Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez

A l'autre bout du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyJeu 27 Déc - 9:57

Quand Emi vit Ahri un peu débraillée, elle ne put s'empêcher de pouffer de rire!
«On dirait que t'attends un bébé!! Tu veux pas juste les laisser derrière toi dessous?» enfin après, c'était une idée comme ça! Après tout, il suffisait juste de mettre la ceinture un peu plus haut à la taille et puis laisser ses queues sous le kimono non? On sentait que la petite avait connu des créatures qui avaient des queues et avaient donc du les voir souvent à Dali.

Elle accompagna ensuite Ahri à la table, ma mère avait vraiment fait un festin! Tout servi dans des assiettes disposées au centre de la table pour que chacun se serve, des bouchées vapeur farcies de plusieurs viandes et poissons différents - la couleur des assiettes indiquait la garniture - des beignets frits à la viande ou aux légumes, des nouilles sautées, bref, on allait s'éclater la panse!

Je tenais doucement le poignet de la renarde pour lui indiquer du regard quand elle pourrait s'asseoir, mon père d'abord, et elle ensuite, puis Emi et moi avant ma mère. On joignait nos mains pour remercier ma mère du repas

«Itadakimasu» de la, je me tournais vers Ahri avec un léger sourire «l'avantage de ce type de repas, c'est qu'en dehors des nouilles, tu peux manger avec les doigts si tu veux.» et Emi ne se gênait pas pour le lui montrer! Elle attrapa des petites bouchées vapeur qui contenaient du poisson - assiette bleue - et toute fière, elle expliqua à la renarde quelle couleur avait quoi

«Alors, la bleue, c'est pour le poisson, la rouge, c'est pour la vache, le jaune, c'est pour le chocobo - j'l'aime pas celui-là - le vert, c'est pour le lézard et le rose, c'est pour les coquillages!»
«Alors la vache c'est du bœuf, tu t'en doutes, et les coquillages en fait, ce sont des crevettes!»
je préférais lui préciser car bon, les explications d'Emi n'étaient pas toujours claires!

«En tout cas, je suis vraiment contente de la manière dont cette journée se termine!»
«Yusuke est enfin devenu un homme...»
je posais mes baguettes en levant les yeux au plafond avant de me tourner vers mon père, l'air blasé
«Fais pas trop le malin. Tu sais très bien que vu la raclée que je t'ai mis, j'aurais pu te battre y'a déjà quelques mois!»

Il eut un sourire amusé, mais bizarrement, ne répondit pas! Tsch.

En tout cas, le repas était vraiment très bon!

«Tu t'es surpassée, maman! C'est vraiment bon»
«C'est toujours bon la cuisine d'Obāsan!!»
je souriais en posant ma main sur la tête de la petite, elle était vraiment choupi
«C'est long à faire, mais quand on a le coup de main, ça va.»
«Elle y a passé l'après-midi quand même!! Et je l'ai aidée d'abord! C'est moi qui a fait les boulettes!!»
«En fait, une fois que la pâte est faite, il faut rouler la garniture en petites boules pour farcir ainsi la pâte... et c'est Emi qui les a faites!»
enfin, après que ma mère ait fait la farce! Mais mine de rien, vu la quantité, qu'Emi ait fait les boulettes, ça lui a surement fait gagner un peu de temps.
«Et plus tu grandiras, plus tu pourras aider Obāsan... et tu seras une cuisinière hors pair!» elle hocha de la tête d'un air entendu avant de reprendre une bouchée vapeur au poisson. Elle n'aimait pas trop les fritures apparemment car elle n'en prenait pas. Mon père par contre avait près d'une dizaine de nems dans son assiette! Il avait faim.

L'ambiance était vraiment bonne, par la suite, Emi et ma mère débarrassèrent et qu'elle le veuille ou non, je l'aidais un peu. Mon père était allé dans le salon pour s'affaler sur le canapé, le ventre rebondi d'un repas trop copieux! M'étant fait jeter hors de la cuisine, je m'installais à côté de lui en invitant Ahri à faire de même, et quelques minutes plus tard, ma mère revenait avec des tisanes


«Ahri, comme tisane, j'ai de quoi aider à trouver le sommeil, aider à la digestion, adoucir les muscles endoloris»
«Ah moi je veux celle la!»
je pouffais de rire en toussant pour le camoufler alors qu'elle prenait une cuillerée d'herbes pour les mettre dans une petite boule à thé métallique et la plonger dans la tasse fumante d'eau chaude, puis elle revint vers Ahri
«Après j'en ai une aux fruits, elle n'a pas de propriétés spéciales, elle est juste plus sucrée en goût...»
«Moi je veux bien la rhubarbe menthe poivrée, s'il te plaît... après un repas pareil, je vais avoir mal au ventre!»
«Et moi je veux les fruits s'il te plaît Obāsan!»


Ma mère sourit et servit tout le monde. Le reste de la soirée allait être bien plus paisible que la journée, on ne couchait pas trop tard, Emi refusait d'aller au lit si je n'y allais pas avec elle, ma mère conduisit Ahri jusqu'à l'annexe pour qu'elle puisse dormir

«Les gens n'ont pas toujours l'habitude des futons, si vous le souhaitez, je peux vous rajouter des couvertures pour rendre le matelas plus moelleux?» pour quelqu'un comme Ahri qui avait du dormir à même le sol la majorité de sa vie, je doutais fort que ça la change beaucoup! En tout cas, moi, je n'aimais pas les futons, et Emi non plus, si bien que ma mère avait fini par acheter un vrai matelas pour ma chambre qui était pour le moment la sienne! Cool!

Ma fenêtre donnait sur le jardin, si bien que je voyais l'annexe de là et Ahri du coup! Je lui faisais signe de la main

«Bonne nuit! Tu peux te réveiller à l'heure que tu veux, ma mère sera surement réveillée avant!» je lui faisais un clin d'œil amusé puis je me dépêchais d'aller au lit, la pauvre Emi avait vraiment l'air crevée et il valait mieux qu'elle dorme maintenant.

Moi par contre, je n'allais pas bien dormir avec l'excitation de la journée, et j'allais faire une rencontre qui risquait de sacrément changer ma vie du coup!  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyDim 30 Déc - 11:09

Suivant, l'explication d'Emi, il était vrai que ça fonctionnait et ne gênait pas autant que d'enrouler les queues autour de mon corps. Il faudrait faire attention aux mouvements que je ferais par contre parce que je ne serais pas à l'abri de soulever le kimono par inadvertance par contre.
- Merci. Que je lui dis quand même avant de la suivre hors de l'annexe, jusqu'à la maison où tout le monde nous attendait.

Heureusement pour moi, Yusuke m'aida à me rappeler de quand je devrais faire ce qu'il fallait et je pus suivre leurs habitudes. Tout le monde joignit ses mains et j'imitai rapidement le mouvement pour faire de même en me souvenant qu'il fallait dire quelque chose pour remercier Hinata pour le repas.
- Itadakimasu.
Ca me faisait vraiment bizarre de dire ce genre de trucs mais c'était comme dire merci dans une langue étrangère finalement. Et, pour le coup, on pourrait manger avec les mains pour la majorité des choses ici - en dehors des nouilles qu'il me précisa et malgré le fait que ça m'avait effleuré l'esprit, je n'aurais pas été assez impolie pour ne serait-ce que me servir avec les doigts.

Fière de pouvoir parler de ce qu'elle connaissait, Emi m'expliqua les différents goûts et je retins assez facilement le poisson et la vache - ou le boeuf - ainsi que les coquillages qui représentaient les fruits de la mer, la crevette plus précisément. Par contre, il était vrai que même si j'en avais mangé, le chocobo ne m'attirait pas des masses et le lézard... C'était du lézard quoi.

Finalement, je me régalai surtout en me servant la même chose qu'Emi, majoritairement du poisson donc. Je goûtai tout de même au reste et le goût des nems me rappela vaguement quelque chose : j'avais déjà du en manger quelque part mais je serais bien incapable de me souvenir où.

Emi avait aidé Hinata à faire le repas en tout cas et elle avait bien de quoi en être fière. Si elle continuait comme ça, elle serait un vrai cordon bleu tout comme sa grand mère ! Et elle n'était ici que depuis peu à ce que j'avais compris donc même si je voudrais apprendre, ça ne me prendrais pas beaucoup de temps... Juste qu'il faudrait que je reste ici un peu plus longtemps que deux jours quoi. En tout cas...

- C'était très bon, merci beaucoup.
C'était un peu solennel comme manière de dire mais je ne pourrais pas simplement remercier pour le repas sans dire ce que j'en avais pensé. J'avais certainement du en manger autant que Sendo mais un peu moins lourd que lui qui avait surtout été sur la viande et la friture.

On pouvait sentir que la tension qui subsistait à notre arrivée avait été dissipée, comme si le fait que Yusuke batte son père avait retiré un noeud assez tendu. Mine de rien, c'était agréable comme ambiance, surtout pour une personne qui comme moi n'avait jamais connu la vie familiale.

Ensuite, ce fut le temps d'une tisane et, malgré tous les choix présents, je n'allais pas faire ça compliqué. Je n'avais que rarement mal au ventre même quand je mangeais beaucoup, je n'avais pas de difficulté à dormir et je préférais encore garder le même sommeil que d'habitude. Pour le dernier attribut qu'elle précisait, je souris en entendant Sendo tout de suite le choisir mais j'avais particulièrement apprécié celle aux fruits si bien que...

- Comme Emi pour moi.

Encore une fois, je me régalai en la buvant, ignorant presque la température qu'elle faisait et, même si ce n'était pas pour aider au sommeil, la chaleur m'avait filé un sacré coup de barre qui m'entraîna une nouvelle fois vers l'annexe pour, cette fois, pouvoir y dormir. Hinata m'y avait accompagné et me disait sur la route qu'on pourrait ajouter de l'épaisseur au futon pour que ça soit plus moelleux. Mais je me disais que ça devrait être bon, ça serait toujours plus confortable que de dormir sur le sol je pense.

- Ca sera très bien ne t'en fait pas. Niveau confort, on ne pourra pas faire pire que ce que j'ai connu. Du coup, tant que j'ai un coin où je peux dormir, ça ira parfaitement. Merci de m'accueillir surtout.

Oui, parce que c'était surtout ce point là qu'il faudrait noter : je n'étais pas prévu au programme quand Yusuke était revenu et on m'avait accueilli alors que même pour leur enfant, je n'étais pas loin d'être une inconnue hein. D'ailleurs, j'entendis sa voix me signaler de passer une bonne nuit. Tournant la tête, je le vis non loin de là et répondis sans attente, notant mentalement que je n'aurais pas d'heure pour me réveiller.
- Bonne nuit !

Je me retrouvai alors seule devant ce lit. Sachant que je serais incapable de dormir dans un kimono, je le retirai pour pouvoir m'allonger ensuite, me couvrant de mes queues et m'enrobant ensuite dans la couverture. Je sentais déjà que le sommeil m'emportait et j'eus l'impression d'ouvrir les yeux quelques minutes après... A la différence que j'étais parfaitement réveillée. La couverture était à moitié partie mais ça ne faisait rien vu que je ne me recoucherais pas.

Mes vêtements étaient secs depuis le temps si bien que je pus les remettre et m'occuper de faire mon lit. Hinata était certainement réveillée selon Yusuke donc je ne resterais pas plus longtemps dans l'annexe, laissant le kimono maladroitement plié sur un lit étrangement bien fait pour une personne qui n'en avait jamais fait. En sortant, je pouvais remarquer que le soleil était en train de se lever mais il faisait assez frais quand même. J'allais frapper sur la porte d'entrée mais ça risquerait de déranger les personnes qui dormiraient encore si bien que je me contentai d'entrer sans rien faire.

Discrètement, aussi silencieusement que possible, je refermai derrière moi et je me tournai dans l'espoir de voir une silhouette familière pour m'accueillir. J'espérai quand même qu'il n'y aurait pas que Sendo sans quoi j'allais me sentir assez gênée. Je n'avais aucune idée de ce que je pourrais ou ne pourrais pas faire et je risquais d'être bien maladroite avec lui seulement. Maintenant, je savais que Yusuke était assez matinal aussi donc je caressais l'espoir qu'il serait lui aussi réveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyDim 30 Déc - 12:48

La soirée se terminait bien mieux qu'elle n'avait commencé, et ça faisait du bien. Sauf qu'au milieu de la nuit, je m'étais réveillé, sans trop savoir pourquoi. J'étais sorti prendre l'air un peu, et j'avais alors rencontré un gars qui disait être mon frère.. enfin, mon demi-frère plutôt. Les choses auraient pu dégénérer, mais au fond de moi, j'avais eu envie de croire à cette histoire, et les pièces du puzzle s’imbriquaient bien, et on avait fini par aller boire un verre et se promettre de se revoir bientôt.

Je m'étais recouché vers 3h du matin, galérant à me caler dans le lit avec Emi qui prenait toute la place, et j'avais ainsi fini ma nuit de manière plus sereine. Mais demain, j'allais surement demander des comptes.

Je me réveillais avec les premiers rayons du soleil, sortant doucement du lit pour laisser la petite dormir un peu. Pieds nus, un débardeur noir en guise de haut et un bas de jogging noir pour pyjama, je mettais mes chaussons avant de me diriger vers la cuisine. Des fois, j'avais l'impression que ma mère était magicienne, comment avec le bordel qu'il y avait en cuisine hier après manger, elle pouvait avoir une cuisine aussi bien rangée et être tranquillement en train de préparer le petit déjeuner?


«Salut m'man...» j'approchais et je lui claquais un baiser sur la tempe «papa dort encore?»
«Bonjour Yusuke... oui. Je crois que tu l'as bien fatigué, hier...»
«Et dire que j'étais pas à fond...»
elle se tourna vers moi et haussa un sourcil, comme si je frimais «ma vie n'était pas en jeu, maman...» elle sembla réfléchir avant de se rendre compte que ce n'était pas faux. Elle préparait des crêpes, elle faisait toujours des crêpes quand on avait des invités, car elle savait que ses beignets de haricots faisaient toujours une drôle d'impression aux étrangers. L'eau était en train de bouillir et elle avait déjà sorti le petit plateau avec toutes les différentes variétés de thé - y compris celui qui a un goût de café! Il est génial celui-là!

«Tu as bien dormi?»
«Comme un loir! Emi me donnait chaud par contre!»
elle sourit doucement quand j'entendis du bruit vers la porte donnant sur le jardin «ah? Ahri est déjà réveillée...»
«Elle est charmante, en tout cas. Très polie, on voit qu'elle fait de son mieux pour ne pas nous manquer de respect.»
«Elle apprend vite. Je pense qu'elle a un très bon potentiel, surtout au vu de son agilité et de ses capacités magiques.»
«Pour affronter cet homme... il te faudra effectivement un bon mage.»
son visage s'était assombri, ce n'était pas compliqué de savoir de qui elle parlait.

J'allais chercher Ahri, elle était déjà habillée et tout! Pas de kimono, sa tenue à elle


«Et salut! T'as bien dormi?» je lui faisais signe de venir dans la cuisine en attendant que ma mère finisse de préparer les crêpes

«Bonjour Ahri, bien dormi? J'espère que vous aimez les crêpes? On peut y mettre du sucre, de la confiture, du miel, ou du chocolat?» elle montrait les différents ingrédients, mais je reprenais

«On mettra de tout sur la table va!» elle hocha de la tête pendant que je prenais les tasses pour le thé, elle me lança un regard noir - j'avais pas le droit d'aider - mais je faisais comme si je n'avais rien vu et j'allais mettre le tout sur la table. Une fois dans le salon, je me tournais vers la renarde

«Ce matin, on ira voir le Mont Da Chao, ça te permettra de t'entraîner un peu. Je ne pense pas réussir à avoir un entretien avec Godo ce matin...» c'te feignasse fait surement la grasse mat'! «donc on sera tranquille! ça te va?» c'est alors que mon père arriva, vêtu d'un grand kimono, les cheveux en bataille qu'il était en train d'attacher, il bâilla à s'en décrocher la mâchoire

«Salut les jeunes, bien dormi?» et de trois! Il manquait plus qu'Emi et Ahri aurait eu la totale! Cependant, je notais surtout que j'avais besoin de lui causer seul à seul à un moment... il fallait que je lui parle de Yashiki... et cet après-midi, avant d'aller voir Godo, il faudrait que je trouve un moyen d'entraîner Emi dehors... je supposais que juste après manger, ce serait gérable. Je pourrais facilement dire à Ahri que j'avais besoin d'être seul, elle comprendrait et m'attendrait à la maison avec ma mère qui lui apprendrait deux-trois trucs de cuisine... enfin, je pense que je mettrai la renarde dans la confidence pour qu'elle occupe ma mère, ce serait plus sûr. Et après, on irait voir Godo.

Mais d'abord, p'tit déj! Ma mère mettait tout sur la table

«Yusuke, va réveiller Emi s'il te plaît.»
«Ok!»
elle, elle avait du chocolat chaud avec des crêpes, elle serait contente!      
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyMer 2 Jan - 10:24

Ce fut surprenant de voir que c'était Yusuke qui venait me chercher. J'aurais cru que ça serait Emi ou Hinata personnellement. Sendo, j'en doutais vu qu'il n'était pas de ce genre là mais Yusuke... Oui, pourquoi pas en fait ? Je lui fis un sourire alors qu'il me saluait et vu qu'il me demanda si j'avais bien dormi, je répondis assez rapidement.
- Oui, on dort bien sur ces tapis.

Futon mais j'avais au moins la chance que ce n'était pas Hinata qui m'avait posé la question en premier du coup.

Il me fit signe de le suivre vers la cuisine du coup pour pouvoir accompagner sa mère pendant qu'elle terminait le petit déjeuner de tout le monde. C'était des crêpes au menu et l'odeur donna à elle seule envie d'en manger dans l'immédiat. Je sentis d'ailleurs mon ventre manifester son envie d'en manger dès maintenant lorsqu'il me pinça dans un cri de détresse.

- Oui, très bien même. Que je répondais pour mon sommeil. Sans entrer dans les détails ni justifier que c'était bien le cas. Elle m'avait posé une question que je jugeais plus importante de toutes façons concernant mon goût pour les crêpes.
- Oh que oui ! Surtout à la confiture !

Mais comme le disait Yusuke, le tout serait sur la table. Il devait se douter maintenant que je préférais davantage ce qui était aux fruits que des trucs comme le sucre ou le chocolat - cela dit ce n'était pas que je n'aimais pas non plus ces deux derniers.

Le programme serait assez simple : Godo ne le recevrait pas avant l'après midi - peu importait la raison dans l'immédiat - et donc il prévoyait de m'entraîner un peu dans le mont Dachao. Oui, ça serait très bien et un signe de tête me suffit à acquiescer à ce qu'il venait de me dire. Je confirmai oralement au cas où quand même, peut être qu'il m'avait vu mais ça serait sans doute mieux si quelqu'un écoutait et ne me voyait pas du coup.
- Oui, c'est parfait !

J'entendis des bruits de pas et vis le père de Yusuke. J'espérais qu'il ne l'avait pas pris pour lui mais je réalisai qu'il n'avait pas entendu ce que j'avais dit et je fus soulagée tout de suite. Il aurait pu se faire des idées en pensant qu'on parlait dans son dos mais il nous salua comme si de rien était en demandant si on avait bien dormi. Ils s'inquiétaient tant que ça du confort des autres ? C'était sympa et je souris tout de suite.
- Impeccable ! Et peut être trop familier mais trop tard pour rattraper les mots une fois partis !

En même temps, sa manière de nous saluer m'avait un peu tendu la perche sur la manière de répondre. Ca avait été bien plus familier que les discours sur l'honneur ou sur la famille de la veille.

On allait passer au petit déjeuner donc et, bien qu'il n'en avait pas l'autorisation, Yusuke aida sa mère à dresser la table. Il fut aussi ensuite chargé d'aller réveiller Emi ce qui me laissa toute seule avec les autres. J'attendrais qu'il revienne pour pouvoir m'installer autour de la table cela dit, c'était préférable quand on ne connaissait rien du tout des habitudes et me permettrait d'éviter de faire une boulette. Hinata continuait d'apporter tout ce qu'il y aurait à mettre sur la table et, plutôt que de rester les bras croisés à attendre, même si je connaissais déjà la réponse, je lui proposai mon aide.

- Est-ce que je peux t'aider ?

Je réprimai au dernier moment un bâillement qui m'aurait assurément fait manqué de beaucoup de classe alors que je parlais mais à voir ma tête, il aurait été impossible de le manquer. J'entendais Emi se réveiller au loin mais je ne m'en intéressai pas des masses non plus.

Maintenant, vu que je n'aurais certainement pas à aider Hinata, je m'intéressais surtout à ce que faisait Sendo pendant ce temps afin de suivre ce qu'il pourrait lui même faire. Il allait s'installer pour manger sûrement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyJeu 3 Jan - 18:38

Alors que ma mère préparait tout ce qu'il fallait pour le petit déjeuner, j'étais envoyé pour chercher Emi. Mon père était debout et s'installait déjà à table. Lui, proposer d'aider, fallait pas rêver. Ma mère accepta avec un sourire l'aide proposée par Ahri

«C'est très gentil à vous, tenez, prenez donc ces assiettes et disposez-les en face des coussins, ce sont toutes les mêmes donc vous ne risquez pas de vous tromper.» on n'en était pas à avoir des assiettes spéciales par personne en gros! Elle lui donna ensuite des couverts pendant qu'elle disposait les assiettes pleines de crêpes sur la table avec les accompagnements.

Mon père était juste assis et lisait le journal du jour que ma mère lui avait déposé sur la table comme à son habitude.

De mon côté, j'étais allé chercher Emi, je la réveillais d'abord doucement en caressant ses cheveux

«Debout ma grande! C'est l'heure du petit déjeuner! Obāsan a fait des crêpes!»
«Hm...»
elle enfouit sa tête dans le coussin et je plissais des yeux, j'étais sur d'avoir décelé un sourire! Elle faisait semblant cette petite chipie! Je commençais donc à descendre vers ses flancs pour la piquer du bout du doigt
«Hey la marmotte!»
«Hihihi»
elle essayait de se retenir de rire, mais faisait encore semblant de dormir, alors je la chatouillais plus franchement et là elle ne se retint plus et explosa de rire
«AHAHAHA!! Non non arrête!!!! Arrête!!!!» je pouffais de rire avant de la laisser se redresser puis se jeter sur moi pour essayer de me rendre la pareille, même si je ne suis pas chatouilleux, je faisais semblant pour la faire rire, puis je l'attrapais et la serrais fort dans mes bras avec un large sourire

«Emi... je peux te dire un secret?» la petite se dégagea un peu et me regarda avec ses petits yeux curieux
«Un vrai secret? Que Obāsan et Ojīsan ne doivent pas savoir?» on aurait dit que je venais de l'inviter à une chasse au trésor tellement ses yeux brillaient, je pouffais de rire et j'approuvais d'un signe de tête
«Ce sera qu'entre toi et moi, oui!» elle s'assit alors en tailleur, je me disais qu'elle était trop petite pour vraiment garder un secret, aussi je posais ma main sur sa tête pour la rassurer «aujourd'hui, on va voir quelqu'un de très spécial, mais il faudra le dire à personne, ok?»
«D'accord!»
elle gonfla le torse, toute contente de savoir un secret que personne ne connaissait. Au pire, si elle caftait, je pourrais dire qu'il s'agissait de Godo.

Pour l'heure, ptit déj! On se dirigeait vers la table à manger, et chacun se servait en crêpes pour ensuite mettre la garniture de son choix! Ce n'était pas tout à fait pareil que les crêpes qu'Ahri devait connaître, car elles étaient à la farine de riz, elles sont plus blanches, un peu plus gluantes aussi, ça fait comme des beignets une fois qu'on les roule, mais c'est super bon!

Après s'être explosés la panse, j'allais m'habiller pendant qu'Emi et Ahri aidaient ma mère à débarrasser du coup! Une fois prêt, je me dirigeais vers la renarde qui essuyait les assiettes au fur et à mesure que ma mère les lavait

«Je dois t'emprunter Ahri, maman. On part pour le Mont Da Chao, et je ne veux pas y aller trop tard si on veut être là pour le déjeuner...»
«D'accord! Merci Ahri pour votre aide. Emi, tu vas ranger la confiture au frigo, s'il te plaît?»
«Oui!»
on aurait dit qu'elle avait déjà oublié le secret tiens! Je levais les yeux au ciel, puis je faisais signe à Ahri de me suivre.

Alors qu'on traversait les rues, j'attendais qu'on soit assez loin de la maison pour parler tranquillement, les mains dans les poches, je finissais par rompre le silence

«Ahri, je vais avoir un service à te demander...» je ne comptais pas lui mentir, si elle devait me suivre pour lutter contre T-Ckilla, je ne voulais pas qu'il y ait le moindre manque de confiance l'un en l'autre «figure toi que cette nuit, j'arrivais pas à dormir. Y'avait un rôdeur autour de la maison, ça a du me réveiller malgré moi.» l'arche qui marquait la fin du village et le début du Mont Da Chao se rapprochait «il se trouve en fait que ce rôdeur est mon demi-frère... c'est le fils que mon père a eu avec une autre femme avant d'épouser ma mère...» je m'arrêtais pile sous l'arche, me tournant vers le village pour le regarder d'ici, les mains toujours dans les poches

«C'est un gars sympa. Pas de rancune envers moi ou mon père. Et je crois que lui aussi pourrait nous aider pour lutter contre le Rokumeikai... mais surtout, j'aimerais vraiment qu'il fasse partie de ma famille.» je regardais la renarde, elle plus que quiconque elle devait comprendre du coup «c'est pourquoi j'aimerais lui présenter Emi. Mais ma mère ne voudra jamais, pour elle, il n'existe pas. C'est pas compliqué, un enfant né hors mariage n'a pas lieu d'être... je la suspecte de raconter à tout le monde que j'ai épousé la mère d'Emi avant qu'on ne l'ait, et qu'elle est morte ensuite, sinon ce serait le déshonneur total... je te dis ça juste pour que tu comprennes la mentalité de ma mère...» elle savait la vérité sur Emi, que je l'avais adoptée après l'avoir trouvée au village des mages noirs, mais qu'ici, ma mère avait du tisser une autre histoire pour sa sécurité et l'éloigner de Dali dans tous les sens du terme.

«Cet après-midi, pendant que mon père fera sa sieste, j'aimerais que tu occupes ma mère. Soit pour apprendre à faire du thé, ou le jardin, comme tu voudras, ce que tu préfères. Je veux juste pouvoir emmener Emi en balade avec moi pour qu'elle puisse rencontrer son oncle...» je jouais du pied avec un petit caillou, espérant qu'elle ne m'en voudrait pas de l'impliquer comme ça... «Si tu veux, je te le présenterai évidemment... mais disons que là, ma priorité serait de lui présenter Emi...» j'affichais un air un peu penaud, espérant qu'elle le prendrait bien «tu veux bien?»

C'était tout de même la preuve que je lui faisais confiance pour lui demander un service pareil... toujours est-il que ça ne changeait rien au fait que l'on se rendait au Mont Da Chao pour le moment, elle avait besoin de se dégourdir un peu à taper du monstre! Et il fallait digérer ce copieux petit déjeuner!  


=======================

Direction: le Mont Da Chao
Revenir en haut Aller en bas
Karma

Admin Impartial
Admin Impartial

Karma
Niveau : 666
HP : 666
MP : 666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyJeu 10 Jan - 11:15

A l'autre bout du monde - Page 2 Endles13



Ahri gagne 750 gils. Ahri monte au niveau 7.

Yusuke gagne 750 gils. Yusuke monte au niveau 16.

Ahri et Yusuke se dirigent vers le Mont Da-Chao

A l'autre bout du monde - Page 2 Endles13
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyMer 6 Fév - 12:43

Yusuke et Ahri viennent du Mont Da-Chao

Le combat terminé, on monta encore un peu pour y trouver une grotte. Tout de suite, j'eus très chaud ici et ça ne fit qu'amplifier en se rapprochant de cette flamme éternelle qui avait toute une histoire en lien avec Léviathan ironiquement. Des traditions encore ? Non, peut être des superstitions ? Quoi qu'il en était, on ne pourrait pas passer mais je me disais qu'on pourrait toujours tenter le coup un de ces quatre !

- Le jour où on tombera sur Léviathan, on lui demandera une de ses écailles et on reviendra voir si ça marche.

Mais dans l'immédiat, j'y mettrais pas la main. Je passai mon bras sur mon front pour remarquer que je transpirais moi aussi... C'était peut être lié au combat que je venais de faire cela dit... On ressortit d'ici assez rapidement pour ne pas fondre sur place et on continua de monter encore un peu pour arriver sur la tête de cette statue, un bouddha plus précisément et, d'ici, on avait une vue excellente du village mais aussi de tout ce qui nous entourait. Yusuke prit le temps de me montrer le environs et de m'expliquer ce qu'on irait faire ensuite.

- Inutile de chercher un moyen de transport si tu préfères passer par les villes. Et ça me permettra de visiter un peu comme ça.

Si on sautait toutes les étapes, j'aurais aucune chance de retrouver la trace de mes parents après tout donc ça m'arrangerait aussi qu'on y aille à pieds. Il serait donc temps de rentrer. Le soleil était suffisamment haut pour nous dire qu'il serait l'heure de manger et à sentir le creux que j'avais dans le ventre, je craignais d'ailleurs qu'on ne soit déjà en retard.

- Au moins, on peut descendre rapidement en passant d'ici.

Et je le justifiai en sautant directement de ce bouddha. L'idéal à être née dans une forêt, c'était que je n'avais jamais eu peur de me blesser en sautant d'un arbre si bien que ça me rappelait un peu ces jeux que je faisais quand j'étais petite. Un saut de près de dix mètres manqua peut être de me faire perdre l'équilibre mais j'avais enchaîné avec un autre, encore un autre et encore plein d'autres jusqu'à ce que je ne sois revenue devant cette arche rouge qui signalait l'entrée dans le village.

- Et bah voilà. Même avec des ailes, on n'aurait pas pu monter plus vite qu'on est revenu ici !

Ou peut être, je n'étais pas un oiseau pour le savoir mais, souriante, je retournai dans le village en suivant Yusuke jusqu'à la maison - j'avais encore un peu de mal à me repérer mais j'avais plus ou moins noté les passages qu'il prenait à force de me balader dans cet endroit.

L'estomac dans les talons, je me demandais ce que Hinata nous aurait cuisiné ce midi... Et à cette réflexion, je me disais que ça allait me manquer quand j'allais partir tout ça ! Ah tien, pendant qu'on était sur la route, et donc pas encore rentré, je me souvins de ce qu'il voulait faire.

- J'ai bien quelques idées pour l'occuper mais qu'est-ce que tu crois qu'il nous sera le plus utile par la suite ? Je pensais lui demander de me montrer comment faire ces infusions ou peut être un peu de cuisine.

Si je pourrais répéter ce qu'elle me montrait ailleurs, ça serait aussi pour Yusuke que j'aurais l'opportunité de le faire, autant que je lui demande son avis dans ce cas... Surtout s'il avait un repas qu'il voudrait que je lui refasse quand on partira.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyJeu 7 Fév - 8:29

Ce voyage ne faisait que commencer. Maintenant que j'avais revu Emi, j'étais prêt à partir pour de bon en quête de ce type et de son organisation. D'ici, on avait une vue magnifique de l'île de Wutaï, cette île que j'avais fini par détester à cause de tout ce qu'elle représentait, et qui maintenant était le foyer de ma fille... et de mon frère.

Ahri semblait d'accord pour passer de ville en ville, il est vrai qu'elle aussi cherchait quelqu'un, alors il valait mieux aller dans le plus d'endroits possibles.

«Ça sera donc Canyon Cosmo, puis Gongaga avant de remonter vers Costa Del Sol. Entre les petits villages tranquilles et une grande ville touristique, ça peut donner de bonnes cachettes.» que ce soit pour l'organisation, comme pour les parents d'Ahri.

Le soleil était haut, alors on se dépêchait de redescendre pour aller manger. La jeune femme montra son petit grain de folie en sautant à des hauteurs vraiment impressionnantes! Moi je devais prendre des paliers intermédiaires - pas envie de me casser une jambe! - et j'observais sa façon de se déplacer... définitivement, elle avait un potentiel pour devenir une combattante redoutable si elle pouvait sauter d'aussi haut! Elle me faisait un peu penser à ces rats de Bloumecia, eux aussi peuvent faire des bonds prodigieux!

Une fois en bas, je posais mes mains sur mes genoux, pour elle, ça semblait avoir été une promenade de santé la descente, moi j'avais du faire gaffe à chaque pas que je faisais!

«Pfiouu.. c'est sur que je crois n'avoir jamais descendu cette montagne aussi vite!» je faisais craquer mes articulations au niveau des reins, puis je faisais pivoter le haut de mon buste une fois à gauche, puis une fois à droite avant qu'on ne prenne la direction de la maison.

En chemin, elle me demanda comment elle pouvait occuper ma mère, je lui souriais sincèrement

«Honnêtement, vaut mieux pas que tu prépares quelque chose. Demande ce qui te passera par la tête sur le moment, car sinon, ça va paraître louche et elle va se méfier. Sois naturelle va! Et t'en fais pas, ce ne sera pas bizarre que je parte seul avec Emi non plus! J'ai le droit de passer du temps seul avec elle quand même!» on passait la porte et ma mère était en train de préparer le repas - du porc au caramel, miam!

Mon père arriva juste après nous d'ailleurs, il semblait avoir passé la matinée à la forge

«Ah, vous voilà! J'ai cru que vous étiez partis pour la journée»
«Ben non, tu sais bien que je dois voir Godo aujourd'hui...»
Emi pouffa de rire à côté de moi, je la regardais d'un air amusé en comprenant qu'elle avait encore entendu "Gogo"!
«Oui, il me semblait aussi... J'ai vu Miyata qui m'a dit qu'il pourrait te recevoir en fin d'après-midi, il a un repas important qui va s'éterniser.»
«Ah d'accord.. bah, on se baladera peut-être un peu.»
je lançais un léger regard vers Ahri mais ce n'était peut-être pas le moment de proposer.

On s'installait à table après s'être lavé les mains, le repas était toujours aussi bon, mon père nous bassina un peu avec ses techniques de forge - il s'entraînait avec le forgeron pour apporter un peu de popularité à Wutaï! visiblement, il avait pour projet d'attirer les meilleurs guerriers dans le coin pour leur fabriquer les meilleures armes du monde!

«À l'heure actuelle, beaucoup de gens semblent dire que le meilleur forgeron de tout Héméra serait un certain 4Bras. Mais avec l'arrivée de ces émissaires de l'autre monde aussi, on va bientôt en apprendre plus sur les armes de cette Planète Bleue...»
«De quoi tu parles?»
«Ah ben oui, vous étiez dehors ce matin, donc vous n'êtes pas au courant! Y'a tout un groupe de types qui sont sortis de cette drôle de tour sur une île paumée de Héra! Des émissaires de plusieurs villes d'un autre monde qui y serait relié! Tu te rends compte? C'est comme imaginer qu'on ait un monde sous terre, tu entres dans la tour, tu descends les escaliers et tu débouches sur une autre planète!»
«T'es sérieux?»
«Oui... l'annonce a fait le tour du monde en quelques heures à peine. Ils viennent de trois villes différentes et sont venus en paix auprès d'Alexandrie. Et l'un des émissaires aurait des traits un peu semblables aux nôtres et sa tenue aussi était proche! Ils ont peut-être aussi des coutumes similaires! C'est pour ça que Godo a son repas important ce midi, il veut faire envoyer des gens là bas pour voir.»
«Tu m'étonnes!»
ça avait effectivement de quoi être super intéressant!

Le repas terminé, je laissais Ahri prendre les devants pour prévenir ma mère, mon père allait se rendre à cette fameuse réunion - même s'il n'avait pas assisté au repas, il comptait surement prendre le truc en cours de route - et Emi ne voulant pas faire de sieste, je pouvais l'embarquer pour faire un tour

«On revient d'ici une heure ou deux environs! Maman... essaie de ne pas lui bourrer le crâne non plus hein?»
«C'est elle qui a envie d'apprendre!»
«Oui, oui je sais...»
je me tournais vers Ahri pour qu'elle fasse attention à elle quand même!

En quittant la maison, je prévenais donc la petite qu'on allait rencontrer quelqu'un de très important, et si elle était toute guillerette en partant, c'était autre chose sur le retour. Toute tristounette, je la tenais dans mes bras pour essayer de lui remonter le moral

«Allez Emi.. tu le reverras, Sanchou! Et puis on a la photo!» en arrivant, ma mère était encore avec Ahri, je ne savais pas où elles en étaient, mais quand elle vit Emi, elle s'inquiéta forcément!

«Qu'est-ce qui lui arrive?»
«On a croisé un type qui avait un énorme lézard de compagnie, il faisait des bulles, et Emi a un peu craqué dessus! Il a bien voulu qu'elle joue avec lui mais forcément, la séparation a été difficile! J'ai eu un mal fou à la faire partir...»
«Un... lézard?»
je feignais l'innocence, j'étais doué pour ça
«Oui... j'avais jamais vu une bestiole pareille, j'étais bien tenté de le lui piquer, mais c'est un gars du village, pas un touriste, même si je ne l'avais jamais vu avant.» elle semblait un peu mal à l'aise, mais ne dit rien. Je savais qu'elle avait fait le rapprochement, mais pour le moment, je faisais comme si j'ignorais qui c'était. «il a dit qu'il partait demain en plus, alors Emi a pleuré car elle ne pourrait plus voir le lézard.»
«Mais il était trop mignon!!!»
«Je sais... mais il reviendra surement un jour!»
je déposais un baiser sur le front de la petite qui allait jouer dans sa chambre, ou elle allait pleurer encore un peu, allez savoir. Je secouais la tête alors que ma mère s'approchait
«Il t'a dit son nom?»
«Euh.. Yashiki je crois?»
«Et son nom?»
«Pourquoi tu t'intéresses à lui? C'est qui? Tu le connais?»
allez bim! Tu veux me piéger?
«Lui, pas vraiment.. je crois juste connaître sa mère. Peu importe.»
«Hm... sinon, ça a été vous deux?»
j'espérais qu'Ahri ne s'était pas trop ennuyée non plus! On allait pouvoir y aller ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyVen 8 Fév - 15:07

L'itinéraire pour la suite prévu, on était donc rentré au bercail pour manger. Il semblerait qu'il y avait quelque chose de prévu pour Godo sur l'heure du midi et en début d'après midi selon ce que le père de Yusuke disait mais je ne m'y intéressai que lorsque ça parla des autres mondes. De ce que je comprenais, il y avait des types qui seraient venus voir la reine d'Alexandrie pour parler un peu de leur monde et c'était pourquoi le chef d'ici voudrait envoyer du monde sur place assez rapidement pour en apprendre davantage sur les coutumes de ceux qui leur ressemblait le plus.

De mon côté, j'étais surtout en train de me demander ce que je pourrais faire pour occuper Hinata puisque c'était bien beau de lui dire que je l'occuperais le temps que je le pourrais, si je n'avais aucune manière de le faire, ça ne serait pas très possible non plus. Mais je ne pourrais pas préparer quoi que ce soit et devrait voir sur le tas quoi faire bien que c'était plus facile à dire qu'à faire vu comment ça me prenait la tête maintenant.

Heureusement pour moi, j'étais assez discrète avec la famille de Yusuke en temps normal sans quoi ça se serait remarqué que j'étais pas dans mon état normal. Peut être que Yusuke le remarquerait lui vu qu'il voyageait depuis un certain temps avec moi mais je n'allais pas perdre la face et dès qu'il se leva pour dire qu'il irait faire un tour avec Emi, je sus que j'allais me retrouver seule avec Hinata - Sendo allant à cette réunion dont il avait parlé.

J'avais envie d'apprendre que Hinata disait et il était vrai qu'elle m'avait parlé d'une chose qui m'avait beaucoup intéressée si bien que je me lançai dès le moment où Yusuke quitta les lieux, me laissant seule avec sa mère : j'allais lui demander de m'apprendre quelques recettes simples à réaliser histoire de savoir comment cuisiner le plus important.

Passer plusieurs heures comme ça ne m'aurait finalement même pas dérangée étant donné que c'était intéressant. Ce ne fut que lorsque Yusuke revint avec Emi que je réalisai le temps que je venais de passer dans cette cuisine à étudier et faire diverses choses que je ne me serais jamais ne serait-ce qu'imaginer faire un jour.

Mais bizarrement, Emi semblait être déçue. La raison vint d'elle même quand Hinata demanda ce qu'il s'était passé et il semblerait que le frère de Yusuke avait un lézard plutôt spécial vu qu'il faisait des bulles. Ca me rassurait de savoir qu'Emi était déçue de ne pas pouvoir le revoir aussi souvent qu'elle l'aimerait plutôt que le contraire même si ça aurait été plus simple pour elle finalement. Mais l'intérêt que la mère de Yusuke y porta me fit vite comprendre qu'elle soupçonnait de qui il s'agissait si bien que le sujet ne s'étendit pas des masses non plus.

Il s'intéressa surtout à ce que j'avais pu faire et ce fut à moi de répondre pour le coup. Assez fière de moi mine de rien, ça n'était peut être pas grand chose mais j'avais quand même appris pas mal, je lui répondis alors.
- Oui, on a fait beaucoup de cuisine. Ta mère m'a montré comment faire les recettes les plus simples.

Le plus compliqué serait sans doute de trouver les ingrédients de tout ce qui était local mais il n'y avait heureusement pas que ça dans le tas. D'après ce qu'il avait dit, on ira voir Godo maintenant si bien qu'Emi allait non seulement être déçue de ne pas pouvoir rester avec Yusuke en plus de ce qu'elle venait déjà de vivre. D'autant plus qu'on allait partir par la suite... Enfin, peut être qu'on pourra rester un peu plus longtemps et partir que demain matin après.

Prête à partir d'ici, je regardai Yusuke pour attirer son attention et lui demander si on pouvait y aller maintenant, j'ignorai si la réunion avait pris fin...
- On va voir Godo maintenant ou sa réunion est pas finie ?

Sendo n'étant pas revenu, je jugeai que c'était peut être parce que c'était pas fini mais le mieux serait d'y aller pour voir maintenant. Quelque part, je me demandai aussi comment c'était passé la rencontre d'Emi et Yashiki mais ça ne serait pas le meilleur moment pour demander ça, surtout vis à vis de la présence d'Hinata qui était déjà bien suspicieuse !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyVen 8 Fév - 19:49

Au moins, Ahri avait très bien rempli son rôle... mais ma mère était maintenant suspicieuse envers le mystérieux inconnu qu'on avait rencontrés, et au fond, ça m'amusait un peu... juste que je n'aimais pas trop la menace qui pouvait planer sur le fait qu'elle "connaissait sa mère". Mais je ne pouvais pas faire de remarque à ce sujet, ça risquait de lui faire comprendre que je savais tout, et ce n'était pas encore le moment.

On allait maintenant voir Godo, Emi semblait aller mieux, ma mère avait montré à Ahri une recette de petits gâteaux au thé, aussi elle les montra à sa petite fille qui oublia bien vite l'épisode avec le lézard du coup!

«Je ne sais pas si la réunion est finie mais bon, je suppose qu'on pourra patienter un peu devant la pagode.»
«Ton père n'est pas rentré, mais ils peuvent aussi simplement discuter.»
elle semblait se détendre, maintenant qu'Emi mangeait tranquillement et buvait son jus de fruits, je faisais signe à Ahri de me suivre
«On rentre juste après... je pense qu'on sera de retour pour le dîner.» elle hocha de la tête et alla s'asseoir près de la petite, nous on sortait.

J'attendais d'être assez loin de la maison tout de même, les mains derrière la tête, je fixais le ciel dont la luminosité déclinait déjà - vive l'hiver et les journées courtes

«Merci de l'avoir occupée... j'espère qu'elle ne t'a pas trop embêtée?» elle semblait quand même contente, il faut dire que ma mère est assez pédagogue quand il s'agit de cuisine, je suis sur qu''elle lui a donné des alternatives aux recettes pour le cas où elle ait pas tous les ingrédients. Parfois, faut laisser son intuition parler, surtout en cuisine!

«Emi était vraiment contente... bon c'était dur à la fin, elle a fait un caprice pas possible à cause du lézard... tiens regarde.» je lui montrais la photo de nous, justement avec la bestiole! «il avait pas de nom, elle l'a appelé Sanchou! mais ce drame quand on est partis...»

Je pouffais de rire, il faut dire que c'était assez comique à voir!

On arrivait devant la pagode, et un homme se tenait devant, me reconnaissant sur le coup même si je ne me souvenais plus de qui c'était, moi

«Salut, Yusuke... ils ont fini là! Ton père m'a prévenu que t'allais arriver.»
«Ah euh... merci!»
je désignais Ahri du pouce «elle est avec moi, ça dérange si elle vient?»
«Je ne pense pas... enfin ça dépend si tu comptes l'embarquer dans tes histoires?»
«Justement oui, pour ça que je préférerais qu'elle écoute...»
«Faut voir dans ce cas... à ses risques et périls...»


On verrait bien. Des gens commençaient à sortir, je me tournais vers Ahri pour qu'elle vienne
«On ne va pas monter, si c'est ce que tu crois. Pour les réunions, ça se passe en bas!» on devait descendre en fait, c'était au sous-sol. Je lui avais bien dit que pour grimper la pagode, fallait se battre hein?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyLun 11 Fév - 14:50

Spoiler:
 

Emi oublia progressivement sa peine, surtout parce qu'il y avait de quoi boire et manger mais je ne pouvais que me demander si ça s'était bien passé du coup en sachant le pourquoi elle s'était réellement absentée avec Yusuke. Malgré les suspicions qu'Hinata avait, l'affaire retomba aussi puisque, de toutes façons, elle devait déjà se douter qu'elle n'aurait rien de son fils : il était assez têtu pour ne rien céder après tout...

La réunion ne semblait pas terminée mais on pourrait quand même y aller vu qu'il se pourrait bien qu'ils discuteraient maintenant le tout terminé. Aussi, la seule manière de pouvoir s'en rendre vraiment compte serait d'aller sur place et ce fut pourquoi je fus invitée à suivre le ninja à l'extérieur. On marcha un peu avant qu'il ne se tourne vers moi afin de savoir comment ça avait été mais j'eus tout de suite un sourire avant de répondre.

- Super oui ! Je sais pas si ça me sera utile un jour mais je devrais pouvoir refaire ça.
Le thé et des gâteaux. Ce n'était pas comme si j'aurais des visiteurs un jour à qui en faire profiter mais je me doutais que si je revenais ici un jour, elle serait sans doute ravie de voir que je m'en souviendrais.

Pour Emi, elle était très contente aussi mais elle avait tellement apprécié cette rencontre que ça avait été très dur de la faire partir. Elle avait même baptisé l'animal de Yashiki !
- Ca a été dur parce qu'elle a beaucoup aimé cette sortie.

D'autant plus que c'était avec Yusuke donc forcément, elle avait du être aux anges.
- On pourra se dire qu'elle ne l'oubliera pas au moins.

Ce n'était que quelques heures mais ça resterait dans sa mémoire ! Nous, on arrivait justement non loin de la pagode et Yusuke fut interpellé afin de se faire mettre au courant de ce qu'il se passerait maintenant : la réunion était terminée et Sendo avait prévenu que son fils devrait venir d'où le pourquoi on venait nous chercher comme ça. Cette fois, je pourrais participer à la réunion en sommes : Yusuke demanda si je pourrais venir et, vu que je serais mêlée à ses histoires, ça ne poserait pas de problèmes mais on me fit la remarque tout de même de savoir si je voulais vraiment m'embarquer dans tout ça.

- T'inquiète pas pour moi. Ca ira.

Et avec un sourire sincère, je suivis Yusuke sans me soucier de ce que je venais de dire plus que ça. Je n'allais pas le répéter mais je n'avais pas une notion similaire à la normale face au danger. J'aimais les sensations fortes et mettre ma vie en danger me faisait vibrer donc forcément que m'embarquer dans ces histoires des Rokumekai ne me faisait pas peur. Yusuke avait sans doute déjà pu s'en rendre compte vu que je m'étais volontairement approché de ce T-Ckilla pour tenter de lui passer un message.

En entrant, j'avais regardé tout de suite vers l'escalier montant mais il me rappela assez vite qu'on n'allait pas monté : non, au contraire même, on descendrait puisque pour rencontrer Godo, ça se passait en bas.

- Je serais pas restée dans le hall au moins.

GodoSource: Original Artwork of Godo Kisaragi
==========================
Fallait voir le positif hein ? On était attendu en tout cas. Les sons des discussions s'estompèrent lorsqu'ils entendirent notre approche. Ca semblait presque une réunion des meilleurs combattants du village vu qu'il y avait le chef avec ce qui était certainement sa garde personnelle ainsi que quelques personnes dont le père de Yusuke qui avaient assistés à la réunion. Sendo avait sans doute du leur dire que les informations qui allaient suivre pourront intéresser le conseil dans son intégralité ce qui avait du donner un bon point avant l'arrivée du ninja.

- Bonjour Yusuke ! Bonjour mademoiselle. Sendo m'a averti de votre venue. Installez vous et dites moi quel bon vent vous amène !

Il avait vraiment l'air d'un gros nounours, le genre de papa gâteau mais qui garderait quand même un petit quelque chose d'impressionnant... C'était peut être le fait qu'il soit le chef d'un village ? Je ne savais pas... Peut être le comité d'accueil qui l'entourait aussi ? A moins que ça soit la moustache ? Oui, certainement la moustache qui lui donnait cet air de leader.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyLun 11 Fév - 19:02

Oui, Emi avait passé un bon moment, mais la séparation avait été difficile. Concernant le fait qu'elle s'en souvienne, je ne pouvais pas vraiment l'affirmer.
«Tu sais, je crois que la mémoire des enfants, c'est pas super au point... elle est encore jeune. Tu te souviens, toi, de ce que tu faisais quand t'avais 5-6 ans?» pour ma part, pas vraiment.. mes premiers vrais souvenirs doivent remonter quand j'avais quoi, plutôt huit ans? Après, Ahri n'était pas humaine, donc ça fonctionnait peut-être différemment chez elle.

On arrivait à la pagode, je ne savais pas si la renarde pourrait entrer, mais vu que mon père et Miyata avaient préparé le terrain, elle ne semblait pas déranger. On entrait pour descendre les escaliers, le garde à l'entrée semblait avoir été un peu étonné par la familiarité de la jeune femme, mais n'eut pas trop le temps d'en placer une qu'on était déjà en bas.

La salle de réunion était vide, il y avait quelques ninjas planqués - sans les voir, je sentais leur présence - et Godo présidait simplement la table où il devait y avoir pas mal de monde juste avant. Je joignais mes mains devant moi, le poing droit dans ma paume gauche, avant de m'incliner doucement

«Bonjour, Kisaragi-San... voici Ahri, elle vient de Héra et est en train d'apprendre nos coutumes, donc ne vous étonnez pas si elle ne connaît pas tous les protocoles de politesse.» bon après, lui-même n'était pas trop à cheval dessus, y'avait qu'à voir comment il m'avait parlé. Je n'étais qu'un gosse à ses yeux, plus vieux que sa fille mais un gosse quand même.

On s'installait à la table afin d'entrer rapidement dans le vif du sujet.

«Mon père et Miyata ont du vous dire que j'avais des informations sur ce Rokumeikai que l'on recherche...» je sortais mon téléphone pour faire le tri sur les différentes photos «même si techniquement, personne ne le sait dans le village, je suppose que vous, vous savez qui est ma fille, n'est-ce pas?» je n'étais pas stupide, on ne pouvait rien cacher à Godo Kisaragi, même avec la meilleure volonté du monde! Je lui montrais sa photo sur mon téléphone «elle s'appelle Emi. Je ne connais pas son nom de famille, il est possible qu'elle n'ait pas eu le temps de l'apprendre. Elle est la seule survivante du massacre de Dali... et elle a vu ceux qui ont tout détruit.»

Je supposais qu'il le savait aussi, mais je préférais jouer carte sur table
«Vous savez qu'il y a eu un important tournoi sur Dol y'a quelques semaines... il se trouve que celui qui a brûlé le village et inscrit Rokumeikai en lettres de feu, se trouvait là bas. Emi l'a formellement reconnu, et j'ai une bonne raison de penser que s'ils ont choisi Rokumeikai, c'est qu'il doit y avoir six leaders, et que ce type en fait partie.» là par contre, je devais davantage l'intéresser. Ses espions avaient du lui dire que j'avais des infos sur ce type, mais ils n'avaient pas pu voir de qui je parlais... je lui montrais donc la photo

«Il s'est inscrit au tournoi sous le pseudonyme de T-Ckilla. Un faux nom surement... mais on peut dire au moins qu'il n'a pas une apparence qui passe inaperçue!» je laissais mon téléphone à Godo, ça n'avait pas d'importance s'il tombait sur la photo de Yashiki en passant, il devait tout autant être au courant de son existence que n'importe qui dans le village...

«Si je suis ici, c'est pour vous donner ces informations, et vous dire aussi que je compte bien le tuer.» mon regard se fit froid d'un coup. Je n'avais jamais vraiment imaginé pouvoir tuer qui que ce soit, mais lui, je comptais bien le mettre totalement hors d'état de nuire, et il était évident que seule la mort pourrait le faire renoncer à ses projets!

«Après, il est possible que je sois obligé de me renseigner davantage sur ce Rokumeikai, ses autres membres... je ne pense pas réussir à mettre la main sur un type pareil aussi facilement. Alors... je me demandais si par hasard, y'avait moyen d'avoir un petit coup de main de vos hommes? Votre service de renseignement, pas forcément des gens sous mes ordres car je suis pas un soldat, mais au moins un coup de pouce?»

Je n'avais pas pour objectif de faire tomber le Rokumeikai en fait, je le voulais juste lui. Si je fais tomber les autres, c'est du bonus, mais ma vraie cible, c'est lui. Pas dit que Godo apprécie ce côté un peu trop personnel...  
Revenir en haut Aller en bas
Crystal

Admin Gardienne
Admin Gardienne

Crystal
Niveau : 99
Statistiques :
A l'autre bout du monde - Page 2 13071707290916241211390246A l'autre bout du monde - Page 2 13071707284516241211390238
A l'autre bout du monde - Page 2 13071707290916241211390247A l'autre bout du monde - Page 2 13071707284516241211390238
A l'autre bout du monde - Page 2 13071707290916241211390248A l'autre bout du monde - Page 2 13071707284516241211390238
A l'autre bout du monde - Page 2 13071707290916241211390249A l'autre bout du monde - Page 2 13071707284516241211390238
A l'autre bout du monde - Page 2 13071707290916241211390250A l'autre bout du monde - Page 2 13071707284516241211390238
A l'autre bout du monde - Page 2 13071707290916241211390251A l'autre bout du monde - Page 2 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyLun 11 Fév - 19:02

Le membre 'Yusuke Makunochi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Action' :
A l'autre bout du monde - Page 2 16051109023720113014220508


A l'autre bout du monde - Page 2 1903271246221615
Merci à Neph pour ce magnifique kitou!!! ♥️ ♥️
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyJeu 21 Fév - 16:44

GodoSource: Original Artwork of Godo Kisaragi
==========================
- J'enquiquinais des Meiden à cet âge...
Mais oui, je me souvenais très mal de ce que je pouvais faire... C'était le seul souvenir clair que j'avais maintenant qu'il mettait le doigt dessus. Et c'était peut être pour ça que je n'avais pas le moindre souvenir de mes parents bien qu'ils avaient forcément du me voir un jour eux...

Quoi qu'il en était, on était finalement arrivé à destination où on était attendus et le dialogue entre Godo et Yusuke avait commencé. S'il m'avait présentée, je n'étais pas sûre de vouloir me montrer aussi polie que lui si bien que j'avais fait seulement un signe de tête lorsqu'il m'avait annoncé. C'était déjà pas mal que je me disais.

Pendant son explication principale, il ponctuait ses mots par des photos qu'il avait sur son téléphone. Ce petit bijou me semblait drôlement pratique maintenant que je le voyais comme ça et j'essayais de voir moi même ces images qu'il avait enregistrées dessus. Godo ne disait rien de son côté et semblait réfléchir à la moindre chose qu'on lui disait afin d'y apporter la meilleure réponse quand il en aurait la possibilité.

Il gardait un air supérieur et semblait surpris de rien de ce qu'il lui disait. C'était comme s'il savait tout mais on pouvait suivre à son regard ce qu'il avait dans la tête quand il regardait plus profondément Yusuke ou lorsqu'il regardait le téléphone pour mieux s'intéresser à la photo de ce T-ckilla. Là, ça semblait une nouveauté pour lui et il la fixa un bon moment avant de retourner son attention sur le jeune homme. Ce ne fut que lorsqu'il termina de parler qu'on put noter ce que le chef du village avait en tête.

- Si c'est là l'un des six chefs de ce Rokumeikai, il nous sera utile d'en savoir le maximum sur lui mais aussi sur ceux qui l'accompagnent. Le tuer lui seul ne nous sera d'aucune utilité s'il en reste un pour en recruter d'autres ensuite mais tu n'es pas sans savoir la réputation que ce groupe a donné au village et, c'est au nom de Wutai que je ferais ce que je peux pour t'aider à en savoir le maximum sur lui.

Il avait toujours le téléphone dans les mains et regardait la photo assez régulièrement. Cependant, il n'était pas retourner se murer dans le silence bien longtemps.
- On vient d'apprendre comment accéder à un nouveau monde et je vais y envoyer bon nombre de nos ninjas pour représenter Wutai dans des mesures diplomatiques. Je leur transmettrais les informations sur ce type pour qu'ils s'en méfient et me transmettent toutes les infos qu'ils trouveront dessus mais je ne pourrais pas en envoyer d'autres ailleurs pour l'instant.

Ca semblait se dérouler déjà pas mal mais c'était surtout parce qu'il y voyait un intérêt pour lui et le village. Une vengeance à sa manière aussi pour ce que le rokumeikai avait indirectement fait planer sur Wutai sans doute. Cela dit, je fus surprise de voir qu'il avait lui même prit un téléphone de sa poche en tendant celui de Yusuke à son propriétaire.
- Tu pourras m'envoyer cette photo pour que je la diffuse à mes hommes ? Même si son nom est un faux, une tête pareille ne passerait pas inaperçue et je te contacterais à la moindre trace de sa présence. Pour l'instant, qu'est-ce que tu sais de lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyVen 22 Fév - 18:47

C'était un peu culotté de venir ici pour rencontrer Godo et lui annoncer clairement que je comptais tuer quelqu'un. Mais pas comme si lui-même était du genre à avoir toujours eu les mains propres... on ne grimpe pas à la tête d'un village comme Wutaï sans couper quelques têtes.

Il semblait cependant intéressé par ce que je lui racontais, il gardait mon téléphone pour voir la photo de T-Ckilla plus en détail, et je comptais bien trouver un moyen de le mettre hors d'état de nuire, pas seulement le tuer, mais vraiment réduire à néant tout son projet!

Je récupérais mon téléphone pour transmettre la photo de T-Ckilla à Godo après qu'il m'ait donné son téléphone, concernant ce que je savais sur lui, je me tournais un peu vers Ahri pour qu'elle m'aide

«Ahri, ici présente, l'a affronté au cours du tournoi. De ce que je sais, il est surtout tourné sur la magie, et notamment sur des techniques qui altèrent les sens. Il ne faut pas le prendre à la légère pour sûr, ce tournoi bridait les capacités, rien ne dit qu'il soit bien plus fort qu'il n'y paraissait.»

Je passais sur internet pour regarder la liste des participants du tournoi, puis je dénichais une jeune fille blonde qui avait participé aussi, avec des yeux verts et qui se battait avec ses poings
«Cette fille, Cixi d'après son inscription... elle lui a beaucoup parlé dans les gradins. Je ne sais pas s'ils sont liés, mais au cas où, je pense qu'il serait pas mal de la surveiller aussi... et après, il a aussi beaucoup parlé avec une femme brune, mais de là où j'étais, je ne pouvais pas voir son visage. Peut-être qu'un petit piratage des vidéos surveillances du tournoi vous permettraient de l'avoir?»

J'envoyais aussi la photo de Cixi au cas où, bon c'était une photo prise sur internet mais c'était toujours utile.
«Tant qu'on n'a pas la moindre idée de ce qu'il veut, pourquoi il a attaqué Dali ou autre, c'est difficile d'anticiper ses actions ou ses déplacements. J'ai l'intention de passer dans plusieurs villages pour voir s'il n'y aurait pas des renseignements sur eux... ils s'en sont pris à Dali qui n'est qu'un simple village de paysans, ils ont peut-être eu d'autres actions de ce genre ailleurs sans qu'on le sache?»

Je prenais une légère inspiration en regardant Godo tout en croisant les bras et en m'appuyant sur mon siège derrière moi
«Vous croyez que vous pourriez obtenir des renseignements sur cette Cixi et cette brune?» ce sont les seules pistes qu'on aurait pour l'heure...
Revenir en haut Aller en bas
Crystal

Admin Gardienne
Admin Gardienne

Crystal
Niveau : 99
Statistiques :
A l'autre bout du monde - Page 2 13071707290916241211390246A l'autre bout du monde - Page 2 13071707284516241211390238
A l'autre bout du monde - Page 2 13071707290916241211390247A l'autre bout du monde - Page 2 13071707284516241211390238
A l'autre bout du monde - Page 2 13071707290916241211390248A l'autre bout du monde - Page 2 13071707284516241211390238
A l'autre bout du monde - Page 2 13071707290916241211390249A l'autre bout du monde - Page 2 13071707284516241211390238
A l'autre bout du monde - Page 2 13071707290916241211390250A l'autre bout du monde - Page 2 13071707284516241211390238
A l'autre bout du monde - Page 2 13071707290916241211390251A l'autre bout du monde - Page 2 13071707284516241211390238


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyVen 22 Fév - 18:47

Le membre 'Yusuke Makunochi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Action' :
A l'autre bout du monde - Page 2 16051109023720113014220508


A l'autre bout du monde - Page 2 1903271246221615
Merci à Neph pour ce magnifique kitou!!! ♥️ ♥️
Revenir en haut Aller en bas
http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptySam 23 Fév - 15:01

GodoSource: Original Artwork of Godo Kisaragi
==========================
En parlant du tournoi et de ce qu'on y avait fait, je me doutais déjà qu'il parlerait de mon combat contre ce type mais je ne pensais pas avoir mon mot à dire. Pourtant, je pus confirmer une chose que Yusuke ignorait encore.
- Il était bridé pendant le tournoi. Il me l'a pas dit mais je l'ai senti. Il pensait vraiment maîtriser son pouvoir mais ça n'a pas marché aussi bien qu'il le pensait sur moi.

Preuve était qu'il devait être assurément plus fort en dehors des limites de ce stade et que je me serais probablement rapidement fait tuer si j'avais eu à l'affronter sans moi même être renforcée. Mais mon intervention ne fit qu'ajouter une certitude sur une hypothèse sans réellement laisser entendre une réponse ou quoi que ce soit de la part du chef du village.

Yusuke poursuivit en parlant des gens avec qui il avait discuté. Il y avait bien ce scientifique aussi mais s'il n'en parlait pas, c'était probablement qu'il n'en avait pas besoin... Et de toutes façons, ils semblaient ne pas vraiment bien s'entendre même si j'avais cru comprendre qu'ils bossaient ensemble... Enfin... Ce n'était pas moi qui parlait et je ne voulais pas faire une boulette en disant un truc qu'il ne voulait pas révéler.

Finalement, il posa une nouvelle question à Godo en lui demandant s'il pourrait se renseigner sur ces deux filles. La blonde aux yeux verts, Cixi, et l'autre dont il ne connaissait pas même le nom. Bien qu'il aurait une photo de Cixi, Godo n'avait pas du tout de renseignement sur l'autre et semblait un peu réfléchir quand même avant de donner sa réponse.
- Je pense qu'on pourrait facilement se renseigner sur cette Cixi avec les informations qu'on en a mais ça risque d'être plus délicat pour l'autre tant qu'on n'aura pas au moins un visu.

Et l'idée de devoir faire un piratage des vidéos de surveillance du tournoi ne l'enchantait pas des masses non plus puisque s'il se faisait remarquer, le village en prendrait encore pour son grade.
- Je vais envoyer une ou deux personnes enquêter sur ce monde et voir ce que je peux faire mais je ne peux rien te promettre pour l'instant pour la brune dont tu parles. Au vu de ce qu'on sait, il faut agir avec une certaine prudence pour ne pas éveiller le moindre soupçon à ce T-ckilla...

Autant l'appeler par le nom qu'il avait qu'il devait se dire mais il ne s'arrêta pas là et poursuivit ce qu'il disait.
- D'un point de vue stratégique, tant qu'il n'est pas au courant qu'on le traque, on aura toujours un effet de surprise quand on passera à l'assaut.

Mais l'inverse serait aussi possible si d'une tierce manière, il était au courant qu'on le traquait et c'était pour ça qu'il valait mieux ne pas prendre de risques... Ca se comprendrait oui.

En tentant de ne pas trop bouger sur ma chaise - difficile quand elles n'étaient pas adaptées à la présence de queues vu que le dossier était plein - je m'étais un peu positionnée sur l'avant et j'avais tourné la tête vers Yusuke pour voir s'il aurait quelque chose à ajouter. Visiblement, Godo accepterait de l'aider mais il ne déploierait que le strict minimum pour garder la meilleure discrétion possible... Enfin, c'était un prétexte, peut être qu'il n'envoyait que le minimum parce qu'il ne voulait simplement pas en faire de trop non plus ; ça, c'était Yusuke qui pourrait le savoir mieux que moi après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyMer 27 Fév - 18:42

Fais chier que j'ai pas pu savoir qui était cette fille. Je grimaçais doucement face à la réaction de Godo, au fond, je m'étais attendu à ce qu'il ne soit pas à fond de mon côté... il a d'autres chats à fouetter et surement des histoires dont j'ai même pas connaissance. Je dois surement être le seul à voir combien ce type peut être dangereux

«J'essaierai de voir des émissions diverses et variées du tournoi, et sur les réseaux sociaux... il était l'un des champions qui se faisait le plus remarquer par son apparence, il est possible que des gens se soient amusés à le filmer tout le temps, même quand il était dans les gradins. Si je trouve une photo, je vous l'enverrai.»

C'était évident qu'on ne pouvait pas faire beaucoup plus à l'heure actuelle. Mais pour ma part, je n'excluais pas l'éventualité qu'il y ait des femmes parmi ce Rokumeikai! Il n'a jamais été dit qu'il devait y avoir six hommes. Ces deux nanas en font peut-être partie.

J'écoutais les dernières instructions de Godo, au moins allait-il essayer

«C'est tout ce que je demandais pour le moment...» je me levais donc doucement et je faisais signe à Ahri de faire de même «nous allons vous laisser. Nous devons reprendre la route demain et il faut que l'on prépare nos affaires. Encore merci de nous avoir reçus.»

Je joignais mes mains devant moi, le poing dans la paume, et je m'inclinais respectueusement, puis je faisais signe à la renarde de me suivre pour qu'on puisse sortir. Je saluais les autres personnes en passant, puis une fois dehors, je m'étirais longuement avant de me tourner vers Ahri

«Bon... c'est mieux que rien, j'ai pas grand espoir sur leur aide, mais c'est mieux que rien.» je sentais une présence et je me tournais pour voir mon père arriver vers nous
«Alors? ça s'est bien passé?»
«Moui...»
les mains dans les poches, je ne pouvais pas trop monter d'enthousiasme du coup «on verra bien... mais j'ai bien compris que mes recherches n'étaient pas une priorité.»

Mon père hochait de la tête et posa sa main sur mon épaule
«Vous allez faire quoi, du coup?»
«Ce qu'on avait prévu. Demain, on va essayer de passer de ville en ville pour voir s'il n'a pas un QG quelque part...»
«Très bien... allez, on rentre!»
j'approuvais d'un signe de tête et on se mettait en route. En arrivant à la maison, ma mère avait allumé la télévision, ça montrait une espèce de château volant qui flottait au-dessus de l'océan avec pleins de nuages noirs, et les images passaient parfois vers un vaisseau des plus futuristes qui était aussi sur l'océan

«C'est quoi ça?»
«Apparemment, il s'agit de la forteresse de la sorcière qui a attaqué Spira... mais l'autre vaisseau, on ne sait pas trop ce que c'est. Ils disent qu'ils sont en train de se foncer dessus et qu'une guerre risque d'éclater entre les deux... c'est sur Dol.»


Je fronçais des sourcils et je m'avançais pour monter le son, le reportage parlait de cette sorcière, et ils montraient des images de son attaque sur Bevelle, et je m'arrêtais d'un coup
«Putain c'est elle!!!»
«YUSUKE!!»
«Otōsan a dit un gros mot!»
«Ah oui pardon... bon sang!»
je me levais et j'allais vers l'ordinateur de ma mère pour me connecter à internet «Myriam... Stranshield... alors, t'es qui toi?» je parcourais les informations, et je me figeais un moment, me tournant vers Ahri pour qu'elle vienne voir «Elle bosse pour la Néo ShinRa...»

Je venais poser mes coudes sur le bureau, j'envoyais par mail les informations sur cette Myriam, dire que je venais juste d'en parler à Godo, maintenant, on savait qui elle était...
«Soit le Rokumeikai est infiltré dans la Néo ShinRa, soit l'un de ses membres en fait partie... toujours est-il que cette organisation est forcément liée à eux, d'une manière ou d'une autre... bon sang, ça, ça craint!»

Il ne fallait pas faire de conclusions hâtives, mais ça ne sentait pas bon...


Dernière édition par Yusuke Makunochi le Lun 4 Mar - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyLun 4 Mar - 11:14

Au moins, Yusuke avait le numéro de téléphone de Godo et pourrait directement le contacter s'il avait quelque chose à lui envoyer. Mais il était clair que cet entretien n'avait pas été au plus favorable pour lui... Je ne sentais pas des masses l'intérêt du chef pour grand chose de ce que le ninja avait pu dire mais il semblait vraiment vouloir l'aider sans pouvoir le faire... A moins que ça ne soit les apparences ?

En tout cas, en sortant, il m'avait confirmé que ce n'était pas un sujet dont Godo allait faire une priorité et je réalisai que c'était aussi ce que j'avais pu en conclure...

- Il saura à quoi s'en tenir déjà.

C'était mieux que rien et, peut être qu'au moment donné, il se souviendra de cet entretien pour réagir. La discussion ne put aller bien plus loin cependant puisque Sendo nous rejoignit pour rentrer avec nous. Dès qu'on fut rentré, la télévision démontrait les dernières informations se déroulant sur Dol, le monde d'où on venait justement. Il semblerait que la sorcière qui avait attaqué Bevelle se trouverait ici et allait se faire foncer dessus par un autre vaisseau...

Une personne était visiblement concernée par cette attaque et Yusuke eut une réaction plutôt surprenante quand il la reconnut. Il se dirigea vers l'ordinateur pour pouvoir voir qui était cette dame mais le lien avec ce qu'il venait de dire à Godo n'était pas difficile à faire. Une personne qui travaillerait pour la Néo Shinra... Il se pourrait donc que le Rokumeikai ait la main dessus également ? Pour moi, ça ne changerait rien mais c'était surtout parce que je me demandais ce que faisaient toutes ces entreprises, ce qu'elles représentaient exactement et ce qui les différencieraient en fait...

- Pourquoi ça craint ? Demandai-je alors... Je pourrais facilement me rendre compte que ma croissance dans la forêt m'avait bien protégée de tout ce qui était gouvernement jusqu'à maintenant mais ça en résultait à une méconnaissance totale de ce que c'était.
- A quoi servent ces organisations ? C'est comme la royauté ? Ils sont ceux qui dirigent ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyLun 4 Mar - 21:44

C'est con de dire que j'avais presque envie de remercier Ultimecia d'avoir attaqué Bevelle du coup! En tout cas, ça m'avait permis de voir cette fille aux informations, apparemment, l'église l'avait fichue en prison, mais elle avait été libérée - je ne savais pas pourquoi, je n'avais pas écouté jusque là!

En tout cas, je me dépêchais d'envoyer les informations à Godo, il ferait ce qu'il pourrait avec! J'essayais de lire sa biographie, mais y'avait rien de trop méchant dans son histoire, elle avait apparemment bossé sur ces fameuses chimères dans les temples de Spira, peut-être que le Rokumeikai comptait sur elle pour leur fournir des chimères à la pelle? Elle ne semblait vraiment pas avoir un poste très élevé... son mari semblait avoir un poste un peu plus important par contre, à part son nom, je ne trouvais presque rien sur lui, ses travaux semblaient être du genre secret, c'était louche.

J'envoyais un autre message à Godo en disant que le mari de la femme méritait plus d'intérêt que la femme elle-même, mais je n'avais pas de réponse. Je décidais d'arrêter, il risquait de prendre ça pour du harcèlement et laisser encore plus tomber l'affaire.


«Faudrait que je me trouve d'autres personnes qui seraient intéressées à l'idée d'enquêter contre cette organisation...» j'avais parlé surtout pour moi alors qu'Ahri s'interrogeait sur ce qu'était une entreprise comme la Néo ShinRa!

«Ah oui pardon... c'est vrai qu'à toi, ça va pas trop te parler... en fait, ce genre d'entreprise a énormément, mais vraiment beaucoup d'argent! Et avec autant d'argent, tu t'achètes vraiment ce que tu veux.. des labos secrets pour faire des expériences interdites sans que personne ne puisse le savoir, te payer des avocats qui t'empêchent d'aller en prison, acheter des armes ultra puissantes... en gros, quand tu es aussi riche, tu peux acheter pratiquement tout le monde. Tu peux être plus puissant que n'importe quel roi...» je me massais un peu le front alors qu'Emi s'était approchée pour se mettre à genoux par terre à côté de moi, la tête calée contre mes cuisses...

«T'es fâché, Otōsan?» je baissais la tête et je lui caressais doucement les cheveux
«Non ma puce... je ne suis pas fâché... j'ai juste peur. Si les méchants qui ont attaqué ton village sont avec des gens comme ça... ça va être bien plus difficile de les arrêter.» je soupirais mais j'essayais de sourire quand même alors qu'elle me lançait son petit regard larmoyant «mais ne t'en fais pas... j'y arriverai. Je trouverai un moyen de les faire payer!»

Elle eut un petit sourire et se redressa pour venir dans mes bras. Ma mère paraissait plus inquiète du coup, les souvenirs de la guerre devaient un peu lui revenir en mémoire.. ShinRa, Néo ShinRa, je savais qu'elle ne voulait pas que notre famille y soit mêlée. Je me tournais vers elle en affichant une moue un peu penaude du coup

«Promis, je ferai attention... je ne vais pas foncer tête baissée dans le tas maintenant que je sais que la Néo ShinRa y est mêlée, un tant soit peu...»
«Tu as intérêt. Déjà que cette organisation en elle-même était dangereuse, mais là...»


Je serrais un peu plus Emi dans mes bras avant de me lever en la gardant accrochée à moi
«On va préparer nos affaires... on repartira dès demain... je me demande même si on ne va pas plutôt retourner sur Dol pour voir cette histoire de vaisseau qui veut affronter une forteresse volante...» je regardais ma mère en lui souriant «au moins, on sera loin de Gaïa.»

Elle approuve juste d'un signe de tête et s'éloigne pour aller préparer le dîner. Je me tourne vers Ahri pour voir sa tête, soufflant pour retirer une mèche de cheveux d'Emi qui me chatouille le nez
«T'en penses quoi?» il ne s'agissait pas forcément de se jeter dans la bataille ou quoi, je n'avais aucun compte à rendre ni dans un camps, ni dans l'autre... mais toutes les personnes un tant soit peu maléfiques maintenant seront des membres potentiels du Rokuemeikai. Ultimecia a déjà attaqué une ville, mais elle semblait être l'ennemie de cette Myriam, ce qui me laisse à croire qu'elle n'est pas dans leur camps.

Mais l'autre?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyMar 5 Mar - 15:24

En gros, la Shinra était puissante parce qu'elle dominait le monde financièrement. Elle pourrait tout se permettre et si une entreprise était menée par le rokumeikai, ils auraient un avantage énorme à avoir ce qu'ils pourraient vouloir. Je comprenais un peu mieux et assimilait un peu ça à la royauté d'Alexandrie même si je n'avais pas répondu. Je ne pensais pas de toutes façons que la reine irait s'associer avec ces gens s'ils avaient attaqués Dali comme ça.

Maintenant, comme il le disait, on trouverait bien un moyen de les arrêter... Il ne faudrait pas être bête pour savoir que si la Shinra les protégeait ou les assistait, personne ne laisserait passer des destructions de l'envergure de ce qui était arrivé à Dali... C'était aussi pourquoi Wutai pourrait avoir à se méfier si le rokumeikai leur renvoyait la faute rien qu'avec l'origine du nom qu'ils utilisaient.

Il faudrait redoubler de prudence en sommes, l'inquiétude d'Hinata était parfaitement normale mais je pourrais au moins la rassurer sur ce point : je réfléchissais toujours avant d'agir malgré mes airs bestiaux. Mais à la manière dont ils en parlaient, je me doutais que la Shinra avait déjà du leur poser des soucis. J'en parlerais à Yusuke un peu plus tard, il était inutile de les inquiéter davantage à rester sur ce sujet. Justement, il annonçait notre départ pour le lendemain matin et qu'il faudrait donc faire nos valises. Il m'invita d'ailleurs à donner mon avis sur sa proposition d'aller vers Dol.

- J'ai entendu un peu parler de Garland et je pense pas qu'il soit du genre à vouloir faire du mal aux gens contrairement à la sorcière.
Après tout, elle avait détruit Bevelle elle...
- Mais je suis ton avis.
Il ne l'avait pas dit mais je pouvais le deviner.
- Si cette bataille fait déjà parler d'elle, je pense que le chaos qu'elle engendrera attirera forcément ce type et il essaiera d'en faire davantage encore.

Ou peut être se trouver des alliés... Là, je ne savais pas mais s'il détruisait un village pour se faire connaître, il pourrait bien profiter du chaos pour en tirer le meilleur profit...

Du coup, je baissai les yeux sur Emi en me disant qu'elle allait devoir lâcher Yusuke si on devait aller préparer nos affaires. Ca allait sans doute être dur pour elle qui devrait rester ici pendant que son 'père' sera loin en train de se battre... Je ne comprenais pas toujours les sentiments humains mais celui là je pourrais le comprendre : la peur de se retrouver seule...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyJeu 7 Mar - 19:49

Trop de choses dans ma tête, j'avais besoin d'une pause. Ma mère faisait des sushis pour ce soir, ça ferait un repas sympa et convivial pour la soirée déjà...
«Je vais prendre mon bain...»
«Je peux le prendre avec toi?»
«Non, Emi. Tu peux le prendre avec moi, si tu veux.»
je regardais ma mère avec une pointe de tristesse, même si je comprenais un peu. Si Emi avait vraiment été ma fille, je ne pense pas que ça lui aurait posé problème qu'elle prenne un bain avec moi, mais là, c'était un peu délicat je suppose. J'en sais rien. En tout cas, la petite semblait triste aussi et je la tendais vers ma mère pour qu'elle aille avec elle.

«Je n'en ai pas pour longtemps.» il y avait comme d'habitude le rituel de l'ordre de passage, je devais attendre mon tour aussi j'étais allé dans la chambre pour préparer mes affaires. Je sortais mon téléphone, j'avais promis de tenir mon frère au courant... je lui envoyais donc la photo de cette Myriam Stranshield pour le tenir informé que la Néo ShinRa avait un lien avec ce T-Ckilla. Soit cette femme était une simple taupe, soit une informatrice, soit elle était le vrai lien entre lui et l'organisation. Difficile de savoir son rôle, je n'avais pas pu savoir si elle avait vraiment un poste important, mais je me méfiais de son mari. Détail que je transmettais à Yashiki également...

Je refermais mon téléphone, il devait me prendre pour un dingue de lui envoyer un mail alors qu'on s'était vus y'a quelques heures à peine, mais j'y pouvais rien si j'avais déjà des infos.

Après le bain, on se retrouvait tous ensembles dans le salon, ma mère n'avait pas préparé tous les sushis elle-même, je remarquais des plateaux à emporter, mon père avait du s'arrêter en chemin pour en ramener - c'est que c'est du boulot!

«On va se régaler!!!»
«Miam!»
je voyais bien qu'Emi se forçait un peu pour ne pas montrer qu'elle était triste à l'idée qu'on s'en aille déjà. On se prévoyait une petite soirée télé à la maison ce soir, un bon film de samouraïs pour que mon père puisse s'amuser à critiquer les détails incohérents! Il adorait ça, mais ça permettait aussi de montrer un semblant de notre culture à Ahri comme à Emi! Et puis au fond, c'est souvent drôle ce genre de films même si ça n'a pas vocation de l'être!

On avait essayé de ne plus trop parler Rokumeikai ou ShinRa, à la place, mon père parlait surtout de son boulot à la forge, et ma mère vanta les talents d'Ahri pour apprendre comment faire du thé!

«On voit qu'elle est débrouillarde, elle apprend vite!» je lui lançais un regard blasé, tu crois que je t'ai pas vu venir avec ton truc de la bonne épouse? Mais mon père changea tellement vite de sujet que je voyais bien qu'il n'avait pas trop envie d'avoir une belle-fille avec des queues de renard! Je ne savais pas lequel des deux m'agaçait le plus!

Pendant que ma mère rangeait, je sortais prendre l'air, la main dans la poche, je regardais le ciel en me disant que j'allais au devant de sacrés ennuis encore... mais bon, il le fallait bien non? Après un bon film et une bonne nuit de sommeil, direction Dol pour essayer de mettre des bâtons dans les roues d'une puissante sorcière et d'un... cyborg je crois?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyVen 8 Mar - 13:45

La soirée se profilait bien tranquille. Mine de rien, une petite vie au calme comme ici ne me ferait pas de mal mais je pense que j'aurais bien besoin de me défouler régulièrement si je ne voulais pas m'en languir. On repartirait demain et même si je pensais que c'était une bonne chose, je ne pouvais m'empêcher de penser à la tristesse qu'Emi allait ressentir. Elle avait d'ailleurs manifester l'envie de prendre son bain avec Yusuke pour passer le maximum de temps avec lui.

Si je n'étais pas aussi étrangère à tout ça, je lui aurais bien proposé de le prendre avec moi à la limite mais même ça, ça me paraissait trop nouveau pour pouvoir être à l'aise donc je préférai encore être toute seule pour pouvoir m'y atteler.

Du coup, le repas - délicieux comme toujours - passa en discussion en tout genre, la soirée se fit devant un film de samourai bien critiqué du chef de famille au point où je me rendais compte que rien n'était laissé au hasard et que la sécurité primait sur le reste dans ce genre de tournage.

Bien que c'était passé vite sur ce que j'avais appris à faire, je me rendais compte qu'Hinata avait apprécié m'apprendre tout ça et ça me fit plaisir même si je n'avais pas vu tous les sous entendu qu'il pourrait y avoir. Je l'avais au moins remercié de m'avoir appris à faire tout ça.

On put alors aller s'étendre pour notre dernière nuit ici afin de se préparer à prendre notre départ vers... Dol du coup ? Il voulait passer à une ferme de chocobo pour pouvoir en attraper un mais j'avais cru comprendre que ça serait retardé du coup... Enfin, on verrait ça demain. Vu la peine que ça faisait d'en parler face à Emi, j'avais préféré ne pas retourner sur ce sujet de la soirée et laisser le tout en suspens jusqu'à ce que je sois de nouveau seule avec Yusuke demain. Bien qu'il s'était isolé, des murs étaient faciles à passer et je ne souhaitais pas qu'une discussion puisse arriver aux oreilles de la petite si bien que j'étais resté à l'intérieur de mon côté.

Le lendemain matin, lorsque le soleil se leva, j'étais déjà réveillée et rhabillée. Prête à partir, je me doutais qu'on allait prendre le petit déjeuner avant tout de même mais sans savoir exactement ce que serait le programme, comme pour la veille, j'étais allée rejoindre la salle principale pour y attendre les autres et voir ce qu'il s'y passerait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptySam 9 Mar - 11:50

La soirée avait été bonne, Emi avait plus ou moins oublié qu'on partait le lendemain avant de s'endormir devant la télévision. Je l'avais remise au lit, puis on était tous allés se coucher.

Le lendemain matin, j'étais le premier réveillé, comme d'habitude, mais pas le premier levé. J'étais resté dans ma chambre pour finir de préparer mes affaires, m'assurer que mon linge était propre, et que j'avais de quoi palier à toute éventualité - quand on se lance dans une mission d'infiltrations, faut avoir pas mal de matériel sur soi. Heureusement que j'ai un sac sans fonds, une technologie sacrément pratique pour pouvoir planquer tout un tas de trucs, comme des perruques ou des lunettes.

J'entendais du bruit dans la cuisine alors je sortais de ma chambre pour aller voir ma mère qui préparait le petit déjeuner.

«Je suppose que tu es prêt à partir?»
«Oui... avec cette attaque imminente sur Dol, y'a des tas de vaisseaux qui viennent chercher toute l'aide possible. Y'en a un qui part tôt ce matin, on va le prendre avec Ahri.»
«Tu ne vas pas dire au revoir à Emi?»
«Si, bien sûr... ça va être dur pour elle, mais je ne vais pas partir comme un voleur.»


Ahri nous rejoignit très vite, je laissais cependant Emi dormir d'abord, et j'allais la voir seulement quand on s'apprêtait à partir. Je me mettais à côté d'elle pour lui déposer un baiser sur le front
«Otōsan...»
«Allez ma puce... il faut que je m'en aille maintenant...»
«Hm? Non!!»
elle se relève d'un bond et se jette dans mes bras, enfouissant son visage dans mon cou pour se mettre à pleurer. Je m'y attendais un peu, mais c'est dur quand même. Je lui caresse doucement le dos pour la rassurer
«Je vais revenir, Emi... chaque fois que je pourrai, je ferai une escale ici. Mais il faut que je m'en aille.»
«Je veux pas.»
ma mère dut venir la chercher pour la prendre dans ses bras, et mon père aussi dut s'y mettre pour la calmer. Quand on partit enfin avec Ahri, elle pleurait encore mais moins fort. J'avais mal au cœur.

«Les gosses...» je faisais signe à la renarde de me suivre, un hélicoptère assez balèze attendait les combattants qui souhaitaient rejoindre Dol pour défendre la ville de Dollet, et éventuellement mettre une correction à Ultimecia. De ce que je comprenais, l'autre vaisseau n'était pas encore considéré comme un ennemi car on en savait trop peu sur lui. La Reine d'Alexandrie avait signalé ses mauvaises intentions par le passé, mais comme il n'avait rien fait encore jusqu'à présent, on ignorait ce qu'il voulait. Ultimecia par contre, on savait qu'elle serait capable de tout détruire, elle restait la menace principale pour Dol.

Une fois à bord, j'ouvrais mon sac et j'en sortais une perruque bleue, avec des épingles. J'utilisais un hublot pour bien fixer le tout, comme un miroir.

Yusuke«Voilà... qu'est-ce que t'en penses? C'est fou comme changer de couleur de cheveux te fait ressembler à une autre personne, non?»

Elle devait se demander pourquoi je faisais ça
«Je ne peux pas prendre le risque que ce T-Ckilla voit mon visage aux informations. C'est plus prudent pour moi qu'on ne puisse pas me tracer par les réseaux sociaux ou autre. Toi maintenant, c'est un peu trop tard car tu as fait le tournoi, mais au moins, si on me voit avec toi en portant cette perruque, on ne me retrouvera pas» et surtout, on ne remontera pas jusqu'à Emi. C'était le plus important.

«Je ne pense pas qu'Ultimecia fasse partie de ce Rokumeikai, elle s'en est pris à cette Myriam, donc ma priorité, c'est de savoir si l'autre, le cyborg, en fait partie. J'essaierai de me faufiler à bord pour voir...» je lui souriais doucement «je ne sais pas si je serai en mesure de lui coller une dérouillée, c'est pas mon intention première... je veux seulement savoir s'il en fait partie d'abord.»

Après tout, on savait trop peu de choses sur eux, hein?

«Je ne sais pas si tu veux rester avec moi, ou si tu préfères rester en ville en sécurité?» elle n'est pas aussi forte que moi, donc il vaudrait peut-être mieux qu'elle ne se jette pas trop dans la bataille non plus...
=======================

Yusuke et Ahri vont vers la Bataille Ultimecia VS Garland
Revenir en haut Aller en bas
Karma

Admin Impartial
Admin Impartial

Karma
Niveau : 666
HP : 666
MP : 666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 EmptyVen 26 Avr - 4:26

A l'autre bout du monde - Page 2 Endles13



Ahri gagne 400 gils. Ahri monte au niveau 9

Yusuke gagne 400 gils. Yusuke monte au niveau 17


Ahri et Yusuke se rendent à Dollet


A l'autre bout du monde - Page 2 Endles13
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'autre bout du monde A l'autre bout du monde - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
A l'autre bout du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Le champ du bout du monde...~Jarod contre Hades» Tour du monde virtuel» AutreMonde Rpg ;D» Tout le monde s'en fout...» Jusqu'au bout de la nuit [Pv : Carpe Diem]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: RP pré-reboot :: Gaïa :: Iles-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives