Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Avenir à venir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Avenir à venir.   Dim 12 Mai - 23:47

Un bien long soupir… Voilà maintenant bien un quart d'heure qu'elle était en train de soupirer à fréquence régulière, ce qu'il restait du contenu de son verre ne lui rappelant que trop dans quelle situation elle se trouvait. Mais pour mieux comprendre ce qu'il se passait vraiment, il était primordial de remonter un peu dans le passé.

Libre comme l'air, elle avait décidée de se rendre à Timber avec une idée bien précise en tête. Voilà maintenant quelques temps qu'elle voyageait ça et là, aussi avait-elle rapidement apprit que le meilleur endroit pour avoir connaissance de ragots en tout genre était de se trouver derrière le comptoir d'un bar. Et en tendant un peu l'oreille, on pouvait facilement avoir connaissance d'informations plus ou moins intéressantes. C'est tout du moins ainsi qu'elle avait entendue que cette ville était pour ainsi dire la capitale du journalisme, une activité qui en soit n'intéressait en rien la demoiselle, si ce n'est peut-être pour obtenir de meilleures informations qu'elle n'avait pût en recevoir jusque là. Après tout, les médias n'étaient-ils pas connus pour être de véritables fouines ? Et pour quelqu'un comme elle, c'était donc l'endroit rêvé ! Avec un peu de chance, elle parviendrait même à passer totalement inaperçue en mentant sur son identité afin de récolter ce qu'elle désirait réellement, son incommensurable curiosité pouvant probablement faire jeu égal avec le harcèlement dont faisait preuve les journalistes.

Seulement, pour arriver ici, elle avait due utiliser ce qu'il lui restait d'argent et c'était avec dépit qu'elle constatait qu'elle n'aurait pas de quoi s'offrir une chambre pour la nuit, même dans un hôtel miteux… En désespoir de cause, elle avait donc prit la direction du centre-ville à la recherche d'un bar, privilégiant la foule qui s'y trouvait à la qualité de l'établissement. Et une fois à l'intérieur, il lui avait suffit d'ôter son chapeau, de déboutonner un peu son haut de manière à en dévoiler un peu plus qu'elle ne devrait et enfin de prendre un air de chien battu : une combinaison parfaite pour être désirable et surtout, remarquée. Et en effet, il n'avait pas fallut bien longtemps avant qu'un premier prédateur potentiel ne s'approche d'elle avec un sourire qualifiable de charmeur.

« Excusez-moi mademoiselle, mais puis-je vous offrir un verre ? » Elle avait légèrement battue des cils, avant de finalement peindre son visage d'un sourire un peu gêné, renforcé par un regard un peu inquiet.
« Euh… O-Oui… Euh… Pardon, avec plaisir… » Elle ne semblait pas très rassurée à ce moment là, peut-être même apeurée, mais le jeune homme avait rapidement sorti des Gils en lui intimant de commander ce qu'elle désirait. C'était donc avec bien peu d'assurance qu'elle avait fini par se décider à prendre un whisky, en attendant méticuleusement que la commande soit réglée pour ensuite afficher un sourire qualifiable de carnassier.
« Merci, tu peux partir maintenant. » Surpris, le prédateur potentiel ne recevait que du dédain de la part d'Iris qui se mettait bien rapidement à l'ignorer. Il était tout simplement tombé dans le piège de la jolie jeune femme frêle et sans défense, mais dès lors où elle avait obtenue ce qu'elle désirait, elle n'avait plus eu besoin de lui et ne c'était donc pas privée pour le lui faire comprendre. C'était les règles de la demoiselle : profiter de la moindre occasion tant qu'elle se présentait, quitte à devoir se jouer des autres. Vous en conviendrez, c'était une manière de faire des plus douteuses, mais vous apprendrez très vite que c'était quelque chose qui passait bien au-dessus de sa tête.

Voilà donc comment elle c'était retrouvée à ce comptoir, son verre à la main, quelques piécettes dans la poche et plus que trois cigarettes… Peut-être aurait-elle due profiter de la présence de cet homme un peu plus tôt pour avoir un endroit où dormir cette nuit, mais elle était plutôt fatiguée de son voyage aussi n'avait-elle pas particulièrement envie de faire de la gymnastique de chambre à peine arrivée… Et puis, ce n'était pas parce qu'elle était une femme obscène qu'elle en était pour autant une femme publique !

Alors pour le moment elle venait simplement poser son bras sur le comptoir en y reposant son menton, soupirant à nouveau bien longuement… Avec un peu de chance, quelque chose allait bien finir par arriver ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Mar 14 Mai - 14:10

C’est la première fois que la jeune femme au regard ambre mettait les pieds à Timber. A première vue, c’était un endroit moderne, un lieu sans le moindre doute bien desservi et dans lequel on ne s’ennuyait pas. Mais après quelques pas seulement, Elf se sentait déjà mal à l’aise. Grâce à l’action des SeeD, l’occupation galbadienne était terminée et les journalistes pouvaient s’exprimer librement, mais cela ne changeait rien au fait que cette ville lui inspirait un profond dégoût. C’est ici que son père adoptif avait été laissé pour mort, sans doute pour avoir trop bien fait son travail, et c’est aussi à cause de ça que sa mère adoptive avait mystérieusement disparue, et n’était jamais revenue, elle aussi été probablement décédée. Les larmes commençaient à monter, mais la jeune femme prenait sur elle pour ne pas pleurer. Elle n’était pas venue ici pour régler un problème qui ne pouvait plus l’être. Marchant dans la rue, elle restait difficilement sérieuse et droite, pensant à son principal objectif pour rester forte.

Si l’oiselle s’était rendue à la capitale du journalisme, ce n’était que pour récolter des informations et se tenir au courant des derniers ragots. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle avait utilisé sa dernière poignée de gils pour se procurer un exemplaire du célèbre Timber Maniacs. Il ne lui restait plus qu’à trouver un endroit pour s’asseoir et prendre le temps nécessaire pour dénicher quelques informations intéressantes. Parcourant lentement les rues, Elf se dirigeait vers le centre-ville à la recherche d’un bar. Elle jugeait qu’il s’agissait là de sa meilleure option. Non seulement elle pourrait dévorer son journal du regard, mais également tendre l’oreille pour entendre quelques rumeurs sans doute infondées, mais probablement intéressantes elles-aussi. Trouver un bar ne fût pas bien compliqué. Elle passa la porte et s’approcha du comptoir, s’installant sur l’un des rares tabourets en bois encore libre.

Sans dire un mot, la jeune Ackerman déposa son journal sur le comptoir avant de commencer à le feuilleter. Elle fût interrompue une première fois par le barman, à qui elle demanda un simple verre d’eau histoire de se désaltérer, puis une seconde fois par un parfait inconnu quelques minutes plus tard, alors qu’elle venait enfin de tomber sur un article semblant potentiellement intéressant. L’homme lui avait tapé sur l’épaule et n’y était pas allé de main morte, l’oiselle s’était aussitôt retournée, pensant au bleu qu’elle avait gagné. Le type empestait l’alcool, il essayait de la dévisager, mais ça ne prenait pas, le regard de la jeune femme restait neutre, elle n’était pas du tout impressionnée. C’est sans doute pourquoi il essaya d’y ajouter la parole.


« C’est mon siège ! Et j’veux qu’tu me le rendes ! » Hurla-t-il au visage d’Elf, le regard noir.

L’originaire de Balamb ignora la menace mais restant sur ses gardes, elle se retourna pour se plonger à nouveau dans sa lecture. Mais elle n’eut guère le temps de lire ne serait-ce qu’une ligne ou deux. Lorsqu’elle sentit la main de l’homme ivre se poser sur ses cheveux avant de les tirer vers lui comme s’il voulait les lui arracher, Elf commença à agir sans réfléchir. Elle se leva, agrippa l’avant-bras de l’alcoolique avec ses deux mains et déséquilibra sa jambe droite avec la sienne avant de le faire passer par-dessus le comptoir et de se rasseoir calmement comme si de rien était. L’ex-SeeD n’était pas du genre à se laisser faire. Elle avait passé une longue partie de sa vie à la BGU, et savait se défendre. Elle espérait que son agresseur allait s’en souvenir. Mais il y avait à présent un autre problème, Elf avait attiré l’attention sur elle, et ce n’est pas vraiment ce qu’elle avait voulu… Encore une fois, elle décida de faire comme si de rien n’était, remettant la main sur son journal. Celui-ci était gorgé d’eau, elle avait renversée son verre d’eau dessus lors de son action. Mais ce n’est pas tout, le papier avait l’odeur du Whisky.

Elle regarda sur sa droite et aperçue une jeune femme à la chevelure bleue ciel et au teint bronzé, le verre était sans doute la sien… Elle la fixa quelques instants un peu gênée, avant de se tourner vers le barman.


« Excusez-moi mais… Je n’avais pas le choix. » Puis, elle se tourna de nouveau vers la jeune femme.

« Je suis désolé, en plus, je n’ai pas de quoi vous rembourser votre verre. Je peux faire quelque chose pour vous ? Souffla t-elle avant d'ajouter autre chose. Je suppose que non. »

Les excuses terminées, pensant qu’elle ne pouvait pour le moment rien faire de plus, et ne voulant de toute façon pas en faire plus, Elf commença enfin à lire l’article qui l’intéressait, celui-ci parlait notamment des cristaux. Ces rumeurs infondées qui l’avaient attiré jusqu’ici ne l’étaient peut-être pas temps que ça. C’est tout ce qu’elle avait retenu. A ses yeux, il s’agissait là d’une bonne nouvelle. L’article mentionnait également une tentative d’assassinat, mais la vie de Linoa – qu’elle ne connaissait que de nom depuis qu’elle avait mis les pieds à Deling City – ne l’intéressait pas plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Mar 14 Mai - 22:33

Ce n'était pas peu dire que Iris était profondément en train de s'ennuyer, son manque d'intérêt profond pour ce qu'il se tramait autour d'elle n'aidant probablement pas. Pourquoi aurait-elle due y prêter attention de toute manière ? D'une minute à l'autre, les personnes qui se trouvaient là pouvaient s'en aller et elle ne les croiserait probablement plus jamais. Et si par hasard une telle chose venait à arriver, elle ne se souviendrait sans doute pas d'eux… Vous vous en doutez probablement, mais avec une telle mentalité, elle n'avait pas beaucoup d'amis, pour ne pas dire qu'elle n'en avait aucun. Mais si vous lui posiez la question, elle vous répondrait que ce n'était pas de sa faute ! La plupart des gens étaient tout simplement ennuyeux à discuter de banalité comme la pluie ou le beau temps, à rechercher le confort matériel avant le plaisir spirituel, bref, leur prêter attention n'était qu'une perte de temps…

Mais bon, eux au moins, ils avaient de l'argent, contrairement à elle. C'était bien la seule et unique chose qui la faisait douter : à vivre comme elle le faisait, au jour le jour sans jamais se soucier de ce qu'elle ferait le lendemain, elle ne pouvait pas dire avoir une situation financière des plus stables. Et c'était actuellement ce qui lui faisait défaut, en plus de la faire soupirer.

Elle avait néanmoins relevée un peu la tête quand elle avait entendue que le ton haussait juste à côté d'elle, mais il était un peu trop tard pour qu'elle puisse sauver son Sacro-Saint Whishy quand elle voyait un ivrogne être jeté de l'autre côté du comptoir. Elle c'était alors levée d'un bond, continuant de regardant l'emplacement où se trouvait son verre il y a un instant…

« Ehhhh !? » S'exclamait-elle la bouche grande ouverte et les sourcils froncés, signe de son mécontentement. Elle était déjà en train de chercher une solution pour récupérer de quoi boire, il devait bien exister une loi universelle à tous les bars pour ça ! Enfin, peut-être pas, mais l'éthique voudrait que si elle n'était pas responsable de la perte de sa boisson, elle lui soit remboursée, non ? Vraiment pas ? Monde de merde… Et la responsable de ce petit accrochage avait beau demander pardon, si elle n'avait pas de quoi lui en offrir un autre, elle en avait bien rien à faire…

Frappant du poing sur le bar, elle essayait de se contenir pour ne pas dégainer tout de suite son arme et flinguer toutes les personnes qui se trouvaient là. En soit, c'était peut-être même pas une mauvaise idée, elle aurait qu'à garder le barman en vie et récupérer l'argent des cadavres pour s'offrir une tournée dont elle se souviendrait, mais il ne fallait pas qu'elle compte rester plus longtemps en ville… Plan B, donc.

Le sac de vin qui servait d'homme se relevant tout juste, elle profitait de son état d'ivresse plus que certain en l'attrapant par le col d'une main, l'autre se posait à l'arrière du crâne poisseux de l'individu pour lui faire manger le bois lisse du comptoir. Et au bruit qu'il y avait eût, cela ne semblait pas être très agréable, mais bon, elle s'en fichait : après tout, c'était lui qui avait renversé son verre, la jeune femme n'avait fait que lui donner un prétexte pour se faire un peu d'argent et Iris comptait donc profiter de la situation jusqu'au bout. Tirant donc l'homme de l'autre côté du bar, soit dans la salle, il gisait maintenant au sol et elle se plaçait juste au-dessus de lui, un sourire mesquin aux lèvres.

« Profites de la vue, coco. Moi, je vais profiter de ton porte-feuille ! » Mêlant les gestes à la parole, elle le fouillait pour prendre uniquement l'argent qu'il avait sur lui, lui laissant néanmoins ses papiers. Oui, c'était clairement de la grivoiserie en public, mais elle n'avait jamais été du genre à s'en cacher. L'individu maintenant dépouillé, elle le traînait au niveau d'un conteneur plein de déchets. « Les ordures, à la poubelle ! » S'exclamait-elle fièrement en se frottant les mains, pour finalement revenir à sa place et cette fois-ci s'offrir directement la bouteille de son alcool perdu. Elle n'avait pas bien plus de sous en poche, mais cela lui permettrait au moins de tenir la soirée… même si elle devrait penser à changer de bar pour le cas où le sac à vin se réveillerait.

Pour le moment, elle comptait en profiter un peu, reposant donc son coude contre le bar pour venir appuyer sa tête, tout en regardant la jeune femme qui c'était excusée un peu plus tôt. Joli brin de fille tout de même, aussi, en guise de remerciement pour lui avoir offert l'opportunité de remporter une petite somme, elle faisait justement glisser quelques Gils vers elle pour qu'elle puisse s'offrir à boire, sans un mot, affichant juste un large sourire sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Ven 17 Mai - 12:14

Même si Elf n’avait pas vraiment trouvé ce qu’elle cherchait, le Timber Maniacs avait au moins eu le mérite de l’intéresser quelques instants. Plongée dans sa lecture, elle ne faisait plus attention à ce qu’il se passait autour d’elle. Mais finalement, le bruit du poing de la jeune inconnue tapant contre le comptoir avait réussi à la faire revenir à la réalité. L’ancienne SeeD devinait aisément à son geste qu’elle extériorisait son énervement. Qui sait ce qu’elle pouvait faire dans une telle situation ? Elf était tout à coup devenue méfiante, même si en apparence, la jeune femme au regard émeraude n’avait pas l’air bien méchante. Elle attrapa finalement l’homme qu’Elf avait précédemment jeté au sol par le col avant de l’entraîner avec lui. Elle le dépouilla en public avant de le trainer jusqu’à un conteneur de déchet un peu plus loin. Méchante ? Toujours pas, mais Elf jugeait avoir raison de s’en méfier ne serait-ce qu’un peu, car elle semblait particulièrement sournoise. Heureusement, elle n’avait pas un gil en poche. Peut-être aurait-elle déjà perdue son portefeuille…

La jeune femme à la chevelure bleue ciel retourna finalement au comptoir pour cette fois-ci se payer une bouteille avec ce qu’elle avait volé. Elf était plutôt surprise, elle semblait elle aussi avoir un penchant pour l’alcool. Seconde surprise, elle lui offrit quelques gils, un grand sourire aux lèvres. Elf restait silencieuse, remarquant qu’elle avait à présent de quoi s’offrir un verre. Elle était un peu gênée étant donné que cet argent ne lui appartenait pas, et qu’elle n’avait jamais volé personne -même indirectement - mais après tout, pourquoi pas ? « Ce poivrot me doit bien ça après tout. » dit-elle, ses lèvres affichant un léger sourire derrière son écharpe rouge sang. Elle retrouvait peu à peu son expression neutre lui donnant cet air si sérieux, et attendait que le barman lui passe devant pour commander un soda. L’attente ne fût pas très longue et Elf eu rapidement de quoi se désaltérer. Elle abaissa un peu son écharpe avant d’amener le verre jusqu’à sa bouche pour boire une gorgée. C’était frais, et plutôt bon. Cela faisait maintenant bien longtemps que la jeune femme n’avait pas bu un verre de soda, elle retrouvait une saveur qu’elle avait oubliée. « Merci. » Ajouta-t-elle en déposant son verre sur le bar.

L’ancienne SeeD n’avait pas engagé une conversation depuis un petit moment et cela se faisait sentir. Par où commencer ? Elle l’ignorait purement et simplement. La dernière personne avec laquelle elle avait réellement prit le temps de parler n’était autre que son frère à Deling City. En fait, elle ne savait même pas si elle pouvait qualifier cela de conversation, puisqu’Eren avait quasiment perdu l’usage de la parole. Mais au moins il l’entendait, c’était un bon début. Le fait de penser à lui rappela à Elf qu’elle était venue récolter des informations. La jeune femme au regard émeraude pouvait peut-être l’aider ? Mais avant cela, la moindre des choses, c’était de se présenter. Non ? « Elf. C’est mon nom. » C’était bref, mais de toute façon, elle n’avait rien de plus à ajouter pour l’instant, et sans doute rien qui ne puisse intéresser son interlocutrice à son sujet.

L’oiselle pouvait à présent aller droit au but. « Tu as entendu parler des cristaux ? » demanda Elf, buvant une autre gorgée au passage. « Cet article en fait mention, c’est pourquoi je lisais le journal. Mais je n'ai pas appris grand chose. » Elle fit glisser le Timber Maniacs jusqu’à elle au cas où elle voulait y jeter un coup d’œil. Peut-être que ça ne l’intéressait pas, et qu’elle n’aurait rien à lui dire à ce sujet, mais ça valait le coup d’essayer. D'autant plus pendant qu'elle était encore sobre. Qui sait comment elle allait réagir, après avoir à moitié vidé l'alcool de sa bouteille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Sam 18 Mai - 23:04

Un simple soda…? Bon, cette jeune femme était parfaitement libre de choisir ce qu'elle voulait, mais tout de même, se rendre dans un bar pour commander ça c'était comme… acheter une bande-dessinée pour regarder simplement les images ! Enfin ça, il y avait sans doute pas mal de personnes qui le faisait… Plutôt comme se rendre dans un bar sans argent ! Quoi que ça, elles semblaient l'avoir tous les deux fait… Bref, Iris pensait que pour engager une quelconque conversation, il était toujours nettement plus agréable de le faire avec un verre d'un excellent alcool dans la main ainsi que quelques grammes dans le sang ! Enfin, dans le pire des cas, elle pourrait toujours verser un peu de Whisky dans son verre et elle s'y connaissait suffisamment en la matière pour faire en sorte que cela ne se sente même pas !

Mais au pire, elle s'en foutait un peu, non ? Cet argent n'était pas le leur et elles pouvaient bien le dépenser comme elles l'entendaient maintenant. En tout cas, le joli brin de fille semblait pas très porté sur le dialogue, raison pour laquelle avoir un petit coup dans le nez n'aurait pût lui être que profitable ! Mais elle n'allait pas chercher à la faire boire pour cette raison : les personnes les plus introverties pouvaient parfois être de véritables moulin à paroles une fois ivre, et elle n'aurait pas besoin de ça quand le mal de crâne commencerait à se pointer… Et puis de toute façon, elle finissait enfin par ouvrir la bouche pour se présenter. Au moins, elle aurait pas de mal à retenir son nom, c'était déjà ça ! Mais maintenant, Iris allait devoir remplir les règles de bien-séance avec une présentation.

« Arc… Arc Bishop. » Par principe, elle ne donnait jamais son véritable nom à un inconnu par manque de confiance. Et puis, pour quelqu'un qui vivait la majeur partie de son existence dans l'illégalité, il était préférable de vivre sous couverture ! Même si en toute honnêteté, il vous serez probablement difficile de l'oublier car il faut le dire, elle répondait tout de même à des critères ne passant clairement pas inaperçus.

Mais la jolie demoiselle était bien rapidement devenue plus familière pour la tutoyer ainsi. En soit ça l'arrangeait, elle n'aurait pas besoin d'y aller par quatre chemins et Iris appréciait ce gage de sincérité à sa juste valeur. Néanmoins, pour ce qui était de répondre à sa question, cela n'allait clairement pas beaucoup l'avancer. Oui, car la Cow-Girl avait bien compris que pour qu'elle lui pose une question aussi précise et direct, c'était que cette Elf devait porter un certain intérêt pour ces cristaux, intérêt qu'elle ne partageait pas.

« Seulement ce qu'on peut en entendre dans la presse, autrement dit pas grand chose de plus que toi, à mon avis. » Apportant ensuite le goulot à ses lèvres, elle laissant plusieurs gorgées glisser insidieusement dans sa gorge avant de finalement frapper le cul de la bouteille contre le comptoir, soupirant de nouveau. « Je comprends pas trop ce soudain intérêt général pour ces tas de cailloux, mais ça me dépasse sans doute… » Enfin, le cristal était une ressource naturelle comme une autre, certes avec un importante valeur marchande, mais rien qui ne pouvait vraiment attirer toute l'attention du peuple du jour au lendemain tant son extraction devait être délicate.

Bien entendu, Iris savait parfaitement que ceux dont elle parlait été différents, mais le problème restait le même : ce n'était pas parce que quelqu'un trouverait cette variété de minerai qu'il parviendrait à en faire usage. Le monde entier semblait avoir oublié ce petit détail, mais bon, difficile de changer autant d'idiots du jour au lendemain…

« Et pourquoi toi tu t'y intéresses ? » Collectionneuse ? Chasseuse de primes ? Scientifique ? Elle avait pas trop l'air de correspondre à l'un de ces critères, aussi la raison l'intriguait-elle plutôt pas mal en fin de compte, même si en soit, elle s'attendait à rien de réellement étonnant. Après tout, la plupart des gens étaient des égoïstes, c'était plus que probable que les trois quarts du monde feraient pas un usage très recommandé de ces cristaux, si bien sûr ils permettaient bel et bien de posséder un pouvoir défiant l'imagination…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Dim 19 Mai - 14:00

Arc Bishop ? L’oiselle au regard ambre n’avait jamais entendu un tel prénom. Ça ne faisait pas très féminin, si ? Mais après tout pourquoi pas, le sien n’était pas des plus communs non plus. D’ailleurs, ce n’était peut-être même pas son vrai prénom, mais c’est ainsi que ses parents adoptifs l’avait nommée. Repenser à tout ça maintenant n’avait pas grand sens, ce qui comptait à présent, c’est qu’elle puisse mettre un nom – peu importe lequel - sur le visage de son interlocutrice. Cela faciliterait les choses pour un temps, même s’il était possible qu’Elf ne la revoit plus jamais suite à cette conversation. D’ailleurs, c’est sans doute comme ça que les choses allaient se terminer. Elle avait sans doute gardé de quoi se payer une chambre, et l’ancienne SeeD ne comptait pas abuser de sa nouvelle fortune, peu importe la façon dont elle l’avait acquise. Au final, Elf n’avait toujours pas un rond, et au fond d’elle, elle était bien trop honnête pour pouvoir dépouiller quelqu’un, à moins que ce ne soit pour payer une opération à son frère…

En parlant d’Eren, la conversation dérivait à présent sur les cristaux. Cette Arc disait ne pas savoir grand-chose à ce sujet. Elle ajouta après quelques gorgées qu’elle n’y portait pas vraiment d’intérêt. Elf comprenait sont point de vue dans un sens, elle non plus ne se serait jamais intéressée à quelques pierres magiques si le bien être de son frère n’en dépendait pas. Penser au fait qu’elle était dépendante d’un pouvoir qui n’existait peut-être même pas avait tendance à l’énerver. L’oiselle serrait légèrement son poing gauche, mais elle arrivait sans trop de mal à contenir sa colère, ce n’était toujours pas le bon moment, ni le bon endroit pour se montrer émotive. Son visage ne c’était même pas crispé. Néanmoins, elle rêvassait un peu, contemplant le liquide gazeux de son verre, encore remplit au trois quart. Oubliant le fait qu’elle ne pourrait peut-être même pas utiliser leur pouvoir correctement, ou qu’un cristal aurait un pouvoir insuffisant pour sauver Eren, elle se posait seulement la question de savoir où ils étaient.

La question de la demoiselle à la chevelure bleue ciel la ramena à la réalité. Elle était curieuse, peut-être un peu trop au goût d’Elf. Mais dans un sens, pourquoi se serait-elle privée de lui demander pourquoi elle portait de l’intérêt aux cristaux puisque c’est l’ancienne SeeD elle-même qui avait abordé le sujet. « Rien qui ne puisse susciter ton intérêt ». Dit-elle assez froidement avant de soupirer, consciente qu’elle devait tout de même se justifier un minimum pour satisfaire la curiosité de son interlocutrice. « Je peux seulement t’assurer que je ne suis pas en quête de grandeur, Chercher les cristaux pour ça, c’est bon pour les faibles… et les idiots. » Elf le pensait sincèrement, d’ailleurs elle ne mentait quasiment jamais, c’était une femme droite. Mais ça, Arc ne pouvait pas le savoir. L’oiselle attrapa son verre histoire de boire quelques gorgées supplémentaires avant de le reposer sur le comptoir. « Objectif noble ou non… Je fais tout de même partie de ces mêmes idiots qui vont s’entretuer pour mettre la main sur une ridicule petite pierre. » Souffla-t-elle en baissant les yeux. L’ancienne SeeD soupira à nouveau. Après avoir dit une telle chose, elle ressentait le besoin de boire quelque chose de fort. Elle avait été un peu trop bavarde.

Pour quel genre de personne passait-elle maintenant ? L’oiselle n’était pas une meurtrière, mais elle était prête à tout pour parvenir à ses fins. Le monde est cruel, et seuls les plus forts pouvaient s’en sortir. L’oiselle savait parfaitement que son voyage allait être difficile, qu’elle allait briser sur la route des individus ayant peut-être des objectifs bien plus nobles que le sien. Elle était suffisament intelligente pour s'en rendre compte, mais ça ne suffisait pas à détruire sa détermination. Tout cela était plutôt triste au fond, ce pourquoi la jeune femme décida de reprendre la conversation, elle voulait s’occuper l’esprit. « Ils ne t’intéressent pas mais… Que ferais-tu si tu avais un cristal dans les mains ? »Demanda-t-elle, dubitative. Au fond, Elf se demandait la même chose. Sans objectif, qu’aurait-elle fait avec l’une de ses pierres magiques en sa possession ? Elle remarqua bien vite qu’elle était incapable de répondre à sa propre question. C’était un peu comme gagner une fortune à un jeu de hasard, l’oiselle n’aurait jamais su quoi faire de tout son argent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Dim 19 Mai - 23:45

La dénommée Elf avait tort sur un point : cela intéressait grandement la Cow-Girl, sinon, pourquoi lui aurait-elle posée la question ? Personne d'autre qu'elle ne pouvait dire ou non si cela l'intéressant vraiment, surtout qu'elle n'était clairement pas du genre à venir fourrer son nez dans les histoires des autres par politesse, mais bel et bien par intérêt. Enfin, haussant les épaules, elle n'allait pas la forcer si elle n'avait pas envie de parler d'elle, même si cela risquait de mettre un terme à la discussion…

Néanmoins, quand elle continuait, Iris affichait un léger sourire : elle devait être bien déterminée et avoir une raison en béton armée pour poursuivre cette lubie de récupérer l'un de ces cailloux en ayant conscience que le monde entier courait après. La belle trouvait même cela amusant à dire vrai, c'était comme si la personne qui avait placée ces cristaux dans le monde cherchait à tester la détermination de chacun, savoir quelle serait la motivation qui viendrait à bout de celles des autres. Pour un peu et elle aurait presque eût envie de participer à cette compétition en ne restant qu'une observatrice, mais elle avait bien d'autres chats à fouetter.

Puis elle lui demandait ce qu'elle en ferait, si elle avait la possibilité de posséder une de ces pierres. Elle n'aimait pas vraiment cette question, mais elle décidait tout de même de lui répondre, bien que pour ça elle se permettait de mettre un peu de Whisky dans ce qu'il restait de son soda : elles allaient en avoir pour un moment avec un tel sujet de conversation et il fallait donc à Elf de quoi se rincer le gosier en l'écoutant parler.

« Normalement, je te répondrais pas, mais disons que je peux voir dans ton regard et entendre de tes mots que tu es déterminée, et j'aime ça. » Elle lui souriait amicalement, preuve qu'elle disait vrai. Elle allait donc être honnête avec elle cette fois-ci et répondre à cette simple question. « Ce n'est que des hypothèses, mais admettons que ces cristaux sont des sources d'énergie illimitées et dépassant toutes les technologies que l'on a pût concevoir à ce jour, ils pourraient révolutionner l'avenir de l'humanité. »

Elle venait se décaper la gorge avec un peu d'alcool au milieu de son monologue, un geste qui semblait vraiment la satisfaire au plus haut point à l'expression de bonheur qu'elle affichait sur le visage en reposant la bouteille sur le comptoir.
« L'usage le plus probable dans un premier temps serait certainement militaire, aussi je pourrais sans doute me faire un sacré pactole en le revendant au plus offrant. Mais bon, je suis pas folle : je deviendrais rapidement l'ennemi public numéro un et j'ai déjà assez d'emmerde comme ça. » Déjà qu'elle surveillait régulièrement le poivrot de tout à l'heure du coin de l'œil pour s'assurer qu'elle en est pas une qui lui tombe sur le coin de la tronche, d'emmerde. « Je disparaîtrais sans doute avec quelques temps pour faire des recherches. Peut-être qu'en utilisant l'énergie qui s'y trouve, on pourrait l'utiliser pour réfléchir une réalité alternative, manipuler le temps, corriger certaines erreurs du passé et contrôler l'avenir. Mais bon, il faudrait sans doute trouver le bon cristal, celui qui est le plus lié au temps, et créer une machine capable de calculer les informations qui se trouvent là dedans, machine qui devrait peut-être d'ailleurs utiliser un cristal tellement il y aurait d'informations… Bref, un véritable merdier. »
Elle voulait déjà en savoir plus sur la compression temporelle avant de se pencher vraiment sur quelque chose comme ça. Si elle parvenait à maîtriser cette dernière chose, elle serait très certainement en mesure de pouvoir se permettre de partir à la recherche de ces cristaux, mais pas avant. Et puis, il restait tout de même la question de savoir ce qu'elle ferait de tout ça si elle réussissait, mais bon, ça elle y avait pas encore vraiment réfléchit et à dire vrai, elle avait encore le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Mer 22 Mai - 12:13

Le contenu de son verre c’était un peu éclairci, c’était également moins gazeux. Elf avait parfaitement vu la jeune femme lui verser de l’alcool dans son verre, et elle n’avait rien dit. De quoi aurait-elle pu se plaindre de toute façon ? Elle avait elle-même pensé au fait de boire quelque chose de fort quelques minutes plus tôt. Et puis, cela signifiait aussi qu’elle ne voulait pas la voir partir comme ça. La conversation n’était pas terminée, les deux femmes en avaient sans doute encore pour un petit moment. Alors qu’elle parlait de la détermination belle et bien réelle de l’ancienne SeeD, cette dernière pris une gorgée de son nouveau breuvage. Elle se crispa légèrement, ne s’attendant pas à un tel goût. Ce n’était pas mauvais, loin de là, mais Elf n’avait jamais bu un verre d’alcool auparavant, ce qui expliquait sa réaction. Essayant tout de même de paraître naturelle, l’oiselle déposa son verre sur le comptoir, le gardant toujours entre ses mains, prête à écouter la suite.

Ses paroles sonnaient plutôt bien, les deux jeunes femmes étaient d’accord sur un point. Si ce que les rumeurs disaient était vrai, ces pierres magiques avaient le pouvoir de changer le monde. En fait, la jeune Ackerman pensait que c’était déjà le cas. Il n’était pas illogique que l’apparition soudaine de nouveaux continents soit liée aux cristaux. Héméra, c’est ça ? C’est ainsi que le monde avait été renommé, et il n’avait sans doute plus grand-chose à voir avec Dol. Cette fusion si soudaine allait finir par apporter son lot de problème. Comme si les sorcières et les guerres entre universités n’avaient pas été un problème suffisant... Enfin, Elf se moquait bien des problèmes du monde si ceux-ci lui permettaient d’arriver à ses fins. Arc mentionna ensuite différents objectifs qui lui avaient traversés l’esprit. Un usage militaire. C’est sans doute ce qui arriverait si des dirigeants d’Esthar ou de Galbadia mettaient la main dessus. Peut-être même les SeeD. Quelle armée ne s’intéresserait pas à un pouvoir illimité ?

Mais c’est surtout la partie sur le contrôle du temps qui attira l’oreille de la jeune femme à la chevelure noire. Ce n’était pas sans lui rappeler Ultimécia, tout du moins d’après ce qu’elle avait pu entendre. Elle ne s’était jamais vraiment intéressée à cette sorcière, mais qui sur ce monde ne connaissait pas les exploits de Squall Leonhart ? Probablement personne. Ce qui intrigua le plus l’ancienne SeeD concernait la partie sur le fait de trouver le "bon cristal". C’est un paramètre que l’oiselle n’avait jamais pris en compte. Et si le cristal qu’elle trouvait ne lui permettait pas de soigner son frère ? Au final, c’était un peu comme voler la bonne magie au bon monstre, même si ce n’était plus possible à présent, à cause de la disparation des G-Forces. « Trouver le bon cristal hein ? Je n’y avais jamais songé. » Elf leva son regard vers le ciel – ou plutôt le plafond -, elle était pensive. Elle s’empressa de prendre une nouvelle goulée pour la ramener à la réalité.

« Tu t’intéresses au temps alors ? Pourquoi pas après tout, tu ne serais pas la première sur ce monde ». Elle soupira avant de reprendre. « Je poursuis des buts bien plus personnels, le monde ne m’intéresse pas. » Pas pour l’instant en tout cas. Peut-être plus tard, s’il se passait quelque chose capable de lui faire choisir un camp. « Mais si entrer en possession d’un cristal me permet d’œuvrer pour quelque chose de plus grand, j’y réfléchirai peut-être le moment venu. » Les protéger ? S’en servir pour faire le bien ou le mal ? Ces questions allaient sans doute finir par se poser, mais il était encore trop tôt pour y penser. L’objectif d’Eren aurait sans doute était particulièrement noble. Mais elle n’était pas comme son frère, elle n’avait jamais vraiment eu d’objectif à elle. Mais une fois celui-ci guéri, elle comptait bien y penser. Elle ne pouvait pas marcher derrière lui pour assurer sa protection jusqu’à la fin de sa vie.

En y réfléchissant, il y a bien une chose qu’elle voulait faire actuellement, et cela ne l’empêchait pas de partir à la recherche des cristaux. « Ces nouveaux continents attachés à notre monde, ils ne t’intriguent pas ? Je compte aller les visiter, pas toi ? » Dit-elle avec un léger sourire. C'était une sorte d'invitation masquée, voyager seul était devenu assez monotone. Et puis, cette femme au regard émeraude était intéressante...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Mer 22 Mai - 21:11

Les cristaux… Selon Iris, il y avait bien trop de paramètres à prendre en compte pour que leur emploie son aussi simple. Comme elle le lui avait dit, ne serait-ce que pour faire fonctionner une machine capable de refléter d'autres réalités, la quantité d'énergie nécessaire serait impressionnante. Celui de la foudre serait certainement le plus approprié, mais là encore, il n'était même pas dit que ces cailloux que tout le monde recherché étaient des sources de puissance illimitées, ce n'était là encore qu'une théorie. Sans parler du fait que beaucoup de personnes voudraient sans doute s'en approprier, ce serait finalement une bataille royale au travers du monde tout entier pour savoir qui parviendrait à montrer le plus de détermination possible, même si cela inclurait bien des sacrifices…

Posant sa tête contre le comptoir, elle regardait cette jeune femme pour savoir ce qu'elle en pensait. Elle n'avait visiblement pas envisagée qu'il lui faudrait trouver un cristal en particulier pour son objectif personnel, aussi la Cow-Girl se demandait si elle n'était pas un peu trop insouciante. Elle voulait donc s'engager dans une quête des plus fastidieuses sans vraiment savoir ce qu'elle faisait ? Avait-elle seulement réfléchit sérieusement à la question ? Elle devait faire partie de ce genre de personnes que l'on pouvait qualifier de véritable tête brûlée, un trait de personnalité qui ne déplaisait pas vraiment à Iris, mais qui avait néanmoins besoin d'être encadré afin d'éviter de mauvaises surprises. Soupirant un peu, elle se redressait pour boire à nouveau, ressentant déjà les effets de l'alcool lui monter à la tête.

« Nous sommes au beau milieu d'une ère de changement, ces nouveaux continents qui sont apparus en sont la preuve la plus flagrante. » Même si c'était loin d'être la seule, il y avait notamment la disparition des G-Force et il semblait bien que ces autres mondes rattachés au leur avaient également été affectés. « C'est l'occasion de se démarquer, de ne pas rester de simples citoyens que les gens ne connaîtront jamais. Pour ma part, j'aspire à révolutionner le monde, peu importe si les gens adhèrent ou non à ma cause, je ne laisserais personne se mettre en travers de mon chemin. »

Son père avait déjà cherché à l'empêcher de partir il y a de cela quelques années, prétextant que ce monde était trop imparfait pour qu'ils puissent y vivre. Mais c'était un lâche de la plus belle espèce, quelqu'un qui voulait vivre à l'écart des autres et qui ne faisait au final que fuir les problèmes. Iris pensait être différente de lui, elle voulait affronter la réalité plutôt que de rester terrée dans un trou où il n'y avait rien. Peut-être qu'elle mènerait une vie de souffrance, qu'elle ne serait jamais heureuse, mais ça lui convenait, elle avait décidée de ne pas s'en soucier. C'était le genre de pensée qui pouvait la détourner de son objectif et même elle ne devait pas être un obstacle à ce qu'elle avait choisi.

Réfléchissant quelques instants au sujet de ces autres continents, elle prenait une autre gorgée d'alcool pour faire fonctionner un peu mieux ses méninges. Bien qu'elle ne recherchait pas particulièrement les cristaux, elle ne pourrait pas tous les trouver sur Dol de toute manière.

« Si je dois aller là bas, ce n'est sûrement pas pour voir du paysage, mais c'est vrai que je pourrais découvrir des technologiques que je connais pas. » Elle trouverait bien un moyen de combiner la science de Dol à celles des autres, si tant est qu'elle puisse obtenir des informations à ce sujet. Mais ça, elle ne le saurait qu'une fois qu'elle y serait, et puis elle pourrait toujours utiliser ses charmes à son avantage : il y avait toujours des esprits faibles pour y succomber.

Enfin, bien qu'elle n'avait pas particulièrement grand chose à faire ici, elle n'était pas non plus pressée de se rendre sur l'un de ces continents. Surtout qu'il lui faudrait tout d'abord amasser suffisamment de fonds pour s'offrir le trajet, et c'était loin d'être donné…

« Mais bon… Tu as sans doute pût te rendre compte que je croulais pas sous les Gils. C'est q'c'est pas donné de voyager ! » Elle commençait peu à peu à se retrouver ivre, l'alcool ayant enfin fini par avoir des effets sur elle. Et pour fêter ça, voilà qu'elle venait resservir Elf avant d'ensuite prendre encore un peu de cette magnifique boisson !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Ven 24 Mai - 14:59

Révolutionner le monde ? Cette femme voyait les choses en grand, tout du moins plus qu’elle ne voulait le faire croire. Au premier regard, elle avait tout d’une voleuse de bas étage ou quelque chose du genre, mais ce n’était apparemment qu’un genre qu’elle aimait se donner en public. Elf ne comprenait pas bien l’intérêt de changer les choses, elle se moquait bien du monde dans lequel elle vivait tant que son frère était à ses côtés ou au moins en bonne santé. Ceci dit, Arc avait raison sur un point… ils assistaient actuellement à une ère de changement, et donc probablement le meilleur moment pour faire bouger les choses. La jeune Ackerman retenait autre chose de cette conversation. La demoiselle lui avait facilement délivré ses objectifs. Elf elle, n’était toujours pas prête à s’ouvrir. Peu importe le nombre de gorgées d’alcool qu’elle prenait, elle ne pouvait se résoudre à en parler. Ce n’était pas quelque chose d’aussi grand, mais peu importe. Qui sait ce qu’elle pouvait faire lorsqu’il s’agissait d’Eren ? Ses réactions risquaient d’être encore plus improbables sous les effets de l’alcool. Il suffisait d’un mot.

Regardant autour d’elle, son verre à la main, l’ancienne SeeD remarqua qu’il y avait beaucoup plus de monde que lors de son arrivée dans le bar. Certains semblaient parler d’affaires sérieuses, d’autres s’échangeaient sûrement des rumeurs plus folles les unes que les autres, et d’autres encore venaient simplement se saouler… Elf essayait de tendre l’oreille, pensant que quelqu’un pourrait peut-être lui refourguer indirectement une information digne d’intérêt, mais ce n’était pour l’instant pas le cas. De toute façon, les rires parfois forcés des plus alcoolisés l’empêchait de suivre attentivement les conversations autres que celle qu’elle tenait. Après une gorgée la jeune femme au regard émeraude lui fit d’ailleurs part de son envie de voyager sur ces nouveaux continents dans le but de découvrir des technologies dont elle ignorait l’existence. Les rumeurs disait que ces continents étaient en fait des mondes, alors pourquoi pas ? Elf ne pouvait pas le croire sans s’y être rendue par elle-même, une raison supplémentaire qui la motivait à prendre la route.

Elf prit une nouvelle gorgée, fermant à nouveaux les yeux au passage. Elle n’arrivait décidemment pas à s’habituer au goût du whisky. Une journée dans un bar n’était sans doute pas suffisante. Cependant, l’ancienne étudiante de la BGU commençait à ressentir ses effets, sa vision se troublait, un peu. L’oiselle était étonnée, elle n’avait pourtant pas bu grand-chose… Il faut croire qu’elle ne tenait pas l’alcool. Alors qu’elle se questionnait sur ce qui allait lui arriver si elle continuait de boire de la sorte, Arc reprit la parole pour lui faire part d’une chose qu’elle avait déjà devinée. Elle n’avait pas un gil en poche, et cela risquait d’être un peu problématique, surtout s’il fallait emprunter un bateau, ou quelque chose dans le genre. Elf de son côté, n’avait pas une pièce non plus, elles devaient donc faire face à un premier problème. L’oiselle, pensant qu’une idée de génie venait de fleurir dans son esprit se pencha assez brusquement vers Arc pour lui chuchoter quelques mots « Tu peux toujours faire les poches de tous ces types non ? Je t’ai vue l’faire, t’es plutôt douée. » La jeune femme n’aurait sans doute jamais cautionné le vol en temps normal, il faut croire que son esprit lui aussi commençait à être embrumé. De plus, l’idée n’était pas bonne, il y avait bien trop de monde… « Ou alors… Use de tes charmes pour gagner une croisière. »

L’oiselle se redressa et ne tarda pas à remarquer que son verre était de nouveau à moitié plein. Mais cette fois, le soda n’était plus là pour diluer ce qu’elle allait ingurgiter. Elle réfléchissait plus sérieusement à d’autres moyens de gagner quelques gils, mais aucun n’était vraiment convaincant. Elf savait qu’elle pouvait toujours faire un bout de la route à pied, la marche n’étant pas vraiment un problème pour elle, mais un océan ne se traversait pas à la nage… De plus il y avait les monstres dans les plaines, ce qui impliquait l’achat de quelques potions en cas de coup dur, et de quoi manger sur la route. Se battre avait tendance à lui donner faim. Elle commençait vraiment à se dire que voyager, ça demandait une certaine somme ! Mais... « Moi non plus j’ai pas une pièce, et ça va pas m’empêcher de prendre la route. » Dit-elle très sérieusement. « C’est décidé, je pars demain ! Tu viens aussi ? ». Avant elle devait finir son verre… et trouver de quoi se payer une chambre pour la nuit. Elle arrêta de réfléchir à la manière de le faire en voyant du coin de l’œil que l’homme que la demoiselle au regard émeraude avait dépouillé tout à l’heure venait dans leur direction « Tu penses que ce gars nous aime bien ? En fait, je crois même que tu lui as tapé dans l'oeil. » souffla-t-elle avec amusement.

Il fallait croire que non. Tout du moins, ce n'est pas ce que son regard laisser penser. Ni les gros bras qui l'entouraient. Surtout eux. Elf sourit légèrement face à la situation. Elle aussi savait se montrer mesquine quand cela l'arrangeait. Elle ne tenait pas particulièrement à les provoquer, mais elle y voyait là quelques gils à se mettre sous la dent, et une potentielle chambre pour la nuit. Enfin, encore fallait-il que l'alcool n'interfère pas trop avec ses mouvements. Ce qui est sûr, c'est que le boisson avait déjà attaqué son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Jeu 30 Mai - 14:55

Dérober le plus d'argent à un maximum de personnes ? En soit, l'idée ne la dérangeait pas, mais il y avait bien trop de personnes pour qu'elle puisse le faire, surtout dans un endroit où tout le monde dépensait, ce n'était clairement pas ce qu'il y avait de plus discret, elle aurait plus de chance d'y parvenir au beau milieu d'une rue bondée. Quand à la seconde proposition, elle préférait éviter d'avoir recours à de tels procédés.
« Eh ?! Tu me prend pour une fille facile ou quoi ?! » Non mais ! Ce n'était pas parce qu'elle avait un corps voluptueux que tout le monde avait le droit d'en profiter ! C'était presque de la prostitution ! Mais en soit, l'idée de faire un strip-tease pour amasser de l'argent n'était peut-être pas à exclure, elle pourrait sans doute se faire un paquet de Gils… Néanmoins, ce serait à l'unique condition que cette dénommée Elf participe également à cette petite attraction : il n'y avait pas de raison qu'elle soit la seule à être le clou du spectacle.

Toujours est-il que pour le moment, tout laissait à penser qu'elle allait s'embarquer dans une drôle d'affaire. Voyager avec quelqu'un ? Elle n'y avait jamais songé à dire vrai, la plupart des gens ne l'intéressait même pas, c'est pour dire. Peut-être parce qu'elle n'arrivait pas à tisser des liens et qu'une telle chose nécessité pourtant une confiance mutuelle. Mais d'un autre côté, c'était peut-être une occasion en or : elle ne connaissait pas Elf aussi n'avait-elle rien à lui reprocher pour le moment ; elles pourraient partager les frais de voyage et d'hôtel, cela ne dérangeait pas Iris de dormir dans le même lit qu'une autre personne, elle l'avait déjà fait plus d'une fois pour être graciée des honoraires d'une auberge. Elle allait mettre un terme à sa réflexion pour lui répondre quand le sac à vin de tout à l'heure décidait de refaire surface, ce qui décrochait un soupir de lassitude à la Cow-Girl. Il n'aurait pas pût choisir pire moment pour revenir…

Se levant de sa chaise, elle restait attentif aux bruits de pas de ce gros lourdeau, attendant qu'il soit suffisamment proche pour agir. Lui taper dans l'œil, hein ? Elle n'avait qu'à la prendre au mot ! Décrochant son pistolet de son étui, elle le prenait par le canon pour frapper de la crosse directement dans le globe oculaire du potentiel futur agresseur. Celui-ci ramenait ses mains à sa figure, aussi profitait-elle donc de cette occasion pour lui mettre un coup de botte dans les parties intimes, le pauvre homme n'ayant vraiment pas de chance d'avoir rencontré une demoiselle qui ne respectait aucune règle de bien-séance. Même si pour la seconde fois, il l'avait cherché !

« Le taux de natalité va chuter dans cette ville si je dois castrer tous les enfoirés qui se mettent devant moi… » Fît-elle en soupirant, se disant que ce ne serait pas nécessairement une mauvaise chose si tous devaient engendrer des salopards pareil.

Toujours est-il qu'elle était une frêle et délicate fleur ! Aussi n'avait-elle aucune chance face à autant de personnes et ce n'était pas la présence de Elf qui allait vraiment pouvoir changer la donne. Elle était peut-être folle, mais loin d'être inconsciente, aussi dans cette situation elle ne pouvait faire que deux choses : prendre son arme pour faire pencher la balance de son côté, ou bien prendre la fuite. Le premier cas pouvait inclure que les personnes en face d'elle avaient également de quoi se défendre, et elle n'avait clairement pas envie de crever dans un trou à ivrogne comme celui-ci. Le second impliquait nécessaire qu'elle soit poursuivie, aussi devait-elle donc trouver une diversion. Et Elf dans tout ça ? Et puis, sa bouteille d'alcool ? Elle avait un peu trop de bagage à prendre en compte…

Finalement, plutôt que de réfléchir plus longtemps elle décidait d'agir et de voir comment les choses se passeraient. Sa réputation de tête brûlée ne lui avait jamais fait défaut jusque là et elle avait l'habitude d'être en fuite là où elle avait grandit, pour des situations assez similaire à celle-ci. Plaçant la bouteille de Whisky dans la poche de son manteau d'une main, l'autre pointait son arme vers le loubard le plus proche pour le dissuader de s'approcher, avant qu'elle ne lève rapidement son canon vers le ciel pour viser une lampe, n'hésitant pas une seule seconde à presser la gâchette. Elle s'avançait alors pour prendre le poignet d'Elf dans sa main libre, se fichant sur l'instant de lui faire mal ou non, puis elle commençait à courir, l'entraînant avec elle tout en rangeant son arme dans son holster. Profitant alors du chaos qu'avait créé le coup de feu ainsi que de la perte de luminosité, elle parvenait à bousculer la personne qui se trouvait sur son chemin tout en glissant sa main à l'intérieur de sa veste pour en sortir son porte-feuille, et ce tout en continuant sa course. Un coup de maître en somme, mais ce n'était pas encore terminé…

Prenant rapidement la direction de la sortie, elle n'aurait pour rien au monde ralenti la cadence, et ce même si pour cela elle devait traîner Elf sur le sol, elle constaterait des dégâts un peu plus tard. Une fois dehors, elle tournait donc immédiatement au coin du bâtiment pour être hors de vue, se faufilant entre les caisses pour rejoindre un coin où l'obscurité régnait parfaitement, et enfin venir plaquer la demoiselle contre elle sans prononcer le moindre mot, ayant également cessée de bouger pour anéantir totalement sa présence. Il ne restait plus qu'à attendre que les types se barrent, mais elle n'était plus pressée… Si quelqu'un passait par là, elle aurait qu'à embrasser la gosse et elles passeraient simplement pour un couple voulant être tranquille. Et puis au pire, si elle avait faillit quelque part, elle n'hésiterait cette fois-ci plus à se battre et à utiliser son arme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Sam 1 Juin - 16:03

Sans doute avait-elle été un peu trop loin en soufflant à son interlocutrice d’utiliser ses charmes pour gagner un voyage en bateau. Une fille facile ? Elf n’avait pas vraiment vu les choses ainsi, mais il est vrai qu’avec un peu de recul, c’est ce que les mots qu’elle avait employé sous-entendaient. Cela dit, l’ex étudiante de la BGU pensait sérieusement que la jeune femme était plus ouverte qu’elle à ce sujet, et sur beaucoup d’autres choses d’ailleurs. Mais ce n’était plus le moment de penser à tout ça, car les deux demoiselles s’apprêtaient à passer un mauvais quart d’heure. Le loubard qui dormait encore bien gentiment quelques minutes plus tôt riait bruyamment et ses acolytes débiles en faisaient de même. C’était une scène un peu cliché non ? Pire que ça, la situation était exaspérante. Ils ressemblaient en tout point aux types qui cherchaient à se faire passer pour des brutes pour dominer les autres, mais qui ne parvenaient jamais à leurs fins. Elf aurait aimé les coucher sur le sol les uns après les autres, mais ce n’était pas la meilleure option, ils étaient trop nombreux.

Sans doute exaspérée elle aussi, Arc se leva de sa chaise et profita de l’inattention de son potentiel agresseur pour le mettre hors d’état de nuire grâce à deux coups bien placés. Elle lâcha au passage un petit commentaire qu’Elf n’entendit qu’à moitié, bien trop occupée à assommer l’un des loubards avec le côté non tranchant de l’une de ses lames. Elle était encore prête à en mettre un ou deux hors combat pour se frayer un chemin vers la sortie, mais les choses se passèrent autrement, et tant mieux, car elle voyait un peu flou… La jeune femme aux cheveux bleus ciels utilisa son arme pour tirer dans une lampe avant d’entraîner Elf avec elle dans sa fuite en le prenant par la main. Dans la course, la brune rangea maladroitement son arme dans son fourreau histoire de ne blesser personne sur le passage et se concentra sur la suite des évènements. Arc courrait plutôt vite, mais elle n’eut pas trop de mal à la suivre. La course effrénée s’arrêta brutalement au bout de quelques secondes, au coin d’un bâtiment, après que la voleuse l’ait plaquée contre un mur.

Arc était si proche d’elle que l’oiselle pouvait à peine bouger, de toute façon, ce n’est pas ce qu’elle cherchait à faire pour le moment, elle attendait simplement sans dire un mot que les choses se calment. Elles étaient dans l’ombre, cachées par des caisses, et probablement en sécurité, il suffisait de ne pas se faire remarquer. Une minute au plus passa avant que l’ancienne SeeD ne force un peu pour regagner sa liberté de mouvement. Personne ne semblait avoir eu l’idée de fouiller cet endroit. Il était sans doute normal de croire que les deux jeunes femmes étaient parties loin pour tenter de fuir les problèmes, ce qui faisait de leur cachette actuelle l’une des plus ingénieuses « T’es plutôt maline. Et Habile aussi, je t’ai vue piquer le portefeuille. » Chuchota-t-elle, essayant au passage de reprendre tranquillement son souffle. Elle n’était pas fatiguée, elle avait simplement retenue sa respiration un peu trop longtemps, à croire que l’alcool lui empêchait de contrôler sa respiration correctement dans le feu de l’action.

Elf se disait de plus en plus qu’elle avait rencontré une personne digne d’intérêt. Il était difficile de lui faire confiance de par ses talents de voleuse un peu trop développés à son goût, mais ce n’était pas vraiment un problème pour l’instant puisqu’elle n’avait aucune richesse. De toute façon, la question n’était actuellement pas de savoir si elles devaient se faire confiance ou non, elles devaient juste se faire oublier. Finalement, Elf décida de sortir de sa cachette, peut-être un peu trop tôt, ou juste au bon moment selon les points de vue, puisqu’elle croisa l’un des nombreux gros bras qui lui voulait du mal dans la ruelle. Ce dernier étant seul, elle n’eut aucun mal à l’allonger sur le sol, elle le frappa dans le bas du ventre avec le manche de son épée avant de l’assommer avec un coup de genoux. « Il était seul, on peut y aller. Je crois. » Mais pour aller où ? Elf n’en avait pas la moindre idée. Cette question lui rappelait qu’Arc n’avait toujours pas répondu à sa question. « J’oubliais, tu veux venir avec moi ? »

Poser deux fois la même question… Elle était peut-être un peu lourde, mais il était temps qu'Arc prenne une décision, car la jeune femme comptait mettre les voiles assez rapidement. Tout du moins, c'est ce qu'elle voulait faire croire. Car Elf, elle avait encore des choses à faire ici, si elle ne trouvait pas d’infos dans un bar, peut-être que le bâtiment dans lequel tous les journalistes de la ville se regroupaient allait pouvoir lui en fournir ? Une fois cela fait, elle pourrait sans doute partir d’ici l’esprit tranquille, et sans doute à pied, car elle n’avait pas de quoi se payer un billet de train. Bien sûr, l’ancienne SeeD pouvait aussi quitter Timber dès maintenant et choisir une destination au hasard dans l’espoir de trouver quelque chose, c’était une autre option. Si la jeune femme au regard émeraude décidait de partir avec elle, Elf comptait bien prendre son avis en compte. Dans un certain sens, la suite des évènements dépendait aussi d’elle. « Tu as encore quelque chose à faire ici ? » Dit-elle sérieusement.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Lun 3 Juin - 7:16

La tension était assez élevé : Arc avait beau être particulièrement mauvaise, elle savait qu'elle n'était encore qu'une petite joueuse. Mine de rien, tuer était quelque chose d'assez compliqué pour elle. D'une part elle ne l'avait jamais fait auparavant – même si elle ne voyait ça comme un dernier recours – et d'autre part elle n'était pas une excellente tireuse – elle savait qu'elle avait des défauts malgré sa prouesse de tout à l'heure avec la lampe. C'était peut-être justement ça, être consciente de ses lacunes qui lui permettrait de réussir à obtenir ce qu'elle désirait, elle était plus maligne que la plupart des gens. Des fois, elle se disait qu'elle avait tout planifiée, alors que d'autre fois elle avait l'impression que c'était simplement son instinct. Et là, vous devez vous dire qu'elle était tout de même vachement arrogante cette Iris ! Mais c'est également quelque chose qu'elle sait, malheureusement… C'était un peu le mauvais côté du truc, alors elle prenait ça avec amusement, pour l'embellir un peu…

C'est alors qu'elle se rendait compte qu'elle était tout de même vachement proche de cette petite. C'était la première fois qu'elle embarquait quelqu'un là dedans. Elle aurait simplement pût la laisser là sans s'en soucier. Malheureusement, elle devait désormais faire le choix de savoir si elle allait tout faire pour l'amener au sommet qu'elle visait avec elle ou si elle ne ferait que l'utiliser, quitte à s'en débarrasser quand elle le pourrait. Une décision difficile en somme… Mais elle se déciderait plus tard, elles allaient devoir avancer un peu ensemble pour orienter son choix. D'ailleurs, elle se reculait déjà, murmurant quelque chose qui faisait légèrement sourire Iris.

« Merci du compliment. » Lâcha t-elle un sourire aux lèvres, avant de la regarder s'éloigner pour allonger un type. D'un point de vue extérieur, on aurait vraiment dit quelqu'un qui tabassait un simple passant sans aucune raison. La Cow-Girl se disait qu'elle avait peut-être trouvée quelqu'un avec des valeurs assez similaires aux siennes. Tant mieux, ce serait moins compliqué de communiquer.

Se rapprochant une fois qu'elle lui avait signalé que la voie était libre, elle devait maintenant répondre à l'insistance de son interlocutrice. Mais sa réponse était déjà toute décidée, elle aurait simplement voulue attendre un peu plus avant de répondre pour être certaine de son choix.

« On va marcher ensemble un moment je pense. » Fît-elle cette fois-ci sans se dépeindre de son sourire un brin amusé et pourtant toujours un peu mauvais. Enfin, maintenant elle même devait vraiment se décider sur ce qu'elle comptait faire dans cette ville. Elf savait visiblement ce qu'elle voulait, elle n'y allait pas par quatre chemin.
« Je comptais me rendre au bureau de journalisme de la ville pour obtenir des informations. Après tout, c'est leur boulot, non ? » En même temps qu'elle parlait avec une pointe de lassitude dans la voix, elle sortait son pistolet en l'agitant négligemment pour faire sortir le barillet pour remettre une balle. Simple mesure de sécurité, autant pouvoir tirer le maximum de projectiles possible si elle devait se trouver dans une fâcheuse situation.

Néanmoins, était-il vraiment possible d'agir maintenant ? Il commençait un peu à se faire tard, il ne devait plus y avoir personne dans les locaux, si ce n'est une ou deux personnes faisant des heures supplémentaires. Elle préférait attendre le lendemain pour pouvoir être sûre de rencontrer quelqu'un qui pourrait lui fournir ce qu'elle recherchait.

« Mais pour le moment j'pensais plutôt à trouver un coin pour me pieuter. Par contre, je doute qu'on est assez pour une chambre double, tu vas devoir dormir avec moi. » Mais en disant ça, elle semblait loin d'être gênée, au contraire. « Ç'fait longtemps que j'ai pas eu quelqu'un dans mon lit, hé hé. » Et puis Elf était plutôt belle en soit, elle avait un corps bien taillé, elle ne le mettait tout simplement pas en valeur. Cette impression était d'autant plus renforcée avec ce regard froid et glacial qu'elle semblait avoir, mais elle s'y habituerait sans doute. Cela contribuait à son charme d'une certaine manière.

Enfin, elle ne voulait pas non plus être la seule à décider, aussi devait-elle lui retourner la question. En même temps qu'elle procédait, elle reprenait la bouteille qu'elle avait mit dans sa poche pour en prendre une autre gorgée. Ces événements lui avaient donné un peu soif et c'était le meilleur moyen de se remonter le moral. Pour l'occasion, elle sortait même une cigarette pour se la clouer dans le bec, avant de sortir son briquet à charnière où l'on pouvait observer un symbole tribal d'un côté et des papillons de l'autre, tous deux gravés directement dans le boîtier.

« Enfin, t'as peut-être mieux à proposer ? » Elle lui tendait ensuite la bouteille, ayant envie de la voir être un peu plus ivre pour voir ce que ça pouvait donner. Et puis, pourquoi se priver, tout cela était gratuit ! C'était ça l'avantage d'être libre de toutes considérations morales, elle pouvait faire ce qui l'enchantait sans avoir besoin de s'en soucier. Et elle s'en portait très bien ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Mar 4 Juin - 14:18

Cette fois-ci, l’oiselle avait eu une réponse à sa question, les deux jeunes femmes allaient donc faire un bout de chemin ensemble. Le compliment précédent l’avait-elle influencée dans son choix ? Probablement pas, la tireuse ne semblait pas être de celles qui se laissaient amadouer par quelques mots doux. Elle reprit peu de temps après pour annoncer qu’elle comptait se rendre aux bureaux du Timber Maniacs pour aller à la pêche aux informations. Autant dire que ce programme ne déplaisait pas à Elf, bien au contraire. « Puisqu’on souhaite aller au même endroit, ça évitera les problèmes. » Oui, elles étaient sûres de ne pas s’énerver pour un oui ou pour un non, même si ce n’était pas le genre de l’ancienne SeeD, encore une fois, tant que ça ne concernait pas ce cher Eren.

La voleuse avait sans doute plus de chance de trouver des archives sur la compression temporelle qu’Elf n’en avait pour trouver quelque chose au sujet des cristaux, même si dans tous les cas, la mission s’avérait difficile… En outre, l’épéiste avait également un autre objectif en tête. Elle comptait bien poser son regard ambre sur quelques articles que son père avait écrit, ne serait-ce que pour essayer d’en apprendre un peu plus sur sa mort.

Elle serra son poing quelques secondes en repensant à cette histoire, avant de remettre son écharpe correctement qui depuis sa courte course et son dernier combat expéditif, laissait quasiment son cou à nu. Chose faite, elle écouta les paroles sa nouvelle compagnonne temporaire qui suggérait d’aller trouver un endroit où dormir avant de lâcher une dernière phrase qui fit légèrement grimacer l’ancienne SeeD. Enfin, ça ne la dérangeait pas vraiment, et de toute façon, elles n’avaient pas d’autres choix si elles voulaient passer la nuit au chaud.

Elf était d’avis à opter pour cette option, elle lui fit d’ailleurs non de la tête en se retournant lorsque la voleuse lui demanda si elle avait autre chose à proposer. Alors qu’Arc lui tendait la bouteille, l’oiselle remarqua que la jeune femme avait tous les vices lorsque l’odeur du tabac vint lui chatouiller les narines. Enfin, ce n’est pas comme si cela dérangeait l’ancienne SeeD, ce n’était qu’une constatation qui lui fit même décrocher un petit sourire derrière son écharpe rouge-sang.

Mais ce n’est pas pour autant que la jeune femme tenait à rentrer dans son jeu, elle n’était plus d’humeur à s’amuser et préférait éviter une grosse gueule de bois. Elle savait qu’elle ne tenait pas l’alcool et préférait s’arrêter maintenant. « Désolé, j’en ai eu assez pour ce soir, garde la bouteille ». Trop sérieuse ? Peut-être bien, mais il fallait bien que l’une d’elles garde la tête sur les épaules. « J’ai vu un hôtel tout à l’heure, on y va ? » Ce n’était pas vraiment une question, puisqu’Elf commença à marcher pour quitter la ruelle sans même attendre de réponse, elle était épuisée par son voyage et reconnaissait avoir besoin d’un peu de repos.

L’oiselle prit directement à gauche en direction du centre-ville, elle n’avait pas un grand sens de l’orientation, mais elle ne pouvait pas se perdre puisqu’il suffisait d’aller tout droit jusqu’à voir l’immense bâtiment. « C’est plutôt joli de nuit ». Dit-elle, voyant que de nombreux bâtiments étaient encore éclairés.

Timber était une ville vraiment bien fournie. Elle avait entendue parler de la gare, mais elle ne s’attendait pas à y trouver autant de choses. Bien sûr, ce n’était pas aussi grand que Deling City, mais il y avait de quoi faire. Des bars étaient encore ouverts, ainsi que quelques restaurants, et même un… Cinéma ? Le genre d’endroit dans lequel Elf n’avait jamais été ; elle n’aurait d’ailleurs jamais imaginé qu’un tel endroit puisse encore être ouvert à une heure si tardive. « T’as déjà été dans un cinéma ? » Dit-elle en continuant sa route vers l’hôtel. « J’espère que t’as toujours le portefeuille, on arrive bientôt. » Elle avait subitement changé de sujet de conversation pour forcer la jeune femme au regard émeraude à penser à l’hôtel. Sinon qui sait dans quel endroit de la ville elle pourrait l’emmener.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Mar 4 Juin - 20:50

Ainsi donc, elles avaient pour le moment le même objectif ? Cela pouvait être une raison suffisante au fait qu'elles restent ensembles. Et puis, il ne fallait pas se leurrer, Elf pourrait lui être d'une grande aide si les choses étaient amenées à mal tourner à un moment ou à un autre, il suffisait de l'avoir regardée étaler au sol le type de tout à l'heure. Elle semblait avoir reçue une bonne formation de combat, ce qui faisait d'elle un potentiel garde du corps ! Enfin, Iris ne comptait pas la rémunérer pour autant, simplement limiter ses frais, d'une part car elle n'avait pas suffisamment de sous en poche pour se permettre de s'offrir de tels services ; et d'autre part car même si elle avait eût l'argent, pour rien au monde elle ne l'aurait utilisée dans l'unique but de financer quelqu'un d'autre. Les Gils étaient déjà quelque chose d'assez difficile à obtenir lorsque l'on avait pas une situation stable, aussi ne pouvait-elle pas se permettre de s'occuper d'une autre personne. Là, elles allaient pour le moment devoir vivre à deux avec seulement pour une personne, mais se restreindre budgétairement ne dérangeait pas la Cow-Girl, surtout lorsqu'elle savait que sa nouvelle « amie » pourrait sans doute subvenir seule à ses besoins par la suite.

Enfin, elle semblait bien plus raisonnable qu'elle pour le moment car elle venait de refuser l'offre de boisson qui se proposait à elle. Pour un peu et Iris aurait presque pût en être vexée : elle voulait tout de même partager avec elle l'une des rares possessions qu'elle avait ! Mais bon, elle ne pouvait pas se plaindre non plus, ça en ferait un peu plus pour sa pomme. Elle la suivait donc calmement pour rejoindre un hôtel, laissant la toxine du tabac remplir ses poumons sur une bonne partie du trajet afin de s'aérer un peu l'esprit. Et de temps à autre, elle venait reprendre une gorgée d'alcool pour l’embrumer davantage, un comportement assez contradictoire en somme… Mais bon, elle ne fallait pas chercher la logique chez elle, elle agissait seulement de la façon dont elle avait voulue vivre.

Pour sa part, Iris se fichait pas mal de l'endroit où elle se trouvait, n'y prêtant pas plus d'attention que ça. Bien entendu, son regard se posait autour d'elle, mais d'une part sa vision était un peu trop floue pour qu'elle parvienne clairement à distinguer les détails qu'elle observait et d'autre part de ce qu'elle percevait il n'y avait rien de réellement intéressant. Elle était dans une ville où les gens qui y vivaient resté sans doute un bon moment, ils avaient donc besoin de tout ce qui les entouraient pour se plaire à être ici. Mais elle, elle était libre comme l'air, aussi ne comptait-elle pas rester longtemps, alors de savoir que c'était un endroit plutôt joli ou bien le pire trou à rat du monde, c'était le cadet de ses soucis. De toute façon, une ville comme celle-ci était forcément en constante expansion, aussi la trouver jolie maintenant ne serait sans doute plus le cas d'ici quelques temps. Sans parler que peu importe à quel point l'endroit pouvait être beau, ça empêchait pas les individus qui s'y trouvaient d'être que des moutons écervelés se contentant de suivre une existence bien paisible… Des gros cons, en somme. C'était ce qu'elle pensait de la plupart des gens et heureusement pour elle, la gosse semblait un peu plus évoluée : il suffisait de voir la perspicacité dont elle avait fait preuve un peu plus tôt ainsi que de son pragmatisme.

Néanmoins, elle ne s'attendait pas à la voir montrer un certain intérêt pour un cinéma… Si elle lui posait la question, c'était sans doute car c'était quelque chose qu'il n'y avait pas dans la campagne d'où elle venait – si tant est qu'elle venait vraiment d'un coin aussi perdu – et elle devait donc être curieuse. Enfin, elle changeait rapidement de sujet et en guise de réponse, Iris sortait simplement le porte-feuille pour le lui montrer. D'ailleurs, elle l'ouvrait pour en sortir l'argent, regardant quand même ce qu'il y avait à l'intérieur. Des papiers, une photo d'une minette qui devait être celle de l'homme qu'elle avait dépouillée, mais rien de vraiment intéressant. Elle jetait donc l'étui de cuir dans une poubelle en rangeant les Gils dans sa poche, pour ensuite répondre à sa question.

« J'ai jamais compris l'intérêt de regarder des images défiler sur un écran, surtout si c'est pas pour apprendre quelque chose de pertinent… » Au moins avec la télévision, on pouvait être informé, même si tout ce qu'il se disait n'était pas forcément véridique et probablement embellit. « Mais bon, si t'es sage et qu'on travaille bien, je pourrais bien t'emmener voir un film ! » Lâcha t-elle de manière un peu provocante : c'était un endroit sombre où pouvait régner une certaine intimité après tout, et puis, Iris pensait maintenant avec une conscience de groupe plutôt que d'un point de vue individuel, ce serait le meilleur moyen de bien s'entendre avec elle. Restait encore à savoir si l'humour graveleux de la fleur qu'elle était serait longtemps supportable par la belle Elf ! Mais bon, les contes de fantaisie ne disaient-ils pas que les Elfes aimaient la nature ? Le temps finirait bien par le lui dire.

Elles arrivaient donc finalement devant l'hôtel et Iris s'arrêtait de manière à pouvoir terminer sa cigarette, emplissant longuement ses poumons pour ensuite recracher la fumée par le nez. Elle en profitait par ailleurs pour tirer un peu sur son décolleté, c'est qu'elle commençait à avoir chaud avec autant d'alcool dans le sang ! Elle rangeait d'ailleurs la bouteille pour avoir l'air un peu plus présentable et venait laisser reposer son chapeau derrière elle, au niveau de sa nuque avant d'entrer, écrasant au préalable le mégot au sol de son talon.

Quand elle avançait vers le guichet, elle semblait bien moins rassurée, un peu comme si elle avait perdue toute confiance en elle. Elle jetait des regards tout autour d'elle et se présentait un peu timidement devant le responsable.

« B-Bonjour… » Elle s'exprimait d'une petite voix, avec un regard qui lui donnait l'air d'une jeune fille ne sortant pas beaucoup de chez elle. « Je… Je voudrais une chambre… pour la nuit… M-Mais je n'ai pas beaucoup d'argent, je me suis fais voler mon porte-feuille en arrivant ici… » Quelques larmes venaient perler aux coins de ses yeux et elle donnait maintenant l'impression de pouvoir céder à tout instant. On pouvait même remarquer qu'elle tremblait, Iris prenant son jeu d'actrice très au sérieux. Elle plongeait alors sa main dans sa veste pour en sortir quelques Gils – pas la totalité cependant, elle espérait bien garder quelques pièces. « C'est tout ce qu'il me reste… Vous-… V-Vous pensez que ça fera l'affaire…? » Elle papillonnait un peu des yeux ce qui faisait s'écouler quelques sanglots le long de ses joues, avant qu'elle ne vienne les essuyer du revers de sa main, toujours un peu recroquevillée sur elle même…

Finalement, elle réussissait à avoir raison de ce pauvre homme qui s'en trouvait être plutôt embarrassé. Il prenait simplement ce qu'elle avait malgré le fait qu'il manquait un peu et lui donnait la clé de la chambre. Elle le remerciait alors avec un mélange de gêne et de respect pour revenir vers Elf et lui prendre la main telle une petite fille, comme si elle était proche de la demoiselle – cela de manière à attendrir encore un peu plus le pauvre homme – avant d'enfin disparaître rapidement du champ de vision du guichetier. Dès lors, elle avait retrouvée son attitude habituelle et une fois dans la chambre, elle jetée négligemment ses affaires sur le lit.

« Pfiou ! On va enfin pouvoir se poser ! » S'exclama t-elle tout en s'étirant, tout en se disant qu'elle avait tout de même pas envie de se coucher de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Jeu 6 Juin - 23:22

Au fond l’oiselle ne cautionnait toujours pas le vol, intérieurement, elle se répétait sans cesse qu’il s’agissait là d’une exception, mais aussi que l’alcool excusait en parti les méfaits qu’elle avait encouragé quelques minutes plus tôt. Enfin… Elles n’allaient pas rendre le portefeuille maintenant de toute façon. La jeune femme au regard émeraude lui montra fort heureusement pour elles qu’il y avait des Gils à l’intérieur, elle ne se gêna pas pour les fourrer dans ses poches avant de jeter le reste ; puis de répondre à sa précédente question.

Pas d’intérêt hein ? Au final un cinéma, ce n’était rien de plus qu’une salle obscure dans laquelle les gens regardaient des images défiler pour se divertir. Dans l’état actuel des choses, un tel endroit était effectivement dépourvu d’intérêt du point de vue de l’ex-étudiante de l’université de Balamb. L’oiselle était obnubilée par les cristaux, elle n’avait quasiment que ça en tête. Mais pour être honnête, Elf n’avait jamais su s’amuser. Et pourtant, lorsque la Cow-Girl lui dit qu’elle pourrait l’y emmener un jour – si elles travaillaient suffisamment bien -, elle décrocha un léger sourire suivi d’un « merci » à peine audible, ses paroles étant étouffées par l’écharpe qui recouvrait ses lèvres. L’épéiste reconnaissait avoir pensé s’y rendre avec son frère en premier lieu, mais l’idée d’y aller en compagnie de la voleuse ne lui déplaisait pas, bien au contraire. Elle se contenta d’un signe de tête pour émettre un avis positif. Sa compagnonne ne s’en rendait sans doute pas compte, mais d’une certaine façon elle l’aidait en lui faisant oublier un peu son fardeau. Et puis, elle l’aidait vraiment en ce moment, même si ses actions n’étaient pas très honnêtes. Elf estimait avoir une dette envers elle. Bien sûr, elle ne comptait pas lui dire, mais elle n’en pensait pas moins.

Une fois devant la porte de l’hôtel, la tireuse s’arrêta quelques instants devant la porte, le temps d’écraser son mégot, de ranger sa bouteille d’alcool, mais aussi de mettre son décolleté encore un peu plus en avant. Elf soupira, l’imaginant déjà en train de négocier une chambre à bas prix en usant de ses talents de séduction. Et c’est effectivement ce qu’elle comptait faire, l’ancienne SeeD le remarqua bien assez tôt.

Elle s’adressa à l’homme qui tenait le guichet en imitant à la perfection le ton d’une personne timide et peu sûre d’elle-même. A mesure que la conversation continuait, l’oiselle elle aussi ressenti presque l’envie de l’aider, alors qu’elle ne faisait que mettre en avant ses talents d’actrices. Sans mauvais jeu de mots, elle avait bien plus d’une corde à son arc. Sans surprises finalement – alors qu’au départ, Elf n’aurait jamais cru qu’elle y arriverait -, la voleuse réussi à convaincre le pauvre homme qui lui confia la clé d’une des chambres.

Sans dire un mot de plus, elle lui attrapa la main avant de l’emmener avec elle. « Eh ! » s’exclama-t-elle inconsciemment avant de suivre bêtement et simplement la tireuse. Que pouvait-elle faire d’autres de toute façon ? Elf soupira, avant d’utiliser sa main libre pour abaisser un peu son écharpe. A peine arrivé dans la chambre, Arc jeta ses affaires sur le lit et commença à faire comme chez elle, bref elle se mettait à l’aise, et elle avait sans doute raison. « Oui, profitons-en », dit-elle encore une fois sur un ton monotone. L’ex-SeeD prit le temps de retirer son écharpe et sa veste de combat pour les déposer sur le porte-manteau placé à côté de la porte. Elle dévoilait ainsi son chemiser blanc, mais aussi ses courbes par la même occasion, elle était sans doute bien plus jolie comme ça, même si ça ne la préoccupait pas le moins du monde. Pour vraiment se sentir à l’aise, elle commença à détacher une à une les sangles qui maintenaient son équipement avant de déposer ce dernier dans un coin. Chose faite, elle se laissa tomber sur le lit « Ah ! Je me sens si légère. » Elle venait tout juste de s’effondrer sur le matelas, mais elle avait déjà l’impression que la fatigue commençait à s’évaporer, c’est ce qui expliquait pourquoi elle s’était montrée un peu plus expressive que d’habitude.

L’Ex-SeeD voulait profiter de ce moment, car pour une fois elle se sentait bien. C’est pourquoi elle ne voulait pas dormir maintenant. « Tu sais… ça fait longtemps que j’ai pas été aussi bien logée. J’ai presque l’impression d’être chez moi. Merci, c’est grâce à toi. » Elf était sincère. Elle avait passé ses dernières semaines à voyager et à ne fermer qu’un œil la nuit pour éviter les attaques surprises. Elle avait dormi dehors, à même le sol, souhaitant économiser ses Gils pour arriver jusqu’ici. Après tout ce temps, il est clair qu’un peu de confort ne faisait pas de mal.

Puis, une question lui vint soudain à l’esprit, elle estimait pouvoir la poser à présent, même si elles se connaissaient à peine. « Au fait, pourquoi tu ne m’as pas dit ton vrai nom ? » Pour être honnête, l’oiselle n’était pas tout à fait sûre de ce qu’elle avançait, mais elle pensait que son moment d’hésitation lors des présentations l’avait trahie… Avait-elle raison ? Elle allait sans doute bientôt le savoir.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Ven 7 Juin - 23:26

Très, très intéressant, le spectacle qu'elle observait là. Elf était vraiment une jolie et jeune demoiselle en réalité, elle possédait des courbes harmonieuse et enchanteresse, ce qui était accentué par son joli minois pourtant peu expressif. Mais d'une certaine façon, cette distance qu'elle semblait mettre avec le monde entier participait grandement à son charme. Les mauvaises langues diraient sans doute qu'elle devrait s'habiller de manière plus féminine pour être encore plus belle, mais Iris pensait simplement qu'elle devrait se laisser pousser un peu les cheveux, le chemisier qu'elle portait dégageait quelque chose qui ne se verrait pas sur une robe.

Tout en continuant de la détailler du regard, elle l'observait se mettre plus à l'aise maintenant qu'elles étaient enfin au calme, appréciant de voir le moment où elle se laissait tomber sur le lit car elle avait le loisir de contempler sa magnifique poitrine rebondir un peu. Et puis, la voir soupirer de contentement ainsi avait quelque chose de plutôt rafraîchissant, cela brisait un peu la barrière de glace qu'elle avait eu tendance à instaurer jusque là. Iris haussait simplement les épaules au moment où elle était remerciée, ce genre de chose n'ayant jamais vraiment réussi à l'atteindre. Elle faisait les choses parce qu'elle en avait envie, non pas pour recevoir une quelconque forme d'éloge ou de gratitude. Aujourd'hui elle était plutôt aimable avec elle en lui offrant le gîte, mais le lendemain elle pouvait parfaitement être de mauvais poil et la traiter comme une moins que rien, cela serait simplement soumis à son humeur du moment. Toujours est-il qu'elle n'allait pas se monter nonchalante pour un simple remerciement, aussi venait-elle s'asseoir sur le lit non loin d'elle, tout en continuant de l'observer sous toutes les coutures.

C'est alors qu'elle se voyait poser une question qui la faisait légèrement sourire, d'un air amusée. Plutôt perspicace la petite, même si n'importe qui aurait sans doute douté de la bonne foi de la Cow-Girl à chaque fois qu'elle devait donner son nom. Posant un coude au niveau de ses genoux afin d'appuyer sa tête, elle ne la quittait pas des yeux.

« Comment dire…? » Elle semblait un peu chercher ses mots : il y avait une raison derrière sa volonté de ne pas vouloir avouer son véritable nom, mais restait encore à savoir si Elf saurait se montrer assez digne de confiance pour l'apprendre un jour. « Disons que le nom d'une fleur ne dit rien à propos de la fleur elle même. » Lâcha t-elle avec le sourire, voyant déjà un certain divertissement à l'idée de pouvoir causer le trouble dans l'esprit de la demoiselle. Restait donc à savoir si la curiosité la pousserait à en savoir davantage ou bien si elle ne préférait pas trop s'impliquer avec elle pour l'instant. L'un comme l'autre importait peu en fin de compte car pour le moment, Iris avait semble t-il une idée en tête, qu'elle devait sans aucun doute à son état d'ivresse on ne peut plus prononcer.

Elle venait se mettre à quatre pattes au-dessus de sa nouvelle « amie », la regardant droit dans les yeux avec le sourire de celle qui semblait préparer un mauvais coup. Sa chevelure couleur ciel semblait presque les entourer toutes les deux, créant une atmosphère un peu particulière. Elle ne la touchait cependant même pas, la bloquant simplement au fond du matelas de sa simple présence, ce qui en soit était assez divertissant.

« Tu veux qu'on aille prendre une douche ensemble ? Je pourrais te frotter le dos. » Elles devraient pour ça se rendre à l'unique salle d'eau de l'étage et que tout le monde pouvait utiliser, mais ça ne la dérangeait pas le moins du monde. « Je t'aiderais à retirer la fatigue, fais moi confiance. » Elle semblait sûre d'elle, ayant l'habitude de s'occuper des personnes avec qui elle passait du temps, pour qu'elles se sentent mieux… ou bien épuisées, ça dépendait des fois.

Elle se redressait alors pour la laisser être un peu plus libre de ses mouvements, restant néanmoins les jambes au-dessus des siennes. Peut-être préférait-elle dormir de suite ? Ou bien simplement dialoguer ? En tout cas, Iris comptait bien savoir ce qu'elle avait au fond de son cœur afin de se forger un avis sur elle. Elle partait du principe qu'elle allait donc devoir pour le moment prendre soin de son alliée, sinon il était plus que probable qu'elle ne voudrait jamais se confier.

« Ne t'en fait pas, je vais pas te manger. » Lâcha t-elle cette fois-ci en inclinant la tête sur le côté, toujours en train de lui sourire de manière amicale. L'alcool la rendait peut-être un peu trop joyeuse, et elle se disait que même si elle n'allait pas la dévorer, ce n'était que partie remise car elle comptait bien en faire son dessert un jour ou l'autre. Mais une femme aussi belle que celle-là devait difficilement se laisser approcher, c'était déjà une chance de pouvoir dormir dans le même lit qu'elle ! Iris espérait et désirait juste en voir un peu plus en s'occupant d'elle…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Dim 9 Juin - 18:55

Au vue de la réaction de la Cow-Girl, Elf savait à présent qu’elle avait visé juste. Pour être honnête, connaître son véritable nom ne l’intéressait pas le moins du monde, et ce n’était de toute façon pas le but de sa question. Elle souhaitait surtout s’assurer du fait que ce qu’elle croyait était correct, rien de plus. L’oiselle jugeait qu’elle devait avoir de bonnes raison pour se présenter sous une fausse identité, et qu’elle devait garder sa distance vis-à-vis de ça. Ce qui la poussait à agir ainsi ne la concernait pas, l’ex-SeeD ne souhaitait pas en apprendre plus sur son passé, et sur ce qui la poussait à agir ainsi. De toute façon, même si elle le demandait, la voleuse ne lui dirait pas la vérité. Tout du moins, c’est ce qu’elle croyait. Elf préférait se concentrer sur le présent, et donc sur le temps qu’elles allaient passer à voyager ensemble. Si elles s’aidaient mutuellement à avancer un peu plus vers leur objectif, c’était suffisant non ?

Néanmoins, malgré toutes ses pensées, la jeune Ackerman reconnaissait être intriguée par la phrase que sa compagnonne avait prononcée. C’était plutôt profond. Elle s’interrogea quelques secondes, le temps de comprendre ses propos imagés. Au fond, cela attisait tout de même un peu sa curiosité, mais elle refusait de croire que sa façon de voir les choses pouvait être remise en cause aussi facilement. « Vrai ou faux… » Elf soupira avant de reprendre. « Peu importe, tant que je peux mettre un nom sur ton visage ». C’est ce qu’elle avait dit instinctivement pour faire disparaître sa curiosité naissante.

Subitement et contre toute attente pour l’ancienne SeeD, Arc se plaça à quatre pattes, sur elle, et avec une idée derrière la tête comme le laissait penser son sourire malicieux. Prise par surprise, Elf était incapable de bouger, se demandant ce qu’elle allait bien pouvoir lui dire – ou lui faire – dans une telle position. Une douche à deux ? Dans la tête de la jeune femme, c’était absolument hors de question, d’autant plus qu’en ce moment même, elle ne se sentait plus aussi à l’aise que lors de son arrivée dans la chambre d’hôtel. Mais elle ne montrait pas son inquiétude. L’ex-SeeD restait silencieuse, et son regard était toujours froid, comme à son habitude. Enfin, il n’y avait pas besoin d’être perspicace pour comprendre qu’elle était gênée. Face à cette situation, Elf avait presque oubliée qu’elle ait sujette aux effets de l’alcool.

Finalement, alors que l’oiselle s’apprêtait à hocher la tête négativement, Arc se redressa avant d’essayer de lui faire comprendre qu’elle avait voulu jouer un peu avec elle, ou quelque chose dans le genre. L’oiselle commença doucement à reprendre son sang-froid, se disant qu’elle pouvait entrer dans son jeu quelques instants. Elle attrapa le bras de la Cow-Girl avec le sien puis souleva sa jambe pour la déséquilibrer et inverser leurs positions. Sans réfléchir, elle approcha sa bouche de l’oreille de la voleuse pour lui murmurer quelques mots, essayant maladroitement de prendre une voix sensuelle. « Je vais prendre une douche. » Puis, elle se redressa lentement avant de se lever, reprenant cette fois-ci sa voix habituelle, marquant si bien la distance qu’il y avait entre elles. « Mais toute seule. » Elle aurait sans doute fait fondre plus d’un homme en agissant ainsi, mais ce n’était pas son genre, elle était incapable d’agir comme ça avec le sexe opposé. Mais là, elle avait simplement voulu s’amuser un peu. Et puis, même si elle n’avait pas autant bu, l’alcool faisait également effet.

Sans dire un mot de plus, l’oiselle alla chercher une serviette dans la commode et sorti de la pièce, laissant ses affaires dans la chambre. C’était peut-être imprudent de laisser son équipement sans surveillance alors que celle qui partageait sa chambre était une voleuse, mais Elf savait qu’elle ne lui piquerait pas ses armes. Quant à l’argent, elle n’en avait pas – seule une photo de son frère se cachait dans sa veste, chose qui était sortie de sa tête, puisque ce n'était pas un objet de valeur à proprement parler. L’oiselle arriva dans à la salle de bain à l’étage au bon moment, puisqu’elle n’était occupée par personne. Elle prit le temps de verrouiller correctement la porte derrière elle – et de vérifier qu’elle l’avait bien fait - avant de sa plaquer contre la porte. « Et si elle était sérieuse ? » Ce n’était pas le moment d’y penser… Et puis, elle avant sans doute juste voulu lui faire peur. Elf se mit une petite claque sur la joue pour l'aider à se resaisir et de se déshabiller et d’entrer dans la douche. Elle laissa l’eau couler un bon moment, c’était assez relaxant. Il faut dire qu’elle n’avait pas eu le droit à une vraie douche depuis plusieurs jours, et ce n’était vraiment pas appréciable pour une jeune femme.

Finalement, elle en sorti toute propre, ses cheveux sentaient même la vanille grâce au shampoing. Elle se rhabilla en vitesse une fois essuyée, et garda la seule serviette qu’elle avait sur sa tête, pour que ses cheveux sèchent eux aussi. Elf arriva rapidement à la chambre, elle frappa à la porte avant d’entrer sans réfléchir. « Je suis là. » Dit-elle, se demandant ce que la voleuse avait fait en attendant son retour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Dim 9 Juin - 21:24

En se retrouvant en dessous de la gosse, Iris affichait un sourire à la fois amusé et satisfait. Ça ne la dérangeait pas du tout d'être en dessous ! Bien au contraire, elle n'avait pas pour habitude d'être dominée, mais plus parce qu'elle était bien souvent la plus entreprenante que parce qu'elle n'aimait pas ça. Mais pour le moment elle se contentait de profiter de la vue, admirant ses courbes parfaitement mise en valeur grâce à ce chemisier d'un blanc éclatant. Pour un peu et elle avait hâte qu'il se mette à pleuvoir ! Malheureusement, sa contemplation n'était que de courte durée car la petite ne semblait visiblement pas d'humeur à tout ça. Enfin, ce n'était que partie remise et il viendrait bien un moment où elle aurait le loisir de pouvoir profiter de son corps parfait.

Prenant appuie sur ses coudes, elle se redressait un peu pour la regarder partir, soupirant longuement.

« Bah. J'imagine que c'est encore une enfant. » Lâcha t-elle en haussant les épaules, avant de finalement se relever pour enfin aller déposer ses vêtements sur le porte-manteau pour ensuite détacher la sangle de son holster. Comme elle n'avait rien d'autre à faire, elle sortait également son pistolet, retira soigneusement chaque balle pour les déposer debout sur la commode et elle commença à démonter l'arme pour l'entretenir. Elle était particulièrement méticuleuse dans ce qu'elle faisait, enlevant les résidus de poudre et autres impuretés en prenant son temps, à tel point qu'elle n'avait pas encore terminée au moment où Elf revenait. Mais comme elle était concentrée, elle n'avait même pas levée la tête pour la regarder, c'était tout juste si elle l'avait remarquée. Elle s'attelait donc à finir ce qu'elle avait commencée et aligna ensuite les différentes parties de son pistolet sur la commode, sans le remonter.

Une fois debout, elle s'étirait longuement dans un gémissement plaintif avant d'ensuite venir récupérer la bouteille de Whisky puis une serviette. Hé, chacun son sens des priorités ! Elle se rinçait donc la gorge avant de déposer la bouteille sur la commode au cas où Elf changerait d'avis, puis elle se dirigeait vers la porte.

« Bon ! À mon tour. » Fît-elle en ouvrant la porte. « Pas de bêtises en mon absence. » Elle lui offrit un clin d'œil avant de disparaître de l'autre côté de la pièce, se dirigeant vers la salle de bain en traînant le pas. C'était tout de suite bien moins intéressant d'aller se doucher si l'on était pas accompagné, car même sans arrière pensée, elle trouvait ça plus attrayant d'avoir un peu de compagnie. Enfin ! Elle n'avait pas trop le choix que de devoir faire sans, aussi entrait-elle finalement dans une cabine avant de commencer à retirer le peu de vêtements qu'elle portait. Elle commençait d'abord par se doucher à l'eau froide pour s'aérer un peu l'esprit, réfléchissant à tout ce que cela impliquait de prendre Elf comme bagage. Est-ce qu'elle se comportait vraiment comme il fallait avec elle ? Devait-elle adopter un comportement maternel, fraternel, amical ou bien simplement rester indifférente ? Ce serait la première fois qu'elle allait vraiment entreprendre quelque chose de sérieux avec quelqu'un, aussi elle devait analyser convenablement la situation et trouver l'attitude la plus appropriée. Le problème était que les gens étaient tous différents en fin de compte, et elle avait bien plus l'habitude de les emmerder que de les aider…

Tournant le robinet pour faire couler l'eau chaude, elle décidait d'y réfléchir plus tard. Peut-être qu'elle lui en parlerait également, savoir ce qu'elle en pensait. Après tout, si Iris avait vraiment voulue des gosses ou des amis, elle aurait maintes fois eu l'occasion de le faire. Elle allait se contenter de la considérer comme une alliée pour l'instant et elle verrait plus tard comment la situation évoluait. Terminant de se laver, elle se séchait à peine pour ensuite passer le linge blanc autour de son corps en le nouant au niveau de sa poitrine. Prenant ensuite ses vêtements sous le coude, elle marchait lentement dans les couleurs en regardant d'un air amusée tout ceux qui avaient un regard un peu trop insistant à cause de sa tenue qui était loin d'être chaste. Il aurait sans doute pût attraper quelques « proies » mais il n'y en avait aucune qui tirait vraiment son épingle du lot. Et puis, elle était pas encore assez ivre pour faire ça par pulsion.

Revenant dans la chambre sans même prendre la peine de frapper, elle allait déposer ses vêtements sur le dossier d'une chaise avant de venir s'asseoir au bord du lit, croisant les jambes – comme si elle cherchait à tenter la gosse – pour ensuite se tourner vers elle.

« Et voilà ! » Elle semblait un peu plus rayonnante, affichant toujours ce sourire amusé même si cette fois-ci, son regard dégageait une lueur similaire. « Je t'ai manquée ? » Son rictus s'élargissait de manière à dévoiler ses belles dents blanches. Ses cheveux étaient encore trempés mais elle ne s'en préoccupait pas. Ou plutôt, elle ne savait pas comment s'en occuper : il n'y avait jamais eu de présence féminine près d'elle, aussi, même si elle flirtait souvent avec tout ce qui bougeait, elle n'avait pas eu l'occasion d'apprendre à prendre soin d'elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Mar 11 Juin - 18:45

Ce fût au tour de la Cow-Girl de se diriger vers l’unique salle de bain de l’étage, non pas sans lâcher quelques mots auparavant suivis d’un clin d’oeil introduisant un nouveau sentiment de gêne pour Elf. Que voulait-elle qu’elle fasse de toute façon … ? Peu importait. Profitant d’être seule, la jeune femme se rua sur sa veste et fouilla dans sa poche intérieure droite pour y trouver la photo de son frère. Chose faite, elle se laissa de nouveau tomber sur le lit, se maintenant cette fois-ci dans une position assise, les jambes croisées. Cette photo sur laquelle ils souriaient tous les deux, il y a de cela quelques années plus tôt était tantôt réconfortante, tantôt démoralisante. Malheureusement pour cette fois, il s’agissait de la seconde option. « Eren… » Elle plaqua instinctivement la photo contre son cœur et baissa doucement sa tête en se promettant à elle-même encore et encore qu’elle le sortirait de l’enfer qu’il vivait. Une larme ou deux perlèrent le long de sa joue car malgré sa motivation, elle n’était pas sûre de pouvoir tenir cette promesse.

Puis, la porte s’ouvrit subitement. Elf cacha avec précipitation la photo dans la poche de son jean blanc avec sa main gauche puis attrapa la serviette qu’elle avait sur la tête avec sa main droite pour s’essuyer le visage. Lorsqu’Arc s’installa à côté d’elle, l’ex-SeeD tenta de lui sourire, comme si de rien n’était. Son sourire était un peu forcé, elle était en réalité désemparé, s’en rendre compte ne devait pas être bien compliqué, puisqu’elle avait toujours été une bien piètre menteuse. L’oiselle ne répondit pas aux derniers mots de la voleuse, bien trop occupée à essayer de retrouver son impassibilité habituelle. Mais ce n’est pas tout, elle ne savait tout simplement pas quoi lui répondre. Arc ne lui avait pas manqué puisqu’elle la connaissait à peine, et qu’elle ne s’était pas absentée bien longtemps. Mais comment le prendrait-elle si jamais Elf lui disait non ? Néanmoins, l’épéiste ne pouvait pas répondre oui non plus, elle avait bien trop peur que la voleuse ne tente de lui sauter dessus.

Aucun son ne sorti de sa bouche. Ce n’est qu’une ou deux minutes plus tard qu’elle daigna s’exprimer à nouveau, en changeant totalement de sujet. « Tu devrais sécher tes cheveux et enfiler un truc avant de dormir. » C’était pour le coup un sacré changement de sujet, mais elle ne pouvait pas rester là, assise à côté d’elle sans même lui adresser quelques mots. De plus, elle tenait vraiment à ce qu’elle se recouvre un peu plus, toujours pour les mêmes raisons. Même s’il faut bien reconnaître qu’elle ne portait pas grand-chose à la base. L’oiselle se leva ensuite avant de retirer son jean, et son chemisier pour les déposer sur la commode après les avoir pliés. Elf à l’inverse était habillée trop chaudement, ce n’était pas une tenue adéquate pour dormir. Elle n’avait pas de pyjama, ainsi rester en sous-vêtements était sa meilleure option, même si elle craignait toujours qu’il lui arrive quelque chose au milieu de la nuit en se montrant aussi peu vêtue devant sa compagnonne qui passait son temps à l’observait sous toutes les coutures.

Sans perdre de temps, l’ancienne étudiante de la BGU se rapprocha de nouveau du lit et se glissa sous la couette sans plus attendre, elle croisa ses bras derrière sa tête, commençant à fixer le plafond. L’envie de dormir ne naissait toujours pas en elle – d’ailleurs elle n’avait pas éteint la lumière en appuyant sur l’interrupteur -, mais ce n’est pas en discutant et en restant assise que cela allait s’arranger. Elles avaient du boulot demain, et se reposer un minimum lui paraissait nécessaire avant d’attaquer cette dure journée. Cette fois-ci, Elf comptait bien réunir des informations plus utiles sur les cristaux, elle ne pouvait pas se permettre de comptabiliser un deuxième échec en deux jours, ça ne pouvait pas lui convenir. Ces journalistes avaient bien quelque chose à cacher… Elle ne cessait pas d’essayer de s’en convaincre, Elf refusait d’être parvenue jusqu’ici pour rien. Rien. C’était quand même un peu fort, elle avait fait la connaissance de la voleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Mar 11 Juin - 22:03

Ça ne faisait aucun doute : Elf était une personne bien silencieuse, l'absence de réponse suite à sa petite plaisanterie parlant de lui même. Elle savait pertinemment qu'elle n'avait pas pût lui manquer, aussi bien parce qu'elles venaient tout juste de se rencontrer que parce qu'elle était une personne excentrique qui rendait son attitude difficilement supportable. Néanmoins, Iris espérait tout de même qu'elle parviendrait à dérider un peu la gosse au fil du temps, pas seulement car elle voulait se rapprocher d'elle pour le temps qu'elles passeraient ensemble, mais aussi pour elle… Après tout, qui se plairait à avoir une poutre coincé dans l'arrière-train ? Outre les masochistes et les fétichistes du bâtiment, la fleur ne voyait définitivement personne susceptible d'apprécier une telle passion. Enfin, peut-être que la gamine avait entreprit son voyage car elle aspirait à… Vous voulez connaitre la suite ? Ingurgitez une demi-bouteille de Whisky et vous verrez parfaitement où son imagination fertile la menait.

Au moment où on lui faisait remarquer que ses cheveux n'étaient pas encore secs, Iris venait attraper une mèche entre son pouce et son index pour la regarder, se pinçant un peu les lèvres en semblant distraite.

« Bah, ils finiront bien par sécher, non ? » Elle continuait de regarder quelques instants sa tignasse de manière bien arrangeante puisque cela lui permettait de ne pas avoir à répondre de son accoutrement. Elle aurait bien répondue qu'elle avait déjà tout planifié mais c'était faux : elle ne supportait juste pas de dormir habillée, or elle voyait déjà la petite émettre une protestation si elle ne la mettait pas devant le fait accompli. Et pour une fois que ce serait même pas pour flirter avec elle… enfin, si ça pouvait aider, elle allait pas s'en plaindre, mais le but initial n'était aucunement soumit à sa perversion.

C'est alors qu'elle avait le droit à un spectacle d'exception ! Non, le terme était encore trop faible pour décrire ce que Iris ressentait réellement… C'était une aubaine ! Un cadeau offert par un Dieu – peu importe lequel – et ce dans un emballage magnifique ! Quelle bonne action avait-elle faite pour recevoir un tel présent ? Ou bien peut-être était-elle justement récompensée par le Diable lui même pour avoir vendu son âme à la perversion ! Son regard n'arrivait plus à se détacher de la jeune femme avec qui elle partageait cette chambre, ses yeux de lynx observant en détail les magnifiques courbes de son corps maintenant mise à nue. Elle ne se contentait pas de l'observer, elle la contemplait et elle ne s'en cachait même pas. Elf semblait être un chef d'œuvre de la nature, une véritable beauté qui lui laissait à penser que toutes les expériences de débauche qu'elle avait pût avoir par le passé ne serait même pas comparable à une nuit passée avec elle.

« Bon sang Iris, arrête de fantasmer… » Lâcha t-elle dans un murmure pour elle même en se retournant, passant une main devant son visage tant elle avait du mal à croire qu'elle allait faire un bout de chemin avec une nymphe pareille… Mais elle avait beau dire ça, elle ne pouvait s'empêcher de la regarder du coin de l'œil et d'admirer la tenue dans laquelle elle allait dormir. C'était prometteur…

La laissant se coucher la première, Iris soupirait en se disant qu'elle allait faire de sacrés rêves au cours de la nuit… Elle allumait ensuite la lampe de chevet pour se relever et aller éteindre la lumière principale, ce qui créait une ambiance tamisée particulièrement rom-… Claque mentale ! Il fallait qu'elle arrête d'y penser, elle pensait tout de même valoir plus que la plupart des mecs aussi devait-elle garder toute sa tête. Oui, Elf était une pièce de collection, mais elle allait justement devoir en prendre soin si elle voulait l'intégrer à ses conquêtes ! Et puis, elle ne devait pas pour autant perdre de vue son objectif premier, la gosse n'était qu'un bonus.

Laissant donc tomber la serviette qui couvrait son corps au sol, elle se glissait à son tour sous la couverture en lui tournant le dos dans un premier temps, atteignant ensuite la lumière. Elle lui avait laissée l'oreiller, bien décidée à prendre soin d'elle et à la chouchouter tant qu'elles traîneraient ensembles. La petite n'était certainement pas vénale, mais pour une fois qu'elle avait trouvée une personne digne d'intérêt, elle comptait bien ne pas la faire fuir en ayant une conscience trop individuelle. Par la suite, elle venait tout de même se retourner pour se plaquer contre elle, posant son menton sur son épaule et une main sur son ventre en affichant un large sourire. Oui, ça, elle l'avait prémédité.

« Alors, qu'est-ce qui t'as poussée à quitter ton chez toi ? » Elle lui parlait comme à une vieille copine qu'elle n'avait pas vue depuis longtemps. D'ailleurs, elle ne comptait même pas abuser d'elle ce soir, elle voulait simplement en savoir plus à son sujet. « Si on doit faire du chemin ensemble, tu peux me dire, non ? Je pourrais t'aider après tout. N'est-ce pas toi qui as dit que j'étais plutôt maline ? » Elle était plutôt contente de lui balancer ça dans les dents pour appuyer sa question. Elle ne comptait pas la forcer si elle n'en avait pas envie, mais ne serait-ce que pour établir un programme de ce qu'elles comptaient faire, ce serait plus simple.

Frottant un peu sa joue contre son épaule pour mieux s'installer, c'était bien elle qu'elle comptait utiliser comme coussin. C'était tout de même étrange de se retrouver dans le même lit qu'une personne sans avoir eu à coucher avec, mais ce n'était pas déplaisant pour autant. Au contraire, elle pouvait même dire que ça lui changeait, raison pour laquelle elle avait envie de parler. D'habitude, c'était une clope après l'effort et le lendemain, elle était déjà plus là quand sa conquête se réveillait…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Ven 14 Juin - 15:42

Et voilà que ça recommençait. Elf s’en doutait un peu, mais cela restait… Dérangeant. Dans son état d’ébriété, la voleuse ne pouvait pas s’empêcher de la coller. La chaleur humaine n’était pas toujours gênante, mais dans le cas présent, si. Partager son lit avec une femme complètement dévêtue plaquée contre elle ne faisait pas parti de ses habitudes. Ni d’un homme d’ailleurs, ce dernier aurait déjà probablement prit la porte, au sens propre du terme. Elf n’avait aucune expérience dans le domaine, et ce n’était certainement pas le temps d’y penser, elle avait des choses plus importantes à réaliser. Et puis, elle avait déjà suffisamment de problèmes comme ça. Elf n’avait pas peur de le dire, elle voyait l’amour et l’attachement comme de véritables fléaux. L’amour était sa plus grande faiblesse, celle qui l’avait forcé à partir en quête des cristaux. Bien sûr, elle pouvait toujours s’amuser  une nuit et partir sans laisser de trace, mais ce n’était pas son genre.
 
Pour en revenir à l’instant présent, Arc s’était encore rapproché en déposant son menton sur l’épaule de l’épéiste. Elle se montrait à la fois rassurante et stressante, c’était une sensation difficilement explicable. Mais ce qui gênait plus l’ex-SeeD, c’est que la chevelure de la Cow-Girl n’avait toujours pas séchée. Ses cheveux se plaquaient contre son corps, et la sensation de gel qui parcourait le haut de son corps à cause de l’eau devenue froide ne lui plaisait pas. Enfin, comme elle le disait, ils allaient bien finir par sécher, alors elle allait attendre encore un peu.
 
Elf espérait juste ne pas attraper froid à cause d’une chose aussi stupide. D’autant plus qu’au final, ses cheveux à elle aussi n’étaient pas totalement secs puisqu’elle avait retiré la serviette dans la précipitation quelques minutes plus tôt. Alors qu’elle pensait à des choses aussi inintéressantes que le fait de tomber malade, Arc l’extirpa du monde dans lequel son esprit s’était plongé  et commença à se montrer curieuse.
 
De prime abord, Elf comptait bien rester muette, puis la suite de ses propos la fit changer d’avis. Il est vrai que si elles voyageaient ensemble pour un moment, la voleuse allait bien finir par le savoir. Peut-être même dès le lendemain, si un évènement commençait à lui rappeler Eren. De plus, elle aurait sans doute finit par trouver à force de jouer au détective, ou en fouillant la poche de sa veste. L’ex-militaire soupira avant de répondre. « C’est d’accord. » Maintenant que c’était dit, elle n’avait plus le choix.   « Je cherche le pouvoir des cristaux car… C’est la seule chose qui puisse m’aider à sauver une certaine personne » L’oiselle s’arrêta deux secondes, le temps d’avaler sa salive   « Une personne à qui je dois beaucoup… » Elle restait assez floue finalement, mais ce n’était que la stricte vérité. A présent, Elf sentait que les questions allaient finir par pleuvoir un jour où l’autre. Mais pourquoi lui en dirait-elle plus maintenant ? Après tout, sa compagnonne restait également mystérieuse, au point qu’elle ne lui donnait même pas son prénom.
 
Puis, sans rien dire de plus, Elf tourna légèrement la tête dans la direction d’Arc, pour voir si une quelconque expression s’affichait sur son visage après ce qu’elle avait dit. Elle n’eut pas vraiment le temps de constater quelque chose car… « Atch… » Et vous connaissez la suite.
 
L’épéiste se pinça instinctivement le nez mais cela n’empêcha pas son front de se cogner contre celui de la voleuse. Elf s’excusa d’un signe de la main avant de tourner la tête de l’autre côté tout en gardant son sérieux, ce qui faisait de la scène quelque chose de plutôt comique. Elle posa une main contre son front pour vérifier qu’elle n’avait pas de bosse puis… finit par s’endormir, morte de fatigue. Cet incident lui avait presque fait oublier que sa compagnonne était plaquée contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Ven 14 Juin - 22:14

Depuis leur conversation au bar de tout à l'heure, Iris avait bien compris que la gosse était comme tant d'autres accaparée par ces cristaux qui étaient apparus. Néanmoins, il lui semblait se souvenir qu'elle avait dit qu'elle les recherchait pour un but purement et simplement égoïste, aussi ne c'était elle pas vraiment attendue à ce qu'elle fasse tout ça pour quelqu'un d'autre… Encore moins pour venir en aide à autrui. C'était tout naturellement qu'elle se demandait qui pouvait être cette personne ; si c'était un quelconque employeur pour qui elle avait un profond respect, quelqu'un à qui elle était redevable car elle avait un jour elle aussi eu besoin d'aide, un potentiel petit ami même… Quand à cette dernière réflexion, elle avait instinctivement portée son regard au niveau des mains d'Elf pour voir s'il s'y trouvait un éventuel bijou, mais rien, pas même le moindre bracelet à ses poignets ou même encore un collier à son cou. Cela ne l'aurait pas dérangée de devoir faire en sorte que la petite devienne infidèle envers quelqu'un, d'autant plus si elle ne connaissait pas cette personne, mais la tâche aurait peut-être été un peu plus difficile… Finalement, elle finissait par ouvrir légèrement la bouche, murmurant dans un souffle de manière presque inaudible :
« Cette personne a de la chance… » Il n'était pas impossible que sa nouvelle amie n'en est rien entendue, Iris ne voulait et ne pouvait pas mettre sa jalousie en avant, c'était le genre de chose qui finirait forcément par lui retomber sur le coin de la tronche. Tout ce qu'elle faisait été de peindre son visage d'un léger sourire, bien qu'il semblait y avoir une certaine peine dans son regard. Peut-être était-ce de la compassion, bien que l'on pouvait naturellement douter de sa sincérité quand on voyait qu'elle était capable de jouer bien des rôles… Il n'était pas impossible non plus que c'était parce qu'elle pouvait se sentir seule, mais là encore, elle pouvait faire tout ça uniquement dans le but d'attendrir la jeune femme afin de se rapprocher davantage d'elle.

C'est alors qu'elle se prenait un coup de boule assez soudainement. Heureusement qu'elle avait la tête dure – dans tous les sens du terme – sinon elle ce serait sans doute énervée et aurait cherchée à se venger. Elle venait tout de même poser une main sur son front, cherchant vainement à atténuer la douleur, bien qu'en fin de compte, elle en venait à se demander si c'était pas l'alcool qui commençait à lui faire cet effet… Enfin, si Elf espérait que cela allait dissuader la Cow-Girl de rester si proche d'elle, elle se fourrait le doigt dans l'œil jusqu'au coude. Après tout, Iris avait toujours trouvé cela plus plaisant de flirter avec des femmes car au moins il n'y avait pas de risque qu'elle puisse finir en
cloque ! Et elle comptait bien tout faire pour parvenir à ses fins un jour ou l'autre. Elle venait justement d'obtenir une preuve qu'elle était convaincante vu qu'elle venait d'obtenir un peu plus d'informations au sujet de son nouveau bagage, alors pourquoi n'arriverait-elle pas à gagner du terrain sur ce domaine ? Sans parler qu'en fin de compte, Elf n'avait même pas cherchée à la repousser, aussi la fleur finirait bien par tenter la petite abeille de son doux parfum !

Mais pour le moment, elle semblait s'endormir et si la belle plante aurait parfaitement pût devenir carnivore et refermer son étreinte sur elle, elle faisait parti de ces prédateurs qui préféraient agir quand sa proie était consciente. Elle venait donc ramener ses cheveux en arrière pour ne plus déranger sa future victime et se laissait peu à peu gagner par le sommeil, non sans profiter de la douceur de la peau de celle qui lui servait d'oreiller…

Iris se réveillait quelques heures après en ayant un peu mal au crâne… Regardant la gamine, elle décidait de la laisser dormir encore un peu et allait finalement s'habiller, revêtant cette fois-ci non plus sa tenue sombre de la veille, mais des vêtements plus léger d'un blanc éclatant. Par la suite elle récupérait le peu d'argent qu'il lui restait de la veille pour sortir et chercher un endroit où elle pourrait acheter de quoi manger. A une heure si matinale, elle décidait d'entrer dans une boulangerie, regardant
pâtisserie et viennoiserie pour finalement orienter son choix sur la seconde option. Elle prenait également des canettes de jus d'orange : c'était pas le grand luxe mais elles ne roulaient pas encore sur l'or, aussi devraient-elles se contenter de ça pour le moment. Sans même remercier le vendeur, elle sortait de la boutique d'un air nonchalant pour s'arrêter devant un homme en train de fumer. Elle se rappelait alors qu'il lui restait plus que deux cigarettes à l'hôtel et qu'elle n'avait pas encore eu sa dose matinale, aussi s'approchait-elle de l'individu pour l'interpeller.
« Excuse-moi, t'as pas une clope ? » Direct, comme souvent quand elle avait la gueule de bois. Le pauvre homme venait tout juste d'en sortir une de son paquet quand elle reprenait : « T'sais quoi ? Garde ta clope, j'prend l'paquet. » Lâcha t-elle froidement en le lui arrachant des mains pour ensuite lui concasser les bijoux de famille afin d'éviter toute protestation. C'était ça où elle lui faisait déguster l'un des pavé au sol, or elle doutait que cela soit vraiment à son goût…

Le laissant s'égosiller seul, elle retournait à l'hôtel sans même adresser un bonjour au guichetier. De toute manière, il y avait eu une rotation dans les horaires de travail depuis le temps, aussi elle pouvait donc passer sans avoir à endosser un rôle. Elle rentrait donc dans la chambre sans faire vraiment de bruit, allant s'asseoir sur le lit pour ensuite regarder Elf… Elle mettait quelques instants à se rappeler de tout ce qu'il c'était passé la veille et elle prenait alors conscience que c'était la première fois qu'elle allait réveiller quelqu'un, aussi ne savait-elle pas vraiment comment s'y prendre… Devait-elle embrasser la princesse ? Ou bien lui hurler dessus comme à l'armée ? Elle pouvait aussi faire les deux, mais il y aurait sans doute rien de plus déstabilisant. Finalement, elle venait se pencher un peu au-dessus d'elle, posant une main sur sa joue alors qu'elle guettait le moindre mouvement de ses paupières.

« Hey, la marmotte… » Elle levait le sac en papier dans lequel se trouvait deux pains au chocolat, deux croissants ainsi que les canettes. « T'as faim ? » Probablement… Ni l'une ni l'autre ne semblait avoir avalée quoi que ce soit la veille lorsqu'elles étaient dans le bar, et dans la mesure où elle lui avait dit ne pas avoir un rond sur elle, Iris imaginait bien qu'elle avait due supporter les plaintes de son estomac tout comme elle…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Lun 17 Juin - 12:17

Cette personne a bien de la chance… C’est une pensée qui hanta l’esprit de l’épéiste toute la nuit. Elle ne pouvait pas en vouloir à la voleuse d’avoir tenu de tels propos puisque visiblement ces quelques mots avaient à l’origine pour but de la réconforter. Tout du moins, c’est ce qu’elle croyait. Mais comment un tel discours pouvait l’aider à aller mieux ? Non, Eren n’avait pas eu de chance. C’était triste, mais au vu de son état, la mort était peut-être préférable… Son frère n’était ni vivant ni mort, et selon Elf, rien n’était plus difficile à supporter. Et pourtant ce garçon débordant de volonté refusait de se laisser mourir et ne demandait qu’à être sauvé. Comment l’ex-SeeD ne pouvait-elle pas entendre son appel ? Il n’était pas rare que l’oiselle soit tourmentée par toutes ces questions, et qu’elles l’empêchent de se reposer correctement. Mais il faut bien avouer que cette nuit-là avait été particulièrement rude. La vision cauchemardesque de son frère en train de se faire massacrer sur le champ de bataille était bien difficile à supporter…

Mais Elf était réellement épuisée, et elle finit tout de même par s’assoupir quelques heures. Quelques trop longues heures apparemment puisque c’est sa compagnonne qui vint la réveiller. La jeune femme ne comprenait pas vraiment les mots qu’Arc lui soufflait, elle se contentait simplement d’ouvrir difficilement les yeux. Tout du moins au début, car elle finit par se redresser en sursaut après avoir poussé la main de sa compagnonne avec la sienne en comprenant qu’elle avait dormi trop longtemps. Mais malgré cette réaction, la jeune femme était encore dans les bras de Morphée, si bien que quand elle tenta de s’excuser, elle aligna une suite de mots incompréhensibles. Pour ne pas paraître ridicule plus longtemps, l’épéiste alla enfiler son chemisier et son jean en silence  et le plus lentement possible pour lui laisser le temps d’émerger. Chose faite, elle observa sa compagnonne des pieds à la tête avec ses petits yeux cernés et comprit par elle-même qu’elle était partie  chercher à manger. Ça tombe bien, Elf mourrait de faim !  

Curieuse, l’ancienne SeeD attrapa le sac pour regarder ce qu’il y avait à l’intérieur. Deux, croissants, deux pains au chocolat, mais aussi de quoi la désaltérer. Que pouvait-elle demander de plus ? D’autant plus qu’elles n’avaient pas beaucoup d’argent. « Tu es bien généreuse. Merci. » Ce n’était peut-être pas le cas – et probablement pas d’ailleurs -, mais la nature méfiante de la jeune femme reprenait le dessus. Elle ne pouvait pas s’empêcher de se dire que ceux qui se montraient gentils avec elle avaient forcément une idée derrière la tête, c’est pourquoi elle avait répondu plutôt froidement comme d’habitude, là où la majorité des gens auraient affiché un large sourire pour exprimer leur contentement. Bien sûr, ce n’est pas pour autant que le geste de la voleuse ne lui faisait pas plaisir, elle était juste partagée.

Méfiante ou non, cela n’empêcha pas Elf de prendre sa part, de la poser sur la commode et de tendre à nouveau le sac en papier à la Cow-Girl. Toujours en gardant le silence – qui se faisait un peu pesant à la longue -, l’ancienne SeeD ne perdit pas de temps pour dévorer son croissant, il n’y a pas à dire, voyager creuser l’appétit, et cela faisait longtemps qu’elle ne s’était mis sous la dent quelque chose d’aussi bon. « J’imagine qu’il faut en profiter, une fois en dehors de Timber, nous ne mangerons pas quelque chose d’aussi bon avant un moment. » Ce n’était peut-être que des croissants et des pains au chocolat, mais Elf était sérieuse. Ce n’est pas le genre de petit plaisir qu’ils pourraient s’offrir au cœur de la plaine. Heureusement, il y avait toujours moyen de trouver quelque chose pour se nourrir, même si ce n’était pas de quoi être totalement rassasié. Lorsque cette pensée lui traversa l’esprit, l’épéiste soupira avant de faire part d’une dernière chose à Arc. « Je veux bien cautionner le vol une dernière fois… Il nous faut quelques provisions avant de partir d’ici, non ? » Mais c’était la dernière ! Tout du moins, elle essayait de s’en convaincre elle-même.

Elf avala son pain au chocolat en quelques bouchées, puis mis la canette de côté, histoire de boire son jus d’orange sur le chemin menant jusqu’aux locaux du Timber Maniacs. Elle se rééquipa, puis enfila sa veste. Pour l’écharpe, elle verrait en sortant, il faisait déjà suffisamment chaud ici… Elle était presque prête à partir, il ne restait qu’une dernière chose à régler. L’épi qu’elle avait vu en regardant son propre reflet dans la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   Lun 17 Juin - 12:55

=============================
Elf et Iris passent au niveau 2
=============================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Avenir à venir.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avenir à venir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Que voulez vous exercer comme métier à l'avenir? Quelles études suivez-vous? Quelle profession exercez-vous? Sujet sur l'orientation et les professions
» L'avenir des Dinky
» Changements à venir (article wow-europe)+ notes patch
» [Fan-Fiction] Seul l'avenir le prouvera...
» Faiblesse Pandawa jeté à l'Eau cherche un Avenir Flamboyant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: RP-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives