Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Les Gradins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Jeu 30 Aoû - 15:43


Gippel revient des terrains

Après tout ces combats enchaînées les uns après les autres – et même en comptant les petites pauses, Gippel en avait enfin fini avec tout ça. Contrairement au précédent tournoi, il n'avait pas réussi à se hisser jusqu'à la finale, mais au moins, il avait bien combattu malgré quelques boulettes. Il espérait ne pas avoir attiré les foudres de cette fameuse Shellie ? Il avait dit ne pas la frapper comme toutes les femmes et la pauvre avait reçu une de ses plus puissantes attaques... Quittant l'infirmerie une fois remis sur pied, il arriva dans les gradins où il pouvait voir le nom des finalistes qui vont se disputer la finale. La fameuse fille à corne était dedans, tout comme Ahri. Il cherchait un peu son ancienne place où il avait pu laisser Tomoyo avant de grimper sur le ring la première fois, ce ne fut pas chose facile. Depuis le temps, sachant que tout se ressemblait en plus ici, dur dur de s'y retrouver.

En se baladant un peu dans les différentes allées, il observait partout autour de lui en même temps, au cas où il finirait enfin par l’apercevoir plus loin. Mais après avoir vagabondé ici et là il avait enfin fini par retrouver la jeune femme même si elle semblait avoir fait connaissance avec d'autres personnes ? Ou alors ce sont eux qui se sont invités près d'elle ? Dans le doute, les salutations viendront après. Levant la main en lui faisant signe, il gardait le sourire même si ce dernier semblait quelque peu désolé.

« Navré pour l'attente, ce n'était pas simple de te retrouver dans la foule. Je n'ai pas été trop long, j'espère ? »

Désolé pour elle, il ne pourrait pas signer une des places du podium pour elle. S'il serait finaliste, il aurait pu en toucher un mot face aux caméras mais là, on ne se souviendra de lui comme le candidat refusant de s'en prendre aux femmes, même pour le jeu. Il fit un signe de la tête aux autres personnes près d'elle maintenant qu'il avait attiré les regards avant de prendre place près d'elle.

« Désolé, je n'aurais pas réussi à atteindre la finale, on dirait bien. »

Gippel reprend place auprès de Tomoyo en saluant d'un signe de la tête les autres. (je sais plus qui se trouvais près d'elle, désolée XP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 43
HP : 13100/13100
MP : 295/295
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Ven 31 Aoû - 8:45

Même si ce type me donnait la nausée, je devais rester calme. Il fallait que je change un peu de sujet, que je pense à autre chose, sinon pour sûr que je risquais de faire une connerie, et c'était pas le moment. Prenant une profonde inspiration, j'essayais de féliciter Ahri pour son parcours, elle s'en était vraiment bien sorti, pourtant elle disposait de peu de technique encore, elle avait des progrès à faire, mais elle avait su exploiter ses atouts au mieux! J'étais plutôt fier d'elle!

Regardant dans la foule, j'avais vu que la petite blonde avait fini par se sauver, une bonne initiative surtout après le passage de la drôle de fille aux cheveux blancs. Celle-là, y'avait quelque chose de bizarre chez elle, mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus.

Je finissais par demander à Ahri ce qu'elle savait de ce type, surtout s'il avait des alliés, une femme était venue parler à ce T-Ckilla, une brune cette fois, je la reconnaissais pour avoir vu sa photo aux informations lorsqu'ils avaient parlé de l'attaque d'Ultimecia à Bevelle, elle travaille pour la Néo ShinRa.

«Ainsi donc, t'es de mèche avec la Néo ShinRa toi... bien.» je ne savais pas si Ahri m'avait entendu, je secouais la tête en réalisant que je l'avais ignorée, elle me parlait du type à lunettes rondes, celui-ci était justement appelé pour la finale, et elle aussi. Je posais ma main sur son épaule en souriant

«Concentre toi sur ta finale. Ne te pose pas de question sur tout ça, ok? Méfie toi quand même de ce type à lunettes, dommage que tu n'aies pas une technique pouvant aveugler, ça aurait été pratique contre l'épéiste!» je lui souriais avec amusement, sa technique de charme pouvait marcher aussi, mais ça n'empêchait pas d'être pris pour cible... enfin en voyant la finale, ils n'étaient plus six, mais huit! ça réduisait les chances d'être touché par un ennemi ayant perdu la tête!

Je levais le pouce alors qu'elle s'éloignait, elle ne voulait pas que je file hein?

«Promis, cette fois, je pars plus sans toi!» j'avais fait une connerie, j'avais mis cette fille en danger... j'allais devoir assurer sa protection jusqu'à ce que je sois sur qu'elle soit hors de danger. Fallait espérer que Sheli me fasse pas une crise de jalousie tiens... je soupirais en prenant mon téléphone pour lui envoyer un message, ma mère était en route pour venir à Winhill et la chercher, Sheli ne peut plus prendre l'avion et ses parents doivent rester sur place, donc elle va faire l'aller retour avec la petite. Je soupirais en rangeant mon téléphone, jetant toujours des coups d'œil sur T-Ckilla.

Une jeune femme blonde, une concurrente, s'était approchée et assise à côté de lui et semblait taper la discussion? Il lui tendait du chocolat, est-ce que c'était une nouvelle alliée? je sortais mon carnet pour griffonner des portraits, celui de T-Ckilla ressemblait à un monstre évidemment, je dessinais aussi le vieil homme, Cidolfus... Demen... Bunansa... putain c'est quoi ce nom à rallonge? Pire que les noms de Pulse... je soupirais en cherchant les écrans, certains montraient encore la liste des anciens concurrents avec leurs points, et je trouvais la blonde. Cixi. Ce nom me disait aussi quelque chose, mais je ne me souvenais plus quoi. Peu importe. Je dessinais rapidement son portrait aussi, bien que d'ici, je ne la voyais pas bien et la photo sur l'écran était trop petite d'ici, enfin c'était une blonde quoi... je soupirais en rangeant mon carnet, puis je me tournais vers le terrain pour la finale.

Allez Ahri, tu peux aller loin!

======================

Yusuke reste seul au milieu de la foule pour surveiller T-Ckilla de loin Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Sam 1 Sep - 0:22



" Ce ne sera pas la peine. "


Il était aimable de vouloir me racheter ces carrés, mais je préférais les lui offrir autant qu'elle en désirait. Cela me rendait également service.


Au court de ce court échange, les traces de ce sourire passé s'effacèrent, me permettant de retrouver cette expression figée et glaciale qui me caractérisait tant. Ce souvenir lointain de ce qui fut un moment de bref euphorie s'éloigna bien vite, perdu à jamais dans le maelstrom piégeant mon âme. Les pieds sur terre et l'esprit loin des futilités auxquelles s'adonnent les Hommes, je saisis sans mal que cette Cixi me parlait de la demoiselle m'ayant donné rendez-vous dans un mois. Ainsi donc, tout ce petit monde était lié. Je vois.
Je pensais naïvement que la prédiction d'Alexandre pouvait être manipulée à ma guise en rencontrant les protagonistes avant leur coalition, mais des liens existaient déjà entre eux. Ce Lynoh et cette Cixi étaient ensembles, tout comme cette femme aux cheveux blancs.


" Je vois qui est cette demoiselle. Elle souhaitait me rencontrer et m'a donné rendez-vous dans un mois... Bien que j'ignore jusqu'à son prénom. Une femme étonnante, n'est-ce pas? "


Ces mots furent livrés tandis que je plongeais mon regard dans le bleu stellaire. Pensif, je finis par revenir vers ma voisine.


" Navré si je vous ai mise mal à l'aise. Présumer du lien que vous avez avec cet homme était mal venu de ma part. J'aurai dû avoir plus de tact. "


Simple excuse pour éviter qu'elle ne se sente froissée par mon précédent commentaire. Je ne la connaissais pas, donc je préférais éviter les sujets trop sensibles... Quoique. Si cette dernière montre une certaine forme de jalousie vis-à-vis de mon rendez-vous, peut-être que cela me sera utile à l'avenir.


Je me permis d'analyser les combats qui finissaient tout juste, puis je finis par détourner mes yeux de sang vers la blonde à mes côtés suite à son interrogation. Je ne l'imaginai pas si curieuse...
Journalistes, participants ou même public n'avaient pas un instant osé me demander jusqu'à mon prénom, là où cette dernière s’intéressa à ma nature même. Intéressant...


" Une Al-Bhed... Comme ce Gippel, je présume? "


Faisant fis de sa tentative d'humour, je tournais mon visage vers elle, laissant le moment en suspend avant de finalement cracher le morceau. Je n'avais rien à lui cacher.


" Effectivement, je suis différent. Néanmoins, la vérité est complexe et souvent difficile à croire. Parfois, un mensonge est plus aisé à appréhender pour l'esprit. Je vais donc te raconter une histoire sur ma prétendue nature. Cela devrait nous maintenir occupés avant le début de la finale. Je te laisse libre de me croire ou non et de juger de ce que je suis toi-même. "


Je prie un morceau de chocolat, l'avala, puis laissa l'intensité de mes yeux rouges se faire plus grande. Plongeant l'abysse de mon être dans les pupilles de cette Al-bhed, je ne la lâchais pas du regard, lui livrant l'ultime vérité.


" Je suis né hors de cette planète, dans un abysse sans fond. Sans lumière, sans parfum, sans saveur, je n'y ai fais que marcher. Vide de toutes émotions, seule la douleur m'accueillit dans ses bras. J'ai tendu ma main vers les êtres humains, mais ceux-ci m'ont attaqué, me qualifiant de monstres. J'ai alors misé mes espoirs sur mes prétendus semblables, mais ceux-ci m'ont trahis. N'appartenant à aucun de ces camps, j'ai soufferts en silence. Seul. "


Je marquai une pause, leva les yeux au ciel, puis laissa ma bouche dessiner ce qui pouvait s'apparenter à un début de sourire au coin de mes lèvres.


" Puis un jour, j'ai trouvé cette personne capable de m'accepter. Elle m'a tendu la main et m'a permis de me sentir exister. Me tirant du néant où j'avais vu le jour, elle fut le premier battement de mon cœur... "


Je détournai alors les yeux vers cette masse de primates informes.


" Mais vous l'avez tuée. "


Le goût de cendres dans ma bouche se fit plus fort, pourtant, le chocolat n'y était pour rien.


" Emprisonner, violer, torturer, brûler, meurtrir, broyer, briser... Les humains ne savent faire que cela. Le temps s'écoule, mais vous répétez toujours les mêmes gestes. D'abord les Anciens, puis la Shinra et Utaï, la GGU et la BGU, Alexandrie et Condéa... Cela n'a pas changé au cours de millénaires d'existence. Le même cycle se répète indéfiniment. "


Je revins vers elle, plongeant directement mes yeux au fond de son âme. Elle ne pourrait mentir.


" Je suppose que les Al-Bhed ont également été pris pour cibles au cours de leur histoire? "


Quelqu'en soit la raison, cela importait peu. Les humains sont tous les mêmes.


" Tout comme mon cœur s'est mis à battre lorsque sa main le toucha, il cessa de battre lorsque cette même main effleura pour la dernière fois la surface du monde qui l'avait vu naître. Depuis ce jour, je ne suis plus que l'image de l'abysse qui m'a vu grandir. "


Je détournai alors mes yeux des siens, cherchant un point des gradins vide de monde.


" Je suis un élémentaire de néant, incapable de mourir et n'aspirant qu'à la fin de cette douleur qui ronge chacun de nous. J'emprunte le corps d'un autre car mon instinct me pousse à la survie. Ainsi suis-je en ce moment même à l'intérieur de ce vaisseau qui te fait face. Son âme se déchire un peu plus à mon contact, jusqu'à ce qu'elle dépérisse et que mon essence se faufile au sein d'un nouvel hôte qui subira malgré moi la malédiction de me porter en lui. "


Je finis par soupirer. Il était temps d'apporter la touche finale à cette longue romance.


" Aujourd'hui je la sers encore, cette précieuse âme qui n'est plus que le reflet de la perfidie dont vous êtes l'origine. Je suis son pathétique ange de la vengeance, celui qui a failli à la protéger. J’obéis aux restes d'un amour millénaire dans l'espoir, non plus de la sauver, mais de détruire ce cycle de haine qui nous ronge tous depuis l'origine de la création. Bien entendu, je suis prêt à tout pour cela. "


Mes yeux, neutres, détachés, se posèrent alors sur la demoiselle me faisant face.


" Voilà ce que je suis. Alors? Quel est ton avis? Conte ou Réalité? Humain ou Monstre? Fou ou Sain d'esprit? C'est à toi d'en décider Cixi. "


____________________________________


T-ckilla donne des détails croustillants à Super Cixi. A elle d'en faire ce qui lui plaira~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoyo Tsukuyomi
Sagesse Mondaine

Sagesse Mondaine

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 650/800
MP : 15/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Lun 3 Sep - 20:32

Tomoyo n’était pas du genre à rater quelques évènements festifs de la sorte. Elle avait accepté pour que Gippel puisse y participer mais étant d’un naturel pacifiste, la jeune femme n’avait pas souhaité y participer en tant que combattante. Et elle avait bien jeté un œil sur les autres terrains mais ne prêtait pas plus attention aux attaques mais plutôt aux personnes.

La noiraude avait filmé Gippel pour qu’il puisse avoir un souvenir. Sur Spira, les habitants visionnaient bien leurs souvenirs sur des écrans, le blondinet ne serait donc pas effrayé de voir pareil technologie. Car Tomoyo était assez observatrice, elle voyait bien que la jeune femme appelé Floe, avec qui elle avait un peu discuté, ne connaissait point de technologie.

Elle semblait aussi vouloir parler avec d’autres personnes, si bien que Tomoyo s’éloigna légèrement pour permettre un peu plus « d’intimité ». Même si ce n’était pas vraiment l’endroit pour ce genre de choses. Après le combat contre un samouraï et un homme singulier, la jeune femme ne vit pas vraiment son compagnon de route revenir dans les gradins. De toute façon, elle était bien loin assez. C’était le samouraï qui avait gagné.

Vint ensuite le combat suivant, le blondinet se trouva face à deux filles. Sans doute entendait t-on de temps en temps Tomoyo rire légèrement dans la caméra car Gippel ne voulait pas blesser les jeunes femmes et surtout parce qu’il abandonna le combat. C’était sûr, elle allait pouvoir se donner à cœur joie de filmer ce personnage. Puis il dû se battre contre cette étrange jeune fille aux cornes de bois ainsi que ce lézard qui n’inspirait pas tant que cela la demoiselle. Elle sentait bien qu’il n’était pas là pour faire de la dentelle.

Gippel revint alors dans les gradins et chercha après Tomoyo qui elle aussi, essayait de l’apercevoir. Il n’était pas inscrit dans la liste des finalistes et elle se doutait qu’il reviendrait prendre place. Il arriva enfin et s’excusa pour l’attente et de son échec à l’atteinte de la finale.

« Non, je me suis bien amusée.. tout est dans la boîte ! avoua-t-elle en tapotant sa caméra. Je pense que le principal, c’est que tu te sois amusé non ? »

La jeune femme se trouvait à une rangée plus haute que Floe, qui elle-même s’était légèrement déplacée et à présent accompagnée d’un blondinet. La noiraude avait perdu de vue Cixi depuis ses allées-retours dans les gradins.

« Si tu veux à manger, il y a des vendeurs qui passent régulièrement »

__________________
Parle avec Gippel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 28
HP : 5750/5750
MP : 169/169
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Mar 4 Sep - 14:48

Ce type était vraiment bizarre, mais je ne savais pas trop pourquoi, je me disais qu'il était probablement très bête de s'amuser à perdre du temps à fouiner et à en apprendre plus sur lui s'il suffisait bêtement de lui poser la question! Je souriais alors qu'il s'excusait de sa maladresse vis à vis de Lynoh, j'agitais la main d'un air de dire que ce n'était pas bien garve en soit!

«Pas de souci! Vous n'êtes pas le premier... dès qu'un homme et une femme voyagent ensembles de toute manière, la première chose à laquelle on pense, c'est qu'ils sont en couple! Je ne me vexe pas pour si peu!» je croquais un petit bout de chocolat, ça fait du bien par où ça passe!

Puis je lâchais la bombe, essayant quand même de ne pas paraître trop indiscrète, parlant de moi comme exemple histoire qu'il ait une certaine limite quant à sa réponse s'il n'avait pas envie d'en dire trop. J'approuvais d'un signe de tête face à sa comparaison avec Gippel

«C'est ça... nous sommes tous deux des al-bhed, mais pas du tout de la même famille!» encore heureux... quoi que s'il avait été mon frère, il se serait pris surement quelques coups sur la caboche étant petit!

Je me désintéressais alors totalement des combats, l'histoire de ce type commençait assez fort, fallait le reconnaître. Une autre planète? D'un autre côté, Lynoh aussi venait d'une autre planète si on partait comme ça, donc déjà, c'était pas trop bizarre pour le moment, mais il ne semblait vraiment pas humain du tout du coup! Un être du néant, rejeté par les hommes, rejeté par euh... y'en avait d'autres?

«Vous aviez trouvé d'autres êtres comme vous?» sur un autre monde, peut-être... en tout cas, je le laissais poursuivre et mon regard se teintait de tristesse alors qu'il parlait apparemment d'une jeune fille qu'il avait aimée - ça y ressemblait du moins - mais elle avait été tuée, et il y a des siècles de cela visiblement... un peu comme Lynoh, il semble être millénaire.

«Ce n'est pas nouveau... les Hommes détruisent ce qu'ils ne comprennent pas, prennent ce qu'ils veulent et jettent le reste.» cela me faisait penser aux invokeurs, ces gens qui étaient envoyés à l'abattoir juste parce qu'ils étaient les seuls à pouvoir faire disparaître Sin quelques mois. On prenait leur sacrifice comme si c'était normal et on se fichait de ceux qui mouraient avant d'y arriver, tant qu'ils agissaient ainsi pour la bonne cause. «parfois les gens ne font pas exprès, mais ça n'excuse rien...»

Je soupirais en calant mon menton dans ma main, le coude posé sur le genou. Je buvais littéralement ses paroles, si ce type avait vraiment massacré Dali, en soit je comprenais qu'il ait une dent contre les humains.

Mais pourquoi Dali? En écoutant son histoire, je me disais que ça n'avait pas de sens. Les gens de Dali n'étaient que des paysans, mais d'un autre côté, les légendes, dans les films ou les livres, de ces paysans qui s'armaient de fourches pour chasser les sorcières hein...

Un élémentaire du néant. Je ne savais pas pourquoi, mais j'avais à l'esprit ces élémentaires que l'on trouve sur Spira, de feu, de foudre etc. Cependant, je n'avais pas souvenir que ces êtres pouvaient posséder des gens. Toujours est-il que le fait qu'il soit dans ce corps qui n'était pas le sien, était en train de tuer son hôte...

«Donc... sans vouloir vous vexer, vous êtes une sorte de parasite?» car mine de rien, c'était la définition même du parasite, celui qui a besoin d'un hôte pour survivre mais qui le tue par sa seule présence... «et vous ne pouvez pas changer d'hôte à intervalle régulier pour empêcher la mort de celui qui vous sert de euh... vaisseau?»

Ben oui hein? En soit, on va dire que je comprends qu'il ait besoin d'un corps pour survivre, mais ne peut-on pas trouver un moyen pour qu'il vive sans tuer quelqu'un d'autre?

Il en vint à sa conclusion, se demandant si je le croyais ou non... je haussais des épaules

«Je dirais que c'est probablement trop précis et trop dingue pour être inventé. Et puis, il y a du vrai dans ce que vous dites... les hommes sont voués à renouveler leurs erreurs encore et encore. Quoi qu'on fasse, quoi qu'on dise, il y a toujours des guerres, toujours des gens qui veulent acquérir un pouvoir qui n'est pas le leur, toujours des gens qui prennent des décisions pour les autres sans se soucier des conséquences.»

Je soupirais, c'était tellement triste à dire... mais c'était la vérité
«Je ne sais pas ce que vous voulez dire ou faire pour remédier à ce cycle de haine. À vous entendre, on dirait bien que vous parlez carrément d'extinction de l'espèce humaine... en soit, on se dit que parfois, ce serait pas plus mal.» je me tournais vers lui, un léger sourire en coin «mais vous ne vous êtes jamais dit que peut-être, parmi toutes ces personnes que vous pourriez éliminer dans votre quête, il n'y aurait pas UNE personne semblable à celle que vous avez perdu? S'il y a eu une personne pour vous accepter tel que vous êtes, qu'est-ce qui vous dit qu'il n'y en a pas une autre?»

Je prenais une profonde inspiration, levant les yeux au ciel d'un air nostalgique
«C'est là notre faiblesse... vous êtes prêt à tout pour obtenir votre justice... nous, on accorde toujours le bénéfice du doute. On pense toujours que dans le lot, y'a au moins une personne qui n'est pas si mauvaise. Alors on se refuse d'agir de peur que cette personne innocente soit touchée.»

Une nouvelle inspiration, pleine de lassitude avant de me tourner vers lui
«Et au fond... en quoi vous jugez-vous supérieur à nous? Vous nous accusez de vous avoir jugé sans vous connaître, d'avoir tué celle que vous aimiez alors qu'elle ne le méritait pas... mais vous semblez pourtant vouloir faire exactement pareil, non? Faire disparaître des gens sans les connaître. Faire disparaître des gens qui ne le méritent peut-être pas. Saurez-vous vraiment agir au cas par cas pour ne pas être le monstre que les Hommes ont cru que vous étiez?»

Je souriais d'un air un peu triste. Puis je venais poser ma main sur la sienne d'un air encourageant
«Je ne sais pas quels sont vos projets... mais faites attention. Car si vous arrivez au bout de votre quête, vous vous retrouverez peut-être tout seul. Le vide, le néant, c'est peut-être ce que vous êtes, mais vous pensez que cette personne aurait voulu ça? Que vous ne soyez plus réduit qu'à rien?»

Et puis, il y avait autre chose aussi
«Et surtout, vous aurez forcément bien des gens sur votre route. Pour chaque âme que vous ferez disparaître, il y aura quelqu'un pour vouloir la venger. Exactement comme vous aujourd'hui. Et ça vaut pour moi aussi... pour l'heure, je n'ai rien contre vous, mais si vous veniez à prendre quelqu'un qui m'est cher, je risque aussi d'être sur votre route.»

Je préférais le prévenir. Qu'il sache à quoi s'en tenir.



Superbe Kitou by Prompto! Merci heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Mer 5 Sep - 19:09

Cette Cixi était intéressante pour une humaine. Mes propos, qui auraient semblé déroutant pour le commun des mortels, semblèrent monopoliser sa concentration. Et, contrairement à ce qu'il m'avait été donné de voir jusqu'à aujourd'hui, cette dernière sembla m'écouter. Sa curiosité semblait avoir été piquée, notamment lorsqu'elle m'annonça penser qu'il y en avait plusieurs comme moi. A cet instant, je choisis de ne pas répondre. J'avais naïvement pensé que les monstres dans leur ensemble, puis uniquement les élémentaires indépendamment de leurs éléments, étaient mes congénères. Cependant, lui donner cette précision n'était pas vraiment nécessaire. Qu'elle nous imagine être un million ou un seul n'a que peu d'intérêt à mes yeux.


La partie la plus stimulante vînt ensuite. Plutôt que de s'opposer bêtement et simplement à la réalité, elle l'admit : l'Homme était auto-destructeur. Puis, toujours dans le même esprit, elle s'interrogea sur ma prétendue espèce. Je ne dis rien quant à ma supposée nature de parasite, bien qu'elle était parfaitement dans le vrai. En revanche, la possibilité de faire survivre mon hôte me fit lever les yeux au ciel. Pensif, je songeais à cette éventualité.


" Cela demeure faisable. "


Il était trop tard pour Vlad. Après toutes ses années, mon emprise sur lui était trop forte et son esprit rongé par la folie ne supporterait simplement pas mon départ. Pour les futurs hôtes en revanche, il demeurait un espoir... Bien que je ne vois pas d'intérêt à leur faire cette faveur. Pourquoi me soucierais-je d'un gobelet en plastique une fois son contenu vidé? Le mettre aux ordures est la moindre des choses. Enfin, je comprenais tout de même que cette femme désire sauver l'un des membres de son espèce. C'est surement une réaction normale lorsque l'on se sent intégré à un groupe.


Je revins vers elle pour finir mon histoire. Ce fut alors à son tour de juger la personne que je suis. Sa réponse fut construite et suffisamment argumentée pour me surprendre. De ce que je pouvais voir, elle croyait mon récit et sembla pleine de bonnes intentions à mon égard. Sa défense du genre humain me fit presque regretter la mort de centaines d'entre eux... Mais il aurait fallu que ses mots ait une cible à atteindre. Je choisis de ne pas l'interrompre, par respect pour elle, mais aussi pour la laisser suivre son raisonnement. Il y avait du vrai dans ses mots, mais aussi beaucoup d'approximations. Je ne pouvais pas lui en vouloir bien sûr, après tout, il y a des facettes de mon histoire que je ne lui avais pas présenté.


En définitif, elle semblait vouloir me faire comprendre que si j'étais peut-être dans le juste, j'étais peut-être dans le faux aussi et que, en dépit de mes malheurs, la vie valait peut-être la peine d'être vécue. Je finis par lui laisser quelques secondes pour respirer à la fin de son discours, puis je me permis de soupirer.


" Si tous étaient comme toi. "


Je basculai en arrière et vint me prendre un autre carré de chocolat, libérant ma main de la sienne sans la moindre violence. Ce contact avait quelque chose de perturbant.
Et puis tout ce chocolat... Cela m'exaspérait, mais le sort de ce bonbon était terriblement efficace. Il me tardait de voir le dénouement du dernier combat pour m'éclipser. Je finis par en proposer de nouveau à mon interlocutrice, puis je me permis de revenir à la charge.


" En soit, ce que tu dis a du sens. Néanmoins, tu te méprends sur plusieurs points capitaux.


Tout d'abord, mon objectif n'est pas l'éradication de l'espèce humaine, je désire tout oblitérer. Sans distinction. Je ne serai pas épargné par ce processus car ma conscience disparaîtra et l'être que je suis avec elle. S'il est vrai que j'estime être supérieur à la plupart d'entre vous, cela n'a guère d'importance puisque notre sort sera, en définitif, égal.


Ensuite, sache que je ne suis pas motivé par un désir personnel. Oui, je pourrai retrouver une personne capable de m'accepter, peut-être même une demi-douzaine, peut-être est-ce même déjà le cas. Mais, simplement continuer mon existence de façon passive en me contentant d'observer les mêmes choses se répéter inlassablement me rabaisserai au même niveau que la plupart de tes congénères. J'ai compris il y a longtemps que faire les choses pour mon seul intérêt n'a pas de sens.


La destruction de tous n'est pas une forme de vengeance, mais naît de mon désir de mettre fin à la douleur qui ronge chacun des êtres nés en ce bas monde. Je veux briser ce cycle qui affecte chaque vie, non pas pour leur faire du mal, mais pour les délivrer. "


Je détournais mes yeux pour observer la finale. Étonnamment, ce combat était plus équilibré que je n'aurai pu le croire. Cidolfus tenait toujours bon face à ses opposants. Je lui souhaitais de parvenir au moins dans les deux derniers debout, et si cela arrivait, je désirai bien évidemment sa victoire.


" De plus, quand bien même le doute te fait hésiter, est-ce qu'une seule bonne personne suffit à en racheter des milliers d'autres? "


On pouvait penser, comme elle, qu'une personne pouvait valoir le coup de poursuivre son existence malgré toute la souffrance que cette dernière engendre. Cependant, une simple personne n'est rien face à la multitude. Ainsi ce genre de raisonnement ne mène à rien que le repoussement de ce qui doit être fais : le retour au néant.


Je me penchais alors vers elle et pris carrément sa main dans la mienne, mimant son action précédente. Cela me dérangea légèrement, mais je pouvais aisément passer outre.


" Mais le plus important n'est pas là. Tu me dis que tu pourras un jour te retrouver sur mon chemin, Cixi. Alors soit prête. Ce jour a été prophétisé par la chimère Alexandre. "


Je tournais mes yeux vers Lynoh, neutre.


"Cette fois encore, ton choix n'appartiendra qu'à toi. Tu risques de perdre beaucoup en fonction de ta décision... "


Je me permis de faire une pause afin qu'elle assimile la teneur de mes propos. Tôt ou tard, nous serions ennemis, cela ne faisait aucun doute. Ce jour là, elle viendrait à ma rencontre et perdrait cette personne qui l'accompagne. D'autres perdront la vie. Et si ce jour arrive, je ferai en sorte d'y survivre. Cette échange était ma première action dans ce but : la dissuader de se dresser contre moi. La faire douter en lui expliquant, sans lui mentir le moins du monde, que cela n'était pas dans son intérêt.


J'attendis encore un instant, puis je me permis de conclure.

" Enfin tu fais erreur sur l'Élément clef. C'est celle que j'aime qui désire vous voir mort. Vous avez tué ce qu'elle fut et l'avez donc éloignée à jamais de moi. Ce qu'elle est à présent ne veut que votre destruction... Et je ne peux concevoir de la voir ôter la moindre vie. Je ne désire plus revoir ça. Je dois donc en finir par mes propres moyens, afin qu'elle trouve le repos. Afin que nous le trouvions tous. "


Je me redressais de mon siège. Le spectacle était sympathique, mais je n'allais pas tarder. Je lui laissais le soin d'aiguiser de nouveau mon intérêt avant mon départ de la compétition. Cidolfus me retrouverait facilement. Cette malédiction absurde me pesait trop pour continuer à admirer des singes se taper dessus.


" Discuter avec toi fut un plaisir. J'espère que nous nous croiserons de nouveau à l'avenir, mais sans avoir à nous affronter. Dit à Lynoh qu'il fasse attention à sa protégée. Si elle vient à moi avec l'intention de me nuire, je n'aurai d'autre choix que d'agir en conséquence. Je te laisse à présent. Je dois accomplir ma mission. "

_______________________________________________


Père T-ckilla finit de conter son histoire à Cixi, lui laissant toutes les clefs en main, puis se prépare à son départ à son prochain poste. Sauf si un élément inattendu intervient  Coeur2 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 28
HP : 5750/5750
MP : 169/169
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Mer 5 Sep - 19:52

Trop plongée dans ma conversation avec cet être - fallait le reconnaître - hors normes, je ne suivais pas beaucoup la finale qui attirait pourtant tous les regards. En soit, je comprenais ce qu'il voulait dire, depuis la nuit des temps, les hommes se sont toujours entre tués, Sin n'est-il pas lui-même apparu pour nous punir?

D'une certaine manière, ce type était une autre version de Sin, bien qu'il ne semblait pas vouloir accorder de Félicité à qui que ce soit. Juste voué à nous détruire tous, y compris lui-même...

«Hum... vous semblez vouloir éradiquer toute l'espèce humaine, mais qu'en est-il des autres créatures intelligentes et qui n'en sont pas? Les ronsos? Les êtres de Héra comme les blouméciens? Saurez-vous déterminé les êtres qui auront le droit de survivre ou non? Certains monstres ont une intelligence qui vaut bien celles des humains, comme les tomberry... qui vous dit qu'une fois votre dessein accompli, il n'y aura pas une autre espèce pour prendre le pouvoir et reprendre ce que vous auriez voulu tenir en échec?»

Je souriais tristement... il ne fallait pas être une lumière pour voir que je parlais à un mur, il était clairement déterminé. Mais qui sait... il semblait si peu avoir confiance en l'espèce humaine, parfois, une petite étincelle peut tout changer.
«Si on doit s'affronter, on s'affrontera. Mais ne prenez pas les visions d'Alexandre pour acquises. Le simple fait que vous ayez vu votre avenir l'a déjà changé.»

J'avais pris un dernier morceau de chocolat, regardant Lynoh qui combattait
«De toute façon, quand on choisit de se battre, on prend toujours des risques. Si je dois me retrouver face à vous, j'espère quand même que j'aurais d'abord cherché toutes les possibilités pour l'éviter. La liberté du monde ne devrait jamais dépendre d'un ou de plusieurs sacrifices.» mon regard s'était assombri, mais je n'en disais pas plus. Je levais juste les yeux alors qu'il parlait de celle qui aurait disparu, mais je ne comprenais pas trop. Si elle avait été tuée, pourquoi voulait-elle encore se venger aujourd'hui? Était-elle sortie de l'Au-Delà? Ou bien avait-il perdu un peu la raison quand même en croyant parler aux fantômes?

Ma bouche s'ouvrit et se ferma toute seule, je n'arrivais pas à poser ma question, et de toute manière, il se levait pour s'en aller. J'étais perplexe du coup, mais j'écoutais quand même son avertissement

«Personne ne l'empêchera de faire ce qu'elle veut, pas même Lynoh... enfin c'est ce que j'ai compris... mais je lui dirai quand même. Mais honnêtement, même si je ne connais pas l'étendue de votre puissance, je ne saurais que trop vous conseiller de ne pas la mettre en colère.» c'était vraiment un conseil, car s'il craignait de m'affronter un jour, il n'imaginait pas ce que ça donnerait face à Mélody..

«Je ne peux pas vous souhaiter bonne chance... mais j'espère quand même que... que vous trouverez une autre voie.» je le regardais partir, puis je revenais enfin vers le terrain. J'avais une boule à l'estomac, ce type est vraiment flippant, mais c'est dur de ne pas le comprendre au final... je regardais tous ces gens, les abrutis qui avaient jeté des détritus sur Shellie à l'ouverture du match car elle était le fruit d'une expérience, j'avais vraiment un goût amer en bouche, et ce n'était pas le chocolat qui le ferait passer.

=========================

Cixi laisse T-Ckilla partir et reste toute seule en attendant.



Superbe Kitou by Prompto! Merci heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Jeu 6 Sep - 17:27

Il n’y aurait rien après moi.

Humains, Ronso, Bloumeciens, Tonberry, Mogs, Élémentaires, Chiens, Chats, Insectes, Végétaux et jusqu’au moindre minéraux connaitraient la délivrance qu’est le néant. Bien entendu, j’aurai pu voir dans le discours de Cixi une opportunité, la convaincre que mes intentions étaient de préserver les Al-Bheds par exemple, ou même ces différentes espèces qu’elle me balançait au visage. Mais je ne suis pas hypocrite. Pas à ce point-là. Mon but est d’en finir avec la Vie dans son ensemble. Plus rien ne germera, plus rien ne naitra. L’univers sera stérilisé de sa matière. Ainsi seront nous libres. Ainsi le sera-t-elle.




Quelque part, il était dommage que les choses prennent cette tournure, mais combien de monstres mon interlocutrice avait-elle tue ? Combien de peines avaient déjà tourmenté son esprit ? Combien de vices avait-elle déjà commis ? Nous sommes tous coupables. D’une manière ou d’une autre, la souffrance nous touche tous et l’inéluctable fin nous effraie. La douleur est partout, rodant, prête à vous sauter à la gorge à la moindre occasion. La perte des êtres aimés, les disputes, les conflits, les guerres, les regrets… Toute émotion positive n’est qu’un vecteur d’une tristesse plus grande encore. Nous nous exposons continuellement et bravons ce feu ardent jusqu’à succomber. Je me suis fermé à ça. Mon existence n’est que douleur et je n’ai de raison de penser qu’il en est autrement des autres. Tôt ou tard, la réalité vient nous frapper en plein visage, sans crier gare. Combien de vies avais-je visionné en prenant ces corps d’emprunt ? Combien d’images s’étaient succéder en prenant le contrôle de tant d’humains ? Il n’y a pas d’espoir, si ce n’est pour nourrir le désespoir à venir.




Je crus bon de mettre en garde Cixi contre son choix à venir. Un jour ou l’autre, nos routes se croiseront de nouveau. Un jour ou l’autre, nous nous ferons face. M’arrêter ou me laisser poursuivre mon œuvre ne tiendra qu’à elle.

Sa réponse fut déterminée, comme je pouvais m’y attendre de sa part. Elle m’avoua que les visions d’Alexandre ne devaient pas être prise pour acquises et en cela, j’étais bien d’accord avec elle. Je comptais survivre à ce défi que la chimère de la lumière m’avait dévoilé. Et si cette femme finissait sur ma route, je n’aurai d’autre choix que de la faire mienne.

Cependant, mon pessimisme – ou réalisme – m’interdit de penser qu’un autre moyen existait. J’avais longtemps cherché, mais en vain. A mes yeux, la liberté du monde n’existe pas. Il n’est que l’esclave perpétuel du flot incessant du temps.




Enfin, mon départ se fit sentir. La sensation de manque dans ma bouche m’était insupportable, tout comme l’agitation de ses bipèdes. Je glissais un dernier mot envers cette personnalité intrigante afin de préserver son amie, venue me voir plus tôt. Sa réponse fut surprenante, à croire qu’elle tentait de me protéger. Pour ma part, j’aspirai également à éviter un combat qui ne serait qu’une perte de temps. Je la mettais juste en garde que je me défendrai si l’on m’attaque, mais je ne comptais pas m’en prendre à cette femme aux cheveux blancs sans raison. Elle avait dit vouloir me parler en privé. Alors soit.

Peut-être sera-t-elle une alliée inattendue ?




Je fis un ultime effort pour entendre sa dernière phrase, puis je finis par la saluer d’un hochement de tête avant de prendre la direction des escaliers. Mon regard se porta sur Cidolfus, puis sur Ahri, puis sur la sortie. Le scientifique me retrouverait. La renarde aussi, si elle y tenait vraiment. Tout ce beau monde semblait lie d’une manière ou d’une autre. Bientôt, tous les pions seront en place. Le spectacle pourrait alors commencer.




Une fois dehors, mon regard se posa sur la gare où le train attendait sagement mon arrivée. Le retrait de ce limiteur avait été une vraie bénédiction, si bien que je laissais librement mon aura s’échapper, effrayant les autres voyageurs. Je plaquais mon regard sur la vitre et constata pour la première fois l’immensité de ces plaines… Et je me dis que ce grand espace ne serait bientôt plus.




Pour la première fois depuis bien longtemps, je crus ressentir l’ombre d’un doute.


--------------------------

T-ckilla part en balade le temps que le tournoi finisse. Il reviendra quand cela sera possible pour rejouer de mauvais tours~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'Gamnan
Chasseur de Prime

Chasseur de Prime

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Mar 11 Sep - 9:16

run Bagguiguane vient du Terrain 3.

Tsch. N'importe quoi. Se faire battre par un mec avec des raisins à la place des burnes. Et encore, c'était une insulte pour ces raisins ! Raisins secs oui ! N'importe quoi, n'importe quoi...
Frustré de sa situation, Ba'Gamnan avait passé beaucoup de temps dans les coulisses, à râler, bousculer cette stupide caillasse de laquelle il ne pouvait absolument rien obtenir d'autre qu'une satisfaction tierce à l'envoyer bouler contre un mur. Lorsqu'on lui demanda de ne pas maltraiter les monstres, le chasseur de prime tira sa révérence pour retourner sur les gradins, de mauvaise humeur, et certainement pas enclin à vouloir papoter entre copines.

Il ne resterait pas sur une défaite, ça non, ou du moins, c'était ce qu'il voulait se faire croire. Malheureusement pour sa bouille couverte d'écailles, il n'y avait pas moyen de faire autrement ! Il ne pouvait pas attaquer qui que ce soit ici, même si ça lui démangeait d'aller déplumer ce crétin de blondinet borgne. Avec ses bonnes valeurs de pimbêche et ses manières devant ces dames, il l’écœurait complètement ! Bah ! Il n'aurait pas agit de la même manière devant Rinok, ça pour sûr. Sa sœur l'aurait démonté avant même qu'il ne puisse faire une stupide courbette...

Grognon, il alla s'installer dans un coin très isolé, avec pour intention évidente d'avoir la paix. Il sélectionna un endroit à l'ombre, un coin où il posa son dos après s'être posé en tailleur par terre, sans s'embarrasser des us et coutumes du coin, à savoir s'il susciterait moqueries ou incompréhensions de ceux qui le verraient le cul à terre. Rien à foutre.
« Tsk. » Ce serait sa seule réplique pour le moment. Il pouvait, d'ici, voir que Shellie combattait vaillamment sur les terrains, mais il n'était guère là pour encourager le petit microbe. Ils formaient un duo, pas une équipe. Ils n'étaient pas amis. Grand bien lui fasse si elle l'emportait ! Il pourrait peut-être moyenner de partager le prix...

Attrapant Ba'Gangsaw d'une main ferme, il entreprit de l'aiguiser et de la nettoyer. S'il y avait une seule chose dans ce bas-monde et dans tous les autres auquel il tenait, c'était bien son arme chérie. Alors autant en prendre soin...


Ba'Gamnan s'installe dans un coin sombre, au sol, et aiguise son arme tranquillou heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prompto Argentum
Maniac du Clic!

Maniac du Clic!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Mer 12 Sep - 22:08


Le jeune blond suivit sa compagne de route qui s’installa un peu plus loin se mettant ainsi à l’écart des autres. Prompto constata que Floe regardait T-Ckilla. Il était vrai qu’il n’inspirait pas confiance mais cela n’inquiétait pas encore le pistolero qui s’assit à côté de Floe. La blondinette le félicita pour son parcours et se montra désolée qu’il n’ait pas eu accès à la finale.

Le jeune homme réceptionna alors la petite boîte que Floe lui tendait. Son amie semblait encore réfléchir sur le terme que Shellie avait employé auparavant. Prompto ouvrit la boîte et regarda des petits Mogs tourner, comme s’ils faisaient une farandole.

« Pour l’avoir affrontée tout à l’heure... je pense qu’elle entend nos « âmes » et nos émotions »

Prompto n’avait pas non plus connus ces créatures sur son monde mais beaucoup de légendes existaient à leur propos. Le jeune homme en avait d’ailleurs rêvé d’un au festival Kupo-Kwéh sur son monde, à Altissia.

« Ce sont des Moogles. Dans mon monde, ils n’existent pas, on utilise des peluches comme genre de substitution... mais on raconte qu’ils seraient une race à part et qu’ils seraient vendeurs d’armes, aventuriers, mécaniciens... »

Prompto capta alors le regard d’une vendeuse pour acheter quelques vivres. Il commençait à avoir faim après tous ces combats.

« Mademoiselle ! Vous vendriez des sandwichs ? »

La jeune femme sursauta et s’avança ensuite en direction de Prompto. Elle semblait assez timide car elle rougissait légèrement. Mais le jeune blond, trop occupé à choisir son futur repas ne le remarqua pas. Il remercia chaleureusement la demoiselle et s’attela à déballer son sandwich, le mangeant avec voracité.

« Tu as glané quelques informations donc ? »



_______

Continue de parler avec Floe ohoh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Lun 24 Sep - 14:32

Voilà qui était fait, il avait donné le meilleur de lui-même en évitant au mieux de s'en prendre aux filles – malgré un petit faux pas de sa part tant le coup était puissant, il avait touché par inadvertance une des filles lors d'un des combats. Mais voilà, c'était à présent derrière lui cette histoire. Il n'avait pas fini en finale comme lors du précédent tournoi, mais maintenant. Au moins, il était rassuré de voir que Tomoyo n'avait pas trouvé le temps long, elle semblait même s'être amusé avec ce qui semblait être une caméra ? Il ne connaissait pas tout les modèles donc difficile de savoir si c'était bien ça ? En tout cas, il n'avait rien contre les souvenirs même si pour le coup, il n'avait pas brillé lors de ce tournoi, mais il devait y avoir quelques bons moments malgré tout.

« Ça dépendait des moments, mais j'en garde un bon souvenir, c'est sûr. »

Pas de quoi broyer du noir, ce n'était qu'un tournoi pour s'amuser, il n'était pas là pour une bonne raison qui faisait qu'il devait absolument gagner, non, il pouvait s'amuser, combattre, gagner ou perde, arrêtons de toujours se croire plus fort que les autres. Il se posa auprès d'elle, observant le tournoi qui continuait même sans lui, un final équilibré. Deux hommes, deux femmes, il aurait eut une cible au moins lors de ce tournoi. Tomoyo venait même l'avertir de la présence de quelques vendeurs si jamais il avait faim, oui, mais il verra après ils ne vont pas s'enfuir après tout.

« Merci, je verrais après, car pour le moment, je préfère me reposer un peu. »

La flemme quoi. Mais après avoir cherché la jeune femme dans le stade, il souhaitait souffler encore un peu et profiter du spectacle, pour une fois qu'il n'était pas sur le terrain. Il avait affronté déjà ce guerrier aux cheveux longs, de même que cette Shellie et Ahri, mais la personne âgée n'avait pas croiser son chemin. Face à lui, il aurait osé l'affronter ? Surement, il était âgé, mais il n'était pas du genre à avoir du mal à tenir debout non plus. Le combat se déroulait plutôt bien, ça restait assez mouveenté, mais après la chute du papy, il se levait, allant chercher de quoi manger, demandant si Tomoyo voulait quelque chose aussi ? Tant qu'à faire.

Une fois de retour, il observa ce qui se passait même si peu de chose avait changé depuis son départ. Avalant ce qu'il avait en bouche, il se tourna tout de même vers elle pour lui parler.

« Tu veux assister à la fin où tu veux qu'on y aille déjà ? »

Depuis le début, il n'y a que lui qui s'était occupé donc si jamais elle voulait y aller, pas de souci, il n'allait pas s'en mordre les doigts de ne pas voir qui allait gagner. En espérant qu'aucune sorcière ou monstre puissant allait débarquer comme après de la fin du dernier tournoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 28
HP : 5750/5750
MP : 169/169
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Mar 2 Oct - 10:49

Quelle rencontre...

Perdue dans mes pensées, je ne regardais même plus le terrain et le combat en cours. C'était pourtant la finale, tout le monde était excité, sautait partout, encourageait les concurrents qu'ils préféraient, insultaient parfois les autres aussi. Je ne m'étais même pas rendu compte qu'un des combattants avait été éliminé et qu'ils n'étaient plus que trois.

Les coudes sur les genoux, je fixais un point dans le vide, réfléchissant à ce que ce type avait pu dire. En soit, je le comprenais oui. Il ne faut pas être stupide pour ne pas voir que l'humanité a toujours été un poison, que nous détruisons tout autour de nous... que ce soit la nature pour construire nos maisons, et pire avec la pollution à certains endroits.

Mon cœur battait un peu vite, sa solution était quand même radicale, peut-être trop. N'y a t'il vraiment aucun espoir? Est-ce qu'on ne pourrait pas finir par changer? Je comprenais qu'il pense le contraire, Spira était vraiment un modèle du genre avec ses préceptes à la con qui n'avaient jamais changé en plusieurs siècles, même après la fusion des mondes.

Je tremblais un peu, ça faisait plusieurs minutes qu'il était parti maintenant, je me redressais, battant des cils quelques secondes avant de finalement regarder le terrain.

Que penserait Lynoh de tout ça? Je me doutais qu'il trouverait ce type trop dangereux et qu'il voudrait l'éliminer, et je ne me voyais pas le convaincre du contraire. J'étais... un peu perdue.
Enfin, j'aviserai. Pour le moment, il avait son combat, je me levais donc pour me rapprocher des barrières, j'avais vu rapidement Gippel en passant, il était avec la petite brune qui filmait tout. Je ne voyais plus la petite blonde par contre? D'un autre côté, elle est si petite que la repérer dans cette foule relèverait du miracle.

Je m'appuyais sur la rambarde pour regarder un peu l'état du combat, réalisant peu à peu que Lynoh était un poil dans la merde!

«NON MAIS HÉ!!!! JE DÉTOURNE LES YEUX DEUX MINUTES ET TU TE FAIS LYNCHER?? BOUGE!!» je me mettais à sauter en l'air pour l'encourager de toutes mes forces! Il était seul contre deux filles, ok la solidarité féminine tout ça c'est bien joli mais quand même hein! J'aimerais bien qu'il gagne! Ce serait chouette! «C'EST LE MOMENT DE MONTRER QUE T'ES PLUS RAPIDE QUE L'ÉCLAIR!»

Quoi que la renarde avait l'air super rapide aussi, et elle était en train de s'énerver sérieusement!! Qui allait frapper en premier?
====================

S'approche de la rambarde pour encourager Lynoh



Superbe Kitou by Prompto! Merci heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahri
Envoûtement Sauvage

Envoûtement Sauvage

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Mer 3 Oct - 15:05

Ahri vient du terrain 1

Avec toute l'énergie que Shellie avait encore, je n'aurais aucune manière de la vaincre même si je continuais de me soigner, même si j'utilisais mes potions et mes éthers. Ca ne ferait que retarder l'inévitable... Et le calcul devait déjà avoir été fait par Lynoh qui parlait comme si la victoire de Shellie ne ferait aucun doute. A vrai dire, il devait se douter que j'étais l'adversaire le plus dangereux pour lui s'il avait préféré n'attaquer principalement que moi... A moins que ça soit la lâcheté de la manière dont je me soignais en espérant qu'ils s'entretuent finalement ? Possible...

Ce qui était sûr, c'était que j'avais tenu ce que je désirais faire au départ. Éliminer Cid le plus vite possible pour ensuite m'occuper de Lynoh... Si je ne pouvais gagner, j'aurais souhaité que ça soit l'autre fille qui l'emporte et se serait le cas. Après le feu du renard, un feu d'un bleu majestueux, Lynoh fut à terre et son monstre fut rappelé. Il ne suffit par la suite que d'une attaque de la part de l'adversaire restant pour que je m'effondre à mon tour. Je ne m'étais pas endormi mais c'était tout comme finalement.

A la différence que je ne me réveillai pas sur le terrain mais non loin des gradins quelques secondes ensuite. Couchée maladroitement sur mes queues, je me redressai d'un bond pour m'assurer ensuite de me lever sans laisser le temps aux soigneurs de faire ce qu'ils auraient pu vouloir faire encore. J'avais des courbatures et des douleurs un peu partout mais ça ne m'empêchait pas de marcher et de localiser Yusuke au même endroit ou presque que là où il était quand j'étais partie. L'autre espèce de monstre ne semblait plus présent et c'était tant mieux quelque part même si je craignais de le voir m'attendre à la sortie.

Et ce scientifique qui était avec lui... Est-ce qu'il avait suivi ? Je ne pourrais pas le savoir mais Yusuke aurait peut être pu le voir sortir quand je l'avais vaincu tout à l'heure. Premier point : le rejoindre donc. Une fois fait, je manifestai ma présence même s'il ne devait pas m'avoir raté avec le nombre de queues qui volaient derrière moi.

- Hey ! J'ai pas réussi à gagner mais j'ai au moins réussi à faire gagner celle que j'aurais voulu voir en première place si je n'avais pas participé.

Un léger sourire sur les lèvres accompagna mes mots. La récompense pour la seconde place était la même que pour tous les autres finalistes. On aurait du me la donner mais comme j'étais inconsciente à ce moment là, on me la distribuera certainement quand je sortirais. Ce n'était pas une chose que Yusuke allait oublier de me dire probablement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 43
HP : 13100/13100
MP : 295/295
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Mer 3 Oct - 18:40

Je n'avais pas bougé d'un pouce pendant tout l'entretien entre cette fille et ce monstre. Je ne savais pas ce qu'il lui avait dit, elle semblait très attentive en tout cas, et ça ne me plaisait pas. Avait-il réussi à la convaincre? Est-ce qu'elle était une nouvelle menace? Possible, en tout cas, j'avais du contenir une nausée quand il se leva et s'éloigna pour quitter ce tournoi, j'avais du me faire violence pour ne pas lui courir après et lui planter une dague dans le dos une fois hors de ce foutu stade!

Mais non, j'avais maintenant sept cristaux... sept bordel... je ne pouvais plus me permettre de déconner. Il ne m'en manquait qu'un... un seul. Je prenais une profonde inspiration, les gens autour de moi s'excitaient, le combat devait toucher à sa fin et je regardais rapidement les écrans pour voir qu'ils n'étaient plus que trois. Le vieux avait déjà dégagé, tant mieux, c'était un allié de T-Ckilla après tout hein? Je me rendais compte qu'Ahri s'en sortait super bien, mais lorsqu'une aura commença à l'entourer, je serrais davantage les dents


«Allez ma grande... t'es rapide... faut que tu attaques avant lui!» la blonde qui discutait avec le monstre s'était levée et dirigée vers les barrières pour encourager l'homme aux cheveux blancs, je plissais des yeux en le regardant et je me décidais à sortir mon téléphone pour la prendre en photo, le zoom était pas top mais bon, je préférais garder son visage en mémoire, et je prenais ensuite l'écran en photo pour en avoir une de ce Lynoh, s'ils sont alliés, ils peuvent être aussi du côté de l'autre.

Finalement, Ahri fut la plus rapide, mais la fille aux bois avait encore de la ressource et put l'achever! Dommage, elle n'avait pas été très loin de la première place, mais sérieux vu son niveau, finir deuxième c'est déjà génial!

Les concurrents revenaient vers les gradins, l'arbitre remit son prix à Shellie, un joli trophée, et une jolie somme aussi - cette envie de la dépouiller avant de partir, mais chut! Je devais me contenir, puis Ahri revint vers moi, je me levais et je levais les mains pour qu'elle tape dedans

«Tu as grave assuré! Vu le peu de techniques dont tu disposes et ta faible expérience de combat, tu as vraiment bien géré!» ses pointes guérisseuses avaient vraiment été utiles, une bonne chose qu'elle ait appris cette technique avant de partir. Je montrais alors l'écran, ils avaient remis son prix à Shellie, c'était aux autres maintenant

«Faut que tu y retournes, ils vont te remettre ton prix!» je restais debout en la laissant retourner sur la scène, je l'attendais tranquillement tout en regardant autour de moi, et quand elle revint, je prenais une profonde inspiration

«J'aimerais aller à Dollet pendant quelques jours. C'est pas très loin d'ici, c'est un bon endroit pour se poser un peu. Je ne sais pas ce que tu comptes faire de ton côté, si tu veux que je t'entraîne encore ou quoi... je ne vais y rester que quelques jours et après je vais devoir me remettre en quête.» du cristal des ténèbres, enfin de l'orbe d'abord. Je devais retrouver des endroits où les ténèbres dominent. Évidemment, Timber aurait surement été un meilleur endroit pour avoir des infos mais tant pis... Dollet était une ville sympa si on enlevait les artistes bizarres!

On suivait la foule, pour le moment, c'était la fête! Il allait surement y avoir des bals et autres événements organisés dans le coin, j'en profitais pour vider quelques poches comme à mon habitude, et on rejoignait l'une des navettes après que je me sois assuré qu'elle allait bien à Dollet.


«On y va?»

Hop, on monte!

=============================

Yusuke et Ahri vont passer quelques jours à Dollet

Note: on fera passer quelques jours sur place pour être cohérents avec Luna et Mélody qui ont logiquement fait passer quelques jours aussi depuis le tournoi, entre le trajet jusqu'à Winhill, puis jusqu'à Gaïa et le retour, ça ne s'est pas fait en quelques heures Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoyo Tsukuyomi
Sagesse Mondaine

Sagesse Mondaine

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 650/800
MP : 15/20
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Jeu 4 Oct - 13:26

Le beau temps était au rendez-vous, la jeune noiraude était bien heureuse d’avoir pu prendre des séquences assez lumineuses. Elle constata que Gippel par contre n’avait pas l’air tout à fait content de lui. Enfin, même s’il avoua qu’il garderait des bons souvenirs de ce tournoi, Tomoyo sourit, pensant que sa fierté d’homme jouait dans son humeur moyenne.

En attendant que Gippel se repose de ses batailles, la jeune femme prit quant à elle un sandwich ainsi que quelques fruits qu’elle glissa dans une de ses manches de kimono. Elle préférait faire quelques réserves pour la suite, ayant toujours ce petit côté prévoyant.

Elle observa les finalistes prendre place et reconnu certaines têtes. Tomoyo avait d’ailleurs une petite idée du gagnant même si elle hésitait. Après que le participant nommé « Cidolfus » perdu, Gippel s’en alla chercher de quoi grignoter et demanda même à la jeune femme si elle voulait quelque chose.

« Du chocolat s’il te plait, demanda-t-elle les yeux brillants »

Depuis qu’elle était revenue à la vie Tomoyo n’avait pas eu encore ce plaisir gustatif. Même si en général elle se montrait digne, l’appel de cette douceur légèrement amère lui monta bien vite au cerveau. Elle remercia Gippel lorsqu’il revint et lui répondit.

« Tant qu’à faire, restons jusqu’au bout. J’hésite entre la dame aux queues de renard et la jeune demoiselle aux cornes de bois pour la gagnante... Elles ont pas mal de ressources »

Alors que le combat se déroulait assez rapidement, la gagnante fut une des filles dont Tomoyo avait parlé plus tôt. La jeune femme se leva pendant que le présentateur donnait la coupe à Shellie.

« Il vaudrait mieux se dépêcher avant de se retrouver bloqués ! cria Tomoyo pour se faire entendre parmi la foule hurlante »

Tandis que le duo se frayait un passage dans les tribunes, près de la sortie des employés attendaient la sortie des participants. Gippel put gagner alors une somme d’argent pour avoir combattu et indirectement, pour avoir animé ce tournoi à sa manière. Une fois dehors, sur les plaines, Tomoyo demanda alors à son compagnon de route.

« As-tu une idée pour la suite ? Je dois t’avouer que je ne connais absolument pas Dol... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prompto Argentum
Maniac du Clic!

Maniac du Clic!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Mer 10 Oct - 17:27

Prompto se trouvait à présent bien calé dans son siège pour regarder la fin du tournoi. Il avait pris un sandwich assez consistant et il lui sembla même délicieux. Le jeune homme rêvait cependant d’un ragout aux petits pois Kwé-kwé ou encore, le fameux curry vert d’Ignis. La bonne cuisine lui manquait et surtout les bons moments à partager avec ses trois amis.

Mais en attendant il se contentait de son sandwich en douce compagnie. Le tournoi allait toucher à sa fin et le duo papotait de temps en temps. Le blondinet semblait absorbé par le combat et finalement sortit de son absentéisme mental pour demander quelque chose à Floe.

« Si jamais tu veux faire quelque chose, parler à quelqu’un ou que sais-je... avant que l’on sorte du stade ! »

Lorsque Shellie sortit gagnante du tournoi, les anciens participants furent demandés à la sortie pour récupérer leur récompense. Prompto y alla, disant à Floe que s’ils se perdaient de vue, lui resterait à l’entrée du stade, ainsi, ils n’auraient pas à se chercher pendant des heures. Le jeune homme se déplaça jusqu’au guichet et un steward lui adressa la parole.

« Prompto Argentum c’est bien ça ?

-Oui !

-Pour avoir remporté un combat en poule, nous vous offrons la somme de 1000 gils !

-Ouh loulou ! Trop génial merci ! »

Prompto prit précieusement l’enveloppe et la rangea dans la poche intérieure de son veston. Alors que les décibels ne cessaient pas d’augmenter à cause des personnes qui quittaient le stade, le pistolero entendit une conversation qui l’intéressa fortement. Apparemment, ils faisaient des prix pour passer une nuit à un des hôtels les plus luxueux de Deling City. L’on pouvait même louer une voiture pour y aller avec une carte pour suivre le chemin. Le blondinet savait pertinemment où aller et de fait, lorsqu’il retrouva Floe, il lui proposa directement.

« Il commence à faire sombre. J’ai entendu qu’on pouvait aller à Deling City. Ça te dit d’aller dormir là-bas ? On sera tout confort pour faire dodo ! »

Et il serait plus aisé par la suite de partir de cette ville qui visiblement était la capitale de Dol. Prompto se dirigea ensuite vers la location de voiture. Il ne voulait pas utiliser le bus, après tout, la somme demandée était assez dérisoire. C’était une vieille habitude que le jeune homme avait gardé de son ancienne vie avec ses amis. Dès qu’il faisait sombre sur Eos, le monde semblait arrêter de tourner à cause de la peur des deamons. Sans doute qu’un jour, sa compagne de route le remarquera. En attendant, le blondinet avait quand même vécu 10 années dans le noir complet, toute la journée.

« Bon ! J’imagine que tu n’as jamais été dans une voiture ? demanda Prompto, les yeux brillants »

Floe ne savait pas à quoi s’attendre avec le blondinet au volant. Le photographe, après avoir réglé la somme, lui ouvrit la porte pour qu’elle puisse s’installer. Avant de fermer la porte, il rentra sa tête.

« Tu as une ceinture là, dit-il en pointant du doigt ledit objet. Tu la passes sur ton buste et tu l’insère dans l’encoche là »

Prompto sortit la tête, ferma la porte et se dirigea vers la place conducteur. Ce n’était pas tout à fait la même façon de conduire que la Regalia mais le principe resta le même. Le jeune homme inséra la clé près du volant et enclencha une vitesse, faisant vrombir le moteur.

« Aaah, quel doux son ! Bon ! s’exclama Prompto. Ce n’est pas compliqué, il suffit d’aller tout droit et de tourner à droite à un moment »

Le blondinet démarra alors, sans trop de soucis. Il n’avait jamais eu de mal à conduire, d’ailleurs, il conduisait assez bien. Le seul problème c’est qu’il était assez distrait. Mais il ne risquait pas trop de se distraire avec le paysage de plaines.

« Meeh, c’est dommage, j’aurais bien aimé faire des dérapages mais dans le sable, c’est pas terrible. T’aurais eu ton baptême pour de bon aha ! »


Floe et Prompto se dirigent vers Deling City
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi
Pro Makina!

Pro Makina!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 28
HP : 5750/5750
MP : 169/169
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Jeu 11 Oct - 18:10

C'était la dernière ligne droite, malheureusement la renarde était trop rapide et Lynoh se fit évincer en une fraction de seconde
«Et merde...» bon, troisième, c'était pas si mal! Mais dommage quand même. Il avait clairement le potentiel pour gagner, en particulier s'il n'y avait pas eu ces restrictions... mais il avait été bon quand même! C'est sûr que si son monstre avait été un peu plus coopératif, la victoire aurait pu lui être attribuée, mais c'était un peu bête de penser comme ça.

Je l'attendais devant les gradins, j'avais vu passer la renarde et je lui avais souri rapidement, bien que je doutais qu'elle m'ait vue, il y avait pas mal de gens pour la féliciter après tout! Elle finit par redescendre, Lynoh n'était pas encore sorti de l'infirmerie, et je commençais à m'inquiéter! Dis donc, tu t'es quand même pas fait taper dessus au point de plus pouvoir te relever?

Je sentis un courant d'air glacé me parcourir la nuque, tournant la tête, je vis un homme aux cheveux noirs et aux yeux sacrément bleus qui me fixait bizarrement? Qu'est-ce qu'il avait celui-là? Sérieux, on aurait dit qu'il voulait me tuer? Haussant les sourcils, il avait disparu aussi vite que je l'avais vu apparaître, j'avais l'impression qu'il était avec la fille aux queues de renard, mais avec tout le monde, c'était pas sûr. Bon, bizarre ce gars.

J'attendais donc que Lynoh sorte, il récupéra son prix, sa troisième place donc! Au moins, il avait gagné une coquette somme en gils et je le félicitais malgré tout

«Félicitations! Troisième, c'est pas mal au vu de tous les inscrits! T'as pas eu de chance de tomber que face à des mages faut dire...»[/b] c'est vrai que ça, c'était son point faible... je ne sais pas si les améliorations des équipements seraient autorisées, car mine de rien, une bonne petite contre-attaque en cas de magie, ça lui aurait été bien utile là!

«Allez, avec tous les sous que tu as gagnés, tu peux bien nous offrir un petit restaurant? Tu voudrais aller par où? y'a des navettes qui conduisent à la gare de Timber donc on peut aller dans n'importe quelle ville de Dol!» je le laissais choisir, autant qu'il en profite un peu non? Il l'avait bien mérité quand même!

«Et va falloir que je te parle d'un gars sacrément intéressant. Et il vaudrait mieux qu'on discute un peu, car je crois que Mélody lui tourne autour, et pas de la bonne manière..» j'avais bien ressenti qu'il la prenait pour une menace, et je préférais tenir Lynoh au courant malgré tout...
=====================

En attente de Lynoh pour savoir où on va Smile



Superbe Kitou by Prompto! Merci heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   Dim 14 Oct - 13:57

Se montrant donc servant, l'Al Bhed allait prendre quelque chose pour se remplir l'estomac sans oublier Tomoyo qui devait avoir une petite faim si comme lui, elle n'avait rien grignoter depuis ce matin. Quoi qu'il en soit, ils en profitaient donc pour observer la fin du tournoi et voir qui allait finir en première place ? Il aurait bien vue Lynoh finir sur le podium mais ce ne fut pas le cas, ce fut plutôt Shellie, cette drôle de fille avec les cornes sur la tête. Il se demandait si c'était naturel ou non ? À sa connaissance, aucune race d'Héméra n'avait de corne en étant si humain, mais peut-être que sur un autre monde, c'est possible ? Il ne connaissait pas toutes l'histoire des autres mondes, ailleurs, il y avait peut-être un peuple similaire qui a finit par s'éteindre ? En tout cas, bravo à elle d'avoir gagné. Mais comme le soulignait Tomoyo, il faudrait faire attention à ne pas se retrouver bloquer. Dans le pire des cas, ils sortiront en dernier, sans se presser.

« Okay, mais reste près de moi pour ne pas te faire emporter par la foule. »

Une façon de garder un œil sur elle, déjà qu'il ne lui en restait plus qu'un... Quittant le stade, Gippel reçut une petite prime pour sa participation, ce qui n'était pas de refus même s'il n'avait pas vraiment participé pour ça. Enfin, ce n'était pas de refus pour autant. Une fois au grand air, laissant la foule se disperser ici et là, ils pouvaient enfin bavarder sans hurler et surtout, se mettre à avoir un programme pour la suite.

« Okay, mais reste près de moi pour ne pas te faire emporter par la foule. »

Il y avait Esthar où il avait rencontré Emi et où il avait un deal avec eux aussi, tentant de fournir certaines de leurs connaissance contre certaines en leur possession. À voir si depuis, le pacte avait respecter, au moins voir ce que la personne envoyé avait vue avec eux ? Il y avait aussi Dollet qu'il avait visité avec Eli', un passage lié au passé de la sorcière. Deling City aussi, où il avait eut la mésaventure de se transformer en Moomba et être chassé par un chasseur de Moomba. Oui, ça existe. Il n'y avait pas que de bon souvenir sur ce monde, mais de bonnes choses quand même.

« Au plus proche, il y a une grande école, il me semble, même si c'est surtout militaire. Après... » Il prit quelques secondes en regardant autour de lui bien que les villes les plus proches n'étaient pas vraiment visibles à l'horizon... « Il y a sûrement d'autres villes, mais on peut toujours voir où le train peut nous déposer. Tu connais ? »

Formidable invention que voilà ! Mais ce sera peut-être une première pour elle ? En tout cas, ils peuvent toujours faire un peu de tourisme ensemble, car Gippel avait bien prévu de rentrer au Refuge pour prendre un peu de nouvelle et donner signe de vie, mais ça ne se fera pas aujourd'hui et puis, ce n'est pas urgent... selon lui. Laissons le profiter, pour le moment, il est sur son petit nuage de tranquillité sans se douter que quelques ennuis tournaient autour de lui, mais il en saura plus une fois de retour au bercail...

« De toute façon vue l'heure, on peut soit se reposer en ville, soit en rejoindre une autre via le train, donc c'est à toi de voir ce qui t'intéresse le plus ? »

Sachant qu'ils pourront se renseigner sur les destinations du train une fois en ville et peut-être dormir dans une autre ville ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Les Gradins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Gradins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent de Galbadia :: Plaines de Galbadia :: Le Tournoi de Galbadia-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives