Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez

Porté par le vent du désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Yashiki Makunochi

Sweeping Blade
Sweeping Blade

Yashiki Makunochi
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390237
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptySam 5 Jan - 14:35

cd Début du rp de Yashiki & Aërin

Pendant les deux ans où j'ai campé à Esthar pour m'entraîner, j'ai raté l'opportunité de venir sur Gaïa. Non pas que j'aie quelque chose d'intéressant à voir sur cette terre qui est ma terre natale, mais j'ai pas été partout, étonnamment ! Même si j'en connais un rayon. Par exemple, je n'ai jamais mis les pieds au Canyon Cosmo. Il paraît que c'est un endroit assez extraordinaire. On pourrait voir des planètes et des étoiles voisines grâce à un gigantesque télescope se trouvant au sommet de la montagne. C'est quelque chose que je veux voir ! Au moins une fois dans ma vie !

En arrivant dans le désert, je me fais tout de suite une remarque.
« Geyser m'a rien dit concernant le sable... J'espère que ça va pas endommager l'exosquelette, je doute d'avoir de quoi rembourser le machin. » Je roule des épaules avant de les hausser et de m'avancer sur les grandes marches de terre qui mènent vers le village du Canyon Cosmo. Aucune idée de ce qui m'y attend, mais ce n'est qu'une aventure supplémentaire ! Autant voir le bon côté hein ?

En passant l'arche, je m'aperçois de l'architecture des lieux. C'est assez rustique, creusé dans la montagne. J'en avais forcément entendu parlé avant, mais le voir de ses propres yeux, c'est autre chose après tout. Je prends le temps d'admirer un peu la vue, avant de m'avancer vers le grand cercle au centre, où un feu semble briller en permanence.
« Y'a pas à dire, c'est pas du tout comme Esthar. C'est très... nature. T'aimes ça ? »
Le lézard sur mon épaule fait doucement briller ses nageoires, mais je crois que quelque chose l'importune. C'est vrai que c'est un peu sec dans le coin... beaucoup. Oui je sais, c'est un désert, évidemment que c'est sec ! Mais comme le lézard possède des nageoires, j'en ai déduis depuis un moment que c'est probablement un truc un peu aquatique, donc il risque pas de trop aimer le coin.

« OK, je vais te trouver de l'eau. » Je lui tapote la tête alors qu'il se cale contre ma tête. Je trouve plutôt moyen de sentir ses nageoires se frotter contre mon oreille mais je dis rien. C'est de la démonstration d'affection, je vais pas l'envoyer paître pour si peu.

C'est dans un petit pub que je récupère non pas un verre d'eau mais un bol carrément ! Un bon gros bol. Je le trimbale dehors et m'installe près du feu en mettant le euh, saladier en fait, près de moi, et hop, le lézard bondit dedans, bienheureux de pouvoir s'hydrater. J'avoue que je n'y avais pas pensé, le pauvre, il a dû en baver pendant la traversée du désert... mais au moins, là, il a l'air bien.
Je soupire en me mettant en tailleur devant le feu. Avant, je voyageais à l'aveuglette, mais maintenant, j'ai une mission ; trouver des informations sur le Rokumeikai. Je prends mon téléphone pour regarder mes messages rapidement et voir la photo de cet homme que Yusuke m'a donné.

Hm. Je sens que ça va pas être facile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aërin Nymphea

Nymphe de Lumière
Nymphe de Lumière

Aërin Nymphea
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284516241211390241
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390236
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptySam 5 Jan - 21:53

Aërina avait donc tenté d’appeler les Six dans Guadosalam pour vérifier quelque chose qui la tourmentait. Elle n’entendait plus leurs voix, ni ne sentait leurs âmes. Le pouvoir de l’anneau des Lucii avait également disparu de ses veines. La jeune femme sembla peut-être déroutée un instant mais laissa bien vite tomber ses tourments.

Si elle était revenue à la vie, c’est qu’elle avait été appelée en renfort pour aider ce monde qui semblait plongé dans les ténèbres. Aërina était fort sensible et sentait bien des choses avec son instinct. Elle décida donc d’aider Héméra à retrouver sa lumière mais chaque chose en son temps. Elle voulait d’abord s’amuser un peu ! Etre de nouveau en vie était pour elle, source d’une joie immense.

Quittant la vie trop tôt, Aërin n’avait pas pu goûter à tout. Et surtout, dans ce monde ici, elle pouvait montrer son vrai elle, sans être jugée par sa famille. Et elle comptait bien en profiter. Ici à Guadosalam, elle avait entendu le nom des plusieurs mondes qui constituaient Héméra. C’est tout naturellement qu’elle choisit Gaïa comme première destination, lui faisant penser à cette déesse mère de la terre.

Cependant, elle ne comptait pas voyager à pied et décida de prendre un bateau de pêche. En discutant avec les membres de l’équipage, Aërin chercha un endroit assez rustique, proche de la nature. Elle voulait tester quelque chose et voulait être prudente pour ne blesser personne. On lui indiqua alors Canyon Cosmos. C’était un très beau nom. La fausse elfe en déduit qu’elle pourrait admirer les étoiles en parlant de Cosmos.

Aërin débarqua donc au canyon cosmos après son voyage et trouva que l’accueil dans ce petit village était fort bien sympathique. Il était forgé dans la pierre et serpentait en différentes bifurcations. On lui indiqua même le bar qu’elle s’empressa de rejoindre pour étancher sa soif. Elle remplit même sa gourde d’eau. Le barman lui offrit même une petite flasque d’alcool, ayant apprécié la compagnie de la bleutée. Une fois dehors, l’elfette expira bruyamment. Elle aurait aimé tester ses compétences de maîtrise des éléments hors combat. Elle s’éloigna et vu de très loin un grand arbre et un peu de fumée. Elle finirait donc sa course là-bas.

Aërin, de sa paume de main, tenta de bouger quelques cailloux. Après quelques secondes, ils bougèrent vivement.

« Ça marche ! C’est parti alors ! »

Elle espérait que personne ne la verrait se jeter sans aucune peur dans le vide. Elle se tourna dos à la falaise, croisant les bras sur sa poitrine. Elle se ferma les yeux et se laissa tomber. Lorsqu’elle sentit le vent fouetter son visage, elle ouvrit les yeux et se tourna pour faire face à la terre.

Alors qu’elle était en chute libre, Aërin s’approcha du mur de la falaise et posa son pied dessus. Dès que le contact fut établi, de la roche se forma en vague sous ses pieds et elle commença à gravir ainsi le tour de la falaise du Canyon. Avec ses mains, elle prenait son équilibre, près de ses genoux pliés. La jeune femme contrôlait la terre très vite que l’on aurait cru à un petit éboulement. Alors qu’elle descendait en flèche avec sa maîtrise de la terre, elle ne put s’empêcher de crier pour expulser ses émotions.

« Wouuuh ouh ! Aha ! Ça va faire des ricochets ! »

Aërin apercevait de plus en plus près l’arbre. Elle comptait donc atterrir avec sa maîtrise de l’air. Une fois beaucoup plus près, la jeune femme tendit sa main vers l’endroit où elle souhaitait créer une petite bourrasque stable et y sauta une fois formée. La fausse elfette tournait en rythme avec sa création d’air et rigolait de manière cristalline, telle une enfant. Sans qu’elle ne le sente, une de ses oreilles d’elfe se détacha et tomba tout près d’une présence qu’elle n’avait point sentie. Et lorsqu’elle eut la tête qui tourna assez, elle plongea dans l’arbre.

Glissant le long du tronc, elle ramena la tête en arrière pour remettre ses cheveux derrière elle. Et quelle fut sa surprise lorsqu’elle vit qu’elle n’était pas seule. Un homme, du style samouraï et un lézard. La jeune femme eut un réflexe de combat et créa un fouet aqueux avec l’eau de sa gourde, le dirigea vers le samouraï et constata qu’avant que le fouet ne l’atteigne, l’eau ne lui obéissant plus, retomba au sol. Elle ramena alors l’eau vers elle et sépara la terre qui avait pu s’y agglutiner. Aërin regarda alors l’homme droit dans les yeux et se figea un instant. Pourquoi diable avait-elle attaqué un illustre inconnu, paisiblement installé à laver son lézard ?

Elle se gratta la joue légèrement, se posant sur son pied droit, ramenant donc sa hanche vers la droite. Sans doute l’avait-elle vue alors tournoyer dans sa mini bourrasque. LA HONTE ! Aërin rougit instantanément et tenta de parler.

« Oh euh... je .. j’ai, bafouilla la fausse elfette en passant sa main près de son oreille et sentit qu’il lui manquait quelque chose. Elle continua de tapoter une seconde puis s’exclama, en voyant l’oreille près du lézard. Merde mon oreille !! »

Elle se pressa le pas en direction de son accessoire, en espérant pouvoir s’enfuir sous terre par la suite et de ne pas être tombée sur un blagueur farfelu qui lui volerait son précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yashiki Makunochi

Sweeping Blade
Sweeping Blade

Yashiki Makunochi
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390237
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyMar 8 Jan - 10:34

Un long soupir s'échappe d'entre mes lèvres alors que je considère le feu, regardant parfois le lézard qui patauge joyeusement dans l'eau. Il n'a pas vraiment besoin que je le nettoie, mais dans un lieu aussi sec et désertique, il a besoin de son quota d'eau le pauvre ! J'imagine qu'il doit être une sorte de créature semi-aquatique, ou quelque chose du genre... Je n'ai jamais vraiment étudié la question, surtout parce que je n'ai jamais eu l'opportunité de me la poser.
Et maintenant je m'interroge un peu j'avoue.

Mon attention est rapidement détournée quand j'entends un drôle de bruit. En suivant la provenance, je vois ce qui semble être une... vague... de terre ? Eh ? Deux secondes. Je plisse les yeux pour constater qu'il y a une femme dessus et qu'elle se dirige non loin de moi. Elle utilise un arbre à proximité comme point d'arrivée et semble particulièrement contente de sa performance. Personnellement, je n'ai rien compris. C'était quoi ça, une maîtrise absolument parfaite d'une magie de terre ? Probablement.
En même temps, je suis très loin d'être un magicien... donc on ne peut pas dire que je sois calé dans le domaine. J'ai aucune idée de ce qu'on peut vraiment accomplir en tant que grand mage entraîné. Donc qui suis-je pour me faire des idées hein ?

Par contre, la demoiselle me paraît surprise de ma présence et... eh ?
« Oh là, on se calme. » Je la vois qui se met en position de combat et moi, j'ai pas bougé d'un pouce, on est d'accord ? Même en lui disant ça, en tailleur, je n'ai pas particulièrement l'intention de l'attaquer. J'ai juste décroisé les bras pour aller chercher mon katana si vraiment je me fais agresser. Je vais pas rester là sans rien faire non plus !

Je note qu'elle utilise de l'eau qu'elle a dans une gourde sur elle pour créer comme un fouet... Elle maîtrise donc tous les éléments ? C'est plutôt classe ! Et dangereux, potentiellement dangereux, surtout que hello ! Y'a du feu à côté de moi ! J'ai pas tellement envie qu'elle me mette le feu au derrière, mais pour x raisons, sa maîtrise coupe net et l'eau tombe bêtement par terre avant de m'atteindre. Quoi, c'est mon charme qui l'a désarmé comme ça ou elle a juste tiqué que j'étais pas un monstre ?

« Hé, dites donc... » Avant que je ne lui demande c'était quoi cette histoire, elle se précipite à côté du lézard et s'exclame son... oreille ? Je hausse les sourcils en la voyant attraper une fausse oreille par terre et la remettre en place. Oreille ? Elle a des oreilles en plastoc ? Pourquoi ? Ah... Je crois remarquer au-delà de ses cheveux aux couleurs extravagantes qu'elle a une oreille pointue et pas l'autre. Non, l'autre, elle s'empresse de la camoufler sous cet accessoire.

« Bon miss, va falloir m'expliquer pourquoi vous vous êtes attaquée à moi comme ça. J'ai une tête qui vous reviens pas ? » Je dis tout ça d'un ton bizarrement léger. Beaucoup auraient perdus patience je suppose, mais je vois pas pourquoi j'agresserais une jolie fille comme ça. Hm, peut-être... « Si c'est votre copain qui vous envoi parce que je lui dois de l'argent, j'ai pas une thune. Faudra revenir un autre jour. » J'ai fais assez d'entourloupe çà et là pour savoir que c'est pas une excuse bidon. C'est peut-être vraiment ça, l'histoire.

Et je sais pas si c'est son affinité avec la nature, mais le lézard, lui, la regarde depuis son saladier plein d'eau avec de grands yeux étoilés. Non mais oh ! Bonhomme ! Stop faire le beau devant une meuf avec des fausses oreilles qui a essayé de m'arroser !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aërin Nymphea

Nymphe de Lumière
Nymphe de Lumière

Aërin Nymphea
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284516241211390241
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390236
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyMar 8 Jan - 20:54

Aërin était vraiment gênée de s’être fait voir par une personne. Un homme en plus (oui, elle trouvait cela encore plus gênant, sans doute dû à la seule figure austère et psycho-rigide qu’elle eut de père, donc d’un homme à qui s’identifier).

En outre, comme si cela n’était pas suffisant, elle avait perdu une de ses oreilles dans l’histoire et ce jeune homme avait découvert son terrible secret : elle était humaine. Il n’avait d’ailleurs point bougé de sa position assise, seulement mis ses mains en évidence en demandant à la jeune femme de se calmer.

Heureusement, la magie d’Aërin ne fonctionnait pas en combat. Du moins, pas cette utilisation là. Mais la jeune femme se dépêcha d’aller chercher son oreille et de la remettre, rouge comme une pivoine. C’était une de ses seules attaches à son monde, alors elle y tenait beaucoup. L’homme à la chevelure blanche lui demanda alors plus d’explications, extrapolant que si son petit ami avait un problème avec lui, il n’avait pas d’argent.

« Euh... quel copain ? lâcha Aërin spontanément en se retournant pour voir si elle n’avait pas été suivie, puis se courba devant le jeune homme. Désolée, j’ai vu votre lézard, j’ai vu du feu, une lame qui brille, mon cerveau a fait des raccourcis de danger. Mais merci ! J’ai appris une chose grâce à votre présence. Ce nouveau monde bride les capacités, hmm... »

Aërin regarda le lézard qui semblait presque vouloir lui parler. La jeune femme se dirigea automatiquement vers lui en s’accroupit. Il n’était quand même pas si petit. Elle lui tendit le dos de sa main pour qu’il puisse la sentir. La jeune femme avait toujours fait comme cela avec n’importe quel animal pour qu’il puisse décider si elle était une bonne ou mauvaise personne pour lui. Le contact semblait bien se passer du côté d’Aërin qui s’amusa à faire des mini vagues dans le saladier pour que le lézard puisse profiter de l’eau froide sur tout son corps.

«Vous faites une belle paire en tout cas ! C’est quoi vos petits noms ? demanda la jeune femme. Moi c’est Aërina Lux Nymphea, ou Aërin au choix ! »

En regardant cet homme de plus près, Aërin se disait qu’il devait peut-être maîtriser la glace ou l’air au vu de ses cheveux blancs. La jeune femme se leva finalement, captant qu’elle pourrait peut-être les déranger.

« Mais je vous dérange peut-être en fait, je peux m’en aller.. avoua-t-elle en s’inclinant très légèrement »


Hrp : Désolée de répondre si vite, mais comme cela je peux goûter à l’immense satisfaction d’être à jour *q* Razz (et puis comme j’ai pas joué Aë depuis un moment en rp principal, j’avoue je m’emballe :p)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yashiki Makunochi

Sweeping Blade
Sweeping Blade

Yashiki Makunochi
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390237
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyDim 13 Jan - 10:54

Spoiler:
 

Cette fille est définitivement, indubitablement et évidemment bizarre. Je suis pas vraiment le mieux placé pour juger quelqu'un de "bizarre" mais il faut dire que déjà, rencontrer une meuf avec des cheveux bleus qui a des fausses oreilles pointues, ça a quelque chose de plutôt singulier dans une journée ! Elle n'a pas l'air méchante, si on exempt le fait qu'elle vient d'essayer de m'envoyer de l'eau en pleine tronche, juste franchement paumée.
D'ailleurs, elle m'explique rapidement pourquoi elle a crut bon de m'attaquer cash avec ce qui devait être, je suppose, de la magie. C'est pas dans ses petits bras qu'il doit y avoir de quoi me défoncer la tête, ça c'est sûr, mais je... pense comprendre son raisonnement ? Pourtant, j'ai jamais cru être un gars intimidant... comme quoi...

Au moins, je suis content de voir que c'est pas la copine d'un mec à qui je dois du fric. J'ai pas tellement envie de m'embêter à expliquer à une gentille fille que dans la vie, on fait pas toujours des bons choix et ça nous poursuit malgré nous !
Non pas que ça me dérange, je me passerais juste de la poursuite obligatoire.

« Dans ce cas, vous en faites pas, j'ai pas l'intention de vous attaquer. Quoi que c'est plutôt moi qui devrait être méfiant à ce que j'ai compris. » Je souris alors qu'elle consent aussi à une trêve et s'approche pour regarder le lézard qui patauge dans son bol d'eau. Faut dire que le désert lui fait pas trop à ce bonhomme. Il apprécie les petites vagues qu'elle fait et plus ça va, plus je pense que cette personne maîtrise les éléments, en tout cas au moins l'eau ! Mais vu comment elle a fait mumuse avec la terre juste avant... Faut mieux que je me tienne tranquille, j'ai pas tellement envie de me retrouver engloutit par la terre sur laquelle je suis assis, honnêtement.

Elle cherche à faire connaissance et se présente. Aërin, donc ?
« Yashiki. » Malgré moi, j'ai répondu un peu brièvement, et du coup elle se lève en supposant qu'elle dérange. Le lézard exprime clairement son désarroi en posant ses petites pattes sur le bord du saladier en la fixant du genre 'non s'teuplait t'en vas pas' ce qui me fait hausser les sourcils. Et bon de toute façon, elle m'embête pas du tout la petite dame, pourquoi pense-t-elle ça hein ? J'ai dis un truc de travers ? « Eh ? Non, vous ne dérangez pas. Tant que vous me jetez pas de l'eau en pleine gueule, on devrait pouvoir discuter. » Oui je reste là-dessus, mais faut dire que ça détend l'atmosphère d'en plaisanter !

« Venez vous asseoir, y'a bien assez de place autour du feu pour deux. » C'est un grand cercle où, vu la circonférence et la place, je suppose que bien des gens du village se rassemblent fréquemment pour de quelconques fêtes ou cérémonies. Et puis bon c'est pas "mon" cercle, elle peut rester si elle veut.

Bon par contre, je suis bien obligée de demander. Pas le choix.
« Ça va être ultra-indiscret, mais pourquoi des fausses oreilles pointues ? C'est stylé hein, je dis pas, mais j'avoue que j'ai vu des tas d'accessoires chez les femmes pendant mon voyage, mais jamais de fausses oreilles. » Des colliers, des tiares, des boucles d'oreilles, bagues, bracelets, piercings, bijoux extravagants et tenues colorées, mais des fausses oreilles ? C'est une première.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aërin Nymphea

Nymphe de Lumière
Nymphe de Lumière

Aërin Nymphea
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284516241211390241
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390236
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyMer 16 Jan - 23:28

Heureusement pour Aërin, ce jeune homme ne semblait pas plus rancunier que cela à ce malentendu presqu’agressif. Alors qu’elle se présentait, la jeune bleue pensa après les présentations qu’elle pourrait éventuellement déranger ce duo. Il s’appelait Yashiki et ne nomma point son lézard. Cela ne passa point inaperçu à la fausse elfe qui au final, lui donnerait sans doute un nom et déformerait celui de Yashiki par maladresse. Le lézard semblait même assez triste de la voir si vite partir ce qui intrigua l’elfette.

Le jeune homme lui répondit qu’elle ne dérangeait pas et se permit même une blague sur le malentendu de tout à l’heure. Aërin se passa la main dans les cheveux, tirant légèrement la langue, un peu gênée et répondit aussi par la rigolade.

« Quand on est mage, faut savoir se mouiller aha ! »

La jeune bleue s’assit alors en face de son interlocuteur et juste à côté du lézard qui semblait bien aise qu’elle soit restée. Alors qu’Aërin croisait ses jambes, Yashiki lui demanda, en s’excusant d’abord, pourquoi elle portait des fausses oreilles. Il n’avait jamais encore vu ce type d’accessoires chez les femmes. La jeune femme le regarda droit dans les yeux, et avec une sincérité et franchise déconcertante, elle leva son pouce en l’air et répondit.

« Parce que c’est cool ! Et un peu mystique... »

Aërin venait de lui faire un sourire toutes dents voyantes. La vérité, la jeune bleue ne pouvait la lui conter. A son palais, elle avait toutes les parures, bijoux et vêtements qu’elle voulait pour ressembler à ce qu’elle devait, une princesse. Ses fausses oreilles toutes droites sorties de contes, lui permettaient de se projeter ailleurs, de fuir la réalité de sa vie. Et éventuellement, dans son inconscient, tenter de se faire remarquer par son père.

Alors qu’elle venait de lui répondre, la jeune femme réfléchissait en regardant le lézard. Son maître s’appelait Yashiki. Yashi... Non cela n’allait pas. Par fierté, elle aurait pu l’appeler Hoshi, qui voulait dire étoile, presque comme la signification du prénom d’Aërin. Soudain, la bleutée s’exprima.

« J’ai trouvé pour toi un nom ! Yoshi ! dit-elle en levant l’index, puis le dirigea sur le front du lézard, créant un filet d’eau qui bougeait au fur et à mesure de ses mouvements. Que ton identité soit bénie au nom de mère Eos, commença Aërin, puis dirigea son doigt vers la gauche du visage du lézard. Des Six, continua-t-elle pour glisser ensuite son index vers la droite. Du Lucis, et pour finir, arrêta sa course vers le bas du visage. Nox »

Après cette courte animation, qui venait de baptiser le lézard qui se nommait dorénavant, pour Aërin, Yoshi, la jeune femme demanda alors à Yashiki une chose assez banale.

« Tu viens d’Héméra ? Enfin, de quel monde ? »

C’était venu tellement naturellement que la jeune femme ne venait même pas de remarquer qu’elle aurait pu être impolie en tutoyant ainsi Yashiki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yashiki Makunochi

Sweeping Blade
Sweeping Blade

Yashiki Makunochi
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390237
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptySam 19 Jan - 10:59

Parce que c'est cool et bien mystique ? J'avoue, c'est assez simple comme justification. C'est... simplet, mais au moins c'est une excuse, et je suis très mal placé pour lui faire une remarque sur ce sujet, quand on sait que je me balade avec un lézard...

Bref, je me présente, c'est la moindre des choses vu que la miss m'a fait le plaisir de me donner son joli petit nom. Ou grand nom en l’occurrence. Elle a vraiment un nom particulier la dame. Là d'où je viens, j'avoue que je n'ai jamais entendu personne qui s'appelait de cette manière, mais je peux rien dire. Si je lui disais que mon nom au complet est Yashiki Makunochi, peut-être qu'elle trouverait ça aussi absurde que trop long.
On est quittes comme ça.

Justement, elle semble trouver que mon nom est trop long et décide de m'appeler...
« Yoshi ? » Je hausse les sourcils. Je m'attendais pas vraiment à réceptionner un mignon petit surnom sitôt les premières minutes en compagnie d'une ravissante jeune femme. Oh j'en ai reçu pas mal par le passé mais là... Enfin, je suppose que c'est mieux que de se faire appeler Yashi. J'ai des potes qui m'appelaient comme ça, avant. Mais ça fait bail que je les ai vu.
Elle fait une cérémonie un peu bizarre avec ses mains, ça fait très officiel. Ça me fait me demander, était-elle une sorte de prêtresse avant ? Elle m'en donne l'impression, ça c'est clair, avec sa magie et tout le tintouin.

« Euh, si tu le dis. Et lui c'est Sanchou, au fait. » Selon ma nièce en tout cas, c'est son nom. C'est une variété du mot wutaien pour salamandre mais ma foi, c'est toujours mieux que de ne pas avoir de nom du tout ! Il acquiesce joyeusement, je suppose que le fait qu'Emi l'ait nommé le met en joie.

Quitte à être installée là avec moi, Aërin décide de me faire la conversation en me demandant d'où je viens. D'Héméra ou d'ailleurs ? Rien qu'avec sa question et sa manière plutôt particulière de faire sa petite cérémonie juste avant, j'en déduis qu'elle doit venir "d'ailleurs" en fait. J'ai beaucoup voyagé, et même si je n'ai pas effleuré Héra encore, j'ai traversé une bonne partie de Spira, Dol et Gaïa, assez pour me permettre de supposer qu'elle ne venait de nulle part. Elle avait une tête à venir de Spira, mais quelque chose me dit que ce n'est pas ça...
« Gaïa. Et vu mon âge, j'étais là largement avant qu'Héméra n'existe ! » Je me pointe du pouce en parlant, c'est pas faux eh ! Quand on y pense, je suis bien, bien plus vieux qu'Héméra ! Même si je ne suis qu'un grain de sable à côté de l'âge des mondes individuellement parlant, évidemment. « Et toi, d'où tu sors avec tes oreilles super mystiques et tes cheveux bleus ? » Je la taquine juste, oui je m'autorise même si on se connait depuis littéralement cinq minutes, je suis pas du genre à avoir la langue dans ma poche.

Et bon quitte à être dans les interrogations...
« J'avoue j'ai jamais entendu ta petite cérémonie de tout à l'heure. C'était quoi ça, une sorte de baptême là d'où tu viens ? » Vu qu'elle l'a fait en me "donnant un nom", je ne peux que supposer ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aërin Nymphea

Nymphe de Lumière
Nymphe de Lumière

Aërin Nymphea
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284516241211390241
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390236
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyJeu 24 Jan - 23:00

Yashiki sembla réagir au prénom que venait de donner Aërin à son lézard. D’autant plus qu’elle venait de jouer avec l’eau sur le front de l’animal pour le baptiser. Sauf que la suite la surpris assez bien. Yashiki venait de lui dire que son animal se nommait Sanchou alors que l’elfette avait demandé leurs noms avant. La jeune bleue baissa les épaules un instant avant de répondre dans un langage désuet.

« Cornegidouille ! Mais quelle nodocéphale je fais.. Euh... ce sera San alors ! »

Aërin ne savait donc pas ce que représentait Yoshi pour son interlocuteur. Sans doute son surnom, elle ne voyait pas d’autres possibilités. Car le lézard semblait bien satisfait de son prénom actuel. La bleutée ne chercha donc pas à le contredire, après tout, cela ne servirait à rien. La fausse elfe créa alors une minuscule pluie pour rafraîchir Sanchou. Au moins comme ça, elle s’entraînait à contrôler les éléments et faisait plaisir à l’animal. Yashiki répondit ensuite à sa question sur son monde natal. Il venait donc de Gaïa et même avant que Héméra ne soit créée. C’était intéressant. Aërin s’apprêtait à lui demander autre chose quand il lui posa la même question.

« Mon monde s’appelle Eos ! Du coup... comment Héméra s’est formée, tu l’as vécu comment ? »

Aërin était un peu curieuse sur les choses que l’Homme ne pouvait contrôler. Après tout, elle venait de revenir à la vie sur cette terre, Héméra, et ne savait donc pas comment elle s’était créée. Sans doute l’œuvre de divinités, la jeune femme ne voyait que cela. Yashiki s’enquit par la suite sur sa cérémonie qu’elle venait d’effectuer. Elle lui répondit donc le plus simplement possible.

« Oui, c’est une bénédiction. Même si l’on verse l’eau manuellement, sans magie, sur le front. Mais tant que le cœur y est tout va bien ! Ça peut servir aussi à guérir certains maux si on prie, l’eau étant une source vitale »

La jeune bleue avait souvent vu sa mère effectuer des guérisons en tant qu’Oracle et avait elle-même essayé. La prière était fort importante pour soigner le peuple mais l’essentiel était la foi. Pas nécessairement en Eos, mère de la terre, mais en la lumière. Aërin avait pu ainsi soigner sa mère lorsqu’elle allait vraiment mal.

« Du coup, tu fais quoi pour passer le temps ? Je dois t’avouer que je m’ennuie, j’étais bien en paix dans mon sommeil éternel. Dans un sens j’aimerais aider ces mondes mais... je ne sais par où commencer »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yashiki Makunochi

Sweeping Blade
Sweeping Blade

Yashiki Makunochi
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390237
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyDim 27 Jan - 23:42

Oups ? Vraisemblablement, Aërin ne parlait pas de moi, mais de Sanchou quand elle avait fait son espèce de baptême un peu plus tôt. Merde. A voir sa réaction, j'en déduis rapidement qu'elle se sent bête et ce n'est pas tellement le sentiment que je veux partager. Nodocéph... ? Oula, OK je suis en face d'une érudit ou quelque chose comme ça ? En tout cas, elle m'apparaît avoir un langage très différent du mien ! Ça c'est clair !

Bref, je préfère continuer sur ma lancée en lui demandant d'où elle vient, et visiblement, c'est un monde qui s'appelle Éos. Que je sache, il n'y a aucun monde de ce nom sur Héméra, donc j'en déduis qu'elle a dû mourir avant de venir ici, vu que c'est comme ça que les gens d’outre-monde se retrouvent là. C'est glauque, et pourtant je le prends très calmement, étonnant ? Je sais pas. J'ai juste accepté que les choses étaient ainsi depuis deux ans. C'est comme ça et puis c'est tout.
« Je connais pas, tiens. » Elle m'interroge sur la formation d'Héméra et je hausse les épaules. « C'est arrivé du jour au lendemain. Perso, j'ai pris ça comme une opportunité pour découvrir de nouvelles régions et des cultures différentes. D'autres ont paniqués. » Je pense de suite à ma mère, si elle a acceptée la situation aujourd'hui, un peu comme tout le monde, à l'époque, ça lui a franchement foutu les boules.

« J'ai tendance à me dire qu'il vaut mieux voir le bon côté des choses dans la vie. » Je souris, satisfait de donner mon petit morceau de biscuit de bonne fortune ou quoi. C'est une vision des choses que j'apprécie, car après tout, il vaut mieux rester positif dans la vie si on veut que de bonnes choses nous arrivent... C'est bizarre venant de moi, quand on sait que je vis dangereusement, mais voilà.

Après avoir appris que ses mouvements curieux étaient synonymes de bénédiction, Aërin me demande ce que je fais pour m'occuper parce qu'elle s'ennuie. Je hausse les sourcils en m'étonnant vraiment du mélange qui se trouve en face de moi. Cette femme n'est ni glamour, ni sexy, ni hautaine, ni méchante. Elle n'est ni adulte, ni gamine. C'est comme un mixte. C'est une première impression c'est clair, mais elle me donne le sentiment d'être une adulte tout à fait capable de se préoccuper de sa propre personne, mais elle a un côté enfant. Tu fais quoi, parce que je m'ennuie, même si on se connait pas. Pour moi, ça fait un peu... Ben, gamin, oui.
Pas dans le sens péjoratif hein ? Bien sûr.

« Je voyage. Je viens d'arriver de Wutai. Héméra est vraiment immense... J'essai d'en voir le maximum. » Elle a parlé de son sommeil éternel, donc ça confirme ce que je pensais. Elle est morte et est revenue ici. Et vu sa façon d'en parler, j'en déduis que ça ne la dérange pas si on en parle. « Il n'y a pas de continent appelé Éos sur Héméra, donc je devine que tu es morte sur ton monde natal et que tu es revenue récemment dans le coin. Pas trop paumée ? » Si personne ne l'a guidé jusqu'à présent, je me permets de supposer que oui, elle doit être perdue.

« Tu dis que tu veux aider ces mondes... Honnêtement, je sais pas trop quoi te dire. Je suis pas un super héros, même si j'en ai clairement la gueule. » Un sourire étincelant et je poursuis ! « Moi, je fais que voyager. Tu devrais faire la même chose, si tu veux trouver une raison pour laquelle te battre ici. Tu découvriras ce nouveau monde et en plus, tu arriveras peut-être à te trouver une place dans tout ce bazar. »
Je suis pas le meilleur pour donner des conseils, mais... Je pense que c'était pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aërin Nymphea

Nymphe de Lumière
Nymphe de Lumière

Aërin Nymphea
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284516241211390241
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390236
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptySam 2 Fév - 16:03

L’air était sec et très différent des contrées qu’Aërin avait pu visiter sur Eos. Si elle avait eu du mal à s’habituer au début elle s’y était vite accoutumée à présent. C’était même plutôt agréable cette chaleur qui lui chauffait l’épiderme.

Yashiki ne connaissait pas son monde, ce qui n’étonna point la jeune elfe. Il n’existait pas qu’Eos et cela serait égocentrique de sa part de penser le contraire. Apparemment, le jeune homme avait bien pris la nouvelle et d’autres moins. Ce qui était assez logique quand on y pensait. Avoir des étrangers près de chez soi suscitait toujours la peur d’une quelconque attaque ou même massacre. Le samouraï avoua qu’il était assez optimiste. Aërin acquiesça vivement sur ces dires. Il y avait toujours pire que soi, pas vrai ?

La jeune femme était perdue depuis qu’elle avait débarqué sur Héméra. Elle n’avait pas vraiment pris le temps de se poser ainsi, elle avait voyagé de Spira jusqu’ici en espérant trouver sa voie parmi ces montagnes. Proche de la nature, Aërin était plus à même à trouver des réponses à ses questions. Surtout le soir, en regardant le ciel étoilé. Et le canyon cosmo proposait aux voyageurs de regarder ces astres de plus près grâce à un dispositif.

Yashiki lui répondit qu’il voyageait car Héméra était assez grande et qu’il souhaitait voir le plus possible de mondes et villes. Il enchaîna sur le monde de la fausse elfe et déduisit qu’elle était décédée sur le sien. Aërin se rappela alors d’un coup de sa fin, celle de son père et surtout de sa mère. La bleutée plongea alors ses pupilles de couleur glaciale dans celle de son interlocuteur. Ces souvenirs les avaient empli d’une profonde tristesse, d’un peu de fatigue et dans un sens, une certaine sagesse. Car ni larmes et ni clignements d’yeux ne vinrent interrompre ce face à face de quelques secondes.

« Oui je suis revenue à la vie et complètement paumée. Je pensais trouver des réponses ici, parmi les étoiles »

Yashiki lui avoua que pour savoir pourquoi elle voulait se battre, il fallait qu’elle voyage. Ce n’était pas tout à fait faux, pour Aërin, il était primordial d’avoir une raison de se battre. Sinon, que lui restait-il ? Le samouraï lança qu’il ne pouvait pas l’aider plus même s’il avait plutôt la tête d’un super héros. La jeune femme rigola franchement.

« Uh ? J’aurais plutôt dit que tu avais une tête de mercenaire mais bon, aha ! répondit Aërin en rigolant puis, continua. Merci pour tes conseils »

Si Aërin voulait lire les étoiles, elle devrait bien attendre le soir et pour l’instant, l’après-midi battait de son plein. La jeune femme étendit ses jambes, mit ses mains en arrière et regarda le ciel. Il était bien dégagé, bien bleu. Elle resta un moment sans parler, elle n’avait pas vraiment peur des silences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yashiki Makunochi

Sweeping Blade
Sweeping Blade

Yashiki Makunochi
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390237
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyMer 6 Fév - 10:34

Vraisemblablement, le fait d'être morte ne gêne pas Aërin, ou en tout cas elle ne le montre pas du tout. Je ne sais pas trop, mais s'il y a une chose que je sais, c'est que les femmes ne montrent pas toujours ce qu'elles ressentent vraiment. Hey, j'ai de l'expérience dans le domaine ! Je sais comment sont les femmes ! Même si je sais que c'est pas forcément très gentil de ma part de le dire comme ça... Vous faites pas de fausses idées, je suis pas de ces machos qui se moquent des femmes une fois par mois, moi je m'en fou. Mais c'est vrai que souvent, elles sont assez... imprévisibles.
Bref, pourquoi je suis parti sur ce sujet déjà ?

Donc au final, si je comprends bien, Aërin est venue ici dans l'espoir de trouver sa réponse dans les étoiles. Sérieusement ? Je lève les yeux vers le ciel, Sanchou fait pareil, j'observe ces cieux sans trop savoir pourquoi j'y trouverais une tierce réponse. C'est curieux comme façon de voir les choses...

Elle me remercie pour mes conseils et je ramène mon attention vers elle.
« No souci. Mais si je peux t'en donner un autre, je peux t'assurer que les réponses que tu cherches, quelle qu'elles soient, tomberont pas du ciel. Quand on veut savoir quelque chose, on va le chercher. On est jamais mieux servi que par soi-même ! » J'en déduis assez vite qu'Aërin est un peu spirituel ou je sais pas. J'ai déjà croisé une femme comme ça. Elle croyait en les cartes, les étoiles, ce genre de trucs... On s'était rencontré parce que j'avais trouvé drôle de voir ce que ma "bonne aventure" me disait. Du coup mine de rien, j'espère que je l'ai pas vexé en disant ça. Peut-être que ça lui tient à cœur après tout.

Il y a un moment de silence pendant lequel je regarde le feu qui crépite devant nous. La situation est bizarre, deux parfaits inconnus qui partagent un moment près des flammes. Bon faut dire que vu la grandeur de ce cercle, il y a de quoi accueillir une tonne de personnes. Ça me semble être un point de rendez-vous dans ce village. C'est un peu comme une grande place, je suppose ? Probablement.

Après un moment, mon attention revient vers Aërin.
« Hey, tu comptes aller où après ? C'est peut-être sur mon chemin. Je sais qu'on dit qu'il vaut mieux être seule que mal accompagné, mais je t'assure que je suis d'excellente compagnie. » Je crois avoir remarqué que Sanchou a levé les yeux au ciel. C'est probablement un hasard mais j'ai le sentiment qu'il me trouve exacerbant. Bah désolée hein ? Mais cette jolie et étrange demoiselle est franchement mignonne et je ne suis jamais passé à côté d'un moment avec une dame— et non, pas que pendant la nuit, faut pas croire. J'aime bien aussi juste papoter et partager un verre ou quoi.

« Tu peux me dire non si tu préfères, mais Sanchou serait bien triste je pense. Il ne dirait pas non à avoir quelqu'un qui peut lui faire une petite piscine perso. » Et un espèce de sourire s'affiche sur la gueule du lézard. C'est qu'il est doué pour faire craquer les gens ! Et oui bon OK c'est un peu du chantage ou quoi mais hey... Je fais ce que je veux et j'ai toujours été comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aërin Nymphea

Nymphe de Lumière
Nymphe de Lumière

Aërin Nymphea
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284516241211390241
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390236
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyMar 12 Fév - 20:47

Si lire les étoiles n’était pas chose courante dans Eos, Aërin avait su développer cette observation grâce à sa condition d’Oracle. Cela ne s’avérait pas toujours juste mais lire dans la lumière que les étoiles lançaient pouvait être rassurant pour la jeune femme. Après tout, la bleutée s’était mise aussi au tarot et aux cartes pour rigoler un peu et en général, cela se passait même plutôt bien.

Enfin, c’était rare quand Aërin se confiait au ciel, après tout, elle savait que personne ne pouvait avoir de meilleure réponse qu’elle-même. Mais dans cette démarche, elle espérait pouvoir apercevoir ne serait-ce qu’une infime lumière de sa mère. D’ailleurs, Yashiki lui conseilla à nouveau de chercher ses réponses elle-même. Sans doute que les Oracles ne devaient pas être les mêmes sur Gaïa que sur Eos. Alors, sans aucun ton de reproche et ni même de vantardise, la jeune femme expliqua un peu de ses pouvoirs au jeune homme.

« Sur mon monde, j’avais l’habitude de lire la lumière et de la rétablir. D’éloigner les ténèbres, guérir les maladies... C’était mon rôle en tant qu’Oracle et Princesse du Lucis. Les Oracles ne meurent pas vraiment tant que leur rôle n’est pas accompli. J’espère avoir des nouvelles de Mère cette nuit »

Après cette discussion, le silence s’installa. La jeune femme contempla le ciel un instant puis regarda autour d’elle. Ce canyon était bien serein. Sans doute que le soir ce campement était plus animé. Aërin avait pu entendre lorsqu’elle avait été chercher de l’eau, qu’une petite fête allait se tenir dans la taverne du coin. Sans doute que cela devait se dérouler assez souvent, en tout cas, elle ne manquerait pas d’y jeter un œil tout à l’heure après avoir été observé le ciel de nuit.

Mais alors qu’elle pensait reprendre la route seule ce soir, Yashiki lui fit une proposition qui l’étonna quelque peu. Il lui demanda d’abord où elle voulait aller après. Pour venir placer ensuite que cela était peut-être sur son chemin. Aërin vit dans cette proposition qu’elle trouvait un peu maladroite, une grande sincérité. Le samouraï ajouta même que Sanchou serait même triste de la voir partir. La bleutée ne put s’empêcher de sourire. Elle n’y vit pas le petit chantage, ces codes sociaux qu’elle ne remarquait pas tout le temps confortaient sa naïveté.

« Je ne doute point que ta compagnie soit mauvaise, commença Aërin, laissa ensuite un blanc de quelques secondes pour laisser planer le mystère, puis répondit à Yashiki. Je me laisserai bien tenter par ta proposition ! J’ai entendu qu’ils faisaient une fête à la taverne au soir. Je ferais ce que j’ai à faire et on se rejoint là-bas ce soir ? Je voudrais aller à la capitale de Gaïa, pour la pêche aux infos, ça doit être encore la meilleure chose à faire »

Alors que le soleil se couchait, Aërin se mit debout, leva ses bras au ciel pour s’étendre. Elle avait prévu de préparer son voyage tout de même avant de partir et décida d’annoncer ses plans à Yashiki.

« Je vais aller faire quelques courses pour le voyage, je ne serais pas très longue. A tout à l’heure ! »

Aërin rejoignit le magasin plus haut par la voie normale. Dans l’obscurité, il était plus risqué de maîtriser la terre. La jeune elfe sélectionna vite fait ses vivres et paya le marchand. Elle se dirigea ensuite vers les télescopes pour admirer les étoiles. Elle trouvait cela étrange de les voir de si près. La bleutée regarda le ciel dans son ensemble. Elle n’y voyait rien d’anormal. Elle ferma les yeux et pensa à ses proches. Ils n’étaient pas ici, pas sur Héméra. Elle le sentait en quelque sorte. Son frère et sa mère étaient donc en paix.

Aërin se dépêcha de rejoindre la taverne et ne sut dire si Yashiki était déjà là. Elle se fit happée par deux grands gaillards qui lui tendirent un verre de bière.

« Hey ! Mais c’est la petite miss de tout à l’heure ! Alors, une binouze ? »

Aërin prit donc le verre bien heureuse de pouvoir goûter leur bière. Elle porta le verre à sa bouche et but goulûment quelques gorgées (vidant la quasi-totalité du contenu), laissant alors une trace de mousse en dessous de son nez, comme une moustache.

« Mais c’est qu’elle a une bonne descente la petite ! »

La musique débuta par des airs enjoués, du style celtique. Aërin étant un joyeux luron, se prit au jeu, se retrouva flanquée d’une autre bière et joua aux cartes avec les habitants. Gagnant la partie, la jeune femme, debout, tapa son pied sur sa chaise en lançant un :

« Muaha, j’ai gagné ! Alors ce sera danse pour tout le monde ! »

Et le pire dans tout cela, c’est que la plupart se mirent à danser, effectuant des petits pas, tournoyant au rythme de la musique. Aërin aussi dansa et prenait les gens par le bras. L’alcool débridant les limites de certains, la jeune femme put constater que différentes réactions en émanait. Un déclarait sa flamme à sa conquête. Une autre dansait sur les tables. Un homme s’était endormi dans un coin. Et un des grands gaillards se mit à parler à la bleutée, l’alcool triste, de son long célibat qui le rendait malheureux. Aërin -ne trouvant toujours pas Yashiki et pressentant qu’il aurait plus facile à la trouver elle- décida alors de lui tirer les cartes pour lui remonter le moral en lui informant qu’il trouvera prochainement s’il ouvrait bien les yeux car une femme s’intéressait à lui.



Wups, je suis partie dans mon délire là Razz
#stéréotypesdesfêtes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yashiki Makunochi

Sweeping Blade
Sweeping Blade

Yashiki Makunochi
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390237
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyJeu 21 Fév - 10:28

Spoiler:
 

Cette fille est vraiment pleine de mystère. J'aimerais être aussi fasciné - et fascinante ? - qu'elle, mais avec sa manière de parler et tout, j'ai du mal à suivre. Lire les étoiles, la nuitée, les Oracles, mission, voir sa mère cette nuit ? Oula. Soit elle a énormément d'imagination, soit elle vient d'un monde vraiment étrange et étranger.
Et attendez, elle a dit qu'elle était une princesse ?!!

J'ai à peine le temps de me demander si je dois faire des courbettes et mettre des gants blancs quand elle me répond qu'elle veut bien m'accompagner dans ce cas parce qu'elle veut partir à la pêche aux informations. Comme il y a une fête ce soir à la taverne, on s'y retrouvera, et je dis jamais non à une petite soirée sympa ! Bon par contre elle a dit la capitale de Gaïa, euh... Junon ? Ça aurait put être Midgar, mais ça c'était avant.
« OK ! On se rejoint tout à l'heure. » Elle s'éloigne pour aller faire ses petites courses, me laissant en solo avec mon lézard. Mes yeux se baissent vers Sanchou qui semble très content de sa situation. Je suppose qu'un lézard n'a pas grand-chose à se plaindre faut dire...

Bon, j'ai pas grand-chose à faire donc, autant squatter la taverne de suite.
Je récupère le petit lézard et m'abrite dans le bâtiment, où il n'y a que quelques clients habituels sans doute. Faut dire que même si le Canyon Cosmo est un endroit connu, ce n'est pas non plus le lieu des fiestas. C'est un coin tranquille, prévu surtout pour les explorateurs et ceux intrigués par les étoiles. Ça porte bien son nom faut dire.

Ma patience est récompensée quand je vois la "princesse" - va vraiment falloir que j'éclaircisse ce détail avec elle, parce que si c'est vraiment une princesse, je me demande si je viens pas de passer pour un rustre en lui parlant comme ça - entrer et se faire happer par deux mecs. Forcément, mon premier réflexe est de mettre la main sur la garde de mon arme, mais bien vite, je me détends ; elle les connaît visiblement.
Bon. Au calme. Je termine ma boisson et me dirige vers elle assez lentement pour me faire remarquer... et lui laisser le temps de boire quasiment la totalité d'une bière.

« La vache, cette descente ! Faudra que je vous porte sur mon dos pour le début du voyage à ce rythme, votre Majesté. » Je déconne hein, évidemment ! Faut dire par contre que si elle continue de caler cul-sec des bières comme ça, on va surtout retarder le départ d'une journée pour qu'elle soigne sa gueule de bois...

Son enthousiasme n'en démord pas et elle s'exclame avoir gagné et exige une danse pour tout le monde. Je sens Sanchou se dandiner sur mon épaule au rythme de la musique celtique alors que je reste là, les bras croisés, à les regarder tous s'agiter joyeusement. J'avoue, je pensais pas trouver une festivité comme ça dans une ville pareille.
Ou peut-être que c'est juste Aërin qui met l'ambiance. Probablement en fait.

La fausse elfe ne m'a pas remarqué par contre. Je la vois écouter les problèmes d'un pauvre gars qui a trop bu et qui a le mal de vivre. Du coup, j'écoute aux portes ! Je suis derrière elle et j'étire le cou pour la regarder sortir des cartes... J'ai jamais cru en ce genre de truc, mais j'attends avant de me manifester.
« Hey, tu fais ce genre de trucs ? » Demandé-je, le sourcil arqué. Je me penche en avant en posant mes mains sur la table sitôt le mec partit avec une satisfaction renouvelée, le cœur plein d'espoir de trouver une nouvelle dulcinée. « Chiche, tu me lis l'avenir ? Je suis curieux de voir ce que tu pourrais me sortir. » Je m'installe en face d'elle, ne lui donnant pas trop le choix, mais vu le peu que je sais d'elle, je sens qu'elle va demander un paiement ou quoi... non, je paierai pas une autre chope de bière ! Quoi que je préférerais ça plutôt que d'être forcé à danser, hmpf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aërin Nymphea

Nymphe de Lumière
Nymphe de Lumière

Aërin Nymphea
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284516241211390241
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390236
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyJeu 21 Fév - 20:57

Spoiler:
 

Il y avait pas mal de gens dans cette petite auberge. De fait, lorsque Yashiki commenta la descente d’alcool d’Aërin, celle-ci cru tout simplement que c’était un des grands gaillards qui lui avait parlé. Elle avait souri malicieusement. S’il savait.. son record, c’était une dizaine de bières* en ayant presque toute sa tête.

Alors que la bleutée s’amusait comme une folle en dansant avec les autres habitants, un de ses « amis » -il était facile de constater que l’on était vite ami avec Aërin- lui raconta ses petits malheurs et elle lui tira ses cartes. Il y avait une oracle (mais pas de la lignée des oracles bien sûr) sur Eos, avant qu’Aërin n’existe, qui s’appelait Lenormand. Elle avait constitué un jeu de cartes pour aider les gens à affronter les situations et en quelque sorte, leur prédire l’avenir.

Une fois qu’Aërin eut fini son tirage, elle sursauta en entendant Yashiki tout près d’elle. Il semblait étonné qu’elle fasse ce genre de truc. Il lui demanda même si elle était capable de le lui faire en montrant sa curiosité. La bleutée souriait, se retenant de pouffer. Même si elle ne le connaissait que depuis quelques heures, la fausse elfe avait du mal à imaginer Yashiki croire en ces loisirs. Aërin lui répondit alors avec un accent de voyante étrangère et mystérieuse pour rigoler.

« Intéressé par l’amourr Monsieur ? Une question qui traverse les âges ne serait être que bonne »

La bleutée mélangea les cartes, coupa le tas en deux et les rassembla dans sa main. Elle fit glisser le paquet sur la table pour pouvoir choisir les cartes. Pour ce tirage, il fallait huit cartes. Seulement trois étaient vraiment importantes, constituant le noyau dur de cette question. Mais elle décida de passer tout au peigne fin**.

« Alors, je vais te dire une par une et par ordre ce que veulent dire les cartes sur ce tirage. Après, je te ferais un résumé avec trois de ces cartes vraiment importantes. Alors la première... »
_______________________________________
La bleutée lui expliqua donc comme elle venait de le dire chaque carte. Voici ses explications :

En 1, c’est ton passé, j’ai tiré le chemin. Tu ne savais pas vraiment ce que tu voulais avant... tu as écouté plus souvent ta raison que tes sentiments.

En 2, c’est ton présent, j’ai tiré la lune. Tu rêves de trouver l’âme sœur, la lune fait référence aux rêves. Tu es prêt à donner beaucoup pour elle mais tu attends de même en retour.

En 3, c’est ton futur proche, j’ai tiré l’enfant. Il va y avoir un nouveau commencement. Mais avec une naïveté excessive. Il ne faut pas te leurrer, sinon tu pourras la perdre en t’entêtant.

En 4, c’est tes attentes vis-à-vis du partenaire, j’ai tiré le cavalier. Cela veut dire que tu apprécies les personnes entreprenantes qui font preuve d’imagination pour te conquérir.

En 5, ce sont les attentes de cette partenaire, j’ai tiré le monsieur. Tu attires des femmes affirmées qui attendent néanmoins de l’aide de ta part ainsi qu’une protection.

En 6, c’est ce que tu ne vois pas, j’ai tiré l’ours. Si tu ne prends pas garde, en admirant trop une personne, c’est qu’elle soit un tyran. Tu es plus fort que tu ne le penses.

En 7, c’est ce que la personne ne voit pas, j’ai tiré le renard. Elle ne tire pas des leçons de ses erreurs passées, et peut te trouver trop méfiant.

En 8, c’est ce que cela implique, j’ai tiré le lys. Une période harmonieuse t’attend, même pour les questions sexuelles. Si tu es célibataire, tu vivras une période de paix intérieure et peut-être qu’une aventure t’attend...

En résumé, avec les trois cartes ici (3-4-Cool... Un nouveau commencement arrive avec une personne dotée d’une très grande naïveté mais il ne faut pas t’entêter, t'emballer au risque de la faire fuir. Tu attends de ta partenaire qu’elle soit entreprenante et imaginative, tu pourras te laisser guider par elle et être toi-même. Si tu prends le temps, tu seras serein et augmentera les chances de t’épanouir sentimentalement et sexuellement avec cette partenaire dans un futur proche...
_____________________________________

Après avoir ainsi parlé pendant une dizaine de minutes, Aërin soupira légèrement, contente de son tirage. Cela l’amusait en même temps. Elle regarda ensuite Yashiki et lui déclara.

« Sans doute que toutes les cartes ne sont pas justes. Ce qu’il faut tenir en compte le plus, c’est ce petit résumé. Ce n’est pas une science, et encore moins une science exacte. En général, les cartes comme cela, sont là pour t’aider. Il faut juste les voir comme des amies qui te conseilleraient ! Donc libre à toi de prendre ces conseils ou non »

Aërin rangea ses cartes et s’étira sur sa chaise. Elle avait grignoté un sandwich entre temps et se sentait bien. Elle ne demanda rien en échange, que cela soit pour les cartes ou ses actions en tant qu'Oracle, un des premiers commandements, c'était de faire le bien sans attendre en retour. C'était la base. Elle s’adressa encore à son nouvel ami.

« Hmm, je ne sais pas quand tu veux partir, en tout cas, je suis prête. Si ce n’est que je vais aller visiter les sanitaires pour me repoudrer le nez... »

La bleutée se leva et se dirigea donc aux toilettes, soulager sa vessie. Après tout, après autant de bières avalées, il fallait bien que ses reins éliminent ! Elle se lava les mains et se regarda dans le miroir. Elle n’avait vraiment pas de poudre sur elle, ni rien comme maquillage en fait. Il était d’usage que les princesses n’allaient point aux toilettes faire leurs besoins. C’était une vieille habitude qu’Aërin avait gardée. Quoiqu’elle avait bien ce gloss rosé qu’elle avait acheté ! Elle s’en mit donc pour faire bonne figure et sortit des sanitaires, attendant le feu vert de Yashiki.


*Je ne sais pas ce qui est possible comme limite, n’étant pas une grande buveuse... mais ne buvez pas trop, c’est dangereux pour la santé.

**Du coup je réponds vite, parce que j’ai vraiment tiré les cartes ! (et j'aime bien Razz) J’ai ce fameux oracle de Mlle Lenormand. J’ai fait l’étoile de l’amour. J’ai tout pris au hasard, je n’ai rien prémédité, ni sélectionné face découverte. Et quand j’ai tout lu, j’ai été assez contente ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yashiki Makunochi

Sweeping Blade
Sweeping Blade

Yashiki Makunochi
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390237
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyMar 26 Fév - 11:22

Je dois dire que personnellement, j'ai jamais trop cru en ces histoires de cartes. Quand on tire les cartes, pour moi, ben on joue aux cartes, dame de pique, roi de carreau, vous voyez le genre. Mais visiblement, Aërin a d'autres méthodes de jeu. J'en ai déjà entendu parlé, mais je m'y suis jamais intéressé. Même quand c'était une belle dame qui le faisait, si, si !
Mais pour le coup, allez chiche, je suis curieux.

« L'amour ? Nah. Mais va s'y, juste pour voir. » Non, l'amour, non merci. En tout cas, je suis pas prêt de me caser. Je veux bien les petites aventures d'un soir, et je sais je suis un peu connard parce que je fais des promesses que je tiens pas toujours, mais jamais je ne donne mon cœur à cent pour cent et jamais je ne demande en mariage ! Même avec un verre de saké en trop ! Je fais gaffe à ce que je fais... surtout de ce côté-là...

Mais voyons voir ce que miss bonne aventure aurait à me dire.

J'écoute donc tout ce qu'elle me dit avec un grand verre de bière à la main. Je sourcille à peine tout du long. Franchement, y'a des trucs qui pourraient correspondre, même Sanchou a l'air de faire une tête étonnée alors qu'il comprend probablement pas - oui il est toujours sur mon épaule - mais j'attends qu'elle ait fini pour faire un commentaire.
« Donc si je comprends bien, je dois éviter d'être con, sinon tu vas me fuir ? » Ben quoi ?! Je pouvais penser qu'à elle avec ce qu'elle vient de me dire ! Même si oups, je viens d'un peu lui dire qu'elle était naïve. Bon ben désolé ? Patapay ? « Plus sérieusement, ouais. Ouaaais. Peut-être. Seul l'avenir nous le dira comme on dit, c'est ça ? » Quelque chose me dit que c'est son genre de penser ça tiens. On verra, on verra. Que serra... sera... serra ? Je sais plus.

Comme elle le dit si bien de toute façon, il faut juste le prendre comme un conseil et pas mot à mot. Ce n'est pas une science exacte. Hmpf, m'ouais mais des fois ça fait plaisir d'y croire, pensé-je en tournant les yeux vers le type qui s'est fait drôlement consolé par Aërin quand elle lui a dit en gros qu'il retrouverait l'amour. Vaut mieux pas trop s'y noyer on va dire, hein ? Sinon c'est un coup à se retrouver bien malheureux.

Aërin annonce donc plus ou moins le départ, je fini cul-sec ma bière et me lève, seulement pour l'entendre dire qu'elle doit par contre filer aux sanitaires se refaire une beauté. Je la regarde s'éloigner avant d'avoir un sourire moqueur et de me tourner vers Sanchou avec une main sur le bord de la bouche comme si je chuchotais un secret.
« Je te parie qu'elle était juste trop embarrassée pour me dire qu'elle allait aux toilettes. Ah les femmes ! » Je rigole bêtement alors que Sanchou me regarde avec ses gros yeux globuleux, à croire qu'il aurait réagit de la même manière peu importe ce que je lui aurais dis. Bordel, si seulement tu pouvais au moins comprendre ce que je disais ! Ce serait plus drôle !

J'accueille Aërin avec un grand sourire sans revenir là-dessus.
« On peut y aller, miss ! » On se dirige hors de la taverne, où le vent frais de la soirée nous dit bonsoir. C'est vrai qu'il fait nuit, mais je n'ai pas peur de voyager dans la noirceur et à ce que je comprends, miss fausse elfe aime aussi les étoiles, donc je pense que ça la dérangera pas trop.

Je sors mon téléphone portable pour voir un peu dans quelle direction me déplacer. Faut bien ça, j'aime voyager à l'aveuglette, mais j'aime aussi savoir où se trouve la prochaine halte question d'éviter de bêtement retourner sur mes pas, ou de me retrouver dans la merde. Vaut mieux avoir un plan de secours. Au passage, je vois la photo de Yusuke et Emi avec Sanchou dans ses bras, ce qui me fait sourire, avant que j'ouvre l'application avec une carte de Gaïa.
« Hum. La prochaine ville est pas à côté ! Il va sûrement falloir se poser à la belle étoile pendant le voyage. On a Nibelheim vers le nord et Gongaga à l'est. Hmm... » Je regarde un peu où on pourrait aller, puis, j'ai une illumination.

« Hey, t'as déjà été dans un parc d'attraction ? Ça fait des années que j'ai pas mis les pieds au Gold Saucer ! Ça te dis d'y aller ? Allez, je t'assure que c'est génial ! » Comment ça, je suis un gamin ? C'est fun les manèges ! Bon par contre, il faudra sûrement aller vers Corel pour s'y rendre... et c'est pas à côté.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aërin Nymphea

Nymphe de Lumière
Nymphe de Lumière

Aërin Nymphea
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284516241211390241
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390236
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyJeu 7 Mar - 0:00

Tout du long du tirage de cartes, Aërin ne pensait pas que la personne concernée dans ses prédictions pourrait être elle-même. La jeune femme n’y avait pas pensé une seule seconde, c’est pour cela, lorsque Yashiki résuma le tirage en une phrase, elle tiqua. De plus, pourquoi la fuirait-il ? Elle ne comprenait pas car elle ne se sentait pas concernée.

« Hein ? De quoi tu parles ? C’est censée être un descriptif de ta future petite amie, j’ai quoi à voir là-dedans ? demanda Aërin ramenant l’index vers sa bouche et en penchant la tête »

Mais là n’était pas le plus important. Les cartes n’étaient pas là pour abattre une destinée. Yashiki le prouva bien en avouant que seul l’avenir le dirait. La bleutée acquiesça et se permit d’ajouter une dernière petite chose.

« L’on reste maître de son destin après tout »

Après avoir rangé ses cartes et terminé de se sustenter, la jeune femme se dirigea aux toilettes vite fait. Une fois sortie, le samouraï l’accueillit avec un grand sourire. Aërin lui sourit en retour, sans pour autant se demander ce qu’elle avait fait pour susciter un si grand étirement de bouche.

Une fois le duo sortit hors de la taverne, la légère brise nocturne rafraîchissait le canyon. Aërin sentit le vent caresser sa peau et ferma les yeux un instant tout en continuant de marcher. Cela lui faisait du bien. Et même si elle n’était pas saoule, lorsqu’elle buvait, la fausse elfe avait les pommettes rosées, qui s’accentuèrent avec le vent frais.

Yashiki sortit alors de sa poche un étrange appareil. C’était rectangulaire et une vive lumière s’alluma. Le jeune homme pianotait dessus et Aërin se pencha pour regarder de plus près cet objet.

« Qu’est-ce que c’est que cela ? demanda la bleutée tout en tapotant légèrement l’écran qui émit du son. Wooh oups, j’espère que je n’ai rien cassé ! »

Visiblement, il pouvait consulter la carte de Gaïa via cet appareil. Yashiki regardait quelle destination ils pouvaient prendre. Jusqu’à ce que Aërin entende Nibelheim, elle se figea. Etait-ce Nifelheim, comme sur Eos ou bien y avait-t-il des similitudes avec les mondes ? Mais son malaise fut bien vite écarté lorsque son compagnon de route s’exclama. Il parla de parc d’attraction. Il vanta cet endroit comme quelque chose de génial. La bleutée chasse une mèche de cheveux vers l’arrière.

« Non. J’ai déjà connu une fête foraine mais pas de parc d’attraction, mais pourquoi pas, allons-y ! »

Même si la jeune femme voulait s’informer au plus vite sur la situation actuelle, elle ne disait pas non pour aller s’amuser. Elle se doutait par la même occasion qu’il faudrait se poser pour la nuit quelque part, et dans la nature. Elle annonça donc la couleur à Yashiki.

« Quand tu veux te poser tu me le dis, j’ai de quoi créer un bon campement ! »

Aërin savait faire des petites huttes grâce à sa maîtrise de la terre. Au moins, ainsi, ils seraient à l’abri des dangers. Mais à peine les deux jeunes gens eurent quitté le village, qu’un bruit surgit de nulle part. L’on aurait dit un cri humain mélangé à un cri d’animal.

« Tu as entendu ? »

La bleutée capta d’où venait le son et constata qu’une boule de poils blanche courait dans leur direction en criant de drôles de sons. Un loup le poursuivait, sans doute pour son dîner.

La bleutée sortit son sceptre. Elle préférait être prudente si jamais le loup s’attaquait à ses nouveaux compagnons. A la base, Aërin ne comptait pas sauver l’animal, ne voulant pas troubler la chaîne alimentaire mais son cœur se serra. C’était un petit lapin. Elle tapa le pied de son sceptre à terre et enferma le lapin dans un rocher très dur. Aërin aurait pu frapper le loup physiquement mais préféra balayer l’air, comme un coup droit, pour créer une bourrasque qui fit voler le loup une centaine de mètre plus loin.

« Pauvre petite bête »

La jeune femme libéra le lapin qui se mit à sautiller après quelques secondes d’immobilisation. Il se tourna vers la bleutée et se mit à parler.

«  Mokona a eu chaud aux fesses ! Merci ! »

A l’instant où la boule de poils se mit à parler, Aërin sursauta, cria et se mit derrière Yashiki, lui tenant l’épaule d’une main et pointant l’animal de l’autre main.

« Il..il a...a parlé !!!! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yashiki Makunochi

Sweeping Blade
Sweeping Blade

Yashiki Makunochi
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390237
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyMar 12 Mar - 11:14

Pendant que je regarde mon téléphone, je constate un message de Yusuke, mais j'ai à peine le temps de lire les premières lignes que la curiosité d'Aërin prend le dessus ; elle touche à l'écran qui fait un petit son d'annulation avant de se fermer. C'est rien, je rallume bien vite le mot alors que la bleutée s'inquiète d'avoir cassé quelque chose.
« T'inquiètes. C'est un téléphone. Euh, ça existe pas là d'où tu viens ? » Je sais que ce genre de technologie n'existe pas sur tous les mondes, mais ça me surprend toujours, malgré moi... en même temps, j'y suis habitué.

Bref, après cette petite explication si besoin était, je propose à Aërin d'aller au Gold Saucer. OK c'est une sacrée balade, il faut d'abord aller jusqu'à Corel pour pouvoir prendre le tram, train, ou je sais plus quoi, le machin bref, pour y aller, mais comme ça, ça nous donne une destination sur le long terme ! Et en plus, elle n'y est jamais allée !
« Tu vas voir, c'est génial ! Y'a des manèges, des trucs à gagner, de la bonne bouffe, et le Battle Square - que j'ai toujours pas réussi à finir mais ça va venir - et puis l'hôtel c'est une maison hantée... » Je viens d'avoir dix ans d'âge mental pendant deux minutes, c'est ça ? Mais j'aime le Gold Saucer, surtout parce que c'était un petit coin de paradis, de rêve, quand il y avait tous ces problèmes dans le monde.

Donc on se met en route, on a de quoi faire un campement, tout est bon. Le voyage commence, et pendant que je relis le message de Yusuke pour être sûr que j'ai bien saisi l'histoire, Aërin est interloqué par ce qui semble être un cri. Lorsqu'elle me demande si j'ai entendu, je lève le nez de mon écran.
« Eh ? Quoi ? » Je cherche de quoi elle parle mais je ne vois rien dans les parages... Jusqu'à voir Aërin détaler vers un loup qui poursuit son petit déjeuner. Mes sourcils se haussent de suite. C'est juste la nature non ? Pourquoi sauver le bestiau ? Le loup aussi a besoin de manger nah ?

Je la rejoins rapidement alors qu'elle envoi une bourrasque sur le loup, qui l'envoi à plusieurs mètres de là. Je frissonne un peu en fronçant le nez.
« J'espère que je te mettrai jamais en colère. » Pas que j'aie le vertige, mais j'ai pas tellement envie de me retrouver dans cette situation... Bon bref, et ce lapin ? Qu'on ait pas envoyé un chien à perpet' pour rien.

La petite chose se lève soudainement alors qu'Aërin prend plus ou moins pitié de lui. Il bondit, se dandine, semble bienheureux de sa situation, puis se tourne spontanément vers nous en disant qu'il... a eu chaud aux fesses. Je tire une de ces têtes, mais à côté de la fausse elfe qui pousse un cri et se cache derrière moi en s'exclamant qu'il a parlé, je suis assez zen. Quoi que surpris. Même Sanchou dévisage le machin. Je me tourne vers lui, d'ailleurs, un instant.
« Et toi tu veux toujours pas causer hein ? » Le lézard me lance un regard oblique avant que je ne dévisage le lapin qui n'a pas l'air de prendre la fuite.

Je suis censé réagir comment, moi ?
« Donc euh, tu parles. Hm. » Je prends le temps de réfléchir - oui je sais, duuuur - avant de me souvenir d'un truc. « J'ai entendu dire qu'il y a des monstres gentils qui parlent sur Héra... peut-être qu'il vient de là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aërin Nymphea

Nymphe de Lumière
Nymphe de Lumière

Aërin Nymphea
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284516241211390241
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390236
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyMer 13 Mar - 21:27

Sans savoir vraiment ce qu’elle faisait, Aërin chipota à l’écran de Yashiki. Elle avait cliqué sur la touche retour ne faisant rien de grave en soi. Le jeune homme nomma l’appareil « téléphone ». La jeune femme pencha la tête sur le côté. Il n’y avait rien de tel chez elle, peut-être bien du code morse et encore, utilisé seulement en opération militaire.

« Non... je suppose que c’est un moyen de communication, j’ai vu des gens parler dedans. Je ne sais pas si mon monde a fusionné peu de temps après que j’aie disparu ou si la technologie a su s’y développer »

Yashiki lui expliqua ensuite ce qu’était le parc d’attraction. Visiblement c’était l’endroit idéal pour s’amuser car Aërin vit les yeux du samouraï briller l’espace d’un instant ce qui la fit sourire, amusée. La jeune femme joignit les mains lorsqu’elle entendit que l’on pouvait gagner des lots et des étoiles arrivèrent dans ses yeux lorsqu’elle capta le mot « nourriture ».

« Ça donne envie ! s’exclama Aërin puis, ajouta perplexe. Enfin, sauf la maison hantée peut-être... mais si c’est un hôtel, comment peut-on dormir l’esprit tranquille ? se questionna la bleutée puis frissonna. Je n’oserais pas dormir toute seule... »

Aussi étonnant était-ce, puisqu’elle était oracle, la fausse elfe avait une peur bleue des esprits. Enfin, des histoires d’horreur avec des esprits. Alors qu’ils marchaient sous le ciel étoilé, des cris de chasse brisèrent le silence. Aërin avait constaté que le téléphone était tout de même quelque chose de dangereux s’il était utilisé dans un endroit peu sécurisé.

Alors que la bleutée avait l’intuition qu’il fallait sauver ce lapin. Aërin avait appris la chasse seule, et la seule fois où elle ramena un lapin pour le garder comme compagnie, il avait fini dans la casserole. Une manière de son père de lui « apprendre la vie » pour se forger un caractère. Yashiki plaisanta sur le fait de ne vouloir jamais mettre la jeune femme en colère.

« Il faut vraiment que je sois en détresse sentimentale pour les utiliser sur le coup de l’émotion. Comme quand j’ai vu... ah ! »

Aërin s’interrompit brutalement dans sa phrase pour deux raisons. La première parce qu’elle avait failli vendre la mèche sur le décès de sa mère. C’était un peu trop personnel pour en parler maintenant. Mais surtout car le lapin se mit à parler. La jeune femme s’était réfugiée derrière Yashiki, elle dû prendre sur elle pour ne pas attraper son bras et le broyer. C’était encore un inconnu et un contact physique lui semblait peut-être malvenu. Le samouraï semblait prendre cette nouvelle plutôt sereinement évoquant le fait qu’il venait peut-être de Héra.

« Jamais entendu, avoua Aërin qui se dirigea doucement vers le lapin puis s’accroupit, se présentant. Je m’appelle Aërina...

-Mokona c’est Mokona ! Enchanté Aë, on se serre la pince ? »

Aërin tendit son index pour le mettre contre la patte de Mokona. D’un mouvement de haut en bas, ils se serrèrent « la main ». Ce fut à ce moment-là que la bleutée eut une connexion avec. Il ferait partie du voyage.

« Je t’adopte, bienvenue ! »

Mokona sauta alors directement sur la tête de la fausse elfe et descendit sur son épaule. Ce lapin semblait s’adapter très vite. Il passa ensuite sur l’épaule de Yashiki pour se présenter ainsi qu’à Sanchou. Il revint près de la jeune femme. Aërin se tourna alors vers le jeune homme, lui parla en rosissant légèrement, gênée, et sourit.

« Je te suis, je ne connais pas le chemin en fait... »

Il fallait traverser le canyon et revenir en arrière. Une plaine les attendait avec un point d’eau qui coupait la zone du canyon et le nord de Corel. Le Gold Saucer n’était pas loin de la ville. Aërin avait bien une carte mais elle ne parvenait pas très bien à la lire. Une légère brise s’engouffra dans le canyon. La bleuté frissonna. La nuit, la température baissa et avec le vent, cela n’arrangeait rien. L’effet chauffant de l’alcool ayant disparu, Aërin sortit une longue cape, qui traînait par terre, couleur aubergine de son sac, elle était dotée d’une capuche qu’elle posa sur sa tête. Mokona se faufila dans la capuche, bien content d’être au chaud.

« Mokona va faire la sieste les amis désolé ! avoua le lapin en enroulant et en nouant une des mèches de cheveux d’Aërin autour de lui pour ne pas tomber »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yashiki Makunochi

Sweeping Blade
Sweeping Blade

Yashiki Makunochi
Fiches du joueur :
Porté par le vent du désert 13060703354916241211269335 Porté par le vent du désert 13060703354916241211269334

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284416241211390234
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390235
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390237
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyLun 25 Mar - 10:32

Pas dormir seule ? Elle n'oserait pas dormir seule, sérieux ? Faut pas me dire ça à moi. Je sais, oui, ça n'a certainement aucun rapport avec ce à quoi je pense, mais les points se connectent rapidement dans ma tête. Bon, on prendra une chambre à deux au pire, no souci, après tout, il y a des chambres avec plusieurs lits dans cet hôtel spécial.
On s'organisera de toute façon.

Pour l'instant, on va juste dire ce qui est ; on est face à un drôle de bonhomme qui parle, qui s'appelle Mokona et qui parle de lui à la troisième personne. Ça, le fait que je découvre à moitié que la détresse émotionnelle rend Aërin dangereuse, tout va bien. Franchement, j'ai beaucoup voyagé, j'ai vu énormément de choses, des femmes de toutes les couleurs et de tous les tempéraments, mais j'avoue que dans les dernières heures, cette fille gagne la palme en terme de 'unique'.
Pour pas dire qu'elle est juste space. Dans le bon sens du terme.

Aërin s'approche du petit bonhomme et déclare qu'elle l'adopte. Bah OK.
« Tu crois qu'elle aurait eut la même réaction si ça avait été un singe sans poils ? »
Je ricane tout seul alors que Sanchou me dévisage sans avoir probablement compris de quoi je parle. Beh, maudit lézard, je te jure. Je hausse les épaules avant de m'approcher d'Aërin qui m'indique de prendre les devants parce que, évidemment, elle ne connait pas le chemin. Normal.

Avec notre nouveau pote - qui décide de piquer un somme dans les cheveux de la bleutée - on se met donc en route. Le chemin vers Corel va être un peu bizarre par contre et je me permets de l'indiquer à la demoiselle, comme ça, pas de surprise.
« On traverse les terres du Canyon Cosmo, ensuite une forêt, puis faudra passer au-delà une rivière et longer le désert où est le Gold Saucer. Le souci, c'est qu'on peut pas directement y aller. Va donc falloir passer à côté, rejoindre Corel, et prendre la navette pour rejoindre le parc... Ouais, c'est un peu con quand on y pense. » Depuis le temps, ils auraient pas put trouver une solution pour qu'on entre dans le parc via le désert ? Quoi qu'avec les monstres... OK c'est justifiable.

Donc, notre joyeuse troupe quitte les limites du village pour rejoindre les terres sèches de la région du Canyon Cosmo. On va pouvoir rejoindre notre première halte, qui sera sûrement près de la forêt des anciens... On va dire qu'on arrivera pas au Gold Saucer en deux heures. Ça va être un long voyage.

Tant mieux parce que j'ai des questions.
« Eh Rin. Je peux t'appeler Rin ? Je peux pas m'empêcher de me demander ; pourquoi tu portes de fausses oreilles ? C'est cool les oreilles pointues, je dis pas, mais y'a une raison ? » Sait-on jamais ! Je suis un mec curieux perso, et Aërin est sérieusement curieuse. Dans le bon sens du terme ! Elle m'intrigue, et pas juste parce qu'elle est belle à regarder comme la majorité des dames que je rencontre. Elle est juste... bizarre. Encore une fois, pas dans un aspect péjoratif.

cd Yashiki et Aërin arrivent dans la Région du Canyon Cosmo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal

Admin Gardienne
Admin Gardienne

Crystal
Niveau : 99
Statistiques :
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390246Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390247Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390248Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390249Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390250Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238
Porté par le vent du désert 13071707290916241211390251Porté par le vent du désert 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert EmptyMer 27 Mar - 19:04

Porté par le vent du désert 16020402414020113013946981BilanPorté par le vent du désert 16020402414020113013946980

Aërin et Yashiki passent au niveau 2

Gains: + 500 gils [Yashiki], +450 gils [Aërin]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Aërin et Yashiki se rendent dans les Plaines du Canyon Cosmos


Porté par le vent du désert 1903271246221615
Merci à Neph pour ce magnifique kitou!!! ♥️ ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Porté par le vent du désert Porté par le vent du désert Empty

Revenir en haut Aller en bas
Porté par le vent du désert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le désert de Mojave» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?» 700 haïtiens déporté en 5 jours» vent malin» Maelle Till [assassine, mage du vent]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Corel :: Canyon Cosmo-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives