Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Au cœur de la forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Mar 6 Aoû - 23:50

HRP:
 


GradivusFoutu blasphémateur ! Sortir quelque chose comme ça il y a encore un an lui aurait valu un aller simple pour la Via Purifico. Et là, ce n'était pas l'envie qui manquait à Gradivus de l'initier à la Via Pan-dans-les-dents... S'il ne sortait pas un truc sensé que même une tête de mule comme Gradivus devait concéder. Il était vrai qu'on pouvait se poser des questions sur le fait qu'au lieu de dépérir, Macalania était restée la même avec la disparition du Priant. Ou il y avait eu une certaine inquiétude pour rien...


- Ou quelque chose s'est substitué au Priant...


Quelque chose comme Shiva ou le cristal de glace.

Grandes Oreilles était moins incisive contre Yevon (soit par son ignorance de comment les choses marchaient sur Spira, soit pour ne pas énerver la nana avec un bâtard de SAW et d'épée en guise d'arme) et s'était platement excusée d'avoir dérapé sur Yevon. Bon. Au moins une qui à compris comment il fallait jouer. Ou alors, elle faisait juste la comédie pour éviter de se faire couper en deux, les deux théories étaient valides.
Questions pertinentes qu'elle posait, cela dit. Qui sait le lien entre les dieux et les cristaux.



- La version officielle... Il n'y en a pas. Ces cristaux sont une énigme complète. Yevon a-t-il un lien dedans, c'est fort possible.
Quand au Priant, il n'a pas disparu vraiment... Il est plutôt "mort", faute d'un meilleur mot.



C'était le meilleur mot, cela dit. Tous les Priants des temples avaient cessé de rêver et de chanter à la mort de Sin, emmenant avec eux les invocations... Qui sait ce qu'il se passerait si Sin revenait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Mer 7 Aoû - 21:14

Spoiler:
 

Elwind observa le petit manège de Valja. Il savait bien qu’elle faisait semblant d’être confuse et l’obligée de la Yevonite. Il le fallait bien, si elle voulait des informations et cela la regardait. Il ne fit donc rien remarquer, laissant son visage impassible et se contentant de répondre à sa remarque, avec un sourire narquois.

Ne vous inquiétez pas très chère. Cette forêt a une capacité de régénération impressionnante. En fonction de la manière de les cueillir bien sûr. Il ne faut pas faire n’importe comment.

Il se tourna ensuite vers Gradivus lorsqu’elle lui répondit et il resta impassible. Il avait tapé juste et avait obtenu les informations. C’est pour cela que son visage impassible changea et un léger sourire apparu. C’était un sourire de satisfaction. Il devait avouer que cette fanatique avait plus de caboche que la majorité de ses comparses. Elle avait, visiblement, une foi inébranlable envers son dieu, mais ne faisait pas brulé les non-croyants à la moindre réflexion. Au contraire, elle avait émis une supposition qui pouvait se tenir, même si le magicien n’y croyait pas.

Il fit un clin d’œil à la moine et décida de la laisser tranquille, finir sa petite présentation de Yevon. Même si cela l’ennuyait au plus loin, c’était pour l’instant le seul sujet de conversation qui se tenait. Il les laissa donc parler, écoutant d’une oreille distraite.

Au bout d’un moment de marche, le temple était en vue et, enfin, ils allaient pouvoir le visiter et se reposer. Mais qu’allait-il se passer à l’intérieur ? Telle était la question.


Dernière édition par Elwind le Jeu 8 Aoû - 8:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Mer 7 Aoû - 21:46

Spoiler:
 

L'histoire devenait complexe, du moins pour le petit cerveau de Valjahild. Elle n'était pas complètement niaise mais elle ne se distinguait pas non plus par un QI exceptionnel, fallait bien l'avouer.

Soit Gradivus n'était pas si « croyante » que ça, soit la spiritualité en ces terres étaient vraiment une affaire compliquée. Non, la deuxième hypothèse semblait mieux quand même.
« Quelque chose vous dites ? Le Priant... mort ? Mais si... mais si... mais au fait, c'est quoi les Priants au fait ? Ce sont des envoyés de Yevon ? Et ils sont mortels ? ».

Elle se gratta la base de l'oreille gauche et soupira.
« Enfin si Yevon est un être divin, il a forcément un lien avec les Cristaux comme je disais, sinon votre histoire est vraiment... compliquée ! Même vos curés ils n'ont pas d'explications ? ».

La lapine ne présentait pas un brin de sarcasme dans ses propos, ni même dans le ton qu'elle employait. Elle se montrait curieuse, tout simplement. Pas un brin de méfiance n'était perceptible en elle.
En revanche son attitude changea quelque peu lorsqu'elle entendit Elwind lui répondre, ou plutôt quand il fit un clin d'œil à Gradivus. Comme si notre Viera était jalouse. Par rapport à Elwind ou Gradivus ? La grande question !

Elle croisa les bras et fixa un temps Elwind, tout en lui répondant, bien provocante : « Et si vous cueillez mal les fleurs pour votre bien-aimée, elle risque ne pas apprécier ! ».

Et elle se retourna, sombre, et regarda le temple, tout en regardant à nouveau la moine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Jeu 8 Aoû - 19:52

GradivusUn clin d’œil ? Un CLIN D’ŒIL ? C'est une blague ? Ce type venait de pisser sur Yevon (avec un argument constructif, rappelons-le) et il finissait la conversation avec UN CLIN D’ŒIL à Gradivus ?! Bien qu'elle n'eut aucune réaction visible, intérieurement, grande était l'hésitation entre lui arracher la mâchoire ou lui enfoncer ses pouces dans les yeux. Très grande.

Grâce de Yevon ou heureux hasard, Grandes Oreilles avait recentré la conversation sur le meilleur sujet ever : la croyance des habitants de Spira. Faisant fi de cet arrogant capuchon et de son envie de l'empapaoueter avec un arbre, Gradivus reprit sa tirade religieuse.



- Les Priants étaient des dévots de Yevon qui ont donné leur vie pour devenir quelque chose d'éternel. De leur plein gré, ils ont fait sceller leurs âmes hors de leurs corps encore vivants dans des statues de pierre par des rituels secrets et sont devenus des Priants. Les Priants, malgré tout, continuaient à rêver dans cet état. Quand un Invokeur se présentait à eux, le pouvoir des Priants leur permettait d'utiliser les furolucioles pour invoquer des créatures représentant leur rêve. Une Chimère.
Après la victoire de Yuna sur Sin, les Priants ont cessé de rêver. A jamais. Il ne reste plus que des statues.



Les dernières phrases furent durent à sortir pour Gradivus. Aussi badass et glaciale était-elle, voir les Priants devenir inertes l'avait tourneboulée. Du peu qu'elle se souvienne, elle en avait même pleuré tant ç'avait été choquant. Mais pas le temps de faire dans le sentimental !


- Nul doute que Yevon a eu sa part dans la création des cristaux, mais je ne saurais dire quelle fut-elle. Peut-être d'autres l'ont aidé, peut-être a-t-il tout fait lui-même ? Il est bien trop tôt pour le savoir...


A force de blablater et d'écouter les deux ahuris se vanner, le groupe avait fini par atteindre la lisière de la forêt. Bientôt, il faudrait affronter le froid du lac gelé... Puis le temple et ses secrets. Dont un orbe, peut-être...

==========

Gradivus, Valjahild et Elwind arrivent au Lac Macalania

==========
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Jeu 8 Aoû - 21:13

=========^.^=========
Valjahild passe au niveau 3 !
Gains : +100 gils [Gradivus]; +50 gils [Elwind]; +50 gils [Valjahild]

=========^.^=========
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Jeu 7 Nov - 0:11



Plutôt brutal comme réveil pour la jeune femme mais lorsqu’elle me demanda si j’étais obligée de m’y prendre comme ça, ce ne fut qu’un sourire qu’elle se mangea en guise de réponse. « Tu avoueras que c’est efficace » lui répondis-je alors. Je lui expliquai alors tout ce que j’avais fait pour pouvoir l’avertir quand même que notre petit déjeuner allait arriver d’un moment à l’autre dans la salle adjacente et elle me demanda alors comment je pouvais faire autant de choses le matin, une question qui resta sans réponse. Je devais être rapide à me réveiller ou alors toujours sur le qui vive pour ne pas me faire avoir par surprise.

Je la laissai alors se réveiller tranquillement - plus tranquillement que ma manière de la réveiller dans tous les cas - tout en me préparant à partir de l’autre côté pour déjeuner. J’avais pris le manteau à la main pour le remettre avant de partir mais pas ici. Je n’avais pas remis mon bandeau non plus pour faire changement et il allait sans dire que ça allait changer la vision que je donnerais aux autres. Ce n’était pas mon monde et je pourrais me permettre de ne pas le mettre en permanence, j’avais l’impression d’être plus légère du coup.

Une fois qu’elle fut prête, on put alors aller manger et on partit une fois le petit déjeuner terminer. Cixi s’occupa de dire au revoir à l’al bhed si bien que je n’ouvris pas la bouche à son attention pour partir. Je ne fis que de lui répondre que oui, j’étais prête à courir tout en enfilant mon manteau et en remettant la capuche sur ma tête. Ca protégeait bien de la pluie mais il faudrait tout de même faire attention de ne pas tomber sur un monstre apte de faire passer l’eau par les manches…

En dehors de ça, on put arriver sans soucis dans la forêt même si ça nous avait fait courir une heure environ. Mais j’allais bien, la seule eau que je pouvais sentir glisser sur mon corps n’était probablement que de la sueur mais je ne retirerais pas le manteau ici. La couleur blanche me laissait entendre qu’il allait faire froid même si je ne voyais pas de neige. C’était donc Macalania… Elle me demanda si je voulais faire une pause et je fis un non de la tête avant de répondre suite à quelques pas.
« Je peux continuer sauf si tu veux te reposer un peu. » Mais ce n’était pas dans ses intentions si bien qu’on pourrait encore continuer à avancer.

Après quelques pas d’effectués, j’avais retiré ma capuche en me rendant compte qu’il y avait deux passages: un à droite et un à gauche. On pourrait en compter un troisième mais le chemin semblait être fait à base de nuage et donc loin d’être fiable ou utilisable pour moi.
« Le temple est par où ? » Si je me souvenais bien elle m’avait dit qu’il faudrait passer par la forêt et donc peut être que ça serait bien celui de gauche puisqu’à droite, j’avais l’impression que la forêt s’ouvrait sur autre chose alors que l’obscurité grandissait sur le côté gauche. Mais après, la beauté de cette forêt ne me revenait simplement pas, elle ressemblait tellement à la forêt des anciens mais en plus vaste.

Même si je ne disais rien, je laissais mes yeux vagabonder partout jusqu’à les ramener sur l’al bhed pour attendre de voir où elle se dirigerait pour continuer à avancer. Suite à la pluie, ce gel serait bien apte de nous faire attraper un rhume mais j’étais ravie de pouvoir avoir un manteau qui laissait glisser l’eau sur le sol aussi rapidement qu’elle arrivait dessus. Je n’étais pas sèche d’un point de vue extérieur mais personnellement, j’étais bien au chaud dans ce manteau et c’était tout ce que j’avais besoin pour continuer. Si mes souvenirs étaient bons, on ne devait pas être loin de la ville des malades fanatiques et je ne préférais donc pas prendre trop d’avance. Et si je devais tomber sur l’un de ces rigolos, je devrais tenter de me contrôler pour ne pas lui envoyer ses dents dans le creux d’un arbre non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 2550/5250
MP : 68/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Jeu 7 Nov - 15:14

Véritable course poursuite pour passer entre les gouttes, on avait fini quand même par arriver à la Forêt de Macalania. Une fois sur place, je savais que la température ne me permettrait pas de retirer mon manteau, mais je l'avais enlevé juste le temps de le secouer pour en retirer le plus d'eau possible avant de le remettre. Au moins, je pouvais enlever ma capuche et laisser mes cheveux à l'air libre.

Je m'étais tournée vers Ayane pour voir si elle voulait se poser un peu, mais après une journée entière de repos, presque, il était évident qu'on pouvait juste tracer tout droit jusqu'à la plaine félicité où on ferait peut être une pause enfin pour déjeuner. De ce que je sais, il y a un village ronso au pied du Mont Gagazet, peut être qu'on pourrait s'y arrêter afin de se reposer pour la nuit avant d'affronter la montagne? On verrait bien, tout dépendrait des monstres sur notre route aussi, et de si on tombe sur une chimère au passage! Après tout, on passe par là dans ce but.

Lorsque je fus prête à repartir, Ayane me demandait quel était le chemin vers le temple, je lui montrais donc le chemin vers la gauche avec un léger sourire

«C'est par là... je sais que ce chemin de cristal est un raccourci pour traverser la forêt, sinon, si on espère tomber sur une chimère dans le coin, vaut mieux prendre le chemin le plus long je pense... quoi que je ne vois pas quel genre de chimère pourrait se trouver dans la forêt. La lumière peut être?»

Je levais les yeux au ciel, il est vrai que les cristaux de cette forêt reflétaient bien la lumière, donc qui sait? Mais en dehors de ça, il faisait quand même vachement sombre, donc je doutais un peu quand même qu'il y ait une chimère par ici. Aussi je tournais la tête vers la gauche en direction du temple

«On peut aller voir par là, au niveau du lac gelé ou du temple pour voir si la chimère de la glace s'y trouve, même si j'ai un peu peur qu'on tombe sur des moines de Yevon. C'est trop proche de Bevelle pour qu'ils n'envoient pas régulièrement des gens à eux, sinon on trace jusqu'à la Plaine Félicité...» d'ailleurs, en repensant à cette plaine et les nombreuses crevasses qui la recouvrent, je me disais que ça ferait un bon emplacement aussi pour la chimère de la terre! Ce serait marrant si on retombait sur Titan tiens! En tout cas, je montrais clairement le fait que je n'étais pas motivée pour aller voir vers le lac de Macalania, mais d'un autre côté, ce serait bête de passer à côté si la chimère de la glace se trouve là bas! Sacré dilemme.

«Après... il y a plusieurs endroits sûrs à ce qu'on raconte dans cette forêt. Une petite clairière juste à côté du chemin vers Bevelle, mais aussi une sorte de petit lac avec beaucoup de furolucioles... enfin y'avait des furolucioles là bas avant, maintenant, ça doit être vachement moins joli. Dommage, je l'avais jamais vue, j'ai loupé un truc...» ben oui, vu qu'il n'y a plus de furolucioles... oui, bien dommage. Mais au moins, même si on allait au temple et qu'on se faisait attaquer, on pourrait se reposer dans l'une de ces clairières, c'était toujours mieux que rien.



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Sam 9 Nov - 13:41

Elle m’indiqua le chemin de gauche qui menait vers la forêt. Peut être qu’il y aurait une chimère en ces lieux qu’elle disait mais elle n’était pas sûre elle-même. Le passage semblant loin d’être solide sur la gauche encore par rapport aux deux chemins était en fait un raccourci pour aller au temple ou au lac gelé mais je ne pensais pas que ça soit une bonne idée de le prendre comme ça. J’indiquai alors la route qu’elle m’avait elle-même indiquée. « C’est peut être mieux de passer par le passage le plus long alors ? On arrivera quand même au temple au final. » Mais comme elle le mentionnait, il y avait peut être plus dangereux en allant au temple si on croisait des religieux. On pourrait toujours y aller pour voir et repartir en disant s’être trompé de chemin?

Après, elle parla aussi des endroits tranquilles de la forêt en mentionnant une source non loin de Bevelle qui était vraiment très belle à regarder mais maintenant qu’il n’y avait plus de furolucioles, ça ne devait pas être aussi beau et elle n’avait jamais eu la chance de le voir. Pour le problème de savoir où on devrait aller, ça n’était pas une aide non plus… Mais maintenant qu’on était ici, je réalisais qu’on pourrait très bien aller dire bonjour à son tyran préféré, Asran ou quelque chose comme ça. Il habitait Bevelle après tout, non ? Je lui exposai mon plan alors pour savoir ce qu’elle en penserait avant d’aller de l’avant.


« On devrait passer par la forêt pour aller jusqu’au temple et voir si on peut y aller, ça coûte rien. Si on voit des moines, on leur demande simplement ce que devient le sanctuaire et s’ils ne veulent pas nous laisser passer, on fait demi tour. On passera par le raccourcis pour revenir. »

Et à la limite, on pourrait toujours aller voir ce qu’est devenu cette source en question après ? Mais je ne voulais pas passer aussi proche d’une potentielle chimère sans tenter d’aller voir si elle n’était pas présente et je pense que Cixi pourrait le comprendre. Mais en tournant mon regard, je me souvins d’une chose que je n’avais pas pris en compte sur ce monde: ses yeux était tout de même bien caractéristiques des al bheds et c’était certainement la première chose que les moines allaient regarder. « Euh… par contre s’ils te voient, ils risquent pas de vouloir te lyncher sur place ? » Non pas que ça m’embêtait de leur casser la gueule mais si on devait se faire courir après, ça serait peut être mieux de ne pas être si proche de la ville principale de l’église. Déjà qu’on ne devait pas être très bien vu à Esthar, autant ne pas se faire rechercher dans toutes les grandes villes non plus !

« Qu’est-ce que tu proposerais toi ? »

Peut être que l’envie de passer par la forêt ne la tentait pas plus que ça. A réfléchir, il était vrai que ça ne serait pas une chimère de lumière qui serait là mais ça pourrait aussi être une chimère de glace. Si elle ne voulait pas se planquer dans le temple avec des prêtres, ça serait logique après. Mais elle m’avait aussi parlé d’une montagne pour son emplacement un peu plus loin donc bon… Elle avait aussi parlé de tracer jusqu’à la plaine félicité mais ce n’était pas ce qui me tentait le plus à vrai dire mais si elle estimait que ça serait le plus sûr, je serais prête à la suivre. Après tout, je n’étais pas native de ce monde et je ne savais pas à quel point les moines de Bevelle étaient cons. Parce que j’étais avec elle, je serais traitée comme une hérétique aussi alors que si elle mettait simplement sa capuche pour camoufler son visage, tout se passerait bien. Et moi avec mes yeux rouges, comment ils pourraient me traiter après s’ils ne voyaient pas Cixi ? Je ne savais pas.

Le danger d’aller au temple et faire comme j’avais dit, si encore ils ne rodaient pas Cixi, ça serait que je m’énerve et que je leur colle une dérouillée avant de partir mais ça serait certainement ce qu’ils mériteraient… Posant alors une main sur mes hanches, j’attendis de savoir ce qu’elle me proposerait de faire, maintenant que ma proposition étant passée… Je demandai juste une dernière petite chose avant de continuer puisqu'elle n'en avait pas parlé. J'indiquai le chemin où on avait parlé d'une potentielle chimère de lumière. C'était une forêt et ça tomberait sous le sens mais peut être que je pourrais être surprise...
« Ya des monstres ici, non? »
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 2550/5250
MP : 68/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Lun 11 Nov - 17:15

Spoiler:
 
Peu importe où l'on souhaitait se rendre, on allait devoir traverser la forêt. Une partie rejoignait le temple, l'autre permettait de rejoindre plus facilement Bevelle et donc la Plaine Félicité. Cependant, Ayane avait raison sur un point, tant qu'on était là, autant voir si la chimère de la glace n'était pas au temple. C'est sur que si c'était le cas, il risquait d'y avoir des moines de Yevon dans le coin, mais d'un autre côté, on avait découvert que les chimères avaient récemment changé de place, donc... il était possible que celle de la glace soit apparue récemment là bas.

Réfléchissant à ce qu'elle pouvait dire, je finissais par hocher de la tête pour approuver

«D'accord, on va au temple...» certes, je risquais d'avoir des problèmes et je me mordais les lèvres à cette idée «si, il faudra que je baisse les yeux. Après tout, il n'est pas interdit aux al-bhed de franchir cette forêt, et maintenant que les Priants ne sont plus là, il n'est pas interdit non plus de rejoindre les temples, mais bon... les cons restent des cons, attends toi à coller quelques baffes.»

Ça ne servait à rien de continuer à débattre là dessus, de toute façon, il fallait bien prendre une décision à un moment ou un autre, donc autant avancer. On prenait donc la direction de la forêt afin de rejoindre le temple, je réfléchissais encore à la situation, mine de rien, je n'aimais pas vraiment l'idée qu'on se retrouve face à des moines, surtout qu'autant Ayane que moi, on risquait gros dans cette histoire. Une part de moi craignait qu'on se fasse de nouveau arrêter pour des raisons débiles. J'avais eu ma part de prison pour ces derniers jours.

On s'aventurait donc dans des troncs d'arbres qui s'élevaient en hauteur, des papillons volaient parfois sur notre route, et si la ninja s'inquiétait des monstres, je venais approuver d'un signe de tête

«Je crois qu'il y a des monstres similaires à celui qu'on a affronté dans les plaines, l'espèce de chimère à trois têtes... il faut faire attention.»

Il y eut cependant un drôle de bruit et je me mettais déjà en position de combat, sauf qu'à la place, il y eut deux drôles de cuirassés qui sortirent de nulle part
«Et merde! Ils sont costauds ceux la!»

Mulfus
Infos:
Mulfus X2
HP: 520
MP: 20
Craint: Feu, Foudre (X1,5)
Note: DegPhys/10, DegMag/5 vu leur constitution



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Mar 12 Nov - 18:47

Direction le temple alors ! Néanmoins, j’avais raison en pensant que Cixi aurait des problèmes sur place puisqu’elle m’affirma qu’elle devrait baisser les yeux. Malgré tout, il n’était ni interdit de passer par la forêt ni interdit de s’approcher du temple surtout maintenant qu’il n’y avait plus ce qu’ils appelaient les priants dedans mais comme elle le disait, des cons resteraient cons malheureusement et on n’y pourrait rien. S’ils étaient encore aux temples à vénérer leur dieu, il allait sans dire qu’ils auraient encore non pas une dent mais un dentier contre les al bheds et me connaissant, j’allais leur rentrer dans le lard ! Il faudrait que je me tienne quand même puisque la prison, j’avais assez donné quand on était sur Dol, c’était pourquoi je me disais qu’on pourrait faire demi tour sans leur poser de problèmes s’ils ne voulait pas qu’on rentre dans le temple. Dans le meilleur des cas, il n’y aurait personne mais je n’y croyais pas trop.

Autrement, alors qu’on commençait à avancer, elle me répondit que la forêt était peuplée de monstres effectivement. Il y en avait qui étaient comme celui de la plaine foudroyée qu’on avait affronté: le genre de monstre à trois têtes. Mais ce ne fut pas un truc comme ça qui se pointa mais deux petites merdes sur pattes avec ce qui semblerait être une carapace solide sur le dos. Et ça ne me semblait pas aussi lent que des escargots. Un coup à se faire mal si on les frappait à mains nues et autant dire que si eux, ils nous frappaient, on allait le sentir passer. Sans compter leur résistance qu’avait aussi précisé Cixi.
« Mais puisque c’est sur notre chemin, on ne peut pas les laisser survivre non plus. » Quoi qu’il allait falloir faire gaffe quand même. On avait beau être sur des branches suffisamment épaisses pour former un chemin, si on tombait, on tomberait très bas dans le lac certainement.

Il faudrait juste que je fasse attention à ma manière d’attaquer et comment je pourrais m’y prendre pour leur faire la peau. Vu l’endroit, ça devait craindre le feu et je me disais que j’aurais du apprendre une technique de feu comme l’al bhed me l’avait suggéré plutôt que de renforcer mes dagues qui, pour le coup, allait s’émousser sur leur carapace. J’avais bien un puissant sort mais ça serait du gaspillage que de le faire maintenant. Par contre, à leur manière de se déplacer, j’étais persuadée qu’ils devaient tout de même avoir du mal à pivoter ou simplement à nous attaquer si on sautait au dessus d’eux. Ca pourrait être notre chance.
« Ils ne peuvent pas nous atteindre si on est à plus de cinquante centimètres au dessus du sol non ? Ca m’étonnerait que ça saute ces trucs là. » Ce qui laisserait parfaitement entendre ce que je pensais.

Je fonçai alors sur le premier pour simplement lui donner deux coups de dagues pour lui sauter au dessus avec un coup de pied me servant d’appui et les doigts dans le nez que je le faisais foncer dans le vide. Par contre, j’avais mal calculé mon coup et c’est le deuxième qui me fonçait dessus alors que je retombais… Utilisant alors toute la puissance que je pouvais-je croisai mes armes et je passai au travers l’ennemi en sentant le choc dans mes bras. La jetée de guillotine ne fut pas plus efficace sur cet ennemi mais ça me permis d’arriver derrière en limitant l’impact de sa charge. Me retournant tout en passant mon poignet sur mon front, je regardai ce qu’il résultait de mes coups mais c’était à peine si je les avais égratignés… De mon côté… J’avais pu me rendre compte que si leur charge était parfaitement réussie, je prendrais probablement plus cher que je ne pourrais leur infliger moi-même en fait.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 2550/5250
MP : 68/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Jeu 14 Nov - 12:00

Spoiler:
 
Quelle poisse n'empêche, bon, je pense que ces monstres ne sont pas les plus puissants du coin, mais ils sont quand même bien chiants! Je ne me voyais pas trop utiliser mes poings sur ces trucs, j'avais l'impression que j'allais surtout m'éclater les phalanges dessus plutôt qu'autre chose, aussi je comptais employer plutôt quelques techniques que j'avais apprises via les gemmes.

«Dans cette forêt, les monstres sont généralement d'élément d'eau ou de glace, aussi la foudre comme le feu devraient être efficaces!»
Je préférais l'avertir au cas où, je n'avais pas vraiment souvenir qu'elle disposait de techniques de l'un de ces éléments, mais tant pis, au moins elle savait à quoi s'attendre.

Vu leur petite taille, elle jugeait qu'en se plaçant en hauteur, elle ne risquerait rien et je venais approuver d'un signe de tête

«Oui, vu ton agilité, au pire, accroche toi à ces branches et lance tes kunais de là haut, tu seras en sécurité!» mais au lieu de ça, elle employa une autre stratégie, sautant le plus haut possible pour pouvoir retomber lourdement sur la carapace épaisse de l'un des monstres, on aurait dit une tortue écrasée au sol! Je pouffais de rire d'ailleurs à cette vision avant de me reculer - et surtout d'attendre qu'elle ne soit plus à côté des monstres - pour agir.

Malgré tout, l'un d'entre eux profita de son temps de rétablissement pour lui foncer dedans, heureusement, elle était suffisamment agile pour minimiser l'impact, aussi je venais tendre la main pour me concentrer et claquer des doigts avant d'envoyer un ~Court-circuit sur les deux monstres à la fois!

On aurait dit l'un de ces dessins animés pour enfant! J'étais presque sure d'avoir vu leur squelette au moment où il s'étaient fait griller! Aussi, je me dépêchais de renouveler l'opération, cette technique les paralysait un peu, mais ça semblait les énerver aussi car l'un d'entre eux finit par essayer de me foncer dessus! Tel un matador, je me décalais au dernier moment pour le laisser passer à côté de moi, l'autre avait suivi rapidement mais je m'étais pris quand même un léger coup au niveau des genoux.. rien de bien méchant, il m'avait juste effleurée


«La foudre marche bien, je vais continuer comme ça!» c'était le mieux à faire si l'on voulait en finir rapidement.

Spoiler:
 



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Ven 15 Nov - 2:21

Donc, c’était la foudre ou le feu contre ces adversaires qui serait à utiliser. De type eau ou glace, ils étaient donc plus vulnérables à leur opposé mais je ne voyais pas trop comment faire beaucoup de dommages avec des choses que je n’avais pas. J’aurais du perfectionner mes cours de ninja plutôt que de me contenter de ce que je savais le mieux faire. Au moins, ça faisait ses preuves aussi maintenant avec ma vitesse d’attaque et ma faculté d’esquive. Mais ça aurait été plus rapide si j’aurais pu faire un souffle de feu par exemple.

Cixi de son côté tenta une technique de foudre générale et ça fonctionna plutôt bien. Les monstres se ruèrent vers elle et comme elle avait le temps, elle recommença. Mais du coup, je me sentais plus trop utile vu comment les monstres lui fonçaient dessus et je me mis à courir derrière donnant alors une image bien ridicule à la situation : moi qui coursait deux créatures fonçant sur l’al bhed.

J’aurais voulu lui dire de faire attention mais elle esquiva d’elle-même le premier avant de se manger le deuxième dans le genou. Perdant de la vitesse, je pus le rattraper et je manquai de juste buter dedans. Je pris un kunai en voulant le faire exploser mais la présence de Cixi à côté me fit changer d’avis si bien que je le frappai d’un unique coup en passant. Je sentais mes armes se fragiliser à chaque impact et je me doutais que ça ne serait pas très utile de finir sans arme du tout si je continuai.

La foudre étant efficace, Cixi disait qu’elle continuerait à attaquer comme ça. Je n’y voyais pas d’inconvénient mais du coup, elle allait probablement attirer tous les coups sur elle là où je ne pourrais pas faire grand-chose. Entre elle et moi, on ne cherchera donc plus trop qui était le mage maintenant.
« Ok » lui répondis-je sans trop savoir quoi faire du coup. « Je pense que le mieux que j’ai à faire, c’est de les attaquer à distance dans ce cas… »

En regardant autour de moi, je pouvais voir des branches accessibles en hauteur. Je pouvais aussi voir des papillons au loin ainsi qu’une personne avec une harpe. Mais le mouvement d’un des monstres me ramena à la réalité lorsqu’il tenta de me charger. Je me servis de lui comme d’un tremplin pour atteindre une branche à cinq mètres au dessus de ma tête environ. Une fois dessus, je me mis à jeter des kunai sur le chemin des Mulfus pour les faire exploser en route. Cette technique étant d’une grande ampleur, non seulement je les ralentissais mais en plus, je permettais à Cixi de prendre le temps de charger son attaque de foudre. Mais ça m’énervait qu’elle reste la seule exposée… Elle risquait de se prendre des coups à cause de moi là. De toutes façons, si ça n’allait pas, je pourrais toujours sauter de ma branche pour prendre sa place…

« Fait gaffe par contre hein ? » Un petit avertissement ne pourrait pas lui faire de mal après tout, non ?

Détails du combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 2550/5250
MP : 68/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Ven 15 Nov - 17:15

Mine de rien, se prendre un coup pareil dans le genou, ça fait pas du bien, mais au moins, je tiens encore debout! Le combat n'était franchement pas pratique sur ces racines, Ayane ne pouvait pas attaquer librement car je n'avais pas la place pour m'éloigner, et je la voyais me foncer dessus au moment où j'esquivais les bestioles - ou presque - et il faut dire que j'en étais à me demander qui était vraiment en train de charger... elle ou les monstres?

En tout cas, je me massais douloureusement le genou en reculant le plus possible pendant qu'elle faisait quelques acrobaties pour pouvoir se retrouver en hauteur! Elle avait raison, c'était une stratégie plus qu'efficace, et je me disais que j'allais faire de même. Profitant qu'un monstre approche, j'essayais de reproduire le même mouvement, sautant pour mettre le pied sur l'épaisse carapace et m'accrocher à une branche, sauf que je suis tout de même vachement moins agile qu'Ayane sur ce coup, et que je me retrouve perchée à bout de bras d'abord avant de me hisser pour m'appuyer sur le ventre sur la branche, me coupant légèrement le souffle alors que de là où elle est, Ayane doit avoir une belle vue sur mes fesses!

Je me redresse enfin, les joues rougies par l'effort avant de baisser la tête vers les monstres qui se dandinent de gauche à droite, visiblement pas contents qu'on soient hors de leur portée.

«Voilà... bon désolée les gars, c'est pas très fair-play, mais vous ne nous laissez pas le choix!» je claquais une première fois des doigts pour déclencher un ~Court-circuit mais au moment où j'allais en lancer un autre, l'un des monstres fonça dans l'arbre de toutes ses forces! S'il s'éclata tout seul pour disparaître dans une poussière de cristal, moi je me cassais la gueule en arrière

«OUAAAAAAAAAH!» il y avait une liane qui se trouvait par là et je me retrouvais donc accrochée la tête en bas, mes cheveux traînaient presque par terre avec tout ça et je gesticulais dans tous les sens pour essayer de m'accrocher à.. ben rien en fait? Le deuxième monstre encore en vie me repéra, et dans la position dans laquelle j'étais, je risquais fort de me le prendre en pleine tronche!!

«Ayane??? Un petit coup de main serait pas de refus!!» j'essayais de ramener mes mains devant moi mais là... j'étais dans la merde!!

Détails du combat:
 



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Sam 16 Nov - 17:25

En voyant que la stratégie que j’employais semblait fonctionner correctement, Cixi suivit le même chemin et grimpa à son tour dans un arbre mort. Le cristal était fragile et il faudrait faire gaffe mais à voir comment elle s’y prenait, elle risquait de casser la branche où elle montait rien que par le choc sur son ventre quand elle avait enfin réussi à se hisser. Pour le coup, je passerais presque pour une perverse à mâter ses fesses comme ça mais ce n’était même pas ce que je regardais, je m’assurais juste de la fiabilité de la branche où elle grimpait jusqu’à ce qu’elle soit bien dessus. Au moins, elle n’avait pas fait de boulettes pour le coup et je me concentrai sur ce que faisait les monstres.

Cixi avait utilisé un autre champ électrique pour frapper les deux ennemis en s’excusant du manque de fair play mais ce n’était pas moi que ça allait embêter.
« C’est que des monstres hein, on s’en fou. » Mais au moment où je disais ça, l’un d’entre eux venait de faire une attaque kamikaze pour dégommer l’arbre dans lequel s’était perché mon alliée. N’ayant donc plus le choix de sauter, elle tenta de se rattraper à une liane et s’y accrocha, s’y emmêla même alors qu’elle s’arrêtait tout juste au dessus du sol. Outch ! Ca avait du faire tout drôle. Et ça serait encore plus marrant comme sensation lorsque le bordel lui foncerait dessus. Tentant alors de voir où je pourrais aller pour l’aider, je l’entendis me demander de l’aide. Je faisais déjà ce que je pouvais mais je ne pourrais pas décemment tirer sur la coque de ce truc, non seulement je ne savais pas si je pourrais le tuer de cette manière mais si en plus le kunai explosait, ça serait coup double dans la tronche de Cixi.

Me rendant alors à l’évidence, je n’avais pas trente six solutions. Je pris mon élan et je sautai en direction de cette liane jusqu’à arriver tout juste au niveau de Cixi. D’un mouvement habile, j’avais agrippé la liane qui s’était mis à balancer juste avant que le monstre ne l’atteigne si bien qu’il rata sa cible mais continua de courir. Je lâchai la liane d’une main pour lui tirer un kunai dans les fesses et le faire exploser mais ce ne fut pas suffisant. Il roula un peu mais il se redressa et se remit à nous foncer dessus alors que la liane lui fonçait elle aussi dessus. Toujours de ma main libre, je repris une de mes armes en mentionnant rapidement une chose à Cixi.
« Attention à la chute. »

D’un mouvement sec, je coupai cette liane et me balançai de sorte à ne pas tomber sur l’al bhed afin d’être sur la trajectoire du monstre. Et là je fais quoi ? Un regard derrière moi pour voir que Cixi tentait de se dépatouiller avec sa liane et un regard devant moi pour voir le monstre nous foncer dessus mais il ne devait plus avoir beaucoup d’énergie maintenant. « Je sens que je vais le regretter… » Je me mis à foncer dessus moi aussi et je crus voir une lueur d’hésitation sur la course de la créature, il me semblait l’avoir vu ralentir mais le choc eut tout de même lieu. Je me retrouvai à voler en arrière et rouler jusqu’à l’emplacement où était Cixi pour m’arrêter contre elle. J’avais plein de cristal sur moi à cause de l’explosion du monstre mais c’était fini. Mais ça avait fait mal quand même.

Sans le démontrer, je me redressai au moins un peu pour m’installer sur les fesses et laisser entendre un léger rire tout en me massant l’épaule.
« Ca fait mal. » Et pourtant, je riais toujours. Souriante, je tournai mon regard vers Cixi pour m’intéresser à son état finalement. « Ca va toi ? »

Détails du combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 2550/5250
MP : 68/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Lun 18 Nov - 14:37

On n'a pas idée de se mettre dans ce genre de situation! Heureusement que je n'étais pas toute seule n'empêche, si Ayane n'était pas intervenue, j'étais bonne pour me servir de balle de blitzball à un monstre! Elle avait sauté sur la liane pour nous faire balancer, me permettant alors d'esquiver une première fois la charge du monstre avant qu'elle ne me prévienne de faire attention à la chute! Voilà qui s'annonçait mal!

«Tu plaisantes là?» et ben non. Elle coupa la liane et je me retrouvais empêtrée dans cette espèce de corde naturelle alors que le monstre revenait vers nous. «Bordel mais c'est quoi cette poisse?» Inutile de dire que là, il fallait qu'Ayane fasse attention car si elle ne se positionnait pas bien, elle risquait de se faire plus mal qu'elle n'infligerait de dégâts! Autrement dit, il fallait que ses gestes soient chronométrés à la seconde près! J'entendis seulement un gros boum avant de voir la ninja revenir vers moi en roulé boulé, couverte de cette sorte de poudre de cristal qui ne signifiait qu'une chose, elle avait réussi à le mettre KO.

Me redressant tant bien que mal, je vérifiais que je n'avais rien de cassé, mon boîtier avait fait un drôle de bruit en tombant et je devais m'assurer que les composants n'avaient pas souffert dans ma chute! Je le démontais rapidement, vérifiant broches, barrettes et soudures, puis lorsque je fus assurée que tout était en ordre, je me tournais vers la ninja pour voir que malgré son sourire, elle semblait plutôt mal en point.


«Attends, bouge pas...» je tendais la main pour faire usage de mon sort de ~Régénération et ainsi soigner nos blessures du mieux que je pouvais. Mine de rien, je commençais à le maîtriser de mieux en mieux ce sort et j'en étais assez contente. Ayane devait déjà se sentir mieux et je l'aidais à se relever avant de désigner le chemin à suivre encore

«On devrait se dépêcher de poursuivre avant que leurs petits copains débarquent» plus on redescendait et plus la température diminuait aussi, jusqu'à ce que les premières couches de neige apparaissent et que de la vapeur s'échappe de notre bouche à chaque respiration. Je refermais le manteau pour me protéger du froid alors que la couche de glace au loin reflétait parfaitement la couleur azur du ciel. Je restais quelques secondes ici, me souvenant de ce qu'on m'avait raconté. Le lac s'était effondré après une attaque al-bhed pour essayer d'empêcher Lady Yuna d'accomplir son pèlerinage.

«On y est... pour le moment, on dirait bien qu'il n'y a personne, je suppose que les moines sont pas du genre à rester éternellement à se geler les miches, mais rien ne dit qu'il n'y en aura pas en bas. Viens.»
Je nous rapprochais du lac pour voir qu'il y avait désormais un chemin qui avait été aménagé pour rejoindre le temple malgré tout. Monseigneur Asran pense à tout hein?

===========================
Direction: Temple de Macalania
Spoiler:
 



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Lun 18 Nov - 14:42

===============================
Ayane et Cixi passent au niveau 21

Gains: +500 gils [Chacune]
===============================




Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 2550/5250
MP : 68/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Ven 22 Nov - 11:35

Ayane, Cixi, Gradivus et Valjahild viennent du Temple de Macalania
===========================
Bon, il semblerait qu'on allait filer beaucoup plus vite que prévu de cet endroit, et ce n'était pas plus mal. On s'était bien rendu compte qu'il n'y avait pas de chimères par ici, alors lorsque la yevonite nous demanda de la suivre pour rejoindre la plaine, j'étais presque soulagée que ce ne soit que ça. Qu'elle juge que je n'étais pas digne de rester ici, je m'en fichais royalement, mais je craignais surtout qu'Ayane ne tienne pas face à ses manières. Aussi j'essayais de calmer le jeu du mieux que je pouvais, et faisais preuve du plus d'humilité dont j'étais capable. Disons que vu les rumeurs qui courraient à propos de Monseigneur Asran, je tenais à ma tête.

La femme aux oreilles de lapin était par contre beaucoup moins coincée que la moine et s'approcha de nous en se dandinant pour nous voir de plus près, malgré nos capuches, elle put voir nos différences, à savoir les cheveux violets de la ninja et mes yeux verts, et il semblait bien qu'on était à son goût. Je haussais les sourcils d'ailleurs face à sa remarque et j'affichais un sourire amusé

«T'es pas mal non plus.» mais elle en rajouta une couche et je me tournais vers la moine, celle-ci n'avait pas du apprécier cette remarque.

«Un conseil, ne redis plus ça, du moins, pas devant elle. Car oui, on est assez nombreux et ça ne doit pas lui plaire. Allons y.» je venais me placer près d'Ayane alors qu'on se dirigeait vers la sortie du temple. En chemin, la ninja s'inquiétait et je venais hocher de la tête pour approuver ses craintes.

«Si, il faut se méfier. Mais de ce que j'ai entendu, elles ne vont pas par là, si elles veulent rejoindre Besaid, elles doivent se rendre à Luca, c'est le chemin opposé, on va peut être pouvoir se séparer dans la forêt avant.»
Je les suivais docilement pour le moment, je me disais que la lapine pouvait être un atout pour que la moine nous foute la paix, si on lui plaisait, elle plaiderait peut être en notre faveur pour ne pas qu'elle nous envoie en prison ou autre. Même si elle n'avait aucune raison à faire cela, on ne sait jamais avec ces foutus yévonites.

On arrivait donc dans la forêt, au croisement qui menait d'un côté vers la Plaine Félicité, et de l'autre vers là d'où l'on venait avec Ayane.

«Je me souviens maintenant, la Plaine Félicité est par là n'est-ce pas?» j'espérais que la yévonite nous laisserait partir sans poser de problème, mais j'avais le sentiment qu'elle voudrait justement s'assurer qu'on ne mette pas les pieds à Bevelle non plus. Ça tombe bien, c'est pas du tout dans nos intentions, je suis pas suicidaire.



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Sam 23 Nov - 1:56

Gradivus
Les deux nanas n'avaient pas opposé de résistance ou même protesté quand Gradivus proposa de les accompagner jusqu'à la fin de la forêt. Tant mieux, cheveux de Schtroumpf n'aurait pas accepté "Non." comme réponse. Valja avait, logiquement, commencé à inspecter de plus près les deux filles et faire ses commentaires habituels. Si cheveux violets semblait partagée quand à cette approche peu orthodoxe, l'Al Bhed ne semblait pas dérangée, au contraire ! Eh ben. Dur de croire que quelqu'un répondrait comme ça, mais ce n'est pas Gradivus qui s'en plaindrait ; si Valja pouvait essayer de tripoter quelqu'un d'autre, tant mieux !

Rien à signaler jusqu'au croisement entre Bevelle et la Plaine Félicité.



- En effet. Suivez ce chemin et vous arriverez sur la plaine. Vous avez besoin d'aide au cas où un monstre arrive... Ou un de mes collègues ?


Un monstre ou un moine trop zélé. Autant Gradivus détestait cordialement les Al Bhed, autant celle-ci n'avait rien fait de mal et, donc, n'avait aucune raison de se faire coffrer. Mieux valait faire les choses dans les règles : avec les cristaux et les Calamités qui émergeaient, montrer un front plus ou moins uni ne pouvait qu'être bénéfique à Spira. Plus, Grenat étant du genre peace and love, ça risquait de compromettre l'idée de collaboration entre Héra et Spira si la reine apprenait que c'était saison de chasse ouverte sur les yeux en spirale. Maintenant que Sin n'était plus, Yevon ne pouvait juste plus tout leur coller sur le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Lun 25 Nov - 1:28

Ces deux demoiselles étaient d'une compagnie assez charmante en fait. Physiquement en tout cas, parce que bon elles n'étaient pas spécialement bavardes. Surtout celles aux cheveux violets.

Celle-ci paru même surprise quand Valjahild tenta de lui faire quelques avances, tandis que celle aux beaux yeux d'émeraudes lui répondit plus ouvertement. Ce qui fit sourire la lapine, qui adressa même un clin d'œil à l'Al Bhed. Un clin d'œil qui en disait long.

Avant qu'elle se ne se retourne à nouveau vers celle aux cheveux violets, après quelques pas.
« Et bien, personne ne te l'avais jamais dit pour ton physique ? C'est bien dommage car c'est vrai ».
En même temps la Viera s'approcha un peu plus de la jeune femme, s'intéressant cette fois-ci à sa poitrine. Ne touchant pour le moment que du regard...

Il faut dire aussi que les deux nouvelles arrivantes s'étaient échangés quelques mots, un peu étranges. Enfin, non, autant ne pas tourner autour du pot, Valjahild ne comprenait rien à ce qu'elles racontaient ! Cette fois-ci on lui accordera le fait qu'elle n'était pas de ce monde !

La lapine s'intéressa à nouveau à l'Al Bhed, reluquant aussi ses arguments respiratoires, avant de se concentrer à nouveau sur ses yeux.
« Pourquoi ça ne lui plairait pas ? C'est dommage c'est joli ! Ça te file un avantage par rapport à d'autre ou c'est juste... plus exotique ? Sinon vos histoires de direction, de chemins... ça a l'air fort compliqué ! Enfin, on a un bon guide là hein ! ».
Sur ce mots elle envoya un regard presque gourmand vers Gradivus. Fait étrange d'ailleurs. La moine n'avait émit aucun grognement face aux deux filles, malgré ce que celles aux iris verts lui avait dit. Valjahild en était presque jalouse. Elle qui adorerait que la moine soit moins ronchon avec elle ! Déjà ça, ça ne serait pas mal. Pour le « plus », on verrait plus tard... la lapine espérait...

« Vous proposez d'aller les aider hein ? » demanda-t-elle à la moine, avec une point d'enthousiasme dans son ton.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Lun 25 Nov - 18:03

Cixi n’avait pas froid aux yeux en tout cas ! A moins que ce ne soit que pour pouvoir faire ami ami avec la lapine ? Elle avait renvoyé le compliment à cette dernière lorsqu’elle lui avait fait des avances, chose qui me surprenait probablement davantage que cette personne ne puisse s’intéresser à nous. Quoi qu’il en était, le camouflage avec la capuche étant devenu totalement inutile, je ne l’avais pas gardé, ça ne me servirait à rien et ça me gênait pour voir autour de moi.

L’échange que l’al bhed eut avec la dragueuse ne m’intéressa pas et je ne l’entendis qu’à peine avant de me renseigner sur l’itinéraire. Un croisement nous épargnera cette ville d’où venait probablement la moine et, avec un peu de chance, si Cixi avait bien compris, on n’aurait pas à se faire accompagner jusque là puisqu’ils iraient dans le sens opposés. Une chance pour nous dans ce cas !

Une fois au croisement en question, Cixi simula se souvenir du chemin et je suivis la direction qu’elle démontrait en reconnaissant le passage qu’on avait pu utiliser pour atteindre la sortie de la forêt. En même temps, si ce n’était pas celui de gauche, il ne resterait que celui de droite… La religieuse répondit alors que c’était le cas et que, en le suivant, on arriverait à la plaine. Elle proposa alors de l’aide dans le cas où un monstre attaquerait ou qu’on aurait affaire à l’un de ses collègues. Pour le coup, j’aurais aimé pouvoir lui répondre que l’un comme l’autre, on pourrait très bien leur casser les dents mais j’allais me retenir de menacer ses collègues aussi.

Mais je compris que c’était de sa propre aide qu’elle parlait lorsque la viéra lui demanda confirmation sur le fait qu’elle proposait d’aller les aider. Dans ce cas, non, elles pourraient se débrouiller… Même si celle là ne semblait pas être aussi pire que ce que Cixi m’en avait dit, de quoi surprendre. Après, ce n’était que mon jugement mais continuer seule ne me dérangerait pas à moins que Cixi ne veuille se faire accompagner de celle aux grandes oreilles. Au moins, elle était moins coincée que l’autre mais je donnai quand même mon avis.


« On peut se débrouiller seules à moins que vous ne teniez vraiment à nous accompagner. » Malgré tout, j’avais ensuite tourné mon regard vers l’al bhed: elle connaissait quand même bien mieux ce coin que moi puisque je n’étais jamais passée ici. « Non ? » lui demandai-je alors pour simplement confirmer.
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 2550/5250
MP : 68/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Mar 26 Nov - 13:58

Personnellement, j'avais trouvé le trajet jusqu'à la forêt particulièrement tendu. Inutile de dire que je n'appréciais pas la présence de cette moine, même si elle semblait un peu plus intelligente que la moyenne puisqu'elle ne m'avait pas bêtement arrêtée juste parce que j'étais al-bhed. Malgré tout, j'avais l'impression que ça la démangeait et j'étais persuadée qu'elle attendait le moindre faux pas de ma part pour intervenir et m'envoyer en prison ou pire encore... qui sait, j'ai jamais mis les pieds à Bevelle.

La lapine en revanche était vraiment spéciale. Je me demandais ce qu'une yévonite pouvait faire avec ce genre d'individus, surtout qu'elle ne connaissait visiblement rien aux coutumes de ce monde. Est-ce qu'elle espère justement la conditionner pour adorer Yevon sous toutes ses formes? Possible, mais si c'était le cas, je venais un peu de chambouler ses plans puisqu'il semblait bien qu'elle allait désormais apprécier grandement les al-bhed pour leur physique...

«Tous les al-bhed ont les yeux verts comme les miens, et nous sommes tous blonds aussi. Je ne sais pas si l'on peut appeler ça exotique, mais on dira que c'est un peu comme toi et tes oreilles. Je présume que c'est quelque chose de propre à ton peuple?»

Je me tournais vers la moine qui nous montrait alors le chemin, bien que son sous-entendu concernant ses collègues ne me plaisait pas du tout, et si la lapine n'avait pas cerné le message, Ayane avait très bien compris elle, et réagissait au quart de tour, aussi je confirmais bien ses affirmations.
«Ce ne sera pas nécessaire, en effet. Il est facile de repérer la sortie, la forêt est moins dense par là. On ne se perdra plus.»

Je m'inclinais avec le salut de Yevon à nouveau pour pouvoir lui dire au revoir
«Merci pour votre aide.» je n'allais quand même rajouter que Yevon soit avec elles hein? Je me redressais simplement avant de faire signe à Ayane d'avancer. Je laissais bien la route vers Bevelle sur notre gauche, même si l'on aurait pu faire une pause à la sphérosource, je préférais m'y abstenir tant qu'on était dans le champs de vision de cette moine. Je pouvais presque sentir son regard pesant sur moi. Elle n'attendait qu'une chose, que je fasse un faux pas, je pouvais presque le sentir aussi je me dépêchais quand même de m'éloigner de son champs de vision.

La Plaine Félicité était juste là, aussi, on n'avait effectivement pas besoin de guide à présent n'est-ce pas?

Spoiler:
 



Kit by Nephilim! Merci!!! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Mar 26 Nov - 21:37

========================
Gains: +200 gils [Cixi], +100 gils [Ayane], +50 gils [Gradivus et Valjahild]
========================

Ayane et Cixi vont vers la Plaine Félicité



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Sam 30 Nov - 16:32

GradivusBon débarras ! Les deux donzelles avaient refusé l'offre de Gradivus, mais elles ne semblaient pas vraiment enclines à se diriger vers Bevelle. Ou elles avaient peur de finir par marcher en canard si Valja continuait à leur faire du gringue.
Un salut yevonite plus tard, les deux étaient reparties.


- Bon, direction la Plaine Foudro-


Gradivus pila, comme foudroyée (humour !). En parlant de foudroyer, il y avait toujours l'orbe à s'occuper. Notre moine venait à peine de se souvenir d'un truc : en plus de l'orbe, les prisonnières avaient lâché une phrase que leur aurait dit la chimère au moment de leur donner l'orbe. A l'époque, personne n'y avait prêté attention, pensant que c'était soit un truc inventé sous la torture, soit un truc cryptique lâché par la chimère pour une raison symbolique. Mais y a y réfléchir... C'était là où le cristal se trouvait !
Mais quels CONS qu'ils étaient pour avoir ignoré ça !



- HaaaaaaaaaaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!

Je dois retourner à Bevelle ! MAINTENANT !



Attrapant Valja par le poignet sans lui laisser le temps de réagir, Gradivus partit en courant vers Yevonville. L'autre grognasse aux cheveux roses qui s'était enfuie de la Via Purifico avait logiquement un orbe aussi, et comme elle n'avait rien d'un trouillard pour cracher à la face de Gradivus, il y avait de fortes chances qu'elle fasse aussi des recherches à ce sujet en ce moment ! Ca ferait d'elle un sacré veinard si elle lui damait le pion, mais hors de question pour Miss Blue de laisser un péon moyen lui piquer le cristal de foudre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Mar 3 Déc - 2:31

Les deux p'tites dames décidaient donc de ne pas se faire aider et de faire chemin à part. Dommage, la petite blondinette aux yeux d'émeraude était mignonne pourtant. L'autre aussi hein...

Mais Valja devrait se contenter de Gradivus... qui n'était pas facile, autant le dire. Elle se contenta de hausser les épaules quand les deux partirent de leur coté, avant de considérer à nouveau le jolie dame aux cheveux bleus qui commença à indiquer la direction avant de stopper net.

La Viera coula un regard surpris sur elle.
« Oui ? Vous vouliez d... ? ».

Elle ne finit pas non plus sa question que la moine hurla et la chopa par le poignet, disant qu'elle devait retourner à... à ? Bevelle avait-elle dit ? Hmmm la ville de Yevon hein ? Cela attisait assez la cuiriosité de Valja... Et surtout elle était presque satisfaite de la tournure de l'histoire... Voilà qu'à présent Gradivus la chopait par le poignet, ce qui fut loin de lui déplaire, même si elle était un peu bourrine !.
« Eeeeh doucement cocotte, je suis hein ! Enfin, pas besoin de serrer autant ! ».
La lapine se débrouilla alors à défaire son emprise de façon à ce que – elle l'espérait – sa main se retrouve dans celle de la moine.

« Vous allez me montrer Bevelle donc ? Je suis sûre que c'est une super ville ! Vous allez me faire visiter hein ? ».
En même temps elle galopait, tant bien que mal... toujours aussi difficile avec ses hauts talons...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Au cœur de la forêt   Ven 6 Déc - 1:09

HRP:
 


GradivusF*ck f*ck f*ck f*ck f*ck f*ck f*ck f*ck f*ck f*ck f*ck f*ck.


Chaque pas qui rapprochait Gradivus de Bevelle était une seconde perdue à ne pas être en possession du cristal. Valja suivait aussi bien qu'elle pouvait, mais à l'heure actuelle, Grad s'en fichait comme de l'an 40 si la lapine suivait ou pas. Tout ce qu'il y avait dans sa tête maintenant, c'était de vite aller chercher dans les archives de la ville pour trouver des indices quand à la position du cristal. Une fois ces indices trouvés, cap sur cette direction au pas gymnastique !

Ignorant les commentaires de la lapine, Gradivus continuait à courir comme une dératée vers Bevelle. Et elle l'aurait atteint, si à quelques pas de la lisière de la forêt, un autre Koospos (le frère de celui qu'elle avait dégommé à l'aller ?) ne s'était interposé sur la route. Le pauvre ; s'il s'attendait à une proie facile, il était foutrement mal tombé. Si son idée de s'interposer aurait suffi face à un type normal, Gradivus ne ralentit pas une seconde et choisit direct de lui rentrer dans le lard. Épaule versus monstre, ce fut le monstre qui plia. Et n'eut même pas le temps de réaliser la suite des évènements, car un coup de magie sacrée le toucha avant même qu'il n'aie pu agir.



- Ce n'est vraiment PAS LE MOMENT !!!


Koospos
Infos:
Koospos
HP : 2700 / MP : 5
Craint : /
Immunisé : Poison, Sommeil
Résiste : x
Revenir en haut Aller en bas
 
Au cœur de la forêt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'homme arbre qui cache la forêt (ou l'inverse)
» Les chants de la forêt
» [Décor] Forêt automne/hiver
» Peindre les esprits de la forêt ?!
» Gobelins des forêts sur araignées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Nord :: Forêt de Macalania-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives