Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez|

On suit les miettes de pain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Cixi Covald

Danseuse de Zéphyr
Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: On suit les miettes de pain Ven 2 Nov - 9:53

Rp repris suite au reboot
============================
Les yeux dans le vague, je regardais le sol s'éloigner petit à petit alors qu'on se trouvait dans la cabine qui nous menait au Gold Saucer.
J'avais beau retourner l'énigme dans ma tête encore et encore, je ne voyais pas d'autre endroit que l'hôtel du parc pour correspondre, même si la Plaine Foudroyée aurait pu être un bon endroit, peut-être qu'on aurait pu fouiller davantage le comptoir de Rin, je ne sais pas... mais j'avais le sentiment que ça ne servait à rien de passer trois heures là bas et j'avais demandé à Cid de partir.

De toute manière, il fallait bien qu'on se repose. On avait passé la nuit à Guadosalam avant d'aller à la Plaine Foudroyée, mais traverser cet endroit avait été épuisant, autant pour les nerfs à devoir esquiver les éclairs toutes les trois secondes, que pour le corps avec cette pluie battante qui vous tombe dessus en continu. Y'avait vraiment de quoi se choper la crève à passer par un tel endroit. D'ailleurs, je ne ressemblais pas à grand chose, en séchant, mes cheveux avaient gonflé. Je rêvais d'un bon bain chaud et d'un brushing - oui ben désolée, je reste un peu coquette parfois quand même!

Les mains sur mes bras croisés, je respirais longuement en me demandant combien d'endroits on allait devoir visiter avant de pouvoir rencontrer Zephyr. Cid en avait mare aussi, je m'en voulais un peu de lui imposer ça... il savait que c'était important pour moi, mais je ne doutais pas qu'il préférerait passer des jours et des jours sur son vaisseau. Je me demandais où en était Paul d'ailleurs? Il était censé n'avancer que sur l'électronique, et essayer de caser le moteur à brume quelque part. Mais tout ce qui relevait de la mécanique, il devait le laisser à Cid. Je sortais mon téléphone pour lui envoyer un sms et prendre des nouvelles... et aussi prendre des nouvelles de son frère, mon père.

Ça ne faisait pas longtemps que je savais la vérité, j'avais encore du mal à l'accepter. Avalant ma salive avec difficulté, je me tournais vers Cid pour me caler sur son épaule
«Je suis un peu fatiguée... vivement qu'on arrive.» - ça faisait un peu gamine, mais faut dire que ces derniers jours n'avaient pas été de tout repos.

Le taxi volant nous déposait enfin, on attendait notre tour pour descendre, il y avait vraiment beaucoup de monde qui se rendait dans ce parc. On n'y allait pas pour jouer, mais je supposais qu'après on pourrait rester un peu pour en profiter. On prenait nos tickets avant de nous diriger vers les fameux tuyaux qui permettaient de rejoindre les différentes zones du parc, je désignais donc l'hôtel
«Ghost Square... des fantômes et des éclairs...»

Je sautais dans le tuyau, et à peine arrivée de l'autre côté, j'avais cette espèce de petite conviction au fond de moi qu'on y était.
«L'énigme parlait bien de dormir et manger, je pense qu'il faut qu'on se prenne une chambre...» - on ne trouverait probablement pas la suite de l'énigme ici, mais au cas où avec Cid, on avançait prudemment en regardant les tombes, des fois qu'un message particulier serait inscrit dessus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind

Maître du Ciel
Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: On suit les miettes de pain Lun 5 Nov - 21:10

Ce fut long, mais ils se rapprochaient de la fin de ce périple pour retrouver Zephyr. Il est évident que pour Cid, courir après cette chimère, ça lui fait une belle jambe, mais cela était important pour Cixi donc il faisait un effort. Elle était bien obligée d'attendre ou de participer un peu avec lui quand il était sur le vaisseau à monter certaines pièces donc, à lui de lui renvoyer la pareille. Spira, la halte à Guadosalam, la plaine Foudroyée... une belle saloperie cette plaine ! Bref, après en avoir chié un bon paquet de fois depuis là-bas, enfin, ils se rapprochaient du Gold Saucer où Zephyr avait plutôt intérêt à être là. Non pas qu'il en a marre, mais se taper plusieurs continents pour arriver ici et, ha zut, il a plié bagages... Mais non ! Il revient ici ! Doucement, mais sûrement, ils se rapprochaient du parc géant bien qu'ils ne soient pas là pour ça, mais si tout se passe bien, pourquoi pas souffler un peu ? Ça leur fera du bien après tout ce qu'ils ont traversé.

Face à la fatigue de Cixi, l'aviateur ne pouvait pas vraiment lui remonter le moral et tenter de l'aider, lui aussi était épuisé par tout cela et il n'avait qu'une hâte, tester si le lit était moelleux. Si Zephyr ne se pointe pas vite, il va pas faire long feu, le Cid.

« Encore une chance que ce soit à l'hôtel qu'on puisse le croiser, car si ça aurait été au milieu des Chocobos.... »

Au milieu de toutes ses personnes, être bousculé sans arrêt, là, ça aurait été au-delà du pénible. Une fois les tickets en mains, ils se dirigeaient vers les tuyaux, se postant devant celui qui leur était destiné. Peut-être l'effet de bientôt croiser Zephyr, ça semblait paralyser Cixi, une poinget de secondes, mais juste assez pour que deux plombiers leur passent devant avec leurs salopettes bleues et leur tenue, rouge pour le plus petit et vert pour le plus grand. Travailler comme plombier ici, ça ne devait pas être chouette. Mais une fois passer dedans, fini les couleurs vives et les grandes lumières, place au côté sombre, glauque avec son cimetière et son côté sinistre. Pas de doute, c'est bien là.

« Même si l'énigme n'aurait pas mentionné d'y dormir que je l'aurais fait. On paie une chambre, c'est pas pour le plaisir de s'enfermer entre quatre murs. »

Il y avait bien des choses à faire dans une chambre d’hôtel, mais non, pas du genre qui ne regarde qu'eux, car ils étaient là pour Zephyr donc... C'était un risque à prendre, il pourrait les surprendre... ou observer sans rien dire ? Non, ce serait vraiment trop bizarre ! Non pas qu'il ait de compte à rendre à la chimère mais... Bref. Passant la porte, l'ambiance restait digne d'une maison hantée, quelques fantômes en train de lire un journal sur un fauteuil, apparaissant parfois, en appuyant sur la sonnette, le majordome tombait du plafond, pendue. Une chance qu'ils y ont déjà mis les pieds, le côté surprenant n'était plus au rendez-vous, sauf en cas de nouveauté. Venant prendre une chambre pour eux, ils grimpaient les marches avant de tomber sur les deux plombiers qui leur étaient passer devant. Le plus petit était coincé dans une plante qui l'avait gober jusqu'à la taille. Il était à son goût apparemment. En voilà une de nouveauté. Mais ça faisait partie de la maison ou c'était vraiment dangereux de s'en approcher ?

Une fois dans leur piaule, ça restait propre malgré l'aspect maison hanté, poussière et atmosphère sombre et pesante. Déposant son sac au pied du lit, il ne restait plus qu'à déclencher l'arrivée de la chimère. Même si comme le disait Cixi, il fallait dormir et manger pour ça.

« Tentons de voir pour manger un morceau et, espérons que rien de grave ne se passe ailleurs. J'ai l'impression que ça fait une éternité qu'on a pas été impliqué dans ce genre de connerie... »

Il y avait aussi le cas de la Néo-ShinRa dont ils avaient survolé le sujet sur Spira, peut-être que les avis ont changé depuis ? Cid n'en a pas reparlé, c'est autant bon que mauvais signe. Mais à vrai dire, il faudrait qu'il revoie cette bande de taré une nouvelle fois, qu'il voit si les mentalités ont changé. Pas question en tout cas de revoir cette face de cul qui avait sous-entendu que Cixi serait bonne qu'à faire venir des gens dans leurs rangs, le genre bimbo sans cervelle. Là, il va y avoir des nez qui vont se casser s'il retombe sur lui et que son discours à pas changé surtout.

« Du coup, tu penses qu'il pointera le bout de son nez pendant notre sommeil ou faut le trouver durant la nuit ? Voir au petit matin ? »

Ce serait dommage de passer une nuit sans que rien ne se passe, car ils n'ont pas manipulé un objet ou résolu dans cette pièce une énigme qui déclencherait la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephilim

Admin Futée
Admin Futée

avatar
Fiches du joueur : Personnages
Angelo nol Daemari ★ Ba'Gamnan ★ Floe ★ Sire Zephirin ★ Suri Hawthorne ★ Teemo

Niveau : 2
HP : 222/222
MP : 22/22

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: On suit les miettes de pain Ven 9 Nov - 9:12

Quand est-ce que le prochain indice apparaîtrait ? Allez savoir, il ne fallait pas le chercher pour le trouver il faut croire ! Car sur la vitre, où l'orage frappe, de la buée commence à apparaître, et on entend distinctement le glissement d'un doigt sur la fenêtre. Là, des mots s'affichent :

« Bravo ! Mais votre périple n'en est qu'à ses premiers babillages !
Votre prochaine destination renferme le savoir d'un grand sage,
Lui seul pourra vous dire comment obtenir de l'or en plumage,
En une maison isolée où l'hiver a fait plus d'un ravage,
Là-bas, vous dénicherez la suite de votre voyage. »


Et voilà pour la prochaine destination ! Hm... ce sera peut-être plus compliqué cette fois...



Super Galaxy Gnar - League of Legends

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald

Danseuse de Zéphyr
Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: On suit les miettes de pain Sam 10 Nov - 11:00

Arrivés à l'hôtel, j'étais assez surprise des clients qui venaient par ici. En soit, ça ne m'étonnait qu'à moitié, mais quand même! les deux types en salopette avaient une moustache spéciale ! Bref, on s'inscrivait pour prendre une chambre, puis on allait déballer nos affaires. On était crevés, même si j'étais assez impatiente de retrouver Zephyr, je n'avais pas envie de parcourir l'hôtel en long en large et en travers, au pire on resterait une nuit de plus histoire d'en profiter un peu et se reposer.

J'avais sursauté avec l'arrivée du maître d'hôtel, c'était n'importe quoi quand même de faire peur aux gens comme ça! Non mais c'est vrai hein? J'avais une main sur le cœur pour le calmer pendant quelques secondes, puis je suivais Cid pour rejoindre la chambre, haussant les sourcils en voyant le type à moitié avalé par une plante
«Euh... c'est normal ça? On ne devrait pas l'aider?» - un employé passa à côté et balança un truc qui ressemblait vaguement à une boule de feu toute ronde et la plante lâcha le client pour s'enfoncer dans son pot. N'importe quoi ce truc!

Une fois dans la chambre, je me jetais sur le lit, les bras en croix, mes cheveux éparpillés sur les couvertures. J'avais faim, et Cid aussi. Il proposa d'aller manger un morceau et j'approuvais
«D'accord, mais d'abord j'aimerais me changer pour mettre un truc plus confortable...» - je portais un pantalon pour le voyage, j'avais plutôt envie de me mettre en robe. J'allais vite fait à la salle de bain pour me changer, puis je revenais avec une longue robe noire dont le bustier était rayé de rose, une petite veste en laine par-dessus de couleur rose - il fait pas chaud dans le coin - et juste des sandales pour laisser mes pieds respirer après avoir passé la journée dans des bottes

«Allez, ça va mieux comme ça!» - je ramenais mes cheveux en arrière et je me dirigeais vers la fenêtre pour regarder le décor extérieur, Cid pensait que peut-être, Zéphyr apparaîtrait dans notre sommeil? Un éclair me fit sursauter et je reculais un peu tout en restant près de la fenêtre

«Je ne sais pas, s'il vient dans notre sommeil, ça va te mettre de mauvais poil toi...» - c'est qu'il aime pas qu'on le réveille le Cid! C'est alors que de la buée commençait à apparaître sur la fenêtre, je me penchais pour regarder de plus près avoir de voir des lettres qui commençaient à se dessiner? J'écarquillais les yeux et je tendais la main vers Cid

«Cid Cid!! Vite, passe moi de quoi écrire! Un téléphone, un papier ce que tu veux!!!» - il y avait un bloc note sur la table de nuit de l'hôtel, alors il me le passait et je notais vite la nouvelle énigme! Affichant ensuite un air des plus déçus

«Et encore une énigme... je me demande combien on va en avoir comme ça...» - je regardais le texte, cette fois, je doutais d'avoir une illumination, quelle qu'elle soit.

«Un homme qui sait comment transformer de l'or en plumage? La seule chose à laquelle ça me fait penser, ce sont des chocobos, mais des spécialistes de ces bestioles hein, il doit y en avoir des centaines!» - alors évidemment, ma première idée, c'était la ferme des chocobos. Je doutais fort qu'il y ait des sages là bas mais bon, c'était la seule piste que ça me donnait. Je me tournais vers Cid pour lui donner le message, je l'avais écrit par réflexe dans l'écriture de Gaïa... depuis qu'on voyage ensembles, on va dire que j'ai pris l'habitude d'écrire comme ça.

«Bon, on va manger?» - j'étais un peu démoralisée, mais on était dans un casino après tout? Pourquoi ne pas en profiter pour s'amuser un peu? J'avais envie d'aller jouer aux jeux un peu, même si je me doutais bien qu'on allait perdre plus qu'on allait gagner, on allait peut-être se faire un peu de sous pour le prochain trajet?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: On suit les miettes de pain

Revenir en haut Aller en bas
On suit les miettes de pain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pain au chocolat Vs Chocolatine !» Filière Blé- Farine- Pain» ramener du pain» [Baronnie] Saint Épain» Décret prix du pain.
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Corel :: Corel Nord :: Gold Saucer-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives