Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Avenir à venir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Jeu 20 Juin - 14:57

A l'instant où elle se faisait écarter comme une moins que rien, Iris affichait un léger sourire en ayant plus ou moins devinée une telle réaction de la part de la gosse. En revanche, ce qu'elle ne s'attendait pas à voir, c'était qu'elle avait visiblement le sommeil plutôt lourd ! Ce serait sans aucun doute une opportunité qu'elle se devrait de saisir à l'avenir pour expérimenter toutes sortes de choses, aussi diverses que variées ! Mais la possibilité qu'elle est tout simplement mal dormi n'était pas à exclure, aussi chercherait-elle donc à s'assurer de ça la prochaine fois.

Pour le moment, la Cow-Girl observait le corps de rêve de la charmante Elf pendant qu'elle s'habillait. Une telle vision la mettait déjà de meilleure humeur et la journée qui s'annonçait promettait d'être plaisante, ou tout du moins, bien moins maussade que les précédentes. Mine de rien, avoir un peu de compagnie – particulièrement quand celle-ci était digne d'intérêt – n'était pas une si mauvaise chose, surtout avec ce joli minois encore à demi endormi. Iris la laissait ensuite se saisir du sac dans lequel se trouvait leur petit déjeuner et haussait simplement les épaules quand elle se faisait remarquer sa générosité. Elle faisait ça parce qu'elle en avait envie, une fois de plus, aussi recevoir de la gratitude ne risquait pas de lui arracher une autre réaction que de l'indifférence. Elle aurait tout aussi bien pût garder le peu d'argent qu'il lui restait ou même encore l'utiliser pour sa pomme, mais non, elle avait prit la résolution de s'occuper au mieux de sa partenaire et elle s'y tiendrait, au moins jusqu'à ce qu'elle puisse être autonome. Et puis au fond, elle faisait aussi ça pour elle même : supporter les plaintes d'une personne lui taperait rapidement sur le système et c'était un coup à ce que tout cela ne se termine pas de la meilleure des manières.

Récupérant le sac, elle prenait le croissant pour le mettre en bouche alors qu'elle s'asseyait sur le lit, commençant en même temps à remonter son pistolet toujours en pièces détachées avec minutie, en venant même à oublier de refermer ses crocs sur ce qu'elle avait en bouche pour s'alimenter. Ce n'était que lorsqu'elle terminait qu'elle refermait sa mâchoire sur la viennoiserie, et c'était exactement à cet instant que la gosse décidait de reprendre la parole pour dire quelque chose de… plutôt inutile. Enfin, relativement, car cela éveillait la curiosité de la fleur à son sujet. Elle s'interrogeait sur le temps que Elf avait passée à voyager, mais à l'entendre elle n'avait pas énormément d'expérience… Même au beau milieu d'un désert aride ou d'une forêt sombre, il était parfaitement possible de se mettre quelque chose de bon sous la dent, il suffisait simplement de savoir se débrouiller et avoir quelques compétences en cuisine. Iris avait la chance de parcourir le pays depuis plusieurs années maintenant, aussi pouvait-elle rendre la nourriture sauvage meilleure qu'elle ne l'était de base, son met favoris étant le lézard grillé ! Avec quelques herbes bien choisie, elle pouvait facilement en être repue ! Bien entendu, ça valait certainement pas un restaurant de grande réputation, mais ça, elle s'en foutait tant que ça restait pas dégueulasse.

En revanche, si Elf pensait qu'elle allait arrêter ses actes de grivoiserie pour ses beaux yeux, elle se trompait. Néanmoins, pour ce même joli regard, elle pouvait bien expliquer pourquoi elle dérobait autrui.

« Écoute ma belle, on aurait p't-être pioncées dans une ruelle pleine de pisse si je volais pas. Et pour l'avoir déjà fait, j'peux t'assurer que c'est pas agréable. Donc non, ce sera sans doute pas la dernière fois. » En même temps, elle venait attraper la bouteille d'alcool de la veille pour avaler les dernières gorgées et ensuite se diriger vers ses affaires pour commencer à son tour à les remballer. « Surtout qu'au final, j'te demanderais pas de faire comme moi, je t'en fais juste profiter. Et si c'qui t'inquiètes est qu'on puisse se faire prendre, personne ira porter plainte pour des sommes aussi ridicule. Et l'abruti qui l'fera passera juste pour un chieur auprès des autorités. » Maintenant, elle espérait que c'était clair. De toute façon, elle avait pas l'intention de s'éterniser dans cette ville une fois qu'elles auraient fait ce qu'elles avaient à faire, alors quand bien même ce serait le cas, elles seraient déjà bien loin…

Ayant terminée de ranger ses affaires, elle attachait son holster à sa ceinture avant d'y remettre son arme, puis elle vissait son chapeau sur sa tête avant de soupirer.

« On trouvera des provisions quand on aura fait ce qu'on a à faire et seulement le strict minimum : j'ai pas envie de m'encombrer pour rien. » Elle s'approchait alors d'elle, venant passer une main dans ses cheveux de manière à lui retirer l'épi qui s'y trouvait. Elle faisait ça avec une extrême douceur pour ne pas revoir sa main être balayée comme à son réveil, même si au final, c'était assez ironique qu'elle s'occupe de la coiffure d'Elf alors qu'elle ne c'était même pas chargée de la sienne. Une fois de plus, elle montrait inconsciemment qu'elle était incapable de s'occuper d'elle même, alors que pourtant elle savait parfaitement faire ce genre de choses. Néanmoins, il y avait quelque chose qui attirait son regard à être si proche de la gosse, un détail qu'elle avait déjà remarquée la veille mais qui était cette fois-ci accentué… Et c'était exactement le genre de petite chose qui lui faisait tourner la tête…

Venant prendre l'une des serviettes en papier fournie avec le petit déjeuner, elle essuyait doucement les lèvres de la gamine pour en retirer la graisse et le sucre des viennoiseries qui avait rendue la fine peau rosée un peu luisante. C'était ça ou elle allait se sentir obligée de lui rouler un patin, même si le second choix aurait été loin de la déranger.

« J'ai décidé de bien m'occuper de toi, mais j'ai pas l'habitude de traîner avec quelqu'un, alors m'en veux pas si j'suis maladroite. » Finalement, elle avait décidée d'être honnête, aussi espérait-elle qu'Elf comprendrait enfin pourquoi elle se montrait si « attentionnée ». Elle sortait ensuite les deux dernières cigarettes de son paquet pour s'en mettre une dans le bec et l'autre dans celui qu'elle avait récupérée tout à l'heure avant d'enfin prendre la direction de la sortie. Et une fois au dehors, elle allumait sa sucette à toxine avant de regarder dans la direction du bâtiment qu'elles cherchaient. C'était loin d'être compliqué de le trouver mais elles allaient tout de même avoir quelques minutes de marche avant d'y arriver…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Sam 22 Juin - 16:34

L’ex-étudiante de la BGU n’était pas très douée pour manier les mots. Elle le savait déjà, mais la réaction de sa compagnonne au sujet du vol à la tire ne manqua pas de le lui rappeler. Ce n’est pas qu’Elf ne pensait pas ce qu’elle avait dit – loin de là -, mais des termes moins forts, et des explications plus claires auraient été préférables. Au fond, elle se moquait bien des actes illicites de la Cow-Girl tant qu’elle n’en était pas la cible, mais ce n’est pas pour autant qu’elle devait être en accord avec ça.

Son sens de la justice prononcé l’obligeait seulement à penser qu’il s’agissait d’un mauvais comportement, c’est ce qu’elle avait voulu souligner. Où plutôt que ce comportement était mauvais dans une certaine mesure,  car de son point de vue, la justice ne s’arrêtait pas au cadre de la loi. L’oiselle n’était pas totalement opposée au vol. Prendre aux riches pour donner aux pauvres ? Non, son raisonnement était plus complexe que celui d’un conte pour enfant. L’épéiste croyait juste que certaines pourritures méritaient plus d’être dépossédées de leurs biens que le premier innocent croisé dans la rue. Cette première catégorie visait justement certains commerçants peu scrupuleux qu’elle n’aurait pas hésité à tabasser pour escroquerie. A Timber aussi, il devait y avoir des types de ce genre…
 
Concernant les provisions justement, la voleuse tenait à partir en ne prenant que le strict minimum. Elf n’avait rien contre cette idée. Elle n’était pas habituée à voyager, mais de l’eau et du pain sec lui suffisaient amplement. Elle acquiesça donc d’un signe de tête après que la Cow-Girl ait arrangé son épi. Elle se laissa faire cette fois-ci, tout simplement car ça ne la dérangeait pas, c’était même un gain de temps. Visiblement, Arc ne comptait pas s’arrêter là, puisqu’elle vint lui essuyer les lèvres avec une serviette en papier. Les choses commençaient à aller un peu trop loin au goût de la jeune Ackerman, raison pour laquelle elle fronça légèrement les sourcils. Pourquoi faisait-elle tout ça ? Elf eut une réponse quelques secondes plus tard, sa compagnonne disait vouloir prendre soin d’elle. « Si ça t’amuses, mais n’en fait pas trop. »

Elles pouvaient partir maintenant ? L’oiselle était un peu gênée, mais elle ne pouvait pas refuser. Tout simplement car ce comportement… C’est un peu celui qu’elle avait eu avec son frère durant toutes ces années. C’était donc si frustrant que ça ? Elle pouvait se débrouiller toute seule ! D’ailleurs, Arc pouvait aussi se débrouiller seule, c’est pourquoi elle ne fit rien pour l’aider en retour, même si elle n’aurait pas été contre le fait d’arranger ses cheveux. Ils étaient tout emmêlés !
 
Bref,  il fallait quitter les lieux de toute façon. Elf attrapa son écharpe rouge-sang et prit le temps de l’enfiler pendant qu’elle descendait les marches menant vers la sortie. Elle ne prit même pas le temps de saluer la nouvelle personne qui s’occupait de l’accueil, déjà bien trop occupée à réfléchir au comportement à adopter une fois dans les locaux de la rédaction du Timber Maniacs pour obtenir des informations. L’épéiste avait encore quelques minutes pour se décider. Elle pouvait aussi demander conseil auprès de sa compagnonne, elle était aussi là pour ça non ?

Emboitant le pas, elle se décida à lui poser la question qui lui torturait l’esprit. « Mon père a travaillé ici, tu penses que je peux me servir de ma relation pour accéder aux archives ? » Puis, elle fouilla dans sa poche avant de montrer à la jeune femme un écusson sur lequel était gravé le symbole du SeeD. « Sinon, j’ai ça. » Cet écusson lui rappelait bien des souvenirs… Avec ça, nul doute qu’elle se risquait à en dévoiler un peu plus au sujet de son passé. Une voleuse et une Ex-SeeD ? Drôle de pair ! Enfin, même si elle disait Ex-SeeD pour simplifier les choses, puisqu’elle n’avait jamais eu l’occasion de faire partie des leurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Lun 24 Juin - 19:29

Portant une main à sa ceinture à défaut d'avoir une poche pour l'y glisser, Iris marchait calmement en tirant sur sa cigarette à fréquence régulière. Elle était en train de réfléchir à la manière de procéder une fois qu'elles seraient arrivées aux bureaux du Timber Maniacs, se disant que ce ne serait pas une mince affaire d'obtenir ce qu'elles recherchaient, ou tout du moins, que cela ne se ferait pas sans sacrifice. Et visiblement, la gosse était également en train de songer au moyen d'obtenir des informations puisqu'elle s'adressait à elle pour lui expliquer que son père avait fait parti de l'entreprise. Inhalant davantage de fumée, elle levait un peu les yeux au ciel en se demandant comment elles pourraient tirer profit de ceci, mais pendant sa réflexion, elle se voyait montrer un emblème qu'elle avait déjà vue, bien qu'elle ne savait plus où… Soupirant en même temps qu'elle recrachait la fumée, elle fini enfin par ouvrir la bouche.
« On a donc plusieurs options… » On pouvait lire dans sa voix que cela ne risquait pas d'être une mince affaire. Elle regardait donc des Elf d'un air songeur. « Personnellement, je pensais intégrer les locaux. L'idéal serait bien sûr d'être affilié à la rédaction, bien que je doute qu'ils nous laisserons accéder aux archives le jour même, sans parler du fait que j'ai pas les compétences requises pour un tel job, peu importe à quel point je peux être persuasive. » En soit, elle ne doutait pas qu'elle aurait pût faire une très bonne rédactrice, mais on allait forcément lui demander de montrer des preuves de ses capacités, or elle n'en avait aucune… Néanmoins, il n'était pas impossible que la gamine pourrait plus facilement rejoindre les locaux, surtout si elle pouvait utiliser son père comme piston. « T'aurais plus de chance que moi de ce côté là, même si idéalement, ça aurait été bien que t'es une lettre de recommandation. Enfin, je sais pas quel poste ton vieux occupait, si ça se trouve il était tellement haut placé que le simple fait d'énoncer son nom sera suffisant ! » Même si elle en doutait fortement : après tout, s'il était aussi facile d'obtenir un accès aux archives, ils les mettraient directement en libre service.

Se pinçant les lèvres, Iris se disait que ça risquait vraiment d'être plus coton que ce qu'elle avait imaginée. Elle n'avait aucunement l'envie de s'éterniser dans cette ville, même pas vraiment pour elle, mais surtout pour la gosse… Avec cette course aux cristaux, elles ne pouvaient pas se permettre de traîner plus que nécessaire dans de tels lieux. Enfin, pour le moment elle continuait d'expliquer son idée.

« Je pourrais chercher à rejoindre l'équipe d'entretien. Eux doivent bien avoir les clés pour accéder aux archives et ce serait plus facile de te faire entrer. Même si j'aimerais éviter qu'on soit séparées au cas où ça tournerait au vinaigre, c'est peut-être l'option la plus sûre… » Elles pourraient toujours convenir d'un point de rendez-vous, mais encore fallait-il qu'elles aient les plans du bâtiment… Enfin, elles pouvaient toujours déterminer un lieu une fois sur place, il fallait seulement que ce soit un endroit facile d'accès et si possible où il y avait beaucoup de passage car cela leur éviterait d'avoir à se battre. « Sinon, on peut essayer de rentrer en douce. Potentiellement, on se ferait peut-être même pas remarquer vu le nombre de personnes qui doivent bosser là bas. Et honnêtement, ça me dérange pas de travailler sous pression. » Lâcha t-elle avec le sourire, aimant plutôt bien l'idée malgré le fait que c'était la plus dangereuse. Si on devait leur demander ce qu'elles faisaient là et qu'elles refusaient de répondre, on penserait sans doute qu'il s'agissait d'espionnage industriel et elles seraient dans de beaux draps ! Cela pourrait même virer au bain de sang une fois la sécurité sur place, une option qui ne dérangeait pas la Cow-Girl, mais qui risquait de rendre un peu plus réticente sa partenaire.

Le dernier choix était peut-être celui qu'elle allait préférer, même si Iris n'y adhérait pas complètement car si cela foirait, elles grillaient toutes leurs chances.

« Pour finir, on pourrait tout simplement être honnête et demander à rencontrer une personne qui pourrait répondre à nos questions, soit en utilisant le nom de ton père, soit ton écusson. » Peu importe ce que pouvait signifier cet emblème, Elf ne l'aurait certainement pas montré s'il n'y avait pas une chance que cela puisse fonctionner. « J'imagine que tu connais aucun des collèges de ton vieux ? Ça augmenterait nos chances, car si on fait face à un refus, ils risquent de nous trouver suspect et d'être plus vigilant et on aura plus d'autre choix que d'entrer en force. » Voilà pourquoi elle n'appréciait pas ce dernier plan : il y avait bien trop de risques… Bien entendu, si cela fonctionnait, elles n'auraient même pas à baigner dans l'illégalité, mais ce plan était une lame à double tranchant…

Une fois à quelques mètres du bâtiment, elle s'arrêtait pour terminer sa cigarette et surtout pour savoir ce qu'en pensait la gamine. Elles devaient convenir du plan le plus adéquat et dès lors, elles pourraient se coordonner pour ne faire aucune gaffe.

« Alors ma belle, à moins que tu as une autre idée à proposer, comment tu préfères t'y prendre ? » Elle s'adossait contre un mur en souriant. Deux têtes valaient mieux qu'une à ce qu'on disait, aussi elle espérait bel et bien qu'Elf n'était pas qu'une brute qui réfléchissait avec son épée, mais c'était maintenant qu'elle allait pouvoir le déterminer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Mar 2 Juil - 21:53

Comme l’avait souligné sa compagnonne, plusieurs options s’offraient à elles pour tenter d’accéder aux archives et autres informations qu’ils n’étaient pas encore disposés à publier. De son côté Arc pensait intégrer les locaux. Le plus simple aurait effectivement été d’être affilié à la rédaction, mais aucune des deux ne l’était. De plus, même si l’oiselle s’estimait compétente pour rédiger des petits articles, ce ne serait probablement pas suffisant pour intégrer la rédaction du journal le plus célèbre sur Dol. Comme le lui rappela la Cow-Girl, il est vrai qu’elle pouvait tenter d’utiliser son père comme piston, mais malheureusement si sa mort avait un lien quelconque avec le journal, cela pouvait aussi lui porter préjudice. Timber était peut-être libérée de l’occupation galbadienne depuis l’intervention de SeeD, mais ce n’est pas pour autant que personne n’avait quelque chose à se reprocher dans les locaux de la rédaction.

Même si son père adoptif avait été haut placé – ce qu’elle ignorant, ne l’ayant jamais vraiment interrogé sur son métier -, Elf estimait de plus en plus que cette idée était mauvaise. « Même si c’était le cas… » L’oiselle soupira, pensant qu’elle pouvait lui exprimer ses craintes. « Se servir de mon père n’est pas une bonne idée finalement. Il a été assassiné ici-même, et personne ne sait part qui, ni pourquoi. »

L’épéiste jugeait que sa compagnonne comprendrait ses craintes. Il leur fallait donc chercher une nouvelle idée. Après un petit temps de réflexion sur le chemin, Arc exposa successivement deux autres plans. Rentrer en douce était effectivement une solution, même si elle s’avérait risquée. Voler les clés à l’équipe d’entretien en était une autre, si tant est qu’ils les possédaient. Certaines archives devaient être mieux gardées que d’autres. Tout du moins, c’est ce qu’Elf supposait.

Enfin, la voleuse exposa un dernier plan, celui de se pointer là-bas en toute honnêteté pour ensuite essayer de les influencer. Cette méthode lui semblait intéressante également, mais si elles échouaient… Accéder aux archives ne serait probablement plus possible sans utiliser la force, et elle préférait éviter de blesser qui que ce soit avec l’une de ses lames. Connaître quelqu’un au sein des locaux aurait facilité les choses, mais ce n’était pas le cas d’Elf, elle en fit d’ailleurs part à sa compagnonne lorsqu’elle lui posa la question. « Malheureusement non, c’est la première fois que je viens ici, je vivais loin de Timber, personne ne venait nous voir. » Il faut dire ce qui est, Balamb, ce n’était pas la porte d’à côté.

Finalement, Arc lui demanda ce qu’elle préférait une fois qu’elles se trouvaient à seulement quelques mètres du bâtiment. Elf prit le temps d’y réfléchir, elle piochait des idées un peu partout histoire d’élaborer un plan qui lui paraissait correct. « T’es plutôt douée pour voler, et moi je sais me montrer convaincante quand il le faut en tant qu’ex-membre du SeeD, alors... » Elle n’avait pas vraiment fait partie du SeeD, mais peu importe, Elf savait qu’elle en possédait les capacités, au moins physiques et intellectuelles, seul son caractère trop protecteur ne collait pas. « Je peux me montrer avec mon écusson pour tenter de les convaincre de me laisser accéder à leurs informations, pendant que toi tu te faufiles en douce pour voler les clés et fouiller dans les archives. Nous serons séparées, mais chacun fait ce qu’il sait faire de mieux. Fais-moi confiance, moi aussi je peux les occuper, et je sais me montrer persuasive quand il le faut. L’emblème du SeeD a souvent tendance à impressionner facilement. » Elf s’arrêta pour reprendre sa respiration avant de reprendre la parole avec un léger sourire. « Avec un peu de chance, je te rejoindrais assez vite, je n’aurais qu’à assommer celui ou celle qui me mènera aux archives. »

Lorsqu’il s’agissait de travail, Elf était différente. Elle avait toujours confiance en ses capacités, c’est pourquoi elle montrait toujours un esprit plus combatif, et paraissait beaucoup plus sûre d’elle. A vrai dire, elle n’avait jamais été timide, elle était seulement peu bavarde et beaucoup plus froide dans la vie de tous les jours. « Alors, tu es d’accord ? » Maintenant qu’elles étaient devant le bâtiment, la jeune femme aux cheveux bruns attendait seulement une réponse de sa compagnonne. Si elle était positive, elle entrait dans la minute qui suivait. Sinon, elles prenaient le temps de réfléchir un peu, pour mettre en place un véritable plan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Lun 8 Juil - 23:34

Sérieux ?! Son père avait été assassiné ?! Quelle chance elle avait ! Iris aurait bien aimé que son paternel est subit la même chose, ça lui aurait évité tant de fois d'avoir à lui rendre des comptes. Et même encore aujourd'hui, la belle plante craignait toujours de tomber sur lui à chaque coin de rue, ce qui lui ferait royalement chié ! Bien évidement, elle aurait aucun scrupule à le flinguer elle même, mais elle devrait ensuite rendre des comptes à la justice, or c'était quelque chose qu'elle préférait éviter pour le moment.

Finalement, elle se concentrait plutôt sur l'idée qui avait germée dans la tête de la gosse. C'était pas complètement con, comme plan : l'une allait faire diversion pendant que l'autre pénétrait dans le bâtiment. La Cow-Girl prenait alors conscience qu'elle devait davantage faire confiance en la gamine et laisser certaines choses reposer sur ses épaules. Mais il y avait un point où elle était toujours réticente : si elles se séparaient, Elf pouvait se faire la malle ou pire encore, se faire emprisonnée ou abattre… Et ça l'ennuierait sincèrement de pas avoir pût coucher au moins une fois avec ! Enfin, c'était également valable pour Iris qui potentiellement allait être celle qui allait le plus être dans la merde si elle se faisait prendre, puisqu'au final la gosse pourrait juste se voir envoyer paître sans qu'il n'y est suite.

Inhalant la dernière bouffée de toxines de sa cigarette, Iris se disait qu'elle réfléchissait tout simplement trop. Elle devait faire preuve de davantage d'optimisme et faire confiance à Elf si elle souhaitait vraiment faire un bout de chemin avec elle. Jetant donc le mégot au sol qu'elle écrasait de son talon, elle hochait la tête pour approuver son plan.

« J'en suis ! » Déclarait-elle de son sourire radieux qui cachait néanmoins une pointe d'espièglerie. Après tout, elle allait participer à un sale coup, aussi elle avait toutes les raisons d'être de bonne humeur ! « Si les choses tournent mal, on se retrouve devant l'hôtel. » Au moins, elles étaient tous les deux sûres de pouvoir le reconnaître pour y avoir logée, aussi c'était donc le point de repère le plus approprié. Iris sortait alors son arme de son étui par précaution, vérifiant qu'il y avait toutes les balles dans le barillet, puis elle était prête à y aller. Néanmoins, elle s'approchait de la jeune fille avant de la laisser avancer, se penchant vers son oreille pour lui murmurer d'une voix suave… « Mais je suis douée pour tout un tas d'autres trucs que le vol, chérie… » Après tout, même avec toute la bonne volonté du monde, elle pouvait pas laisser passer une telle chose. Elle lui mettait alors une légère claque sur les fesses pour lui intimer d'y aller, puis une fois qu'Elf était entrée dans le bâtiment, la Cow-Girl décidait d'y aller à son tour.

Passant les portes de la tour, elle effectuait une rapide analyse de l'endroit pour savoir où aller. Elle regardait également un plan d'évacuation pour savoir où se trouvaient les sorties dans le cas où ça tournerait au vinaigre, puis elle cherchait du coin de l'œil les différents panneaux indicateur pour savoir quelle direction prendre afin de rejoindre les archives. Et une fois que la gamine se lançait dans une discussion, Iris décidait d'agir et s'avançait donc en direction d'un couloir, la tête basse de manière à ce que l'on ne puisse pas déceler les traits de son visage. Maintenant, il ne lui restait plus qu'à trouver l'endroit où elle voulait se rendre, en espérant qu'il y aurait un membre d'une équipe d'entretien à portée pour le cas où ce serait fermé, mais là, elle improviserait le moment venu…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Dim 14 Juil - 15:43

Sans doute après avoir pesé le pour et le contre, au vu du silence qui s’était installé l’espace de quelques secondes, la Cow-Girl fit par à Elf de son approbation. Alors le plan lui convenait ? Elf était un peu surprise, pensant qu’elle aurait sans doute quelque chose à redire. Après tout, il s’agissait là d’une stratégie montée à la va vite, et elle n’était probablement pas exempt de failles. Mais ce n’était pas le moment d’y penser, l’épéiste devait continuer d’avoir confiance en ses capacités. Alors qu’elle s’apprêtait à franchir la porte des locaux du Timber Maniacs, Arc la coupa dans son élan, lui faisant part d’une dernière chose : se rejoindre devant l’hôtel en cas de pépins. « Oui. » Paraissant toujours aussi sérieuse, Elf n’ajouta rien de plus, tout simplement car elle jugeait que ce n’était pas nécessaire. Se retrouver là-bas était sans doute la meilleure solution en cas de problème. Elles connaissaient tous les deux l’endroit et puis… C’était mieux que d’attendre ici.

Ce n’est que très peu de temps après que l’ex-SeeD entra dans le bâtiment,  les joues rouges, et le regard vide. La tireuse ne cessait plus de jouer avec elle, c’était comme la veille. Elf en avait encore des sueurs froides. Personne ne la touchait de la sorte, et encore moins dans cette situation ! Elle lui aurait probablement fait part de son mécontentement dans une autre situation mais là, elle ne pouvait pas le faire. D’une part, l’épéiste ne pouvait se permettre de trop attirer l’attention sur elle pour une broutille, et d’autre part, la porte s’était déjà refermée derrière elle. Prenant le temps d’observer tout ce qui se passait autour d’elle pour se remettre de ses émotions, l’oiselle remarqua que cet endroit paraissait incroyablement luxueux. De l’extérieur, le bâtiment attirait déjà l’attention mais là, c’était encore plus incroyable.

Alors papa travaillait ici ? Ça ne devait pas être de tout repos, car cet endroit grouillait de monde. Ce n’était pas de simples touristes, mais des employés. Tous biens habillés, ils semblaient courir dans tous les sens, certains passants même d’un bureau à l’autre. Enfin, si tant est qu’il s’agissait de bureaux. L’épéiste se faufila un chemin jusqu’à un comptoir sur la droite et fût accueilli quelques minutes plus tard d’un simple bonjour accompagné d’un sourire. Paraissant nettement plus sérieuse, la jeune fille abaissa un peu son écharpe rouge prendre la peine de l’enlever puis fouiller dans sa poche avant de dévoiler son emblème du SeeD. « Bonjour. Je souhaite mettre la main sur tous les articles faisant mention des cristaux, ainsi que sur toutes les rumeurs dont vous pouvez disposer à leur sujet. Où puis-je me renseigner ? » Le sourire qu’arborait l’hôtesse d’accueil s’était soudainement effacé à la vue de l’emblème du SeeD - alors qu'ils avaient pourtant aidé à la libération de Timber. Néanmoins, elle demanda à Elf de la suivre en direction d’un bureau à l’étage.

Bien sûr cette dernière n’était qu’une secrétaire, ou quelque chose du genre, elle remplissait tout simplement son rôle. Elle m’emmena à l’étage, et me pointa un bureau du doigt, me disant que je devais me rendre ici pour espérer obtenir d’éventuelles informations si tant est qu’elles existent. Se contentant d’un signe de tête en guise de remerciement, Elf alla directement frapper à la porte, motivée à obtenir quelques informations. Pour ce qui est de son père… Elle n’espérait pas grand-chose. Néanmoins, elle comptait bien demander au passage, une fois la mission principale effectuée, quitte à prendre un risque inutile. Alors qu’elle réfléchissait à tout ça, une voix grave se fit entendre de l’autre côté de la porte. « Entrez ». Bien, il était temps d’y aller !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Dim 21 Juil - 14:06

Marchant au même rythme que les employés afin de passer le plus inaperçu possible, Iris était même parfois obligée de les saluer par politesse pour ne pas éveiller les soupçons. Elle avait même tenue la porte à quelqu'un qui avait les bras chargés, et au final elle avait presque le sentiment de faire partie de l'entreprise ! Elle jubilait intérieurement à l'idée qu'elle était tous en train de les prendre pour des abrutis, la pression qui pesait sur ses épaules à l'idée de pouvoir se faire démasquer l'excitant chaque seconde un peu plus. Et nul doute que si Elf avait été présente, elle l'aurait coincée dans un bureau inoccupé pour lui faire tout un tas de choses sans la moindre décence. Quoi ? Elle c'était encore jamais tapée quelqu'un en plein boulot, et c'était là un fantasme qu'elle vous avouerez bien volontiers si vous le lui demandiez.

Elle était donc finalement arrivée devant la porte qui menait aux archives et par chance, il n'y avait personne dans les couloirs à ce moment là. Elle s'arrêta une seconde en se disant que c'était trop beau pour être vrai, aussi elle jetait un rapide coup d'œil aux alentours pour s'assurer qu'elle n'était pas suivie, mais elle constatait bien rapidement que mise à part un calme plat, il n'y avait pour l'instant rien à signaler… Alors elle décidait de tenter sa chance malgré tout, chaque seconde ayant son importance tant qu'elle n'était pas découverte. Et il fallait croire qu'elle baignait vraiment sous une bonne étoile aujourd'hui, car le local n'était même pas fermé à clé ! Ou bien alors c'était quelque chose de parfaitement normal en pleine journée, pour que n'importe quel employé puisse y accéder sans avoir besoin de perdre du temps à utiliser des clés. Haussant les épaules, elle se disait qu'elle en avait finalement rien à foutre et se contentait donc d'entrer dans la pièce, pour voir une multitude de casier à perte de vue. Sifflant légèrement en voyant tout ça, elle se demandait bien comment elle allait faire pour trouver son bonheur dans tout ce bordel !

Afin d'orienter sa recherche, elle commençait par fouiller dans les documents datant de l'époque où la Sorcière Ultimecia avait sévit sur le monde puisque c'était semble t-il elle qui avait permit à l'humanité de connaître l'existence de la manipulation temporelle. Mais rien de ce qu'elle trouvait n'était susceptible de lui offrir la moindre information de valeur et avec du recul, elle se disait qu'elle aurait due s'y attendre… Si elle voulait vraiment obtenir une piste à ce sujet, il n'y avait qu'une seule et unique chose à faire pour elle : rencontrer le Docteur Geyser ou dans le pire des cas, avoir accès à ses recherches sur le sujet. Malheureusement, elle doutait fort de pouvoir se pointer devant lui comme une fleur et lui dire de cracher tout ce qu'il savait ! Elle avait bien pensée à lui foutre son canon dans le bec pour le forcer à parler, mais les gens avaient généralement du mal à prononcer des mots avec un cylindre lâchant des balles dans la bouche. En fin de compte, elle se rendait compte qu'elle était pour le moment dans une impasse et elle s'en voulait presque de ne pas avoir été suffisamment préparée. Et en prime, pas la moindre trace de la gosse dans les parages et cet endroit était bien trop grand pour qu'elle puisse la chercher…

Un sourire particulièrement malsain apparaissait alors sur son visage. La déception allait la pousser à lui faire faire quelque chose qu'elle ne regrettait pas une seule seconde. Mais tout d'abord elle commençait par sortir une autre cigarette de son étui pour gorger ses poumons de toxine, se fichant bien d'être en intérieur, d'une part parce qu'elle n'était pas chez elle – et même chez elle en irait rien à faire – et d'autre part parce qu'il n'y avait de toute évidence personne pour la blâmer pour le moment. De plus, d'ici quelques minutes cela n'aurait pût la moindre importance, alors autant qu'elle en profite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Dim 28 Juil - 20:46

« Entrez ». Après avoir avalé une bouffée d’air frais et réfléchi à quelques arguments pour le faire parler au cas où il se ne montrerait pas conciliant, Elf poussa la porte et la referma derrière elle. Se trouvait derrière elle un homme aux cheveux gris vêtu d’un costume installé derrière son bureau. Il s’agissait probablement du rédacteur en chef spécialisé dans les articles concernant les cristaux et la création de ce nouveau monde appelé Héméra. Ou quelque chose dans le genre, en tout cas, un type peut-être capable de répondre à ces questions. Sans même attendre qu’il ne lui propose, Elf s’installa sur la chaise libre après avoir déposé ses katanas non loin histoire de se sentir à l’aise puis sorti l’emblème du SeeD qu’elle possédait. Elle était bel est bien authentique. Arrachée à son ancien uniforme, elle s’était toujours dit que cela pourrait lui servir un jour, et vraisemblablement, elle avait eu raison.

« Que savez-vous des cristaux ? »
. Elf n’avait pas de temps à perdre et voulait obtenir des réponses au plus vite, raison pour laquelle elle avait sauté les formalités. De toute façon, ce n’était pas dans ses habitudes, tout du moins lorsqu’elle cherchait à intimider. De plus, elle voulait également sortir au plus vite pour s’assurer du fait que sa compagnonne ne s’était pas fourrée dans de sales draps. Elle lui faisait confiance, mais… Personne n’était jamais trop prudent. Alors qu’elle réfléchissait à tout ça, le journaliste se décida à prendre la parole. « Rien de plus que ce qui est écrit dans les journaux. ». Elf s’attendait à cette réponse. Non pas car il était susceptible de ne rien savoir, mais parce qu’il ne voulait sans doute rien dévoiler avant d’avoir publié ses articles, pour être sûr de garder l’exclusivité de l’information. Les journalistes étaient tous comme ça, en tout cas, c’est l’image qu’elle en avait à cause de son défunt père.

Caressant la garde de l’une de ses armes, Elf attrapa subitement l’une de ces dernières et commença à la dégainer de son fourreau. Elle voulait le faire parler, sentant qu’il mentait. Difficile d’expliquer la raison qui lui faisait croire ça. Ce n’était rien de plus qu’une intuition féminine. L’oiselle se leva subitement et posa une main sur la bouche de l’homme avant de pointer la lame en direction de son cou. Elle n’était pas prête à tuer un innocent pour mettre la main sur cette information, mais menacer, c’était dans ses cordes. Peu importe ce qu’elle encourait, il s’agissait de son frère, et Elf était prête à tout. « Parle, et je ne te ferais aucun mal. » Paniqué, l’homme lâcha très rapidement quelques informations. Il lui expliqua qu’ils avaient mis la main sur deux rumeurs provenant d’autres mondes, mais qu’elles étaient encore à vérifier. La première parlait d’un cratère formé suite au passage d’un individu de l’acabit d’Ultimecia s’intéressant peut-être aux cristaux dans un lieu nommé Cosmo Canyon.

Quant à l’autre, l’homme prit le temps de lui montrer quelques lignes écrites sur son pc dans un langage incompréhensible avec son doigt tremblant. Elf lâcha le journaliste et arracha un bout de papier de son agenda avant de noter le message avec un de ses stylos. Peut-être avait-il un lien avec les cristaux ? L’oiselle n’en savait absolument rien, mais pour le moment, c’est tout ce qu’elle avait. « Merci. Ce n’était pas si difficile. » Laissa-t-elle échapper avant de reprendre ses affaires pour ensuite quitter la pièce. Maintenant, elle avait tout intérêt à quitter la ville au plus vite, car qui sait ce qui pourrait lui arriver. Elle avait tout de même menacé un homme et menacé quelques sales types la veille, ce n’était pas rien. A force, elle risquait de se faire remarquer, et ça ne lui plaisait pas. Plaquée contre la porte du bureau. Elle se dit qu’elle devait à présent rejoindre le point de rendez-vous sans plus attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Lun 29 Juil - 10:10

Plus ses poumons se remplissaient de fumée, plus Iris jubilait à l'idée qui avait germée dans son esprit. Par précaution tout de même, elle était venue se placer derrière la porte qui permettait d'accéder à cet endroit, prête à sortir son revolver et à l'utiliser en cas d'intrusion, bien qu'elle était parfaitement consciente qu'à l'heure actuelle, c'était plutôt elle, l'intruse. Chaque instant qui passait la mettait un peu plus encore sous pression, aussi ne pouvait-elle s'empêchait de sourire sournoisement et ce de manière perpétuelle, à tel point qu'elle se disait avoir tout de même un sacré grain pour réagir ainsi alors que pourtant bien des personnes pourraient être en train de paniquer.

Néanmoins, peu importe Ô combien elle était enthousiaste pour la suite des événements, elle n'en oubliait pas pour autant la magnifique et ravissante Elf ! De toute façon, comment pourrait-elle occulter de son esprit ne serait-ce qu'un instant une si charmante créature en ayant passée la nuit à ses côtés ? Sa libido avait pour ainsi dire était rechargée dès lors où elle avait compris que cette demoiselle était sans conteste l'une des plus magnifiques qu'elle avait pût rencontrer à ce jour, aussi se devait-elle de relever le défi d'en faire son quatre heure ! Et cela risquait d'être d'autant plus amusant puisque cette proie allait très certainement opposer une résistance, certes inutile, mais une résistance tout de même ! Enfin, outre ses divagations, ne pas la voir arriver avait tout de même quelque chose de préoccupant, et même si elle avait décidée de lui faire confiance, Iris craignait un peu qu'il n'est pût lui arriver quelque chose… Enfin, ce n'était pas non plus comme si elle était inquiète, mais c'était surtout préoccupant en fin de compte. Heureusement, lorsqu'elle mettrait son plan à exécution, cela pourrait permettre à la gosse de profiter de l'occasion pour se sortir d'une fâcheuse situation.

Et d'ailleurs, maintenant qu'elle venait tout juste de terminer sa cigarette, elle venait ouvrir un casier dans lequel se trouvait une pile de documents vraisemblablement sans intérêt pour l'y déposer, ayant bon espoir que le papier finirait par prendre feu. Mais ce n'était pas terminé pour autant ! Au contraire, ce n'était que le début… Avant cela, elle venait tout de même s'approcher d'un capteur de fumée pour le déconnecter en l'arrachant simplement du plafond, n'ayant pas envie que le système anti-incendie s'enclenche alors qu'elle avait envie d'assister à un magnifique spectacle ! Ceci fait, elle ouvrait un autre tiroir un peu plus loin pour en sortir une autre liasse de papier et l'allumer avec son briquet, reposant le tout sur un tas d'autres feuilles avant de recommencer au niveau d'une rangée un peu plus loin. Avec toute la paperasse qui se trouvait ici, en quelques minutes cela suffirait à mettre la panique dans tout le bâtiment !

Vous vous demandez sûrement pourquoi elle faisait cela ? Tout simplement par envie. Quel mal y avait-il à désirer voir un endroit brûler ? Bon, certes, elle le faisait également car elle était un peu contrariée de ne pas avoir trouvée ce qu'elle recherchait, mais cela était bien plus de l'ordre du détail pour elle. Et comme autre broutille elle pourrait également dire qu'elle le faisait pour empêcher toutes personnes ayant eût la même idée qu'elle et Elf de trouver une piste, tout comme elle pourrait également dire qu'elle le faisait pour offrir une diversion à la petite si elle c'était fait prendre. Avec ses talents à l'épée, elle saurait probablement se sortir d'un mauvais pas si la panique commençait à s'installer dans les locaux.

Mais vraiment, le premier Homme à avoir découvert le feu était un véritable génie ! Certainement le premier d'une longue lignée, et si elle pouvait un jour rencontrer l'un de ses descendants, ce serait là un honneur ! Bien que la Cow-Girl se demandait si la meilleure façon de l'honorer ne serait pas justement de l'immoler… Enfin peu importe. Pour le moment, elle s'assurait que les flammes commençaient à se propager pour enfin sortir de la pièce. Malheureusement, elle ne pourrait pas assister à la naissance de cet incendie magnifique, mais la quintessence du geste résidait surtout dans le fait de pouvoir lire cela dans les journaux le moment venu ! Surtout que personne ne pourrait la soupçonner, justement car elle n'avait aucun motif pour agir ainsi, et c'était bien là ce qui l'amusait autant. Les blessés dans tout ça ? De simples dommages collatéraux dont elle n'avait que faire, son plaisir passait bien avant eux après tout.

Néanmoins, avant de sortir dans le couloir, elle se disait que ce serait fort dommage si quelqu'un venait à faire un tour dans la pièce et à interrompre sa distraction, aussi cherchait-elle une solution pour bloquer l'accès à l'endroit. Malheureusement, à moins d'y rester, elle n'avait pas vraiment ce moyen à disposition, mais elle avait bien une autre idée en tête. Prenant une autre liasse de papier, elle sortait donc pour ensuite avancer dans le couloir et chercher un peu plus loin dans l'étage un local d'entretien, et une fois à l'intérieur elle venait répéter le processus, à savoir mettre le tout dans un seau et faire brûler les documents. Mais en plus de ça cette fois-ci, elle venait jeter quelques balles dans le feu, un noble sacrifice puisque la détonation servirait d'ici quelques instants à faire diversion. Elle y ajoutait également l'une des munitions de sa conception, bien plus puissante que n'importe quel autre projectile et qui amplifierait donc la déflagration. Le temps que les gens se rendent compte d'où cela pouvait venir, l'incendie aurait certainement le temps de se propager davantage ! Et même si elle était consciente que l'on pourrait identifier sa balle spéciale, elle avait pour le moment l'avantage de ne pas avoir suffisamment de notoriété pour que l'on puisse remonter jusqu'à elle.

Maintenant que tout était prêt, elle se dirigeait donc vers la sortie du bâtiment comme si de rien était. Il y avait bien quelques personne qui jetait un regard dans sa direction, mais elle se peignait d'un regard si aimable et souriant que personne ne pourrait soupçonner qu'elle venait de faire un mauvais coup. Elle se retrouvait donc de nouveau en dehors du Timber Maniacs et pour la célébration de sa petite mascarade, elle venait s'allumer une autre cigarette tout en attendant sa nouvelle amie.

Quelques instants plus tard, celle-ci sortait également des locaux en passant non loin d'elle. Immédiatement, Iris venait se jeter sur elle en glissant ses bras autour de sa taille, cherchant à se rapprocher le plus possible.

« Nyah ! J'ai eu peur qu'il te soit arrivée quelque chose ! » Au passage, elle en profitait pour laisser ses mains passer négligemment sur ses hanches comme si de rien était. Jusqu'à ce qu'elle se recule et affiche un regard espiègle. « Je plaisante…! » Et à l'instant où elle disait ces mots, l'on pouvait entendre la détonation de ses munitions au loin, comme un signal qui leur disait précisément de déguerpir. « On décampe. » Annonçait-elle cette fois-ci d'un air plus sérieux pour ensuite reprendre directement la marche. De toute façon, elles pouvaient discuter en chemin, et plus elles seraient loin d'ici, mieux ce serait…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Sam 3 Aoû - 11:49


Alors qu’elle s’approchait de la sortie, une odeur vint chatouiller ses narines. Elle était peu forte et donc difficile à identifier, mais ça ne signifiait rien de bon. En tant que SeeD – comme elle s’était présentée – elle aurait normalement dû faire évacuer le bâtiment ou au moins remonter jusqu’à l’odeur pour vérifier qu’il n’y avait pas le moindre problème. Mais actuellement elle s’en fichait, puisqu’elle ne faisait justement pas partie du SeeD ! De plus, y retourner représenter un risque, elle s’était tout de même permis de menacer l’un des rédacteurs en chef… Alors s’il y avait quelqu’un à soupçonner, cela risquait fort de tomber sur elle. Ouvrant donc la porte qui se présentait à elle sans le moindre remord, elle eut à peine le temps de la refermer après son passage que la voleuse se colla à elle avant de finalement se reculer en affichant un regard espiègle. Elf n’avait même pas eu le temps de la repousser. Gênée encore une fois, ne sachant toujours pas comment s’y prendre avec sa compagnonne, l’oiselle se demandait si finalement il n’était pas mieux pour elle de retourner à l’intérieur, quitte à se faire tabasser par les vigiles.

Elle n’eut même pas le temps d’y réfléchir, la tireuse voulait partir au plus vite. « Hein ? » Elf n’eut pas le temps de se demander pourquoi, elle se contenta simplement de suivre la jeune femme qui avait déjà emboité le pas. « Alors, tu as trouvé ce que tu voulais ? ». Continuant à avancer dans l’attente d’une réponse, elle remarqua quelques secondes plus tard un type hurlant « Au Feu ! » tout en courant. Ce même gars la percuta et perdit l’équilibre, s’écrasant lourdement contre le sol. C’est à ce moment qu’elle crûe comprendre pourquoi Arc souhaitait quitter cet endroit aussi rapidement. Ceci expliquait également l’étrange odeur… Elle avait osé faire un truc pareil ?! Perturbée ce qui lui trottait dans la tête, Elf accéléra le pas sans  même prendre le peine de relever le type qui était tombé. De toute façon, c’était de sa faute, il aurait dû faire attention. En temps normal, l’oiselle l’aurait bien évidemment aidée, n’étant pas une mauvaise personne, mais là, il semblait y avoir urgence…

« T’as osée créer un… » Boum ! Une détonation. Et personne de qualifié sur les lieux pour éteindre le feu. Ce dernier devait s’être déjà bien propagé. N’étant pas plus qualifiée qu’eux pour éteindre un incendie, Elf finie tout de même par juger qu’elle ne pouvait pas partir sans rien faire. Tuer ceux qui se mettaient en travers de sa route était une chose mais elle devait au moins aider ces gens à sortir du bâtiment, elle ne voulait pas prendre le risque que quelqu’un  d'innonçent y laisse la peau. « On parlera de ça plus tard, garde  ça, je te rejoins ! » Dit-elle en lui donnant son écharpe, préférant éviter de prendre le risque qu’elle ne brûle. Ne voulant pas être gênée par la foule, l’oiselle usa de l’un de ses autres tours pour s’y rendre le plus rapidement possible. L’épéiste dégaina ses deux katanas et pressa ce qui ressemblait à une détente pour activer ses grappins. Elle se hissa ainsi sur les toits à une vitesse folle et arriva bien vite devant le bâtiment en bonne partie attaquée par les flammes.

Elf usa de nouveau de ses grappins pour entrer à l’intérieur et réussi tant bien que mal à faire sortir deux personnes à l’extérieur qui étaient coincées par les flammes, dont le rédacteur en chef qu’elle avait précédemment menacée… Vu la peur qui se lisait sur son visage, ce dernier ne semblait même pas être en mesurer de le remercier. L’autre personne était une femme, une secrétaire sans doute, au vue de son allure. En à peine dix minutes, elle avait sauvé deux personnes, preuve que son passage à la BGU ne lui avait pas été inutile… Cependant, l’oiselle ne resta pas plus longtemps en voyant que des agents équipés de lances à eau étaient enfin arrivés. Elle préférait éviter les ennuis et un témoignage inutile. Elf quitta donc les lieux en se servant de nouveau des toits, et rattrapa finalement sa compagnonne à côté de laquelle elle arriva en sautant du toit, amortissant sa chute en retombant sur un étalage de vêtements en tout genre. Se relevant rapidement, elle marcha jusqu’à sa compagnonne « On parlera plus tard, on quitte la ville. » Dit-elle tout en avançant et essuyant la suie qu’elle avait sur le visage. Elles arrivèrent très vite jusqu’à l’extérieur menant sur grande plaine. Malheureusement elles n’avaient pas de quoi se payer le train…


Direction > Carte du monde

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Ven 6 Sep - 10:16

===========================
Elf et Iris vont vers Les plaines de Galbadia
===========================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Avenir à venir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Que voulez vous exercer comme métier à l'avenir? Quelles études suivez-vous? Quelle profession exercez-vous? Sujet sur l'orientation et les professions
» L'avenir des Dinky
» Changements à venir (article wow-europe)+ notes patch
» [Fan-Fiction] Seul l'avenir le prouvera...
» Faiblesse Pandawa jeté à l'Eau cherche un Avenir Flamboyant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: RP-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives