Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Entre Besaid et Luca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Besaid et Luca   Lun 29 Sep - 10:57

La bataille venait maintenant de commencer. Le vaisseau du capitaine venait de se faire remarquer par le voilier ennemi qui s’agitaient vivement pour se préparer contre l’assaut de ce terrible ennemi, mais ce qu’ils ne savaient pas c’est qu’il n’y avait pas un, mais deux navires opposants. Décidant d’aider son coéquipier, le jeune voleur ne tarda pas à donner l’ordre de viser le voilier ennemi avant de s’attaquer au galion marchand. Ce qu’il n’avait pas pris en compte, c’était la distance qui séparait les deux navires. Les boulets rouges foncèrent droit dans l’eau, leur portée était bien trop courte pour atteindre le voilier et ce qu’il n’avait pas prévu c’est que l’un d’eux venait de se perdre sur la coque du galion, laissant le bois s’embrasser doucement.

« Capitaine ! Le galion à était touché ! J’espère que ce n’était pas là qu’il entreposait la marchandise. »

Les boulets normaux eux, continuaient leur course folle contre les voiles, mais à part faire des trous dans celle-ci, elles n’étaient pas très utiles, jusqu’à ce que l’un d’eux se perde sur le mat principal du galion, faisant tomber celui-ci sur le côté, ralentissant considérablement le bateau qui se retrouvait avec une charge beaucoup plus lourde.

« Victoire le navire est ralentit ! C’est le bon moment pour aborder le galion ! »

Les matelots semblaient assez satisfaits de la situation. Le plan s’était déroulé comme prévu et il ne restait plus qu’à le continuer sur cette lancée.

____________________________________________________

Action à choisir : (Une action possible)

1 – À l’abordage ! Tout le monde sur le pont du galion ! Capturez les prisonniers, mais ne leurs faites aucun mal. On va les faire parler.
2 – On continue de les canarder ! On va leur apprendre à ses maudits Yevons ce qu’il en coûte d’être mauvais.
3 – Maintenant que le bateau est ralentit allons aider les autres ! Il risque pas de s’en aller n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Besaid et Luca   Lun 29 Sep - 12:51

Oui, du monde à neutraliser … Heureusement que Yusuke ne me disait pas qu’il avait perdu un temps fou à essayer d’ouvrir un coffre ! Mais pour l’heure, nous n’allions pas débattre là-dessus pendant des années. Nous avions toujours une petite leçon à donner à ces fidèles de Yevon, pour le moment, ils ne se doutaient pas que nous étions là, mais ca ne tarderait pas puisqu’on allait les prendre en embuscade ! Allez, à l’abordage ! Ou presque. D’abord, il fallait neutraliser les bateaux et je me tournais vers Yusuke pour voir dans ses yeux qu’il était en train de s’éclater ! De quoi me faire sourire doucement, j’imagine que oui, ca doit être un rêve d’enfants que d’être un capitaine avec des pirates à son commandement ! Un vrai gamin celui-là ! Mais c’est bien pour ca aussi que je l’ai épousé, au moins, on ne s’ennuie pas. Il avait une idée de manœuvre pour prendre au dépourvu notre cible, il voulait cramer l’autre navire qui protégeait le galion, et voulait détruire les voiles du bateau marchand pour le ralentir et l’empêcher de fuir ! Pour cela, il avait besoin de mon aide à la barre … mais je n’avais jamais dirigé un navire moi !

- T’as pas peur que je fasse un carambolage plutôt que tourner correctement ?

J’étirais un sourire amusé même si dans le fond, ce n’était pas tout à fait faux. J’en prenais deux avec moi pour m’aider au cas où, et je me mettais comme prévu à la barre ! Je demandais comment ca marchait, rien de bien difficile en réalité, il suffisait de tourner d’un côté pour faire tourner le navire de ce même côté … Bon ! Au travail ! Les boulets rouges furent envoyés en direction du navire qui protégeait encore le bateau marchand mais … ils ne réussirent pas à l’atteindre. Pire encore, l’un d’eux se perdit sur le navire qu’on comptait aborder, ce qui venait de mettre le feu dans une pièce ! Bordel !

- Alors ca, c’est vraiment pas malin les mecs !!

Bon euh, plutôt que faire des commentaires moi, je devais changer rapidos de trajectoire ! Et vas-y que je te tourne à toute vitesse et de toutes mes forces la barre moi. Enfin de toutes mes forces … faudrait peut-être que je me contrôle, je serai capable de l’arracher. Les autres boulets venaient frapper les voiles, même si pour ma part, j’aurai utilisé les boulets enchaînés pour neutraliser directement la voile. Mais ca devait être une tactique de Yusuke, car au final, un boulet réussit à faire écrouler le mât principal. Aha, ils allaient moins faire les malins là, d’autant plus qu’ils ne devaient pas s’attendre à ce que leurs « alliés » se retournent contre eux ! Pas de temps à perdre, il ne fallait pas les laisser réagir, ni répliquer : dès que les autres revenaient sur le pont, je dégainais mon arme.

- On y va ! On ne leur laisse pas le temps de répliquer !
- Et pour l’autre navire ?
- Ils ne vont certainement pas envoyer des boulets de canon sur le navire qu’ils sont censés protéger. Mais ils risquent d’envoyer des hommes en renfort, soyez prudents ! Neutralisez-moi tout le monde, mais ne les tuez pas !! On veut juste la marchandise, c’est tout !


Bon oui, j’avais dégainé mon arme de mon côté, mais je ne comptais pas tuer quelqu’un. Mais eux par contre risquent de me foncer dessus, il faut que j’arrive à parer leurs coups et à les neutraliser. Généralement, un coup de manche bien placé dans le ventre, ca arrive à paralyser quelqu’un sur le coup ! Ca lui coupe le souffle sur le moment et hop ! On l’assomme un bon coup ! Bon par contre on avait intérêt à ne pas se foirer, on ne savait pas s’ils étaient nombreux. Je me tournais vers Yusuke :

- Tu as toujours le drapeau qu’on t’a donné ? Si jamais on a besoin de renforts, il faudra l’agiter pour le faire comprendre à notre navire !

Et maintenant, ne perdons plus de temps !

Sheli et les troupes accostent le galion ! Et essaient de neutraliser et capturer les gens à bord ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Besaid et Luca   Dim 5 Oct - 20:41

HRP:
 

Les canons crachaient des boulets à tout va. Brisant le bois qui craquait violement sous la pression de ses attaques massives. Le capitaine s’occuper du voilier qui n’avait pas vu l’attaque venir. Dés qu’ils se retrouvèrent impuissants, l’équipage se jeta à l’abordage, capturant les ennemis tout en dérobant les trésors que le voilier contenait. Même les armes étaient un trésor inestimable. Les deux tourtereaux s’étaient eux aussi lancée à l’abordage, mais d’un navire bien plus gros et bien plus imposant. Le galion qui d’ailleurs transportait les marchands et leurs marchandises. Sous l’effet de l’attaque surprise, les braves hommes ne savaient pas vraiment comment réagir. Est-ce qu’il fallait se battre, où se laisser faire ? La première option leur paraissait bien plus plausible, car après tout, c’était leur gagne pain qui se trouvait sur le navire. L’abordage s’était passé sans encombre, mais la capture se fit bien moins facile. Malgré la peur qui les terrorisait les braves marchands armés de bâton essayaient de repousser l’ennemi, mais contre des armes, autant dire que cela était futile. Après quelques blessures maladroites qui apparaissaient sur les corps vaillants, les prisonniers ne tardèrent pas à baisser les bras. Jetant leurs armes avant de se rendre complètement.

« Pitié ! Prenez ce que vous voulez, mais épargnez au moins nos vies je vous prie. »

Le voleur et la jeune demoiselle qui étaient convaincus d’avoir affaire à des yevonnistes se laisseront-il amadouer ? Après tout, il était vrai qu’ils n’avaient pas l’air bien méchant, mais après tout, l’homme n’était-il pas un lâche quand la situation ne tournait pas en sa faveur ?  
__________________________________________________

Action à choisir : (Une action possible)

1 – Se moquer des prisonniers et les menacer pour qu’ils indiquent l’endroit de la marchandise.
2 – Ne rien répondre et demander l’endroit ou se cache la marchandise. Pas de temps à perdre avec des geignards.
3 – Votre cœur est trop bon pour les laisser dans la peur la plus totale. Vous les détachez, mais pas de coup foireux hein ? Maintenant il s’agit de leurs demander gentiment où est le coffre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Besaid et Luca   Lun 6 Oct - 11:16

Bon, la manœuvre n'était pas des plus efficaces puisqu'au lieu de détruire le navire qui protégeait notre cible, Sheli avait réussi à foutre le feu aux marchandises!! Je grommelais en imaginant tous les trésors qui pourraient être perdus en me disant que de toute manière, j'avais de quoi l'éteindre moi-même grace aux gemmes assimilées! Si bien que je me dépêchais de sauter à l'abordage du navire marchand, sans même dégainer mes dagues puisque je jugeais que je n'en aurais pas besoin. Normalement, les gens à bord ne sont que des religieux à la con, donc je doutais fort qu'ils offrent la moindre résistance et je ne me trompais pas!

Ils essayaient un chouilla avant, mais sans plus avant de jeter leurs armes de fortune et se rendre! Moi je ne les écoutais même pas, au fond, je m'en fichais pas mal qu'ils aient l'air innocents ou non. Je me doutais bien que tous les yevonnites n'étaient pas forcément des cons, mais je n'étais pas là pour jouer les bons samaritains non plus, aussi je préférais filer vers la cale à laquelle Sheli avait mis le feu pour pouvoir l'éteindre à l'aide d'un ~Souffle aquatique. Puis je remontais doucement à la surface avant de me tourner vers ma chère et tendre


«C'est bon, même pas besoin de leur demander où ils cachent leurs trésors! J'ai trouvé! Attachez-les bien et on fait le plein!» j'avais toujours le drapeau avec moi, oui. Mais pour l'heure, on n'avait pas besoin de renforts, tout se passait bien! L'autre navire ne semblait pas nous chercher des noises pour le moment, bien qu'il fallait que l'autre se rapproche pour qu'on puisse charger ce qu'on voulait.

Comme prévu, moi je me dépêchais de prendre surtout les gils. Pas besoin de trop s'encombrer avec des tissus ou autres qu'il faudrait revendre au cas où ce serait marqué. J'en mettais le plus possible dans mon sac sans fond bien que j'en laissais évidemment à nos "employeurs" pour le cas où ils trouvent ça bizarre qu'il n'y ait que trop peu de marchandises pour eux! Je remontais à la surface de la cale en me demandant si tout allait bien, normalement, Sheli devait faire en sorte que personne ne soit blessé après tout, donc logiquement, tout allait bien et j'avoue que personnellement, je ne me méfiais pas plus que ça des gars avec qui on était! Moi je suis un voleur, certes en général, j'opère pour ne pas qu'on me voit faire, mais là parmi tous les pirates que nous étions, un de plus ou un de moins ne ferait pas une grande différence surtout que nous étions presque tous habillés de la même manière!


«Peut être amarrer notre bateau au leur pour qu'ils puissent faire le transfert des marchandises? Ça se passe comment pour l'autre?» car bon, je me disais que peut être, nous pourrions garder l'autre bateau pour nous. Certes, ça ne devrait pas être très facile de manœuvrer un tel enfin à deux et selon moi, on risquait de ne pas pouvoir s'en sortir et devoir de toute manière compter sur nos coéquipiers pour pouvoir gagner Gaïa et cette île de Mideel...

Bref, il semblait bien que notre mission touchait à sa fin non? Ou alors l'autre navire nous réservait une mauvaise surprise à laquelle on ne s'attendait pas.

=======================

Yusuke prend l'action n°2: Ne rien répondre et demander l’endroit ou se cache la marchandise fouiller le navire lui-même. Pas de temps à perdre avec des geignards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Besaid et Luca   Lun 6 Oct - 23:43

Les marchands n’osaient plus produire le moindre son. Il était dit depuis un moment que des pirates sévissaient sur les mers, mais qui aurait crus que ses viles brigands s’attaqueraient à leurs propres marchandises ? Attachés et désespérés, les pauvres hommes n’avaient plus qu’à prier pour que leur vie soit épargnée. Le jeune homme qui avait l’air de faire office de capitaine ne tarda pas à revenir de la cale posant une question qui était pertinente. Un de ses coéquipiers ou plutôt un membre de son équipage, ne tarda pas à s’approcher de lui, expliquant la situation.

« Le voilier est entre nos mains. Le capitaine vient de capturer les ennemis à bord, on ne craint plus rien de ce côté-là. Donnez moi votre drapeau, je vais l’agiter pour faire signe au capitaine d’approcher. »

Attendant d’avoir un geste de la part du voleur, le matelot ne tarda pas à s’approcher du mat le plus haut du galion, retirant le drapeau des marchands pour y mettre celui des pirates, montrant alors le signe en bonne et due forme. Assez satisfait de la performance de ses matelots, le bateau du capitaine ne tarda pas à s’approcher. Quand il fut à bonne hauteur, des plates-formes en bois s’installèrent entre les deux ponts pour faire office de petit ponton, rejoignant le navire ennemi pour permettre un meilleur déplacement du trésor. Abandonnant son poste pour rejoindre ses deux bras droits, le capitaine afficha un sourire triomphant avant d’éclater de rire pour exprimer sa joie.

« Il faut croire que vous en avez dans le crâne vous deux ! Bravo. Je n’en attendais pas moins de vous ! Aller les gars, prenez le pactole et après ça on met les voiles. »

L’équipage du capitaine ne tarda pas à obéir, filant droit vers la cale qui avait faillit se retrouver sous les flammes. Les hommes défilaient petit à petit. Parfois les bras chargés, parfois un peu moins. Se tournant vers le petit couple, le capitaine aborda un nouveau un grand sourire avant de s’approcher d’eux et de passer sa main sur l’épaule du jeune voleur.

« Vous avez bien méritée une petite récompense. Je vous laisse le voilier ennemi si cela vous intéresse. Vous avez aussi bien mérité quelques objets qu’on à trouver dans la cale. Ce n’est pas vraiment de grande valeur, mais je pense que ça peut vous être utile. »

Le capitaine était aux anges et ils semblaient extrêmement contents de l’efficacité de ses deux bras droits. Au moins la mission s’était déroulé sans aucune encombre.
________________________________________________________

MISSION ACCOMPLIE.

Eh ! Faut croire que la piraterie ça vous connais les gars. Franchement vous êtes sûrement que vous n’en étiez pas dans une vie antérieure ? Bon en tout cas vous avez bien mérité votre dû. Au moins on pourra dire que vous ne l’avez pas volé. Mouahahaha… Humour de pirate quoi.

→  Sheli Makunochi passe au niveau 13 et gagne 500 gils
→ Yusuke Makunochi passe au niveau 13 et gagne 500 gils

Récompense mission : potion + (+1000) Hp / Queue de phénix (Ranime avec 10% des Hp_max) / Remède (soigne toute altération d’état)  Pour chacun des membres.

_________________________________________________


Alors que le navire pirate s’éloigner de celui de son ennemi, le capitaine admira un instant le galion, un sourire mauvais était visible sur son vieux visage. Les marchands qui étaient dessus était encore attachés, mais le pirate avait était bon prince, il avait laissé un couteau pour les aider à ce libérer pour reprendre leur mouvement. Mais dans cette acte de grâce, ce cachait une noirceur bien plus cruelle.

« Faites-moi brûlez tout ça ! QUE LES BOULETS ROUGES ENFLAMES LEURS CARCASSES ! »

Les plus fidèles membres de l’équipage ne tardèrent pas à obéir laissant les canons crachèrent des boules de feu qui s’écrasèrent sur le navire marchand, mais aussi sur les voiliers. Les pauvres innocents se mirent à crier et il n’était pas difficile d’entendre leurs hurlements au loin. S’ils ne voulaient pas mourir dans les flammes, ils mourraient avec de l’eau dans les poumons. C’était au choix et autant dire que ce n’était pas un choix particulièrement judicieux, l’un comme l’autre. Car la souffrance serait présence, mais dans un niveau de degré différent. Tel était la cruauté des pirates. Des êtres infâmes et sanguinaires.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Besaid et Luca   Mar 7 Oct - 11:17

A l’abordage !!! Enfin … de mon côté oui. Yusuke avait rapidement foncé pour éteindre le feu dans la cale dont IL m’accusait d’être la cause alors que ce n’était même pas moi qui gérais les boulets de canon mais lui !! Celui-là alors ! Enfin, de mon côté je restais sur le pont, les pauvres marchands essayaient de se défendre, vainement, mais surtout, je veillais à ce qu’il n’y ait aucun mort dans la troupe, aussi bien dans notre camp que dans le camp adverse. Bon vu les armes utilisées par nos adversaires … faudrait le faire pour tuer quelqu’un en un coup. Donc bon, évidemment, on les avait capturés avec une facilité déconcertante, et en attendant que Yusuke revienne et que l’on prévienne le bateau pirate, je surveillais nos prisonniers ainsi que notre propre équipage. Ces gens semblaient dépités … Mais surtout, étaient-ils vraiment des fidèles de Yevon ? J’avoue que je commençais à avoir de plus en plus de doutes …

Toujours est-il que notre capitaine abordait le navire à son tour, plutôt content de notre performance, plus qu’à piller les marchandises. Je me tournais vers Yusuke, le connaissant, il avait déjà dû se servir lorsqu’il est descendu pour éteindre le feu ! Notre capitaine nous offrit notre récompense, je m’attendais à plus mais je suppose qu’entre voleurs, on ne s’offre pas de super pierres précieuses et tout ce qui a trop de valeur hein ? Ah, quoiqu’il disait qu’il nous laissait un bateau pour partir si on le souhaitait, ca c’est cool !

- On va prendre le voilier alors pour repartir.

Si j’ai bon souvenir, ils ont dit que Mideel était plein nord par rapport à Besaid d’où nous étions partis. Et logiquement, il y a une boussole sur chaque bateau, on arrivera à se repérer un minimum ! Plus qu’à repartir, je supposais qu’ils allaient détacher les marchands, donc avec Yusuke, on allait sur le voilier pour partir de notre côté après cette petite journée à jouer aux pirates. On commençait à préparer notre départ puisque les pirates repartaient aussi sauf qu’ils ne comptaient pas laisser les choses ainsi. Il fallait qu’ils cassent tout ! Je comprends mieux pourquoi ils ne nous ont pas donné grand-chose ! Ils commençaient à tirer leurs boulets rouges pour enflammer aussi bien le navire marchand que les bateaux qui étaient censés le protéger ! Et le nôtre avec par conséquent !! Je me retrouvais le cul par terre tellement ca secouait, mais surtout et avant tout, je commençais à me figer en entendant les hurlements des marchands. Ca me fendait le cœur. Certains brûlaient car ils n’arrivaient pas à se libérer, d’autres sautaient à l’eau mais beaucoup ne savaient pas nager !!!

- Rah les sales petits … Méga censure car toutes les insultes de l’univers sortaient de ma bouche en à peine dix secondes. Je me relevais rapidement, il fallait qu’on agisse vite !! - Où est-ce que tu as enfermé ceux qui gardaient ce navire ?? Faut qu’ils aident les autres à monter dessus ! Je compte sur toi pour éteindre le feu, moi je vais à la barre, je me tourne vers eux et je vais les canarder !! Ils vont certainement pas s’en tirer comme ca les salauds !

Attention, là c’était la méchante Sheli qui parlait. Je savais bien qu’il y avait un truc qui puait au nez depuis le début mais je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus. Je n’aime pas faire du mal à des innocents mais là, c’était évident que ces pirates n’avaient rien d’innocent !! Je comptais sur Yusuke pour le feu, il fallait qu’il soit éteint avant que le navire ne soit plus en mesure de bouger, pire encore, qu’il coule. J’allais à la barre pour tourner rapidement le navire de sorte à avoir le bateau pirate dans ma ligne de tir, et je fonçais dans la pièce d’en-dessous pour charger les canons qui étaient vides. Je ne manquais pas de mettre des boulets enchaînés, ayant bien compris qu’ils avaient pour unique but de paralyser la cible – enfin je crois – puis les boulets rouges … et vas-y que je tirais !! Je ne sais pas trop si je vais l’avoir, mais je voulais bien leur montrer que je me laissais pas faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Besaid et Luca   Mar 7 Oct - 12:34

Pour ma part, je faisais ce pour quoi j'avais été engagé. Piller ce navire. Les raisons pour lesquelles on le faisait ne me concernaient pas, et je me fichais bien finalement de savoir si on était du bon ou du mauvais côté. Ce monde me semblait pourri jusqu'à la moelle finalement, et je n'avais pas l'impression qu'il y ait de braves gens, où que l'on soit.

Aussi, je regardais seulement les marchands ligotés d'un air neutre. Ça ne me plaisait pas plus que ça, mais il fallait garantir notre fuite et on ne pouvait donc pas se permettre de les laisser libre de leurs mouvements! Aussi, je laissais Sheli négocier l'un des voiliers pour que nous puissions nous rendre jusqu'à cette petite île de Mideel. On avait encore l'équipage avec nous même s'il était inconscient et probablement à moitié piétinés par les chocobos en cale. Je serrais brièvement la main du capitaine en sentant un léger malaise dans la façon dont il nous remerciait...


«Merci pour le bateau.» je ne disais rien de plus, mais s'il y a une chose que je sais sentir, c'est les mauvais coups! Je suis un spécialiste du genre après tout! On embarquait rapidement et je faisais signe à Sheli de mettre les voiles rapidement. je m'apprêtais justement à déployer la grande voile puisque je savais maintenant comment faire, mais heureusement que je ne l'avais pas fait, car un boulet enflammé passa juste à côté de moi et je me tournais vers le bateau pirate en plissant les yeux
«Putain d'enfoiré! Je le savais! Il élimine les témoins!» mais Sheli prenait les choses en main, je descendais rapidement à la cale pour éteindre l'incendie et réveiller à coup de claque les types que j'avais assommés un peu plus tôt

«Voilà le topo... vous nous aidez, vous vivez. Vous vous rebellez, on coule. Les types que vous étiez censés protéger sont aussi en train de couler alors une partie d'entre vous va aller les repêcher et l'autre m'aide à manier ce foutu rafiot! On va les couler ces pirates!!» il leur fallut un peu de temps pour comprendre, j'utilisais mes souffles aquatiques pour éteindre l'incendie pendant que je désignais deux gars pour se diriger vers les canons et qu'ils me canardent ces enfoirés, je pouvais voir que l'instinct de survie était toujours plus grand que la noblesse ou le sens du devoir! Ils voulaient sauver leur peau avant tout et se fichaient pas mal de savoir que c'était nous finalement qui les avions mis dans la panade!

«Vous, vous prenez ces cordages et vous aidez ceux qui ont sauté de l'autre navire pour les faire monter à bord! Mais aucune arme!» pas envie d'essuyer une nouvelle mutinerie hein? J'avais fini d'éteindre l'incendie et déjà les canons tonnaient. L'autre navire en avait trois à couler, nous n'en avions qu'un et c'était donc bien plus facile, et même pas besoin d'avoir des boulets de feu! Viser la coque à ras de l'eau était suffisant pour qu'il commence à tanguer et je regardais à travers une ouverture dans notre propre coque pour voir qu'il était en train de sombrer sur le flanc

«Bien fait bande de traîtres!» je restais malgré tout sur mes gardes, et je faisais bien car un type tenta de m'assommer par derrière! J'esquivais le coup et je me baissais pour le faire trébucher avant de le regarder d'en haut «c'est comme ça que tu me remercies de vous sauver la vie?»
- «On n'en serait pas là si vous n'aviez pas pris ce navire d'assaut!»
- «Ça aurait surement été pire crétin! Ces types vous auraient massacrés si on n'avait pas exigé dès le début qu'il n'y ait aucun blessé!»
il sembla douter sur le coup, mais je ne pouvais pas me permettre de le laisser réfléchir à la question, je le retournais pour lui mettre un coup sur la nuque et l'endormir avant de le remettre dans un enclos à chocobos. Les autres m'avaient entendu et semblaient me regarder d'un air inquiet.

«Écoutez, tout ce qu'on veut, c'est aller sur une île qui s'appelle Mideel. Une fois qu'on y sera, vous reprendrez votre bateau et vous pourrez rentrer chez vous, d'accord?» ils se regardèrent les uns les autres. Pour beaucoup, c'étaient des types engagés pour défendre le navire marchand, mais il n'y avait plus de navire. Les deux autres avaient coulé désormais et on avait sauvé autant de gens qu'on pouvait. Je remontais sur le pont en espérant que Sheli s'en était sortie avec les quelques rescapés et qu'il n'y avait pas eu trop de mutinerie de son côté aussi... en tout cas, les marchandises allaient malheureusement couler avec le navire pirate. Heureusement que j'avais déjà pris notre butin moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Besaid et Luca   Mar 7 Oct - 15:21

Quelle bande de sales petits enfoirés ! J’aurai dû me douter dès le départ qu’ils n’allaient pas nous laisser partir aussi facilement après les avoir aidés à piller un navire qui n’avait rien demandé !! Non, je n’allais pas les laisser partir comme ca, quitte à ce qu’on se fasse couler, ils vont couler avec nous ces pirates ! On ne se reposait pas sur nos lauriers, Yusuke allait s’occuper des prisonniers et du feu, moi, je dirigeais le navire et je chargeais les canons en attendant d’avoir un coup de main, je les envoyais les uns derrière les autres sans ménagement en direction du bateau pirate. Je faisais entièrement confiance à mon époux pour le reste. Rapidement, deux autres types me rejoignirent pour m’aider dans mes manœuvres. Personne ne se posait de questions, je suppose que Yusuke a fait un rapide résumé de la situation et qu’ils ont leur instinct de survie qui prend le dessus. C’est un peu pareil pour nous d’un autre côté mais là si on n’agissait pas, on se retrouvait à la flotte et même si je sais nager, je ne suis pas sûre d’avoir assez d’énergie pour rejoindre la terre la plus proche ! Sans compter qu’il devait y avoir des monstres dans l’eau. Regardant par une des ouvertures, je voyais qu’on touchait bien le bateau ennemi au point qu’il commençait à être mal en point.

- Ne vous relâchez pas ! Je ne quitterai pas cette pièce tant que ce putain de bateau pirate ne sera pas entièrement à l’eau !!

On continuait jusqu’à ce que le navire adverse soit vraiment trop mal pour continuer. L’autre voilier et le navire marchand, il ne fallait plus compter sur rien pour récupérer quoi que ce soit. Soupirant que les assauts sur notre propre navire aient cessé, je finissais par remonter sur le pont avec les autres, Yusuke n’était toujours pas revenu mais moi, je n’avais pas l’un des meilleurs accueils …

- Pourquoi vous me regardez comme ca ? Il me semble que mon époux et moi-même venons de vous sauver la vie, je crois que ca ne coûte rien de dire « merci ».
- Vous nous avez attaqués pour nous piller et on devrait vous remercier !? Vous vous foutez de nous ??
Je fixais l’Homme qui venait de dire avec un regard neutre, je n’avais pas trop envie de débattre sur ce que nous avions fait ou pas fait. De plus, j’étais d’humeur très froide et mauvaise à cause de ces salopards de pirates.
- Ne me mettez pas dans le même panier que ces cons. J’ai été la première à exiger qu’il n’y ait aucun mort au cours de cette opération. Mais bon, à voir votre immense gratitude pour vous avoir sauvés, je le regrette presque …

Disais-je en lui passant à côté, puis en frôlant mon propre époux que je croisais, si bien que je le soupçonnais de m’avoir entendue dire ca. Peu importe, j’étais clairement de mauvaise humeur, et quand j’étais de mauvaise humeur, j’étais froide et je disais des choses méchantes que je ne pensais pourtant pas, ou du moins, ce n’était pas vraiment moi qui les pensais ... Je prenais la direction de la salle des machines, notre voilier était abîmé par les quelques tirs que nous avions subis et le navire avait besoin de réparations, mais il était encore capable de naviguer, alors qu’on se dépêche à gagner Mideel !

Je voyais un mec assommé par terre, sûrement l’œuvre de Yusuke ca, aussi je ne m’en préoccupais pas. En revanche, je m’approchais des chocobos, évidemment affolés par les multiples attaques et secousses sur le bateau. Ils étaient stressés, mais j’avais toujours cet incroyable feeling avec les animaux. Ce fut compliqué mais je réussis à les rassurer en plusieurs minutes par le biais des caresses et de la communication. Je voyais qu’il n’y avait plus de chocolégumes accrochés devant leur roue, ca aussi, ca devait être l’œuvre de Yusuke pour immobiliser le navire un peu plus tôt. J’allais donc en raccrocher des nouveaux pour que les oiseaux reprennent leur travail et que notre transport reprenne peu à peu sa navigation, direction le nord ! Enfin normalement.

Lâchant un nouveau soupir, maintenant que tout était en ordre de ce côté, je remontais sur le pont pour m’assurer que Yusuke n’avait pas des ennuis avec les autres, mais ca semblait bien se passer. Je prenais le chapeau de pirate qu’on m’avait passée lorsqu’on s’était changés, et je le jetais sans regrets à la mer, bien contente de m’en débarrasser après ce qu’il venait de se passer. De là, je m’isolais un peu au bout du navire pour regarder la mer avec toujours ce regard vide, jusqu’à ce que Yusuke me rejoigne. On n’avait plus qu’à attendre d’arriver de toute façon, et veiller à ce qu’aucun mec sur ce bateau ne se décide à nous faire un coup foireux sous prétexte qu’il ne nous fait pas confiance. J’étirais un fin sourire en le regardant, outre ce petit malentendu avec les pirates, j’avais bien compris qu’il avait passé une bonne journée.

- Tu t’es bien amusé hein ? Ca se voyait sur ton visage.

Ce n’était pas un reproche, c’était un fait. Après tout, quand je me suis mariée, j’avais parfaitement conscience que j’étais avec un voleur et qu’il prendrait toujours plaisir là où il pourrait voler des choses non ? Je n’ai pas refusé de l’épouser pour autant. Cependant, mon visage se fit plus sombre tout à coup, mais pas à cause de ca. Je détournais les yeux vers l’océan, il y avait quelque chose qui me tracassait.

- Dis, tout à l’heure, j’ai pensé à quelque chose … Je crois que Zénobie est toujours là, même après un deuxième décès …

Il n’était pas stupide, je ne parlais pas de mon katana – qui portait le même nom – mais bien du monstre tortionnaire que j’avais été pendant plus de cinq siècles. Ce monstre sanguinaire et sadique dont la tête avait été mise à prix auprès de bien des l’Cie dont la Tâche était de m’exécuter. Mais tous ont échoué. Soit ils n’ont pas eu le courage et ont attendu de se transformer à leur tour en monstre, soit ils ont tous été torturés puis assassinés de ma main.

- Quand j’ai dit à ces types de ne tuer personne, sinon je leur ferai subir la même chose. Je l’ai sentie là. J’ai senti que j’en étais parfaitement capable, même si ce n’était pas … « moi ». Je suis sûre que c’est elle, elle est là, elle est encore là.

Je sais, ca fait assez schizophrène puisque Zénobie et moi étions la même personne mais non … à mes yeux, ce n’était pas « moi ». Moi je n’étais pas tortionnaire – pas avec n’importe qui en tout cas. C’était un monstre, c’était le reflet de tout ce qui avait été mauvais en moi le jour où j’ai maudit la vie plus qu’autre chose parce que j’étais seule au monde et que j’étais découragée parce que je savais que mon sort était scellé. Elle était là, et c’était à moi de faire attention à ne plus la réveiller. Trop de sang avait déjà été versé au cours de ces derniers siècles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Besaid et Luca   Mar 7 Oct - 21:58

Forcément, après tout ce qui s'était passé, on ne pouvait pas demander à ces gens de nous faire confiance, et ce, même si on leur avait sauvé la vie! J'étais remonté rapidement sur le pont, croisant Sheli visiblement très contrariée et je me doutais bien que les gars lui avaient tenu le même discours qu'à moi. Malgré tout, ils commençaient à chacun reprendre leur poste, bien que je voyais bien qu'ils ne comptaient pas m'écouter aussi je plissais des yeux avant de me diriger rapidement vers la barre, repousser le gars qui s'en était emparé d'un coup de pied avant de dégainer mes dagues et pivoter sur moi-même en les menaçant chacun leur tour

«Que vous le vouliez ou non, maintenant, c'est NOTRE navire! Vous n'êtes pas contents? Je le comprends, mais je m'en fous! Je vous signale que si on en est là, c'est parce que vous n'avez pas su faire votre boulot! je suis monté tout seul à bord ici, et je vous ai tous neutralisés! Si ces types là bas avaient eu les commandes, vous seriez TOUS MORS!!» je les regardais d'un air mauvais, en particulier l'un des plus proches car je me souvenais qu'il était l'un des premiers que j'avais neutralisés...

«On ne vous a rien volés, nous... ni gils, ni ambre, ni autres pierres précieuses! Tout ce qu'on voulait, c'était ce navire pour pouvoir aller à Mideel, ils nous ont piégés autant que vous! Regardez!!» je leur jetais alors mon sac, forcément c'était un trucage, car seuls Sheli et moi pouvions savoir ce qu'il y avait dedans. Aussi, lorsqu'ils l'ouvrirent, il était effectivement vide «vous avez bien vu qu'ils ont tenté de nous couler non? Tout ce qu'on veut, c'est aller sur cette île de Gaïa, Mideel.. et ensuite, vous pourrez récupérer votre navire et rentrer chez vous!»

Le gars qui avait mon sac me le rendit avant de me montrer la barre
«Mideel, c'est pas par là... faut virer un peu à bâbord..» je poussais un soupir de soulagement avant que le type ne reprenne la barre. Au loin, le bateau des pirates coulaient et ils en étaient à s'accrocher à tout ce qui pouvait leur servir à flotter. Le matelot ayant repris la barre dut se fier au soleil et aux côtes au loin pour cadrer correctement notre position et nous permettre donc de rejoindre la petite île de Mideel.
«On vous conduit à Mideel, et vous nous promettez que vous nous laissez repartir?»
«Promis...»
les marins se mirent donc tous au boulot. On avait déjà recommencé à avancer, signe que Sheli avait du s'occuper des chocobos. Je la voyais sur le pont plus loin, alors je la rejoignais.... maintenant que ce conflit était passé, je me sentais mieux et ça devait se voir sur mon visage! Car déjà, elle voyait à quel point j'avais pu m'amuser finalement

«Oui, même si j'aurais préféré que ça finisse autrement, je me suis bien amusé!» je passais ma main doucement dans son dos avant de soupirer et l'embrasser sur la tempe. De là, je regardais l'horizon, j'ai un bon sens de l'orientation, et de toute évidence, on allait bien vers le Nord, c'était un bon début!

Mais Sheli était perturbée et je me tournais donc vers elle pour essayer de comprendre ce qui n'allait pas. Et finalement, elle cracha le morceau... Zénobie.

«Ce n'est peut être pas elle? Tu étais peut être juste très en colère et ça t'a rappelé ce qu'il se passait à l'époque non?» oui, moi aussi je parlais de Zénobie comme d'une créature à part. Même si ça a été Sheli pendant des siècles, à mes yeux lorsqu'elle a été tuée par ce tomberry - ok faut reconnaître que c'est une mort assez naze pour un Immuable quand même, mais chut - Zénobie est morte ce jour là et seule Sheli reste aujourd'hui.

Sauf que non, à l'époque, lorsqu'elle est revenue, elle avait encore une part de Zénobie en elle, et je sais combien ce sujet lui est pénible. Mais je ne voulais pas qu'elle ait le cœur trop lourd avec tout ça, il fallait qu'elle aille de l'avant!

«Et si Zénobie est encore là... et bien on trouvera un moyen de la combattre. On réutilisera les cristaux s'il le faut, je ne sais pas... mais on trouvera! Tu sais qu'on s'est toujours débrouillés!»

Je l'embrassais tendrement avant que le vent ne se lève, la grande voile tomba et on avançait finalement bien plus vite! Et en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, l'île de Mideel approchait. C'était juste un petit patelin et on aurait besoin d'un chocobo bleu pour gagner le grand continent ensuite... mais de toute manière, on n'était pas là pour ça, il faudrait déjà qu'on se repose. À éteindre ces incendies, j'étais lessivé moi!

«La journée a été longue. On a besoin tous les deux d'une bonne nuit de sommeil.» terre en vue!
===========================
Direction: Mideel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Besaid et Luca   Mer 8 Oct - 9:43

============================
Gains: + 200 gils [Chacun]
============================

Sheli et Yusuke vont vers Mideel



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Besaid et Luca   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre Besaid et Luca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Entre Besaid et Luca
» Conversation entre Ambre et Luca: clash.
» Petite scène cachée lors du match: Besaid Auroch Vs Luca Goers
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Le reste de la carte :: Océans-