Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez

Quand le courant passe un peu trop bien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ringu Ju-On

Démon Abyssal
Démon Abyssal

Ringu Ju-On
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 13
HP : 2300/2600
MP : 65/70
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyMer 24 Avr - 12:31

Ringu et Quentin viennent de la Route des Mycorocs.


_______________________________________________________


Je dus fermer les yeux quand l’homme approcha ses mains de moi. Sois positif, PO-SI-TIF ! Si Quentin dit qu’ils ne vont pas me faire de mal, c’est que ça doit être vrai, non ? Le contact de l’Al Bhed me pousse à contracter tous mes muscles, mes poils s’hérissant d’un coup, d’un seul. Cependant je reste immobile, me laissant nonchalamment porté. Ma prison me relâche et mes pattes redécouvrent une matière boisée bien réconfortante. J’ouvre les yeux pour découvrir une caisse sur laquelle je peux me déplacer sans entrave. Je souris et, sans m’en rendre compte, remue ma queue. L’homme me dévisage un instant, discute avec le pilote, rigole un bon coup, et retourne à ses affaires.


Pfiuuuu, je l’ai échappé belle ! Ne demandant pas mon reste, je roule sur le dos pour tomber de la caisse, atterrissant sur mes quatre pattes. Là, en partie caché par l’obscurité, je me mets en tête de rejoindre mon compagnon d’infortune. Le lémurien m’avait fait signe, aussi fusse aisé de le trouver dans cette pile de matériaux.

« Ça va, ça va… Je vais juste mettre du temps à ramasser les morceaux de mon ego. » Lançais-je en plaisantant.
 
Le moteur de l’engin se mit à ronfler, soufflant un immense courant d’air qui n’était surpasse en bruit que par la turbine cédant à ses caprices. La chose me fit sursauter, mais je fus rapidement rassuré. Nous allions enfin parvenir à atteindre le temple de Djose. Bientôt, Seymour sera à notre portée.
 
 *******

L’humidité de l’air, encore abondante il y a peu, retourna a un niveau normal. Même sous cette forme, il me fut aisé de le constater. Mes poils, que j’avais longuement toilette durant notre trajet, commencèrent doucement à se rebeller. Cela m’arracha une grimace, bien que je compris que cela était dû à un phénomène pousse d’électricité statique. Il y en avait dans l’air.

« Dit-moi, ce temple vers lequel on se dirige, as-tu une idée de son utilité ? Ou de sa spécialité ? »

Je me risquai à mettre un œil dehors et fut assez surpris par la présence de roches lévitant gracieusement au-dessus du sol.

« Hmm… Y a un truc bizarre là. Tu as déjà vu un phénomène pareil ? »
 
Le magnétisme était si fort ? On n’était pourtant pas à un pôle, non ? Quoique, allez savoir !

« On se croirait sur une autre planète… »


Quand le courant passe un peu trop bien Ringu_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Swordan

Héros virtuel
Héros virtuel

Quentin Swordan
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 11
HP : 1850/2000
MP : 55/60
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390239
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390237


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyVen 26 Avr - 9:03

LémurienSon égo... il était sérieux?

«Ringu... tu es un raton-laveur, je suis un singe... honnêtement, notre égo aura du mal à s'en remettre pendant des années de toute manière... au moins on peut se dire qu'à part nous deux, personne ne sera jamais au courant...» et il ne risquait pas d'en parler à qui que ce soit hein!

Le trajet en hover ne fut pas des plus plaisants. L'appareil faisait un boucan pas possible, et sous cette apparence, le jeune homme avait l'impression d'avoir une ouïe plus sensible, comme son odorat. Le vent soufflait fort, l'obligeant à se rouler en boule pour supporter au mieux le transport, et il avait même l'impression d'avoir mal au cœur! Autant dire qu'il fut des plus soulagés quand il put enfin mettre ses petites pattes à terre!


«Hé regarde! il a tenu le coup dans le voyage finalement! Et il a même un copain!» reprit le chauffeur en rigolant alors que les deux compères se dépêchaient de filer. Il y avait un petit chemin, la route semblait bien tracée, donc ils ne risquaient pas de se perdre, même s'ils se cachaient dans les herbes hautes à côté

«Euh.. le temple de Djose... je ne sais plus. Je sais que les temples servaient à abriter les G-Forces, enfin les chimères, ou les Priants sur Spira. Mais je ne me souviens plus quelle chimère était là, le nom ne me disait rien...» il y avait des chimères qui avaient des noms similaires aux G-Forces de Dol, Ifrit et Shiva de mémoire, mais celle là, il lui semblait qu'il ne la connaissait pas. S'il pouvait consulter son ordinateur, il aurait pu lui répondre rapidement car il avait pris des notes pendant qu'ils cherchaient les différents monstres du coin, mais là...

En arrivant devant le temple de Djose, ils furent surpris en voyant les rochers flottants autour de la montagne qui encadraient les lieux!


«Euh... bon ben je suppose que ça devait être une chimère de foudre qui vivait là, mais comment ça se fait que les rochers flottent comme ça?» il réfléchit un peu et supposa qu'il devait y avoir une histoire d'énergie statique, cinétique et d'autres phénomènes plus ou moins naturels, mais il n'avait jamais vu un truc pareil! En tout cas, Quentin ne pouvait qu'approuver cette histoire d'autre planète. En regardant autour de lui, le garçon remarquait qu'il y avait beaucoup de singes qui se baladaient au sein des fidèles et autres personnes présentes

«Au moins ici, on devrait pouvoir passer inaperçus... y'a des singes partout, on ne devrait pas avoir de problèmes... on fait quoi?» est-ce qu'ils ne pourraient pas profiter d'être tous petits pour se faufiler carrément dans le temple pour voir comment c'était fichu là dedans?

«Si on allait voir le temple? Je me demande comment c'est à l'intérieur? et je ne suis pas sur qu'on aurait pu entrer avec tous les gardes et tous les moines devant...» dit-il en voyant effectivement qu'il y avait pas mal de gens qui semblaient filtrer les fidèles souhaitant prier à l'intérieur.. autant que leur infortune les aide un peu? Il pouvait voir des singes se faufiler pour chiper des trucs, donc ils devaient pouvoir entrer facilement de leur côté?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringu Ju-On

Démon Abyssal
Démon Abyssal

Ringu Ju-On
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 13
HP : 2300/2600
MP : 65/70
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyVen 3 Mai - 12:25


Preambule:
 

__________________________________________________________

Mouais, ma blague, qui ne l’était qu’à moitié, ne passa pas très bien auprès de Quentin. Il faut dire que nous étions… Diminués sous cette forme. Notre fierté en prenait un sacré coup et le fait que le jeune homme remue le couteau dans la plaie en prenant la chose si sérieusement m’arracha une grimace. Certes, nous n’en parlerons à personne, mais le regard des autres n’a pas vraiment d’incidence. C’était surtout pour moi-même que la chose était difficile. Enfin, cela passerait bien d’ici quelques instants, et tant mieux ! Pour l’heure, je me cramponnais fortement au chargement du véhicule afin de ne pas en tomber, découvrant cette nouvelle zone des plus étonnantes.

 

Finalement, nous parvînmes à destination. Je m’étonnais de l’électricité, légèrement méfiant de par ma nature opposée à cet élément. Concernant le temple de Djose en lui-même, ni moi, ni Quentin ne savions quelle chimère avait pu y demeurer dans le passé. Il fut néanmoins aisé de déterminer son attribut au vu du magnétisme ambient qui hérissait jusqu’au plus petit de mes poils. L’électricité statique, lorsque l’on possède une fourrure, ca décoiffe !  Le jeune homme me demanda donc ce que nous pouvions faire maintenant. Certes, la présence de nombreux primates nous fournissait une couverture idéale, mais nous ne pouvions pas décemment rejoindre Guadosalam dans notre état actuel.
 

« Je ne sais pas. Il me parait difficile de rejoindre Guadosalam ainsi. Le mieux serait de trouver un endroit où dormir le temps que le maléfice passe. »
 

J’avais les bras croisés et m’appuyais contre un rocher pour me donner un semblant de bipédie. Qui sait pour combien de temps encore nous en aurions ? C’est alors que le petit génie eu une brillante idée. Il s’agissait de rentrer dans le temple pour l’explorer. Il est vrai que ma curiosité était piquée à vif, néanmoins, peut-être valait-il mieux ne pas se précipiter ?
 

« Intéressant… Cependant, cela reste un endroit sacre pour les habitants. Il faudra faire attention à ne pas les déranger. »
 

Oui, non, mais parce que bon… Les croyances, toussa, toussa. J’aurai tendance à les respecter, tout comme jadis je vénérais Leviathan avec… Bref.
 

« J’admets cependant être curieux. On sait de source sure que Ifrit et Shiva auraient élus domicile au sein des temples de Spira. Peut-être qu’une autre chimère se trouve en ces lieux… »
 

Je pris la direction des autres primates. S’ils arrivaient à se faufiler, c’est bien qu’il devait y avoir un passage peu garde, non ? Je fis signe à Quentin.
 

« Peut-être qu’en grimpant sur ces rochers, on atteindra une ouverture ? »
 

Certains flottaient, c’était une aubaine, non ?


Quand le courant passe un peu trop bien Ringu_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Swordan

Héros virtuel
Héros virtuel

Quentin Swordan
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 11
HP : 1850/2000
MP : 55/60
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390239
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390237


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyDim 5 Mai - 19:08

LémurienLe temple de Djose... c'était quoi ce monument? Vraiment impressionnant en tout cas, des rochers flottaient autour de la structure comme s'ils étaient reliés par des câbles invisibles... en regardant autour de lui, le jeune homme pouvait voir différents campements, il y avait surement de quoi dormir dans le coin, malgré tout, il se voyait mal demander une chambre dans leur état! Même si l'idée de Ringu était plutôt bonne.

«Hum... il faudrait vraiment se trouver un coin bien caché pour dormir. Imagine qu'on retrouve notre apparence pendant notre sommeil? On aurait l'air fin si on est tous nus par terre au milieu d'un jardin!» car bon, est-ce qu'ils auraient leurs vêtements quand ils reprendraient leur apparence, hein? Autant Ringu semblait penser que oui, si on se basait sur l'altération d'état de Gaïa, mais Quentin préférait quand même envisager la possibilité que non.

Donc se trouver un coin où dormir, ok, mais où personne ne pourrait les voir, peu importe leur apparence.

Le soleil déclinait un peu, mais avant, le jeune homme se demandait s'ils ne pourraient pas s'incruster dans le temple? Avec les gardes un peu partout, il serait surement difficile d'y entrer sous une apparence humaine, donc autant essayer tant qu'ils sont sous forme animale? Ringu proposa de grimper et Quentin approuva, ils se mirent donc lentement mais surement en route, essayant toujours de rester dans des coins où d'autres singes étaient visibles pour se fondre dans la masse.


«Là... une ouverture...» il s'agissait d'une simple fenêtre, il y avait bien un garde devant, mais il ne semblait pas du tout se préoccuper des singes. Quentin s'avança d'un air innocent puis passa doucement vers l'ouverture, le garde ne dit rien, surement habitué... et quand le jeune homme vit l'intérieur, il comprit pourquoi... même là, dans cette grande salle, il y avait pleins de singes. Ils auraient presque pu passer par la porte principale en fait!

Ringu put le rejoindre et ils observèrent ainsi les lieux. Une grande salle circulaire, des orbes de lumière crachaient des éclairs entre des statues représentant surement des invokeurs, et un grand escalier devait mener à la salle de la chimère... Se cachant derrière une statue, le jeune homme admirait l'architecture sacrément impressionnante!


«Ben dis donc... c'est magnifique... regarde ces escaliers, tu crois qu'on pourrait essayer d'y aller?» car oui, comme il l'avait dit, il y avait déjà Ifrit et Shiva de revenus, ce serait bien de voir ici aussi? Bon par contre, il fallait voir s'ils réussiraient, car autant il y avait des singes ici, mais les gardes ne semblaient pas les laisser passer vers les escaliers, donc surement qu'ils ne les toléraient pas là bas! Il faudrait avoir un soupçon de chance pour passer, non?
=======================

Dé action: tente de se faufiler vers la salle de l'épreuve!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal

Admin Gardienne
Admin Gardienne

Crystal
Niveau : 99
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyDim 5 Mai - 19:08

Le membre 'Quentin Swordan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Action' :
Quand le courant passe un peu trop bien 16051109023720113014220510


Quand le courant passe un peu trop bien 1903271246221615
Merci à Neph pour ce magnifique kitou!!! ♥️ ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Ringu Ju-On

Démon Abyssal
Démon Abyssal

Ringu Ju-On
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 13
HP : 2300/2600
MP : 65/70
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyMar 14 Mai - 10:34

« Hum… En effet. Cela serait une catastrophe. » Confiais-je, pensif, à mon camarade qui soulignait la possible perte de nos habits une fois le sortilège estompé.

 

Il y avait tout de même de bonne chance que l’altération nous rende nos affaires en se dissipant, mais il ne s’agit malheureusement que d’une supposition. De fait, se rendre dans le temple, comme le désirait Quentin, pouvait présenter un double avantage. Le premier était évidemment de satisfaire notre curiosité. Quant au second, il touchait davantage à notre dignité en cas d’imprévu le lendemain. En effet, il y avait fort à parier qu’aucun garde ne s’aventurait trop loin dans le monument sacré. Le seul souci pourrait, à la limite, d’en sortir. Quoiqu’il en soit, nous choisîmes de poursuivre notre exploration. Cette histoire de chimère m’intéressait, notamment l’existence d’un potentiel Ramuh – ou équivalent – et donc d’une potentielle menace.

 

Etonnamment, nous pûmes rejoindre l’entrée du temple sans le moindre problème. De nombreux primates logeaient ici, vivant leurs vies malgré les soldats de Spira patrouillant dans l’enceinte. Cette dernière, plutôt large, disposait d’une architecture atypique, mêlant des peintures et roches d’un bleu-gris rappelant les abysses là où plusieurs piliers finement ouvragés de spirales et motifs les faisant presque se confondre avec des vases et amphores d’un autre temps. Mes yeux se perdirent sur les sphères lumineuses qui siégeaient en leurs sommets. De l’électricité, rien que cela. Malgré moi, mes poils s’hérissèrent, comme si mon inconscient m’intimait de m’éloigner de cette source de danger. Pourtant, je restais sur place, niant la boule qui grondait dans mon estomac pour me concentrer sur le crépitement des éclairs, donnant un aspect austère aux statues.

 

Puis, je finis par m’attarder sur l’étonnant symbole décorant l’accès à une autre pièce. Etait-ce le symbole de ce culte religieux ? Il me faisait penser à un œil… Quel étonnant spectacle. Des décorations y prenaient pieds pour se disperser ensuite, rappelant une sorte de cage thoracique. C’était un peu glauque en fait, mais si les Yevonistes prient ici, c’est que ces éléments doivent avoir une quelconque importance qui m’échappe encore. Yu Yevon… Est-ce lui aussi une véritable divinité venue de l’empyrée par le passe ou n’est-ce que le résultat d’une manipulation de masse ? Difficile à dire. Lui le saurait surement.

 

« Il va falloir se montrer discret… » Répondis-je lorsque le jeune homme s’inquiéta de la poursuite de notre investigation. Fort heureusement pour nous, les soldats de cette religion reçurent de la visite. Qui ou quoi ? Je ne le savais pas et ne voulus pas vraiment le découvrir. C’était le moment pour agir. Suivant le marsupial, nous débouchâmes dans une nouvelle salle quelque peu différente de l’ancienne.
 

« Est-ce là que la chimère devrait se trouver ? » le questionnais-je innocemment.


Quand le courant passe un peu trop bien Ringu_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Swordan

Héros virtuel
Héros virtuel

Quentin Swordan
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 11
HP : 1850/2000
MP : 55/60
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390239
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390237


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyDim 19 Mai - 13:58

LémurienLa petite aventure dans le temple commençait bien. Il y avait tellement de singes un peu partout que les gardes ne leur accordaient pas grand intérêt. Les deux compagnons s'avançaient avec prudence, cherchant quand même au mieux à éviter les regards. Quentin admirait l'architecture des lieux, jamais il n'avait vu un endroit pareil! Il fallait reconnaître que les moines prenaient vraiment leur religion au sérieux.

Des escaliers semblaient mener à une salle suivante, mais ils n'avaient pas trop besoin de marches avec leur agilité, même si Ringu était un peu moins véloce que Quentin, ils se faufilèrent par un autre chemin pour s'approcher de la porte. Enfin une porte, si on veut, elles semblaient toutes ouvertes. Le gamin se tourna vers son ami détective et ils se faufilèrent en douce. Il y avait des couloirs, mais si des éclairs jaillissaient par-ci par-là, tout semblait éteint.


«Hum... je pense qu'on se trouve dans la salle de l'épreuve. Mais il est clair qu'il n'y a rien ici, je suppose qu'aucune chimère n'est encore revenue ici.» il n'y avait personne, aussi ils purent avancer en suivant les espèces de lignes électriques au sol, c'était un peu un labyrinthe, jusqu'à arriver devant une salle aussi ouverte avec des sortes de pétales devant. De même, il n'y avait personne ici, preuve que cet endroit n'était pas encore sacré aux yeux des gens.

«Ben dis donc... on a déjà failli se perdre rien que pour venir ici alors que tout est ouvert, je me demande ce que ça doit être quand y'a une épreuve!» ils trottinèrent prudemment jusqu'à la salle aux pétales, ils durent escalader pour se faufiler par en haut car elle ne semblait pas vouloir s'ouvrir. Un humain normal n'aurait pas pu passer. Une fois de l'autre côté, il n'y avait rien. Une petite salle ronde avec une sculpture au sol représentant ce qui semblait être un homme, couché sur le ventre et tenant une drôle d'épée courbée. Il portait des tenues un peu de fourrure blanche, c'était une drôle de représentation. Quentin s'avança, essayant de comprendre ce qu'il voyait

«Si... si j'ai bien compris l'histoire, cet homme s'est sacrifié pour être enfermé dans cette stèle... son âme était enfermée dans la pierre et il devait prier en continu pour créer un pouvoir qui se manifestait sous la forme d'une chimère, chaque fois qu'un invokeur l'appelait.» et ils pouvaient être plusieurs à l'invoquer ainsi. C'était juste incroyable comme processus. Sur Dol, on disait qu'une G-Force ne donnait qu'une partie de son pouvoir, ce qui fait qu'elle était libre d'une certaine manière, et ne se manifestait que si on l'appelait. C'est pour ça qu'il y avait besoin d'un temps pour invoquer la G-Force, plus on était proche d'elle et plus vite elle arrivait, mais si deux personnes l'invoquaient en même temps, ben elle apparaissait en premier avec celui qu'elle préférait.

Un truc comme ça.

Le jeune homme n'osait pas toucher la pierre, mais de toute manière, il n'y avait rien de plus ici. C'était juste... spécial.


«Au moins on a confirmation qu'aucune chimère n'est ici. Faut qu'on trouve le chemin du retour.» et qu'ils se cachent quelque part pour aller dormir... il fallait espérer que demain, ils seraient débarrassés de ce truc ! Il avait hâte de reprendre son apparence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringu Ju-On

Démon Abyssal
Démon Abyssal

Ringu Ju-On
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 13
HP : 2300/2600
MP : 65/70
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyMar 28 Mai - 11:05

La salle des épreuves… Etrangement, un sentiment de malaise vint m’habiter. Oh, certes, il y avait toujours l’ombre de ma fille qui planait dans mon esprit, mais c’était différent ici. C’était lie à l’environnement. Des éclairs jaillissant à droite et à gauche par intermittences, de l’électricité statique dans l’air… Tout cela ne me rassurait guère. Mes poils se hérissait alors que je réalisais o combien j’étais impuissant sous cette forme. J’espérais que le sort se dissipe rapidement, une fois dehors si possible. Je grimpais des marches, posait mon regard sur les quelques couloirs et écouta tant bien que mal Quentin le marsupial qui semblait moins affecte que moi.
 

« La salle de l’épreuve, hein ? Tu as l’air bien informe sur Spira. As-tu une passion particulière pour l’histoire ou la religion des peuples ? »
 

Je savais qu’il était un petit génie de l’informatique et qu’il s’intéressait a beaucoup de domaines différents, mais je restais scotche par la source intarissable de savoir qu’il était. Pour ma part, malgré mon expertise du terrain, cette terre me paraissait toujours étrangère et, quelque part aussi, inhospitalière.

 

Nous suivîmes les lignes au sol afin de gagner le sanctuaire de ce lieu sain. Il s’agissait là d’une grande salle, plus calme et réconfortante, dont de superbes pétales couvraient élégamment le sol froid et mort. Nous y étions seuls. Seul avec nous-mêmes et le néant, témoin de l’absence de miracles. Quelque part, j’aurai aimé pouvoir trouve ici un peu de réconfort à ma peine. Cependant, dans les ténèbres de ma vie, je sais bien que nul espoir ne m’attend. Tout comme ma précieuse enfant me fut arrachée, mon âme s’en est allé. Quentin ne peut pas comprendre ma situation bien sûr. Comment le pourrait-il ?

 

L’escalade pour pénétrer l’antre du priant fut épuisante, preuve que nos petits corps étaient énergivores, ou que nous ne savions pas les gérer correctement. Cela en valu pourtant la peine. Nous débouchâmes sur la salle précédemment citée, en son centre trônait le priant. Voilà donc ce qu’était ces fameuses reliques. Je ne savais pas trop quoi en penser. J’imaginais des choses, mais peut-être pas ça.
 

« Se damner au point de renoncer à la quiétude du repos éternel pour servir les siens. Ce sens du sacrifice est à la fois beau et peu enviable. Je me demande au nom de quoi celui qui fut jadis enferme ici a accepté son sort…»

 

Plusieurs questions concernant le processus d’invocation des chimères me traversèrent l’esprit –forcement -, mais je préférais les taire pour l’heure. Quentin ne devait pas en savoir grand-chose lui-même. Le regard songeur, je finis par soupirer, relâchant mon attention.

 

« Se jeter dans les abysses pour ce qui nous est cher. Au final, nous sommes tous pareils… »
 

Puis, réalisant que je parlais seul, je souris, haussant les épaules.
 

« Je divague, je divague… »
 

Quentin avait raison : il n’y avait plus de chimères ici. Nous n’avions aucune raison de rester. Alors nous prîmes le chemin du retour.
 


___________________________________________________


Le trajet se deroule-t-il bien? Nous perdons-nous en cours de route? Les gardes vont-ils nous choper?


Quand le courant passe un peu trop bien Ringu_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal

Admin Gardienne
Admin Gardienne

Crystal
Niveau : 99
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyMar 28 Mai - 11:05

Le membre 'Ringu Ju-On' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Action' :
Quand le courant passe un peu trop bien 16051109023720113014220509


Quand le courant passe un peu trop bien 1903271246221615
Merci à Neph pour ce magnifique kitou!!! ♥️ ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Quentin Swordan

Héros virtuel
Héros virtuel

Quentin Swordan
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 11
HP : 1850/2000
MP : 55/60
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390239
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390237


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyMar 28 Mai - 17:56

LémurienCet endroit était vraiment fascinant, Quentin avait du mal à imaginer comment tout ça pouvait bien fonctionner. Certes, ce n'était surement rien en comparaison de l'époque où il y avait le Priant, mais quand même! C'était déjà violent tout ce qu'il pouvait voir dans ce temple!

«Quand on cherchait les monstres avec des altérations d'état, j'ai vu qu'on pouvait trouver des monstres dans des temples... à Bevelle et dans une temple où se trouve un Priant violet...» volé, Quentin... voilà ce qui arrive parfois quand on lit trop vite! «donc j'ai rapidement lu un peu comment étaient fichus les temples, c'est tout...» et une chose en entraînant une autre, il avait lu sur les Priants aussi, jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il s'écartait de sa recherche initiale et qu'il se remette dans le droit chemin!

Arrivés à la Salle du Priant, ils durent escalader la porte de pétale qui ne pouvait s'ouvrir que devant un invokeur, heureusement qu'ils étaient tous petits du coup, car en étant humains, ils n'auraient jamais pu entrer. Le jeune homme essaya d'expliquer ce dont il se souvenait des Priants, ça avait quelque chose de triste...

«Je ne sais pas... je crois qu'ils étaient les seuls espoirs pour vaincre le monstre qui détruisait tout alors... c'est le principe d'une vie sacrifiée pour en sauver des milliers...» même si le jeune homme en comprenait la logique, ça lui faisait profondément mal au cœur. Recroquevillé sur lui-même, il regardait la stèle inanimée en se demandant ce qu'il aurait pu ressentir s'il avait du prendre une telle décision... Les paroles de Ringu semblèrent assez mystérieuses du coup

«Pour ma part, je pense qu'une fois qu'on est mort, on ne peut plus aider personne...» donc non, il ne se jetterait pas dans le vide, même pour sauver soit-disant un être cher. Si on lui disait qu'il devait mourir pour sauver sa sœur, il n'y croirait pas. Lui, ce qu'il voulait, c'était d'abord la voir sauvée, et après il aviserait... mais hors de question de mourir avant de s'être assuré qu'elle allait bien. C'était trop facile.

«C'est normal de divaguer. On a faim et l'électricité ambiante des lieux, même sans Priant, a de quoi vriller un peu les nerfs... allons nous en.» escaladant la paroi pour retourner dans la salle précédente, les deux animaux s'approchèrent pour activer l'espèce de piédestal qui les avait fait monter plus tôt. Sauf... qu'il ne se passait rien?

«Euh... youhou?» tapant avec sa patte sur la sphère qui était posée dessus, elle semblait comme éteinte? «pourquoi ça ne marche plus???» c'est alors qu'ils entendirent des voix plus loin

«Comment ça se fait que certaines sphères soient activées?»
- «Quelqu'un est passé par là?»
- «Comment ils ont pu passer la sécurité? Fouillez tout!!»


Les yeux écarquillés, le petit cœur battant, Quentin regardait partout, mais il n'y avait aucun endroit où se cacher ici!!

«Euh je... une idée, une idée... s'ils nous trouvent là ils... ben en fait, ils feront quoi? C'est pas parce qu'ils trouvent un singe et un raton laveur ici qu'ils vont s'inquiéter?»

Bon ben au cas où par contre, il valait mieux ne pas trop rester tous les deux, ça paraîtrait peut-être louche?
«Je vais me poster tranquillement là et faire semblant de dormir... trouve toi un petit coin pour faire pareil... on fera semblant d'avoir peur d'eux quand ils arriveront»

Le jeune homme se percha derrière une petite lampe qui semblait être en lévitation et se roula en boule. Fermant les yeux, il guettait les gardes en approche, espérant que tout se passerait bien.
=======================

Action: en attente que les gardes arrivent pour espérer qu'ils nous fassent sortir tranquillement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal

Admin Gardienne
Admin Gardienne

Crystal
Niveau : 99
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyMar 28 Mai - 17:56

Le membre 'Quentin Swordan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Action' :
Quand le courant passe un peu trop bien 16051109023720113014220510


Quand le courant passe un peu trop bien 1903271246221615
Merci à Neph pour ce magnifique kitou!!! ♥️ ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Ringu Ju-On

Démon Abyssal
Démon Abyssal

Ringu Ju-On
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 13
HP : 2300/2600
MP : 65/70
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyMar 4 Juin - 15:37

Des monstres dans des temples ? Difficile de croire que les autorités laissent cela passer sans réagir. Si cela était vrai, alors c’est que ces monstres devaient servir d’épreuves ou quelque chose dans ce style-là. Cependant, cela ne semblait pas être le cas ici. A croire que ce lieu saint n’accueillait plus d’épreuves, car dénué de la moindre chimère.

 

Une discussion sur le sens du sacrifice s’engagea alors. Curieux, je me questionnai sur ce qui avait poussé des hommes de foi à s’infliger un supplice éternel. D’après Quentin, cela reposait sur le fait d’affronter un monstre si puissant que toute autre méthode avait échoué. Je divaguais alors, me perdant sur une route tortueuse d’un passé oublié. Je fus surpris que le jeune homme me prenne en considération et réponde aussi franchement. Quelque part, sa réaction me fit sourire. Je ne cherchais pas à argumenter bien sûr. Je me disais que nous n’avions pas le même avis, tout simplement…

 

Finalement, nous fumes mal à l’aise. Que ce soit le lieu même ou la magie qui nous entourait, un certain stress nous opprimait. Soit, quittons les lieux. Nous y avions suffisamment fouinés. Je suivis Quentin vers la plate-forme qui nous permettrait de partir lorsque, soudain, des sueurs froides montèrent le long de ma nuque et glissèrent sur mon visage. Nous étions coincés !

 

Bon, pas besoin de panique me direz-vous, sauf que… Des gardes approchaient ! Ni une, ni deux, je me mis à fureter partout autour de nous pour trouver une bonne planque. Malheureusement, rien ne frappa mon regard affute. C’est alors que mon partenaire me proposa une solution salvatrice : jouer les bêtes que nous étions !

 

A court d’idées, je ne pus proposer mieux et m’exécuta. Me déplaçant vers un autre coin de la salle, je fis mine de dormir, me roulant en boule avec le maigre espoir de me faire louper si un tir partait… Mais il ne vint pas. A la place, j’eus le droit à un soupir si fort que l’écho le fit porter jusqu’à mes oreilles. Les armes braquées se baissèrent et une voix à la fois lasse et pleine de colère résonna avec force dans l’antre de la chimère.
 

« Hoooooooooooooooooooo ! Dégagez d’ici les singes ! Allez, houste! »
 

Et, joignant le geste à la parole, il se dirigea vers nous, Quentin en première ligne. Ni une, ni deux, je décampais vers la sortie, usant du passage fait par les gardes pour remonter jusqu’à la sortie. Je me doutais que nous ne risquions plus grand-chose, mais je préférai jouer la frayeur pour ne pas davantage éveiller leurs soupçons.

 

Une fois dehors, je me tournais vers Quentin.

 

« Et bien… Heureusement que ton plan a fonctionné. J’ai bien cru qu’on était cuit comme des rats. »

 

Je me mis à regarder les alentours, me dressant tant que possible sur mes pattes pour tenter vainement de voir plus loin que les quelques collines décorant ce relief montagneux.

 

« Bon, et bien je suppose que l’on peut reprendre notre périple. La nuit va bientôt tomber. On dormira dans peu de temps… En hauteur pour éviter de se faire manger par une bête. Sais-tu dans quelle direction aller ensuite ? Il me semble que c’était cette route. » Pointais-je alors du bout de l’un de mes petits doigts.


Quand le courant passe un peu trop bien Ringu_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Swordan

Héros virtuel
Héros virtuel

Quentin Swordan
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 11
HP : 1850/2000
MP : 55/60
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390239
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390237


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyMer 5 Juin - 19:15

LémurienOn est des singes, juste des singes... bon ok, Ringu est un raton-laveur, mais au fond, on est juste des animaux non? Roulé en boule sur une espèce de statue, je guettais la réaction des gardes, et quand ils nous demandèrent de filer, ni une ni deux, avec le détective, on prit la poudre d'escampette! Mimant une profonde frayeur - pas si fausse que ça en fait - pour filer sans demander notre reste! Une fois dehors, j'avais encore le cœur qui battait à cent à l'heure! Poussant un soupir de soulagement, je m'assis un moment alors que Ringu regardait le ciel qui devenait plus sombre, il proposait de reprendre la route

«Oui, je suis d'accord. Je pense qu'il vaudrait mieux qu'on se trouve un coin pour dormir dans la forêt, là où il n'y aura personne pour nous voir à notre ré...»
«GNIIIIIIIIIIH IL EST TROP MIGNOOOOOONNN!!!»
écarquillant les yeux, Quentin n'avait pas entendu une petite fille arriver derrière lui, elle l'avait attrapé sous les aisselles et soulevé comme une poupée de chiffon avant de mimer donner un coup de pied à mon acolyte «Pschit! Va t'en toi! T'es moche! MAMAAAAANN REGARDE COMME CE SINGE EST TROP JOLI!!! JE LE VEUX JE LE VEUX JE LE VEUX!!!»
- «Ah non c'est dégoûtant!! Il doit être plein de puces en plus!»
- «Mais il est génial et en plus il parle!! Je te jure!!»
se débattant comme un pauvre diable, Quentin essayait de s'enfuir, un homme de forte stature s'approcha et l'attrapa par la peau du cou, quand il repéra le raton laveur qui s'approchait, il lui donna vraiment un coup de pied pour l'envoyer plus loin

«RINGU!!» ramenant instinctivement ses mains devant sa bouche, le père haussa un sourcil
«Tiens tiens... qu'avons-nous là?» l'homme le pinça fortement au niveau du ventre et Quentin ne put réprimer un cri de douleur à nouveau, la petite fille avait beau s'agiter et crier pour que son père arrête de faire mal à son nouveau jouet, l'homme semblait trouver un certain intérêt à cette petite chose

«Arrêtez!!! Je suis un humain, j'ai juste subit une altération d'état!!! c'est passager, vous ne pourrez jamais me vendre!! D'ici demain j'aurai repris mon apparence normale!»
«Vraiment? Et bien on va voir ça... je n'ai jamais vu ce genre d'altération...»
il attrapa un sac et sans ménagement, y mit Quentin à l'intérieur, puis il sortit un téléphone, une technologie de Dol visiblement bien que Ringu ne le devinerait pas

«Allo? Oui, vous pouvez venir nous chercher? J'ai besoin de rentrer rapidement...»
«LAISSEZ MOI SORTIR!!!»
hurlait Quentin d'une voix étouffée «JE VAIS MOURIR ASPHYXIÉ LÀ DEDANS!!»
«Oh la ferme!»
«Meeeeeeh!!! Papaaaaaaa!»
l'homme semblait exaspéré par le comportement de sa fille, au loin, on entendait le bruit d'un hélicoptère en approche, ça ne sentait pas très bon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringu Ju-On

Démon Abyssal
Démon Abyssal

Ringu Ju-On
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 13
HP : 2300/2600
MP : 65/70
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyVen 5 Juil - 10:49

Soulagé d’être enfin hors du temple et de ces éclairs menaçants qui nous tournaient autour, je pointe la direction qui doit nous conduire vers la suite de notre périple. Le ciel s’assombrit, signe d’une nuit qui approche à grands pas.

 

J’entendis alors la réponse de mon allié, mais dû me retourner bien vite suite à un son fort aigue qui manqua presque de me faire perdre des points d’audition. Mince alors ! Qu’est-ce qu’elle veut cette gamine ?! Et qu’est-ce qu’elle fait ? Mais relâche Quentin bon sang ! Je plaque l’une de mes pattes sur mon museau, me retenant de parler. Il ne manquerait plus qu’elle prenne peur et alerte les gardes !

 

Je roule sur le côté. Non, mais elle n’est pas bien elle ! Elle a essayé de me frapper là, non ? Attend, comment ça je suis moche ?! Toi, tu as de la chance que je sois un père, sinon je t’aurai mordu pour ton insolence. Mais bon… Je sais être patient avec les petits monstres dans ton genre. Je m’approche donc alors que sa mère arrive, feignant une certaine agressivité en montrant mes canines. La génitrice prend peur, ou du moins semble dégoutée, ce qui me rassure. Allez, libère-le jeunot maintenant.

 

Mince. Le géniteur se pointe. Il fallait qu’il soit là aussi. Je tente de l’impressionner, mais j’oublie que je ne lui arrive pas au genou. Que ce soit pour protéger la petite ou simplement par dégout, il m’envoie valser d’un coup de pied. La douleur parcoure mon corps alors que je pose mes coussinets sur mon ventre. C’est que ça fait mal ! Bordel… Quentin, bouge, fait un truc !

 

J’écarquille les yeux en l’entendant parler. Oh bordel le con, il a craqué !

Je me redresse, manque de me casser la figure sous l’effet cinglant de la souffrance qui me tiraille les boyaux, et me dirige vers mon ami. Les yeux mi-clos, je l’entendis essayer de se justifier. Un espoir illusoire naquit juste avant que je ne le vois être fourré sans ménagement dans un sac. Il se débattait, mais il était trop tard pour ça. Que ces corps sont faibles et pataud ! Je prends sur moi et me lance à la poursuite de la famille. Le père a mis quelque chose à son oreille. Un portable peut-être ?… Et ce son… Non… Ils ont rapporté un hélicoptère sur Spira ? Qui a les moyens de faire une chose pareille ?! Je n’ai pas le temps d’y réfléchir. J’agis.

 

Au ralenti, je vois la distance qui me sépare de Quentin s’amenuiser. L’herbe danse sous mes pas et mon regard déterminé fend le vent. A quatre pattes, je m’élance pour récupérer mon ami. Les secondes se suspendent et une musique résonne dans ma tête. Qu’est-ce qui m’arrive ? Pourquoi ai-je peur de perdre ce gamin ? Pourquoi est-ce que je me soucis de lui ? Pourquoi ces questions ? Pourquoi maintenant ?

 

Je me jette sur la botte du père qui arrive à portée de mes crocs. Je ne traverse pas le cuir, mais provoque son arrêt. Je saute sur son coude, rebondis sur le sac, et y mord en me laissant suspendre dans le vide. Comme prévu, ce dernier se déchire, laissant le corps du marsupial me tomber dessus. Heurtant avec violence le sol, je suis déboussolé. Je tourne rapidement la tête vers mon ami, un œil fermé, avant d’hurler.

 

« On dégage d’ici ! Court Quentin, court! »
 

Il devrait être plus rapide que moi, non ? Merde, il faut qu’on arrive à échapper au vieil homme!

 

L’homme rouspète et se lance à notre poursuite. La mère entraine sa fille vers la machine qui ne manque pas d’attirer l’attention des templiers. Si on se dirige vers eux, peut-être parviendront nous à nous en sortir ?


_________________________________


Je te laisse decider de si l'on s'en sort ou non. On peut aussi lancer un dé =)


Quand le courant passe un peu trop bien Ringu_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Swordan

Héros virtuel
Héros virtuel

Quentin Swordan
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 11
HP : 1850/2000
MP : 55/60
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390239
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390237


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyVen 5 Juil - 13:48

LémurienUne idée, trouver une idée, il fallait absolument qu'il trouve une idée et vite! Enfermé dans un sac, usant comme il pouvait de ses griffes ou de ses dents minuscules, Quentin commençait à paniquer à l'idée de manquer d'air!

L'homme tenait fermement le sac et le garçon n'était clairement pas équipé pour s'en libérer, ses griffes et ses crocs ne pouvaient pas déchirer du tissu, à peine faits pour retirer une peau de banane! Mais il y eut une secousse et le jeune homme se plaqua complètement contre le fonds du sac quand il vit une ombre noire lui sauter dessus et déchirer le tissu! Il n'eut pas le temps de comprendre que c'était Ringu qui était venu à sa rescousse qu'il se retrouvait par terre, un peu sonné


«Non mais saloperie!! Qu'est-ce que...»
- «MON SINGE!!! C'est le truc moche de toute à l'heure!!»
secouant la tête, Quentin vit la main géante du père se diriger droit vers lui au moment où son ami lui disait de se carapater, il ouvrit grand la bouche et mordit de toutes ses forces les doigts qui se présentaient sous son nez!

«OUAAAAAHHH!!» reculant rapidement, Quentin en profita pour filer à la suite de son ami, poursuivi par la petite fille qui ne comptait pas laisser partir son nouveau jouet... l'hélicoptère en approche ne semblait pas faire plaisir aux moines présents qui commençaient à s'approcher et Quentin revint à la hauteur de Ringu pour lui faire signe de le suivre

«Attends, j'ai une idée!» il avait repéré une bourse qui devait surement contenir des gils à la ceinture d'un moine, le jeune homme bondit et s'en saisit avant de la jeter au sol en plein vol, les pièces s'éparpillèrent partout et des tas de singes rappliquèrent dans le but de les récupérer, leur assurant un petit mur bien gênant pour la pitchoune alors qu'ils filaient derrière le temple pour se planquer dans des buissons à la lisière de la forêt...

Une fois suffisamment loin pour qu'on ne puisse plus les trouver, le jeune garçon s'effondra contre un arbre, l'adrénaline retombait et il avait l'impression qu'il allait se mettre à pleurer

«Ce... c'était horrible... ces gens... comment on peut être aussi...» il n'avait pas vraiment de mot, car au fond de lui, il savait qu'il y avait des gens mauvais, en particulier dans la communauté scientifique... le souvenir de Rokurou, de ce qu'il avait subit comme expérience, transformé en monstre pour être une vraie machine de guerre. Alors kidnapper un singe qui parle, c'est presque gentil au final. Il se tourna cependant vers Ringu, les yeux un peu humides «merci... merci d'être venu me chercher... je ne sais pas ce qu'il serait advenu de moi si tu n'étais pas intervenu.»

Il se demandait cependant pourquoi il l'avait fait, même s'il ne poserait pas directement la question. Il aurait très bien pu être pris aussi en flagrant délit de parole et aurait pu finir comme lui, prisonnier pour subir des expériences débiles...

Il pencha la tête en avant, essayant de se calmer, reprendre son souffle, laisser les battements de son cœur revenir à la normale... ils allaient surement dormir ici, dans cette forêt, en attendant de reprendre leur apparence normale. Il valait mieux ne plus se mêler à la population jusqu'à reprendre forme humaine, c'était plus sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringu Ju-On

Démon Abyssal
Démon Abyssal

Ringu Ju-On
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 13
HP : 2300/2600
MP : 65/70
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyJeu 11 Juil - 22:11

« Le truc moche de tout à l’heure »… J’aurai pu m’en agacé si la situation n’était pas présentement urgente. Je suis un raton laveur, certes, plus proche du vulgaire rat d’égout que le marsupial qu’est actuellement Quentin. Néanmoins, je n’ai pas choisi cet état ! Je m’en passerai bien même ! Sauf qu’au lieu de compatir, ces individus veulent s’emparer de nous comme d’un quelconque trophée. Tch… Je suppose que l’avidité n’a aucune limite. Je ne leur jetterai pas la pierre. L’Homme a toujours voulu s’approprier ce qui l’entoure, qu’il s’agisse de simples morceaux de bois devenant massues ou de la vie même de la planète. Nous avons failli détruire notre propre monde, mais certains n’ont visiblement pas retenus la leçon. Peut-être qu’un jour Dol, Spira et Héra sauront combien mère nature est précieuse.



A défaut d’apprendre que nous n’étions pas des objets, le père de famille fit la découverte de la douleur ! Mon camarade le mordit tant et si bien que nous pûmes entamer une fuite stratégique. Prenant le chemin du temple, je comptais sur les autres singes pour nous dissimuler et sur les gardes pour entraver ces inconnus. La jeune demoiselle se mit alors à notre poursuite. Si je n’étais pas si diminué, elle me ferait presque de la peine… Enfin. Peut-être est-ce simplement ma fille qui me manque ?



Pas le temps d’avoir une boule au coeur ! Mes cousinets contre le sol me le font suffisamment sentir ! Malgré son jeune age, notre poursuivante se rapproche ! Quentin me glisse alors un commentaire que je ne saisis qu’à moitié avant de bondir et de répandre une bourse de gils sur le sol. Ni une, ni deux, primates et autres animaux sauvages se jetèrent sur le butin. Cela me fit presque sourire, bien que je sois surtout en train de tirer la langue et de respirer fort pour garder le rythme. On court vite, mais qu’est-ce qu’on se fatigue rapidement sous cette apparence ! Et la régulation de la chaleur corporelle, n’en parlons même pas !



Finalement, nous parvînmes loin de tout ennui. Mon ami à longue queue s’effondra de chagrin, tandis que j’en faisais de même à cause la fatigue. Heureusement que je n’ai plus mon addiction sous cette forme, sans quoi je viderai un lac entier !



Je reprends doucement mes esprits en constatant l’état psychologique de mon ami. Haaa… Ces jeunes. Si émotif… Quoique, je le fus il y a peu également. A mon tour d’être présent pour lui. Je m’assis sur mes fesses poilues et le regarda me remercier. Haussant un peu les épaules, je soupirai.


« Tu en aurais fais autant petit. Je sais suffisamment ce que cela fait d’être un rat de laboratoire pour ne pas te le souhaiter. »


Je levais les yeux au dessus de nous avant de considérer les alentours.


« Dormons un peu, veux-tu ? La dernière fois que pareil sortilège m’a touché, une nuit de repos m’en a guéri. C’est peut-être trop optimiste, mais sait-on jamais. »


Je pointais alors l’arbre au dessus de nous.


« Tu devrais pouvoir monter sur les branches de ce chêne. Là-haut, tu seras en sécurité pour te reposer. Pour ma part, je vais aller me placer dans le buisson juste là. »



Je fis quelques pas dans cette direction, puis m’arrêta une dernière fois.


« Si jamais tu as du mal à dormir, je suis juste là. N’hésite pas à me déranger. »


Je me glissais alors dans le taillis et m’y roula en boule. Je n’avais pas encore sommeil, ressassant ce qui m’était arrivé jusqu’ici. Ce petit… Je commence à m’y attacher un peu. Cependant… Ce n’est pas bon. Tout ce à quoi je m’attache finit par se briser. Peut-être devrais-je m’éloigner pour son propre bien ?



Pffff…



Je ne sais pas. Je suppose que je vais attendre de voir comment les choses se passent. Peut-être que cela sera différent cette fois ?



Je lève les yeux vers les arbres.


« Bonne nuit petit. »


____________________________


Ringu retrouvera son apparence après le petit somme!


Quand le courant passe un peu trop bien Ringu_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Swordan

Héros virtuel
Héros virtuel

Quentin Swordan
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 11
HP : 1850/2000
MP : 55/60
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390239
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390237


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyDim 14 Juil - 10:57

LémurienL'idée d'être un rat de laboratoire n'était clairement pas du goût de Quentin et il ne pouvait que se montrer reconnaissant envers Ringu de l'avoir tiré de là. Son petit cœur fragile dans ce corps avait failli faire une attaque, mais ils semblaient en sécurité maintenant dans ces bois. Le temple dégageait encore son électricité statique d'ici, il pouvait le sentir avec ses poils encore un peu hérissés, mais la distance était raisonnable et les arbres trop nombreux pour qu'ils puissent être embêtés. De toute manière, l'homme qui voulait le capturer allait avoir du mal à le retrouver avec tous les singes présents dans le coin.

Le détective n'avait pas tort, si les rôles avaient été inversés, Quentin aurait également fait tout ce qui est en son pouvoir pour le tirer de là, léger sourire aux lèvres, le jeune homme lui en était reconnaissant quand même.

«C'est sûr, oui. Et vu l'aventure dans laquelle on s'est lancés, je crois bien qu'il faudra vraiment se serrer les coudes si on veut s'en sortir!» après tout, ils avaient tous deux quelqu'un en otage, même si sa sœur était en sécurité dans l'espace, le jeune homme savait très bien qu'elle ne pourrait jamais être à 100% à l'abri, la Néo shinRa pourrait à tout moment la retrouver et s'en servir contre lui, il ne pouvait pas dire avoir l'esprit tranquille.

L'idée qu'il retrouve son apparence normale le lendemain, le rassurait un peu. Il grimpa donc dans son arbre, et prit une branche suffisamment large pour supporter son poids s'il venait à redevenir normal pendant la nuit. Son ventre criait famine, mais il n'avait pas envie de manger pour autant après son aventure... Se roulant en boule, il regarda un peu le ciel, se demandant combien de gens étaient dans son cas, à vouloir protéger un être cher de personnes malveillantes... ce monde semblait sombrer chaque jour un peu plus dans les ténèbres, et il n'y avait plus de grand héros pour le redresser.

Soupirant, il n'entendit pas les mots de Ringu qui était trop loin de lui pour le moment, mais de la même manière, il lui souhaita un bonne nuit avant de fermer les yeux et se forcer à s'endormir comme il put.

Le lendemain matin, les nœuds du bois lui faisaient mal au dos... ouvrant les yeux, un rayon de soleil passait pile poil entre deux feuilles au niveau de ses paupières, il grimaça et se frotta les yeux pour se réveiller, il lui fallut quelques secondes pour réaliser qu'il avait retrouvé ses mains! Battant des cils, il fixa quelques secondes sa main avant de se redresser d'un coup et se cogner à la branche du dessus!


«Aïe aïe aïe!!!» se frottant le front où une petite bosse commençait à naître, il regarda en bas et remarqua une paire de jambe qui dépassait d'un buisson! Ringu avait aussi retrouvé son apparence! Un large sourire aux lèvres, Quentin descendit souplement de son arbre - à croire que l'animal avait été bien choisi le concernant - et il se dirigea vers le détective, s'accroupit pour poser sa main sur son épaule

«Hey Ringu! Tu avais raison! On a retrouvé notre apparence!» affichant un large sourire, il attendit que son ami s'extirpe des buissons - c'était plus difficile du coup vu sa taille - pour l'aider à se relever. «on va pouvoir retourner au temple pour manger un morceau avant de reprendre la route! On ne risque plus rien maintenant...» quoi qu'il aurait bien envie de donner une bonne leçon à l'homme qui avait tenté de le capturer, mais il valait mieux éviter de se dévoiler comme étant celui qui était un singe la veille! ce type serait capable de vouloir quand même le capturer!

Ils se dirigèrent donc vers le temple le cœur un peu plus léger maintenant qu'il était redevenu normal, cette aventure avait été bien riche en émotion et ce n'était que le début!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringu Ju-On

Démon Abyssal
Démon Abyssal

Ringu Ju-On
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 13
HP : 2300/2600
MP : 65/70
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390236
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390238
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyMer 17 Juil - 15:33

Se serrer les coudes, voilà une expression que je n’avais pas entendue depuis longtemps. La fatigue me prenait et, alors que mes yeux se fermaient, je me demandais si je devais de nouveau me rapprocher de mon compagnon de route. M’investir émotionnellement, et risquer d’avoir de nouveau mal… La solitude n’était-elle pas préférable ?

 

Le visage de ma fille adorée m’apparut. Etait-ce un rêve ? Je tendis les bras pour l’atteindre, la toucher, la sentir… Mais elle se dérobait devant moi à chaque nouveau pas, si proche et inaccessible à la fois. Je sentais qu’une force me retenait, m’empêchant de la rejoindre, puis mes yeux s’ouvrirent dans le plus grand mal pour découvrir le visage humain de Quentin.

 

La vision encore floue, je mis quelques instants à m’habituer aux jeunes rayons de soleil qui incendiait mes pupilles. Collant une main sur ces derniers tout en me frottant les tempes, je cherchais de nouveau mes repères. L’herbe que je sentais autour de moi n’était pas désagréable. La rosée du matin n’était pas présente, et je me doutais que je l’avais absorbée, ne voyant pas d’humidité sur mes vêtements. J’avais donc recouvré mon apparence, tout comme le jeune homme.
 

« Content de te revoir sous ton plus beau jour. » dis-je après quelques instants d’accoutumance.

 

Je me redressais non sans effort, pour regarder les alentours. De cette hauteur la qui était la mienne, tout me semblait bien plus grand à présent. C’était… Agréable, je ne le démentirai pas. Certes, j’avais quelques feuilles éparpillées sur mon manteau et je n’étais pas le plus propre du monde à cause du buisson qui me servit de lit, mais je m’en contenterai. Le jeune homme me proposa alors de retourner au temple pour manger quelque chose. Il est vrai que je n’avais pas mangé grand-chose depuis la veille. Et, la psychologie étant une chose mystérieuse, mon appétit s’éveilla subitement, laissant un son singulier en guise de réponse.
 

« Quelqu’un semble d’accord avec toi. » Lançais-je en retrouvant mon sourire moqueur habituel.
 

Quelques pas nous ramenèrent à notre emplacement de la veille. Je m’attendais à ce que le lieu soit plus éloigné, preuve que mon changement de perception était encore assez présent. De là où je me trouvais, je distinguais l’endroit où la course-poursuite avait eu lieu. Je me souvenais de la petite fille, de son père, et de la tension qui nous habitait alors. Les moines étaient toujours là, immuables. Ils avaient ce je-ne-sais-quoi de dure sur le visage. Peut-être était-ce normal ici ?

 

Je m’avancais.

 

« Je pense que l’on peut trouver une collation par ici. » dis-je en pointant une tente qui ressemblait à celle d’un marchand itinérant. Apres tout, il fallait bien réapprovisionner cette partie du monde.

 

Les singes ne me dérangèrent pas durant ma descente. Je rejoignis le commerce rapidement donc, et put me sustenter avec une salade de divers fruits et légumes de la région. Je trouvais dommage l’absence de viandes, mais au moins puis-je faire taire les grognements de mon ventre. Je me tournais vers Quentin, mangeant à même le sol.

 

« Alors ? Est-ce que la cuisine d’ici te plait ? »
 

Je me tournai alors vers le temple.
 

« On n’a pas vu grand-chose ici hier… Penses-tu vraiment que l’Eglise protège un secret supplémentaire ? »


Quand le courant passe un peu trop bien Ringu_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Swordan

Héros virtuel
Héros virtuel

Quentin Swordan
Fiches du joueur :
Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335 Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334

Niveau : 11
HP : 1850/2000
MP : 55/60
Statistiques :
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390246Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390240
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390247Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390248Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390249Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284416241211390234
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390250Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390239
Quand le courant passe un peu trop bien 13071707290916241211390251Quand le courant passe un peu trop bien 13071707284516241211390237


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyJeu 18 Juil - 13:52

Retrouver son corps était une vraie bénédiction! Honnêtement, Quentin espérait que plus jamais il ne serait sujet à ce genre de transformation! Il avait gardé dans un coin de sa tête que Ringu avait déjà vécu ça auparavant, autant il lui avait parlé des altérations de Gaïa, mais le jeune homme n'avait pas souvenir qu'il ait parlé d'une réelle transformation qui disparaissait après une nuit de sommeil! S'il avait su, il aurait été squatter une tente quelque part sans bouger jusqu'au lendemain.

Peu importe, c'était du passé, il avait retrouvé ses deux jambes, ses bras, l'utilisation de son ordinateur et de son téléphone - car tout son équipement était effectivement revenu!

«Et regarde! On a bien récupéré nos affaires!» bon, froissées et qui gardaient un peu l'odeur de fauve en fait, mais peu importe, ils s'étaient au moins réveillés habillés! Soupirant de soulagement, il vérifia quand même rapidement son inventaire pour s'assurer qu'il n'avait rien perdu, même ses gils étaient encore là! Tant mieux.

Les estomacs se mirent à gronder et les deux hommes se mirent d'accord pour aller manger un morceau au temple. L'appréhension de retomber sur le papa et sa fille lui tortillait un peu l'estomac, mais cette fois, Quentin serait à même de se défendre si besoin!

Le temple était beaucoup moins loin qu'il ne le pensait, avec ses petites pattes, il avait eu l'impression qu'ils s'étaient enfoncés profondément dans la forêt, mais ils étaient à peine à une centaine de mètres! Heureusement que ses agresseurs n'avaient pas fait de recherches approfondies... Ringu montra une tente et Quentin prit également quelques fruits et une espèce de galette roulée avec de la salade et autres crudités que l'on pouvait manger comme un sandwich.


«C'est pas mauvais... mais j'ai une préférence pour la nourriture de Wutaï. Leurs nouilles en soupe sont vraiment très bonnes, on a un gars à Esthar qui a embauché un cuisinier de là bas pour ouvrir un restaurant chez nous, il a beaucoup de succès!» car lui-même n'avait jamais vraiment eu l'occasion d'y mettre les pieds, pas pour le moment du moins.

Mordant dans son sandwich, il le finit en quelques bouchées avant de picorer les fruits de saison, ce serait un petit déjeuner léger quand même, mais il valait mieux ne pas trop manger pour ne pas risquer d'avoir mal au ventre sur la route! Assis sur son petit rocher, il regardait le temple avec une certaine fascination devant les rochers flottants!

«Je ne pense pas qu'il y ait quelque chose d'intéressant ici. Dans nos dernières recherches, j'avais vu des petits articles de presse qui parlaient d'Ifrit et de Shiva, aux dernières nouvelles ils parlaient aussi de Léviathan je crois, mais je n'ai rien vu sur une chimère de foudre... ça ne doit pas encore être au programme.» ou alors ils n'avaient pas ce qu'il fallait pour ça. Le jeune homme n'avait pas encore tout compris sur le procédé.

S'essuyant les mains avec un mouchoir en tissu qu'il gardait toujours sur lui, il s'étira longuement avant de regarder une dernière fois le temple

«Bon sang, que j'aimerais savoir comment ils font pour faire voler ces rochers. Même s'il doit y avoir une histoire d'électricité statique ou autre type d'énergie, c'est incroyable que ça tienne comme ça!»

Prenant une nouvelle inspiration, il vérifia qu'il avait bien toutes ses affaires, puis le duo se mit en marche pour rejoindre le Sélénos, ils pourraient y faire une petite étape de repos avant de rejoindre leur destination, Guadosalam.

Et ils ne savaient toujours pas comment ils allaient réussir à récupérer un peu d'ADN de Seymour...
========================

Direction: Le Sélénos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nexus

Graine de Modo
Graine de Modo

Nexus
Fiches du joueur :
[url=lien_fiche]Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269335[/url] [url=lien_techniques]Quand le courant passe un peu trop bien 13060703354916241211269334[/url]

Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien EmptyMer 4 Sep - 0:39

\\************//

Ringu monte niveau 13 !
Il gagne 800 gils.

Kirito monte niveau 11 !
La deuxième limite est à définir.
Il gagne 400 gils.

Ils se dirigent tous les deux vers le Sélénos.


//************\\



Bonjour à tous les deux ! J'ai l'honneur d'avoir été nommé pour être votre nouveau MJ. J'ose espérer pouvoir être à la hauteur de cette tâche et que vous pourrez continuer à RP sans soucis sous ma responsabilité. Si vous avez le moindre problème, n'hésitez pas à me contacter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quand le courant passe un peu trop bien Quand le courant passe un peu trop bien Empty

Revenir en haut Aller en bas
Quand le courant passe un peu trop bien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» NHL 2011 Xbox 360» Petit besoin (d'un Courant) d'air» Qu'est-ce qui se passe en Haiti ?» Un jeu très bien =D» Une musique que j'aime bien....
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Sud :: Temple de Djose-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives