Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Ville en vitrine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Ville en vitrine   Mer 23 Avr - 21:15

Précédemment : Sous le manteau blanc


ReeveLe voyage en aéronef fut plutôt rapide. Mais si Irvine resta tranquillement à sa place pendant toute la durée du trajet, Reeve lui, fit les cent pas sur le pont comme un lion en cage. Le repas qu'il avait pris ne l'aidait pas à se sentir bien, d'autant qu'il avait arosé le tout avec un rosé avalé à la va-vite... Aussi le seul moyen qu'il avait trouvé pour ne pas vomir ou se trouver mal avait été de marcher ! Pour être tout à fait honnête, l'architecte était toujours autant préoccupé par cette histoire de Néo Shin-Ra et se demandait s'il y avait vraiment moyen de l'infiltrer. Après tout, courir après les cristaux en compagnie d'Irvine n'était pas si mal... Quant aux risques, il les estimait équivalents entre se frotter aux Calamités et traîner dans les pattes de Rufus Shin-Ra.

S'il était toujours en vie...

« Nous allons atterrir dans un instant, vous devriez vous asseoir et attacher votre ceinture monsieur Tuesti. »

Mais sa bouteille serrée contre lui comme un poivrot qui tente de résister à sa troisième semaine sans alcool, Reeve alla plutôt se réfugier sur le pont pour prendre l'air et admirer le paysage... et quel paysage ! La ville vers laquelle l'aéronef se dirigeait était bien plus grande que Midgar ! Elle s'étalait sur des kilomètres et étincelait comme un cristal à elle seule. Un grand cristal bleu dont les innombrables facettes renvoyaient la lumière du soleil. Bouche bée, l'architecte n'osa pas cligner des yeux de crainte de passer à côté d'une merveille, et se retrouva bien secoué lorsque l'aérostat se posa enfin. Sortant de ses rêveries, il voulu faire part de son émerveillement à Irvine mais perdit un peu de son enthousiasme en le découvrant fatigué et pas vraiment étonné par ce qui l'entourait.

Forcément, il avait l'habitude, lui.

« Alors c'est ça Esthar ? C'est... incroyable... » Murmura Reeve à qui les qualificatifs manquaient pour décrire la ville.

Il vint s'asseoir à côté de son garde du corps par solidarité avec lui, ignorant qu'Irvine avait en réalité actionné leur prochaine destination. Quelle ne fut pas sa surprise, dès qu'il fut sur son postérieur, de voir un champ magnétique recouvrir le banc sur lequel ils étaient installés comme une grande cloche à fromage. La seconde qui suivit, la plateforme où était planté le dit banc se soulevait et filait à travers les grands tubes de verre qui veinaient Esthar.

« Woah !!! C'est encore mieux qu'au Round Square du Gold Saucer ! »

Il écarquilla les yeux en apercevant les routes transparentes comme du verre sur lesquelles passaient parfois d'étranges voitures plates. Le Cristal ? Le Président d'Esthar ? Ça lui était totalement égal pour le moment ! Comment une telle structure pouvait tenir debout en revanche le passionnait plus que tout. Il se demanda même combien de vitriers ou de laveurs de carreaux pouvaient vivre ici... Et il n'avait pas encore vu les boutiques !

« Euh... oui oui, se reposer... Je suis fatigué aussi avec tout ça...? »

Et c'était vrai, même si la curiosité et l'excitation le laissait les yeux grands ouverts...
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Jeu 24 Avr - 16:54

La curiosité de Reeve était plutôt normale. Irvine lui-même, la première fois, avait du mal à en croire ses yeux. Même si la GGU est tout de même un petit bijou de technologie, ça n'a rien à voir avec cette cité longtemps dissimulée sous un champs de force protecteur qui la rendait invisible autrefois.

Il sourit cependant devant l'admiration que portait l'architecte à cet endroit, et il se mit à rire doucement avant de tendre le doigt vers le bâtiment le plus imposant de la ville

«Et dis toi que demain, on ira là bas! C'est le Palais Présidentiel...» cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas vu Laguna. Depuis l'époque de leur combat contre Ultimecia surement, où il squattait l'Hydre en permanence. Il fallait espérer qu'il y soit d'ailleurs, car avec les récents événements, peut-être, il s'était rendu directement à Balamb pour s'assurer que son fils allait bien. Enfin passons, au pire, normalement, Kiros ou Ward seraient là, et ils pourraient tout aussi bien les renseigner.

La plate-forme mobile les déposa dans le quartier des hôtels. De hauts buildings aux parois aussi bleues et transparentes que le reste de la ville, si ce n'est que c'était une fausse transparence puisqu'évidemment, on ne voyait pas l'intérieur des chambres. Les mains dans les poches, la tête baissée pour se cacher sous son chapeau, le jeune homme s'avança jusqu'au comptoir pour demander deux bonnes chambres

«J'en veux une avec baignoire moi s'il vous plaît» il laissait Reeve choisir sa chambre de son côté, puis le SeeD versa les 150 gils pour sa chambre avant de faire signe à l'architecte de le suivre. Ils seraient visiblement sur le même palier

«Vu tout ce qu'on a mangé, je suppose que tu vas toi aussi te reposer directement. On se donne rendez-vous demain matin à 9h pour se rendre au palais?» cela lui semblait raisonnable, il pourrait dormir tranquillement et faire presque une grasse matinée comme ça!

Il montra rapidement à Reeve comment se servir des clés magnétiques pour ouvrir la porte de sa chambre avant d'entrer avec lui juste pour s'assurer qu'il n'y avait pas de technologie trop compliquée pour actionner la climatisation, la télévision ou même simplement la lumière, il resta scotché au pas de la porte - au cas où on dise qu'il aurait osé se retrouver dans la même chambre que le représentant de Gaïa - avant de le laisser et aller s'enfermer dans sa propre chambre.

Un peu de calme et de tranquillité, ça allait vraiment lui faire du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Jeu 24 Avr - 21:46

ReeveIl s'en fallu de peu pour que Reeve ne se mette pas à prononcer un long « Waaah... » admiratif lorsque son garde du corps lui montra le Palais Présidentiel. Heureusement, il se rappela de justesse qu'il était un peu important, et qu'il avait une réputation à tenir. Pour tout dire il n'avait pas tellement envie de se voir qualifier de benêt par la presse locale le lendemain, avec une photo de lui la bouche ouvert et sa bouteille de rosé à la main... ce qui lui fit glisser l'objet en question dans sa veste qu'il venait de retirer. Hop. Discrétion. Il tendit tout de même la main pour toucher le champ de force qui s'était matérialisé autour d'eux, pinçant les lèvres sur une petite moue déçue lorsque la plateforme s'arrêta enfin.

Suivant Irvine le nez en l'air, il admira les parois des buildings dont le verre donnait l'illusion d'être translucide et de laisser filtrer la lumière du soleil, ce qu'il jugea impossible rapidement. Cela aurait signifié que les immeubles étaient vides, or en pénétrant dans l'un d'eux l'architecte pu se rendre compte que ce n'était pas le cas. Face au standardiste, il fit mine de trouver tout ce qui l'entourait tout à fait normal et réserva à son tour une chambre simple et surtout individuelle.

« Neuf heures, j'y serai ! » Assura-t-il en tripotant son portable pour en régler la sonnerie.

Il entra dans sa chambre en jetant des œillades émerveillées sur tout ce qu'il croisait. Non pas que toutes ces technologies l'effraient particulièrement - après tout Midgar avait été à peu près aussi évoluée - mais justement parce que l'ambiance de cette ville était totalement différente de celle qu'il avait connue sur Gaïa. Sur Esthar, tout était lumineux et propre. Les espaces s'ouvraient, et les routes mêmes étaient suffisamment large pour qu'un aéronef puisse s'y poser. Reeve ne ressentait pas ce sentiment d'oppression qu'il avait parfois connu à Midgar. Car Midgar, c'était des rues parfois tortueuses, l'ombre des bâtiments, et la lumière des néons ou des réacteurs qui lui donnaient parfois des allures de quartier de la corruption. Au final, Reeve avait beau être originaire de Gaïa, il n'en préférait pas moins Esthar !

Remerciant Irvine qui s'était gentiment proposé de lui montrer comment fonctionnait tous les gadgets à sa disposition, il se retrouva bientôt seul dans sa chambre. C'est à ce moment là seulement qu'il ressentit une grande lassitude. La fatigue accumulée de l'ascension de la falaise, du combat, et de ses blessures se rappelèrent à son bon souvenir. Il jeta sa veste sur le dossier d'une chaise, posa sa bouteille sur une table d'appoint et traîna les pieds jusqu'à la grande baie vitrée donnant sur la cité. Oui. Cette ville lui plaisait ! Et c'est avec un sourire qu'il trottina jusqu'à la salle de bain où il se détendit sous une douche chaude avant d'aller s'écrouler d'épuisement sur son lit. C'est à peine s'il eu la force de remuer pour se glisser sous les draps. Une minute plus tard, il dormait profondément.

Réveillé par son portable qui lui chantait une valse de chocobos, il se leva d'un bond, frais et de bonne humeur ! Habillé en deux temps trois mouvements, il se dirigea tout guilleret vers l'accueil où il demanda un petit déjeuner. Il avait une bonne demi-heure d'avance qu'il mit à profit pour savourer un café accompagné d'un croissant tout en admirant la vue. Obligé, il défoncerait le mur de son bureau à la pioche pour se faire installer une baie vitré comme celle-là à Junon !
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Ven 25 Avr - 22:34

Enfin seul.. Irvine se dirigea machinalement jusqu'à la salle de bain, retirant son manteau qu'il jeta sur une chaise, puis sa chemise et le reste de ses vêtements. Mais étrangement, il garda son chapeau et se glissa dans un bain bien chaud. Les rebords rabattus devant ses yeux, les bras tombant de chaque côté de la baignoire, il semblait comme endormi, mais à vrai dire, il était juste perdu.

Il regardait son sac un peu plus loin qu'il avait jeté à côté du lavabo, imaginant le cristal de la terre à l'intérieur, le pouvoir immense qu'il pouvait conférer... mais surtout, le nombre de personnes qui le voulaient. Il eut un frisson d'angoisse à l'idée de ne pas avoir le temps de le mettre en lieu sûr avant que quelqu'un de mal intentionné ne le vole.. au fond, il espérait que Laguna, ou Kiros ou même Ward soient bien au palais demain, et même s'ils ne pouvaient pas le mettre dans un temple super secret sous la ville tout de suite, qu'ils accepteraient de le garder quand même.

Après tout ,Geyser et ses idées tordues, il devait bien avoir une sorte de caisson étanche ultra sophistiqué pour le planquer en attendant.
Finalement, c'était trop de pression pour ses épaules, et le jeune homme finit par sortir de la baignoire et ouvrit le mini bar, sachant très bien que ça lui coûterait les yeux de la tête mais tant pis. Il s'enfila une première bouteille cul sec, puis une autre, et encore une autre, jusqu'à finalement s'écrouler entièrement nu sur son lit.

Le lendemain matin, il fut réveillé par une puissante nausée qui lui retourna l'estomac et il n'eut pas le temps d'aller à la salle de bain, il attrapa la poubelle et rendit un contenu fort peu agréable aussi bien à l'odeur qu'au goût.
Pâle, il se rendit enfin dans la salle de bain, il était tôt quand même, trop tôt à son goût pour lui qui était un adepte des grasses matinées, mais tant pis. Vu qu'il était nu, il se glissa sous une douche bien froide avant de se rhabiller et se décider à descendre. Finalement, il ne s'était même pas rendu compte qu'il était l'heure convenue. Tant mieux.

Il trouva Reeve déjà là en train de manger un croissant devant un bon café. Oui, un café, bon idée. Serrant un peu plus son sac dans sa main, il le posa sur la table à côté d'une bouteille de jus d'orange, il était encore horriblement pâle.

«Salut... bien dormi?» au moins, Reeve aurait la réponse dans l'autre sens, à sa tête, on voyait bien que non. Il commanda juste un café, n'ayant pas la force d'avaler quoi que ce soit. Toussant un peu, le tireur gardait les yeux rivés sur son sac, comme s'il craignait à tout moment qu'on le lui vole

«Si ça ne t'ennuie pas, j'aimerais laisser le... enfin tu sais quoi, au Président d'Esthar dès qu'on en aura l'occasion. Je veux plus garder ce truc sur moi.» au pire, il aurait du dire à Reeve de le garder en fait. Il se sentait un peu con sur le coup... d'ailleurs, il pourrait toujours le lui proposer. En tout cas, on pouvait voir que toute cette pression pesait bien lourd sur les épaules du tireur, il n'était vraiment pas habitué à avoir une telle responsabilité. Un cristal bordel. Comment ça se fait qu'il n'avait pas réalisé avant? L'adrénaline surement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Sam 26 Avr - 0:19

=========^.^=========
Irvine Kinneas et Reeve Tuesti paient 150 gils chacun pour leurs chambres (séparées !)
Restauration des HP/MP !
=========^.^=========
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 30 Avr - 16:36

ReeveC'est un Irvine blanc comme le Grand Glacier qui rejoignit l'architecte alors qu'il ramassait les dernières miettes de son croissant. Un peu étonné par ce manque d'entrain là où son garde du corps l'avait habitué à beaucoup plus de classe, il haussa un sourcil en le regardant s'asseoir.

« Mieux que toi apparemment... »

Reeve allait lui demander ce qui le mettait dans un état pareil lorsque le jeune homme lui donna lui même la réponse, involontairement. D'accord... Son regard se reporta aussitôt sur le sac où devait être rangé le cristal. C'était vrai, il avait laissé ce fardeau à Irvine en se disant qu'il était plus fort que lui, et donc plus à même de protéger l'objet en question. C'était d'autant plus vrai que lui, avec ses pauvres sorts de soin à peine utiles, ne risquait pas de dissuader quiconque de leur voler le cristal. L'ennui c'était qu'il ne s'était pas rendu compte de l'égoïsme de son raisonnement. Oui... évidemment qu'Irvine avait de quoi être malade de se trimbaler avec un truc pareil ! Et si sa Calamité à lui venait à apprendre qu'il le possédait ?

« S'il veut bien nous recevoir, je suis de ton avis. Je ne suis pas tranquille avec ça dans la poche, c'est comme avoir une cible tatouée sur le front. »

Comme si ce geste pouvait aider Irvine à guérir de ses angoisses, Reeve attrapa le sac et le posa sur ses genoux, bien à l'abri sous la table. Si ne plus l'avoir sous le nez pouvait l'aider à mieux digérer son café, c'était toujours ça de pris.

« Dis, pour les dégâts qu'a causé ta sorcière nymphomane... Reprit-il en se souvenant des rares images d'Ultimécia filmées par les téléphones portables des élèves. Je peux envoyer du monde pour aider. Si les Calamités ont décidé de refaire surface, ce serait pas mal que les mondes coopèrent un peu. Bon... faudra pas en attendre autant de Monseigneur Asran par contre... »

Ceci dit, Reeve aurait bien aimé en apprendre davantage sur cette sorcière, sur les technologies de ces universités mobiles, et le reste comme les SeeDs... mais difficile d'enquêter tout en courant le monde à la recherche des orbes. Sauf si... Sauf s'il connaissait quelqu'un capable de poser mille questions à la minute en ayant l'air pénible davantage que louche...

« Je n'ai pas une si grande influence sur Gaïa mais je devrais pouvoir trouver des volontaires... »
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Ven 2 Mai - 18:31

Non, Irvine n'était pas habitué à avoir une telle pression sur les épaules, et plus le temps passait et plus il réalisait l'ampleur de ce qui était en train de lui arriver. Combien de personnes souhaitaient mettre la main sur ces cristaux? Combien pouvaient être plus forts et plus dangereux que lui? D'accord, il avait été redoutablement efficace contre Sephiroth, mais il était évident que celui-ci avait été déjà bien affaibli par son combat dans l'antre du cristal de la terre, et contre tous les soldats aussi de la prison du désert! Avec tous ces hommes présents, il n'avait pas pu s'en sortir indemne après tout!

Donc ce n'était pas vraiment sa propre victoire... et puis Sephiroth n'était pas la seule menace, et pour preuve, avec le retour d'Ultimecia qui cherchait surement les cristaux elle aussi... non vraiment, il ne se sentait pas bien. Heureusement, Reeve prit le sac, et même si le cristal était toujours un peu trop près à son goût, ça lui faisait déjà du bien et il sourit donc à cet homme qu'il pouvait clairement considérer comme son ami à présent.

«Merci...» il prit sa tasse de café et essaya tant bien que mal de grignoter un croissant, mais avec son estomac noué, ce n'était pas chose facile. Mais il préférait quand même manger après avoir passé une bonne partie de la nuit à rendre le contenu de son estomac imbibé d'alcool.

L'architecte proposa son aide pour la BGU, et le jeune homme ne put que sourire à cette idée

«Je suis sur que Squall a toute l'aide qu'il faut, mais mine de rien, obtenir de l'aide d'un autre pays pourrait être utile, et qui sait, peut être aider aussi à améliorer la défense de la BGU... Ultimecia connaît notre monde, je doute qu'elle connaisse le vôtre...»il ramena son poing devant sa bouche pour contenir encore une petite nausée, puis il prit une profonde inspiration avant de boire à nouveau du café.

Ça ne servait à rien qu'il se force pour le moment, donc il se contenta de finir son café et laissa son croissant à peine entamé sur la table avant de se lever

«Allez, allons y. Plus vite on ira voir le Président, et plus vite on se débarrassera de ça.» il n'osait même pas prendre son sac, et fut finalement reconnaissant que Reeve le garde. Les mains dans les poches, le chapeau sur les yeux, il se mit en route pour rejoindre l'un des tunnels, c'était le plus rapide pour rejoindre le palais présidentiel. Pianotant sur l'écran tactile pour choisir la destination, il attendit que la petite plate-forme arrive avant d'entrer et s'asseoir...

«Ce truc va nous conduire directement sur place...» au moins, Reeve allait encore pouvoir un peu s'émerveiller du paysage!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 14 Mai - 10:09

ReeveReeve eut un sourire amusé alors qu'il envoyait quelques messages à sa secrétaire. Envoyer quelques ouvriers à la Balamb Garden University, expliquer pourquoi, préciser de ne pas trop en faire et exiger des techniciens calés en nouvelles technologies. C'était justement cette réflexion de la part du tireur d'élite qui l'avait fait sourire. Car l'architecte doutait sincèrement que le savoir de Gaïa puisse aider en quoi que ce soit. Pour ce qui était de comprendre un mécanisme d'ouverture de porte secrète vers les entrailles de la Néo Shin-Ra, oui, peut-être. Mais justement parce que le système devait paraître obsolète aux yeux des habitants de Dol. Pour le reste, après avoir vu une université de la taille de Midgar voler, Reeve doutait que ses techniciens si fiers du dernier design de Sister Ray soient utiles à quoi que ce soit dans ce pays où tout dépassait sa compréhension.

Gaïa n'était pas aussi en retard que Héra en matière de trucs clinquants, mais face à Dol il fallait bien reconnaître qu'ils ne faisaient pas le poids !

« Je te pique ça ! » Conclu-t-il en ramassant au vol le croissant qu'Irvine n'avait pas terminé.

Il rangea son téléphone où commençaient à s'entasser les sms à propos de rendez-vous manqués avec des promoteurs de Nibelheim, et jeta le sac d'Irvine sur son épaule avant de le suivre. Le chemin vers le palais présidentiel ne fut pas bien différent de celui qu'ils avaient emprunté la veille. Pour être honnête, tous les chemins se ressemblaient dans cette ville. Reeve estima qu'il s'agissait d'une bonne chose. Rien de tel qu'un décor difficile à retenir pour perdre les chasseurs de cristaux ! Cette fois pourtant, il remarqua que certains tunnels étaient teintés d'une couleur différente de celui dans lequel ils se déplaçaient. Rouge pour certains, vert pour d'autres. Il jeta un coup d'œil au leur, se demandant comment le tout fonctionnait. Il voulait la même chose pour aller dans son bureau !

Ses pensées furent interrompues lorsque leurs « banquettes volantes » se posèrent. Les deux hommes se dirigèrent ensuite vers le plus gros bâtiment que Reeve ait jamais vu, et y entrèrent via une sorte de tête de tramway dépourvu de vitre. À l'intérieur, une épaisse moquette dont le rouge tranchait avec les reflets bleutés des néons disséminés le long des murs étouffait leurs pas. Sage et discipliné, l'architecte suivait son guide comme un touriste éberlué. Au bout d'un couloir dont le long tapis rouge était troué de grands espaces translucides avec vue sur la ville en contre bas, Reeve aperçu deux robots postés de chaque côtés d'une porte de deux fois sa taille.

« C'est ça, les borgs dont tu me parlais ? » Se renseigna-t-il en passant.

Pour le reste, il préférait laisser Irvine gérer la situation. Les introduire, déjà, puisqu'il venait de se souvenir de la personne à qui ils rendaient visite. Le président d'Esthar ! Mince ! Pourvu qu'il ne soit pas aussi cinglé que feu le président Shin-Ra...
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 14 Mai - 12:27

Petit à petit, Irvine se détendait, mine de rien, ma présence de Reeve avec lui le rassurait et retirait un peu de poids sur ses épaules. À ses yeux, l'architecte était plus âgé, donc plus expérimenté sur ce genre de crise que lui, et il pensait évidemment qu'il devait être plus habitué à avoir des responsabilités aussi lourdes que lui - il ne pouvait pas savoir qu'en réalité, il n'avait jamais eu une très grande influence sur Gaïa avant de devenir son représentant avec Nanaki.

En tout cas, l'enthousiasme de son ami l'aida un peu à retrouver le sourire, et ensembles, ils prirent donc le chemin pour gagner le palais présidentiel. Comme beaucoup de choses ici, il fallait emprunter une plate-forme mobile, une première d'abord pour aller jusqu'au palais, puis une autre une fois à l'intérieur pour arriver au cœur même de la zone présidentielle où ils pourraient trouver Laguna ou l'un de ses suppléants.

Les soldats les laissèrent passer, Irvine était suffisamment connu ici et suffisamment reconnaissable pour qu'on le laisse tranquille, en revanche, il fit noter le nom de Reeve Tuesti sur la liste des visiteurs, ils en avaient besoin pour leur rapport. Après, une fois à l'intérieur, il n'y avait presque plus de garde, que des borgs, et lorsque l'architecte les vit, il devait bien se rendre compte que leur taille était beaucoup trop fine pour qu'ils soient humains


«Oui, c'est ça. En général, ils ne parlent pas, mais dans le palais, ils sont tous reliés à un panneau de contrôle, donc c'est un technicien qui parle à travers eux en fait» ils arrivèrent devant le bureau de Laguna, Irvine y était venu la première fois peu avant le combat final contre Ultimecia... il n'y était jamais revenu depuis.

Les borgs les laissèrent passer, et une fois à l'intérieur, Laguna, Kiros et Ward étaient tous les trois en pleine discussion - quoi que Ward ne parlait toujours pas, mais Kiros semblait systématiquement comprendre ce qu'il voulait dire.

«Hey!!! Irvine! Content de te voir!» si Kiros et Ward se montraient plus disciplinés, Laguna était toujours fidèle à lui même et se précipita vers le tireur pour lui serrer la main «Oh! T'es Reeve c'est ça? Le représentant de Gaïa?» le Président passa sa main derrière sa tête d'un air embarrassé avant de lui serrer la main quand même «qu'est-ce qui nous vaut le plaisir de votre visite?»

Irvine sourit timidement alors que Kiros préparait les sièges pour qu'ils puissent s'asseoir, Ward de son côté tenait une tablette dans les mains, il était évident qu'il allait noter tout ce qui serait dit ici... le jeune homme soupira avant de se tourner vers Reeve pour récupérer son sac, puis il plongea la main dedans, et sans s'asseoir, il posa le cristal de la terre sur le bureau géant

«Je suis venu te voir pour ça... j'aimerais que ce soit Esthar qui le protège!» aussi bien Kiros, que Ward et Laguna écarquillèrent les yeux
«Est-ce que c'est ce que je crois???»
«Oui... Reeve et moi, on a réussi à le reprendre à Sephiroth.»
Laguna ne put s'empêcher de siffler d'admiration, mais tout comme Irvine, il semblait ne pas oser le prendre en fait. Sa main s'approchait plusieurs fois, mais il l'enlevait comme s'il avait peur de le casser.

Kiros soupira avant d'aller chercher une boîte assez grande pour le contenir, puis il y disposa un morceau de tissu - qui devait être une sorte de nappe surement - et prit délicatement le cristal pour le poser à l'intérieur et refermer la boîte. Le jeune homme à la peau noire se tourna alors vers Irvine

«Je dois admettre être impressionné. Mais Squall nous avait prévenu que tu étais parti en vadrouille depuis un moment. Tu as du t'habituer plus vite que nous à ce nouveau monde...» i]combattre sans G-Force, c'est sur qu'il faut du temps. Irvine approuva d'un signe de tête[/i]
«Je pense surtout que Sephiroth était très affaibli. L'une des chimères que j'ai rencontrées m'a dit que les cristaux étaient protégés par des gardiens, Sephiroth a du surement se battre très durement contre eux pour avoir le cristal, on a surtout eu de la chance»
«Tu as rencontré beaucoup de chimères?»
une curiosité enfantine se lisait sur les traits de Laguna, mais Irvine secoua la tête de gauche à droite
«Désolé, je préfère ne pas le dire...»

Kiros, Ward et Laguna semblèrent comprendre. Leurs regards se posèrent alors sur la boîte, puis vers Reeve lorsque Kiros reprit la parole
«Pourquoi nous? Pourquoi Esthar pour protéger ce cristal?» d'une certaine manière, ils voulaient surement savoir pourquoi Gaïa ne s'en occupait pas de son côté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 14 Mai - 14:16

ReeveUn immense sourire apparut sur le visage de l'architecte alors qu'il serrait la main de Laguna Loire. La première et dernière fois qu'il l'avait vu avait été lors de cette réunion intercontinentale visant à instaurer la paix entre les mondes. Enfin... entre presque tous les mondes plutôt puisque Monseigneur Asran n'avait pas été emballé par l'idée d'une quelconque paix, et ne s'était pas gêné pour le faire savoir ! Laguna lui avait semblé un peu plus sérieux à ce moment là, mais ça avait sans doute un rapport avec le trac de la première fois ? À Esthar, le président était chez lui et semblait donc beaucoup plus détendu. À tel point que Reeve pensa avec amusement qu'il se sentirait moins seul dans la peau de Cait Sith la prochaine fois qu'il parlerait aux gens comme s'ils étaient copains comme cochons ! Et d'un côté, Reeve préférait cet accueil chaleureux que l'ambiance angoissante des bureaux de la Shin-Ra, lorsqu'il avait dû s'y rendre à l'époque.

« Assistant représentant. » Corrigea l'architecte, un peu embarrassé d'être pris pour ce qu'il n'était pas vraiment.

Puis Irvine entra dans le vif du sujet en présentant le cristal de la Terre... qui fit son petit effet sur l'assemblée. Commencèrent alors à tomber les questions, les explications, et les inquiétudes des uns et des autres. Contrairement à son garde du corps pourtant, Reeve était habitué aux grands discours. Combien avait-il dû en faire pour plaider la cause de ses idées auprès du président Shin-Ra, lorsqu'il voulait construire une nouvelle plateforme ou n'importe quel autre truc clinquant à Midgar ? Il s'était arrêté de compter quand ils n'avaient plus suffit à convaincre quiconque. Et puis il suffisait d'observer Cait Sith deux minutes pour deviner que parler n'était quelque chose susceptible de l'effrayer...

Prenant une profonde inspiration, il posa une main sur l'épaule d'Irvine comme pour le présenter.

« Irvine surtout, l'a repris à Sephiroth. Il fallait rendre à César ce qui était à César, non ? Mais nous avons eu de la chance, je ne le contredirai pas sur ce point. Il retira sa main et s'éloigna de quelques pas. Qu'on aille pas se faire des idées ici aussi ! Nous avons discuté de l'endroit le plus approprié pour le mettre à l'abri, et c'est lui qui a proposé Esthar. Si j'ai bien compris les orbes ne donnent qu'une indication assez vague de l'endroit où se trouve leur cristal associé... oh... d'ailleurs... »

Oubliant son brillant discours, Reeve se tourna subitement vers Irvine comme s'il venait de se souvenir d'un détail.

« Qu'est-ce que ça dit, tout de suite ? »

Il écouta attentivement l'énigme affichée par l'orbe de la Terre, souriant de satisfaction de la trouver suffisamment imprécise à son goût. Puis il hocha la tête comme pour appuyer sur cet argument avant de reprendre.

« Esthar est une très grande ville (et très intéressante, en passant), ça me plaît assez d'imaginer celui qui cherche les cristaux pour de mauvaises raisons se perdre dans un tel labyrinthe ! Nous avons aussi vu les dégâts causés par Sephiroth aussi bien sur Gaïa qu'à votre prison du désert... et puisque Ultimécia a l'air au moins aussi soucieuse que lui de semer le chaos partout où elle passe, Irvine m'a fait remarquer que faire garder le cristal par des borgs serait moins risqué. S'il prend l'envie à l'une de nos Calamités de tout détruire pour s'emparer du cristal, les pertes se compteront en dégâts matériels et non en vies humaines. J'ai trouvé l'argument intéressant. Et puis c'est lui qui a quasiment tout fait pour le récupérer, c'était normal de le laisser à son monde. Mais promis, je me charge de trouver une cachette sur Gaïa pour le prochain cristal, si vous voulez. » Ajouta-t-il avec un sourire.

Il détailla brièvement l'assemblée, comme pour s'assurer qu'il n'avait rien perdu de ses talents d'orateur. Il n'avait plus trop l'habitude en fait. Son regard se posa enfin sur Irvine. Et lui ? Est-ce qu'il respirait maintenant que le cristal n'était plus sous sa responsabilité ?
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Ven 16 Mai - 12:28

La tension semblait tout de même être montée d'un cran maintenant qu'Irvine avait mis le cristal sur le bureau du président. Kiros s'était cependant empressé de le ranger alors que Laguna se demandait un peu pour quelles raisons ils avaient décidé de leur confier une telle responsabilité - inutile de dire que le président n'était pas plus à l'aise que le tireur avec ce genre de choses! Il préférait largement s'occuper d'absurdités comme des événements ou spectacles à organiser à Esthar! Il avait d'ailleurs apparemment un petit projet en cours!

Bref, ce fut Reeve surtout qui apporta les explications, et lorsqu'il demanda à Irvine ce que l'orbe désignait à présent, celui-ci le sortit pour lire la fameuse énigme


«Dans un monde où chimères et sorcières se côtoyaient autrefois
Une ville fut cachée mais désormais de tous se voit...

C'est tout. Autrement dit, pour ceux qui connaissent, ils sauront qu'il s'agit d'Esthar, mais la ville en elle-même prend presque tout le continent... on s'est dit que le cacher quelque part dans les sous-sols serait plus sûr! C'est un vrai labyrinthe là dessous!»

- «M'en parle pas... j'y vais jamais.»
Kiros eut un léger rire, c'est sur que Laguna avait vraiment un sens pitoyable de l'orientation, donc ce n'était surement pas lui qui irait là bas!

Irvine reprit alors

«Pour ça que j'ai pensé à Esthar. Déjà, je sais pas... un cristal de la terre, vaut mieux qu'il aille sous terre, son énergie sera mieux utilisée. Ensuite, entre les borgs qui garderaient les lieux, votre technologie et le labyrinthe, ça réduirait considérablement les chances pour quelqu'un de le trouver.»
«C'est sur...»
reprit Kiros d'un air songeur, puis il se tourna vers Reeve  «il est vrai que nous ne pourrons pas garder tous les cristaux, déjà, je pense que nous devrions essayer au maximum de les laisser dans leurs propres temples... mais il est évident que cela renforcerait l'amitié entre nos deux mondes si on pouvait se répartir leur protection»

On sentait bien la différence entre Kiros et Laguna sur la façon de parler, honnêtement, l'homme à la peau noire aurait surement fait un meilleur président que l'autre, mais d'un autre côté, Laguna avait surtout été choisi car il avait été le héros qui avait vaincu Adel, et pas pour son côté politicien.
D'ailleurs, le président ramena une main sur son estomac, des gargouillis se firent entendre, ce qui fit sourire Irvine


«Désolé, je meurs de faim... vous voulez manger avec nous?»
«On sort à peine de notre petit déjeuner... et je voudrais faire visiter la ville à Reeve. Il est architecte après tout, il y a des coins qui pourraient l'intéresser»
«Vous pouvez aller voir le laboratoire de Geyser si vous voulez, je dirai au borg de vous laisser passer! Cet idiot travaille d'arrache pied sur sa machine à remonter le temps maintenant qu'il est sûr qu'Ultimecia ne pourra plus naître à l'avenir...»


C'est sur que désormais, plus aucune sorcière ne viendrait au monde, il n'y aurait plus cette discrimination à leur sujet et donc, la nécromancienne n'aurait plus aucune raison de vouloir revenir dans le passé pour semer la terreur, elle allait surement devenir une jeune fille normale et devrait s'habituer aux pouvoirs des gemmes comme tout le monde... Irvine approuva d'un signe de tête, c'était une bonne idée même s'il trouvait qu'il était encore loufoque que Geyser travaille là dessus. Surtout que maintenant, Ellone non plus ne devait plus avoir son pouvoir temporel, donc ça devait être nettement plus dur de le faire sur une machine. Mais au moins, ça pourrait quand même intéresser Reeve, rien que sur l'architecture et les installations!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Lun 19 Mai - 21:13

ReeveReeve hocha la tête.

« Je crois que ça arrangerait tout le monde que les cristaux restent dans leurs temples respectifs, oui... et espérons que ce soit le cas le plus longtemps possible. Le problème qui nous concerne actuellement c'est que l'emplacement des temples fait la une des journaux dès que leur cristal est découvert... Ce qui nous oblige à les déplacer. Je n'ose pas imaginer ce qui arriverait si nous remettions celui-ci à la prison de Dollet... »

Autant repeindre la façade de la prison en lettres rouge : LE CRISTAL DE LA TERRE EST ICI ! Reeve adressa un sourire à Kiros.

« Bien sûr, Gaïa est tout à fait disposée à vous aider. »

Sur ce point, l'architecte admettait qu'il s'avançait un peu quand-même. Après tout il n'était qu'assistant au rôle de Représentant de Gaïa, et Nanaki avait également son mot à dire. Le problème, c'était d'arriver à le contacter... Un gargouillis interrompit notre grand ténébreux qui laissa Irvine décliner l'invitation. En revanche, une grande bouffée d'enthousiasme s'empara de lui lorsqu'il fut question de visiter la ville !

« Tous les coins de cette ville m'intéressent ! Confirma-t-il en riant. Et je visiterai avec plaisir ce laboratoire, merci ! »

Difficile de refuser une telle offre, même si dans l'imaginaire de Reeve le mot « laboratoire » faisait naître des images de cerveaux doubles dans des éprouvettes. Quelle horreur ! Mais pourquoi pas si les installations pouvaient l'inspirer pour ses futurs chefs d'œuvre. On était passionné ou on ne l'était pas. Quant à cette histoire de machine à remonter le temps, Reeve pensa à tort qu'il s'agissait d'une boutade et n'y prêta pas davantage attention. S'il avait connu plus en détails l'histoire de Dol, il aurait moins fait la sourde oreille...

Après avoir serré les mains chaleureusement, il sortit finalement du bureau en compagnie d'Irvine et se contenta de garder le silence alors qu'ils redescendaient d'un étage. Le temps pour son compagnon de reprendre son souffle maintenant que le poids du cristal ne pesait plus sur ses épaules.

« Ça va mieux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mar 20 Mai - 21:42

À la longue tirade de Reeve, même Kiros eut un léger sourire alors qu'Irvine lui mettait un petit coup de coude
«C'est la prison du désert, ou éventuellement la prison de Galbadia... il n'y en a pas à Dollet!» il le lui avait murmuré tout de même, ce n'était pas méchant et au fond, le plus important, c'était tout ce qu'il y avait avant qui était important. En tout cas, Laguna, Kiros et Ward semblaient d'accord. Le colosse se tourna seulement vers son ami à la peau noire qui sembla comprendre que d'un regard ce qu'il voulait dire

«Nous avons l'endroit idéal pour commencer les travaux. Il vaut mieux cependant qu'il y ait le moins de personnes au courant du projet. Par mesure de sécurité, nous construirons plusieurs édifices souterrains scrupuleusement protégés. Personne à part Laguna, Ward et moi ne sauront où se trouve réellement le cristal.» selon Irvine, c'était une excellente idée.

Par la suite, l'estomac de Laguna gargouilla, mais le jeune homme préférait décliner l'invitation du déjeuner, ils avaient mangé pas très longtemps avant, donc ils pouvaient y aller maintenant. Après quelques échanges sur ce qu'ils pouvaient faire, le duo quitta finalement le bureau présidentiel. Ils s'installèrent sur une nouvelle plate-forme qui devait leur faire quitter le palais, soupirant de soulagement, il ne put s'empêcher de sourire à la remarque de son ami

«Et comment que ça va mieux! Décidément, les responsabilités, c'est pas pour moi!»

Histoire de bien faire visiter la ville à l'architecte, Irvine le conduisit d'abord au centre commercial. Ici, il n'y avait que très peu de boutiques tenues par des gens, la plupart fonctionnait à partir de machines qui délivraient les commandes à partir de panneaux de contrôle. Il laissait donc déjà Reeve s'amuser un peu avec les boutons - de toute manière, tant qu'il mettait pas d'argent, il recevrait rien donc il pourrait toujours faire mumuse!

Puis il remarque l'une de ces boutiques chics qui était tout de même tenue par des vendeuses, et il n'eut aucun mal à reconnaître le manteau de fourrure en vitrine

«Qu'est-ce que c'est que ça???» le jeune homme se précipita à l'intérieur, il examina la fourrure quelques secondes, n'hésitant pas à y mettre les mains avant de désigner le manteau du doigt en criant à la vendeuse

«Où t'as eu cette fourrure??» la vendeuse recula alors d'un air apeuré
«Hein? Euh je... un homme est venu nous la vendre hier, il nous a dit que c'était une créature qui venait d'un des autres mondes d'Héméra...»
«C'est du MOOMBA!! Sérieusement, tu sais même pas reconnaître une fourrure de moomba?»
elle ramena alors ses mains devant sa bouche d'un air horrifié, Irvine vit que Reeve l'avait rejoint et il se tourna vers son ami d'un air furieux
«Cette fourrure vient d'un moomba.. ce sont des.. créatures, enfin des espèces particulièrement rares, intelligentes... c'est un peu comme si quelqu'un s'amusait à faire un manteau de fourrure avec un membre de l'espèce de Nanaki.»

Reeve comprendrait peut être où il voulait en venir, en tout cas, il n'avait pas du tout envie de laisser courir une telle chose! Si des braconniers s'en prenaient à des moombas, y'en a qui allaient se faire tirer comme des lapins!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mar 20 Mai - 23:29

ReeveDu désert, bon sang...! La prison du désert, pas de Dollet ! Reeve esquissa un sourire un peu gêné avant de s'excuser. Où avait-il été cherché ça ? Quoi qu'il en soit ce ne serait pas la dernière fois qu'il s'emmêlerait les pinceaux avec tout ces nouveaux noms à retenir, et il n'était pas vraiment le genre à se vexer pour si peu. En fait il oublia même très vite ce petit incident lorsqu'il fut question d'aller visiter Esthar en long, en large, et en travers ! Irvine - beaucoup plus en forme à présent que plus aucune responsabilité ne pesait sur lui - l'emmena d'abord au laboratoire de ce fameux professeur Geyser. Après une brève discussion, l'architecte pu observer les structures à son aise, s'étonnant à la fois de l'homme comme de son lieu de travail. La technologie omniprésente de cette ville l'impressionnait beaucoup, et il n'était pas certain de se souvenir de tout une fois de retour à Junon.

Si jamais il y retournait un jour... ce qui n'était pas garanti avec ces histoires de cristaux. Peut-être devait-il envisager de tenir un carnet de notes ?

La visite du laboratoire fut pourtant de courte durée - Reeve ne souhaitant pas abuser de l'hospitalité de ce scientifique occupé. Le reste de la ballade se déroula donc en ville, notamment au centre commercial où l'architecte joua comme un gosse avec les machines automatiques. Ça l'amusait beaucoup, bien qu'il estimait le procédé plutôt néfaste pour l'emploi local. Et puis c'était plus facile de négocier avec un commerçant humain qu'avec une machine. Il observa beaucoup les charpentes, se demandant quel matériaux pouvait bien être assez robuste pour supporter le poids d'autant de verre. Levant le nez sur les arcs et les clefs de voûte, il sursauta en entendant son guide se mettre à hurler. Encore une histoire de fac attaquée ? Reeve eut à peine le temps de voir son garde du corps s'engouffrer à l'intérieur d'une boutique. Affolé tout à coup, il se précipita à sa suite. Et tant persuadé qu'il était de devoir encaisser une mauvaise nouvelle dans le genre « Sephiroth a détruit Héra et s'est emparé du cristal de Lumière », il resta une seconde interdit devant le manteau qui mettait Irvine dans tout ses états.

Pourtant, lorsqu'il entendit le fin mot de l'histoire, l'architecte reçu la nouvelle avec un mouvement de recul indigné.

« Des braconniers ? » Hasarda-t-il.

À vrai dire il ne savait pas trop comment appeler de tels individus. Et puisque dans son idée un manteau de fourrure était fait à partir du scalpe d'un animal, il fut davantage horrifié à l'idée que quantités de petits Nanaki aient pu être abattus pour en faire un manteau ! Du coup, il croisa les bras, un air contrarié tirant ses traits. Il n'était qu'architecte, et peut-être bien que ce genre d'histoire ne le regardait pas. D'autant qu'elle ne concernait pas Gaïa. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher de ressentir une certaine colère... Que pouvait-il faire ? À son échelle ? Lui qui n'était déjà pas fichu d'éliminer un Zemzelett...?

« Ça ne ma plaît pas non plus Irvine... mais qu'est-ce qu'on peut faire ? »

Il aurait proposé avec plaisir d'aller botter le train de ces braconniers, mais il n'avait absolument aucune idée de la façon de les trouver. Lui... c'était un homme d'affaire, pas un mercenaire du SeeD. Aussi sur certaines situations, son sens de l'initiative pouvait faire cruellement défaut.
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 21 Mai - 15:25

Oui des braconniers, encore s'ils tuaient de simples pampas ou des griffons, grand bien leur fasse, mais bordel des moombas!!!

Irvine se sentait particulièrement hors de lui, surtout parce que ça concernait des moombas et qu'il avait déjà eu l'occasion d'en rencontrer personnellement. Certes, ce ne sont pas des humains, mais tout comme les ronsos ou les kwes ou autres créatures des autres mondes, ils étaient dotés d'intelligence et de sentiments! On ne tue pas ce genre d'individus pour leur fourrure! C'est un meurtre pur et simple!

Reeve ne savait pas ce qu'il pourrait faire, mais Irvine le savait, lui. Il se tourna vers la vendeuse d'un air toujours aussi furieux

«Je veux savoir qui vous a vendu ça, son nom, son apparence, et d'où il venait!»
«Je.. il se fait appeler Walter, je ne connais pas son nom de famille. Il... je vous jure qu'il avait l'air d'un honnête homme, propre sur lui, blond, une légère barbe, il s'habille un.. comme vous en fait! Et il a le même genre d'armes»


Un autre cow-boy hein? Sale con! En plus il lui pique son look? Ça n'allait pas se passer comme ça!
«Il va voir de quel bois je me chauffe...» la vendeuse eut un regard désolé mais alla surtout retirer le manteau pour aller l'emballer soigneusement dans un carton. Elle ne savait pas quoi en faire, mais il était hors de question de le vendre. Certes, très peu de personne ont déjà eu l'occasion de voir des moombas de leurs propres yeux, c'est un peuple très discret et la plupart d'entre eux vivent vers le village Shumi.

Si ce type vient vendre sa marchandise à Esthar, c'est que c'est le plus proche pour lui, sinon il irait plutôt à Balamb qui est plus près du village à proprement parler. Donc il doit trouver les moombas dans les plaines de Trabia et non sur l'île shumi. Ce type ne doit avoir ni vaisseau, ni bateau.

Irvine sortit en trombe du magasin avant de se tourner vers son ami

«Achète toi de quoi te couvrir, on est parti pour une petite marche à travers les plaines de Trabia! Ça caille un peu là bas, mais si ce type chasse des moombas, ça peut être que là bas!» tiens d'ailleurs, vu qu'ils cherchent éventuellement la chimère de la glace, qui sait, elle pourrait très bien être là bas en passant! Bon, acheter des provisions pour la route, de quoi camper, car on ne sait jamais, ils pourraient en avoir pour plus d'une journée de marche pour les trouver, mais Irvine est un tireur d'élite, et en tant que tel, il sait très bien pister des gens! Si ce type était là ce matin, il aura laissé des traces, même au Lac Salé, et Irvine va très vite pouvoir le pister...

=========================
Irvine et Reeve prennent la quête Stop au massacre des poils

Direction: Plaines d'Esthar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Lun 11 Aoû - 18:12

Précédemment : Jeu de piste


ReevePendant près d'une heure Reeve s'esquinta le dos avec son piolet ridicule pour entamer la terre la plus dure et ainsi permettre à son acolyte de creuser à l'aide de sa pelle. La tombe ne fut pas très profonde, mais suffisante pour mettre en terre le Moomba et le faire entièrement disparaître. Aussi lorsque l'hélicoptère revint vers eux, Reeve grimaça en se levant. Les mains sur les reins, il eut l'impression d'avoir quatre-vingt-dix ans de plus et jura entre ses dents.

« Arrête de me remercier. Lança-t-il à Irvine pour le charrier un peu. Ça devient gênant. »

Le contact de la couverture sur ses épaules le fit soupirer de soulagement. Oh oui, il aurait donné n'importe quoi pour être chouchouté comme un gosse, là. Il avait mal, il était fatigué, affamé, et encore un peu énervé à cause de toute cette histoire. Les dernières paroles du braconnier l'avaient beaucoup moins affecté qu'Irvine mais malgré tout il n'aimait pas ce genre de type... À vrai dire, il aimait encore moins l'idée que son garde du corps ait pu prendre ces mots pour lui.

« Cet imbécile... J'espère qu'il va en baver dans votre prison. Comme si c'était moins grave de s'en prendre à des êtres sans défense plutôt qu'à ceux de sa taille. »

Il se recroquevilla sur son siège, ramenant ses jambes contre son torse alors qu'il grelottait à présent. Son costume était trempé par la neige autant que par la sueur, et il était totalement épuisé. Au point qu'il piqua même un petit somme, déconnectant du même coup Cait Sith. C'était la journée des balades en hélico il fallait croire. Lorsqu'il rouvrit les yeux ils étaient en phase d'approche à Esthar et Reeve sourit en reconnaissant les bâtiments hi-tech et les grands tuyaux de verre pour les déplacements. Boitant sous le coup des courbatures, il se traîna jusqu'à une plateforme en compagnie du tireur et se laissa tomber sur la banquette en grommelant.

« Sérieusement, n'importe quel hôtel fera l'affaire. Je veux prendre un bain chaud et manger un cokatolis entier ! Et je veux des masseuses, j'ai le dos en petits morceaux. Il y a des masseuses à Esthar ? »
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mar 12 Aoû - 13:05

Le trajet en hélicoptère fut plutôt silencieux. Reeve s'était même endormi à vrai dire, alors qu'Irvine fixait un point invisible dans les contrées enneigées sans pouvoir fermer l'œil.
Ils arrivèrent finalement à l'aérodrome d'Esthar, et rapidement, le jeune homme se tourna vers son ami qui semblait bien fatigué. En réalité, Irvine avait l'impression que sa fatigue à lui était davantage morale que physique, mais il devait reconnaître s'être pris pas mal de coups pendant cette traque, et il avait lui aussi besoin de se reposer. Et ce, peu importe la chambre.


«Je m'en fiche aussi....»
- «Mr Seagull vous a offert une chambre à l'hôtel Helltrain.... par contre, je doute que les masseuses soient incluses!»
dit un homme à côté d'eux. L'hôtel Helltrain avait une excellente réputation, et payer quelques gils pour un massage ne serait pas de refus! Aussi le jeune homme emprunta le transporteur pour aller jusqu'à la zone des hôtels et chercha l'Helltrain jusqu'à reconnaître l'immense tête bizarre et cadavérique de l'ancienne G-Force. Honnêtement, choisir cette entité comme symbole d'un hôtel était une idée bizarre quand on sait qu'elle faisait tout sauf vous aider à vous reposer! Malgré tout, il avait un succès fou à cause de tous les extra qu'il roposait justement. Massages, salons de coiffures, soins divers du corps, spas, hammam et tout le luxe! Le jeune homme s'avança vers l'accueil et donna son nom en précisant qu'il voulait une bonne séance de massage. Si la chambre était effectivement offerte, on lui demanda 50 gils pour un kit complet de tous les extras de son choix! Ah ben oui, ça valait le coup!

Les deux hommes prirent évidemment des chambres séparées, mais elles étaient tout de même situées au même étage et ils pourraient même partager certains soins. Mais en priorité, Irvine voulait prendre un bain, et pas dans un bain public! Aussi il comptait bien profiter de l'immense chambre qu'on lui offrait pour cette fois!

«On se retrouve au salon de massage dans une heure si ça te dit...» on aurait presque dit qu'Irvine venait de vieillir de dix ans d'un coup, ses traits étaient tirés et il aurait bien besoin de repos aussi. Mais un massage ne lui ferait surement pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mar 12 Aoû - 20:14

ReeveUne chambre d'hôtel offerte ? Ça valait le coup d'aller se frotter aux malfaiteurs du coin, même si Reeve aurait préféré être en meilleure forme après le combat. Cela dit c'était à retenir pour la prochaine fois. Au rythme où ils dépensaient leurs gils en auberges et en nourriture à force d'être constamment sur les routes, ce genre de petite ristourne était toujours bonne à prendre ! Pourtant lorsqu'il fut face à la devanture de l'hôtel, l'architecte déchanta un peu. Il avait presque l'impression de retourner à l'hôtel du Gold Saucer, avec ses fantômes et ses monstres à tous les étages. Rien de bien rassurant, même s'il n'avait pas peur des fantômes.

Juste derrière Irvine, il leva la main à son tour lorsque ce dernier s'offrit un programme complet de relaxation, détente et petits soins.

« La même chose pour moi s'il vous plaît ! »

Pas question de perdre son temps ! Reeve paya ses 50 gils. Puis, toujours enroulé dans sa couverture, il grimpa l'escalier en grimaçant, un maître d'hôtel le précédant pour lui ouvrir les portes. Une fois dans sa chambre, il se dirigea tout droit vers la salle de bain, se déshabilla, étendit ses vêtements trempés sur le sèche serviette et fila sous la douche. L'eau chaude sembla le ramollir encore plus, mais au moins arrêta-t-il rapidement de trembler. Une minute plus tard il sortait pour se diriger vers la Thalasso, une serviette nouée autour de la taille.

Il commença par le sauna dans lequel il se laissa fondre un long moment. Couvert de sueur de la tête aux pieds, il se demanda vaguement pourquoi il avait pris la peine de se laver juste avant étant donné qu'il transpirait à présent deux fois plus... Puis, lorsqu'il ne pu définitivement plus supporter la chaleur, il sortit prendre une douche froide qui le réveilla efficacement. Un peu plus dynamique, il avisa une grosse horloge qui lui rappela son rendez-vous avec Irvine au salon de massage... et l'idée le fit hésiter. Ouh là... retrouver le tireur dans un salon de massage... à moitié nu qui plus était... Ça ne sentait pas très bon. Malgré tout l'idée de se faire masser par de jolies filles était trop tentante et il s'y dirigea finalement.

Il fut accueilli par deux masseuses au sourire enjôleur qui lui intimèrent de s'allonger. Autant ne pas le lui demander deux fois ! Et en moins de temps qu'il n'en fallait à Irvine pour conclure avec une jolie fille, Reeve se retrouva sur le ventre, à la merci de ses masseuses. Ouh... il n'attendait que le début de la séance...! Sauf que c'était un peu long à son goût.

« Il y a un soucis ?
_ Non non. Nous attendons simplement votre amis, la réceptionniste nous a dit que vous aviez rendez-vous. »


Fantastique... tout l'hôtel était donc au courant ?
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 13 Aoû - 11:55

=========^.^=========
Irvine Kinneas et Reeve Tuesti paiement de 50 gils pour la chambre.
Restauration des HP/MP
Irvine Kinneas gagne 50 gils
Reeve Tuesti gagne 100 gils
=========^.^=========
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 13 Aoû - 12:07

Bon sang que ça faisait du bien. Tout comme Reeve, le jeune homme avait passé un temps fou dans la salle de bain, laissant l'eau chaude le réchauffer petit à petit avant de sortir, se sécher et s'habiller avec un simple short de bain et un t-shirt pour commencer. Contrairement à Reeve, il se rendit à la piscine pour profiter d'un bain à bulles, il se cala tranquillement dans l'une des nombreuses baignoires carrées avant de sourire lorsque deux jolies demoiselles - et une moche mais passons - demandèrent à partager le bain!

«Mais bien sur!» il en profita donc pour bavarder un peu malgré la fatigue, il se commanda un petit cocktail en passant alors qu'il racontait un peu ses derniers exploits - tout en taisant quand même le passage avec Sephiroth - mais rien que ses précédentes aventures avec Squall et les autres étaient déjà bien palpitantes pour qu'il puisse émerveiller ces demoiselles!

Au point qu'il en oublia son rendez-vous! Lorsqu'il vit l'heure, il soupira d'un air théâtral et se leva avec un sourire en coin

«Désolé mesdemoiselles, j'ai un rendez-vous pour un massage... c'est qu'il faut bien se détendre un peu après tout ça!» elles gloussèrent un peu et il attrapa sa serviette pour filer, rejoignant donc Reeve qui était déjà installé avant de faire de même... les demoiselles lui demandèrent de retirer son short de bain aussi il enroula sa serviette autour de sa taille avant de le retirer et s'installer à plat ventre sur la table à un peu plus d'un mètre de son ami

«Hmpf... je te recommande vivement la piscine... il y a bien des personnes recommandables là bas!» les masseuses se mirent à rire avant de s'occuper d'eux. L'une s'occupait du dos et des épaules, l'autre des pieds d'abord, puis il fallait qu'ils se retournent sur le dos pour qu'elles finissent de s'occuper des épaules, du cou et même du crâne! Boudiouuu que ça faisait du bien

«Vous avez vraiment des doigts de fée vous savez?»
«Oui oui, je sais... et je vois ça!»
dit la jeune femme avec une voix malicieuse qui faisait dire à Irvine que quelque chose clochait. Il ouvrit un œil et baissa la tête pour voir qu'effectivement, une partie de son anatomie manifestait un peu trop d'enthousiasme dans l'histoire! Il leva alors un œil vers la jeune femme, nullement gêné à vrai dire

«Hum... ça vous dirait de finir le travail un peu plus tard?» elle pouffa de rire, mais malheureusement il se fit rembarrer bien gentiment. De toute évidence, il n'était surement pas le premier client à lui faire des avances! Soupirant encore d'un air théâtral, il ne s'en souciait pas plus que ça - même s'il aurait préféré que Reeve n'assiste pas à ça - en sachant qu'il y avait bien assez de jolies filles dans cet hôtel pour qu'il puisse finir la journée en beauté!

Une fois le massage terminé, elles les laissèrent un peu se reposer en laissant des peignoirs et leurs affaires dans des cabines individuelles à côté.

«J'adore cet hôtel.... et il paraît que la nourriture y est excellente!» et s'il parvenait à retrouver au moins l'une des demoiselles de la piscine d'ici le repas, il passerait aussi une excellente nuit qui serait capable de chasser toutes ses idées noires, bien que déjà, bon nombre d'entre elles avaient pris la poudre d'escampette!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 13 Aoû - 14:44

ReeveEn attendant Irvine, l'une des masseuses avait tout de même commencé à s'occuper des doigts de pied de l'architecte qui grimaçait chaque fois. Il ne savait pas trop si la manipulation était agréable ou douloureuse, et il passait plus de temps à se concentrer pour ne pas se crisper qu'à vraiment se détendre. Autant dire que l'arrivée de son garde du corps lui sauva la vie ! Les choses sérieuses - et agréables - allaient pouvoir commencer. Et effectivement, ce fut beaucoup mieux que la manipulation précédente. La joue posée sur ses bras croisés, Reeve écouta d'une oreille distraite les bavardage d'Irvine. Manifestement il avait fait quelques rencontres intéressantes aux bains.

« Hmmm... je suis pas vraiment en état pour ça je t'avoue. Mais je vais être bon seigneur, je te les laisse. » Répondit-il avec un sourire un peu moqueur.

À son tour il fut tourné sur le dos comme une tortue. Et si au début il sursautait au moindre contact comme une demoiselle effarouchée, il commençait à présent à se laisser faire sans se débattre. Une vraie pâte à modeler ! À tel point qu'au bout d'un moment il finit par s'endormir. Les masseuses se mirent à rire, sans s'arrêter pour autant de faire leur travail. Au bout d'une bonne demi-heure à baver sur sa table, il rouvrit un œil et reprit au vol les conversations qu'il avait raté. Résultat, il fut secoué d'un bon fou-rire lorsqu'il entendit avec quelle subtilité son garde du corps faisait des avances aux masseuses. Ah c'était sûr, il ne perdait pas le nord ! Peut-être que l'état de folie dans lequel il avait été plongé lors du combat - et qui avait eu l'air de lui faire voir de jolies filles dans tous les coins - avait laissé quelques traces ?

« Aaah... ne me parle pas de nourriture, j'ai une faim de loup. »

Il se frotta les yeux du talon de la main. Le massage touchait à sa fin et les masseuses avaient fini par déserter l'endroit en les laissant seuls avec leurs peignoirs. Reeve s'appuya sur les avant-bras pour s'asseoir au bord de sa table et écarquilla les yeux de surprise de ne pas souffrir autant des courbatures que quelques heures plus tôt. Le sauna avait beaucoup aidé, et le massage avait fait le reste. Enfilant son peignoir, il s'étira un peu comme au sortir d'un long sommeil.

« Et bien le vieil homme que je suis va aller se faire une petite sieste si ça t'ennuie pas. On se retrouve au dîner ? Sauf si tu as peur des ragots mais vu qu'on vient de passer une heure à moitié nu dans la même pièce, ça ne peut pas être pire. »

Petite pique à l'attention du tireur en guise d'encouragement à partir à la chasse. Il s'étira encore une fois tout en sortant de la pièce, s'éloignant d'Irvine un grand sourire aux lèvres.

« Woaaah ! Il est super cet hôtel ! Faudra que je pense à créer un étage de massage près de mes bureaux à Junon... »
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Jeu 14 Aoû - 8:06

Comment Reeve pouvait vouloir aller dormir s'il avait faim? C'était un mystère, en tout cas, après une telle séance de massage, si Irvine aurait bien piqué un somme aussi, il comptait manger un peu avant. En réalité, il avait un peu peur de dormir, l'idée de faire des cauchemars à propos du moomba le hantait un peu et il préférait donc s'occuper l'esprit le plus possible.

Il allait donc grignoter un morceau, une glace surement histoire de ne pas se remplir l'estomac avec quelques langues de chat pour se caler un peu. Il croisa quelques demoiselles mais elles étaient pour la plupart accompagnées, contrairement à celles de la piscine.
Il se mit à bâiller, il y avait le temps encore avant le dîner et finalement, il ne tenait plus. Il soupira, s'étira longuement, appréciant ses muscles détendus après cette séance de massage et finit par regagner sa chambre. De là, il s'allongea sur son lit, se faisant presque une couronne de coussins avant de s'emmitoufler dans la couette et s'endormir.

Il n'avait même pas mis de réveil, mais il se réveilla tout seul en réalisant que le soleil se couchait un peu. Au moins n'avait-il pas trop dormi, mais quand même, au moins une heure, voire deux. Il grommela et se leva pour aller prendre une douche. Il avait encore un peu d'huile de massage sur la peau et il voulait s'en débarrasser avant de s'habiller pour le dîner. Au moins, la glace l'avait un peu calé.
Il enfila un pantalon marron foncé avec une chemise blanche assez élégante, il noua ses cheveux en un catogan avant de prendre une profonde inspiration, finalement, pas de mauvais rêves, ça lui avait fait du bien.

Il descendit à la réception et demanda la salle à manger, il ne précisa pas spécialement qu'il était peut être attendu, jugeant qu'il reconnaîtrait l'architecte une fois qu'il le verrait. Il passa devant une petite salle qui semblait être un casino, mais il ne se sentait pas vraiment d'humeur pour ce genre de jeu à l'heure actuelle... selon lui, c'était le genre d'endroit où l'on ne pouvait gagner qu'en faisant appel à un peu de tricherie sauf si l'on a une chance de... hum. Bref, la salle à manger donc. Apparemment, Reeve n'était pas encore là, pour une fois il était le premier. Il fit quelques clins d'œil à des demoiselles attablées avant de s'installer et regarder le menu. Un petit cocktail pour patienter, on lui apportait des amuse-gueules, olives et autres biscuits apéritifs avant de fixer le plafond.

Et maintenant? C'était bien beau d'être ici dans cet hôtel luxueux, et même s'ils méritaient bien de bonnes vacances, il fallait bien trouver quelque chose à faire encore? Ils avaient l'orbe du vent, mais ils ne savaient pas où l'énigme menait pour le moment, et est-ce que ça valait le coup de partir à sa recherche et prendre le risque qu'on leur court après ensuite? Esthar ne serait pas toujours à même de protéger les cristaux et il valait mieux éviter de tous les mettre au même endroit. Ramenant sa main sur son front, il jugea que ça ne servait à rien de s'en soucier pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mar 19 Aoû - 23:53

ReeveReeve avait quitté le salon de massage en peignoir et pieds nus. Il arpenta les couloirs en mode semi automatique, résistant à peine à la fatigue qui le harcelait. Lorsqu'il atteignit enfin sa chambre au prix d'une trop longue marche compte tenu de son état, il renonça à prendre sa douche et se laissa plutôt tomber sur son lit avec un soulagement qu'il ne pensait pas possible d'éprouver un jour. Quelques secondes plus tard seulement, il s'endormait comme un bébé. Une demi heure plus tard, alors que la température de son corps était redescendue après son sauna et sa séance de massage aux huiles chauffantes, il ouvrit à peine un œil afin de se rouler sous les draps. C'est la sonnerie de son portable qui le réveilla en sursaut au bout d'une heure, et il se leva en s'étirant mollement avant d'aller faire un brin de toilette.

Son corps allait beaucoup mieux. Ses muscles s'étaient déliés là où ils étaient devenus aussi durs que la pierre après leur combat à des températures négatives, et il se sentait plus reposé aussi. En revanche son estomac lui tiraillait les flancs comme jamais tant il avait faim ! Il fouilla donc son unique bagage à la recherche d'un costume propre et sortit en laissant l'ancien au service d'étage. S'ils avaient une blanchisserie et une bonne couturière, c'était le moment où jamais !

C'est donc les mains dans les poches et l'air tout à fait détendu que Reeve fit son entrée dans la salle de restaurant. Il n'eut aucun mal à reconnaître Irvine, notamment grâce à ce chapeau dont il ne se séparait jamais. Même s'il ne le gardait pas constamment sur la tête non plus, il restait repérable de loin. L'architecte alla le rejoindre, content pour une fois de ne pas être le premier.

« Alors, bien dormi ? » Demanda-t-il d'un air entendu en attrapant la carte au vol.

Il fronça les sourcils, réfléchissant à ce qu'il allait commander avant de réaliser qu'il était affamé au point de vouloir toute la carte. Son regard s'arrêta alors sur le Menu des Rois sur lequel il arrêta son choix. Il en salivait d'avance. Une crème de brocolis avec un œuf de chocobo poché et ses feuilles de lard croustillantes en entrée, diodon en croûte accompagné d'une chantilly de cèpes en plat de résistance, et un tiramisu de châtaignes en dessert. Reeve était même prêt à recommander à la carte si ça ne suffisait pas à lui remplir l'estomac !

En attendant sa commande, il se servit un grand verre d'eau. C'est que le sauna, ça donnait soif mine de rien !

« Bon... dis-moi... Où pense-tu qu'on devrait aller ensuite ? Je me disais que puisque la région était glaciale, il y aurait peut-être un orbe dans le coin. Je ne sais pas si vous aviez une G-Force pour cet élément mais sur Gaïa nous avions une invocation du nom de Shiva. Je suis certain qu'elle se plairait dans le coin. En revanche... je ne serais pas contre faire le tour des environs en véhicule. J'ai assez crapahuté dans la neige pour le restant de mes jours... »

Entre les plaines d'Esthar et la falaise Gaea quelques jours plus tôt, effectivement, l'architecte commençait à trouver que leur voyage manquait de lieux accueillants et chaleureux.

« Oh ! Et tu devais me montrer ce village Shumi aussi. Tu nous fais un programme touristique pour demain ? »

Ça ne coûtait rien de demander, même si en théorie ils étaient surtout là pour des sujets plus sérieux que les visites touristiques.
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Mer 20 Aoû - 19:40

Alors qu'il demandait un whisky en apéritif, le cow-boy vit l'architecte élégant approcher de lui. À croire qu'ils avaient un point commun évident: la classe. Celui-ci s'installa pas vraiment en face de lui, c'était une table ronde assez grande et au moins, ça ne donnait pas l'impression d'un rendez-vous galant. Il commençait à en avoir un peu assez de cette réputation, surtout lui!

«Ça va, pas de cauchemar du moins.» dit-il avec un léger sourire en coin. Il est vrai qu'après avoir assisté au massacre des moombas et des chocobos, il aurait pu en faire des cauchemars, mais heureusement non. En tout cas, Reeve semblait avoir une faim de loup, et c'est avec un certain amusement que le tireur demanda la même chose, attendant que son ami prenne aussi un apéritif avant de commencer à boire.

Celui-ci ne perdait pas trop le Nord concernant la suite. L'idée que Shiva puisse être aux alentours de Trabia était bonne, donc oui, il serait intéressant de faire un tour par là bas.

«On pourrait voir pour louer des motoneiges surement oui. Au moins jusqu'à la TGU» aïe! la TGU! Selphie... mauvaise idée d'y aller, mais avec un peu de chance, le jeune homme réussirait à ne pas la croiser? Disons qu'il ne savait toujours pas où ils en étaient en fait, et vu qu'il l'avait plus ou moins trompée plusieurs fois depuis qu'elle avait pris ses fonctions à la TGU sans lui donner vraiment de signe de vie, c'était assez problématique. Il avait du marquer un temps de silence assez long pendant qu'il réfléchissait à tout ça, puis il secoua la tête rapidement avant de réaliser que Reeve attendait surement la suite de sa phrase

«Euh oui donc.. une fois à la TGU, vaudra mieux prendre un chocobo blanc, car le village des Shumis est sur une île.. donc on pourra arpenter encore les zones enneigées autour de la TGU avec le chocobo avant de s'envoler pour l'île..» d'ailleurs, est-ce qu'ils vendaient des chocolégumes blancs à la TGU? Il serait surement préférable d'en acheter ici d'abord. De toute manière, Irvine comptait faire un tour dans un boutique, car mine de rien, le combat contre ce braconnier lui avait fait comprendre qu'il avait besoin de meilleures techniques de combat. Autant il comptait sur Reeve pour les soins, mais même sans ça, il fallait qu'il puisse causer plus de dommages à ses ennemis et ainsi éviter d'être blessés pour rien.

Les apéritifs arrivaient, le jeune homme leva son verre avec un léger sourire, on pouvait sentir une certaine tension émaner de lui... pour sur qu'il était un peu anxieux à l'idée de revoir Selphie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ville en vitrine   Sam 23 Aoû - 19:42

Reeve« Je ne me souviens même pas avoir rêvé...! » Admit Reeve en reposant le verre d'eau qu'il venait de descendre d'une traite.

Il se resservit aussitôt, réfléchissant vaguement à ce dont il se rappelait de son sommeil... Mais mis à part le fait qu'il n'avait jamais aussi bien dormi, rien ne lui venait. Il serait volontiers resté plus longtemps sous les draps ceci dit. La journée avait été longue et physiquement éprouvante pour lui. C'était autre chose de crapahuter sous des températures négatives pour pister des malfrats prêts à les assassiner que de rester assis à son bureau pour réfléchir aux derniers plans des cabines de plage de Costa Del Sol... Ses yeux bruns s'arrêtèrent sur Irvine alors qu'il buvait son deuxième verre avec avidité. Des motos neige ? Enthousiaste à cette idée, Reeve reprit la parole peut-être un peu trop rapidement. Un filet d'eau ruissela le long de son menton avant qu'il l'essuie à l'aide d'un mouchoir.

« Ah, ÇA c'est une idée qui me plaît ! La TGU, c'est la même chose que la BGU mais avec une autre ville ? »

Il se mit à réfléchir à toute allure. La géographie de Dol lui échappait encore, mais il se souvenait de deux ou trois villes. Balamb... Dollet, ou Deling City, il ne savait plus très bien. Non, Deling City était la ville qu'ils avaient visité juste avant. Celle avec l'arc de triomphe et les égouts infestés par la Néo Shin-Ra (à défaut de souris).

« Timber Garden University ? Hasarda-t-il. Il y a quelque chose de particulier là-bas ? Une conquête folle, comme à Junon ? C'était bien à Junon qu'il l'avait vu embarquer sur le navire en catastrophe, une groupie à ses trousses ? Tu en as dans toutes les villes, comme les marins ? Ah ah ! Je serai presque jaloux... mais j'aime autant que mes conquêtes ne se souviennent pas de moi, c'est plus tranquille. »

Et pour être honnête c'était également moins embarrassant puisque de son côté, l'architecte ne se souvenait jamais d'elles. Un serveur vint leur proposer un petit bol d'olives et des tranches de pain aux céréales sur lesquelles Reeve se jeta littéralement. Le combat, la neige, le sauna... il en perdait toutes ses bonnes manières d'homme d'affaire tant il avait soif et faim !

« Je n'ai jamais pris un chocobo pour changer de continent ! Ça m'aurait rendu nerveux d'en monter un pour ça si on n'avait pas reçu un entraînement au Gold Saucer, mais je suppose qu'on est rodés maintenant. Il engouffra une tranche entière de pain dans sa bouche et la mâcha rapidement avant de reprendre. J'aimerai faire quelques achats aussi. Tu m'as parlé de bornes automatiques pour les boutiques ? C'est l'occasion de m'amuser un peu avec cette technologie. Sourit-il. J'ai vraiment besoin de nouvelles techniques pour espérer finir le prochain combat en un seul morceau... »

Et des combats, il savait à présent qu'il devrait en essuyer un certain nombre ! Maintenant que tout Héméra était au courant de l'existence des Cristaux, il leur faudrait ouvrir l'œil, et le bon !
Revenir en haut Aller en bas
 
Ville en vitrine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ville en vitrine
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?
» Comment construire l'Hôtle de ville ?
» [Tuto] Créez une ville en mode Expert
» 9 cartes et 1 ville du mode planète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent d'Esthar :: Esthar-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives