Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez

Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] EmptySam 5 Jan - 14:05

« Bon matin ! Je t'ai préparé un bon petit déjeuner. » Hein ? J'ouvre les yeux pour me retrouver nez à nez avec ma mère, tout sourire, agenouillée près du futon avec un plateau. Un bol avec du riz et un œuf posé dessus m'attend. J'ai du mal à me lever le matin, j'avoue, mais l'odeur d'un bon petit déjeuner est une bonne motivation !
« Merci m'man, t'es toujours aussi chou. » J'ai l'impression qu'elle est beaucoup plus heureuse depuis que je suis rentrée cette nuit de ma rencontre avec Yusuke. Je suppose qu'elle est soulagée ? On dirait qu'un poids qu'elle avait sur les épaules a été retirée. Un gros poids. Pourtant, je n'ai pas genre, fais la paix avec Sendo ou je sais pas quoi, ce n'est pas si énorme, mais on dirait que ça lui suffit.

Tant que ça peut la faire sourire.

Pendant que je mange devant la télévision, je me remémore la rencontre que j'ai eu avec mon jeune frère. Je vais pas m'amuser à dire "mon petit demi-frère" hein, on va s'éviter ce genre de bêtise. Y'a pas de moitié, c'est juste mon frère et puis voilà. Mais je me rappelle aussi qu'il a dit avoir une fille et qu'il voulait que je la rencontre... Je me demande si on pourrait se faire ça aujourd'hui ? La bouche encore pleine, je vais chercher mon téléphone pour voir si j'ai pas un message ou quoi. Le lézard dort encore à côté de moi, bien enfouit dans les couvertures. Au moins, y'en a un qui est confortable !

« Je vais aller me balader un peu, vu qu'il fait beau. »
« D'accord. Sois prudent. »
Mais prudent pour quoi en fait ? Je risque pas de me faire attaquer dans la rue. Je pense que c'est plus par principe, vu que c'est ma mère et qu'elle ne veut pas qu'il m'arrive quoi que ce soit. Je lui souris juste, je récupère le lézard endormi et l'écrase sur mon épaule (oui il reste endormi), avant de quitter la maison. Je suis immédiatement accueilli par l'immense cerisier qui a perdu de ses pétales, tapissant l'herbe de points roses. Je passe sur les dalles pour sortir du jardin, question de ne pas foutre le décor en l'air. C'est joli après tout.

Dehors, je m'étire avant d'aller faire un tour du village. Je passe le reste de la matinée comme ça - oui, "le reste", il est environ dix heures, j'ai émergé tard, oups ? - avant de rentrer manger et de ressortir aussi vite après. Je regarde souvent mon téléphone, mais je suppose en fait que Yusuke n'a pas toutes les opportunités de sortir sa gamine pour faire une promenade. Surtout avec Hinata qui doit être ultra couveuse, je présume que c'est pas facile.
Et enfin, ce fichu lézard se réveille. Oh ! Paresseux, va.

Du coup, je m'arrête près de la maison avec des chats (oui y'a une maison avec juste une tonne de chats à Wutai) et je décide de lui envoyer un texto, au cas où. Au pire des cas, je pourrai toujours continuer mon chemin jusqu'au Mont Dachao pour m'entraîner un peu. Faudrait pas que je rouille !

«Hey Yu-kun!
Je sais pas si tu peux venir me voir, mais je suis près de la maison où y'a une tonne de chats. Je suppose que tu vois laquelle.
Hésite pas à passer, avec ou sans petite compagnie!
Yashiki.»


J'envoi et je m'installe au sol, en tailleur. J'évite d'entrer dans la maison pour une bonne raison... Je suis allergique aux chats. Je renifle d'ailleurs en sentant déjà que j'ai les narines qui piquent. Maintenant que j'y pense, pourquoi il y a autant de chats dans cette baraque ? Probablement qu'une vieille dame esseulée les nourrit... sinon pourquoi ils reviendraient toujours par là, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] EmptyLun 7 Jan - 20:50

Après avoir passé la matinée au Mont Da Chao avec Ahri, on était rentrés pour manger. Ma mère avait préparé du porc au caramel avec du riz, l'un de mes plats préférés, c'était vraiment trop bon la manière dont elle le faisait!

Mon père avait passé la matinée à la forge, apparemment, il apprenait les méthodes pour créer de belles épées afin que Wutaï soit cataloguée comme l'une des meilleures villes en matière d'armes blanches! Le forgeron actuel est déjà l'un des meilleurs au monde - je crois que seul un certain 4Bras de Héra est meilleur que lui - donc s'il forme correctement mon père, ça pourrait effectivement faire une bonne publicité.

Il m'avait au passage prévenu que je pourrais rencontrer Godo en fin d'après-midi, j'avais alors lancé un regard à Ahri pour qu'elle lance la conversation, et très vite la renarde avait pris les devants pour demander à ma mère de lui apprendre tout ce qu'il y avait à savoir sur le thé, en allant du choix des plantes à la manière de le préparer...

«Ça risque de nous prendre une bonne partie de l'après-midi...»
«Je peux sortir un peu avec Emi si tu veux? Après sa sieste?»
«Je suis pas fatiguée!!»
«Tu es encore petite... tu devrais dormir...»
«C'est pas vrai! Je fais pas la sieste tous les jours d'abord!»
je regardais ma mère qui confirmait
«Bon d'accord! On ira jouer à faire des ricochets dans l'eau si tu veux!»
«Ouais! Et on pourra jouer à cache-cache aussi?»
«Euh.. ça, je préfère qu'on y joue dans la maison.»
je n'aimais pas l'idée qu'elle vadrouille seule dans le village donc bon...

Ma mère débarrassait la table et Emi l'aidait dans un premier temps, on était rentrés un peu tard du Mont Da Chao donc l'après-midi était un peu entamée quand je recevais un message. D'un regard sur mon téléphone, je souris avant de répondre rapidement et le ranger et d'aller voir la petite qui était encore avec ma mère et Ahri dans la cuisine.

* On arrive! *

Je croisais les doigts pour que ça prenne pas trois plombes.


«Bon, c'est pas tout ça, mais si vous voulez avoir fini avant notre entretien avec Godo, va falloir vous y mettre les filles!» ma mère eut un sourire amusé et alla chercher son panier
«D'accord... venez Ahri, je vais déjà vous montrer les plantes qui font de bons thés...»
«Emi, tu veux sortir maintenant ou tu préfères jouer à cache-cache?»
je prenais un gros risque en lui laissant le choix, mais vu qu'elle n'était pas sortie de la matinée, je croisais les doigts
«On va dehors! On pourra aller voir la dame aux chats?»
«Ah pourquoi pas, ça fait longtemps que je suis pas allé voir cette maison!»
ok, j'avoue que je ne m'attendais pas à ce qu'elle demande pile poil à aller là bas! Mais d'un autre côté, ça ne m'étonnait pas plus que ça. La petite adore les animaux et c'est le seul endroit de la ville où y'en a... par contre, la "dame" aux chats? J'ai jamais vu personne dans cette maison. Je suppose que ma mère a du lui dire qu'il y avait quelqu'un parce qu'elle ne savait pas expliquer comment cette maison pouvait tenir!

Bref, elle enfilait sa petite écharpe, ses gants et son bonnet, puis on sortait alors qu'on laissait les femmes à leur cérémonie du thé! Je remerciais encore Ahri d'un regard alors qu'on prenait donc le chemin vers cette maison aux chats.
Elle galopait vite, riant dès qu'un oiseau lui passait sous le nez, s'arrêtant de temps en temps pour ramasser une fleur qui bravait le climat froid de l'hiver pour l'admirer sous toutes les coutures, jusqu'à ce qu'enfin on arrive près de la maison et qu'on repère mon demi-frère assis par terre pas trop loin


«Hey! Y'a un monsieur!!! C'est ptêt le fils de la dame aux chats!» je haussais un sourcil amusé alors qu'elle courait vers Yashiki, je marchais d'un bon rythme pour la rejoindre assez rapidement - on ne sait jamais quand même! - jusqu'à ce qu'elle voit le lézard et qu'elle écarquille les yeux avant d'accélérer pour aller le voir «oooooh! il est troooop mignon!!»
«Emi attends! Ne t'approche pas comme ça! Tu ne le connais pas!»
même si je savais que le lézard ne devait pas être dangereux, je ne voulais pas qu'elle prenne l'habitude de sauter sur le premier animal venu
«Mais t'as vu comme il est gros?? Les lézards normalement, c'est tout ptit! Et il a une jolie couleur!! On dirait Psacal!!»
«Qui?»
«Psacal! Le lézard de la princesse aux longs cheveux!!»
«Ah! Je ne me souvenais plus de son nom... Pascal non?»
«C'est ce que j'ai dit! Psacal!»


En fait, je me rendais compte qu'elle n'avait pas tilté que c'était le lézard de Yashiki et je le désignais du menton

«Tu pourrais dire bonjour quand même, non?»
«Ah oui pardon! B'jour m'sieur! Moi c'est Emi Makunochi! Et lui c'est mon Otōsan Yusuke!!»
elle disait ça toute fière, c'était plus facile pour elle de m'appeler papa dans notre dialecte, plutôt que dans sa langue natale, je souriais en me tournant vers Yashiki pour voir comment il allait... ses yeux semblaient légèrement gonflés, mais il ne semblait pas du genre triste, ce n'était pourtant pas la saison du rhume des fois?  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] EmptyMar 8 Jan - 10:11

Je reçois bien rapidement une réponse, et après un simple sourire, je mets l'écran en verrouillage et le range dans mes affaires avant de recroiser les bras, question d'avoir la classe quand ils vont arriver ! Mais trop souvent, mon nez me gratte et je me retrouve à devoir le gratter ou tout simplement à éternuer. Tu parles d'une classe... Bordel, pourquoi j'ai choisi cet endroit ? Je sais que c'est un endroit très phare et donc facile à reconnaître, surtout je doute que Sendo ou Hinata viendraient ici, c'est paumé en bordure de ville et bon... Je vois pas trop ce qu'ils feraient ici... Choisir le forgeron ou une boutique aurait été plus risqué par contre.

Je renifle un coup en sentant que j'ai les yeux qui piquent aussi. Argh, j'espère qu'on ne restera pas ici trop longtemps après la rencontre initiale, parce que c'est un coup à ce que je me mette à larmoyer et j'ai pas trop envie m'voyez ! Faut faire une bonne première impression !

Tiens d'ailleurs, j'entends une petite voix, celle d'une petite fille en toute évidence. Je lève la tête pour reconnaître la touffe de cheveux châtains de Yusuke au loin et une gamine qui l'accompagne.
C'est marrant. Outre ma mère, j'ai toujours cru que j'étais seul dans la famille. Mes grands-parents sont décédés bien avant ma naissance, ma mère n'a ni sœur ni frère, et je suis enfant unique. Enfin, j'étais. J'ai toujours su que Yusuke existait, mais il m'était inaccessible pendant toute mon enfance. Et là quoi ? J'ai trente piges, et je me retrouve avec un frère et une nièce. Franchement, ça fait plaisir.

Oui bon j'ai le lézard aussi mais c'pas pareil.

Je peux pas trop m'empêcher de sourire alors qu'elle se précipite cash vers moi, mais bien vite, c'est le lézard qui attire son attention. Ou est-ce que c'est pas lui qui ai attiré son attention en premier ? Je sais pas trop ce que Yusuke lui a dit avant de venir faut dire.
Argh, j'ai la gorge qui gratte avec ces foutus chats... ! Je ne dis rien, si ce n'est que j'éclaircis un coup ma gorge alors qu'elle s'exclame que le reptile est vraiment gros et qu'il lui fait penser à... Psacal... Pascal ? Non, Psacal elle dit. OK, Psacal donc. Je jette un regard vers Yusuke, un regard qui paraît bien fatigué mais ça c'est les allergies ! Pas moyen d'avoir l'air cool avec ces poils de chat qui flottent dans l'air !

Je reste muet jusqu'à ce que la petite me salue plus directement. 'tain ce qu'elle est mignonne quand même. J'ai pas vraiment le kiff des enfants, mais je dois admettre qu'elle est chou. Je dois être influencé parce que je me dis qu'elle est de ma famille, même si c'est juste une moitié, voire peut-être un tiers ou un quart, c'est pareil pour moi. Et vu qu'elle utilise quelques termes dans ma langue natale, je décide de faire de même, bien que je reste assis pour éviter de la gouverner de mon quasi-deux mètres. Aucune envie de paraître imposant devant une petite !
« Hajimemashite, Emi-chan ! Je m'appelle Yashiki. Et lui... lui n'a pas de nom. » Je désigne le lézard qui a presque l'air de sourire. Lui par contre, c'est la starlette des gosses. Il adore les enfants, il aime bien les distraire et les faire marrer. D'ailleurs, il se met à faire une bulle bleue-verte en louchant un peu, ce qui lui donne une drôle de tête. Pff, azy fait ton cirque bonhomme !

Jusqu'à ce que j'éternue, ce qui le fait tellement sursauter qu'il bondit de mon épaule. Ses nageoires scintillent sous l'effet de l'émotion forte et il tomba sur ma cuisse gauche. Bon, OK, j'ai perdu la classe, autant être franc avec le public.
« Grumbl... Je suis allergique aux chats. » Je sors un mouchoir de mes affaires et me mouche un bon coup. Quelle idée, quelle idée de venir ici ! Bref. Au moins, ça a été une bonne idée parce que Emi paraît connaitre l'endroit, vu qu'elle a parlé de "dame aux chats". Attend, y'a une dame qui habite ici ? Je sais pas si c'est vrai, mais ça expliquerait beaucoup de choses. « Voilà, désolé pour ça. Ahem. »

Je profite que mon nez ne gratte pas trop pour reprendre.
« Eh Emi-chan, tu sais pourquoi je suis là ? C'est spécialement pour te dire un secret. Hmhm. » Je recroise les bras et redresse la tête, prenant des airs de grands mystères pour l'intriguer un brin avant de me pencher vers elle en baissant le ton. « J'ai déjà rencontré ton Otōsan. Hmhm. »

D'un bond, je me redresse, faisant tomber le lézard qui se contente de rouler d'une manière bien cartoonesque par terre, avant de prendre une position héroïque des plus... bah cartoonesques aussi, soyons francs.
« Celui que vous attendiez tous ! Pour chasser tous les problèmes, et bousiller tous les méchants ! Car personne ne... ne... Ah... A-ah... ATCHA ! » Et bordel ! Je perds de suite l'éclat de ma mise en scène en éternuant si fort que je crois qu'on a entendu des chats sursauter dans la maison... Bon OK j'arrête de faire le pitre. Je sors le mouchoir à nouveau, me mouche, puis soupire.

« J'aurais dû choisir un autre endroit... » Lancé-je à Yusuke d'une voix très nasillarde, le mouchoir encore sur le nez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] EmptySam 12 Jan - 11:14

Difficile de détourner Emi du lézard. Elle le regardait sous toutes les coutures, attendant avec impatience l'autorisation de pouvoir le toucher. Elle s'inclina poliment quand Yashiki se présenta, je souriais en croisant les bras alors qu'il avait vraiment une drôle de tête

«Hoy... ça va?» il avait une drôle de tête mais faisait encore le fier, donc je supposais que ça allait, peut-être un rhume? Je levais les yeux au ciel d'un air amusé alors que le lézard était descendu de l'épaule de mon frère pour jouer avec la petite. Là pour sûr qu'il se faisait une grande copine! Pour quelqu'un qui s'y connaît pas en enfants...

«Je peux lui donner un nom, dis? C'est triste un copain qui a pas de nom!»
«Ne l'appelle pas Pascal hein?»
«Nan! C'est un lézard de Woutaille, alors faut un nom d'ici!»
je faillis grimacer en me disant qu'elle n'avait pas dit "de chez nous", mais j'avais dit à Yashiki qu'elle venait de Dali à l'origine, donc il devait bien se douter qu'elle devait encore s'habituer à ici. Les autres habitants du village par contre, je me demandais si ma mère avait dit d'où elle venait. Probablement non, pour ne pas attirer l'attention sur elle.

Maintenant debout, je me rendais compte qu'il était vraiment plus grand que moi, je ne suis pas une demi-portion pour autant, mais il me dépasse bien d'une tête, voire une tête et demi! Et finalement, il expliqua la raison de son rhume des foins, il était allergique aux chats

«Ça veut dire quoi all... alégique?» dit Emi qui s'était assise à genoux devant le lézard pour le regarder faire des bulles! Elle applaudissait à chaque fois qu'il en faisait une et lui demandait d'en faire des plus grosses à chaque fois! J'espérais que ça ne lui consomme pas d'énergie ou autre, comme quand on utilise la magie nous autres...
«C'est un peu comme une maladie. Ça veut dire que les poils de chat le rendent malade, il éternue et a les yeux qui pleurent.»
«Beuh... pas drôle! J'espère que j'ai pas ça moi!»
«En tout cas, tu ne sembles ni allergique aux lézards, ni aux chats puisque là, tu n'éternues pas!»
«Youpi!»


Je souriais avant de lui faire signe de venir
«Viens, on va aller vers le puits là bas, il faut s'éloigner de la maison sinon Yashiki va être malade.»
«D'accord... je peux le porter? S'il vous plaît?»
elle voulait porter le lézard jusqu'à notre prochain emplacement, je laissais Yashiki voir s'il voulait bien, ou si le lézard marcherait tout seul jusque là. Il avait encore des restes de son allergie, ça passerait surement dans quelques minutes encore, mais il semblait prêt à vouloir parler à Emi et dire qui il était...

Elle changea de position, s'asseyant cette fois en tailleur pour regarder mon frère avec des yeux curieux. Il se présentait comme une sorte de super héros et ça me fit rire aussi. J'étais content qu'il soit comme ça n'empêche! C'est fun d'avoir un frère pareil! S'il avait été comme mon père, pas sûr qu'on se serait entendu.

«Tu connais Otōsan?» mais il n'eut pas le temps de finir son speech qu'il éternua encore, je me mettais à rire
«Ça devrait passer.. récupère un peu d'eau du puits et asperge t'en le visage, ça fera partir les poils de chats qui te tournent autour!» Emi avait levé les yeux vers moi, se demandant bien ce qu'il se passait. Je mettais un genou à terre pour être à sa hauteur «ce que Yashiki essaie de te dire, c'est qu'on a un secret tous les deux! Un secret que tu ne devras pas répéter à tes grand-parents!»
«Pourquoi?»
«Ce ne sera pas très grave si tu leur dis, mais je me ferai peut-être un peu gronder!»
«Ah non! Je veux pas que tu sois grondé moi!»
«Pour ça qu'il ne faudra pas dire que tu connais Yashiki, d'accord?»
«Euh... d'accord...»
elle semblait un peu inquiète, mais je sais que la mémoire des enfants est particulière. C'est triste à dire, mais si elle ne revoit pas Yashiki pendant plusieurs semaines, elle l'oubliera. Et le connaissant, je n'ai pas l'impression qu'il soit du genre à revenir très souvent. Mais je lui en parlerai de temps en temps.

«Yashiki est mon frère, ma puce.»
«Ton frère??? OOOOoooooh! Alors c'est mon tonton?»
«C'est ça!»
je l'ignorais, mais elle avait perdu un oncle aussi à Dali, probablement une tante aussi, je supposais en tout cas qu'elle devait en avoir au moins un, car sinon elle ne connaîtrait pas ce mot. Elle se tourna vers Yashiki avec les yeux brillants

«Je peux t'appeler tonton, dis?? Oh!! Comment on le dit ici sinon? »
«Et bien... ça ressemble un peu à grand-père en fait... c'est ojisan»
«Ah..»
elle semblait déçue, à son âge, c'était dur de travailler la prononciation, et la nuance entre ojisan et ojīsan était difficile. Elle finit par se tourner vers Yashiki d'un air déçu «je peux t'appeler tonton?» ce serait plus simple pour elle. J'espérais que Yashiki serait d'accord.

«Attention, Emi. Il faudra que tu l'appelles comme ça que s'il n'y a personne hein? Sinon il faudra l'appeler Yashiki...»
«Oh lala.. mais pourquoi??»
«C'est des trucs de grands. Mais peut-être qu'après, tu pourras l'appeler tonton, tout le temps. On va essayer en tout cas.»
je me redressais en regardant mon frère d'un air un peu sérieux

«Ces traditions sont débiles. Qu'est-ce que ça peut faire que mon père ait eu une vie avant d'être marié? J'espère qu'on pourra dire ouvertement qu'on est frères sans avoir à se cacher. C'est stupide! On se cache déjà bien assez comme ça pour pleins d'autres trucs...» c'est vrai quoi, c'est chiant à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] EmptyVen 18 Jan - 9:21

Un copain qui n'a pas de nom, c'est triste ? Wow. Je n'y avais jamais pensé. Je sais pas pourquoi, pour moi, ce n'était pas vraiment important ni une priorité. Comme quoi c'est vrai que la vérité sort de la bouche des enfants, bah ! Et la petite Emi veut lui donner un nom elle-même... Je réfléchis un moment, avec Yusuke qui lui dit de ne pas l'appeler Pascal non plus (pas que j'aime pas mais c'est vrai que ça sonne bizarre) avant de lui offrir une réponse qui, je suppose et j'espère, lui donnera le sourire.
« Allez va s'y, comme ça je penserai à toi quand je lui parlerai ! » Je suis franchement curieux de savoir comment elle compte l'appeler... J'aimerais dire que j'espère que ce sera pas ridicule mais au final, je pense que je m'en fou un peu. Au pire, ce sera marrant !

Bref, on s'éloigne de cette maison qui menace de me bouffer le nez avec toutes ces allergies, et je laisse volontiers Emi porter le petit bonhomme. Il est un peu gros mais étonnamment pas si lourd que ça -quoi que pour une gamine, ça doit quand même peser un peu- jusqu'à notre prochaine destination, où j'espère, les allergènes vont s'évaporer. J'ai le nez qui pique à mort et c'est franchement pas stylé d'avoir les yeux qui pleurent de cette façon.

Enfin tombent les révélations et les avertissements. Yusuke dévoile qui je suis et Emi semble ravie, ce qui me fait sourire, même si je reste navré que toute cette histoire doive rester un secret.
En vrai, ce serait juste de moi, j'en parlerais haut et fort et je me ficherais bien des conséquences. J'ai beaucoup de mal avec l'autorité, je suis du genre à faire ce que je veux dans la vie indépendamment du jugement d'autrui, mais je ne veux pas causer de souci à mon cadet. Donc motus et bouche cousue !

Je me sens tout con tout bêtement joyeux quand elle me demande si elle peut m'appeler tonton cela dit. C'est vrai que ojisan, ça me fait sentir vachement vieux faut dire, vu la double interprétation... J'ai assez de cheveux blancs, merci !
« Aucun problème pour moi. » Mais pour Yusuke, c'est vraiment lourd comme situation... Il trouve chiant de ne pas pouvoir vivre librement me concernant et j'avoue que je partage un peu beaucoup son sentiment.

Le souci, c'est que personnellement, je m'en fou. C'est pour lui, par respect pour lui, que je ne dis rien. Malheureusement, il y a des yeux et des oreilles partout à Wutai et ça reste un coup à se faire pécho rien qu'à être ici.
« Tu peux aussi décider que tu t'en fous. Le truc, c'est que tu devras en assumer les conséquences et vivre avec. » Je jette un regard vers Emi avant de relever mon attention vers Yusuke pour reprendre la parole, cette fois dans notre dialecte natal, parce que je ne veux pas la vexer non plus. « Et on est pas à l'abri que le secret échappe à quelqu'un. Ce sera sûrement pire s'ils l'apprennent ainsi. » Je prends mon menton entre mon pouce et mon index, l'air beaucoup trop sérieux pour l'homme que je suis. En attendant, le lézard continue de faire des bulles qui s'envolent devant Emi, espérant la distraire et l'amuser. C'est vraiment un toutou ce machin, toujours à vouloir faire plaisir aux petits !

Je finis par hausser les épaules.
« Bah ! Allez, ça ira. » Je pose un genou par terre pour me mettre à la hauteur d'Emi et lui adresser un sourire. « Tu vois Emi-chan, les adultes sont parfois trop sensibles. Ils prennent à cœur des détails idiots en s'imaginant que ça pourrait tout changer dans leur vie. Donc pour ne pas blesser Sendo-san ou Hinata-san, il vaut mieux ne pas parler de ces choses-là pour l'instant. Yusuke te dira quand tu pourras parler de moi. En attendant, ce sera notre super secret, OK ? » Je baisse le regard en voyant le lézard qui s'est mit sur le dos, et louche encore une fois en soufflant une de ses bulles. 'tain, j'ai perdu cinquante milles gils pour ça, mais c'est tellement génial, je regrette pas une miette !

De toute façon, je sais que je ne resterai pas longtemps à Wutai. J'ai envie d'aller explorer un peu le monde encore, depuis que Geyser m'a laissé filer avec son exosquelette, j'ai l'opportunité de continuer ce pourquoi je suis partit au départ ; voyager et explorer le monde. J'ai envie d'aller au Canyon Cosmo ensuite, et je ne peux pas décemment embarquer ces deux-là dans mon baluchon. Je sais que cette première rencontre sera sans doute la seule pendant un bout de temps.
Et pour une personne comme moi qui n'a jamais rien eu sauf sa mère, ça fait drôle. C'est décevant, mais c'est comme ça, et j'ai confiance qu'elle est en sécurité avec Yu-kun.

Je sors mon téléphone, avant de lever le regard vers Yusuke.
« Hey, ça vous dit que je prenne une photo de vous deux ? Comme ça, j'aurai un souvenir pendant mes voyages. » Je ramène mon attention vers Emi en lui suggérant quelque chose qui lui fera plaisir je pense. « Tu peux prendre le petit bonhomme pour la photo si tu veux, il aime bien faire le beau ! » Et comme de fait, le lézard se redresse et s'approche de Emi, en mode "allez steu plait !" Pff, allez le clown là...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] EmptyVen 18 Jan - 17:53

Non mais c'est vrai quoi, c'était pas drôle d'avoir un animal de compagnie sans nom! Je comprenais un peu Emi, mais je me disais qu'ils prenaient de gros risques à la laisser choisir! Elle prenait la chose très au sérieux en tout cas, je voyais une petite ride sur son front pendant qu'elle réfléchissait

«Hum... comment on dit lézard?»
«Tokage»
«C'est pas joli... euh... le lézard justement dans la princesse?»
«C'est un caméléon je crois... ça se dit Kamereon»
«Moche aussi... dragon?»
«Doragon...»
«Maieuh! Y'a rien qui va!!!»
«Hum.. des variétés de lézards... tu as les salamandres peut-être? Dans les légendes, ce sont des lézards qui ont souvent de grands pouvoirs aussi... ça se dit Sanshōuo?»
«Han!! Sanchou! C'est bien ça Sanchou!!!»
«C'est pas tout à fait ça mais...»
«Mais moi j'aime bien Sanchou!»
je souriais doucement pour voir ce qu'en pensait Yashiki, après tout, c'était son lézard avant tout hein?

Après avoir négocié le prénom du lézard et nous être assez éloigné des chats, on en venait au vif du sujet pour expliquer à Emi notre lien de parenté à Yashiki et moi. C'était compliqué, ça devait rester secret et elle ne comprenait pas. Pour Yashiki, ça ne semblait pas être un problème non plus que ça se sache, et honnêtement, si ça ne tenait qu'à moi, je m'en foutrais aussi


«Techniquement, ça m'est égal aussi tu sais? Je veux dire, je me moque bien d'avoir un frère qui est né hors mariage... le mariage n'est pas une fin en soit! Des tas d'enfants à Wutaï ont été élevés uniquement par leur mère parce que le père est mort à la guerre. Donc au final, ça change quoi que la mère était mariée ou pas avant puisqu'elle a élevé seul son enfant? C'est absurde...» je soupirais en passant ma main dans mes cheveux «c'est absurde, mais c'est comme ça. Je ne voudrais pas que ta mère souffre davantage. Je ne sais pas si beaucoup de gens savent que tu es un fils né hors mariage, il est probable que les gens l'aient oublié ou qu'ils font semblant du moins. Ressortir tout ça au grand jour pourrait lui faire du mal...»

Je croisais les bras, l'air un peu triste
«Ma mère ne craint rien de son côté, elle est mariée donc n'a rien à se reprocher. Et honnêtement, si on pointe mon père du doigt pour avoir eu un enfant hors mariage, je m'en fiche... mais j'ai bien vu que tu tiens à ta mère, je ne voudrais pas qu'elle souffre du regard des gens du village si on remue tout ça.» car oui, c'était surtout pour lui. Bon, mon père pourrait être regardé un peu de travers, mais je pense qu'il s'en foutrait au final...

«Les grands vous êtes bêtes quand même...»
«Et encore, ma grande, t'as rien vu!»
elle regardait le lézard en train de faire ses bulles, couché sur le dos à faire un peu le clown! Je souriais en le regardant.. non mais pour moi ça valait pas cinquante milles gils quand même, ce type est fou! Mais Emi était bien contente, je me disais qu'il faudrait peut-être qu'elle ait un animal de compagnie. Sur Dali, il devait y avoir des animaux partout...

Mon frère proposa alors une petite photo, ma foi pourquoi pas! Le lézard semblait aussi vouloir être de la partie, elle s'approcha doucement et le prit sous ses pattes avant, il était un peu lourd pour elle, mais elle se débrouillait bien! Je me mettais assis par terre, en tailleurs dans l'herbe, elle venait donc s'asseoir entre mes jambes et le lézard posé sur ses genoux à elle!


«Allez, tu fais un beau sourire hein?»
«SOURIIIIIIIIIII!!»
je pouffais de rire en laissant Yashiki nous prendre avec son téléphone, il en avait pris deux ou trois pour garder celle où on avait l'air le moins débile - ou le plus débile justement! - et je me levais pour la regarder «Tu pourrais me l'envoyer, s'il te plaît? Je n'en ai pas de nous deux...» j'allais peut-être l'imprimer pour la mettre dans un cadre chez mes parents, quitte à la découper pour qu'on ne voit pas le lézard...

«Dis tonton... pourquoi t'as des cheveux tous blancs? T'es super vieux?» c'est sur que quand on voit mon père qui a encore les cheveux bruns, elle peut se poser des questions! Je riais doucement avant de regarder le ciel, on ne devait pas trop tarder, je devais encore aller voir Godo après ça...

En tout cas, ça me faisait plaisir qu'elle connaisse Yashiki. Au moins, je me disais que peut-être, elle pourrait être une sorte de lien qui permettrait à nos deux familles de mieux s'entendre. Même si connaissant ma mère, j'avais des doutes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] EmptyVen 25 Jan - 6:03

Sanchou ce sera, donc. Je souris, franchement je n'ai jamais pensé donner un nom à ce lézard et je pense que par habitude, je l’appellerais comme ça, "le lézard", mais je tâcherai de me rappeler du nom que Emi-chan a voulu lui donner. Pas très recherché c'est vrai, puisque au final c'est comme si elle l'avait baptisée Tokage, mais c'est mieux que rien et ça me rappelle la facilité et l'innocence d'une petite fille qui voulait juste bien faire. J'acquiesce donc avant de regarder le lézard qui fait un grand sourire, ou ce qui semble être un sourire. Je me demande s'il a compris. Il semble content en tout cas.
« Adjugé ! Sanchou ce sera. » Mon petit pote semble satisfait de ça, donc j'ai rien à dire après tout hein ? C'est peut-être mon animal de compagnie en théorie, mais c'est son nom, pas le mien. Et il ne s'en plaint pas.

Bref, la fâcheuse discussion concernant le secret qu'on partage tous à présent s'achève sur une chose à laquelle je n'avais bizarrement pas pensé ; ça pourrait gêner la réputation de ma mère et il va de soit que ce n'est pas ce que je souhaite. Je soupire profondément alors qu'Emi s'offusque de l'idiotie des adultes et je hoche de la tête tandis que Yusuke lui fait comprendre qu'il y a pourtant pire !
« Parfois Emi-chan, je me dis que j'aurais mieux fait de rester gosse. Bon j'aurais pas accès au saké ni aux femmes, donc je sais pas... » Je pose une main sur mon menton comme si je considérais vraaaaaaiment la balance. Est-ce que c'est un sacrifice convenable ? Redevenir gosse mais dire non au saké et aux demoiselles ? Eh. Nope. J'avoue que si je peux m'en passer sur le long terme, ça reste des plaisirs... plaisants. Hey, je suis un mec libre, j'apprécie ma liberté, chose qui me serait retiré de suite si j'avais huit ans à nouveau. Brrrr. Non merci en fait.

Après quoi je prends une photo du duo - et de Sanchou - avant de l'envoyer à Yusuke à sa demande. Je sais pas vraiment comment il va justifier le lézard mais c'est toujours mieux que s'il avait une photo de nous tous. Peu m'importe perso, j'ai pas besoin de voir ma tronche sur mon téléphone !

Je range l'appareil dans une des poches de mon armure quand Emi me demande pourquoi j'ai les cheveux blancs. Si je suis super vieux ? Oh dit donc miss, j'ai l'air vieux ? Sérieusement, ça me fait rire, sourire aussi, immédiatement. L'innocence des enfants !
« J'ai des cheveux blancs parce que je m'inquiète trop pour ma mère. » Je croise les bras et la laisse mijoter cette histoire avant de reprendre, non pas sans m'amuser de la situation. « Ma maman a les mêmes cheveux. Probablement que je lui ai causé trop de soucis quand j'avais ton âge. » Je hausse les épaules parce que franchement, c'est probablement le cas. « Leçon du jour ; sois sage, sinon, Yu-kun va se retrouver avec la même tête que moi ! » Et sur ce, j'adresse un clin d’œil à Yusuke ! Hey, c'est bien tenté !

Je lève un regard vers l'horizon, le temps passe. Il faut se rendre à l'évidence.
« Demain matin, je quitte Wutai pour rejoindre le Canyon Cosmo. J'ai toujours voulu voir ce coin. Depuis Héméra, j'ai vu pas mal de lieux, mais j'ai jamais vraiment visité Gaïa, paradoxalement. Je t'enverrai des photos si tu veux. » En supposant qu'il ait pas déjà vu la zone hein ? Quoi que je peux toujours lui envoyer des photos de mon voyage tout simplement, s'il le voulait. J'aurais bien parlé de souvenirs ou de connerie du genre mais c'est pas comme si je pouvais juste balancer un colis chez lui sans que ce soit suspect. Même si c'était un truc pour Emi par exemple. « Hésite pas à m'envoyer des nouvelles de temps en temps. Ça me ferait plaisir, en vrai. » Si je fais le con d'habitude, pour le coup, je suis vraiment sincère. La rencontre avait peut-être été brève, sur deux jours, mais avoir de la famille, ça soulageait beaucoup quand on était seul en voyage autour du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] EmptyVen 25 Jan - 19:34

Une petite photo sympathique en famille, c'était chouette! Je recevais la photo et je la verrouillais pour la mettre en mémoire cachée, qu'elle ne soit pas visible par le premier idiot qui tomberait sur mon téléphone. Emi semblait tellement contente avec son gros lézard entre les mains que je ne pouvais m'empêcher de sourire comme un idiot devant la photo, alors qu'elle s'intéressait un peu plus à Yashiki du coup, notamment pour ses cheveux blancs!

«Je préfère éviter! Les cheveux blancs, ça fait moins discret dans le noir!» je lui faisais un clin d'œil moqueur, je ne sais pas s'il a un côté voleur, mais moi oui! Alors avoir les cheveux foncés a quand même un avantage dans bien des cas!

«Je serai sage, promis!» reprit Emi avec des yeux pétillants... de là, Yashiki expliquait qu'il allait déjà repartir, le lendemain il se rendrait vers le Canyon Cosmos... la petite semblait curieuse, il est vrai qu'il y avait peu de chances qu'elle quitte vraiment Wutaï, sauf avec une garde rapprochée. Il faudrait que mon père accepte de l'accompagner en somme.

«Moi... je peux pas partir du village...» dit-elle avec un petit air tout triste, je me mettais un genou à terre pour poser ma main sur sa tête
«Pas encore... mais tu sais quoi? Tu as un énorme avantage, tu es encore une toute petite fille. Et à ton âge, vous changez très très vite. D'ici un an ou deux déjà, tu auras changé et ce sera beaucoup moins dangereux pour toi de partir... tu verras.» peu de chance en prime que ce type se souvienne vraiment du visage d'Emi, c'était le genre de gars à tuer tellement de monde qu'il ne pouvait pas se souvenir de tous. Ahri l'avait mis en garde contre la petite de Dali, peut-être qu'il fouillerait dans sa mémoire pour se souvenir d'elle, mais au final, il n'y aurait dans sa tête qu'une petite fille brune aux yeux bleus avec de la poussière et de la suie sur le visage, les cheveux sales et les yeux gonflés de larmes. Elle n'avait rien à voir avec Emi dans son état naturel.

Je me levais pour prendre mon téléphone et je m'approchais de mon frère pour passer un bras sur ses épaules

«Allez hop! On s'en fait une entre frères!» je tirais la langue sur la photo avec un clin d'œil débile, j'en prenais deux ou trois au cas où, puis on les regardait ensembles et je lui en envoyais une

«Tu pourras la montrer à ta mère celle là!» je ne la protégeais pas, si ma mère tombait dessus en fouillant mes affaires, ce serait tant pis pour elle après tout! Emi jouait encore avec Sanchou, elle avait créé une sorte de chanson bizarre avec son nom, toute contente de l'avoir ainsi nommé!

«Sanchou ♪ Sanchou ♫ t'es trop chou! ♪♫» je pouffais de rire en la voyant, malheureusement, il était temps d'y aller

«Il va falloir qu'on y aille, Emi... je dois aller voir le grand chef! tu te souviens?»
«Ah oui... Msieur Gogo c'est ça?»
«Oui oui, c'est ça!»
je me pinçais les lèvres pour ne pas rire, combien de fois je l'ai appelé comme ça... bon, pas devant lui évidemment, mais pas étonnant qu'elle ait retenu cette prononciation! Et puis, si elle l'appelait comme ça un jour, il mettrait ça sur l'innocence de l'enfant!

Je me tournais vers Yashiki pour lui tendre la main cette fois

«Encore merci de m'avoir dit la vérité. J'ai toujours un peu regretté d'être fils unique, dommage qu'on ne se soit pas rencontrés avant. Et... désolé encore pour ta mère.» car au final, je pense que c'est surtout pour elle que ça devait être dur

«Elle aime les fleurs? Je me dis que de temps en temps, quand je passe dans le village, je pourrai lui offrir un bouquet? En signe de paix?» oui bon je vais pas les acheter, je les chiperai dans un jardin mais l'intention était là hein?

En tout cas déjà, c'était l'heure des au revoir, Emi allait avoir un mal fou à se détacher de Sanchou maintenant! Je sentais déjà la crise de larmes venir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] EmptyLun 4 Fév - 10:30

Je comprends l'envie d'Emi-chan à vouloir quitter le village, franchement. Quelque part, malgré ce qui lui est arrivé, elle n'a pas perdu l'envie de vivre, et ça c'est une bonne chose ! A son âge, n'importe qui aurait été traumatisé. Peut-être qu'elle l'est, mais qu'elle lutte au travers. Ça c'est une brave fille quand même !
Mine de rien, quand je prends le temps d'y penser deux secondes, si je m'attendais à me retrouver avec nièce en venant à la rencontre de mon demi-frère, bah tiens... Je l'aurais pas cru. Comme quoi la vie est pleine de surprises. En même temps, il est plus jeune que moi et moi, j'ai pas de gosse ! Alors je me suis certainement pas imaginé que lui en aurait un. Oui je sais, l'un ne fait pas forcément l'autre.

Bon, c'est bientôt l'heure de se dire au revoir, mais avant, Yusuke réclame une photo de nous deux ! No problemo ! Mais faut prendre mon bon profil, alors un bon sourire charmeur et c'est dans la boite ! Comme ça, j'aurai de bons souvenirs en repartant de Wutai, et vu que je compte filer demain matin à l'aube, autant dire que je ne pense pas qu'on aura l'opportunité de se recroiser de suite... sauf si le hasard fait bien les choses.

« T'inquiètes, c'est une preuve que ça s'est bien passé et qu'elle peut arrêter de se faire un sang d'encre ! Ça lui fera plaisir. » C'est pas faux que ma mère pensait que j'enjolivais la rencontre quand je lui ai raconté hier soir. Elle était quand même heureuse cela dit, et ça me conviens. Voir cette photo va certainement la mettre en joie ! Voir qu'on s'entend si bien même si on vient techniquement de se rencontrer... ouais, ça va lui donner le sourire...

A côté de ça, on a Emi qui danse avec le lézard - euh, Sanchou, Sanchou, va falloir que je m'y habitue ! - mais Yusuke annonce bien rapidement que c'est l'heure de partir. De toute façon, je dois admettre que je dois aussi filer, puisque j'ai des trucs à préparer. C'est un long voyage qui s'annonce quand même et j'ai l'intention de le faire à pieds ! Je voyage pour l'aventure, pas pour la facilité.
« Ah, bon courage avec Gogo. Il a des crocs ! » OK c'est pas très gentil, mais je suis partit demain matin, et même si les murs ont des oreilles, ils n'auront pas le temps de me choper que je serai ailleurs ! Quoi que j'ai pas vraiment peur de ce bon vieux Kusaragi, même si effectivement, il pourrait probablement me tordre le bras d'une main. C'est qu'il est en forme papy.

Bon allez, c'est le moment de se dire au revoir.
Yusuke me remercie d'avoir dit la vérité mais je lève la main pour lui signaler que c'est rien. Je suis content que tout se soit bien déroulé personnellement. J'aurais pas pu demander mieux.

Il m'étonne par contre en me proposant d'emmener des fleurs à ma mère en signe de paix. J'avoue que je trouve ça... inutile, mais touchant, ça va de soit. J'aimerais bien lui dire de laisser tomber mais je sais que ça ferait plaisir à maman et rien que pour ça, je me refuse à dire non.
« Ouais, elle adore ça. Surtout dans les tons clairs. Blancs, roses, bleus ciels, jaunes... tu vois le genre... » En gros, le rouge intense et le violet sombre, pas trop son truc. J'ai jamais trop su pourquoi. Quand on sait que son prénom veut dire chrysanthème, peut-être que ça a un lien ? Ou ce n'est qu'un hasard. En tout cas oui, elle adore les fleurs.

« Emi-chan, je vais devoir te demander Sanchou. » Je pose les mains sur mes hanches devant ma nièce alors que, je présume, ça va être compliqué de lui faire lâcher son nouvel ami. Même Sanchou me regarde l'air de dire steuplait ! Mais non, on doit y aller, et eux aussi. Je m'accroupis devant elle en pensant à quelque chose. « Promis, si je croise une boutique qui fait des peluches pendant mon voyage, je vais demander à ce qu'on en fasse une à l'effigie de Sanchou, et je te l'enverrai. Comme ça, quand je serai pas là, tu auras un Sanchou rien que pour toi. » OK c'est pas pareil, mais c'est pas loin ?

Et puis bon...
« Je reviendrai vous rendre visite de toute façon. Promis. » Je suppose que Yusuke ne restera pas éternellement à Wutai, et que je ne pourrai pas demander à voir Emi si elle est chez ses grands-parents - j'imagine la tête de Sendo tiens si je débarque en demandant à voir la petite, oula - mais j'ai toujours su m'arranger pour avoir ce que je voulais. Et si je veux voir ma nièce, vous en faites pas, je trouverai une entourloupe pour y arriver !

Avec ces photos en poche et le nom de Sanchou nouvellement trouvé, j'ai de bons bagages pour partir. Ça me fait de chics souvenirs au moins ! Franchement, c'était une super journée, si on oublie l'allergie aux chats qui me pique encore un peu le nez mais pas trop. Bon, puisqu'il faut bien le dire...
« Merci de m'avoir écouté et surtout de m'avoir cru. Pas tout le monde qui l'aurait fait en ces conditions. » Si je tends la main pour une simple poigne d'adieu, sitôt sa main dans la sienne, je le tire vers moi et l'étreint avec une force notable avant de le lâcher. « Et prends soin de toi petit frère. Que je te retrouve en un seul morceau la prochaine fois ! » Et sur cette note affectueuse, je lui ébouriffe vigoureusement les cheveux. Ah ! Bah oui je suis un peu chiant, faut bien qu'il s'en souvienne aussi !

Bon hein ? Quand faut y aller, faut y aller. Et puis, on pourra toujours se parler au téléphone ou s'envoyer un mot de temps en temps. Juste ça, ça me rassure beaucoup faut dire...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] EmptyLun 4 Fév - 18:03

Spoiler:
 

C'était le temps des au revoir. Yashiki allait partir demain, je n'allais pas le revoir de si tôt, mais on pourrait s'échanger des messages de temps en temps pour se donner des nouvelles. De ma vie, je n'avais jamais été très famille - vu que la mienne est particulièrement tordue - sauf depuis que j'ai Emi, et maintenant j'ai un frère, et d'un coup, la notion de famille m'explose davantage à la figure qu'elle ne l'a jamais été. Et je me rends compte que... c'est chouette. Autant pour Emi, je m'inquiète en permanence pour elle, donc je m'en serais quand même bien passé, mais Yashiki semble être un gars apte à se débrouiller tout seul, je le vois plus comme un allié potentiel qu'un boulet dont je dois m'inquiéter, et ça c'est chouette.

La séparation avec Sanchou est très dure par contre! Emi tente les étoiles dans les yeux pour retarder l'inévitable, je me pince les lèvres alors que mon frère essaie de lui prendre le lézard des mains

«Encore cinq minutes...»
«Emi?»
j'essaie d'avoir un ton un peu autoritaire, elle me lance à mon tour son regard de chaton abandonné et je lève les yeux au ciel pour me mettre accroupi «ça marche avec ton grand-père, ce regard, pas avec moi et tu le sais! Sanchou doit retourner avec Yashiki, ils doivent rentrer à la maison, et nous aussi on doit rentrer...»

Les larmes aux yeux, Emi enfouit son visage au niveau du cou du lézard dans un dernier câlin, Yashiki tente une diversion en parlant de peluche, ça semble marcher un peu, mais la petite se met quand même à pleurer. Caprice d'enfant, je suis obligé de la prendre dans mes bras quelques secondes le temps qu'il récupère sa bestiole! Chacun la sienne l'espace de quelques minutes alors qu'elle sanglotte dans mes bras
«Allez, allez... arrête de pleurer, si on rentre et qu'Obāsan voit que tu pleures, elle va me gronder...» il fallut encore quelques minutes pour qu'elle se calme, même avec la promesse que Yashiki lui envoie une peluche ressemblant à Sanchou, et qu'il viendrait lui rendre visite, avant que je ne puisse la poser par terre et qu'elle aille bouder un peu plus loin sous un cerisier. Je la regardais avec un petit sourire en coin tout en secouant la tête

«Elle est mûre pour son âge, mais ça n'empêche pas que c'est une petite fille...» je tends la main à mon frère qui me tire vers lui pour une accolade sincère, je souris en l'entourant aussi de mon bras pour tapoter dans son dos, je crois que mon père ne m'a jamais pris dans ses bras comme ça tiens... «ça fait du bien d'avoir un semblant de famille normale pour une fois!» je me recule pour le regarder et hocher de la tête d'un air entendu avant qu'il ne m’ébouriffe les cheveux! «Hey!! J'ai pas besoin de ça!! » je lui mets un petit coup de poing dans le torse pour le faire reculer, rien de méchant, juste pour le provoquer un peu «et c'est plutôt toi qui as intérêt à faire gaffe! Et un conseil, essaie de pas rester seul trop longtemps... tu verras que parfois, vaut mieux avoir quelqu'un pour assurer tes arrières...» et puis ça sert aussi à tenir vos ennemis à distance! Comme là, Ahri qui tient ma mère occupée! Hum.. non non ma mère n'est pas une ennemie, chut!

Je revenais vers Emi pour la prendre dans mes bras, elle boudait encore, je lui disais de dire au revoir quand même, elle fit un petit signe de la main, les larmes aux yeux avant de se caler dans mon cou. De là, on rentrait... je pensais simplement dire à ma mère qu'elle voulait rester avec les chats, et que c'était pour ça qu'elle pleurait... ah les gosses...
======================

Fin du rp!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3] Empty

Revenir en haut Aller en bas
Hajimemashite ! [Hiver de l'An 3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le nouveau thème d'hiver !» Le parfum des roses d'hiver» Hiver Boréal» Je t'aime Nuage d'Hiver (Pv Nuage d'Hiver)» L'Eté et l'Hiver
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Le reste de la carte :: Hors Temps :: Gaïa-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives