Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 ... coquillages et crustacés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Sam 25 Avr - 21:11

JoanEst-ce que Vincent mangeait? C'était une question que Joan ne s'était pas posée en fait. Il se disait juste que lui avait faim, et après une telle route, il supposait que ça devait également être le cas du vampire. Aussi, il l'avait conduit dans un bon petit restaurant, celui-ci n'était pas vraiment dans la zone la mieux fréquentée de la ville et c'était pas plus mal dans la mesure où il était évident que son compagnon de route n'aimait pas la foule.

Le jeune homme se faufilait dans les petites ruelles en s'assurant qu'il était bien suivi, puis il entra dans ce qui ressemblait presque à une petite pagode et s'installa à une table dans le fond, loin des regards. Il consulta le menu et commanda un petit plateau d'assortiments de makis et de sushis, mais fut surpris en voyant que Vincent ne regardait même pas la carte et se contentait de prendre la même chose que lui.

«Vous n'aimez pas les sushis?» quoi que ça pourrait être le contraire, il pourrait tellement aimer ça que peu importe ce qu'il commande, il l'avalerait. Enfin, le jeune homme n'insista pas et attendit sagement que tout arrive, ça risquait de prendre un peu de temps, mais il ne trouvait pas grand chose à dire pour le moment, et Vincent n'étant pas le genre à meubler une conversation, le silence s'était installé jusqu'à ce que les assiettes arrivent.

Visiblement, le vampire n'était pas emballé par son plat, et Joan eut un air désolé en prenant ses baguettes

«Je suis désolé... vous vouliez peut être autre chose?» il rougit légèrement avant de commencer à manger quand même, car lui avait vraiment faim! Il essayait alors de mettre une meilleure ambiance, souriant timidement tout en se raclant la gorge

«Hmm... intéressant ce type hein? Miraak... c'est étrange car j'ai farfouillé pas mal d'archives de la ShinRa, et je n'avais jamais eu vent d'un type comme lui.» dans la mesure où il avait été "conçu" en dehors du protocole, c'était un peu normal. Et puis en prime, comme il était amnésique, Miraak ne devait même pas être son vrai prénom. Mais tout ça, Joan ne pouvait pas le savoir, et même en menant son enquête malheureusement, il n'en apprendrait pas plus. Mais Vincent aussi  avait travaillé pour la ShinRa à une époque, alors peut être que ça lui disait quelque chose? Même si le nom en lui-même ne lui disait rien, son apparence étrange - un œil bleu et un œil rouge, ce n'était pas commun - pouvait peut être lui être familière?

Faisant attention à ne pas mettre trop de sauce verte sur son sushi, il l'engloutit avec avidité juste après, affichant cet air d'enfant trop heureux de déguster son plat préféré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mar 28 Avr - 18:34

Vincent
- Je n'ai pas très faim. C'est tout.

Je ne vois pas l'intérêt de manger si je n'en éprouve pas le besoin. Et je n'ai pas vraiment envie de me ridiculiser. Je ne pense même plus savoir utiliser des baguettes correctement. En le voyant lorgner sur mon assiette bien garnie, alors que la sienne est à présent vide, je lui tends sans rien dire, sous-entendant que je lui laisse bien volontiers.

Il continue donc son repas, tout en me parlant du jeune garçon qui nous avait accompagné un peu plus tôt. C'est vrai que cet enfant était plutôt étrange. Durant mes années au sein des turks, nous avions eu des échos d'expériences sur de jeunes enfants.
Ils voulaient des organismes jeunes et en plein développement pour pouvoir tester leur résistance à la mako, mais aussi aux cellules de Jenova pour ceux dont le potentiel avait été jugé suffisant. Mais les archives de certaines expériences avaient été détruites ou minutieusement cachées il y'a de cela des années.

Peut-être que ce garçon en faisait parti... qui sait.

- Il existe des choses que les hommes ne sont pas prêts à révéler. Peu importe le prix à payer.

Les archives ne sont qu'un échantillon de ce qu'il se tramait réellement au sein de la Shinra. Certaines expériences resteront dans l'oubli à jamais.

- La mémoire de ce garçon pourrait bien contenir des informations confidentielles. Il vaudrait mieux pour lui qu'il ne la retrouve pas...

Qui sait ce qu'il a pu subir...

Je me saisis de mon verre d'eau avant d'en avaler deux gorgées. L'eau est bien la seule chose que je me permets de consommer. Non par besoin, mais par réflexe.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mer 29 Avr - 14:13

JoanBon ben visiblement, ce ne serait pas pour cette fois que Joan verrait Vincent manger un truc. Tant pis. Le jeune homme dégusta donc l'assiette de son compagnon de route tout en s'interrogeant sur le jeune homme avec qui ils avaient combattu un peu plus tôt. C'est sur que s'il avait subit des expériences désagréables, il valait mieux qu'il oublie.

«Je comprends ce que vous voulez dire... c'est juste que...» son téléphone bipa et il le sortit difficilement de sa poche - plus dur quand on est assis - avant de lire le message. Ah, sa moto avait été rapatriée en ville et était en cours de réparation. Déjà une bonne chose de faite! Il pourrait regagner Junon sans problème au moins... il rangea son appareil et engloutit le dernier sushi avant de s'étirer et régler l'addition...

«Bon allez, on va se trouver un bon hôtel. Normalement, la moto sera réparée demain, donc on pourra rejoindre Junon tranquillement et essayer de se renseigner sur Deneth.» il n'avait pas parlé trop fort pour ne pas que des oreilles indiscrètes l'entendent. Il se leva ensuite et il alla au premier hôtel qu'il put trouver, ne se souciant pas spécialement des prix, il demanda deux chambres simples - pas besoin qu'ils partagent la même chambre après tout hein? - puis il se tourna vers le vampire

«Y'a la télévision dans ma chambre, ça doit être pareil pour la votre. Personnellement, je vais aller prendre une bonne douche et me coucher. On se retrouve demain vers 7h pour le petit déjeuner? Comme ça on chopera un bateau pour Junon à la première heure?» après une telle journée, une bonne nuit de sommeil, ça ferait du bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Ven 1 Mai - 1:51

Vincent
- Bonne nuit Joan.

Une fois dans ma chambre, je retire mes vêtements progressivement, détachant les boucles de ma combinaison une à une pour finir par séparer les deux parties de celle-ci. Une fois cela fait, je retire la partie supérieure ainsi que mes bottes et me retrouve finalement torse-nu, avec pour seul vêtement mon bandeau et le bas de ma tenue, alors que le haut git à présent au sol.

J'avance vers un grand miroir accroché sur un des pans de mur de la chambre. Celui-ci reflète l'image d'un homme torturé, blafard, sec, avec de longues cicatrices à de multiples endroits. Un vestige de ce qui a pu être à l'origine un être humain.

Lorsque j'ai découvert pour la première fois ma nouvelle apparence, je ne pus m'empêcher d'avoir en horreur cette monstruosité que j'incarnais désormais. Aujourd'hui, après un peu plus de deux décennies, l'indifférence a pris le pas sur la répugnance de mon être.
Je finis de me déshabiller avant d'aller prendre une douche.

La Shinra à l'époque, la Neo-Shinra aujourd'hui... Qui sait ce qu'il adviendra le jour où cette nouvelle organisation disparaîtra. Les gens sont sceptiques devant la nouvelle ligne de conduite de ce qui représentait à l'époque, la plus grande menace pour la planète. Rufus semblait sincère lorsque nous nous sommes chargés, Yuffie et moi, de le mener le plus loin possible de la Shinra lors du combat final face à Séphiroth. Le tournoi organisé récemment a cependant été un vrai fiasco, même si l'intention était sans doute louable... je suppose.

Malgré cela, il semble que cette Neo-Shinra ait réussi à influencer bon nombre des citoyens de Gaïa... comme de chaque continent par ailleurs. Je dois être vigilant et ne pas faiblir pour autant. Je ne sais que trop bien à quel point cette organisation est parvenue à dissimuler bon nombre de projets abominables.

Je sors de la douche et m'assois sur le bord du lit. Je profite d'un de ces moments où je parviens à me vider la tête pour profiter du silence ambiant, sans aucune nuisance aux alentours. Je te le promets, je vais faire des efforts pour reprendre ma vie en main... et pour apprécier un peu plus la compagnie d'autrui.

~~~~~

Les premiers rayons du soleil éclairent la pièce lorsque je me décide à me lever. La nuit a été plus courte que prévu. Après m'être habillé, je me décide à aller rejoindre Joan pour manger un morceau avant le départ. Peut-être devrais-je essayer de goûter quelque chose cette fois-ci?
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Ven 1 Mai - 11:48

========================
Vincent passe au niveau 3
Gains: +150 gils
Repos: -50 gils [Vincent], Restauration à 100% HP-MP
========================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Ven 1 Mai - 14:13

JoanPetite soirée télé-pantoufles! De temps en temps, il n'y avait que ça de vrai! Tant qu'il avait la chance de pouvoir dormir dans un lit, Joan préférait profiter un maximum du confort! Car même s'il ne connaissait pas Deneth, il se doutait qu'il était peu probable qu'elle soit dans une ville. De ce que Nanaki lui avait expliqué, elle avait surtout vécu dans le Canyon, derrière la ville du même nom, donc elle était davantage habituée à vivre à l'état sauvage que dans une auberge, c'est pourquoi il était probable qu'ils passent plus de temps à dormir sous une tente que dans un lit dans les jours à venir.

C'est ainsi que Joan avait bien profité de sa soirée, mais il avait pris soin malgré tout de mettre son réveil pour ne pas être en retard le lendemain matin, aussi, à 7h pétantes, il était en bas dans la salle à manger, près du buffet avec une assiette à la main, hésitant entre les nombreuses viennoiseries proposées. Il avait déjà pris un chocolat chaud et un verre de jus d'orange qui attendaient sagement à sa table, puis finalement il opta pour ce drôle de beignet qui venait de Dol, un bretzel. Au cas où il n'aime pas, il avait tout de même pris aussi un croissant, puis il revint à sa table et vit Vincent sur le pas de la porte! Il lui fit un signe de la main pour qu'il puisse le voir


«Je suis là!» il sourit doucement en attendant que le vampire le rejoigne, le bateau pour Junon partirait vers 9h, donc ils avaient largement le temps de prendre le petit déjeuner avant d'embarquer

«Vous avez bien dormi? Moi super! Le QG m'a laissé un message, la moto est sur un bateau appelé Titan, on a déjà nos places réservées dessus pour embarquer...» et ensuite, direction Junon afin d'en apprendre plus sur Deneth!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mar 5 Mai - 15:07

Vincent
Après avoir entendu sa voix et vu qu'il me faisait signe, j'adresse à Joan un léger hochement de tête afin de lui montrer que je l'ai bien repéré.

Je le suis et m'installe en face de lui, sur une chaise bien peu confortable. La décoration est assez sommaire. Un cadre des plus simplistes pour nous autres voyageurs, qui devons partir assez rapidement. Inutile donc de faire une ambiance chatoyante, qui donnerait envie de rester plus longtemps que nécessaire.

Joan a déjà pris son déjeuner. Une tasse de chocolat, un jus, ainsi qu' un gâteau dont je ne me souviens absolument pas du nom. Il entame la conversation sur un ton enjoué, qu'il semble conserver en toute circonstance.

- Difficile de trouver le sommeil, mais ça ne date pas d'hier.

Joan s'est occupé de tout. Il faut croire qu'il est bien plus sérieux et prévoyant que je ne le pensais.

- Très bien.

Costa est une ville où le soleil est présent quasiment chaque jour de l'année. Cependant, les jours de mauvais temps, il vaut mieux éviter la mer... Les vagues se déchainent, le vent souffle au point de décourager la plupart des marins de se risquer à voguer sur les flots.
En regardant par la fenêtre qui se trouve non loin de notre table, on peut déjà apercevoir les premiers nuages approcher la cité. Cela n'annonce rien de bon.

- J'espère que le "Titan" tiendra le coup. Une tempête se prépare.


Je me lève et me dirige vers la sortie de la salle. Je mangerais un bout une autre fois.

- Allons-y. Il vaut mieux être le plus loin possible d'ici quand le mauvais temps s'abattra.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mer 6 Mai - 9:26

=====================
Gains: +50 gils [Vincent]
=====================


Direction: L'Océan



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mer 11 Mai - 13:46

Seifer et Ishta viennent de l’Océan

Trente minutes … C’était le temps où Ishta devrait encore prendre son mal en patience. Malgré tout, afin de ne pas passer pour une enfant qui demande en permanence la durée restante du trajet, elle avait justifié son malaise auprès de Seifer. Elle s’était en partie souvenue du naufrage … Mais il répondit de façon étrange. Enfin … étrange dans le sens où il n’avait jamais parlé comme ca encore à la jeune femme. Combattre le mal par le mal … Vaincre ses peurs en les affrontant directement. La féline détourna le regard pour voir l’immensité de l’océan s’étendre devant eux … et derrière … et à bâbord et tribord. Ce simple paysage lui donna un frisson et elle tourna la tête vers Seifer.

- Peut-être bien … Mais ne compte pas sur moi pour grimper à bord d’un bateau tous les jours pour autant.

Mais la jeune femme afficha tout de même un sourire en le regardant. Oh pas le sourire sincère qui voulait dire « merci » ou quoi. Au contraire, elle semblait prendre un petit air taquin avant de donner un petit coup de poing amical dans l’épaule du blondinet.

- Mais hey, je rêve ou le caractère de cochon essaie de me rassurer ?

Ishta lâcha un petit rire avant de baisser à nouveau les yeux vers le pont. Il n’y avait plus qu’à attendre. La demoiselle referma les yeux pour éveiller le reste de ses sens, surtout pour s’assurer qu’aucun autre monstre ne souhaite sauter sur le navire. La température s’élevait progressivement, au fur-et-à-mesure qu’ils approchaient du Continent de Corel. Et bientôt, un grand « TERRE EN VUE ! » retentit de la bouche d’un marin. Ce fut à ce moment qu’Ishta rouvrit les yeux pour voir effectivement le continent se dessiner à l’horizon, ainsi que les plages de Costa Del Sol, déjà visibles.

Ishta attendit avec impatience qu’ils accostent et dès que le bateau se retrouvait amarré dans le port, elle se dépêcha de le quitter pour avoir les pieds sur la terre ferme. La féline observa les environs, les gens avaient naturellement le sourire aux lèvres, ils étaient heureux … Ca sentait les vacances, c’est certain. Mais c’était aussi dans les villes les plus joyeuses et touristiques, qu’il pouvait se tramer les pires choses dans l’ombre …
Ishta leva le nez vers le ciel et mit sa main en visière, pas un nuage dans le ciel, juste le soleil qui cognait fort. D’autant plus que le temps qu’ils traversent l’océan, midi était passé, l’astre se retrouvait à son apogée, et par conséquent, les températures aussi.

- Cette ville est magnifique, et les gens ont l’air si heureux … Mais il fait trop chaud par contre.

Ishta baissa les yeux et voyait déjà que quelques regards étaient tournés vers elle. Une femme avec un grand chapeau de paille et une très longue robe passa non loin, ce qui fit hausser un sourcil à notre féline. Elle se faisait toujours remarquer de par son apparence. La façon dont les marins l’avaient regardée sur le pont du bateau l’avait perturbée … et en prime, elle se souvenait de cette histoire de journal pour le crash de l’hélicoptère. Aussi, elle se retourna vers Seifer.

- Tu crois que je devrais aller m’acheter une tenue similaire à celle de cette femme là-bas ?

Elle la désigna du pouce derrière elle – oui bon, ca ne se fait pas de montrer les gens du doigt ! Non seulement les vêtements seront plus appropriés à l’environnement, mais si elle couvrait ses oreilles et cachait sa queue, elle passerait pour quelqu’un d’à peu près normal. Et se ferait moins remarquer. Elle se rapprocha de Seifer en prenant un air malicieux, un doigt sur la bouche.

- Hum, de toute manière je crois que je ne suis pas la seule à avoir envie de changer de vêtements. Ca commence déjà à sentir le fauve là-dessous.

Le chat qui parle de fauve … Ironique non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Ven 13 Mai - 11:46

Seifer
Le bateau continuait de voguer, en direction de la côte, ce n'est qu'à l'annonce de la terre que Ishta s'excita. Le fait de savoir qu'ils arriveraient bientôt la rassurait. Il leur fallut quand même encore cinq bonnes minutes avant d'accoster et de pouvoir se croire en vacance. Il y avait du monde sur la plage à côté. Des gens qui bronzaient, d'autres qui faisaient trempette. Une chose est sûre, le temps ici était ensoleillé et chaud, et Seifer commençait à suer sous son grand manteau blanc. Ishta était contente d'avoir les pieds sur terre - ou du sable mais ça reste plus rassurant que de l'eau - et elle commençait déjà à bouger dans tous les sens. Enfin, jusqu'à ce que les gens commencent à la regarder bizarrement.

- Ca serait plus prudent, ouais. Faut dire, peut-être que l'info du chat voleur d'hélico est passée jusqu'ici ?

Mais alors qu'ils avançaient pour quitter la plage et chercher la direction d'une boutique de vêtement, la jeune femme s'arrêta un instant devant Seifer. Elle s'approcha de lui, comme si elle reniflait et le regardait avec un air étrange. Le jeune homme commençait à connaître les petites manies de la féline, et ça...

- Mais qu'est-ce que tu fous ?!
- Hum, de toute manière je crois que je ne suis pas la seule à avoir envie de changer de vêtements. Ca commence déjà à sentir le fauve là-dessous.
- Grr. Dégage !


D'un revers du bras gauche, il poussa Ishta pour avancer. C'est qu'il était un peu grognon quand même. Difficile d'imaginer que même pas une demi heure avant, il avait tenter de la rassurer sur le trajet. Il marchait d'un pas lourd, pas très content. D'un côté, elle n'avait pas tort, et Seifer le savait. Mais il n'aimait qu'on lui fasse remarquer quelque chose qui pouvait clochait sur son apparence ou sur lui même. C'est que, son égo en prenait un coup quoi. D'un autre côté, il allait devoir quand même s'alléger niveau fringue parce que sinon il ne sera jamais présentable pour son rendez-vous.

L'avantage dans une ville très touristique, c'est qu'il y des boutiques un peu partout. Beaucoup de babioles, de souvenirs et d'objet de plage, mais aussi de quoi s'habiller et heureusement. Ils entrèrent donc dans une boutique, et Seifer se dirigea vers ce qui semblait être le rayon homme. Mais Ishta le suivait...


- Tu sais que le rayon femme, c'est là bas... ?

En lui desigant du regard. C'est vrai, elle n'allait pas s'habiller avec des vêtements d'hommes. Seifer ne pensait pas que, sur le coup, ça pouvait peut-être lui paraître étrange comme façon de faire, elle n'en avait peut-être pas l'habitude, elle était peut-être perdue, là... Oh et puis merde, c'est pas un auxiliaire de vie, et Ishta n'est pas handicapé. Si elle devait apprendre à vivre avec le monde, bah elle n'a qu'à se débrouiller toute seule un peu. Du coup Seifer l'ignorait et s'occupait de ses propres affaires, ramassant les quelques vêtements et passa directement en caisse pour les acheter. La jeune femme le regarda bizarrement, mais ne dit rien. Ok... Et Ishta du coup ?
Revenir en haut Aller en bas
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Sam 14 Mai - 15:02

Héhéhé. C’est bien ce qu’elle pensait. Seifer était du genre à être très – trop – attaché à sa propre personne et à son image. Forcément, qu’Ishta fasse une remarque sur son hygiène, elle aurait mis sa main à couper qu’il allait se crisper. Ca n’avait pas loupé, et il la poussa pour l’inciter à avancer plutôt qu’à lancer des moqueries. Grossière erreur, il pouvait être sûr qu’elle allait continuer à se servir de ca contre lui !

Mais pour l’heure, la priorité était au … shopping. Si on peut dire. Ils s’arrêtèrent à la première boutique de vêtements, même si par habitude, et par instinct, Ishta accompagnait le blondinet. Mais ce dernier lui fit bien comprendre d’aller voir ailleurs, au rayon femme, par exemple … Ishta haussa les épaules et tourna les talons, le message était bien passé et elle allait fouiller de l’autre côté du magasin pour chercher une tenue similaire à celle de la personne qu’elle avait aperçue plus tôt. Elle passa à côté d’une vendeuse qui déballait des cartons de vêtements pour les mettre en rayon, la nouvelle collection tendance était arrivée …

Mais passons, Ishta n’était pas une fashion victime ! Elle trouva son bonheur au niveau des robes blanches, une couleur qui aidait à mieux supporter la chaleur, mais il y avait plein de tailles différentes et … Ishta ne connaissait que grosso-modo la sienne. Elle avait peut-être les sens aiguisés, mais pas au point de deviner d’un simple regard quelle taille lui convenait ! Elle en prit trois qui semblaient correspondre mais difficile de trouver laquelle était la bonne … La vendeuse qu’elle avait croisé leva les yeux. Certes, elle la reluqua un instant, mais elle devait la traiter comme n’importe quel client alors elle s’approcha …

- Il y a un problème, mademoiselle ?
- Euh, je ne sais pas laquelle est à ma taille …
- Oh et bien … Allez les essayer pour voir avant d’acheter !


Ishta leva les yeux un instant vers cette gentille dame. Mais se changer vraiment ? Ici là ? Devant tout le monde ? Et puis quoi encore ? Ishta regarda partout autour d’elle, les gens, les passants, un à un, en se demandant si elle devait vraiment faire ca. Mais aux yeux de la vendeuse, elle croyait qu’Ishta était en train de chercher les cabines d’essayage alors elle l’aida – ce qui n’était pas plus mal vu les circonstances.

- Les cabines d’essayage sont au fond sur la droite !

Pas de merci ni rien, Ishta eut juste une seconde d’hésitation avant d’aller voir par elle-même et trouver les fameuses cabines … et il n’y en avait qu’une de libre. Qui ne resta pas libre longtemps puisque la miss s’empressa d’aller se changer là-dedans jusqu’à trouver la tenue qui lui correspondait. Sa queue était ainsi parfaitement dissimulée sous sa longue robe, il fallait juste veiller à ne pas énerver la féline … Sinon elle allait s'agiter - la queue ! - et ca serait un peu louche de voir un truc bouger sous sa robe ! Bien, elle ressortit en laissant les autres robes à un autre employé qui se trouvait là mais gardait ses anciens vêtements avec elle. Elle attrapa un chapeau en paille qu’elle trouvait exposé près de la caisse et apercevait Seifer qui l’attendait déjà. Son regard était braqué sur ce dernier. Quoi ? Il était impatient ?

- Mademoiselle ? Vous payez et préférez garder la tenue directement sur vous ?
- Hein ? Euh oui …


Elle donna la somme correspondante lorsqu’on lui annonça le prix et laissa la vendeuse retirer l’antivol … tout était payant dans ce monde ! Mais passons. Juste avant de sortir, elle mit le chapeau, on ne voyait plus ses oreilles, ca la gênait un peu pour son audition mais elle entendait quand même encore mieux que Seifer pour autant. Une vraie petite touriste ! Elle rejoignait d’ailleurs ce dernier.

- Tu ne te changes pas ou tu comptes le faire devant tout le …

… monde ? A ce moment-là, un duo de jolies jeunes femmes était passé devant eux, toutes les deux dans un bikini assez osé, elles se dirigeaient vers la plage … Plage animée d’ailleurs, des gens préparaient des chars … Le maire de la ville organisait une petite fête ce soir peut-être ? Il fallait beaucoup d’animations dans une ville touristique après tout.
Mais surtout du point de vue d’Ishta … C’était quoi ces tenues !?

- Ca ne choque personne de voir des gens traîner en sous-vêtements ? Oh mais attends, il y en a encore plein d’autres sur le sable !!!

Sauf que ce n’était pas des sous-vêtements mais des maillots de bain ! Nuance ! Enfin peu importe, on ne lui demanderait jamais de se mettre dans ce genre de tenues au beau milieu de la foule ! De toute manière, ils n’étaient pas là pour se prélasser sur la plage … Ils étaient là pour … pour quoi d’ailleurs ?

- Bon, c’est quoi la suite du programme ?

Déjà que Seifer se change, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Jeu 19 Mai - 12:26

Seifer
Bon, Seifer avait la confirmation qu'Ishta était une femme. Il lui avait fallu moins de dix minutes pour choisir ses vêtements alors que pour la féline, il lui fallu presque trois quart d'heure. Faisant le pied de grue à l'entrée du magasin, le blondinet attendait non sans ronchonner que la jeune femme veuille bien terminer ses emplettes. Elle réapparut sortant des caisses avec une petite robe légère et un chapeau de paille. Voilà qui était plus discret et plus accoutumé des lieux. Alors qu'elle faisait la remarque que lui ne s'était pas changé, elle se coupa en plus milieu, commençant à se tordre pour suivre deux femmes du regard. Elle se redressa, interloquée.

- Ca ne choque personne de voir des gens traîner en sous-vêtements ? Oh mais attends, il y en a encore plein d’autres sur le sable !!!
- Ce sont des maillots de bain... Il porta sa main à son front, indigné, mais réalisa qu'elle ne connaissait peut-être pas cette "pratique". C'est courant dans les zones ensoleillés près de la plage. Ca ressemble à des sous-vêtements mais c'est fait pour nager dans l'eau. Mais ça te servira à rien, vu comment tu apprécies l'eau

Et il partit à rire. La féline adopta une petite moue boudeuse avant de recommencer à s'activer, elle commença à avancer mais se retourna aussitôt. C'est vrai Seifer lui avait dit qu'il devait aller à Costa Del Sol... Mais il ne lui avait pas expliqué pour quoi au juste. Lorsqu'elle lui demanda ce qu'ils allaient faire, il soupira.

- Pour le moment on va aller à l'hôtel. Faut que je me change. Toujours aussi évasif sur ses plans, mais Ishta ne s'en contentait pas pour autant. T'en sauras plus ce soir, allez avance. On a déjà perdu pas mal de temps !

La zone étant très touristique, il y avait une multitude d'hôtel à proximité, de toutes tailles et de toutes sortes. Mais c'était dans un des plus sobres qu'ils se rendaient. Il n'avait aucune particularité, si ce n'est de ne pas être trop cher. Aucun service superflu, juste l'essentiel. Une chambre, avec une salle de bain. Pas de fioritures, et Seifer n'en avait pas besoin de toutes manières. Une fois la chambre réservée, ils s'y rendirent aussitôt.

- Bon, je prends la salle de bain j'en aurai pour un moment... Évite de foutre de le bordel ici, on doit encore dormir cette nuit !

Et peut-être les suivantes aussi. Dans la salle de bain, il en profita d'abord pour se débarbouiller le visage et tailler légèrement sa barbe, car elle commençait à être chaotique. Puis il enchaîna sur un passage à la douche. Entre les saumons sur le bateau, et la chaleur, il puait un peu fallait l'avouer. Il prit le temps de bien se laver comme il fallait, au moins là, Ishta ne pourrait pas lui faire de remarque sur son odeur. Lorsqu'il sortit de la douche, il enfila ses nouveaux habits. Un bermuda avec un t-shirt blanc. Voilà qui le rendait moins impressionnant, surtout sans sa veste. De retour dans la chambre, il retrouva Ishta, étonnement calme.

- On y va ? J'ai une de ces dalles moi !
Revenir en haut Aller en bas
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Sam 21 Mai - 18:24

Des maillots de bain … Oui, effectivement, ce n’est pas Ishta qui irait se baigner pour le fun, Seifer l’avait bien compris. Bref. Qu’allaient-ils faire maintenant ? Seifer n’était pas changé de son côté, alors il prévoyait d’aller le faire dans un hôtel. Il restait toutefois mystérieux pour la suite, c’est qu’il ne comptait pas cracher le morceau si facilement, tsch. La féline allait devoir prendre son mal en patience, et elle n’aimait pas ca ! En râlant un peu, la demoiselle avança jusqu’à ce qu’ils rejoignent un des hôtels les plus simples de la ville – alors que la majorité était luxueux. Une fois dans la chambre, Seifer s’enferma dans la salle de bain pour se laver et s’habiller, mais mit en garde la demoiselle sur les potentielles bêtises qu’elle pourrait faire.

- Ouais ouais c’est ca. Va te laver, tu sens mauvais.

Ou comment l’expédier vite fait bien fait dans la salle de bain. De son côté, Ishta posa son chapeau sur un lit et ouvrit la grande porte-fenêtre qui donnait sur une toute petite terrasse. Ce n’était pas la chambre la plus luxueuse de Costa Del Sol, mais elle avait le mérite de donner sur une jolie vue. Ishta posa ses bras sur les rebords et observa l’horizon. Il y avait plein d’odeurs dans l’air. Il y avait une odeur iodée due à la présence de la mer … mais aussi des odeurs de nourritures ! Le nez de la miss remuait, elle reniflait un peu tout. Ca sentait les légumes … la friture aussi beaucoup, du poisson … mais surtout il y avait une délicieuse odeur de grillades dans l’air ! Des parfums tous aussi alléchants les uns que les autres, si bien que l’estomac de la féline se mit à gronder. Ca tombe bien, Seifer finit par ressortir après un long moment et il avait faim aussi !

- Cool ! Je m’impatientais !

Et après on dit que les femmes prennent leur temps, hein ? Elle ne fit pas de commentaire sur sa tenue, au moins ils avaient l’air de deux parfaits touristes, ils passeraient inaperçus dans la foule. Ishta reprit son chapeau et ils quittèrent la chambre, même si les clés restaient en possession de Seifer. Ils se retrouvaient dans la rue, les odeurs étaient légèrement plus vives, Ishta renifla pour en trouver l’origine et puis elle commença à avancer dans une direction … Peu importe ce que Seifer pourrait lui dire.

Elle finit par arriver au niveau de la plage où bon nombre de restaurants s’étaient installés pour proposer des repas rapides et agréables au plein air. Ce n’était pourtant pas ces établissements qui intéressaient la demoiselle, mais un homme qui bossait à son propre compte avec un stand où il faisait un barbecue géant. Des gens faisaient la queue pour se faire servir hamburgers ou hot-dogs avec une petite barquette de frites. Ou encore une petite assiette en plastique avec de la viande grillée … Ca avait l’air si simple et pourtant ca avait l’air de faire succès. Comme tout le monde, Ishta faisait la queue. Ces odeurs lui titillaient trop le nez depuis tout à l’heure pour qu’elle n’y goûte pas ! Et lorsque ce fut son tour, elle prit un burger, une côtelette d’agneau, et son petit sachet de frites. Et pendant qu’elle mangeait la côtelette à la main, elle parlait la bouche pleine.

- Ché fou che que les chumains peuvent faire avec … Ouais bon ok vu comment on la regardait, elle prit le temps de bien mâcher et d’avaler avant de reprendre. - Je voulais dire, on vous donne un seul ingrédient et vous le cuisinez de quatre mille façons différentes.

Puis elle mordit à nouveau dedans – et la finissait déjà – avant de reprendre.

- Bon, t’as parlé d’un truc que t’as prévu ce soir, mais en attendant, on a encore touuuuute l’après-midi … Et …

Le mot « Néo-Shinra » fut prononcé plus loin, aussi, Ishta s’arrêta brutalement de parler – et de manger – pour tendre l’oreille sur le côté. Son chapeau la gênait toujours mais elle entendait quand même des choses que Seifer ne pouvaient pas entendre d’ici.

- Déjà que j’ai entendu dire qu’ils ont réussi à recréer une Chimère sur Spira … Hum ca ne sent pas bon cette histoire. Mais en plus maintenant ils financent la GGU sur Dol ? Je te dis que ca pue cette histoire. La Néo-Shinra a voulu se donner une belle image au tournoi mais j’ai surtout l’impression qu’ils prennent peu à peu le contrôle de trop de choses sur Héméra. Le ton employé par cet homme au loin en disait long : il se méfiait, et méprisait la Shinra.
- Ouais, sans parler de l’affaire à Corel Nord qui est plus que louche aussi ! Et puis la renaissance d’Avalanche aussi … les choses ne changeront jamais, on n’apprendra jamais de nos erreurs, on fera que les répéter.

C’était quoi toutes ces histoires !? Ishta mangea une frite et leva les yeux vers Seifer.

- T’étais au courant que la Néo-Shinra a réussi à recréer une … « Chimère » sur Spira ? Tu m’as dit que c’était comme vos G-Forces, c’est ca ? Il y a … des gens qui en parlent là-bas. Elle ne les montrait pas du doigt mais son regard se porta dans la direction où se trouvait le duo. - Il y a du mépris dans leur voix, mais aussi une forme de crainte, de peur.

C’était pour ce genre de moments où Ishta pouvait entendre des choses, que l’agent de Junon n’avait pas voulu non plus qu’elle soit sous la tutelle d’une personne extérieure à l’organisation …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mer 25 Mai - 15:54

Seifer
Tout beau tout propre, Seifer venait de rejoindre la féline dans la chambre et ils purent quitter les lieux pour aller se chercher à manger. Par contre, hors de question de partir sans son arme. Ca le faisait déjà royalement chier de laisser son manteau dans la chambre, mais il était hors de question que son épée reste ici aussi. Peu importe ce que les gens en pensent. D'ailleurs, le port d'arme n'est pas interdit, si ?

De retour à l'air libre, sous un soleil de plomb, Ishta fût machinalement attirée par des odeurs de nourritures. L'odorat félin y était pour quelque chose, mais la pauvre ne savait clairement pas où donner de la tête. Remarquant qu'elle bougeait plus en suivant son nez que ses yeux, le blondinet finit par la suivre, car qui sait ce qu'elle pourrait faire seule, livrée à elle même. D'ailleurs, elle avait jeté son dévolu sur un petit snack en bord de plage, mais affamée comme elle était, elle était prête à se jeter sur les clients qui faisaient la queue.


- Hey attends minette !  Tu dois faire la queue, comme tout le monde.

Seifer, respectueux et pensant au bien des autres ? Ça ne lui ressemblait pas, il était du genre à faire des vagues pourtant, même lorsque la situation ne s'y prêtait pas. En fait c'est surtout qu'il cherchait à se faire vraiment petit. Mais pour quelles raisons...

- Tiens voilà pour toi, tu peux même manger avec les mains, personne te jugera !

Vive la junk food pour ça ! S'étant installés sur un banc au bord de la plage, tout deux mangeaient leur repas pas du tout équilibré, Ishta semblait même plus qu'apprécier la viande et la façon dont elle était cuisinée. C'est vrai que c'était bon, mais c'était bien gras aussi. Finissant sa côtelette, elle recommença à parler de ce qui était prévu pour la soirée. Seifer soupira rien qu'à l'entendre.

- Bon, t’as parlé d’un truc que t’as prévu ce soir, mais en attendant, on a encore touuuuute l’après-midi … Et …
- Et ??!!


La jeune femme ne répondit pas, elle ne réagissait plus, son esprit était ailleurs et ses oreilles frétillaient. Elle avait complètement déconnecté du reste, n'écoutant ni Seifer, elle avait même arrêter de manger. Agacé, le jeune homme posa ce qu'il avait entre les mains sur le banc à côté et commença à agiter sa main devant les yeux d'Ishta.

- Hey oh !! Y'a quelqu'un ?? Ishta ?!

Elle finit par revenir à la réalité, posant une question à Seifer au sujet de la Néo-Shinra. La première chose qui lui passait par la tête était "Mais c'est quoi ton délire encore ?", mais elle finit par expliquer que deux personnes assez éloignées discutaient de l'organisation ainsi que des chimères.

- Euh... Non pas à ma connaissance, enfin, j'en ai pas trop entendu parler quoi. Il mangea quelques frites au passage. Après, même moi qui vient pas d'ici, je sais que la Shinra, ça craint. C'est vraiment pas clair leurs histoires, et si tu me dis qu'ils s'amusent à créer des chimères ou quoi... Je trouve pas ça rassurant.

Il recommença à manger avant que sa nourriture ne tiédisse. A plusieurs reprise, il tourna la tête vers Ishta, le regardant pendant quelques secondes, ça ne lui ressemblait pas d'être aussi pensif. Mais il fallait avouer qu'il y avait un mystère énorme sur cette femme, à commencer par ce fameux mystérieux assassin, et puis le fait qu'elle travail pour l'organisation réputée malfamée de tout Héméra.

- Mais, j'y pense. Tu travailles avec la Néo-Shinra, comment ça se fait que t'es même pas au courant de ce qu'il font ? Enfin, je veux dire, tu devrais pas être étonnée d'un truc aussi gros... Si des simples "touristes" sont au courant, pourquoi pas toi ?!
Revenir en haut Aller en bas
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Sam 28 Mai - 14:43

Et voilà qu’en plein milieu du repas, Ishta fut complètement déconnectée de la réalité, captivée par une conversation plus loin au sujet de la Néo-Shinra. L’organisation avait réussi à ramener la Chimère Ifrit dans le temple de Kilika, la nouvelle s’était de toute évidence propagée pour que des habitants ou touristes lambda soient au courant. Est-ce que Seifer le savait aussi ? C’était la question qu’elle lui posa. Il ne savait pas au sujet de la Chimère, mais ce qu’il savait, même pour un Dolien, c’est que la Shinra était très mal vue sur Gaia. Ishta soupira, il ne cessait de soupçonner la Néo-Shinra depuis qu’il savait à qui était ralliée la féline. Créer artificiellement une Chimère, ce n’était pas rassurant, selon lui.

- Je ne sais pas si j’ai déjà rencontré une Chimère par le passé, si même j’ai su ce que c’était un jour avant que tu me parles des G-Forces chez toi … Mais si ce sont des entités vraiment puissantes alors … Je ne sais pas comment elles peuvent être fabriquées de la main de l’Homme.

Elle ne s’avançait pas plus que cela. Avec son amnésie, elle ne pouvait ni juger la nature même d’une Chimère, ni même juger ce qu’il était possible de faire avec la science. Ishta se mura dans le silence en cherchant à y réfléchir, mais peu importe sous quel angle elle prenait la question, elle n’y trouvait pas de réponse à son goût. Elle reprit alors son repas plutôt que se casser la tête sur des choses qu’elle ne pouvait pas comprendre, mais fut interrompue par Seifer qui, une fois de plus, se demandait pourquoi elle n’était pas au courant de cela alors que tout le monde l’était.

- Ce que tu es suspicieux ! Il y a forcément une raison … Je sais que la Néo-Shinra a des QG à plusieurs endroits à travers le monde et qu’ils ont tous une spécialité … Peut-être que sur Spira ils étudient les Chimères, que la nouvelle a été annoncée d’abord là-bas et que de fil en aiguille c’est revenu jusqu’ici !? Puis tu sais ils avaient d’autres priorités avec moi, ils n’y ont peut-être pas pensé sur le moment.

A chaque fois, elle devait trouver une excuse. La vérité, c’est qu’elle ne savait pas pourquoi on ne le lui avait pas dit, mais elle estimait que c’était normal et qu’il y avait forcément une raison derrière, et pas la pire. Et pourtant … Mais bon. Elle continua de manger en réfléchissant, mais agacée par cette méfiance venant de Seifer, et en entendant les autres parler plus tôt, elle finissait par s’arrêter une nouvelle fois.

- Je ne vous comprends pas, en quoi la Shinra « craint », comme tu dis ? Pourquoi les gens s’en méfient autant qu’ils la craignent ? Parce que c’est une entreprise mondiale qui a un peu d’influence ? C’est juste ca vos arguments pour critiquer et redouter le pire ?

Evidemment, elle ne connaissait pas les actes de son aînée, la Shinra. Les guerres dont celle de Wutai, ses forces militaires, l’exploitation de la planète, les expériences des professeurs et scientifiques, etc. Certes dans la Néo-Shinra, il y avait des choses qu’ils ne faisaient plus, mais d’autres … Bref. Ishta n’avait pas parlé d’un ton méprisant, au contraire, c’était plus de l’incompréhension.
Elle terminait de manger de son côté, mais c’est qu’à force il finirait bien par réussir à la faire douter celui-là ! Mais pourquoi lui ferait-elle confiance à 100% quelque part alors que lui-même ne lui disait pas tout hein !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mar 7 Juin - 12:05

Seifer
Le petit casse-croûte avançait à maigre régime, coupé toutes les minutes par l'intervention de l'un ou de l'autre. Seifer soulignait une fois de plus sa méfiance vis-à-vis des collaborateurs de Ishta. Si elle lui semblait tout à fait innocente - ou alors c'est une actrice génialissime - ce n'était pas le cas de la société pour laquelle elle travaillait. Le lui faisant comprendre une fois de plus, la jeune femme commença d'abord à défendre la Neo-Shinra. Rien de bien étonnant, puisqu'elle voit en eux ceux qui l'ont sauvé et aidé à survivre.

Il est vrai que Seifer, n'étant pas originaire de Gaïa, n'avait pas connu directement la Shinra. Tout ce qu'il savait du prédécesseur de la multinationale hémérienne, était des histoires racontées par des habitants de Kalm - entre autres - qui auraient connus de près ou de loin l'organisation, ainsi que ses agissements. Visiblement agacée, mais surtout dans une totale incompréhension, Ishta commença à réellement douter de ce que le blondinet disait. Elle le questionnait sur un ton inquisiteur, puisque depuis le début elle n'avait fait qu'entendre des critiques sans même que ce soit suivi par des arguments.


- Ecoute, je suis pas expert en histoire de Gaïa, je sais juste que avant la Neo-Shinra, il y avait une entreprise appelé simple Shinra. Outre une armée, ils avaient des laboratoires et autres complexes tous aussi bizarre les uns que les autres... Je me demande d'ailleurs s'ils ont tous été détruit... On pourrait aller voir par nous-même, si tu veux.

A l'instint où il avait dit ça, il ramena sa main sur son front. Pourquoi il avait dit ça ? Curieuse comme elle est, Ishta va forcément vouloir visiter et explorer ces lieux. Interroger des gens pour en apprendre plus sur l'ancienne Shinra. Ne voulant pas trop que la jeune femme se perde dans des supputations lubriques, il se releva du banc sur lequel ils étaient assis.

- T'as fini ? On peut y aller ?

Commençant à marcher sur le sable fin et chaud de la plage, assez loin de l'eau tout de même, Seifer avait les mains dans les poches, il avançait l'esprit assez tranquille. Enfin jusqu'à ce que Ishta l'interrompe en se jetant devant lui. Il la regarda en baissant les yeux, d'un air de dire "t'es sérieuse là ?", elle voulait vraiment savoir ce qui était prévu ce soir. Le jeune homme soupira.

- Puisque t'y tiens tant... J'ai un rendez-vous avec une personne importante. Et tu feras office d'assistante personnelle. Le regard de la jeune femme se voulait à la foi plein d'incompréhension et de mépris. Okay, okay, disons que tu es mon assistante personnelle ET mon garde du corps. T'auras juste à sortir tes griffes et ça les convaincra.

Ce qu'elle était susceptible, mais bon au moins elle allait plus le faire chier à chercher à savoir ce qu'il y avait le soir-même. Quoique, connaissant un peu le personnage, pas sûr que ça la satisfasse. Du moins, suffisamment pour les cinq prochaines minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Lun 13 Juin - 14:57

Spoiler:
 

Ishta était partagée entre deux sentiments : d’un côté, elle se voyait mal accuser la Shinra de mauvaises choses alors que c’était eux qui s’étaient occupés d’elle depuis son naufrage, et de l’autre … Seifer comme bien d’autres personnes, semblaient accuser l’organisation des pires choses. Ou du moins, ils l’accusaient indirectement, mais Ishta avait l’ouïe très fine et c’était bel et bien de la suspicion qu’elle percevait dans la voix des gens. Seifer n’était pourtant pas un natif de Gaia, mais il avait déjà eu des échos au sujet de la Shinra, l’aînée de la Néo-Shinra … Leurs actes n’avaient rien eu de bien louables pour la majorité, et c’était sans doute pourquoi revoir une « Neo » Shinra faire surface, faisait douter les gens. Autre fait mentionné par Seifer, les laboratoires … et il proposa de lui-même d’essayer d’aller en voir un même s’il semblait regretter ses mots juste après les avoir prononcés.

- Alors là tu t’es piégé tout seul. T’as piqué ma curiosité, il va juste falloir se renseigner pour savoir où se trouvaient les complexes auparavant.

Vu que le quartier général de la Shinra à l’époque était à Midgar … Ca semblait évident de penser à cette ville, mais il y avait aujourd’hui la Néo-Shinra qui y était installée et ils devaient surveiller les anciens complexes. L’accès ne sera pas facile, même pour Ishta. Surtout pour Ishta.
Quoiqu’il en soit, ils terminèrent leur repas et, ne souhaitant pas poursuivre la conversation sur ce sujet, Seifer se contenta de faire comprendre qu’il était temps de bouger. Docilement, la féline le suivit sur la plage, même si elle ne savait toujours pas ce qu’ils allaient faire le restant de la journée … Ce qui l’obligea à remettre le sujet sur le tapis au grand dam de son camarade.

- Tu veux toujours rien me dire pour le reste de la journée ?

Ah ca y est il crachait le morceau ! … Partiellement. Il avait un rendez-vous avec une personne « importante » et elle devrait jouer le rôle de son assistante personnelle ? Haussant un sourcil, la jeune femme ne pouvait s’empêcher de dévisager Seifer. Assistante personnelle, garde du corps … Peu importe, mais elle baissa surtout les yeux sur sa propre tenue et soupira.

- Ca ne m’avance pas plus sur le sujet de ce rendez-vous, mais ok. Après tout, elle lui avait déjà dit qu’en échange de sa « protection », elle lui rendrait service au besoin. Même si là, elle avait surtout dans l’idée que ce serait une couverture pour éviter les mauvais soupçons. - Mais je ne vais pas me présenter à un rendez-vous « important » et jouer les gardes du corps dans une tenue pareille.

Ce n’était pas trop crédible, la longue robe et le chapeau de paille. Ca faisait surtout touriste. Mais problème, comment pourrait-elle s’habiller en planquant ses attributs félins tout en ayant vraiment l’air d’une « assistante » sérieuse ? Car avec l’histoire du crash de l’hélicoptère, elle devait rester discrète au milieu de la foule pour éviter les soupçons … Mais bon. Midi venait tout juste de passer et l’après-midi s’entamait, ils avaient encore quelques heures pour se préparer. Et Ishta aurait aimé avoir un bon briefing quand même.

- T’es sûr de ne pas vouloir m’en dire plus ? Et non je te jure que ce n’est pas pour te tirer des infos en douce ! Si tu ne veux pas me donner des détails sur le pourquoi du comment, ok, mais je ne sais pas … J’ai des comportements spécifiques à adopter ? Je dois me méfier de quelqu’un en particulier ? Si cette « personne » que tu dois voir m’enquiquine, j’ai le droit de la cogner ?

Oui question très importante que de savoir si Ishta allait devoir résister à ses instincts et pulsions naturels en se tenant parfaitement à carreaux si on la provoquait quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mar 14 Juin - 15:47

Seifer
La jeune femme dévisageait son interlocuteur, il est vrai qu'elle marquait un point sur sa tenue vestimentaire. La façon dont elle était habillée sur le moment n'était pas du tout appropriée pour un rendez-vous avec quelqu'un d'important. Du moins, de la façon dont Seifer dépeignait la situation, Ishta ne se voyait pas y aller habillée de la sorte.

- Evidemment. J'ai tout prévu t'inquiète !

C'est justement dans ces moments là que l'on a tendance à s'inquiéter davantage, quand l'autre est tellement sûr de ce qu'il fait qu'il est impossible de ne pas douter de l'efficacité de sa solution. D'un signe de tête il incita la féline à continuer sa route. Les mains dans les poches, Seifer se paraissait à être le véritable petit touriste parfait. Continuant leur route, Ishta cherchait à se renseigner un peu plus sur ce qu'elle avait le droit de faire et de ne pas faire.

- Surtout pas ! A aucun moment tu lèves la main sur le gars... Bon sauf si on est en danger de mort, là tu peux sauter sur tout ce qui bouge. Mais s'il n'y a pas de danger, tu restes tranquille. Tu te contenteras de rester toujours à côté de moi, et surtout à prendre des notes, ou au moins faire semblant d'en prendre.

Décidément, il ne dévoilera pas ce qui est prévu ni même avec qui il a rendez-vous. Mais bon, ils avaient encore le temps, le rendez-vous ne serait que dans la soirée, et il y avait encore toute l'après-midi à passer avant. S'ayant au bord d'un muret, faisant face à la mer, le soleil sur son visage, le blondinet regardait l'horizon pensif. Il repensait à Balamb, quelques années plus tôt.

- Hey minette. Si tu veux qu'on visite ces labos, peut-être qu'on devrait se renseigner où est-ce qu'il y en a. Non ?

Sous-entendu, si tu veux qu'on fasse nos recherches, bouge toi les fesses et va te renseigner auprès des gens. Parmi tous ceux qui sont là il doit bien y en avoir un qui soit au courant des petites histoires douteuses de la Shinra. Seifer s'étira tout en baillant à s'en décrocher la mâchoire. Ce serait pas l'heure de la sieste tiens ?
Revenir en haut Aller en bas
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mar 21 Juin - 18:01

Spoiler:
 

Bon tant mieux si Seifer avait tout prévu mais quelque part, Ishta ne pouvait s’empêcher d’appréhender aussi. La féline chercha à se renseigner ne serait-ce qu’un minimum au sujet du rôle qu’il lui avait donné pour ce soir. Bon bah, on ne frappe personne sauf en cas de danger … Par contre prendre des notes elle le pouvait, mais elle n’était pas sûre d’avoir déjà rédigé quelque chose depuis sa perte de mémoire … pourtant elle sentait que c’était une capacité qu’elle avait – sauf qu’elle ignorait pour l’instant qu’elle avait le réflexe d’écrire avec l’alphabet d’Eorzea.

- T’as de quoi écrire avec toi au moins ? Parce que moi un papier et un stylo, j’en ai pas sur moi.

Pourtant c’était la base à avoir dans ses affaires mais bon. Seifer s’arrêta pour s’asseoir sur un muret, aussi la jeune femme cessa de marcher mais ne s’asseyait pas. Elle restait devant le muret à fixer l’horizon, et les gens qui se plaisaient à se prélasser sur la plage. Il y avait un peu de monde, mais sans doute que la foule se ferait plus abondante encore sur les coups de seize/dix-sept heures, quand le soleil cognerait un peu moins fort. Ceux qui étaient déjà là, il fallait espérer qu’ils aient une bonne crème solaire pour ne pas finir rouges comme des homards !
Seifer brisa le silence, revenant sur cette histoire de laboratoires. Oui c’est sûr, il devait bien y avoir quelqu’un qui pourrait les aider, mais qui ?

- Subtile manière de me demander de bouger mes fesses. Regarde autour de toi, cette ville est remplie de touristes. Et puis qui accepterait de parler de choses aussi sérieuses avec une inconnue ?

Du moins ca devait être sérieux, c’était ce que Seifer avait laissé entendre en parlant de la Shinra tout à l’heure. Ishta se retourna pour regarder les établissements derrière elle ainsi que les passants, jusqu’à ce que son camarade se mette à bâiller si fort qu’il aurait réveillé une Adamankhélone à l’autre bout de la planète. Et bien sûr, le geste était communicatif, Ishta ne put s’empêcher de bâiller à son tour, laissant apparaître ses jolies canines.

- On verra ca plus tard. Tu m’as donné envie de dormir maintenant, on rentre ?

Bon, il y avait de ca, mais surtout la digestion du repas et surtout la chaleur, tout ceci avait le don de donner envie de roupiller. Pas étonnant que les gens dans les secteurs chauds comme ici, avaient tendance à faire la sieste l’après-midi avant de se mettre au travail ou de sortir.
De toute manière c’était soit ils rentraient, soit elle faisait la sieste dans un coin à l’ombre ! Mais Seifer lui-même semblait être un peu fatigué, aussi ils reprirent la route de l’hôtel pour se mettre au frais, et surtout là où ils seraient au calme. Certes ce n’était pas l’heure où il y avait vraiment foule mais il y avait quand même des petits courageux.

Dès que la féline franchit la porte de la chambre, elle jeta son chapeau dans un coin pour libérer ses pauvres oreilles qui étaient un peu à l’étroit jusque maintenant et se remit à bâiller avant de se tourner vers Seifer.

- Bon, à plus ! Et t’as pas intérêt à ronfler !

La vérité c’est qu’elle s’en foutait. Un chat, une fois que ca pionce : ca pionce ! Elle alla se vautrer sur l’un des lits et plaqua sa tête sur l’oreiller pour fermer les yeux. Elle ne se mettait pas sous les draps, trop chaud, et ce, même avec la climatisation. Sa robe la couvrait bien il faut dire …
C’en était étonnant de se dire qu’on pouvait être fatigué à ce point alors qu’ils n’en étaient qu’à la moitié de la journée … mais au moins, la demoiselle s’était endormie assez vite.

Sauf qu’elle s’agita à plusieurs reprises. Elle se tourna d’un côté, puis se retourna de l’autre, puis rebelote, faisant remonter sa robe au passage, révélant autant ses jambes que sa queue, mais surtout, elle faisait un peu de bruit … Il fallait espérer que Seifer réussisse à se reposer !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Lun 27 Juin - 12:04

Seifer
La féline n'avait pas tort sur un point, enquêter sur les anciens laboratoires de la Shinra pouvait être moins évident, surtout avec la fusion des mondes, beaucoup de touristes se baladent maintenant et donc ne savent rien ou très peu de choses sur l'ancienne entreprise. Mais si tôt que Ishta réfléchissait à un plan d'attaque, Seifer bâilla, ce qui fatigua l'un comme l'autre, et la jeune femme ne se fit pas prier pour savoir qu'elle voulait dormir.

- T'es pas un chat pour rien toi.

Du coup, il fallait rebrousser chemin, direction le petit hôtel pour y faire une bonne sieste. Rien ne les empêchait de s'allonger sur le sable chaud, au soleil, si ce n'est les insolations et brûlures dues aux rayons. L'hôtel était tout aussi bien, car en plus, au cas où, il y avait la clim ! Pour le moment, le mot de d'ordre était détente et repos. Enfin, en réalité c'était surtout qu'il fallait attendre...

- T'as raison, une bonne sieste ça fera pas de mal !

Arrivés dans la chambre d'hôtel, Ishta se jeta sur le lit, fit des mouvements bizarres et commença à ronfler. Ou à ronronner, difficile à dire. Seifer retira sa légère chemise, ses chaussures et s'allongea sur l'autre lit, les mains derrière la tête. La chaleur aidant, il s'endormit comme un bébé. Le petit voyage en bateau avait été fatigant. Seifer en avait perdu l'habitude de se battre contre des monstres.
A son réveil, le soleil commençait à rejoindre la mer, et Ishta dormait toujours à griffes fermées. Jetant un coup d'oeil à l'horloge, il était presque l'heure du rendez-vous et ils devaient encore se préparer. Hésitant un instant, il s'approcha de la féline pour la réveiller.

- Bon allez, debout là dedans.

Il partit vers la salle de bain pour se débarbouiller un peu, et commencer à se préparer, mais n'entendant toujours pas de bruits venant de la chambre, il y retourna.
- Hey ? Ishta !! Réveille-toi !!!
Rien n'y faisait, elle ne bougeait pas d'un pouce. Au contraire elle se tortillait comme un petit chaton, mais elle continuait de dormir profondément. Perdant patience, le blondinet retourna dans la salle de bain quelques secondes. A son retour, il balança de l'eau directement sur le visage d'Ishta. Sur le coup, il pensa que c'était une bonne idée, mais la réaction de la féline fût bien plus surprenante que pensée à l'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Lun 27 Juin - 22:38

Et bien oui, comme prévenu, quand Ishta faisait la sieste, elle ne la faisait pas à moitié. En fait, si elle s’écoutait, elle dormirait déjà jusqu’au lendemain matin. Seifer avait beau tenter la manière douce, ce n’était pas suffisant … Il avait eu le temps de se passer un peu d’eau sur le visage qu’elle n’avait pas bougé d’un poil. Même en gueulant, rien à faire. Elle s’était juste retournée en marmonnant et là … ce fut le drame. A peine l’eau s’était-elle écrasée sur son visage qu’elle ouvrit d’un coup sec les yeux et bondit d’un coup en lâchant un « MEOW ! » grave, pour agresser son …. Bah son agresseur, et elle se retrouva avec les griffes sorties à quelques centimètres à peine du visage de Seifer. Elle écarquilla les yeux en réalisant ce qu’elle allait faire, mais il lui fallut quelques petites secondes supplémentaires pour calculer ce qu’il venait de se passer.

- C’est toi qui m’as jeté de l’eau à la figure !?

Nooooon, c’était leur voisin de chambre bien sûr. Au moins, pour ce qui était d’être sur le qui-vive, Seifer pouvait être assuré maintenant qu’elle était une professionnelle … Elle rangea ses griffes et commença à secouer la tête dans tous les sens pour faire voler des gouttes d’eau partout. Puis elle se tourna vers la fenêtre pour constater que le soleil commençait déjà à décliner.

- C’est bientôt l’heure de partir à ton rendez-vous non ? Bon, puisque tu as dit que tu as tout prévu, j’attends. Qu’est-ce que tu as prévu pour moi exactement ?

Il était hors de question qu’elle sorte dans cette tenue pour quelque chose « d’important » - même si elle ignorait de quoi il en retournait en réalité. Il ne fallait pas être une lumière pour comprendre que sa crédibilité d’assistante/garde du corps, prendrait un coup dans des vêtements de touristes. Seifer avait commencé à se préparer de son côté, dès qu’ils seraient tous les deux prêts, ils pourront se rendre au lieu de rendez-vous … Ishta appréhendait un peu la suite, elle ne savait pas du tout à quoi s’attendre, et elle n’aimait pas trop être dans l’ignorance. Malheureusement, là où elle était têtue à vouloir tout savoir, Seifer était borné et bien décidé à tenir sa langue jusqu’au bout. C’était embêtant.

- Tu crois que s’ils me voient avec ma « véritable » apparence, ca ne va pas les inquiéter ? Avec l’histoire dans les journaux et tout …

Et puis, elle n’était pas bête, elle avait bien remarqué que les gens la regardaient bizarrement en général. S’il y avait bien un monde où elle passerait inaperçue avec son physique, ce serait sur Héra. Mais bon, elle n’avait aucune raison de vouloir se rendre là-bas, actuellement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mar 28 Juin - 14:42

Seifer
Quand on dit qu'il ne faut pas embêter les chats, ce n'est pas pour rien. A peine la jeune femme eut reçu l'eau sur le visage qu'elle sursauta avec un miaulement rauque, les griffes sorties, prête à égorger son agresseur. Seifer n'avait pas bougé d'un pouce, il regarda simplement la jeune femme, d'un air blasé. Pour lui, ce n'était que du cinéma, elle avait fait exprès de réagir comme ça, comme elle avait fait semblant de dormir.

- T'as fini ? On doit s'préparer là !

Fouillant dans un des sacs de leur visite de boutique plus tôt dans la journée, il envoya à Ishta quelques habits. C'étaient des habits sobres, simples, à l'origine plutôt taillés pour un homme mais ils restaient passe partout. Un costume noir de moyenne facture. Il se changea lui aussi, optant pour un costume assez similaire. Il fit un rapide tour dans la salle de bain afin de s'assurer d'être présentable. Lorsqu'il en ressortit, il attrapa une paire de lunette de soleil qu'il envoya à la féline.

- Mets ça. 

Pour ce qui était de sa condition et de son apparence... Pas de problème majeur. Surtout du fait que ce n'est pas dans ce  milieu que les gens se cherchent des problèmes. Une jeune femme aux airs de chaton, c'est presque normal.

- Et tiens. Il lui tendit un bloc note avec un stylo. Ca te servira pour "prendre des notes". C'est qu'une couverture, tu n'as qu'à écrire ce qui te passe par la tête. Fais juste en sorte d'être attentive.

Sur ces derniers mots, ils prit son manteau et l'enfila, et récupéra par ailleurs sa gunblade. Ils claquèrent la porte et quittèrent l'hôtel. Ils avaient rendez-vous dans un grand palace qui disposait d'un gigantesque casino. Le soleil s'était déjà couché mais il y avait toujours du monde dans les rues. Le duo restait discret et assez proches. Lorsqu'ils arrivèrent à l'entrée du casino, d'énormes vigiles leur barra la route.

- Invitation ? Seifer tendit un simple bout de papier, et le garde baissa légèrement la tête, pour le regarder au dessus de ses lunettes. Ok, allez-y.

Les vigiles jetèrent un regard plus que douteux envers Ishta, mais il ne fallait pas trop en tenir compte, c'était que des gardes sans cervelles. A l'intérieur, il y avait une ambiance très festive mais qui donnait une impression réservée. Seuls des personnalités, des gens riches ou de bonne famille pouvaient se retrouver ici. Mais Seifer et Ishta n'étaient pas là pour les jeux d'argents et les cocktails. Une belle jeune femme à la tenue sexy arriva rapidement pour les accueillir.

- Bonjour Monsieur Almasy. Vous êtes attendu, veuillez me suivre s'il vous plaît.
- C'est mon assistante, Karine. 

Voyant le regard inquisiteur de la femme, Seifer avait dû la présenter. Car personne ici ne connaissait Ishta. D'ailleurs il s'était senti obligé de lui donner un autre nom. Mais pourquoi Karine. Malheureusement, la féline allait devoir faire avec car ils arrivaient devant une grande porte joliment décorée. La jeune femme en tenue leur fit signe d’attendre et entra pour les annoncer. Lorsque la porte se rouvrit, une autre femme était là. Bien plus habillée mais surtout qui semblait avoir une certaine importance.

- Ah, comme on se retrouve, blondinet. Et t'es pas seul cette fois. Une nouvelle conquête ?
- Mon assistante, Karine. 
- Oui, oui, je sais. Détends-toi !

Elle invita les deux à rentrer dans la pièce. L'ambiance était bien plus détendue mais surtout privatisée. La femme fatale les fit s'asseoir sur un coussin au sol, autour d'une table basse. Elle agita sa main en l'air pour faire signe à une serveuse qui rappliqua avec trois verres. Deux étaient déjà remplis, mais le troisième était vide.

- Tu bois quoi, la miss ?
- La même chose que moi, ça ira.

Il se souvenait du soir où il avait rencontré la féline, elle n'était pas enjouée par l'alcool. Malheureusement, pas possible d'y échapper, mais avant d'éviter un drame et qu'elle ne commence à bafouiller quoique ce soit de stupide ou d'inaproprié, Seifer prit les devants et répondit à sa place. Ce mauvais moment passé, et le verre à la main, le jeune homme se lança dans le vif du sujet, quelque part il en trépignait d'impatience.

- Concernant notre affaire. C'est toujours ok ?
- Réexplique moi ce que tu veux faire déjà mon chou.
- Hmpf... Il était question d'un bar, mais surtout de pouvoir installer mon business ici. Mes hommes travailleraient dans tes établissements, qui serviraient de couverture.

En réalité la femme savait très bien de quoi il s'agissait. L'affaire entre les deux étaient simple. En tant que riche propriétaire de beaucoup de structures de Costa Del Sol, Lady Maria fournirait les locaux dans lesquels les hommes de Seifer pourraient entreprendre leurs affaires, trafics en tout genre. C'est surtout beaucoup plus simple quand on est quelqu'un d'influant.

- Je possède rien ici, je peux pas étendre mon réseau sur ce continent, c'est là que notre accord devient important. J'ai un pied à terre sur Corel, et toi tu récupères une partie de mes bénéfices.

Sur le papier, ça sonnait comme un plan plutôt bien foutu. Reste à voir comme ça se passe pour la suite...

- Tu sais que j'ai jamais aimé ce gros porc de Cornéo, et je te respecte pour l'avoir dégagé... Mais ne vas pas croire que je t'ai pas à l'oeil mon p'tit gars ! Si tu cherches à me doubler, je vous fait sauter, toi et tes p'tits copains !
Revenir en haut Aller en bas
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Dim 3 Juil - 18:40

Désolée.:
 

Et bah non, ce n’était pas une mauvaise blague de la part d’Ishta. Puisqu’il était bientôt l’heure de partir, Seifer donna le « costume » que la miss devait mettre, ca ressemblait typiquement à un costume de garde du corps, elle aurait l’air d’un véritable garçon manqué mais … elle s’en foutait. Elle prit les vêtements et alla se changer en vitesse, mais utilisa ses griffes aiguisées pour faire un trou dans le pantalon. Exprès pour sa queue, oui ! Hors de question qu’elle la tasse dans un vêtement, et puis vous imaginez la dégaine un peu ? On aurait l’impression qu’elle a eu des problèmes techniques ! Bref. Passons. Elle se dépêcha de se changer et dès que Seifer et elle furent prêts, le jeune homme lui envoya des lunettes de soleil et elle haussa un sourcil en les regardant.

- Le soleil se couche, à quoi ca va nous servir ?

Question classe, esthétique, la manière de s’habiller dans le milieu, ca lui passait un peu par-dessus la tête alors bon … Seifer lui confia également du papier et un stylo pour cette histoire de notes à prendre, et ils quittèrent l’hôtel pour se rendre dans un casino des plus luxueux. Mais Ishta ne savait pas ce que c’était comme type de bâtiment. Seifer se chargea des vigiles, même si elle sentait les regards vers elle qui l’énervait un peu. Ca se voyait à sa queue qui s’agitait, entre autre, mais Seifer lui avait dit de se tenir tranquille et d’agir uniquement si ca tournait au vinaigre. Ce qui n’était pas le cas actuellement.

A l’intérieur, musique, jeux et bonne ambiance au rendez-vous. Trop de bruits, trop d’odeurs différentes, c’était encore pire que dans le bar de Seifer à Kalm. Mais toutes les personnes présentes se distinguaient de par une certaine élégance. Rapidement, ils furent accueillis par une femme dans une tenue des plus osées aux yeux d’Ishta. Mais elle ne fit aucun commentaire, pas même lorsque Seifer l’appela « Karine ». Ce n’était qu’une couverture, Ishta ne savait peut-être pas tout du monde, mais elle n’était pas bête au point de ne pas comprendre la manœuvre. Toujours dans le silence, et dans son rôle, elle suivit Seifer de près en guettant un peu les alentours. L’avantage d’avoir des sens d’un félin, c’est qu’elle avait un regard plus vif, précis, et perçant. Elle ne pouvait pas tout voir mais elle pouvait repérer quand même davantage de choses qu’un simple humain. Mais rien d’alertant pour le moment, si ce n’est toujours des regards suspects sur sa propre personne, à cause de son physique.

Dès qu’ils se retrouvèrent dans la pièce avec une dénommée « Lady Maria » - même si elle ne prononça pas son nom – Ishta ne put s’empêcher de froncer quelques instants les sourcils. Elle ne savait pas pourquoi, mais cette femme ne lui inspirait aucune confiance. Et pourtant, elle était celle que Seifer était venu voir. Cette femme semblait être importante, mais surtout, elle semblait influente … voire manipulatrice, confiante, elle semblait savoir ce qu’elle faisait. Pourtant elle n’avait pas dit grand-chose encore mais ca allait vite se confirmer pour Ishta. Ca se sentait à sa façon de parler, l’intonation de sa voix, ses tournures de phrases …

Bref, ce fut pourquoi en réalité, Ishta ne broncha pas lorsqu’on lui demanda ce qu’elle souhaitait boire, elle fixait cette femme avec une méfiance qui aurait été nettement visible, si elle n’avait pas eu les lunettes de soleil pour dissimuler ses yeux. Seifer répondit à sa place, mais dans tous les cas, Ishta n’allait pas boire. Par prudence, d’une part. Parce qu’elle ne supportait point l’alcool, d’autre part. Elle sentait l’odeur déjà jusqu’à ses narines et elle trouvait cela insupportable.

Bon au moins, la féline avait enfin les réponses à ses questions concernant les affaires de Seifer : il voulait installer et étendre son « business » jusqu’ici, à Costa Del Sol, l’une des villes les plus influentes de Gaia de par le développement de son tourisme. Combien de personnes venaient passer des vacances ici ? Venant des quatre coins d’Héméra pour profiter d’un petit paradis où le soleil, la mer et le confort, étaient au rendez-vous presque constamment ? Toute l’année ?

Bref, avec tout ca, Ishta avait oublié l’autre rôle qu’elle devait jouer : prendre des notes ! En vérité, elle comptait bien écrire tout pour se garder ces informations dans un coin de sa mémoire … Allez savoir pourquoi, sûrement les restes de son « enquête » qu’elle avait commencé avec son ancien compagnon de route. Comme attendu, elle écrit dans l’écriture d’Eorzea. Mais elle s’arrêta net et leva les yeux vers Lady Maria lorsque ses derniers propos sonnèrent comme une menace à l’égard de Seifer. Oui de Seifer, « les petits copains » c’est limite si Ishta s’en foutait.

- Touche à un de ses cheveux et c’est moi qui te fais sauter la tête.

Et elle était plus que sérieuse. Baissant la tête pour qu’on puisse voir ses yeux derrière ses lunettes, la féline avait un regard noir et sanguinaire. Et Maria l’ignorait mais si elle touchait à ne serait-ce qu’un cheveu, de la féline, c’était la Néo-Shinra qui allait s’occuper personnellement de foutre en l’air sa fortune, ses établissements, et peut-être même qu’ils iraient jusqu’à faire oublier son existence à la planète entière. Peut-être qu’à ce moment, elle regretterait ses mots. Le Dr Dragner, n'allait quand même pas rester de marbre si une péteuse fortunée venait à foutre en l'air l'une de ses expériences les plus prometteuses.

Bref. La demoiselle devait peut-être se taire en réalité puisque ce n’était pas de son affaire dont il était question, mais rappelons que ce genre de choses lui passait un peu par-dessus la tête. De son point de vue, Seifer avait été menacé, c’était là qu’elle devait jouer son rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mar 19 Juil - 17:53

Seifer
Depuis le début de l'entre-vue, tout s'était passé relativement bien. Ishta n'avait fait qu'acquiescer sans vraiment parler, ce qui n'attirait pas l'attention sur elle. L'avantage des lunettes de soleil, c'est que l'on ne voit pas l'expression exact du regard, ce qui était parfait dans cette situation où Ishta dévisageait tout le monde. Au moins là, elle avait juste l'air très sérieuse. Jusqu'au moment où la brune basanée à la tenue de satin fronça les sourcils en menaçant Seifer. Instinctivement, alors qu'elle prenait des notes, Ishta parti au quart de tour et la menaça à son tour d'un ton tout aussi sec.

- Touche à un de ses cheveux et c’est moi qui te fais sauter la tête.

Alors qu'elle avait tout juste levé la voix, des hommes en noir apparurent d'un peu tous les coins de la pièce, arme à feu chargée, prêt à transformer Ishta et Seifer en passoire. Lady Maria regardait la féline avec un air de défi, comme si elle la provoquait ouvertement. Mais décemment, Ishta ne pouvait prendre ce risque. Seifer était resté étonnement calme, il connaissait la matrone et ses petites habitudes. Mais par précaution, il posa sa main sur le dos de la féline comme signe pour qu'elle se calme.

- Allons-bon messieurs... Ma Lady, vous n'allez pas vous froisser pour si peu. Mon assistante est aussi une fervente guerrière qui assure ma protection.

Il prit ses airs charmeurs, comme il en avait l'habitude, d'une manière détendue et tranquille. Cela avait don de dédramatiser la situation. Une fois que les deux femmes se remirent de leurs émotions, Maria saisit un éventail et l'agitait tranquillement avec grâce. Un instant on aurait pu réellement se demandait si c'était pour brasser de l'air ou plutôt pour exciter les hommes présents dans la pièce.

- Tu es vive, ça m'plait quelque part. Tu ne voudrais pas travailler pour moi par hasard ?
- Ce n'est pas ce pour quoi on est là...

Bien que la tension semblait être redescendue d'un cran, les gardes du corps étaient encore tous présents dans la pièce. Leurs armes n'étaient plus pointées sur les deux invités, mais ils restaient stoïques, les fixant du regard. Une chose est sûre, ils ne devaient pas trop la ramener là, sinon ça allait bastonner...[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Dim 24 Juil - 18:23

Spoiler:
 

Tant pis si plusieurs gardes avaient débarqué de nulle part tout à coup pour les avoir dans le collimateur, au sens propre du terme, Seifer et elle. Ishta n’avait pas bronché pour autant, plantant son regard félin dans celui de Maria, qui le lui rendait bien. C’était presque de la provocation qu’elles s’envoyaient mutuellement d’un simple regard, un véritable défi dans lequel, la première qui baisserait les yeux, perdrait la bataille. Vous vous doutez donc bien qu’aucune des deux ne se soumettait à l’autre. Jusqu’à ce qu’elle sente la main de Seifer dans son dos et qu’il prenne la parole pour « calmer » la situation. Ishta n’avait pas bronché ni même dévié le regard, tous ses sens demeuraient en alerte. Au premier abord, on n’avait pas tellement l’impression qu’elle écoutait Seifer, donc. Mais autant ses mots, que son geste, lui avaient fait pourtant comprendre qu’elle ne devait pas faire une connerie. Pas pour le moment.

Alors elle attendit, jusqu’à ce que Lady Maria prenne la parole à son tour en exprimant le « souhait » de la recruter pour l’avoir à ses côtés, mais ca, c’était hors de question. Heureusement que Seifer s’en occupait pour l’instant, jamais de la vie elle ne travaillerait pour une femme pareille, elle ne lui inspirait aucune confiance. Remettant ses lunettes correctement sur son nez, Ishta reprenait sa posture et surtout son rôle initial, même si derrière ses lunettes noires, ses yeux furetèrent rapidement dans la pièce pour évaluer le nombre de soldats, leur armement, etc. On ne sait jamais.

- Nous disions ? Je te fournis un établissement et récupère une part de tes bénéfices ? Hum …

Agitant son éventail, Maria semblait réfléchir, et du peu qu’elle avait vu de l’animal, Ishta se demandait si elle ne réfléchissait pas à une condition supplémentaire. Après tout, elle avait manifesté juste avant le mépris qu’elle pourrait porter à Seifer si jamais il l’a « doublée », comme elle l’avait dit elle-même.

- J’imagine qu’il est inutile de te préciser que si tu bosses dans un de mes locaux et que j’en tire profit de tes affaires, j’aurai droit à un regard sur tes activités, n’est-ce pas mon chou ?

Ca y est, elle y était. Et son « mon chou » sonnait comme un faux surnom, il se voulait doux, mais sonnait amer. Elle refusait visiblement de donner à Seifer ce qu’il voulait si elle ne pouvait pas avoir un minimum de contrôle sur ce qu’il se passait ici. Histoire de s’assurer par elle-même que Seifer ne prenne pas la tête dans cette ville, vu qu’elle semblait s’en « inquiéter ». N’ayant pas son mot à dire, Ishta ne broncha pas et mit sur papier la demande, certes indirecte, de Lady Maria.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
... coquillages et crustacés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» coquillages et crustacés, ou mon nom est personne
» coquillages et crustacés :)
» vivier à crustacés
» Dragon des sables, 40 coquillages à partir de lundi
» Je cherche des coquillages.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Corel :: Costa del Sol-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives