Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Canaille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Canaille   Ven 6 Sep - 14:12

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Héra
• Nom: Canaille
• Surnom: Le Capitaine aux Milles Affaires
• Âge: Cinquante-sept ans
• Avatar utilisé: Monkey D. Garp, de One Piece. Fanart de Kei-Suwabe

Description

• Alignement: Guerrier du Néant

• Description physique: Canaille est un homme de forte constitution. Pas particulièrement grand, mesurant un peu plus d’un mètre septante, il se distingue par sa puissante carrure et ses larges épaules. Son buste fait penser à un tronc d’arbre que l’on aurait placé sur des jambes. Sa musculature n’est pas finement tracée, elle est brute de décoffrage. Il n’a ni pectoraux prestement taillés, ni tablettes de chocolat, c’est juste un bloc de muscles.  

En outre, et c’est visible du premier coup d’œil, Canaille est vieux. Cela se remarque évidemment à ses cheveux et son épaisse barbe blanche en broussaille. Ainsi qu’à sa démarche gauche et maladroite. Et pourtant, à travers ces quelques détails fournis par le poids des ans, il pète singulièrement la forme.
Son visage est un livre ouvert où peuvent se lire toutes ses émotions, qu’il cherche rarement à cacher. Son faciès buriné et strié par les rides est tout autant capable d’afficher un air de prédateur au sourire carnassier qu’une mue compatissante et éplorée.

Les vêtements qu’il porte sont toujours simples et amples. Tant  et tellement qu’on a vraiment du mal à voir que c’est lui le capitaine parmi les membres de son équipage mieux fringués. Il ne porte aucun signe ostentatoire de richesse et ne se base que sur l’utile au lieu de l’agréable.
Au niveau des signes distinctifs, on remarque directement la cicatrice en demi-cercle autour de son œil gauche, due au crash de son aéronef. En outre, sa main droite fut débarrassée de son auriculaire et de son annulaire lors des péripéties suivant le même crash.

• Description psychologique: Pure incarnation de la principale caractéristique humaine, c’est-à-dire la versatilité, Canaille est capable du meilleur comme du pire. Ses humeurs sont aussi variables que le climat et dépendent principalement de son interlocuteur actuel. Il n’a pas de demi-mesures, étant incapables de cacher ses émotions. Tout ce qu’il dit, tout ce qu’il fait est toujours extrême.

En dehors de cela, le Capitaine aux Milles Affaires a tout de même quelques constantes. C’est un type tenace, qui ne lâche jamais rien. Têtu comme une mule, seule la mort peut le faire renoncer à l’une de ses idées. Ce qui faillit arriver à de nombreuses reprises, tant il semble aimer côtoyer le danger. Car c’est là que se trouve son plus grand amour : l’aventure et les péripéties. Malgré ses activités tendant à le faire passer pour un profiteur uniquement attirer par l’appât du gain, Canaille n’accorde aucune sorte d’importance à l’argent. Lui, ce qui l’intéresse par-dessus tout, ce sont les événements par lesquels il doit passer pour obtenir lesdites récompenses. Evidemment, il doit tout de même justifier certains risques pour son équipage et demandera parfois des sommes mirobolantes, mais il reste un intrépide, plutôt facile à embaucher pour les missions à risques.
En bref, Canaille est un personnage haut-en-couleurs dont le manque de secrets le rend paradoxalement totalement imprévisible.

Histoire


Né dans les bas-fonds de Lindblum, Canaille est un enfant des rues. Du moins, c’est ce qu’il faisait croire à ses camarades afin de ne pas être rejeté. Ses parents étaient bel et bien vivants, mais l’ambiance à la maison ne s’avérait pas des plus tendres. Son père était un artisan minable continuellement maltraité par sa mère dont les explosions de colère auraient fait pâlir de jalousie le plus balaise des Bombs. Continuellement mal à l’aise sous ce toit, il ne se sentait chez lui que dans la rue, avec ses camarades.
Mais, devant tout de même rentré chez lui de temps en temps afin que ses parents ne retournent toute la ville à sa recherche, il ne pouvait pas mener bien longtemps cette double vie. Il finit donc par avoue aux orphelins qu’il n’en était pas un. Considéré comme un des leaders de la bande, cet aveu fit l’effet d’une bombe au sein du groupe, qui se scinda en deux. Certains prirent très mal le fait qu’il leur ait menti tout ce temps et décidèrent de ne plus traîner avec lui. Ceux qui restèrent, quant à eux, le firent jusqu’à leur mort.

Lorsque son père décéda d’un accident de travail, Canaille avait dix-sept ans. Sa mère le suivit six mois plus tard, morte de chagrin, ne sachant plus sur qui déverser sa colère. Ainsi, la maison familiale devint le repaire des jeunes gens. C’est à cette période que leur destinée se traça. Le roi Cid VIII inventa des machines révolutionnaires : les aéronefs. Pour eux, être en possession d’un tel vaisseau ne pouvait signifier qu’une seule chose : être libre. Libre d’aller où bon leur semblerait, quand ils le voudraient. Afin de financer l’achat très onéreux d’un aéronef, ils durent se livrer à divers larcins et autres affaires louches. Ce à quoi ils s’étaient livrés dès leur plus tendre enfance, à vrai dire. Avec le cerveau de Canaille, il ne leur fallut que deux petites années supplémentaires afin de réunir la somme. Ils pourraient désormais vivre dans le ciel, à bord du Sans-Nom (ainsi nommé en raison du fait qu’aucun membre du groupe n’arrivait à se décider sur le nom du vaisseau) la tête haute et le regard fier, Canaille tenant la barre en tant que capitaine. Mais toute une vie passée dans le crime ne peut être ainsi balayée. Au fur et à mesure de leurs expéditions peu rentables, ils furent contraints peu à peu de devenir des aventuriers très… louches afin d’assurer leur subsistance.

Pirates, forbans, pillards, boucaniers, nombreux furent les sobriquets dont on les attribua là où ils passèrent. Il est vrai que leurs activités n’étaient pas des plus honnêtes, surtout vis-à-vis des autorités. Leur réputation fut, par contre, bien meilleure dans les bas-fonds, où on leur reconnaissait volontiers le fait qu’ils n’avaient pas froid aux yeux, ni peur de se salir les mains. Reconnaissances, escortes, vols et recels par-ci par-là, trafics, contrebande et autres affaires louches en tous genres, tel était le quotidien des Sans-Noms.

Lorsque la guerre civile prit fin grâce à l’intervention de Lindblum et de ses aéronefs, les autorités purent se concentrer pleinement sur le problème Sans-Nom. S’ensuivit une période de vache maigre pour l’équipage, qui devait faire profil bas face aux moyens hors-normes déployés pour les arrêter. Pourtant, ils n’étaient pas en cessation totale d’activités. Ce qui leur coûta cher. Un beau jour de l’année 1776, le Sans-Nom fut encerclé par trois aéronefs Alexandriennes, puis abattu au-dessus de la Forêt Maudite. Persuadés que ladite forêt s’occuperait du sort des criminels, la nouvelle reine Branet fit interrompre les poursuites.

Lorsque les réparations du vaisseau furent enfin achevées, une année plus tard, les Sans-Noms n’étaient plus qu’une petite dizaine. La plupart périrent lors du crash, d’autres moururent face aux assauts des monstres de la forêt. Mais ils n’étaient pas sans alliés, ni sans amis. Grâce à Bach et aux Tantalas qui firent jouer leurs relations, ils purent discrètement rejoindre leur aéroport d’attache à Lindblum pour se refaire une santé. Les Sans-Noms décidèrent, à l’unanimité, de rester dans le droit chemin pour un temps afin de se faire oublier. Ils devinrent donc des marchands, se servant du butin accumulé toutes ses années comme pécule de base.
Les années passèrent dans la prospérité… et l’ennui. Canaille n’avait de cesse d’haranguer ses anciens compagnons à redevenir ce qu’ils étaient autrefois. Mais la plupart d’entre eux avait pris goût à cette nouvelle vie et la décision fut sans cesse repoussée. D’autant plus que les nouveaux membres de l’équipage n’avaient aucune connaissance des anciennes activités de leurs collègues.

Mais tout cela changea lorsque, en 1795, un des alliés commerciaux reconnut Canaille lors d’une transaction. Ancien combattant sur l’une des aéronefs ayant fait choir le Sans-Nom au-dessus de la Forêt Maudite, il ordonna à son équipage de se saisir du capitaine. Grand mal lui en prit, puisque les Sans-Noms retrouvèrent instantanément leurs anciens réflexes. C’est là que Canaille comprit qu’il avait sous-estimé la fidélité de ses nouvelles recrues, qui, pour la plupart, accueillirent la nouvelle avec satisfaction. Ils étaient fiers de savoir qu’ils servaient sous les ordres de Canaille, le Capitaine aux Milles Affaires. Evidemment, tous n’étaient pas ravis de servir un criminel et des défections s’ensuivirent. Mais Canaille n’en eut cure. Car, désormais, le Sans-Nom était de retour !

La fusion des mondes fut accueillie avec grand enthousiasme au sein de l’équipage. Il y avait tant et tellement de nouvelles contrées à explorer qu’ils ne savaient plus où donner de la tête. Et, cerise sur le gâteau, aucune autorité desdites contrées n’avaient eu vent de leurs exactions. Ils étaient libres comme l’air sous ces nouveaux cieux !
Mais bon, les Sans-Noms étant ce qu’ils sont, tout cela ne tarda pas à changer…

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Denis
• Votre âge? Vingt-deux ans
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? Grâce à l’ami de tous les internautes.
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? Ouaip, lues et comprises.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Canaille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A faire vivre] Recueil des chants d'Azeroth
» [Event Rp] escorte / libération d'un défias
» Zero Hero - Des conseils sur des actions à mener au quotidien
» [RCH] Cartes Canailles Panini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives