Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Un début difficile [feat. Bélia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bibi Orunitia
Petit Mage Noir

Petit Mage Noir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Un début difficile [feat. Bélia]   Hier à 1:50

Bibi chevauchait son Chocobo à toute vitesse à travers la forêt, fuyant le Village des Mages Noirs d'où il avait finalement réussi à s'échapper grâce à l'intervention de certains de ses amis. Il avait pu récupérer son bâton de magicien, sa Magekane, et avait obtenu un petit sac à provisions de la part de 288 contenant notamment de la nourriture et quelques potions et remèdes. Malheureusement, alors qu'il avait l'esprit occupé par tout ce qui avait pu lui arriver au village, il fut attaqué par une créature qu'il n'eut pas le temps de voir venir. Une sorte de hibou vert beaucoup trop gros qui tenta de lui tomber lourdement dessus. Bibi eut tout juste le temps de dévier la trajectoire de son Chocobo au dernier moment, mais le coup de bec de l'animal lui arracha son sac à provisions. Bibi ne s'en rendit pas compte, guidé par l'adrénaline qui l'animait, et continua sa route à toute vitesse en direction de la sortie de la forêt. Et quand bien même il s'en serait rendu compte, l'obscurité des lieux et de la nuit ne l'aurait pas aidé dans ce combat.

Une fois sortit de la forêt, l'aube commença à pointer le bout de son nez. Un peu plus détendu en circulant dans la plaine, pouvant désormais voir les monstres arriver à plusieurs kilomètres à la ronde, il se rendit finalement compte qu'il lui manquait son sac à provisions. « Non… Non… » Il commençait à être terriblement fatigué, et cet événement avait fini de l'achever. Sur le reste du chemin, luttant difficilement avant de céder, il ferma quelques instants les yeux jusqu'à son arrivée au Village de Condéa. Heureusement, le Chocobo qui connaissait le chemin par force de l'habitude savait où aller.

« Yao ! » Bibi fut réveillé en sursaut. Il était finalement arrivé à Condéa et se trouvait à l'entrée du village. « Yao ! » À côté de lui se trouvait l'un des habitants de ce village. Un petit bonhomme vert, à peine plus grand que Bibi. « Y… Yao ! Excusez-moi… » Le villageois montra du doigt le Chocobo sur lequel se trouvait Bibi avec insistance. « Il va falloir nous le rendre maintenant ! » Bibi se hâta de descendre. « Oui ! Oui, pardon ! » Il descendit d'un bond du Chocobo et remercia le villageois pour sa patience avant de traverser le pont pour rejoindre le centre du village.

Une fois arrivé, il s'adressa à un responsable des transports du village. « Bonjour Monsieur. » « Yao ! »
« Oui… Yao ! Pardon… » « Que puis-je faire pour vous ? » « J'aimerais prendre le prochain aéronef pour Alexandrie s'il-vous-plaît. » Le villageois le regarda d'un air interrogateur. « Vous voulez quoi ? » « Un aéronef, un bateau, n'importe quoi qui me conduise sur le Continent de la Brume. Je n'ai pas beaucoup d'argent mais je suis prêt à travailler le temps du trajet afin de payer mon dû. » Le villageois continuait de le regarder bizarrement. D'autres membres du village s'étaient arrêtés autour de lui. « On n'a pas ça ici nous. » Bibi devint à son tour interrogatif. « Comment ça ? » « On ne fait pas ça nous ici, des aéronefs ou des bateaux pour le Continent de la Brume. » Le petit mage noir commença à regarder les autres villageois autour de lui. « Attendez… Vous n'avez même pas un seul échange commercial avec le Continent de la Brume ? » Tous répondirent non de la tête et en marmonnant. « Non, non. Le seul échange qu'on a, on le fait avec votre village. » Bibi s'affaissa alors sur lui-même, la tête baissée vers le sol. « Oh non… » Il compris vite qu'il allait devoir se farcir tout le chemin de la Route des Fossiles. Pour l'urgence de la situation, il regrettait de ne pas pouvoir aller plus vite. « Par contre, je peux vous louer un aéronef. » Bibi fit le fond de ses poches qu'il retourna. « C'est que… Je n'ai pas de gil et je ne sais pas piloter ces engins… » On ne pouvait pas dire que le Village des Mages Noirs abritait les personnes les plus riches d'Héra. Quelle ironie quand on savait que Bibi avait vécu durant une période à quelques kilomètres de Tréno. « Dans ce cas, je vais devoir vous demander de partir. Vous gênez mes autres clients. » Bibi s'écarta de quelques pas. « Je… Oui, pardon… » Son estomac commençait à gronder tant il avait faim. Et son sac à provisions ayant terminé dans le ventre d'un gros hibou, il ignorait ce qu'il allait faire pour pouvoir pallier à ce problème avant d'entreprendre son long voyage pour Alexandrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bélia
Corne du Béhémoth

Corne du Béhémoth

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 500/1100
MP : 10/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un début difficile [feat. Bélia]   Hier à 4:23

La dernière puluche se faisait jeter sans ménagement sur le tas toujours en tain de tenter de ramper hors du filet qui les retenaient ensembles. Une belle prise pour aujourd'hui, le tas en dépassait pratiquement la géante en noir en hauteur. C'était les nains qui allaient adorer ce que Bélia avait à leur ramener après son dernier entraînement. Le paysage immédiat était couvert de cratères et de fissures dans la pierre, sa force déjà suffisante pour la fendre. Au vu de ceux contre qui elle comptait utiliser cette nouvelle jeunesse, il allait lui falloir se développer bien plus que cela. Tout de même, cela faisait des vacances plaisantes en soi éloignée du monde à nouveau. Retourner à la civilisation n'était pas une perspective que la femme Béhémoth accueillait avec soulagement. Elle opta pour ne pas trop y penser et profiter du silence tout en ramenant son butin pelucheux sur son épaule en direction de Condéa.

La femme partit vers les premières lueurs du jour, et pouvait voir les environs familiers et le petit village se dessiner à l'horizon. Deux petits bonhommes vert se regardèrent à son arrivée, visiblement un peu nerveux. Non pas parce qu'ils ne la connaissaient pas, mais bien le contraire. Bélia s'arrêta face à eux, son chapeau tiré un peu vers l'avant cachant son visage aux nains. Finalement, l'un d'eux rassembla le courage de s'avancer pour faire leur salut habituel.


-Y... Yao! Aucune réponse, et un silence pesant tomba entre ces trois-là. De plus en plus nerveux, le nain se retenta, beaucoup moins certain cette fois, mais suffisamment courageux pour se lancer.

-... Yao?
-Ya-oh.

Les deux petits hommes se regardèrent, et leurs épaules s'affaissèrent, soupirant de soulagement. Bélia laissa retomber le grand filet rempli de puluches par terre, faisant gesticuler de plus belle les prises toujours vives. Elle porta une main au rebord de son chapeau et se découvrit enfin le visage, bien que ça ne les aidèrent guère à lire une quelconque émotion dessus. Ses yeux noirs posés droit sur eux étaient fatigués et cernés à leur habitude, et un faible sourire orna momentanément son visage avant de disparaître aussitôt.

-Combien pour les puluches?
-Ah bin ma grand' 'tite dame nous fôdra les conter avant. C'devrait pô prendre long mittez-vus à l'aise.

Son lot de prises tentant de se défiler discrètement pendant qu'elle faisait conversation, Bélia tira dessus un grand coup qui les envoyèrent tous débouler devant, manquant de peu les deux nains qui s'enlevèrent juste à temps du chemin. Ils disparurent à l'intérieur du village en causant un fracas lointain. Au moins là où ils étaient, ils ne risquaient pas de fuir. Avec cela de réglé, Bélia replaça son chapeau sur sa tête, et s'apprêtait à mettre pied dans le village quand quelque chose attira son attention du coin de l'oeil. Un chapeau pointu, quelque chose qu'elle ne reconnaissait que trop bien. Visiblement il n'était pas venu faire un barbecue ici ou alors les nains seraient déjà en train de fuir en panique. Cette vision piqua sa curiosité, et elle s'approcha du mage noir qui avait toujours le dos tourné. Une ombre se dressa au-dessus de Bibi par cette géante qui s'avança.

-Oh oh? Que voilà? On dirait que vous avez un problème de vermine. Besoin que je l'écrabouille pour vous?

La première chose que le pauvre petit mage noir pouvait voir s'il décidait de se retourner, c'était une semelle aussi large que sa tête et qui s'y tenait tout juste au-dessus. De sous le chapeau de la colosse, deux petite billes noires et froides se fixaient sur lui, drainées d'émotions. Son visage était tout aussi neutre que si elle s'apprêtait à piétiner une colonie de fourmis en fait, que ce soit une approximation ou non de la valeur de ce qui se trouvait sous ses yeux. Le nain, un peu ennuyé par les questions de Bibi, mais pas assez pour le voir se faire transformer en galette, secoua vigoureusement la tête et intervint.

-Non, non m'dame! Yao, ce sera pas nécessaire, y me dérangeait pas.
-Hmm?

Après ce qui pouvait sembler une éternité d'hésitation en considérant ses options, le pied de Bélia remua enfin, retrouvant le sol en laissant le petit mage noir intact. Même en reposant délicatement sa jambe, il pouvait sentir le poids derrière le membre encagé dans une épaisse couche de métal noir qui lui faisait office de botte. Une série de craquements s'en suivirent des articulations de la femme qui s'accroupit en position de squat face au petit, mais même alors elle se faisait toujours bien plus grande. Son regard fatigué était fixé sur lui, et même dans sa neutralité, quelque chose de sinistre en émanait. Le ton de sa voix avait tout autant pour faire hérisser les poils qu'il n'avait pas.

-C'est drôle, je pensais que Garland les avaient tous sous ses ordres. Que vous étiez ses esclaves. Tu t'es enfui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Un début difficile [feat. Bélia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent Extérieur :: Condéa-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives