Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez|

Cornes et écailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1000/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Cornes et écailles Sam 27 Oct - 19:46

Au milieu de la grande table garnie de toutes sortes de plats et boissons se tenait fièrement le trophée du tournoi de Galbadia, trophée qui avait dût être envoyé par la poste après que celle qui l'avait remporté l'avait laissé par terre sans cérémonies. Un bout de métal, pas exactement intéressant aux yeux de la sauvageonne, mais ça semblait plaire aux autres, alors ça la rendait déjà plus satisfaite. La grande auberge qui occupait le centre du nouveau secteur 6 avait enfin été finalisée pendant son absence, et accueillait les fêtards qui la mettaient déjà au test. Une vue assez rare se déroulait à l'intérieur où des employés et soldats de la Néo-ShinRa et des habitants de Midgar échangeaient sans animosité, comme si les années de tensions avaient été laissées à la porte pour célébrer ce moment. Le salon dégagé avait été aménagé en plancher de danse où celle pour qui cela s'était déplacé dansait à sa propre musique, ignorant pratiquement celle que suivait déjà les autres. Désordonnée au reste des autres, elle n'en demeurait pas moins sûre de ses mouvements en faisant voler ses manches avec de grands gestes. Midgar avait rarement le coeur à la fête, mais déjà cette ville se montrait un peu plus lumineuse, surtout depuis qu'une certaine célébrité et une autre étrangère aient donné un coup de pouce pour remonter un moral plus que bas. Maintenant qu'ils étaient dans cet état, ils pouvaient parier que la sauvageonne allait danser sur ces nouvelles notes.

NOM DU PNJ-Alors euh... Si je comprend bien, tu as rencontré Shellie en vous rendant au tournoi? Ça se prononce comment déjà? Ba'gamiam?

De l'autre côté, un soldat un peu incrédule toisait le lézard qu'elle ramena avec elle. Quand bien même que la jeune fille avec un talent pour se faire des connaissances étranges, là ça dépassait l'entendement. Encore partiellement dans son uniforme, l'homme s'était suffisamment relaxé en présence du vaanga pour boire un coup lui aussi. Sur d'autres mondes, il n'était pas une vue si étrange que cela, même si les locaux ici s'étaient habitués à leur mascotte locale occupée à embraser le plancher de danse, figurativement parlant. Il offrit un verre à Ba'gamnan avant de se reculer dans sa chaise.

-Ça m'étonne juste, elle était tellement réservée avant... Bref, presque peur de son ombre, et maintenant elle a sa tête partout et a l'air d'adorer ça. Elle ne t'as pas fait trop de misères j'espère. Je sais qu'elle a tendance à se montrer un peu... Combative.

Le mot manquait de pesant pour vraiment décrire la bestiole. Il n'avait pas fallut essayer de la convaincre bien longtemps pour qu'elle participe au nom de Midgar entre quelques sucreries et la promesse de combattre les personnes les plus fortes d'Héméra. Elle se faisait encore fébrile du tournoi et cherchait visiblement à dépenser cette énergie en trop, d'autant qu'on lui interdisait ici de se battre sauf sous quelques permissions. Ne pas mordre ceux-ci, ne pas frapper ceux-là, bien sûr sauf si c'était eux qui commençaient, ou alors s'ils avaient déjà fait du mal aux autres.

-Si t'as besoin de rester quelque temps, un ami de Shellie est toujours la bienvenue chez moi. D'ailleurs si ça t'intéresse, il y a quelques boulots payés par la Néo-ShinRa qui...

Sentant la table vibrer à ses côtés, le soldat tourna la tête, et vit la jeune fille à quatre pattes dessus, en train de renifler le contenu de son verre, intriguée par l'odeur un peu étrange de l'alcool. Ça restera toujours un mystère pour elle comment les gens pouvaient aimer quelque chose d'aussi amer, mais elle se penchait toujours sur la question. Découverte, elle leva la tête et adressa un grand sourire de grandes dents pointues au soldat, qui lui en rendit un plus réservé en retroussant les lèvres, avant de retirer le verre de sous son nez qui généra une exclamation chez le petit monstre. Toujours sur sa position, elle passa un regard intéressé entre le Ba'gamnan et Hegen, comme si elle attendait quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'Gamnan

Chasseur de Prime
Chasseur de Prime

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Lun 29 Oct - 11:50

Musique, festivité, ce trophée qui trônait la table, les gens qui dansaient, bah ! Que de bruits, que de mouvements pour pas grand-chose... Cependant, c'était de la bouffe et de la boisson gratuite, aussi Ba'Gamnan ne ferait pas de chichi.

Assis tranquillement à une table, il observait de loin cette gamine étrange qu'il avait rencontré à ce tombeau où il avait crut pouvoir récupéré de l'argent. Oh certes il avait trouvé de bons trésors qui s'étaient bien revendus, mais l'aventure n'en avait pas réellement valut la peine, même s'il s'était retrouvé à ne plus voyager seul. Ba'Gamnan aimait pourtant la solitude, mais cette makonoïde avait quelque chose de particulier. Déjà, elle ne parlait pour ainsi dire quasiment pas du tout si ce n'était pas du tout, donc elle n'était pas lourde. Elle pouvait s'avérer utile sur certaines expéditions avec sa petitesse, mais comme lui, elle était une mauvaise herbe dans cette société trop parfaite, que ce soit par son comportement presque animal ou son apparence singulière, donc...
Ouais, il pouvait bien la supporter un peu.

Sa tranquillité ne dura pas longtemps - si on pouvait parler de tranquillité dans un environnement pareil - car voilà qu'un individu vint le rejoindre. Un homme qui connaissait Shellie visiblement. Il s'étonnait que le vangaa soit en sa compagnie et écorcha bien ouvertement son nom, aussi involontairement que ce soit.
« Ba - GA - m'nan. » Rectifia le vangaa de sa voix nasillarde, assez sèchement néanmoins. Il renifla en estimant s'être bien fait comprendre et accepta le verre que cet homme, Hegen, lui offrait. Il aurait put en profiter pour faire le rapiat et piquer des trucs aux plus ivrognes, mais il avait la flemme après une telle journée. Ce tournoi avait été éreintant.

De la façon dont il en parlait, clairement, il connaissait bien le spécimen. Ba'Gamnan ne pouvait pas en prétendre autant. Cela ne faisait que quoi, deux jours qu'il la trimbalait ? Ou peut-être plus, peut-être moins. Difficile à dire. Il en avait remarqué l'aspect unique toutefois mais aussi son entêtement. Le chasseur haussa les épaules.
« Son manque de vocabulaire me convient parfaitement, et tant mieux si elle a du caractère. Qu'elle se rende utile et tout se passera bien. » Il alla chercher son verre pour en boire une gorgée lorsque son interlocuteur mentionna qu'un "ami" de cette fille était le bienvenu chez lui. Ola, il brûlait des étapes celui-là... mais... il parla de petites missions pour la Néo-Shinra, des boulots payés. Ah bon hein ? Il l'intéressait tout d'un coup.

Ba'Gamnan n'eut malheureusement pas l'opportunité de se renseigner sur la paie - ce qui l'intéressait le plus finalement - que quelqu'un bondit sur la table. Intriguée par la conversation et peut-être davantage leurs assiettes, Shellie venait de se pointer. Elle reniflait le verre d'alcool du soldat et parut... déçue ? lorsqu'il l'enleva ? Difficile à dire. Une chose est sûre, elle resta plantée là pour x raisons. Le vangaa fit un geste de la main.
« Bah ! Ouste, c'est pas pour les mioches. Si tu veux gerber un coup, va t'empiffrer de bonbons plutôt que de boire cette saloperie. » A vrai dire, elle pouvait bien faire ce qu'il voulait, mais s'il devait la trimbaler avec lui, autant qu'elle ne se rende pas ivre ou malade ou quoi... Ce n'était pas en mangeant des sucreries qu'elle se retrouverait vraiment malade, sauf si elle en mangeait vraiment beaucoup... Ah merde, il aurait pas dû dire ça.

« Tiens. Casse-toi maintenant. » Il posa devant elle un petit bol avec des tranches de charcuterie qu'il avait prit pour lui un peu plus tôt, sans finalement y toucher. Il n'aimait pas les gâteaux ou les trucs du genre, mais la viande, il adorait. Bon si ça se trouvait, ce n'était pas du tout ce qui l'intéressait, mais... bon, elle mangeait tout ce qu'elle trouvait, donc pour lui, il aurait put prendre une rondelle de saucisson et la balancer plus loin pour la faire filer...
Sauf que ce n'était pas un chien et il s'abstenait de la traiter comme telle, surtout devant une personne qui allait lui proposer du boulot !!! Ouste maintenant, il voulait négocier le paiement !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1000/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Mar 30 Oct - 21:18

La morfale semblait bien assez active pour avoir besoin de bonbons, bien qu'elle ne dirait pas non à ce qu'on lui mettrait sous le nez, quitte à creuser sa tombe. C'était une pause momentanée qu'elle prenait, serrant ses dents aiguisées en forme de sourire pendant que sa respiration s'accélérait tout de même sous l'effort récent. Son expression se changea quand Ba'gamnan la repoussait pratiquement comme on faisait avec un moustique, manquant de lui mordre les doigts de peu. Elle claqua des dents, mais ne se tenta pas à le mordre vraiment, seulement en guise de petit avertissement. Elle fit la moue un moment, blasée du fait qu'on lui interdisait certaines choses de manière un peu arbitraire tout de même. Elle avait l'âge pour après, non?

Finalement ses soucis s'envolèrent très vite avec l'offrande posée devant elle. Avec un petit grognement, elle s'en emparant en posant la tête directement dans le bol pour la sortir la bouche remplie de tranches qui en pendait. Satisfaite, elle se retournera et bondit sur les épaules du soldat. Surprit par la manoeuvre, il retrouvera son équilibre après quelques secondes, mais ne semblait pas plus embêté que cela que la makonoïde se retrouve assise sur ses épaules, faisant aller ses pieds lentement dans un mouvement de va et vient et les mains posées sur sa tête tandis qu'elle mangeait. Ce petit moment de passé, le soldat reposa son attention sur le Vaanga, son intérêt qui ne passa pas inaperçu.

-Euh ouais, comme je disais, le Secteur Six est en bonne voie d'être rebâtit, mais les autres ont encore une sale tête. On a des gens pour aider à reconstruire ici, mais on manque de soldats pour fouiller les ruines, et on enverra pas de travailleurs qui savent pas se battre.
-Se battre! Se battre!

Shellie répéta ce mot, familière avec ce qu'il voulait dire, et agita des jambes un peu plus vigoureusement. Hegen marquera une pause pour prendre une autre gorgée de sa boisson, et la reposa sur la table, presque vide. Ayant terminé sa collation de son côté, Shellie le vit faire, et tendit le pied vers le verre. Le soldat marqua un soupir presque inaudible, et le repoussa un peu plus loin hors de sa portée.

-C'est pas ce qu'il a de plus excitant pour un aventurier expérimenté, mais la corpo offre mille gils par personne qui aide. Vous êtes libres de garder ce qui nous servira pas ou qu'on peut pas retracer à un propriétaire aussi.

Autant que les récompenses en gils, le soldat pensait avoir cerné un peu le vaanga et ses intérêts. Si le travail n'était pas trop rocambolesque de prime abord, il y avait une paie stable derrière qui était pratiquement garantie, en plus de quelques richesses qu'il pourrait trouver dans les décombres. Pour Shellie, c'était une occasion de sortir et de se frotter contre des monstres, des machines folles, des bandits ou que veux-tu. En plus pour une fois elle ne serait pas seule pour faire de la reconnaissance de ces ruines. Plus on est de fous, plus on saigne.

-Plus, vous l'avez sûrement remarqué, mais vous aurez un bon nez avec vous. Si vous trouvez rien, alors c'est qu'il y a vraiment rien à trouver.

Pour emphase, il leva la main pour pointer vers la morfale, qui serra des dents dans un rictus joyeux tout en lui prenant le poignet à deux mains en l'agitant à droite et à gauche. Effectivement, la makonoïde avait le nez fin, mais c'était surtout pour ce qui était de comestible en temps normal. Enfin, elle semblait souvent attirée vers les lieux étranges ou chargés d'histoire. Pour elle, les murs qui parlent ne sont pas qu'une expression, et à Midgar, ils étaient très bavards, qu'ils soient encore debout ou non.

-Se battre! Se battre!

Au moins on savait son avis sur la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'Gamnan

Chasseur de Prime
Chasseur de Prime

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Jeu 1 Nov - 11:15

La stratégie des tranches de charcuterie fonctionna, au grand plaisir du chasseur de prime qui dévisagea la demoiselle s'en allant bondir sur les bienheureusement fortes épaules du soldat avec qui il tentait, difficilement, d'entretenir une conversation. Ba'Gamnan réprima un soupir alors que Hegen reprenait la discussion malgré la présence de Shellie sur lui.
Il lui parla un peu de ces missions où il aurait besoin de quelqu'un apte de se défendre, grosso modo. Ils ne voulaient pas envoyer des ouvriers inapte à survivre contre de simples monstres, aussi ils cherchaient des guerriers pour la tâche. Hmpf, assez simple.

Shellie s'enthousiasma de l'aspect du combat. C'était probablement pour ça qu'il arrivait à la supporter : elle aimait la baston et n'avait cure des récompenses. C'était une bonne chose pour lui, qui appréciait un bon combat, mais aimait encore plus l'odeur des pièces de gils en bout de ligne... Détail qui piquait au nez trop développé de la demoiselle aux crocs. Disons que là-dessus, ils ne se crêperaient pas le chignon ! Tant mieux, parce que personne ne touche l'argent de Ba'Gamnan...

Hegen mentionna la paie, qui s'élevait à mille gils. Le vangaa retroussa le museau.
« Je suis du genre compétent dans mon domaine. Je peux vous garantir de nettoyer vot' menu-fretin avec un vingt pour cent supplémentaire. Je sais ce que je fais, là d'où je viens, j'étais un chasseur de renommé... » Ou pas mais bref, ce n'était pas comme si Hegen pourrait jamais vérifier ! Quoi que ce fichu Cœurl pourrait bien dire qu'il n'était qu'un escroc, depuis qu'il avait tenté de lui dérober de l'argent chez les Venandi... mais soit ! Cette boule de poils n'était pas dans les parages, ni même sur ce monde, en théorie...

Shellie était toujours aussi enthousiaste à la perspective d'aller cogner des tronches. Hegen avait mentionné que son super nez lui permettrait de trouver tout et n'importe quoi, et qu'il aurait le droit de garder tout ce qu'ils ne pourraient pas retracer à un propriétaire par exemple. Soit, certaines choses pourraient se vendre cher, et s'il trouvait des bijoux paumés, hors de question de les déclarer. Sachant bien que Shellie n'était pas du tout intéressée - il l'avait remarqué dans le tombeau, elle n'avait récupéré qu'une boîte à musique qu'elle avait finalement donné à une blondinette au tournoi, ignorant tous les joyaux autour - Ba'Gamnan savait qu'elle n'irait pas cafeter.

Que Hegen accepte ou non sa demande, conscient de la nécessité d'avoir des gils en poche pour survivre dans ce nouveau monde où il n'avait pas autant d'influence - et ses frangins - pour le soutenir et avoir ce qu'il voulait, il ne fit pas davantage de chichi... même si ça le démangeait.
« C'est quoi vos bestiaux ? On parle de clébards ou de quelque chose de plus massif ? » Il alla attraper une tranche de viande que Shellie n'avait pas attrapée en plongeant la figure dans le bol, probablement la seule, et l'avala d'un coup sec. Avec une gueule comme celle-là, ce n'était pas difficile.

D'ailleurs, un coup d'oeil sur Shellie et il mentionna un détail.
« Et je suis pas garant de sa sécurité. Je joue pas les nounous. »
Même s'il avait bien vu dans le tombeau qu'elle savait se défendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1000/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Jeu 1 Nov - 20:54

La tentative de négociation du Vaanga causa au soldat de retrousser le coin de la lèvre. Il n'était pas le premier à venir essayer de lui tirer une prime parce que môsieur était important et surqualifié, et il ne serait certainement pas le dernier. Les gens ici étaient payés au travail, pas à la réputation. Hegen lui répondra assez sèchement visiblement pas intéressé à maintenir la discussion à ce sujet.

-Je suis juste soldat moi, pas responsable de logistique. C'est mille gils, à prendre ou à laisser. Je fais pas d'avance non plus.

Mais essayer, ça ne coûtait rien non? Qu'il dise vrai ou non à propos des salaires, il le laissait empocher les trouvailles qui ne serviraient pas à la reconstruction ou à maintenir l'aide humanitaire ici, ce qui était déjà gros! Il avait fallut plier quelques règles pour amener plus de gens pour aider comme le salaire, lui, il ne bougeait pas. Les méga corporations n'étaient pas trop du genre à négocier après tout. Quand il arriva au vif du sujet en demandant des informations de la faune locale par contre, il se montra un peu plus ouvert, se grattant la barbe un moment pour réfléchir.

-Oh vous trouverez pas mal pour vous occuper. Des chiens de garde de la ShinRa devenus sauvages, des vieux robots laissés derrière et des tourelles... Si vous restez loin des bâtiments ShinRa, vous trouverez surtout de la vermine comme les mites. J'ai entendu des rumeurs de fantômes sinon, mais j'y crois pas trop. Après y'a toujours les bandits à faire gaffe, eux vous feront probablement compétition.

La mention des bandits causa une réaction de la part de la makonoïde qui lâcha un grognement. Pour avoir passé du temps ici, elle connaissait les locaux depuis un temps déjà. Elle avait rencontré ceux sympathiques, et ceux moins. D'accord au début tout le monde n'était pas très sympathique envers la sauvage, mais il suffisait de regarder autour pour voir comment cela avait changé. Quand Ba'gamnan lui dit de ne pas être sa nounou, le soldat lâcha un rire franc malgré lui, suivit par Shellie qui l'imita. Il tendit le bras pour pointer vers le trophée du tournoi qui reposait en pièce centrale.

-Je crois pas que sa sécurité sera un problème, puis bon l'extermination c'est optionnel. Je rappelle que vous aurez pas de prime pour alors à vous de choisir vos combats. Bon je vous laissent dormir là-dessus si vous voulez, il se fait tard et la bière commence à me tomber sur le système. Ta-ta.

Il se releva avec la sauvage toujours balancée sur ses épaules. Avec un geste fluide, elle bondit d'un perchoir à un autre pour se placer dans la chaise qu'occupait le soldat. Assise en grenouille, elle profitait de la chaleur que l'homme laissa derrière, et fixait Ba'gamnan. Éviter les affrontements inutiles, plus facile à dire qu'à faire vu sa compagnie. Les termes étaient simples et clairs, même si l'aide humanitaire n'était peut-être pas trop de la maison normalement. Avec l'expérience que ces deux-là avaient pour fouiller des petits trésors, ça ne pouvait pas être bien compliqué non? Encore fallait-il qu'ils s'entendent sur la définition de trésor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'Gamnan

Chasseur de Prime
Chasseur de Prime

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Lun 5 Nov - 9:58

Malheureusement en effet, Hegen n'était qu'un soldat, il ne pouvait pas négocier le prix. Ba'Gamnan renifla, certes embêté, mais il préféra ne pas faire de cirque inutile. En général, sur Ivalice en tout cas, il se serait permis de menacer ou quoi, mais là hein... Il n'était pas si stupide, pas autant qu'il n'y paraissait du moins ! Il savait qu'il devait se refaire une réputation pour le coup, que ce soit en bon ou mauvais, car ici, il n'avait aucune influence et ne risquait pas de faire peur à personne— il l'avait bien compris en trouvant plus fort que lui à maintes reprises sur Héméra.

OK donc, mille gils, pas de bonus même s'il décimait la population de chiens sauvages ou de gremlins qui rôdaient un peu partout. Hmpf. Tu parles d'un deal. Ba'Gamnan fronça le museau en laissant ses crocs aller mordiller ses piercings aux lèvres. Il n'aimait pas du tout se "contenter" de ce qu'il avait, mais pour le coup, il n'aurait absolument pas le choix. Il n'avait cure des voyous qui tentaient de s'en prendre à lui, tsa ! On n'emmerde pas Ba'Gamnan, et s'ils n'étaient que de vulgaires bandits, il s'en occuperait de sa lame no souci.

Et concernant Shellie ? Il n'aurait pas vraiment à s'embêter.
« Tant mieux. » Mais là-dessus, le soldat ne comptait pas rester, un peu trop fatigué et atteint un tantinet par une bière de trop. Le vangaa ne pouvait pas vraiment dire en ressentir l'effet. L'habitude, peut-être. Il fit un geste de sa main comme pour chasser Hegen qui s'en alla, bienheureux de rejoindre un plumard probablement, laissant la sauvageonne derrière lui sur son siège encore chaud. Elle le fixait sans mot dire, en même temps, son vocabulaire était fort restreint, mais elle semblait attendre quelque chose et ça lui déplaisait franchement.

« Bah ! Qu'est-ce que tu veux ? J'ai plus rien à manger. » Il croisa les bras en se calant sur sa chaise. Tsch, ce qu'il avait horreur de ce sentiment... il avait l'impression de devenir un toutou en allant tuer ces bestiaux pour le compte d'une compagnie ou quoi, et non pas pour sa propre poire ! Malheureusement, c'était comme ça. Il devait se remplir les poches s'il voulait que ça redevienne comme avant, comme sur Ivalice. Ça allait être un long procédé, il le sentait. Et ça l'emmerdait.

Son attention revint vers la jeune fille. Ce qu'elle était bizarre. Habituellement, les fillettes d'Ivalice voulaient toutes aller à Archadès et épouser un beau prince ou quoi, des conneries pas possible. C'étaient toutes des demoiselles en détresse, ignardes et criardes. Il ne pouvait que se remémorer Penelo et songer que c'était son parfait contraire.
Tant - bordel - de - mieux.

« Ça te conviens de taper du menu-fretin, microbe ? » Il étira un sourire satisfait, mine de rien, c'était un peu comme avoir sa fratrie en un sens, sauf que Shellie avait plus de burnes qu'eux. Ils avaient peur de lui, c'était pourquoi ils l'accompagnaient partout sans rechigner, jusqu'au jour où Balthier l'eut jeté dans les Mers de Sable, où il rencontra sa malheureuse fin. Shellie n'avait pas peur de lui, elle suivait par plaisir de trouver de l'action et de quoi se défouler un brin. Eh, un peu comme un chien... mais en plus intelligent... et plus affamé.

Il se leva, estimant la fête terminée et sa présence lassée.
« Je vais aller regarder un peu ce qui rôde. Va donc eh... Bah, fait ce que tu veux. » Il manqua de lui dire d'aller se pieuter, mais au final, qu'elle fasse ce qu'elle veut hein. Il récupéra son arme, qu'il avait gardé religieusement à ses côtés tout du long, et se dirigea vers la sortie. Il ne dormait que trop peu sinon quasiment pas, alors pas question d'aller au dodo maintenant. Il estimait bien se balader dans la nuit pour observer ce qu'il pourrait trancher en deux... ou plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1000/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Mer 7 Nov - 8:44

À vrai dire, la makonoïde écoutait à peine ce qui s'échangeait ici. Elle entendit vaguement parler de gils, de robots et de microbes. Pour être bien honnête, elle trouvait ce qui se passait de l'autre côté de la pièce bien plus intéressant avec ses festivités, quoiqu'elles avaient diminué en intensité depuis. Ba'gamnan, lui, semblait penser à quelque chose. Il avait une drôle de tête quand il réfléchissait celui-là. Les humains autour de lui devenaient un peu mal à l'aise quand il réfléchissait trop longtemps, et lui leur répondait souvent quelque chose de grossier. Un manège plutôt amusant à regarder pour la sauvageonne. Elle retourna la tête vers lui quand il prit congé pour aller prendre l'air, toujours perchée sur son siège.

Quant à elle, un grand bâillement la surprit tout en exposant ses longues dents. De même, l'énergie ambiante diminuait tranquillement, mais sûrement. Certains invités semblaient pourtant gênées à l'idée de partir. La makonoïde, elle, était décidée à prendre un peu de repos et profiter de sa nuit. Si elle était difficile à suivre la plupart du temps, c'était bien parce qu'elle avait le sommeil long et lourd. Un doux chant s'échappa d'elle, couvrant la musique qui était devenue presque inaudible depuis. On finit par l'entendre, et progressivement, une vague de fatigue perceptible balaya la salle, les poussant à tous bâiller un par un. Cela eut l'effet escompté de se souhaiter le bonsoir et de se laisser là-dessus. Les uns retournaient dans leur nouvelle demeure, les autres remontaient à leur chambre ici.

Quelqu'un arriva proche d'elle pour se saisir du trophée, s'arrêtant pour sourire à la jeune sauvage au passage qui le regardait faire. Elle le lui rendit en tirant les lèvres le plus grand possible, encore un peu incertaine de toutes les subtilités pour faire un sourire. Le geste sembla néanmoins bien compris et il en rigola un bon coup, et elle aussi par la suite. On fit attention pour manipuler son prix, le déposant sur la cheminée comme pièce centrale. Plus que d'être une simple preuve d'avoir remporté le tournoi de Galbadia, cela remettait Midgar sur la carte après que l'attaque de Dali ait prit toute l'attention. Non seulement Midgar pouvait témoigner de son existence avec, mais aussi proclamer haut et fort ce qu'elle valait. Le concept de trésor lui échappait toujours un peu, mais ça devait s'en approcher, non?

Tandis que son compagnon à écailles prenait un bol d'air frais, Shellie ne demanda pas son reste pour monter à l'étage se rouler en boule dans un lit. Si au début de la soirée elle était calmement assoupie recroquevillée sur elle-même, elle dégénéra très vite en une pile de draps et de membres dans un arrangement chaotique. Voilà les rares fois où elle se faisait plus frileuse à l'idée de se mettre joyeusement des torgnoles, peu importe ce que Ba'gamnan pouvait en dire. Il avait l'habitude de s'imposer avec tout le monde, de faire sa loi et intimider pour tirer ce qu'il voulait. Il était tombé sur un petit monstre qui n'avait pas bien peur de lui, et le trouvait même rigolo à sa façon. Tout comme elle, il ne se faisait pas timide à l'idée de chercher la bagarre, et ne cherchait pas à la brider une fois qu'elle trouvait son compte. Entretemps, elle profitait de sa nuit de sommeil, poussant des bruits à mi-chemin entre le râle et le ronflement par moments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'Gamnan

Chasseur de Prime
Chasseur de Prime

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Dim 11 Nov - 10:09

Shellie ne demanda pas son reste, elle ne chercha pas non plus à le suivre, si bien que le vangaa, arme sur son épaule, se déplaça vers l'extérieur en solo. Il ne s'inquiétait absolument pas, d'où s'inquiétait-il de toute façon, Ba'Gamnan ne s'embarrassait jamais de ce genre d'émotions. Le microbe était bien assez grand pour se débrouiller tout seul, en dépit de ses apparences de sauvage, elle avait de quoi mordre et griffer en cas de problème.

Le froid de l'extérieur le laissa grommelant. Il n'aimait pas le froid. Les vangaas étaient une tribu principalement désertique, même s'ils vivaient en ville et dans de nombreuses régions d'Ivalice, ils préféraient les lieux chauds et secs. C'était bien pourquoi Ba'Gamnan restait le plus loin possible de toute température hivernale ou et surtout, de l'eau. Sauf pour éviter de finir déshydraté - et encore, il avait besoin de très peu d'eau pour survivre - il s'en tenait loin.
« Alors, qu'est-ce qui rôde dans ce trou à rat.. ? » Sa langue passa sur ses lèvres, faisant cliqueter ses piercings alors que ses petits yeux perçants guettaient les rues sales. Les lieux essayaient de se refaire une beauté, mais il n'y avait pas moyen de donner une vraie beauté au coin. Avec les déchets abandonnés, les débris, les voyous, pas moyen de rendre une ville vraiment belle de toute façon.

Son expédition lui fit découvrir de nombreuses créatures, souvent petites et représentant une menace bien moindre. Il était persuadé néanmoins que de plus gros bestiaux se planquaient. Sans doute que Shellie pourrait les flairer. Autant dire que lui, son odorat frôlait le zéro, alors autant ne pas compter sur ça.

Lorsqu'il sentit poindre un semblant de fatigue, il revint vers le bâtiment où la fête avait eut lieu. Ne dormant que d'un œil, il resta dehors, le dos contre le mur et en tailleur, son arme religieusement posé sur ses cuisses, prête à l'emploi en cas d'attaque en traître. Deux heures d'un sommeil peu profond suffirent à faire passer le temps jusqu'au levé du soleil, où il se redressa et pénétra dans la bâtisse pour aller sortir le microbe de son lit. Enfin, "lit"... C'était plutôt un agencement maladroit de draps, de coussins et d'oreillers éparpillés çà et là, et elle au milieu. Son arcade droite se dressa devant ce spectacle.
« Oi, minus. On a de la thune à s'faire. Le temps de grailler un morceau et on file. » Il l'avait légèrement bousculé avec le manche de son arme pour la faire réagir, avant de s'éloigner vers la porte pour aller l'attendre. Il ignorait s'il pourrait trouver son compte en petit déjeuner, lui qui n'appréciait que manger de la viande, mais il verrait bien.

En bas, il vit le trophée du tournoi, qui faisait centre de table. C'était vraiment une splendide pièce... Elle devait vraiment valoir une fortune, cette coupe gigantesque. Dommage qu'il n'ait pas des poches plus grandes ! Ehe. Malheureusement, il ne pourrait même pas songer à le dérober. Pas par respect pour Shellie - il ne fallait pas rêver - mais surtout par manque de place... Comme quoi on ne pouvait pas tout avoir.

Sitôt qu'il revit le microbe, il roula des épaules et fit craquer sa nuque.
« Y'a du bestiau à chasser, tu vas voir. Y'a largement de quoi s'occuper pour une bonne partie de la journée. » Nope, il n'irait pas lui demander si elle avait bien dormi ou comment elle allait. Il avait une sainte horreur de ces familiarités idiotes et inutiles. Le but était de commencer la journée, et il comptait bien récupérer cet argent... D'ailleurs, où était ce Hegen maintenant ? Il comptait bien le retrouver après cette journée et voir où, quand, et comment récupérer sa paie. Hors de question de se faire rouler.

Il étira un sourire moqueur en se permettant une légère plaisanterie.
« Sauf si tu veux pas venir, tu peux rester là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1000/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Jeu 15 Nov - 18:18

Dans cet enchevêtrement de membres, de draps et de coussins, Ba'gamnan aura la surprise de constater qu'elle n'était pas aussi mollassonne qu'il l'aurait cru. À peine aura-t-il enchaîné ses premières syllabes que la makonoïde bondit dos bombé sur ses quatre pattes avec un râle, et le vaanga se verra un oreiller lancé en direction de son visage. Il fallait croire à la fin que malgré ses apparences, Shellie se faisait un ressort prêt en presque toutes circonstances. Avant de lui donner temps de répondre, elle bondit par-dessus sa tête pour se jeter dans le couloir, et sauter la rambarde pour arriver en bas. Mis à part de faire tourner quelques têtes, son entrée ne sembla pas causer une bien grande réaction. Ça devait être une scène à laquelle les gens avaient l'habitude après tout depuis le temps, et optaient pour vivre avec plutôt que d'essayer de la changer. Shellie avançait lentement comme une possédée, reniflant l'air à la recherche de ce qui était servi de matin.

Le temps que Ba'gamnan descende, elle se faisait déjà la bouche pleine, les yeux posés sur lui à son approche, et lui un regard avide sur le trophée qu'elle avait gagné. On l'avait posé sur la cheminée depuis pour faire de la place pour ceux qui étaient venus prendre leur déjeuner ici, ou bien sont restés pour la nuit. Finalement, plus qu'une auberge, ça semblait un endroit où les gens se rassemblaient dans leurs temps libres. À part un soldat occupé à se débattre avec un jukebox, pas de signe d'Hegen dans les parages. C'est presque à croire qu'il avait quelque chose à faire de ses journées le bonhomme.

Parlant de se préparer à partir bientôt, la mâchoire de Shellie grinça un peu quand ses yeux faisaient visiblement grimace pour faire passer ce qu'elle avait en bouche. Pour quelqu'un qui pensait qu'on la laissait travailler pour eux gratuitement, elle se servait amplement de son côté, et dormait bien ici après tout. Il fallait s'imaginer un arrangement quelconque, pas que cela lui soit d'un grand intérêt. Ce n'était pas fort étonnant qu'on ne vienne pas lui expliquer s'il ne posait pas la question après, et il n'était pas avec la partenaire la plus causante, ni ayant les meilleures manières à table, pas que cela semble l'offenser non plus. Curieusement, la sauvage portait une certaine attention à ne pas en mettre sur ses vêtements. Moqueur face à elle finalement, elle lui répondit tout bonnement d'un rot qui fit résonner la pièce, puis silence. Elle l'imita en se tortillant d'un côté, puis de l'autre en faisant craquer ses articulations, et bondit sur l'une des poutres de support en direction de la sortie. Avec ses griffes cramponnées dans le bois, elle attendait le vaanga avec un sourire carnassier. Il en fallait décidément bien peu pour en rendre certains heureux.

S'il était ennuyé alors tant mieux, ça voudrait dire qu'il ne mettrait pas longtemps à la suivre. Instinctivement, elle savait ce qu'elle avait à chercher après l'avoir fait des douzaines de fois au moins. Une fois dehors par contre, elle fronça les sourcils après avoir humé l'air. Rien ici, il fallait s'y attendre après avoir rangé le quartier. C'était devenu beaucoup plus calme et, devrait-elle le dire, un peu ennuyant? Si tous les deux voulaient de l'action, ils allaient devoir faire leur chemin vers un autre secteur, mais Ba'gamnan avait une guide d'expérience pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'Gamnan

Chasseur de Prime
Chasseur de Prime

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Lun 19 Nov - 10:26

Shellie se précipita directement vers la sortie, utilisant les poutres pour aller çà et là et rapidement se diriger au dehors, où ils pourraient partir à la recherche du menu-fretin que Ba'Gamnan devait tuer pour récupérer un brin d'argent. L'idée de bosser pour quelque compagnie l'embêtait franchement, mais il était fort conscient que c'était là la première étape pour se faire une tierce renommée ou même penser démarrer sur Héméra. Cela faisait un moment qu'il était ici et rencontrer cette sauvageonne aura au moins eu un bon côté ; il avait été plus ou moins volontairement guidé vers une direction qui lui donnerait un gagne-pain... il verrait ensuite ce qu'il pourrait faire.
Tant qu'il restait loin des Venandi de toute façon, ça irait. Pour l'instant.

Dehors, Shellie fit une moue désappointée. Elle ne semblait bien remarquer dans les parages. Elle faisait bien le toutou comme ça, tiens, mais c'était bien ce que Hegen avait dit après tout. Le vangaa leva le nez pour inspecter les environs à son tour, mais son odorat était bien pathétique à côté de celui de la demoiselle. Il fronça le museau en grommelant.
« Viens, on va aller là où y'a le plus de décombres. Les monstres doivent se cacher par là. Trop de gêneurs dans le coin. » Il y avait effectivement pas mal d'humains qui rôdaient dans les parages, même Ba'Gamnan trouvait que c'était énervant... Il n'aimait pas trop les humes, ils se croyaient si parfaits et délicats comparer aux autres races si différentes. Tsch.

Sur leur route, sans trop de surprise, ils se firent un peu dévisager. Certains s'en fichaient, d'autres jetaient des regards indécis, et certains pointaient simplement Shellie en mentionnant que c'était "celle qui avait gagnée le tournoi". Au moins, elle se faisait reconnaître pour les bonnes raisons, celle-là ! Son arme sur l'épaule, du haut de sa carrure et avec son apparence reptilienne, disons que Ba'Gamnan se faisait remarquer pour bien d'autres choses. On le méprit même pour un monstre à un moment, mais bien vite, la personne se ravisa... allez savoir pourquoi...
La taille de l'arme, peut-être.

Leur balade les mena vers un lieu isolé, où ils ne trouvèrent que deux-trois voyous en train de faire des graffitis sur des débris. En les voyant approcher, ils eurent tôt faite de décamper.
« Bien, microbe. C'est l'heure de jouer. » Il donna un coup d'épaule pour dégager son arme de sur celle-ci et l'attrapa à deux mains, prêt à en découdre. Il pouvait entendre des frottements un peu partout, des crépitements aussi, des choses qu'on déplaçait plus ou moins subtilement... Il y avait quelque chose de vivant qui rôdait, maintenant, quoi ? Il faudrait le découvrir.

Ou pas.
Ba'Gamnan étant physiquement bien plus imposant que Shellie, ce n'est pas sur lui que la surprise tomba. De derrière elle, la sauvageonne put entendre un grattement de griffes, un bond, le vent interrompu par une masse de taille moyenne, et le claquement des crocs. Le vangaa se retourna pour la voir se retrouver nez à nez avec un chien d'une taille quand même conséquente. Vu son flaire, elle avait dû esquiver, vu qu'elle ne semblait pas blessée.

« Bah ! Pas besoin de le chercher, il vient à nous ! A la bonne heure... » Avec un sourire d'une haute satisfaction sur son faciès d'écailles, Ba'Gamnan actionna sa scie circulaire, qui trancha le vent dans un crissement déplaisant pour l'ouïe. « Allez, viens voir Ba'Gamnan, que j'me taille des gils de ta fourrure, vermine ! »


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1000/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Mer 28 Nov - 20:45

Travailler pour quelqu'un, c'était vite dit dans le cas de la sauvageonne. Il fallait se demander si le concept existait vraiment chez elle. Si Shellie avait envie de faire quelque chose, elle le faisait. On aurait plus vite fait d'essayer de diriger le vent, mais en alignant ses voiles vers ses caprices, il y avait peut-être moyen de s'y retrouver. Celui du moment, c'était de trouver des ennemis. Ceux forts gardaient souvent des trésors pour les autres. Shellie s'amusait donc, et les habitants de Midgar y gagnaient. Elle était heureuse, eux aussi, et tout le monde y était gagnant, ou presque.

En sortant de l'auberge, Ba'Gamnan se tapera sans doute quelques regards mitigés. Pour la sauvage par contre, étrangement, c'était une autre histoire. Il semblerait qu'en fin de compte, on ne lui prêtait pas plus attention que ça, ou du moins les adultes. Le temps que le vaanga sorte la rejoindre, elle était déjà en train d'en faire tourner un garçon de dix ans environ avec assez de force pour qu'il ne touche plus au sol pendant que les autres regardaient en riant. Elle le reposa enfin à l'approche de son partenaire, et échangea des grognements avec les gamins avant de se jeter en direction du reste des ruines. Courant sans s'arrêter pour les passants, elle manqua de peu d'en renverser, mais les évitèrent avec des mouvements fluides qui les laissèrent la mettre en garde par des paroles qui tombaient sur l'oreille d'une sourde. C'était peut-être ça le secret? Éviter de ronchonner tout le temps et de menacer les gens avec une scie? Nah...

Ici, il en revenait à elle de guider ce duo vers les ennuis. Le nez pratiquement collé au sol, elle se releva en tendant les oreilles. Souvent, c'était bien simple. Il y avait des monstres, ces monstres avaient avec eux des ressources convoitées. La makonoïde naviguait les ruines de béton effondré et de métal tordu avec une certaine aisance, dans son élément avec tous ces perchoirs et appuis desquels elle pouvait se lancer, se faufiler entre ou en-dessous. À vrai dire, l'endroit entier lui semblait un énorme terrain de jeu. C'était en s'éloignant du Secteur 6 que l'on pouvait se rendre compte de tout le travail qui avait été fait jusque-là, quand bien même qu'il en restait beaucoup à faire là-bas. C'était bien beau tout ça, mais elle semblait plus jouer que chercher, d'ailleurs elle faisait quoi à jeter de la poussière dans les airs pour la regarder voler au vent?

Heureusement pour le vaanga, les problèmes seront venus à eux d'abord. Un petit bruit attira l'attention de la jeune fille en premier, s'arrêtant net et laissant son compagnon continuer à avancer un peu sans elle. Tapis dans l'ombre, un prédateur les attendaient, mais faute de chance, était tombé sur eux. Constatant qu'il était découvert, une forme élancée se lança dans la direction de la makonoïde, presque trop rapide pour en voir les détails, mais assez pour qu'elle bondisse juste assez haut pour la laisser passer en relevant un nuage de poussière pour freiner son élan. Tous les deux se regardaient à présent à quatre pattes, montrant les dents, mais l'une décidément plus joueuse que l'autre. Une marque de la ShinRa sur l'épaule de la créature trahissait ses origines, une autre créature laissée derrière par la corporation qui causait des problèmes au monde en retournant à l'état sauvage. Un chien de garde aux gènes choisis spécifiquement pour en faire le meilleur prédateur possible. Pour la peine, les bandits étaient probablement une meilleure pioche.

Comme un effet de miroir, ils se lancèrent l'un contre l'autre sous le regard de Ba'gamnan. Avec un grand mouvement du pied, Shellie jeta de la terre au visage du monstre qui, s'il s'en protégea les yeux avec un mouvement de recul, reçut un coup de pied de l'autre au museau qui l'envoya valser dans le décor avec un ''kaï'' aigu. Debout sur une jambe, Shellie se redressa dans une pose qui laissait perplexe si elle se faisait sur le point de danser ou se battre avec une main dans les airs et l'autre pied contre sa jambe. L'animal sauvage, lui, rebondit immédiatement après ce coup et se jeta contre la jeune fille, et tous les deux filèrent au sol comme une boule de crocs et de griffes, jusqu'à ce qu'ils finissent par se séparer. Le chien de garde avait un filet de sang à la gueule, celui de Shellie à en voir les traces morsure à une épaule. La sauvageonne, pour sa part, souriait à pleines dents. C'était toujours si rigolo que de trouver ces bêtes de guerre! Seul point sombre à tout cela à ses yeux, c'était le fait que la présence de Ba'Gamnan allait rendre cette rencontre plus courte que prévue...

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'Gamnan

Chasseur de Prime
Chasseur de Prime

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Ven 30 Nov - 11:01

Avoir l'opportunité de planter Ba'Gangsaw dans une proie, quelle qu'elle soit, avait de quoi mettre le vangaa en joie. Il avait le sentiment que ça faisait rudement longtemps qu'il s'était défoulé de cette manière... En même temps, il n'avait pas trop eu le plaisir de défoncer la tronche de quoi que ce soit pendant le tournoi... Malheureusement pour lui, la majorité de ses adversaires avaient bien plus d'atouts et de chance que lui. Il allait devoir rudement s'entraîner pour le prochain !
Parce que bien sûr qu'il irait. Faut pas déconner.

Néanmoins, côté sauvage et enjouée de Shellie eut la priorité, puisqu'elle attira l'attention la première et bondit sur la bête pour n'en faire qu'une bouchée... ou sans doute est-ce qu'elle aurait put vouloir... parce que le molosse prouva être plus coriace que sa stature squelettique, dû à une famine évidente, ne le laissait supposer. Quoi que la connaissant, elle était plus du genre à jouer avec sa nourriture plutôt que de la tuer rapidement. Un aspect de son étrange personne que Ba'Gamnan devait presque admettre apprécier.

« Eh le clebs, y'a pas que le minus pour te démonter ! » Non mais, qu'elle lui en laisse un peu ! Ba'Gamnan fit tourner son arme au-dessus de sa tête avant de se donner un élan pour bondir sur l'ennemi qui, un peu trop préoccupé par Shellie, ne le vit pas venir sur le coup, en dépit de ce que son instinct et ses réflexes canins auraient dû lui communiquer.

S'il venait de casser le jeu de Shellie en s'interposant, le vangaa n'y songea pas une seconde. En tant que chasseur de primes, il avait aussi une soif du combat à étancher ! Quel dommage que la paie soit si misérable, peu importe le nombre de bestiaux qu'ils tuaient... mais si cela pouvait lui permettre de se défouler un peu et de retrouver la main, il ne dirait pas non... Parce qu'en crevant dans la mer des sables, Ba'Gamnan avait perdu énormément de sa poigne d'antan ! Et ça le mettait en rogne, honnêtement. Un peu.
Beaucoup.

Un puissant grognement jaillit de la gueule ensanglantée du monstre, bruit auquel Ba'Gamnan s'apprêta à répondre en levant son arme pour l'attaquer à nouveau, sauf que cette fois, les pattes postérieures de la bête furent plus promptes que la scie circulaire du chasseur. La bête bondit sur son avant-bras et y planta ses crocs, en dépit de ses écailles, il sentit que ça piquait ! Foudroyé par l'adrénaline, il serra sa mâchoire et attrapa d'une main ferme la partie supérieure de la gueule du chien pour le faire lâcher prise. Il l'envoya valser au loin, non pas sans un léger couinement de la part du toutou.

N'ayant pas apprécié l'assaut de la créature, il fit tournoyer vivement sa scie, tranchant l'air dans un crissement à faire grincer les dents. En prenant son élan, il tenta de frapper les pattes du chien, question de l'handicaper. Mais s'il frappa juste, il ne parvint pas à lui endommager suffisamment les pattes pour l'empêcher de courir à ses aises.
« Tsch. Cabot de malheur. J'en ai dépecé des plus gros que toi ! » Oui mais maintenant, il ne pouvait plus le faire. Et qu'est-ce que c'était frustrant ! Devoir retourner à une pseudo-case départ, si loin de son niveau de jadis ! Il y avait vraiment de quoi avoir la honte... et la rage.

Quelques coups bénins s'échangèrent ensuite, mais bien vite, le monstre tournerait son attention vers Shellie. Elle était toujours une proie potentielle - et un danger certain - aussi l'instinct de l'animal aurait tôt fait de délaisser Ba'Gamnan sitôt l'opportunité présentée...


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1000/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Ven 7 Déc - 18:16

Quoiqu'elle venait de se faire mettre de côté, Shellie ne sembla pas en faire même une moue. Au contraire, de vieilles poutres tordues se verront son perchoir pour regarder le spectacle quand il s'interposa avec un pas lourd et la hache prête à frapper bas. Il y avait quelque chose de d'amusant avec ce drôle de personnage, comment la moindre contrainte le faisait exploser de colère, et comment il ne se gênait absolument pas pour s'en défouler. Il y avait quelque chose de simple et facile à comprendre là-dedans, quelque chose qui lui manquait parfois par ici. Il n'était pas le plus colérique qu'elle avait croisé, loin de là, mais les êtres humains avaient cette façon de souvent retenir leurs vraies sentiments, un comportement si étrange. Ces forces invisibles, bien qu'intéressantes à regarder en action, étaient difficiles à suivre constamment. Elle pouvait considérer son temps avec comme une pause de civilisation du coup.

L'auditoire d'une seule personne fit éruption quand Ba'gamnan porta un coup de sa scie, et quand il se fera victime de la morsure de l'animal. De quel côté elle se trouvait celle-là? En avait-elle même un? Même quand c'était elle qui recevait les coups, la sauvageonne rigolait tout autant comme une demeurée, sinon plus. N'appréciant visiblement pas ses chances contre un ennemi plus gros que lui, la créature affamée plongea hors de la portée du partenaire en écailles pour essayer de fuir, mais dans sa panique, se laissa couper par la jeune fille qui bondit de son perchoir pour lui tomber dessus avec un coup de pied. Un animal dos au mur qui se battait avec toute la rage de vivre était quelque chose tout bonnement unique.

Face à un animal élevé et sélectionné pour la guerre, il n'y avait qu'une seule résolution possible. La force à laquelle il répliqua était fulgurante, mais sans la moindre technique. Ce chien de garde était devenu sauvage, enragé, à son état le plus primaire, et cela excita Shellie qui le lui rendit coup pour coup. Les lacérations de chacun fit jaillir des filets de sang qui colora le sol en rubans écarlates avant de disparaître dans ce sol assoiffé. Avec un dernier coup pour prendre de la distance, le canidé se prépara à attaquer à nouveau d'une morsure. Sans broncher sous les griffures, presque pour en demander plus, la sauvageonne répondit en s'avança, le prenant de court. Chacun tentant de mordre l'autre, la makonoïde le prit de vitesse, et visa la gorge. Un gargouillis immonde et une autre gerbe de sang jaillit de sa plaie, et avec quelques spasmes, un craquement retentit et l'animal retomba, inerte.

Pourtant, la sauvageonne semblait quelque peu déçue de sa victoire un peu rapide. Elle s'empara délicatement d'une patte et la laissa retomber, se rendant compte de la vie qui s'était échappée de la créature. Quel dommage, quel gâchis, une créature avec une âme de guerrier venait de perdre sa flamme aujourd'hui. Au moins Shellie pouvait se consoler en sachant qu'elle avait été là pour en voir les dernières étincelles. Elle cracha du sang au sol, et commença à essayer de s'en débarbouiller le reste du visage. Elle n'en aura malheureusement pas laissé plus au Vaanga, mais au moins ils avaient quelque chose à se mettre sous la dent ce midi, non?!

-Midgar, toujours rigolo!

NOM DU PNJ Pour une raison obscure, Shellie lui sourit à pleine dents, comme fière de lui montrer son bout de patelin. Midgar, à défaut d'avoir été une ville par le passé, était un terrain de chasse idéal pour une sauvage dans son genre. Un lieu sans lois à l'extérieur du nouveau Secteur 6. Même s'ils allaient certainement finir de reconstruire, elle pouvait espérer de son côté qu'ils prennent leur temps. S'ils chassaient tous les monstres et les bandits, il n'y en aurait plus pour se battre, et ça ce serait bien triste! Assise en squat par terre, son attention s'arrêta déjà sur autre chose, et leva là tête pour sentir, comme perplexée par quelque chose.

Même avec leurs batifolages, c'était curieux de constater que quelque chose ait réussit à les approcher autant sans qu'aucun des deux ne s'en rendre compte. Une courte figure marchait machinalement vers le duo, ne faisant aucun effort de se montrer discrète. Le plus bizarre était surtout le fait que cet étranger ne sembla pas du tout réagir à la présence des deux, posant ses yeux jaunes sur la dépouille du chien de garde tout ce temp. Étrangement, avec un coup d'oeil grossier, on pouvait dénoter une sorte d'air de famille entre Shellie et cette étrange personne. Leurs cornes comme leurs pieds et mains griffues étaient semblables, hormis que cette jeune fille se faisait entièrement blanche, à l'exception de ses yeux et de ses cornes noires. Sans dire mot, elle s'arrêta net face à la dépouille du chien de garde, l'observant longuement d'un oeil absent et, sans crier gare, tira l'une des lames à son dos. Cette fiévreuse, sous le regard incrédule de l'autre makonoïde en face, commença à se mettre au travail à dépecer l'animal sans le moindre égard pour ceux présents.

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'Gamnan

Chasseur de Prime
Chasseur de Prime

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Lun 10 Déc - 9:58

Si Ba'Gamnan espérait pouvoir tuer ce chien et en récupérer quelques morceaux pour les revendre - les vieilles habitudes se faisaient rudes, sur Ivalice, il était courant de récupérer crocs, peaux, griffes, pour les revendre sur le marché aux plus intéressés contre une coquette somme de gils - il n'aurait pas l'opportunité de porter le dernier coup. Habituellement, il aurait sans doute râlé, mais il n'avait pas la motivation de perdre de l'énergie sur un vulgaire clébard de toute façon. Il était déjà satisfait de l'avoir défoncé, c'était déjà pas mal. Shellie put avoir le plaisir de lui soutirer son dernier gémissement. Un vulgaire couinement de petit bestiau faiblard. Rien de plus.

Le vangaa renifla en regardant la makonoïde qui soulevait la patte de la bête et la laissait mollement retomber. Que faisait-elle ? Cherchait-elle à confirmer si le machin était bien mort ? Dans son état, il était à peine possible de le revendre pour le bouffer. Il était trop maigrichon pour avoir assez de viande, le seul option serait de le dépecer.
« Bon boulot microbe. Comme quoi t'es plus utile que t'en as l'air. » C'était un compliment ça, si, si, même si ça ne sonnait pas du tout comme ! Autant dire que Ba'Gamnan n'était pas le roi dans le domaine. C'était le genre de truc qu'il balançait à sa fratrie aussi alors bon... et pour lui, il n'y avait rien de mieux que quelqu'un d'utile. Sinon, du balais.

Elle exprima que Midgar, c'était toujours rigolo, ce qu'il interpréta comme une appréciation de ce qu'ils venaient de faire. Elle aimait se battre, ça il l'avait déjà cerné depuis longtemps. Il n'y avait qu'à voir comment elle avait remportée le tournoi ! Clairement elle aimait se décarcasser pour le simple plaisir de l'adrénaline de la baston, et ça il aimait bien. Ça la rendait endurante et donc, utile. Tant qu'il y avait du combat et/ou de la bouffe en bout de ligne, elle suivait... en général. C'était bien.

Il n'eut pas trop le temps de récupérer le bestiau par contre. Quelqu'un approchait.
« Hm ? » Il vit une étrange personne approcher. Enfin, est-ce qu'elle pouvait vraiment être étrange quand on savait qu'elle ressemblait à l'individu qui l'accompagnait justement ? A quelques détails près... Elle avait quelques différences. Durcissant ses traits, Ba'Gamnan dévisagea l'inconnue qui ne pipait pas mot et... ne semblait pas même les voir en fait. Shellie ne réagissait pas non plus, si ce n'était un regard curieux. Pourtant, il mettrait sa main à couper qu'elles se connaissaient ! Ou au moins qu'elles étaient liées d'une tierce façon, leur ressemblance était un peu trop... trop. Trop pour être une coïncidence.

Il avait crut à une connaissance de Shellie d'abord, mais comme elle ne dit ni ne fit rien, il préféra écarter cette hypothèse. C'est dès lors que l'autre s'autorisa de venir dépecer la bête à ses aises que le chasseur de primes eut une réaction immédiate en se positionnant à côté de sa proie et en y plantant sec la lame circulaire de son arme.
« Hé minus, tu crois que c'est gentil de venir piquer le dur labeur des autres ? » Un léger grognement quitta sa gorge malgré lui, il n'aimait pas du tout qu'on lui prenne sa proie sous son nez, même si elle était déjà morte ! « Va chasser ta propre viande gamine, avant que je me serve de tes cornes comme cure-dent ! » Hors de question de se laisser marcher dessus par une petite sauvage... il avait déjà assez de Shellie à surveiller ! Si on voulait... elle se débrouillait très bien toute seule en vrai...

Il tourna d'ailleurs la tête vers la sauvageonne.
« Une copine à toi ? » Bon, la menace était déjà balancée, mais vaut mieux tard que jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1000/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Lun 17 Déc - 20:09

ECHO-E7 La pousser de force semblait hélas le seul moyen d'obtenir une réponse de la part de cet étrange intrus. Voir la hache du Vaanga tomber dans le corps de la bête ne lui apporta pas plus de réaction. Un peu comme un robot qui ne pouvait pas dévier de sa tâche ordonnée, elle continua à travailler. Si l'inconnue n'avait clairement aucun talent de communication, elle travaillait plutôt bien même avec ce qui ne ressemblait à rien de plus qu'une simple machette. Avec un coup net, elle fendit le crâne de l'animal. Si elle cherchait de la viande alors elle serait déçue, mais il devenait clair que ce n'était pas son but en exposant la cervelle du chien de garde. Blanche-Neige n'avait ni froid aux yeux en plongeant sa main griffue droit dans l'organe, en tirant un morceau qu'elle examina un moment avant de sortir un flacon dans lequel le mettre. L'objet en question émit un bruit d'air comprimé en s'ouvrant, puis une seconde fois en se refermant avec la pièce.

-Vide... Comme Tiquiqui...

Si Shellie ignora la question du mercenaire retroussé, ce n'était pas par mauvaises manières, même si elle n'en avait effectivement pas. Non, la sauvageonne observait cette inconnue avec une attention captivée. Ce n'était pas tant ce qui venait d'elle qui la frappa, mais plutôt ce qu'elle n'entendait pas. Il y avait bien une autre créature dans son genre dont elle avait eu la chance de rencontrer au tournoi. Celle-là par contre avait quelque chose de différent. Ce n'était pas un trou noir, une absence qui dévorait tout, mais simplement ça; une absence. Ses yeux ne la trompait pas, il y avait bien quelqu'un en face, le battement d'un coeur aussi, mais aucune présence ne se tenait là.

La suite se passa très vite, avec l'inconnue qui leur tourna le dos, Shellie s'avança pour lui attraper le collet et la forcer à s'arrêter. La sauvage y arriva l'espace d'un moment, mais au moment où elle posa la main dessus, l'étrangère répondit immédiatement en tirant l'une de ses épées de leur fourreau et se retourna pour frapper en visant le poignet de la makonoïde. Un peu surprise, Shellie se recula de justesse pour éviter l'attaque venant de nulle part vu son comportement jusque-là plus que passif. Son regard n'en était pas moins vide de réactions et d'émotions tandis qu'elle rangea à nouveau son arme sans rien dire. Ce moment laissa le temps de mieux voir son visage. Avec son collet rabaissé, tous les deux pouvaient voir une approximation mécanisée de sa mâchoire. Un travail visiblement fait à l'arrache qui ne prenait pas du tout compte du confort de la personne concernée, pas que cela semblait l'importuner.

Tout ça était juste étrange. Cette personne l'avait attaquée en réflexe travaillé. Shellie pouvait sentir la force dans ses mouvements, mais elle n'en faisait rien, présumément pas sans en avoir reçu l'ordre. Même le chien de garde qu'ils avaient tué plus tôt possédait toute l'essence d'un guerrier, mais alors là? Quel gaspillage d'enchaîner un tel potentiel. Pour la première fois, un air de quelque chose ressemblant à de la pitié s'étala sur le visage de la makonoïde. Sans trop réfléchir, elle se mit à pousser l'un de ses chants chargés de magie. Une voix cherchant à vous caresser jusqu'à l'âme, et passait sur les blessures pour les alléger.

Cette chanson sans paroles eut son effet sur le Vaanga et elle-même. La vue de cet être pathétique devait l'avoir inspirée, parce qu'elle en produira une musique particulièrement douce cette fois. Prise pour cible elle aussi, l'étrangère se retourna une fois de plus avec son épée levée et pointée en sa direction. Pour un moment par contre, sa lame s'abaissa, et s'il n'y avait pas de réponse de sa part, figea durant de longues secondes, un peu comme si pour la première fois depuis leur rencontre, elle s'était arrêtée pour poser un effort de comprendre.

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'Gamnan

Chasseur de Prime
Chasseur de Prime

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Ven 21 Déc - 13:07

Ba'Gamnan n'aimait pas particulièrement être ignoré, ni la sensation de ne pas faire d'effet. Cette petite gamine ne semblait même pas se préoccuper de sa présence, ce qui le laissa grommeler doucement au-delà de ses crocs serrés. Shellie n'aidait pas beaucoup non plus en se contentant de vaguement dire qu'elle était "vide" comme... tiqui... peu importe... Il ignorait complètement de qui il parlait, n'ayant pas conscience de l'existence du type du néant à propos duquel la sauvageonne parlait.
Non lui, son unique problème actuellement, c'était cette petite chapardeuse.

Elle allait partir, elle tourna les talons, mais Shellie ne semblait pas vouloir la laisser filer comme ça. Vraisemblablement, elle l'intriguait, peu importe pourquoi. Elles étaient semblables donc Ba'Gamnan gardait la conviction qu'elles se connaissaient ou que d'une certaine manière, elles étaient liées. Néanmoins, la demoiselle en face ne sembla pas apprécier le culot de Shellie pour l'avoir retenue.
Brusquement, elle se retourna, arme en main, tentant de frapper le microbe au passage. Ba'Gamnan délogea sa scie circulaire du cadavre du chien, prêt à se défendre. Il n'aimait pas qu'on le provoque inutilement, et cette môme allait s'en rendre compte !

Le vangaa se préparait déjà à l'altercation, guettant les gestes de la femme en face d'eux, mais elle ne bougeait pas. C'était à se demander si elle voulait vraiment un combat... Shellie semblait s'y préparer, puisqu'elle les soigna.
« Copine ou pas, je me ferai un plaisir de découper ceux qui se mettent sur ma route ! »
Sauf que ça n'allait pas se dérouler si simplement. Il n'y avait pas tant de sécurité sur Midgar, mais vraisemblablement, il y avait quelques bons samaritains qui veillaient à la situation. Ba'Gamnan fit vivement vriller sa scie circulaire, provoquant un bruit sinistre, comme si le vent lui-même était tranché, mais sa détermination fut coupée sèche.

« Hé ! Qu'est-ce que vous faites ? »
Le vangaa figea et tourna la tête vers un groupe de trois hommes. Ils ne ressemblaient pas à des gardes ou quoi... Ils étaient très normaux. De bons gens qui voulaient mener la danse ? Ba'Gamnan grommela en se souvenant que son objectif n'était pas de se donner mauvaise réputation - c'était facile avec l'Empire qui couvrait ses arrières sur Ivalice, mais ici, il n'avait que lui et lui seul sur qui compter, c'était assez emmerdant autant l'admettre - si bien qu'il baissa légèrement son arme (mais pas trop).

Ces gens s'approchèrent, tendant les bras sur les côtés comme pour les séparer.
« Midgar a vu assez de conflits ! Vaquez à vos occupations sans blesser autrui ! » Ne voyaient-ils pas les particularités physiques de la demoiselle qui les menaçait ? Tsh. Ou alors ils estimaient préférable de ne pas le mentionner... avec la fusion d'Héméra, on pouvait effectivement supposer qu'ils préféraient ne rien dire au cas où ils vexeraient quelqu'un venant d'un autre monde.
« Allez microbe, laisse béton. » Le vangaa leva un regard frustré vers l'autre fille. Il était colère oui, colère de devoir baisser son arme au risque d'être poursuivi par des autorités qui n'auraient aucune pitié pour lui, contrairement à l'Empire qui effaçait volontiers ses méfaits. « Si je te recroise, je te fais la peau, minus. »

Il abandonna le cadavre du chien, comme s'il estimait qu'il avait été souillé de toute façon. Il était mort, donc il aurait sa paie de toute façon. Peu importait ce que Shellie choisirait, lui, il était hors de cette histoire. Ça ne le concernait pas.
« Y'en a beaucoup des comme ça ? » Grommela-t-il en ignorant si Shellie avait, oui ou non, confirmé qu'elle la connaissait ou pas... Pour lui, son intérêt pour elle semblait être évident, mais qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1000/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Jeu 27 Déc - 21:38

Tout ce temps, la sauvage observa la scène avec la tête penchée sur le côté, l'air un peu vacante. Elle se faisait surtout fixée sur l'autre cornue, intriguée par sa condition. Elle-même n'était pas trop certaine, c'était un peu comme une petite étincelle s'était faite quelque part, mais qui s'était aussitôt éteinte. Heureusement pour son cas, Shellie n'avait pas vraiment d'armes à tirer ou brandir, et donc se faisait épargnée du spectacle qui suivait.

L'espace de quelques secondes, elle se détourna de la cornue pour glousser à l'égard de Ba'gamnan qui rangeait son arme avec une rage palpable. Lui à qui il ne fallait pas grand chose pour le faire sortir de ses gonds en temps normal, il devait lui falloir un véritable effort pour garder son arme à ses côtés. Ce moment par contre sera assez pour perdre l'attention de l'autre blafarde qui rangea ses armes et leur tourna dos. Difficile à dire qui avait dérangé qui dans cette histoire. Une fois de plus, elle se faisait totalement ouverte, à croire qu'elle ne considérait pas ces deux-là comme une menace, ou avait tout simplement oublié leur existence aussi vite que cela. Inutile de dire que les menaces du vaanga tomba sur les oreilles d'une sourde.

Ceci dit, encore plus étrangement on ne semblait pas lui payer de mine ici. Il fallait peut-être attribuer cela à sa ressemblance avec Shellie. Si elle ne réagissait aux autres que quand on tentait de la toucher, alors possible que sa présence ne dérange tout simplement pas, surtout si elle tuait d'autres monstres laissés derrière par la ShinRa elle aussi. Ces esprits échauffés se calmèrent un peu, ou sinon ils en présentèrent l'illusion l'un à l'autre. Shellie cligna des yeux une fois, puis deux à la question du vaanga, et se contenta de lever les épaules. Maintenant qu'elle y pensait un peu plus, il y avait quelque chose d'étrange avec son odeur qui fit retrousser le nez à la sauvageonne.

-Jamais. Sent le laboure... Laboba... Laboratoire?

Il fallait un peu de patience avec les longs mots parfois. Au contraire des autres monstres ici qui s'étaient adaptés à leur nouvel environnement, cette inconnue en sentait fraîchement sortie, un peu comme l'occasionnelle tête d'oeuf qui se faisait de passage. Même elle par contre pouvait se douter que ce n'était pas une scientifique, eux n'étaient pas vides comme ça, même les plus antipathiques.

Toujours est-il qu'ils avaient d'autres coeurls à fouetter de leur côté, aussi étrange puisse être ce cas. Shellie releva la tête pour inspirer. Rien pour le moment, et pas de traces au sol. Au moment d'ouvrir la bouche pour lui annoncer la mauvaise nouvelle, une brise lui amena un parfum métallique bien familier.

-Du sang.

La makonoïde pointa à son partenaire la direction de cette odeur. Souvent quand il y avait cette odeur, il y avait des ennuis, et où il y avait des ennuis, il y avait quelqu'un contre qui se mesurer. C'était du moins le train de pensées qui lui venait en tête. Des bandits ou des monstres, qui sait, ou alors des bandits et des monstres, c'était plus rigolo comme ça. Comme un limier, elle se lança sur cette nouvelle trace, se jetant en avant et s'arrêtant périodiquement pour s'assurer être sur la bonne voie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'Gamnan

Chasseur de Prime
Chasseur de Prime

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Lun 31 Déc - 10:51

Il fallait beaucoup à Ba'Gamnan pour se tenir sage. La seule raison qui le poussait à le faire, c'était de savoir que dorénavant, il n'y avait plus cet Empire pour rattraper ses boulettes et il n'avait plus non plus sa fratrie pour prendre le blâme. Il était seul et devait à présent gérer ses propres problèmes... ce qui était bien emmerdant soit dit en passant. Il avait tendance à toujours faire ce qu'il voulait et même s'il essayait de continuer de vivre de cette manière, depuis l'épisode avec les Venandis, le chasseur de primes était obligé de se faire discret et il ne supportait pas cet étau d'obligation autour de son cou. C'était comme une muselière. C'était insupportable.
Mais un de ces jours, il retrouverait son influence d'antan. Bah !

Maintenant qu'ils étaient sortit de cette histoire rocambolesque avec cette fille bizarroïde, Ba'Gamnan retourna à son premier objectif : trouver du menu-fretin pour le défoncer. C'était le but après tout non ? Sauf qu'en marchant, il s'intéressa quand même à cette meuf et demanda à Shellie s'il y en avait d'autres des comme ça. Vu la ressemblance, difficile de ne pas supposer qu'elles se connaissaient.

Il n'obtint pas une réelle réponse, mais la sauvageonne répondit que cette fille avait une odeur de "laboratoire". Un bien grand mot pour une fille comme elle qui peinait déjà à faire une phrase complète. Le vangaa releva le museau, fronçant un peu ses traits.
« Laboratoire eh ? A lui voir sa tronche, c'est pas si surprenant. » Il fallait bien que ça sorte d'un labo pour avoir la moitié de la mâchoire comme ça, ou une apparence du genre. Ba'Gamnan n'était cependant pas de ceux qui s'intriguait de ce genre de choses. Toutefois... quelque chose lui disait qu'ils recroiseraient sûrement le chemin de cette chose. Et ce jour-là, elle ferait mieux de savoir faire autre chose que de fixer le vide comme une marionnette, parce que Ba'Gamnan comptait croiser le fer à leur prochaine rencontre !

Son fidèle toutou - oui bon on pouvait bien l'appeler comme ça pour le coup - sentit l'odeur du sang et spontanément, en suivi le parfum. Ba'Gamnan la suivit également jusqu'à ce qu'ils n'arrivent dans un endroit isolé. C'était loin des passages où les gens allaient, au moins ils n'auraient pas d'emmerdeurs cette fois pour leur bloquer le passage s'il devait y avoir une baston. La pénombre était omniprésente sauf pour la route derrière eux. Ici, l'odeur métallique était beaucoup plus intense.
Inutile de dire que Shellie fut inévitablement attirée par the spot où ça empestait le plus le sang. En s'approchant, Ba'Gamnan repoussa ce qui semblait être un sac avec son arme. Le 'sac' tomba sur le côté, faisant fuir quelques rats qui couinèrent, dévoilant le corps encore tiède d'une femme, sans doute récemment tuée par des monstres ou des bandits dans les parages...

Ba'Gamnan renifla.
« Peu importe c'qui a tué ça, c'est encore par là. » Ses petits yeux reptiliens scrutèrent les alentours. Peu importe ce qui était responsable de cette situation, soit c'était déjà partit, soit c'était caché et attendait le bon moment pour bondir sur eux.

Il s'accroupit pour remarquer que cette femme était une simple civile, ce n'était pas une personne qui se baladait dans le coin à la recherche de monstres comme eux. Elle avait été emmenée là pour être tuée sans doute. Chic. Ba'Gamnan regarda un peu mais malheureusement, aucun objet de valeur ni même un gil. Psh ! Inutile. Repoussant le cadavre, il resta accroupi et regarda autour, avant d'entendre un son derrière lui. Juste le bruissement d'un tissu, le roulement d'un petit caillou. Spontanément, il se tourna, arme en main, et frappa.
Sa scie circulaire alla se loger dans la pierre derrière lui. Ce qui se trouvait là, c'était une gamine, toute sale, avec un ours en peluche qui avait vu des jours meilleurs. Heureusement qu'elle était petite, parce que sinon, la scie lui serait rentrée dans la tête ! Paralysée de terreur, ses jambes se dérobèrent sous elle et elle tomba par terre, les larmes plein les yeux et les joues. Le vangaa la dévisagea avec ennui avant de déloger son arme et de la poser sur son épaule.

« Qu'est-c'que tu veux, marmot ? » Il en avait marre de tomber sur ces gosses, mais celle-ci regarda le cadavre en larmoyant, aussi ce ne fut pas difficile de comprendre le reste. Il soupira, un soupir rauque, un soupir agacé. Il en avait marre de ces histoires de babysitting ! Après avoir fait rouler ses yeux dans ses orbites, il tourna la tête pour regarder Shellie. « Bah ! On ramène ce machin en ville et on fait une pause. J'ai besoin d'un verre. Commence à en avoir marre de pas pouvoir chasser en paix, tsch. »
Il cessa directement de râler en entendant un autre bruit, pas loin... Il n'y avait pas que cette petite fille qui se tapissait dans l'ombre, visiblement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1000/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Lun 7 Jan - 11:10

Une odeur de sang, deux odeurs de sang. Il y en avait toujours un peu de toutes les sortes ici bas. Anciennes comme jeunes, subtiles ou à en faire tourner la tête. Malgré les efforts de reconstruire, Midgar restait Midgar, et on y trouvait le meilleur comme le pire. Là, maintenant, inutile de préciser sur quoi ils étaient tombés. L'odeur était fraîche, et ses bourreaux pas loin d'ici. Ils ne pouvaient pas être bien loin en sentant la chaleur toujours présente sur leur victime. Sans la moindre gêne, Shellie s'approcha de la dépouille, releva l'un de ses bras pour sentir de plus près. Aucun doute à avoir sur la source ici, mais ça ne pouvait pas être toute l'histoire, non? L'autre odeur se faisait plus fine. Sa main retomba sans vie, avec le Vaanga qui se gêna encore moins pour la fouiller, puis paraîtra déçu; pas un gil, pas même une miette. La makonoïde aurait pu lui confirmer cela rien qu'en la regardant comme elle n'avait que la peau sur les os. Si elle avait eu des gils, alors elle mangerait.

Sentant sa présence depuis un moment, Shellie n'y prêta pas mine. Cette petite effrayée essayait de l'éviter, alors pourquoi pas? Sa voix était minuscule, une fine flamme frêle, le genre qui ne pouvait intéresser la sauvageonne qui recherchait des ennemis à sa hauteur et bien plus encore. Ba'gamnan, lui par contre, mit un coup de scie pratiquement à l'aveugle dans sa direction quand elle crut avoir une ouverture pour se faufiler hors de vue. Essayant de se glisser d'entre les gravats, l'arme lui fit presque une coupe de cheveux en la faisant tomber vers l'arrière, drainée de couleur et tremblante, les larmes aux yeux et la morve au nez, mais toujours silencieuse. Ses paroles, tous ses sons, étaient coincés, bloqués là pour se faire la plus petite possible, arrêter d'exister pour qu'on la laisse tranquille.

On excluait la personne qui parle, et vu l'introduction du vaanga et comment sa sale tête ne semblait pas trop revenir aux enfants, il n'y avait pas à faire de dessin pour comprendre qu'il en revenait à la makonoïde de s'occuper de cette petite chose. Une telle faiblesse, comme elle était, ne manquerait pas bien au monde, mais tant pis. Les quelques soldats qu'elle connaissait avait le coeur tendre pour ce genre de petite perdue. Shellie s'approcha lentement, ses yeux jaunes et perçants posés dessus.

Normalement, elle semblait avoir la cote auprès des marmots du coin, mais cette jeune fille était déjà terrorisée. Grelottant de plus belle, elle serra les dents et tous ses muscles quand la makonoïde se pencha sur son cas. Hurlant les yeux fermés, un morceau de métal tordu et pointu, caché derrière cette peluche un peu moisie, lui servit de poignard improvisé. Quelques gouttes de sang tombèrent entre les deux filles, mais Shellie ne s'en portait pas plus mal. Le bout de métal se trouvait coincé entre ses crocs, et l'autre s'était surtout faite mal aux mains en essayant de l'enfoncer en guise d'ultime défense.

-Je - ch - voulais pas *hic* pitié...

Rampant vers l'arrière tout en tentant de s'éloigner, la fillette s'éloigna encore plus terrorisée. Tentant de s'excuser entre des sanglots et des hoquets, sa main serra tout de même une pierre proche qui lui tomba sous la main. Si faible, si combative. Elle n'avait pas l'ombre d'une chance, et pourtant... Le morceau de métal toujours entre les dents, un sourire fendit le visage de Shellie jusqu'aux oreilles. Outre cela, elle ne bougeait pas, accroupie face à la petite.


-Merde, il a l'air costaud celui-là... Et ce serait pas...
-'chier, la mascotte aux autres bourges du Secteur 6


Trois lascars se montrèrent enfin le bout de leur nez. Le visage couvert d'un foulard, les yeux seuls de ces brigands étaient visibles. La petite fille sursauta et, contre ses attentes, alla se cacher, figurativement, dans les jupes de la sauvageonne en serrant aussi fort que possible. Ils étaient armés, prêts à tuer, mais étrangement, ils hésitaient cette fois. Le rictus de Shellie se changea peu à peu en une expression plutôt mauvaise, avec le grognement bas qui venait avec. Des vautours, des charognards, des gens qui cherchaient des proies faciles. Des voix misérables les animaient, lâches et cruels. Cette jeune fille à ses côtés lui paraissait un titan en comparaison à s'être défendue sans hésitation, poussée par l'énergie du désespoir. Mais pour qui ils se prenaient!?

-Je te voyais la fouiller. J'suis sûr qu'on peut arriver à un accord, nahn?

L'un des bandits fit un pas devant, les mains levées en signe de paix. Il s'adressa au vaanga avec une proposition pour lui. L'avis de Shellie était déjà fait par contre. Les yeux rivés sur lui, la sauvage se sépara de la petite blottie contre elle pour s'approcher. Déjà nerveux, l'homme eut un mouvement de recul, et échangea des regards nerveux entre elle et Ba'gamnan. Des voix aussi pathétiques n'avaient raison d'exister pour en éteindre des plus courageux qu'eux. Inspirée de la rage de vivre de cette jeune fille, le goût de leur sang la précipita dans une rage. Ses gestes guidés, Une danse aux gestes brusques, violents, calculés la gagna. Les marques rouges un peu partout sur son corps se mirent à briller, et prirent une qualité incandescente. Les deux autres à ses côtés n'en seront pas totalement épargnés non plus, avec Ba'gmanan qui sentit l'espace d'une seconde l'essence de la colère qui animait son compagnon du moment, quoiqu'elle s'estompa, peut-être même malgré lui. Avec un mouvement de panique, suivit d'une détonation, le tir d'un pistolet vola d'un de ces trois misérables pour lui toucher l'épaule, mais Shellie n'en broncha pas. Son tempérament joueur n'était plus là, la joyeuse guerrière du tournoi n'était plus là. Il s'y tenait à sa place une bête sauvage qui les fixaient, attendaient.

-Bordel, mais dis-lui de se calmer!

Ce n'était pas comme si elle l'écouterait, mais la makonoïde dévia le regard vers Ba'gamnan, ses traits toujours froncés et les dents dévoilées. S'il y avait un moment pour ne pas la décevoir, c'était bien là.

Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'Gamnan

Chasseur de Prime
Chasseur de Prime

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Mer 9 Jan - 13:34

Jouer les bons samaritains pour une gamine, on aura tout vu ! Ba'Gamnan n'était pas de ceux qui ramenaient les petits enfants perdus à leurs maisons, mais soit. L'objectif du Vangaa n'était pas de se donner particulièrement une bonne image ou quoi auprès des habitants, mais il devrait faire ça pour ne pas s'attirer d'ennui - surtout qu'avoir récupéré une petite à côté du cadavre de ce qui devait être sa mère et/ou sa sœur, ça risquait de propager des rumeurs de meurtre.

Il y eut comme un échange curieux entre Shellie et la gamine, cette dernière craignant vraisemblablement la sauvageonne, elle daigna même essayer de lui lancer une pierre en guise de geste désespéré pour la chasser et pouvoir prendre la fuite. Cela ne réussi guère bien sûr, mais ça amusa le Vangaa qui se bidonna un coup malgré lui. Eh ! Elle en avait dans les burnes la petite ! Même si elle n'en avait pas... bref, vous aurez compris.
« Elle a du cran la gosse ! Bon, on s... » Pas le temps de parler davantage que trois bozos arrivèrent. Le Vangaa les entendit pester contre la makonoïde et se tourna vers eux en fronçant les arcades. Quoi, que voulaient-ils ces paumés ? Il n'avait pas le temps pour ces singeries !

Il entendit du bruit derrière lui, sûrement la gosse qui prenait la fuite ou se cachait. Il entendait aussi Shellie grogner tout bas alors que le bandit demandait à Ba'Gamnan s'ils pouvaient se trouver un accord vu qu'il l'avait vu fouiller le cadavre. Le Vangaa eut un sourire mauvais.
« Tseuh ! J'partage pas, dégage. » Il gardait toujours une main sur son arme, et heureusement, parce que Shellie décida qu'elle en avait assez de ces clowns. Elle semblait curieusement courroucée par leur comportement... Ba'Gamnan ne pouvait pas dire comprendre. Il n'avait pas du tout cerné Shellie, si ce n'était son insatiable faim. Il supposa juste que leurs têtes ne lui revenait pas.

La sauvage cherchait à attaquer ces malfrats et l'un d'eux osa demander à l'aide au chasseur de primes. Celui-ci, les bras croisés et amusé de la situation, croisa le regard de la sauvageonne avant de hausser les épaules.
« Bah ! J'ai l'air de lui avoir mis une muselière ? Achètes-toi des burnes si tu survis ! » Lassé de ces idiots, il attrapa Ba'Gangsaw et la fit tourner autour de sa tête en s'approchant, délaissant l'enfant derrière qui tremblait de tout son corps. « J'te laisserai pas t'amuser toute seule microbe ! Laisse-m'en un peu ! » Un sourire carnassier se dessina sur son visage, alors que sa langue fourchue venait caresser ses piercings. Ah oui, le bonheur de se fritter contre quelques imbéciles ! Ça lui manquait ça !

Ses griffes postérieures grattèrent le sol, avant qu'il ne se précipite en avant et n'effectue un tour sur lui-même, frappant tous les ennemis au niveau des jambes. La douleur en fit couiner plus d'un, arrachant un rire satisfait de la part du chasseur d'Ivalice. Stratégiquement, il s'éloigna un tantinet pour avoir un œil général sur la bataille.
L'un des ennemis ne perdit pas une seconde pour le viser d'une arme à feu et lui décocher une balle. Passant outre ses écailles au niveau de son épaule, il ne sembla avoir aucune réaction pourtant, il ne grimaça même pas. C'est qu'il avait l'habitude hein ? La majorité des gens sur Ivalice utilisaient ces armes, et il avait bien plus d'ennemis que d'amis !

Représailles obliges, le Vangaa bondit sur le responsable pour le frapper en plein flanc de son arme. Il dû probablement lui briser quelque chose avec le craquement sinistre qu'il entendit à l'impact ! Voilà qui le fit sourire. L'homme vola sur le sol avant de se relever en titubant, refusant de rester par terre, probablement pour se sauver la face devant ses potes.
Il prit un nouveau projectile, cette fois dans le bras. Si ça piqua forcément, il joua de ses doigts pour s'assurer de leur fonctionnement avant de dévisager le responsable. Il serait le prochain sur la liste, celui-là...


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shellie

Chasseuse à Chansonnette
Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1000/1400
MP : 30/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles Hier à 20:04

Le bruit retentissant des armes à feu, le parfum âcre de la poudre à canon dans l'air, si le sang de la petit sauvage bouillait déjà, la voilà bien prête à se lancer enfin. Avec Ba'gamnan qui avait déjà commencé cette joyeuse danse, une nouvelle odeur de sang frais lui faisait presque tourner la tête à présent. La gamine à ses côtés s'éloigna lentement de Shellie quand la sauvage planta ses griffes dans le sol, regardant toutes ces pièces de choix. Avec un bruit à mi-chemin entre un rugissement et un rire manique, la makonoïde s'élança en direction du premier bandit qui avait ouvert le feu sur le vaanga. Pendant qu'il se faisait assiéger par ces armes à feu, la cornue en profita pour le griffer sans même s'arrêter sur son chemin pour en voir l'effet.

Ce qu'elle entendait derrière était bien assez satisfaisant pour ne pas avoir à tourner la tête. Une détonation la toucha à l'épaule, mais plutôt que de broncher, elle sourit encore plus avec un rictus mauvais. Ses iris se rétrécirent en regardant sa nouvelle cible. Il n'y avait plus de subtilité dans ses mouvements, seulement une rage déchaînée. Bondissant sur le prochain bandit, elle le plaqua au sol, et se mit à faire gicler le sang par rubans qui dégoulinaient de ses griffes. Ces blessures n'étaient pas encore assez profondes à son goût, car l'homme réussit à se protéger avec ses bras avant qu'elle n'en arrive à la bonne partie. Appelant les autres lascars à l'aide, une dague alla se ficher droit dans son dos. Son maigre corps n'opposait pas de résistance à ces blessures, mais hélas juste parce qu'elle saignait ne semblait pas vouloir dire qu'elle s'arrêterait.

Toujours à cheval sur le deuxième, elle opta plutôt pour se contorsionner pour atteindre celui derrière elle en se reculant. La tête à l'envers, elle lui sourit à pleins crocs avec ses griffes plongées dans son torse et son regard de prédatrice dans le sien terrorisé. Avec cette ouverture, le brigand sur lequel elle se tenait planta son propre couteau dans le corps de la makonoïde. Plantée d'un côté comme de l'autre, elle n'en fit pas vraiment de cas en jetant sa proie prise entre ses griffes devant et rebondit tel un ressort vers l'arrière, et retomba derrière Ba'gamnan. Un soupir au goût métallique lui remplit la bouche. Ce qu'elle s'amusait! Il y avait de quoi se sentir vraiment en vie après cette déception qu'était ce tournoi.

Ba'gamnan semblait bien heureux lui aussi de reprendre le relais. De son côté, Shellie, même dans son état, s'arrêta sur quelque chose. Cette vieille peluche qui avait vécu de meilleurs jours se retrouvait par terre, et non dans les mains de sa propriétaire. Voilà qui n'allait pas du tout. La valeur de cet objet était palpable, un trésor même. Sur le point de le prendre, Shellie s'en arrêta. Avec ses mains pleines de sang, elle opta pour le prendre entre ses dents, et chercha la jeune fille. Confrontée en un quart de seconde à cette fusée ensanglantée aux marques incandescentes qui s'arrêta à quelques centimètres de son visage, l'enfant retomba vers l'arrière, ses petites mains crispées sur son torse. Comme un chien entraîné, elle lui lâcha le jouet rembourré à ses pieds.

-E-euh... Merci..?

Incrédule, elle lui balbutia la réponse, mais Shellie lui adressa déjà un sourire rapide avant de se retirer. Sourire était vite dit, avec elle, il s'agissait plutôt d'un rictus où elle écartait le coin des lèvres le plus loin possible et montrant les dents. Il y avait encore un peu de travail à faire à ce niveau semblait-il. Aussitôt fait par contre, elle retrouva ses apparences tout aussi enragées face aux trois lascars. Et il venait à quand son tour?


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Cornes et écailles

Revenir en haut Aller en bas
Cornes et écailles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La tribu des Cornes-de-Tempete» J'aime les licornes et leurs jolies cornes» Le Mythe d'une Ange à Cornes» LE TAUREAU A TROIS CORNES, DIT D'AVRIGNEY» Cernunnos Quatre-Cornes
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Midgar :: Midgar-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives