Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Terrain n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Shellie
Chasseuse à Chansonnette

Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Terrain n°1   Mar 10 Juil - 15:16

Une épaule disloquée n'était rien de négligeable. Shellie pouvait encore bouger sa main après l'avoir replacée, mais son désavantage n'était que plus apparent dans sa situation. Elle pourrait se vanter d'avoir forcé ces deux garçons à utiliser tout ce qu'ils avaient pour rester sur le terrain, mais pour autant qu'elle les avaient malmenés, il semblerait qu'ils avaient décidé en avoir assez d'elle. Elle extirpa une autre potion de la panoplie qu'on lui avait accordée en participant et en arracha le bouchon des dents pour vite boire le contenu. Toute trace de douleur dans son épaule s'était estompée, mais ses blessures étaient trop sérieuses pour faire quoique ce soit de plus. Son corps était couvert de brûlures et d'ecchymoses, et elle pouvait en remercier Prompto pour ça. Sa tête nageait encore dans le brouillard, et ses entrailles lui brûlait de l'intérieur, ses voies respiratoires surtout, et elle n'aura probablement pas la chance de rendre la pareille au responsable.

Peut-être un peu trop pressé d'en finir avec ce combat, le franc tireur pointa son arme sur elle pour une énième fois, mais elle en était venue à trouver ce refrain prévisible. La makonoïde était peut-être au bout de ses forces, mais ce n'était pas une raison de la sous-estimer pour autant. Que disait-on à propos d'un animal qui se trouvait dos au mur, face à sa propre finalité après tout? Les mouvements du blondinet étaient limpides, et elle n'eut qu'à se tordre pour laisser passer le projectile sans heurt qui explosa derrière elle. Toute marque d'excitation passée se draina de son visage, la laissant retrouver son masque placide et impénétrable. Même alors que la brume qu'exhalait T-ckilla l'enveloppait à nouveau, elle ne relâcha qu'un soupir résignée alors que cette fumée âcre envahissait son corps. Cette magie, elle ne pouvait l'esquiver, mais la makonoïde avait une force de volonté qui n'allait pas être si facile à briser. Les rayons du soleil qui brillait haut et fort n'avaient que peu d'effet sur elle, son corps lui brûlait tant de l'intérieur que la brise d'été qui soulevait gentiment sa robe pouvait aussi bien être la morsure impitoyable des tempêtes frigides du Nord. Mais hors de tout cela, la lumière du jour agressa de nouveau ses paupières qu'elle ouvrit pour rendre un regard apaisé sur ses adversaires.

-La calme chanteuse a reçu vos offrandes et sourit. Ce talent humain de transformer la douleur en beauté, elle aimerait en apprendre plus, un de ces jours.

Tout ce temps, Prompto n'avait pas besoin de parler, ses actes en dévoilaient tout autant sur sa personne, sinon plus. Shellie n'avait aucun moyen de connaître les détails de sa vie sans l'entendre de sa bouche, mais ses émotions distillées en peignaient un portrait clair sur ce que cela avait fait de lui. Ses blessures la rattrapait vite sur cette leçon un peu tardive alors qu'elle toussa en recrachant de son propre sang, d'autres filets suivaient des yeux et du nez. Accepter cette douleur, la laisser entrer pour la changer en quelque chose de nouveau et beau. S'emparer de celle des autres pour faire de même, qui sait? Qui sait ce que ce chocobo cherchait vraiment alors que ses griffes lui lacéra le dos. Elle crut un moment qu'il avait été affecté par la magie de l'élémentaire, mais non. Il se faisait en parfait contrôle de ses moyens. Vu la situation, on ne pouvait pas dire que cela changeait grand chose. La makonoïde avait déjà accepté sa défaite, plus ou moins. De son point de vue par contre, elle avait beaucoup plus à gagner ici que des points. De son point de vue, son dernier combat s'avérait une défaite, et celui-ci une victoire totale au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Terrain n°1   Jeu 12 Juil - 9:37

Tour 14

Shellie: Chanson vitale > +250 hp [Prompto et Bunyips], -10 mp [Shellie]

Prompto: Ravageur > {Esquive!} [Shellie], -5 mp [Prompto]

T-Ckilla M: Void > -250 hp [Shellie], -5mp [T-Ckilla]

==============

Chocobo : Attaquer > -80 hp [T-Ckilla]

Bunyips P n'obéit pas: Attaquer > -80 hp [T-Ckilla]

==============

Shellie: 220/1850 hp • 0/55 mp • LIMITE ACTIVE!  
Prompto: 1610/1850 hp • 30/55 mp  
T-Ckilla: 890/1850 hp  • 10/55 mp

Chocobo: 938/1550 hp • 0/45 mp
Bunyips P: 1026/1550 hp • 0/45 mp
Bunyips T: 0/1550 hp • 10/45 mp


Prochain Bilan le Dimanche 15 Juillet aux alentours de 10h



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie, Nouveau kit by Nephilim Coeur2 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Shellie
Chasseuse à Chansonnette

Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Terrain n°1   Jeu 12 Juil - 18:07

La voix de la makonoïde s'éleva une fois de plus sur le terrain. Un chant de sirène qui avait de quoi les mettre sur leurs gardes. Jusque-là, elle les avaient bien malmenés avec, alors c'était compréhensible. Même alors qu'elle saignait de tous les orifices de son visage, elle gardait le calme impassible qu'elle possédait plus tôt. En équipe face à elle, Shellie pouvait y voir un obstacle insurmontable entre elle et la victoire. Le fait seul qu'elle pouvait en être témoin et vivre par après en était une en soi. Elle pouvait dores et déjà savoir à quoi ressemblait la défaite, le fait de ployer sous la pression d'une tâche impossible. Peut-être qu'avec ça, elle arriverait à vaincre quand sa vie et sa voix seraient réellement en jeu. Quand bien même qu'elle tenait encore à peine debout, une mélodie calme et juste s'échappait de sa bouche. Elle visait Prompto et son monstre qui semblaient se préparer au pire. Rien n'y faisait, car cette chanson était différente des autres. Eux seuls pouvaient entendre le vrai écho de sa voix en ce moment. Il se sentirait alors entouré et traversé d'une aurore aux teintes de vert. Ce qu'elle avait créé là n'était qu'un pâle écho de la Rivière de Vie, une mémoire. Ce dont elle avait besoin, c'était de créer un véritable miracle.

Peut-être était-ce la surprise du geste, ou un remord à propos de devoir l'attaquer, conscient ou non, mais la balle qu'il tira en sa direction siffla près de son visage pour aller exploser derrière elle. C'était embêtant pour tout dire, elle s'attendait à ce qu'il termine le travail. La chanteuse n'avait plus de tours dans son sac, ni la force de projeter sa voix avec assez de puissance pour conjurer quoique ce soit. Finalement, il y en avait un pour livrer. Une sphère de vide la frappa en plein ventre. Elle eut le souffle coupé sur le coup, mais à part cela, tenait toujours sur ses pieds, bien que de justesse. En regardant en contrebas, il y avait un large trou au niveau du nombril dans sa robe d'un matériel beaucoup plus résistant qu'elle ne l'était en ce moment. Cela la fit soupirer un peu. Une dernière comme ça, et ce serait sûrement la fin.

Alertés peut-être par le coup qu'elle venait de recevoir, son chocobo se précipita sur T-ckilla pour lui donner un vicieux coup de griffe, aidé par le Bunyip. La solidarité entre monstres et tout ça peut-être. Ces créatures étaient bien plus simples à comprendre que les êtres humains en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prompto Argentum
Maniac du Clic!

Maniac du Clic!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Terrain n°1   Ven 13 Juil - 19:21

Prompto venait de regarder son monstre se jeter sur lui. Vraiment, à ce stade du combat, il retournait sa veste ? Le blondinet lui lança un regard noir. Cela n’était pas vraiment douloureux en soi. Il avait juste été bousculé par son « allié ». En tout cas, Shellie prit un instant pour boire le contenu de sa bouteille.

Elle venait de prendre une potion. Mais Prompto dirigea de suite son arme vers elle pour lui envoyer à nouveau une balle explosive. La jeune femme se décala sur le côté et esquiva sa balle. Visiblement, T-Ckilla ne pouvait être esquivé par la demoiselle et se prit son attaque brumeuse de plein fouet.

Shellie commenta alors les actions des deux hommes. Elle indiqua même qu’elle voulait apprendre le talent humain qui s’avéra de transformer la douleur en beauté. Prompto se frotta le menton de son pouce et index. Il ne comprenait pas vraiment où elle voulait en venir. Pour lui la douleur n’était pas belle. Elle était là et ne disparaissait pas vraiment. La jeune femme toussa et recracha du sang. Le photographe avait mal pour elle mais il ne se laisserait pas attendrir.

Le blondinet ne se portait pas si mal. Il avait quelques blessures sur ses bras et le visage. Tantôt mordu par Shellie ou frappé en pleine face. Il regarda la jeune femme lui faire face qui préparait une attaque. Prompto la visait déjà et lorsqu’il sentit son attaque l’atteindre, il tira à nouveau son arme vers elle. Cependant, il constata qu’une lumière douce et verdâtre l’entourait et les blessures qui lacéraient son bras disparurent. Alors, quand il eut compris qu’elle venait de le soigner, son tir ne se fit pas précis. La jeune femme boisée esquiva derechef.

D’habitude, il ne ratait pas ses cibles. Shellie possédait beaucoup d’agilité même dans sa position de faiblesse actuelle. Mais surtout, le jeune homme était décontenancé. Il lança un regard empreint d’incompréhension. Il ne devait cependant pas perdre le nord et Prompto se concentra à nouveau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Terrain n°1   Sam 14 Juil - 14:08

Tour 15

Shellie: Attaque > -100 hp [Prompto]

Prompto: Ravageur > -250 hp [T-Ckilla], -5 mp [Prompto]

T-Ckilla M: Void > -250 hp [Shellie], -5mp [T-Ckilla]
Shellie est KO, le chocobo sort du terrain!

==============


Bunyips P n'obéit pas: Attaquer > -80 hp [T-Ckilla]

==============

Shellie: 0/1850 hp • 0/55 mp 
Prompto: 1510/1850 hp • 25/55 mp  
T-Ckilla: 560/1850 hp  • 5/55 mp

Chocobo: 938/1550 hp • 0/45 mp
Bunyips P: 1026/1550 hp • 0/45 mp
Bunyips T: 0/1550 hp • 10/45 mp


Prochain Bilan le Mardi 17 Juillet aux alentours de 14h



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie, Nouveau kit by Nephilim Coeur2 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Terrain n°1   Lun 16 Juil - 2:01

Au creux des plaines, sous le regard muet des pitons rocheux de Galbadia, l'arène apparaissait semblable à une boursouflure purulente, un bouton blanc qui se distinguait du reste pour mettre en lumière l'immondice de son contenu. Ses parois de fer tranchaient la terre dans laquelle elle se plantait et les lumières qui en émanaient s'allumèrent une à une, à l'image de mille grillons à la tombée du soir. Son toit, teinté d'un orange malade sous l'effet de pâles rayons solaires, se découpaient selon les nombreuses structures métalliques qui le soutenaient. Du ciel, ce bouton gorgé de pue ondulaient avec les mouvements de la foule. Cette même foule composée d'innombrables pantins dont les ficelles les forçaient à endurer chaque seconde leur soumission à cette triste réalité emplie de malheurs et de souffrances... Des larves, en somme, tout juste bonnes à griller sous la chaleur de projecteurs en jouissant d'une oisiveté qui ne leur apportera que la peur de la mort et la souffrance éternelle de son inexorable venue.


Ainsi est-ce cela que l'Humanité en ces temps troublés : une ribambelle d'imbéciles qui n'aspirent à rien et ne respectent que la vacuité de leur existence. Soucieux de rester dans leurs petites bulles, ils détournent les yeux des mendiants venus chercher un peu d'aide à l'entrée du stade, se goinfrent de produits chimiques dont ils sont dépendants et beuglent pour voir des inconnus saigner, oubliant ainsi les problèmes de leur quotidien morose. Rien n'a de sens. La vie ne fait que se poursuivre inlassablement, entraînant plus de cadavres dans son sillage. Ainsi n'en tire-t-on que des regrets, des déceptions, de la rancœur et du mépris. Combien y avait-il de spectateurs ici bas? Mille? Deux mille? Dix mille? Plus encore? Tout cela dans le but de vendre l'image d'une Galbadia puissante? D'une Néo-Shinra repentie? D'aventuriers méritants? Une étincelle pour cacher l'abysse dans lequel l'Humanité se trouve? Oublier la guerre entre Spira et Gaïa qui menace toujours d'éclater? Faire comme si la misère n'existait pas et penser, le temps d'un instant, que l'Homme peut accepter son prochain et se soustraire à sa triste vie?


Je regarde cette foule de mes yeux vides. La ferveur qui me parvient est tout bonnement dégoûtante, pour ne pas dire abjecte. Ces larves se trémoussent et nous encouragent, comme si voir notre sang couler leur faisait le plus grand bien. Une société primitive et violente, voilà tout ce qu'est Héméra. Combattre des monstres dès le plus jeune age, exploiter les ressources de ce monde... Voilà le propre de l'humain. Cela fait moins de six ans que je suis sur cette planète et j'ai déjà pu vivre plus de cinq cents vies. Des sans-abris, des rejetés, des prostitués, des marginaux, des aventuriers, des ivrognes, des orphelins... Tous au fond du gouffre lorsque je leur ai montré une autre voie possible. Je leur ai rendu les clefs de leur propre existence en leur dévoilant la vérité : il n'y a RIEN à attendre de la vie. Rien à espérer. L'Âme, le Cœur, les Sentiments... Tout cela est un non-sens face à la réalité biologique et fondamentale de chaque organisme. Le seul salut est dans le Néant.


Le Néant est l'inexistence. En cela, il n'y a aucune souffrance, aucun doute, aucun regret. Il n'y a pas de situation sociale, de maladie, de possession. En outre, il offre à ses adeptes La puissance, si grande qu'elle pousse le corps au delà de ses limites et les prive d'une conscience dérangée, les libérant de souvenirs douloureux et d’expériences traumatisantes. Il n'y a plus de passé, plus de présent et plus de risque d'avenir. Il s'agit de la solution finale. Et c'est ainsi que j'ai libéré plus de cinq cent pauvres âmes. Car tel est mon rôle : Sauver les Hommes, les êtres-vivant, la nature et la vie d'elle-même. C'est pourquoi je porte le titre d'Ange du Néant et que j'agis en Son nom. Ainsi puis-je espérer accomplir Son idéal. Aucun autre ne connaîtra Sa peine. Aucun autre n'endurera ça.


Mes portails de néant tout juste ouvert tirèrent de nouveau plusieurs lances au devant des monstres dans l'espoir de les leurrer. Pendant ce temps, je profitai de l'assaut de Shellie sur le Bunyips de Prompto pour user de mon baiser de Dabura. La brume noire emplie ma bouche et se chargea de l'énergie annihilatrice que je produisis pour se disperser ensuite devant moi alors que j'arrêtai ma course non loin de la femme boisée. La fumée s'insinua dans ses poumons, l'enveloppant totalement. J'espérai obtenir un résultat satisfaisant, notamment par le biais d'une altération dont le néant la gratifierait, mais ce ne fut point le cas. Avant que la brume n'achève son oeuvre, un tir bien placé propulsa la bête hors du piège mortel qui lui était tendu, lui permettant de respirer de nouveau l'air corrompu de ce monde difforme où des éléments divers coexistaient.


Relâchant ma garde pour m'en prendre de nouveau à la jouvencelle, je ne vis pas le Bunyips jaillir dans mon dos. Le choc suivant sa charge fit craquer mes os, me jetant sur le sable sec. Aucun son ne s'échappa de ma bouche. Aucune douleur ne paraissait sur mon visage. Il y a bien longtemps que je ne ressentais plus rien. Coupé de cette réalité tourmentée, mon hôte prenait les dégâts à ma place.


Me relevant sans me plaindre, j'essuyai la poussière qui recouvrait mon habit avec une certaine désinvolture. Pendant ce temps, la combattante loua les mérites des coups qu'elle subissait. Comment pouvait-on en arriver à louer sa propre douleur? N'était-elle pas le parfait reflet de la folie qui ronge l'Humanité et la précipite dans cette spirale sans fin de vices et de peurs? Inutile de chercher à la raisonner. J'avais déjà fourni plus d'efforts que nécessaire et j'estimai que c'était à elle de se rapprocher de moi si mes capacités l’intéressaient. Certes, je reconnaissais volontiers sa persévérance et ses capacités physiques. Mais, à l'instar de bien des Hommes, son individualité était une gêne monumentale. Les bois qui couvraient sa tête, les plumes sortant de sa chevelure, son teint pâle... Elle avait tout des bêtes de foires s'étant jointes à ma cause. Veranissa, Varimatras, Nos, Jonah, Buredo, Zephirin... Un ensemble de parias que le commun des mortels ne pouvait appréhender et rejetait faute de les accepter. Cette expérience ratée avait juste besoin d'être accompagnée vers la seule vérité : le Néant. Et si ce n'était pas maintenant, cela serait plus tard.


Shellie se oint de sa potion, annulant une partie des dégâts qu'elle avait subie. Elle s'assura ensuite d'éviter l'assaut de Prompto avec une grâce et une élégance rare. Ses mouvements bestiaux et primaires avaient cette touche de folie et d'ivresse que la crainte de la mort fait naître. Accompagnant son ultime danse avec un souffle emplit de ma magie élémentaire, je sentis encore sa résistance. Ne voulait-elle pas entendre ma voix? Ne voulait-elle pas se baigner dans le néant le plus absolu? Qu'importe. Je lui offrirai tôt ou tard. Le néant est absolu. Il emportera tout avec lui, jusqu'à ce que plus rien ne demeure.


Jetant une lance de néant vers les deux monstres accompagnant mes ennemis humanoïdes, je les fis dévier de leurs courses, les poussant, sans doute par peur, à s'en prendre à leurs maîtres. Le regard vide et le visage inexpressif, je fis plusieurs pas de côté, considérant la situation actuelle.


La sauvageonne était au bord de la rupture. D'ici peu, elle tomberait dans l'inconscience. Dans son ivresse, elle parla de douleur... Comme si les blessures physiques qu'elle avait subie là avait la moindre signification. Inepties, ce n'était que cela. Ma pauvre enfant, incapable de voir que chacun de tes coups n'engendre rien de plus qu'une éphémère satisfaction chez les parieurs et une désillusion chez ceux qui te soutiennent. Tu penses avoir un quelconque rôle? Un quelconque choix? Tu n'es rien et demeurera impuissante tant que tu seras rattachée à cette misérable vie. Ta seule chance réside dans l’annihilation. Ton salut sera la Fin de toutes choses.


Malheureusement, la ferveur de la chanteuse pour l'Humanité se traduisit par un geste fou, très éloigné de ce que l'on pourrait attendre dans un tel combat à mort. En effet, elle en vint à soigner l'un de ses agresseurs : mon ennemi. 
Prompto, un jeune adolescent blond dont l'arme principale semblait l'abus de discours futiles, venait de regagner de l'énergie. Ce geste anodin entraîna une autre mésaventure : il rata sa cible. Ainsi, ces deux actions cumulées venaient à elles seules de réduire drastiquement mes chances de victoire. Je ne pouvais pas laisser passer cela. Pourquoi avoir soigné celui qui l'avait meurtri de plusieurs balles? Était-ce de la folie? Tch...


Pointant mon index vers la demoiselle, je concentrai le néant qui m'habitait en un point. Le néant prit forme, brisant la réalité de ce monde pour se manifester sous la forme d'une sphère noire. Une abomination, une erreur de la nature, voilà ce que j'étais, et voilà ce que je serai toujours auprès de ces Hommes qui nous exterminent, nous, les monstres. Je tirai alors dans sa direction, brisant ses habits, créant ainsi une faille que je pourrais exploiter.


Baissant de nouveau ma garde, les deux monstres que j'avais précédemment effrayé en profitèrent pour se jeter vers moi et me frapper de nouveau. Tch... Pourquoi n'avais-je pas moi aussi de monstres capables? Enfin, je ne pouvais pas me plaindre. Mon but restait le même : tester mes limites et aller au plus haut dans ce tournoi. Qu'importe si l'on me refilait des boulets et si l'on me mettait contre plusieurs adversaires. En se liguant ainsi contre moi, ils me montraient comment m'adapter à ce futur que la chimère m'avait montré. Tous ses aventuriers liés ensemble contre moi... Pour avoir ma chance, je devais apprendre à vaincre tous ces insectes et non pas me contenter d'être fort en combat singulier.


Je me dégageais des animaux en crachant un léger nuage noir en face de moi. Puis, sans relâcher mon attention de ma cible, j'accourus vers Shellie. Créant un portail de néant devant moi, je me jetais vers lui. La sauvageonne venait de flanquer un coup au jeune homme dont l'arme tira dans ma direction, me heurtant tout juste avant que je ne traverse ma création. Un nouveau portail s'ouvrit au côté de la sauvageonne et elle ne put voir que trop tard ma main de fer agripper son col et la plaquer au sol sans ménagement. Me retrouvant nez à nez avec elle, j'eus la parfaite idée pour en finir de façon théâtrale, rassasiant ainsi les besoins morbides des spectateurs.


Me baissant vers elle d'un coup sec, je chuchotais à son oreille.


" Il aurait vraiment été plaisant de t'avoir dans mes rangs. Nous aurions changé la face de ce monde abjecte. A la place, laisse-moi t'offrir la fin à laquelle tu aspires. "


Je relevais mon visage en face du sien, laissant ma mèche en forme de faux onduler sur son visage pâle tandis que mon avant-bras puissant la maintenait au sol. Puis une sphère de vide apparut juste devant ma bouche, en instant. Ma main libre frappa alors son ventre sans défenses pour lui faire ouvrir la bouche. J'y descendis mes lèvres pour joindre les siennes et y distribuer ma magie. Elle pouvait lutter, me griffer, me mordre, mais cela n'empêcherait en rien le néant de la submerger de l’intérieur pour la réduire définitivement au silence. Elle ne verrait plus rien, ne sentirait plus rien. Elle serait libre l'espace de quelques heures, puis retrouverait la dureté de ce monde. 


Bien entendu, une clameur s'éleva dans la foule. Il est vrai qu'au vu des mots que nous avions échangés, certains pourraient s'imaginer que nous nous connaissions. Les réactions étaient diverses et variées. Certains acclamaient la poésie et le romantisme du geste alors que d'autres le sifflaient. Pour ma part, il s'agissait simplement d'une attaque visant à perturber, déconcentrer et vaincre mon opposant. Je ne suis pas suffisamment idiot pour croire en une quelconque forme d'émotion. Plus depuis longtemps.


Le sol tremble et j'observe trop tard le Bunyips de Prompto qui se jette dans ma direction et m’envoie en arrière avec un violent uppercut. J'ai le temps de bloquer en partie le coup, mais le choc résonne dans tout mon corps, me rappelant combien je suis faible. La sensation désagréable dans mon dos me remémore que je me suis pris une balle. Je me redresse, jette un œil au tableau des scores qui annonce l'élimination de Shellie. Au vu des points dont je dispose, il me faudrait une victoire pour rester dans la course. Autant dire qu'elle sera difficile à obtenir. Néanmoins, je constate que Cidolfus a remporté son match. Bien. Si l'un de nous atteint la finale, cela rayonnera sur le Rokumeikai et nous apportera certainement un lot d'idiots auquel je serai en mesure de montrer la Voie. C'est aussi l'une de mes attentes : engranger un petit lot de fans que je pourrais convertir d'ici la fin de la journée, loin des regards indiscrets.


Je me tourne vers Prompto, redescendant mes yeux de sang dans sa direction. De la fumée noire s'échappe encore de mes lèvres et mon sang coule par accoups des blessures qui m'ont été infligées. Je m'approche du corps de la jeune femme, la soulève nonchalamment du bout de mon index de métal, puis la laisse tomber au sol. Je m'approche ensuite de lui, droit, fier, imperturbable.


" ... Et moi qui voulait atteindre la finale. Cela m'aurait fait une bonne publicité. "


Calme, j’époussette mes épaules avant de revenir vers lui. Je sautille en faisant craquer mes doigts et laisse mon aura recouvrir mes deux bras de flammes noires.


" C'est maintenant entre toi et moi, Prompto. Ne relâche pas ton attention un seul instant, ne retient pas tes coups. Je vais venir à toi avec tout ce que j'ai : sept mille années de haine. "


J'estime mes chances de victoires autour de 10%... Peut-être même 5%. Néanmoins, j'irai la chercher avec tout ce que j'ai. C'est le moment de tester la résistance de mon corps et la variété de mes armes. de néant se concentrer autour de mon corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Shellie
Chasseuse à Chansonnette

Chasseuse à Chansonnette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 2400/2400
MP : 70/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Terrain n°1   Lun 16 Juil - 23:12

Ce portail, elle le vit bien s'ouvrir. Quand sa main s'en échappa, Shellie aurait bien pu l'esquiver en temps normal. Faire une danse autour de T-ckilla pendant qu'il tentait de l'attraper par la gorge, mais avec la fatigue et ses blessures, ses mouvements n'étaient plus aussi vifs que ses sens. Entraînée au sol avec lui sans cérémonies, la sauvage serra des dents, mais ne montra aucune expression dans le reste de son visage. Ses propres griffes grinçaient contre son bras de métal, attendant la suite tout en plantant ses yeux dans les siens. C'était un regard vide d'émotions dans un autre. Elle ne réagira pas plus quand il lui parla de rejoindre sa cause, et si elle était capable de l’exubérance humaine, elle lui rirait au nez. Il n'y avait pas créatures plus différentes que ces deux-là. Le tumulte incessant de la vie, Shellie avait apprit à aimer ce son à force de vivre avec, le sentir à travers elle aussi vivement que ses propres émotions. Elle n'avait peut-être pas joui d'une vie aussi longue que la sienne, mais elle était satisfaite de cet ordre. Les makonoïdes en étaient une aberration, et elle qui était capable de le voir souhaitait le corriger, qu'elle ait l'aide de ceux qu'elle voulait protéger ou non. Si leurs buts étaient similaires, leurs motivations ne pouvaient être plus éloignées.

-Un défi? Que la plus forte Voix l'emporte alors.

Une douleur vive au niveau de l'estomac lui força un rugissement de douleur, mais il ne s'agissait que d'une diversion. Une ruse pour lui faire ouvrir la bouche, et l'élémentaire ne perdit pas cette occasion pour presser ses lèvres contre les siennes. Ses grands yeux étaient toujours plantés dans les siens, consciente de ce qu'il était en train de faire. Un geste qui n'avait rien de romantique, à moins d'en penser autrement du baiser de la mort. Ses griffes se posèrent derrière sa nuque, s'y plantant pour le garder en place. S'il cherchait à la tester de la sorte, alors elle l'invitait à faire de son mieux. Elle avait vaincu cette brume maintes fois, mais directement à la source, et dans son état affaibli, la sensation était toute autre. Ça ne voulait pas dire qu'elle ne pouvait pas le laisser avec un de ses propres cadeaux au passage.

Tous les deux maintenus en place, les bois de la jeune fille se mirent à luire de nouveau, et bougeaient de leur propre chef. De nouvelles branches poussaient dessus à vue d'oeil, et étendaient leurs membres au visage de l'élémentaire, s'infiltrant sous son épiderme. S'il souhaitait tant lui faire voire le monde a sa façon, il ne serait que naturel qu'elle en fasse de même. Pendant ce court moment, chaque Voix de chaque spectateur, chaque sentiment, chaque bribe de jalousie, de crainte pour la vie de la jeune fille, d'horreur ou de pitié pour son triste état lui reviendrait se réverbérer à travers lui avec une vivacité aussi cristalline que s'il en était l'auteur. Toutes leurs émotions les plus primaires et franches qui tourbillonnaient ici dans un tumulte apte de rendre folle une personne qui n'y était pas habituée. C'était là son existence à tout moment, un diapason vivant qui réverbérait chaque soupir de vie, des brins d'herbes qui couvraient le sol jusqu'aux humains agglutinés ici, venus voir leur performance. Pendant que l'une vivrait l'expérience du rien, T-ckilla, lui, vivrait tout. Plus important que tout le reste en ce moment serait possiblement le fait de sentir tout l'être de la makonoïde à ce moment. Son amour sans bornes pour ce monde et la vie qui y déborde, et sa peine égale d'avoir perdu la Rivière de Vie, la chose qui en était la cristallisation. Qu'il accepte ou non ces choses, il devrait savoir dès lors qu'ils étaient des ennemis irréconciliables.


Dès que les fines aiguilles qu'étaient le bout de ses bois se sépareraient de sa chair, l'expérience de T-ckilla prendrait fin. De son côté, Shellie ferait celle de son monde. Ce néant où toutes choses inégales n'existaient plus. Ces disparités qui étaient propres à la vie, l'amour comme la haine, la joie comme la souffrance, la lumière comme l'obscurité, n'en faisaient pas partie. Pour la makonoïde épuisée de vivre constamment le tumulte de ces existences qui l'entourait, cet état de paix était indéniable. Dormir, juste dormir, loin de ses craintes de savoir son espèce un tel danger pour les êtres humains. Loin de la douleur de se retrouver tordue en une bête sauvage, torturée, poussée à assouvir ses bas instincts pour servir des ambitions matérielles. Bon nombre d'aspirations humaines n'avaient jamais eu de sens à ses yeux. Celles des richesses matérielles, d'une gloire aux yeux de leurs semblables, mais elle acceptait tout de même ces choses comme étant leur impératif. Ici, il n'y avait rien à accepter, à débattre ou à opposer.

Au début, elle accueillait cette paix, d'être coupée de ses besoins comme de ceux des autres avait quelque chose de rassurant, mais avant longtemps, un sentiment de vide l'envahissait. Plus précisément, c'était un sentiment d'insatisfaction.


*Y aurait-il d'autres Voix ici?*

Rien. Évidemment. Rien ni personne pour recevoir le son de sa voix, et Shellie se faisait de plus en plus incertaine d'être même en mesure de pousser la sienne. Sans lumière ni son, elle se faisait seule, un peu comme sa cellule insonorisée. Cette insatisfaction laissait peu à peu place à un besoin qui ne la consumait que plus vivement. Cette fois par contre, elle n'avait ni griffes pour se lacérer, pas de corps à jeter contre les parois, rien pour vivre, dans la douleur ou la joie, ou pour en causer l'artifice de continuer à exister.

*Quelqu'un... N'importe qui... Je veux vous entendre, je dois vous entendre...*


*̯͖͓͕ͮͭͣ̔ͥN̻͖̥̪͇ͣ̿̓̿ͯ͌̏e͒ ̗̭̯̳̽͛ͮ̾͒̄͘ͅl̳̪̗̙͎̣̞ͩ͒̃ͮͪa̎ͤͤ͞ ̥͓̠̤l̢̞͚̣͉̳̠̳̽̓̃͒a͙̜͓͚̝̺͒ͅi̓҉̬͇̤̪̰s̭͇̏̔͋̿ͥṡ͉̣͆̑̄̊ě̞̺̬͉̲͝z̪̝͓̏͑͛̊́̚ ̤̬͉̳ͯ͑̌̂p̤̏ͥ͒̓̐̈̇a̵͖̦̿ͅs̏̂ͦ ̖̅̓̍ͨͨͦ̄ͅd̹̰͎̥̼ë́r͓̉̈̉̃ͦr̵͚̙̽į͖̖͈̦̖̟̾ͥ̎è̙̖͚̈̉͋ͤ̉̔ͭr̴̲̫̦͇͔̝̝̍͌̿é̗͚̓̋.̼̞̠̭̦̣́ͣ.̡͇̺̹ͬ͊ͭͬͤ̒̈.̟̹̼̼̦̹̋̂ͯ̉ͮ*̵͔̟̙̂̎ͩ̿̏


*̒̑̃ͭ̔̅҉̪̯̖̳̬̥ͅÀ̦͖̭͙̘̼̓ ̤̩̖̀͊ͫͬͧl̇'̶̱̭͓̜ͭͣ̒͒ͩ̚a̢̜̱͉͔̻̜̘ͬ͛́͒̃ͧ̉i̟͖̮̞̺̙̜d̙̜͓͠e̞̙͚̞̞ͣ͗͞.͕͍̎͑͒̆͘.̹͙̹͓̬ͬ͛̀.͉̖̘͖̜̿̾*͆ͭ͒͟


Une libération pour certains, une prison pire que toute autre pour une makonoïde dont la faim d'exister englobait bien comme mal. Cette immortalité paisible n'avait rien d'invitant. Vivre, combattre, opposer et mêler sa Voix à celle des autres, c'était là la raison de son existence. Le désespoir l'avait poussée à souhaiter cette fin, peu étonnant que cet homme ait des disciples. Si on souhait était de transformer le monde à cette image, alors elle n'aurait que raison de plus pour l'en empêcher, ou l'y traîner elle-même s'il le fallait. Aucune sortie en vue par contre, ce néant englobait-il aussi toute trace d'espoir?

*LARVE! GASPILLAGE DE CHAIR! RÉVEILLE-TOI, TU ME DÉGOÛTES!*

Une violente révulsion secoua la makonoïde, autant de sa propre personne que projetée sur elle. Une émotion, un sentiment, une Voix qui se mêlait à la sienne, quelque chose à quoi se raccrocher. Sa faim d'exister, son besoin impérissable se réveillaient de plus belle, celui de tuer cette rivale, de se peindre de son sang ou d'en être sa victime en essayant. Shellie rouvrit les yeux, puis les referma aussitôt, agressée par une lumière vive et le blanc criard du plafond. Petit à petit, ses sensations lui revenait, et le brouhaha du tournoi aussi. Elle se souvenait de qui elle était, d'où elle se trouvait et de ce qu'elle y faisait. Elle tenta de bouger les bras, mais ils étaient attachés à son lit.

-Où est-elle?
-Ah, elle s'est réveillée. Vous êtes au Tournoi de Galbadia. Nous nous sommes occupés de vos blessures, mais vous ne vous réveilliez pas alors nous commencions à nous inquiéter.
-Non. Où est-elle?


Le docteur regarda ses assistants un moment, interloqué, jusqu'à ce qu'un déclic se fasse dans sa tête. Il semblerait que ses suspicions étaient fondées, et qu'elle soit passée par ici pour la sortir de ce coma artificiel. Elle aurait aussi pu l'achever ici et maintenant en toute impunité et s'épargner beaucoup de problèmes futurs, mais toutes les deux savaient qu'une telle fin serait insatisfaisante pour tous ceux concernés. Elle l'avait donc tirée de sa rêverie, mais Shellie ne s'était pas réveillée assez tôt pour la croiser. Au fond elle n'avait même pas besoin de demander, son odeur infecte polluait la pièce.

-Ah oui, vous avez eu une visite pendant que vous étiez inconsciente. Une jeune fille de votre âge qui disait être avec la Néo-ShinRa. C'est elle qui nous as conseillés de vous attacher en disant que vous pourriez être agitée à votre réveil. Vous aviez perdu beaucoup de sang, alors elle s'est même proposée d'aider à la transfusion.

Un mauvais tour peut-être de sa part pour s'amuser, mais peu importe. Elles régleraient leurs différents un autre jour. En bougeant un peu la tête, Shellie pouvait effectivement voir le nécessaire à une transfusion à ses côtés. Sans dire mot, la makonoïde se releva de son lit d'urgence dès qu'elle en sera libérée, testant ses membres dès que ses pieds nus touchèrent le sol. Elle sentirait certainement des courbatures plus tard, mais en ce moment, tout semblait être à sa place et en état acceptable. Une chemise d'hôpital avait remplacé sa robe par contre, le ruban ayant retrouvé sa place à son poignet. Sans égards pour ceux qui pourraient la voir, elle enleva cette chemise d'un trait, le corps à découvert avant qu'une robe identique à celle qu'elle portait au tournoi ne se forme à partir du ruban autour de son avant-bras. Fin prête, elle soupira, et retrouva le tumulte des gradins en attendant la dernière manche. Ça allait être difficile de battre celle qu'elle venait de passer en termes d'excitation et d'intérêt, mais elle pouvait toujours espérer.

========================

Shellie retourne aux Gradins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prompto Argentum
Maniac du Clic!

Maniac du Clic!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Terrain n°1   Mar 17 Juil - 13:28

L’issue du combat était bientôt arrivée. Prompto se méfiait comme lors de son précédent match, la victoire lui semblait évidente. Sauf que son monstre précédent avait décidé de changer ce à quoi il aspirait. Il regardait donc son buniyps qui jusqu’à présent n’avait pas vraiment obéit comme il le devrait.

Mais le blondinet savait qu’il ne pourrait point lui faire plus de mal qu’à T-Ckilla. Il n’avait plus de ressources donc pas de grosses attaques. Et même si cela avait été le cas, les dégâts auraient été annulés grâce au soin de Shellie sur le pistolero. C’est en partie à cause de cela qu’il rata la jeune femme en lui tirant dessus.

Prompto ne pouvait pas se résoudre à l’achever alors. Il laissa le plaisir à T-Ckilla de lui porter le dernier coup, ainsi, lui, il pouvait déjà lui causer dégâts et blessures. Le jeune homme regarda son adversaire qui se tournait vers lui, les yeux sanglants, une bouche fumante résultant de son attaque ténébreuse. De ses blessures coulait son sang et pourtant, il trouvait encore la force d’agir de manière cruelle. Il porta le corps de Shellie pour le laisser tomber ensuite lourdement au sol. Bientôt, des soigneurs vinrent la chercher pour l’isoler.

Le pistolero avait passé dix années de sa vie à voir des personnages comme lui pendant le chaos qui avait régné sur Eos. Les deamons ne possédaient pas une allure plus fraîche et les gens atteint de la maladie non plus. A vingt ans, les premières fois étaient très effrayantes. Mais à présent adulte, Prompto avait vu assez d’horreurs pour ne plus y ressentir de peur. Il ne laissait plus que la place à la pitié si c’était des innocentes personnes.

Dans le cas actuel, il était difficile pour Prompto de sentir une quelconque empathie envers T-Ckilla. Même s’il savait pertinemment que son passé ne devait pas être joyeux. Pourtant, le blondinet persistait à croire qu’il fallait passer au-dessus de ses souffrances sans blesser personne d’autre. C’était déjà pénible tout seul alors, à quoi bon la transmettre aux autres ? Cela ne le rendait pas moins malheureux.

T-Ckilla s’avança vers son adversaire, fier comme un paon. Il était vrai que s’il voulait faire la promotion de son clan il valait mieux qu’il montre une bonne image. Il s’adressa à Prompto en lui intimant de ne pas retenir ses coups car lui, il viendrait à lui avec ses sept mille années de haine. Le jeune blond roula des yeux, nullement impressionné. Puis lui sourit en lui lançant une petite phrase pleine de son humour.

« Oui, j’ai bien compris que ça fait sept mille années que tu souffres. Tu te répètes papy ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Terrain n°1   Mar 17 Juil - 14:12

Tour 16

Prompto: Ravageur > {Critique / Blocage!}-188 hp [T-Ckilla], -5 mp [Prompto]
T-Ckilla entre en état de limite

T-Ckilla M: Éther > +100 mp [T-Ckilla]

==============


Bunyips P Attaquer > {blocage} -40 hp [T-Ckilla]

==============

Shellie: 0/1850 hp • 0/55 mp 
Prompto: 1510/1850 hp • 20/55 mp  
T-Ckilla: 332/1850 hp  • 55/55 mp • LIMITE ACTIVE

Chocobo: 938/1550 hp • 0/45 mp
Bunyips P: 1026/1550 hp • 0/45 mp
Bunyips T: 0/1550 hp • 10/45 mp


Prochain Bilan le Vendredi 20 Juillet aux alentours de 14h



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie, Nouveau kit by Nephilim Coeur2 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Terrain n°1   Mer 18 Juil - 18:46

Un long et langoureux baiser d'adieu, voilà qui ferait couler beaucoup d'encre. Certains huèrent, d'autres acclamèrent, d'autres enfin se turent, ne sachant comment réagir alors que l'image était diffusée sur l'écran géant. Cette populace si confuse avait eu le spectacle qu'elle demandait jusqu'ici et ne semblait jamais rassasiée. Combien de massacres lui faudrait-il pour qu'elle se rende compte de la violence omniprésente qui régnait ici bas? Faudrait-il l'impliquer? Projeter la belle dans la tribune et lui ouvrir les viscères pour en recouvrir ses idiots qui rigolent de corps couverts de blessures? Allez savoir. La violence est omniprésente chez ces singes, comme chez toute autre espèce. Elle n'est ni bonne, ni mauvaise, elle demeure simplement.


Je reste cependant étonné par la réaction de la demoiselle qui avait choisi, non pas de résister, mais d'accepter la délivrance que je lui octroyais. J'avais encore la marque de ses griffes au niveau de ma nuque et de fins trous sur mon visage, marque indélébile de ses cornes. Elle semblait avoir voulu m'affecter d'un quelconque mal, injectant en moi quelque chose d'étranger. Sauf que ma concentration avait été telle lorsque j'avais désiré la détruire que je ne sentais que maintenant la nature de son affliction.


Ma tête vrombit et mon cœur s’accéléra alors que je finissais ma déclaration auprès du jeune Prompto. L'équipe médicale en profita pour emporter la jeune femme et lui éviter ainsi davantage de dommages. Une balle perdue était si vite arrivée...


Le blondinet m'accusa de radoter. Evidemment... Comment ne pas répéter ce que la Vie m'inflige depuis tant d'années? Comment ne pas être obsédé par une délivrance après un si long emprisonnement? Limité dans cet espace, je voulais m'étendre et tout recouvrir. Devenir le néant de nouveau. Plus encore, je refrénais mon envie d'anéantir tous les vivants, non pas pour un quelconque plaisir, mais pour les libérer définitivement dans un futur proche.


Et dans le même temps que celui de son discours, je fus de nouveau assailli par cette douleur insupportable au niveau des tempes. Mon cœur continuait de battre la chamade. Pourquoi? Pourquoi ne m’obéissait-il pas? Comment se faisait-il que Vlad s'agite autant? Comment avait-il pu être tiré du sommeil dans lequel je le maintenais? Est-ce que c'était la faute de cette fille? Que lui avait-elle fait? Comment avait-elle pu lui ouvrir les yeux? Enfermé dans ce parasite qui me protège du monde extérieur, je n'avais rien senti lorsque ses maudites cornes s'étaient insérées sous ma peau. Est-ce là qu'elle l'a réveillé? Tch...


Incapable de faire appelle à ma magie, luttant intérieurement, je laissais ma bouche s'ouvrir, retenant ce corps de vomir.


" Il... brûle. Hér-... Roku- "


Mes yeux vrillèrent entre leur rouge habituel et le blanc naturel tapissant le fond des orbites de ce pauvre pantin. Il suffit! Prenant un éther, je le flanque dans la gueule de cette coquille avant de redresser la tête. Je vis alors un tir arriver vers moi. D'un coup, ma magie revînt, me permettant d'invoquer deux lances qui bloquèrent en partie la balle avant qu'elle n'explose à mon contact. Heureusement, les dommages furent réduis. Pourtant, ils n'en restaient pas moins importants. Le monstre chargea alors dans ma direction, mais je pus là encore exposer ma main métallique pour contenir sa course et atténuer le choc qui parcouru mon échine, se répercutant dans tout mon corps. Un filet de sang s'échappa de ma bouche. J'avais les dents serrés et les sourcils froncés, témoignage de la rage qui habitait le Soldat se débattant en moi. Bordel! Si j'avais su que cette peste pouvait faire un truc pareil, je l'aurai éliminé d'une manière bien différente! Avait-elle atteint son âme sans que je m'en aperçoive?!


Je finis par invoquer deux autres lances qui me permirent de repousser le Bunyips. Avec une lame dans chaque main, je m'apprêtai à réitérer mes contres. Mes chances de victoires venaient de passer de 5% à 20%. Une chance sur cinq, c'était encore jouable.


Mon manteau était déchiré au niveau de son col, mon pantalon couvert de sable avait des ouvertures au niveau de mes genoux et de mes chevilles, mais qui se soucie d'avoir une armure? L'une de mes arcades était ensanglantée, ma narine droite obstruée, mes gencives inférieures ouvertes, mes cervicales broyées, mes coudes meurtris, mon torse brûlé, mais qui se soucie de mon état physique? L'âme de mon hôte se débattait, ma respiration était difficile, mon cerveau était plus lent, ma vue en partie réduite, mais qui se préoccupe de telles considérations? Je n'avais pas dis mon dernier mot. J'étais debout, sur mes deux jambes, et prêt à combattre.
Ma peau se recouvrit peu à peu de flammes noires à mesure que ma magie me revenait. Le Néant, dans mon état de transe, me recouvrait entièrement, ne laissait rien de plus qu'une flamme infernale noire en lieu et place de mon corps. Une armure, une bénédiction, qu'importe quel nom vous pourriez donner à ce phénomène, il n'est que le reflet de ma véritable nature. Dans ce chaos sans dimension qu'est à présent mon être, seul mes deux yeux de sang demeurent.


J'exulte, béni par l'incommensurable pouvoir du Néant. Je n'ai pas le droit à l'erreur. Ma prochaine action sera déterminante. Mes yeux ne quittent pas Prompto. Je gagnerai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Prompto Argentum
Maniac du Clic!

Maniac du Clic!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Terrain n°1   Mer 18 Juil - 19:49

Prompto sentait le stress et l’impatience le gagner. La foule semblait en joie de contempler le spectacle et surtout, le blondinet remarqua qu’ils étaient à présent les seuls encore en train de se battre. Le jeune homme n’avait cependant pas plus d’attaques qu’il ne les avait montrées.

T-Ckilla semblait alors agir de manière étrange après une énième balle que tira Prompto. Les yeux de son adversaire semblaient instables, changeant de couleur, oscillant entre le rouge qu’ils avaient d’habitude et le blanc. Cependant, T-Ckilla sembla bien plus réceptif et bloqua les attaques de ses deux ennemis.

Le cœur de Prompto s’accélérait. Il avait peur que cela se finisse comme son dernier combat. Non c’était impossible. La seule personne qui lui voulait du « mal » était T-ckilla et pouvait arriver à le battre. Le pistolero espérait juste qu’il n’allait pas tomber sur une attaque qui lui priverait de son contrôle.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Terrain n°1   Mer 18 Juil - 20:12

Tour 17

{Prio} T-Ckilla M: Baiser de Daruba > {blocage!} -125 hp {altérations ratées} [Prompto], -250 hp {altérations ratées} [Bunyips], -10 mp [T-Ckilla]

Prompto: Ravageur > -250 hp [T-Ckilla], -5 mp [Prompto]

==============

Bunyips P n'en fait qu'à sa tête : Attaquer > -80 hp [T-Ckilla]

==============

Shellie: 0/1850 hp • 0/55 mp 
Prompto: 1385/1850 hp • 15/55 mp  
T-Ckilla: 2/1850 hp  • 45/55 mp • LIMITE ACTIVE

Chocobo: 938/1550 hp • 0/45 mp
Bunyips P: 776/1550 hp • 0/45 mp
Bunyips T: 0/1550 hp • 10/45 mp


Prochain Bilan le Samedi 21 Juillet aux alentours de 20h



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie, Nouveau kit by Nephilim Coeur2 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Terrain n°1   Hier à 0:06

Spoiler:
 



Vlad était un Soldat au mental d'acier qui ne pliait pas facilement. Seules les horreurs de son passé constituaient un cauchemar récurent et une faiblesse dans sa psyché. Son corps était résistant et c'est pour cela qu'il constituait un hôte de choix, capable de me supporter malgré ma nature. Son âme ne s'était pas totalement brisée et là encore il avait tenté de profiter d'un simple instant de faiblesse pour me forcer à abdiquer. Lui rendre le contrôle, maintenant ou plus tard, serait la pire des choses! Il n'hésiterait pas à divulguer mon existence, ainsi que celle de mon organisation aux yeux du monde. Or, ce n'était ni l'heure, ni le moment! Tout ça parce que cette Shellie avait usé d'un tour pour le réveiller. Comment s'y était-elle prise? Comment avait-elle pu éveiller ses sentiments? Était-ce parce qu'elle se trouvait à mon antithèse? Allez savoir.


Rien n'a de sens dans ce monde chaotique et désordonné. Rien n'a de valeur. Rien ne demeure. Tout s'efface et se reconstruit à une vitesse folle. Chaque vie est futile et sans valeur. Seul le néant, total et parfait, sauvera chacun d'eux. Vlad, Prompto, et tous les imbéciles qui se délectent de notre souffrance... Car le bien et le mal, représentations de l'esprit en fonction des âges de l'Histoire, n'existeront pas non plus. Et c'est cette perfection, ce pouvoir surnaturel, qui s'échappe de mon corps et le recouvre à présent. Cet hôte faible peut s'effondrer à tous moments, mais pas tant que je suis là. Pas tant que je le force à se battre en mon nom. Mes muscles se gonflent tandis que ma magie renforce mon corps à l'extrême. Mes yeux de sang se plongent dans ceux de Prompto et mes lances commencent à vibrer.


J'attends son tir. Il vint. Je frappe de mes deux lances, tournant sur moi-même, mais la balle m'atteint. Mon manque de vitesse, dans cet état, ne me permet pas de parer cette dernière. Néanmoins, ce tourbillon obscur me permet de faire quelques pas rapides vers le blondinet et de lui jeter, du bout de mon arme, un peu de mon sang noir au visage. Profitant de cette distraction, je me rue sur lui, tel une bête sauvage, et transforme mes lames en deux sphères. Je saute devant lui, mettant les sphères devant moi, puis je souffle dessus. Un brouillard noir, épais comme de l'encre, recouvre son corps. Malheureusement, ma faiblesse m'a rendu trop lent et l'attaque n'a pas l'effet escompté. J'entends du grabuge, me tourne, et observe le monstre de ce jeunot me balancer un violent crochet du droit. Le choc est terrible, traversant mes cottes de part en part. Mon souffle se coupe l'espace d'un instant et je pose un genou au sol, haletant. Par endroit, l'aura qui me parcoure s'affaiblit; dévoilant des parties de mon corps. Tch... Pas encore, je n'ai pas encore fini. Je peux encore pousser ce corps plus loin. Je peux pousser cette mauviette de Vlad plus en avant encore. Et même si ma vision se floute, même si la douleur le submerge, même si mon équilibre est précaire, je peux encore le forcer à combattre. Je me relève en prenant appui sur une lance de néant, couvrant l'impact du Bunyips par ma main de métal. Vais-je finir vaincu, cette fois encore? Mes chances de victoires sont redescendues bien en dessous des 20%... Mais le zéro n'existe pas dans le monde des probabilités. Aussi vais-je lutter. Après tout, la vie de ce Soldat n'a pas de sens, tout comme ma défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Prompto Argentum
Maniac du Clic!

Maniac du Clic!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Terrain n°1   Aujourd'hui à 21:24

Prompto venait à se demander pourquoi il avait participé à ce tournoi. Il aurait pu très bien juste voyager et commencer une quête avec Floe qui leur aurait permis d’acquérir de l’expérience. Il venait de rencontrer des gens tellement étranges. Tellement... loin de ses valeurs, de son histoire.

Il venait même à se demander quelle était la leur. Malheureusement, ils n’étaient pas ici pour faire la conversation mais pour se battre. Pour permettre aux spectateurs de s’amuser. Dans le monde de Prompto, il se souvenait que c’était les monstres qui combattaient et des équipes qui les encourageaient. Le blondinet avait participé avec plaisir à ces batailles.

Mais du coup, la comparaison faisait un peu mal. Ils étaient des bêtes de foire pour ces gens sans doute. Le jeune homme était perdu dans ses pensées, il ne vit pas tout de suite arriver son adversaire sur lui. T-Ckilla était malin, il lui avait lancé un peu de son sang sur les yeux. Prompto essuya bien vite ce liquide qui l’empêchait de voir et lorsqu’il put voir suffisamment bien, il eut un mouvement de recul monstrueux.

En effet, T-Ckilla avait créé deux sphères qui n’auguraient rien de bon et surtout, il s’apprêtait à effectuer la même attaque finale qu’il avait lancée sur Shellie. Pour rien au monde il n’embrasserait un homme !!

« NON ! »

Heureusement pour lui, T-Ckilla lui souffla un gros nuage ténébreux qui lui entoura le corps. Tout ce qu’il aura pu retenir de cette attaque, c’est qu’il y avait eu plus de stress que de mal. En effet, la brume ne l’avait pas rendu fou, c’était déjà pas mal. Mais le meilleur, c’est qu’il avait évité un contact plus que gênant. Même si, son adversaire aurait se serait sans doute arrêté.

« J’imagine qu’après sept mille ans d’existence, le dentifrice n’a plus le même effet ! »

Prompto rigola sous cape tout seul de sa blague un peu pourrie, il fallait l’avouer. Mais au moins, cela l’encourageait à rester concentré jusqu’à la fin de ce combat. Encore un effort et un des deux en sortirait vainqueur !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Terrain n°1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Terrain n°1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent de Galbadia :: Plaines de Galbadia :: Le Tournoi de Galbadia-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives