Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Arrivée discrète...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Arrivée discrète...   Mar 25 Mar - 20:55

Ulquiorra vient de Route de Mi'hen

_____________________________________________________________

Cette ville... Elle ne plait guère à l'homme revenu de l'Au-delà, tout est beaucoup trop bruyant et joyeux, on se croirait à Bevelle il y a 1000 ans... Du moins, avant la guerre des machines et l'arrivée de Sin sur Spira. Tant de joie, il reste indifférent à tout ça mais c'est clairement le genre de choses qui aurait pu lui faire commencer un carnage quand il avait toute sa force. Actuellement, ça ne lui ferait qu'être cerné par les ennuis et il a besoin d'obtenir un maximum d'informations avant d'être connu comme un criminel, bien qu'il sait déjà qu'il ne sera pas bien accueilli s'il retourne à Guadosalam si on découvre qu'il est à l'origine du massacre qui s'y est produit. Bref, le guerrier démoniaque cache intelligemment son katana le long de sa jambe, sous ses habits large mais laisse la poigne accessible à tout moment pour dégainer en cas de danger ou si nécessaire. Que faire en premier dans cette ville? S'intéresser aux commerces pour savoir s'il y a de quoi faire ou récolter un maximum d'informations pour éviter qu'on ne découvre que c'est un revenant? En effet, son ignorance sur les conditions actuelles pourraient le trahir et l'afficher comme un revenant ou un étranger, donc potentiellement dangereux.

L'obtention d'informations est primordial, et les coins d'alcooliques gracieusement appelés "tavernes" sont la meilleur source d'information possible, et ce depuis la nuit des temps surement. Après avoir descendu la longue série d'escaliers depuis la route de Mi'hen, espacé par une plateforme où des gens se détendent et regarde la ville comme si c'était un joyau, l'homme à la peau blanche arrive finalement sur ce qui semble être la place de Luca. Une grande fontaine se trouve au milieu, un vendeur de ballon entouré d'enfants, des gens qui discutent et qui rit... Quelle ville pitoyable. L'apparence d'Ulquiorra au milieu d'un tel endroit ne passera pas inaperçu, c'est pourquoi il entreprend rapidement de trouver une veste à capuche, histoire de masquer son visage au moins un peu. Cela ne lui ait pas vraiment difficile, des gens ont chaud, ils laissent leur vêtement sur un banc, un tour de main et c'est réglé. Et si jamais la personne le remarque, avoir la gorge tranchée devrait lui faire comprendre que cette veste n'est plus sienne en tout cas... Par "chance" (on ne saurait dire pour qui), Ulquiorra ne se fit pas attrapé et il enfila la veste rapidement, elle n'était pas vraiment assorti à son pantalon large blanc mais bon, ça devrait suffire pour le moment.

Il se glisse assez rapidement dans la taverne de Luca, en face de la grande fontaine de la place et qui semble assez animé, un match de blitzball semble concentrer tous les regards vers un seul écran. Une aubaine pour le guerrier démon qui n'a aucun mal à se faufiler vers un coin sombre de la salle pour d'abord surveiller d'un oeil certain ce qui va se passer et s'il est capable de trouver quelqu'un apte à parler sans trop de châtiments corporels, voir sous aucune torture, simplement par l'alcool. Cependant, la tâche va sans doute se montrer bien plus ardu que prévu, il y a tant de personnes dans ce bar qu'aucune ne semble plus disposée qu'une autre à raconter tout ce qu'Ulquiorra veut savoir. Comment faire?...
Revenir en haut Aller en bas
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Mer 26 Mar - 14:32

PNJ
Spira. Ce monde était à la fois incroyable, mais étrange de part ses croyances et son histoire. Il était bien différent de Dol, rien que par son système et la religion qui était maître de la moitié de la civilisation. Pour Yukito, cette histoire — vieille à présent, ou du moins dans l’abime du néant— des chimères et des priants était assez inimaginable. Pourtant, il ne pouvait s’empêcher de penser à cette force. À ses créatures qui ressemblaient étrangement aux G-FORCE de son monde. Avec un tel pouvoir, il aurait pu au moins accéder aux rangs de sorcière tout en étant un homme. Avec la complicité des créatures de Spira, il aurait pu accéder à bien plus de choses que par son simple statut d’homme sur son monde d’origine. Depuis longtemps déjà, il rêvait d’obtenir la puissance de Hyne. Qu’il était injuste de voir des êtres aussi horripilants que les femmes accéder à un rang presque divin, car oui pour Yukito ce don n’était pas une malédiction, mais un cadeau béni du ciel. Il se rappelait encore de la fois où il avait rencontré Edea pour la première fois à Deling city. Il n’était pas tombé sous son charme loin de là, il était juste tombé éperdument amoureux de sa force de persuasion. Sa magie. Elle était apte à contrôler les humains comme de vulgaire marionnette. Devenant même le juge qui trancherait pour laisser la vie ou non aux vulgaires pantins qui l’entouraient. Ainsi le président Vinzer avait fait les frais de cette sanction qui le tua ce jour-là. Une mort qui aurait dû en choquer plus d’un, mais personne n’avait réagis face à un tel acte. La réaction de notre jeune homme ce jour-là ? Un sourire. Un sourire narquois qui lui avait donné un objectif à atteindre. Celui de posséder le pouvoir de Hyne et d’étendre sa toute nouvelle force sur le monde qui l’a vu naître. Il détrônerait cette femme et ses acolytes. Il n’hésiterait pas à aspirer toute forme de magie qui habitait encore ses êtres. Il serait alors, le premier homme à acquérir ce don et pourrait même accéder à ce rang de divinité qu’il recherchait tant. Même Hyne tremblerait devant sa supériorité, mais à cause de la fusion des mondes. Son rêve commença à s’écrouler. Cette puissance qu’il admirait jadis était en train de s’éteindre. Les sorcières avaient disparues, faisant aussi disparaître les G-FORCE qui étaient une des sources la plus utilisable de part les habitants. Enragé, Yukito voyait ses idéaux partir en éclat et pourtant… Un jour où la télévision était un service dans la petite bourgade de Winhill, un éclat d’espoir vint lui donner le courage de croire encore à son but. Les cristaux. Les chimères étaient de retour, protégeant des antres qui seraient apte à libérer une puissance phénoménale sous forme de pierre d’une valeur inestimable. Un homme avait déjà trouvé une de ses forces. Il s’appelait Sephiroth. Calamités d’un de ces mondes qui étaient à présent franchissable de part les océans. En apprenant la nouvelle, le jeune bleuté ne tarda pas à reprendre sa route, à la recherche de cette fameuse source de pouvoir. Il devait donc s’informer, trouver des indices sur ces pierres et suivre des chemins bien différents de ce qu’il aurait pensé. Dol était source de rumeur. Ifrit aurait fait son apparition dans une grotte non loin de la BGU, mais à présent, il était introuvable. Le cristal de la terre se tenait en dessous de la prison du désert. Une prison qui était maintenant protégée pour la GGU. C’est là, toutes les informations que Yukito avait réussie à dégoter, mais vu que Dol était trop abasourdis par des rumeurs en tout genre, il préféra voguer sur un autre continent, dans l’espoir de trouver d’autre chimère et cristaux qui ne seraient pas surveillés par les médias ou par des forces spéciales. Ainsi, il avait choisis le monde de Spira qui était lui aussi bien animé. Plusieurs informations avaient filtrées dans ses oreilles. La destruction d’un temple à Besaid. Un match de Blitzball assez incroyable, et un nouveau dirigeant du nom d’Asran. Tout cela, n’était que des sources inutiles et complètement aberrantes. Visiblement. Il devait creuser profondément pour atteindre une source potable. La seule chose qu’il savait réellement, c’était que les chimères se trouvaient dans des lieux en rapport avec leur élément. Ce qui ouvrait le champ à bien trop d’endroit sur n’importe quel continent. À force de parcourir Spira, l’ex soldat ne tarda pas à atteindre Luca. Une ville bien fleurissante ou la population était pire qu’une fourmilière. Le bruit était trop intense, tellement qu’il était impossible d’y réfléchir calmement et la taverne où il avait établi un lieu de repos était bien trop agité pour qu’il puisse réfléchir à tête reposée. Tout cela à cause d’un stupide match de Blitzball, ce sport était bien trop étrange pour en être apprécié par un étranger. Ça ne servait pas à se battre, à part si on voulait jouer au ballon avec les monstres, mais même un abruti pouvait deviner que les créatures n’étaient pas du genre à rapporter la balle.

À sa table, Yukito était seul. Regardant intensément la carte du monde de spira. Il analysait chaque endroit qui pouvait être l’antre d’une chimère ou d’un cristal. Ainsi il avait entourée la plaine foudroyée, et le mont gagazet et pour le reste advienne que pourra. L’ex-soldat ne connaissait pas assez le monde de Spira pour cocher d’autre endroit susceptible de l’intéresser. Le journal qui circulait sur ce monde n’était pas franchement intéressant. Les articles étaient creux, pas comme Dol ou les informations ne cessaient de circuler de toute part. Avait-il bien fait de partir de son monde ? Une question que le jeune homme n’arrêtait pas de se poser, néanmoins il devait se montrer tenace. Esthar ne s’était pas construit en un jour et s’il ne persévérait pas, jamais il n’atteindrait son objectif. Il avait encore une chance d’atteindre son rêve et la gloire qu’il tenait tant à avoir, alors maintenant autant aller jusqu’au bout de son ambition. Soupirant longuement tout en réajustant l’épée à sa taille, le bleuté ne tarda pas à lever son regard sur la salle. Il y avait des ivrognes, des sportifs qui braillaient après la télévision et des gens tout à fait banals. Sauf un. Son teint blanc et sa tenue vestimentaire laissait à penser qu’il n’était pas une personne particulièrement sociale. À moins qu’il se cache des représailles qui planaient sur lui ? C’est sûr qu’un mec qui portait une capuche dans un endroit clos avait quelques choses à se reprocher, mais au fond, Yukito s’en foutait éperdument. Il devait à présent continuer sa route. Commençant à se lever de son siège, près à s’approcher du comptoir pour payer sa consommation, un ivrogne commença à s’approcher de l’ex-soldat. S’appuyant fortement sur lui pour ne pas tomber. En sentant le corps de cet inconnu puant contre lui, Yukito ne perdit pas de temps à réagir, repoussant violement cet être qui osait le toucher. Sur le sol, l’homme commença à geindre et à menacer le « petit troufion » qui avait osé le jeter au sol comme une vieille serpillère, mais soudain, sa voix s’était tut. L’origine de ce changement ? La pointe de l’épée du jeune homme qui était prête à s’enfoncer dans sa gorge s’il ne se taisait pas.

« Excuse-toi ! » Ses paroles étaient froides et presque lugubre. Le regard du jeune homme n’était pas vraiment chaleureux, il était même inquiétant et sombre. Comme s’il était prêt à tuer cet être de ses mains si jamais il ne s’exécutait pas. Tremblant de peur, le vieillard recula doucement avant de râler tout en se pliant à la volonté du mioche.
« Pouah ! Ça va ! Je…Je m’excuse gamin. »

Arquant brièvement un sourcil, l’ex-soldat ne tarda pas à ranger son arme, ne portant aucune intention aux regards qui le fixaient à présent. S’approchant à nouveau du comptoir, le bleuté ne tarda pas à donner les gils nécessaires pour sa consommation et alors qu’il tournait le pas en prenant la direction de la sortie un homme l’interpella.

« Dis-moi-toi ! T’es un étranger n’est-ce pas ? »

S’arrêtant soudainement tout un tournant d’un quart sa tête, Yukito se demandait bien ce que lui voulait cet homme. L’ambiance de la taverne avait repris de plus belle depuis l’intervention du bleuté et celui-ci se demandait bien ce qu’on pouvait lui vouloir à présent. En voyant l’homme se lever pour le rejoindre, l’ex soldat commença à montrer de la méfiance dans le regard, ce qui fit rire le vieillard qui ne tarda pas à indiquer du doigt la carte qui dépassait de sa ceinture.
« J’ai vu que tu avais coché des endroits précis sur la carte. Tu cherches quelques choses de concrets n’est-ce pas ? » Aucune réponse de la part du bleuté. Seul un regard sombre apparaissait comme seule parole. Affichant un sourire provocateur, l’homme se rapprocha un peu plus de Yukito l’entraînant même de force dans un coin ou personne ne pourrait les entendre. Du moins, c’est ce qu’il croyait.
« Tu sais…J’ai des informations qui pourraient t’intéresser. Je pense savoir ce que tu recherches. Si tu veux, on se trouve un coin tranquille dehors pour que je t’explique plus en détails. »
« Ce sujet concerne-t-il les chimères ? Si ce n’est pas le cas, sachez que je ne répondrais en rien à vos critères d’engagement si vous cherchez de la main d’œuvre. »
« On dirait que je t’ai sous-estimé mon gaillard…mais sache que je compte bien combiner les deux. Suis-moi et tu sauras. »

Pensait-il réellement que Yukito serait du genre aussi dupe ? Il était évident que cet homme cherchait un homme à tout faire. Voir même pour effectuer ses sales besognes à sa place, mais après tout, s’il l’entraînait dans un coin à l’abri des regards, il pouvait toujours le torturer avec son arme pour avoir les informations qu’ils désiraient. Affichant un sourire mauvais tout en acceptant sa proposition, le bleuté regarda une nouvelle fois la taverne avant de river ses yeux sur l’homme en blanc. Celui-ci avait dû sûrement entendre la discussion, mais il n’avait pas l’air de vouloir bouger. Au moins, il n’aurait sûrement rien n’a craindre d’un quelconque obstacle sur sa route. De toute façon, il empêcherait qui que ce soit de se mettre en travers de son objectif. Il comptait bien arriver à ses fins et il mettrait tout en œuvre pour y arriver. Quitte à faire couler le sang peu importe, il y aura toujours assez d’humain à manipuler et à mettre sous ses ordres.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Mer 26 Mar - 14:33

→ Ulquiorra passe au niveau 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Jeu 27 Mar - 18:36

HRP:
 

Une telle agitation... C'est un bon endroit pour se cacher et ne pas avoir d'ennuis apparemment mais le mal de tête à cause du bruit, lui il est vraiment insupportable! Faut-il que l'homme à la peau blanche se charge de couper plusieurs langues pour avoir enfin la paix et qu'il puisse se concentrer sur qui pourrait lui servir de nouvelle victime dans sa quête d'informations. Cette quête risque d'être dangereuse mais le véritable danger, c'est plutôt Ulquiorra lui même, qui oserait l'arrêter ou le regarder de travers si la personne sait que c'est lui qui est à l'origine du massacre Guadosalam (bien que les gens de Luca ne risquent pas de le savoir, les Guados ont toujours gardés ce genre de choses secrètes...) ou encore l'état dans lequel le monstre de la grotte a fini avant de se transformer en poussière de cristal. De tels exploits auront le bon réflex de couper la respiration et de glacer le sang de pas mal de personnes ici, mais la réaction après le choc risque d'engendrer un bon bordel qui ne va pas améliorer sa situation.

Cependant, alors que le guerrier démoniaque est perdu dans ses pensées, il remarque d'un coup d'oeil un peu d'agitation près du bar. Il couvre son visage un peu plus de la capuche et s'approche lentement vers l'endroit du conflit sans se faire remarquer. Un homme vient de dégainer son arme à la vitesse de l'éclair pour la pointer sous la gorge d'un homme ivre qui l'aurait bousculé... Assez intéressant comme réaction, Ulquiorra aurait fait de même ou il l'aurait déjà tué, dépend de l'humeur du jour. Le jeune homme qui tient l'arme, il n'a rien d'un simple garçon et ce n'est pas le physique ou la tenue qui fait penser ça au défunt revenu à la vie, mais son regard. Un regard qu'il connait bien, celui qu'il a parfois utilisé lui même pour tuer de peur des ennemis, les pétrifiant presque avec tant de vide dans ce regard, un côté sombre de l'âme que peu accepte comme étant leur côté naturel. L'affaire semble se régler aussi vite qu'elle n'a commencé mais pourtant, le garçon ne risque pas d'avoir la paix pour le moment, un autre homme vient l'interpeller.

Ulquiorra est toujours bien dans un petit coin, seul ses yeux verts perçants reste visible dans l'obscurité qui couvre son visage. Il ne fait aucun doute qu'il a trouvé ce qui risque de se salir les mains à sa place, il n'a plus qu'à patiemment attendre la suite des événements et rien ne l'empêchera de s'en mêler si jamais il veut en savoir plus, sa puissance fraichement acquise peut bien lui permettre cela. Lorsque le vieil homme indique du doigt la carte que possède le jeune étranger à sa taille et évoque les croix sur la carte, le guerrier démoniaque écarquille un peu les yeux, serait-il possible que cet homme possède une carte actuelle de Spira et peut-être qu'il serait à la recherche de ces fameux "cristaux"? Si c'est vraiment le cas, il n'y a pas à dire: Les dieux (ou plutôt les démons) viennent de donner une chance fabuleuse au guerrier démoniaque en le faisant venir jusqu'ici! Qui aurait dit à un seul instant que c'est dans un bar perdu de Luca pendant un match de blitzball que l'homme revenu de l'Au-delà va trouver ce qu'il cherche depuis le massacre de Guadosalam? C'est tout bonnement impensable! Ne les voyant pas bouger d'avantage et craignant qu'un but d'une des deux équipes entraînent un foin monstrueux au bout de ne pas entendre ce qu'il espère, le guerrier au trait noir sur le visage s'avance de trois pas tout au plus, tout en se collant à un mur pour éviter de montrer clairement son intérêt pour cette conversation.

Comme si la chance a quelque chose à demander au guerrier démoniaque, le vieillard emmène dans un coin le jeune homme pour discuter calmement, un peu plus près d'Ulquiorra! Sentant que ces mouvements ne sont peut-être pas que des coïncidences, il préfère nettement rester sur ses gardes car un complot ou n'importe quel autre événements non désirables est vite arrivé. Qui sait? Peut-être des prêtres/soldats de Bevelle ont été informés par les Guados de la situation et si on fait le rapprochement entre les morts dans la boutique et la sortie du défunt de l'Au-delà... C'est vrai que ça laisse peu de doute. Mais de nouvelles paroles vont venir piquer la curiosité d'Ulquiorra, surtout un mot de la part de l'étranger... "chimères". Alors comme ça, il sait quelque chose sur les chimères alors qu'il ne vient pas de ce monde? Pourtant l’énergie magique de ces créatures ne semblent plus être dans l'air, ni même le fait qu'une quelconque invocation soit encore possible. Sinon, comment le défunt aurait-pu se délivrer de la carapace qu'était Sin? Le manque d'informations est décidemment trop important pour le guerrier démoniaque, il a besoin de récupérer 1000 ans d'existence rien que pour Spira, si on parle de la fusion des mondes en plus, il n'en verra sans doute jamais le bout... Mais dans sa quête de puissance, toutes ces données inconnues peuvent surement jouer en sa faveur, il peut trouver des failles... Et la plus grande pourrait être Bevelle. Ces maudits gens qui se sont cru supérieurs, déjà il y a 1000 ans, ils seraient bien capable de garder secret des éléments de l'histoire, il faudra absolument creuser dans ce sens là...

Quoiqu'il en soit, actuellement, une opportunité d'en apprendre plus se présente et il ne faut pas la laisser passer. Pourtant, Ulquiorra va vite comprendre que le jeune homme l'a remarqué, est-ce une bonne ou une mauvaise chose? Ce sont ses actions qui vont le définir. Le vieillard risque de passer un sale quart d'heure apparemment, il suffit de voir l'attitude de l'étranger pour le comprendre. Après avoir mis sa pointe de lame sous la gorge d'un ivrogne qui l'a bousculé, qu'est ce qui va l'empêcher de s'en prendre à quelqu'un pour obtenir des informations? Nul doute non plus sur le fait qu'il pourra tuer quelques personnes si jamais quelqu'un s'en mêle. Que faire dans une telle situation surtout? Si du grabuge se fait et qu'on le remarque, la collecte d'informations pourra être interrompu par la moindre personne qui préviendra les gardes sur la place de la ville. S'il intervient, qui dit que l'autre garçon ne va pas engager un combat avec lui? Après tout, il n'a aucune raison de laisser Ulquiorra obtenir les mêmes informations que lui, surtout s'ils ont le même objectif. Cependant, par expérience, laisser le temps jouer contre lui n'est jamais la meilleure option, c'est pourquoi l'homme au visage pâle va se bouger de son mur, mettre sa main gauche à sa capuche pour l'abaisser un maximum, paume de la main droite sur le katana pour prouver qu'il est prêt à se battre mais qu'il ne le fera pas. Quelques pas en direction du jeune homme, sans même lui échanger un regard, et il ne fera que passer près de lui mais en lui soufflant quelques mots que même le vieillard n'entendra pas:

"Si tu tiens vraiment à obtenir des informations de cette manière, laisse moi écouter et je m'assure que personne ne te dérangera..."

Cette phrase est pleine de sens et ça sera à celui qui l'a entendu de définir la façon dont il va l’interpréter. Cependant, l'apparence d'Ulquiorra prouve clairement qu'il n'est pas du genre à proposer son aide et encore moins à travailler en équipe mais dans un intérêt commun, pour lui comme pour l'homme, n'est ce pas plus intéressant de s'entendre au moins ici, le temps d'obtenir ce qu'ils veulent? Avec le guerrier démoniaque qui lui assure une tranquillité sans faille, l'obtention d'informations pourra être plus calme et plus efficace. En effet, si le vieillard voit que personne ne va venir l'aider, pour peu qu'il tienne à sa vie, il va cracher le morceau sans que du sang ou des cris ne soient obligatoires. Après cette petite proposition, Ulquiorra se place dos à un mur, à environ cinq mètres des deux autres hommes, toujours ses mains dans la même position, la main gauche cache son oeil droit et ne laisse visible que son oeil gauche perçant l'obscurité de son vert perçant, un tel regard froid et vide d'émotions ne laisse pas n'importe qui indifférent...
Revenir en haut Aller en bas
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Lun 31 Mar - 14:42

Hrp:
 

PNJ
Dans une ruelle sombre — ou plutôt dans un couloir noirâtre à cause du manque de luminosité pour éviter les regards inquisiteurs —, le bleuté y marchait d’un pas lent en compagnie de son futur informateur, pour ne pas dire victime. Sa démarche était loin d’être rassurante au contraire. On aurait dit un prédateur avide de se jeter sur sa proie pour lui inspirer la peur et l’effroi. Ils étaient seuls. Loin du chahut et du grabuge de la taverne dans laquelle ils avaient brièvement discutés un peu plus tôt. Du moins, ils n’étaient pas vraiment seuls non. Il y avait cet homme en blanc qui était là, prenant ses distances comme pour n’être qu’une ombre aussi transparente que futile. Yukito se demandait encore pourquoi il avait accepté son petit marché pour ne pas dire, son mini pacte. Il n’avait pas l’air d’être un homme de confiance, et encore moins une personne à qui on pouvait s’y fier. Il avait plus l’air d’être le genre qui était capable de vous évincer lorsque ça le chante où lorsqu’il jugeait que votre vie n’avait plus aucune valeur à ses yeux. Un être maléfique qui n’hésiterait pas à dégainer son épée rien que pour le plaisir de voir le sang couler. Alors pourquoi avoir accepté que celui-ci l’accompagne dehors, dans un endroit clos ou aucun passant ne pourrait prêter main forte si un combat se tenait entre ses deux êtres ? Tout simplement parce que Yukito sentait qu’il avait ses propres objectifs à accomplir. Aussi peu bavard qu’il était, il avait doucement hoché la tête en guise de réponse, adressant en supplément un fin sourire narquois avant de prendre la sortie comme échappatoire, tout en s’assurant que cette main d’œuvre serait prête à le suivre pour avoir ce qu’il voulait. À l’origine, il n’aimait pas partager, mais au pire, si jamais cet homme démoniaque voulait l’arrêter, il goûtera de sa fine lame, experte et mortelle. Si d’apparence, Yukito ne donnait pas l’impression d’être d’une force spectaculaire, il se prouvait d’être un épéiste, voir un bretteur aux qualités exceptionnelles. Rapidité, dextérité, force, tels étaient ses principales atouts qui le rendait aussi dangereux que performant. Continuant de longer le long mur noirâtre de ce lieu sombre, l’informateur qui se tenait au côté de l’ex-soldat ne tarda pas à s’arrêter, adossant tranquillement son dos tout en croisant les bras. Un sourire provocateur se dessinait longuement sur ses lèvres. Une assurance très mal placée, il était bien trop confiant et jugeait qu’il serait maître de la situation. Hors, c’était mal connaître le jeunot qui se tenait en face de lui. Droit, la tête haute, l’expression neutre à tendance froide. Yukito regardait donc cet homme non sans cacher son irritation concernant son comportement. Il avait horreur qu’on le prenne de haut, mais surtout, qu’on le prenne pour un abruti de première catégorie et visiblement, c’était le cas.

« Tu recherches donc ses créatures aux pouvoirs spectaculaires hein ? Tu as frappé à la bonne porte ! Je sais où elles se trouvent exactement ! Vu que tu n’es pas de ce monde, je te serais d’une aide capitale, toutefois, ce ne sera pas gratuit ! Veux-tu entendre mon offre ? »

Apparemment, le trentenaire voulait parler des vieilles chimères, celles qui nécessitaient d’un priant pour survivre. Celles qui étaient la représentation du sacrifice d’un homme ou d’une femme pour amener des sortes d’élus à user de leur pouvoir et à faire régner la paix sur ce monde et non celles qui subsistaient en tant que gardiennes des cristaux qui trônaient à présent sur les différents mondes. En plus de sous-estimer notre jeune homme, l’adulte du bar devait penser que celui-ci était assez bête pour ne pas avoir entendus parler de la disparition des dits priants. Un jugement qui n’était sûrement pas des plus intelligents. Arquant légèrement un sourcil, Yukito ne préféra pas répondre pour le moment. Son visage était calme bien que son regard montre une sorte de menace. Menace que le vieux n’avait sûrement pas remarquée, vu qu’il avait l’air de vouloir continuer à déblatérer des inepties aussi aberrante que lui.

« Avant, ses créatures étaient dans les temples qui se trouvaient aux quatre coins de Spira. Attendant que les invokeurs viennent à eux pour offrir une aide supplémentaire pour combattre Sin. Maintenant, elles sont des lieux secrets que j’ai réussis à connaître. Je suis sûre qu’elles seront heureuses de rencontrer un élu tel que toi ! Je veux bien t’aider mon gars, je pourrais te dénoncer tous ses lieux ! Seulement, il faudra que tu mettes ton épée à mon service ! Obéis-moi ! Et tu pourras peut-être retrouver ce que tu recherches le plus ? Peut-être que tu pourrais impressionner des femmes qui c’est ? »

Tout en délirant sur ses paroles abjectes, le trentenaire ne se gêna pas pour s’approcher du bleuté, posant comme pour sceller un pacte sa main sur son épaule. Il avait l’air sûr de son coup. Pensant même que Yukito allait se jeter à ses pieds et accepter son offre comme si de rien n’était. Hors. La duperie n’était pas un art qui marchait sur ce jeune homme bien plus lucide qu’on ne pourrait le croire. Souriant doucement comme pour souligner d’une illusion que le contrat lui convenait, l’ex soldat ne tarda pas à attraper la main de son martyr. D’un geste, il retourna brutalement la main ce qui ne tarda pas à faire crier sa pauvre victime qui s’écroula à terre sous la douleur. D’un geste aussi vif que rapidement, la lame de fer d’une épée ne tarda pas à se mettre au niveau de la gorge de la victime. Exactement comme l’ivrogne du bar. Un air de terreur était facilement visible sur le trentenaire qui essayait d’étouffer son cri comme le pouvait. Yukito lui était étrangement calme, bien que son air hautain parle pour lui. Un échange de regard avait eu lieu pendant plus de quelques minutes avant que le bleuté ne décide d’ouvrir la bouche pour en laisser le son de sa voix s’en échapper.

« Ton air est aussi irrespirable que celui d’un piètre menteur. Tes anciennes chimères ne m’intéressent guère. Donne-moi des informations potables. Celle qui m’intéresse réellement ! »
« Je… Je ne vois pas de quoi vous parlez ! Vous parlez de chimère ! Celles qui ont fait naître nos priants non ? »
D’un air excédé, le jeune homme ne tarda pas à s’accroupir pour être face à son ainée, laissant sa lame pointer dangereusement sa gorge. Elle s’était doucement enfoncée, mais pas assez pour mettre fin à la vie de ce couard qui semblait maintenant désespérer. Il s’était attaqué au mauvais pion et il venait de s’en rendre compte et ce n’était sûrement pas cet homme en blanc qui allait l’aider visiblement.
« N’as-tu pas entendu parler des cristaux ? Vos médias ont bien du passer des images de la terre de Dol non ? Que sais-tu de ton propre monde ? Parle si tu ne veux pas que ta vie trépasse entre ma lame. »
« Il…Il y a pas eu d’information de ce genre chez nous. Juste que maître Asran est devenu notre nouveau maître moine et qu’il a promus une jeune femme comme… »
« Ce genre de choses ne m'est d'aucune utilité. Votre monde est-il aussi futile que ses habitants ? »
« Je ne sais rien de plus ! Je vous jure ! Il y a eu aucune information concernant une antre ou un quelconque cristal ! »

Soupirant devant cette annonce, Yukito n’avait pas tardé à grincer des dents. Cet homme lui avait fait perdre son temps. Un temps qu’il aurait pu mettre à bon escient si celui-là ne l’avait pas interpellé pour en faire son larbin. Son air était à maintenant froid et son épée continuait toujours de fixer la gorge, mais cette fois elle semblait s’enfoncer un peu plus. Une peur panique ne tarda pas à monter en flèche chez le trentenaire qui s’exclama une nouvelle fois, espérant sauver sa vie.

« Les forêts ! Il y a la forêt de Kilika et la forêt de Macalania ! Ce sont des endroits qui pourraient vous êtres utiles pour vos recherches ! Le lac de Macalania est dans un lieu froid et autrefois la chimère Shiva se trouvait en ses lieux ! Vous pouvez toujours essayer dans les vieux temples pour avoir des informations ! C’est tout ce que je peux vous dire…PITIÉ NE ME TUEZ PAS ! »

Ainsi donc, il y avait d’autres endroits susceptible d’aider le bleuté dans sa quête ? Intéressant, c’est vrai qu’il n’avait pas pensée aux forêts. Des lieux peuplés par ma flore ne pouvaient qu’être un lieu de repos pour des chimères de terre ou de vent. Le lac était un bon début pour trouver l’antre de Shiva, peut-être que même cette montagne qu’il avait cochée serait un bon atout. Au fond, il n’avait peut-être pas autant perdu son temps. Au moins, il avait eu des nouveaux lieux à exploiter. Affichant un sourire mauvais, Yukito éloigna enfin son épée de la gorge de sa victime avant de l’enfoncer brutalement dans la main qu’il avait cassée juste avant. Un nouveau cri de terreur et d'agonie ne tarda pas à s’échapper, mais il s’était rapidement fait étouffer par la main ganté de l’ex-soldat qui se rapprocha de lui, non sans se montrer légèrement imposant.

« Estime-toi chanceux ! J’aurais pu te priver du don de la parole. Va à présent ! Si tu parles, je ne garantis pas les représailles qui planeront sur toi et ton entourage. »

Simple, mais efficace, tellement que l’homme s’était tut pour acquiescer et s’enfuir sans demander son reste. Du sang trônait sur la route pavée, mais aussi sur la lame de notre ex soldat. Sans se préoccuper de cela, le jeune homme ne tarda pas à la ranger dans son fourreau, préférant maintenant donner toute son attention à cet homme en blanc qui se tenait toujours là dans l’ombre. Devant cet invité, Yukito ne cacha pas son air glacial et même s’il se méfiait de cet étranger il préféra se rapprocher de lui, gardant quand même une certaine distance pour plus de sécurité. Sa main se tenait prêt pour dégainer au moindre faux pas de cet être ténébreux. Il n’avait pas le droit à l’erreur, mais contre toute attente, il préférait miser sur sa sécurité que sur un combat à mort contre cet homme. Non pas par peur, mais par survie.

« Que recherches-tu en ma présence ? Quel est ton but ? Parle, où passe ton chemin, mais ne te mets pas en travers de ma route. »

Il était difficile pour Yukito de connaître l’origine de cet homme et encore moins de connaître ses intentions. Après tout, peut-être que son but était semblable au siens. Auquel cas, il pourrait peut-être se faire un allié pour commencer ses recherches et si jamais celui-ci tenait à le trahir, sa lame sera là pour cueillir sa vie. Est-ce qu’une alliance était possible ? Ça c’était à l’étranger d’en décider, encore fallait-il qu’il trouve les mots pour convaincre le bleuté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Ven 4 Avr - 12:58

HRP:
 

Ce jeune homme devient de plus en plus intéressant pour Ulquiorra, sa façon d'agir, son comportement, tout indique qu'il est loin d'être un humain abruti comme les autres, à se remplir de gentillesse pour autrui et d'aider son prochain. Seul ses intérêts comptent vraiment et c'est sans doute la meilleure option qu'il puisse espérer avoir. Par contre, l'homme qu'il a pris avec lui est vraiment un imbécile, il croit une seule seconde qu'il va pouvoir avoir sous ses ordres le garçon avec lequel il parle, pensant aussi contrôler la situation sans soucis. Il va très vite déchanté et aucune aide ne lui sera apporté par qui que ce soit, Ulquiorra va s'en assurer et celui qui désire venir l'aider risque de se retrouver avec les membres détachés du corps. Mais lorsque le trentenaire se mit à parler des chimères pour parler de celles que le guerrier démoniaque connait, celles qui n'existent plus depuis que Sin est mort, vaincu par une Invokeur du nom de "Yuna", il eut presque un léger rire nerveux. Ce genre d'informations erronés va lui coûter cher s'il ne se tient pas un peu plus informé de ce que veux réellement son client. Le pire, c'est qu'il ose lui dire que ces informations ne seront pas gratuites alors il va lui donc lui demander une contre partie... cet homme est fou.

Le jeune homme semble montrer un air légèrement agacé, il ne fait aucun doute qu'il sait déjà que ce que raconte son interlocuteur n'a aucun intérêt pour lui et qu'il perd cruellement son temps à écouter des bobards. Cependant, il peut aussi avoir une part de vérité dans ses propos alors c'est peut-être dans ce but qu'il le laisse parler encore et encore... avec son comportement insupportable. Et soudainement, une nouvelle bêtise plus grosse que cet homme sort de nouveau de sa bouche, il va "aider" le jeune homme à rencontrer les chimères qui seront heureuses de rencontrer un élu comme lui. Si Ulquiorra n'avait pas une furieuse envie de le tuer pour avoir blasphémer le sacre que sont les chimères, et ceci depuis des milliers d'années, il aurait pu exploser de rire devant un tel mensonge. Sans parler de la façon dont il va évoquer les femmes comme si elles étaient une récompense suffisamment intéressante pour le bleuté qui semble arriver à la limite de ses nerfs. Il va cependant lui tendre une main, comme pour signer le contrat avec une franche poignée de main mais son regard prouve clairement que ce n'est pas son intention avec ce geste. Et un instant après, l'homme se retrouve avec la main retourné, à moitié en train de crier de douleur au sol jusqu'à ce qu'il sente lentement une fine lame s'installer au coin de sa gorge, collée à cette dernière. Un regard s'échange entre les deux personnages dans un calme qui se fait à moitié coupé par les souffles importants du trentenaire blessé au sol, tout ça sous le regard d'Ulquiorra qui ne surveille la scène que du coin de l'oeil, trouvant que ça manque cruellement de persuasion.

Le bleuté finit par parler à son tour pour expliquer clairement ce qu'il attend de la part de son interlocuteur, des vraies informations, pas un ramassis de mensonges dont seul un abruti serait satisfait. Et malheureusement, autant pour le jeune homme que pour le trentenaire, ce dernier ne possède aucune information sur les chimères qu'il peut rechercher, même s'il tient à sa vie et souhaite survivre. Le manque d'information pousse l'étranger à se baisser vers sa proie pour lui enfoncer un peu plus sa pointe de lame dans sa gorge, pas suffisant pour le tuer mais assez pour qu'il sente son sang doucement coulé. L'homme un peu âgé est affolé et tente de regarder le guerrier démoniaque vêtu de blanc, mais autant prêter allégeance au diable pour avoir une aide car il n'est pas prêt de bouger. Ce qui l'intéresse pour sa part, c'est ce que dit actuellement celui qui fait la torture, le mot "cristaux" éveille aussitôt sa curiosité et ça ne fait aucun doute que la source d'informations vient de lui, pas de l'abruti blessé. Mais ce dernier va toutefois laisser une petite information intéressante aux oreilles d'Ulquiorra: un nouveau maître moine a été élu, c'est donc que Bevelle dirige encore Spira à l'heure actuelle, comme elle prétendait le faire il y a déjà mille ans de cela. Faire un tour par là-bas quand il aura récupéré la plupart de ses pouvoirs ne sera pas une option mais une obligation, lui qui n'a jamais su apprécier ses maudits religieux pour leurs mensonges incessants et leur volonté de diriger le peuple en se plaçant au dessus d'eux.

La situation atteint le point le plus critique pour le trentenaire jusqu'à ce que celui-ci se mette presque à crier pour parler des forêts... Les forêts de Spira qui sont souvent synonyme de magie ou d'endroits assez spécial, comme celle de Kilika qui possède un temple ou encore la froide forêt de Macalania pour sa chimère Shiva. Mais il fallait vraiment être un étranger de Spira pour ne pas connaître des lieux de ce genre et si l'homme apeuré en parle de cette façon, c'est que Sin ne les a pas réduit en cendres malgré tant d'années à être le fléau qui parcourait le monde. Pendant qu'il réfléchit à tout ça, l'autre homme semble être en train de se faire tuer par le bleuté, c'est la bonne décision à prendre car on ne laisse jamais partir ce genre d'hommes. S'il a osé faire le fier ainsi, c'est qu'il doit sans doute posséder quelques alliés qui trainent dans le coin et n'attendent qu'une chose: qu'il les rejoigne pour les avertir de ce qui s'est passé. Mais à la grande surprise de l'homme au visage blanc, le bleuté a fait l'erreur de laisser relâcher l'homme qui détala aussi vite que possible, et un signe près de sa main laisse présager qu'il fait parti d'un clan ou une connerie du genre, tant pis s'il revient à la charge... Ce n'est pas le problème d'Ulquiorra de toute façon. Pour éviter tout problème non désirable, le guerrier démoniaque est toujours resté dans l'ombre et s'y trouve encore lorsque le jeune étranger s'approche de lui pour lui parler, peu après avoir rangé son arme mais se tient toujours prêt à dégainer au cas où. Prudent le gamin mais quand on se trouve face à un être comme le défunt revenu à la vie, c'est tout à fait compréhensible, il n'inspire pas du tout confiance. La manière dont il va s'exprimer va cependant prouver qu'il ne se doute vraiment pas de qui il a en face de lui, et surtout de ce qu'il est capable de faire. Après tout, c'est le jeune homme qui a sortit deux fois sa lame, pas Ulquiorra, mais ce dernier va lui répondre pour mettre immédiatement les choses au clair:

"Notre but peut être le même, bien que les raisons seront sans aucun doute différentes. Cependant, tu ferais bien de t'habituer à notre monde et assez rapidement car tu risque de déchanter. Pour commencer, ne te laisse pas berner par des informations que n'importe qui ici peut te donner, une personne qui connait un peu les chimères ici aurait pu te parler des forêts, tu t'es bien fait roulé. Ensuite..."

Une voix se fait soudain entendre, le trentenaire semble de retour à l'entrée de la ruelle sombre avec deux hommes de mains à lui, des types plutôt baraqués avec une massue pour le premier et une épée accompagné d'un bouclier pour le second. Ulquiorra peut les voir du coup de l'oeil alors qu'il se tient dans les ténèbres, sans doute ne l'ont-ils pas vu pour l'instant et c'est clairement à ton avantage. Aussi, le bleuté va se retrouver dos au mur avec deux crapules de ce genre, sa situation n'est pas la plus désirable à ce moment là. Mais, malgré qu'il soit une vraie vipère, le guerrier démoniaque aime tenir ses engagements et même si la discussion avec l'homme blessé est déjà terminée, il va sans hésitation se mêler au combat quand l'occasion sera parfaite pour cela. Il lance un regard légèrement perçant au jeune homme pour lui donner encore un petit conseil:

"On ne laisse jamais partir une crapule de ce genre, je ne sais pas de quel monde tu viens mais si tu veux arriver à tes fins ici, tu ferais bien de n'avoir confiance qu'en toi même. Si tu recules suffisamment pour qu'ils viennent jusqu'à moi, j'en tuerais un et tu n'auras qu'à t'amuser avec l'autre. Je ne fais pas ça par amitié mais parce que tu sembles avoir des informations qui m'intéresse, ne te méprend pas..."

Ulquiorra s'était légèrement improvisé mentor pour cette fois, il est très rare de le voir parler ainsi mais cet homme qui vient de tâcher sa lame avec du sang, il peut cacher son potentiel et s'il devient un allié temporaire, il est possible que les deux hommes soient capable de toucher plus facilement à leur objectif commun: les cristaux. A présent, il ne reste plus qu'à voir s'il va se diriger du bon côté ou non, ce n'est pas tous les jours que le tueur de Guadosalam propose son "aide" à un jeune qui est sur la voie pour devenir comme lui...
Revenir en haut Aller en bas
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Ven 4 Avr - 20:19

Hrp:
 

PNJ
Notre but hein ? Visiblement, Yukito n’était pas le seul à courir après les cristaux. Au fond, ce n’était pas étonnant, mais qui aurait cru qu’il serait tombé sur un homme aussi ténébreux que lui ? De par sa carrure ce démon blanc n’était pas à sous-estimer. Au fond, le bleuté ne savait pas de quoi il était capable, mais son fort intérieur lui annonçait hautement de se tenir à carreau. Il n’avait pas peur de lui, disons juste qu’il n’était pas assez fou pour provoquer sa propre mort. Du moins pas maintenant. Il fallait au moins qu’il arrive à posséder un cristal avant cela. Arquant doucement un sourcil tout en écoutant les paroles de son interlocuteur, le jeune homme aurait pu être froissé par la confiance des propos de son « futur allié », mais au fond, il s’en moquait bien. Il avait bien une excuse. Il n’était pas originaire des entrailles de ce monde. Il venait d’un pays, bien plus lointain. Un pays où les chimères n’étaient qu’une invention des hommes et non des hommes en eux-mêmes. Il aurait pu l’expliquer, faire taire cet insolent, mais des voix étrangères à celle du démon blanc, ne tarda pas à se faire entendre, mais sur les trois voix, une seule fut parfaitement identifiable.

« Occupez-vous de ce sale rat ! Torturez-le ! Massacrez-le ! Donnez-moi sa tête à ce fumier ! »

Le regard froid et bleuté de l’ex soldat ne tarda pas à se poser sur les trois individus. Déjà de retour ? Quel dommage ! Ce vieux incompétent aurait au moins pu lui faire de la pub, au lieu de vouloir s’occuper de son âme dans les quelques minutes de libération qu’il lui avait offert. Ce n’était pas si compliquer d’user du bouche à oreille tout de même. Soit, qu’il en soi ainsi, puisque ce trentenaire était assez fou pour s’en prendre à Yukito, alors il n’hésiterait pas à se transformer en faucheur pour lui ôter la vie et non l’usage d’un membre. Main toujours près de son épée, attendant un geste de la part de ses ravisseurs, l’homme vêtue de blanc ne tarda pas à s’exprimer une nouvelle fois, étendant son avis sur la situation, tout en proposant ce qui aurait été perçus comme une aide notoire. En écoutant attentivement ses paroles, l’ex soldat avait une envie subite de rire aux éclats, ce n’était pas explicitement dit, mais il n’était pas difficile de comprendre où voulait en venir ce démon. Lui ? Inconscient ? C’était bien loin d’être le cas, même si son comportement laissait présager un mauvais jugement sur sa personne, il était loin d’être stupide. Souriant légèrement tout en retirant son épée déjà souillée de son fourreau, Yukito ne tarda pas à s’avancer légèrement regardant ses futures victimes, sans même jeter ne serait-ce qu’un seul coup d’œil à son « futur pacte ».

« Il y a deux moyens de faire nourrir la peur. Par le chaos, en répandant le sang avec des armes aiguisées et des pouvoirs incommensurables. Et il y a par la persuasion, pour cela, il suffit de faire régner la crainte par des gestes et des paroles en s’assurant que notre personne soit citée sur les lèvres de tous. Je préfère que les gens tremblent devant mon nom et mon image. Ainsi, personne n’osera se mettre sur ma voie. Si des fous veulent se tenter ? Qu’ils le fassent ! Ma lame resta à jamais assoiffée du sang des audacieux. »

C’était aussi simple que cela. Le plus étonnant devait rester cette expression neutre que le jeune homme ne cessait de garder en toute circonstance. Il avait ses raisons d’agir ainsi. Il avait ses propres convictions et même si ça ne plaisait pas, il préférait agir avec réflexion qu’agir comme une brute épaisse en manque de cervelle. Sa lame n’était là que pour apeurer les âmes sensibles, mais s’il devait l’utiliser il le ferait sans remords et sans regret. Ce n’était pas la première fois qu’il tuerait et ça ne serait sûrement pas la dernière. Ses trois hommes allaient rejoindre les tréfonds de l’enfer avant même que leurs prières ne seraient exaucées. Regardant un à un les deux barbares qui s’approchaient de lui, Yukito ne tarda pas à placer son autre main ganté devant lui, invoquant une aura noirâtre et bleutée qui ne tarda pas à recouvrir sa main. Il avait peut-être perdu en force à cause de la disparition de sa G-FORCE, mais il n’en restait pas moins un adversaire de taille.

« Si tu n’es pas à même de me montrer tes performances, tu peux abandonner les informations que je possède. Montre-toi à la hauteur et je pourrais éventuellement devenir un allié de choix. La balle est dans ton camp !»

Attendre que la proie vienne sur un plateau d’argent grâce à un laquais ? Ce n’était pas vraiment une technique honorable pour un homme qui inspirait les ténèbres. Ce n’était pas lui qui disait plus tôt qu’il ne fallait avoir confiance qu’en soi ? Des mots bien choisis, mais peut-être un peu trop maladroit. En sous-estimant ses « futures » partenaires, il était rare qu’on puisse avoir une assurance de sa fidélité. Alors que Yukito se concentrait sur une incantation, le trentenaire — qui en avait assez que celui-ci ne se bouge pas — se mit à brailler des ordres chargés de haine et de colère.

« Raj ! Bute moi ce putain de gamin insolent ! Pulvérise-le ! Quant à toi Howard occupe toi de l’autre ! Je vais lui apprendre à ne pas s’occuper des affaires d’autrui ! »

Visiblement, le trentenaire n’avait guère apprécié que le démon en blanc ne l’aide pas contre le bleuté. Il est vrai qu’il s’agissait là « d’une non assistance à la personne en danger », mais il ne fallait pas non plus être débile pour remarquer que ce n’était pas dans les cordes de cet homme de porter assistance à un mauvais manipulateur. Alors que l’homme armé d’une massue du nom de Raj fonça sur Yukito celui-ci ouvrit brutalement les yeux. La paume de sa main ne tarda pas à se diriger vers son assaillant et alors que l’homme pris de l’élan pour attaquer le bleuté, un pieux de glace se forma juste devant l’ex-soldat s’élançant à vive allure vers le torse de sa victime. Les yeux écarquillés, les mains relâchant son arme, la première brute goûtait déjà à l’aperçue des capacités du jeune homme. Malheureusement pour lui, il ne s’arrêta pas là. S’élançant droit sur sa pauvre proie, le pied de Yukito ne tarda pas à appuyer sur le pieu glacé, obligeant celui-ci à s’enfoncer encore plus dans la chair du corps déjà transpercé. L’homme ne tarda pas à échapper des cris d’agonie qui fut aussitôt tut par la lame habile de l’ex-soldat. Le cri s’était alors transformé en bruit d’étouffement. Le sang qui affluait en masse de la plaie s’étendait doucement sur les pavés de cette allée sombre et misérable. Alors que la victime tentait de survive en posant sa main sur la plaie béante —comme pour l’a rebouché dans l’espoir de survivre en vain —Yukito en profita pour planter son épée en plein dans ses côtes, tournoyant brutalement l’épée pour procurer mille souffrances à cet homme qui voulait le freiner. Maintenant que son martyr se vidait totalement de son sang tout en laissant la vie lui faire défauts, il ne restait plus qu’à s’occuper de celui qui avait provoqué le combat. Si le bleuté lui avait laissé la vie un peu plus tôt, c’était pour des raisons qui lui étaient propre, mais maintenant, la vie de ce vieux insolent n’avait maintenant plus qu’aucune valeur, même pas pour du bouche à oreille. Le regard froid et ténébreux, un rictus mauvais décorant ses lèvres, Yukito semblait être différent de l’être neutre qui était en ses lieux il y a quelques minutes. Pour preuve, des pieux de glace se formèrent ici et là autour de lui, pointant le vieux comme s’il n’était qu’une vulgaire cible à abattre. Si le démon en blanc voulait participer, c’était maintenant, car le jeune homme était maintenant prêt pour transformer ce sale parasite en passoire humaine.
Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Sam 5 Avr - 0:00

HRP:
 

La seule chose qui intéresse actuellement le jeune homme, c'est donc la renommée? Il veut que les gens le craignent rien qu'en entendant son nom ou en découvrant une image de lui? C'est bien une attitude d'étranger ça... Ulquiorra n'est pas vraiment dans ce genre, à quoi lui servirait d'avoir un tel palmarès, surtout si c'est pour avoir Bevelle sur le dos alors qu'il mène activement des recherches qui nécessitent le plus grand calme et la meilleure réflexion qu'il soit? Bref, son allié temporaire va peut-être lui attirer des ennuis mais c'est un mal pour un bien après tout. L'expression des deux hommes sont similaires: elles sont neutre et ne trahissent aucun sentiment qu'ils pourraient éprouvés, bien que pour l'un ça soit dans sa nature et l'autre sans doute pour gâcher ses intentions. Le bleuté prétend pouvoir s'occuper des deux hommes mais même s'il semble doué, une aide ne sera pas de refus dans la situation actuelle, s'il espère atteindre l'homme à l'entrée de la ruelle. Son arme déjà dégainée, il averti à nouveau le guerrier démoniaque que s'il n'est pas capable de montrer ses talents de combattants, il pourrait abandonner toute idée de recevoir des informations, et la possibilité d'obtenir un allié de choix... Une blague de très mauvais goût pour Ulquiorra. Si ce jeune homme avait la moindre idée du vrai potentiel du démon, rien que respirer à côté de lui serait difficile, sa puissance d'auparavant pouvait infliger une pression dans l'air capable de clouer au sol les plus faibles. Et il ose croire que c'est l'homme au visage blanc qui peut gagner quelque chose à devenir "allié" avec lui? A part des informations sur les cristaux et les chimères, il ne possède absolument rien pour le convaincre, contrairement au défunt revenu à la vie qui possède des connaissances uniques dans Spira... Qui peut être capable de lui parler de tout ce qui s'est passé il y a mille ans durant la guerre des machines? Ou encore de lui révéler les plus anciens mystères de Spira et des endroits où pourraient donc se cacher les chimères? Il n'y a que lui...

Mais trêve de bavardages, les deux camps s'approchent lentement l'un de l'autre, Ulquiorra toujours dissimulé dans l'ombre et donc à peine visible, lorsque le trentenaire se met à gueuler à ses hommes qui ils doivent viser et pourquoi. Pour le guerrier démoniaque, son adversaire ne serait autre que l'homme du nom de Howard, équipé d'une épée et d'un bouclier assez aiguisé l'un comme l'autre. Le tranchant du du bouclier semble étrangement dangereux mais dans tous les cas, il n'auras pas le temps de s'en servir car, de façon assez similaire à celle du bleuté, il concentre de l'énergie obscure dans sa main gauche mais elle a quelques reflets verts pour sa part. Quand l'homme s'approche suffisamment près du démon, ce dernier lui lance son attaque aveuglante rempli de ténèbres en plein dans les yeux et même si l'attaque ne provoque pas l'effet estompé, le temps que l'ennemi est déstabilisé par le sort, Ulquiorra en profite pour lui couper l'avant bras qui tenait son épée d'un coup de katana fraîchement sorti. Son arme principal enlevé en même temps que son bras, le guerrier démoniaque bondit rapidement pour passer derrière l'ennemi pour lui trancher l'arrière de ses jambes, tranchant ses tendons pour qu'il atterrisse sur les genoux, juste avant de lui découper le bas de la colonne vertébrale d'un coup net et qui va laisser entendre un bruit de désossement brutal. Loin de l'avoir tué ou d'en avoir assez de ce léger combat, il va repasser une fois de plus devant lui pour trancher à la vitesse de l'éclair son tour sous forme d'une croix qui traverse son torse, des muscles des épaules jusqu'aux côtes, privant totalement d'un quelconque mouvement encore possible l'homme qui crie de douleur sous les coups rapides et précis de son adversaire. Comme si la douleur n'était pas suffisante, le katana de l'homme au visage blanc vient se planter en travers de la gorge, sans toucher la jugulaire pour que le sang se déverse lentement dans ses poumons et qu'il s'étouffe avec, tout en vomissant son sang qui afflue alors qu'il ne peut plus bouger son corps meurtri par les coups du guerrier.

Quand il eut retirer son arme de sa victime encore agonisante, Ulquiorra remarque que le bleuté est parti en direction du trentenaire qui semble déjà avoir les jambes qui tremblent à la vue de ses deux gardes morts. Faire une démonstration de ses talents, c'est ça qu'il attendait du démon? Eh bien il va être servi... Un petit coup de pied ascendant sur le bouclier de Howard pour lui ôter de la main tout en le faisant légèrement s'envoler, le guerrier démoniaque passe son katana dans l'ouverture de l'équipement défensif pour le tenir du bout de sa lame. Exécutant un léger mouvement rotatif, il ne veut pas se donner en spectacle mais niveau précision, on ne peut pas l'ignorer, il est capable de tout. Et uniquement pour le prouver, après un bond pour se rapprocher du jeune homme tout en restant derrière lui, il fait tourner légèrement son katana avant de donner un coup vers l'avant, projetant à toute vitesse le bouclier aux bords tranchants vers le fou qui est revenu pour s'en prendre à eux. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, la tête de cet homme va se faire séparer de son corps par le bouclier qui va le traverser comme un couteau avec une motte de beurre. Juste pour lui indiquer que ce n'est pas un mouvement aléatoire, Ulquiorra a laissé passé le disque défensif a quelques centimètres de la tête du bleuté et il n'a pas touché un seul pique de glace invoqué par ce dernier. Aussi loin que remonte les origines de Sin, le démon a toujours eu une précision hallucinante pour tuer ses ennemis en visant des points vitaux.

Continuant de se déplacer alors que la tête de l'homme est encore un peu dans les airs, le guerrier démoniaque saisit à la main un des piques de glace invoqué par l'autre homme. Pourquoi fait-il ça? Tout simplement pour lui "montrer" de quoi il est capable. Ce garçon né bien après le démon ne se doute pas un instant de la puissance qu'il cache, autant lui en faire voir suffisamment pour mettre les choses au clair et qu'ils puissent aspirer tous les deux à leur objectif commun, si une alliance est possible évidemment. Sans même regarder celui qui se bat à ses côtés, il laisse s'échapper de sa bouche:

"Je t'emprunte ça..."

Aussitôt dit, le pique vu lancé un peu à la façon des ninjas qui peuvent envoyer des kunais mais le plus important, c'est la vitesse à laquelle ce pique part de la main d'Ulquiorra avant de venir embrocher la tête du malheureux et celle-ci va rouler un peu, au point de sortir de la ruelle. Avec ça, le bleuté qui voulait de la notoriété allait être ravi, une tête roulante vient d'apparaitre lentement sur la place de Luca avec un des piques de glace qu'il a invoqué. Tout ça sans même avoir tué l'homme qu'il visait en se rapprochant lentement de lui, presque un cadeau mais c'est surtout qu'ainsi, l'homme vêtu de blanc ne s'est pas sali et peut donc toujours partir de son côté s'il le désire. Simplement en rangeant son katana et en levant son bras gauche vers la sortie de la ruelle, le démon offre une chance d'être connu à celui qui lui a demandé des preuves pour obtenir un allié. Il ne le regarde même pas mais il garde son air neutre, comme sa voix qui reste sans émotion pour prononcer:

"Tu voulais des preuves de ce que je peux faire? Tu les as eu... Tu veux que les gens aient des sueurs froides en entendant ton nom ou qu'il voit une image de toi? Vas-y, sors de la ruelle avec tes piques de glace et n'importe qui sur cette place te donnera satisfaction..."

Pas besoin de parler du futur ou de ce qu'ils font faire après cet instant, tout va dépendre des actions du jeune homme, l'étreinte se ressert lentement sur eux alors qu'un premier cri d'horreur se fait entendre sur la place, la tête semble encore en train de rouler...
Revenir en haut Aller en bas
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Lun 7 Avr - 16:00

Hrp:
 

PNJ
Le corps des deux impertinents, gisaient sur le sol tout en étendant leur masse globulaire sur les pavés maintenant ternir de rouge. Chacun des deux hommes ténébreux, s’étaient vu attribuer de la chair à canon pour évincer leur folie meurtrière. Les cris avaient vite envahies la zone, avant que le silence ne reprenne ses droits à nouveau étouffant ces complaintes avec un liquide rougeâtre au goût de fer. Le patron de cette embuscade ne tarda à paniquer devant ce meurtre incontrôlé. Ses deux hommes de mains n’étaient plus, leurs âmes rejoignant  sûrement les tréfonds de l’enfer qui devait maintenant les accueillir et cette fois, c’était à son tour d’accéder avec la même promotion que ses alliés, juste un aller simple. La peur le paralysait, les muscles de ses jambes refusaient d’obéir à son cerveau qui ne cessait de sonner l’alerte. Il fallait fuir, sauver sa vie, prévenir les autorités, mais ses dernières pensées furent les dernières, car sa tête ne tarda pas à s’enfuir, laissant le corps encore stoïque debout au milieu de l’allée. Le bouclier de l’un de ses mercenaires s’était retournée contre lui, ne manquant pas de passer à côté du bleuté qui n’avait pas réagis. Regardant la tête voler dans le ciel azur de la ville de Luca, le démon blanc ne tarda pas à reprendre sa place d’honneur, empruntant un des pieux de glace de Yukito pour mieux empaler la tête qui voltigeait encore dans le vide. Cette technique de combat était assez spéciale, et c’était bien la première fois que l’ex-soldat voyait ce genre de choses, mais il ne préféra pas commenter, reprenant plutôt constance en supprimant son sourire carnassier qu’il avait affiché juste avant. Ses pieux de glace étaient toujours là, l’entourant comme une barrière protectrice et salvatrice. L’homme en blanc ne tarda pas à se joindre à lui, prononçant des paroles qui ne tardèrent pas à faire rire aux éclats, le jeune homme. Bien sûr, c’était tout sauf un rire naturel. Il était mauvais, froid et quelques peu glacial. Loin de parfaire les rires d’enfants qui étaient eux, joyeux et chaleureux. Reprenant son souffle avant de regarder l’entrée de la ruelle, Yukito afficha un sourire qui se voulait narquois, posant une de ses mains sur son épée, avant de répondre à cet homme qui maintenant avait fait ses preuves.

« On peut dire que tu as le sens du spectacle. Tu devrais plutôt te présenter vu que c’est ton œuvre, mais je n’y vois pas d’inconvénient à y aller à ta place. Tournant le dos à ce démon qui était devenu un acolyte le temps d’une tuerie, le bleuté ne tarda pas à s’arrêter avant de tourner brièvement la tête, sans vraiment regarder son interlocuteur. S’il tenait réellement à ne pas le suivre, il y avait toujours moyen de provoquer une nouvelle retrouvaille. Retrouve-moi au dehors de la ville, quand tu jugeras que c’est le moment pour toi de filer comme un rat, tu sauras où me trouver ne t’en fais pas. Quelques pas était le bienvenue pour se défaire de l’ombre, plus il avançait et plus le jeune bleuté se séparait d’un élément commun pour se mettre à la lumière, exposant sa personne au monde qui l’entourait. Yukito Yell, c’est ainsi que je me nomme. »

Des présentations qui étaient loin de respecter les codes attribués depuis la nuit des temps à la politesse, mais après tout, qui s’en souciait ? Au moins le démon blanc pouvait mettre un nom sur cette identité qu’il venait de rencontrer. C’était toujours mieux que d’affubler des noms grotesques et sans intérêt, surtout s’ils allaient pour collaborer dans les temps à venir. Apparaissant enfin hors de la ruelle, des cris d’horreur ne tardèrent pas à s’élever de toute part, venant d’une femme qui ne cessait de casser les oreilles à cause de son tintement suraigüe. Ses cris avaient alerté nombreux habitants qui s’étaient approchés de la scène, regardant cette tête qui continuait de rouler sur la route pavée. Exténué par les cris abominables de cette sirène ambulante, les pieux de Yukito ne tardèrent pas à se jetter sur le corps de la future victime, se plantant dans ses bras, ses jambes et ses épaules, tout en l’accrochant contre le mur d’une maisonnette qui se trouvait non loin de là. Un autre pieu était restée en lévitation, bougeant verticalement tout en pointant à tour de rôle la tête et la gorge de la pauvre femme qui était prisonnière de l’attaque du bleuté. Ses cris étaient effrayants et les habitants de Luca n’osèrent bouger devant cette scène irréaliste. Souriant d’un air narquois et provocateur, Yukito continua de marcher tranquillement vers la place principale regardant cette dame qui souffrait atrocement à cause des pieux qui l’avaient violemment crucifiée. Pauvre créature. Dire que Hyne avait eu le culot de donner sa force et son pouvoir à ses êtres perfides et faibles. Ce n’était que des vulgaires poupées de chiffons, tout juste bonne à alimenter cette soif de haine que l’ex-soldat ressentait envers elles. Elles ne me méritaient pas de vivre et encore moins de posséder des pouvoirs surnaturels. Dire que l’une d’elles, s’était permise de le mettre au monde, et de contrôler sa vie comme si elle en était la maîtresse. Que ses créatures infâmes et ensorceleuses disparaissent de ce monde, les sorcières ne verraient plus la lumière du jour, car seul Yukito accèdera au pouvoir divin. Riant avec froideur tout en écoutant les complaintes de cette femme qui réclamaient la vie, le pieu ne tarda pas à s’enfoncer dans la gorge de la pauvre martyre, faisant taire ainsi ses paroles tout en lui accordant mille souffrances avant de s’étreindre. Les furicioles ne seraient plus là pour l’accueillir désormais, son corps pourrira dans la terre, alors que son âme sera affectée vers un chemin qui lui sera désignée. Enfer ou paradis ? Qui sait ce que les dieux décideront de son sort.

La panique était maintenant générale, les personnes présentes sur la place se bousculaient pour s’enfuir dans des refuges ou hors de la ville, les gardes ne tardèrent pas à arriver, s’armant d’arme révolutionnaire pour faire reculer le fou furieux qui se tenait au milieu de la place. Regardant ses abrutis sans nom, Yukito leva doucement sa main, Invoquant un mur de glace qui ne tarda pas à l’entourer pour le protéger des attaques futiles de ses assaillants. N’avaient-ils pas compris que tout ceci était vain ? Que même s’il avait perdu son ancienne puissance il n’hésiterait à tuer à nouveau ? Ce n’était pas pour rien qu’il avait atterrit à la prison du désert pendant quelques années et s’il s’était enfui, c’était pour mieux accomplir son devoir qui lui tendait les bras. Personnes n’avaient le droit de se mettre en travers son chemin et ce n’était pas quelques soldats qui allaient lui faire peur. Le mur protecteur et glacial se faisait transpercer de toute part, mais il était bien trop résistant pour se faire briser comme un vulgaire miroir. Des piques s’évadèrent à même le mur, pour attaquer ses hommes qui se permettaient de faire leur loi. Réussissant parfois à atteindre leur cible pour la plupart, engendrant des blessures plus ou moins profondes. Bien que l’assaut était intéressante, Yukito lui s’ennuyait ferme dans sa carapace. Il aurait pu prendre son épée et combattre, mais il n’avait pas de temps à perdre. Après tout, les cristaux n’allaient pas se trouver tout seul. D’un geste de main, sa protection d’effrita avant de libérer un passage, invitant les plus téméraires à entrer à l’intérieur pour faire prisonnier ce meurtrier. Debout au milieu de la zone et les yeux fermés, le jeune homme s’était mis à sourire avait de claquer doucement des doigts invoquant des ténèbres bleutés qui enveloppèrent doucement son corps pour le faire fondre dans cet élément. C’était une magnifique prestation théâtrale pour disparaître de la surface.

« Que votre ville se rassure, sa destruction ne m’intéresse guère, mais un jour, je reviendrais peut-être pour accomplir ma tâche. En attendant que votre deuil vous affaiblisse ! »

Après que ses paroles soient cités, les soldats mirent tout en œuvre pour viser l’originaire de Dol, tirant sans compter dans la masse ténébreuse qui avait avalé le jeune homme en entier. Le sort continua de danser jusqu’à ce que celle-ci s’évapore ne laissant plus rien, pas même l’ombre d’un morceau de chair, ni de quelques gouttes de sang. Très vite l’armé de Luca, ordonnèrent d’établir des recherches dans la ville pour retrouver ce drôle de tueur, mais il était déjà trop tard, car l’homme avait déjà quittée la ville pour s’éloigner de ses chasseurs de primes. Caché par une cape à capuche, attendant dans un coin tranquille à l’abri des regards, le jeune bleuté attendait tout simplement adossé contre un arbre la venue de ce démon en blanc. Patientant le temps qu’il faudra jusqu’à avoir un signe de vie de sa part. Après tout, n’était-ce pas lui qui était avide des renseignements que possédaient l’ex-soldat ? Au vu de l’accomplissement de leur pacte, il risquait sûrement de faire route ensemble, à moins que le démon en blanc avait prévus des changements à la carte ? Qui sait ? Peut-être que cette aventure risquait d’être bien plus palpitante qu’à l’origine.

Hrp 2:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Mer 16 Avr - 0:40

Le rire du bleuté prouve clairement à quel point il peut ressembler à Ulquiorra sur certains points, ce rire est tout sauf le genre qu'on aimerait entendre quand on est un humain "normal". Mais cela importe peu, il semble satisfait de ce qu'il a vu et au moins, il ne demandera plus à ce que son futur allié lui prouve ses talents. Le guerrier démoniaque continue de l'écouter d'une oreille alors qu'il le voit s'avancer peu à peu vers l'entrée de la ruelle, lui indiquant que s'il veut, il n'a qu'à le rejoindre en dehors de la ville quand il pensera que c'est le moment. Des types comme eux ne peuvent pas aller n'importe où et à Luca... Il n'y a pas une infinité de sorties pour être à l'extérieur de la ville, ça sera très certainement un endroit bien spécifique. Juste avant de sortir de l'étroite impasse, le jeune homme ténébreux révèle son nom à Ulquiorra: Yukito Yell, un nom qui prouve clairement qu'il ne vient pas de Spira en tout cas. Il ne fait aucun doute que la place de Luca va tourner à un massacre sans précédent pour la ville et cela va laisser toute la tranquillité imaginable pour le démon qui cherchait un moyen d'obtenir quelques nouveaux équipements ou informations sur des choses bien précises. Son apparence à tendance à effrayer les gens, mais avec tous les cris et sons de chaos qui vont se répandre depuis le centre de la ville, on le prendra presque pour un simple homme! D'ailleurs, le hurlement d'une femme vient caresser les oreilles du défunt revenu à la vie qui commence à se diriger vers le fond de la petite rue, un petit mur peut être rapidement dépassé, si on prend appui sur la pierre qui ressort du mur, permettant de se retrouver sur les toits. En une petite minute, Ulquiorra réussit à rejoindre une rue un peu plus tranquille et personne ne l'a remarqué apparaitre comme par magie, tous les gens sont immobiles à entendre le carnage qui semble se préparer sur la grande place, les plus téméraires vont jusqu'à s'avancer dans cette direction. Un parfait scénario qui va laisser du temps, beaucoup de temps à cet homme démoniaque...

Après quelques recherches dans les quartiers commerçants de la ville, il finit par trouver ce qu'il l'intéresse pour le moment: un magasin d'équipements. Depuis sa mort il y a mille ans, ces derniers ont du beaucoup évolués, quoique ce n'est pas obligatoire vu que Sin a pris un malin plaisir à tout détruire comme il voulait. L'homme en blanc rentre avec prudence dans ce lieu qui ne lui ressemble pas vraiment de confiance vu l'état des locaux mais il ne craint rien à part de devoir tuer à nouveau dans un magasin. Des armures et accessoires de toute sortes se trouvent accrochés aux murs ou sur des présentoirs dans l'allée principal du magasin, qui mène de la porte d'entrée au vendeur au regard louche... Enfin le regard qui louche plutôt. Perdre du temps à regarder les objets pour essayer de découvrir leur caractéristique, Ulquiorra ne le désire nullement, alors il se dirige immédiatement vers le vendeur pour lui demander ce qu'il recherche, toujours avec une voix neutre et un regard sans émotions.

"Je suis à la recherche d'un équipement qui réduit les dégats infligés par les sorts ou les attaques de type Foudre...

- T'en fais pas mon pote, on a tout ça! *l'homme se lève en titubant vers l'étagère derrière lui et il attrape un appareil assez particulier* Maintenant, depuis que les mondes ont fusionnés, tous les forgerons, ou la plupart, ont échangés leurs techniques de forge et on est capable d'intégrer l'équipement à la personne!

- ... C'est à dire?

- Ben... en fait... *a le regard qui louche dans tous les sens, comme un drogué* même si tu changes de tenue ou n'importe quoi sur toi, tu pourras garder ton effet d'équipement! Tout ça grâce à ce badge chargé en magie!"

Après quelques instants à trifouiller sur son appareil complètement inquiétant, une sorte de petit badge sort de la machine et il le tend à son client. Ulquiorra le prend en main et sent que même sans l'attacher à un vêtement, de l'énergie magique afflue du badge pour envelopper sa chair d'une fine couche de magie. Préférant ne pas se poser trop de questions sur cette mystérieuse machine, il va écouter ce vendeur inquiétant et lui donner l'argent qu'il réclame pour cet équipement, expliquant aussi qu'il pourra le faire évoluer auprès d'un forgeron capable de le faire. Sans le moindre remerciement, le démon quitte lentement le magasin et tend l'oreille dans la rue pour savoir si le carnage est toujours en cours. Aux bruits des coups de feu incessants, la bataille bat son plein sans hésitation, mais c'est comme si des petits glaçons se brisaient au sol. L'action semble suffisamment intéressante pour que le démon se décide à retourner en direction de la place de Luca, voir comment son "futur" partenaire se débrouille avec le carnage qu'il réalise. Et le spectacle est vraiment de très bonne qualité malgré que le bleuté ne semble plus dans le coin, disparaissant quelques secondes avant l'arrivée du guerrier démoniaque. Des corps sont empilés sur un petit tas dans un coin sombre de la place qui est à présent interdite au public, vu le sang qui recouvre la plus grande partie des dalles au sol. Un homme aux cheveux poivre et sel semble donner les ordres de manière furieuse, surement un capitaine des troupes qui fut averti trop tard du massacre sur cette place, une bonne chose finalement... Ce type a l'air de cacher un certain potentiel et il sera à surveiller de très près.

Une vingtaine de minutes plus tard, Ulquiorra était sorti de la ville de la façon la plus discrète possible, remontant les marches vides qui mène vers la route de Mi'hen et le jeune homme bleuté semble l'attendre depuis un court moment. Que va t-il se passer à présent pour les deux hommes? C'est une bonne question mais si une alliance de ces deux démons se réalise, ils risquent de créer un chaos sans précédent dans tout Spira...
Revenir en haut Aller en bas
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Sam 26 Avr - 15:01

PNJ
L’attente fut brève, quelques minutes seulement s’étaient écoulées alors que Yukito vaquait dans ses pensées funestes. Maintenant qu’il avait eu des informations sur les lieux susceptibles de contenir des cristaux, il ne savait pas, par où commencer. Fallait-il explorer les forêts ? Aller vers cette plaine foudroyée ? Où escalader cette montagne enneigée ? Il y avait tant d’endroit à parcourir et aucun ne semblait contenir assez d’information. Les visiter pouvaient être vains, comme fructueux. Il fallait croire que Spira avait très peu de piste à exploiter, néanmoins il fallait tenter le tout pour le tout. Sur Dol, les cristaux et les chimères qui étaient apparus avait attirées trop de convoitise de la part de ses parasites de journaliste. Il fallait donc pour le moment viser ses autres mondes qui ne désiraient qu’une chose. Se faire découvrir par les curieux. Quand le démon en blanc se présenta à nouveau devant le bleuté, Yukito ne tarda pas à lever lentement la tête, gardant les bras croisés et son air pensif. Il y avait maintenant du grabuge dans la ville de Luca et autant dire que les recherches pour retrouver le coupable étaient mené dans une parfaite concordance. Cela aurait pu faire sourire notre valeureux ex-soldat, mais il ne fit rien, préférant maintenant se concentrer sur cette nouvelle tâche qu’il s’était assignée. L’inconvénient à présent, il n’était plus seul, mais bizarrement, cette nouvelle présence ne serait pas de trop finalement. Après tout, ses deux esprits étaient faits pour s’entendre, du moins pendant un temps. Juste le temps de s’allier pour trouver ce qu’il recherchait fortement. Les cristaux.

« Il semblerait au vus de ton savoir que tu connais ce monde ainsi que ses lieux. Et cela il ne pourrait le nier, il l’avait lui-même prouvé en discutant un peu avec lui. Avant que les trois hommes ne viennent fourrer leur nez pour atterrir directement en enfer. Que sais-tu exactement ? Connais-tu un lieu qui serait susceptible de nous aider de nos recherches ? Peut-être que la capitale de ce monde sera plus à même de nous fournir de plus ample informations. »

Tout en confessant ses quelques mots, Yukito regarda d’un air neutre et froid la carte de ce nouveau monde. Bevelle n’était pas très loin de Luca, aussi, s’il se dirigeait ainsi vers une des citadelles les plus peuplée, ils se devaient d’y aller le plus discrètement possible. Mieux vaut éviter d’attirer la foule et pour ça, le jeune homme avait de quoi se couvrir si jamais son crime dans cette ville se divulguait un peu partout. S’il y avait des journalistes sur Dol, il y en avait sûrement sur Spira, et cette idée était grandement approuvée. Après tout, c’était dans un des bars d’ici avant qu’il ne rencontre le démon en blanc, qu’il avait pus observer par la télévision le sport locale. Son agitation risquait de se savoir tôt ou tard, ce n’était plus qu’une question de temps à présent.

« Si nous allons vers cette citadelle qui se nomme Bevelle, je pense qu’il serait plus prudent d’y agir le plus discrètement possible. Il serait éreintant de se retrouver avec une ville entière sur le dos. Pliant rapidement la carte, le bleuté ne tarda pas à lever son regard pour mieux observer son partenaire. Il ne serait sûrement pas d’accord, mais il valait mieux agir avec intelligence que sans. Mon objectif est de trouver la moindre source potable pour retrouver ses chimères et ses cristaux. L’intelligence est de rigueur dans cet objectif et je n’ai pas envie de mettre mes efforts à néant pour rien. Si tu ne veux pas suivre cette consigne, libre à toi de partir. »

Ses mots n’étaient guère retenus et sa sincérité était parfaitement visible dans ses yeux bleus clair. Si Yukito voulait que son nom apporte la terreur, il pouvait parfois mettre cette envie de côté pour réussir dans sa quête de puissance. Avoir des lubies était une chose, encore fallait-il garder sa raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Dim 12 Oct - 9:32

Plus de nouvelles de ces deux là depuis qu'Ulquiorra a été envoyé à Via Purifico...

... Eli et Gippel arrivent à Luca par la Route de Mi'ihen. .


Dernière édition par Véga le Dim 12 Oct - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Dim 12 Oct - 15:12

Eli
Spoiler:
 

Non mais franchement, voilà qu’une personne aussi calme qu’Eli s’était retrouvée en colère à cause de ce qu’elle avait entendu … mais vraiment, Spira était en train de la rendre mal à l’aise. Ce monseigneur Asran, elle avait bien envie d’aller le chercher et lui donner un coup de pied dans les fesses pour lui montrer que le monde n’est pas tel que LUI le pense. Enfin de toute manière elle regagna en assurance et se calma lorsqu’elle vit que Gippel souriait face à ses propos. Quoi ? La voir énervée était si amusant que ca ? Mais ce n’était pas drôle ! C’était sérieux ! Oui, le problème était là, si chaque fois, c’était un vieux chnoque qui reprenait le flambeau après avoir vécu toute sa vie sous les mêmes lois, c’est normal que rien ne changeait. Bref. Gippel remerciait la jeune femme pour son soutien, mais après tout, elle ne faisait que dire ce qu’elle pensait.

- Ce sera toujours rare. J’ai l’impression que peu importe le monde, ca se passera toujours de la même manière. Il y a le chef qui est un berger, et son peuple est un troupeau de moutons qui lui obéissent sans se poser de questions.

Du moins, les exceptions étaient rares. Et c’est bien ca qui était dommage. Si plus de personnes se révoltaient, les choses auraient bougé depuis bien longtemps, même sur Dol ! Et son petit doigt lui disait que c’était sûrement pareil sur Gaïa et Héra ... Enfin après, elle ne connaissait pas leur histoire encore. Bref. Soupirant, le duo finissait leur petit-déjeuner afin de quitter le comptoir. Malgré l’histoire du Chocobogre, ils allaient quand même emprunter un chocobo pour aller plus vite. Eléonore n’en avait jamais monté, mais lorsque Gippel lui proposa de l’aider à le guider, la curiosité d’apprendre prenait le dessus.

- J-Je veux bien apprendre à le diriger … mais je ne sais pas comment on monte.

Aha … elle aurait dû se taire, elle le sentait mal ! Son petit doigt lui disait que le jeune homme allait prendre un malin plaisir à la toucher pour l’aider à monter ! Ah non hein !!

- M-M-Mais je vais me débrouiller !! Me touche paaaaas !!

Zoup ! Elle avait déjà disparu alors que Gippel avait à peine fait un pas, pour réapparaître directement sur le dos de la bête. Pile poil dans la bonne position en plus. Rapide, pratique, il y a juste le chocobo qui avait sursauté d’un petit « kweh ! » parce qu’il ne s’attendait sûrement pas à ce que la jeune femme se téléporte sur son dos. Bon résultat il ne restait plus qu’à Gippel de grimper à son tour, mais la sorcière venait presqu’à regretter sa décision, c’était pire qu’il soit derrière !!

- Bon alors on fait comment pour avancer ?

Elle espérait bien qu’il n’allait pas profiter de sa position, de toute façon par peur, elle serait même capable de l’éjecter du volatile en le téléportant à son tour. En fait, ce n’était vraiment pas sorcier, et la route se passa sans encombre. Pas de prédateurs, pas de monstres, rien du tout ! Le duo mit trois fois moins de temps qu’il ne le fallait pour atteindre la grande ville de Luca. Effectivement, ca changeait de décor !

- Oh … Ca n’a vraiment rien à voir avec le côté rustique et mystérieux de Guadosalam !

La jeune femme attendit que Gippel descende le premier du chocobo – désormais un peu crevé ! – pour remettre les pieds à terre à son tour, en manquant presque de tomber sur son camarade ! Il y avait un autre petit enclos ici, et le chocobo semblait avoir l’habitude puisqu’il retourna auprès des autres tout seul. Oui, ils n’allaient pas s’ennuyer à Luca. Eli se demandait s’ils n’allaient pas faire un tour dans les magasins au passage, de ce qu’elle avait compris, elle récupérerait une autre partie de ses pouvoirs grâce aux gemmes …
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Mer 15 Oct - 21:10

Les gens comme elle était rares, c'est sur et sans être une Al Bhede en plus, cela lui donnait un certain petit charme non négligeable en plus. Encore un atout a rajouté aux charmes d'Eli'. Face au Chocobo, il lui proposa donc de grimper dessus en prenant ou non les rênnes mais à peine s'était-il approché d'elle pour la faire grimper que sa magie l'avait fait grimper de suite sur son dos. Halala, sa timidité état aussi très charmante, peut-être même l'un de ses meilleurs atouts à sa grande beauté. Gippel ne s'était pas vexé pour si peu, il en souriait avant de grimper derrière elle. Bien entendu, il était collé contre elle mais il n'avait pas le choix, ce n'était pas un chocobo qui avait la taille d'un Shoopuf. Il approcha ses mains des siennes en la prévenant quand même, c'était un coup à la voir se volatiliser sous ses yeux sinon.

« Ne t'inquiète pas, je vais prendre les rênes pour commencer et après je te montrerais comment tenir et le diriger, ok? »

Prenant la lanière entre ses mains, il commença à diriger le volatile doucement en le faisant marcher, la tête par-dessus l'épaule d'Eli', il devait bien observer la route après tout. Il lui montrait comment diriger la bête, la faire freiner, la faire aller un peu plus vite. Il lui tendait les rênes et attendait qu'elle les prenne en main, il tenait doucement ses avants bras pour lui montrer de ne pas être trop crispé ou autres avant de la laisser gérer toute seule. Et pour l'aider, il ne plaçait pas ses mains autour de sa taille, il se tenait sur la boule pour y accrocher les bagages à l'arrière du volatile sur la monture. Il savait que s'il s'accrochait à elle, tôt ou tard, il allait perdre Eli' en cours de route. Une fois le trajet effectué en trois fois moins de temps qu'à pied, elle pouvait voir à quel point la ville était différente de Guadosalam.

« Luca est réputé pour être un peu la capitale de Spira. Luca est la capitale et Bevelle la ville sainte. »

Les deux seules véritables villes encore debout car Guadosalam avait plus des airs de petite ville souterraine et le reste étaient des villages, Bésaid, Kilika, ce n'était pas là-bas qu'ils allaient y trouver beaucoup de monde. Gippel descendit le premier du volatile avant d'aider Eli' en lui tendant sa main, elle avait même manqué de lui tomber dessus mais gentlemen il restait en l'aidant à se redresser. Gippel laissait le Chocobo retourner tout seul vers l'enclot. Maintenant face à la grande ville, ils descendaient tranquillement les marches pour rejoindre tranquillement la place de la ville. Pas besoin pour lui de se cacher, les Al Bheds étaient acceptés assez facilement ici tant qu'il ne venait pas avec des makinas.

« Tu veux faire un tour quelque part en particulier? Il y aura surement petit match de Blitzball comme souvent mais bon, ça n'a rien de passionnant. Puis bon, moi-même je n'en suis pas fan. »

Bien sur, il soutenait les Al Bheds Psyches lors du tournoi mais de là à se faire un grand fan de ce sport, ce n'est pas vraiment le cas. Cela dit, au moins il y avait de quoi faire à Luca et pour tous les goûts! Ce n'est pas comme à Guadosalam où ses vieux croulants ne font rien en dehors de leur routine.

« Sinon il y a l'opéra à Luca, divers boutiques en tous genres. D'ailleurs, tu n'avais pas parlé de trouver des vêtements, des choses de ça? »

Ou alors c'était lui qui se faisait des films et qui s'impatientait à faire les boutiques avec elle pour qu'elle se montre dans divers tenue plus ou moins couverte.

« Mais bon, t'a que l'embarras du choix. Par contre on peut déjà aller faire un tour au port, voir si un bateau va se rendre vers Dol ou même s'il y a un bateau de ton monde là-bas? On pourrait être sûr de ses horaires, comme ça on voit si on peut se balader un peu en ville ou non. »

Ce qui était plus prudent car qui sait combien de temps reste un bateau de Dol – ou d'ailleurs – accosté ici et quand sera la le prochain bateau? Quoi qu'il en soit, ils étaient arrivé au pied des escaliers et il y avait un peui de tout autour d'eux, des petits vendeurs de souvenirs ou de choses à manger, ils n'avaient plus qu'à choisir où se reposer ou quelle route prendre? Le stade n'était pas loin de leur position mais il y avait aussi quelques petits restaurants pour manger un morceau ou boire un verre même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Jeu 16 Oct - 3:46

Eli
Spoiler:
 

Et bien, les voilà arriver à Luca, et si Eli avait bien compris qu’il s’agit d’une grande ville, elle ne s’attendait clairement pas à ca ! L’ampleur lui rappelait un peu Deling City, la nuit en moins. Le duo commença à descendre les escaliers pour s’enfoncer au cœur de la ville, alors que Gippel faisait le point sur les activités qu’ils pourraient faire ici. A la mention du blitzball, la demoiselle s’était contenté de hausser un sourcil, elle ne savait pas vraiment ce que c’était, mais puisqu’il avait parlé de « match », elle en déduisait que c’était un sport. Et elle n’était pas très sport non plus, l’emmener là-bas, ce serait lui faire passer le moment le plus long et ennuyant de sa vie.

- Oui on peut déjà aller se renseigner au port … Je te suis. Et après il faudra passer à un magasin, grâce à la guêpe du Sélénos, j’ai récupéré un peu d’argent … Je vais voir si je peux acheter quelques gemmes.

Les vêtements, ce serait pour plus tard. Et sûrement qu’ils feraient une pause repas entre. Eléonore suivait ainsi Gippel puisqu’il connaissait les lieux, mais si elle était légèrement en retrait dans un premier temps, elle se rapprocha de lui très vite en voyant combien la foule était nombreuse par ici. Elle ne connaissait personne à part le jeune Al Bhed, ce serait bête de se perdre de vue comme ca ! Elle sentait quelques regards la reluquaient de temps à autre également mais c’était normal après tout, elle portait toujours son uniforme scolaire – qui datait un peu maintenant – et ce n’était pas une tenue très commune sur Spira. Toujours est-il qu’une fois au port, et même si Gippel ne se cachait plus derrière une capuche maintenant, le marin qu’ils s’apprêtaient à aborder commença à le regarder de travers. Un fidèle de Yevon, forcément … Mince. Eli était trop timide en général pour aborder quelqu’un comme ca, spontanément, mais là, elle n’allait pas avoir le choix, car un type qui regardait Gippel aussi bizarrement refuserait de l’écouter.

- Euh … Bonjour. On … Non, pas on. - J’aimerai savoir si un bateau part d’ici pour rejoindre Dol …
- Il part aussi le blondinet ?


Répondre à une question par une autre question et sur un ton désagréable qui plus est … oui, ca sentait la tension à plein nez, mais Eli se sentait surtout mal pour Gippel en fait. Ca ne devait pas être facile d’être rejeté ainsi. Si bien qu’elle laissa sa timidité de côté pour gagner un peu plus en assurance.

- Ecoutez, peu importe qui va où. Je suis revenue sur ce monde par l’Au-Delà, je ne connais rien de Spira, mais je veux juste rentrer chez moi. Cette personne n’a fait que m’aider à trouver mon chemin pour cela.
- Oh vous êtes … L’Au-Delà … Je suis désolé, je ne savais pas que vous étiez …
morte. Il pouvait le dire, ca ne la choquerait pas plus que ca. - Je suis désolée, il n’y a aucun commerce entre Dol et ici. Mais vous pouvez louer un bateau à voiles si vous le souhaitez. 250 gils par personne.

L’équivalent du prix de cinq chambres d’hôtel. Eli ne roulait pas sur l’or non plus, elle espérait qu’elle aurait encore assez après ses achats. Elle allait devoir faire attention.

- Merci. Nous repasserons plus tard dans ce cas.

Demi-tour, elle ne disait même pas au revoir. Non pas qu’elle se voulait être désagréable, mais déjà d’une, elle n’était pas du genre à faire la conversation à un parfait inconnu, et de deux, il s’était montré lui-même désagréable à rentrer dans le lard de Gippel. Allez savoir si la jeune femme ne commençait pas à s’attacher un tantinet à lui pour se sentir mal à sa place face aux propos déplaisants de ce marin. Direction le magasin d’objets à présent, l’oiselle leva tout de même les yeux vers son camarade pendant qu’ils marchaient.

- Ca va ? Ils sont vraiment idiots pour te rentrer dans le lard tout de suite comme ca, c’est pas comme si t’étais un monstre et que t’allais les manger.

Une fois au magasin de gemmes, ca semblait être une meilleure ambiance même en présence de l’Al Bhed. Le côté commerçant devait prendre le dessus, un vendeur qui fait mauvaise impression est certain de perdre ses clients. Un Al Bhed restait un potentiel client, il n’allait donc pas le mettre dehors à coup de pied dans le derrière. La jeune sorcière savait précisément ce qu’elle voulait acheter comme gemme, souhaitant récupérer peu à peu quelques magies qu’elle possédait par le passé, après de nombreux vols auprès des monstres. Vu l’argent qui lui restait, elle n’en prit que deux pour le moment : un rubis et une opale, correspondant à une magie de feu et de glace. Le tout pour un total de 1000 gils, et elle s’arrêta là pour l’instant. Puis elle se tourna vers Gippel, est-ce qu’il voulait prendre quelque chose ?

Actions d’Eli :
• Achète un Rubis et apprend la technique magique Calcination (Force 1) > Un sceau rouge se dessine sous la cible pour laisser surgir des flammes de l’enfer > - 100hp [Cible], Type Feu, - 5mp [Eli]
• Achète une Opale et apprend la technique magique Glaciation (Force 1) > Un sceau bleu clair se dessine sous la cible d’où surgissent d’épais pics de glace, embrochant ainsi la victime > - 100hp [Cible], Type Glace, - 5mp [Eli]
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Dim 19 Oct - 15:40

Au moins ils étaient d'accord sur le fait de d'abord allez faire un tour au port pour se renseigner des différents tarifs et bateaux partant vers Dol. Eli' pouvait facilement se rendre compte que Luca était bien plus animé que Guadosalam où deux ou trois personnes traînent en dehors de leur maison alors qu'ici, il y en avait du peuple! Il ne forçait pas la demoiselle à rester à ses côtés mais cela serait au moins plus prudent en fait. Sans même rien demander, elle restait près de lui sans pour autant le coller. Ce n'était qu'en arrivant sur le port qu'elle allait d'elle-même se renseigner sur la destination et le cout du voyage. Bien sûr, en voyant l'Al Bhed, le ton montait vite à l'orage, étant à nouveau la cible de ses remarques par sa seule présence. Mais Eli' était là pour le défendre et sincèrement, ça faisait du bien de voir une fille comme ça! Les tarifs n'étaient pas donnés mais ça aurait pu être pire, après tout Gippel avait de quoi assurer le voyage pour tous les deux, même faire l'aller-retour si besoin. Dire que c'était une fille qui prenait sa défense, une ravissante demoiselle qui se fait toute petite d'habitude à ses côtés, il trouvait ça mignon.

« Je vais bien, ne t'en fais pas. Nous sommes habitués à ce genre de comportement depuis toujours tu sais. Même si je dois reconnaître que prendre notre défense n'est pas désagréable. »

Surtout quand c'était une jolie fille qui s'y collait en plus. Cela dit, il disait la vérité, même sans partir du fait qu'Eli' était une femme, que quelqu'un prenne la défense d'un Al Bhed était si rare que ce n'était pas désagréable quand ça arrivait. Il la dirigeait vers une boutique d'armes où il devait certaines y avoir de ses fameuses gemmes, ce genre de choses, ce serait bien pour elle comme pour lui, l'occasion d'avoir une ou deux petites techniques en plus, ce ne serait pas plus mal. Eli' avait beau être revenu à la vie il y a peu, les Guados semblaient l'avoir bien informé sur tout ce qu'il y avait a savoir à ce sujet. Gippel optait pour une gemme toute simple pour le moment, il n'avait pas beaucoup d'idées, quelques-unes mais autant attendre un peu avant d'en acheter les pierres qu'il faut pour cela. On sait jamais, vu qu'Eli' semble avoir déjà deux de ses pierres pour elle, ça serait dommage de ne pas avoir assez de Gils pour prendre le bateau.

Il se rendait donc en caisse pour régler son achat, laissant Eli' le faire d'abord avant d'en faire de même. Il utilisait de suite la gemme cependant pour éviter que cela ne traine dans ses poches qu'il risque de la perdre. On ne sait jamais si des pickpockets se trouvent dans le coin? Posant la gemme contre son arme, il visualisait parfaitement la chose, des balles explosives qui, comme son nom l'indique explosent au moment de l'impact avec la cible. Cela pourrait toujours être plus efficace contre des monstres avec une grosse carapace ou une peau bien résistante. Cela avait beau être un pistolet à plasma qui n'a pas besoin de munitions, il suffirait d'en changer le type de rayon tiré pour que cela explose. Cela semblait compliqué dit comme ça mais pour lui, c'est un jeu d'enfant. Avec une technique pareil, il pourrait même avoir des chances que cela aveugle sa cible pendant un petit moment? Eh oui, l'explosion pouvait être proche de leurs yeux, un fragment d'armure pouvait voler vers leurs yeux, ce genre de choses.

« Prête pour manger un petit quelque chose? Qui sait combien de temps va durée le voyage et ce qu'il y aura à manger dessus. Allez, je t'invite Eli' alors tu prendra ce qui te ferais envie. »

Elle pouvait même le manger tout crut si ça lui faisait plaisir. Mais tout le monde sait que cela ne risque pas d'arriver. Pour le moment. Il l'amena donc au premier coin sympa sur le chemin, pas trop bondé de gens, afin d'être un peu plus tranquille avant de voir sur le petit menu ce qui pourrait être bon sur la table.

« Au fait, j'espère que tu n'es pas malade en bateau, sinon il vaut mieux éviter de trop manger? Enfin, pour toi surtout si tu n'es pas à l'aise... »

Car bon, lui il était habitué aux voyages alors le mal des transports, ça ne le connait pas. Les quelques clients du coin ne faisaient pas vraiment attention aux deux nouveaux arrivants. Qu'ils ai vue ou non que ce soit un Al Bhed, au moins, ils étaient tranquilles contrairement au port. Autant profiter un peu de l'endroit pour se reposer et manger un morceau avant le voyage, qui sait s'il sera fatigant ou non? Ce voyage pourrait être mouvementé après tout...

Gippel achète une Gemme (-300 Gils) et apprend la technique:
- Tir explosif (Force 1): Un tir qui explose en entrant en contact avec sa cible, risque de cécité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Dim 19 Oct - 18:53

~~

Eli et Gippel gagnent 100 Gils chacun.

Eli achète un Rubis et une Opale pour un montant de 1000 Gils.
=> Elle apprend deux techniques magiques de niveau 1.
Gippel achète un Lapis pour un montant de 700 Gils.
=> Il apprend une technique physique de niveau 1.

[balance: -600 Gils (Gippel) et -900 Gils (Eli)]

~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Mer 22 Oct - 13:14

Eli
Bon le port, c’était fait, même si l’échange entre le marin et le duo n’avait pas été des meilleurs. Eléonore pouvait se faire une bien meilleure idée de la vision des gens au sujet des Al Bheds, et elle espérait vraiment qu’ils ne soient pas tous comme ca sur Spira, sans quoi le voyage pour Gippel sur sa propre terre natale devait être pénible. Il disait avoir l’habitude, mais peu importe, pour ce genre de choses, même après des années, ca reste désagréable.
Quoiqu’il en soit, ils étaient ensuite passés dans un magasin d’objets et là, pas de chichi sur les origines des gens : ils étaient tous des clients, et qui dit clients, dit rentrée d’argent ! La jeune sorcière avait acheté deux gemmes de son côté, n’ayant pas assez de gils pour se permettre plus de folies, et se retrouvait au moins avec deux nouvelles techniques élémentaires. Bon elles étaient opposées par contre mais peu importe, il s’agissait du feu et de la glace. Gippel avait acheté aussi quelque chose de son côté, et déjà ils pouvaient repartir, l’heure du repas arrivait. Il l’invitait hein ? L’oiselle détourna les yeux un instant en essayant de prendre la mine de la femme forte, mais ce n’était pas très difficile de savoir qu’elle était gênée quand on la connaissait un minimum …

- Je peux aussi payer mon repas tu sais.

Non mais. Ca risquait de devenir louche et tendancieux à force s’il s’amusait à lui payer le restaurant, l’hôtel, et tout le tralala ! Elle le suivait jusqu’à un petit restaurant mais une fois le menu en main, elle se contentait de regarder les diverses images qui identifiaient quelques plats cités sur la carte. Mais elle leva les yeux vers Gippel lorsqu’il parla du voyage et là, Eli était un peu bloquée pour lui répondre correctement.

- Je ne sais pas si le bateau va me rendre malade … Je ne suis jamais à bord de l’un d’entre eux par le passé. Je ne sais même pas ce que ca fait de se retrouver sur l’océan.

Ca tanguait, ca secouait très légèrement l’estomac … et niveau sensation, elle en connaissait un rayon par contre. N’allez pas croire, se téléporter, c’était quelque chose ! Alors elle doutait tomber malade mais qui sait, c’était différent quand même et elle ne pouvait pas prévoir à l’avance. Mais au cas où, elle allait faire attention à ce qu’elle allait manger … si encore elle pouvait lire la carte. D’ailleurs le serveur revenait avec plein de menus sous le bras.

- Vous avez fait votre choix ? Vous souhaitez un apéritif avant ?
- Je euh … non … Il faudra un peu de temps avant de faire le choix, je ne viens pas d’ici, je ne sais pas lire cette carte.
Le serveur la reluqua de la tête aux pieds, avant de prendre un air confus.
- Oh !! Je suis désolé, j’aurai dû voir plus tôt à votre tenue que vous n’étiez pas de Spira. Ne vous inquiétez pas, on a des menus dans toutes les écritures maintenant, dites-moi juste de quel monde vous venez et je vous donne ca !

Et hop, après réponse de la demoiselle, le serveur fouilla parmi les cartes sous son bras jusqu’à ressortir l’une d’elles dans l’écriture de Dol. Voilà qui était bien mieux. L’échange fait, Eli se dépêcha de lire la carte en diagonal pour voir ce qu’ils proposaient. Elle prenait un cocktail fruité non alcoolisé fait maison pour la boisson, et pour le plat … une bonne assiette de crudités. Pas de viande, pas de poisson, certes, c’était léger, mais non seulement elle mangerait à sa faim, et elle était assurée de ne pas avoir l’estomac trop détraqué si le voyage en mer la rendait malade. Chose faite, le serveur fila pour donner la commande au chef, il n’y avait plus qu’à attendre maintenant. Peu bavarde, mais curieuse, Eli se risqua quand même à poser une question, trahissant son incertitude mais aussi son pessimisme …

- Euh, ce n’est pas dangereux ? Le bateau je veux dire. Je vivais dans une ville portuaire quand j’étais petite, c’était pas rare d’entendre parler de naufrage suite à une tempête …

Qui sait ce que la météo leur réserverait ? Elle avait bien le droit de s’inquiéter non ?
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Dim 26 Oct - 16:27

Pour lui, c'était pourtant évident qu'il devait payer ce genre de petites choses pour Eli', que ce soit le repas, la chambre – quoi qu'hier elle avait payé sa part – et autres petites choses. Il ne serait pas galant sans ça. Même si cela pourrait prêter à confusion parfois, lui, il s'en fiche, il se montre juste poli envers elle et qui sait, cela pourrait un jour ou l'autre réussir à avoir son cœur? Enfin, pas sûr que si peu suffisent mais c'est tout ses petits riens qui font un tout. Elle ne savait pas si le voyage en bateau va la rendre malade, cela leur fera donc la surprise pour la suite, en espérant bien sûr que ça aille pour elle, il ne souhaitait pas la voir malade, même si cela lui permettrait d'être aux petits soins pour elle. Laissant Eli' passer commande avec une carte adapter à son monde, il aurait pu la guider sur son choix, lui lire le menu mais elle n'était pas une enfant non plus, elle pouvait se débrouiller seule et demander une carte. Bien entendu si elle lui aurait demandé, il l'aurait fait avec plaisir mais tous les mondes ont dû s'adapter à ses nouveaux clients, faisant donc en sorte que leurs menus soient disponibles dans plusieurs langues.

Laissant Eli' faire son choix, Gippel en faisait autant, préférant quand même prendre un peu de viande et quelques légumes, il sait qu'il ne sera pas malade alors il n'a rien à craindre. Il ne prit rien d'autre, pas la peine de trop manger non plus. Alors que le serveur les laisser à nouveau seul, la jeune femme avait quand même une certaine inquiétude vis-à-vis du trajet en bateau. Les tempêtes, ce genre de choses. Gippel avait un léger sourire en haussant les épaules.

« C'est sûr que c'est un risque comme partout mais j'ai voyagé en bateau des dizaines et des dizaines de fois par le passé et je n'ai jamais eu affaire à la moindre tempête. Je ne sais pas si je porte bonheur ou si j'ai de la chance mais ça a toujours été calme. Auparavant, on craignait plus de croiser Sin en bateau qu'une tempête. »

Sin, le monstre qui détruisait tout. Elle lui avait parlé de lui en l'appelant par son nom ou juste en le qualifiait de créature? Oh, il a dû l'appeler par son nom... C'est vrai que Sin pouvait autant voyager sous l'eau que dans les airs, faisant de lui un ennemi qui pouvait surgir de n'importe où! Gippel levait les yeux vers le ciel, il était bien bleu, il n'y avait rien à signaler apparemment? Après, il n'était pas marin et il ne savait pas comment cela sera le temps en arrivant jusqu'à Dol mais pourquoi ça n'irait pas? Il ne fallait pas être pessimiste comme ça. Certes il ne faut pas non plus se montrer trop optimiste mais il y a un juste milieu en faisant en sorte que cela penche un peu plus du bon côté. Le serveur leur apporta ensuite leur repas où Gippel le remercia avant de souhaiter un bon appétit à Eli'.

« Au pire des cas, si tu n'es pas rassuré, on pourrait toujours demander à un apothicaire un petit quelque chose pour t'aider à dormir? Je ne sais pas combien de temps dure le voyage mais si cela peut te permettre de ne t'en faire alors pourquoi pas essayé? »

Cela pourrait toujours rendre le voyage moins compliqué pour elle comme ça mais elle était libre de faire ce qu'elle voulait ensuite. Ne pas dormir en restant sur le pont à regarder l'horizon ou s'occuper l'esprit comme elle peut. Vaut mieux éviter d'aller en salle des machines, les Chocobos font quand même pas mal de boucan puis y a une odeur quand même. Enfin, après si elle veut y aller, il ne l'en empêchera pas.

« Vos bateaux fonctionnaient comment sur Dol? Juste au fil du vent sur les voiles ou à l'aide de rames? Ou alors comme nous, vous aviez des Chocobos qui aident le bateau à avancer? » vu l'air sur le visage d'Eli', ce n'était pas le cas alors autant éclairer sa lanterne. « Les bateaux de Spira, du moins les gros, ont souvent dans leur salle des machines un ou deux Chocobos, ses derniers courent dans une roue pour aider le bateau a avancer, facilitant le voyage. »

Bien entendu, ils ont droit à des pauses et ils ne courent pas toujours, ils sont aussi bien entretenus mais durant un petit moment, ils vont tourner les hélices latérales du bateau et ça avance bien plus vite. Si le vent s'en mêle aussi, c'est encore mieux! Sur Dol, c'était quand même bien différent, aujourd'hui comme à l'époque d'Eli'. Il y avait tout un tas de choses où l'Al Bhed risque de s'émerveiller devant telle ou telle machine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Dim 26 Oct - 19:46

Eli
Vu le nombre de naufrages dont Eli avait entendu parler dans sa jeunesse, elle n’était pas rassurée à l’idée de prendre le bateau, sachant que c’était la première fois pour elle qu’elle allait monter sur le pont de l’un d’eux. Elle ignorait tout, jusqu’à la sensation que cela prodiguait que d’être bercé par la mer, de tanguer, un coup à gauche … pour retourner lentement sur la droite … et vice versa. Elle leva les yeux vers le ciel en même temps que Gippel, c’est vrai que pour le moment, la météo ne semblait pas annoncer une tempête … Et l’Al Bhed disait que de toute manière à son époque, les gens craignaient plus de croiser Sin qu’un phénomène météorologiques.

- S’il fait beau ici, nous ne savons pas ce qu’il en est sur les autres continents …

Fit-elle remarquer en baissant les yeux. Les commandes ne tardèrent pas à arriver et Eléonore commença à manger sans pour autant se jeter comme une morfale sur son assiette. Gippel finissait par proposer d’aller voir pour prendre un cachet ou une potion qui la ferait dormir pendant le voyage. Pourquoi pas … mais en fait, elle n’en avait pas très envie.

- Non ca ira, merci … Comme j’ai dit, c’est la première fois que je prends le bateau, j’ai envie de me souvenir de ce que ca fait, de naviguer.

Oui, ca faisait comme si elle se contredisait. Elle appréhendait le voyage et pourtant, elle avait la curiosité et l’envie de voir ce que ca faisait de se retrouver sur un bateau. Bref. Fidèle à lui-même, Gippel souhaitait en apprendre plus sur les bateaux de Dol, son côté Al Bhed qui ressortait pour savoir comment tout fonctionnait ailleurs ! La jeune sorcière le fixa bizarrement lorsqu’il mentionna des chocobos, qu’est-ce qu’ils venaient faire là-dedans eux ? Mais il s’expliqua, ils se servaient de roues et de chocobos pour faire avancer le navire lorsqu’il n’y avait pas de vent … A ses propos, Eli ne put s’empêcher d’avoir l’image des hamsters qui tournent dans leur roue. Mais elle secoua la tête pour chasser ces bêtises et répondre à la question qui lui avait été posée.

- Il existe des bateaux de toute sorte. A voile ou à rame, mais ils sont assez petits ceux-là, surtout pour les rames, ce sont généralement les petites barques … Mais de tête, je me souviens des bateaux à moteur, ils fonctionnent avec du carburant … Vous connaissez ca les Al Bheds ? Le carburant ?

Elle pensait que oui sinon avec quoi fonctionnait le Hover ? Mais si ce n’était pas le cas, bah elle l’expliquerait, l’air de rien, elle était riche de connaissances notre petite Eli, elle était souvent première de sa classe même au lycée ! L’oiselle aux yeux azurés continuait de manger, même si une télévision plantée dans le restaurant attira son regard, et la fit froncer des sourcils.

- J’imagine que c’est de ca, entre autre, dont tu me parlais ce matin ? Elle désigna la télévision du menton, qui diffusait un match de blitzball qui était justement en train de se jouer. Mais elle ne parlait pas du programme, mais bel et bien de la télé. - Je suppose que c’est ce genre de choses qui est censé être prohibé mais qu’ils utilisent quand même ?

Bah la télévision à ses yeux, c’était une forme de technologie, donc une machine et Gippel avait bien spécifié qu’elles étaient interdites par les préceptes de Yevon. Cela dit, elle s’intéressa un peu à ce qu’il se passait sur l’écran par la suite.

- Et ca, ca doit être le blitzball non ? Ca se passe dans l’eau de ce que je vois … On a bien quelques sports aquatiques sur Dol mais pas comme ca. D’ailleurs de tête, je crois que ca ne se passe jamais « sous » l’eau … ce n’est pas dangereux ?

Décidément, le mot du jour, c’était « dangereux » !!
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Mer 29 Oct - 21:37

Spoiler:
 

Pauvre Eli', il la comprenait à se méfier de tout et de rien, savoir comment sera la traversée, dangereux ou non, c'est normal de s'inquiéter. Mais tant qu'il sera là, il fera tout pour chasser ses maux. Que ce soit des Sahaguins assez fous pour grimper en clandestin sur le bateau – ça arrivait – ou bien des gens qui venait la faire chier car elle n'était pas de Spira ou pour jouer les jolis cœurs, Gippel s'en irait leur dire deux, trois mots à ce genre de personne. Le rôle du joli cœur était déjà pris de toute façon. Eli' voulait se montrer forte pour ne rien prendre pour faire passer le voyage, c'est elle que ça regarde après tout mais soit, Gippel respecte son choix. Quand bien même, il passait sur un autre sujet plus passionnant – pour lui – les bateaux de Dol! En gros, c'était la même chose qu'ici, ils avaient même du carburant qu'eux, Al Bhed, nommait Accahla (essence) mais cela devait être grosso modo la même chose? À un ou deux détails près peut-être? Enfin bon, ce n'est pas le genre de chose qui passionne la demoiselle alors il reparlera de ça une autre fois peut-être avec quelqu'un qui s'y connaît mieux dans le domaine.

Durant le repas, la télévision attirait le regard d'Eli', non pas que ce soit passionnant mais elle repensait à deux choses, d'une part le fait que ce soit une makinas et autorisée mais aussi concernant le sport qui y était diffusé. Ce n'est pas compliqué, c'est forcément du Blitzball. Quoi qu'il devait exister des sports un peu a développés, avec ou sans Chocobo par exemple? Non pas qu'il serait forcément intéressé mais ça changerait un peu au moins. Comme il l'avait dit concernant la technologie, c'était Yévon qui décidait de ce qui était autorisé ou non, faut croire que la télé l'était. Mais alors, pourquoi la télé et les makinas utiliser pour le Blitz' sont autorisés mais pas des armes capables de vaincre Sin? Oui, ils allaient répondre que ce sont les machines à l'origine de sa venue – soi-disant – mais c'était quand même les makinas qui avaient mis Sin dans un sale état lors de sa dernière apparition. Enfin, discuter de ce genre de choses, c'est tabou comme ils le disent si bien pour ne pas se piéger tout seul, hein!

« Il arrivera bien un jour où à force de dire n'importe quoi, ils vont se contredire. J'ai l'impression qu'au fil des années, ils deviennent de moins en moins crédibles. »

Surtout depuis l'histoire avec Yuna et sa bande de gardiens. Puis sur les autres mondes plus avancer qu'ici, ils n'avaient pas de Sin eux. Ou leur équivalent à « cause de leur avancer technologique ». Pour ce qui était de la dangerosité du sport, Gippel haussa les épaules, ça ne l'avait jamais attiré ce genre de sport a vrai dire.

« C'est sûr que ce n'est pas le premier venue qui va pouvoir participer à un match, faut de sacrés poumons pour tenir tout un match, surtout entre les tacles, les coups, ce genre de choses. Mais je crois qu'ils n'ont jamais vraiment eu d'accident. »

Ils devaient être du genre prudent en même temps les joueurs de Blitzball, toujours à sortir la tête de la sphère d'eau entre deux coups de sifflet pour reprendre un peu d'air. Quand bien même il y a dû y avoir des accidents, ça ne devait pas être bien grave.

« Vous avez des sports aussi sur Dol? Pas de Blitzball je suppose. C'est triste à dire mais c'est le seul sport qui soit sur ce monde. Ça n'empêche pas les enfants de jouer avec des ballons ou des bâtons mais je trouve ça dommage pour ceux et celles qui aiment le sport. »

Ce qui n'était pas le cas de Gippel, rappelons-le. Ce qui intéressait vraiment Gippel, c'était les makinas et les filles. Terminant donc le repas, Gippel allait payer ce dernier avant de prendre le chemin du port avec Eli' à ses côtés, marchant sans se presser, le marin ne leur avait pas vraiment donné d'horaire à suivre après tout, juste le tarif, reste a savoir s'ils ne pourraient pas trouver un autre bateau que celui du type désagréable? Lui, il en avait affronté toute sa vie de ce genre de personne mais si Eli' voulait voir vers quelqu'un de plus poli, il ne serait pas contre non plus.

« Alors, prête a voir si tu à le pied marin? Tu veux qu'on cherche un autre navire peut-être? Au cas où notre type de tout a l'heure ne te reviens pas? »

Ils seront pratiquement tous pareils mais heureusement, il y a quelques personnes qui se fichent de faire grimper un Al Bhed ou même un autre genre de personne. Certains ne font attention qu'à l'argent qui circule, d'autres sont pour les Al Bhed et d'autres... bah ils font juste leur job.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Ven 31 Oct - 14:12

Eli
Spoiler:
 

Une fois de plus, Yevon perdait en crédibilité avec ces télévisions dispersées ici et là et Gippel avait raison, c’était très contradictoire avec leurs préceptes. Comment les gens peuvent-ils rester fidèles à une religion qui ne cessait de mentir et se payer la tête du peuple ? Même si Eli avait rencontré quelqu’un d’autre que Gippel à son arrivée, il lui aurait suffi d’entendre la même histoire de la bouche d’un fidèle pour qu’elle comprenne que l’Eglise de Spira était mauvaise. Enfin bon, ce n’était pas comme si elle pouvait y faire quelque chose après, elle n’était pas l’un de ces genres de super héros qui rétablit la justice et l’ordre sur un monde.

Du coup, elle changeait de sujet pour parler de ce qu’elle voyait plutôt sur l’écran, un match de blitzball était diffusé, elle avait facilement fait la déduction grâce à ce que Gippel avait dit plus tôt, lorsqu’ils étaient arrivés devant la ville. Les joueurs se trouvaient dans l’eau et devaient retenir leur respiration, même si ca ne durait que quelques minutes, ils pouvaient se faire frapper, ils devaient bouger, tirer … il valait mieux avoir une bonne apnée dans ce genre de sport, et la jouvencelle se demandait si ce n’était pas un peu dangereux. Mais une fois de plus, son camarade l’assura qu’il n’y avait jamais eu, à sa connaissance, de graves problèmes liés à tout ca. Des blessures oui sûrement, il avait dû y en avoir, comme dans tous les sports. Et d’ailleurs, le sujet commença à tourner doucement autour. Le blitzball ? Le seul sport de Spira ? Voilà qui était bien triste.

- Il existe plusieurs sports, terrestres ou aquatiques aussi, le but est souvent le même, tirer dans un filet pour marquer des points … Ou il y a le volley aussi, le terrain est séparé en deux par un filet et il faut faire passer la balle au-dessus sans la faire tomber par terre, sinon, c’est un point pour l’équipe adverse … Mais ce sont des sports en équipe, il y a bien des sports plus solos aussi … et en tout genre.

La jeune sorcière se lança dans plusieurs explications, elle parlait du tennis, mais aussi de sport comme la lutte, ou même l’escrime, le saut à la perche, il y en avait pour tout le monde et pour tous les goûts. La discussion dura jusqu’à la fin du repas où le duo se leva pour prendre lentement mais sûrement la direction du port, une nouvelle fois. De là, Gippel proposa de peut-être trouver quelqu’un d’autre si le type de tout à l’heure n’avait pas fait bonne impression.

- Ce n’est pas la peine, ce n’est pas comme s’il allait nous accompagner pendant le voyage, si ? On loue juste un de ses bateaux, et on décolle.

Quelle expression ironique de parler de décollage pour un navire, bien joué Eli ! Evidemment, elle comptait laisser la barre à son camarade puisqu’il semblait lui donner l’impression qu’il avait l’habitude. Toutefois en cours de route, Eli remarqua qu’il y avait des télévisions absolument partout en ville, et même un écran géant à un endroit ! Le match s’était terminé, laissant un peu de publicités avant qu’une grande annonce n’attire son regard et elle s’arrêta net, retenant Gippel par le bras pour lui montrer un immense édifice qui était montré sur l’écran.

- Je n’arrive pas à entendre ce qu’il se dit à cause du brouhaha de la foule, mais de toute évidence, ca ressemble à un stade ca non ? C’est quoi ? Un concert ?

Il y avait des écritures parlant du tournoi qui défilaient en bas de l’écran pour justement les personnes qui n’arriveraient pas à entendre l’annonce, mais Eléonore ne pouvait pas les lire, cette fois, c’était exclusivement dans l’écriture de Spira. Sauf qu’en zoomant sur les différents terrains, ca n’avait rien d’une installation pour un concert. Pas de micro, pas de décorations, rien.

- C’est une conférence ? Un tournoi ? Bingo, c’était un tournoi, mais bizarrement, l’organisateur restait inconnu pour le moment … - C’est pas un peu … bizarre ?

Qui cacherait son identité pour un événement aussi important ? Enfin peu importe, tant que ce n’était pas un psychopathe qui annonçait la chasse aux sorcières ouverte, Eli supposait qu’elle n’avait rien à craindre ? Mais ca restait étrange tout de même. Il démarrait dans une bonne semaine et se déroulerait dans la Plaine Félicité, sur ce monde-ci. Eli commençait à réfléchir.

- Ca t’intéresse ? J’avoue que je suis curieuse sur ce « mystère ».

Peut-être aussi que ca ne lui ferait pas de mal de se mesurer à d’autres personnes ? Histoire de tester ses capacités et à maîtriser un peu plus ses pouvoirs dans ce monde qui avait beaucoup changé ? Pourquoi pas, mais si c’était dans une semaine, ca leur laissait quand même le temps de se rendre sur Dol.
Revenir en haut Aller en bas
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Mar 4 Nov - 21:08


Continuant leur bavardage, Gippel avait appris tout un tas de sport sur Dol, qui ne nécessiteront pourtant pas vraiment de makina donc ça devrait rester dans leur soi-disant précepte? Mais cela sera-t-il concluant? C'est quitte ou double. Même si Asran aurait une démonstration sous les yeux, peu de chances que cela ne soit voter en leur faveur. Il faut rappelé que Yévon avait certes accepté les Bannisseurs sans pour autant les porter dans leurs cœurs, renié pour tenter de vaincre Sin avec des armes – makinas ou non, seule l'ultime chimère devait vaincre le monstre – ils étaient néanmoins utiles pour garantir une certaine sécurité sur les routes. Cela dit, ce n'était pas son problème, cette histoire de sport, ce serait bien pour Spira mais ce n'est pas lui qui irait proposer ça devant ce vieux fou. Rien que par ses origines, il trouvera surement à redire alors que pourtant, ce n'était pas les Al Bheds à ce qu'il sache qui avait inventé ses sports. Peu importe, les voilà en chemin vers le port pour louer un bateau et prendre les voiles. Certes, ce n'était pas ce type qui allait monter avec eux sur le bateau mais le louer lui faisait du bénéfice alors qu'il pourrait le louer à une personne plus recommandable.

Mais en chemin, Eli' retenait le bras de Gippel pour lui montrer les nombreux écrans qui annonçaient apparemment un tournoi. Lui, il pouvait lire ce qui était écrit bien qu'il n'entendait rien. Il y avait bien plusieurs terrains, Gippel affirmant bien que c'était un tournoi mais il est vrai que cela était bizarre... Un organisateur qui ne voulait pas se faire montrer... Seymour peut-être? Le retour du vieux Mika ou un autre vieux schnock? Un tournoi lancé par la sauveuse, Yuna? Non, Asran leur a déjà mis cette fusion sur le dos, il ne va pas se corriger en faisant copain-copine avec la cousine de Rikku.

« C'est vrai que ça fait bizarre... »

Gippel avait un léger mauvais pressentiment mais avait-il raison ou non? Ça, il ne pouvait pas le dire... Si ça se trouve, c'était juste pour faire venir la foule mais pour le moment, ce n'était pas leurs problèmes, ils pourront bien y faire un saut d'ici une semaine mais pour le moment, autant continuer leur route. Ils devaient se rendre sur Dol alors direction Dol. Néanmoins c'est vrai que c'était bizarre, un tournoi dans la plaine Félicité? Cet endroit était sacré pour Yévon puisque c'était là que les Invokeurs combattaient Sin auparavant. Alors, bon ou mauvais présage? Sachant que Yévon était d'accord pour ce tournoi, cette histoire commençait à titiller sa curiosité.

« On pourra toujours faire un tour une fois que la date approchera. Je suppose que sur Dol, il va y avoir des vaisseaux qui vont s'y rendre? »

Il ne perdait pas le nord celui-là. Enfin bon, l'heure était donc au grand départ! Eli' et Gippel reprenaient donc le chemin du port où ils pouvaient donc louer un petit bateau pour pouvoir gagner Dol le plus rapidement possible. Gippel en profita aussi une carte d'Héméra que le type devait bien avoir, cela devrais leur permettre de ne pas se perdre. En effet, il le lui avait donné la carte à contre-cœur. Ha les idiots qui croient tous de l'église et pensent qu'un Al Bhed est forcément un méchant qui veut faire venir Sin pour tout détruire. Il en profitait pour acheter quelques petites choses pour le trajet, de la nourriture, des couvertures et même de l'eau dans des gourdes. Il faut tout prévoir car Gippel avait certes l'habitude des bateaux mais pas pour aller jusqu'à Dol. Quoi que, à vue de nez, ils en auront au moins pour la journée encore, si ce n'est plus. Il aidait Eli' si besoin pour monter sur le bateau avant de la rejoindre en lui montrant la carte.

« Tout va bien pour le moment? » Il se rapprocha d'elle dans le seul but de lui montrer la carte en indiquant leur position actuelle. La carte avait plusieurs légendes pour les différentes écritures. Dol était la partie gauche de la carte mais quel coin était le mieux pour accoster? « Donc on devrait surement suivre ce chemin en longeant Spira mais une fois vers Dol... tu sais par hasard si une de ses villes actuelle te dit quelque chose? »

Peut-être qu'au niveau des noms, certaines villes n'avaient pas changé? Dans le pire des cas, il faudra visé un continent qui semble avoir une plage, ça ne devrait pas être trop compliqué.

Action de Gippel:
- Gippel loue un bateau avec Eli' (-250 Gils pour Gippel (ou 500 si c'est par personne, un peu de galanterie bon sang de bonsoir!))


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Mer 5 Nov - 14:24

Eli
Spoiler:
 

L’annonce d’un tournoi dont l’organisateur restait secret, il n’y avait rien de plus louche. C’était une surprise, mais en était-ce une bonne ou une mauvaise ? Gippel risquait d’être surpris en plus d’apprendre que des Al Bheds avaient participé à la construction du stade, même avec l’autorisation d’Asran … Le monde était bien étrange. Toujours est-il que ca piquait la curiosité des deux compères et qu’ils risquaient fortement de se diriger vers la Plaine Félicité d’ici une bonne semaine. Pour l’heure, ils avaient le temps d’aller sur Dol, et comme Gippel disait, il y aurait sûrement un moyen là-bas pour se déplacer rapidement vers Spira.

- Oui je suppose. Ca a l’air d’être un événement de taille, il y aura sûrement des moyens de transport mis à disposition pour les gens qui souhaitent s’y rendre.

Ils verraient en temps et en heure, pour le moment, ils devaient louer un bateau afin de se rendre sur Dol, à défaut de voir un navire de commerçants ou autre qui prenait cette direction. Ils profitaient d’être dans une zone de commerce aussi pour acheter des provisions puisque ni l’un ni l’autre n’était capable de dire combien de temps il leur faudrait pour atteindre Dol. De l’eau, des fruits, des choses sucrées de préférence telles que des biscuits ou même du chocolat, et direction le port pour de bon cette fois ! En prime, ils obtenaient une carte de Spira et de Dol, et l’homme qui leur avait confié avait positionné les cartes de sorte à montrer comment étaient séparés les deux mondes. Spira au nord, Dol à l’ouest dans ce cas. Bien. Ils purent loués le navire à 250 gils chacun. Ils ressemblaient à des mini Liki, avec des voiles et une minuscule salle des machines comportant à peine un chocobo … Vu qu’il n’y en avait qu’un seul, il fallait espérer qu’il ne tombe pas malade pendant le voyage. Ni Gippel, ni Eli, n’étaient vétérinaires. Quoique notre jeune sorcière maîtrisait un sort de soin, mais serait-ce suffisant pour un animal qui tomberait malade naturellement ?

Gippel rejoignit très vite la demoiselle en lui demandant comment elle allait, ce à quoi elle hocha seulement la tête pour signifier qu’elle ne se sentait pas particulièrement mal pour le moment … Aussi il en profita pour montrer les cartes et demander conseil à Eli au sujet de leur destination, elle se pencha alors pour regarder d’un peu plus près.

- Ca, c’est Luca ? Demanda-t-elle en montrant la pointe au nord de Spira. Son doigt glissa sur la carte pour atterrir sur l’autre et désignait le trajet qu’elle estimait le plus pratique jusqu’au continent de Galbadia, mais malheureusement pas le plus court. - Malheureusement la pointe là, l’île de l’Enfer je crois, ne possède aucune ville et n’est pas reliée directement au continent. Et toutes les côtes que tu vois là sont des falaises. Il y a juste au niveau de la Prison du Désert, il y a une plage pas loin, mais non seulement ca va nécessiter d’abandonner le bateau, mais en plus si on veut rejoindre Winhill, il faudra marcher un peu. Et inutile de le dire, pour être morte dans la dite prison, Eli n’avait nulle envie de s’en approcher hein ? Aussi son doigt continua de glisser pour montrer un autre itinéraire. - La partie Est – qui était autrefois le nord mais passons – du continent, pareil, ce sont des falaises. Il faudra poursuivre jusqu’à Dollet, c’est ma ville natale, et c’est une ville portuaire. Le bateau sera pris en charge là-bas je pense.

De même, elle avait une certaine appréhension à retourner à Dollet, mais il fallait s’y attendre de toute manière, peu importe où ils iraient du côté de Galbadia, elle aurait une boule au ventre. Elle avait lâchement abandonné sa mère biologique à Dollet lorsqu’elle a fait démonstration de ses pouvoirs la première fois alors qu’elle avait moins de dix ans, et depuis, elle ne l’avait jamais revue. Et si sa mère était encore vivante ? Dans tous les cas, Eli préférait mille fois se rendre à Dollet plutôt qu’approcher la prison.

- Hum … Je … Désolée, le trajet jusqu’à Dollet ne va pas être très pratique mais … j’aimerai quand même qu’on aille là-bas, plutôt qu’approcher de la Prison du Désert …

Un flash apparut dans sa tête pour lui remontrer toutes ces horribles images, les tortures qu’elle avait subites avec sa mère adoptive pour soutirer des informations qu’aucune des deux ne possédait, jusqu’à finalement se faire exécuter pour sorcellerie – et trahison. La demoiselle baissa les yeux et prit une moue songeuse et triste à la fois. Elle fixa un point à ses pieds pendant plusieurs longues secondes avant de réaliser qu’elle devait peut-être se reprendre, et changer de sujet surtout.

- Je … Tu prends la barre ? Tu as besoin d’aide pour la navigation ? Je peux faire quelque chose ?

Non parce que s’ils doivent rester un moment en mer, elle n’avait pas vraiment envie de se tourner les pouces ou à s’occuper comme une grand-mère à faire la couture dans la cale pour s’occuper … D’ailleurs même si elle savait coudre – on apprend ce genre de choses quand on a vécu un certain moment à Winhill – elle n’était clairement pas douée pour ca pour autant. Sauf si Gippel avait envie de porter des vêtements à moitié réussis.

Eli paie 250 gils pour la location du bateau.
Note : Comme je n’ai techniquement pas assez, je me demande Véga si tu ne peux pas décompter ca à partir des gils que je vais gagner à la fin du sujet ? Si ce n’est pas possible, tant pis, Gippel payera les 500 gils et je rembourserai ma part plus tard en RP. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Arrivée discrète...   Mer 5 Nov - 21:53

~ Like a Star @ heaven ~

Eli gagne 200 Gils et Gippel gagne 150 Gils.
Chacun paye sa part de la location d'un bateau, soit 250 Gils par personne.
(Balance: Eli: -50 Gils - Gippel: -100 Gils)

~ Like a Star @ heaven ~


mini flèche Eli et Gippel partent vers l'Océan - En route vers Dol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Arrivée discrète...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrivée discrète
» Arrivée discrète...
» [RP]L'arrivée
» Arrivée précipitée
» Question sur l'équipement eau arrivée au niveau 11X

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Sud :: Luca-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives