Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Traversée sous haute tension

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Traversée sous haute tension   Lun 16 Sep - 9:56

Ayane et Cixi viennent de Dol - La prison du désert
=============================
Non mais vraiment quel bordel! Y'a pas à dire, on n'a vraiment pas de chance pour l'instant. Juste pour une histoire de visite à la mine de soufre - et quelques dégâts dans une auberge - on s'était retrouvées enfermées dans une prison en plein désert, cette même prison qui, si l'on se fiait à notre orbe de la terre, dissimulait le temple du cristal du même élément! Sauf que voilà, Ayane et moi n'avions pas envie de récupérer ce cristal, tout ce que nous voulions, c'était des informations, rien de plus, mais les gens de la prison semblaient penser autrement, et nous accusaient de détenir l'orbe du feu après avoir rencontré Ifrit.

Heureusement, ils n'avaient pas été en mesure de faire fonctionner nos inventaires, surement que s'ils avaient fait venir quelqu'un d'Esthar comme ce Geyser, ils y seraient parvenu et auraient donc trouvé les orbes, mais nous avions eu de la chance à ce niveau là. Sauf que la chance n'allait pas durer, car au beau milieu de notre interrogatoire, les sirènes se mirent à sonner partout dans la prison, signe d'une attaque et le nom de Sephiroth parvint jusqu'à nos oreilles.
J'avais pu profiter de l'occasion pour nous libérer, du moins, libérer nos menottes car j'allais avoir besoin de temps pour nous débarrasser du collier qui nous empêchait de faire usage de la magie, mais dans la mesure où la ninja et moi sommes surtout basées sur la force, ça pouvait attendre! Le plus important était de récupérer nos armes.

Grace à un garde qui pensait qu'on allait leur prêter main forte face à Sephiroth, on avait pu trouver la pièce où elles étaient cachées, mais nous sommes vite remontées afin de nous enfuir par le désert afin que je déploie mon aéronef.

«Il ne faut surtout pas qu'on s'approche du centre de la prison sinon on risque d'être aspiré dans le temple du cristal!»dis-je à Ayane... cependant, je me rendais compte lorsqu'on s'échappait que de nombreux corps étaient éparpillés sur le sable, mais aucune trace de l'ange sans cœur «je crois d'ailleurs que Sephiroth doit déjà y être...» ce n'était qu'une supposition, mais de toute manière, on le saurait bien assez tôt. Comme le pensait Ayane, nos orbes nous préviendraient bientôt de l'endroit où il se trouverait, et il fallait espérer que quelqu'un d'autre que nous soit en mesure de le repérer aussi, car nous n'allions surement pas prévenir les autorités! Qu'ils se débrouillent pour le récupérer, il doit bien y avoir des gens plus puissants que nous pour s'occuper de ça!

Une fois qu'on fut assez loin selon Ayane, je m'arrêtais et je sortais mon petit cristal qui s'illumina pour faire apparaître mon vaisseau, puis je prenais les deux bidons qu'on avait volés à Balamb pour faire le plein avant de faire signe à la ninja de me suivre. Elle grimpait la première, puis je m'installais dans le cockpit pour le faire démarrer alors que la prison était en train de remonter progressivement jusqu'à former de nouveau les trois tours. Malheureusement, il régnait ici un parfum de mort à présent, mais des voitures approchaient à toute vitesse ce qui ne me laissait penser qu'à une chose... de nouveaux morts.

«Je m'en veux un peu de ne pas avoir pu les aider, mais mortes, on ne leur servirait pas à grand chose...» si encore on connaissait des personnes en mesure de mettre une raclée à Sephiroth, comme ceux qui l'avaient vaincus par le passé, ce serait autre chose, on pourrait les prévenir, quitte même à leur donner l'un de nos orbes - après tout, on n'a pas besoin d'en avoir deux si on ne veut pas aller dans un des temples des cristaux - pour qu'ils puissent le localiser, mais on ne connaissait personne. Moi je connais Cid, mais bon, ce n'est pas un combattant, et même si Lady Yuna est sa nièce, je doute qu'à elle seule elle puisse vaincre un type comme lui sans ses gardiens.

Je nous faisais donc prendre la direction du Nord Est pour filer vers Spira, d'ici, la plaine foudroyée n'était pas très loin, on y arrivait au bout d'à peine une heure, mais j'étais obligée de nous faire atterrir près de Macalania d'abord, car malheureusement avec l'orage présent, je ne pouvais pas faire beaucoup mieux. Mais dans la mesure où cette forêt était près de Bevelle, je me dépêchais de ranger mon vaisseau pour ne pas être repérée par les moines


«On file vers la plaine! On sera à l'abri sous les tours...» rapidement la pluie commença à nous tomber sur la tête, on avait toujours notre collier anti-magie autour du cou, si bien que lorsqu'on se retrouva à l'abri sous une des tours, je venais poser mes mains sur mes genoux pour reprendre mon souffle avant de regarder la ninja et m'approcher d'elle, réalisant seulement maintenant que je ne l'avais pas enlevé

«Merde... les colliers... attends, je vais te l'enlever...» je sortais de nouveau mes outils, mais avant de voir ce dont j'aurais besoin, je m'approchais de la ninja pour regarder de quelle manière c'était foutu, et en fait, c'était une serrure assez classique, mais je ne savais pas si la ninja serait en mesure de me l'enlever... «Je vais t'enlever ton collier, ce ne sera pas difficile, mais je ne pourrai pas le retirer sur moi. Heureusement, il y a pas mal de al-bhed qui traînent dans cette plaine, je pense que je n'aurai pas de mal à en trouver un qui pourra retirer le mien!»

Je prenais donc deux petites tiges de métal et je m'approchais d'elle pour lui retirer son collier en quelques secondes à peine, puis je rangeais le tout avant de regarder autour de nous. Je gardais au cas où son collier dans mon inventaire, qui sait? Ça pouvait toujours nous servir.
«Bon, logiquement, si ça se passe comme pour les autres chimères, en se baladant, on devrait pouvoir être aspirée vers l'antre sans trop de difficultés...» en espérant qu'il n'y ait pas besoin de magie pour réussir cette épreuve, ou encore que l'antre n'ait pas bougée entre temps...



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Mar 17 Sep - 20:14

On avait heureusement pas croisé Sephiroth en partant, il devait déjà être dans le temple comme le laissait entendre Cixi. Probablement même qu’il ressortirait dans peu de temps avec le cristal sans laisser de traces de son passage outre des morts en tas… Je préférais ne pas même y penser à vrai dire et lorsqu’on fut assez loin, on partit vers la plaine foudroyée de Spira. Ca serait l’occasion pour moi de découvrir le monde d’où venait Cixi et je pus me rendre compte qu’elle connaissait bien mieux les lieux ne serait-ce que par l’endroit où elle arriva: une forêt aussi blanche que la neige, cristallisée presque. On n’y resta que peu de temps, la ville qu’elle n’aimait pas, celle de ce type dont elle m’avait parlé, était juste à côté.

On fila donc dans la plaine, les tours nous servira d’abris d’après ce qu’elle disait mais même si je ne compris pas maintenant, je pus me rendre compte après coup que les tours étaient en fait des dispositifs conçus pour nous protéger de la foudre. La pluie tombait à grosses gouttes et on se retrouva trempée en deux secondes en étant dessous. Une fois sous la tour, elle prit un peu de temps pour souffler alors que je regardais vers le ciel en me demandant si on ne risquerait pas de se prendre une éclair sur le coin de la gueule.
« Ca craint rien si on reste là ? » Demandai-je quand bien même elle m’aurait dit qu’on était en sécurité avant d’arriver dans la plaine.

En redressant la tête, elle put se rendre compte qu’on avait encore nos colliers et elle s’appliqua à retirer le mien pour commencer, elle ne pourrait pas elle-même retirer le sien cependant, chose que je pourrais faire à sa place. Je n’étais pas al bhed mais le crochetage de serrure, je connaissais bien. Pendant qu’elle s’occupait de retirer mon collier, je pouvais sentir sa chevelure trempée tomber sur mon bras sans que je ne cherche à l’enlever de là, ça ne me gênait pas. Elle ne prit que l’espace d’un instant pour y parvenir et, avant qu’elle ne range son matériel, je l’arrêtai pour lui dire de me laisser lui retirer le bloqueur de sa magie. Elle était tout de même apte de soigner et rien que cette capacité nous permettra de nous en tirer sans trop de problème je pense.


« Je vais t’enlever ça, attends un peu. » Après avoir prit un tournevis ainsi qu’une petite tige de fer, je pus réussir à crocheter la serrure sans avoir de difficulté et ce malgré la petite taille de cette dernière. Le collier tomba et elle envoya les deux trucs dans son inventaire au cas où ça pourrait encore lui être utile qu’elle disait. Je la regardai alors faire pour ensuite m’intéresser aux lieux. On pourrait se reposer un peu ici mais déjà qu’on était trempée, c’était un coup pour se taper un super rhume que de rester à ne rien faire dans un endroit comme celui là.

En se promenant, d’après elle, on devrait pouvoir trouver la chimère sans trop de problème puisqu’on avait été aspirée à chaque fois dans des antres lorsqu’on était allé rencontrer les autres chimères en fait. Mais comment ça se déroulerait ici ? Un trou dans la montagne sur les côtés ? Il faudrait plonger dans une de ces rivières que l’eau provoquait pour atteindre ce temple ? Il faudrait peut être passer l’épreuve comme on l’avait fait avec Ifrit : tenter de survivre à une avalanche d’éclairs ? Je ne savais pas quoi… Mais il était clair que sans les tours, cette plaine serait une telle épreuve qu’on aurait juste besoin de la chance pour voir qui pourrait au mieux éviter les éclairs qui tomberaient.

Cixi connaissait bien les lieux toujours, je me disais que je pourrais lui laisser l’opportunité de me guider mais d’un regard sur la plaine et je pourrais constater qu’il y avait vraiment rien de très difficiles à trouver puisque c’était qu’une longue ligne droite séparée d’une auberge. Ce qui m’étonnait le plus, c’était surtout l’absence de soldats sur cette partie de la route.
« J’imagine que si elle a été trouvée, on va avoir le droit à un comité d’accueil non ? » Et dans ce cas, je me félicitais d’avoir suivi les cours de crochetage puisque sa magie pourrait nous sauver la mise quand même. Et si on avait le comité d’accueil, on pourra savoir tout de suite où la chimère se trouvait dans le passé si elle n’était plus là, ou si elle était encore là mais il faudrait trouver une manière de les aveugler le temps qu’on passe… Un éclair suffirait à ce qu’on disparaisse mais je ne contrôlais pas la foudre ni ces tours paratonnerres perso…

« T’es sûre que c’est vraiment fiable ces tours ? » Demandai-je encore une fois dans la crainte de voir un éclair qui passerait à côté et me tomberait sur la tronche sans prévenir. Non pas que j’avais peur de la foudre mais loin de moi l’envie de finir grillée par un éclair. Je m’en passerais quoi et autant dire que je n’étais pas rassurée non plus de devoir marcher dans un endroit où je risquais de me faire foudroyer à tout moment.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Mer 18 Sep - 11:53

==============================
Ayane et Cixi passent au niveau 19

Gains: 100 gils [Chacune]

Note: Libre à vous de parcourir la Plaine Foudroyée en long, en large et en travers. La chimère de la foudre ne se trouve plus dans les environs.
==============================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Mer 18 Sep - 12:22

Finalement, Ayane me prouva qu'elle avait tout de même quelques notions de crochetage! Aussi je m'étais tournée en soulevant mes cheveux qui semblaient peser une tonne avec le poids de l'eau, et les ramener devant moi. De toute manière, on n'était pas à l'abri ici, cette tour n'avait pas de toit ou autre pour nous protéger, aussi, trempées pour trempées, ça n'avait pas d'importance. Je comptais nous conduire à Guadosalam qui serait bien plus sûr que Bevelle pour quelqu'un comme moi.

Je sentais mon cou se libérer et je la remerciais chaleureusement en me massant la gorge avant de ranger les deux colliers dans mon inventaire. Puis je regardais autour de nous, la plaine foudroyée est très grande, mais facile à traverser sur toute sa longueur... il suffit juste de suivre les tours une à une. Mais Ayane s'inquiétait surtout d'un éventuel comité d'accueil et je venais hocher la tête de gauche à droite.

«J'en doute. Ces tours ont été fabriquées par des al-bhed, même si elles sont très pratiques, voire même indispensables pour traverser cette plaine sans se faire électrocuter, les moines et les prêtres de Bevelle se refusent à s'abriter dessous à cause de leurs principes à la con! Personne ne resterait ici pour garder l'endroit sans cette protection.»

Autrement dit, à part des al-bhed, on ne risquait rien pour le moment. Je désignais du doigt la tour suivante alors que la ninja semblait s'inquiéter de leur fiabilité
«Ne t'en fais pas, il n'y a aucun risque. Le mieux qu'on a à faire pour traverser, c'est de bien suivre chaque tour au fur et à mesure. Je pense que c'est le meilleur moyen de trouver l'antre.»

Je levais les yeux au ciel et j'attendis qu'un éclair s'abatte sur la tour la plus proche pour me mettre en marche rapidement «Il est rare que deux éclairs se forment à la suite, on aura à chaque fois quelques secondes, voire quelques minutes avant qu'un autre éclair ne tombe! Il faut qu'on se dépêche d'aller à la prochaine tour!»

Cependant, je préférais ne pas courir non plus. Avec l'eau, mes cheveux pesaient lourds, j'allais probablement chercher à les attacher en fait sinon ça n'allait pas être supportable, mais surtout, cette plaine était vraiment immense et je ne voulais pas prendre le risque de m'épuiser inutilement.

En arrivant à la tour suivante, il y eut un éclair qui frappa exactement à l'endroit où nous étions, on pouvait sentir les vibrations de l'électricité parcourant la tour sans que ça ne nous fasse le moindre mal, si ce n'est que peut être, il faisait un peu plus chaud d'un coup. Je commençais alors à essorer mes cheveux comme je pouvais malgré la pluie qui continuait à tomber, puis je me faisais un chignon que j'accrochais avec une tige de métal. L'avantage c'est que justement, sur cheveux mouillés, ça tient mieux, même si j'avais encore quelques mèches par ci par là qui dégoulinaient sur mon visage.


«Bon allez, on continue! On va bien finir par la trouver hein?» sauf si... comme nous l'avait dit Ifrit, les chimères avaient changé d'emplacement. Si c'était le cas, ça me rassurait un peu. Les gens allaient surement trouver un moyen d'aller jusqu'à son cratère, surtout qu'on leur a expliqué qu'on avait utilisé des techniques de glace pour y parvenir et ils feront surement pareil. Mais comme on le leur a dit, Ifrit n'y sera plus... enfin déjà, nous, on cherche la chimère de la foudre, et je me demandais si ce serait Ixion?



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Jeu 19 Sep - 2:32

Comme les tours avaient été fabriquées par les al bhed, les personnes croyantes qui venaient de Bevelle ne se risquerait pas à aller en dessous. Non pas que c’était dangereux mais surtout parce qu’ils ne pourraient pas accepter qu’un al bhed soit à l’origine de leur sécurité : des principes à la con comme elle le disait si bien. Mais ça ne m’empêchait pas de craindre leur fiabilité, chose que démentit bien vite Cixi en m’expliquant un peu mieux comment passer pour ne pas se faire atteindre par la foudre. Et quand bien même je connaissais la manière de passer sans me faire toucher maintenant, on manqua de se faire avoir de très peu et le bond que je fis aurait eu de quoi faire rire n’importe qui. J’aurais pu à la limite m’accrocher sur la deuxième tour en vue que ça aurait fait pareil mais je ne l’avais pas fait.

Le cœur battant la chamade, j’avais du mal à sincèrement croire que cette plaine était sûre. Elle allait penser que j’avais peur de la foudre alors que ce n’était pas le cas. Mais qu’on me laisse une chance, c’était la première fois que je voyais autant d’éclairs en si peu de temps et, surtout, aussi proche de moi. Avec le poids de ses cheveux, Cixi se fit une queue de cheval pour ne pas que ça soit trop mouillé non plus et que ça ne la gêne pas trop… cependant, je regardais un peu partout pour voir la moindre trace qui pourrait prouver qu’on était à l’endroit où la chimère de la foudre se situait. Je ne voyais rien d’anormal et je me demandais alors si on était vraiment au bon endroit. Elle aurait peut être bougé ? on avait encore une bonne partie de la plaine foudroyée à faire donc je ne m’inquiétais pas pour autant.

Il faudrait tout de même se mettre à chercher si bien que lorsque Cixi eut terminé de se coiffer, elle mentionna qu’on devrait y aller et je me disais qu’on devrait aussi chercher. Je m’étais remise de ce que j’avais manqué de prendre mais je n’étais pas encore sûre de vraiment vouloir chercher trop loin des tours si jamais on ne trouvait rien. Je voulais aussi savoir si c’était vraiment sûr que la chimère serait vraiment là mais je ne le demandais pas. Déjà que je devais passer pour une poule mouillée, je n’allais pas amplifier mon mal être en le faisant remarquer à Cixi non plus. Je me remis donc en route en regardant souvent en l’air pour ne pas me faire avoir par un éclair. Je ne me faisais pas prendre mais c’était juste à chaque fois et je pouvais ressentir les vibrations dans les pieds. Je paniquais pourtant à chaque fois et ne pensai donc même au fait que j’étais complètement trempée.

Je me sentais tout de même assez lourde avec le poids de l’eau dans mes cheveux, dans mes vêtements et partout en fait. Mes vêtements étaient imbibés d’eau et je me félicitai de ne pas porter du blanc en fait puisque ça aurait fait un peu comme si je ne portais rien du tout. Pour le coup, je me disais que j’aurais peut être été mieux en maillot de bain mais je n’étais pas d’humeur à plaisanter non plus avec la peur que je ressentais à chaque fois qu’un éclair tombait à côté de nous.

On avança jusqu’à l’auberge sans rien ressentir, sans rien trouver pour autant et je commençai à me demander si la plaine abritait vraiment une chimère…
« Tu ne penses pas qu’elle serait partie ? La route foudroyée est encore longue ? »

Pour une personne qui ne connaissait pas les lieux, route ou plaine était la même chose mais, pour une fois, l’erreur que j’avais fait n’était pas volontaire. Une certaine envie d’aller m’abriter m’était passée par la tête mais à quoi bon se couvrir pour repartir sous la pluie… Elle ne devait pas s’arrêter au vu de ce que Cixi semblait avoir fait mais je lui demandais quand même. « La pluie ici ne s’arrête jamais ? » J’aurais aussi pu lui demander pour les orages mais il allait de soit avec le nom de la plaine que c’était exactement la même chose à tout moment ce qui la rendrait bien plus vive que n’importe quel vive à tout instant. Je ne pouvais pas voir la prochaine ville et même si je la verrais, je ne pourrais pas capter de quoi il s’agirait sans qu’on me le dirait puisque de l’extérieur, ça aurait l’air d’une grotte, de l’intérieur à une ville assez rudimentaire et réellement à un arbre géant creusé pour créer des habitations.

Avec toute cette eau, toute cette foudre et même nos recherches, je n’avais pas eu la moindre idée de ce qu’on pourrait rencontrer comme monstre mais lorsque j’en vis un au loin, je fus dans un premier temps surprise de son apparence mais je le pointai du doigt pour savoir ce que ça pourrait être. C’était sombre mais ça semblait être une sorte de pierre électrique… Il s’appelait Larva mais semblait plus être pierre que larve pour ma part…
« C’est quoi ce truc ? Ca bouge ?! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Jeu 19 Sep - 12:29

Sur le coup, je n'avais pas vraiment remarqué la peur d'Ayane concernant la foudre. Je voyais ça plutôt comme de la prudence dans la mesure où c'était normal dans un endroit comme celui-ci. Pour ma part, mes vêtements ne pesaient pas trop lourds, il faut dire que j'étais habillée plutôt légèrement, mes bottes et mes gants étaient d'une matière imperméable si bien que les concernant, leur poids ne changeait pas. Certes, avoir les vêtements qui vous collent à la peau n'est pas toujours agréable, mais ça ne me changeait pas tant que ça puisqu'ils étaient naturellement à même la peau, sauf la jupe. Mais avec un short en dessous au fond, c'est pas bien grave.

Une fois arrivées à la seconde tour, j'avais cependant remarqué le bond d'Ayane suite à l'éclair qui était tombé tout près, enfin attiré par la tour sous laquelle nous nous abritions justement, et j'avais cru que ça lui prouverait justement qu'il n'y avait rien à craindre tant qu'on était là, mais visiblement, elle avait encore du mal à s'y faire.

«Tu t'y habitueras...» disais-je surtout pour la rassurer. Honnêtement, je ne suis pas venue très souvent ici, la première fois, c'était juste avant l'opération de Mi'ihen, et maintenant que j'y pense, je ne crois pas que j'étais revenue par la suite. Mais on m'en a tellement parlé que finalement, c'est comme si je connaissais cet endroit comme ma poche.

La main en visière, je cherchais la prochaine tour en me fiant aux éclairs et l'endroit où ils tombaient, puis on se remettait en route jusqu'à arriver à la petite auberge. Pour le moment, aucune trace de la chimère. On s'abritait un peu sans entrer d'abord, je ne voulais pas que l'aubergiste surprenne notre conversation, mais on allait surement entrer quand même pour se reposer un peu avant de repartir. Faut pas dire, mais dans la prison, on ne peut pas dire qu'on nous ait nourries convenablement. Mais Ayane s'inquiétait surtout de savoir si la chimère était bien là, et je ramenais mon pouce et mon index sur mon menton pour réfléchir quelques secondes

«Si quelqu'un est tombé par hasard sur l'antre de la chimère, il était forcément près d'une tour. Ce serait suicidaire de traverser la plaine en son milieu, même si on essaie au début, on se rend très vite compte que les tours attirent les éclairs et donc que c'est plus sûr de rester à proximité.»

Je regardais au loin, vers Guadosalam bien qu'on ne pouvait pas voir la ville d'ici pour réfléchir encore un peu
«On est à la moitié du chemin environs... mais il ne reste que quatre tours à partir d'ici je crois.» autrement dit, nos chances de tomber sur la chimère se réduisaient, et tout comme elle, je commençais à douter. Enfin, Ifrit nous avait prévenues, et selon moi, il ne doit pas y avoir énormément d'endroits où la foudre tombe souvent, après quelques recherches, on pourra peut être trouver où elle est partie. Plus facile de chercher cet élément que la glace puisque chaque continent semble avoir sa zone enneigée.

Ayane se demandait alors si la pluie cessait parfois, et je venais hocher de la tête de gauche à droite en levant les yeux au ciel, laissant quelques gouttes me tomber sur les joues

«À ma connaissance, non. C'est pour ça qu'on l'appelle ainsi, il n'y a jamais eu le moindre éclair de soleil ici.» bien qu'on raconte qu'une chanteuse aurait réussi une fois à faire calmer l'orage en chantant, mais c'était il y a plus de mille ans, avant que les guerres ne ravagent tout ici. Et puis c'est qu'une histoire.

C'est alors qu'un éclair frappa juste à côté de nous, sauf que ça ne venait pas de la foudre, mais d'un abruti de monstre qui venait vers nous! Je regardais derrière nous en soupirant

«Flûte, si on rentre se mettre à l'abri, cet idiot va surement s'attaquer au comptoir! On ferait mieux de le démolir avant!» je m'avançais rapidement vers lui pour l'empêcher de trop s'approcher du comptoir, d'un geste rapide, je venais déjà lui donner deux bons coups de poings qui le firent reculer avant de me tourner vers Ayane

=================================
Larva
Infos:
Larva X1
HP: 1498
MP: 1000
Craint: Eau (X1,5)
Absorbe: Foudre
Résiste: Sommeil, Cécité, Poison


=================================

«Pas besoin de te préciser qu'ici, il est inutile de faire des techniques électriques!» quoi qu'elle ne doit pas en avoir je crois. Enfin déjà, il se concentrait pour envoyer un nouvel éclair vers moi qui, avec l'eau sur ma peau, me brûla un peu plus vivement que d'habitude et je serrais donc les dents.

«Groumph... ça fait mal!» dis-je en me tenant l'épaule... mais bon, il en faut plus pour m'abattre d'abord!

Spoiler:
 



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Ven 20 Sep - 22:31

En passant dans cette plaine, j’aurais presque dit qu’un dieu ou quelqu’un maîtrisant la foudre du moins, s’amusait à me canarder. Je regardais donc souvent le ciel en avançant tout en espérant ne pas me faire griller sur place. Ca n’aurait rien d’agréable que je me disais. Mais Cixi me disait que je m’y ferais, c’était normal d’avoir peur la première fois en passant dans un tel endroit mais ça laissait une certaine marque sur le mur d’orgueil que je pourrais avoir.

Maintenant, si quelqu’un avait effectivement trouvé une chimère, Cixi me disait que ça serait certainement non loin d’une tour paratonnerre puisque les voyageurs ne seraient pas assez stupides pour s’éloigner des zones sures. C’était vite dit ça encore mais personnellement, je savais que je ne me serais déjà pas risqué à aller dans un tel endroit sans avoir eu de bons renseignements sur la zone avant.

De là où on était, c’était environ la moitié du chemin, il restait donc quatre tours paratonnerres… On pourrait donc faire les quatre restantes mais elle semblait vouloir aller à l’auberge sans quoi elle ne se serait pas arrêtée ici. Peut être qu’elle voudrait se renseigner directement là dedans ? Mais en prenant le temps d’y penser, j’avais faim et on ne pourrait pas dire que le confort de la prison m’avait été appréciable.

Curiosité obligeait cependant, je demandais si la foudre ou la pluie cessait de temps en temps ici. Mais il semblerait que non, c’était d’ailleurs pourquoi elle portait ce nom. Jamais cette plaine n’avait eu l’occasion de voir un éclat de soleil et ça ne m’étonnait pas dans un sens…
« On continuera de chercher plus tard alors ? » Demandai-je en comprenant qu’on ne repartirait peut être pas tout de suite. Un éclair me répondit rapidement. Lui, il ne venait pas du ciel mais je sentis mon cœur rater un battement. Je pris mes armes sans attendre pour faire un tour sur moi-même.

Cixi avait compris d’où ça venait et je n’eus pas de mal à voir cette monstruosité bien moche se rapprocher.
« C’est quoi ce truc ? » Vite comme ça, j’aurais dit à une tête de vache sombre électrisée. En tout cas, ça semblait aussi con que moche puisque si on entrait dans l’auberge, la bête allait tenter de faire un trou pour nous avoir. Cixi alla donc vers la créature et je la suivis assez rapidement, me doutant déjà que c’était d’élément foudre avec la tête et la nature du lieu.

Un éclair vola encore une fois vers Cixi cette fois et elle fut touchée. Un simple mouvement de recul de sa part pour laisser entendre qu’elle n’avait pas trop pris de dommage mais avec le corps trempé, l’effet devait être intensifié et certainement bien plus douloureux qu’il ne le devrait. Même si elle se plaignait de la douleur, je savais qu’elle se remettrait et je partis sans attendre pour l’attaquer.

L’eau venait de la glace, la glace, je pourrais en faire mais ça ne serait pas aussi dévastateur. Ainsi, sans plus attendre, je gelai mes deux dagues pour donner deux coups puissants sur ce truc. Mais il tenait debout, semblant même particulièrement moqueur.
« Il se fiche de ma tronche en plus ! » M’étais-je exclamé en sautant en arrière. Mais du coup, je n’allais pas rester à ne rien faire non plus… Envoyant une dague en l’air, je pris un kunai que je jetai sur lui et repris cette dague d’une main habile pour voir le bordel exploser. « Mange toi ça… »

La fumée se dissipant rapidement avec la pluie, je pouvais néanmoins constater que ma cible était toujours présente et visiblement envieuse de se venger aussi. Il envoya alors un éclair mais… « Il s’est… Attaqué ? » Le pire dans l’histoire, c’était qu’en plus de se restaurer, il avait augmenter sa puissance magique pour les prochaines actions et on aurait donc plus mal lorsqu’il nous attaquerait. Il faudrait en finir, ce n’était qu’une merde et elle avait assez durer à mon goût. J’avais hâte de pouvoir m’abriter et parler un peu plus de tout ça puisqu’on en avait pas vraiment eu le temps depuis notre fuite de la prison…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Sam 21 Sep - 9:43

Bien sur qu'on continuerait à chercher plus tard! Juste que là, je commençais à avoir faim et que cette plaine était immense. D'autant qu'il ne fallait pas oublier qu'on sortait à peine de prison et qu'on avait failli se faire étriper par Sephiroth. Inutile de dire qu'il était préférable qu'on ne remette pas les pieds sur Dol avant un moment, et même qu'on évite certaines villes de technologie avancée comme Junon sur Gaïa! Car je pense que nos portraits doivent être diffusés par-ci par-là maintenant qu'on est des fugitives.

Je m'apprêtais à passer la porte de la petite auberge qui avait été installée au centre de la plaine pour permettre aux voyageurs de se reposer en cours de route, sauf qu'un monstre n'avait pas envie de nous laisser rentrer. Un éclair avait frappé le mur près de nous, il se rapprochait trop vite pour qu'on aille se protéger à l'intérieur, si bien qu'on décidait - sans vraiment se le dire - avec la ninja de lui en coller une avant d'aller nous reposer.

Je m'étais déjà pris un éclair sur l'épaule, en temps normal, ça ne m'aurait pas fait trop mal, seulement étant mouillé, la brûlure avait été tout de même plus importante et je grimaçais légèrement sans pour autant me laisser déstabiliser. Ayane en revanche, ne comptait pas y aller mollo et balançait déjà un bon coup de dague et fit joujou avec ses armes pour créer une sacrée explosion! Sur le coup, j'étais presque sure qu'elle l'avait achevé d'un coup, mais le monstre tenait toujours.


«Autrefois, les monstres étaient une manifestation des âmes frustrées de ne pas avoir rejoint l'Au-Delà... celui-là est peut être né d'un homme qui était très arrogant?» répondis-je à Ayane après qu'elle ait jugé que le monstre se moquait d'elle avant qu'elle ne vienne lui en coller une autre! Sauf qu'aujourd'hui, il n'y a plus de furolucioles, donc cette théorie ne fonctionne plus vraiment. Je me demandais alors d'où venaient les monstres à présent, question que je m'étais déjà posée un peu plus tôt, et je devais garder dans un coin de ma tête qu'il faudrait que je pose la question à une chimère la prochaine fois qu'on en rencontre une, et avec un peu de chance, c'est pour bientôt.

Le monstre se mit alors à se trémousser et s'envoya un éclair sur lui! Ça sentait pas bon du tout ça!

«Il se renforce! La foudre le soigne, mais en plus ça augmente sa puissance magique, il faut faire gaffe maintenant!» je me disais qu'il fallait que je me dépêche d'essayer de lui couper le sifflet, si bien que je prenais mon élan pour aller lui coller un nouveau coup de poing avant de frapper une nouvelle fois avec force en une ~Frappe aphasique... malheureusement, impossible de trouver une gorge sur cette chose si bien que je ne réussissais pas à le priver de la parole, mais tout de même, j'avais réussi à lui faire quelques dommages.

C'est alors qu'un double éclair s'échappa de ce monstre qui vint nous frapper toutes les deux, de par son agilité, Ayane avait à peine été effleurée, mais moi je me l'étais pris de plein fouet et j'étais tombée en arrière sur les fesses, grimaçant de douleur en posant ma main sur ma poitrine un peu en dessous de l'épaule droite, on voyait nettement la brûlure qui avait cramé une partie de mon haut
«Saleté...» mais je ne me laissais pas déstabiliser, il n'en avait plus pour très longtemps maintenant!

Spoiler:
 



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Sam 21 Sep - 23:47

Qu’est-ce qui était moche, gros et qui utilisait la foudre ? Le bordel devant nous. En plus, pour cumuler avec tout ça, il avait un nom qui en disait long : Larva… J’aurais eu seulement l’une de ces descriptions, j’aurais été du même avis que lui sur le fait que le monde était injuste et méritait de crever mais ce que m’affirma Cixi me témoigna que ce n’était pas forcément trop loin de la réalité au vu qu’il aurait pu s’agir d’un type qui était très arrogant mais qui se serait frustré contre les vivants une fois qu’il serait mort ? Mais c’était avant ça… Maintenant, d’ailleurs, je me demandais comment ils pourraient encore vivre… Est-ce que tous les monstres avaient été changés en même temps que les mondes ou est-ce que ceux qui avaient des furolucioles avant en auraient encore après ? La question pourrait se poser mais je ne me la posais pas étant donné que je ne connaissais pas assez ce monde. Celle qui m’arriva en tête surtout maintenant resterait néanmoins inconnue pour Cixi: elle venait de penser à la même chose…

« Comment ils font pour apparaitre maintenant alors ? » Ou pour disparaître mais je ne tarderais pas à m’en rendre compte de ça. Je n’avais pas tué la bête mais il ne lui en resterait plus pour très longtemps. Ca faisait un moment que je cherchais à me défouler et autant dire que j’étais servie là. Mine de rien, je pensais l’avoir tué jusqu’à ce qu’un éclair ne lui tombe dessus et le restaure. L’insulte aurait pu partir toute seule là mais je me retins de dire une grossièreté. Néanmoins, lorsque Cixi m’affirma qu’il augmentait sa puissance magique en plus, l’envie de l’étriper m’arriva à la main. « L’enfoiré… » Il allait falloir faire gaffe comme elle me le disait si justement…

En parlant de faire gaffe, l’ennemi chercha à nous mitrailler et tira de la foudre sur nous deux. Je vis le coup arriver et avec le manque d’envie de me prendre un éclair, je pus esquiver l’attaque mais la brûlure au niveau de ma gorge fut réelle. Il était costaud en plus ce truc. Cixi avait été frappée en pleine poitrine de son côté et avait laissé un souffle se faire entendre avant de foncer sur la bête. Quelle plaie… C’était bien ce qu’elle aurait pu dire mais elle n’avait pas fait mieux en disant qu’il s’agissait d’une saleté. Je repassai à côté d’elle dans le but évident de l’achever. Il ne devait pas lui rester beaucoup d’énergie, merdeux comme il était ! Je lui fonçai donc dessus pour donner des coups simples avec mon arme et me retrouver à voler en arrière sans comprendre ce qu’il venait de se passer. Je n’avais vu qu’un flash impressionnant puis je sentis quelque chose dans mon dos.

Lorsque je captai ce qu’il venait de se passer, j’étais allongée sur le sol, dos contre le parterre trempé, les mains à la perpendiculaire du corps, sans savoir ce que je faisais là. J’avais la tête dans le vague comme si je venais de faire un malaise. Sans trop attendre, je me redressai en sentant une certaine douleur en plein centre du ventre où je remarquai un trou dans ma tenue, un trou d’une bonne taille quand même. J’y passai la main pour retirer une petite trace noire: c’était une des attaques de cette bête. J’avais été foudroyée. En me souvenant de ce point, je relevai le regard pour voir autour de moi. Cixi avait ramassé mes armes pour me les ramener et était juste devant moi désormais. J’étais tombée dans les pommes ? Non, en fait j’avais juste été très sonnée mais pour le coup, je ne captais absolument pas ce qu’il s’était passé. J’avais mine de rien pris une sacrée décharge et volé à environ cinq mètres.

Bien que pour le coup, il n’y aurait pas de raison apparente, il faudrait juste noter que j’avais le pied dans une flaque d’eau lorsque j’avais été atteinte par cette attaque électrique et que j’avais juste sauté en fait… Les cheveux en pétard au dessus de ma tête aurait de quoi donner une expression d’hilarité à quiconque qui ne s’inquiéterait pas de mon état. Mais captant alors finalement que j’avais merdé, je me sentis très mal et j’essayai de me redresser en réalisant que j’avais du mal à contrôler mes jambes.
« P’tain… Je me suis fait avoir sévère là… » J’avais surtout manqué de prudence et je m’étais fait avoir en beauté. Il était vraiment rapide le fourbe… Et le pire, c’était que sans Cixi, j’aurais probablement été grillé pendant cette période d’absence ! « Il est mort ? » Demandai-je alors, prouvant indéniablement que j’avais rien capté du tout. Moi qui voulait voir s’il deviendrait du cristal ou des furolucioles, pour le coup c’était un peu raté… Mais j’aurais d’autres occasions de le voir certainement…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Mar 24 Sep - 0:16

Avec les coups que je venais de donner à cette saleté, il ne lui restait plus beaucoup de temps à vivre! Mais je m'étais pris une sacrée brûlure sur la poitrine, et heureusement qu'on était juste à côté du comptoir, on allait pouvoir faire une pause et s'arrêter... ou alors peut être qu'Ayane voudrait tracer pour chercher la chimère le plus vite possible, mais selon moi, passer son épreuve sans être en condition, c'était dangereux!

On ne savait pas trop en quoi ça pouvait consister, aussi je préférais quand même être prudente, bien qu'au pire, on pouvait toujours essayer de poser quelques questions à la chimère sans chercher à passer son épreuve? Enfin on allait devoir y réfléchir après, déjà, fallait en finir avec cette chose!

Ayane s'était précipité dessus, sauf qu'il avait utilisé une nouvelle technique de foudre si bien qu'elle se prit une violente décharge et fut envoyée plus loin, tombant lourdement sur le dos au point que je pouvais presque voir de la fumée sortir de son corps!

«Ayane!!!» je me précipitais sur le monstre pour lui asséner quelques coups de poings qui le firent exploser en une poussière de cristal, comme je le pensais, il ne s'agissait plus de furolucioles, autrement dit, la fusion des mondes avait probablement envoyé toutes les âmes des défunts dans l'Au-Delà, et au fond, ça me rassurait.

Je revenais vers la ninja qui se redressait en reprenant ses esprits, je lui tendais ses armes alors qu'elle réalisait qu'elle avait manqué de discernement.

«Oui... il est tombé en poussière de cristal, comme les monstres sur les autres mondes.» répondis-je à son interrogation. Je l'aidais à se relever avant de grimacer face à la blessure que j'avais à la poitrine «on va aller se mettre un peu à l'abri au comptoir, on a besoin de se poser un peu avant de repartir»

Je me dirigeais donc rapidement vers le comptoir en poussant la porte. Ce n'était qu'un simple refuge, mais le al-bhed recevait régulièrement des vivres de Guadosalam, et même de Bevelle - bien que les moines ne soient pas au courant. Il ne fallait pas compter sur un repas de luxe par contre, mais on aurait droit à un plat chaud quand même.
«Salut... on fait que passer, mais y'aurait moyen de manger un truc?»
Le type me regarda quelques secondes avant de s'avancer et me fixer droit dans les yeux, pas besoin d'être devin pour savoir ce qu'il regardait. Mes yeux. Lui portait un bandeau, sur un seul de ses yeux, ce qui lui donnait des allures de pirate, mais il me faisait surtout penser à un autre al-bhed, mais j'arrivais pas à me souvenir de qui.
«T'ui di jeahc lussa ly due?» (D'où tu viens comme ça toi?)
«Ta my vunad ta Sylymyhey... za sa ciec bucaa y m'yeta ta suh jyeccayi» (De la forêt de Macalania... je me suis posée à l'aide de mon vaisseau)

Il me regarda quelques secondes alors que je sortais mon petit dispositif pour lui montrer, puis il hocha de la tête avant de regarder Ayane
«Ça vous fera 50 gils chacune pour le repas. Vous pouvez aller vous mettre près du radiateur là bas, vous allez vite sécher.» on entendait bien son accent, mais il parlait plutôt bien cette langue. Je déposais donc les 50 gils sur le comptoir avant de faire signe à la ninja de venir avec moi près du chauffage.

Ici, il faisait plutôt chaud, donc je ne grelottais pas, mais il me tardait tout de même de me mettre quelque chose sous la dent. Je retirais mes gants et mes bottes pour les mettre un peu plus près du chauffage, puis je ramenais mes mains sur mes épaules pour me réchauffer un peu avant de me tourner vers Ayane lorsque notre hôte se fut éloigné

«Il a du voir qu'on ne venait pas du côté de Guadosalam, par la fenêtre... il se méfie de ceux qui viennent de Bevelle.» je murmurais doucement pour le cas où il nous entende quand même, Ayane ne devait pas totalement savoir où je voulais en venir, alors je préférais préciser «Je t'ai dit que les moines ne venaient pas souvent ici, mais ceux qui viennent, ce sont les pires... des patriotes, le genre à te traiter d'hérétique et à te tuer juste parce que tu ne suis pas à la lettre les préceptes de Yevon. Ceux là, il faut s'en méfier comme la peste. Ils sont moins nombreux aujourd'hui, du moins... il y en avait moins après la défaite de Sin, mais depuis la fusion des mondes, on en a d'autres... donc il se méfie, c'est pour ça qu'il m'a parlé en al-bhed, pour voir si je n'étais pas une espionne.»

Du moins, c'était ce que je supposais. Il revint vers nous quelques minutes plus tard avec deux bols de ragoût de poisson et de riz, je me disais que ça allait surement plaire à Ayane ça, et je remerciais en al-bhed notre hôte avant de prendre la cuillère et commencer à manger. Ça faisait un bien fou d'avoir quelque chose de chaud dans l'estomac, si bien que je soupirais de bien être en savourant cette chaleur, sachant très bien que dans moins d'une heure, on serait surement de nouveau sous la pluie...



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Mar 24 Sep - 0:19

===========================
Cixi paie 50 gils pour un peu de repos et un plat chaud
Restauration à 100% HP-MP

Gains: +400 gils [Cixi], +300 gils [Ayane]

===========================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Mar 24 Sep - 22:34

Peu à peu, je me remettais. Cet instant d’absence n’avait été que parce que j’avais faim. Depuis ce matin, je n’avais rien pu manger du tout et j’étais persuadée que le soir approcherait dans peu de temps là… Enfin… Tant qu’on pourrait se mettre à l’abris pour grignoter un truc voir même peut être faire une petite pause, je ne serais pas contre. Ca faisait mal mine de rien cette brûlure dans le ventre. Le monstre n’avait pas fait semblant. Malgré tout, j’avais encore assez de lucidité pour demander à Cixi dès qu’elle revenait s’il avait laissé du cristal comme pour les autres qu’on avait déjà vu celui là aussi et c’était le cas. Elle m’aida alors à me redresser pour qu’on aille dans le comptoir se reposer un peu.

Je notai tout de même qu’elle avait l’air d’avoir mal en se redressant bien que je crus que c’était plus l’épaule que la poitrine sur le coup si bien que je lui demandai si elle aurait besoin d’un peu de soin avant de repartir.
« Ca va aller toi ? » Autant le savoir maintenant après tout… On entrait déjà dans l’auberge et le type semblait si suspicieux qu’il vint jusqu’à nous pour regarder Cixi dans les yeux. J’avais déjà posé une main sur mon arme dans le cas où il tenterait quoi que ce soit. Et qu’il baisse les yeux, il comprendra sa douleur mais ne la verrait pas venir. Je n’aimais pas les pervers et je pense que depuis le temps, Cixi l’aurait compris.

Ce fut quand il ouvrit la bouche que je me demandai s’il parlait la même langue que nous. Mais lorsque Cixi répondit dans le même format, je fis des yeux ronds en me demandant ce qu’ils pouvaient bien raconter. Elle parlait de moi ? Elle me balançait à ce type ? Ou elle parlait de choses qu’il ne valait mieux pas que je sache ? Finalement, il nous demanda cinquante gils pour le repas… Chacune hein ! Il savait comment se faire des affaires lui mais je n’avais pas les moyens de négocier ici, j’avais trop faim pour ne serait-ce que garder ma concentration pour me battre.


Ayane dépose 50 gils sur le comptoir

Je suivis Cixi jusqu’au radiateur où je pus me sentir un peu mieux mais j’avais toujours la dalle… Je restais mine de rien prudente à chaque mouvement qu’il y avait, je ne comptais pas me faire surprendre mais je ne pouvais pas parler librement ici… Je pensais qu’on prendrait une chambre mais vu le prix du repas, je n’osais même pas m’arrêter demander celui de la chambre.

Plus agréable, la température ne ferait pas de mal non plus et permettrait de sécher aussi un minimum. Cixi avait baissé un peu le ton pour me parler du pourquoi il était peut être méfiant. Elle m’expliquait que Bevelle n’étant pas trop loin, il valait mieux être plus prudent qu’autre chose dans cette zone et je comprendrais mieux pourquoi sitôt que j’en verrais. Mais je ne doutais pas que ces type devaient être pires que les soldats dans la prison du désert. Elle m’affirma aussi que c’était la raison qui l’avait poussé à répondre en al bhed, c’était donc cette langue ?
« Je me demandais si tu ne parlais pas pour faire en sorte que je comprenne rien à ce que tu raconterais. Je croyais qu’il se fichait de ta tronche au début… » Mais il semblerait que ce n’était pas le cas…

D’ailleurs, je n’en dis pas davantage puisqu’il revenait et je pus m’installer à table avec les fesses un peu plus sèches pour manger l’un des deux bols qu’il avait ramené. Je me sentirais presque comme chez moi avec ça et le sourire partit tout seul en reconnaissant non seulement l’odeur mais aussi le goût un peu plus tard des aliments que je mangeais. Ca avait de quoi faire plaisir et je témoignai que j’avais vraiment faim en mangeant le tout en un temps record. Après avoir vidé ma bouche, je regardai autour de moi pour voir l’état des lieux et je repris.
« Je ne dirais pas non à une sieste avant de repartir, pas toi ? »

Avec tout ce qu’on avait fait, j’estimais qu’on la méritait mais on n’avait peut être pas beaucoup de temps si la chimère bougeait… Je me rattrapai alors. « On peut toujours aller voir pour trouver cette chimère et ensuite on ira se reposer ailleurs. Guadosalam, c’est une ville pas loin non ? » Elle avait parlé de cette ville comme étant de l’autre côté de l’endroit d’où on venait donc je supposais qu’on ira par là si on devait chercher la chimère de foudre.

Le temps que Cixi termine son repas, j’avais posé ma tête sur mes bras croisés sur la table. L’oreille au niveau de mon coude, je regardais l’al bhed se régaler de ce qu’il lui restait de son plat. Peut être qu’elle se sentirait libre de parler ici mais je ne risquerais rien sans qu’elle ne m’y ait invité de mon côté. Je resterais prudente.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Jeu 26 Sep - 11:53

===========================
Ayane paie 50 gils pour un peu de repos et un plat chaud
Restauration à 100% HP-MP

Gains: +100 gils [Ayane]

===========================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Jeu 26 Sep - 12:41

C'est sur qu'au premier abord, la langue al-bhed est spéciale, mais dans la mesure où c'est tout de même ma langue maternelle, les paroles étaient sorties naturellement sans que je ne fasse attention. Mais par la suite, j'avais préféré expliquer brièvement à Ayane les raisons de ce langage. D'un autre côté, je ne trouvais pas trop que le raisonnement de ce type était très logique, car en soit, n'importe quel al-bhed doit parler cette langue, même s'il est à la botte de Yevon - et honnêtement, les al-bhed adeptes de Yevon sont super rares tout court...

Enfin au moins, on était bien au chaud, et un bol de nourriture encore fumante dans les mains ne pouvait que nous requinquer, mais Ayane aspirait tout de même à une petite sieste avant de reprendre la route, et je venais hocher de la tête pour approuver.

«Je doute qu'on soit à une heure près.. autant qu'on se repose maintenant, si jamais l'épreuve de la chimère est difficile, autant qu'on soit un minimum en forme.» je prenais une nouvelle cuillerée de ragoût, je mourrais de faim en fait et mon bol était déjà presque vide, alors que j'avalais ma bouchée, je m'essuyais les lèvres avec la serviette en papier fournie pour continuer un peu cette conversation. «Hum... sinon oui, si on continue par là, pour sûr qu'on arrivera à Guadosalam, c'est une ville qui se trouve sous terre, donc faut vraiment attendre d'être à côté pour la voir!»

Le chemin s'enfonce sous terre en fait, mais bref, on verra le moment venu.  Je finissais mon plat après la ninja avant de m'étirer et de me tourner vers le gars de l'auberge et parler cette fois d'une voix forte
«Hey! T'as des lits pour qu'on puisse se reposer un peu?»
«Oui, ils sont derrière. Vous pouvez y aller.» c'était donc pas seulement pour le repas les 50 gils, ça incluait aussi un peu de repos. Je venais approuver d'un signe de tête avant d'indiquer à Ayane de me suivre. Je passais derrière le rideau et y'avait plusieurs petits lits alignés les uns à côté des autres. Je prenais le premier qui me tombait sous la main avant de m'allonger sur le dos, fixant le plafond quelques secondes avant de bâiller à m'en décrocher la mâchoire

«Foouaaaah! T'avais raison, une bonne sieste, ça va nous faire du bien...» je me roulais en boule sur le côté en essayant de rester éveillée au cas où elle ait quelque chose à me dire, mais rapidement, je finissais par fermer les yeux, et en quelques secondes à peine, je dormais.



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Jeu 26 Sep - 14:36

Non seulement j’étais fatiguée mais en plus de ça, Cixi mis un point supplémentaire sur l’épreuve de la chimère. On ne pouvait pas savoir ce qui nous attendait et si c’était le même genre que pour Ifrit ou Titan, il valait mieux qu’on soit bien en forme… Elle me confirma aussi que c’était bien la direction de Guadosalam si on passait dans cette direction mais on ne pourrait voir la ville que de proche puisqu’elle était sous terre apparemment. « On pourra passer la nuit là bas alors si on passe l’épreuve alors. »

C’était surtout pour savoir s’il y aurait pas des fanatiques sur place aussi puisque je refusais de partager ne serait-ce qu’un bout de la ville avec ce genre d’imbécile. Déjà que de me reposer ici, je n’étais pas trop chaude en me disant qu’il pourrait y avoir ces types qui viendraient pour fouiller l’auberge. Quand Cixi put avoir des lits pour s’y reposer, inclus dans le prix du repas visiblement, on put s’y rendre et même si je me mis plus à l’aise en retirant ma ceinture par exemple, je pris mes armes pour les déposer le plus proche possible de moi histoire de pouvoir me défendre en cas de réveil prématuré. Une bonne sieste nous fera du bien et Cixi me le prouva non seulement par les mots mais par un bâillement en plus.

« Ouais, parfaitement. Repose toi bien. A toute. »

Je n’attendrais pas longtemps pour me reposer. Aussitôt que j’eus fermé les yeux, je m’endormis pour me réveiller deux heures plus tard. Mes oreilles sillaient et je me redressai sans attendre en enfermant une de mes dagues dans ma main. A l’affut, j’écoutais le moindre son nous entourant mais c’était un peu altéré par les battements de mon cœur et ce réveil en sursaut. Je devais juste l’avoir imaginé puisque je n’entendais rien si ce n’était que les pas lourds de cet al bhed au comptoir.

Je me relâchai alors un peu pour pouvoir regarder sur le côté et me rendre compte que Cixi dormait toujours. Je me redressai alors afin de remettre ma ceinture et mes armes dans leurs étuis. Je ne savais pas depuis combien de temps je dormais mais il serait temps de partir sans quoi on ne dormirait pas ce soir. Ainsi, je me rapprochai de Cixi pour m’accroupir devant son lit et me placer à la bonne hauteur afin de la secouer légèrement. J’essayais tant que possible de ne pas la réveiller en sursaut non plus en regardant son visage pour repérer la moindre trace qui pourrait me prouver qu’elle se réveillerait. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, j’arrêtai de la bousculer afin de modifier la méthode de réveil.
« Il faudrait qu’on reparte. Si tu dors trop maintenant, tu ne dormiras pas ce soir. »

Quoi que je souris en me disant qu’elle serait bien du genre à faire une sieste de quatre heures et encore pouvoir réussir à s’endormir sans mal le soir venu. Toujours aux aguets, je restais à l’écoute de ce qu’il se passait dans l’auberge en espérant que je ne m’étais réveillée qu’à cause de mon imagination…
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Jeu 26 Sep - 18:30

La sieste fut plutôt longue quand même, et Ayane avait eu bien raison de me réveiller, sinon il est probable que j'aurais eu bien du mal à m'endormir le soir même. Déjà que la ville n'était pas forcément des plus confortable - personnellement, dormir sous terre, ça me plait pas des masses - mais en prime si on n'en a pas besoin, ça peut vite tourner au calvaire. Je sentais cependant qu'on me poussait légèrement et lorsque j'ouvris les yeux, je repérais Ayane qui me disait qu'il était temps de partir.

Elle semblait sur la défensive, si bien que je me redressais rapidement pour regarder autour de moi, mais il n'y avait rien à part l'incessant bruit de la pluie sur le toit et le tonnerre qui grondait. je réajustais un peu ma tenue avant de m'étirer longuement et me lever

«Pfiouuuu ça fait du bien!» je faisais craquer mes articulations avant de sautiller sur place et nous entraîner vers la sortie. Je saluais d'un simple signe de main le al-bhed qui me répondit d'un hochement de tête avant de retourner à une petite machine qu'il était en train de bricoler, puis une fois dehors, je soupirais en voyant l'état du ciel.

«Bon sang... cette chimère pouvait pas trouver quand même un endroit moins humide?» je sais pas moi, genre un entrepôt où y'a pleins de machines électriques plutôt que cette tempête! Enfin, pas la peine de chouiner davantage, je désignais les tours sur notre droite, il fallait qu'on remonte la plaine en les suivant une par une si l'on espérait tomber sur la chimère en question.

Vu que de toute manière, on serait mouillées, y'avait pas vraiment de raison de trop se presser, aussi je marchais seulement d'un pas rapide jusqu'à la première tour avant de regarder autour de nous... peut être que je me trompe et qu'il ne faut pas les suivre, mais dans ce cas, on devrait pouvoir trouver une sorte de point de repère. Les moines de Bevelle auront certainement marqué l'endroit? Mais je ne vois rien, même en profitant de la lumière provoquée par un éclair de temps en temps, impossible de voir le moindre drapeau ou autre symbole dans le coin.


«Je le sens mal... quand tu vois la taille de la plaine du Canyon Cosmo et la facilité avec laquelle on trouvait l'antre de Titan, j'ai du mal à croire que l'on n'ait pas encore trouvé celle-ci... j'ai bien peur que la chimère se soit barrée, comme l'a dit Ifrit...» après, on avait encore quelques tours à atteindre, mais voilà, je doutais fort qu'il faille vraiment mettre le pied sur un point précis, le champ d'action de l'antre semblait assez grand, il n'y a qu'à voir la taille de la mine de soufre qui est l'antre d'ifrit toute entière non? Certes, le cratère était la seule zone où on disparaissait, mais l'épreuve consistait à venir jusqu'à lui, donc... je soupirais avant de montrer la prochaine tour, essayant quand même de garder un certain espoir

«Bon allez, on continue... on verra bien.»

Spoiler:
 



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Jeu 26 Sep - 22:57

En fait, le bruit que j’entendais n’était peut être que le tonnerre qui grondait ou encore la pluie qui crépitait sur le toit. Je m’en souvins lorsqu’on retourna dehors. Je n’avais pas eu de mal à réveiller Cixi même si elle me semblait un peu lente sur le début, le temps qu’elle retrouve où on était certainement. Pour partir, elle fut néanmoins rapide et elle m’affirma une fois dehors qu’au vu de nos expériences avec Titan et Ifrit, la chimère de foudre aurait certainement bougé. Mais pour dire qu’on l’aurait quand même fait tout ceci correctement, on se déplaça de tour en tour pour vérifier tout ça et s’assurer qu’on ne passerait pas à côté de la plaque, ça serait stupide d’être venue ici, d’avoir raté la chimère et de se rendre compte qu’elle était en fait encore ici. Mais je jugerais ce qu’elle disait comme étant ce que je pensais aussi bien que l’avouer me ferait déjà chier. On aurait donc été trop lente ?

En allant tour par tour, ça alla plutôt vite jusqu’à ce qu’on arrive à la dernière sans rien avoir vu. Je m’arrêtai à cet endroit pour regarder derrière moi sans rien dire pour autant. Cixi devait bien se rendre compte que ça me faisait chier mais qu’est-ce qu’on y pourrait ?
« On continue alors ? Elle n’est plus ici apparemment… » Elle était certainement allée dans un autre endroit mais je ne pensais pas que ça soit sur mon monde, je ne connaissais qu’un endroit où de la foudre pourrait être après tout… Peut être la montagne du cratère nord mais c’était surtout du vent que du tonnerre qui faisait que ça grondait là bas… Enfin…

« Allez, en route. » Je me retournai pour faire de nouveau face à Guadosalam et j’allai dans cette ouverture qui nous conduirait sous terre d’après ce que Cixi avait pu me dire. Du coup, on n’était peut être pas assez crevée pour dormir et comme ça m’embêtait de devoir attendre le soir pour me fatiguer, il y aurait peut être un truc à voir ici ? « Ya quelque chose à faire dans cette ville ? » Au pire, je pourrais faire des pompes dans l’auberge mais elle devait bien voir que ça ne m’enchantait pas vraiment de glander le reste de la journée. On aurait en tout cas bien l’occasion de parler concernant l’orbe de Titan pour repérer le cristal de la terre et donc Sephiroth - s’il le gardait bien avec lui, chose qui me semblait le plus logique au vu du personnage. Il n’irait pas le stocker à un endroit où on pourrait lui prendre facilement du moins…

Je n’en parlais pas en public puisque je savais et j’étais bien placé pour le confirmer que les murs avaient des oreilles et que même les ombres pourraient devenir dangereuses pour en avoir été une bien longtemps en tant que kunoichi de Wutai.

La structure de la ville avait une apparence étrange en tout cas. L’auberge était à l’entrée et relativement bien visible - même si je ne comprenais rien à cette écriture que j’auras pu reconnaître pour avoir vu Cixi l’utiliser - mais pour le reste de la ville, elle me semblait être construite en hauteur alors qu’elle m’avait pourtant dit que c’était souterrain.
« C’est marrant… La ville est construite en hauteur. Tu m’avais pas dit que c’était souterrain ? » A moins que ça ne soit qu’une illusion ? Je ne pouvais pas savoir que c’était là haut qu’on allait vers l’au-delà alors ce n’était peut être que l’illusion qu’on montait alors qu’en réalité, on s’enfoncerait vers les profondeur des ténèbres où les morts se terraient…

J’avais repéré l’auberge en tout cas si bien que je m’étais arrêtée pour savoir quoi faire. Je le lui demandai alors bien plus directement pour savoir ce qu’elle en pensait. Il devait être dix sept ou dix huit heure là…
« On va directement à l’auberge et on s’occupe jusqu’à demain comme on peut aussi si tu préfères… » Après tout, même si je ne le savais pas, il s’avérait que les al bhed étaient non seulement très mal vus ici mais aussi ils fuyaient l’au-delà pour la majorité puisque, en tant qu’hérétiques de Yevon, ils n’avaient rien à y faire; leurs morts n’étaient jamais envoyés dans un tel endroit… Tous devenaient des monstres et aller dans l’au-delà ne pourrait faire que leur rappeler.

Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Ven 27 Sep - 10:01

==================================
Gains: +200 gils [Chacune]

Ayane et Cixi vont vers Guadosalam
==================================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Sam 19 Oct - 9:31

Ayane et Cixi viennent de Guadosalam
==========================
Le passage à Guadosalam n'avait finalement pas été bien long. Bon, Ayane avait perdu beaucoup de temps à rechercher ce fichu cadre, et elle ne s'en sortait finalement qu'avec une petite potion. Enfin une potion quand même assez intéressante, mais dans l'ensemble, je sais qu'elle avait espéré trouver mieux. En tout cas, en revenant chez le commerçant à qui appartenait l'objet, elle avait eu la chance de tomber sur les enfants qui avaient justement perdu le petit trésor! Enfin, chance pour elle, pas pour eux! Deux d'entre eux se firent tirer les oreilles et le dernier se prit une bonne tape sur les fesses! J'avais ramené ma main sur ma bouche pour cacher mon fou rire, je ne l'imaginais pas du tout avoir des enfants, elle!

Enfin, on n'avait plus rien à faire ici, et on se dirigeait donc vers la sortie de la ville pour gagner les plaines foudroyées. Je sortais mon petit boîtier pour récupérer le manteau que je venais d'ajuster et l'enfiler rapidement sur moi, remontant la capuche pour être couverte du mieux possible. J'écartais les bras de manière à ce que la ninja puisse me voir sous toutes les coutures

«Alors? Qu'est-ce que tu en penses?» je pouffais de rire avant de me tourner dans la direction qu'elle me désignait, à savoir un manoir assez imposant à l'entrée de la ville

«Oh... c'était la demeure de Maître Seymour. C'était un sans mêlé Guado-humain. J'ignore ce qu'il lui est arrivé, on raconte qu'il a été assassiné par Lady Yuna alors qu'elle l'avait épousé peu avant. C'est cette même Lady Yuna qui avait libéré Spira de la menace de Sin, aussi j'ai un peu de mal à croire cette rumeur... sauf si Maître Seymour était quelqu'un de mauvais, je ne sais pas trop.» il est vrai qu'à l'époque, je me remettais encore de la mort de Hank, aussi je n'avais pas suivi tout ce qu'il se passait sur Spira. L'annonce du mariage de Lady Yuna et Maître Seymour m'était quand même parvenue mais sinon... je ne savais pas grand chose de la suite.

On s'engouffrait vers les plaines foudroyées, les premières gouttes commençaient déjà à nous agresser, mais au moins on connaissait le chemin à présent. Suivre les tours pour éviter de se faire attraper par un éclair. Je ne savais pas si Ayane voulait essayer de suivre un autre chemin pour essayer de trouver la chimère de la foudre quand même, après tout, peut être qu'il fallait quand même s'éloigner des tours? Le champ d'action de son antre était peut être plus petit que celui de Titan? Allez savoir, toujours est-il que pour le moment, mon manteau me protégeait très bien, je pouvais voir l'eau glisser dessus comme s'il y avait une couche de plastique dessus, et ça me tenait aussi assez chaud!


«Bon, on fait quoi? On court jusqu'à la forêt de Macalania ou tu veux quand même essayer de chercher la chimère ailleurs que près des tours?» inutile de lui dire que ce serait forcément plus dangereux?



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Dim 20 Oct - 20:22

Une fois qu’on eut mis nos manteau, elle me demanda ce que je pensais du sien et elle écarta les bras pour me le démontrer. On pourrait dire qu’il était différent de quand elle l’avait acheté avec toutes les modifications qu’elle avait fait dessus, mais elle avait eu le temps de faire tout ça pendant que je cherchais ce cadre ? Elle était douée en couture, c’était indéniable. « Tu es douée en couture. » C’était ce que je pensais oui… Mais je rabattis ma curiosité sur cette grande maison qui devait faire la taille de toutes les autres du village, la personne qui habitait ici devait être probablement riche à souhait !

Elle me parla alors d’un maître Seymour, un hybride entre humain et guado. Il semblerait qu’il est été assassiné par une certaine Yuna, dame qui aurait sauvé ce monde du fléau de Sin alors qu’elle aurait épousé le maître de Yevon. Cixi avait du mal à croire à cette rumeur puisqu’elle ne pensait pas que Seymour eut pu être mauvais. Je ne connaissais absolument pas toutes les personnes qu’elle m’avait citées mais je pourrais au moins être assurée que si c’était un maître dans un village comme celui là, il devait rouler sur l’or.
« C’était une tête quoi. » Ou un célébrité si elle préférait.

Ca me suffisait pour répondre à l’interrogation que je me posais. On put continuer vers la plaine alors, je mis ma capuche ce qui me rendit méconnaissable puisqu’on ne pouvait plus du tout voir qui était sous ce manteau, si ce n’était qu’on se rendrait encore parfaitement compte que j’étais une femme par une chose que je ne pourrais pas tout à fait camoufler et ce même si je le voulais… Maintenant, comment on traverserait la plaine, on foncerait tout droit vers la forêt ou on chercherait encore la chimère de foudre. Peut être serait-elle revenue ? Ou peut être qu’on l’aurait simplement ratée ?


« Je suppose que ça devient plus risqué si on s’éloigne des tours pour chercher, non ? » La question était stupide et je ne désirais pas me faire griller sur place… Mais je pourrais au moins prendre le risque si ça me permettrait de trouver une chimère. « On devrait peut être essayer de longer le mur de droite là. » Celui qui nous ferait passer derrière une petite montagne qui nous empêcherait d’accéder à l’auberge. La route serait plus directe mais plus dangereuse… Cixi me suivit et on marcha assez rapidement par rapport à la fois précédente même si les éclairs me fichaient les jetons à chaque fois qu’il tombait. L’un d’entre eux passa même si proche que j’aurais juré avoir eu tous les poils de mon corps, les cheveux y compris, qui se seraient hérissés sur ma peau.

« Putain ! Je crois que c’est un truc que j’aime vraiment pas ça. » Les orages surtout puisque l’élément de foudre en lui-même ne me faisait rien. Et en plus, on ne sentait pas spécialement grand-chose. Arrivé à un moment, on tomba sur une grotte justement, une grotte derrière un renfoncement. Je me demandais ce que c’était mais il y avait tellement de grottes en tout genre dans les montagnes entourant la plaine que ça serait une perte de temps que de la fouiller certainement. Je demandai quand même pour me renseigner. « C’est quoi cette grotte tu sais ? La chimère pourrait être dedans ? » J’en doutais puisqu’il ne semblait plus y avoir de foudre une fois dedans… Néanmoins, le son que j’entendis me prouva qu’il y avait bel et bien quelque chose…

Ironiquement, il s’avérait que cet ennemi s’appelait une chimère…


=================================
Meta-Chimaira
Infos:
Meta-Chimaira X1
HP: 4360
MP: 485
Immunisé: Foudre, Gravité
Demi: Feu, Glace
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Mar 22 Oct - 11:23

Il est vrai que je suis plutôt douée en couture, mais je crois que tous les al-bhed le sont plus ou moins. Disons qu'au refuge, on devait vraiment tout faire nous même alors forcément, on est assez habiles de nos mains. Que ce soit pour cuisiner, coudre ou bricoler, on est du genre débrouillard en sommes. Mais me demandez pas de faire des calculs compliqués ou de vous rédiger des poèmes, c'est vraiment pas mon truc.

Enfin de toute manière, j'estimais que c'était plus utile d'être débrouillarde qu'intelligente lorsqu'on devait voyager, aussi je n'avais pas à me plaindre et visiblement, Ayane était tout de même du même genre que moi, quoi que peut être un peu plus maligne tout de même quand je vois la façon dont elle analyse les situations et les combats.

On avait pris la direction de la plaine foudroyée, sauf qu'on voulait quand même voir si par hasard on ne pouvait pas tomber sur la chimère de foudre. Il nous faudrait donc contourner un peu les tourelles, ce qui impliquait aussi de faire attention à ne pas se prendre un éclair sur la tronche!

«Oui, je pense qu'on va devoir faire un peu plus attention, surtout toi, avec tes armes! Après tout, le métal attire la foudre non?» et Ayane étant un véritable arsenal sur pattes, fallait vraiment qu'elle fasse gaffe.

On se mit donc en route, essayant surtout de rester tout le temps en mouvement pour ne pas se faire toucher, mais un éclair parvint tout de même à passer très près de la ninja, et comme je n'étais pas loin non plus, il me fit plutôt flipper sur le coup!

«C'est clair qu'il est vraiment pas passé loin lui! Vite, on bouge!»
Malheureusement, on en aurait pas trop l'occasion. Voilà qu'un monstre pointait le bout de son nez. Je soupirais d'agacement avant de me mettre en position de combat, il ne fallait pas perdre de temps, et surtout rester en mouvement constant.

Je me disais qu'il était préférable que je ne me fatigue pas trop, de toute manière, dans un endroit comme celui-ci, mes attaques électriques ne serviraient à rien, et avec l'humidité, je n'avais pas envie d'utiliser la glace, j'allais me choper la crève sinon! Aussi, je fonçais quand même sur le monstre en enchaînant deux coups de poings bien placés, puis je venais me concentrer pour aller frapper sa gorge à deux reprises de façon à enchaîner deux ~frappes aphasiques, mais il résistait plutôt bien car je l'entendais encore gronder!

Grimaçant en voyant l'échec de mes techniques, je me disais que peut être, un de ces quatre, j'essaierai de la renforcer avec une gemme. Mais pour l'heure, le monstre décida qu'il ne voulait pas servir simplement de punching-ball, car il se mit à cracher un puissant souffle aquatique qui nous trempa jusqu'aux os! Même si j'avais mon manteau, j'avais pu sentir l'eau s'infiltrer dans les moindres recoins et je pestais alors devant le résultat! Ça me démangeait par endroit à cause des brûlures du frottement et je sentais que j'allais avoir du mal à bouger!

«Connard!»

Spoiler:
 



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Mer 23 Oct - 20:01

En passant loin des tours, je ne devrais donc faire qu’attention à la manière dont j’agirais avec mes armes mais il allait sans dire que j’allais être mal pendant un combat puisque je ne pourrais pas utiliser la foudre ici, j’étais persuadée que la glace n’allait pas faire grand-chose à cause de l’eau tombant sans cesse et je ne pourrais pas utiliser mes techniques physiques sous prétexte que j’allais me manger un coup de foudre. Mais je ne comptais pas non plus jouer sur la prudence seulement. Je n’étais pas prudente mais plutôt tête brûlée après tout donc autant que je reste moi-même et fonce… Jusqu’à ce qu’un éclair ne me prenne pour un lapin et ne tombe qu’à quelques décimètres de moi… Tout juste un ou deux mètres même…

Sous le choc, je fus sortie de mes pensées lorsque Cixi me dit qu’il fallait qu’on bouge et je repartis sans me sentir mal à l’idée de me prendre un éclair dans les dents. Une chance que Cixi connaissait bien les méthodes pour les éviter aussi… Et là, ce que je redoutais arriva: une créature se positionna devant nous… Autant moi que Cixi, on fonça sur la créature pour l’enchaîner deux coups, pour le ruer comme on pouvait et là où Cixi en plaça quatre, j’eus le temps d’en faire trois rapidement avec simplement mes armes suivi d’un coup en croix puis d’un nouveau coup. Ce fut le moment où je remarquai qu’il préparait une attaque et je me repoussai en utilisant mon pied comme tremplin sur sa tête.

Une gerbe d’eau vola sur moi puis sur Cixi et je me ramassai ridicule sèment sur le sol, le dos sur la surface râpeuse du sol. Là, où j’entendis mon amie l’insulter, je m’insultais moi-même mentalement pour ne pas avoir été assez prudente. D’un bond, je fus de nouveau debout en me sentant bien plus mouillée maintenant encore qu’avant. Le manteau était devenu quelques peu inutile du coup avec ce qu’il venait de faire mais je ne l’enlèverais pas pour autant… Pas ici du moins…
« Il est costaud… » Dis-je en allant chercher quelque chose dedans… Oui, mes kunai, ils étaient restés sous le manteau eux et même si ce n’était pas le mieux de les envoyer, je voulais le faire sauter avec. Et puis merde la foudre quoi.

Dès que je l’eus atteint, je l’envoyai sans attendre et un éclair fusa jusqu’à toucher la créature. Le kunai explosa alors et si les dommages furent probablement énorme, l’éclair n’avait rien fait sur la bête, j’aurais du m’en douter que l’électricité ne serait pas son point faible mais au moins, j’avais la satisfaction de me rendre compte qu’il avait le dessus du torse noirci par mon explosion. J’eus la confirmation qu’il y avait effectivement qu’un cœur mais trois têtes à ce moment là. Allez, on allait lui éclater la tronche.

Je m’apprêtais à repartir mais cette fois, je le voyais charger une technique de feu. J’en étais visiblement la cible d’ailleurs. Je reculai un peu, je ne le perdais pas des yeux… Jusqu’à ce que la boule de feu ne parte et ne frappe le sol juste devant moi : j’avais sauté tout pile au bon moment. L’explosion me déstabilisa néanmoins et je me ramassai de plus belle, encore sur le dos. Ma tête cogna contre le sol dur et je fis la grimace. Encore une fois je me relevai mais plus lentement, j’avais un peu mal au dos du coup mais je n’allais pas lésiner sur la dose cette fois.
« Saleté… »

Je retournai à l’assaut pour lui asséner encore trois coups de dague pour finalement passer à côté de lui. Sa queue bougeait… Enfin, une tête de serpent jaune qui me laissait présager qu’il allait utiliser pour faire de la foudre… Il maîtrisait tous les éléments et je me doutais à moitié qu’il devait en être protégé tout autant contre… Un grondement me signala aussi la tombée d’un éclair et je fis un pas sur le côté pour le voir tomber à l’emplacement exact où je me trouvais deux secondes plus tôt. En fait, je crois qu’entre le monstre et les éclairs, quelque chose ici devant m’en vouloir… « C’est moi où personne ne m’aime ici ? » On pourrait me dire que Cixi avait tout de même pris l’attaque d’eau de tout à l’heure avec moi mais c’était tout de même moi la cible à la base de cette attaque donc je me posais la question quand même. Après, mes coups n’étaient pas faibles non plus. Je frappais vite et fort et il serait normal qu’il cherche un peu à se défendre quand même ce truc…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Jeu 24 Oct - 9:52

Combattre dans ces conditions n'était pas facile. Heureusement, mon manteau avait vraiment été conçu pour ça, je pouvais sentir mes mouvements être particulièrement fluides malgré la pluie et les coups reçus. Comme quoi, j'avais bien fait de l'acheter auprès des guados, ils ont pour habitude de concevoir des tenues solides et résistantes, mais dans la mesure où ils ont tendance à combattre avec une certaine agilité et une bonne vitesse, il est normal que leurs vêtements soient adaptés à ce style de combat.

Bon, j'étais quand même trempée à cause de l'attaque du chimaira, même Ayane n'avait pas pu éviter une telle attaque, et pour cause, le jet d'eau avait vraiment couvert une large zone et il aurait fallu qu'elle saute vraiment loin ou très haut pour parvenir à l'éviter! Et avec ses vêtements alourdis par la pluie, c'est forcément plus compliqué. Mais elle avait tout de même réussi à porter plusieurs coups et je pouvais voir qu'avec ses nouvelles armes, elle faisait tout de même plus de dégâts qu'auparavant!

«Ça va? Tes armes te conviennent on dirait?»

Je lui faisais un petit clin d'œil amusé, même si la situation ne s'y prêtait pas trop. Disons que combattre alors qu'on risquait de se prendre un éclair dans la tronche toutes les trente secondes était assez stressant, mais je faisais de mon mieux quand même pour ne pas me laisser envahir par l'énervement ou la frustration. D'autant que le monstre préparait déjà une autre attaque, du feu cette fois - du feu sous la pluie? il est con? - mais cette fois, il ne s'agissait que d'une petite boule de feu et Ayane put donc l'éviter assez facilement! Tant mieux, car mine de rien, ce truc est assez puissant et je doute que ça lui aurait fait du bien! Mais l'explosion l'avait tout de même blessée, et elle semblait croire que le monstre s'acharnait sur elle

«Tu as du lui taper dans l'œil non? Au sens propre du terme j'entends!» je pouffais de rire car effectivement, elle avait pris appui sur l'une des têtes du monstre pour sauter toute à l'heure, qui sait si son talon n'a pas atterri dans son œil hein? Puis je penchais la tête sur le côté avant de me retenir encore de rire «Et puis je t'aime bien moi!» histoire de répondre un peu à son interrogation!

Vu qu'on avait quand même mangé quelques coups, je préférais me concentrer pour nous soigner un peu, ramenant mes poings devant moi pour user d'un sort de ~Régénération qui allait panser un peu nos brûlures provoquées aussi bien par l'eau que par le feu de toute à l'heure. Mine de rien, ça faisait un peu de bien et je pouvais donc repartir à l'attaque! Mais j'avais perdu du temps tout de même, et en m'approchant, le monstre pivota sur lui-même et me fouetta avec sa queue, le coup m'atteignit en plein ventre et j'en eus le souffle coupé! Je n'avais même pas eu l'occasion de lui porter le moindre coup!


«Oufff... oh la vache...» je reculais alors de quelques pas en me tenant le ventre avant de finalement me décider à au moins attaquer de loin... je tendis ma paume vers le monstre pour user d'une ~pluie de neige, mais je voyais bien que ça ne lui avait pas fait grand chose! Tant pis, Ayane prendrait le relais...

Spoiler:
 



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Ven 25 Oct - 5:28

Mes armes étaient parfaitement à mon goût et dès que Cixi me l’avait demandé, je n’avais pas manqué de lui répondre qu’elles étaient tout juste parfaites surtout dans un cas où utiliser les techniques ne serait pas très utile en fait… Et je le prouvais en attaquant encore et encore cette créature en tentant dans la mesure du possible d’éviter les attaques qui me tombaient dessus. La majorité autrement dit puisque Cixi n’avait jamais été ciblée même si cette technique d’eau l’avait aspirée dans le jet en même temps que pour moi.

J’en étais même venue à la conclusion lorsqu’il m’avait fait exploser sa boule de feu juste sous les pieds qu’il ne devait pas beaucoup m’aimer ou, comme le disait Cixi, que je lui avais tapé dans l’œil. M’ouais… Je n’étais pas si sûre mais maintenant qu’elle le disait, physiquement parlant, c’était le cas aussi ce qui expliquerait le pourquoi il m’aimait pas. Mais de son côté, elle me rassura en m’assurant qu’au moins, elle m’aimait elle. Ca me fit tout de suite puisque je savais bien qu’elle le disait pour rire même si ça devait être vrai pour réussir à me supporter et je lui répondis d’ailleurs sur la même touche d’humour.
« Faut bien hein ! A ce stade, je pourrais même penser que t’es amoureuse pour me supporter jours et nuits comme tu le fais ! »

Avec un peu plus de gestuelle, j’aurais pu lui tirer la langue suite à cette remarque mais je m’étais contentée de regarder ce qu’elle faisait, nous restaurant de sa technique de régénération avant de repasser à l’attaque et… de se faire fouetter par la queue jaune en forme de serpent de la chimère. Outch ! Déconcentrée par ce que je venais de voir, j’avais manqué de me prendre une technique de foudre de la bestiole mais j’avais réussi à l’esquiver de justesse pour ensuite foncer dessus. Cixi avait gelé l’air pour causer une pluie de neige mais ça n’avait pas eu beaucoup d’effet jusqu’à ce que j’arrive pour en faire davantage de deux coups bien placés, frappant d’un troisième qui vola dans le vide puisqu’une poussière de cristal venait de remplacer mon adversaire.

« Woooooh là ! » J’avais manqué de me ramasser mais je m’étais retenue de justesse en équilibre sur un pied. Un sourire accroché aux lèvres l’air de demander à Cixi qui était la meilleure après ce que je venais de faire mais un flash me fit comprendre que je n’étais pas très prudente au moment où je sentis les électrons me chatouiller, le son me griller les tympans et toutes mes forces se faire lyncher pour le coup. Je venais de me faire percuter par un éclair et la puissance de ce dernier me propulsa sur le sol si violement que je manquai d’en perdre connaissance en le touchant. Ce fut bref et même lorsque je fus parfaitement libre de me redresser, j’avais toujours l’impression d’y être.

Sonnée, aveuglée, le corps endoloris, je venais de me faire déconnecter de la réalité et je me demandais alors ce que je faisais là. Réalisant ma position, je me redressai en captant qu’à moitié ce que je venais de subir. J’arrivai avec peine à me mettre à quatre pattes mais je ne pus aller plus loin sans sentir mes jambes tremblantes. Mes armes toutes neuves étaient toujours dans mes mains: je ne les avais pas lâchées. Je me mis sur les fesses pour les ranger justement mais je basculai en arrière par manque d’équilibre et je sentis ma tête percuter le sol humide et relativement dur de la plaine. Je ne dirais pas non à une petite pause rapide là en fait.

Dès que je sentis du mouvement, je tentai de parler mais tous mes muscles étant contractés, ma langue ne répondait qu’à moitié et ce ne fut vraiment pas très compréhensible.
« Yiaisse moi dieux mignutes y’e piais » La respiration difficile, j’allais poser une main à plat contre ma poitrine pour sentir mes poumons se gonfler d’air et se dégonfler, mes esprits revenant de plus en plus et captant de nouveau la pluie me tombant sur les joues. Ma capuche s’était barrée dans la manœuvre en plus et je ne le captais que maintenant…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 1950/5250
MP : 58/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Traversée sous haute tension   Ven 25 Oct - 12:00

Une main sur mon abdomen, j'essayais tant bien que mal de contenir la douleur du coup de queue que je m'étais pris! Heureusement que l'ambiance était plutôt bonne, avec nos conneries, on arrivait quand même à garder le moral malgré la situation! Se retrouver à affronter un monstre sous la pluie, avec un orage qui grondait au-dessus de nos têtes et après s'être pris une trombe d'eau supplémentaire n'aidait pas vraiment à rester de bonne humeur! Mais j'avais encore un peu mal aux joues après avoir ri face à sa remarque sur le fait que pour la supporter, je devais carrément être amoureuse d'elle, et j'aurais presque répondu la même chose puisque de son côté, il semblait difficile qu'elle supporte qui que ce soit!

Mais je m'étais abstenue, disons que ce n'était pas trop le moment non plus! J'étais bloquée assise par terre, le souffle coupé alors que la ninjas'était élancée vers le monstre pour lui coller une dérouillée. Elle esquiva un éclair - que je n'aurais probablement pas pu éviter moi-même - avant d'en finir avec quelques coups de dague bien placés. Il y eut une poudre de cristal et le monstre disparut peu à peu. Cela me faisait tout drôle de voir que désormais, les monstres n'étaient plus faits de furolucioles, et je me demandais encore comment ils faisaient pour apparaître désormais. Est-ce qu'ils se reproduisaient simplement comme les animaux? C'était possible, même si je n'avais jamais remarqué qu'il pouvait y avoir des mâles et des femelles chez les monstres.

Ayane se tournait vers moi pendant que je me relevais, mais il y eut alors un flash lumineux si puissant que je dus me couvrir les yeux pour ne pas être éblouie, et lorsque je rouvrais les yeux, c'était pour la voir à terre, le corps encore fumant après la décharge qu'elle venait de se manger.

«Merde!! Ayane!!» serrant les dents, je finissais par me relever pour me rapprocher d'elle le plus vite possible. Elle se relevait à son tour, mais je voyais bien qu'elle était horriblement faible et qu'elle ne cessait de tomber à chaque fois qu'elle essayait de se relever.

«Attends, je vais t'aider! Il ne faut pas rester là sinon on va se prendre un autre éclair...» je venais passer son bras par-dessus mes épaules pour l'aider à se relever, heureusement que j'avais bien assez de force pour ça! Je la portais donc presque jusqu'à la tour la plus proche, il fallait qu'on retourne vers le comptoir al-bhed, ce qui allait totalement changer la direction qu'on avait choisi de prendre. Mais déjà au moins, se mettre à l'abri des éclairs en priorité sous une tour.

Je la posais de manière à ce qu'elle s’assoit, puis je me concentrais en mettant mes deux mains sur ses joues pour pouvoir la soigner à l'aide d'une bonne ~Régénération, je me soignais un peu par la même occasion, mais ce ne serait pas suffisant pour Ayane. je levais alors les yeux vers elle, l'air assez sombre bien qu'on pouvait y sentir une pointe d'inquiétude

«On va aller au comptoir al-bhed, tu as de sacrées brûlures, il faut te soigner..» j'attendais tout de même qu'elle reprenne son souffle et je l'aidais à nouveau à se lever pour qu'on se dépêche de rejoindre le comptoir.

L'homme nous reconnut, mais en voyant l'état de la ninja, il s'inquiéta malgré tout et contourna le comptoir pour s'approcher.

«J'ai une trousse de soins, je vous l'apporte... allez l'installer dans la chambre.»
«Merci... tenez...» je lui donnais les 100 gils pour Ayane et moi afin de pouvoir profiter de ses soins et des lits, car je supposais qu'elle allait devoir se reposer un peu avant de reprendre la route, et en prime, d'ici là, il serait surement midi et on devrait donc manger alors... autant faire d'une pierre deux coups.

Je conduisais la ninja jusqu'au lit avant de fermer la porte en précisant au type de frapper s'il voulait entrer! J'allais devoir déshabiller Ayane pour soigner ses brûlures après tout et je ne voulais pas qu'il puisse la voir à poils!
Une fois que je fus assurée qu'on serait tranquilles, je revenais vers elle et j'ouvrais la trousse de soins.

«Bon, y'a quelques bandages, des potions... je pense que je vais pouvoir te soigner convenablement. Il vaut mieux que tu sois au mieux de ta forme pour reprendre la route...» puis je levais les yeux vers elle en souriant d'un air amusé «non pas que j'ai envie de me rincer l'œil, mais va falloir que tu te déshabilles ma chère! Allez hop! À poils!» je pouffais de rire avant d'attraper l'une des potions et l'ouvrir pour en verser le contenu sur une compresse, ça lui ferait du bien à ses brûlures ça...



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Traversée sous haute tension
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» prix bobine haute tension
» Mon equipe: The Ogre2
» Votre meilleur Score !!!!!!
» mon équipe Ludo
» Nos séries des années 80/90 à nos jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: RP-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives