Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez|

Cornes et écailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1400/1400
MP : 40/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Cornes et écailles Sam 27 Oct - 19:46

Au milieu de la grande table garnie de toutes sortes de plats et boissons se tenait fièrement le trophée du tournoi de Galbadia, trophée qui avait dût être envoyé par la poste après que celle qui l'avait remporté l'avait laissé par terre sans cérémonies. Un bout de métal, pas exactement intéressant aux yeux de la sauvageonne, mais ça semblait plaire aux autres, alors ça la rendait déjà plus satisfaite. La grande auberge qui occupait le centre du nouveau secteur 6 avait enfin été finalisée pendant son absence, et accueillait les fêtards qui la mettaient déjà au test. Une vue assez rare se déroulait à l'intérieur où des employés et soldats de la Néo-ShinRa et des habitants de Midgar échangeaient sans animosité, comme si les années de tensions avaient été laissées à la porte pour célébrer ce moment. Le salon dégagé avait été aménagé en plancher de danse où celle pour qui cela s'était déplacé dansait à sa propre musique, ignorant pratiquement celle que suivait déjà les autres. Désordonnée au reste des autres, elle n'en demeurait pas moins sûre de ses mouvements en faisant voler ses manches avec de grands gestes. Midgar avait rarement le coeur à la fête, mais déjà cette ville se montrait un peu plus lumineuse, surtout depuis qu'une certaine célébrité et une autre étrangère aient donné un coup de pouce pour remonter un moral plus que bas. Maintenant qu'ils étaient dans cet état, ils pouvaient parier que la sauvageonne allait danser sur ces nouvelles notes.

NOM DU PNJ-Alors euh... Si je comprend bien, tu as rencontré Shellie en vous rendant au tournoi? Ça se prononce comment déjà? Ba'gamiam?

De l'autre côté, un soldat un peu incrédule toisait le lézard qu'elle ramena avec elle. Quand bien même que la jeune fille avec un talent pour se faire des connaissances étranges, là ça dépassait l'entendement. Encore partiellement dans son uniforme, l'homme s'était suffisamment relaxé en présence du vaanga pour boire un coup lui aussi. Sur d'autres mondes, il n'était pas une vue si étrange que cela, même si les locaux ici s'étaient habitués à leur mascotte locale occupée à embraser le plancher de danse, figurativement parlant. Il offrit un verre à Ba'gamnan avant de se reculer dans sa chaise.

-Ça m'étonne juste, elle était tellement réservée avant... Bref, presque peur de son ombre, et maintenant elle a sa tête partout et a l'air d'adorer ça. Elle ne t'as pas fait trop de misères j'espère. Je sais qu'elle a tendance à se montrer un peu... Combative.

Le mot manquait de pesant pour vraiment décrire la bestiole. Il n'avait pas fallut essayer de la convaincre bien longtemps pour qu'elle participe au nom de Midgar entre quelques sucreries et la promesse de combattre les personnes les plus fortes d'Héméra. Elle se faisait encore fébrile du tournoi et cherchait visiblement à dépenser cette énergie en trop, d'autant qu'on lui interdisait ici de se battre sauf sous quelques permissions. Ne pas mordre ceux-ci, ne pas frapper ceux-là, bien sûr sauf si c'était eux qui commençaient, ou alors s'ils avaient déjà fait du mal aux autres.

-Si t'as besoin de rester quelque temps, un ami de Shellie est toujours la bienvenue chez moi. D'ailleurs si ça t'intéresse, il y a quelques boulots payés par la Néo-ShinRa qui...

Sentant la table vibrer à ses côtés, le soldat tourna la tête, et vit la jeune fille à quatre pattes dessus, en train de renifler le contenu de son verre, intriguée par l'odeur un peu étrange de l'alcool. Ça restera toujours un mystère pour elle comment les gens pouvaient aimer quelque chose d'aussi amer, mais elle se penchait toujours sur la question. Découverte, elle leva la tête et adressa un grand sourire de grandes dents pointues au soldat, qui lui en rendit un plus réservé en retroussant les lèvres, avant de retirer le verre de sous son nez qui généra une exclamation chez le petit monstre. Toujours sur sa position, elle passa un regard intéressé entre le Ba'gamnan et Hegen, comme si elle attendait quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'Gamnan

Chasseur de Prime
Chasseur de Prime

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Lun 29 Oct - 11:50

Musique, festivité, ce trophée qui trônait la table, les gens qui dansaient, bah ! Que de bruits, que de mouvements pour pas grand-chose... Cependant, c'était de la bouffe et de la boisson gratuite, aussi Ba'Gamnan ne ferait pas de chichi.

Assis tranquillement à une table, il observait de loin cette gamine étrange qu'il avait rencontré à ce tombeau où il avait crut pouvoir récupéré de l'argent. Oh certes il avait trouvé de bons trésors qui s'étaient bien revendus, mais l'aventure n'en avait pas réellement valut la peine, même s'il s'était retrouvé à ne plus voyager seul. Ba'Gamnan aimait pourtant la solitude, mais cette makonoïde avait quelque chose de particulier. Déjà, elle ne parlait pour ainsi dire quasiment pas du tout si ce n'était pas du tout, donc elle n'était pas lourde. Elle pouvait s'avérer utile sur certaines expéditions avec sa petitesse, mais comme lui, elle était une mauvaise herbe dans cette société trop parfaite, que ce soit par son comportement presque animal ou son apparence singulière, donc...
Ouais, il pouvait bien la supporter un peu.

Sa tranquillité ne dura pas longtemps - si on pouvait parler de tranquillité dans un environnement pareil - car voilà qu'un individu vint le rejoindre. Un homme qui connaissait Shellie visiblement. Il s'étonnait que le vangaa soit en sa compagnie et écorcha bien ouvertement son nom, aussi involontairement que ce soit.
« Ba - GA - m'nan. » Rectifia le vangaa de sa voix nasillarde, assez sèchement néanmoins. Il renifla en estimant s'être bien fait comprendre et accepta le verre que cet homme, Hegen, lui offrait. Il aurait put en profiter pour faire le rapiat et piquer des trucs aux plus ivrognes, mais il avait la flemme après une telle journée. Ce tournoi avait été éreintant.

De la façon dont il en parlait, clairement, il connaissait bien le spécimen. Ba'Gamnan ne pouvait pas en prétendre autant. Cela ne faisait que quoi, deux jours qu'il la trimbalait ? Ou peut-être plus, peut-être moins. Difficile à dire. Il en avait remarqué l'aspect unique toutefois mais aussi son entêtement. Le chasseur haussa les épaules.
« Son manque de vocabulaire me convient parfaitement, et tant mieux si elle a du caractère. Qu'elle se rende utile et tout se passera bien. » Il alla chercher son verre pour en boire une gorgée lorsque son interlocuteur mentionna qu'un "ami" de cette fille était le bienvenu chez lui. Ola, il brûlait des étapes celui-là... mais... il parla de petites missions pour la Néo-Shinra, des boulots payés. Ah bon hein ? Il l'intéressait tout d'un coup.

Ba'Gamnan n'eut malheureusement pas l'opportunité de se renseigner sur la paie - ce qui l'intéressait le plus finalement - que quelqu'un bondit sur la table. Intriguée par la conversation et peut-être davantage leurs assiettes, Shellie venait de se pointer. Elle reniflait le verre d'alcool du soldat et parut... déçue ? lorsqu'il l'enleva ? Difficile à dire. Une chose est sûre, elle resta plantée là pour x raisons. Le vangaa fit un geste de la main.
« Bah ! Ouste, c'est pas pour les mioches. Si tu veux gerber un coup, va t'empiffrer de bonbons plutôt que de boire cette saloperie. » A vrai dire, elle pouvait bien faire ce qu'il voulait, mais s'il devait la trimbaler avec lui, autant qu'elle ne se rende pas ivre ou malade ou quoi... Ce n'était pas en mangeant des sucreries qu'elle se retrouverait vraiment malade, sauf si elle en mangeait vraiment beaucoup... Ah merde, il aurait pas dû dire ça.

« Tiens. Casse-toi maintenant. » Il posa devant elle un petit bol avec des tranches de charcuterie qu'il avait prit pour lui un peu plus tôt, sans finalement y toucher. Il n'aimait pas les gâteaux ou les trucs du genre, mais la viande, il adorait. Bon si ça se trouvait, ce n'était pas du tout ce qui l'intéressait, mais... bon, elle mangeait tout ce qu'elle trouvait, donc pour lui, il aurait put prendre une rondelle de saucisson et la balancer plus loin pour la faire filer...
Sauf que ce n'était pas un chien et il s'abstenait de la traiter comme telle, surtout devant une personne qui allait lui proposer du boulot !!! Ouste maintenant, il voulait négocier le paiement !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1400/1400
MP : 40/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Mar 30 Oct - 21:18

La morfale semblait bien assez active pour avoir besoin de bonbons, bien qu'elle ne dirait pas non à ce qu'on lui mettrait sous le nez, quitte à creuser sa tombe. C'était une pause momentanée qu'elle prenait, serrant ses dents aiguisées en forme de sourire pendant que sa respiration s'accélérait tout de même sous l'effort récent. Son expression se changea quand Ba'gamnan la repoussait pratiquement comme on faisait avec un moustique, manquant de lui mordre les doigts de peu. Elle claqua des dents, mais ne se tenta pas à le mordre vraiment, seulement en guise de petit avertissement. Elle fit la moue un moment, blasée du fait qu'on lui interdisait certaines choses de manière un peu arbitraire tout de même. Elle avait l'âge pour après, non?

Finalement ses soucis s'envolèrent très vite avec l'offrande posée devant elle. Avec un petit grognement, elle s'en emparant en posant la tête directement dans le bol pour la sortir la bouche remplie de tranches qui en pendait. Satisfaite, elle se retournera et bondit sur les épaules du soldat. Surprit par la manoeuvre, il retrouvera son équilibre après quelques secondes, mais ne semblait pas plus embêté que cela que la makonoïde se retrouve assise sur ses épaules, faisant aller ses pieds lentement dans un mouvement de va et vient et les mains posées sur sa tête tandis qu'elle mangeait. Ce petit moment de passé, le soldat reposa son attention sur le Vaanga, son intérêt qui ne passa pas inaperçu.

-Euh ouais, comme je disais, le Secteur Six est en bonne voie d'être rebâtit, mais les autres ont encore une sale tête. On a des gens pour aider à reconstruire ici, mais on manque de soldats pour fouiller les ruines, et on enverra pas de travailleurs qui savent pas se battre.
-Se battre! Se battre!

Shellie répéta ce mot, familière avec ce qu'il voulait dire, et agita des jambes un peu plus vigoureusement. Hegen marquera une pause pour prendre une autre gorgée de sa boisson, et la reposa sur la table, presque vide. Ayant terminé sa collation de son côté, Shellie le vit faire, et tendit le pied vers le verre. Le soldat marqua un soupir presque inaudible, et le repoussa un peu plus loin hors de sa portée.

-C'est pas ce qu'il a de plus excitant pour un aventurier expérimenté, mais la corpo offre mille gils par personne qui aide. Vous êtes libres de garder ce qui nous servira pas ou qu'on peut pas retracer à un propriétaire aussi.

Autant que les récompenses en gils, le soldat pensait avoir cerné un peu le vaanga et ses intérêts. Si le travail n'était pas trop rocambolesque de prime abord, il y avait une paie stable derrière qui était pratiquement garantie, en plus de quelques richesses qu'il pourrait trouver dans les décombres. Pour Shellie, c'était une occasion de sortir et de se frotter contre des monstres, des machines folles, des bandits ou que veux-tu. En plus pour une fois elle ne serait pas seule pour faire de la reconnaissance de ces ruines. Plus on est de fous, plus on saigne.

-Plus, vous l'avez sûrement remarqué, mais vous aurez un bon nez avec vous. Si vous trouvez rien, alors c'est qu'il y a vraiment rien à trouver.

Pour emphase, il leva la main pour pointer vers la morfale, qui serra des dents dans un rictus joyeux tout en lui prenant le poignet à deux mains en l'agitant à droite et à gauche. Effectivement, la makonoïde avait le nez fin, mais c'était surtout pour ce qui était de comestible en temps normal. Enfin, elle semblait souvent attirée vers les lieux étranges ou chargés d'histoire. Pour elle, les murs qui parlent ne sont pas qu'une expression, et à Midgar, ils étaient très bavards, qu'ils soient encore debout ou non.

-Se battre! Se battre!

Au moins on savait son avis sur la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'Gamnan

Chasseur de Prime
Chasseur de Prime

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Jeu 1 Nov - 11:15

La stratégie des tranches de charcuterie fonctionna, au grand plaisir du chasseur de prime qui dévisagea la demoiselle s'en allant bondir sur les bienheureusement fortes épaules du soldat avec qui il tentait, difficilement, d'entretenir une conversation. Ba'Gamnan réprima un soupir alors que Hegen reprenait la discussion malgré la présence de Shellie sur lui.
Il lui parla un peu de ces missions où il aurait besoin de quelqu'un apte de se défendre, grosso modo. Ils ne voulaient pas envoyer des ouvriers inapte à survivre contre de simples monstres, aussi ils cherchaient des guerriers pour la tâche. Hmpf, assez simple.

Shellie s'enthousiasma de l'aspect du combat. C'était probablement pour ça qu'il arrivait à la supporter : elle aimait la baston et n'avait cure des récompenses. C'était une bonne chose pour lui, qui appréciait un bon combat, mais aimait encore plus l'odeur des pièces de gils en bout de ligne... Détail qui piquait au nez trop développé de la demoiselle aux crocs. Disons que là-dessus, ils ne se crêperaient pas le chignon ! Tant mieux, parce que personne ne touche l'argent de Ba'Gamnan...

Hegen mentionna la paie, qui s'élevait à mille gils. Le vangaa retroussa le museau.
« Je suis du genre compétent dans mon domaine. Je peux vous garantir de nettoyer vot' menu-fretin avec un vingt pour cent supplémentaire. Je sais ce que je fais, là d'où je viens, j'étais un chasseur de renommé... » Ou pas mais bref, ce n'était pas comme si Hegen pourrait jamais vérifier ! Quoi que ce fichu Cœurl pourrait bien dire qu'il n'était qu'un escroc, depuis qu'il avait tenté de lui dérober de l'argent chez les Venandi... mais soit ! Cette boule de poils n'était pas dans les parages, ni même sur ce monde, en théorie...

Shellie était toujours aussi enthousiaste à la perspective d'aller cogner des tronches. Hegen avait mentionné que son super nez lui permettrait de trouver tout et n'importe quoi, et qu'il aurait le droit de garder tout ce qu'ils ne pourraient pas retracer à un propriétaire par exemple. Soit, certaines choses pourraient se vendre cher, et s'il trouvait des bijoux paumés, hors de question de les déclarer. Sachant bien que Shellie n'était pas du tout intéressée - il l'avait remarqué dans le tombeau, elle n'avait récupéré qu'une boîte à musique qu'elle avait finalement donné à une blondinette au tournoi, ignorant tous les joyaux autour - Ba'Gamnan savait qu'elle n'irait pas cafeter.

Que Hegen accepte ou non sa demande, conscient de la nécessité d'avoir des gils en poche pour survivre dans ce nouveau monde où il n'avait pas autant d'influence - et ses frangins - pour le soutenir et avoir ce qu'il voulait, il ne fit pas davantage de chichi... même si ça le démangeait.
« C'est quoi vos bestiaux ? On parle de clébards ou de quelque chose de plus massif ? » Il alla attraper une tranche de viande que Shellie n'avait pas attrapée en plongeant la figure dans le bol, probablement la seule, et l'avala d'un coup sec. Avec une gueule comme celle-là, ce n'était pas difficile.

D'ailleurs, un coup d'oeil sur Shellie et il mentionna un détail.
« Et je suis pas garant de sa sécurité. Je joue pas les nounous. »
Même s'il avait bien vu dans le tombeau qu'elle savait se défendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1400/1400
MP : 40/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Jeu 1 Nov - 20:54

La tentative de négociation du Vaanga causa au soldat de retrousser le coin de la lèvre. Il n'était pas le premier à venir essayer de lui tirer une prime parce que môsieur était important et surqualifié, et il ne serait certainement pas le dernier. Les gens ici étaient payés au travail, pas à la réputation. Hegen lui répondra assez sèchement visiblement pas intéressé à maintenir la discussion à ce sujet.

-Je suis juste soldat moi, pas responsable de logistique. C'est mille gils, à prendre ou à laisser. Je fais pas d'avance non plus.

Mais essayer, ça ne coûtait rien non? Qu'il dise vrai ou non à propos des salaires, il le laissait empocher les trouvailles qui ne serviraient pas à la reconstruction ou à maintenir l'aide humanitaire ici, ce qui était déjà gros! Il avait fallut plier quelques règles pour amener plus de gens pour aider comme le salaire, lui, il ne bougeait pas. Les méga corporations n'étaient pas trop du genre à négocier après tout. Quand il arriva au vif du sujet en demandant des informations de la faune locale par contre, il se montra un peu plus ouvert, se grattant la barbe un moment pour réfléchir.

-Oh vous trouverez pas mal pour vous occuper. Des chiens de garde de la ShinRa devenus sauvages, des vieux robots laissés derrière et des tourelles... Si vous restez loin des bâtiments ShinRa, vous trouverez surtout de la vermine comme les mites. J'ai entendu des rumeurs de fantômes sinon, mais j'y crois pas trop. Après y'a toujours les bandits à faire gaffe, eux vous feront probablement compétition.

La mention des bandits causa une réaction de la part de la makonoïde qui lâcha un grognement. Pour avoir passé du temps ici, elle connaissait les locaux depuis un temps déjà. Elle avait rencontré ceux sympathiques, et ceux moins. D'accord au début tout le monde n'était pas très sympathique envers la sauvage, mais il suffisait de regarder autour pour voir comment cela avait changé. Quand Ba'gamnan lui dit de ne pas être sa nounou, le soldat lâcha un rire franc malgré lui, suivit par Shellie qui l'imita. Il tendit le bras pour pointer vers le trophée du tournoi qui reposait en pièce centrale.

-Je crois pas que sa sécurité sera un problème, puis bon l'extermination c'est optionnel. Je rappelle que vous aurez pas de prime pour alors à vous de choisir vos combats. Bon je vous laissent dormir là-dessus si vous voulez, il se fait tard et la bière commence à me tomber sur le système. Ta-ta.

Il se releva avec la sauvage toujours balancée sur ses épaules. Avec un geste fluide, elle bondit d'un perchoir à un autre pour se placer dans la chaise qu'occupait le soldat. Assise en grenouille, elle profitait de la chaleur que l'homme laissa derrière, et fixait Ba'gamnan. Éviter les affrontements inutiles, plus facile à dire qu'à faire vu sa compagnie. Les termes étaient simples et clairs, même si l'aide humanitaire n'était peut-être pas trop de la maison normalement. Avec l'expérience que ces deux-là avaient pour fouiller des petits trésors, ça ne pouvait pas être bien compliqué non? Encore fallait-il qu'ils s'entendent sur la définition de trésor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'Gamnan

Chasseur de Prime
Chasseur de Prime

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Lun 5 Nov - 9:58

Malheureusement en effet, Hegen n'était qu'un soldat, il ne pouvait pas négocier le prix. Ba'Gamnan renifla, certes embêté, mais il préféra ne pas faire de cirque inutile. En général, sur Ivalice en tout cas, il se serait permis de menacer ou quoi, mais là hein... Il n'était pas si stupide, pas autant qu'il n'y paraissait du moins ! Il savait qu'il devait se refaire une réputation pour le coup, que ce soit en bon ou mauvais, car ici, il n'avait aucune influence et ne risquait pas de faire peur à personne— il l'avait bien compris en trouvant plus fort que lui à maintes reprises sur Héméra.

OK donc, mille gils, pas de bonus même s'il décimait la population de chiens sauvages ou de gremlins qui rôdaient un peu partout. Hmpf. Tu parles d'un deal. Ba'Gamnan fronça le museau en laissant ses crocs aller mordiller ses piercings aux lèvres. Il n'aimait pas du tout se "contenter" de ce qu'il avait, mais pour le coup, il n'aurait absolument pas le choix. Il n'avait cure des voyous qui tentaient de s'en prendre à lui, tsa ! On n'emmerde pas Ba'Gamnan, et s'ils n'étaient que de vulgaires bandits, il s'en occuperait de sa lame no souci.

Et concernant Shellie ? Il n'aurait pas vraiment à s'embêter.
« Tant mieux. » Mais là-dessus, le soldat ne comptait pas rester, un peu trop fatigué et atteint un tantinet par une bière de trop. Le vangaa ne pouvait pas vraiment dire en ressentir l'effet. L'habitude, peut-être. Il fit un geste de sa main comme pour chasser Hegen qui s'en alla, bienheureux de rejoindre un plumard probablement, laissant la sauvageonne derrière lui sur son siège encore chaud. Elle le fixait sans mot dire, en même temps, son vocabulaire était fort restreint, mais elle semblait attendre quelque chose et ça lui déplaisait franchement.

« Bah ! Qu'est-ce que tu veux ? J'ai plus rien à manger. » Il croisa les bras en se calant sur sa chaise. Tsch, ce qu'il avait horreur de ce sentiment... il avait l'impression de devenir un toutou en allant tuer ces bestiaux pour le compte d'une compagnie ou quoi, et non pas pour sa propre poire ! Malheureusement, c'était comme ça. Il devait se remplir les poches s'il voulait que ça redevienne comme avant, comme sur Ivalice. Ça allait être un long procédé, il le sentait. Et ça l'emmerdait.

Son attention revint vers la jeune fille. Ce qu'elle était bizarre. Habituellement, les fillettes d'Ivalice voulaient toutes aller à Archadès et épouser un beau prince ou quoi, des conneries pas possible. C'étaient toutes des demoiselles en détresse, ignardes et criardes. Il ne pouvait que se remémorer Penelo et songer que c'était son parfait contraire.
Tant - bordel - de - mieux.

« Ça te conviens de taper du menu-fretin, microbe ? » Il étira un sourire satisfait, mine de rien, c'était un peu comme avoir sa fratrie en un sens, sauf que Shellie avait plus de burnes qu'eux. Ils avaient peur de lui, c'était pourquoi ils l'accompagnaient partout sans rechigner, jusqu'au jour où Balthier l'eut jeté dans les Mers de Sable, où il rencontra sa malheureuse fin. Shellie n'avait pas peur de lui, elle suivait par plaisir de trouver de l'action et de quoi se défouler un brin. Eh, un peu comme un chien... mais en plus intelligent... et plus affamé.

Il se leva, estimant la fête terminée et sa présence lassée.
« Je vais aller regarder un peu ce qui rôde. Va donc eh... Bah, fait ce que tu veux. » Il manqua de lui dire d'aller se pieuter, mais au final, qu'elle fasse ce qu'elle veut hein. Il récupéra son arme, qu'il avait gardé religieusement à ses côtés tout du long, et se dirigea vers la sortie. Il ne dormait que trop peu sinon quasiment pas, alors pas question d'aller au dodo maintenant. Il estimait bien se balader dans la nuit pour observer ce qu'il pourrait trancher en deux... ou plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1400/1400
MP : 40/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Mer 7 Nov - 8:44

À vrai dire, la makonoïde écoutait à peine ce qui s'échangeait ici. Elle entendit vaguement parler de gils, de robots et de microbes. Pour être bien honnête, elle trouvait ce qui se passait de l'autre côté de la pièce bien plus intéressant avec ses festivités, quoiqu'elles avaient diminué en intensité depuis. Ba'gamnan, lui, semblait penser à quelque chose. Il avait une drôle de tête quand il réfléchissait celui-là. Les humains autour de lui devenaient un peu mal à l'aise quand il réfléchissait trop longtemps, et lui leur répondait souvent quelque chose de grossier. Un manège plutôt amusant à regarder pour la sauvageonne. Elle retourna la tête vers lui quand il prit congé pour aller prendre l'air, toujours perchée sur son siège.

Quant à elle, un grand bâillement la surprit tout en exposant ses longues dents. De même, l'énergie ambiante diminuait tranquillement, mais sûrement. Certains invités semblaient pourtant gênées à l'idée de partir. La makonoïde, elle, était décidée à prendre un peu de repos et profiter de sa nuit. Si elle était difficile à suivre la plupart du temps, c'était bien parce qu'elle avait le sommeil long et lourd. Un doux chant s'échappa d'elle, couvrant la musique qui était devenue presque inaudible depuis. On finit par l'entendre, et progressivement, une vague de fatigue perceptible balaya la salle, les poussant à tous bâiller un par un. Cela eut l'effet escompté de se souhaiter le bonsoir et de se laisser là-dessus. Les uns retournaient dans leur nouvelle demeure, les autres remontaient à leur chambre ici.

Quelqu'un arriva proche d'elle pour se saisir du trophée, s'arrêtant pour sourire à la jeune sauvage au passage qui le regardait faire. Elle le lui rendit en tirant les lèvres le plus grand possible, encore un peu incertaine de toutes les subtilités pour faire un sourire. Le geste sembla néanmoins bien compris et il en rigola un bon coup, et elle aussi par la suite. On fit attention pour manipuler son prix, le déposant sur la cheminée comme pièce centrale. Plus que d'être une simple preuve d'avoir remporté le tournoi de Galbadia, cela remettait Midgar sur la carte après que l'attaque de Dali ait prit toute l'attention. Non seulement Midgar pouvait témoigner de son existence avec, mais aussi proclamer haut et fort ce qu'elle valait. Le concept de trésor lui échappait toujours un peu, mais ça devait s'en approcher, non?

Tandis que son compagnon à écailles prenait un bol d'air frais, Shellie ne demanda pas son reste pour monter à l'étage se rouler en boule dans un lit. Si au début de la soirée elle était calmement assoupie recroquevillée sur elle-même, elle dégénéra très vite en une pile de draps et de membres dans un arrangement chaotique. Voilà les rares fois où elle se faisait plus frileuse à l'idée de se mettre joyeusement des torgnoles, peu importe ce que Ba'gamnan pouvait en dire. Il avait l'habitude de s'imposer avec tout le monde, de faire sa loi et intimider pour tirer ce qu'il voulait. Il était tombé sur un petit monstre qui n'avait pas bien peur de lui, et le trouvait même rigolo à sa façon. Tout comme elle, il ne se faisait pas timide à l'idée de chercher la bagarre, et ne cherchait pas à la brider une fois qu'elle trouvait son compte. Entretemps, elle profitait de sa nuit de sommeil, poussant des bruits à mi-chemin entre le râle et le ronflement par moments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'Gamnan

Chasseur de Prime
Chasseur de Prime

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Dim 11 Nov - 10:09

Shellie ne demanda pas son reste, elle ne chercha pas non plus à le suivre, si bien que le vangaa, arme sur son épaule, se déplaça vers l'extérieur en solo. Il ne s'inquiétait absolument pas, d'où s'inquiétait-il de toute façon, Ba'Gamnan ne s'embarrassait jamais de ce genre d'émotions. Le microbe était bien assez grand pour se débrouiller tout seul, en dépit de ses apparences de sauvage, elle avait de quoi mordre et griffer en cas de problème.

Le froid de l'extérieur le laissa grommelant. Il n'aimait pas le froid. Les vangaas étaient une tribu principalement désertique, même s'ils vivaient en ville et dans de nombreuses régions d'Ivalice, ils préféraient les lieux chauds et secs. C'était bien pourquoi Ba'Gamnan restait le plus loin possible de toute température hivernale ou et surtout, de l'eau. Sauf pour éviter de finir déshydraté - et encore, il avait besoin de très peu d'eau pour survivre - il s'en tenait loin.
« Alors, qu'est-ce qui rôde dans ce trou à rat.. ? » Sa langue passa sur ses lèvres, faisant cliqueter ses piercings alors que ses petits yeux perçants guettaient les rues sales. Les lieux essayaient de se refaire une beauté, mais il n'y avait pas moyen de donner une vraie beauté au coin. Avec les déchets abandonnés, les débris, les voyous, pas moyen de rendre une ville vraiment belle de toute façon.

Son expédition lui fit découvrir de nombreuses créatures, souvent petites et représentant une menace bien moindre. Il était persuadé néanmoins que de plus gros bestiaux se planquaient. Sans doute que Shellie pourrait les flairer. Autant dire que lui, son odorat frôlait le zéro, alors autant ne pas compter sur ça.

Lorsqu'il sentit poindre un semblant de fatigue, il revint vers le bâtiment où la fête avait eut lieu. Ne dormant que d'un œil, il resta dehors, le dos contre le mur et en tailleur, son arme religieusement posé sur ses cuisses, prête à l'emploi en cas d'attaque en traître. Deux heures d'un sommeil peu profond suffirent à faire passer le temps jusqu'au levé du soleil, où il se redressa et pénétra dans la bâtisse pour aller sortir le microbe de son lit. Enfin, "lit"... C'était plutôt un agencement maladroit de draps, de coussins et d'oreillers éparpillés çà et là, et elle au milieu. Son arcade droite se dressa devant ce spectacle.
« Oi, minus. On a de la thune à s'faire. Le temps de grailler un morceau et on file. » Il l'avait légèrement bousculé avec le manche de son arme pour la faire réagir, avant de s'éloigner vers la porte pour aller l'attendre. Il ignorait s'il pourrait trouver son compte en petit déjeuner, lui qui n'appréciait que manger de la viande, mais il verrait bien.

En bas, il vit le trophée du tournoi, qui faisait centre de table. C'était vraiment une splendide pièce... Elle devait vraiment valoir une fortune, cette coupe gigantesque. Dommage qu'il n'ait pas des poches plus grandes ! Ehe. Malheureusement, il ne pourrait même pas songer à le dérober. Pas par respect pour Shellie - il ne fallait pas rêver - mais surtout par manque de place... Comme quoi on ne pouvait pas tout avoir.

Sitôt qu'il revit le microbe, il roula des épaules et fit craquer sa nuque.
« Y'a du bestiau à chasser, tu vas voir. Y'a largement de quoi s'occuper pour une bonne partie de la journée. » Nope, il n'irait pas lui demander si elle avait bien dormi ou comment elle allait. Il avait une sainte horreur de ces familiarités idiotes et inutiles. Le but était de commencer la journée, et il comptait bien récupérer cet argent... D'ailleurs, où était ce Hegen maintenant ? Il comptait bien le retrouver après cette journée et voir où, quand, et comment récupérer sa paie. Hors de question de se faire rouler.

Il étira un sourire moqueur en se permettant une légère plaisanterie.
« Sauf si tu veux pas venir, tu peux rester là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1400/1400
MP : 40/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Aujourd'hui à 18:18

Dans cet enchevêtrement de membres, de draps et de coussins, Ba'gamnan aura la surprise de constater qu'elle n'était pas aussi mollassonne qu'il l'aurait cru. À peine aura-t-il enchaîné ses premières syllabes que la makonoïde bondit dos bombé sur ses quatre pattes avec un râle, et le vaanga se verra un oreiller lancé en direction de son visage. Il fallait croire à la fin que malgré ses apparences, Shellie se faisait un ressort prêt en presque toutes circonstances. Avant de lui donner temps de répondre, elle bondit par-dessus sa tête pour se jeter dans le couloir, et sauter la rambarde pour arriver en bas. Mis à part de faire tourner quelques têtes, son entrée ne sembla pas causer une bien grande réaction. Ça devait être une scène à laquelle les gens avaient l'habitude après tout depuis le temps, et optaient pour vivre avec plutôt que d'essayer de la changer. Shellie avançait lentement comme une possédée, reniflant l'air à la recherche de ce qui était servi de matin.

Le temps que Ba'gamnan descende, elle se faisait déjà la bouche pleine, les yeux posés sur lui à son approche, et lui un regard avide sur le trophée qu'elle avait gagné. On l'avait posé sur la cheminée depuis pour faire de la place pour ceux qui étaient venus prendre leur déjeuner ici, ou bien sont restés pour la nuit. Finalement, plus qu'une auberge, ça semblait un endroit où les gens se rassemblaient dans leurs temps libres. À part un soldat occupé à se débattre avec un jukebox, pas de signe d'Hegen dans les parages. C'est presque à croire qu'il avait quelque chose à faire de ses journées le bonhomme.

Parlant de se préparer à partir bientôt, la mâchoire de Shellie grinça un peu quand ses yeux faisaient visiblement grimace pour faire passer ce qu'elle avait en bouche. Pour quelqu'un qui pensait qu'on la laissait travailler pour eux gratuitement, elle se servait amplement de son côté, et dormait bien ici après tout. Il fallait s'imaginer un arrangement quelconque, pas que cela lui soit d'un grand intérêt. Ce n'était pas fort étonnant qu'on ne vienne pas lui expliquer s'il ne posait pas la question après, et il n'était pas avec la partenaire la plus causante, ni ayant les meilleures manières à table, pas que cela semble l'offenser non plus. Curieusement, la sauvage portait une certaine attention à ne pas en mettre sur ses vêtements. Moqueur face à elle finalement, elle lui répondit tout bonnement d'un rot qui fit résonner la pièce, puis silence. Elle l'imita en se tortillant d'un côté, puis de l'autre en faisant craquer ses articulations, et bondit sur l'une des poutres de support en direction de la sortie. Avec ses griffes cramponnées dans le bois, elle attendait le vaanga avec un sourire carnassier. Il en fallait décidément bien peu pour en rendre certains heureux.

S'il était ennuyé alors tant mieux, ça voudrait dire qu'il ne mettrait pas longtemps à la suivre. Instinctivement, elle savait ce qu'elle avait à chercher après l'avoir fait des douzaines de fois au moins. Une fois dehors par contre, elle fronça les sourcils après avoir humé l'air. Rien ici, il fallait s'y attendre après avoir rangé le quartier. C'était devenu beaucoup plus calme et, devrait-elle le dire, un peu ennuyant? Si tous les deux voulaient de l'action, ils allaient devoir faire leur chemin vers un autre secteur, mais Ba'gamnan avait une guide d'expérience pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles

Revenir en haut Aller en bas
Cornes et écailles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Cinnamon Delight ♦ J'aime les licornes et leurs jolies cornes-euh ~» Mise en place d'une corne de brume» Vente en matos - faut me disé» Ma future panoplie» le deal du Dieu du nord ou de façon plus prosaïque la liste d'échange d'odin stark
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Midgar :: Midgar-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives