Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.
Partagez

Sikandar Ratan Varma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nephilim

Admin Futée
Admin Futée

Nephilim
Fiches du joueur : Personnages
Angelo nol Daemari ★ Floe ★ Sire Zephirin ★ Suri Hawthorne ★ Yashiki Makunochi

Niveau : 2
HP : 222/222
MP : 22/22

Tableau d'évolution
MessageSujet: Sikandar Ratan Varma Sikandar Ratan Varma EmptySam 21 Juil 2018 - 10:27

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Hydaelyn
• Nom: Varma
• Prénom: Sikandar Ratan
• Âge: 34 ans
• Avatar utilisé: Dorian Pavus (Dragon Age : Inquisition), par nipuni

Description

• Alignement: Guerrier du Néant

Sikandar• Description physique: Drôle d’oiseau qu’est cet individu s’étant aventuré dans l’auberge. Un homme assez grand, près d’un mètre quatre-vingt-cinq selon vous, avec une démarche respirant l’assurance et la sérénité. Bien que seuls ses bras soient dénudés, vous pouvez voir que ces derniers sont visiblement ceux d’une personne passant du temps à entretenir son corps, ses muscles roulant sous une peau sombre virant sur le marron foncé sans imperfection apparente. Certains de vos camarades n’ayant pas encore sombré face à l'alcool affirment que cet individu a plusieurs cicatrices sur le torse, et une ou deux dans le dos. Cela vous semble difficile à croire quant au fait que ses bras sont vraisemblablement sujets à divers soins, selon les dires d’une table voisine dont vous entendez la conversation.

Vous avez le sentiment net qu’il s’agit d’un guerrier. Le visage de cet inconnu reflète bien cette impression, à l’image de cette mâchoire forte apportant un certain relief à un faciès aux traits assez marqués. Deux sourcils donnant un air sévère surplombent deux yeux bleu-de-glace qui ont l’air de percer jusqu’à l’âme de ceux sur qui ils se posent. De même, l’homme arbore une coiffure assez commune chez les bretteurs, à savoir de longs cheveux de couleur ébène sur le haut et l’arrière du crâne, alors que ceux des côtés sont rasés. Les seuls éléments qui semblent contredire ce parfait exemple du cliché du visage de combattant sont cette bouche souriant d’un air amical, ainsi qu’une moustache en guidon assez peu commune.

De même, la manière dont cet individu s’habille vous laisse perplexe. Vêtu d’une sorte de long vêtement couvrant son corps de la moitié de son cou jusqu’à la moitié de ses tibias donne l’impression d’un habit d’apparat étant donné les nombreuses ornementations brodées dessus. Et pourtant, il semble que cette robe reste suffisamment légère pour pouvoir se déplacer, d’autant plus qu’une ouverture est visible sur le devant à partir du bassin, sûrement pour ne pas trop gêner le porteur. De même, l’homme à la peau brune porte un harnais en laiton et en tissu blanc et bleu par-dessus ses épaules, auquel est accroché une cape rouge dont la partie inférieure repose sur son avant-bras gauche. Tout cela donne l’impression d’avoir à faire avec un mage ou un diplomate, et pourtant le sabre pendant à son côté gauche vient mettre en doute cette image.

Un bien étrange personnage en somme, mais cela n’est pas votre problème. Vous retournez donc à votre bière, qui a eu le temps de perdre sa fraîcheur alors que vous dévisagiez l’inconnu.


• Description psychologique: Cela fait quelques temps déjà que vous avez vu pour la première fois cet homme étrange, ce Sikandar, et vous avez pu discuter suffisamment avec lui pour que vous puissiez avoir votre propre avis sur cet individu. La première chose que vous pourriez dire, c’est qu’il s’agit d’un bon vivant, toujours prêt à célébrer en grande pompe même la plus insignifiante des bonnes nouvelles. Bonne humeur, rires forts et communicatifs sont monnaies courantes avec lui et précèdent les bourrades amicales au fur et à mesure que l’alcool coule à flots. Car oui, vous pouvez affirmer que cet homme à la peau brune a un amour de la boisson certain et bien qu’il reste joyeux lorsqu’il est envahi par l’ivresse, celle-ci le gagne assez facilement. Une autre chose que vous avez remarqué pendant qu’il festoie, c’est que Sikandar est le genre d’homme à traiter tout le monde de la même manière, peu importe son origine. Cela serait une grande qualité, si malheureusement il n’ignorait pas les divers tabous des régions où il met les pieds – et donc, ne causait pas d’ennuis avec la population locale.

C’est déjà arrivé plus d’une fois, et vous pouvez confirmer que bien qu’il cherche à user au maximum de la voie diplomatique pour régler des conflits, ce moustachu n’hésite pas à faire parler le fer si la situation l’exige. Et lorsque l’on considère que le personnage a une certaine fierté, les conflits le concernant sont plus nombreux que l’on pourrait le penser de prime abord. Comme par exemple, lorsqu’il décide de jouer à séduire son interlocuteur, qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme, d’un indigent ou d’un noble. Bien qu’il ne le fasse pas tout le temps, vous pensez que Sikandar aime agir ainsi en profitant de son charme lorsqu’il estime pouvoir s’amuser ainsi.

Malgré tout, vous diriez qu’il reste honnête dans ses paroles. Au cours des dernières semaines, vous avez pu voir qu’il ne ment pas, ou alors sur des choses qui n’ont pas de conséquences graves… à l’exception des affaires d’argent. En effet, vous vous souvenez avec un certain effroi de la fois où il a débattu pendant près d’une heure avec un pauvre en se faisant passer pour plus démuni que lui afin de soutirer suffisamment d’argent pour pouvoir se payer une boisson à l’auberge. Malgré toutes ces ombres se dressant sur la toile qu’est Sikandar, vous avez le sentiment qu’il reste une bonne personne, premier à prendre soin des personnes qu’il apprécie vraiment, peu importe les ennuis auxquels il doit faire face pour cela. Ainsi est la peinture d’un homme étrange et finalement assez imprévisible, que l’on ne peut ranger dans aucune catégorie fixe. D’autant plus qu’il ne semble pas manifester d’intérêt pour les cristaux, mais est-ce que ce désintérêt est définitif ?


Histoire

Cela fait maintenant quatre mois que vous avez rencontré Sikandar, que vous avez bu et vous êtes même entraînés ensemble aux alentours de la ville. Mais pour autant, vous ne savez rien de lui, si ce n’est ce que vous avez pu voir de son comportement au fil du temps, ainsi qu’il affirme venir d’une ville nommée Radz-at-Han, dans une contrée nommée Thavnair. Cela vous intrigue, car il a réussi à apprendre presque tout de votre vie au cours des nombreuses beuveries arrosées à l’auberge. Une idée vous vient à l’esprit :  étant donné que vous allez vous entraîner avec le moustachu, autant en profiter pour lui demander s’il peut parler de lui avant d’attaquer les hostilités. Vous retrouvez donc votre camarade quelques heures plus tard, et lui faites part de vos interrogations en marchant sur le chemin que vous empruntez habituellement. Il vous répond par un rire franc et chaleureux.

Il vous demande tout d’abord de ne pas vous moquer de lui par rapport à ce qu’il s’apprête à partager avec vous. Vous opinez du chef, puis Sikandar reprend la parole. Ce dernier vous confie que les Varma, sa famille, a fui une cité nommée Ala Mhigo lors d’une guerre provoquée par cette dernière, il y a de cela quelques dizaines d’années avant sa naissance. Ils se seraient ensuite installés dans la cité de Radz-at-Han, à l’est, en tant que commerçants. Bien que ces noms vous soient inconnus, l’homme à la peau sombre dessine au sol une sorte de carte grossière pour vous aider à vous repérer. Apparemment, ils se seraient fait un nom dans cette cité grâce à leurs contacts à Ala Mhigo, même si les détails vous échappent.

Le thavnairois poursuit en annonçant qu’il est le fils de Ratan Johar Varma, puis vous indique son nom complet. Selon ses dires, Sikandar Ratan Varma fait partie de la cinquième génération de la famille Varma à être née à Radz-at-Han, et a donc baigné dès son plus jeune âge dans la richesse accumulée par ses aïeux. Vous décidez de l’interrompre un instant, en lui demandant quelques informations sur sa ville de naissance. Une fois qu’il ait répondu à vos questions, votre interlocuteur reprend. En tant que fils unique, Sikandar devait reprendre l’affaire familiale, et à ce titre reçu une éducation stricte visant à le préparer à son rôle de commerçant. De ce que vous entendez, ses journées se résumaient à suivre les cours de précepteurs et de marchands proches de la famille, ainsi que quelques cours sur le maniement du talwar, un type de sabre originaire de Thavnair.

Les premières difficultés auxquelles fut exposé Sikandar et sa famille fut la chute d’Ala Mhigo face à Garlemald, que votre compagnon décrit comme un empire expansionniste avec lequel Radz-at-Han a signé un traité de neutralité. La route vers le commerce des contrées proches d’Ala Mhigo étant passée sous un contrôle moins amical à Radz-at-Han, la famille Varma commença à perdre leur principal revenu. Sikandar vous indique donc que peu après ses quatorze ans et la naissance de son petit frère, il voulut partir vers l’ouest et la région d’Eorzéa afin de découvrir le monde, et possiblement trouver d’autres marchés pouvant compenser la perte d’Ala Mhigo pour sa famille. Dans un rire, il vous avoue qu’il a fugué, sa famille s’étant visiblement opposée à sa folle entreprise. Après une traversée en bateau que Sikandar reproduit sur sa carte improvisée, il affirme être arrivé dans une cité insulaire nommée Limsa Lominsa, un repaire de pirates, avant de se rendre sur le continent.

Passant sur ses mésaventures en tant que mercenaire-aventurier, votre interlocuteur vous raconte qu’il passa près de cinq ans en Eorzéa, avant de revenir à Radz-at-Han avec quelques trésors amassés au cours de ses aventures, mais aussi des contacts avec les éorzéens pour pouvoir redonner de l’énergie dans le commerce familial. Vous remarquez que Sikandar se perd dans ses pensées pendant un cours moment, avant de reprendre en disant que la dizaine d’années suivantes était peu intéressante, car malgré de l’agitation en Eorzéa des suites d’une attaque de Garlemald et de l’apparition de monstres qu’il nomme "Primordiaux" et la mort de Ratan Johar Varma, les affaires reprenaient, et sa famille prospérait à nouveau. Sikandar s’interrompt un instant pour s’étirer et boire une gorgée d’eau de sa gourde, en vous demandant si vous arrivez à suivre son récit.

Bien que tout cela vous semble complètement fictif, la façon dont votre interlocuteur vous raconte sa vie vous donne envie de le croire. L’histoire reprend avec le récit de la seconde invasion garlemaldaise en Eorzéa, qui selon Sikandar provoqua un cataclysme à l’échelle régionale ayant eu un sévère impact sur le commerce avec les éorzéens, mais aussi avec Garlemald pendant quelques mois. Malgré cela, vous vous dites bien que des destructions entraînent des reconstructions, et donc ouvrait de possibles opportunités commerciales. Sikandar rit à pleins poumons pendant quelques instants, avant de reprendre un peu de sérieux en vous félicitant d’avoir deviné ce qu’il s’était passé. Malgré tout, cinq années après la seconde invasion de Garlemald, Eorzéa vit à nouveau un conflit l’opposer aux troupes impériales, mais le moustachu avoua ne pas connaître les détails du conflit.

Malgré tout, il vous affirme que Garlemald subit alors une grande défaite, et qu’il comptait capitaliser en renforçant les liens commerciaux entre sa famille et les cités-états éorzéennes. C’est à cet effet qu’il prit le bateau pour Limsa Lominsa. Cependant, en approchant de la cité, il affirma qu’une sorte de serpent de mer géant qu’il identifia comme un Primordial envoya par le fond le bateau sur lequel Sikandar se trouvait, et le fit mourir par la même occasion. Et bien que cela vous semble absurde au premier abord, le visage sérieux de votre interlocuteur vous pousse à vous demander si, finalement, il ne dit pas la vérité. Après tout, quelques mondes – dont celui sur lequel vous vous trouvez – avaient bien fusionné il y a quelques temps.

L’homme à la peau bronzée poursuivit en vous contant l’étrange expérience qu’était la mort ; puis en poursuivant avec son arrivée dans un monde qu’il ne connaissait pas, le vôtre, sur lequel il avait erré pendant quelques temps avant de s’installer dans cette ville. Principalement pour pouvoir savoir où il était, mais aussi essayer de revenir chez lui… ou à défaut, de vivre dans ce nouveau monde et apprendre à le connaître. Et bien qu’il entendi parler de nombreuses rumeurs, comme une tour ayant subitement apparut sur une île, ou l’attaque d’une grande ville par une sorte de sorcière, rien de tout cela ne lui était familier.

Vous voyez Sikandar se relever et vous inviter à en faire de même, avant qu’il ne s’étire et affirme à nouveau qu’il ne vous a pas menti, sa vie est telle qu’il vous l’a narré. Avec un rire, il indique qu’il se fait tard, et qu’il aimerait fêter la journée avec une bonne boisson en votre compagnie, vous qui avez bien voulu écouter son récit sans pour autant le dénigrer.

Test rp

x (seulement pour les personnages prédéfinis)

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? -
• Votre âge? 22 ans
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? via Google
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? J'ai lu, et sinon aucun problème Smile


Sikandar Ratan Varma 19040108572222262016184315
Gnar Gentleman - League of Legends (by Silverfox5213) || Super kitou de ouf par Crystal! ♡ ♡ ♡
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sikandar Ratan Varma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives