Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Une visite inattentue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Sam 16 Mai - 11:49

Direction la cafétéria, je commençais à mourir de faim ! Heureusement que cette patrouille était là, même si je ne sais pas qui les a prévenus … M’enfin tant pis, on allait dans cette vaste cantine pour se servir, je ne prenais pas d’entrée pour ma part, en revanche, je me tapais une énorme assiette de spaghettis à la bolognaise ! Je me prenais vite fait des serviettes en renfort, car manger comme une affamée avec un tel plat, c’est un coup à s’en foutre partout. Pour le dessert, je prenais la même chose qu’Axel, ca faisait une éternité que je n’avais pas mangé d’éclairs. Puis nous allions nous installer. Maintenant que nous étions au calme – enfin, dans le sens où aucun T-Rex ne nous course après hein, il y avait bien le brouhaha des élèves – et en sécurité, nous pouvions reprendre la conversation là où nous l’avions laissée. Même si je n’en avais pas envie mais je suppose qu’il fallait « percer l’abcès » avant qu’il ne devienne trop gros.

En gros, il me demandait, si un jour je réussissais à réunir tous les Cristaux, de ne pas faire la bêtise de faire un vœu dont je ne mesure pas l’impact, pour reprendre ses propres mots. Je faisais tourner ma fourchette dans mon assiette, l’air songeuse, aussi, plusieurs pâtes venaient s’enrouler tout autour. Je ne regardais pas Axel dans les yeux à ce moment, je réfléchissais, jusqu’à ce qu’il me parle de la priorité de déjà commencer par obtenir un Cristal. Là, et seulement là, je relevais les yeux.

- Oui c’est sûr. Enfin, je suis assez perplexe. Eliminer les menaces les plus dangereuses, c’est une chose … Ecarter des personnes comme Sephiroth ou Ultimécia, d’accord … Mais qui dit qu’à l’avenir, d’autres personnes ne réussiront-elles pas à obtenir le niveau de ces calamités et devenir de nouvelles menaces pour Héméra ? Le cœur des gens et leur esprit peuvent toujours changer … Tu me dis que je suis une bonne personne, mais qui sait ? Demain, je pourrais devenir cruelle et méprisante.

Bon, il faudrait VRAIMENT qu’un sacré événement vienne me chambouler et me retourner l’esprit pour que ca arrive, mais c’était pour l’image. Je pense qu’il n’est pas bête et qu’il va saisir où je souhaite en venir.

- Ces gens-là utiliseront les Cristaux pour faire pire que moi. Je souhaite séparer des populations, d’autres veulent les éradiquer de l’univers … Le mieux serait de tenir les Cristaux à l’écart de ce genre de personnes mais bon, tu vois vraiment une personne comme moi les protéger ? Je n’ai pas la carrure d’une grande combattante, mes capacités ne me viennent que de ma passion pour la musique. Si quelqu’un voudra m’arracher un Cristal des mains, il y arrivera sans problème.

Je soupirais alors, ce type me retourne l’esprit finalement. J’avais des objectifs depuis un moment, je ne le connais que depuis hier, et il souhaite déjà que je me remette en question, c’est assez troublant. M’enfin, cette conversation ne me coupe pas l’appétit pour autant. Vu que je m’étais déjà amusée à enrouler mes pâtes sur ma fourchette, j’avalais ce qui était dessus en attendant de voir ce qu’il allait répondre à ca. C’est vrai quoi, j’ai une fierté, j’ai de la ruse, j’ai un caractère fort, mais je ne suis pas une grande guerrière. Si je croise un type comme Sephiroth qui souhaite m’arracher un Cristal des mains, je ne serai qu’une chips qu’il pourra briser en mille morceaux avec une facilité déconcertante ! Pas simple, cette histoire …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Lun 18 Mai - 13:31

AxelEn fixant un peu Ruka, je me rends compte qu'elle n'est pas aussi confiante en ses idées qu'elle le laisse croire. Elle doute, se pense incapable d'assumer la charge de protéger les cristaux...

- Tu sais, quoi qu'il arrive, tu seras amenée à devoir défendre ton cristal si jamais tu en trouves ne serait-ce qu'un. Ne crois pas que ceux qui les cherchent vont tranquillement te donner les leurs et te laisser poursuivre ta route.
Si c'est pour douter de toi comme ça et te croire incapable de protéger quoi que ce soit... il vaut mieux qu'on abandonne l'idée de chercher les cristaux.


Maintenant que j'y pense, je me demande s'il est possible de les détruire. Il suffirait qu'un seul d'entre eux ne soit brisé pour que toute possibilité de faire un vœu soit anéantie.

- On pourrait essayer de les détruire. Cela règlerait tous nos problèmes. Et s'il n'existe aucun moyen, on pourra toujours se débrouiller pour empêcher les autres de les avoir.

Sephiroth et les autres calamités existantes possèdent sans doute une puissance écrasante, mais ils ne peuvent pas non plus nous trouver si facilement! Surtout que eux ne peuvent pas passer inaperçus.

- Si tu te préoccupes trop du cœur des gens et de leur propension à se faire la guerre, tu n'es pas prête d'arriver au bout de ta quête! Il faudrait presque séparer chaque individu des autres pour éviter qu'une guerre n'éclate un jour. Tout ce que nous pouvons faire à présent c'est de trouver au moins un cristal, le protéger du mieux que nous pouvons et de tâcher de faire en sorte que personne ne puisse l'avoir.

Nous connaissons si peu de choses sur la formation d'Héméra, sur l'apparition des cristaux. Qui sait ce qu'il pourrait advenir dans les prochaines années... Je mange une dernière bouchée de mon repas avant de poursuivre.

- Je suis sûr que c'est la bonne chose à faire, pour notre avenir et celui de tous les habitants d'Héméra!
Imagine... séparer les mondes pourrait amener une tristesse et un malheur bien plus grands. La frustration d'être loin d'un être cher, tout en sachant qu'il existe mais qu'il est inaccessible à jamais... cela en convaincrait plus d'un de vouloir ta mort, voire de vouloir détruire le monde par désespoir. Ce ne sont que des suppositions mais bon...


Et puis...

- ... Moi je sais que je t'en voudrais. Je serais forcé de regagner Gaïa pour voir mon père, mais je reviendrais au point de départ. Isolé des autres à cause de ma différence. Si j'ai pu trouver une certaine quiétude en quittant mon monde, sans doute est-ce le cas pour des milliers d'autres personnes.

Je reporte mon regard sur le petit jardin à côté de nous. C'est dans un lieu comme celui-là que je voudrais passer ma vie. En pleine nature, loin de tout tracas, sans penser au lendemain.
Vivre dans l'insouciance est totalement absurde... mais il arrive forcément un jour où nous voulons tous fermer les yeux... et oublier nos malheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Mer 20 Mai - 19:27

La conversation était sérieuse, et je ne savais pas vraiment comment je me positionnais ni comment je me sentais parmi tout ca. On me demandait tout de même de remettre en question mes idées, de me remettre en question … et pourtant, il n’y avait pas une once de tension dans les airs. Pas venant de moi en tout cas. Il n’y avait pas à dire, je connaissais Axel que depuis la veille et je le traitais comme un gamin jusque-là, mais je me rends compte à travers ses paroles que son âge mental est beaucoup plus évolué que le laisser paraître son âge physique.

- Détruire un Cristal pour empêcher quiconque de faire un vœu … Ce n’est pas bête du tout … Mais je me demande s’ils peuvent être vraiment détruits. Ce sont des artéfacts de très grandes puissances.

C’était une évidence, si les réunir permettait de faire le vœu le plus grand de l’univers … Mais de toute façon, il n’y avait qu’un seul moyen de le savoir, c’était de trouver un Cristal et d’essayer. M’enfin. Je m’étais arrêtée de manger pour fixer Axel droit dans les yeux alors qu’il parlait… Protéger les Cristaux, empêcher quiconque de venir les récupérer et les arracher de nos mains … Sinon je séparerai des populations, des gens pourraient m’en vouloir … Je baissais les yeux vers mon assiette avant de les  plisser en souriant.

- Je vois … Cachant mon malaise, je prenais un air sournois tout à coup tout en le fixant. - « Tout ce que nous pouvons faire », il y a beaucoup de « nous » et de « on » dans tes phrases. Avec tout ca, tu es encore bien décidé à m’accompagner dans cette lourde tâche ?

Enfin, je pose la question, mais je me doute déjà de sa réponse en réalité. Mais bon, je reprenais un air normal et même un peu sérieux.

- Tu as encore beaucoup à apprendre de moi, et moi de toi. Je sais que je parais espiègle et immature au premier abord … mais ne me juge pas trop vite, d’accord ?

Je finissais par reprendre mes couverts pour continuer de manger, sinon mon assiette allait finir par être froide. Et des spaghettis froides bah … ca ne fait pas le même effet ! Je me mettais donc à manger, en plus pour une simple cantine, on pouvait dire qu’ils servaient quand même de la bonne qualité.

- Il faut que j’essaie de trouver Lyte ou au moins de me renseigner sur lui après mais bon … Quand j’aurai fini ca te dit de visiter un peu les lieux ? C’est pas tous les jours qu’on voit une fac pareille.

Sérieux quoi, le jour où ils créeront de superbes universités comme ca sur Gaia … Je reprends volontiers mes études !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Jeu 21 Mai - 14:23

AxelVoir Ruka si conciliante et si calme est un spectacle des plus perturbants. Mais je ne vais pas m'en plaindre, surtout si elle change d'opinion sur ce que nous devons faire avec les cristaux.

- Effectivement, je ne compte pas te laisser t'occuper de ça toute seule! Tu ne pensais pas te débarrasser de moi si facilement quand même?

Je me mets à rire de bon cœur et après quelques secondes, Ruka reprend son sérieux et me pose une question... étrange.

- Contrairement aux apparences, ma caboche est en parfait état de marche et je ne juge pas les gens à la va-vite! Et puis, personne n'est parfait tu sais? Que tu sois immature et espiègle, ça ne me dérange absolument pas! Au contraire, c'est ce qui constitue ce que tu es et tu dois en être fière! Et puis tu es la première personne à m'avoir accepté tout en connaissant la réputation de Sephiroth et les préjugés sur ceux qui lui ressemblent... Et ça, ce n'est pas rien.

Ruka me parle ensuite de Lyte et de visiter plus en détails l'université.

- On peut faire une pierre deux coups! On visite l'université tout en cherchant des infos sur lui! En plus le gars de tout à l'heure avait l'air de le connaître. Y'a pas de raison qu'on ne trouve pas d'autres personnes qui l'ont fréquenté! Mais juste pour mieux saisir: tu veux lui dire quoi une fois que tu auras trouvé un moyen de le contacter ou de le voir?

Avec tous les risques qu'on a pris pour venir ici, la moindre des choses serait que je comprenne si cet homme a vraiment de l'importance pour elle.. Non parce que bon, si c'est juste pour lui parler météo, on aurait pu éviter de se faire courser par un mastodonte affamé en pleine forêt!

Je me lève de table et amène mon plateau sur une espèce de machine, qui d'après la pancarte, trie les déchets selon leur catégorie et nettoie le plateau à la suite. Bah dis donc, si c'est pareil pour tout, je suis un peu anxieux à l'idée de voir leurs toilettes...

Je pose mon plateau et attend que Ruka fasse de même avant de me diriger vers la sortie avec elle, tout en remerciant le personnel qui nous a accueilli. Reste plus qu'à savoir où aller en premier!

- On peut tenter de regarder dans les salles de classe pour commencer, ou alors tu as une meilleure idée? Je suis tout ouïe!
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Sam 23 Mai - 14:54

Spoiler:
 

La conversation était sérieuse, mais les points devaient être mis sur les I. Axel cherchait à ce que je me remette en question, et autant être honnête, il savait s’y prendre pour cela. Je sais que depuis le début, je me montre peut-être trop joviale mais je souriais à sa réponse. Oui, il en a dans la caboche, comme il le disait si bien lui-même.

- Je t’ai tout de même jugé un peu vite aussi au début …

Une grossière erreur. J’ignore concrètement ce qu’il était avant d’être amnésique – qui sait ce qu’il était d’autres avant de tomber soi-disant de son échelle ? Ce type a un don au combat tout de même, donc bon, on peut se permettre de s’interroger un minimum. Mais bref, j’ignore ce qu’il était, mais j’en ai suffisamment vu depuis hier pour savoir que je me suis trompée sur son compte. Il a des traits similaires à Sephiroth, mais il n’est pas un larbin qui vénère Sephiroth, ni même qui a un quelconque lien avec.

Toujours est-il que maintenant que la discussion était close au sujet des Cristaux, je proposais de chercher Lyte et visiter un peu la fac, là où Axel proposait de faire les deux en même temps ! Ah oui, s’il préfère. De toute manière je ne sais pas où il faut aller pour avoir les renseignements que je cherche donc d’une certaine façon, on visitera dans tous les cas. Je continuais de manger en tout cas jusqu’à ce qu’il me demande ce que je comptais faire et dire lorsque je croiserai vraiment Lyte. Je posais alors ma fourchette et reprenais mon éternel sourire espiègle, vous savez, celui qui dit d’ores et déjà qu’une connerie va sortir de ma bouche dans les secondes qui vont suivre ?

- Je lui saute au cou et je l’embrasse tout en lui hurlant dans les oreilles qu’il m’a manquée ?

Je me mis à pouffer de rire, ce serait bien mon genre en plus mais bon, le pauvre se taperait la pire affiche de toute sa vie au beau milieu des autres étudiants. Du coup ca ne répondait pas vraiment à la question d’Axel mais en réalité, je n’étais pas sûre moi-même de savoir par où commencer. Oui je sais, c’est bête, mais quelque chose au fond de moi me disait malgré tout de foncer. C’était plus fort que moi, je devais le rencontrer. Bref, on finissait de manger, on ramenait les plateaux, et nous quittions la cafétéria. Commencer par les salles de classe ? Nous pouvions oui. Je hochais la tête et attrapais un étudiant au vol pour lui demander où elles se trouvaient … Prendre l’ascenseur jusqu’au premier … ok ! En route alors, il était en haut des marches du hall central.

- Je sais que ca peut paraître fou mais, j’ai rêvé de lui. Je ne crois pas l’avoir déjà raconté à Axel. Aussi c’était le moment ou jamais de lui dire pourquoi je tenais à venir ici. J’avais repris un air un peu plus sérieux. - Ce rêve à lui-seul semblait si réel même si honnêtement à mon réveil, ca ne restait qu’un rêve. Je n’avais jamais vu Lyte auparavant, donc on ne pouvait même pas dire que ma mémoire me jouait des tours en me faisant rêver d’un jeune homme que j’avais dû croiser par hasard quelque part. Et puis il y a eu la diffusion du tournoi, et lorsqu’il est apparu devant Ultimécia … Bref. Je fronçais des sourcils. - Je ne sais pas ce que c’était, mais ce n’était pas un rêve.

Pas un rêve ordinaire, ca c’est sûr. Pourquoi Lyte et moi nous étions rencontrés dans le monde de Morphée ? Pourquoi nous deux ? Nous ne nous connaissions pas, et de toute évidence, aucun lien particulier ne semblait nous unir, ou ne souhaitait nous réunir par le passé. Mais nous nous étions rencontrés, et maintenant il y avait un fil invisible qui nous unissait … Et peut-être qu’aujourd’hui, nous allions nous revoir, comme je le lui avais dit dans ce « rêve ».
Bref, nous empruntions l’ascenseur ensuite pour monter au premier étage, comme on nous l’avait indiqué et les derniers cours avant la pause de midi se terminaient. Alors que des étudiants à peu près du même âge que Lyte sortaient d’une salle, je passais la tête par la porte pour essayer d’apercevoir cette tête qui ne m’était plus inconnue … Lyte a-t-il déjà repris les cours si vite après le tournoi ? Ca m’étonnerait quand même, mais c’était la meilleure piste pour le moment … Les élèves nous regardaient de manière étrange, mais je les ignorais, ce n’était pas eux qui m’intéressaient. Pas de Lyte en vue, je commençais à soupirer … Jusqu’à ce que le professeur nous remarque et dès que la salle fut presque vidée, il nous invita à entrer.

- Que font des civils par ici ? Nous pouvons vous aider pour quelque chose ?
- Sans doute. Je suis une amie de Lyte, je venais voir s’il était ici.
- Lyte …. Lyte …
Une fille s’était arrêtée en entendant ce nom mais ne dit rien et resta à côté de la porte pour écouter. Mais je ne l’avais pas vue. - Oh. Lyte Swarley ? C’est un SeeD vous savez. Enfin. Il était. Il ne fait plus officiellement parti de cette unité militaire. J’écarquillais les yeux à cette révélation. Sérieusement ?
- Comment ? Mais il l’était encore au tournoi ! Vous l’avez renvoyé !? Mais pourquoi ??? Parce qu’il a défendu cette Linoa qui était agressée par cette Ultimécia !? Mais c’était son travail non !?? J’étais outrée par de telles révélations, et le professeur prenait une mine sombre. Il était évident que toutes les personnes travaillant dans cette fac savaient ce qu’il en retournait.
- Je suis désolé mademoiselle, ces informations sont confidentielles …
- S’il est renvoyé, il n’est pas ici n’est-ce pas … ? Pouvez-vous au moins me rendre un service ? Pouvez-vous fouiller dans vos archives pour dénicher son numéro de téléphone ?
- Je ne suis pas sûr qu’on soit autorisés à vous donner ce genre d’inf- …
- S’il vous plaît !
Mon regard se fit dur mais déterminé, je ne partirai pas d’ici sans avoir au moins un moyen de le joindre ! - J’ai fait un long voyage pour le retrouver car je savais qu’il était un SeeD, et je n’ai aucun moyen de le joindre. La BGU était le seul indice que j’avais pour espérer le retrouver et vous m’annoncez qu’il ne fait plus partie du SeeD, sous-entendant qu’il peut être n’importe où à l’heure actuelle ! Héméra est gigantesque vous savez ? Le professeur prit un air désolé, mais finit par soupirer. Il voyait à mes yeux que j’avais vraiment envie de lui parler.
- Je vais descendre aux archives et voir ce que je peux faire … Attendez-moi ici.

Ah cool ! Bah voilà, ce n’était pas très difficile. Bon où est Axel par contre ? Sur le coup, je l’avais complètement zappé. En réalité, la fille à côté de la porte avait fini par le chopper pour lui parler dans le couloir. Elle était accroc à Lyte en réalité, elle ne devait pas vraiment apprécier qu’une fille comme moi soit à sa recherche …

- Dis, toi ! Vous êtes qui vous deux ?? Pourquoi elle cherche Lyte celle-là ? C’est ta copine hein ? Dis-moi que c’est ta copine !!!

Ou comment chercher à être rassurée sur le fait que je n’étais pas une concurrente potentielle pour Lyte … Les femmes, je vous jure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Sam 23 Mai - 17:36

AxelL'humour de Ruka me surprendra toujours. Lui sauter au cou et l'embrasser après l'avoir uniquement vu en rêve? Suis-je le seul à trouver cela un peu surréaliste?

Je ne vais pas vraiment discuter sur la santé mentale de Ruka, mais n'est-il pas un peu exagéré d'entreprendre un aussi long périple pour cet homme? Roh et puis zut, maintenant qu'on y est, autant en finir avec ça !
Et puis bon, je ne vais pas non plus briser ses rêves... Elle a l'air si sûre d'elle que je ne demande qu'à la croire.

- Le meilleur moyen de savoir si ton rêve en était vraiment un ou non, ça reste de retrouver Lyte, c'est indéniable.

Et puis comme ça, on pourra enfin se concentrer sur les cristaux! Mine de rien, plus le temps passe et plus je me sens obligé de m'y intéresser. Leur pouvoir est tel qu'on ne peut se permettre de laisser n'importe qui en faire l'usage.
Les détruire semble être la seule façon d'éviter une catastrophe. Ruka comptait tout de même les utiliser pour séparer les mondes, ce qui aurait été tout de même un acte avec un impact considérable sur l'ensemble de la population d'Héméra.

Qui sait ce que d'autres personnes veulent en faire... Mieux vaut ne pas y penser.

Nous examinons quelques salles de cours jusqu'à ce qu'un un professeur, ou du moins quelqu'un qui en a l'allure, nous interpelle.
Ruka lui fait la conversation tandis que je sens mon bras être tiré violemment vers l'arrière, sans que je ne lui donne l'ordre de bouger. Je me retourne et reconnais une des étudiantes que nous avions brièvement aperçu en regardant à l'intérieur la pièce juste à côté. Elle continue de me tirer jusqu'à ce que nous soyons à l'écart.

- Un problème...?

Elle me foudroie du regard et fait une moue agacée, en se pinçant légèrement la lèvre inférieure.

- Dis, toi ! Vous êtes qui vous deux ?? Pourquoi elle cherche Lyte celle-là ? C’est ta copine hein ? Dis-moi que c’est ta copine !!!

Oh. Je vois le genre. Sans doute une prétendante de Lyte ou une ex-conquête, qui sait... C'est incroyable ce que la jalousie semble la ronger.

- Désolé de te décevoir, mais tu as tout faux! Quant à qui nous sommes, cela ne te regarde absolument pas. Alors maintenant lâche-moi et mêle-toi de tes affaires.

Je tâche de ne pas paraître trop froid, mais assez pour qu'elle comprenne qu'elle venait de commettre une grosse erreur en nous parlant de la sorte.

- Je suis sûr qu'elle veut me le piquer ! Hein hein avoue ! Cette pimbêche ferait mieux de dégager, elle n'a aucune chance ! Il ne s'intéresse pas à ce genre de femme !

Je ne préfère pas imaginer la tête de Ruka... Évitons de nous retourner pour voir son expression.

- De toute manière, elle va se faire jeter tellement rapidement que ça n'en sera que plus pathétique. Tu n'as pas de chance de trainer avec une mocheté pareille! Je te plains mon pauvre. Mais bon, tu sembles être un minable, tout comme elle. Vous allez bien ensemble en fait!

Mon regard s'assombrit soudainement, sans même que je ne m'en aperçoive. Mes mains tremblent et mon corps ne me répond plus pendant quelques instants. Je ne ressens plus rien. Je suis comme absent.

- Ferme-la. Maintenant. J'en ai marre de t'entendre, sale insecte répugnant.

Ma main droite entoure et se referme sur le cou de la jeune fille. La soulever au-dessus du sol m'est si facile que je pourrais la broyer sans la moindre difficulté. Mon étreinte se resserre tandis que mon être entier en redemande.

- Allez... Vas-y ! Parle maintenant ! Insulte-nous encore ! Je n'attends que ça !

- Lâ... Lâ... Lâche-moi tout de suite, espèce de monstre!

Son cœur bat si fort que j'en entends le moindre battement. Elle sent sa fin arriver et elle sait qu'elle ne peux pas s'échapper.

- Disparais de ma vue.

Je la jette contre un des murs du couloir avant de me retourner vers Ruka, toujours avec ce même regard vide et empli d'une aura meurtrière, tout en ajoutant un petit rictus.

- Dois-je l'achever?
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Lun 25 Mai - 12:23

Plus qu’à croiser les doigts que mon petit numéro a fonctionné avec le professeur. Voilà qu’il s’était éclipsé et moi, je cherchais Axel du regard. Il était parti ? J’entendais un peu de vacarme dehors aussi j’allais voir … Ah le voil- … euh ? Il me fait quoi lui tout à coup ? Il était en train d’étrangler une jeune étudiante, j’avais l’impression d’entendre un psychopathe parler. Lorsqu’il la jeta contre le mur, je pris une mine plus que choquée, plus encore lorsqu’il me demanda s’il devait l’achever. Cette expression sur son visage … Mais qu’est-ce qu’il lui prenait ? Je jetais un coup d’œil sur la pauvre demoiselle – oui bon ok en réalité elle mérite des claques mais ce n’est pas une raison pour l’exploser contre un mur et vouloir la tuer – puis à nouveau sur Axel. Honnêtement, il était effrayant, je sentais mon cœur s’emballer un peu, j’avais presque envie de partir … mais je ne pouvais pas laisser un phénomène pareil dans cette école.

Je prenais une profonde inspiration et m’approchais d’un pas ferme et déterminé, courage Ruka ! Je comptais sur mes réflexes habituels pour m’esquiver si jamais il essayait de s’en prendre à moi, et si je n’y parviens pas … Bah zut, il y a plein d’étudiants entraînés au combat autour de nous, ils n’auront qu’à intervenir ces boulets plutôt que regarder la scène avec un air outré ! Je m’arrêtais devant Axel, le regard dur, presque l’air d’une mère qui s’apprête à punir son fils, et là, ca partait tout seul. Je n’ai peut-être pas une force extraordinaire, mais la claque était partie et fut tout de même assez violente au point de tourner la tête d’Axel sur le côté.

- Tu n’achèves personne ! Non mais qu’est-ce qu’il t’arrive tout à coup toi ?? Depuis quand tu te mets à agresser les gens sans raison ?? T’aurais pu la tuer ! Peu importe ce qu’elle t’a dit, si elle t’a insulté ou nargué, personne ne mérite de mourir pour une raison aussi débile !

Je croise les doigts pour qu’il se réveille un minimum, car là s’il me fait la même chose, on sera beau à voir tiens. Mais de toute façon, des SeeDs finirent par arriver, sans doute que des élèves sont vite partis alerter leurs supérieurs pour intervenir et très vite, quelques armes à feu furent braquées sur Axel. Et moi-même par conséquent.

- Hoy, j’ai rien fait moi … Vous allez m’enfermer pour avoir mis une gifle à un mec ?
- Non, mais vous allez nous faire le plaisir de rester sagement dans cette salle de classe en attendant de voir ce qu’on va faire de vous-deux. Si vous êtes une menace pour l’école, nous devons intervenir.


Me coupa une jeune prof qui était sortie de la salle voisine. Je fronçais les sourcils, merci Axel, dans quels beaux draps tu m’as mise ? En prime s’ils me voient comme une terroriste, je ne pourrais même pas récupérer les coordonnées de Lyte – oui oui même dans ce genre de situation j’y pense encore ! Je soupirais alors.

- Ok ok, mais dites à certains de vos étudiants d’au moins emmener celle-là à l’infirmerie. Je doute qu’elle soit morte mais elle est bien sonnée là.

Et a sûrement quelques petites fractures. Je pense que c’était déjà prévu, de l’emmener à l’infirmerie. La prof fit un signe de tête à deux des étudiants pour qu’ils aillent la ramasser et la descendre, tandis qu’on se dirigeait à l’intérieur de la salle de classe où j’étais juste avant. Cette femme venait avec nous, ainsi que les SeeDs qui gardaient leurs armes pointées sur nous, même une fois à l’intérieur et que la porte fut verrouillée.
Je me tournais alors vers Axel avec un regard plus que sévère, il m’effrayait encore un peu mais honnêtement, j’étais surtout énervée contre lui.

- Ca y est tu t’es calmé toi ? Je peux savoir ce qu’il te prend tout à coup ? Je te préviens, si t’es du genre à vouloir tuer les gens qui t’agacent un peu, je te laisse ici et tu te démerdes sans moi. Je ne vais pas me trimballer partout sur Héméra avec un mec susceptible de m’assassiner sans crier gare, ou de m’envoyer en prison alors que j’ai rien demandé.

La prof nous regarda à tour de rôle, mais ne posa pas de questions pour l’instant. En réalité, elle-même voulait demander pourquoi Axel avait agi de la sorte, mais puisque j’avais posé la question, elle attendait de voir ce qu’il avait à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Lun 25 Mai - 19:47

AxelLe temps s'arrête soudainement lorsque la tête de Ruka roule à mes pieds. Mes armes, ternies par le sang de mon ex-partenaire demandent désormais la même chose que moi: la mort de tout être que j'estime gênant.

Le bref temps d'hésitation des SeeDs, comme Ruka les appelait, me permet de filer dans la direction opposée. J'esquive les balles avec une facilité déconcertante avant de me fondre dans la masse d'étudiants dans les couloirs de l'université. Ils s'écartent tous sur mon passage tandis que je fonce tête baissée vers la sortie.

Une fois dehors, je me précipite vers la forêt pour échapper à la vigilance des gardes et ne plus être poursuivi. Une fuite sans bavure, aucune.

Voilà ce qu'il se serait passé si un sifflement quasi imperceptible n'avait pas retenti lorsque Ruka me giffla. Je la regarde, sous le choc de voir que c'est bel et bien sa main qui a heurté ma joue il y'a quelques secondes.
Je regarde derrière elle et aperçois une dizaine d'hommes armés, nous ayant dans leur ligne de mire.

- Euh... Ruka, tu peux m'expliquer ce que font ces gugusses? Et bordel tu m'as défoncé la joue ! Ça va pas?!


La voilà qui me maltraite maintenant ! Elle est complètement folle ! Je m'approche d'elle lorsque ce qui semble la professeur s'interpose entre Ruka et moi.

- Ne la touchez pas ! Espèce de monstre !

J'écarquille grand les yeux et regarde autour de moi pour comprendre ce qui me vaut ce qualificatif.

- Vous... vous être sûrs que vous vous sentez bien madame?

Elle me fixe, le regard inquiet , avec une expression indescriptible, allant de la peur à la colère en passant par de la surprise.

- Ne fais pas l'innocent ! Tu as failli tuer une de nos élèves ! Ne crois pas t'en tirer comme ça !

Hein?

- J'ai failli rien tuer du tout, j'ai juste été un peu sec en lui parlant,  pas de quoi lui faire avoir un arrêt cardiaque !

Depuis quand c'est un crime de répondre à une personne insultante !

- Mentir ne t'apportera que plus d'ennuis mon garçon ! Laisse-toi faire et nous règlerons cette histoire dans le calme.

Non mais elle a pété un plomb là, je rêve? Elle me tient par le bras, en essayant de m'entrainer vers les SeeDs armés jusqu'aux dents. Je secoue mon bras pour me dégager.

- Alors déjà vous ne me touchez pas. Je vais où je veux et quand je veux. Dis-leur toi Ruka que je n'ai rien fait !

Pourtant... je lis sur le visage de Ruka une expression que je n'avais encore jamais vu auparavant. Un regard sévère, dur, mais surtout... un regard méfiant.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Mar 26 Mai - 17:59

Que s’était-il passé ? Excellente question, d’autant plus que ma gifle avait fait réagir Axel, et de toute évidence, il n’était pas lui-même lorsqu’il avait attaqué cette étudiante. Pourquoi ? Que se passait-il dans sa tête ? Il était schizophrène ou quoi ? Nous étions enfermés dans cette salle de classe, seuls, juste accompagnés de cette femme, professeur dans la classe d’à côté, et quelques SeeDs encore armés qui s’assuraient qu’on ne fasse pas de conneries. Je ne comptais pas en faire, moi, je comptais juste savoir ce qui était passé par la tête d’Axel. Lui-même semble confus et ne comprend pas ce qu’il se passe, plus ca va, plus je me surprends à me méfier de lui … et à m’énerver surtout.

- Tu vas me faire gober que t’as oublié un truc qui s’est passé il y a cinq minutes ? Si t’étais tombé dans le coma entre temps, je t’aurai bien cru que t’aies pu oublier, mais là, te fous pas de ma gueule.

Pourtant il n’a pas l’air. Il n’a pas l’air de mentir ni de jouer la comédie. Je le vois dans ses yeux. Il est tout aussi perdu que je ne pouvais l’être.

- Tu viens d’éclater une étudiante contre un mur et tu m’as demandé si tu devais la tuer !!! T’es qui toi à la fin ? Un adolescent qui a vraiment envie de découvrir le monde ou un assassin sans cœur qui va vouloir supprimer toutes les personnes que tu estimes gênantes ?

Non parce qu’entre mon caractère et nos discussions sur les Cristaux, je crois que j’ai du souci à me faire hein ? Le pire c’est que si je le voulais, je pourrais me débrouiller subtilement pour partir d’ici sans lui et me faire oublier, je suis douée pour ca. Croyez-moi pour certains points, c’est vraiment un avantage d’être élevé dans un village comme Wutai au beau milieu des samouraïs, des ninjas et des voleurs.
Mais à force de me voir m’énerver, la prof fut agacée elle-même et reprit l’interrogatoire en main.

- Avez-vous fini ? Tout d’abord, qui êtes-vous et que venez-vous faire à la BGU ? Si vous êtes des terroristes, nous allons devoir prendre des mesures, en êtes-vous conscients ? Je serrais les poings et fronçais les sourcils jusqu’à ce que le clic d’une arme à feu me rappela à l’ordre. Sérieux, ils sont prêts à m’envoyer une balle dans la tête là ?
- Je ne suis pas une terroriste ! Vous avez vu ma dégaine ? Vous croyez franchement que j’ai l’image d’une personne qui serait venue foutre le bordel et faire tout sauter dans une école !?
- Hum … C’est vrai. Dans ce cas que faites-vous ici ?
Je soupirais et baissais les bras autant que la tête. Dans quelle situation il m’a mise celui-là …
- Je m’appelle Ruka Kawanomu, je suis née sur Gaia … Je suis venue ici pour retrouver une connaissance … que vous avez visiblement renvoyé. Le professeur de cette classe est parti se renseigner pour savoir s’il peut me donner un moyen de contacter cette dite connaissance, il ne devrait plus trop tarder à revenir.

Forcément, ca intriguait encore plus cette charmante dame, aussi je m’installais sur une chaise devant le bureau pour qu’elle continue son interrogatoire. Elle voulait tout savoir, je n’avais pas d’autres choix que de préciser que je parlais de Lyte et à force, elle voyait bien que je n’avais vraiment pas l’allure d’une personne qui cherchait à nuire la BGU. Aussi elle invita Axel à se rapprocher en prenant un air strict.

- Et vous donc ? Qui êtes-vous ? Si vous êtes venus tous les deux, c’est qu’il y a un lien entre vous non ? Et de toute évidence, elle ne savait pas que vous étiez un individu aussi dangereux.

Normal, je ne le connaissais que depuis peu. Je regrettais presque d’avoir accepté qu’il vienne avec moi, pour le coup. Bien Ruka, ca t’apprendra à juger des inconnus trop vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Mer 27 Mai - 0:15

Axel- Mais tu vas arrêter de beugler un peu ?! Tu vois pas que ce que vous me dites c'est du charabia ? J'ai touché personne, alors arrête un peu de dire n'importe quoi et de m'accuser de choses pareilles ! Vous vous êtes passés le mot ou quoi?

On se croirait dans un asile de cinglés. Tout le monde semble persuadé du fait que j'ai "éclaté" une étudiante. C'est à en devenir fou.

La professeur s'adresse à Ruka en lui demandant quelles sont nos intentions... tout en supposant que nous puissions être des terroristes, rien que ça. Ruka se présente et l'enseignante me demande d'en faire de même.

- Je m'appelle Axel. Je viens moi aussi de Gaïa et je ne suis absolument pas dangereux, contrairement à ce que vous prétendez. Calmez-vous un peu. De toute façon votre étudiante que j'ai soi-disant tabassé, elle est même pas là ! Alors arrêtez d'essayer de me retourner le cerveau !

- Nous l'avons envoyé à l'infirmerie! Il était hors de question de la laisser là, gisant sur le sol !

Pourquoi mentir aussi effrontément? Je suis quand même le premier concerné et je suis intimement persuadé de ne pas avoir posé la main sur elle. Pourtant Ruka m'accuse tout autant qu'elle.

- Je veux la voir. Montrez-moi cette fille ! Prouvez-moi que je suis le responsable et je vous laisserais m'arrêter.


Je peine à les croire, tous autant qu'ils sont... Mais je ne peux pas ignorer Ruka.

- Il en est hors de question ! On ne va tout de même pas te laisser finir ce que tu as commencé !

Il faut absolument que je la vois. Que j'ai une preuve. Qu'elle soit pour ou contre moi.

- Concluons un accord. Vos chers amis armés de ces fusils dont j'ai déjà pu constater l'efficacité vont m'encercler. Comme ça, je ne pourrais pas m'échapper. Si il me prenait l'envie de tuer cette pauvre fille, vous pourrez m'abattre sans aucune difficulté.


Quelques secondes de réflexion et le professeur, surpris par ma demande, décide d'y accéder malgré son hésitation.

- Entourez ce garçon. Si il tente le moindre mouvement brusque, n'hésitez pas à tirer.

Me voilà donc avec une escorte de huit SeeDs, aussi tendus que moi, si ce n'est plus. Hého, c'est vous qui pointez vos armes sur moi, pas l'inverse !
Je regarde Ruka et lui adresse un sourire qui se veut rassurant.

- J'ai toujours été traité comme un monstre. On va dire que les habitudes ont la vie dure.

Quelques minutes plus tard, un membre de l'escorte toque à la porte de l'infirmerie. Une femme en blouse blanche nous ouvre, puis écarquille les yeux en me voyant si bien entouré.

- Que me vaut l'honneur de votre visite messieurs? Qui sont ces deux jeunes gens?


Aucun des SeeDs ne prend la parole, je me lance donc.

- Elle, derrière notre petite troupe, c'est Ruka ! Moi c'est Axel. On vient pour voir la "blessée".

Sans ajouter un mot, l'infirmière nous ouvre le passage et nous rentrons dans la pièce. Quelques lits, un bureau, pour le moment rien d'alarmant.

- Elle se trouve là-bas. Derrière ce rideau.

Mon coeur se met à battre de plus en plus fort à mesure que nous approchons. Et si tout ce qu'ils ont dit était vrai? Et si j'avais réellement massacré cette fille sans raison valable? Non Axel, tout cela n'est qu'une blague de mauvais goût, ne te laisse pas avoir. Ils ont dû embarquer Ruka dans leur farce grotesque...

L'infirmière tire le rideau et dévoile la même jeune femme qui m'a accosté quelques instant plus tôt.
Sa gorge est enflée... le pansement sur son front... il n'était pas là tout à l'heure.

- Alors, satisfait?

Je me mure dans le silence le plus total. C'est impossible... ça ne peut pas être moi...
Je fixe Ruka, l'air résigné, sans pouvoir prononcer d'autres mots que:

- Je... je suis désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Mer 27 Mai - 14:59

Rien à faire, Axel ne nous croyait pas lorsqu’on lui disait qu’il avait vraiment agressé cette étudiante dans le couloir. Ca devenait presque trop louche cette histoire, et le pire c’est que je n’arrivais pas à me calmer pour le moment. J’ai presque envie de lui remettre une gifle pour lui remettre ses souvenirs en place, mais on va finir par appeler quelqu’un pour signaler une maltraitance ! Non vraiment, malgré les propos de ce professeur, malgré ce que je lui disais, il ne nous croyait pas. Sérieusement, je ne connais personne ici, comment peut-il penser que je me lance dans une mauvaise blague ? Je veux bien admettre que j’aime faire des farces, mais pas d’une telle ampleur. Aussi, après plusieurs longues minutes, Axel fit une proposition : il demandait à être escorté et surveillé par les SeeDs jusqu’à l’infirmerie pour juger de lui-même si nous disions la vérité ou pas. Je soupirais d’exaspération avant de me tourner vers la prof pour lui faire un signe de tête, l’air de dire qu’elle pouvait accepter si c’était le seul moyen de lui prouver qu’il s’était montré dangereux.

Ils acceptèrent, aussi nous voilà en train de redescendre au rez-de-chaussée pour gagner l’infirmerie, gérée par le Dr Kadowaki. Axel demanda à voir l’étudiante qu’il avait blessé – avec un ton qui trahissait encore qu’il ne nous croyait pas – mais il se calma bien vite lorsqu’il vit la demoiselle inconsciente dans le lit, avec un bandage et une gorge encore trop rouge à mon goût. Il pouvait bien se tourner vers moi, je gardais un air dur et méfiant.

- Comment peux-tu croire qu’il s’agit d’une mauvaise farce ? Comment aurai-je pu orchestrer une blague de si mauvais goût alors que je viens d’arriver ici et que je ne connais personne ? Donc pour le coup, ses excuses, il était difficile de les accepter. - Pire encore. Comment peux-tu ne pas te souvenir de ce que tu as fait ?

Soit il était sincère, soit il était un excellent comédien. Mais le Dr Kadowaki toussa légèrement et regarda Axel et moi-même à tour de rôle.

- Ca, je peux bien en avoir une idée. Messieurs ? Pouvez-vous attendre dehors ? Demanda-t-elle aux SeeDs, mais ils n’étaient pas très motivés à lui obéir. Aussi elle se mit à sourire doucement. - Ne vous inquiétez pas, il ne m’arrivera rien.

Elle voyait bien à nos yeux que nous n’étions pas des menaces, même si elle savait désormais que c’était pourtant Axel qui avait envoyé cette fille à l’infirmerie. Les SeeDs s’exécutèrent donc enfin et attendirent dehors. Je les regardais filer avant de tourner les yeux pour fixer l’infirmière. Qu’est-ce que ca voulait dire tout ca ?

- Et donc ?
- Axel, c’est ca ? Peux-tu aller t’asseoir sur un des lits. Je vais faire quelques tests psychologiques.


Une infirmière était-elle qualifiée pour cela ? Enfin, doctoresse serait un mot plus correct dans ce cas. Je haussais un sourcil, attendant de voir si Axel allait l’écouter, ou non. Puis je croisais les bras.

- Qu’est-ce que ca signifie ? Vous pensez qu’il a des troubles psychologiques ?
- Hum hum. Une double personnalité, pour être plus correcte. Ce qui expliquerait qu’il ne se souvienne pas de ce qu’il a fait avec cette jeune fille. Pouvez-vous patienter ici ?


Je hochais la tête et la laissais filer dans l’une des chambres où Axel devait s’installer. J’observais cette pauvre demoiselle allongée sur le lit, le regard neutre. Une connaissance de Lyte non ? ‘fin du peu que j’en ai entendu sur leur discussion … Bref, je peux tenter de m’en assurer par moi-même, mais je n’allais pas la réveiller. Dès que je me retrouvais seule, j’allais fouiller dans le sac de cette étudiante sans la moindre gêne pour trouver son téléphone … Pas de verrouillage ? Il est allumé ? Mais c’est génial ca !!! J’allais dans ses contacts sans la moindre gêne et je fouillais … Lyte … Lyte … Oui j’arrive à lire l’écriture de Dol, il faut dire qu’elle est assez similaire à celle de Gaia et en prime j’ai travaillé plusieurs semaines – mois même – à Deling City, j’avais pris l’habitude. Ah. LYTE !!! Elle a son numéro oh mon Dieu !! Je sortais le mien à vitesse grand V pour le recopier et l’enregistrer. Dès qu’on a fini ici, et réglé ces histoires avec Axel, je lui enverrai un message. Pour l’heure, je rangeais le téléphone de cette adolescente et me remettais à ma place pour patienter … Je gardais tout de même l’oreille tendue pour essayer d’écouter ce qu’il se disait entre la doctoresse et Axel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Jeu 28 Mai - 14:45

AxelJe suis foutu. Je ne peux plus rien nier. Les preuves sont contre moi... Ruka ne me croit pas. Comme promis, je dois juste les laisser m'emmener et me juger pour des méfaits dont je suis persuadé de ne pas être responsable.

L'infirmière semble pourtant assez peu étonnée par la situation et parle avec un calme apaisant. Elle congédie les SeeDs puis discute avec Ruka, à qui je n'ose même plus adresser un regard. Je suis beaucoup trop désemparé pour me concentrer sur leur conversation et je ne sais plus où j'en suis.

Toutes ces années où l'on m'a traité de monstre... ils auraient donc eu raison de m'appeler ainsi? Il ne s'agissait pas d'une injustice?
Je vais m'assoir conformément aux ordres de la doctoresse et attend qu'elle finisse sa conversation avant de venir me voir.

- Axel, tue-moi.

Je la fixe, tout en écarquillant les yeux, totalement pris au dépourvu. Elle vient bien de me demander de la tuer?

- ... Pardon?

- Tu m'as bien entendu, je te demande de me tuer. Tu n'en es pas capable?

La question n'est pas de savoir si j'en suis capable, pauvre cruche ! Je n'ai pas envie de prendre la vie de quelqu'un sans raison !

- Comment pouvez-vous me demander une chose pareille?! Non je ne veux pas vous tuer ! Bien sûr que non !

- Alors pourquoi avoir essayé de tuer cette fille? Tu en avais envie?


- Je n'ai pas voulu tuer cette fille ! Je voulais juste qu'elle se taise et qu'elle arrête de nous juger sans nous connaître, Ruka et moi ! Mais jamais je n'aurais posé la main sur elle pour ça !

Elle se tient le menton et réfléchit un instant, comme pour tenter de déduire quelque chose de mes propos.

- Je te crois. Je le vois dans tes yeux et dans le timbre de ta voix. Mais il faut tout de même trouver ce qu'il t'arrive. Sinon, je ne vais pas pouvoir vous faire sortir de la BGU.

Comment peut-elle vouloir nous aider alors qu'il est tellement plus facile d'admettre que je suis un dangereux criminel? Surtout que je n'ai rien pour prouver mon innocence.

- Parle-moi de toi. T'es-il arrivé quelque chose qui ait pu justifier cet acte dont tu n'as pas le souvenir?

J'ai beau y réfléchir... je ne sais pas. C'est dingue ce que tout peut être flou dans ma tête. J'ai l'impression de retourner à l'époque où mon père m'a appris mon amnésie.

- Je ne sais pas trop... J'ai perdu la mémoire il y'a de ça plusieurs années. Tout ce que je sais sur moi et mon passé, c'est mon père qui me l'a appris. Depuis, mes souvenirs actuels ne contiennent rien pouvant justifier cela. Désolé de ne pas pouvoir faire avancer plus les choses...

Elle hausse un sourcil, probablement intriguée par mes explications.

- Hum... Y'a-t-il quelqu'un dans ton entourage qui ait pu te décrire comment tu te comportais avant ta perte de mémoire?

- Non pas vraiment... quand je n'étais pas chez moi , je sortais toujours avec mon père et en général, les gens se contentaient des politesses d'usage.

Le docteur Kadowaki me regarde, à présent convaincue d'une chose qu'elle décide de ne pas me cacher. Elle s'approche néanmoins de moi et se met à chuchotter, afin que personne ne puisse nous entendre.

- Je pense que celui qui a voulu tuer cette étudiante... est le Axel "d'avant" ton accident.

Je reste bouche bée devant cette nouvelle information... Pourquoi me le cacher? Pourquoi ne m'a t-on rien dit pendant toutes ces années où je réapprenais à être quelqu'un que je n'étais pas à l'origine?

- Axel. Il se peut que ce genre de choses se reproduisent. Ta mémoire ne reviendra sans doute jamais. Mais aujourd'hui, et pour une raison que j'ignore encore, ton cerveau a décidé de ramener l'ancien toi.
A la manière d'un interrupteur, quelque chose s'est enclenché suite à ce que cette étudiante a fait ou dit. Fais attention à ton amie et évite de retomber sur un cas de figure comme aujourd'hui avec cette étudiante.


Elle s'écarte de moi et reprend une voix assez forte pour que tout le monde puisse l'entendre.

- Un cas typique de syndrome d'Adephage ! J'en étais sûre ! Prends ce comprimé et tout ira pour le mieux ! Tu ne seras plus un danger pour personne, crois-moi ! Evite juste de te surmener !

L'infirmière se saisit d'une gélule dont elle vide discrètement le contenu avant de la refermer. Elle me la tend avec un grand verre d'eau avant d'ouvrir le rideau qui occultait la vue de Ruka.

- Je te rends ton camarade. Je vais discuter un peu avec ces messieurs dehors pour qu'ils vous escortent hors de la BGU. Il vaut mieux pour vous que vous quittiez les lieux. Désolé.

Je réalise soudain qu'à cause de moi, Ruka ne saura sans doute pas où se trouve Lyte et ne pourra pas le contacter. De quoi me détester encore plus, youpi. Je décide tout de même de lui montrer que je veux me rattraper.

- Docteur, avant de partir, vous ne sauriez pas où se trouve Lyte?

Celle-ci nous sourit tout en sortant de la pièce:

- Aucune idée ! Mais ton amie et toi êtes plein de ressources ! Je suis certain que vous retrouverez sa trace rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Jeu 28 Mai - 16:05

J’attendais patiemment de mon côté que la doctoresse termine son entretien avec Axel. Je tendais l’oreille pour essayer d’écouter ce qu’elle pouvait bien lui dire, mais même si l’infirmerie était silencieuse, ce n’était que des bruits imperceptibles et peu clairs qui parvinrent jusqu’à moi. J’étais incapable de répéter ce qu’elle pouvait bien dire à Axel, ni même ce que lui expliquait au Dr Kadowaki. Puis elle se mit à parler très fort, l’air de bien vouloir attirer l’attention – ou comment croire faire bien sans comprendre qu’on paraît encore plus louche quand on fait ca. Je fronçais les sourcils lorsqu’elle me « rendit » Axel, elle allait parler aux SeeDs devant la porte pour leur demander de nous escorter hors de la BGU. Je croisais les bras un instant lorsque mon camarade chercha maladroitement à se rattraper au sujet de Lyte, mais évidemment, ce n’était pas une infirmière qui allait pouvoir nous informer là-dessus. Bouarf, je m’en fiche, j’ai son numéro maintenant !
Je ne disais rien de mon côté, même si mon regard persistait à rester posé sur Axel, jusqu’à ce que le docteur Kadowaki revienne et nous laisse sortir. Les SeeDs étaient là, toujours armés.

- On vous emmène au parking, deux d’entre nous vont vous conduire jusqu’à Balamb.
- Pas la peine. Emmenez-nous à l’entrée, je ne compte pas rentrer à Balamb tout de suite.
- Pardon ?
- Il y a une caverne de lave près d’ici non ?
- La Mine de Soufre, mais elle est devenue trop dangereuse pour que même nous, SeeDs, ne puissions plus nous entraîner comme avant là-bas. J’ignore même ce qu’il s’y trouve depuis la fusion d’Héméra.
J’étirais un petit sourire en coin.
- C’est justement pour cela que je souhaite y aller. J’espère juste ne pas croiser à nouveau un T-Rex sur la route. Les SeeDs semblaient réfléchir et se regardèrent un instant jusqu’à ce qu’ils se décident de la manœuvre à faire.
- Ils se trouvent souvent dans les forêts, si vous contournez celle devant la mine, vous mettrez certes plus le temps à la rejoindre, mais vous aurez une très faible probabilité d’en rencontrer un.

J’ignore ce que le Dr Kadowaki leur a dit exactement, mais une chose est sûre, ils sont beaucoup plus gentils avec nous maintenant ! Axel et moi les suivions jusqu’à l’entrée donc, où ils nous donnèrent des dernières indications sur la direction à suivre pour rejoindre cette grotte où le feu et la chaleur dominaient clairement. J’avais bon espoir d’y trouver la Chimère du Feu là-bas, mais bon. Ne sait-on jamais. Puis lorsque nous nous retrouvions seuls, je me décidais à éclairer un point à Axel.

- Ne t’en fais pas pour Lyte. Cette fille était une de ses connaissances, j’ai piqué son numéro dans son téléphone.

Je sais, c’est mal mais eh ? Je suis prête à tout pour arriver à mes fins. Mission réussie. En revanche, quelque chose me travaillait et je plongeais enfin mon regard dans celui d’Axel, avec peut-être beaucoup d’insistance, mais surtout de la fermeté.

- Ce n’est pas un « syndrôme d’Adéphage », n’est-ce pas ? Dois-je me méfier de toi, Axel ?

Crier haut et fort qu’elle était sure que c’était ca et que c’est juste une gélule miracle qui allait le guérir, non, désolée, j’avais trop de mal à y croire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaos
Modo à la retraite!

Modo à la retraite!

avatar
Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Ven 29 Mai - 0:47


Axel gagne empoche 350 Gils, Ruka gagne 350 Gils.

Ruka passe au niveau 7, Axel passe au niveau 5! Première limite déverrouillée pour moi!  Cool

Ruka et Axel se sont restaurés à la cafétéria de la BGU et récupèrent leurs HP/MP. (-50 Gils chacun)

Gogogo dans la mine !


Dernière édition par Chaos le Mer 26 Aoû - 2:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Ven 24 Juil - 22:21

Lyte et Linoa arrivent des Ruines de Centra
~~ Like a Star @ heaven

LinoaLe voyage retour ! Nous étions sauvés. Juste avant l'arrivée des secours. Ayant enfin l’assurance de se savoir recherchés au bon endroit, Lyte et moi avion pu discuter un peu. Notamment concernant les circonstances du crash. “L'alarme pour la larme”... wow... c'était du grand art. Mais il avait raison, c'était ce qui aurait dû se passer, on aurait dû avoir au moins un avertissement. « Peut-être que le vaisseau allait trop vite pour qu'on ait pu repérer un problème ? » C'était quelque chose de compliqué pour sur.

Lyte se moquait un peu de moi pour la suite. La minute émotion passée, il avait trouvé le moyen idéal de retourner la situation en une mini séance de “qui aime bien châtie bien”. Sans doute que tous les deux on avait ça en commun ! Cette petite guerre... espérons qu'elle ne faisait que commencer entre nous. « Ça aurait été pire si c'était toi qui étais tombé si tu avais fait la même chose on aurai sans doute pu se briser le cou tous les deux... et regarde, il est pas mal comme ça ton T-shirt ! Uhuh ! »

Puis voilà, les secours étaient arrivés. Nous avions embarqués avec Jess Carter... bien sur, Squall devait avoir eu des choses à gérer... comme toujours. Mais au moins, voilà qui faisait une assurance pour moi, en cas de reproches de sa part. D'ailleurs, Lyte continuait à me provoquer avec des propos auxquels je réagissais en le toisant, les mains sur les hanches une grimace de reproches sur le visage, si Squall savait ce qui pouvait arriver quand j'étais dans les parages, peut-être ne savait-il pas que c'était pas mieux avec Lyte? « Voyez vous ça ! Je ne suis pas plus imprudente que toi, tu veux que je déterre l'affaire Ao ? Quand on a tous failli se retrouver à la mer grâce à ton excellente idée ?! Ahahah ! » Non, je n'avais pas pu me retenir de finir par un rire. Soulagement aidant, je suppose.

Bien sur j'avais vérifié que mademoiselle Carter très sérieuse n'entendait pas. Le but n'était que de rendre à Lyte la monnaie de sa pièce, non de lui poser des problèmes ! Et en fait, qu'il le pense ou non, était le chevalier celui qui était “là”. Il était donc le substitut du chevalier, s'il préférait ? J'acquiesçais lorsqu'il parlait de se reposer. Sérieusement, voilà quelque chose de très sensé qui sortait de sa bouche. Le reste attendrait, en effet. « Oh oui ! J'espère qu'il ont quelque chose de bon à manger... ça creuse, tout ça. Couvre feu ou pas... » Je regardais Jess du coin de l’œil. Je ne pense pas qu'elle m'appréciait... elle devait simplement me tolérer, vu mon “statut”. Enfin, il fallait espérer surtout qu'il ne nous reste pas que des salades dont personne n'aura voulu et du pain rassi !

Une fois bien installés dans le vaisseau, Lyte me demandait où je comptait bien dormir ! Je le regardais, l’œil affuté pour railler ! « Uhf ! Qui est pas curieux pour 2Gils ?! Tu sais que j'ai habité pendant longtemps à la BGU avant de retourner en tant que faire valoir à Deling City ? J'ai fini par tourner en rond. Je n'avais jamais vraiment eu l'habitude de rester en place et Squall a tellement de responsabilités, il fait ça très bien, mais après la fusion des mondes, c'est devenu de pire en pire ! » ... « Enfin, je pense qu'il va quand même falloir qu'on évite de mettre tout son travail en danger ! » Ce qui voulait dire qu'on devrait repartir au plus vite à moins d'avoir une bonne raison de rester. Peut-être que ce qui allait se passer concernant Lyte allait nous donner des indices là dessus.

La BGU avait déjà l'air endormie lorsque le vaisseau se posait. Jess nous faisait part de la situation et nous ne tardions pas à nous faire accueillir. Je regardais Squall avec une certaine appréhension mais finissais par faire une grimace de “dédramatisation”, car quoi qu'il en fut, il semblait plutôt rassuré de me voir en un seul morceau ! Je laissais les autres avec leurs protocoles et je filais sauter au cou de Squall. Puis, en fait... je regardais Lyte en plissant les yeux... Au risque de paraitre étrange, je n'avais pas envie de le laisser. Pourtant, il l'avait dit lui même... qu'il allait dormir. Peut-être que c'était le meilleur à faire en attendant demain ? Oui, ça valait surement mieux. J'allais néanmoins le retrouver : « Ca va aller ? Merci Lyte. ... euh, je veux dire, merci d'avoir été là. On se retrouve dans le hall vers 10heures, d'accord ? On m'a dit que tu étais convoqué à 8h30. On en discutera si tu veux bien. » Je le regardais en souriant. « A demain alors, p'tit malin ! »

C'était un sentiment étrange qui m'envahissait de le laisser ce soir. Comme si quelque chose n'allait pas ; mais je n'arrivais pas à mettre la main sur ce que c'était. On était à la BGU, Squall était là, il ne pouvait rien nous arriver, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Sam 25 Juil - 14:04

Il y a des moments où vous pensez être proche du but mais ne faire qu'effleurer du doigt ce que vous souhaitez atteindre. Il y'a des moments où vous vous trouvez à côté de quelqu'un, sans jamais le voir. Et, j'étais surpris d'être aussi proche de Ruka, sans le savoir. Je l'imaginais déjà si loin. 

On avait passé une bonne partie du début du voyage à se chamailler tels deux mioches avec Linoa, mais ça faisait du bien de décompresser. Sur l'autre partie du voyage, tout le monde s'assoupissait un peu vu l'heure. Dommage, moi, je n'arrivais pas à dormir. Ce calme, ce moment où on faisait rien était une sorte de moment gâché pour moi. Je regardais par la fenêtre en espérant que je saurais trouver le sommeil. En vain. Et quand bien même, j'aurais trouvé le sommeil, ne pouvais-je m'assurer que je me reposerais réellement et que je ne ferais pas un cauchemar ressassant alors mes déboires de la journée ?  Fort probable ! 

En fait, je n'étais pas pressé de rentrer, j'allais faire quoi si je n'arrive pas à dormir ? Compter les Wendigos pour m'assoupir ? Déambuler dans les couloirs ? Bonne question... 

C'était assez rigolo. Enfin, à voir en tant que spectateur, cette scène de retour à la BGU. Dans le hall principal, Linoa retrouvait Squall qui semblait attendre son retour. Un peu comme un père qui attendait sa fille qui rentre d'une soirée chez un copain. Elle regardait vers moi avant d'aller se coucher. J'imaginais qu'elle allait me dire merci, Squall avait pris son temps pour l'attendre, c'est qu'ils allaient pouvoir passer une soirée tous les deux. 

" 8 h 30 ? Génial !

En réalité, ça m'arrangeait, moi qui savais que je n'allais pas réussir à m'endormir. Ca m'éviterait d'attendre. 

"Disons 11 heures alors ! Bonne nuit !

Je ne préférais pas l'appeler Linoa devant Squall ou les autres personnes, peut être que ça ferait mauvais genre ? Quoiqu'il en soit, direction le dortoir. Personne ne m'accompagnait pour ma part. Mais tant mieux, certainement. Je prie soin de répondre à Sunie pour les orbes. Je ne sais pas si je pourrais être d'une grande aide. 

Je posais mon orbe sur ma table de nuit, contemplant une nouvelle fois, l'énigme : 

Un mystère toujours il a été, sur cette terre une larme y est tombée. Il est le seul maître des eaux stagnantes, son nom unique lui donne l’air d’une légende.


Je ne savais toujours pas de quoi il s'agissait mais je commençais à me poser une question. Et si le maître n'était pas un lieu mais quelque chose... Il fallait que j'en parle à Linoa. Peut être encore une fausse piste, mais elle ne pourrait pas être plus dangereuse. Quoique... 


Je n'allais pas dormir, et je ne savais pas ce qu'on me voulait demain... Aïe...

__ ___ ___ ___ ___ ___ ___ 

Finalement, j'ai réussi à dormir. J'ai drôlement été aidé, mais je ne souhaitais pas me réveiller. J'étais bien et j'aurais apprécié continuer à profiter de la présence de Ruka, le bal et sa joie de vivre. Je regardais mon portable, quelques réponses mais surtout...

8H25 ! Ah je suis en retard ! 

Je fonçais sans trop me coiffer pour atteindre la salle où se réunissait le conseil de discipline. C'était un peu cramé que je venais de me réveiller mais au moins, j'étais à l'heure. Tout le monde m'attendait mais ça allait. 

"Euh, bonjour ?

J'étais beaucoup moins stressé car j'étais persuadé de savoir pourquoi j'étais convoqué. En effet, on me parlait de Ruka et d'Axel. 

"Vous étiez au courant que ces deux personnes venaient et qu'ils avaient agressés une élève ?

Forcément, il fallait mieux dire que non. Après tout, officiellement, je ne le savais pas. Si je leur dis que je l'ai sur dans mon rêve, ils vont me prendre pour un barjot. 

"Non, je ne savais pas.

Ensuite, ils me montraient une photo prise depuis les caméras de surveillance pour me demander si je connaissais les personnes dessus. Je voyais donc enfin le fameux Axel, effectivement, il y'avait des airs de Sephiroth, capillaire-ment, parlant mais il avait pas l'air méchant. Et puis, il y'avait Ruka. Ca me faisait bizarre, c'était la première fois que je la voyais en vrai. Mais c'était rassurant de voir qu'elle était exactement la même. C'était la dernière preuve pour me montrer que tout était réel et que je n'étais pas fou. 

Je suis certain que si je répondais que je ne les connaissais pas, l'affaire aurait été close et puis ça en serait resté là. Mais ça me gênait de leur dire que je ne connaissait pas Ruka. Devais-je leur dire. 

"Je la connais. C'est... c'est une amie !

Ils m'expliquaient la situation plus en détail et voulait savoir si j'avais un lien avec elle. 

"Je lui ai dit qu'elle serait la bienvenue ici. J'imagine que quand elle a su que j'étais pas là, elle n'a pas voulu s'éterniser et cherché à trouver un moyen de me joindre. Je suis désolé, si le jeune homme qui était avec lui a agressé une de nos élèves. C'est quoi son nom déjà ?

Peut être que j'allais enfin le savoir ? 

Quoi qu'il en soit, le conseil ne me voulait pas grand chose, en somme, j'étais relaxé. Puis, seul deux SeeD sont restés avec moi pour que je leur fasse le rapport de la veille. Ce que je fis, en évitant soigneusement de parler de Zébal et de ma mort. 

"Très bien. Maintenant que mademoiselle Heartilly possède un moyen de se protéger, on peut vous réintégrer au SeeD de manière officielle. Nous comprendrons néanmoins si vous ne souhaitiez plus faire partie de l'escorte de Linoa.

L'homme à côté faisait comprendre que lui n'aurait pas accepté car c'était bien trop risqué vis à vis de Squall et de la sorcellerie. 

"Bien sûr que si. C'est un honneur pour moi.
Dans ce cas, c'est parfait, bonne journée, Mr Swarley, nous vous laissons en sa compagnie. Faites bien attention à elle, c'est une mission importante.

____ 

Il est 10h50, pile l'heure de retrouver Linoa dans le hall ! J'avais eu le temps de retourner dans ma chambre pour me changer et manger un petit quelque chose. J'étais moins morose que la veille même si, étrangement, j'avais préféré ne pas rester trop longtemps seul dans ma chambre pour traînasser dans les couloirs. Je me disais que j'avais moins de risques à courir en étant en public. Après tout, c'était en grande partie vraie.

11 heures, Linoa était là, ponctuelle. On se saluait rapidement mais je ne saurais caché mon enthousiasme, en donnant mes explications à Ruka, j'avais cru comprendre la mécanique des énigmes et je souhaitais lui montrer. Je nous installais dans une salle briefing déserte. La salle était assez petite, peut être pour cela qu'elle n'était pas occupée souvent. Je plaçais l'orbe devant le projecteur, et l'allumai, la pièce restant dans l'obscurité pour faciliter la vision que je voulais faire. L'énigme s'affichait alors sur le tableau blanc. 

"On se trompait depuis le début. Il faut découper l'énigme en deux ! La première partie indique le monde et non, un endroit en relation avec la larme directement, et tu vois les reflets de l'eau, il ne faut pas oublier qu'il y'a un lien avec cet élément." 

J'enlevais l'orbe de devant le projecteur pour y afficher une carte de Dol. Et je lui montrais l'endroit auquel j'avais pensé, la légende, le seul maître. On ne parlait pas d'un lieu à proprement parlé après tout ? 

"Le seul soucis c'est pour y aller. Je ne suis pas certain qu'on va vouloir nous laisser un aéronef encore une fois... On a qu'à dire que tu souhaites retourner à Timber, on y va en train et à partir de là, on avise ? Qu'est-ce que tu en penses ? Je suis quasi sûr de moi. Bon, la dernière fois, c'était pareil mais j'étais un peu influencé. Au fait, t'as bien dormi ?

Oui, je ne lui avais pas vraiment laissé le temps d'en placer une jusque là, trop content d'avoir enfin réussi à percer son mystère ! Enfin, peut être... mais j'en étais persuadé. 

"Si, ça te va, je te proposes de pas languir ici, et de partir. Ah au fait, pour le conseil, ils ont rien dit, il s'agit juste d'une fille à l'infirmerie... Je t'expliquerais...

L'avantage de partir directement, ce serait aussi d'avoir une excuse pour ne pas à avoir à aller la voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Mar 28 Juil - 17:56

LinoaEnfin rentrés. Le voyage avait été des plus soporifiques ! Mais à chaque fois que j'ouvrais les yeux, c'était pour voir un Lyte déconfit. Pas moyen qu'il oublie cette histoire, uh ? C'était évident. Je n'aurai sans doute pas pu non plus. Mais heureusement pour moi, je n'avais pas vu ce qu'il avait vu. Ces images devaient rester ancrées dans la tête comme une mauvaise chanson.

Aussi, il semblait plutôt sur la réserve lorsqu'on était arrivés et avion été accueillis “en grande pompe”. Sa réaction me surpris un peu, concernant l'heure de son passage au conseil de discipline. De mon coté, j'allais surement pouvoir tirer quelques infos de Squall lorsqu'on serait plus tranquilles ? Enfin, j'avais donné rendez-vous à Lyte pour 10h et il préférait 11heures ! « Tu n'aura pas à me le dire deux fois ! Onze heure sonnantes. »

Squall était vraiment désespéré par cette histoire... moi à voir sa tête, j'avais presque envie de rire. Et puis, à savoir qui était responsable ou pourquoi ? Ça c'était impossible. Bien qu'il y avait quelque pistes. Je lui parlais tout de même de cette lance qu'avait récupéré Lyte. Il n'y avait pas de quoi s'inquiéter cependant. Et puis... il y avait tout de même quelques petits détails à raconter sur cette affaire de runes d'Ultimecia. Cette dernière n'était pas décidée à nous laisser tranquilles on dirait. Je lui montrais le dispositif que m'avait confié Geyser. Il n'avait rien dit, mais le connaissant, rien qu'avec son expression je savais qu'il doutait fort de l'efficacité totale de cette machine.

Mais s'il m'avait envoyé Lyte, c'est qu'il savait que ce garçon était assez fort pour le “remplacer” à mes côtés, non ? C'était comme ça, il savait qu'il serait impossible pour moi de rester en place bien longtemps. Et je commençais petit à petit à trouver une nouvelle voie. Même si Ultimecia nous mettait des battons dans les roues et nous en mettrait encore surement dans le futur. J'avais beaucoup ri finalement, Squall était juste Squall. Et si Lyte et moi avion passé des heures à nous charrier pendant notre voyage, c'était rien à côté de ce que je lui faisais endurer à lui ! Et comme le devoir est toujours le devoir, on avait du aller vérifier quelques petites choses concernant le bon fonctionnement de l'université. Dont un petit passage nocturne par la serre de combat.

Nous n'avions pas dormi tôt, mais si monsieur le directeur avait toujours à se lever tôt pour adosser ses responsabilités, moi, je dormais, je dormais, je dormais... pour finalement me réveiller par des petits reniflements à côté de mon visage. Puis une truffe humide sur ma peau. « Nooon... laisse moi dormir. Encore un peu... arrête Angel... Angel ?! » Je me réveillais pour de bon et attrapais ma chienne pour lui frotter énergiquement la tête !

« Alors ma jolie ! Comment va ta patte ? » Squall me l'avait donc amenée entre deux tâches.. ? Il devait surement être plus que l'heure et je ne m'étais pas réveillée, hein ? Je regardais bien sa patte, elle était bandée et on lui avait mis une atèle... « C'est pas pour maintenant la course, hein ? Voyons... il est quelle heure.. ? » Quoi ? 10H45... tu parles d'un timing ! Je me préparais en vitesse et demandais comment s'était passée cette histoire avec Lyte. Rien de bien méchant on dirait. Parfait. Il va encore trouver quelque chose à dire si je me dépêche pas !

Il faudrait encore quelques temps à Angel pour récupérer. Que deux jours s'étaient passés depuis qu'elle avait été blessée après tout. D'ailleurs... je me demandais bien si ce vétérinaire avait besoin de sa carte ? Elle était toujours avec nous. Je haussais les épaules je ne devais pas perdre de temps, je filais prenant un petit sac de papier contenant deux croissants aux amandes que m'avait apporté Angel. « C'est surement pas toi qui a acheté ça, hein? Ok, ok! Je garderais le secret! »

Enfin, je prenais l’ascenseur pour arriver directement dans le hall. Lyte arrivait aussi, j'étais juste à l'heure. Il me demandait de l'accompagner dans une salle de réunion, il semblait avoir fait une découverte très intéressante. Je m'installais donc pour voir ce qu'il allait faire en mangeant un croissant, je lui proposais l'autre... mais en cas de refus, il serait le suivant sur la liste (le croissant bien sur) !

Lyte affichait l’énigme au tableau. Je l'écoutais attentivement. « Mais bien sur ! » C'était comme une illumination, maintenant que Lyte avait mis le doigt dessus (au sens strict comme au figuré) ! Il avait aussi raison sur un point... plus d'aéronefs pour nous cette fois ! Bon peut-être qu'on aurait pu négocier, mais prendre le train me convenait.

« C'est décidé, non ? Je me charge de dire à Squall qu'on va vérifier quelque chose du côté de Timber, je prends mes affaires et on part pour la ville. » Parce qu'il fallait être sérieux... je ne pouvais pas partir la bas comme une voleuse, rester évasive, ok... mais après tout ce qui venait de se passer, on devait au moins essayer de se montrer prudents... de toutes façon c'était parti. Mais au moins, on pouvait prendre une navette entre l'université et Balamb. Après on prendrait le train jusque Timber.
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une visite inattentue   Jeu 30 Juil - 15:05

~ Like a Star @ heaven ~

Lyte obtient 50Gils et Linoa 100Gils. Les HP et MP  de Lyte sont restaurés à titre gracieux et Linoa paye son repas 50Gils, ses HP et MP sont également restaurés.

~ Like a Star @ heaven ~

mini flèche Linoa et Lyte passent rapidement par Balamb et prennent un train pour Timber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une visite inattentue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Vidéo] Visite guidée de AKIHABARA.
» visite de la cathédrale
» Visite virtuelle du "USS Pampanito"
» Visite sur le pont-levis
» Visite du général De Gaulle à Bruxelles (libération)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent de Balamb :: BGU-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives