Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Kuja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuja
L'Ange de la Mort

L'Ange de la Mort

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Kuja   Sam 8 Sep - 17:52

Fiche d'identité

• Monde d'origine : Héra
• Nom : /
• Prénom : Kuja
• Âge : 26 ans
• Avatar utilisé: Kuja (Final Fantasy IX, Square Enix)

Description

• Alignement : Guerrier des Ténèbres

Il est toujours animé de cette terrible peur de la mort. Et si son but n'est plus de plonger le monde dans le chaos et la destruction, il cherche néanmoins à travers sa trac des cristaux à obtenir la vie éternelle. Il est prêt à tout pour obtenir ce dont il a besoin pour son immortalité et n'hésitera pas un seul instant à se débarrasser de ceux qui se mettront sur son chemin.

• Description physique: "Celui qui souhaite le bonheur futur dort pour oublier les malheurs du passé… Il souhaite faire des rêves joyeux parce qu'il ne peut oublier la triste réalité."
- Kuja.

Kuja est un Génome qui a l'apparence d'un homme élégant de 24 ans à la taille moyenne, légère, et au teint pâle. Il a des cheveux argentés qui tombent jusqu'au milieu de son dos et porte une grande plume de la même couleur que ces derniers trônant fièrement sur le sommet de sa tête. Il a un regard énigmatique et des yeux d'un bleu très clair. De par sa condition, tout comme ses semblables, il possède une queue à la fourrure blanche qu'il cache avec soin contrairement aux autres de son espèce.

Il est habillé sur ses épaules d'un manteau mauve et de très longues et très grandes manches blanches. Il porte une robe blanche qui recouvre le dos de ses jambes, et ce jusqu'aux chevilles, les dévoilant entièrement nues par le devant. Cette robe est maintenue grâce à quatre sangles qui se rejoignent au niveau de son bassin. Il a un pantalon violet qui commence légèrement au-dessus des genoux et des chaussures noires avec des boucles en or.

Lorsqu'il est en Transe, Kuja se voit recouvert d'une fourrure et de plumes rouges et ses vêtements, qui deviennent blancs, sont déchirés. Dans cet état, il ne peut plus cacher sa queue qui prend alors une couleur rouge comme le reste de son corps.

• Description psychologique: "Lorsque l’inéluctabilité de la mort prend le dessus, la peur de mourir se réveille et devient insupportable. On se met alors à haïr la vie et à jalouser les vivants."
- Darkness.

Kuja est un artiste dans l'art. Un comédien né. Un homme de Théâtre. Son discours est généralement métaphorique et jovial. Par exemple, quand il s'amuse à rabaisser les autres autour de lui, il qualifie Grenat de ''petit canari'', Branet de ''femme éléphant'' et les Mages Noirs de ''pantins sans âme''. Son naturel raffiné va complètement à l'encontre de son rôle d'Ange de la Mort sadique et cruel. Kuja aime le luxe. Son Palais du Désert sur le Continent Extérieur sur Héra est construit parfaitement à son image, riche et élégant donc.

Kuja est l'opposé de son frère Djidane, c'est-à-dire narcissique à souhait. Son ego correspond, ou correspondait plutôt à l'époque, à l'étendue de son pouvoir. Depuis son retour de l'au-delà, avec les règles des univers ayant changé, il a fini par perdre tous ses pouvoirs. Malgré le fait qu'il ne puisse plus se reposer sur sa puissance, il reste quelqu'un de très fier qui continue de se considérer comme supérieur à la plupart des êtres vivants. Il est tellement fier que ça peut en devenir presque dangereux. Après la destruction de Bloumécia, Kuja avait prit la décision de laisser la vie sauve à Djidane. Terrible erreur, car ce dernier devint finalement l'objet de sa destruction. Tout ça pour une question d'ego et pour montrer qu'il lui était supérieur.

Mais après avoir découvert la fatalité de son destin de mortel, sa personnalité cultivée et raffinée se transforma en folie dévastatrice. Prenant conscience de sa mortalité, il ne pouvait admettre que les autres puissent vivre alors que lui était condamné à mourir. De plus, sa nature paranoïaque (et pour le coup, il avait eu raison de l'avoir) alimenta ses motivations de rébellion envers Garland, craignant que ce dernier, une fois qu'il n'aurait plus besoin de Kuja, se débarrasse de son âme et conserve son enveloppe corporelle pour y instaurer celle d'un ancien habitant de Terra. Il craignait de devoir subir le même sort que tous les Génomes. Il entama donc suite à cela sa descente dans la folie.

Malgré tout, en apparence, Kuja reste quelqu'un d'imperturbable. Par exemple, lors de l'attaque de Bahamut, invoqué par la reine Branet, il ne fut pas préoccupé par les dégâts de la Chimère. Il ne craignait pas la douleur et ça l'importait peu d'être blessé. En revanche, son élégance cache en vérité ses insécurités. Il est en conflit avec les raisons de son existence. Il a beau mépriser les Mages Noirs, au fond, il sait qu'en les créant il a suivi le même procédé que Garland pour sa propre création.

Kuja n'a jamais eu d'enfance. Il est né Démon, et sa capacité émotionnelle a donc fini entravée. Il était incapable de ressentir du remord pour tout le mal qu'il a fait. Cependant, l'apprentissage de son Destin en tant que mortel et sa rébellion contre ce dernier ont permit à Kuja d'évoluer et de se remettre en questions sur certains de ses actes.

Histoire

Qu'est-ce que la création ?



Qu'est-ce qu'être vivant ?



Pourquoi vit-on ?



Est-ce que naissance et création, c'est pareil ?



Suis-je unique… ou ne suis-je que le numéro complétant une série de mêmes individus ?




Kuja fut créé par Garland, le souverain de Terra. Une planète que l'on pouvait considérer comme morte, ou du moins en train de mourir. Le but ultime du savant fou fut d'absorber Héra au profit de Terra. Il voulait donner une chance de renaissance aux habitants de cette dernière, au peuple auquel il avait probablement appartenu autrefois. En absorbant les âmes d'Héra, il espérait redonner une seconde vie à Terra… Une seconde ? À vrai dire, Kuja n'avait pas vécu suffisamment longtemps pour savoir que ce vieux fou n'en était pas à sa première tentative. Tout ce qu'il savait, c'était la tâche qu'il avait à accomplir. Il fut créé pour un seul et unique but : semer la mort et la destruction ; attiser les flammes de la guerre ; et arracher des corps ces pauvres âmes condamnés à être absorbés par Terra.

Pour Garland, la création de Kuja fut un échec. Cet Ange de la Mort vit le jour Démon, et ne connut rien d'autre que les massacres qu'il engendra dans son sillon. Il n'avait donc pas eu d'enfance. Ce manque l'empêcha de développer quelconques émotions. Il était par conséquent imparfait. Il ne pouvait donc pas accéder au pouvoir de la Transe qui était un don des habitants d'Héra destiné à ceux qui étaient capables de ressentir des émotions humaines. Ce n'était pas quelque chose d'accessible à des pantins sans âme.

De par ses massacres, Kuja développa néanmoins un esprit fort. Il était toujours dénué de sentiment et de conscience, certes, mais ces détails étaient les éléments parfaits afin de créer un être destiné à faire la guerre toute sa vie durant. Cependant, ce mélange dangereux inquiéta Garland qui, peu à peu, commençait à perdre le contrôle de son pantin. Kuja prenait goût à la destruction et aux dégâts qu'il laissait derrière lui. Cela commençait à nourrir ses ambitions qui ne cessaient de grandir. Ce fut pourquoi Garland, sans prévenir son Ange de la Mort, lui imposa une limite à sa durée de vie. Il n'était désormais plus éternel et était condamné à s'éteindre le moment venu. Pour compenser cela, Garland créa un autre Génome, race à laquelle appartenait Kuja et les autres créations du vieux fou, destiné à avoir un départ différent de son prédécesseur : Djidane. Un être capable d'apprendre et de grandir facilement grâce au semblant d'enfance qu'il pensait vivre. Capable de développer par conséquent les émotions complexes nécessaires à la Transe sur Héra.

Kuja devint donc un Ange de la Mort temporaire jusqu'à ce que Djidane soit suffisamment prêt pour prendre sa place. Il continua donc son massacre sur Héra sans se douter un seul instant qu'il allait être remplacé. Kuja apprit cependant très vite l'existence de Djidane et de ce à quoi il était destiné. Se sentant menacé par le nouveau Génome, il l'enleva et l'abandonna sur Héra, s'assurant ainsi d'être unique aux yeux de son créateur. Cela n'empêcha pas Garland de créer un troisième Ange de la Mort, tout en continuant de se servir de Kuja, jusqu'à ce qu'il apprenne qu'il était le ravisseur de Djidane et décide de le bannir sur Héra afin de ne plus être gêné. Ainsi, Kuja fut éloigné des affaires de Terra, condamné à devoir continuer d'accomplir sa tâche qui était l'unique but qui lui avait été fixé jusqu'à présent dans son existence… Puis vint le jour où il décida de se retourner contre son créateur. Il décida d'installer sa vie sur Héra. Il construisit son Palais du Désert sur le Continent Extérieur, s'appropria secrètement l'Ifa pour ses projets personnels et se créa sa réputation de noble dans la ville de Tréno sur le Continent de la Brume.

Sous les ordres de Garland, Kuja détruisit Madahine-Salee. Le vieux fou craignait la puissance des Invokeurs et ne voulait pas que ces derniers viennent interférer dans ses plans. Il décida donc d'éradiquer et d'éteindre leur culture. Il y avait de cela 500 ans, la légende racontait qu'une chimère surpuissante fut invoquée. On la considérait comme la plus puissante d'entre elles, et son invocation créa des dégâts terribles sur le Continent de la Brume. La chimère fut jugée trop dangereuse, et son cristal d'invocation fut brisé en quatre fragments qui furent donnés aux quatre plus grands royaumes du Continent : Lindblum, Bloumécia, Clayra et Alexandrie. Kuja se demanda pourquoi les chimères effrayaient tant son créateur. Il vit par là une opportunité de le renverser, ce dernier étant au courant que Garland, une fois Héra absorbée par Terra, projetait de récupérer son corps pour en faire un simple Génome régulier, un réceptacle à âme. Et pour lui, il était inconcevable que le monde puisse continuer à exister dans lui. Il entama donc sa quête à la recherche des quatre fragments pouvant faire apparaître le puissant Alexandre.

L'Ange de la Mort poursuivit son Destin tout en créant sa réputation sur Héra. Il rentra en contact avec la dirigeante d'Alexandrie, la reine Branet, puis commença à lui livrer des armes. C'est ainsi que naquirent les créations de Kuja : les Mages Noirs. Des êtres fabriqués dans le même procédé que les Génomes. Avec cette armée, l'Ange de la Mort parvint à instaurer la paranoïa et la folie au sein de l'esprit de la reine Branet, ce amena cette dernière à haïr et craindre tout le monde. Une peur effroyable qui allait la conduire dans une quête de puissance qui allait l'amener à détruire Bloumécia et Clayra et à conquérir Lindblum. Tout cela fut donc possible grâce à la puissante magie de ces golems sans âme. Mais restant d'un naturel prudent afin d'assurer ses arrières, Kuja conçut pour lui-même sa propre armée dans le plus grand des secrets. Et c'est ainsi qu'il commença, par l'intermédiaire de la reine Branet, à récolter les différents fragments de la pierre d'invocation.

Seulement… Contrairement à l'évolution positive de Djidane, Kuja développa une ribambelle d'émotions négatives, notamment le narcissisme. Il avait besoin de son public. Il avait besoin de partager ses rêves et ses ambitions, de ne pas tout garder pour lui. C'est pour cela que, lors d'un voyage à Lindblum en compagnie de la noblesse de Tréno, il enleva la dirigeante de la ville, Hilda Garde. En vérité, ce but ne fut pas volontaire au départ. Son véritable objectif avait été de voler le premier modèle d'aéronef sans brume au cas-où cette dernière venait à disparaître du continent, afin de pouvoir continuer de transporter ses troupes. Et le hasard fit qu'au même moment, cette chère Hilda tenta de quitter Lindblum avec l'aéronef. Ce qu'on appelle généralement soit un excellent timing, soit un cruel manque de chance. C'est ainsi qu'elle devint, malgré elle, la plus proche confidente de Kuja et son invitée-captive de marque.

L'histoire suivit son cours, et comme prévu, la reine Branet entama sa guerre contre tout le Continent de la Brume en commençant par détruire Bloumécia afin de se procurer son fragment de cristal d’invocation. Grâce à l'influence que Kuja avait sur cette dernière, Tréno fut épargné du conflit qui eut lieu sur le Continent. Il s'était en quelque sorte attaché à cette ville qui constituait, de plus, son principal appui financier. Mais pour en revenir à Bloumécia, oui, la ville fut détruite et non conquise. La reine Branet prit tout juste le temps de constater les dégâts mais refusa de s'étendre en restant plus longtemps. C'est sur le départ que Kuja croisa de nouveau la route de Djidane, qu'il reconnut sans la moindre hésitation. Il était accompagné d'un des prototypes de Mage Noir qu'il avait conçu. S'il fut légèrement contrarié de voir l'une de ses créations au service de son Némésis, cela ne dura pas bien longtemps. Contrairement à Kuja, Djidane était faible. Il était à des années lumières du niveau de l'actuel Ange de la Mort. Au point que pour prouver sa supériorité écrasante, ce dernier prit la décision de ne pas l'achever après sa cuisante défaite face au général Béate. Une insulte lourde de sens pour Kuja mais qui, malheureusement, s'avéra invisible pour Djidane.

Toujours sous l'influence de Kuja, la reine Branet enleva les chimères de sa fille, la princesse Grenat, et se servit de l'une d'entre elle, du puissant Odin, pour détruire complètement Clayra peu de temps après le massacre de Bloumécia. Cet acte cruel ne fut pas moins qu'une simple expérience pour l'Ange de la Mort qui découvrit enfin la puissance des chimères. Les dégâts lui furent tellement indifférent qu'il réitéra la même action en incitant l'invocation d'Atomos sur Lindblum. En soit, il ne faisait que continuer à remplir sa tâche d'Ange de la Mort.

Alors que Kuja avait quitté Alexandrie, sentant que la folie qu'il avait instauré au sein de l'esprit de la reine Branet commençait à lui faire nourrir le projet de trahir son fidèle fabriquant d'arme, il croisa de nouveau la route de Djidane. Mais à peine les retrouvailles eurent lieu que la dirigeante d'Alexandrie arriva sur le Continent Extérieur avec une armée de Mages Noirs qu'elle avait retourné contre son créateur. Cependant, Kuja n'eut pas à se battre seul. Il avait également son armé. Des créatures démoniaques qu'il nomma Baskervilles. Après une terrible bataille, la reine Branet fit appel à Bahamut qui blessa partiellement Kuja, et ce dernier fit appel à l'Invincible, un vaisseau de Terra qui avait servit à la destruction de Madahine-Salee. Grâce à lui, il prit le contrôle de la chimère et la retourna contre la flotte d'Alexandrie. Ce jour-là, l'Invincible absorba un bon paquet d'âmes.

Peu de temps après l'enterrement de Branet et le couronnement de la nouvelle reine Grenat, Kuja retourna à Alexandrie dans le but de tuer cette dernière et de récupérer une fois pour toute les fragments d'invocation d'Alexandre. Grâce à Bahamut qu'il avait sous son emprise et aux Baskervilles qui avaient survécu au combat contre les Mages Noirs (et qu'est-ce qu'ils étaient nombreux), il entama la destruction du royaume. Mais finalement, il n'eut pas à se procurer les quatre fragments puisque en guise de défense, les Invokeuses encore en vie invoquèrent Alexandre qui extermina sans grande difficulté Bahamut. Kuja vit de nouveau là une opportunité. Comme pour sa précédente chimère, il fit appelle à l'Invincible afin d'asservir le puissant Alexandre. Mais Garland, qui eut vent de la trahison de son Ange de la Mort, ne l'entendit pas de cette oreille. À l'aide de l'Invincible, il extermina Alexandre et laissa cependant Kuja en vie afin que ce dernier souffre de l'humiliation de son échec. Mais en guise de réponse, ce dernier se jura de trouver une chimère bien plus puissante qu'Alexandre afin de terrasser le vieil homme.

Kuja entreprit donc un nouveau plan afin de se procurer une chimère plus puissante qu'Alexandre. Pour cela, lors de sa troisième rencontre avec Djidane, il captura la jeune Invokeuse Eiko Carol et tenta de lui extraire sa plus puissante chimère, mais échoua à cause de l'âge trop jeune de cette dernière. C'est en voyant le petit mog de le gamine rentrer en Transe pour la défendre que Kuja comprit soudainement comment vaincre son créateur. Il décida finalement qu'il n'avait pas besoin de chimère. Son unique but désormais était d'entrer en Transe.

Après la mort de ses lieutenants Pile et Face, la trahison des Mages Noirs et la libération de sa plus grande confidente Hilda, Kuja se retrouva seul pour cet ultime combat. Laissant son Silver Dragon sur Héra, ce dernier rentra enfin sur Terra. De retour sur cette planète, il s'empressa de voler l'Invincible à Garland et partit le retrouver après qu'il ait été affaiblit par son combat contre Djidane et ses amis. Mais après une défaite contre le groupe, Kuja comprit enfin ce qui lui manquait vraiment pour accéder à la Transe. Tout ce temps, bien que très démonstratif, il n'avait jamais eu une seule émotion humaine. Et grâce aux âmes que l'Invincible avait absorbé lors de la guerre entre les Mages Noirs et les Baskervilles à l'Ifa, notamment grâce à celle de feu la reine Branet, il découvrit les sentiments de cupidité, de jalousie et de haine. Grâce à tout cela, il entra finalement en Transe, terrassa le groupe de Djidane et tua Garland. Maintenant que le pouvoir absolu était sien, il projeta de gouverner éternellement Héra et Terra. Mais Garland, dans ses dernières forces, avoua à l'esprit de Kuja la vérité sur sa mortalité. Après avoir méprisé les Mages Noirs pendant si longtemps, il compris que finalement, il ne valait pas mieux qu'eux. La révélation de sa mort imminente le rendit fou, continuant de penser que le monde ne pouvait exister sans lui, et il décida de détruire Terra et Héra.

Kuja commença donc par détruire Terra puis retourna sur Héra afin de trouver le Monde de Cristal qui permettrait, en le détruisant, de supprimer toute forme de vie dans cet univers. Après un combat acharné où Kuja invoqua sa propre chimère, Sulfura, et où il se battit lui-même en personne avec toute la puissance de sa Transe, il fut finalement vaincu. Mais pour lui, il était hors de question de mourir seul. Dans une grande explosion causée par sa capacité Ultima, il terrassa le petit groupe, crut détruire le cristal et manqua presque de se tuer lui-même. Sa peur de mourir était telle qu'il réussit, malgré lui, à invoquer le puissant Darkness que Djidane et ses amis réussirent finalement à terrasser. En les voyant se dresser et vaincre leur peur de la mort et mettant à terre la Mort elle-même, quelque chose changea à l'intérieur de Kuja. Avec le peu de force qui lui restait, ce dernier réussit à téléporter Djidane et ses amis en dehors de l'Ifa. Djidane sembla comprendre ce que son Némésis avait fait pour lui et ses amis, et malgré les ordres de Kuja, il risqua sa vie pour le rejoindre afin de le sauver comme il venait de les sauver. Il s'en suivit une conversation entre les deux frères, qui permit à Djidane de comprendre pourquoi Kuja avait agit ainsi, et qui permit à Kuja de s'arrêter à son tour, la conscience plus tranquille.
Test rp

Quelle est la meilleure façon de vivre ? Pendant longtemps, Kuja pensa qu'il lui suffisait d'écraser les autres de sa puissance, d'être supérieur à tous ceux qui pouvaient lui nuire. Seulement, dicton tout simple à un point qu'il en est presque ridicule, il y en a toujours un pour manger l'autre. Sa peur de la mort l'avait plongé dans une quête obsessionnel du pouvoir. Seulement, cette dernière s'arrêta quand il dut faire face à la Mort elle-même qu'il avait invoqué malgré lui.

Kuja, après l'explosion causée par son Ultima, se retrouva au cœur de l'Ifa. Boitant légèrement tout en se tenant aux racines, il put assister au combat de Djidane et de ses amis contre Darkness. Une fois le combat fini, il puisa dans le peu de force qui lui restait afin de téléporter les jeunes héros or du Monde de Cristal avant que le passage entre ce dernier et l'Ifa ne se referme. Les forces lui manquaient terriblement. Aussi, il se laissa tomber au sol, sur le dos, sa chute amortie par l'herbe qui se trouvait en-dessous de lui. Cet endroit avait quelque chose de spécial. On aurait dit un petit coin de paradis florissant au milieu des racines mortes de l'arbre. Et pourtant, l'Ifa était en train de s'emballer. La brume commença à disparaître peu à peu. Kuja sentait toutes les âmes affolées autour du grand arbre. Il sentait l'âme de sa sœur. « Mikoto… Djidane et ses compagnons se trouvent juste sous le vaisseau du roi de Lindblum… » Il ne savait pas vraiment ce qu'il faisait à ce moment là. « Kuja ? C'est toi ? » Il ne savait pas pourquoi il le faisait. Cependant, il savait que c'était ce qu'il y avait à faire. Affaiblit par sa propre folie, Kuja tentait du mieux qu'il pouvait de suivre les actions qui se passaient en dehors de l'Ifa. Ce dernier n'allait pas tarder à devenir complètement incontrôlable. L'Ange de la Mort contemplait Djidane, telle une âme au-dessus de son épaule. Il le voyait regarder l'aéronef d'un air pensif. Cet imbécile risquait sa vie inutilement. « Djidane… Réveille-toi… » Il aurait sans doute mieux fait de rester silencieux et de se faire passer pour mort.

« Kuja, où es-tu ? Nous allons venir te chercher ! » La voix de Mikoto raisonnait dans sa tête. Il resta légèrement silencieux avant de changer de sujet. « Nous n'avons pas eu l'occasion d'être présentés, je crois ?… Et pourtant, j'ai cette désagréable sensation que tu en sais plus sur moi que l'inverse… » Kuja resta de nouveau silencieux. Il caressait l'herbe sous lui d'un geste lent. « Moi qui me croyait unique… Finalement, j'apprends que je ne suis qu'un numéro de plus dans une série de fabrication… » Mikoto était restée silencieuse. À vrai dire, il ne savait si elle l'écoutait encore ou non. Mais finalement, elle lui répondit : « Pourquoi as-tu fait ça Kuja ? Pourquoi Djidane et toi êtes-vous si différents l'un de l'autre ? » Kuja eut un léger rictus. « Nous n'avons pas été créé pareil… » Il marqua un nouveau silence. Chaque phrase qu'il formulait était pour lui un effort surhumain. Néanmoins, il réussissait tout de même à poursuivre. « Je ne voulais pas être qu'un outil de plus au service de Garland… Je ne voulais plus lui appartenir… Je voulais prendre mon Destin en main… Prendre le contrôle de ma vie et ne plus être un pantin en attente d'une âme à qui céder la place… » Il marqua un nouveau silence. « Je voulais être… » Il n'avait pas besoin de poursuivre. Tout ce qu'il voulait, c'était être selon lui et non plus selon les autres. « Merci… » Kuja, qui avait fermé les yeux, les rouvrit difficilement. « Je te demande pardon ? » « Kuja… Je ne peux pas dire que ce que tu as fait était bien… Mais… tu nous as au moins appris à espérer… Et même si nous avons été créés pour de mauvaises raisons, nous sommes passés outre et avons défié le destin… Nous n'avons pas voulu oublier. Est-ce surprenant ? Nous voulons croire… Nous sommes sûrs d'une chose… Nous faisons partie de ce monde… » « … » Kuja resta silencieux. Il n'avait pas prit conscience que malgré ses actes, il avait pu engendrer du bien. Cela allait à l'encontre de son rôle d'Ange de la Mort pourtant. Est-ce que… cela avait pu lui faire plaisir ? « Va-t'en maintenant… Djidane et ses compagnons ont dû embarqué. Je… regrette de ne pas avoir pu mieux te connaître Mikoto… Fais attention à toi… » Kuja rompit le lien téléphatique puis ferma de nouveau les yeux afin de se reposer un peu.

« Kuja, tu m'entends ? J'arrive, attends moi ! » Une autre voix retentit dans son esprit. Une voix familière qu'il ne s'attendait pas du tout à entendre aussi vite. C'était cet imbécile de Djidane qui n'avait pas encore fuit. « Tu as encore le temps… Ne t'occupe pas de moi, va-t-en ! » Il risquait sa vie inutilement. Le sort de Kuja était déjà scellé. « Dis pas n'importe quoi ! J'arrive, je te dis ! » L'Ange de la Mort sentait que Djidane ne changerait pas d'avis. « Pff… Je ne te comprendrai jamais… » Le lien téléphatique fut brutalement rompu. Kuja imaginait que ça devait chauffer à l'extérieur. Après quelques minutes, un bruit sourd se fit entendre au-dessus de lui, puis il vit Djidane tomber. Le temps sembla s'arrêter au moment où leurs regards se croisèrent, mais il continua bel et bien sa chute tout en bas de l'Ifa. « Imbécile… » Les forces manquaient cruellement à Kuja. Il ferma de nouveau les yeux et tomba quelque peu dans l'inconscience. Quelques minutes plus tard… « Hé ! T'es vivant ?! » Difficile de dire si ça avait été leur passé en commun, mais qu'est-ce que cette voix raisonnait mal aux oreilles de Kuja. Sa vue était trouble, et il ne voyait en face de lui qu'un amas de couleurs informes. « Djidane ? » Il entendit un léger bruit et sentit le jeune homme atterrir à côté de lui. « Je t'avais dit de partir… Pourquoi es-tu venu…? » Il reposa sa tête qu'il avait légèrement relevé à l'arrivée de Djidane. Il commençait à avoir du mal à respirer régulièrement. « Il faut une raison pour sauver les gens ? » Djidane s'assit à côté de Kuja. « … » Kuja n'avait rien à répondre à cela. À vrai dire, il ne connaissait pas vraiment la réponse. Il voulait et devait savoir pourquoi Djidane était venu. « … » Mais ce dernier ne semblait pas d'humeur à engager le sujet de son côté. « Tes compagnons sont partis… » lança Kuja pour relancer la discussion tout en inclinant doucement sa tête en direction de Djidane. « Hein ? Oui… C'est de ta faute, bien sûr. » Kuja eut un rictus. « Hahaha… C'est mieux ainsi… » Effectivement, cela aurait été difficile pour lui de faire face à tous ceux à qui il avait causé du tort. Déjà qu'avec Djidane, cela semblait compliqué. « Il faut y aller, ça va devenir dangereux. » « … » Kuja n'était pas en état de se déplacer. Il n'avait d'ailleurs pas envie de se déplacer. « Je ne mérite pas de vivre, aurais-tu oublié que j'ai tenté de vous entraîner avec moi ? J'ai tout perdu… Je suis devenu inutile à ce monde… » Tout ce pourquoi il s'était battu avait été détruit. Et pour lui, le fait que Djidane lui tende la main n'était pas un déshonneur ou une honte, mais quand même une terrible souffrance de voir qu'il le faisait tout de même malgré le passé qu'ils avaient en commun. « Personne est inutile… C'est bien toi qui m'as dit qu'il fallait partir, non ? » « … » Oui… il l'avait fait. Il les avait prévenu du danger en sollicitant Djidane de partir. Pourquoi l'avait-il fait ? Encore une fois, même lui n'avait pas la réponse… « Vous m'avez vaincu, je n'ai plus rien à perdre… Mais je pense avoir eu un aperçu de ce que ''vivre'' signifie… » Kuja eut un nouveau rictus. « Hahaha… Il est trop tard… » Sa tête dégringola légèrement sur la droite. Ses yeux étaient clos. « Hé ! Kuja ! C'est pas un coin pour dormir ! »

Un nouveau bruit sourd se fit entendre. L'Ifa sembla s'emballer pour la dernière fois. Les lianes s’agitèrent, et plusieurs d’entre elles plongèrent sur les deux Génomes. Djidane se jeta sur le corps de Kuja pour faire barrage. Quand le silence fut de retour, Kuja revint à lui et constata l'armée de lianes qui s'étaient enroulée autour d'eux. Djidane était blessé. Pour lui, il était hors de questions qu'ils y restent tous les deux. Et comme son sort était déjà scellé… « Djidane… Écoute… » Ce dernier s'était à son tour allongé à côté de Kuja, tenant sa blessure d'une main. « Je refuse que par ma faute tu viennes à disparaître avec moi, alors… » Il posa sa main sur la plaie de Djidane. « Soin Max… » Ce sort lui enleva ses dernières forces. « Kuja ! Qu'est-ce que tu fais ?! » « Je veux que tu rentres chez toi et que tu vives… Que tu vives comme tu n'as jamais vécu… » Sa vision était devenue de plus en plus trouble. Il ferma une dernière fois les yeux, et dans un dernier soupir… « Merci... »

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie ? Jérémy
• Votre âge ? 22 ans
• Comment avez-vous connu FF Rebirth ? En me perdant sur Internet
(Double Compte de Bibi Orunitia)
• Avez-vous lu toutes les règles ? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises ?
Tout est bon !


Dernière édition par Kuja le Mer 12 Sep - 15:22, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Kuja   Sam 8 Sep - 20:36

Je précise ici que Kuja a eu l'autorisation de créer ce personnage, et que les circonstances font qu'il sera "techniquement" jouable d'ici peu, on anticipe juste un peu Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Kuja
L'Ange de la Mort

L'Ange de la Mort

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Kuja   Mer 12 Sep - 15:22

Et merci encore d'ailleurs ^^
Fiche terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Kuja   Mer 12 Sep - 16:14

Bonjour et (re) bienvenue sur FFRebirth!

Alors, pour ma part, je n'ai rien à dire. Au moins, ce n'est pas une fiche à rallonge, on voit un peu dans quel sens tu veux orienter Kuja qui ne sera donc pas celui qui avait été incarné sur le forum.

Je précise ici que des changements sont prévus pour le forum, des changements assez importants mais qui ne prendront effet qu'une fois le tournoi terminé.

Pour l'heure donc, même si tu n'es pas clair sur le sujet, je suppose que tu estimes que Kuja est bien décédé à la fin de son histoire, et que tu reprendras donc directement à l'Au-Delà. Le contexte à venir le permet, c'est pourquoi je te valide dès maintenant.

Tu es donc validé! Tu connais maintenant la chanson, tu peux commencer à rp si tu le souhaites, mais il te faudra ta fiche de combat pour pouvoir te battre. Tu dois donc m'envoyer les 20 points de statistique, une arme, un équipement et deux techniques.

En tant que prédéfini de FF9 (certes pas dans la liste mais faisant clairement partie des personnages principaux), tu commenceras niveau 5, tu peux donc choisir ta limite de Force 1 dès maintenant, ou bien attendre un peu pour la créer au cours d'un combat si tu as besoin de temps pour y réfléchir.

Après évidemment, ben pour le rang et l'anniversaire, tu connais! Setz t'attend pour jouer, donc je ne vous laisse pas languir davantage ^^

Fiche validée et verrouillée sous peu!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Kuja
L'Ange de la Mort

L'Ange de la Mort

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Kuja   Mer 12 Sep - 16:24

Merci !

Oui je l'ai fais mourir dans mon Test rp ^^
Il commencera donc à Guadosalam avec ce cher Setzer !

Merci d'avoir prit le temps de me lire, je t'envoie très vite toutes les infos pour la fiche de Kuja !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Kuja   Mer 12 Sep - 16:27

Felicitations et rebienvenue sur le forum!

J'ai hate de te lire et de voir les palpitantes aventures que tu vas vivre. Et si jamais le Mal resurgit en toi, n'hesite pas a me contacter :p

(Non, non, je ne distribue absolument aucun tracte Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuja
L'Ange de la Mort

L'Ange de la Mort

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Kuja   Mer 12 Sep - 16:36

Razz Mal où pas, j'attends notre rencontre avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Kuja   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kuja
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kuja l'assassin
» FINI [Kuja/ Chaos] Le Couvent de Stigmatus
» [Kuja-Chaos] Les faucheurs de Thoros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives