Salut
Accueil

Partagez | 
 

 ... coquillages et crustacés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Ven 17 Fév - 20:50

Et oui … Nous avions 24h à rattraper en tant que couple normal. Je crois que de toute manière, nous n’avions vraiment pas envie de nous lever. Mais la bataille navale l’exigeait quand même. Alors qu’on se prélassait, il me demandait si mes colocataires seraient tous là aujourd’hui ou s’ils travaillaient.

- Hum, j’en connais un qui veut me garder pour lui seul, non ? Le pire, c’est que non. C’était justement pour que j’en profite mais je le taquinais surtout avec cette question, il faut dire. - Je pense que oui ? Enfin les filles j’en suis assurée déjà, les garçons c’est moins sûr qu'ils bossent.

Il faudrait peut-être qu’on se lève pour aller prendre le petit-déjeuner si on voulait caresser l’espoir de tous les croiser ce matin. Mais une fois encore, ce n’était pas la motivation qui m’animait. J’étais seulement motivée à rester au lit avec Lyte ! Lyte qui semblait être d’humeur à me piquer, en pensant qu’il allait m’écraser à la bataille navale.

- T’es sûr de m’avoir si facilement ? J’ai de la ressource tu sais ? Cette provocation dans le regard. - Non je sais ! On va s’affronter ! Puisque tu sembles croire que c’est la Saint Valentin, le premier qui coule l’autre se fait inviter au restau ! Un combat à la loyale, évidemment.

Je lui faisais un petit clin d’œil. Et si je savais ce qui m’attendait pourtant !

- Et PERSONNE n’aura le droit de te toucher ! Si un mec touche ton sous-marin, je le traque et je le réduis en charpie. Je parlais comme s’il était une véritable proie, un butin, que je refusais de laisser à un autre chasseur. Ca me faisait rire moi-même. Je pressais mes lèvres sur sa joue avant de rajouter. - T’en penses quoi ? Toujours convaincu que tu vas m’écraser ? Motivé à donner le meilleur de toi-même ?

Bon, allez, même si je n’en avais pas trop envie, il allait falloir se lever … En réalité, Katty n’était pas là puisqu’elle nous avait cachés s’être inscrite ce matin pour faire partie de mon équipage. Ce serait ma surprise du jour en montant à bord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mar 21 Fév - 12:32

Je n'avais pas toujours compris ce que chacun faisait dans la vie hormis pour Katty, ça, je ne pouvais que savoir... Mais, de toute façon, on ne pouvait pas que feignasser, il fallait être au top pour ce concours de l'après-midi. Non pas que j'avais une réelle envie de gagner à tout prix, plutôt de la curiosité quant au déroulement. Mais surtout, quitte à le faire, autant réussir à donner le meilleur de soi, si ça peut aider la reconstruction de Junon.

Ruka en parlait pas mais je sais que si ça représente une manière ou une autre d'aider à faire face vers le futur après une guerre alors ça lui tiendrait à coeur. Mais, il fallait forcément qu'elle pimente le truc et, je l'avais cherché, elle tenait à rajouter un enjeu dans le circuit.

"Pour moi, ça me va. Tu sais que dès qu'il y'a un restaurant avec toi, au final, je suis toujours un peu gagnant..."

Petit rappel de notre soirée à Balamb... Bref, elle parlait d'un combat à la loyale, je ne savais pas quel en était la définition pour elle, mais ça m'allait, on allait faire une bonne action et ça finira pas un restaurant dans une ville que je commençais à apprécier de plus en plus. J'avais l'impression que le temps s'écoulait plus lentement ici.

Elle rajoutait à cela, qu'elle ferait tout pour être celle qui me battrait quitte à éliminer tous les concurrents pour en être sûr...

"Si j'ai bien compris, il suffit que je sois en position de faiblesse pour que tu coules les adversaires ? Ca va surtout me donner envie de prendre des risques, tu sais ? "

Je répondais à son baiser par un autre. Si Ruka avait l'air hyper motivé, pour ma part, j'allais peut être mettre à contribution, le sens tactique que ma formation de mercenaire surentraîné m'imposait pour me démêler des situations les plus compliqués.

"Bon, allez, on file ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mar 21 Fév - 20:54

Bon alors nous étions d’accord. Pas de pitié l’un envers l’autre, quoi qu’il arrive, il y avait un restaurant à la clé ! Je comprenais mieux pourquoi Lyte acceptait, vu ce qu’il s’était passé à Balamb à notre dernier tête à tête. C’est moi ou il y avait un sous-entendu sur la façon dont il s’imaginait comment la soirée allait finir ? En tout cas ca m’amusait, mais vous vous doutez bien que j’étais surmotivée pour prendre la victoire histoire de ne pas dépenser une fortune dans un repas – chassez le naturel, il revient au galop. Et oui, j’étais prête à couler tout le monde si on touchait à MA proie !

- Et oui j’ai dit combat à la loyale ! Profiter que les autres t’affaiblissent pour te couler, c’est un peu lâche …

Et c’était au final ce qui allait m’arriver, merci Lyte ! Maintenant que les choses étaient mises au clair, on se décidait enfin à se lever pour s’habiller et aller prendre le petit-déjeuner. On ne croisait pas tout le monde puisqu’il manquait Katty déjà, mais finalement, en patientant pour arriver à l’heure H, on avait un peu flâné et traîné aussi en ville au moment de se rendre au lieu de RDV. On avait eu le droit à un petit briefing quand même sur l’organisation du jeu et visiblement, il y avait eu plus de sélections de prévu, si bien que, contrairement à la première bataille navale, il y avait cette fois deux zones de jeu. Ils avaient dû faire un tirage au sort, le hasard avait voulu qu’une « carte » soit remplie de filles, tout comme il avait voulu mettre Lyte et moi sur la même zone ! Ouf ! Notre deal pouvait marcher ! Ca aurait été un peu plus embêtant si on était séparés. Bon, on y était. C’est parti !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Passage à la bataille navale !
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Alors que la bataille navale continuait de battre son plein, je m’étais dirigée – ou plutôt, j’avais été entraînée – vers le bar de Katty. Mais Ethan et elle avaient insisté pour qu’on soit servis dehors, dans un angle où nous ne pouvions pas voir la télé à l’intérieur, ni même l’entendre. C’était un peu obligé, c’était l’événement de la journée, tout le monde diffusait les images de la bataille navale et si je voulais me changer les idées, je ne devais pas suivre la suite !

Ah oui, laissez-moi résumer. J’étais en très bonne posture dans le jeu jusqu’à ce que le sous-marin d’une certaine Mélody me détecte. Ce après quoi elle a contacté Lyte et ils se sont ligués tous les deux contre moi, me dégageant du jeu en une salve de tirs et faisant de moi la première éliminée de la compétition sur ma carte. Autant le dire, j’étais déçue, mais surtout en colère ! Moi qui avais pointé du doigt le fairplay le matin même !

Bref, à ce rythme, Lyte pouvait se fourrer son restaurant là où je pense … Mais j’étais là, à table, avec Ethan. Il avait été l’un de mes meilleurs alliés puisque professionnel en surveillant le radar et toutes les données qu’on pouvait récolter au cours du jeu, me permettant d’établir à chaque fois des stratégies pour pouvoir ensuite donner mes ordres. Au premier abord, ca ressemblait presqu’à un tête à tête amical, mais entre deux clients, Katty n’hésitait pas à venir participer à la conversation.

- Mais en fait tu travailles dans quoi toi ? Je veux pas dire mais t’avais l’air d’utiliser tous les outils et appareils du sous-marin comme un ado manipule son smartphone comme un pro.
- Et en plus tu comprends le langage des signes. Sérieux sans toi on n’aurait jamais compris ce que Jérémy cherchait à nous dire !
- Héhé, en fait j’ai une amie qui est muette. Je tiens beaucoup à elle et j’voulais pas qu’elle se sente seule et abandonnée, alors j’ai appris le langage des signes pour pouvoir la comprendre. Je pense que c’est pour ca qu’ils m’ont mis dans votre sous-marin, il fallait quelqu’un pour comprendre le pilote ! J’ai pu discuter un peu avec lui avant le coup d’envoi, il est sympa !
Oui, discuter … à mon goût, il a donc appris très vite que notre pilote avait une  copine … - Et sinon c’est mon travail de bidouiller ces appareils. J’étais formé à Junon dans l’armée pour ca vous savez ? J’écarquillais les yeux.
- Mais alors t’as participé à la bataille à Junon !?
- Et oui … Mais je n’ai pas pu faire mumuse dans mon sous-marin, Spira avait réussi à bloquer la base sous-marine assez rapidement. J’ai été envoyé sur le terrain avec les renforts, du coup.


Ca avait dû être une expérience horrible pour lui mais s’il était dans l’armée de Junon, il était formé pour … En réalité, je le trouvais chanceux d’avoir survécu au combat quand on sait les horreurs et catastrophes qui se sont produits là-bas. Et il souriait … plein de bonne humeur. Peut-être était-ce justement parce qu’il s’estimait chanceux qu’il estimait devoir aller de l’avant.

Bref, les discussions allaient bon train, et au final, on ne voyait plus le temps passer, on parlait vraiment de tout et n’importe quoi – j’avais même récupéré son numéro de téléphone mais chut – et ca avait eu le don de vraiment bien me calmer. J’en avais presque fini par accepter de devoir tenir mon  deal envers Lyte malgré tout. Si on oubliait les mauvais passages, j’avais vraiment apprécié cette bataille navale et j’avais envie de finir cette journée sur une note légère et agréable. Et en parlant du loup, il commençait à pointer le bout de son nez. Katty était toujours appuyée à notre table, après être revenue du comptoir à l’intérieur.

- Fiou mes loulous je crois que je vais bientôt vous abandonner. La bataille navale est finie et la foule devrait se pointer, comme tous les soirs !
- Sérieux, on est restés aussi longtemps dehors ?
- J’avais prévenu qu’on voit pas le temps passer avec moi ! Mais je pense aussi que je vais bientôt devoir vous quitter, mesdemoiselles. Ou du moins, vous allez me quitter.


Vu qu’il semblait regarder derrière moi, je me retournais pour voir de quoi il parlait et j’apercevais Lyte qui approchait. Ca me faisait sourire, mais j’avais un mauvais pressentiment, tout à coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mer 22 Fév - 16:40

J'étais furax. 

Non non, je n'allais pas tuer tous les monstres d'une forêt ou aller me cacher sur une tour satellite. J'avais dit que j'arrêterais ce genre de choses. Et puis, faut dire que j'étais pas tout seul. Sunie avait réussi à s'esquiver et à m'accompagner. Je lui avais rapidement expliqué ce que l'autre femme de l'équipage m'avait révélé. Elle avait réagi sur le fait qu'on devait l'arrêter mais je l'avais convaincu de ne prendre aucune initiative parce que ça pourrait nous retomber dessus. 

On avait marché de l'embarcadère jusqu'à la terrasse du bar de Kathy. Bon, on avait fait quelques détours, histoire d'être sûr d'être calmé quand j'étais arrivé. Surtout que Sunie m'avait glissé à l'oreille que peut être que Ruka aurait pas apprécié que je la coule de cette manière là. J'avais pas songé à cela au départ et ça me rongeait... Tout ça à cause d'une bataille navale. Et de l'avoir perdu au profit de Seifer n'arrangeait rien surtout... 

Ce gars dont les spectateurs m'avaient annoncé que Ruka était parti prendre un verre avec était toujours là. Je ne sais pas si vous imaginez le self control que j'ai dû garder à ce moment là pour pas que ce mec (qui ne m'avait a priori rien fait) se prenne toute la rage en pleine tête. 

"Salut ! J'espère que je vous dérange pas. Voici Sunie." 

Je la présentai rapidement à l'inconnu même si c'était plus pour Sunie que pour le fait de l'introduire à ce gars. 

"On a perdu contre Seifer" Sunie l'avait vraiment en travers de la gorge, et je pouvais la comprendre, elle avait imaginer une sorte de revanche personnelle qu'elle n'avait pas pu prendre. Mais les SeeDs avaient bien été représentés lors de cette bataille navale, la BGU ne pouvait pas nous en tenir rigueur. 

"La prochaine fois, je resterai sur ma position de ne pas participer, Ruka. Je t'expliquerais.
Lyte s'est fait avoir, en fait, le sous marin vert dans lequel il était va être volé pendant la nuit, et il pense que ça a été organisé de toute pièce !
Ouais, ou sinon, j'avais dit que je lui expliquerais, hein ? 
De toute façon, je file, je pars demain matin mais j'aimerais bien en savoir plus sur ce que peut traficoter Seifer. T'as vu cette fille bizarre qui était avec lui ? 
Et nous, on fait quoi ?" 

Je regardais Ruka, elle avait pas dit grand chose jusque là. Mais je savais pas trop ce que je voulais là maintenant de toute façon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Jeu 23 Fév - 14:58

Le regard. S’il y avait bien une chose qui ne pouvait pas mentir chez l’Homme, c’était le regard. Les yeux trahissaient toujours tôt ou tard ce qu’on pensait réellement. Et à son arrivée, Lyte avait beau se la jouer presque tranquille, je voyais rien qu’à ses yeux qu’il était énervé. Jalousie envers Ethan ou autre, je ne savais pas, mais quand je vous dis que j’avais un mauvais pressentiment, vous comprenez pourquoi ! Je saluais juste Sunie que j’avais reconnu, c’était apparemment la journée des surprises dans les sous-marins. J’étais désolée d’apprendre que Lyte avait perdu – surtout contre ce Seifer – mais j’en déduisais qu’il avait été jusqu’à la finale, au moins.

Et puis ca s’était mal passé qu’il disait, et Sunie déballait tout alors qu’Ethan était encore là. Ca avait eu le don de me surprendre et je perdais instantanément mon sourire avant de me tourner vers le blondinet avant que Sunie ne reparte.

- Attends, t’es sérieuse ? On ne vole pas un sous-marin appartenant à Junon comme ca.
- D’autant plus qu’ils doivent avoir des signatures particulières, Junon finira par retrouver le sous-marin assez rapidement et ceux à bord risquent de passer un sale quart d’heure. Non ?
Ethan hocha la tête pour confirmer avant de se lever.
- Je vais y aller aussi. Je suis désolé, je ne peux pas laisser passer ca, j’ignore ce qu’ils veulent faire de ce sous-marin mais c’est mon devoir de prévenir mes supérieurs. Par sécurité.

J’approuvais d’un signe de tête, j’avoue que je n’aimais pas trop ca non plus de mon côté même si j’ignorais qui voulait faire ca et pourquoi. Il me salua rapidement d’un geste de la main, je ne sais pas si c’était parce qu’il était pressé ou s’il n’osait pas me faire la bise en présence de Lyte, mais il s’éloigna ensuite en attrapant assez vite son téléphone. Il ne perdait pas de temps. Derrière ses airs de beau parleur, ca avait l’air d’être quelqu’un de vraiment sérieux, mais son métier l’exigeait de l’être au moment opportun, il faut dire. Je levais les yeux vers Sunie et Lyte.

- C’était Ethan, il faisait partie de mon équipage. Il bosse à la base sous-marine de Junon. Je vois que c’était la journée des surprises. Tu retrouves une collègue et amie SeeD dans ton sous-marin, moi c’était Katty qui était dans le mien. Je me levais à mon tour de ma chaise pour pouvoir saluer plus poliment Sunie. - Contente de te revoir Sunie, même si c’était de courte durée. On va pas te retenir davantage si tu as des choses à faire !

La jeune femme nous quitta alors et je restais seule quelques secondes avec Lyte, dans un silence un peu … bizarre. Bon, on ne va pas rester comme ca dix ans non plus ? Je l’invitais à marcher avec moi le long de la plage.

- Bon, tu m’expliques ? Peut-être que ca me fera définitivement oublier de quelle façon lâche tu m’as coulé.

Non parce que j’ai rien pigé à cette histoire moi … Oui bon OKAY, je me suis sentie obligée de le piquer quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Ven 24 Fév - 13:14

Quelque chose me disait que si Ethan partait vite après cette nouvelle, ce n'était pas par hasard, Ruka m'expliquait que ce membre d'équipage bossait déjà dans les sous marins en règle générale. En espérant qu'il puisse faire quelque chose, à moins que cela fasse partie encore une fois du plan de Zébal... 

"Je sais qui il est. On m'a appris à la radio que tu partais prendre un verre avec un mec de ton équipage qui te draguait. 
Oui et il a failli abandonner du coup ! Du coup, il a été assommé par son équipage. 
Tu m'as pas trop défendu, et t'es pas obligé de tout raconter. 
Pas faux. Bon je vais filer !

Cette fois-ci, Sunie s'en allait vraiment et maintenant que Katty était en plein rush au niveau du service, nous n'étions vraiment plus que tous les deux. Et Ruka ne tardait pas à vouloir me tirer les vers du nez en rappelant que la façon dont s'est passé mon élimination était lâche. Je soupirais et je comptais plus le nombre de fois que ça m'étais arrivé aujourd'hui. 

"J'en ai un peu marre, j'ai l'impression d'être un pantin qui fait exactement ce que Zébal veut. Tu sais le tract qu'on a reçu et qui nous a informé de la bataille navale à Junon. Et bien, c'est pas par hasard qu'on te la filer. Ils se doutaient que ça allait nous faire participer. Quoiqu'il en soit, ils se sont arrangés pour que ma présence puisse faire monter l'équipage du Green Pearl, c'était le nom de mon sous marin, et ils s'étaient arrangés avec eux pour pouvoir le voler. Y'avait deux gars bizarres qui me parlaient d'un matériau sous marin ultra résistant, peut être que ça a à voir, je sais pas..." 

J'avais raconter tout cela pourtant si machinalement alors que ça me faisait bien grave ch*er. Mais je continuais mon état d'âme. 

"Va pas croire que je t'en veux ou quoi, on pouvait pas savoir mais je trouve ça pénible. Je crois que je vais en devenir parano. J'avais même l'impression qu'on nous espionnait quand on était à Mideel pour te dire... " 

Mais il fallait bien que je parle de son élimination. 

"J'ai cru comprendre que tu m'en voulais pour ton élimination ? J'avoue que je pensais pas te couler, cette fille m'a alerté par la radio mais je m'attendais pas à ce que son info soit une vraie info, en fait... J'ai même pas viser pile la coordonné qu'elle m'avait filée. Et total, je t'ai eu toi... Alors que j'ai failli être coulé tellement de fois auparavant. J'imagine que tu vas vouloir que je paie au moins l'apéro, hein ?" 

Tout ce que je voulais c'était que Ruka me fasse oublier cet échec. Pas tant par le résultat mais sur cette situation qui m'agace fortement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Sam 25 Fév - 14:08

Okayyyyy … Vive la réplique cinglante de Lyte lorsque je « présentais » Ethan. Ca me confirmait de plus en plus qu’il était énervé et j’avais de plus en plus l’impression que c’était à cause de moi. Il me manque plus que la crise de jalousie et ca va chauffer. Mais je changeais vite d’expression quand Sunie expliqua que suite à mon élimination, Lyte avait voulu abandonner et qu’il s’était fait assommer pour ca. Mon premier réflexe aurait voulu lui demander s’il allait bien mais je n’arrivais pas à en placer une avec Sunie. De toute façon, elle partait, alors j’invitais Lyte à marcher pour qu’il m’explique tout ca.

Zébal. Encore ce nom qui risquait avec le temps de me faire de plus en plus grimacer. Il se lançait dans une longue explication sur la situation. Une part de moi ressentait de la culpabilité d’avoir été manipulée de la sorte à Junon par une personne au premier abord, complètement innocente … mais surtout en fait, j’étais énervée après tout ca. Triste aussi, quelque part. Cette sensation que je n’aurai jamais la paix non plus. J’étais devenue très sérieuse, j’avais ralenti le pas, je ne regardais pas où je marchais, je fixais le sol. Il était revenu sur ma pique au sujet de mon élimination, j’aurai pu sortir un « mais oui bien sûr je vais te croire ! » en mode mauvaise joueuse, mais même pas. En fait si on me regardait, on avait l’impression que je n’écoutais plus. Ce qui n’était pas faux, dans le fond … J’entendais bien rien qu’à la voix de Lyte que la situation l’agaçait …

« Mais ne t’en fais pas, viens on va oublier ca ! »
« Je t’emmène dans un coin tranquille où personne ne nous embêtera. »
« Je vais te changer les idées. »

Toutes ces phrases optimistes que je sortais en temps normal. Toutes ces phrases qui seraient normalement sorties de ma bouche. Si seulement je n’avais pas connu Axel. La paranoïa qui s’était développée chez lui à cause de son frère au point de le rendre violent avec tout le monde, froid et distant même avec moi … et au final, ca avait réussi à me rendre parano aussi. L’idée que le même schéma se reproduise chez Lyte vis-à-vis de Zébal, me devenait vraiment insupportable … et me crevait le cœur aussi. Pourtant, Lyte savait très bien ce que j’avais vécu. Ses révélations m’avaient comme … paralysée. Et je me rendais compte alors qu’au vu de ma tête et de mon immobilité, il avait dû constater que ca n’allait pas. Je n’avais pas répondu pour l’apéro, du coup …

- Tu es sûr de ne pas m’en vouloir ? C’est moi qui t’ai traîné là-dedans après tout, hein. Je voulais juste qu’on s’amuse un peu.

Je fronçais un peu les sourcils, fixant toujours le sol.

- Mais finalement, dois-je de nouveau me méfier de tout ce que je vais faire ? Tu vas pas commencer à devenir parano hein ? Lyte … Je me risquais à lever les yeux vers lui, même s’ils étaient un peu rouges et humides, je gardais une expression assez dure pour ne pas perdre pied et craquer. - J’ai rien voulu dire quand on s’est rendus à Junon parce que je pensais qu’on serait tranquilles un moment … mais je ne revivrai pas deux fois la même chose qu’avec Axel.

Si lui devait se demander ce que Zébal lui voulait vraiment, moi je me demandais ce que j’avais bien pu faire dans ma vie pour ne vivre que des histoires chelou. Je n’ai jamais rien demandé de tout ca. On n’a jamais rien demandé de tout ca. Je m’étais retournée le temps de me frotter les yeux et je fixais l’horizon comme si je cherchais toute anomalie des yeux.

- Tu sais quoi ? Il va vraiment falloir trouver où ce crétin se cache et lui tirer nous-mêmes les vers du nez ! Tu peux pas vivre éternellement en te faisant manipuler pour des projets dont tu n’as rien à voir avec. Qu’est-ce qu’il te veut sérieux … Tu n'es pas un pantin, personne ne l'est !

Ah ca y est … la colère revenait. C’est bête mais pour le coup, j’espérais que l’appel d’Ethan à ses supérieurs porte ses fruits et que le sous-marin se fasse intercepter. Un peu de bâtons dans les roues de ce connard ne fera pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Sam 25 Fév - 18:46

On était parti marcher pour que je puisse faire une sorte débriefing des événements. Cela pourrait paraître tellement gros quand je l'entendais sortir de ma bouche, se faire manipuler de la sorte. Je ne crois pas que j'attendais une réaction de la part de Ruka en particulier. Je voulais juste lui en parler, après tout. Mais, elle n'avait pas une attitude trop réconfortante pour le coup. Elle avait même peur que moi je lui en veuille. 

"Non, j'ai pas à t'en vouloir et tu n'as pas à t'en vouloir non plus. Je sais que ça partait d'un bon sentiment. Excuse moi de t'avoir dit ça tout à l'heure..." 

Parce qu'avec du recul, j'avais un peu l'impression que j'avais tout mis sur son dos dès la première parole que j'avais eu à son égard alors que je revenais de la bataille. Mais, la suite allait davantage me prendre aux tripes. De la voir ainsi, les larmes embués par les larmes naissantes, attristé d'un sort qui n'était pas le sien. Je décidais alors de la prendre dans mes bras en espérant que ça ait un effet réconfortant même si elle était dos à moi. 

En tout cas, Ruka semblait plutôt passer de la tristesse à l'indignation. Cela ne lui plaisait pas que cela se passe ainsi, et quel retournement de situation. Je regardais dans la même direction et ma voix se voulait plus calme. 

"Cela ne marchera pas toujours pour lui, tu sais. On saura être plus malin que lui, ne t'inquiète pas. On est deux nous, on est une équipe !" 

Mais, ça ne serait pas nous s'il n'y avait pas un de nous deux qui piquait l'autre au vif. 

"Tu vois, tout à l'heure, tu étais toute seule, et finalement, tu as perdu. T'aurais dû rejoindre mon équipage, on aurait réussie à gagner comme moi... " 

Pas dit que j'aurais éviter d'être assommé par contre, Ruka s'en serait chargé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Lun 27 Fév - 10:02

Non, je ne le réconfortais pas là. Ca aurait été le cas si je n’avais pas cette méfiance naissante et cette appréhension de revivre le même schéma que par le passé. Il aurait pu très mal prendre que je sous-entende préférer – à contrecœur certes – le quitter pour ne pas avoir à revivre les mêmes souffrances, mais il n’avait pas relevé, il s’était contenté de m’attraper. Il avait sans doute compris pourquoi, je lui avais tout raconté à Kilika, après tout. Non, Zébal ne réussirait pas toujours ses projets, et j’espérais que celui de ce soir ferait partie de ces projets contrecarrés.

- Oui enfin, tu m’excuseras mais jusque maintenant de tout ce que tu m’en dis, c’est surtout lui qui a toujours une longueur d’avance. C’est pour ca aussi que je te dis qu’il faudrait savoir où il se cache …

Je lâchais un soupir si bruyant qu’il avait dû être entendu jusque chez moi, mais j’en avais eu besoin pour me calmer un minimum. Surtout que monsieur s’amusait à me piquer pour me faire réagir sur la bataille navale. Je lui lançais un regard mauvais, le côté mauvaise joueuse qui revenait à la charge.

- Dis donc toi !! Je te signale que j’ai cru comprendre que je t’avais dans le viseur plus d’une fois ! Si tu ne t’étais pas allié à cette fille bizarre, je reste convaincue que je t’aurai coulé tôt ou tard ! TOUTE SEULE !

Mauvaise joueuse … non mais non, c’était la vérité, point ! Zut ! Mais bon, je me calmais car il disait ca quelque part aussi pour faire écho à ce qu’il avait dit juste avant. Je soupirais – encore - et affichais un très bref sourire avant de le prendre dans mes bras, puis déposais un baiser sur sa joue.

- Excuse-moi. Je sais que ce n’est pas à moi de me faire réconforter là, mais je trouve cette histoire aussi folle que toi et surtout … je peux pas m’empêcher de repenser à ce qu’il s’est passé avec Axel et cette idée me pousse à mettre une barrière. Une barrière que j’ai pas envie de fixer entre toi et moi.

C’était surtout pour ca que j’avais eu les larmes aux yeux. Je n’avais vraiment pas envie que les choses en arrivent là, qu’il devienne parano, puis distant, et pour finir, désagréable. Ni que ma propre paranoïa me pousse à partir. Parce que je n’avais pas envie de partir. Je reculais un peu pour libérer mon emprise, faisant mine de lui taper dans le torse comme pour le secouer un peu mais c’était juste un peu geste « amical », pas une frappe qui visait à lui faire mal – de toute façon avec ma force …

- Alors t’as pas intérêt à devenir parano toi hein !? On peut pas vivre en se méfiant de tout ce qui nous entoure. T’es quelqu’un de trop bien pour te laisser démonter par un crétin qui a les idées mal placées en tête ! Et puis je peux pas te laisser seul … tu t’ennuierais beaucoup trop si tu n’avais pas une chieuse derrière toi toute la journée pour t’enquiquiner et te harceler pour faire des activités par-ci et par-là.

Bon, si je le piquais à mon tour, c’est que ca allait déjà un peu mieux non ? Je lui attrapais la main.

- Allez viens … On va se changer les idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Jeu 2 Mar - 13:22

J'essayai de faire preuve d'optimisme envers cette affaire Zébal, je n'avais pas songé initialement que cela aurait pu lui ramener de mauvais souvenirs en tête. Mais je le voyais bien à sa réaction, elle l'avoua d'elle même par la suite. C'est pour ça que j'avais détourner le sujet sur la bataille navale.

"Si tu m'avais dans le viseur, explique moi comment tu as pu me rater ?"

C'était de la provocation pure et simple mais ce n'était pas possible de résider sur cette thématique et de faire oublier les mauvais souvenirs de Ruka. Les rôles étaient inversés car c'était moi qui la consolais à ce moment là. Quand elle parlait d'une barrière, j'avais hésité à lui faire changer de sujet en l'imaginant, elle sur une barrière mais je crois que ce n'était ni le lieu ni le moment. A la place, je l'écoutais avant de réagir et c'est elle qui essayai de conclure sur une note plus joviale.

"Hey, ne t'en fais pas pour ça, on trouvera quelque chose, j'en suis sûr. Je suis d'accord pour qu'on bouge. Tu veux faire quoi ? "



Je ne sais pas si elle avait faim, moi, j'avoue que tout ça me nouait un peu l'estomac. C'était compliqué d'avoir les idées fouillies comme ça, On ne peut pas dire que j'étais triste mais pour autant, tout ceci m'avait un peu couper la motivation. Je ne savais pas tellement quoi dire sur tout ça, je restais superficiel dans ce que je disais à Ruka mais je crois que je me creuse pas non plus la tête pour me dire à moi même ce que j'en pense au fond.

Je me sentais fatigué, usé, épuisé. J'avais beaucoup cogiter, en plus du fait, d'avoir eu cette bataille à gérer. Le genre de moment où on a juste envie de faire une pause devant un truc, un film, un jeu, une énigme même. S'occuper l'esprit pour ne pas penser au reste. C'était peut être la solution, non ?

"Un ciné, ça te dit ? Du popcorn ou d'autres conneries en guise de dîner, et un truc qui nous fait plus réfléchir du tout ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Ven 3 Mar - 9:32

Spoiler:
 

C’est que monsieur continuait de me provoquer sur la bataille navale. Aha, comment j’ai pu le rater ? Si t’avais arrêté de bouger peut-être ? Enfin peu importe. Il était temps de remettre les rôles dans le bon ordre et c’est pourquoi je m’excusais de m’être « bloquée » quand il avait parlé de ce qu’il se passait, et j’essayais de le faire sourire comme j’aurai dû le faire dès le départ. Mais j’avais cette impression qu’il préférait garder le rôle de celui qui protège l’autre, et si je forçais un sourire pour le rassurer, au fond, ca n’avait fait qu’accentuer ma culpabilité « d’avoir pris sa place ». Il proposait un ciné plutôt qu’un dîner, alors je croisais les bras sur le moment.

- Hey, ce n’est pas vraiment le restaurant dont je parlais en te lançant un défi. J’avais juste dit, pas de fast food, en fait. Mais je finissais par hausser des épaules en souriant. - Mais j’ai perdu, alors tu décides. Un deal est un deal. Va pour le ciné.

Je lui prenais la main pour prendre la direction adéquate puisque je savais où il se trouvait. Un petit détour par chez moi n’aurait pas fait de mal ne serait-ce que pour une douche afin de se détendre après une telle journée. Mais je savais qu’outre Katty, mes autres colocataires allaient être là et je n’avais pas envie de leur donner mes impressions sur la bataille navale maintenant. Pour le coup, je les esquivais, oui.

En chemin, je remarquais parfois quelques regards qui se tournaient vers nous. Avec tout ca, j’en avais oublié que le jeu avait été diffusé en direct sur toutes les télévisions de Gaia, et même du monde, et surtout à Costa Del Sol bien sûr. Les gens devaient nous reconnaître maintenant, et une fois dans le cinéma, ca ne s’améliorait pas, au contraire, si Lyte ne l’avait pas encore remarqué, cette fois, je pense que c’était impossible à louper !

- Bon, je crois qu’après ca, on ne va pas s’éterniser à Costa hein ?

Mais bon, c’était sur le moment, la bataille était fraîche dans toutes les têtes. Après plusieurs jours, je ne doutais pas qu’on se ferait oublier … J’espère. Bref. Pour revenir au cinéma en lui-même, j’avoue que je n’étais pas renseignée plus que ca sur les grosses sorties du mois, je m’en fiais aux numéros des salles surtout. En général, ils mettaient les gros succès sur les premières. L’un d’eux était un film pseudo d’horreur – sérieux comment ca peut faire un succès monstre ca ? – l’autre un film pour enfants, alors on partait sur le troisième. Les cinquante nuances de craie … J’avais pris limite un seau énorme de pop-corn mais pour le coup, ils allaient servir à patienter puisque la salle n’ouvrait que dans une bonne demi-heure.

C’était un peu fou de vouloir aller voir un film sans même savoir de quoi il s’agissait vraiment, mais eh, on est jeunes ! On avance vers l’inconnu, on saute dedans, et on voit bien si ca nous réserve des bonnes ou des mauvaises surprises ! Même si là en l’occurrence … Une fois bien installés et devant le film, j’avoue que je regrettais presque d’avoir payé. Presque oui, parce que personnellement je le trouvais un peu ridicule comme film et ca me donnait envie de rire plus d’une fois pour me moquer des personnages ou des situations. Rassurez-moi, c’est juste le côte pseudo-sensuel et pseudo-érotique du film qui fait succès et pas le scénario en lui-même hein ? D’un autre côté, j’étais bien contente de sortir après et le seul véritable avantage que ca avait eu, c’était en effet de nous avoir fait un peu oublier cette journée éreintante. Ou du moins, ca avait fonctionné pour moi.

- Va falloir m’expliquer ce que les gens trouvent à ce navet pour en faire le succès du moment … D’un autre côté je me suis jamais sentie aussi pure et innocente ! Pas toi ?

Je ne sais pas pourquoi, j’avais l’étrange sensation tout à coup que j’avais tendu une perche pour me prendre une connerie en pleine tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Sam 4 Mar - 12:15

"On se fera le resto, une prochaine fois, hein ?"


Car pour moi, le fait d'aller au ciné n'était pas une solution de substitution mais un compromis pour la soirée car aller au restaurant alors qu'on avait un peu l'appétit coupé, ce n'était pas très "rentable". Et puis, ce serait l'occasion d'essayer des restaurants ailleurs et goûter à d'autres choses, du fait.

On avait le droit à une nouvelle notoriété après notre participation à la bataille navale. Moi qui essayait de me détacher de celle du tournoi de Spira, c'était raté même si j'espérais que l'impact était beaucoup plus local en terme d'images. Dans tous les cas, c'était deux évènements bien distincts que je n'avais pas su remporter à quelques marches de la victoire.

"Faudra bien qu'on continue notre périple de toute manière, non ? Tu voulais qu'on reste habiter ici ? T'es sous malédiction ?"

Je faisais exprès de prendre Ruka au mot, je savais que ce n'était pas ce qu'elle voulait dire mais qu'elle voulait plutôt faire part de sa hâte de retourner à notre confort incognito qu'être dévisagé de la sorte. L'avantage du cinéma par rapport au restaurant, c'est que dans le noir et occuper à regarder l'écran, on savait que nous serions pas scruté par les gens tout le long.

Le film, ce n'était pas moi qui l'avait choisi, et j'avais été frappé dès les premières minutes par la niaiserie de l'actrice principale, je trouvais qu'elle jouait très mal et qu'elle desservait vraiment le film qui n'était pas trop de mon genre, surtout vu ce qu'il s'y passait. C'était parfois très cru et ça pourrait donner un grand nombre d'idées, parfois assez malsaines... On ressortait de la salle, presque soulagé mais complétement vidé de nos soucis en tête.

"Pure et innocente, c'est peut être un bien grand mot, hein ?" Je la charriais d'un coup de coude... "Mais ouais, c'est étrange... Je sais pas si j'arriverais à t'imaginer soumise ainsi..."

Oulah, n'avais-je pas dit l'erreur de ma vie, là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Lun 6 Mar - 11:50

Non, je n’étais pas sous malédiction ! Ce n’était pas pour ca que j’avais dit que je ne voulais pas rester à Costa Del Sol, c’était juste pour le moment, la bataille navale était fraîche dans les esprits et je n’avais pas pensé qu’on pouvait se faire autant remarquer par la suite. La célébrité avait du bon, mais quitte à en avoir, j’aurai préféré que ce soit le cas pour ma carrière artistique et non pour un jeu télévisé. Pour le reste … En fait, à l’avenir, je ne savais pas du tout si je comptais rester vivre dans cette ville. J’en gardais de bons souvenirs, mais je savais que tôt ou tard, tous mes colocataires finiraient par s’envoler, et seule, je ne pourrais pas payer un logement dans cette ville. Le côté luxe et tourisme faisait que tout était vraiment cher et si on regardait bien, la majorité des quartiers étaient composés de villas et appartements de luxe.

Bref. La soirée allait se terminer sur le cinéma. J’étais déçue du film en lui-même, je ne comprenais vraiment pas en quoi il pouvait être classé sur le podium des meilleurs films du moment, mais voyons le côté positif : ca nous avait fait oublier les histoires de tout à l’heure. Pour le moment. Evidemment quand je disais me sentir pure et innocente, je m’attendais de loin à la réaction de Lyte. Par contre pour la suite … J’affichais un air étonné à ses propos avant de me mettre à sourire, lui rendant son coup de coude.

- Heeeeeey !! Ca, ca veut dire que tu es en train de t’imaginer des trucs ! C’est marrant comme je t’avais pas imaginé comme ca quand on s’est rencontrés.

Bon remarque, dans la majorité des cas, on n’était tous « pas encore soi-même » quand on rencontre un inconnu. Surtout nous, on était dans un endroit vraiment bizarre à notre rencontre, il y avait de quoi être sur la défensive. Enfin. Au moins ca me faisait rire.

- Mais bon, quitte à faire, je pense que des deux, ce serait toi le soumis.

Petit clin d’œil moqueur, je savais qu’il allait répliquer d’une manière ou d’une autre, que ce soit par le geste ou la parole. En fait, c’était même pas trop contre lui que je disais ca, c’était surtout que me connaissant, j’étais plus du genre à vouloir contrôler qu’à me laisser docilement faire … Euh bon bref. On avait marché un peu tout en parlant et on se retrouvait à proximité de quelques bars et établissements.

- Je n’ai plus très faim avec tout le pop-corn que j’ai mangé, mais ca te dit d’aller boire un verre avant de rentrer ?

Je n’avais pas tellement envie de rentrer en fait … J’avais plutôt envie d’en profiter tant qu’on était là tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mer 8 Mar - 14:02

"C'est peut être toi qui me fait me comporter comme ça, qui sait, hein ? " 

J'avoue que ce que j'avais dit me surprenait un peu moi même... Enfin, de la manière assez provocante dans laquelle je l'avais dit. Faut dire que je restais qu'un homme et qu'il pouvait forcément m'avoir ce genre d'idées en tête, hein ? Je ne jetterais à personne la première pierre. Et puis, je réagissais facilement au quart de tour en ce moment. 

"Oh, moi soumis ? " 

Je fis mine de croiser les bras et de faire une moue boudeuse. Elle verrait bien ce qu'elle allait voir, non mais ! Mais si ça se trouve, c'est exactement ce qu'elle voulait, que je me rebellais. Pour s'amuser, certes, mais quand même ! 

"Tu verras bien, va..." 

Je laissais ça comme ça, on verra bien si ça allait lui donner de la suite dans les idées, y'avait des chances que je n'en reste pas là en tout cas. Comme quoi, on s'était tous les deux bien trouver car en deux heures de temps, on était passé de gens qui pleurent à gens qui rient. Et lorsqu'elle me proposa de prendre un verre, la réponse était toute trouvée. 

"Avec plaisir, tu sais où tu veux aller ?" 

Parce que quelque chose me disait qu'elle ne souhaiterait pas aller voir Katty, ce coup-ci. C'était peut être curieux comme sensation. A moins qu'elle veuille encore me faire boire ? Je la fixais du regard pour essayer de deviner ses intentions. 

"On va bien trouver quelque chose à fêter dans tout ça, tu crois pas ? Tu m'as même pas dit si t'avais trouvé des trésors dans tout ça !" 

Moi, j'avais toujours eu ça de gagner après tout ! 

"A part Ethan, je veux dire..." 

Et hop, manges toi ça ma grande !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Mer 8 Mar - 22:06

Et toc ! Piquer la bête, elle réagit au quart de tour l’instant d’après. Allez savoir si c’était une simple question d’égo ou de dominance masculine – ou les deux ! – mais Lyte ne semblait pas apprécier que je sous-entende qu’il soit soumis. Pour toute réponse, je lui lançais un regard sournois, avec un petit sourire en coin qui semblait vouloir tout dire à lui seul. Tu vas voir, tu vas voir … non mais il se rendait compte de ce qu’il disait ? M’enfin je n’allais pas râler pour ca. Pas moi !

- Oh t’inquiètes. Je me doute bien que tu comptes pas en rester là.

C’était de la provocation. Bon. Nous n’avions rien de spécial à faire mais je n’avais plus faim pour ma part, je proposais seulement d’aller boire un verre. Qu’il accepta, et il pensait bien : je ne comptais pas me rendre au bar de Katty, je l’aimais beaucoup mais là, j’avais vraiment envie de passer la soirée avec Lyte, et je savais que si on allait chez elle, elle viendrait nous embêter toutes les cinq minutes !

- Ouais. On va au Kraken Eméché !

Oui le nom est chelou mais ils servaient des cocktails et des boissons sympas ! Et un peu fortes pour une bonne partie de la carte … Si j’étais eux, j’aurai mis « super ivre » plutôt qu’éméché dans le nom de l’établissement. Je lui attrapais la main pour l’embarquer dans la bonne direction, et pendant le trajet, il cherchait une raison pour trinquer … n’hésitant pas à me taquiner une nouvelle fois au sujet d’Ethan. N’y avait-il pas une petite pointe de jalousie dans l’air, là ? C’était justement la réaction qui m’amusait, surtout qu’il avait remis le sujet sur la table tout seul …

- Sentez-vous cette douce odeur de jalousie dans l’air ? Tu sais c’est quoi la différence entre Ethan et toi ? Je vais boire un verre avec les deux, mais je sais avec qui je rentre ce soir.

En fait, même moi je ne sais pas si j’ai dit ca pour le rassurer ou si c’était pour le provoquer davantage. Mais pour lui répondre plus sérieusement, je lui expliquais que j’avais gagné deux objets de combat au cours de la bataille navale, dont un qui m’avait servi de lot de consolation à mon élimination. Youpi … Et on arrivait enfin devant l’établissement dont le nom était mieux visible puisque la nuit tombait, et les néons étaient allumés. Un nom écrit sur une pieuvre géante, évidemment … Vu le nom, on aurait pu penser à une ambiance « bar d’ivrognes » fréquenté par des personnes toutes aussi louches les unes que les autres, mais pas du tout. Les bars en bord de mer étaient les plus « cleans » et fréquentés par les touristes, si on voulait taper dans les coins malfamés, il fallait aller plus loin au cœur de la ville. Vu que je connaissais, j’optais pour un classique de la maison, le Blue Lagoon.

- Et sinon tu me taquines au sujet d’Ethan mais toi ? Ca ne t’a pas fait plaisir de revoir Sunie ?

Malgré les mauvais événements dans son sous-marin mais j’évitais d’en reparler. On ne s’était pas changés les idées pour finalement en reparler et se miner à nouveau le moral, hein ? Mais alors que nos boissons furent apportées, il y eut quand même un événement qui semblait vouloir venir gâcher la fête … Un homme légèrement plus âgé que moi s’arrêta à notre niveau, le genre avec une barbe naissante et un peu ténébreux. Pourtant il était tout sourire mais un sourire presque … malsain.

- Ca fait une éternité que je t’ai pas vue par ici. On se laisse aller à ce que je vois. J’étais en train de boire une gorgée alors j’avais posé mon verre en haussant un sourcil.
- Euh … on se connaît ?
- Non vraiment ? Il y a trois ans, un certain 18 août ?


Il y a trois ans ? J’avais déjà commencé à voyager vu que c’était après la fusion des mondes mais je me souvenais d’un été où j’étais rentrée chez moi quelques temps … AH ! NON ! Putain ! Et il s’est souvenu de moi !? Pourtant là, j’avoue que j’étais LOIN d’apprécier ce genre de retrouvailles. Il voyait en plus à mon regard que j’avais compris qui il était. Il avait ce sourire en coin qui ne me plaisait vraiment pas. Et j’avoue que je n’étais pas très rassurée, non plus …

- Ah ca y est, tu te rappelles … Je t’en veux beaucoup tu sais. Même pas un appel … Et il osait attraper mon menton. Je me rappelais même pas que j’avais pris son numéro. - Et t’as jamais répondu à mes messages.

Ah bah visiblement il avait eu le mien … ah oui, ca me dit quelque chose ce numéro inconnu qui m’envoyait des messages que j’avais ignoré … Il se tournait vers Lyte, toujours avec ce petit air qui ne me disait rien qui vaille. Honnêtement, je ne faisais absolument pas la fière là. Je crois que j'avais un peu peur aussi et que c'était pour ca que je n'avais pas réagi quand il m'avait touché.

- Une nouvelle conquête ? Bonne chance mon gars, je serai toi je ferai gaffe. Une fois qu’elles ont ce qu’elles veulent, pouf ! Bye bye, adieu, on n’existe plus.

Il avait tapé sur son épaule d’un air faussement amical avant de faire mine de partir. Ok, je sais pas ce qu’il cherchait vraiment ou s’il voulait juste m’enfoncer un coup, mais j’avais juste envie de m’effondrer sur le comptoir, m’éclater la tête dessus et me faire toute petite. J’avais tellement pas un passé louable, Lyte le savait et pourtant, j’avais VRAIMENT pas envie qu’il me rattrape. Pourquoi je suis venue ici déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Jeu 9 Mar - 12:03

Le Kraken Emeché... A partir de quand, dans ta vie, tu te dis je vais créer un bar qui s'appelle comme ça et qui serait pas un repaire de malfrats et de type avec des jambes de bois... Oui, les préjugés, hein ? Toujours est-il que nous nous mettions en route pour ce bar et que nous reparlions de nos gains à la bataille navale. On pouvait dire qu'on avait toujours gagner ça, hein ?
Je lui avais reparlé d'Ethan, je voulais qu'elle comprenne quand même que j'avais mal vécu ce truc là, hein ?

"Si ça m'a surpris de revoir Sunie, même si elle me faisait un peu peur à la fin. Tout mon équipage était fou, je crois... Mais ça m'a vraiment blessé d'apprendre par les spectateurs que t'avais filé avec lui et qu'il te draguait ouvertement dans le sous marin. C'est pas un manque de confiance en toi, tu le sais mais c'est pas agréable. T'as l'impression d'être là et de rien pouvoir faire. Le seul truc que j'avais envie c'était vraiment de rentrer et d'être avec toi... Oh là là là, ça devient grave, nous deux..."

Je m'étais rendu compte que je tenais à elle et que ça pouvait en être maladif. Enfin maladif, c'était peut être un peu abusé mais y'avait de ça quand même dans ma réaction et dans ma volonté d'abandonner le tournoi en pleine partie...

On avait commandé à boire puisqu'on était arrivé. J'avais pris un truc avec du citron, le truc qui t'arrache autant par l'acidité que par le degré d'alcool quoi... Faudra se brosser les dents le soir car ça laisse une mauvaise sensation sur l'émail de tes dents. Enfin bref...

Mais rapidement, un gars venait accoster Ruka. Pas chier le mec, il voit pas qu'on était ensemble ? Mais apparemment, il se connaissait. Le gars se la jouait vachement et je sentais que Ruka n'était pas tellement à l'aise. Mais c'était différent. Si le gars l'agaçait vraiment, elle aurait pas hésité comme à Mideel à lui faire comprendre oralement ou physiquement.

Là, non, elle semblait pas savoir quoi faire. Et voilà qu'il me parlait à moi en me disant qu'elle allait me lâcher parce qu'elle était comme ça. Le gars faisait style de partir après m'avoir donné ce conseil mais je me retournais pendant qu'il était encore là. Est-ce que c'était malin ? Non, et ça n'était pas encore l'effet de l'alcool...

"Pour qu'elle ait ce qu'elle veut en une seule journée, c'est que tu devais pas avoir grand chose à lui offrir, tu crois pas ? "



Je défiais le mec du regard. Je ne sais pas comment il allait réagir mais on était dans un lieu public, peut être qu'il ne ferait pas de vague pour ça. Et puis, dans le pire des cas... Je savais me battre, non ? 

J'adressais un bref regard à Ruka lui faisant comprendre que si elle voulait, on pouvait partir d'ici. Mais si c'était le cas, on dormirait à l'hôtel, faudrait pas prendre le risque que le mec nous trace, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Jeu 9 Mar - 22:39

Hum donc en fait, Lyte avait reparlé d’Ethan non pas pour m’embêter mais parce qu’il avait quelque chose à me dire ? Sur le coup, j’aurai vraiment pu me braquer qu’il ne me fasse pas confiance plus que ca, mais je pensais réussir à comprendre son état d’esprit, alors je ne m’énervais pas. Mais je tenais à revenir sur un point.

- Tu sais à la base je voulais pas y aller. Je voulais rester dans le coin pour continuer de suivre la bataille navale et t’attendre, même si j’étais énervée après toi à ce moment-là. Y avait de quoi non ? - Mais lui et Katty m’ont un peu forcée la main en jugeant qu’à part me faire ruminer pour te sauter à la gorge à ton retour, ca allait servir à rien, alors j’ai accepté. Au final j’étais pas « que » avec lui vu que tu connais l’animal maintenant, Katty venait tout le temps parler avec nous entre deux tournées. Et puis ca a payé non ? Finalement j’étais calmée à ton retour et regarde la soirée qu’on passe ! Enfin bref, je suis désolée si ca t’a fait du mal.

Oui car bon, pas sûre que ma justification, aussi vraie soit-elle, passe vraiment. Bref, oui, on passait une bonne soirée. Du moins, jusqu’au moment où une de mes anciennes … « connaissances », débarque. Ca n’aurait pas pu tomber sur quelqu’un qui ne se souvenait pas de moi ? Au bout de trois ans, le mec savait toujours qui j’étais, rien que pour ca, ca devait déjà paraître bien louche. C’était bien hier que j’avais parlé de personnes violentes avec Lyte non ? On pouvait plus ou moins dire que ce type faisait partie de ce genre de personnes, mais il était violent d’une autre manière, si je puis dire. Et c’était bien pour ca que j’étais anormalement « calme » plutôt que l’envoyer bouler un bon coup.  Et après avoir donné un conseil faussement amical à Lyte, il avait voulu s’éclipser … même si mon cher SeeD ne se laissait pas faire après une telle scène. Mais le mec se contenta de le regarder en se mettant à rire légèrement, pas le genre à démarrer une baston pour si peu.

- T’es drôle comme type. Tu me plais ! Sympa au fait la bataille navale, t’as pas changé Ruka, il était sympa le blondinet ?

Ok là c’est bon c’était trop. Je finissais mon verre cul sec alors qu’il s’éloignait, et je laissais un billet sur le comptoir – c’était bien la première fois que je lâchais un billet sans la moindre hésitation ni même en faisant vraiment gaffe à combien de gils je laissais. J’attrapais le poignet de Lyte pour le tirer hors du bar.

- On s’en va.

Mais une fois dehors, je lui lâchais la main, et ne prononçais pas le moindre mot tant qu’on n’était pas suffisamment éloignés, dans les rues de Costa. De là, je m’arrêtais de marcher pour me tourner vers Lyte en grimaçant.

- Je t’avais déjà dit que je n’avais pas vraiment un passé louable hein ? Je t’ai déjà expliqué pourquoi au fait ? Je crois que oui, mais je n’avais peut-être pas tout dit, quand nous étions partis de Costa Del Sol, la première fois. - Que je suis partie de chez moi à seize ans après seize années d’enfer, limite après avoir été considérée comme un animal dans une cage qu’on se contente d’éduquer, tout ca ? Je me suis vraiment lâchée une fois la liberté de Costa à portée de main … mais piiiiiire … En fait c’est vraiment en arrivant ici que j’ai pu me rendre compte que je pouvais plaire et que je ne laissais pas les hommes indifférents.

J’avais une façon de m’exprimer peut-être un peu trop bizarre pour le coup alors que le sujet était quand même sérieux, j’avoue que j’étais vraiment nerveuse.

- J’ai réussi à avoir peu de relations stables mais autant être franche, j’ai eu énormément de coup d’un soir … Et ce type en faisait partie. Mais d’habitude ca va dans les deux sens ! Ok, paye ton expression. - Enfin je veux dire ! Si moi je m’en souviens pas de tous, c’est pareil pour eux ! 90% ne se souviennent même pas de moi ! Mais lui euh …

Je fronçais des sourcils avant d’embarquer Lyte dans la rue suivante.

- Je sais pas … Je crois que c’est à partir de ce moment-là que j’ai pris conscience que c’était jouer à un jeu dangereux. Ce mec m’a harcelée pendant tout mon séjour à Costa, il me suivait partout, je me souviens maintenant que j’ai même essayé de le repousser à un moment, j’ai cherché à lui faire peur mais RIEN n’a fonctionné ! J’aurai même porté plainte si j’avais pas dû repartir par la suite, c’est un pervers flippant, je sais pas, il avait l’air d’être obsédé par moi. Il a toujours l’air, d’ailleurs … Au final j’ai changé mon numéro et je suis repartie en voyage et j’en ai plus entendu parler, je l’avais même oublié, j'ai rencontré tellement de monde, et puis tu me connais, c'est pas comme si celui-là m'avait planté un katana dans le ventre aha ... Si je me mets à faire de l'humour sur un sujet d'ordinaire traumatisant, c'est que j'étais même malade en fait. - Je pensais pas qu’il allait remettre ca sur la table en me voyant, sérieux. Il a dû savoir que j’étais en ville à cause de la bataille navale …

Rue suivante, je regardais du coin de l’œil comme pour essayer de regarder derrière moi.

- Bref, j’ai bien compris qu’il me prenait encore pour une traînée, je suis désolée de te déballer tout ca comme ca, t’as le droit d’être dégoûté de mon passé si tu veux mais … pour le moment, on ne rentre pas chez moi. Il nous suit là.

Pour une fois que mon entraînement de repérage et cie me sert à quelque chose !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Ven 10 Mar - 14:09

Forcément la tension n'allait pas en rester là et l'homme réagissait. Il reparlait d'Ethan, et je sentais le sang me monter aux joues. Il avait touché juste, à croire qu'il avait déjà écouté nos conversations juste auparavant.

Mon regard se fit comprendre par Ruka qui déposait la monnaie sur le comptoir avant de plier bagage de ce lieu. Elle devait vraiment être agacée pour ne pas essayer de me faire payer l'addition, dis donc !

On avait fait quelques mètres pour s'éloigner du cauchemar de Ruka avant qu'elle ne s'arrête et ne se sente obligé de te justifier. Okay, je voulais bien croire qu'elle avait changé, je l'espérais au fond de moi mais y'a un truc qui marchait pas. Elle continuait son récit et de m'emporter dans une rue adjacente comme pour appuyer son aveu. Mais, c'était surtout pour le semer dans le cas où il nous suivait. Et Ruka de l'affirmer peu de temps auparavant.

"Tu sais, je suis bien conscient que beaucoup de choses t'ont fait changer depuis mais c'est... c'est vraiment perturbant de t'imaginer l'avoir fait avec autant de personnes... Je sais pas, c'est... "

Vous savez, vous imaginer la personne que vous aimez avec une autre, c'est déjà quelque chose qui me rendait hors de moi, et j'étais encore sous l'énervement que le mec ait remis Ethan sur le tapis... Mais de devoir se rendre à l'idée qu'on est pas le premier pour plein de choses, c'est frustrant et un peu déstabilisant... Surtout que moi, j'avais eu que Demi pour ainsi dire.

"Je crois que je dois digérer un peu tout ça, j'espère vraiment oublier cette journée. Si ça te dérange pas, RETOURNE A NOTRE HOTEL SANS MOI, J'AI BESOIN DE PRENDRE L'AIR."

J'avais accentuer mes dernières paroles volontairement. Je disais la vérité pour tout ça mais je forçais ma voix pour être sûr d'être bien entendu par l'homme qui nous suivrait. Je prenais donc une autre rue en laissant Ruka rentrer vers un hotel assez proche. Je ne sais pas si elle avait compris ce que je voulais faire mais planqué dans la rue adjacente, j'avais attendu que l'homme continuait de filer Ruka pour le suivre à mon tour.

Il allait penser que Ruka serait facile à approcher maintenant que je n'étais plus là, d'autant plus, si c'était dû à une dispute avec son chéri du moment. J'avais raison, il accélérait le mouvement, et était presque encore plus détectable qu'avant. Il avait totalement relâché sa garde et n'avait pas fait gaffe que je le suivais à mon tour.

J'attendais que l'on soit dans une rue sans aucune échappatoire pour que je sorte à sa vue et que je prévienne Ruka d'en faire de même. Ruka était d'un côté, je ne sais pas comment elle allait réagir à faire face à l'homme, moi de l'autre côté, visiblement, prêt à en découdre.

"Tu peux pas t'en sortir, mec ! Alors regarde moi droit dans les yeux. La Ruka que tu as connu et celle que tu as en face de toi ne sont pas les mêmes personnes. Et il est dans ton intérêt que tu le comprennes assez rapidement."



Je menaçai clairement le type et je ne sais pas ce qu'il allait advenir. Il y'avait personne aux alentours mais je ne me formalisai pas pour si peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Ven 10 Mar - 21:49

Oui bon ok. J’étais vachement nerveuse, mais consciente que c’était difficile à digérer pour Lyte. Je ne lui apprenais strictement rien sur mes « activités » passées, à la différence que la première fois que je lui en avais parlé, on était très loin d’être en couple, alors il devait s’en « moquer » quelque part … Mais maintenant c’était différent, et si les rôles étaient inversés, je n’étais pas sûre d’apprécier à 100% la nouvelle. Même si je suis du genre à penser que le passé est le passé et ce qui compte, c’était ce qu’il se passait aujourd’hui … N’allez pas croire, j’avais beau expliquer le pourquoi j’avais été amenée à me lâcher à ce point, ca ne voulait pas dire pour autant que j’en étais fière, loin de là. D’ailleurs, il faudrait être fou ou stupide pour être fier d’une chose pareille … Bizarrement, j’avais juste peur que Lyte me repousse après ca, et couplé à l’autre crétin qui nous suivait, le stress ne pouvait qu’en être décuplé à cet instant.

Aussi lorsque Lyte fit comprendre de le laisser seul, j’eus un violent pincement au cœur et j’avais baissé les yeux devant lui telle une enfant qui avait fait une bêtise et qui se faisait gronder par son aîné ou par un parent. Je n’arrivais pas à savoir si c’était la vérité ou si c’était stratégique … ou les deux en même temps, car je me doutais qu’il n’avait pas parlé plus fort pour rien, d’autant plus en affirmant de rentrer à « notre » hôtel alors qu’à la base, nous étions censés dormir chez moi. Mais pour autant au début de ses propos ca portait à confusion … Je sentais ma gorge se nouer, je me sentais honteuse, et piégée en même temps. Et puis sans dire un mot, je me retournais pour partir de mon côté sans comprendre à 100% la manœuvre de Lyte. Une part de moi savait que c’était un plan qu’il établissait, et pourtant, l’autre se demandait vraiment s’il n’avait pas réellement envie de se barrer, là.

Je faisais exprès de prendre des rues moins fréquentées par la foule, d’autant plus qu’on s’enfonçait de plus en plus au cœur de la ville, et donc, de la zone fréquentée par les touristes. Le dépit et le mal-être disparurent temporairement lorsque ce type – dont je ne me souvenais franchement pas du nom – continuait de me suivre, d’un pas plus empressant. Je n’avais pas besoin de me retourner pour évaluer à quelle distance il se trouvait. J’avais fait mine de mettre les mains devant moi, mais j’avais écarté légèrement ma veste pour attraper ma dague. Je n’avais jamais tué personne de sang-froid, et je n’étais pas très certaine de ce que je voulais faire, là en fait. Et surtout, j’étais tellement concentrée sur le « chasseur » que je n’avais pas fait attention que le chasseur était lui-même chassé. Par Lyte, qui plus est.

Je finissais par l’embarquer dans une impasse, maintenant que l’obscurité dominait, et avec personne aux alentours, je pouvais utiliser le terrain à mon avantage. Lyte se dévoilait, et contrairement à ce qu’il pensait, j’en étais un peu surprise quand même mais là c’était une opportunité pour moi puisque la propre surprise du mec le poussa à relâcher son attention sur moi. Il s’était tourné vers Lyte suite à sa provocation, et sortit un petit couteau en se montrant bien plus menaçant que dans le bar.

- Ecoute mon pote, j’aime pas trop qu’on se mette en travers de mon chemin. Je compte bien récupérer ce qui me rev- Hein !?

Il s’était retourné pour me désigner, mais je n’étais plus dans son champ de vision. Et le temps qu’il essaie de me chercher du regard – c’est-à-dire, une simple fraction de seconde – il était déjà assommé. Je m’étais fondue dans l’obscurité en ne faisant pas le moindre bruit, afin de passer derrière lui et lui frapper la nuque à l’aide du manche de ma dague, avec suffisamment de force et sur un point précis pour qu’il tombe raide par terre. Il n’était pas mort, je n’étais pas un assassin, mais il faisait une bonne sieste. C’était bien la première fois en revanche que je me permettais d’agir de la sorte sur une personne, aussi cinglée soit-elle. Et curieusement, plus je le regardais, plus je me disais que si je l’avais vraiment voulu, si jamais mis ne serait-ce qu’un poil plus de volontés, je l’aurai peut-être tué. Je rangeais mon arme avant de me tourner vers Lyte avec le regard différent que celui de tout à l’heure. La culpabilité et l’appréhension s’étaient éclipsées, l’espace de quelques secondes.

- Avec un peu de chance, il ne se souviendra même pas de tout ca.

Je me mettais quand même accroupie pour vérifier qu’il ne saignait pas et qu’il était bien en vie. C’était le cas. Soulagée, je me mis à soupirer comme pour évacuer cette pression, même si vouloir le laisser en plein milieu de la rue était un peu gonflé, mais il le méritait non ? Je fouillais dans mes poches pour sortir mes clés et les tendre à Lyte. Mais je fuyais clairement son regard.

- Merci. Si tu veux rentrer à la maison, vas-y. Je dormirai à l’hôtel … Je comprendrai que … Bref. Désolée. Tu avais raison. Je me rends compte que ce n’était pas du tout une bonne idée de vouloir venir ici.

La bataille navale, maintenant ca ... Une chose est sûre, si un jour je suis amenée à avoir mon propre appart un jour, c’est clair, je ne vivrai pas à Costa Del Sol ! Attendez et maintenant je tremble. Mais qu'est-ce qu'il me prend bon sang ! Je réalisais que j'avais assommé un gars un peu trop violemment ? J'avais trop peur que Lyte me fuit ? Les deux !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Sam 11 Mar - 10:44

J'avais pas eu le temps de répondre à l'homme qu'il avait déjà été assommé par Ruka. L'homme pensait me déstabiliser avec un vulgaire couteau... Hum... Il sait qu'il existe des gemmes magiques ? Et lui, il n'a qu'un pauvre canif...

"Hey mais qu'est-ce que..." 

C'était pas tellement ce que j'avais prévu et j'avais pas du tout anticiper un tel assaut de la part de Ruka, elle semblait être dans un état second. Me voilà avec un mec assommé en pleine rue et Ruka qui vérifiait qu'il respirait encore... Okay... Rassurant mais Ruka me lançait ses clés et commençait à trembler... 

Le mec assommé par terre ou Ruka en état de choc ? J'avais rapidement pris ma décision et pris Ruka comme un sac à patate sur mon épaule gauche, je zieutais par dessus mon épaule droite, le mec ne bougeait toujours pas. Heureusement que Ruka m'assurait qu'il vivait encore sinon j'aurais eu de gros doutes. 

Je ne sais pas si Ruka était encore consciente alors que je l'emmenais ainsi, j'avais choisi le premier hôtel le plus proche et par chance, la réservation se faisait auprès d'un automate. J'aurais fui ce genre d'endroit par temps normal mais là, je préférais éviter d'attirer l'attention vers moi. Je m'attendais à une chambre miteuse mais finalement, il s'agissait plus d'un mini appart, il y'avait même le minimum pour se faire à manger. Des sortes d'appart' hôtel en somme. Je déposai Ruka sur le lit et l'incitait à dormir si ce n'était pas déjà l'espèce de cas. 

Pour ma part, je m'étais avachi dans le canapé de la chambre, en regardant à l'extérieur de notre location d'un soir et le soupir fut aussi long que fut cette journée, je crois. Je regardais vers Ruka à chaque fois que j'avais l'impression de la voir bouger mais c'était le silence qui régnait ici. 

J'étais fatigué aussi mais je n'avais pas envie d'aller me coucher. J'en étais usé et j'avais même réussi à voir une fausse Demi assise sur la chaise en face qui me disait ces mots. 

"Tu le savais quand tu t'es mis avec Ruka, non ? Je veux dire, elle a un passé, tu n'es pas son prince charmant. Elle n'est pas moi, qui n'avait d'yeux que pour toi. Y'en a eu un paquet d'autres avant, et y'en aura surement après, hein ? Combien de gars l'ont regardé dormir de cette façon à ton avis ? Ou qui ne l'ont pas laissé se rep... " 

J'avais ces images en tête, j'essayai de chasser l'image de Demi qui me faisait la morale ou encore ces visions involontaires de Ruka avec d'autres que moi... Je crois que c'était trop pour moi. Je me torturai l'esprit avec tout ça... Non, j'avais pas envie d'aller me coucher. Je n'avais pas envie de l'approcher, je crois. Je ne sais pas ce que je devais faire. Et puis, ce mec...

J'essayai de me calmer en pensant à autre chose mais pas grand chose me venait à l'esprit. C'est au moment où j'allais enfin tomber de sommeil que mon portable vibrait et me réveillait. Un message de Zébal qui disait : 

"Merci pour ton aide aujourd'hui. En guise de remerciement, je me suis occupé d'un de tes problèmes." 

En pièce jointe, une photo d'un homme dans un coffre. Je devais plisser les yeux et zoomer avec mes deux doigts pour me rendre compte qu'il s'agissait de l'homme assommé peu de temps avant... Mais qu'est-ce qu'on avait fait....... 

Et pourtant, les autorités avaient été prévenus pour le sous marin, je ne comprenais plus rien. J'avais envie de dormir et de ne pas me réveiller avant que tout cela se soit arrangé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Sam 11 Mar - 11:55

Ok, c’est le genre de moment où on ne pige que dalle à la situation. J’avais envie de partir si Lyte ne le faisait pas le premier, mais il s’était contenté de m’attraper comme un vulgaire sac. J’avais voulu qu’il me lâche dans un premier temps, mais c’était vain de toute manière. Je préférais me déconnecter de la réalité et je ne réalisais plus ce qu’il se passait jusqu’à ce que je sois placée dans un lit. Je ne dormais pas, je ne risquais pas de dormir de toute façon, mais j’étais couchée, et le regard dans le vide, avec une multitude de pensées qui se croisaient ici et là dans ma tête. Le genre de trucs à vous donner la migraine. Je savais que Lyte était sur le canapé derrière moi, ca me faisait bizarre maintenant que j’avais pris cette habitude de dormir avec une présence contre moi ou au moins juste à côté. Le temps passait sans que je m’en rende vraiment compte …

Lyte ne parlait pas. Moi non plus. Il n’y avait pas eu le moindre commentaire sur tout ce qu’il s’était passé et tout ce qu’il s’était dit. Ce fut finalement son téléphone qui me sortit pour de bon de mes songes. Je m’étais redressée, il faisait si sombre maintenant mais la lueur de la lune apportait un faible éclairage qui me permettait de voir sa tête. Je finissais alors par me lever pour venir m’asseoir sur le canapé à côté de lui. Il fallait bien qu’un de nous deux se décide à parler, on n’allait pas rester dans le silence éternellement … et de toute façon, je n’étais pas sûre de réussir à trouver le sommeil avec une situation pareille, tant que le nœud ne serait pas un minimum démêlé.

- Ecoute Lyte … Je ne vais pas me réexpliquer sur tout ce que j’ai vécu et ce qu’il s’est passé mais … j’aimerai bien que tu me parles quand même. Je ne t’ai rien appris de nouveau sur moi, mais j’ai conscience que vivre ce genre de situation qui remet le passé sur la table, c’est pas évident. Ca ne l’est ni pour toi, ni pour moi.

Ca ne faisait pas du bien de remuer le couteau dans la plaie, mais c’était nécessaire pour crever l’abcès une bonne fois pour toute. J’avais envie de fuir aussi, chassez le naturel, il revient au galop. Mais je savais qu’en agissant ainsi, c’était ouvrir la porte pour ne plus le revoir et cette idée m’était encore plus horrible. C’était le signe que je tenais vraiment à lui, non ?

- Que des inconnus dans la rue me jugent et me prennent pour une traînée, je m’en fous, ils ne me connaissent pas. Mais si même toi tu commences à y penser, je ne pourrais pas le supporter … Tu sais à combien de personnes j’ai dit vraiment « je t’aime » en tout parce que je le pensais et le ressentais sincèrement ? Trois personnes. Et je suis restée le plus fidèle et irréprochable possible jusqu’à ce que la situation éclate. Le premier m’a quittée finalement pour aller voir ailleurs. Le deuxième, je crois que je n’ai plus à te faire un dessin sur le pourquoi je suis partie. Et le troisième … j’espère bien qu’il ne va pas se mettre à me fuir après la journée infernale qui s’est déroulée aujourd’hui …

Je le regardais tristement. Je ressentais un mélange de honte et de culpabilité qui me faisaient si mal au cœur que j’avais l’impression qu’un poids écrasait ma poitrine. Et puis le fait de le voir fuir régulièrement mon regard comme pour m’esquiver ne m’aidait pas non plus.

- Lyte, regarde-moi. Et s’il ne le voulait pas, je le forcerai à le faire. - Je ne suis pas fière de ce que j’ai fait, il n’y a pas une journée qui passe où j’ai peur que ce passé me rattrape et me freine pour mon avenir, et il n’y a pas une journée qui passe sans que je me dise « tout est de ma faute, j’aimerais revenir en arrière pour corriger ca ». Ca me suivra toute ma vie. Et je ne peux pas avancer non plus en me disant que tu ne me fais pas confiance.

Au final, je me mettais la faute sur le dos, mais une part de moi se disait que s’il me mettait dans le même panier que les autres, c’est qu’il ne valait pas mieux qu’eux. Pourtant venant de lui, je refusais d’y croire.

- Je veux pas croire que notre rencontre a été un pur hasard … moi j’ai envie d’y croire. Je veux croire que cette fois c’est la bonne.

Honnêtement, ce n’était pas de sa réponse ou de ses propos que j’avais peur à cet instant. J’avais peur surtout qu’il ne réponde pas tout court. Le silence était la pire des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Sam 11 Mar - 16:41

Je pensais que Ruka dormait à poings fermés. Peut être que ça m'aurait arrangé au final. Alors que j'essayais de retrouver mon état de presque sommeil dérangé in extremis par un sms reçu sur mon portable, Ruka se levait et venait à moi. Je ne l'avais pas entendu. Je crois que je ne me ferait jamais au fait de ne jamais "l'entendre". 

Elle venait s'asseoir à côté de moi et sortir ce qu'elle avait sur le coeur. Est-ce que ça allait vraiment nous aider ? Je n'en étais pas sûr. Je ne savais pas vraiment ce qui pouvait nous aider d'ailleurs. 

Je ne l’interrompais pas, je ne la regardais pas non plus et on aurait pu penser que j'avais l'esprit ailleurs. Pourtant non, je l'écoutais. Je ne sais pas si je l'avais pas plus écouter que là maintenant. Mais pourquoi me raconter ou me reraconter tout cela. Pour moi ? Ou pour elle alors ? 

Mais elle me forçait à la regarder. Peut être que je ne voulais pas parce que ce serait trop facile pour elle de me faire rappeler à quel point, je tenais à elle ? Bien sûr que je la croyais sincère et que je disais amen à tout ce qu'elle disait mais pour autant, ça ne passait pas comme ça devait passer dans ma tête. Etrange, non ? 

"Il est minuit passé, j'ose croire que c'est une autre journée qui commence. Va pas croire que je t'en veux mais c'est juste compliqué de t'imaginer dans ta vie avant. Surtout que ça ressemble pas du tout à la Ruka que je connaisse, c'est tout. Mais t'as assommé un type et qui sait ce qu'il adviendra de lui ?" 

Ruka n'allait pas comprendre alors je lui montrais le texto du gars dans le coffre de la voiture. On y voyait la fille de mon sous marin en premier plan avec un gros sourire. 

"On part de Costa à l'aube. On reviendra voir tes colocs plus tard si tu veux mais je crois qu'on a assez fait ici. " 

On peut pas tellement dire que j'avais un discours très rassurant surtout maintenant que je m'étais levé. Je voyais bien que Ruka était pas bien. Je ne l'étais pas des masses non plus. Alors peut être qu'elle ne s'attendait pas à ce que je tende mes mains vers elle. 

"Prends mes mains"

Et de la hisser pour qu'elle agrippe à moi et qu'on s'étreigne fortement. 

"Moi aussi, j'y crois, tu sais ?" 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Sam 11 Mar - 17:30

C’était compliqué pour moi de dire tout ce que j’avais sur le cœur. Je ne cherchais pas à jouer des sentiments et de faire culpabiliser Lyte pour le faire flancher, je disais juste la vérité. Quand je parlais comme ca à cœur ouvert, j’étais toujours sincère, justement parce que d’ordinaire, je me cachais derrière un masque. Alors pourquoi je mentirai … bref. J’étais soulagée qu’il me réponde, même si la réponse en elle-même n’était pas « rassurante », au moins, on communiquait. J’avais étiré un bref rictus au coin de mes lèvres, c’était un peu nerveux.

- Pourquoi vouloir imaginer la Ruka d’avant à tout prix quand tu as celle d’aujourd’hui ? C’est justement ca que je te dis. Tant qu’on cherchera à y penser, elle sera pas enterrée, elle finira toujours par me rattraper … Par contre je n’ai rien compris à ce que tu veux dire au sujet de l’autre con.

Alors il me passait son téléphone avec le message et la photo. Non sérieusement ? Vous croyez pas qu’en une journée là on a dû emprunter l’ascenseur émotionnel une bonne dizaine de fois ? Encore ce Zébal. Comment avait-il eu le numéro de Lyte ? En fouillant dans son dossier à la BGU ? Bon ok, je pose la question alors que moi j’avais bien réussi à le récupérer aussi d’une manière assez … inhabituelle. Mais soit. J’avoue que ca refoutait un coup derrière la tête. Mais bon. Ce n’était pas ca le plus important pour moi à l’heure actuelle même si je devais admettre que c’était inquiétant.

Lyte voulait partir dès l’aube, mais il faudrait bien qu’on fasse un détour chez moi pour récupérer l’intégralité de nos affaires … j’allais devoir dire au revoir à mes colocataires en coup de vent, s’ils étaient tous là demain matin. Je soupirais et baissais la tête. Ca m’embêtait, mais quelque part, et paradoxalement, ca m’arrangeait aussi. Je gardais plein de souvenirs agréables dans cette ville et je l’affectionnais mais elle m’avait aussi attiré mon lot de problèmes … surtout aujourd’hui. Et puis je voyais Lyte tendre les mains, alors je levais les yeux vers lui sans comprendre son geste sur le moment. Il me demanda de les prendre, alors je le faisais, quoique le geste fut hésitant, et il me tirait vers lui pour me prendre dans ses bras.

Je ne savais pas trop comment se sentir à cet instant, surtout à l’entendre murmurer ces mots. Je me sentais pas totalement rassurée, mais quand même soulagée quelque part par ce geste. Alors je lui rendais son étreinte, et sans le lâcher, je continuais de lui parler.

- Alors pourquoi tu réagis comme ca ? Tu dis que tu ne m’en veux pas, mais tu ne dis rien. Comment je peux savoir que ce n’est pas de la colère, de la peine, de la méfiance ? Je reculais légèrement, même si je gardais mes mains dans les siennes, comme pour m’assurer de garder un contact physique, un lien. - Excuse-moi, je me doute que tu dois être fatigué et crois-moi, je le suis aussi. Je ferai tout pour que cette journée n’ait juste pas eu lieu, ou au moins l’oublier. Non … A la rigueur, je peux oublier les mauvais événements, mais en revanche, je ne pourrais pas oublier la tête que toi tu fais maintenant. Je ne pourrais pas dormir tant qu’on ne se parlera pas à cœur complètement ouvert. Si t’as d’autres choses à dire, c’est maintenant qu’il faut les dire.

Je soupirais en baissant les yeux, avait-il vraiment autre chose à rajouter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Sam 11 Mar - 18:38

"C'est pas un plaisir d'imaginer ta vie avant mais je crois qu'on s'y est retrouvé confrontés sans qu'on l'ait vraiment voulu, nan ? "

Ce qui paraissait totalement logique, je ne suis pas SADO MASO, non plus. Même si les personnes qui lisent ces quelques lignes pourraient le croire... Okay, j'étais en couple avec Ruka mais ça ne faisait pas de moi quelqu'un de perturbé, si ? *

Mais Ruka voulait essayer de lire en moi, elle ne comprenait pas ma réaction. La comprenais-je moi même après tout ? Je me forçai pas à faire la tronche pourtant, hein ?

"Tu sais que je t'aime. Mais j'avoue qu'aujourd'hui, j'ai rien compris. Te voir comme ça, faire ce que tu as fait, la bataille navale, Ethan avec l'autre qui a remis une couche par dessus tout ça... Je contrôle pas ce que je ressens mais j'ai pas envie de te soûler avec tout ça. Je me pensais pas aussi jaloux, je crois. Je crois que ça m'embête vraiment de voir dans quel état je me mets dès qu'il y'a quelque chose qui me convient pas avec toi. J'arrive pas à passer au dessus de tout ça, ça me prend directement en moi. Alors si j'en dis rien c'est pour pas non plus que t'ait cette impression que je puisse t'étouffer ou je ne sais quoi. "

Je ne sais pas si ce que je lui déblatérais avait vraiment de sens à ses yeux... Mais je me devais de reprendre.

"Je suis désolé, c'est compliqué tout ça, et je suis pas sûr d'être le mieux placé pour en parler... J'ai plus envie de parler, juste de rester contre toi là..."


*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    Dim 12 Mar - 11:43

Spoiler:
 

Et voilà. Je lui avais, quelque part, tiré les vers du nez. Mais il valait mieux en parler une première fois et ne plus y revenir par la suite parce qu’on était fixés, plutôt que la situation se reproduise à chaque fois et qu’il garde le silence. Honnêtement, ca aurait été soulant sur le long terme. Là … je comprenais mieux. Je ne le pensais si jaloux, voire possessif non plus, mais puisque justement, on en parlait tout de suite, je ne le prenais pas si mal en fait. Je l’avais repris dans mes bras par la suite et déposais un baiser sur sa joue avant de le garder contre moi.

- Tu sais. La situation ne s’est jamais vraiment présentée, mais je me connais et je sais que j’ai tendance à être jalouse aussi hein ? Mais j’ai tendance à vouloir penser que si on agit de la sorte, c’est qu’on tient vraiment à l’autre et qu’on a peur qu’il parte … Il faut se débarrasser de ca et qu’on se fasse vraiment confiance mutuellement sur ca. Imagine ? Sinon ca voudrait dire que je ne te laisserai pas devenir ami avec une autre fille et moi je ne pourrais pas me lier d’amitié avec un autre homme.

Parce qu’on avait beau dire « je te fais confiance », tant qu’on ressentirait la moindre crainte et la moindre jalousie, ce ne serait pas vrai à 100% … Notre raison fera confiance, mais pas nos sentiments.

- Après tout c’est con, je compte pas vraiment partir moi hey ! Je compte bien t’embêter jusqu’à la fin de mes jours !

Qu’est-ce que j’avais pas dit. Dit comme ca, ca sous-entendait clairement que je voulais finir mes jours avec quoi. Enfin peu importe, si ca le faisait sourire ou lui tendait la perche pour sortir une ânerie, c’est que c’était bon signe quand même.

- Allez viens … Si tu veux partir tôt demain, on ferait mieux d’aller se coucher, et je suis pas sûre que le canapé soit l’idéal pour ca.

Je le tirais vers le lit pour qu’on aille se coucher, même si une fois installés, je me rapprochais assez vite pour me retrouver dans ses bras et contre lui. Je ne fermais pas les yeux tout de suite, je me rapprochais encore un peu pour lui voler un baiser et murmurer un « Je t’aime. » qui se voulait aussi rassurant que sincère. Pour ma part, je me sentais quand même un peu plus légère qu’on ait discuté …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: ... coquillages et crustacés    

Revenir en haut Aller en bas
 
... coquillages et crustacés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» coquillages et crustacés, ou mon nom est personne
» coquillages et crustacés :)
» vivier à crustacés
» Un crustacé est parmis nous...
» Dragon des sables, 40 coquillages à partir de lundi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Corel :: Costa del Sol-