Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez|

Recherches dans la forêt des glaces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Tenshi Hattori

Angel's Shade
Angel's Shade

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 800/1100
MP : 10/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Recherches dans la forêt des glaces Lun 18 Juin - 16:20

Une partie de lui se demande toujours ce qu'il est venu faire dans ce continent. C'est la seule et unique chose à laquelle Tenshi arrive à penser alors qu'il est couché sur une branche d'arbre transversale, plusieurs mètres au dessus du sol. Laissant sa jambe droite pendre dans le vide, les deux mains réunies derrière la tête, il se contente de regarder le ciel entre les énormes branches, notant vaguement le froid. Certes, il fait froid, mais ce n'est rien comparé aux falaises de Gaïa. Spira est un endroit assez... étrange. Parsemé de ruines d'anciennes et de nouvelles machines, avec des habitants assez particulier, vénérant pour la plupart les dieux Darkness et Nil. Mais ce n'est pas pour ça qu'il n'apprécie pas Spira, ou même qu'il se contente de vivre dans la plus pure tradition Nukenin au lieu d'aller chercher dans les villes. Non, ce qui le contrarie, en dehors de l'hypocrisie de Bévelle, n'est autre que l'état de guerre constant. Suite à la guerre avec Junon, Bévelle a l'air d'avoir subis son lot d'ennui, avec tout d'abord une attaque massive menée par la plus puissante des sorcières de Dol : la calamité Ultimécia, puis un duo qui, s'infiltrant dans le temple manqua d'en assassiner le dirigeant. Inutile de dire que les étrangers ne sont pas les bienvenus du coup et que même lui, pourtant un peu jeune pour être un agresseur, en a fait les frais. Ce n'est pas être fouillé qui l'a troublé, mais juste... bon, c'est sur qu'un enfant portant une épée, c'est pas vraiment commun. Mais de là à envisager de l'enfermer ? Heureusement que le moine s'est ravisé ensuite ! Mais pour le coup, Ten ne veut qu'une chose : terminer sa recherche rapidement, puis passer à autre chose ! Malheureusement...

****Je pensais pas que Macalania serait si grand... Entre la forêt, le lac et les alentours du temple, va me falloir des jours.****

En fait, il ne peut que soupirer avant de recommencer à regarder le ciel. Bien sur... Macalania était la "demeure" de Shiva à Spira. Avant la fusion en tous cas, la version "spirane" de Shiva avait un temple qui, désormais, a sombré dans le lac. Bien entendu, revenir là est trop facile pour certain, mais... s'il y a une chance... Juste une. Tenshi en a assez de cette quête. ce simple fait lui refroidit légèrement le coeur. Bien qu'il désire toujours reprendre ses souvenirs d'enfance, il ne peut pas s'empêcher de se rappeler de sa dernière rencontre avec Camilla, une semaine plus tôt. La sorcière allait bien, chose qui déjà lui permet de respirer plus à l'aise. Elle allait bien, mais ses pouvoirs, autrefois extrêmes étaient devenus dangereusement affaiblis suite à son agression. Mais ce qui le trouble actuellement, c'est ce qu'il a compris quand elle est partie. Youfie, Camilla, Nanaki-san et d'une manière plus distante, Godo-sama. Le personnel de l'orphelinat aussi, éventuellement. Ten a passé son enfance à désirer le contact de ses parents. A vouloir retrouver Shiva dans l'espoir qu'elle puisse lui rendre les souvenirs que le temps lui a arraché. Mais après la dernière étreinte de la sorcière...

****Tout ce que je voulais... Je l'avais déjà. J'ai juste été trop stupide pour le voir.****

Une grande soeur auprès de sa sensei, un éventuel oncle acariâtre et sévère auprès de Godo, un mentor avec Nanaki-sama... Et c'est ironiquement une personne supposée au départ l'enlever, mais le traitant avec beaucoup plus de bonté et de douceur que quiconque qui lui a montré à quel point il était stupide. Cette étreinte lui a au moins montré qu'il pouvait tourner la page sur ce passé, mais... Enfin, peu importe. Après une forte inspiration, il ramène ses jambes vers son corps avant de s'appuyer contre le tronc glacé, se relevant ensuite lentement. La forêt de Macalania est magnifique. Il est au moins forcé de reconnaître ça. Même sans la présence de la reine des glaces, les arbres, plantes et sol sont toujours recouverts de givre, provoquant un phénomène de scintillement qui semble presque créer des étoiles dans toute la zone. Bien qu'au premier abord silencieuse, cette forêt est pleine de vie, avec ses monstres, voyageurs et animaux. La glace étouffe certes la plupart des bruits, mais cela donne juste une étrange impression de liberté. Même si Tenshi se passerait volontiers dans la présence des Chimères

****J'ai entendu dire qu'il y avait un magasin à la sortie.je devrais peut être y aller faire un tour, des fois qu'il y ait quelque chose à trouver.****

A peine cette idée lui a traversée la tête qu'il bondit de la branche, l'air commençant à faire flotter le long manteau autour de lui et venant lui ébouriffer les cheveux. Pas besoin de s’inquiéter pour l'atterrissage. La zone en dessous de lui n'a aucune trace de glace. Finalement, ses pieds percutent le sol et comme toujours, il accompagne le mouvement, se retrouvant un genou au sol, sa main droite frappant la terre pour stopper l'élan. Cela dit... il y a un imprévu... Un craquement retentit subitement derrière lui, le faisait sursauter et il se retourne, sa main droite se dirigeant déjà vers l'épée cachée sous son manteau, mais suspend le mouvement lorsqu'il voit que ce n'est pas un monstre comme il le craignait. Mais un jeune homme. Pas très âgé, environ la vingtaine, avec des cheveux châtain et des yeux marron. C'est un homme assez grand, bien plus que lui en tous cas, même si c'est pas difficile.

****...C'est bien ma veine...****

Une erreur si stupide qu'il n'arrive même pas à trouver quelque chose à dire. TOUJOURS regarder qu'il n'y a personne en dessous avant de bondir ! A en juger par la distance, qui les sépare, s'il avait sauté deux secondes plus tard, il serait littéralement tombé de tout son poids sur l'inconnu ! Si sa sensei avait vu ça... il n'a même pas envie de songer à la correction qu'il aurait prise. Un léger doute lui revient, se rappelant de ce qu'il s'est passé entre à Alexandrie, mais la voix douce de Camilla lui revient, l'aidant à réprimer cette sensation. Cela dit, il se contente de se redresser, éloignant sa main de son manteau, tout en se tenant prêt à l'y ramener au premier signe suspect. L'homme n'a certes pas l'air agressif, mais...

"Ano... Oups ?"

S'il n'était pas si gêné, il se frapperait surement le front d'une main. Tu parles d'un commentaire ! Au lieu de ça, comme toujours quand il est particulièrement troublé, ses index commencent à s'entrechoquer timidement, son visage semblant presque prendre feu ce qui lui indique un fort rougissement. Il y a plusieurs raisons pour expliquer son état : outre le fait qu'il n'a plus vu personne depuis deux jours, en tous cas pas d'aussi près... Le fait de se faire remarquer de cette manière et en plus, par une personne inconnue le trouble énormément.

"Sumi... Euh, désolé pour ça... Je v-vous avais p-pas vu."

Ne pas grimacer... ne SURTOUT PAS grimacer. Déjà que son saut de plusieurs mètres a du attirer l'attention. C'est certes normal pour lui, mais il sait qu'en dehors de Wutai et d'Héra, ce genre de choses ne se voit pas partout. Et encore moins venant d'enfants. Surtout que vu qu'il ne porte pas d'armure... Ah tiens, d'ailleurs, une nouvelle recherche à faire quand il retournera à Héra : comment les chevaliers-dragons font pour bondir avec leurs lourdes armures ? Il se reprend cependant vite : c'est pas le moment d'y penser !


Dernière édition par Tenshi Hattori le Ven 6 Juil - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela

Pour vous servir
Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Recherches dans la forêt des glaces Ven 6 Juil - 0:00



Rhalalala, je vous jure!
Les gens de Spira sont devenus tellement sur leurs gardes avec ces histoires de guerre inexistante que je ne peux même plus sortir ma moto sur leur territoire sans être enquiquiner par les forces de l'ordre! Alors autant ce qu'il s'est passé à Kilika m'a pas mal refroidi, mais ce ne fut rien en comparaison de Besaid. J'ai tout de même réussi à y remplir ma mission, puis à faire un crochet par Dol et Gaïa, mais déjà m'a-t-on renvoyé sur Spira pour d'autres livraisons.


Franchement, je ne comprends pas le principe. Ils veulent se faire livrer des gemmes et pleins d'autres équipements, mais ne mettent pas en place des voies routières efficaces sur leur territoire. Juste pourquoi? On gagnerai un temps fou et les échanges seraient mille fois plus rapides! Enfin... Spira et ses "traditions". Je me demande bien d'où leur vient cette peur des machines? Car bon, on est pas dans Termilator ou dans R.A.M. C'est pas demain la veille que des machines intelligentes vont nous cultiver et nous exterminer à coup de gatling et d'obus de 30mm.


Bref, ces péripéties et ces ennuis m'ont contraint à abandonner Azura sur Dol pour qu'elle y poursuive sa recherche de Léviathan. Dommage, elle était plutôt mignonne malgré son air un peu distant. Encore une belle plante qui échappe à mon charme... Bah! Je suis jeune, j'ai le temps. Et puis ce n'est pas maintenant que je marche dans une forêt enneigée, loin de toutes civilisations, que je vais refaire ma vie! J'ai fais des choix : j'assume. C'est ça être un homme.


Je remets mon écharpe autour de mon cou et reprends ma marche. Emmitouflé dans un pull collant assez au corps, j'ai la chance d'avoir chaud et de plutôt bien supporter le froid. Me demander pas pourquoi, j'ai toujours été comme ça. La chaleur m'endort et le froid me convient. Les bizarreries de la nature, je suppose. Je tire une luge sur laquelle repose un sac rempli de plusieurs gemmes que je dois livrer non loin d'ici. Non loin... Mouais. On va dire ça. Heureusement que j'aime marcher.


J'avance sans un mot, écharpe au vent, laissant une longue traînée derrière moi. Rien ne semble entraver ma progression. Le chant des oiseaux est plaisant, la nature est belle, la neige m'entoure... Et un truc tombe devant moi.


Je m'immobilise, sur le qui-vive. Puis, je découvre un pré-adolescent qui bégaille et s'excuse. Je reste quelques secondes ainsi, à le regarder, les yeux grands ouverts. C'est un OVNI ce truc ou quoi? D'où est-ce qu'il sort?


Je lâche alors mon traîneau et m'approche de lui.


" Ça va bonhomme? Rien de cassé? "


Je me baisse un peu pour être à sa hauteur. Il semble aller bien, mais c'est un gamin donc bon... Sait-on jamais. Déjà que la plupart des jeunes me semblent assez fragiles aujourd'hui.


" Comment tu as fais pour grimper là-haut? "


Question subsidiaire. A vrai dire, il devait s'agir d'un jeune qui jouait ici avec d'autres de ses camarades. Cela voulait dire que son village ne devait pas être loin d'ailleurs, non?


" Excuse-moi, mais où se trouve ton village? Cela fait deux jours que je campe et j'aimerai trouver un endroit pour dormir cette nuit. "


Car vers 3-4h du mat', il a tendance à faire frisquet... Si vous voyez ce que je veux dire. Enfin bon, l'important est qu'il n'ait rien. Ça serait con que je doive le porter à l'hôpital alors que je ne connais pas la zone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenshi Hattori

Angel's Shade
Angel's Shade

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 800/1100
MP : 10/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Recherches dans la forêt des glaces Sam 7 Juil - 0:48

A en juger par le regard ahuri de l'inconnu, ce dernier est plus surpris qu'autre chose. bon, il est sur que de voir un enfant vêtu d'un manteau à capuche noir deux fois trop grand tomber d'une grande hauteur doit être... bizarre. Tenshi a d'ailleurs du mal à se décider sur la suite des événements. Disparaître rapidement serait peut être une bonne idée, mais il ne sait absolument rien de l'inconnu... et quand on ne sait rien, tenter de fuir n'est pas toujours le meilleur plan. Certes, une forêt est un vrai paradis pour un ninja tentant de disparaître vite et bien, mais... Pour le coup, il ne sait pas comment réagir, si bien qu'il ne peut que reculer légèrement lorsque l'inconnu se rapproche, puis s'incline pour se mettre à sa hauteur. Une action qui ne manque d'ailleurs pas de le faire rougir légèrement, une forte sensation de gêne lui contractant le coeur. Il sait qu'il est LOIN d'être grand, même pour un enfant de son âge. Sa vie de nukenin, les diverses privations au fil de ses voyages et son entraînement se sont d'ailleurs assurés de ce trait et il est déjà sur que même une fois adulte (une idée étrangement déplaisante d'ailleurs), il ne dépassera jamais le mètre soixante-dix, à moins d'un sacré prodige. Du coup, voir un adulte se mettre à sa hauteur le trouble toujours légèrement, même s'il s'efforce de ne rien montrer. En vain apparemment.L'homme lui demande ensuite s'il va bien, l'appelant "bonhomme", ce qui le fait baisser légèrement la tête. Il fait vraiment si petit ? VRAIMENT ? Bonhomme... la dernière fois qu'on l'a appelé ainsi, il venait d'avoir sept ans ! Il s'efforce cependant de sourire timidement avant de répondre :

"O-oh, oui, je v-vais bien. C'est... c'est n-normal pour moi..."

Stop, marche arrière... Normal pour lui ? Bon sang, mais qu'est ce qui va pas chez lui en ce moment ?! Pour passer inaperçu, c'est raté ! Bon, d'un autre côté, c'est surement raté depuis longtemps : après tout, un enfant qui saute d'une telle hauteur et atterrit sans se faire quoi que ce soit alors que même un adulte serait bon pour un séjour à l'hôpital... ou pire, on fait déjà pas plus étrange. Du coup, il se contente de rougir encore plus avant de baisser la tête et de commencer à jouer avec ses index, comme toujours quand il est particulièrement troublé. Il a beau ne plus avoir vu beaucoup de gens depuis son arrivée à Macalania, cela n'excuse pas vraiment les gaffes successives. Cependant, l'inconnu lui pose une deuxième question qui lui fait relever la tête. Comment il a fait pour aller là-haut ? Question assez... étrange à poser. Bon, la question est, qu'est ce qu'il pourrait répondre à ça. "Sauter" est peut être pas le meilleur moyen de se cacher, mais... au point où il en est... Cependant, l'homme lui demande où se trouve son village car il cherche un endroit où dormir après deux jours de camping, chose qui le fait légèrement grimacer. Pourquoi cette question ? Son village est à plusieurs milliers de kilomètres de là, avec en plus un océan entre les deux. Quant à savoir s'il peut encore considérer Wutai comme son foyer... Au fil du temps qui passe, il a de plus en plus de mal à s'imaginer y retourner. L'appel de la nature est là, de plus en plus fort... et de plus en plus perçant. mais il se rappelle tout de même de Youfie, Godo-sama et tout ce qu'il y a laissé... mais pour le moment, il doit répondre à la question, ou plutôt aux questions... Alors autant commencer par la première :

"A-ano... je suis c-comme vous. Je v-voyage moi aussi. Mon village est... de l'autre côté de l'océan. A l'e-Est."

Hemera est vraiment immense. En même temps, Gaïa était déjà grande et d'après ce qu'il a compris, la plupart des mondes l'étaient aussi, avant de fusionner en un seul pour créer l'énorme monde dans lequel il vit maintenant. Donc, effectivement ce dernier est grand. Très grand. Tant de choses à voir... C'est surtout ça qui le fait hésiter à retourner au village : tout ce qu'il pourrait voir... au lieu de retourner s'enterrer dans un simple village. A nouveau, il retourne au temps actuel et soupire légèrement avant de poursuivre :

"Il y a une auberge à un p-peu plus d'un k-kilomètre par contre. S-si vous voulez une chambre chaude."

Lui-même préfère éviter. Après le fiasco à Bévelle, dormir dans une auberge de Spira n'était pas vraiment dans sa liste de priorités ou d'objectifs. Puis bon, il a beau avoir souvent dormit dans ce genre de trucs pendant son premier voyage, maintenant qu'il est de retour dehors,il préfère largement y rester... même si dormir dehors dans cette forêt commence à devenir particulièrement inconfortable. Ou plutôt dangereux. Entre le froid, les monstres et en règle générale, les nombreux passages... Enfin, peut être qu'il pourrait éventuellement se rendre à cette auberge et y passer la nuit ? Après tout, il a encore besoin de quelques jours pour explorer complètement les lieux. Cela dit, il se rappelle de la première question et sourit timidement avant de murmurer :

"P-pour monter, c'est facile. C'est une t-technique de mon village qui me p-permet de... de rapidement r-rejoindre un endroit élevé. Je -peux vous montrer si v-vous voulez..."

En même temps qu'il prononce ces mots, Ten ne peut pas s'empêcher de se dire que quelque chose ne va VRAIMENT pas chez lui. Est ce que c'est le fait qu'il n'a plus vu personne depuis des jours et que cet homme est le premier être vivant qui semble n'avoir aucune envie de s'en prendre à lui ? Ou est ce que c'est juste qu'il en a marre de cacher ce qu'il est ? Depuis sa rencontre avec Camilla, tout en lui veux embrasser la vie d'une manière qu'il n'osait pas avant. Bien sur, sa timidité est un sacré barrage et il le sait, mais... Bien que se cacher dans l'ombre et frapper sans se démasquer est amusant... on se sent vite seul. Et maintenant qu'il s'est rendu compte qu'il avait depuis longtemps ce qu'il désirait le plus, rester seul commence à devenir difficile. C'est pour cette raison qu'il espère qu'il va rapidement trouver la reine des glaces. La trouver afin de pouvoir enfin mettre son passé derrière lui et aller en avant. Il est resté enchaîné depuis si longtemps... Cependant, son regard est attiré par la luge que l'homme traînait derrière lui. Lourdement chargée apparemment, chose qui le fait à nouveau grimacer. Macalania est certes moins chargée de bandits que le Sélénos (en tous cas, d'après ce qu'il a entendu), mais il y a a tout de même quelques un. Et à en juger par la manière dont la luge s'enfonce légèrement dans la neige, elle ne pourrait qu'attirer l'attention, si bien qu'il regarde de nouveau avant de murmurer :

"V-vous devriez être p-prudent p-par contre. Il y a p-pas que des monstres dans cette forêt. J'ai v-vu des bandits y traîner il y a quelques j-jours."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela

Pour vous servir
Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Recherches dans la forêt des glaces Mer 18 Juil - 17:51

Il se dégageait une sorte de quiétude de cette forêt. Un brin de fraîcheur agréable en ce doux mois d'été, surtout pour quelqu'un qui, comme moi, n'apprécie guère la chaleur. Ma luge m'encombrait un peu, c'est vrai, mais j'avais une tache à accomplir, aussi cette dernière m'était nécessaire. Au moins, si je débarque dans une zone froide ou montagneuse, je pourrai toujours m'en servir pour m'épargner un peu de marche.


Revenons cependant à nos moutons, ou à notre petit grimpeur en l’occurrence. Ce dernier me dit qu'il avait l'habitude de monter, chose qui me fit sourire. Les traditions sont vraiment étonnantes de l'autre côté du monde. Chez nous, on l'aurait qualifié d'Utaïen pour se moquer, bien que nous l'aurions fais avec humour et affection. D'ailleurs, il avait quelques traits qui pourraient rappelé ce village, mais bon, inutile de s'attarder dessus.


Inutile? Peut-être pas. Surtout lorsqu'il m'apprit venir d'un autre lieu du monde situé par delà les océans. A l'est, à l'est... Qui y avait-il déjà? En se positionnant par rapport à Spira, le cratère Nord est de l'autre côté du monde en passant par le pôle Nord donc... A l'Est... Mouais, non. Surement une petite île de Spira qui m'est inconnue ou une région de Dol ou Héra qui doit être frontalière, non? Qu'importe. Je retiens surtout une grimace en apprenant qu'un adolescent, voir pré-adolescent, voyageait seul à son âge. Enfance difficile? Parents absents? J'imaginai nombre de scénarios courants en dehors de villes développées telles que Junon ou ce que fut Midgar. Il est vrai que certains doivent se risquer à l’extérieur pour trouver des villes... Mais est-ce raisonnable pour autant qu'un jeune soit ainsi livré à lui-même? Non. Assurément pas.


Il me parla d'une chambre d'hôtel, chaude qui plus est, mais il me faudrait marcher encore un peu. Soit, je n'étais pas à cela près. Mais toi, mon petit gars, tu m'inquiètes un peu du coup...


Il embraye ensuite sur sa technique de grimpe. Il semble confiant. Bien. Peut-être devrais-je le laisser se hisser en hauteur pour gagner sa confiance et le convaincre ensuite de me suivre en ville pour le mettre à l'abri. Après... Je n'ai pas entendu de services sociaux sur Spira. D'ailleurs, ça n'a pas l'air de les choquer que des enfants se promènent sur des routes fréquentées par des monstres. Mouais... Le choc des cultures entre Gaïa et Spira est assez ouf en fait.


" Je te regarde alors. Montre-moi comment tu fais. "


Je lâche la corde qui maintient ma luge, observateur. Je cache ma légère angoisse derrière un sourire et suis prêt à servir de matelas s'il devait tomber. Pourtant, avant cela, une autre chose attire son attention : ma luge. J'hausse un sourcil, surpris.


" Et tu es resté dans cette forêt alors que des bandits s'y trouvent? Ce n'est pas un peu dangereux? "


Oui, on repassera pour ma propre santé et mon chargement. Mon propre état, je m'en care un peu. Et puis, je sais me défendre. Pas contre un "gun", c'est sûr, mais je doute qu'ils aient ce genre de technologies sur Spira. Je croise les bras, réfléchis, et regarde le jeune homme, toujours inquiet.


" Hmmm... Tu sembles agile. Dit-moi, cela te ferait plaisir de m'accompagner jusqu'à l'auberge dont tu parles? Je risque d'avoir besoin d'un guide et tu sembles bien connaître la région. "


Autant dire que c'est une façon détournée de garder un œil sur lui tout en l'emmenant en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenshi Hattori

Angel's Shade
Angel's Shade

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 800/1100
MP : 10/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Recherches dans la forêt des glaces Jeu 19 Juil - 22:05

Tenshi a acquises diverses capacités durant sa fugue. Et même avant d'ailleurs. Pour survivre, il a du obtenir divers instincts ou diverses compétences toutes plus utiles les une que les autres. L'une de ses préférées n'est autre que son instinct lui permettant de sentir un danger potentiel, même s'il est parfois difficile de savoir où est le danger en question.Un autre, tout aussi utile est de lire les expressions des visages, même si ce n'est pas non plus sur à cent pour cent. Mais il n'a pas vraiment besoin de se concentrer pour voir que l'homme n'a pas apprécié le fait qu'il soit seul si loin de chez lui. Cela dit, après un bref moment, l'homme finit par acquiescer à son commentaire au sujet de sa technique de grimpe et lui dit qu'il le regarde, chose qui ne manque pas de le gêner légèrement. Bon, ça n'a rien de spectaculaire... quoi que... beaucoup de gens peuvent faire de même, et pas seulement dans son village. Les chevaliers-dragons sont même des maîtres de cette technique, à un niveau encore plus haut que le sien vu qu'ils peuvent littéralement rester en l'air beaucoup plus longtemps. Il se prend d'ailleurs à hésiter un bref instant, mais finalement, l'inconnu choisit ce moment pour réagir à un autre commentaire précédemment fait. Lâchant la corde de sa luge, l'inconnu l'observe avec stupeur et... est ce de la sévérité ou de l'inquiétude ? En tous cas, il lui demande pourquoi il est resté là avec des bandits dans la zone, ce qui le fait grimacer. Bien sur, c'est dangereux... dans certains cas. Mais s'il y a bien une chose qu'il a apprise, c'est que les bandits sont des idiots. Ils ne regardent jamais en l'air et les rares fois où il y a eue une rencontre, il a aisément pu les semer. Il n'a en plus rien qui pourrait les intéresser. Cependant, il se sent obligé de répondre chose qu'il fait après un léger soupir et un sourire gêné :

"I-ils regardent jamais en l'air. C'est p-pour ça que je reste dans les arbres. Et m-même quand ils m'ont v-vus, ils sont ralentis p-par leurs armures. j'ai aucun mal à les semer."

En fait, est ce que c'est son imagination ou est ce que les bandits de Spira sont VRAIMENT tous des amateurs ? Ceux de Gaïa, bien que rares n'étaient pas plus doués, mais prenaient quand même le temps de fouiller leurs alentours. Il ignore le niveau de ceux de Dol ou d'Héra, mais... enfin, peu importe. Il se contente de secouer la tête pour se recentrer et à nouveau, il sent une vague trace d'hésitation l'envahir. Surtout quand il voit l'homme le toiser de haut en bas, chose qui ne tarde pas à faire naître une vague sensation de chaleur dans ses joues. Une fois de plus... il est presque sur qu'il a du virer à l'écarlate. Sans même s'en rendre compte, il a un léger mouvement de recul, mais finalement, l'homme se contente de sourire légèrement , même si Tenshi a le temps d'entrevoir une légère pointe d'inquiétude dans son regard. Il croise ensuite les bras avant de lui dire qu'il a l'air agile et semble connaître la région, lui demandant ensuite s'il pourrait le guider. Cela dit, les sens de Ten lui donnent une impression étrange. Pas de danger, mais... d'autre chose. Et finalement, il soupire avant de répondre :

"Pourquoi p-pas... Je cherchais quelque chose ici... M-mais... Bon, j'ai mieux à faire et je d-dois aller chercher des p-provisions aussi."

Finalement, il sourit légèrement avant de s'accroupir, bandant chacun des muscles de ses jambes tout en regardant en l'air, en direction de la branche qu'il vient de quitter. cinq ou six mètres au dessus du sol. Pas vraiment le plus haut, mais pas loin de sa limite tout de même. Il pousse brusquement sur ses jambes, s'arrachant au sol et sent un bref instant le vent faire voler ses cheveux autour de son visage... jusqu'à finalement se réceptionner directement debout sur l'énorme branche où il se reposait précédemment. Sa main gauche se place sur le tronc pour s'assurer, puis il observe timidement l'homme en dessous de lui avant de demander :

"Oh... Au fait ? Si je d-dois vous guider... Vous vous appelez comment ? M-moi, C'est Tenshi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela

Pour vous servir
Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Recherches dans la forêt des glaces Mar 24 Juil - 21:59



Comme expliqué précédemment, je m'en faisais un peu de croiser un enfant seul sur ces terres sauvages. D'autant plus quand ce dernier clamait venir d'un autre continent ou d'une île éloignée! Malgré tout, je décidai de le prendre avec moi sans lui dire clairement que sa situation m'inquiétait. Je préférai la jouer fine, d'autant qu'il semblait bien connaître les lieux, et donc filer aisément. Pourtant, cette histoire de bandits avait de quoi me refroidir un peu! Mais bon... On est sur Spira, alors il n'y a pas à craindre que des types débarquent avec des guns, hein?


Je plaçais nonchalamment mes mains derrière mon crâne en imaginant ce petit gusse sauter de branches en branches pour éviter que les bandits le trouvent. Mouais, pas très crédible. Comme si des voleurs en bande pouvaient se laisser avoir par un gamin. Allons bon.


Quoiqu'il en soit, je l'observe, étant presque sûr qu'il va se mettre à grimper sur un arbre facile d'accès. Il s'arrête alors, rebondit sur ma proposition de voyager ensemble et avoue avoir besoin de provisions. Wouah... Il pousse son délire vachement loin celui-là! C'est dingue comme les ados ont de l'imagination! Quoique... Peut-être a-t-il eu une enfance difficile et a fugué de chez lui sur le premier bateau? Cela serait triste, mais fort probable.


Il se baisse alors subitement, se préparant visiblement à sauter. Hoy, hoy, hoy! Tu nous fais quoi là? Tu vas sauter sur l'arbre? Je refrène mon envie de lui dire de faire attention et me contente d'ouvrir un peu la bouche. C'est alors qu'il bondit. Je reste sur place, lève les yeux, puis les écarquille subitement.


" Wouaaaaaaaaah! "


Je tombe à la renverse, heurtant le sol avec ma belle paire de fesses. Les mains derrière moi, posées au sol, je l'observe en conservant un regard surpris. Bordel...


" Mais t'es un ninja ou quoi? Comment tu as fais pour sauter si haut?! "


Je conserve mes yeux plantés dans les siens alors qu'il m'interroge sur mon nom. Je me pointe de mon index, un peu perdu, regarde autour de moi, puis me relève. J'ai l'impression, l'espace d'un instant, que nous avons échangé nos rôles respectifs. Je me reprends, place mes mains sur mes hanches, lève la tête, puis lui répond avec conviction.


" Moi c'est Elépir. Elépir Virela! "


Je regardais vaguement les alentours avant de revenir vers lui, penchant ma tête sur le côté.


" Tu descends maintenant? Je ne sais pas sauter aussi haut, donc autant dire qu'il me sera difficile de te rejoindre. "


Je pourrais monter aux arbres, hein! Mais pas comme ça! Là, ça dépasse mes capacités physiques, tout simplement!


Je l'attendis donc, puis soupira en me disant que ce gamin savait finalement bien mieux se débrouiller que moi... Même s'il demeure un enfant.


" Alors Tenshi, où as-tu appris tout ça? C'est tellement classe! Sur Gaïa, on ne voit ça que dans les films qui traitent du village caché d'Utaï, c'est dire! "


Je ne croyais pas si bien dire...


" Je compte sur toi pour me guider alors. Mais vas-y doucement, je ne suis qu'un humble être humain. " lançais-je en plaisantant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenshi Hattori

Angel's Shade
Angel's Shade

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 800/1100
MP : 10/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Recherches dans la forêt des glaces Mer 8 Aoû - 13:20

Un cri de surprise alors que le jeune homme tombe assis par terre n'est pas vraiment la réaction à laquelle Tenshi s'attendait. Bien sur, il a vu que le jeune homme ne le prenait pas au sérieux avant qu'il n'agisse, mais de là à se retrouver ainsi ? Enfin, peu importe. Désormais debout sur sa branche, il sourit timidement lorsque le jeune homme se relève, ben qu'il grimace un peu en entendant la question suivante. Oui, effectivement... Il est sur qu'un tel acte n'était pas vraiment fait pour continuer à être incognito, mais au moins,les "présentations" sont faites. Comment il a fait pour sauter si haut ? Il ne sait pas comment répondre à cette question en fait : c'est... automatique pour lui. Il pousse juste au maximum sur ses jambes et il parvient à effectuer d'énormes bonds. Comme si la gravité ne le touchait plus pendant quelques instants. Pour lui, comme pour la majeure partie des ninjas de son village, c'est presque aussi naturel que de respirer. Pour sa sensei, cette dernière développe d'ailleurs le concept à un niveau phénoménal vue sa capacité à courir sur les immeubles jusqu'à leur sommet. Donc, non, il ne sait pas comment répondre... Peut être que c'est juste une question d'entraînement ? Après tout, les Dragoons sont tout aussi agiles, même avec leurs armures. Si bien qu'il se contente de jouer avec ses index sans répondre. Il n'y a, après tout, aucune réponse valable... Au moins, le choc semble rapidement disparaître, l'homme prenant une position plus convaincue avant de se présenter. Elepir Virela hein ?

"Ano... enchanté."

Après un rapide regard aux alentours, l'homme revient vers lui et penche la tête sur le côté d'un geste étrangement familier avant de lui demander s'il peut redescendre, vu qu'il ne peut pas le rejoindre. Tenshi se contente de sourire légèrement avant de se laisser tomber en arrière, chutant la tête la première, bien qu'il parvienne à se réajuster en plein vol pour atterrir sur ses pieds. Alors qu'il se redresse, il sent le regard d'Elepir, ce qui ne manque pas de provoquer une légère sensation de chaleur dans ses joues... sensation qui laisse place à un léger froid lorsque l'homme lui demande où il a apprit ça. Entendre qu'il y a des films traitant de son village n'est pas vraiment une surprise, même s'il sait que la majeure partie sont des vieux films de propagande de la Shinra. Le simple fait que l'homme "massacre" le nom de son village de la sorte en le prononçant à la occidentale indique quel film il a du voir... si bien qu'il soupire légèrement, sentant son coeur se contracter avant de répondre doucement :

"Ano... on dit "Wutai"... "Utai", c'est la p-prononciation occidentale et... Les t-traditionalistes l'aiment p-pas du tout. Et p-pour vous répondre... B-bah... J'ai appris là-bas. Je suis en a-apprentissage..."

Un mensonge si grand qu'il ne serait même pas surpris de sentir son nez s'agrandir. Mais il ne peut pas non plus dire qu'il est un nukenin. Bien qu'il doute que l'homme sache ce que c'est, il n'a pas du tout envie qu'il prononce un jour ces mots et soit entendu par l'un des traqueurs. Car ils sont dans les parages. Pas dans la forêt même, bien entendu, mais il en a vus quelques un à Bévelle. D'ailleurs, celui qu'il a vu à Bévelle n'a pas manqué de lui faire peur car il l'a aisément reconnu. Il a déjà tué le maître accidentellement et il se rappelle encore du déchirement ressenti. Il n'a pas envie d'être forcé de faire pareil avec l'élève ! Cette idée en tête, il sourit légèrement lorsque l'homme lui dit qu'il compte sur lui pour le guider, tout en plaisantant. Un humble être humain ? Lui aussi en est un... Il ne sait pas si Elépir s'en rend compte, mais même s'il sait se battre et possède quelques talents ninjas, il est tout de même sujet aux mêmes problèmes que le reste des humains. Mais peu importe. Avec un léger soupir, il commence à se mettre en route, posant son coude droit sur la poignée de son épée, comme toujours quand il sait que les choses peuvent mal tourner, puis se dirige vers le chemin de gauche. Un chemin qui est un fait une titanesque racine recouverte de glace. Le chemin est facile à suivre... Ce sont les créatures qui sont dessus qui peuvent être plus dangereuses

"J'espère que vous p-pouvez utiliser du f-feu... tous les monstres du c-coin y sont sensibles. A p-part les chimères. D'ailleurs, s-si vous en voyez une...V-vaut m-mieux partir dans l'autre s-sens..."

****Vu ce qu'il s'est passé la dernière fois...****

Il n'est pas prêt d'oublier les hurlements du dernier groupe de bandits à avoir croisé une de ces abominations. Amateurs ou pas... Voir un seul monstre massacrer trois personnes en moins de deux minutes avait quelque chose de vraiment terrifiant. Personne ne mérite ça, criminel ou pas ! Son avertissement lancé, il attend juste qu'Elepir reprenne son traîneau avant de reprendre la route... espérant juste ne pas faire de trop mauvaise rencontre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela

Pour vous servir
Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Recherches dans la forêt des glaces Ven 10 Aoû - 23:56

Voir un enfant tomber d'un arbre donne généralement l'envie de se mettre dessous pour le rattraper ou, à défaut, d'agir d'une quelconque manière. L'idée me traversa l'esprit, mais sa chute fut si rapide, que je ne pus bouger le petit doigt. Agile, le jeune homme l'était, et j'étais de plus en plus étonné par ses capacités hors normes. Bon, certes, il y avait sur Gaïa des personnes surpuissantes, mais elles appartenaient au Soldat de l'époque ou avait eu accès à des matérias ou toutes sortes d’entraînements sophistiqués. Au contraire, ma petite personne n'avait connu que le judo, dans un modeste dojo. Autant dire que mes propres capacités physiques étaient bien basses en comparaison.


Je lui fis ensuite un compliment, du moins, c'était supposé l'être. A vrai dire, m'adressant à un enfant, je m'attendais à ce que ce dernier en soit flatté, surtout s'il connaissait le village caché. Aussi fus-je assez surpris quand ce dernier s'enquit de préciser le nom du dit village.
Tout d'abord, je ne m'attendais pas à ce qu'il vienne vraiment d'Utaï, ou Wutaï comme il le disait si bien. C'était surprenant que dans cette immense forêt de Spira, deux personnes de Gaïa se croisent ainsi. Quelque part, cela me fit plaisir de trouver un compatriote.
Ensuite, le fait de le savoir si loin de chez lui, du coup, m'étonna. Je savais que les habitants de ce village entouré de mystères avaient une éducation assez... Dure, très encrée dans les traditions, mais de là à penser que l'un des leurs, qui plus est un si jeune homme, soit envoyé si loin... Cela me décontenança. Je ne savais pas trop quoi en penser, bien qu'au fond, je n'ai pas mon mot à dire.


Il m'avoua être en apprentissage, à croire que ce dernier avait une mission, ou quelque chose du genre. Par curiosité, mais peut-être aussi parce que je m'en faisais pour lui, je ne pus réprimer une interrogation.


" Et en quoi consiste cet apprentissage? La survie en milieu hostile? "


Je regrettais presque de l'avoir posée celle-la.


La suite consista simplement à reprendre mon traîneau et à le suivre dans ce désert gelé. Une grosse racine nous servit de route, et je ne pus m'empêcher de siffler en admirant la beauté du paysage. La glace était une chose fascinante, surtout quand elle changeait un paysage à ce point. Stalactites et stalagmites se confondirent peu à peu, faisant se réverbérer la lumière de mille et une façon. Tout cela était grandiose.


Le petit Tenshi me sortit de mes pensées en se renseignant sur mes sorts de feu. Apparemment les créatures vivant ici y étaient sensibles et on devinait aisément pourquoi. Malheureusement, je n'en connaissais aucun. J'avais bien un briquet, mais ce ne serait pas assez pour repousser une horde de créatures sauvages. Après, j'avais toujours la possibilité de fouiller dans mon traîneau, mais ces gemmes étaient destinées aux clients et je ne désirai pas me faire virer, alors...


" Malheureusement, non. J'ai quelques gemmes, mais elles sont destinées à mes clients. Je compte beaucoup sur la chance à vrai dire. J'ai aussi pas mal de pétards et d'objets faisant peur aux monstres, du moins d'après mes employeurs. Enfin, le plus important c'est que, jusqu'à présent, je n'ai pas rencontré une seule créature et que je compte bien continuer à ce que cela soit le cas. "


La réalité est que j'avais accepté cette mission pour la forte paye qu'il y avait au bout, faisant fis du danger. J'avais besoin d'économies pour vivre un peu plus confortablement et en faire profiter mes amis. Et, entre nous, je ne voulais pas embêter le jeune homme avec mes problèmes "d'adulte". Midgar était devenue une ville où la vie était bien difficile...


" En revanche, quand tu parles de chimères, de quoi s'agit-il? Ifrit, Shiva et compagnie? Ou d'autres créatures portant ce nom? "


Autant dire que si des Shiva's se baladaient ici, cela serait de notoriété publique! Aussi me dis-je qu'il devait s'agir d'un malentendu basé sur ma méconnaissance de la région.


Je poursuivis pendant un moment ma route avant de réengager la conversation. Le vent se leva et je me surpris à me frotter les bras, moi qui supporte pourtant bien les climats hivernaux.


" C'est quand même marrant de rencontrer quelqu'un de Gaïa en plein milieu de cette forêt. Pour ma part, j'ai longtemps vécu à Junon, même si j'habite à présent Midgar. Et je dois t'avouer que même si l'hiver est ma saison préférée, je trouve qu'on se les gèle ici. Spira est un monde beaucoup plus sauvage, tu ne trouves pas? "


A moins que je n'ai pas assez voyagé sur Gaïa même? Allez savoir. Le monde est si grand et les surprises si vastes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenshi Hattori

Angel's Shade
Angel's Shade

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 800/1100
MP : 10/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Recherches dans la forêt des glaces Mar 21 Aoû - 17:33

Un compatriote hein ? Tenshi s'attendait à beaucoup de choses, mais certainement pas à celle là. Bien sur, il sait que le commerce entre les différents continents a explosé, même avec les légers conflits. Mais rencontrer une personne originaire de Gaïa à Spira alors que les deux continents étaient en guerre il n'y a pas si longtemps n'était pas vraiment quelque chose à quoi il s'attendait. L'homme semble néanmoins surpris pour plusieurs raisons et ne tarde pas à en citer une, chose qui le trouble légèrement. La survie en milieu hostile ? Profitant que son dos est toujours tourné à l'homme, il ne peut pas s'empêcher de sourire, bien qu'il ne soit pas vraiment heureux. Survivre en milieu hostile est certes un apprentissage de base à Wutai, mais il est quand même fait d'une manière assez contrôlée. Après la guerre contre la Shinra et la période de désarmement, le village n'était vraiment pas en état de gâcher leurs ressources, chose aggravée par la Fusion. Tenshi sait que ce qu'il a fait était dangereux, imprudent et surtout, ingrat. Il sait aussi que certaines personnes se sont inquiétées pour lui en pendant les années passées à fuir et doivent probablement le refaire maintenant. Sa sensei en fait d'ailleurs peut être partie... Elle ne lui a certes pas dit en termes directs, mais il sait qu'elle faisait surement partie des personnes qui, selon elle, s'inquiétaient pour lui. Cette idée le fait grimacer, mais finalement il se contente de soupirer avant de murmurer une autre semi-vérité. Semi, oui... Mais bien meilleure qu'un mensonge :

"Oui et non... Un g-groupe de traqueurs me cherche et... je d-dois rester hors de leur v-vue un certain temps..."

Aussi longtemps que possible. Surtout tant que le disciple de Ranzou fera partie des ninjas à sa poursuite, aucune chance qu'il les laisse l'approcher ! Cette idée en tête, il secoue un bref instant cette dernière avant de reprendre la route, notant rapidement le vent qui vient de se lever. La brusque morsure du froid le surprend, mais il parvient plus ou moins à l'ignorer, se contentant de respirer lentement. Son kimono d'hiver suffit à éviter la majeure partie des effets, même s'il voit clairement le petit panache blanc qui échappe à son nez à chaque expiration et les cristaux de neige qui volent autour de lui. Le scintillement de la glace est toujours magnifique et vu qu'il a toujours l'impression d'être lié à cet élément, le froid ne le dérange pas vraiment... Chose qui, en revanche, n'a pas l'air d'être au gout de son "camarade". Cela dit, il e peut que grimacer lorsque l'homme lui indique qu'il n'a pas de feu, à part quelques cristaux qui, malheureusement, sont à vendre. S'aventurer dans cette forêt sans la moindre magie élémentaire ? Marchand ou pas... enfin, peu importe, cela ne fait que le troubler un peu plus : il sait se battre oui, mais st ce qu'il pourra le faire en protégeant quelqu'un ? Sans compter que son style de combat est surtout de rester caché et frapper dans l'ombre, chose qu'il ne pourra peut être pas faire s'il doit protéger quelqu'un !

"Euh... V-vous avez une arme ou quelque chose au moins ? Parce que sans ça, v-vous risquez g-gros ici ! V-vous avez eu de la chance de rien croiser avant..."

Beaucoup de chance même ! Certains parleraient surement de chance insolente.

****Mais ce genre de chance dure jamais longtemps... Bon sang, Spira est presque aussi dangereuse que Gaïa, sinon plus ! Comment ce type a pu survivre jusqu'ici ?****

Il préfère cependant ne rien rajouter, se contentant de poursuivre sa marche sur l'énorme racine, avant que la voix de l'homme ne reprenne. Ce dernier lui pose une question qui lui rappelle subitement qu'il a encore beaucoup à apprendre. "Chimère" est le nom qu'il a donné à ces créatures parce qu'elles lui rappellent énormément les bêtes mythiques des livres sur Gaïa. Mais les Spirans ont plus tendance à les appeler "Kimaira", "Chimaira" ou encore "Proto-Chimaira". Beaucoup de noms différents pour des créatures particulièrement dangereuses. Par ailleurs, son coeur ne manque pas de bondir quand il parle de Shiva, l'être qu'il a passé tellement de temps à traquer. Le souvenir de la mèche de cheveux bleus lui revient en tête et il ne peut pas s'empêcher de sentir une pointe d'amertume l'envahir, mais il se contente de la chasser pour répondre :

"Ano... En f-fait, les gens d'ici les appellent "Chimaira". Ce s-sont des... Enfin, imaginez un m-monstre b-bipède de deux mètres de haut avec un c-corps  de taureau, des griffes, trois têtes : Aigle, L-lion et Taureau, des c-cornes de feu et un serpent venimeux en g-guise de queue.. Ce s-sont de vraies horreurs qui u-utilisent les q-quatre éléments et font d'énormes d-dommages. J'en ai v-vue une y'a quelques j-jours, massacrer une équipe de b-bandits en moins de deux minutes."

Rajouter ce fait n'était peut être nécessaire, mais lui paraissait important, afin que l'homme comprenne à quel point rencontrer une de ces horreurs n'est PAS une bonne idée. Tenshi a beau avoir décidé de combattre un peu plus pour améliorer ses performances et donc, avoir une chance de survivre plus facilement, mais cela ne l'empêche pas de grimacer à l'idée de combattre une telle créature seul. Surtout en devant protéger quelqu'un. L'ascension continue et Tenshi marche désormais aux côtés d'Elepir, notant la manière dont ce dernier se frotte légèrement les bras et semble se crisper, ce qui le fait grimacer. Quand on a froid, se crisper n'est pas une bonne idée. Cela ne fait qu'empêcher le sang de circuler correctement et donc, de réchauffer le corps. Mais il n'ose pas vraiment le dire. Lui-même n'a apprit ce truc que lors de son voyage, peu de temps après le début. C'est le genre de chose qu'on apprend à la dure, tout comme réguler sa respiration pour faciliter le réchauffement et surtout, ignorer légèrement le climat. Mais il préfère rester silencieux : c'est pas vraiment à lui d'éduquer quelqu'un de plus âgé. Finalement, ils arrivent à un endroit où la racine effectue un angle parfaitement droit, marqué en plus par un arbre avec les étranges cristaux jaunes incrustés dans l'écorce. Un angle qui offre une excellente vue sur la forêt et surtout, l'endroit où ils se rendent. En temps normal, Tenshi se contenterait de bondir et de rejoindre les arbres en dessous pour se rendre plus rapidement à la sortie, mais il sait qu'Elepir n'a pas les moyens de le faire. Le jeune homme se remet d'ailleurs à parler, lui donnant quelques renseignements sur lui-même, chose qui surprend légèrement Ten. Junon, puis Midgar hein ? Est ce que l'homme a vu le massacre qu'a été la bataille entre Junon et Bévelle ? Il préfère ne rien demander. Mais il ne peut pas s'empêcher de sentir la vive pointe de dégoût et de chagrin en repensant à ce stupide conflit et à la destruction qui en a résultée.

****La guerre fait tellement de mal... Ces victimes dans tous les camps... Toutes ces morts totalement inutiles...****

Que répondre ? Il n'en a aucune idée... Si bien qu'il se contente de fermer les yeux un moment pour se recentrer. Il sait que Midgar et ses environs ont été reconstruites après la fusion. En l'absence de la rivière de la vie, la pollution qui rendait les ruines si dangereuses était devenue inexistantes, permettant la reconstruction. Mais il n'a jamais voulu aller voir. Trop de vécu... trop de vague colère... et surtout, de peur suite aux histoires de sa sensei.

"Plus sauvage ? N-non... . N-nos villes sont peut être p-plus avancées et p-peuplées, mais... Une f-fois que vous en sortez, v-vous vous rendez vite compte que la nature est p-partout. Même à Midgar, en dehors de la v-ville, c'est sauvage.

Il en dit peut être trop là,mais il s'en moque pour le coup. Il a passé une bonne partie de son enfance à Wutai, certes mais après sa fuite, il s'est vite rendu compte d'une chose : il ne s'était JAMAIS autant sentit libre qu'hors du village, perdu en pleine nature à pouvoir errer où il le désirait. Depuis la fusion, Gaïa est devenue magnifique, même si le fait que les anciens continents aient fusionnés avec ceux des autres mondes rend l'identification difficile. Mais toutes ces étendues sauvages, toutes ces ruines issues des autres mondes, tous ces secrets... ces choses à apprendre... Wutai n'aurait jamais pu lui proposer de telles choses. Et bien que par moments, le village lui manque, il ne peut que se souvenir d'autre chose : la liberté est à lui maintenant... Et errer dans tout Héméra pour apprendre est beaucoup plus satisfaisant que de rester enfermé dans un stupide village jusqu'à au moins ses quinze ans.

T-tous es continents sont sauvages d'une manière ou d'une autre. Je c-crois que le moins avancé de t-tous, c'est Héra. Quant au f-froid..."

Pour le coup, il ne peut pas vraiment dire à l'homme qu'il a failli mourir d'hypothermie sur les champs de glace de la falaise de Gaea à son âge. Déjà qu'Elepir semble n'avoir pas aimé le voir seul, il se doute que ce genre chose risque VRAIMENT de lui déplaire. Il ne peut d'ailleurs pas s'empêcher de frissonner à ce souvenir : si Camilla ne l'avait pas retrouvé... Secouant la tête pour chasser ce souvenir, il cherche quelque chose à dire pour éviter les ennuis, mais ne parvient pas à en trouver. Si bien qu'il se contente de murmurer timidement :

"J'ai v-vu pire une f-fois. Près du v-village glaçon..."


Dernière édition par Tenshi Hattori le Mar 6 Nov - 0:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela

Pour vous servir
Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Recherches dans la forêt des glaces Mar 4 Sep - 23:34

La curiosité est un vilain défaut, on ne le dira pas assez! En posant une question que je croyais humoristique, je ne m'attendais pas à recevoir une réponse aussi glaçante. Sérieux, même le paysage ne suffit pas à me geler plus que le fait de savoir cet enfant poursuivi.


" Attends... Comment ça des traqueurs? Tu veux dire qu'on te poursuit? "


C'était évident, hein? Mais parfois, la réalité est dure à admettre.


" C'est en partie pour ça que tu es sur Spira? Hmm... "


Je préférais éviter de lui soumettre les innombrables idées qui me vinrent à l'esprit, notamment demander à ce qu'il soit mis sous protection policière ou un truc du genre. Malheureusement, s'il avait fui sa propre famille, les forces de l'ordre le ramènerait probablement chez lui... Oui, je m'impliquais un peu trop, mais les enfants, ou plus largement les mineurs, sont un terrain qui m'affecte particulièrement depuis longtemps. Certes, je n'avais pas beaucoup d'expériences dans le domaine, mais je ne pouvais en aucun cas rester les bras croisés alors que j'entendais ce genre de choses.


Et alors que sa situation n'était pas enviable, ce petit s'inquiéta pour moi. Cela me fit retrouver un léger sourire, me disant qu'il devait avoir un incroyable bon fond... Ou peut-être est-ce là la fameuse innocence des enfants?


" Ne t'en fais pas pour moi. J'ai ce qu'il faut. Tu dois te douter que je n'ai pas traversé Spira sans savoir un minimum me défendre. " dis-je en espérant que cela suffise à le rassurer.


La beauté du paysage continua de m'émerveiller, bien que le froid mordant me força à trouver un moyen précaire de me réchauffer. J'étais assez résistant donc ça allait, mais j'appréciais particulièrement mon haut à cet instant. Concernant le jeune homme, il était toujours devant, ne semblant pas trop ralenti par le climat. Je pouvais clairement voir la différence entre nous à ce niveau là.


La discussion tourna bien vite autour des dangers de cette zone, et plus particulièrement les Chimaira's. Rien qu'à la description qu'il m'en fit, j'eus un frisson qui me parcouru l'échine. Je regardais les alentours, alerte et, je dois l'avouer, nerveux, mais je me rassurais en constatant l'absence de danger dans notre environnement immédiat. Toujours aux aguets, j'écoutais son récit au sujet du groupe de bandits qui s'était fais avoir. Il en parlait avec tellement de courage alors que ce dernier avait vu la mort de prêt. Celle d'inconnus, certes, mais la Mort tout de même.


Nous changeâmes encore de sujet, la discussion fluctuant agréablement au rythme de nos pensées, bien que les sujets abordés n'étaient pas joyeux. Il faut dire que j'étais assez terre-à-terre, donc peu optimiste dans ce genre de situation. Il me tardait d'arriver qui plus est.


" Ouais, Midgar est sauvage, mais c'est pas non plus le pire endroit. Au moins a-t-on des routes avec la possibilité de prendre des transports. Ça évite de nombreux ennuis d'être à moto, tu sais? Malheureusement, ce genre de technologies est très mal vu par ici... "


Il aborda le village glaçon et son hiver perpétuel. Certes, c'était froid, mais ce n'est pas la première chose qui me vînt à l'esprit.


"Tu me rappelles des souvenirs! J'avais fais du snowboard là-bas durant un congé. C'est un super endroit. Il fait froid, c'est vrai, mais la station est chauffée à l'électricité, donc il est facile de se réchauffer. Et leurs fameuses soupes... Hum, hum, je m'égare. Ici, je ne pense pas que l'on puisse trouver de telles activités. Mais bon... Cet archaisme technologique doit avoir son charme aussi. Pas de messages, pas de réseau... Je suppose que cela conviendrait à bien des personnes si les gens d'ici étaient un peu plus ouvert. Dommage qu'il y ait eu ce foutu conflit. "


Oui, je ne parlais pas de guerre. Il y avait eu une bataille, mais cela s'était arrêté là. Aucune représailles, aucune tentative d'attaque ultérieure. A croire que le statut quo suffisait aux deux puissances.


" Bref, on parle de beaucoup de choses négatives je trouve! Dis-moi plutôt : on est encore loin? Et tu saurais s'ils font aussi de bons petits plats chauds là où l'on va? "


Je finis par lever les yeux vers le ciel, admiratif de ce monde de givre.


" Quoiqu'il en soit, j'aimerai bien passer au temple. Il paraît qu'une femme magnifique s'y trouve, ça doit valoir le coup d’œil! "


Je finis par taper de mon poing sur ma main, percutant sur l'identité de la demoiselle.


" Ha mais oui! C'est l'information qui avait fais le buzz lorsque j'ai trouvé Azura. Ils ont retrouvé Shiva! "


Bon, je savais pas trop comment Spira s'y prenait, mais depuis quelques années déjà circulaient des rumeurs sur leurs envies de retrouver les chimères d'antan. Cela pourrait être super s'ils y parvenaient!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenshi Hattori

Angel's Shade
Angel's Shade

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 800/1100
MP : 10/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Recherches dans la forêt des glaces Sam 15 Sep - 11:43

Inutile de dire que parler des traqueurs n'était pas vraiment la meilleure idée. A en juger par la réaction d'Elepir, ce dernier semble déjà s'attendre au pire... et peut être à raison. La majeure partie des traqueurs envoyés à sa poursuite ont de bonnes raisons de lui en vouloir vu ce qui s'est passé la dernière fois. L'humiliation à laquelle il les a malgré lui soumis les a pas vraiment rendus amicaux. Cela dit, il en craint un en particulier. Et manque de chance, c'est lui qui est le plus proche... Si bien qu'il se contente de soupirer avant de répondre, essayant de ne pas montrer ses doutes :

"R-rassurez-vous, ils v-veulent p-pas me faire de mal. C'est j-juste... une sorte de cache-cache géant..."

Ou en tous cas, ça l'était avant. Maintenant... on ne peut être sur de rien, surtout avec les ninjas. Tenshi n'a jamais cru aux anciennes histoires sur les différentes sectes de guerriers avant la création de Wutai, mais maintenant, il se surprend à vouloir en savoir plus à ce sujet, ne serais-ce que pour savoir comment c'était avant la formation du village. Tournant la tête vers son compagnon, il se rend compte que ce dernier le regarde avec un léger sourire avant de lui dire gentiment qu'il a ce qu'il lui faut et qu'il peut se défendre, si bien que Ten ne peut que lui sourire timidement. Au moins, ça, c'est bon, même s'il se doute que s'ils rencontre une Chimaira, ce sera surement insuffisant. Ces monstres sont forts. Très forts, bien plus que la majeure partie des créatures qui vivent dans cette forêt. Et le fait qu'elles ne sont pas sensibles à un élément précis les rend d'autant plus dangereuses. mais il ne préfère rien dire, du moins jusqu'à ce qu'Elepir reprenne, parlant cette fois de la sauvagerie des différentes zones. Un sujet qui arrache une grimace à Ten en se souvenant du constat qu'il a fait en arrivant. Certes, Spira a bel et bien quelques machines, mais il a aussi pu voir qu'il y a très peu t que les personnes les plus âgées en regardaient certaines avec un profond dégoût mêlé de crainte. Ces mêmes personnes regardaient aussi l'océan avec une vive terreur, comme si elles s'attendaient à l'arrivée d'un danger quelconque avant que quelque chose ne les reprenne. Si bien qu'il murmure, se souvenant des raisons :

"Je s-sais... C'est à cause de leur ancien dieu. J'ai pas encore réussi à t-trouver tous les r-renseignements que je v-voulais sur lui, mais apparemment... Il avait interdit les m-machines. Y'a j-juste un peuple qui s'en servait constamment, mais... Si j'en j-juge par les regards des p-personnes âgées... Le châtiment pour utiliser une machine d-devait être horrible."

Horrible, c'est le mot. Pour que même après la fusion et l'abandon de cette religion, les gens gardent encore une peur ancrée des machines et du châtiment lié... Cela doit voir quelque chose à voir avec les ruines visibles ça et là, mais quoi ? Finalement, il se contente de secouer vivement la tête pour chasser ces pensés avant de recentrer. Ce n'est pas le moment de penser à ça. Cela dit, Elepir semble avoir autre chose en tête dans la mesure où il réagit à ce qu'il a dit précédemment sur le village glaçon. Du Snowboard ? Il a donc utilisées les pistes ? Lui-même n'a pas jugé utile de le faire, préférant la course libre sur les arbres, comme à son habitude. Ce qui d'ailleurs, était une ide stupide car il s'est rendu au final compte qu'il était plus lent qu'un snowboard, même en coupant à travers les pistes. D'un autre côté, les traqueurs étaient autour du village et il se doute qu'utiliser les planches comme la plupart des gens aurait été une très mauvaise idée. Il ne peut cependant pas s'empêcher de sourire en entendant parler de la soupe. Même si son coeur se refroidit violemment en se rappelant de ce que Weiss a fait...

****Tous ces gens...****

C'est trop tard pour regretter et il le sait. Et c'est pas comme si sa présence aurait changée quoi que ce soit. mais ça n'empêche pas son coeur de faire mal... même s'il parvient à ne rien montrer. Elepir poursuit sa description, avant de subitement parler à regret du conflit qu'il y a eu. Un souvenir que là encore, Tenshi ne peut pas s'empêcher de trouver blessant. Certes, il n'y a eue qu'une bataille, mais le nombre de morts... Là encore, il préfère ne rien dire, même si sa main droite se crispe légèrement en se rappelant e cette stupide règle qu'il a un jour entendue pendant ses voyages : tant qu'il restera deux personnes en vie sur Héméra, l'une va vouloir tuer l'autre. Mais peu importe. Dans l'immédiat, il se contente de poursuivre sa marche, jusqu'à ce qu'Elepir, tentant de détendre l'atmosphère lui demande si leur but est encore loin avant de lui demander s'il sait quelque chose sur la cuisine, chose qui lui arrache une grimace. Non, il ne sait rien. Juste qu'ils ne sont plus très loin. Ils viennent juste de quitter la racine et il voit au loin le carrefour menant au lac, à la petite mare, ou à l'autre plaines gelées. Si bien qu'il tourne la tête vers l'homme en souriant légèrement :

"Je sais p-pas pour la cuisine, mais... On n'est p-plus qu'à vingt minutes. R-restez j-juste sur vos gardes... Les bandits a-adorent ce carrefour. Et ils s-sont pas les seuls. Les monstres l'aime b-beaucoup aussi."

Bien sur, ses sens n'accrochent aucune présence en dehors de la leur, mais être prudent n'est pas une mauvaise idée... Surtout à cause de la neige qui étouffe les sons. Cependant, il ne peut pas s'empêcher de sourire un peu plus, même sans comprendre lorsque son compagnon parle d'une magnifique jeune femme qui aurait élu domicile dans les ruines du Temple de Macalania. Pourquoi est ce qu'à chaque fois qu'il y a une jolie femme, les grands sont toujours prêts à aller voir ventre à terre ? Il n'a jamais compris ça et c'est l'une des rasons pour lesquelles il n'a pas du tout envie de grandir. Cependant, il s'immobilise brusquement lorsqu'Elepir reprend. Shiva ? VRAIMENT ? Tout son corps semble se pétrifier sur place à cette idée. Il a cherché pendant des années. Il est là depuis trois jours... Et Shiva était si proche ?! Est ce que... Après toutes ses années à chercher...

"D-dame Shiva ? V-vous... V-vous êtes sur que c'est bien elle ? V-v-VRAIMENT sur ?"

Ses souvenirs reviennent. Ses mains minuscules, jouant avec une mèche de cheveux bleus. Ce rire féminin et quelques mots prononcés dans sa langue maternelle. Cette impression de sécurité... Mais un souvenir si fugace et si temporaire... Shiva, sa seule piste pour récupérer ses souvenirs. Des années passées à la traquer sans succès, et là... Il apprend qu'elle n'était même pas à deux kilomètres de lui pendant trois jours et que ses sens ne l'ont pas accrochée. Tout dans son esprit lui hurle de reprendre le chemin des arbres et de commencer à bondir, laissant tout derrière lui, mais il parvient à se faire violence, même s'il se doute qu'il ne restera pas assez longtemps à l'auberge pour en profiter. Non, son objectif est là. Et bon sang, cette fois-ci, hors de question qu'il la laisse lui filer entre les doigts ! Il se moque de savoir qu'il regarde l'homme avec tout l'espoir qu'il peut envoyer et qu'il se livre totalement. Shiva est littéralement son seul but dans la vie et cette fois... Une fois qu'il l'aura vue... Il se moque totalement de l'orbe ou des pouvoirs qu'il pourrait obtenir. Il ne veut qu'une chose, une seule. Et mille tonnerres, il l'aura !

****Camilla-san... Youfie-nee... J'y suis presque. Juste encore un peu. Attendez moi encore un peu et on se reverra. Juste encore quelques jours !****

Il a promis de l'escorter jusqu'à l'auberge et il le fera. Mais après ça..."

"Kaa-chan..."

Ce simple mot en wutaïen lui échappe tandis que ses poings se crispent au point d'en lacérer ses paumes avec ses ongles. Mais il ne se rend même pas compte qu'il saigne et la légère douleur n'est qu'un écho auquel il ne fait pas attention. Il est si proche. C'est alors qu'il se rappelle d'une autre information et il grimace : les Spirans sont au courant et doivent la chercher également. Ce qui veut dire qu'il a tout intérêt à se dépêcher avant qu'elle ne change de zone. Du coup, il reprend rapidement la route, non sans attendre Elepir, respectant toujours sa promesse. D'autant plus que la nuit va bientôt tomber et que le froid va donc rapidement devenir insupportable. Un prétexte valable qu'il se hâte d'utiliser d'ailleurs :

"On... on F-ferait mieux d'y aller. Q-quand la n-nuit tombe, la température aussi..."


Dernière édition par Tenshi Hattori le Mar 6 Nov - 0:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela

Pour vous servir
Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Recherches dans la forêt des glaces Dim 16 Sep - 22:41

Ce paysage glacé et ses étendues sauvages me rappelaient les pistes de Snowboard du Village Glaçon. Depuis la fusion des mondes, il y avait pas mal de tourismes, aussi était-ce l'occasion idéale de faire des rencontres et de s'amuser sans se prendre la tête. Malheureusement, la technologie n'était pas le fort de Spira, ce qui la rendait moins accessible. Certaines villes comme Luca demeuraient plutôt intéressantes, mais la plupart des zones peuplées n'étaient que de petits villages.


Tenshi parla alors de leur ancien dieu. Tiens donc? Il était bien renseigné ce petit! Ainsi donc, les machines étaient bannis de par la religion? Mouais... J'en avais entendu parler. J'admets qu'il est normal de suivre les normes et la loi d'un pays quand on le rejoint, mais cela n'en demeurait pas moins ennuyeux. S'adapter serait si simple! Et puis, honnêtement, cela leur permettrait l'obtention de nombreux avantages! Mais bon... Laissons les politiques faire. Ce n'est pas moi, petit livreur, qui va changer les choses ici bas.


Plus que vingt minutes à tuer! Parfait, je commence à me les peler sec! Bon, bon, bon, tant pis pour les plats chauds, je verrai bien sur place. Je divague alors en parlant du temple et, bien entendu, de la femme qui s'y cache. Je me souviens un peu tard qu'il s'agit de Shiva, mais cela ne change rien : elle demeure magnifique!




Je m'arrête. Qu'est-ce qui lui arrive à celui-là? Ce petit a l'air bien sérieux d'un coup.


" Bah... C'est passé à la télé, tu sais? - visiblement pas – Le gratin de Bevelle a annoncé avoir retrouvé la chimère. Elle serait à l’intérieur de Temple de Macalania. C'est bien l'endroit où l'on va aux dernières nouvelles. "


D'un coup, je me baissais vers lui, posant un genoux à terre pour lui faire face.


" Ça va bonhomme? Tu n'as pas l'air dans ton assiette... "


Il aborde le sujet du froid à ce moment et semble bien pressé. Bon... Pour le froid, admettons. Cependant, sa réaction demeure très étrange. Peut-être ais-je dis quelque chose qui ne va pas? Bon, je ne pense pas que ce soit lié à Shiva, hein? On parle d'une matéria là. Peut-être a-t-il vraiment froid... Son état me préoccupe. Ce jeune a l'air un peu perturbé.


Je le suis, puis, soudain, je m'arrête. Mon bras se met d'instinct devant lui et mon corps fait barrage. Un homme avance, sortant visiblement de derrière un arbre. Jusque là, pas de soucis me direz-vous? Sauf que lorsque cet homme tient à la main deux poignards bien aiguisés, cela n'inspire pas confiance.


" Qu'avons-nous là? Ce n'est pas l'heure pour les gamins d'être dehors, vous savez? "
-" Qu'est-ce que tu veux? "


Il se marre tout en approchant.


" T'es rapide, toi! Tant mieux! File-moi le traîneau que tu tiens avec toi. Les gemmes que tu transportes me seront plus utiles qu'à toi. "


Je tremble. Ces couteaux sont impressionnants mine de rien. Je pousse légèrement Tenshi en arrière. Seul, j'aurai pu agir librement, mais là, j'ai un gamin à protéger. Je veux éviter les problèmes. Lui laisser mon magot serait le plus sage. Cela nous évitera un combat inutile.


Pourtant, tous mes sens sont en éveil. Je chauffe intérieurement. Mes poings se serrent.


"Recule... "
-" T'as dis quoi?! "


Il approche, je recule. J'ai peur, mais une sensation irrépressible me pousse en avant. Je ne dois pas. Je me contiens.


" Les gens ont besoin de ces gemmes. Sans elle, ils vont crever de froid et de soif. Les gemmes d'eau et de feu peuvent... "
-"T'es sourd ou quoi? Je m'en branle de ça! File-moi juste ces putains de gemmes! "


Je grimace. Le petit est avec moi. Ne prenons aucun risque. Je me décale sur le côté, comme pour le laisser passer. Je me sens amer. Je veux agir. Je reste pourtant là, impuissant, à écouter ses ordres.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenshi Hattori

Angel's Shade
Angel's Shade

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 800/1100
MP : 10/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Recherches dans la forêt des glaces Sam 6 Oct - 22:37

A l'évidence, Elepir sest bel et bien rendu compte que quelque chose n'allait pas dans la mesure où il lui demande immédiatement s'il se sent bien, chose à laquelle il ne sait pas quoi répondre. Est ce qu'il se sent bien ? Une question à laquelle il est incapable de vraiment trouver une réponse. En dépit du froid, il peut surtout sentir une vive chaleur tenter de brûler son corps, en particulier au niveau de la poitrine. Il tremble d'ailleurs légèrement, mais certainement pas de froid et chaque molécule de son corps semble littéralement prête à exploser, tentant de le pousser à aller un peu plus rapidement. Shiva... C'est la seule et unique chose à laquelle il arrive à penser actuellement. Shiva est là, à une faible distance. Ses voeux sont sur le point de se réaliser et la seule chose à laquelle il peut penser, c'est ça. Cependant, il parvient à rester en garde en dépit de la vive excitation, si bien qu'il parvient à ressentir quelque chose qui n'était pas là précédemment... Presque immédiatement, sa main droite se raidit sur le manche de son épée. Ses sens ne lui permettent pas de savoir d'où vient l'impression exactement, mais... Il peut aisément sentir le danger. Un rapide regard lui permet de se rendre compte qu'Elepir est trop concentré sur lui pour se rende compte de quoi que ce soit, chose qui lui arrache une légère grimace. Manquait plus que ça. Il ne peut pas empêcher un léger mouvement de recul quand le jeune homme s'agenouille devant lui et lui dit qu'il n'a pas l'air bien. Mais finalement, au bout de quelques secondes, l'incident se termine et tous deux reprennent la route... juste pour que cette dernière soit coupée par un homme.

****Que...****

C'est un homme assez grand. Pas loin d'un mètre quatre-vingt. Vêtu pour le climat froid de la zone, ce qui attire le plus l'attention vient surtout des deux poignards qu'il tient. Deux lames dangereusement aiguisées. Cependant, Tenshi ne peut pas s'empêcher de grogner en voyant les deux armes. Certes, l'homme les tient parfaitement, mais... Ce ne sont vraiment pas des armes faites pour un type de cette taille. Aucune allonge, aucun potentiel pour "casser"... Aucun moyen pour leur propriétaire d'utiliser sa force correctement donc. Il reste néanmoins surpris quand Elepir le pousse subitement en arrière et le protège de son corps. Bien sur, il sait que l'homme est protecteur. Ses sens peuvent aisément accrocher l’inquiétude qui émane de lui. Mais... il a oublié ce qu'il était ou quoi ? Tenshi ne sait pas quoi penser : il se sent totalement perdu tandis que l'excitation due à la présence de Shiva reflue. Ce n'est pas la première fois que quelqu'un s'inquiète pour lui. Camilla, Youfie... Mais c'est la première fois qu'il est réellement traité comme un enfant sans défense depuis la mort de Ranzou. Un autre souvenir lui arrive soudainement et son coeur se contracte : le Canyon... Une des fois où il a été sans défense... Une des fois où sa sensei a été forcée de le protéger. Une violente sensation de froid envahit sa poitrine à ce souvenir. Plongé dans ses pensés, il n'a pas entendu la conversation entre les deux hommes, mais lorsqu'il rouvre les yeux et voit que la main gauche du voleur est à quelques centimètres...

SHLINK !

Kokuzoku produit un bruit métallique familier alors que le métal glisse sur le fourreau. Rapide comme l'éclair... et toute aussi impitoyable. L'épée fend littéralement l'air et frappe l'homme à la gorge, même si Ten parvient sans savoir comment à suspendre le mouvement. Son corps tout entier tremble, surtout en voyant le petit filet de sang qui commence à couler lentement sur la chair de la cible et sur la lame de son épée. L'homme vient de suspendre son mouvement et de là où il est, Tenshi peut aisément voir le visage de l'attaquant pâlir, prenant une teinte pas du tout naturelle. Apparemment, il n'avait pas remarqué qu'il était armé. Même perdu dans ses souvenirs, il ne peut pas s'empêcher de ressentir une vague pointe de plaisir à cette idée, même si ses tremblement continuent. Ce serait si facile... Tellement facile... Juste tourner légèrement son poignet et la blessure serait suffisamment profonde pour que le criminel ne se vide de son sang en quelques secondes. Avec Ranzou, il s'est rendu compte avec horreur à quel point la vie était fragile... si horriblement facile à prendre. Mais...


"Filez ou mourez... Votre choix..."

Comment est ce qu'il arrive à prononcer ces mots sans bégayer et sans montrer l'horrible terreur qu'il ressent à l'idée de prendre une autre vie, il l'ignore totalement. La vision du sang sur son arme l'hypnotise autant qu'elle l'horrifie. C'est si... Froid. froidfroidfroid ! C'est insupportable ! Tout en lui se rebelle à cette idée. Tuer n'est pas lui ! Il n'a tué personne ! Même Ranzou qui n'était qu'un monstre à forme humaine n'était qu'un accident ! Mais là... il tient une vie entre ses doigts. Pour la première fois, il est vraiment dans une décision. Un droit de vie ou de mort. Parce qu'il est sur que si l'homme refuse l'occasion qu'il a de battre en retraite...

****Je veux pas faire ça ! S'il vous plait, partez ! Ne m'obligez pas à faire ça !****

Comment est ce qu'il fait pour ne rien montrer alors qu'il a l'impression que son âme est littéralement en train de partir en lambeaux à la seule anticipation de ce qui risque de se passer ? Il se rappelle encore de l'horrible douleur dans son coeur ce jour là. L'impression insupportable d'avoir à jamais perdu quelque chose de précieux. Cette haine et ce dégoût de lui-même. Ses mains et son visage tâchés de sang. Tout en lui se rebelle, au point qu'il est pratiquement prêt à supplier les deux hommes de faire quelque chose. L'agresseur de s'enfuir, ou Elepir d'agir. N'importe quoi ! Tout pour l'arrêter ! Tout pour empêcher cette douleur de revenir ! Sa main ne tremble pas en dépit de la terreur qu'il ressent, mais il parvient à ne rien montrer lorsqu'il entendu deux bruits de chute dans la neige. L'homme vient de lâcher ses dagues et lève lentement les mains, reculant de deux pas. Inconsciemment, Ten modifie sa prise sur Kokuzoku afin que la pointe soit désormais orientée vers la gorge au lieu du tranchant, mais se contente de toiser le voleur. Une odeur suspecte envahit ses sens, indiquant que le voleur vient d'avoir un petit... accident. mais c'est surtout la peur qu'il voit dans les yeux noirs qui l'horrifie le plus. L'homme le regarde comme s'il était une abomination. Une créature encore pire que les Chimairas contre lesquelles il a mis Elepir en garde plus tôt.

"Partez..."

Plus un murmure qu'autre chose... Tenshi est sur que s'il tentait d'élever la voix, cette dernière se briserait sur le champ. Mais le murmure est apparemment suffisamment fort pour que le voleur l'entende et ne parte en courant. Pour le coup cependant, Ten est incapable de se détendre ou même de quitter sa position de combat. Il n'a pas tué... Il n'a pas encore eu à prendre une vie... Ce sont les seules choses qui traversent son esprit embrumé. Cette douleur n'est pas revenue, il n'aura pas à sentir cette insupportable douleur. Il n'a pas tué. Il n'a pas tué... il n'a pas tué... Son bras s'abaisse, l'épée désormais mollement tenue dans sa main et il tourne lentement la tête vers Elepir, sentant vaguement le froid commencer à geler deux filets d'eau qui se sont mis à couler de ses yeux sans qu'il ne s'en rende compte. Il ne sait même pas quoi ressentir ou même s'il y a quelque chose à ressentir. Est ce qu'il est soulagé ? En colère ? Ou juste terrifié ? Sa sensei lui a dit qu'il serait amené à tuer tôt ou tard, même si elle espérait d'après elle que ce serait dans TRÈS longtemps. Par habitude, son bras droit bouge, inversant de nouveau sa prise sur Kokuzoku avant de rengainer l'arme dans le fourreau attaché à ses reins, mais il garde la tête basse, trop choqué par ce qui vient de se produire.... Et surtout par les goûtes de sang qu'il apperçoit dans la neige. Ses mains sont immaculées. Pas une seule goûte de sang n'a coulé dessus. Alors pourquoi il a l'horrible impression qu'elle sont poisseuses et couvertes de ce liquide ? Il peut presque voir le sang de Ranzou dessus ! Son corps tremble de plus en plus et il n'arrive presque plus à respirer, sa main gauche se contractant subitement sur sa poitrine tandis qu'il essaye de reprendre son calme. Ranzou est mort il y a longtemps ! Pas aujourd'hui ! Son sang n'est plus là ! Et pourtant...

"Je... Je p-peux pas... Je suis p-pas un..."

Un monstre ? Est ce que c'est ce qu'il allait dire ? Mais justement... Quel genre d'enfant tue pour la première fois avant même d'avoir dix ans ? Le souvenir de Ranzou revient subitement. La terreur se peignant dans les yeux noirs, le bruit horrible venant de la gorge ouverte... La même blessure qu'il a failli infliger à l'homme quelques secondes plus tôt. Ses jambes se dérobent d'un coup sous son corps et il se retrouve à genoux dans la neige, essayant de reprendre son souffle, mais étant littéralement tétanisé par la terreur qui lui vrille le corps. Ses deux bras bougent, encerclant son corps dans une vaine tentative pour ressentir un peu de chaleur. Mais...

****Sensei ! Camilla-san !****

Il a l'impression d'être à nouveau un enfant de sept ans prostré à côté d'un cadavre. Il n'a pas tué le voleur ! Alors pourquoi est ce qu'il est si terrifié ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela

Pour vous servir
Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Recherches dans la forêt des glaces Jeu 11 Oct - 10:26

Un homme se tenait là, devant moi, et agitait habilement une lame sous mes yeux. Mon sang battait fort malgré le froid. Si fort que je sentais les pulsations de mon cœur au niveau de mes tempes. Cette répétition donnait un rythme effréné à mes pensées. Mon corps s’orienta légèrement de côté, armant ma hanche, prêt à profiter de la moindre ouverture pour neutraliser l’individu. Mes habitudes de judoka n’avait visiblement pas disparu.

Bien entendu, mes premières pensées se concentraient sur l’enfant. Quand bien même il s’agissait d’un utaien élevé dans un village ninja, il demeurait un enfant à mes yeux et je ne pouvais donc que m’en faire pour lui. Malgré tout, je ne souhaitais pas céder face à cette menace. Abandonner ? Lui laisser mes gemmes pour qu’il file avec ? C’est hors de question. Dans un endroit si reculé, les rubis sont essentiels. Sans eux, j’ai bien peur qu’une vague de froid n’emporte les plus faibles. Créer un feu avec un peu de magie peut sauver plus d’une vie. Pourtant, il serait si facile de le laisser nous voler. Peut-être est-ce ma fierté qui me pousse alors à ne pas lui céder quoique ce soit ?

 

Qu’importe ces questions existentielles. Je suis dans l’action, ou plutôt la réaction. Je m’attends à tout moment à une intimidation, une erreur, une faille. Un seul faux pas, et je serai embroché. Un seul bon pas, et nous serons saufs. Il s’approche. Je reste à l’affut. Encore un pas, puis un autre. Mes yeux sont rivés dans les siens. Ses lames m’obsèdent. Je bouillonne. Mes mains se serrent. Mes poumons se gonflent. Mes muscles se contractent. Encore un pas. Encore un ! Il n’est plus qu’à quelques centimètres… BOUGE BORDEL !

 

Un bruit métallique fend l’air. Je sursaute presque. Presque. A la place, je profite de la surprise de cet ennemi pour lui sauter sur le bras et saisir son poignet. Du moins, c’était ce que je comptais faire, mais la silhouette du garçon m’en empêche. Quand est-il passé devant moi ? Quel est donc ce poignard que je vois dans ses mains ?

 

Le ton glacial du jeune homme me perturbe. Je tressaille face à ce regard déterminé. J’hésite une seconde de trop. Je veux en profiter pour ligoter l’homme, lui prendre ses armes, le maitriser. Malheureusement, il est plus réactif que moi et prend la poudre d’escampette.

 

Lorsque mon regard rencontre de nouveau celui de mon jeune compagnon de voyage, il y voit un calme glacial, une profondeur abyssale et une détermination sans faille. Ce gamin l’aurait vraiment tué en d’autres circonstances. Dans ma bêtise, j’aurai maitrisé ce bandit… Ou du moins essayé. Cette force qu’il avait eue me démontrait toute la mesure de mon impuissance. Ma faiblesse.

 

La détermination du jeune homme vire à la brume avant que cette dernière ne s’échappe sous la forme de deux cascades. J’hésite une petite seconde avant de m’avancer lentement vers lui. Il a une arme et sait s’en servir. Cela reste dans mon esprit tandis que je me baisse lentement vers lui. Mes bras l’enlacent et ma tête se pose sur son épaule. Je le rapproche de moi, sans le brusquer. Là, ça va aller.

 

Je ne dis mot. Toute parole serait inutile. Je ne vais pas lui sortir de grand discours ou chercher a lui remonter le moral. Il sait que ce qu’il a fait n’est pas forcement bien, mais c’est ce mal dont j’aurai aimé être capable. Je ne peux donc me résoudre à lui conter des sottises. Ce n’est qu’un gosse. Je dois rester un certain temps ainsi, sans mot dire. Puis, j’enlève mon écharpe et l’enroule autour de son cou. Je soulève une vilaine larme de son œil de mon index et lui sourit. Peut-être que, finalement, j’ai envie de lui remonter le moral.
 

« Ca va aller Tenshi. Nous arrivons bientôt. »
 

Faire fi de l’accident. Le nier. Ce n’est pas une solution à long terme, mais à court terme, cela suffira. Nous en parlerons plus tard, quand il sera prêt. Là, il a juste besoin de repos et de penser à autre chose.
 
« Tu n’es pas blessé ? »
 

Je m’inquiète pour lui, mais je me sens surtout coupable. Coupable d’impuissance. Coupable d’inaction. Ce sentiment nait lentement dans ma poitrine et commence à me ronger. Je plaque mes mains contre ses bras et vais de haut en bas pour tenter de le réchauffer, même si ce geste est vain. Puis, je prends sa main dans la mienne, la serre fort et l’entraine lentement avec moi.
 
« Il ne faut pas rester ici. Allons au refuge le plus proche. On y sera au chaud. »
 

Mon autre main tire le traineau qui nous a attiré tant de problèmes. Je laisse des traces profondes dans la neige. Mon pas est lourd, mais je n’ai pas le temps pour laisser place à de la culpabilité. Je dois aller de l’avant pour aider cet enfant. L’auberge ne doit plus être loin. Il ne reste maintenant plus qu’à l’atteindre pour nous y arrêter.

 

Là-bas, nous trouverons de l’aide. Certainement.



_______________________


Tenshi et Elepir se rendent au comptoir de O'aka!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelura

Modo du Ciel
Modo du Ciel

avatar
Fiches du joueur : Luna Brima - July Mahime - Ayane - Yu Yevon - Ahri - Sona Buvelle
Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Recherches dans la forêt des glaces Ven 2 Nov - 9:32

Bilan

Tenshi et Elepir gagnent 350 gils chacun
Rappel : Limite de niv1 à définir (chacun)

Direction > Forêt de Macalania, Comptoir de O'aka





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Recherches dans la forêt des glaces

Revenir en haut Aller en bas
Recherches dans la forêt des glaces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un flêche perdu dans une forêt feuillus pour toujours» [Cauchemar-Passage dans la forêt noire] Discussion» dans la forêt, là où le hibou allaite ses petits !!!!» [Défi 1]une boîte de base + scénario Passage dans la forêt noire» [passages dans la forêt noire] Question carte quête n°3
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Nord :: Forêt de Macalania-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives