Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez|

Vin chaud et autres spiritueux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Angelo nol Daemari

Flèche Vermeille
Flèche Vermeille

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Vin chaud et autres spiritueux Mer 19 Sep 2018 - 13:38

Note : Ce RP est considéré comme se déroulant après le reboot.

C'étaient dans ces moments-là qu'il était tranquille. Que ce soit sur Ivalice ou sur cette terre nouvelle, appelée Héméra, son frère lui fichait la paix sitôt qu'il ne causait pas de grabuge. Tant mieux ; cela lui offrait un moment de répit pour réfléchir.
Il va de soit que pour un homme revenu à la vie, se souvenant pourtant précisément du moment de son décès, il y avait de quoi remettre en cause tout ce qui l'entourait. Etait-ce une quelconque réalité ? Un purgatoire indéchiffrable ? Une forme d'autre monde portant les âmes des défunts ? Il avait du mal à accepter cette hypothèse, sachant bien que s'il s'était retrouvé dans un univers où l'esprit des morts se retrouvait, ce serait un endroit synonyme de l'enfer, pas un bar avec un excellent vin.

En dépit de la diversité des gens qui se bousculaient sur les tables au loin, Angelo sortait du lot et suscitait l'effroi. Son apparence était remarquable il fallait dire. Avec son grand arc posé à ses côtés, ses yeux blancs qui brillaient et cette pierre scintillante à sa poitrine, il rappelait peut-être un quelconque fléau, mal déguisé en être humain. Il n'avait cure d'être seul dans ce coin sombre, à laisser le bout de son gantelet mauve tapoter contre la surface de son verre à moitié vide. Ce menu-fretin ne valait même pas la peine qu'il décoche une flèche. Autant les laisser trembler.

Un à un, ses doigts frappèrent le verre doucement. Chaque tintement lui rappelait qu'il avait encore une gorgée à prendre. Cette mauvaise habitude qu'il avait du temps de son vivant n'était plus, elle s'était lavée lorsqu'il avait passé de nombreux mois à rôder sur les terres mortes de Nabreus à la recherche d'adversaires et de voyageurs à abattre avec facilité ou challenge, au choix. Néanmoins, il n'en perdait pas son palais, qui appréciait encore le goût prononcé de certains alcools.
Aujourd'hui, c'était du vin chaud, en raison de la fraîcheur qui planait au-dehors. Cessant de faire tintinnabuler ses doigts gantés d'acier sur la surface de son breuvage, il en prit une légère gorgée avant de reposer tout aussi sobrement le contenant. Ses mouvements étaient lents, il n'avait rien d'agressif, pourtant, ces gens, même les barmans, se refusaient à l'approcher de trop. Comme on garderait ses distances avec un animal dangereux, dont l'imprévisibilité suscitait autant d'excitation que de terreur.

« Eh bien cher frère, tu n'as aucun commentaire ? » Il étira un léger sourire sarcastique. Personne ne l'avait entendu parler, sauf peut-être ceux qui n'avaient de cesse de l'observer depuis le départ. Ses mots passèrent dans l'oreille d'un sourd, puisqu'il ne réceptionna aucune réponse. Son sourire s'allongea légèrement, une note de satisfaction laissant un "hm" se faire audible. Tant mieux. Il appréciait avoir la paix. Que cela reste ainsi...

Sa coupe vide, il la déposa un peu plus loin, ce qui lui permit de voir un vague reflet de son visage. Parfois, lorsqu'il passait devant une glace, il s'y trompait et pensait voir son frère. A présent, ils n'étaient absolument plus possibles de les qualifier de jumeaux, cela allait de soit. Ils étaient drastiquement différents. Peut-être que cela avait toujours été prévu, peut-être que c'était inévitable... Qui sait...
Et en parlant de cette chose qu'on appelait le destin, pouvait-on prétendre qu'une âme aussi noire que la sienne puisse avoir eut droit à une seconde chance ? Si ce monde n'était ni l'enfer, ni le paradis, ni le purgatoire, était-ce donc un nouveau monde où il pourrait vivre ? Hmpf. Il n'allait pas s'enquiquiner d'expier ses crimes... Ceux-ci n'avaient aucun poids sur Héméra, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M

Rokumeikai
Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Mer 19 Sep 2018 - 17:05

T-ckilla vient du Tournoi de Galbaldia.


Ce Rp se déroule suite au Reboot du forum.
Ce Rp se déroule après le passage de T-ckilla par le dédale aux épreuves.

___________________________________________________________



Les ombres envahirent peu à peu la mer. Se dirigeant vers la terre ferme, elles tombèrent lentement des cieux, enveloppant chaque âme de leurs tendres caresses. Témoin de la naissance des astres en ce début de soirée, les falaises s’assombrirent dangereusement, tendant leurs pièges aux marins peu expérimentés. Complices de ce crime à venir, les vagues se turent, endormies par l'apparition de la lune. Le calme plat.
Le brouillard se leva lentement, étouffant le dernier bateau d’un épais drap blanc. Les hommes d’équipage s’agitèrent. Le regard levé vers la montagne, ils devaient survivre à cet ultime défi pour revoir leurs douces moitiés restées à terre.




A l’avant du vaisseau, les bras croisés alors que l’écume dansait avec mon manteau, je regardais la ville sculptée dans la roche. Même piégé au sein de ce nuage aqueux, il était possible de distinguer de faibles lumières naître au sein de cette immense construction de l'Homme. Les tours du château surplombaient les vallées environnantes et trônaient fièrement au sommet de ce piton rocheux. Divisée en quatre quartiers, elle était la plus vaste cité d’Héra et, d’après les dires de certains, d’Héméra toute entière. Les marchands affluaient de toute part depuis la fusion des mondes et le commerce se développait à une vitesse folle.




Mes yeux froids se posèrent sur la demeure du roi des lieux. Inventeur de génie, il était à l’origine de la plupart des aéronefs du Continent de la Brume. Cid d’après les matelots, un homme bon et généreux à la tête de la cité la plus imposante d’Héra. Et alors que chacun posait avec crainte les yeux sur les falaises gardant son domaine, je n’y vis rien de plus qu’une fourmilière que mon pied agiterait très prochainement.
Mais pas tout de suite. Il me faut des informations avant de passer à l’action. Tréno m’a beaucoup appris. Mes échecs du passé ne sauraient être réitérés ici.




Une fois à quai, je ne m’attarde pas en détails inutiles. Je suis le groupe de spectateurs revenant du tournoi et me glisse dans le château. Mon passage n’y dure que quelques minutes, mais je peux au moins me faire une idée de l’architecture globale de l’endroit. Ce n’est pas grand-chose, mais cela suffira.




Je découvre le taxair et le confort sommaire qu’il propose. Au moins mes déplacements seront rapides. Le nom des quartiers est suffisamment équivoque pour comprendre leurs fonctions. Je suis d’ailleurs agréablement surpris de voir que mon apprentissage de l’écriture d’Héra progresse aussi vite. Je ne peux pas encore déchiffrer les phrases les plus complexes, mais certains mots reviennent assez souvent, ce qui n’est pas pour me déplaire.




J’opte naturellement pour la direction du quartier théâtral. Sa vie nocturne et ses nombreux jeux attirent parfaitement la clientèle que je recherche: des bandits, des désœuvrés, des ivrognes et des oubliés. Je vagabonde de rues en rues, repérant les allées les plus sombres et me faisant une carte mentale très sommaire de l’endroit. Il me faudra côtoyer la ville un long moment avant de l’apprivoiser totalement, mais cela demeure à ma portée. Seul le temps est nécessaire à ma tache.




Soudain, l’air change. Une sensation ancienne tourmente mon esprit. Cette énergie, si proche…




J’ouvre la porte d’un bar. La musique qui se jouait au piano s’estompe avec ma venue. L’ambiance festive visible depuis l’extérieur s’est volatilisée. Tous me regardent, stupéfaits. Un pas après l’autre, je progresse dans ce lieu de débauche. Le plancher craque à chacun de mes pas. Mains dans les poches, je laisse mon aura engloutir de terreur chacun des humains présents ici. Elle n’est pas visible, ni palpable bien sûr. Il s’agit simplement de l'impression que je dégage. De ce que je suis. Cette réaction est habituelle. Je gêne inconsciemment les mortels par ma seule existence. 
Je m’assois à l’une des chaises sans rien dire. Mes orbites de sang parcourent les alcools tandis que, lentement, les clients retournent à leurs affaires. Je sors ma main de métal et pointe de mon index une bouteille d’alcool à base de Pampa.



« Barman, je prendrai de votre tequila. »



Un bref regard sur le côté m’informa de ce que j’avais à faire.



« Servez-en un verre également à mon voisin. »



J’oriente ma tête vers lui. Ainsi face à face, il peut me voir dans toute ma splendeur. Ma main droite de métal posée sur le bar, mes longs cheveux roux effleurant le plafond lorsque je me tiens debout, mes yeux d’un rouge surnaturel, ma mèche en forme de faux tombant devant mon œil droit, mon torse musclé enveloppé d’un simple manteau noir que je n’ai pas pris la peine de fermer… Voilà ce que je lui dévoile, ce que je dévoile à tous. Cette forme intimidante suffit à me faire craindre, à me faire respecter. Pourtant, je ne me montre pas inamical.



« Je déteste boire seul. Me tiendrez-vous compagnie ? »



Mon regard parcourt son visage. Je ne comprends pas. Cette proximité… C’est comme si un morceau de moi se trouvait en lui. Pourtant, je ne peux me connecter à son esprit. Ce n’est pas un subjugué…
Je suis surpris, chose suffisamment rare pour être soulignée. En tant qu’élémentaire du vide, je peux sentir le néant… Surtout lorsque ce dernier se trouve juste sous mon nez. Je doute cependant de cette capacité à l’instant même. Qu’est-il donc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo nol Daemari

Flèche Vermeille
Flèche Vermeille

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Ven 21 Sep 2018 - 3:56

C'était déjà silencieux depuis qu'Angelo était dans ce bâtiment. Les gens n'osaient pas trop élever la voix. C'était sinistre, mais plaisant, surtout pour un homme tel que lui, préférant la solitude. C'était paradoxal quand on savait exactement pourquoi il était devenu ainsi, méconnaissable et mauvais. En soit, personne ne le saurait jamais, il n'avait nul intention de se trouver qui que ce soit de suffisamment fiable pour raconter une telle histoire... et personne n'avait à le savoir. Il était tel qu'il était aujourd'hui, que cela plaise ou non— et à en juger par les réactions alentours, cela ne plaisait pas.
Tant mieux.

Sa boisson était déjà terminée depuis un moment, mais personne n'osait lui demander de quitter les lieux s'il ne commandait rien. Son regard d'un blanc scintillant demeurait fixé sur un point imaginaire jusqu'à ce que ses oreilles ne cillent.

Le silence... était devenu plus lourd soudainement.

Intrigué, sachant bien qu'il n'avait effectué aucun mouvement ni prononcé un mot pouvant mener à une telle atmosphère, l'Ivalicien tourna la tête pour voir apparaître une silhouette inquiétante. Immense, intimidante, elle approchait et s'installa au bar à ses côtés, comme le ferait une ombre fatiguée. Un homme à n'en pas douter, avec une apparence plutôt extraordinaire. Voisine à la sienne, exception faite qu'au lieu des cheveux et yeux albâtres, c'étaient des yeux et une tignasse rougeoyants. Un contraste aussi poétiquement agencé que curieux. Une drôle de coïncidence que voilà, en effet...

Angelo ne se gêna pas de l'observer, il le voyait de profil pour le moment, jusqu'à ce qu'il ne commande à boire et ne suggère au serveur d'offrir un verre à son voisin. L'archer ne dit rien, réceptionnant cette boisson de la main tremblante d'incertitude du barman qui ne semblait absolument pas heureux de s'être levé de son lit ce jour-là. Il servait à présent non pas une source d'infinies inquiétudes, mais deux.

Il se tourna vers lui, proposant de boire en sa compagnie, dévoilant sans embarras quelconque qu'il n'appréciait guère boire seul. Angelo aurait put l'envoyer paître en faisant remarquer que lui, il aimait sa solitude, mais quelque chose l'intriguait. En d'autres tons de couleur, il lui ressemblait suffisamment pour qu'il ne veuille pas le chasser. Voilà qui était extraordinaire.
« Comme vous voulez. » Il esquissa un rictus quelconque avant de cueillir le verre et d'en prendre une légère gorgée. Il avait goûté de nombreux alcools au courant de sa vie, et de sa vie d'après, presqu'aucun ne lui était étranger. Du moins, ceux d'Ivalice ne lui échappaient pas. Celui-ci avait un petit goût familier, au moins agréable, même si ce n'était pas son préféré.

Ses yeux se tournèrent vers l'assemblée qui semblait s'être faite encore plus petite et misérable depuis l'arrivée de cet étranger. Recroquevillés, les petites gens tremblotaient. Ils n'osaient même pas se diriger vers la porte pour prendre la fuite... Angelo n'en aurait pourtant cure. Il se fichait de ces gens. Son objectif primaire n'était pas encore de semer la zizanie, mais bien d'en apprendre davantage sur ce monde, peut-être même de comprendre pourquoi il était revenu à la vie. Et bon... tuer pour rien, ce n'était pas si amusant... Abattre des voyageurs au beau milieu de terres isolées, il n'y avait aucune vague, aucune répercussion, mais ici ? Il se ferait chasser, et il n'apprendrait rien. Sa situation n'en serait que plus désavantagée.

Son attention se porta sur son voisin peu après.
« C'est surprenant de croiser quelqu'un qui suscite davantage d'effroi que moi. » Ce n'était même pas pour crâner ou quoi, vu que ce n'était pas vraiment son objectif. Il se fichait complètement de l’œil d'autrui sur sa personne, qu'il effraie ou non. Mais soyons honnête ; il avait l'habitude. Et c'était dit avec un sourire d'une légèreté telle qu'on jurerait qu'il disait ça dans le but de faire de l'humour. « Vous êtes ? »

Non, Angelo ne passait pas par trente-six chemins avant de faire les présentations. C'était inutile. Il avait appris, avec la présence de son jumeau dans son esprit, qu'il ne devait pas tourner autour du pot pour dire ou faire ce qu'il voulait, au risque d'être grossièrement interrompu. Cela n'arrivait pas trop souvent depuis qu'il était sur Héméra, mais il savait qu'il était toujours là, quelque part... Autant rester prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M

Rokumeikai
Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Ven 21 Sep 2018 - 9:19

Le silence était de rigueur dans ce bar. Loin du tumulte qui animait habituellement le quartier des théâtres, je profitais de l’absence de sons à l’image de ses Hommes savourant ce précieux nectar qui imbibe leurs lèvres et enivre leurs esprits. Là, assis à une place somme toute quelconque, je profitai du calme temporaire que mon apparence m’octroyait. Quelques regards inquiets se posaient sur moi par intermittence et, bien que nombre d’insectes reprenaient discrètement leurs discussions, l’un d’eux eut la volonté suffisante pour se plonger dans mes yeux de sang. Cet individu si différent de la foule agglutinée dans cette cité était exactement le profil que je recherchais en me baladant plus tôt. Néanmoins, la racaille qu’il devait certainement être n’est plus ce qui m’intéresse présentement.

 

Je le sens… Le Néant.

 

Un moyen d’initier la conversation doit alors survenir. Parcourant les différents alcools, je choisis celui que je connais le mieux : Mon prénom. Je lui propose de boire avec moi et ce dernier accepte sans sourciller. Bien… Il faut croire que cette approche était la bonne.

Toujours dans l’analyse, je prends mon verre et l’avale cul sec. Un premier shoot qui passe relativement bien. Il faut dire que le gout de cendres qui pourrit habituellement mon palais n’est pas présent lorsque je bois suffisamment vite. Dans le même temps, je le vois considérer les spectateurs curieux d’assister à pareil rassemblement. Je le laisse terminer avant qu’il ne se décide enfin à me parler.

 

« Plus surprenant encore est votre propre sang-froid. »
 

Simple réponse formulée au tac-au-tac. Je regarde mon verre aussi vide que mon âme et aussi fragile que mon cœur entre mes longues griffes de métal. Il me demande mon nom. Je me dis qu’il est rapide… C’est un avantage.
 

« Je suis... pareil à cet alcool. T-ckilla. Et vous ? »

 

J’analyse sa réaction, sa diction, ses gestes, mais rien n’indique qu’il est un subjugué. Il a un peu de cet élément en lui, je le sens. Pourtant, il ne semble pas réagir particulièrement à ma présence. Je ne comprends pas, mais les réponses viendront bien assez vite.

 

Je me tourne vers le serveur et lui indique mon verre. Il s’approche, me sert, puis hésite à resservir mon voisin. Je hoche légèrement de la tête et il s’exécute avant de nous laisser seuls. Nos verres sont ainsi de nouveau remplis. Je tends alors mon verre devant moi et patiente un peu avant de l’avaler. J’ai quelques questions à poser avant cela.

 

« Dites-moi, qu’est-ce qui vous a mené ici ce soir ? Ce quartier est réputé festif, mais vous n’avez pas l’air de spécialement vous amuser. A moins que ce ne soit cela qui vous divertisse ? »

 

Je pointai un couple de mon pouce, le passant par-dessus mon épaule. Dans mon dos, l’homme sembla inquiet. Il continua de parler avec sa promise et de faire comme si de rien n’était, mais il était certain que cela le mettait mal à l’aise. La peur, peut-être ?

 

Je me mis alors à boire mon verre. D’une traite, je m’en débarrassais. Je dus appeler le serveur qui, cette fois, nous laissa la bouteille.
 

« Je sens quelque chose de… Différent chez vous. Vous n’êtes pas comme ces autres que vous regardez avec dédain. Cette particularité que vous possédez, avez-vous une idée de ce dont il s’agit ? »

 

Question fatidique. Forcément, je restai vague afin de voir s’il ressentait lui aussi les pouvoirs du néant ou s’il m’était parfaitement opaque. Je ne parvenais pas encore à déterminer la source de cette magie en lui, mais je finirai bien par la trouver…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo nol Daemari

Flèche Vermeille
Flèche Vermeille

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Ven 21 Sep 2018 - 11:41

Ah, son sang-froid était donc étonnant ? Cet homme avait l'habitude d'effrayer, semblerait-il... Ils avaient donc un point en commun. Angelo ne répondit pas, si ce n'est un léger sourire amusé. Il pensait l'effrayer ? Que nenni. Il était impressionnant, il avait une aura intimidante, ça allait de soit qu'il inspirait une certaine puissance, mais faire peur ? Pas pour lui. Il pouvait toutefois comprendre pourquoi ces petites sardines agglutinées dans leur boîte de conserve pouvaient le craindre.
L'inconnu. Rien de plus terrifiant pour ces moineaux.

L'archer ne passa pas par six chemins et demanda le nom de cette personne, son identité, son titre, peu importe. Il n'avait pas demandé le nom précisément, mais il se présenta comme tel ; T-ckilla. Comme cette boisson. Difficile de ne pas doucement rire. Non pas que ce soit une moquerie, mais vraiment ! Quelle plaisanterie.
« Je dois être dans une sorte de purgatoire pour qu'un grand type intimidant du nom de téquila vienne m'adresser la parole. Êtes-vous censé représenter ma consommation d'alcool excessive du temps de mon vivant ? » Il rit à nouveau, sombrement, non il n'y croyait pas du tout. Autant donc reprendre son sérieux et lui offrir une réponse, puisqu'il avait été suffisamment aimable pour lui en donner une dans l'immédiat.

« Angelo. »

Cul-sec, son verre s'acheva, et il en remplit un autre. S'il était dans un purgatoire à papoter avec la personnification de la téquila, il pouvait bien lui rire au nez en buvant sans s'en préoccuper. Mais puisque lui-même buvait, il y avait fort à parier pour que cette hilarante hypothèse ne soit guère fondée.

Maintenant que la glace était définitivement brisée, T-ckilla s'interrogea au sujet de son mystérieux voisin. Il souhaitait surtout savoir ce qu'il faisait ici, puisqu'il ne semblait guère prendre part aux festivités. Quelles festivités ? Au dehors ? Car ici, il faisait froid comme dans les Gorges de Paramina... Il émit une supposition en lui montrant un couple au loin, charmant duo composé d'une femme et d'un homme tout d'eux plaisant à regarder. Angelo les dévisagea tous les deux comme s'il réfléchissait à cette idée.
« La fille ? Ça ne m'intéresse pas, faites-vous plaisir. » Si c'était ce qu'il voulait. Un autre verre cul-sec et il renchérit après un coup d’œil sur l'homme du couple. « Le mec par contre... Il a un joli minois. Dommage qu'il soit si chétif. » De ses goûts personnels, il n'aimait pas les hommes trop maigres. Celui-là ne devait pas être un soldat, ça allait de soit.

Mais non, les intérêts de l'homme à ses côtés n'était pas une jolie demoiselle. Il était surtout intrigué par lui, et lui demanda s'il savait qu'il avait une particularité qui le rendait différent de ces cancrelats qu'il dévisageait avec dédain. Angelo sourit doucement avant de prendre la bouteille et de se resservir un verre.
« Je suis parfaitement au courant, oui. » Mais pourquoi voulait-il le savoir ? Lui-même se posait de nombreuses questions à son sujet... Était-il comme lui ? Il ne remarquait aucun emplacement où un nihilithe aurait put être utilisé sur lui, ou encastré. Son apparence, bien que similaire en certains points sauf en couleurs, lui avait fait croire qu'il était dans un cas comparable au sien, mais non...

Il sentait que s'il voudrait des réponses de ce côté, il faudrait coopérer. Il n'aimait pas spécialement parler de ce nihilithe, mais c'était toujours moins pire que de dire ce qu'il y avait dedans, ou pourquoi il l'avait fait— ce qu'il ne dirait jamais, sous peine de faire tomber des têtes.
« Un nihilithe. » Avec cette information divulguée à un simple étranger, il pourrait savoir s'il venait d'Ivalice, ne serait-ce que par sa réaction en entendant ce mot. Il n'avait pas précisé artificiel, à quoi bon ? C'était inutile. Et ce n'était pas comme s'il pourrait utiliser cette information contre lui... Il avait déjà essayé de s'arracher ce nihilithe pour empêcher son frère de l'importuner. C'était impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M

Rokumeikai
Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Ven 21 Sep 2018 - 17:16



« Le Purgatoire, hein ? »


Je laisse l’individu se présenter sobrement pendant que je remplis mon verre.


Angelo…
Je fouille ma mémoire. Aussi loin que je m’en souvienne, aucune de mes connaissances ne porte ce nom. Cet homme est donc un parfait inconnu disposant d’une magie que je peux percevoir. Cela m’obsède. Je pensais être seul et me voilà face à quelqu’un possédant un éclat de ce que fut l’univers à son origine. Difficile à croire. Je pose donc une première question afin de mieux cerner ce curieux personnage.


La réponse qu’il m’apporte me laisse un peu sur ma faim. La fille ne l’intéresse pas, mais le mec oui ? De quoi peut-il bien parler ? A-t-il compris que je désigne le fait d’effrayer comme moyen de divertissement ? Hmmm, au vu de la qualification de « joli minois » qu’il donne à l’homme, j’en déduis qu’il doit parler d’esthétisme. Soit, il est peut-être ici pour contempler les différents faciès de ses congénères. Une bien piètre occupation.


J’insiste donc, cherchant à découvrir ses particularités. Cette fois, il pique mon intérêt. Il sait ? Bien, cela nous fera gagner du temps. J’apprécie la vivacité d’esprit.
Il se dit différent, qu’il développe donc. Malheureusement, il ne se contenta que d’un simple mot : nihilithe.




Tourné vers mon verre, je me permis de boire. Après avoir dégluti, je levais mes yeux vers le plafond.


« Nihilithe... »


Calmement, je prononçais ce mot comme si j’en savourai la profondeur. Nihil… Le néant. Quel doux nom que donne ces Hommes au pouvoir ultime. Lithe, en revanche, s’associe généralement à la terre, ou plutôt à un type de roche. La pierre du néant : le nihilithe ? 
Il est trop tôt pour aboutir à une telle déduction, mais au moins ais-je une hypothèse. Je porte de nouveau mes yeux sur mon voisin et observe la roche sur son front, puis celle qui couvre son cœur. Cette énergie… Je la sens de plus en plus précisément.


« Je ne connais pas ce terme. Pouvez-vous me dire de quoi il retourne ? »


Je vins poser ma main de chair sur le bar. Sous celle-ci, une légère lumière violacée fut émise avant de s’estomper. Une fois ma main retirée, une perle violine luisait faiblement sur le comptoir.


« Est-ce différent de cela ? »


Je pris un autre shoot. Mon quatrième pour être précis. Mes yeux se baladèrent sur les étagères, puis je pointais une autre bouteille au serveur.


« Amenez-moi ces softs, s’il vous plaît. Je veux aussi de votre cannelle et des oranges. »


Politesse amère, pour ne pas faire de vagues. Je devais m’y contraindre le temps que je demeurais ici. L’homme m’amène donc les bouteilles demandées : Jus d’orange et Grenadine. Il m’apporte aussi une salière remplie de cannelle et des quartiers d’oranges. A l’instar de ce que j’ai pu apprendre de ma longue vie sur les coutumes des Hommes, je saupoudre le quartier d’une fine couche de cannelle, bois un shot, puis croque dans la pulpe juteuse de l’agrume. J’en viens ensuite à me faire une tequila Sunrise, puis la hume… Bien que je n’y sente guère. Mes lèvres viennent y goûter, se chargeant de cet arôme de charbon qui déchire mes entrailles. Je ne manifeste rien. Toujours concentré sur cet Angelo.


S’il n’est pas mon subjugué, est-il celui d’un autre ? Une expérience de mon jumeau peut-être ?


« Revenir à la vie a dû vous déboussoler... »


Simple phrase pour enchaîner sur une autre sujet. En effet, sa mention du purgatoire est assez révélatrice. Avec l’ouverture de l’Au-delà et le retour de Calamités du passé, de nombreuses personnes ont recouvré une vie perdue trop tôt. Il ne serait pas étonnant qu’il s’agisse de son cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo nol Daemari

Flèche Vermeille
Flèche Vermeille

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Mar 25 Sep 2018 - 2:42

Le nihilithe intéressa énormément ce curieux personnage. Naturellement. Angelo n'en fut pas même surpris. C'était une source de pouvoir immense, et quand bien même cet individu ne venait pas d'Ivalice, il gardait à l'esprit qu'une source de puissance aussi extraordinaire ne pouvait qu'être reconnue partout— alors que non, puisqu'il lui demanda de quoi il s'agissait. L'intérêt n'était-il donc que dans le mot ? Ou quelque chose lui échappait ?

Il porta un regard quelconque sur la pierre que T-ckilla fit apparaître. A vrai dire, il ignorait ce que c'était, mais si l'énergie était semblable, il ne pouvait pas dire que c'était la même chose ! Les nihilithes étaient absolument phénoménales, et du temps de ses longues études sur le sujet, il avait put en constater autant le pouvoir de création que de destruction... surtout ce dernier, d'ailleurs.
« Les nihilithes sont des pierres possédant la capacité d'absorber le myste. Les plus puissants d'entre eux furent capable par le passé d'anéantir une civilisation toute entière. » Il contempla son verre vide en parlant de cela, tel un passionné radotant son sujet préféré. Il se souvenait de cette histoire, qui pourrait oublier ? Nabudis était un parfait exemple. Certes, certes, c'était un nihilithe déifié, et non pas un nihilithe artificiel comme celui qu'Angelo avait dans la poitrine, mais soit ! Leur pouvoir demeurait tout de même incommensurable. « Les plus puissants sont ceux bénis des dieux. Je n'ai malheureusement pas la prétention d'en posséder un. » Hélas ! Bien qu'il ne pouvait que s'imaginer à peine le résultat sur son corps s'il s'était encastré un nihilithe déifié dans la poitrine...

Le sien, ceci étant dit, était inutilisable. Le myste de ce nihilithe était ce qui le maintenait en vie - à défaut de le garder saint d'esprit - et il était improbable de penser le lui enlever ou en faire usage d'une autre manière. Non seulement parce que Angelo ne laisserait personne le faire, mais aussi parce que c'était tout bonnement impossible.

T-ckilla se préparait ce qui semblait être un cocktail, sans pour autant apprécier vraiment ce qu'il buvait à en juger par son expression des plus neutres. Angelo se contentait de se resservir de ce qu'il avait sous la main, contenté de ce simple et pourtant très efficace breuvage. Devant ce verre d'orange, cannelle et soft, l'homme aux yeux de sang fit un commentaire se désirant probablement anodin, mais suscitant une question indirecte ; que revenir à la vie avait dû le déboussoler.

L'homme aux cheveux albâtre étira un léger sourire.
« Au départ, peut-être. Je suis déjà revenu à la vie une fois par le passé, ce sentiment ne m'était pas tant étranger. » Il fallait dire qu'à ses yeux, s'enfoncer ce nihilithe dans le cœur avait résulté purement et simplement en son décès. Il n'était revenu à la vie que parce que son corps était animé de myste. Ou du moins, c'était une supposition qu'il n'avait jamais vraiment put confirmer... Toutefois, à son réveil cette nuit-là, il avait eut la sensation de revenir de loin, aussi se permettait-il cette hypothèse. « C'est davantage le fait de mettre les pieds sur un monde auquel je n'appartiens pas qui est désarçonnant. Heureusement, je m'adapte rapidement à mon environnement. L'inconnu ne m'effraie pas, T-ckilla. »
Parlait-il d'Héméra, ou de l'homme qui siégeait à ses côtés ? Un peu des deux, peut-être.

« J'ai conscience d'être un sujet fascinant, mais assez parlé de moi. » Après un nouveau shot qu'il déposa vide sur le comptoir, il adressa un regard plus dirigé vers l'étrange individu qui se trouvait à côté de lui. « Vous n'êtes pas de ces cancrelats qui rampent sous les tables en espérant se faufiler un chemin vers la sortie... J'oserais même prétendre que vous n'êtes pas humain. Ou si vous l'avez été... vous ne l'êtes plus. Tout comme moi. N'ai-je pas raison ? »
Il se permettait des hypothèses, mais quelque chose lui disait qu'il n'avait pas forcément tort. Ne serait-ce que d'apparence, au-delà des couleurs, ils se ressemblaient un peu. Cela mettait forcément la puce à l'oreille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M

Rokumeikai
Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Mar 25 Sep 2018 - 7:45

Présentant un orbe de ma conception à l’individu, je cherchais à savoir si cela s’apparentait aux nihilithes dont il m’avait parlé plus tôt. Il la regarda, presque sans intérêt, puis poursuivit en mettant en avant les fantastiques propriétés d’un tel objet. Visiblement, non, ce dont il parlait n’était pas l’œuvre d’un autre élémentaire du vide. Mon frère n’avait donc rien à voir avec cet étrange personnage.

Me délectant de son récit, j’appris que l’item dont il parlait était semblable en bien des points à une bombe magique. Elle se chargeait de myste – ce que j’interprétais comme étant de la magie – et la relâchait sous forme d’une explosion – là encore, je le supposais au vu de la destruction que son usage semblait engendrer. En revanche, quelle est cette histoire de divinités ?

« Bénis des dieux, dites-vous ? J’admets ne pas savoir de quelles entités vous parlez. Cela m’intrigue. A mes yeux, les dieux n’existent pas vraiment. Ils ne sont que des inventions de l’Homme pour rejeter leurs impuissances et s’absoudre de leurs péchés. Une illusion collective, au mieux. »

Y avait-il d’autres créatures vouant une allégeance au néant dont il ignorait l’existence ? Des êtres capables de faire usage de ce formidable et incommensurable pouvoir ? Si oui, cela impliquait la possibilité de se faire de nouveaux alliés. Cela serait une bonne nouvelle en ces temps difficiles…

Quoiqu’il en soit, ce jeune homme disposait de l’une de ces « pierres du néant », aussi me dis-je que c’était cela que je ressentais en le regardant. Posant ma main sur la perle que je venais de faire discrètement apparaitre, je la réabsorbai. Je pourrai poser davantage de questions, bien entendu, mais je préférai ne pas succomber à ma curiosité. Montrer trop d’intérêt pour l’objet et non pour l’individu pouvait m’être défavorable. Si je voulais en savoir plus, voir l’emmener dans un coin discret pour fouiller son esprit, il me fallait sa confiance. Ainsi suggérais-je son retour à la vie. Le purgatoire évoqué plus tôt était largement suffisant pour comprendre la situation d’Angelo. Il ne lui fallut guère de temps pour passer à table, m’expliquant que, curieusement, ce n’était pas la première fois qu’il déjouait l’emprise de la Faucheuse. La suite fut assez intéressante. Il me regarda et se sentit obligé de préciser que l’inconnu ne l’effrayait pas. Vraiment ? Voyez-vous ça ?
 
« Vous êtes bien confiant… »

Phrase dite avec un léger rictus. La parole est aisée après tout, mais l’acte est parfois bien plus ardu. Pourrait-il toujours prétendre la même chose s’il me voit sous mon vrai jour ?

Soit, parlons de moi. Dans d’autres circonstances, j’aurai certainement été moins bavard, mais ce revenant n’était clairement pas le genre de personne que j’imagine voir aux côtés de mes ennemis. Je peux donc sans mal lui livrer certaines informations. Sa réaction m’indiquera la marche à suivre. Le convaincre de me rejoindre, ou l’y forcer. Qu’importe la méthode, le résultat sera le même. Je ne suis pas du genre à laisser une grande place aux négociations… A moins qu’il ne se révèle plus divertissant que les mouches habitant cette ville.
 
« Vous avez raison. »
 
Je prends un nouveau verre. La bouteille, rapidement, rend sa dernière goutte. Je ne bois pas encore et patiente quelques secondes avant de poursuivre.
 
« Je suis ce que le commun de vos semblables nomment « un monstre »,  malgré cette forme humaine que je prends pour me fondre parmi vous. Néanmoins, puisque vous semblez vous y connaitre à ce sujet, je me distingue des autres formes de vie de par ma proximité avec le néant. Un élément qui, j’en suis convaincu, devrait vous évoquer bien des souvenirs… »

Je me permis de le laisser assimiler l’information avant de lui en dire plus sur ma venue.
 
« C’est ce vide qui m’a mené jusqu’à vous, Angelo. Vous êtes… Une bien curieuse découverte. »
 
Je finis par prendre cet ultime shoot avant de poser mon verre. Le barman s’approcha pour le reprendre et m’apporta l’addition. Je sortis une poignée de gils et la posa sur le comptoir. Je ne ferai pas de vagues ce soir.  Cependant, je ne comptais pas encore partir. La nuit n’en était qu’à ses prémices.
 
« Votre situation est telle que vous semblez tout ignorer de ce monde. Vous pouvez le découvrir seul, bien entendu, mais je pense qu’un guide vous serait des plus profitables. Et… Si j’en crois la façon dont vous parlez de ces individus qui nous craignent, j’ose me prétendre une meilleure compagnie que la leur. Qu’en dites-vous ? »

La proposition était simple, basique. Nous avions tous les deux un profond mépris de la race humaine et ce dernier pouvait trouver mon aide appréciable pour découvrir ce monde qu’il ne connaissait guère. Bien entendu, j’avais aussi des avantages à le prendre ainsi sous mon aile…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo nol Daemari

Flèche Vermeille
Flèche Vermeille

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Ven 28 Sep 2018 - 3:56

Pour T-ckilla, les dieux n'étaient qu'une invention des Hommes, à ce que Angelo pouvait comprendre. Cela dit, l'homme aux cheveux blancs ne s'en vexait guère. Les Occurias étaient une certaine forme de divinité, peut-être, certainement... Il ne "croyait" pas en eux, ce n'était pas un acte de foi que de porter ce nihilithe. Quoi qu'il en soit, ils n'étaient pas ici pour discuter de religion ou de réflexions de ce genre...

Mais soit ! Ce qui sembla surprendre l'individu surtout, c'était la confiance de l'archer, sa façon de ne pas le craindre. Il n'avait pas peur de lui, peut-être parce qu'ils avaient un point en commun très majeur ; le néant, même si T-ckilla semblait bien plus proche de cet élément que lui ne pourrait jamais l'être. Il avait été ramené à la vie par le néant, en quelque sorte, et que lui représentait le néant.
C'était une drôle d'histoire. Une coïncidence d'une envergure franchement... étonnante.

Angelo savait à qui il parlait cela dit et le prouva en lui donnant une description qui semblait lui convenir, puisqu'il répondit qu'il avait raison. Voilà qui élargit lentement le sourire déjà confiant de l'individu, alors qu'il l'écoutait s'offrir une description des plus modestes. Monstre ? Angelo avait déjà entendu ça, mais le concernant. Ce n'était toutefois qu'une métaphore - quoi qu'à le regarder, c'était à se demander - alors que pour T-ckilla, cela semblait être une simple vérité. Il était lié au Néant, il semblait être... comme une manifestation personnifiée du nihilithe qu'il avait.
« Cet homme ne me dit rien qui vaille. Tu ne devrais— »
Angelo ferma les yeux un moment, heureusement, la voix de son frère n'était pas sortit de sa bouche cette fois et T-ckilla n'entendit rien. Ce n'était que dans sa tête, mais ce fut suffisant pour qu'il prenne une lente inspiration et ne l'expire en une expression lassée.

Toutefois, il récupéra rapidement son ton habituel, et fit passer ce soupir passager pour une envie de boire un coup puisqu'il fit signe au barman de lui ramener un autre verre. Il n'en ressentait qu'à peine les effets, comme si le néant lui inhibait l'ivresse qui devrait pourtant le réconforter un minimum. Bienheureusement, il n'avait pas besoin de ça actuellement. T-ckilla avait toute son attention, et il fut somme toute intrigué par sa proposition. Car après tout...
« Vous n'avez pas tort. Un guide me serait favorable. Je suis assez lucide pour savoir que je ne risque pas de m'en sortir aussi rapidement que je le souhaiterais si je reste seul. »
Il termina cul-sec son verre, le déposa sur le comptoir et le repoussa, signe ultime qu'il en avait fini. T-ckilla avait déjà payé une addition mais il ajouta quelques pièces pour compenser le verre supplémentaire qu'il s'était autorisé.

S'il était assez intelligent pour savoir qu'il ne pourrait pas s'en sortir sans aide, toutefois, Angelo était assez malin pour prendre en considération qu'un inconnu, surtout aussi... spectaculaire, ne donnerait pas autant de temps et d'énergie gratuitement. Il disait qu'un vide l'avait attiré à lui... qu'il était une découverte. Des termes assez singuliers.
« J'accepte. Toutefois... Vous ne m'apparaissez pas comme quelqu'un d'une infinie générosité. Que voulez-vous en échange ? » Sa façon de le dire supposait qu'il se fichait bien du prix ou de ce qu'il voulait. Avec les crimes qu'il avait commis par le passé, autant dire qu'Angelo ne s'attendait pas à quelque chose de surprenant... Peu de choses pourraient le choquer dorénavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M

Rokumeikai
Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Ven 28 Sep 2018 - 5:07

La bouteille vide sur le comptoir fut emmenée par le barman et jetée aux ordures. Nous avions bien bu, aussi l’ivresse devait commencer à se faire sentir. Angelo, qui s’octroyait le plaisir d’un dernier verre, considéra ma proposition malgré son état. Sa lucidité pouvait être affectée par l’alcool, mais je ne m’en souciais guère. Lorsque l’on pactise avec le Diable, ce n’est jamais à notre apogée intellectuelle, mais plutôt lorsque nous sommes en situation de crise. Ainsi le Mal peut plus aisément profiter de nos travers, de nos faiblesses. En cet instant, j’étais certainement la personnification de ce démon, discutant avec un homme pour lui proposer un aller simple pour l’enfer. Je ne demanderai pas grand-chose en échange de mes services. Apres tout, son âme est déjà bénie par le Néant. Nul besoin de la lui dérober.
 
« Ce que je veux en échange ? Trois fois rien. Vous formez, vous faire maitriser ce pouvoir qui sommeille en vous et, si cela vous convient, vous permettre de rejoindre un groupe à la hauteur de vos ambitions. »
 

Je finis par me lever de ma chaise pour la ranger bien à sa place. Baissant les yeux vers lui, je conclus notre entretien sobrement.
 

« Je dois déjà vous abandonner. Je reviens d’un long voyage et j’ai grand besoin de repos. »

 

Je fis volte-face, me dirigeant vers la sortie, puis m’arrêtai pour tourner légèrement ma tête sur le côté et le voir par-dessus mon épaule.
 

« Nous commencerons demain. Rendez-vous à quatorze heures à l’entrée du Quartier commerçant. Pensez à manger avant notre rendez-vous, car nous ne ferons pas de haltes inutiles. »
 
 *************************
 


 
Le reste de la nuit était passé relativement vite. J’avais pris soin de reposer mon hôte et de le sustenter. Matinal, je pus m’offrir le luxe d’un repas avant l’arrivée d’Angelo. Il ne restait plus qu’à attendre sa venue. Je le sentirai venir bien vite. Apres tout, ce dernier est lié à ce que je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo nol Daemari

Flèche Vermeille
Flèche Vermeille

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Lun 1 Oct 2018 - 3:56

Il ne voulait pas grand-chose, disait-il. Juste lui apprendre à maîtriser ce pouvoir qu'il avait en lui et lui permettre de rejoindre un groupe. Ah, c'était donc ça... du recrutement... Angelo aurait put être mis en doute par ces mots, mais au final, pourquoi pas ? Ce n'était pas comme s'il avait quoi que ce soit à protéger, garder ou désirer dans un monde auquel il n'appartenait absolument pas. Il n'y avait pas une miette de lui dans cet univers ; alors peu importe ce qui pouvait lui arriver demain, tant qu'il restait en vie et qu'il y gagnait quelque chose, cela lui convenait.
Maîtriser ce pouvoir, alors ? Hm. Il était curieux de voir ce que ça donnerait.

Mais voilà que T-ckilla l'abandonnait déjà, justifiant qu'un long voyage l'avait éreinté. Angelo ne fit qu'un geste de la main, un "comme vous voulez" silencieux, et le laissa disparaître en enregistrant ses consignes concernant le lendemain. N'ayant que trop peu besoin de sommeil, ce ne serait pas bien difficile pour lui de respecter les horaires imposés.

Il quitta le bar, et alla s'isoler non pas dans une chambre d'auberge confortable, mais dehors. Il se hissa sur les toits et s'adossa contre une cheminée. La fraîcheur nocturne ne le perturbait en aucun cas ; c'était à peine s'il la ressentait en dépit de sa tenue. Il considéra un moment les étoiles, jusqu'à ce qu'il n'ouvre la bouche, mais pas du même ton que d'habitude.
« C'est insensé. Qu'est-ce que tu penses tirer d'un individu pareil ? »
« Rien de spécial. De la distraction, peut-être. »
« Tu as eu droit à une seconde chance et tu la gaspilles de cette façon... »
« C'est ma vie, et j'en fais ce que je veux, cher frère. Ne t'en déplaise. »
« Je te rappelle que je suis greffé à ta vie. »
« J'ai sauvé ton âme et c'est de cette manière que tu me remercies ? »
« Mais à quel prix ?! »

Angelo fracassa son poing sur le toit, heureusement, son gantelet griffé lui protégea sa peau, mais il ne fut pas sans ressentir l'impact. Ce n'était pas de son fait, c'était la colère de son frère qui avait manipulé son corps à ses aises. Tsch. Il dévisagea sa main légèrement engourdit avant de soupirer.
« Tâche de te taire dorénavant. Tu finiras par me mettre en colère si tu persistes... »
Et ça, ça voulait dire qu'il recommencerait ses meurtres insensés dans le but de réduire son jumeau au mutisme. La menace sembla fonctionner, puisque la conversation se perdit dans les méandres de la nuitée.

L'archer se risqua à fermer les yeux, non pas sans prier de ne pas partager les rêves de son frère. A vrai dire, s'il pouvait simplement ne pas rêver, ce serait parfait.

~#~


Il ne dormit que d'un œil, esquivant toute possibilité d'un sommeil profond. Le soleil se levait à peine, mais il se contenta de ce repos et sortit de la ville pour aller s'exercer avec son arc. C'était un peu sa façon de se dépenser de bon matin, avant même de songer à manger un petit déjeuner.
Cela dit, il mangea quand même avant de rejoindre T-ckilla au point de rendez-vous.

Comme attiré à lui, il ne chercha même pas où était le Quartier Commerçant. Il le sut tout simplement. C'est des toits qu'il arriva, préférant ne pas se mêler à la foule. Sans doute que l'élémentaire le devina de toute façon, car sitôt qu'Angelo chuta à ses côtés sans aucune difficulté, faisant sursauter quelques vulgaires passants, ses yeux se tournaient déjà dans sa direction.

Il était quatorze heures tout pile, à la seconde près.
« Ponctuel. J'aime ça. » Il étira un sourire satisfait mais non surpris, après tout, il semblait sérieux dans ce qu'il entreprenait celui-là. Et s'il était déjà là, c'est qu'il était même en avance. Bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M

Rokumeikai
Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Lun 1 Oct 2018 - 9:35

Je l’attendais.

Bien en avance, j’observais cette nouvelle cité pleine de promesses. Les habitudes de ses habitants se repéraient aisément si l’on avait l’œil. Quels commerces étaient fréquentés, quels types de populations se retrouvaient dans telle ou telle rue… Rien n’était laissé au hasard. Tout dépendait de nombreuses variables et normes sociales que j’assimilais progressivement. Nous avions certains regroupements d’individus semblables à des rongeurs, d’autres similaires à des rhinocéros, ainsi que des enseignes fréquentées par une population plus populaire quand d’autres rues semblaient exclusivement destinées aux riches. Oh, bien sûr, il n’y avait nulle barrière, nulle délimitation, mais les Hommes en formaient d’eux même. Ainsi peignais-je ce nouveau paysage, enregistrant machinalement tout ce qui pourrait me servir à l’avenir.

Fort heureusement pour moi, je ne fus pas dérangé pendant ma promenade. Je ne semblais pas avoir fait trop parlé de moi durant le tournoi, puisque personne ne vint à ma rencontre. Tant mieux à vrai dire, je ne désirai pas créer un attroupement alors que j’avais rendez-vous avec une potentielle nouvelle recrue.

 

Je me rendis donc à l’entrée du quartier commerçant. Là, j’hésitai à faire un achat qui m’aurait été fort utile, mais je craignais de ne pas être encore assez fort pour pouvoir supporter cette magie bénéfique. Aussi me ravisais-je et me contentai d’attendre Angelo. Finalement, l’horloge retentit et, à son ultime coup, je vis enfin mon invité tomber des cieux gracieusement, tel un ange du jugement au milieu de ces brebis pécheresses le regardant avec des yeux étonnés. Pour ma part, je ne réagis pas spécialement à son entrée en scène. Non pas qu’elle n’était pas impressionnante, mais plutôt que je n’étais pas de ceux que l’on qualifie d’expressif. Un simple sourire décora le masque me servant de visage.
 

« Content de vous voir en si bonne forme. »
 

Je dus me remémorer les phrases coutumières servant à instaurer un minimum de confiance lors de nouvelles rencontres, mais je me dis que jouer un rôle ne me conviendrait pas longtemps. Autant me montrer sous mon vrai jour dès le début.
 

« Votre présence à elle seule confirmant que vous avez accepté de me prendre pour guide dans ce nouveau monde, je vous propose de ne pas perdre de temps en bavardages inutiles. Nous pouvons dès lors commencer notre visite. »
 

Et la seconde d’après, je lui tournais déjà le dos. Non, je n’étais pas de ceux qui s’embêtent des civilités d’usage. Je laisse cela à ceux qui ont besoin de faire des courbettes avant d’importuner leurs interlocuteurs par de viles demandes à peine voilées. J’attendis quelques secondes qu’il vienne à mon niveau, puis entrepris d’ouvrir la marche.

 

« Comme vous avez dû vous en rendre compte lors de votre retour parmi les vivants, nombre de choses sont spécifiques à ce monde. Tout d’abord, laissez-moi vous présenter cette ville. Il s’agit de Lindblum, mais ça, vous devez déjà le savoir. En revanche, peut-être ignorez-vous qu’il s’agit de la plus grande ville de cette région. Certains diront même qu’elle est la plus grande du monde. »
 

Je levais alors les yeux vers les hauteurs, désignant de mon regard la tour servant de logis à la famille royale.

 

« Ce lieu qui surplombe le reste de cette ville forteresse se trouve être la demeure du dirigeant local : Le roi Cid. Il est surtout connu pour son génie en aéronautique. Ce dernier lui a notamment permis le développement d’aéronefs disposant d’une puissance de feu suffisante pour pacifier le continent. Du moins, si l’on en croit les livres d’histoire. »
 

L’Histoire d’Hera n’était pas très difficile à se procurer. Cependant, cela restait de grandes lignes. Dès que l’on souhaitait approfondir le sujet et comprendre comment s’était déroulée la dite guerre, les traces devenaient bien plus minces, comme si le sanglant passé du continent demeurait sous silence.
 

« Ce continent regorge d’autres cites-états exploitant les terres alentours. Il n’y a pas vraiment de petites villes. La plupart sont fortifiées, preuve des précédentes guerres, mais aussi de l’agressivité des monstres qui, je suppose, ne laisse pas aisément un village s’implanter hors des murs. »
 

J’aurai presque pu prendre l’exemple de Dali, mais cela aurait été de mauvais gout.
 

« Je ne sais pas comment était votre monde natal, Angelo, mais celui-ci est très en retard sur le plan technologique. Les autres régions du monde sont bien plus développées… Cependant, cela offre bien des avantages. Par exemple, il est plus facile de se fondre dans la nature et de se cacher d’éventuels ennemis… »
 

Je finis alors par marquer une pause, m’arrêta, puis fis apparaitre une petite sphère noire au bout de mon index de métal. La chose ondula librement dans l’espace, mais semblait bien inoffensive au vu de sa taille.
 

« Comme vous le voyez, il nous ait possible de faire usage de la magie sur ce monde. Néanmoins, les sorts et autres techniques ne s’apprennent pas sur commande, ou via un quelconque entrainement, mais grâce à des pierres précieuses que l’on nomme gemmes. Ainsi, plus vous avez de gemmes, plus vous aurez de sorts. Et plus ces gemmes sont d’une pureté élevée, plus le dit sort sera puissant. »

 

Je fis disparaitre l’orbe et me tourna vers lui.
 

« Cependant, le Néant n’est pas un élément que l’on peut manier en utilisant un tel procédé. Il vous faudra passer par moi. Je pourrai infuser vos pierres avec ma magie avant que vous ne les absorbiez pour vous permettre de faire usage de ma magie. Puis, à terme, vous devriez y parvenir par vos propres moyens. »
 

Le concept était simple, cela va s’en dire. De plus, même sans comprendre l’écriture d’ici, il verrait sans mal les nombreux étals proposant ces fameuses gemmes à la vente. Apres tout, je n’avais pas choisi ce quartier au hasard pour notre visite.
 

« Peut-être avez-vous des questions ? Ou me faire part d’une quelconque réflexion ? Ce monde entier est nouveau à vos yeux, aussi je peux comprendre que vous soyez un peu… Dépaysé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo nol Daemari

Flèche Vermeille
Flèche Vermeille

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Ven 5 Oct 2018 - 3:47

Pas de bavardages inutiles, parfait. Angelo acquiesça d'un geste de la tête et suivit l'élémentaire sans plus de cérémonie. Certes, le fait qu'il soit ici, si ponctuel et précis, prouvait qu'il consentait à le prendre comme guide, mais il gardait une pensée dans le coin de son esprit - qu'il partirait sitôt que la situation lui déplaisait, si cela venait à arriver - donc il ne comptait pas devenir un bon toutou pour ce type.
Cela dit... s'il pouvait vraiment l'aider à se renforcer et à mieux manipuler ce pouvoir, allant même jusqu'à taire la voix de son jumeau - sans pour autant arracher son âme, il voulait la conserver, celle-là - eh bien soit... C'était une opportunité en or, et il paierait à lui obéissant jusqu'à un certain degré.

S'ensuivit alors un cours d'histoire des plus enrichissants sur cette ville, mais aussi ce monde. Cet endroit se nommait donc Lindblum, gouverné par le Roi Cid, et ainsi de suite... C'était donc de la royauté dans le coin, un peu comme sur Ivalice. "Un peu", oui, parce qu'il y avait aussi un empereur, mais également des reines et rois.
Quant à la technologie, elle était bien piètre dans les parages, ce qui permettait de se fondre dans la nature, mais en toute évidence, cela devait avoir des désavantages. Angelo ne saurait faire la comparaison avec son propre monde cela dit, Ivalice ayant une technologie bien à elle. Non pas spécialement avancée, mais unique. Il l'ignorait encore, mais même Dol ou Gaïa ne sauraient s'y comparer, pas parce qu'elle était plus avancée que la leur, mais bien parce qu'elle n'était pas faite de la même manière.

« Ce n'est pas comparable, à première vue. » C'est tout ce qu'il répondit avant que T-ckilla ne poursuive pour lui parler un peu des gemmes et du système mis en place sur ce monde et les autres pour assimiler différentes techniques au combat. Si la magie était utilisable, comme l'élémentaire le prouvait en lui montrant une petite sphère mystique, il fallait passer par des gemmes. Ah ! Oui... Il l'avait remarqué, on lui en avait offert à son arrivée. Cela dit, pour manipuler le néant, il faudrait passer par lui, puisque ces pierres ne possédaient pas cette capacité.

La sphère disparue, et Angelo tourna son regard vers le visage de l'homme.
« Soit. Mais j'estime également nécessaire d'avoir plusieurs cordes à mon arc. N'utiliser que le néant pourrait s'avérer désavantageux contre un adversaire. Comme vous, par exemple. » Il étira un léger sourire en levant une main qu'il laissa retomber lentement. Une plaisanterie ou juste un conseil, qui sait. Quoi qu'il en soit, il n'avait pas tort, peu importe l'exemple qu'on prenait. Pour le coup, ce n'était que pour la pique qu'il avait parlé de T-ckilla bien précisément.

Avait-il des questions, à présent ?

« Non. Je n'ai que trop peu d'intérêt pour la politique. Là d'où je viens, les misérables histoires de l'empire, des rebelles et de la pitoyable royauté qui se dressait si haute qu'elle en avait le vertige... Elles ne m'inspiraient qu'ennui. Je doute que cela change ici. » Voilà, pas plus honnête que ça. Il fit quelques pas en étendant le bras pour désigner la ville alors qu'il parlait, avant de se tourner à nouveau vers l'élémentaire. « Mais j'en déduis que c'est important de le savoir, aussi je vous remercie de vos explications. »
Il n'était pas tant studieux. Mais il savait noter l'importance d'une information.

« Lorsque je suis arrivé, j'étais sur "Spira". J'ai remarqué une similitude avec ces terres-ci. Un manque flagrant de technologie, des créatures humanoïdes, de la magie... Le monde entier est-il ainsi ? Ou y a-t-il des endroits drastiquement différents ? » Oui, en théorie il aurait été plus simple de faire un monde à la fois, mais Angelo voulait savoir à quel point il y avait des différences sur ces étranges terres, celles d'Héméra... S'il serait facile de prendre un morceau par la force, peut-être qu'un autre, plus avancé technologiquement ou avec une armée plus importante, serait bien plus difficile.

En ce qui le concernait lui, il cherchait surtout à savoir où il serait le plus à l'aise, quels endroits éviter, ce genre d'informations cruciales pour sa propre survie en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M

Rokumeikai
Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Ven 5 Oct 2018 - 7:16

Angelo semblait attentif. Il me suivit sans poser de questions et m’écouta lui présenter cette ville et son histoire. Que cela l’intéresse ou non, je jugeais nécessaire qu’il ait un peu de culture générale. Après tout, si une tradition impose de s’agenouiller devant le roi sous peine de mise à mort immédiate, mieux vaut-il le savoir. Heureusement pour lui, rien de tel ici. Juste une petite noblesse et un génie de l’aéronautique en guise de souverain.

 

La technologie de ce monde étant très limitée, je voulus savoir si mon compagnon avait connu mieux de par sa vie antérieure. Sa réponse fut intrigante, mais je ne voulus pas en creuser davantage. S’il avait pris soin de répondre de façon aussi sobre, c’est que ce n’était pas le moment.

 

Nous en vînmes à discuter des gemmes et de leurs rôles. Evidemment, cela suscita une nouvelle réaction chez lui. Point curieux, il sembla prendre la nouvelle comme une autre et fit juste une petite réflexion sur le néant. J’esquissais un sourire en coin alors qu’il m’associait à un ennemi. Notre invité semblait un brin taquin.
 
« Hum… Bien vu. » Répondis-je sur un ton qui se voulait léger.

 

Je poursuivis mon discours en lui demandant s’il avait des questions. A ma surprise, cela ne sembla pas être le cas. Ce dernier me fit part d’un exemple criant le désintéressement qu’il portait aux conflits politiques. Dommage qu’il en soit ainsi… Mais qu’il ne s’inquiète pas, je saurai l’utiliser comme il se doit en temps et heure. Pour l’instant, il me faut discerner ce qu’il apprécie.

 

Son interrogation me met sur une nouvelle piste. Il se renseigne sur les différents mondes, leurs habitants, la magie et la technologie. Il serait difficile de faire un long exposé sans l’ennuyer, aussi pris-je cinq secondes pour chercher une réponse à la fois pertinente et succincte. Finalement, lâchant le ciel des yeux, je revins vers lui avec quelque chose que j’estimais lui convenir.
 

« Non, le monde entier n’est pas ainsi. Il se divise en quatre parties bien distinctes. Héra, où nous nous trouvons, et Spira, que vous connaissez, sont peuplées de différentes créatures humanoïdes. Elles axent beaucoup leurs aptitudes sur la magie et sont assez en retard technologiquement parlant. Dol et Gaia, les deux autres régions que vous n’avez pas encore visitées, se veulent plus avancées sur le plan scientifique. Elles n’ont, pour leurs parts, que peu ou pas d’autres espèces intelligentes que celle des Hommes. »

 
Quoique l’intelligence est relative. A mes yeux, un Béhémoth, un Ahriman ou même un Tonberry sont tout aussi intelligents qu’un Homo sapiens sapiens. La seule différence réside dans leurs comportements et la façon dont ils colonisent les différents territoires pour se développer. Quoique non… Il y a bien plus encore, mais je sens monter en moi cette sensation déplaisante lorsque je pense à ces primates imberbes et que je tente de les valoriser. Ils n’en valent clairement pas la peine.

 

Je poursuis donc ma route en détaillant un peu mes propos. Cela l’embêtera peut-être, mais si cela est le cas, je compte sur lui pour se manifester. Ce dernier semble ne pas être gêné par mon apparence, aussi ne s’en privera-t-il pas.
 
« Ce monde ci est peut-être le plus riche en races humanoïdes. On peut supposer qu’il l’est également au niveau de la magie. En revanche, c’est vers Gaia et Dol qu’il faut se tourner si vous désirez voir ce que peut offrir Hemera en termes d’avantages numériques et scientifiques. Je ne sais ce qui vous intéresse le plus. Pour ma part, j’admets que j’aimerai rester sur ces terres encore un peu. Il se trouve que j’y ai des projets, mais surtout que ma participation à un tournoi récent risquerait de me propulser malgré moi sous les plumes de journalistes curieux. Et entre nous, je préfèrerai devoir éviter d’en arriver à fuir les caméras. »
 
Je pus écouter sa réponse éventuelle avant de m’engouffrer dans une ruelle peu fréquentée. Là, je fis craquer ma nuque, puis vint me tourner vers lui, arrêtant ma marche.
 

« Je viens de penser que je ne sais que peu de choses à votre sujet. Que diriez-vous de me raconter votre histoire, ainsi que celle de votre… Nihilithe ?»
 

En espérant qu’il veuille bien me la raconter. Apres tout, peut-être que cela fait écho a des choses bien trop personnelles ? Les humains sont si compliqués que cela ne m’étonnerait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo nol Daemari

Flèche Vermeille
Flèche Vermeille

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Lun 8 Oct 2018 - 4:20

Quatre parties distinctes, quatre mondes tout à fait différents. Celles qui se démarquaient surtout étant "Gaïa" et "Dol". Des noms plutôt sobres, faciles à retenir... Angelo devina rapidement que ces régions seraient sûrement plus semblables à son monde d'origine, même s'il y aurait encore des différences majeures.

L'élémentaire poursuivit sa route, poussant son nouvel allié à le suivre sans piper mot. Angelo observait essentiellement son entourage, notant les différentes apparences, les enseignes devant lesquelles ils passaient, devinant quelques similitudes au niveau des produits vendus aussi. Au final, il n'était pas entièrement dépaysé, mais certains détails portaient à confusion. Passer à côté d'un animal humanoïde, doté d'intelligence, qui portait des vêtements et qui faisait ses courses du matin, avait quelque chose de loufoque pour lui...
Pourtant, cette chose abjecte semblait faire partie de ce qui passait pour société ici.

Justement, T-ckilla en parla brièvement avant de s'intéresser à ce qui pourrait intriguer le plus Angelo en ces terres. Ce dernier ne s'en était pas encore fait une idée fixe, mais il fut plutôt intrigué d'entendre l'élémentaire du néant mentionner qu'il avait des projets ici et qu'il préférait se faire discret en raison de sa participation récente à un tournoi... Eh bien ? Monsieur était populaire ou souffrait d'un complexe de célébrité ? Angelo haussa simplement les sourcils en détournant le regard.
« Peu m'importe. Ce que je veux est clair, le moyen pour y arriver m'est inconnu. Que cela passe par la magie ou la science, difficile à dire. Ou peut-être est-ce même autre chose... » Il garda son regard tourné vers l'horizon où, belle ironie du sort, deux petits garçons jouaient. Ils étaient parfaitement identiques, du même âge, des jumeaux à n'en pas douter. Tsch.

Mais soudain, les oreilles d'Angelo cillèrent. T-ckilla demanda à ce qu'il lui parla de cette nihilithe. Comment l'avait-il eu ? Pourquoi l'avait-il ? Lui raconter son histoire... Cette histoire... Il sentit en lui monter une flamme colérique qu'il dû ravaler promptement au risque d'avoir une réaction trop immédiate. Il était vrai que s'il était pour le guider, s'il comptait l'aider, il ne pouvait pas vraiment jouer les grands mystères. Il pourrait toujours improviser quelques vérités sans mentionner la seule qui comptait pour lui.
« Je ne poserais pas cette question si j'étais vous. » Cette voix n'était pas la sienne, elle était plus claire et plus calme, bien que semblable. Sa tête fit un mouvement vif, comme un spasme isolé, avant qu'il ne se tourne pour regarder T-ckilla, ayant reprit contrôle de son corps.

Il préféra agir naturellement pour éviter des questions sur ce qui venait de se passer.

« Pour tout vous dire, j'étais un scientifique sur Ivalice, j'étudiais ces fascinantes pierres. » Il leva une main pour faire un geste quelconque, appuyant ses mots - ou chassant l'incident précédent de manière métaphorique. « A l'article de la mort, j'ai décidé de m'en greffer une afin de sauver ma vie. S'en est résulté quelque chose de curieux, n'est-il pas ? Inutile toutefois d'essayer de me l'arracher pour vous la procurer. Ceux qui ont essayés n'y sont pas parvenus... et n'en sont pas sortit entier. » Il lui adressa un sourire qu'on aurait presque put caractériser de mielleux, mais clairement, c'était de la moquerie, de la tentation, l'air de dire, essai pour voir ? Mais tant pis pour toi au pire.

Bien, ce n'était pas vraiment un mensonge, même si l'histoire ne tournait pas réellement comme ça. Ce n'était pas comme si T-ckilla devait savoir le reste, hm ? Ce n'était pas important... pas pour le moment... pas aux yeux d'Angelo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M

Rokumeikai
Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Mar 16 Oct 2018 - 13:38

Dans cette allée discrète je me perds, entrainant Angelo avec moi. Je tente d’en apprendre plus sur ses objectifs. Il m’est en effet difficile de le guider sans savoir ce qui le motive à présent que son cœur bat de nouveau.

La pierre qu’il dit posséder m’obsède. J’aimerai l’étudier plus en détails, mais il serait idiot de nuire au bon déroulement de la conversation. Ma présentation sommaire de la cité me parait suffisante. Il ne tient maintenant qu’à lui de me pousser à l’apprécier à la même valeur que cette roche incrustée dans sa poitrine. J’aimerai qu’il me facilite la tâche, mais ses dires sont des énigmes. Rester vague ne va pas m’avancer. Tu cherches un moyen d’accomplir quelque chose ?… L’apanage du moindre mortel en somme.

 

Je n’abandonne pas. Je fais volte-face et lui demande concrètement de m’en dire plus à son sujet. Rien d’impérieux dans mon ton, je ne le questionne pas. Je l’interroge simplement. Il me répond alors que je ne devrais pas chercher à en savoir plus sur lui et sa nihilithe. Oh ? Ce passé serait-il donc un secret ? Il devrait pourtant savoir que je ne peux rien pour lui s’il me cache ses désirs. Ma contribution est donc limitée. Pourtant, il m’a suivi jusqu’ici. Mon apprentissage doit donc lui suffire pour l’heure. Peut-être attend-t-il de me voir à l’œuvre pour contempler l’étendue de ce que j’ai à offrir… ?

 

Mon visage ne vacille pas d’un micromètre lorsqu’il se rétracte. Il ouvre cette fois ses lèvres pour me livrer de quoi me faire une vague idée de son idéal. Il parle de cette pierre… Cette Nihilithe. Je comprends mieux à présent. Je le crois du moins. Il me provoque une nouvelle fois avec malice. Soit, rendons-lui la pareille. Je souris sobrement, mimant son propre faciès, puis lui répond d’une voix qui se veut amusée.
 

« Ces derniers n’étaient pas moi, cher ami. Vous seriez étonnés ce qu’un peu de bonne volonté peut accomplir dans ce bas-monde. »
 

J’aurai pu lui tourner le dos et poursuivre la visite, mais je préfère rester sur place. Mon visage redevient neutre alors que je poursuis sur un ton plus coutumier.
 

« J’ai du mal à cerner votre but, mais il concerne vraisemblablement cette pierre. Elle semble étroitement liée à votre passé. Hier, je vous ai proposé de vous montrer ce monde et de vous former à manier cette magie singulière qui vous habite. Je ne peux guère faire mieux en l’état. Cependant, j’espère que nos aventures à venir nous permettront de trouver une cure aux maux dont vous souhaitez vous affranchir. »
 

Je parlais étonnamment bien. Etait-ce de par mes longs mois passés à Treno dans la peau de Vlad ? Certainement. J’en faisais peut-être trop à vrai dire. Néanmoins, il ne tarderait pas à cerner mon vrai visage. Cette manière de m’exprimer n’est que temporaire.
 

« Tant que nous sommes ici, je vous propose de nous rendre à Pinnacle Rocks. Sur place, nous pourrons tester rapidement vos compétences au combat. Cela me permettra de me faire un premier avis sur vos talents et la façon dont les gemmes de ce monde pourront vous rendre plus puissants. »
 

Une proposition basique.

J’avais besoin de savoir ce dont il était capable pour le rendre plus puissant. Je devais cerner sa façon de combattre pour adapter la mienne en conséquence. Enfin, me faire une idée de son niveau me paraissait essentiel pour juger des zones que nous pourrions, ou non, traverser.

 

Je devais moi-même me renforcer et briser ce maudit sceau bien entendu, mais je ne pouvais y parvenir sans aide. Soit, prêt de la ville, les monstres demeurent assez faibles. Il devrait convenir à des amateurs. Encore faut-il qu’il accepte me direz-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo nol Daemari

Flèche Vermeille
Flèche Vermeille

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Dim 21 Oct 2018 - 23:58

Il était vrai qu'Angelo n'était pas très coopératif d'une certaine manière. Il fallait dire aussi qu'il ne connaissait pas assez bien T-ckilla pour s'autoriser de lui raconter quelque chose d'aussi personnel que la raison de l'acquisition de cette pierre— qui représentait l'entièreté de son existence dorénavant. Au moins, s'il y avait une chose sur laquelle lui et son frère pouvaient se mettre d'accord, c'était bien ça : on ne parlait pas de la nihilithe, pas à n'importe qui, et sûrement pas en public.

Quoi qu'il en soit, l'élémentaire du néant comprenait l'essentiel ; il le guiderait, l'aiderait à améliorer sa puissance et la maîtrise de cette magie qui l'habitait, le tout avec pour objectif de l'affranchir de ces maux qui l'importunaient. Il était vrai que faire taire la voix de son frère ne serait pas de refus... ou au moins l'empêcher d'intervenir dans ses faits et gestes sitôt qu'un moment de faiblesse pointait le bout de son nez...
Néanmoins, il n'était pas prêt d'énumérer ces particularités à son nouveau partenaire.

« Partons donc sur cette base. Peut-être que les choses s'éclaireront avec le temps. » Une façon comme une autre d'insinuer qu'à la longue, sans doute, il se sentirait suffisamment en confiance avec cet étrange personnage pour lui dévoiler quelques secrets. Toutefois, ce n'était clairement pas encore le cas. En même temps... qui aurait si aisément confiance en un individu comme T-ckilla ? Autant être honnête. Il n'effrayait pas Angelo, mais il avait une certaine menace dans sa simple façon... d'être.

Pour le moment, il faudrait surtout établir ce dont Angelo était capable. Désireux de le voir en action, T-ckilla suggéra d'aller en un lieu nommé Pinnacle Rocks. Le jeune homme esquissa un sourire satisfait.
« Excellente idée. J'ai déjà eu l'opportunité d'observer la faune environnante lors d'une chasse matinale, mais je ne suis pas contre voir ce qu'un individu tel que vous peut bien pouvoir faire. » L'arrogance n'était pas vraiment quelque chose qu'il se retenait d'étaler autour de lui... et c'était toujours amusant d'un peu lui faire remarquer que lui aussi avait des choses à découvrir chez lui. Il l'intriguait aussi après tout ; un élémentaire capable de manipuler le néant, c'était curieux... Il voulait voir ce que ça donnerait sur le champ de bataille.

Pendant deux secondes, il crut entendre un murmure de la part de son jumeau, quelque chose tournant autour de "crâneur" en gros, mais ça ne le fit pas réagir, bien que cela l'amusa un brin. Il fallait dire qu'il avait tout à fait confiance en ses capacités, sa flèche ne ratait jamais sa cible et sa précision ne manquait pas d'entraînement. Aussi, démontrer ce dont il était capable ne l'intimidait aucunement.

En chemin, l'archer ne fut pas sans, lui aussi, poser des questions.
« Peut-être suis-je arrogant, mais pas suffisamment pour supposer que je sois le seul être vivant à avoir attiré votre attention. Y a-t-il d'autres personnes sous vos ailes d'ébènes ou dois-je m'estimer privilégié ? » Encore une fois, c'était presque dit avec moquerie, une légèreté probable, parce qu'il ne se présumait pas vraiment unique ou spécial aux yeux de cette personne si étrange. Il y en avait certainement d'autres... mais qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M

Rokumeikai
Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Lun 22 Oct 2018 - 18:02



La confiance… Quel élément singulier. De part mon passé en tant qu’être supérieur, j’ai encore du mal à me résoudre à l’idée que cette dernière doit être réciproque. Je me vois encore au sommet quelques fois. Une mauvaise habitude qui perturbe mon jugement.


J’ai très bien compris que ce jeune homme ne m’accorde pas encore une obéissance absolue. Je ne suis qu’un guide, une existence éphémère dans sa vie. C’est pourquoi je m’attache à subjuguer les individus plus faibles en temps normal. Les libérer de leur conscience les rend si malléables que je peux en faire ce que je désire sans avoir à passer par ce long processus d’échanges verbaux. Mais parfois, je concède que celui-ci m’apporte de meilleurs fruits que la simple récolte à laquelle je m’adonnais. Ainsi Veranissa et Varimatras sont bien plus efficaces qu’une armée de mes esclaves décérébrés, me prouvant que l’investissement que je fais avec ce jeune Angelo pourrait payer un jour ou l’autre. La patience… Malgré l’urgence de la situation, il me faut être patient.


Les bases de notre relation sont donc posées.
Je serai son tuteur le temps que ses pouvoirs nihilistes se développent. Je lui ferai découvrir ce nouveau monde et gagner en puissance. Enfin, il me faudra le convaincre de se joindre à ma cause. Néanmoins, ce dernier point peut attendre.


Il y a tant à faire. Tant à construire. Tant à détruire. Commençons donc par la chasse de misérables organismes primitifs comme on en trouve partout sur cette planète, rampant parmi la végétation. Je propose de tester ses compétences à Pinnacle Rocks. Là, il a l’arrogance de me pousser à dévoiler les miennes. Ce sourire en coin… Décidément, je suis tombé sur un joueur épris du risque. Soit, jouons dans ce cas.


« Si cela vous satisfait. »


Sobre, comme toujours.


Je pris la tête de notre duo pour le conduire jusqu’à la sortie de la cité. Lindlum se dessinait toujours aussi belle… Aussi grande… Aussi majestueuse. Combien de temps cela durerait-il ? Qu’importe. Seul le néant attend ce monde.


En chemin, Angelo reprit la parole. Il s’interrogea à juste titre sur mes potentiels alliés. Était-il le premier à avoir attiré mon attention? Voilà une question intéressante. Je réfléchis quelques courtes secondes avant de lui présenter mes impressions sur le sujet.


« Objectivement, non. Je dispose d’autres alliés avec lesquels j’ai passé un certain temps afin de les former et de les intégrer au groupe dont je fais partie. Néanmoins, tu es le premier disposant de la capacité de manier le néant avec tant d’aisance. En cela, je vois quelqu’un de spécial en ta personne. Ton arrogance ne me dérange pas outre mesure à l’heure actuelle. Tu peux te sentir privilégié si cela te réconforte. »


Cela n’a aucune valeur à mes yeux. Tant qu’il connaît sa place et ne tente pas de me nuire, il peut se pavaner comme bon lui semble. Je jouerai à son jeu autant que nécessaire.


Nous parvenons enfin aux portes de la ville. Le vent se lève. Les montagnes sont visibles au loin. Nous n’avons plus qu’à nous y rendre. Je regarde en coin les gardes. Je cherche les failles dans leurs armures, me concentre sur le rythme de leurs pas, tente de discerner leurs visages. Je repère les lieux, sans attirer l’attention. Mon apparence interpelle forcément. Je me fais donc discret. Ces murs tomberont en temps et en heure.


Le chemin qui doit nous mener au Rocks commence ici. Bien… Nous n’avons plus qu’à trouver une créature ou deux pour jauger le niveau de l’archer. Il me tarde de voir ce fanfaron en action.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal

Admin Gardienne
Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux Lun 29 Oct 2018 - 6:28

Bilan

Angelo passe au niveau 2

Gains: + 450 gils [chacun]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Angelo et T-Ckilla vont vers Pinnacles Rock


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vin chaud et autres spiritueux

Revenir en haut Aller en bas
Vin chaud et autres spiritueux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tair : Ni Chaud, Ni Froid ! [Partie III]» Chaud devant voici Padz ! (de niveau 164)» Dungeon Bowl Horreur Chaud I» Un tactica tout chaud pour le Chaos!» Messagerie hotmail, thunderbird et autres
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Lindblum-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives