pour montrer que notre but n'est la guerre ou autres mais simplement la protection. Alors je ne vous demande pas une liste de toutes vos meilleures armes mais un échange donc. Divers machines offensives ou défensives et nous, on peut partager avec vous ce qui avait soulever vote curiosité, à savoir les téléporteurs. »

En réalité c'était plus délicat que ça car si les Al Bheds peuvent reproduire cela, cette invention date de bien des siècles, à l'époque ou Bevelle était pour les makinas donc... ce n'est pas simple. Et puis que ce soit les vaisseaux ou les autres machines, les Al Bheds bossent dessus sans plan ou en les faisaient eux-même. Il ne reste rien de cette époque ou alors, c'est très bien caché ! Mais ils n'en sont pas loin pour reproduire fidèlement cette technologie.

« En ce moment, certains de mes compagnons sont sûrement en route avec des plans ou quelques machines à vous faire observer, ça pourrait vous intéresser ? »

On ne sait jamais si certaines choses peuvent intéresser Kiros et Esthar, ça pourrait leur permettre d'agrandir leur échange ?

« Libre à vous de voir tout cela plus en détail une fois le moment venu mais de ce que je sais sur les mondes, votre ville est sûrement la plus protégée et avancé sur ce point-là donc votre aide pourrait être bénéfique à tout Héméra. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Lun 14 Mar - 15:04

Eli
Spoiler:
 

Pendant qu’ils étaient en route pour le palais présidentiel, Eléonore avait envoyé un message à Linoa pour la tenir informée des derniers événements, et au sujet de la rune aussi. Elle s’était aussi demandée où étaient les Al Bheds qui accompagnaient Gippel et elle lorsqu’ils étaient arrivés à Esthar mais son ami lui expliqua qu’il leur avait dit de rentrer à Bikanel. Une fois à destination, le duo alla signaler leur présence et ils furent emmener dans le bureau de Kiros. C’était la première fois qu’Eléonore le rencontrait, et il ne s’était pas fait encore connaître au grand jour il y a vingt ans lorsqu’il bossait pour l’armée donc bon. Elle ne s’attendait pas à rencontrer quelqu’un de si « jeune ». Enfin … Il devait avoir dans la quarantaine d’apparence, mais quand on parle politique et président, on a le cliché en tête de penser qu’ils sont tous des vieux de soixante voire soixante-dix ans ! De plus il paraissait si amical qu’Eléonore se détendit. En partie du moins, elle appréhendait toujours un peu l’entretien, mais c’était un bon stress dans l’ensemble.

Ayant déjà connaissance de la venue des deux amis, il leur fit signe de s’asseoir. Eléonore hocha la tête en guise de salutation – un peu trop timide – et alla s’installer. Elle fut un peu surprise qu’il « s’inquiète » - c’était un bien grand mot – de son état et fut heureux qu’elle soit rétablie. Mais Eléonore n’avait pas compris son sous-entendu concernant Linoa, donc dans le fond, elle avait bien fait d’avoir pris l’initiative de lui envoyer un SMS avant. Son amie la tiendrait au courant personnellement de ses aventures, peut-être.

- Merci à vous de vous être aussi bien occupés de moi à Esthar, malgré ma … nature. Le médecin a dit que j’étais en pleine forme.

Mais qu’elle ne devait pas trop forcer pour autant pour deux ou trois jours, le temps de récupérer pleinement ses forces.
Par la suite, elle laissa la parole à son ami puisque l’entretien avait pour but, surtout de faire un échange entre les Al Bheds et Esthar. Mais bizarrement, étant une amie « proche » désormais de Gippel, elle, une originaire de Dol, elle avait presque l’impression d’être la jonction entre les deux. Gippel exposa ses idées, tout en précisant que ses camarades étaient sûrement déjà en route pour apporter ce que Kiros pourrait souhaiter pour Esthar.

Lorsqu’Eléonore entendit le mot « téléporteur », elle ne put s’empêcher de lever un sourcil tout en tournant la tête vers Gippel. Puisqu’ils n’avaient jamais mis les pieds ensemble à Bevelle, elle ignorait qu’ils disposaient d’une telle technologie … Mais c’en était presque effrayant d’apprendre que sa capacité magique, son don de téléportation, était déjà exploité sur Spira depuis longtemps, par le biais des machines ! Mais n’étaient-elles pas prohibées, les machines, sur Spira ? Elle n’avait même pas souvenir d’en avoir vu, de ces téléporteurs, au Refuge Al Bhed …

Dans tous les cas, il pouvait être maladroit de venir demander à Kiros des armes, même si on prétextait vouloir défendre les villages les plus démunis, mais bon. Les Al Bheds avaient suffisamment fait leurs preuves dans le monde entier, et surtout à la BGU depuis l’attaque d’Ultimécia là-bas, pour savoir qu’ils étaient loin d’être un peuple qui aspirait à la guerre et à la destruction et ce … malgré les années, siècles, qu’ils avaient passé à se faire refouler sur leur propre monde.
Revenir en haut Aller en bas
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 16 Mar - 13:48

Kiros


Kiros haussa les sourcils à la réponse d'Eléonore et à ses remerciements. Cela correspondait au personnage auquel il s'attendait. 

"Vos talents ne sont pas intimement lié à votre nature. Vous savez vous même que toutes les sorcières ne sont pas voué à la destruction..." 

Mais il était évident que c'était celle qui avait préféré le chaos qui faisait le plus grand bruit, dont on parlait le plus et qui avait marqué l'histoire. Adel, Ultimecia et bien d'autres... Mais les mentalités commençaient à changer petit à petit depuis que Linoa en était une officiellement et si des jeunes femmes comme Eleonore tâchait d'oeuvrer pour le bien et que ça commençait à se savoir, les mentalités commenceront à changer même si il fallait obligatoire du temps, beaucoup de temps pour cela. 

Cependant, l'aspect majeure de l'entretien était cette négociation avec les Pro Makinas que venait de présenter à nouveau l'Al Bhed. Kiros écoutait attentivement ce qu'il avait à en dire et surtout à proposer. Son visage restait impassible même quand Gippel disait vrai au sujet de son intérêt pour ces téléporteurs. 

"Oui, j'ai eu vent de la réputation des machines sur Spira. Je comprends que votre but est louable et vous le prouvez en attestant démontrer votre démarche sur d'autres villes que sur Spira pour montrer votre bonne foi." 

Et l'homme d'annoncer que des Al Bhed sont déjà en route pour collaborer via ce partenariat sans avoir donné un avis plus tranché que cela à leur première rencontre. Kiros avait justement besoin de ce second entretien pour poser des questions qui lui étaient venus après mûre réflexion. 

"L'avantage qu'a Esthar sur ces autres villes, c'est qu'elle est dotée d'une panoplie de logistiques de défense qui fait partie même de l'architecture de la ville lors de grands travaux suite à la dernière guerre Occulte. En effet, Esthar était sous le joug d'Adel, une sorcière, et à la suite de son exil, il avait été établi toute une sorte de défense et d'isolement pour ne plus subir la même chose." 

Kiros fit une pause dans son récit. Il préférait établir l'historique rapide en appuyant des regards à la demoiselle pour vérifier si elle connaissait tous les tenants et aboutissants de l'histoire d'Esthar. 

"La ville était aussi en conflit récent avec Galbadia, et l'armement se devait aussi être utilisable contre un autre type d'envahisseur. Cependant, il y'a peu, ces défenses ont été mises à mal par Sephiroth alors qu'Ultimecia fut assez aisément mis en déroute." 

On pouvait voir une certaine fierté et soulagement sur le visage de Kiros.

"Toute défense est perfectible mais certaines de nos technologies sont voués à rester secrète, et sauf votre respect, les partager avec d'autres pourraient les rendre obsolètes. On a raison de penser que nous devons ne prendre aucun risque." 

Kiros maintenait et focalisait son regard sur celui de Gippel. 

"Pour résumer, nous ne pouvons pas vous faire part de toute nos avancées technologiques mais nous ferons notre maximum pour partager une partie de nos connaissances en échange de certaines des vôtres. Nos borgs ont certes une intelligence artificielle qui pourrait vous être utile mais nous aurions tort de ne pas prendre exemple sur votre savoir faire en mécanique, notamment sur des matériaux de récupération et moins cher, car nos budgets ne sont pas illimités non plus." 

Une manière assez habile de renverser la proposition pour exiger d'y mettre ses propres conditions mais de la manière dont Gippel a amené la chose (et c'était lui qui avait fait le premier pas), Kiros pensait se permettre d'amener l'éventuel partenariat vers des clauses qui serait le plus favorable à Esthar. 

"Ce serait donc un plaisir de faire ce partage avec vous, si ces conditions vous conviennent bien sûr ? " 

Si tel était le cas alors il symboliserait cet accord par une poignée de main de circonstances. Et peut être qu'ils avaient autre chose à lui demander ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Ven 18 Mar - 20:48

Allait-il enfin tirer un trait sur cet entretien et pouvoir commencer les échanges ? Eh bien c'est maintenant que tout se jouait, à moins d'une troisième entrevue, pour le moment, c'est bien parti. Après un bref échange entre lui et Eli', ça rassurait Gippel quand même de voir un dolien dire naturellement que toutes les sorcières ne sont pas mauvaise. Sur Spira, il y avait aussi des gens comme ça avec les Al Bheds avant mais ceux qui le disaient haut et fort étaient assez mal vue... à cette époque, haïr les Al Bheds, responsable du chaos mener par Sin, c'était une chose aussi naturel que respirer pour vivre. Une chance que des gens ont un cerveau et un raisonnement et qu'ils savent faire fonctionner les deux. Enfin bref, il était tant de passer à autre chose maintenant qu'il était quand même assez rassuré sur ce Kiros. Le premier entretien aussi lui avait laissé de bons présages. Il exposa donc les grosses lignes de son but d'échange, sans rentrer dans tous les petits détails qui pourraient rendre ce rendez-vous bien plus long encore.

En vérité, s'il visait aussi à protéger les autres villes d'abord, c'est aussi pur déplaire au vieu Asran. C'est bien gentil de vouloir aider son monde d'abord, c'est normal après tout mais si les Pro Makinas commencent par aider Kilika et Bésaid par exemple, le vieux fou va hurler tellement fort qu'Héméra va tout entendre . Il risque de sortir son baratin sur les machines c'est mal et ainsi de suite. Alors que s'ils aident les autres villes hors Spira et que tout se passe bien... même s'il hurle des choses contre eux, les autres mondes pourront lui dire de se taire. Ce serait bien... Kiros continua en expliquant un peu plus de choses sur Esthar, son isolement, son passé et plus récrément avec ce qui s'était passé avec Ultimécia et Sephiroth, bien que Gippel n'ait pas fait attention à cela. Pour ce qui était des technologies secrètes, Gippel pouvait comprendre. Qui se doutait y a pas si longtemps que les Al Bheds avaient un vaisseau ? Ça en a surpris plus d'un cette histoire !

« Oh ne vous en faites pas. Comme je disais, je cherche pas non plus à avoir un canon de la taille d'une montagne pour dissuader les ''méchants'' de venir mais au moins de quoi assurer la protection des villes qui en ont besoin, surtout face à ce genre de type... »

Sephiroth et tous ses petits copains dans son genre comme Seymour... même si cet imbécile était « intouchable » en étant toujours fidèle aux vieux de l'église. On ne peut pas dire que la mort lui ai offert un cerveau à celui-là. Pour ce qui était de l'échange équivalent entre les alchimi-Les machines, je veux dire, c'était parfait pour lui !

« Je vois pas grand-chose à redire ! On n'a peut-être pas de vos Borgs mais ont a quelques petites machines de défenses sur les longues routes, elles sont pas mal mais généralement besoin d'entretiens car... elles déblqoue facilement. Non pas qu'en marchand à côté d'elles, on soit attaque mais il suffit de porter une arme pour tout de suite avoir l'air hostile dans sa logique. Mais certaines makinas détenues par l'église sont plutôt efficaces en gardien. Suffit de voir les T-Kick, des makinas sans bras mais avec un coup de pied à faire reculer le plus costaud des Ronsos ! »

Oui, c'était volontaire de préciser que ce genre de machine traînait avec l'église. Pour bien montrer que messieurs les grands sages anti-makinas sont bien contents de compter sur eux pour ça. Dire que ce genre de makinas était aussi vieille que Sin, si ce n'est plus !

« Au-delà de notre échange, il faudrait voir aussi une collaboration je pense. Sur votre monde, vous ne sembler pas avoir de réels soucis avec les pièces alors que nous, nous recyclons pour ainsi dire. Nous trouvons des makinas enfouis dans l'océan ou dans le désert et on se débrouiller pour réussir à les faire fonctionner. Mais si notre coup de mains dans ce domaine et vos matériaux peuvent s'alliée... on pourrait faire de grandes choses je pense ! Suffit de voir comment un tas de ferraille deviens fortiches chez nous pour tout de suite imaginer cela à la sauce Dol ! C'est peut-être aller vite mais je verrais bien une sorte de makinas gardien devant les villes ? Plutôt imposant et résistant qui tiendrait tête u ferait fuir ceux qui ont de mauvaises raisons de s'arrêter dans cette ville. »

Certes, une machine aussi grosse qui détecte les intentions des gens, est-ce seulement possible ? Il n'en savait rien mais c'était un sujet à creuser. En plus ça pourrait faire fuir les monstres autour de la ville donc ce n'est pas mal comme idée, non ?

« Désolé, j'ai tendance à m'emporter facilement quand une idée s'agite un peu dans ma tête. Pour en revenir à nos Chocobos, nous sommes plus des as de la récup' et pour les faire fonctionner de nouveau. On sait fabriquer de nouvelles choses mais pour vous dires, les fameux téléporteurs datent de plusieurs siècles et sans Sin, qui sait jusqu'où on aurait pu aller ? On aurait pu être égal côté technologie ? Mais bon, le souci de Sin, c'est qu'il a tout balayé comme un château de cartes et depuis, on est obligé de chercher ce genre de mécanisme, de makinas et autant parfois c'est simple, autant parfois... c’est plus compliqué de faire fonctionner quelque chose d’inconnu. »

Comme les téléporteurs. Mais bon, ils y arriveront, ça c'est sûr ! Tiens, à parler matériaux...

« Un peu hors sujets sans être hors sujets, vous avez une boutique ou quelque chose du genre pour acheter des matériaux super solide ou pratiques ? Je dois construire quelque chose et je me disais qu'avec des choses venant d'ici, ça pourrait rendre cela plus efficace ? »

Le Sagittaire n'allait pas se construire tout seul mais ça aussi, il va le construire sous peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Dim 20 Mar - 21:58

Eli
« Vos talents ne sont pas intimement liés à votre nature ». Cette simple phrase fit un bien fou à Eléonore … Ainsi donc, les mentalités commençaient vraiment à changer concernant les sorcières ? La nouvelle était rassurante … Même si l’existence même d’Ultimécia prouvait aussi que si les bonnes pouvaient être encore de ce monde, les mauvaises aussi. Toujours est-il que ce n’était pas le sujet principal de cette rencontre, aussi, elle laissa les deux hommes négocier entre eux.

Elle écoutait tout de même attentivement, et ce fut pour elle une bonne chose d’apprendre comment ils avaient vécu le règne d’Adel et ce qui en suivit, pendant la Guerre des Sorcières. C’était l’époque où Eléonore avait vécu, mais n’ayant vécu qu’à Galbadia et principalement à Winhill, elle ne savait pas vraiment ce qu’il s’était passé du côté d’Esthar. Ainsi donc, Adel avait été tyrannique dans la conquête, mais aussi dans son propre pays …

Bref, pour ce qui en était de l’échange en lui-même, il était naturel que Kiros ne souhaite pas partager certains secrets et visiblement, aucun des deux ne semblait s’en vexer, tous deux se montraient compréhensifs : c’était parfaitement normal. Mais les négociations se lancèrent officiellement lorsque Kiros proposa une sorte d’échange. De ce côté, Eléonore les laissa en discuter, mais lorsque Gippel évoqua l’idée de mettre de grosses machines pour protéger les entrées des villes et empêcher l’accès aux personnes malintentionnées, Eli ne pouvait s’empêcher de venir mettre son grain de sel en commençant à parler de sa voix toujours aussi douce et apaisante :

- Construire une machine qui peut détecter les intentions d’un être humain relève de l’impossible, à mes yeux. Et même si cela était possible, une intention comme une émotion est parfois remplie de trop de subtilités et les risques pour que la machine fasse une erreur seront trop élevées.

Selon elle. Que Kiros la corrige en cas d’erreur, la mécanique n’était pas son domaine mais elle essayait de traiter les sujets avec le plus de logique possible. Bien sûr, cela était possible si on vivait dans le monde de « Person of Interest » …
En tout cas, elle replongea dans le silence jusqu’à ce que Gippel s’emballe et pose tout de suite la question sur les matériaux, pour la construction de l’arc d’Eléonore. Surprise, elle le remit à sa place !

- Pas tout à la fois, Gippel ! Vous n’avez pas fini !

Ah la la, quand l’excitation le gagnait celui-là ! Espérons que Kiros n'allait pas s'en vexer !
Revenir en haut Aller en bas
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mar 22 Mar - 13:53

Kiros


Le jeune homme semblait mener la discussion et se détendre au fil de l'échange. La jeune femme, quant à elle, était plus spectatrice mais semblait être plus zen depuis que Kiros avait donné son avis sur les sorcières. Il faut dire que le point de vue de Kiros était différent de l'avis populaire pour avoir cotoyé Laguna, Ellone et Linoa dans sa vie. 

La sécurité des habitants était bien sûr quelque chose qui tenait à coeur à Kiros mais sa priorité était celle d'Esthar et même de tout son continent. Il savait qu'il ne pourrait pas faire beaucoup plus, alors de rencontrer ce chef d'une organisation comme les Pros Makinas qui se proposait de s'en occuper, c'était forcément quelque chose de positif. N'empêche que sa dernière proposition était un peu absurde

"Machines ou hommes, l'erreur est présente. " et la jeune femme de confirmer ses dires. " Il ne faut pas tomber dans l'excès, les machines n'ont pas de libre arbitre et ne doivent rester que des outils et non des substituts de l'homme." 


Il était même déjà arrivé sur les prototypes de borgs, que l'intelligence artificielle leur fasse faire des choses incohérentes. Et les borgs étaient toujours déployés avec une équipe de techniciens pour superviser la chose. 


Les machines sont un moyen d'arriver à une solution et non pas la solution, elle même. Kiros ne connaissait pas assez la genèse de Spira pour savoir qu'il touchait du doigt ce qui fut un soucis évident de l'Histoire du monde de Sin et compagnie. 


"Pour ce qui est des matériaux, je ne connais pas la liste des fournisseurs mais j'imagine que ma secrétaire pourrait vous renseigner..." Après tout, une secrétaire n'était-elle pas là pour répondre aux questions qui n'étaient pas de mon ressort ? 


"Y'a-t-il d'autres choses qu'il vous fallait ?" Autre que les plans qu'il ferait transmettre aux Al Bheds qui viendraient à sa rencontre ultérieurement... 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Ven 25 Mar - 20:18

C'est toujours comme ça non, avec la majorité des gens. On reste normal mais dès qu'on parle d'une chose qui nous passionne, on n'en finit plus de bavarder. Si on le laissait continuer, il poserait mille et une questions plus ou moins en rapport avec ses objectifs, que ce soit des machines pour se défendre, du quotidien, plus étrange ou plus grande ou plus petite. Une machine ne se limitait pas à une arme même si ses dernières années sur Spira, machine était égale à arme. Et pourtant, la seule vraie exception était le stade de Blitzball qui avait des tas de machines et pourtant à Bevelle, il y avait des tas de machines, arme ou non. Gippel avait des projets plein la tête, des choses impossibles comme le soulignait simplement Eli'. C'est vrai, il s'emballe. Et pourtant, s'il savait que sous Bevelle reposait une arme qui devait rivaliser avec Sin, l'éliminer mais son mécanisme et son principe en faisait une arme dangereuse, pas seulement pour Sin mais pour Spira. Vegnagun.

« Certes, je pense que je vais un peu vite en besogne... Mais au pire, je pense qu'un système de ciblage pourrait s’avérer utile ? Comme ça si quelqu'un se charge de monter la garde devant la ville, s'il voit une personne dangereuse approcher, il peut toujours tenter de le repousser ? »

Il ne s'en vexait pas, il reconnaissait son erreur. Une sorte de galting pour verrouiller une cible et ensuite le canarder ? Ce n'est pas impossible mais même si les Al Bheds sont avancés en technologie sur Spira, ce qu'il proposait n'était pas difficile à concevoir ou a échangé. Cela dit... en admettant qu'une ou plusieurs furolucioles se mettait dans une machine, cela ne pourrait pas faire vivre la machine ? Oui mais après, il pourrait se tromper sur leur jugement en observant une personne comme Sephiroth ou Ultimécia. Puis son statut d'Al Bhed ne lui faisait pas croire qu'une furoluciole était vraiment une âme. Enfin, ça restait un sujet complexe quand même. Et pour ce qui était de l'arme d'Eli', son futur arc, Gippel n'avait qu'à voir avec la secrétaire, bon, au moins ça faisait aussi un souci en moins mais avaient-ils encore besoin de Kiros ? L'échange était donc préparé, il ne restait plus qu'à vraiment s'échanger des choses.

« Eh bien sauf si quelque chose m'échappe, je pense qu'on a fait le tour de la question ? Du coup pour la suite, j’attends que mes compagnons ramènent quelque chose pour poursuivre ou tant qu'on se trouve à Esthar, on gagne un peu de temps ? »

Autant savoir maintenant, s'ils pouvaient gagner un peu de temps, ce serait déjà ça de bien. S'il pouvait commencer à travailler sur le Sagittaire et sur un ou deux prototypes de makina durant les voyages, ce serait un bon début. Ensuite, il faudrait pouvoir voir cela en action et sûrement s'assurer que cela fonctionne sans souci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Jeu 31 Mar - 22:40



Un éclat de lumière jaillit devant vous, caché sous un manteau sombre, un homme vous barre la route... un léger sourire sur les lèvres, il tient un drôle de flacon dans la main avant de le tendre vers vous. Ses cheveux blonds et ses yeux bleus vous ensorcellent, vous n'arrivez pas à bouger alors qu'il se met à agiter doucement le flacon

«Voyons voir si vos âmes sont bien accrochées!»

C'est alors qu'une épaisse fumée rappelant la brume qui sévissait autrefois sur Héra, se déverse autour de vous, rampant sournoisement jusqu'à s'enrouler autour de vous, grimpant encore et encore jusqu'à vous étouffer l'espace d'une seconde... et c'est le trou noir! 

Lorsque vous reprenez vos esprits, le génome a disparu, mais si vous regardez à côté de vous, au lieu de votre compagnon de voyage, vous apercevez... vous-même? Baissez les yeux, ce corps n'est pas le vôtre mais le sien! Vous vous trouvez assis à sa place et dans son corps !  Quelle magie est-ce là?

=======================

Poisson d'Avril! Vos corps ont été échangés! Pas de panique, juste une petite expérience éphémère! Une bonne nuit de repos et vos âmes réintégreront vos corps! Sauf si vous avez envie de faire durer le plaisir! 

Kiros a tout vu et écarquille les yeux. Pour autant, il n'a pas du tout saisi l'effet que cet invité surprise a eu sur vous. Il faudra certainement lui expliquer et être limpide dans vos explications !

Amusez-vous bien!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Sam 2 Avr - 20:15

Eli
Spoiler:
 

Gippel s’emballait un peu, mais c’était signe au moins que cette histoire l’enchantait et qu’une collaboration était le premier et bon pas en avant pour les Pro Makinas. Toutefois pour toutes les informations supplémentaires – et n’ayant aucun rapport avec le sujet de la réunion – il fallait s’adresser à la secrétaire, c’était déjà plus logique pour Eléonore de passer par un intermédiaire. Gippel ne voyait rien à ajouter de plus, juste les plans qui devaient parvenir jusqu’aux mains de Kiros et que l’échange se fasse … Et cette histoire de fourniture de matériaux était une bonne chose aux yeux de la sorcière.

- Avant cela, ne vaudrait-il mieux pas mettre votre accord sur papier ? Une trace écrite pour ce genre d’échanges est toujours utile, n’est-ce pas ?

Demanda-t-elle en se tournant vers Kiros. Une preuve écrite aussi bien dans l’écriture de Dol que dans celle de Spira … Puis elle se souvint d’un autre détail survenu pendant la conversation avec Gippel la veille, dans le jardin de l’hôpital.

- Oh oui, j’aurai aimé savoir si vous avez une potentielle liste de dangereuses sorcières connues à ce jour, outre Ultimécia bien entendu. Mais j’imagine que nous devrons passer par votre secrétaire également pour cela, à moins que ce soit classé secret défense.

Mais à peine avait-il eu le temps de répondre qu’un flash mit tous les sens d’Eléonore en alerte. Elle se leva brutalement de son siège pour voir un homme mystérieux : comment était-il arrivé ici !?

- De la téléportation !? Son pouvoir de prédilection ! La magie n’était-elle pas bloquée par la barrière d’Esthar ? - Qui êtes-vous !?

Allons bon, après les mogs, c’était d’autres personnes qui se mettaient à apparaître sans crier gare ? Le pire étant que Gippel et elle ne pouvaient rien faire, le regard du génome était envoûtant, ce qui les avait immobilisés. Un étrange brouillard se mit à ramper jusqu’à eux et … le trou noir.
Lorsqu’Eli reprit ses esprits, quelques courts instants plus tard, elle était toujours dans le bureau de Kiros et se mit à tousser un peu en se redressant.

- Que s’est-il passé ? Oh mais … !

Elle n’était plus à la même place, sa voix venait de changer et la personne à côté d’elle n’était autre … qu’elle-même !! Elle ne faisait plus la même taille et … plein de détails la perturbaient. Le premier lui sautait aux yeux – enfin un œil – puisqu’elle avait un cache sur l’un d’eux et en tâtant son visage, elle crut à une mauvaise blague.

- Je … Gippel !? Pourquoi je suis dans ton corps ??

Il ne fallut pas attendre longtemps pour qu’elle comprenne que lui en revanche, était dans le corps d’Eli. Visiblement Kiros ne comprenait rien à la situation et surtout, il n’était pas affecté de ce … « sortilège ». Une très grande confusion, mais aussi une certaine peur, s’installait, et Eli sentait son cœur – enfin celui de Gippel ! – battre à tout rompre …

- Je … Comment ce type a fait ? La magie ne devrait pas fonctionner ici ! Se tournant vers le vice-président, on pouvait voir à ses yeux qu’une certaine panique l’envahissait. - Monsieur Seagill, je crains qu’il y ait un grave problème. Je … Enfin, je ne sais pas trop comment ni pourquoi, mais je suis Eléonore ! Et Gippel est dans mon corps !

Quelle magie était-ce donc que cela ? Et pourquoi eux ? Pourquoi maintenant ? Et surtout … qui était-il !?
Revenir en haut Aller en bas
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 6 Avr - 11:30

Kiros


Si l'Al Bhed était assez fantasque, c'est la jeune femme qui gardait les pieds sur terre. Kiros en les regardant pouvait y voir peut être une analogie avec sa relation avec Laguna qui lui aussi devait être canalisé. 

"Bien sûr, il va de soi que notre accord est officiel et sera couché noir sur blanc. Mlle Hopkins, pourriez vous nous préparer un accord de type B442 et si vous pourriez le doubler en Al Bhed..." 

La secrétaire acquiesa via le poste de communication que Kiros avait pressé du doigt, cela était bien pratique pour donner des directives à la secrétaire qui avait fait ses piges à Esthar. 

Mais en attendant que ce dossier soit prêt, la jeune sorcière fit une autre demande à Kiros qui ne tardait pas à lui répondre. 

"Nous avons effectivement des suivis sur certaines personnes classés rang S comme Sorcières. Mais par mesure de confidentialité et dans la pure liberté de celles-ci, je ne pourrais vous la communiquer.  " Kiros prit une pause et regardait attentivement la brune " Cette demande m'interpelle un peu venant de vous, que feriez vous de cette liste ? " 

Bien sûr, si la sorcière se fait connaître pour des débordements importants, rien n'empêcherait de communiquer des informations sur elle. Selon ce qu'allait répondre Eléonore, Kiros lui proposerait de la tenir informé par téléphone.  

Mais une toute autre chose allait se produire, un homme encapuchonné dont Kiros ne vit rien car il lui tournait le dos venait de s'introduire de nulle part dans le bureau, clama des choses étranges et redisparut dans un nuage de fumée, englobant les deux invités du responsable de la ville. 


"Vous allez bien ? Quelqu'un que vous connaissez ? " 


Mais ce qui allait être plus surprenant, c'est que les deux affirmaient avoir été échangé de corps. 


"Ce n'était pas de la magie... Ou du moins, pas de celle de notre monde. Vous voyez bien que nos défenses ne peuvent pas nous prémuniser de tout et que cette alliance aura forcément son importance..." 


Kiros pianotait sur ses écrans de contrôle pour essayer de comprendre d'où le génome venait et ce qu'il venait faire là. 


"Ca ressemble à ceux qui ont attaqué Esthar, et cette brume à celle d'Héra. Je peux pas en attester encore... Vous avez eu des soucis avec quelqu'un qui venait de là bas ? " 


Kiros essayait de comprendre, et il savait que c'était en remontant aux origines du problème qu'on pouvait aisément en comprendre le processus. Malheureusement, Kiros ne pourrait pas grand chose pour eux, cependant.


"Je crains que vous n'ayez le choix de repasser par les labos pour en savoir plus..." 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Jeu 7 Avr - 20:29

Spoiler:
 

Gippel était peut-être enthousiaste, un peu trop peut-être mais c'était au moins un bon signe, le signe que quelqu'un était impatient de se mettre au travail ! Ça changeait de ceux et celles qui bossaient que par obligation, là, il va se faire plaisir en bossant dessus pour mettre à bien la plupart de ses projets. Eli' prouva une fois de plus qu'elle avait la tête sur les épaules en parlant d'un accord écrit, ça valait toujours mieux qu'un contrat oral, il y avait bel et bien la preuve. Cela dit, cela deviendra un contrat tacite si cela est fait tant à l'oral qu'à l'écrit mais ce n'était qu'un détail sans grande importance. Kiros tentait de faire cela rapidement par le biais de sa secrétaire et comme cette histoire semblait terminé pour lui – du moins presque – autant profiter pour qu'Eli' puisse commencer à remettre dans le droit chemin les sorcières qui déviaient de leur route.

Cependant cela ne serait pas si simple puisque le dossier semblait secret même si cela étonnait Kiros qu'Eli' se mette dans une chasse aux sorcières vues sa nature. Oui sauf qu'Eli' était une gentille sorcière, il y a une différence. Kiros avait à peine le temps de demander le but de cette liste qu'un type surgissait de nulle part, il avait failli renverser Gippel de sa chaise mais il se redressa, prêt à dégainer son arme mais il fut bloqué par ce dernier, aller savoir quelle magie était à l’œuvre. Et quand la brume apparaissait, il avait peur de ne plus voir Eli', kidnappé par ce type. Mais heureusement, la demoiselle ne sera pas en détresse car une fois la fumée dissipée et recrachée de ses poumons, il s'assurait que tout se passe bien pour elle même si allez savoir pourquoi, il se voyait. Il n'y avait pourtant pas de miroir dans le bureau ? Dans son corps ? C'était une illusion ? Il baissa son visage sans comprendre le souci avant de ne plus voir ses pieds. Étonné, il tâtait le corps et il sentait quelque chose de mou au niveau de la poitrine, une peau douce sur ses joues et... un second œil ?

« C'est quoi ce délire !!!??? »

Son visage montrait clairement qu'il n'avait aucune idée de ce qui se passait ! Puis ses longs cheveux, c'était gênant comme il bougeait rapidement sur lui-même pour bien confirmer que c'était Eli' mais oui ! Ses gambettes étaient à elles ! Cette jupe aussi – attention à ne pas faire de trop grands mouvements – et cette veste et... et... c'était perturbant de ne plus voir ses pieds mais... ça ! Eli' – enfin lui – savait garder la tête sur les épaules mais pour Gippel, c'était vraiment perturbant pour le coup. Magie ou pas magie, qu'on lui rende son corps !

« Ce type me dit rien du tout. Mais c'est trop bizarre d'entendre la voix d'Eli' à la place de la mienne ! »

Enfin c'était normal vu que c'était le corps de la demoiselle mais là, ça confirmait juste bel et bien que la situation était on ne peut plus étrange. Qu'Eli' se rassure, au moins il ne risquait pas de venir la/le taquiner au moins, Gippel sait venir draguer les filles mais draguer un mec, lui-même en plus, non merci. Attention quand même à ne pas trop rester longtemps dans ce corps, il pourrait plus ou moins en profiter. Non, qu'on se rassure, Gippel n'était pas à ce point pervers mais il se demandait quelle tête il aurait en étant en colère contre Eli' ? Chose qui n'arriverait jamais après tout.

« On n'est pourtant jamais passé par Héra. On a bien rencontré des gens de là-bas au tournoi mais on n'a pas eu de souci avec eux ? Moi j'ai même pas osé frapper la guerrière qui avait sa grosse épée alors pourquoi elle m’enverrait un type bizarre pour qu'on change de corps ? Puis parmi les mecs... je crois pas que ceux que j'ai blessé ou affronter étaient d'Héra ? Ce n'était pas inscrit sur leur front en tout cas... »

Kiros ne voyait comme « solution » qu'un passage au laboratoire pour tenter de voir plus précisément ce qui se passe ? On ne sait jamais que ce soit un virus ou une bactérie à l'origine de ce souci ? Ils n'avaient pas trop le choix, ce n'est pas comme si la solution était simple à trouver. Ce fut la secrétaire de Kiros qui venaient accompagner les deux jeunes gens vers les laboratoires, un chemin dur pour Gippel/Eli' mais pourtant simple.

« Comment tu fais pour marcher avec ça ? À chaque pas j'ai peur que ça s'envole puis ça caille aussi. Une chance qu'on doit pas courir. »

Dit-il en tirant sur la jupe de peur que cette dernière ne remonte trop pour en montrer. En temps normal il n'aurait rien contre mais là, c'était quand même lui qui subirait les regards. Surtout qu'il ne pourrait pas profiter de cet heureux hasard de la jupe lever. Comment Eli' se sentait avec son corps ? Avoir qu'un œil handicapait ? Et avancer avec sa tenue – sachant qu'en bon Al Bhed il avait quelques outils dans ses poches et même un ou deux tournevis dans ses bottes – ainsi que son arme et bien des choses. Puis ses mèches qui viennent voler devant ses yeux, c'est enquiquinant ! Puis il y avait autre chose de gênant... à chaque fois qu'il marchait, ça rebondissait, non pas que la sorcière avait beaucoup de monde au balcon mais quand même, quand on n'est pas habitué, ça faisait bizarre. Promis, il ne semblait pas vraiment profiter de l’occasion pour le moment, ça ne se faisait pas après tout. Dommage qu'ici, la magie soit bloquée, il aurait bien essayé au moins de téléporter quelque chose ? Ça doit être marrant ? Ça procurait une sensation bizarre dans la main ou c'était simplement comme attraper quelque chose qu'on nous envoie ?

Une fois arrivées, les scientifiques semblaient au courant de leurs soucis car déjà, ils pianotaient dans leur base de donné pour chercher des indices ou des solutions ? Cas similaires peut-être.

« On n'a vraiment pas de chance... j'ai même plutôt envie de dire moi, d'abord un Moomba puis ça... Mais au fait... tu penses que c'est liée au Mog d'hier ? Peut-être que ses cadeaux ont été comme un appât et le type nous à trouver et voilà le résultat ? »

Gippel aurait pu proposer que le Mog avait volé les cadeaux mais dans ce cas pourquoi le blondinet n'a rien volé sur eux et s'était contenté de changer leur corps ? Ce n'était peut-être pas la réponse mais ça pouvait être une piste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Ven 15 Avr - 21:44

Eli
Il fallait s’attendre à ce que Kiros s’interroge face à la demande d’Eléonore, au sujet d’une liste de sorcières connues et signalées comme étant dangereuses. Et sur ce point, la jeune femme allait se faire franche, fixant Kiros dans les yeux en laissant de côté sa timidité, en preuve de son assurance.

- Un problème de sorcières doit être réglé par des sorcières. Tant qu’il y aura des Hommes pour chasser les sorcières, les sorcières chasseront les Hommes. Et puisqu’elles chercheront à leur nuire, les Hommes feront toujours de même. Un cercle sans fin qui dure depuis bien trop longtemps. Je suis la première à penser que c’est injuste de se faire traquer sous prétexte qu’on a un pouvoir que d’autres ne peuvent avoir, mais c’est ainsi, on m’a toujours appris que malgré les défauts des autres, je ne devais pas basculer du mauvais côté. Vous me l’avez prouvé à mon arrivée, les mentalités peuvent changer. Je refuse de voir ce changement remis en cause sous prétexte que des sorcières crient malgré tout vengeance au nom des massacres du passé, ou pour une simple soif de pouvoir en voulant se montrer supérieures aux Hommes. La magie nous différencie, mais nous sommes tous censés vivre de la même manière.

Autrement dit, la seule différence entre les Hommes et les sorcières, c’était simplement la magie … Après ce long discours, les choses basculèrent puisqu’un génome avait fait irruption dans la pièce et lorsque le duo expliqua la situation à Kiros, celui-ci admettait lui-même que c’était la preuve qu’il restait des failles dans la protection d’Esthar … et que c’était là que la collaboration avec les Al Bheds allait prendre toute son importance. Cette magie ne venait pas de Dol alors il était peu probable que la réponse pour inverser le sort soit à Esthar, mais qui ne tente n’a rien, Kiros leur conseilla tout de même de retourner dans le laboratoire pour demander s’ils avaient une solution, ou au moins un indice. L’idée de remettre les pieds au laboratoire après les événements avec Ultimécia, n’enchantait guère Eléonore, mais soit, ils n’avaient pas le choix : ils devaient récupérer leur corps ! La secrétaire arriva pour les raccompagner, mais Eléonore s’inclina tout de même respectueusement devant Kiros.

- Merci pour votre accueil, Mr Seagill. Désolée pour ce départ précipité mais j’imagine que nous nous reverrons assez vite pour signer l’accord. Et j’espère que nous aurons retrouvé nos corps d’ici là !

Le duo se fit ainsi raccompagner, mais marcher était déjà une épreuve pour eux. Ils ne faisaient pas le même poids, ni la même taille tous les deux, mais ils n’avaient pas le même physique non plus et ne portaient pas la même tenue. Gippel était même dérangé à l’idée de se déplacer avec une jupe !

- M’en parles pas ! Je trouve ca trop perturbant de ne voir que d’un seul œil et tes vêtements me paraissent lourds, tu mets quoi dans tes poches !?

Et ne parlons pas de son arme qui était trop lourde au goût d’Eli. Mais le corps de Gippel avait l’habitude et la force nécessaire pour la porter alors bon. Ils arrivaient au laboratoire et expliquèrent leur situation, ce à quoi les scientifiques se penchèrent tout de suite sur la question. De là, l’Al Bhed fit remarquer qu’ils enchaînaient les surprises. Les bonnes comme les mauvaises, mais c’est vrai que des deux, c’était surtout Gippel qui avait eu des problèmes. Toutefois, son hypothèse paraissait farfelue aux yeux de la sorcière.

- Je ne pense pas qu’il y ait un lien, ca me paraît trop tiré par les cheveux.
- Monsieur ? Mademoiselle ? Nous n’avons pas enregistré de magie similaire dans la base de données de Dol.
- Oh ? Hum, j’imagine que c’est la secrétaire de Mr Seagill qui vous a prévenus … Voyons … Il a parlé des types qui ont apparemment attaqué Deling City récemment, et d’une Brume qui viendrait du monde d’Héra.
- Les types qui ont attaqué Deling City … Les génomes ?
- Euh, peut-être bien oui.


Elle n’en avait aucune idée s’ils s’appelaient comme ca mais il ne devait pas y avoir trois cents types de personnes qui avaient dû attaquer Deling City récemment. Par contre le terme de génome lui faisait surtout penser à un mot de vocabulaire de la science, mais passons. Quoiqu’il en soit, le scientifique reprit ses recherches et Eléonore se retourna pour parler à son ami … qu’il était étrange de se parler à soi-même !

- On devrait un peu rattraper l’actualité de Dol, voire d’Héméra de façon générale, lorsqu’on aura un moment. Rien qu’à entendre parler de cette attaque, j’ai l’impression qu’on a loupé des choses pendant que j’étais dans le coma.

Elle croisa les bras et attendit que les scientifiques terminent leurs recherches mais mauvaise nouvelle :

- Je suis désolé, nous n’avons pas de solution à vous proposer si ce n’est juste d’attendre de voir l’évolution des choses. Si votre état ne s’améliore pas, vous devriez essayer d’aller sur Héra pour chercher des solutions directement à la source.

Pas bête, mais ils n’avaient pas prévu de se rendre sur Héra de sitôt alors ca bouleverserait assez leurs projets actuels … Malheureusement, Gippel ne pouvait pas assurer son accord avec Kiros dans de bonnes conditions s’il était dans le corps d’Eli !
Revenir en haut Aller en bas
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Jeu 28 Avr - 15:44

Suite à l'arrêt du compte d'Eli, Gippel et Emi continueront leur périple tous les deux. 


Mais Gippel peut se réconforter avec ses 350 gils


Restauration à l'auberge : -50 gils



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ville en vitrine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ville en vitrine
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?
» Comment construire l'Hôtle de ville ?
» [Tuto] Créez une ville en mode Expert
» 9 cartes et 1 ville du mode planète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent d'Esthar :: Esthar-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives